Issuu on Google+

L'homme qui tire les ficelles

Le tournemot Dé-moniaque P. 7

P. 3

Le Vagabond enchainé Mensuel satirique du minefieldien

N°9 - 4 Septembre 2013

Minefield sort de sa grotte N

ous nous retrouvons après deux mois de vacances et il n’en fallut pas moins à Minefield pour se réveiller. Quelle joie de voir de nouveau la page d’accueil étoffée et le spawn garni de news en tout genre. Quels sont les absents de ce retour tant attendu ? Est-il à la hauteur des espérances ? Le Vagabond Enchaîné se charge de vous donner sa vision de l’actualité Minefieldienne. Certains d’entre vous s’attendaient peut-être à voir débarquer une Méga Minefield Update Chépakoi, force est de constater qu’il n’en est rien. Nous nous attendions également au passage en 1.6.2., dernière version de Minecrat, mais seule la 1.5. est arrivée jusqu’en nos rudes terres Stendeliennes. Mais, quoiqu’il en soit, la 1.5.2. n’arrive pas seule. Elle est effectivement accompagnée d’une trifouillée de crafts et items vendus, à la « apple-style », comme de terribles révolutions. Cependant, les

plus vieux et aigris d’entre vous sont certainement restés de marbre face à cet engouement exceptionnel pour ces déclinaisons d’objets en un tas de couleurs. C’est certes bien et nécessaire, mais après une demi-année de « calme plat » (du point de vue des crafts et items), ne pouvions-nous pas nous attendre à mieux qu’une couche de peinture ? Socolin a fort à faire avec les exigences de la communauté, or, nous entendons bien peu parler de Neymir pour le moment. Peut-être est-il temps de se demander où il est passé, car quatre mains valent mieux que deux. Fort heureusement, ces changements de textures ne sont pas les uniques nouveautés qui ont suivi la 1.5.2., update tant attendue. La possibilité de pouvoir ranger ses écrits dans une bibliothèque ornée de bougies se rapproche bien plus de ce que nous attendions d’un retour fracassant. Notons d’ailleurs la performance des

bougies qui s’adaptent parfaitement à leur support, de la trappe à la plaque de pression. La nouvelle interface de vente des PNJ, bien qu’accessoire et peu fréquentée, est également sympathique et très bien réalisée. En revanche, ne sous-estimons pas le travail abattu car la plus grande update est sans nul doute la plus discrète et moins remarquée. Effectivement, les lags bien connus de nos serveurs apportent un sempiternel défit à notre équipe de développeur, peut-être ce combat est-il enfin gagné. Il était à présent nécessaire de quitter Bukkit et de migrer vers Spigot, cela représente un travail monstrueux. Bien que la disparition du lag au spawn annoncée suite à ce changement soit discutable, semblant relative d’un joueur à l’autre, il est bon de savoir l’avenir de Minefield sur une telle bonne voie. La communauté est, somme toute, demandeuse d’avantage d’ajouts originaux, recherchés et actuels. L’arrivée de Spigot n’annonce que du bon à ce niveau et en cela nous sommes très reconnaissant du travail accompli. Rendez-vous en page 3 si vous souhaitez en apprendre plus au sujet du travail de Socolin, l’équipe du Vagabond Enchaîné vous y propose son interview. D’ici là, amusez-vous bien à repeindre vos meubles de toutes les couleurs en l’attente d’une mise à jour épique, comme on les aime.

Ctrofun

1


Ate Bits V

ous n’avez pas pu manquer cet événement, le début de ces vacances estivales fut rythmé par une inhabituelle mélodie. Le grand festival Monstercharity prit place sur des serveurs externes, et des milliers de joueurs s’y sont précipités. La musique endiablée de Monstercat fut bien sûr de la partie, mais elle fut accompagnée de grands youtubers anglo-saxons et d’effets spéciaux bien connus de nos serveurs. À ce titre, une visibilité énorme fut apportée aux organisateurs de cet événement : le staff Minefieldien... Que neni ! Minefield , kesako !? Pas un n’en entendit parler ce week-end-là. Il n’y eut aucune mise en avant de Minefield, uniquement du groupuscule sauvagement nommé « Ate Bits ». Mais gare à l’erreur, ceux-ci ne sont pas les mêmes que les Ate Bits que nous connaissons dans nos contrées. Si chez nous le terme Ate Bits désigne les quatre zigotos gesticulant derrière leurs platines lors de soirées sectaires pour le moins étranges, il n’en était rien cette fois. Nous n’entendîmes

