Arras Actu N°349

Page 1

IL Y A 30 ANS, LE TGV À ARRAS

N° 349 avril-mai 2023
VilleArras
MAGAZINE D’INFORMATION
>>>>>
ARRASactu LE
OFFICIEL DE LA VILLE
DOSSIER TRANSPORT P. 20

4 - 5 > 7 > arrêt sur image

arras vue par…

• Sarah M'Barek •

actualité

• Intégrez la réserve citoyenne • Sollicitez le budget citoyen • La Grande Cause 2022 à l'heure du bilan • Un jeu de piste contre les inégalités Femme-Homme • Le Mois du numérique s'ouvre sur le territoire • En mai, fêtons l'Europe • Des policiers proches de vous • Des aménagements réalisés rue Delansorne •

place aux jeunes

• Les inscriptions dans les écoles sont ouvertes •

à deux pas de chez vous

• À Georges-Brassens, chacun trouve ses marques • Louez vos outils grâce à l'outilthèque • Les écoliers de Saint Jean-Baptiste plantent des centaines de fruiters •

votre photo

• Bravo à Guillaume Perdriel •

arras, l'esprit commerce

• Une belle dynamique au quartier des Arts • Trois commerces aidés •

du côté des associations

• Muses, Musons, Musée au service de l'art et des enfants • La culture fête le printemps •

infos culturelles et insolites

• Le plan d'alignement a 100 ans • Partagez vos souvenirs du Pharos • Michel Gantner expose au musée • Agenda •

parole aux élus

• Tribunes • Permanences •

Direction de la communication de la Ville d’Arras - 6 Place Guy Mollet - BP 70913 - 62022 Arras CedexTél. 03 21 50 51 44

• Directeur de la publication : Frédéric Leturque • Directeur de la Communication : Christophe Tournay • Rédacteurs : Gauthier Clausse • Christophe Humetz (pages Sport) • Chargés de Communication : Chloé Lemoine - Kévin Thuilliez • Photographes  : Julien Mellin • Concepteurs graphiques : Béatrice Couadier - Mathieu Lucas - Julien Ramet - Arnaud Riquier - Christine Roussel • Assistante de direction : Catherine Petit • Web : www.arras.fr • Courriel  : nousecrire@ville-arras.fr • Impression : Imprimerie Artésienne - 62800 Liévin

Ce magazine est imprimé à 25 000 exemplaires.

- Mai 2023 - Arras

2 Avril
Actu
sommaire
8 - 14 > 15 > 16 - 19 > 27 > 28 > 26 > 32 - 35 > 36 - 39 >
13 Les Olympiades des métiers ont lieu à Arras. 15 Les Conseils d'enfants et de jeunes ont été installés. 30-31 Pages sport.

EN AVANT ARRAS !

Travaillons l’avenir

Que le temps passe vite ! C’est vrai partout en France et dans le monde, c’est particulièrement vrai à Arras. Ce nouveau numéro d’Arras Actu coïncide avec le retour du Printemps, des beaux jours qui vont avec, mais aussi des rendez-vous conviviaux, populaires et attractifs de notre territoire arrageois. Nous ne pouvons que nous en réjouir.

30 ans, que le temps passe vite ! Déjà 30 ans, c’était le 23 mai 1993, qu’Arras accueillait son tout premier TGV. Le fruit d’une rude négociation que nous nous devons de saluer aujourd’hui. Plus qu’une porte d’entrée pour l’ensemble de l’Arrageois, la Gare d’Arras, au cœur des Hauts-de-France, est un atout déterminant pour notre équilibre.

Développement économique, vie touristique, attractivité résidentielle … la gare d’Arras et ses TGV est une véritable chance pour nous. Chance que nous savons préserver, entretenir et même amplifier. Les travaux, autour du Master Plan, qui rythmeront les prochaines années dans le secteur de la Gare, vont dans ce sens. Le sens de l’avenir.

Redisons-le : que le temps passe vite ! Cela fait 3 ans, c’était en mars 2020, que vous m’avez renouvelé votre confiance en tant que Maire d’Arras. Avec l’équipe qui m’entoure, nous avons su gérer les urgences, notamment la crise sanitaire du Covid, tout en continuant de travailler pour votre

qualité de vie au quotidien et de lancer des projets structurants pour les générations suivantes. Nous regardons vers l’avant !

Et justement, puisque le temps passe vite, ce sont ces « générations suivantes » que nous encourageons à avancer. Avec les Conseils des Enfants et des Jeunes, l’implication de la jeunesse dans notre Cité, dans nos sujets de société et dans les défis de demain … est indispensable. Nous savons pouvoir compter sur la motivation et l’enthousiasme de nos jeunes. C’est une chance et surtout une force.

Dans ce numéro, le bilan de la Grande Cause 2022, la lutte contre le harcèlement et les violences intrafamiliales, est dressé. Là encore, nous n’avons pas peur de nous attaquer à de profondes dérives de notre société, qui ne datent malheureusement pas d’hier, mais que nous combattons de manière collective et sincère à notre échelle. Hier, aujourd’hui et demain, nous ne lâcherons pas.

Ces prochaines semaines seront notamment marquées par le Mois du Numérique à l’échelle de la Communauté Urbaine, le Joli Mois de l’Europe, le Printemps de la Culture mais aussi la très belle exposition de Michel Gantner au Musée des BeauxArts à Saint-Vaast.

Bonne lecture … et en avant Arras !

3 Avril - Mai 2023 - Arras Actu édito
Frédéric LETURQUE Maire d’Arras Président de la CUA Conseiller régional

Samedi 11 mars, lors de la Journée nationale d’hommage, les élus et les membres du Conseil des Jeunes ont honoré la mémoire des victimes du terrorisme.

Vendredi 3 mars, le Pôle éducatif du Val de Scarpe a fêté ses quatre ans d'existence. Le dispositif Rue Paisible a été déployé pour pemrettre aux enfants de prendre part à des animations et de défiler dans la rue pour le carnaval.

L'Arras Convention Tattoo a attiré un public nombreux à Artois Expo pour sa 4e édition, samedi 4 et dimanche 5 mars. Près de 200 tatoueurs étaient présents.

Le 24 février 2022 débutait la guerre en Ukraine. Un vaste élan de solidarité voyait alors le jour. Un an plus tard, afin de marquer sa solidarité avec le peuple ukrainien et en hommage aux victimes du conflit, la Ville a hissé le drapeau ukrainien au balcon de l'hôtel de ville.

4 Avril - Mai 2023 - Arras Actu arrêt sur image
> > > >

Avec 25 000 visiteurs, le festival Atrebatia a fait un retour remarqué dans le centreville les 18 et 19 février. L'hôtel de ville, l'hôtel de Guînes et le Pôle culturel SaintVaast n'ont pas désempli.

Nos photos en scannant ce QR Code.

Afin de lutter contre la précarité et l'isolement, le Centre Communal d'Action Sociale a mené une expérimentation en 2022. 28 Arrageois ont pris part à des séances d'équitation adaptée au centre équestre de Duisans. La moitié des bénéficiaires s'est inscrit dans un processus d'insertion sociale et professionnelle. Le 1er février s'est tenue la restitution de ces ateliers à l'hôtel de ville.

Mercredi 1er février, Alexandre Pérol, adjoint au Sport et à la Jeunesse, est allé à la rencontre des adhérents et bénévoles de Arras Tennis de Table. L’occasion d’échanger quelques balles avec Cornelia Ghienne, jeune joueuse prometteuse du club. Plus que le résultat de la rencontre 3-0 (11-2/ 110/11-4) en faveur de la jeune joueuse, le partage, le sport et la convivialité sortent renforcés de ce moment.

5 Avril - Mai 2023 - Arras Actu arrêt sur image
>
>
> >

mois du numerique

Un voyage au coeur du numerique 1 er > 29 avril 2023

CONFÉRENCES

ATELIERS

DÉBATS

Gratuit - Ouvert à tous

Retrouvez le programme sur cu-arras.fr

Enpartenariatavec Avec les communes de
Georges Brassens Centre social

SARAH M'BAREK « UNE VILLE À TAILLE HUMAINE »

Arrivée en 2020 en provenance de Djibouti, Sarah M'Barek a pris les commandes de l'équipe féminine du RC Lens. Le club né de la fusion avec l'Arras FCF est actuellement 3e de deuxième division et affiche de belles ambitions pour la fin de saison. La coach, qui s'est établie à Arras et apprécie le savoir-vivre à l'arrageoise, a accueilli Arras Actu au centre d'entraînement de la Gaillette. Elle revient sur ces trois ans écoulés et se projette vers l'avenir.

AU MOMENT DE CETTE INTERVIEW, LE CLUB EST 3e DE DEUXIÈME DIVISION, QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR LA SAISON EN COURS ?

« Je suis satisfaite »

« Nous avons fait un bon début de saison. Notre objectif premier était de gagner un maximum de points à domicile afin d'assurer le maintien en 2e division. Cette année, six équipes peuvent être reléguées. Même si nous avons connu de gros revers en début d'année face à Lille en championnat et face à Évian en coupe, l'ambition est de terminer sur le podium. Il faut être réaliste, il sera difficile de jouer la montée cette année. Je suis satisfaite. Les contenus sont bons. L'état d'esprit des joueuses est excellent. Notre groupe est jeune mais équilibré. »

IL Y A 3 ANS NAISSAIT LE RC LENS FÉMININ SUITE À LA FUSION AVEC ARRAS, QUEL BILAN TIREZ-VOUS ?

« C'est un plaisir de jouer à Degouve »

« Nous arrivons au terme d'un cycle de trois ans. Les relations entre le club, Arras Football et la Ville sont bonnes.

C'est un plaisir de jouer nos matches au stade Degouve même si les exigences du haut niveau impliquent des travaux importants. Nous nous sentons soutenus par la municipalité et pas uniquement pour la mise à disposition des infrastructures.

C'est un plaisir de croiser régulièrement

Frédéric Leturque, maire d'Arras et Alexandre Pérol dans les travées du stade ou au bord de la pelouse pour encourager les filles. Nous pouvons également compter sur de nombreux supporteurs arrageois et lensois. »

SON ACTUALITÉ

BIO EXPRESS EN 3 DATES

2000 Début de sa carrière de professionnellejoueuse

2007 1er d'entraîneureposte à Montpellier

Juin 2020 entraîneureNommée du RC Lens

QUEL REGARD PORTEZVOUS SUR LA VILLE ?

« Nous partageons des valeurs »

« Comme beaucoup de monde, j'ai regardé le film Bienvenue chez les Ch'tis. Après avoir vécu à Montpellier et Djibouti, j'ai connu l'accueil chaleureux des gens de la région avec qui nous partageons les mêmes valeurs. Je me suis installée en famille à Arras, pas très loin du stade Degouve. J'aime la ville car elle est à taille humaine. J'aime découvrir les lieux culturels. Il n'y a que la Carrière Wellington que je n'ai pas encore visitée mais je le prévois prochainement pour tenter l'expérience du petit-déjeuner à l'anglaise à 20 mètres sous terre. Je promène régulièrement mon chien à la Citadelle. Enfin, avec mon mari, nous aimons nous rendre dans les restaurants mais aussi découvrir les bars sympas du centre-ville. Je me projette encore quelques années à Arras. »

La deuxième partie de saison est désormais bien entamée et Sarah M'Barek entend maintenir le club en deuxième division. Déjà, elle se tourne vers l'avenir. " Mon contrat de trois ans se termine. Le groupe est homogène mais encore jeune et il y a encore beaucoup de choses à construire afin de le faire grandir. Je souhaite prendre mon temps afin de consolider les effectifs ", souligne la coach. Un des autres objectifs concerne la structuration de la section féminine du RCL. "  Je me sens bien au club et je prends du plaisir tous les jours. Je souhaite bâtir quelque chose de solide. Alors, oui je me vois rester encore au club. "

7 Avril - Mai 2023 - Arras Actu arras vue par…
>
> >
Propos recueillis par Gauthier Clausse

INTÉGREZ LA RÉSERVE CITOYENNE ET ŒUVREZ POUR L'INTÉRÊT COLLECTIF

Pour voter, signalez votre nouvelle adresse

Un déménagement s'accompagne de toute une série de démarches administratives auprès de nombreuses instances.

RÉSERVE MUNICIPALE CITOYENNE ARRAGEOISE

La crise sanitaire et les aléas climatiques ont amené les services municipaux à engager une réflexion sur la création d'une réserve citoyenne à Arras, en janvier 2021. Le début de la guerre en Ukraine, en février 2022, met alors en exergue le besoin de bonnes volontés afin d'organiser l'aide à destination du peuple ukrainien. La municipalité acte la création de la Réserve municipale citoyenne arrageoise lors du conseil municipal du 7 mars 2022. Cette réserve permet à toute personne qui le souhaite de s’engager librement et sans obligation à servir les valeurs de la République en participant à des missions d’intérêt général, à titre bénévole, sur la ville d’Arras. "  L'objectif est de favoriser l'implication bénévole de tout citoyen à ces missions dans un cadre collectif, que ce soient des besoins ponctuels ou récurrents  ",

explique Laure Nicolle, conseillère déléguée à la Vie Associative, à l'Implication Citoyenne et au Vivre-Ensemble. Les domaines d'intervention des réservistes sont vastes et variés : la solidarité, l’éducation, la culture, l’événementiel, l’attractivité, la santé, le sport, la mémoire, la citoyenneté, la coopération internationale, l’environnement, l’inclusion, le numérique, l’intergénérationnel, la sécurisation ou encore les interventions d’urgence en situation de crise ou d’événement exceptionnel. Pour devenir réserviste, vous devez être âgé d'au moins 16 ans et faire acte de candidature auprès du service Participation Citoyenne de la Ville. Vous devrez alors passer un entretien avant de pouvoir mener les missions confiées par la Ville.

