Page 1

Gamme Faรงade 2010 / 2011


Immobilière 3F - Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, Paris (01) Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris minéral Photographe Géraldine Bruneel

2


Sommaire P4

Wienerberger

P6

L’énergie positive de la terre cuite

P8

Les façades en terre cuite

P 11

Les performances énergétiques

P 18

Offre produits

P 19

ArGeTon®

P 61

KORAMIC et KoraSun®

P 119 FAÇADEBRIC

P 137 TERCA

3


ArGeTon® Bardage terre cuite

Le groupe Wienerberger, leader de la terre cuite POROTHERM

Fondé en 1819 à Vienne en Autriche, le groupe Wienerberger est le n°1 mondial en briques de structure, le n°1 européen en tuiles terre cuite et le n°2 européen en briques d’architecture. Il est implanté dans 27 pays différents avec 227 usines et emploie près de 13.000 personnes. En France, Wienerberger déploie une importante activité grâce à ses 13 usines de briques et de tuiles en terre cuite. Solidement implantés localement, nous entretenons, à travers nos marques, une relation de proximité forte avec nos clients et partenaires, et assurons un service réactif, afin de répondre à toutes les attentes et demandes des professionnels du bâtiment.

Briques isolantes

TERCA Briques d’architecture®

TERCA Pavés terre cuite 4


Des solutions constructives innovantes KORAMIC Tuiles terre cuite

KoraSun® Système Photovoltaïque Intégré

FAÇADEBRIC Système modulaire prêt-à-poser de briques apparentes pré-assemblées

KORAMIC Tuiles de façade 5


Siège de WWF Pays-Bas Architecte Thomas Rau Photographe Ruud Peijnenburg Tuiles de façade Plate 301 anthracite, gris ardoisé, mat-brun émaillé, lie-de-vin émaillé, noir émaillé


e

4 Avec , Wienerberger s’engage pour une performance énergétique globale qui préserve l’environnement. e4 de Wienerberger vise ainsi à offrir des solutions de construction durables avec une efficacité réelle, dans chaque domaine et pour chaque utilisation. Cela implique tous les aspects de la fabrication, de la construction et de l’utilisation, en même temps.

e

4

toute l’énergie positive de la terre cuite

Wienerberger =

energie x economie x ecologie x emotion = e4

energie La performance énergétique est double. Nos produits sont issus d’un matériau naturel qui minimise les consommations énergétiques et préserve les ressources naturelles. La terre cuite étant un matériau isolant, vous construisez des bâtiments à l’efficacité énergétique optimale.

economie Avec des produits faciles et rapides à mettre en œuvre, les coûts de construction sont réduits. Au quotidien, la maison devient économe en énergie et bénéficie de toutes les qualités durables de la terre cuite. Le patrimoine est valorisé à long terme.

ecologie Le bâtiment en terre cuite bénéficie d’un excellent bilan environnemental. L’argile naturelle est exploitée avec un impact réduit sur l’environnement, tout en préservant les ressources. L’énergie renouvelable, a en partie, remplacé l’énergie non renouvelable dans nos process de fabrication.

emotion Performants, nos produits en terre cuite sont également sains, respectueux du bien-être et du cadre de vie de chacun. Leur esthétique s’adapte à toutes les architectures, toutes les spécificités régionales, ainsi qu’aux aspirations de chacun. Reconnus pour leur confort thermique, ils sont non-polluants et contribuent à une excellente qualité de l’air intérieur. 7


LA TERRE CUITE EN FAÇADE : DE VRAIS ATOUTS POUR LA TECHNIQUE DU MUR MANTEAU

Les façades en terre cuite : protection et élégance au service de l’architecture des façades Depuis plusieurs années, notre groupe, Wienerberger, conçoit, pour vous, les solutions constructives en terre cuite les plus adaptées aux exigences du marché : efficacité, fiabilité, économie et écologie en sont les maîtres mots. Ce savoir-faire, nous le mettons à votre disposition avec notre gamme de produits de façade, afin de vous permettre, dès aujourd’hui, d’avoir des réponses aux problématiques thermiques de demain, et particulièrement à celles posées par la Réglementation Thermique de 2012, ainsi que par le plan Bâtiment du Grenelle de l’Environnement et le Label BBC. En neuf comme en rénovation, ce large choix de produits allie performance technologique, facilité de mise en œuvre et esthétique raffinée pour contribuer à la pleine révélation de votre créativité, quelles que soient les contraintes architecturales, géographiques ou environnementales. 8

Le principe du mur manteau, appelé aussi ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) consiste, à isoler l'intégralité du bâti par l'extérieur, à l'aide d'un manteau de protection thermique. Souplesse de mise en œuvre, pérennité, confort et source d’économies à long terme sont quelques-unes de ses précieuses et notables caractéristiques. Outre ces multiples avantages, le mur manteau s'inscrit pleinement dans la ligne du Grenelle de l'Environnement en matière de réduction de consommation d’énergie et de gaz à effet de serre. Les principaux atouts de l’isolation par l’extérieur se trouvent dans l’optimisation (extrait du recueil du G2M du CSTB 2001) : - des performances thermiques du bâtiment dans son ensemble par une isolation thermique performante et un traitement des ponts thermiques à la jonction murplancher intermédiaire, par une protection du mur grâce à la solution de façade rapportée, par un meilleur confort, par un renforcement de l’inertie thermique du bâtiment, par une réduction des gaz à effet de serre, par l’absence de perte de surface habitable en rénovation, - du coût global de l’opération, - de l’entretien. En construction neuve ou existante, le bardage terre cuite constitue une protection parfaite de l’isolant rapporté. Les produits de façade Wienerberger associés à un isolant performant permettent de traiter la majorité des ponts thermiques et de réaliser, ainsi, des économies d’énergie significatives. La qualité d’isolation et la durabilité du gros œuvre sont ainsi préservées par la façade en terre cuite. L’ESTHETIQUE POUR CRENEAU La façade Wienerberger se distingue par son large assortiment de produits en terre cuite de très haute qualité, et se décline dans un grand choix de teintes, formats et textures d’une grande pérennité. Cet éventail offre toutes les solutions aux attentes esthétiques et techniques des concepteurs d’ouvrage, et s’applique à tout type de construction, qu’elle soit collective, tertiaire, ou résidentielle, classique ou d’une modernité sans concession. Autant de solutions techniques que de variations esthétiques ; alors laissez votre imagination prendre le pouvoir et créer de la variété architecturale dans le paysage urbain !


Les façades en terre cuite UN ENVIRONNEMENT PRESERVE Plus que jamais, les enjeux d’une approche à la fois écologique et responsable du confort de l’habitat sont des préoccupations essentielles. Or, la terre cuite est un matériau naturel, nos solutions terre cuite sont dépourvues de colorant, ne contiennent aucun élément nocif pour l’environnement. Elles apportent, ainsi, une valeur forte en matière de développement durable, tout en contribuant à la protection de la nature. Une façade réalisée avec des produits en terre cuite améliore, de façon très significative, les performances énergétiques des bâtiments, neufs ou existants. Ce système constructif s’inscrit donc, d’ores et déjà, dans une logique de construction dite « à basse énergie ». Les constructions habillées de façade en terre cuite satisfont facilement, par là même, aux exigences réglementaires en neuf ou en rénovation et répondent également aux critères spécifiques des Bâtiments Basse Consommation - BBC. Sous l’influence du Grenelle de l’Environnement, un autre objectif reste à atteindre d’ici 2020 : le bâtiment à énergie positive. Pour répondre dès aujourd’hui à cette problématique, Wienerberger a développé, complémentairement, un système photovoltaïque unique, aux lignes pures et esthétiques, intégré dans un bardage en tuiles terre cuite. Son nom : KoraSun® DES ECONOMIES TOUS AZIMUTS L’utilisation du mur manteau peut permettre une réduction sensible des coûts d’exploitation en diminuant la consommation d’énergie par rapport aux normes de référence. En matière de rénovation, l’isolation par l’extérieur avec une façade en terre cuite permet une mise en œuvre rapide, quel que soit le bâti, au moindre coût, et sans diminuer la surface habitable. Par ailleurs, il est possible, sous certaines conditions, de bénéficier des incitations fiscales pour l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments tel que le crédit d'impôt de 25% sur le coût de fourniture et de pose des matériaux d'isolation thermique ou bien encore de l’ECO PTZ.

A l’Isolation Thermique par l’Extérieur, déjà à elle seule source d’économies énergétiques, s’ajoute une solution génératrice de revenus : l’intégration dans la façade de modules photovoltaïques KoraSun®. En effet, l’utilisation de nos modules photovoltaïques ouvre directement la perspective d’un gain supplémentaire grâce à la revente de l’électricité produite. UNE SECURITE DURABLE Quelles que soient les conditions climatiques, la façade en terre cuite résiste aux intempéries ; il protège efficacement le bâti des eaux de pluie et des effets du vent. A l’épreuve du temps, elle est invulnérable aux problèmes d’usure et résiste au feu. De plus, sur le long terme, il agit comme un excellent bouclier protecteur de l’isolant et élimine tous risques de dégradation par l’humidité. LE CHOIX DU CONFORT Le gain de confort est très perceptible pour l’utilisateur car la température des parois extérieures du périmètre habitable demeure, en toutes circonstances, proches de celle de l’air ambiant à l’intérieur du logement. Il en résulte des économies dans la consommation de chauffage et une sensation de confort particulièrement appréciable en saison froide. Même par basse température, il est possible d’aérer les pièces sans trop les refroidir. L’inertie thermique des murs crée un effet tampon qui stabilise la température intérieure en absorbant l’essentiel des variations. Par ailleurs, l’élimination des problèmes de condensation améliore sensiblement la régulation de l’hygrométrie, un paramètre essentiel du bien-être. Le confort d’été : à condition d’aérer la nuit pour emmagasiner la fraîcheur nocturne, le mur manteau contribue activement à maintenir une température agréable en cours de journée. En outre, si la construction bénéficie déjà d’un système de climatisation électrique ou d’un plancher rafraîchissant, le mur manteau améliore leur efficacité, tout en permettant la diminution de la puissance de l’installation.

9


Moulin de la Chartreuse Strasbourg (67) Architecte Richard Fischkandl, Strasbourg (67) Brique TERCA Manganèse, Ligne moulée main POROTHERM T20 Photographe Richard Fischkandl


Les performances ĂŠnergĂŠtiques

11


Construction neuve

La performance énergétique des bâtiments, un enjeu d’actualité Important consommateur d’énergie, le secteur du bâtiment est au cœur de la problématique du développement durable. Il représente, en effet, plus de 45 % de la consommation énergétique nationale et 25 % des émissions de CO2. En toute logique, la réduction de la consommation des bâtiments existants et l’amélioration de la performance énergétique des constructions neuves ont été au cœur des débats du Grenelle de l’Environnement. • Pour les constructions neuves : incitation à la construction de bâtiments basse consommation (crédits d’impôts, aides…) et généralisation à partir de 2012. Cette dernière mesure entrera en vigueur avec l’application de la RT 2012 programmée en 2011 pour les bâtiments non résidentiels et au 1er janvier 2013 pour les bâtiments d’habitation. • Pour les bâtiments anciens : développement de la rénovation énergétique par la mise en place de mesures incitatives tel que l’ECO PTZ.

12

Réglementation Thermique RT 2005 Toute construction neuve doit satisfaire à un niveau de performance thermique minimale. Ces dispositions sont définies par l’arrêté du 24 mai 2006. Les principales exigences de la réglementation sont : • LIMITATION DE LA CONSOMMATION Cep ≤ Cep réf La consommation d’énergie primaire doit être inférieure à la consommation d’énergie primaire de référence pour le projet étudié. Cep ≤ Cep max La consommation d’énergie primaire doit être inférieure à une consommation d’énergie maximale.


Performances énergétiques

Bâtiment Basse Consommation BBC

• BONNE ISOLATION THERMIQUE DE L’ENVELOPPE Ubât ≤ kxU bât-base (k compris entre 1,2 et 1,5 selon le type de bâtiment)

La performance thermique de l’enveloppe du bâtiment doit être inférieure au niveau de référence pondéré. Up ≤ Up max Le coefficient de transmission thermique Up de chaque paroi doit être inférieure ou égale à un niveau défini « garde-fou ».

Ψ ≤ Ψ max Le coefficient de transmission linéique dû à la liaison de deux parois doit être inférieure ou égale à un niveau défini « garde-fou ». Up mur [W/(m 2.K)]

Niveau référence

Maximum « garde-fou »

H1, H2

0,36

0,45

H3

0,40

0,45

Déperdition linéique -

Ψ [W/(m.K)]

Liaison

Niveau référence

L’arrêté du 8 mai 2007 définit le label « Bâtiment Basse Consommation énergétique, BBC 2005 » • POUR LES BATIMENTS D’HABITATION Pour obtenir le label BBC - Effinergie, l’exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation d’énergie primaire (Cep) de : 50 kWhep par m2 de SHON et par an Les calculs sont faits en utilisant la méthode Th-CE qui est celle de la Réglementation Thermique 2005. On tient compte de la diversité des climats en multipliant cette valeur de 50 par un coefficient de rigueur climatique (a).

Maximum « garde-fou »

Plancher haut / mur

0,60

1,00

(1)

Plancher intermédiaire / mur

0,60

1,00

(1)

Plancher bas / mur

0,40

1,00

(1)

(1) Valeur pour les bâtiments à usage d’habitation autre que la maison individuelle. Pour les bâtiments non destinés à l’habitation, cette valeur est de 1,20 W/(m.K)

• CONFORT D’ETE Tic ≤ Tic réf La température intérieure conventionnelle Tic doit être inférieure à la température intérieure conventionnelle de référence Tic réf.

Le coefficient de rigueur climatique est augmenté d’un coefficient (b) en fonction de l’altitude de la construction.

Altitude

Coefficient (b)

0 à 400 m

0,0

400 à 800 m

0,1

> 800 m

0,2

Cep ≤ 50 x (a + b) • POUR LES BATIMENTS NON DESTINES A L’HABITATION La consommation conventionnelle d’énergie primaire doit être inférieure de 50% à la consommation conventionnelle d’énergie primaire de référence. Cep ≤ Cep réf - 50% Le label BBC Effinergie définit des critères complémentaires et, notamment, un niveau de perméabilité à l’air à ne pas dépasser. 13


Rénovation des bâtiments existants Réglementation Thermique

Les principales exigences de cette réglementation sont similaires à celles de la RT 2005, notamment :

On distingue : • LIMITATION DE LA CONSOMMATION

• RENOVATION COURANTE DITE « ELEMENT PAR ELEMENT » Elle concerne la rénovation de bâtiments de moins de 1.000 m2 ou dont le coût de la rénovation est inférieur à 25% de la valeur du bâtiment. Les exigences pour ces rénovations sont définies par l’arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants. Cet arrêté définit, pour chaque paroi rénovée, une isolation thermique minimale à respecter. Pour les murs, la résistance thermique minimale de la paroi est définit dans le tableau ci-dessous :

Cep-projet ≤ Cep réf La consommation d’énergie primaire doit être inférieure à la consommation d’énergie primaire de référence pour le projet étudié. Cep-projet ≤ Cep max La consommation d’énergie primaire doit être inférieure à une consommation d’énergie maximale. Cep-projet ≤ Cep initial - 30% Pour les bâtiments autres que ceux voués à l’habitation : réduction de 30% minimum de la consommation d’énergie primaire. • BONNE ISOLATION THERMIQUE DE L’ENVELOPPE

R mur minimum [m 2.K/W]

H1, H2

2,30

H3

2,00

Ubât ≤ kxU bât-base (k compris entre 1,2 et 1,5 selon le type de bâtiment)

La performance thermique de l’enveloppe du bâtiment doit être inférieure au niveau de référence pondéré. • RENOVATION LOURDE DITE « GLOBALE » Elle concerne la rénovation de bâtiments de plus de 1.000 m2 dont le coût de la rénovation est supérieur à 25% de la valeur du bâtiment. Cette valeur est définie par l’arrêté du 20 décembre 2007 à 1.287 € /m2 SHON pour les bâtiments d’habitation et 1.100 = 275 € /m2 SHON pour les autres bâtiments. Les exigences pour ces rénovations sont définies par l’arrêté du 13 juin 2008 relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1.000 mètres carrés, lorsqu’ils font l’objet de travaux de rénovation importants.

Up ≤ Up max Le coefficient de transmission thermique Up de chaque paroi doit être inférieure ou égale à un niveau défini « garde-fou ». Up mur [W/(m 2.K)]

Niveau Maximum référence « garde-fou » H1, H2

0,36

0,45

H3

0,40

0,45

Déperdition linéique -

Liaison Plancher haut / mur

Ψ [W/(m.K)] Niveau Maximum référence « garde-fou » 0,90

-

Plancher intermédiaire / mur 0,90

-

Plancher bas / mur

-

0,50

A noter qu’il n’y a pas de niveau maximum « garde-fou » pour le coefficient de transmission linéique dû à la liaison de deux parois (pont thermique).

14


Performances énergétiques

• CONFORT D’ETE Tic ≤ Tic réf La température intérieure conventionnelle Tic doit être inférieure à la température intérieure conventionnelle de référence.

Aides • ECO PTZ

Bâtiment Basse Consommation BBC L’arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d’attribution du label « haute performance énergétique rénovation » définit le label « Bâtiment Basse Consommation énergétique rénovation, BBC rénovation 2009 ».

• POUR LES BATIMENTS D’HABITATION

L’ECO PTZ est un prêt bancaire à taux zéro destiné aux particuliers souhaitant entreprendre, en rénovation, des travaux d’amélioration de la performance énergétique globale de leur logement, notamment par l’isolation thermique. Il permet de financer jusqu’à 30.000 Euro de travaux. Un minimum de 2 catégories de travaux ou « bouquet de travaux » doit être entrepris. Pour être éligible à l’ECO PTZ, l’isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur doit avoir une résistance thermique supérieure ou égale à 2,8 m2.K/W.

La consommation conventionnelle d’énergie primaire doit être inférieure ou égale à : 80(a+b) kWhep/m 2.an

• CREDIT D’IMPOTS

avec a coefficient de zones climatiques compris entre 0,8 et 1,3 et b coefficient d’altitude compris entre 0 et 0,2 (voir détail des coefficients a et b en page précédente : chapitre Construction neuve - Bâtiment Basse Consommation BBC).

Le crédit d’impôts s’applique à la fourniture et à la pose de systèmes complets d’isolation. Il concerne les travaux d’isolation des murs, combles et plafonds, toitures-terrasses et planchers.

• POUR LES BATIMENTS AUTRES QUE D’HABITATION

Pour être éligible au crédit d’impôts, l’isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur doit avoir une résistance thermique supérieure ou égale à 2,8 m2.K/W.

La consommation conventionnelle d’énergie primaire doit être inférieure de 40% à la consommation conventionnelle d’énergie primaire de référence. Cep <= Cep réf -40% Le label BBC Effinergie définit des critères complémentaires à respecter, notamment un niveau de perméabilité à l’air à ne pas dépasser, une limitation de la prise en compte de la production locale d’électricité et un niveau minimum d’isolation de l’enveloppe du bâtiment.

15


Traitement des ponts thermiques

Les solutions façade Wienerberger Les qualités intrinsèques à la terre cuite associées aux procédés d’isolation par l’extérieur de bardage ou de double mur offrent de nombreux avantages pour répondre à tous les niveaux d’exigences thermiques de vos projets : réglementation, BBC… en neuf ou en rénovation.

Les solutions façade Wienerberger permettent de réduire les déperditions linéiques à la jonction entre le mur et le plancher intermédiaire. Le traitement optimum de ce pont thermique contribue à la réduction des consommations d'énergie primaire Cep et limite les risques de condensation, source de déprédation, de moisissures et d'inconfort.

Cas des planchers intermédiaires

COEFFICIENT DE DEPERDITION LINEIQUE Ψ1 + Ψ2 [W/(m.K)] En neuf - Valeur Th-U Mur béton ou maçonnerie - plancher béton

R i en (m 2.K)/W

16

e p (cm) 15

20

25

2

0,09

0,11

0,13

2,5

0,07

0,09

0,11

3

0,06

0,07

0,09


Performances énergétiques Isolation renforcée En rénovation - Valeur Th-U Ex Mur béton ou maçonnerie - plancher béton

R i en (m 2.K)/W

e p (cm) 15

20

1

0,13

0,17

3

0,06

0,07

Interpolation et extrapolation possibles

Pour une efficacité renforcée des solutions façade Wienerberger, il convient de traiter efficacement les ponts thermiques des planchers haut et bas. Ces solutions sont à étudier au cas par cas, en fonction de la nature et du mode d’isolation des planchers haut et bas.

Les solutions façade Wienerberger permettent d’atteindre un niveau d’isolation très élevé des murs avec des valeurs de Up pouvant atteindre 0,20 W/(m2.K) sans difficulté. En combinant les performances thermiques des briques POROTHERM et des solutions façade Wienerberger, il est possible d’atteindre des valeurs Up inférieures à 0,15 W/(m2.K). De plus, en rénovation, l’augmentation de la surface en vue d'améliorer l’isolation thermique d'une construction existante n’est plus incluse dans le calcul de la SHOB - Décret n° 2009-1247 du 16 octobre 2009 relatif à la surface hors œuvre des constructions, paru au Journal Officiel du 18 octobre.

Inertie thermique et confort d’été Les solutions façade Wienerberger sont basées sur le principe du mur manteau. Ce manteau protège non seulement l’occupant des variations de température, mais également le bâti lui-même. La température des murs demeure, en toutes circonstances, proche de celle de l’air ambiant à l’intérieur du logement : il en résulte une sensation de confort appréciable en toute saison. De plus, en période froide, les murs vont stocker une partie de la chaleur liée aux apports solaires pendant la journée pour la restituer la nuit. En outre, en saison chaude, les murs vont limiter l’élévation de la température intérieure en cours de journée et réduire la sensation d’inconfort. Ces deux phénomènes liés à l’inertie thermique et à l’accumulation de la chaleur par les murs permettent d’envisager des économies de consommation d’énergie primaire Cep en réduisant les besoins de chauffage en période froide et en limitant, voire en éliminant totalement, le recours à la climatisation en période chaude.

17


La gamme des produits Wienerberger pour la façade

■ ArGeTon® Bardage en terre cuite

■ KORAMIC Tuiles de façade KoraSun® Système photovoltaïque intégré

■ FAÇADEBRIC Système modulaire prêt-à-poser de briques apparentes pré-assemblées

■ TERCA Briques d’achitecture®

18


ArGeTon

®

Bardage terre cuite

P 20 Réalisations

P 27 Avantages produit

P 31 Performances thermiques

P 33 Guide de choix

P 41 Mise en œuvre

P 57 Certification

P 58 Descriptifs types


Bâtiment des services généraux du Conseil de l’Europe, Strasbourg (67) Architectes Aukett Art Build, Bruxelles Denu & Paradon, Architectes (SCP), Strasbourg Entreprise SMAC, Strasbourg Bardage ArGeTon® création Brun-chocolat Photographe Jean-François Chapuis

20

Logements collectifs (67) Architecte Frédéric Schieber, Obernai & GA Architecture, Paris (75) Entreprise Marwo & Isola, Strasbourg Bardage ArGeTon® Rouge saumon Photographe Paul Gilland

21


Bâtiment des services généraux du Conseil de l’Europe, Strasbourg (67) Architectes Aukett Art Build, Bruxelles Denu & Paradon, Architectes (SCP), Strasbourg Entreprise SMAC, Strasbourg Bardage ArGeTon® création Brun-chocolat Photographe Jean-François Chapuis

20

Logements collectifs (67) Architecte Frédéric Schieber, Obernai & GA Architecture, Paris (75) Entreprise Marwo & Isola, Strasbourg Bardage ArGeTon® Rouge saumon Photographe Paul Gilland

21


Microtechnique Besançon (25) Architecte Lamboley Architectes Office, Besançon Entreprise SMAC Besançon Bardage ArGeTon® Rouge Toscane Photographe Paul Gilland

22

Immobilière 3F - Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, 75001 Paris Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris minéral Photographe Géraldine Bruneel

23


Microtechnique Besançon (25) Architecte Lamboley Architectes Office, Besançon Entreprise SMAC Besançon Bardage ArGeTon® Rouge Toscane Photographe Paul Gilland

22

Immobilière 3F - Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, 75001 Paris Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris minéral Photographe Géraldine Bruneel

23


EIS (Euro Information Service) Mulhouse (68) Architecte SCP Dufay Serdaroglu, Besançon Entreprise Marwo & Isola, Strasbourg Bardage ArGeTon® Rouge Toscane Photographe Stéphane SPACH

24

Logements Nanterre Grands Buissons (92) Architecte DL Architectes, Paris Entreprise RPI, Paris Bardage ArGeTon® Rouge naturel Photographe Géraldine Bruneel

25


EIS (Euro Information Service) Mulhouse (68) Architecte SCP Dufay Serdaroglu, Besançon Entreprise Marwo & Isola, Strasbourg Bardage ArGeTon® Rouge Toscane Photographe Stéphane SPACH

24

Logements Nanterre Grands Buissons (92) Architecte DL Architectes, Paris Entreprise RPI, Paris Bardage ArGeTon® Rouge naturel Photographe Géraldine Bruneel

25


Groupe scolaire Louis Blanc, Paris 10 e Architecte M. Delaittre, Architecte D.P.L.G. Entreprise Repisol Bardage ArGeTon® Gris clair Photographe Guillaume Maucuit Lecomte

Avantages produit & Performances thermiques

26

Réalisations

Avantages produit

Performances thermique l Guide de choix l Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

27


Groupe scolaire Louis Blanc, Paris 10 e Architecte M. Delaittre, Architecte D.P.L.G. Entreprise Repisol Bardage ArGeTon® Gris clair Photographe Guillaume Maucuit Lecomte

Avantages produit & Performances thermiques

26

Réalisations

Avantages produit

Performances thermique l Guide de choix l Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

27


Avantages produit

Le choix des avantages ArGeTon®, connu depuis plus de vingt ans pour la qualité de ces bardeaux terre cuite alvéolés, offre une harmonie idéale avec les matériaux modernes comme la brique, le verre, le bois ou encore le métal. Avec la façade ArGeTon®, découvrez une alternative originale aux façades classiques dans un univers vivant

L’ELEGANCE DU NATUREL Alliant haute technologie et tradition, les bardages terre cuite ArGeTon® et ArGeLite® (la variante simple peau) se combinent harmonieusement avec une infinité de structures et de matières. Leur élégance, leur discrétion et leur caractère naturel en font des matériaux particulièrement faciles à intégrer. Le bardage terre cuite ArGeTon® habille aussi bien les réalisations contemporaines, que les bâtiments anciens. Sa finition irréprochable vous garantit une qualité architecturale optimale.

et coloré qui ne manquera pas de vous inspirer et d’enrichir ainsi chacun de vos projets !

UNE CONTRIBUTION A LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT Composé de terre cuite, le bardage terre cuite ArGeTon® ne contient aucun élément nocif pour l’environnement et apporte une valeur forte en matière de développement durable. En construction neuve comme en rénovation, ArGeTon® permet de réaliser des économies d’énergie significatives. Associé à un isolant, il offre tous les avantages de l’Isolation Thermique par l’Extérieur. La qualité de pose de la façade est assurée par l’étanchéité des joints profilés. Ces derniers évitent non seulement le déplacement des bardeaux, mais protègent aussi efficacement des eaux de pluies et des effets du vent.

chantier, et ce, grâce aux différents formats standards composés de 3 hauteurs et de 3 longueurs. Plus léger, plus économique, ArGeLite® est idéalement adapté aux projets de rénovation. Son faible poids assure une pose simple et rapide.

A L’EPREUVE DU TEMPS Grâce à un système d’écoulement d’eau astucieux, le bardage terre cuite ArGeTon® protège des salissures et résiste aux situations les plus exceptionnelles, quelles que soient les conditions climatiques. Teintés dans la masse, ce bardage terre cuite est dépourvu de colorants. Invulnérable aux problèmes d’usure, il conserve sa couleur naturelle au fil des années…

La façade ArGeTon® se décline aussi dans une grande variété de formats (jusqu’à 1,50 m de largeur pour des hauteurs allant de 150 mm à 500 mm) et de textures : naturelles, émaillées ou brossées, avec des finitions lisses très esthétiques. Nos gammes de produits ArGeLite® simple peau, TAMPA, LINEO et TERZO offrent aussi une palette de structure diversifiée : strie, faux joint, nervure, permettant un calepinage de façade varié et la multiplication des expressions créatives. Autant de possibilités pour composer la façade qui habillera votre projet ! Afin de répondre aux exigences liées au calepinage de chaque projet et de gagner un temps précieux lors de la mise en œuvre, les bardeaux ArGeTon® peuvent être coupés sur demande aux dimensions souhaitées du projet.

Même longtemps après leur construction, vos façades sont comme neuves ! DES IDEES A BATIR… ENSEMBLE ! DES TECHNIQUES INNOVANTES Connu des marchés internationaux pour son sens de l’innovation, ArGeTon® conçoit des produits de haute technicité. Son système de joints, par exemple, a été mis au point pour assurer, en combinaison avec les propriétés des bardeaux, un parfait écoulement de l’eau sans l’usage d’un écran pare-pluie.

Vous pouvez, bien-sûr, puiser votre inspiration dans notre gamme existante, mais aussi nous confier votre cahier des charges pour la réalisation de modèles spécifiques à votre projet. Dans tous les cas, notre équipe se tient à votre disposition pour vous aider à concrétiser au mieux tous vos souhaits !

Les bardeaux ArGeTon® ont un bon comportement au feu (le classement de réaction au feu est M0). UNE RICHE PALETTE CREATIVE LE CHOIX DANS LES ECONOMIES La simple peau des bardeaux ArGeLite® en fait un matériau léger, propre à optimiser les coûts de mise en oeuvre. De plus, la standardisation du concept ArGeLite®, complétée par une planification en amont du projet, permet des économies de montage sur 28

Mises au point grâce à des procédés de cuisson perfectionnés et à l’utilisation d’argiles de qualité, les couleurs du bardage terre cuite ArGeTon® sont toutes teintées dans la masse et se caractérisent par une haute brillance et une grande résistance aux intempéries. 13 teintes composent notre nuancier, vous avez donc l’embarras du choix ! Réalisations

Avantages produit

Performances thermiques l Guide de choix l Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

29


Avantages produit

Le choix des avantages ArGeTon®, connu depuis plus de vingt ans pour la qualité de ces bardeaux terre cuite alvéolés, offre une harmonie idéale avec les matériaux modernes comme la brique, le verre, le bois ou encore le métal. Avec la façade ArGeTon®, découvrez une alternative originale aux façades classiques dans un univers vivant

L’ELEGANCE DU NATUREL Alliant haute technologie et tradition, les bardages terre cuite ArGeTon® et ArGeLite® (la variante simple peau) se combinent harmonieusement avec une infinité de structures et de matières. Leur élégance, leur discrétion et leur caractère naturel en font des matériaux particulièrement faciles à intégrer. Le bardage terre cuite ArGeTon® habille aussi bien les réalisations contemporaines, que les bâtiments anciens. Sa finition irréprochable vous garantit une qualité architecturale optimale.

et coloré qui ne manquera pas de vous inspirer et d’enrichir ainsi chacun de vos projets !

UNE CONTRIBUTION A LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT Composé de terre cuite, le bardage terre cuite ArGeTon® ne contient aucun élément nocif pour l’environnement et apporte une valeur forte en matière de développement durable. En construction neuve comme en rénovation, ArGeTon® permet de réaliser des économies d’énergie significatives. Associé à un isolant, il offre tous les avantages de l’Isolation Thermique par l’Extérieur. La qualité de pose de la façade est assurée par l’étanchéité des joints profilés. Ces derniers évitent non seulement le déplacement des bardeaux, mais protègent aussi efficacement des eaux de pluies et des effets du vent.

chantier, et ce, grâce aux différents formats standards composés de 3 hauteurs et de 3 longueurs. Plus léger, plus économique, ArGeLite® est idéalement adapté aux projets de rénovation. Son faible poids assure une pose simple et rapide.

A L’EPREUVE DU TEMPS Grâce à un système d’écoulement d’eau astucieux, le bardage terre cuite ArGeTon® protège des salissures et résiste aux situations les plus exceptionnelles, quelles que soient les conditions climatiques. Teintés dans la masse, ce bardage terre cuite est dépourvu de colorants. Invulnérable aux problèmes d’usure, il conserve sa couleur naturelle au fil des années…

La façade ArGeTon® se décline aussi dans une grande variété de formats (jusqu’à 1,50 m de largeur pour des hauteurs allant de 150 mm à 500 mm) et de textures : naturelles, émaillées ou brossées, avec des finitions lisses très esthétiques. Nos gammes de produits ArGeLite® simple peau, TAMPA, LINEO et TERZO offrent aussi une palette de structure diversifiée : strie, faux joint, nervure, permettant un calepinage de façade varié et la multiplication des expressions créatives. Autant de possibilités pour composer la façade qui habillera votre projet ! Afin de répondre aux exigences liées au calepinage de chaque projet et de gagner un temps précieux lors de la mise en œuvre, les bardeaux ArGeTon® peuvent être coupés sur demande aux dimensions souhaitées du projet.

Même longtemps après leur construction, vos façades sont comme neuves ! DES IDEES A BATIR… ENSEMBLE ! DES TECHNIQUES INNOVANTES Connu des marchés internationaux pour son sens de l’innovation, ArGeTon® conçoit des produits de haute technicité. Son système de joints, par exemple, a été mis au point pour assurer, en combinaison avec les propriétés des bardeaux, un parfait écoulement de l’eau sans l’usage d’un écran pare-pluie.

Vous pouvez, bien-sûr, puiser votre inspiration dans notre gamme existante, mais aussi nous confier votre cahier des charges pour la réalisation de modèles spécifiques à votre projet. Dans tous les cas, notre équipe se tient à votre disposition pour vous aider à concrétiser au mieux tous vos souhaits !

Les bardeaux ArGeTon® ont un bon comportement au feu (le classement de réaction au feu est M0). UNE RICHE PALETTE CREATIVE LE CHOIX DANS LES ECONOMIES La simple peau des bardeaux ArGeLite® en fait un matériau léger, propre à optimiser les coûts de mise en oeuvre. De plus, la standardisation du concept ArGeLite®, complétée par une planification en amont du projet, permet des économies de montage sur 28

Mises au point grâce à des procédés de cuisson perfectionnés et à l’utilisation d’argiles de qualité, les couleurs du bardage terre cuite ArGeTon® sont toutes teintées dans la masse et se caractérisent par une haute brillance et une grande résistance aux intempéries. 13 teintes composent notre nuancier, vous avez donc l’embarras du choix ! Réalisations

Avantages produit

Performances thermiques l Guide de choix l Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

29


Maison de retraite, Marlenheim (67) Architecte KNL Architecture , Rouffach (68) Entreprise Marwo & Isola Bardage ArGeTon® Sable Photographe Gregory Tachet

Performances thermiques Calcul des performances thermiques Bardage ArGeTon Le coefficient de déperdition surfacique UC , sans tenir compte des ponts thermiques de l’ossature et des pattes d’ancrage, se calcule de la manière suivante :

Uc =

1 Rsi + Ri + Rm + Rsi

Avec, UC = Coefficient de transmission surfacique en partie courante [W/(m².K)] Rsi = Résistance thermique superficielle intérieure égale à 0,13m².K/W Ri = Résistance thermique de l’isolant [m².K/W] Rm = Résistance thermique de la paroi [m².K/W] Avec ces hypothèses, on peut déterminer le coefficient de déperdition surfacique en partie courante Uc en fonction du mur support et de la résistance thermique de l’isolant. DEperdition surfacique en partie courante UC EN [W/(m².K)] Epaisseur revêtement (1) (mm)

Porotherm

Epaisseur Isolant (mm)

R isolant (2) (m².K/W)

Béton (3) R=0,08 m².K/W

112

50

1,55

0,53

0,32

0,29

0,23

122

60

1,85

0,46

0,29

0,27

0,22

142

80

2,5

0,35

0,25

0,23

0,19

162

100

3,1

0,29

0,21

0,2

0,17

182

120

3,75

0,24

0,19

0,18

0,15

(2) Isolant de conductivité thermique = 0,032 W/m.K

212

150

4,65

0,2

0,16

0,15

0,13

(3) Voile béton de 16 cm

GF R20 Th+ R25 Th+ R30 R=1,32 m².K/W R=1,61 m².K/W R=2,51 m².K/W

(1) Y compris lame d’air 20 mm + Bardeau terre cuite 30 mm et pattes de fixation 12 mm + l’isolant

Pour déterminer le coefficient de déperdition surfacique de la paroi UP, il convient d’ajouter à la valeur UC l’incidence des ponts thermiques intégrés, selon la formule :

UParoi = Uc +

C

+

x L

Avec, C = Coefficient de déperdition linéique de l’ossature [W/(m.K)]

 .= Coefficient de déperdition ponctuel dû aux pattes de fixation [W/K]

 = Entraxe entre éléments d’ossature L = Portée entre les pattes de fixation

Les valeurs de C et  sont soit données par le fournisseur de l’ossature et des pattes équerres, soit déterminées suivant le cahier CSTB 3194 - Annexe 4 “Eléments de calcul thermique”. 30

Réalisations l Avantages produit

Performances thermiques

Guide de choix l Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

31


Maison de retraite, Marlenheim (67) Architecte KNL Architecture , Rouffach (68) Entreprise Marwo & Isola Bardage ArGeTon® Sable Photographe Gregory Tachet

Performances thermiques Calcul des performances thermiques Bardage ArGeTon Le coefficient de déperdition surfacique UC , sans tenir compte des ponts thermiques de l’ossature et des pattes d’ancrage, se calcule de la manière suivante :

Uc =

1 Rsi + Ri + Rm + Rsi

Avec, UC = Coefficient de transmission surfacique en partie courante [W/(m².K)] Rsi = Résistance thermique superficielle intérieure égale à 0,13m².K/W Ri = Résistance thermique de l’isolant [m².K/W] Rm = Résistance thermique de la paroi [m².K/W] Avec ces hypothèses, on peut déterminer le coefficient de déperdition surfacique en partie courante Uc en fonction du mur support et de la résistance thermique de l’isolant. DEperdition surfacique en partie courante UC EN [W/(m².K)] Epaisseur revêtement (1) (mm)

Porotherm

Epaisseur Isolant (mm)

R isolant (2) (m².K/W)

Béton (3) R=0,08 m².K/W

112

50

1,55

0,53

0,32

0,29

0,23

122

60

1,85

0,46

0,29

0,27

0,22

142

80

2,5

0,35

0,25

0,23

0,19

162

100

3,1

0,29

0,21

0,2

0,17

182

120

3,75

0,24

0,19

0,18

0,15

(2) Isolant de conductivité thermique = 0,032 W/m.K

212

150

4,65

0,2

0,16

0,15

0,13

(3) Voile béton de 16 cm

GF R20 Th+ R25 Th+ R30 R=1,32 m².K/W R=1,61 m².K/W R=2,51 m².K/W

(1) Y compris lame d’air 20 mm + Bardeau terre cuite 30 mm et pattes de fixation 12 mm + l’isolant

Pour déterminer le coefficient de déperdition surfacique de la paroi UP, il convient d’ajouter à la valeur UC l’incidence des ponts thermiques intégrés, selon la formule :

UParoi = Uc +

C

+

x L

Avec, C = Coefficient de déperdition linéique de l’ossature [W/(m.K)]

 .= Coefficient de déperdition ponctuel dû aux pattes de fixation [W/K]

 = Entraxe entre éléments d’ossature L = Portée entre les pattes de fixation

Les valeurs de C et  sont soit données par le fournisseur de l’ossature et des pattes équerres, soit déterminées suivant le cahier CSTB 3194 - Annexe 4 “Eléments de calcul thermique”. 30

Réalisations l Avantages produit

Performances thermiques

Guide de choix l Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

31


Nestlé commercial building, Singen Architecte Richter et Dahl Rocha, Lausanne Bardage ArGeTon® Sable

Guide de Choix Tampa ArGeLite ® Terzo Terzo 1 Terzo 2 Terzo 3 Lineo 4 Lineo 9 Danza Barro Barro Ellipse

32

Réalisations l Avantages produit l Performances thermique

Guide de choix

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

33


Nestlé commercial building, Singen Architecte Richter et Dahl Rocha, Lausanne Bardage ArGeTon® Sable

Guide de Choix Tampa ArGeLite ® Terzo Terzo 1 Terzo 2 Terzo 3 Lineo 4 Lineo 9 Danza Barro Barro Ellipse

32

Réalisations l Avantages produit l Performances thermique

Guide de choix

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

33


Guide de formats et teintes Tampa

Lineo 3

Le classique sans réserve : clair et simple dans sa forme, finition lisse.

De douces lignes avec 3 rainures de 3 mm de profondeur.

ArGeLite Bardeau simple peau, une solution légère et économique.

Lineo 4 De douces lignes avec 4 rainures de 3 mm de profondeur.

Terzo Les faux joints créent une nouvelle optique évoquant des plaquettes ou des lamelles en terre cuite.

Lineo 9 Un parement façon brique avec 9 rainures qui donnent au bâtiment un cachet exceptionnel.

Terzo 1 Une solution pour l’architecture avec un joint creux horizontal dans le parement.

Danza Terzo 2

Le chevauchement des bardeaux Danza fait la part belle à l’ombre et à la lumière.

Une solution pour l’architecture avec 2 joints creux horizontaux dans le parement.

Terzo 3 Une solution pour l’architecture avec 3 joints creux horizontaux dans le parement.

Barro et Barro Ellipse Outre l’aspect esthétique, le brise-soleil est une protection contre les rayons du soleil et contre les regards.

ArGeTon® Barro 34

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques

Guide de choix

ArGeTon® Barro Ellipse

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

35


Guide de formats et teintes Tampa

Lineo 3

Le classique sans réserve : clair et simple dans sa forme, finition lisse.

De douces lignes avec 3 rainures de 3 mm de profondeur.

ArGeLite Bardeau simple peau, une solution légère et économique.

Lineo 4 De douces lignes avec 4 rainures de 3 mm de profondeur.

Terzo Les faux joints créent une nouvelle optique évoquant des plaquettes ou des lamelles en terre cuite.

Lineo 9 Un parement façon brique avec 9 rainures qui donnent au bâtiment un cachet exceptionnel.

Terzo 1 Une solution pour l’architecture avec un joint creux horizontal dans le parement.

Danza Terzo 2

Le chevauchement des bardeaux Danza fait la part belle à l’ombre et à la lumière.

Une solution pour l’architecture avec 2 joints creux horizontaux dans le parement.

Terzo 3 Une solution pour l’architecture avec 3 joints creux horizontaux dans le parement.

Barro et Barro Ellipse Outre l’aspect esthétique, le brise-soleil est une protection contre les rayons du soleil et contre les regards.

ArGeTon® Barro 34

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques

Guide de choix

ArGeTon® Barro Ellipse

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

35


Guide de formats et teintes Finition standard

Finition émaillée

Abricot beige

Bleu glacier

Blanc perle

Blanc émaillé

Jaune émaillé

Orange émaillé

Rouge saumon

Gris clair

Sable

Rouge émaillé

Vert émaillé

Gris émaillé

Rouge Toscane

Gris platine

Jaune Sahara

Bleu émaillé

Marron émaillé

Noir émaillé

Remarques : Pour un rendu naturel, de la façade ArGeTon® demandez-nous des échantillons. Rouge naturel

Mises au point grâce à des procédés de cuisson perfectionnés et à l’utilisation d’argiles de qualité, les couleurs du bardage terre cuite ArGeTon® se caractérisent par une haute brillance et une grande résistance aux intempéries. Avec les 13 teintes de notre nuancier, vous avez l’embarras du choix !

Gris minéral Finitions :  • Standard naturel lisse • Émaillé • Brossé Coloris spéciaux sur demande.

Rouge brun 36

Gris volcan Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques

Guide de choix

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

37


Guide de formats et teintes Finition standard

Finition émaillée

Abricot beige

Bleu glacier

Blanc perle

Blanc émaillé

Jaune émaillé

Orange émaillé

Rouge saumon

Gris clair

Sable

Rouge émaillé

Vert émaillé

Gris émaillé

Rouge Toscane

Gris platine

Jaune Sahara

Bleu émaillé

Marron émaillé

Noir émaillé

Remarques : Pour un rendu naturel, de la façade ArGeTon® demandez-nous des échantillons. Rouge naturel

Mises au point grâce à des procédés de cuisson perfectionnés et à l’utilisation d’argiles de qualité, les couleurs du bardage terre cuite ArGeTon® se caractérisent par une haute brillance et une grande résistance aux intempéries. Avec les 13 teintes de notre nuancier, vous avez l’embarras du choix !

Gris minéral Finitions :  • Standard naturel lisse • Émaillé • Brossé Coloris spéciaux sur demande.

Rouge brun 36

Gris volcan Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques

Guide de choix

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

37


Guide de formats et teintes TAMPA

TERZO

DANZA

Lineo

ArGeLite

®

Barro

®

[ nouveautE ]

Bardage terre cuite (simple peau)

GAMME DE BRISE-SOLEIL EN TERRE CUITE

ArGeTon®, connu depuis plus de vingt ans pour la qualité de ces bardeaux terre cuite alvéolés, vous propose, avec ArGeLite®, un nouveau bardeau terre cuite en simple peau.

Hauteur

Epaisseur

TAMPA

150 mm

30 mm

175 mm

30 mm

187,5 mm

30 mm

200 mm

30 mm

212,5 mm

30 mm

225 mm

30 mm

237,5 mm

30 mm

243,5 mm

30 mm

30 mm

275 mm

30 mm

300 mm

30 mm

400 mm

30 mm

500 mm

35 mm

TERZO 3

Lineo 3

Lineo 4

Lineo 9

DANZA

Max. 600 mm

Avantages du systEme ArGeLite : ®

Max. 600 mm

Max. 600 mm

Max. 600 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 200 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

• Faible poids : 31 kg/m2 • 2 techniques de pose : ossature verticale ou horizontale avec agrafes et crochets comme pour ArGeTon® • Economie de montage par la standardisation du concept • Calepinage et mise en œuvre facilités • Finition possible : lisse, engobé, émaillé • Grande palette de teintes disponible, terre cuite teintée dans la masse HAUTEUR

EPAISSEUR

LONGUEUR DISPONIBLE

POIDS

200 mm

24 mm

400/500/600 mm

31,19 kg /m2

250 mm

24 mm

400/500/600 mm

30,50 kg /m2

300 mm

24 mm

400/500/600 mm

30,69 kg /m2

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

6

257 mm

TERZO 2

Max. 1 500 mm

6

30 mm

TERZO 1

Max. 1 500 mm

Les longueurs maximales disponibles sont de 1 500 mm. Les longueurs supérieures sont réalisées par l’assemblage de plusieurs éléments BARRO ArGeTon®. La gamme Barro® se décline en 13 teintes de base et les finitions engobées ou émaillées sont disponibles sur demande.

barro® ellipse

[ nouveautE ].

