Issuu on Google+

www.gardenandplace.com2012


2

SOMMAIRE

6

14

10 26

8

4

NOUVEAUTÉS BRIQUES ET PAVÉS EN TERRE CUITE

5

TRUCS & ASTUCES DE L‘EXPERT DU JARDIN

6

JARDIN DES RELIGIONS Cologne // Allemagne

8

QUAND LA FAÇADE ET LE PAVAGE DU JARDIN NE FONT PLUS QU‘UN

20 20

D‘UN PAYSAGE DE BÉTON GRIS À UN HABITAT HAUT EN COULEURS

24

ENVIRONNEMENT MAJESTUEUX POUR L‘HÔTEL NOORDZEE

26

ESTHÉTIQUE TRADITIONNELLE POUR LA MAISON ET LE JARDIN Ayr // Écosse

18

UNE VISION: DEUX CENTS JARDINS Appeltern // Pays-Bas

ET POURQUOI PAS À L‘INTÉRIEUR ? Dömitz // Allemagne

28

BEAUTÉ FONCTIONNELLE Langedijk // Pays-Bas

30

RECONSTRUCTION D‘UN PARC DE ­DÉTENTE Klaipëda // Lituanie

32

Noordwijk aan Zee // Pays-Bas

16

LIFTING RADICAL Neder-Over-Heembeek // Belgique

Ishøj // Danemark

14

TAPIS ROUGE POUR LES HÉROS DE L’ÉCRAN Porth Teigr, Cardiff Bay // Pays de Galles

Brecht // Belgique

10

18

COUR INTÉRIEURE AVEC AMBIANCE MÉDITERRANÉENNE Copenhague // Danemark

34

VITRINES Etats-Unis d’Amérique

35

Adresses

16


Chère lectrice, Cher lecteur Nous avons le plaisir de vous présenter la nouvelle édition de notre magazine ­international Garden & Place, sous le signe du printemps et du renouveau. Au fil des pages, architectes, entrepreneurs et paysagistes apportent leurs témoignages sur les atouts esthétiques de nos pavés en terre cuite. Riche d’une grande variété de formes, d’aspects, de finitions et de couleurs, notre gamme est résolument conçue pour l’embellissement de notre environnement  : ici, l’aménagement intimiste d’un jardin fleuri, là la transformation d’une place au cœur d’un quartier résidentiel, là encore le remodelage d’une voirie ou bien la conception d’un projet architectural de prestige… D’une durée de vie exceptionnelle, nos pavés remodèlent l’espace avec style, pour en faire des lieux de vie marquants, propices à l’échange, à la convivialité ou à la flânerie. En toutes régions de France, pour vous conseiller dans vos projets, nous sommes au service de votre imagination ! Bonne lecture ! Belle année créative ! Lionel Labadie Directeur Import/Export France

MENTIONS LÉGALES Garden & Place 7ème édition

Photos De Tuinen van Appeltern / Appeltern Gardens (5, 18–19), Anders Sune Berg (32–33), Dries Van den Brande (8–9, 24–25), Romualdas Eitkevičius (30–31), Maria Mandt (6–7), ­Ruud Peijnenburg (14–15, 28-29), Hartmuth Schütt (6–7), ­Andrew Smith (16–17, 20–23)

Détenteur des droits et éditeur Österreichischer Wirtschaftsverlag GmbH, 1050 Vienne

Mise en page et design Simon Jappel (Österreichischer Wirtschaftsverlag)

Édité par Wienerberger AG, 1100 Vienne

Ce magazine de Wienerberger paraît en allemand, anglais, français et flamand.

Rédaction Tom Cervinka (Österreichischer Wirtschaftsverlag), Marion Göth (Wienerberger AG)

Garden & Place paraît en Belgique, au Danemark, en Allemagne, Angleterre, Estonie, Finlande, France, Inde, Croatie, Lettonie, Lituanie et aux Pays-Bas.

Collaborateurs Tanja Bongers (NL), Dawn Duncan (USA), Sarah Jackson (UK), Stine Kjaer (DK), Caroline Maeyaert (BE), Tomas Sabaitis (LIT), Jolanda Stam (NL), Alexa Uplegger (DE), Nicky Webb (UK)

Cette édition de GARDEN & PLACE a été imprimée sur du papier blanchi sans chlore et respectueux de l‘environnement. www.gardenandplace.com

ÉDITORIAL // MENTIONS OBLIGATOIRES3


4 NOUVEAUTÉS BRIQUES ET PAVÉS EN TERRE CUITE

Désormais extra-rugueux :

WIENERBERGER MET L’ACCENT SUR LA QUALITÉ ANTIDÉRAPANTE

Wienerberger Allemagne a élargi sa gamme de produits Pavage avec une finition « extra-rugueuse ». Grâce à un procédé spécial de fabrication on obtient une surface à la structure particulière qui offre une qualité antidérapante plus élevée en cas de neige ou de verglas. C‘est un plus pour les espaces publics très fréquentés, comme les places et les zones piétonnes. La surface plus rugueuse donne aux pavés un apparence particulièrement rustique.

Grâce à une technique de fabrication spéciale, on obtient des pavés à épiderme très structuré leur conférant une propriété antidérapante supérieure. Même les classiques de Wienerberger, comme le Penter polychrome bleu-rouge, peuvent bénéficier de la finition spéciale rugueuse. Outre leur bonne qualité, ils réussissent également à convaincre par leur aspect rustique délibéré.

Sur le pavillon néerlandais, avec « Relax in the City », le visiteur a la possibilité de goûter à une autre idée du parc

Wienerberger à la Floriade 2012 Près de deux millions de visiteurs sont attendus sur Floriade 2012, l’exposition mondiale d’horticulture de Venlo. Cet événement majeur, qui se tient tous les dix ans aux Pays-Bas, promet d’être une véritable fête pour l’ensemble de nos 5 sens. Les exposants venus de 35 pays ont conçu un véritable « théâtre de nature » fait de jardins et pavillons minutieusement mis en scène. Wienerberger est, bien entendu, représentée, à maintes reprises, sur les 66 hectares que compte le Floriade Park, à travers ses solutions de pavés en terre cuite destinées à la création de jardins et paysages au gré des diverses thématiques déclinées sous la forme d’univers distincts. Parmi celles-ci, on trouvera, par exemple, le « BureauJardin 2020 » du pavillon belge, situé directement à côté de l’entrée principale. Le concepteur Jo De Clercq, lauréat du concours du design de demain pour les espaces extérieurs d’entreprises, démontre que présentations, travail de bureau et méditation fonctionnent particulièrement bien ensemble dans un atmosphère de jardin contemplatif. Sur le pavillon « Relax in the city », les visiteurs pénètrent dans une oasis verte et odorante formant un parc citadin extraordinaire mis en valeur par des pavés en terre cuite de qualité supérieure et invitant à la pause en milieu urbain. Le plus grand expert néerlandais des jardins, Ben van Ooijen, met également tout particulièrement en avant les produits Wienerberger sur son pavillon ! Toutes les informations concernant le plus grand spectacle international de jardins sont disponibles sur le site www.floriade.com

Recommandation de lecture Au dessus de l‘agitation des rues de la ville, un autre monde s‘ouvre, un univers de calme et de beauté naturelle, le royaume des légendaires jardins des toits de New York. Comme leurs prédécesseurs suspendus de Babylone, ces oasis urbaines sont de véritables merveilles du monde. Bien dissimulés au sein des canyons de béton, ces jardins offrent un refuge salutaire contre le rythme impitoyable de New York. Ici, dans ces refuges calmes de la ville qui ne dort jamais, on peut laisser s‘écouler le temps avec majesté, musarder et même se laisser aller à la rêverie. New York Rooftop Gardens Charles de Vaivre teNeues Verlag, Kempen 2011, relié 220 pages, plus de 200 illustrations couleur ISBN-10: 3832794719, ISBN-13: 978-3832794712


Ben van Ooijen

LES 4 PRINCIPES DU JARDINIER HEUREUX 1. Rapport adéquat entre plantes et pavage Un jardin sans plantes n‘est pas un jardin. Deux tiers de la surface totale sont réservés à la couverture végétale ou autre plantes, gazon, mare... Un domaine extérieur ne mérite le nom de jardin qu‘à partir du moment où un tiers de la surface totale est couverte de pavage pour créer des chemins pédestres et des terrasses. 2. Volumes et verticales La seconde condition est que la moitié des plantes mesure plus de 90 cm. Les plantes les plus hautes ou éléments de verdure comme les plantes ligneuses, les haies ou les massifs de plantes créent l’intérêt, la profondeur et l‘intimité dans un jardin. Cet aspect intensifie considérablement le désir de découverte du jardin. 3. L’espace privé Les deux premiers principes sont du ressort du propriétaire du jardin. Le choix de l‘emplacement est plus délicat. Les voisins qu‘on peut entendre ou ceux qui peuvent avoir vue sur la terrasse, ainsi que le trafic routier, entravent tous notre liberté. Moins d’espace privé signifie moins de satisfaction. Il est possible de créer l‘intimité à l‘aide d‘une rangée d‘arbres hauts, par exemple. Autres solutions : une pergola sur laquelle on laisse pousser des plantes, des arbres à floraison abondante, un espace optionnel pour la terrasse, des séparations antibruit, des haies avec des passages, des parasols, des stores et des haies de protection autour de la terrasse.

