Page 1


Versus

25

#

Remerciements / Dank: Niniche, Nao, Mini-Fabz, Jan, Mischou, Tom, Fredo, Clood, Colin, Grufiz, Michi, Mil채, Pat, 20-100, Phil, Jack, Turbo, M&P Marceaux, Oli, Wowo, Kiscine, Christine&Francis, sk8.net, skalpes.com, ryanisabitch.com, etc...

Couverture / Kover: Nico fs 50-50

Photo / Foto: Tom


Majorque Mallorca photos/fotos: Tom-Grufiz-Fred-Colin-Jan-Nico-Jey

la Suisse est un pays magnifique, vieilles villes charmantes (=pavés..), montagnes verdoyantes (=pluie..), grands lacs splendides (=pluie..), etc... Alors voilà pourquoi, Jan, Mischler, Grufiz, Colinski et Tom décidèrent de partir... À Majorque! (Île espagnole...) (cawlisse de tabarnak, les accents déconnent avec cette typo... désolé...) Un jour plus tard, ils étaient rejoint par Fred, Nico et Jey... Grufiz et Tom partirent de leur côté dans un hôtel de luxe, tandis que les autres se retrouvèrent dans un sympathique appartement à Palma Nova. Après avoir louer des scooters pour voguer plus facilement de spot en spot, tous étaient donc fin prêt à skater comme si c’était la dernière fois... Enfin presque... Car en effet, avec 1 végétarien, 1 hippie, 1 straight-edge, 1 franco-canadien,1 savoyard, 1 ogre alcolo-carnivore, 1 américano-suisse, et 1 gamin, et bien, bonne chance pour trouver un resto, ou cuisiner quelque chose qui va plaire à tout le monde... Rajouter à cela, ceux qui ne dorment pas de la nuit, ceux qui ronflent comme des avions, ceux qui se lèvent à l’aube, ceux qui ont besoin d’un petit déjeuner, ceux qui ont besoin de 10 litres de bière par jour, celui qui ne parle pas anglais, celui qui se crache en scooter, celui qui ne veut jamais quitter le bowl, et j’en passe... Pour résumer, tout le monde a été prêt à un moment donné, mais jamais tout le monde en même temps, donc pas évident d’organiser quoi que ce soit... Par-contre, dès qu’ils parlaient de filles, là, au moins, tout le monde était d’accord sur le fait que, le nombre de créatures de rêves peuplant cette île, est assez incroyable (Alors comment se fait-il que personne de l’équipe n’ait réussi à conclure me direz-vous? Joker... Autre question s’il vous plaît...)

Mallorca Versus Mallorca Skatetrip Versus Holidays: X: Mehr als ein Skater verreist an einen fremden, oder doch zumindest fernen Ort, vorallem um dort zu skaten! Oft in Kombiniation mit «Holidays» auftretend - nicht immer gleich erfolgreich! Y: Man verreist an einen Ort um sich auszuruhen, zu feiern, Abenteuer zu erleben, Fähnchen zu sammeln etc.. Mallorca Versus Barcelona: X: Insel, wunderschöne Landschaft, freundliche Bewohner (Kinder), geniale Skatespots, schöne Strände, Windmühlen, sauber, Blumen, Mädchen in knapper Bekleidung (Touristen?).. Y: Festland, schöne alte und neue Häuser, unfreundliche Bewohner (diebische Kinder) , tolle Skatespots (meist gestopped!), überfüllte Strände, Abfallberge, Mädchen in knapper Bekleidung (Touristen!!).. Restaurant mit Tischtuch Versus Essen in Restaurant ohne Tischtuch: X: Meist kümmern sich die Restaurantbesitzer um ihre Gäste, und geben sich Mühe den Aufenthalt möglichst angenehm zu gestalten. Was je nach dem auch seinen (hohen) Preis hat. Y: Hier kümmerts den Wirt meist nicht allzu fest, was sein Gast gerade so macht, man kann also auch mal schön laut sein, «Spass» haben, oft mehr als gut essen!