pas parler de ces quatre membres si ce n’est dokMixer, à lui s’ajoute Socolin et Gauchiste aux lumières, Neolink et Gloryflix à la déco et une poignée certaine de travailleurs de l’ombre. Certes la musique y était bonne, le spectacle grandiose et les performances impressionnantes, mais malgré tout, bon nombre d’entre nous en sont reparti amers. Il manqua à ce festival quelque chose d’essentiel pour pouvoir prétendre au prestigieux label « Ate Bits » : une âme. Ce qui fait la popularité des évènements Ate Bits est cette communion des Minefieldiens en tout genre, du vagabond à l’empereur, tous sont présents pour y faire communément la fête. Tel un rituel, s’en suit toujours une poignée d’annonces inédites voire d’updates. Une fois le facteur Minefield passé à la trappe, nous ne pouvons qu’être déçu d’un Ate Bits orphelin de sa communauté, de son âme. Ainsi, nous pouvons faire le rapprochement avec les Balls of Steel, à la fois terribles évènements Minefieldiens et impopulaire mini-jeux.

Si la communauté faisait preuve d’un grand engouement à l’annonce de l’un de ces évènements, Bastonfield paraît paradoxalement bien fade et délaissé. Nous craignons aujourd’hui fortement l’exportation infructueuse de facteurs propres à Minefield et à sa communauté. Plus inquiétant, un site internet Ate Bits a été créé où le groupe propose ses services moyennant monnaie. Voilà une piste d’exportation des Ate Bits qui, à première vue, fait froid dans le dos. Si ce marché venait à se développer, nous craindrions alors que nos admins n'aient plus de temps à nous consacrer. Fort heureusement un prochain concert Ate Bits propre à Minefield a d’ores et déjà été annoncé. Tant pis si la musique y est moins bonne, la salle plus vide voire les performances techniques décevantes, nous y serons tous, ensemble. Ainsi Ate Bits brille

Ctrofun

Horoscope Du 24 août au 22 septembre, votre signe est celui de la Vierge. Votre personnalité célèbre associée est : Bahamut96 Votre couleur : le rose Votre accessoire : la robe de mariée Votre minéral : l’agate Votre item : le bâton Votre bloc : la laine rose Votre métier : tavernier Amour :  Argent :  Travail : 

 2

B

ien connu des plus malsains et voyous Stendeliens, vous êtes une véritable icône de toute la volupté et la grâce qu’ont à nous offrir les hautes sphères Mienfieldiennes. On vous connaît pour votre générosité, en tout point, et votre appétit sans cesse grandissant. À cela, votre métier de tavernier vous le rend bien car vous êtes propriétaires de brasseries et autres bars... à mutes. Régulièrement pris d’une envie folle d’enfiler votre (robe de) mariée, vous préférez néanmoins la laisser tomber pour votre fidèle tablier. Vous n’êtes qu’amour, vous êtes l’Amour avec un grand A. De fait, jamais ces sentiments n’ont été si forts que chez vous, tout le monde rêverait d’être empli d’un tel désire. Votre coeur n’est pas la seule chose que vous avez à offrir, dès lors, et puisque vos projets diurnes tendent à s’effondrer, préférez le travail de nuit et ses rémunérations importantes, votre commerce n’en sortira que grandissant. Vos bourses, bien trop souvent vides

et vidées, ne s’y rempliront cependant certainement pas puisque vous avez une telle passion du travail que vous n’hésitez pas à casser les prix au premier client aimable venu. Profitez de vos temps libres en journée pour entretenir vos multiples conquêtes, organiser quelques balades champêtres afin d’embellir votre collection de roses, ou participer à l’une ou l’autre cake party. Votre amour pour le gâteau étant également très grand, si vous étiez un aliment, vous seriez sans nul doute un gâteau ! Ce dernier est un présent parfait qui contribue grandement à la réussite de vos escarmouches amoureuses (pour ne parler que d’amour). Vous aimez l’offrir, mais que vous soyez Agathe, Mute ou Vierge, vous restez sainte, n’y touchant qu’en de très rares occasions.

Ctrofun ???


