Issuu on Google+

N° 28 I 24.05.14

osez le talent

ICT La finance a soif d'IT

Influences Seth Godin, le sorcier du marketing

Testé pour vous Commencer sa journée de travail à la maison

Qui est l’employeur de l’année ?

Avoir un bon job, c’est bien. Travailler chez un employeur de rêve, un vrai, c’est encore mieux. Pour la deuxième fois en Belgique, un jury professionnel a décerné les titres d’Employer of the Year. Une sélection unique qui confronte la perception externe de l’employeur à la réalité de sa politique RH interne.

Mag Cover 240514.indd 1

21/05/14 15:14


002_GPV1QU_20140524_RMP01_00_VAMinside-QXP8 21/05/14 15:47 Page2

%58;(//(6),1$1&(6(7%8'*(7 %UX[HOOHV)LQDQFHVHW%XGJHWHVWOHJDUDQWG·XQHJHVWLRQRSWLPDOHVDLQHHWWUDQVSDUHQWHGHVGHQLHUVSXEOLFV EUX[HOORLV&·HVWOHSDUWHQDLUHLQFRQWRXUQDEOHGHV6HUYLFHVGX*RXYHUQHPHQWGDQVO·RUJDQLVDWLRQHWO·H[pFXWLRQ GHOHXUVRSpUDWLRQVEXGJpWDLUHVFRPSWDEOHVHWÀQDQFLqUHV %UX[HOOHV)LQDQFHVHW%XGJHWHVWFKDUJpHGHVPLVVLRQVVXLYDQWHV $VVLVWHUOH0LQLVWUHGHV)LQDQFHVHWGX%XGJHWHWOH*RXYHUQHPHQWUpJLRQDOEUX[HOORLVGDQVO·pODERUDWLRQ OHGpYHORSSHPHQWHWODPLVHHQ±XYUHGHVFKRL[SROLWLTXHVHQPDWLqUHGHSROLWLTXHÀQDQFLqUHHWEXGJpWDLUH JpUHUHWFRQWU{OHUOHEXGJHWGHO·HQWLWpUpJLRQDOHpODERUDWLRQH[pFXWLRQPRQLWRULQJJpUHUODFRPSWDELOLWpHW FRQVROLGHUOHVFRPSWHVGHO·HQWLWpUpJLRQDOHJpUHUODWUpVRUHULHGX0LQLVWqUHHWODGHWWHFHQWUDOLVHUHWFRRUGRQQHU OHVWUpVRUHULHVGHVRUJDQLVPHVDGPLQLVWUDWLIVDXWRQRPHV 2$$ WUDLWHUOHFRQWHQWLHX[ÀQDQFLHUHWSDUWLFLSHUj O·pODERUDWLRQHWjO·DGDSWDWLRQGHVWH[WHVOpJDX[HWUpJOHPHQWDLUHVUpDOLVHUOHFRQWU{OHEXGJpWDLUHFRPSWDEOH GHJHVWLRQHWGHERQQHJHVWLRQÀQDQFLqUHDVVXUHUXQHPLVVLRQG·H[SHUWLVHDXEpQpÀFHGHVSDUWHQDLUHVHWGHVFOLHQWV LQWHUQHVHWH[WHUQHV

AGENCE DE LA DETTE /H)URQW2IÀFHGHODQRXYHOOH$JHQFHGHOD'HWWHGHOD 5pJLRQ%UX[HOOHV&DSLWDOHDVVXUHOHÀQDQFHPHQWHWOD JHVWLRQGXSRUWHIHXLOOHGHODGHWWHGLUHFWH6HVPLVVLRQV VHURQWpWHQGXHVjODUHPLVHG·XQDYLVPRWLYpSRUWDQWVXU OHVJDUDQWLHVRFWUR\pHVSDUOD5pJLRQ/H)URQW2IÀFH RIIULUDpJDOHPHQWVRQH[SpULHQFHHQ3URMHFW)LQDQFHHW H[HUFHUDXQU{OHGHFRQVXOWDQFHÀQDQFLqUHSRXUWRXWH O·HQWLWpUpJLRQDOH 3RXUPHQHUjELHQVHVQRXYHOOHVPLVVLRQVOH)URQW2IÀFH UHFKHUFKH PI 

*XDUDQWHH 3URMHFW)LQDQFH2IÀFHU $(+1)51/ UHI

Votre mission :SRXUOHYROHW©JXDUDQWHHªYRXVSURGXLVH] XQDYLVPRWLYpVXUOHVGHPDQGHVGHJDUDQWLHSDUGHV RUJDQLVPHVUpJLRQDX[EUX[HOORLVHWDVVXUH]ODJHVWLRQGHV ULVTXHVGHGpIDXWVXUOHSRUWHIHXLOOHGHGHWWHVJDUDQWLHV GpMjFRQVHQWLHV 3RXUOHYROHW©SURMHFWÀQDQFHªYRXVSURGXLVH]XQDYLV PRWLYpVXUOHYROHWÀQDQFLHUGHVQRXYHDX[SURMHWVGHWDLOOH LPSRUWDQWH GRQWOHVSDUWHQDULDWVSXEOLFVSULYpV HWOD JHVWLRQGHVULVTXHVÀQDQFLHUVDVVRFLpVGXUDQWWRXWHVOHV SKDVHVGXSURMHW DQQpHVG·DQFLHQQHWpVRQWH[LJpHVSRXUFHWWHIRQFWLRQ

&RPSOLDQFH &RPPXQLFDWLRQ2IÀFHU $)51/ UHI  Votre mission : YRWUHUHVSRQVDELOLWpVHGpFOLQHHQYROHWV YRXVJpUH]ODPLVHHQFRQIRUPLWpGHVRSpUDWLRQVÀQDQFLqUHV REOLJDWLRQVFRQWUDFWXHOOHVHWUpJOHPHQWDLUHV HWSDUWLFLSH]

jODPLVHHQSODFHGHODGRFXPHQWDWLRQFRQWUDFWXHOOHGHV RSpUDWLRQVHQFRXUV9RXVGpYHORSSH]HWWHQH]jMRXUXQ SODQGHFRPPXQLFDWLRQG\QDPLTXHSRXUOH)URQW2IÀFH 9RXVDVVXUH]OHVXSSRUWHQWHUPHVGHUHODWLRQVH[WHUQHVHW GHVHFUpWDULDWGX)URQW2IÀFH

0DUNHW5LVN2IÀFHU$)51/ UHI

Votre mission :YRXVFRPSUHQH]HWJpUH]OHVULVTXHVGH PDUFKpSDUODVXUYHLOODQFHHQWHPSVUpHOGHVLQGLFDWHXUV GHPDUFKp WDX[YRODWLOLWpIRUZDUG2/2HWF HWSDUOH FDOFXOGHODYDORULVDWLRQ0DUNWR0DUNHWGHVSRVLWLRQV GpWHQXHV ÀQDQFHPHQWVHWGpULYpV GDQVOHSRUWHIHXLOOH GHODGHWWHGLUHFWHRXGHWLHUV9RXVDVVXUH]OHU{OHGH GRXEORQVXUODJHVWLRQGXSRUWHIHXLOOHSRXUOHVRSpUDWLRQV HQFRXUVGX)URQW2IÀFH

',5(&7,21*e1e5$/(² &(//8/('(&225',1$7,21 Pour mener à bien ses nouvelles missions, Bruxelles )LQDQFHVHW%XGJHWUHFKHUFKH PI 

-XULVWH$)51/ UHI

Votre mission :YRXVDVVXUH]OHVXSSRUWMXULGLTXHDX[ XQLWpVDGPLQLVWUDWLYHVGH%UX[HOOHV)LQDQFHVHW%XGJHW QRWDPPHQWHQPDWLqUHGHJHVWLRQGXFRQWHQWLHX[ÀQDQFLHU GHVXLYLGHVPDUFKpVSXEOLFVHWGHVFRQWUDWVGDQVOHFDGUH GHODJHVWLRQGHODGHWWH9RXVSURSRVH]GHVDGDSWDWLRQVDX GURLWEXGJpWDLUHFRPSWDEOHHWGHFRQWU{OHGHOD5pJLRQ GH%UX[HOOHV&DSLWDOHQRWDPPHQWDÀQGHUpSRQGUHDX[ H[LJHQFHVGXQRXYHDXFDGUHEXGJpWDLUHHXURSpHQ

Les descriptions de fonction complètes sont disponibles sur le site KWWSVEUXMREVLULVQHWEH Nous vous proposons :‡XQFRQWUDWjGXUpHLQGpWHUPLQpH‡XQVDODLUHPHQVXHOEUXWGHGpSDUWGH½SRXUOHVQLYHDX[$ HWGH½SRXUOHQLYHDX$DYHFDQQpHVG·H[SpULHQFH‡ODSRVVLELOLWpG·XQHSULPHDQQXHOOHEUXWHOLpHjODIRQFWLRQ GH½SRXUOHVDJHQWVGX)URQW2IÀFH‡XQDERQQHPHQW67,%JUDWXLW‡XQSDFNDJHGHIRUPDWLRQSRXUOHVQRXYHDX[ FROODERUDWHXUV‡MRXUVGHFRQJp‡XQHDVVXUDQFHKRVSLWDOLVDWLRQSRXUYRXVHWYRVHQIDQWV‡GHVFKqTXHVUHSDV 6LYRXVYRXOH]SDUWLFLSHUjFHWWHVpOHFWLRQYHXLOOH]QRXVIDLUHSDUYHQLUDYDQWOH1erMXLQPLQXLWYRWUH&9HWOHWWUH GHPRWLYDWLRQ‡YLDOHVLWHZZZEUXMREEH‡SDUID[‡RXjO·DWWHQWLRQGH0DGDPH16RXJQp05%& EGGX-DUGLQERWDQLTXH%UX[HOOHV 9RWUHFDQGLGDWXUHGRLW2%/,*$72,5(0(170(17,211(5/$5e)e5(1&(GHO·HPSORLDXTXHOYRXVSRVWXOH] /DSURFpGXUHFRPSUHQGXQHSUpVpOHFWLRQVXUEDVHGHVFULWqUHVGHVpOHFWLRQHWGHYRWUHFDQGLGDWXUH /HVFDQGLGDW H VUHWHQX H VVHURQWLQYLWp H VjSDUWLFLSHUjXQHQWUHWLHQGHVpOHFWLRQ

/D5pJLRQPqQHXQHSROLWLTXHDFWLYHHQPDWLqUHG·pJDOLWpGHVFKDQFHV HWGHGLYHUVLWp

3RXUTXRLSDVYRXV"

2

24 MAI 2014


édito

©©Kasia Doraczynska

Des employés nommés désir

www.references.be

redaction@references.be

Un bon job, un contenu de fonction intéressant, une bonne ambiance au sein de l’organisation et... la sécurité de l’emploi. Au vu des résultats du sondage public, réalisé auprès de 7  600 lecteurs de Références et de Vacature, les revendications des salariés belges ne trompent pas. Et annoncent les changements de nos vies professionnelles et de notre rapport à l’emploi. Mieux informés, moins opportunistes et plus exigeants, les candidats ne se contentent plus de juger les employeurs au travers de leur notoriété, de leur aura naturelle ou des effets de com artificiels. Désormais, ils les jaugent au travers de leurs engagements, de leurs valeurs et surtout de leurs actes, à l’intérieur et en dehors de leurs bureaux. C’est pour ces raisons que nos deux médias se sont associés pour la seconde fois à Acerta et à la Vlerick Business School, afin de décerner les awards d’Employer of the Year 2014.

www.facebook.com/referencesdotbe

www.twitter.com/references

Les classements des employeurs préférés se multiplient. Pourtant, rares sont ceux qui prennent le temps de mesurer l’attractivité des entreprises et de la comparer à la réalité du

terrain. Que cherche, aujourd’hui, un salarié à travers le travail ? Pas seulement un salaire. Il cherche aussi à se sentir inclus dans un milieu social, dans un écosystème. Il cherche à se rendre utile, voire indispensable, et à développer son autonomie. Bref, à agir mieux pour vivre plus léger. Seulement, dans un monde du travail en pleine recomposition, inutile d’espérer que vos mérites soient reconnus parce que vous travaillez dur. Cela ne suffit plus. Chacun doit se composer et se recomposer une trajectoire professionnelle. À la fois pour s’épanouir, mais aussi pour faire reconnaître sa contribution à sa juste valeur. À une condition : maîtriser la façon dont on vous perçoit. C’est ce que suggère, en filigrane, le gourou américain du marketing, dans l’interview qu’il nous a accordée. Car si à vos yeux votre trajectoire paraît cohérente, elle ne l’est pas nécessairement aux yeux des autres qui nous jugent sur ce que nous avons déjà réalisé. Les prochaines générations de travailleurs sont conscientes qu’elles devront travailler plus longtemps que leurs parents. Plus que jamais, elles devront développer un arsenal de stratagèmes pour affiner leurs compétences et leur employabilité. À charge aussi pour les employeurs de les maintenir dans la « course vers le haut ». Car trop souvent, la démotivation vient du constat d’une panne d’évolution. Dès lors, notre award lance aussi un signal fort aux entreprises : continuez d’investir dans la diversité et le moteur humain de vos organisations. Votre attractivité est à ce prix. Le salut de vos salariés aussi. Ici et maintenant. :: Rafal Naczyk Rédacteur en chef

1

Mag Ref 250514.indd 1

23/05/14 00:31


002_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:45 Page2

La RTBF, Entreprise publique, produit, édite et diffuse des programmes à l’attention de tous les publics dans leurs diversités. Elle propose de multiples offres audiovisuelles dans les médias (Radio, TV, Internet et Réseaux sociaux). C’est sa raison d’être et sa valeur ajoutée. Acteur unique dans le paysage culturel francophone, la RTBF est un moteur d’expression et d’épanouissement pour ses collaborateurs, en valorisant ses talents avec fierté. En vue de poursuivre ses objectifs, la RTBF recherche un (m/f) :

DIRECTEUR DE LA PRODUCTION TV Auprès de la Direction des Antennes TV

COORDINATEUR SÉCURITÉ (Safety & Security) Auprès de la Direction des Facilités (Real Estate & Facility)

OUVRIER QUALIFIÉ BÂTIMENT Auprès de la Direction des Facilités (Real Estate & Facility) Les informations détaillées quant à ces fonctions ainsi que les modalités de dépôt de candidature peuvent être obtenues soit via le site internet (www.rtbf.be), soit auprès de la Direction Générale des Ressources Humaines (barg@rtbf.be – Tél. : 02 737 23 17) Date limite de dépôt des candidatures : 20 juin 2014.


sommaire

4

ICT

6

28

Avoir un bon job, c’est bien. Travailler chez un employeur de rêve, un vrai, c’est encore mieux. Pour la deuxième fois en Belgique, un jury professionnel a décerné les titres d’Employer of the Year. Une sélection unique qui confronte la perception externe de l’employeur à la réalité de sa politique RH interne.

Dans son dernier best-seller, Seth Godin revisite le mythe d’Icare. Sa déduction ? Si voler trop haut, en dépit de l›autorité du père, présente le risque de se brûler les ailes, il est tout aussi néfaste de voler trop bas.

Employer of the Year 2014

La finance a soif d’IT

Qui est l’employeur de l’année ?

ERP, CRM, Business Intelligence, sécurité, stockage, back-up externalisé… Le monde de la finance et du digital ne cessent de se rapprocher. Une aubaine pour les profils IT, mais aussi pour les comptables, économistes et ingénieurs de gestion qui veulent se frotter à de nouveaux métiers.

Influences

« Trouvez une façon d’offrir quelque chose d’unique »

Mais AUSSI 1

Édito

32

Testé pour vous

18

Table ronde

34

B2B

26

Série : les « gourous » RH (3/3)

35

Question subsidiaire

30

Influences

Des employés nommés désir

Les embauches repartent dans les banques

L’évangile selon Seth

Commencer sa journée de travail à la maison 

Actu et mouvements des Talents

Pourquoi s’obstine-t-on à vouloir toujours gagner plus ?

Petits meurtres entre collègues 3

Mag Ref 250514.indd 3

23/05/14 00:04


©©shutterstock

ICT

La finance a soif d’IT ERP, CRM, Business Intelligence, sécurité, stockage, back-up externalisé… Le monde de la finance et du digital ne cessent de se rapprocher. Une aubaine pour les profils IT, mais aussi pour les comptables, économistes et ingénieurs de gestion qui veulent se frotter à de nouveaux métiers.

Q

ue le secteur de l’informatique recrute n’est pas une surprise, mais on ne va pas bouder les bonnes nouvelles : la finance aussi a soif d’ICT. Tous les postes autour de l’ingénierie/ système et des réseaux, ainsi que des ERP/SAP restent demandés et en relative pénurie. Dans le trio de tête des fonctions qui font l’objet

d’une forte demande, on retrouve des profils spécialisés dans l’informatique et le digital : le chef de projet e-business, le chef de projet ERP et l’expert en Business Intelligence (BI). Portés par les défis de digitalisation auxquels les entreprises doivent faire face, les chefs de projet e-business, à l’interface entre les équipes techniques et marketing, sortent leur épingle du jeu cette année. Les entreprises intègrent de plus en plus cette fonction alors qu’auparavant, elles faisaient appel à des prestataires de service, explique un chasseur de têtes. Les chefs de projet ERP font également figure d’incontournables dans les groupes de grande envergure et au sein des PME, de plus en plus nombreuses à déployer des progiciels pour optimiser leur gestion commerciale et logistique. Ces experts des systèmes d’information justifiant de cinq années d’expérience

devraient même faire des envieux, avec un salaire brut annuel compris entre 50 000 € et 100 000 €, selon la dimension des projets. Les experts en informatique décisionnelle bénéficient également de la reprise économique. Surtout s’ils ont quelques années d’expérience et de bonnes capacités à manager une équipe. La Business Intelligence est un précieux outil d’aide à la décision pour les dirigeants. C’est un enjeu stratégique de recruter un expert capable de mettre en place des solutions répondant aux attentes des directions métiers en matière de reporting, commente ce chasseur de têtes.

Profils fonctionnels orientés client Sur le terrain, les besoins sont nombreux. Considérée comme le numéro 3 du secteur de l’ERP (les logiciels de gestion intégrée des

4

Mag Ref 250514.indd 4

23/05/14 00:04


entreprises), la société Sage espère ainsi doubler sa taille dans les cinq prochaines années. Nous avons un plan de croissance qui vise à porter l’entreprise à 100 personnes en Belgique, confie Philippe Tailleur. Dans l’immédiat, Sage recrute des commerciaux, des consultants, des programmeurs et un manager pour son help-desk. Au total, sept personnes à Grand-Bigard et trois à Liège. Qu’il s’agisse du suivi quotidien des factures et dépenses en attendant le passage de l’expert-comptable ou du directeur financier qui a la mainmise sur les cordons de la Bourse... S’il ne devait y avoir qu’une seule personne informatisée dans votre société, ce serait celle en charge de la compta, constate François Bryssinck, administrateur délégué de MegaByte, société de services en ingénierie informatique (SSII). Basée à Bruxelles, la société compte une cinquantaine de collaborateurs et dispose de bureaux commerciaux établis à Louvain-la-Neuve et Anvers. Pour la commercialisation, l’implémentation et le suivi de ses applications-

services, Megabyte ne recrute pas seulement des informaticiens, mais aussi des diplômés en comptabilité, en sciences-éco et des ingénieurs commerciaux... pourvu qu’ils aient la fibre informatique. Les juniors à bac+2 n’ont pas trop de souci à se faire. Dès lors qu’ils bénéficient de stages significatifs, de la connaissance d’un ERP ou d’un niveau d’anglais opérationnel, ils jouiront d’une très bonne employabilité, affirme François Bryssinck. Le degré de technicité ne fait pas tout. Beaucoup de choses peuvent s’apprendre en interne. Mais les candidats qui combinent une bonne connaissance des produits, à des compétences de base comme l’autonomie, le sens des responsabilités et le souci du client, sont très difficiles à trouver, explique François Bryssinck. D’où l’importance d’une double formation : comptable ou financière, assortie dans le meilleur des cas d’un certificat :: rnk ICT.

« S’il ne devait

©©shutterstock

y avoir qu’une seule personne informatisée dans votre société, ce serait celle en charge de la compta »

74 000 €

C’est le salaire annuel brut d’un IT Project Manager dans les services bancaires et financiers. Après dix années d’expérience, ses revenus peuvent atteindre 132 000 €. Ces niveaux élevés s’expliquent évidemment par la pénurie de candidats particulièrement sensible sur certains profils.

Tous nos jobs du secteur ICT references.be/ict

10 % par an

Les rémunérations des fonctions liées aux systèmes d’information sont élevées. L’accélération est forte en début de carrière, avec un salaire d’entrée moyen de 35 000 € en sortie d’école (bac+5), des augmentations annuelles de l’ordre de 10 % sur les cinq premières années.

1 sur 3

Seule une entreprise belge sur trois (35 %) organise ses processus administratifs à l’aide de paquets de progiciels, comme l’ERP ou l’e-HR. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée à la demande d’AFAS Software auprès de 544 dirigeants, managers et employés de PME et de plus grandes entreprises belges.

5

Mag Ref 250514.indd 5

23/05/14 00:04


©©shutterstock

EMPLOYER OF THE YEAR 2014

6

Mag Ref 250514.indd 6

23/05/14 00:04


Qui est

l’employeur de l’année ? Avoir un bon job, c’est bien. Travailler chez un employeur de rêve, un vrai, c’est encore mieux. Pour la deuxième fois en Belgique, un jury professionnel a décerné les titres d’Employer of the Year. Une sélection unique qui confronte la perception externe de l’employeur à la réalité de sa politique RH interne.