Renseignements à participation@ville-arras.fr

SOLLICITEZ LE BUDGET CITOYEN

Le budget participatif, créé autour de la dynamique du Comité de Synergie Citoyenne en 2017, permettait le financement de projets ayant remporté le plus de suffrages, puis leur aménagement effectif après un processus long. Afin de gagner en réactivité, la Ville a lancé le budget citoyen en complément des dispositifs déjà existants. Il permet de financer en investissement des projets d’habitants sur l’ensemble du territoire communal. Doté de 100 000 euros, le Budget Citoyen est intégralement financé par la ville d’Arras et permet de répondre aux attentes des citoyens. Pour accompagner la mise en œuvre de ce nouveau dispositif, un comité de gestion dédié au Budget Citoyen a été créé. Il décide de l’attribution de fonds aux projets retenus.

Parmi celles-ci : la déclaration de votre changement d'adresse et vos nouvelles coordonnées auprès du service Élections de la Ville d'Arras. La mise à jour de vos informations électorales pour voter au plus près de chez vous.

Arras, ville où il fait bon vivre

Arras est une ville où il fait bon vivre. Et c'est le Journal du Dimanche qui l'écrit dans son palmarès des Villes et Villages où il fait bon vivre en France.

Arras figure à la 1re place au niveau départemental sur 890 communes, à la deuxième au niveau régional et au 200e rang à l'échelle nationale.

Le palmarès est établi sur 198 critères répartis en 10 catégories : qualité de vie, sécurité, transports, commerces et services, santé, éducation, sports et loisirs, solidarité, attractivité immobilière, protection de l'environnement. L'art de vivre arrageois récompensé.

actualité 8 Avril - Mai 2023 - Arras Actu

LA GRANDE CAUSE 2022 À L'HEURE DU BILAN

La Ville s'est très tôt emparée du sujet de la lutte contre le harcèlement et les violences intrafamiliales. L'année 2022 a vu naître de nombreuses initiatives qui se poursuivront en 2023.

Un territoire référence

Dès mars 2020 et le premier confinement, les services municipaux étaient à pied d'œuvre afin de faire face à la hausse des violences intrafamiliales. Une situation qui a amené le territoire à se doter de différents outils avec la création d’une équipe spécialisée sur cette question au Commissariat, une convention signée au Centre Hospitalier d'Arras pour que les partenaires du territoire puissent travailler ensemble et le cofinancement d’un poste d’assistant social au sein du commissariat d'Arras.

Des outils qui sont venus compléter l'offre existante en matière de prise en charge et d'accompagnement des victimes mais aussi des auteurs de violences. Le Home des Rosati qui permet d'éloigner les auteurs de violence du domicile a été érigé en exemple et a été décliné au niveau national. Le point d'accès au droit repère et accompagne les femmes victimes. Une référente sociale intervient depuis 2003 au commissariat et depuis 2009 en gendarmerie. La Communauté urbaine finance le Centre d’Information des Droits de la Femme et de la Famille et France Victimes 62. Autant de partenaires et d'actions qui ont permis de faire de l'Arrageois un territoire référence sur le sujet. C'est donc pour poursuivre les efforts que la Ville d'Arras avait décrété la lutte contre le harcèlement et les violences intra-familiales grande cause 2022 dans la lignée de ce qu'elle fait chaque année depuis 2015 et les attentats du 7 janvier 2015 perpétrés contre la rédaction de Charlie Hebdo.

Un réseau de lieux refuge

Le dispositif Où est Angela ? été mis en place dès janvier 2022 en lien avec le CIDFF, la Police Municipale, la Police Nationale, le service médiation de la CUA. Le dispositif vise à créer un réseau de lieux refuge en ville afin de permettre aux personnes victimes de harcèlement de trouver une aide. Des réunions de formation ont été menées auprès de commerçants qui s’engagent à signer une charte.

Dix d'entre eux l'ont signée et ont pu poser le logo Angela sur leur vitrine.

À ce jour aucun signalement spécifique n'a été recensé. Les structures municipales pourraient intégrer à terme le dispositif tels les centres sociaux.

Office des sports

L'Office des sports a porté plusieurs actions en matière de lutte contre le harcèlement et les violences intra-familiales. Sporte toi bien en premier lieu à destination d'un public vulnérable féminin. Un programme mené en partenariat avec le CIDDF. L'Office des sports a également travaillé au quotidien en lien avec de nombreux partenaires : l'Association d’Aide aux Sans Abri, le Home des Rosati, la Maison des Femmes, mais aussi Vie libre.

Aider les mamans solos

Le CCAS a travaillé sur l’image de « la maman » en lien avec les centres sociaux, le Département, l'office des sports… Plusieurs outils ont été utilisés notamment un jeu de carte afin de mettre des mots sur des émotions ce qui a permis à chacune d’entre-elles d’échanger sur leur vécu et leur parcours de vie. Les mamans indiquent avoir pris conscience de l'importance de prendre du temps pour elles, de prendre soin d’elles et qu'elles ne sont pas que des mamans. Au total, 24 femmes ont eu l’opportunité d’intégrer ce projet visant à travailler sur l’estime et l’image de soi.

Nina et Simon.e.s

Un van qui intervient au sein d’un marché, au pied d’une structure, en milieu rural comme urbain, avec un partenaire, tel est le principe du van Nina et Simon.e.s qui intervient depuis le 1er septembre. La démarche consiste à aller vers les publics les plus éloignés, à les accueillir, les informer, les écouter sans distinction de genre et d’âge.

Une démarche qui permet aussi d’échanger autour de différentes thématiques : égalité entre les femmes et les hommes, la vie de couple et la sexualité, le genre, les droits et l’insertion, les violences.

Marches exploratoires

Durant les marches exploratoires, des groupes de personnes volontaires, en particulier des femmes, parcourent différents secteurs de la ville afin d'identifier d'éventuels espaces générateurs d'insécurité. À la suite de ces marches, un rapport rassemblant des recommandations en termes d’éclairage, de propreté, de signalétique ou encore d’aménagement est rédigé pour établir un programme d’actions et d'aménagements à réaliser. Sept marches ont déjà eu lieu : 3 au centre, 2 au sud, 2 à l’ouest. D'autres sont programmées prochainement.

9 Avril - Mai 2023 - Arras Actu actualité
Angela
VOUS POUVEZ DEMANDER ICI

UN JEU DE PISTE LUDIQUE CONTRE LES INÉGALITÉS

Mercredi 8 mars, le centre-ville d'Arras accueillait un grand jeu de piste organisé par le CIDFF.

L'objectif : sensibiliser les Arrageois aux inégalités Femme-Homme.

La pluie n'a pas douché l'enthousiasme de la centaine de participants et bénévoles. Mercredi 8 mars, dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes, le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles organisait un jeu de piste dans le centre-ville d'Arras à destination du grand public.

Indices en main, les participants se sont élancés pour un parcours devant leur permettre de rallier les différents lieux ressources ou de répit. Du bar le Saint-Christophe où l'on peut demander "  Où est Angela ", dispositif permettant la mise à l'abri d'une victime de harcèlement, jusqu'au Centre de planification et d'éducation familiale, rue de Douai, où les " joueurs " ont été sensibilisés aux violences sexuelles et à la notion de consentement, ils ont répondu à de nombreuses questions.

L'objectif des organisateurs était de sensibiliser aux inégalités de genre et aux violences intra-familiales. Une piqûre de rappel qui intervenait deux jours après la présentation en conseil municipal du Rapport sur l'Égalité Femme-Homme mais aussi le bilan de la Grande Cause 2022 dont les actions se poursuivront en 2023. « En ce 8 mars, nous accompagnons les partenaires avec qui nous travaillons tout au long de l'année. Ce jeu de piste va permettre aux participants d'identifier tous les lieux ressources qui permettent aux femmes de défendre leurs droits », souligne JeanPierre Ferri, adjoint au maire à la Cohésion Sociale, Territoriale et Logement, à l'Insertion sociale et professionnelle.

« Les droits des femmes ne sont jamais vraiment acquis. Il y a des avancées, mais aussi du recul », explique Teresa Hemar, vice-présidente du CIDFF.

Les participants et bénévoles ont été accueillis à l'hôtel de ville, point de départ du jeu de piste.

Tout au long du parcours, les participants ont eu à répondre à différentes questions.

actualité 10 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
> >
>
Nos photos en scannant ce QR Code.

LE MOIS DU NUMÉRIQUE

S'OUVRE SUR LE TERRITOIRE

Durant un mois, les Arrageois et les habitants du territoire seront sensibilisés aux bons usages des outils numériques.

Après cinq éditions sous l'égide de la Ville d'Arras, le Mois du numérique passe un cap et se décline cette année à l'échelle communautaire avec douze communes engagées et un programme de 50 actions menées par 25 partenaires sur l'ensemble du territoire de la Communauté urbaine d'Arras. "Une déclinaison réalisée à l'échelle de ce qui a été fait sur le Pass Jeune qui est un franc succès et qui a essaimé à l'échelle de l'ensemble des communes composant la Communauté urbaine d'Arras", se réjouit Évelyne Beaumont, adjointe en charge de la Transition Numérique. L'objectif demeure inchangé : rendre le numérique accessible à tous de manière pédagogique et ludique.

Du 1er au 29 avril, quatre thématiques seront déclinées à raison d'une par semaine :

l'inclusion numérique, la mobilité, le numérique responsable et l'innovation.

Le 1er avril, les conseillers numériques France Service, en partenariat avec l'APF France Handicap et l'Afp2i animeront des ateliers. Le samedi 8 avril, un bus Artis ira à la rencontre des habitants du territoire. Des ateliers permettront de découvrir l'offre de transport Pass Pass. Une semaine plus tard, le 15 avril, à Cité Nature, un Repair café sera organisé. Une conférence permettra également à chacun d'en découvrir un peu plus sur les usages responsables dans le numérique.

Rendez-vous le 22 avril au CESI afin d'y découvrir le projet cyber et les avancées réalisées dans le domaine.

Enfin, le 29 avril, un tournoi e-sport clôturera le mois au Pôle culturel Saint-Vaast.

EN MAI, NOUS FÊTERONS L'EUROPE

Le mois de mai sera marqué par de nombreuses festivités afin de célébrer l'Europe. Plusieurs temps forts seront organisés.

Découvrez dès le 4 mai l'exposition Tronches de vie de Régis Picart, photographe arrageois, sur les grilles de l'Hôtel de Ville à l'occasion de son inauguration.

Le 9 mai, à l'occasion de la Journée de l'Europe, plusieurs rendez-vous sont programmés avec en point d'orgue la Fête de l'Europe qui se tiendra sous chapiteau, place de l'Arsenal à la Citadelle. Au menu : soirée festive organisée par le Conseil des étudiants de l'Université.

Le 13 mai, square Paquet et parvis de l'hôtel de Ville, le Mouvement Européen 62 tiendra son Village des langues et cultures européennes. Un projet lauréat de l'Appel à projets Villes jumelées et Coopération décentralisée. De

16h30 à 17h, à la salle des gardes, la municipalité mettra à l'honneur une personnalité arrageoise. Mais c'est une surprise.

L'inclusion numérique est une priorité pour la Ville d'Arras. L'organisation du Mois du Numérique franchit une nouvelle étape en passant à l'échelle communautaire. Le travail est réalisé de manière collégiale afin de toujours aller vers les habitants du territoire. Notre volonté est de ne laisser personne au bord du chemin.

Évelyne BEAUMONT

Adjointe en charge de la Transition Numérique et du quartier Centre

La Maison de l'emploi vous accueille en mairie

été mise

Située boulevard Schuman, la Maison de l'Emploi et des Métiers en Pays d'Artois dispose également de bureaux au rezde-chaussée de la mairie. Vous y rencontrerez des professionnels qui vous conseilleront et vous guideront dans vos démarches d'emploi et/ou de formation. Vous êtes étudiant, demandeur d'emploi ou salarié, la Maison de l'emploi et des métiers répond présent à chaque étape de votre parcours professionnel quelque soit votre âge.

La Maison de l'Emploi vous accueille en mairie du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h45 à 17h.

En 2022, Gisèle Bassette avait à l'honneur par Frédéric Leturque, François Xavier-Muylaert et Arnaud Michel
>
actualité 11 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
>

DES POLICIERS PROCHES DE VOUS

L'année 2022 a été marquée par un renforcement des effectifs et des moyens de la police municipale arrageoise afin de répondre à vos attentes et d'être toujours plus proche vous.

EN CHIFFRES

Ces dernières années, les policiers municipaux ont été confrontés à de nouveaux enjeux en matière de tranquillité et sécurité publique. Un contexte mouvant qui a amené la municipalité à renforcer les équipes et à réorganiser l'ensemble du service. L'objectif étant d'apporter un service de qualité et une plus grande proximité.

La brigade de soirée a trouvé ses marques en complément du travail effectué quotidiennement auprès des équipes de jour. " Cette année, la Police Municipale a retrouvé sa place au cœur du territoire afin de répondre aux attentes de la population et aux enjeux actuels  ", souligne Eve Lamarche, directrice de la Police Municipale.

Plus de proximité

" Nos équipes sont très performantes et font un très gros travail au quotidien. Nous avons renforcé nos liens de proximité avec les habitants mais aussi les commerçants qui

n'hésitent plus à nous solliciter ".

Les liens se sont également renforcés avec les services de la Police Nationale. " Nous travaillons conjointement avec le commissariat au quotidien mais aussi sur des événements d'ampleur comme le Main Square Festival, la Fête de la Musique et la Fête de l'Andouillette ".

Les moyens humains ont été renforcés. Les moyens matériels aussi. Les policiers municipaux bénéficient de nouveaux véhicules, de nouveaux logiciels ou encore d'équipements divers. " Nos résultats sont le fruit d'un travail engagé il y a désormais plus de 18 mois ", explique Eve Lamarche. Un travail qui se poursuivra dans les années à venir avec le recrutement de deux nouveaux agents supplémentaires chaque année jusque 2026. La brigade verte et les agents de surveillance de la voie publique verront leurs moyens renforcés. De quoi être encore plus proches de vous et répondre à vos attentes.

