Page 1

D u g ro u p e Le p ' t i t H e b d o

SUR LE VIF Le chant au cœur de la vie juive pp.6-8

DOSSIER SPÉCIAL CHANTEURS "Le chant est la parole de l’âme'' pp.24-25

L’hebdomadaire israélien des francophones

‫" ַו‬

‫ר ָי ם‬ ְ ‫ִמ‬

‫בשלח‬

‫ש‬

‫ת‬ ("

‫ֹח ֹל‬

‫ּו‬ ‫ִב ְמ‬

‫ִּפ י ם‬

‫ַא חֲ ֶר י‬ ָ ‫ה‬ ְ ‫ּב‬ ‫ֻת‬

‫ֹּת ף ְּב ָי ָד ּה וַ ּתֵ צֶ א ןָ כָ ל הַ ָּנ ִׁש י ם‬

‫ֶא ת ַה‬

... ‫ה‬

‫ב י ָא‬ ִ ‫ַה ְּנ‬

10 Chvat 5774 | 11 Janvier 2014 Tou Bichvat: Jeudi 15 Chvat/ 16 Janv

‫מ‬

N o 633 -

‫ּק ח‬ ַ ‫ִּת‬

‫העיתון הבינלאומי לדוברי צרפתית‬

'‫טו‬

Hebdo

ET SI ON CHANTAIT?

)' ‫כ‬ ,

Le

1

‫ות‬

LPH Plus

‫בס"ד‬


4


Lisez le Plus Hebdo sur ‫מנכ"ל‬

WWW.LPHINFO.COM ■ Directeur Général

Avraham Azoulay Direction.Lph@gmail.com

‫עריכה‬

‫עיצוב‬

‫אסטרטגיה‬ ‫ושיווק‬

‫מנהל‬ ‫מכירות‬ ‫מכירות מרכז ודרום‬

‫כתובת‬

‫מזכירות‬

■ Secrétariat (Ouvert de 9h à 14h) Rosy Chouai Lph5@bezeqint.net Tel: 02-6788720 Fax: 153-26785349

■ Adresse

Haoman 24/35 Talpiot - Jérusalem

■ Directeur Commercial Gilles Sperling gil@sperling-advert.com

■ Commercial secteur centre & sud Itshak Zenouda edenpublicite@gmail.com

■ Marketing & Stratégie Vita Green Tel: 054-7855770 Lph.vita@gmail.com

■ Graphisme

Publicité: Myriam Wanszelbaum Mise en page: Shirel Bellaïche

■ Rédaction

Guitel Ben-Ishay guitelbenishay@gmail.com La rédaction du Plus HEBDO décline toute responsabilité quant au contenu des textes et des publicités qui n’engage que leurs auteurs.Toute reproduction, même partielle, devra faire l’objet d’une autorisation écrite de la part du journal.

Jérusalem Tel-Aviv Netanya Ashdod Haïfa Paris

16:13 17:33 16:32 17:34 16:31 17:33 16:33 17:35 16:21 17:32 16:56 18:08

Édito

5

Vrais faux amis Par Avraham Azoulay Face à la solitude grandissante de nombre d’entre nous, les nouveaux réseaux tels que Facebook ou Twitter ont décidé d’agir. La technologie aidant, ils ont su relier entre eux les individus, d’abord en les rapprochant de leur écran, ensuite en leur donnant accès au monde artificiel du rêve social. À présent le phénomène s’est inversé. Ceux qui ne font pas partie de ces fameux groupes d’«amis» se sentent presque isolés. - «Quoi? Tu n’as pas Facebook, mais tu es décalé! Tu dois te sentir seul!» Facebook a distribué de l’amour artificiel grâce à son "like" magique. Le sentiment de solitude a disparu grâce aux écrans sociaux pour laisser place à une illusion d’appartenance à une grande famille. Comme dans tout phénomène de masse, une fois l’euphorie tombée, l’atterrissage est souvent brutal… Il est préférable parfois d’avoir un seul ami, un bon, plutôt que des centaines d’amis virtuels… Il vaudrait mieux de ne pas foncer tête baissée dans ce tourbillon de folie, quitte à passer parfois, pour le vilain petit canard. On pourrait croire qu’Israël est entré dans ce cercle infernal, en se retrouvant comme toujours, pointé du doigt par tous les détracteurs de la terre… Comment ce petit pays de 8 millions d’habitants ose-t-il encore ne pas appartenir au grand groupe international de pensée unique? Comment peut-il encore ne pas être persuadé que le Moyen-Orient avec deux États palestiniens, un Hamas et

un Fatah, n’apportera pas la prospérité tant espérée dans la région? Le monde, comme un grand Facebook aux milliers d’amis virtuels, ne cesse de reprocher au peuple juif sa méfiance vis-à-vis de ces millions de groupes de faux rêveurs. Ici, en Israël, on a les pieds sur terre, la nôtre, et on peut entendre au-dessus de l’écran les tirs de fusils et les bombes tomber. Là-bas, en Occident ou aux USA, l’écran a tout camouflé… même le bon sens. Prions très fort pour que Bibi n’accepte pas la demande d’amitié d’Abou Mazen ni les propositions indécentes de l’«ami» Kerry. Les conséquences pourraient être désastreuses. Il sera très difficile pour Israël de sortir de ce cercle infernal de faux amis qui rêvent de faire un like en forme de V, sur un accord sans lendemains. Lors de la traversée de la Mer rouge, D-ieu a produit pour le peuple d’Israël une multitude de miracles. Les eaux se sont fendues sous nos pieds et se sont refermées sur nos ennemis en les engloutissant. Quand la plus grande puissance mondiale de l’époque croyait détenir la force et la vérité, le D-ieu d'Israël lui prouvait déjà le contraire. Voici déjà les bourgeons de Tou Bishvat à nos portes qui nous appellent à garder le sourire, à sillonner de plain pied notre terre et à sortir de tout ce qui fait écran entre elle et nous.


6

Sur le vif

L

e chant est au cœur de notre prière, il rythme bon nombre des événements de la vie juive. Les Juifs, les chants et la musique: pourquoi sont-ils si liés? Nissim Baroukh

Duo Tehilim. Professeur de chant

La gamme musicale est composée de 7 tons et de 12 demi-tons. Nos Sages nous enseignent que ces deux chiffres sont à mettre en parallèle entre autres, avec les 7 jours de la semaine, les 7 planètes du système solaire hormis la Terre et avec les sept bergers d'Israël: Abraham, Itshak, Yaakov, Moshé, Aaron, Yossef et David. Notre peuple est composé de 12 tribus. Le Baal HaTanya nous a révélé que le nigun est «la plume du cœur». Physiquement, le son est une vibration correspondant à un déplacement d'air (Rouah). Rabbi Nahman de Breslev a enseigné que le rôle du bon nigun est d'opérer un tri entre le bon et le mauvais dans le Rouah. Et enfin, la prière est appelée le service du cœur. Voici réunies quelques pièces

du puzzle mettant en lumière les rapports étroits et privilégiés existant entre notre peuple et la musique. N'oublions pas que toute chose qui existe n'existe que parce qu'elle vibre. Le rôle de notre peuple est de s'intégrer dans ce grand orchestre cosmique pour ramener l'Harmonie en jouant la partition Divine que le Créateur nous a transmis au Har Sinaï!

Shlomo Balsam

Association Aloumim. Intervenant à Yad Vashem

Chanter est un vieux truc juif: les souvenirs se gardent mieux en chansons, demandez donc à Yehoram Gaon qui chante en ladino les chants des Juifs expulsés d'Espagne, les persécutions semblent plus légères si on chante, on résiste même en chantant, comme les Juifs de Salonique qui chantent à Auschwitz… Un vieux truc soufflé dans la Bible par Jacob disant à ses fils qui partent en Égypte: "‫קחו לכם‬ ‫ "מזמרת הארץ‬qu'on peut traduire: «Prenez des fruits d’Israël ou prenez des chants d’Israël». Rabbi Nahman de Braslav évidemment choisit la seconde explication! Et prier en chantant ensemble, vraiment ensemble, ça vous soude un peuple. Mme Tamar Machado, musicologue raconte souvent comment à partir du 19ème siècle, après les pogroms en Russie, les chants juifs deviennent partie intégrante de l'identité juive. Eh oui, tout passe par les chansons et tout passe mieux: «Tradition, tradition!!», «David Melekh Israël», et avec des oy oy ou des youh youh ou yababa, et plus proche de nous le chant «Yeroushalayim shel Zahav» qui jusqu'aujourd'hui fait vibrer les cœurs, le chant du soir des E.I. (un vrai culte!), les chants des mouvements de jeunesse haloutsique, et les chants des mouvements hassidiques… Il y a même des mélodies pour étudier le Talmud avec le pouce qui se ballade de gauche à droite: «Raba a dit, Abaiè a dit…». Tous les peuples ont des airs, nous aussi, et on emprunte beaucoup aux autres… La nostalgie, c'est sacrément musical et surtout ne me demandez pas de chanter en yiddish «A yiddishé mamè», je pleure en vingt secondes… J'ai grandi avec les chants des pionniers d’Israël, ceux de la poétesse Rachel, j'ai savouré les chants de la guerre des Six Jours (Hakotel…), je suis encore bouleversé par les chants de la Guerre de Kippour ‫ לו יהי‬,‫לו יהי‬. Chantezmoi un chant juif, je vous raconte mille histoires. Mais un chant suffit pour dire ces mille histoires.


7 Emmanuel Bloch

Avocat. Spécialiste en pensée juive

La musique a toujours fait partie de l’univers spirituel et culturel du peuple juif. À cet égard, il est hautement significatif qu’à l’instant générateur de notre identité collective, donc au moment de la Sortie d’Égypte, la Torah nous enseigne que la prophétesse Myriam prit un tambourin et entraîna les autres femmes dans un chant de célébration (Chemot 15, 20-21). La musique instrumentale représentait un élément important du service sacré au Beth ha-Mikdach; par exemple, le premier livre des Chroniques (chapitre 25) indique que le Roi David créa 24 chœurs distincts, composés chacun de 12 choristes et de musiciens. Après la destruction du Temple, en exil, la musique juive continua de s’enrichir au contact des grandes civilisations auprès desquelles le peuple juif trouva refuge. On pensera ici par exemple, en terre séfarade, aux traités de musique rédigés par Rav Saadia Gaon; et en terre ashkénaze, une illustration est la musique kleizmer, expression yiddish originaire de l’hébreu (keli zemer = instrument de musique). Le renouveau de la musique juive en Israël s’inscrit dans cette continuité, et marque la renaissance spirituelle et culturelle du peuple juif sur sa Terre.

Aviva Azan Coaching et decodage therapeutique

Le chant permet de créer un lien: naturellement, nous aimons chanter ensemble, chanter en écoutant une chanson. Il permet de mettre en mouvement ce qui est à l’intérieur, il donne vie à un message: la parole informe, le chant émet des vibrations émotionnelles et implique le partage. L’émotion se vit dans le corps, nous tremblons de peur, explosons de colère, pleurons de tristesse ou… éclatons de joie. L’émotion est donc vectrice du message de l’esprit et s’exprime par le corps. Le chant, la mélodie des prières va susciter l’éveil de la joie qui est en nous. Il a une véritable fonction thérapeutique: attiser une flamme qui chassera naturellement nos ombres intérieures. Un tout petit peu de lumière suffit à dissiper l’obscurité. La spiritualité sans émotion reste dans l’esprit… Quand nous l’accompagnons de la vibration émotionnelle «joie», nous conduisons le message vers une dimension divine. Notre être alors unifié dans ce lien corps-esprit traduira le message «spirituel» en potentiel d’action prêt à s’exprimer dans l’échange concret, transmettre et répandre sa lumière!


8

Sur le vif

Rachel Franco

Avocate au barreau de Tel Aviv

Ils sont intimement liés parce que nous sommes le peuple du Livre, qui non seulement est le livre des engendrements de l'Adam et de l'histoire de nos Pères, mais aussi le livre du chant au Maître des mondes puisque, est-il dit, tout le Tanakh est l'écriture du Nom de l'Éternel. Le Nom et les noms sont au cœur de nos êtres, et le travail de l'étude et de la prière sur les mots, les lettres, les accents et la mélodie ne sont pas autre chose que la tentative, à chaque instant répétée, de recréer l'univers et les mondes par la force de notre parole. Il y a une musique des mondes qui ne peut être entendue que par les kabbalistes qui, au plus profond d'euxmêmes, savent tisser les lettres de l'alphabet sacré, et ce faisant, faire vibrer leurs âmes en harmonie avec la musique céleste. Nous, qui sommes si ignorants de la force des mots et du secret de l'agencement des lettres, nous pouvons, au moins, suivre les traces de nos Sages et chanter les prières pour nous élever un peu.

Pr Noah Dana-Picard

Président émérite du Jerusalem College of Technology

Nombre de chercheurs se sont intéressés à la question: pourquoi le coq chante-t-il le matin? Les réponses sont variées, techniques comme «à cause de son horloge interne» ou politiques «pour marquer son territoire» (ce qui explique qu’il chante à d’autres heures de la journée). Dans une des bénédictions du matin, l’Homme est désigné par le même mot qu’un coq. Faut-il transférer à l’homme les réponses ci-dessus? Bien sûr que non. La musique véhicule un contenu intérieur que les mots ne transmettent pas. Écoutez la Symphonie Pastorale de Beethoven, vous verrez des paysages défiler sous vos yeux. Quant à ce qui est évoqué par Wagner… Les mots sont bien découpés, bien définis. Quand une émotion est forte, elle s’exprime par des sons qui ne sont pas des mots. Un rire, un soupire, un sanglot. La musique dévoile une intériorité dont les mots ne sont qu’une pâle image. Au moment le plus fort de Roch Hachana, les sons ne sont pas une prière mais la musique du Chofar. La musique vient de la sensibilité, de l’émotion (‫)רגש‬, les mots avec leur structure en phrases avec des règles strictes proviennent de l’intellect (‫)שכל‬. L’accès au Divin se fait avec le ‫ שכל‬lors de l’étude de la Torah, mais ce n’est pas le seul accès. Une qualité indispensable à la prophétie est un ‫רגש‬, un ‫ כח מדמה‬très développé. Les mots de la prière sont

ceux des Prophètes, qui eux savent parler le langage du Divin, et les musiques nous sont transmises par la Tradition. Elles accompagnent nos prières et elles les «enchantent», nous fermons les yeux et alors nous pouvons monter vers Celui à qui nous adressons nos chants, chants de remerciement, chants de louange. Au service de D., les Juifs sont des enchanteurs.

Yoel Benharrouche

Artiste peintre. Enseignant

Le chant est l'expression de l’être au plus haut degré. Il existe plusieurs degrés de chant. Lorsque l'homme ressent une élévation de son être il chante, mais ce chant ne reflète que son propre bonheur «solitaire». Il existe un chant plus élevé: celui du rapport de l'homme à sa nation. Lorsque le peuple réussit dans un domaine, l'homme chante au rythme de cette nation pour marquer son appartenance et sa joie. Cependant il est un autre degré de chant encore plus large: celui de l'homme qui vit l’humanité toute entière et ressent ses pulsations. Enfin il existe un chant encore plus grand: celui de l'univers tout entier. Ce chant exprime son lien au monde qui avance chaque jour vers sa rédemption finale. Et pour couronner tous ces chants il existe le Chant des Chants écrit par le roi Salomon qui exprime la valeur globale de toutes les formes d'expression existant dans la Création. Chacun de nous se place à l'un ou à quelques-uns de ces niveaux de chants, et chante la vie.