7

Mag Ref 250514.indd 7

23/05/14 00:04


emPLoYeR oF tHe YeaR 2014

D

ans le monde du travail, les récompenses se suivent, mais ne se ressemblent pas. Ce mardi 20 mai, Références, Vacature, Acerta et la Vlerick Business School ont couronné les meilleurs modèles de gestion RH avec l’award Employer of the Year. Particularité : pour remporter ce prix, l’attractivité, tant interne qu’externe, ne suffit pas. Les paroles doivent s’inscrire dans les actes, sur le terrain, au quotidien. Nous recherchons ces employeurs qui excellent véritablement sur ces deux aspects, ce qui fait d’Employer of the Year 2014 une enquête qui se distingue des autres, comme Great Place to Work, observe Peter Tuybens, directeur Consultancy & Development du service RH d’Acerta. Réalisée auprès d’un panel de 7 600 répondants, l’enquête a d’abord pu mettre en évidence près de 600 organisations actives en Belgique. Il en a résulté une liste de 60 nominations basées sur une grille de 14 critères, incluant le contenu du travail, la santé financière, l’engagement sociétal ou encore les possibilités de développement personnel... Leurs dossiers ont d’abord été soumis à un jury composé de dix experts issus des milieux académique et économique pour évaluer qualitativement la cohérence, la créativité, la clarté et la continuité de leur politique RH, explique Nadia Leroy, Business Unit

Manager de Références. Neuf finalistes ont ensuite été retenus. Avant d’être soumis à un audit ROIT (Return on Investment in Talent), réalisé in situ par le groupe Acerta. Objectif : déterminer le degré de concordance entre l’« image employeur » perçue par le monde extérieur et ce qui se passe effectivement au sein de l’organisation. Cette méthodologie permet d’auditer la gestion de personnel de l’entreprise, explique Peter Tuybens. Si bien qu’une entreprise qui est couronnée Employer of the Year n’est donc pas seulement la favorite du public, mais elle applique une politique RH proactive, éprouvée dans les faits. Si, au plan national, le public plébiscite Volvo Cars Gent, l’Université de Gand et l’UZ Gent, les résultats de ce « crash test » sont sans équivoque : dans le secteur marchand, c’est Siemens qui remporte les faveurs du jury, devant Janssen Pharmaceutica et Bayer. Tandis que le nonmarchand couronne le Parlement flamand, le SPF Santé publique et la KU Leuven. Enfin, dans le secteur social, la palme revient à l’UZ Leuven, talonnée par la Mutualité chrétienne et les Cliniques universitaires Saint-Luc. Ces lauréats obtiennent d’excellents scores dans plusieurs fondements : le package salarial, la sécurité de l’emploi, l’équilibre travail-vie privée, la santé financière, les possibilités de carrière, les formations, la qualité du management...

PROFIT

NTBRONZE OR

PRIX DU PUBIC

ARGENT BRONZE

PRIX DU PUBIC

OR

SOCIAL PROFIT

BRONZE ARGENT

OR ARGENTBRONZE OR

PRIX DU PUBIC

PRIX DU PUBIC

ARGENT BRONZE

OR

PRIX DU PUBIC

8

Mag Ref 250514.indd 8

23/05/14 00:04


Une percée du non-marchand Qu’est-ce qui attire les Belges ? Plusieurs tendances se dégagent : tout d’abord, un attrait de plus en plus marqué pour les employeurs avec un ancrage local affirmé. À côté des lauréats, les autres entreprises présentes dans le top 20 confirment un intérêt majeur pour les entreprises européennes, ainsi que le savoirfaire germanique. Et sacrent largement les compétences technologiques, pharmaceutiques et médicales. L’enquête d’évaluation des employeurs potentiels révèle aussi que la sécurité de l’emploi gagne encore en importance et vient se positionner à la troisième place juste après le contenu de fonction et l’ambiance au sein de l’organisation. Les critères traditionnels tels que les possibilités de carrière ou l’équilibre travail et vie privée perdent ici de l’importance, observe Peter Tuybens. Siemens – qui a été surpris par sa nomination – canalise à merveille cette tendance. Deuxième déposant de brevets en Europe, l’allemand se profile comme un pionnier sur plusieurs marchés émergents : énergie, « data driven services », healthcare, transports, nouvelles technologies... Et la filiale belge dispose de capacités spécifiques qui ont un impact sur l’ensemble du groupe. L’award est pleinement justifié : en l’espace de quelques années, Siemens a réussi à se diversifier, en faisant de

l’innovation son maître mot. Tout en investissant de manière très consciencieuse dans son capital humain, commente Peter Tuybens. Si l’on compare l’attrait des secteur nonmarchand et privé, l’enquête révèle que le Belge continue de privilégier nettement l’emploi dans le secteur privé. En 2013, 74 % optaient ainsi pour le « Hard » Profit contre 70 % en 2014, tandis que le Non-Profit se maintient à 45 %. Le Social Profit, quant à lui, recueille 30 % de réponses positives. Mais, en comparaison à l’année dernière, les services publics, l’enseignement, les services sociaux et médicaux gagnent en popularité. Une tendance avalisée aussi sur les podiums : Sur les neuf finalistes, sept sont actifs dans le secteur de la santé, observe Peter Tuybens. Ce secteur constitue l’un des piliers majeurs de notre société. Par ailleurs, l’investissement personnel y est très fort : Les gens recherchent du sens à leur travail et apprécient leur employeur pour la richesse et le contenu de leur fonction, relève l’expert d’Acerta. Cerise sur le gâteau : avec le vieillissement de la population, les avancées cliniques et le besoin grandissant de professionnels qualifiés, le secteur de la santé est amené à recruter massivement dans le futur. :: Rafal Naczyk

NON PROFIT

SPECIAL AWARD

DIVERSI AWARD

DIVERSITY AWARD ARGENT

OR

BRONZE

PRIX U PUBIC

OR ARGENTBRONZE OR

PRIX DU PUBIC

BRONZE

PRIX DU PUBIC

9

Mag Ref 250514.indd 9

23/05/14 00:04


EMPLOYER OF THE YEAR 2014

Ces entreprises qui font rêver les Belges

©©shutterstock

Un pays, trois Régions et neuf finalistes soumis à un «crash test» approfondi. Qu’est-ce qui rend ces employeurs plus attractifs dans les faits ? Références a approché ceux qui recrutent aussi des francophones.

10

Mag Ref 250514.indd 10

23/05/14 00:04


sIEMEns

Or

S

e présentant comme un acteur global avec une présence opérationnelle dans plus de 190 pays, le groupe Siemens entend répondre aux grands enjeux de l’avenir : produire de l’énergie plus verte, améliorer la viabilité et la mobilité urbaines, contribuer à des soins de santé performants et accessibles et améliorer la compétitivité de l’industrie. Employant plus de 2 000 collaborateurs en Belgique, Siemens affirme mettre un point d’honneur à appliquer les standards internationaux, à protéger l’emploi au maximum dans les périodes économiques difficiles et à investir dans la formation continue de nos collaborateurs. Depuis la réorganisation du groupe, Siemens Belgique est Lead Country pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, et commercialise les solutions du groupe en Afrique francophone, accentuant de la sorte sa politique de diversité, notamment vis-à-vis des profils issus de l’immigration. C’est dans ce contexte que l’entité belge se profile aussi comme une porte d’entrée dans le groupe, par le biais d’une plateforme de recrutement mondiale. Parmi les critères mis en exergue : volonté d’évoluer dans un contexte international, maîtrise de deux ou trois langues, dont l’anglais, ouverture à la mobilité géographique et fonctionnelle, forte capacité à travailler en équipes de projet, entre autres.

PROFIT

Le point De vUe De LieveN HuYgeNs talent Manager de siemens Belux Chez Siemens, on ne peut donc trouver son bonheur qu’en étant ingénieur ? Nous recevons en effet beaucoup de candidatures de ce type, ce qui nous conforte dans le sentiment que nous sommes attractifs pour les ingénieurs, civils ou industriels, hommes ou femmes, et nous encourage à continuer à être proactifs avec les écoles supérieures et les universités afin de conforter notre bonne image : rien n’est jamais gagné définitivement ! Cela étant, Siemens ne recrute pas que des ingénieurs : nous offrons aussi de belles opportunités dans toutes les fonctions de support, dans la gestion de la chaîne logistique par exemple, mais aussi pour les profils financiers. Ces profils-là sont très importants pour nous, car les solutions que nous proposons à nos clients doivent être excellentes à la fois sur le plan technologique... et financier. Nous devons renforcer notre communication à ce sujet, car nous constatons que ces profils ne pensent pas systématiquement à postuler chez nous.

Faut-il être convaincu que « la technologie va sauver le monde » pour

3 RaisoNs de NotRe attRaCtivité muLtiPLes FoNCtioNs 1 Nos aCtivités 2 Nos tRÈs vaRiées Nous proposons des solutions dans le domaine de l’énergie, de la santé, de la mobilité et de l’industrie. Soit autant de secteurs-clés pour l’avenir de la planète, qui constituent autant défis majeurs pour les ingénieurs.

Les fonctions qui s’ouvrent aux ingénieurs (Project Manager, Sales Manager, People Manager, etc.), mais aussi aux autres profils (Finances, RH...) offrent un panel d’évolution en interne particulièrement diversifié.

postuler chez vous ? Le groupe offre, au niveau mondial, d’énormes opportunités pour celles et ceux qui veulent travailler dans la recherche et développement. En Belgique cependant, à part quelques exceptions, nous sommes davantage orientés « solutions » pour nos clients : les profils que nous recherchons doivent donc intégrer cette orientation de support commercial (ingénieurs de vente ou ingénieur de projets par exemple). Mais il est vrai que c’est par le biais de la technologie que les produits et services que nous proposons ont pour vocation d’apporter des solutions à certains des grands défis de notre époque comme l’énergie, la mobilité, les soins de santé et la compétitivité de notre industrie.

Siemens Belgique est depuis peu Lead Country pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie. Offrez-vous dès lors de réelles opportunités sur le plan de la diversité ? Vu que nous renforçons aussi nos activités commerciales, depuis la Belgique, en Afrique francophone, nous recherchons davantage de profils maîtrisant bien la langue française. S’agissant de nos activités au Maghreb, nous sommes effectivement en recherche de profils qui comprennent la culture arabe, ce qui ouvre des opportunités notamment pour les profils issus de l’immigration. :: Benoît July

amPLitude 3 NotRe moNdiaLe

Nous sommes un vrai Global Player, actif dans 190 pays dans le monde, ce qui ouvre de réelles perspectives pour quiconque souhaite exercer ses talents à l’échelle internationale.

:: BJ

11

Mag Ref 250514.indd 11

23/05/14 00:04


emPLoYeR oF tHe YeaR 2014

JanssEn pHarMaCEuTICa

P

oids lourd du secteur en Belgique avec quelque 4 600 collaborateurs, Janssen Pharmaceutica se focalise sur la santé des malades depuis plus de soixante ans. Appartenant au groupe américain Johnson & Johnson, l’entreprise travaille sur le cycle pharmaceutique complet : de la découverte et du développement d’une nouvelle molécule jusqu’à sa fabrication et sa

Argent

PROFIT

distribution, y compris les services commerciaux et le support. Active sur différents sites et sous plusieurs entités juridiques, Janssen Pharmaceutica concentre sa R&D à Beerse, en collaboration avec les autres centres de recherches du groupe en Europe et aux États-Unis, sur trois domaines thérapeutiques stratégiques : les neurosciences, les maladies infectieuses et

les vaccins, et l’oncologie. C’est également à Beerse que se situent deux de ses usines pharmaceutiques, en sus d’implantations à Geel, Olen, Diegem, Merksem mais aussi à La Louvière qui joue un rôle-clé dans la chaîne logistique du groupe : Nos collaborateurs se consacrent chaque jour à la mise à disposition rapide et efficace de médicaments fiables auprès des patients qui en ont besoin, partout dans le monde, résume l’entreprise.

Le point De vUe De HiLde CLaes DRh de Janssen Pharmaceutica Le secteur pharma a le vent en poupe en Belgique. Au point d’initier une forte concurrence entre ses acteurs pour attirer les meilleurs talents ? Attirer les meilleures compétences est effectivement crucial dans une entreprise comme la nôtre, qui est constamment tournée vers l’innovation. Vu la performance du secteur pharma en Belgique, qui est reconnue à l’étranger, nous avons cependant la chance de bénéficier d’une base de recrutement qui dépasse largement les frontières nationales. Cela étant, le défi reste très important pour certains profils, comme des opérateurs de production par exemple. Au total, nous avons pour l’instant plus d’une centaine de fonctions à pourvoir. Il faut dire que la gamme de services dans notre entreprise est énorme : achats, administration, ingénierie, finances, affaires juridiques, qualité, ressources humaines, entre autres.

Quelle est LA qualité la plus importante pour envisager de travailler chez Janssen Pharmaceutica ? Nous utilisons une formule qui résume parfaitement nos valeurs : Only for professionals

who care. Elle signifie que, pour développer des médicaments qui vont vraiment faire la différence dans la vie du patient, nous avons non seulement besoin de très hautes compétences, mais aussi d’un état d’esprit qui pousse chaque collaborateur à effectuer sa tâche avec le plus grand soin et à être pleinement conscient de sa responsabilité au sein de l’organisation. Et ce, qu’il s’agisse de la recherche, du développement, de la production, de la distribution ou de la commercialisation.

La pharma a la réputation de (très) bien rémunérer ses collaborateurs. Mais le coût du travail ne risque-t-il pas, à terme, de peser sur la performance du secteur ? Le coût du travail est un problème crucial pour notre économie, y compris vis-à-vis de ses voisins immédiats, et c’est vrai aussi pour le secteur pharma. Les autorités ont certes pris dans le passé des mesures pour favoriser l’investissement dans la R&D dans notre pays, qui ont été très bénéfiques pour l’industrie pharmaceutique et l’économie belge. Mais il faudra aller plus loin et réfléchir à des manières créatives d’aborder ce problème du coût du travail, au risque sinon de perdre tout ce que nous avons engrangé...

:: Benoît July

de NotRe attRaCtivité 3 RaisoNs 1 iNNovatioN

Focalisée sur le développement de médicaments, notre innovation porte aussi sur les ressources humaines, afin de nous assurer que nos collaborateurs s’investissent dans leur job avec énergie... et avec plaisir.

2 CaPaCité PRoFessioNNeLLe

Nous donnons à nos collaborateurs tous les outils pour renforcer leur capacité professionnelle, ce qui passe non seulement par une attention très forte à leur santé physique et mentale, à leurs attentes vis-à-vis du travail et bien évidemment au développement de leur talent, notamment.

3 taLeNt Fit

Celui qui veut rester en forme doit bouger de temps en temps ! C’est vrai aussi dans la gestion d’une carrière, et c’est précisément le rôle qui est dévolu à notre Janssen Talent Fit Center.

:: BJ

12

Mag Ref 250514.indd 12

23/05/14 00:04


BaYEr Bronze

PROFIT

B

ayer est actif dans le monde entier, dans les domaines de la santé, de l’agriculture et des matériaux de pointe. Ses produits et services entendent contribuer à une meilleure qualité de vie et à davantage de bien-être pour les hommes et les animaux. Le

groupe, qui se concentre sur les marchés des soins de santé, de l’agriculture, de la construction et de l’industrie automobile, est un acteur majeur en Belgique depuis plus de cent ans. Ses trois activités dans notre pays (HealthCare, CropScience et MaterialScience) lui permettent d’y employer quelque 1 660 collaborateurs

répartis sur quatre sites : Gand (recherche), Anvers (production), Tielt (production) et Diegem (marketing et vente). Le centre d’innovation pour la technologie végétale se situe à Gand, tandis que le centre mondial de compétences pour la production et la technologie de polycarbonate se situe à Anvers.

Le point De vUe D’Yves demaegHt DRh de Bayer Benelux

La chimie, si longtemps déconsidérée, serait-elle devenue « trendy » ? Les gens sont bien conscients désormais que la chimie est en réalité un puissant levier pour rendre notre vie meilleure. Elle contribue à trouver des solutions pour sauvegarder l’environnement et améliorer le monde. Nous sommes convaincus, chez Bayer, que notre slogan Science for a Better Life est une réalité : nos produits contribuent à améliorer la santé de l’homme et de l’animal, à une meilleure agriculture, à une moindre déperdition d’énergie par une isolation plus efficace des bâtiments, par exemple. Celles et ceux qui nous rejoignent partagent ces valeurs et savent, dès lors, qu’ils vont intégrer une entreprise qui est très fortement tournée vers l’innovation.

Vous déployez beaucoup d’efforts pour augmenter la rétention de vos collaborateurs. N’est-ce pas contradictoire avec l’envie de nombreux jeunes de changer régulièrement d’horizon ? Notre attractivité et notre capacité à conserver nos talents ne reposent pas

seulement sur notre excellente image, notre package salarial ou notre attention à l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Nous déployons beaucoup d’efforts sur le plan de la formation, via notre notre Bayer Academy, qui est centrée sur l’éclosion des talents de demain, et sur le plan de la gestion de carrière, afin que nos collaborateurs se sentent constamment challengés par le biais de nouvelles fonctions, de nouvelles responsabilités. Les plus jeunes qui font le choix de nous rejoindre pourront donc régulièrement changer d’horizon... sans pour autant changer d’employeur : c’est là que réside tout l’enjeu d’une vraie politique de rétention.

La chimie, est-ce un secteur attractif pour les femmes ? Quand nous évoquons la diversité, nous ne visons pas seulement un bon équilibre entre hommes et femmes, mais aussi entre jeunes et expérimentés, entre les diverses cultures qui font la richesse de notre pays. S’agissant des femmes, plus précisément, elles sont présentes dans la chimie mais aussi, très certainement, dans le HealthCare ou encore, en tant que chercheuses notamment, dans notre site de Gand qui est spécialisé dans les « cropsciences » (sciences végétales, NDLR) : elles peuvent donc assurément trouver leur bonheur chez Bayer !

de NotRe attRaCtivité 3 RaisoNs 1 NotRe RéPutatioN

Bayer bénéficie d’une excellente réputation qui est clichée dans le slogan Science for a Better Life. L’innovation est au fondement de notre activité, depuis plus de cent cinquante ans.

2 Nos vaLeuRs

Elles sont résumées dans l’acronyme LIFE (Leadership, Integrity, Flexibility, Efficiency), qui résume très bien notre activité. Cet ADN est partagé par l’ensemble de nos collaborateurs, partout dans le monde.

taLeNt 3 NotRe maNagemeNt

Notre Bayer Academy et notre politique de rétention de personnel sont des facteurs-clés de notre attractivité, qui est confirmée par toutes les études de comparaison que nous effectuons à intervalles réguliers.

:: BJ

:: Benoît July

13

Mag Ref 250514.indd 13

23/05/14 00:04


emPLoYeR oF tHe YeaR 2014

MuTuaLITÉ CHrÉTIEnnE

E

n Belgique, la Mutualité chrétienne (MC) fédère quelque 4,5 millions de membres autour d’une idée fondatrice : la solidarité, c’est bon pour la santé. Elle reste aujourd’hui la première mutualité de Belgique, devant les Mutualités socialistes, libres et neutres. Attachée à son ancrage local, elle évolue parallèlement vers une centralisation accrue, tout en prenant en compte les aspirations de ses employés à plus de flexibilité.

Argent

SOCIAL PROFIT

La marque « Mutualité chrétienne » ? Défendre la solidarité et l’accessibilité pour tous à des soins de qualité dans un contexte de marchandisation croissante de la santé. Outre la gestion de l’assurance soins de santé et indemnités (ASSI, appelée également assurance obligatoire) et de produits d’assurance complémentaire, la Mutualité chrétienne est active dans le secteur éducatif et médico-social grâce à un large réseau associatif présent dans l’aide

sociale, la promotion de la santé, l’éducation permanente et les services d’aides et de soins à domicile. En tant qu’organisation représentant les patients, la MC est activement engagée dans la défense individuelle et collective de leurs droits. Elle a également développé un service de coopération internationale afin de soutenir les initiatives mutualistes de santé dans le monde. Un engagement solidaire fondateur de son identité.

Le point De vUe D’aLaiN FLoRQuiN DRh de la Mutualité chrétienne Le bien-être au travail est un dossier que vous connaissez bien. Le burn-out ne passera pas par vous ? La question du bienêtre au travail relève aujourd’hui essentiellement de la recherche d’un équilibre entre vie privée et vie professionnelle. C’est d’autant plus vrai qu’aujourd’hui, les gens travaillent plus longtemps. Mais c’est aussi une tension car, pour les plus jeunes, la frontière entre privé et professionnel n’est pas toujours bien définie, notamment avec l’usage des nouvelles technologies. La demande de flexibilité est réelle et nous y répondons, car c’est important pour garder notre personnel. Mais je reste persuadé que la flexibilité a aussi ses limites, sans compter que dans une société plus individualiste, elle ne signifie pas la même chose pour tout le monde... Ce qui est vraiment important pour éviter le burn-out, c’est d’apporter à la fois soutien et autonomie à nos employés. Que chacun puisse se fixer ses propres objectifs dans un cadre d’actions collectives, au lieu de travailler pour faire plaisir à un patron.

Travailler à la Mutualité chrétienne implique-t-il d’être en accord avec certaines valeurs religieuses ? Et si non, n’est-il pas temps de changer de nom ? À l’origine, nos valeurs sont des valeurs chrétiennes, mais les choses évoluent : ce sont avant tout des valeurs humaines ! Il va de soi que nous n’abordons pas la question de l’appartenance philosophique lors du recrutement. Nous pratiquons d’ailleurs une politique de diversité active dans nos engagements. Quant à changer de nom, ce n’est pas à l’ordre du jour. Nous sommes connus sous cette appellation, et l’approche qui est derrière est bien connue, elle aussi.

La solidarité, c’est bon pour la santé... et pour le marché de l’emploi ? Oui, on se veut un employeur solidaire et chaleureux ! Nous avons des objectifs clairs en termes d’efficacité et de résultats, mais l’aspect « humain » des ressources humaines est essentiel. Notre but est de faire émerger des talents, de partir du vécu et des compétences des travailleurs pour les amener à développer leurs propres objectifs. Je suis convaincu qu’à l’avenir, ce sont les employeurs qui misent sur l’authenticité qui auront le plus de succès.

:: Julie Luong

de NotRe attRaCtivité 3 RaisoNs 1 NotRe FLeXiBiLité

Un projet de télétravail est actuellement à l’étude : il devrait prochainement permettre aux employés du Secrétariat national de travailler quelques jours par semaine depuis leur domicile.

2 NotRe soLidaRité

Les valeurs prônées vis-à-vis des affiliés valent aussi en interne : solidarité, éthique et responsabilité.

3 NotRe amBitioN

Le non-marchand a aussi des objectifs et des résultats à atteindre ! Ceux de la MC sont ambitieux : pérenniser et améliorer l’accès à des soins de qualité, pour tous.

