Page 1

Bulletin Daixois

2014


“Tout ce qui se fait à Daix est sur : www.daix.fr”


entre nous

4

regards moments partage dĂŠveloppement horizons mĂŠmo ĂŠquipe

8 10 30 51 64 71 83


Entre nous Le mot du maire

Chers amis Permettez-moi de vous présenter à toutes et à tous, mes meilleurs vœux pour 2014. Que cette nouvelle année soit une année pleine de joie et de bonheur. Qu’elle vous maintienne en bonne santé physique et morale. Que vos familles soient unies et heureuses et que votre travail vous apporte satisfaction et prospérité. 2014 sera une année importante dans la vie communale avec, en particulier, les prochaines élections municipales qui auront lieu au cours de ce premier trimestre… mais 2013 l’aura été tout autant ; une année qui aura vu, entre autres, la finalisation de projets essentiels pour notre village. Je parle notamment de La ZAC les Clos, projet devenu réalité - grâce à une opiniâtreté et une rapidité remarquables sur le traitement de ce dossier - et qui se développe tel que nous l’avons voulu (harmonie des caractéristiques architecturales, réponse aux objectifs environnementaux que nous nous sommes fixés depuis 2008 et surtout meilleure intégration possible dans le paysage actuel). Les premières maisons sortent de terre, les petits collectifs vont bientôt suivre permettant une offre de logements - individuels, groupés, intermédiaires et collectifs dans un cadre de qualité - qui attirera ainsi une population nouvelle et pérennisera les équipements publics et privés. Je parle également des bassins de la rue de Dijon et de l’octroi - enfin ! - de la subvention nécessaire et indispensable à la réalisation de ses travaux de mise aux normes ; des travaux qui débuteront normalement après le traitement des appels d’offres début 2014. Je tiens, à cet effet, à souligner la détermination sans faille de mon équipe dans ce dossier qui nous aura permis d’obtenir de l’Agence de l’Eau une aide financière se montant à 50 % du montant global de l’opération et alléger d’autant les dépenses de notre Commune. Je parle enfin du «  parc  » de la tranchée couverte, et de son aménagement presque achevé, qui réunit aujourd’hui des quartiers auparavant séparés par une

4


prairie sans âme. Fruit de l’action menée par un groupe de travail créé à cet effet il y a près de 5 ans - et que je tiens à remercier en votre nom pour sa persévérance et son obstination dans l’effort - , ce projet de grande qualité qui se concrétise aujourd’hui offrira aux Daixois non seulement un espace de promenades aux vues remarquables sur les paysages environnants mais aussi un espace de repos, de détente et de jeu, pour les plus jeunes… qui ont d’ailleurs déjà très largement investi les lieux pour notre plus grand plaisir ! Je tiens d’ailleurs à préciser, s’il en était encore besoin, que le coût financier de cette réalisation a été pris en charge intégralement par la DREAL, c’est-à-dire par l’État ! Mais l’année 2013, c’est aussi et toujours la poursuite de nombreuses actions entreprises depuis et au cours de ces six dernières années comme par exemple l’élaboration de notre PLU qui, en raisons des pesanteurs administratives, parfois politiques, n’a pas avancé comme nous l’aurions souhaité et que nous avons dû mettre en parenthèse. Mais soyez rassurés, ce document d’urbanisme très important pour l’avenir de notre Commune sera repris, dès cette année, par la prochaine équipe municipale.Vous serez, dans ce cadre, bien évidemment et le moment venu sollicités pour le travailler. 2013, c’est encore, dans la continuité d’une véritable politique environnementale réfléchie et assumée, des quartiers et des bâtiments communaux rénovés, embellis et mis aux normes, des espaces verts (bois, parcs, squares, massifs fleuris) aménagés ou créés… Je me félicite à cet égard de voir que toutes ces actions, réalisées dans un souci économique constant, bénéficient aujourd’hui à chacun d’entre vous et tendent à rendre plus agréable notre vie quotidienne. Je tiens à cet instant à saluer tout particulièrement l’équipe municipale, pour ses compétences, son courage, sa persévérance et son dévouement. C’est avec engagement et passion qu’elle a, sous ma direction, acté chaque jour à votre écoute et à votre service. 2013, c’est enfin le plaisir, toujours renouvelé, de vivre dans notre village. Je tiens, comme elles le méritent année après année, à saluer très

5


sincèrement l’implication et le dynamisme de nos associations qui ont permis l’organisation et le déroulement des nombreuses festivités, cérémonies et manifestations qui se sont déroulées tout au long de l’année, bien souvent grâce à l’investissement inconditionnel de bénévoles. J’adresse à ces derniers tous mes remerciements et ma gratitude pour tous ces bons moments passés ensemble. Mais 2013 n’est plus ! La fierté que j’éprouve aujourd’hui de l’immense travail accompli par tous mes collaborateurs qui m’ont accompagnée dans l’élaboration et la concrétisation, souvent longues et difficiles mais combien passionnantes de tout ce que nous avions imaginé réaliser durant ces six dernières années pour valoriser notre village, ne me fait pas oublier que 2014, et les années qui suivent, nécessiteront de la part de la prochaine équipe municipale autant d’ardeur et de dévouement que de l’actuelle ! Il reste, encore et toujours beaucoup, à faire comme, par exemple, les travaux du bassin de rétention préalables aux indispensables travaux sur les réseaux communaux, le suivi du développement de la ZAC, le PLU, et, plus que certainement, l’impact sur la circulation et l’environnement, dans notre Commune, de l’ouverture programmée de la LiNo.

6


Une équipe, ce ne sont pas que des élus, vous le savez ! Le soutien logistique, l’expertise, l’efficacité et le dévouement dont font preuve quotidiennement, et parfois dans des conditions difficiles, nos agents techniques (entretien, fleurissement, embellissement et propreté de notre Commune) et administratifs sont remarquables et méritent tous nos éloges. Je sais que leur travail est reconnu et apprécié car leur contribution même si elle n’apparait pas souvent au grand jour n’en demeure pas moins essentielle au bien-vivre à Daix. Je les salue et les en remercie, en vos noms chers amis Daixois, tout particulièrement ! Enfin, et parce qu’ils contribuent toujours et grandement à nos investissements, participant en cela à la bonne marche de notre cité, je souhaite remercier encore une fois l’État, le Conseil Général et Monsieur le Député de notre circonscription pour leur soutien moral et leur appui financier. Pour conclure, permettez-moi de nouveau, en ce début d’année 2014, de souhaiter à chacun d’entre vous d’être entourés de ceux que vous aimez, de vivre des moments intenses et de savourer le quotidien. Que cette nouvelle année vous apporte le bonheur et la réussite, le succès dans vos projets personnels et professionnels et l’accomplissement de vos rêves... Je vous invite maintenant avec plaisir, à découvrir, au fil des pages de ce bulletin, ce qui a fait la vie de Daix en cette année 2013. Dominique Bégin-Claudet

7


Regards Finances

Avant le vote du budget, à la fin du premier trimestre de chaque année, la Commune ne peut régler que ses charges de fonctionnement, les dépenses d’investissement, hormis celles engagées avant la fin de l’année précédente, ne pouvant l’être qu’après le vote dudit budget. Le budget de fonctionnement A la fin de l’année 2013, avant la passation des écritures de régularisation début 2014, les dépenses de fonctionnement estimées à 1 147 045 € ne s’élèvent qu’à 1  036 228 €. Deux factures semestrielles (gestion des eaux pluviales et éclairage public) d’un montant de 19 506 €, n’ayant pas été reçues avant la date limite de paiement, restent à régler. Les charges à caractère général (consommation d’eau et traitement des eaux pluviales, électricité, repas et personnel du restaurant scolaire, entretien des voiries et des bâtiments communaux, entretien des espaces verts, fêtes et cérémonies, primes d’assurances, taxes diverses ) représentent 52,5 % des charges de fonctionnement alors que les charges et frais de personnel (salaires et cotisations du personnel communal, secrétariat, groupe technique, police municipale, personnel communal des écoles et garderie) y concourent pour 37 %. Les 10,5 % restant couvrent les autres charges de gestion courante (indemnités, subventions au CCAS, associations, coopératives scolaires et à la participation d’achat de vélos électriques). Pour financer ces dépenses, la Commune a perçu, avant passation des écritures de régularisation, 1 346 200 € au titre des recettes de fonctionnement. 4,2 % proviennent des produits de services et ventes diverses (concessions cimetière, restaurant scolaire, garderie, remboursement de taxes), 85,1 % d’impôts et taxes (foncière et habitation, reversement de compensation par le Grand Dijon, taxes sur les pylônes électrique, droits de mutation), 8,4 % de dotations, subventions et participations, 1,7 % d’autres produits de la gestion courante (location d’immeubles) et 0,6 % de produits exceptionnels (cessions d’immobilisations, annulation de mandats). Le budget d’investissement Les dépenses d’investissement prévues à hauteur de 1 325 488 € ne s’élèvent finalement qu’à 178 932 €. Cette différence notable entre prévisions et réalisé s’explique par un certain nombre de dépenses non effectuées cette année, notamment en rapport avec : l les bassins de rétention de la rue de Dijon, dont les frais d’études n’ont pas encore été comptabilisés et les travaux non engagés en raison de la confirmation tardive (novembre 2013) de l’obtention de la subvention attendue,

8


l le PLU (mis en attente) dont les charges de réalisation de documents d’urbanisme n’ont pas été dépensées, l l’achat d’un terrain, courant 2013, dont le règlement n’est pas encore effectué, l l’étude de réalisation de salle communale dont les honoraires d’architecte ont été partiellement réglés, l la mise en conformité de la mairie dont les travaux sont en cours de réalisation.

Les recettes d’investissement ne s’élèvent qu’à 457 957 €, car le virement de 538 511 € de la section de fonctionnement n’a pas été exécuté car non justifié, le remboursement de 75 600 € de TVA des investissements 2012 à comptabiliser et l’emprunt de 300 000 € prévu pour financer l’ensemble des travaux, non sollicité. Les importants travaux en cours (mise en conformité de la mairie) et à venir (bassin de récupération des eaux pluviales) pourront être menés à bien début 2014 car démarrés en 2013, pour les premiers et financés en partie par le solde positif du budget 2013, pour les seconds. Au final, le total des recettes, soit 1 803 957 € (fonctionnement et investissement) est supérieur au total des dépenses qui s’élèvent à 1 325 9777 €. Dépenses 31,90 %

0,80 %

32,50 % 7,05 %

4,90 %

En 2013, la répartition des dépenses de fonctionnement s’établissait comme suit (sur la base de 100 €)

14,40 % 4%

2,85 %

1,60 %

Recettes 70 %

3,50 %

24,55 %

1,40 %

0,55 %

9


Moments

Votre quotidien quotidien/sports

APCSD

L’engagement, l’envie, l’enthousiasme permettent de consolider tout ce qui a été mis en place tant par le bureau que par le comité en 2012. Tout cela va dans le bon sens puisque nous enregistrons une hausse de 5 % du nombre de nos adhérents (411 adhérents et 450 pratiquants actuellement). J’adresse un grand merci à la quinzaine de bénévoles qui donnent de leur temps (parfois beaucoup) pour faire vivre l’APCSD, ainsi qu’aux animatrices et animateurs de nos 14 ateliers sans lesquels notre association n’aurait aucune raison d’être. Bienvenue à Christine Espanel qui a souhaité pérenniser l’activité modelage (pour petits et grands) en organisant un atelier régulier. Une provision pour litige constituée à la suite d’une action devant le tribunal des Prud’hommes introduite par l’une de nos ex-animatrices a lourdement obéré le résultat de l’exercice 2012. Pour autant et malgré une période difficile nous maintenons des tarifs attractifs. Merci également à la Municipalité pour son soutien financier, la mise à disposition des salles, et à l’ensemble du personnel communal pour sa disponibilité. Je vous donne rendez-vous mi-juin pour une manifestation qui devrait voir le jour, et d’ores et déjà pour 2015 année des 50 ans d’existence de l’APCSD. Bien plus que par des mots, je vous laisse découvrir ce qu’est l’APCSD, ce qu’est la vie de nos ateliers, en espérant vous faire partager l’enthousiasme qui nous anime. Jean-Luc Bressand

10


Présentation par les animateurs des activités qu’ils vous proposent Atelier encadrement & cartonnage : Edith Berthon - 03 80 72 07 53 Les cours d’encadrement d’art sont dispensés chaque lundi de 9 h à 11 h 30 à la salle communale des Coucous. Les participant(e)s ont le plaisir de présenter leurs créations régulièrement à la bibliothèque en accord avec un thème choisi par Magali. Cette année le thème du chocolat a été choisi ; ainsi les élèves ont réalisé des œuvres originales et alléchantes… Des cours de cartonnage sont également donnés si vous souhaitez créer des boîtes, des portephotos, des pêle-mêles, encadrer vos photos ou gravures  ; c’est avec plaisir que nous vous accueillerons. N’hésitez pas à nous contacter. Atelier modelage – Sculpture – Céramique Déco : Christine Espanel 06 72 86 77 04 Dans une ambiance de bonne humeur, enfants et adultes se retrouvent pour partager un moment le mercredi après midi dans cet atelier créatif. Vous pouvez encore nous y rejoindre, il reste quelques places ! A l’approche de chaque nouveau projet, chacun s’approprie la technique proposée pour sa propre création. Les enfants peuvent par ailleurs découvrir la magie de l’argile à l’occasion de stages proposés pendant les vacances scolaires (annoncés en bibliothèque ou aux panneaux d’affichage). Œnologie : Benoît Pagot 06 68 01 71 84 Mieux connaître les vins pour mieux les apprécier, devenir un amateur qui saura goûter et parler du vin… Depuis 2009, nous nous retrouvons en toute convivialité pour des cours mensuels de 2 heures (jeudi 20 h et vendredi 19 h 30) dispensés par un œnologue sur un thème différent chaque mois.