L'homme qui tire les ficelles N

ous avons l’honneur d’accueillir un membre d’exception pour cette interview exclusive du Vagabond Enchaîné. Pour la première fois, un membre du staff Minefieldien s’est prêté à ce jeu, et pas des moindres, notre bon Empereur Socolin nous gratifie de sa présence. Au vue des récents évènements, l’accalmie perçue par les joueurs ces derniers mois et ce coup de fouet aoûtien, il est aujourd’hui pertinent de confronter la vision des Minefiediens et celle de l’Empire. Comme dit plus tôt dans cette édition du Vagabond Enchaîné, les attentes des joueurs sont fortes et le travail des administrateurs parfois mal perçu et estimé. Peut-être ces réponses seront une piste capable de synchroniser les attentes des Mienfieldiens et les capacités de l'administration, du moins, c'est un pas vers la clarification. C'est également l’occasion d’en apprendre plus sur Socolin, discret maître du jeu de Minefield, et sur son implication sur le serveur, nécessaire à l’amusement de la population. Qui se cache derrière ce pseudonyme énigmatique ? Que nous réserve l’avenir ? Que représente Minefield ? Tentative de réponse... • Parle nous un peu plus de toi, qui est l'homme derrière les lignes de codes ? Étudiant à l'EPITA, en dernière année, passionné d'informatique depuis plus de 10 ans. • Combien d'heure par jour/semaine consacres-tu à Minefield en tant que codeur ? Tout dépend de mon temps libre, qui est consacré presque entièrement à Minefield, ça peut donc aller de zéro heure par semaine durant des périodes de rush IRL, a une centaine d'heure par semaine durant les vacances. • Il paraît qu'un nouveau développeur a rejoint l'équipe dernièrement, peux-tu nous en dire plus ? Lpu8er nous a rejoint et travail sur la partie web, vous ne verrez pas tout de suite sont travail car il s'occupe des outils modos en ce moment (Éditeur de npc/quête/ boutique, panel de gestion pour les modérateur etc...). Son aide est très précieuse et me permet de me reconcentrer sur le serveur de jeu, n'ayant plus besoin de m'occuper de cette grosse partie. • Pour nos lecteurs intéressés, est-il possible de devenir codeur à son tour pour Minefield ? Si oui, comment faire ? Oui et non. Il est possible de nous envoyer une candidature, mais nous n'accepterons que des personnes ayant les connaissances nécessaires et une expérience suffisante. De plus le "travail" proposé ne sera pas sur le code du serveur ou du client. Mais nous avons tout un tas de petit projets autour à faire (map PvP, des outils modos, le carto à maintenir et sur lequel il manque encore des blocs), Il y aussi le développement du serveur C++, qui est ouvert à toute personne souhaitant participer (mais là aussi, il faut des bases solides en développement pour ne pas être perdu). • Comment expliquer une telle recrudescence de mises à jour après les longues semaines de flottement que nous venons d'essuyer ? Bien que je ne vois pas les "semaines de flottement" comme vous l'entendez, étant donnée qu'il y a toujours eu

de nouveaux accessoires et de nouvelles quêtes, les tuiles, une augmentation des fps en capitale, ainsi que des améliorations sur le site et forum... Pour ne parler seulement au niveau des ajouts de blocs et d'items sur le client, plusieurs éléments expliquent le fait que j'ai refait des updates ce dernier mois et qu'il y en avait moins avant: - Les vacances (c'est plus simple de coder des blocs etc... quand on a aucune contrainte d'horaire ou de projet a faire en même temps rire) - Le passage à la 1.5 ainsi qu'à Spigot, nous a permis de retrouver un serveur sans lag. Ces derniers mois je travaillais sur un serveur en C++ qui a pour but d'éliminer les lags même avec un grand nombre de joueurs connectés, et de permettre l'ajout de nouveaux mécanismes impossibles à mettre en place sur le code actuel du serveur minecraft. Les lags ayant disparus, je me suis reconcentré sur les updates durant ce dernier mois. - Durant le mois de juin et juillet nous avons consacré tout notre temps pour l'évent avec Monstercat. -Il y a eu aussi du travail fait coté serveur, comme l'amélioration des cartes, avec les frontières des villes et les points d’intérêts, la mise en place d'outils pour les modos/admin, et la préparation de futures updates qui ne sortiront que dans plusieurs mois. • Quel est ton bloc minefieldien préféré ? De quel ajout es-tu le plus fier ? La bougie, qui est le bloc le plus travaillé et fini, pas forcément le plus long à codé, mais un des plus réfléchis. • La Strassfield s'est terminée il y a quelques jours, quel bilan en tirez-vous ? Ça fait toujours plaisir de se retrouver avec le staff pendant une semaine IRL Merci à Socolin pour sa participation.

