Page 1

UNIVERSITÉ OUVERTE 2016-2017

● ◗ contact 47 rue Mégevand Tél. 03 81 66 51 05 / 03 81 66 51 00 universite.ouverte@univ-fcomte.fr

universite-ouverte.univ-fcomte.fr

uni ve r sit é de f ranc h e - com t é

◗ Université ouverte Université de Franche-Comté 30 rue Mégevand 25030 Besançon cedex

UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ


univer sité

ou v e r t e

unive rsité de franche-comté


pages 1 et 2 intĂŠrieures_Mise en page 1 14/07/16 10:29 Page1


pages 1 et 2 intérieures_Mise en page 1 14/07/16 10:29 Page2

univer sité

ou v e r t e

uni ve r sit é de f ranc h e - com t é


invitation

L’Université Ouverte de Franche-Comté a l’honneur et le plaisir de vous convier à sa rentrée solennelle Présentation générale du programme à 14h30 mercredi 5 octobre 2016 au Grand Kursaal à Besançon suivie à 16h de

« Douce France » Les années cinquante en miroir par le Théâtre de la Clairière ●

« Chefs d’œuvre retrouvés » : peintures françaises saisies par les troupes soviétiques en Allemagne en 1945 ◗ MARIA OZEROVA Attachée scientifique au Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg

jeudi 6 octobre 2016 à 17h - Amphithéâtre Donzelot, Faculté des Lettres ●

« Peindre et vivre n’a jamais été qu’un seul et même mot pour moi » Portrait de Louise Élisabeth Vigée-Lebrun ◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON Historien, Université de Franche-Comté

vendredi 7 octobre 2016 à 17h - Amphithéâtre Donzelot, Faculté des Lettres ●

« Trio concertant » Concert de musique baroque ◗ NICOLE DESGRANGES, clavecin ◗ SOLVAIG ACUNA, soprano ◗ ÉTIENNE STOFFEL, Violoncelle vendredi 7 octobre 2016 à 20h – Chapelle de la Présentation, Centre Diocésain

Entrée libre


ÉDITORIAL

L’

UNIVERSITÉ OUVERTE EST UNE INVITATION AU VOYAGE culturel, scientifique, historique, géographique, philosophique… l’espace universitaire est infini ! Plongez-vous au cœur des disciplines en émergence, vivez l’actualité la plus intime de la formation et de la recherche. Car cette synergie formation-recherche est au cœur des préoccupations de l’Université, le partage des savoirs est un enjeu vital pour nos sociétés. Depuis quelques années, les jeunes chercheurs, nos doctorants, viennent à votre rencontre vous présenter leurs travaux scientifiques, toutes thématiques confondues. Cette expérience, importante pour eux, vous permettra une découverte en immersion des aspects les plus novateurs et les plus inattendus de la science « en train de se faire ». Il en est de même avec les mercredis des savoirs labélisés « Effet Pasteur » par la Région Bourgogne-Franche-Comté, qui transmet avec une proximité immédiate, le fruit de la recherche la plus actuelle. J’adresse toutes mes félicitations à la directrice et son équipe, aux président-e-s d’antenne de l’UO pour la nouvelle carte 2016-2017 qui, comme à son habitude, ne cesse de se renouveler pour mieux nous mettre en appétit : les dernières nouvelles des fouilles archéologiques bisontines, la venue de Patrick Crispini, chef d’orchestre Master classe qui nous parlera de l’œuvre de Fellini, le temps du théâtre et de l’écriture, la participation à une exposition « Dans la gueule du lion » sur les ouvriers de Peugeot n’en sont que quelques facettes. Le programme est une belle invitation à la curiosité et à l’ouverture sur le monde : aussi, après la théorie, passez la pratique ! Vous avez ainsi la possibilité d’appliquer les cycles de cours sur le terrain. Des voyages avec vos enseignants vous sont proposés : en Iran (histoire et géopolitique), en Islande (géologie et volcanologie), en Sicile (histoire, patrimoine et civilisation)... Vivez vos études ! L’Université ouverte, avec la Fabrikà sciences, le Jardin botanique et le Gymnase-espace culturel, sont des acteurs culturels reconnus. Claire Dupouët, Vice-Présidente chargée des politiques culturelles et moi-même, sommes en effet très attentifs à ce que notre université transmette auprès de tous ses connaissances et dialogue avec son territoire. Excellente rentrée à tous, JACQUES BAHI Président de l’Université de Franche-Comté


ÉDITORIAL

L’

UNIVERSITÉ OUVERTE À LONS-LE-SAUNIER. Il y a maintenant trente ans, nous avions décidé, Jean-Louis Liénard, efficace secrétaire général de l’Université Ouverte, et moi, de faire le tour des villes de Franche-Comté, pour leur offrir l’implantation d’une antenne de l’Université Ouverte. Nous avons d’abord été considérés avec beaucoup de méfiance, les municipalités craignant d’introduire dans leurs cités un Cheval de Troie et de provoquer la zizanie. J’ai déjà expliqué que je me faisais l’impression d’être à un carrefour, les mains pleines de pierres précieuses et de diamants que refusaient les passants. Il s’est pourtant trouvé plusieurs villes, dont Lons fut l’une des premières, pour accepter de tenter l’expérience. Ce sont ces villes qui ont déclenché le mouvement en faveur de l’extension des programmes de l’Université Ouverte, ouvrant ainsi la voie à un grand Campus universitaire, à l’échelle de la Région. Le fait est d’autant plus remarquable que cette politique transcendait les couleurs politiques. Lorsque l’on me demandait si l’U.O. était blanche ou rouge, je pouvais répondre qu’elle était comme le TGV de l’époque « orangé » et que l’on ne demandait pas une carte de parti pour y embarquer.

Tout particulièrement, ce sont Mademoiselle Humbert, alors adjointe au Maire de Lons-le-Saunier et Monsieur Chavetnoir, vice-président du Conseil général, qui ont, les premiers, soutenu le projet. Ensuite, ce fut Jacques Pélissard, député maire de Lons qui continua la même politique, persuadé que la Ville n’aurait qu’à se louer de la présence de l’U.O. Après la Présidence de Jacques Chambard, en 1986, ce furent Michel Devaux, de 1987 à 2004, puis Bernard Detraz jusqu’en 2006 et Anne-Marie Humbert depuis cette date qui acceptèrent d’assumer cette charge. C’est grâce à eux et au bureau qui les épaule que, deux fois par semaine, les auditeurs peuvent découvrir de nouvelles sources de savoir. Le succès est tel que, le lundi, il faut deux séances pour les accueillir tous ! Trente ans, c’est un bel âge et cette longévité donne raison à Jacques Pélissard d’avoir si bien soutenu cette belle aventure.

MICHEL WORONOFF Professeur émérite de langue et littérature grecques Directeur-fondateur de l’Université Ouverte Président honoraire de l’Université de Franche-Comté


ÉDITORIAL

«

CHUT… » Ne dites pas à mon entourage que j’ai pris, repris le chemin de l’Université, il me croit en train de jardiner au dehors. De fait, je bine, bêche, ensemence et le jardin est celui des connaissances, celui de l’Université Ouverte. Tantôt à la française avec ses allées bien tracées, tantôt à l’anglaise avec ses recoins à découvrir. Que l’histoire soit antique, moderne ou contemporaine, nationale, anglaise, italienne, elle sera au rendez-vous.Tout comme la peinture, la musique, la botanique, la géologie, la chimie, la littérature, les langues. Aux classiques s’ajoutent les néo-classiques : les doctorants se sont installés dans le paysage et demandent à présenter leurs recherches. De jeunes pousses qui ont du talent ! La médecine, combinée avec de nouvelles activités physiques, est résolument orientée vers la prévention, le mieux-être. Quant aux nouveautés, ce sont des fruits délectables : un cycle cinéma/musique autour de l’œuvre de Fellini sous la baguette du chef d’orchestre, Patrick Crispini. Ou encore des journées dédiées : l’une à la Grande Guerre, l’autre à l’archéologie bisontine. Avec des résultats renversants, mais chut… Laissons cet inventaire à la Prévert pour dire, redire l’essentiel. L’Université Ouverte, c’est l’Université de Franche-Comté en action sur l’ensemble du territoire comtois grâce aux sept antennes régionales. Grâce aux bénévoles de ces antennes qui ne ménagent ni leur temps ni leur peine. Ce sont des collectivités locales : communes, intercommunalités, départements, régions qui, malgré des budgets contraints, demeurent de vaillantes supportrices en apportant moyens humains et financiers. Et que dire du public ! Chaleureux, prêt pour la découverte, soucieux de comprendre, de partir en voyage vers d’autres horizons. Il est à l’image de l’UO, multiple en ses talents, mais un en son engagement au service de la culture universitaire. Nous le montrerons lors des journées partagées d’octobre 2016 à Montbéliard et d’avril 2017 à la Citadelle de Besançon. L’UO, c’est donc une histoire de bonheur partagé qui dure depuis plus de trente ans sous l’œil bienveillant et fidèle du fondateur, le professeur Michel Woronoff. Ce jardin d’Éden est fait par tous et pour tous. Alors, jardinez, jardinons, la récolte sera plantureuse !

DAMIENNE BONNAMY Directrice de l’Université Ouverte


Sommaire

◗ Besançon

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Page 13

Rubriques

Numéros

Événementiel : avant-scène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 01 Les Mardis des savoirs à partager . . . . . . . . . . . . . . . . 02 Je, jeux de lettres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 03 à 06 Je, jeux de scène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 07 à 11 Chemins de traverse, chemins détournées . . . . . . 12-13 Écrire ici et ailleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 à 18 Livres en fête . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 Art exposé, art d’exposer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 à 24 Le trait et la matière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 à 29 Le sculpteur et le collectionneur . . . . . . . . . . . . . . . 30-31

Géopolitique et polémologie . . . . . . . . . . . . . . . . . 111-118 Avec les jeunes chercheurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119 Les mercredis Pasteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120 Hippocrate pour tous : la santé au quotidien . . 121 à 123 Quand la terre nous est racontée . . . . . . . . . . . 124 à 127 Quand le ciel nous est raconté . . . . . . . . . . . . . . 128 à 131 Sous le signe de la biodiversité et du développement durable . . . . . . . . . . . . . . .132 à 134 Quand la physique et la chimie s’adressent à tous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .135-136 Mathématiques – monde numérique . . . . . . . . 137 à 142 Corps et esprit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143 à 146

L’art en mouvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 à 34 Trois petites notes de musique… et toute une symphonie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 à 39 Athènes vivante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 à 43 La Bible interrogée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44-45 Monde gréco-romain, monde latin . . . . . . . . . . . . 46 à 50 Le monde des idées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51 à 56 Mondes sensibles : psychologie . . . . . . . . . . . . . . . 57 à 59 Société en mutation : sociologie . . . . . . . . . . . . . . 60 à 63 Histoire d’ici et d’ailleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 64 à 75 Histoire économique, sociale et industrielle . . . . 76 à 79

◗ Dole

. . . . . . . . . . . . . . . . Page 111

◗ Gray

. . . . . . . . . . . . . . . . Page 125

Histoire comtoise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 80 à 82

◗ Lons-le-Saunier

Outil pour l’histoire : paléographie . . . . . . . . . . . . 83 à 85

◗ Lure

Les immanquables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 86 à 89

. . . . . . . . . . . Page 131

. . . . . . . . . . . . . . . . Page 137

Culture en mouvement :

◗ Pays de Montbéliard

les événementiels de l’UO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 90 à 93

◗ Saint-Claude

Économie, politique et société . . . . . . . . . . . . . . . . 94 à 98

. . . . . . . . Page 143

. . . . . . . . . . . . Page 155

. . . . . . . . . . . . . . . Page 161

Le Jura : paysages et question d’avenir . . . . . . . . 99-100

◗ Vesoul

Cultures du monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 101-110

◗ Sites décentralisés

. . . . . . . . . . Page 169

9


Besançon L’équipe administrative

Besançon Structures, inscriptions

◗ Présidence JACQUES BAHI, Président de l’Université de Franche-Comté

SERVICE COMMUN DE L’UNIVERSITÉ DE FRANCHECOMTÉ, qui est garante de la qualité et de la rigueur scientifique des activités proposées, l’Université Ouverte a pour vocation de mettre à la disposition du plus grand nombre les savoirs et le savoir-faire universitaires. Elle ne vise qu’à la formation culturelle désintéressée et ne délivre aucun diplôme. Chacun peut donc s’y inscrire sans considération d’âge ou de niveau d’études et la fréquenter tout à loisir. Son activité se déploie sur l’ensemble du territoire comtois. S’ajoutent, en effet, au site de Besançon, sept antennes décentralisées : Dole, Gray, Lons-le-Saunier, Lure, Montbéliard, Saint-Claude et Vesoul. De plus, un certain nombre de collectivités sollicitent l’Université Ouverte pour l’organisation de conférences.

◗ Direction DAMIENNE BONNAMY, directrice Tél. 03 81 66 51 01 damienne.bonnamy@univ-fcomte.fr ◗ Administration LOÏC DROSSARD Tél. 03 81 66 51 00 loic.drossard@univ-fcomte.fr

10

◗ Inscriptions – Gestion des intervenants – Frais de mission SOPHIE MONNERET, collaboratrice Tél. 03 81 66 51 15 sophie.monneret@univ-fcomte.fr ◗ Inscriptions – Sorties pédagogiques – Voyages MARIE BROCARD, collaborateur Tél. 03 81 66 51 05 marie.brocard@univ-fcomte.fr BESANÇON ◗ Bureaux — Accueil, inscriptions, sorties et activités pédagogiques : 47 rue Mégevand, rez-de-chaussée — Administration, secrétariat : 47 rue Mégevand, 1er étage ◗ Adresse postale 30 rue Mégevand – 25030 Besançon Cedex ◗ Site Internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr universite.ouverte@univ-fcomte.fr

Afin de répondre à sa mission de diffusion des connaissances, elle organise, durant l’année universitaire, des enseignements, conférences, ateliers pratiques, l’ensemble pouvant être complété par des sorties et voyages culturels. L’Université Ouverte bénéficie, outre d’une dotation de l’Université, du soutien logistique et financier de partenaires territoriaux dont l’aide continue est déterminante. Sans les subventions de la Région de Franche-Comté, des départements de la Haute-Saône et du Jura, des municipalités de Besançon, Dole, Gray, Lons-le-Saunier, Lure, Saint-Claude, Vesoul, mais également du Pays de Montbéliard Agglomération, l’Université Ouverte ne pourrait continuer à fonctionner dans les conditions actuelles. Enfin, l’Université Ouverte est adossée à une association de la loi de 1901, l’Association de Développement des Activités de l’Université Ouverte qui permet le déploiement de l’activité dans toute la Franche-Comté et assure le tiers des enseignements.


11


Besançon Inscriptions 2016-2017 ◗ L’inscription à l’année peut être prise à tout moment. Elle permet l’accès à l’ensemble des activités et des sites UO et ADAUO. Nul ne peut participer aux cours, conférences, ateliers, sorties et voyages sans être régulièrement inscrit (service universitaire et association) et muni d’une carte d’auditeur, en cours de validité, comportant une photographie d’identité. La carte d’auditeur est obligatoire. Elle peut être demandée dès le deuxième cours. Une liste d’émargement est établie pour chaque enseignement ou activité.

12

L’exonération des seuls droits universitaires doit être demandée au jour de l’inscription. Elle suppose que le revenu fiscal de référence, tel qu’il figure sur le dernier avis d’imposition sur le revenu des personnes physiques du demandeur, ne dépasse pas le seuil fixé par le conseil d’administration de l’UFC. Aucun remboursement ne pourra intervenir après l’inscription, quel que soit le motif de la demande.

◗ Pièces à fournir — Fiche d’inscription à compléter — Une photo d’identité ◗ La fiche d’inscription est à télécharger sur internet ou à retirer au Bureau. Attention : certains cours sont à effectif limité : langues vivantes, informatique, atelier photographique, activités physiques – L’inscription est obligatoire auprès du secrétariat et entraîne le paiement d’un droit supplémentaire par cours suivi ainsi qu’un engagement d’assiduité, trois absences valant renonciation à l’inscription dans le cours considéré. N.B. Pour chacune de ces activités, l’inscription sera prise dans un seul groupe. ◗ Dans les antennes L’inscription est liée à la domiciliation (un auditeur domicilié à Besançon ne peut s’inscrire dans une antenne décentralisée). S’agissant des modalités pratiques, s’adresser au secrétariat de l’antenne locale, comme indiqué en première page du programme de chacune des antennes.

◗ ANTENNES Secrétariat, inscriptions, renseignements : voir à la page de présentation de l’antenne concernée


Besanรงon

13


Besançon / Événementiel : avant-scène 01 ❘ UN SÉMINAIRE ÉVÉNEMENT : FÉDÉRICO FELLINI, MAESTRO DE CINECITTÀ ◗ PATRICK CRISPINI Chef d’orchestre

11, 12, 13 et 14 octobre 2016 8 séances sur 4 jours pour mieux comprendre l’univers fellinien, le génie complice de Nino Rota et l’art de la musique de film.

14

« Sono un gran bugiardo » (Je suis un grand menteur) aimait à dire de lui-même Federico Fellini (1920-1993), dont les 24 films offrent une mosaïque unique et irremplaçable dans l’histoire du cinéma. Inventeur d’univers baroques, exubérants, funambule jonglant entre caricatures et dessins de presse, néoréalisme (c’est auprès de Roberto Rossellini qu’il fait ses premières armes), fantasmagories oniriques influencées par la psychanalyse, musichall et cirque, miroirs des splendeurs et outrances de la vie, il rencontre son premier grand succès en 1954 avec La Strada où son épouse, Giulietta Masina, campe l’inoubliable personnage de la Gelsomina. Avec La Dolce Vita le réalisateur est en osmose avec son époque, dont il capte les malaises et les désarrois. Puis, de Satyricon à Roma, de Otto e mezzo (Huit-et-demi) à Amarcord, du Casanova à La Città delle donne (la Cité des femmes), vont s’enchaîner ses plus grands succès populaires et critiques. Dompteur malicieux et fantasque d’une équipe entièrement dévouée à ses visions esthétiques et obsessionnelles, il trouve avec Nino Rota, son compositeur fétiche, un complice musical idéal, et avec Marcello Mastroianni un ami dévoué qu’il va modeler en double fantasmatique. Ses films, qu’il réalise en artisan polymorphe, oscillent entre mythe, caricature, crise de civilisation et morale, prophétisant la mort du cinéma, l’appauvrissement de la poésie, à travers des chefs-d’œuvre comme E la nave va (Et vogue le navire), Ginger e Fred (Ginger et Fred) ou Intervista.

Génial metteur en scène, « maestro assoluto » régnant sur le set de son studio 5 à Cinecittà, tonitruant dans son mégaphone au milieu d’un barnum d’acteurs, de femmes voluptueuses, de figurants excentriques, d’artisans du spectacle, tous fidèles et inconditionnels du maestro, il bâtit patiemment une œuvre de visionnaire nostalgique, parvenant à transcender ses propres désirs, ses obsessions et sa mélancolie chronique pour atteindre à une exaltation métaphysique, profondément italienne, mais de portée universelle... Le chef d’orchestre, compositeur, pédagogue Patrick Crispini, luimême auteur de musiques de film, qui eut l’occasion de rencontrer à plusieurs reprises le grand cinéaste italien, propose à travers ce séminaire un itinéraire sensible et documenté voyageant de manière interdisciplinaire dans l’œuvre du réalisateur et l’éclairant d’un jour nouveau. Il sera rejoint, pour les deux dernières séances, par Serena Gentilhomme, maître de conférences honoraire, dont l’expertise et la grande connaissance de l’univers fellinien viendront compléter cette approche originale et passionnante...


Besançon / Événementiel : avant-scène Mardi 11 octobre

Vendredi 14 octobre, journée

1. Introduction à l’univers fellinien I : une vie de cinéma

1. L’allégorie du monde qui s’en va : E la nave va ou le chant du cygne Quelques figures féminines...

2. Introduction à l’univers fellinien II : une œuvre de poète Mercredi 12 octobre

2. La mémoire recomposée : Amarcord et « le manine » du souvenir... Quelques figures féminines...

1. La musique de film : l’âge d’or de la bande sonore

Ces deux séances seront animées en duo par Serena Gentilhomme et Patrick Crispini

2. L’univers de Nino Rota : le naturel au galop

Vendredi 14 octobre, soirée

Jeudi 13 octobre 1. Fellini à l’œuvre I : le maestro de Cinecittà

Aubade fellinienne à trois voix ◗ PATRICK CRISPINI ◗ PIERRE CLEITMAN, comédien, accordéoniste ◗ MARC FELD, musicien, magicien

15

2. Fellini à l’œuvre II : disegni et le Livre des songes

www.pierotonin.com

Un spectacle mêlant poésie, effets visuels, musique dans une ambiance toute italienne, toute magique, une ambiance fellinienne. Ne manquez pas ce récital écrit tout exprès pour l’Université Ouverte. Centre diocésain.


Besançon / Les Mardis des savoirs à partager 02 ❘ LES MARDIS DES SAVOIRS À PARTAGER

1. Qu’est-ce que les Trente Glorieuses ? Qu’en penser ?  mardi 18 octobre 2016 ◗ DOMINIQUE LEJEUNE Docteur ès-lettres, professeur émérite de khâgne au Lycée Louis le Grand, Paris

16

Avec les Trente Glorieuses (1945-1974), la France entre dans l’« ère de la consommation de masse », de la croissance, de la « société d’abondance », de l’essor des services… Définie par Jean Fourastié en 1979, la période est loin d’être heureuse pour tous. Réflexion sur la vie et l’histoire de la génération du baby-boom, le « tournant » de Mai 68, la France rurale de Jour de fête de Jacques Tati…

2. La vie, la mort, la vie Louis Pasteur vu par Erik Orsenna mardi 25 octobre 2016 ◗ THÉÂTRE DE LA CLAIRIÈRE Érik Orsenna a publié en 2015 un livre sur Louis Pasteur. Il a voyagé, étape par étape, dans l’univers du grand homme pour « apprendre un peu ». Il raconte quelques-uns des mécanismes de la vie, la lutte victorieuse contre la rage. Il évoque le père qui a vu trois de ses filles emportées par la maladie. « Voici dans ce XIXe siècle assoiffé de connaissances le Savant ». Ce récit passionné est donné à entendre comme une dramatique mise en espace par trois comédiens, direction Pierre Louis.

Conférences ouvertes à tous les étudiants régulièrement inscrits à l’Université de Franche-Comté

3. La COP 21 vue par un juriste mardi 8 novembre 2016 ◗ HÉLÈNE TOURARD Maître de conférences de droit public, Université de Bourgogne

La COP 21 a fait couler beaucoup d’encre sur les enjeux planétaires de la protection de l’environnement. Mais cette conférence est aussi intéressante du point de vue du droit international. En effet, le droit de l’environnement conduit-il à un renouveau des techniques de négociation internationale ? Le fossé se creuse-t-il entre les résultats des négociations et leur mise en œuvre effective ?

4. Déroulement et aspects du génocide arménien mardi 15 novembre 2016 ◗ RAYMOND KEVORKIAN Directeur de recherche honoraire, Paris VIII

Le génocide des Arméniens marque les premières violences de masse opérées contre des populations civiles au cœur de la Première Guerre mondiale. La recherche historique a beaucoup progressé au cours de ces vingt dernières années. Elle nous éclaire sur le processus de destruction des Arméniens ottomans, mais aussi sur les régimes totalitaires et leur gestion des questions des minorités.


Besançon / Les Mardis des savoirs partagés 5. Crimes sexuels et morale publique au XIX-XXe siècle (suite) mardi 22 novembre 2016 ◗ RENAUD BUEB Maître de conférences en histoire du droit et des institutions, HDR, Université de Franche-Comté

7. Mythe et musique : Prométhée mardi 6 décembre 2016 ◗ ANNE-MARIE HUMBERT Professeur honoraire de philosophie, Présidente de l’antenne lédonienne de l’Université Ouverte

L’an dernier, nous découvrions la criminalité sexuelle dans l’Ancien droit. Arrivent la Révolution puis l’ordre libéral du Code pénal (1810). Le XIXe siècle est le siècle de la pudeur outragée. Les bonnes mœurs sont toujours en danger : il faut les protéger. Puis attendre la société de consommation pour voir la libération des mœurs. Quelle morale publique dessine le droit pénal ?

Les mythes traduisent sous une forme imagée les croyances d’une société donnée, apportant des réponses au questionnement sur son origine, son existence, sa destinée. Le mythe de Prométhée, particulièrement riche, évoque les rapports des hommes avec les dieux, avec la nature, avec les techniques. Hésiode, Platon, Eschyle et quelques autres nous serviront de guides. Cassanéa de Mondoville, Beethoven, Schubert seront nos illustrations.

6. Une communauté de moniales dans l’enfer de la Guerre de Dix ans

8. Le Corbusier et l’art sacré : la chapelle Notre-Dame du Haut à Ronchamp 

mardi 29 novembre 2016 ◗ ANNIE GAY

mardi 13 décembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

Professeur agrégé honoraire d’histoire

Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte

La guerre de Dix Ans (1635-1645) fut la plus cruelle des guerres de la conquête française au XVIIe siècle ; la Franche-Comté en sortit exsangue. Les archives de la communauté des Clarisses de Poligny font état de ces femmes de Dieu plongées dans l’enfer de la guerre, exilées à Salins et à Besançon après l’incendie de leur monastère en 1638…

Construite sur une colline vouée au culte de la Vierge depuis le Moyen Âge, en remplacement d’un édifice néo-gothique détruit par les bombardements de 1944, la chapelle Notre-Dame du Haut est devenue grâce au génie de Le Corbusier un chef-d’œuvre de l’architecture du XXe siècle. Il sut, avec force, audace et sensibilité, y exprimer toute l’ampleur de sa réflexion et de son talent.

17


Besançon / Les Mardis des savoirs à partager 9. Comité Union et Progrès, l’Empire ottoman, la Grande guerre et le génocide des Arméniens mardi 10 janvier 2017 ◗ HAMIT BOZARSLAN Directeur d’études à l’EHESS, Paris

Cette intervention insistera d’abord sur la prise de pouvoir du Comité Union et Progrès (1908) avant d’analyser le processus de sa radicalisation vertigineuse qui précipitera l’Empire ottoman dans la Grande Guerre et constituera le principal déclencheur du génocide des Arméniens en 1915-1916.

10. Les Jeux olympiques célébrés par les grands noms de la bande dessinée 18

mardi 17 janvier 2017 ◗ SÉBASTIEN LAFFAGE-COSNIER Maître de conférences en sciences du sport, Université de Franche-Comté

Les albums « olympiques » de quatre séries prisées par la génération des « Trente Glorieuses » (Bibi Fricotin, Les Pieds Nickelés, Astérix et Les Schtroumpfs) cherchent à séduire les jeunes lecteurs critiques à l’égard des pratiques compétitives. Ils soulignent le passage progressif d’une vision caricaturale et humoristique à une perspective plus éducative et moralisatrice.

11. L’éducation par le sport dans la bande dessinée mardi 24 janvier 2017 ◗ SÉBASTIEN LAFFAGE-COSNIER Quels messages les BD à thèmes sportifs envoient-elles à la jeunesse ? Largement diffusées dans les revues illustrées, elles ont ensuite été publiées en albums tirés à des millions d’exemplaires au cours des années 1960. Vecteurs de moralisation ou critique du sport dans l’humour, voire la dérision ?

12. Le Palais de la Cité, du palais des rois de France au palais de justice mardi 31 janvier 2017 ◗ HERVELINE DELHUMEAU Chargée de mission scientifique, Conseil national de la recherche archéologique, ministère de la Culture

Au cœur de Paris, sur l’île de la Cité, la Sainte Chapelle, les vastes salles de la Conciergerie ou encore les tours du Quai de l’Horloge sont les témoins grandioses de ce qui fut la première résidence principale des rois de France au cœur de Paris. Or, le complexe monumental médiéval existait encore en grande partie au milieu du XIXe siècle avant que ne soit érigé le Palais de Justice actuel. Nous évoquerons l’évolution de ce palais méconnu bien qu’il ait abrité des joyaux d’architecture médiévale.

13. « L’Enseignement supérieur pour tous » : une école bisontine du socialisme mardi 7 février 2017 ◗ DAMIENNE BONNAMY Maître de conférences de droit public, Directrice de l’Université Ouverte, Université de Franche-Comté

« L’Université populaire de Besançon, créée en 1900 a, en sept ans, traversé toutes les phases de la vie des U.P. : naissance, prospérité, langueur, avant de subir une courte crise… de


Besançon / Les Mardis des savoirs partagés laquelle nous espérons la voir sortir rajeunie et fortifiée ». Ce souhait d’une reviviscence, exprimé dans le Bulletin de l’U.P. du 15 mai 1907, ne sera pas exaucé : l’association sera dissoute en novembre 1908. Une aventure à découvrir !

14. Voyages et voyageurs à travers le Jura mardi 14 février 2017 ◗ PAUL DELSALLE Maître de conférences d’histoire moderne, HDR, Université de Franche-Comté

La traversée du massif du Jura n’était pas aussi simple que nous l’imaginons parfois. Les récits des voyageurs ou des pèlerins et les renseignements contenus dans les archives nous permettent de connaître les raisons des déplacements, les itinéraires empruntés, les problèmes rencontrés. Comment se nourrissait-on en cours de route et où logeait-on ? Et finalement, revenait-on chez soi ?

15. Les Invités au festin : une prise en charge novatrice des personnes en souffrance psychique. Projection du film « En passant par les invités… »

mardi 28 février 2017 ◗ JEAN-PHILIPPE MIGUET Professeur honoraire d’hépatologie, Université de Franche-Comté

Les Invités au festin ont développé une alternative à l’hôpital psychiatrique fondée sur un nouveau concept : la psychiatrie citoyenne. Le film met en scène Charlie, une marionnette, incitée à découvrir un lieu où se vit la fraternité. Des témoignages des fondateurs, Marie-Noëlle et Jean Besançon, des résidents, des salariés, des bénévoles complètent le documentaire.

16. Entre sultans et empereurs : témoignages de l’architecture musulmane en Inde, entre Delhi et Agra  mardi 7 mars 2017 ◗ MICHEL ARAGNO Professeur honoraire de microbiologie, Université de Neuchâtel

En 1192, l’Afghan Mu’izz al-Din Muhammad s’empare de Delhi où il fonde un sultanat. Du gigantesque minaret Qutb Minar dont la construction remonte au XIIe siècle, jusqu’au tombeau de Safdarjang au XVIIIe siècle, en passant par le Taj Mahal à Agra, cinq siècles d’histoire mouvementée du sultanat de Delhi sont illustrés par des monuments extraordinaires dus à des despotes éclairés mais souvent cruels.

19 17. Une grande figure de l’avant-garde allemande entre les deux guerres : Kurt Schwitters (1887-1948) ou la vie et l’art confondus mardi 14 mars 2017 ◗ ALAIN PHILIPPE Directeur honoraire de l’École des Beaux-arts, ERBA, Besançon

De la peinture au collage, de la typographie appliquée à la poésie sonore, de la publication d’une revue phare des années vingt à la patiente réalisation de la colonne Merzbau, Kurt Schwitters a conduit sa vie et son œuvre comme une épopée. Chronique illustrée de cette vie hors normes occultée par les évènements tragiques de l’Allemagne d’après 1933.


20


Besançon / Les Mardis des savoirs à partager 18. Dominique Parrenin, 1665-1741, missionnaire jésuite à la Cour de l’Empereur de Chine

20. Une histoire de la préhistoire

mardi 21 mars 2017 ◗ BRICE LEIBUNDGUT

Chargé de cours, Université de Franche-Comté

Écrivain régional, auteur de La Rhubarbe et la Pivoine, Éd. Comtois Illustres, 2007

Dominique Parrenin, né au Russey, fait partie des « Mathématiciens du Roy » de la Compagnie de Jésus envoyés par Louis XIV à l’Empereur de Chine. Arrivé à Pékin en 1698, il apprend les langues chinoise et mandchoue, ce qui lui permet de devenir un interlocuteur privilégié et un conseiller influent de l’Empereur Kangxi. Traducteur de livres scientifiques, cartographe de la Chine, diplomate, évangélisateur… il est une référence pour la connaissance de la Chine au siècle des Lumières.