11


Moments Votre quotidien

Atelier Yoga : Sylvie Joaquim - 03 80 57 58 79 Le yoga nous guide vers notre propre richesse intérieure, vers nos ressources profondes dont nous avons tant besoin dans le monde moderne. Il peut vous aider à mieux gérer votre stress au quotidien et à prendre du recul par rapport aux émotions. Chacun peut évoluer à son rythme en tenant compte de ses possibilités physiques et découvrir les merveilles du yoga qui s’appuie sur une philosophie de vie et une pratique de plus de vingt siècles. Grâce à la respiration, petit à petit, le corps se prête, l’esprit se détend, le mental s’apaise. Tous les jeudis de 18 h 30 à 19 h 30. Kundalini yoga : Luce Christin - 06 78 58 49 45 Le kundalini yoga vous aidera à dépasser vos limites et ainsi vous augmenterez vos performances dans tous les domaines de la vie. C’est un système authentique d’exercice de contrôle du corps et une incomparable technique pour maîtriser le mental et la respiration. Le kundalini yoga est le moyen le plus rapide pour acquérir une harmonie parfaite entre le corps, l’esprit et l’âme. C’est simple, complet, efficace et sûr.

12


Les cours sont accessibles à tous et toutes, chaque mardi de 9 h 15 à 10 h 15. Soyez les bienvenu(e)s. Anglais conversation : Bernie Huysman - 03 80 23 80 78 Perfectionner et entretenir son anglais dans la bonne humeur, Bernie le fait avec vous. “You’re welcome every Thursday at 9 h 00” Atelier aquarelle : Micheline Reboulleau - 03 80 58 21 09 Toujours demandeurs de subtilité, de transparence et de spontanéité, les amateurs d’aquarelle (débutants et confirmés) se retrouvent le jeudi après-midi autour de leur passion. Atelier théâtre adultes, ados et enfants : Geneviève Reynouard 06 71 20 08 12 La confiance en soi par l’expression en public, voilà aussi l’enjeu du théâtre. Chaque mercredi et jeudi. Cette saison, la troupe s’active sur « Assassins et associé » de Robert Thomas avec une adaptation telle que sait le faire la troupe de Daix.

13


Moments Votre quotidien

à découvrir début juin 2014 Club de marche : Claude Juni - 03 80 56 55 51 Avec 40 balades dans l’année, la marche à la demi-journée du mercredi ou du jeudi fait arpenter et découvrir les chemins de Côte-d’or. Le voyage 2014 et les journées rando associées feront découvrir le pays de Conques/Marcillac en Aveyron. Danse Modern’jazz : Véronique Sauvanet-Noël - 06 71 68 36 73 Cours organisés par niveau du lundi au mercredi. Le gala annuel matérialise le résultat obtenu pour le plus grand plaisir des participants. Mai 2014, le gala est prévu, amphithéâtre Romanée Conti au Palais des congrès de Dijon. Eveil et gymnastique rythmique et corporelle : Sandrine Cachon 06 07 10 95 76 Cet atelier s’adresse aux petits à partir de deux ans et fait appel aux jeux. Il mêle éveil corporel et éveil musical qui participent au développement de l’enfant. GRS : cette activité repose sur l’utilisation de ballons, cerceaux, cordes et rubans. Elle stimule la créativité et développe les coordinations motrices de l’enfant.

14


Ce dernier est capable de montrer sa production à sa famille à la fin de l’année sous la forme d’un spectacle. Tous les mercredis matin à partir de 10 h. La gymnastique dans toute sa variété : Gym douce : Véronique Sauvanet-Noël - 06 71 68 36 73 Travail en musique de la musculature profonde et étirement des muscles. Favorise une bonne posture en améliorant l’équilibre et la coordination. Les lundis matin. Gymnastique Forme et plaisir : Odile Léger - 06 60 80 75 84 Un renforcement de toutes les parties du corps allié à des étirements vous permettent de mieux connaître vos capacités et de les améliorer afin de dynamiser votre capital santé (lundi, mercredi, vendredi). Gymnastique méthode Pilates : Valérie Brun - 06 80 40 40 30 La précision, la fluidité et la qualité des mouvements effectués contribuent à retrouver un corps équilibré. Les muscles profonds sont tonifiés. Souplesse et posture s’améliorent (lundi, mardi, jeudi). Tennis de table : Philippe Rossye - 03 80 56 13 12 Ouvert à tous et toutes tous les mercredis, dans la bonne humeur. Evolution et progression garanties. Nous participons au tournoi inter-associations de Varois, Darois et Longvic. 2013 a été l’année ou nous avons remporté la rencontre à titre individuel. L’APCSD, ce sont aussi des animations ponctuelles : A venir, soirée découverte Maurienne et Vanoise, une conférence du professeur Luc Rochette ainsi qu’une soirée Bénin, esclavage, vaudou et négritude. Plus de précisions, des infos, l’actualité de l’APCSD : www.apcsd.unblog.fr N’hésitez pas à nous contacter. Bureau APCSD 2013-2014 Président : Jean-Luc Bressand Vice-présidents : Paul Lechapt - Jean-Claude Guilland Trésorier : Marcel Petit Secrétaire : Christiane Soyer

15


Moments

Votre quotidien/sports

ACPB Association des Cavaliers du Prieuré de Bonvaux Toujours active avec une équipe de bénévoles qui s’étoffe chaque année un peu plus, l’ACPB a organisé, comme chaque année depuis l’an 2000, son concours international Majors et Amateurs au mois d’avril. Le moment d’annoncer que c’était la dernière édition des épreuves internationales ! En effet, d’une part l’organisation d’épreuves internationales doit répondre à des normes, établies par la Fédération Equestre Internationale, tellement compliquées et coûteuses. d’autre part le désir des cavaliers Majors français et étrangers de changer de lieu - Dijon ayant donc eu lieu 14 années de suite - nous a décidé à revenir pour 2014 à un concours national amateurs et pros qui aura lieu à la même date, du 19 au 21 avril, avec le 22, une journée d’épreuves club. L’étape du Grand Régional de 2013 ayant conquis autant le Comité Régional de Bourgogne que les cavaliers, Bonvaux sera à nouveau le théâtre de l’avant-dernière épreuve du 13 au 15 juin, ce Grand Régional se déroulant sur six concours en Bourgogne tout au long de la saison. Pendant ces trois jours, nous nous efforcerons d’améliorer encore notre organisation déjà bien rodée tout en gardant le côté festif, et nous espérons pouvoir donner aux cavaliers classés autant de cadeaux que pendant l’édition 2013. Pour cela, l’ACPB vient d’investir dans huit nouveaux

16


obstacles et prévoit de refaire le barbecue avant le début de la saison. Chaque année, les bénéfices générés par les concours (essentiellement sur la buvette !) nous permettent d’investir dans du matériel neuf, d’améliorer les installations et c’est une grande fierté pour tous les bénévoles de l’association qui se dépensent sans compter pour aider à l’organisation.

En 2014, nous allons à nouveau organiser un concours en fin d’été, du 29 au 31 août, pendant lequel nous reprogrammerons l’épreuve déguisée organisée en 2011 et 2012, dont les cavaliers autant que les nombreux spectateurs gardent un souvenir ému et qui nous est réclamé par tous ! Ce concours avait dû être annulé en 2013 pour des raisons d’incompatibilité de calendrier mais devrait se faire à nouveau en 2014. Avec ses 350 licenciés, Bonvaux est un des plus importants centres équestres de Bourgogne. Au minimum 50 personnes nous aident pour les manifestations organisées sur nos deux terrains de compétition ; elles forment une équipe soudée sur laquelle nous pouvons compter. Alors rendez-vous en 2014, nous sommes toujours très heureux de voir les Daixois assister à nos manifestations ! Brigitte Debost

17


Moments Votre quotidien

Comité de jumelage Daix-Wackernheim Activités 2013 La visite de Wackernheim à Daix pour l’Ascension C’est sous le signe de l’Europe, le 9 mai, et aux accents de l’hymne européen que nos amis allemands furent accueillis par la municipalité et par le comité de jumelage, sur l’Esplanade Jean Moulin (qui, s’il fut un adversaire implacable du nazisme n’a jamais été l’ennemi du peuple allemand, car il avait une vision humaniste de la société et du monde et il peut être rangé aux côtés des pères de l’Europe comme Charles de Gaulle, Konrad Adenauer et Robert Schuman, cités lors des interventions.) Plus d’une trentaine de jeunes footballeurs du FC Wackernheim avaient fait le déplacement, avec leurs accompagnateurs, et ils vécurent quatre journées de sport, de découverte et d’amitié avec leurs homologues daixois, grâce à la mobilisation des responsables du FC Daix.

18


Les membres du comité de jumelage de Wackernheim, sous la conduite de leur présidente purent, de leur côté, passer une journée à Flavigny et ses environs, avec la visite de la fabrique d’anis et du château de Bussy-Rabutin. Après avoir assisté au baptême du complexe sportif du Saint-Laurent ainsi qu’aux matches, une soirée conviviale les attendait, qui se termina par une farandole effrénée des jeunes à travers la salle communale. Les autres faits marquants en 2013 : l Signature d’une convention avec la Commune, afin de pérenniser le jumelage, créé en 1982 par la municipalité de l’époque. l Galette des rois avec accueil de nouvelles familles et diaporama sur nos activités. l Pique-nique en partage chez un des membres, début septembre. l Accueil des nouveaux habitants de Daix. l Participation active au Téléthon 2013.

Projets 2014

Étoffer le comité de jumelage en accueillant de nouveaux membres, notamment des familles avec des adolescents, puisque de nouvelles familles de Wackernheim se sont manifestées. La galette des rois du 10 janvier sera l’occasion de rencontrer les personnes intéressées, après la présentation d’un diaporama sur nos activités. l Approfondir les contacts établis avec les jeunes footballeurs du FC Daix, et les sensibiliser aux relations avec l’Allemagne. l Déplacement de quatre jours à Wackernheim pendant l’Ascension en emmenant avec nous une vingtaine de jeunes footballeurs du FC Daix ainsi que leurs dirigeants. l Rencontre Daix-Wackernheim à Marseille au cours de la Toussaint 2014, comme suite de la rencontre à Berlin en 2011 pour la découverte de la cité phocéenne, capitale européenne de la culture en 2013 : ses nouvelles institutions culturelles, dont le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, ses paysages, mais aussi son approche du multiculturalisme. l Participation et implication dans la vie de la Commune, en particulier lors du Téléthon. Bernard Guyénot l

19


Moments Votre quotidien

Association Daix Loisirs Déjà et je dirais à peine trois années d’exercice, et l’ « Association Daix Loisirs » qui regroupe 170 membres, conforte ses activités et reste à la recherche d’idées nouvelles. La vie de notre association est faite d’orientations multiples dans le but de répondre aux attentes des adhérents dans les meilleures conditions possibles. Le tennis : si les fervents pratiquants de ce sport sont toujours fidèles au poste, l’affluence n’est pas toujours au rendez-vous notamment dans les périodes estivales, comme dans les saisons moins propices et ce malgré notre ouverture au développement de la pratique possible en salle. Après l’inauguration des nos deux courts daixois dénommés ˝Tennis Guy Bernigaud˝, nous avons eu la déception de devoir annuler le tournoi surprise de juin 2013 faute de participants, ce que bien évidemment nous déplorons après les encouragements enregistrés dans notre volonté de perdurer cet hommage à notre figure locale en matière de tennis. L’informatique continue avec les fidèles désireux de persévérer dans leur souci d’apprendre à manier la souris dans la convivialité avec la venue de quelques nouvelles recrues. A noter : la célébration cette année des 90 ans de Jeannette Boiron, fidèle et talentueuse élève de notre section. Le tarot, quant à lui, continue de voir s’excuser les incorruptibles de ne pas avoir mis le petit au bout et le scrabble s’évertue à remuer les méninges des participants dans leur recherche du bon mot au bon endroit. Des conférences toujours très prisées et la fin de cette année 2013 ainsi que le premier trimestre 2014 sont déjà bien remplis. L’expo vente marché Daix Arts s’affirme comme l’évènement phare en la matière et cette année nous avons du malheureusement refuser des exposants faute de place avec comme chaque année la présence parmi nous de l’association daixoise VictoireScrap et la participation de l’association des Blouses Roses.

20


La deuxième édition de notre vide-greniers et vide penderies a connu lui aussi un vif succès. L’embellie continue autour de Nadine Michaud dans les activités de gym bien-être et yoga avec la création de plages horaires supplémentaires pour répondre aux fortes demandes : désormais, 11 séances hebdomadaires dont 7 consacrées au yoga. Notre professeur y est pour beaucoup dans son art d’organiser ses cours, cette daixoise diplômée et très qualifiée sait parfaitement adapter ses cours en fonction des handicaps de chacun ; elle a l’art de dispenser de quasi cours particuliers au sein du cours collectif pour la satisfaction de tous dans une ambiance conviviale très appréciée. Cette activité de gymnastique douce et de pilates est bien adaptée à la personne et se compose chronologiquement de la mobilisation en douceur des articulations, d’un travail des muscles profonds, d’étirements, de respiration et de relaxation. Les effets escomptés sont d’améliorer la qualité et la souplesse du mouvement d’allonger les muscles courts et renforcer les muscles faibles, de cibler et d’activer chaque muscle pour retrouver une posture équilibrée, de travailler la respiration pour apprendre à maitriser le souffle et d’atténuer le stress pour permettre la relaxation mentale. L’atelier bois qui fête son premier anniversaire accueille à nouveau de jeunes bricoleurs armés de leur boîte à outils. La peinture sur porcelaine constitue la nouveauté de cette année et Claudine Speranza vous fera découvrir cet art de la peinture avec vos propres créations. Nous sommes très attachés à notre identité délibérément daixoise et notre objectif est de continuer à développer d’autres activités. nous sommes à l’écoute de vos préoccupations en matière de loisirs. Aussi, n’hésitez pas à nous contacter pour les activités existantes comme pour vos souhaits de nouvelles activités que nous étudierons avec une grande attention : Jean Claude Tissier - 03 80 56 69 70 Bernard Lacroix - 03 80 56 31 47 Jacques Marion - 03 80 56 59 99 Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2014. Site internet : www.daixloisirs.fr

21


Moments Votre quotidien

Notre association, créée en 2009 pour promouvoir la culture, fête ses 5 ans d’existence ! Sa principale activité est l’ensemble vocal Diabolus in Musica sous l’impulsion de son chef de chœur et directeur artistique, Brice Martin. Nous avons, cette année 2013, travaillé un répertoire très varié d’œuvres musicales souvent ignorées du grand public, de compositeurs pourtant très connus (Gounod, Mozart, Liszt,…), ainsi que divers chants sacrés et des chants du monde. De janvier à juin, en présence d’autres chorales invitées, nous avons donné quatre concerts dans les églises de Daix, Ruffey, Pesmes et Saint-Seine-sur-Vingeanne.