4. Bilan énergétique Le jardin ne doit pas engendrer plus de dépenses que ce que vous êtes prêt à investir. Chaque propriétaire de jardin décide de son bilan énergétique. Essayer de réduire les frais d‘entretien en pavant tout le jardin est catastrophique pour l‘impression d‘ensemble. Il existe de nombreuses autres possibilités pour réduire le temps de travail de façon significative. On ne peut exprimer celles-ci en heures car la taille du jardin est variable et de nombreux jardiniers travaillent plus vite que d‘autres. Chaque gazon doit être tondu trente fois par an, alors qu‘un espace vert naturel demande moins d‘entretien. Une haie taillée doit être coupée deux fois par an, alors que l’absence de taille d’une haie de lierre pendant une année n‘a aucune incidence.

Ben van Ooijen Ben van Ooijen (57 ans) a fondé une petite entreprise horticole en 1986. Afin de faciliter l’intérêt du client à ses projets, il a aménagé 200 jardins-témoins à Appeltern aux Pays-Bas. L‘aménagement comprend aujourd‘hui quatorze hectares. 130. 000 visiteurs sont venus dans le parc en 2011 pour y trouver des idées de jardin. Des pays comme la Suède et l‘Allemagne ont exprimé leur intérêt de reprendre ce concept unique. www.appeltern.nl

TRUCS & ASTUCES DE L‘EXPERT DU JARDIN5

Jardins-témoins : Dans la petite ville néerlandaise d’Appeltern, Ben van Ooijen présente sa vision d‘agencement d‘espaces verts et de terrains pour des jardiniers heureux (voir pages 18-19).


6

Cologne // Allemagne

Jardin des religions En plein milieu de la ville rhénane, animée et multiconfessionnelle, est apparu un lieu de repos et de méditation bien particulier. Le premier jardin des religions en Allemagne a ouvert ses portes sur l‘ancien site d‘un monastère jésuite. L‘association catholique pour le travail social des jeunes filles et femmes de Cologne, INVIA, a été à l‘initiative du projet.

Dans le centre-ville animé de Cologne, le jardin des religions est devenu une oasis de relaxation et de méditation. Un circuit de onze stations sur le thème de la foi a été installé dans l‘ancien jardin d‘un monastère. Des pavés en terre cuite de diverses nuances de rouge viennent souligner le système d‘orientation et ponctuer la promenade des visiteurs. L‘idée et le projet du jardin des religions proviennent de l‘architecte paysagiste Maria Mandt (BDLA, Fédération des Architectes Paysagistes Allemands) de Bornheim. En seulement 17 semaines, il a été possible de créer une espace spirituel unique et de le faire vivre. Des vestiges du jardin originel du monastère, dont l‘ancienne allée d‘arbres fruitiers, constituent aujourd‘hui la pièce maîtresse de l‘aménagement. Ils ont été protégés en conséquence pendant la phase d’aménagement. L‘idée était de créer un jardin qui incite à l‘échange d‘idées sur les croyances d‘origines religieuses et culturelles les plus diverses. Mandt a attribué une surface à chacune des cinq religions du monde. Le visiteur découvre onze stations en pleine verdure et à ciel ouvert. Cinq d‘entre elles sont dédiées au christianisme, au judaïsme, à l‘islam, au bouddhisme et à l‘hindouisme. Elles sont ordonnées de façon chronologique selon la naissance des religions. Des symboles et des inscriptions dans la pierre constituent des points de mire. L‘utilisation de l‘écriture phonétique est un soutien à la communication. Des possibilités interactives, comme un cadran solaire au sol qui ne fonctionne que si une personne fait office de porte-ombre pour indiquer l‘heure, ou des surfaces d‘asphalte sur lesquelles on peut écrire à la craie, augmentent le pouvoir d’attrait pour les plus jeunes visiteurs.

LE PAVÉ COMME ÉLÉMENT CREATEUR DE STYLE Entre le réfectoire et l‘ancienne sacristie du monastère, le visiteur pénètre dans le jardin. Les chemins en pavés de camaïeu

rouge Terca de Wienerberger servent, grâce à leur ­agencement de bandes latérales à 45°, de point d‘orientation et de fil conducteur à travers le jardin. Au total, Maria Mandt a disposé d‘une surface à aménager de 2,650 m². La brillante architecte paysagiste a apporté de nombreuses idées créatives dans son travail. Elle a cependant étudié les Arts aux Etats-Unis et a participé, entretemps, à de nombreuses expositions avec des peintures, sculptures et installations. Des couleurs puissantes et des formes surprenantes singularisent son travail. Il n‘y a aucune timidité quand il s’agit de s’exprimer. Et cependant, rien ne donne le sentiment de surcharge ou d‘incongruité. Le projet défend le dialogue des religions. Cela se reflète dans la variété et la combinaison des matériaux les plus divers. Différents matériaux de revêtement ont été utilisés pour les chemins et terrasses. Des arbres, des massifs en hauteur, des haies et des buissons assurent la variété visuelle; les surfaces recouvertes d‘herbe invitent à venir y marcher et à y prendre place. Il y a même la possibilité d’y faire un barbecue. Le restaurant « Refektorium » qui jouxte le jardin est ouvert aux visiteurs et permet de poursuivre et approfondir le dialogue. Un des objectifs du maître d‘œuvre était de réutiliser le pavage de béton gris de la cour intérieure qui n‘avait même pas quatre ans. « Cela me lançait le défi de faire ressortir le charme de l‘ancien agencement, de le combiner avec un matériau simple et fonctionnel sans pour autant ‚surcharger‘ quoi que ce soit. La mise en valeur a été rendue possible grâce à l‘emploi de différents pavés de teinte rouge flammé », selon l‘architecte.


QUESTIONS À L‘ARCHITECTE PAYSAGISTE MARIA MANDT Sur le site web de la Fédération des Architectes Paysagistes Allemands (BDLA), le projet de Cologne figure comme « jardin du mois de novembre 2011 ». C’est là le symbole d’une reconnaissance importante octroyée par la profession, tant à vous-même qu’au commanditaire… De l‘idée originelle, en passant par la mise en œuvre, jusqu‘à la finalisation, nombreuses ont été les mains et les têtes qui ont apporté leur collaboration et ont fait des merveilles. Pour moi, le jardin des religions a été, et demeure encore aujourd‘hui, un coup de cœur. Et les visiteurs le sentent, qu‘ils suivent une visite guidée du jardin ou bien le découvrent par eux-mêmes. Chacun peut visiter gratuitement cette oasis spirituelle de verdure implantée, au cœur de Cologne, sur un terrain de choix, du lundi au vendredi. Il est également à la disposition des groupes et des scolaires. La logique d‘intégration sociale d’INVIA est ici particulièrement remarquable. Vous n‘avez pas seulement étudié l‘architecture paysagère, vous travaillez également comme artiste plasticienne et éco-pédagogue. Dans quelle mesure ces expériences ont-elles eu une influence sur le projet? Sur un tel projet, de nombreux thèmes entrent en jeu, thèmes qui ne cadrent pas avec le spectre classique d‘un architecte paysagiste. Ici, la créativité comme mode de pensée transversale et la liberté d‘utilisation des matériaux et des couleurs étaient remises en question, exactement comme je le fais dans mes tableaux. La décision d‘utiliser un pavé en terre cuite de couleur a, par exemple, ouvert la possibilité de mettre, de façon ciblée, des accents sur certains lieux du projet. Celui qui veut susciter l‘enthousiasme de personnes d‘origines et d‘âges divers pour une visite dans la verdure sur le thème de la foi doit réfléchir à des solutions interactives comme le cadran solaire avec l‘homme comme porte-ombre, à des surfaces sur lesquelles on peut dessiner de façon temporaire à la craie, ou bien au déchiffrage de messages à l‘aide de symboles ou de la phonétique. Le « jeu de la vie » a été particulièrement bien accueilli. Le visiteur est mis au défi de faire rouler une boule en bois jusqu‘au centre de cercles concentriques, ce qui n‘est pas si facile car la boule a un renflement. Cela se veut le symbole des accidents de parcours que nous rencontrons dans la vie et qu‘il nous faut surmonter.