19. Les agglomérations romaines de Franche-Comté : résultats des derniers programmes de recherche mardi 28 mars 2017 ◗ PIERRE NOUVEL Maître de conférences d’archéologie de la Gaule romaine, laboratoire Chrono-environnement, Université de Franche-Comté

La connaissance des agglomérations antiques de Franche-Comté (ancien territoire des Séquanes) s’est accrue depuis 2012 grâce à un programme collectif de recherche : fouilles préventives, prospections aériennes et géophysiques. Le paysage urbain en sort renouvelé, révélant un réseau composé de villes d’origine gauloise et de nouvelles fondations échelonnées le long des grandes voies romaines.

mardi 4 avril 2017 ◗ JEAN-PHILIPPE MÉGNIN

À la fin du XVIIIe siècle, on connaît l’existence d’animaux disparus comme le mammouth. Mais on ne pense pas que des humains aient pu vivre dans des temps si lointains. Jusqu’à ce que l’on trouve, dans les mêmes couches que leurs ossements, des outils façonnés par des mains humaines…

21. Gray : un grand port fluvial au XIXe siècle mardi 11 avril 2017 ◗ CATHERINE VUILLERMOT Maître de conférences d’histoire contemporaine, Université de Franche-Comté

L’activité portuaire débute à la fin du Moyen-Âge et la prospérité s’installe dans les années 1760 avec l’arrêt royal supprimant les droits sur les grains circulant sur la Saône. Mais à la veille de la Première guerre mondiale, Gray est une ville sans industrie et dont le commerce a quasiment disparu. Pourquoi ?

21


Besançon / Je, jeux de lettres

22

03 ❘ LA PAROLE : DU BESOIN OU DU DÉSIR CHEZ LES HOMMES…

05 ❘ ATELIERS D’ÉCRITURE : DES MOTS ET NOTRE MONDE

◗ VÉRONIQUE DAGUES

◗ SOUMYA AMMAR-KHODJA

Docteur en sciences du langage, Université de Franche-Comté

Docteur en littérature, Animatrice culturelle indépendante, Besançon

7 séances

10 séances de 2 heures

Il semble entendu que l’humain, fragile et mal pourvu, soit toujours exposé aux risques de ses besoins nécessaires : nourriture, abri, soin, sécurité, assistance, éducation, etc. Et que la société marchande, telle qu’est la nôtre aujourd’hui, est en passe de lui faire croire que son désir d’humain est possiblement réductible à ce qu’elle peut lui fournir. La bonne nouvelle communicationnelle soutenue de la rationa-lité et de l’expertise ambiante indique la « solution » : désir et besoin ont l’heur d’être substituables ou solubles l’un dans l’autre. Ce n’est cependant pas ce qu’avait imaginé Jean-Jacques Rousseau dans son Essai sur l’origine des langues (1755), ni ce qu’en vécut Akira Mizubayashi dans Une langue venue d’ailleurs (2011), ou ce que dit Jacques Lacan dans le Discours de Rome (1953, in Écrits 1 : III). Trois lectures pour éprouver, à la lettre, l’enjeu de la Parole.

Écrire, c’est aussi tendre l’oreille, porter son attention à la langue utilisée dans le présent, aux mots qui résonnent, porteurs des échos du monde, notre monde. Les membres de l’Atelier seront invités à composer des textes (histoire, monologue, dialogue, poème) à partir de ces mots, proposés de séance en séance. L’Atelier est ouvert à toutes et à tous, y compris à celles et à ceux qui n’ont pas encore tenté l’expérience de l’écriture. Se construisant dans une dynamique progressive, avec l’apport de tous, il suppose une présence régulière.

N.B. Il est recommandé d’acquérir les ouvrages cités, parus en poche, voire de les lire !

◗ SOUMYA AMMAR-KHODJA 3 séances de 2 heures

04 ❘ DIRE DES CONTES / CONTES D’ICI, CONTES D’AILLEURS ◗ ÉDITH LOMBARDI Psychologue clinicienne, conteuse

4 séances La formation « dire des contes » s’adresse à toute personne voulant s’initier aux contes et qui souhaite en dire. La première séance porte sur l’histoire du conte oral traditionnel et situe le conte dans le contexte européen. Au cours des séances suivantes alterneront des exposés sur les contes d’ici et d’ailleurs et des exercices permettant de travailler ensemble l’art de conter, à partir de ces récits.

06 ❘ AVEC LES PETITES FUGUES : LIRE, DIRE, ÉCRIRE, AUTOUR D’UN ÉCRIVAIN, THOMAS VINAU

« Les Petites Fugues sont nées en 2002 et tout de suite le succès est au rendez-vous. Ce festival littéraire se déploie pendant deux semaines dans 80 villages et villes de France qui se mobilisent collectivement pour sa mise en œuvre. Les écrivains s’adonnent à une itinérance dans la région où ils sont conviés à rencontrer différents publics : ils interviennent dans les collèges et lycées, les hôpitaux, les maisons d’arrêt. », réf. www.lespetitesfugues.fr Cette année, l’Université Ouverte entre dans le cercle des lieux d’accueil. La rencontre sera préparée par un travail de lecture et d’analyse de l’œuvre animé par Madame Ammar-Khodja. Thomas Vinau sera accueilli le 17 novembre par le groupe d’auditeurs ayant préparé avec Madame Ammar-Khodja, puis par les Poètes du Jeudi.


Besançon / Je, jeux de scène 08 ❘ ÉCRITURES THÉÂTRALES ◗ JEAN-MICHEL POTIRON Metteur en scène, conférencier sur l’art et la littérature, Spécialiste des écritures dramatiques

4 séances de 2 heures Initiation aux écritures dramatiques et dévoilement des chefsd’œuvre de quatre auteurs majeurs de l’histoire du théâtre.

Pier Paolo Pasolini Le théâtre poétique (théâtre de Parole), politique (lutte des classes, capitalisme, révolution, autogestion), de la transgression et du blasphème (inceste, sadomasochisme, zoophilie, etc.) : Caldéron, Affabulazionne, Pylade, Orgie, Porcherie, Bête de Style

Thomas Bernhard Le théâtre en colère (contre les cabots et les nazis) : Place des Héros, L’ignorant et le fou, Au but, La force de l’habitude, Le Président...

Anton Tchekhov

07 ❘ BEAUMARCHAIS OU L’INCARNATION DE L’ÉNERGIE ◗ FRANCE MARCHAL-NINOSQUE Professeur de littérature, co-directrice de l’équipe de recherche, Centre Jacques Petit, Université de Franche-Comté

3 séances Ce cycle sera dédié à Beaumarchais, incarnation du concept d’énergie qui marqua la seconde partie du XVIIIe siècle. Seront envisagées son influence dans l’évolution des formes dramatiques (parade, comédie d’intrigue, drame bourgeois, opéra) dans les trois dernières décennies du siècle, ainsi que son implication dans la Révolution américaine ; sera proposée aussi une étude des caractéristiques de sa dramaturgie.

Le témoin de la chute de l’aristocratie russe et de l’avènement d’une nouvelle classe laborieuse : Platonov, Ivanov, Oncle Vania, La Mouette, Les trois sœurs, La Cerisaie.

Henrik Ibsen L’observateur impartial des travers de la classe bourgeoise et le chantre de l’émancipation féminine : Brand, La dame de la mer, Un ennemi du peuple, Hedda Gabler, Quand nous ressusciterons d’entre les morts.

23


Besançon / Je, jeux de scène 09 ❘ DE LA TRIBUNE À L’ÉCHAFAUD ◗ VICTOIRE CRISPEL Autrice

1 séance

24

Ce monologue met en scène Olympe de Gouges, native de Montauban, femme de Lettres, engagée pour l’abolition de l’esclavage, femme de propositions sociétales en vue de l’amélioration des conditions de vie des pauvres, femme de propositions de lois, autrice de pièces de théâtre, de pamphlets, farouchement opposée à la peine de mort. Olympe de Gouges fut de tous les combats pour les droits des humains dont les femmes pour lesquelles elle rédigea « La déclaration des droits de le femme et de la citoyenne » en réaction à la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Ce monologue retrace ses derniers instants de vie où, dans sa prison, à la veille d’être guillotinée, elle prend la plume pour écrire son testament philosophique, retraçant avec émotion la femme porteuse d’espoir qu’elle fût.

10 ❘ TEXTES EN SCÈNE : CHARLES PÉGUY, « L’ARGENT » Le théâtre de la Clairière revient pour de nouvelles représentations suivies d’un échange avec le public. Dans son essai publié dans Les Cahiers de la Quinzaine en 1913, Charles Péguy, avec cette prodigieuse capacité de langage qui le caractérise, dénonce le primat de l’argent dans le monde moderne, sans mépriser pour autant les nécessités économiques. L’Argent est aussi un hymne au travail bien fait et un magnifique récit autobiographique où l’ancien normalien évoque plaisamment et gravement les deux métaphysiques, celle des maîtres d’école et celle des curés. « Pour la première fois dans l’histoire du monde, l’argent est maître sans limitation ni mesure, pour la première fois, l’argent est seul en face de l’esprit. ». Deux autres représentations seront données :

La vie, la mort, la vie, Louis Pasteur vu par Érik Orsena mardi 25 octobre 2016 Votre Émile pour la vie mercredi 23 novembre 2016

11 ❘ ÉCHAPPÉE LÉDONIENNE AVEC LES SCÈNES DU JURA Labellisées Scène nationale en 2013, Les Scènes du Jura développent un projet artistique dédié aux écritures d’aujour-d’hui. Les auditeurs de l’Université Ouverte sont invités à découvrir le théâtre de Lons-le-Saunier, un théâtre à l’italienne, véritable bijou, au cours d’une visite dédiée avant un spectacle. Ce sera l’occasion, au printemps 2017, de conclure en beauté une journée de promenade dans le Jura. www.scenesdujura.com


Besançon / Chemins de traverse, chemins détournés 12 ❘ LES POÈTES DU JEUDI ◗ ÉLODIE BOUYGUES Maître de conférences de littérature française, Université de Franche-Comté

◗ JACQUES MOULIN Professeur honoraire de lettres, poète

Nous vous invitons à rencontrer des poètes vivants, à les écouter lire leurs textes et témoigner de ce qu’est, pour eux, l’écriture poétique aujourd’hui. La poésie, depuis toujours, tisse des liens avec les autres arts et modes d’expression, ce que reflète la diversité des lieux dans lesquels nous vous convions : à l’Université bien sûr, mais aussi dans le noir d’une salle de cinéma, dans les centres et écoles d’art, en librairie ou à la médiathèque... Il s’agit, à chaque fois, d’écouter ce que nous dit la poésie de notre monde et de nous-mêmes, d’être attentif à ce qu’elle nous offre : du sens à vif, de la beauté, de l’émotion, de l’intensité, au plus près de notre sensibilité et de notre expérience immédiate. Rencontres prévues avec : Thomas Vinau le 17 novembre dans le cadre des Petites Fugues ; Mira Wladir ; Henri Droguet ; Armand Dupuy et bien d’autres…

13 ❘ LES VOIX DE LA POÉSIE AUJOURD’HUI ◗ ÉLODIE BOUYGUES 8 séances Ce parcours dans la poésie contemporaine vous invite à découvrir des voix de poètes du XXe siècle jusqu’à nos jours : qui sont les poètes d’aujourd’hui ? Quelle est leur place dans la société ? Que nous disent-ils d’eux, de nous, de notre monde ? Quelle révolte salutaire portent-ils dans un univers gouverné par la parole « utile » et bien souvent vide de sens, si peu propice à la fraternité ? Quel choix de langue « autre » opèrent-ils, comme étrangère dans sa beauté, pleine, dense, et qui nous touche si vivement ?

25


Besançon / Écrire ici et ailleurs 14 ❘ LES ÉCRIVAINS D’EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE À L’ÉPREUVE DE L’EXIL (1933-1945)

15 ❘ CHARLES DICKENS, ROMANCIER VICTORIEN ◗ DAVID BALL

Ancien diplomate

Professeur émérite de littérature, Université de Franche-Comté

9 séances

5 séances

◗ CLAUDE BOUHÉRET

26

Ce cycle de conférences étudiera dans une double perspective historique et littéraire, les différentes formes d’exil qui se sont imposées aux intellectuels des pays d’Europe centrale et orientale durant les années noires de l’entre-deux-guerres. Il analysera les raisons et les conditions de ces exils - intimes ou politiques, volontaires ou imposés - et se penchera sur les hommes de lettres qui, loin de leurs pays, continuèrent à écrire tout en travaillant. Des écrivains allemands (Thomas, Klaus et Heinrich Mann, Brecht, Feuchtwanger), autrichiens (Roth, Zweig, Werfel, Canetti), polonais (Singer, Gombrowicz, Milosz), hongrois (Koestler, Marai) et roumains (Istrati, Gheorghiu), contraints à l’exil comme bon nombre de leurs concitoyens artistes et hommes de sciences, seront ainsi suivis sur les chemins de la liberté de Paris à Hollywood, en passant par les camps de la France de Vichy, Marseille, Lisbonne, New York et Los Angeles. Se référant aux carnets et aux souvenirs de ces personnalités d’exception, ces conférences poseront la question restée d’actualité : existe-t-il une écriture de l’exil ?

Les débuts fulgurants de sa carrière d’écrivain, ses voyages en France et en Italie, la publication de ses romans en forme de feuilleton, ses contes de Noël (un élément important de sa popularité). Trois textes à l’étude : David Copperfield, Le conte de deux cités, Un chant de Noël.

16 ❘ LA LITTÉRATURE CHINOISE DE LU XUN À MO YAN (DERNIÈRE PARTIE – IV) : MO YAN 

◗ BERNARD LUC Professeur honoraire de philosophie

6 séances La dernière partie du cycle « Littérature chinoise » sera consacrée à Mo Yan, Prix Nobel de littérature en 2012. Le cours traitera de : - Mo Yan « celui qui ne parle pas mais raconte des histoires » - L’œuvre, au carrefour du local et de l’universel - Rôle et place de l’écrivain dans la société et devant l’histoire Lectures conseillées : Le clan du sorgho rouge, Seuil Le pays de l’alcool, Points / Seuil La dure loi du karma, Points / Seuil


Besançon / Écrire ici et ailleurs 17 ❘ LE CORPUS DE TRISTAN ET ISEUT

18 ❘ RELIRE LE FEUILLETON (1836-1914)

◗ PIERRE BOURGEOIS

◗ FLORENT MONTACLAIR

Professeur honoraire de lettres, docteur ès-lettres

Professeur de lettres certifié, ESPE, Docteur ès-lettres, médaille d’or de philologie, Université de Franche-Comté

4 séances La légende, le roman et le mythe a) Les textes français en vers : Le Tristan de Beroul ; Le Tristan de Thomas ; La Folie de Berne ; La Folie d’Oxford ; La Laie de chèvrefeuille de Marie de France b) Les versions allemandes : Tristan d’Eilhart von Oberg ; Tristan et Isolde de Gotteried de Strasbourg Les reconstitutions : Le Roman de Tristan et Iseut par Joseph Bédier ; Tristan par André Mary ; analyse des épisodes de la légende reconstituée Les « réécritures » de la légende : Tristan und Isolde, opéra de Wagner « Les réécritures » suite : L’Éternel Retour, scénario de Jean Cocteau, film de Jean Delannoy ; La Femme d’à côté, film de François Truffaut : la trilogie Tristan et Yseult d’Olivier Messiaen (Harawi, La Turangalîla-Symphony, Les Cinq Rechants).

Hugues Merle, Tristan et Iseut (1880)

7 séances Le roman-feuilleton fut le grand phénomène éditorial du XIXe siècle, qui bouleversa le monde de l’édition, élargit le public du roman, donna une esthétique nouvelle à la littérature, et enrichit les auteurs. Dumas pouvait dire en 1848 que les retombées financières de son œuvre faisaient vivre 1 453 personnes… Divisé en quatre grandes directions (social, judiciaire, historique, exotique), le roman-feuilleton se renouvelle tout au long du siècle et connaît avec Colette ses derniers feux, bien que son principe perdure sur la première moitié du XXe siècle. Naissance économique et littéraire d’un genre nouveau (1836) Les premiers feuilletons de Balzac à Eugène Sue Le temps des mystères (Sue, Féval, Verne, Zola) Romantisme et feuilleton : Dumas, Hugo, Vigny Le roman historique Le roman social Le roman exotique et judiciaire Un genre en déclin après le Naturalisme ?

27


28


Besançon / Livres en fête 19 ❘ À PROPOS DE… AVEC LES ÉDITIONS UNIVERSITAIRES COMTOISES Lorsque les auteurs publiés par les Presses Universitaires de Franche-Comté viennent partager leurs études et leur passion…

1. À propos d’archéologie Clairvaux et le Néolithique Moyen Bourguignon, Cahiers MSHE ◗ PIERRE ET ANNE-MARIE PÉTREQUIN À Clairvaux (Jura), trois villages néolithiques, inscrits au Patrimoine mondial UNESCO, ont été datés du IVe millénaire av. J.-C. À partir de milliers de témoins conservés sous le niveau de l’eau, les auteurs proposent une lecture sociale des outillages, des techniques et des modes de vie. L’étude des rapports avec les communautés voisines permet de souligner l’importance des déplacements de population et le rôle des liens matrimoniaux entre communautés parfois éloignées. Archéologie des moulins hydrauliques, à traction animale et à vent, des origines à l’époque médiévale (2 vol.), Annales ◗ LUC JACCOTTEY ET GILLES RODIER Ces volumes font le point sur les études récentes de vestiges de moulins antiques ou médiévaux dont les découvertes se multiplient en Europe et dans le monde méditerranéen en ouvrant de nouvelles voies de recherche pour l’archéologie, comme pour l’histoire des techniques et des productions.

2. À propos d’art La sculpture gréco-romaine en Asie-Mineure, ISTA ◗ G. DUCOEUR ET C. MUCKENSTURM-POULLE (ED.) Sophie Montel présentera le volume réunissant seize contributions sur la sculpture gréco-romaine d’Asie Mineure. Les analyses montrent la variété des objets d’étude et des approches méthodologiques tout en renouvelant la vision de cette zone du bassin méditerranéen entre la Grèce et l’Orient.

Les décors peints du château d’Ancy-le-Franc (v. 155O – v. 1630), Annales ◗ MAGALI BELIME-DROGUET Voici une contribution fondamentale à l’étude des décors peints fondée sur des recherches scientifiques et analysant notamment les sources et les modèles iconographiques. Le livre met à la disposition du monde scientifique et des amateurs des documents inédits et de nombreuses images illustrant le propos. Il comble, incontestablement, une lacune dans l’historiographie du château.

3. À propos de théâtre Skén&graphie 3, Annales ◗ JULIA PESLIER ET PASCAL LECROART (SS DIR.) Ce numéro, qui sera présenté par Pascal Lécroart, propose un Cahier critique consacré aux rapports divers et multiformes entre les écritures dramatiques et la radio des années 1930 à aujourd’hui, évoquant Nathalie Sarraute, Jean-Luc Lagarce, René de Obaldia, Patrick Kermann ou Edoardo Sanguineti. Ensuite, Le Cahier de la création permet de découvrir un texte inédit d’André Hodeir, compositeur et homme de radio. Quant au Cahier des spectacles et des professionnels, il accueille des chroniques consacrées à Krzysztof Warlikowski et à Laurence Sendrowicz avant d’évoquer le travail de Vincent Lacoste. Théâtre contemporain en Asie, Annales ◗ FRANÇOISE QUILLET Quel est en Asie, aujourd’hui, le théâtre d’avant-garde, quelles relations complexes se nouent entre pouvoir et artistes, entre tradition et modernité, quelles formes nouvelles engendre le dialogue avec l’Occident ?

29


Besançon / Livres en fête

30

4. À propos de linguistique

6. À propos d’histoire des idées

L’énonciation éditoriale, « SEMEN 41 », Annales ◗ MARC ARABYAN (SS DIR.) Présentation par Andrée Chauvin-Vileno Observer que Le Petit Poucet de Perrault compte quatre paragraphes dans l’édition Barbin de 1697 et une centaine chez Hachette en 1905 sensibilise à l’énonciation éditoriale. En amont de la remise du manuscrit à son éditeur, l’auteur écrit en anticipant sur les formes du livre. En aval, l’éditeur transforme ce même texte en livre. En se déplaçant aujourd’hui du papier vers l’écran, cette double énonciation donne naissance à de nouvelles lectures et à de nouvelles écritures.

La transmigration des âmes en Inde et en Grèce anciennes, ISTA ◗ CLAIRE POULLE ET ALII Des chercheurs, spécialistes de l’Inde, de l’Égypte et de la Grèce anciennes exposent, dans ce volume qui sera présenté par Claire Poulle, leurs travaux sur la migration de l’âme en un nouveau corps après la mort. Ils montrent que la doctrine de la réincarnation ne peut avoir une origine égyptienne et qu’elle a été diversement développée, comprise, voire remaniée par les Indiens et les Grecs.

Le discours hypertextualisé, « SEMEN 42 », Annales ◗ MARION BENDINELLI Cette parution de l’automne 2016 sera présentée en 2017, ce qui permettra aussi de parler au plus près des collections !

5. À propos d’histoire Regards sur 1848, Cahiers MSHE ◗ EDWARD CASTELTON ET HERVÉ TOUBOUL (DIR.) Ce livre vise à retracer les prises de position et interprétations différentes de quelques observateurs les plus connus de la Révolution de 1848 en France, des philosophes et écrivains Marie d’Agoult, Honoré de Balzac, Louis Blanc, Auguste Comte,Victor Cousin, Gustave Flaubert, Alexandre Herzen, Alphonse de Lamartine, Karl Marx, Jules Michelet, Raspail et Lorenz von Stein. Le Traité de Paris (France-Allemagne 1963), Annales ◗ CLAIRE ASLAGUL ET STÉPHANIE KRAPOTH Stéphanie Krapoth, maître de conférences d’histoire contemporaine, spécialiste de l’histoire franco-allemande, revient sur la réconciliation voulue par le général De Gaulle et le chancelier Adenauer.

La théorie du hasard est-elle née par hasard ? Sciences : concepts et problèmes ◗ THIERRY MARTIN L’ouvrage réunit la totalité des articles publiés par Ernest Coumet (1933-2003), figure incontournable de l’histoire et de la philosophie des sciences du XXe siècle, qui a marqué plusieurs générations d’historiens et de philosophes, sur des sujets aussi divers que l’histoire de la logique, la combinatoire, le calcul des probabilités et le positivisme. Par son acuité et sa profondeur, cette œuvre conserve toute son actualité et sa pertinence pour les spécialistes, comme pour le public cultivé.


Besançon / Livres en fête 7. À propos de sociologie Les jeux de hasard et d’argent. Étude sociologique autour de pratiques ludiques : Française des Jeux, casinos, Pari Mutuel Urbain ◗ AUDREY VALIN L’ouvrage propose une analyse sociologique de l’aléa, à travers les pratiques des jeux d’argent et de hasard dans les secteurs historiques de la FDJ, des casinos et du PMU. En suivant les pistes ouvertes par des penseurs de référence, l’étude consiste à analyser la dynamique du hasard dans notre société occidentale contemporaine, afin de mieux comprendre nos agissements et la façon dont nous organisons le monde qui nous entoure.

8. À propos d’environnement et d’aménagement Les eaux industrielles contaminées, pratiques et techniques ◗ NADIA MORIN-CRINI ET GRÉGORIO CRINI Gregorio Crini, docteur-ingénieur, laboratoire Chronoenvironnement, est spécialiste du traitement et de l’épuration des eaux contaminées. La performance énergétique des bâtiments et le plan local d’urbanisme, droit, politique, société ◗ CAROLE CHEVILLEY-HIVER Carole Chevilley-Hiver, maître de conférences de droit public, présentera les Actes d’un colloque qui a réuni juristes et praticiens autour de l’encadrement réglementaire de la performance énergétique.

31


Besançon / Art exposé, art d’exposer 20 ❘ LETTRE, MOTS, ÉCRITURE DANS L’ART AU XXe SIÈCLE

21 ❘ ANNÉES 30 : L’ART ET LA CRÉATION VISUELLE FACE AUX TOTALITARISMES

◗ ALAIN PHILIPPE

◗ ALAIN PHILIPPE 3 séances

Directeur honoraire de l’École des Beaux-arts, ERBA, Besançon

4 séances

32

Au début du XXe siècle, les artistes ont introduit l’abstraction, remis en cause les catégories artistiques et fait place à de nouveaux matériaux dans leurs œuvres. Matériaux parmi lesquels la lettre et l’écriture ont occupé dès le cubisme une place remarquable, au moment même où les poètes (Filippo Tommaso Marinetti, Guillaume Apollinaire…) se livraient, en relation étroite avec les artistes, à des expériences novatrices dans la mise en forme typographique et visuelle de leurs écrits. À la suite de Pablo Picasso, Georges Braque et Fernand Léger, les futuristes italiens et russes, Sonia Delaunay, Kurt Schwitters, Paul Klee, plus tard René Magritte, Antoni Tàpies, le nouveau réalisme, le pop art, l’art conceptuel… ont tour à tour utilisé, dans des formes et avec des visées très différentes selon les cas et les évolutions de l’art moderne et contemporain, la lettre et l’écriture. Pour leur expressivité plastique ou poétique, comme traces et images d’une époque ou encore comme stricts vecteurs d’une idée, d’un message. Lettres peintes ou prélevées ailleurs, écriture de l’artiste ou empruntée à la typographie. À côté de l’approche des œuvres qui l’illustreront, ce thème offrira l’occasion d’appréhender plus largement les créateurs et mouvements concernés, au-delà de leur relation à la lettre et à l’écriture. Nous débuterons ce parcours par quelques exemples d’artistes qui à d’autres époques (antérieurement au XIXe siècle, parenthèse en la matière) avaient déjà, dans des contextes forts différents, introduit lettres, textes et mots dans leurs œuvres.

Qualifiés de « dégénérés » ou « judéo-bolchéviques » par l’Allemagne nationale-socialiste et « d’antinationaux » par l’Union soviétique stalinienne, l’art moderne et la nouvelle typographie, synonymes d’invention et de liberté depuis le début du XXe siècle, ont été douloureusement confrontés autour de 1930 aux rejets et aux nouveaux codes et « valeurs » des totalitarismes européens : éradication de l’art abstrait, mise en place de codes esthétiques au service du culte du chef et de la propagande d’État, promulgation d’une nouvelle imagerie propre à célébrer le pouvoir et son action. En URSS, le peintre Kasimir Malévitch, pourtant porteur d’une œuvre intrinsèquement révolutionnaire, fut emprisonné en 1930. En Allemagne, la fermeture du Bauhaus fut une des premières et symboliques mesures du régime nazi, avant même le tristement célèbre autodafé de mai 1933. Ici la soumission, ailleurs l’exil – et quelquefois pire – devinrent le sort de multiples créateurs (artistes visuels mais aussi architectes, musiciens, écrivains) contribuant à déplacer géographiquement les foyers des avant-gardes. Cas particulier, l’Italie fasciste, bien qu’imposant les mêmes rhétoriques que les autres dictatures, laissa aux créateurs et particulièrement aux graphistes novateurs, la latitude de développer des formes en phase avec la modernité artistique, conséquence, d’une certaine façon, de l’adhésion initiale de la mouvance futuriste à tout ou partie de la doctrine mussolinienne. Enjeux, événements de la période, destins de différents artistes confrontés aux drames du temps, constitueront la trame des quatre cours.


Besançon / Art exposé, art d’exposer 22 ❘ QUESTIONS D’ART

23 ❘ L’ATELIER D’ARTISTE (VOLET 2)

◗ LAURENT DEVÈZE

◗ CHRISTIANE DOTAL

Directeur de l’Institut supérieur des Beaux-arts, ISBA, Besançon

Docteur en histoire de l’art, Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis et de la Casa Velasquez

2 séances L’art contemporain et la ville Le XXIe siècle sera, dit-on, urbain par excellence, les trois quarts de l’humanité vivront dans des villes de plus de cinq millions d’habitants. Or, quel homme essentiellement citadin, voire métropolitain sortira de cette expérience de vie ? S’agira-t-il de mener à son terme une dénaturation humaine ou au contraire de saluer l’ère d’un homme nouveau ; après l’homo sapiens et habilis, l’homo citadensis en quelque sorte ? Aussi, rien d’étonnant à ce que l’art contemporain ait fait de la ville son terrain de jeu ou sa thématique de prédilection. Au cours d’un voyage à travers l’art d’aujourd’hui, nous essaierons de saisir les problématiques urbaines telles que les créateurs les perçoivent et, qui sait, telles qu’ils en envisagent les résolutions. L’art : une question d’argent ? Aujourd’hui souvent problématisé, l’art a longtemps entretenu avec l’argent, le commerce, le luxe et l’échange, un rapport étroit souvent figuré dans ses productions, et ce, malgré les interdits religieux. Or, sans doute parce que notre monde globalisé a mis en branle de formidables flux de capitaux que les technologies informatiques ont rendu fluides et mouvants, l’art contemporain a voulu rendre compte de ce règne sans partage. Veau d’or devant lequel on se prosterne ou objet de mépris et de critiques, l’argent apparaît comme un sujet trop souvent inexploré des œuvres des créateurs d’aujourd’hui comme représentation d’une réalité toute puissante qu’on ne saurait nier sans faire preuve d’un dangereux ou coupable aveuglement. À travers des réalisations plastiques et graphiques contemporaines les plus variées, l’argent serait-il plus que jamais « le cœur du problème » ?

2 séances La représentation de l’atelier d’artiste est source d’enseignements sur l’évolution de sa pratique et sa position au cours du XIXe et du XXe siècle : elle nous révèle les conditions de l’artiste… bohème mais aussi son choix de travailler hors les murs. Elle est aussi le vecteur d’expérimentations en termes de nature morte, de portraits, caricaturés ou pas. L’atelier contemporain est quant à lui décontextualisé pour être parfois exposé au grand public.

33 24 ❘ LES ARTISTES EN TEMPS DE CONFLIT À PARTIR DU XIXe SIÈCLE ◗ CHRISTIANE DOTAL 3 séances Quel regard l’artiste moderne porte-il sur les conflits survenus au cours de l’histoire depuis le début du XIXe siècle ? Face aux événements qui ont traversé l’histoire contemporaine (Guerre de 70, Guerres mondiales), des artistes traduisent les bouleversements dans des œuvres en prise avec les problématiques de l’art moderne et contemporain. Que ce soit pour collaborer, glorifier, commémorer ou dénoncer les conflits, l’œuvre d’art n’est pas foncièrement un document historique mais elle participe néanmoins à une mémoire collective et universelle.


Besançon / Le trait et la matière 25 ❘ ITALIE TRECENTO. DE CIMABUE À GIOTTO

27 ❘ L'ÉCOLE ESPAGNOLE DU SIÈCLE D’OR À NOS JOURS

◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT

34

Docteur en histoire de l’art, Besançon

◗ JORDANE FAUVEY

5 séances

Docteur en langues, chargé de cours, laboratoire CRIT, Université de Franche-Comté, Collège Jean Rostand, Luxeuil-les-Bains

« Avec ses surprenantes capacités d’innovation et avec la puissance imaginative qui lui a permis les grands effets d’Assise, Cimabue fut de loin l’artiste le plus influent de toute l’Italie centrale avant Giotto ; mieux : il en fut le point de référence. » écrivait Luciano Bellosi à propos de ce peintre quasi mythique qui n’a cessé d’enflammer l’imagination de tous ceux qui se sont penchés sur les débuts de ce que l’on peut considérer comme la Proto-renaissance en Italie. En effet, dans l’émergence de ce Trecento où les peintres continuent à multiplier les exemples d’une représentation picturale codifiée transmise par les peintres byzantins, l’art de Cimabue (v.1240-1302) bouscule les schémas en apportant une dimension réaliste et humaine à la figure divine. Giotto (v.12671337), introduisant l’esprit du « Dolce Stil Novo » en peinture, va définitivement rompre avec « la maniera greca ». Ses personnages se meuvent désormais dans un espace cohérent où la troisième dimension est suggérée par une « perspective intuitive », leurs visages exprimant tous les degrés des émotions humaines.

26 ❘ LE PAYSAGE DANS LE DESSIN ANCIEN ◗ FRANÇOISE SOULIER-FRANÇOIS Conservateur en chef honoraire du patrimoine, Ancienne responsable du Cabinet d’arts graphiques du Musée des Beaux-arts et d’Archéologie de Besançon

5 séances Dans l’art ancien, le paysage émerge très progressivement comme un genre à part entière. Il a cependant toujours intéressé les artistes, qu’il soit rural ou urbain, représentant l’univers, milieu naturel de l’homme, ou témoin de l’activité humaine. Il tient une place particulière dans le dessin qui garde la trace aussi bien de l’observation des éléments que des compositions qu’elle permet.