L’église de Daix accueillera à nouveau Diabolus in Musica* le dernier dimanche de janvier 2014 pour son concert annuel et recevra la chorale de Dijon Le Chorum, composée d’un chœur d’hommes uniquement. Happy Daix organise également des ateliers de techniques vocales, d’un coût modeste, et ouverts à tous.

22


En juillet, les « week-ends chantants », deux stages d’été accompagnés et dirigés par des professionnels, se sont déroulés avec un grand succès à Dijon, au cellier de Clairvaux, et dans la cathédrale Saint-Cyr à Nevers. Reconduits en juillet 2014, les « week-ends chantants » sont ouverts à tout public aimant chanter et désireux de partager un beau moment musical. A l’issue des trois jours de stage, une audition publique gratuite est donnée au Cellier de Clairvaux (Dijon, le 20 juillet 2014 après-midi). Si l’année écoulée a été une année riche en concerts classiques, Happy Daix prépare un projet exceptionnel dont l’aboutissement sera présenté en juin 2014 (semaine du festival ciné-concerts) sur la scène du Parvis-St-Jean à Dijon. Diabolus in Musica, accompagné d’une chorale d’enfants (l’ensemble vocal Victor Hugo de Nevers), chantera en accompagnement d’une projection du célèbre film muet Oliver Twist de Frank Lloyd. Dans le cadre du comité Vie du Village, Happy Daix participe au Téléthon (pause « soupes » au cours de la marche gourmande) et à la fête des feux d’artifice de juillet par la tenue du stand « pâtisseries-boissons». Vous aimez chanter sans connaître obligatoirement la musique ? Venez nous rejoindre. Nous vous attendons avec plaisir ! Les répétitions ont lieu tous les lundis de 20 h 30 à 22 h 30 à l’Espace Lamblin à Daix. Un enregistrement musical des chants que nous étudions est mis à la disposition des choristes et facilite l’apprentissage. Courriel : happydaix@free.fr Site internet : www.happydaix.com

Bernard-Gilles Saimpont

*Diabolus in Musica : terme musical du Moyen âge désignant le triton, intervalle dissonant de 3 tons, longtemps considérée « diabolique » par l’Église, mais apprécié par le be-bop, le jazz...

23


Moments

Votre quotidien/sports

ASFC Daix

Après avoir encore vu ses effectifs augmenter en septembre 2012, l’année 2013 a vu ses jeunes progresser de belle manière. En effet, les équipes jeunes ont commencé à afficher un visage très intéressant au niveau sportif.

Il y a quelque temps, nous parlions d’objectifs quantitatifs. en 2013, nous commençons à parler d’objectifs qualitatifs. Les jeunes de Daix commencent à figurer dans les parties hautes des classements (chose qui était encore très rare voire impossible il y a 2-3 ans). Et la rentrée de septembre de cette année le démontre bien. Le nombre de jeunes au club a encore une fois augmenté de manière sensible ; à tel point que l’on affiche quasiment complet cette saison (nous avons même dû refuser du monde dans une catégorie). Et on note un niveau qui devient intéressant chez les jeunes de 5 à 13 ans. Ces améliorations au niveau des jeunes coïncident également avec une augmentation du nombre d’éducateurs. On compte en 2013, 14 éducateurs permanents, soit un record pour le club de Daix qui n’en comptait que sept il y a deux ans. L’année 2013 note également un changement au niveau des catégories à 11 joueurs (à partir de 15 ans jusqu’aux adultes). En effet, l’équipe C des Seniors a dû être supprimée pour des raisons d’organisation. Le club compte aujourd’hui au moins

24


une équipe dans chaque catégorie (ce qui n’avait pas été le cas depuis 2007) et a créé une équipe Vétérans à partir de 35 ans qui connaît un grand succès et apporte un véritable plus au club. Il faut noter également que les seniors A ont fait un beau parcours en Coupe de France lors du début de saison 2013 en atteignant le quatrième tour, sortant à chaque tour des équipes de niveau supérieur au nôtre. En parallèle, le club continue toujours de fidéliser ses jeunes à travers ses stages multi-activités pendant les vacances scolaires. Cinq stages sont proposés tout au long de la saison à la Toussaint, en février, en avril et en juillet. Ils sont programmés la première semaine de chaque vacance scolaire, sont ouverts aux non licenciés et affichent régulièrement complet. Le voyage de fin de saison est toujours à l’honneur, et les jeunes sont heureux chaque saison de découvrir une nouvelle commune française. Cette année, une quarantaine d’enfants a découvert le village de Ligueil en Indre et Loire, lors d’un tournoi de football humide qui a vu la pluie s’inviter pendant une majeure partie du week-end. De mars à juillet, le FC Daix s’est investi auprès des écoles de Daix, Hauteville, Darois et Ahuy lors de cycles foot à raison de 8 séances par classe, avec un total de 10 classes concernées soit environ 270 enfants. Les cycles se sont conclus par une journée inter-écoles avec, au programme, des jeux ludiques pendant la matinée et des matchs lors de l’après midi. Un goûter, suivi une remise de médailles, a clôturé cette belle journée. Comme chaque année, nous avons organisé notre traditionnel tournoi U7/U9 (enfants de 5-6 ans et 7-8 ans). Celui-ci a connu un franc succès. L’organisation, le déroulement et l’état d’esprit affichés ont été très appréciés de l’ensemble des participants.

25


Enfin, après s’être déplacés à Wackernheim, en Allemagne, nous avons accueilli une délégation allemande de 25 personnes (2 équipes U13 plus les dirigeants accompagnateurs) lors du week-end de l’ascension du 9 au 12 mai 2013. Cette saison encore, le FC Daix a franchi un cap dans son développement, et cela s’en ressent au niveau des jeunes et des événements. L’heure est à la consolidation des acquis afin de garder des bases solides. Enfin, quelle que soit l’évolution du club, l’objet principal reste le plaisir de chacun et le jeu avant l’enjeu. Julien Benestan

26


Association VictoireScrap Notre association réunit des personnes porteuses d’un handicap et des personnes valides, qui, ENSEMBLE, s’expriment en fonction de leurs possibilités à travers le scrapbooking, pour mettre ainsi en valeur des photos. Nous créons également des cartes pour tout événement, des minis albums, des boîtes à friandises de toutes sortes, des petits carnets décorés et plein d’autres choses… VictoireScrap participe tous les ans au marché Daix Arts où nous proposons nos travaux de l’année. Les séances se déroulent tous les jeudis après-midi de 14 h 30 à 17 h (heure du goûter). Dans une ambiance conviviale et solidaire, les participantes échangent leurs méthodes, leurs astuces, leurs goûts... et leur bonne humeur ! L’association VictoireScrap remercie la Municipalité pour la mise à disposition d’une salle de l’Espace Lamblin.

Pour tout renseignement utile, ou par curiosité, rendez-vous sur notre site internet http://victoirescrap.fr Chantal Vassé

27


Moments

Votre quotidien/sports

Association des Parents d’élèves de l’école de Daix Née d’une volonté commune de participer activement à l’épanouissement de leurs enfants, un groupe de parents, donnant de leur temps et de leur énergie, a souhaité créer et faire vivre une association de parents d’élèves au sein de notre village. Le 14 septembre 2013 est donc née la toute jeune « Association des Parents d’élèves de l’école de Daix ». L’adhésion est gratuite et ouverte à tous les parents dont les enfants sont scolarisés dans le groupe scolaire François Monot. L’association souhaite créer un véritable lien entre les familles de l’école maternelle et primaire, la municipalité, favoriser les échanges, permettre aux nouveaux arrivants de s’intégrer plus facilement et de participer activement à la vie du village. L’association participe au financement des activités sportives, ludiques et culturelles mises en place par les équipes d’enseignants de l’école maternelle et élémentaire de Daix en organisant diverses manifestations. C’est pour cette raison que vous, parents, nous comptons sur vous afin de nous aider, nous suggérer et participer à toutes les manifestations que nous allons organiser. Car cette association c’est aussi la vôtre.Votre investissement et votre implication nous seront très précieux ! Alors aidez-nous et participez à l’épanouissement de votre enfant à l’école de Daix !

28


Projets réalisés depuis la rentrée scolaire de septembre 2013 : l Le Goûter d’Halloween le 18 octobre l Le Goûter des Parents le 14 décembre (crêpes, café, vin chaud, gâteaux…) l Les mendiants de Noël (ballotin de 200 g de chocolat) Futures manifestations pour 2014 (dates à retenir) : bal masqué de l’école de Daix le 15 mars l Le loto de l’école (date à définir – année prochaine) l Le spectacle de l’école primaire le 29 juin.A la suite, une grande kermesse sera organisée. l Le

D’autres manifestations pourront être organisées entre temps. Si vous avez des idées, suggestions et/ou vous voulez participer à l’organisation, n’hésitez pas, venez nous en parler ou contacter nous : Association des Parents d’élèves de l’école de Daix Mairie de Daix - 5 rue de Fontaine - 21121 Daix - apedaix@gmail.com ou directement : Président : Xavier FRANZIN – 06 24 76 33 79 Vice-présidente : Céline BOIDEVEZI – 06 08 48 41 05 Trésorière : Maryline BROCARD – 06 33 24 38 08 Secrétaire : Véronique LANOIS – 06 72 89 83 48 Site internet : www.apedaix.fr

Xavier Franzin - Céline Boidevezi

Association 3D - Daix Développement Durable L’association 3D – Daix Développement Durable – fondée en 2008 a pour objet de veiller au développement durable et non polluant de notre Commune, à la préservation de son caractère de village, à la conservation des terres agricoles et naturelles. Pour ce faire, l’association participe régulièrement au Comité d’urbanisme et travaux, ainsi qu’aux réunions de la Municipalité, et elle intervient chaque fois que le besoin d’information et de précision est nécessaire (démarches diverses, courriers, entretiens). l 3 D est particulièrement attentive à la révision prochaine du PLU (Plan Local d’Urbanisme), qui engagera notre Commune pour les 10-15 ans à venir. l Suite aux récentes inondations dont plusieurs maisons ont été victimes à Daix, l’association reste vigilante sur les solutions qui pourront être envisagées pour éviter le renouvellement de pareils phénomènes, et elle sollicite les réponses. l Enfin, les questions de circulation dans la Commune ont fait l’objet dans le passé d’une mobilisation de 3D ; l’ouverture prochaine de la LINO mobilisera toute son attention. l L’association est ouverte et disponible à toutes questions que les habitants de Daix pourraient se poser. Le site de 3D est consultable en ligne ; y figurent l’historique et l’actualité de l’association. François Gérardot

29


Partage

Vivre ensemble/Organismes sociaux

Initiez vous

au « Bibliothecais

*

»

Vous avez décidé de vous rendre à la bibliothèque, muni de votre petite liste d’ouvrages à emprunter. Vous vous apprêtez à visiter ce pays si proche mais pourtant méconnu. En effet, vous allez rapidement vous rendre compte que ces gens-là ne parlent pas tout à fait comme vous. Uniquement enseigné aux étudiants en métiers du livre, le « bibliothécais » est une langue riche, pleine de subtilités. Exemple : « Le document multimédia que vous cherchez est dans la section fonds local. Je l’ai exemplarisé hier et il, se trouve à l’équipement. Je vais vérifier que son reconditionnement ait bien été effectué et sa cote remise. De toute façon, je vais devoir changer sa situation avant de vous le mettre à disposition.Vous pourrez ensuite aller l’enregistrer à la banque de prêt en vérifiant bien qu’il ait son matériel d’accompagnement. Pendant que je vais le chercher en réserve, installez-vous devant l’OPAC si vous avez d’autres recherches à faire ou prenez un périodique à lire dans une chauffeuse » Une impression de déjà entendu ? Eh oui ! Le « bibliothécais » est rempli de pièges et de chaussetrapes. Conscients du problème, les bibliothécaires font de gros efforts pour parler une langue compréhensible, et ils ont déjà fait des progrès.

30


Très bientôt, ils seront capables de s’exprimer aussi clairement et simplement que vous ! En attendant, voici quelques pistes qui vous permettront de vous débrouiller dans les situations les plus courantes : Lorsqu’on vous parle : l Une notice : dans l’ordinateur, toute la description du document (contenu et emplacement dans la bibliothèque).  l Les collections ou les fonds : l’ensemble des documents de la bibliothèque. l La section/le secteur  : l’espace de la bibliothèque où est rangé le document. l Le catalogue : le répertoire informatique. des collections et des fonds de la bibliothèque. l Un document : un ouvrage, un livre, un CD, un DVD. l Un périodique : une revue, un magazine, un journal. l Une ressource numérique : un livre, un CD, un film… électroniques, proposés en téléchargement sur internet. l Un document sonore : un CD. l Une image animée : un DVD. l Un ouvrage de référence ou un usuel : un dictionnaire, le plus souvent à consulter sur place. l Une fiction : une histoire inventée (romans, bandes dessinées, albums pour les enfants). l Un documentaire : un livre sérieux (ou pas…) sur un sujet particulier. l Un document multimédia : un livre + 1 CD. l Le matériel d’accompagnement : le poster, la carte ou le CD qui va avec le livre. l Un document manquant : un document perdu, volé. l Un document déclassé : un document mal rangé donc potentiellement perdu. l La cote : l’étiquette avec des numéros et/ou des lettres collées sur le document qui permet de savoir où les ranger dans la bibliothèque. l La situation du document : sa disponibilité (disponible ou emprunté) et non sa localisation (voir plus loin). l Un document en cours de catalogage  : un document qui n’est pas encore disponible.

31


Partage

Vivre ensemble/Organismes sociaux le portail : le site internet où se trouvent les informations relatives à bibliothèque.

l

Lorsque l’on parle de vous : l Les usagers (ne pas confondre bien sûr avec «  usagés  »)  : les abonnés. l Le public jeunesse : les enfants et adolescents qui viennent à la bibliothèque pendant les heures d’ouverture l Les scolaires : les enfants du groupe scolaire accueilli à la bibliothèque lorsque celle-ci semble fermée. l Les publics difficiles : les adolescents. l Les publics empêchés : quelqu’un qui voudrait bien venir (les personnes âgées, hospitalisées…) l Les non-fréquentants : les personnes qui ne viennent jamais. l Les multifréquentants : les personnes qui sont inscrites dans plusieurs bibliothèques.