:: JL

14

Mag Ref 250514.indd 14

23/05/14 00:04


CLInIQuEs unIVErsITaIrEs saInT-LuC

F

ondées en 1976, les Cliniques universitaires Saint-Luc font figure de centre de référence dans de nombreuses pathologies, en Belgique et à l’international. Leurs missions ? Prodiguer des soins de qualité aux patients, former des professionnels de la santé mais aussi, en tant qu’hôpital académique de l’UCL, mener des programmes de recherche clinique ambitieux dans les domaines les plus pointus. Avec une activité en constante augmentation et un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros, elles se sont imposées comme un acteur central de la santé :

Les Cliniques universitaires Saint-Luc sont par ailleurs l’un des employeurs privés les plus importants de la Région bruxelloise, avec quelque 5 500 collaborateurs dans les fonctions les plus diversifiées : 18 % de cadres médicaux, 38 % de cadres infirmiers, 14 % d’ouvriers, 16 % de personnel administratif, 13 % de personnel paramédical et 1 % de techniciens. Elles accueillent par ailleurs chaque année 2 000 stagiaires.

DRh des cliniques universitaires saint-luc

Nous n’avons pas de politique proactive dans la gestion de la diversité comme celle menée par d’autres entreprises dans une optique de responsabilité sociétale. La responsabilité sociétale, nous l’avons par notre mission même ! Certaines personnes viennent travailler expressément chez nous de l’étranger, mais c’est un phénomène marginal. La diversité de notre personnel est essentiellement liée à la multiculturalité de Bruxelles : elle n’est pas choisie mais vécue, et bien vécue !

Quelque 72 % de femmes dans votre personnel, mais combien dans le comité de direction ? Il est clair que les femmes sont bien représentées dans les fonctions médicales et paramédicales, moins dans les postes de

SOCIAL PROFIT

à titre d’exemple, elles assurent 475 000 consultations et plus de 20 000 interventions chirurgicales annuelles.

Le point De vUe De CHRistiNe tHiRaN Septante-trois nationalités sont représentées parmi vos collaborateurs. Cette diversité est-elle un choix ?

Bronze

décision. Mais tout de même, c’est une femme qui vous parle ! Aujourd’hui, le comité de direction compte trois femmes sur dix membres. C’est encore peu, mais c’est une nette évolution. Nous essayons vraiment de recruter en fonction des compétences et sans tabous : nous avons encore engagé récemment une femme de plus de 50 ans pour un poste important. L’âge n’est pas une barrière non plus.

Les hôpitaux doivent assurer de nombreuses missions avec peu de moyens : vos collaborateurs sont-ils sous pression ? Nous ne pratiquons pas le top-down ; nous partons du terrain. Je dis toujours que c’est à chacun de créer son plaisir au boulot. Impliquer le personnel fait partie de notre culture. Mais il faut reconnaître que le niveau de stress est élevé, que le burn-out existe et c’est inquiétant. Nous y sommes sensibilisés et nous allons d’ailleurs lancer un questionnaire sur le bien-être, en collaboration avec les partenaires sociaux, afin de prendre le pouls de la situation et les mesures adéquates.

:: Julie Luong

de NotRe attRaCtivité 3 RaisoNs emPLoYeuR 1 uN Qui a du seNs

Les Cliniques universitaires Saint-Luc se distinguent par une expertise de pointe dans de nombreuses spécialités médicales. Y travailler confère un sentiment de fierté... qui l’emporte sur l’appât du gain.

2 L’autoNomie

L’implication du personnel fait partie de la culture de Saint-Luc. Quelques mois après leur arrivée, les nouveaux leaders sont d’ailleurs invités à remettre un « rapport d’étonnement » au comité de direction.

moBiLité 3 La iNteRNe

En raison de sa taille et de la diversité des fonctions représentées, l’institution offre de nombreuses possibilités de mobilité, aussi bien verticale qu’horizontale.

:: JL 15

Mag Ref 250514.indd 15

23/05/14 00:04


emPLoYeR oF tHe YeaR 2014

spF sanTÉ puBLIQuE

C

réé en 2001, le service public fédéral (SPF) Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement centralise les compétences qui étaient autrefois celles du ministère des Affaires sociales, de la Santé publique et de l’Environnement, et celles du ministère de

Argent

NON PROFIT

l’Agriculture, alors régionalisé. Il emploie 1 350 personnes, auxquelles il faut ajouter les 700 collaborateurs des deux institutions scientifiques qui lui sont liées : le Cerva (Centre d’étude et de recherches vétérinaires et agrochimiques) et l’ISP (Institut scientifique de santé publique). Le SPF Santé recrute principalement des profils universitaires de

formation scientifique (médecins, pharmaciens, bio-ingénieurs...), mais emploie également du personnel administratif et logistique. Sa politique de ressources humaines se distingue par sa modernité : objectifs à atteindre, flexibilité des horaires, outils de communication à distance. Une autre vision de l’administration publique.

Le point De vUe De PeteR samYN

DRh du sPF santé publique, sécurité de la chaîne alimentaire et environnement L’administration publique attire-t-elle encore les jeunes travailleurs ? Disons que nous représentons un secteur assez « sexy » en regard d’autres administrations. La santé, l’alimentation, l’environnement, le bien-être animal sont des domaines attractifs pour les jeunes. D’autre part, nous avons développé une image de modernité, notamment grâce à notre politique de télétravail.

Venir au bureau est-il si pénible ? Comme les études le montrent, en diminuant le temps de trajet hebdomadaire entre la maison et le bureau, les travailleurs gagnent en bien-être. Pour nous, il est donc essentiel de développer le télétravail. Nous proposons jusqu’à trois jours de travail à domicile par semaine, mais la modernisation, ce n’est pas seulement cela : c’est aussi proposer les outils qui permettent ce télétravail avec des systèmes de vidéoconférence, etc. Les horaires sont

également flexibles puisque nos collaborateurs peuvent travailler entre 7 h et 20 h. En matière de bien-être, il est aussi important d’avoir des cycles d’évaluation qui permettent à chaque manager de se fixer des objectifs et d’entretenir la motivation de ses collaborateurs.

Vos collaborateurs ont donc la forme ? Nous prêtons une attention particulière aux postes de travail qui peuvent être adaptés afin d’éviter les problèmes de santé liés à une mauvaise posture. Et depuis trois ans, nous avons lancé une plateforme bien-être pour évaluer la satisfaction des travailleurs. Il faut savoir que chez nous, le taux d’absentéisme oscille entre 4,5 % et 5 %, ce qui est inférieur à ce que l’on voit dans d’autres administrations publiques, mais aussi à ce que l’on constate dans de nombreuses entreprises privées. Nous investissons aussi dans une politique de prévention du burn-out pour apprendre à en repérer les signes avant-coureurs.

:: Julie Luong

tous les détails de notre enquête references.be/eoty

de NotRe attRaCtivité 3 RaisoNs misoNs suR 1 Nous Les RésuLtats

À contre-courant du présentéisme qui a longtemps prévalu dans l’administration, le SPF Santé publique privilégie l’autonomie des travailleurs.

2 L’égaLité

Une femme sur sept au comité de direction, mais 30 % à 40 % de femmes dans le middle management... et une démarche proactive pour les inciter à monter d’un cran encore.

CŒuR 3 au de L’aCtuaLité

Sécurité alimentaire, santé, bienêtre animal : ces sujets sont au cœur des évolutions sociétales. Pas mal pour converser dans les dîners en ville.

:: JL

16

Mag Ref 250514.indd 16

23/05/14 00:04


L’award en 4 étapes SONDAGE PUBLIC Employer of the Year est une enquête d’envergure nationale, à laquelle 7 600 actifs belges ont participé sur base volontaire. Durant tout le mois de mars, les lecteurs de Références et de Vacature ont pu exprimer leurs préférences sur base d’une liste de 600 organisations établie par la Vlerick Business School. Résultat : 60 employeurs ayant récolté le plus grand nombre de votes ont été retenus.

L’ÉVALUATION DU JURY

LE FIT SCORE : L’IMAGE EXTERNE SOUMISE À LA RÉALITÉ RH Les lecteurs de Références et de Vacature ont ensuite évalué les 60 organisations nominées sur base de 14 critères. Objectif : déterminer l’attractivité d’un employeur potentiel. Chaque département RH a également attribué un score à son organisation sur base des mêmes critères. En a résulté un score qui reflète le degré de similitude – le fit – entre la perception du public et le jugement du département RH.

PAS SEULEMENT UNE QUESTION D’IMAGE Le classement final a été encadré par Acerta. Les neuf finalistes ont été soumis à un audit ROIT (Return on Investment on Talent), méthodologie éprouvée qui permet d’auditer la gestion de personnel de l’entreprise. Sur base des résultats de ROIT, l’équipe d’Acerta a pu déterminer les places sur le podium. Si bien qu’une entreprise qui est couronnée Employer of the Year n’est pas seulement la favorite du public, mais s’avère une organisation qui base ses valeurs sur une politique RH proactive.

17

Mag Ref 250514.indd 17

© SHUTTERSTOCK

Comment faire la différence ? Les 60 nominés ont rempli un rapport de motivation complet sur leur stratégie et leurs ambitions RH. Ces dossiers ont été soumis à un jury composé de 10 experts issus des milieux académique et économique pour évaluer qualitativement la cohérence, la créativité, la clarté et la continuité de leur politique RH. Sur base du score d’attractivité externe, du fit score relatif et du score du jury, neuf finalistes ont été retenus.

23/05/14 01:18


taBLe RoNde aCtu

Les emBauCHes RePaRteNt Dans Les BanqUes 18

Mag Ref 250514.indd 18

23/05/14 00:04


19

Mag Ref 250514.indd 19

© maxime gDaLeWiTch

après dix années moroses, le secteur de la banque et de la finance met le turbo côté recrutement. Mais quels sont les profils les plus convoités et les postes les plus intéressants ? réunis lors d’une table ronde par références et vacature, cinq experts ont répondu à nos questions.

23/05/14 00:04


D

écidément, le secteur bancaire n’attire plus les étudiants... Dans une étude internationale réalisée en partenariat avec Universum auprès de 108 000 étudiants dans 1 350 écoles de commerce à travers le monde, Deloitte révélait les attentes et les choix de carrière de la nouvelle génération vis-à-vis du secteur bancaire. Entre 2008 et 2013, la banque a reculé de cinq rangs pour se placer à la 35e place dans les choix de carrière des étudiants. Loin derrière les nouvelles technologies et la santé. Que reprochent ces jeunes aux banques ? De ne pas se préoccuper de l’équilibre vie privée-vie professionnelle, rapporte l’étude. Mais aussi de ne plus offrir suffisamment de stabilité d’emploi. Fermetures d’agences, dégraissages massifs, plans salariaux, réorganisations internes  : les plans de restructuration se sont succédé ces dernières années et les transformations à l’œuvre ne sont certainement pas terminées. Ce

©©shutterstock

table ronde

qui pousse les étudiants à considérer la banque davantage comme un tremplin professionnel que comme une entreprise où ils réaliseront une longue carrière. Fusions et crise financière, mais aussi évolutions technologiques ont non seulement diminué les besoins en ressources humaines, mais aussi modifié le profil du personnel occupé. On compte aujourd’hui plus de cadres et moins d’employés que par le passé. Pour les opérations simples, les machines remplacent les guichetiers. L’une après l’autre, les banques se sont mises à l’heure du digital. Ce qui les pousse aussi à revoir l’essence même de leurs agences « physiques ». Mais, bonne nouvelle pour ainsi dire, le métier de banquier devient de plus en plus complexe et est soumis à des contraintes de plus en plus lourdes (Solvency II, Bâle III, etc.). Ce qui veut dire aussi que le secteur engage : en moyenne 4 000 personnes par an.

20

Mag Ref 250514.indd 20

23/05/14 00:04


muRieL maLaK

Pourquoi ça recrute encore ? Le recrutement externe des grands acteurs du secteur bancaire a été divisé par deux entre 2007 et 2013. Au cours de la décennie écoulée, près de 15 0 0 0 e m p l o i s ont disparu. E M T E U N R Cette page estTS REC elle en train d’être tournée ? Même si elles sont encore engagées dans une terrible chasse aux coûts, les banques continuent de recruter. Alors certes, elles regroupent des agences, se réorganisent et jouent encore à fond la carte de la mobilité interne, mais depuis quelques mois, elles semblent rouvrir leurs portes à des candidats externes. On est essentiellement sur un marché de remplacement des départs en retraite et du turn-over naturel, mais aussi sur des recrutements par anticipation. Les banques doivent s’entourer de talents pour éviter des trous dans leur pyramide des âges, observe David Ramakers, Managing Partner chez Dynafin Consulting. Les grands réseaux continuent d’embaucher des jeunes ainsi que des experts. Le secteur offre toujours des possibilités diversifiées d’évolution et de formations, ainsi que des perspectives encore plus internationales qu’auparavant. Mais la réalité du monde bancaire a changé : le focus est désormais moins placé sur les fonctions opérationnelles que sur les fonctions commerciales, les fonctions informatiques, les fonctions régulatoires et les fonctions d’expertise, ajoute-t-il. Après avoir embauché entre 7 000 et 8 000 personnes par an, le secteur devrait donc recruter entre 2 000 et 4 000 nouvelles personnes cette année.

EMPLOYEURS

PROFILS

Directrice du recrutement chez ing Ces dernières années, le secteur est passé par une crise de valeurs qui a fait beaucoup de tort. Heureusement, les états ont légiféré en temps et en heure. et une série de garde-fous ont été imposés pour rassurer. Plus que jamais, notre métier consiste à vendre de la confiance. Le secteur est à nouveau solide. et quand les jeunes font le choix de nous rejoindre, ils le font avec conviction. C’est un secteur qui offre plein de possibilités, des carrières diversifiées.

«

»

deLPHiNe CotteauX

responsable du développement rh chez cBc Notre positionnement, c’est d’être un acteur local. Nous sommes le partenaire des indépendants, des professions libérales et des Pme. C’est cet état d’esprit que nous souhaitons retrouver chez nos candidats. Nous veillons aussi à ce qu’ils aient un ancrage dans des confédérations locales, dans des projets associatifs, communaux ou liés au monde économique. L’esprit de communauté est la clé de notre approche : nous avons un management participatif et privilégions l’esprit d’équipe.

«

»

21

Mag Ref 250514.indd 21

23/05/14 00:04


taBLe RoNde

RECRUTEMENTS

Qui embauche ? maRLeeN vaN gomPeL

responsable staff advice & training chez crelan Le secteur bancaire a beaucoup évolué. Pour les jeunes qui ont entrepris des études dans le domaine, il y a de belles ouvertures. tant sur le plan commercial qu’intellectuel. Ces dernières années, nos recrutements se sont beaucoup concentrés sur les profils iCt. mais nos besoins portent aussi sur des métiers spécialisés, comme le risk & compliance. La complexité de certaines fonctions augmente. et chacun peut devenir partie prenante des enjeux du secteur.

«

»

Le marché de l’emploi reste encore majoritairement tiré par les grands réseaux bancaires. Ainsi, la banque ING Belgique mise sur 300 recrutements cette année. Les jeunes continuent à être recrutés en grand nombre. Mais nous engageons aussi des profils plus expérimentés, confie Muriel Malak, directrice du recrutement chez ING. Son concurrent, BNP Paribas Fortis table sur environ 500 recrues dont la moitié de jeunes diplômés. Actuellement, un sixième de notre personnel a plus de 55 ans et un tiers a plus de 50 ans. Dans les prochaines années, il y aura des départs massifs à la retraite. Et nous devons dès à présent préparer la relève, détaille Yves Lievens, responsable RH pour la division Entreprises chez BNPPF. À côté de ces deux locomotives, CBC, la branche francophone du groupe KBC, envisage aussi de recruter 70 personnes pour renforcer ses équipes commerciales. Nous n’avons jamais stoppé nos recrutements. Mais nous préférons prendre le temps de trouver des baccalauréats et des masters qui correspondent au secteur bancaire pour éviter les erreurs, souligne Delphine Cotteaux, responsable du développement RH chez CBC. Enfin, les fusionsacquisitions ont aussi donné naissance à de nouveaux acteurs. Certes, plus petits, mais avec des approches innovantes, qui sont synonymes de recrutements.

EMPLOYEURS

PROFILS

Yves LieveNs

responsable rh pour la division entreprises chez Bnp paribas fortis même si le monde change énormément, la banque s’adapte. mais le métier de base reste toujours le même : le banquier doit rester proche de l’économie locale. Le plus important est d’aider le client à réaliser son rêve. Notamment à travers des conseils de plus en plus spécialisés. C’est pourquoi les agences continuent de jouer un rôle central, à côté d’une multitude de nouveaux canaux, qui répondent aux besoins spécifiques de la clientèle.

«

»

Ainsi, la banque Crédit Agricole a repris Centea en juillet 2011 et elles ont fusionné en avril 2013 pour devenir la banque Crelan. À la suite de cette fusion, des informaticiens supplémentaires ont dû être engagés : sur un très court terme, 51 informaticiens ont renforcé le département ICT, précise Marleen Van Gompel, responsable conseil au personnel et formation. Actuellement, la banque Crelan porte toujours un intérêt particulier aux profils informatiques et commerciaux. Tout comme les grands réseaux, Crelan vise aussi sur la mobilité interne. De longues carrières existent encore au sein des banques, car il est tout à fait possible de passer d’une fonction à une autre au sein d’une même entreprise.

L’AVENIR

22

Mag Ref 250514.indd 22

23/05/14 00:04


EMPLOYEURS

Quels profils sont recherchés ? Dans la banque, les informaticiens sont souvent à l’honneur, car ils représentent les volumes de recrutements les plus importants. Mais il n’y a pas qu’eux : les recruteurs recherchent aussi des commerciaux et des spécialistes avec des expertises parfois rares, parfois très pointues. Des candidats formés, opérationnels, fiables et agiles... Afin d’éviter les erreurs de casting, les établissements prennent un maximum de précautions dans leurs recrutements. Pourtant, le métier de banquier ne se rend pas très visible : un guichet, des bureaux, un rendez-vous comme chez le médecin ou l’avocat, bref, un environnement tertiaire dont on voit peu la face cachée et qui est globalement reproduit à l’identique ou presque d’une marque à l’autre... Dès lors, les recruteurs cherchent aussi faire preuve de transparence. Ils sillonnent les campus, participent aux bourses d’emploi, organisent des job days, investissent dans les stages. Nous recrutons beaucoup de business et IT developers dans le monde de la banque digitale, mais aussi des experts en affaires réglementaires, en audit et compliance. Les commerciaux aussi sont très recherchés, notamment pour le private banking et les fonctions de conseil, explique Yves Lievens de BNP Paribas Fortis. Selon la pyramide des âges et l’organisation du réseau, les banques recrutent plus ou moins de cadres juniors : 70 % chez BNP Paribas contre 25 % au sein de BPCE. Nos besoins changent très vite. Dès lors, nous n’engageons pas seulement des candidats « plug & play » dans une fonction, mais aussi du personnel capable de se développer pour être opérationnel dans un nouveau rôle. La curiosité intellectuelle est la clé, illustre Muriel Malak du groupe ING.

PROFILS

L’AVENIR

Une tendance que confirme Marleen Van Gompel de la banque Crelan : Nous avons autant besoin de professionnels généralistes que de spécialistes, car la complexité de certaines fonctions ne cesse d’augmenter. Mais une des grandes évolutions dans le monde bancaire, c’est aussi le passage de structures très hiérarchisées au travail en mode projet. Dans ce contexte, les recruteurs attachent beaucoup d’importance à l’autonomie des candidats et à leur capacité à travailler en équipes multidisciplinaires. Le mode de management est plus participatif que dans le passé. Aujourd’hui, une des caractéristiques des candidats que nous recrutons, c’est aussi leur intelligence émotionnelle. Nous attachons de l’importance à la manière avec laquelle ils peuvent créer une dynamique d’équipe et, plus individuellement, à oser, illustre Delphine Cotteaux, de CBC Banque. Les commerciaux, chargés de clientèle particuliers, professionnels, gestionnaires de patrimoine... sont de nouveau très prisés. Les grands réseaux espèrent une reprise, ils recherchent donc des candidats spécialisés pour vendre leurs produits de plus en plus techniques, explique David Ramakers, Managing Partner chez Dynafin Consulting. Le développement des banques en ligne favorise également l’émergence de postes en lien avec les usages bancaires numériques. Enfin, du fait de leur pyramide des âges, les institutions financières vont connaître d’ici à 2020 de grands changements générationnels. Elles vont devoir recruter de nombreux jeunes issus des générations montantes. Ces digital natives, particulièrement connectés, représentent un sérieux défi mais surtout une formidable opportunité pour les réseaux traditionnels. La demande est de moins en moins axée sur les fonctions que sur le rôle, voire le type de business, observe David Ramakers. Aujourd’hui, les employeurs recherchent une forme d’agilité chez leurs collaborateurs. Pour qu’ils puissent, à terme, acquérir et développer de nouvelles compétences sur le terrain.

23

Mag Ref 250514.indd 23

23/05/14 00:04


taBLe RoNde

EMPLOYEURS

Que sera la « banque de OFILS » ? PRdemain Les choses vont vite, dans l’univers des nouvelles technologies. Très vite. Les banques en ligne commencent à peine à menacer les réseaux bancaires traditionnels que les voilà déjà passées de mode - ou presque -, au profit des banques dites mobiles. C’est que les comportements des consommateurs changent à vitesse grand V, eux aussi. En 2003, un tiers environ des contacts entre les clients et leur banque s’effectuait en agence, le solde se répartissant de manière équitable entre appels téléphoniques et consultations du site internet de l’établissement. Dix ans plus tard, c’est via le mobile que les consommateurs entrent en relation avec leur banque, dans 50 % des cas environ. Toutes les banques se sont mises à l’heure du digital, constate Muriel Malak du groupe ING. L’idée étant de faciliter l’accès à l’utilisateur. Mais nous restons une banque universelle et avons l’intention d’investir dans les agences. Et donc, les profils commerciaux. Car le client apprécie plus que jamais le conseil individualisé qu’il peut y trouver. Pour l’heure, l’enseigne termine d’équiper 500 de ses spécialistes de terminaux portables leur permettant « d’amener l’agence au domicile des clients ». Chez BNP Paribas Fortis, l’approche se veut plus multicanal que jamais. Bien sûr, nous développons des services pour toutes sortes de clients, à travers le numérique, les call centers, etc. Mais les agences physiques continuent à jouer un rôle central, explique Yves Lievens de BNP Paribas Fortis. Parce que les clients sont envahis d’informations et, à un moment, ils ont besoin

de conseils personnalisés. D’un vrai moment de vérité. En avril, l’enseigne a annoncé la transformation de 300 à 350 agences en « bureaux de conseil » fonctionnant uniquement sur rendezvous l’après-midi. L’accent est également mis sur le service et le contact client chez CBC. Les agences ne disparaissent pas. Parce que toute la clientèle ne suit pas avec la même ardeur la révolution « digitale ». Dès lors, nous sommes assez balancés dans les profils que nous cherchons : on a besoin de personnes sensibilisées aux nouvelles technologies, mais avec un côté traditionnel et rassurant pour le client, explique Delphine Cotteaux de CBC Banque. Dans la transformation inévitable des modes de relation client-banquier, le numérique est pourtant un puissant levier : en partageant un même écran, en téléchargeant et en découvrant ensemble une appli, le conseiller et son client peuvent se rencontrer… autrement. Tout l’enjeu de la digitalisation du métier de banquier se situe donc aussi là. La banque qui réussira à mieux les intégrer, à « donner vie au digital » dans l’agence et non seulement à côté, c’est-à-dire online, aura sans nul doute un coup d’avance. Malgré l’évolution du secteur, la banque reste un métier de service, conclut David Ramakers de Dynafin Consulting. L’orientation client, la gestion de projet et le sens du résultat sont parmi les compétences les plus recherchées chez les banquiers. Et quel que soit le niveau de fonction, les organisations cherchent surtout des gens passionnés par le métier.