Jean-Charles Zerbib Directeur FSJU-Israël

Président des Anciens EEIF en Israël

D’après le Talmud, il y a des portes au ciel qui ne s’ouvrent qu’au son des chants. On sait depuis bien longtemps, et y compris dans d’autres traditions que la nôtre, que le chant est envoûtant et permet ainsi de se dépasser. En cela les sirènes d’Ulysse n’ont rien créé! Au Temple, les Lévy chantaient sur chacune des marches menant au divin. Le Roi David chantait ses Téhilim au son de sa harpe. Mais si tout simplement cela venait de notre origine profonde, de notre nom? Après la lutte avec l’ange, Yaacov change de nom et donc d’identité. Le terme Israël comprend plusieurs significations, et on retient souvent «celui qui lutte avec EL, avec le Toutpuissant», mais c’est aussi Chir El, le Chant de EL... Le peuple juif, les Bné Israël, sont en fait les enfants du chant divin! Et quand Israël chante, le Monde entier, sa Nature, ses Habitants font la fête et se rapprochent encore plus du divin.


10

Un titre, une paracha

Sidra Bechala'h Dr Michel Bensoussan

Un résumé Après que pharaon a renvoyé (Bechala'h) le peuple d’Israël, se pose le problème du chemin à prendre pour arriver en terre d’Israël. Dieu ne veut pas les y faire entrer tout de suite. Il craint que le peuple ne soit pas capable de se confronter à la guerre contre les Philistins. Il préfère les faire passer par le grand désert du Sinaï vers la Mer Rouge. De plus, Dieu endurcit à nouveau le cœur de Pharaon afin qu'il poursuive Israël. Pharaon rejoint le peuple qui

se retrouve coincé entre la mer et l’armée égyptienne. C'est alors que se produit le grand miracle de la traversée à sec de la mer par le peuple d’Israël. Les poursuivants égyptiens sont engloutis dans les eaux qui se referment sur eux. Émerveillés par ce qu'ils viennent de vivre, Moshé et tout son peuple entonnent la «chirat hayam», un très beau chant relatant cet épisode. Myriam, sœur de Moshé, rassemble les femmes et entonnent des chants accompagnés de danses aux sons de tambours. L'euphorie est telle que Moshé sera obligé de véritablement arracher le peuple de cet endroit et d’une situation envoûtante. Il faudra reprendre le long chemin dans le désert aride. Le manque d'eau se fait vite sentir. Arrivés à «Mara», Moshé adoucit les eaux amères grâce à un arbre jeté dans l'eau. Cet endroit marque le début de l'enseignement de la loi. Le manque de nourriture aussi provoque la colère du peuple. La situation est, selon lui, pire que celle vécue en esclavage en Égypte! Dieu leur envoie la manne, nourriture céleste qui les nourrira pendant quarante ans jusqu'à leur entrée en terre de Canaan. À l’étape de «Refidim», le problème de l'eau est résolu par Moshé qui frappe un rocher et en fait sortir de l'eau. Après toutes les plaintes, les colères et les reproches du peuple, une ultime (pour l'instant!) menace les prend par surprise: le peuple d'«Amalek» leur fait la guerre. Les prières de Moshé et le glaive de Josué les sauvent. Réflexion à propos du titre Pourquoi n'est-il pas écrit: «Lorsque Dieu (ou Moshé) fit sortir Israël d'Égypte…» ou mieux: «lorsqu'Israël sortit d'Égypte…»? Pourquoi donner un tel crédit à Pharaon, pourquoi écrire: «lorsque Pharaon eut renvoyé le peuple…»? Et surtout pourquoi avoir choisi justement cet acte de renvoi (Bechala'h) comme titre de toute notre Sidra? Il me semble que le texte veut marquer le fait que le peuple n'est justement pas sorti! En tout cas pas sorti de sa propre initiative. On l'a renvoyé! Même Dieu l'a fait sortir «de force». Cela crée une situation très particulière: le peuple n'est pas assez mûr. Si on quitte l'exil contraint et forcé, il sera d'autant plus difficile d'assumer les transformations d'identité et le courage, nécessaires à l'entrée en terre d'Israël. C'est justement ce qu'explique la suite du texte: Dieu préfère ne pas les faire entrer tout de suite en Israël! Ils ne sont pas mûrs. Toutes les pérégrinations dans le désert, y compris la traversée de la mer, y compris les problèmes d'eau, de confiance, et le don de la Torah au Sinaï, tout cela découle de ce manque de maturité du peuple. Nous comprenons donc que ce titre: «Pharaon a renvoyé le peuple» veut nous apprendre justement que le peuple était immature et qu'il a fallu le renvoyer, le faire sortir de force!


11


12

Torah de vie

Empathie Rav Yaacov Spitezki Directeur de Shorashim

Chaque chapitre de la Torah est composé d’une succession de phrases qui ne se suivent pas de façon anarchique. En effet, l’agencement des versets de la Torah est également en soi une source profonde d’enseignements. En tenant compte de cette règle, nous tenterons de comprendre l’association de deux versets qui ne présentent, apparemment aucun lien, au début de la Paracha. Le second verset de Bechala’h nous apprend que lors de la sortie d’Égypte, D.ieu dirigea le peuple vers le désert, plutôt que de lui faire prendre un itinéraire plus court en longeant la côte. Le verset qui suit nous donne une information sans rapport avec l’indication de la route empruntée par les Enfants d’Israël: «Moshé prit avec lui les ossements (atsmot) de Yossef…». De nombreux commentateurs s’étonnent et cherchent à comprendre quel rapport la Torah a voulu établir entre le désert et Yossef. La plupart des exégètes s’étonnent aussi de l’emploi de l’expression «ossements de Yossef», plutôt que «cercueil» ou «corps» de Yossef.

LA TRAVERSÉE DU DÉSERT Pour répondre à toutes ces interrogations, il nous faudra lire ces deux versets au second degré. À un niveau symbolique, le désert nous renvoie à l’idée de danger spirituel, à un lieu où la présence de D.ieu semble absente comme c’est le cas de la vie dans le désert où la végétation réduite à sa plus simple expression. Bien souvent, nous sommes confrontés à des situations professionnelles, sociales ou tout simplement à différents aspects de la vie quotidienne qui peuvent nous faire trébucher. La croyance D.ieu est alors tellement absente que nous pouvons succomber à toutes sortes de tentations. Les valeurs sont totalement inversées. La justice, la charité et l’équité sont malheureusement remplacés par le vol, la tromperie et l’iniquité. Pour battre en brèche cette attitude, il faut prendre «les ossements de Yossef». Le texte emploie le mot «atsmot» pour «ossements», mais le mot peut se lire aussi «atsmout» qui signifie «essence»». Pour éviter la chute, il faut s’inspirer de la vie exemplaire de Yossef. Il faut incarner les valeurs véritables qui furent les siennes tout au long de sa vie. Quand Ra’hel nomma Yossef, elle justifia ce nom en disant que «D.ieu me rajoute un autre fils». Deux mots ici sont mis en valeur par nos Maîtres: «autre» et «fils». Les commentateurs expliquent cette juxtaposition de la façon suivante: tout au long de sa vie Yossef se donna comme mission de transformer ceux qui sont «autre - différent» en «fils». Et effectivement, lorsqu’on s’échappe de l’esclavage d’Égypte et de sa dépravation morale, il ne faut pas se contenter de sa propre élévation spirituelle. Il est impératif aussi de se préoccuper de tous nos frères qui sont encore éloignés de D.ieu et des valeurs éthiques universelles contenues dans la Torah. Trop souvent notre prochain est «autre», c’est-à-dire qu’il est aliéné et éloigné du Créateur et de Sa Torah. Il faut alors tout faire pour le changer en «fils» et faire en sorte qu’il quitte son désert intérieur pour le ramener vers son Père spirituel. À présent, on comprend pour quelle raison la Torah a tenu à rapprocher ces deux versets au tout début du récit de la sortie d’Égypte. Cet évènement est souvent perçu à l’échelle collective. Mais l’enthousiasme national peut nous faire oublier que la délivrance est indissociable du cheminement individuel. Celui que chacun d’entre nous doit vivre en son for intérieur. Et effectivement, lorsqu’on rencontre une personne pour qui il est difficile de «sortir d’Égypte», on cherchera à lui venir en aide pour ne pas le laisser se noyer dans la mer de l’assimilation. On doit alors s’ouvrir à l’autre, l’écouter, l’aimer véritablement, l’aider matériellement. En résumé: faire preuve d’une totale empathie. RAV YAACOV SPITEZKI: 054 23 99 791 shorashim26@yahoo.com SHORASHIM Le centre pour les étudiants francophones Université Hébraïque de Jérusalem


Regards sur la Haftara

Haftara Bechala'h (Juges 5,1)

Rav Chemouel Behar Chercheur à l'Ínstitut Talmudique Halaha Broura

Le cantique de Déborah (Juges 5,1 - les Ashkénazes commencent depuis Juges 4,4) fut choisi comme haftara de ce chabbat. Le cantique de la mer rouge de notre paracha justifie amplement le choix. La prophétesse Déborah est unique en son genre. La seule femme dans toute la Bible à avoir dirigé et jugé tout le peuple fut aussi celle qui a réussi à compléter la conquête, et à apporter la victoire totale sur les Cananéens. Elle acheva ainsi la mission donnée à Josué. En effet, après le triomphe relaté dans la haftara, les Cananéens disparaissent entièrement de la scène biblique et historique. Le texte met en évidence cette singularité: ''C'est à une femme que l'Éternel livrera Sisera''. En quoi est-ce tellement important? Réponse: Il s'agit de la racine du problème. En effet, la génération après Josué, en se contentant de la partie du territoire qui leur permettait de mener une vie normale, négligea d'achever la conquête du pays, méprisant ainsi le commandement de conquérir le pays de Canaan. C'est cette faiblesse qui entraîna l'idolâtrie et qui amena finalement la soumission à l'ennemi. Le processus fut prévu par Moise (Deutéronome chap. 7). Ce sont les hommes qui, en principe, possèdent la capacité de conquête et de victoire. Le choix divin d'une prophétesse comme chef du peuple, et d'une femme comme libérateur, exprime cette défaillance. Contrairement à l'opinion commune selon laquelle la guerre permet d'obtenir une indépendance politique et une sécurité, la Torah considère les guerres d'Israël surtout comme un moyen de soumettre les valeurs du mal. Le but des guerres ne sera donc pas moins que la victoire ultime, à l'instar du principe masculin. Un autre enseignement important (et actuel): le rapport Torah/armée. Malgré les ressemblances de la défaite de l'armée de Sisera avec celle de Pharaon (la noyade des chars, et autres), Déborah n'a pas choisi de rapporter dans son cantique les thèmes de notre paracha, mais cite curieusement les thèmes typiques du don de la Torah au Sinaï. Elle veut nous dire que le secret de la victoire réside dans l'élévation spirituelle. En effet, elle avait su augmenter l'étude de la Torah dans le peuple, et remonter ainsi son niveau spirituel, avant de provoquer l'ennemi. shmouba@gmail.com


14

Dvar Torah

L’étude de la Torah face aux souffrances Les Enfants d’Israël arrivent en un lieu nommé Mara (=amertume) immédiatement après la «Déchirure de la mer Rouge». La Torah (1) nous apprend à ce sujet que «là, Il lui institua loi et jugement». Nos maîtres, dont l’enseignement est rapporté par Rachi, expliquent: «Il leur a donné à Mara quelques passages de la Torah afin qu’ils s’y occupent, chabbat, la vache rousse et des lois». C’està-dire qu’avant même que les Hébreux aient reçu toute la Torah au Sinaï, ils ont reçu un certain nombre de mitzvoth à Mara. Immédiatement à la suite, la Torah rajoute (2): «Il dit: si écouter, tu écoutes la voix d’Hachem ton Dieu et que tu fais ce qui est droit à Ses yeux, et que tu prêtes l’oreille à Ses mitzvot et que tu gardes tous Ses décrets, toute la maladie que J’ai placée en Égypte Je ne la placerai pas sur toi car Je suis Hachem qui te guéris». Ce qui permet à Rech Laqich de conclure (Bérakhot 5a): «tout un chacun qui est occupé à la Torah, les souffrances s’écartent de lui». Il reste à comprendre pourquoi c’est précisément l’étude de la Torah qui aurait le privilège d’éloigner de l’homme les souffrances. Le rav Kook explique qu’une partie des souffrances qui affectent l’homme ont pour objet de révéler en lui d’immenses forces qui, sans cette épreuve, seraient restées ignorées. On peut constater en effet que de nombreuses institutions d’entraide et de soutien ont été créées à la suite de catastrophes ayant atteint aussi bien des familles que des individus – Dieu nous en préserve! Ces personnes ayant fait l’expérience du deuil et des tourments avaient le choix entre deux réactions possibles:

Rav Nahum Botschko Yéchiva de Ko'hav Yaacov

s’enfoncer dans leur souffrance et entrer en dépression ou s’élever du dedans du malheur et, pour s’y opposer, bâtir, créer, être utile à autrui; prendre des initiatives et promouvoir des actions positives – pour soi-même, sa famille, la collectivité, le peuple tout entier. Par exemple, l’association «Feu vert» qui lutte contre la plaie vive des accidents de la circulation a été créée par Avi Naor, le père de Ran Naor ‫ ז"ל‬qui a été tué – âgé de moins de vingt ans – dans un accident de la circulation pendant son service militaire. Autre exemple: l’association «Zikhron Menahem» a été créée par les parents et les amis de Menahem Arental ‫ ז"ל‬qui a lutté pendant plus de quatorze ans contre le cancer dont il souffrait avant de succomber dans la fleur de l’âge. Beaucoup de centres d’étude de la Torah éparpillés à travers le pays ont connu une poussée considérable après l’expulsion de Gouch Qatif. De même avons-nous eu connaissance de nombreux cas de retour à la Torah et aux mitzvoth chez des personnes ayant subi des expériences douloureuses – et chacun de nous peut citer encore d’autres exemples en quantité. Le rav Kook, commentant un passage du traité Bérakhot (3) écrit: «… car il est des sortes de souffrances qui peuvent aider efficacement à épurer le caractère et à renforcer la force du bien en l’homme. Or, s’il n’est pas possible à quelqu’un d’étudier la Torah, il ne dispose de ce qui pourrait renforcer chez lui le côté du bien; c’est pourquoi Dieu lui infligera ce type de souffrances qui auront le pouvoir d’accroître les forces du bien en lui et de rectifier des traits de son caractère. Mais lorsqu’il a la possibilité d’étudier la Torah, alors il dispose de quoi accroître la force du bien…». Autrement dit, l’homme peut a priori changer et progresser, et produire dans le monde des choses utiles à la collectivité, dévoiler les forces positives enfouies en lui grâce à l’étude de la Torah; seul celui qui n’étudierait pas se verrait infliger des souffrances. Cela s’applique, certes, à une étude de Torah de qualité, une étude telle qu’elle transforme celui qui la pratique, ainsi que l’écrit rabbi Moché Hayyim Luzzatto (4): «car ces choses là (les dires de la Torah) sont d’une nature telle que celui qui les étudie avec sainteté et pureté, avec l’intention adéquate qui est de réaliser ce qu’Hachem désire, verra croître et se renforcer en lui une haute valeur et une très grande perfection». Ceci devrait nous permettre de comprendre également un récit étrange rapporté par le Talmud (5); il y est question de trois Amoraïm, rabbi Hiyya bar Abba, rabbi Yohanan et rabbi Eleazar qui sont tombés malades (pas simultanément) et ont éprouvé de grandes souffrances. Lorsqu’on leur a demandé si les souffrances leur étaient précieuses, ils ont répondu: «ni elles, ni leur salaire»!