Lorsque l’on vous parle de notre travail : l La banque d’accueil, prêts/retours : le bureau où vous renseigne la bibliothécaire et où l’on fait la queue pour rendre et/ou emprunter les documents l L’OPAC : le catalogue de la bibliothèque. l La section jeunesse : la bibliothèque des enfants. l Le fonds local : l’endroit où se trouvent les documents sur la région. l La valorisation : la présentation d’une sélection de documents (les livres sur les présentoirs). l Les animations : tous les évènements organisés par la bibliothèque l Une chauffeuse : un fauteuil. Mais que fait la bibliothécaire quand vous n’êtes pas là ? l Le traitement documentaire : toutes les étapes ci-dessous de l’achat à la mise en rayon d’un document. l La sélection documentaire : le choix des documents qui seront achetés par la bibliothèque.

32


l Les acquisitions : les commandes des documents achetés par la bibliothèque. l Cataloguer : décrire les documents et leur contenu. l Exemplariser  : poser un codebarres, choisir une cote pour enregistrer un document dans le catalogue. l Bulletiner  : pointer l’arrivée des revues. l équiper : coller la cote, couvrir ou reconditionner le document l Reconditionner : mettre un CD ou un DVD dans un boîtier plus solide et plus pratique. l Désherber : trier les documents obsolètes.

ATTENTION ! Il y a des mots interdits à la bibliothèque Si vous souhaitez amadouer la bibliothécaire… Ne dites JAMAIS « clients » MAIS « abonnés, usagers, lecteurs » Ne dites JAMAIS « louer un document» MAIS « emprunter un document » Et surtout ne dites JAMAIS « Excusez-moi de vous déranger » ! Les cours (niveau débutant et avancé) sont dispensés à la Bibliothèque Municipale – 6, rue de Dijon aux jours et horaires suivants : Mardi : 15 h 30 / 19 h 00 Mercredi : 9 h 00 / 12 h 00 Vendredi 15 h 30 / 19 h 00 Pour tout renseignement : 03 80 55 46 84 ou par courriel bibliotheque@daix.fr Magali Fiatte  *Terme emprunté à une collègue bibliothécaire, Noëlle Balley

33


Partage Vivre ensemble

La maternelle vous chante sa ritournelle

Janvier Ça commence comme une chanson douce, une berceuse en quelque sorte. Si la nature au dehors sommeille, les petites têtes sont en éveil. Février Au bal, au bal masqué ohé, ohé, on a dansé, on a goûté, tous déguisés ! Mars Si le ciel pleure au dehors, nous, on a le cœur à rire et comme les petites graines du printemps, de nouveaux projets sont prêts à éclore. Avril Promenons-nous dans les bois… Les p’tits loups du jazz sont au rendez-vous de la fête annuelle traditionnelle de notre école. Mai Quand revient le joli mois de mai, nos petits artistes plein de créativité composent en grand secret des petits présents pour leur papa et leur maman.

34


Juin Sur un air de country, les joyeux voyageurs sont partis à la conquête du parc de l’Auxois et de ses animaux. Juillet/Août Mais oui, mais oui, l’école est finie ! Septembre Qui a eu cette idée folle, un jour d’inventer l’école… Qui a eu cette idée belle, d’inventer la maternelle ? C’est sur ce gai refrain que commence une nouvelle année scolaire où rires et larmes s’entremêlent. Octobre Une valse à trois temps qui laisse encore le temps d’entrer progressivement dans les apprentissages, tantôt s’exerçant, souvent manipulant, toujours s’émerveillant. Novembre Les feuilles mortes se ramassent à la pelle et comme les écureuils, nous faisons provision et engrangeons nouveaux savoirs pour mieux devenir grand. Décembre Ça twiste et ça swingue. Ça résonne comme un air de fête et notre chorale de Noël donne la dernière note de l’année 2013. Les enseignantes de l’école maternelle, Cécile Compas et Véronique Prost

35


Accueil de loisirs de Daix Cette année encore, l’accueil de loisirs de la Daix a connu un beau succès. Délégué à l’Ufcv par la Commune, la structure a fonctionné à chaque période de vacances. Les équipes pédagogiques qui se sont succédées ont fait vivre aux enfants des vacances éducatives avec, entre autres, des sorties culturelles (musée des Beaux-arts, palais de la science, théâtre du Bistrot de la Scène…), des activités manuelles ou encore des grands jeux. 2013 a été marquée par le lancement des animations évènementielles auxquelles ont participé les enfants de Daix : au printemps, près de 200 enfants des accueils de loisirs Ufcv se sont rassemblés à Couternon pour célébrer l’incroyable anniversaire du Roi Isidore. l à l’automne, 250 enfants ont participé à la Bataille Pirates des 7 mers à SaintJulien. l

Grâce à la mutualisation des moyens, les enfants de Daix, Darois et Messignyet-Vantoux ont pu vivre l’expérience mini-camp à Auxonne durant 3 jours. Au programme : apprentissage de la vie en collectivité, activités aquatiques, veillées et surtout, les nuits sous tente. Le programme de 2014 s’inscrit dans la même dynamique que 2013, avec de nouvelles animations évènementielles, des mini-séjours pour l’été et de nouvelles actions dans les accueils de loisirs. Les accueils de loisirs ont d’ores et déjà une ouverture prévue sur l’ensemble des vacances scolaires.Toutes les informations relatives à l’accueil de loisirs sont sur http://animation-bfc.ufcv.fr/ Les séances d’inscription pour 2014 sont programmées comme suit : Vacances Hiver : 11 février de 17 h à 18 h 30 (en garderie) et 12 février de 14 h à 15 h 30 (en mairie) Vacances Printemps : 8 avril de 17 h à 18 h 30 (en garderie) et 9 avril de 14 h à 15 h 30 (en mairie) Vacances Été : 17 juin de 17 h à 18 h 30 (en garderie) et 18 juin de 14 h à 15 h 30 (en mairie) Loïc Dubois

36


Partage

Vivre ensemble

Célébration des saints-patrons de Daix

20 janvier et 28 septembre 2013 En présence du père Jacques Delaborde et d’une importante assemblée, l’aumônier des hôpitaux de Dijon, le père Claude Gavard, a procédé, dimanche 20 janvier, à la passation de la statuette de saint-Sébastien d’une famille daixoise à une autre. L’événement a été fêté ensuite par un repas convivial partagé dans la salle paroissiale. La célébration de saint Laurent a eu lieu quant à elle le 28 septembre. Saint Sébastien sera célébré de nouveau le dimanche 19 janvier et saint-Laurent le 10 août 2014.

L’ASSOCIATION PAROISSIALE DES HAUTS DU SUZON La paroisse des Hauts du Suzon allie cérémonies et réunions festives afin de permettre aux habitants dispersés, de se connaître et de s’apprécier. C’est aussi pour moi l’occasion de saisir la variété des rencontres et la richesse des partages que nous pouvons avoir dans nos villages. Un grand merci à tous, à travers ceux que je croise.

37


Les activités en 2013 l Une rentrée des catéchismes avec une section nouvelle : « l’Éveil à la foi » des 3-6 ans, avec contes, chants et jeux. Cinq samedis sont prévus, maxi 15 minutes par séance, deux animatrices : Marie-Laurence Berthelot (Tél. 03 80 58 11 00) et Erika Lecrubier. l 2 juin : à Pasques, après la messe, était dévoilée la plaque offerte par les habitants en reconnaissance de leur ancien curé, l’abbé Ronzon (1933-1970). l 8 juin : saint-Médard ! Fête de la paroisse. Le soleil a triomphé, une belle fête dans les jardins du presbytère où se sont retrouvées une soixantaine de personnes. Après la messe en plein air, les paroissiens se sont rassemblés autour d’un barbecue (famille Beurtheret au fourneau). Une belle soirée de partage et d’échanges ! l La Pastorale du tourisme organisant « la nuit des églises ». c’est Ahuy qui s’est investi : ouverture de l’église le samedi 6 juillet de 21 h à 23 h. Un important travail réalisé par l’équipe (Danielle Billot, Agnès et Jacques Corbet, Dominique Darneau, Marie-Claude et Pierre Girardot, Camille Théveniaud) a permis de faire admirer des trésors cachés, notamment des chasubles, des tableaux restaurés par la municipalité. Ce fut l’occasion pour tous, croyants ou non croyants de découvrir notre patrimoine cultuel et architectural. Père Hubert Hoppenot

38


Chasse aux oeufs de Paques 31 mars 2013

Au delà de la fête religieuse, Pâques est aussi l’occasion pour les enfants de des écoles de Daix de partir à la chasse aux œufs en chocolats. En ce dimanche ensoleillé du dernier jour de mars, elle a attiré les foules. Aussi, dans le parc des Tourelles, au centre du village,plusieurs conseillers municipaux ont joué le jeu pour que les enfants, venus en très grand nombre, et accompagnés de leurs parents, s’adonnent à une recherche des plus fructueuses. Mais cette joyeuse chasse n’était pas l’unique raison d’un tel engouement. En effet, René Vuillemin, Didier Brugère et Éric Brionès ont profité de cette occasion, au nom de la Municipalité, pour remettre les récompenses du grand concours de dessins sur Pâques. Les lauréats se sont vu décerner un diplôme et un prix qui est venu s’ajouter à leur panier déjà bien rempli, avec deux super gagnants, Axel Damy-Lerat pour la maternelle, et Robin Lesourd pour l’élémentaire.

39


Partage Vivre ensemble

1ère journée sécurité

routière à Daix 8 juin 2013

La Sécurité Routière, tous responsables ! La Commune de Daix et sa police municipale souhaitaient à cette occasion sensibiliser, au-delà des enfants du groupe scolaire François Monot et leurs parents, l’ensemble de la population sur les conséquences de leurs actes sur la route. De nombreuses animations spécifiques, comme l’impressionnante voiture tonneau, l’auto-choc, des projections de films, sans omettre le très révélateur parcours alcoolémie et des rencontres avec des professionnels prêts à donner d’excellents conseils, informer sur les conduites à adopter en cas d’accident et balayer les idées reçues, avaient été prévues pour donner à cette manifestation un impact très d ­ irect. Placée sous la responsabilité du brigadier Mauchamp, cette manifestation qui visait à toucher un public le plus large possible, n’a malheureusement pas rencontré le succès escompté. L’assistance plus que réduite laisserait-elle à penser que les Daixois n’accordent que peu d’intérêt à la sécurité routière ? Cela paraît hautement improbable ! Il apparaît alors évident que cette première expérience, qui nécessitera d’être reconduite au regard des enjeux immenses et évidents qu’elle représente, devra trouver sa place dans une organisation et une programmation plus réfléchies de sensibilisation, plus particulièrement des enfants, aux dangers de la route.

40


Fête nationale

13 juillet 2013

C’est toujours un immense plaisir, et une véritable satisfaction pour le comité Vie du village et ses membres, que de constater à quel point cette célébration du 14 juillet, « repensée » depuis quatre ans, recueille un tel succès d’affluence. Pouvoir compter, en effet, sur près d’un tiers de la population du village, qui plus est cette époque de l’année (n’oublions pas les très nombreux « juilletistes » !), est tout bonnement remarquable et mérite d’être salué ! Comme méritent d’être salués, année après année, l’équipe organisatrice (et ses nombreux bénévoles), les membres du FC Daix, ceux de l’association Happy Daix ainsi que les agents communaux qui ont su, par leur disponibilité, leur dynamisme et leur convivialité, contribuer au succès de cette manifestation.

41


à l’instar des éditions précédentes, le programme de ce samedi 13 juillet invitait les Daixois et leurs amis à se réunir à partir de 19 h 30, et par des conditions atmosphériques particulièrement exceptionnelles, autour d’un apéritif ouvert à tous et prendre part ensuite à la désormais traditionnelle « Daix party ». « Mais… rien de neuf cette année ? », nous demanderez-vous (on devient exigeant, n’est ce pas ?). Et bien si ! Comme par exemple, le choix fait par le comité Vie du village, d’une rotation annuelle ayant pour thème L’Europe. Ainsi 2013 a-t-il mis en valeur l’Espagne avec sangria et tapas en entrée, salade espagnole, parillada de bœuf en brochettes, riz de paella en plat principal, les desserts ainsi que le vin et le cidre étant vendus par l’association Happy Daix et les autres boissons par le club de football du FC Daix. Autre innovation notable cette année  : la présence d’installations gonflables ludiques à destination des plus petits en lieu et place du lancer de ballons. On peut à cet égard affirmer que ce choix fut des plus judicieux, tant la présence des enfants (et même des plus grands  !) sur ces plateformes de jeux fut importante.

Enfin à la nuit tombée, les flambeaux ont fait leur apparition et illuminé le chemin conduisant, petits et grands, au toujours très attendu feu d’artifice, préliminaire du bal populaire au cours duquel les heureux possesseurs des tickets d’invitation tirés au sort ont eu la chance de repartir avec de bonnes bouteilles de vin, et accessoirement, de les ouvrir pour conclure cette soirée en beauté !

42


Accueil des nouveaux habitants de Daix 28 novembre 2013 Une vingtaine de familles avait été conviée en ce jeudi 28 novembre à la désormais traditionnelle réception des nouveaux habitants de la Commune. Elles ont été accueillies chaleureusement par Dominique Bégin-Claudet, maire de Daix, qui, après un discours de bienvenue, leur a présenté successivement les élus, les agents de la Commune mais aussi tous les responsables des nombreuses associations daixoises. Une fois prodigués tous les conseils et indications qui leur seront utiles dans leur nouvelle vie, ils ont pu célébrer leur arrivée autour du pot de l’amitié. Un pas de plus vers une intégration dans notre Commune que nous leur souhaitons bien évidemment la plus rapide et la plus conviviale possible !