Rapidement, le bowl de Palma Nova est devenu le lieu de rendez-vous presque tous les matins. En effet au lieu d’attendre que Mischler se lève, ou que Tom ait fini de jouer à Tétris par exemple, et bien les autres allèrent directement carver un peu le pool en guise de petit déjeuner. Jey et Nico s’en donnèrent à coeur-joie, et Fred encore plus. Un des grands moments de ce séjour à Majorque. Pour continuer dans la série des grands moments, il y aussi eu cette session à la place Sa Feixina ou Nico a tout détruit... Même sa cheville... Tout ça parce qu’un paparazzi n’avait pas eu le temps de le filmer... Ceci rappela à Jey de mauvais souvenirs, puisqu’il souffrait d’une entorse du genoux, survenue quelques mois auparavant plus ou moins dans les mêmes circonstances.

ATTENTION: Les paragraphes suivants sont sérieux, et, donc, probablement chiant à mourir... Cette dernière information nous amène donc à parler d’un aspect parfois problématique, des nouvelles générations de skateboardeurs: L’omniprésence de caméras vidéos... En effet, devenue à part entière de presque toutes les sessions de skate depuis quelques temps, les caméras vidéos n’ont pas que du bon, comme notre équipe à pu le constater à plusieurs reprises... La faute à la Télé-Réalité? Au nombre de vidéo de skate ne faisant qu’augmenter? Jackass et compagnie? etc... Quelque soit la ou les raisons, ce n’est pas vraiment important, puisque les caméras ne sont pas le problème en tant que tel, mais plutôt ce qu’elles peuvent engendrer... Entre celui qui ne filme jamais, celui qui veut toujours être filmé, celui qui regarde ailleurs en filmant, celui qui filme avec la maladie de Parkinson, celui qui monopolise le spot en essayant de filmer sa ligne, celui qui ne skate que pour la caméra, celui qui n’est plus capable de skater dès qu’il y a une caméra, etc, on en arrive à se demander si les caméras vidéos, parfois, ne tueraient pas un peu l’essence même de l’action de faire de la planche à roulettes... Car on est tous d’accord ici je pense, pour dire que personne n’est entrain de filmer une vidéo-part pour le prochain film de Plan B, car sinon vous seriez entrain de lire The Skateboard Mag (et non Versus) pour savoir quels sont les dernières figures à la mode qu’il faut absolument apprendre pour rester «in»... Alors relaxez un peu, si vous tenez vraiment à être meilleur que les autres, et bien allez faire autre chose, car le skateboard, est peutêtre un «sport» individuel, qui se pratique en «équipe», mais rien ne peut remplacer une bonne session entre potes, surtout pas quelques secondes de vidéos...

Spass Versus Ehrgeiz: X: Der gelöste Zustand in welchem man sich frei fühlt. Frei von Zwängen, Normen und Unglück. Alles gelingt, alles ist toll.. Y: Jede Handlung ist einem bestimmten Ziel untergeordnet, ist Zweck und Mittel in einem grossen Plan zum vollkommenen Erfolg, Sieg oder Erfüllung! Freunde Versus Kollegen: X: Freunde sind selten. Deshalb sollte man zu ihnen halten, denn Sie sind meist die Einzigen die loyal sind - wenn überhaupt! Freunde braucht man nicht zu beeindrucken. Hier gibt es keine Hirarchie. Y: Kollegen hat man viele, man trifft Sie am Arbeitsplatz, beim Sport, etc. Auf Sie ist meist kein Verlass, jeder von ihnen buhlt in der gesellschaftlichen Hierarchie um etwas Sonne! Pünktlichkeit Versus Unpünktlichkeit: X: Wenn alle pünktlich sind, geht keine Zeit verloren, und hat somit mehr Zeit für «Skatetrips», «Holidays», «Spass» & «Essen in Restaurants!» Y: Jeder kommt und geht wie er will, man nennt das dann persönliche Freiheit, vergisst aber oft den Unterschied zwischen auf jemanden Warten, und erwartet werden! Best; Jan* Mühlethaler xxx


Let the good times roll...