4 séances Francisco de Zurbarán (1598-1664) L’intérêt porté à Zurbarán ressemble aux montagnes russes du goût ; tantôt locataire de l’oubli, tantôt porté au zénith par des admirateurs enthousiastes. L’historiographie le relie à Caravage et / ou le compare au grand Velázquez, son exact contemporain. Tel est le sort de cet artiste pour lequel Paul Guinard disait qu’on avait forgé de lui l’ « image étriquée d’un excellent peintre de second ordre. » Séances 1 et 2 Antonio López García (1936) Il est un des artistes majeurs de l’Espagne actuelle. Formé à l’Académie royale de San Fernando de Madrid, Antonio López est fortement associé à ses paysages urbains. Ses dessins, peintures et sculptures laissent entrevoir un artiste complet et rigoureux. Son œuvre est empreint d’une sensibilité et d’une délicatesse qui touche un public large. De même, son jugement porte et on lit avec intérêt les entretiens publiés dans la presse. Séances 3 et 4


Besançon / Le trait et la matière 29 ❘ MATISSE ET LES FAUVES

28 ❘ LA PEINTURE EUROPÉENNE (HORS LA FRANCE) AU XIXe SIÈCLE

◗ CHANTAL DUVERGET ◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON

Docteur en histoire de l’art, Besançon

Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche Comté

6 séances

11 séances

Peder Severin Kroyer (1851-1909) Petite fille sur la plage de Skagen, Danemark (détail)

Le cours inaugurera un tour d’horizon des courants picturaux européens, en dehors du cas français, qui ont dominé l’activité artistique en Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie, ou – moins connue – au Danemark et en Hongrie.

Le point de départ du fauvisme est le Salon d’Automne de 1905. Ceux qui exposaient alors se nommaient Matisse (36 ans, le plus âgé), Braque (26 ans, le plus jeune), Derain, Vlaminck, Marquet, Camoin, Manguin, Friesz, Dufy, Van Dongen, Rouault, Puy et Valtat. Ils se présentaient non comme un mouvement artistique, mais comme une « formation de combat », une avant-garde. Matisse expliquera : « Le fauvisme fut, en premier lieu, un bref moment lors duquel nous avons pensé qu’il était nécessaire d’exalter les couleurs ensemble sans en sacrifier aucune ». Louis Vauxcelles, le critique du Gil Blas, dénonça le scandale : « Au centre de la salle VII, un torse d’enfant et un petit buste en marbre […]. La couleur de ces bustes surprend au milieu de l’orgie des tons purs : c’est Donatello chez les fauves ». L’expression « cage aux fauves » ne s’est répandue qu’ensuite. Le fauvisme fut une aventure artistique de courte durée (19051908), mais qui marqua durablement l’art du XXe siècle. Henri Matisse (Le Cateau-Cambrésis, 1869-Nice, 1954) André Derain (Chatou, 1880-Garches, 1954) Maurice de Vlaminck (Paris, 1876-Rueil-la-Gadelière, 1958) Albert Marquet (Bordeaux, 1875-Paris, 1947) Kees Van Dongen (Delfshaven, 1877-Monte-Carlo, 1968) Georges Rouault (Paris, 1871-id.1958) Georges Braque (Argenteuil, 1882-Paris, 1963)

35


Besançon / Le sculpteur et le collectionneur 30 ❘ L’ŒUVRE ET LA CARRIÈRE DU SCULPTEUR BISONTIN LUC-FRANÇOIS BRETON (1731-1800) ◗ PASCAL BRUNET Historien de l’architecture, Besançon

4 séances

31 ❘ 1517-2017 : À L’OCCASION DU 500e ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE D’ANTOINE DE GRANVELLE À BESANÇON, ICONOGRAPHIE D’UN CARDINAL COLLECTIONNEUR ET MÉCÈNE  ◗ PASCAL BRUNET 4 séances Évêque d’Arras puis archevêque de Malines et de Besançon, cardinal et homme d’État au service de Charles Quint puis de Philippe II, Antoine de Granvelle (Besançon 1517 – Alcala de Henares 1586) a été maintes fois portraituré et caricaturé. Ainsi, tableaux, gravures et médailles témoignent de la physionomie et de la carrière fulgurante de cet homme clef de la Renaissance européenne. À l’occasion du 500e anniversaire de sa naissance à Besançon, nous nous attacherons à retracer les grandes étapes de la vie et de la carrière du cardinal par l’étude de l’abondante iconographie à son effigie.

L’ange, Luc-François Breton, Cathédrale Saint-Jean, Besançon - Photo Pascal Brunet

36

Le sculpteur bisontin Luc-François Breton (1731-1800) est, sans nul doute, l’un des plus importants sculpteurs comtois du XVIIIe siècle. Avant de fonder une école de sculpture et de peinture avec son ami Johann-Melchior Wyrsch en 1773 à Besançon, il a vécu presque dix-sept années à Rome au contact des chefsd’œuvre de l’antiquité et de l’art baroque. C’est à Rome qu’il obtint le premier prix de sculpture de l’académie de Saint-Luc en 1758. Ce cycle nous permettra d’étudier en détail l’œuvre de cet artiste majeur.


Besançon / L’art en mouvement : cinéma 32 ❘ ET VOGUE LE NAVIRE… DANS LES FANTASMES DE FEDERICO FELLINI  ◗ SERENA GENTILHOMME Maître de conférences honoraire de littérature, Université de Franche-Comté

6 séances « F » comme Federico, Fellini, fantasme et femme : qu’elle soit enfantine, fatale, maternelle ou castratrice, elle constitue l’obsession centrale du cinéaste. À travers l’analyse de séquences, nous explorerons l’éternel féminin fellinien sous ses différents avatars. Mais avant cela, nous aurons dès la rentrée fait une plongée dans les multiples univers felliniens (se reporter au N° 1 du programme).

même des États-Unis avant 1970 et les bouleversements de la décennie 70-80. À titre indicatif, pour la partie avant 1970 : Sueurs froides, Tempête à Washington, Boulevard du crépuscule, Un Américain bien tranquille, Un tramway nommé désir, etc. Et pour après 1970 : Taxi driver, Apocalypse now, Voyage au bout de l’enfer, Annie Hall, Husbands, Les désaxés, The player, Wanda, Les trois jours du condor, etc.

37 33 ❘ LE CINÉMA D’AUTEUR AUX USA – LE NOUVEL HOLLYWOOD, UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE RÉALISATEURS ◗ JOSETTE LASSERRE Chef d’établissement honoraire

4 séances Avec des réalisateurs comme Woody Allen, Michael Curtiz, John Huston, Elia Kazan, Sidney Lumet, John Mankiewicz, Allan J. Pakula, Sidney Pollack, Otto Preminger, Billy Wilder, etc. le cinéma d’auteur américain est représenté bien avant que François Truffaut n’emploie cette expression dans les années 5060. Une nouvelle génération de réalisateurs va prendre le pouvoir et s’attaquer aux sacro-saints studios sous la pression du contexte politique et social. Ce sera le « Nouvel Hollywood » des années 70 avec Robert Altman, Francis Ford Coppola, Warren Beatty, John Cassavetes, Michael Cimino, Clint Eastwood, Barbara Loden, George Lucas, Martin Ritt, Martin Scorsese, Steven Spielberg, etc. Nous étudierons des extraits de films qui ont pour sujet l’histoire

34 ❘ VOYAGE À TRAVERS LES CINÉMAS INDIENS ◗ ZEENAT SALEH Maître de conférences honoraire d’anglais, Université de Franche-Comté

4 séances Ce cycle propose d’explorer le cinéma de l’Inde, premier producteur mondial de films. L’intérêt de ce cinéma réside précisément dans toutes les variétés linguistiques et culturelles du nord au sud du sous-continent indien, sans se limiter à deux catégories en particulier connues en France : le cinéma d’art et essai et « Bollywood ». Il serait donc intéressant de voir comment cet art a évolué depuis près d’un siècle, celui qui a vu l’émergence d’un nouveau cinéma indien.


Besançon / Trois petites notes de musique… Et toute une symphonie 35 ❘ THÉORIE DE LA MUSIQUE NIVEAU 2

37 ❘ L’ÉMERGENCE DU STYLE CLASSIQUE

◗ DOMINIQUE ARBEY

◗ NICOLE DESGRANGES

Professeur de musique

Maître de conférences de musicologie, Université de Strasbourg

8 séances Ce niveau confortera les connaissances acquises en première année. L’écoute, l’étude et l’analyse de textes musicaux de diverses périodes (du XVIIe au XXe siècle) permettront aux auditeurs de se familiariser avec le langage musical occidental.

36 ❘ SURPRISES MUSICALES ◗ CLAUDE-ROLAND MARCHAND

38

Professeur honoraire de Biologie du développement, Université de Franche-Comté

2 séances Les bois de lutherie : la construction d’un violon par un amateur Étape par étape, comment en 250 heures de travail est né un violon qui a joué dans un orchestre symphonique bisontin. Le chant des oiseaux Qui chante, quand, comment, pourquoi, où ? Chant inné ou acquis, les contrefaisants, les dialectes. Mais aussi quelques conseils pour les reconnâitre sur le terrain.

8 séances Suite à la Querelle des bouffons, la Musique qui appartenait au Quadrivium des Sciences, est devenue, peu à peu, une discipline artistique. Le débat avait été animé entre penseurs, philosophes, artistes, autour de l’Académie royale de musique et de la Comédie italienne. Mais le Style galant s’est imposé en affirmant la primauté de la mélodie sur l’harmonie. De plus, le développement des concerts, partout en Europe, provoque dans le public l’émergence d’attitudes nouvelles : l’écoute et la critique artistique. Les compositeurs peuvent dès lors instaurer de nouvelles règles de composition en s’appuyant sur la mémoire des auditeurs. Grétry, Méhul, Gossec, Jean Chrétien Bach, Dauvergne, Gluck, Piccinni, Haydn, Mozart, Joao de Sousa Carvalho, Hasse, Corrette, Porpora, Vincent Martini y Soler, Jommelli, Ditters von Dittersdorf, Peter von Winter sont quelques-uns des compositeurs qui vont imaginer de nouvelles formes musicales, utiliser des nouvelles nomenclatures, éblouir le public par une virtuosité sans cesse accrue, instaurer des règles de composition novatrices en créant une multitude d’œuvres musicales pour tenter d’étancher cette nouvelle soif de connaissances et de découvertes d’un public habité d’un profond désir d’exigence.


Besançon / Trois petites notes de musique… Et toute une symphonie 38 ❘ LE RENOUVEAU MUSICAL FRANÇAIS À LA CHARNIÈRE DES XIXe et XXe SIÈCLE

39 ❘ L’ABOLITION DES FRONTIÈRES ENTRE GENRES MUSICAUX : QUAND LES STYLES TEMPORELS SE RENCONTRENT

◗ FRANÇOIS FLEUROT

AU CROISEMENT DES ŒUVRES DU RÉPERTOIRE SAVANT

Maître de conférences honoraire de musicologie, Université de Franche-Comté

ET DES MUSIQUES POPULAIRES

5 séances

◗ MATHIEU GUILLOT e

Si le XIX siècle n’a pas été très faste pour la musique française, à l’exception de Berlioz, suivi de maîtres honorables tels que Bizet, Massenet ou Saint-Saëns, un important renouveau s’est manifesté à la fin avec trois compositeurs majeurs qui ont redonné à notre musique un élan et une ouverture plaçant l’école française au premier plan européen pour le XXe siècle. Gabriel Fauré (séance n° 1), le plus ancien, est essentiellement un musicien de l’intimité, caractérisé par sa finesse et sa recherche de la pureté musicale. Claude Debussy (séances 2 et 3), souvent considéré comme l’équivalent musical des peintres impressionnistes, s’est forgé un langage original qui fait de lui le véritable révolutionnaire de son époque.

Musicologue, musicien

4 séances En rapprochant des genres musicaux variés, par de nombreux exemples sonores choisis pour leur éclectisme stylistique, aussi bien dans les œuvres du répertoire que dans les musiques des cultures populaires, on souhaite montrer comment les apparentes oppositions qui les séparent sont en fait susceptibles d’amener à l’émergence de modèles communs, ou de similitudes. Comment les uns nourrissent et enrichissent les autres, par influence plus ou moins secrète. Comment des données musicales existent par-delà les différences énormes de contenus sonores. Œuvre savante et chanson populaire partagent peut-être un fond commun...

Maurice Ravel (séances 4 et 5), qui respecte dans son ensemble la tradition des formes classiques, se caractérise par une grande diversité des genres musicaux dans lesquels il innove et exprime une grande sensibilité. Claude Debussy, La boîte à Joujoux, 1913 - ©Gallica, Bnf

39


Besançon / Athènes vivante 40 ❘ INITIATION AU GREC ANCIEN : APPRENDRE LE GREC ANCIEN COMME UNE LANGUE DITE « VIVANTE »  ◗ MARIE-ROSE GUELFUCCI Professeur de langue et littérature grecques, Université de Franche-Comté

7 séances

40

Pour tous ceux qui souhaitent apprendre et lire le grec ancien (ou en revoir les bases), les textes grecs (de moins en moins brefs au cours des séances) seront un support pour un apprentissage ou une reprise de la langue grecque selon le modèle (adapté) des langues vivantes (acquisition du vocabulaire, pratique progressive de la langue, utilisation prudente de nouvelles technologies). Les textes seront choisis ou adaptés pour permettre d’aborder des moments importants de la vie d’Athènes. La traduction des textes sera systématiquement donnée pour permettre de réfléchir à ce qu’est la traduction. Les deux premières séances seront surtout destinées à ceux qui ne connaîtraient ni l’alphabet ni les bases de la langue.


Besançon / Athènes vivante 41 ❘ L’ANTIQUITÉ GRECQUE AU PRÉSENT ; CULTURE ET SOCIÉTÉ EN GRÈCE ANCIENNE : L’INTELLECTUEL ET LA SOCIÉTÉ DANS L’ANTIQUITÉ GRECQUE ◗ MICHEL FARTZOFF Professeur de langue et littérature grecques, Université de Franche-Comté

On se demandera notamment : — quels sont les éléments qui expliquent la permanence de l’âme ? — ces éléments sont-ils un fragment du divin ou un Soi transmigrant et éternel ? — la transmigration des âmes est-elle ou non réglée par une loi de rétribution des actes méritoires ?

13 séances À l’heure où l’on parle souvent du « vivre ensemble », nous verrons, à partir de textes traduits et commentés, comment les penseurs grecs ont créé peu à peu la notion d’une culture commune, et surtout comment ils ont réfléchi sur la notion et sur le rôle important d’une culture intellectuelle créatrice de lien social, une idée nouvelle qui souligne pour la première fois le rôle essentiel de ce qui deviendra l’intellectuel ou les Belles Lettres, et dont s’inspireront en partie les penseurs romains.

42 ❘ LES VOYAGES DE L’ÂME EN GRÈCE ET EN INDE ANCIENNES ◗ CLAIRE POULLE Maître de conférences en langue et littérature grecques, Université de Franche-Comté

4 séances Les philosophies et religions de l’Inde et de la Grèce anciennes se sont interrogées sur ce qu’il advient de l’âme humaine après la mort. À partir d’extraits en traduction de textes brahmaniques, bouddhiques, platoniciens et néo-pythagoriciens, on étudiera diverses théories de la transmigration des âmes dans leur spécificité comme dans leurs possibles rapprochements.

43 ❘ L’HÉROÏSME DES JEUNES FILLES : ANTIGONE ET ÉLECTRE DANS LE THÉÂTRE DE SOPHOCLE  ◗ SYLVIE DAVID Maître de conférences en langue et littérature grecques, Université de Franche-Comté

5 séances Dans la continuité du cycle proposé l’an dernier autour de la figure héroïque d’Antigone, on poursuivra la réflexion sur la représentation des femmes dans la tragédie grecque et sur leur rapport au pouvoir à partir des pièces d’Antigone et d’Électre de Sophocle. On s’intéressera également à la postérité de ces œuvres en rendant compte en particulier du travail de deux grands metteurs en scène, Jean Vilar pour Antigone, et Antoine Vitez pour Électre, et des résonances politiques de leurs mises en scène en fonction du contexte historique. Le cours s’appuiera sur la lecture de textes donnés avec la traduction et sur l’analyse d’extraits vidéo de mises en scène.

41


Besançon /

Besançon / Monde gréco-romain,

La Bible interrogée

monde latin

44 ❘ LA CONSTITUTION DES CANONS BIBLIQUES

46 ❘ GÉOPOLITIQUE, HISTOIRE, ARCHÉOLOGIE ET CULTURES DE L’ORIENT GRÉCO-ROMAIN

◗ ANNE-CATHERINE BAUDOIN

42

Agrégé préparateur à l’ENS-ULM, docteur ès-lettres

◗ HADRIEN BRU

6 séances

Maître de conférences en histoire ancienne, HDR Université de Franche-Comté

Quels livres font partie de la Bible, quels livres n’en font pas partie ? D’Alexandrie à Trente, de Jérusalem à Wittenberg, du retour d’exil à la Renaissance, s’établissent des canons bibliques. Dans la Bible juive comme dans la Bible chrétienne, les livres déclarés canoniques font autorité ; certains livres sont retenus ici, refusés là ; d’autres sont désignés comme « apocryphes », encore qu’ils n’aient jamais été réellement « cachés ». Comment se sont établis les canons juifs et chrétiens ? Quelles ont été les étapes de la canonisation ? Qu’en est-il des livres restés en marge du canon ?

7 séances Les stratégies des États aux époques hellénistique et romaine (IVe siècle av. J.-C. IVe siècle ap. J.-C.) se sont trouvées face à de nombreux peuples aux traditions variées et anciennes, ce qui a produit, non sans résistances, de fréquentes acculturations menant à un monde nouveau, enrichi d'un dynamisme favorisé par les contacts humains. Une approche géopolitique, historique, archéologique et culturelle du Proche-Orient et de l’Anatolie gréco-romaine offrira, outre le plaisir de la découverte de l’Antiquité sous ces aspects, de bonnes clés de compréhension des phénomènes contemporains.

45 ❘ PRENDRE UN CHEMIN DE SAGESSE : IMAGES ET MÉTAPHORES DU DIEU DE LA BIBLE 47 ❘ LANGUE LATINE PERFECTIONNEMENT ◗ KARIN HELLER Docteur en théologie, docteur de l’Université Sorbonne-Paris IV, Professeur, Whitworth University, États-Unis

Maître de conférences de langues et littératures anciennes, Université de Franche-Comté

4 séances de 2 heures

12 séances

Penser Dieu dans les catégories d’un système binaire « masculinféminin », revient à fonder des sociétés basées sur une hiérarchie. En justifiant religieusement des régimes de type patriarcal, les hommes donnent à un monde d’injustice et de guerre un caractère absolu. Le cycle analyse comment des images féminines, masculines et au-delà des genres du Dieu de la Bible, peuvent guider l’humanité et l’Église dans un chemin de sagesse.

Prérequis : ce cours prendra la suite du cours d’initiation au latin assuré en 2015-2016, et tiendra compte du niveau acquis en latin par l’auditoire durant les années écoulées. Poursuite de l’apprentissage de la langue latine (morphologie, syntaxe, vocabulaire), à travers des textes authentiques. Découverte de la littérature latine, de la civilisation romaine et de la culture antique par l’étude de textes groupés thématiquement.

◗ THOMAS GUARD


Besançon / Monde gréco-romain, monde latin 48 ❘ LANGUE LATINE (CONFIRMÉ) : ROME SOIGNE, OPÈRE, PANSE, GUÉRIT 

50 ❘ LA SICILE DANS L’ANTIQUITÉ ◗ BRUNO POULLE

◗ CLAUDE BRUNET Maître de conférences de langue latine, Université de Franche-Comté

7 séances Ce cours est un cours de langue latine destiné à un public ayant déjà quelques connaissances du latin. La médecine à Rome s’inspire en grande partie de la médecine grecque même si elle laisse une place importante à la religion. Les Romains ont développé la médecine militaire, faisant dans ce domaine de véritables progrès tout en recherchant dans la sphère civile de meilleures conditions d’hygiène. Se sont ainsi développés des domaines comme la chirurgie et la pharmacopée. Cette étude privilégiera les textes de Celse et de Pline l’Ancien tout en rappelant que la fonction de médecin est encadrée par la loi.

49 ❘ LATIN POUR JURISTES…ET BIEN PLUS ENCORE ◗ CLAUDE BRUNET 14 séances Ce cours est un cours de langue latine (débutants et confirmés) destiné à un public s’intéressant au droit. Rome demeure un modèle d’organisation juridique, principalement en France où le Code civil tire ses fondements du droit romain. Ce cours fait une grande place à l’étymologie, à la culture générale dans le domaine juridique, à l’évolution d’expressions latines dont beaucoup restent encore utilisées en droit. Mais c’est également un véritable apprentissage de la langue qui est proposé à tous, aux auditeurs de l’Université Ouverte comme aux étudiants en droit.

Professeur de langues et littératures anciennes, Université de Franche-Comté

20 séances de 1 heure La Sicile antique a reçu l’apport de peuples nombreux et divers : Carthaginois, Grecs, Italiens, Romains… Ces conférences présenteront l’histoire de l’île aux trois caps dans l’Antiquité, en s’appuyant sur les textes, l’iconographie et l’archéologie. Un tour des sites antiques et de leur destin particulier est prévu ; on parlera, en particulier, de la Sicile sous domination romaine.

43


Besançon / Le monde des idées

44

51 ❘ ÉLÉMENTS DE PHILOSOPHIE MORALE

52 ❘ QUESTIONS DE PHILOSOPHIE

◗ SAMUEL-GASTON AMET

◗ JEAN-LOUP BONNAMY

Docteur en épistémologie, histoire des sciences et des techniques, Université de Franche-Comté

Agrégé de philosophie, allocataire-moniteur, ENS-ULM, Paris

4 séances

4 séances de 2 heures

Depuis 2012, nous parlons de philosophie aux auditeurs de l’Université ouverte. Cela nous a permis d’évoquer au passage quelques doctrines morales de l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle. Notre dernière intervention en 2016 a été l’occasion de présenter la morale cartésienne. Nous avons conclu sur la vertu de générosité, clef de toutes les autres vertus selon Descartes. Nous avons alors prévu de consacrer nos prochaines rencontres exclusivement aux questions morales. Qu’est-ce que la morale ? Elle est cette partie de la philosophie qui traite de la conduite humaine. Elle cherche à fonder un ensemble de règles universellement valables. Elle nous guide vers ce que l’homme doit être, en nous montrant parfois ce qu’il est. Le moraliste est ainsi normatif ou descriptif. Mais, un idéal ou impératif moral peut-il dépasser la particularité des systèmes, des confessions, des situations ? Si ce n’est pas le cas, doit-on en être démoralisé, en devenir immoral, voire amoral ? Si c’est envisageable au contraire, quelles sont ces valeurs auxquelles l’humanité entière devrait être attachée ? Et même si la morale n’est finalement que pratique, l’être vivant pensant n’a-t-il pas avantage à régler ses mœurs sur certains préceptes moraux pour faire progresser sa vie vers plus d’humanité et de justice ? Les propositions et maximes morales de quelques illustres penseurs de l’Antiquité à nos jours répondront à nos questions et nous présenteront les fondements des morales du plaisir, de l’intérêt, du sentiment, du vouloir, du soi…

La vie sociale L’être humain est l’être qui se construit et se définit par une appartenance à des structures collectives. Familles, entités économiques, sociétés, États. Ce cours aura pour objectif d’étudier ces différentes structures qui dessinent la toile de fond de la vie sociale. Nous verrons quels éclairages ont apporté sur ce sujet les grands auteurs de la philosophie (Platon, Aristote, Hegel, Marx…), de la psychologie (Freud), de la sociologie (Durkheim, Mauss, Weber) et de l’ethnologie (Lévi-Strauss…). La science La domination universelle de la science et de la technique constitue l’un des éléments les plus saillants de notre époque. Pour reprendre l’expression de Max Weber, la science moderne a opéré « un désenchantement du monde » puisque désormais nous savons que tout phénomène peut ou pourra être expliqué en termes scientifiques. Il serait donc intéressant de porter un regard philosophique sur la science pour s’interroger sur l’histoire, les méthodes et les fondements de la démarche scientifique.


Besançon / Le monde des idées 54 ❘ POURQUOI LES GUERRES ? 1516, 1916, 2016  ◗ CAMILLE SCALABRINO Maître de conférences honoraire d’histoire, psychanalyste, Université Paris VII

5 séances

53 ❘ JUNG / PLATON : QUAND LE PSYCHOLOGUE SORT DE LA CAVERNE. RENCONTRE ENTRE LE PHILOSOPHE ET LA PSYCHOLOGIE DES PROFONDEURS ◗ CHRYSTEL DELAIGUE Professeur de philosophie, autrice, Lycée Jean Michel, Lons-le-Saunier

3 séances Il s’agira avant tout de rappeler à grands traits ce qu’est la psychanalyse en donnant les caractéristiques de la psychanalyse jungienne. Quels sont ses apports et enjeux ? Ses grands concepts et découvertes ? Pourquoi se démarque-t-elle de la voie freudienne ? En particulier, Jung reprochait à Freud de n’avoir pas assez donné de place aux mythes ainsi qu’aux sciences humaines et à la philosophie. Pourtant nombreux sont les emprunts. Parmi eux, Platon est une figure que l’on retrouve dans le corpus jungien et un dialogue s’instaure malgré les années et les civilisations entre l’un et l’autre. Cet échange engagé offre alors un regard nouveau sur la philosophie et le philosophe ainsi que sur la voie des profondeurs engagée par Jung, donc sur la psychologie et la façon par laquelle on peut suivre l’invitation proposée par Socrate « Connais-toi toimême ».

Trois dates et une question devenue le titre de la réponse que Freud adresse à Einstein lui demandant le 30 juillet 1932 : « Ya-t-il un moyen de libérer les hommes de la fatalité de la guerre ? » Freud, tablant sur les progrès de l’intellect dans le contrôle des pulsions et de l’intériorisation du penchant à l’agression de l’espèce humaine, s’inscrit dans l’espérance humaniste : un jour peut-être dans « un avenir à portée de vue ». Sa réponse est publiée en trois langues en 1933. Elle est interdite aussitôt en Allemagne où la démocratie électoraliste a porté Hitler au pouvoir. Le pire est en marche. En 1516, Érasme travaille à La Complainte de la Paix (Querela Pacis) où sa conviction, qu’il n’y a pas bien plus précieux que la paix pour le progrès de l’humanité, s’affirme nimbée d’espérance. Sept ans plus tard il déclare : « Il aurait fallu préparer l’épitaphe de la paix, car nul espoir ne subsiste qu’elle puisse revivre ». Érasme avait cru toute proche une grande concorde européenne fondée sur le génie du christianisme. Il n’avait prévu ni Luther ni l’ambition des bourgeoisies à gouverner le monde selon la loi du profit. En 1916, la tuerie de masse de la Première Guerre mondiale met à nu la Civilisation Occidentale qui, forte du développement du capitalisme et de ses technologies, légitimait sa domination mondiale par l’obligation morale de civiliser les peuples « sousdéveloppés ». Devant l’incapacité des États et de la social-démocratie réformiste à mettre fin à l’horreur de la boucherie guerrière, Lénine conçoit une émancipation générale des opprimés fondée sur l’affirmation du prolétariat en tant que classe universelle. La violence prolétarienne est la seule arme en mesure de briser la

45


Besançon / Le monde des idées

46

logique de guerre mondiale, la guerre de l’époque de l’impérialisme, que le capitalisme porte « comme les nuages l’orage », selon la formule de Jaurès, assassiné pour avoir dénoncé la fatalité guerrière. S’ouvrait alors le court vingtième siècle (1917-1993) des historiens encore centrés sur les convulsions de l’histoire européenne, méprisant aussi bien l’expérience chinoise de la guerre, ramenée au règne des « seigneurs de la guerre » (1916-1949), que l’entreprise d’une lutte radicalement nonviolente pour le Home Rule préconisée par Gandhi pour tout le sous-continent indien dès l’année 1916. L'échec du léninisme redouble celui de l’humanisme chrétien. La fascination que la Grande Logique hégelienne exerçait sur le Lénine des années 1910 dit bien à quel point Lénine appartenait encore à l’histoire eurocentrée. Il reste que la radicalité léninienne dans la perception et la mise en œuvre des tournants de l’histoire, ouvrait l’humanité à un destin d’émancipation de ce que Jacques Lacan appela Névrose Occidentale. 2016 sera-t-il l’aveu d’une troisième illusion européenne, forgée au détour des années 1950, mythifiée au seuil des années 1990, et ruinée depuis 2002 par l’arrogance qu’affichent des élites méprisant les peuples d’Europe dont elles tiennent pourtant leurs mandats ? Pourraient-elles apprendre, ces élites, ce que Lénine, à rebours de son universalisme hégelien, essayait déjà de faire entendre aux mencheviks, à savoir qu’une nation est un principe d’individuation, et qu’aucun progrès de la démocratie n’est à attendre en dehors de la mise en œuvre de l’individuation. Trotsky n’ignorait pas la psychanalyse mais c’est dans l’éloge du rêve par Lénine que l’on trouve une anticipation de la part de réel à l’œuvre dans l’inconscient. Anticipation d’autant plus remarquable que Lénine ignorait tout de Tchouang Tseu. Mais ignorait-il Han Fei-tse ?

55 ❘ HISTOIRE DES IDÉES POLITIQUES ◗ DAMIENNE BONNAMY Maître de conférences de droit public, Directrice de l’Université Ouverte, Université de Franche-Comté

10 séances « Renaissance » : en ce XVIe siècle, Grecs et Romains sont retrouvés, avec, cependant, une invention saisissante : celle de l’individu. Et cet individu a soif d’ailleurs. Le vaste monde est à parcourir, conquérir puisque les temps nouveaux exigent des métaux précieux qui favoriseront l’essor de l’économie européenne tout en permettant un exceptionnel fleurissement des arts et du luxe. Une sensibilité nouvelle se forme tandis que, parallèlement, la pensée politique s’attache au sentiment national, bientôt bouleversé par les cassures religieuses, avant que s’affirme la souveraineté étatique. Machiavel ouvre un siècle que Jean Bodin referme sans que la question posée de savoir comment distinguer le bon monarque du tyran soit définitivement tranchée. Faut-il couper l’État de la Justice ? La Foi du Monde ? À travers les œuvres de More, Machiavel, Luther, Calvin et de bien d’autres se laisse voir un nouveau rapport au politique. « Absolutisme » : en ce XVIIe siècle, les Anglais sont les premiers à trancher la tête de leur roi avant de tenter l’expérience d’une République puritaine suivie de nouvelles tentatives d’absolutisme. Un absolutisme auquel la France du Grand Siècle succombe, non sans que des voix critiques s’élèvent. La stabilité de l’État pourrait-elle venir d’une soumission complète de l’individu comme le pense Hobbes ou, au contraire, de l’exercice bien compris de la liberté selon la pensée de Locke ? Au-delà, l’époque est marquée par une évolution majeure qui veut que le Monde s’explique désormais par la mathématique. Formidable mutation que celle des Peuples, du Pouvoir, de la Science. Comme à l’habitude, nous cheminerons avec les œuvres pour comprendre, à travers les évolutions de la pensée politique, la formation de l’État moderne.


Besançon / Le monde des idées 56 ❘ QUESTIONS D’HISTOIRE ◗ JEAN-MICHEL BLANCHOT Professeur d’histoire-géographie, doctorant à l’Université Lyon 2

2 séances

Portrait de Nicolas Machiavel (1469-1527), détail

Les antisémitismes, histoire d’une haine (1h30) Si le mot d’antisémitisme est apparu relativement récemment (vers 1880), la réalité qu’il recouvre est une constante de l’histoire. La haine antisémite s’est exprimée sous des formes variées à travers le temps. De l’antijudaïsme de l’antiquité païenne ou chrétienne, puis de l’antijudaïsme médiéval, qu’il soit chrétien ou musulman, à l’antisémitisme moderne et contemporain, nous nous interrogerons sur les mythes fondateurs de ces différents antisémitismes. La banalisation de la haine, par les mécanismes insidieux de la propagande, ouvre le chemin des pogroms et de la Shoah. C’est pourquoi il est essentiel de mieux cerner ces mécanismes haineux, en analysant les thèmes (populaires, religieux, politiques) mais aussi les vecteurs et les supports de ces discours d’exclusion des origines à la Shoah. 1914-2016, de la gloire à la mémoire : une histoire mémorielle de la Grande Guerre (2h) La Première Guerre mondiale est, à bien des égards, la matrice du XXe siècle. La portée de ce conflit dans la société française est considérable. Cela dit, l’unanimisme consensuel d’aujourd’hui ne doit pas nous faire oublier que le regard que les Français (opinion publique, historiens, pouvoirs politiques, artistes et cinéma) ont porté sur ce conflit a considérablement évolué en un siècle d’histoire. Le 11 novembre lui-même a été l’objet de bien des polémiques. Aussi cette conférence-diaporama se propose de retracer comment le souvenir, la mémoire de ce conflit se sont structurés et, en définitive, de réfléchir sur le sens à donner aujourd’hui à cette commémoration d’un centenaire.