43


Téléthon « gourmand » 7 décembre 2013

Et de 6 ! 6 comme la sixième année que le comité Vie du village, assisté de ses habituels bénévoles, membres des associations daixoises auxquels il faut ajouter les membres du Conseil municipal, du CCAS et des services techniques, organisait ses marches gourmandes. Depuis 2008, Téléthon rime avec dégustation et le programme est maintenant bien rodé : deux circuits, un le matin de deux heures, à partir de 9 h 30, au départ du parc des Tourelles (au centre du village), et un autre l’après-midi, d’environ trois heures, à partir de 14 h, depuis l’espace Lamblin. Ces deux marches, qui ont amené, par une météo plus qu’agréable en cette saison, nos randonneurs du matin de Daix au fort d’Hauteville en passant par les bois du Plain St-Laurent et ceux de l’après-midi à Saint-Bernard-de-Fontaine via la combe Souillot, sont accessibles à tous et ont été ponctuées de pauses gourmandes (grog K6, soupes chaudes variées, vin chaud et pain d’épice, boissons chaudes et cocktails salés et sucrés), permettant de partager le plaisir d’une découverte, à pied, des environs du village.

44


Vers midi, tous avaient eu l’occasion de se retrouver salle de la Paulée autour d’un repas chaud servi, comme d’habitude, dans une bonne humeur communicative, par les bénévoles.Les amuse-bouche offerts par notre nouveau boulanger-pâtissier local les P’tits pains de Louis, dégustés lors de l’apéritif ont précédé une choucroute et des tartes alsaciennes qui ont régalé tous les convives. Pour conclure, remercions chaleureusement tous ces marcheurs qui ont contribué pleinement à la réussite de cette manifestation caritative et félicitons, une fois de plus, l’implication et l’enthousiasme des membres du comité Vie du village, de tous les bénévoles, membres de nos associations (APCSD, Daix Loisirs, Happy Daix, Football club de Daix, comité de jumelage, amis du St-Laurent) et de nos agents municipaux qui n’ont pas hésité à consacrer cette journée entière au bénéfice du Téléthon.

45


Partage Vivre ensemble

Journée surprise des Aînés 11 décembre 2013 Comme chaque année, le CCAS invite nos Aînés de plus de 72 ans à participer à une journée surprise. 175 invitations avaient été initialement expédiées et 73 personnes avaient fait part de leur intention de participer à cette aventure. Les autres aînés, quant à eux, n’avaient pas été oubliés puisque, avant cette journée surprise, des membres du CCAS et des élus leur avaient apportés « leur colis  de Noël ».

46


Rendez-vous est donc donné le mercredi 11 décembre devant l’espace Anne-Marie Lamblin pour un départ des autobus à 8 h 30. Outre quelques défections ayant été enregistrées la veille, nous constatons, au moment du départ, la défection de six personnes supplémentaires, ce qui fait que les deux bus ont pris la route du nord de la Côte d’Or avec 67 personnes à leur bord accompagnés par Dominique Bégin-Claudet, maire de notre Commune, Didier Brugère, François Masson et René Vuillemin, ses adjoints et Jocelyne Attard, une de nos secrétaires. Après deux heures de route, nous arrivons à Colombey-les-Deux-Églises et les bus nous déposent au mémorial installé au pied de l’immense croix de Lorraine, visible à des kilomètres à la ronde. Ce mémorial, inauguré le 11 octobre 2008 par le président Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel (tout juste cinquante ans après la rencontre historique à la Boisserie entre le Général De Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer), retrace, au travers de la personne de Charles de Gaulle (1890-1970), les grands évènements historiques du XXème siècle. à peine entrés dans le bâtiment, nos Daixois sont séparés en deux groupes, équipés d’oreillettes et de récepteurs et pris en charge par des guides dédiés qui les entraînent ensuite pour leur visite. Le parcours de la visite est divisé en séquences de l’histoire de France et de la vie du Général de Gaulle : la belle époque, la Première guerre mondiale, la montée des périls mais aussi la Seconde guerre mondiale présentée sous différents angles : celui de la guerre des ondes, des combats de la France libre, de la Résistance puis de la Libération.Viennent ensuite les années 50 et la traversée du désert du général, puis le retour au pouvoir en 1958 et la création de la Cinquième République. L’exposition développe ensuite des thèmes relatifs aux années de croissance, à mai 68 et au départ de Charles de Gaulle de l’Elysée pour se terminer finalement par ses obsèques. Les scènes nous sont présentées sur divers supports (films sur écrans géants, créations sonores, commentaires écrits, diaporama, archives sonores et audiovisuelles). Nous sommes également invités à entrer dans la reconstitution d’une

47


tranchée, de la chambre des enfants de Gaulle, à revivre la bataille de Bir-Hakeim dans un décor évoquant le désert nord-africain, à être face aux défis de l’immédiat d’après-guerre, à écouter ou réécouter les chansons des années 60. Mais le temps passe trop vite et nous devons quitter le mémorial vers 12 h 30 pour nous rendre au restaurant voisin de La Grange du Relais. Après le repas, nous prenons la direction de la Boisserie, toujours propriété privée de la famille de Gaulle. Dès notre arrivée, nous sommes à nouveau séparés en deux groupes, la surface de la maison ne permettant pas de recevoir ensemble les 70 Daixois présents. Cette demeure, nichée au milieu des deux hectares et demi d’un parc verdoyant, fut acquise par la famille, en 1934, le lieutenant-colonel de Gaulle pensant à l’époque être affecté dans l’une des garnisons de l’est de la France. Au départ, les de Gaulle y passent leurs vacances ; à partir de 1946, elle devient leur résidence définitive. C’est ainsi à la Boisserie, en septembre 1958, que Charles de Gaulle décida d’inviter le chancelier allemand Konrad Adenauer. L’évènement, unique en son genre, soulignait le profond attachement du général à la réconciliation franco-allemande et à la construction européenne. Après l’échec du référendum de 1969, il retrouve son bureau où il écrit les premiers chapitres de ses Mémoires d’Espoir. La mort l’empêchera de terminer son œuvre : le 9 novembre 1970, dans la bibliothèque, il succombe à une rupture d’anévrisme. La visite terminée, les participants retrouvent leur place dans les bus où, durant le temps du retour, ils ont pu commenter la journée passée ensemble. à 18 h 45, ils se sont séparés en se promettant de se retrouver pour la prochaine journée surprise. René Vuillemin La liste des bénéficiaires est établie chaque année par leur inscription sur les listes électorales de Daix. Si vous êtes âgés de 72 ans au 1er janvier 2014 et non électeurs à Daix, merci de vous faire connaître au secrétariat de mairie.

48


le Pere Noel faitson cirque au zenith 14 décembre 2013 Les petits Daixois étaient conviés, ce samedi, à un grand spectacle interactif débordant d’énergie communicative. Près de 80 petits « bonnets rouges » encadrés par une vingtaine d’accompagnateurs, parmi lesquels l’ensemble des personnels communaux et autres parents d’élèves, se sont retrouvés au zénith qui, pour l’occasion, affichait complet. Cette année, le Père Noël, avait mis à contribution « les Cousins », ses trois plus gaffeurs et déjantés collaborateurs. Leur mission : dénicher des numéros d’une grande diversité, alliant prouesses et humour. Nos trois compères se sont alorslancés dans une création de Noël délirante à souhait intitulée :« Noël Clown Circus » pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Au programme, d’époustouflantes démonstrations de voltige, des numéros de dressage avec la présentation d’un éléphant d’Asie sans oublier Ben le chien savant, de nombreux et talentueux équilibristes, jongleurs et numéros clownesques. Du haut de son mât, entre ciel et terre, l’irrésistible Julot a particulièrement marqué les esprits et fait retrouver aux spectateurs le goût délicieux du vertige en animant des cerceaux au rythme de son corps, jouant gaiement sur les couleurs et la musique. Vous l’aurez compris, la magie de Noël a opéré : sketches, gags et maladresses ont su déclencher rires et applaudissements ! Ambiance garantie... Au retour, cet après-midi festif et convivial, offert par la Municipalité, s’est poursuivi dans la cour de l’école par un goûter, organisé par l’Association des Parents d’Elèves, au cours duquel chacun a pu se régaler en dégustant crêpes et autres douceurs sucrées accompagnées de vin chaud et de jus de fruits. Magali Fiatte

49


ÉTAT CIVIL pour l’année 2013 (avec autorisation de publication) NAISSANCES Océane DAS DORES BAYART 29 janvier 2013 Timéo FOURNIER 12 juillet 2013 MARIAGES Pierrick BOISSARD et Sophie LECRIVAIN 3 août 2013 Jean-Marc BOUQUEREL et Mélanie GAZZOLA 31 août 2013 Sylvain BARTOLINI et Valérie GAUCHEROT 19 octobre 2013

DÉCÈS Christiane DECUREY veuve NOUVELLON 26 janvier 2013 Marie CUZIN épouse SANLAVILLE 1er mars 2013 Alain GAZZOLA 11 mai 2013 François GROSSA 12 mai 2013 Christiane GACHOT veuve ROSIER 25 juin 2013 Anick DURAFFOURG épouse NGUYEN THEM 26 juin 2013 Jeannine BOISSON veuve DEL VITTO 8 juillet 2013 Danielle MILLERON épouse VOYE 31 juillet 2013 Germaine MENETRIER veuve BOLOT 1er août 2013 Marthe CLERE veuve BARTHELEMY 9 novembre 2013 Jacqueline THIBAULT veuve ROSIER 18 novembre 2013

50


Développement Réalisations/Environnement

Bois du Plain Saint-Laurent

5 ans, un premier bilan Cinq années d’efforts conjugués de forestiers, des membres du Comité Travaux et d’habitants soucieux du patrimoine vert de notre Commune ont produit des résultats remarquables. En effet, les bois du plain St-Laurent, aujourd’hui accessibles au plus grand nombre et en toute sécurité, proposent dorénavant des parcours de promenade particulièrement agréables. Depuis 2009, la haie de chamaecyparis à l’Est, entre les deux cimetières, a été supprimée permettant ainsi une vue directe sur le bois ; le mur de pierres de l’ancien cimetière est régulièrement nettoyé.

51


Les accès ont été débroussaillés et la végétation latérale sur les cheminements (à base de morts bois calcicoles qui évite les pénétrations anarchiques dans le peuplement), élargie à environ deux mètres, maîtrisée. Les sentiers sont ainsi bien délimités. Des clairières ont été également aménagées avec, pour certaines, l’installation de bancs. Elles ouvrent des perspectives et offrent une alternance entre zones ouvertes lumineuses et zones fermées. Les enlèvements de tiges d’essences diverses entre l’aire de repos et le bout de l’allée ont introduit une ambiance plus aérée et l’accueil a été ainsi amélioré. Enfin, le château d’eau, ainsi que sa clôture, ont été repeints en vert mousse. Cette rénovation facilite une meilleure intégration de l’ensemble dans cet environnement boisé. Le haut de la montée du cimetière a, quant à lui, été dégagé. Un plan de gestion qui court jusqu’en 2023 L’objectif, cette année, est l’établissement par l’ONF d’un nouveau plan de gestion pour les dix prochaines années. On sait d’ores et déjà que nombre de pins sur la partie basse du bois arrivent à maturité : il sera alors nécessaire de procéder à un abattage et permettre ainsi aux essences poussant naturellement de prendre le dessus. Quelques sujets seront réimplantés dès l’hiver prochain. Une fois les essences composant ce bois totalement identifiées, une identification botanique sera mise en place pour informer le promeneur. Un sentier de randonnée « daixois », actuellement à l’étude, devrait aussi voir le jour en 2014. Un entretien annuel, assuré par des bénévoles Les membres du comité Travaux de la Commune ont organisé, pour la troisième année consécutive, une matinée de nettoyage du bois samedi 15 juin. Une équipe de volontaires bénévoles était présente dès 8 h 45 afin de, rappelons-le, maintenir la largeur des allées, de continuer le débroussaillage, de garder les murs du cimetière propre et de sortir les bois. Tous se sont retrouvés autour d’un repas offert par la Municipalité sur les tables de l’aire de repos à l’entrée du bois.

52


Circuit de randonnée à Daix : huit kilomètres à pied… Le circuit du réservoir de la butte Chaumont vient d’être créé Le comité départemental de la randonnée pédestre, gestionnaire des itinéraires du Grand Dijon, en partenariat avec Latitude 21, a procédé récemment à une étude pour trouver un nouveau parcours en remplacement de l’ex-sentier n° 25 du topo-guide Le Grand D ­ ijon… à pied, supprimé à cause de problèmes juridiques. Ainsi, une cinquantaine de marcheurs ont pu découvrir les huit kilomètres du circuit du réservoir de la butte Chaumont au départ de Daix, rebaptisé par le CDRP 21 : « Nous souhaitons faire ­connaître au grand public ce que nous réalisons pour le confort de tous » note son président Gilles Michel. «  La majorité des personnes qui marchent sur les sentiers n’a pas conscience de ce que représente le balisage ou l’entretien, sauf lorsqu’elles rencontrent un problème. En 2012, les baliseurs bénévoles ont passé quatre cent soixante-dix heures d’entretien, rien que pour les sentiers du Grand Dijon. Sur toute la ­Côte-d’Or, ce sont deux mille cinq cents kilomètres de sentiers que nous entretenons ». Dans le respect de la nature Pour Dominique Bégin-Claudet, le fait que ce sentier traverse la Commune et permette d’en découvrir les richesses patrimoniales, comme le parc des Tourelles, est une aubaine : « Le CDPR 21 nous accorde une récompense en empruntant un itinéraire qui souligne notre volonté de respect global de l’environnement et de sécurité grâce à nos zones privilégiant les piétons. L’aménagement de la rue d’Hauteville en zone de rencontre va prendre enfin tout son sens avec ce sentier ». Cet itinéraire, comme les trente-sept autres du Grand Dijon, est un atout touristique essentiel. Il correspond bien à l’attente du touriste type qui fréquente Dijon et l’agglomération : un peu de détente, beaucoup de culture, un peu de sport, une bonne gastronomie, en quelque sorte, le tourisme sympa.

53


Création d’un massif de fleurs par les « verts, amis de la terre » Féru d’écologie, Robin Lesourd s’est entouré de Tiago, Gloria, Théo et Alexandre afin de créer le groupe « Verts, amis de la Terre  ». Au départ, c’est une bande dessinée racontant une histoire un peu comme la leur qui lui a donné l’idée de fonder ce groupe de cinq copains ; groupe qui reste néanmoins aujourd’hui encore totalement ouvert aux bonnes volontés. Mais le message est clair : « Il faut travailler vraiment, pas seulement regarder » précise Robin.