Barro® Ellipse apporte une nouvelle esthétique à la façade. En variant l’entraxe vertical des Barro® Ellipse, vous obtenez des occultations complètes. Les Barro® Ellipses peuvent être motorisés. La longueur maximale des Barro® Ellipse est de 1 200 mm.

SCHEMA

LONGUEUR

ø 50/50 mm

De 400 à 1 500 mm

ø 69/69 mm

De 400 à 1500 mm

ø 150/ 50 mm

De 400 à 1 200 mm

BARRO ELLIPSE

6

6

DIMENSIONS

BARRO

288 mm

238 mm

200 mm

La fabrication et le contrôle de la qualité des bardeaux sont audités par le CSTB dans le cadre de la certification CSTBat. En cas de bardeau endommagé, son remplacement se fait facilement, indépendamment des bardeaux adjacents.

188 mm

Remarques :

6

• Longueur standard : 4  00 mm, 500 mm, 600 mm à 1 500 mm par pas de 100 mm • Longueur non standard possible sur demande • Poids : 42 kg / m2 (épaisseur 30 mm) et 59 kg / m2 (épaisseur 35 mm) • Les mesures indiquées sont des cotes d’axe en axe qui sont mesurées à partir du milieu du joint, aussi bien en hauteur qu’en largeur. • Largeur joint vertical 4-8 mm • Hauteur joint horizontal 12 mm

250 mm

Informations Générales :

300 mm

6

250 mm

TERZO

- Plus léger, plus économique, son faible poids s’adapte idéalement aux projets de rénovation. - Montage simple et rapide

ArGeTon® propose une vaste gamme de brise-soleil : Barro® de forme carrée ou en ellipse, de section et de longueurs variables.

ArGeLiTe® Bardage terre cuite simple peau Cote d’axe 200, 250 et 300 mm de calepinage

38

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques

Guide de choix

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

39


Guide de formats et teintes TAMPA

TERZO

DANZA

Lineo

ArGeLite

®

Barro

®

[ nouveautE ]

Bardage terre cuite (simple peau)

GAMME DE BRISE-SOLEIL EN TERRE CUITE

ArGeTon®, connu depuis plus de vingt ans pour la qualité de ces bardeaux terre cuite alvéolés, vous propose, avec ArGeLite®, un nouveau bardeau terre cuite en simple peau.

Hauteur

Epaisseur

TAMPA

150 mm

30 mm

175 mm

30 mm

187,5 mm

30 mm

200 mm

30 mm

212,5 mm

30 mm

225 mm

30 mm

237,5 mm

30 mm

243,5 mm

30 mm

30 mm

275 mm

30 mm

300 mm

30 mm

400 mm

30 mm

500 mm

35 mm

TERZO 3

Lineo 3

Lineo 4

Lineo 9

DANZA

Max. 600 mm

Avantages du systEme ArGeLite : ®

Max. 600 mm

Max. 600 mm

Max. 600 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 200 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

• Faible poids : 31 kg/m2 • 2 techniques de pose : ossature verticale ou horizontale avec agrafes et crochets comme pour ArGeTon® • Economie de montage par la standardisation du concept • Calepinage et mise en œuvre facilités • Finition possible : lisse, engobé, émaillé • Grande palette de teintes disponible, terre cuite teintée dans la masse HAUTEUR

EPAISSEUR

LONGUEUR DISPONIBLE

POIDS

200 mm

24 mm

400/500/600 mm

31,19 kg /m2

250 mm

24 mm

400/500/600 mm

30,50 kg /m2

300 mm

24 mm

400/500/600 mm

30,69 kg /m2

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

Max. 1 500 mm

6

257 mm

TERZO 2

Max. 1 500 mm

6

30 mm

TERZO 1

Max. 1 500 mm

Les longueurs maximales disponibles sont de 1 500 mm. Les longueurs supérieures sont réalisées par l’assemblage de plusieurs éléments BARRO ArGeTon®. La gamme Barro® se décline en 13 teintes de base et les finitions engobées ou émaillées sont disponibles sur demande.

barro® ellipse

[ nouveautE ].

Barro® Ellipse apporte une nouvelle esthétique à la façade. En variant l’entraxe vertical des Barro® Ellipse, vous obtenez des occultations complètes. Les Barro® Ellipses peuvent être motorisés. La longueur maximale des Barro® Ellipse est de 1 200 mm.

SCHEMA

LONGUEUR

ø 50/50 mm

De 400 à 1 500 mm

ø 69/69 mm

De 400 à 1500 mm

ø 150/ 50 mm

De 400 à 1 200 mm

BARRO ELLIPSE

6

6

DIMENSIONS

BARRO

288 mm

238 mm

200 mm

La fabrication et le contrôle de la qualité des bardeaux sont audités par le CSTB dans le cadre de la certification CSTBat. En cas de bardeau endommagé, son remplacement se fait facilement, indépendamment des bardeaux adjacents.

188 mm

Remarques :

6

• Longueur standard : 4  00 mm, 500 mm, 600 mm à 1 500 mm par pas de 100 mm • Longueur non standard possible sur demande • Poids : 42 kg / m2 (épaisseur 30 mm) et 59 kg / m2 (épaisseur 35 mm) • Les mesures indiquées sont des cotes d’axe en axe qui sont mesurées à partir du milieu du joint, aussi bien en hauteur qu’en largeur. • Largeur joint vertical 4-8 mm • Hauteur joint horizontal 12 mm

250 mm

Informations Générales :

300 mm

6

250 mm

TERZO

- Plus léger, plus économique, son faible poids s’adapte idéalement aux projets de rénovation. - Montage simple et rapide

ArGeTon® propose une vaste gamme de brise-soleil : Barro® de forme carrée ou en ellipse, de section et de longueurs variables.

ArGeLiTe® Bardage terre cuite simple peau Cote d’axe 200, 250 et 300 mm de calepinage

38

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques

Guide de choix

Mise en œuvre l Certification l Descriptifs types

39


Mise en œuvre

40

Immobilière 3F Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, 75001 Paris Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris minéral Photographe Géraldine Bruneel

Réalisations l Avantages produit l Performances thermique l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

41


Mise en œuvre

40

Immobilière 3F Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, 75001 Paris Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris minéral Photographe Géraldine Bruneel

Réalisations l Avantages produit l Performances thermique l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

41


Mise en œuvre ArGeTon® est un système de bardage terre cuite disposé horizontalement et maintenu par des agrafes ou crochets fixes sur des profilés solidarisés au gros œuvre.

PRINCIPE de base

ParticularitEs physiques Les caractéristiques techniques et physiques des bardeaux ArGeTon® ont été testées par les laboratoires spécialisés de la Bautest Dresden GmbH et de la MPA Bau Hannover. Le procédé de bardage ArGeTon® est visé par l’avis technique 2/07-127 et fait l’objet d’une certification CSTB.

Système de bardage

Ossature aluminium avec profiles porteurs verticaux Vue d’ensemble du système

Concept de base • L’ossature porteuse consiste à fixer verticalement des profilés verticaux en T (type ETANCO) au moyen d’équerres sur la façade du bâtiment. L’ossature porteuse devra être conforme au cahier du CSTB n° 3194 de février 2000 : “règles générales de conception et de mise en œuvre de l’ossature métallique et de l’isolant thermique de bardage.” • Les bardeaux ArGeTon® disposés horizontalement sont maintenus par des agrafes de supportage fixées à l’ossature verticale en T, solidarisées au gros œuvre.

• La résistance au gel selon DIN EN 539-2 avec un minimum de 150 alternances de gel et de dégel sans dommages • Les bardeaux sont incombustibles (Classement M0) • Les bardeaux sont indéformables • L’isolation thermique - l’épaisseur de l’isolation thermique est indépendante de l’ossature. La nature de l’isolant est de type laine minérale. La fixation est conforme aux instructions du fabricant. • La ventilation et l’évacuation de l’air s’effectuent par l’intermédiaire d’un joint horizontal situé entre les bardeaux. La ventilation à l’arrière de la façade sera assurée par un vide de 20 mm aménagé entre le bardeau et l’isolation. • L’isolation acoustique complémentaire du bâtiment offerte par les façades en terre cuite ArGeTon® réduit le bruit aérien de l’ordre de 9 dB selon le type d’exécution.

• Un profilé de jointoiement est inséré dans les joints verticaux. Cela empêche le déplacement latéral des panneaux; l’effet de serrage assure la fixation solide dans les attaches (ce qui évite les vibrations). Ceci empêche également la pénétration de l’eau dans les joints verticaux. • Un isolant thermique peut être appliqué au mur, une lame d’air de 2 cm minimum doit être matérialisée entre la face arrière des bardeaux ArGeTon® et l’isolant non-hydrophile, permettant une libre circulation de l’air. • Les profilés en T sont alignés verticalement et fixés aux équerres au moyen de rivets creux en aluminium ou de vis auto-perceuse (de type Perfix).

• Le drainage et l’évacuation des eaux vers le côté extérieur de la façade sont assurés par la rainure d’égouttage située dans la partie supérieure des parements.

Un profilé de joints verticaux est placé entre les bardeaux. Les profilés placés dans les joints verticaux sont en aluminium et assurent une triple fonction :

Ventilation et évacuation de l’air

Drainage et évacuation des eaux

• Ils évitent le déplacement latéral des bardeaux ArGeTon®. • Ils limitent les pénétrations d’eau au droit des profilés verticaux en T. • Ils assurent un effet amortisseur permettant un accrochage sans serrage des bardeaux, tout en empêchant le battement dû au vent.

42

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

43


Mise en œuvre ArGeTon® est un système de bardage terre cuite disposé horizontalement et maintenu par des agrafes ou crochets fixes sur des profilés solidarisés au gros œuvre.

PRINCIPE de base

ParticularitEs physiques Les caractéristiques techniques et physiques des bardeaux ArGeTon® ont été testées par les laboratoires spécialisés de la Bautest Dresden GmbH et de la MPA Bau Hannover. Le procédé de bardage ArGeTon® est visé par l’avis technique 2/07-127 et fait l’objet d’une certification CSTB.

Système de bardage

Ossature aluminium avec profiles porteurs verticaux Vue d’ensemble du système

Concept de base • L’ossature porteuse consiste à fixer verticalement des profilés verticaux en T (type ETANCO) au moyen d’équerres sur la façade du bâtiment. L’ossature porteuse devra être conforme au cahier du CSTB n° 3194 de février 2000 : “règles générales de conception et de mise en œuvre de l’ossature métallique et de l’isolant thermique de bardage.” • Les bardeaux ArGeTon® disposés horizontalement sont maintenus par des agrafes de supportage fixées à l’ossature verticale en T, solidarisées au gros œuvre.

• La résistance au gel selon DIN EN 539-2 avec un minimum de 150 alternances de gel et de dégel sans dommages • Les bardeaux sont incombustibles (Classement M0) • Les bardeaux sont indéformables • L’isolation thermique - l’épaisseur de l’isolation thermique est indépendante de l’ossature. La nature de l’isolant est de type laine minérale. La fixation est conforme aux instructions du fabricant. • La ventilation et l’évacuation de l’air s’effectuent par l’intermédiaire d’un joint horizontal situé entre les bardeaux. La ventilation à l’arrière de la façade sera assurée par un vide de 20 mm aménagé entre le bardeau et l’isolation. • L’isolation acoustique complémentaire du bâtiment offerte par les façades en terre cuite ArGeTon® réduit le bruit aérien de l’ordre de 9 dB selon le type d’exécution.

• Un profilé de jointoiement est inséré dans les joints verticaux. Cela empêche le déplacement latéral des panneaux; l’effet de serrage assure la fixation solide dans les attaches (ce qui évite les vibrations). Ceci empêche également la pénétration de l’eau dans les joints verticaux. • Un isolant thermique peut être appliqué au mur, une lame d’air de 2 cm minimum doit être matérialisée entre la face arrière des bardeaux ArGeTon® et l’isolant non-hydrophile, permettant une libre circulation de l’air. • Les profilés en T sont alignés verticalement et fixés aux équerres au moyen de rivets creux en aluminium ou de vis auto-perceuse (de type Perfix).

• Le drainage et l’évacuation des eaux vers le côté extérieur de la façade sont assurés par la rainure d’égouttage située dans la partie supérieure des parements.

Un profilé de joints verticaux est placé entre les bardeaux. Les profilés placés dans les joints verticaux sont en aluminium et assurent une triple fonction :

Ventilation et évacuation de l’air

Drainage et évacuation des eaux

• Ils évitent le déplacement latéral des bardeaux ArGeTon®. • Ils limitent les pénétrations d’eau au droit des profilés verticaux en T. • Ils assurent un effet amortisseur permettant un accrochage sans serrage des bardeaux, tout en empêchant le battement dû au vent.

42

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

43


Mise en œuvre Éléments du système et accessoires 5 - Montage des rangs suivants et fixation des agrafes supérieures

Agrafe supérieure pour le bardeau ArGeTon®

Vue en élévation - Cotes de montage

7

22

20

axe des bardeaux - 50 mm

55

1 - Equerres et isolant thermique

Ossature aluminium verticale en T

17

PRINCIPE DE MONTAGE :

40

Insérer le profilé d’étanchéité au niveau du joint vertical des bardeaux, ce profilé étant auto-stable. Placer les rangées suivantes des bardeaux dans l’encoche haute des agrafes centrales et renouveler l’opération de la même façon jusqu’à la pose de l’agrafe supérieure au dernier rang (2 par bardeaux).

20

22,5

40

axe des bardeaux

Pour le montage du premier rang de bardeaux ArGeTon® : fixer, tout d’abord, les agrafes inférieures (2 par bardeaux), puis insérer les bardeaux terre cuite dans ces dernières. Le haut du bardeau sera maintenu par les agrafes centrales en aménageant un espacement d’environ 2 à 3 mm.

1

Agrafe centrale pour le bardeau ArGeTon®

3

2

3 - Fixation des agrafes inférieures et des profilés d’étanchéité

20

22,5

40

Remarque : Les agrafes de supportage existent en largeur 20 mm et 40 mm. Il est recommandé d’utiliser des agrafes de largeur 40 mm pour la fixation des bardeaux de longueur supérieure à 600 mm.

axe des bardeaux

Montage des bardeaux terre cuite

5

63,5

2 - Montage des profilés verticaux en T (type ETANCO)

42,5

Agrafe inférieure pour le bardeau ArGeTon®

4

6

8 8 30

20

20

41

4

4 - Montage des bardeaux ArGeTon avec les agrafes centrales

®

60

12

58

Profilé d’étanchéité en aluminium pour bardeau terre cuite ArGeTon®

Les profilés d’étanchéité en longueur de 3 m sont disponibles dans les teintes RAL 1015 ivoire clair, RAL 7005 gris souris et RAL 8004 brun cuivré. D’autres coloris RAL sont disponibles sur demande. 44

5. Cale Thermostop 6. Isolant 7. Agrafe supérieure 8. Agrafe inférieure

15

Les profilés d’étanchéité

20

4

1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® 2. Agrafe centrale 3. Profilé porteur en aluminium vertical 4. Equerre en aluminium

30

50

Profilé d’étanchéité de fin en aluminium

Profilé ressort en aluminium

Remarques : Respecter les points fixes et les points dilatables pour la fixation des équerres et du profilé d’aluminium en T en fonction des contraintes statiques.

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

45


Mise en œuvre Éléments du système et accessoires 5 - Montage des rangs suivants et fixation des agrafes supérieures

Agrafe supérieure pour le bardeau ArGeTon®

Vue en élévation - Cotes de montage

7

22

20

axe des bardeaux - 50 mm

55

1 - Equerres et isolant thermique

Ossature aluminium verticale en T

17

PRINCIPE DE MONTAGE :

40

Insérer le profilé d’étanchéité au niveau du joint vertical des bardeaux, ce profilé étant auto-stable. Placer les rangées suivantes des bardeaux dans l’encoche haute des agrafes centrales et renouveler l’opération de la même façon jusqu’à la pose de l’agrafe supérieure au dernier rang (2 par bardeaux).

20

22,5

40

axe des bardeaux

Pour le montage du premier rang de bardeaux ArGeTon® : fixer, tout d’abord, les agrafes inférieures (2 par bardeaux), puis insérer les bardeaux terre cuite dans ces dernières. Le haut du bardeau sera maintenu par les agrafes centrales en aménageant un espacement d’environ 2 à 3 mm.

1

Agrafe centrale pour le bardeau ArGeTon®

3

2

3 - Fixation des agrafes inférieures et des profilés d’étanchéité

20

22,5

40

Remarque : Les agrafes de supportage existent en largeur 20 mm et 40 mm. Il est recommandé d’utiliser des agrafes de largeur 40 mm pour la fixation des bardeaux de longueur supérieure à 600 mm.

axe des bardeaux

Montage des bardeaux terre cuite

5

63,5

2 - Montage des profilés verticaux en T (type ETANCO)

42,5

Agrafe inférieure pour le bardeau ArGeTon®

4

6

8 8 30

20

20

41

4

4 - Montage des bardeaux ArGeTon avec les agrafes centrales

®

60

12

58

Profilé d’étanchéité en aluminium pour bardeau terre cuite ArGeTon®

Les profilés d’étanchéité en longueur de 3 m sont disponibles dans les teintes RAL 1015 ivoire clair, RAL 7005 gris souris et RAL 8004 brun cuivré. D’autres coloris RAL sont disponibles sur demande. 44

5. Cale Thermostop 6. Isolant 7. Agrafe supérieure 8. Agrafe inférieure

15

Les profilés d’étanchéité

20

4

1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® 2. Agrafe centrale 3. Profilé porteur en aluminium vertical 4. Equerre en aluminium

30

50

Profilé d’étanchéité de fin en aluminium

Profilé ressort en aluminium

Remarques : Respecter les points fixes et les points dilatables pour la fixation des équerres et du profilé d’aluminium en T en fonction des contraintes statiques.

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

45


Mise en œuvre Vue en Plan - Cotes de montage

Détail zone normale agrafe de 20 mm

Détail linteau axe des bardeaux

1

4 ou 8 mm

2

Détail zone normale agrafe de 40 mm 150

7

30 mm

40

4 ou 8 mm

40

12 mm

>=30

6 12

3

30 12

4

Détail acrotère

Détail habillage tableau de fenêtre en tôle

5 1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® - 2. Agrafe centrale - 3. Profilé porteur en aluminium vertical - 4. Equerre en aluminium 5. Cale thermostop - 6. Isolant - 7. Profilé d’étanchéité Remarque : Faire chevaucher les profilés d’étanchéité en partie haute sur 10 cm minimum.

Points singuliers ArGeTon® Détail inférieur

46

Détail appui de fenêtre

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

47


Mise en œuvre Vue en Plan - Cotes de montage

Détail zone normale agrafe de 20 mm

Détail linteau axe des bardeaux

1

4 ou 8 mm

2

Détail zone normale agrafe de 40 mm 150

7

30 mm

40

4 ou 8 mm

40

12 mm

>=30

6 12

3

30 12

4

Détail acrotère

Détail habillage tableau de fenêtre en tôle

5 1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® - 2. Agrafe centrale - 3. Profilé porteur en aluminium vertical - 4. Equerre en aluminium 5. Cale thermostop - 6. Isolant - 7. Profilé d’étanchéité Remarque : Faire chevaucher les profilés d’étanchéité en partie haute sur 10 cm minimum.

Points singuliers ArGeTon® Détail inférieur

46

Détail appui de fenêtre

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

47


Mise en œuvre Conception des façades

CALEPINAGE DES FACADES

Finition d’angle en élément de terre cuite (sur demande)

Angles de bâtiment avec profilé d’angle/angles de bâtiment à coupe d’onglet

Façades à bandes de garde-corps et de fenêtres

Intégration d’éléments de façade

Façades avec piliers

Exemples de façades avec des ouvertures irrégulières

Revêtements en sous-face

Angle de bâtiment avec profilé d’angle

Ouverture en œil-de-bœuf

Ouverture demi-ronde

Ouverture géométrique

Ouverture étroite

Profilé de finition d’angle en aluminium pour bardeaux terre cuite ArGeTon® Profilé d’angle fermé/carré

Profilé d’angle ouvert

Façades avec ouvertures

43

40

40

3

43

3

Angle de bâtiment à coupe d’onglet

Profilé d’angle quart de rond

Profilé d’angle Y

43

• Les bardeaux découpés doivent être fixés à l’aide de 3 agrafes au minimum.

43

40

62

3

Principes de pose pour des ouvertures irrégulières :

• Eviter les bardeaux découpés de petite dimension. • Aménager les ouvertures de manière symétrique dans l’appareillage des joints. Remarques : Les profilés d’angle sont disponibles en aluminium naturel, en aluminium anodisé ou en aluminium laqué dans les teintes de la palette RAL.

48

Remarque :

• Modifier, de manière rationnelle, l’appareillage des joints de la façade au moyen de bardeaux découpés pour les réglages en largeur et en longueur.

Les bardeaux ArGeTon® peuvent être coupés aux dimensions souhaitées selon les spécificités du chantier.

• Les petits espaces subsistant entre les bords sont admis, mais ils devront être recouverts, entre autres, par des tôles.

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

49


Mise en œuvre Conception des façades

CALEPINAGE DES FACADES

Finition d’angle en élément de terre cuite (sur demande)

Angles de bâtiment avec profilé d’angle/angles de bâtiment à coupe d’onglet

Façades à bandes de garde-corps et de fenêtres

Intégration d’éléments de façade

Façades avec piliers

Exemples de façades avec des ouvertures irrégulières

Revêtements en sous-face

Angle de bâtiment avec profilé d’angle

Ouverture en œil-de-bœuf

Ouverture demi-ronde

Ouverture géométrique

Ouverture étroite

Profilé de finition d’angle en aluminium pour bardeaux terre cuite ArGeTon® Profilé d’angle fermé/carré

Profilé d’angle ouvert

Façades avec ouvertures

43

40

40

3

43

3

Angle de bâtiment à coupe d’onglet

Profilé d’angle quart de rond

Profilé d’angle Y

43

• Les bardeaux découpés doivent être fixés à l’aide de 3 agrafes au minimum.

43

40

62

3

Principes de pose pour des ouvertures irrégulières :

• Eviter les bardeaux découpés de petite dimension. • Aménager les ouvertures de manière symétrique dans l’appareillage des joints. Remarques : Les profilés d’angle sont disponibles en aluminium naturel, en aluminium anodisé ou en aluminium laqué dans les teintes de la palette RAL.

48

Remarque :

• Modifier, de manière rationnelle, l’appareillage des joints de la façade au moyen de bardeaux découpés pour les réglages en largeur et en longueur.

Les bardeaux ArGeTon® peuvent être coupés aux dimensions souhaitées selon les spécificités du chantier.

• Les petits espaces subsistant entre les bords sont admis, mais ils devront être recouverts, entre autres, par des tôles.

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

49


Eléments du système et accessoires

Dans le cas d’isolation par l’extérieure, un isolant thermique peut être appliqué sur la façade avant la pose des bardeaux, conformémént aux recommandations des fabricants concernés. La ventilation devra être assurée par une lame d’air de 20 mm entre l’isolant et le bardage.

Pour le montage du premier rang de bardeaux ArGeTon®, il est nécessaire d’insérer, tout d’abord, les crochets inférieurs (2 par bardeau), puis d’insérer les bardeaux terre cuite dans ces derniers.

34

axe des plaques - 29

8

20

4 5

Crochet inférieur pour bardeau en terre cuite ArGeTon®

31

20

Crochet central pour bardeau en terre cuite ArGeTon®

39

Le haut du bardeau sera tenu par les crochets centraux. Insérer ensuite le profilé d’étachéité au niveau du joint vertical des bardeaux ; ce profilé est auto-stable. Pour les rangées suivantes, les bardeaux seront placés dans l’encoche haute des crochets centraux. Renouveler ensuite l’opération de la même façon jusqu’à la pose des crochets supérieurs au dernier rang (2 par bardeaux).

Vue en élévation - Cotes de montage

axe des plaques

Les bardeaux sont montés avec des crochets spécifiques inséré par clipsage.

Crochet supérieur pour bardeau en terre cuite ArGeTon®

Ossature aluminium verticale en T

1

3

2 axe des plaques - 25

Vue d’ensemble du système

Le principe de l’ossature porteuse horizontale consiste à fixer à la verticale, des profilés en L, au moyen de consoles, sur la façade du bâtiment avec un écart maximum de 1,25 m. Des profilés horizontaux en aluminium sont installés sur l’ossature porteuse verticale, la hauteur de pose dépendant de la hauteur du bardeau.

48

Ossature aluminium avec profiles porteurs HORIZONTAUX

40

Mise en œuvre

7

66

6

31

9

20 30

25 12

45

35

Profilé porteur horizontal

25

1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® 2. Crochet central 3. P  rofilé porteur vertical en L 4. Equerre en aluminium

5. Cale thermostop 6. Rail porteur horizontal en aluminium 7. Isolation thermique 8. Crochet supérieur 9. Crochet inférieur

25 Type I

50

Type II

Remarques Respecter les points fixes et les points réglables pour relier la console en aluminium et le profilé d’aluminium en L en fonction des contraintes statiques pour permettre à l’ossature de se dilater.

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

51


Eléments du système et accessoires

Dans le cas d’isolation par l’extérieure, un isolant thermique peut être appliqué sur la façade avant la pose des bardeaux, conformémént aux recommandations des fabricants concernés. La ventilation devra être assurée par une lame d’air de 20 mm entre l’isolant et le bardage.

Pour le montage du premier rang de bardeaux ArGeTon®, il est nécessaire d’insérer, tout d’abord, les crochets inférieurs (2 par bardeau), puis d’insérer les bardeaux terre cuite dans ces derniers.

34

axe des plaques - 29

8

20

4 5

Crochet inférieur pour bardeau en terre cuite ArGeTon®

31

20

Crochet central pour bardeau en terre cuite ArGeTon®

39

Le haut du bardeau sera tenu par les crochets centraux. Insérer ensuite le profilé d’étachéité au niveau du joint vertical des bardeaux ; ce profilé est auto-stable. Pour les rangées suivantes, les bardeaux seront placés dans l’encoche haute des crochets centraux. Renouveler ensuite l’opération de la même façon jusqu’à la pose des crochets supérieurs au dernier rang (2 par bardeaux).

Vue en élévation - Cotes de montage

axe des plaques

Les bardeaux sont montés avec des crochets spécifiques inséré par clipsage.

Crochet supérieur pour bardeau en terre cuite ArGeTon®

Ossature aluminium verticale en T

1

3

2 axe des plaques - 25

Vue d’ensemble du système

Le principe de l’ossature porteuse horizontale consiste à fixer à la verticale, des profilés en L, au moyen de consoles, sur la façade du bâtiment avec un écart maximum de 1,25 m. Des profilés horizontaux en aluminium sont installés sur l’ossature porteuse verticale, la hauteur de pose dépendant de la hauteur du bardeau.

48

Ossature aluminium avec profiles porteurs HORIZONTAUX

40

Mise en œuvre

7

66

6

31

9

20 30

25 12

45

35

Profilé porteur horizontal

25

1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® 2. Crochet central 3. P  rofilé porteur vertical en L 4. Equerre en aluminium

5. Cale thermostop 6. Rail porteur horizontal en aluminium 7. Isolation thermique 8. Crochet supérieur 9. Crochet inférieur

25 Type I

50

Type II

Remarques Respecter les points fixes et les points réglables pour relier la console en aluminium et le profilé d’aluminium en L en fonction des contraintes statiques pour permettre à l’ossature de se dilater.

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

51


Mise en œuvre

Spécificités ArGeLite

®

Vue en plan - Zone normale axe des plaques

1

2

4-8 mm

6

8

longueur

Vue en élévation - Cotes de montage

12 axe des plaques - 50 mm

7

41

axe des plaques

52

7

12 mm

6

5

3

4

2

5

Remarque : Faire chevaucher les profilés d’étanchéité en partie haute sur 10 cm minimum !

4 ou 8 mm

24 mm

1

1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® 2. Crochet 3. Profilé porteur vertical en L 4. Equerre en Aluminium 5. Cale thermostop 6. Rail porteur horizontal en aluminium 7. Isolation thermique 8. Profilé d’étanchéité

2

4

25

4

1

7

30

3

Vue en plan - Cotes de montage

5

6

3

8 24 12

1. Bardeau en terre cuite ArGeLite® 2. Agrafe 3. Profilé porteur en aluminium, vertical 4. Equerre en aluminium 5. Cale thermostop 6. Isolation thermique 7. Profilé d’étanchéité

1. Bardeau en terre cuite ArGeLite® 2. Agrafe centrale 3. Profilé porteur en aluminium vertical 4. Equerre en aluminium 5. Cale thermostop 6. Isolation thermique 7. Agrafe supérieure 8. Agrafe inférieure

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

53


Mise en œuvre

Spécificités ArGeLite

®

Vue en plan - Zone normale axe des plaques

1

2

4-8 mm

6

8

longueur

Vue en élévation - Cotes de montage

12 axe des plaques - 50 mm

7

41

axe des plaques

52

7

12 mm

6

5

3

4

2

5

Remarque : Faire chevaucher les profilés d’étanchéité en partie haute sur 10 cm minimum !

4 ou 8 mm

24 mm

1

1. Bardeau en terre cuite ArGeTon® 2. Crochet 3. Profilé porteur vertical en L 4. Equerre en Aluminium 5. Cale thermostop 6. Rail porteur horizontal en aluminium 7. Isolation thermique 8. Profilé d’étanchéité

2

4

25

4

1

7

30

3

Vue en plan - Cotes de montage

5

6

3

8 24 12

1. Bardeau en terre cuite ArGeLite® 2. Agrafe 3. Profilé porteur en aluminium, vertical 4. Equerre en aluminium 5. Cale thermostop 6. Isolation thermique 7. Profilé d’étanchéité

1. Bardeau en terre cuite ArGeLite® 2. Agrafe centrale 3. Profilé porteur en aluminium vertical 4. Equerre en aluminium 5. Cale thermostop 6. Isolation thermique 7. Agrafe supérieure 8. Agrafe inférieure

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

53


Mise en œuvre

Spécificités Barro

Les Barro® terre cuite sont enfilés sur une ossature porteuse métallique (type profilé porteur pour Barro®). L’assemblage de plusieurs Barro® est possible sur l’ossature avec interface néoprène pour rattraper les tolérances dimensionnelles et la dilatation.

®

Vue en plan - Cotes de montage

Détail profilé porteur pour Barro® 29,9 mm

29,9 mm

Wienerberger commercialise les Barro® terre cuite, les profilés porteurs pour Barro® (section 30/30) et les joints néoprène (section 49/49), mais ne fournit pas de systèmes de fixation à l’ossature verticale. Le dimensionnement, de l’ensemble du système Barro® devra être déterminé pour résister aux vents, aux intempéries et aux chocs.

Détail joint néoprène pour Barro®

4

49 mm

3

30 mm

2

1 1. Bardeau terre cuite ArGeTon® - 2. Barro® profilé porteur - 3. ArGeTon® BARRO en terre cuite - 4. Joint néoprène

30 mm 2 mm

Vue en plan - Barro®

49 mm

Vue en plan - Barro® Ellipse 50 mm

150 mm 50 mm

32 mm

9

50 mm

9

50 mm

50 mm

29,9 mm

50 mm

20 mm 9

32 mm

9

69 mm

69 mm

54

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

55


Mise en œuvre

Spécificités Barro

Les Barro® terre cuite sont enfilés sur une ossature porteuse métallique (type profilé porteur pour Barro®). L’assemblage de plusieurs Barro® est possible sur l’ossature avec interface néoprène pour rattraper les tolérances dimensionnelles et la dilatation.

®

Vue en plan - Cotes de montage

Détail profilé porteur pour Barro® 29,9 mm

29,9 mm

Wienerberger commercialise les Barro® terre cuite, les profilés porteurs pour Barro® (section 30/30) et les joints néoprène (section 49/49), mais ne fournit pas de systèmes de fixation à l’ossature verticale. Le dimensionnement, de l’ensemble du système Barro® devra être déterminé pour résister aux vents, aux intempéries et aux chocs.

Détail joint néoprène pour Barro®

4

49 mm

3

30 mm

2

1 1. Bardeau terre cuite ArGeTon® - 2. Barro® profilé porteur - 3. ArGeTon® BARRO en terre cuite - 4. Joint néoprène

30 mm 2 mm

Vue en plan - Barro®

49 mm

Vue en plan - Barro® Ellipse 50 mm

150 mm 50 mm

32 mm

9

50 mm

9

50 mm

50 mm

29,9 mm

50 mm

20 mm 9

32 mm

9

69 mm

69 mm

54

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix

Mise en œuvre

Certification l Descriptifs types

55


Immobilière 3F Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, 75001 Paris Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris Minéral Photographe Géraldine Bruneel

Certification ArGeTon® est un système de bardage rapporté à base bardeaux de terre cuite disposés horizontalement et maintenus par des agrafes ou crochets fixes sur des profilés solidarisés au gros oeuvre. • Les caractéristiques techniques et physiques des bardeaux ArGeTon® ont été testées par les laboratoires spécialisés de la Bautest Dresden GmbH et de la MPA Bau Hannover quant à leur aptitude comme matériaux de construction. Les procédés de bardage ArGeTon® sont visés par l’avis technique 2/07-127 et fait l’objet d’une certification du CSTB.

• Le bardage rapporté ArGeTon® bénéficiant d’un certificat CSTBat est identifiable par un marquage conforme à l’annexe 3 du Règlement particulier de la Certification CSTBat rattaché à l’Avis Technique des produits de bardages rapportés, vêtures, vêtages. Ce marquage comprenant notamment : - Sur le produit :

• Le logo CSTBat,

.• Le repère d’identification du lot de fabrication,

• Le repère de l’usine de fabrication. - Sur les palettes :

• Le logo CSTBat,

• Le nom du système accompagné du numéro d’Avis Technique auquel il est rattaché,

• Le numéro du certificat avec le repère de l’usine et les quatre derniers chiffres du numéro de l’Avis Technique.

• La résistance au gel selon NF EN 539 - 2 - 50 cycles + NF EN 538 alternances de gel et de dégel sans dommages

• Classement reVETIR des systèmes d’isolation thermique des façades par l’extérieur En application des règles d’attribution définies dans le document “Classement reVETIR des systèmes d’isolation thermique des façades par l’extérieur”, le système est classé : r2 e4 V*3ou4 E3 T1+ I4 R4 • Conditions de conception et de mise en œuvre de l’ossature métallique La mise en oeuvre de l’ossature aluminium de conception bridée doit être conforme aux prescriptions du document “Règles générales de conception et de mise en oeuvre de l’ossature métallique et de l’isolation thermique des bardages rapportés faisant l’objet d’un Avis Technique ou d’un Constat de Traditionnalité” (Cahier du CSTB 3194 de Janvier-février 2000). • Fourniture Les éléments fournis par la Société Wienerberger comprennent les bardeaux avec leurs agrafes de fixation, les profilés d’étanchéité en aluminium et les profilés d’angle. Tous les autres éléments sont directement approvisionnés par l’entreprise de pose en conformité avec la description qui en est donnée dans le Dossier Technique de l’Avis Technique N-2-07/127. • Acoustique L’isolation acoustique complémentaire du bâtiment offerte par les façades en terre cuite ArGeTon® réduit le bruit aérien de l’ordre de 9dB selon le type d’exécution.

• Les bardeaux sont incombustibles • Les bardeaux sont indéformables • Isolation thermique - l’épaisseur de l’isolation thermique est indépendante de l’ossature. La nature de l’isolant est de type laine minérale.

56

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix l Mise en œuvre

Certification

Descriptifs types

57


Immobilière 3F Rénovation 531 logements Fontenay-le-Fleury (78) Architecte I.D.F. Architecture, 75001 Paris Entreprise SEEF, Carrières-Sur-Seine (78) Bardage ArGeTon® Sable et Gris Minéral Photographe Géraldine Bruneel

Certification ArGeTon® est un système de bardage rapporté à base bardeaux de terre cuite disposés horizontalement et maintenus par des agrafes ou crochets fixes sur des profilés solidarisés au gros oeuvre. • Les caractéristiques techniques et physiques des bardeaux ArGeTon® ont été testées par les laboratoires spécialisés de la Bautest Dresden GmbH et de la MPA Bau Hannover quant à leur aptitude comme matériaux de construction. Les procédés de bardage ArGeTon® sont visés par l’avis technique 2/07-127 et fait l’objet d’une certification du CSTB.

• Le bardage rapporté ArGeTon® bénéficiant d’un certificat CSTBat est identifiable par un marquage conforme à l’annexe 3 du Règlement particulier de la Certification CSTBat rattaché à l’Avis Technique des produits de bardages rapportés, vêtures, vêtages. Ce marquage comprenant notamment : - Sur le produit :

• Le logo CSTBat,

.• Le repère d’identification du lot de fabrication,

• Le repère de l’usine de fabrication. - Sur les palettes :

• Le logo CSTBat,

• Le nom du système accompagné du numéro d’Avis Technique auquel il est rattaché,

• Le numéro du certificat avec le repère de l’usine et les quatre derniers chiffres du numéro de l’Avis Technique.

• La résistance au gel selon NF EN 539 - 2 - 50 cycles + NF EN 538 alternances de gel et de dégel sans dommages

• Classement reVETIR des systèmes d’isolation thermique des façades par l’extérieur En application des règles d’attribution définies dans le document “Classement reVETIR des systèmes d’isolation thermique des façades par l’extérieur”, le système est classé : r2 e4 V*3ou4 E3 T1+ I4 R4 • Conditions de conception et de mise en œuvre de l’ossature métallique La mise en oeuvre de l’ossature aluminium de conception bridée doit être conforme aux prescriptions du document “Règles générales de conception et de mise en oeuvre de l’ossature métallique et de l’isolation thermique des bardages rapportés faisant l’objet d’un Avis Technique ou d’un Constat de Traditionnalité” (Cahier du CSTB 3194 de Janvier-février 2000). • Fourniture Les éléments fournis par la Société Wienerberger comprennent les bardeaux avec leurs agrafes de fixation, les profilés d’étanchéité en aluminium et les profilés d’angle. Tous les autres éléments sont directement approvisionnés par l’entreprise de pose en conformité avec la description qui en est donnée dans le Dossier Technique de l’Avis Technique N-2-07/127. • Acoustique L’isolation acoustique complémentaire du bâtiment offerte par les façades en terre cuite ArGeTon® réduit le bruit aérien de l’ordre de 9dB selon le type d’exécution.

• Les bardeaux sont incombustibles • Les bardeaux sont indéformables • Isolation thermique - l’épaisseur de l’isolation thermique est indépendante de l’ossature. La nature de l’isolant est de type laine minérale.

56

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix l Mise en œuvre

Certification

Descriptifs types

57


Maison de retraite, Marlenheim (67) Architecte KNL Architecture , Rouffach (68) Entreprise Marwo & Isola Bardage ArGeTon® Sable Photographe Gregory Tachet

Descriptifs types Barro® terre cuite ArGeton®

Bardage avec isolant thermique, pose sur ossature primaire verticale

Fourniture et pose d’un système de claustras brisesoleil en terre cuite sur ossature en acier galvanisé ou aluminium.

Fourniture et pose d’un bardage rapporté constitué d’éléments en terre cuite à double paroi d’épaisseur de 30 mm, bardeaux de dimensions …………….., de teinte …………, avec surface lisse, teinte et format des bardeaux terre cuite au choix de l’architecte dans la gamme ………………….., de type ArGeTon® de Wienerberger ou équivalent.

Fourniture de tube métallique de 30 x 30 mm de longueur adéquate suivant largeur des ouvertures, recevant les éléments de terre cuite. Assemblage des éléments brise-soleil sur les tubes avec interfaces en néoprène ou en tout matériau souple rattrapant les tolérances et la dilatation de la terre cuite selon prescription du fabricant. Système Barro de Wienerberger ou équivalent. ®

Couleur : choix de l’architecte Finition : lisse Sections : 50/50, 69/69, 150/150 ou autres sur demande Longueurs : voir détail plan architecte Angle des brise-soleil : 0° Entraxe vertical : voir détail plan architecte. L’ensemble des tubes métalliques sera fixé sur des profilés porteurs verticaux (à dimensionner) en tête et en pied. La structure porteuse sera renforcée sur plusieurs points si nécessaire, avec barres de renfort horizontales soudées et assemblées. La protection anti-corrosion des parties métalliques est incluse. La finition de la structure métallique, à peindre, galvanisée ou laquée est laissée au choix de l’architecte. L’ensemble devra résister aux vents, intempéries et aux chocs.

Pose avec recouvrement à l’aide d’agrafes non apparentes aluminium AL Mg Si 0,5 F25. Produit facilement remplaçable et bénéficie d’un classement au choc Q3 suivant les normes P08.301 et P08.302.

Mise en œuvre suivant l’Avis Technique du fabricant 2/07-1270, comprenant : - L’ossature aluminium conforme aux prescriptions du document : “Règles générales de conception et de mise en œuvre de l’ossature métallique et de l’isolation thermique de bardages” (cahier du CSTB n° 3194 de février 2000). - L’isolant thermique en panneaux de laine minérale semi-rigide de ………cm d’épaisseur, bénéficiant d’un certificat ACERMI . L’épaisseur de l’isolant correspondra aux normes prescrites……… (exemple : BBC, RT 2005, ...).

- La fixation des agrafes supports des bardeaux sur les profilés aluminium en T effectuée par rivetage (rivet alu/inox ø 5mm) ou par vissage (vis autoperceuse inox ø 5,5mm). - Les joints verticaux équipés d’un profilé couvre-joint en aluminium de 4 ou 8 mm en partie courante et d’un profilé couvre-joint en rive latérale. - Toutes suggestions complémentaires de mise en œuvre doivent suivre les recommandations de l’avis technique.

L’entreprise fournira une note de calcul concernant le dimensionnement de l’ossature et des fixations, ainsi qu’un plan de calepinage et de détail de traitement des points singuliers.

Isolant proposé : Epaisseur et résistance thermique de l’isolant proposé : ép............cm et R............m2K/W Bardage proposé : Format proposé :

- Un vide d’air d’une valeur minimale de 2 cm matérialisé entre la face arrière des bardeaux ArGeTon® et l’isolant non-hydrophile, pour permettre une libre circulation de l’air. - La pose du bardage suivant prescriptions du fabricant. - L’encadrement des ouvertures, des linteaux, des tableaux, des couvertines, réalisés par un capotage métallique. - Le calepinage établi en fonction des plans de détails et élévation du projet architecte. Suivant le calepinage, l’entreprise de pose procédera au tracé horizontal correspondant à l’implantation des agrafes sur les montants d’ossature verticaux solidarisés au gros œuvre par l’intermédiaire d’équerres.

58

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix l Mise en œuvre l Certification

Descriptifs types

59


Maison de retraite, Marlenheim (67) Architecte KNL Architecture , Rouffach (68) Entreprise Marwo & Isola Bardage ArGeTon® Sable Photographe Gregory Tachet

Descriptifs types Barro® terre cuite ArGeton®

Bardage avec isolant thermique, pose sur ossature primaire verticale

Fourniture et pose d’un système de claustras brisesoleil en terre cuite sur ossature en acier galvanisé ou aluminium.

Fourniture et pose d’un bardage rapporté constitué d’éléments en terre cuite à double paroi d’épaisseur de 30 mm, bardeaux de dimensions …………….., de teinte …………, avec surface lisse, teinte et format des bardeaux terre cuite au choix de l’architecte dans la gamme ………………….., de type ArGeTon® de Wienerberger ou équivalent.

Fourniture de tube métallique de 30 x 30 mm de longueur adéquate suivant largeur des ouvertures, recevant les éléments de terre cuite. Assemblage des éléments brise-soleil sur les tubes avec interfaces en néoprène ou en tout matériau souple rattrapant les tolérances et la dilatation de la terre cuite selon prescription du fabricant. Système Barro de Wienerberger ou équivalent. ®

Couleur : choix de l’architecte Finition : lisse Sections : 50/50, 69/69, 150/150 ou autres sur demande Longueurs : voir détail plan architecte Angle des brise-soleil : 0° Entraxe vertical : voir détail plan architecte. L’ensemble des tubes métalliques sera fixé sur des profilés porteurs verticaux (à dimensionner) en tête et en pied. La structure porteuse sera renforcée sur plusieurs points si nécessaire, avec barres de renfort horizontales soudées et assemblées. La protection anti-corrosion des parties métalliques est incluse. La finition de la structure métallique, à peindre, galvanisée ou laquée est laissée au choix de l’architecte. L’ensemble devra résister aux vents, intempéries et aux chocs.

Pose avec recouvrement à l’aide d’agrafes non apparentes aluminium AL Mg Si 0,5 F25. Produit facilement remplaçable et bénéficie d’un classement au choc Q3 suivant les normes P08.301 et P08.302.

Mise en œuvre suivant l’Avis Technique du fabricant 2/07-1270, comprenant : - L’ossature aluminium conforme aux prescriptions du document : “Règles générales de conception et de mise en œuvre de l’ossature métallique et de l’isolation thermique de bardages” (cahier du CSTB n° 3194 de février 2000). - L’isolant thermique en panneaux de laine minérale semi-rigide de ………cm d’épaisseur, bénéficiant d’un certificat ACERMI . L’épaisseur de l’isolant correspondra aux normes prescrites……… (exemple : BBC, RT 2005, ...).

- La fixation des agrafes supports des bardeaux sur les profilés aluminium en T effectuée par rivetage (rivet alu/inox ø 5mm) ou par vissage (vis autoperceuse inox ø 5,5mm). - Les joints verticaux équipés d’un profilé couvre-joint en aluminium de 4 ou 8 mm en partie courante et d’un profilé couvre-joint en rive latérale. - Toutes suggestions complémentaires de mise en œuvre doivent suivre les recommandations de l’avis technique.

L’entreprise fournira une note de calcul concernant le dimensionnement de l’ossature et des fixations, ainsi qu’un plan de calepinage et de détail de traitement des points singuliers.