Les jardiniers paysagistes qui entouraient l‘horticulteurpaysagiste Heinz Klein de Bornheim étaient compétents, d‘une part, dans la résolution des problèmes de logistique, dans l’entreposage des éléments en béton, et maîtrisaient pleinement, d’autre part, le transport de tous matériaux de construction, tels que matières de déblaiement, pierraille, pierres, pavés en terre cuite, terre, gazon et plantes, à l‘aide de chargeuses sur pneus, en passant par le portail classé monument historique n’autorisant aucun passage de camions. La malléabilité et la couleur des pavés ont convaincu Monsieur Klein, horticulteur-paysagiste expérimenté, ainsi que ses collaborateurs. Le matériau, avec ses tons terre reposants, conserve une coloration franche. Elle n‘est pas trop prononcée et ne passe pas dans le temps. L‘intégration de la terre cuite enrichit l‘ensemble du projet. Mandt a utilisé le pavé en terre cuite pour une bande rouge en forme de méandre encastrée dans un chemin en gravier symbolisant le thème du „désert“. La devise complète, de façon appropriée, le concept du jardin : « Déchirure de l‘existence ». Une image simple, sculpturale et efficace en a résulté. Les visiteurs qui ont encore en mémoire l‘ancien site envahi par la végétation peuvent à peine réfréner leur enthousiasme. Le jardin des religions est devenu, entretemps, un véritable aimant à visiteurs. « Pour l‘inauguration, nous avions invité des représentants de différentes confessions qui nous ont spontanément manifesté leur reconnaissance pour la réussite de ce projet de dialogue », affirme Sibylle Klings, directrice d’INVIA à Cologne.

La clarté du matériau joue un rôle dans la conception. D‘où sont venues ces réflexions? La clarté dans le choix du matériau et des couleurs est nécessaire pour configurer un espace de façon si convaincante qu’il est ressenti comme agréable et léger et qu‘on aime y séjourner. Afin que le jeu des couleurs reste durable, celles-ci ne doivent pas passer, sans quoi les accents se décalent. Les pavés en terre cuite gardent leur éclat pendant des décennies grâce aux pigments d’’argile. Ça m‘a tout simplement plu. De plus amples informations sur : www.gartenundkunst.de, www.bdla.de

Jardin des religions, Cologne Architecte : Architecte paysagiste Maria Mandt (BDLA), Bornheim Maître d‘œuvre : IN VIA e. V. Cologne Pavés en terre cuite utilisés : Terca Westfalen Formats disponibles : 200 x 100 x 51 mm Surface posée : 200 m² Achèvement du projet : Septembre 2011

Cologne // Allemagne7


8

BRECHT // BELGIQUE

Quand la façade et le pavage du jardin ne font plus qu‘un Le couple d‘architectes Hans Weemaes et Karin Janssens de hk architecten d‘Anvers dessinent, ensemble, depuis 2005, des maisons individuelles de caractère. Tant dans leurs projets de rénovations que de constructions neuves, ils aspirent à une unité équilibrée entre l‘intérieur et l‘extérieur, entre l‘habitation et son environnement, entre l‘habitat, le travail et la détente. Ils conçoivent souvent le mobilier et le jardin avec terrasses et pavage. En 2009, ils ont conçu une maison individuelle à Brecht où ils ont pu laisser libre cours à leur vision architecturale. Il en est résulté une maison discrètement voyante où des volumes étirés s‘entremêlent parfaitement et de façon ludique sans qu‘on puisse distinguer le pavage du jardin de la façade.


STRUCTURE MONOLITHIQUE, AMBIANCE INTIMISTE Hans Weemaes : « Pour cette maison, nous nous sommes efforcés d‘obtenir une identité visuelle étirée et monolithique. La façade orientée au sud est demeurée relativement fermée. La sphère privée, située sur la façade avant de la maison, a été soulignée par l‘utilisation d‘un avant-mur qui sert de fronton, à savoir qu’un muret de pavés de terre cuite a été placé à une distance de la paroi vitrée elle-même. De cette façon, une cour intérieure étroite est créée devant la fenêtre. Le bureau du maître des lieux, qui se trouve derrière, au rez-de-chaussée, profite, de cette façon, d‘une lumière du jour douce et tamisée, alors que rien n’est visible depuis l’extérieur. Sur les trois côtés de la façade, par contre, nous avons prévu de grandes surfaces vitrées pour une pénétration maximale de la lumière. » Bien qu‘on puisse qualifier l‘extérieur de monolithique, l‘agencement de l‘espace intérieur est intimiste. Les différences de niveau entre le séjour et la salle à manger au rez-dechaussée renforcent cette impression. Il en est de même pour l‘intégration discrète de la chambre à coucher principale au dessus des garages et pour la terrasse commune des deux chambres des enfants qui sert de point de rencontre.

FAÇADE ÉTIRÉE AVEC JEU D‘ÉLÉMENTS Les ouvertures répétitives dans les claustras créent un beau motif rythmique et élaboré qui s‘harmonise particulièrement bien avec la technique de joints utilisée. À l‘origine, on voulait coller les briques en terre cuite de la façade, mais le maître d‘œuvre s‘y est, en fin de compte, opposé. Les façades ont été finalement montées de façon traditionnelle au mortier noir. Les joints horizontaux ont été grattés. Cela participe, avec la maçonnerie irrégulière, à un subtil jeu de lignes horizontales.

LE CHEMIN SE FOND AVEC LE MUR Depuis la rue, un chemin en pavés en terre cuite conduit à la maison. Le chemin est bordé de plantations qui alternent avec des surfaces de dolomite. La transition du chemin à la maison est signalé par une section surélevée qui mène à l‘entrée encas­ trée.

Hans Weemaes : « Pour les façades, nous avons choisi la brique Forum Ombra WF (format Waal). Pour le pavage du jardin, nous cherchions un pavé en terre cuite qui était parfaitement en adéquation en termes de couleur, de format et d‘aspect, afin de renforcer l‘allure monolithique de la maison. Nous avons employé le Terca Crea Nero (format Waal). On peut à peine distinguer la brique du mortier. Et nous avons conservé la ligne directrice en plaçant les pavés de façon irrégulière, comme ceux de la façade. Aussi bien pour le chemin que pour la partie surélevée de l‘entrée, les bordures ont été montées en pavés avec du mortier, puis jointoyées. On a ainsi obtenu une sorte de cuvette en béton que nous avons remplie avec des pavés de terrasse. Ceux-ci ont été mis en place, sans joints, sur lit de sable, selon la technique d’appareillage sauvage. Des terrasses étroites ont été ajoutées sur l‘arrière ; elles sont attenantes au séjour et à la salle à manger. Au final, 45 m² de pavés ont été utilisés. » De la combinaison réussie de briques de façade et de ­pavés en terre cuite émanent tranquillité et force ; cet assem­ blage fait partie intégrante du concept architectural imaginé qui en est à la base.

Maison individuelle, Brecht Architecte : hk architecten, Anvers Maître d‘œuvre : Particulier Pavés utilisés : Terca Crea Nero WF Formats disponibles : 200 x 50 x 88 mm (WF, Format Waal), 200 x 65 x 88 mm (DF, Format Waaldik), 202 x 99 x 73 mm Briques de façade utilisées : Forum Ombra WF Surface posée : 45 m² Achèvement du projet : 2010

BRECHT // BELGIQUE9


10

ISHØJ // DANEMARK

D‘un paysage de béton gris à un habitat haut en couleurs En 2003, le quartier Vejleåparken à Ishøj s‘est retrouvé confronté à un grand défi : les immeubles des années 70 tombaient en décrépitude, donnant, à l’ensemble, une allure désespérante. C‘est à cette époque que le plus grand projet de réhabilitation d‘une zone d‘habitation au Danemark a été lancé. Des bâtiments monotones de béton se sont métamorphosés en habitats dynamiques et attrayants.


ISHØJ // DANEMARK11


12

ISHØJ // DANEMARK


Des pavés en terre cuite de différentes couleurs ont été installés dans les rues de Vejleåparken. Cela confère au quartier identité et variété.

La modernisation de Vejleåparken (autrefois Ishøjplanen) est la réhabilitation de logements sociaux la plus ambitieuse de l‘histoire du Danemark. Cette réhabilitation a duré plus de six ans et les coûts se sont montés à 188 millions d‘euros. Plus de 5 000 personnes vivent à Vejleåparken, ce quartier abritant un quart des habitants de la commune d’Ishøj. L‘ensemble de la zone d‘habitation de Vejleåparken s‘étend sur une surface de 166 000 mètres carrés. Autrefois, les rues autour des logements sociaux de Vejleå­ parken étaient couvertes de pavés autobloquants en béton. En plus de la multitude de bâtiments semblables, cela renforçait la monotonie de ce quartier. Dès le début des travaux de rénovation, la commission en charge du dossier et les habitants ont eu l‘ambition de revaloriser ce vaste quartier de façon créative. Dans ce cadre, il était hors de question de conserver les tristes pavés autobloquants. Tant l‘architecture que le paysage ont été divisés en quatre quartiers avec chacun son propre design architectural.