15

Et tout lecteur de s’étonner: si des Justes de cette envergure ne sont pas intéressés par le salaire de leurs souffrances, nous que nous reste-t-il à dire? Mais, explique le rav Kook, ces Justes-là souhaitaient s’élever par leur propres moyens, par leur service

de Dieu par la Torah et les mitzvot et non par une «aide» extérieure venue du ciel. On raconte aussi au sujet du Gaon de Vilna qui refusait que des secrets lui soient dévoilés d’en haut, car il voulait résoudre par ses propres forces les difficultés qu’il rencontrait

dans ses études. C’est ainsi que le rav Kook écrit (6): «Car ils n’ont pas dit cela – à Dieu ne plaise – à la manière de ceux que les souffrances irritent; mais ces souffrances étant des “souffrances d’amour” envoyées à ceux qui se sont acquis des mérites devant Dieu leur permettant de s’élever plus haut que ce à quoi leur nature les préparait. Ces souffrances visent à réduire cette nature rebelle afin qu’épurée, elle n’entrave pas l’accès aux valeurs qu’auparavant elle ne connaissait pas. Ceci s’entend comme un bon salaire venu de Dieu. Mais les grands Justes, qui servent Dieu en vérité et toute simplicité, ne veulent pas la moindre valeur ni le moindre avantage, si ce n’est le privilège de servir Dieu… et de jouir du prix de leur propre effort de Torah». (1) Chemot 15, 25. (2) Ibid., 26. (3) Ein Aya I, 28. (4) Derekh Hachem, premier portique, chapitre 4, 9. (5) Bérakhot 5a. (6) Ein Aya, ibid., 35.


16

Éducation

Engager une conversation émotionnelle avec l'enfant Notre enfant nous semble parfois distant, il ne crée pas de contact, il paraît au contraire agité, accablé, énervé… La question est de savoir comment l'aborder pour tenter de l'épanouir et par conséquent de l'aider. Tout d'abord, n'oublions pas que nous sommes surtout occupés à corriger la faute d'Adam qui mangea de l'arbre de la connaissance au lieu de l'arbre de la vie; autrement dit, jusqu'à la dernière réparation, nous devons apprendre à faire revivre l'enfant plutôt que de nous occuper de lui car il n'a besoin d'aucune conversation, à moins que ces paroles ne constituent qu'un prétexte pour vivre une certaine expérience. Un enfant renfermé est un enfant chargé de lumières et pratiquement dépourvu d'outils, chargé de pensées,

d'émotions, d'imagination, de désirs mais ne possédant pas le moyen de les contenir, de vivre les contradictions, de créer des forces dans sa psyché pour réduire cette surcharge. Si tel est le cas, le principal travail de l'éducation consiste à créer des outils; or, la création d'outils ne peut se faire qu'en laissant cet enfant choir car ce n'est pas grave; en effet, il n'existe d'outil plus entier qu'un outil cassé au départ et qui se construit progressivement. C'està-dire que l'enfant a du mal à se briser et nous devons en premier lieu l'aider à déchoir. La question majeure que nous devons lui poser est la suivante: «Yossi, qu'est-ce qui t'arrive? S'est-il passé quelque chose en classe?» Il s'agit là d'essayer de deviner par le biais de différentes suggestions. La

Dr Michaël Aboulafia Pédo-Psychiatre Enseignant au Mahon Meir

réaction la plus courante est celle-ci: «Rien, tout va bien», alors que sa bouche tremble et qu'il est au bord des larmes… La position du parent permet d'ouvrir un ballon gonflé et fermé, au rythme de l'enfant. Dans ce cas, il est important que l'enfant se rende compte qu'il est légitime d'avoir de la peine, de pleurer, d'avoir peur ou d'être en colère. Néanmoins, cela ne constitue qu'une première étape. On dit à l'enfant: «Tu es très bien, aide-moi à te comprendre.» L'essentiel est qu'il ressente qu'on a le droit de chuter, puisqu'un homme averti en vaut deux. Et ce n'est qu'après avoir exprimé la difficulté que l'on peut se renouveler, créer de nouvelles conventions, accroître les outils…


17


18

Coaching et Judaïsme

Terre ou Mer?

Région La Côte

Dans la Paracha de la semaine, les enfants d'Israël sortent enfin de Mitsrayim – le pays de l'étroitesse (Tsar) et des limites (Métsarim). Pas facile pour un peuple qui n'a connu que l'esclavage et la mentalité qui en découle pendant plusieurs générations. Mais ouf… ça y est! En fin de compte, c'est fait, le Pharaon nous renvoie! Mais comme on dit: c'est bien plus facile de faire sortir les Bnei Israël d'Égypte que de faire sortir l'Égypte des Bnei Israël. En effet, face à la première difficulté rencontrée, lorsque les Égyptiens les poursuivent à nouveau dans le désert, ils dirent à Moïse: «Est-ce faute de trouver des tombeaux en Égypte que tu nous as conduits pour qu'on meure dans le désert? Quel bien nous as-tu fait en nous sortant de l'Égypte? N'est-ce pas ce que nous t'avons dit en Égypte: «Laisse-nous servir les Égyptiens»? Mieux valait pour nous être esclaves des Égyptiens que de périr dans le désert» (Shémot 14, 11-12). Là encore, Hashem va devoir transcender les forces de la nature et se révéler par un miracle, lorsque la mer se sépare pour laisser passer les enfants d'Israël et se refermer plus tard sur les Égyptiens. Notons que ce n'est pas n'importe quelle mer

Aharon Darmon

Coaching individuel et de couple qu'Hashem nous fait traverser: c'est Yam Souf - la mer de la finitude (sof). Pour acquérir notre liberté, après s'être libérés de l'étroitesse de Mitsrayim, nous devons aussi franchir le cap des bornes que nous nous imposons à nous-mêmes et saisir que la vie est un miracle perpétuel, un dé-voilement divin qui ne connait pas de fin. Lors de la description de la traversée de Yam Souf par les Bnei Israël, deux versets se ressemblent mais semblent se contredire. Au verset 16 «les enfants d'Israël pénétrèrent dans l'eau, sur la terre sèche (Betokh hayam bayabasha)», alors qu'au verset 29, la Torah nous dit que «les Bnei Israël passèrent sur la terre sèche, dans la mer (Bayabasha Betokh Hayam)». Le message est quasiment identique et décrit de fait une même réalité: les Bnei Israël pénètrent dans Yam Souf. Ce qui diffère, c'est un détail de priorité: qui vient en premier - la terre ou la mer? Symboliquement, la terre sèche c'est le monde connu, solide, l'environnement naturel et habituel de l'être humain (à moins que vous ne soyez un hommegrenouille, mais bon…). De l'autre coté, la mer c'est l'inconnu, le mouvant, ce qu'on ne voit généralement qu'en surface mais qui est pourtant profond. Ce que les versets décrivent, selon le Sefat Emet, ce sont deux sortes de vision du monde: Il y a des gens qui voient la terre avant tout, tandis que d'autres sont plutôt tournés vers la mer (et je ne parle pas de leur mère!). Imaginez-vous en train de traverser Yam Souf: à quoi prêtez-vous attention? Au fait que vous marchez sur de la terre sèche ou bien au fait que vous êtes entourés par des murailles d'eau? En d'autres termes, on peut voir le passage de Yam Souf soit comme un événement normal et naturel (la terre, le monde 'sec'), soit en tant que phénomène exceptionnel (dans l'eau). En fait, la réalité de ce que nous vivons est unique mais c'est l'interprétation qu'on en fait qui varie: nous choisissons tout ce que nous voyons. Lorsque je suis concentré sur la providence divine, la Hasga'ha elle, m'apparaît clairement et je peux voir la main d'Hashem dans tous les domaines de ma vie. Si au contraire j'ai tendance à ne voir que les explications et les causes naturelles de la réalité (et il y en a toujours, forcément) – je vois tout selon cette optique. Il en va de même pour tous les domaines de notre vie: si je me focalise sur le Bien et les qualités des gens autour de moi - c'est ce que je verrai. Et l'inverse est vrai, bien évidemment. Lorsque je me focalise sur le Mal et les défauts, cela devient la seule chose que je vois – pour ne pas dire une obsession. Et vous, vous êtes plutôt de quel genre: terre à terre ou mer à mer?… À nous de choisir! Aharon Darmon – Coaching individuel et de couple. Thérapeute. Hébreu/ Français. Apprenez à vous connaitre et à utiliser votre potentiel. Tel: 0544636065. www.meemoosh.com aharon.darmon@gmail.com


19


20

Revue de presse

En direct d'Israël Extraits de la presse israélienne Retrouvez chaque matin la revue de presse. En direct d'Israël sur Lph Info:

Région La Côte

«Les auteurs des attentats de Buenos-Aires ont été éliminés» (Yediot Aharonot) Rompant avec le secret d i p l o m a ti q u e h a b i t u e l , l’ancien ambassadeur d’Israël en Argentine Itshak Aviran a déclaré à l’Agence de presse juive argentine AJN «que presque tous les auteurs des attentats de Buenos-Aires avaient été éliminés par Israël». Dans les années 1990, deux méga-attentats avaient visé le Centre Communautaire juif de la capitale argentine ainsi que l’ambassade d’Israël, faisant plus de cent morts et des centaines de blessés. Le ministère israélien des Affaires étrangères a cependant formellement démenti ces propos. Selon toutes les preuves, c’est l’Iran qui était derrière ces attentats.

www.Lphinfo.com

Le Hezbollah fait passer des missiles au Liban (walla.co.il) Selon le «Wall Street Journal» le Hezbollah libanais continue à acheminer des missiles ultrasophistiqués depuis la Syrie vers le Liban. On y trouve notamment le missile antinavire «Yakhont» de fabrication russe. Il s’agit de matériel de qualité beaucoup plus grande que ce qui se trouve déjà dans l’arsenal de l’organisation terroriste chiite. De crainte de raids israéliens contre les convois, le Hezbollah réussit à faire passer cet armement en pièces détachées. Le but de ces livraisons supervisées par l’Iran est double: renforcer le Hezbollah face à Israël et face aux opposants au régime de Bachar El-Assad.

Cent universités américaines contre le boycott (Makor Rishon) Une centaine d’universités américaines, et parmi les p l u s p re sti g i e u s e s te l l e s que Princeton, Harvard et Columbia, ont annoncé qu’elles ne se joindraient pas au boycott universitaire d’Israël décrété par «l’American Studies Association» (ASA). Leurs dirigeants ont affirmé «qu’ils poursuivraient leur entière coopération avec leurs consœurs israéliennes». La Conférence des Présidents des grandes organisations juives américaines a envoyé un courrier aux présidents de nombreuses universités afin qu’ils expriment ouvertement leur opposition au boycott et elle s’est dit «encouragée par les réactions positives».

Fatah: «Nous n’avons pas renoncé à la lutte armée» (Aroutz 7) Les Brigades des «Martyrs d’Al-Aqsa», qui dépendent directement du Fatah d’Abou Mazen, ont publié u n c o m m u n i q u é o ffi c i e l à l’occasion des 49 ans de la création du Fatah. Le communiqué lance un appel à l’union entre le Fatah et le Hamas et réaffirme «l’engagement du Fatah envers la lutte armée contre l’agression sioniste jusqu’à ce que les ennemis soient chassés de la Palestine» ainsi «que la revendication du droit au retour intégral». Le Fatah avait été créé en 1964, soit trois ans avant que la Judée-Samarie soit libérée par Tsahal.

Netanyahou dénonce l’incitation à la haine (Makor Rishon) Le Premier ministre israélien a profité de la nouvelle visite de John Kerry pour insister sur la poursuite de l’incitation à la haine et à la violence dans les écoles et médias sous contrôle de l’AP. Il a notamment souligné l’accueil triomphal réservé par Abou Mazen et la direction de l’AP aux terroristes libérés par Israël. «En voyant la façon dont l’AP éduque sa jeunesse dans la haine des juifs et la manière dont elle lui présente les terroristes comme exemple à suivre on peut sérieusement douter de la volonté réelle des Palestiniens d’arriver un jour à la paix avec nous» a indiqué Netanyahou.

Bus de Bat-Yam: les terroristes interpellés (Maariv) Le Shin Bet, la Police et Tsahal ont réussi à retrouver tous les terroristes qui ont participé à la tentative d’attentat dans l’autobus qui reliait Bné-Brak à Bat Yam. Ils font tous partie d’une cellule du «Jihad Islamique» localisée à Bethlehem. L’un des suspects fait partie de la Police palestinienne liée à l’AP et un autre travaillait illégalement dans le fameux restaurant «Aboulafia» à Jaffa. Ce sont au total une dizaine de suspects qui ont été appréhendés. Ils ont avoué «avoir voulu perpétrer un attentat meurtrier de grande envergure en Israël».


Par Shraga Blum

Irak: Al-Qaïda menace le régime de Bagdad (walla.co.il) Le départ des forces américaines a laissé l’Irak face à ses démons: la guerre impitoyable que se livrent l’Islam chiite et sunnite. Le gouvernement irakien de tendance chiite et soutenu par l’Iran est de plus en plus menacé par des organisations liées à Al-Qaïda qui souhaitent renverser le régime et établir un califat sunnite incluant aussi la Syrie. Après des combats meurtriers, les troupes d’Al-Qaïda ont remporté une victoire en prenant le contrôle de la ville de Fallujah, située à 70 km à l’ouest de Bagdad. L’organisation terroriste a décrété la création d’un État islamique indépendant à Fallujah et sa région.

21

Akounis: «Kerry veut faire exploser la coalition actuelle» (Aroutz 7) Le Député Ofir Akounis (Likoud Beiteinou) se dit «inquiet pour le maintien de la coalition gouvernementale actuelle». Il indique «que l’accord-cadre que John Kerry amène avec lui et entend faire signer aux deux parties sera inacceptable pour certains partis ou députés de la coalition notamment sur la question de la Vallée du Jourdain». Il accuse le Secrétaire d’État US «d’exercer des pressions très fortes sur le gouvernement israélien dans l’espoir d’entraîner l’éclatement la coalition et le ralliement de partis plus proches des desideratas américains».


22

Bessorot Tovot

Par Shraga Blum

‫בשורות טובות‬ Première: une femme chef de bataillon combattant dans Tsahal (Maariv) Oshrat Bakhar, commandant d a n s Ts a h a l , e s t l a p re m i è re fe m m e à êt re nommée à un haut poste de commandement d’une unité combattante. Après un stage de formation elle va devenir commandant du bataillon «Eitam» situé sur la ligne frontalière entre Israël et l’Égypte. Ce bataillon est spécialisé dans le recueillement de Renseignements sur le terrain. Un bataillon est composé de deux à cinq compagnies, soit entre 300 et 1.300 soldats. Oshrat Bakhar a rempli de nombreuses missions de responsabilité militaires sur le terrain mais aussi dans le Conseil pour la condition des femmes dans Tsahal, rattaché au chef d’État-major.

Région La Côte

Cancer: importante d é c o u ve r te i s ra é l i e n n e (Yediot Aharonot) Des chercheurs de la société israélienne «Biomed» auraient découvert un vaccin pour prévenir du cancer avant qu’il ne se déclare. Les travaux ont porté non pas sur le cancer lui-même mais sur la manière dont il apparaît. Les expériences réalisées sur des animaux et des hommes ont été très probantes. Le magazine scientifique américain «Science» a qualifié ce tournant comme étant «la révolution la plus prometteuse sur les plans scientifique, technologique, médical et économique en immunothérapie». Un important groupe pharmaceutique européen est prêt à investir 540 millions de dollars pour développer le projet. Mark Obama: «Je suis fier d’être juif» (Maariv) Mark Obama Ndesandjo, demi-frère du Président américain Barack Obama est né d’une mère juive, Ruth Baker. Dans une interview à «Maariv» il s’est dit «fier d’être juif, non seulement sur le plan biologique mais parce qu’il ressent une immense fierté d’appartenir au peuple juif, à sa tradition et à sa culture». Le père de l’actuel Président américain avait péri dans un accident de voiture à l’âge de 46 ans, laissant neuf orphelins nés de quatre mères différentes dont une juive. Mark Obama est diplômé des universités de Stanford et Emory.