Alliant le geste à la parole, ces jeunes âgés de 9 à 12 ans ont, en ce début d’année, sollicité le concours de la Municipalité afin de concrétiser un projet de création de massif de fleurs. Séduite par cet engagement autant citoyen qu’écologiste, celle-ci leur a offert un espace de plantation près du club house des terrains de tennis et leur a naturellement apporté son soutien logistique, au travers de ses services techniques. Mercredi 10 avril, c’est le grand jour ! Pour l’aménagement de ce massif d’une quarantaine de mètres carrés, Dominique ­Bégin-Claudet et François Masson sont venus les soutenir et accompagner. « Aujourd’hui, nous plantons des fleurs selon un plan que nous avons présenté aux jardiniers des services techniques » indique Robin. « Nous allons participer à l’entretien, à l’arrosage et nous ferons le paillage. Nous avons aussi en projet, de semer des graines pour obtenir des plans – noisetier, tournesol – que nous pourrons revendre. » Verts, amis de la Terre est également engagé dans des actions de nettoyage de leur quartier en collectant tous les déchets divers et édite un petit journal de conseils – le numéro 5 est sorti – destiné à recueillir quelques fonds ; les personnes intéressées peuvent prendre contact avec la mairie de Daix qui en assurera la duplication. Saluons donc cette heureuse initiative et souhaitons à cette bande de copains toute la réussite et la persévérance nécessaire à la pérennité de ce projet !

54


Déjections canines, une affaire de civisme ! Nous recevons depuis quelque temps les plaintes d’habitants ulcérés par la présence de déjections canines sur les espaces verts et chemins de promenade de la Commune. Nous tenons donc à rappeler à tous qu’il est strictement interdit de laisser divaguer les chiens. Nous prions également et instamment toutes les personnes promenant leur(s) compagnon(s) à quatre pattes, non seulement pour les trottoirs mais aussi pour tous les lieux publics y compris les espaces verts et chemin de promenade, de faire preuve de civisme et de respect vis-à-vis des promeneurs en ramassant leurs déjections et en les déposant dans les CityDogs ou toutounettes (installation comportant un distributeur de sacs et une poubelle) destinés à cet effet. Au nombre de 4 et installées rue Bellevue (entre le n° 10 et le n° 12), sur les chemins des Roches, des Combottes et des Hauts Prouards, elles devraient permettre de faire disparaître les nombreuses et désagréables déjections qui les parsèment et pacifier ces espaces de détente. Nettoyage de la commune Une vingtaine d’habitants se sont réunis, samedi matin 20 avril, autour de François Masson pour effectuer un nettoyage de la Commune. Comme chaque année, ces bénévoles, équipés par la Municipalité de gants, pinces et sacs, ont collecté la valeur d’un camion benne de 3,5 tonnes de détritus (bouteilles, plastiques, quelques pneus…). « Nous constatons, malgré un volume collecté encore respectable cette année, une nette amélioration, note François Masson. Cette action citoyenne, organisée par le comité Travaux pour la sixième année consécutive, commence à porter ses fruits. » Un vin d’honneur a réuni,en fin de collecte,les courageux nettoyeurs en présence de Dominique Bégin-Claudet, maire de Daix.

55


Espaces verts et fleuris En 2013, les services techniques de la ville ont de nouveau déployé leurs efforts dans l’entretien du parc des Tourelles, de la plate-forme sportive et dans l’embellissement du village (création et reprise de massifs) ; l’entretien et la tonte des espaces verts de la Commune étant confiés à un prestataire. Le programme de création et de renouvellement des massifs de la Commune initié en 2009 s’achève, avec les plantations de début d’année sur le rond point Bernard, la rue de Dijon et la rue des Combottes. Viennent d’être repris pour un fleurissement au premier semestre 2014 : Les massifs au carrefour rue de Dijon/RD 971 Le rond point des Croillerans Les îlots rue de Dijon/carrefour, rue des Alisiers Le parc des Tourelles a été refleuri et la jachère des chemins blancs a été retravaillée pour un fleurissement nouveau au printemps prochain.

56


Le verger conservatoire, une réalité

En 2010, l’État décide de céder quelques terrains qu’il estime ne plus être utiles à la LiNo. Ayant perçu très rapidement le bénéfice qu’elle pouvait tirer de cette opportunité, la Municipalité se rend alors acquéreur d’une parcelle de 1400 m² situé à l’entrée Est du village et instaure immédiatement après, avec les membres du comité Travaux, une réflexion sur l’utilisation qui pourrait en être faite. Sa nature et son emplacement géographique associés, à la fois au désir partagé de préserver voire développer, sur le territoire de la Commune, des variétés anciennes de fruits et de poursuivre l’embellissement du village, conduisent naturellement à la décision d’y implanter un verger conservatoire. En 2013, les agents des services techniques, après avoir préparé le terrain en 2012, plantent avant l’hiver 17 variétés d’arbres fruitiers anciens (pommiers, pruniers, poiriers, cerisiers et noyers) et 60 arbustes (groseilliers, framboisiers, cassissiers et noisetiers) et donnent ainsi corps à ce projet dont l’ambition, à terme, est de devenir un support pédagogique à la découverte (beaucoup d’enfants, et même d’adultes, ignorent maintenant tout des cycles naturels et des fruits qu’ils consomment !) et la préservation de notre patrimoine fruitier. Un pupitre illustré, placé à l’entrée du verger, rendra bientôt plus aisée la reconnaissance des espèces plantées. Ce verger conservatoire, premier du genre à Daix, aura bientôt un petit frère puisque 38 arbres fruitiers seront plantés fin 2013 ou début 2014 sur la tranchée couverte, dans le cadre du programme d’aménagement de celle-ci.

57


Afin de les rendre attractifs et pérenniser leur existence, la Municipalité sollicitera dans le courant du premier semestre 2014 des associations voire, le moment venu, des propriétaires de vergers sur la Commune (pour leurs connaissances en la matière) pour mettre en place un programme d’entretien de ces deux vergers biologiques qui s’inscriront bien entendu dans le programme communal « zéro phyto » mis en place depuis 2009. Ce qu’est un conservatoire Un verger conservatoire assure la pérennité de variétés fruitières locales (et parfois des savoir-faire qui leur sont associés), permet leur étude, leur description et leur propagation. C’est une véritable réserve génétique. La dispersion des variétés dans les différents vergers conservatoires permet de diminuer l’érosion génétique (chaque variété reste dans sa région d’origine) et les risques de destruction et de maladies.

58


Développement Réalisations/Travaux

ÉCLAIRAGE PUBLIC La Commune, engagée depuis 2008 dans une politique de réduction de la pollution lumineuse et d’abaissement de la facture énergétique, poursuit le renouvellement de son éclairage public avec l’installation de points lumineux à LED. Depuis 2009, les lignes du réseau d’éclairage public sont également gérées par des horloges programmables et sur certaines lignes une diminution de puissance a été mise en place. La consommation, ainsi que les coûts de fonctionnement, diminuent de façon importante (exemple : sur la ligne d’éclairage public de la rue de la Maladière comportant 28 candélabres, la consommation est passée de 11 261 kWh en 2008 à 5 041 kWh en 2011) avec l’installation de matériels modernes, fiables et performants tandis que le confort d’utilisation augmente. En 2014, deux nouveaux programmes spécifiques, en plus de celui de la ZAC « Les Clos », seront réalisés sur le chemin des Combottes - 10 points lumineux – et sur le chemin qui longera le bassin rue de Dijon pour aboutir sur le CD 107 - 9 points lumineux – ce qui portera à environ 90 le nombre de mâts d’éclairage à LED sur notre Commune.

59


HANDICAP, DES AMENAGEMENTS NECESSAIRES ! Qu’est ce que le handicap ? Le terme handicap désigne communément la limitation des possibilités d’interaction d’un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non, menant à un stress et à des difficultés (…) physiques. Les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) en sont donc partie intégrante. La directive européenne 2001/81/CE précise d’ailleurs que les PMR sont : « … toutes les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, telles que, par exemple, personnes handicapées (y compris les personnes souffrant de handicaps sensoriels et intellectuels et les passagers en fauteuil roulant), personnes handicapées des membres, personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette)… ».

Conformément aux exigences de la loi du 11 février 2005, les ERP (Etablissements Recevant du Public) de 5ème catégorie devront proposer l’ensemble de leurs services dans un espace entièrement accessible à partir du 1er janvier 2015 visant à assurer une accessibilité répondant à tous les types de handicaps, intégrant la chaîne de déplacement. Elle ne se limite pas, comme c’est encore souvent le cas, à la prise en compte des personnes circulant en fauteuil roulant. C’est dans l’esprit et le respect de ces exigences que votre Municipalité a engagé, dès 2008, de nombreuses actions de mise en accessibilité des bâtiments communaux et de la voirie.

60


Les bâtiments suivants ont ainsi été mis en accessibilité : La bibliothèque ; Le poste de police ; Le groupe scolaire François Monot (maternelle et élémentaire). Certaines voiries, chemins, squares ou parc ont été réaménagés : Une partie de la rue de Dijon ; La rue d’Hauteville ; Le chemin des Combottes ; Les squares « Marguerite » et du « Pré-Cureuse » ; Tous les accès, chicanes d’entrée et de sortie des chemins piétonniers ; Le parc de la tranchée couverte ; Les arrêts de bus, rue d’Hauteville, rue de Dijon, rue des Combottes ; Des passages bateau ont été créés ; rue de la Maladière, des Croillerans, rue de Dijon et rue des Alisiers.

Aujourd’hui, deux dossiers sont en cours : 1 - Le PAVE ou Plan d’Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics. La délibération missionnant un cabinet-conseil a été prise le 27 août 2013. Comme l’exige la loi, un cahier-recueil de doléances a été mis à la disposition des administrés du 3 septembre au 4 octobre 2013. Le résultat de cette étude nous sera restitué prochainement pour une validation en Conseil municipal début 2014. 2 - La mairie et l’église. Ces deux bâtiments doivent encore faire l’objet d’une mise en accessibilité. L’étude est à ce jour réalisée, une solution techniquement très complexe a été trouvée et le projet validé. Ce dossier pourra être mené à bien lors de la prochaine mandature.

61


VOIRIE Comme chaque année après la période hivernale, une campagne de réfection en « point à temps » a été réalisée. Le point à temps est une technique qui répare la chaussée ponctuellement, là où elle a subi des dégradations (nids de poule, par exemple) par répandage d’une émulsion de bitume et de gravillons. Elle permet un entretien de la surface de la chaussée en redonnant de l’étanchéité. La partie haute de la rue d’Hauteville, devenue dangereuse car endommagée à de nombreux endroits par les fréquents passages de bus, a été reprise partout où cela était nécessaire. De nombreux passages bateau ont été créés. Des reprises de bordures de trottoirs ont également été réalisées rue de Fontaine, rue de la Répargne, rue des Alisiers et rue des Champs Viaux. Des places de parking ont été implantées rue des Alisiers. Enfin, rue du Saint-Laurent, un massif a été adapté pour faciliter la giration des véhicules lourds de service.

62


TRANCHEE COUVERTE L’aménagement de la tranchée couverte, malgré quelques retards pris l’année passée en raison d’une météo plutôt défavorable, est bien avancé. Les plantations de fruitiers prévues fin 2013 sont reportées début 2014. L’aire de jeux adjacente du square des Alisiers est quasiment terminée. Elle sera finalisée début 2014 avec la mise en place de végétaux et arbres d’ornement. Nous pouvons être fiers de cette nouvelle réalisation qui s’est voulue, à l’image de beaucoup d’autres sur la Commune, particulièrement exemplaire en matière de développement durable avec notamment, l’utilisation de produits nobles et la mise en place de végétaux peu exigeants. A noter qu’elle connait déjà un grand succès d’estime depuis sa récente ouverture et que sa fréquentation est constamment en hausse. Cette nouvelle aire de jeux est le point d’orgue d’une volonté municipale à destination des familles qui, depuis 2008, a vu la Commune s’équiper, par création et/ou rénovation de qualité, de nombreuses autres aires ludiques. Destinées aussi bien à nos jeunes enfants qu’à nos adolescents, vous pouvez les retrouver, ou les découvrir, square Marguerite, square du Pré-Cureuse, square des Alisiers ou encore dans le parc municipal des Tourelles. Les adultes n’en n’ont pour autant pas été oubliés : ils peuvent également profiter de terrains de pétanque implantés sur chaque site, à l’exception du parc des Tourelles.

63


Horizons Urbanisme

Le « Plan Local d’Urbanisme » (PLU) de Daix Le point au 10 octobre 2013

Historique récent

Pour mémoire, la Municipalité de Daix décide, par délibération en date du 14 septembre 2010, de lancer la procédure de révision de son Plan Local d’Urbanisme (PLU), une démarche qui oriente durant les vingt années à venir l’aménagement de notre territoire. Cette révision générale de notre PLU est alors planifiée sur une durée de 3 à 4 ans, en quatre phases. En outre, et en parallèle à son élaboration, la Municipalité a procédé à une révision simple de son Plan d’Occupation des Sols (POS) afin de créer une nouvelle zone d’habitat en l’occurrence une zone d’aménagement concertée dénommée « ZAC Les Clos ». Elle a décidé d’y arrêter une densité, considérée par elle comme acceptable pour notre Commune, de 21 à 22 logements à l’hectare (supérieure à la moyenne communale qui est de 10 à 12 logements à l’hectare) avant de se voir imposer les exigences du Schéma de cohérence territoriale du Dijonnais (SCOT), à savoir une densité minimum de 30 logements à l’hectare sur toutes les zones ouvertes à l’urbanisation et dont l’aménagement n’est pas engagé.

Révision du PLU et objectifs du PADD Dès la fin de l’année 2010, la Municipalité engage donc sa procédure de révision du PLU. Elle crée à cette fin un Comité de Pilotage, composé d’élus, et travaille en collaboration avec le bureau d’études du Grand Dijon (cabinet Urbicand) en vue d’établir un diagnostic complet de notre territoire et préparer le Projet

64

Pièce essentielle du dossier du Plan Local d’Urbanisme, le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) définit les orientations générales d’aménagement, d’urbanisme et de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers retenus pour l’ensemble de la Commune.


d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) de la Commune. à l’issue de plusieurs mois de réflexion et de préparation, la Municipalité fixe au PADD, fin 2012, trois objectifs relativement précis et modérés : l Valorisation du centre du village, en établissant des liaisons avec les différents quartiers d’habitat, en confortant les équipements du centre bourg, et en optimisant le foncier disponible.