47


Besançon / Mondes sensibles : psychologie 57 ❘ LE RÊVE DANS TOUS SES ÉTATS  ◗ SOUAD BEN-HAMED Psychologue-psychanalyste, Besançon

4 séances Le rêve est à la fois une expérience universelle et une aventure individuelle. Nous reprendrons ensemble sa nature, ses équivalents et son utilité. Nous interrogerons sa place dans la relation à soi, à l’autre et au monde. Nous déclinerons tous ses équivalents. Nous l’examinerons sous sa forme nocturne mais aussi diurne, lors de son apparition lors du sommeil mais aussi en état de veille.

Accompagner le deuil Introduction clinique à la compréhension du processus de deuil : comprendre, non pour annuler la douleur, mais pour se permettre d’être aidant pour soi ou dans l’accompagnement d’un proche endeuillé et meurtri par la blessure psychique liée à l’absence.

59 ❘ LA FOLIE ORDINAIRE ◗ SOPHIE MARIANI-ROUSSET Maître de conférences en psychologie, Université de Franche-Comté

5 séances

48

58 ❘ L’ADOLESCENCE, LE DEUIL ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

3 séances Apprivoiser les émotions Joie, colère, peur, tristesse... toutes ces émotions témoignent de notre humanité et pourtant parfois nous entravent, nous submergent et nous limitent. En quoi sont-elles utiles, comment les nommer, les identifier et quels sont les besoins qu'elles révèlent? Adolescences et métamorphoses Entre changements corporels et bouleversements psychiques, l’adolescence est le terrain d’élection de toutes les métamorphoses et à la fois de son lien aux autres. Comment se manifeste-t-elle? Quels en sont les enjeux?

Péter les plombs. Déraper. Craquer. Voir rouge. Perdre son calme / son sang-froid. Péter un câble. Perdre pied. Lâcher prise... Autant d’expressions qui indiquent qu’à certains moments de la vie un individu « apparemment civilisé » peut se retrouver en situation de ne plus gérer le présent, voire le cours de sa vie, notamment quand les émotions deviennent trop envahissantes (peur, surprise, colère). Après avoir parlé du développement psychique de l’individu et des formes de folie existantes (selon une culture et une société données), nous verrons comment un état de « folie ordinaire » peut s’installer, exister en filigrane ou intervenir de manière ponctuelle – aussi bien pour un individu que pour une société tout entière.


Besançon / Société en mutation : sociologie 61 ❘ VIES BRISÉES… PEINE PERDUE : COMPRENDRE LE MONDE CARCÉRAL ET LA LOGIQUE JUDICIAIRE DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE AUJOURD’HUI ◗ DOMINIQUE CIAVATTI Directeur honoraire des services du Ministère de la Justice, Membre honoraire de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme

4 séances de 2 heures

60 ❘ LA FAMILLE DANS LA FRANCE CONTEMPORAINE : ENTRE « PESANTEURS ET MUTATIONS » ◗ BENJAMIN CASTETS-FONTAINE Maître de conférences en sociologie, Université de Franche-Comté

4 séances Après avoir présenté la famille comme un « phénomène » variable dans le temps et l’espace, ce cours proposera de mettre au jour ses principales transformations mais également ses « permanences » dans la France contemporaine. Depuis une quarantaine d’années, une telle institution a en effet muté tant dans ses formes que dans ses fonctions. Les principaux indicateurs sociodémographiques ont connu une inflexion à partir des années 1960/1970 : baisse de la nuptialité, augmentation des divorces, émergence de nouvelles formes familiales, etc. Tout en même temps, la famille connaît des pesanteurs, par exemple, sur le plan de la mobilité sociale ou encore de l’homogamie. Dans cette perspective, il conviendra alors de se demander dans quelle mesure l’institution familiale s’est transformée ? Au-delà, ce cours interrogera la thématique du féminin/masculin au sein du couple ainsi que la place de l’enfant dans la société contemporaine.

De l’hôpital général du XVIIe siècle à l’établissement pénitentiaire du XXIe siècle L’histoire de la prison française est aussi l’histoire des libertés publiques : l’acquisition de droits pour la population incarcérée mais aussi l’émergence de la reconnaissance d’un droit des victimes manifestent des profonds changements de la société et s’inscrivent dans la modernité. Le sens de la peine Tout comme pour le crime, la peine en soi n’existe pas. Il existe des pratiques pénales particulières, des systèmes de peines. La peine ressort en effet de logiques et de justifications bien précises : au cours des derniers siècles, différentes peines furent envisagées et appliquées dans des contextes socio-économiques bien précis. Spiritualité et vie carcérale : le fait religieux et la prison Le code de procédure pénale prévoit expressément la possibilité pour chaque détenu de satisfaire ses exigences de vie religieuse, morale ou spirituelle. Le détenu peut ainsi participer aux offices ou réunions organisés par les personnes agréées à cet effet. Mais la prison est aujourd’hui elle-même en procès, accusée d’être le creuset des processus de radicalisation et d’être le terreau d’un terrorisme fondamentaliste et religieux.

49


Besançon / Société en mutation : sociologie La prison « École du crime » : idée reçue ou réalité dérangeante ? Il existe dans le monde judiciaire une série de mythes concernant l’efficacité de la prison - qui serait l’école du crime - les causes de la criminalité, liées principalement à la pauvreté, l’efficacité de certaines mesures de réinsertion… Ces idées, véhiculées par les médias et très largement partagées parmi les magistrats, les avocats et les responsables de tout bord, conditionnent la réflexion sur les principes de la justice, sur les lois et sur les réformes.

62 ❘ CRÉER DES MONDES. LE CAS DES RECONSTITUTIONS

50

◗ AUDREY TUAILLON-DEMESY Maître de conférences en sciences du sport, Université de Franche-Comté

4 séances Des reconstitutions de gestes historiques aux mises en vie de pratiques issues de fictions, les processus de recréations corporelles interrogent quant à la construction et à la continuité des savoir-être et savoir-faire ainsi mis en vie. L’enjeu est de comprendre, d’un point de vue sociologique, comment ces recréations – notamment d’activités physiques –, peuvent donner lieu à la production de « mondes » spécifiques, au sein desquels les participants se reconnaissent comme appartenant à un même groupe. À travers plusieurs exemples, notamment les Arts martiaux historiques européens (AMHE) et d’autres activités physiques issues de fictions, il s’agira de questionner les notions de « jeu », de « recréation » et d’« engagement ».

63 ❘ « DES FEMMES ET DES HOMMES » ◗ FRÉDÉRIQUE BEDOS Animatrice de télévision, réalisatrice

1 séance Jeudi 17 novembre 2016, Petit Kursaal, 19h L’Université Ouverte s’associe à la projection du documentaire de Frédérique Bedos proposée par l’AFNU-Franche-Comté et soutenue par la Ville de Besançon. « Ce film relaie la parole des militantes sur tous les continents, de toutes les confessions, de toutes les sphères culturelles ou économiques. Un vaste panorama et une conclusion universelle : La Terre tournerait plus rond si les femmes étaient égales aux hommes. Des femmes et des hommes porte un regard lucide sur les discriminations dont sont encore largement victimes les femmes sur toute la planète et propose d’envisager l’égalité comme une voie première de progrès économique et social pour toutes et tous. », Trophées solidaires. Frédérique Bedos met ainsi en lumière les « héros anonymes », ceux dont elle a choisi de faire entendre la voix par le biais de son projet « Imagine » avec le soutien d’ONUFEMMES, l’entité des Nations Unies dédiée à l’autonomisation des femmes.


Besançon / Histoire d’ici et d’ailleurs 64 ❘ CRIMES ET DÉLITS AU FÉMININ DU MOYEN-ÂGE AU XXe SIÈCLE

66 ❘ LES ÎLES DU BASSIN OCCIDENTAL DE LA MÉDITERRANÉE AU MOYEN-ÂGE

◗ BRIGITTE ROCHELANDET

◗ PIERRE GRESSER

Consultante en valorisation du patrimoine, Besançon

Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté

3 séances La femme adultère : perception et châtiments

14 séances

L’infanticide : un crime et ses explications Violences sexuelles sur les femmes : perception et châtiments Crimes et délits au féminin du Moyen-Âge au XXe siècle : à travers les archives judiciaires et les textes législatifs, une spécificité criminelle peut être attribuée aux femmes. Les crimes féminins diffèrent des crimes masculins et les sentences prononcées envers les criminelles diffèrent également de celles à l’encontre des criminels.

65 ❘ TRADITIONS ET LÉGENDES DE NOËL ◗ BRIGITTE ROCHELANDET 1 séance Comment nos ancêtres fêtaient-ils Noël ? Quelles légendes racontaient-ils ? Pourquoi Noël reste-t-elle la fête de la Lumière ?

51

Trop souvent considérées comme des terres annexes des États auxquels elles appartiennent, les îles ont une histoire spécifique qui fait leur originalité. Pendant le millénaire médiéval elles n’ont pas échappé aux grandes tendances de l’évolution générale, mais avec des réactions fort contrastées. Par exemple, alors que la Sicile fut conquise au IXe siècle par les musulmans au point d’être en voie de déchristianisation totale à la fin du XIe siècle, la proche Sardaigne fut peu marquée par l’islamisation, phénomène majeur du monde méditerranéen du haut Moyen Âge. Le cours mettra en lumière les différences insulaires en analysant le patrimoine architectural, témoin de la grande variété des situations. Marqueurs de la civilisation occidentale, les styles roman et gothique ne se sont pas exprimés partout de la même manière. Un voyage en juin permettra de concrétiser l’approche théorique du cours.


Besançon / Histoire d’ici et d’ailleurs 67 ❘ CONSTRUCTION ET EXPLOITATION DES EMPIRES COLONIAUX EUROPÉENS

68 ❘ NAISSANCE DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE

(FIN XVe-DÉBUT XVIIe SIÈCLE)

(1783-1800)

◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

◗ EDMOND DZIEMBOWSKI

Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte

Professeur d’histoire moderne, Université de Franche-Comté

4 séances

52

En 1515 les marins portugais atteignent les Moluques et en deux décennies construisent un empire thalassocratique qui s’étend des côtes de l’Afrique occidentale à la Chine, tout en intégrant le Brésil, et leur garantit pour plus d’un siècle une fabuleuse prospérité. Dans le même temps les conquistadors espagnols, après bien des tensions, des ruptures et des soubresauts, assurent à l’Espagne la domination sur un immense espace compris entre le Rio Grande et le sud du Chili. Le « siècle d’or » espagnol est irrigué par le fleuve de métaux précieux venu d’Amérique. Mais au traité de Tordesillas (1494), les Ibériques s’étaient partagé le monde, ce que ne pouvaient accepter les exclus de l’Europe du nord-ouest, France, Angleterre et Provinces-Unies. Leurs tentatives se multiplièrent en direction d’espaces jusque-là désertés par les Ibériques, principalement en Amérique du nordest et un peu plus tard aux Antilles. Construction et exploitation de l’empire portugais (fin XVe-fin XVIe siècle) Construction de l’empire colonial espagnol (fin XVe-fin XVIe siècle) Administration et exploitation de l’empire espagnol (XVIe-début XVIIe siècle) Les tentatives des « exclus » : Français, Anglais, Hollandais (XVIe-début XVIIe siècle)

5 séances En 1787, quatre ans après avoir acquis leur indépendance, les États-Unis d’Amérique se dotent de la première constitution écrite de l’Histoire. Cette même constitution écrite, fait unique dans le monde, régit toujours en ce début du XXIe siècle la vie politique d’outre-Atlantique. Le cycle de conférences qui vous est proposé a pour but d’étudier les premiers pas d’une nation que l’Europe a parfois tendance à regarder à travers un miroir déformant. Partant des premières tensions entre les colonies et la métropole apparues au lendemain de la guerre de Sept Ans, le cours abordera ensuite la révolution américaine et la guerre d’Indépendance. La dernière partie du cours s’attachera à décrire l’œuvre politique des Pères Fondateurs de la démocratie américaine, les Franklin, Adams, Jefferson et autres Washington.


69 ❘ LES INTIMES DU POUVOIR DANS L’EUROPE MONARCHIQUE (XVI -XIX e

e

SIÈCLES)

◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON 8 séances Conseillers occultes, favoris et favorites, reines partageant l’autorité souveraine avec leurs maris, ces personnages influents nous plongent dans une autre histoire du pouvoir autour de figures emblématiques comme les favoris anglais, les mignons français, les validos espagnols ou des personnages ayant exercé la réalité du pouvoir comme Pombal, Potemkine ou Struensee.

70 ❘ POUR NE PAS EN FINIR AVEC LA COMMUNE DE PARIS ◗ DAMIENNE BONNAMY 5 séances Un bref épisode : 72 jours d’une nouvelle société tout juste esquissée. Un rêve d’à peine plus de deux mois se fracassant dans un bain sanglant, telle apparaît la Commune dans son ambivalence. La littérature, la chanson, le cinéma, comme fascinés, mettront en scène cet épisode de multiples manières, contribuant ainsi à le faire revivre, voire à le réécrire. Cette mémoire reste vivante et questionne sur la force des symboles dans une République qui n’a pas toujours voulu voir autre chose qu’une émeute parisienne dans cette révolte mêlant patriotisme et socialisme à la française. Nous chanterons avec Jean-Baptiste Clément, Eugène Pottier. Nous verrons La Nouvelle Babylone, ce film soviétique muet annexant la Commune, lirons L’Insurgé de Jules Vallès… Bref, nous retrouverons et suivrons les Communards, mais aussi leurs détracteurs, à travers l’étude de différents documents. Mais la Commune est aussi le fruit direct de la Guerre de 1870, séquence fondamentale entre l’Allemagne en train de se constituer et la France hésitant aux portes de la République, ce que nous aurons redécouvert au Musée de Gravelotte dès les 3 et 4 novembre 2016, voir « Les immanquables » n° 87.

71 ❘ L'ENGAGEMENT DES INTELLECTUELS FACE À LA GUERRE DE 1939-1945 ◗ ALAIN CUENOT Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine,

6 séances + film L’engagement des intellectuels face à la guerre de 1939-1945 Les intellectuels français et le Second conflit mondial La résistance française Projection du film documentaire Walter, retour en résistance, de Gilles Perret (2009), 3h Entre résistance et collaboration : l’engagement de Pierre Drieu la Rochelle, René Char et Paul Éluard (étude comparée) Le rôle des intellectuels allemands dans la machinerie de guerre nazie Les camps d’extermination : les témoignages de Germaine Tillon, Robert Antelme, Simone Veil, David Rousset

53


Besançon / Histoire d’ici et d’ailleurs 72 ❘ LA POLOGNE DANS LA TOURMENTE DE LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE ET LA MISE EN PLACE DU RÉGIME STALINIEN ◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON 3 séances Ces trois séances prennent la suite du cours consacré à la Pologne ouvert depuis deux ans. Elles permettront de prolonger l’évocation de l’histoire polonaise de la mort de Józef Pilsudski jusque vers 1956.

73 ❘ HISTOIRE DE L’ITALIE CONTEMPORAINE

54

◗ PAUL DIETSCHY Professeur d’histoire contemporaine, directeur du Laboratoire des Sciences historiques, Université de Franche-Comté

4 séances Le cours abordera l’histoire singulière de l’Italie au XXe siècle à travers quatre temps : Le ventennio ou le régime fasciste (1919-1943) Entre guerra civile et Guerre froide (1943-1953) Du miracolo aux années de plomb (1953-1982) L’Italie de Berlusconi (depuis 1982)

74 ❘ JAPON : L’ÉPOQUE EDO EN QUESTION ◗ LAURENCE NICOLAS Diplômée de l’INALCO, ex-professeur adjoint de l’Université Rikkyô de Tôkyô

5 séances Afin de resituer l’époque Edo dans l’histoire du Japon, nous nous proposons de présenter, tout d’abord, une fresque des principaux événements historiques. Nous prendrons comme point de départ le Royaume de Yamato au VIe siècle (premiers pas d’un Japon unifié) et nous poursuivrons jusqu’à la fin de l’ère Meiji (1912) avec laquelle nous aboutirons aux débuts du Japon moderne plus proche et donc mieux connu de tous. Le cadre ainsi posé, nous pourrons nous intéresser plus en détail à l’époque Edo (1603-1867), période de paix de plus de 250 ans. Nous traiterons non seulement l’aspect historique fondamental, mais également le développement des arts et de l’artisanat en vase quasi-clos (le pays est alors presque entièrement fermé). Par ailleurs, nous nous pencherons sur l’importance du confucianisme et sur la résistance au christianisme sous le shogunat des Tokugawa. Nous aborderons le système politique et économique, ainsi que les avancées scientifiques liées, entre autres, aux échanges maintenus sous certaines conditions avec l’Occident. Nous observerons, ensuite, que la culture d’Edo a laissé un nombre non-négligeable de traces dans différents domaines de la vie quotidienne du Japon contemporain, notamment la cuisine, le vêtement, le recyclage, le manga, les grands magasins, etc. Enfin, nous avons choisi d’évoquer la culture de l’époque Edo sous un angle plus léger, en l’occurrence, celui du fantastique. Présent tout au long de l’histoire du Japon, le fantastique bénéficie, à cette époque, de l’essor de l’imprimerie ; grâce à ce média, les contes et les légendes, tous plus édifiants et effrayants les uns que les autres, se verront restitués, fixés et diffusés à travers les estampes et les œuvres de fiction.


Besançon / Histoire d’ici et d’ailleurs Un aspect particulier de la culture du Japon de l’époque Edo (1603-1867) : un panthéon des monstres et des figures fantastiques Avec l’essor de l’imprimerie, les histoires et les figures fantastiques sont largement diffusées. Nous prendrons quelques exemples représentatifs d’œuvres picturales et littéraires de l’époque.

75 ❘ ÉCOLES ET ENSEIGNEMENT AU JAPON ◗ JUN OBA Maître de conférences de sociologie de l’éducation, Institut de recherche pour l’enseignement supérieur, Université de Hiroshima

Un aperçu de l’histoire du Japon : de l’émergence du royaume de Yamato (IVe - VIe siècle) à l’époque Meiji (1868- 1912) Nous pourrons ainsi découvrir la civilisation japonaise depuis ses prémices sous influence chinoise jusqu’à la restauration de Meiji et à la montée du militarisme. Histoire et culture de l’époque Edo (1603-1867) : vers la modernisation du Japon Événements historiques marquants et développement en vase clos d’une culture littéraire, picturale et artisanale spécifique ; évolution de la pensée religieuse, politique et scientifique. 2 séances Des passerelles entre le Japon d’Edo (1603-1867) et le Japon de 2016

Le mode de vie dans le Japon contemporain trouve, à certains égards, ses origines dans la culture du Japon d’Edo : la vie urbaine, les grands magasins, le vêtement, la cuisine, le recyclage, l’éducation, les loisirs, les fêtes...

1 séance Le système éducatif japonais, son passé et ses enjeux Le système éducatif moderne a été mis en place en 19e siècle après la restauration de Meiji, et refondé après la deuxième guerre mondiale. Ce système, relativement performant jusqu’à récemment, fait face à ce jour à de nombreuses critiques, telles que la baisse du niveau académique, l’inadaptabilité au besoin de l’industrie, et le manque d’ouver-ture internationale. De nombreuses réformes ont été entreprises mais rien ne semble avoir résolu complètement ces problèmes. Cette conférence vise à présenter brièvement le développement du système éducatif japonais et les récentes réformes éducatives, et ensuite à faire le point sur les enjeux de telles réformes. En fonction de la présence du conférencier en France, une seconde séance sur l’enseignement supérieur pourra être organisée.

55


Besançon / Histoire économique, sociale et industrielle 76 ❘ HISTOIRE DE LA FORMATION DES VILLES ◗ JACK BOURGUET Ingénieur

4 séances

56

La ville est née du regroupement des êtres humains pour se protéger, pour commercer et pour vivre. L’organisation n’a pas relevé de l’improvisation mais de la rationalisation de l’espace. Les civilisations antiques ont développé des conceptions de la ville dont il reste encore des traces. D’Hipodamos de Millet à Vitruve, des théoriciens ont conçu un cadre global du développement urbain. Le Moyen Âge a vu un repli de l’urbanisme dans des cités protectrices à l’ombre du château et de l’église. Des villes nouvelles sont apparues relevant d’une conception de l’organisation de l’espace. La redécouverte de l’Antiquité grâce à Palladio entraîne l’apparition de « la ville de l’âge de raison ».

Atelier Auguste Perret. Le Havre, Patrimoine mondial de l’Unesco

En s’appuyant sur un ensemble de photographies et en passant par l’histoire des civilisations, il s’agira d’apporter les éléments de connaissance permettant une réflexion sur l’organisation de l’espace et de la ville.

Après la seconde guerre mondiale, l’effort de reconstruction en France voit l’intervention de grands noms de l’architecture (Perret, Lurçat…). L’État confronté à l’exode rural, à la vétusté des quartiers et des centres villes, engage des politiques de construction massive à travers les ZUP, les ZAC. Parallèlement, l’État développe une réflexion urbanistique avec ses services et la mise en œuvre d’une planification territoriale (POS). La réforme du logement de 1977 donnera un cadre nouveau au financement du logement. Face aux premières

Les idées issues du Siècle des Lumières conduisent à une approche globalisante de la ville. L’industrialisation du XIXe siècle entraîne des conditions de vie insoutenables et amène des esquisses de réponse (Le Creusot, Guise...). Le logement social va devenir la préoccupation majeure des pouvoirs publics au tournant des années 1900 alors que des mouvements nouveaux apparaissent, l’art nouveau, le constructivisme, la charte d’Athènes mais aussi « la ville totalitaire ».

contestations des années 1968 et au « choc pétrolier de 1973 » une remise en cause s'opère. Les préoccupations sociales, sociétales et environne-mentales prennent le dessus. La politique de la ville voit le jour mais se heurte aux émeutes des banlieues (1981).


Besançon / Histoire économique, sociale et industrielle 77 ❘ POUR UNE HISTOIRE DE L’AUTOMOBILE INSÉRÉE DANS LA SOCIÉTÉ (FRANÇAISE)

78 ❘ UN CHEMINEMENT TRÉPIDANT : L’ENSEIGNEMENT EN FRANCE, DE LA RENAISSANCE AU XXIe SIÈCLE

◗ DOMINIQUE LEJEUNE Docteur ès-lettres, professeur émérite de khâgne au lycée Louis-le-Grand

Mercredi 19 octobre 2016 Les voitures de chef d’État ? Les Renault 40 CV de la présidence de la Troisième République française entre 1920 et 1928, les nombreuses Mercedes 600 Landaulet, la Lincoln Continental, la Cadillac Fleetwood, la Delahaye carrossée, les Chrysler avec porte-fusils de la Guerre froide, bien sûr à l’Est les ZIL soviétiques. Mais au début du XXIe siècle, les longues limousines découvrables qui marquaient le prestige de la fonction de chef d’État n’ont plus la cote : l’heure est à la sécurité. La voiture est pour beaucoup d’hommes un objet d’identification narcissique et virile. Mais en ce début de XXIe siècle, certains conducteurs se « féminisent » et adoptent un comportement beaucoup plus désinvesti : pour eux, la voiture n’est plus un objet d’identification, elle devient purement fonctionnelle. La conductrice montre, en général, un attachement à son véhicule beaucoup moins fort que celui de l’homme. Elle a moins besoin de prouver sa puissance. Elle place sa fierté ailleurs ! Schématiquement, l’histoire des constructeurs automobiles voit se succéder le temps des pionniers (jusqu’en 1914), le temps des ingénieurs (années 20), le temps des crises (1929-1945), le temps de la production de masse (1945-1955) ; la notion ayant été inventée par Henry Ford et imaginée pour la France par André Citroën dans les années 20, le temps des Vingt glorieuses (19551974), le temps des illusions (1974-1982) et le temps du renouveau (v. 1982-) ? N.B. Voir aussi n° 120 Les mercredis Pasteur : « Peugeot et le foyer automobile lyonnais », conférence donnée ce même mercredi à 18h.

◗ YVES LEQUIN Professeur agrégé honoraire d’histoire, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

5 séances On comprendra mieux comment s’opère (hors du travail) la transmission et l’acquisition de savoirs, en examinant celles-ci en long terme et dans leur globalité : sur une longue durée, ici de la Renaissance à nos jours en trois épisodes. Dans l’ensemble de ses composantes : écoles maternelle et primaire, collège et lycée, université, écoles professionnelles (agronomie, ingénieurs et commerce), grandes Écoles, là aussi en trois épisodes. En rappelant l’évolution singulière de la technologie, d’abord évoquée en théologie, puis enseignée en sciences politiques, revendiquée par la Première Internationale Ouvrière (1867), étudiée en ethnologie, enseignée dans les marges du système scolaire actuel. En soulignant le caractère saccadé des réformes scolaires en France, depuis au moins trois siècles (tardives, généralement après des phases de crise interne ou de guerre, et avec une mise en œuvre difficile). La technologie, de la Renaissance à Marx Comme théologie, puis idéologie de l’État monarchique ; science politique universitaire ; programme de la première Internationale Ouvrière (1864-1871). Les physiocrates et la pensée libérale française (Dupont de Nemours, Lemercier de la Rivière, Mirabeau, Sieyès) : les « principes de 89 » sont conçus avant 1770. De la technologie libérale du XVIIIe siècle à la démocratie technique du XXIe siècle (France) Cités idéales et géométrisation de l’esprit public (France : 1545-1774)... et phalanstères 1968 et l’idée d’« Université technique »

57


Besançon / Histoire économique, sociale et industrielle 79 ❘ PLACE ET RÔLE DES MÉDIAS DANS LE SPORT ◗ ÉRIC MONNIN Maître de conférences d’éducation physique et sportive, Université de Franche-Comté

3 séances Le sport spectacle naît durant l’entre-deux-guerres grâce à l’apparition des médias de masse : radio, presse, cinéma puis télévision. Les organisateurs de grands évènements sportifs tels que les Jeux olympiques vont rapidement utiliser ces vecteurs de communication pour diffuser au plus grand nombre les exploits des sportifs, les compétitions… Thème des séances :

58

Médias et Jeux olympiques Les Jeux olympiques de 1936 : 2 séances dont 1 séance consacrée à un documentaire.


Besançon / Histoire comtoise 80 ❘ LES CADRES DE LA VIE COMTOISE EN FRANCHE-COMTÉ AU MOYEN-ÂGE

82 ❘ CONNAISSEZ-VOUS BIEN VOTRE VILLE ? JEU PHOTOS

◗ PIERRE GRESSER

◗ SERGE LUNEAU

Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté

Professeur honoraire de chimie, Université de Franche-Comté

4 séances

1 séance

Vivant dans un environnement naturel très diversifié, ayant progressivement structuré leur espace (deux comtés, des châtellenies, un diocèse et ses paroisses), les Comtois furent soumis pendant tout le millénaire médiéval à des maux récurrents. En effet, les maladies et épidémies, les disettes et famines, la guerre et le feu méritent de retenir l’attention des médiévistes qui s’intéressent aux cadres de la vie comtoise du XIe au XVe siècle, période pour laquelle nous sommes le mieux documentés. Chacune des quatre séances sera consacrée à la synthèse de nos connaissances sur ces fléaux qui perdurèrent après l’époque médiévale.

Cette projection de diapositives sera l’occasion de rencontrer un certain nombre de personnages franc-comtois célèbres ou moins célèbres et de se remettre en mémoire quelques épisodes marquants de l’histoire locale.

81 ❘ NOS ANCÊTRES LES… COMTOIS ◗ PAUL DELSALLE Maître de conférences d’histoire moderne, HDR, Université de Franche-Comté

8 séances Cette année, le cours portera sur la cité impériale de Besançon, de 1500 à 1664. En effet, Besançon ne faisait pas partie du comté de Bourgogne aux XVIe et XVIIe siècles ; c’était une ville libre, une enclave. Nous examinerons la vie quotidienne à Besançon au temps de Charles Quint et de Rodolphe II.

59


Besançon / Outil pour

Besançon /

l’histoire : paléographie

Les immanquables

83 ❘ PALÉOGRAPHIE FRANÇAISE DU MOYEN-ÂGE

86 ❘ TOUS ÉTUDIANTS LE 20 OCTOBRE : JOURNÉE D’INTÉGRATION

(XIIIe-XVe SIÈCLE)

◗ MICHELLE BUBENICEK Professeur d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté

Le cours qui prévoyait une initiation au système abréviatif médiéval et à la codicologie, via l’exemple d’un manuscrit littéraire du XIIIe siècle, ne pourra être donnée, Madame Bubenicek étant nommé à compter du 1er septembre, directrice de l’École Nationales des Chartes.

84 ❘ PALÉOGRAPHIE 2

60

◗ PAUL DELSALLE 13 séances Transcription des documents manuscrits qui concernent les Tibériades (début XVIIe siècle). Poursuite du travail commencé l’an dernier. Cette année, le groupe travaillera sur les cartes des limites et frontières avec les territoires helvétiques.

85 ❘ PALÉOGRAPHIE 3 ◗ PAUL DELSALLE 13 séances Transcription des documents manuscrits qui concernent les Tibériades (début XVIIe siècle). Poursuite du travail commencé l’an dernier. Cette année, le groupe travaillera sur les cartes des limites et frontières avec le duché de Bourgogne, le comté de Champagne, le duché de Lorraine.

L’UNIVERSITÉ OUVERTE ? UNE FAMEUSE ÉQUIPE DE MOUSQUETAIRES ! Des planètes, plus ou moins grosses, formant un système universitaire : voilà l’originalité de l’Université Ouverte. Il y a un centre d’animation, Besançon, mais on peut dire, en même temps, que tout le monde forme ce centre puisqu’on ne conçoit pas l’un sans l’autre, les autres. Et cela fait trente ans, officiellement, que cela dure ! En effet, c’est en 1987 que les statuts de l’Association de Développement des Activités de l’Université Ouverte (ADAUO) ont été déposés en Préfecture avec la mention du lien organique entre Tous et l’Université de Franche-Comté. Les services de la Région avaient imaginé cette formule avec l’aide du Directeur de l’UO, Monsieur Michel Woronoff, qui en devenant, un peu plus tard, Président de l’Université, faciliterait l’ancrage de la formule dans la longue durée. Il existait déjà des bureaux extérieurs – on sait que Dole et Montbéliard ont été des précurseurs- mais l’organisation, que nous connaissons toujours, date de 1987. Et elle a fait ses preuves ! Semaine après semaine, chaque jour ou presque, des auditrices et auditeurs se retrouvent en région, qui ici, qui là, afin de partager, sous l’égide de l’Université, un moment de remue-méninges en toute convivialité. Histoire, littérature, cinéma, sciences, langues, arts, évolution des techniques, découvertes… et tout et tout : oui, tout y est à l’exception d’une chose, l’ennui ! Sans parler des sorties, voyages, manifestations en partenariat avec les collectivités et institutions culturelles. Comment cela fonctionne-t-il ? Grâce à vous, à votre fidélité, bien sûr. Mais, pour avoir une idée de l’ensemble, imaginez une pyramide : l’Université avec son administration, puis les Présidents d’antenne avec leur bureau bénévole, et les collec-


Besançon / Les immanquables tivités en soutien actif. Région, départements, communes ou intercommunalités, Pays de Montbéliard Agglomération ayant montré la voie, aident à la manœuvre. L’engagement de PMA en faveur de l’enseignement supérieur et de la culture n’est plus à démontrer, tout comme le rôle de l’antenne au sein du système puisque François Vion-Delphin, professeur honoraire des Universités, président de l’antenne est, en même temps, vice-président de l’ADAUO. Avouez qu’une telle organisation mérite d’être fêtée… et nous le ferons à Montbéliard dès le 20 octobre afin d’ouvrir en grand l’Année universitaire 2016-2017.Visite de la Ville et découverte de ses richesses, repas en commun, conférence, le tout ensemble, avec toutes les antennes. L’événement a pu être pensé et organisé parce que l’Université est implantée dans le Nord FrancheComté –ce que nous pourrons tous mieux comprendre sur place-, parce que l’antenne est emblématique de l’ensemble « Université Ouverte » et que la collectivité permet un fonctionnement optimum grâce à du personnel dédié, en sus des moyens financiers. Venez nombreux et défendons notre modèle qui marche au son d’un seul mot d’ordre : « Un pour tous et tous pour un ! ». Programme de la journée — Visite de la Ville, découverte de ses richesses avec des guides conférenciers du patrimoine — Conférence historique donnée par François Vion-Delphin, président de l’antenne montbéliardaise et de la Société d’Émulation de Montbéliard — Échanges avec et entre les auditeurs Une journée où nous serons tous, avec bonheur, étudiants en balade ! DAMIENNE BONNAMY,

Directrice de l’Université Ouverte Présidente de l’ADAUO

61


Besançon / Les immanquables

62

87 ❘ SORTIE EN LORRAINE

88 ❘ AUTOUR DE LA GRANDE GUERRE

3 et 4 novembre 2016 La Commune de Paris qui fera l’objet, cette année encore, d’une série de cours, est fille de la Guerre franco-allemande de 1870, ce conflit qui verra naître la France républicaine et l’Allemagne unifiée. Nous partirons relire cette histoire au Musée de Gravelotte. C’est un musée d’histoire unique en Europe puisque le seul à être entièrement consacré à l’histoire de la guerre de 1870 et de l’annexion de l’Alsace et de la Moselle. Comme il est expliqué sur le site, le musée « aborde sous un nouvel angle les questions soulevées par ce conflit : l’unité allemande, la vie pendant l’annexion, les tensions à l’approche de la Première Guerre mondiale. Les collections françaises et allemandes sont d’une particulière rareté. Les objets militaires côtoient des peintures remarquables, des sculptures, des éléments de monuments et des objets de la vie quotidienne ». Mais la Lorraine, c’est aussi le sel et après avoir ouvert, cette année, l’aventure saline en Franche-Comté, nous la suivrons au musée de Marsal. Et puisque Georges de la Tour a vu le jour tout près de là, à Vic-sur-Seille, nous irons le visiter en son musée avant d’élargir le séjour à Metz et à ses richesses. En effet, le Centre Georges Pompidou accueillera à partir de l’été une importante exposition picturale « Entre deux horizons. Avantgardes allemandes et françaises du Saarlandmuseum ». Il nous faudra donc deux journées, les 3 et 4 novembre 2016, pour cette échappée lorraine.