DES ESPACES À L‘IDENTITÉ UNIQUE L‘architecte paysagiste Charlotte Skibsted, directrice de Charlotte Skibsted landskabsarkitekter, responsable du nouveau design paysager, explique le changement : « Avec cette revalorisation, nous avons réalisé un changement des différents paysages en divisant les rues en quatre espaces verts différents avec chacun sa propre place centrale. Chaque espace a son identité propre liée aux bâtiments attenants. L‘expression unique des pavés des rues dans chaque espace a été obtenue avec l‘utilisation de pavés en terre cuite de différentes couleurs combinés avec le granit nordique. De cette façon, les habitants peuvent s‘identifier avec leurs bâtiments respectifs. Nous avons utilisé de superbes pavés de Wienerberger, à savoir, dans la plu-

part des rues, ceux en coloris bleu noir de la gamme ‚Dresden‘ et, dans les autres, les pavés en terre cuite jaune ‚Märkisch‘. »

DES FAÇADES OUVRAGÉES Il ne fait aucun doute que Vejleåparken est devenu un endroit agréable à vivre. Le paysage de béton gris a été modifié grâce à un nouveau revêtement des rues et des espaces verts publics : avec des petites places intimes dessinées de façon différente selon leur fonction. Certaines sont équipées de chaises et de tables, alors que d‘autres sont entourées de terrains de football et de salles d‘entraînement. Même les immeubles ont été soumis à une réhabilitation totale et équipés avec de nouvelles façades, fenêtres, toitures et salles de bain. De plus, Bjørn Nørgaard et huit autres sculpteurs ont mis en scène les façades à l‘aide de tuiles émaillées et de jeux de lumière.

Quartier de Vejleåparken, Ishøj Architecte paysagiste : Charlotte Skibsted Landskabsarkitekter, Veksø Maître d‘œuvre : Commune de Ishøj et AAB Pavés en terre cuite utilisés : Terca Dresden (bleu/noir), Terca Märkisch (jaune) Formats disponibles : 200 x 100 x 52 mm, 200 x 100 x 71 mm, 240 x 118 x 52 mm, 240 x 118 x 71 mm Surface posée : 9 000 m² Achèvement du projet : 2011

ISHØJ // DANEMARK13


14

NOORDWIJK AAN ZEE // PAYS-BAS

Un environnement majestueux pour l‘hôtel Noordzee Le Grand Hôtel Huis ter Duin a été ouvert en 1885. L‘hôtel a contribué à ce que Noordwijk devienne l‘une des stations balnéaires les plus prisées, sans pour autant perdre son ­caractère d‘origine.


Les personnes fortunées ont toujours fait partie de la clientèle du Huis ter Duin. Des membres des familles royales de Belgique et des Pays-Bas y venaient également régulièrement. L‘hôtel a été occupé pendant la seconde guerre mondiale et a hébergé des officiers de l‘armée allemande. Ces événements ont été utilisés pour le film « Soldaat van Oranje » (« Le choix du destin » en VF) qui a été partiellement tourné dans les environs directs. Un incendie a détruit une grande partie de l‘hôtel en 1990. Le Huis ter Duin a été reconstruit, puis agrandi par la suite. C‘est aujourd‘hui un hôtel 5 étoiles avec 228 chambres, 22 suites et 19 salles de conférence polyvalentes. La finition gris clair rappelle les manoirs de style anglais. Les entourages de l‘hôtel et la rue attenante derrière le boulevard ont été successivement redécorés avec des pavés en terre cuite dans des tons ocre appropriés. Le choix du matériau s’est fait en totale adéquation avec la magnificence de l‘hôtel, le paysage des dunes toutes proches, ainsi qu’avec les pavés de couleur jaune bronze fréquemment utilisés autrefois.

Complexe hôtelier, Noordwijk aan Zee Maître d‘œuvre : Municipalité de Noordwijk Pavés de terre cuite utilisés : Auraton KK70, Bronzo DF Formats disponibles : WF (Format Waal), DF (Format Waaldik), KK70 Surface posée : environ 500 m² Auraton et 350 m² Bronzo Achèvement du projet : 2009

NOORDWIJK AAN ZEE // PAYS-BAS15


16

AYR // ÉCOSSE

Esthétique traditionnelle pour la maison et le jardin Le style traditionnel associé aux exigences qualitatives modernes du pavé en terre cuite à surface grattée Rudgwick constituaient pour l‘architecte et propriétaire, John Russell, la combinaison parfaite pour transformer sa maison et son jardin en lieu de méditation et de détente.

La Carrick Road, directement attenante au quartier classé monument historique de la ville, est bordée de maisons victoriennes et géorgiennes traditionnelles. Quartier résidentiel très prisé, cette rue abrite, de plus, toute une série des meilleurs hôtels, restaurants et maisons d‘hôtes de la ville. Tout en respectant scrupuleusement l‘histoire de sa maison victorienne, John Russell, propriétaire et architecte du projet, voulait s‘assurer que l‘extension de la maison et du jardin allait s‘intégrer harmonieusement à son environnement à proximité du bâtiment originel. Le pavé rouge Rudgwick Sea Sand Multi Stock a été choisi pour le projet, en raison de l‘accent particu­lier mis sur les matériaux naturels avec esthétique plutôt traditionnelle. Les manques dans la maçonnerie originelle ont été complétés,dans les teintes de l‘identité visuelle existante, avec beaucoup de finesse. Le pavé Rudgwick, cuit dans un four traditionnel, présente la qualité et le toucher uniques des pièces

de maçonnerie historiques. Ce pavé en terre cuite est fabriqué à Rudgwick, West Sussex, depuis la fin du XIXème siècle. John Russell, de Thomson McCrea architects, et propriétaire de la maison, explique : « Il était crucial, pour les aménagements extérieurs, de travailler en harmonie avec le style traditionnel de la maison. Le pavé en terre cuite a été utilisé comme lien entre le jardin et l‘extérieur ; sa couleur et sa texture viennent compléter la végétation qui a poussé au fil des ans dans le jardin existant. » « L‘esthétique du pavé en terre cuite est renforcée par la présence d’arêtes douces, et les petites dimensions du module permettent de créer des bordures arrondies et des marches dans le même matériau. Il en résulte une mise en situation paysagère qui complète, de façon remarquable, l’ancienneté et le caractère de la maison et de la propriété », poursuit John Russell.


Maison privée, Ayr Architecte : Thomson McCrea Maître d‘œuvre : John Russell Pavés en terre cuite utilisés : Rudgwick Sea Sand Multi Stock, 50 mm Formats disponibles : 215 x 102 x 50 mm Surface posée : 35 m² Achèvement du projet : Octobre 2010

AYR // ÉCOSSE17


18

APPELTERN // PAYS-BAS


Les jardins d‘Appeltern

UNE VISION: DEUX CENTS JARDINS Les jardins d‘Appeltern sont les fruits de l‘imagination de Ben van Ooijen. Cette assemblage de jardins-témoins est inégalée. Ils se trouvent dans le magnifique paysage fluvial de la province hollandaise de la Gueldre. Van Ooijen est aussi connu pour sa conception unique de l‘art de concevoir un jardin (voir « Les 4 principes du jardinier heureux » à la page 5). Ben van Ooijen s‘est entretenu, avec Garden & Place, à propos des jardiniers heureux et des spécificités nationales.