L’AVENIR

david RamaKeRs

managing partner chez Dynafin consulting Le changement que traverse le secteur devient un critère d’attractivité. aujourd’hui, beaucoup de profils sont reconnus pour leur expertise, et peuvent s’épanouir dans différents types de fonctions. Car les employeurs semblent avoir tourné la page de la morosité : ils investissent dans l’individu, l’ambiance au travail, et multiplient les défis au sein des fonctions. ils offrent des horaires flottants, permettent de travailler à l’extérieur et flexibilisent même les rémunérations.

«

»

:: Rafal Naczyk

24

Mag Ref 250514.indd 24

23/05/14 00:04


4 MÉTIERS AU CŒUR DU MARCHÉ BANCAIRE

conseiller en gestion de patrimoine

compliance officer

C’est quoi le job ? Il s’agit de piloter la gestion des placements des clients. Après avoir établi un bilan patrimonial (financier et foncier), ce conseiller définit une stratégie d’investissement en fonction des différentes règles juridiques et fiscales en vigueur.

C’est quoi le job ? C’est le garant de la bonne application opérationnelle de la réglementation bancaire, notamment dans les banques d’investissement. Sa mission principale est de détecter les transactions suspectes. Il doit par exemple vérifier l’origine des fonds, l’identité de l’émetteur ainsi que la cause du transfert. En interne, il forme et conseille le management sur ces sujets éthiques.

Quel profil faut-il ? Il faut être un bon commercial, mais aussi être rompu à l’évolution rapide des différents produits techniques et défiscalisant. Donc, c’est à la fois un job de technicien et de vendeur. Les diplômés en gestion de patrimoine sont évidemment les candidats idéals. Ces postes sont aussi accessibles après des expériences de chargés de clientèle particuliers ou entreprises ou une expérience sur les marchés financiers. Un bon gestionnaire de patrimoine peut évoluer comme gestionnaire de fortune.

chargé de clientèle professionnelle C’est quoi le job ? Il s’agit d’accompagner au quotidien les artisans, commerçants et professions libérales dans la gestion et le développement de leur entreprise. C’est le chargé de clientèle qui peut accorder des facilités de caisse à l’artisan, monter des dossiers de crédit, effectuer des opérations de placements… Au quotidien, c’est l’un des « bras droits » du chef d’entreprise. Quel profil faut-il ? Être diplômé d’une école de commerce ou d’un master spécialisé en banque. Les commerciaux de niveau bac+2/3 dotés d’une première expérience comme chargé de clientèle particuliers peuvent aussi prétendre à ce type de poste. Les candidats doivent avoir le goût du terrain, car cela nécessite beaucoup de présence chez les clients. Ce poste est souvent un bon tremplin vers un job de directeur d’agence.

Quel profil faut-il ? Essentiellement des candidats expérimentés ayant à la fois des compétences juridiques, business et de bon communicant. En interne, le Compliance Officer peut parfois être perçu comme l’empêcheur de tourner en rond. Il doit donc faire preuve de pédagogie et de communication pour être respecté et efficace.

informaticien C’est quoi le job ? Il n’y a évidemment pas un seul type de poste d’informaticien dans les banques, mais des dizaines en fonction des secteurs. En tout cas, tous ont un même but : assurer la sécurisation des paiements et des échanges de données en ligne. Selon sa spécialisation et la stratégie de la banque, l’informaticien bossera sur la banque en ligne, la sécurité informatique, dans une salle de marché… Plus que jamais, l’informatique est le nerf de la guerre dans les secteurs bancaires et financiers. Quel profil faut-il ? Pas le choix, il faut être ingénieur ou titulaire d’un bac +4/5 en informatique. Ou plus rarement, maîtriser parfaitement les mécanismes financiers et se former en informatique en interne. À noter que les banques embauchent également parfois une partie des consultants des SSII avec lesquelles elles travaillent. :: rnk

25

Mag Ref 250514.indd 25

23/05/14 00:04


séRie : Les « gouRous » RH (3/3)

L’évangile selon seth Seth Godin est LE pape du viral et du permission marketing. Dans son dernier best-seller, La supercherie d’Icare, il prône l’épanouissement professionnel, incitant à la créativité. Son pari ? Créer des choses difficiles, exigeantes, innovantes plutôt que de répondre à l’urgence périssable.

qui changent le monde aujourd’hui, ce sont les tribus. Plus de dix ans après la publication de la bible du marketing numérique, force est de constater qu’en matière de marketing, et même s’il se répète, Godin is God !

Minos fit construire un labyrinthe par Dédale afin d’y enfermer le Minotaure. Dédale et son fils, Icare, restèrent prisonniers de l’île. Ingénieux, Dédale fabriqua alors des ailes avec du bois, des plumes et de la cire d’abeille. Mais en s’évadant par les airs, Icare se brûla les ailes en s’approchant trop du soleil. C’est la chute dans la mer où naquit une île, Icaria. Pour Godin, les travailleurs aussi ont été dupés : Avant, vous aviez un emploi, votre patron vous disait quoi faire, vous ne preniez pas de risques et vous pouviez ensuite partir à la retraite. C’est ce qu’a voulu vous faire croire le système. Mais tout ça, c’est fini, confie cet agitateur d’idées. La face cachée

Dans son dernier ouvrage, qui répond au nom de La supercherie d’Icare, l’auteur explore la mythologie de la réussite et de l’échec. Dans les Métamorphoses d’Ovide, la légende d’Icare raconte comment le roi

de la légende, suggérée entre les lignes, c’est qu’en volant trop bas, trop près de la mer, Icare risque à tout moment d’être happé par les vagues. Le modèle industriel se meurt à nos pieds. Et si vous continuez à vous

© phoTo Dr

D

ix-sept best-sellers traduits dans 35 langues, 375 000 followers, des centaines de conférences... Avec un double diplôme en informatique et en psychologie, Seth Godin assume volontiers son rôle de pythie technologique. Élu meilleur entrepreneur de l’ère informatique par Business Week, il a été le fondateur de Yoyodyne, une entreprise de marketing interactif, avant de créer Change this et Squidoo. Mais c’est surtout en tant que vice-président du marketing de Yahoo! qu’il s’est fait connaître. On lui doit notamment d’avoir introduit des concepts aujourd’hui célèbres. Par exemple, le permission marketing, qui suppose l’accord préalable du client pour lui adresser des informations. Seth Godin est aussi le détonateur du marketing viral, l’arme fatale des sorciers de la vente connectée. Lâchez des « idées virus », dit-il, et vos produits acquerront une extraordinaire notoriété. Ainsi, des « raz-de-marée » comme la trottinette, Harry Potter, Hotmail ou Amazon se sont développés grâce au bouche-à-oreille entre les clients, amplifié par internet. Lancées au moment opportun, les idées virus peuvent « contaminer » de nombreux groupes par l’intermédiaire de leurs leaders. Avec la percée des réseaux sociaux, il a perçu avant tout le monde l’avènement des « tribus ». Pour Seth Godin ce ne sont plus les usines ni l’argent

26

Mag Ref 250514.indd 26

23/05/14 00:04


accrocher à un parcours balisé, vous risquez de mener une carrière sans surprise. Voire de couler, met en garde Seth Godin. Grâce à la mondialisation, si les entreprises peuvent économiser quelques sous en sous-traitant votre emploi à un Indien, elles le feront. La seule manière de vous rendre indispensable ? Oser quitter votre zone de sécurité, innover et créer.

Courir vers le haut

© phoTo Dr

Seth Godin plaide pour que chacun, mais aussi chaque organisation, entreprise ou collectivité, sache générer en son sein cette originalité si porteuse de richesse et d’épanouissement professionnel. Les gens grandissent avec l’idée que s’ils paient leurs impôts et font simplement ce qu’on leur dit de faire, un filet de sûreté ou une pension les attendra. Aujourd’hui, tout ça s’écroule. Mais nous sommes tous des artistes qui s’ignorent. Votre job à vous, dit Godin, c’est de trouver une façon d’offrir quelque

chose d’unique. Car désormais, la créativité, l’art, la capacité à émouvoir un autre que soi ont plus de valeur que toute autre chose. Un véritable réquisitoire en faveur de l’imagination pour dépasser la routine professionnelle. Problème : tout le monde n’est pas un entrepreneur. Une majorité de gens se contenteront toujours d’aller à l’usine, de faire leur boulot de 8 h à 17 h, concède Godin. D’ailleurs, plusieurs entreprises préfèrent encore engager des travailleurs qui ne font pas de vagues... Reste que Godin expose une réalité dérangeante : l’emploi salarié et le « filet social » ne sont plus qu’une illusion. Dans la nouvelle économie, la seule façon de faire la différence est de créer des choses difficiles, exigeantes, innovantes. Mais plutôt que de répondre à l’urgence périssable, mieux vaut se lâcher... Sans crainte du qu’en-dira-t-on. :: Rafal Naczyk

des LeCteuRs diFFuseuRs

La CaLvitie Comme outiL

eN CoNFéReNCe À PaRis

Tropisme high-tech oblige, Seth Godin a décidé de tester le service de crowfunding Kickstarter pour financer son dernier livre, La supercherie d’Icare. Objectif visé : récompenser ses lecteurs en les intégrant dans le processus d’édition et de diffusion de l’ouvrage. En un mois, il a réussi à lever 287 000 $.

Être chauve est rapidement devenu un outil marketing pour Seth Godin. Ce « gourou » explique que son crâne rasé lui permet de se démarquer en réunion. Aujourd’hui, il continue à utiliser l’image de son crâne lisse comme un élément de design sur les couvertures de ses livres et sur ses sites web personnels. Se raser les cheveux, explique-t-il, s’est révélé un choix marketing à haut rendement.

Les 1er et 2 juillet prochains, Seth Godin sera à Paris pour la première conférence internationale sur l’innovation numérique et le luxe, Hackers on the Runway. Des entrepreneurs du numérique seront aussi présents, comme l’un des fondateurs de Kickstarter, Charles Adler, ainsi que des professionnels de l’industrie du luxe. Infos et inscriptions : www.hackersontherunway.com

27

Mag Ref 250514.indd 27

23/05/14 00:04


Influences

« Trouvez une façon d’offrir quelque chose d’unique » Dans son dernier best-seller, Seth Godin revisite le mythe d’Icare. Sa déduction ? Si voler trop haut, en dépit de l’autorité du père, présente le risque de se brûler les ailes, il est tout aussi néfaste de voler trop bas.

T

out comme Faith Popcorn, Don Peppers ou Martha Rogers, Seth Godin est l’un des gourous du marketing les plus écoutés aux ÉtatsUnis. Il a fondé et dirigé Yoyodine, la première entreprise spécialisée dans les campagnes de promotion et le marketing direct en ligne. Avant de rejoindre Yahoo! en 1998, en tant que vice-président. Blogueur prolifique, auteur de dix-sept best-sellers, Seth Godin est aussi le père du permission marketing, du marketing viral et de la théorie des « tribus ». On le sait : bien utilisé, le web peut se transformer en véritable bouche-à-oreille, vecteur à l’échelle mondiale d’une marque ou d’un produit. Mais peut-il, par un coup de génie, libérer et démultiplier vos talents ? Dans La supercherie d’Icare, son dernier ouvrage, le grand sorcier de la vente connectée, explore la mythologie de la réussite et de l’échec. Avant, vous aviez un emploi, votre patron vous disait quoi faire, vous ne preniez pas de risques et vous pouviez ensuite partir à la retraite. C’est ce qu’a voulu vous faire croire le système. Mais tout ça, c’est fini, confie cet agitateur d’idées. Comme dans ses ouvrages précédents, Godin développe les thèmes par vagues

successives : il pousse un flot d’idées à la façon d’une marée montante, pour mieux les décortiquer et les amener à l’essentiel. Avant de les réinjecter aussitôt dans la vague suivante. À quelques semaines de sa prochaine conférence européenne, le grand Seth a accepté de répondre à nos questions.

Vous dites que nous sommes tous des « artistes »... Je définis l’art comme étant le travail d’un être humain. Quelque chose qui pourrait ne pas fonctionner, quelque chose qui nous relie et, surtout, quelque chose qui ne répond pas seulement à un besoin urgent ou à un cahier des charges. Cette nuance est importante, car une fois que nous pouvons définir une tâche à réaliser, quelqu’un d’autre, quelque part, peut faire votre travail pour beaucoup moins cher... Or, c’est en détonnant, en vous dénotant et en détenant des compétences singulières, que vous vous rendez indispensable.

Selon vous, faire de l’art n’est plus une question de choix, mais une nécessité... Pourquoi ? Parce que le temps où vous pouviez exercer un travail moyen et gagner un bon salaire appartient au passé. Le modèle industriel se meurt à nos pieds. Et si vous continuez à vous accrocher à un parcours balisé, vous risquez de mener une carrière sans surprise. Voire de couler. Le défi dans le monde postindustriel, c’est que la valeur est créée grâce à la connexion, pas au travers de trucs périssables.

Mais tous ne sont pas préparés à ce nouveau paradigme.

Comment embrasser notre côté artistique et l’utiliser pour offrir quelque chose d’unique ? La raison pour laquelle nous hésitons à faire de l’art, c’est que nous avons peur... Peur que cela ne fonctionne pas, peur d’être considérés comme une fraude, peur que cela ne rapporte rien. Le problème, c’est que nous avons été endoctrinés. Nos écoles, nos emplois, notre système de retraite... Tout est bâti autour du mantra : Contente-toi de faire ce qu’on te dit et l’��tat ou l’entreprise prendra soin de toi. On nous a appris à nous intégrer et à ne surtout pas nous démarquer. Or, si nous voulons réaliser quelque chose d’unique, et de durable, nous devons surmonter cette peur. Rompre avec les conservatismes. Ou mieux, danser sur leurs cadavres !

Que signifie l’économie de la connexion pour nos carrières ? Le seul fait que nous soyons entrés en interaction, à des milliers de kilomètres de distance, est dû au fait que mon travail vous est parvenu, qu’il a résonné au travers de votre réseau. La connexion est une question de confiance et d’attentes, c’est une question de générosité et d’impact. C’est justement là, dans ces connexions, que la valeur vit maintenant. L’objectif de l’art est de créer des connexions et pas seulement de rechercher une gloire éphémère. Cela requiert certaines

28

Mag Ref 250514.indd 28

23/05/14 00:04


©©photo DR

qualités  : inspirer confiance, savoir surprendre, avoir la volonté de guider les autres, être capable de créer des histoires qui font preuve d’humanité, c’est-à-dire ne pas craindre d’afficher sa vulnérabilité.

Pour beaucoup, ce nouveau monde reste intimidant : il a peu de règles et apporte des récompenses incertaines... Comment saisir ces nouvelles opportunités, même si vous êtes un employé ? Votre job à vous, c’est de participer à la « course vers le haut ». Au lieu d’attendre que quelqu’un vous embauche ou vous dise quoi faire, vous devez prendre votre carrière en main. Trouvez une façon d’offrir quelque chose d’unique. Si vous le faites, le succès vous attend. Les gens vont vous trouver grâce, entre autres, aux nouvelles technologies. Et ils vont vous payer cher. Il n’y a pas de miracles,

il faut se lancer. Lancer des idées de la manière la plus simple au départ. Et puis, très lentement, les amplifier. Vous êtes salarié ? Peu importe votre employeur, assurez-vous que votre boulot vous permette de vous développer. Au lieu de vous rendre inemployable ailleurs. :: Rafal Naczyk 

À LIRE La supercherie d’Icare, Seth Godin, éd. Diateino, 2013, 145 p., 16 €. CONCOURS Tentez de remporter un exemplaire de cet ouvrage sur references.be/icare

29

Mag Ref 250514.indd 29

23/05/14 00:39


iNFLueNCes

Petits meurtres entre collègues Inventeur du « triangle dramatique », le Dr Steve Karpman est l’un des pionniers de l’analyse transactionnelle. Nous l’avons rencontré en marge de son unique conférence bruxelloise.

D

e loin, de très loin, Steve Karpman a les cheveux bouclés, chausse de grosses lunettes et porte une chemise vintage aux accents « psyché ». De près, d’assez près, Karpman affiche la curiosité ouverte des psychologues. Mais Steve a gardé la sensibilité divinatoire des écorchés. Quand il vous serre la main, c’est un condensé d’histoire qui vous traverse la peau. De la psychanalyse freudienne à l’analyse transactionnelle, il met le moi dans tous ses états… Parce qu’à 83 ans, Steve Karpman reste l’Albert Einstein de la psychologie. Sa formule magique ? Un simple triangle renversé qui, à lui seul, définit presque l’ensemble des interactions humaines. Cinquante ans après sa création, ce diagramme continue de fasciner les psychologues, les scénaristes et, heureusement, de plus en plus de managers. Ce 17 mai, le « Doc » a donné sa première, et sans doute unique, conférence à Bruxelles. Et c’est le regard souriant et l’esprit vif qu’il a accepté de s’exprimer en exclusivité.

Docteur Steve, de qui êtes-vous l’envoyé sur Terre ? Je suis né à Washington D.C. Mon père était un psychanalyste russe, qui avait étudié avec Sigmund Freud. Arrivé aux États-Unis, il a travaillé dans une prison psychiatrique. Ce qui lui

a permis d’ouvrir un nouveau champ dans la psychanalyse criminelle, d’écrire vingt livres et de publier une centaine d’articles. Ma mère était assistante sociale. De ses origines espagnoles, j’ai gardé un intérêt pour la culture et les arts. Mais à l’âge de 13 ans, on m’a offert un livre intitulé Mathematics for the Millions, écrit par Launcelot Hogben. En 600 pages, il parvenait à analyser presque tout au travers des mathématiques : les langues, la géographie, les angles de la lumière... Et ce, au travers de graphiques, de formules et de démonstrations hypercréatives ! J’ai donc fait un choix : j’ai décidé que mon métier serait d’inventer, de créer des idées. Finalement, je me suis inscrit en faculté de médecine à la Duke University, une des trois plus prestigieuses aux USA. En me passionnant pour la physique, je me suis rendu compte que j’avais un don pour les diagrammes et les théories. Ce qui m’a attiré vers l’analyse transactionnelle.

Vous avez étudié auprès d’Éric Berne, l’inventeur de l’analyse transactionnelle. Que sous-tend cette théorie ? Dans les années 60, de nombreux scientifiques étaient curieux des comportements humains. En quittant la psychanalyse pour l’analyse transactionnelle, Éric Berne a développé sa propre méthode. Son idée était de guérir les gens plus rapidement. Avec la perspective du temps, je dirais que sa vision permet de guérir

l’humanité plus rapidement. Selon la théorie de l’analyse transactionnelle, notre personnalité est constituée de trois facettes qui font la pluie et le beau temps dans nos relations. Il y a le moi Parent, qui s’est construit sous l’influence du modèle parental ; le moi Enfant, qui abrite nos émotions, nos capacités intuitives et créatrices ; et le moi Adulte, qui s’informe, analyse et agit, en fonction de l’environnement, mais aussi du Parent et de l’Enfant qui sont en nous. Notre moi Parent nous permet d’encourager, de motiver. Quand il s’exprime de façon négative, il nous pousse à critiquer et à prendre le contrôle sur l’autre ou, au contraire, nous fait adopter une attitude surprotectrice, avec un besoin irrépressible d’être utile et d’intervenir dans la vie des autres. Notre moi Enfant peut s’exprimer avec spontanéité, sans se préoccuper des autres ou, à l’inverse, s’adapter et se soumettre. Lorsque l’Enfant prend le dessus, nous ne sommes plus à l’écoute de nos besoins et de nos désirs. Nous nous plions aux attentes des autres. Quand l’un des aspects négatifs du moi Parent ou du moi Enfant s’impose, il influence notre moi Adulte, qui agit alors en persécuteur, en sauveur ou en victime. Ces personnages existent en chacun de nous, prêts à jouer leur partition en fonction des circonstances.

En 1968, vous avez conçu un diagramme qui a parcouru le monde :

30

Mag Ref 250514.indd 30

23/05/14 00:04


le « triangle dramatique ». Que signifie-t-il ? Le « triangle dramatique » démontre parfaitement la manière dont ces rôles interagissent les uns avec les autres. Dans ce modèle, seuls trois positions ou rôles existent : le persécuteur, le sauveur et la victime. On peut d’ailleurs les nommer autrement : le héros, le bandit et la demoiselle en détresse, par exemple. À l’origine, le diagramme était utilisé à des fins sportives, pour « feinter » à gauche ou à droite dans le basketball et le football américain. Je me suis dit qu’il serait intéressant de l’appliquer à mes patients pour comprendre et modifier leurs schémas de souffrance. Quand je l’ai montré à Éric Berne, après deux ans d’expérimentations, il m’a dit : Écris-le et les gens te citeront encore dans 200 ans. Avec le temps, même les scénaristes d’Hollywood, les auteurs et les spin doctors se sont inspirés de ce modèle pour construire des trames narratives. Parce qu’à lui seul, le triangle renversé parvient à schématiser presque tous les rapports humains. On retrouve même son fonctionnement dans la Bible. En fait, le triangle traduit de manière pratique, et non plus théorique, la manière dont les victimes intériorisent la colère, les situations abusives, et comment elles peuvent devenir à leur tour oppresseurs et violents à l’égard des autres.

Comment entre-t-on dans ce triangle ? Pour jouer un triangle dramatique, il faut être au moins deux joueurs, mais on peut aussi être davantage. Lorsque, chez un individu en situation de communication, un des trois rôles apparaît, il invite alors de manière inconsciente le ou les autres à entrer dans le triangle. Se déroulent alors ce qu’Éric Berne a appelé les « jeux psychologiques ».