Historiens, biologistes, acteurs : des spécialistes venant de différents horizons croiseront leurs approches pour nous proposer une journée d’études, le 23 novembre 2016, autour de la Grande Guerre. mercredi 23 novembre 2016

La presse des tranchées ◗ CYRIELLE MONTRICHARD Doctorante

Que recouvre le terme générique de « presse des tranchées » ? Pourquoi faut-il le redéfinir et le délimiter de façon précise ? Quels sont les rédacteurs et les lecteurs de cette presse ? Quel en est le support ? Et le contexte de rédaction et de diffusion de ces journaux ?

Obéir, désobéir, les formes de résistance du soldat face à l'appareil militaire ◗ ALAIN CUENOT Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine,

Plongés dans le chaos de feu et d'acier de 1914-1918, les soldats des tranchées confrontés à la toute-puissance de l’état-major tentent désespérément de survivre. Tenaillés par l’angoisse des attaques quand il faut partir à l’assaut de l’ennemi sous le feu des mitrailleuses et des obus, ils tentent par tous les moyens de sauver leur peau. Ils défendent alors des formes variées de résistance à la guerre : publication d’articles vindicatifs, rédaction de pétitions, refus d’obtempérer, insultes aux gradés, automutilation, vandalisme des gares, fraternisations, désertion, reddition, mutineries, autant de comportements et de moyens de lutte spécifiques traduisant leur volonté irréductible d’en finir avec cet ordre militaire qui les a précipités dans une tragédie d’une violence indescriptible.


Besançon / Les immanquables « Votre Émile pour la vie »

89 ❘ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 4 AVRIL À LA CITADELLE DE BESANÇON

Lecture du soldat Émile Faivre, de Jougne (1914-1916). Poèmes de Guillaume Apollinaire. Textes de Stefan Zweig et Georges Bernanos ◗ THÉÂTRE DE LA CLAIRIÈRE

Après la réussite de l’Assemblée participative d’Arc-et-Senans, l’Association de Développement des Activités de l’Université Ouverte vous propose des retrouvailles nouvelles afin de tenir l’assemblée générale annuelle dans un site culturel majeur, la Citadelle de Besançon. Le projet, déjà programmé en 2016, n’avait pu aboutir. Ce n’était toutefois que partie remise ! Entre architecture militaire, musées et retour de l’apron du Rhône, nous n’aurons pas de temps à perdre et, surtout, pas le temps de nous ennuyer ! Ouvrons yeux et oreilles et notons dès à présent cette journée mémorable dans nos agendas avec, comme point de repère en marge, un petit poisson ! Nous ne résistons pas au plaisir de vous le présenter :

Le génie de Pasteur au secours des Poilus ◗ MAXIME SCHWARTZ Directeur honoraire de l’Institut Pasteur

◗ ANNICK PERROT Conservatrice honoraire du Musée de l’Institut Pasteur

L’impact de l’œuvre de Louis Pasteur et de l’action des pasteuriens dans le soutien médical aux armées de la Grande Guerre est grandement méconnu. Ainsi, par exemple, la vaccination contre la typhoïde a sans doute protégé un million de soldats contre cette maladie, souvent mortelle. La sérothérapie a protégé plusieurs millions de soldats contre cette maladie terrible qu’est le tétanos. La mise en place, par des pasteuriens, d’une lutte efficace contre le paludisme dans l’armée d’Orient a permis à celle-ci de jouer un rôle déterminant dans l’offensive victorieuse d’Octobre 1918. Le traitement des blessés a bénéficié des travaux commencés par Louis Pasteur sur les bactéries anaérobies, et leur a souvent évité la septicémie et la gangrène. Ces sujets et bien d’autres seront évoqués durant cette conférence. Ils montreront que, sans Louis Pasteur et les pasteuriens, le sort de la guerre aurait sans doute été différent.

« Projection – conférence – Apron du Rhône, le retour ? » ◗ MICKAÊL BÉJEAN

Au poste de secours... Auberive,Haute-Marne, novembre 1915 (Paris, Musée d'Histoire Contemporaine, Hôtel des Invalides)

Responsable du programme Apron au Muséum d’Histoire naturelle de Besançon

Ce petit poisson endémique de la vallée du Rhône a toujours été entouré de mythes et de mystères à tel point qu’à la fin du siècle dernier les connaissances scientifiques le concernant représentaient peu de chose. Considéré comme un bon indicateur de la qualité des cours d’eau, il est aujourd’hui menacé d’extinction. Deux programmes Life et un plan d’action national ont permis de cerner les causes de son déclin. De nombreuses études et actions de terrain ont été menées pour essayer de le mettre hors de danger d’extinction. Cette conférence, avec la projection des nouveaux films réalisés sur cette espèce, abordera les dernières connaissances acquises dans le cadre de ces programmes et notamment sur la reproduction de ce poisson en captivité au Muséum de Besançon et ses nombreuses applications au milieu naturel. Enfin, un point sera fait sur les retombées indirectes de ces actions sur la biodiversité aquatique.

63


Besançon / Culture en mouvement : les événementiels de l’UO Depuis 2015, l’Université de Franche-Comté a structuré un Service culturel afin de coordonner les politiques culturelles et d’en inscrire les grandes orientations au cœur de la vie universitaire. Ce service regroupe la Fabrikà Sciences, le Jardin botanique, le Gymnase-espace culturel de Fort-Griffon. L’UO est un partenaire naturel de ces structures. De même, le partenariat avec la Commission culturelle Grammont Haute-Comté permettra de proposer une exposition en ville, au Centre Diocésain. Enfin nous aurons la chance de bénéficier d’une présentation par les Services archéologiques de la Ville de résultats de fouilles récentes.

64

90 ❘ EXPOSITION 1

Géographes : « à la recherche d’un monde durable ! » Loin des grands explorateurs du XVIIe siècle ou des arpenteurs des mers que l’on imagine, cette exposition a pour but de plonger le visiteur dans le quotidien et le questionnement d’une équipe de recherche en géographie du XXIe siècle. Jeux de rôles et de plateaux, maquettes interactives, balade paysagère, puzzle de ville et cartes en tous genres permettront aux visiteurs de 7 à 99 ans de comprendre en s’amusant quels sont les nouveaux enjeux de la géographie moderne. Marketing territorial, géopolitique locale et jeux d’acteurs, développement durable des villes et réflexion sur les modes de déplacements : toutes ces questions d’actualité seront vues à travers 13 jeux et manipulations créés par une équipe de chercheurs en géographie de l’Université de Franche-Comté (laboratoire Théma) et de médiateurs scientifiques de la Fabrikà sciences et du Pavillon des sciences. Partez, vous aussi, à la recherche d’un monde durable en vous mettant dans la peau d’un géographe le temps d’une visite d’exposition !

Infos La Fabrikà sciences, Université de Franche-Comté, 16 route de Gray, Besançon 03 81 66 20 95, fabrika-science@univ-fcomte.fr entrée libre En parallèle, voir les conférences/visites de l’UO : la section de géographie proposera une conférence de présentation de l’exposition avant l’organisation de visites dédiées pour les auditeurs de l’UO Voir aussi : 1. Le cycle de cours d’Alexandre Moine professeur de géographie, La région lue par un géographe : — Changement climatique, équilibre mondial, logiques locales en Bourgogne-Franche-Comté — Dynamiques transfrontalières dans l’Arc jurassien francosuisse : quelles stratégies ? — Géopolitique de l’aménagement du territoire, quel positionnement pour Besançon en Bourgogne-FrancheComté ? 2. Le cycle de cours de Serge Luneau professeur de chimie, « Du néolithique à la COP 21, le développement durable » : — Historique — Le développement durable dans les institutions — Le développement durable dans les activités de production — Alimentaire, énergie, transports : des domaines sensibles. 3. Les réalités du changement climatique en Franche-Comté ◗ BRUNO VERMOT-DESROCHES, mercredi 7 décembre 2016, 18h, Faculté des Lettres. 4. Quelle agriculture pour nourrir la planète ? ◗ MARIE FIERS créatrice d’Urbanleaf, entreprise innovante d’aquaponie à Dijon,

mercredi 8 mars 2017, 18h, Faculté des Lettres.


Besançon / Culture en mouvement : les événementiels de l’UO 91 ❘ EXPOSITION 2

92 ❘ EXPOSITION 3

« Dans la gueule du lion »

« Autour du monde »

À travers une quarantaine de photographies, Raphaël Helle nous restitue les 6 mois de son immersion au sein de l’usine automobile de Sochaux, créée il y a plus de 100 ans par la famille Peugeot. Au plus près des ouvriers dans cette usine démesurée, le photographe a observé, écouté et immortalisé ces travailleurs qui œuvrent dans l’ombre du Lion. Ils étaient 40 000 dans les années soixante-dix, ils ne sont plus que 12 000 à faire tourner cette belle mécanique, maintenant isolés par l’automatisation, et soumis aux cadences des chaînes de montage et à la précarité des contrats. Il met en lumière ces hommes et ces femmes sur leur lieu de travail, mais il les suit aussi dans leur propre foyer pour leur permettre de témoigner de ce qu’est vraiment pour eux « la Peuge ». Dans le cadre de « La France vue d’ici, corpus d’enquêtes photographiques », cette exposition propose une vision singulière des ouvriers français d’aujourd’hui, et sera présentée début 2017 à l’Espace Gandhi d’Audincourt, puis du 21 mars au 7 mai au Gymnase-espace culturel de l’Université de Franche-Comté à Besançon. L’Université ouverte est partenaire de cette exposition, et tous les auditeurs sont conviés à venir la découvrir lors d’une des visites accompagnées du dimanche.

Exposition photographique organisée en collaboration avec la Commission culturelle Grammont Haute-Comté, Galerie des Pas perdus du Centre diocésain du 30 janvier au 19 février 2017

Infos Gymnase-espace culturel, Université de Franche-Comté, Fort Griffon, Besançon tél. 03 81 66 20 95, gymnase-culture@univ-fcomte.fr entrée libre En parallèle, voir les conférences de l’UO : « Pour une histoire de l'automobile insérée dans la société française » et « Peugeot et le foyer automobile lyonnais » par Dominique Lejeune, professeur honoraire de khâgne au lycée Louis-le-Grand, mercredi 19 octobre 2016. Par ailleurs, nous proposerons une conférence sur la lecture d’images donnée par Madame Nanta Novello Paglianti, maître de conférences, sémiologue, afin de mieux décrypter l’exposition.

1. À partir de la photothèque des Nations-Unies et à l’occasion du 70e anniversaire de l’institution, Jean-Pierre Bugada, président de la section comtoise de l’Association française des NationsUnies (AFNU), a sélectionné 70 clichés qui ont été présentés, à l’automne dernier à la bibliothèque universitaire Proudhon, avenue de l’Observatoire. C’est cette exposition que nous vous proposons de découvrir en ville. On y suit les heurs et malheurs du monde : clichés de guerre, mais aussi de la paix retrouvée ; clichés des Grands de ce monde qui font l’histoire, mais aussi photos prises sur le vif de héros anonymes. De la Guerre froide à nos jours, venez réveiller vos souvenirs et découvrir, en images, les domaines multiples des interventions et compétences onusiennes. 2. La série de photographies « Voir plus loin aux Balkans » de l’Association Voir plus loin permettra de redécouvrir une région en forme de kaléidoscope dont les nombreux États appartiennent, cependant, à une aire culturelle commune méritant d’être redécouverte après la période tourmentée traversée par une partie de la péninsule. 3. Pour compléter cette double exposition d’une approche géopolitique, nous renvoyons aux conférences organisées tout au long de l’année par l’Université ouverte (http.//universiteouverte.univ-fcomte.fr). Plus spécifiquement, à l’occasion de cette manifestation, Hélène Bourgon, journaliste ayant séjourné à Beyrouth, donnera une conférence sur la situation au ProcheOrient.

65


Besançon / Culture en mouvement : les événementiels de l’UO d’histoire de l’art, sur ce qui est… sous nos pieds, à savoir la domus, cette résidence aristocratique découverte en 1921 dans le jardin de la Banque de France et dont les vestiges se trouvent aujourd’hui dans le périmètre de la Faculté des Lettres. © Bénédicte Baudoin

ISTA Besançon

66

93 ❘ LE POINT ARCHÉOLOGIQUE Les interventions des archéologues lors du colloque consacré, au printemps 2015, aux traces romaines à Besançon ont eu du succès et, à cette occasion, des liens ont été noués avec la Service du Patrimoine historique de Besançon. En collaboration avec Madame Thivet, directrice du service, et avec son équipe, l’UO proposera une journée dédiée. Nous accueillerons les collègues universitaires qui ont récemment consacré des ouvrages ou des articles à des fouilles dans la grande région, voire dans le Grand Est, cf. notamment n°19, « À propos d’archéologie ». Le service de la Ville nous parlera de résultats bouleversants à propos de Besançon, mais chut…, c’est une surprise ! Nous reviendrons avec Sophie Montel, maître de conférences

Depuis plusieurs années déjà l’Institut des sciences et techniques de l’Antiquité (EA 40011) de l’Université de Franche-Comté a placé au centre de son dispositif technologique le dévelop-pement des techniques de modélisation 3D appliquées dans la recherche archéologique. Les nombreux projets scientifiques que les chercheurs de l’ISTA ont initié ainsi que leur participation dans des actions de valorisation patrimoniale en partenariat avec des organismes publics responsables de la gestion des biens culturels ont permis de développer un pôle technologique doté aujourd’hui d’une solide notoriété au niveau national et européen. Le but fixé dans le cadre de cette formation par l’intervenant de l’ISTA est de partager avec le public ses expériences dans le domaine de la modélisation 3D des sites archéologiques locaux et de lui faire découvrir l’apport et le potentiel de ces technologies en terme de valorisation du patrimoine régional. ◗ GEORGES TIROLOGOS Ingénieur en Analyse des Sources Anciennes, Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (EA 4011), Université de Franche-Comté


Besançon / Économie, politique et société 94 ❘ LES MONDES DE L’ÉCONOMIE VUS PAR UN HISTORIEN ◗ JEAN-CLAUDE DAUMAS Professeur émérite d’histoire contemporaine, Université de Franche-Comté

7 séances Pour une présentation complète du cycle, voir sur notre site L’histoire économique globale et l’ascension de l’Europe L’économie moderne qui prend son essor en Europe à partir du XVIe siècle dépend d’une histoire économique dont les racines sont beaucoup plus anciennes et essentiellement orientales. En tout cas, le développement du capitalisme et de la révolution industrielle ne peut se comprendre si on le détache des circuits de circulation des biens, des hommes et des techniques qui la relient à l’Asie. Bien plus, l’Europe a longtemps été dépassée par l’Orient en termes de démographie, de richesse et de connaissances. Il ne s’agit pas seulement de rendre compte de ces inégalités mais aussi, et plus profondément, d’un paradoxe de taille : comment l’Europe, économiquement plus fruste, a-t-elle pu connaître un essor spectaculaire qui lui a permis d’asseoir sa domination sur le monde ? L’industrie en Franche-Comté : une affaire de territoires et de culture La Franche-Comté est caractérisée par une très forte spécialisation industrielle, mais associe plusieurs territoires industriels aux trajectoires différenciées : le Pays de Montbéliard marqué par l’empreinte d’un patronat protestant et paternaliste et qui s’identifie aujourd’hui à l’automobile, le Jura qui a vu prospérer la petite entreprise dans des secteurs dérivés du travail du bois et du fer, le Territoire de Belfort qui apparaît comme un conservatoire de l’esprit alsacien et qui est le domaine des moteurs et des turbines…

Lip et la crise horlogère La démission du PDG de LIP en avril 1973 marque le début d’une crise à rebondissements qui débouche sur la fermeture définitive de l’entreprise en 1976. On y voit généralement un signe annonciateur de la crise qui frappe l’industrie horlogère régionale dans les années 1970 et 1980 et dont elle sort terriblement affaiblie. C’est une erreur, et pour deux raisons que nous exposerons. Les ouvriers aujourd’hui : portrait de groupe d’une classe invisible  Aujourd’hui, en France, les ouvriers sont devenus invisibles alors même qu’ils sont bien loin d’avoir disparu puisqu’on en compte 6 millions. Cependant, si la classe ouvrière a perdu en visibilité, ce n’est pas seulement en raison de la diminution de ses effectifs (22 % des actifs contre 37,3 % en 1975), mais aussi de la disparition des grandes concentrations ouvrières, de l’effondrement du PCF, de la crise des syndicats et de la disqualification de son image. En fait, depuis la crise des années 70, la classe ouvrière s’est transformée sous l’effet de la mondialisation, de la financiarisation de la gestion des entreprises, de la diffusion des technologies du numérique, de la métropolisation, et de l’intensification des flux migratoires. C’est un portrait à multiples facettes qu’il nous faudra dresser et nous verrons que l’évolution de la classe ouvrière nous en apprend beaucoup sur notre société. Les deux âges de la société de consommation Le concept de « société de consommation » est apparu en France en 1957. Cette société qui s’identifie à l’essor de la consommation de masse, a connu bien des métamorphoses depuis la fin des années 1940. En simplifiant, on peut distinguer deux grandes périodes. Dans la première, concomitamment de la mise en place du fordisme et de l’État providence, on assiste à une extension progressive de l’accès aux biens de consommation à tous les groupes sociaux, même si les écarts demeurent importants entre ouvriers et cadres, les disparités étant autant

67


Besançon / Économie, politique et société quantitatives que qualitatives car la consommation de masse n’efface pas les différences entre classes sociales. Dans la seconde, alors que se disloque la société salariale, on a affaire à une double dynamique : d’une part de personnalisation de la consommation de masse qui s’efforce de répondre aux attentes de différenciation dans un climat d’individualisme croissant, et de l’autre, de segmentation des marchés en raison du creusement des inégalités de revenus. Cependant, d’une période à l’autre, c’est tout le climat qui a changé : jusqu’en 1975, sa dénonciation est à la mode chez les sociologues alors que la masse des Français recherche le bonheur dans la consommation et que la pauvreté de millions de Français (immigrés, quart monde, retraités, etc.) est perçue comme un scandale, quand aujourd’hui, c’est la société de consommation elle-même qui est contestée au nom de la recherche d’un développement durable.

68

Les patrons en France à l’heure de la mondialisation Les clivages anciens – grands groupes/PME, privé/public, managers salariés/dirigeants familiaux – sont toujours actifs mais la mondialisation a rebattu les cartes : l’adoption de la « création de valeur pour l’actionnaire » comme principe suprême de la direction des entreprises est à l’origine de transformations profondes dans les structures, la stratégie et la gestion des entreprises. Le MEDEF ou le patronat organisé  Au-delà de l’exposition médiatique de ses dirigeants – Seillière, Parisot, Gattaz – que sait-on du MEDEF ? Que représente-t-il vraiment et comment est-il organisé ? Comment est-il dirigé ? Quelle est sa place parmi les organisations patronales ? Quel est le poids des grandes entreprises en son sein ? Quels sont les rapports du MEDEF avec la CGPME ? Comment défend-t-il la « cause de l’entreprise » ? Quelle place a-t-il pris dans les grands débats politiques récents ? Il s’agit, à travers cette sorte de radiographie, de répondre à une question centrale : qu’en est-il du pouvoir réel du MEDEF ?

95 ❘ ACTUALITÉ ÉCONOMIQUE ◗ JEAN-LOUIS DONEY Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, Ancien directeur de l’IPAG, Université de Franche-Comté

4 séances L’avenir du modèle de développement chinois La croissance exponentielle chinoise des dernières décennies a conduit à une surexploitation des ressources naturelles, une explosion de la pollution de l’eau, de l’air et des terres agricoles. Elle a également débouché sur des inégalités économiques et sociales très importantes qui menacent l’équilibre politique de ce pays. Ces déséquilibres posent des problèmes aigus qui rendent le mode de développement chinois insoutenable. Contrairement à une idée reçue en Occident, l’État a pris la mesure des difficultés auxquelles risque d’être confrontée son économie dans le futur. Il n’est cependant pas certain que les décisions prises au cours des 25 dernières années soient à la hauteur des enjeux. Faut-il davantage flexibiliser le marché du travail ? L’explosion du chômage depuis la crise des « subprimes » a relancé le débat sur les politiques de l’emploi. Une fois de plus, le fonctionnement du marché du travail français est au centre de toutes les interrogations. Des interrogations qui sont à questionner. L’avenir de la croissance économique est-il menacé par le ralentissement du progrès technique ? Les débats théoriques des années 1950 et 1960 ont montré qu’en l’absence de progrès technique, la croissance économique s’annule à long terme. La prise en compte des contraintes environnementales n’a fait que confirmer ces conclusions. Le ralentissement des gains de productivité au cours des dernières décennies fait craindre alors un blocage de la croissance. Le débat est vif entre ceux qui considèrent que l’on assiste à un


Besançon / Économie,

afp.com/Patrick Hertzog

politique et société ralentissement durable du progrès technique et ceux qui rejettent ce discours pessimiste. Notre connaissance des mécanismes économiques qui favorisent le progrès technique s’est considérablement enrichie ; elle nous permet d’envisager des mesures de politique économique qui pourraient relancer un cycle de croissance durable.

96 ❘ ÉCONOMIE EUROPÉENNE

Mondialisation et efficacité des politiques économiques La mondialisation a profondément bouleversé le fonctionnement des économies. La contrainte extérieure est souvent évoquée pour expliquer que les politiques économiques sont devenues inefficaces. De fait, la libre circulation des biens et des services, des capitaux et des facteurs de production constitue une nouvelle donne qui rend plus incertains les résultats des politiques traditionnelles. Tous les instruments de ces politiques ne sont pas cependant affectés de manière identique. Il est par ailleurs possible de retrouver une certaine efficacité en insistant davantage sur les investissements d’avenir et surtout en coordonnant davantage ces politiques au niveau international.

L’Union européenne peine à trouver un nouveau souffle, à engager une nouvelle phase de développement, tant institutionnel qu’économique, pour dépasser ses divergences internes. La crise financière internationale et la crise grecque sont passées par là. Celles-ci ont conduit certains États membres ou certaines opinions publiques à mettre en avant l’intérêt national plutôt qu’européen, au risque de mettre en péril l’une des réalisationsphares de l’Union européenne : l’euro. La crise a catalysé les défauts originels de cette monnaie unique et commune : fruit d’une intégration inachevée, puisqu’elle ne s’est pas accompagnée d’une politique budgétaire fédérale ou d’une intégration plus grande des marchés du travail, l’intégration monétaire européenne a accru plutôt qu’atténué les divergences économiques, financières et sociales européennes. Pour relancer l’activité des entreprises, améliorer le bien-être des ménages, faut-il donc plus ou moins d’Europe, faut-il plus ou moins d’union ?

◗ FABIEN LABONDANCE Maître de conférences d’économie, Université de Franche-Comté

4 séances

69


Besançon / Économie, politique et société

© A. Gelebart, 20 minutes

97 ❘ LES INÉGALITÉS ENVIRONNEMENTALES ET LA RÉGULATION À L’ÈRE DE L’ANTHROPOCÈNE ◗ JULIEN BUEB Économiste des ressources rares, chercheur au Centre d’analyse de prévision et de stratégie, Ministère des Affaires étrangères, professeur associé, Paris I Panthéon-Sorbonne

2 séances

70

Les inégalités environnementales Derrière ce récent concept, se cachent des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Les inégalités environnementales ne traduisent pas seulement des inégalités d’accès aux ressources naturelles. Face aux bouleversements climatiques et à la perte de la biodiversité, ces inégalités, tant Nord-Sud qu’à l’intérieur de chaque pays, pourraient se révéler comme de grands facteurs d’instabilité : migrations, conflits civils et militaires. Les marchés carbone et la régulation environnementale Les marchés carbone sont désormais l’instrument privilégié pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre à travers le monde : en Europe, en Amérique du nord, en Chine, etc. Cet instrument présente des avantages. Mais entre des prix très faibles, la fraude à la TVA ou la financiarisation, il montre de nombreuses défaillances. En replaçant cet instrument dans son contexte historique, nous nous interrogerons sur ses limites et ses perspectives d’évolution.

98 ❘ LECTURE DE L’ACTUALITÉ POLITIQUE ◗ DAMIENNE BONNAMY 6 séances Année électorale, année fatale ? 2017 verra s’enchaîner la présidentielle, les législatives et, en fin d’année, les sénatoriales… tandis que certains auront, dès avant les consultations officielles, participé au choix du champion de leur camp par le biais de primaires. Cet enchaînement destiné à désigner, de façon démocratique, les gouvernants est tout à la fois désiré… et détesté. Contesté : en avril 2016 ont fleuri des expériences de débats sur la place publique où la jeunesse, rejointe par des plus aguerris, a entendu dire un autre monde, une autre politique, comme si les schémas classiques étaient en quelque sorte soudainement « ubérisés ». Pourtant, les institutions subsistent, résistent, même si l’on s’interroge sur la survie d’un modèle marqué par la bipolarisation de la vie politique à un moment où le Front national bouscule le clivage droite-gauche et où le socialisme n’en finit pas de muer. Ce sont ces transformations que nous interrogerons en en repérant les causes et les conséquences dans l’actualité.


Besançon / Le Jura : paysages et questions d’avenir 99 ❘ LE JURA FRANCO-SUISSE : UN MASSIF POUR DEUX PAYS ◗ RONALD BOSMANS Traducteur indépendant, journaliste

1 séance Jouer à saute-frontière entre la France et la Suisse – voilà ce que nous ferons tout au long de ce reportage. De Besançon aux monts du Haut-Jura, des vignobles d’Arbois à la cité médiévale de Saint-Ursanne, des Salines royales d’Arc-et-Senans au Val-deTravers, berceau de l’absinthe, les chemins qui parcourent des paysages uniques sont nombreux. Et c’est aussi en allant à la rencontre de métiers traditionnels typiquement jurassiens et en participant aux nombreuses festivités qui rythment la vie de la région été comme hiver que l’on perçoit le mieux ce qui constitue l’âme du Jura, un massif que se partagent la France et la Suisse. N.B. Ce reportage avait été proposé l’an dernier, mais de nombreux auditeurs avaient manqué la séance

100 ❘ LA RÉGION LUE PAR UN GÉOGRAPHE ◗ ALEXANDRE MOINE Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

3 séances Changement climatique, équilibre mondial, logiques locales en Bourgogne – Franche-Comté Le changement climatique est à l’œuvre et sa rapidité est sans équivalent depuis la création de notre terre. Les impacts globaux et locaux sont complexes à anticiper, mais il est d’ores et déjà possible d’esquisser, à partir des rapports du GIEC et en croisant avec les logiques de développement local, des tendances à l’échelle monde et plus spécifiquement pour la région

Bourgogne-Franche-Comté. Retour sur un phénomène complexe et ses conséquences vues au prisme de la géographie. Cette séance se fonde sur l’analyse des conclusions du GIEC et ses déclinaisons régionales. Dynamiques transfrontalières dans l’Arc jurassien franco-suisse : quelles stratégies ? L’Arc jurassien franco-suisse est un territoire transfrontalier, de fait soumis à l’influence d’une limite internationale plus ou moins perméable suivant les thématiques abordées. De multiples flux se sont développés, conditionnant une organisation spatiale des territoires frontaliers assez originale. Mais au-delà de ces principes organisateurs, qu’en est-il des relations transfrontalières, des jeux d’acteurs autour de cette frontière ? Entre coopération spontanée, institutionnelle, reconnaissance ou ignorance, de multiples situations s’offrent au regard, sans qu’aujourd’hui émerge clairement une gouvernance capable de porter un véritable projet de développement transfrontalier… hélas. Cette séance se fondera en partie sur les résultats de l’analyse d’une enquête menée en 2015-2016 dans l’Arc jurassien et sur la stratégie 2030 de la Communauté de la Transjurassienne. Géopolitique de l’aménagement du territoire : quel positionnement pour Besançon en Bourgogne-Franche-Comté ? Les tensions géopolitiques ne s’expriment pas seulement entre les États. Aujourd’hui, en France, l’aménagement du territoire est source de multiples tensions et conflits qui génèrent des blocages, des ajustements en matière de stratégie de développement. En nous appuyant sur l’exemple de Besançon, nous souhaitons éclairer son positionnement actuel dans une région redimensionnée… quels aménagements, quelles pistes et quelles stratégies de développement adopter ? Cette séance est fondée sur le traitement de multiples sources actualisées qui permettront de mieux comprendre les équilibres locaux.

71


Besançon / Cultures du monde 101 ❘ ALLEMAND

Niveau 1, vrais débutants, 30 heures ◗ STÉPHANIE MORAND

Moyens avancés, 30 heures ◗ HELGA METTETAL

Formatrice

Professeur agrégé, Université de Franche-Comté

La langue et l’espace germanophone sont connus et on pourra avancer à l’écrit comme à l’oral à partir de supports variés, notamment tirés de l’actualité. Autonomie, 30 heures ◗ HELGA METTETAL Ce cours prend ici davantage la forme d'un échange libre autour de supports divers adaptés au niveau des apprenants et toujours dans le souci de faire découvrir la langue, la civilisation et la culture de l’espace germanophone.

72

Ce cours propose une initiation à la langue anglaise, de manière ludique et sans prétention, tout en permettant d’acquérir les bases essentielles à la compréhension et à l’expression écrite et orale. Nous utilisons un manuel en support de cours et traversons l’année au rythme de l’actualité, des fêtes traditionnelles… Niveau 2, faux débutants, 30 heures ◗ THOMAS MUSAH Professeur certifié, Université de Franche-Comté

Le niveau « Faux débutant » est la suite logique du cours « vrais débutants ». Nous reprenons donc toutes les bases grammaticales pour les renforcer et les développer. Nous partons à la découverte du vocabulaire pratique à l’oral dans le souci d’une participation décomplexée de tous !

102 ❘ ANGLAIS

Niveau 2, faux débutants, 30 heures ◗ DOMINIQUE BOUTTE

Aujourd’hui moyen de communication incontournable tant dans le monde des affaires que dans celui du tourisme ou des nouvelles technologies, la langue anglaise permet aussi et surtout des échanges entre peuples de cultures et d’horizons différents. Outil moderne indispensable, elle n’en demeure pas moins le reflet d’une culture anglo-saxonne aussi riche que variée.

Professeur certifié, Lycée Pergaud, Besançon

Niveau 1, vrais débutants, 30 heures ◗ LUDIVINE BOUHELIER-VENCK Professeur certifié, Université de Franche-Comté

Destiné aux personnes n’ayant jamais fait d’anglais, le cours « Vrais Débutants » est une initiation à la langue anglaise et à son fonctionnement. Grâce à l’utilisation du manuel servant de support au cours, l’apprentissage se fait de manière graduée et vise à progresser tout en acquérant aisance et spontanéité.