Es Foguero: La légende Après s’être renseigné au skateshop de la place Sa Feixina au sujet de quelques spots, notre équipe décida de louer un monospace pour les deux derniers jours de leur périple pour aller visiter d’autres parties de l’Ile. Ils trouvèrent une place un peu bizarre, avec des plans inclinés un peu partout. Après plus d’une heure, un policier arriva, leur demanda aimablement de partir, tout en leur fournissant un plan de la ville, pour leur indiquer le skateparc le plus proche. Ensuite, ils trouvèrent une place encore plus bizarre, au milieu d’un petit village, lui-meme au milieu de nul part. Là-bas, ils skatèrent ces fameux plans inclinés super raides. Ils ont été confondu par les gamins du coin par des pros, probablement du à Colin qui a tout simplement surfer le spot. Encore un grand moment... Finalement, ils reprirent la route à la recherche des bowls secrets de Es Foguero... Après quelques heures à tourner en rond, la nuit tomba, et ils arrivèrent enfin proche d’un immense bâtiment perdu au bord de la route; Ils escaladèrent quelques barricades pour enfin, tomber nez à nez avec un spot des plus hallucinant: Un édifice de 3 étages abandonné, des tas de gravas, des ordures, des tags, et... et des piscines vides!!! (voir la photo de Nico en BS Smith, ou encore la pub Vans avec Chris Pfanner dans Kingpin 55 par exemple. En fait, j’avais pensé écrire un texte plus appofondit sur ce spot mais... Je n’ai jamais réussi à rendre l’ambiance, atmosphère, la magie de ce moment, les émotions etc... Peut-être parce qu’après avoir raté mon Ice-Plant là-bas, je me suis retrouvé à l’hôpital avec une facture de 700 Euros? Pas mal comme excuse quand meme non? Malheureusement véridique...

There’s way too much to write about what happend in Mallorca or how it was like, but words will never be equal and it’s impossible to write down most of that stuff. But I would like to write some lines about Spain in general. I don’t mean any of this in a harsh or rasistic way...it’s just that I spent a lot of time in my younger days in Spain, and every time I return to there, and it doesn’t matter which region, (it’s the same everywhere) I realize: SPANIARDS ARE LAZY BASTARDS. It’s a fact. Here some examples: -15 to 20 minutes before they close, they don’t let you in a store anymore. -Whenever you’re looking for some information they just send you to the next guy, coz it would be to much work to answer properly. -They forget to put the destination sticker on your skateboard, coz it’s too annoying to do that... so your Board will stay at the airport forever... -Or they tell you, you should take your board as hand luggage, coz they don’t know how to handle it, and are too lazy to check or think. Guess what the result could be... And by the way, my godfather is spanish... Mischouliz aka R3D STAR


El Colino et les graines de tournesols... Faites attention, sur tous les spots à Majorque, le sol est jonché de coquilles de graines de tournesols... La faute à Colin (et Grufiz). Je ne sais pas si je suis le seul à faire ça, mais moi je bouffe la coquille; Au moins ça goute quelque chose comme ça... Et ça fout pas des saloperies partout! Mais bon, Colin, c’est un hippie-punk, alors faut pas trop chercher à comprendre. Maintenant il est parti en Australie, alors je peux bien écrire n’importe quoi sur lui, il ne pourra pas se venger sur Niniche! Et non je ne suis pas jaloux, même si oui, tel un ouragan qui ravage tout sur son passage, il a skaté comme un dingue, tous les spots, bu comme un trou, tous les jours, et festoyé toutes les nuits, comme un espagnol... Tu nous manques pauvre connard! Jan aka The Boss: Il a presque tout organisé, il a skaté tous les spots, il a filmé tout le monde, il a prit des tonnes de photos, il n’a pas bu d’alcool, etc... Mais on ne se souviendra que d’une seule chose, il s’est crashé deux fois en scooter...