Isolant proposé : Epaisseur et résistance thermique de l’isolant proposé : ép............cm et R............m2K/W Bardage proposé : Format proposé :

- Un vide d’air d’une valeur minimale de 2 cm matérialisé entre la face arrière des bardeaux ArGeTon® et l’isolant non-hydrophile, pour permettre une libre circulation de l’air. - La pose du bardage suivant prescriptions du fabricant. - L’encadrement des ouvertures, des linteaux, des tableaux, des couvertines, réalisés par un capotage métallique. - Le calepinage établi en fonction des plans de détails et élévation du projet architecte. Suivant le calepinage, l’entreprise de pose procédera au tracé horizontal correspondant à l’implantation des agrafes sur les montants d’ossature verticaux solidarisés au gros œuvre par l’intermédiaire d’équerres.

58

Réalisations l Avantages produit l Performances thermiques l Guide de choix l Mise en œuvre l Certification

Descriptifs types

59


60

Logements Nanterre Grands Buissons (92) Architecte DL Architectes, Paris Entreprise RPI, Paris Bardage ArGeTonÂŽ Rouge Naturel Photographe GĂŠraldine Bruneel


KORAMIC

Tuiles en terre cuite

P 62

Réalisations

P 69

Avantages produit

P 71

Performances thermiques

P 75

Guide de choix

P 85

Mise en œuvre

P 114 Certification

P 115 Descriptifs types


Eco-Pavillons « Les toits de la Corvée » Saint-Dié-des-Vosges (88) Architecte ASP Architecture E. Schmitt & A. Pagnoux Tuile de façade Actua, rouge

62


63


Lotissement des 4 Arpents Villers-le-Bâcle (91) Architecte Atelier Po & PO, Bruno Palisson Tuile de façade Tempête 993, lie-de-vin

64


Construction de 25 logements de gendarmes Sainte-Croix-en-Plaine (68) Architecte M. LapÊrelle et P. Kocielski Tuile de façade Actua, rouge Entreprise Schoenenberger Entreprise, Colmar (68)

65


Siège de WWF Pays-Bas Architecte Thomas Rau Photographe Ruud Peijnenburg Tuiles de façade Plate 301 anthracite, gris ardoisé, mat-brun émaillé, lie-de-vin émaillé, noir émaillé

66


67


Bâtiment scientifique Atlanta Courtrai (Belgique) Architecte Signum Tuile de façade Actua, ardoisé

68


Avantages produit & Performances thermiques

RĂŠalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en Ĺ&#x201C;uvre | Certification | Descriptifs types

69


Le choix des avantages La façade en tuiles en terre cuite KORAMIC

ENVIRONNEMENT

apporte toute la liberté de création recher-

Par nature, la tuile en terre cuite offre aux maîtres d’œuvre des solutions de bardage en parfaite adéquation avec le développement durable et la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE®).

chée par les architectes et les propriétaires de constructions neuves. En rénovation, ce bardage permet, notamment, l’apport d’une isolation par l’extérieur ; avec les toits cintrés, l’aménagement de l’étage devient facile et l’espace garanti ! Les tuiles utilisées pour le bardage de façades sont exactement les mêmes que celles utilisées en toiture ; elles possèdent les mêmes qualités de durabilité et de

SECURITE Grâce à leur forme étudiée et à des fixations conçues sur mesure, les tuiles en terre cuite KORAMIC résistent à toutes les conditions climatiques, même aux vents violents. En outre, le système de fixation facilite considérablement l’échange d’un ou plusieurs éléments en cas de besoin. Nos tuiles ont, par ailleurs, un excellent classement en réaction au feu. ISOLATION Les tuiles forment une véritable écorce ; elles protègent l’isolant et offrent donc tous les avantages de l’Isolation Thermique par l’Extérieur.

pérennité, et sont d’une grande fiabilité. ESTHETIQUE

En termes de coûts, c’est LA solution la plus économique du marché !

La variété des formes et des couleurs, la palette d’accessoires spécifiques, ainsi que les fixations invisibles permettent de satisfaire aux exigences techniques et esthétiques de tout concepteur de bardage. FINITIONS ET DETAILS Tous les raccords possibles (menuiseries, portes, acrotères, etc.) peuvent être parachevés soit au moyen d’accessoires en terre cuite, soit en combinaison avec d’autres matériaux tels que les profilés en bois ou aluminium. Dotée d’une durabilité sans égal, la terre cuite peut se marier à tous les matériaux.

70


Performances thermiques Calcul des performances thermiques DETERMINATION DU COEFFICIENT DE DEPERDITION LINEIQUE Ψ DE L’OSSATURE BOIS

DETERMINATION DU COEFFICIENT DE DEPERDITION PONCTUEL χ DES PATTES EQUERRES

Le coefficient de déperdition linéique Ψ de l’ossature est déterminé suivant le Cahier 3316 – Annexe 5 « Eléments de calcul thermique » :

Suivant le Cahier 3316 – Annexe 5 « Eléments de calcul thermique », le coefficient de déperdition ponctuel χ des pattes équerres est à définir pour chaque type de patte équerre utilisé en fonction de la résistance thermique et l'épaisseur de l'isolant. A défaut, on pourra prendre la valeur χ = 0,01 W/K

• Cas où l'isolant passe (sans être écrasé) derrière les chevrons, couche continue et ininterrompue : Ψ = 0,00 W/(m.K) • Cas où l'isolant est arrêté au droit des chevrons, lesquels prennent directement appui sur la structure porteuse : Justification par le calcul ou valeur par défaut de Ψ = 0,04 W/(m.K) • Cas où l'isolant est disposé en deux couches successives, l'une d'épaisseur e1, passant derrière le chevron, l'autre d'épaisseur e2, étant arrêtée au droit des chevrons. Le coefficient de transmission Ψ linéique du pont thermique dû aux montants d'ossatures est à définir pour chaque section de chevrons utilisés en fonction de la résistance thermique et de l'épaisseur de l'isolant : Ψ à calculer

Ossature bois

(2)

[largeur x profondeur]

e = e1 + e2 50

60 x 50

60 x 75

60 x 100

(1) (2) (3) (4)

Wienerberger a réalisé une étude pour déterminer la valeur du coefficient de déperdition ψ pour des ossatures bois de section 60 x 50, 60 x 75 et 60 x 100 et pour des épaisseurs d’isolants comprises entre 50 et 150 mm

Isolant (3) e1 = ép. continu

entre ossatures

30

20

e2 = ép.

Coefficient de déperdition linéique de l’ossature - Ψ (1) Sur béton Sur brique (4) 0,010

0,004

100

80

20

0,003

0,002

120

100

20

0,002

0,001

150

130

20

0,001

0,001

50

0

50

0,040

0,016

100

55

45

0,009

0,005

120

75

45

0,006

0,004

150

105

45

0,004

0,003

50

0

50

0,040

0,016

100

30

70

0,018

0,009

120

50

70

0,012

0,007

150

80

70

0,008

0,005

Valeur déterminée suivant étude Wienerberger réalisée avec BISCO 9.0w Ossature bois de type résineux légers - λ = 0,13 W/(m.K) suivant Th-U fascicule 2/5 - § 2.5.1 Isolant de conductivité thermique - λ = 0,032 W/(m.K) Brique de conductivité thermique λeq ≤ 0,156 W/(m.K) telles que GF R20 Th+, R25 Th+, R30

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

71


BARDAGE VENTILE Vue en coupe d’un bardage ventilé Rsi Rm Ri

Rsi

3

e

Par définition, la lame d’air d’un bardage est ventilée. Conformément aux règles Th-U fascicule 4/5 § 2.1.2. a.3 - Lames d’air fortement ventilées, il est précisé : « Dans ce cas on néglige la résistance thermique de la lame d’air et de toute couche située entre la lame d’air et l’ambiance extérieur. Tout se passe comme si la face extérieure de la paroi se situait à la face intérieure de la lame d’air à laquelle on applique une résistance superficielle égale à Rsi. »

6 5 4

l

1

4

1 2 3 4

Ossature

5 6

Lame d'air ventilée

e Entraxe entre les ossatures

Patte de fixation

l

Bardage

Isolant Mur support

Portée entre les pattes de fixation

Le coefficient de déperdition surfacique d’un bardage sur ossature bois est déterminée de la manière suivante :

U paroi

=

1 Rsi + Ri + Rm + Rsi

+

Ψ

+

e

χ exl

En partie courante d’un bardage KORAMIC, on peut prendre les hypothèses suivantes :

U paroi = Coefficient de transmission surfacique de la paroi [W/(m .K)] • Rsi = Résistance thermique superficielle intérieure, soit 0,13 m .K/W • Ri = Résistance thermique de l’isolant [m .K/W] • Rm = Résistance thermique de la paroi [m .K/W] •

2

2

2

2

e = 0,6 m - entraxe courant entre les éléments d’ossature défini par le cahier du CSTB 3316

• l = 1,35 m - portée courante entre les pattes d’ancrage définie par le cahier CSTB 3316

Ψ défini suivant étude Wienerberger • χ = 0,01 W/K - valeur par défaut définie par cahier CSTB 3316 – Annexe 5

72


Performances thermiques Sur la base de ces hypothèses, il est possible de déterminer le coefficient de déperdition surfacique Up en fonction du mur support, de l’épaisseur totale du bardage et de l’épaisseur d’isolant (partiellement ou totalement interrompu)

DEPERDITION SURFACIQUE DE LA PAROI Up EN [W/(m2.K)]

(1) (2) (3)

GF R20 Th+

POROTHERM R25 Th+

R30

Rm = 0,08

Rm = 1,32

Rm = 1,61

Rm = 2,51

1,55

0,61

0,36

0,33

0,27

50

1,55

0,61

0,36

0,33

0,27

60 x 50

50

1,55

0,56

0,34

0,31

0,25

220

60 x 100

100

3,10

0,33

0,24

0,23

0,20

220

60 x 75

100

3,10

0,32

0,23

0,22

0,19

220

60 x 50

100

3,10

0,31

0,23

0,22

0,19

240

60 x 100

120

3,75

0,28

0,21

0,20

0,18

240

60 x 75

120

3,75

0,27

0,21

0,20

0,17

240

60 x 50

120

3,75

0,26

0,20

0,19

0,17

270

60 x 100

150

4,65

0,23

0,18

0,17

0,16

270

60 x 75

150

4,65

0,22

0,18

0,17

0,15

270

60 x 50

150

4,65

0,21

0,17

0,17

0,15

Epaisseur bardage (1) (mm)

Tasseau bois (mm)

Epaisseur Isolant (mm)

(m .K/W)

190

60 x 100

50

170

60 x 75

170

Ri

(2)

2

Béton

(3)

Y compris lame d'air + lattage + tuiles (soit environ 120 mm pour une tuile à emboîtement) + isolant Isolant de conductivité thermique λ = 0,032 W/m.K Voile béton de 16 cm

Non réglementaire

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

73


Bâtiment scientifique Atlanta Courtrai (Belgique) Architecte Signum Tuile de façade Actua, ardoisé

74


Guide de Choix Actua Datura Plato

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

75


Actua

Lattage maxi

370 mm

Lattage mini

310 mm

Tuiles à emboîtement grand moule à pureau plat. Pose à joints croisés.

Largeur utile moyenne

261 mm

Longueur totale moyenne

472 mm

Largeur totale moyenne

303 mm

Quantité au m2 (lattage maxi)

10,5

Tolérance dimensionnelle de la norme NF EN 1304

± 2%

Poids de la tuile

± 4,4 kg

Quantité par palette

240

Poids brut par palette

± 1076 kg

303 mm

472 mm

La mise en œuvre doit être conforme aux prescriptions du DTU 40.211

▲ La marque certifie l'aspect, les caractéristiques géométriques, la résistance à la rupture par flexion, l'imperméabilité (classe 1) et la résistance au gel (méthode C). ▲ Ces caractéristiques sont fixées par la norme NF EN 1304. ▲ Produits siliconés. ▲ Des contrôles sont effectués à tous les stades de la fabrication par notre laboratoire et périodiquement par un laboratoire officiel extérieur comme le prévoit la marque NF. ▲ Le caractère naturel des produits en terre cuite induit obligatoirement la possibilité de teintes nuancées, il est donc recommandé de mélanger plusieurs palettes au moment de la pose.

Fixation Pureau de pose : 370 à 310 mm sans pièces d’angle 370 à 340 mm avec pièces d’angle

Rouge

Nuagé

Brun

Gris

Ardoisé

76


Actua Coloris et formats 220

129

310 - 370

Nx 261

310 - 370

472

261

472

Nx 261

78

100

31

31

261

Raccords avec pièces d’angle

261 303

202

1

12

253

2

Tuile Actua 182

32 31

78

100 12

310 - 370

310 - 370 261

3

472

78

100

12 31

31

89

472

Le pureau variable est de 340 à 370 mm pour ces 2 accessoires. En tenir compte pour la mise en œuvre de la tuile.

12

Tuile à rabat gauche

125

4

Tuile à rabat droit

Demi-tuile à rabat gauche

78

100

31 12

51

310 - 370

472

Montage des pièces d’angle Actua

Raccords avec membron 31

0-

Montage du membron

130

37

0

5 20

Demi-tuile à rabat droit

31

Demi-pièce d’angle

0

11 5°

°

90

310 - 370

55

30°

31

261

5

15

303

32

4

33

Pièce d’angle

Tuile membron

35 220

76

76

100

31

182 31

5

100

34 33 4

11 5

2 251

Implantation type des différentes pièces Actua

11 5

3

34

254

15

Tuile à rabat gauche membron

35

15

Tuile à rabat droit membron

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

77


Datura

Lattage maxi

307 mm

Lattage mini

270 mm

Tuiles à emboîtement à pureau plat et variable. Pose à joints croisés.

Largeur utile moyenne

211 mm

Longueur totale moyenne

404 mm

Largeur totale moyenne

251 mm

Quantité au m2 (lattage maxi)

15,5

Tolérance dimensionnelle de la norme NF EN 1304

± 2%

Poids de la tuile

± 2,8 kg

Quantité par palette

288

Poids brut par palette

± 830 kg

251 m m

404 mm

La mise en œuvre doit être conforme aux prescriptions du DTU 40.211

▲ Les marques de qualité KOMO et BENOR certifient l’aspect, les caractéristiques géométriques, la résistance à la rupture par flexion, l’imperméabilité (classe1 selon EN 539-1) et la résistance au gel (méthode A selon EN 539-2). Ces caractéristiques sont fixées par la norme NBN 1304. ▲ Produits siliconés (sauf émaillés). ▲ Des contrôles sont effectués à tous les stades de la fabrication par notre laboratoire et périodiquement par un laboratoire officiel extérieur comme le prévoient les marques KOMO et BENOR. ▲ Le caractère naturel des produits en terre cuite induit obligatoirement la possibilité de teintes nuancées, il est donc recommandé de mélanger plusieurs palettes au moment de la pose.

Fixation

Rouge naturel

Rustique engobé

Ardoisé

Lie-de-vin

Gris noir

78

émaillé mat

Noir

émaillé mat

émaillé mat

Recouvrement vertical : minimum 3 cm = pureau 145 mm Recouvrement latéral : minimum 3 cm


Datura Coloris et formats Raccords avec pièces d’angle Nx 211

211

151

46

211

46

2

Tuile Datura

Tuile de rive gauche à long rabat

1 00

46

1

12 70 30

Nx 211

270-307

404

301

39 316

40

3

Tuile de rive droite à long rabat

4

5

Demi-tuile de rive droite à long rabat

36

12

Demi-tuile de rive droite à long rabat

Montage des pièces d’angle Datura

Raccords avec membron

30 7

40

100

30

12

ép. 15

195

11 5

° 90

270 - 307

195

5

210

37

11 5

25°

100

12

ép. 15

4

Tuile membron

5

70

19

30

0-

70

27

Montage du membron

12

253

38

Tuile membron de rive gauche

12

Tuile membron de rive droite

38 37 36

178

73

5

73

178

4

208

Implantation type des différentes pièces Datura

39

Demi-pièce d’angle

270-307

2

405

404

3

1 208

40

12

Pièce d’angle

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

79


Plato

Format

25,5 x 32 cm

Épaisseur

12,5 mm

Tuiles plate. Pose à joints croisés.

Pureau recouvrement 3 cm

145 mm

Pureau recouvrement 4 cm

140 mm

La mise en œuvre doit être conforme aux prescriptions du DTU 40.23.

Pureau recouvrement 5 cm

135 mm

Quantité au m2

27 - 28 - 29

Poids unitaire

± 2,2 kg

Poids au m2

± 59 - 62 - 64

Quantité par palette

288

320 mm

255 m m

▲ Les marques de qualité BENOR et KOMO certifient l’aspect, les caractéristiques géométriques, la résistance à la rupture par flexion, l’imperméabilité (classe1 selon EN 539-1) et la résistance au gel (méthode A selon EN 539-2). Ces caractéristiques sont fixées par la norme NBN 1304. ▲ Produits siliconés. ▲ Des contrôles sont effectués à tous les stades de la fabrication par notre laboratoire et périodiquement par un laboratoire officiel extérieur comme le prévoient les marques BENOR et KOMO. ▲ Le caractère naturel des produits en terre cuite induit obligatoirement la possibilité de teintes nuancées, il est donc recommandé de mélanger plusieurs palettes au moment de la pose.

Fixation Pureau de pose : 370 à 310 mm sans pièces d’angle 370 à 340 mm avec pièces d’angle

80

Rouge naturel

600

Vieux cuivre sablé

797


Plato Coloris et formats Raccords avec pièces d’angle

255 255

255 255

77 170

1

Tuile Plato

6

7

Demi-tuile de rive droite

21

Tuile raccourcie

Pièce d’angle gauche

37

Pièce d’angle droite

Demi-tuile de rive gauche

36 37

Montage des pièces d’angle Plato

36

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

81


Solutions avec profilés d’angle et raccords métalliques

A

Tableau de fenêtre

60

A

60

Angle sortant

A

60

60

A

Angle entrant

60

A

A La cote A mesurée est sans jeu de part et d’autre. Il s’agit de l’emboîtement des tuiles les unes sur les autres.

82

Modèle

A (mm) ≥

Plato

65

Actua

63

Datura

59


Solutions et isolant Protection de l’isolant Le pare-pluie Koratech ST 150 sera fixé en pose tendue sur l’ossature secondaire.

Toitures cintrées et façades courbées Dans ces cas, les différents formats des tuiles impliquent des rayons différents de pose. Rayons minimums selon les modèles de tuiles : TOITURES CINTREES

FAÇADES COURBEES

Modèle

Format tuiles au m 2

Rayon mini R ≥ (m)

Modèle

Format tuiles au m 2

Rayon mini R ≥ (m)

Plato

27 à 34

2,5

Plato

27

3

Actua

10,5

8

Actua

10,5

3

Datura

15,4

5

Datura

15,4

3

Remarque : Actua

lattage ≥ 340 mm

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

83


Logements collectifs « Canadianclub » Apeldoorn, Pays-Bas Architecte Bjarne Mastenbroek, De Architectengroep, Amsterdam Tuiles de façade VHV rouge, bleu nuit émaillé, transparent

84


Mise en œuvre

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

85


Fixation des tuiles ACTUA et DATURA TOUTES ZONES, TOUS SITES Toutes les tuiles sont fixées avec un crochet de pannetonnage latéral, une vis 4,5 x 60 en inox ou acier inoxydable et un anneau EPDM (1) ou rondelle ressort « W » M 5 de marque Bossard ou autre pour un bâtiment d’une hauteur ≤ 20 mètres.

1

La tuile est vissée au niveau du talon, sans écraser l’anneau EPDM ou la rondelle ressort.

2

Le crochet de pannetonnage est passé derrière le liteau du rang précédent.

3

Le crochet de pannetonnage est fixé sur ce liteau (voir également vue 6).

4

L’emboîtement de la tuile est « crocheté » par l’extrémité du crochet de pannetonnage.

5

Vue du crochet de pannetonnage en place avec la tuile.

6

Vue du crochet de pannetonnage en place avec la tuile inférieure enlevée.

• Toutes les pièces d’angle et autres accessoires de rive seront fixés avec autant de vis ou clous qu’il y a de “trous de clouage” sur le produit. • Les tuiles du premier rang seront fixées avec deux vis au talon. • La longueur des vis ou clous utilisés ne doit pas déboucher des liteaux.

Référence

Crochet de pannetonnage

Inox AISI 304 (2)

Dimensions

Liteaux

en mm

27 x 40

27 x 40

38 x 38

11900867

11900939

12900941

(1) EPDM = Éthylène Propylène Diène Monomère, caoutchouc de haute qualité utilisé e.a. dans les industries automobile et aéronautique. (2) AISI = American Iron and Steel Institute, qui catalogue les différentes sortes d’acier. AISI 304 est l’acier le plus résistant à la corrosion.

86


Mise en œuvre Fixation des tuiles PLATO Toutes les tuiles sont fixées avec deux vis et un anneau EPDM ou rondelle ressort « W » M 5 de marque Bossard ou autre, ou deux clous en inox, cuivre ou acier inoxydable pour un bâtiment ≤ 20 mètres.

1

La tuile est vissée au niveau du talon, sans écraser l’anneau EPDM ou la rondelle ressort.

• Toutes les pièces d’angle et autres accessoires de rive seront fixés avec autant de vis ou clous qu’il y a de “trous de clouage” sur le produit. • La longueur des vis ou clous utilisés ne doit pas déboucher des liteaux.

2

La tuile est fixée.

RAPPEL : DTU 40.23 : la longueur des pointes doit être de deux fois l’épaisseur de l’élément à fixer. Épaisseur Plato 12,5 mm = pointe de 25 mm maximum

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

87


Remplacement d’une tuile cassée

1

88

3

Couper la vis qui tenait la tuile au talon.

6

Retirer les cales.

Finir de casser la tuile, retirer tous les morceaux.

4 Supprimer si besoin quelques reliefs pour une « repose » plus aisée, sans détruire complètement les emboîtements d’étanchéité.

2

Glisser des cales sous les tuiles voisines, pour avoir plus de jeu.

5

Glisser la tuile en prenant garde de ne pas rayer le rang inférieur.


Mise en œuvre Ventilation des tuiles La ventilation des tuiles doit être assurée par une lame d'air d'au moins 30 mm qui garantira l'évacuation de l'humidité. Celle-ci peut prévenir les infiltrations d'eau de pluie et des condensations de vapeur d'eau ayant traversé la structure porteuse de l'intérieur vers l'extérieur. LAME D’AIR En fonction de la hauteur de l’ouvrage, la lame d’air à respecter est la suivante : Hauteur de l’ouvrage (en m)

Épaisseur lame d’air (en mm)

H < 12

30

12 ≤ H < 18

40

18 ≤ H < 24

50

H = 24

60

La lame d’air peut être réduite à 30 mm si une reprise de ventilation est mise en œuvre tous les 11 m environ. La lame d’air sera ventilée de la façon suivante, en application de la formule S = 50 H 0,4. 3

()

Hauteur du bardage

Section par mètre linéaire horizontal (S)

H=3m

50 cm2

H=6m

65 cm2

H = 12 m

90 cm2

H = 18 m

100 cm2

H = 24 m

115 cm2

BIEN AERER, POUR DURER La lame d’air de ventilation se construit à l’aide de contre-lattes. L’eau issue de la condensation peut ainsi s’écouler sans risque d’humidifier l’isolation. L’espace ventilé prévient de l’accumulation de chaleur et des dégâts liés à l’humidité. L’isolation reste sèche et efficace. Une grille de protection doit être mise en place en pied des contre-lattes pour empêcher l’intrusion des nuisibles.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

89


Compartimentage vertical de la lame d’air = prescription de sécurité incendie

Compartimentage horizontal de la lame d’air FRACTIONNEMENT DE LA LAME D’AIR

La tôle de compartimentage vertical est mise en œuvre pour éviter la circulation de la lame d’air horizontale continue.

Pour les façades présentant une hauteur supérieure à 24 m, un fractionnement de la lame d’air est obligatoire (tous les 24 m).

Cette tôle doit être filante sur toute la hauteur de la façade. Elle doit être réalisée en métal durable.

Fractionnement de la lame d’air

(exemple : aluminium ou acier galvanisé au moins Z275)

Angle sortant

Circulation de l'air

Evacuation de l'air

Reprise de ventilation

d1

r d2

Circulation de l'air

Bâtiment

Angle rentrant

r

r/d1

d2

Hauteur ≤ 24 m

≥ 40 mm

≥ 2,5 mm

≥ 25 mm

Hauteur > 24 m

≥ 70 mm

≥ 2,5 mm

≥ 25 mm

Front de mer

≥ 90 mm

≥ 3,0 mm

≥ 25 mm

Ces cotations sont présentées à titre indicatif et correspondent à un minimum à respecter.

• Le fractionnement de la lame d’air est très important car il évite notamment la propagation du feu le long de la façade. • Pour certains établissements recevant du public (ERP) et certains bâtiments d’habitation, ce fractionnement de la lame d’air doit être réalisé à tous les niveaux ou à tous les deux niveaux. Ce fractionnement est défini par l’Instruction Technique n° 249 (IT n°249) relative aux façades.

90


Mise en œuvre Bardage DESCRIPTION DE L’OSSATURE SECONDAIRE L’ossature secondaire est constituée par des chevrons et liteaux ; les dimensions les plus couramment utilisées, selon la nature des éléments considérés, sont les suivantes :

Vous pouvez trouver dans le guide pratique du CSTB intitulé « Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois ; mise en œuvre sur murs en béton banché ou en maçonnerie d’éléments preédition mai 2009 », toutes les informations relatives à l’exécution et à la pose du bardage.

Dimensions des liteaux hauteur x largeur (en mm)

Entraxe des chevrons (en mm)

Dimensions des chevrons largeur x prof. (en mm)

Tuiles plates terre cuite Plato

15 x 40

400

63 x 40

18 x 50

600

63 x 40

25 x 32

600

63 x 75

Tuiles à emboîtements terre cuite Actua et Datura

25 x 38

600

63 x 75

38 x 38

600

63 x 75

Nature du bardage

DEFINITION ET CARACTERISTIQUES

Chevron

De section rectangulaire et le plus souvent en épicéa ou en pin sylvestre, les chevrons ont généralement une longueur de 5,40 m (une hauteur d’étage étant généralement égale à 2,70 m) ; ils devront être traités classe d’emploi 2 selon la norme NFEN 335-2 et ne pas avoir un taux d’humidité supérieur à 18%. Les types de chevrons les plus fréquemment utilisés, pour lesquels la résistance au vent est également indiquée, sont ceux définis dans le tableau ci-dessous : Section standard largeur x prof. (en mm)

Vent V (en Pa)

40 x 63

3 576

63 x 40

1 442

63 x 75

9 503

75 x 63

6 705

75 x 100

26 817

100 x 50

4 469

199 x 63

8 941

100 x 75

15 084

Les valeurs aux vents retenues correspondent à un entraxe entre chevrons égal à 600 mm, avec des fixations disposées en quinconce tous les 1,35 m, le long des chevrons. Ce tableau respecte la règle de la flèche égale au 1/200 de la portée entre appuis.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

91


Mise en œuvre des chevilles métalliques Mise en place

La cheville doit être placée de préférence au centre du trou oblong de l’aile d’appui sur gros œuvre.

Mise en œuvre des pattes Définition des fixations à utiliser pour les pattes sur les flancs des chevrons Tire-fond

(vis à bois à tête hexagonale) à utiliser après perçage du chevron Dimensions minimales : Ø 7 x 50 mm

Si deux trous oblongs sont présents sur l’aile d’appui, la fixation de la cheville se fait toujours à travers le trou oblong supérieur.

Vis à bois

Dimensions minimales : Ø 3,5 x 40 mm

Cheville à expension par vissage à couple contrôlé

Principe : Le couple de serrage garantit l’expansion du manchon (type douille ou goujon) dans le trou perforé. Clou annelé

Dimensions minimales : Ø 3,5 x 40 mm

Nature de la fixation

Résistance admissible au cisaillement (en daN)

Vis / Tire-fond

80.d.B e

Clous

55.d.B e

d : diamètre nominal de la fixation (en cm) Respecter le couple de serrage donné par le fabricant.

92

e : longueur d’enfoncement utile de la fixation (en cm)


Mise en œuvre NATURE ET PROTECTION DU METAL Nature et protection du métal

Caractéristiques

Norme appliquée

X6Cn 17

NF EN 10088-2

Classe B

NF A 91-131

Acier protégé Classe 40 par shérardisation

NF EN 13811

Acier inoxydable Acier protégé par galvanisation à chaud

Garde de vissage et de clouage des fixations sur le flanc des chevrons Les gardes de vissage et de clouage définies ci-dessous sont applicables pour toutes les fixations considérées : tire-fond, vis et clou. Indication des distances

Mise en œuvre des pattes de fixation sur les flancs des chevrons Interdiction

L’utilisation du tire-fond seul risque d’entraîner sa rotation. Cette rotation est interdite.

Type de Fixation

Vis

Clou

Distance d1

6xØ

12 x Ø

Distance d2

3xØ

5xØ

Distance d3

5xØ

5xØ

Distance d4

6xØ

12 x Ø

Distance d5

6xØ

10 x Ø

Mise en œuvre correcte

Généralement, les autres trous prépercés ont un diamètre de 3,5 mm. Il est nécessaire d’utiliser un tire-fond associé à l’une des deux fixations suivantes : - vis à bois - clous annelés dits de blocage

Les distances d1, d3, d4 sont mesurées de l’axe de la fixation au bord de l’arête du chevron. Les distances d2 et d5 sont mesurées d’axe en axe.

Si le tire-fond est mis en œuvre dans un trou oblong, le nombre de fixations à ajouter est de deux.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

93


Définition des pattes de fixation à utiliser Equerre

NATURE DU METAL OU TRAITEMENT DE PROTECTION DES PATTES DE FIXATION Ces pattes de fixation sont, par nature ou par traitement contre la corrosion, en métal durable. Elles répondent à l’un des critères suivants : Nuance (N)

Norme

Acier inoxydable X6Cr17 (N)

NF EN 10088-2

Aluminium CARACTERISTIQUES PRINCIPALES DES EQUERRES :

Alliage contenant moins de 1% de cuivre

• L’aile d’appui sur le flanc du chevron possède généralement un trou de Ø 8 mm. • Le ou les trous oblongs présents sur l’aile d’appui fixée au mur porteur ont généralement des dimensions comprises entre Ø 8 x 30 mm et Ø 10 x 40 mm.

▲ Compatibilité électrolytique par rapport aux fixations (norme NF E 25-032), au choix des essences et des produits de préservation

Galvanisation Désignation (D) Acier de construction

Nature et définition de la patte

Patte fixe : La longueur de l’aile d’appui sur le flanc du chevron est fixe Patte réglable Type 1 : Patte fixe associée à une rallonge coulissante Patte réglable Type 2 : Patte réglable de par sa conception

-

Norme protégé par galvanisation à chaud

S 220 GD + ZF (D)

NF EN 10326

▲ ZF signifie que le revêtement est en alliage zinc-fer

Acier doux

galvanisé à chaud en continu

DX51D + ZF (D)

NF EN 10327

▲ Cette désignation traduit des qualités pour pliage et profilage ZF signifie que le revêtement est en alliage zinc-fer

Acier galvanisé POINTS A RETENIR POUR LES PATTES REGLABLES : • Le guidage de la rallonge (type 1) ou de la partie mobile (type 2) est assuré par les retours présents sur ces parties mobiles. • L’association des parties fixe et mobile s’effectue par boulonnage.

Emploi tôles galvanisées Sendzimir

NF EN 10326 et NF EN 10327

▲ Epaisseur maximale 25/10 mm

Acier galvanisé Par trempage à chaud

NF A 91-121

(immersion dans zinc fondu)

Afin de déterminer les caractéristiques mécaniques des pattes (charge verticale due au poids propre du bardage rapporté et charge horizontale due aux actions du vent), des essais doivent être réalisés conformément à l’annexe 2 du cahier du CSTB n°3316.

94

La norme NF P 24-351 permet de définir la nature ou la protection du métal en fonction de l’exposition de la patte. Il est rappelé que la patte de fixation se trouve en atmosphère extérieure protégée et ventilée.


Mise en œuvre Mise en œuvre de l’ossature bois : les chevrons

En partie courante, les pattes doivent être mises en quinconce. 3 points sont à retenir plus particulièrement :

DISPOSITION DES CHEVRONS EN PARTIE COURANTE

• Quelle que soit la hauteur du chevron, le nombre de fixations est au minimum de trois.

Pour l’ensemble des bardages traditionnels, l’entraxe horizontal entre deux chevrons est de 600 mm. Cet entraxe peut être ramené à 450 ou 300 mm en rives de façade pour assurer :

• La règle du 1/200 de la portée entre appuis doit toujours être respectée *.

• Une résistance accrue au vent en angle de façade et en acrotère, • Une résistance accrue aux chocs de corps mou (définition norme NF P 08-301) en rez-de-chaussée.

• La distance de 1,35 m entre fixations est la plus souvent utilisée.

En rive de bâtiment ou en arrêt d’ouvrage de bardage : le nombre de fixations doit être augmenté et la mise en œuvre des pattes de fixation ne se fait plus en quinconce mais du même côté pour le chevron d’extrémité. * Règle du 1/200

Disposition des pattes sur le mur porteur

Exemple : si entraxe de 600,

= 1200,

doit être au maximum de 6 mm.

L’entraxe des pattes le long du chevron est (compte tenu des charges dues au vent, de l’entraxe et de la section des chevrons) fonction de la résistance admissible à l’arrachement des fixations des pattes dans la structure porteuse.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

95


Raboutage Le raboutage permet d’avoir une ossature homogène et continue, ce qui assure ainsi le cumul des variations dimensionnelles de chaque chevron. LE RABOUTAGE EST POSSIBLE DE DEUX FAÇONS : • Chevauchement latéral sur 30 cm au moyen de deux tire-fond (diamètre 7 mm minimum x 2 largeurs vues du chevron) Raboutage par chevauchement latéral

• Raboutage en ligne à l’aide de plaques en laissant un jeu d’au moins 2 cm entre les extrémités des chevrons L

Raboutage en ligne Fixations

Patte de fixation

Patte de fixation

Tirefond 30 cm

Largeur vue du chevron

Jeu de 2 cm

Largeur vue du chevron

POINTS A RESPECTER : 1- La longueur de la plaque est de 300 mm. 2- La plaque peut être en contreplaqué certifié “NF extérieur CTB-X” d’épaisseur 10 mm clouée ou vissée sur les flancs des chevrons. J 3- La plaque peut être en tôle d’acier d’épaisseur minimale 1 mm et protégée par galvanisation à chaud L classe Z275 ou autre protection équivalente. Elle est clouée ou vissée en s’assurant des compatibilités électrochimiques.

96

Le raboutage des chevrons doit être effectué avant la mise en œuvre des éléments de peau.


Mise en œuvre Mise en œuvre de l’ossature bois : les liteaux DEFINITIONS DES FIXATIONS UTILISEES POUR LA MISE EN ŒUVRE DES LITEAUX Liteau bois

Résistance admissible à l’arrachement (en daN)

Oui

52.d.e

Clou annelé (cranté) protégé par galvanisation à chaud répondant à la classe B selon la norme NF A 91-131

Oui

26.d.e

Clou torsadé protégé par galvanisation à chaud répondant à la classe B selon la norme NF A 91-131

Oui

21.d.e

Clou lisse ou cannelé

Non

-

Clou lisse ou cannelé en acier inoxydable selon la norme NF EN 10088-2

Non

-

Fixations Vis à bois protégée par galvanisation à chaud répondant à la classe B selon la norme NF A 91-131 Vis à bois en acier inoxydable nuance X6C n 17 selon la norme NF EN en 10088-2 Vis à bois avec protection cadmiée ou zinguée répondant à la classe 10-20 selon la norme NF E 27-016

d : valeur du diamètre de la fixation (en cm)

e : valeur de l’enfoncement de la fixation comprise entre 4d et 10d (en cm)

MISE EN ŒUVRE Le clouage et le vissage s’effectuent comme illustré ci-dessous : En partie courante

Type de Fixation

Distance d

Vis

Clou

3xØ

5xØ

• L’utilisation d’une seule vis est possible au centre du rectangle de superposition liteau sur chevron dont la largeur vue minimale est 40 mm. • La longueur des vis ou clous ne doit pas dépasser des bois dans lesquels ils sont fixés.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

97


PORTE-A-FAUX : DISTANCE MAXIMALE L/4

En partie haute et basse des chevrons

4 points sont à respecter : • Chaque liteau doit être fixé sur trois appuis au moins. • En rive, les liteaux peuvent reposer sur deux appuis. • Pour la pose des petits éléments, il ne doit pas y avoir de porte-à-faux. • L’entraxe entre liteaux est au maximum d’un pureau.

Porte-à-faux

Type de Fixation

Vis

Clou

Distance d1

3xØ

5xØ

Distance d 2

3xØ

5xØ

Distance d 3

5xØ

5xØ

Distance d 4

6xØ

12 x Ø

Distance d 5

6xØ

10 x Ø

RACCORDEMENT DES LITEAUX Le raccordement des liteaux s’effectue par alignement horizontal bout à bout : • Toujours prévu à l’axe d’un chevron, chaque liteau ayant sa propre fixation sur le chevron, • Avec un joint ouvert de dimension minimale de 3 mm. Raccordement du liteau

Joint ouvert de 3 mm minimum

Type de Fixation

Distance d 98

Vis

Clou

3xØ

5xØ

Le porte-à-faux du liteau ne doit pas excéder le quart de l’entraxe entre chevrons et dans tous les cas être limité à 150 mm.


Garantie Tuiles et accessoires terre cuite Tous les produits KORAMIC sont garantis 30 ans et sont conformes à la norme EN 1304.

Valeur en N/m2 mesurant l’action du vent sur les tuiles utilisées en bardage en présence d’un vide non bouché aux coins sans pièces d’angle (approche la plus défavorable).

Fixation

2 vis + crochet de pannetonnage FixationValeur de résistance N/m2

4583

1 vis + crochet de pannetonnage

3187

Hauteur Bâtiment

Fixation KORAMIC : crochets de pannetonnage TESTS DE RESISTANCE DES FIXATIONS / TRACTION Tests des crochets de pannetonnage

Valeur de résistance N/m 2

Zone 3 (cotes)

5m

1929

10 m

2435

15 m

2733

20 m

2963

25 m

3147

30 m

3284

35 m

3422

40 m

3537

Les systèmes qui combinent une ou deux vis avec un crochet de pannetonnage KORAMIC conviennent pour des bâtiments d’une hauteur de 40 m, à condition que l’extrémité du creux soit fermée. En présence d’une extrémité ouverte, l’application avec une vis et le crochet de pannetonnage se limite selon la NEN 6720, à une hauteur de 25 m.

▲ Les crochets de pannetonnage sont testés dans un laboratoire indépendant en Hollande.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

99


TESTS DE RESISTANCE DES FIXATIONS / SECOUSSES SISMIQUES L’essai a pour but de montrer le comportement du système lorsque le support sur lequel il est rapporté est excité suivant son plan sous l’action d’un déplacement cyclique alterné imposé, tel que décrit sur le plan ci-dessous. Dispositif pour les essais d’excitation dans le plan du support

Il est constitué des éléments suivants repérés sur le schéma :

Essai sismique CSTB Paris

1

un cadre primaire constitué de HEA 160 contreventé.

2

5 montants horizontaux espacés de 1000 mm ou 500 mm support des fixations de l’ossature des bardages rapportés.

3

un retour de 480 mm

4

appuis glissants

N° de séquence

Amplitude mm

Fréquence Hz

Accélération m.s- 2

1

± 10

2

1,58

2

± 20

2

3,15

3

± 30

2

4,73

4

± 40

2

6,31

5

± 50

2

7,89

- avec 2 vis pour les pièces d’angle,

6

± 10

2

1,58

- avec 2 vis + crochet de pannetonnage pour les demi-pièces d’angle.

7

± 10

3

3,55

8

± 10

4

6,31

9

± 10

5

9,87

10

± 10

6

14,21

Tuiles Actua montées sur une ossature bois conforme aux descriptions de pose et fixées avec : - 1 vis / rondelle + crochet de pannetonnage pour le plain carré, - avec 2 vis / rondelles pour le premier rang,

▲ Observations : pas de dégradation, ni de chutes des éléments en terre cuite se trouvant dans le plan du support

100


KoraSun

®

Module photovoltaïque

P 102 Avantages produit

P 104 Guide de choix

P 108 Mise en œuvre

P 121 Certification

P 118 Descriptifs types


KoraSun®

KoraSun® est un système photovoltaïque révolutionnaire car complètement intégré

Le choix des avantages UNE PARFAITE INTEGRATION ARCHITECTURALE

Allié aux tuiles en terre cuite KORAMIC,

Les modules KoraSun® ont un design épuré, ils épousent parfaitement les formes naturelles de votre revêtement de façade en tuiles terre cuite. Sans joint ou cadre métallique supplémentaire, KoraSun® dispose, en outre, de verres anti-reflets. C’est la solution esthétique idéale pour rendre une construction autonome en énergie tout en valorisant son architecture.

KoraSun® est LA solution photovoltaïque

UN CONCEPT INTEGRE UNIQUE

par excellence.

Le système photovoltaïque KoraSun® s’adapte parfaitement au modèle de tuile Actua. Il s’utilise en neuf comme en rénovation. Grâce aux supports en terre cuite développés spécifiquement pour KoraSun®, les modules solaires s’intègrent parfaitement au toit comme en façade, sans différence de niveau, tout en assurant l’étanchéité.

à la surface de construction, en toiture comme en façade.

Avec KoraSun®, vous choisissez une source d’énergie pure, inépuisable, avantageuse et sûre pour produire de l’électricité. Un geste pour la planète, une valeur ajoutée pour votre projet.

102

UNE SOLUTION ERGONOMIQUE ET PRATIQUE KoraSun® s’installe et se raccorde en un clin d’œil : son système prêt à l’emploi facilite grandement le travail du poseur, sans découpe, sans outillage spécifique, pour un gain de temps appréciable et une efficacité maximale.


KoraSun ® Avantages produit

DE BELLES PERFORMANCES ENERGETIQUES… Les modules KoraSun® se distinguent par leur productivité. Equipés de cellules de dernière génération en silicium multicristallin, ils garantissent un rendement optimal, pour très longtemps. Le système propose des matériaux durables et un rapport qualité / rendement / prix inégalé sur le marché. De plus, l’énergie produite par les modules est garantie pendant 25 ans.

LE LABEL TÜV, SIGNE DE QUALITE ET DE SECURITE Le système KoraSun® est le seul système de modules solaires intégrés aux tuiles en terre cuite bénéficiant de la certification TÜV, mondialement reconnue comme l'un des labels de qualité les plus fiables. Les clients et partenaires Wienerberger KORAMIC ont désormais la certitude que le système KoraSun® satisfait aux exigences élevées fixées par le TÜV en matière de qualité et de sécurité.

ET ECONOMIQUES ! Dans le cas d’un bâtiment dont l’une des façades est orientée sud, cette production représente une source de revenus supplémentaire non négligeable, générée directement par les murs du bâtiment. En France, le bardage photovoltaïque étant intégré au bâti, l’électricité ainsi produite donne accès au tarif de revente bonifié. Chaque mètre carré de modules peut générer jusqu’à 70 € par an. La substitution des matériaux de bardage conventionnels par les modules photovoltaïques KoraSun® permet de compenser une partie du coût d’une installation de micro-production d’énergie, puisqu’un bardage aurait été nécessaire dans tous les cas. Enfin, l’assemblage hors chantier et la fabrication des éléments de bardage en usine permet des temps de pose courts.

Avantages produit | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

103


Description du produit Le système photovoltaïque intégré KoraSun® génère du courant électrique continu à partir du rayonnement lumineux du soleil. Son principe d’intégration permet une pose rapide et esthétique avec le modèle de tuile ACTUA de la gamme KORAMIC.

104

L’installation générale comporte plusieurs modules KoraSun® montés en façade reliés entre eux par des câbles de liaison. La conversion du courant continu en courant alternatif compatible avec le réseau local est assurée par un matériel électrique adéquat (onduleur, boîtiers de protection,…).


KoraSun ® Guide de choix Exemple d’intégration de 2 modules KoraSun® dans un ensemble réalisé en tuiles Actua Rouge.

Actua

Le module photovoltaïque KoraSun® Le module photovoltaïque KoraSun® se distingue par son efficacité et son design. Il garantit un rendement optimal et a été entièrement conçu sur mesure pour nos tuiles en terre cuite. Son cadre novateur en polyuréthane (PU) et sa fixation magnétique permettent une intégration idéale et particulièrement esthétique en façade. Notre solution allie les cellules multicristallines les plus récentes (avec 15 % de rendement) à un des systèmes de fixation les plus rapides et les plus simples du le marché, en intégration façade.

Caractéristiques techniques

• Dimensions du module : 1823 x 408 mm • Poids par module PV : ± 8 kg • Superficie par module PV : 0,676 m2 • Nombre de cellules par module PV : 22 • Dimensions cellule : 156 x 156 mm, épaisseur : 200 µm • Type de cellule : silicium multicristallin • Puissance : 81 Wc ± 3 % • Puissance garantie : 90% à 12 ans, 80% à 25 ans • Certification : NF.EN 61215, IEC 61730 (classe de sécurité II) • Diode de protection : 1 diode intégrée à chaque module • Connexion : câbles double isolation 4 mm2 avec connecteurs MC3 • Connexion entre onduleur et panneaux : câbles solaires de min. 4 mm2 • Double ventilation : face arrière des modules, face arrière des supports

Avantages produit | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

105


Face avant

Face arrière

Le cadre PU ultra-fin et ultra-léger

Les cellules multicristallines haute technologie

Le cadre PU ultra-fin et ultra-léger basé sur la technologie Colofast® garantit une intégration et un raccordement parfaits aux tuiles en terre cuite.

Les cellules multicristallines haute technologie incluses dans ces panneaux garantissent une apparence sobre et harmonieuse.