Vous n’avez que quelques connaissances de la langue anglaise, vous l’avez peut être étudiée lors de votre scolarité et vous désirez revoir les bases grammaticales et lexicales pour vous exprimer sur des sujets de la vie quotidienne. Ce cours vous propose, grâce à une méthode progressive, de remettre à jour et consolider vos connaissances. Il combine à la fois des activités visant à améliorer les compétences de l’oral grâce à des documents sonores et de la conversation mais aussi celles de l’écrit par l'étude de courts textes. Niveau 3, moyens moins, 30 heures ◗ LUDIVINE BOUHELIER-VENCK Palier entre le niveau « Faux débutants » et le niveau « Moyens », le cours « Moyens moins » permet une consolidation de la langue anglaise, un approfondissement de ses mécanismes et est également l’occasion d’une ouverture plus vaste sur l’actualité du monde anglo-saxon. Bien que tous les aspects de la langue anglaise soient envisagés, un accent particulier est mis sur la compréhension et l’expression orales, non seulement à l’aide du manuel mais également à travers l’utilisation de supports annexes variés (extraits de reportages télévisés…).


Besançon / Cultures du monde Niveau 3, moyens moins, 30 heures ◗ STÉPHANIE MORAND Ce cours s'adresse à des personnes ayant déjà étudié l'anglais et pour qui les basiques sont posés. La méthode utilisée, Headway pre-intermediate consolide les acquis de base et introduit des faits de langue plus élaborés. L'enseignement dispensé privilégie une approche communicationnelle et audio-orale afin d'améliorer la phonologie et de débloquer la prise de parole tout en enrichissant le lexique.

Niveau 5, moyens avancés, 30 heures ◗ CHRISTOPHE BRIGNOT Cours d’anglais de niveau intermédiaire avancé (B2) avec consolidation des bases de la langue anglaise grâce un travail un peu plus approfondi sur des documents authentiques (articles de presse ou extraits de journaux télévisés ou d’émission de télévision) permettant d’élargir sa connaissance du monde anglo-saxon en général. En cours les activités visent essentiellement à développer les compétences de compréhension et d’expression orales.

Niveau 4, moyens, 30 heures ◗ CHRISTOPHE BRIGNOT

Niveau 5, moyens avancés, 30 heures ◗ ANNE-MARIE COLLET

Professeur agrégé, Université de Franche-Comté

Professeur certifié, Lycée Pierre-Adrien Pâris, Besançon

Cours d’anglais de niveau intermédiaire (B1) avec poursuite du travail effectué sur les structures de la langue anglaise grâce à divers documents simples et authentiques (extraits d’articles de presse ou vidéos) ou didactisés (documents d’apprentissage) permettant de découvrir divers aspects des cultures britannique et américaine au travers d’activités ludiques. (L’accent est mis essentiellement sur l’oral).

Je vous propose de partir à la découverte du monde anglophone à travers ses médias (presse, internet, vidéos...), de débattre des sujets d'actualité et de vous laisser surprendre par certains aspects moins connus de ce monde anglophone si vaste.

Niveau 4, moyens, 30 heures ◗ JEAN-CHRISTOPHE TAINTURIER Professeur agrégé, Université de Franche-Comté Chaque cours fait d’abord et prioritairement place aux apports des auditeurs, sous forme d’expériences, de récits de voyages, d’anecdotes ou de quizz et charades… qui donnent lieu à des explications ou corrections. Les activités proposées ensuite par l’enseignant sont volontairement variées. On traite généralement un point de langue sous forme d’exercices, ou encore à travers une thématique. L’actualité anglo-saxonne est exploitée grâce à des audios ou vidéos, mais le rythme de travail permet à chacun de se sentir suffisamment à l’aise. Aucun manuel n’est utilisé mais les documents vus en cours sont transmis par le biais d’une liste de diffusion e-mail.

Niveau 5, moyens avancés, 30 heures ◗ JEAN-CHRISTOPHE TAINTURIER Chaque cours fait d’abord et prioritairement place aux apports des auditeurs, sous forme d’expériences, de récits de voyages, d’anecdotes ou de quizz et charades… qui donnent lieu à des explications ou corrections. Les activités proposées ensuite par l’enseignant sont volontairement variées. La priorité est donnée à l’actualité anglo-saxonne grâce à des audios ou vidéos, utilisés pour la progression en matière de compréhension et d’expression orale, avec parfois une dimension grammaticale. Une certaine aisance à l’oral est requise, mais le niveau de langue anglaise reste assez disparate, dans une atmosphère bienveillante. Aucun manuel n’est utilisé mais les documents vus en cours sont transmis par le biais d’une liste de diffusion e-mail. Niveau 6, autonomie, 30 heures ◗ DOMINIQUE BOUTTE Vous avez une bonne connaissance de la langue anglaise sans être bilingue. Vous voulez développer votre pratique, mettre à l’épreuve votre compréhension et représentation du monde : ce cours vous propose des thématiques variées telles que les Arts, les sciences, la politique, l’économie et l’actualité... abordées par la presse anglo-saxonne.

73


Besançon / Cultures du monde 103 ❘ ARABE

104 ❘ CHINOIS

Débutants 24 heures ◗ CHOKRI ESSAIES

« C’est du chinois » ? Non, la langue chinoise n’est pas aussi compliquée que vous l’imaginez ! C’est une langue où la conjugaison, la déclinaison, le genre n’existent pas. La grammaire est relativement facile. C’est une langue tonale où les tons sont à la fois chantants et pertinents. Enfin, c’est une langue dont l’écriture est chargée d’histoire et d’imagination. Elle représente une pensée, une culture d’un pays lointain où la vision du monde est différente…..

Professeur, Centre de linguistique appliquée, Université de Franche-Comté

Les cours sont destinés à des apprenants francophones débutants. Ils ont pour objectif de s’initier à la langue arabe, d’apprendre les bases de la langue arabe (alphabet, structures syntaxiques…), grâce à des supports variés et des activités ludiques. L’apprenant sera capable de se présenter, de parler de soi, de sa famille, de ses goûts…

74

Élémentaire 24 heures ◗ CHOKRI ESSAIES L’objectif de ce cours est de vous permettre de perfectionner votre niveau de langue, d’acquérir des éléments essentiels qui vous conduiront à des échanges suivis en contexte : tenir une conversation courte et simple, exprimer des opinions, goûts, besoins dans un cadre familier…

Grands débutants 30 heures ◗ FEIFEI CHEN Professeur certifié, Lycée Victor Hugo, Besançon

L’initiation à la langue et l’écriture chinoises s’adressent à ceux qui ont envie de découvrir cette langue ainsi que sa culture. Perfectionnement 30 heures ◗ FEIFEI CHEN Développer la compétence de l’expression orale et de la compréhension écrite s’adresse à ceux qui ont déjà des bases et des connaissances de la langue, et qui ont envie de continuer l’aventure….

105 ❘ ESPAGNOL Débutants 30 heures ◗ CORINNE ALBEROLLA Professeur certifié, Lycée Saint-Jean, Besançon

La langue et la culture sont les valeurs espagnoles les plus universelles. L’espagnol est aujourd’hui parlé par près de 500 millions de personnes sur l’ensemble de la planète : deuxième langue avec le plus grand nombre de locuteurs natifs et deuxième langue de communication internationale, c’est également la deuxième langue la plus étudiée dans le monde (après l’anglais, avec plus de 40 millions d’apprenants, répartis sur 90 pays).


Besançon / Cultures du monde L’espagnol est la langue officielle ou quasi officielle de 21 pays. Il affiche une vigueur et un dynamisme de plus en plus évidents : le nombre de personnes qui parlent espagnol ne cesse d’augmenter. Selon les prévisions de la Britannica World Data, en 2030 les hispanophones représenteront 7,5 % de la population mondiale, loin devant les russophones (2,2 %), les francophones (1,4 %) et les germanophones (1,2 %). Si la tendance ne fléchit pas, dans trois ou quatre générations, 10 % de la population mondiale communiquera en espagnol. N'hésitez pas à vous inscrire aux cours d’espagnol « Débutants » à l’Université Ouverte. Vous serez étonnés de la rapidité avec laquelle vous ferez vos premiers pas dans l’apprentissage de la langue ! Rejoignez-nous à la rentrée en octobre 2016 ! Faux débutants 30 heures ◗ VÉRONIQUE MELCORE Professeur certifié d’espagnol, Lycée Saint-Paul Besançon

L’atelier « Faux débutants », comme son intitulé l’indique, s’adresse à des auditeurs ayant déjà quelques notions d’espagnol et propose de solidifier ces connaissances, grammaticales et lexicales, à travers l’étude et l’analyse de divers supports : articles de journaux, extraits de romans, pièces de théâtre, paroles de chansons... Selon l’intérêt du public pour tel ou tel autre aspect de la culture hispanique ou latino-américaine, il est également possible de découvrir différents points de l’histoire par le biais de l’étude de tableaux ou de films (ce fut le cas en 2015/2016 avec Le labyrinthe de pan, de Guillermo del Toro qui retrace les premières années du franquisme et qui a donné lieu à de riches échanges entre auditeurs). L’année qui vient sera aussi l’occasion de s’arrêter sur l’actualité cubaine par exemple, particulièrement citée ces derniers temps... Moyens 30 heures ◗ JEAN GARCIANT Professeur honoraire certifié

Afin de permettre aux auditeurs une approche cohérente et vivante de la langue de Cervantés (dont on commémore cette

année, 2016, le quatrième centenaire de la mort) nous présenterons, à travers des documents variés et étroitement enracinés dans le contexte socio-culturel de l’Espagne et de l’Amérique Latine, les clés indispensables à la maîtrise de l’espagnol (Castillan). Nous veillerons à l’équilibre entre les faits de langue, les supports linguistiques et les références aux évènements culturels dont on parle. Par ailleurs, nous n’avons d’autre souci que d’inciter les auditeurs à une prise de parole spontanée et d’éveiller, en eux, le désir de s’exprimer dans la langue qu’ils ont décidé d’apprendre. Nous insisterons sur toutes les ressemblances entre le français et l’espagnol mais en portant toute notre attention sur ce qui fait la spécificité de chacune d’entre elles et qui les rend singulières. Pour émailler le propos, nous faisons appel aux modèles littéraires qui ont forgé la langue à travers les siècles ainsi qu’aux nouveaux supports de communication : journaux, photos etc. qui permettent de voir l’évolution de ladite langue. Sans oublier de rappeler que l’espagnol est sans conteste la langue qui est restée la plus fidèle et la plus proche des structures grammaticales de la langue vernaculaire. Une raison de plus pour l’apprendre quand on a, dans ses bagages, un fonds culturel latin. Perfectionnement 30 heures ◗ VÉRONIQUE MELCORE L’atelier « Perfectionnement » offre la possibilité pour les auditeurs possédant déjà des bases solides dans la langue d’enrichir les acquis et les capacités linguistiques au travers de documents récents et anciens qui appartiennent à la littérature espagnole et latino-américaine. Dans cet atelier, la prise de parole est nettement privilégiée et les documents sont avant tout des supports afin de partager différents points de vue sur des thèmes divers tels que l’émigration politique et/ou économique, l’éducation d’hier et d’aujourd'hui, thèmes également suggérés par certains auditeurs désireux d’approfondir ou de découvrir certains aspects de la culture du pays natal de Cervantés. Les possibilités d’enrichissement linguistique et culturel sont multiples et les conversations, riches et animées !

75


Besançon / Cultures du monde 106 ❘ ITALIEN Débutants 30 heures ◗ JULIA MAGGI Professeur certifié, Lycée Aragon, Héricourt

76

Ce cours a pour objectif l’acquisition des bases grammaticales et lexicales de la langue italienne. L’approche communicative permet une mise en situation sous forme de jeux de rôles et de restitution en situation des acquis. Si l’oral est privilégié (mémorisation, répétition, échanges...), l’écrit a aussi une part importante (exercices grammaticaux, compréhension écrite de documents...). L’atmosphère est détendue, car nous travaillons en petits groupes, autour d’activités variées (dont travaux d’invention, descriptions, supports vidéos, débats, etc.). À la fin de l’année les apprenants sont en mesure de comprendre et de soutenir une conversation même si c’est de façon simple avec un natif. Faux débutants 30 heures ◗ SERENA GENTILHOMME Maître de conférences honoraire de littérature

Après quelques tests de grammaire, censés évaluer les compétences des auditeurs, nous passerons à la compréhension de textes faciles, glanés dans la presse italienne. Ensuite, nous visionnerons et commenterons – en italien – de courtes séquences de films sous-titrés, pour que la base grammaticale soit intégrée à l’expression orale. Moyens 30 heures ◗ SERENA GENTILHOMME Traduction de textes journalistiques et aussi littéraires ou poétiques (paroles de chansons d’auteur, par exemple). Compréhension et commentaire de séquences filmiques non sous-titrées.

Perfectionnement 30 heures ◗ JULIA MAGGI Ce cours s’inscrit dans une dimension culturelle et civilisationnelle. La littérature y a aussi une grande part puisque chaque année des auteurs italiens sont au programme : Benni, Buzzati, Moravia, Pirandello, Leopardi... et cette année Verga et Goldoni. L’actualité est aussi abordée à travers la presse et parfois mise en perspective avec les auteurs au programme. Ce cours requiert un très bon niveau en langue italienne et il est conseillé de faire le cursus normal (débutant, faux débutant, moyen) avant de s’y inscrire.

107 ❘ JAPONAIS Le japonais est la sixième langue parlée au monde. Cette langue est toutefois peu employée à l’extérieur du pays. Pourtant, la grammaire est assez logique, la prononciation est simple. Le japonais est très différent de la langue que vous parlez mais c’est une langue accessible. Une introduction au japonais écrit facilite la compréhension des règles de la langue parlée. À partir de la base, nous progressons petit à petit en travaillant la compréhension et la conversation. L’étude d’une langue aussi éloignée de la vôtre vous apportera un dépaysement total ainsi qu’une proximité de la belle culture japonaise. La méthode de cours repose sur trois piliers : — L’expression orale — La grammaire, la syntaxe — L’écriture des signes et des caractères Vrais débutants 30 heures ◗ FRANZ KAORI Interprète

Moyen 30 heures ◗ FRANZ KAORI


108 ❘ RUSSE Madame Zussy a quitté l’académie, nous la remercions pour tout ce qu’elle a apporté aux auditrices et auditeurs. Débutants 24 heures ◗ VLADIMIR TCHOUDNOV Enseignant associé de russe, Université de Franche-Comté

La langue russe occupe le cinquième rang parmi les langues les plus parlées dans le monde. Le russe est une langue d’une très grande richesse sur le plan culturel, politique et historique. Une fois l’alphabet cyrillique maîtrisé, la langue russe est aussi facile à apprendre que toute autre langue indo-européenne. Le cours permet de débuter ou d’approfondir l’étude du russe à l’écrit comme à l’oral. Objectif : acquérir les compétences nécessaires à une communication de base en russe. S’initier à la lecture de l’alphabet cyrillique, apprendre à lire et écrire des textes simples. Communiquer à l’écrit et à l’oral dans des situations simples de la vie quotidienne. Découvrir la culture russe. Non-débutants 24 heures ◗ VALENTINE GROSJEAN Assistante honoraire de russe, Université de Franche-Comté

Ce cours est organisé pour les personnes qui ont suivi le cours de russe pour débutants l’an dernier, pour les personnes qui ont appris le russe en individuel et les non-débutants de tous les niveaux qui veulent continuer à étudier cette langue. Le cours sera orienté à partir du niveau des personnes présentes. Révision des règles de grammaire basiques et travail à partir de dialogues pour développer la communication.

77


Besançon / Cultures du monde 109 ❘ DÉCOUVERTE DU MONDE ◗ RONALD BOSMANS 3 séances

78

Le Sri Lanka : de Bouddha à Shiva, entre culture et nature Dans l’Océan indien, le Sri Lanka (ex-Ceylan) est comme une larme détachée de l’Inde. Mais le pays a aussi conservé de nombreuses traces des occupations européennes. Il a brassé toutes ces influences dans un extraordinaire mélange architectural, religieux et culturel que l’on découvre dans des paysages variés, composés de rizières, de plantations de thé, de montagnes et de plages de rêve. Difficile d’imaginer lorsqu’on se rend au Sri Lanka que ce peuple, composé de Cinghalais bouddhistes et de Tamouls hindouistes, vient de traverser une guerre civile qui a duré près de 30 ans et qu’en 2004 un tsunami a coûté la vie à 35 000 personnes. Mais pour les voyageurs, la page semble tournée et un air de renaissance et de renouveau souffle à nouveau sur la « perle de l’Océan indien ». P.S. Une partie non négligeable du reportage est consacrée aux régions du Nord et de l’Est, interdites aux touristes pendant les années de guerre. Le Vietnam – d’eau et de terre Serpentant le long du littoral Pacifique de l’Asie du Sud-Est, le Vietnam englobe un large éventail de paysages et de cultures, depuis les ethnies montagnardes du Nord jusqu’au delta du Mékong au sud. Parmi toutes les splendeurs que la nature a généreusement dispensées au Vietnam, le site mythique de la baie d’Halong est à lui seul une invitation au voyage. La gastronomie en est une autre, tout comme le contact avec la population. Le patrimoine culturel est un attrait supplémentaire alors que des héritages multiples, issus d'une histoire plurimillénaire, ont façonné une identité forte et originale.

3. La Nationale 7 de Paris à Menton : la route des vacances d’hier et d’aujourd'hui Plus qu’une simple route, la Nationale 7 qui, sur près de 1 000 km, déroulait son tapis d’asphalte de Paris à Menton était la compagne de millions de familles qui fuyaient les brumes du Nord pour passer leurs congés sous le soleil. Nombreux sont toujours ceux et celles dont l’enfance a été jalonnée par des instants inoubliables passés sur cette route mythique. Aujourd’hui, la N7 se conçoit comme une sorte d’éloge à la lenteur où le voyage et ses découvertes comptent plus que la destination ou la durée du trajet. La N7 est l’alibi rêvé pour explorer sans se presser la France d’hier et d'aujourd’hui.

110 ❘ L’ÉTHIOPIE : DE « LUCY » À ARTHUR RIMBAUD (HARAR) ET DE LA REINE DE SABA AU DERNIER NÉGUS  ◗ PIERRE BENEUX Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire, Président de l’antenne vésulienne de l’Université Ouverte

5 séances Des paysages, des hommes, des cultures La vallée du Rift et les peuples de l’Omo 1 séance L’Éthiopie chrétienne (à partir de 330) et musulmane (à partir du VIIIe siècle) Du royaume d’Axoum à la période du Lac Tana (XVIIe siècle). Les églises rupestres de Lalibela et les grandes fêtes religieuses 2 séances La période de Gondar (XVIIe-XIXe siècle) et la formation de l’Éthiopie contemporaine (1850 à nos jours) 2 séances


Besançon / Géopolitique et polémologie 111 ❘ LE GRAND RETOUR DE L’IRAN : DU ROI DES ROIS AU GUIDE SUPRÊME 

113 ❘ DESTINS CROISÉS : LES RELATIONS FRANCO-ÉGYPTIENNES

◗ PIERRE BENEUX 3 séances

◗ AHMED YOUSSEF

La Perse ancienne : la période achéménide ; un art impérial à la gloire du souvenir : Pasargades – Suse – Persépolis La fondation de l’Iran moderne ; d’une capitale à l’autre : Ispahan – Chiraz – Téhéran L’Iran contemporain, XIXe-XXe siècle. De la monarchie à la République islamique : l’organisation politique, la place des femmes, l’Iran dans le monde d’aujourd’hui. N.B. Le cours se prolongera par un voyage.

Universitaire, conseiller culturel, écrivain et journaliste Membre de l’Institut d’Égypte, Le Caire

8 séances Cette série de cours mettant en perspective historique les relations euro-méditerranéennes et franco-égyptiennes est donnée à Londres et au Caire en anglais. Ahmed Youssef, à l’invitation de Gaston Bordet, fera l’honneur à l’Université Ouverte d’intervenir en français. Introduction : l’Orient imaginaire et l’Orient réel ou « le syndrome de Nerval ». Présence militaire : projets de contrôle de l’État dans la politique française en Orient ou le syndrome de Saint-Louis.

112 ❘ LES POINTS CHAUDS DU GLOBE : QUELLES MENACES POUR L’ÉQUILIBRE DU MONDE ?

Présence scientifique : les savants de l’Armée d’Orient ou sept hommes autour de la pierre de Rosette.

◗ ALEXANDRE MOINE

Projection et analyse du film Adieu Bonaparte de Youssef Chahine.

Le monde actuel est en proie à des tensions rarement observées depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale. Cette séance permettra de faire un zoom sur les points chauds qui apparaîtront d’actualité au moment de la séance. Il sera dans tous les cas traité de : - La nouvelle forme d’occupation et d’administration du territoire de Daech et des différents groupes salafistes en Afrique ; - L’attitude de la Russie à l’égard de ses ex-pays satellites (Pays baltes, Ukraine, Caucase). Cette séance repose sur une veille active autour des questions majeures de géopolitique dans le monde.

Présence industrielle : l’épopée du Canal de Suez ou le syndrome de Ferdinand de Lesseps. L’Aïda de Verdi et le Canal de Suez : Verdi au service de la géopolitique française en Orient. Le Canal de Suez entre nationalisme et guerres israélo-arabes. Présence de la langue française en Égypte ou le syndrome de Boutros Ghali.

Franco-mania et égypto-mania, regards croisés : en guise de conclusion.

79


Besançon / Géopolitique et polémologie 114 ❘ CINQ ANS APRÈS LA RÉVOLUTION, L’ÉGYPTE D’ABDEL FATTAH AL-SISSI

tution consacre la chariah comme la principale source de la législation. Comment a évolué le rôle de la religion en Égypte depuis Nasser ? Quelle place aujourd’hui pour les athées et ceux qui n’embrassent pas les religions officiellement reconnues ? Le gouvernement égyptien incarne-t-il réellement un rempart contre l’extrémisme religieux ?

◗ CLOTHILDE MRAFFKO Journaliste indépendante

3 séances

115 ❘ INTRODUCTION À L’ISLAMOLOGIE CLASSIQUE ◗ HASSAN LATIF Journaliste d’investigation

4 séances

© Tangka.com

80

Lutte contre le terrorisme et politique extérieure : l’Égypte, pivot régional En octobre 2015, un avion russe est abattu dans le Sinaï égyptien. L’État islamique revendique l’attentat. Cette péninsule à l’est du pays est le théâtre d’une guerre féroce contre des groupes islamistes. L’Égypte se présente aujourd’hui dans la région comme un rempart : face à la menace libyenne d’une part, et comme protecteur de la sécurité d’Israël d’autre part. Autrefois puissance régionale indépendante, quelle position pour Le Caire au Moyen-Orient ?

Le pharaon est un maréchal. La dictature militaire en Égypte 11 février 2011 : après presque trente ans à la tête de l’Égypte, le président Hosni Moubarak est chassé du pouvoir par la révolte populaire. Le printemps arabe a gagné le pays avec enthousiasme. Cinq ans après, les fondements du régime n’ont pourtant pas changé : la transition est en panne. L’armée contrôle l’État et ses instruments de pouvoir. La dictature du maréchal AlSissi, installé à la tête de l’Égypte en 2013 après avoir chassé les Frères musulmans, est encore plus féroce que celle des années Moubarak. Comment le pays en est-il arrivé là ? Quels espoirs et quelles déceptions pour les révolutionnaires de 2011 ?

La question religieuse en Égypte Berceau des Frères musulmans, l’Égypte est l’un des pays les plus religieux au monde. Pour plaire à la société, l’État oscille entre lutte contre l’extrémisme et conservatisme en la matière. Sur la carte d’identité de chaque citoyen égyptien est inscrite sa religion. Le choix est limité : il ne peut être que musulman, chrétien ou juif. Le blasphème est puni par la loi, et la Consti-

Afin de mieux cerner les rivalités « sectaires » entre sunnites et chiites qui agitent les populations de confession musulmane depuis les premiers siècles de l’islam, et les défis auxquels sont confrontés les nouvelles générations d’islamologues qui se sont donné pour tâche d’élaborer des critiques de l’héritage culturel arabo-islamique à la lumière des exigences de la modernité, nous nous proposons de revenir sur les circonstances politiques qui ont divisé la société musulmane au lendemain du décès du prophète de l’islam, Mahomet, entre sunnites et chiites. Nous tenterons également de présenter les doctrines, les différentes écoles juridiques et théologiques de chacune de ces deux « sectes », ainsi que leurs méthodologies dans l’appréhension de la pensée islamique.


Besançon / Géopolitique et polémologie 116 ❘ LA RUSSIE, UN ACTEUR MAJEUR DU JEU INTERNATIONAL Ce cycle a été conçu et coordonné par ◗ MADAME VALENTINE GROSJEAN enseignante honoraire de russe à l’Université de Franche-Comté.

6 séances

Histoire vécue ou histoire revisitée ? ◗ GEORGES NIVAT Professeur émérite de langue et littérature russes, Université de Genève

2 séances Ces deux conférences s’appuieront sur l’histoire comme sur la littérature et tenteront une lecture « double vision » de la Russie de Tchekhov à nos jours. La saga stalinienne revisitée Le stalinisme est revu aujourd’hui comme une saga, une légende toujours vivante, « Staline avec nous » dit une série de télévision qui a eu un grand succès pour l’anniversaire de la mort de Staline. À côté de la nouvelle historiographie (des historiens comme Khlevnjuk) fleurit une littérature hagiographique. Tandis que l’Ukraine en sécession et les autres républiques détachées de l’ancien empire réécrivent leur « occupation soviétique ». Du « bonheur institutionnalisé » au sous-sol de la dictature, le Goulag, la saga stalinienne reformule tout… Le pacte StalineHitler, la Victoire, la guerre froide, la dissidence. Les « voyages de Saint-Pétersbourg à Leningrad » et retour, les romans sur les « Vaincus » qui aiment leurs vainqueurs, les « partitions de la Victoire... » Un aggiornamento justifié ou inquiétant ?

Entre « Arche russe » et « Coup de soleil » la Russie comme une île C’est la vieille rupture décrite par Herzen : entre occidentalistes et slavophiles. Elle revient, mais modifiée. Spengler eut son heure de gloire en pays soviétique. La réflexion continue de l’intelligentsia russe sur elle-même et l’orientation du pays se poursuit. S’il n’y a plus d’idéologie obligatoire, il y a des modèles proposés : gardes blancs ou gardes rouges, c’est la bravoure russe qui revient à l’honneur. Soljenitsyne est enseigné, mais également vilipendé. Le bagne des Solovki est revu comme une sorte de dernière « université de l’Âge d’argent ». La réflexion sur la compassion et la cruauté dans l’histoire russe met en opposition deux Russies. Une nouvelle « insularité » russe s’affirme, un « monde russe » qui a pour pôles opposés deux cinéastes, l’auteur de L’Arche russe, Sokourov, et celui de Coup de soleil, Mikhalkov. Est-ce si nouveau?

La Russie et la géopolitique ◗ GÉRARD CONIO Professeur émérite de littérature comparée, Université de Nancy 2

2 séances Le mirage occidental dans la géo-politique russe Pendant trois quarts de siècle, la Russie, dans le cadre de l’Union soviétique, a été le principal pivot de la lutte contre l’Occident capitaliste. Mais la dénonciation du cosmopolitisme occidental dissimulait une profonde ambiguïté qui s’est accentuée sous le stalinisme. À l’internationalisme des premières années de la révolution sous l’égide de Lénine et de Trotski, a succédé sous Staline la continuité avec des traditions ancestrales et l’affirmation d’une identité incompatible avec le modèle occidental, moins pour des raisons idéologiques que pour une foi patriotique qui a été le principal moteur de la victoire sur le nazisme, beaucoup plus que l’adhésion à la doxa communiste. Toutefois, l’enfermement dû au « rideau de fer », la pénurie des

81


Besançon / Géopolitique et polémologie

82

biens de consommation autant que l’attraction d’une liberté individuelle qui paraissait sans limites ont clandestinement miné un terrain qui reposait sur des valeurs apparemment inaliénables. Malgré les interdictions et peut-être à cause d’elles, la coupure avec le monde extérieur a eu peu à peu des effets inverses à ceux escomptés par les idéologues soviétiques. L’Occident est devenu l’objet d’un véritable mirage d’autant plus prégnant qu’il était clandestin. Peu à peu l’appareil dirigeant a été contaminé lui-même par cette fascination pour un monde d’autant plus séduisant qu’on en ignorait les inégalités réelles, le délabrement des mœurs, le culte dévastateur du Sexe et de l’Argent. Quand cette contamination a atteint le sommet de l’édifice, les jeux étaient faits. Et on a assisté au spectacle hallucinant du chef tout puissant d’un grand pays, possédant autant de pouvoir que les anciens tsars, qui a usé de ce pouvoir pour consommer la ruine du pays dont il avait la charge. À ce titre, la démission de Gorbatchev devant les sirènes de l’Occident est certainement sans exemple dans l’histoire. Voir la présentation complète sur le site de l’UO. La guerre de l’information et les non-dits du discours occidental sur la Russie dans la crise ukrainienne Apparemment, les ressorts de la crise ukrainienne sont évidents : la Russie, agressée dans son pré carré, a riposté en s’emparant de la Crimée et en provoquant un mouvement séparatiste dans le Donbass pour défendre ses intérêts nationaux. La réalité est plus complexe et seul l’historique des événements depuis Maîdan permettrait d’y voir plus clair. Brzezinski avait bien dit, au lendemain de la guerre de Yougoslavie que sans l’Ukraine, la Russie ne serait qu’une puissance régionale. Et il est certain que ce calcul a joué un rôle dans l’appui que les États-Unis ont apporté aux insurgés de Maïdan contre un président discrédité et détesté qui apparaissait comme le protégé de la puissance

dominante. Mais on ne saurait mettre uniquement sur le compte de l’ingérence américaine un conflit qui plonge ses racines dans les tréfonds de l’histoire russe. Voir la présentation complète sur le site de l’UO.

Géopolitique et géo-économie de la Russie actuelle sur la scène internationale ◗ EUGÈNE BERG Ancien ambassadeur de Russie, écrivain et enseignant

2 séances La Russie n’a pas fini de faire parler les médias européens. Moscou, ne vient-il pas de se proposer comme médiateur dans le conflit qui a éclaté entre l’Arabie Saoudite et l’Iran ? La Russie doit être perçue dans toute sa profondeur et sa richesse non seulement par une poignée d’érudits, mais par tous les Occidentaux soucieux de la comprendre. Nous passerons en revue différentes données économiques : les 9 corporations d’État créées en 2007, le nombre des véhicules produits en Russie, la liste des principales banques russes, la part des importations de gaz dans la consommation brute de gaz des pays de l’Union européenne Le secteur des hydrocarbures sera décrit en détail. Sans oublier les richesses minérales, agricoles (près de 200 millions d’hectares) et forestières, (la Russie représente 22 % des forêts du globe - le Brésil qui la suit dans le classement mondial, n’en recèle que 5 % !). La Russie, enfin, occupe une place majeure dans la production des principaux minerais (première pour la palladium, l’éponge de titane, deuxième pour l’aluminium, le platine, le rhodium, le tungstène, le vanadium...).


Besançon / Géopolitique et polémologie La fin de l’URSS : la plus grande catastrophe géopolitique du XXe siècle ?

117 ❘ LE MONDE EN GUERRE

◗ VÉRONIQUE JOBERT

◗ JEAN-LOUP BONNAMY 4 séances de 2 heures Voir Le Monde en guerre, 50 clés pour le comprendre, Carnets Nord, 2016 par Renaud Girard, chroniqueur international au Figaro, reporter de guerre, repères historiques élaborés par Jean-Loup Bonnamy.

Professeur émérite, Université Paris-Sorbonne, Rédacteur en chef de la Revue Russe

Un quart de siècle plus tard, la disparition de l’URSS en 1991, dont les conséquences se font sentir jusqu’à aujourd’hui, tant dans les pays de l’ex-URSS que dans le monde tout entier, suscite de grands débats. La définition donnée par Poutine, mal traduite, est-elle juste ?

Découvrir le Caucase

Notre monde contemporain est profondément marqué par les conflits, qui prennent des formes nouvelles, multiples. Crise ukrainienne, guerre civile en Syrie, guerre froide entre l’Iran chiite et les pétromonarchies du Golfe, tensions en Mer de Chine, violences interethniques en Afrique, attaques terroristes islamistes, guerre économique. Ces conflits frappent par leur complexité. Ils semblent ignorer l’ancienne notion de Bloc qui avait marqué la Guerre Froide. Ils entremêlent intérêts et idéologies. Ils font intervenir aussi bien des États que des acteurs inter-étatiques (comme l’Union Européenne ou l’ONU) ou des acteurs non-étatiques (comme les entreprises multinationales, les ONG ou les groupes terroristes). L’objectif de ce cours sera de peindre un tableau géopolitique du monde actuel à travers les différents conflits qui y font rage.