Ctrofun / Socolin

3


Une Echoppe presque Parfaite L

’été touche à sa fin, et il est bientôt temps de se remettre au travail. Beaucoup de commerçants en ont d’ailleurs profité pour s’octroyer du repos après une année très souvent chargée. Mais contrairement à ce que nous pourrions croire, le commerce n’a pas été aussi calme que cela !

moyen réel de différencier un commerçant inactif pour de véritables raisons d’un commerçant simplement lassé de Minefield. Nous souhaitons donc bon courage aux modérateurs chargés de ce travail fastidieux.

Revenons ensemble sur toute l’actualité commerciale de ces trois derniers mois dans cette chronique d’Une Échoppe Presque Parfaite ! • A la Une – La valse des Commerçants Ce n’est pas une nouveauté mais bien un mouvement qui se concrétise : le renouvellement des commerçants au sein des capitales, que ce soit à Stendel, à New-Stendel ou encore à Nabes. Cela fait bien longtemps en effet que chaque métier compte leurs inactifs. Cependant certains commerçants, n’ayant pas la conviction pour faire plus sur Minefield, se contentent, au grand désarroi de leurs collègues, de remplir sans relâche leurs panneaux. Malgré le fait que cette pratique assez douteuse soit interdite selon le Codex Minefieldien, beaucoup de commerçants y ont encore recours et amassent sans relâche de l’argent. Mais depuis maintenant plusieurs mois, les Gouverneurs, et plus particulièrement Yann291, parcourent les rues des différentes capitales, traquant sans relâche les commerçants inactifs. Malheureusement la procédure pour expulser les commerçants inactifs n’est pas très facile. Cette dernière est en effet très longue et n’aboutit que dans de rares cas. Il suffit simplement que le commerçant daigne répondre à la demande par forum du modérateur en promettant de remplir ses panneaux pour qu’elle soit suspendue jusqu’à nouvel ordre.. De plus la délation gratuite n’est pas de mise et il faut un minimum de preuves telles que des panneaux régulièrement vides ou encore une inactivité prolongée avant de pouvoir contacter un Gouverneur. Nous ne pourrons jamais réellement lutter efficacement face à ce type de commerçant car malheureusement chaque cas est étudié individuellement. Il n’y a de toute façon aucun

4

• What’s News ? Nous les attendions depuis plusieurs mois et elles sont enfin arrivées : les mises à jours. Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas eu de réels ajouts sur Minefield et depuis début août cette époque est révolue. Si vous n’étiez pas là car vous étiez en vacances ou simplement en train de vous reposer à la fraîche au fond de votre grotte, voici les quelques nouveautés dans le domaine du commerce. Tout d’abord, l’apparition des bougies. Cet item, qui remplace de plus en plus nos bonnes vieilles torches, fait actuellement fureur un peu partout sur Minefield. Les plus heureux dans cette histoire sont les enchanteurs qui ont obtenu très logiquement leur vente. Ils bénéficient d’ailleurs d’une quête spéciale qui leur est réservée, leur permettant de transformer la slimeball en cire (qui est l’ingrédient principal, avec la ficelle, de toute bougie). Le petit bémol est qu’ils n’ont pas l’exclusivité de leur fabrication et de ce fait, beaucoup de minefieldiens font appel à eux seulement pour obtenir de la cire, réduisant inexorablement leurs ventes. D’un autre côté, les enchanteurs n’ont pas réussi à conserver le secret très longtemps et il n’a fallu qu’une journée à la communauté pour découvrir l’obtention de la cire et le craft de la bougie. Il était déjà trop tard pour espérer vendre ces bougies comme des petits pains !