Ce matériau technique et ce cadre unique assurent, quant à eux :

• Concept novateur

• Une résistance élevée aux rayons UV

• Rendement de cellule : 15 %

• L’inaltérabilité des couleurs et un effet anti-reflet • Une étanchéité parfaite • Une longue durée de vie grâce à la technique d’encapsulage • Une isolation électrique parfaite, aucun raccord à la terre n’étant nécessaire

106

• Esthétique


KoraSun ® Guide de choix Crochets de fixation intégrés

Plaques métalliques intégrées

Les plaques métalliques intégrées fixent sur les aimants montés sur les supports. tion magnétique forme une composante de la technologie de KoraSun® pour une rapide et efficace. Grâce à la technique d’encapsulage PU, les crochets de fixation sont intégrés dans le cadre PU. L’assemblage garantit donc une grande stabilité et une longue durée de vie. • Facilité d’installation • Résistance élevée à la corrosion (acier galvanisé)

le module Cette fixaessentielle installation

• Inoxydables (acier galvanisé) • Pas d’outillage spécifique requis • Résistance à l’arrachement élevée

• Intégration dans le cadre, pas de vis Caractéristiques générales

Caractéristiques électriques

• Type de cellules : Silicium multicristallin • Performance moyenne des cellules : 14,6 à 15,1 % • Cadre : Polyuréthane qualité automobile • Températures stockage et utilisation : - 40°C / + 90°C • Surface de verre visible : 1787 x 326 mm

Puissance

P

78 Wc

81 Wc

Tolérance sur la puissance

%P

+/- 3 %

+/- 3 %

Courant de court-circuit

Icc

8A

8,15 A

Tension circuit ouvert

Vco

13,2 V

13,25 V

Courant MPP

Impp

7,5 A

7,65 A

Tension MPP

Vmpp

10,4 V

10,55 V

Tension max.

Vmax

750 V

750 V

Coef. de température courant

Impp/T°c +5,5 mA/°C +5,5 mA/°C

Coef. de température tension

Vmpp/T°c - 44 mV/°C - 44 mV/°C

Avantages produit | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

107


Principe de câblage Câblage des modules

Consigne de sécurité L’installateur devra avoir suivi une formation sur le photovoltaïque raccordé au réseau et à ses dangers (type QualiPV) et justifier d’une formation pour des travaux en hauteur.

• Les modules sont connectés les uns aux autres par des câbles intégrés. • Ils sont connectés en série. • Le premier et le dernier d’une colonne sont connectés en plus à une rallonge.

Câblage des modules

Le principe général de câblage doit respecter les polarités des modules. Les câbles et câbles-rallonges doivent être posés en limitant au maximum les boucles d’induction entre conducteurs (surface en gris) ; il est conseillé d’attacher les câbles ensemble.

108


KoraSun ® Mise en œuvre Montage avec tuiles Actua

Matériel

7

Principe général de pose

CROCHETS DE PANNETONNAGE

• Préparer les éléments au sol. • Contrôler l’ossature et la ventilation. • Tracer l’emplacement des modules KoraSun®.

11 VIS

• Poser les câbles entrée /sortie.

AVEC ANNEAU EPDM

• Poser les supports en terre cuite. • Poser les modules KoraSun®, les visser et les raccorder. • Poser les câbles inter-colonnes. • Vérifier le passage du courant électrique. • Parachever le chantier.

1

MODULE KoraSun®

Préparation • Prévoir une ventilation sous les tuiles (entrée + sortie d’air)

7

• Lattage à 370 mm (Actua) • Liteaux 24 x 32 ou 27 x 40 mm (sinon utiliser des crochets de pannetonnage adaptés)

SUPPORTS CERAMIQUES … A CLIPPER OU … A VISSER

• Contre-lattes épaisseur min 30 mm (ventilation et passage des câbles) • Prévoir une distance minimum d’une à deux tuiles avec les ouvertures et autres points singuliers.

La hauteur des contre-lattes et de la ventilation doivent être au minimum de 30 mm.

7

AIMANTS … A CLIPPER

OU

… A VISSER

Avantages produit | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

109


Façade

Passage des câbles

Contrôler l’écartement des tuiles :

Veiller à ne pas croiser les câbles pour ne pas faire de surépaisseur.

• Mesurer la largeur de 7 supports céramiques KoraSun®. • Mesurer la largeur de 7 tuiles normales.

Passer les câbles inter-modules dans les réservations

• 1 panneau mesure 1823 mm. • Choisir un écartement commun pour tuiles et supports. • Généralement 1830 mm est une bonne solution (possible de 1824 mm à 1836 mm, à contrôler).

Ecartements conseillés 1830 mm

370 mm

Passer les câbles-rallonges inter-colonnes sous les lattes

• Lattage à 370 mm • Longueur 1830 mm • Vérifier l’écartement latéral des tuiles

110


KoraSun ® Mise en œuvre Pose de KoraSun® Pose d’un aimant à clipper sur un support céramique

Instructions de pose

• Avant la pose, vérifier que le courant passe dans chaque panneau. • Equiper chaque support céramique d’un aimant. • Placer 7 supports céramiques avec aimant. • Visser chaque support à droite. • Poser un crochet de pannetonnage latéral par support. • Nettoyer l’aimant. • Poser un panneau sur les supports céramiques.

Vissage dans le trou droit du support de la latte

• Visser le panneau dans les liteaux au travers des trous de clouage des supports céramiques. • Brancher le module KoraSun® avec le module précédent en faisant passer les câbles sous les lattes. • Passer le câble inter-colonnes sous les lattes, le long des câbles d’une colonne de modules, attacher les ensemble. • Après pose d’une colonne, tester si toute la colonne est sous tension.

Pose du premier rang de supports céramiques KoraSun ® équipés d’aimants à visser

• Poser le reste des supports et des panneaux. • Faire un test final pour vérifier que tous les panneaux sont sous tension.

Vérification préalable de la présence de tension au niveau de chaque panneau

Fixation de chaque supports céramique avec un crochet de pannetonnage latéral

Avantages produit | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

111


Pose du module KoraSun ® sur les supports aimantés

Branchement du module KoraSun ® avec le module précédent en faisant passer les câbles sous les lattes

• Après la pose d’une colonne de panneaux photovoltaïques, tester si la colonne entière est sous tension. • Attacher les câbles ensemble et éviter les boucles.

Vue d’ensemble des 6 modules KoraSun ®

112

Passage du câble inter-colonnes sous les lattes


KoraSun ® Mise en œuvre Demi-tuile

Finition du chantier

Emboîtement

En pose droite, une demi-tuile se pose tous les deux rangs ; il est conseillé de la poser avec un crochet de pannetonnage latéral et de la visser. Les tuiles et demi-tuiles s’emboîtent directement sur les supports céramiques KoraSun®.

Maintenance

Recommandations

La maintenance de l’installation et le nettoyage de la façade ne doivent être effectués que par une entreprise spécialisée dans les respects des consignes de sécurité électrique et de travail en hauteur.

La production d’énergie peut être légèrement améliorée grâce au nettoyage. Cela concerne, en particulier, les importantes salissures comme la poussière ou les excréments d’oiseaux qui peuvent causer des ombrages partiels.

N’utiliser aucun produit nettoyant et / ou instrument de nettoyage rugueux pour nettoyer les modules KoraSun®.

En complément, les points suivants doivent faire l’objet d’un contrôle : • Solidité des lattes • Mesure des tensions et courants des conducteurs • Solidité des éléments d’isolation • Etat des connexions

Les prescriptions légales qui régissent le contrôle des installations photovoltaïques sans ENS (coupe-circuit pour surveiller le réseau depuis l'onduleur) doivent être respectées.

Avantages produit | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

113


Certification NORME EN 1304 • Les tuiles et accessoires employés sont conformes à la norme EN 1304. • Les tuiles et accessoires du modèle ACTUA disposent de la marque NF, délivrée par un organisme de certification du type AFNOR = NF-EN 1304 • Les tuiles et accessoires des modèles DATURA et PLATO disposent de la marque NBN, délivrée par un organisme de certification du type BENOR et KOMO = NBN-EN 1304 GARANTIE : Tous nos produits terre cuite sont garantis 30 ans. MARQUAGE CE Le marquage CE des produits est entré en application début 2006. Tous nos produits disposent d’une déclaration de conformité aux exigences et règles de l’annexe ZA de la norme EN 1304. Information complémentaires : Résistance mécanique / Rupture à la flexion : Classement de réaction au feu : Imperméabilité : Actua et Plato Imperméabilité : Datura Dimensions et variation dimensionnelle : Durabilité : Actua Durabilité : Datura et Plato

conforme (non applicable pour les accessoires) A1 essai catégorie 1, test méthode 1 essai catégorie 1, test méthode 2 conforme essai méthode C essai méthode E

LES DOCUMENTS DE MISE ŒUVRE • Couvertures en tuiles plates de terre cuite : DTU 40.23 • Couvertures en tuiles de terre cuite à emboîtement à pureau plat : DTU 40.211 • Guide Pratique CSTB : Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois, édition mai 2009

114


Descriptifs types Bardage rapporté en tuiles de terre cuite ACTUA La mise en œuvre des tuiles et accessoires terre cuite doit être conforme aux prescriptions du DTU 40.211 en vigueur, aux prescriptions de pose du Guide Pratique CSTB : Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois, édition mai 2009 et aux recommandations du fabricant.

Références normatives : Les tuiles et accessoires employés sont conformes à la norme NF-EN 1304 et au marquage CE. Les tuiles et accessoires disposent de la marque NF, délivrée par un organisme de certification du type AFNOR.

1/ MATERIAUX :

Garantie : Tous nos produits sont garantis 30 ans.

Tuile de terre cuite à emboîtement à pureau plat et variable Accessoires de terre cuite spécifiques bardage Crochet pannetonnage inox AISI 304 Vis inox 4,5 x 60 mm Ecran pare-pluie KoraTech® ST 150 ou ST 160

2/ SPECIFICITES TECHNIQUES : Caractéristiques d'aspect : - 10,5 tuiles au m2 (au pureau maxi), d’une dimension de 303 x 472 mm, hors tout - Tuile à pureau plat variable (310 à 370 mm), à double emboîtement longitudinal et à double emboîtement transversal - Nez plongeant d'un angle de 5°, d'une longueur de 120 mm - Emboîtements profonds de 9 mm, (garantit une parfaite étanchéité) - Finition très lisse sur la surface (dûe à l’utilisation de moules en plâtre) - Ligne d’angle de façade en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de pièces d’angle et demi-pièces d’angle - Ligne d’égout en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de tuiles membrons et rabats membrons (toiture en continuité façade) - Ligne de rive en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de tuiles et demi-tuiles à rabat (toiture en continuité façade)

Pose : La pose des tuiles et accessoires s’effectue à joints croisés. La pose du pare-pluie s’effectue sur les bois verticaux avec mise en place d’un contre-liteau. Pureau : Le pureau utilisé est déterminé par le poseur, en fonction des données du fabricant. Fixation : • Tous les produits seront fixés, conformément aux prescriptions du DTU 40.211. • Chaque tuile est fixée avec une vis au moins et un crochet de pannetonnage. • Chaque accessoire est fixé avec autant de vis qu’il y a de trous de clouage présents sur le produit et un crochet de pannetonnage si l’emboîtement est présent. • Les vis et crochets de pannetonnage utilisés sont protégés contre la corrosion. Ventilation de la couverture : La pose avec écran pare-pluie implique l’aménagement d’une lame d’air de 30 mm minimum (en accord avec les termes du Guide Pratique). La section globale de ventilation sera au minimum conforme à la réglementation du Guide Pratique.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermique | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

115


Bardage rapporté en tuiles de terre cuite DATURA La mise en œuvre des tuiles et accessoires terre cuite doit être conforme aux prescriptions du DTU 40.211 en vigueur, aux prescriptions de pose du Guide Pratique CSTB : Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois, édition mai 2009 et aux recommandations du fabricant.

Références normatives : Les tuiles et accessoires employés sont conformes à la norme NBN-EN 1304 et au marquage CE. Les tuiles disposent de la marque NBN, délivrée par un organisme de certification du type BENOR et KOMO.

1/ MATERIAUX :

Garantie : Tous nos produits sont garantis 30 ans.

Tuile de terre cuite à emboîtement à pureau plat et variable Accessoires de terre cuite spécifiques bardage Crochet de pannetonnage inox AISI 304 Vis inox 4,5 x 60 mm Ecran pare-pluie KoraTech® ST 150 ou ST 160 2/ SPECIFICITES TECHNIQUES : Caractéristiques d'aspect: - 15,5 tuiles au m2 (au pureau maxi), d’une dimension de 251 x 404 mm, hors tout - Tuile à pureau plat variable (270 à 307 mm), à double emboîtement longitudinal et à double emboîtement transversal - Nez plongeant d'un angle de 4°, d'une longueur de 120 mm - Emboîtements profonds de 6 mm, (garantit une parfaite étanchéité) - Finition très lisse sur la surface (dûe à l’utilisation de moules en plâtre) - Ligne d’angle de façade en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de pièces d’angle et demi-pièces d’angle - Ligne d’égout en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de tuiles membrons et rabats membrons (toiture en continuité façade) - Ligne de rive en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de tuiles et demi-tuiles à rabat (toiture en continuité façade)

116

Pose : La pose des tuiles et accessoires s’effectue à joints croisés. La pose du pare-pluie s’effectue sur les bois verticaux avec mise en place d’un contre-liteau. Pureau : Le pureau utilisé est déterminé par le poseur, en fonction des données du fabricant. Fixation : • Tous les produits seront fixés, conformément aux prescriptions du DTU 40.211. • Chaque tuile est fixée avec une vis au moins et un crochet de pannetonnage. • Chaque accessoire est fixé avec autant de vis qu’il y a de trous de clouage présents sur le produit et un crochet de pannetonnage si l’emboîtement est présent. • Les vis et crochets de pannetonnage utilisés sont protégés contre la corrosion. Ventilation de la couverture : La pose avec écran pare-pluie implique l’aménagement d’une lame d’air de 30 mm minimum (en accord avec les termes du Guide Pratique). La section globale de ventilation sera au minimum conforme à la réglementation du Guide Pratique.


Descriptifs types Bardage rapporté en tuiles de terre cuite PLATO La mise en œuvre des tuiles et accessoires terre cuite doit être conforme aux prescriptions du DTU 40.23 en vigueur, aux prescriptions de pose du Guide Pratique CSTB : Bardage rapporté sur ossature secondaire en bois, édition mai 2009 et aux recommandations du fabricant.

Références normatives : Les tuiles et accessoires employés sont conformes à la norme NBN-EN 1304 et au marquage CE. Les tuiles disposent de la marque NBN, délivrée par un organisme de certification du type BENOR et KOMO.

1/ MATERIAUX :

Garantie : Tous nos produits sont garantis 30 ans.

Tuile plate de terre cuite Accessoires de terre cuite spécifiques bardage Vis inox 4,5 x 45 mm Ecran pare-pluie KoraTech® ST 150 ou ST 160 2/ SPECIFICITES TECHNIQUES : Caractéristiques d'aspect : - 27 tuiles au m2 (au pureau maxi), d’un format 25,5 x 32 cm - Tuile plate, pureau de pose 135 mm à 145 mm - Tuile plate avec tenon d'accrochage pleine masse sur toute la largeur, baguette transversale d'étanchéité et double préperçage pour fixation - Finition très lisse sur la surface (dûe à l’extrusion verticale et à la qualité des matières premières) - Ligne d’angle de façade en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de pièces d’angle et demi-pièces d’angle - Ligne d’égout en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de tuiles membrons (toiture en continuité façade) - Ligne de rives en joints croisés identique aux tuiles dûe à l'utilisation de tuiles et demi-tuiles à rabat (toiture en continuité façade)

Pose : La pose des tuiles et accessoires s’effectue à joints croisés. La pose du pare-pluie s’effectue sur les bois verticaux avec mise en place d’un contre-liteau. Pureau : Le pureau utilisé est déterminé par le poseur, en fonction des recouvrements mentionnés dans le DTU 40.23, le Guide Pratique du CSTB et les données du fabricant. Fixation : • Tous les produits seront fixés, conformément aux prescriptions du DTU 40.23. • Chaque tuile est fixée avec deux vis ou deux clous. • Chaque accessoire est fixé avec autant de vis ou de clous qu’il y a de trous de clouage présents sur le produit. • Les vis et clous utilisés sont protégés contre la corrosion. Ventilation de la couverture : La pose avec écran pare-pluie implique l’aménagement d’une lame d’air de 30 mm minimum (en accord avec les termes du Guide Pratique). La section globale de ventilation sera au minimum conforme à la réglementation du Guide Pratique.

Réalisations | Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptifs types

117


Descriptifs types

KoraSun® Module photovoltaïque 1/ MATERIEL NECESSAIRE En toiture, par tranche de 78 ou 81 watts crête installée : - 1 module photovoltaïque (78 ou 81 Wc), pour 0,675 m2 de toiture - Système photovoltaïque intégré certifié NF EN 61215, IEC 61215 pour le TÜV - Module photovoltaïque intégré certifié NF EN 61730, IEC 61730 pour le TÜV - 7 supports céramiques à clip ou à vis (format 10,5 /m2 ) - 7 aimants à visser ou à clipper dans les supports - 7 crochets de pannetonnage adaptés. - 4 vis de fixation support/liteau en toiture, 11 en bardage - Des rallonges électriques inter-colonnes, pour la connectique des modules dimensionnées selon l’implantation finale, câble solaire, connecteurs classe 2

Installation : Le système offre des fixations intégrées et invisibles, sans outillage spécial. Le système se monte facilement et rapidement, comme une tuile, sans découpe ni raccord d’étanchéité. Le système ne nécessite pas de raccordement des modules à la masse ou à la terre. 3/ SPECIFICITES ESTHETIQUES - Complètement intégré à la toiture ou en bardage, sans aucune surépaisseur, d’un aspect uniforme grâce à l’absence de partie métallique apparente et au design épuré de son cadre polyuréthane. - KoraSun® a été développé pour une excellente intégration architecturale et une esthétique unique sans cadre métallique.

2/ SPECIFICITES TECHNIQUES - Cadre en polyuréthane solaire résistant aux UV, technologie automobile - Supports en terre cuite se fixant sur les liteaux, par vis et crochets de pannetonnage, ces supports doivent avoir le même emboitement et la même largeur que la tuile ACTUA, MEGA ou JURA NOVA par exemple - Lattage fixe à 370 mm - Modules fixés sur les supports en terre cuites par fixations intégrées au module - Puissance de 75 watts crête par module photovoltaïque - Poids de 8 kg par module - Cellules au silicium polycristallin, rendement 15 % - Connecteurs MC 3 isolés classe 2 - Pas de connexion de masse, ni à la terre des modules

Certification Le système photovoltaïque KoraSun® a, pour l’ensemble de ses composants, été certifié IEC (NF EN) 61215 et IEC (NF EN) 61730. Les certificats TÜVRheinland® sont respectivement : • Numéro d’enregistrement : PV 60028148 Numéro de rapport : 21211629-1 du 17 décembre 2009 • Numéro d’enregistrement : PV 60028149 Numéro de rapport : 21211629-2 du 17 décembre 2009 Quant aux essais d’étanchéité du système KoraSun® réalisés au CTMNC sur base ACTUA, les données sont les suivantes : • Rapport de performance à l’étanchéité sur le banc d’essais Moby Dick 2 Numéro de dossier : 2014009511 Date d’émission du rapport : 21 juillet 2009

118


FAÇADEBRIC

Système modulaire prêt-à-poser de briques apparentes pré-assemblées

P 121 Avantages produit

P 123 Performances thermiques

P 127 Guide de choix

P 131 Mise en œuvre

P 136 Certification

P 136 Descriptif type


120


Avantages produit & Performances thermiques

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en Ĺ&#x201C;uvre | Certification | Descriptif type

121


Le choix des avantages SIMPLICITE ET EFFICACITE

FAÇADEBRIC est un système de bardage modulaire composé de briques en terre cuite apparentes pré-assemblées dont la pose s’effectue, par fixation mécanique, sur ossature en métal ou en bois.

FAÇADEBRIC est un procédé d’habillage de façade, isolé ou non, sur des constructions de tous types. Ses éléments s’imbriquent les uns dans les autres et se posent par vissage sur une ossature, ce qui facilite considérablement la mise en œuvre et le remplacement d’un ou plusieurs éléments en cas de besoin. Sa grande résistance au choc constitue une de ses caractéristiques principales : classé Q4, il s’impose comme la solution idéale pour l’habillage des soubassements d’immeubles. ECONOMIES

Alliant solidité, facilité d’installation et esthétique, il constitue un atout de choix pour le traitement des parties basses de bâtiments de grande hauteur, selon la technique d’Isolation Thermique par l’Extérieur.

La simplicité et la rapidité de sa mise en œuvre le distinguent de bien d’autres procédés d’habillage de façade. Outre l’économie procurée par le gain de temps et de personnel sur chantier, FAÇADEBRIC ne nécessite aucun entretien après pose. ISOLATION Associé à une isolation adéquate, le bardage FAÇADEBRIC offre tous les avantages de l’isolation thermique par l’extérieur en neuf comme en rénovation. De plus, les éléments FAÇADEBRIC offrent une protection de l’isolant résistante et pérenne dans le temps. ESTHETIQUE La gamme FAÇADEBRIC se compose de 4 types d’éléments déclinés en plusieurs épidermes (uni, sablé et flammé), d’un ensemble de 10 coloris distincts, ainsi que de 3 teintes de joint en option. Ce large éventail de choix esthétiques ouvre le champ de la créativité, permettant d’insuffler intensité et caractère, mettant ainsi en valeur l’architecture des constructions, tout en favorisant leur intégration à l’environnement. Pour des finitions impeccables, ces éléments peuvent aisément être recoupés suivant la configuration particulière de chaque façade. UNE VALEUR SURE FAÇADEBRIC possède toutes les qualités naturelles de la terre cuite : noblesse, stabilité, robustesse et pérennité. Notre procédé intemporel de vêture trouve sa place aussi bien sur les bâtiments contemporains que sur les édifices classiques ; il est indémodable.

122


Performances thermiques Calcul des performances thermiques DETERMINATION DU COEFFICIENT DE DEPERDITION LINEIQUE Ψ DE L’OSSATURE BOIS

DETERMINATION DU COEFFICIENT DE DEPERDITION PONCTUEL χ DES PATTES EQUERRES

Le coefficient de déperdition linéique Ψ de l’ossature est déterminé suivant le Cahier 3316 – Annexe 5 « Eléments de calcul thermique » :

Suivant le Cahier 3316 – Annexe 5 « Eléments de calcul thermique », le coefficient de déperdition ponctuel χ des pattes équerres est à définir pour chaque type de patte équerre utilisée en fonction de la résistance thermique et l'épaisseur de l'isolant. A défaut, on pourra prendre la valeur : χ = 0,01 W/K

• Cas où l'isolant passe (sans être écrasé) derrière les chevrons, couche continue et ininterrompue : Ψ = 0,00 W/(m.K) • Cas où l'isolant est arrêté au droit des chevrons, lesquelles prennent directement appui sur la structure porteuse : Justification par le calcul ou valeur par défaut de Ψ = 0,04 W/(m.K) • Cas où l'isolant est disposé en deux couches successives, l'une d'épaisseur e1, passant derrière le chevron, l'autre d'épaisseur e2, étant arrêtée au droit des chevrons. Le coefficient de transmission Ψ linéique du pont thermique dû aux montants d'ossatures est à définir pour chaque section de chevrons utilisés en fonction de la résistance thermique et l'épaisseur de l'isolant. Ψ à calculer

Ossature bois

(2)

[largeur x profondeur]

e = e1 + e2 50

60 x 50

60 x 75

60 x 100

(1) (2) (3) (4)

Wienerberger a réalisé une étude pour déterminer la valeur du coefficient de déperdition ψ pour des ossatures bois de section 60 x 50, 60 x 75 et 60 x 100 et pour des épaisseurs d’isolants comprises entre 50 et 150 mm.

Isolant (3) e1 = ép. continu

entre ossatures

30

20

e2 = ép.

Coefficient de déperdition linéique de l’ossature - Ψ (1) Sur béton Sur brique (4) 0,010

0,004

100

80

20

0,003

0,002

120

100

20

0,002

0,001

150

130

20

0,001

0,001

50

0

50

0,040

0,016

100

55

45

0,009

0,005

120

75

45

0,006

0,004

150

105

45

0,004

0,003

50

0

50

0,040

0,016

100

30

70

0,018

0,009

120

50

70

0,012

0,007

150

80

70

0,008

0,005

Valeur déterminée suivant étude Wienerberger réalisée avec BISCO 9.0w Ossature bois de type résineux légers - λ = 0,13 W/(m.K) suivant Th-U fascicule 2/5 - § 2.5.1 Isolant de conductivité thermique - λ = 0,032 W/(m.K) Brique de conductivité thermique λeq ≤ 0,156 W/(m.K) telles que GF R20 Th+, R25 Th+, R30

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptif type

123


BARDAGE VENTILE Vue en coupe d’un bardage ventilé Rsi Rm Ri

Rsi

3

e

Par définition, la lame d’air d’un bardage est ventilée. Conformément aux règles Th-U fascicule 4/5 § 2.1.2. a.3 - Lames d’air fortement ventilées, il est précisé : « Dans ce cas on néglige la résistance thermique de la lame d’air et de toute couche située entre la lame d’air et l’ambiance extérieur. Tout se passe comme si la face extérieure de la paroi se situait à la face intérieure de la lame d’air à laquelle on applique une résistance superficielle égale à Rsi. »

6 5 4

l

1

4

1 2 3 4

Ossature

5 6

Lame d'air ventilée

e Entraxe entre les ossatures

Patte de fixation

l

Bardage

Isolant Mur support

Portée entre les pattes de fixation

Le coefficient de déperdition surfacique d’un bardage sur ossature bois est déterminée de la manière suivante :

U paroi

=

1 Rsi + Ri + Rm + Rsi

+

Ψ

+

e

χ exl

En partie courante d’un bardage FAÇADEBRIC, il est possible de prendre les hypothèses suivantes :

U paroi = Coefficient de transmission surfacique de la paroi [W/(m .K)] • Rsi = Résistance thermique superficielle intérieure, soit 0,13 m .K/W • Ri = Résistance thermique de l’isolant [m .K/W] • Rm = Résistance thermique de la paroi [m .K/W] •

2

2

2

2

e = 0,47m - entraxe courant entre les éléments d’ossatures en fonction de la longueur des éléments de FAÇADEBRIC

• l = 1,35 m - portée courante entre les pattes d’ancrage définie par le cahier CSTB 3316

Ψ défini suivant étude Wienerberger • χ = 0,01 W/K - valeur par défaut définie par cahier CSTB 3316 – Annexe 5

124


Performances thermiques Sur la base de ces hypothèses, il est possible de déterminer le coefficient de déperdition surfacique Up en fonction du mur support, de l’épaisseur totale du bardage et de l’épaisseur d’isolant (partiellement ou totalement interrompu)

DEPERDITION SURFACIQUE DE LA PAROI Up EN [W/(m2.K)]

(1) (2) (3)

GF R20 Th+

POROTHERM R25 Th+

R30

Rm = 0,08

Rm = 1,32

Rm = 1,61

Rm = 2,51

1,55

0,63

0,37

0,34

0,28

50

1,55

0,63

0,37

0,34

0,28

60 x 50

50

1,55

0,57

0,34

0,32

0,26

170

60 x 100

100

3,10

0,34

0,25

0,24

0,21

170

60 x 75

100

3,10

0,33

0,24

0,23

0,20

170

60 x 50

100

3,10

0,31

0,23

0,22

0,19

190

60 x 100

120

3,75

0,29

0,22

0,21

0,18

190

60 x 75

120

3,75

0,27

0,21

0,20

0,18

190

60 x 50

120

3,75

0,26

0,21

0,20

0,17

220

60 x 100

150

4,65

0,23

0,19

0,18

0,16

220

60 x 75

150

4,65

0,22

0,18

0,18

0,16

220

60 x 50

150

4,65

0,22

0,18

0,17

0,15

Epaisseur bardage (1) (mm)

Tasseau bois (mm)

Epaisseur Isolant (mm)

(m .K/W)

150

60 x 100

50

125

60 x 75

120

Y compris lame d'air 20 mm + élément façadebric 50 mm Isolant de conductivité thermique λ = 0,032 W/m.K Voile béton de 16 cm

Ri

(2)

2

Béton

(3)

Non réglementaire

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptif type

125


126


Guide de Choix

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en Ĺ&#x201C;uvre | Certification | Descriptif type

127


Teintes Eléments de bardage de façade en briques apparentes pré-assemblées, prêts à poser sur ossature métallique ou bois

Albatros

128

Léopard

Terre alezane

Camélia

Terre de corail

Terre rouge

Terre de rose


Teintes & formats

Châtaignier

Coq de bruyère

Terre brune

Formats - disponibles dans toutes les teintes du nuancier Elément vertical

Demi-élément

Elément d’angle

Format : 58,5 x15,7 x 5,4 cm Quantité au m2 : 14

Format : 94 x 15,7 x 5,4 cm Quantité au ml : 6,4

Elément horizontal

Format : 56 x 22 x 5,4 cm Quantité au ml : 1,8

Format : 105,5 x 15,7 x 5,4 cm - Quantité au m2 : 7

L’importance des joints... Le joint traditionnel occupe 20% de la surface d’une façade. Le choix de sa couleur et son association à la nuance de la brique ont un effet déterminant sur le rendu esthétique final.

Joint gris

Joint blanc

Joint sable

Sans joints verticaux

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptif type

129


130


Mise en Ĺ&#x201C;uvre

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en Ĺ&#x201C;uvre | Certification | Descriptif type

131


▲ Pour une pose sur ossature bois, référez-vous au Cahier du CSTB n°3316 de Janvier-Février 2001, livraison 416. ▲ Pour une pose sur ossature métallique, référez-vous au Cahier du CSTB n°3194 de Janvier-Février 2000, livraison 406.

3 - La fixation de l’ossature sur le mur support se fait grâce à des équerres. Il est impératif que l’entreprise de pose détermine, avec le fabricant de fixations retenu, le type de fixation des équerres en fonction du mur, et l’entraxe de fixation des équerres en tenant compte du poids du système et des effets du vent.

1 - Tracez un trait horizontal au niveau bas du mur,

4 - Fixez les équerres le long des tracés des chevrons ou des profilés en les alternant.

sur le point dur le plus haut.

2 - Tracez l’emplacement des chevrons ou des profilés sur la façade : l’entraxe des chevrons ou des profilés est de 470 mm hors élément d’angle.

5 - Coupez les chevrons ou les profilés à la longueur adéquate et vissez les sur les équerres. L’aplomb de l’ossature et son alignement devront être vérifiés : une tolérance de 2 mm de planéité est exigée le long de la file de chevrons ou de profilés.

Entraxe des chevrons (cas de l’isolant derrière les chevrons)

Entraxe des chevrons pour angle avec élément horizontal d’angle (cas de l’isolant derrière les chevrons)

132


Mise en œuvre 6 - Dans le cas d’une isolation par l’extérieur, un isolant thermique non hydrophile doit être appliqué sur la façade avant la pose de l’ossature, conformément aux recommandations des fabricants concernés. La ventilation devra être assurée par une lame d’air d’au moins 2 cm entre l’isolant et le bardage. 7 - La fixation des éléments de bardage sur l’ossa-

Angle sortant

Equerre

Axe pour vis de fixation

Mur

Plaque d’angle 120 x 180 de chez ETANCO Bardage Elément pour partie courante

ture se fait par vissage entre les joints des éléments. Les vis utilisées doivent être en acier inoxydable de diamètre 5 mm.

jeu 3 mm 85 mm

Vue de dessus - Fixation élément Fixation d’un élément - vue de d’1 dessus

Bardage Elément pour partie non courante

Equerre

Détail

85 mm Bardage - Elément pour partie courante jeu 3 mm

9 - Les angles peuvent être réalisés soit avec des Elément pour partie courante

Chevron bois Axe pour vis de fixation (vis à bois acier inoxydable A2 VBU/IN A2 5x90 de chez ETANCO)

Axe pour vis de fixation (vis à bois acier inoxydable A2 VBU/IN A2 5x90 de chez ETANCO)

A

470 mm

éléments verticaux pour points singuliers, soit avec des éléments horizontaux d’angle. Angle sortant avec élément horizontal d’angle

C Coupe verticale Fixation d’un élément - coupe verticale

Ecartement entre 2 éléments = 3 mm

E Elément pour partie courante

Chevron bois

Axe pour vis de fixation

10 - La pose entre deux angles nécessite la découpe 8 - La pose des éléments se fait joint vers le bas en commençant par un angle, puis de la gauche vers la droite en s’alignant sur le trait horizontal tracé précédemment, et enfin, de bas en haut. Utilisez des cales de 3 mm pour régler l’écartement entre deux éléments.

des éléments horizontaux venant en contact contre les éléments verticaux d’angle ou les éléments horizontaux d’angle.

11 - Une fois la pose terminée et pour obtenir une belle finition de la façade, procédez au rebouchage des logements des têtes de vis avec un mortier de jointement.

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptif type

133


12 - Les points singuliers tels que l’angle rentrant, l’appui de baie, le jambage de baie, le linteau, la partie haute, le fractionnement de l’ossature et le fractionnement de la lame d’air sont détaillés dans les schémas suivants :

Angle rentrant

Appui de baie Tôle en acier laquée

Mur

Élément pour partie courante

Isolant

jeu 3 mm

Bardage Elément pour partie courante

Chevron

Isolant

Axe pour vis de fixation Equerre

Chevron

Jambage de baie

Linteau Isolant

Chevron vertical

Chevron vertical

Elément pour points singuliers

Trous Ø 6 mm, entraxe 30 mm Tôle en acier laquée avec pente 5%

F

Partie haute

Fractionnement de l’ossature

Fractionnement de d’air d’air Fractionnement dela lame la lame

Chevron vertical Bavette en acier laqué

Chevron vertical

Jeu 3 mm

Jeu 3 mm

Façonné métallique de compartimentage Ep. 0,5 à 0,8 mm Pente 5% Écartement 3 mm

Chevron

Isolant Élément pour partie courante

20 mm (espace aux extrémités des chevrons)

Façonné métallique de compartimentage Ep. 0,5 à 0,8 mm

6 mm 6 mm

3 mm

Chevron vertical

Chevron vertical

134

25 mm (espace aux extrémités des chevrons)


Mise en œuvre Remplacement d’un élément

1 Gratter le mortier afin de dégager les têtes de vis de l’élément à remplacer. Dévisser les deux vis.

2

Enlever l’élément à remplacer.

3 Positionner un nouvel élément en respectant l’espace de 3 mm par rapport à l’élément inférieur.

Durée estimée du remplacement d’un élément : environ 5 minutes

4

Fixer l’élément avec 2 vis de diamètre 6 mm.

5

Reboucher les logements des têtes de vis avec un mortier de jointement.

Avantages produit | Performances thermiques | Guide de choix | Mise en œuvre | Certification | Descriptif type

135


Certification & Descriptif type Agrémentation technique et certification AVIS TECHNIQUE N° 16/08-547 - Le CSTB a mis en place une certification sur les éléments de bardage rapportés, de vêtures et de vêtages, sur les habillages de sous-toiture et a déposé la marque collective de certification « CERTIFIE CSTB CERTIFIED »

Descriptif type - Procédé d’habillage de façade réalisé en éléments de briques de terre cuite (HD), conformes à la norme NF EN 771-1, pré-assemblées au mortier. - Les éléments sont fixés sur une ossature en chevrons bois ou en profilés métalliques solidarisés au gros œuvre support.

- Le bardage FAÇADEBRIC est titulaire du certificat CERTIFIE CSTB CERTIFIED N° 73-78-75

- Les murs doivent être plans et verticaux, réalisés en maçonneries traditionnelles enduites ou en béton plein de granulats courants.

- Ce certificat atteste que les caractéristiques du bardage FAÇADEBRIC spécifiées dans le certificat sont régulièrement obtenues par le produit.

- Le nombre d’éléments au m2 est de 7. Le poids au m2 est de 105 kg ossature non comprise.

- L’audit en usine est assuré par le CSTB. - Réaction au feu : les éléments en terre cuite sont considérés comme incombustibles.

- Une isolation thermique par panneaux isolants peut-être disposée entre le gros œuvre et l’habillage de façade. Les panneaux isolants utilisés doivent être des panneaux rigides ou semi-rigides d’un isolant non-hydrophile. Ces panneaux doivent être posés de façon à ménager, entre leur face externe et la face interne du bardage, une lame d’air d’au moins 2 cm. - Les éléments de bardage se posent simplement par vissage. Les vis doivent être en acier inoxydable. L’échange d’un ou plusieurs éléments est simple. - La forte résistance aux chocs permet un usage dans les façades exposées au rez de chaussée ; la classe d’exposition est Q4. - Le procédé met en œuvre 4 types d’éléments permettant d’envisager tous les cas de figure : élément vertical, élément horizontal, demi-élément, élément horizontal d’angle. Ces éléments peuvent aisément être recoupés suivant la configuration particulière de chaque façade. - L’emploi du procédé est limité aux façades de 18 mètres de hauteur maximale.

136


Terca

Briques d’Architecture®

P 138 Réalisations

P 145 Avantages produit

P 148 Performances

P 153 Guide de choix

P 201 Mise en œuvre

P 219 Certifications

P 220 Descriptifs types


Logements, La Tour Salvagny (69) Architecte Rue Royale Architecture, Lyon Entreprise Farjot Construction, Lyon Brique TERCA Agora gris foncé, Ligne Moulée Main Photographe Studio Erick Saillet Images

138

Réalisations

Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

139


Logements, La Tour Salvagny (69) Architecte Rue Royale Architecture, Lyon Entreprise Farjot Construction, Lyon Brique TERCA Agora gris foncé, Ligne Moulée Main Photographe Studio Erick Saillet Images

138

Réalisations

Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

139


Résidence Etudiante, Nanterre (92) Architecte Tectone, Paris Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Briques TERCA Terre Rouge, Diamant gris foncé non sablé, Ligne Unie Photographe Géraldine Bruneel

140

Réalisations

Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

141


Résidence Etudiante, Nanterre (92) Architecte Tectone, Paris Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Briques TERCA Terre Rouge, Diamant gris foncé non sablé, Ligne Unie Photographe Géraldine Bruneel

140

Réalisations

Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

141


Les grands moulins de Pantin (93) Architecte Reichen et Robert, Paris Responsable suivi Dorothée Sipp Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Maitre d’ouvrage Meunier Immobilier d’Entreprise, Paris Briques TERCA Terre alezane, Terre dorée, Albatros, Ligne Unie Tuile KORAMIC Aléonard Monuments Historiques Photographe Atelier Beisiqi, Stéphanie Boisson

142

Réalisations

Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

143


Les grands moulins de Pantin (93) Architecte Reichen et Robert, Paris Responsable suivi Dorothée Sipp Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Maitre d’ouvrage Meunier Immobilier d’Entreprise, Paris Briques TERCA Terre alezane, Terre dorée, Albatros, Ligne Unie Tuile KORAMIC Aléonard Monuments Historiques Photographe Atelier Beisiqi, Stéphanie Boisson

142

Réalisations

Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

143


Logement rue Chevalet, Paris Architecte Atelier Brenac et Gonzales, Paris (11e) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Maitre d’ouvrage La sablière, Paris (10) Briques TERCA Brun marron KS, Agora Gris Clair, Renesse, Ligne Moulée Main Photographe Benoit Fougeirol

Avantages produit & Performances

144

Réalisations

Avantages produit

Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

145


Logement rue Chevalet, Paris Architecte Atelier Brenac et Gonzales, Paris (11e) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Maitre d’ouvrage La sablière, Paris (10) Briques TERCA Brun marron KS, Agora Gris Clair, Renesse, Ligne Moulée Main Photographe Benoit Fougeirol

Avantages produit & Performances

144

Réalisations

Avantages produit

Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

145


Avantages produit

et la terre cuite TERCA est la marque leader des briques apparentes en France. Dotées de nombreuses qualités, les briques en terre cuite TERCA sont des produits d’exception qui viennent parfaire les réalisations les plus audacieuses. Notre gamme répond à tous les cahiers des charges. Nous proposons une très large déclinaison de briques pleines

Le choix des avantages DE LA MODERNiTE DANs LA TRADiTiON

PURETE DE L’EsThETiqUE A JOiNTs ViFs®

UNE isOLATiON PhONiqUE “GRAND CONFORT”

La brique apparente traditionnelle, souvent de couleur rouge, utilisée dans des régions spécifiques, s’est faite plurielle et s’est enrichie de nouvelles collections en adéquation totale avec l’architecture moderne. Parées de nouvelles teintes, nos briques apparentes s’harmonisent parfaitement avec d’autres matériaux tels que le verre ou le béton architectonique, voire réinventent l’harmonie du mur lorsqu’elles sont mises en œuvre selon la technique novatrice de la pose à Joints Vifs®. Avec plus de 100 teintes, nuances et finitions, ainsi qu’un vaste choix d’épidermes et de formats, les briques apparentes TERCA sont, par nature, dédiées aux plus grands projets architecturaux.

Créateur de la mise en oeuvre à Joints Vifs , TERCA initie, au service de la façade en briques apparentes, une véritable révolution esthétique !

La construction en double mur donne la garantie d’une parfaite isolation phonique, repoussant ainsi tous les bruits extérieurs. C’est l’assurance d’un confort acoustique exceptionnel, quel que soit

ou perforées, constituant LA solution constructive contemporaine en double mur, en parfaite adéquation avec les exigences de l’Isolation Thermique par l’Extérieur. Plaquettes en terre cuite, découpées ou filées, viennent compléter nos lignes de produits TERCA. Cellesci offrent à la façade le même rendu esthétique que la brique apparente, et ce pour une enveloppe budgétaire avantageuse.

JOUEZ LA COULEUR EN FAçADE La flexibilité de mise en œuvre des briques apparentes ouvre la voie à de multiples possibilités créatrices. Ici, le choix d’une couleur de joint complémentaire à la nuance de la brique ou bien, au contraire, en total contraste, là un calepinage ou un appareillage inven-

®

Cette technique de pose basée sur la réduction de l’épaisseur des joints, et ce sans jointoiement visible, ni traces de salissure, réinvente la façade. Entre ombre et lumière, les volumes se sculptent, les couleurs s’intensifient… et révèlent l’essence de la brique, dans toute sa pureté naturelle !

l’environnement de l’habitat.

UN iNCONsTEsTABLE BENEFiCE ECOLOGiqUE Constituée uniquement de matière minérale, la terre cuite ne dégage aucun composé organique volatil. Ses déchets sont inertes et ses emballages recyclables.

REsisTE AUX ANNEEs Fabriquées à partir d’une sélection exclusive d’argiles et cuites à haute température, les briques apparentes TERCA sont teintées dans la masse. Ces caractéristiques en font un matériau très résistant aux chocs mécaniques, qui traverse les décennies sans entretien. Mieux encore, les briques se patinent et s’embellissent avec le temps, sans jamais perdre leurs qualités initiales.

tif, et voici la beauté de la façade sublimée, ciselée… UNE isOLATiON ThERMiqUE EXCEPTiONNELLE Les briques apparentes TERCA utilisées en double mur, également appelé mur manteau, apportent une isolation extérieure renforcée. Combinées à l’isolant, elles forment une véritable barrière contre le chaud et le froid, notamment par rupture des ponts thermiques. En outre, le double mur en briques apparentes TERCA protège l’isolant des agressions extérieures (chocs, humidités, nuisibles, …) et contribue, de manière active, à la pérennité de l’ouvrage aussi bien pour les bâtiments les plus contemporains que pour les restaurations.

146

Réalisations

Avantages produit

Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

147


Avantages produit

et la terre cuite TERCA est la marque leader des briques apparentes en France. Dotées de nombreuses qualités, les briques en terre cuite TERCA sont des produits d’exception qui viennent parfaire les réalisations les plus audacieuses. Notre gamme répond à tous les cahiers des charges. Nous proposons une très large déclinaison de briques pleines

Le choix des avantages DE LA MODERNiTE DANs LA TRADiTiON

PURETE DE L’EsThETiqUE A JOiNTs ViFs®

UNE isOLATiON PhONiqUE “GRAND CONFORT”

La brique apparente traditionnelle, souvent de couleur rouge, utilisée dans des régions spécifiques, s’est faite plurielle et s’est enrichie de nouvelles collections en adéquation totale avec l’architecture moderne. Parées de nouvelles teintes, nos briques apparentes s’harmonisent parfaitement avec d’autres matériaux tels que le verre ou le béton architectonique, voire réinventent l’harmonie du mur lorsqu’elles sont mises en œuvre selon la technique novatrice de la pose à Joints Vifs®. Avec plus de 100 teintes, nuances et finitions, ainsi qu’un vaste choix d’épidermes et de formats, les briques apparentes TERCA sont, par nature, dédiées aux plus grands projets architecturaux.

Créateur de la mise en oeuvre à Joints Vifs , TERCA initie, au service de la façade en briques apparentes, une véritable révolution esthétique !

La construction en double mur donne la garantie d’une parfaite isolation phonique, repoussant ainsi tous les bruits extérieurs. C’est l’assurance d’un confort acoustique exceptionnel, quel que soit

ou perforées, constituant LA solution constructive contemporaine en double mur, en parfaite adéquation avec les exigences de l’Isolation Thermique par l’Extérieur. Plaquettes en terre cuite, découpées ou filées, viennent compléter nos lignes de produits TERCA. Cellesci offrent à la façade le même rendu esthétique que la brique apparente, et ce pour une enveloppe budgétaire avantageuse.

JOUEZ LA COULEUR EN FAçADE La flexibilité de mise en œuvre des briques apparentes ouvre la voie à de multiples possibilités créatrices. Ici, le choix d’une couleur de joint complémentaire à la nuance de la brique ou bien, au contraire, en total contraste, là un calepinage ou un appareillage inven-

®

Cette technique de pose basée sur la réduction de l’épaisseur des joints, et ce sans jointoiement visible, ni traces de salissure, réinvente la façade. Entre ombre et lumière, les volumes se sculptent, les couleurs s’intensifient… et révèlent l’essence de la brique, dans toute sa pureté naturelle !

l’environnement de l’habitat.

UN iNCONsTEsTABLE BENEFiCE ECOLOGiqUE Constituée uniquement de matière minérale, la terre cuite ne dégage aucun composé organique volatil. Ses déchets sont inertes et ses emballages recyclables.

REsisTE AUX ANNEEs Fabriquées à partir d’une sélection exclusive d’argiles et cuites à haute température, les briques apparentes TERCA sont teintées dans la masse. Ces caractéristiques en font un matériau très résistant aux chocs mécaniques, qui traverse les décennies sans entretien. Mieux encore, les briques se patinent et s’embellissent avec le temps, sans jamais perdre leurs qualités initiales.

tif, et voici la beauté de la façade sublimée, ciselée… UNE isOLATiON ThERMiqUE EXCEPTiONNELLE Les briques apparentes TERCA utilisées en double mur, également appelé mur manteau, apportent une isolation extérieure renforcée. Combinées à l’isolant, elles forment une véritable barrière contre le chaud et le froid, notamment par rupture des ponts thermiques. En outre, le double mur en briques apparentes TERCA protège l’isolant des agressions extérieures (chocs, humidités, nuisibles, …) et contribue, de manière active, à la pérennité de l’ouvrage aussi bien pour les bâtiments les plus contemporains que pour les restaurations.