Ce sont des comportements ponctuels, répétitifs et involontaires qui progressent vers un résultat bien défini et qui aboutissent généralement à une impasse communicationnelle. Parce que leur but n’est pas la poursuite de la discussion quant à ce qui est dit, mais de ce qui est dit et qui ne s’entend pas. Ces jeux se jouent en famille, entre amis, et au travail, bien entendu. En réalité, nous passons les trois quarts de notre temps dans l’un de ces trois états. Ils sont source d’énergie négative parce qu’ils sont opérés dans un but caché, hors du champ de conscience de l’adulte.

Chaque entreprise est le théâtre de jeux de pouvoir. Au travail, qui est la victime, le persécuteur et le sauveteur ? Le persécuteur est dans le déni complet des attaques de la victime ou de ses tactiques d’accusation. Lorsqu’il en est blâmé, il soutient que l’attaque était justifiée et nécessaire comme système de défense. La victime cherche la protection du persécuteur. Le sauveur, quant à lui, joue son rôle à merveille lorsqu’il se sent utile, lorsqu’il se dit indispensable. La victime, cantonnée dans son rôle, ne parvient pas à prendre de décision ou à mener des actions significatives pour interrompre le drame. Le sauveur clame laissez-moi vous aider et insiste pour secourir les autres, même s’ils ne le souhaitent pas ou n’en ont pas besoin. Le sauveur maintient ainsi la victime dans une attitude de détresse et facilite son échec.

C’est cette mécanique qui mène au burn-out ? Ces jeux consument à petit feu. Le persécuteur vit dans un sentiment de colère et d’insatisfaction permanent. La victime souffre sans fin et

le sauveur s’épuise. Chacun espère sortir de la limite de son propre modèle. Dans ces schémaslà, les autres sont des alibis pour ne pas évoluer ni être heureux. Chacun reste enfermé dans ses jeux psychologiques toxiques. La partie dure parfois toute une vie… Pour sortir de ce cercle vicieux, il faut comprendre quel est votre rôle avec chacun des protagonistes. Mais attention, vous pouvez être persécuteur à l’extérieur et vivre comme une victime à l’intérieur.

Comment peut-on sortir de ce schéma infernal ? Ces modèles de souffrance ne sont pas immuables. Une position dans le triangle n’est pas définie une fois pour toutes. Elle peut évoluer au fil des jours et des événements. Sortir du triangle dramatique est possible à condition de savoir que nous évoluons à l’intérieur. C’est ce qui m’a amené à imaginer un contre-triangle : le triangle de la compassion. Ce modèle est beaucoup plus riche que les trois rôles simplifiés. Il apporte une dimension positive. L’idée, c’est qu’il est possible d’utiliser l’énergie positive de chaque rôle pour passer avec nos interlocuteurs privés ou professionnels un contrat relationnel de confiance. :: Rafal Naczyk

À LIRE Déjouer les pièges de la manipulation et de la mauvaise foi avec le triangle dramatique et son contretriangle, par Pierre Agnese et Jérôme Lefeuvre, éd. InterÉdition, 2010, 200 p., 19 €.

31

Mag Ref 250514.indd 31

23/05/14 00:04


Testé pour vous

Commencer sa journée de travail à la maison Tasse de café sur l’accoudoir et ordinateur sur les genoux : certains salariés commencent désormais leur journée à la maison avant de rejoindre le bureau. Simple manière d’éviter les embouteillages ou nouvelle façon de télétravailler ?

M

atthieu, 36 ans, est chargé de projets dans le secteur des télécommunications. Depuis deux ans, il passe rarement la porte de son bureau bruxellois avant 10 h 30. De 7 h 30 à 9 h 30, je relève mes mails, je vérifie le planning de la journée, je prépare mes réunions... depuis mon canapé. Et puis, je prends la route et j’évite les bouchons : je gagne du temps et surtout j’épargne mes artères, car je m’énerve beaucoup moins... Un argument non négligeable dans un pays qui connaît d’importants problèmes de mobilité : selon une enquête menée par Goodyear, 39 % des Belges sont coincés dans les embouteillages plusieurs fois par semaine et 16 % tous les jours. Mais enjamber les bouchons est loin d’être le seul argument pour commencer sa journée chez soi. Quitter plus tard le domicile permet aussi de débriefer avec les enfants avant l’école, d’écouter la radio tout en rédigeant quelques mails ou encore de mettre en route le repas du soir. D’autant que pour les travailleurs de la

génération Y, biberonnés aux nouvelles technologies, la frontière entre vie professionnelle et vie privée n’est plus nécessairement une priorité. C’est surtout une formule qui permet de reprendre pied en douceur, poursuit Matthieu. Les deux heures que je passe dans mon appartement, avec mon chat et mon petit-déj’ sont une occasion de me recentrer avant de plonger dans le grand bain social : réunions, conversations entre collègues. C’est un moment où je bosse, mais aussi un moment pour moi, dont je ne pourrais plus me passer.

Une forme de télétravail ? Pour Laurent Taskin, professeur de management humain à la Louvain School of Management (UCL), la formule ne serait hélas qu’une forme amoindrie de télétravail, aux bénéfices par conséquent limités. Cette solution ne me paraît pas vraiment réfléchie au sein d’une politique de flexibilité du temps et de l’espace de travail. C’est une pratique peu structurelle, très « ad hoc », très personnalisée : il ne s’agit pas de télétravail comme temps de substitution au travail effectué au bureau. Les bénéfices démontrés du télétravail sur le plan de l’autonomie, de l’organisation, de la qualité des résultats ne sont donc pas atteignables par ce type d’arrangements, à la marge des horaires. Car ce qui rend le télétravail intéressant, c’est l’anticipation, le fait de se réserver pour la maison certains dossiers qui demandent une concentration que l’on peut difficilement avoir en open space.

La formule de la journée mixte ne remplace donc pas une politique de télétravail en bonne et due forme. Pour Siska d’Hoore, directrice RH de Getronics, il s’agit tout simplement d’une option parmi d’autres. Certains travailleurs préfèrent rester une journée complète chez eux, d’autres privilégient cette formule. C’est tout à fait permis chez nous et laissé à leur libre appréciation. Dans tous les cas, c’est un arrangement qui se règle entre le manager et l’employé. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, si une entreprise n’est pas flexible, elle ne peut pas attirer durablement à Bruxelles certains profils recherchés, comme c’est le cas dans le secteur IT.

Moins de bouchons, autant de CO2 ?

Même son de cloche chez Microsoft, qui pratique également une politique active de télétravail au sein de l’alliance New World of Work (NWOW), laquelle regroupe huit organisations des secteurs privé et public belges soucieuses de promouvoir l’autonomie des travailleurs (www.mieux-travailler.be). Nous choisissons des profils qui veulent atteindre et dépasser les objectifs fixés et non briller par leur présence, explique Ervan Pouliquen, M&O Lead chez Microsoft. En termes d’organisation, les travailleurs peuvent donc choisir de commencer leur journée à la maison. Ils font ce qu’ils veulent ! Le tout est d’avoir les outils qui permettent ce télétravail et cela fait partie des technologies que Microsoft développe aujourd’hui. Nous nous appliquons donc à nous-mêmes ces

32

Mag Ref 250514.indd 32

23/05/14 00:04


©©shutterstock

nouvelles façons de travailler. Vidéoconférences, réseaux sociaux pour entreprises, plateformes de partage connectées : dans un monde du travail dématérialisé et toujours plus paperless, les freins au télétravail sont en effet en train de disparaître un à un. Le développement de « tiers lieux » – endroits à mi-chemin du travail et du domicile – s’inscrit dans cette logique. Aujourd’hui, 60 % des travailleurs déclarent qu’ils peuvent travailler n’importe où, explique William Willems, CEO de Regus, société qui développe des solutions de travail mobile, notamment dans les gares. Nous n’avons pas encore développé ces bureaux dans les gares belges, mais ils connaissent un grand

succès à Amsterdam puisque les navetteurs ont eux aussi tout intérêt à retarder leur départ afin d’éviter les trains bondés dans lesquels ils ne peuvent pas travailler tranquillement. Car la généralisation des arrivées tardives au bureau découle avant tout, ne l’oublions pas, d’un problème de mobilité. Certains promoteurs du télétravail justifient la généralisation de sa pratique au regard de son effet bénéfique sur l’environnement, rappelle encore Laurent Taskin. Si on ne fait que différer son trajet en voiture, il est évident qu’on ne résout rien. Arriver plus tard au bureau est donc une option sympathique, mais qui devra nécessairement s’adjoindre d’autres formes de nomadismes et de virtualités. :: Julie Luong

33

Mag Ref 250514.indd 33

23/05/14 00:29


b2b

3 Sibelga

raisons de collaborer avec

1Notre mission

Sibelga est l’unique gestionnaire des réseaux de gaz naturel et d’électricité à Bruxelles. Nous faisons bouger la capitale en lui apportant chaleur, lumière et confort. Nos collaborateurs ont à cœur d’être au service et à l’écoute des Bruxellois.

ambiance 2Notre de travail 3Nos projets Empreinte de collégialité et de multiculturalisme, notre ambiance de travail est bien davantage marquée par la collaboration que par la compétition.

c o h r is er (H ar ea ch /F eS u e X )

Le livre de la semaine Directeur administratif et financier, Materne

Recruteur Située à Floreffe (Namur), Materne-Confilux (groupe Andros) est l’un des plus grands producteurs européens de confitures et de compotes. Leader sur le marché belge, Materne-Confilux exporte plus de 65 % de sa production. L’entreprise occupe 500 collaborateurs pour des ventes annuelles de plus de 160 millions d’euros. Fonction En tant que directeur administratif et financier, vous prendrez avec une équipe de 16 personnes la responsabilité de la comptabilité

générale et analytique, du contrôle de gestion, des services généraux, ainsi que des systèmes d’information. Profil Formation supérieure (master 2 avec orientation économique, financière ou similaire), expérience de préférence en milieu industriel d’une dizaine d’années dans la gestion complète de la fonction, sensibilité aux notions de qualité et de service, connaissance courante de l’anglais et du néerlandais. Contact dg@materne.com

Directeur général, Itinera Recruteur Le think tank Itinera, né en 2006 des préoccupations d’entrepreneurs, développe en toute indépendance une expertise de qualité visant à influencer la politique sociétale du pays et à induire une amélioration durable. Itinera considère la création de valeur dans la société comme une des tâches essentielles des entreprises. Fonction Vous dirigez une équipe d’une dizaine de « fellows », chercheurs spécialisés de divers horizons scientifiques ainsi qu’une équipe de support et des collaborateurs free-lances. Vous êtes

à l’aise dans le monde des partenaires, des centres d’étude et de décision. Vous gérez les RH, les finances et la communication. Profil Vif intérêt tant pour les questions de société que pour la science. Études de niveau supérieur et expérience professionnelle requise pour le poste. Contenu et pertinence sont des termes importants pour vous. Sens du management et du leadership. Très bonne connaissance du néerlandais et de l’anglais. Contact selectie@veris-hr.be

Diplômé de la Vlerick Leuven-Gent Management School, Jurgen Moenaert est le nouveau Sourcing & Talent Development Manager chez Telenet.

Inside Actu et mouvements des Talents

Sibelga permet à ses collaborateurs de s’impliquer personnellement dans les projets liés au développement des nouvelles technologies, méthodologies et logiciels permettant de faire évoluer la distribution du gaz et de l’électricité.

Tom Verhoeft rejoint Allianz Global Corporate & Specialty (AGCS) pour prendre la direction du Market Management en Belgique et au Luxembourg.

Capital learning. La formation au service de la performance de l’entreprise, par Noria Larose et Jérôme Bruet, éd. EMS, 140 p., 15 €. Capital intellectuel, capital humain, capital talents, nous connaissons ces expressions. Aucune ne s’applique au domaine de la formation. Nous estimons pourtant que la formation professionnelle détient elle aussi un capital : le capital learning, exposent les auteurs. L’enjeu ? Permettre à l’entreprise de faire preuve d’agilité et lui assurer un positionnement stratégique unique. Ce capital learning se traduit par sa « Depuis le XIXe siècle, les capacité à innover, transmettre et faire évoluer entreprises n’ont eu de ses savoir-faire, ses processus et son expertise. cesse de développer les compétences des collaborateurs L’avis de la rédaction Au menu de cet ouvrage, cinq chapitres res- pour qu’ils soient pectivement intitulés : De Bouvines à Darwin : plus performants. l’émergence d’un management agile ; Entre- Mais aujourd’hui, le prise agile, DRH habile ; La formation, vecteur contexte, les outils de performance ; Les nouveaux horizons de et le rapport qui lie la formation ; La mise en œuvre du capital les collaborateurs learning. Le tout condensé en 140 pages invi- et l’entreprise ont tant les DRH, formateurs et autres managers changé. Beaucoup à adopter une démarche à la fois simple et d’entreprises agissent cohérente. Pour autant qu’ils choisissent les selon un modèle ancien, inadapté. » outils adaptés... Le nombre de développeurs d’applications actifs en Belgique aurait été multiplié par deux en l’espace d’un an à peine, selon la fédération de l’industrie technologie Agoria. Qui a décidé de leur élargir sa charte eTIC afin de les informer des règles pratiques à respecter, mais aussi leurs clients afin qu’ils sachent qu’ils travaillent, dès lors qu’elles sont signé la charte, avec des entreprises sérieuses.

2

Thanks Deloitte for 15 great years, now looking forward to new adventures @ Telenet ! Jurgen Moenaert, via Twitter

Une année après son entrée en fonction en tant qu’Automotive Business Line Manager, Al Pijnacker, diplômé de la Vrije Universiteit Amsterdam, a été promu au poste de Director Consumer Solutions chez Aon.

Un mouvement, une promotion, de nouvelles responsabilités ? Faites-le-nous savoir via mouvements@references.be !

:: BJ 34

Mag Ref 250514.indd 34

23/05/14 00:04


WI N Dans un article de l’IRL Review, journal académique américain, Jeffery Pfeffer, professeur de comportement organisationnel à l’Université Stanford (Californie, États-Unis), et ses collègues démontrent que l’argent appelle l’argent. Plus on en gagne, grâce à son travail, plus on en souhaite. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont démontré que l’argent gagné en travaillant a plus d’importance pour une personne que celui gagné au loto, par exemple, ou grâce à des placements financiers. Une étude quantitative menée sur un panel de consommateurs anglais entre 1991 et 2009, ainsi que deux expériences auprès de groupes de plusieurs dizaines de participants leur ont permis de vérifier ce fait. Nombreux sont en effet ceux qui considèrent leur rémunération comme une preuve de reconnaissance de leur compétence, de leur intelligence. Ce qui rend alors l’argent addictif, parce que plus vous en avez, plus vous en voulez, explique M. Pfeiffer. Ces salariés souffrent de l’ivresse des cimes… salariales. Pour lutter contre cette toxicomanie, le professeur préconise de la taxer davantage comme cela se fait classiquement pour limiter le tabagisme, par exemple. Et à ce titre, l’Europe pourrait bientôt imiter la Suisse qui, voici un peu plus d’un an, imposait de nouvelles règles pour encadrer les rémunérations des CEO. En tout cas, la Commission européenne vient de présenter un projet assez proche, à savoir : soumettre les rémunérations des top managers des sociétés cotées à un vote contraignant des actionnaires, chaque année lors de l’assemblée générale. Cette règle obligerait les grands groupes à publier leur politique de rémunération puis à organiser un vote. Pour encourager la désintox. :: rnk

Que cacher lors d’un entretien d’embauche ? boîte qui ne vous intéresse Face au recruteur, il pas trop ? Ne laissez surtout faut se présenter sous pas transparaître votre état son meilleur jour. Mettre d’esprit au recruteur. Maintetoutes vos compétences en valeur et vendre C ADque vous êtes là, faites N A nant E mieux : c’est souvent WI de votre votre talent. Sans l’enthousiasme d’un candidat mentir, bien sûr ! Mais qui le démarque des autres. parfois, mieux vaut malgré tout commettre quelques mensonges par vous N’aimeZ omission… Voici quatre Pas tRavaiLLeR LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE informations à passer eN éQuiPe sous silence si vous Cela peut arriver à tout le voulez que votre entretien monde de préférer travailler seul plutôt qu’en groupe. Cese passe bien.

Y M

Accro à l’argent. Ivre de pouvoir. Dans une longue tribune publiée dans le New York Times et intitulée Pour l’amour de l’argent, Sam Polk, 34 ans, raconte comment il a été huit ans durant un addict de Wall Street. À l’issue de sa première année à Bank of America, Sam Polk n’en croit pas ses yeux. Il engrange un bonus de 40 000 $. Sa motivation décuple. Il se consacre sans compter au travail, grimpant petit à petit les échelons de Wall Street, devenant un trader de contrats d’échange sur risque de crédit. Citi Bank lui offre un contrat de deux ans à raison de 1,75 million par an. En 2010, son bonus explose à 3,6 millions de dollars. Mais l’avarice le tient. Ce n’est plus assez. Il demande 8,5 millions à son chef, qui accepte d’entrer en matière s’il travaille plusieurs années pour la société. C’est le tournant. Sam Polk refuse.

LE GUIDE ULTIME DU SAVOIR-ÊTRE

WI N

Pourquoi s’obstinet-on à vouloir toujours gagner plus ?

Y M

QuestioN suBsidiaiRe

N ACADE WI

3

1

vous détesteZ votRe aNCieN tRavaiL

Le fait de ne pas s’entendre avec son boss est l’une des causes principales de démission. Si c’est votre cas et que le recruteur vous demande pourquoi vous avez quitté votre emploi, évitez de critiquer avec virulence votre ancien employeur. Le recruteur pourrait en déduire que vous être arrogant, entêté et que vous ne savez pas vous remettre en cause (après tout, il faut être deux dans un conflit).

2

vous aveZ PostuLé PaR déPit

La plupart de vos candidatures sont restées sans réponse et vous vous retrouvez à passer un entretien dans une

pendant, c’est souvent mal vu en entreprise, milieu social par excellence. Même si la fonction pour laquelle vous postulez est assez autonome, vous serez obligé de collaborer avec vos collègues tôt ou tard. Évitez donc d’aborder ce point en entretien.

4

vous Êtes sYstématiQuemeNt eN RetaRd

Répondre à la question Citezmoi trois de vos défauts est extrêmement périlleux. Il s’agit en effet de donner des défauts qui n’en sont pas vraiment. Évitez donc à tout prix d’avouer que vous avez beaucoup de mal avec la ponctualité : c’est souvent un défaut rédhibitoire. La mauvaise orthographe ou le fait d’avoir du mal à rester concentré sont aussi des tares impardonnables pour les recruteurs. :: mH

35

Mag Ref 250514.indd 35

23/05/14 00:04


036_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:49 Page36

Delivering solutions inspired by our passion for your Business.

pour assurer la forte croissance de nos activités et celles de nos clients. Que vous soyiez intéressé(e) par la diversité de la consultance au sein du secteur financier, ou par une carrière chez un des acteurs du secteur (banque retail, banque privée, société d’assurances, …), vous êtes à la bonne adresse chez DynaFin Consulting, le Staffing Partner des professionnels de l’industrie financière !

DynaFin recrute par ailleurs pour ses clients des experts en Risk & Compliance (Auditeurs, Compliance Officers, Actuaires), Sales & Marketing (Product Managers, e-Marketeers, Responsables d’agence), IT (Project Leaders, Digital Specialists), et dans différents autres métiers des Securities, Private Banking, Credit, Insurance, … Votre profil ? Avant tout un Talent unique et une Passion pour votre métier ! Votre background académique (Master ou Bachelor), votre expérience professionnelle (de préférence dans le secteur financier ou la consultance), votre expertise dans un ou plusieurs des domaines précités, et vos compétences personnelles constitueront également d’indéniables atouts.

La plus-value de DynaFin Consulting pour votre carrière ? En quelques années seulement, Capita l DynaFin est devenue le leader dans sa spécialisation, combinant une large expérience dans les métiers Se curit ie s & bancaires et une expertise pointue en Talent Management (recrutement et mobilité, identification de potentiel, développement et employabilité). DynaFin propose des solutions à la fois innovantes et pragmatiques à ses clients en vue de leur permettre d’atteindre leurs objectifs et des résultats optimaux, et ceci dans le cadre de modes de collaboration très flexibles (externalisation intégrale ou intervention partielle, on/off site, périmètre variable, …). Intéressé(e) ? Envoyez sans attendre votre cv et une lettre de motivation à jobs@dynafin.be. Ou sollicitez directement via notre website www.dynafin.be.

DynaFin Consulting en quelques chiffres : Croissance moyenne annuelle du CA :

96%

2010

Plus de

4 consultants

150

2014

projets réalisés

40 consultants

10 jours

> 60 clients

de développement annuel pour chacun de nos consultants

2

e

Financ

30 Experts de la Finance

DynaFin renforce ses équipes par l’engagement de Project Managers, Process Managers, Business Analysts, Test Managers et Spécialistes en Securities et Assurances.

Human

DynaFin Consulting, société de conseil spécialisée dans le secteur financier, recherche (m/f) :

nous témoignent leur confiance

vecteurs fondamentaux et différenciateurs : une expérience du métier et un lien fort avec les ressources humaines


037_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:51 Page37

Vous voulez avancer dans la vie? Alors, arrêtez-vous 30 secondes sur cette offre d’emploi. Nous recherchons différents profils dans les régions de Liège, Namur, Charleroi, Bruxelles et pour le Brabant Wallon.

Découvrez nos nombreuses offres d’emploi sur www.cbc.be/jobs

24 MAI 2014

37


038_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:54 Page38

Publireportage

Informaticiens : faites passe s En tant que gestionnaire des réseaux de gaz et d’électricité, Sibelga apporte chaque jour aux Bruxellois l’énergie dont ils ont besoin. Actuellement, l’entreprise recherche de nombreux profils IT. Sibelga contribue à faire bouger et évoluer Bruxelles. Pour mener à bien cette mission ambitieuse, elle conjugue un niveau élevé de professionnalisme, un sens aigu des responsabilités, la maîtrise des technologies de pointe et le développement du talent de ses collaborateurs. Deux d’entre nous font part de leur expérience chez Sibelga : Murielle Saint-Aignan et Jean-Louis Mapessa.

«Un informaticien qui aime les défis technologiques trouvera chez nous un superbe terrain de jeux !» Diplômée d’une école d’ingénieur française, Murielle a travaillé plus de dix ans en France, dans le domaine des nouvelles technologies, avant de venir s’installer en Belgique. Chez Sibelga depuis près de 4 ans, elle occupe la fonction de Works & Mobile System Manager. Quant à Jean-Louis, il est ingénieur agronome de formation et a d’abord exercé ses talents dans la coopération au développement.