« L‘univers du jardin est multiple. Il se compose des producteurs, des cultivateurs, des jardiniers, des écrivains, des journalistes et de jardineries. Tous ont une fonction et leur propre conception de comment les choses doivent ou devraient être. Dans les jardins d‘Appeltern, nous montrons des exemples, nous ne vendons rien. L‘inspiration et l‘information nous ont élevé au rang de parc modèle pour l‘art horticole aux Pays-Bas. Ici se combinent conception, plantation, pavage, art et accessoires. Des jardins anciens, des jardins du futur : je ne dis pas ce qui est beau ou à la mode. Je ne suis sûrement pas un père la morale. Mais je contrôle la qualité de plus de 200 jardins. Les gens peuvent faire bien plus de leurs jardins. Ils peuvent y parvenir avec les entreprises et les partenaires qui présentent leurs solutions ici. Les consommateurs doivent percevoir la différence, et là est la mission d’Appeltern. »

LE BONHEUR DU JARDIN « Un jardin embellit la vie et la rend plus intéressante. Selon ma conception du bonheur du jardin, j‘aimerais volontiers faire part aux gens de l‘art d’aimer les plantes. Je pense que seulement vingt pour cent des gens sont vraiment satisfaits de leur jardin. Ce sont les vrais enthousiastes qui achètent systématiquement de nouvelles plantes et les entretiennent. Il est question ici d‘argent facile pour l‘industrie horticole. Mais je dis : concentrezvous sur les quatre-vingts pour cent qui n‘ont pas un rapport idyllique avec leur jardin ! Aidez-les à développer un véritable attachement à leur jardin, au lieu de leur vendre des nouveautés sans y réfléchir. Prenez-les par la main et facilitez-leur la tâche. Ma conception du plaisir du jardinage repose sur quatre principes sur lesquels les gens ont un impact. Celle-ci fonctionne, en particulier grâce à la simplicité du concept. »

INSPIRATION « Après mes études j‘ai passé deux jours à visiter huit jardins anglais. Sissinghurst et Hampton Court ont enflammé mon cœur : tant de beauté et de tranquillité, et quel respect et quelle passion. L‘art du jardin en Angleterre est unique. Chaque année,

la BBC consacre, tous les jours, trois heures de retransmission live du Chelsea Flower Show ! L‘Allemagne est un pays de jardiniers en plein essor. La preuve en est avec le Bundesgartenschau (Exposition Nationale Horticole). Une manifestation sans chichis et qui revient aux fondamentaux. Les Allemands vendent des solutions qui reposent sur un véritable engagement vis-à-vis du client. Les Néerlandais sont encore trop focalisés sur le chiffre d’affaires réalisés avec les produits. »

CÉRAMIQUE « La céramique connaît une croissance indubitable. Les critères de choix sont la qualité et la durabilité, également au sens de sa capacité à s’intégrer dans de multiples créations intemporelles de jardins. En outre, l‘offre s‘est élargie : toutes les couleurs sont disponibles sur le marché. Cela simplifie les aménagements polychromes. Les pavés en terre cuite peuvent, par exemple, s‘adapter de façon remarquable à d‘autres matériaux. Ceci inclut les combinaisons avec la pierre naturelle, le béton ou le béton habillé d’un revêtement en pierre naturelle. Je garde toutes les options ouvertes : Appeltern est synonyme de bonheur du jardinage, tout en apportant, à ses visiteurs, une information claire. »

JARDINER POUR LES PARESSEUX « Les blogs et la littérature spécialisée en débattent en long et en large, mais l‘idée répandue à tort qu‘un jardin entièrement pavé nécessite moins d‘entretien persiste. Je dis toujours : l‘entretien d‘un jardin prend moins de temps qu‘entretenir l‘amitié. Il s‘agit de faire ce qu‘on apprécie vraiment, de travailler avec un bon planning et de prendre les bonnes décisions. Pour finir, réduire le temps d‘entretien d‘un jardin de 40 pour cent est chose facile. Certaines haies doivent être taillées deux fois par an, alors que d‘autres peuvent se passer, sans difficulté, de taille, pendant une année. Un gazon doit être tondu trente fois par an et les tapis végétaux créent une tranquillité certaine. Et je le répète: les gens doivent être heureux dans leur jardin. Et j‘aimerais les aider à y parvenir. Il y a encore trop d‘extérieurs qui ne méritent pas du tout l‘appellation de ‚jardin‘. »

APPELTERN // PAYS-BAS19


20 PORTH TEIGR, CARDIFF BAY // PAYS DE GALLES

Tapis rouge pour les héros de l’écran Conçu comme le centre de la création du pays de Galles et le siège des nouveaux studios Roath Lock de la BBC, Porth Teigr est une zone d‘activités de plus de 15 hectares dans la baie de Cardiff. Ce lieu polyvalent, englobant zones d‘activités, zones commerciales et zones d‘habitation, est l‘un des projets de développement urbain du littoral les plus importants de tout le Royaume-Uni.


PORTH TEIGR, CARDIFF BAY // PAYS DE GALLES21


22 PORTH TEIGR, CARDIFF BAY // PAYS DE GALLES

En tant que projet commun d’Igloo, entreprise d‘investissement pour la rénovation urbaine, et du gouvernement gallois, Porth Teigr représente le dernier grand terrain à bâtir de la zone portuaire de la baie de Cardiff. 93 000 mètres carrés de zone d‘activités et plus de 1 000 logements neufs vont être réalisés. La création des studios Roath Lock de la BBC, qui viendront compléter le centre de l‘industrie créative, est le catalyseur de ce projet. Avec la mise en œuvre d‘importantes mesures de rénovation urbaine, Cardiff Bay deviendra l‘un des centres internationaux les plus créatifs du Royaume-Uni. Il préserve, en même temps, son héritage gallois traditionnel. L‘objectif prépondérant pour l‘espace public était de faire référence à la beauté et à la dimension de l‘environnement naturel de la baie de Cardiff, ainsi qu‘au poids incontestable de la culture industrielle locale. Grâce à l‘utilisation majoritaire de matériaux naturels et à la simplicité de leur agencement, ce cahier des charges devrait être facilement rempli. De nombreux monuments culturels gallois se trouvent dans la région de la baie, le Senedd, l‘Assemblée Nationale de Galles, le Wales Millennium Centre et le Pierhead Building avec

sa façade unique en briques rouges. La brique rouge est un motif qu‘on retrouve dans toute la région de la baie ; celui-ci joue un rôle important dans le choix de la couleur à Porth Teigr, en particulier pour la conception des chemins pédestres et des promenades le long des berges. David Wesselingh, architecte paysagiste chez urban realm designers LDA Design, dit à ce propos : « La brique rouge est un marqueur d’une grande partie de l‘environnement bâti à Cardiff Bay et il était très important, à nos yeux, de ne pas perdre ce caractère distinctif typique. D‘autre part, nous voulions conférer à Porth Teigr une identité propre comme localité marquante, démarquée du reste du secteur. » Afin d‘atteindre ces deux objectifs, David a retenu les pavés en terre cuite Slimpave Koln Red de Wienerberger. Leur couleur caractéristique d‘un rouge profond est complétée par un chatoiement bleu-gris permettant de conférer à l’ensemble de la surface pavée plus de profondeur visuelle. La coloration spécifique résulte de la cuisson de l‘argile naturelle dans un four. De plus, conformément au procédé « Wasserstrich » de fabrication des briques moulées Slimpave, les dimensions des différentes briques sont inégales et les proportions étroites produisent le


rendu visuel souhaité d‘une finition à la main. La robustesse était également un critère primordial pour l‘équipe de designers et le conseil municipal de Cardiff, compte tenu de la localisation sur le port et de la fréquence élevée des passants. Du fait des caractéristiques propres aux produits en terre cuite, le pavé Simplave Koln red est un pavé résistant à l’usure. David conclut : « Il constitue le maître-étalon et la vitrine de cet environnement portuaire et donne l‘identité de Porth Teigr. L‘emploi d’un nombre réduit de matériaux, dont le cycle de vie sera naturel, l’utilisation d’appareillages simples à grandes lignes, ainsi que de points de jonction simples sont une démarche consciente et voulue. L’étendue de l‘environnement portuaire est ainsi valorisée. » « Le pavé Slimpave Koln Red a été posé sur une surface extérieure de 4 200 mètres carrés et c‘est pourquoi la fonction et les caractéristiques sont déterminantes. Le pavé en terre cuite permet d‘obtenir l‘équilibre entre l‘ancien et le nouveau. Il s‘adapte, ainsi, à la fois à l‘environnement bâti et au milieu naturel, créant tout autant une harmonie avec le centre médiatique moderne qu’avec le contexte général de spatialité. »

Zone d‘activité et de ­développement Porth Teigr, Cardiff Bay Architectes : LDA Design Maître d‘œuvre : igloo Pavés utilisés : Slimpave Koln Red Formats disponibles : 210 x 50 x 70 mm Surface posée : 4 200 m² Achèvement du projet : Septembre 2011

PORTH TEIGR, CARDIFF BAY // PAYS DE GALLES23


24

NEDER-OVER-HEEMBEEK // BELGIQUE

Lifting radical Agora, dont le siège est à Koekelberg, est une agence spécialisée dans les projets d’aménagement du territoire, de la mobilité et de l‘environnement ainsi que de l‘agencement de l‘espace public. Neuf partenaires dirigent une équipe pluridisciplinaire de 20 collaborateurs hautement spécialisés, essentiellement des ­urbanistes, architectes, architectes paysagistes et ingénieurs. Leur secteur d‘activités s‘étend essentiellement à la région de Bruxelles, à la Wallonie et au Nord de la France. En 2009, sur commande de la commune bruxelloise de Neder-Over-Heembeek, ils ont rénové la place Peter Benoit.