146

Réalisations

Avantages produit

Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

147


Performances Calcul des performances thermiques

Acoustique

Absorption acoustique

L’isolation acoustique au bruit aérien est l’ensemble des procédés mis en œuvre pour obtenir des isolements acoustiques déterminés.

La correction acoustique a pour objet d’adapter l’acoustique d’un local en fonction de l’usage prévu. Parmi les solutions possibles, l’une d’entre elles consiste à utiliser la propriété d’absorption acoustique de certains matériaux. Une structure à base de briques ou blocs apparents perforés, montés sur chant et associés à un isolant fibreux, présente des bonnes performances d’absorption acoustique, ce qui permet son utilisation dans différents domaines tels que piscines, locaux scolaires, salles polyvalentes, circulations communes, etc.

Chaque paroi est caractérisée par un indice d’affaiblissement acoustique qui correspond à la diminution du niveau sonore entre deux volumes et dépend principalement de la nature de la paroi séparative et de l’ensemble des parois communes aux deux locaux. Les maçonneries en briques pleines constituent des parois dont l’indice d’affaiblissement acoustique est fonction de leur masse surfacique. À titre d’exemple, l’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi en briques pleines apparentes de 22 cm d’épaisseur est de 59 dBA pour un bruit rose (PV CEBTP n°642 2 804/4). Les performances d’isolement acoustique des briques apparentes permettent d’envisager favorablement une utilisation : - Lors de la construction de parois séparatives entre logements contigus. Un mur de briques pleines de 22 cm d’épaisseur est de nature à répondre aux exigences d’isolement acoustique de la Nouvelle Réglementation Acoustique. - Pour réaliser des parements de 10,5 cm d’épaisseur au niveau des façades des bâtiments. L’épiderme extérieur en terre cuite permet d’accroître la masse de la partie opaque donc son isolement vis-à-vis des bruits extérieurs. Parement pour absorption acoustique A

Blocs de terre cuite montés sur chant avec laine minérale de 75 mm d’épaisseur : Freq. Hz

125

250

500

1000

2000

4000

0,70

1,00

0,85

0,60

0,80

0,60

Référence : rapport d’essai du CSTB n°713-950-0055 Indice d’évaluation de l’absorption : aw = 0,65 (L). Exemples de solutions acoustiques du CSTB : classement AC2

Coupe A A

Mur double Uparoi =

1 Rsi + Ri + Rm + Ra + Rtc + Rse

+nχ

Avec,

Uparoi= Coefficient de transmission surfacique de la paroi [W/(m².K)] Rsi = Résistance thermique superficielle intérieure [m².K/W] Ri

= Résistance thermique de l’isolant [m².K/W]

Rm = Résistance thermique de la paroi [m².K/W] Ra

= Résistance thermique de la lame d’air [m².K/W]

Rtc = Résistance thermique du module terre cuite [m2.K/W] Rse = Résistance thermique superficielle extérieure [m2.K/W]

χ

= Coefficient de déperdition ponctuelle des attaches [W/K]

n

= Nombre d’attaches au m2

Résistance thermique de la terre cuite Rtc Les règles Th-U fascicule 4/5 § 3.1.1 “Eléments en briques et blocs de terre cuite” définissent les résistances thermiques : • briques pleines 6 x 10,5 x 22 - R = 0,12 [m2.K/W] • briques perforées 6 x 10,5 x 22 - R = 0,16 [m2.K/W]

Résistance thermique de la lame d’air Ra Selon les dispositions prises en pied de mur pour assurer le recueil et l’évacuation des eaux et le mode de pose des briques, la lame d’air disposée entre l’isolant et le mur double est considérée non-ventilée, semi-ventilée ou fortement ventilée. Les règles Th-U fascicule 4/5 § 2.1.2.2 “Espaces d’air” définissent pour chaque type de lame d’air : • la résistance thermique de la lame d’air - Ra

Réalisations l Avantages produit

Pour une lame d’air de 20 mm d’épaisseur : Ra = 0,17 [m2.K/W] La résistance thermique de la brique est prise en compte dans son intégralité : La résistance superficielle Rse = 0,04 [m2.K/W] sEMi-VENTiLEE

Définition : lame d’air avec un écoulement d’air limité du fait d’ouvertures vers l’ambiance extérieure comprises entre 500 et 1500 mm2 par mètre de longueur comptée horizontalement

Ra = 0,09 [m2.K/W]

La résistance thermique de la brique est prise en compte dans la limite de 0,15 : La résistance superficielle Rse = 0,04 [m2.K/W]

A

148

Définition : les ouvertures vers l’ambiance extérieure ne sont pas disposées de façon à permettre un écoulement d’air traversant et ne dépassent pas 500 mm2 par mètre de longueur comptée horizontalement (pour les lames d’air verticales)

Pour une lame d’air de 20 mm d’épaisseur :

• la prise en compte ou non de la résistance thermique de la brique apparente - Rtc • la résistance superficielle - Rse

NON-VENTiLEE

Performances

Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

149


Performances Calcul des performances thermiques

Acoustique

Absorption acoustique

L’isolation acoustique au bruit aérien est l’ensemble des procédés mis en œuvre pour obtenir des isolements acoustiques déterminés.

La correction acoustique a pour objet d’adapter l’acoustique d’un local en fonction de l’usage prévu. Parmi les solutions possibles, l’une d’entre elles consiste à utiliser la propriété d’absorption acoustique de certains matériaux. Une structure à base de briques ou blocs apparents perforés, montés sur chant et associés à un isolant fibreux, présente des bonnes performances d’absorption acoustique, ce qui permet son utilisation dans différents domaines tels que piscines, locaux scolaires, salles polyvalentes, circulations communes, etc.

Chaque paroi est caractérisée par un indice d’affaiblissement acoustique qui correspond à la diminution du niveau sonore entre deux volumes et dépend principalement de la nature de la paroi séparative et de l’ensemble des parois communes aux deux locaux. Les maçonneries en briques pleines constituent des parois dont l’indice d’affaiblissement acoustique est fonction de leur masse surfacique. À titre d’exemple, l’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi en briques pleines apparentes de 22 cm d’épaisseur est de 59 dBA pour un bruit rose (PV CEBTP n°642 2 804/4). Les performances d’isolement acoustique des briques apparentes permettent d’envisager favorablement une utilisation : - Lors de la construction de parois séparatives entre logements contigus. Un mur de briques pleines de 22 cm d’épaisseur est de nature à répondre aux exigences d’isolement acoustique de la Nouvelle Réglementation Acoustique. - Pour réaliser des parements de 10,5 cm d’épaisseur au niveau des façades des bâtiments. L’épiderme extérieur en terre cuite permet d’accroître la masse de la partie opaque donc son isolement vis-à-vis des bruits extérieurs. Parement pour absorption acoustique A

Blocs de terre cuite montés sur chant avec laine minérale de 75 mm d’épaisseur : Freq. Hz

125

250

500

1000

2000

4000

0,70

1,00

0,85

0,60

0,80

0,60

Référence : rapport d’essai du CSTB n°713-950-0055 Indice d’évaluation de l’absorption : aw = 0,65 (L). Exemples de solutions acoustiques du CSTB : classement AC2

Coupe A A

Mur double Uparoi =

1 Rsi + Ri + Rm + Ra + Rtc + Rse

+nχ

Avec,

Uparoi= Coefficient de transmission surfacique de la paroi [W/(m².K)] Rsi = Résistance thermique superficielle intérieure [m².K/W] Ri

= Résistance thermique de l’isolant [m².K/W]

Rm = Résistance thermique de la paroi [m².K/W] Ra

= Résistance thermique de la lame d’air [m².K/W]

Rtc = Résistance thermique du module terre cuite [m2.K/W] Rse = Résistance thermique superficielle extérieure [m2.K/W]

χ

= Coefficient de déperdition ponctuelle des attaches [W/K]

n

= Nombre d’attaches au m2

Résistance thermique de la terre cuite Rtc Les règles Th-U fascicule 4/5 § 3.1.1 “Eléments en briques et blocs de terre cuite” définissent les résistances thermiques : • briques pleines 6 x 10,5 x 22 - R = 0,12 [m2.K/W] • briques perforées 6 x 10,5 x 22 - R = 0,16 [m2.K/W]

Résistance thermique de la lame d’air Ra Selon les dispositions prises en pied de mur pour assurer le recueil et l’évacuation des eaux et le mode de pose des briques, la lame d’air disposée entre l’isolant et le mur double est considérée non-ventilée, semi-ventilée ou fortement ventilée. Les règles Th-U fascicule 4/5 § 2.1.2.2 “Espaces d’air” définissent pour chaque type de lame d’air : • la résistance thermique de la lame d’air - Ra

Réalisations l Avantages produit

Pour une lame d’air de 20 mm d’épaisseur : Ra = 0,17 [m2.K/W] La résistance thermique de la brique est prise en compte dans son intégralité : La résistance superficielle Rse = 0,04 [m2.K/W] sEMi-VENTiLEE

Définition : lame d’air avec un écoulement d’air limité du fait d’ouvertures vers l’ambiance extérieure comprises entre 500 et 1500 mm2 par mètre de longueur comptée horizontalement

Ra = 0,09 [m2.K/W]

La résistance thermique de la brique est prise en compte dans la limite de 0,15 : La résistance superficielle Rse = 0,04 [m2.K/W]

A

148

Définition : les ouvertures vers l’ambiance extérieure ne sont pas disposées de façon à permettre un écoulement d’air traversant et ne dépassent pas 500 mm2 par mètre de longueur comptée horizontalement (pour les lames d’air verticales)

Pour une lame d’air de 20 mm d’épaisseur :

• la prise en compte ou non de la résistance thermique de la brique apparente - Rtc • la résistance superficielle - Rse

NON-VENTiLEE

Performances

Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

149


Performances FORTEMENT VENTiLEE

Définition : lame d’air dont les orifices d’ouvertures vers l’ambiance extérieure excèdent 1500 mm2 par mètre de longueur comptée horizontalement. Dans ce cas, on néglige la résistance thermique de la lame d’air et de toute couche située entre la lame d’air et l’ambiance extérieure. Tout se passe comme si la face extérieure de la paroi se situait à la face intérieure de la lame d’air à laquelle on applique une résistance superficielle égale à Rsi = 0,13 [m2.K/W]

Détermination du coefficient de déperdition ponctuelle χ des attaches Le coefficient de déperdition ponctuel χ des attaches

Sur la base de ses hypothèses, il est possible de déterminer le coefficient de déperdition surfacique en fonction du type de brique, de la lame d’air, du mur support et de la résistance thermique de l’isolant. Valeur UP [W/m2.K]

est fonction de la nature de l’attache, de sa géométrie, de la résistance thermique de l’isolant ainsi que de la conductivité thermique du mur support. Cette valeur doit être déterminée au cas par cas.

Epaisseur double mur(1) (mm)

Epaisseur Isolant (mm)

POROThERM R isolant (2) (m².K/W)

-

Béton (3) R=0,08 m².K/W

GFR20 Th+ R=1,32 m².K/W

R25 Th+ R=1,61 m².K/W

R30 R=2,54 m².K/W

LAME D’AiR NON-VENTiLLEE

185

60

1,85

0,42 / 0,41

0,28 / 0,27

0,26 / 0,25

0,21

205

80

2,5

0,33 / 0,32

0,23

0,22

0,18

Tableau récapitulatif des résistances thermiques

225

100

3,1

0,27

0,20

0,19

0,16

lame d’air ( Ra ) + module terre cuite ( Rtc ) + résistance superficielle extérieure ( Rse ) en [m2.K/W]

245

120

3,75

0,23

0,18

0,17

0,15

275

150

4,65

0,19

0,16 / 0,15

0,15

0,13

LAME D’AIR nOn-vEnTIlEE

Ra = 0,17 Briques pleines

Ra

LAME D’AiR sEMi-VENTiLLEE

vEnTIlEE

= 0,09

-

+ Rtc = 0,12

+ Rtc = 0,12

-

+ Rse = 0,04

+ Rse = 0,04

-

= R = 0,33

= R = 0,25

Ra = 0,17 Briques perforées

sEMI-vEnTIlEE

Ra

UP

R = 0,13

= 0,09

-

+ Rtc = 0,16

+ Rtc = 0,15

-

+ Rse = 0,04

+ Rse = 0,04

-

= R = 0,37

= R = 0,28

R = 0,13

185

60

1,85

0,43

0,28

0,26

0,21

205

80

2,5

0,34 / 0,33

0,24

0,22

0,19 / 0,18

225

100

3,1

0,28

0,21

0,20

0,17

245

120

3,75

0,24

0,18

0,17

0,15

275

150

4,65

0,20 / 0,19

0,16

0,15

0,13

LAME D’AiR VENTiLLEE

185

60

1,85

0,46

0,29

0,27

0,22

205

80

2,5

0,35

0,25

0,23

0,19

225

100

3,1

0,29

0,21

0,20

0,17

245

120

3,75

0,24

0,19

0,18

0,15

275

150

4,65

0,20

0,16

0,15

0,13

(1) Y compris isolant + lame d’air 20 mm + brique apparente 105 mm (2) Isolant de conductivité thermique = 0,032 W/m.K (3) Voile béton de 16 cm 0,42 / 0,41 : Valeur de UP donnée respectivement briques pleines / briques perforées 0,27 : Valeur de UP identique en briques pleines et briques perforées

A défaut d’information sur la lame d’air, il convient de prendre les valeurs correspondant à la lame d’air semiventilée pour les briques en pose traditionnelle. Pour les briques montés à Joints Vifs® à joint vertical sec, prendre les valeurs de la lame d’air ventilée.

150

Réalisations l Avantages produit

Performances

Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

151


Performances FORTEMENT VENTiLEE

Définition : lame d’air dont les orifices d’ouvertures vers l’ambiance extérieure excèdent 1500 mm2 par mètre de longueur comptée horizontalement. Dans ce cas, on néglige la résistance thermique de la lame d’air et de toute couche située entre la lame d’air et l’ambiance extérieure. Tout se passe comme si la face extérieure de la paroi se situait à la face intérieure de la lame d’air à laquelle on applique une résistance superficielle égale à Rsi = 0,13 [m2.K/W]

Détermination du coefficient de déperdition ponctuelle χ des attaches Le coefficient de déperdition ponctuel χ des attaches

Sur la base de ses hypothèses, il est possible de déterminer le coefficient de déperdition surfacique en fonction du type de brique, de la lame d’air, du mur support et de la résistance thermique de l’isolant. Valeur UP [W/m2.K]

est fonction de la nature de l’attache, de sa géométrie, de la résistance thermique de l’isolant ainsi que de la conductivité thermique du mur support. Cette valeur doit être déterminée au cas par cas.

Epaisseur double mur(1) (mm)

Epaisseur Isolant (mm)

POROThERM R isolant (2) (m².K/W)

-

Béton (3) R=0,08 m².K/W

GFR20 Th+ R=1,32 m².K/W

R25 Th+ R=1,61 m².K/W

R30 R=2,54 m².K/W

LAME D’AiR NON-VENTiLLEE

185

60

1,85

0,42 / 0,41

0,28 / 0,27

0,26 / 0,25

0,21

205

80

2,5

0,33 / 0,32

0,23

0,22

0,18

Tableau récapitulatif des résistances thermiques

225

100

3,1

0,27

0,20

0,19

0,16

lame d’air ( Ra ) + module terre cuite ( Rtc ) + résistance superficielle extérieure ( Rse ) en [m2.K/W]

245

120

3,75

0,23

0,18

0,17

0,15

275

150

4,65

0,19

0,16 / 0,15

0,15

0,13

LAME D’AIR nOn-vEnTIlEE

Ra = 0,17 Briques pleines

Ra

LAME D’AiR sEMi-VENTiLLEE

vEnTIlEE

= 0,09

-

+ Rtc = 0,12

+ Rtc = 0,12

-

+ Rse = 0,04

+ Rse = 0,04

-

= R = 0,33

= R = 0,25

Ra = 0,17 Briques perforées

sEMI-vEnTIlEE

Ra

UP

R = 0,13

= 0,09

-

+ Rtc = 0,16

+ Rtc = 0,15

-

+ Rse = 0,04

+ Rse = 0,04

-

= R = 0,37

= R = 0,28

R = 0,13

185

60

1,85

0,43

0,28

0,26

0,21

205

80

2,5

0,34 / 0,33

0,24

0,22

0,19 / 0,18

225

100

3,1

0,28

0,21

0,20

0,17

245

120

3,75

0,24

0,18

0,17

0,15

275

150

4,65

0,20 / 0,19

0,16

0,15

0,13

LAME D’AiR VENTiLLEE

185

60

1,85

0,46

0,29

0,27

0,22

205

80

2,5

0,35

0,25

0,23

0,19

225

100

3,1

0,29

0,21

0,20

0,17

245

120

3,75

0,24

0,19

0,18

0,15

275

150

4,65

0,20

0,16

0,15

0,13

(1) Y compris isolant + lame d’air 20 mm + brique apparente 105 mm (2) Isolant de conductivité thermique = 0,032 W/m.K (3) Voile béton de 16 cm 0,42 / 0,41 : Valeur de UP donnée respectivement briques pleines / briques perforées 0,27 : Valeur de UP identique en briques pleines et briques perforées

A défaut d’information sur la lame d’air, il convient de prendre les valeurs correspondant à la lame d’air semiventilée pour les briques en pose traditionnelle. Pour les briques montés à Joints Vifs® à joint vertical sec, prendre les valeurs de la lame d’air ventilée.

150

Réalisations l Avantages produit

Performances

Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

151


Bureau Arras (62) Architecte Avant Propos, Lille (59) Brique TERCA Diamant blanc lisse, Ligne Unie Photographe Paul Gilland

les briques TERCA un grand choix de formats Les briques pleines C’est la brique apparente classique, de forme parallélépipédique, seul matériau à l’échelle de la main de l’homme. D’un usage universel, elle convient à la construction de murs, au pavage des sols et, si elle est réfractaire, à la réalisation de foyers de cheminée.

Les briques perforées De formes similaires mais plus légères, leur pose est plus facile. Elles sont destinées exclusivement aux façades.

Les blocs perforés

Guide de Choix

Les blocs permettent de construire directement des murs de 22 cm d’épaisseur, tout en conservant l’aspect brique traditionnelle.

Ligne Unie Ligne Moulée Main

Les plaquettes et angles

Ligne Structurée

Découpés dans de véritables briques apparentes pour vous offrir la belle face visible. Ces plaquettes sont posées par collage sur le mur et présentent le même rendu que la brique, contrairement à de simples plaquettes étirées de type carrelage.

Ligne Brique de Pays Ligne Vieillie Ligne Flammée

Les accessoires Ce sont des briques de finition qui permettent de traiter les points particuliers de la construction : appuis de fenêtre, chaperons, seuils, bordures ... 152

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

153


Bureau Arras (62) Architecte Avant Propos, Lille (59) Brique TERCA Diamant blanc lisse, Ligne Unie Photographe Paul Gilland

les briques TERCA un grand choix de formats Les briques pleines C’est la brique apparente classique, de forme parallélépipédique, seul matériau à l’échelle de la main de l’homme. D’un usage universel, elle convient à la construction de murs, au pavage des sols et, si elle est réfractaire, à la réalisation de foyers de cheminée.

Les briques perforées De formes similaires mais plus légères, leur pose est plus facile. Elles sont destinées exclusivement aux façades.

Les blocs perforés

Guide de Choix

Les blocs permettent de construire directement des murs de 22 cm d’épaisseur, tout en conservant l’aspect brique traditionnelle.

Ligne Unie Ligne Moulée Main

Les plaquettes et angles

Ligne Structurée

Découpés dans de véritables briques apparentes pour vous offrir la belle face visible. Ces plaquettes sont posées par collage sur le mur et présentent le même rendu que la brique, contrairement à de simples plaquettes étirées de type carrelage.

Ligne Brique de Pays Ligne Vieillie Ligne Flammée

Les accessoires Ce sont des briques de finition qui permettent de traiter les points particuliers de la construction : appuis de fenêtre, chaperons, seuils, bordures ... 152

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

153


Les Nouveautés Blanc arctique

nouvelles nuances La ligne unie s’enrichit de 4 coloris résolument contemporains. De la

Brique aux arêtes vives de couleur blanche.

Brique perforée : 236 x 114 x 51 mm Plaquette : 236 x 51 x 18 mm

Gris cendré Brique aux arêtes vives de couleur grise nuancée.

monochromie nuancée des teintes Noir graphite et Blanc arctique, à la

Brique perforée : 236 x 114 x 51 mm Plaquette : 236 x 51 x 18 mm

tonalité profonde des coloris Gris cendré et Terre brune, les briques apparentes TERCA insufflent une

Terre brune

impulsion audacieuse à l’architecture

Brique aux arêtes vives de couleur brune légèrement nuancée.

de façades. Suivre la tendance, créer l’originalité ou écrire l’avenir, toutes les expressions artistiques deviennent

Brique pleine : 220 x 105 x 54 mm Brique perforée : 220 x 105 x 54 mm Mulot perforé : 220 x 54 x 65 mm Plaquette : 220 x 54 x 15 mm

accessibles et l’imagination… infinie.

Noir graphite Brique aux arêtes vives de couleur noir nuancé.

Brique perforée : 236 x 114 x 51 mm Plaquette : 236 x 51 x 18 mm

154

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

155


Les Nouveautés Blanc arctique

nouvelles nuances La ligne unie s’enrichit de 4 coloris résolument contemporains. De la

Brique aux arêtes vives de couleur blanche.

Brique perforée : 236 x 114 x 51 mm Plaquette : 236 x 51 x 18 mm

Gris cendré Brique aux arêtes vives de couleur grise nuancée.

monochromie nuancée des teintes Noir graphite et Blanc arctique, à la

Brique perforée : 236 x 114 x 51 mm Plaquette : 236 x 51 x 18 mm

tonalité profonde des coloris Gris cendré et Terre brune, les briques apparentes TERCA insufflent une

Terre brune

impulsion audacieuse à l’architecture

Brique aux arêtes vives de couleur brune légèrement nuancée.

de façades. Suivre la tendance, créer l’originalité ou écrire l’avenir, toutes les expressions artistiques deviennent

Brique pleine : 220 x 105 x 54 mm Brique perforée : 220 x 105 x 54 mm Mulot perforé : 220 x 54 x 65 mm Plaquette : 220 x 54 x 15 mm

accessibles et l’imagination… infinie.

Noir graphite Brique aux arêtes vives de couleur noir nuancé.

Brique perforée : 236 x 114 x 51 mm Plaquette : 236 x 51 x 18 mm

154

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

155


Parking Barberousse, Haguenau (67) Architecte IXO, Sélestat (67) Entreprise Alsacienne de Marbrerie, Strasbourg (67) Brique TERCA Terre de Corail, Ligne Unie, pose à Joints Vifs® Photographe Paul Gilland

Ligne Unie Leurs couleurs naturelles, qui vont des teintes pastel aux tons les plus intenses, proviennent de la cuisson de différentes argiles. Une large gamme d’épidermes est disponible : à reflets satinés, “grenaillés” mats, incrustés de sable, “arrachés” à l’aspect rugueux...

156

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

157


Parking Barberousse, Haguenau (67) Architecte IXO, Sélestat (67) Entreprise Alsacienne de Marbrerie, Strasbourg (67) Brique TERCA Terre de Corail, Ligne Unie, pose à Joints Vifs® Photographe Paul Gilland

Ligne Unie Leurs couleurs naturelles, qui vont des teintes pastel aux tons les plus intenses, proviennent de la cuisson de différentes argiles. Une large gamme d’épidermes est disponible : à reflets satinés, “grenaillés” mats, incrustés de sable, “arrachés” à l’aspect rugueux...

156

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

157


Ligne Unie Diamant blanc

non sablée

Brique aux arêtes biseautées de couleur blanche, légèrement nuancée.

Diamant blanc

sablée

Terre dorée

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Diamant rose

non sablée

Brique aux arêtes biseautées de couleur blanche, légèrement nuancée et sablée d’un sable blanc.

Brique à arêtes biseautées de couleur rose, légèrement nuancée.

Albatros

Coquelicot

Brique aux arêtes vives de couleur blanc ivoire, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes vives de couleur rouge orangé.

Albatros

grenaillée

Camélia

Brique aux arêtes vives de couleur blanc ivoire, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Brique aux arêtes vives de couleur rouge orangé sablée.

Gentiane

Terre de corail

Brique aux arêtes vives de couleur blanc ivoire sablée.

Brique aux arêtes vives de couleur rose orangé, légèrement nuancée.

Accessoires disponibles

Terre dorée Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune, légèrement nuancée.

158

Terre de corail

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur rose orangé, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

159


Ligne Unie Diamant blanc

non sablée

Brique aux arêtes biseautées de couleur blanche, légèrement nuancée.

Diamant blanc

sablée

Terre dorée

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Diamant rose

non sablée

Brique aux arêtes biseautées de couleur blanche, légèrement nuancée et sablée d’un sable blanc.

Brique à arêtes biseautées de couleur rose, légèrement nuancée.

Albatros

Coquelicot

Brique aux arêtes vives de couleur blanc ivoire, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes vives de couleur rouge orangé.

Albatros

grenaillée

Camélia

Brique aux arêtes vives de couleur blanc ivoire, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Brique aux arêtes vives de couleur rouge orangé sablée.

Gentiane

Terre de corail

Brique aux arêtes vives de couleur blanc ivoire sablée.

Brique aux arêtes vives de couleur rose orangé, légèrement nuancée.

Accessoires disponibles

Terre dorée Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune, légèrement nuancée.

158

Terre de corail

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur rose orangé, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

159


Ligne Unie Terre rouge

Diamant gris clair sablée

Brique aux arêtes vives de couleur rouge soutenu, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes biseautées de couleur gris clair, légèrement nuancée, et sablée d’un sable blanc.

Accessoires disponibles

Terre rouge

grenaillée

Diamant gris foncé sablée

Brique aux arêtes vives de couleur rouge soutenu, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Brique aux arêtes biseautées de couleur gris soutenu, légèrement nuancée sablée d’un sable blanc.

Baccarat

Diamant noir non sablée

Brique aux arêtes vives de couleur rouge intense.

Brique aux arêtes biseautées de couleur noire, légèrement nuancée.

Terre alezane

Diamant noir sablée

Brique aux arêtes vives de couleur marron clair, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes biseautées de couleur noire, légèrement nuancée, et sablée d’un sable noir.

Accessoires disponibles

Terre alezane

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur marron clair, légèrement nuancée, à l’épiderme grenaillé.

Châtaignier Brique aux arêtes vives de couleur rouge brun sablée.

160

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

161


Ligne Unie Terre rouge

Diamant gris clair sablée

Brique aux arêtes vives de couleur rouge soutenu, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes biseautées de couleur gris clair, légèrement nuancée, et sablée d’un sable blanc.

Accessoires disponibles

Terre rouge

grenaillée

Diamant gris foncé sablée

Brique aux arêtes vives de couleur rouge soutenu, légèrement nuancée à l’épiderme grenaillé.

Brique aux arêtes biseautées de couleur gris soutenu, légèrement nuancée sablée d’un sable blanc.

Baccarat

Diamant noir non sablée

Brique aux arêtes vives de couleur rouge intense.

Brique aux arêtes biseautées de couleur noire, légèrement nuancée.

Terre alezane

Diamant noir sablée

Brique aux arêtes vives de couleur marron clair, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes biseautées de couleur noire, légèrement nuancée, et sablée d’un sable noir.

Accessoires disponibles

Terre alezane

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur marron clair, légèrement nuancée, à l’épiderme grenaillé.

Châtaignier Brique aux arêtes vives de couleur rouge brun sablée.

160

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

161


Ligne Unie Caractéristiques des formats et teintes

Albatros

2,2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,4 kg

Albatros grenaillée

2,2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,4 kg

Chaperon 33 330 x 100 x 65

Nez de marche 220 x 105 x 54

1/2 Nez de marche 220 x 54 x 54

Appui F.30 300 x 120 x 65

Appui F.35 350 x 120 x 65

Appui F.38 380 x 120 x 65

13/ml

13,3/ml

13,3/ml

8,7/ml

14,5/ml

13,3/ml

13,3/ml

13,3/ml

Baccarat

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Camélia

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Châtaigner

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Coquelicot

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Diamant blanc sablée / non sablée

2,6 kg

1,9 kg

Diamant gris clair sablée

2,4 kg

1,8 kg

Diamant gris foncé sablée

2,4 kg

1,8 kg

Diamant noir sablée / non sablée

2,6 kg

1,9 kg

Diamant rose non sablée

2,6 kg

1,9 kg

Gentiane

1,9 kg

Terre alezane

2,6 kg

1,9 kg

2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre alezane grenaillée

2,6 kg

1,9 kg

2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de corail

2,6 kg

2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de corail grenaillée

2,6 kg

2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre dorée

2,6 kg

1,9 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre dorée grenaillée

2,6 kg

1,9 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre rouge

2,6 kg

1,3 kg

2,2 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre rouge grenaillée

2,6 kg

1,3 kg

2,2 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Briques, plaquettes et accessoires Briques et bloc Brique pleine

Mulot perforé

Mulot plein

Brique perforée Bloc perforé

Plaquette et angle Plaquette

Angle

Accessoires

162

Chaperon 27 270 x 80 x 65

14,5/ml

Nez de marche

Chaperon

Demi-nez de marche

Appui de fenêtre

Accessoires

Angle 54/15 220 x 105 x 65 x 15

Plaquette 220 x 65 x 15

Angle 54/15 220 x 105 x 54 x 15

Plaquette 220 x 54 x 15

Mulot perforé 220 x 52 x 65

Mulot perforé 220 x 54 x 54

Plaquettes et angles Bloc perforé 220 x 220 x 65

Brique perforée 210 x 100 x 50

Brique perforée 215 x 102 x 65

Brique perforée 215 x 102,5 x 65

Brique perforée 220 x 105 x 65

Brique perforée 220 x 105 x 54

Mulot plein 220 x 54 x 54

Brique pleine 220 x 105 x 54

Briques et blocs

2,3 kg

3,3 kg

3,2 kg

3,3 kg

3,2 kg

3,3 kg

3,2 kg

3,3 kg

2,7 kg

1,3 kg

2,9 kg

3,2 kg

3,7 kg

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

163


Ligne Unie Caractéristiques des formats et teintes

Albatros

2,2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,4 kg

Albatros grenaillée

2,2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,4 kg

Chaperon 33 330 x 100 x 65

Nez de marche 220 x 105 x 54

1/2 Nez de marche 220 x 54 x 54

Appui F.30 300 x 120 x 65

Appui F.35 350 x 120 x 65

Appui F.38 380 x 120 x 65

13/ml

13,3/ml

13,3/ml

8,7/ml

14,5/ml

13,3/ml

13,3/ml

13,3/ml

Baccarat

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Camélia

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Châtaigner

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Coquelicot

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,7 kg

Diamant blanc sablée / non sablée

2,6 kg

1,9 kg

Diamant gris clair sablée

2,4 kg

1,8 kg

Diamant gris foncé sablée

2,4 kg

1,8 kg

Diamant noir sablée / non sablée

2,6 kg

1,9 kg

Diamant rose non sablée

2,6 kg

1,9 kg

Gentiane

1,9 kg

Terre alezane

2,6 kg

1,9 kg

2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre alezane grenaillée

2,6 kg

1,9 kg

2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de corail

2,6 kg

2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de corail grenaillée

2,6 kg

2 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre dorée

2,6 kg

1,9 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre dorée grenaillée

2,6 kg

1,9 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre rouge

2,6 kg

1,3 kg

2,2 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre rouge grenaillée

2,6 kg

1,3 kg

2,2 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Briques, plaquettes et accessoires Briques et bloc Brique pleine

Mulot perforé

Mulot plein

Brique perforée Bloc perforé

Plaquette et angle Plaquette

Angle

Accessoires

162

Chaperon 27 270 x 80 x 65

14,5/ml

Nez de marche

Chaperon

Demi-nez de marche

Appui de fenêtre

Accessoires

Angle 54/15 220 x 105 x 65 x 15

Plaquette 220 x 65 x 15

Angle 54/15 220 x 105 x 54 x 15

Plaquette 220 x 54 x 15

Mulot perforé 220 x 52 x 65

Mulot perforé 220 x 54 x 54

Plaquettes et angles Bloc perforé 220 x 220 x 65

Brique perforée 210 x 100 x 50

Brique perforée 215 x 102 x 65

Brique perforée 215 x 102,5 x 65

Brique perforée 220 x 105 x 65

Brique perforée 220 x 105 x 54

Mulot plein 220 x 54 x 54

Brique pleine 220 x 105 x 54

Briques et blocs

2,3 kg

3,3 kg

3,2 kg

3,3 kg

3,2 kg

3,3 kg

3,2 kg

3,3 kg

2,7 kg

1,3 kg

2,9 kg

3,2 kg

3,7 kg

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

163


Bureau de stockage, Courcelles-les-Lens (62) Architecte Numérobis, Arras (62) Brique TERCA Agora super blanc, Ligne Moulée Main Photographe Fréderic Miette/Tandem

Ligne Moulée Main Grâce à un procédé de fabrication reproduisant exactement le geste séculaire de la main, ces briques présentent un épiderme irrégulièrement plissé. Les arêtes déformées et usées leur donnent un aspect anthentique très recherché. Une très grande variété de teintes est disponible.

164

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

165


Bureau de stockage, Courcelles-les-Lens (62) Architecte Numérobis, Arras (62) Brique TERCA Agora super blanc, Ligne Moulée Main Photographe Fréderic Miette/Tandem

Ligne Moulée Main Grâce à un procédé de fabrication reproduisant exactement le geste séculaire de la main, ces briques présentent un épiderme irrégulièrement plissé. Les arêtes déformées et usées leur donnent un aspect anthentique très recherché. Une très grande variété de teintes est disponible.

164

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

165


Ligne Moulée Main Agora super blanc

166

Fleur de paille

l’authentique

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanche, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune paille, légèrement nuancée.

Forum branco

Valériane

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanc-crème, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé avec des teintes blanches obtenues avec du sable clair et alternées de teintes brunes.

Agora blanc ivoire

Fleur de bruyère

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanc ivoire, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé, nuancée de gris perle.

Forum prata

Vieux ypres

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanc-crème à gris nuancé.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune avec patine légèrement noire.

Acacia

Rosé

Brique aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé avec des nuances gris perle.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose pastel, légèrement nuancée.

Vieux Knokke

Atinéa

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune, légèrement nuancée de rose.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose soutenu, légèrement nuancée.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

167


Ligne Moulée Main Agora super blanc

166

Fleur de paille

l’authentique

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanche, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune paille, légèrement nuancée.

Forum branco

Valériane

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanc-crème, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé avec des teintes blanches obtenues avec du sable clair et alternées de teintes brunes.

Agora blanc ivoire

Fleur de bruyère

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanc ivoire, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé, nuancée de gris perle.

Forum prata

Vieux ypres

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur blanc-crème à gris nuancé.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune avec patine légèrement noire.

Acacia

Rosé

Brique aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé avec des nuances gris perle.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose pastel, légèrement nuancée.

Vieux Knokke

Atinéa

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune, légèrement nuancée de rose.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose soutenu, légèrement nuancée.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

167


Ligne Moulée Main

168

Fleur de cerisier

Forum rojo

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose orangé, nuancée de rouge.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge foncé, légèrement nuancée.

Pastorale

Forum tinto

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge fortement nuancée du jaune au brun foncé.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur orange-rouge, légèrement nuancée.

Opus

Rouge

Brique moulée main aux arêtes irrégulières, de couleur variant du rouge au brun jaunâtre avec des nuances de briques de réemploi jaune-blanchâtre.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu, légèrement nuancée.

Renaissance

Agora pourpre

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur brun-rouge avec des nuances grises, noires, brunes et crème.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge sombre, légèrement nuancée.

Fleur de pommier

Pleine de pays

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé, nuancée de gris beige.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge rosé nuancée de brun marron.

Rose wychen

Pleine de Warneton

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu nuancée de marron et de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

169


Ligne Moulée Main

168

Fleur de cerisier

Forum rojo

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose orangé, nuancée de rouge.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge foncé, légèrement nuancée.

Pastorale

Forum tinto

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge fortement nuancée du jaune au brun foncé.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur orange-rouge, légèrement nuancée.

Opus

Rouge

Brique moulée main aux arêtes irrégulières, de couleur variant du rouge au brun jaunâtre avec des nuances de briques de réemploi jaune-blanchâtre.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu, légèrement nuancée.

Renaissance

Agora pourpre

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur brun-rouge avec des nuances grises, noires, brunes et crème.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge sombre, légèrement nuancée.

Fleur de pommier

Pleine de pays

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur jaune rosé, nuancée de gris beige.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge rosé nuancée de brun marron.

Rose wychen

Pleine de Warneton

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu nuancée de marron et de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

169


Ligne Moulée Main Pleine des Flandres

Bijou

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge nuancée orange.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge foncé avec des nuances de jaune et de brun.

Vieux rieme

Héritage

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge-gris, légèrement teintée de brun.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose orangé, nuancée de rouge et de noir.

Zircon

Tacana

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge clair, nuancée de brun clair.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, nuancée de marron, de beige et de noir.

Fermette

170

Brun marron

(KS)

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris-rouge à gris foncé, nuancée de jaune clair.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu, fortement nuancée de brun et de noir.

Fleur de lin

Olm

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge clair, nuancée de brun clair.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge orangé, nuancée de noir.

Cienna

Romana

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, jaune et noire.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, nuancée de brun de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

171


Ligne Moulée Main Pleine des Flandres

Bijou

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge nuancée orange.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge foncé avec des nuances de jaune et de brun.

Vieux rieme

Héritage

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge-gris, légèrement teintée de brun.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rose orangé, nuancée de rouge et de noir.

Zircon

Tacana

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge clair, nuancée de brun clair.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, nuancée de marron, de beige et de noir.

Fermette

170

Brun marron

(KS)

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris-rouge à gris foncé, nuancée de jaune clair.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu, fortement nuancée de brun et de noir.

Fleur de lin

Olm

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge clair, nuancée de brun clair.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge orangé, nuancée de noir.

Cienna

Romana

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, jaune et noire.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, nuancée de brun de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

171


Ligne Moulée Main Milano

Agora gris titane

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, nuancée de noir.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris foncé métallique, légèrement nuancée.

Forum cromo

Agora noir graphite

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur marron, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur noir, légèrement nuancée.

Forum ombra Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur brun foncé, légèrement nuancée.

Agora gris clair Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris clair, légèrement nuancée.

Agora gris argenté Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris clair métallique, légèrement nuancée.

Agora gris foncé Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris foncé, légèrement nuancée.

172

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

173


Ligne Moulée Main Milano

Agora gris titane

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur rouge, nuancée de noir.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris foncé métallique, légèrement nuancée.

Forum cromo

Agora noir graphite

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur marron, légèrement nuancée.

Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur noir, légèrement nuancée.

Forum ombra Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur brun foncé, légèrement nuancée.

Agora gris clair Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris clair, légèrement nuancée.

Agora gris argenté Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris clair métallique, légèrement nuancée.

Agora gris foncé Brique moulée main aux arêtes irrégulières de couleur gris foncé, légèrement nuancée.

172

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

173


Ligne Moulée Main Caractéristiques des formats et teintes

Brique et plaquettes Brique

Plaquette et angle*

Briques

Plaquette et angle

Angle

15,4/ml Acacia Agora blanc ivoire

2 kg 1,9 kg

2,4 kg

0,48 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora gris argenté

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora gris foncé

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora gris titane

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora noir graphite

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora pourpre

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora super blanc

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

0,35 kg

0,48 kg

1,8 kg

2,4 kg 2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Bijou Brun marron (ks) Cienna

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fermette

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de bruyère

1,5 kg

Fleur de cerisier

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de lin

1,5 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de paille l’authentique

1,5 kg

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de pommier Forum branco

2 kg

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,5 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum cromo

2 kg

2,5 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum ombra

1,9 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum prata

2 kg

2,5 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum rojo

1,7 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum tinto

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Héritage Milano Olm

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Opus

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pastorale

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pleine de pays

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pleine de Warneton

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pleine des Flandres

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Renaissance

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Romana

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Rosé

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Rose wychen Rouge

1,8 kg

Tacana Valériane

1,5 kg

Vieux Knokke

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Vieux rieme

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

Vieux ypres

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

Zircon

174

0,35 kg

Agora gris clair

Atinéa

1,5 kg

Plaquette

Angle épaisseur 25 mm

Plaquette épaisseur 25 mm

Brique pleine 220 x 100 x 57

Brique pleine 215 x 102 x 65

Brique pleine 215 x 102 x 50

Brique pleine 215 x 100 x 63

Brique pleine 215 x 100 x 60

Brique pleine 215 x 100 x 50

Brique pleine 210 x 100 x 65

Brique pleine 210 x 100 x 50

Brique pleine

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

* Les briques sont déclinées en plaquettes et angles d’épaisseur 25 mm.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

175


Ligne Moulée Main Caractéristiques des formats et teintes

Brique et plaquettes Brique

Plaquette et angle*

Briques

Plaquette et angle

Angle

15,4/ml Acacia Agora blanc ivoire

2 kg 1,9 kg

2,4 kg

0,48 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora gris argenté

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora gris foncé

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora gris titane

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora noir graphite

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora pourpre

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Agora super blanc

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

0,35 kg

0,48 kg

1,8 kg

2,4 kg 2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Bijou Brun marron (ks) Cienna

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fermette

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de bruyère

1,5 kg

Fleur de cerisier

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de lin

1,5 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de paille l’authentique

1,5 kg

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Fleur de pommier Forum branco

2 kg

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,5 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum cromo

2 kg

2,5 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum ombra

1,9 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum prata

2 kg

2,5 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum rojo

1,7 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Forum tinto

1,9 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Héritage Milano Olm

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Opus

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pastorale

1,8 kg

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pleine de pays

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pleine de Warneton

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Pleine des Flandres

2,4 kg

0,35 kg

0,48 kg

Renaissance

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Romana

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Rosé

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,48 kg

Rose wychen Rouge

1,8 kg

Tacana Valériane

1,5 kg

Vieux Knokke

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

Vieux rieme

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

Vieux ypres

2 kg

0,35 kg

0,48 kg

2,1 kg

0,35 kg

0,48 kg

Zircon

174

0,35 kg

Agora gris clair

Atinéa

1,5 kg

Plaquette

Angle épaisseur 25 mm

Plaquette épaisseur 25 mm

Brique pleine 220 x 100 x 57

Brique pleine 215 x 102 x 65

Brique pleine 215 x 102 x 50

Brique pleine 215 x 100 x 63

Brique pleine 215 x 100 x 60

Brique pleine 215 x 100 x 50

Brique pleine 210 x 100 x 65

Brique pleine 210 x 100 x 50

Brique pleine

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

* Les briques sont déclinées en plaquettes et angles d’épaisseur 25 mm.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

175


Architecte Cabinet Patrick Schweitzer & Associés Entreprise Zwickert, Colmar (68) Brique TERCA Terre rouge structurée sablée, Ligne Structurée Photographe Paul Gilland

Ligne Structurée De teintes diverses, la brique structurée présente un épiderme aux nervures inégales et aux plis plus ou moins profonds. Élaborée selon des procédés industriels modernes, elle affiche à la fois son aspect “à l’ancienne”, et des performances de pérennité et de résistance mécanique de la brique étirée. Elle peut avoir aussi une surface arrachée ou sablée.

176

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

177


Architecte Cabinet Patrick Schweitzer & Associés Entreprise Zwickert, Colmar (68) Brique TERCA Terre rouge structurée sablée, Ligne Structurée Photographe Paul Gilland

Ligne Structurée De teintes diverses, la brique structurée présente un épiderme aux nervures inégales et aux plis plus ou moins profonds. Élaborée selon des procédés industriels modernes, elle affiche à la fois son aspect “à l’ancienne”, et des performances de pérennité et de résistance mécanique de la brique étirée. Elle peut avoir aussi une surface arrachée ou sablée.

176

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

177


Ligne structurée Badiane

Pin

Brique aux arêtes irrégulières, de couleur jaune, à l’épiderme présentant un léger relief.

Brique d’aspect structuré, légèrement nuancée de couleur rose jaune et beige.

Plessis

Terre de rose structurée sablée

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur jaune, à l’épiderme épeluré.

Saumur

Villandry

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect structuré et sablé, de couleur jaune.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de jaune, à l’épiderme épeluré.

Terre dorée structurée sablée

Chambord

Brique aux arêtes irrégulières de couleur ocre, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rose nuancé de marron, à l’épiderme épeluré.

sablée

Chenonceaux

Brique aux arêtes irrégulières de couleur ocre jaune flammée avec des nuances soutenues de marron et de noir.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de marron, à l’épiderme épeluré.

Hêtre

Pévèle

Brique d’aspect structuré, légèrement nuancée de couleur rose soutenu et jaune.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge nuancée de jaune et de noir à l’aspect structuré.

Léopard structurée

178

Brique aux arêtes irrégulières de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

179


Ligne structurée Badiane

Pin

Brique aux arêtes irrégulières, de couleur jaune, à l’épiderme présentant un léger relief.

Brique d’aspect structuré, légèrement nuancée de couleur rose jaune et beige.

Plessis

Terre de rose structurée sablée

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur jaune, à l’épiderme épeluré.

Saumur

Villandry

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect structuré et sablé, de couleur jaune.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de jaune, à l’épiderme épeluré.

Terre dorée structurée sablée

Chambord

Brique aux arêtes irrégulières de couleur ocre, légèrement nuancée.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rose nuancé de marron, à l’épiderme épeluré.

sablée

Chenonceaux

Brique aux arêtes irrégulières de couleur ocre jaune flammée avec des nuances soutenues de marron et de noir.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de marron, à l’épiderme épeluré.

Hêtre

Pévèle

Brique d’aspect structuré, légèrement nuancée de couleur rose soutenu et jaune.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge nuancée de jaune et de noir à l’aspect structuré.