Aménagement des entrées du village et requalification des terrains dédiés à l’activité économique.

l

l Requalification

de l’entrée Est du village, et développement d’une zone d’habitat sur une emprise de 2 hectares. Conformément à la procédure, le PADD retenu par la Municipalité se doit d’être présenté à ce que l’on appelle les Personnes Publiques Associées (PPA), à savoir le Grand Dijon, la Direction Départementale du Territoire, le SCOT du Dijonnais, la Direction Départementale de l’Agriculture et autres services de l’État. Il doit également et obligatoirement recueillir un avis favorable de ces mêmes Personnes Publiques Associées.

Le Grand Dijon fait des siennes Au début de l’année 2013, la Municipalité de Daix présente donc son PADD au Grand Dijon, lequel, rappelons-le, nous accompagne dans notre procédure de PLU. C’est alors avec une certaine surprise, que nous apprenons que celui-ci émettra plus que certainement un avis défavorable à notre projet de plan d’aménagement ! Cet avis défavorable est motivé, d’après les services du Grand Dijon, par l’objectif, mentionné ci-dessus, de développement, envisagé par la Municipalité, d’une nouvelle zone d’habitat sur l’ Est de la Commune. Les objectifs de densité de cette dernière sont en accord et respectent les normes supérieures du SCOT. Alors ?

Les raisons d’une position plus que contestable de la part du Grand Dijon

Alors le Grand Dijon refuse ce projet au prétexte que la ZAC Les Clos, actuellement en cours de réalisation, est en sous-densité par rapport aux exigences du SCOT et indique qu’il est impératif que toute nouvelle opération urbanistique compense cette sous-densité de la ZAC.

65


L’argumentation essentielle du Grand Dijon repose sur la nécessaire compatibilité du PLU de Daix avec le document d’orientations générales du SCOT. D’après lui, notre PLU doit proposer une densité minimum de 30 logements à l’hectare, en moyenne, pour toutes les zones ouvertes à l’urbanisation dont l’aménagement n’est pas engagé. C’est dans cette dernière phrase que réside le point de désaccord entre la Municipalité et le Grand Dijon. En effet, la Municipalité de Daix soutient que la ZAC Les Clos ne peut plus être considérée à juste titre comme une zone nouvelle ouverte à l’urbanisation dont l’aménagement n’est pas engagé. La ZAC Les Clos est à ce jour aménagée (voiries, réseaux, etc.). En l’état actuel, la Municipalité de Daix considère que les arguments avancés par le Grand Dijon relèvent plus de la profession de foi, voire de l’intimidation, et ne reposent à notre sens sur aucun texte, qu’il soit législatif ou réglementaire, ni sur aucune jurisprudence. D’une manière plus claire, le Grand Dijon souhaite imposer à notre Commune une densité proche de 40 logements minimum à l’hectare sur une nouvelle opération projetée. Cette position est, pour la Municipalité de Daix, parfaitement inacceptable !

La Municipalité de Daix suspend la procédure de PLU Néanmoins, l’heure n’est plus au débat ou à la polémique sur la position du Grand Dijon. La Municipalité de Daix entend assurer pleinement sa responsabilité et se refuse à engager notre Commune dans un risque de densité trop importante (40 logements à l’hectare minimum) pour son avenir urbanistique. Afin que l’argument de « moyenne densité  » ne lui soit plus opposable, la Municipalité a décidé de mettre en suspend la procédure du PLU permettant ainsi à la ZAC Les Clos de poursuivre naturellement son aménagement. Cette décision nous apparaît comme étant la plus prudente pour l’aménagement futur de notre territoire ; elle est également plus respectueuse vis-à-vis des Daixois à la veille d’une échéance électorale. Aussi, la prochaine Municipalité pourra-t-elle reprendre la procédure déjà bien avancée sans être perturbée par les exigences actuelles du Grand Dijon.

66


ZAC « Les Clos » (Zone d’Aménagement Concertée) Près de quatre années après l’ouverture de ce dossier, le projet de développement de la ZAC « Les Clos » est devenu une réalité concrète. Les travaux ont démarré à la fin de l’été 2013 et, dans deux ans, soixante-quatorze logements y seront construits. Cette opération dont la superficie totale avoisine les 3,6 hectares, apparaitra à terme comme une extension harmonieuse du nord-est de la Commune, au pied du Plain Saint-Laurent, et permettra la création de liaisons transversales entre la rue des Champs Moreaux, celle des Clos et la rue Bellevue. Le nouveau quartier, qui s’intègre entre un habitat rural ancien et un tissu pavillonnaire diffus, servira de transition entre ce dernier et le cœur du village, préservant des vues sur les perspectives et collines environnantes. Les espaces publics et les voies piétonnes qui y seront créés renforceront les liaisons avec le tissu bâti existant et permettront un bouclage du quartier pour mieux le relier au centre bourg. En outre, une coulée verte centrale assurera la continuité végétale avec le Plain Saint Laurent. Elle intégrera la gestion des eaux pluviales avec la réalisation de petites rétentions successives dans le sens de la pente douce. Cet espace paysager sera l’axe transversal des liaisons douces reliant la rue des Clos à la rue Bellevue. Une fois achevée, la ZAC « Les Clos » offrira une grande diversité de logements (individuels, groupés, intermédiaires et collectifs) dans un cadre de qualité à la fois architecturale et environnementale ; elle attirera ainsi une population nouvelle et concourra, entre autres, à pérenniser les équipements publics et privés de la Commune. Nous souhaitons d’ores et déjà la bienvenue à tous ces futurs Daixois !

67


Horizons Environnement

Vélo à assistance électrique (VAE) 2011-2013 : 3 années de subventions pour quel bilan ? La Commune a, depuis le mois de juin 2011, subventionné l’acquisition de 18 vélos à assistance électrique pour une aide d’un montant global s’élevant à 6 572,86 euros. Sur ces 18 vélos, 9 sont utilisés pour les trajets domicile/travail et dans 4 cas, le VAE a remplacé la voiture. Ces chiffres sont d’autant plus satisfaisants, à l’échelle de notre village, qu’ils n’auraient pu être obtenus sans cette aide à l’achat. Les jalons sont posés, il faut maintenant conforter cet élan en continuant de convaincre et encourager toutes celles et ceux qui décideraient de s’engager dans le choix d’un mode déplacement plus respectueux de notre environnement. La belle ascension du vélo électrique D’année en année, l’engouement autour du vélo électrique se fait de plus en plus ressentir. Ce mode de déplacement doux finit par convaincre et prend progressivement une importance croissante dans le choix d’un véhicule urbain. Aussi, dans un marché du cycle plutôt morose, affichant une diminution de ses ventes en volume de 9 % en 2012, le vélo à assistance électrique connaît une hausse remarquable de 15 %

68


pour atteindre 46 100 unités vendues en 2012. Les prévisions annoncent des ventes d’environ 100 000 exemplaires par an dans 3 à 5 ans (période 2016/2018) et profitent au « made in France » (Matra,VeloSolex, O2Feel ou encore au constructeur Moustache…). Reste un obstacle de taille à franchir : son coût d’acquisition. C’est la raison pour laquelle la Municipalité de Daix, soucieuse d’encourager les modes de déplacements les plus doux en les rendant plus faciles, avait décidé dès 2011 la mise en place d’une aide à l’achat (pouvant aller jusqu’à 400 € sur le prix d’achat du véhicule) d’un deux-roues à assistance électrique (vélo ou cyclomoteur). Aujourd’hui, force est de constater que ces coûts d’acquisition, malheureusement, ne décroissent pas et il faut encore compter environ 1500 € pour l’achat d’un bon vélo. Nous aurions pu croire et espérer que le développement rapide de cette technologie aurait mécaniquement tiré les prix à la baisse, mais, comme les voitures, l’informatique… l’équipement du VAE ne cesse de s’étoffer et le haut de gamme de se développer. Doit-on pour autant abandonner l’espoir de voir le vélo électrique supplanter peut-être un jour la voiture dans nos villes ? Les bénéfices, encore mal perçus par tout un chacun, semblent pourtant évidents. Est-il besoin de rappeler que le VAE est un moyen de transport économique ? Certes son prix d’achat reste élevé, mais il est amorti d’autant plus rapidement qu’il est utilisé régulièrement. L’énergie nécessaire à son fonctionnement est négligeable et bon marché (seulement quelques euros par an et un budget d’entretien très bas). En outre, le VAE est bon pour la santé ! Il permet en effet de faire du sport sans effort violent. Enfin, il est écologique (ne produisant aucun gaz d’échappement, il ne rejette donc pas de CO²), silencieux et plus rapide que la voiture en zone urbaine (en permettant de se faufiler dans les embouteillages). Il apparait donc évident aujourd’hui que poursuivre cette démarche d’aide incitatrice à l’achat d’un 2 roues électriques a plus que du sens pour un avenir « propre ». Il appartiendra à la prochaine Municipalité de lancer un message fort dans cette direction en continuant d’accorder une subvention pour l’achat d’un VAE.

69


Horizons Travaux

Hydrologie Il y a maintenant deux années, nous vous annoncions le début des travaux de mise aux normes des bassins de la rue de Dijon pour l’année… prochaine ! Mais de retards pris dans les décisions administratives en attentes de confirmation des subventions promises, rien ne bougeait. Nous sommes ainsi restés dans l’expectative… jusqu’au 23 octobre dernier, date à laquelle l’Agence de l’Eau, dernier mais ô combien important, voire essentiel, intervenant dans ce dossier, a enfin statué et accordé une subvention à hauteur de 50 % du montant global des travaux à réaliser. Pour mémoire, les travaux, qui devraient pouvoir démarrer lors du premier trimestre 2014, portent sur : l l’agrandissement

du bassin actuel de 3300 m³ à 6300 m³ ; création d’un deuxième bassin de 5700 m³ ; l le traitement et la mise en place de désableur/déshuileur, l’étanchéification des ouvrages par mise en place de géotextile bentonite ; l la régulation de débit calée à 10 litres/seconde ; l la réalisation d’un ouvrage de connexion au réseau de Talant ; l l’intégration paysagère de l’ensemble. l la

Une fois ces travaux - dont le montant global avait été estimé en 2012 à 764 000 € HT - achevés, notre Commune pourra alors avancer sur les mises à niveau nécessaires des réseaux entre la rue des Petits Prés/rue de Dijon et la rue de Dijon elle-même.

70


Mémo

Mairie et services

Mairie Adresse : 5 rue de Fontaine 21 121 DAIX Tél. : 03 80 56 54 12 - Fax. : 03 80 55 33 36 Courriel : mairie@daix.fr

de septembre à juin juillet -août

du lundi au vendredi

10 h - 12 h

mardi et vendredi

16 h 30 - 19 h

du lundi au vendredi

10 h - 12 h

mardi et vendredi

14 h - 16 h

Permanence des élus Mardi de 18 h à 19 h, sur rendez-vous.

Police municipale Adresse : 10, rue de Dijon 21121 DAIX Tel. : 03 80 55 30 96 (transfert d’appel automatique, en dehors des heures de permanence) Courriel : police.municipale@daix.fr

Services techniques Adresse : 5 rue des Petits Prés 21121 DAIX Tél. : 03 80 55 21 15 Courriel : services.techniques@daix.fr 71


Bibliothèque municipale Philibert Papillon Adresse : 8 rue de Dijon 21121 DAIX Tél. : 03 80 55 46 84 Courriel : bibliotheque@daix.fr Horaires d’ouverture : Mardi : 15 h 30 – 19 h 00 Mercredi : 09 h 00 – 12 h 00 Vendredi : 15 h 30 – 19 h 00

Social CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE DE DAIX (CCAS) Adresse : 5 rue de Fontaine 21121 Daix - Tel. : 03 80 56 54 12 Assistante sociale Mme Bender Accueil Solidarité et Famille Adresse : 2 rue de Nachey 21240 Talant - Tél. : 03 80 55 12 80 Aides ménagères, collecte de bouchons (plastique ou liège) et de vêtements Mme Nicole Coquet, 20 rue des Petits Prés, 21121 Daix Tél. : 03 80 56 61 45 Garde d’enfants Assistantes maternelles agréées : elles accueillent les jeunes enfants à leur domicile. La liste des assistantes maternelles agréées est à votre disposition en mairie. Halte garderie Convention avec la garderie “La Capucine de Talant” (6 rue Louis Jouvet Tél. : 03 80 44 60 87) Elle s’adresse aux enfants à partir de 2 mois et demi jusqu’à 4 ans (accueil de 3 demi-journées par semaine). Horaires d’ouverture : Du lundi au vendredi : 7 h 30 – 18 h 00 (avec déjeuner) ou 7 h 30 – 12 h 00/ 13 h 30 – 18 h 00 72


Education Groupe Scolaire François Monot : Ecole maternelle Adresse : 7 rue des écoles 21121 Daix - Tél. : 03 80 56 11 53 Directrice : Mlle Cécile Compas Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 8 h 50 - 11 h 55 et 13 h 30 - 16 h 30 Ecole élémentaire Adresse : 5 rue des écoles 21121 DAIX - Tél. : 03 80 56 44 12 Directeur : Mme Florence Chambert Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 8 h 45 - 12 h 00 et 13 h 30 - 16 h 40

Restaurant scolaire Le restaurant scolaire, administré par la mairie, assure le déjeuner aux élèves des écoles maternelles et élémentaires les jours de fonctionnement du groupe scolaire. Accueil périscolaire (s’adresse aux enfants scolarisés) Horaires d’accueil : Du lundi au vendredi : 7 h 15 - 8 h 50 et 16 h 40 - 19 h 00 Renseignements et inscriptions auprès du secrétariat de mairie (Tél. : 03 80 56 54 12) N.B. : En cas d’inscription occasionnelle, avertir M. Lionel Pitey (Tél : 03 80 59 04 88).