Archéologie: découverte de tissus de l’époque romaine (walla.co.il) La chercheuse Naama Sukenick a mis au jour dans le désert de Judée des pièces de tissus colorés. Ces morceaux, découverts près de Qumran, dateraient de l’époque de la révolte de Bar-Kochba contre les Romains au 2e siècle de l’ère actuelle. Ils auraient été teints avec les couleurs luxueuses mentionnées dans la Bible: l’écarlate, le pourpre et l’azur. Ces couleurs étaient produites à partir de plantes mais également à partir de chenilles ou escargots. La couleur pourpre, qui valait autant que l’or, atteste que les tissus étaient portés par des personnes au statut social élevé. Les missions «Habad» reconnues comme «Service Civil» (srugim.co.il) Les émissaires «Habad» à l’étranger qui sont citoyens israéliens seront reconnus pa r l ’État com m e aya nt effectué un service national civil. Ainsi en a décidé la Commission pour l’Égalité devant les devoirs civiques. La Commission a adopté une nouvelle catégorie incluant «toute personne qui vient en aide à des Israéliens ou juifs en dehors des frontières du pays». Il s’agissait d’une demande du député Eleazar Stern (Hatenoua) qui espère «que la mesure rapprochera le mouvement hassidique H’abad de l’État d’Israël». La Samarie récompense un sauveteur arabe palestinien (Aroutz 7) Lors d’une cérémonie officielle, le Conseil régional de Samarie a remis un diplôme de reconnaissance à Walid Hassan et sa famille, pour avoir aidé à dégager les routes de Samarie lors de la récente tempête de neige. Le président du Conseil, Gershon Messika, a indiqué «que le courage de cette famille a permis de sauver des vies humaines, car des familles entières étaient coincées dans la neige et le froid dans leur véhicule. Le fils, Hussam Hassan a également remercié les habitants juifs «d’être venus en aide aux village arabes de Samarie et à ceux qui travaillaient sur le terrain».


23


24

Interview exclusive

Par Guitel Ben-Ishay

«Le Chant est la parole de l’âme» Ce Shabbat est aussi appelé Shabbat Shira. Les Bnei Israël, après leur traversée de la Mer Rouge se mettent à remercier et à louer D'ieu. Mais pas de n'importe quelle façon: c'est par le chant qu'ils choisissent d'exprimer leur gratitude. Le chant aurait-il un pouvoir unique? Le chant permettraitil de transmettre avec une puissance différente nos sentiments? Nous sommes allés interroger des personnes qui ont fait du chant leur principal mode de communication. Chanteurs professionnels ou simplement passionnés, ils décrivent leur rapport à cet art et à ce vecteur d’émotions. 1) Que crée en vous le fait de chanter? 2) Quel effet votre chant produit-il sur votre public? 3) Beaucoup de prodiges musicaux sont Juifs. Pensez-vous qu’être Juif confère une dimension différente à votre façon de chanter?

Région La Côte

Meïr Turgeman 1) Depuis sept ans maintenant nous organisons tous les samedis soirs, dans u n q u a r ti e r d i ff é r e n t d e Jérusalem, une rencontre autour des piyoutim d'Afrique du Nord. L e n o m b re d e p a r ti c i p a nt s e st impressionnant: les gens s'assoient même dehors! Ce qui me frappe aussi beaucoup est l'investissement de la jeune génération: ils sont d e m a n d e u rs , v e u l e n t c h a n te r, connaître. C'est un retour aux sources, aux traditions qui passe par le chant. 2) Les personnes reçoivent un cahier avec les piyoutim. Elles viennent pour chanter avec les paytanim mais aussi pour écouter. Il peut y avoir jusqu'à cinq cents personnes présentes, hommes, femmes et enfants. On raconte des histoires à

travers les piyoutim, sans micro, sans instruments. Le public se connecte à une longue tradition. 3) Le chant est un moyen de se souvenir d’où nous venons, procure une certaine nostalgie mais surtout nous relie à nos pères. C'est un aspect très juif de la transmission.

Guy Mardel 1) Cela fait maintenant c i n q u a nte a n s que je suis chanteur. Pour moi, la chanson est une manière de communiquer des émotions, du bonheur, des sensations fortes. Le chant est un don extraordinaire, il peut toucher un nombre infini de personnes. 2) Le chant ne peut pas laisser indiffèrent. J'ai pu expérimenter cela en chantant devant des publics de plus de mille personnes. Chacun en est touché, chaque personne dans cette immense foule repart avec un ressenti personnel, quelque chose qui a vibré en elle. 3) Mon histoire personnelle est très significative au regard de la question. Au début de ma carrière, je n’étais pas immergé dans la Torah. Cependant, je pense avoir toujours eu une approche «juive» de mon métier. Je ne me suis jamais attardé sur des aspects futiles de la profession, c'est peut-être aussi la raison pour laquelle je n'ai pas fait la carrière que j'aurais pu avoir. Cette identité juive était très intérieure, très ancrée. Je n'ai pas perdu mon âme. Par la suite, je me suis aperçu que toutes ces valeurs étaient celles de la Torah, que Hachem aime le chant. La preuve, le Chir Hachirim, le Chant des Chants est sans doute l'un des textes les plus fondateurs. C'est peut-être ce qui explique la si grande sensibilité du peuple juif aux arts, et à la musique en particulier.

Raphaël Skouri 1) Le chant est une partie d e m o i même que j'ai développée au fur et à mesure. Chanter permet de transmettre les sentiments les plus profonds, nous amène à nous déconnecter de la matérialité. Pour autant, nous ne devons jamais oublier qui nous sommes, se souvenir sans cesse que notre voix est l'instrument que D'ieu nous a donné: nous ne devons pas nous en enorgueillir. Le chant est un message, d'ordre religieux ou pas, mais un langage qui permet de communiquer d’âme à âme. 2) Le chant va plus loin qu'un simple discours à un public. Les mots sont puissants mais quand on y ajoute la mélodie, c'est comme si l'on touchait au sens propre du terme «notre public». La Torah elle-même en parle en ces termes. Souvent, il en résulte un réveil spirituel, une techouva. Tout ceci est possible parce que chanter n'est pas seulement donner de la voix, c'est aussi y mettre beaucoup d'intentions. Le public le ressent. 3) Chaque Juif possède une Nechama composée d'une parcelle divine particulière. C'est pourquoi en tant que Juifs, lorsque nous communiquons par le chant, nous communiquons de manière particulière. Rappelons que le chant est le langage des anges, il est même un des moyens d’accéder à la prophétie. Le chant étant la parole de l’âme, un Juif le perçoit et le pratique obligatoirement différemment et avec une puissance unique.

Francoise 1) Chanter me permet de me relier à moimême, donc à ma source, et aussi de me connecter


25

au public dans le partage et l'échange - des choses qui intrinsèquement donnent du bonheur. Chanter me rattache à la fois à ce qu'il y a de plus intime et profond en moi, et à quelque chose d'infiniment grand qui me transcende. Le Rav Kook dit que le chant nous rattache à notre essence. Peu importe ce que je chante, dès que je ressens les paroles et/ou la musique, cela me rapproche de moimême et par conséquent de D’ieu. C'est pour moi comme une prière. D'ailleurs ce n'est peut-être pas par hasard que Tefila et Shira ont la même valeur numérique 515. Par ailleurs, le chant, tel un courant sous la mer, ramène à la surface mes sentiments enfouis et leur donne une voix. Ceci a l'effet de me faire réintégrer des parties de moi-même et de me sentir plus entière. 2) Le/la chanteur/se transporte le public dans son univers, lui fait faire un voyage dans un autre monde et fait oublier au public les soucis de son quotidien. Des planètes à l'infiniment petit, tout est musique dans ce monde. Tout vibre, a une fréquence qui lui est propre. La musique semble donc être le langage universel reliant tout ce qui est. Elle a la capacité de faire la paix entre la multiplicité de

nos expériences en créant un sens d’unité entre les cœurs et entre les différents aspects de la réalité, nous apportant joie et sérénité. Le chant est le langage de l’âme. La voix est porteuse de nos sentiments. À travers le/la chanteur/se, elle fait appel à ceux du public et les font vivre le temps d'une chanson, leur faisant une place et leur donnant une légitimité. Le chant contourne l'esprit où nous siégeons la plupart du temps et nous rattache au cœur et à la joie d’être. 3) Les Juifs ont un patrimoine culturel et spirituel qui favorise l’élévation de la conscience. Plus notre conscience est élevée et plus notre âme est proche de la Source. Dès lors, nous bénéficions de l’accès à une inspiration élevée. Pour finir je reprendrai les propos du Rav Kook qui a dit que le nom du peuple juif Israël (‫אל‬-‫ )ישר‬relève de sa mission: chanter D’ieu! La musique et le chant sont une façon digne de le faire.

Marco Shliachter 1) Je me définis comme un «chalia'h tsibour» parce

que mon chant se place au cœur de celui de toute la communauté; je suis porté par elle et vice-versa. Une prière sera différemment chantée selon la communauté, selon que l'on ressente si l'on est en phase ou non. 2) Comme je l’évoquais, mon rapport au chant et la réaction du «public» sont intimement liés. En fait, cela est sûrement en raison de la force de la tefila qui lui est conférée par la communauté dans son ensemble et pas seulement par le Chalia'h tsibour. 3) L’âme juive possède une certaine sensibilité qui la rend plus proche du chant et lui permet d'exprimer beaucoup de choses. Rabbin Na'hman explique que la Shira, le chant, est audessus de la parole: il est un vecteur pour élever des mots qu'on l'on est pourtant habitué à entendre. Le niveau suivant est celui du nigoun: le chant sans paroles, pour dire ce que l'on ne peut même pas exprimer par des mots. Au-dessus encore se place la «Shtika», le silence, l'absence de parole mais qui fait partie intégrante de ce rapport puissant au chant et à la musique que nous entretenons.


26

Des livres et vous

Par Guitel Ben-Ishay

Pensées et réflexions d'un Hébreu Rony Akrich

Région La Côte

On ne le présente plus: Rony Akrich, conférencier, professeur d’études juives, homme de conviction et d'engagement est avant tout toujours animé par sa «passion de l'Hébreu» et son style bien à lui. Il publie un nouvel ouvrage: «Pensées et réflexions d'un Hébreu». Comme il est à même d’en parler le mieux, nous lui avons laissé la parole pour en dire davantage sur les thèmes du livre, ses motivations et les messages qu'il entend transmettre avec ce «recueil de textes choisis». L’Histoire de la nation d’Israël vit des transformations intenses, le Judaïsme se retrouve pour la première fois confronté à des questions relevant directement de cette nouvelleancienne dimension nationale: l’armée, le social, l’économie, le politique et bien sûr le «religieux». C’est ainsi que la Torah commence enfin à se révéler et à faire entendre le Projet de l’Idéal divin donné à un peuple et seulement un peuple et rien d’autre. L’ensemble de mes écrits et de mon enseignement tentent d'aborder toutes les matières de l’être Hébreu, la pensée, l’éthique, la morale, les idées, les croyances

et bien entendu le Livre Source: le Tanach’ (Bible). La force des écrits n’accepte plus de se laisser réduire aux carcans étroits du culte et de la dévotion, bien au contraire elle aspire avec eux à gravir les hauteurs du Projet divin et de permettre à la nation d’Israël d’illuminer une Humanité en attente. Ce que je recherche dans ce nouvel ouvrage, n’est pas dans l’ordre des choses, mais dans l’ordre de la Plénitude de la conscience. Ce que je scrute en vérité, c’est moi même. Pouvoir guérir une ancienne blessure où mon moi fut coupé de son origine et condamné à errer en ce monde sans y trouver de satisfaction. L'homme cherche non moins l'étreinte fusionnelle avec l'autre qu'une réconciliation totale avec Soi, car c’est dans la réconciliation pleine avec Soi que vit la Plénitude. Le monde du Retour n’est pas celui de la naturalité, mais c’est le monde des aspirations d’un être humain en quête de sa divinité. Je traite inlassablement de l'«identité morale de la manière d'être HommeHébreu». L'expérience morale est conscience absolue, elle est une sensibilité éthique, ce qui veut dire qu'avant toutes les morales, il y a la perception des sens. Toute morale authentique provient nécessairement de la compassion, or celle-ci n’est rien d‘autre que la devise de l’amour: L’amour ne compte pas, il partage et l'offrande de son amour est en soi absolue. Seul l'amour se complet lui-même en deçà de toute logique. La perception de l’amour seule peut accorder l'apologie finale au devoir tout en ne blessant pas la sensibilité de celui qui l'effectue. Dans l’ardeur de l’amour, le devoir oublie son aspect honteux. Seul l’amour redonne au devoir son autonomie car il résulte alors de l'allégresse primaire de celui qui donne. L’amour est une propension à e s ti m e r p l u s e n c o r e c e q u i demeure à la base d’une conduite prolifique. Incontestablement les

actions se hissent à partir du palier de la nécessité et elles sont le moyen d'exaucer nos besoins tout comme il est indispensable qu’elles retrouvent le bonheur. Mon message demeure clair, limpide et récurent: il nous échoit de garantir p ré c i e u s e m e nt l ' é t h i q u e d e l a nation, d'honorer méticuleusement les règles morales et universelles qui nous affectent principalement. L'Indépendance, la Parité et l'Unité, au sein de notre peuple sont essentielles. L’élection d’Israël conjugue l’alliance entre D.ieu et les hommes pour le meilleur de toute l’humanité. Le vécu d’Israël reste le vecteur essentiel par lequel le créateur se dévoile à l'Humanité. Israël s'échoue souvent sur les récifs de son Histoire, la Bible raconte et dépeint ces écarts, mais cela ne compromet en rien l'essence de sa vocation. En ces périodes de troubles, de confusions et de pressions professées à notre égard par la communauté internationale, il nous faut surtout ne pas plier le genou devant des ennemis féroces et des amis faibles et intéressés. Il nous faut tout au contraire décupler nos résistances et pousser notre fidélité vers nos convictions, vers notre vérité intérieure. L'une des activités primordiales des prophètes était indubitablement de nous enseigner à saisir le fil d'or de la Providence divine entortillé dans les événements, en un mot à déchiffrer le manuscrit du Projet divin. Points de distribution: Jérusalem: Librairie Gallia, Librairie Vice-versa Netanya: Librairie L'Arche du Livre, Librairie Habad Smilansky Par mail: jean_a@netvision.net.il Par Tel: Yeochoua: 052-8322525 Rony: 052-2287964


Côté psy

Heureux et serein d’être soi-même, ouf! La psychothérapie est en continuelle évolution, profitant des avancées de la physique quantique, la physique de l’infiniment petit. À la lumière de cette science nous savons aujourd’hui que: - Le corps et l’esprit sont intimement liés dans leur fonctionnement: toucher à l’un sans toucher à l’autre semble alors très réducteur. - Tout est énergie, et cette énergie n’a pas de limites de temps ni d’espace. - La pensée est de l’énergie et donc la pensée est créatrice, active! Ces idées nouvelles peuvent laisser perplexe, mais des expériences indéniables les corroborent. Par exemple, les travaux de Masuro Emoto: après avoir tout simplement parlé ou envoyé des pensées à des gouttes d’eau, il les congèle puis les observe au microscope. Résultats impressionnants: en fonction de l’émotion transmise (amour ou haine), la géométrie des cristaux est totalement différente. Rendez vous sur youtube, c’est étonnant! (http://www. youtube.com/watch?v=rZOtK2elLSA) Ces quelques enseignements de la physique quantique permettent d e m i e u x e nv i s a ge r l e s m o d e s d’action des nouvelles techniques thérapeutiques et leur efficacité. En même temps, combien d’entre nous connaissent le mode d’action d’un cachet d’aspirine ou d’un sirop antitussif?… Et pourtant, D. sait quelle consommation nous en faisons! Normal, tous ces médicaments

sont partie intégrante de notre environnement, depuis toujours (à l’échelle de notre vie). Contrairement aux nouvelles techniques que nous découvrons à peine et qui suscitent donc parfois notre méfiance, comme toute chose nouvelle. Mais nous avons tout à gagner à faire confiance, car les résultats sont très souvent étonnants. C’est dans ce cadre d’ouverture à la nouveauté que je vous propose de découvrir cette nouvelle thérapie mise au point par le Dr Delatte à l’issue de quinze années d’expérimentation et d’une validation des résultats sur plus de dix mille patients. De quoi s’agit-il? La Psycho-bio-acupressure est une technique à la fois très douce et aux bénéfices très profonds. En effet, la PBA vise à supprimer nos blocages émotionnels, ces conditionnements qui se sont installés à notre insu dans notre cerveau, la plupart du temps pendant l’enfance. Ces blocages nous éloignent de notre véritable identité, puisqu’ils nous obligent à fonctionner d’une façon complètement anormale par rapport à notre programmation initiale. Un enfant de CP par exemple, dont la confiance en soi aura été laminée par un instituteur peu psychologue (…) – remarques désobligeantes, humiliations devant les copains… Résultat: un blocage émotionnel se sera mis en place dans son cerveau, «peur de ne pas être à la hauteur»,