1 31

qui intervient jusque 3h du matin sur le territoire communal.

brigade de nuit policiers municipaux

œuvrent chaque jour au sein de la Police Municipale

œuvrent au Centre de Supervision Urbain pour la sécurité de tous.

12 agents

7 opérateurs vidéo de surveillance de Voie publique, de la Brigade verte et placiers complètent les effectifs.

En 2022, la Police Municiplae arrageoise se dotait d'une brigade canine composée d'un maître chien et d'un auxilaire canin : Mavrik. En 2023, deux nouveaux chiens : Thor et Tania viennent renforcer l'équipe cynophile qui compte désormais deux maîtres chiens. Thor et Tania sont en cours de formation et seront opérationnels en octobre 2023. À cette date, ils remplaceront Mavrik qui pourra goûter à une retraite méritée au domicile de son maître.

12 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
actualité
>
La police municipale a retrouvé sa place au cœur de la cité.
Deux auxiliaires canins arrivent

actualité

LES OLYMPIADES DES MÉTIERS SE DÉROULENT

CHEZ NOUS

Deux lycées arrageois accueillent les sélections régionales des WorldSkills, les Olympiades des métiers. Que ce soit à Jacques le Caron ou à Savary-Ferry, nos jeunes ont montré qu'ils ont de nombreux talents.

Le Parlement des Cités Educatives reçu à Arras

Après la filière maroquinerie Savary, les Olympiades investiront le lycée Jacques-Le-Caron pour les métiers du bâtiments du 22 au 24 mars.

Les WorldSkills sont une vitrine pour promouvoir le savoir-faire des jeunes, leurs métiers et les formations professionnelles au niveau régional, national, européen et international. Les sélections régionales ont débuté le 2 mars et se poursuivent jusqu'au 31 mars sur tout le territoire. Pas moins de 936 jeunes de la région y démontrent l’étendue de leurs compétences et leur savoir-faire professionnels.

Deux lycées d'Arras accueillent les épreuves

À Arras, deux établissements scolaires accueillent des jeunes à l'occasion de ces olympiades des métiers : le lycée Savary-Ferry pour les métiers de la maroquinerie et le lycée Jacques-le-Caron en ce qui concerne les métiers du bâtiment et des travaux publics.

Si les jeunes en maroquinerie ont déjà fait état de leurs talents les

2 et 3 mars, les représentants des métiers du bâtiments ont rendezvous à Arras du 22 au 24 mars.

Le lycée Jacques Le Caron accueillera les jeunes candidats qui concourront dans les catégories carrelage, charpente, construction béton armé, construction digitale, couverture métallique, ébénisterie, installation électrique, maçonnerie, menuiserie, peinture décoration, plâtrerie et construction sèche, plomberie et chauffage, solier. L'épreuve de taille de pierre et de " marbrerie design " se dérouleront les 22 et 23 mars.

Une fois les sélections régionales terminées, les candidats sélectionnés suivront trois stages de préparation physique et mentale en vue de la finale nationale qui se déroulera à Lyon EuroExpo, du 14 au 16 septembre. L'objectif : déterminer l’équipe de France des WorldSkills, qui concourra à la finale mondiale.

Jeudi 9 mars, les enfants des huit cités éducatives du Pas-de-Calais avaient rendez-vous à l’hôtel de ville à l’occasion du Parlement des enfants des Cités Éducatives. Durant la journée, les jeunes ont pu interviewer les représentants de l’Éducation Nationale, de l’UNICEF et le Défenseur des Enfants dans le cadre d’une web radio. Ils ont aussi pris part à des ateliers et assisté à une conférence.

Nos photos en scannant ce QR Code.

Prox'Raid Aventure au collègePéguy

Lancée il y'a 30 ans par le Raid avec pour objectifs de créer un lien entre les jeunes et les forces de l'ordre et de secours locales, l'association a animé un village ludique au collège avec des activités sportives : boxe, escalade… et des ateliers de découverte des métiers."Cela permet de créer des instants privilégiés avec les élèves", souligne Stéphane Prince, Conseiller délégué à l'Enseignement Secondaire et Supérieur présent pour présenter le Pass'jeune.

13 Avril - Mai 2023 - Arras Actu >
>

DE NOUVEAUX AMÉNAGEMENTS RÉALISÉS RUE DELANSORNE

Le centre-ville d’Arras poursuit sa mue, dans le cadre du projet Masterplan gare. Alors que les travaux de la place Foch et de la rue Chanzy se profilent, des aménagements sont réalisés par la Communauté urbaine d'Arras rue Désiré Delansorne, d’avril à septembre.

Les étapes à venir Chantier

Les travaux se poursuivront d'avril à mai pour les aménagements des trottoirs côté rue de la Caisse d'Épargne.

De juin à juillet, les trottoirs côté tribunal seront rénovés. La circulation sera interdite rue Delansorne, en juin, entre la rue Ernestale et la rue de la Caisse d'Épargne et en juillet de la rue de la Caisse d'Épargne à la rue Doumer.

Durant la première quinzaine d'août, la rue sera entièrement interdite à la circulation durant les opérations de pose de l'enrobé. La place Lenglet sera aménagée de mi-août à fin septembre.

Déchets

Les modalités de collecte changent

Les travaux ont débuté avec le changement de la canalisation d'eau potable. Durant la durée' du chantier des points d'étape sont réalisés régulièrement avec les commerçants et les riverains.

Les travaux visent à renforcer l'attractivité du cœur de ville « la rue Delansorne fait partie du parcours Shopping en cœur de ville », souligne Gauthier Osseland, adjoint en charge de la Ville du 1/4 d'heure, des Déplacements et Projets et Master Plan. Durant les travaux, la Ville et la CUA accompagnent les commerçants. Une réunion de concertation a eu eu lieu avec eux et les riverains et des points d'tape sont régulièrement organisés. « Il y a une nécessité de mettre aux normes l'espace public, notamment pour les personnes à mobilité réduite ».

Plus de confort

Outre le renouvellement de la canalisation d’eau potable qui est une obligation et qui durera un mois et demi, ces travaux permettront d’élargir les trottoirs, la mise aux normes PMR et la création d’un espace végétalisé place Lenglet sur laquelle seules resteront 3 places « police » pour l’accès au tribunal

et une place de stationnement PMR. Des bancs et des arbres permettront de lutter contre les îlots de chaleur. Les trottoirs verront la pose d'un pavage de qualité en granit sur le modèle de ce qui existe sur l'axe Saint-Aubert-Gambetta. L'objectif est de faciliter les déambulations dans un cadre agréable. Des trottoirs traversants verront le jour sur le modèle du quartier SaintMaurice. La chaussée passera à une voie permettant la remontée vers le beffroi en venant de la rue Ernestale. Une voie vélo permettra la descente en direction des rues Gambetta et Ernestale. « Cela répond à une volonté de développer les modes doux notamment le vélo et de faire évoluer le réseau de transport en commun pour une meilleure desserte des lignes 1 et 4 », explique Gauthier Osseland. Les travaux seront achevés pour le 28 août, ce qui facilitera la mise en place du réseau B de transports en commun, notamment pour les lignes 1 et 4.

En raison des travaux réalisés rue Delansorne, les modalités de collecte des ordures ménagères et des déchets recyclables changent. Jusqu’au vendredi 7 avril, vous pouvez déposer vos ordures ménagères et déchets recyclables dans l’un des quatre points de groupements suivants :

• Rue des Récollets (à l’entrée de la rue) pour les habitants de la rue Récollets.

• Place des États d’Artois (sur les 2 places de parking, à côté de la place PMR) pour les habitants des rues Delansorne, des Portes Cochères et de la Caisse d’Épargne.

• À l’intersection de la rue Legrelle et de la rue de la Marche pour les habitants de la rue des Portes Cochères.

• Rue Héronval (à l’entrée de la rue) pour les habitants de la rue Delansorne.

Les habitants de la rue de la Caisse d’Épargne pourront également utiliser les PAV de la place du Théâtre.

La collecte se fera uniquement à ces 4 points dans les bacs dédiés. Les sacs au sol ne seront pas collectés.

>
14 Avril - Mai 2023 - Arras Actu actualité

LES CONSEILS ENFANTS ET JEUNES ONT

ÉTÉ RENOUVELÉS

Les enfants ont été installés officiellement dans leurs fonctions le 8 mars.

EN CHIFFRES

3 conseils

Arras compte 3 conseils à destination de sa jeunesse : le Conseil des Enfants, le Conseil des Jeunes et le dernier né : le Conseil des Lycéens et des Étudiants.

46 conseillers enfants

ont été élus. 24 conseillers et 22 suppléants. La parité est respectée.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que les écoliers découvrent le fonctionnement et les étapes d'une élection : de la campagne qu'ils ont menée, au vote en lui-même avec le passage dans l'isoloir, l'émargement et le bulletin à glisser dans l'urne. Les enfants de l'école Oscar-Cléret ont procédé, vendredi 10 février, à l'élection de leur représentant au sein du Conseil Municipal des Enfants. Une instance crée en 2019 qui compte 26 enfants élus scolarisés en CE2, CM1, CM2 et Ulis dans les écoles arrageoises. S'ils étaient six en lice à Oscar-Cléret, 68 enfants au total se sont portés candidats sur l'ensemble des établissements scolaires d'Arras. Deux sièges étaient à pourvoir par école avec un conseiller titulaire et un conseiller suppléant en respectant la parité Fille-Garçon. Les enfants ont eu une semaine, du 6 au 10 février pour se rendre aux urnes.

" La mise en place du Conseil Municipal des Enfants s'inscrit dans les axes du Projet

Éducatif territorial. L'objectif est de favoriser l'épanouissement de l'enfant et de mobiliser l'ensemble des acteurs autour des valeurs de la République et de la Citoyenneté  ", explique Tanguy Vaast, conseiller délégué à l'Animation Jeunesse et la Citoyenneté et vide-président de l'Association nationale des conseils d’enfants et de jeunes.

" La Ville d'Arras a fait de la participation citoyenne, notamment auprès des jeunes, un enjeu majeur depuis de nombreuses années. Le Conseil des enfants est un espace d'échanges, de concertation et de rencontres. Il permet aux jeunes d'apprendre à s'exprimer en public et à s'engager ", poursuit Tanguy Vaast Les nouveaux représentants élus ont été présentés à la municipalité le 8 mars.

Retrouvez la composition des nouvelles instances sur le site de la ville d'Arras www.arras.fr

Ce qu'est le Conseil des Jeunes

Si le Conseil Municipal des enfants est de création récente, le Conseil Municipal des Jeunes a été fondé dès 1996. Le Conseil des Jeunes est composé de 14 membres élus pour deux ans. 30 jeunes, de 13 à 16 ans, scolarisés en 5e et 4e dans un collège public ou privé et habitant Arras se sont portés candidats en 2023 afin de porter la voix de la jeunesse arrageoise.

Une fois élus et installés les jeunes sont formés et un suivi est mis en place par le service Citoyenneté de la Ville.

Depuis sa mise en place, le Conseil Municipal des Jeunes a permis à de nombreux projets d'intérêt public de voir le jour : la création de la Maison de l'initiative et de la Citoyenneté Arrageoise (MICA), la mise en place des Boulevards sont à Tous, la création du terrain de sport synthétique de proximité Salem Kerfez dans les quartiers ouest, les Bout'Choux Citoyens et le Pass'Jeune.

16 jeunes ont été élus

au conseil municipal des jeunes. L'instance compte 11 conseillers jeunes et 5 suppléants et respecte la parité.

23 lycéens et étudiants

dont 12 suppléants intègrent le Conseil des Lycées et des Étudiants qui respectent la parité.

Les inscriptions scolaires ouvertes

Depuis le 20 mars, vous pouvez procéder à l'inscription de votre enfant dans les écoles municipales arrageoises.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 mai auprès de l'Espace Famille, situé 7 rue Jean-Bodel à Arras.

Pour toute information complémentaire ou question relative à la scolarité, vous pouvez contacter l'Espace Famille au 03 21 50 69 78.

15 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
jeunes
place aux
>
VOUS LE
?
SAVIEZ
CONSEIL MUNICIPAL DESENFANTS D’ARRAS

Les réunions de quartier ont fait leur retour dans l'agenda municipal. La première de l'année s'est tenue mercredi 8 mars à l'école hôtelière du lycée Baudimont et a attiré un public nombreux.

Du 13 au 15 février, la cour de l'école Oscar-Cléret a été déminéralisée. Une partie du bitume a disparu afin de laisser la place à une noue sur le même modèle de ce qui a été réalisé à l'école Curie.

Samedi 4 mars, le site des Grandes Prairies accueillait la 2e journée du Championnat National de Quidditch 2023. Les 4 meilleures équipes françaises s'y sont affrontées.

Début février, en partenariat avec le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement Villes de l'Artois, les adhérents du Centre Social Arras Sud ont découvert différentes pratiques culturales. Au programme : permaculture et jardins verticaux.

16 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
> > > >
à deux pas de chez vous arrêt sur images

à deux pas de chez vous

quartier nord - est - centre

À GEORGES-BRASSENS CHACUN PREND SES MARQUES

Les travaux du Centre Social Georges-Brassens se sont achevés en novembre dernier. Les équipes ont pris possession des lieux en décembre. Suite à son installation résidence Saint-Michel, le Centre social flambant neuf propose de nombreuses activités afin d'animer la vie locale.

Evelyne BEAUMONT Adjointe au Quartier Centre

Le carrousel fera son retour en mai

Les agents du Centre Social accueillent les Arrageois dans des locaux fonctionnels et agréables.