Léopard structurée

178

Brique aux arêtes irrégulières de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

179


Ligne structurée Chantilly

Safran

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de jaune, de marron et de noir, à l’épiderme épeluré.

Brique aux arêtes irrégulières, de couleur rouge très nuancée de rouge soutenu et d’ocre, à l’épiderme présentant un léger relief.

Fermette

Terre rouge structurée sablée

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect légèrement martelé et sablé, de couleur rose nuancé de marron.

Campagnarde

Brique aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu, légèrement nuancé.

Séquoia

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect légèrement martelé et sablé, de couleur rouge nuancé de marron et de noir.

Brique d’aspect structuré, légèrement nuancé de couleur rouge clair à foncé.

R.N.S.

Cannelle

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect légèrement nervuré et sablé, de couleur rouge légèrement nuancé.

Brique aux arêtes irrégulières, de couleur rouge nuancé de rouge soutenu, à l’épiderme présentant un léger relief.

Flines

Coq de bruyère structurée sablée

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de marron.

Brique aux arêtes irrégulières de couleur pourpre flammé avec des nuances de roux et de noir.

Argan Brique aux arêtes irrégulières, de couleur rouge très nuancé d’ocre, à l’épiderme présentant un léger relief.

180

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

181


Ligne structurée Chantilly

Safran

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect finement structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de jaune, de marron et de noir, à l’épiderme épeluré.

Brique aux arêtes irrégulières, de couleur rouge très nuancée de rouge soutenu et d’ocre, à l’épiderme présentant un léger relief.

Fermette

Terre rouge structurée sablée

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect légèrement martelé et sablé, de couleur rose nuancé de marron.

Campagnarde

Brique aux arêtes irrégulières de couleur rouge soutenu, légèrement nuancé.

Séquoia

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect légèrement martelé et sablé, de couleur rouge nuancé de marron et de noir.

Brique d’aspect structuré, légèrement nuancé de couleur rouge clair à foncé.

R.N.S.

Cannelle

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect légèrement nervuré et sablé, de couleur rouge légèrement nuancé.

Brique aux arêtes irrégulières, de couleur rouge nuancé de rouge soutenu, à l’épiderme présentant un léger relief.

Flines

Coq de bruyère structurée sablée

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect structuré et sablé, de couleur rouge nuancé de marron.

Brique aux arêtes irrégulières de couleur pourpre flammé avec des nuances de roux et de noir.

Argan Brique aux arêtes irrégulières, de couleur rouge très nuancé d’ocre, à l’épiderme présentant un léger relief.

180

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

181


Architecte Cabinet Patrick Schweitzer & Associés Entreprise Zwickert, Colmar (68) Brique TERCA Terre rouge structurée sablée, Ligne Structurée Photographe Paul Gilland

Ligne structurée Caractéristiques des formats et teintes

Argan

2 kg

4 kg

0,45 kg

Badiane

2 kg

4 kg

0,45 kg

1,9 kg

3,8 kg

Campagnarde Cannelle

1,2 kg

0,45 kg

Angle 65/17 220 x 105 x 54 x 15

14,5/ml

13/ml 0,65 kg 0,65 kg 0,69 kg

2 kg

4 kg

Chambord

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,68 kg

Chantilly

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,68 kg

Chenonceaux

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

Coq de bruyère structurée sablée

0,45 kg

2,4 kg

0,65 kg

0,68 kg

0,35 kg 1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,69 kg

Flines

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,69 kg

Hêtre

1,9 kg

3,8 kg

0,45 kg

2,3 kg

Pin

1,9 kg

3,8 kg

0,45 kg

2 kg

4 kg

0,45 kg

Plessis

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

R.N.S.

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

Safran

2 kg

4 kg

Saumur

1,9 kg

3,8 kg

1,9 kg

3,8 kg

Terre de rose structurée sablée Terre dorée structurée sablée

2,5 kg

Villandry

3,8 kg

1,2 kg

0,65 kg

0,68 kg 0,69 kg 0,65 kg

0,45 kg

0,68 kg 0,69 kg

0,35 kg

0,5 kg

0,35 kg

0,5 kg

0,35 kg 1,9 kg

0,69 kg

0,45 kg

2,1 kg

Terre rouge structurée sablée

0,69 kg 0,45 kg

0,45 kg

2,5 kg

0,7 kg

0,5 kg

Pevele

Séquoia

0,69 kg

0,35 kg

1,2 kg

0,7 kg

0,5 kg

Fermette

Léopard structurée sablée

Angle 65/20 220 x 105 x 65 x 20

Angle 54/15 220 x 105 x 65 x 17

Plaquette 220 x 65 x 20

Plaquette 220 x 65 x 17

Plaquette 220 x 54 x 15

Plaquettes et angles

Mulot perforé 220 x 52 x 65

Bloc perforé 220 x 220 x 65

Brique perforée 215 x 102,5 x 65

Brique perforée 220 x 105 x 65

Brique pleine 220 x 105 x 54

Briques et blocs

0,5 kg 0,45 kg

0,68 kg

Briques et plaquettes Briques et bloc

Plaquette et angle

Brique pleine

Brique perforée

Plaquette

Mulot perforé

Bloc perforé

Angle

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 182

71 87 66 86 67 84

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74

61 74 57 73 59 71

58 70 55 68 56 67

Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

59 72 68 62 58

57 70 65 60 56

54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

183


Architecte Cabinet Patrick Schweitzer & Associés Entreprise Zwickert, Colmar (68) Brique TERCA Terre rouge structurée sablée, Ligne Structurée Photographe Paul Gilland

Ligne structurée Caractéristiques des formats et teintes

Argan

2 kg

4 kg

0,45 kg

Badiane

2 kg

4 kg

0,45 kg

1,9 kg

3,8 kg

Campagnarde Cannelle

1,2 kg

0,45 kg

Angle 65/17 220 x 105 x 54 x 15

14,5/ml

13/ml 0,65 kg 0,65 kg 0,69 kg

2 kg

4 kg

Chambord

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,68 kg

Chantilly

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,68 kg

Chenonceaux

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

Coq de bruyère structurée sablée

0,45 kg

2,4 kg

0,65 kg

0,68 kg

0,35 kg 1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,69 kg

Flines

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

0,69 kg

Hêtre

1,9 kg

3,8 kg

0,45 kg

2,3 kg

Pin

1,9 kg

3,8 kg

0,45 kg

2 kg

4 kg

0,45 kg

Plessis

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

R.N.S.

1,9 kg

3,8 kg

1,2 kg

0,45 kg

Safran

2 kg

4 kg

Saumur

1,9 kg

3,8 kg

1,9 kg

3,8 kg

Terre de rose structurée sablée Terre dorée structurée sablée

2,5 kg

Villandry

3,8 kg

1,2 kg

0,65 kg

0,68 kg 0,69 kg 0,65 kg

0,45 kg

0,68 kg 0,69 kg

0,35 kg

0,5 kg

0,35 kg

0,5 kg

0,35 kg 1,9 kg

0,69 kg

0,45 kg

2,1 kg

Terre rouge structurée sablée

0,69 kg 0,45 kg

0,45 kg

2,5 kg

0,7 kg

0,5 kg

Pevele

Séquoia

0,69 kg

0,35 kg

1,2 kg

0,7 kg

0,5 kg

Fermette

Léopard structurée sablée

Angle 65/20 220 x 105 x 65 x 20

Angle 54/15 220 x 105 x 65 x 17

Plaquette 220 x 65 x 20

Plaquette 220 x 65 x 17

Plaquette 220 x 54 x 15

Plaquettes et angles

Mulot perforé 220 x 52 x 65

Bloc perforé 220 x 220 x 65

Brique perforée 215 x 102,5 x 65

Brique perforée 220 x 105 x 65

Brique pleine 220 x 105 x 54

Briques et blocs

0,5 kg 0,45 kg

0,68 kg

Briques et plaquettes Briques et bloc

Plaquette et angle

Brique pleine

Brique perforée

Plaquette

Mulot perforé

Bloc perforé

Angle

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 182

71 87 66 86 67 84

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74

61 74 57 73 59 71

58 70 55 68 56 67

Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

59 72 68 62 58

57 70 65 60 56

54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

183


Architecte Jean-Marie Mandon, Architecte D.P.L.G. Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Briques TERCA Rouge bronze et grenat Seclin, Ligne Briques de Pays Photographe Fréderic Miette/Tandem

Ligne Briques de Pays Cette brique de campagne aux teintes très nuancées allant du jaune au rouge sombre, séduit par son épiderme brut de façonnage et son aspect artisanal. Ses formes au calibrage peu précis, ses arêtes aux bavures de coupe irrégulières, lui apportent une incontestable authenticité.

184

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

185


Architecte Jean-Marie Mandon, Architecte D.P.L.G. Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Briques TERCA Rouge bronze et grenat Seclin, Ligne Briques de Pays Photographe Fréderic Miette/Tandem

Ligne Briques de Pays Cette brique de campagne aux teintes très nuancées allant du jaune au rouge sombre, séduit par son épiderme brut de façonnage et son aspect artisanal. Ses formes au calibrage peu précis, ses arêtes aux bavures de coupe irrégulières, lui apportent une incontestable authenticité.

184

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

185


Ligne Briques de Pays Jaune bronze

Vieux Seclin multicolore

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne” de couleur jaune nuancée.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge nuancée d’orange et de noir.

Jaune Seclin

Pourpre Seclin

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur jaune orangé nuancée.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge, aux teintes pourpres et nuances brunes.

Vieux Seclin

Grenat Seclin

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge foncé, aux teintes brunes et nuances bleu pourpre.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge sombre nuancée.

Seclin antique

Brune Seclin

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge nuancée d’orange.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur brune marron nuancée.

Rouge Seclin Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne” de couleur rouge foncé nuancée.

Rouge bronze Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge foncé, aux teintes brunes et nuances bleu pourpre.

186

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

187


Ligne Briques de Pays Jaune bronze

Vieux Seclin multicolore

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne” de couleur jaune nuancée.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge nuancée d’orange et de noir.

Jaune Seclin

Pourpre Seclin

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur jaune orangé nuancée.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge, aux teintes pourpres et nuances brunes.

Vieux Seclin

Grenat Seclin

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge foncé, aux teintes brunes et nuances bleu pourpre.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge sombre nuancée.

Seclin antique

Brune Seclin

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge nuancée d’orange.

Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur brune marron nuancée.

Rouge Seclin Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne” de couleur rouge foncé nuancée.

Rouge bronze Brique aux arêtes irrégulières, d’aspect “brique de campagne”, de couleur rouge foncé, aux teintes brunes et nuances bleu pourpre.

186

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

187


Ecole d’architecture Paris, Val de Seine Architecte Frédéric Borel, Architecte D.E.S.A. Paris (75) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Brique TERCA Rouge Seclin, Ligne Briques de Pays Photographe Nicolas Borel

Ligne Briques de Pays Caractéristiques des formats et teintes

Plaquette 220 x 60 x 25

Angle 60/25 220 x 105 x 60 x 25

Plaquette et angle

Brique pleine 220 x 105 x 60

Brique

Brune Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Grenat Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Jaune bronze

2,4 kg

0,55 kg

0,70 kg

Jaune Seclin

2,4 kg

0,55 kg

0,70 kg

Pourpre Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Rouge bronze

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Rouge Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Seclin antique

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Vieux Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Vieux Seclin multicolore

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

14/ml

Brique et plaquettes Brique

Plaquette et angle

Brique pleine

Plaquette Angle

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

188

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

189


Ecole d’architecture Paris, Val de Seine Architecte Frédéric Borel, Architecte D.E.S.A. Paris (75) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Brique TERCA Rouge Seclin, Ligne Briques de Pays Photographe Nicolas Borel

Ligne Briques de Pays Caractéristiques des formats et teintes

Plaquette 220 x 60 x 25

Angle 60/25 220 x 105 x 60 x 25

Plaquette et angle

Brique pleine 220 x 105 x 60

Brique

Brune Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Grenat Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Jaune bronze

2,4 kg

0,55 kg

0,70 kg

Jaune Seclin

2,4 kg

0,55 kg

0,70 kg

Pourpre Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Rouge bronze

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Rouge Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Seclin antique

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Vieux Seclin

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

Vieux Seclin multicolore

2,5 kg

0,55 kg

0,70 kg

14/ml

Brique et plaquettes Brique

Plaquette et angle

Brique pleine

Plaquette Angle

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

188

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

189


Ligne Vieillie Le process de fabrication des briques vieillies lui donne une altération superficielle et l’aspect d’une brique de récupération. Ses arêtes arrondies, sa couleur d e t e s s o n d e t e r re c u i t e , s e s traces de mortier, ses pièces cassées lui confère l’apparence d’une brique ayant subi les outrages du temps et de la démolition. Sa mise en œuvre donne un cachet exceptionnel à l’ouvrage.

190

Ecole, Craywick (59) Architecte Jean Philippe Dominique, Architecte DPLG (59) Entreprise Moretti, Courcelles-les-Lens (62) Brique TERCA Rétro Lalique, Ligne Vieillie Photographe Paul Gilland

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

191


Ligne Vieillie Le process de fabrication des briques vieillies lui donne une altération superficielle et l’aspect d’une brique de récupération. Ses arêtes arrondies, sa couleur d e t e s s o n d e t e r re c u i t e , s e s traces de mortier, ses pièces cassées lui confère l’apparence d’une brique ayant subi les outrages du temps et de la démolition. Sa mise en œuvre donne un cachet exceptionnel à l’ouvrage.

190

Ecole, Craywick (59) Architecte Jean Philippe Dominique, Architecte DPLG (59) Entreprise Moretti, Courcelles-les-Lens (62) Brique TERCA Rétro Lalique, Ligne Vieillie Photographe Paul Gilland

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

191


Ligne Vieillie Rétro hamesse

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur jaune avec des nuances grises et noires.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur ocre jaune flammée avec des nuances soutenues de marron et de noir.

Rétro lalique

Rétro blérot

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances grises et noires.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances rouges et noires.

Rétro lalique jaune

Rétro blérot

amélioré

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur jaune.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances prononcées de rouge et noire.

Rétro Vieux Saint-Omer

Rétro Vieux Cauchy

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances rouges et blanches.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante rouge avec des nuances noires.

Rétro Vieux Bergues Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune clair avec des nuances rouges et blanches.

Rétro rossetti Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances rouges et noires.

192

Rétro léopard

Rétro terre rouge

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur rouge soutenu.

Rétro terre de rose

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

193


Ligne Vieillie Rétro hamesse

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur jaune avec des nuances grises et noires.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur ocre jaune flammée avec des nuances soutenues de marron et de noir.

Rétro lalique

Rétro blérot

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances grises et noires.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances rouges et noires.

Rétro lalique jaune

Rétro blérot

amélioré

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur jaune.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances prononcées de rouge et noire.

Rétro Vieux Saint-Omer

Rétro Vieux Cauchy

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances rouges et blanches.

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante rouge avec des nuances noires.

Rétro Vieux Bergues Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune clair avec des nuances rouges et blanches.

Rétro rossetti Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante jaune avec des nuances rouges et noires.

192

Rétro léopard

Rétro terre rouge

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur rouge soutenu.

Rétro terre de rose

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir.

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

193


Ligne Vieillie Caractéristiques des formats et teintes

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur pourpre flammée avec des nuances de roux et de noir.

13,3/ml

Angle 65/20 215 x 102,5 x 65 x 20

Plaquette 215 x 65 x 20

Angle 60/20 220 x 105 x 60 x 20

Plaquettes et angles Brique pleine 215 x 102,5 x 65

Brique pleine 220 x 105 x 54

Rétro coq de bruyère

Briques

Plaquette 220 x 60 x 20

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante brune avec des nuances grises.

Brique pleine 220 x 105 x 60

Rétro horta

12,5/ml

Rétro blérot

2,5 kg

0,4 kg

0,55 kg

Rétro blérot amélioré

2,5 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,7 kg

0,7 kg

Rétro coq de bruyère antique

2,3 kg

Rétro hamesse

2,5 kg

Rétro horta

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

Rétro lalique

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

Rétro lalique jaune

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

Rétro léopard antique

2,3 kg

Rétro rossetti Rétro terre de rose antique

2,5 kg

Rétro terre rouge antique

2,5 kg

Rétro Vieux Bergues

2,5 kg

Rétro Vieux Cauchy

2,5 kg

Rétro Vieux Saint Omer

2,3 kg

0,35 kg

0,7 kg

0,7 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,45 kg

Brique et plaquettes Brique

Plaquette et angle

Brique pleine

Plaquette Angle

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

194

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

195


Ligne Vieillie Caractéristiques des formats et teintes

antique

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur pourpre flammée avec des nuances de roux et de noir.

13,3/ml

Angle 65/20 215 x 102,5 x 65 x 20

Plaquette 215 x 65 x 20

Angle 60/20 220 x 105 x 60 x 20

Plaquettes et angles Brique pleine 215 x 102,5 x 65

Brique pleine 220 x 105 x 54

Rétro coq de bruyère

Briques

Plaquette 220 x 60 x 20

Brique ayant subi une altération superficielle de façon à lui donner l’aspect d’une brique de récupération, de couleur prédominante brune avec des nuances grises.

Brique pleine 220 x 105 x 60

Rétro horta

12,5/ml

Rétro blérot

2,5 kg

0,4 kg

0,55 kg

Rétro blérot amélioré

2,5 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,7 kg

0,7 kg

Rétro coq de bruyère antique

2,3 kg

Rétro hamesse

2,5 kg

Rétro horta

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

Rétro lalique

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

Rétro lalique jaune

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

2,3 kg

0,35 kg

0,45 kg

Rétro léopard antique

2,3 kg

Rétro rossetti Rétro terre de rose antique

2,5 kg

Rétro terre rouge antique

2,5 kg

Rétro Vieux Bergues

2,5 kg

Rétro Vieux Cauchy

2,5 kg

Rétro Vieux Saint Omer

2,3 kg

0,35 kg

0,7 kg

0,7 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,4 kg

0,55 kg

0,45 kg

Brique et plaquettes Brique

Plaquette et angle

Brique pleine

Plaquette Angle

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

71 87 66 86 67 84 66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74 59 72 68 62 58

61 74 57 73 59 71 57 70 65 60 56

58 70 55 68 56 67 54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

194

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

195


Logements collectifs, St Jacques (35) Architecte Jean & Aline HARARI Paris (11e) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Brique TERCA Coq de bruyère, Ligne Flammée Photographe Armel Istin

Ligne Flammée Étirées à l’aspect rustique et aux teintes soutenues, naturellement nuancées par les effets du feu lors de la cuisson, les briques flammées ont un épiderme régulier, mat et légèrement rugueux. De calibrage assez uniforme, elles présentent des arêtes vives et régulières.

196

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

197


Logements collectifs, St Jacques (35) Architecte Jean & Aline HARARI Paris (11e) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Brique TERCA Coq de bruyère, Ligne Flammée Photographe Armel Istin

Ligne Flammée Étirées à l’aspect rustique et aux teintes soutenues, naturellement nuancées par les effets du feu lors de la cuisson, les briques flammées ont un épiderme régulier, mat et légèrement rugueux. De calibrage assez uniforme, elles présentent des arêtes vives et régulières.

196

Réalisations l Avantages produit l Performances

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

197


Ligne Flammée Caractéristiques des formats et teintes

Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune flammée avec des nuances de marron et de noir. Brique pleine 220 x 105 x 54

Mulot plein 220 x 54 x 54

Brique perforée 220 x 105 x 54

Brique perforée 220 x 102,5 x 65

Mulot perforé 220 x 54 x 54

Plaquette 220 x 54 x 15

Coq de bruyère

2,4 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Coq de bruyère grenaillée

2,4 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Accessoires disponibles

Léopard

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune flammée avec des nuances soutenues de marron et de noir à l’épiderme grenaillé.

Plaquette et angle

Briques

Angle 54/15 220 x 105 x 54 x 15

Léopard

14,5/ml

Léopard

2,3 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Léopard grenaillée

2,3 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de rose

2,5 kg

1,2 kg

1,9 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de rose grenaillée

2,5 kg

1,2 kg

1,9 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Brique aux arêtes vives de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir à l’épiderme grenaillé.

Coq de bruyère Brique aux arêtes vives de couleur pourpre flammée avec des nuances de roux et de noir.

Accessoires disponibles

Coq de bruyère

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur pourpre flammée avec des nuances de roux et de noir à l’épiderme grenaillé.

198

13,3/ml

4,5/ml

8,7/ml

14,5/ml

14,5/ml

3,3 kg

2,1 kg

1,9 kg

Léopard

2,1 kg

Terre de rose

2,5 kg

3,3 kg 3,3 kg

Seuil 27 270 x 85 x 65

13,3/ml

1,3 kg

Appui F.38 380 x 120 x 65

1/4 Rond 220 x 105 x 54

13,3/ml

2,1 kg

Appui F.35 350 x 120 x 65

1/2 Nez de marche 220 x 54 x 54

13,3/ml

Appui F.30 300 x 120 x 65

Nez de marche 220 x 105 x 54

grenaillée

Bordure 22 220 x 105 x 54

Terre de rose

Coq de bruyère

Chaperon 33 330 x 100 x 65

Accessoires disponibles

Chaperon 33 330 x 105 x 65

Brique aux arêtes vives de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir.

Chaperon 27 270 x 80 x 65

Terre de rose

Chaperon 27 275 x 80 x 65

Accessoires

13,3/ml

13,3/ml

13,3/ml

13,3/ml

3 kg

3,4 kg

2 kg

2,4 kg

1,2 kg

2,1 kg

2,6 kg

3 kg

3,4 kg

2,3 kg

2 kg

2,4 kg

1,2 kg

2,3 kg

2,6 kg

3 kg

3,4 kg

2,3 kg

Briques, plaquettes et accessoires Briques

Plaquette et angle

Accessoires

Brique pleine

Plaquette

Chaperon

1/4 de rond

Mulot plein

Angle

Bordure

Appui de fenêtre

Mulot perforé

Nez de marche

Brique perforée

Demi-nez de marche

Seuil

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50

71 87 66 86 67 84

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74

61 74 57 73 59 71

58 70 55 68 56 67

Réalisations l Avantages produit l Performances

Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

59 72 68 62 58

57 70 65 60 56

54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

199


Ligne Flammée Caractéristiques des formats et teintes

Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune flammée avec des nuances de marron et de noir. Brique pleine 220 x 105 x 54

Mulot plein 220 x 54 x 54

Brique perforée 220 x 105 x 54

Brique perforée 220 x 102,5 x 65

Mulot perforé 220 x 54 x 54

Plaquette 220 x 54 x 15

Coq de bruyère

2,4 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Coq de bruyère grenaillée

2,4 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Accessoires disponibles

Léopard

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur ocre jaune flammée avec des nuances soutenues de marron et de noir à l’épiderme grenaillé.

Plaquette et angle

Briques

Angle 54/15 220 x 105 x 54 x 15

Léopard

14,5/ml

Léopard

2,3 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Léopard grenaillée

2,3 kg

1,2 kg

1,7 kg

2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de rose

2,5 kg

1,2 kg

1,9 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Terre de rose grenaillée

2,5 kg

1,2 kg

1,9 kg

2,2 kg

1 kg

0,35 kg

0,5 kg

Brique aux arêtes vives de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir à l’épiderme grenaillé.

Coq de bruyère Brique aux arêtes vives de couleur pourpre flammée avec des nuances de roux et de noir.

Accessoires disponibles

Coq de bruyère

grenaillée

Brique aux arêtes vives de couleur pourpre flammée avec des nuances de roux et de noir à l’épiderme grenaillé.

198

13,3/ml

4,5/ml

8,7/ml

14,5/ml

14,5/ml

3,3 kg

2,1 kg

1,9 kg

Léopard

2,1 kg

Terre de rose

2,5 kg

3,3 kg 3,3 kg

Seuil 27 270 x 85 x 65

13,3/ml

1,3 kg

Appui F.38 380 x 120 x 65

1/4 Rond 220 x 105 x 54

13,3/ml

2,1 kg

Appui F.35 350 x 120 x 65

1/2 Nez de marche 220 x 54 x 54

13,3/ml

Appui F.30 300 x 120 x 65

Nez de marche 220 x 105 x 54

grenaillée

Bordure 22 220 x 105 x 54

Terre de rose

Coq de bruyère

Chaperon 33 330 x 100 x 65

Accessoires disponibles

Chaperon 33 330 x 105 x 65

Brique aux arêtes vives de couleur rose flammée avec des nuances soutenues de noir.

Chaperon 27 270 x 80 x 65

Terre de rose

Chaperon 27 275 x 80 x 65

Accessoires

13,3/ml

13,3/ml

13,3/ml

13,3/ml

3 kg

3,4 kg

2 kg

2,4 kg

1,2 kg

2,1 kg

2,6 kg

3 kg

3,4 kg

2,3 kg

2 kg

2,4 kg

1,2 kg

2,3 kg

2,6 kg

3 kg

3,4 kg

2,3 kg

Briques, plaquettes et accessoires Briques

Plaquette et angle

Accessoires

Brique pleine

Plaquette

Chaperon

1/4 de rond

Mulot plein

Angle

Bordure

Appui de fenêtre

Mulot perforé

Nez de marche

Brique perforée

Demi-nez de marche

Seuil

Nombre de produits par m² en fonction du format Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 200 x 65 206 x 50 206 x 68 210 x 50 210 x 65 215 x 50

71 87 66 86 67 84

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

63 77 59 76 61 74

61 74 57 73 59 71

58 70 55 68 56 67

Réalisations l Avantages produit l Performances

Joints vifs® * Panneresse 5 mm /2 mm Longueur x Hauteur 215 x 65 220 x 50 220 x 54 220 x 60 220 x 65

66 82 76 69 64

Largeur des joints horizontaux et verticaux 10 mm

12 mm

15 mm

59 72 68 62 58

57 70 65 60 56

54 65 62 57 53

* Quantité calculée avec des joints horizontaux de 5 mm et des joints verticaux de 2 mm

Guide de choix

Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

199


Salle des fêtes, Docelles (88) Architecte Guillaume Viry Brique TERCA Agora gris foncé, Ligne Moulée Main Photographe Paul Gilland

Conception des ouvrages en briques apparentes Mise en œuvre

• L’esthétique des joints

P 202

• Conception des ouvrages en briques apparentes

P 203

Les types de murs

P 203

Dispositions en pied de mur

P 205

Habillage de parois légères porteuses

P 206

Lame d’air

P 206

Isolation par l’extérieur sur bâtiments existants

P 206

Murets et murs froids

P 207

Constructions armées

P 207

Points singuliers

P 208

• Mise en œuvre des briques apparentes Rappel des principes de mise en œuvre

P 210

Pose à Joints Vifs ®

P 213

• Plaquettes murales

P 216

Rappel des principes de mise en œuvre • Informations et adresses

200

P 210

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

P 216 P 218

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

201


Salle des fêtes, Docelles (88) Architecte Guillaume Viry Brique TERCA Agora gris foncé, Ligne Moulée Main Photographe Paul Gilland

Conception des ouvrages en briques apparentes Mise en œuvre

• L’esthétique des joints

P 202

• Conception des ouvrages en briques apparentes

P 203

Les types de murs

P 203

Dispositions en pied de mur

P 205

Habillage de parois légères porteuses

P 206

Lame d’air

P 206

Isolation par l’extérieur sur bâtiments existants

P 206

Murets et murs froids

P 207

Constructions armées

P 207

Points singuliers

P 208

• Mise en œuvre des briques apparentes Rappel des principes de mise en œuvre

P 210

Pose à Joints Vifs ®

P 213

• Plaquettes murales

P 216

Rappel des principes de mise en œuvre • Informations et adresses

200

P 210

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

P 216 P 218

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

201


Conception des ouvrages en briques apparentes L’ESTHETIQUE DES JOINTS Terre dorée

LES TYPES DE MURS Terre rouge

Coq de bruyère

Murs simples

Mur simple de type III

Les murs simples de type IIa, IIb ou III, sont associés à un doublage : la paroi extérieure (en briques ou blocs apparents) est la paroi porteuse, et la paroi interne (le doublage) peut être réalisée en maçonnerie ou en complexe de doublage. L’épaisseur minimale de la paroi extérieure est de 22 cm pour les briques et de 20 cm pour les blocs de terre cuite.

Joints verticaux non garnis tous les 1 m

Lame d’air (2 cm mini) Bavette d’étanchéité

Joint vertical non garni ≥ 3 cm

Mur simple de type IIa

Joint Vif®

Joint Vif®

Joint Vif®

Ce mur comporte un dispositif particulier qui recueille les eaux d’infiltration et les rejette vers l’extérieur. C’est, par exemple, le cas du mur avec lame d’air, remontée d’étanchéité contre le doublage, et exutoires vers l’extérieur. Le mur de type III est particulièrement performant et c’est la solution la mieux adaptée aux conditions d’expositions sévères. C’est la solution qui doit systématiquement être privilégiée. Joint ton pierre

Joint ton pierre

Joint ton pierre

Murs composites La coupure de capillarité est constituée par un matériau isolant non-hydrophile placé au contact de la face interne de la maçonnerie.

Mur simple de type IIb

Joint noir

Joint noir

Joint noir

Tasseau Briques pleines ou perforées

Enduit traditionnel à base de liant hydraulique ou enduit monocouche d’imperméabilisation certifié CSTB Complexe de doublage ou sandwich PSE Lame d’air (2 cm mini) Bande d’isolant pour l’étanchéité à l’air

L’association la plus classique est celle des murs en briques doublées extérieurement par une paroi en briques ou en mulots pleins ou perforés apparents. En fait, c’est la partie interne en briques qui doit assurer l’étanchéité ; elle doit donc avoir au moins 20 cm d’épaisseur. Elle recevra d’abord un enduit extérieur, le parement en briques ou en mulots n’étant monté qu’ensuite et relié à la partie interne par du mortier.

Brique ou mulot terre cuite

Complexe de doublage

Enduit

Brique de structure en terre cuite

Attache

Joint coloré brique

Joint coloré brique

Joint coloré brique

La coupure de capillarité est constituée par une lame d’air continue (mur doublé dont l’isolant inséré ne vient pas en contact de la face interne de la maçonnerie).

Joint gris 202

Joint gris

Ne sont donc pas considérés comme composites, les murs complétés par un matériau de parement de faible épaisseur (par exemple béton revêtu de plaquettes).

Joint gris Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

203


Conception des ouvrages en briques apparentes L’ESTHETIQUE DES JOINTS Terre dorée

LES TYPES DE MURS Terre rouge

Coq de bruyère

Murs simples

Mur simple de type III

Les murs simples de type IIa, IIb ou III, sont associés à un doublage : la paroi extérieure (en briques ou blocs apparents) est la paroi porteuse, et la paroi interne (le doublage) peut être réalisée en maçonnerie ou en complexe de doublage. L’épaisseur minimale de la paroi extérieure est de 22 cm pour les briques et de 20 cm pour les blocs de terre cuite.

Joints verticaux non garnis tous les 1 m

Lame d’air (2 cm mini) Bavette d’étanchéité

Joint vertical non garni ≥ 3 cm

Mur simple de type IIa

Joint Vif®

Joint Vif®

Joint Vif®

Ce mur comporte un dispositif particulier qui recueille les eaux d’infiltration et les rejette vers l’extérieur. C’est, par exemple, le cas du mur avec lame d’air, remontée d’étanchéité contre le doublage, et exutoires vers l’extérieur. Le mur de type III est particulièrement performant et c’est la solution la mieux adaptée aux conditions d’expositions sévères. C’est la solution qui doit systématiquement être privilégiée. Joint ton pierre

Joint ton pierre

Joint ton pierre

Murs composites La coupure de capillarité est constituée par un matériau isolant non-hydrophile placé au contact de la face interne de la maçonnerie.

Mur simple de type IIb

Joint noir

Joint noir

Joint noir

Tasseau Briques pleines ou perforées

Enduit traditionnel à base de liant hydraulique ou enduit monocouche d’imperméabilisation certifié CSTB Complexe de doublage ou sandwich PSE Lame d’air (2 cm mini) Bande d’isolant pour l’étanchéité à l’air

L’association la plus classique est celle des murs en briques doublées extérieurement par une paroi en briques ou en mulots pleins ou perforés apparents. En fait, c’est la partie interne en briques qui doit assurer l’étanchéité ; elle doit donc avoir au moins 20 cm d’épaisseur. Elle recevra d’abord un enduit extérieur, le parement en briques ou en mulots n’étant monté qu’ensuite et relié à la partie interne par du mortier.

Brique ou mulot terre cuite

Complexe de doublage

Enduit

Brique de structure en terre cuite

Attache

Joint coloré brique

Joint coloré brique

Joint coloré brique

La coupure de capillarité est constituée par une lame d’air continue (mur doublé dont l’isolant inséré ne vient pas en contact de la face interne de la maçonnerie).

Joint gris 202

Joint gris

Ne sont donc pas considérés comme composites, les murs complétés par un matériau de parement de faible épaisseur (par exemple béton revêtu de plaquettes).

Joint gris Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

203


Conception des ouvrages en briques apparentes Murs doubles

Repos du pied de mur

Les maçonneries non porteuses réalisées en briques apparentes constituent la paroi extérieure d’un mur double (ou mur manteau). Ce type de conception conforme au DTU 20.1 “Ouvrages en maçonneries de petits éléments-parois et murs” permet de mettre en place une isolation thermique par l’extérieur durable.

Le mur de briques apparentes peut reposer sur une console métallique de supportage fixée généralement dans le nez de plancher en béton. Ces consoles seront conformes aux spécifications de la norme NF EN 845-1.

Bandeau revêtu de plaquettes de terre cuite

Mur simple de type III

≥ 9 cm > 2 cm

Joints verticaux non garnis tous les 1 m

De part son isolation extérieure durable, le mur manteau en briques apparentes a pour avantages :

Lame d’air (2 cm mini) Bavette d’étanchéité

Joint vertical non garni ≥ 3 cm

- de supprimer les ponts thermiques au droit des planchers et des refends. - de garantir des températures intérieures plus stables et plus homogènes été comme hiver, grâce à l’inertie du mur porteur intérieur.

Principe de supportage de la paroi exérieure en brique

- de rendre le mur plus étanche (double mur). L’isolant est protégé de l’eau par la peau extérieure constituée par le mur en briques apparentes.

Attaches (5 par m2)

- de réduire l’épaisseur de la maçonnerie intérieure porteuse (15 au lieu de 20 cm).

Le mur double peut filer devant un plancher. La hauteur limite est fonction du type de repos de la brique sur son support.

- d’avoir une épaisseur minimale de la paroi extérieure en briques apparentes est de 9 cm.

20°

Brique apparente

Brique de structure en terre cuite Bavette d’étanchéïté

Mur filant devant plancher

Rail de supportage métallique

Console métallique de supportage (reprise de charge).

19° 16°

D’autres types de conception sont possibles. Bandeau en béton apparent

3° -5° -10° -14°

-3°

Exemple de mur double Isolation Extérieure Durable.

Plancher

DISPOSITIONS EN PIED DE MUR

Joint vertical non garni (1 sur 3) minimum

Paroi interne porteuse maçonnerie (15 cm mini) Bavette d’étanchéité

Dans le cas des murs simples de type III ou des murs doubles, pour permettre l’évacuation des eaux collectées : - Laissez, tous les mètres environ, un joint vertical de la première assise non garni. Ce joint dégarni doit être en parfaite com-munication avec la lame d’air. - Réalisez une bavette à l’aide d’un matériau imperméable et imputrescible d’au moins 20 cm de hauteur (par exemple, par une bande ou chape de bitume armé de type 40, une cornière rigide P.V.C. ou aluminium...). - Placez cette bavette d’étanchéité dans un défoncé dans le plancher (profondeur d’au moins 3 cm). 204

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

205


Conception des ouvrages en briques apparentes Murs doubles

Repos du pied de mur

Les maçonneries non porteuses réalisées en briques apparentes constituent la paroi extérieure d’un mur double (ou mur manteau). Ce type de conception conforme au DTU 20.1 “Ouvrages en maçonneries de petits éléments-parois et murs” permet de mettre en place une isolation thermique par l’extérieur durable.

Le mur de briques apparentes peut reposer sur une console métallique de supportage fixée généralement dans le nez de plancher en béton. Ces consoles seront conformes aux spécifications de la norme NF EN 845-1.

Bandeau revêtu de plaquettes de terre cuite

Mur simple de type III

≥ 9 cm > 2 cm

Joints verticaux non garnis tous les 1 m

De part son isolation extérieure durable, le mur manteau en briques apparentes a pour avantages :

Lame d’air (2 cm mini) Bavette d’étanchéité

Joint vertical non garni ≥ 3 cm

- de supprimer les ponts thermiques au droit des planchers et des refends. - de garantir des températures intérieures plus stables et plus homogènes été comme hiver, grâce à l’inertie du mur porteur intérieur.

Principe de supportage de la paroi exérieure en brique

- de rendre le mur plus étanche (double mur). L’isolant est protégé de l’eau par la peau extérieure constituée par le mur en briques apparentes.

Attaches (5 par m2)

- de réduire l’épaisseur de la maçonnerie intérieure porteuse (15 au lieu de 20 cm).

Le mur double peut filer devant un plancher. La hauteur limite est fonction du type de repos de la brique sur son support.

- d’avoir une épaisseur minimale de la paroi extérieure en briques apparentes est de 9 cm.

20°

Brique apparente

Brique de structure en terre cuite Bavette d’étanchéïté

Mur filant devant plancher

Rail de supportage métallique

Console métallique de supportage (reprise de charge).

19° 16°

D’autres types de conception sont possibles. Bandeau en béton apparent

3° -5° -10° -14°

-3°

Exemple de mur double Isolation Extérieure Durable.

Plancher

DISPOSITIONS EN PIED DE MUR

Joint vertical non garni (1 sur 3) minimum

Paroi interne porteuse maçonnerie (15 cm mini) Bavette d’étanchéité

Dans le cas des murs simples de type III ou des murs doubles, pour permettre l’évacuation des eaux collectées : - Laissez, tous les mètres environ, un joint vertical de la première assise non garni. Ce joint dégarni doit être en parfaite com-munication avec la lame d’air. - Réalisez une bavette à l’aide d’un matériau imperméable et imputrescible d’au moins 20 cm de hauteur (par exemple, par une bande ou chape de bitume armé de type 40, une cornière rigide P.V.C. ou aluminium...). - Placez cette bavette d’étanchéité dans un défoncé dans le plancher (profondeur d’au moins 3 cm). 204

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

205


Conception des ouvrages en briques apparentes Dans le cas de maçonneries enterrées, la bavette d’étanchéité sera positionnée dans le joint situé juste au dessus du sol fini.

MURETS ET MURS fROIDS

CONSTRUCTIONS ARMEES

L’épaisseur minimale de la lame d’air entre les deux parois est de 2 cm.

Les murets et murs froids doivent être conçus de façon à éviter les infiltrations d’eaux. Pour cela, ils doivent impérativement comporter, en partie haute, un dispositif de protection avec une ou deux pentes, posé sur un lit de mortier hydrofugé.

Les règles professionnelles simplifiées applicables aux maçonneries armées dans les joints horizontaux ont pour objet de définir les prescriptions relatives à l’emploi des dites armatures (Règles professionnelles simplifiées Maçonneries armées dans les joints horizontaux).

Les parties enterrées du muret sont revêtues d’un enduit traditionnel à base de liants hydrauliques, complété par une ou deux couches d’enduit, d’imprégnation à froid (EIF).

Ces armatures sont notamment utilisées comme armatures structurelles dans des parties d’ouvrages fléchis, tels que les linteaux lorsqu’ils sont de portée limitée et soumis à des charges faibles. Dans ce cas, les sections et emplacements des armatures sont indiqués dans les dessins ci-dessous. Par ailleurs, les prescriptions du DTU 20-1 s’appliquent intégralement.

Un isolant est éventuellement utilisé.

Maçonnerie enterrée Paroi interne porteuse maçonnerie (15 cm mini) Joint vertical non garni (1 sur 3) minimum

LAME D’AIR

Bavette d’étanchéité

- Le pare-vapeur est disposé vers l’intérieur de la construction (côté chauffé). - L’isolant doit être constitué par des panneaux rigides peu compressibles, non-hydrophiles, et ne devra pas être comprimé.

ISOLATION PAR L’ExTERIEUR SUR bATIMENTS ExISTANTS Pour les chantiers de réhabilitation, les techniques d’isolation en briques apparentes constituent des solutions performantes et esthétiques. Elles garantissent résistance aux chocs et bonnes performances thermiques des ouvrages.

HAbILLAgE DE PAROIS LEgERES PORTEUSES La paroi interne doit assurer, à elle seule, l’étanchéité à l’air. Les maçonneries en briques apparentes constituent un écran partiel contre la pluie fouettante. L’épaisseur minimale de la paroi extérieure est de 10 cm, son débord par rapport au socle sur lequel elle repose ne doit pas dépasser 1 cm. Cette paroi doit être reliée à l’ossature porteuse par des attaches en acier non corrodable, fixées dans les montants, et dont le profil n’est pas susceptible de conduire l’eau vers l’intérieur (2 à 5/m2).

Les prescriptions techniques sont celles des murs doubles. En l’absence d’un soubassement existant pour le repos du revêtement, il est nécessaire de constituer une structure d’appui, soit à l’aide d’une poutre en béton armé coulé sur place, soit à l’aide de consoles de supportage. Ces dispositifs doivent être solidement ancrés dans le soubassement ou dans les parois au niveau de chaque linteau.

Il est prudent d’éviter la stagnation des eaux de pluie en bordure du muret. Pour que les fondations reposent sur un sol à l’abri des effets du gel, il est nécessaire qu’elles soient à une profondeur suffisante. La profondeur minimale varie suivant les régions et la nature du sol. Elle est de l’ordre de 0,50 m sous le climat océanique et peut dépasser un mètre en montagne (cf DTU 13.11 et 13.12 : FONDATIONS SUPERFICIELLES).

Maçonnerie armée

Armatures métalliques

Dans le cas où la poussée des terres est importante, il est indispensable de réaliser un mur de soutènement (brique, agglo ou béton) correctement dimensionné, et d’évacuer les eaux à l’arrière du mur. Les maçonneries en briques apparentes constituent alors un habillage. Concernant les jardinières, il suffit de traiter les parois intérieures. Ainsi, la terre doit être isolée de la maçonnerie à l’aide d’un film plastique, ou d’un enduit étanche. Le fond, avant la mise en place de la terre, est rempli de gravillons sur la hauteur du premier rang de briques pour filtrer l’écoulement des eaux. L’évacuation de celles-ci s’effectue en laissant 1 joint vertical sur 2, de la première assise, non garni (prévoir un film plastique perforé au droit des barbacanes).

Epingle Epingle

Murets Mur parement d’ossature bois

Mortier hydrofugé

Attaches métalliques Bande de grillage Joint vertical non garni

Chaperon en terre cuite ou couvertine

Profilé plastique

Contre-pente

Enduit

0,00

Profondeur hors gel selon région

Fondation

- 0,50 à - 1,00 m

206

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

207


Conception des ouvrages en briques apparentes Dans le cas de maçonneries enterrées, la bavette d’étanchéité sera positionnée dans le joint situé juste au dessus du sol fini.

MURETS ET MURS fROIDS

CONSTRUCTIONS ARMEES

L’épaisseur minimale de la lame d’air entre les deux parois est de 2 cm.

Les murets et murs froids doivent être conçus de façon à éviter les infiltrations d’eaux. Pour cela, ils doivent impérativement comporter, en partie haute, un dispositif de protection avec une ou deux pentes, posé sur un lit de mortier hydrofugé.

Les règles professionnelles simplifiées applicables aux maçonneries armées dans les joints horizontaux ont pour objet de définir les prescriptions relatives à l’emploi des dites armatures (Règles professionnelles simplifiées Maçonneries armées dans les joints horizontaux).

Les parties enterrées du muret sont revêtues d’un enduit traditionnel à base de liants hydrauliques, complété par une ou deux couches d’enduit, d’imprégnation à froid (EIF).

Ces armatures sont notamment utilisées comme armatures structurelles dans des parties d’ouvrages fléchis, tels que les linteaux lorsqu’ils sont de portée limitée et soumis à des charges faibles. Dans ce cas, les sections et emplacements des armatures sont indiqués dans les dessins ci-dessous. Par ailleurs, les prescriptions du DTU 20-1 s’appliquent intégralement.

Un isolant est éventuellement utilisé.

Maçonnerie enterrée Paroi interne porteuse maçonnerie (15 cm mini) Joint vertical non garni (1 sur 3) minimum

LAME D’AIR

Bavette d’étanchéité

- Le pare-vapeur est disposé vers l’intérieur de la construction (côté chauffé). - L’isolant doit être constitué par des panneaux rigides peu compressibles, non-hydrophiles, et ne devra pas être comprimé.

ISOLATION PAR L’ExTERIEUR SUR bATIMENTS ExISTANTS Pour les chantiers de réhabilitation, les techniques d’isolation en briques apparentes constituent des solutions performantes et esthétiques. Elles garantissent résistance aux chocs et bonnes performances thermiques des ouvrages.

HAbILLAgE DE PAROIS LEgERES PORTEUSES La paroi interne doit assurer, à elle seule, l’étanchéité à l’air. Les maçonneries en briques apparentes constituent un écran partiel contre la pluie fouettante. L’épaisseur minimale de la paroi extérieure est de 10 cm, son débord par rapport au socle sur lequel elle repose ne doit pas dépasser 1 cm. Cette paroi doit être reliée à l’ossature porteuse par des attaches en acier non corrodable, fixées dans les montants, et dont le profil n’est pas susceptible de conduire l’eau vers l’intérieur (2 à 5/m2).

Les prescriptions techniques sont celles des murs doubles. En l’absence d’un soubassement existant pour le repos du revêtement, il est nécessaire de constituer une structure d’appui, soit à l’aide d’une poutre en béton armé coulé sur place, soit à l’aide de consoles de supportage. Ces dispositifs doivent être solidement ancrés dans le soubassement ou dans les parois au niveau de chaque linteau.

Il est prudent d’éviter la stagnation des eaux de pluie en bordure du muret. Pour que les fondations reposent sur un sol à l’abri des effets du gel, il est nécessaire qu’elles soient à une profondeur suffisante. La profondeur minimale varie suivant les régions et la nature du sol. Elle est de l’ordre de 0,50 m sous le climat océanique et peut dépasser un mètre en montagne (cf DTU 13.11 et 13.12 : FONDATIONS SUPERFICIELLES).