Laurence Bernheim Psychothérapeute

et ce blocage jouera le rôle d’un aiguillage automatique, le rendant peu sûr de lui, à chaque fois qu’il se sentira obligé de «faire ses preuves». Et malheureusement, une fois installé, le blocage œuvrera tout au long sa vie! Et c’est ainsi que la personne se vivra comme quelqu’un manquant de confiance en soi, jusqu’à saboter sa vie professionnelle car persuadé de «ne pas être à la hauteur»… malgré une flopée de diplômes. Et des conditionnements de ce genre, nous en sommes tous emplis: la peur d’être agressé, la peur d’être abandonné gâcheront notre vie affective, la peur d’être maman – stérilité… Le Dr Delatte a établi une longue liste «universelle» des blocages, mais a surtout mis en place une méthode pour les détecter chez chaque patient (sans que celui-ci n’ait besoin de s’exprimer…) et une technique très simple pour les faire sauter! Un circuit d’acupressure de cinq points précis sur notre corps, aussi simple que cela. La PBA est réellement un magnifique cadeau que ce médecin inventif nous a légué! À nous de savoir en profiter et de nous «nettoyer» de tous les blocages (manque de confiance, vie affective difficile, stérilité psychologique, peur de la vie…) qui nous empêchent d’être soi-même, donc heureux (adultes et enfants)! 054-7007361 laucain@aol.com


28

Publi-reportage

Par Guitel Ben-Ishay

Le projet Quadra Des prestations de haut standing au cœur de Jérusalem

par le constructeur Dania Sibuss du groupe Africa Israël. Ces quelques précisions viennent confirmer s'il le fallait, la qualité, le sérieux et la fiabilité du projet immobilier, garanti financièrement par la banque Hapoalim.

Région La Côte

Quadra est l'un des projets immobiliers à Jérusalem qui mérite toute notre attention. D'ici deux ans, quatre immeubles de huit étages avec 108 unités de logement seront livrés dans l’un des quartiers les plus prisés de la capitale. Du haut standing Claire Timsit, directrice des ventes, fait remarquer le niveau des prestations qui sont proposées dans le projet Quadra: «nous offrons aux acquéreurs une résidence dans laquelle ils trouveront des logements de qualité avec chauffage par le sol et des équipements modernes jusque dans les moindres détails: cuisine équipée par les plus grands cuisinistes israéliens, Semel et Regba. Chaque immeuble possédera un lobby luxueux, des ascenseurs de shabbat, des parkings souterrains et des caves.

On trouvera aussi dans la résidence une piscine semi-olympique, une piscine pour les enfants, un sauna et une salle de gymnastique». Ajoutons à cela l'emplacement idéal du complexe Quadra, situé le long du parc Messila qui abrite l’ancienne voie ferrée de Jérusalem aujourd'hui réaménagée en piste cyclable et promenade très agréable. En effet, ce quartier de Jérusalem est devenu réputé pour son calme et sa verdure. Et to u t c e c i e st co m b i n é à u n emplacement très avantageux avec de nombreux commerces et restaurants à proximité, un accès facile au centre-ville et à la Vieille Ville. Pour couronner le tout, un jardin avec des jeux pour enfants sera construit pour le quartier à proximité de la résidence. Par ailleurs, le projet Quadra a été conçu par l'architecte renommé Kimmel Eshkolot, et mis en œuvre

Une population active et familiale Plus de 75 % des appartements ont déjà été vendus. Claire Timsit précise qu'à la date d’aujourd’hui sont encore proposés «de grands appartements de 4, 5 et 6 pièces dont des appartements avec jardin et des penthouses. Les surfaces varient entre 120 et 220 m²». Les plans sont consultables sur le site Internet du projet Quadra, sachant que les clients ont aussi la possibilité de choisir leur cuisine à l'aide de grands cuisinistes de même que leur salle de bains ou d'autres éléments du plan. Les prix des appartements varient entre 3 et 8 millions de shekels. Le cercle Quadra est composé d'Israéliens, Anglophones et Francophones. Ce sont essentiellement des familles et des résidents permanents. Pour les promoteurs du projet Quadra il s'agit d'offrir, au-delà d'un logement de grand standing, un véritable cadre de vie propice à «l’expérience communautaire» dans un complexe très moderne. Pour plus de renseignements: Claire Timsit: 02-6500556 www.quadrajerusalem.co.il office@quadrajerusalem.co.il


Santé

29

Maman, j’ai peur du chien! Papa, peux pas dormir, j’ai peur du noir… Les peurs chez l’enfant et l’adolescent suscitent de nombreux soucis et inquiétudes chez bien des parents; certaines techniques utilisées en PNL vont nous permettre pour la plupart du temps d’y remédier. La maman de Lucy, 8 ans n’en voit plus la fin; chaque fois que sa fille voit ou entend un chien aboyer, elle est prise d’une peur panique et se met à hurler en se réfugiant contre sa mère. Malgré tous les efforts de celle-ci pour la rassurer, rien n’y fait. Jonathan, 16 ans, né de parents divorcés, passe des journées et des soirées entières collé au téléphone; lorsque son père, chez qui il vit lui demande la raison de ce comportement, il lui répond: «j’ai peur de rester seul». Samantha, 10 ans, est incapable de dormir si la lumière ne reste pas allumée dans sa chambre; et gare à la crise de larmes, si elle se réveille au milieu de la nuit et qu’elle trouve la lumière éteinte. Comment soulager tous ces parents, et rendre leur tranquillité à de nombreux enfants et adolescents, qui n’ont pas d’autre alternative que d’être traînés d’un psychothérapeute à l’autre, afin de faire ressurgir du passé l’horrible monstre qui a provoqué cette peur ou phobie afin de l’éliminer? Il faut, dans un premier temps, distinguer la peur de la crainte. Prenons l’exemple d’un enfant qui doit aller se coucher; si sa maman l’avertit, en lui expliquant que lorsqu’elle va éteindre la lumière, il va faire tout noir dans la chambre, l’enfant pourra alors ressentir un sentiment de crainte vis-à-vis du noir; mais si, brusquement plongé dans le noir, il entend un hibou ululer alors qu’il ne s’y attendait pas, il aura peur. La peur est un phénomène tout à fait normal: tous les hommes ont peur, mais cette peur peut devenir pathologique, elle prend alors le nom de phobie. Vous souvenez-vous de PETER PAN, le héros de Walt Disney qui a bercé notre enfance? Ce gentil lutin volant avait la phobie de grandir, et c’est pour cela qu’il vivait au pays imaginaire. On rencontre très fréquemment des

phobies chez l’enfant et l’adolescent. La phobie peut se définir comme une peur exagérée d’une situation ou d’un objet, qui entraîne l’enfant à mettre alors en place différentes stratégies lui permettant d’éviter d’être confronté à l’objet de sa peur. Parmi les phobies, nous pouvons distinguer: 1. les phobies simples, comme par exemple la peur du noir, la phobie des ascenseurs, la peur d’un animal, ou même la phobie de certains aliments. 2. les phobies en rapport avec le monde environnant: le manque de confiance en soi, la peur du regard des autres, les anxiétés dues au fait de parler en public. 3. l’agoraphobie ou peur des foules, qui suscite de véritables crises de panique. Utilité de la PNL pour le traitement des peurs et des phobies Lorsqu’un enfant ou un adolescent manifestent une peur ou une phobie quelconque, deux scénarios sont possibles: • Un traitement chez un psychologue ou un psychothérapeute, qui va s’attacher à faire ressortir de l’inconscient du patient un souvenir qui pourrait être à l’origine du déclenchement du problème. • Une autre alternative s’offre aux parents. En effet, grâce à plusieurs

exercices très simples et parfois même ludiques, la PNL (programmation neuro linguistique) permet d’arriver, et quelquefois même en une seule séance, à atténuer voire à faire disparaître complètement les différentes peurs chez l’enfant et l’adolescent. En effet, en PNL ce n’est pas l’objet ou la situation qui crée la peur, mais l’image que notre cerveau s’en fait. Tout le travail du praticien sera, en étroite collaboration avec le patient, de transformer cette image, et ce sans avoir à rechercher dans ses souvenirs. Dans la majeure partie des cas les résultats sont spectaculaires. De plus les parents, en voyant leur enfant réagir différemment face à la peur, et se sentir plus harmonieux, sont libérés du lourd fardeau qui pesait sur leurs épaules. E n c o n c l u s i o n , g râ c e a l a P N L une nouvelle porte s’ouvre sur le traitement des peurs et des phobies chez l’enfant et l’adolescent, mais également chez l’adulte; et ceci n’est qu’une infime partie des avantages que peut procurer la PNL DANS NOTRE VIE DE TOUS LES JOURS. Docteur Moshé Touati Praticien PNL Jérusalem Tél.: 0548485241


30

La recette de Vivi

Tartelettes aux fruits secs Préparation

Ingrédients Pour 4 tartelettes • 100 gr de sucre • 2 cuillères à soupe de crème (parve) • 1 cuillère à soupe de miel • 30 gr de margarine • 15 gr de noix • 30 gr de noisettes • 30 gr de noix de macadamia • 30 gr d’amandes émondées • 30 gr de raisins secs • Une poignée d’amandes effilées

Région La Côte

Pour la pâte brisée • 200 gr de farine • 100 gr de beurre • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre • Sel • Eau

La pâte brisée Dans un saladier, tamisez la farine et incorporez le beurre coupé en morceaux. Du bout des doigts, malaxez. Rajoutez le sucre et le sel puis très progressivement l’eau jusqu’à obtenir une belle pâte. La mettre au réfrigérateur 20 min. Après ce laps de temps, chemisez vos moules à tartelettes. Piquez à la fourchette et couvrir de papier aluminium et versez dessus, des pois en plomb ou riz ou pois chiche… et faites cuire à blanc à four préchauffé th. 175° pendant 10 min. La farce Dans une casserole, mélangez le sucre, le miel et la crème épaisse. Remuez avec une cuillère en bois et mettre à feu doux. Tout en continuant de remuer, le mélange doit épaissir et caraméliser. Ajoutez alors le beurre coupé en morceau ainsi que les fruits secs. Remuez bien afin que le caramel imprègne bien les fruits et retirez du feu. Laisser tiédir. Sortir les tartelettes du four puis retirez le papier aluminium. Les remettre à cuire afin qu’elles prennent une couleur dorée. Versez la préparation à l’intérieur des tartelettes. Laissez refroidir les tartelettes avant de les déguster.

Bon appétit


2 sinon rien

Une enseignante d'un collège à TelAviv demande à ses élèves: - Qui est supporter de Maccabi TelAviv? Tout le monde lève la main, sauf le petit Reouven dans un coin de la classe. La prof demande: - Pourquoi ne lèves-tu pas la main comme tous tes camarades? - Car je suis pour Kiriat Shmona madame! Elle lui demande des explications. - Ma maman et mon papa sont pour Kiriat Shmona et toute ma famille est pour le Kiriat Shmona, donc moi aussi. Très énervée la prof hurle: - Et si ta mère était une rigolote, ton père un clown et toute ta famille des dingues, tu serais quoi toi? - Un supporter de Maccabi, madame!

Un homme marche dans la rue quand subitement quelqu'un l'accoste en criant: - Eh, Rosenstein, qu'est-ce qui se passe? Ca fait vraiment longtemps que je ne t'ai pas vu! Regarde-toi! - Mais, je ne... - C'est incroyable comme tu as changé! Avant tu étais grand comme une maison, maintenant tu es plus petit que moi, avant tu étais gros, maintenant tu es tout maigre! Tu as été malade ou quoi? - Non, mais je ne... - Enfin, c'est si bizarre, avant tu avais une belle chevelure noire et une moustache distinguée et maintenant tu es presque chauve et ta moustache a disparu! Je me demande comment j'ai fait pour te reconnaître! Rosenstein, qu'est-ce qui t'es arrivé? - C'est ce que j'essaie de vous dire, vous vous trompez, je ne suis pas Rosenstein. - Oh, mais tu as même changé ton nom?!

31


R茅gion La C么te


Moussar

Ne soyez pas l’éducateur de votre conjoint!

Rav Shlomo Aviner Rosh Yeshiva Ateret Cohanim

On ne s'est pas marié pour ê t re « l ' é d u c a t e u r » d e l ' a u t re . Personnellement, je n'ai rien contre les éducateurs; c'est une «Mitsva» d'éduquer son prochain, et l'expression d'un «travail en commun» (comme l'indique de façon allusive la racine du mot «Mitsva»: Racine tsadévav-tav, idée de «travail en commun»), même si effectivement on s'est marié pour vivre ensemble. Lorsque j'étais élève, je voyais dans les autres élèves des «amis», et dans les professeurs et les rabbins des «éducateurs»; chaque groupe avait à mes yeux sa fonction bien définie, sans l'ombre d'une ambiguïté. Parfois, l'éducateur est aussi un «ami», et c'est tout à son honneur, ce que corrobore Maïmonide. Il est dit: «Faistoi un Rav» (Maximes des Pères I,

6): «Rav», explique le grand exégète: "comprendre par-là un ami"; mais il n'est pas dit: «Fais-toi un disciple», ce qui aurait été inconvenant (cf. Rabbi Ovadia de Barténora, ad loc.). En vous mariant, vous n'aviez pas l'intention d'acquérir un «disciple»; en revanche, si untel vous demande de lui tenir lieu de Maître, vous devez envisager favorablement la proposition. Dans la vie quotidienne, on est suffisamment agressé pour ne pas devoir ouvrir un front supplémentaire; au contraire, on doit essayer de mettre en pratique l'enseignement: «Juge ton prochain suivant la modalité de la clémence» (ibid.), voir le bon côté des choses et non pas leur côté pernicieux. Avant de vouloir mettre en pratique la Mitsva de corriger son prochain, on doit avoir à l'esprit l'enseignement de

nos Sages: «de même qu'on doit dire à autrui ce qu'il peut comprendre, de même on ne doit pas lui dire ce qu'il ne peut pas comprendre» (Traité "Yévamot", 65 b). «Mariage» n'est pas synonyme de «dictature», même si l'intention est "d'éduquer", surtout si le conjoint n'est pas en état (psychologique ou autre) de recevoir le message! Laisse-la «mener sa barque» comme bon lui semble au lieu de la brimer, car elle risquerait de s'éloigner de toi, de se renfermer sur elle-même ou de se réfugier ailleurs si cela était possible. «Mais alors, qui éduquera mon épouse»? «Ne t'en fais pas, le monde abonde d’éducateurs». Quant à vous, soyez d'abord un bon compagnon!