Les habitants prennent leurs habitudes au sein du Centre social Georges-Brassens fraîchement arrivé résidence Saint-Michel. Cette implantation fait suite à plusieurs années d'itinérance. Le Centre Social a été successivement installé au Foyer amoureux, rue du Crinchon, puis au Foyer Brongniart avant d’être accueilli à la maison éphémère Méaulens dans l’attente de la rénovation de l’ancienne école Georges-Brassens.

3 ans de rénovation

Le déménagement fait suite à la mise en service en 2019 de l'école du Val de Scarpe qui a permis le déménagement de l’ancienne école historique du quartier, la maternelle Georges-Brassens, dans des locaux flambant neufs, laissant ainsi disponible un équipement à rénover et adapter aux besoins d'un centre social moderne. " La rénovation a duré 3 ans, avec la complexité de la crise sanitaire qui est venue retarder

la mise en place du projet ", explique Jean-Pierre Ferri, adjoint en charge de la Cohésion Sociale, Territoriale, du Logement et de l'Insertion sociale et professionnelle. " Les enjeux étaient de gagner de l’espace pour le Centre Social dont l'équipe s'est agrandie ces 2 dernières années pour accueillir plus d’activités et plus d’habitants ".

Le déménagement coïncide avec le renouvellement du projet social, " le document qui fixe les orientations stratégiques du centre social pour les 4 ans à venir et permet son agrément par la CAF ", souligne Jean-Pierre Ferri.

Le but du centre social pour les 4 années à venir sera de favoriser la rencontre et l’échange entre tous les habitants des quartiers Centre, de les accompagner dans le développement de leurs projets et d’animer la vie du quartier. Il met aussi en place une politique d’actions à destination des familles du quartier.

À la sortie de l'hiver, nous avons tous besoin de soleil, de ciel bleu et de joie. Comme l'an passé, le carrousel 1900 fera son retour ce printemps et pour toute la durée de l'été sur la Grand-Place. Le manège qui avait été apprécié l'an passé s'installera du 7 au 12 mai et vous accueillera dès le 12 mai et ce jusqu'au 10 septembre.

Agenda

Vos réunions de quartier

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal. Frédéric Leturque et Évelyne Beaumont vous convient : Mercredi 17 mai, à 18h30, pour une réunion pour le secteur CitadelleVauban - Notre Dame des ArdentsVictor Hugo, à la Halle Tételin.

En bref

Tous les jeudis matins, le centre social Georges-Brassens vous propose la matinée des petits de 9h30 à 11h30. Ateliers parents/ bébés jusque 36 mois. Gratuit/sur inscription.

Le musée vous accueillera le 13 mai lors de la Nuit européenne des musées. Retrouvez les équipes du Pôle culturel Saint-Vaast pour une soirée exceptionnelle. Vous voyagerez au cœur des collections lors d'une promenade nocturne.

17 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
>

LOUEZ VOTRE MATÉRIEL

GRÂCE À L'OUTILTHÈQUE

L'outilthèque permet de louer des outils afin de réaliser vos travaux pour une somme modique.

Zohra OUAGUEF

Adjointe au Quartier Ouest

Agenda

Vos réunions de quartier

Les réunions de quartier reprennent en ce début d'année. Frédéric Leturque et Zohra Ouaguef vous convient à une réunion de quartier : Mercredi 5 avril, à 18h30, pour une réunion sur le secteur Hautes Fontaines, au lycée Savary-Ferry, salle polyvalente.

• Mercredi 24 mai, 18h30, pour le secteur Saint-Pol - Péguy, à la Maison de Services et de Proximité Marie-Thérèse Lenoir.

Couteaux à enduire, scie à chantourner, meuleuse d'angle, visseuse, escabeau, caisse d'outils divers et variés, sableuse aérogommeuse, nettoyeur haute pression…

Depuis la fin d'année 2022, l'outilthèque du Centre Social Arras Ouest est un petit paradis pour bricoleur amateur ou pour toute personne désireuse de réaliser des travaux chez soi ou ayant besoin d'un outil. Basée au sein de la Maison de quartier Colucci, " l'outilthèque est une alternative à l'achat d'outil lorsque l'on a un besoin ponctuel ", souligne Daniel Glorian. " L'idée nous est venue suite au début des travaux menés au sein de la Tour Cézanne dans le cadre du programme de rénovation urbaine. Nous avons constaté que de nombreux habitants dont les appartements avaient été rénovés avaient besoin d'outillage portatif et léger afin de mener des travaux de finition ou de décoration chez eux. Des outils qu'ils ne possédaient pas. Il y avait donc un servcie à apporter à la population ", précise le président du Conseil de Proximité.

Une initiative qui vient en complément du Brico Récup et du chantier participatif. " Le

Brico Récup permet d'avoir des objets et des meubles à restaurer avec le matériel de l'outilthèque et les bénéficiaires des chantiers participatifs ont la possibilité d'utiliser les outils que nous proposons à la location ". La seule obligation : " souscrire une adhésion annuelle de 5 euros au Centre Social ", explique Daniel Glorian. De 30 centimes la journée pour un couteau à enduire à 1 euro par jour pour un diable pour transporter de lourdes charges, le service est abordable.

Prêt et conseil

Plus qu'un service de location de matériel à tarif très avantageux, l'outilthèque est aussi un lieu ressource pour trouver aide et conseil. "  Vous pouvez venir louer vos outils mais aussi venir sur place avec vos objets, vos meubles et les bénévoles vous conseilleront dans le choix des outils, vous en expliqueront le fonctionnement et pourront aussi vous accompagner dans la réalisation de votre projet ".

L'outilthèque est ouverte le mardi et le vendredi de 16h à 18h à la Maison de quartier Colucci.

Le chantier participatif

Le Centre Social Arras Ouest mène également un chantier participatif au sein de la Maison Blum. L'objectif est de permettre aux bricoleurs du quartier de s'impliquer dans un projet qui bénéficiera à tous. Une salle a déjà été rénovée. Un premier stage a été organisé du 20 au 24 février. Les bénévoles ont abattu des cloisons, détapissé des murs afin de rénover les locaux du premier étage. Le chantier participatif vient en complément de l'outilthèque

En bref

Le Centre Social Arras Ouest vous propose de nombreuses activités à destination des enfants et de leurs parents.

• Les bébés nageurs. De 6 mois à 4 ans, votre enfant peut bénéficier des bébés nageurs. Le Centre Social vous accompagne le 12 avril, 17 mai et 21 juin, à 10h15 à l'Aquarena. Renseignements et inscriptions au 03 21 59 41 37. Attention, inscription jusqu'au jeudi de la semaine précédente à 17h. • Parents Zen. Le Centre Social Arras Ouest propose des moments Parents Zen le 28 mars (sophrologie), le 25 avril (yoga), le 23 mai (sophrologie) et le 27 juin (yoga). De 18h à 19h : atelier cuisine pour les enfants et relaxation pour les parents. De 19h à 20h : repas partagé. Renseignements et inscriptions au 03 21 59 41 37.

et du Brico'Récup. "Lechantierpermetderénoveràmoindre coût les locaux mais aussi aux habitants du quartier de s'investir dans un projet qui a du sens", explique Daniel Glorian, président de Conseil de Proximité du Centre Social. L'atelier se poursuit tous les mardis, de 9h à 16h30, à la Maison Blum. Si vous souhaitez vous joindre la team des bricoleurs amateurs, contactez le Centre Social Arras Ouest au 03 21 59 41 37.

> 18 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
à deux pas de chez vous quartier ouest
VOUS LESAVIEZ?

LES ÉCOLIERS DE SAINT JEAN-BAPTISTE

PLANTENT DES CENTAINES DE FRUITIERS

Les enfants de l'école Saint Jean-Baptiste Sainte-Croix ont procédé à la plantations de plusieurs centaines de petits arbres fruitiers au sein des jardins partagés. Une belle contribution pour renforcer la place de la nature en ville.

Les enfants ont planté plusieurs centaines de framboisiers et groseilliers.

Les écoliers de l'école Saint JeanBaptiste Sainte-Croix se sont donné du mal mais le résultat valait bien tous les efforts consentis afin de donner à la nature une place toujours plus importante dans notre Cité. Durant trois

jours, du 9 au 11 février, les enfants ont procédé à la plantation de plus d'une centaine d'arbustes, principalement des framboisiers, des groseilliers et des arbres fruitiers, au sein des jardins partagés Ronville, Baudimont et Rivage. Une

Louis Cardat a fêté ses 100 ans

Vendredi 6 janvier, à l’occasion de ses 100 ans, Sylvie Noclercq, vice- Présidente du CCAS et Karine Boissou, adjointe du quartier Sud sont venues rendre visite à Louis Cardat et lui offrir des présents de la part du CCAS de la Ville d’Arras. Louis Cardat a eu 4 enfants et a commencé à travailler à la préfecture en 1941 en tant qu’auxiliaire. Grand sportif sa plus grande passion était le vélo, il a pratiqué le foot, le tennis de table, ainsi que la pétanque qu’il a arrêtée juste avant la crise sanitaire. Louis Cardat suit assidûment l’actualité mais aussi prend plaisir à regarder à la télévision les retransmissions d'événements sportifs mais aussi les émissions de divertissement.

Louis Cardat a toujours était un grand passionné de sport. Il a pratiqué le football.

charmille, des plantes mellifères et des fleurs ont également été mises en terre.

" Nous ne pouvons que nous réjouir du travail réalisé par les enfants et leurs parents. Ces plantations permettent de renforcer notre projet de ville comestible et solidaire ", précise Karine Boissou, adjointe en charge de la Transition Écologique et au quartier Sud.

Répondre à une demande de logements

Le projet a été mené à bien grâce au travail mené en partenariat avec les riverains mais également le Centre Social Arras Sud, le bailleur social Pas-de-Calais Habitat et le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement Ville de l'Artois. Le Département du Pas-de-Calais et le Ministère de l'Agriculture ont également participé au financement de cette belle action.

Agenda

Vos réunions de quartier

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal. Frédéric Leturque et Karine Boissou vous convient : Mercredi 22 mars, 18h30 : réunion pour le secteur Cheminots - Jean Jaurès, à la Carrière Wellington, salle Thompson.

Mercredi 3 mai, 18h30 : réunion pour le secteur Europe - SaintSauveur au Petit Âtre (en face de la Margelle), rue Gustave-Colin.

19 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
>
à deux pas de chez vous
>
quartier sud
20 Avril - Mai 2023 - Arras Actu

IL Y A 30 ANS, LE TGV ARRIVAIT À ARRAS

Le 23 mai 1993, le TGV entrait enfin en gare d'Arras ? Un moment historique pour notre ville qui a du faire entendre sa voix afin que la ligne à grande vitesse passe par chez nous. Arras a su se faire une palce dans le paysage ferrovière régional. Un atout qu'il a fallu préserver durant ces 30 années. Et pour lequel, il convient d'œuvrer pour l'avenir. Afin de célébrer ensemble cet anniversiare, un programme de festivités est programmée le 23 mai.

21

LA VILLE A DU SE BATTRE POUR QUE LE TGV S'ARRÊTE CHEZ NOUS

Le 23 mai 1993, le premier TGV s'arrêtait en gare d'Arras. L'épilogue d'un chantier qui a tenu les Arrageois en haleine durant de nombreuses années et pour lequel Arras a du faire entendre sa voix.

La gare d'Arras a évolué au fil des ans afin de devenir la deuxième gare régionale.

Ci-dessous les deux premières gares et la maquette de l'actuel bâtiment.

L'attente était grande. Le 23 mai 1993, les premiers voyageurs montent à bord du TGV Nord, mettant Arras à 50 minutes de Paris via la ligne à grande vitesse. Cinq jours auparavant, le 18 mai 1993, le président de la République François Mitterrand inaugurait la ligne avant sa mise en service. Le président de la République avait pris place dans la cabine aux côtés du conducteur Joël Deroubaix et avait même tenu les commandes pendant quelques minutes.

Nombreux rebondissements

Troisième train à grand vitesse en France après Paris-Lyon et Paris-

Nantes, le TGV Nord devait être le premier à voir le jour afin d'améliorer la liaison avec le Nord de l'Europe : la Belgique et l'Angleterre en lien avec la construction du tunnel sous la Manche. C'était dans les années 1960.

En 1975, le gouvernement britannique met un grand coup de frein au projet de ligne à grande vitesse. Le projet de tunnel sous la Manche est abandonné. La SNCF s’intéresse alors à la desserte entre Paris et Lyon. La ligne TGV Sud-est sera la première réalisée. Six ans plus tard, le projet de tunnel sous la Manche est ressorti des cartons. La France et la Grande Bretagne

lancent de nouvelles études. En 1987, la construction du tunnel sous la Manche est décidée. Le TGV Nord est à nouveau sur les rails.

À Arras, Léon Fatous, maire et député européen, monte au créneau dès 1987 afin de défendre le positionnement d'Arras et le passage de la ligne à grande vitesse par Arras. Le 9 octobre 1987, un comité interministériel acte le tracé et le passage du TGV par Arras. Les travaux débutent en 1990. Les premiers rails sont posés en septembre 1991. Douze mois plus tard, la ligne à grande vitesse, longue de 333 km, est mise sous tension partiellement.

Et oui ! Cela fait déjà 157 ans qu’Arras dispose d’une gare. La 1ère mise en service de la gare a lieu le 1er avril 1846 à l’emplacement actuel de la Petite Vitesse. À l’origine, il y avait un bâtiment provisoire en bois. Puis en décembre 1847, Alfred Armand fait construire un bâtiment en dur. Ce bâtiment était plutôt modeste et petit, c’est pourquoi en 1880 la gare est agrandie.