38

24 MAI 2014

De retour en Belgique, il suit une formation de développeur qui lui transmet le virus de l’IT. Il occupe ensuite divers postes dans l’informatique avant de rejoindre Sibelga. Il y est aujourd’hui Head of IT Production.

A quand remonte votre rencontre avec Sibelga ?

Murielle Saint-Aignan Works W & Mobile System Manager

Murielle : à mon arrivée en Belgique, je recherchais activement un emploi. Je suis tombée sur une annonce pour un Analyste fonctionnel chargé notamment de mettre en place l’Intranet de Sibelga. Cela correspondait parfaitement à ce que je recherchais puisque, outre le rôle d’analyste, la description de fonction comprenait l’assistance à la définition des besoins, la participation aux choix technologiques, le suivi des développements… C’est très motivant de pouvoir suivre toutes les phases de la mise en place d’une application. Jean-Louis : c’était il y a 6 ans. À l’époque, Sibelga venait de créer son infrastructure IT et souhaitait, après une forte phase de croissance, mettre l’accent sur la stabilisation de son IT. On m’a alors proposé le poste de Responsable Infrastructure. Le challenge était énorme et donc particulièrement stimulant.

Quel rôle l’IT joue-t-elle dans le développement de d Sibelga ? J-L : Évidemment, je mentirais si je vous disais que l’IT est le core business de Sibelga. La mission de Sibelga est de gérer les réseaux de distribution de gaz et d’électricité à Bruxelles. Toutefois, l’IT occupe une place essentielle dans l’organisation puisqu’elle y joue un rôle de support de l’activité et de facilitateur. Sans oublier la gestion des millions de données liées au comptage des consommations d’énergie, pour laquelle des outils informatiques très poussés sont nécessaires. M. : De très nombreux projets se présentent mais pour vous citer un exemple très actuel, nous sommes en train d’équiper une partie de nos techniciens de nouveaux mobiles. Pour cela, nous mettons en place une application de Workforce Management qui permettra aux équipes de planification de gérer de façon plus optimale l’organisation des travaux et facilitera la communication entre les techniciens et le back office.

Sibelga, un employeur attrayant pour les informaticiens ? J-L : Et comment! Aux antipodes de l’image que l’on se fait généralement d’une intercommunale, l’entreprise est jeune au point de développer un véritable esprit de start-up. Le secteur de l’énergie vit actuellement de gros challenges et l’interconnexion entre l’informatique de gestion et l’informatique industrielle, qui pilote les réseaux de distribution, est de


038_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:55 Page39

s ser l’Ênergie ! plus en plus forte. Cela implique l’introduction rÊgulière de nouvelles technologies. Ce qui, pour un informaticien, est très stimulant‌

modernes pour dÊvelopper sans cesse de nouveaux projets. Avec les technologies Smart Grid, par exemple, qui ont trait aux rÊseaux intelligents, de gros challenges technologiques et fonctionnels s’annoncent et promettent dÊjà d’être passionnants.

L’IT joue un rôle de support de l’activitÊ et de facilitateur. Que leur diriez-vous pour leur donner envie de vous rejoindre?

Jean-Louis Mapessa Head of IT Production

M. : Bien que Sibelga reste une entreprise Ă  taille humaine, elle utilise les technologies les plus

M. : Un informaticien qui aime les dĂŠfis technologiques trouvera chez

nous un superbe terrain de jeux ! En effet, chez Sibelga, il pourra s’investir dans de nombreux projets intÊressants d’un point de vue tant fonctionnel que technique. Selon ses affinitÊs, un informaticien pourra devenir expert d’une technologie ou d’un domaine fonctionnel ou s’orienter davantage vers la gestion de projet ou le team management.

J-L : Chez Sibelga, les mÊtiers de l’informatique sont extrêmement variÊs puisque nous couvrons tout le spectre, depuis l’Êlaboration des solutions jusqu’à leur exploitation au quotidien. Sans compter que de beaux dÊfis s’annoncent, comme le Smart Grid dont vient de parler Murielle‌ Pour un informaticien qui nous rejoindrait, les possibilitÊs de trouver son bonheur sont donc très nombreuses‌

Sibelga recrute ! Maintenant que vous les connaissez un peu mieux, que diriez-vous d’aider Murielle et Jean-Louis à faire passer l’Ênergie ? Actuellement, nous recherchons plus particulièrement plusieurs collaborateurs (m/f) :

k0)/$*)'H   #)$')'4./b)   / k*-+*-/ 0.$) ..-#$/  / k0.$) ..-*  ..)'4./.  

k -*%  /)"  -.  k )'4./.   k0.$) .. )/  ''$" ) 3+ -/

www.sibelga.be/jobs 24 MAI 2014

39


040_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:56 Page40

Emirates Arrives in Brussels A winner of more than 400 international awards, Emirates operates one of the aviation world’s youngest, most environmentallyfriendly and technologically-advanced fleet of 217 aircraft. Its rapidly-expanding network spans 142 destinations in 80 countries in Europe, North America, South America, the Middle East, Africa, the Indian subcontinent and Asia Pacific. The airline is an employee-focused company with a commitment to providing staff with excellent working conditions and competitive salaries. On 5th September 2014, Emirates will commence a daily service from Brussels to Dubai. If you are interested in joining a dynamic multicultural organisation in Management, Sales, Finance, Airport Services or Cargo Operations and are fluent in Flemish, French and English, then please visit www.emiratesgroupcareers.com to view all available positions and to complete your online application in English. Where could you be tomorrow? emiratesgroupcareers.com 40

24 MAI 2014


041_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:58 Page41

L’APP « CHR Sambre et Meuse », Association de Pouvoirs Publics gérant le CHR du Val de Sambre et le CHR de Namur engage (h/f) :

s

Le Centre Hospitalier Universitaire de Liège, unique hôpital universitaire de Wallonie, est situé au cœur de l’Eurégio Meuse-Rhin. Localisé sur 6 sites, il développe un partenariat avec d’autres hôpitaux de la région. Depuis plus de 20 ans, le CHU de Liège a connu un succès grandissant marqué par un accroissement

POUR LE CHR DU VAL DE SAMBRE (À AUVELAIS)

- un chirurgien orthopédiste

collaborateurs.

Adjoint au Service d’Orthopédie (7/10e)

- un médecin ORL

divers sites d’activités :

Adjoint au Service d’ORL (5/10e)

- deux médecins gynéco-obstétriciens

1 ingénieur industriel

Adjoints au Service de Gynéco-Obstétrique (8/10e)

- un médecin anesthésiste

au bureau d’études du département technique

Adjoint au Service d’Anesthésie (7/10e)

Renseignements et conditions : Dr P. Janssens, Directeur Médical - Tél : 071 26 52 11 Candidature et CV par courrier au Dr P. Janssens, Directeur Médical, CHR du Val de Sambre, Rue Chère-Voie, 75 à 5060 Sambreville ou par e-mail : paul.janssens@chrsm.be

POUR LE CHR DE NAMUR

- un radiologue temps plein - un urgentiste SMU et SMA temps plein - un audiologue Dépôt des candidatures : à adresser à Guy Vandermoten, Médecin Directeur du CHRN, avenue Albert 1er, 185 à 5000 Namur, par lettre recommandée avant le 06/06/2014. Pour plus d’informations, contactez la Direction médicale au 081 72 66 02 ou visitez notre site : www.chrn.be/jobs

(réf. : 2014-013bis) Engagement sous contrat à durée indéterminée et à temps plein (38h/sem).

Intéressé(e) ? Votre dossier de candidature doit nous parvenir pour le 1er juin 2014 au plus tard, au Département de Gestion des Ressources Humaines - Service Recrutement - Domaine Universitaire du Sart Tilman à 4000 Liège - mail : recrutement@chu.ulg.ac.be.

www.chuliege.be

Bruxelles Environnement - IBGE,

l’administration de l’environnement et de l’énergie, cherche un (h/f):

APPEL AUX CANDIDATURES EN VUE DE L’ATTRIBUTION DE 2 MANDATS DE DIRECTEUR – CHEF DE SERVICE DE RANG A4 Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale procède à l’appel aux candidats pour 2 emplois attribués par mandat au sein de Bruxelles Environnement (Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement) :

• •

Directeur-Chef de service à la Division Energie ; Directeur-Chef de service à la Division Logistique.

La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué durant l’exercice de son mandat. Ces emplois sont ouverts simultanément aux candidats internes (les membres du personnel statutaire du ministère et des organismes d’intérêt public), et aux candidats externes (tous les autres candidats). Pour plus d’informations notamment sur les conditions d’admissibilité, l’acte de candidature et le dépôt des candidatures : consultez la déclaration de vacance d’emploi publiée au Moniteur belge du 14/05/2014.

24 MAI 2014

41


042_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 19:59 Page42

La Société wallonne des eaux, c’est 1.525 hommes et femmes au service de 2.500.000 consommateurs, plus de 200 communes wallonnes desservies en eau potable, 125 millions € d’investissement par an et de nombreux projets porteurs d’avenir. Notre vision est d’assurer et de renforcer la gestion publique du cycle de l’eau. NOUS RECRUTONS DES (H/F) :

UNIVERSITAIRES

ou diplômés de l’enseignement supérieur de type long - toutes qualifications (réf. 2014/01)

BACHELIERS

ou diplômés de l’enseignement supérieur de type court - toutes qualifications (réf. 2014/02) Vous assurez la gestion de proximité d’une équipe et en supervisez les activités. Vous préparez et analysez les indicateurs opérationnels du service. Vous participez à l’amélioration continue des processus de la société de manière proactive. Vous êtes titulaire ou terminez un master ou un baccalauréat ou équivalent. L’eau est au cœur de vos préoccupations ? Animé d’une grande force de proposition, vous êtes rigoureux, adaptable et curieux ? Alors, participez à nos épreuves de sélection ! Des réserves de recrutement seront constituées à l’issue des concours. Des postes sont à pourvoir immédiatement dans nos différents services répartis en Région wallonne.

NOUS OFFRONS : un contrat à durée indéterminée dans une entreprise publique moderne et ambitieuse, un métier varié et passionnant, une formation continue qui facilite votre intégration et développe vos compétences professionnelles, des perspectives d’avenir et divers avantages tels que titres-repas, assurance soins de santé, … Renseignements et conditions de participation à consulter sur www.swde.be (date limite d’inscription : 31/05/2014).

FI ENGINEERING dans le cadre de son développement recrute :

Architectes/Gestionnaires de chantiers Ingénieurs électricité ou HVAC/ maintenance ou bureau d’études Gestionnaires de chantiers en électricité ou HVAC Dessinateurs en électricité ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilité, Autocad Deviseurs – Métreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - Tél : 02 /344 00 74

www.fi-engineering.be 42

24 MAI 2014


043_GPV1QU_20140524_RMP11_00_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:03 Page43

Nous recherchons pour engagement immédiat , dans le cadre d’un départ à la retraite , un

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER (H/F)

www.materne.com z

z

z

Située à Floreffe (Namur), Materne-Confilux est un des plus grands producteurs européens de confitures et de compotes. Leader sur le marché belge, Materne-Confilux exporte plus de 65 % de sa production. Materne-Confilux occupe 500 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires annuel de plus de 160 millions d’euros. Elle fait partie du groupe alimentaire français Andros.

z Vous prendrez avec une équipe de 16 personnes, la responsabilité de la comptabilité générale et analytique, du contrôle de gestion, des services généraux , ainsi que des systèmes d’information. z De formation supérieure (Master 2 avec orientation économique, financière ou similaire), vous justifierez d’une expérience – de préférence en milieu industriel - d’une dizaine d’années dans la gestion complète de la fonction. z Sensible aux notions de qualité et de service, vous démontrerez un grand intérêt pour les fonctions dont vous serez responsable, mais également pour leur impact sur le fonctionnement global de l’entreprise. z L’expansion de la société à l’international requiert un anglais et un néerlandais courant.

Commune de

NOUS VOUS OFFRONS : z Une fonction de gestion très variée au sein d’une société en constant développement dans un groupe familial de taille internationale. z Une rémunération compétitive en fonction de vos compétences, assortie d’avantages extra-légaux et d’une voiture de société.

INTÉRESSÉE ? Envoyez votre cv à Jean-Luc Heymans, Administrateur Délégué, à dg@materne.com ou sous pli confidentiel à Materne-Confilux SA, Direction générale, allée des cerisiers 1 à 5150 Floreffe.

UN DIRECTEUR GÉNÉRAL

Celles-en-Hainaut

(GRADE LÉGAL) (H/F) À TEMPS PLEIN

Conditions générale d’admissibilité : 1. être ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne ; 2. jouir des droits civils et politiques ; 3. être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction ; 4. être porteur d’un diplôme donnant accès à un emploi de niveau A et d’un certificat de management public ou tout autre titre équivalent délivré par un organisme agréé par le Gouvernement sur avis du Conseil régional de la formation (ce certificat peut être obtenu durant la première année de stage – Cette condition n’est pas requise tant que le certificat de management public n’est pas organisé). 5. être lauréat d’un examen ; 6. avoir satisfait au stage. Pour pouvoir participer à l’examen, les candidats doivent être porteurs des titres requis à la date de la clôture de l’inscription. Contenu des épreuves : Epreuves de l’examen : 1° une épreuve d’aptitude professionnelle permettant d’apprécier les connaissances minimales requises des candidats dans les matières suivantes : (Cotation sur 100 points) a) droit constitutionnel ; b) droit administratif ; c) droit des marchés publics ; d) droit civil ; e) finances et fiscalité locales ; f) droit communal et loi organique des C.P.A.S. ;

2° une épreuve orale d’aptitude à la fonction et à la capacité de management permettant d’évaluer le candidat notamment sur sa vision stratégique de la fonction et sur la maîtrise des compétences nécessaires à l’exercice de cette dernière en matière de gestion des ressources humaines, de management et d’organisation du contrôle interne. (Cotation sur 100 points)

Fonctions : Voir site internet communal : www.celles.be Pièces justificatives :

Obtenir 50 % dans chaque épreuve et 60 % au total. Dispense de l’examen : Sont dispensés de l’épreuve écrite et de la condition d’obtention du certificat de management, les candidats qui exercent la fonction de Directeur Général dans une commune ou dans un CPAS où ils sont nommés à une fonction équivalente. Les candidats ne peuvent toutefois être dispensés de l’épreuve orale à laquelle ils devront obtenir au moins 60 % des points. Aucun droit de priorité ne sera donné au candidat à la mobilité exerçant la fonction de Directeur Général dans une autre commune ou CPAS.

Rentrée des candidatures : Les candidatures, accompagnées des documents permettant le contrôle du respect des conditions de recrutement, doivent être Bourgmestre, sous peine de nullité, par envoi recommandé ou déposées au service du secrétariat communal contre accusé de réception, pour le 16 juin 2014 au plus tard, cachet de la poste (ou du récépissé) faisant foi.

Echelle de traitement : Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès de

Catégorie 1 : Amplitude 15 ans. (Indice 138,01) € €

€ €

Par le Collège, La Directrice générale ff, F. HENNART.

La Bourgmestre, V. DURENNE.

L’APP « CHR Sambre et Meuse » gérant le CHR du Val de Sambre et le CHR de Namur engage (h/f) :

POUR LE CHR DE NAMUR

un médecin anesthésiste

Dépôt des candidatures : à adresser à la Direction médicale du CHRN, avenue Albert 1er, 185 à 5000 Namur, par lettre recommandée avant le 25/05/2014. Infos : Dr Guy Vandermoten, Médecin Directeur au 081/72 66 02.

un responsable du magasin stérile (échelles B1-B2-B3)

Access, internet) et/ou des logiciels de gestion de stocks et traçabilité.

Descriptif succinct du poste : assurer la coordination, l’organisation et le fonctionnement du Magasin Stérile, sous la responsabilité directe du Pharmacien-Chef de Service. Dépôt des candidatures : à adresser à la Direction des Ressources Humaines de l’APP, avenue Albert 1er, 185 à 5000 Namur, de préférence par inscription sur le site web du CHRN ou par courrier simple pour le 26 mai 2014, le cachet de la poste et/ou l’accusé de réception daté du web faisant foi. 081/72 75 49 Infos : Mme ou la Cellule recrutement du Département RH au 081/72 68 27 ou 68 34.

www.chrn.be/jobs 24 MAI 2014

43


044_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:06 Page44

Envie de construire le futur de votre entreprise ? Devenez un nouveau professionnel du carbone : AUDITEUR ET/OU STRATĂˆGE.

Management stratĂŠgique du carbone CERTIFICAT INTERUNIVERSITAIRE UCL-ULG

Ouverture des inscriptions en mai 2014 Pour plus d’informations : www.formationcarbone.be claire.vaneeckenrode@uclouvain.be TÊl. : 010/47 91 26 AVEC LES PARTENAIRES :

AGC Glass Europe, Carmeuse, Heidelberg-CBR Cement, Derbigum-Imperbel, Tractebel engineering, Climact et l’Agence wallonne de l’Air et du Climat.

Lancement de la 3e ĂŠdition en septembre 2014

PROGRAMME CONSTRUIT AVEC LE SOUTIEN DU PLAN MARSHALL, DANS LE CADRE DU PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ GREENWIN Deux lecteurs de RÊfÊrence se verront offrir leur place à la formation (sous rÊserve de l’acceptation de leur dossier d’admission).

Le think tank ITINERA est nÊ en 2006 des prÊoccupations d’un nombre important d’entrepreneurs sur l’Êvolution à long terme de notre sociÊtÊ, et s’est fixÊ pour objectif d’œuvrer au maintien et à l’amÊlioration du niveau de bien-être pour les gÊnÊrations qui nous suivent. ITINERA dÊveloppe dans ce contexte, en toute indÊpendance, une expertise de qualitÊ visant à influencer la politique sociÊtale du pays et à induire ainsi une amÊlioration durable. L’objectif de l’institut repose sur des mots-clÊs tels que vision, indÊpendance, qualitÊ, long terme et pertinence sociale. ITINERA considère la crÊation de valeur dans la sociÊtÊ comme une des tâches essentielles des entreprises.

B Besoin es o i n d d’un ’un ssoutien ou t i e n R RH H d durant urant les les vacances vacances ?

Pour consolider et ĂŠlargir sa position dans la sociĂŠtĂŠ, ITINERA recherche un (h/f)

DIRECTEUR GÉNÉRAL THINK TANK

Vous dirigez une ĂŠquipe d’une dizaine de ‘fellows’, chercheurs spĂŠcialisĂŠs de divers horizons scientifiques ainsi qu’une ĂŠquipe de support et des collaborateurs freelance. Vous ĂŞtes Ă  l’aise dans le monde des partenaires, des centres d’Êtude et de dĂŠcision. Vous aurez la responsabilitĂŠ de faire des choix de politique et discuterez de projets et d’Êtudes avec le Directeur StratĂŠgie. Outre les ressources humaines, vous aurez ĂŠgalement Ă  gĂŠrer le volet financier et la stratĂŠgie de communication de l’institut. Vous ĂŠprouvez un vif intĂŠrĂŞt tant pour les questions de sociĂŠtĂŠ que pour la science, vous avez fait des ĂŠtudes de niveau supĂŠrieur et possĂŠdez l’expĂŠrience professionnelle requise pour le poste. Contenu et pertinence sont des termes importants pour vous, et vous avez le sens du management et du leadership. Vous avez une très bonne connaissance du NĂŠerlandais et de l’Anglais. Une fonction Ă  responsabilitĂŠs Ă  la croisĂŠe entre sociĂŠtĂŠ et bien-ĂŞtre, science et entreprise, est rĂŠellement faite pour vous. CANDIDATURES Plus de dĂŠtails sur www.itinerainstitute.org et www.references.be Ce poste correspond Ă  vos souhaits et Ă  vos capacitĂŠs ? Alors, envoyez votre candidature par e-mail, avec CV, Ă  Veris HR-Consult (selectie@veris-hr.be)

44

24 MAI 2014

3DUPLOHVFKRVHVjDVVXUHUSHQGDQWOHVYDFDQFHV 3DUPLOHV FKRVHVjDVVXUHUSHQGDQWOHVYDFDQFHV DYH]YRXVSHQVpjODFRQWLQXLWpGHO¡DGPLQLVWUDWLRQGX DYH]YRXV SHQVp j OD FRQWLQXLWp GH O¡DGPLQLVWUDWLRQ GX personnel p ersonnel en en l’absence l’absence du du responsable responsable ? &RQÀH]OHUHODLVHQWRXWHVpUpQLWpj &RQÀH]OHUHODLVHQWRXWHVpUpQLWpj UCM UCM In In house. house. Notre Notre H[SHUWDVVXPHau H[SHUWDVVXPHau sein sein de de votre votre entrepriseODJHVWLRQ5+ entrepriseODJHVWLRQ5+ MMXVTX¡DXUHWRXUGHYRWUHFROODERUDWHXU HQFRGDJHGHV XVTX¡DX UHWRXU GH YRWUH FROODERUDWHXU HQFRGDJH GHV SUHVWDWLRQVFRPPDQGHGHVWLWUHVUHSDVpWDEOLVVHPHQW SUHVWDWLRQVFRPPDQGHGHVWLWUHV UHSDVpWDEOLVVHPHQW GHV'LPRQDHWGHVFRQWUDWVGHWUDYDLO  GHV'LPRQDHWGHVFRQWUDWVGHWUDYDLO  ŠŠ)DLUHFRQÀDQFHj8&0,QKRXVHPHSHUPHWGHPH )D L UHFRQÀDQFHj8&0, QKRXVHPHSHU PHWGHPH F FRQFHQWUHUVXUOHGpYHORSSHPHQWGHPRQHQWUHSULVHª RQFHQW UHUVX UOHGpYHORSSHPHQWGHPRQHQW UHS U LVHª $Q'H0XOGHU3DWFK3KDUPD6$ $Q' H0X O GH U3DWFK3KD U PD6$

IntĂŠressĂŠ ?  WDULIORFDO ‡ZZZXFPEHVROXWLRQVUK     SecrĂŠtariat SecrĂŠtariat social social U UCM CM asbl asbl - SecrĂŠtariat SecrĂŠtariat social social agrĂŠĂŠ agrĂŠĂŠ d’employeurs d’employeurs n° n° 200 20 0 A.M. A . M . du d u 04/07/1946 0 4/07/194 6 - TVA T VA BE B E 0407.571.234 0 4 07. 571. 2 3 4


045_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:07 Page45

Le Centre Hospitalier Interrégional CHIREC recherche (h/f) SITE BASILIQUE HÔPITAL CHIRURGICAL DE JOUR : infirmier bachelier, infirmier bachelier pédiatrique SITE HÔPITAL DE BRAINE L’ALLEUD - WATERLOO ÉQUIPE VOLANTE : infirmier bachelier, breveté GÉRIATRIE : infirmier bachelier, breveté et titre ou qualification en gériatrie MÉDECINE/CHIRURGIE : infirmier bachelier, breveté SITE CAVELL ONCOLOGIE : infirmier bachelier, titre professionnel en oncologie ; infirmier bachelier, cadre ou master en santé publique, titre oncologie DIALYSE : infirmier bachelier GÉRIATRIE : infirmier bachelier, breveté, titre ou qualification en gériatrie URGENCES : infirmier bachelier titre siamu MÉDECINE/CHIRURGIE : infirmier bachelier, breveté

SITE CLINIQUE DU PARC LÉOPOLD QUARTIER OPÉRATOIRE : infirmier bachelier, breveté SOINS INTENSIFS : infirmier bachelier, titre professionnel siamu MÉDECINE/CHIRURGIE : infirmier bachelier, breveté SITE SARE NOUVEAU SERVICE DE PSYCHIATRIE : infirmier bachelier, breveté, titre ou qualification en santé mentale et psychiatrie URGENCES : infirmier bachelier siamu GÉRIATRIE : infirmier bachelier, breveté, titre ou qualification en gériatrie COORDINATRICE ONCOLOGIE : infirmière bachelière, titre en oncologie Les candidatures (lettre de motivation et un curriculum vitae complet) sont à envoyer au Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavell, CHIREC, à l’attention de : Isabelle Cambier, Directrice du Département Infirmier CHIREC par e-mail à : isabelle.cambier@chirec.be

www.chirec.be 24 MAI 2014

45


046_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:10 Page46

Pensez UCL pour votre formation continue Vous qui êtes engagé dans la vie professionnelle, découvrez notre offre de programmes de formation continue proposés par les 14 facultés de l’UCL dans des thématiques variées. www.uclouvain.be/formation-continue-catalogue

L’HOMME ET LA SOCIÉTÉ • Civilisations, Art, Lettres, Culture • Religions, Philosophie • Politique, Société, Économie

• Droit, Criminologie • Management, Gestion • Pédagogie • Psychologie

LES SCIENCES ET LES TECHNOLOGIES • Statistique, Actuariat • Sciences de la vie, Biotechnologies • Technologies de l’information et de la communication

• Technologies industrielles, Chimie, Matériaux • Architecture, Urbanisme • Environnement, Sciences de la terre

LA SANTÉ ET LES SOINS • Sciences biomédicales • Pharmacie • Dentisterie • Santé animale • Sport, Motricité, Kinésithérapie

• Médecine • Santé & Société • Management, Gestion à l’hôpital

+32 (0)10 47 91 27 Formation-continue@uclouvain.be 46

24 MAI 2014

UN APERÇU DES FORMATIONS DÉMARRANT

EN SEPTEMBRE-OCTOBRE 2014 CERTIFICAT D’UNIVERSITÉ EN DIDACTIQUE DE L’ENSEIGNEMENT EN IMMERSION (UCL - HE VINCI)

Plus d’infos sur www.certificat-immersion.be.