73


Services Transport DIVIA – Ligne 20 (Hauteville > Dubois) Culte Ensemble paroissial des Hauts du Suzon Père Hoppenot, 2 impasse du Presbytère, 21380 Messigny-et-Vantoux - Tél. : 03 80 35 40 04

Mise en place d’un service « Wifi Gratuit » La Commune de Daix a décidé d’expérimenter, à compter du 1er septembre 2013 et pendant une année, une offre internet gratuite « Wifi » accessible* au sein de la bibliothèque Philibert Papillon et de l’espace Anne-Marie Lamblin (sauf salle de la Paulée), le temps d’évaluer la pertinence de ce service, avant d’envisager son éventuelle extension. Concrètement, comment ça marche ? Les usagers peuvent se connecter de 7 h 00 à 24 h 00, tous les jours de la semaine. Dans un premier temps, ils doivent activer le Wifi de leur appareil (ordinateur portable, tablette ou smartphone) et se connecter au réseau « Bibliothèque Philibert Papillon » vu comme non sécurisé. Pour des questions de sécurité, et après avoir lancé leur navigateur Internet, ils sont automatiquement redirigés sur le portail d’authentification sur lequel ils indiquent leur e-mail. Ils reçoivent alors un message sur leur boite mail leur demandant de confirmer l’adresse qu’ils ont renseignée. Ils sont, après validation, authentifiés et autorisés à naviguer, durant deux heures (temps de connexion d’une session), sur internet via le service WiFi. Ils peuvent bien sûr se reconnecter ensuite autant de fois qu’ils le veulent. 74


Propreté / Environnement Ramassage des objets encombrants Depuis le 1er janvier 2009, le système de ramassage mensuel des objets encombrants a cédé la place à une collecte individualisée sur rendez-vous. Ce service plus moderne apportera plus de souplesse aux habitants et plus d’efficacité au recyclage et à la valorisation. l

Comment faire votre demande ?

Vous souhaitez vous débarrasser d’objets encombrants ? Deux possibilités s’offrent à vous : 1.Vous faites la demande par téléphone en composant le numéro vert 0 800 12 12 11 Accueil téléphonique assuré du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h, sauf jours fériés (appel gratuit depuis un poste fixe). Lors de votre appel, dans la majorité des cas, l’opérateur vous indique immédiatement le jour d’enlèvement devant votre domicile.A défaut, il vous rappelle dans les meilleurs délais pour vous informer officiellement de la date du ramassage de vos objets encombrants. Le cas échéant, une confirmation écrite est envoyée à votre domicile. 2.Vous faites la demande sur le site www.grand-dijon.fr (en cliquant dès la page d’accueil sur la rubrique “Objets encombrants”). Un mail de réponse vous communique dans les meilleurs délais le jour et l’horaire de passage du camion-benne. Service réservé aux particuliers. l

Les règles

Vous déposez, devant chez vous au bord du trottoir, en fonction de la tranche horaire qui vous aura été donnée par notre opérateur :

75


- le vieux mobilier - les matelas - les épaves de cyclo et de vélo - les déchets de cave et grenier Les bons réflexes - veillez à ce que le dépôt des encombrants sur le trottoir ne gêne pas la circulation des piétons et des poussettes. - un doute sur le poids, la nature, ou la quantité d’encombrants acceptés, appelez le numéro vert 0 800 12 12 11. Avant d’appeler le service “Objets encombrants”, pensez à donner une seconde vie à vos vieux appareils électro-ménagers, en contactant ENVIE 21 au 03 80 59 96 80. Pour vos meubles, canapés et objets divers encore en état, vous pouvez également contacter Emmaüs au 03 80 23 80 11. - n’oubliez pas non plus les points de vente qui reprennent les objets usagés (pneus, DEEE….) l

Les interdits - les déchets d’espaces verts qui doivent être déposés en déchetterie ou compostés à domicile. - les gravats, les déchets toxiques (produits chimiques, peinture, huile de vidange, pneus) qui doivent être déposés en déchetterie. l

Attention Les contrevenants qui ne respecteraient pas scrupuleusement le règlement (déchets non autorisés ou mal présentés, dépôt sur la voie publique en dehors des jours de passage) s’exposent à des sanctions : facturation de l’enlèvement accompagnée de suites pénales.

l Ramassage des déchets ménagers : Bac Gris : lundi matin et jeudi matin l Ramassage des journaux, papiers, emballages : Bac jaune : mercredi après-midi Services assurés par VEOLIA PROPRETÉ

76


Ramassage des déchets verts Les habitants de Daix comme ceux du Grand Dijon bénéficient d’une solution pour leurs déchets verts en s’abonnant à un service de collecte en porte à porte qui débute le 15 avril. La communauté d’agglomération met à disposition des usagers un ou plusieurs bacs à déchets verts de 240 litres pour collecter les tontes de pelouses, les feuilles, les fleurs, les tailles de haies et les branches ayant un diamètre inférieur à 10 cm. Du 15 avril au 15 novembre, sur une période de 30 semaines,VEOLIA PROPRETÉ, nouveau prestataire de la communauté d’agglomération, va assurer la collecte une fois par semaine. Facilement identifiable, le bac pour les déchets verts est gris avec un couvercle vert et un autocollant précise le jour de collecte. L’abonnement annuel pour la collecte d’un bac de 240 litres est fixé à 45 €/an (1,50 € par collecte). De plus, si l’abonnement est pris au-delà du début de collecte fixé au 15 avril, la redevance sera calculée au prorata du nombre de semaines jusqu’à la fin du service annuel. Il est également possible de réserver plusieurs bacs, dans la limite des stocks disponibles.

Pour tout renseignement sur la démarche à suivre :

l Vous pouvez appeler le 0 800 12 12 11 du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h, sauf jours fériés

l Ou télécharger (www.grand-dijon.fr) le guide de collecte des déchets verts incluant la convention à compléter pour s’abonner à ce nouveau service.

77


Elagage et taille des haies (Extrait de l’Arrêté municipal n° 62/2009) « Les arbres, arbustes, haies, branches et racines qui avancent sur l’emprise des voies communales (y compris les places et les parcs publics de stationnement) et des chemins ruraux (chemins, sentes, etc.) doivent être coupés à l’aplomb des limites de ces voies sur une hauteur de 5 m. Les haies doivent être taillées de manière que leur développement ne fasse pas saillie sur les voies communales ou sur les chemins ruraux. Les arbres, arbustes, haies, branches doivent en outre être élagués régulièrement afin de ne pas toucher les réseaux aériens d’électricité, d’éclairage public et de téléphone installés sur le domaine communal.(…) Les opérations d’élagage sont effectuées à la diligence et aux frais des propriétaires ou de leurs représentants. (…) Les riverains des voies communales et des chemins ruraux doivent procéder à l’élagage des branches ou à l’abattage des arbres morts qui menacent de tomber sur lesdites voies et chemins. (…) Les produits de l’élagage ne doivent pas séjourner sur la voie publique et doivent être enlevés au fur et à mesure. Il est rappelé aux propriétaires et à leurs représentants que les déchets végétaux peuvent être soit compostés, soit collectés en porte-à-porte (à la condition d’avoir le bac vert) ou déposé en déchetterie dépendant de la Communauté de l’agglomération Dijonnaise. »

Feux de jardin (Arrêté municipal n° 15/2009) L’article 84 du Règlement Sanitaire Départemental stipule que le « brûlage à l’air libre des ordures ménagères est (…) interdit ». Les déchets verts issus des jardins entrent dans la catégorie des déchets ménagers et assimilés comme indiqué à la rubrique 20 de l’annexe II de l’article R. 541-8 du Code de l’Environnement relatif à la classification des déchets. Le brûlage à l’air libre des déchets de jardin est donc interdit dans le département de la Côte d’Or. 78


Nuisances sonores Dans votre jardin, la belle saison est aussi celle des travaux qui, pour être nécessaires, sont parfois bruyants. Un arrêté préfectoral du 16 juin 1999 dispose que ces travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, tronçonneuses, perceuses, raboteuses ou scies mécaniques ne peuvent être effectués que : Les jours ouvrables : de 08h30 à 12h et de 14h30 à 19h30 Les samedis : de 9h à 12 h et de 15h à 19 h l Les dimanches et jours fériés : de 10h à 12h l l

Les propriétaires d’animaux, en particulier de chiens, sont tenus de prendre toutes mesures propres à éviter une gêne pour le voisinage, y compris par l’usage de tout dispositif dissuadant les animaux de faire du bruit de manière répétée et intempestive. Entretien des voies publiques (Extraits de l’Arrêté municipal n° 72/2008) Dans toutes les rues, les propriétaires ou, le cas échéant, les locataires, sont tenus d’assurer le nettoyage des caniveaux et des trottoirs, ainsi que l‘enlèvement des mauvaises herbes en bordure de leur propriété. Les balayures ne doivent en aucun cas être jetées sur la voie publique, ni dans les avaloirs d’eaux pluviales.Les grilles placées sur les caniveaux devront également être maintenues en état de propreté de façon à garantir un écoulement aisé des eaux pluviales et de limiter ainsi les risques d’inondations en cas de grosses pluies. Par temps de neige ou de gelée, ces mêmes propriétaires ou locataires sont tenus de balayer la neige devant leurs maisons, sur les trottoirs ou banquettes jusqu’au caniveau, en dégageant celui-ci autant que possible. En cas de verglas, ils doivent jeter du sable, du sel, des cendres ou de la sciure de bois devant les habitations. 79


CE QUI VA CHANGER DANS NOTRE COMMUNE Changement de mode de scrutin Pour les prochaines élections municipales, le mode de scrutin change dans les communes de 1 000 à 3 500 habitants. Les conseillers municipaux seront élus au scrutin de liste à deux tours, à la proportionnelle avec prime majoritaire. Avec ce mode de scrutin, les listes sont « bloquées » : elles comprennent autant de noms de candidats que de sièges à pourvoir et vous ne pouvez plus ni en rayer, ni en ajouter, au risque que votre bulletin soit nul. Les candidatures seront affichées dans le bureau de vote, ainsi que le nombre de conseillers à élire. Élection des conseillers communautaires Les conseillers communautaires sont les représentants de la Commune à la communauté de communes. Pour la première fois, les conseillers municipaux et les conseillers communautaires seront élus en même temps et pour la même durée de mandat (six ans). Les conseillers communautaires doivent obligatoirement être des conseillers municipaux. Les bulletins de vote comporteront donc deux listes : à gauche, la liste des candidats aux élections municipales ; à droite, la liste des candidats aux élections communautaires. Les règles de présentation des listes Les listes doivent respecter la parité. Le premier quart des candidats aux sièges de conseillers communautaires doit être placé, dans le même ordre, en tête de la liste des candidats au conseil municipal.

80


La totalité des candidats au conseil communautaire doit être comprise dans les trois premiers cinquièmes des candidats au conseil municipal. Répartition des sièges : La répartition des sièges au conseil municipal et au conseil communautaire se fait selon le même mode de calcul : la proportionnelle avec prime majoritaire. Le calcul de la répartition des sièges sera donc fait deux fois : d’une part pour le conseil municipal et d’autre part le conseil communautaire. La « prime majoritaire » signifie que la moitié des sièges est attribuée à la liste qui a recueilli la majorité des suffrages exprimés (majorité absolue au 1er tour et majorité relative au second tour, le cas échéant). Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes (y compris la liste arrivée en tête) à la représentation proportionnelle. Les listes minoritaires sont donc également représentées au conseil municipal, pourvu qu’elles aient obtenu au moins 5 % des suffrages Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue (plus de 50 % des suffrages exprimés) se voit attribuer la moitié des sièges. Les autres sièges sont répartis entre toutes les listes y compris la liste majoritaire en fonction des suffrages obtenus. Un second tour n’est organisé que si aucune liste n’a obtenu la majorité absolue des suffrages. Dans ce cas, c’est la liste qui a recueilli le plus de suffrages qui se voit attribuer 50 % des sièges. Les autres sièges sont répartis en fonction des suffrages obtenus entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. L’essentiel Le panachage disparaît ! Finis les ratures, les suppressions et ajouts de noms. Les listes sont désormais bloquées. Parité : Les listes doivent obligatoirement présenter alternativement un candidat de chaque sexe : homme/femme ou femme/homme. Communautés de communes : En même temps que l’élection des conseillers municipaux, vous élirez vos représentants à la communauté de communes. Auparavant, ils étaient désignés par le conseil municipal. Le bulletin de vote : Vous trouverez désormais deux listes de candidats sur le même bulletin de vote : l’une pour l’élection des conseillers municipaux, l’autre pour l’élection des conseillers communautaires.

81


Numéros d’urgence SAMU

15

Police

17

Pompiers

18

Appel d’urgence européen

112

Drogue, alcool, tabac : Infos Service

113

Accueil sans-abris

115

Allô enfance maltraitée

119

SOS 21

03 80 78 68 68

Croix Rouge Écoute

0800 858 858

Écoute Cancer

0810 810 821

Hépatites Infos Service

0800 845 800

Sida Infos Service

0800 840 800

TNT Info (Télévision numérique terrestre)

0825 625 625

Urgence sécurité gaz

0800 47 33 33

Vigilance Météo-France

08 92 68 02 21

Vos numéros

82

(appel gratuit d’un poste fixe) (prix d’un appel local d’un poste fixe) (appel gratuit d’un poste fixe) (appel gratuit d’un poste fixe)

(appel gratuit d’un poste fixe)


L’équipe municipale Dominique BEGIN-CLAUDET Jean-Marc MOUILLOT René VUILLEMIN François MASSON Didier BRUGERE Eric BRIONES Françoise AMACHER Pascal CHENIN Claude CORNUOT Michel FORQUET Jean-Manuel JOAQUIM Stéphane ROUGEOT Christine TAVIOT Michel VIOLOT

Maire 1er adjoint 2ème adjoint 3ème adjoint 4ème adjoint Conseiller délégué Conseillère municipale Conseiller municipal Conseiller municipal Conseiller municipal Conseiller municipal Conseiller municipal Conseillère municipale Conseiller municipal

Le Bulletin Daixois est édité par la municipalité de Daix. Parution : janvier 2014. Directeur de Publication Dominique Begin-Claudet. Photo de couverture : Didier Brugère Maquette : Indesk-Communication - 06.32.49.24.87 - seb.indesk@laposte.net Impression : Imprimerie Vidonne - Fontaine-lès-Dijon - 21 Les textes qui apparaissent dans ce bulletin sont laissés à la responsabilité de leurs auteurs.

83


“Retrouvez Daix en ligne sur : www.daix.fr”

Bulletin daixois 2014  

Bulletin municipal d'information de la commune de Daix (21)

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you