Une seconde gare est créée en 1898, pour remplacer la précédente, à proximité de l’ancienne porte Ronville, emplacement de la gare actuelle. Elle est alors plus grande, et inspirée de gares du Nord comme Roubaix, Tourcoing, Lille… Hélas en 1915, le bâtiment est endommagé puis finalement bombardé et détruit en 1942. Dès 1944, une gare provisoire est mise en service rue du Docteur Brassart. Elle sera accessible jusqu’en 1958. En 1957, Guy Mollet pose la 1ère pierre de l’actuelle gare. C’est une gare moderne, avant-gardiste pour son époque.

22 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
> dossier
La gare d'Arras à travers les âges

LES 30 ANS DU TGV À ARRAS, ÇA SE FÊTE

Le 23 mai 1993, le premier TGV s'arrêtait en gare d'Arras. Mi-mai, vous pourrez profiter d'un vaste programme d'animations afin de célébrer ce bel anniversaire. Car 30 ans, ça se fête !

23 mai 1993, 23 mai 2023. 30 ans nous sépare de l'arrivée du premier Train à Grande Vitesse en gare d'Arras. Trois décennies qui ont vu la ville changer mais aussi la gare et l'offre de transport évoluer. La gare est devenue la principale porte d'entrée du territoire de la Communauté urbaine d'Arras. Développement économique, développement touristique mais aussi attractivité résidentielle… la Gare est une réelle opportunité pour notre Ville depuis 30 an. Un atout que nous avons su nous saisir et que nous devons continuer d’entretenir et de développer. À l’occasion de cet anniversaire, la Ville d’Arras, avec les partenaires et des habitants passionnés et impliqués, vous proposeront plusieurs rendez-

vous pour célébrer dignement ce moment symbolique, notamment le 23 mai autour d’un moment convivial dans le secteur de la Gare, avec

les usagers et les partenaires. Des rendez-vous musicaux, artistiques et des surprises qui raviront petits et grands sont programmés.

Mi-mai, 30 ans après, la place Foch accueillera les festivités afin de fêter l'arrivée du TGV à Arras.

23 Avril - Mai 2023 - Arras Actu dossier
>

Le TGV a renforcé notre territoire

L'arrivée du TGV Nord Europe en 1993 a placé Arras au cœur de l'Europe en mettant la cité à 50 minutes de Paris, à 1h25 de Bruxelles et à 2h16 de Londres. La ligne à grande vitesse a permis à Arras de se développer sur les plans économiques et démographiques. De nombreux chefs d'entreprise ont fait le choix du territoire pour s'implanter car les infrastructures permettent des déplacements aisés depuis Arras que ce soit par le train et la route afin de rejoindre la gare arrageoise. L'essor des zones d'activité avec l'implantation de fleurons nationaux dans les secteurs de la maroquinerie, de l'agroalimentaire, de la parfumerie, de la logistique ou encore de la recherche médicale et le dynamisme du territoire en matière d'emploi l'attestent.

Un cadre de vie privilégié

Grâce au TGV, la Ville a su aussi séduire au-delà de ses frontières. De nombreux travailleurs ont adopté le cadre de vie arrageois tout en travaillant à Lille ou Paris. Des néo-arrageois qui gonflent les bataillons de navetteurs qui depuis la gare d'Arras rejoignent chaque jour la métropole lilloise ou la capitale pour raisons professionnelles.

À l'image de Jean-Renaud qu'Arras Actu avait rencontré en 2021 et qui expliquait son choix de s'installer à Arras et de continuer à travailler en Île-de-France pour profiter d'un cadre de vie préservé et privilégié.

Le TGV étant son mode de transport privilégié.

Arras gagne des habitants chaque année et compte désormais plus de 42 000 habitants. Une reconnaissance du travail engagé, il y a plusieurs années, sur l'offre de services, le cadre de vie et évidement sur une offre de transports complète et variée.

La naissance du Centre Européen

Le TGV Nord Européen arrivait à Arras le 15 juin 1993. Avec sa position stratégique au cœur de la région, Arras a su développer et intensifier ses relations avec l’Europe du Nord-Ouest, grâce au TGV.

La volonté de développer le tourisme d'affaires a motivé la construction du Centre Européen d’Échanges et de Communication, qui s’est édifié à grande vitesse. Cette construction débuta en avril 1989 et s’acheva en mai 1992. Le but étant de favoriser le tourisme de congrès, grâce à la création de salles de réunion, de 30 000m2 de bureaux, d’un amphithéâtre et d’hôtels. Le centre permit à Arras de se placer en pôle position dans la compétition économique régionale, et de conforter sa position géographique stratégique au cœur de la région et de l'Europe.

La gare urbaine déménage

L'arrivée du TGV à Arras et la construction du Centre Européen a également eu un effet induit et a profondément modifié la géographie arrageoise. En effet, avec l'édification du Centre Européen s'est posée la question du devenir de la gare routière à la fin des années 1980. Gare qu'il aurait fallu à terme soit restaurer soit abattre. Il est décidé d'abattre et de reconstruire de l'autre côté de l'avenue du maréchal Leclerc sur un terrain situé à quelques encablures de la gare et de ses dessertes TER et TGV. Une gare routière qui va connaître de nouveaux changements avec la réalisation du masterplan qui prévoit la restructuration et la modernisation du quartier de la gare mais aussi d'un secteur allant de Saint-Laurent-Blangy à Achicourt et qui redessinera la porte d'entrée sur le territoire arrageois.

11

C'est le nombre de TGV Arras-Paris chaque jour.

4

C'est le nombre de TGV Arras-Roissy chaque jour.

50

C'est, en moyenne, la durée du Arras-Paris et du ArrasRoissy en TGV.

7

C'est le nombre de TGV Arras-Lille chaque jour.

21

C'est, en moyenne, la durée du Arras-Lille en TGV.

200

C'est le nombre de liaisons quotidiennes avec les grandes villes des Hauts-deFrance.

24 Avril - Mai 2023 - Arras Actu dossier
EN CHIFFRES

On se souvient de "Où t’es Pépyoutai ? "

Le TGV à Arras a été une chance pour le territoire. Si pour bon nombre d'entre nous, il est naturel de bénéficier d'une desserte TGV, il s'agit d'un acquis qu'il a fallu défendre. À plusieurs reprises les élus arrageois et du territoire ainsi que les usagers sont montés au créneau afin de défendre leurs trains à grande vitesse.

2014 année de mobilisation

Nous avons tous en tête la mobilisation de 2014 afin de défendre le maintien des TGV de 17h22 et 18h22 au départ de Paris qui permettaient à bon nombre d'Arrageois de rentrer chez eux le soir et de profiter de leurs proches.

Cette mobilisation arrivait après plusieurs mois de bras de fer entre les usagers, les collectivités et la SNCF. Au printemps 2014, les Arrageois comme l’ensemble des habitants de la Région Nord Pas-de-Calais apprenaient avec stupéfaction le projet de suppression de deux TGV Arras-Paris. Une suppression jugée d'autant plus incompréhensible que sur les 33 dessertes Arras-Paris qui existaient à l’arrivée du TGV, en 1993, il n’en restait déjà plus que 12 en 2014.

Motion en conseil municipal

Les élus arrageois en conseil municipal avaient alors voté une motion contre la décision de la SNCF de supprimer ces dessertes et lui "priait de revenir sur cette décision allant à l’encontre des intérêts et des efforts du territoire". Des courriers avaient été adressés à la SNCF et au ministre des transports de l'époque Frédéric Cuvillier. En vain ! Le 4 juin, les élus de l’Arrageois de tous bords se massaient gare du Nord et réclamaient avec les usagers à la SNCF de revoir sa copie.

Sit-in en gare d'Arras

Point d'orgue de la mobilisation : l'organisation d'un sit-in dans le hall de la gare d'Arras par les élus d'Arras et du territoire, le mardi 23 septembre 2014. Une action qui a marqué les esprits et dont nous gardons en mémoire l'image d'un cercueil noir déposé dans la gare afin de symboliser la mort annoncée des dessertes de fin de journée. Nous nous souvenons des banderoles appelant à la mobilisation de tous, mais aussi des pancartes qui pastichaient le titre de Stromae avec le slogan "Où t’es Pépyoutai ? ", ou encore les masques reprenant le visage du patron de la SNCF dont le front était barré d'un "Touche pas à mon TGV" et enfin de ses brassards rouges reprenant ce mot d'ordre. Quelques semaines plus tard, en octobre, élus et usagers manifestaient sur le perron de l’Assemblée nationale. Une mobilisation payante puisque la SNCF concédera une période de six mois d’expérimentation pour le 18h22, le 17h22, lui, sortant de la grille. Avec l’espoir d’un maintien, au printemps, selon la fréquentation. Espoir déçu avec depuis la disparition de la desserte de 18h22.

Dans l'histoire

La ligne à grande vitesse est entrée dans l'histoire le 21 août 2015 avec la tentative d'attentat qui s'est tenue à bord du Thalys n°9364 reliant Amsterdam à Paris. Vers 17h50, alors qu'un forcené sort des toilettes armé, Alek Skarlatos, Spencer Stone, Anthony Sadler et Chris Norman, trois Américains et un Britannique s'interposent et neutralisent l'agresseur. Quelques minutes auparavant, Mark Moogalian, un FrancoAméricain de 51 ans, avait lui tenté de s'interposer mais avait été blessé par balle. Entre 18h et 18h30, l'individu est interpellé en gare d'Arras vers laquelle le Thalys a été dérouté. Les blessés sont pris en charge. L'attitude des passagers ayant arrêté le forcené, en particulier celle des trois Américains, a été saluée unanimement. La Ville d'Arras leur a décerné la médaille de la ville. Ce fut aussi le cas de Mark Moogalian, le 14 juillet 2022. Ce fait divers à inspiré Clint Eastwood pour son film Le 15 h 17 pour Paris, sorti en février 2018.

Le Master plan consolidera la place régionale de la gare

Avec plus de 4 millions de voyageurs chaque année et 11 200 personnes qui y passent chaque jour, la gare d'Arras est la deuxième gare régionale se plaçant ainsi au cœur des déplacements ferroviaires régionaux. Notre gare est la plateforme de distribution des TGV à l’échelle régionale. Elle assure la liaison TGV entre les grandes agglomérations des Hauts-de-France et Paris : Lens, Béthune, Hazebrouck, SaintOmer, Calais, Dunkerque d’une part, et Douai, Valenciennes d’autre part. En outre, elle propose plus de 20 liaisons quotidiennes avec Lille. Située au centre du maillage régional TER, Arras relie également entre elles bon nombre de moyennes et petites villes des Hauts-de-France.

Un atout de poids pour le territoire que le masterplan va renforcer dans les années à venir en restructurant l'ensemble du quartier de la gare et en renforçant l'attractivité de la porte d'entrée du territoire.

Les passagers apportent de l'activité en cœur de ville. Avec le Master plan, l'enjeu est de renforcer l'offre de stationnement mais aussi de fluidifier les déplacements que l'on arrive à Arras ou que l'on en parte par le TGV ou le TER. Un travail est mené sur la gare, le stationnement avec la création de parkings en silos et les voiries pour lesquelles 15 millions d'euros sont investis chaque année. Des travaux menés afin de conforter la place d'Arras comme nœud ferroviaire de premier plan.

25 Avril - Mai 2023 - Arras Actu dossier
>
Vous souhaitez être publié ! Envoyez votre photo à votrephoto@ville-arras.fr © Guillaume Perdriel.
votre photo

UNE BELLE DYNAMIQUE AU SEIN DU QUARTIER DES ARTS

>Le secteur de la rue des Petits Vieziers fait preuve d'un réel dynamisme commercial. Plusieurs commerces ont ouverts leurs portes ses derniers mois.

Elle incarne la petite rue typique du centre-ville arrageois, nichée entre la rue Paul-Doumer et la place du Théâtre pour lesquelles elle opère comme un trait d'union. Un secteur qui sur le plan commercial a vu de nombreuses enseignes ouvrir.

La rue des Petits Viéziers connaît ces derniers mois un regain de dynamisme au cœur du quartier des Arts. En 2022, plusieurs commerces ont ouvert leurs portes. La Frip'Adèle, Sweet Vibes ont ainsi rejoint le salon les Tontons Barber qui avait ouvert ses portes l'année précédente et Et Caetera, une boutique de créateurs ouverte depuis 2019. Mais plus que la rue piétonne, c'est l'ensemble

du secteur qui a vu le nombre de commerces augmenter. La friperie retro-vintage l'Arrageuse accueille ses clientes depuis deux ans rue PaulDoumer.

Depuis 2003, le Baboba K'Fé est devenu une institution de la rue Doumer et des soirées arrageoises. L'enseigne a étoffé ses activités en ouvrant le Baobab Restaurant dix-neuf ans plus tard, étoffant ainsi l'offre de restauration dans le centre-ville.

À deux pas du musée des Beaux-Arts, l’enseigne L’Œil écoute est à la fois magasin de meubles modernes et objets d’antiquité autour de l’image. Alain Bessaha, ex-sous-préfet, y présente ses curiosités visuelles.

TROIS COMMERCES AIDÉS

Après 6 ans de formation, Zoé Greneron s'est installée comme étiopathe en octobre dernier au 30 avenue Lobbedez. " L’étiopathie est une thérapie manuelle qui vise à supprimer les symptômes en agissant sur leurs causes. L'approche consiste à traiter chaque dysfonctionnement de manière indépendante afin de manipuler le patient juste le nécessaire", explique la jeune femme. Zoé Greneron accueille des patients âgés de 2 mois à 97 ans pour des troubles vertébraux, ORL, digestifs mais aussi pour les maux de la grossesse.

Zoé GRENERON

Etiopathe, 30 avenue Lobbedez 06 26 89 34 34 www.arras-etiopathe.fr

La Ville accompagne les porteurs de projets dans le cadre du dispositif " Commerce innovant " permettant de soutenir financièrement des projets innovants ou s'implantant dans des secteurs fragilisés. Vendredi 3 février, trois commerçants ont été lauréats du dispositif et ont reçu une aide municipale de 3 000 euros correspondant à la prise en charge des premiers loyers.