CERTIFICAT D’UNIVERSITÉ EN LIFE COACHING

Plus d’infos sur www.uclouvain.be/ formation-continue-life-coaching. CERTIFICAT D’UNIVERSITÉ EN ÉCONOMÉTRIE

Plus d’infos sur www.econometrics.be.

CERTIFICAT D’UNIVERSITÉ EN COORDINATION DES SOINS ONCOLOGIQUES (UCL - HE VINCI CENTRE DU CANCER)

Plus d’infos sur www.coordination-soins-oncologiques.be.


047_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:11 Page47

Le CHR de la Citadelle, hôpital public d’excellence, compte 1.036 lits dont 192 universitaires. Le CHR de la Citadelle s’appuie sur plus de 3.500 collaborateurs, 400 médecins indépendants et un réseau de partenaires pour offrir des soins et des services de haute qualité dans toutes les spécialités médicales. Le CHR recrute, dans le cadre de ses projets de développement, plusieurs collaborateurs (m/f) :

Direction du Pôle Audit interne, Systèmes d’Information et Coordination des Projets stratégiques

• Coordinateur

PMO

Mission : Vous gérez le portefeuille des projets stratégiques et aidez à la définition des priorités ; vous assurez le suivi des projets en collaboration avec les différents chefs de projets en termes de ressources disponibles, risques, périmètres, délais, budget, retour sur investissements, … Vous préparez des rapports d’avancement des projets et des plannings consolidés. Vous aidez au «capacity planning» et à la définition des priorités. Vous collaborez également à l’amélioration de la méthodologie de gestion de projets du CHR et en assurez l’implémentation auprès des chefs de projets ainsi que leur «coaching». Vous suivez, en collaboration avec le contrôle de gestion, les investissements et les procédures. Vous êtes directement rattaché à la directrice du pôle. Profil : Vous êtes titulaire d’un diplôme universitaire (de préférence en administration des affaires ou économique). Vous avez de bonnes connaissances dans la résolution de problèmes et avez des capacités analytiques pour les sujets en relation avec la gestion de projets. Vous êtes un bon communicateur, planificateur et organisateur. Vous avez des compétences pédagogiques pour animer des groupes. Vous faites preuve d’un esprit d’analyse et de synthèse. Vous êtes un leader. Vous savez écouter et comprendre les métiers de l’hôpital. Vous avez une capacité d’analyse multicritères et de négociation en trouvant le juste compromis. Vous êtes capable de trancher, définir/proposer des priorités, de vous y maintenir et de les communiquer aux chefs de projets et référents métiers. Vous faites preuve d’une bonne résistance au stress. La connaissance du milieu hospitalier et de la fonction publique, ainsi que des méthodologies de gestion de projets, et une expérience dans ces domaines constituent un plus.

• Data

& process manager

Mission : Vous êtes le dépositaire et référent des référentiels de données et de la formalisation des processus métiers «médico-administratifs». Vous maintenez à jour les descriptifs des processus métiers et promouvez une utilisation cohérente des systèmes d’information au sein de ces processus. Vous suivez l’évolution des normes et de la disponibilité de référentiels externes et les intégrez à bon escient dans les systèmes et processus internes. Vous participez à la définition et à l’évolution de l’architecture fonctionnelle du CHR. Vous êtes directement rattaché à la directrice du pôle. Profil : Vous êtes détenteur d’un master et avez une bonne connaissance d’un ou plusieurs métier(s) du CHR. Vous faites preuve d’une bonne capacité d’analyse et de synthèse. Vous avez des aptitudes de coordination et d’animation de groupe. Vous formalisez et appliquez des méthodes prédéterminées. Vous avez une capacité d’analyse multicritères et de négociation en trouvant le juste compromis. Vous êtes capable de trancher, définir/proposer des priorités, de vous y maintenir et de les communiquer aux chefs de projets et référents métiers. Vous êtes rigoureux et méthodique, vous faites preuve d’une ouverture d’esprit et d’un esprit institutionnel. Vous êtes un bon communicateur et avez une capacité de conceptualisation. La connaissance du milieu hospitalier et de la fonction publique et une expérience en formalisation de processus constituent un plus. Renseignements : Madame M.-J. Toussaint, Directrice de l’Audit interne, des Systèmes d’Information et de la Coordination des Projets stratégiques (04 230 79 24 - maggy.palmaerts@chrcitadelle.be) Toutes les candidatures, accompagnées d’une lettre de motivation et d’un c.v., seront traitées avec la plus grande confidentialité et sont à envoyer, au plus tard le 26 juin 2014, au CHR de la Citadelle, boulevard du 12ème de Ligne 1, 4000 Liège, à l’attention de Monsieur D. Ransart, Directeur général.

GROHE S.A. est la filiale belge du leader du marché mondial dans le secteur sanitaire. GROHE allie design, technologie, qualité et durabilité : des systèmes sanitaires modulaires et hautement économiques aux douches intelligentes et aux robinets étincelants. En matière d’expertise de l’eau, les consommateurs et les professionnels choisissent GROHE partout dans le monde. À Winksele, près de Louvain, GROHE S.A. propose un portefeuille de produits de pointe pour des publics cibles variés. Afin de concrétiser ses plans de croissance, l’équipe GROHE est à la recherche d’un (h/f)

Key Account Manager Wallonie et Luxembourg négociateur orienté résultats avec aisance relationnelle Votre fonction :

Votre profil

Interessé(e)? delphine.le.roy@jobs.hudson.com

be.hudson.com Ce recrutement est confié en exclusivité au cabinet Hudson

24 MAI 2014

47


048_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:12 Page48

Assistant(e) administratif(ive) FR/ANG – Limal (Wavre) - Temps plein Description de la fonction En tant qu’Assistant administratif polyvalent, vous assumerez les tâches suivantes : Participer à la gestion administrative et logistique courante ; Soutenir les équipes de projets dans la préparation des documents et supports visuels, ainsi que dans la rédaction des rapports et études ; Assurer la mise à jour de la base de données interne concernant les pays et infrastructures en relation avec les projets et objectifs de la société ; Organiser et planifier les réunions internes/externes et rédiger les PV de réunions ; Veiller à la mise à jour régulière du site Web et suivre les contacts et messages adressés par cette voie ; Assurer l’organisation et la gestion de la base de données et des documentations techniques ; Assister la responsable administrative et financière dans son travail au quotidien. Profil Français/Anglais ; des qualités rédactionnelles et une bonne orthographe en français et en anglais sont attendues ; la connaissance du portugais ou de l’espagnol sont un plus ;

Un sens de l’organisation et de la rigueur ; Un esprit d’équipe, d’initiative et d’anticipation, autonomie et dynamisme ; Une excellente connaissance des outils informatiques de traitement de texte, messagerie, Powerpoint et Excel ; de bonnes notions d’infographisme sont un plus ; Une bonne gestion du stress avec un sens de l’urgence et des priorités ; Une expérience de 2 à 5 ans au moins est souhaitée.

Offre Vous faites partie d’une société belge dynamique, dont les activités sont exclusivement orientées à l’international, en particulier vers de grands projets d’infrastructure et de transport en Afrique et Amérique du Sud. La société vous offre la possibilité de développer vos capacités d’une manière optimale dans une culture d’entreprise dynamique, intéressante et ouverte, avec une bonne marge d’autonomie et de croissance, ainsi que d’y bénéficier d’une rémunération compétitive.

Envoyez votre cv à anonyme@references.be As a major energy supplier in the Luxembourg energy market, also present in Germany, France and Belgium, the mission of Enovos Luxembourg S.A. is to generate, procure, transmit and distribute electricity, natural gas and renewable energies to industries, SMB’s, distributors and private households. Looking for new skills to strengthen our teams in the context of quality maintenance and continuous development of the network and infrastructure, Enovos Luxembourg is looking to hire immediately or at the earliest possible date a

PRODUCT & SERVICE DEVELOPMENT MANAGER FOR BELGIUM AND FRANCE (m/f) Your tasks Develop & evaluate new and already established products & services for the B2B/ B2SME market in Belgium and France Deploy a business development strategy and optimise existing sales products & servic- es for Enovos Group in collaboration with relevant departments Set up sales and marketing strategies by means of concepts to support as well as strengthen the market entry, presence and market penetration of all new products & services Be in line and collaborate with our international entities concerning the launch of new products & services Perform market analyses to understand customer segments & competitors and identi- fy sales potentials and upcoming trends As a leading project manager be involved in common projects with different depart- ments to define products & services development processes We are a company of reference in full development and offer opportunities to evolution, personal development, training and internal mobility. Interested ? If your track record corresponds to the conditions required, do not hesitate to send your application through our career opportunities site accessible on enovos.eu/en/jobs. Applications received by any other way will not be considered. A first selection will be based on the application file.

Ville de Virton

Le CPAS de Virton recrute sous contrat et pour une période indéterminée,

DES INFIRMIERS(ÈRES) À TEMPS PLEIN Les candidatures munies des pièces requises seront transmises à Mme la Présidente du CPAS de Virton (2, rue des Combattants à 6760 Virton) par recommandé ou déposées au CPAS contre accusé de réception pour le 30 mai 2014 à 12 h au plus tard. Tout renseignement complémentaire relatif à ce recrutement peut être obtenu auprès du service RH (063/21.00.20) 48

24 MAI 2014

FI ENGINEERING dans le cadre de son développement recrute :

Architectes/Gestionnaires de chantiers Ingénieurs électricité ou HVAC/ maintenance ou bureau d’études Gestionnaires de chantiers en électricité ou HVAC Dessinateurs en électricité ou HVAC, Autocad ou Microstation Dessinateurs en architecture/stabilité, Autocad Deviseurs – Métreurs Merci de nous envoyer votre C.V. E-mail : fi@fi-engineering.be - Tél : 02 /344 00 74

www.fi-engineering.be


049_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:14 Page49

‘L’ENCADREMENT PARFAIT RENTABILISE VOS TALENTS. ET C’EST AINSI QUE VOUS ATTEIGNEZ VOS OBJECTIFS.’ Cindy Gorissen - manager RH Groupe Cegeka Jonathan Borlée - sportif de haut niveau & ambassadeur d’Acerta

Cegeka, une entreprise ICT, fait partie du top du Benelux. ‘Chaque mois, nous engageons une vingtaine de personnes. De ce fait, la pression sur le département RH est grande. Pour cette raison, nous avons confié notre administration sociale et salariale à Acerta Secrétariat Social. Nous faisons également appel à eux pour les assessment & development centers. Ils ont créé pour nous un modèle de reporting sur mesure pour Cegeka. La qualité et le professionnalisme d’Acerta se reflètent sur notre propre département RH, et même sur toute l’entreprise. Nous nous reconnaissons dans leur attitude, ils réfléchissent avec nous et veulent réellement apprendre à connaître le client.’

acerta.be l guichet d’entreprises l administration sociale et salariale l services RH 24 MAI 2014

49

11:57:27


050_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:21 Page50

PUBLIREPORTAGE REF & CO

Employer of the Year 2014 Exceptionnelle, unique, incroyable, magnifique… les qualificatifs manquent pour décrire la Cérémonie de remise des Awards Employer of The Year 2014 qui s’est déroulée ce mardi 20 mai à l’Hôtel de la Poste à Bruxelles. Merci à tous nos invités qui ont contribué à cette réussite et encore toutes nos félicitations aux grands gagnants ! Siemens, gagnant de l’Award d’Or dans la catégorie Profit T

Vlaamse overheid, gagnant de l’Award d’Or dans la catégorie Non-Profit T

Janssen Pharmaceutica, gagnant de l’award d’Argent dans la catégorie Profit T

SPF SFSCAE, gagnant de l’Award d’Argent dans la catégorie Non-Profit T

Bayer, gagnant de l’Award de Bronze dans la catégorie Profit T

KU Leuven, gagnant de l’Award de Bronze dans la catégorie T

50

24 MAI 2014


050_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:21 Page51

W (de g. à dr.) FABRICE DEKERF Directeur Général adjoint de Vacature|References.be NADIA LEROY Business Unit Manager Références et 3 membres du jury : MAXIME JADOT CEO BNP Paribas Fortis et Président du jury DIRK BUYENS Doyen Académique Vlerick Business School MARC TIMMERMAN Managing Partner Axiom Consulting Partners Europe Avec la présentatrice INDRA DEWITTE UZ Leuven, gagnant de l’Award d’Or dans la catégorie Social Profit T Volvo car Gent, gagnant du Prix du Public dans la catégorie Profit T

Mutualités Chrétiennes, gagnant de l’Award d’Argent dans la catégorie Social Profit T

Cliniques universitaires Saint-Luc, gagnant de l’Award Bronze dans la catégorie Social Profit T

Belgacom, gagnant du Special Award Diversity T

Universiteit Gent, gagnant du Prix du Public dans la catégorie Non-Profit T

24 MAI 2014

51


052_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:23 Page52

REJOIGNEZ HAYS

52

jesuisunexpert.be 24 MAI 2014


052_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:23 Page53

DECOUVREZ LA MAGIE DU RECRUTEMENT REJOIGNEZ LES EXPERTS Notre croissance. Votre expérience. La parfaite adéquation. Hays est un des leaders mondiaux en recrutement de spécialistes qualifiés pour des fonctions temporaires et permanentes ou sur base de détachement - freelance. Grâce à notre croissance, nous recrutons de nouveaux collègues ambitieux et ayant un esprit commercial développé afin de progresser avec nous sur le marché. Nous sommes spécialisés dans les domaines suivants : « Banking & Insurance, Construction, Engineering, Finance, HR, IT, Legal, Office Professionals, Life Sciences, Purchasing & Logistics, Retail, Sales & Marketing ». Êtes-vous en tant qu’expert dans le secteur à la recherche d’un nouveau défi ? Ou bien souhaitez-vous mettre votre connaissance pratique du marché au service des professionnels et d’entreprises qui recrutent ? Hays accorde une grande importance à l’expertise. Venez renforcer notre team de vos atouts et nous investissons dans votre développement. Prenez les commandes, gérez votre activité et donnez un sacré coup de pouce à votre carrière.

Avez-vous les bonnes compétences pour réussir dans le monde du recrutement ? Faites le Hays Challenge en ligne !

Découvrez notre site de carrière Envoyez votre CV à recruitment@hays.be Appelez-nous au 0498 17 66 83

24 MAI 2014

53


054_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:24 Page54

COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANÇAISE Appel aux candidatures en vue de l’attribution d’un mandat de (m/f)

DIRECTEUR D’ADMINISTRATION DE RANG 15 Le Collège de la Commission communautaire française procède à l’appel aux candidats pour un emploi de Directeur d’administration de rang 15 attribué par mandat au sein des services du Collège de la Commission communautaire française pour la Direction d’administration des Affaires budgétaires et patrimoniales. La durée du mandat est de 5 ans. Le mandataire est évalué durant l’exercice de son mandat. Cet emploi est déclaré vacant par procédure ouverte, pour laquelle des candidats internes et externes concourent en même temps. Par candidats externes, on entend tous les autres candidats que les membres du personnel statutaire des services du Collège de la Commission communautaire française. Les candidats doivent : candidats internes : (membres du personnel statutaire des services du Collège de la Cocof) : être des agents de niveau 1 qui comptent au moins douze années d’ancienneté de niveau 1 ou qui disposent d’une expérience d’au moins six ans dans une fonction dirigeante; candidats externes : être belge, être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction, jouir des droits civils et politiques, être porteur d’un diplôme donnant accès au niveau 1 et compter au moins six années d’expérience dans une fonction de direction. Par expérience dans une fonction dirigeante ou dans une fonction de direction, on entend l’expérience en matière de gestion dans un service public ou dans une organisation du secteur privé. Pour plus d’informations, notamment, sur les conditions d’admissibilité, l’acte de candidature et le dépôt des candidatures, consultez l’appel à candidatures publié au Moniteur belge du 16 mai 2014 ou contactez Madame Joëlle BORIAU, secrétaire de la Commission de sélection : jboriau@cocof.irisnet.be ou Madame Marie WATILLON, secrétaire suppléante de la Commission de sélection : mwatillon@cocof.irisnet.be

La Sogepa recrute La Sogepa a été chargée par le Gouvernement wallon de la mise en place d’une Cellule de veille et d’intelligence économiques. Cette Cellule travaillera conjointement avec la SRIW et la Sowalfin. Celle-ci a pour mission d’éclairer les autorités wallonnes, en particulier les institutions économiques et financières et les acteurs économiques. Elle a comme objectif de proposer et d’offrir un cadre d’analyse économique soutenant la prise de décision stratégique et opérationnelle. Dans le cadre de la mise en place de cette Cellule, la Sogepa souhaite renforcer son équipe en s’adjoignant :

UN(E) CHERCHEUR/EUSE EXPÉRIMENTÉ(E), UN(E) ÉCONOMISTE, UN(E) ÉCONOMISTE OU UN(E) INGÉNIEUR(E) COMMERCIAL(E) ET UN(E) RESPONSABLE POUR L’INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE. Retrouvez le détail de notre appel à candidature sur www.sogepa.be Les candidatures et lettres de postulation doivent être adressées à l’attention de Monsieur Renaud WITMEUR, Président du Comité de Direction de la Sogepa, Bld d’Avroy, 38/8 à 4000 LIÈGE avant la date du 15 juin 2014 ou par e-mail adressé à « renaud.witmeur@sogepa.be » 54

24 MAI 2014


055_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:25 Page55

CHEZ NOUS, ÇA VIT

La MC particpe au bien-être et à la bonne santé de plus de 4,5 millions de membres. Comment ? Grâce au dynamisme de nos collaborateurs ! Ils unissent leurs forces au quotidien pour enregistrer des résultats. La solidarité les motive et, ensemble, ils veulent aller de l’avant. Leurs efforts sont reconnus et appréciés, car ils peuvent saisir de nombreuses opportunités de se développer et d’évoluer dans leur job. Tout cela dans une organisation qui accorde de la valeur à l’équilibre travail-vie privée. Mais vous n’êtes pas obligé(e) de nous croire sur parole… Il suffit de poser la question à tous ceux qui travaillent chez nous. Ils se feront un plaisir de vous le confirmer : chez nous, ça vit.

MUTU ALITE CH RE TIENN E

24 MAI 2014

55


056_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:26 Page56

LA FINANCIÈRE WAVRIENNE SA PME active dans le secteur immobilier engage

UN OU UNE COMPTABLE EXPÉRIMENTÉ(E) – TEMPS PLEIN Vous êtes chargé(e) de l’encodage comptable journalier (achat, vente, financiers), vous établissez et rentrez les déclarations TVA et les déclarations fiscales, vous créez et gérez des tableaux de bord mensuels, vous préparez les bilans et les comptes de régularisation et vous êtes à même de gérer des travaux de secrétariat. Votre profil : Vous avez un baccalauréat en comptabilité, Vous avez un minimum d’expérience dans un poste de comptable, Vous avez une bonne connaissance du logiciel Winbooks, Vous avez une excellente maîtrise d’Excel, Vous êtes très rigoureux (se) et très précis(e), Votre connaissance du français est irréprochable et vous avez quelques bonnes notions d’anglais et de néerlandais. Vous êtes disponible rapidement. Intéressé(e) par ce poste ? Envoyez- nous votre candidature avec photo par courrier à l’adresse : rue de Nivelles, 20 à 1300 Wavre ou par e-mail à info@financierewavrienne.be 56

24 MAI 2014


057_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:27 Page57

Issue de la fusion récente de l’Agence de Stimulation Économique (A.S.E.) et l’Agence de Stimulation Technologique (A.S.T.), l’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation (A.E.I.) accompagne et appuie les entreprises wallonnes dans leur stratégie d’innovation et de créativité en soutenant le développement économique, technologique et numérique de la Wallonie. Elle a une filiale : l’Agence Wallonne des Technologies de l’Information et de la Communication.