‫‪34‬‬

‫‪Enigme‬‬

‫חידה‬

‫חידת השבוע‪:‬‬ ‫איזה מספר אם מכפילים אותו‬ ‫בעצמו יצא מספר‪ ,‬ואם מחברים‬ ‫אותו לעצמו יוצא מספר מראה‬ ‫של מה שיצא מהכפל?‬

‫המנצח הראשון‪:‬‬

‫משפחת גוזלן‪,‬‬ ‫כוכב יעקב‬ ‫המנצחים הבאים‪:‬‬ ‫‪1.1‬יוסף רויז‪ ,‬ירושלים‬ ‫‪2.2‬אלנדב בנסיאנו‪ ,‬עלי‬ ‫‪3.3‬רבקה חן‬ ‫‪4.4‬אלימלך דריי‪ ,‬ירושלים‬

‫(דוגמא למספר מראה ‪ 31‬ו‪)13-‬‬ ‫בשבוע שעבר החידה הייתה‪ :‬מה הוא ירוק‬ ‫מבחוץ‪ ,‬אדום מבפנים ויש לו גרעיני אבטיח‬ ‫‪...‬ומתחיל באות "ח"?‬ ‫וזאת התשובה‪ :‬חצי אבטיח‬ ‫שלח לנו את התשובה הנכונה למייל הבא‪:‬‬ ‫‪Envoyez la bonne réponse au mail suivant:‬‬ ‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫‫ילדים! שילחו לנו חידות‪ .‬תודה‬!‬ ‫‪guitelbenishay@gmail.com‬‬

‫מצאו את ‪ 7‬ההבדלים‬ ‫ִב ְקעוּ‪ַ ,‬ה ָּמיִם‪( ".‬שמות יד'‪ ,‬כא')‬ ‫ל‪-‬ה ּיָם‪ַ ...‬ו ּי ָּ‬ ‫ֹשה ֶאת‪-‬יָדוֹ‪ַ ,‬ע ַ‬ ‫ׁ‬ ‫"ַו ּיֵט מ ֶ‬


‫קיד הבדו‬

‫‪35‬‬

‫חידון לפרשת בשלח‬

‫‪1‬‬

‫באיזו תפילה אנו זוכרים כל יום את קריעת ים סוף?‬ ‫שחרית‬

‫‪2‬‬

‫מנחה‬

‫ערבית‬

‫כמה ימים נמשכה המלחמה נגד עמלק?‬ ‫יום אחד‬

‫‪3‬‬

‫‪ 7‬ימים‬

‫‪ 8‬ימים‬

‫ישראל נצח במלחמה נגד עמלק בזכות‬ ‫יהושוע שנלחם‪ ,‬וגם בזכותם של חור‪,‬‬ ‫אהרון ומשה‪ .‬איך המילה "אחים"‬ ‫בפסוק הבא רומזת על ‪ 4‬אנשים אלה?‬ ‫"הנה מה טוב ומה נעים שבט אחים גם יחד"‬

‫‪4‬‬

‫מרים היתה נביאה‪ .‬כמה נביאות היו לישראל?‬

‫‪5‬‬

‫מצא)י( פסוק בשירת הים עם ‪ 5‬מילים רצופות שמתחילות באות אלף‪.‬‬

‫איך מכניסים ‪ 3‬פילים למכונית?‬ ‫אומרים להם לעלות!‬

‫'מ' של משה‪.‬‬ ‫'א' של אהרון‪' ,‬ח' של חור‪' ,‬י' של יהושוע‪,‬‬

‫‪3‬‬

‫יום אחד‪.‬‬

‫‪2‬‬

‫אם נשים היו מנהלות את העולם‪ ,‬לא היו מלחמות‪,‬‬ ‫רק שחצי ממדינות העולם לא היו מדברות אחת עם‬ ‫השנייה! תודה לדביר בן גיגי‪.‬‬

‫חולדה ואסתר‪.‬‬

‫תודה לנועה דרמון‪.‬‬

‫‪ 7‬נביאות‪ :‬שרה‪ ,‬מרים‪ ,‬דבורה‪ ,‬חנה‪ ,‬אביגיל‪,‬‬

‫מי שחשב שלחתוך בצל גורם לבכות עוד לא ראה‬ ‫קמצן אמיתי חותך בצל ב‪ 16-‬ש'ח לקילו!‬

‫שמות טו' ט'‪" :‬אמר אויב ארדוף אשיג אחלק שלל"‬

‫תודה לנעמה כ‪.‬‬

‫ילדים ! שילחו לנו בדיחות קצרות‪ .‬תודה!‬ ‫שחרית‪.‬‬

‫תשלחו אלינו את הבדיחות שלכם במייל‬ ‫‪lph.manou@gmail.com‬‬

‫‪1‬‬

‫ב‬

‫סל התשובות‬

‫‪4‬‬

‫דיחות‬

‫‪5‬‬

‫שובבים‬

‫שמות‬

‫וארא‬

‫בא‬

‫בשלח‬

‫יתרו‬

‫משפטים‬


36

Les Z'infos pratiques Ilouy Nishmat

Cours et Conférences

Les Divrei Torah sont dédiés à la mémoire bénie d’Emilie Azoulay, Yaffa-Djamila Bat Esther.

Raanana

Le Rav Moche Kalfa Zerbib zatsa"l s'est eteint le 21 tevet dernier (23/12/13) a l'age de 95 ans. Il laisse dans le deuil et la peine 7 enfants, de nombreux petits et arrieres petits enfants. Les chlochim auront lieu à Jerusalem le 21 chvat 5774. Pour plus de precisions appeler le 02-6733243

Hazkara Les prières de l'année de Dominique Ruth Simha Blonder (Lévi) z’l se dérouleront le jeudi 09 janvier à 18h45 à la synagogue Beth Yossef (Mr Eric Bellaïche) au 10 rue Mekor Haïm Jérusalem. 054-3137751

Remerciements Jacqueline Rebibo et ses enfants, très touchés de toutes les marques d ' a m i ti é s m a n i fe sté e s a p rè s l e départ de Haïm Rebibo z'l joignent leurs remerciements à ceux de Orit, directrice de Keren Or, institut pour enfants handicapés, pour les dons qui lui ont été remis grâce à votre générosité.

Votre Rêve Events: conférence de Rony Akrich et Rav Yoel Benaroche, le mardi 21 janv. à 19h30 "Les Fruits de la délivrance et de la Paix". Synagogue Or Chalom 4 rue Eliezer Yaffe. P.a.f 35 sh. Places limitées. Insc. Sylvie 0547007464 Rouhama: 052-8219642. Cours de Bitya (Myriam) Mettoudi le lundi une fois sur deux chez Stephanie Berdah, 47 rue Bentov. Paf: 20 sh. Rens: 052-5201474

Ramat Gan Tous les dimanches à 21h, cours pour hommes sur les lois de chabbat (Yalkout Yossef). Rens. 054-8418836

Cours de Tanya, en français, pour hommes, le merc. à 21h par le Rav Menahem Wolika. Beit Habad de la City 93 rue Haatsmaout 1er ét. Petite collation. Rens: 052-3633143. Cours de pensée Juive en français par le Rav Moshe Fitoussi ts les dimanches au centre communautaire Edmond J. Safra à Youd Beth 4, Rue Av. 0544867023

Netanya Cours mensuel du Rav Touitou, de Modiin, le dim 19 janv. à 19h30 à la Synagogue Keter Torah. Les secrets de la parasha révélés pour mieux vivre sa semaine par Haim Nachmann Lasry- tous les dimanches à 19h45 au Centre Rashi 24 rue Dizengof. Rens: 054-6148592

Ashdod

Ashkelon

O u l p a n d ' ex p re s s i o n p a r l é e et corporelle par Avigael Choukroun le dim. à 17h. Ruth: 054-8401379 Cours spécial jeunes du Rav Yaakov Sitruk le jeudi 9 janv. à 20h à la synagogue Ahvat Israël, 67 rue Kineret quartier Youd Alef, Ashdod (à côté de la kouppat holim leumit). Entrée libre et mixte. Rens. 054-5326054. Cours de pensée juive par la Rabbanit Penina Zini tous les mercredis à 17h30. Rens. Ruth: 054-8401379 ou Gisèle: 057-388394.

Kol Ashkelone: cours pour femmes par la Rabbanite Dina Hadjadj: samedi à 15h sur la paracha. Kollel Mametakeli - Quartier Neve Ilan. Rens. 0542142682

Bat Yam Synagogue Chevet Ahim: conf. du Rav Mordehaï Bensoussan lundi 13 janv. à 19h30. 5 rue Bazel. Rens. René Chaouat 054-7910307.

Tel Aviv Beith Midrash Français de Tel-Aviv


'Torat Moshe' 25 rh Ahavat Tsion, propose ts les mercredis à 20h15: cours de Pensée Juive, Kabalah et Hassidout par rav Avraham Ben Nissim Abitbol Tel: 0546-207030 www. courstorah.com

Jérusalem Les Matinales de Guivat Shaoul. Jeudi 9 janvier, 10h. 22, rue Pinhas Kehati Guivat Shaoul. Tel: 652 60 18 Cours de Yoel Benharrosh le dim 12 janvier à 19h chez Mme Touati 19 rue Diskin. Conférence le merc. 8 janv. à 19h30 pour dames à Guivat Chaoul: "Reprendre le contrôle de sa vie grâce au coaching ". Paf: 30 sh. Rens et insc.: Irène Landau Psychothérapeute: 052-2083666 Cours mixte en francais du Rav David Menache le lundi 13 janv. à 20h. Synagogue Beit Yossef 10 rue Mekor Haim. Rens: 054- 5519418 Le Moadon: mardi 14 janv. à 15h présentation par Mr Pierre Lurcat (écrivain et journaliste) de son livre «Un jour de charav à Jérusalem». Synagogue Kiryat Hana David 10 rue Yotam. Les Matinales léilouï nichmat Yaël, Léa, Esther, mardi 14 janv. 9h Rav Arrouas, 10h Rav Ittah, 11h Rav Dayan, 12h Rab. Schatz. Rens. Michèle Galulla: 052-8966588 Shir Hanashim: centre d'étude féminin de Baka; Leiloui Nichmat Meir Marvin, le merc. 15 janv. 9h30: Rav Raphaël Sadin, 10h45 Rav Eliahou Uzan. Synagogue Beit Yossef 10 rue Mekor Haim. Rens: Graziella 054-4874337 Nécouda Tova: journée d'études le merc. 15 janv. à l'occasion de Toubichvat de 10h à 15h chez Dolly Ovadia, 23/ 5 rue anoussei mashad. Bus: 8,12, 78. Arrêt: Raziel. 02 6717185 - 02 6289032. Wizo Dona Gracia: conférence de Mr Eliezer Cherki lundi 13 janv à 20h: «Y-a-t-il une identité juive sépharade?», précédée de la projection d’un documentaire réalisé par Barak et Nicole Bard: "La voie médiane". 1, rue Mapu . P.A.F: 25 sh. Rens.: 054-5538218 Nouveau à Jérusalem, Guéoula: Beth Midrash pour francophones, débutants (Guemara, Halaha, Parasha...) lundi et jeudi soir de 18h30 à 21h. Rens: Rav D. Benazra 0548473076 Cours pour femmes avec le Rav et la Rabbanite Corda à la Mochava Guermanite le dim. de 20h à 22h et mardi de 10h à 13h. Paf 20 sh. Cours pour hommes, le merc. de 20h à 22h. Info : 050-9157707 Bait Vegan: cours pour femmes du Rav Azriel Cohen-Arazi sur les Halahot Cacherout. Rdv le lundi chez Mme Journo 69 rue Ouziel. Rens Johanna 054-2283452

Ashdod

37

Matnass He Tene: Ouverture prochaine les mardis d'un cours de danses folkloriques et orientales. Rens. et insc. Ruth: 054-8401379

Jérusalem Concert de musique classique par l'orchestre féminin "Zmora". Le dim. 12 janv. à 19h30, 18 rue Mesilat Yesharim. Rens.: 02-6524613 Atelier d'expression par la peinture, le dessin; le dim. de 17h45 à 19h30. Au profit de l'Association OneFamily (aide aux victimes du terrorisme et aux soldats). PAF 50 sh. la séance, matériel inclus. Yael: 02-5660922. 28 rue Rahel Imenou.

Informations Jérusalem AMI, Alyah et Meilleure Intégration, «Rak Yvrit», conversation en hébreu autour d’un café gâteau. Prochaine rencontre le dim. 12 janv.de 13h45 à 15h45. Insc. Oblig. 02-6235788 Niveau de conversation aleph beit. Bureaux AMI Keren Hayessod 25. Beit Frankforter vous propose: oulpan, informatique, groupe actualités. En outre on ouvre un centre pour Déficients de mémoire. Rens.: Delphine 052-8620699 ou 02-6714848 Matnass de Baka: cours d’hébreu niveau bet, merc. de 18h30 à 20h30 ; cours de gym pour femmes le matin. Infos Chantal: 052-8551120 AMI, Alyah et Meilleure Intégration: Les “jeudis d’ami” - Permanence de soutien et conseils aux nouveaux immigrants. Venez poser vos questions sur les caisses de maladie, le bitouah leumi, les retraites, la traduction et la rédaction de documents, les démarches dans Jérusalem. Sur rdv 02-6235788 ou info@ami-israel.org Oulpan d’hébreu, 1 Rue Mapu. Cours tous les mardis de 10h à 12h par professeur expérimentée. Rens. Lysiane 054-6816161. Votre Rêve Events: Prochain Shabbat avec Rav Haïm Dinovitch et Richard Darmon le 10/11 janvier au Kibboutz Haon bord du lac de Tibériade. Paf couple: 1.350 sh. Transport organisé en sus. Rouhama 052-8219642 Sylvie 054-7007464

Détente

Vacances

Netanya

Moriel Jérusalem vous invite à un shabbat plein les 24 et 25 janvier à l’hôtel Neve Ilan, avec la participation de Richard Darmon. Conférences, Tables rondes, pension complète (3 repas), Tefila dirigée par nos Hazanim. Insc.: 050-5623800 02-6231599

Amit, Association Mondiale du Judaïsme Tunisien: seoudat Ytro et Toubechvat avec le chanteur Koby Reouven, repas de fête le merc 15 janv. à 18h30. 26 rue Mac Donald. PAF 110 sh. Res. 050-4725533 054-8365022

Bat Yam Seoudat Ytro, merc. 15 janv. à 19h à "Chalom Vereout" avec le célèbre orchestre oriental de Jacky Sebbag, repas copieux, ambiance assurée, places limitées. PAF: 120 sh. Rés. 052-2523853 054-8183790

Voyages Santé en Israël: au Kibboutz Ein Guedi. Super Promo à partir de 720sh/nuit/ couple demi-pension. Séjours 4 nuits en groupe, en Janvier ou Février. En individuel choisissez vos dates. Rens et Insc Chochana 052-3828665 shoba@012.net.il


38

Les bonnes Z'adresses

ARCHITECTE Daniel Jacob

Architecte d’intérieur, Projets privés et professionnels, Devis-Suivi de travaux et contrôle. T: 054-6935557

Ingénieur Herzel Chouai

Pour tout rajout d’ascenseur, balcons, Agrandissement, Tama 38, Accessibilité handicapés.