Emmanuel DUPLAIX, gérant du bartabac- presse Au Stand

Lorsque Emmanuel Duplaix a repris le bar tabac presse anciennement connu sous le nom L'Arrageois, situé rue Méaulens en face de la cathédrale, le commerçant a permis de maintenir une activité nécessaire à ce secteur. Il a ainsi permis à un commerce de proximité de se maintenir dans un quartier en cours de redynamisation.

Kawaï

Située au pied du beffroi au 5 rue Eugène-FrançoisVidocq, l'épicerie japonaise de Mathilde Chauvaux fait figure d'exception dans le paysage commercial arrageois. Et pour cause, malgré une forte demande, le concept développé par la jeune femme reste peu répandu dans la région et est pour le moment le seul commerce du genre à Arras.

Voici un concept store pour les sports urbains (skate, trottinettes, rollers...), situé 37 route de Cambrai. David Aspire s'inscrit dans une démarche éco-responsable en faisant la promotion du recyclage : meubles en palettes recyclées, revente d'occasion de vieilles planches de skate, ou recyclage pour la création de bijoux et objets divers.

arras, l’esprit commerce
Mathilde CHAUVAUX, gérante de la boutique Moshi David ASPIRE, gérant de la boutique Douvitch's Skateshop
27 Avril - Mai 2023 - Arras Actu

MUSES, MUSONS, MUSÉE

AU SERVICE DE L'ART ET DES ENFANTS

L'association a pour mission de faire découvrir le musée et ses collections aux enfants, notamment avec l'organisation de la Saint-Gaston.

Rendez-vous le 1er mai

Depuis 1990, l'association Muses, Musons, Musée intervient en soutien du musée des Beaux-Arts d'Arras afin de rendre l'art accessible aux enfants. La fête de la SaintGaston faisant office de point d'orgue annuel dans les actions menées conjointement par l'association et les équipes du musée. Ce lien particulier tissé au fil des ans a permis aux deux structures de passer la crise sanitaire. " Avec la pandémie, organiser la Saint-Gaston était impossible ", souligne Martine Sénéca, présidente de Muses, Musons, Musée. "  Nous avons opté pour organiser les vacances de

Gaston au sein de la médiathèque afin de perpétuer cette action auprès du jeune public ", précise Véronique Beirnaert-Mary, directrice du Pôle culturel Saint-Vaast. Le succès a été au rendez-vous, cette année encore, lors de la Saint-Gaston, le 5 février, lors des vacances. La réussite est aussi notable pour les projets menés auprès des écoles arrageoises. Cette année, les écoles Voltaire et Curie ont bénéficié du dispositif École ouverte et grâce aux bénévoles de l'association ont découvert le musée et ses collections. "Le musée est et doit rester la maison de tous", lance Martine Sénéca.

FÊTONS LE PRINTEMPS DE LA CULTURE

Les amoureux de culture ont rendez-vous les 13 et 14 mai pour le Printemps de la Culture. Cette 2e édition animera l'hôtel de Guînes, Cité Nature, la place de la Madeleine, le Théâtre, la salle Marcel-Roger et bien évidemment l'Office Culturel, rue de la Douizième. Des déambulations sont programmées dans le centre-ville. L'occasion de découvrir les activités des nombreuses associations de l'Office Culturel.

L'offre est diverse et variée entre le théâtre, les arts plastiques, la photographie ou encore la musique. Une programmation éclectique construite avec les bénévoles des associations. L'objectif est de proposer un week-end pour se retrouver, partager, découvrir et surtout fêter la culture.

Printemps de la Culture, les 13 et 14 mai. Tout le programme sur www.officeculturelarras.fr.

L'association Colères du Présent vous donne rendez-vous lundi 1er mai dans le centre-ville d'Arras à l'occasion de la 22e édition du Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale. Outre le salon du livre l’association organise de nombreuses actions toute l’année par le biais des ateliers d’écriture qu'elle anime, de conception de livres, de débats… Des façons de permettre à tous de faire entendre sa voix.

Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale, lundi 1er mai, Grand'Place et place d'Ipswich.

Du bien-être pour les patientes

Mardi 7 et samedi 11 mars, les membres du club Soroptimist d'Arras et du Rotary Club Arras Cœur d'Artois ont remis des boîtes bien-être Mon Bonnet Rose aux patientes accueillies dans les services oncologie du Centre Hospitalier d'Arras et de l'Hôpital privé Arras les Bonnettes. Ces boîtes bien-être contiennent des produits de beauté et des bonnets de chimiothérapie. Ces dons font suite à la vente de roses co-organisée au sein de la galerie marchande du centre commercial Auchan d'Arras par les deux clubs à l'automne lors de l'opération Octobre Rose.

28 Avril - Mai 2023 - Arras Actu du côté des assos
>

#2 Entrée gratuite Théâtre, musique, expositions, animations et plus encore... infos et renseignements : www.officeculturelarras.fr

Office Culturel d’Arras 2, rue de la Douizième 62000 Arras Espace St Eloi Quartier des Arts Pôle Culturel Saint-Pierre

bien dans vos baskets

LE RCA HANDBALL À LA CROISÉE DES CHEMINS

Le Racing-club d'Arras compte aujourd'hui 280 licenciés, « comme lors de ces plus belles années », confirme Olivier Torchy, président depuis mai 2020 du club arrageois. Dix-huit équipes, plus une école de handball, avec des enfants de 5 à 9 ans, permettent au Racing d'être sur les terrains le week-end. Une vingtaine de bénévoles et vingt-cinq entraîneurs permettent la bonne marche du club au quotidien.

Un président tout neuf

Le sport de prédilection d'Olivier Torchy, c'est le football. Même s'il traînait déjà ses guêtres du côté de la salle Gambetta. « Je donnais un petit coup de main, notamment pour le sponsoring. Avant de prendre la présidence en mai 2020. » Des débuts délicats, car il y avait beaucoup de travail, et notamment celui de découvrir et de s'approprier le club au quotidien. « Il a fallu travailler sur la trésorerie, sur la structure du club, et surtout écrire un projet sportif qui n'existait plus. » Avec en première décision forte, faire revenir à la maison l'enfant du club, Jean-Michel Carlier, pour qu'il redonne des couleurs à la formation. « J'avais aussi l'ambition, et c'est le cas aujourd'hui, de relancer le handball féminin qui avait disparu des radars depuis 2003. »

Un blason à redorer

Dans l'histoire du handball arrageois, Arras n'a jamais évolué dans une division aussi basse, à savoir l'Excellence Région. «  La résultante des dernières années, pour Jean-Michel Carlier, désormais entraîneur de l'équipe première. A l'arrivée d'Olivier Torchy, il restait 15 seniors. » Il a donc fallu tout reconstruire autour d'un tandem solide Carlier – Barbieux, et surtout redevenir attrayant. « Nous avons un projet sur 5 ans. On en est à la deuxième année.On veut clairement retourner en Prénationale l'anprochain.Carderrière,notreformationestdequalité,etnousallons pouvoir nous appuyer dessus dans les années qui viennent. »

Une vie associative retrouvée

«  Les résultats c'est bien, et c'est important. Mais la convivialité est essentielle pour faire vivre un club. » Et dans ce domaine, Olivier Torchy sait faire. Il a relancé l'arbre de Noël, mis en place des tournois de fin d'année, installé, après quinze ans d'attente, un vrai lieu de rencontre autour d'une buvette enfin fixe. «  Chez nous, c'est respect, compétition, amitié.Arrasdoitêtreuneplaceforteduhandballrégional. »

Pages Sport signées Christophe Humetz.
30 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
Olivier Torchy a repris la présidence du club. >

LE RCA NATATION DIVERSIFIE SES PRATIQUES

Le Racing-club Natation compte 652 licenciés et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Les nageurs enchaînent les bons résultats et le club mise sur la diversification de ses activités afin de renforcer son attractivité.

Le club

Il compte aujourd'hui 652 licenciés. « Mais on va encore faire grossir nos effectifs en cette fin d'année, précise Sylvie Verdez, la présidente, avec une nouvelle session du J'apprends à nager, qui draine beaucoup d'enfants en fin d'année sportive. » A titre d'exemple, l'an dernier, le RCA comptait 812 nageurs après la session d'apprentissage de juillet.

« Il y a une véritable demande, notamment en raison du Covid. Dans les écoles, les collèges, les lycées, les élèves n'ont pas pu aller à la piscine pendant cette période et les parents sont très demandeurs. » Le club utilise principalement la piscine Daullé et doit adapter ses cours, et le nombre de nageurs, aux entraîneurs disponibles. « Nous travaillons avecquatreentraîneursàtempspleinetdeuxautresàtempspartiel. Les groupes, notamment chez les jeunes, comptent une trentaine d'enfants avec deux entraîneurs diplômés. L'important, c'est la sécurité. »

Le meeting Landron, une belle vitrine

En décembre dernier, la piscine Desbin a vibré pour la trentième fois aux rythmes endiablés et musicaux du meeting Jean-Claude Landron. « C'était unegrandeetbellefête.Avecquaranteclubs,etquatrecentvingt-sixnageurs inscrits. » On vient d'ailleurs de loin pour participer au Landron puisque neuf clubs belges avaient fait le déplacement, une formation suisse, une autre luxembourgeoise et quatre autres clubs venus d'une autre région. « On était au maximum de l'accueil. Il a fallu arrêter les inscriptions beaucoup plus tôt que d'habitude. » Pour l'occasion, Sylvie Verdez avait invité quatre de ses prédécesseurs, Christian Serieys, Nathalie Petit, Jean-Paul Leblanc et Nathalie Desfrançois qui ont tous et toutes étaient présidents du club. « Il était normal de leur rendre hommage. Il y a eu aussi la présence de Thierry Landron,lefilsdeJean-Claude. MaisaussicellesdeCyrielleDuhamel,demifinalistesur200m4nagesauxJOdeTokyo,etdeJérémyStravius,champion olympique, du monde et plusieurs fois d'Europe. »

Une fin de saison sportive attendue

En cette bientôt fin d'année sportive, le club pourra compter sur les présences de Romain Denis et Séréna Carlone aux championnats de France de Nationale 2, en mai, à Melun. Le junior Théo Petitfrère a aussi son billet pour les championnats de France juniors, en avril, à Chartres. « Théo pourrait être rejoint par trois autres nageuses arrageoises qui peuvent empocher leur qualification. C'est une très belle réussite sportive. » Surtout que Sylvie Verdez met aussi le doigt sur la relève du club. « Tous ces petits bouts à qui nous voulons donner le goût de continuer à faire de la natation. C'est l'avenir du club. »

Une diversification appréciée

Outre la natation, le RCA propose aussi de l'aquagym (deux créneaux), de l'aquabike (trois créneaux) et deux sessions de Nager Forme Santé, ouvert à tous. « Pour le Nager Forme Santé, il faut un certificat médical avec une éventuelle pathologie. L'entraîneur adaptera sa pratique à l'éventuelle pathologie de la personne. C'est vraiment un pluspourleclub. » Un groupe de jeunes sourds et muets est aussi très assidu et dispose d'un créneau chaque semaine. « Ils sont sans cesse demandeurs et ils sont très intégrés à la vie du club. » Une vie de club qui draine une quarantaine de bénévoles disponibles lors des rendez-vous organisés à Arras.

bien dans vos baskets 31 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
>
>
Le meeting Landron est le grand rendez-vous annuel du club.

1923, ARRAS À L’AVANT-GARDE DE L'URBANISME

Le 16 mars 1923, le Plan général d’aménagement d’embellissement et d’extension (PAEE) est adopté par le Conseil municipal sous la mandature de Gustave Lemelle.

Au sortir de la Grande Guerre, Arras est détruite à 80 %. Depuis 1917, la ville prépare sa reconstruction. Les maires Louis-Emile Rohart-Courtin et Victor Leroy, les élus et les techniciens avec à leur tête Ludovic Roussel, architecte de la Ville ont l’ambition de faire émerger une ville nouvelle, favorisant l’hygiène, la circulation et l’esthétique.

Reconstruction à l'identique

Ils devancent la Charte des sinistrés du 17 avril 1919, prévoyant la reconstruction à l’identique des monuments classés et la loi Cornudet du 14 mars 1919, première loi de planification urbaine, imposant aux communes dévastées d’établir un Plan d’alignement.

Arras, au projet de reconstruction précurseur d’un urbanisme moderne, attire tous les regards et d’illustres urbanistes qui en dessineront l’avenir. Parmi les protagonistes, René Danger lève le plan d’alignement et Léon Jaussely est rapporteur de la Commission supérieure d’Aménagement, d’Embellissement et d’Extension des villes.

Le plan d’alignement se met en œuvre, la ville nouvelle se reconstruit. Jusqu’en 1934, 71 rues sont impactées, 83 % des rues concernées par le programme de première urgence voient leurs travaux entièrement réalisés, 526 édifices au moins sont alignés dont 356 font l’objet d’un jugement d’expropriation en 1925 et 1927.

Plan d'alignement et de nivellement des voies et places publiques de 1923.

Échelle 1/200e

Format in-piano (70 x 98 cm, ouvert 1m40). 68 feuilles. (Source: archives municipales d'Arras).

Vous voulez en savoir plus sur le plan d'alignement, scannez ce QR Code.

PhotoStopper

Un nouveau parcours lancé

PhotoStopper a lancé un nouveau parcours au cœur d'Arras sur son application de parcours géolocalisés pour (re)découvrir le patrimoine local dans les Hauts-de-France. Ce nouveau parcours, intitulé Arras, ville marchande du Moyen Âge à nos jours – Quand les détails de l’architecture racontent, constitué de 15 étapes formant une boucle dans le centre-ville d’Arras, présente l’Histoire de la ville du Moyen Âge à aujourd’hui à travers les anciennes enseignes et les ornements architecturaux qui ponctuent certaines façades des places, mais aussi de rues et ruelles des quartiers historiques qui les entourent. Un travail mené en collaboration avec le service Patrimoine, Archéologie et Tourisme de la Ville, le service Urbanisme et l'AFP2i.