118 ❘ DÉFENSE NATIONALE

◗ VALENTINE GROSJEAN Le Caucase du nord : Tchétchénie, Ingouchie, Daghestan : aperçu géographique, coutumes et mode de vie.

L’État-Major de Force N°1 poursuit son engagement en faveur de l’information des populations. L’Université Ouverte a pu mesurer, en 2015-2016, l’importance de cette mission et remercie le Général Lesimple pour les conférences organisées. Cependant, le programme des interventions ne sera déterminé qu’en cours d’année en raison des nombreuses missions qui attendent les militaires. La moitié de l’effectif devrait être projeté si bien qu’il n’est pas possible de détailler ce qui sera proposé.

83


Besançon / Avec les jeunes chercheurs 119 ❘ LES LUNDIS DE LA JEUNE RECHERCHE Nos lundis se sont installés dans le paysage de l’Université Ouverte grâce aux auditeurs qui, par leur présence, encouragent les doctorants. Mais aussi par la grâce de l’enthousiasme de jeunes chercheuses et chercheurs ayant le virus de l’enquête scientifique comme la passion de la transmission. Cette année, nous proposerons à certains d’intervenir à la fin d’un cycle de conférences plutôt qu’un « Lundi de la Jeune Recherche » en fonction des opportunités.

Un procédé de traitement des surfaces : l’électropolissage des métaux ◗ CHLOÉ ROTTY

84

École doctorale Carnot-Pasteur (CP), Directeur de thèse, J.-Y. Hihn

Une part importante des traitements de surface consiste à revêtir un métal par un autre métal. Ce type de traitement s’effectue par voie électrochimique (oxydo-réduction) : c’est la galvanoplastie. L’électropolissage repose sur le même principe mais dans le sens opposé et permet d’obtenir une surface lisse et brillante. Il intéresse l’industrie (horlogerie, bijouterie, aéronautique…).

L’étude par approche paléo-environnementale des zones humides fluviales, garantes du bon fonctionnement écologique des rivières, et aujourd’hui menacées ◗ QUENTIN CUENOT École doctorale Envivironnements-Santé (ES), Directeur de thèse, M.-C. Pera

Les informations révélées par les analyses physico-chimiques de l’eau et du sédiment, la reconstitution historique de la végétation à l’aide des restes végétaux, des pollens et de la génomique environnementale, les observations de la dynamique hydromor-

phologique des cours d’eau, ont permis de préciser l’évolution écologique des zones humides situées dans les vallées du Doubs, de la Loue et de l’Ain.

Interaction entre le papillomavirus humain 16 et le métabolisme des ARN messagers ◗ KOCEILA MEZNAD École doctorale ES, Directeur de thèse F. Aubin

Les papillomavirus dits à haut risque (HPV-HR) sont les agents étiologiques des cancers du col de l’utérus et sont aussi associés à d’autres cancers comme ceux du canal anal et de l’oropharynx. Le mécanisme de carcinogenèse des HPV-HR est caractérisé par deux protéines virales. Afin de mieux comprendre les mécanismes moléculaires qui la sous-tendent, les travaux s’intéressent à la régulation des oncogènes viraux.

Prédire l’évolution de la biodiversité des espèces herbacées dans les prairies ◗ THIBAULT MOULIN École doctorale ES, Directeur de thèse F. Gillet

Les prairies européennes détiennent le record mondial du nombre d’espèces végétales. Dans l’arc jurassien, ces écosystèmes sont valorisés par la production de fromages AOC et constituent une ressource économique majeure. Avec un modèle reposant sur la théorie mathématique des équations différentielles, Il devient possible de comprendre et de prédire la composition d’une prairie, en fonction du temps, des variations climatiques, des gestions agricoles.


Besançon / Avec les jeunes chercheurs Marqueurs oculomoteurs et neuropsychophysiologiques de la régulation émotionnelle et styles d'attachement à l'adolescence

La diversité culturelle : un élan vers une égalité des cultures ou un concept à l’usage d’une culture dominante ?

◗ MONIKA SZYMANSKA

École doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (LETS), Directeur de thèse F. Farrugia

École doctorale ES, Directeur de thèse S. Nezelof

La technique de suivi du regard, l’eye-tracking, est une méthode novatrice permettant de mesurer, de façon objective et précise, le déploiement de l’attention visuelle. Elle est une aide diagnostique dans des maladies neurodéveloppementales ou psychiatriques (autisme, schizophrénie). L’ocytocine (OT), décrite comme l’hormone de l’interpersonnel, pourrait être envisagée comme thérapie dans la prise en charge des individus à l’attachement insécure.

Les « Micro Electro Mechanical Systems » (MEMS) à ondes de surface : fonctionnement et fabrication ◗ GUILLAUME WONG École doctorale Sciences pour l’Ingénieur et Microtechniques (SPIM), Directeur de thèse B. Dulmet

Les objets de la vie quotidienne, de l’accéléromètre au filtre de fréquence des téléphones en passant par les capteurs d’efforts et de température, possèdent des technologies insoupçonnées : les « Micro Electro Mechanical Systems » (MEMS), combinant des propriétés mécaniques et électriques. L’objectif est la réalisation de capteurs Wireless haute température (600 à 1000° C) à ondes de surface, réagissant à l’impulsion électromagnétique.

◗ FANNY BADEY

En 2005, l’UNESCO met en place la convention pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, définie comme patrimoine commun de l’humanité et point fondamental du développement durable. La diversité culturelle est-elle un pas vers une égalité des cultures ? N’est-elle pas utilisée par une culture dominante ? Quelle place pour la diversité dans la société française ?

Un outil d’évaluation psychologique innovant pour accompagner la prise en soins des adolescents auteurs de violences sexuelles ◗ ALEXANDRA BERNARD École doctorale LETS, Directeur de thèse, P. Cuynet

Près de 20 % des viols, environ 40 % des abus sexuels perpétrés sur les enfants sont commis par les adolescents. Les recherches en France sont rares alors que le risque de la récidive chez le futur adulte reste préoccupant. L’implication de la famille dans les soins du jeune est encore peu prise en compte. D’où la mise en place d’un outil d’évaluation psychologique innovant entre l’Université et le CHS de Novillars.

85


Besançon / Avec les jeunes chercheurs Besançon dans le Second conflit mondial ◗ ANNE-LAURE CHARLES École doctorale LETS, Directeur de thèse P. Dietschy

Les archives françaises et allemandes permettent un renouvellement de l’historiographie de la ville de Besançon pendant la Seconde guerre mondiale. L’étude couvre la période de l’avant-guerre, de la fin des années trente à juin 1940, puis celle de l’Occupation jusqu’à la Libération, l’immédiat après-guerre jusqu’à la dissolution du camp de prisonniers de guerre de Besançon au printemps 1948.

La peine et le soin : une enquête sur l’espace et le temps des malades en prison 86

◗ ALINE CHASSAGNE-JACQUOT

Créés sans volonté politique, sans mission définie, sans cahier des charges, les CDN ont évolué entre interventionnisme du pouvoir et laisser-faire total.

La grande révolte de Besançon en 1450-1451 : une expérience politique inédite de la cité impériale ◗ JULIEN LAGALICE École doctorale LETS, Directeur de thèse M. Bubenicek

L’étude de sources municipales inédites a permis de reconstituer les grandes lignes de cette révolte considérée au Moyen-Âge comme un crime. Elle montre aussi des caractères très originaux puisque l’espace public connut une politisation sans précédent qui marquera durablement l’histoire de la ville.

École doctorale LETS, Directeur de thèse C. Guinchard

Le traitement automatique des langues

À partir de rencontres avec une quinzaine de détenus gravement malades ainsi qu’avec les professionnels intervenant dans leurs trajectoires médicale et pénale (infirmiers, médecins, avocats, juges, surveillants, conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation) et les familles, se dégagent deux axes de recherche. Quelle anthropologie des espaces et des temps de la peine et du soin ? Comment analyser ce « phénomène social total » ?

◗ HONG LIANG

Les Centres dramatiques nationaux : projet étatique ou construction libérale ? ◗ GUILLAUME DUJARDIN École doctorale LETS, Directeur de thèse G. Freixe

Les CDN sont nés en 1947. Des troupes de comédiens se sont constituées à la demande et avec le soutien d’une fonctionnaire du secrétariat d’État aux Beaux-Arts : Jeanne Laurent. Près de soixante-dix ans plus tard, ces institutions existent toujours.

École doctorale LETS, Directeur de thèse S. Cardet

Le domaine de la complexité textuelle en langue naturelle et les diverses applications sur lesquelles elle peut déboucher est étudié par analogie entre le mandarin et les langues occidentales. Pourquoi une complexité linguistique des textes ? Pourquoi un texte ou un livre sont-ils faciles ou difficiles à comprendre et à mémoriser ? Qu’en est-il de l’intelligence artificielle ?

L’altération du discernement et ses implications sur la peine ◗ MARYLINE MARTIN École doctorale LETS, Directeur de thèse J.-M. Bessette

L’objet de la recherche est de comprendre la prise de décision judiciaire portant sur un auteur qui était atteint de troubles


Besançon / Avec les jeunes chercheurs psychiques ou neuropsychiques au moment de la commission d’une infraction. Ce travail permet de mettre en lumière, les déterminants de la décision judiciaire mais aussi sa genèse : de la commission de l’infraction aux délibérés des juges en passant par le travail de filtre réalisé par les enquêteurs…

L’architecture gothique flamboyante en Franche-Comté (XVe-XVIe siècles)

Le traitement judiciaire et extrajudiciaire des violences conjugales

La période gothique en Franche-Comté a été peu explorée. Seuls quelques édifices ont été intégrés dans des études plus globales. Les grands monuments flamboyants marquent une rupture avec l’architecture gothique rigoriste et régionaliste qui commence au XIIe et perdure jusqu’au début du XVe siècle. Ce sujet doit être replacé dans son contexte politique et dans celui des grandes commandes artistiques.

◗ MARYLINE MARTIN La lutte contre les violences conjugales se réalise au niveau judiciaire par la mise en place de procédures pénales particulières mais également au niveau social par l’action des associations, des centres d’hébergement sociaux et des médecins. Une étude sur cette prise en charge des violences au sein du couple a permis de déconstruire le processus judiciaire et l’influence des interactions entre les différents groupes d’acteurs. Ce travail permet de comprendre quels sont les facteurs des violences conjugales, ainsi que les critères déterminants des décisions judiciaires.

La presse des tranchées : définition, description et démarche scientifique ◗ CYRIELLE MONTRICHARD École doctorale LETS, Directeur de thèse P. Schepens

Que recouvre le terme générique de « presse des tranchées » ? Pourquoi faut-il le redéfinir et le délimiter de façon précise ? Quels sont les rédacteurs et les lecteurs de cette presse ? Quel en est le support ? Quel est le contexte de rédaction et de diffusion de ces journaux ? Démarche scientifique, constitution d’un corpus, logiciel d’analyse de données textuelles, hypothèses de recherche seront présentés, exemples à l’appui. Voir « Autour de la Grande Guerre », n° 88.

◗ SÉVERINE PEGEOT École doctorale LETS, Directeur de thèse P. Plagnieux

Quantification de l’impact du changement climatique sur le bilan de masse d’un glacier arctique ◗ SOPHIE SCHIVONE École doctorale LETS, Directeur de thèse D. Joly

Les glaciers sont de bons indicateurs des changements climatiques à une échelle locale et globale. L’Austre Lovén, sur la péninsule de Brøgger au Spitsberg (79°N), est un glacier observatoire équipé depuis 2007 de nombreux appareils de mesure. En 2014, le bilan de masse est positif pour la première fois depuis sept ans. Les dynamiques de versants, notamment les avalanches, sont-elles un élément protecteur ?

La psychologie de la prestidigitation ◗ CYRIL THOMAS École doctorale LETS, Directeur de thèse A. Didierjean

Illustrée par deux expériences dans lesquelles les participants ont l’impression de « voir » une balle disparaître en l’air, l’étude examine scientifiquement les mécanismes psychologiques en jeu dans la prestidigitation. Comment le magicien est-il capable de « fixer » la pensée des spectateurs sur une fausse piste, afin de l’empêcher de découvrir la solution réelle du tour, plus probable et évidente ?

87


Besançon / Les Mercredis Pasteur Histoire des Sciences humaines (suite) mercredi 26 octobre 2016 ◗ JEAN-PHILIPPE MÉGNIN Chargé de cours, Université de Franche-Comté

Intelligence, personnalité, influence du milieu socio-culturel et environnement affectif seront les thèmes abordés dans cette seconde partie, la première ayant été présentées durant l’année universitaire 2015-2016.

Se nourrir en conscience mercredi 9 novembre 2016 ◗ EVELYNE AGUILERA-AYMARD Docteur en pharmacie, diplômée en micro-nutrition et nutrithérapie

88

120 ❘ LES MERCREDIS PASTEUR

Pris dans le rythme de la vie moderne, nous mangeons souvent par habitude. Mais lorsque la relation à la nourriture est déséquilibrée, nous perdons le plaisir naturel de manger. Ai-je faim ? Quelle partie de moi a faim ? De quoi suis-je en manque ? Pourquoi est-ce que je mange ? La faim des yeux ou du nez n’est pas la même que celle de nos cellules ou de notre cœur.

L’aube de l’humanité : de Lucy à Cro-Magnon (1) Peugeot et le foyer automobile lyonnais  mercredi 19 octobre 2016 ◗ DOMINIQUE LEJEUNE Docteur ès-lettres, professeur émérite de khâgne au lycée Louis-le-Grand, Paris

Une dynastie dont l’histoire se déroule presque entièrement non loin de Besançon, au Pays de Montbéliard ? Peugeot bien sûr ! Armand Peugeot se lance en 1885 dans l’aventure du vélo sans négliger pour autant les productions traditionnelles (cerceaux d’acier pour crinoline et corsets, moulins à café, pince-nez…). Dans les années 1900 naît la Société anonyme des Automobiles et Cycles Peugeot. 1950, le vélomoteur, 1960, la 404, Peugeot est aujourd’hui le deuxième « groupe » de France.

mercredi 16 novembre 2016 ◗ THIERRY MALVESY Conservateur en Sciences de la Terre, Musée d’Histoire naturelle, Neuchâtel

L’histoire de l’humanité se perd dans la nuit des temps. Elle ne représente pourtant qu’environ 7 millions d’années ; bien peu au vu des 5 milliards d’années d’existence de notre planète. Pourtant, Australopithèques, Homo habilis, Homo erectus, Homme de Neandertal et Homme de Cro-Magnon se sont succédé et ont légué la planète Terre au singe bipède que nous sommes.

L’aube de l’humanité : de Lucy à Cro-Magnon (2) mercredi 23 novembre 2016 ◗ THIERRY MALVESY


Besançon / Les Mercredis Pasteur La course à la bombe : ou comment les Américains ont maîtrisé l’énergie nucléaire en cinq ans

Les surfaces

mercredi 30 novembre 2016 ◗ SERGE LUNEAU

Professeur honoraire de chimie, directeur honoraire de l’IUT de Besançon-Vesoul, Université de Franche-Comté

Professeur honoraire de chimie, Université de Franche-Comté

La fission de l’atome a été découverte en 1939, et, six ans plus tard, la première bombe atomique explosait dans le ciel d’Hiroshima. Histoire d’une des plus grandes entreprises de tous les temps, dont les retombées n’ont pas fini de nous concerner.

mercredi 14 décembre 2016 ◗ MICHEL TACHEZ

Les surfaces inertes ou vivantes sont dures ou molles, mates ou brillantes, colorées, fonctionnelles, lisses ou rugueuses. À travers des exemples concrets, nous traiterons des sujets comme l’énergie de surface, la mouillabilité, l’accrochage, l’adhésion, la couleur, la brillance, la rugosité…, vous ne verrez plus les objets quotidiens de la même façon, vous comprendrez que tout est surface dans votre vie.

Les automates dans l’Antiquité : de la légende mythologique aux traités techniques mercredi 11 janvier 2017 ◗ JEAN-YVES GUILLAUMIN Professeur émérite de langue latine, Université de Franche-Comté

Les réalités du changement climatique en Franche-Comté mercredi 7 décembre 2016 ◗ BRUNO VERMOT-DESROCHES

Depuis les légendaires Héphaïstos et Dédale jusqu’aux ingénieurs alexandrins, les Grecs ont fabriqué des automates, branche de la « mécanique ». Le traité d’Héron (1er s. ap JC) intitulé Les Automates présente des mécanismes de théâtre miniature ; celui des Pneumatiques utilise la vapeur et les siphons. Fidèlement décrits, ces appareils ont eu un certain succès auprès des Modernes dans la littérature française.

Chef du Centre Météorologie, Ingénieur des travaux, Météo France, Besançon

Il n’y a plus de saison ! Mais qu’est-ce qu’une saison dans notre région ? Pour définir un climat, il faut le mesurer sur une période d’au moins trente ans. En France comme à Besançon où des mesures sont effectuées depuis 1880, la température moyenne a augmenté d’environ 0,6 à 1,2°C. La planète va encore se réchauffer mais pas de manière uniforme, avec de nombreuses conséquences prévisibles ou encore inconnues.

Conférences ouvertes à tous les étudiants régulièrement inscrits à l’Université de Franche-Comté

89


Besançon / Les Mercredis Pasteur Création du vocabulaire de la géométrie et de l’arithmétique dans l’Antiquité : héritage grec et innovations latines mercredi 18 janvier 2017 ◗ JEAN-YVES GUILLAUMIN Inventeurs de la géométrie et de l’arithmétique, les Grecs ont élaboré, à partir du lexique des choses quotidiennes, un vocabulaire approprié à ces sciences. Les Romains, tributaires de ces prédécesseurs, l’ont adapté dans leur langue, avec des innovations propres au latin. On peut suivre ces différentes étapes qui conduisent au vocabulaire mathématique des langues modernes, sur des exemples précis.

Réchauffement climatique, quelles perspectives ?  mercredi 8 février 2017 ◗ DANIEL GILBERT  Professeur d’écologie, Université de Franche-Comté

Le 5e rapport d’évaluation du GIEC (2013-2014) précise les modalités du changement climatique et met en évidence les évolutions à prévoir et ses conséquences pour l’homme et pour la biosphère en général. Cette conférence est l’occasion de faire le point sur le rapport et sur les effets du réchauffement sur les écosystèmes et la santé humaine.

Einstein et le hasard quantique 90

Besançon aux confins du Bassin Parisien et du Jura

mercredi 15 février 2017 ◗ DANIEL VAN LABEKE

mercredi 24 janvier 2017 ◗ PIERRE CHAUVE

Professeur émérite d’optique, Université de Franche-Comté

Professeur de géologie honoraire, Université de Franche-Comté

La vallée de l’Ognon marque la limite entre les terrains plissés des Avant-Monts et les terrains non déformés de Haute-Saône. Le contact masqué sous les alluvions de la rivière peut néanmoins être observé en quelques points privilégiés et les relations entre les deux domaines analysées.

5 sens + 1 mercredi 1er février 2017 ◗ JEAN-MARIE VIGOUREUX Professeur honoraire de physique, Université de Franche-Comté

Nous connaissons tous les cinq sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. À ceux-ci s’ajoute le sens de la verticale. Bien qu’il ne soit pas du même ordre, ce sixième sens est fondamental. Après avoir dit quelques mots de nos sens usuels, nous présenterons son importance dans la vie humaine, dans notre culture et dans l’organisation de la société.

La phrase célèbre d’Einstein « Dieu ne joue pas aux dés » pose clairement une des questions fondamentales : quel est le rôle du hasard dans la Nature ? Dès 1925, Einstein s’oppose à Bohr. À ce jour, toutes les expériences qui permettent de distinguer le « hasard classique » du « hasard quantique » donnent tort à Einstein. Il semble bien que la Nature joue aux dés.

Les dangers de l’assiette mercredi 1er mars 2017 ◗ EVELYNE AGUILERA-AYMARD Tout le monde a entendu parler d’ « antioxydants », d’ « acides gras », de « probiotiques », de « gluten » mais à trop évoquer les nutriments, nous en oublions les aliments. Revenons à l’assiette, avec une alimentation simple et saine, afin de retrouver avant tout le plaisir de se nourrir. Mettons un peu de bon sens dans notre assiette.


Besançon / Les Mercredis Pasteur Quelle agriculture pour nourrir la planète ?

Les volcans et le climat

mercredi 8 mars 2017 ◗ MARIE FIERS

mercredi 29 mars 2017 ◗ PATRICK MARCEL

Ingénieur agronome, Créatrice de l’entreprise innovante d’Urbanleaf, Dijon

Professeur agrégé de Sciences de la vie et de la terre, ESPE, Lons-le-Saunier, Membre de la Société de volcanologie de Genève

La raréfaction des ressources et l’accroissement démographique des villes obligent à repenser les modes de production alimentaire. Un état des lieux de la situation agricole mondiale mettra en lumière les défis qui attendent l’humanité et les nouvelles techniques de production telle l’aquaponie, une technique écologique et innovante de production de fruits, légumes et poissons en symbiose.

Les éruptions volcaniques peuvent avoir des conséquences importantes sur le climat de la Terre. Le bicentenaire de l’éruption du Tambora, Indonésie, est l’occasion d’essayer de comprendre son influence sur le climat mondial, et son lien avec le terrible hiver 1816.

Les progrès de la chimie dans la vie quotidienne Le temps et les astres : une histoire de l’Observatoire de Besançon

mercredi 5 avril 2017 ◗ DIDIER KLEIN

mercredi 15 mars 2017 ◗ FRANÇOIS VERNOTTE

Professeur de physique des matériaux, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

Professeur d’astrophysique, Université de Franche-Comté

Le temps, cette curieuse dimension, a toujours été lié à l’astronomie : c’est par l’observation du mouvement des astres qu’on l’a mesuré jusqu’à une date récente. C’est pour cette raison qu’un observatoire a été bâti à Besançon à la fin du XIXe siècle. Nous suivrons les progrès de la mesure du temps en suivant le riche patrimoine historique de l’Observatoire de Besançon.

Notre vie quotidienne est fortement influencée par les nouveaux matériaux et procédés découverts par les scientifiques dans le domaine de la chimie, ainsi, les nouveaux revêtements utilisés dans le matériel culinaire, les innovations domestiques, énergétiques ou celles de la construction. Les savoirs d’hier sont devenus les applications d’aujourd‘hui. Que réserve le futur ?

Maxwell et Faraday, des humbles dans la science

Pasteur et la rage : de la découverte en 1885 à l’éthique d’aujourd’hui

mercredi 12 avril 2017 ◗ YANNICK POUJET

mercredi 22 mars 2017 ◗ PHILIPPE BRUNIAUX

Professeur agrégé de physique-chimie, Université de Franche-Comté

Gériatre, praticien hospitalier, Centre hospitalier d’Arbois

L’histoire de la découverte du vaccin contre la rage et des premiers patients vaccinés. Nous préciserons les points de vue éthique du temps de Pasteur et à l’heure actuelle. Éthique de la recherche, euthanasie, histoire des soins palliatifs seront abordés.

Portraits de deux scientifiques majeurs, trop méconnus en France. Quels apports scientifiques ? Quelles applications dans la vie de tous les jours ?

91


Besançon / Hippocrate pour tous : la santé au quotidien 121 ❘ L'HOMÉOSTASIE - LE SYSTÈME HORMONAL ◗ SERGE LUNEAU 5 séances

92

L’homéostasie est un travail constant produit par le corps humain pour se maintenir dans les conditions de fonctionnement optimales. Sont concernés l’eau, substance essentielle, dont la quantité et l’utilisation sont parfaitement régulées, mais aussi d’autres entités comme les ions sodium et potassium ou encore le pH qui sont tous soumis à un contrôle et à des ajustements permanents. Pour y parvenir ces espèces doivent pouvoir circuler et traverser les membranes cellulaires à la demande. Le système hormonal sert à déclencher des actions et à les réguler dans le corps humain. Il joue donc un rôle analogue à celui du système nerveux central, mais d’une autre manière. Les hormones ne se ressemblent pas toutes et jouent des rôles différents, quelquefois antagonistes. Et leur dysfonctionnement, qu’il soit dû à un dérèglement interne ou à l’intervention de substances diverses (médicaments, drogues, substances toxiques), est toujours source de problèmes difficiles à résoudre.

122 ❘ ALIMENTATION ET SANTÉ ◗ NHU UYEN NGUYEN Médecin hospitalier honoraire, docteur ès-sciences, maître de conférences honoraire MD-PhD, Université de Franche-Comté

5 séances Rôles du calcium, de la vitamine D et de l'activité physique dans l'ostéoporose Le gaspillage alimentaire dans le monde Quelques astuces pour réduire nos gaspillages alimentaires


Besançon / Hippocrate pour tous : la santé au quotidien Rôles du rein chez l'Homme Sa contribution dans l'homéostasie : - en éliminant les déchets et les substances étrangères, - en stabilisant le volume et la composition du sang et en régulant la tension artérielle, - en produisant des hormones...

menteux, bactériens, et/ou viraux absorbés avec complaisance par l’intestin grêle ; le foie est aussi le seul organe capable de se régénérer. C’est à ce voyage touristique dans le foie que je vous convie.

Quelques exemples de dérèglement du système de défense de l'organisme : - les allergies alimentaires, l'asthme, les rhinites... - les maladies auto-immunes, - le sida.

Professeur émérite, ORL, Université de Franche-Comté

Les conséquences d'une modification du microbiote intestinal (ou flore intestinale) - sur la santé, - chez la personne âgée.

2. L’oreille et la musique ◗ JEAN-CLAUDE CHOBAUT

Comment fonctionne notre oreille ? Comment perçoit-elle les sons musicaux ? Pourquoi des sons, mélanges de sons, mélodies, accords, peuvent-ils nous sembler agréables ou désagréables ? Influencer nos humeurs ? Qu’est-ce que l’oreille musicienne ? En quoi diffère-t-elle de celle du profane ? Ces questions sont au carrefour de l’art et de la science et ne trouvent pas toutes des réponses. Que faire en cas de surdité ? La médecine peut parfois aujourd’hui apporter des solutions inespérées.

3. La mutation, la longévité et l’autonomie ◗ MICHÈLE BECKER 123 ❘ MÉDECINE D’HIER À AUJOURD’HUI 10 séances

1. Le foie, le bouc-émissaire des Français ◗ JEAN-PHILIPPE MIGUET Professeur honoraire d’hépatologie, Université de Franche-Comté

Chaque pays a choisi son bouc-émissaire pour sa santé, ainsi quand un Anglais est malade, c’est toujours l’estomac le coupable, pour un Américain, le cœur, et pour les Français, le foie. C’est sa proximité anatomique avec ce sacré colon qui n’en fait qu’à sa tête quand on a du « spleen » (à propos « spleen » en anglais signifie la rate). Le foie reste ainsi peu connu dans ses fonctions vitales ; par exemple, il est indispensable au fonctionnement du cerveau, il agit dans tous les métabolismes (sucres, protéines, lipides) indispensables à notre vie quotidienne ; de plus le foie joue un rôle important dans l’immunité, il est la première barrière pour maîtriser tous les toxiques chimiques, médica-

Gériatre, praticien honoraire hospitalier

Quelle relation existe-t-il entre l’alimentation, la longévité et l’autonomie ? De nombreuses études soulignent le lien entre nutrition et santé mettant en lumière la relation existant entre les différents déficits du statut nutritionnel et la fréquence des pathologies liées au processus de vieillissement. Dans le domaine de la prévention, comment peut-on agir?

4. La maladie de Parkinson ◗ MICHÈLE BECKER Maladie chronique à début insidieux lentement évolutive. Maladie neuro dégénérative, la plus fréquente en France après la maladie d’Alzheimer. Elle est caractérisée par la perte progressive des neurones dopaminergiques. Après avoir évoqué les signes cliniques de la maladie, nous nous attacherons à évoquer les différences thérapeutiques visant à restaurer la transmission dopaminergique. L’objectif est d’améliorer la prise en charge pour le maintien de l’autonomie.

93


Besançon / Hippocrate pour tous : la santé au quotidien 5. Les vaccins actuels et futurs : apport de l’immunologie

7. Histoire de la variole et de son éradication

◗ ESTELLE SEILLÈS

Chargé d’enseignement d’histoire de la médecine, Université de Franche-Comté

Professeur, immunologiste, CHU Jean Minjoz, Université de Franche-Comté

94

La vaccination est l’un des plus grands succès de la médecine et la meilleure illustration de ce que devrait être la médecine préventive. L’immunologie, science qui étudie les moyens moléculaires et cellulaires de défense de l’organisme et les maladies liées à leur dysfonctionnement, a contribué de manière significative à cette avancée. Son histoire montre comment la médecine peut progresser à partir d’un certain empirisme vers des avancées conceptuelles majeures. Malgré une recherche très dynamique et des progrès considérables, plusieurs maladies (notamment infectieuses) ne sont pas encore combattues par la vaccination, et de nombreux obstacles et difficultés persistent. Ils existent plusieurs types de vaccins, et de nouvelles stratégies vaccinales voient le jour dans des domaines autres que celui de la protection des maladies infectieuses, comme par exemple les vaccins anti-cancers, anti-allergies, antidrogues…

6. L’approche dialogique des décisions médicales : une révolution dans le soin ?  ◗ ARMAND DIRAND Doctorant en philosophie, laboratoire Logiques de l’Agir, Université de Franche-Comté

La collégialité de la décision s’est progressivement inscrite dans les réflexions et les pratiques médicales au cours des dernières années, en réponse au besoin de validation de décisions de plus en plus complexes marquées par une forte incertitude sur le plan éthique et moral. Au terme d’une recherche doctorale qui s’est employée à considérer radicalement l’approche dialogique de la décision dans les situations médicales complexes sous l’angle de ses justifications, de ses formes et de ses enjeux, cette conférence envisagera la nature du rapport entre dialogue, décision et éthique du soin.

◗ PHILIPPE MERCET

La variole fut pendant des siècles la plus mortelle de toutes les maladies infectieuses : c’est l’histoire de ce fléau et la lutte définitive contre la « mort rouge » que nous souhaitons évoquer.

8. Nouveautés en cardiologie : ce qui va vraiment changer pour les patients ◗ NICOLAS MÉNEVEAU Professeur en cardiologie, praticien hospitalier, CHU Jean Minjoz, Université de Franche-Comté

9. Épidémies d’aujourd’hui : grippe, Ebola, sida ◗ PHILIPPE MERCET Au travers de l’histoire de trois épidémies contemporaines (grippe, Ebola et sida ) nous proposons de parcourir les différents aspects médicaux et socio-culturels de pathologies infectieuses de notre temps.

10. Médecine nucléaire : entre bénéfices réels et risques imaginaires ◗ OLEG BLAGOSKLONOV Maître de conférences, praticien hospitalier, service de médecine nucléaire, Université de Franche-Comté

L’objectif de cette conférence est de présenter les liens étroits qui existent entre les sciences « dures » et les sciences biomédicales à travers la médecine nucléaire qui, depuis les travaux de Marie Curie, utilise au quotidien la puissance de l’atome et même l’antimatière pour soigner des patients. On évoquera également les questions de radioprotection des patients, des travailleurs etc., et en particulier l’impact psychologique des mesures législatives visant à limiter l’exposition des populations aux radiations.


Besançon / Quand la terre nous est racontée 124 ❘ HISTOIRES DE BÊTES À TRAVERS LES ÂGES ◗ THIERRY MALVESY Conservateur en Sciences de la Terre, Musée d’Histoire naturelle, Neuchâtel

3 séances La faune de Burgess En 1989, le célèbre paléontologue américain Stephen Jay Gould (1941-2002) publiait un ouvrage « La vie est belle - Les surprises de l’évolution » sur l’histoire du site paléontologique de Burgess découvert en 1909 par Charles Doolittle Walcott (1850-1927) en Colombie Britannique. Plus de 80 000 fossiles datant du Cambrien (environ -505 millions d’années) ont permis de reconstituer une faune d’organismes marins plus curieux les uns que les autres, que Walcott eut bien du mal à décrire et à classer parmi les groupes zoologiques connus aujourd’hui. Ce n’est qu’entre les années 1960 à 1980 que le paléontologue britannique Harry Whittington (1916-2010) et ses étudiants ont permis de comprendre l’importance en terme d’évolution biologique de ce site fossilifère. Ces études étalées sur près d’un siècle ont montré le rôle primordial du hasard dans l’évolution biologique au cours des temps géologiques, tout comme le montre le film de Frank Capra La vie est belle en 1946 avec James Stewart où le cours de la vie est radicalement différent selon le scénario choisi.