T: 0546-550912 / 050-4260466

Talya Ben Amara Architecture

Et Décoration d’interieur. Permis de construire prive ou commerces, Surveillance et direction de projet. talyaarc@gmail.com

T: 054-8004524

CALL CENTER Innitel, les Pro du Call Center

Ordi complet 1200sh, appel auto 4, 3ag'/mn fixe France, tél IP 300sh, prise réseau 180sh, casque 150sh, box 380sh. support technique 6/7. www.innitel.com

T: 072-2463700 / 054-7234520

Call center clé en main

Comm. qualité premium: meilleurs tarifs! Tél. IP & casques: prix coutant. Réseaux. Service technique. Crm, enregistrmt des appels, spy, affichage numéro. menahem@neotel.co.il

Menahem: 054-2882493

Call Center et bureaux

Cablage rj45 cat 7, armoire réseau, ordi, crm + préditif gratuit, serveur web, télèphone IP, electricité travaux, box ect... Yehuda 052-6302530

COMPTABILITÉ Medevit Comptabilité

Gestion des paies, bilans annuels, conseil en fiscalité. laezran@gmail.com

Laurent 052-6506431

DÉMÉNAGEMENT

DÉPANNAGE 100% Plomberie P l o m b e r i e e t c h a u ffa g e . 2 0 a n s d ’e x p é r i e n c e s P r i x c o m p é ti ti f s . Intervention rapide. Ashdod, Ashkelon et se région.

Aaron Hayoun: 054-2003136 - 0775502319

SOS Serrurier Plombier 24/24 Ouverture porte, pose serrure, Porte blindée. Débouchage wc, évier. Ts dépannages plomberie ds l’heure 24/24, sauf chabbat sur tout Israel.

Mickael: 058-5818858

ESTHÉTIQUE Shoshana Coiffure à Domicile Coupes, brushings, mèches, permanentes, spécialiste Perruque, c o i ff u r e m i x t e à l a f r a n ç a i s e , diplômée, 18 ans d’expérience. www. shoshanacoiffure.com Netanya sur RDV:

T: 052-7798307

ÉVÈNEMENTIEL Disc-jockey Daniel

Tous répertoires musicaux. Seul ou avec chanteurs et musiciens. Animation f ra n co p h o n e . A m b i a n c e a s s u ré e . S’adapte à votre budget.

T: 054-5758241

INFORMATIQUE

Michael votre technicien informatique Réparation à domicile et en entreprise Ordinateur portable et fixe, Mac et PC Dépannage-Vente-Formation-Conseil sur Jérusalem et banlieue.

T: 054-7849199

MODE

Ayala (Nicole) et Deborah Couture Création de robes de mariée et de soirée haute couture. Location à partir de 2500 sh. Robe, tunique et retouches

SANTÉ Haya Pédicure médicale diplomée À d o m i c i l e . Tra i t e m e n t d u p i e d diabétique. Champignons traités aux essences naturelles, ongles incarnés, durillons, eczéma. Maquillage permanent. Jérusalem, Tel Aviv, Ashdod.

Haya: 050-8458609

Dr. Nicole Klapisch Rehavia Atta c h é e à H a d a s s a . Psyc h i at re . Psychanalyste. Thérapies. Français. Hébreu. Anglais. Habilitée à remplir feuilles SFE, mutuelles.

T: 02-5631318

TRANSPORTS Taxi Marc Vous cherchez un chauffeur de taxi parlant français à Jérusalem? Marc est disponible 24h/24 (sauf shabbat) pour vous accompagner dans tout Israël.

Taxi Marc: 054-6265530

TRAVAUX Ganeidan jardinier paysagiste conception de jardins, terrasses, décors et trompes l’œil en bétoncréation et entretien de fontaines et bassins ganeydan.com

T: 054-4359862

Petits et gros travaux Peinture, stucco, rénovation, carrelage, toiture. Travail sérieux et soigné.

Moshé: 054-5746164 / 02-9996164

​L2 travaux et renovation Professionnels compétents pour travaux et constructions. Suivi d’architecte et d’ingénieur. Travail de qualité, prix raisonnables. Jérusalem et Centre:

T: 054-7461451 / 054-6896631

T: 052-5341738 / 02-5909431

Yoni Ben Amara

Déménagement Ido

C.Line

David: 050-5311126

T: 052-8017544

Entreprise generale du Batiment. Construction, Surveillance de projet, Serieux, qualité et garanties.benamara. ing@gmail.com

À l a f ra n ç a i s e . G a r d e m e u b l e s , démontage, cartons, assurance. Prix intéressants. Poss. dans Yichouvim.

Location de robes de soirée vous invite à venir voir son grand choix de robes du soir et de cocktail. Sur RDV uniquement.

T: 054-2376651


Les p'tites Z'annonces www.lph-annonces.com Commerces et Bureaux

Locations Vacances

Ramat Gan

Paris

1. Bureaux, Magasins, Prkgs: ds imm. au cœur du quartier d’affaires et de la Bourse du Diamant, à 5 mn d’Ayalon, de la gare, et de l’hôtel Sheraton City Tower. Bureaux aménagés: a partir de 15m2. Poss. grdes surfaces. Magasins sur rue commerçante. Places prkg: couvert et gardé. Rens: 073-7964684 info@avocatisrael.com

6. Paris 19eme, rue Manin joli f2 meublé tt confort - 4 lits, TV led. free tel/fax, proche syna et commerces cacher. Pour vacances 10 a 3 jrs. T: 098614552 ou 054-4224026

Jerusalem Talpiot Yad Haroutsim: Bureaux a louer: 20 postes de travail - Location d’un poste: a partir de 1.200 sh HT Comprend: Espace cuisine, accueil, wc, ménage, internet, clim., électricité, eau et arnona. 054 6 411 690 2.

3. Urgent… Cherche un opticien pour changer le regard des gens....

A louer: proche Mamilla: bureaux meubles, Pas de Porte, au mois: bureau 1.100 sh. - Bureau Prive 2.500 sh. - etage entier 6.000 sh. Nathalie 052-5181156 positioninjerusalem@ gmail.com 4.

5. A vendre ou a louer: Centre commercial (kanion) rue King Georges. Ds la zone la plus commerçante de la ville jouxtant la Rue Ben Yeouda et desservi par le tramway. 2 magasins: etat neuf: Rdc + galerie et grde vitrine. Rens: 073-7964684 info@avocatisrael.com

7. Place de la Nation magnifique appart luxe 3 pces, 6 couchages, tt confort. Semaine, quinzaine, mois. Proximite immediate syna et quartier juif. 06-06912626.

Eilat 8. Incroyable! nb limite! Herods 5* Accueil + Privileges du 22/12 au 26/1VIP: 1ch 2 ad + 2 enf 3.200 sh, 2 ch 2 ad + 3 enf 4.200 sh. Tte autre période possible, diverses suites selon nbre. Tel: 052-8250876. 9. Villa très ht standing 10 couchages, tt confort, magnifique piscine ss vis à vis (mehitsa). Prix elevé justifié. Soucca cachere, proche syna. 00-33-671393041 Laurence 0528791714. www.villa-dolev.com 10. Eilat: Herods Palace 5* Studio gd. luxe: 2 adultes + 2 enfants ou 3 adultes. S.P.A. + lounge V.I.P. inclus. Prix à partir de 600 euros: du dim. au jeudi (5 jrs). Pessah du dim 20 - 27 avr. jacquib@hotmail.fr Port: 0543024722

Moshav Revaya 11. 3 villas avec piscines et jardins (dont 2 nouveaux tsimmerims). Capa-

cité max. 70 lits catering lemehadrin. Evelyne Levi Zini 052-3639405. Photos sur Google: ‫הוילות של אבלין‬

Jerusalem 12. Centre ville: 10 mn du Kotel, complexe Jerusalem of Gold, luxueux 4 pces, 170 m2, vue, tt equipe 8 pers + lit bb. 3 sdb, suite parentale, linge maison, vaisselle cachere. Piscine, jacuzzi, spa, mikve, salle de sport. Journee/sem/mois. Avi 052-2402363

Katamon Hayeshana: 3 pces, résidentiel, entièrement meublé, strictement casher, machine à laver, sèche linge, clim, linge maison, cables, internet wi-fi. Pour shabbatot, vacances et haguim. Evelyne: 0544-643799

13.

14. Au coeur de Jérusalem: Nahlaot, Shaarei Hessed, Rehavia: T1, T2, T3 meublés, calmes, état neuf. De 15 jrs à 6 mois. Claude 054-3170612

Bayt Vagan: Ouziel, entièrement meublé, cuisine et sdb aménagé; linge de maison, pour courtes durees. Tél: 054-5278500 02-6415054

15.

Locations Particuliers Natania 16. Centre: rue piétonne Krauze: 4 pces, très lumineux, entièrement refait à neuf, 100 m2, 8ème ét., asc. clim centrale. Immédiat.Salomé 0584543528.


Jerusalem 17. Katamon Hayechana: rue tres calme, grd 3 pces, 75 m2, grde cuisine, grd salon, renove, rdc, ds petit imm. balcon, jardin, prkg. 5.400 sh/mois. 052-3983876 18. Armon Hanatsiv: tres beau 2 pces, 50 m2, rdc, ss escaliers, renove, proche ttes commodites. Immediat. 2.850 sh. Avi 052-2402363

Locations Agences Jerusalem Centre Ville: 4.5 pces, ds le luxeux projet Rav Kook, salle de sport, gardien 24/24. 8.500 sh/mois. Alef Immo Daniel Berros 054-3531450

19.

30. Grand choix d’appartements au centre et au sud du pays à partir de 400.000 sh. avec un excellent rendement (5.5%-7%) Contactez ATS Nadlan, Rivka: 050-6368875

26. Arnona: Penthouse en duplex, complètement rénové, 6 pces, terrasse souccah, vue dégagée. 9.800 sh. Tamar Israel: 02 -6330933 info@ tamar-israel.com

Natania

Mekor Haim 27. Grd choix d’appart. 2, 3, 4, 5 pces dans les quartiers centraux de Jérusalem. Libre de suite. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-4269547 www.lafayette.co.il

Ventes

Centre Ville: trés beau 3 pces, 100 m2, terrasse, prkg. 2.700.000 sh. Alef Immo Daniel Berros 054-3531450

Particuliers

21.

22. Au coeur de Baka: 4 pces, 90 m2, partiellement meublé. 5.250 sh/mois. Alef Immo Daniel Berros 054-3531450 23. Baka: tres beau 3.5 pces, 90 m2, terrasse soucca 45 m2, cave aménagée 20 m2. 5.000 sh/mois. Alef Immo Daniel Berros 054-3531450 24. Har Homa: 4 pces, 2 grdes terrasses, 90m2, bien agencé, clair, lumi-

Agences

25. Katamon: Hatayssim: merveilleux 4 pces, 120 m2, 2.5 ét. prkg, chauff., clim, suite parentale, vue. 11.000 sh. Tamar Israel: 02 -6330933 info@tamar-israel.com

20.

Cente ville: Appart. neuf encore jamais habité, 2 pces, 43 m2, 2eme et. 4.100 sh/mois. Alef Immo Daniel Berros 054-3531450

Ventes

neux, libre de suite. 4.000 sh. Manajer Consulting Jérôme Maman 0528211611

Centre ville: imm. neuf, 4 pièces 130 m2, balcon, vue mer, asc. shabbat, vue mer, prkg ss terrain, Joelle Immo: 054-6555814 www.joelle-israel.com France: 01-83647702.

31.

32. Rue Jabotinski: imm. neuf, 4 pces, 110 m2. Joelle-Immo: 054-6555814 www.joelle-israel.com France: 0183647702. 33. Rue Dizengof: 4 pces, 140m2, asc., prkg, très grd potentiel, sur rue. Joelle-Immo: Aurel: 054-3136054 www.joelle-israel.com France: 0183647702.

Ashdod

Tel Aviv

Youd Beit: appt grd luxe: 6eme et, 180 m2: 4 ch. + s. a.m. 60 m2, balcon 17 m2, 2 prkgs, s. sol 34 m2.ds imm. recent. Photos + descriptif jacquib@hotmail.fr 054-3024722

34. Au cœur de Tel Aviv, nombreux apparts du 2 au 6 pces. Très bon standing. Pour plus de détails nous contacter: Tamar Israel: 02 -6330933 info@ tamar-israel.com

Natania

Guivon Hahadasha

29. Tbeau 4 pièces-bord de mer-Nizza-Immeuble de standing-3 chambresMazgan neuf-Cuisine équipée- Dispo sous 3 mois-1730000₪-Simha: 0526483935 venez visiter

35. Guivon Hahadasha: Villa de luxe, rue Egoz/Kalil Hahoresh, 440 m2 construit, 13 pces, divises en 4 unites. Portes ouvertes le 10.01 de 13h a 15h. Exclusivite David Avni 050-9103147

28.


Mevasseret Tsion

Bait Vegan

36. A saisir: beau cottage neuf, bon standing, 5 pces, 130 m2 + grenier, jardin, prkg. Prix tres attractif 2.450.000 sh. Exclusif Anglo-saxon Mevasseret 02-5334088, Beki 0547222491

42. Bait Vegan: belle villa neuve, 7 pces, jardin, grds balcons, vue. AngloSaxon Jerusalem 02-6251161 Rahel: 054-4872054

37. Belle maison mitoyenne 5 pces + unite indep. de 3 pces louée à 3.000 sh/mois, 200m2 habitables, grd jardin, belle terrasse soucca. Exclusif AngloSaxon Mevassert 02-5334088, Beki 054-7222491

Jerusalem Centre Ville: trés beau 3 pces, 100 m2, terrasse, prkg. 2.700.000 sh. Alef Immo Daniel Berros 054-3531450 38.

Armon Hanatsiv Armon Hanatsiv: 4 pces, rue Kashani, pour invest, 2eme étge, claire, clim, bonnes orient, proche ecoles. 1.090.000 sh. Exclusivité Hemed Nekhassim 052-4287513 0772151200 www.hemed-nadlan.co.il

39.

Arnona Arnona: Nouveau sur le marché, 4 pces, 2ème ét, petit imm, balcon soucca, cave, prkg, pastorale, calme. 2.100.000 sh. Exclusif Anglo-Saxon Jerusalem 02-6251161 Caroline: 0547828414 40.

41. Arnona: 4 pces, 2eme ét, claire, proche Baka et Moshava, bonnes orients, unité a louer. 2.120.000 sh. Exclusivité Hemed Nekhassim 0545230226 077-2151200 www.hemednadlan.co.il

43. Limite Bait Vegan: Shmaryaou Levin: villa privée, 10 pces, sur terrain de 1.5 dounam, tres grd jardin, vue pastoral. Grd potentiel. Exclusif AngloSaxon Jerusalem 02-6251161 Anat 050-6877663 44. Bait Vegan: Ouziel: Duplex, rare, 6 pces, grde terrasse, vue, rénové partiellement, cave avec fenetre, asc. Exclusif Anglo-Saxon Jerusalem 026251161 Yohan 052-6613065

Bayit Vegan: Hapisga, 3 pces, 2eme et., 2 balcons, calme. 1.775.00 sh. Yossi, Remax Express, 054-7975949

45.

Baka 46. Proche Bakaa, Rue Efrata: 3 pces, Rdc, imm pierre, calme, prkg. Excellent invest. 1.550.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 ilan@ben-zimra.com www.ben-zimra.com

Baka proche Emek Refayim: ds projet en cours de construction,2 apparts avec jardin 2/3 pces, bonnes prestations, a partir de 1.280.000 sh. Rare! Ben-Zimra Immobilier 025633008 ilan@ben-zimra.com www. ben-zimra.com 47.

Baka: central, proche ecoles et commerces, tres beau 3 pces, renove, tres calme, rdc, jardin, bel imm., entree verdoyante. A saisir 1.550.000 sh. David Immobilier 054-3030454 48.