32 Avril - Mai 2023 - Arras Actu infos culturelles et insolites
Appli téléchargeable sur Google Play et App Store.
>

infos culturelles et insolites

PARTAGEZ AVEC NOUS VOS SOUVENIRS DU PHAROS

En mai, le Pharos tel que nous le connaissons fêtera ses dix ans. Le lieu a eu plusieurs existences. Dans les années 1960, l'espace accueillant l'actuelle salle des événements familiaux Péguy accueillait un restaurant pour les travailleurs immigrés. Le site de l'actuelle médiathèque Verlaine était un dortoir.

Dans les années 1990, le bâtiment géré par l'Association Développement des Animations Quartier Ouest d’Arras est devenu une salle de concerts et spectacles nommés le Pharos par l’ancien directeur, Jean-Jacques Scozaec qui était Breton. Pharos signifie : « Phare à l’Ouest » en breton. La salle devient un lieu de rencontres et des festivités dans le quartier. En 2009, l'association disparaît et le bâtiment est fermé au public. Deux ans plus tard, un incendie se déclare au sein de l'immeuble. La ville d’Arras

décide de rénover le Pharos et d’en faire un centre culturel proposant une programmation, des actions culturelles, des lieux de répétitions… Un directeur est recruté pour piloter les travaux et écrire le projet culturel. Les équipes occupent des bureaux à la Maison de Services Marie-ThérèseLenoir jusqu’en mars 2013. Pendant cette période, une programmation

La "prog" du Main Square dévoilée

Le groupe Maroon 5 se produira vendredi 30 juin à la Citadelle d'Arras.

Jeudi 26 janvier, Live Nation a dévoilé la programmation de l'édition 2023 du Main Square Festival. Voici les artistes que vous retrouverez à la Citadelle.

Vendredi 30 juin : Maroon 5, Damso, Izïa, Kungs, Tiakola, Anna Calvi, Calum Scott, City and Colour, YMNK, Grand Cru, Alvin Chris, Ravage Club…

Samedi 1er juillet : Orelsan, Aya Nakamura, Vitalic, Hamza, Lost Frequencies, Apashe live with brass ensemble, The Rose, Royal Republic, Nova Twins, Hot Milk, Konga, Dear Deer, Orange Dream, Cloud, Feu Mineral…

Dimanche 2 juillet : David Guetta, Macklemore, John Butler, Fever 333, Suzane, Spoon, BBNOS, Joé Dwèt Filé, Ko Ko Mo, Sir Chloe, Lydsten, Queen(Ares), June Bug, Rethno, Gand Clouds.

artistique hors les murs est proposée aux habitants du quartier. En mai 2013, le Pharos, dans sa nouvelle version, est inauguré. Quels souvenirs gardez-vous du Pharos ? N'hésitez pas à les partager avec nous par mail (arrasactu@ ville-arras.fr), nous publierons vos témoignages dans le prochain Arras Actu.

Témoignez de vos plus beaux souvenirs vécus au Pharos en nous les faisant parvenir à arrasactu@villearras.fr. Ils seront publiés dans le prochain numéro.

Retrouvez l'actualité du Pharos en scannant ce QR Code.

Michel Gantner expose au musée

Depuis le 18 mars et jusqu'au 5 juillet, le musée des Beaux-Arts vous propose de découvrir l'exposition Michel Gantner, En regards. une exposition monographique de la série Muséal du photographe Michel Gantner. Elle immortalise la rencontre entre visiteurs contemporains et grandes peintures du XVIe au XIXe siècle. Quarante neuf photographies sont présentées pour la toute première fois dans un musée.

"J'ai eu l'idée de cette série en visitant la National Gallery de Londres en 2019.Entrefévrieretjuillet2019,j'airéalisé150clichésdanscinqmusées : le Louvre, le musée d’Orsay, le musée des Beaux-Arts de Besançon, le KunstmuseumdeBâleetlemuséedesBeaux-Artsd’Arras", souligne l'artiste. Au gré des salles, Michel Gantner immortalise dans une lumière naturelle la rencontre entre les visiteurs et les personnages des grandes peintures. " C'est une exposition sur et pour les visiteurs de musées", reprend Michel Gantner. Elle est le fruit d’une collaboration entre le Musée des Beaux-Arts d’Arras, le Pôle culturel Saint-Vaast-Ronville-Verlaine, l’artiste Michel Gantner, le Master Expographie-Muséographie de l’Université d’Artois et le DPEA scénographique de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes.

33 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
>
>

18.03 > 05.07

Exposition Michel Gantner : En Regards

Exposition monographique de la série Muséal du photographe Michel Gantner. Elle immortalise la rencontre entre visiteurs contemporains et grandes peintures du XVIe au XIXe siècle. Quarante neuf photographies sont présentées pour la toute première fois dans un musée. Pôle culturel Saint-Vaast.

22.03

Comédie Marie s'infiltre

Vous la connaissez déjà grâce à ses vidéos, Marie s’infiltre désormais sur scène. Elle vous livre toutes les astuces d’une incruste réussie pour briller en société. Casino, 20h.

26.03

Musique

Concert Stabat Mater par la Cantarella

Concert classique Stabat Mater, Clémence de Grandval. La Cantarella, solistes, orgue et piano. Direction Coralie DefiezTurckx.

Église Notre-Dame des Ardents, 16h. Entrées : tarif réduit 8 € en prévente et 10 € sur place. Gratuit moins de 12 ans.

29.03

Théâtre Mars et Vénus

À l’heure où les rapports hommes-femmes sont questionnés, décortiqués, voire malmenés, Paul Dewandre prouve que l’égalité est bien en marche, que le couple est loin d’être un schéma ringard, et qu’au-delà des orientations sexuelles de chacun, tout le monde court après la même chose : l’amour ! Et c’est précisément ce que viennent chercher les spectateurs. Théâtre, 20h.

31.03

souffle sur le groupe puisqu’ils savent dorénavant, en plus de chanter, dire sur quels accords ils jouent… Bref, l’âge de la maturation est arrivé. A travers leurs textes réalistes, drôles et engagés, ils chantent leur quotidien, leurs espoirs et leurs doutes sur les plus belles scènes de France et de Navarre (le reste du monde quoi).

Pharos, 20h.

04.04

Concert

Les retrouvailles

piano… Le Zink de la Zik, c’est le décor d’une comédie musicale 100% originale dont le livret est signé Pascal Mathieu et la musique Guillaume Defrance. Tandis que la mise en scène a été confiée à Flavien Riez. Casino, 20h.

09.04

Commémoration

106e anniversaire de la Bataille d'Arras

Vivez les commémorations du 106e anniversaire de la Bataille d'Arras.

22.03

Réunion de quartier

Le maire et vous

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal. Frédéric Leturque et Karine Boissou vous convient pour une réunion de quartier sur le secteur Cheminots - Jean Jaurès.

Carrière Wellington, salle Thompson, 18h30.

25.03

Musique

Hélène de Montgeroult, Edna Stern

Parmi les compositrices oubliées du passé, Hélène de Montgeroult associe une destinée romanesque à une musique d'une liberté d'inspiration et d'un élan romantique irrésistibles.

Le pianiste Edna Stern nous emporte dans cette fascinante redécouverte.

Théâtre d'Arras, salle des concerts, 20h30. Placement libre.

Humour Love me tender

Au début des années 60, au son des chansons d’Elvis, dans une Amérique en proie aux luttes pour la cause noire, John arrive à New York pour retrouver Nancy, son amour de Lycée. Après s’être fait éconduire, il va réunir une équipe d’exclus et de loosers, avec qui il va connaître la réussite dans le milieu des « comics ». Son succès lui permettra-t-il de reconquérir sa « belle » ? Où réalisera-t-il finalement qu’il en aime une autre ?

Casino, 20h.

01.04

Concert

Les p'tits fils de Jeannine

De verres en tonneaux ils créèrent les P’tits Fils de Jeanine 2.0, version complétée par Couzcouz, leader charismatique de « La Vagabonde », un mec vraiment engagé, lui. Un vent nouveau

Revivre une des plus belles histoires d’amour de tous les temps avec Roméo et Juliette… Assister à l’une des plus grandes épopées musicales avec les Dix Commandements… Découvrir les fastes de Versailles avec le Roi Soleil… Voyager à Mannheim, Vienne, Paris aux côtés de Mozart… Voir la Bastille tomber au son de la BO de 1789… C’est tout le programme que nous propose la troupe des Retrouvailles. Aux côtés des artistes qui ont participé au succès de ces spectacles, laissezvous embarquer pour un voyage à travers les plus grandes comédies musicales françaises ! Casino, 20h.

05.04

Réunion de quartier

Le maire et vous

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal. Frédéric Leturque et Évelyne Beaumont vous convient pour une réunion sur le secteur Hautes Fontaines.

Lycée Savary-Ferry, salle polyvalen, 18h30.

07 > 08.04

Comédie musicale

Le zink de la zik

Le Zink de la Zik, c’est un bistrot atypique où se retrouve toute une galerie de personnages insolites : Carmen la serveuse, Lucien le patron, un punk à chien sans chien, Mireille la chanteuse de rue, Gustave l’accordeur de

Carrière Wellington, dès 6h30.

28.04

POP / ROCK / FOLK

Joseph Chedid + Adolescents du CSPA d'Arras en première partie Surnommé à juste titre l’électron libre de la famille, Joseph Chedid compose, écrit, chante, réalise pour lui et pour d’autres, peint et raconte des histoires. Après l’album « Maison Rock » en 2014 sous le pseudo Selim, puis son deuxième opus « Source » sorti en 2019, Joseph Chedid revient au printemps avec un nouvel EP « Souffle », une ode à la respiration, à l’espoir et à la communication, enregistré entre deux confinements, d’un jet, comme une respiration vitale et spontanée. Entre force et fragilité et toujours à la recherche de nouveaux horizons artistiques, Joseph continue de découvrir et de façonner son propre univers. Pharos, 20h.

demandez le programme
34 Avril - Mai 2023 - Arras Actu

14.04

Humour

Gérémy Crédeville

Pendant des années, Gérémy Crédeville a été considéré (par lui-même) comme sur-humain, il a donc... sur-échoué.

Après son premier spectacle « Parfait et modeste » dans lequel il jouait un personnage imbuvable, découvrez Gérémy

Credeville sous son vrai visage dans « Enfin ». Casino, 20h.

03.05

Réunion de quartier

Le maire et vous

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal. Frédéric Leturque et Karine

Boissou vous convient à une réunion de quartier pour le secteur Europe - Saint-Sauveur. Petit Âtre (en face de la Margelle), rue Gustave-Colin, 18h30.

06>07.05

Echecs

Le Cavalier Noir d'Arras

Le Cavalier Noir organise son 1er open international Rapide et Blitz d'Arras. Tournoi rapide le 6 mai en cadence 12min + 3s/coup Tournoi Blitz le 7 mai en cadence 4min + 2s/coup.

17.05

Réunion de quartier

Le maire et vous

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal.

Frédéric Leturque et Évelyne

Beaumont vous convient pour une réunion sur le secteur CitadelleVauban - Notre Dame des Ardents - Victor Hugo.

Halle Tételin, 18h30.

17.05

Spectacle Sortir

Une enfant n’ose pas sortir de la maison où elle vient de s’installer avec son père. Elle essaie pourtant... Et si elle invitait la

vieille dame de la colline ? On raconte qu’elle ne sort jamais, qu’elle a peur de tout, elle aussi. Sur le vieux dictaphone de papa, la petite enregistre un message pour guider la vieille dame à travers les terribles dangers qui les séparent…

À partir de 6 ans. Pharos. Renseignements et inscriptions : Mohamed Said Noumar : ms-nouamar@ville-arras.fr

Pharos, 10h et 16h.

donner la main à quelqu’un qui n’aimerait pas le chocolat ? Ce spectacle nous propose de déjouer les prises de pouvoir informelles grâce à un spectacle audio-guidé, où les spectateurs et spectatrices sont aussi les interprètes. Dès 8 ans, Durée 50min. Gratuit. Tandem Scène Nationale.

École Pierre Curie, à 14h30.

27.05

Découverte

Journée mondiale du jeu À l’occasion de la fête mondiale du jeu, venez découvrir les jeux de coopération, les jeux en bois et les animations proposées par l'équipe du Pôle culturel SaintVaast.

Bibliothèque-ludothèque Ronville, 14h à 18h.

03.06

Lecture Café livres

Venez partager vos coups de cœur avec les lecteurs de la bibliothèque.

Médiathèque Saint-Vaast, 10h30.

09.06

Image

Festival du court métrage

Dans le cadre du Festival du court métrage, la médiathèque diffuse les films réalisés par les trois classes des écoles La Fontaine, Molière et Voltaire. A l’issu du vote, le court métrage gagnant est récompensé du « prix du public ». Sur réservation. Médiathèque Verlaine, à partir de 18h.

Le calendrier de vos brocantes

24.05

Réunion de quartier

Le maire et vous

Les réunions de quartier font leur retour dans l'agenda municipal. Frédéric Leturque et Zorah Ouaguef vous convient pour une réunion sur le secteur Saint-Pol - Péguy.

Maison de Services et de Proximité Marie-Thérèse Lenoir, 18h30.