PLUS DE RESPECT POUR LES PIÉTONS ET LES CYCLISTES Au fil des ans, de nombreux projets de réaménagement de la place ont été soumis, sans succès, à la commune. La proposition d‘Agora a été acceptée par tous car elle tenait compte de l’emsemble des demandes concrètes du commanditaire, à savoir diminuer l‘intensité du trafic et améliorer la fonctionnalité de l‘espace public pour tous les utilisateurs. Ce sont surtout les cyclistes et les piétons qui étaient de plus en plus embarrassés, avec les années, à proximité de la place Peter Benoit. La rue François Vekemans, une rue commerçante active avec circulation dans les deux sens, engendrait une surcharge considérable du trafic routier dans le quartier. La large rue entourant la place Peter Benoit, comprenant l‘église Saints Pierre et Paul en son centre, amenait un trafic automobile supplémentaire, tout en aggravant la problématique du stationnement. Il était grand temps de retrouver l‘équilibre entre verdure, circulation et vie sociale.

ROULER PLUS LENTEMENT ET MARCHER EN TOUTE TRANQUILLITÉ Pierre Lorand, responsable de projet chez Agora : « Les rues larges incitent à rouler vite. C‘est pourquoi nous avons rétréci les voies autour de la place et repensé la circulation à l‘aide de meilleures capacités de stationnement et de chemins pédestres plus

larges. Nous avons complètement ouvert et libéré la place devant l‘entrée de l‘église ; cette place remplit mieux sa fonction, lors de marchés et de festivités, qu‘auparavant. L‘ancienne fontaine et son bassin ont été remplacés par une mise en scène artistique sur le thème de l‘eau. Aujourd‘hui, des colonnes d‘eau surgissent du sol et donnent un caractère ludique à toute la place. Afin de rendre la nouvelle place plus accueillante pour les piétons, nous avons choisi le pavé Terca comme revêtement de sol. »

PAVÉ EN TERRE CUITE: UN CHOIX NATUREL Pierre Lorand : « La décision d‘employer le pavé en terre cuite est simple à justifier. C‘est un matériau naturel avec une surface relativement lisse sur laquelle la saleté n‘accroche pas facilement. De plus, les pavés ont des couleurs naturelles qui ne changent pas, ni à cause des intempéries ni à cause d‘une utilisation intensive. » Les pavés en terre cuite ont déjà fait leurs preuves depuis longtemps en termes de qualité et d‘adéquation comme matériau de pavage des espaces publics. « Pour cette place, nous avons choisi, de manière très ciblée, trois tons de pavés : jaune pour la partie piétonne, brun, en contraste, pour les longues bandes

sur la place devant l‘entrée de l‘église, et brun rouge pour les zones de stationnement. J‘emploie volontiers le pavage jaune ; c‘est une couleur fraîche et vivante qui crée déjà un petit air de vacances. Les longues bandes brunes interrompues par les pavés jaunes soulignent la grandeur de la place et veillent, en même temps, à l‘unité visuelle » selon l‘urbaniste.

UN CONCEPT GLOBAL Outre la nouvelle configuration de la place, Agora était également en charge du mobilier urbain, de l‘éclairage public et des espaces verts. Tous les matériaux et éléments employés s‘adaptent parfaitement au concept global axé sur le calme, la sécurité et un nouvel élan social. Les bancs sont en bois sur cadre métallique. De plus, les plots, poteaux, balustrades et poubelles utilisés sont en inox. En matière d‘éclairage, 10 réverbères de 6,30 mètres ont été mis en place devant le portail d’entrée de l‘église. Tous les autres réverbères autour de l‘église ont une hauteur de 4 mètres. Pour les espaces verts, nous avons utilisé deux variétés d‘arbres à tronc haut : le tilleul du Caucase et le févier d‘Amérique (Gleditsia Triacanthos ´Épine du Christ’). Autour de l‘église, nous avons intégré des bandes de gazon en rouleau et des arbustes. La rénovation complète de la place Benoit Plein a pris moins d‘un an et s‘est achevée en juin 2010.

Place Peter Benoit, Neder-Over-Heembeek Architectes : Bureau d‘études Agora, Bruxelles Maître d‘œuvre : Commune de Neder-Over-Heembeck Pavés utilisés : Penter Brun noisette, Penter Husum Jaune polychrome, Penter Rouge Format disponible : 200 x 100 x 71 mm Surface posée : 5 000 m² Achèvement du projet : Juin 2010

NEDER-OVER-HEEMBEEK // BELGIQUE25


26

DÖMITZ // ALLEMAGNE

Et pourquoi pas à l‘intérieur ? Quiconque s‘approche de Dömitz au bord de l‘Elbe aperçoit de loin l‘hôtel « Dömitzer Hafen ». L‘ancien grenier à blé domine le paysage de l‘Elbe de ses 43 mètres. Avec un étage en verre ajouté par la suite, le bâtiment fait penser à un bateau à vapeur et offre une vue spectaculaire sur le Wendland.

Prévu en 1959 par la RDA comme point stratégique entre Hambourg, le Mecklembourg et la Tchécoslovaquie, le port n‘a jamais été mis en service à cause de la construction du Mur et de la proximité avec la frontière interallemande. En 1995, Kai Hagen, promoteur immobilier de Düsseldorf dont la famille est originaire de la région, reprend le terrain. Dans l‘ancienne zone frontière interdite, où les bateaux des gardes frontière de la RDA naviguaient jusqu‘à la Réunification, un hôtel comprenant un large espace consacré à la gastronomie, une salle pour événements et un bar de plage a fait son apparition.

LE PAVÉ EN TERRE CUITE COMME ÉLÉMENT GRAPHIQUE « Kai Hagen s‘efforce toujours de créer quelque chose de particulier », résume Michael Kirstein, qui a coordonné les travaux entre 2004 et 2007 et travaille aujourd‘hui comme directeur technique de l‘hôtel. « Ceci vaut, bien sûr, pour notre café panoramique, mais aussi pour les chambres d‘hôtel et le restaurant. La métamorphose surprend chacun lors de sa première visite chez nous. » La réplique d‘une péniche de l‘Elbe est le point d‘orgue du restaurant qui propose des produits de la région et des spécialités de la mer. Le choix du revêtement de sol en pavés en terre cuite polychrome rouge-bleu Penter dans le lobby et à l‘intérieur du restaurant constitue également s’est fait pour des raisons spécifiques. Kirstein se souvient : « Nous avions

une situation de départ spéciale : d‘une part, l‘agrandissement devait se faire par étapes. A l’emplacement actuel du restaurant, il n‘y avait absolument rien jusqu‘en 2006. Et il y a toujours une réflexion en cours à propos de l‘extension. Afin de conserver la flexibilité du projet de construction future, il était important que le sol ne soit pas scellé; les conduites sont situées sous le restaurant. D‘autre part, Dömitz est le « pays de la tuile ». Les pavés en terre cuite de coloris classiques ont une tradition vieille de plusieurs siècles. C‘est pourquoi nous avons choisi, pour l‘intérieur, cet élément graphique typique de la région avec son visuel particulier. » Afin de respecter le niveau élévé d‘exigence, les entreprises intervenantes ont dû prouver leur savoir-faire artisanal. Différents appareillages ont été réalisés sur plus de 350 mètres carrés. Il s‘agissait d‘un travail de précision en particulier pour la conception ouvragée de la rose des vents dans l‘entrée. La mise en place des éléments circulaires et décoratifs exigeait un travail sur mesure, des petits morceaux de pavés ayant dû être découpés. Kirstein se souvient avec le sourire : « Pendant trois jours, le compas a été l‘outil le plus important des ouvriers. Et notre rose des vents devait finalement indiquer le Nord avec exactitude. » Son impact repose sur la formation des lettres des quatre points cardinaux qui intensifient l‘effet de la rose des vents centrale en granit. Le choix méticuleux des couleurs


La passerelle en bois marque le passage vers le restaurant. Sur la gauche l‘ascenseur vers les 26 chambres et les trois suites junior de l‘hôtel.

a permis de créer des bandeaux et des éléments décoratifs regroupés en quarts de cercle.