L’Agence Wallonne des Technologies de l’Information et de la Communication (AWTIC) est une filiale de l’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation (A.E.I.). Elle se substitue à l’actuelle Agence Wallonne des Télécommunications. L’AWTIC contribue à la définition, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques wallonnes relatives aux TIC et au numérique. Pour l’Agence, basée à Namur, la Région recherche le (m/f)

Pour l’Agence, basée à Liège, la Région recherche le (m/f)

Directeur Général de l’A.W.T.I.C.

Directeur Général de l’A.E.I.

Votre mission : • traduire les priorités du Gouvernement en matière de structuration des TIC, notamment par la dynamisation de la plateforme d’animation des TIC de Wallonie • promouvoir l’accès aux TIC et inciter à leur utilisation généralisée • assurer le support TIC de l’A.E.I. • gérer une équipe de 40 personnes, notamment dans le contexte de la filialisation à l’ A.E.I.

Votre mission : • traduire les priorités du Gouvernement en matière d’entrepreneuriat, de croissance et d’innovation par le pilotage d’un réseau d’opérateurs intégré et dans le respect des compétences spécifiques des autres acteurs publics wallons • améliorer l’accessibilité aux services, compétences et aides reliés à ces domaines pour répondre aux besoins des publics • gérer une équipe de 40 personnes, notamment dans le contexte de la fusion de l’A.S.E. et de l’A.S.T.

Votre profil : vous possédez • un diplôme universitaire de type long (ou avez exercé une fonction de niveau 1 ou équivalent) • une expérience professionnelle d’au-moins 8 ans, notamment en management • une connaissance pointue du paysage wallon, de ses acteurs pertinents, du fonctionnement en réseau et des nouvelles méthodes de travail • une vision prospective du secteur.

Votre profil : vous possédez • un diplôme universitaire de type long (ou avez exercé une fonction de niveau 1 ou équivalent) • une expérience professionnelle d’au-moins 8 ans, notamment en management • une bonne connaissance du paysage socio-économique wallon • une vision prospective des besoins du secteur.

Leader ouvert, vous fédérez tant l’interne que les réseaux. Vos atouts sont votre connaissance du paysage socio-économique, votre niveau d’anglais et de néerlandais. Votre mandat de 5 ans est renouvelable.

Leader ouvert, fédérateur, vos atouts sont votre connaissance du monde de l’entreprise, des TIC, de l’anglais et du néerlandais. Votre mandat de 5 ans est renouvelable.

Votre candidature doit répondre aux exigences reprises sur : www.groupecomase.com/perfecteam/AWTIC

Votre candidature doit répondre aux exigences reprises sur : www.groupecomase.com/perfecteam/AEI

Une présélection s’effectuera sur les dossiers de candidature. Les candidats retenus rédigeront un projet de politique managériale et passeront des épreuves psychotechniques non sélectives online.

Adressez votre dossier (lettre de motivation, C.V. et copie du diplôme) à PERFECTEAM, Corinne ROSY, avenue Paul Pastur 361, 6032 Charleroi ou, idéalement par e-mail à c.rosy@groupecomase.com avant la date limite du 6 juin 2014.

24 MAI 2014

W.RS.222

W.RS.222

Adressez votre dossier (lettre de motivation, C.V. et copie du diplôme) à PERFECTEAM, Corinne ROSY, avenue Paul Pastur 361, 6032 Charleroi ou, idéalement par e-mail à c.rosy@groupecomase.com avant la date limite du 6 juin 2014.

Une présélection s’effectuera sur les dossiers de candidature. Les candidats retenus rédigeront un projet de politique managériale et passeront des épreuves psychotechniques non sélectives online.

57


058_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:29 Page58

L’UNIVERSITÉ DE NAMUR annonce la vacance du poste suivant :

Compagnie Internationale de REASSURANCE

Faculté de Droit

Cherche pour son équipe de souscription à Bruxelles

ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE) À LA SOUSCRIPTION Les informations détaillées sur les domaines visés, les compétences, les attentes de l’Université sont présentées à l’adresse suivante :

http://jobs.unamur.be

Votre fonction : Vous rapporterez aux responsables de marché; les assisterez dans certaines des tâches de gestion courante incluant, entre autres, le suivi administratif des polices de réassurance ainsi qu’une implication dans la préparation des dossiers de souscription. Votre profil :

Les formulaires de candidature doivent être demandés à la Direction du Personnel de l’Université de Namur, rue de Bruxelles, 61 à 5000 Namur ou peuvent être téléchargés à l’adresse suivante: http://www.unamur.be/universite/jobs/formulaires au plus tard. et être renvoyés au Rectorat Adresse candidature : Service du Recteur Monsieur Yves Poullet, Recteur Rue de Bruxelles 61 5000 Namur

néerlandais constituent des atouts ;

Nous offrons : avantages extra-légaux et expérience dans un environnement

Envoyer lettre de candidature + C.V. + photo récente à MAPFRE RE, rue de Trèves, 45, 1040 Bruxelles ou par E-Mail à l’adresse : mcecile@mapfre.com

STORE MANAGERS (m/f) Nous recherchons pour nos magasins (Bruxelles et Wallonie)

Votre mission :

Votre profil :

Nous offrons : Un travail diversifié dans une entreprise en pleine croissance, une formation interne approfondie, un environnement de travail dynamique et des possibilités permanentes de promotion interne, une rémunération motivante et de nombreux avantages extra-légaux. Vous reconnaissez-vous dans ce profil ? Le défi vous attire ? Alors n’hésitez pas et adressez votre candidature à : . Pour plus d’informations sur Brico, visitez notre site : www.brico.be

58

24 MAI 2014


059_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:30 Page59

L’ASSOCIATION DE LA VILLE ET DES COMMUNES DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE ASBL ENGAGE UN(E)

Product Manager

RESPONSABLE DE LA « SECTION CPAS » LA MISSION

Le ou la responsable de la Section « CPAS » devra coordonner les activités d’étude, de représentation et d’information spécifiques aux 19 CPAS bruxellois. Cette fonction comporte les aspects suivants : la direction d’une équipe et la responsabilité budgétaire, la représentation et la défense des intérêts des CPAS bruxellois, l’assistance-conseil aux CPAS, la gestion de l’information aux CPAS. LE PROFIL

La fonction : • Vous êtes responsable d’un portefeuille de marques de bières. Vous coordonnez le développement des emballages et des matériaux publicitaires ainsi que les promotions et les campagnes de communication destinées aux différents marchés. • Vous évaluez régulièrement le marketing réalisé pour vos marques, suivez les évolutions et les tendances du marché et faites des suggestions. Le profil : • Vous possédez un diplôme de l’enseignement supérieur. • Vous faites preuve de plusieurs années d’expérience dans le marketing et la vente de produits FMCG. • Vous êtes: • créatif/-ve et disposez d’un esprit commercial • bien organisé(e), vous prenez des initiatives et vous aimez travailler en équipe • parfaitement bilingue (français, néerlandais) et vous avez de bonnes connaissances en anglais • familiarisé(e) avec les applications informatiques courantes et les médias sociaux • Vous habitez dans la région Bruxelles – Leuven – Aarschot – Mechelen. Nous vous offrons : Un emploi stable dans une brasserie familiale belge, valeur sûre dans un secteur passionnant, naturellement accompagné d’une offre salariale compétitive.

ENVOYEZ VOTRE LETTRE DE MOTIVATION ET CV À la Brasserie Haacht S.A., Provinciesteenweg 28, 3190 Boortmeerbeek, à l’attention de Roger Portauw ou un courrier électronique à l’adresse roger.portauw@haacht.com, tél. 016 61 52 62 www.brasseriehaacht.be UNE BIÈRE BRASSEE AVEC SAVOIR, SE DEGUSTE AVEC SAGESSE

Connaissance générale des diverses législations régissant les CPAS et leurs services, Expérience en gestion du personnel, Capacité d’élaborer et de gérer un plan stratégique et un budget, Capacité de défendre des positions avec fermeté et diplomatie, Sens politique et capacité de négociation, Connaissance du français et du néerlandais indispensable, De niveau universitaire ou expérience équivalente. NOUS VOUS OFFRONS

Une fonction variée et valorisante dans le cadre d’un contrat temps plein à durée indéterminée, un environnement de travail stimulant, Une rémunération motivante. INTÉRESSÉ(E)

Envoyez votre CV et une lettre de motivation avant le 20 juin 2014 à l’attention de Monsieur M. COLSON, Président de la Section CPAS de l’Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale, rue d’Arlon 53, bte 4, 1040 Bruxelles Fax 02/238 51 58 E-mail : cpas-ocmw@avcb-vsgb.be Info : www.avcb-vsgb.be Les personnes retenues seront personnellement averties. 24 MAI 2014

59


060_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:32 Page60

Nos conseils pour suivre la coupe du monde au travail Bientôt, les Diables Rouges prendront l’avion direction le Brésil. Ce sera le début d’une période durant laquelle beaucoup de gens vivront au rythme du football. Comment réagir en tant qu’employeur face à des travailleurs un tant soit peu trop enthousiastes ? References.be/bresil

OSEZ LE TALENT


061_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:33 Page61

Mon premier job d’é tudiant. J’ai gagné 40.000 francs. 1 ju illet 1995. U N E FORTU N

E !

La grande Enquête des salaires 2014 ET AUJOURD’HUI, COMBIEN RECEVEZ-VOUS ? QUELLE EST VOTRE RÉMUNÉRATION ? Participez à la grande enquête des salaires de Références et la KU Leuven, nous vous dirons combien vous valez. Tentez de gagner un double salaire ! Rendez-vous sur references.be/enquetedessalaires


062_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:35 Page62

Offres d’emploi Association de Pouvoirs Publics « CHR Sambre et Meuse »

Informations disponibles sur les sites de l’APP « CHR Sambre et Meuse » : 62

www.chrsm.be ou www.chrn.be ou www.chrvs.be

24 MAI 2014


063_GPV1QU_20140524_RMP11_00.qxp_VAMinside-QXP8 22/05/14 20:51 Page63

INDEX DIRECTION & CADRES SUPÉRIEURS COORDINATOR PMO DATA & PROCESS MANAGER DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER DIRECTEUR D’ADMINISTRATION DE RANG 15 DIRECTEUR DE LA PRODUCTION TV DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’A.W.T.I.C. DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’A.E.I. DIRECTEUR GÉNÉRAL THINK TANK DIRECTEUR-CHEF SERVICE DIVIS. ENERGIE DIRECTEUR-CHEF SERVICE DIVISION LOGIST MANAGEMENT STAFF RESPONSABLE DE LA SECTION CPAS UN DIRECTEUR GÉNÉRAL

CHR CITADELLE CHR CITADELLE MATERNE COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE RTBF PERFECTEAM PERFECTEAM ITINERA INSTITUTE VERIS IBGE IBGE EMIRATES AIRLINES AVCB-VSGB ADMINISTRATION COMMUNALE DE CELLES

47 47 43 54 2 57 57 44 41 41 40 59 43

INGÉNIEURS BENELUX SALES ENGINEER INGÉNIEUR INDUSTRIEL BUREAU D’ETUDES INGÉNIEUR(E) COMMERCIAL(E) INGÉNIEURS INGENIEURS ELECTRICITE OU HVAC INGENIEURS ELECTRICITE OU HVAC PRODUCT QUAL.& MANUFACT.EXCELLENCE ENG SUPERVISEUR MAINTENANCE ELECTR-INSTRUM UNIVERSITAIRES

AFTON CHEMICAL C.H.U. DE LIEGE SOGEPA ING BELGIE FI ENGINEERING FI ENGINEERING AFTON CHEMICAL AFTON CHEMICAL SOCIÉTÉ WALLONNE DES EAUX

COVER 4 41 54 COVER 3 42 48 COVER 4 COVER 4 42

TECHNIQUE & PRODUCTION BACHELIERS OUVRIER QUALIFIE BATIMENT

SOCIÉTÉ WALLONNE DES EAUX RTBF

42 2

VENTE & MARKETING ACCOUNT MANAGER COLLABORATEURS COMMERCIAUX DELEGUE MEDICAL - TALENT COMMERCIAL KEY ACCOUNT MANAGER WALLONIE ET LUX. MARKETEERS PRODUCT & SERVICE DEVELOPMENT MANAGER PRODUCT MANAGER

AVENIR TELECOM-DRH ING ARJOHUNTLEIGH GROHE ING ENOVOS INTERNATIONAL BRASSERIE HAACHT

DERVEAUX SELECT HUDSON

48 COVER 3 57 47 COVER 3 48 59

REPRESENTANTS SMART REPRESENTANTS SMART SALES MANAGER BUILDING PROJECTS SALES STAFF STORE MANAGERS

SMART SMART WIENERBERGER EMIRATES AIRLINES BRICO

42 42 56 40 58

RESPONSABLES RH EXPERTS

HAYS

HAYS

52

SECTEUR JURIDIQUE ASSISTANT EN SOURCES & PRINCIPES DROIT JURISTE JURISTES LAWYER

UNIVERSITÉ DE NAMUR SERVICE PUBLIC RÉGIONAL DE BRUXELLES ING ENOVOS INTERNATIONAL

58 2 COVER 3 64

DYNAFIN SERVICE PUBLIC REGIONAL DE BRUXELLES FINANCIERE WAVRIENNE SOGEPA EMIRATES AIRLINES SERVICE PUBLIC REGIONAL DE BRUXELLES ING SERVICE PUBLIC REGIONAL DE BRUXELLES SOGEPA SOGEPA

36 2 56 54 40 2 COVER 3 2 54 54

FINANCES 30 EXPERTS DE LA FINANCE COMPLIANCE & COMMUNICATION OFFICER COMPTABLE EXPERIMENTE(E) - TEMPS PLEIN ÉCONOMISTE FINANCE STAFF GUARANTEE & PROJECT FINANCE OFFICER JEUNES DIPLOMES MARKET RISK OFFICER RESPONSABLE INTELLIGENCE ECONOMIQUE RESPONSABLE INTELLIGENCE ECONOMIQUE

LOGISTIQUE & DISTRIBUTION AIRPORT SERVICES STAFF CARGO OPERATIONS STAFF RESPONSABLE DU MAGASIN STERILE

EMIRATES AIRLINES EMIRATES AIRLINES CHR SAMBRE ET MEUSE

40 40 43

ADMINISTRATION ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(IVE) ASSISTANT(E) ADMINISTRATIF(VE)

SOCIÉTÉ ANONYME MAPFRE RE

48 58

24 MAI 2014

63


064_GPV1QU_20140524_RMP11_00_VAMinside-QXP8 22/05/14 23:36 Page64

AUTRE

ENSEIGNEMENT & FORMATION

COORDINATEUR SECURITE

RTBF

2

SANTE DES INFIRMIERS(ERES) A TEMPS PLEIN DES INFIRMIERS(ERES) A TEMPS PLEIN MEDECIN ANESTHESISTE

CPAS DE VIRTON CPAS DE VIRTON CHR SAMBRE ET MEUSE

48 48 43

CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE CORPORATE

AUDITEUR IT PROJECT MANAGER STRATÈGE

UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN TECHNO.BEL UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN

44 48 44

RECHERCHE & DEVELOPPEMENT CHERCHEUR/EUSE EXPERIMENTÉ(E)

SOGEPA

CONSTRUCTION UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LOUVAIN MUTUALITÉ CHRÉTIENNE CHR SAMBRE ET MEUSE CBC BANQUE REFERENCES ICHEC ACERTA

46 55 62 37 50 56 49

ARCHITECTES/GESTIONNAIRES DE CHANTIERS DESSINATEURS EN ARCHITECT./STABILITÉ DESSINATEURS EN ÉLECTR. OU HVAC DEVISEURS-METREURS GESTIONNAIRE DE CHANTIERS GESTIONNAIRES DE CHANTIERS EN ÉLECTR.

FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING FI ENGINEERING FRANKI FI ENGINEERING

ICT & INTERNET 1 EXPERT INFORMATIQUE BUSINESS INTELLIGENCE EXPERT BUSINESS PROCESS ANALYSTS CORPORATE BUSINESS ARCHITECT FUNCTIONAL & TECHNICAL ANALYST .NET IT ANALYSTS IT PROJECT MANAGERS PROFESSIONNELS DE L’IT

SERVICE PUBLIC DE WALLONIE - SPW SIBELGA SIBELGA SIBELGA SIBELGA SIBELGA SIBELGA ING

54 39 39 39 39 39 39 3

As a major energy supplier in the Luxembourg energy market, also present in Germany, France and Belgium, the mission of Enovos International S.A. - as a holding of the energy provider Enovos and the grid operator Creos is to generate, procure, transmit and distribute electricity, natural gas and renewable energies to industries, SMB’s, distributors and private households. Enovos Group has a turnover of 2.95 billion EUR and currently employs 1,400 collaborators all over in Europe. Looking for new skills to strengthen our teams in the context of quality maintenance and the continuous development of the network and infrastructure, the legal department of Enovos International in Esch-sur-Alzette is looking to hire immediately or at the earliest possible date a

LAWYER

(m/f) Your responsibilities Identify, prevent and minimise legal risks for the Enovos Group Advise and support the companies of the Group in optimising the legal aspects of their activities, particularly in the areas of energy law, business law and M&A Negotiate, draft, review of contracts; provide analysis of legal risks, legal advices and recommendations Collaborate in the set-up of legal structures and monitor the legal aspects of operational integration of participations, particularly in the context of M&A Manage litigation activities, ordinary courts and arbitration Actively participate in the legislative and regulatory watch, provide the companies of the Group with training concerning legal awareness Participate to the drafting of procedures. We are a company of reference in full development and offer opportunities to evolution, personal development, training and internal mobility. Interested ? If your track record corresponds to the conditions required, do not hesitate to send your application through our career opportunities site accessible on enovos.eu/en/jobs. Applications received by any other way will not be considered. A first selection will be based on the application file.

64

24 MAI 2014

54

Business Unit Manager Nadia Leroy

Fax général 02 482 03 77

Rédaction Directeur de rédaction Didier Hamann Rédacteur en chef Rafal Naczyk Secrétaire de rédaction Pierre Michel Rouffiange Collaborateur Benoît July, Julie Luong Photographe Kasia Doraczynska, Maxime Gdalewitch

Annonces téléphonées Tél. 02 225 55 00 Marketing & Research Marketing Manager Gregory Hulstaert B2C Marketeer Émilie Tcherkezian B2B Marketeer Sandrine Kinnard

Rédaction References.be Magali Henrard, Steven Heyse, Heleen De Bisschop, Céline Préaux Directeur général Stephane Vermeiren Équipe graphique Graphistes Kenny Caudron, Flor Cobo

Administrateur délégué Thierry Hugot

Publicité Account Managers Ana Alonso Tél. 02 481 15 88 Jean-Sébastien Delporte Tél. 02 481 15 70 Christine François Tél. 02 481 15 85

Éditeur responsable Rossel Patrick Hurbain 100 rue Royale 1000 Bruxelles

Sales Assistant Frédéric Burton Tél. 02 481 15 24 Fatiha El Boussaklaoui Tél. 02 481 15 75 Mebruke Ergin Tél. 02 481 15 00

Références SA 86 C bte101 avenue du Port 1000 Bruxelles Tél. 02 481 15 24

42 42 42 42 45 42


003_GPV1QU_20140524_RMP01_00_VAMinside-QXP8 21/05/14 15:47 Page3

Un équilibre naturel dans votre job.

Offrez de l’orange à votre carrière. Véritable référence dans le monde de la finance, ING Belgique fait plus que jamais figure de banque innovante. Ses ambitions ? Anticiper les besoins de ses clients, particuliers comme entreprises, et devenir leur partenaire privilégié. Pour atteindre ces objectifs, ING peut fort heureusement compter sur le dynamisme et le professionnalisme de ses collaborateurs. Sans oublier leur enthousiasme, leur implication et leurs idées. Si vos projets, vos compétences et vos ambitions correspondent aux nôtres, n’hésitez pas, nous avons sans aucun doute des choses à nous dire et peut-

être même des projets à réaliser ensemble. Il faut préciser que chez ING Belgique, chacun, quel que soit son rôle, peut apporter sa pierre à l’édifice : des jeunes diplômés aux professionnels de l’IT en passant par les collaborateurs commerciaux, les marketeers, les ingénieurs et les juristes. À tous ces professionnels, nous ne proposons pas seulement des perspectives d’avenir passionnantes, nous leur offrons aussi un bon équilibre entre travail et vie privée. Envie d’en savoir plus sur nos activités et opportunités de carrière ? Surfez sans tarder sur notre site www.ing.be/jobs

24 MAI 2014

3


004_GPV1QU_20140524_RMP01_00.qxp_VAMinside-QXP8 21/05/14 15:46 Page4

Afton Chemical Corporation est l’un des producteurs clés d’additifs pour lubrifiants et carburants. Plus de 1.500 collaborateurs œuvrent au jour le jour dans le respect de la sécurité, de la qualité et de l’environnement pour y servir une clientèle active dans les secteurs du pétrole, de l’automobile et de l’industrie en général. A partir de son centre R&D de Bracknell (UK), de son site de production de Feluy (Hainaut) et d’équipes commerciales basées à Bracknell, Bruxelles, Paris, Hambourg, Moscou, Dubai et Mumbai, Afton Chemical Europe couvre l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Inde.

Pour son site de production de Feluy, Afton Chemical cherche à s’adjoindre les services d’un (m/f)

SUPERVISEUR DE MAINTENANCE ÉLECTRO-INSTRUMENTATION Votre mission : Your profile :

For our Sint-Stevens-Woluwe office we are looking for a (m/f)

BENELUX SALES ENGINEER The function :

Votre profil : Key responsibilities :

PRODUCT QUALITY & MANUFACTURING EXCELLENCE ENGINEER The function :

Your profile :

Key responsibilities :

Nous vous offrons :

Intéressé ? pour le 06/06/2014 Département Ressources Humaines de Afton Chemical SPRL jobs.belgium@aftonchemical.com

www.aftonchemical.com 4

24 MAI 2014


Qui est l’employeur de l’année ?