25.05

Danse

Jeune Public

Donne-moi la main (Happy manif)

David Rolland, Elise Lerat

À travers un spectacle chorégraphique participatif et enjoué, David Rolland et Elise Lerat invitent adultes et enfants à s’interroger sur nos préjugés. Qu’est-ce qu’une fille ? Qu’estce qu’un garçon ? Pourquoi ces derniers occupent-ils presque entièrement la cour de récréation ? Suis-je prêt à

• Dimanche 7 mai, de 9h à 18h, brocante avenue Lobbedez organisée par le Comité des fêtes Les Faubourgs du Ronville. Inscriptions auprès de Sylvie Schuler au 06 21 66 26 40.

• Lundi 8 mai, de 9h à 17h, brocante place Courbet et avenue de l'Hippodrome organisée par le Centre Social Arras Ouest. Inscriptions au 03 21 59 41 37.

• Samedi 20 mai, de 6h à 18h, brocante rue de Saint-Quentin organisée par Arras Tennis de Table. Inscriptions au 07 78 10 98 79.

• Samedi 3 juin, de 10h à 19h, brocante Cité Pierre-Bolle par l'association Esca'Pad. Inscriptions au 06 11 86 37 40.

• Dimanche 11 juin, de 8h à 18h, brocante du quartier SaintSauveur organisé par le Comité d’animation du Rietz Saint-Sauveur. Inscriptions : 03 21 58 02 40 ou au 06 30 91 28 35.

• Dimanche 18 juin, de 8h à 15h, brocante Place de Marseille, organisée par l'Association Place de Marseille. Inscriptions au 07 60 13 58 86.

• Dimanche 2 juillet, de 8h à 15h, brocante Place du Wetz d'Amain organisée par l'association Les Hauts de Saint-Aubert. Inscriptions à partir du 2 mai au 03 21 21 98 52.

demandez le programme
35 Avril - Mai 2023 - Arras Actu

LA MAJORITÉ MUNICIPALE

DÉJÀ 3 ANS !

Le 15 mars 2020, dès le 1er tour des élections municipales, vous nous avez fait l’honneur de me renouveler votre confiance en tant que Maire d’Arras.

En débutant le mandat en pleine crise du Covid, avec l’équipe municipale, nous avons su gérer l’urgence. Accompagner, rassurer mais surtout agir ! De la distribution des masques à l’organisation des centres de vaccination en passant par l’aide aux plus vulnérables sans oublier les très nombreuses autres actions menées dans la proximité … nous avons su, comme l’ensemble de la Ville d’Arras, être à la hauteur de cette crise internationale.

Malgré cette pandémie qui a rythmé notre quotidien pendant plus de deux ans, nous n’avons jamais oublié nos priorités et nos objectifs pour continuer de faire d’Arras une ville apaisée, positive, bienveillante,

dynamique et ambitieuse comme nous l’avions indiqué dans le programme électoral.

Un projet, une équipe, une méthode et des valeurs … voilà ce qui guide nos actions à vos côtés, dans l’échange, la concertation et la co-construction pour relever les défis d’aujourd’hui et ceux de demain, notamment ceux autour de la transition écologique.

Dans un contexte international compliqué, avec une guerre qui se déroule à la porte de l’Europe et un contexte économique et social tendu, je le dis souvent : même si tout n’y est pas parfait, nous pouvons être fiers de vivre dans une ville comme celle d’Arras.

Fier, je le suis d’autant plus que nous savons pouvoir compter sur votre engagement et votre solidarité. Nous savons aussi compter sur des associations, des commerçants, des entrepreneurs et des partenaires qui ont le

même objectif, celui de faire réussir notre ville.

Chères arrageoises, chers arrageois, entrons ensemble dans la deuxième partie du mandat avec toujours autant de détermination pour faire d’Arras une ville toujours plus agréable à vivre.

Merci de votre soutien.

La Majorité Municipale

ARRAS ÉCOLOGIE

36 Avril - Mai 2023 - Arras Actu parole aux élus
Colette Marie, Alexandre Cousin, Antoine Détourné et Coline Millan CETTE TRIBUNE NE NOUS EST PAS PARVENUE DANS LES DELAIS IMPARTIS

RASSEMBLEMENT POUR ARRAS

POUR UN BUDGET PROTÉGEANT LES ARRAGEOIS !

Nous avons récemment eu à débattre du Rapport d’Orientation Budgétaire permettant de déterminer les choix budgétaires à venir pour Arras. Au niveau national, une chose est sûre, M. Macron et son gouvernement ont échoué : dette record, déficit record, et croissance quasi nulle. Nous sommes très loin du « Mozart de la finance » qualificatif donné à M. Macron par ses soutiens. Au niveau de notre commune, la situation est plus satisfaisante : l’épargne brute augmente et l’endettement diminue. Mais cela résulte en grande partie d’une forte augmentation des recettes de fonctionnement telles que les recettes de stationnement (politique hostile aux automobilistes), et surtout la fiscalité directe. Nous pouvions précédemment et nous pouvons toujours baisser les taux d’imposition. La situation financière de la Ville le permet ; d’autant plus que les valeurs

locatives cadastrales vont être revalorisées de 7,1 %, un record depuis 1989 ! Cela va se traduire par d’importantes rentrées fiscales, et donc par une baisse du pouvoir d’achat des contribuables.

Lorsque nous demandons la baisse de la fiscalité, nous ne sommes pas dans une logique purement comptable, mais nous souhaitons créer un cercle vertueux : c’est-à-dire rendre Arras plus attractive fiscalement pour attirer de nouveaux habitants et donc l’arrivée de nouvelles recettes (droits de mutation…).

En matière de sécurité, nous soutenons les mesures permettant le renforcement de notre police municipale et la poursuite de son armement.

En matière de propreté, nous avons reçu des critiques de la part d’habitants estimant que la Ville n’est pas suffisamment propre. Donnons ainsi plus de moyens pour le ramassage des papiers gras, des mégots de

cigarettes, et pour le désherbage dans le respect de l’environnement.

Au niveau du commerce local, soutenons les artisans et commerçants dans ce contexte de hausse des coûts de l’énergie : en baissant leurs prélèvements liés aux taxes, et en créant des partenariats entre nos commerces et nos associations notamment sportives (acheter dans un commerce arrageois permettrait d’obtenir un tarif intéressant pour l’inscription de son enfant à un club sportif…).

Pour le pouvoir d’achat, accompagnons les habitants dans la rénovation thermique de leurs logements et privilégions les aides automatiques : baisses de tarifs, bons d’achat (lors d’une naissance…).

Nos interventions sur rnarras.com / Facebook : RN Arras Alban Heusèle et Thierry Ducroux

UNE NOUVELLE ÉNERGIE POUR ARRAS

37 Avril - Mai 2023 - Arras Actu parole aux élus
CETTE TRIBUNE NE NOUS EST PAS PARVENUE DANS LES DELAIS IMPARTIS
Génisson et Thierry Occre
nous joindre
Catherine
Pour
: 06 68 81 66 66   t-occre@ville-arras.fr c-genisson@ville-arras.fr

une équipe à votre écoute…

Frédéric LETURQUE

Maire d’Arras - Président de la CUA - Conseiller régional

Permanences de 9 h à 11 h le mercredi 22 mars à la Maison de Services Marie-Thérèse Lenoir et le mercredi 12 avril en Mairie. m-le-maire@ville-arras.fr

• Tél. 03 21 50 51 82 ou 06 08 74 89 75

LES ADJOINTS AU MAIRE

Claude FERET

Finances et prospectives, Affaires publiques, Supervision, coordination et articulation des feuilles de route des 4 transitions (inclusion, écologique, numérique et des âges), Gestion des salles municipales Conseiller de la CUA

Sur RDV en mairie c-feret@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Jean-Pierre FERRI

Cohésion Sociale, Territoriale et Logement, de l’Insertion sociale et professionnelle

Vice-Président de la CUA

Sur RDV en mairie

jp-ferri@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Nadine GIRAUDON

Administration Générale, Ressources Humaines, Service à la Population, Communication et Protocole Conseillère de la CUA

Sur RDV en mairie n-giraudon@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Evelyne BEAUMONT Quartier Centre

Transition Numérique Conseillère de la CUA

Permanence de quartier sans rendez-vous le jeudi 13 avril de 10 h à 11 h 30 au Centre Social Georges Brassens e-beaumont@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

CONSEIL MUNICIPAL Lundi 3 avril

18 h, Hôtel de Ville

Zohra OUAGUEF

Quartier Ouest Transition des âges Conseillère de la CUA Conseillère Départementale

Permanences de quartier sur RDV de 11 h à 12 h les 29 mars et 12 avril à la MSP Marie-Thérèse Lenoir z-ouaguef@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Gauthier OSSELAND

Ville du 1/4 d’heure, Déplacements et Projet Master Plan Conseiller de la CUA

Sur RDV en mairie g-osseland@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

Karine BOISSOU Quartier Sud

Transition écologique Conseillère de la CUA

Sur RDV dans le quartier Sud k-boissou@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

Pascal LEFEBVRE

Sécurité et Lutte contre l’incivisme Conseiller de la CUA

Sur RDV, au 53 boulevard Faidherbe. pa-lefebvre@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Alexandre MALFAIT

Culture

Conseiller de la CUA Conseiller Départemental

Sur RDV en mairie

a-malfait@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

Alexandre PÉROL

Sport et Jeunesse Conseiller de la CUA

Sur RDV en mairie a-perol@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Aude

VILETTE-TORILLEC

Attractivité, Art de Vivre et Tourisme Conseillère de la CUA

Sur RDV en mairie a-vilettetorillec@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

David BOURGEOIS

Urbanisme, Commerce, Artisanat, Services et Professions libérales

Sur RDV en mairie d-bourgeois@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Claire HODENT

Éducation et Restauration Collective

Conseillère de la CUA

Sur RDV en mairie c-hodent@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Marylène FATIEN

Cadre de Vie, Entretien et Aménagement du Cimetière et Patrimoine Communal Conseillère de la CUA

Sur RDV en mairie

m-fatien@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

38 Avril - Mai 2023 - Arras Actu

LES CONSEILLERS DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE

Tanguy VAAST

Animation Jeunesse et Citoyenneté Vice-Président de l'ANACEJ Conseiller de la CUA

Sur RDV en mairie t-vaast@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Stéphane PRINCE Enseignement Secondaire, Supérieur et Vie Étudiante Conseiller de la CUA

Sur RDV en mairie s-prince@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Sylvie NOCLERCQ Action Sociale, Santé, Seniors et Handicap Conseillère de la CUA

Sur RDV au CCAS s-noclercq@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

François-Xavier MUYLAERT

Patrimoine architectural et historique, Archéologie et Archives Municipales Conseiller délégué de la CUA

Sur RDV en mairie fx-muylaert@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

Michaël SULIGERE

Bien-être au Travail et aux œuvres Sociales Conseiller de la CUA

Sur RDV en mairie m-suligere@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Laure NICOLLE Vie Associative, Implication Citoyenne et Vivre-Ensemble Conseillère de la CUA

Sur RDV en mairie l-nicolle@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Jean-Louis LEFRANC

Déontologie Publique, Ethique, Transparence de la vie publique, Affaires juridiques et contentieuses et Procédures internes

Sur RDV en mairie jl-lefranc@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

Émilie BIGORNE Projet de l’Abbaye Saint-Vaast Conseillère de la CUA

Sur RDV en mairie e-bigorne@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 83

Arnaud MICHEL Relations Internationales, Coopération décentralisée, Affaires européennes et Mémoire

Sur RDV en mairie a-michel@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Éléonore LALOUX Transition Inclusive et Bonheur

Sur RDV en mairie e-laloux@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Samantha RIVAUX Vie Commerçante

Sur RDV en mairie s-rivaux@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Nassim AMAJOUD Affaires Patriotiques et Militaires

Correspondant Défense

Sur RDV en mairie n-amajoud@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Emmanuelle DELÉTOILLE

Petite Enfance et Famille

Sur RDV en mairie e-deletoille@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Théo LOBRY

Égalité Femmes/Hommes, Égalité des chances Diversité et laïcité

Sur RDV en mairie t-lobry@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Ahmed SOUAF Protection des données et des libertés informatiques, Prévention du numérique et Cyber-Sécurité

Sur RDV en mairie a-souaf@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Patricia DUFRENNE Personnes Âgées

Sur RDV en mairie p-dufrenne@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

LES CONSEILLERS DE L’OPPOSITION

Emmanuelle LAPOUILLE-FLAJOLET

Conseillère municipale

Vice-Présidente de la CUA Conseillère Départementale

Sur RDV en mairie e-lapouilleflajolet@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Nathalie GHEERBRANT Conseillère municipale Vice-Présidente de la CUA Conseillère Régionale

Sur RDV en mairie n-gheerbrant@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

Ziad KHODR Conseiller municipal Conseiller délégué de la CUA

Sur RDV en mairie z-khodr@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 85

Thierry SPAS Conseiller municipal Vice-Président de la CUA

Sur RDV en mairie t-spas@ville-arras.fr

• Tél.  03 21 50 51 82

c-marie@ville-arras.

a-cousin@ville-arras.f

a-detourne@ville-arras.fr

c-millan@ville-arras.fr

Une Nouvelle

Sur RDV

t-occre@ville-arras.fr

c-genisson@ville-arras.fr

Alban HEUSÈLE

Conseiller de la

Conseiller régional Thierry DUCROUX

Rassemblement pour Arras Sur RDV

a-heusele@ville-arras.fr

t-ducroux@ville-arras.fr

39 Avril - Mai 2023 - Arras Actu
une équipe à votre écoute…
Thierry OCCREConseiller de la CUA Catherine GÉNISSON énergie pour Arras CUA Coline Millan Arras Écologie Colette MARIE Conseillère de la CUA Arras Écologie Sur RDV Alexandre COUSIN Conseiller régional Arras Écologie Antoine DÉTOURNÉ Arras Écologie

MICHEL GANTNER

E n regards

Exposition du 18 mars au 5 juillet 2023

Musée des beaux-arts d’ Arras

Pôle culturel Saint-Vaast

ENTR É E GRATUITE

Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.