QUALITE SUPERIEURE ET RESISTANCE Outre l‘esthétique et la résistance élevée à l’usure, il y avait d‘autres bonnes raisons techniques pour utiliser des pavés en terre cuite à l‘intérieur. La région de l‘Elbe et le port sont des zones inondables. Les eaux fluviales sont déjà montées trois mètres au dessus de la normale lors des années-records. Le parking, la salle pour les évènements et même certaines parties du restaurant disparaissent alors dans les eaux troubles. « C‘est pourquoi il faut un revêtement de sol particulièrement résistant. Le bois et les matières plastiques ne sont pas du tout adaptés à ces conditions. Afin de permettre à l‘eau de circuler, nous avons misé sur une pose libre et employé des briques recyclées pour la couche portante. Nous avons utilisé du sable lavé comme ballast. L‘important était d‘ajuster entre eux le grain des deux matériaux. » Outre les qualités avantageuses des pavés Penter, c‘est aussi leur esthétique qui fait pencher la balance pour leur utilisation. Qu‘il s‘agisse de pose en chevrons dans le restaurant, ou de pose en blocs devant la réception, ou de combinaison avec des sols industriels en acier devant le vieux moteur de bateau dans le bar, les pavés polychromes bleu rouge permettent d‘accentuer et de souligner le charme régional.

Port, Dömitz Architecte : Lothar Greiner, Agence de technique du bâtiment ­Grabow, Mecklembourg Maître d‘œuvre : Agence immobilière Kai Hagen, D-40237 Düsseldorf, Grafenberger Allee 277-287 Pavés utilisés : Penter polychrome rouge-bleu, Penter brun noisette Formats disponibles : 200 x 100 x 52 mm Surface posée : environ 450 m² Achèvement du projet : Août 2007

DÖMITZ // ALLEMAGNE27


28

LANGEDIJK // PAYS-BAS

Beauté ­fonctionnelle On peut obtenir le réacheminement du trafic et la limitation de la circulation et de la vitesse de différentes façons : avec des panneaux, des lignes, des bandes, des barrières, des dos d‘âne, des feux de circulation, des rétrécissements de voie et des contrôles. La municipalité de Langedijk, en HollandeSeptentrionale, a, elle, choisi, à cette fin, de donner à ses rues une identité marquante.


Bien qu‘aucune réglementation n‘existe aux Pays-Bas pour la construction de dos d‘âne, des directives sont régulièrement promulguées ; libre à chaque commune de choisir le matériau. Les pavés en terre cuite de couleur naturelle sont parfaitement adaptés à la limitation de la vitesse. De plus, nous avons l‘avantage d‘avoir de nombreux coloris qui, grâce au procédé de cuisson, résistent au temps, contrairement aux motifs noir et blanc peints en surface. D’autre part, la compatibilité environnementale durable des matériaux céramiques est un critère de choix important pour les autorités. Wienerberger a fourni les pavés pour un nouveau quartier à Zuid-Scharwoude (Ville de Langedijk). Le projet exigeait une attention toute particulière lors de la conception des secteurs de circulation et des espaces libres autour des écoles. Des signaux d‘avertissement clairs, des poteaux et des marquages assurent la protection des enfants et des autres usagers dans ces zones dangereuses. La photo en haut à droite montre clairement qu‘un dos d‘âne peut être bien plus qu‘une irrégularité exaspérante ; il est, à l’inverse, une mesure de limitation de la vitesse, mais aussi un moyen clair d‘identification.

Plan de limitation de la ­vitesse et de la circulation, Langedijk Architecte : Maarten Koning Maître d‘œuvre : Municipalité de Langedijk Pavés utilisés : Bruno KK70 rouille et Argenti KK65 blanc Formats disponibles : Bruno : WF, DF, UDF, KK70, KK80, LF, TF Argenti : UDF, KK65 Surfacé posée : 13 000 m²

LANGEDIJK // PAYS-BAS29


30

KLAIPėDA // LITUANIE

Reconstruction d‘un parc de ­détente Le parc de détente de la ville de Klaipėda se trouve dans une ancienne forêt de pins et couvre une surface de 28 hectares. Les toits de tuile rouge marquent l‘identité visuelle typique de la ville lituanienne. Étant donné que la partie rénovée du parc se trouve dans le voisinage direct de l‘université, l‘idée a germé de laisser se « promener » les murs de brique rouge un peu plus loin dans le parc. L’aspect des briques doit se retrouver dans les trottoirs et s‘étendre, de cette façon, à l’intérieur du parc.

L’hexaèdre Une place en dalles de béton se trouvait juste en face du bâtiment de l‘université. Celle-ci a été entièrement reconfigurée et parée de pavés en béton. Un motif de pavés en terre cuite a été mis en place au centre de la place avec trois couleurs différentes. Le motif représente un hexaèdre dont les trois faces sont exécutées dans des tons différents. Les bords sont soulignés par des lignes en pavés entiers dont les joints sont centrés avec exactitude. La surface de la place forme, d‘un côté, une sorte d‘éventail qui s‘étend vers la ville. Il agit ainsi comme une sorte d’entonnoir qui invite le visiteur dans le parc. Le centre de la place offre un espace suffisant non seulement pour l’hexaèdre tricolore, mais aussi pour une sculpture avec des arbres en arrière-plan.

DES PAVÉS EN TERRE CUITE POUR LES PLACES De nombreux chemins traversent le parc et s‘étirent, comme des rayons, dans différentes directions. Aux croisements, les

chemins principaux se distinguent légèrement des chemins secondaires, afin que les visiteurs ne se perdent pas dans le parc. Deux chemins en asphalte marquent le début et la fin du circuit qui traverse le parc. Le « Circle », une place ronde, couvre une surface de presque 150 mètres carrés. La surface de la place est couverte de pavés en terre cuite de deux tailles différentes et des plaques de granit surélèvent le point central. La surface de la place est concave et converge vers son centre, soulignée par le motif du pavage. La zone autour du cercle est entourée d‘arbres hauts et est encadrée de réverbères et de bancs. Des sentiers plus étroits en granit gris viennent souligner la couleur des pavés et la forme régulière de la place. En raison des arbres, l‘éclairage de la place change à toute heure du jour et les pavés revêtent une multitude de tons. Une autre place, nommée Alley, a une forme rectangulaire plutôt allongée. L’étendue totale de cette place est de 1 100 mètres carrés, y compris le parterre de fleurs central. Un pave-


ment constitué de deux rangées de pavés encadre les contours aussi bien droits que courbes de la place. À l‘intérieur de ce cadre, les pavés sont posés selon un appareillage en arête de poisson. Les éléments et le motif de pose choisis permettent d‘éviter la monotonie des points de jonction tout en longueur et soulignent les pavés. Cela crée, ainsi, de vastes espaces visuels.

· Parc de détente, Klaipeda

L‘architecte Virginija Rimantienė Architecte : Virginija Rimantienė (JSC « Statybos strategija ») Maître d‘œuvre : Ville de Klaipėda Pavés utilisés : Titan, Penter polychrome jaune, Penter Rouge, Penter polychrome bleu-rouge, Terra Kirju Formats disponibles : 200 x 100 x 52 mm, 240 x 118 x 52 mm Surface posée : 975 m² Achèvement du projet : 2011

KLAIPėDA // LITUANIE31


32

INSPIRATION // COPENHAGUE // DANEMARK


Tapis de pavés

COURS INTÉRIEURE MÉDITERRANÉENNE La surface d‘asphalte cahoteuse et partiellement crevée d’ornières d‘une cour intérieure du quartier Østerbro à Copenhague a été rénovée avec de superbes pavés en terre cuite. Certaines parties effondrées de la maison attenante ont été démolies afin de créer la place pour un terrain de foot miniature.

L‘idée sous-jacente de la rénovation de la cour intérieure était de créer un espace extérieur intime qui servirait de point de rencontre pour la vie sociale des habitants. En même temps, l‘espace rénové devait pouvoir être contemplé depuis la fenêtre de la cuisine grâce à ses éléments esthétiques. L‘élément graphique en forme de « tapis » doit procurer à l‘observateur une toute nouvelle expérience visuelle. Le tapis a été choisi comme motif car il dote le bâtiment d’un caractère affirmé et souligne l‘aspect cosy ainsi que l‘intimité. L‘inspiration des motifs pro-

vient des découpes et ornements des façades d’Østerbro, mais a été adaptée avec soin, afin de créer une identité sans pareille. Les nombreuses plantes grimpantes, pots de fleurs et la ravissante fontaine créent une atmosphère quasi méditerranéenne. Le « tapis de pavés » fait le lien entre les bâtiments autour de la place, confère à cette cour son originalité, et apporte aux habitants un sentiment d‘appartenance. En été, la cour intérieure devient, pour les gens, une sorte de prolongement du salon.