L’autre nouveauté majeure est l’apparition de la nouvelle interface de vente pour les vendeurs (PNJs) des échoppes d’état à Stendel. Fini les vulgaires panneaux, faisons place désormais à de splendides interfaces, à la fois belles et ergonomiques. Cette mise à jour à fait beaucoup parler d’elle non pas car elle a révolutionné le commerce, loin de là, mais surtout car elle a entraîné une certaine déception chez les minefieldiens. En effet, beaucoup d’entre eux, en regardant le live de dokMixer (quand ce dernier réalisait l’illustration pour la news du site) ou même en lisant les titres, ont crut à l’arrivée de nouveaux panneaux de ventes. Quelle fut donc leur étonnement quand ils se sont aperçu que cette mise à jour modifiait seulement les commerces d’état qui, entre nous, sont très peu sollicités par les joueurs, quand bien même ils connaissent leur existence. • Les tendances des spécialités Sans grand étonnement, la tendance aux nouveaux joueurs à devenir pêcheur s’est confirmée. De nombreuses candidatures commerçantes ont vu le jour ces derniers mois et les plus anciennes ont d’ores et déjà été accepté. Ces nouveaux pêcheurs commencent petit à petit à conquérir cette spécialisation longtemps délaissée car jugée lassante et sans grand intérêt. Mais pourquoi donc un tel engouement ? Et bien l’arrivée de Nabes n’y est pas pour rien. L’arrivée des coraux, véritables pépites d’or, suscite l’admiration et tout le monde souhaite les vendre. Avec le retrait de lebrank et TheTsarevitch, deux véritables monstres du commerce pêcheur qui ont possédé pen-

???


Une Echoppe presque Parfaite dant de nombreux mois son monopole, c’est un véritable marché qui est à (re)conquérir. Cependant, cet afflux de nouveaux commerçants doit être parfaitement géré par les « vieux » commerçants pêcheurs. Si ces nouveaux pêcheurs refusent d’intégrer la corporation et font cavalier seul, nous assisterons dans quelques temps à une baisse des prix et à de multiples querelles à cause d’une trop forte concurrence. Mais, pour être franc, j’ai du mal à imaginer cela car les actuels pêcheurs font preuves d’une grande solidarité, et sauront ralliés à leur cause leurs nouveaux confrères. L’autre tendance, qui s’est elle aussi confirmée, est de devenir Mineur. Attirés par le marbre noir du Nether, ou par le marbre blanc de Nabes, beaucoup ont franchi la porte de ce métier autrefois lui aussi délaissé. Malheureusement, l’accès à cette spécialisation dès le grade de Villageois et surtout l'appât du gain l’a emporté sur la solidarité et l’entraide entre commerçants. Rares sont les commerçants qui respectent encore les prix de leur corporation actuellement au point mort, et je pense même que c’est une guerre pleine de stratégie qui se joue sous nos pieds. • Le Commerçant du mois Pour moi, et mon acolyte mystère d’ailleurs, il est primordial qu’un commerçant du mois soit impliqué entièrement dans sa corporation. Celui que nous avons choisi, ou plutôt celle, l’est énormément et elle est considérée par beaucoup comme une grande commerçante du serveur. . C’est donc avec plaisir que je vous annonce que le commerçant du mois est Yuna_Moon ! Il est inutile je pense de saluer le travail remarquable qu’elle réalise au sein de la corporation pêcheur. Véritable instigatrice de l’ambiance chaleureuse qui s’y dégage, mais aussi de l’union de ses membres, elle est devenue un véritable pilier chez les pêcheurs. Si la corporation marche aussi bien, c’est en partie grâce à elle et à son sens de la gestion. Puisqu’on parle de gestion, je n’ai pas non plus besoin de montrer en exemple son commerce. Appliquant à la lettre les prix de la corporation, elle n’hésite cependant pas à aider les paysans ou les projets et se propose tou-

promis entre rachat et vente, et n’en profite pas pour gonfler leurs marges. Même si cette mise à jour passe inévitablement par des hausses de prix en magasin, cela devrait se traduire par une hausse du prix lors du rachat aux paysans et autres (du moins logiquement). Il est utile de noter qu’il n’y a aucune querelle ni mésententes entre les différents commerçants et j’espère que la Corporation Maçonne continuera à évoluer dans ce sens. Corporation FLOP : Outilleur jours volontaire pour donner un coup de main. Sa générosité et sa simplicité sont appréciées de tous mais ne croyez pas que l’on en profite facilement pour autant ! Elle a des idées bien arrêtées sur le commerce; elle défend vivement les corporations et « condamne » fermement les commerçants qui cassent les prix. Si chacune des corporations pouvait compter sur un commerçant au moins de cette envergure, ça permettrait d'envisager des jours meilleurs pour l’ensemble de l’économie minefieldienne. Bref, avec son caractère bien trempé, Yuna_Moon a réussi à se faire une place et une renommée au sein du commerce Minefieldien et c’est en cela qu’elle mérite d’être élue « Commerçante du mois ». • Le Corporatiomètre