49. Baka: proche Moshava, superbe 4 pces, 2eme ét, asc. shabbat, cave, balcon, vue, unité parentale, Exclusivité Hemed Nekhassim 054-5230226 077-2151200 www.hemed-nadlan. co.il 50. Baka: rue Caspi, 6 pces, 170 m2, un niveau, 1er étge, renové par architecte, balcon, calme, éclairé, proche baka et Moshava. Exclusivité Hemed Nekhassim 054-5230226 0772151200 www.hemed-nadlan.co.il 51. Au cœur du beau Baka: rue Reouven, ds maison arabe de caractère, 80 m2, balcons, jardin, hts plafonds, bon état. 2.450.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier Sabine: 02-5666218 0545340130 www.lafayette.co.il

Centre Ville 52. Centre ville: 4 pces, imm: neuf, standard europeen, grd balcon soucca, 2 sdbs, parkg, vue superbe. Immédiat. Exclusif Anglo-Saxon Jerusalem 026251161, Rahel: 054-4872054

Har Homa 53. Har Homa: shlav aleph: 3 pces, bien situe, etage eleve, asc. shabbat, gd balcon soucca, vue magnifique, tres clair, calme, bon etat, prkg. 1.230.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 ilan@ben-zimra.com www.ben-zimra.com 54. Har Homa: Penthouse luxueux, 5 pces, imm neuf, cuisine luxueuse, balcon 100 m2, vue, 4 orients, poss d’ agrand.asc, prkg, cave. Exclusivité Hemed Nekhassim 054-2251124 0772151200 www.hemed-nadlan.co.il


www.cheela.org Har Homa: 3.5 pces comme, projet religieux, balcon souccah, vue, bonnes orients, prkg couvert. 1.265.000 sh. Exclusivité Hemed Nekhassim 054-2251124 0772151200 www.hemed-nadlan.co.il

Moshava Guermanit

55.

56. Har Homa: rue Itshak Nissim, 5 pces, jardin, spacieux, 3 orients, vue, ensolleillée. Prix attractif. Exclusivité Hemed Nekhassim 054-2251124 0772151200 www.hemed-nadlan.co.il

Holyland 57. A saisir à Holyland! Superbe 2.5 pces, 60m2, cave, prkg. Excellent investissement! Beau bâtiment avec salle de sport. 1.550.000 sh. Hazon Properties Ilana 054-5728526 58. Mordot Bait Végan: beau 3.5 pces, rénové, balcon sur vue, cuisine aménagée, prkg, cave, salle de sport. Exclusivité Anglo-Saxon Jerusalem 026251161, Johann: 052-6613065

Kiriat Shmouel 59. Kiryat Shmuel: Rue Hatayassim: 4 pces + unité indep., imm pierre, rdc supèrieur, 2 balcons, à rénover, potentiel, prkg. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 www.ben-zimra.com

Superbe emplacement: Hatayassim: bel imm, 3.5 pces, 80 m2, 2ème ét., asc., à rénover, 3 balcons, belle vue, calme, cave studio, prkg. Lafayette Immobilier 02-5666218 0545340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 60.

61. Moshava Guemanit: en plein centre d’Emek Refaim, magnifique 4 pces, tres claire, grd balcon souccah, 2 sdb, wc avec unite parentale, clim, doud shemesh, gaz, prkg prive. Loue 4.500 sh. faibles charges. Affaire a saisir. 1.900.000 sh. Exclusivite David Immobilier 054-3030454 62. Moshava Guermanit: 3 pces plein de charme, belle hauteur ss plafonds, très clair, rdc. 2.300.000 sh. Tamar Israel: 02- 6330933 info@ tamar-israel.com

Moshava Yevanit 63. Moshava Yevanit: 2 pces, 2eme et., joliment renove, clair, calme, investissement. 1.280.000 sh. BenZimra Immobilier 02-5633008 ilan@ ben-zimra.com www.ben-zimra.com

Palmah 64. Hapalmah: bel imm. de pierre en retrait, 115 m2 net, 5eme ét. asc., beau balcon, superbe vue, cave privée, prkg. Lafayette Immobilier Shimon: 054-4269547

Ramat Sharett 65. Ramat Sharett: belle maison, 4 pces sur 3 nvx, 150 m2, imm. neuf, asc. ds l’appart, balcons, prkg couvert au cadastre. Prix attractif. 2.290.000 sh. Exclusif Anglo-Saxon Jerusalem 026251161 Yohann 052-6613065

Ramot Ramot 03:Superbe cottage 6.5 pces, rénové, unité parental, très

grde cuisine, poss. de studio séparé, jardin, accès facile. Exclusivité Dany Zajfman 054-4348018 Rivka Montag 052-2676944 67. Ramot: Rue Igal, bon emplacement, 6.5 pces, cour, poss. unite separee. 2.450.000 sh. Exclusivité Roth Anglia Ramot Yonathan 052-2674591 www.roth-anglia.com 68. Ramot 03: Mendelson: maison individuelle, 6.5 pces, 210 m2 habitable, 330 m2 terrain, magnifique vue, bon état, patio + jardin. Exclusif Lafayette Immobilier: Sabine 02-5666218 054-5340130 www.lafayette.co.il

Rasco 69. Rasco: Shimoni: grd 4 pces, 100 m2, 5eme ét., asc. shabbat, vue, très ensoleille, bon état. 2.490.000 sh. Lafayette Immobilier 054-5340130 02-5666218 Sabine Allouche www. lafayette.co.il

Rehavia 70. Moshava Yevanit: Rabbi Zeira, ds construction neuve, duplex 130 m2 + terasse 20 m2, asc., calme, pastoral. 4.500.000 sh. Immédiat. Lafayette Immobilier 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 71. Rehavia: rue Aza, cote calme, 3 pces, imm. de pierre, 3 balcons. Immédiat. 1.650.000 sh. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-5340130 www.lafayette.co.il

Talbyeh

66.

72.

Talbyeh, limite Rehavia: beau 3


0747 268 268 www.allorav.com

un service des institutions Bnei Torah

pces, 76 m2, rue calme et luxueuse, rénové par architecte, bqlcon. Tivouh Feingold Tova 052-8385401 73. Projet neuf! Mishkenot Haouma (entrée de la ville prés du souk) grd 2 pces, 60 m2, balcon 20 m2, hts plafonds, prkg, cave. 1.790.000 sh. Lafayette Immobilier 054-5340130 02-5666218 Sabine Allouche www. lafayette.co.il

Talbieh: 4 pces, excellent état, 100 m2, clim, chauff. central, vue trés degagée. Prix: ns consulter. Tamar Israel: 02 -6330933 info@tamar-israel. com 74.

Talbieh: Rare: 95 m2, sublime 3 pces, belle hauteur ss plafonds, mosaïques au sol d’époque, poss. souccah. 3.600.000 sh. Tamar Israel: 02- 6330933 info@tamar-israel.com

75.

Talpiot Talpiot: special invest. proche bus et commerces, 2eme et, 4 pces, 80 m2, poss. rajouter grd balcon souccah. Immediat. Tres faible charges et arnona. Rapport locatif de + de 4% brade a 980.000 sh. David Immobilier 054-3030454

76.

Talpiot Hayeshana Exclusif: rue Walter Ables, duplex 5 pces, bon état, 160m2, 2 terrasses souccah, asc., cave, prkg. Possib. de location! Alex Losky, Corine 05645601975, www.losky.co.il

77.

Offres Emplois Tout Israel 78. Vs avez des amis ou de la famille dentiste ou vs etes dentiste en France? Gagnez de l’argent ts les mois sans rien faire. Cette annonce est très sèrieuse. Société en France. 01-83627236 Israel 052-7979377 souffan@yahoo.fr

Hertzelya 79. JDate.fr embauche son responsable clientèle et commercial en français! Travail à temps plein du dim. au jeudi de 15h. à 21h. Bon salaire horaire + commission. CV ang / Heb shchen@spark.net

Kfar Saba 80. Kfar Saba: proche Tahana Merkazit. Acteur important en France ds la vente de consommables informatiques, ns recherchons télévendeurs/ euses. Fixe assuré + commissions. Rémunération motivante. Tel: 0548145296

Natania 81. IMEX GLOBE ALL recrute des téléprospecteurs/trices pr société de formation professionnelle. Fixe + comm. Expérience exigée en téléphonie. Tel: 052-610.00.98 entre 10h et 13h et 15h et 19h.

Tel Aviv 82. Agence immobilière: recherche secrétaire, sérieuse et dynamique, heb/Fran + Office. 054-7894649

24heu re tous le s /24 s jo sauf sh urs abbat et fêtes juives

0,15 € TTC /min

Tel Aviv et Centre 83. Ds le cadre de son développement, notre Société de Trading international recrute 10 conseillers financiers francophones H/F - Salaire attractif: Base élevée + Commissions. george@pressaffiliate.com

Natania Adver Trade recrute 4 commerciaux H/F (débutants acceptés): Vente d’espaces pubs sur supports nationaux. Rémun. attractive et motivante: fixes + comm. Shmuel: 054-8734288. Jerusalem 054-2508910

84.

Beth Shemesh 85. Société Francaise recrute 3 pers. motivées et sérieuses pr tps plein/ mi-tps. Télémarketing, prise de rendez vous sur la France. Bon salaire: fixe + commissions. Formation assurée. Francais parlé, écrit exigé. Nathalie 055-6670749 02-3721113 Erez.

Maale Adumim 86. Maale Adumim: Urgent rech. pers dynamique pr s’occuper d’une dame agée, 8-9 h/jrs pendant 5jrs et demi. Myriam 02-5900248 0545759144

Jerusalem et Paris 87. Assoc. de loisirs et vacances cherche urgent pr Jérusalem et Paris, assistante de direction, secrétaire commerciale et animateurs/rices, bonne rénumération. Contact Jérusalem: 052-4006042 – Paris: 0635279598


Jerusalem Campagne De Recrutement: Telemarket'in recrute 12 téléprospecteurs (H/F), plein temps/partiel 11h-15H30, 16H30-21H00. Excellentes conditions de travail. Rémunération très motivante a partir de 45sh/h + trajet + bonus + primes importantes. Poste basés a Jérusalem (rehov Ben Yehouda). Contacter Yaakov:0547007119 ou envoyer votre CV par mail a: connectin26@gmail. com 88.

89. Centre d’appel dans les énergies renouvelable recherche chef de plateauexpérimenté. Contactez Benjamin: 052-6566169 ou job@symphonycallcenter.com 90. Ciel Telecom recherche technicien informatique. Très bonne connaissance maintenance PC (Windows XP / Windows 7et 8) et internet. Une connaissance des télécom serait

Cours

un plus. Yossef: 054-9143576 service. technique@cieltelecom.com Infoclip recrute, ds le cadre de son expansion, des Ingénieurs Développement C#/Java/Php. Niveau ingénieur, bon relationnel, rigoureux. Poss. de débuter à Paris dans le cadre d’une alya. Poste à Jerusalem. CV en fr: contact-il@infoclip.fr 91.

92. Le Groupe Elyam Ltd recherche, pour son développement, des secrétaires médicales, H/F. Mi-tps: matin 8h - 14h et/ou apres-midi: 16h30 - 21h. Avoir + de 25 ans et une très bonne élocution françaises est obligatoire. Cv: 55555@elyam.com 93. Recherche développeur confirmé VB6/VB.NET/WPF/Mysql. Envoyer votre CV à jobs@clyosystems.com 054 68 51 330

Jerusalem 94. Cours de gymnastique et d’aquagym, particulier ou en groupe, pour public féminin de tout age. 0545548644. Zumba pour public feminin 054-8006652.

Cours de francais, ecriture et lecture. Dana 058-600044

95.

96. Femme de menage cherche heures de menage ou de repassage. Tel: 052-345-14-69

Divers

Jerusalem Tsahali Veroni: 2 chanteurs musiciens en promotion pour vos Bar/Bat Mitsva. Israel Amar 054-6582540 97.

98. Cherche choutafa shomeret shabbat, bel appart a Katamon, tt confort. 050-4297617


46

Point de vue

Par Sylvia Uryn

Lettre ouverte à Monsieur Dieudonné M'bala M'bala

Monsieur, Permettez-moi de vous nommer par votre patronyme complet puisque nous ne nous connaissons pas et qu'il y a très peu de chances pour que nous nous rencontrions un jour. C'est une femme ordinaire qui vous écrit. Une de celles qui ne font pas de bruit, dont on n'entend jamais parler. Comme vous, mon père est né à l'étranger. Le votre à Ollama au Cameroun, le mien à Pzytik en Pologne. Comme vous, ma mère est française. La votre bretonne, la mienne parisienne. Comme vous, je suis parent, je travaille, je lis, je m'informe et parfois je pense. Comme vous, je n'aime pas trop le système qui rend les riches de plus en plus en riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Jusque là finalement nous avons plutôt des points communs. Je dois avouer que je ne suis jamais allée voir vos spectacles mais qu'Internet me permet de vous voir et vous entendre et, en ce moment, il est difficile de ne pas vous entendre. Votre heure de gloire peut être ? Monsieur M'bala M'bala, je me dois de vous préciser que je suis juive. Pas de ces juifs qui vont à la synagogue chaque vendredi, qui portent des étoiles autour du cou et qui participent

à des associations caritatives. Non, je fais partie des anonymes qui vivent leur culture, leur origine, leur histoire de l'intérieur, en solitaire et sans chercher à convaincre qui que soit. Je ne fais partie d'aucun lobby, je ne m'enrichis sur le dos de personne. Je n'ai pas grandi dans l'idée d'être particulièrement fière des mes origines, mais on m'a appris à ne pas oublier l'Histoire qui a réduit l'essentiel de ma famille à un tas de cendres. Votre haine à mon égard et celle de mes congénères m'indiffère. Votre geste qui n'est, à mon sens, qu'une posture à la mode, m'ennuie. Vous surfez vers un public jeune, issu de l'immigration, aculturé et en manque de repères. De par ma fonction, j'éduque des enfants issus de cultures différentes et de milieux défavorisés. Des enfants fragiles, en quête d'une identité que leurs parents n'ont pas pu leur donner. Et contrairement à vous, Monsieur, j'essaie de leur donner le goût de la culture, le sens du partage, l'envie de s'enrichir les uns des autres. Je les respecte tellement, Monsieur, qu'ils finiraient par se respecter eux-mêmes si vos discours ne venaient pas entraver ce travail qui me demande une énergie dont vous n'avez sans doute pas idée.

Vo t re p a ra n o ï a p e rs o n n e l l e n e m'intéresse pas et je ne doute pas un instant que vous passerez très vite de mode. Parce qu'il y a une chose que vous semblez oublier, Monsieur M'bala M'bala. Vous pouvez vous prévaloir de toutes les thèses révisionnistes que vous voulez, vous appuyer sur la propre paranoïa de votre ami Monsieur Soral, inventer toutes les quenelles que vous voulez... Le monde est fait d'êtres humains, de cultures, de goûts, de pensées, de désirs différents et toute la richesse de notre humanité réside dans ces différences. Et à la fin, Monsieur, tout à la fin, les enfants musulmans, juifs, chrétiens, noirs, blancs, métis finiront par vivre ensemble parce que tout simplement ils n'auront pas d'autre choix. Ne pas savoir cela, ne pas le pressentir et ne pas œuvrer dans ce sens, dénote d’un manque total de réflexion. Votre responsabilité est là Monsieur M'bala M'bala: vous qui savez utiliser les médias, vous qui conspuez sans cesse un système qui vous nourrit et dans lequel vous éduquez vos propres enfants, vous oubliez que sans les flux migratoires, sans les différences, vous et moi ne serions même pas de ce monde. Vous oubliez que même si le système est loin d'être parfait, l'homme n'a tout de même rien inventé de mieux que la démocratie qui vous laisse, à vous, le droit de vous exprimer et à moi, celui de vous écrire. Il y a encore beaucoup de travail pour que partout dans le monde des hommes et des femmes, comme vous et moi, aient ce droit si simple. Mais je vous l'écris très clairement Monsieur. Je refuse, en tant que juive, femme, française, d'avoir peur. Je refuse de devoir quitter mon pays parce que des gens comme vous se permettent de manipuler l'Histoire et je refuse de considérer que vous puissiez avoir une quelconque importance. Je refuse de semer la haine et la violence. Une parole libre, Monsieur, est toujours une parole respectueuse. Bien à vous,


47


633 web la cote  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you