Maçonnerie armée

Armatures métalliques

Dans le cas où la poussée des terres est importante, il est indispensable de réaliser un mur de soutènement (brique, agglo ou béton) correctement dimensionné, et d’évacuer les eaux à l’arrière du mur. Les maçonneries en briques apparentes constituent alors un habillage. Concernant les jardinières, il suffit de traiter les parois intérieures. Ainsi, la terre doit être isolée de la maçonnerie à l’aide d’un film plastique, ou d’un enduit étanche. Le fond, avant la mise en place de la terre, est rempli de gravillons sur la hauteur du premier rang de briques pour filtrer l’écoulement des eaux. L’évacuation de celles-ci s’effectue en laissant 1 joint vertical sur 2, de la première assise, non garni (prévoir un film plastique perforé au droit des barbacanes).

Epingle Epingle

Murets Mur parement d’ossature bois

Mortier hydrofugé

Attaches métalliques Bande de grillage Joint vertical non garni

Chaperon en terre cuite ou couvertine

Profilé plastique

Contre-pente

Enduit

0,00

Profondeur hors gel selon région

Fondation

- 0,50 à - 1,00 m

206

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

207


Conception des ouvrages en briques apparentes POINTS SINgULIERS Angles sortants et rentrants Les angles sortants ou rentrants sont réalisés, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des briques coupées, dès lors que les deux joints verticaux de deux rangs successifs sont décalés d’une demi-brique. Angle sortant

Baies et ouvertures

Rives hautes

Souches de cheminées

La fenêtre est généralement mise au contact du nu intérieur de la maçonnerie dans le plan de l’isolant, afin de réduire le pont thermique. Lorsqu’elle est mise au nu intérieur ou dans le plan du mur porteur, la brique peut être retournée en tableau.

La partie haute du mur sera traitée de sorte qu’il n’y ait pas de risque d’infiltration d’eau dans la lame d’air. Par ailleurs, le revêtement en briques devra être suffisamment désolidarisé des autres structures, afin que d’éventuels mouvements de ces dernières ne soient pas préjudiciables à la durabilité du revêtement de briques.

Lorsque la souche comporte des boisseaux doublés par une paroi en briques apparentes, il convient de se prémunir contre les infiltrations d’eau qui peuvent se manifester au travers de cette paroi dont l’étanchéité ne peut pas être totale. A cet effet, on peut concevoir la partie de la cheminée située au-dessus du toit comme un mur de type III, c’està-dire avec une évacuation vers l’extérieur de l’eau infiltrée.

Rives hautes

Angle rentrant

Couvertine Paroi interne maçonnerie Attaches

Etanchéité

Attaches Paroi interne porteuse

Plancher haut

Liaison mur porteur/façade Lors de la réalisation du gros œuvre, il faudra prendre toutes les précautions pour assurer la continuité de l’isolation de façon à éviter les ponts thermiques.

Joints de dilatation Les joints de dilatation doivent être prévus tous les 12 à 15 m maximum. Ils sont réalisés sous la forme traditionnelle (joint continu) ou sous forme masquée (suivant l’appareillage).

Liaison mur/refend

Les boisseaux peuvent être simplement prolongés et les briques qui les entourent sont maçonnées en laissant la mise en place d’un isolant éventuel. Ce vide doit être coupé par une bavette d’étanchéité horizontale qui doit remonter dans le creux afin d’arrêter l’eau qui pourrait y pénétrer. De plus, des joints verticaux ouverts (juste au-dessus de la bavette) doivent faciliter l’évacuation de cette eau vers l’extérieur. La partie de la cheminée située au-dessous de la bavette doit être revêtue d’une protection métallique. Bien entendu, le dispositif d’évacuation de l’eau infiltrée n’exclut pas la nécessité de soigner le montage de la maçonnerie afin de limiter les infiltrations. Le jointement après coup (dégarnissage des joints de hourdage sur 2 cm, puis, après brossage et humidification, garnissage avec un mortier enrichi et serré au fer) peut améliorer l’étanchéité. Pour les toitures à forte pente ou lorsque la surface du corps de cheminée parallèle au versant du toit atteint de grandes dimensions, l’application d’un système de bardage sous la membrane horizontale peut s’avérer inesthétique. Dans ce cas la membrane d’étanchéité peut être posée en gradins. Par ailleurs, cette disposition en gradins évite de “couper“ la maçonnerie sur tout son pourtour sur une même assise de briques, et permet donc de ne pas compromettre la stabilité de la souche. Cheminée

Attache

Paroi interne maçonnerie

Bavette d’étanchéité

Appui de fenêtre

Coupes verticales

Brique pleine ou perforée

sans retour en tableau

Exemples de joints de dilatation

Joint vertical non garni Protection métallique

Bavette d’étanchéité Joint vertical non garni

Appui de fenêtre

sans retour en tableau

Appui de fenêtre

Protection métallique

avec retour en tableau

Coupes horizontales

Appui de fenêtre

208

avec retour en tableau

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

209


Conception des ouvrages en briques apparentes POINTS SINgULIERS Angles sortants et rentrants Les angles sortants ou rentrants sont réalisés, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des briques coupées, dès lors que les deux joints verticaux de deux rangs successifs sont décalés d’une demi-brique. Angle sortant

Baies et ouvertures

Rives hautes

Souches de cheminées

La fenêtre est généralement mise au contact du nu intérieur de la maçonnerie dans le plan de l’isolant, afin de réduire le pont thermique. Lorsqu’elle est mise au nu intérieur ou dans le plan du mur porteur, la brique peut être retournée en tableau.

La partie haute du mur sera traitée de sorte qu’il n’y ait pas de risque d’infiltration d’eau dans la lame d’air. Par ailleurs, le revêtement en briques devra être suffisamment désolidarisé des autres structures, afin que d’éventuels mouvements de ces dernières ne soient pas préjudiciables à la durabilité du revêtement de briques.

Lorsque la souche comporte des boisseaux doublés par une paroi en briques apparentes, il convient de se prémunir contre les infiltrations d’eau qui peuvent se manifester au travers de cette paroi dont l’étanchéité ne peut pas être totale. A cet effet, on peut concevoir la partie de la cheminée située au-dessus du toit comme un mur de type III, c’està-dire avec une évacuation vers l’extérieur de l’eau infiltrée.

Rives hautes

Angle rentrant

Couvertine Paroi interne maçonnerie Attaches

Etanchéité

Attaches Paroi interne porteuse

Plancher haut

Liaison mur porteur/façade Lors de la réalisation du gros œuvre, il faudra prendre toutes les précautions pour assurer la continuité de l’isolation de façon à éviter les ponts thermiques.

Joints de dilatation Les joints de dilatation doivent être prévus tous les 12 à 15 m maximum. Ils sont réalisés sous la forme traditionnelle (joint continu) ou sous forme masquée (suivant l’appareillage).

Liaison mur/refend

Les boisseaux peuvent être simplement prolongés et les briques qui les entourent sont maçonnées en laissant la mise en place d’un isolant éventuel. Ce vide doit être coupé par une bavette d’étanchéité horizontale qui doit remonter dans le creux afin d’arrêter l’eau qui pourrait y pénétrer. De plus, des joints verticaux ouverts (juste au-dessus de la bavette) doivent faciliter l’évacuation de cette eau vers l’extérieur. La partie de la cheminée située au-dessous de la bavette doit être revêtue d’une protection métallique. Bien entendu, le dispositif d’évacuation de l’eau infiltrée n’exclut pas la nécessité de soigner le montage de la maçonnerie afin de limiter les infiltrations. Le jointement après coup (dégarnissage des joints de hourdage sur 2 cm, puis, après brossage et humidification, garnissage avec un mortier enrichi et serré au fer) peut améliorer l’étanchéité. Pour les toitures à forte pente ou lorsque la surface du corps de cheminée parallèle au versant du toit atteint de grandes dimensions, l’application d’un système de bardage sous la membrane horizontale peut s’avérer inesthétique. Dans ce cas la membrane d’étanchéité peut être posée en gradins. Par ailleurs, cette disposition en gradins évite de “couper“ la maçonnerie sur tout son pourtour sur une même assise de briques, et permet donc de ne pas compromettre la stabilité de la souche. Cheminée

Attache

Paroi interne maçonnerie

Bavette d’étanchéité

Appui de fenêtre

Coupes verticales

Brique pleine ou perforée

sans retour en tableau

Exemples de joints de dilatation

Joint vertical non garni Protection métallique

Bavette d’étanchéité Joint vertical non garni

Appui de fenêtre

sans retour en tableau

Appui de fenêtre

Protection métallique

avec retour en tableau

Coupes horizontales

Appui de fenêtre

208

avec retour en tableau

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

209


Mise en œuvre des briques apparentes RAPPEL DES PRINCIPES DE MISE EN œUvRE

Le mortier

Règles de l’art

Utilisez, de préférence, un mortier bâtard composé de sable, de liant hydraulique et de chaux aérienne. Il a pour avantage d’avoir :

Les briques pleines ou perforées et les blocs perforés TERCA devront être mis en œuvre conformément aux spécifications de la norme DTU 20.1 “Parois et murs en maçonnerie de petits éléments“.

- une très bonne adhérence sur les briques en terre cuite - une excellente élasticité - un bon pouvoir de rétention d’eau - un retrait limité

Posez les briques au sol en tassant le mortier à l’aide d’un maillet. Répétez l’opération jusqu’au bout de la première assise. Les joints verticaux doivent être bien garnis.

Remarque : Sont admises, au maximum, 3 assises successives sans décalage des joints verticaux.

Vous avez le choix entre 2 types de mortiers bâtards :

CONSEILS La terre cuite étant un matériau naturel, il n’est jamais exclu d’observer de légères variations de teinte entre des productions successives. Afin d’éviter des taches disgracieuses, sur la façade, il est recommandé de : - Passer la commande en une seule fois, et si possible, d’approvisionner la totalité des briques sur le chantier ou faire réserver le lot de briques à l’usine.

- gâché sur place (voir dosage ci-dessous) - prêt-à-l’emploi sec.

Joints

Conseil pour un gâchage sur chantier : Liant hydraulique 1 volume

Chaux aérienne

Dans le cas des murs simples de type III et des murs doubles, laissez un joint vertical sur trois non garni pour permettre l’évacuation des eaux de ruissellement.

1 volume

Vérifiez la planéité de l’ouvrage à l’avancement à l’aide d’une règle et d’un niveau.

- Prélever systématiquement les briques dans plusieurs palettes. - En cas de fournitures multiples, veiller à ce qu’il y ait encore assez de palettes de la fourniture précédente pour mélanger à celles de la nouvelle fourniture. - Protéger la maçonnerie en cours d’exécution. Cette protection est cruciale pour réduire au maximum le phénomène d’efflorescences.

Adjuvants éventuels

4,5 volumes

Eau Sable

Stockage des palettes

Pose de la première assise de briques

Protégez les produits de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants.

Posez préalablement les 2 premières assises à sec pour régler le décalage des joints et ainsi éviter les pertes de temps et les découpes disgracieuses.

Mélangez les différents lots d’une même teinte afin d’obtenir un nuançage harmonieux.

Si le sol n’est pas exactement plan, réalisez une arase. Réalisez un premier lit de mortier sur le sol en formant un cône.

Les joints dans une maçonnerie de briques apparentes ont une très grande importance tant du fait de leurs dimensions que de leurs couleurs et formes. Des joints traditionnels de 12 mm d’épaisseur dans une maçonnerie de briques de format 220 x 105 x 54 mm représentent 20 % de la surface vue. Format Longueur x Largeur

Nombre de briques au m2 pour un joint de 12 mm

210 x 50 mm

73/m2

210 x 65 mm

59/m2

215 x 65 mm

57/m2

220 x 54 mm

65/m2

220 x 60 mm

60/m2

220 x 65 mm

56/m2

Montage des assises suivantes... Enduisez la brique de mortier et posez-la en prenant soin de décaler les joints d’1/3 de brique au minimum. À l’aide d’un maillet ou du manche de la truelle, tassez la brique sur le mortier pour assurer le contact parfait. Le joint horizontal obtenu ne doit pas être inférieur à 10 mm. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à la fin de la réalisation. Vérifiez régulièrement l’aplomb de votre montage.

210

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

211


Mise en œuvre des briques apparentes RAPPEL DES PRINCIPES DE MISE EN œUvRE

Le mortier

Règles de l’art

Utilisez, de préférence, un mortier bâtard composé de sable, de liant hydraulique et de chaux aérienne. Il a pour avantage d’avoir :

Les briques pleines ou perforées et les blocs perforés TERCA devront être mis en œuvre conformément aux spécifications de la norme DTU 20.1 “Parois et murs en maçonnerie de petits éléments“.

- une très bonne adhérence sur les briques en terre cuite - une excellente élasticité - un bon pouvoir de rétention d’eau - un retrait limité

Posez les briques au sol en tassant le mortier à l’aide d’un maillet. Répétez l’opération jusqu’au bout de la première assise. Les joints verticaux doivent être bien garnis.

Remarque : Sont admises, au maximum, 3 assises successives sans décalage des joints verticaux.

Vous avez le choix entre 2 types de mortiers bâtards :

CONSEILS La terre cuite étant un matériau naturel, il n’est jamais exclu d’observer de légères variations de teinte entre des productions successives. Afin d’éviter des taches disgracieuses, sur la façade, il est recommandé de : - Passer la commande en une seule fois, et si possible, d’approvisionner la totalité des briques sur le chantier ou faire réserver le lot de briques à l’usine.

- gâché sur place (voir dosage ci-dessous) - prêt-à-l’emploi sec.

Joints

Conseil pour un gâchage sur chantier : Liant hydraulique 1 volume

Chaux aérienne

Dans le cas des murs simples de type III et des murs doubles, laissez un joint vertical sur trois non garni pour permettre l’évacuation des eaux de ruissellement.

1 volume

Vérifiez la planéité de l’ouvrage à l’avancement à l’aide d’une règle et d’un niveau.

- Prélever systématiquement les briques dans plusieurs palettes. - En cas de fournitures multiples, veiller à ce qu’il y ait encore assez de palettes de la fourniture précédente pour mélanger à celles de la nouvelle fourniture. - Protéger la maçonnerie en cours d’exécution. Cette protection est cruciale pour réduire au maximum le phénomène d’efflorescences.

Adjuvants éventuels

4,5 volumes

Eau Sable

Stockage des palettes

Pose de la première assise de briques

Protégez les produits de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants.

Posez préalablement les 2 premières assises à sec pour régler le décalage des joints et ainsi éviter les pertes de temps et les découpes disgracieuses.

Mélangez les différents lots d’une même teinte afin d’obtenir un nuançage harmonieux.

Si le sol n’est pas exactement plan, réalisez une arase. Réalisez un premier lit de mortier sur le sol en formant un cône.

Les joints dans une maçonnerie de briques apparentes ont une très grande importance tant du fait de leurs dimensions que de leurs couleurs et formes. Des joints traditionnels de 12 mm d’épaisseur dans une maçonnerie de briques de format 220 x 105 x 54 mm représentent 20 % de la surface vue. Format Longueur x Largeur

Nombre de briques au m2 pour un joint de 12 mm

210 x 50 mm

73/m2

210 x 65 mm

59/m2

215 x 65 mm

57/m2

220 x 54 mm

65/m2

220 x 60 mm

60/m2

220 x 65 mm

56/m2

Montage des assises suivantes... Enduisez la brique de mortier et posez-la en prenant soin de décaler les joints d’1/3 de brique au minimum. À l’aide d’un maillet ou du manche de la truelle, tassez la brique sur le mortier pour assurer le contact parfait. Le joint horizontal obtenu ne doit pas être inférieur à 10 mm. Répétez l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à la fin de la réalisation. Vérifiez régulièrement l’aplomb de votre montage.

210

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

211


Mise en œuvre des briques apparentes Formes de joints

Appareillage

Joints horizontaux Le joint ne doit favoriser ni la stagnation de l’eau, ni sa pénétration par l’interface brique mortier. Le type de joint favorisant au mieux l’écoulement de l’eau est le joint dit “en glacis“. Les joints saillants de la brique sont fortement déconseillés. L’épaisseur du joint doit être supérieure ou égale à 10 mm.

L’appareillage des briques dans une maçonnerie permet de satisfaire à deux exigences : l’une esthétique, l’autre structurelle. L’appareillage le plus souvent rencontré en maçonnerie de 10 cm d’épaisseur en briques apparentes est l’appareillage dit en panneresse ou demi-brique ; dans ce cas, les joints verticaux sont décalés de la demi-longueur de la brique. Le décalage minimal est généralement de 5 cm. Dans le cas où l’appareillage prévoit une continuité de certains joints verticaux, cette continuité ne doit pas excéder trois assises. Tout en respectant certaines règles, d’autres appareillages sont possibles.

Joints verticaux Les joints verticaux doivent être soigneusement garnis.

Panneresse

Finitions

POSE À JOINTS vIfS®

Rejointoiement

Pour l’esthétique à Joints Vifs®, la mise en œuvre respectera les spécifications du Document Technique d’Application 16/07-534.

Le rejointoiement est utilisé : - dans un but esthétique, pour réaliser des joints lisses, grattés ou colorés. - dans le but d’améliorer l’étanchéité du revêtement, tout particulièrement pour les parois soumises à des conditions climatiques sévères. Si nécessaire, dégarnissez les joints de hourdage sur une profondeur de 2 cm, au fur et à mesure du montage. Brossez soigneusement et humidifiez le fond du joint. Garnissez le joint avec un mortier enrichi, et lissez au fer. Pour ne pas redéplacer les échafaudages, réalisez ces opérations sur la hauteur de la maçonnerie accessible depuis le niveau d’où vous venez de réaliser le montage. Nettoyage

Quart de brique

Retirez les souillures provoquées par la projection accidentelle des mortiers de hourdage ou de jointoiement : - par simple lavage à l’eau (sans détrempage) - à l’aide d’une brosse ou d’une spatule pour les plus gros dépôts - à l’aide d’une solution d’acide chlorhydrique dilué à 10 % pour éliminer les laitances de mortiers.

Outillage Outre l’outillage traditionnel du maçon (règle, niveau, maillet en caoutchouc…), la mise en œuvre du procédé nécessite l’utilisation : a) soit d’un mélangeur rotatif monté sur une perceuse pour le gâchage du mortier permettant une pose à l’aide : - d’un rouleau applicateur pour une pose précise et régulière du mortier. Le rouleau comprend un réservoir distributeur.

- d’une “ poche à mortier ”,

- ou d’une truelle, pour une pose manuelle.

Protection Prévoyez une protection éventuelle pour protéger votre ouvrage des projections de peintures ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état.

Hamand

b) soit d’une pompe à mortier colle constituée d’un mélangeur, d’une pompe, d’un tuyau et d’un pistolet pour une pose mécanique : une quantité d’eau mesurée est versée dans le mélangeur puis la poudre ; un mélange rapide est effectué puis une rotation lente est maintenue pendant le transport du mortier par la pompe vers le pistolet.

Américaine

N’attendez pas le durcissement du mortier. Évitez le barbouillage du mortier frais.

212

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

213


Mise en œuvre des briques apparentes Formes de joints

Appareillage

Joints horizontaux Le joint ne doit favoriser ni la stagnation de l’eau, ni sa pénétration par l’interface brique mortier. Le type de joint favorisant au mieux l’écoulement de l’eau est le joint dit “en glacis“. Les joints saillants de la brique sont fortement déconseillés. L’épaisseur du joint doit être supérieure ou égale à 10 mm.

L’appareillage des briques dans une maçonnerie permet de satisfaire à deux exigences : l’une esthétique, l’autre structurelle. L’appareillage le plus souvent rencontré en maçonnerie de 10 cm d’épaisseur en briques apparentes est l’appareillage dit en panneresse ou demi-brique ; dans ce cas, les joints verticaux sont décalés de la demi-longueur de la brique. Le décalage minimal est généralement de 5 cm. Dans le cas où l’appareillage prévoit une continuité de certains joints verticaux, cette continuité ne doit pas excéder trois assises. Tout en respectant certaines règles, d’autres appareillages sont possibles.

Joints verticaux Les joints verticaux doivent être soigneusement garnis.

Panneresse

Finitions

POSE À JOINTS vIfS®

Rejointoiement

Pour l’esthétique à Joints Vifs®, la mise en œuvre respectera les spécifications du Document Technique d’Application 16/07-534.

Le rejointoiement est utilisé : - dans un but esthétique, pour réaliser des joints lisses, grattés ou colorés. - dans le but d’améliorer l’étanchéité du revêtement, tout particulièrement pour les parois soumises à des conditions climatiques sévères. Si nécessaire, dégarnissez les joints de hourdage sur une profondeur de 2 cm, au fur et à mesure du montage. Brossez soigneusement et humidifiez le fond du joint. Garnissez le joint avec un mortier enrichi, et lissez au fer. Pour ne pas redéplacer les échafaudages, réalisez ces opérations sur la hauteur de la maçonnerie accessible depuis le niveau d’où vous venez de réaliser le montage. Nettoyage

Quart de brique

Retirez les souillures provoquées par la projection accidentelle des mortiers de hourdage ou de jointoiement : - par simple lavage à l’eau (sans détrempage) - à l’aide d’une brosse ou d’une spatule pour les plus gros dépôts - à l’aide d’une solution d’acide chlorhydrique dilué à 10 % pour éliminer les laitances de mortiers.

Outillage Outre l’outillage traditionnel du maçon (règle, niveau, maillet en caoutchouc…), la mise en œuvre du procédé nécessite l’utilisation : a) soit d’un mélangeur rotatif monté sur une perceuse pour le gâchage du mortier permettant une pose à l’aide : - d’un rouleau applicateur pour une pose précise et régulière du mortier. Le rouleau comprend un réservoir distributeur.

- d’une “ poche à mortier ”,

- ou d’une truelle, pour une pose manuelle.

Protection Prévoyez une protection éventuelle pour protéger votre ouvrage des projections de peintures ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état.

Hamand

b) soit d’une pompe à mortier colle constituée d’un mélangeur, d’une pompe, d’un tuyau et d’un pistolet pour une pose mécanique : une quantité d’eau mesurée est versée dans le mélangeur puis la poudre ; un mélange rapide est effectué puis une rotation lente est maintenue pendant le transport du mortier par la pompe vers le pistolet.

Américaine

N’attendez pas le durcissement du mortier. Évitez le barbouillage du mortier frais.

212

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

213


Mise en œuvre des briques apparentes Principe de pose

Appareillage

Briques

Joints

L’assise du premier rang de briques est réalisée avec un lit continu de mortier permettant un réglage précis des briques à l’aide de la règle, du niveau et du maillet en caoutchouc. Les rangs suivants sont posés au mortier en croisant les briques d’une assise sur l’autre.

L’appareillage des briques dans une maçonnerie permet de satisfaire à deux exigences : l’une esthétique, l’autre structurelle. L’appareillage le plus souvent rencontré en maçonnerie de 10 cm d’épaisseur en briques apparentes est l’appareillage dit en panneresse ou demi-brique ; dans ce cas, les joints verticaux sont décalés de la demi-longueur de la brique. Tout en respectant certaines règles, d’autres appareillages sont possibles, mais il faut toujours respecter un décalage des joints verticaux d’au moins 5 cm.

Toutes nos briques du catalogue “Gamme Façade” TERCA se prêtent à la mise en œuvre à Joints Vifs®.

Pour la pose à Joints Vifs®, l’épaisseur du joint horizontal est de l’ordre de 5 mm en moyenne et de 2 mm pour le joint vertical, ce qui représente seulement 10 % de la surface vue. Dans le cas d’un appareillage traditionnel (à joints croisés), les joints verticaux sont laissés vides. Ils sont remplis dans le cas d’un appareillage à joints alignés ou pour une application en zones sismiques.

Le mortier est déposé en deux boudins, de sorte qu’après la pose de la brique supérieure, le mortier se trouve de 0,5 à 1 cm en retrait de la surface de la façade. Pour faciliter la pose, une cordelette nylon d’un diamètre correspondant à l’épaisseur du joint est positionnée côté parement. Si des salissures se produisent lors de la pose des briques, il est préférable de les laisser un peu durcir et de les gratter ensuite. Les deux parois constitutives du mur double sont liaisonnées par des pattes d’ancrage à raison de 5/m². Ces attaches sont en acier conforme à la norme NF EN 845-1 et d’un diamètre minimal de 4 mm. Elles comporteront un dispositif coupe-larmes et un dispositif de maintien de l’isolant permettant de ménager la lame d’air. Les deux fonctions peuvent être remplies par un seul organe, une plaquette ou une rondelle, éventuellement en matériau polymère, ayant un profil adapté.

Joints verticaux alignés Américaine

L’appareillage en pose à joints verticaux alignés (ou dit à l’Américaine) où toutes les panneresses se superposent avec une continuité des joints verticaux, nécessite le remplissage de ces derniers et la présence d’armatures horizontales de type “Murfor” de la Société BEKAERT à raison d’une barre toutes les 4 rangées.

Exemples d’ancrages pour fixation dans béton banché. Exemples d’armatures de type “Murfor”

- Les briques des Lignes Moulée Main et Vieillie doivent être posées avec un joint de 5 à 6 mm. - Les briques des Lignes Unie, Structurée et Flammée, qui sont plus rectilignes et dont la face apparente a des dimensions plus régulières, se posent avec un joint de 3 à 4 mm. important : Si la maçonnerie à Joints Vifs® est armée, vous devez toujours respecter un joint d’une épaisseur nominale de 5 à 6 mm. La règle pour déterminer la hauteur minimale des rangs avec un joint de 3 mm : Empilez 10 briques. Mesurez la hauteur totale. Ajoutez-y 27 mm. La hauteur de couche minimale est un dixième de cette mesure totale, avec un joint de mortier-colle minimum de 3 mm. Répétez la mesure trois fois avec dix briques prélevées de façon aléatoire et déterminez-en la moyenne. De cette manière, les irrégularités des briques sont immédiatement intégrées au calcul.

Nombre de briques au m2

210 x 50 mm

86/m2

210 x 65 mm

67/m2

215 x 65 mm

66/m2

220 x 54 mm

76/m2

220 x 60 mm

69/m2

220 x 65 mm

64/m2

Consommation de mortier pour esthétique à Joints Vifs® : 15 à 20 kg/m2

Mortiers de hourdage Les mortiers doivent répondre aux spécifications de la norme NF EN 998-2. - Le mortier pour Joints Vifs® se décline en 6 couleurs : blanc, gris, noir diamant, jaune, rouge/orangé et rouge. Il est recommandé de choisir une couleur de mortier colle assortie ou se rapprochant de la couleur de la brique. La consommation de mortier dépend du type de brique, du format, de l’épaisseur de joint et du remplissage ou non des joints verticaux. Elle variera entre 15 et 20 kg/m2.

Pour l’esthétique à Joints Vifs®, les attaches traditionnelles sont inadaptées en raison de la minceur des joints. Dans ce cas, les attaches ont un ou deux côtés plats suivant la nature du mur intérieur.

blanc

gris

noir diamant

Exemple d’ancrage pour fixation dans maçonnerie traditionnelle porteuse intérieure

jaune

rouge/orangé

rouge

Utilisation en zone sismique

- La pose à Joints Vifs® La pose à Joints Vifs® s’effectue avec un mortier de type (T) commercialisé par Wienerberger sous l’appellation “ Mortier pour Joints Vifs® ”. 214

Format Longueur x Largeur

Pour l’utilisation du procédé en zone sismique, la section et le nombre des attaches métalliques entre murs doivent être tels qu’ils permettent d’équilibrer les efforts dus à l’action sismique évaluée à partir de la relation s = 1,8.a n /g (a n étant la valeur de l’accélération nominale et g l’intensité de la pesanteur). Ces attaches doivent être disposées à l’horizontale, avoir une raideur identique en traction et en compression, et être ancrées mécaniquement dans les parois intérieures et extérieures. Le remplissage des joints verticaux est, en outre, obligatoire dans ce cas.

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

215


Mise en œuvre des briques apparentes Principe de pose

Appareillage

Briques

Joints

L’assise du premier rang de briques est réalisée avec un lit continu de mortier permettant un réglage précis des briques à l’aide de la règle, du niveau et du maillet en caoutchouc. Les rangs suivants sont posés au mortier en croisant les briques d’une assise sur l’autre.

L’appareillage des briques dans une maçonnerie permet de satisfaire à deux exigences : l’une esthétique, l’autre structurelle. L’appareillage le plus souvent rencontré en maçonnerie de 10 cm d’épaisseur en briques apparentes est l’appareillage dit en panneresse ou demi-brique ; dans ce cas, les joints verticaux sont décalés de la demi-longueur de la brique. Tout en respectant certaines règles, d’autres appareillages sont possibles, mais il faut toujours respecter un décalage des joints verticaux d’au moins 5 cm.

Toutes nos briques du catalogue “Gamme Façade” TERCA se prêtent à la mise en œuvre à Joints Vifs®.

Pour la pose à Joints Vifs®, l’épaisseur du joint horizontal est de l’ordre de 5 mm en moyenne et de 2 mm pour le joint vertical, ce qui représente seulement 10 % de la surface vue. Dans le cas d’un appareillage traditionnel (à joints croisés), les joints verticaux sont laissés vides. Ils sont remplis dans le cas d’un appareillage à joints alignés ou pour une application en zones sismiques.

Le mortier est déposé en deux boudins, de sorte qu’après la pose de la brique supérieure, le mortier se trouve de 0,5 à 1 cm en retrait de la surface de la façade. Pour faciliter la pose, une cordelette nylon d’un diamètre correspondant à l’épaisseur du joint est positionnée côté parement. Si des salissures se produisent lors de la pose des briques, il est préférable de les laisser un peu durcir et de les gratter ensuite. Les deux parois constitutives du mur double sont liaisonnées par des pattes d’ancrage à raison de 5/m². Ces attaches sont en acier conforme à la norme NF EN 845-1 et d’un diamètre minimal de 4 mm. Elles comporteront un dispositif coupe-larmes et un dispositif de maintien de l’isolant permettant de ménager la lame d’air. Les deux fonctions peuvent être remplies par un seul organe, une plaquette ou une rondelle, éventuellement en matériau polymère, ayant un profil adapté.

Joints verticaux alignés Américaine

L’appareillage en pose à joints verticaux alignés (ou dit à l’Américaine) où toutes les panneresses se superposent avec une continuité des joints verticaux, nécessite le remplissage de ces derniers et la présence d’armatures horizontales de type “Murfor” de la Société BEKAERT à raison d’une barre toutes les 4 rangées.

Exemples d’ancrages pour fixation dans béton banché. Exemples d’armatures de type “Murfor”

- Les briques des Lignes Moulée Main et Vieillie doivent être posées avec un joint de 5 à 6 mm. - Les briques des Lignes Unie, Structurée et Flammée, qui sont plus rectilignes et dont la face apparente a des dimensions plus régulières, se posent avec un joint de 3 à 4 mm. important : Si la maçonnerie à Joints Vifs® est armée, vous devez toujours respecter un joint d’une épaisseur nominale de 5 à 6 mm. La règle pour déterminer la hauteur minimale des rangs avec un joint de 3 mm : Empilez 10 briques. Mesurez la hauteur totale. Ajoutez-y 27 mm. La hauteur de couche minimale est un dixième de cette mesure totale, avec un joint de mortier-colle minimum de 3 mm. Répétez la mesure trois fois avec dix briques prélevées de façon aléatoire et déterminez-en la moyenne. De cette manière, les irrégularités des briques sont immédiatement intégrées au calcul.

Nombre de briques au m2

210 x 50 mm

86/m2

210 x 65 mm

67/m2

215 x 65 mm

66/m2

220 x 54 mm

76/m2

220 x 60 mm

69/m2

220 x 65 mm

64/m2

Consommation de mortier pour esthétique à Joints Vifs® : 15 à 20 kg/m2

Mortiers de hourdage Les mortiers doivent répondre aux spécifications de la norme NF EN 998-2. - Le mortier pour Joints Vifs® se décline en 6 couleurs : blanc, gris, noir diamant, jaune, rouge/orangé et rouge. Il est recommandé de choisir une couleur de mortier colle assortie ou se rapprochant de la couleur de la brique. La consommation de mortier dépend du type de brique, du format, de l’épaisseur de joint et du remplissage ou non des joints verticaux. Elle variera entre 15 et 20 kg/m2.

Pour l’esthétique à Joints Vifs®, les attaches traditionnelles sont inadaptées en raison de la minceur des joints. Dans ce cas, les attaches ont un ou deux côtés plats suivant la nature du mur intérieur.

blanc

gris

noir diamant

Exemple d’ancrage pour fixation dans maçonnerie traditionnelle porteuse intérieure

jaune

rouge/orangé

rouge

Utilisation en zone sismique

- La pose à Joints Vifs® La pose à Joints Vifs® s’effectue avec un mortier de type (T) commercialisé par Wienerberger sous l’appellation “ Mortier pour Joints Vifs® ”. 214

Format Longueur x Largeur

Pour l’utilisation du procédé en zone sismique, la section et le nombre des attaches métalliques entre murs doivent être tels qu’ils permettent d’équilibrer les efforts dus à l’action sismique évaluée à partir de la relation s = 1,8.a n /g (a n étant la valeur de l’accélération nominale et g l’intensité de la pesanteur). Ces attaches doivent être disposées à l’horizontale, avoir une raideur identique en traction et en compression, et être ancrées mécaniquement dans les parois intérieures et extérieures. Le remplissage des joints verticaux est, en outre, obligatoire dans ce cas.

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

215


Plaquettes murales RAPPEL DES PRINCIPES DE MISE EN œUvRE Plaquettes Les plaquettes sont conformes aux spécifications de la norme NF P 13-307 “Plaquettes murales en terre cuite“.

Appareillages

Collage

Pose des plaquettes de couleurs foncées

Ci-dessous, quelques exemples d’appareillage :

Avant la pose des plaquettes, respectez un délai de : - 2 mois sur un bâtiment en béton banché jusqu’à RdC +3 et 3 mois au-delà.

Les plaquettes concernées sont celles dont le coefficient d’absorption solaire  est supérieur à 0,9.

Pose horizontale des plaquettes A joints croisés

- 3 semaines après réalisation des enduits extérieurs. La pose de plaquettes de terre cuite s’effectue par simple encollage. - Encollez le support à l’aide de la taloche puis répartissez la colle à l’aide de la spatule dentelée.

Règles de l’art

- Les plaquettes sont “marouflées“ dans le lit de colle ou battues pour faciliter l’écrasement des sillons de colle.

La mise en œuvre des plaquettes murales devra être réalisée conformément à la norme NF DTU 52.2 : Pose collée des revêtements céramiques et assimilés.

- Vérifiez la planéité de l’ouvrage à l’avancement à l’aide d’une règle et d’un niveau à bulle. A joints droits

Colles

Joints entre plaquettes

Intérieur : Utilisez un adhésif (colle à carrelage) ou les mortierscolles PRÊT-MIX® (classe C1) et PRÊT-MIX FLEX® (classe C2) ou équivalent.

- Remplissez les joints à l’aide du mortier pour joint PRÊTMIX® jointoiement (ou équivalent) - L’épaisseur du joint doit être supérieure ou égale à 6 mm.

Pose verticale des plaquettes A joints croisés

La température ambiante doit être supérieure à 5°C pour garantir une bonne prise du mortier-colle. Les supports doivent être propres et exempts de traces d’huile de démoulage. La température du support ne doit pas être supérieure à 30°C.

Supports admissibles Intérieur : - Béton - Enduits à base de ciment - Enduits au plâtre - Plaques de parement en plâtre - Carreaux de plâtre - Carreaux de terre cuite - Béton cellulaire Extérieur : - Béton - Enduits conformes à la norme NF DTU 26.1 composés d’un mortier performantiel de classe de résistance minimale CS III ou d’un mortier de recette avec un dosage minimal en ciment à 300 kg/m3

216

Au-delà d’une hauteur de façade de 6 m, et dans la limite de 28 m, la pose des éléments de revêtement de coloris foncé est limitée aux ouvrages suivants pour les façades exposées au soleil de Sud-est à Ouest : - parties de la façade d’une hauteur d’étage, situées audessus d’un balcon ou d’une loggia, lorsque seules les parties carrelées sont situées au-dessus - paroi en béton ou façade enduite avec pose d’éléments de revêtement limités aux encadrements de baies, allèges ou bandeaux - bandes décoratives en façade, sous réserve que la largeur de ces bandes ne dépasse pas 50 cm et qu’elles ne représentent pas plus de 20 % de la façade.

- La pose à joint nul (au contact) est interdite.

Extérieur : Utilisez un mortier-colle de classe C2-S1/S2 Façade.

Précautions préalables

Les coefficients  sont donnés par Wienenberger sur demande.

28 m

Joints de fractionnement Ils sont ménagés tous les 60 m2 environ, ce qui correspond : - à des joints horizontaux tous les 6 m environ, - à des joints verticaux tous les 10 m environ.

Coloris foncés exclus sauf pour de petits ouvrages

Finitions A joints droits

Nettoyage : Les plaquettes sont nettoyées à l’eau claire après la réalisation des joints, et avant que le mortier de jointoiement ait complètement fait sa prise.

6m Coloris foncés admis

Protection : Si une protection anti-grafitti est prescrite, seuls les produits dits sacrificiels (ou à usage unique) seront appliqués sur les plaquettes.

Pose en chevrons ou fougère En chevrons

Points singuliers Utilisez des plaquettes d’angle pour la réalisation des tableaux et lintaux de baies et pour tous les angles sortants. Les appuis de fenêtres seront réalisés avec des appuis de type “PENTABRIC“.

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

217


Plaquettes murales RAPPEL DES PRINCIPES DE MISE EN œUvRE Plaquettes Les plaquettes sont conformes aux spécifications de la norme NF P 13-307 “Plaquettes murales en terre cuite“.

Appareillages

Collage

Pose des plaquettes de couleurs foncées

Ci-dessous, quelques exemples d’appareillage :

Avant la pose des plaquettes, respectez un délai de : - 2 mois sur un bâtiment en béton banché jusqu’à RdC +3 et 3 mois au-delà.

Les plaquettes concernées sont celles dont le coefficient d’absorption solaire  est supérieur à 0,9.

Pose horizontale des plaquettes A joints croisés

- 3 semaines après réalisation des enduits extérieurs. La pose de plaquettes de terre cuite s’effectue par simple encollage. - Encollez le support à l’aide de la taloche puis répartissez la colle à l’aide de la spatule dentelée.

Règles de l’art

- Les plaquettes sont “marouflées“ dans le lit de colle ou battues pour faciliter l’écrasement des sillons de colle.

La mise en œuvre des plaquettes murales devra être réalisée conformément à la norme NF DTU 52.2 : Pose collée des revêtements céramiques et assimilés.

- Vérifiez la planéité de l’ouvrage à l’avancement à l’aide d’une règle et d’un niveau à bulle. A joints droits

Colles

Joints entre plaquettes

Intérieur : Utilisez un adhésif (colle à carrelage) ou les mortierscolles PRÊT-MIX® (classe C1) et PRÊT-MIX FLEX® (classe C2) ou équivalent.

- Remplissez les joints à l’aide du mortier pour joint PRÊTMIX® jointoiement (ou équivalent) - L’épaisseur du joint doit être supérieure ou égale à 6 mm.

Pose verticale des plaquettes A joints croisés

La température ambiante doit être supérieure à 5°C pour garantir une bonne prise du mortier-colle. Les supports doivent être propres et exempts de traces d’huile de démoulage. La température du support ne doit pas être supérieure à 30°C.

Supports admissibles Intérieur : - Béton - Enduits à base de ciment - Enduits au plâtre - Plaques de parement en plâtre - Carreaux de plâtre - Carreaux de terre cuite - Béton cellulaire Extérieur : - Béton - Enduits conformes à la norme NF DTU 26.1 composés d’un mortier performantiel de classe de résistance minimale CS III ou d’un mortier de recette avec un dosage minimal en ciment à 300 kg/m3

216

Au-delà d’une hauteur de façade de 6 m, et dans la limite de 28 m, la pose des éléments de revêtement de coloris foncé est limitée aux ouvrages suivants pour les façades exposées au soleil de Sud-est à Ouest : - parties de la façade d’une hauteur d’étage, situées audessus d’un balcon ou d’une loggia, lorsque seules les parties carrelées sont situées au-dessus - paroi en béton ou façade enduite avec pose d’éléments de revêtement limités aux encadrements de baies, allèges ou bandeaux - bandes décoratives en façade, sous réserve que la largeur de ces bandes ne dépasse pas 50 cm et qu’elles ne représentent pas plus de 20 % de la façade.

- La pose à joint nul (au contact) est interdite.

Extérieur : Utilisez un mortier-colle de classe C2-S1/S2 Façade.

Précautions préalables

Les coefficients  sont donnés par Wienenberger sur demande.

28 m

Joints de fractionnement Ils sont ménagés tous les 60 m2 environ, ce qui correspond : - à des joints horizontaux tous les 6 m environ, - à des joints verticaux tous les 10 m environ.

Coloris foncés exclus sauf pour de petits ouvrages

Finitions A joints droits

Nettoyage : Les plaquettes sont nettoyées à l’eau claire après la réalisation des joints, et avant que le mortier de jointoiement ait complètement fait sa prise.

6m Coloris foncés admis

Protection : Si une protection anti-grafitti est prescrite, seuls les produits dits sacrificiels (ou à usage unique) seront appliqués sur les plaquettes.

Pose en chevrons ou fougère En chevrons

Points singuliers Utilisez des plaquettes d’angle pour la réalisation des tableaux et lintaux de baies et pour tous les angles sortants. Les appuis de fenêtres seront réalisés avec des appuis de type “PENTABRIC“.

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix

Mise en œuvre

Certifications l Descriptifs types

217


informations & Adresses

Certifications Le marquage CE des produits est entré en application depuis fin novembre 2005. Le système d’attestation de conformité, au sens de la Directive Produits de Construction, qui a été choisi par Wienerberger pour l’ensemble de ses usines, est de niveau 2+. L’évaluation de la conformité, sur la base d’un contrôle initial de l’usine et du Contrôle de Production en Usine, est réalisée par un organisme agréé : Centre Technique des Matériaux Naturels de Construction. N° d’identification : 1519.

FABRiCANTs DE RAiLs DE sUPPORTAGE ET D’ATTAChEs

FABRiCANT DE BAVETTEs D’ÉTANChÉiTÉ

Le marquage CE certifie que les produits répondent aux spécifications techniques de la norme européenne NF EN 771-1 COMPIL et son complément national NF EN 771-1/CN (Briques HD).

ETANCO Parc des Erables (Bât. 1) 66 Rte de Sartrouville BP 49 78231 LE PECQ Cedex Tél : 01 34 80 52 00 Fax : 01 30 71 01 89 www.etanco.fr

siPLAsT 12, Rue Renaissance 92160 ANTONY Tél : 01 40 96 35 00 www.siplast.fr

Norme Nf EN771-1 COMPIL (novembre 2005) Spécifications pour éléments de maçonnerie. Partie 1 : briques de terre cuite. Cette norme européenne définit les caractéristiques et les exigences de performances des briques de terre cuite destinées aux constructions de maçonnerie (par exemple, maçonnerie apparente et enduite, structures en maçonnerie porteuse ou non).

hALFEN s.A.s 18, Rue Goubet 75959 PARIS Cedex 19 Tél : 01 44 52 31 00 Fax : 0144 52 31 52 www.halfen.fr FiXiNOX Rue Albert 1er, 35 a B-6220 LABUSART France : Monsieur Moos Tél/Fax : 01 42 41 52 81 www.fixinox.com PLAKABETON 2 rue Georges Pompidou 77990 LE MESNIL AMELOT Tél : 01 60 03 51 11 www.plakabeton.com

FABRiCANT D’ATTAChEs ET DE ROsACEs BEVER Gmbh D- 57399 KIRCHHUNDEM Tél : +49 (0)2723/9760-0 Fax : +49 (0)2723/9760 80 www.bever.de

FABRiCANT D’ARMATUREs POUR MACONNERiE (Murfor ®) BEKAERT FRANCE 4, rue Alexis de Tocqueville 92183 ANTONY CEDEX Tél : 01 40 96 26 26 Fax : 01 40 96 26 39 www.bekaert.com

FABRiCANTs DE POMPEs A MORTiER M-TEC® Mathis Technik Gmbh Otto-Hahn-Straße 6 D-79395 Neuenburg Tél : +49 (0)7631/709-0 Fax : +49 (0)7631/709-120 www.m-tec-gmbh.de ELBO Oud Doetinchemseweg 1 NL- 7035 CR KILDER Tél : +31 (0)314 684415 Fax : +31 (0)314 684253 www.elbo.nl

Norme Nf EN771-1/CN Spécifications pour éléments de maçonnerie. Partie 1 : briques de terre cuite - Complément national à la NF EN 771-1. Les briques HD désignent : a - toutes les briques de terre cuite utilisées pour les maçonneries non protégées, b - les briques de terre cuite d’une masse volumique apparente sèche supérieure à 1000 kg/m3 utilisées pour les maçonneries protégées. Plaquettes Les plaquettes doivent répondre aux spécifications de la norme NF P 13-307 “Plaquettes murales en terre cuite”. Acoustique - Isolation acoustique : l’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi en briques pleines apparentes de 22 cm d’épaisseur est de 59 dBA pour un bruit rose (PV CEBTP n°642 2 804/4) - Absorption acoustique : rapport d’essai du CTSB n°713-950-0055, Indice d’évaluation de l’absorption : w = 0,65 (L). Exemples de Solutions Acoustiques du CSTB : classement AC2

LEs DOCUMENTs DE MisE EN œUVRE Conception des ouvrages maçonnés, mise en œuvre des briques La conception des ouvrages est régie par la norme NF DTU 20.1 “Ouvrages en maçonnerie de petits éléments - Parois et murs”. Cette norme définit également la mise en œuvre des briques et blocs apparents de terre cuite. Pose à Joints Vifs® Les spécificités relatives à la pose à Joints Vifs® sont précisées dans le Document Technique d’Application 16/07-534 “Parement à Joints Vifs®”. Collage des plaquettes Les travaux de collage des plaquettes murales en terre cuite doivent être réalisés suivant la norme NF DTU 52.2 “Pose collée des revêtements céramiques et assimilés - Pierres naturelles”.

218

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre

Certifications

Descriptifs types

219


informations & Adresses

Certifications Le marquage CE des produits est entré en application depuis fin novembre 2005. Le système d’attestation de conformité, au sens de la Directive Produits de Construction, qui a été choisi par Wienerberger pour l’ensemble de ses usines, est de niveau 2+. L’évaluation de la conformité, sur la base d’un contrôle initial de l’usine et du Contrôle de Production en Usine, est réalisée par un organisme agréé : Centre Technique des Matériaux Naturels de Construction. N° d’identification : 1519.