Corporation TOP : Maçon Depuis quelques temps déjà les maçons commerçants qui ont intégrés la corporation (soit la grande majorité d’entre eux) effectuent des mises à jour des prix en fonction de nouveaux paramètres. Ils revoient en effet la difficulté d’acquisition de chacunes des ressources afin de trouver un com-

Cela peut paraître étrange étant donné qu’elle avait été élu « Corporation TOP » dans le dernier numéro du Vagabond Enchaîné, mais force est de constater que l’union entre les différents outilleurs n’étaient que de courte durée. Peu de temps après la parution de mon article, plusieurs querelles ont éclatées notamment sur les prix pratiqués par certains. Leur corporation est une nouvelle fois retombée dans un climat tendu, comme à ses débuts. Le problème est que certains affirment être membre de la corporation mais au moindre problème ne respectent plus les prix qu’ils ont eux-mêmes approuvés. Ce serait dommage, après un si bon début, de retomber dans des débats stériles, mais pour cela il faut que tout le monde s’investisse dans la corporation, et ne prenne pas de décisions sans en avoir préalablement parlé avec ses confrères. C’est sur ces mots que cette chronique s’achève. Mais avant de conclure définitivement cette troisième édition d’Une Échoppe Presque Parfaite, j’aimerai vous rappeler que je n’ai pas écrit cette chronique seul. Nous avons décidé, mon acolyte mystère et moi, de nous unir pour écrire toutes les prochaines éditions d’Une Échoppe Presque Parfaite. Pour l’instant il souhaite conserver son anonymat mais révélera peut être son identité dans le prochain numéro... Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il vous prépare une surprise. Rendez-vous le mois prochain pour en savoir plus, et surtout pour retrouver un nouveau numéro de votre chronique commerciale !

Kolwako

5


Critique de Bâtiments D

e retour de ses longs mois d'étés, mon regard s'est tourné vers une création plus "nature" que d'habitude. Pour ne pas vous rappeler trop vite la triste rentrée qui vous attend avec impatience, voici une balade entre champs, potagers et petits chemins. Bienvenue à Heliopolis, une ville aux traits greco-romain et aux jardins fleuris et entretenus. L'aménagement est bien pensé et permet de faire respirer cette cité. C'est un moyen habile de ne pas construire de multiples bâtiments cote à cote. Il est important d'aérer et de ne pas tout urbaniser sous peine de ne pas pouvoir apprécier une ville comme elle se doit.

Fini la poésie, direction les toits d'Aigen afin de découvrir une façon ingénieuse d'utiliser les tuiles. Ce matériau apparut récemment (ou pas) a servit à quelques massacres oculaires auxquels les principaux instigateurs ont eu droit à la prison pour, je cite: "Mauvais goût et crime oculaire". Devant ses événements tragiques, une communauté à su réagir et nous offrir une toiture atypique. Le mélange entre ardoise et tuile peut paraître étrange à première vue mais se révèle très vite une excellente idée. On utilise un matériau sur lequel on réalise un motif avec le second. Le rendu final est intéressant mais ne pourra naturellement convenir qu'à certaines bâtisses.

Continuons notre expédition sur les terres de New-Stendel et rendons- nous dans les forêts nevaines. Séquoias et champignons géants s'imposent comme maîtres des lieux, bien heureusement des chemins balisés sont présents pour nous permettre de ne pas rester prisonniers de cette forêt envoûtante. Qu'ouis-je? Balisés? Voici donc l'astuce du mois; marre des sentiers en caillasse ou en gravier? La solution à vos problèmes se trouvent dans les fonds marins du royaume. Il est désormais possible de jouir de chemin de terre à l'aide des blocs qui soutiennent nos chères algues. (enfin quand je dis "chères", tout dépend lesquelles) L'herbe ne peut pas se propager dessus, ils gardent donc un aspect de terre quasiment vierge et donnent l'illusion d'un sentier abîmé par le temps.

Moraking

6


Les Dé-fis Dé-moniaques du Dé

MonsieurDicsi

7


Les p'tites annonces

Minefield ! Vous aussi pensez à recycler vos ordures

Prêt pour la rentrée ?

Eux oui.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de lire ce neuvième numéro du Vagabond Enchaîné. N’hésitez pas à réagir sur le topique de la gazette. Bon jeu à tous et rendez-vous en octobre pour le dixième opus.

8


La vagabond enchainé neuvième édition septembre 2013