The Grufiz view Idiot at the airport: Mischler Idiot on scooter #1: The Boss Mister Gang-bang Casanova: Niniche KK Mister pipas and restaurant-hater: Colinsky I wasted my stomach watching bitches in the hospital: G.I.Jey Girls are here to cook and fuck: Naharkola “Allez les pieds noirs! Bouffe ta merde!”: Grufiz Drinking untill I am “farine”: Tomster Mister where are my clothes: Colin Crazy?!: Fredo I stink like a piece of shit: Niniche KK

Niniche: La légende... 2

Idiot on scooter #2: The Boss

Et oui, lui aussi était présent à Majorque. Loin d’en être à son premier voyage, c’était pourtant son premier skate-trip. Il a été relativement calme (Nico le surveillait de prêt), mais a tout de même fait un drop de dingue à Es Foguero. Il a d’ailleurs laissé son nom un peu partout sur ce spot...

So Catalan: Spanish people

Les locaux Difficile de juger quand tu n’en as pas croisé un seul... Mais, en tous les cas, les gamins sont bien plus sympas qu’à Barça!

Burn down you fucking tire: Grufiz Let’s make the pool colored: All idiots Let the schnaps in the plane: Grufiz Cuddle with Niniche KK: Naharkola

Grufiz


Interlude... Bon je viens de lire Kingpin #55 et, ben voilà, ça m’apprendra à être toujours en retard avec Versus... Bordel il y a un article sur un trip en scooter avec l’équipe Antiz... J’ai l’air de quoi maintenant avec mon article à chier sur une bande de looser hein? J’étais sur le point d’écrire que Fred s’était laissé pousser la moustache, mais bon là je crois que les ressemblances sont trop grandes, pour que vous puissiez encore me croire, qu’en effet, tout ceci, ne sont que des coïncidences... Ah ouai en passant, le e-mail du mag, versus_skatezine@hotmail.com ne marche plus non plus... J’ai donc perdu toutes les adresses etc, enfin un vrai bordel... J’allais oublier, rassurez-vous, si vous ne comprenez pas les liens entre les différents paragraphes, c’est normal, il n’y en a pas vraiment... Quand je vous dis que c’est le bordel... Comme ce trip à Majorque quoi!

«Oh vin’dieu, les Suisses y pinaillent moulte...»

«Did you already realised that it’s impossible to don’t piss when you are shitting?» Fred

«Mange ta marde!» Niniche KK

«Nothing is certain... Everything you know is wrong... Like the chicken...» Colin

Les lunettes de soleil En effet, ce séjour à Majorque aurait pu s’appeler The Sunglasses Tour ou quelque chose du genre... Difficile de dire qui de, Jan et Grufiz (les styleurs) Tom (le collectionneur) ou encore Colin (le... whatever) a lancé cette mode, en tous les cas, heureusement que le ridicule ne tue pas sinon, chose certaine, personne ne serait rentré vivant de ce trip... Conclusion Comme toute bonne chose a une fin, ce trip s’acheva comme il avait commencé, c’est à dire, dans le chaos le plus total... Bref, malgré tout, ces souvenirs extraordinaires resteront ancrés dans les mémoires de chacun pour toujours. Bon alors, on epart quand les gars?!... ... Merci à toi O Skateboard...

Nico

«10 days with idiots...» Tom


Sea, Sex, Skate & Sun


VERSUS Skatezine 25  

FANZINE n.m. (de FANatique et de magaZINE). Publication de faible diffusion, élaborée par des amateurs de science-fiction, de bandes dessiné...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you