FABRiCANTs DE RAiLs DE sUPPORTAGE ET D’ATTAChEs

FABRiCANT DE BAVETTEs D’ÉTANChÉiTÉ

Le marquage CE certifie que les produits répondent aux spécifications techniques de la norme européenne NF EN 771-1 COMPIL et son complément national NF EN 771-1/CN (Briques HD).

ETANCO Parc des Erables (Bât. 1) 66 Rte de Sartrouville BP 49 78231 LE PECQ Cedex Tél : 01 34 80 52 00 Fax : 01 30 71 01 89 www.etanco.fr

siPLAsT 12, Rue Renaissance 92160 ANTONY Tél : 01 40 96 35 00 www.siplast.fr

Norme Nf EN771-1 COMPIL (novembre 2005) Spécifications pour éléments de maçonnerie. Partie 1 : briques de terre cuite. Cette norme européenne définit les caractéristiques et les exigences de performances des briques de terre cuite destinées aux constructions de maçonnerie (par exemple, maçonnerie apparente et enduite, structures en maçonnerie porteuse ou non).

hALFEN s.A.s 18, Rue Goubet 75959 PARIS Cedex 19 Tél : 01 44 52 31 00 Fax : 0144 52 31 52 www.halfen.fr FiXiNOX Rue Albert 1er, 35 a B-6220 LABUSART France : Monsieur Moos Tél/Fax : 01 42 41 52 81 www.fixinox.com PLAKABETON 2 rue Georges Pompidou 77990 LE MESNIL AMELOT Tél : 01 60 03 51 11 www.plakabeton.com

FABRiCANT D’ATTAChEs ET DE ROsACEs BEVER Gmbh D- 57399 KIRCHHUNDEM Tél : +49 (0)2723/9760-0 Fax : +49 (0)2723/9760 80 www.bever.de

FABRiCANT D’ARMATUREs POUR MACONNERiE (Murfor ®) BEKAERT FRANCE 4, rue Alexis de Tocqueville 92183 ANTONY CEDEX Tél : 01 40 96 26 26 Fax : 01 40 96 26 39 www.bekaert.com

FABRiCANTs DE POMPEs A MORTiER M-TEC® Mathis Technik Gmbh Otto-Hahn-Straße 6 D-79395 Neuenburg Tél : +49 (0)7631/709-0 Fax : +49 (0)7631/709-120 www.m-tec-gmbh.de ELBO Oud Doetinchemseweg 1 NL- 7035 CR KILDER Tél : +31 (0)314 684415 Fax : +31 (0)314 684253 www.elbo.nl

Norme Nf EN771-1/CN Spécifications pour éléments de maçonnerie. Partie 1 : briques de terre cuite - Complément national à la NF EN 771-1. Les briques HD désignent : a - toutes les briques de terre cuite utilisées pour les maçonneries non protégées, b - les briques de terre cuite d’une masse volumique apparente sèche supérieure à 1000 kg/m3 utilisées pour les maçonneries protégées. Plaquettes Les plaquettes doivent répondre aux spécifications de la norme NF P 13-307 “Plaquettes murales en terre cuite”. Acoustique - Isolation acoustique : l’indice d’affaiblissement acoustique d’une paroi en briques pleines apparentes de 22 cm d’épaisseur est de 59 dBA pour un bruit rose (PV CEBTP n°642 2 804/4) - Absorption acoustique : rapport d’essai du CTSB n°713-950-0055, Indice d’évaluation de l’absorption : w = 0,65 (L). Exemples de Solutions Acoustiques du CSTB : classement AC2

LEs DOCUMENTs DE MisE EN œUVRE Conception des ouvrages maçonnés, mise en œuvre des briques La conception des ouvrages est régie par la norme NF DTU 20.1 “Ouvrages en maçonnerie de petits éléments - Parois et murs”. Cette norme définit également la mise en œuvre des briques et blocs apparents de terre cuite. Pose à Joints Vifs® Les spécificités relatives à la pose à Joints Vifs® sont précisées dans le Document Technique d’Application 16/07-534 “Parement à Joints Vifs®”. Collage des plaquettes Les travaux de collage des plaquettes murales en terre cuite doivent être réalisés suivant la norme NF DTU 52.2 “Pose collée des revêtements céramiques et assimilés - Pierres naturelles”.

218

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre

Certifications

Descriptifs types

219


Descriptifs types Mur Double TERCA Joints Traditionnels Les travaux de mise en œuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 20.1, ainsi que les Règles de l’Art. Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives du mur double autoporteur. Le mur double est réalisé en brique de terre cuite (HD), conforme à la norme NF-EN 771-1 COMPIL et NF EN 771-1/CN. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Afin d’assurer une homogénéité des nuances de la brique, la commande des matériaux par l’entreprise sera réalisée en une seule fois. Les produits, lors du stockage sur chantier, seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les différents lots d’une même teinte seront mélangés, afin d’obtenir un nuançage harmonieux. Les dispositions en pied de mur et le principe de recueil et d’évacuation des eaux seront conformes à la norme NF DTU 20.1 Partie 1.1 paragraphe 7.1.1.1. Dans le cas de hauteur supérieure à 2 niveaux ou 6 m, la reprise du poids de la maçonnerie s’effectue par l’utilisation de consoles positionnées au droit des chaînages horizontaux de structure. Les briques seront maçonnées au mortier performantiel ou au mortier de recette dosé et mélangé sur chantier conformément à la norme NF EN 998-2. Le profil des joints ne doit pas s’opposer à l’écoulement des eaux de ruissellement ; ceci exclut notamment les joints saillants ou trop profonds. Le mortier du joint doit être serré au fur et à mesure du montage, avant qu’il n’ait fait sa prise. Le mur double en briques apparentes est relié à la paroi porteuse à l’aide d’attaches non corrodables, acier galvanisé, en fil de diamètre minimal 3 mm, dans le cas d’un espace entre les deux parois inférieur à 5 cm ; au-delà, les attaches doivent être en fil de diamètre minimal de 4 mm ou plat d’épaisseur minimale 3 mm. 220

Mur Double TERCA Joints vifs® Les attaches sont au nombre de 5 au m², réparties uniformément sur la surface et scellées au fur et à mesure du montage dans le mortier des joints horizontaux. Elles doivent être légèrement relevées vers l’intérieur. Dans l’espace intermédiaire entre les deux parois, une isolation thermique par panneaux isolants est prévue. Les panneaux isolants utilisés doivent être des panneaux rigides ou semis-rigides d’un isolant non-hydrophile. Ces panneaux doivent être posés de façon à ménager entre leur face externe et la face interne de la paroi extérieure, une lame d’air d’au moins 2 cm. La maçonnerie doit être protégée des intempéries pour éviter tout risque de salissure. Par temps sec et chaud, le mortier doit être protégé de la dessication par l’emploi des procédés adaptés au chantier et à la sécheresse, tels que l’humidification, l’usage de paillassons ou de bâches maintenues humides. Par temps froid (température inférieure à 5°C), des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état. Dispositions complémentaires en zone sismique : - En cas de parement extérieur supporté par des consoles métalliques, celles-ci doivent être disposées à chaque niveau de plancher et fixées au support dans des parties en béton. - Les attaches reliant les deux parois seront rigides, disposées horizontalement, afin de pouvoir reprendre les efforts de traction et de compression, et ancrées mécaniquement dans les parois intérieures et extérieures.

Les travaux de mise en oeuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 20.1, le Document Technique d’Application 16/07-534, ainsi que par les Règles de l’Art. Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives du mur double autoporteur. Le mur double est réalisé en brique de terre cuite (HD), conforme à la norme NF EN 771-1 COMPIL et NF EN 771-1/CN. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Afin d’assurer une homogénéité des nuances de la brique, la commande des matériaux par l’entreprise sera réalisée en une seule fois. Les produits, lors du stockage sur chantier, seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les différents lots d’une même teinte seront mélangés afin d’obtenir un nuançage harmonieux. Les dispositions en pied de mur et le principe de recueil et d’évacuation des eaux seront conformes à la norme NF DTU 20.1 Partie 1.1 paragraphe 7.1.1.1. Dans le cas de hauteur supérieure à 2 niveaux ou 6 m, la reprise du poids de la maçonnerie extérieure apparente s’effectue par l’utilisation de consoles positionnées au droit des chaînages horizontaux de structure. Les briques seront maçonnées au mortier pour Joints Vifs® dont les caractéristiques répondent aux spécifications de la norme NF EN 998-2, et suivant les recommandations du DTA 16/07-534. L’épaisseur des joints horizontaux est comprise entre 3 et 7 mm. Les joints verticaux (1 à 3 mm) seront laissés vides. Dans le cas d’appareillage vertical aligné, les joints verticaux seront remplis et les joints horizontaux devront être munis d’armatures métalliques de renfort (1 armature tous les 4 rangs).

en acier galvanisé ou acier inoxydable. La partie centrale sera de diamètre minimal 3 mm, dans le cas d’un espace entre les deux parois inférieur à 5cm ; au-delà, le diamètre minimal est de 4 mm. Les attaches sont au nombre de 5 au m2, réparties uniformément sur la surface et scellées au fur et à mesure du montage dans le mortier des joints horizontaux. Elles doivent être légèrement relevées vers l’intérieur. Dans l’espace intermédiaire entre les deux parois, une isolation thermique par panneaux isolants est prévue. Les panneaux isolants utilisés doivent être des panneaux rigides ou semi-rigides d’un isolant non hydrophile. Ces panneaux doivent être posés de façon à ménager entre leur face externe et la face interne de la paroi extérieure, une lame d’air d’au moins 2 cm. La maçonnerie doit être protégée des intempéries pour éviter tout risque de salissure. Par temps sec et chaud, le mortier doit être protégé de la dessication par l’emploi des procédés adaptés au chantier et à la sécheresse, tels que l’humidification, l’usage de paillassons ou de bâches maintenues humides. Par temps froid (température inférieure à 5°C), des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état. Dispositions complémentaires en zone sismique : - Les joints verticaux seront tous garnis. - En cas de parement extérieur supporté par des consoles métalliques, celles-ci doivent être disposées à chaque niveau de plancher et fixées au support dans des parties en béton. - Les attaches reliant les deux parois seront rigides, disposées horizontalement afin de pouvoir reprendre les efforts de traction et de compression et ancrées mécaniquement dans les parois intérieures et extérieures.

Le mur double en briques apparentes est relié à la paroi porteuse à l’aide d’attaches non corrodables, Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications

Descriptifs types

221


Descriptifs types Mur Double TERCA Joints Traditionnels Les travaux de mise en œuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 20.1, ainsi que les Règles de l’Art. Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives du mur double autoporteur. Le mur double est réalisé en brique de terre cuite (HD), conforme à la norme NF-EN 771-1 COMPIL et NF EN 771-1/CN. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Afin d’assurer une homogénéité des nuances de la brique, la commande des matériaux par l’entreprise sera réalisée en une seule fois. Les produits, lors du stockage sur chantier, seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les différents lots d’une même teinte seront mélangés, afin d’obtenir un nuançage harmonieux. Les dispositions en pied de mur et le principe de recueil et d’évacuation des eaux seront conformes à la norme NF DTU 20.1 Partie 1.1 paragraphe 7.1.1.1. Dans le cas de hauteur supérieure à 2 niveaux ou 6 m, la reprise du poids de la maçonnerie s’effectue par l’utilisation de consoles positionnées au droit des chaînages horizontaux de structure. Les briques seront maçonnées au mortier performantiel ou au mortier de recette dosé et mélangé sur chantier conformément à la norme NF EN 998-2. Le profil des joints ne doit pas s’opposer à l’écoulement des eaux de ruissellement ; ceci exclut notamment les joints saillants ou trop profonds. Le mortier du joint doit être serré au fur et à mesure du montage, avant qu’il n’ait fait sa prise. Le mur double en briques apparentes est relié à la paroi porteuse à l’aide d’attaches non corrodables, acier galvanisé, en fil de diamètre minimal 3 mm, dans le cas d’un espace entre les deux parois inférieur à 5 cm ; au-delà, les attaches doivent être en fil de diamètre minimal de 4 mm ou plat d’épaisseur minimale 3 mm. 220

Mur Double TERCA Joints vifs® Les attaches sont au nombre de 5 au m², réparties uniformément sur la surface et scellées au fur et à mesure du montage dans le mortier des joints horizontaux. Elles doivent être légèrement relevées vers l’intérieur. Dans l’espace intermédiaire entre les deux parois, une isolation thermique par panneaux isolants est prévue. Les panneaux isolants utilisés doivent être des panneaux rigides ou semis-rigides d’un isolant non-hydrophile. Ces panneaux doivent être posés de façon à ménager entre leur face externe et la face interne de la paroi extérieure, une lame d’air d’au moins 2 cm. La maçonnerie doit être protégée des intempéries pour éviter tout risque de salissure. Par temps sec et chaud, le mortier doit être protégé de la dessication par l’emploi des procédés adaptés au chantier et à la sécheresse, tels que l’humidification, l’usage de paillassons ou de bâches maintenues humides. Par temps froid (température inférieure à 5°C), des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état. Dispositions complémentaires en zone sismique : - En cas de parement extérieur supporté par des consoles métalliques, celles-ci doivent être disposées à chaque niveau de plancher et fixées au support dans des parties en béton. - Les attaches reliant les deux parois seront rigides, disposées horizontalement, afin de pouvoir reprendre les efforts de traction et de compression, et ancrées mécaniquement dans les parois intérieures et extérieures.

Les travaux de mise en oeuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 20.1, le Document Technique d’Application 16/07-534, ainsi que par les Règles de l’Art. Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives du mur double autoporteur. Le mur double est réalisé en brique de terre cuite (HD), conforme à la norme NF EN 771-1 COMPIL et NF EN 771-1/CN. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Afin d’assurer une homogénéité des nuances de la brique, la commande des matériaux par l’entreprise sera réalisée en une seule fois. Les produits, lors du stockage sur chantier, seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les différents lots d’une même teinte seront mélangés afin d’obtenir un nuançage harmonieux. Les dispositions en pied de mur et le principe de recueil et d’évacuation des eaux seront conformes à la norme NF DTU 20.1 Partie 1.1 paragraphe 7.1.1.1. Dans le cas de hauteur supérieure à 2 niveaux ou 6 m, la reprise du poids de la maçonnerie extérieure apparente s’effectue par l’utilisation de consoles positionnées au droit des chaînages horizontaux de structure. Les briques seront maçonnées au mortier pour Joints Vifs® dont les caractéristiques répondent aux spécifications de la norme NF EN 998-2, et suivant les recommandations du DTA 16/07-534. L’épaisseur des joints horizontaux est comprise entre 3 et 7 mm. Les joints verticaux (1 à 3 mm) seront laissés vides. Dans le cas d’appareillage vertical aligné, les joints verticaux seront remplis et les joints horizontaux devront être munis d’armatures métalliques de renfort (1 armature tous les 4 rangs).

en acier galvanisé ou acier inoxydable. La partie centrale sera de diamètre minimal 3 mm, dans le cas d’un espace entre les deux parois inférieur à 5cm ; au-delà, le diamètre minimal est de 4 mm. Les attaches sont au nombre de 5 au m2, réparties uniformément sur la surface et scellées au fur et à mesure du montage dans le mortier des joints horizontaux. Elles doivent être légèrement relevées vers l’intérieur. Dans l’espace intermédiaire entre les deux parois, une isolation thermique par panneaux isolants est prévue. Les panneaux isolants utilisés doivent être des panneaux rigides ou semi-rigides d’un isolant non hydrophile. Ces panneaux doivent être posés de façon à ménager entre leur face externe et la face interne de la paroi extérieure, une lame d’air d’au moins 2 cm. La maçonnerie doit être protégée des intempéries pour éviter tout risque de salissure. Par temps sec et chaud, le mortier doit être protégé de la dessication par l’emploi des procédés adaptés au chantier et à la sécheresse, tels que l’humidification, l’usage de paillassons ou de bâches maintenues humides. Par temps froid (température inférieure à 5°C), des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état. Dispositions complémentaires en zone sismique : - Les joints verticaux seront tous garnis. - En cas de parement extérieur supporté par des consoles métalliques, celles-ci doivent être disposées à chaque niveau de plancher et fixées au support dans des parties en béton. - Les attaches reliant les deux parois seront rigides, disposées horizontalement afin de pouvoir reprendre les efforts de traction et de compression et ancrées mécaniquement dans les parois intérieures et extérieures.

Le mur double en briques apparentes est relié à la paroi porteuse à l’aide d’attaches non corrodables, Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications

Descriptifs types

221


Descriptifs types Mur en blocs perforés TERCA Joints Traditionnels

Plaquettes Murales TERCA

Les travaux de mise en œuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 20.1, ainsi que par les Règles de l’Art. Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives.

Les travaux de mise en œuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 52.2 - Pose collée des revêtements céramiques et assimilés, ainsi que par les Règles de l’Art.

Le mur est réalisé en blocs perforés de terre cuite (HD), conformes à la norme NF-EN 771-1 COMPIL et NF EN 771-1/CN. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Afin d’assurer une homogénéité des nuances des blocs, la commande des matériaux par l’entreprise sera réalisée en une seule fois. Les produits, lors du stockage sur chantier seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les différents lots d’une même teinte sont mélangés afin d’obtenir un nuançage harmonieux. Les dispositions en pied de mur et le principe de recueil et d’évacuation des eaux seront conformes à la norme NF DTU 20.1 Partie 1.1 paragraphe 7.1.1.1. Les blocs seront maçonnés au mortier performantiel ou au mortier de recette dosé et mélangé sur chantier conformément à la norme NF EN 998-2. Le profil des joints ne doit pas s’opposer à l’écoulement des eaux de ruissellement ; ceci exclut notamment les joints saillants ou trop profonds. Le mortier du joint doit être serré au fur et à mesure du montage, avant qu’il n’ait fait sa prise. Le mur est revêtu côté intérieur d’un enduit à base de liants hydrauliques exécuté suivant la norme NF DTU 26.1. Ce mur est à compléter par une isolation intérieure. La maçonnerie est protégée des intempéries pour éviter tout risque de salissure. Par temps sec et chaud, le mortier doit être protégé de la dessication par l’emploi des procédés adaptés au chantier et à la sécheresse, tels que l’humidification, l’usage de paillassons ou de bâches maintenues humides.

222

Par temps froid (température inférieure à 5°C), des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état.

Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives. Les produits, lors du stockage sur chantier seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les plaquettes utilisées sont conformes aux exigences de la norme NF P 13-307, ainsi qu’au DTU 52-2 Partie 1-2 Cahier des critères généraux de choix des matériaux. La terre cuite est un matériau qui présente, naturellement, un nuançage des teintes. Afin d’obtenir un camaïeu harmonieux, il est recommandé de mélanger les produits provenant de plusieurs boîtes. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Les supports admis sont : - Parois en béton banché de granulats courants conformes au DTU 23.1 - Parois en maçonnerie revêtue d’un enduit dressé à caractéristiques mécaniques conformes à la norme NF DTU 26.1 composé d’un mortier performantiel de classe de résistance minimale CSIII ou d’un mortier de recette avec un dosage minimal en ciment à 300 kg/m³.

Il est impératif de protéger les revêtements en cours de réalisation de toute détrempe par mise en place de protections temporaires. Le collage ne doit pas être effectué par temps de gel ou sur support gelé. De même, des précautions doivent être prises par vent sec, ou sous une forte chaleur. Les joints de dilation et de retrait du gros œuvre devront être respectés dans le mortier-colle et le revêtement en plaquettes. Des joints de fractionnement seront ménagés tous les 60 m² environ (ce qui correspond à des joints horizontaux tous les 6 m environ et à des joints verticaux tous les 10 m environ). Le remplissage des joints sera fait le lendemain avec un mortier de jointoiement compatible avec le mortier de collage. Les plaquettes seront nettoyées à l’eau, avant que le mortier de jointoiement ait complètement fait sa prise. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état. Les arêtes supérieures des surfaces verticales devront être obligatoirement protégées par des dispositions appropriées (corniches, bandeaux, bavettes,…).

La pose se fera par simple encollage, après un délai d’attente : - de deux mois sur un bâtiment en béton banché jusqu’à RdC + 3 et de 3 mois au-delà, - de trois semaines sur un enduit. Les produits de collage et de jointoiement doivent être conformes aux Normes NF EN 12004 ou NF EN 13888, et répondre aux critères du DTU 52-2. La pose des plaquettes à joint nul est interdite. Les joints entre plaquettes de largeur minimum 6 mm seront remplis de préférence par un mortier de joint prêt à l’emploi prévu à cet effet. Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications

Descriptifs types

223


Descriptifs types Mur en blocs perforés TERCA Joints Traditionnels

Plaquettes Murales TERCA

Les travaux de mise en œuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 20.1, ainsi que par les Règles de l’Art. Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives.

Les travaux de mise en œuvre doivent être conformes aux règles édictées par la norme NF DTU 52.2 - Pose collée des revêtements céramiques et assimilés, ainsi que par les Règles de l’Art.

Le mur est réalisé en blocs perforés de terre cuite (HD), conformes à la norme NF-EN 771-1 COMPIL et NF EN 771-1/CN. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Afin d’assurer une homogénéité des nuances des blocs, la commande des matériaux par l’entreprise sera réalisée en une seule fois. Les produits, lors du stockage sur chantier seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les différents lots d’une même teinte sont mélangés afin d’obtenir un nuançage harmonieux. Les dispositions en pied de mur et le principe de recueil et d’évacuation des eaux seront conformes à la norme NF DTU 20.1 Partie 1.1 paragraphe 7.1.1.1. Les blocs seront maçonnés au mortier performantiel ou au mortier de recette dosé et mélangé sur chantier conformément à la norme NF EN 998-2. Le profil des joints ne doit pas s’opposer à l’écoulement des eaux de ruissellement ; ceci exclut notamment les joints saillants ou trop profonds. Le mortier du joint doit être serré au fur et à mesure du montage, avant qu’il n’ait fait sa prise. Le mur est revêtu côté intérieur d’un enduit à base de liants hydrauliques exécuté suivant la norme NF DTU 26.1. Ce mur est à compléter par une isolation intérieure. La maçonnerie est protégée des intempéries pour éviter tout risque de salissure. Par temps sec et chaud, le mortier doit être protégé de la dessication par l’emploi des procédés adaptés au chantier et à la sécheresse, tels que l’humidification, l’usage de paillassons ou de bâches maintenues humides.

222

Par temps froid (température inférieure à 5°C), des précautions doivent être prises pour se prémunir contre le gel. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état.

Les conseils ci-dessous en sont extraits et reprennent essentiellement les dispositions constructives. Les produits, lors du stockage sur chantier seront protégés de la détrempe totale, des souillures et des sols humides ou polluants. Les plaquettes utilisées sont conformes aux exigences de la norme NF P 13-307, ainsi qu’au DTU 52-2 Partie 1-2 Cahier des critères généraux de choix des matériaux. La terre cuite est un matériau qui présente, naturellement, un nuançage des teintes. Afin d’obtenir un camaïeu harmonieux, il est recommandé de mélanger les produits provenant de plusieurs boîtes. société : Wienerberger Marque : TERCA Coloris : Format : Les supports admis sont : - Parois en béton banché de granulats courants conformes au DTU 23.1 - Parois en maçonnerie revêtue d’un enduit dressé à caractéristiques mécaniques conformes à la norme NF DTU 26.1 composé d’un mortier performantiel de classe de résistance minimale CSIII ou d’un mortier de recette avec un dosage minimal en ciment à 300 kg/m³.

Il est impératif de protéger les revêtements en cours de réalisation de toute détrempe par mise en place de protections temporaires. Le collage ne doit pas être effectué par temps de gel ou sur support gelé. De même, des précautions doivent être prises par vent sec, ou sous une forte chaleur. Les joints de dilation et de retrait du gros œuvre devront être respectés dans le mortier-colle et le revêtement en plaquettes. Des joints de fractionnement seront ménagés tous les 60 m² environ (ce qui correspond à des joints horizontaux tous les 6 m environ et à des joints verticaux tous les 10 m environ). Le remplissage des joints sera fait le lendemain avec un mortier de jointoiement compatible avec le mortier de collage. Les plaquettes seront nettoyées à l’eau, avant que le mortier de jointoiement ait complètement fait sa prise. Une protection éventuelle est à prévoir en fin de chantier pour éviter les projections de peinture ou autres dues à l’intervention des autres corps d’état. Les arêtes supérieures des surfaces verticales devront être obligatoirement protégées par des dispositions appropriées (corniches, bandeaux, bavettes,…).

La pose se fera par simple encollage, après un délai d’attente : - de deux mois sur un bâtiment en béton banché jusqu’à RdC + 3 et de 3 mois au-delà, - de trois semaines sur un enduit. Les produits de collage et de jointoiement doivent être conformes aux Normes NF EN 12004 ou NF EN 13888, et répondre aux critères du DTU 52-2. La pose des plaquettes à joint nul est interdite. Les joints entre plaquettes de largeur minimum 6 mm seront remplis de préférence par un mortier de joint prêt à l’emploi prévu à cet effet. Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications

Descriptifs types

223


index Gamme Façade Wienerberger

Building Value

A

Abricot beige, ArGeTon® ................................................................. P 36 Acacia, TERCA.................................................................................... P 166 Actua, KORAMIC ................................................................................. P 76 Agora blanc ivoire, TERCA.......................................................... P 166 Agora super blanc, TERCA ........................................................ P 166 Agora gris argenté, TERCA .........................................................P 172 Agora gris clair, TERCA ..................................................................P 172 Agora gris foncé, TERCA ..............................................................P 172 Agora gris titane, TERCA ............................................................. P 173 Agora noir graphite TERCA ........................................................ P 173 Agora pourpre, TERCA ................................................................. P 169 Albatros, FACADEBRIC ............................................................... P 128 Albatros grenaillée, TERCA ........................................................ P 158 Argan, TERCA...................................................................................... P 180 ArGeTon® et ArGelite - Guide de choix ............................. P 33 Atinéa, TERCA ..................................................................................... P 167

B

Badiane, TERCA ................................................................................ P 178 Baccarat, TERCA .............................................................................. P 160 Barro Ellipse, ArGeTon® ................................................................... P 35 Barro, ArGeTon® ................................................................................... P 35 Bijou, TERCA .........................................................................................P 171 Blanc émaillé, ArGeTon® ................................................................. P 37 Bleu glacier, ArGeTon® ..................................................................... P 36 Bleu émaillé, ArGeTon® .................................................................... P 37 Blanc arctique, TERCA .................................................................. P 155 Blanc perle, ArGeTon® ...................................................................... P 36 Brun marron (KS), TERCA ............................................................P 171 Brune Seclin, TERCA ...................................................................... P 187

C

Camélia, TERCA ................................................................................ P 159 Camélia, FACADEBRIC ................................................................ P 128 Campagnarde, TERCA .................................................................. P 180 Cannelle, TERCA ............................................................................... P 181 Chambord, TERCA .......................................................................... P 179 Chantilly, TERCA ................................................................................ P 180 Châtaignier, TERCA ......................................................................... P 160 Châtaignier, FAÇADEBRIC ........................................................ P 129 Chenonceau, TERCA ..................................................................... P 179 Cienna, TERCA ................................................................................... P 170 Coq de bruyère, TERCA ............................................................... P 198 Coq de bruyère, FAÇADEBRIC .............................................. P 129 Coq de bruyère grenaillée, TERCA ....................................... P 198 Coq de bruyère structurée sablée, TERCA..................... P 181 Coquelicot, TERCA .......................................................................... P 159

Diamant gris clair sablée, TERCA .......................................... P 161 Diamant gris foncée sablée, TERCA.................................... P 161 Diamant noir sablée, TERCA ..................................................... P 161 Diamant noir non sablée, TERCA .......................................... P 161 Diamant rose non sablée, TERCA ......................................... P 159

M F

FAÇADEBRIC - Guide de choix ............................................. P 127 Fermette, ligne moulée main TERCA................................... P 170 Fermette, ligne structurée TERCA ......................................... P 180 Fleur de bruyère, TERCA ............................................................. P 167 Fleur de cerisier, TERCA............................................................... P 168 Fleur de lin, TERCA .......................................................................... P 170 Fleur de paille l’authentique, TERCA .................................... P 167 Fleur de pommier, TERCA .......................................................... P 168 Flines, TERCA ...................................................................................... P 180 Forum branco, TERCA .................................................................. P 166 Forum cromo, TERCA .....................................................................P 172 Forum ombra, TERCA.....................................................................P 172 Forum prata, TERCA....................................................................... P 166 Forum rojo, TERCA .......................................................................... P 169 Forum tinto, TERCA ......................................................................... P 169

G

Gentiane, TERCA .............................................................................. P 158 Grenat Seclin, TERCA .................................................................... P 187 Gris cendré, TERCA ........................................................................ P 155 Gris clair, ArGeTon® ............................................................................ P 36 Gris émaillé, ArGeTon® ..................................................................... P 37 Gris minéral, ArGeTon® .................................................................... P 36 Gris platine, ArGeTon® ...................................................................... P 36 Gris volcan, ArGeTon® ...................................................................... P 36

h

Héritage, TERCA.................................................................................P 171 Hêtre, TERCA ....................................................................................... P 178

J

Jaune bronze, TERCA.................................................................... P 186 Jaune Sahara, ArGeTon®................................................................ P 36 Jaune Seclin, TERCA...................................................................... P 186 Jaune émaillé, ArGeTon® ................................................................ P 37

K

KORAMIC - Guide de choix ......................................................... P 75

D

Danza, ArGeTon® ................................................................................. P 35 Datura, KORAMIC ............................................................................... P 78 Diamant blanc sablée, TERCA................................................. P 158 Diamant blanc non sablée, TERCA ...................................... P 158 224

Léopard structurée sablée, TERCA...................................... P 178 Lineo 3, ArGeTon® ............................................................................... P 35 Lineo 4, ArGeTon® ............................................................................... P 35 Lineo 9, ArGeTon® ............................................................................... P 35

L

Léopard, TERCA ................................................................................ P 198 Léopard, FAÇADEBRIC ............................................................... P 128 Léopard grenaillée, TERCA ........................................................ P 198

Marron émaillé, ArGeTon®.............................................................. P 37 Milano, TERCA .....................................................................................P 172

N

Noir émaillé, ArGeTon® ..................................................................... P 37 Noir graphite, TERCA ..................................................................... P 155

s

Sable, ArGeTon® ................................................................................... P 36 Safran, TERCA .................................................................................... P 181 Saumur, TERCA ................................................................................. P 178 Seclin antique, TERCA................................................................... P 186 Séquoia, TERCA ................................................................................ P 181

T

O

OLM, TERCA .........................................................................................P 171 Opus, TERCA ....................................................................................... P 168 Orange émaillé, ArGeTon® ............................................................. P 37

P

Pastorale, TERCA.............................................................................. P 168 Pévèle, TERCA .................................................................................... P 179 Pin, TERCA ............................................................................................ P 179 Plato, KORAMIC ................................................................................... P 80 Pleine des Flandres, TERCA...................................................... P 170 Pleine de pays, TERCA ................................................................. P 169 Pleine de Warneton, TERCA ...................................................... P 169 Plessis, TERCA ................................................................................... P 178 Pourpre seclin, TERCA .................................................................. P 187

R

Rouge émaillé, ArGeTon® ............................................................... P 37 Rouge naturel, ArGeTon® ............................................................... P 36 Rouge Seclin, TERCA .................................................................... P 186 Rouge saumon, ArGeTon® ............................................................ P 36 Rouge Toscane, ArGeTon® ........................................................... P 36

Renaissance, TERCA ..................................................................... P 168 Rétro blérot, TERCA ........................................................................ P 193 Rétro blérot amélioré, TERCA................................................... P 193 Rétro coq de bruyère antique, TERCA ............................... P 194 Rétro hamesse, TERCA ................................................................ P 192 Rétro horta, TERCA ......................................................................... P 194 Rétro lalique, TERCA ...................................................................... P 192 Rétro lalique jaune TERCA .......................................................... P 192 Rétro léopard antique, TERCA................................................. P 193 Rétro rossetti, TERCA .................................................................... P 192 Rétro terre de rose antique, TERCA..................................... P 193 Rétro terre rouge antique, TERCA ......................................... P 193 Rétro Vieux Bergues, TERCA ................................................... P 192 Rétro Vieux Cauchy, TERCA ..................................................... P 193 Rétro Vieux Saint Omer, TERCA ............................................. P 192 RNS, TERCA......................................................................................... P 180 Romana, TERCA.................................................................................P 171 Rosé, TERCA ....................................................................................... P 167 Rose wychen, TERCA.................................................................... P 168 Rouge, TERCA .................................................................................... P 169 Rouge bronze, TERCA .................................................................. P 186 Rouge brun, ArGeTon® .................................................................... P 36

Tacana, TERCA....................................................................................P 171 Tampa, ArGeTon® ................................................................................ P 34 TERCA - Guide de choix .............................................................. P 153 Terre alezane, TERCA .................................................................... P 160 Terre alezane, FAÇADEBRIC.................................................... P 128 Terre alezane grenaillée, TERCA............................................. P 160 Terre brune, FAÇADEBRIC ........................................................ P 129 Terre brune, TERCA......................................................................... P 155 Terre de corail, TERCA .................................................................. P 159 Terre de corail, FAÇADEBRIC.................................................. P 128 Terre de corail grenaillée, TERCA........................................... P 159 Terre de rose, TERCA..................................................................... P 198 Terre de rose, FAÇADEBRIC .................................................... P 128 Terre de rose grenaillée, TERCA ............................................. P 198 Terre de rose structurée sablée, TERCA .......................... P 179 Terre dorée, TERCA ......................................................................... P 158 Terre dorée grenaillée, TERCA ................................................. P 159 Terre dorée structurée sablée, TERCA .............................. P 178 Terre rouge, TERCA ......................................................................... P 160 Terre rouge, FAÇADEBRIC ........................................................ P 128 Terre rouge grenaillée TERCA .................................................. P 160 Terre rouge structurée sablée, TERCA............................... P 181 Terzo, ArGeTon®.................................................................................... P 34 Terzo 1, ArGeTon® ............................................................................... P 34 Terzo 2, ArGeTon® ............................................................................... P 34 Terzo 3, ArGeTon® ............................................................................... P 34

V

Valériane, TERCA .............................................................................. P 167 Vert émaillé, ArGeTon® ..................................................................... P 37 Vieux Knokke, TERCA ................................................................... P 166 Vieux Rieme, TERCA ...................................................................... P 170 Vieux Seclin, TERCA ....................................................................... P 186 Vieux Seclin multicolore, TERCA ............................................ P 187 Vieux Ypres, TERCA ........................................................................ P 187 Villandry, TERCA ................................................................................ P 179

Z

Zircon, TERCA ..................................................................................... P 170

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

225


index Gamme Façade Wienerberger

Building Value

A

Abricot beige, ArGeTon® ................................................................. P 36 Acacia, TERCA.................................................................................... P 166 Actua, KORAMIC ................................................................................. P 76 Agora blanc ivoire, TERCA.......................................................... P 166 Agora super blanc, TERCA ........................................................ P 166 Agora gris argenté, TERCA .........................................................P 172 Agora gris clair, TERCA ..................................................................P 172 Agora gris foncé, TERCA ..............................................................P 172 Agora gris titane, TERCA ............................................................. P 173 Agora noir graphite TERCA ........................................................ P 173 Agora pourpre, TERCA ................................................................. P 169 Albatros, FACADEBRIC ............................................................... P 128 Albatros grenaillée, TERCA ........................................................ P 158 Argan, TERCA...................................................................................... P 180 ArGeTon® et ArGelite - Guide de choix ............................. P 33 Atinéa, TERCA ..................................................................................... P 167

B

Badiane, TERCA ................................................................................ P 178 Baccarat, TERCA .............................................................................. P 160 Barro Ellipse, ArGeTon® ................................................................... P 35 Barro, ArGeTon® ................................................................................... P 35 Bijou, TERCA .........................................................................................P 171 Blanc émaillé, ArGeTon® ................................................................. P 37 Bleu glacier, ArGeTon® ..................................................................... P 36 Bleu émaillé, ArGeTon® .................................................................... P 37 Blanc arctique, TERCA .................................................................. P 155 Blanc perle, ArGeTon® ...................................................................... P 36 Brun marron (KS), TERCA ............................................................P 171 Brune Seclin, TERCA ...................................................................... P 187

C

Camélia, TERCA ................................................................................ P 159 Camélia, FACADEBRIC ................................................................ P 128 Campagnarde, TERCA .................................................................. P 180 Cannelle, TERCA ............................................................................... P 181 Chambord, TERCA .......................................................................... P 179 Chantilly, TERCA ................................................................................ P 180 Châtaignier, TERCA ......................................................................... P 160 Châtaignier, FAÇADEBRIC ........................................................ P 129 Chenonceau, TERCA ..................................................................... P 179 Cienna, TERCA ................................................................................... P 170 Coq de bruyère, TERCA ............................................................... P 198 Coq de bruyère, FAÇADEBRIC .............................................. P 129 Coq de bruyère grenaillée, TERCA ....................................... P 198 Coq de bruyère structurée sablée, TERCA..................... P 181 Coquelicot, TERCA .......................................................................... P 159

Diamant gris clair sablée, TERCA .......................................... P 161 Diamant gris foncée sablée, TERCA.................................... P 161 Diamant noir sablée, TERCA ..................................................... P 161 Diamant noir non sablée, TERCA .......................................... P 161 Diamant rose non sablée, TERCA ......................................... P 159

M F

FAÇADEBRIC - Guide de choix ............................................. P 127 Fermette, ligne moulée main TERCA................................... P 170 Fermette, ligne structurée TERCA ......................................... P 180 Fleur de bruyère, TERCA ............................................................. P 167 Fleur de cerisier, TERCA............................................................... P 168 Fleur de lin, TERCA .......................................................................... P 170 Fleur de paille l’authentique, TERCA .................................... P 167 Fleur de pommier, TERCA .......................................................... P 168 Flines, TERCA ...................................................................................... P 180 Forum branco, TERCA .................................................................. P 166 Forum cromo, TERCA .....................................................................P 172 Forum ombra, TERCA.....................................................................P 172 Forum prata, TERCA....................................................................... P 166 Forum rojo, TERCA .......................................................................... P 169 Forum tinto, TERCA ......................................................................... P 169

G

Gentiane, TERCA .............................................................................. P 158 Grenat Seclin, TERCA .................................................................... P 187 Gris cendré, TERCA ........................................................................ P 155 Gris clair, ArGeTon® ............................................................................ P 36 Gris émaillé, ArGeTon® ..................................................................... P 37 Gris minéral, ArGeTon® .................................................................... P 36 Gris platine, ArGeTon® ...................................................................... P 36 Gris volcan, ArGeTon® ...................................................................... P 36

h

Héritage, TERCA.................................................................................P 171 Hêtre, TERCA ....................................................................................... P 178

J

Jaune bronze, TERCA.................................................................... P 186 Jaune Sahara, ArGeTon®................................................................ P 36 Jaune Seclin, TERCA...................................................................... P 186 Jaune émaillé, ArGeTon® ................................................................ P 37

K

KORAMIC - Guide de choix ......................................................... P 75

D

Danza, ArGeTon® ................................................................................. P 35 Datura, KORAMIC ............................................................................... P 78 Diamant blanc sablée, TERCA................................................. P 158 Diamant blanc non sablée, TERCA ...................................... P 158 224

Léopard structurée sablée, TERCA...................................... P 178 Lineo 3, ArGeTon® ............................................................................... P 35 Lineo 4, ArGeTon® ............................................................................... P 35 Lineo 9, ArGeTon® ............................................................................... P 35

L

Léopard, TERCA ................................................................................ P 198 Léopard, FAÇADEBRIC ............................................................... P 128 Léopard grenaillée, TERCA ........................................................ P 198

Marron émaillé, ArGeTon®.............................................................. P 37 Milano, TERCA .....................................................................................P 172

N

Noir émaillé, ArGeTon® ..................................................................... P 37 Noir graphite, TERCA ..................................................................... P 155

s

Sable, ArGeTon® ................................................................................... P 36 Safran, TERCA .................................................................................... P 181 Saumur, TERCA ................................................................................. P 178 Seclin antique, TERCA................................................................... P 186 Séquoia, TERCA ................................................................................ P 181

T

O

OLM, TERCA .........................................................................................P 171 Opus, TERCA ....................................................................................... P 168 Orange émaillé, ArGeTon® ............................................................. P 37

P

Pastorale, TERCA.............................................................................. P 168 Pévèle, TERCA .................................................................................... P 179 Pin, TERCA ............................................................................................ P 179 Plato, KORAMIC ................................................................................... P 80 Pleine des Flandres, TERCA...................................................... P 170 Pleine de pays, TERCA ................................................................. P 169 Pleine de Warneton, TERCA ...................................................... P 169 Plessis, TERCA ................................................................................... P 178 Pourpre seclin, TERCA .................................................................. P 187

R

Rouge émaillé, ArGeTon® ............................................................... P 37 Rouge naturel, ArGeTon® ............................................................... P 36 Rouge Seclin, TERCA .................................................................... P 186 Rouge saumon, ArGeTon® ............................................................ P 36 Rouge Toscane, ArGeTon® ........................................................... P 36

Renaissance, TERCA ..................................................................... P 168 Rétro blérot, TERCA ........................................................................ P 193 Rétro blérot amélioré, TERCA................................................... P 193 Rétro coq de bruyère antique, TERCA ............................... P 194 Rétro hamesse, TERCA ................................................................ P 192 Rétro horta, TERCA ......................................................................... P 194 Rétro lalique, TERCA ...................................................................... P 192 Rétro lalique jaune TERCA .......................................................... P 192 Rétro léopard antique, TERCA................................................. P 193 Rétro rossetti, TERCA .................................................................... P 192 Rétro terre de rose antique, TERCA..................................... P 193 Rétro terre rouge antique, TERCA ......................................... P 193 Rétro Vieux Bergues, TERCA ................................................... P 192 Rétro Vieux Cauchy, TERCA ..................................................... P 193 Rétro Vieux Saint Omer, TERCA ............................................. P 192 RNS, TERCA......................................................................................... P 180 Romana, TERCA.................................................................................P 171 Rosé, TERCA ....................................................................................... P 167 Rose wychen, TERCA.................................................................... P 168 Rouge, TERCA .................................................................................... P 169 Rouge bronze, TERCA .................................................................. P 186 Rouge brun, ArGeTon® .................................................................... P 36

Tacana, TERCA....................................................................................P 171 Tampa, ArGeTon® ................................................................................ P 34 TERCA - Guide de choix .............................................................. P 153 Terre alezane, TERCA .................................................................... P 160 Terre alezane, FAÇADEBRIC.................................................... P 128 Terre alezane grenaillée, TERCA............................................. P 160 Terre brune, FAÇADEBRIC ........................................................ P 129 Terre brune, TERCA......................................................................... P 155 Terre de corail, TERCA .................................................................. P 159 Terre de corail, FAÇADEBRIC.................................................. P 128 Terre de corail grenaillée, TERCA........................................... P 159 Terre de rose, TERCA..................................................................... P 198 Terre de rose, FAÇADEBRIC .................................................... P 128 Terre de rose grenaillée, TERCA ............................................. P 198 Terre de rose structurée sablée, TERCA .......................... P 179 Terre dorée, TERCA ......................................................................... P 158 Terre dorée grenaillée, TERCA ................................................. P 159 Terre dorée structurée sablée, TERCA .............................. P 178 Terre rouge, TERCA ......................................................................... P 160 Terre rouge, FAÇADEBRIC ........................................................ P 128 Terre rouge grenaillée TERCA .................................................. P 160 Terre rouge structurée sablée, TERCA............................... P 181 Terzo, ArGeTon®.................................................................................... P 34 Terzo 1, ArGeTon® ............................................................................... P 34 Terzo 2, ArGeTon® ............................................................................... P 34 Terzo 3, ArGeTon® ............................................................................... P 34

V

Valériane, TERCA .............................................................................. P 167 Vert émaillé, ArGeTon® ..................................................................... P 37 Vieux Knokke, TERCA ................................................................... P 166 Vieux Rieme, TERCA ...................................................................... P 170 Vieux Seclin, TERCA ....................................................................... P 186 Vieux Seclin multicolore, TERCA ............................................ P 187 Vieux Ypres, TERCA ........................................................................ P 187 Villandry, TERCA ................................................................................ P 179

Z

Zircon, TERCA ..................................................................................... P 170

Réalisations l Avantages produit l Performances l Guide de choix l Mise en œuvre l Certifications l Descriptifs types

225


Couverture, de gauche à droite : Bâtiment scientifique Atlanta, Courtrai (Belgique) Architecte Signum Tuile de façade Actua, ardoisé Moulin de la Chartreuse, Strasbourg (67) Architecte Richard Fischkandl, Strasbourg (67) Brique TERCA Manganèse, ligne moulée main POROTHERM T20 Photographe Richard Fischkandl Microtechnique Besançon (25) Architecte Lamboley Architectes Office, Besançon Entreprise SMAC Besançon Bardage ArGeTon® Rouge Toscane Photographe Paul Gilland Les grands moulins de Pantin (93) Architecte Reichen et Robert, Paris Responsable suivi Dorothée Sipp Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Maitre d’ouvrage Meunier Immobilier d’Entreprise, Paris Brique TERCA Terre alezane, Terre dorée, Albatros, ligne unie Tuile KORAMIC Aléonard Monuments Historiques Photographe Atelier Beisiqi, Stéphanie Boisson

Les caractéristiques des produits figurant dans ce catalogue peuvent être modifiées sans préavis. Les utilisateurs doivent se renseigner sur ces données lors de leurs commandes. Les procédés d’impression ne permettent pas une reproduction fidèle des teintes. Document non contractuel.

226


Ecole d’architecture Paris, Val de Seine Architecte Frédéric Borel, Architecte D.E.S.A. Paris (75) Entreprise SFB, Vaires sur Marne (77) Brique TERCA Rouge Seclin, Ligne Briques de pays Photographe Nicolas Borel


Wienerberger S.A.S.

- 05/10

8, rue du Canal - Achenheim 67087 Strasbourg Cedex 2 TĂŠl. 03 90 64 64 64 Fax : 03 90 64 64 61 www.wienerberger.fr

Wienerberger Gamme Facade 2010-2011  

Wienerberger Gamme Facade 2010-2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you