Cour intérieure à Classengade, Copenhague Architectes : 1 : 1 Landskab, Copenhague Maître d‘œuvre : AB Store Classenshus Surface posée : 400 m²

INSPIRATION // COPENHAGUE // DANEMARK33


34

VITRINES // USA

Résidence privée, Piedmont/Caroline du Sud La vielle terrasse en bois située à l‘arrière de cette maison individuelle à Piedmont a été remplacée, au cours de la rénovation, par des pavés en terre cuite. Après achèvement de la terrasse, y compris le four de plein air en briques à monter soi-même, les maîtres d‘œuvre se sont décidés à rénover le dallage autour de la maison ainsi que le chemin conduisant à piscine en posant des pavés en terre cuite. 4 609 pavés de la gamme Old Baltimore ont été posés en tout. Pavés utilisés : Old Baltimore Surface posée : 95 m²

Résidence privée, Piedmont/Caroline du Sud La nouvelle terrasse pavée remplace, à l’arrière de la maison, le plancher qui s’est dégradé au fil des ans. L‘absence de maintenance et le peu de dépenses ­consacrées à l’entretien ont convaincu les maîtres d‘œuvre lors du choix du nouveau revêtement de sol. Les 1 950 pavés ont été posés selon l’appareillage en joints a ­ lternés sur une couche préalable de béton. Entrepreneur : Hernandez Masonry Pavés : Modular Old Luisville & St James Surface posée : 42 m²

Poste de police, Alpharetta/Géorgie 14 400 pavés en terre cuite ont été utilisés pour la rénovation des espaces libres de la station de police d‘Alpharetta dans l‘état fédéral américain de Géorgie. Architecte : Bradford Associates Maître d‘œuvre : Johnson Landscapes Inc. Pavés utilisés : Full Range Red Surface posée : 297 m² Achèvement du projet : 2009


POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS SUR NOS PAVÉS EN TERRE CUITE Belgique

Croatie

Roumanie

Bulgarie

Pavés commercialisés en : Semmelrock Stein+Design d.o.o. Otok Oštarijski 4e HR-47300 Ogulin Tel. +385 47 819 200 semmelrock@semmelrock.hr www.semmelrock.hr

Pavés commercialisés en : Semmelrock Stein+Design S.R.L. Str. Palance nr. 2E, Bolintin Vale Judeţul Giurgiu RO-085100 T: +40 372 78 26 72 / 73 / 74 www.semmelrock.ro

Lettonie

Russie

Wienerberger NV Kapel ter Bede 121 B-8500 Kortrijk T: +32 56 24 96 35 info@wienerberger.be www.wienerberger.be

Wienerberger EOOD St. Pimen Zografski Str. 4 Office Building 2, Floor 2, Office 1 BG-1172 Sofia T: +359 2 961 54 60 office.bg@wienerberger.com www.wienerberger.bg

Danemark

Wienerberger A/S Rørmosevej 85 DK-3200 Helsinge T: +45 70 13 13 22 info@wienerberger.dk www.wienerberger.dk

Allemagne

Wienerberger GmbH Oldenburger Allee 26 D-30659 Hannover T: +49 511 610 70-0 info@wienerberger.de www.wienerberger.de

Estonie

Wienerberger AS Tallinna esindus Room 215, Peterburi tee 46 EE-11415 Tallinn T: +372 6181 900 tallinn@wienerberger.ee www.wienerberger.ee

Finlande

Wienerberger OY Ab Strömberginkuja 2 FIN-00380 Helsinki T: +358 9 565 58 70 office@wienerberger.fi www.wienerberger.fi

France

Wienerberger SAS 8, Rue du Canal – Achenheim F-67087 Strasbourg Cedex 2 T: +33 3 90 64 64-64 contact@wienerberger.fr www.wienerberger.fr

Inde

Wienerberger Brick Industry Pvt. Ltd.35/1 88/4, Richmond Road, Opp. HDFC Bank, Bangalore-560 025 Karnataka T: +91 80 4149 168 2-7 marketing@wienerberger.in www.wienerberger.in

Italie

Wienerberger Spa Via Ringhiera 1 I-40027 Mordano (Bologna) fraz. Bubano T: +39 054 25 68 11 italia@wienerberger.com www.wienerberger.it

Wienerberger Ilovac d.d. Donje Pokupje 2 KR-47000 Karlovac T: +385 47 69 41 00 office.hr@wienerberger.com www.wienerberger.hr

Tirdzniecības pārstāvis Latvijā T: +371 29 424 586 info@wienerberger.lv www.wienerberger.lv

Lituanie

Wienerberger AB atstovybė Laisvės pr. 77B LT 06122, Vilnius T: +370 5 241 74 35 info@wienerberger.lt www.wienerberger.lt

Pays-Bas

Wienerberger Sisteme de C ­ aramizi SRL Str. Dr. Staicovici Nr. 75, Et. 5, Sect. 5 RO-050557 Bucuresti T: +40 21 411 29 33 office@wienerberger.ro www.wienerberger.ro

Wienerberger Kirpitsch OOO Russakowskajastr. 13 Bau 1, Bürogebäude „Borodino“, 11. Stock RU-107140 Moskau T: +749 5 981 95 20 moscow@wienerberger.com www.wienerberger.com

Suède

Wienerberger AB Flädie SE-237 91 Bjärred T: +46 771 42 43 50 info.se@wienerberger.com www.wienerberger.se

Wienerberger BV Verkoop Terca Straatbakstenen Suisse Kijfwaard 10 ZZ Wancor NL-6911 KE Pannerden straatbakstenen@wienerberger.com Althardstrasse 5 CH-8105 Regensdorf www.terca-straatbakstenen.nl T: +41 448 71 32 33 Norvège info@zzwancor.ch Wienerberger AS www.zzwancor.ch Brobekkveien 40 République Slovaque N-0598 Oslo Wienerberger Slovenské ­tehelne, T: +47 22 07 26 00 spol s.r.o. info@wienerberger.no Tehelná 5 www.wienerberger.no SK-95301 Zlate Moravce Autriche T: +421 37 640 90 11 Wienerberger Ziegelindustrie GmbH info.sk@wienerberger.com Hauptstraße 2 www.wienerberger.sk A-2332 Hennersdorf bei Wien T: +43 1 605 03-0 Pavés commercialisés en : office.at@wienerberger.com Semmelrock Stein+Design www.wienerberger.at Dlažby s.r.o. Trnavská cesta 3728 Pavés commercialisés en : SK-926 01 Sereď Semmelrock Stein+Design T: +421 31 789 05 33 GmbH & CoKG semmelrock@semmelrock.sk Stadlweg 30 www.semmelrock.sk A-9020 Klagenfurt am Wörthersee Slovénie T: +43 50 38 38 – 2 Wienerberger Opekarna ­Ormož D.D. office@semmelrock.com Opekarniška cesta 5 www.semmelrock.com SI-2270 Ormož Pologne T: +38 62 741 05 20 Wienerberger Ceramika B ­ udowlana opekarna@wienerberger.com Sp.z o.o. www.wienerberger.si ul. Ostrobramska 79 PL-04-175 Warszawa SEMMELROCK tlakovci d.o.o. T: +48 22 514 21 00 Opekarniška 5 office@wienerberger.com.pl SLO-2270 Ormož www.wienerberger.pl Tel. +386 40 756 484 office@semmelrock.com Pavés commercialisés en : www.semmelrock.si Semmelrock Stein+Design sp. z o.o. ul. 1 Maja 6 05-340 Kołbiel Tel. +48 25 756 21 00 informacja@semmelrock.com www.semmelrock.pl

République tchèque

Wienerberger cihlářský průmysl, a. s. Plachého 388/28 CZ-37046 České Budějovice T: +420 383 826 111 info@wienerberger.cz www.wienerberger.cz

Ukraine

Wienerberger TOV Kraynya St 1B UA-02660 Kyiv T: +380 445 94 50 46 office@wienerberger.ua www.wienerberger.ua

Hongrie

Wienerberger Téglaipari zRt. Bártfai u. 34 HU-1119 Budapest T: +36 1 464 70 30 info@wienerberger.hu www.wienerberger.hu Pavés commercialisés en : Semmelrock Stein+Design Burkolatkő Kft. HU-2364 Ócsa Bajcsy-Zsilinszky út 108. T: +36 29 578-112 info@semmelrock.hu www.semmelrock.hu

Royaume Uni

Wienerberger Ltd Wienerberger House, Brooks Drive Cheadle Royal Business Park, Cheshire, SK8 3SA, UKA T: +44 161 491 82 00 marketing.uk@wienerberger.com www.wienerberger.co.uk

Etats-Unis d’Amérique General Shale Brick 3015 Bristol Highway Johnson City, TN 37602 USA T: +1 423 282 46 61 office@generalshale.com www.generalshale.com

puis Autres pays

Wienerberger Export Division Kapel ter Bede 121 B-8500 Kortrijk T: +32 56 249 583 export@wienerberger.com http://export.wienerberger.com

Siège social

Wienerberger AG A-1100 Wien, Wienerberg City Wienerbergstraße 11 T: +43 1 601 92-0 info@wienerberger.com www.wienerberger.com

ADRESSES35


www.gardenandplace.com


Garden & Place 07 French Version