Le bestiaire du Moyen-Âge Le monde vivant est aujourd’hui étudié sous toutes ses coutures. La science, depuis Carl von Linné (1707-1778), a inventé un langage universel pour décrire les espèces vivantes autour de nous. Il n’en a pas toujours été ainsi. Au cours du long Moyen Âge, les animaux étaient plutôt classés selon leur utilité et l’usage que l’on pouvait en faire, ou selon la symbolique que leur donnaient les ouvrages religieux. Comment pourrait-on croire aujourd’hui que les « mignons » écureuil et hérisson étaient à cette époque des animaux du Diable ? Licornes, griffons, dragons et autres animaux fabuleux avaient une réalité et une place au même titre que les chiens, les oiseaux ou les poissons. De riches ouvrages enluminés – les Bestiaires – nous offrent la vision moyenâgeuse de ce monde : Le Livre de Kells, Les Très Riches Heures du Duc de Berry, Le livre de chasse de Gaston Phébus, et bien d’autres encore, nous transmettent leur perception des animaux à travers les siècles. Histoire(s) de petites bêtes Balanins, vers priapuliens, uropyges, amblypyges, salpes, tardigrades et bien d’autres encore… sont des petites bêtes que nous ne connaissons que trop peu, voire pas du tout. Et pourtant, elles nous racontent des histoires toutes aussi fabuleuses les unes que les autres : avez-vous déjà vu la voie lactée au fond d’une grotte ? Les feuilles mortes ont-elles une seconde vie ? Savez-vous lire le papillon ? Connaissez-vous les oursons d’eau ? Ces mondes grouillants qui nous entourent et dont la frayeur qu’ils nous procurent est inversement proportionnelle à la connaissance que nous en avons, sont aussi de notre monde. Ils partagent la même planète que nous et ont le même double objectif : survivre et se reproduire. Ils font partie de cette fabuleuse histoire de la Vie qui ne cesse de nous étonner depuis 3 milliards 500 millions d’années !

95


Besançon / Quand la terre nous est racontée 125 ❘ LES EXTINCTIONS DE MASSE

127 ❘ VOLCANISME ET HISTOIRE DE LA TERRE

◗ PIERRE CHAUVE

◗ PATRICK MARCEL

Professeur de géologie honoraire, Université de Franche-Comté

Professeur agrégé de Sciences de la vie et de la terre, ESPE, Lons-le-Saunier, Membre de la Société de volcanologie de Genève

4 séances

96

Au cours des temps géologiques cinq grandes extinctions massives sont survenues. La plus connue est celle qui se situe il y a 65 millions d’années, à la fin du Crétacé ; elle est marquée par la disparition des Dinosaures et des Ammonites. D’autres plus anciennes ont vu la disparition de nombreuses autres espèces. Mais à l’époque actuelle, une sixième extinction de masse est sans doute en train de se produire. Elle résulte de l’action de l’homme à la surface de la terre et des modifications de plus en plus importantes qu’il apporte.

126 ❘ IMAGES DU KARST ◗ PIERRE CHAUVE 3 séances La karstification qui affecte plus particulièrement les roches carbonatées (calcaires, dolomies, etc.) résulte de leur dissolution sous l’action des eaux météorites acides. Le karst présente ainsi une morphologie particulière à l’origine des sites remarquables tels que les gorges du Tarn, les sources de la Loue ou du Lison dans le Jura ou encore le pont d’Arc en Ardèche. C’est aussi un milieu perméable en grand contenant des ressources en eau (en France, 55 % des eaux souterraines destinées à l’alimentation en eau potable en proviennent) et des vides de grande taille visitables dans les grottes aménagées.

5 séances L’Islande chaude (A) : le volcanisme islandais L’Islande, si elle doit son nom à la glace qui la recouvre partiellement, est une terre chaude et volcanique… La rareté de la végétation en fait un spectaculaire livre de géologie à ciel ouvert. Un contexte géodynamique particulier est à l’origine de manifestations volcaniques d’une grande diversité : grands volcans fissuraux, volcans sous glaciaires… L’Islande chaude (B) : géothermie en Islande Les manifestations de la géothermie sont particulièrement spectaculaires sur l’île de glace. La puissance énergétique qu’elle offre est une aubaine pour les Islandais qui savent en tirer parti Volcans d’Indonésie : les Moluques Découverte de quelques volcans peu visités des confins de l’archipel indonésien Volcans d’Auvergne Présentation du passé tumultueux des principaux massifs du centre de la France : Cantal, Sancy, Chaîne des Puys Histoire géologique : les premiers temps de la Terre Les géologues sont myopes : plus on remonte le temps géologique et plus les témoignages des événements du passé apparaissent flous. Que sait-on des premiers temps de notre planète, de sa formation à l’apparition des premiers fossiles ? N.B. Le cours se prolongera par un voyage en Islande.


Besançon / Quand le ciel nous est raconté 128 ❘ PLANEURS, AILES VOLANTES… ET NAVIGATION AÉRIENNE ◗ ARMAND DANCER Docteur ès-sciences

3 séances de 2 heures Le vol du planeur : gratuit et silencieux Les Ailes volantes L'histoire de la navigation aérienne Le vol du planeur (silencieux et « gratuit »), ses origines et son développement…, la saga des ailes volantes (fascinantes de par la pureté de leur forme et leur apparente simplicité)… feront l’objet des deux premières présentations. Enfin on expliquera comment on s’est dirigé et comment on se dirige en l’air, d’abord en volant « à vue » puis en utilisant des moyens techniques et des instruments sophistiqués qui permettent d’assurer aujourd’hui la sécurité du transport aérien.

129 ❘ L’OBSERVATION ET LA MESURE EN MÉTÉOROLOGIE ◗ BRUNOT VERMOT-DESROCHES Chef du Centre Météorologie, Ingénieur des travaux, Météo France, Besançon

4 séances La description du temps météorologique ou des températures matinales fait partie des habitudes naturelles lorsque les gens se croisent dans la rue. Pour les professionnels de la météorologie, elle est même essentielle pour réaliser des prévisions du temps. Ces mesures ont évolué avec le temps, mais toujours dans le respect d’une norme. Que ce soit la mesure apparemment simple de la température de l’air, ou celle du vent, de la pression atmosphérique… ou aussi des précipitations grâce aux radars et aux déplacements des nuages par les satellites, les exemples sont nombreux des progrès réalisés dans cette branche de l’activité météorologique.

130 ❘ ASTRONOMIE 12 séances

1. Le système solaire mercredi 16 novembre 2016 ◗ PHILIPPE ROUSSELOT Professeur d’astronomie et d’astrophysique, Université de Franche-Comté

Le système solaire constitue notre environnement immédiat dans l’univers. De par la relative proximité des différents corps qui le composent (Soleil, planètes, planètes naines, petits corps) il a pu faire l’objet d’études détaillées, que ce soit avec des instruments au sol ou avec des sondes spatiales. On présentera une vue d’ensemble des différents corps planétaires (planètes, planètes naines et petits corps) qui le constituent.

2. La planète Mars mercredi 23 novembre 2016 ◗ PHILIPPE ROUSSELOT De tous les corps du système solaire la planète Mars est certainement la plus « accueillante » pour les terriens. Ce sera certainement la première planète autre que la Terre sur laquelle des êtres humains iront marcher. Elle a fait l'objet de nombreuses observations d’abord avec des télescopes puis ensuite avec des sondes spatiales de plus en plus sophistiquées. Après un rappel historique on s’attachera à essayer de faire un état des lieux de nos connaissances sur cette planète fascinante et des problèmes scientifiques encore non résolus qu’elle pose.

97


Besançon / Quand le ciel nous est raconté 3. Les petits corps du système solaire mercredi 30 novembre 2016 ◗ PHILIPPE ROUSSELOT Parmi les différents corps qui constituent le système solaire, les petits corps – astéroïdes, comètes, objets de la ceinture de Kuiper – ne sont pas les moins intéressants sur le plan scientifique. Leurs propriétés physiques et dynamiques constituent une précieuse source d’information sur l’histoire du système solaire. On dressera un état des lieux de ces propriétés et de l’origine de ces objets célestes.

6. La formation du système solaire 4. Les naines brunes  mercredi 7 décembre 2016 ◗ CÉLINE REYLÉ Astronome, Directrice de l’Observatoire

98 Astres peu massifs et froids, les naines brunes sont des « étoiles ratées ». Depuis la première naine brune découverte il y a deux décennies, les progrès techniques de l’astronomie ont permis de découvrir plusieurs milliers de ces astres. Les naines brunes les plus froides que l’on découvre aujourd’hui ont une température proche de celle des planètes géantes. Elles constituent l’ultime classe d’astres avant d’entrer dans le domaine des exoplanètes. Nous verrons comment les naines brunes sont découvertes, ce qu’elles sont et ce qu’apporte leur étude dans notre connaissance de l’Univers.

5. La vie d'une étoile mercredi 14 décembre 2016 ◗ CÉLINE REYLÉ Bien que les étoiles semblent immuables et éternelles dans notre ciel, elles évoluent, meurent et conditionnent l’évolution de la Galaxie. C’est au cours de leur vie que les étoiles fabriquent des éléments qui ensuite se trouvent dans des générations successives d’étoiles et leurs éventuelles planètes. Nous verrons les différentes étapes de la vie d’une étoile, de sa naissance jusqu’à sa mort qui peut être parfois cataclysmique selon la nature de l’étoile.

mercredi 25 janvier 2017 ◗ PHILIPPE ROUSSELOT L’ensemble du système solaire s’est formé à la même époque, il y a 4,5 milliards d’années. En étudiant les propriétés physiques et dynamiques actuelles des différents corps qui le constituent, ainsi que les processus de formation de systèmes planétaires qui se déroulent actuellement autour d’autres étoiles, il est possible de reconstituer les débuts de l’histoire du système solaire. Cette conférence présente l’état de l’art de nos connaissances sur ce sujet, qui a une influence directe sur notre planète et l’évolution des êtres vivants à sa surface.

7. Le cycle de la matière galactique : les phases précoces de la formation mercredi 1er février 2017 ◗ JULIEN MONTILAUD Maître de conférences, Université de Franche-Comté

Il est bien établi depuis plusieurs décennies que les étoiles se forment à partir de la matière interstellaire. Les observations des télescopes spatiaux Herschel et Planck ont récemment apporté un nouvel éclairage sur les mécanismes des phases précoces de la formation stellaire, notamment en révélant l’omniprésence de filaments interstellaires. Nous présenterons les grandes étapes de la formation des étoiles, les observations qui ont permis de comprendre ces étapes, et le rôle joué par les filaments interstellaires.


Besançon / Quand le ciel nous est raconté

© Hubble Space Telescope Archive

10. La gravité : confrontation des conceptions de Newton, Einstein et Cartan 

8. Le cycle de la matière galactique : l'apparition de la complexité mercredi 8 février 2017 ◗ JULIEN MONTILAUD L’astronomie radio et infrarouge a permis la détection de plusieurs centaines de molécules dans le milieu interstellaire, dont beaucoup de molécules organiques, tandis que le nombre d’acides aminés détectés dans les comètes dépasse celui de ceux détectés sur Terre. Ces observations motivent de nombreuses études théoriques, expérimentales et observationnelles cherchant à déterminer si une origine interstellaire des molécules prébiotiques est vraisemblable. Nous exposerons l’état des connaissances sur les principaux mécanismes chimiques et astrophysiques permettant l’apparition de molécules complexes dans le milieu interstellaire.

9. Gaia et la Voie Lactée mercredi 15 février 2017 ◗ CÉLINE REYLÉ « Gaia » est un satellite de l’Agence spatiale européenne (ESA) lancé en 2013. Il mesure les distances, les positions et les vitesses de 2 milliards d’étoiles de la Voie Lactée, pour donner le plus précis des catalogues en trois dimensions de notre galaxie. La compréhension des origines, de la structure et de l’évolution de la galaxie est l’objectif principal de Gaia. Après une description de notre galaxie, la Voie Lactée, nous verrons ce que les premières données de Gaia, disponibles fin 2016, auront apporté à sa connaissance.

mercredi 8 mars 2017 ◗ DAVID VIENNOT Maître de conférences, Université de Franche-Comté

Au cours de l’histoire, les conceptions de l’espace, du temps et de la gravité ont beaucoup évolué. Partant de la conception d’Aristote d’un espace et d’un temps séparés et absolus et d’une loi de gravité « accessoire », on arrive avec Newton à un espace relatif et une loi de gravité universelle, puis avec Einstein en un espace-temps relatif avec une gravité purement fictive. Cartan donnera une interprétation inverse des équations d’Einstein avec une gravité à nouveau universelle et un espace-temps fictionnel. Dans cet exposé, nous retracerons l’évolution des ces concetions d’Aristote à Cartan en passant par Galilée, Newton, Mach, Einstein et Weitzenböck.

11. À travers l'espace et le temps : énergie noire, trous de ver et bulles d'Alcubierre  mercredi 15 mars 2017 ◗ DAVID VIENNOT Une loi fondamentale de la théorie de la relativité restreinte stipule qu’aucun corps matériel ne peut avoir une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière dans le vide. Or cette vitesse est relativement faible au regard des distances gigantesques mises en jeu à l’échelle galactique, empêchant d’imaginer toute possibilité de voyage à cette échelle. Les auteurs de science-fiction remédient à ce problème en introduisant des concepts « creux » tels que l’hyperespace ou les portes des étoiles. Mais des physiciens ont également réfléchi à des solutions des équations d’Einstein qui permettraient de contourner la loi fondamentale de la relativité restreinte (les trous de ver de Morris-Thorne, les tubes de Krasnikov, et les bulles d’Alcubierre). Toutes ces solutions nécessitent une hypothétique forme très exotique d’énergie, mais qui n’est peut-être pas qu’une fiction mathématique.

99


Besançon / Quand le ciel nous est raconté 12. Les trous noirs mercredi 22 mars 2017 ◗ DAVID VIENNOT

100 131 ❘ CONFÉRENCES DE L’OBSERVATOIRE Cycle Françoise Suagher 5 séances

Le temps et les astres : une histoire de l'Observatoire de Besançon Samedi 7 janvier 2017 ◗ FRANÇOIS VERNOTTE Professeur d’astrophysique, Université de Franche-Comté

Le temps, cette curieuse dimension, a toujours été lié à l’astronomie : c’est par l'observation du mouvement des astres qu’on l’a mesuré jusqu’à une date récente. C’est d'ailleurs pour cette raison qu’un observatoire a été bâti à Besançon à la fin du XIXe siècle. Au cours de cette conférence, nous suivrons les progrès de la mesure du temps en suivant le riche patrimoine historique de l’observatoire de Besançon.

Les planètes naines

Observatoire de Besançon © Région Franche-Comté. Inventaire et patrimoine ADAGP

Les trous noirs sont les objets stellaires les plus compacts de l’univers. De ce fait, ils déforment l’espace-temps de manière extraordinaire. Si les équations prédisent leur existence depuis longtemps et que de nombreuses observations plus ou moins indirectes confirment celle-ci, il reste de nombreuses questions sans réponse à leur propos et un manque d’observations plus directes. Mais cette situation pourrait changer rapidement grâce à de nouvelles expériences, l’instrument Gravity installé par l’ESO au Chili et le réseau de radio-télescopes Event Horizon Telescope, qui se proposent d’observer Sagittarius A* le trou noir supermassif au centre de notre galaxie.

samedi 4 février 2017 ◗ PHILIPPE ROUSSELOT Professeur d’astrophysique, Université de Franche-Comté

Entre les planètes et les petits corps du système solaire se trouve une catégorie de corps planétaires appelés « planètes naines ». Ces objets sont trop gros pour être considérés comme des petits corps, car ils mesurent au moins mille kilomètres de diamètre environ et possèdent une forme sphérique, mais ils sont également trop petits pour être considérés comme des planètes, car ils ne dominent pas leur orbite. Dans la ceinture d’astéroïdes, seul le plus gros d’entre eux, Cérès, mérite cette appellation. Dans la ceinture de Kuiper, située au-delà de Neptune, il existe plusieurs objets qui correspondent à cette définition, en parti-


Besançon / Quand le ciel nous est raconté culier Pluton et Eris. Les deux planètes naines les plus « remarquables », Cérès et Pluton, ont fait récemment l’objet d'une exploration spatiale, grâce aux sondes Dawn et New Horizon de la NASA, en 2015. Nous possédons donc actuellement nombre d’informations sur les caractéristiques physiques de ces objets. Cette conférence dresse un portrait global de ces corps planétaires, en s’intéressant plus particulièrement à Cérès et Pluton.

Urbain Le Verrier : entre excellence et omnipotence samedi 11 mars 2017 ◗ FRANÇOIS VERNOTTE ◗ SOUAD BEN-HAMED-VERNOTTE Psychologue-psychanalyste, Besançon

« mariages » stellaires dont la cohabi-tation, à l’instar de ceux, humains, présente un caractère tout aussi paisible, mais aussi des séparations cataclysmiques dont l’étude physique très prometteuse mène, pour certains, au développement de nouveaux domaines de l’astronomie. Nous parlerons donc des diverses catégories d’étoiles doubles, de leur observation et de leurs apports scientifiques pour certains domaines de la physique.

Effet de serre, réchauffement climatique. Décortiquons à l'aide de la physique samedi 6 mai 2017 ◗ SYLVAIN PICAUD Directeur de recherche au CNRS, Directeur de l’Institut UTINAM UMR 6213 CNRS/Université de Franche-Comté

Urbain Le Verrier est une figure scientifique célèbre qui a suscité et suscite encore une très grande admiration. Cette admiration semble liée exclusivement à la découverte de Contrairement à d’autres planètes, la Neptune. Mais la personnalité particulière de Terre a gardé son atmos-phère qui la cet homme n’a-t-elle pas contribué à ce qu’il protège des rayonnements dangereux. reste gravé à jamais dans la mémoire de Urbain Le Verrier par Edmond Dupain (1847-1933). Cette atmosphère agit également comme Projet de la coupole de l’Observatoire de Paris Meudon chacun, en tout cas, parmi les scientifiques. un couvercle permettant de maintenir Après la présentation de quelques éléments historiques une température compatible avec le développement des formes nécessaires et l’étude de quelques éléments de cette personnalité de vie que nous connaissons aujourd’hui. Mais quelles sont les étrange, nous évoquerons la polémique historique autour de lois de la physique qui permettent d’expliquer ces phénomènes ? cette découverte ainsi que la question de la filiation de celle-ci. Comment comprendre les perturbations qui peuvent modifier les évolutions climatiques qu’a connues et que semble connaître encore notre planète ? Cohabitation mouvementée Peut-on apprendre quelque chose sur ce sujet en obserde composantes d’étoiles doubles vant d’autres corps du Système solaire ? Autant de questions qui samedi 8 avril 2017 seront abordées d’un point de vue purement scientifique, laissant ◗ ÉDOUARD OBLACK de côté les polémiques entre climato-sceptiques et climatoAstronome honoraire, Observatoire de Besançon alarmistes ! La majorité des étoiles de notre galaxie appartiennent à des systèmes doubles ou multiples. L’œil humain, incapable de détecter cette multiplicité, est supplanté par des techniques très élaborées révélant la grande fréquence et l’étrangeté des

101


Besançon / Sous le signe de la biodiversité et du développement durable 132 ❘ DU NÉOLITHIQUE À LA COP 21, LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ◗ SERGE LUNEAU 3 séances Historique - Principes Historique des relations de l’Homme avec son environnement. Le principe de précaution. Les trois piliers du développement durable. Les autres principes

102

Le développement durable dans les institutions Au-delà des belles déclarations, le développement durable est mis en œuvre par des institutions et des législations. Du niveau mondial au niveau national en passant par le niveau européen, le développement durable se décline donc logiquement dans les institutions plus proches de nous comme la DREAL ou l’ARS. Enfin on retrouve son empreinte dans les actions des municipalités, des conseils départementaux et des régions. Et à l’Université ? Le développement durable dans les activités de production Tous les secteurs de l’industrie sont concernés, soit qu’ils doivent suivre des réglementations de plus en plus incitatives (pour ne pas dire impératives), soit qu’ils aient décidé d’adopter une politique plus ou moins « à la mode » de respect de l’environnement. Mais quid des résultats ? Pour aller plus loin Certains domaines sont particulièrement sensibles, comme l’alimentaire, l’énergie ou encore les transports. Que peut-on en dire ?

133 ❘ LES DUOS DE LA MAIN VERTE La botanique ? Le Botanique ? La botanique, c’est de la théorie mais aussi de la pratique au Jardin botanique. Nous vous proposons, pour chacun des thèmes, un jeudi avec une conférence en salle puis, un autre jeudi, l’application sur le terrain. La botanique, c’est en duo, pas en solo ! Les séances auront lieu les jeudis de 10h à 12h au Jardin Botanique. Rendez-vous près des serres.

Duo « Plantes toxiques » ◗ ISABELLE DIANA-MATHÉ Botaniste, Jardin Botanique

1. Conférence en salle : certaines plantes toxiques ont des noms qui nous interpellent, comme la ciguë ou la Digitale, mais sauriez-vous les reconnaître ? Et avez-vous conscience que tout un tas de plantes ornementales d’extérieur ou dites « d’appartement » le sont aussi ? Venez faire le point sur ces toxiques qui nous entourent. 2. Visite du Jardin Botanique  : reconnaître les principales plantes toxiques qui nous entourent, aussi bien au Jardin que dans nos maisons.

Duo « Compost et autres substrats » ◗ GRÉGORY JACQUOT Médiateur scientifique et culturel, Jardin Botanique

1. Conférence en salle : nous pratiquons de plus en plus le compostage mais le résultat n’est pas toujours à la hauteur des espérances. Découvrez les principes de base pour la réalisation d’un bon compost ainsi que sa mise en place et son utilisation. 2. Séance pratique dans les collections du Jardin Botanique : le compost et autres substrats de culture : terreau, sable, terre de bruyère… Dans quel type de substrat doit-on planter nos végétaux ?


Besançon / Sous le signe de la biodiversité et du développement durable Duo « Jardiner autrement » ◗ BENJAMIN BAUDIQUEZ

134 ❘ LES ÉNERGIES RENOUVELABLES : LE POINT DE VUE DU PHYSICIEN 

Jardinier botaniste, Jardin Botanique

1. Conférence en salle : réduire le travail du jardinier et préserver la vie du sol, quelles sont ces « nouvelles méthodes de jardinage » dont on entend de plus en plus parler ? 2. Séance pratique dans les collections du Jardin Botanique  : tour d’horizon de ces méthodes, tout en ne perdant pas de vue les quelques études scientifiques parues sur le sujet.

Duo « Plantes médicinales » ◗ NICOLAS PERRET Jardinier botaniste, Jardin Botanique

1. Conférence en salle : les plantes sont à l'origine de notre pharmacopée moderne. Le Jardin Botanique vous invite à découvrir ces plantes qui soignent à travers leur histoire et de nombreuses anecdotes. 2. Séance pratique dans les collections du Jardin Botanique  : visite de la collection de plantes médicinales. Apprendre à reconnaître les principales plantes médicinales qui nous entourent et comment les cultiver.

Duo « Les bassins au jardin » ◗ CÉDRIC BOUVIER Jardinier botaniste, Jardin Botanique

1. Conférence en salle : les points d’eau sont des éléments incontournables dans les jardins. Ils offrent de nombreux avantages tant sur le plan esthétique qu’au niveau écologique. 2. Séance pratique dans les collections du Jardin Botanique : venez découvrir la diversité des plantes aquatiques, comment réaliser une plantation, des astuces de culture et autres conseils d’entretien.

◗ DANIEL VAN LABEKE Professeur émérite d’optique, Université de Franche-Comté

5 séances En 2015-2016 sur « La question énergétique » nous avons d’abord donné un rapide historique de la notion d’énergie. Puis nous avons donné les grandes lois de la physique régissant les différentes formes d’énergie. Enfin nous avons abordé l’énergie nucléaire (radioactivité, Einstein et l’énergie de masse, fusion, fission, les filières nucléaires. En 2016-2017 nous prolongerons ce vaste sujet en abordant les énergies renouvelables. L’extension à tous nos besoins énergétiques (électricité, chauffage, transport…), des énergies renouvelables, est envisagée de plus en plus. Mais cette « transition énergétique » est-elle possible ? Dans quels délais ? À quel prix ? Nous ne répondrons pas complètement à toutes ces questions, très complexes et concernant d’autres domaines que la physique. Le but du cours est de faire une présentation rapide des énergies renouvelables, mais du point de vue du physicien : l’énergie solaire (thermique et électrique), l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique et l’énergie des mers, la géothermie. Il s’agit de donner leur définition, de décrire les techniques permettant leur utilisation mais surtout il s’agira de donner les principes physiques qui les régissent et qui permettent ainsi de donner leurs possibilités ainsi que de fixer leurs limites. La discussion des « gisements » d’énergie renouvelables et des coûts sera donnée à l’échelle de la France. Il est également envisagé d’aborder la question des « véhicules du futur » et celle de l’énergie domestique (chauffage, éclairage, cuisson…) Cette série de conférences sera indépendante de celle de 20152016, ne nécessitera aucun préliminaire de physique et n’utilisera qu’un minimum d’équations.

103


Besançon / Quand la physique et la chimie s’adressent à tous 135 ❘ LA THERMODYNAMIQUE ◗ JEAN-MARIE VIGOUREUX Professeur honoraire de physique, Université de Franche-Comté

11 séances

104

La thermodynamique est aujourd’hui l’une des grandes théories sur lesquelles se fonde la compréhension de la matière. On peut la définir comme la science des phénomènes qui dépendent de la température et de ses changements. Elle a pris son essor au XIXe siècle comme science des « machines thermiques » (« science de la puissance motrice du feu ») mais son domaine s’est rapidement élargi de par l’énoncé de deux principes dont nous avons tous entendu parler : le principe de conservation de l’énergie (l’énergie se trouve donc en quantité invariable dans la nature) et celui de la croissance de l’entropie (l’énergie se dégrade) souvent interprété comme l’impossibilité du passage spontané du « désordre » à l’« ordre ».

Ces surfaces inertes ou vivantes sont dures ou molles, mates ou brillantes, colorées, fonctionnelles, lisses ou rugueuses. La plupart ont subi un traitement de surface : revêtement protecteur, esthétique, application décorative de peinture, de vernis ou d’émail, traitements de la peau humaine. À travers des exemples concrets, nous traiterons des sujets comme l’énergie de surface, l’anticorrosion, la mouillabilité, l’accrochage, l’adhésion, la couleur, la brillance, la rugosité…, vous ne verrez plus les objets quotidiens (bijoux, voitures, peau, meubles etc.) de la même façon, vous comprendrez que tout est surface dans votre vie. Dans l’esprit de l’Université Ouverte : mettre l’université au service de la population, avec l’appui de l’équipe de recherche Sonochimie et Réactivités des surfaces de l’Institut Utinam

136 ❘ TOUT EST SURFACE ! VENEZ LE DÉCOUVRIR ◗ MICHEL TACHEZ Professeur honoraire de chimie, directeur honoraire de l’IUT de Besançon-Vesoul, Université de Franche-Comté

5 séances Autour de nous, nous percevons les surfaces. Dans un bureau, par exemple, les surfaces qui nous entourent sont celles du bois, du plastique, des métaux, des murs, du sol, de la peau, des tissus, des plantes, des bijoux, des vitres. Ce cours de « surfaçologie », d’un niveau accessible à tout le monde, a pour objet de décrire les surfaces multiples et variées, leurs propriétés et leurs traitements.

(UFC-CNRS), nous développerons les dernières avancées technologiques dans le domaine des surfaces. La dernière conférence se déroulera au sein du Laboratoire de traitements de surfaces pour réaliser des manipulations d’applications. Une visite d’une entreprise de traitements de surface est envisagée.


Besançon / Mathématiques – monde numérique 137 ❘ LES TENSEURS : DÉFINITIONS, PROPRIÉTÉS ET APPLICATIONS EN PHYSIQUE 

138 ❘ INTRODUCTION AUX RÉSEAUX INFORMATIQUES : DU SUPPORT PHYSIQUE AUX APPLICATIONS DU WEB

◗ EUGÈNE DE PRUNELÉ

◗ CHRISTOPHE LANG

Professeur de physique, Université de Franche-Comté

Maître de conférences d’informatique, Université de Franche-Comté

10 séances

2 séances

Les tenseurs sont des objets mathématiques qui ont de multiples applications en physique (physique des milieux continus, électromagnétisme, relativité, etc.). La structure mathématique sous-jacente à la définition de ces objets est la structure d’espace vectoriel. On introduira brièvement cette structure, présentera quelques propriétés importantes, le tout illustré par de nombreux exemples. On

Internet existe aujourd’hui grâce aux technologies des réseaux. Pour que votre courriel arrive à destination, pour qu’une page Web s’affiche dans votre navigateur, il faut mettre en œuvre un ensemble de technologies et de protocoles liés aux réseaux. Le cours propose de décortiquer les technologies des réseaux en partant du support physique pour aller jusqu’aux logiciels. Les notions de routage et de commutation seront abordées également.

139 ❘ LE MONDE NUMÉRIQUE : D’OÙ VIENT-IL, OÙ VA-T-IL ? ◗ SERGE MORAND Maître de conférences honoraire d’électronique, Université de Franche-Comté

2 séances

introduira et développera ensuite l’algèbre tensorielle. On verra la richesse de la structure induite par le choix d’un tenseur métrique. On fera ensuite une introduction élémentaire à l’analyse tensorielle avec la notion de dérivée extérieure, le but étant de montrer (sans aucunement prétendre à la rigueur mathématique) comment les notions de gradient, divergence, rotationnel, s’expriment de façon simple à l’aide de la dérivée extérieure et du tenseur métrique, et comment différents théorèmes d’intégrations sont unifiés par le théorème de Stokes.

L’actualité confirme l’omniprésence du « numérique » dans la vie quotidienne, professionnelle, sociétale. Internet, téléphones portables, systèmes embarqués, robots, intelligence artificielle, données massives, internet des objets sont issus des développements de l’électronique, des télécommunications, de l’informatique, de l’automatique. Ces systèmes sont complexes et difficiles à évaluer. Cependant il est souhaitable d’appréhender les enjeux, pour nos sociétés, des développements actuels et futurs des technologies dans le monde. Quelles sont les ruptures entraînées par cette « quatrième révolution industrielle » ? Après un aperçu rapide des notions de base de ces disciplines, un panorama des applications et des perspectives sera présenté lors de ces deux séances.

105


Besançon / Mathématiques – monde numérique 140 ❘ L’UNIVERS NUMÉRIQUE : TERRA INCOGNITA POUR LE DROIT ?

141 ❘ ATELIERS INFORMATIQUES

Niveau 1 Découverte de l’outil informatique

◗ JULIEN VAN LANDUYT Doctorant, Laboratoire CRJFC

◗ SERGE LUNEAU 10 séances de 2 heures

2 séances

Vous avez un ordinateur mais vous ne savez pas vraiment ce qu’il fait, ni où se rangent vos documents.Vous recevez des mails mais vous ne savez pas très bien envoyer des photos à vos enfants ou amis. Vous avez entendu parler de mémoire vive et de mémoire morte, mais ça ne vous évoque rien. Ce cours est pour vous.

Niveau 2 Prise en main des outils de bureautique ◗ LOÏC DROSSARD Collaborateur de l’Université Ouverte 10 séances de 2 heures Les séances se dérouleront en groupe à effectif modéré (20 personnes) afin d’assurer un accompagnement personnalisé à chaque auditeur. La participation à cet atelier suppose une connaissance préalable de l’outil informatique. Traitement de texte et tableur seront les thèmes principaux développés. Saisie au kilomètre, mise en page d’un document, raccourcis, création de tableaux, insertion d’objets et bien plus encore n’auront plus de secret pour vous après ces 10 séances. La formule proposée se veut participative avec de nombreux exercices toujours précédés par une présentation des outils.

© Infoguerre.fr

106

Le droit peine encore à s’adapter à l’univers numérique ; son élaboration, caractérisée par une relative lenteur, tranche avec l’évolution rapide tant des technologies que des mœurs des internautes. Il s’agira avant tout de s’interroger sur les raisons de ce « malaise juridique » face au numérique, ainsi que sur les solutions envisageables. Aussi, il conviendra pour l’illustrer de développer certaines questions plus précises, en lien avec l’actualité très nourrie en la matière, comme celle de la réalité virtuelle et du droit ou celle de la lutte contre la cybercriminalité.


Besançon / Mathématiques – monde numérique 142 ❘ ATELIER DE PHOTOGRAPHIE NUMÉRIQUE ◗ JOHANN COUR Photographe indépendant

6 séances Groupe limité (8 personnes) sur inscription Prérequis : Appareil photo avancé (réflex / bridge / hybride) Éventuellement un trépied Chaque séance d’1h30 comprendra environ 30 minutes de théorie Séance 1 : Prise en main du matériel et triangle d’exposition (partie 1) Acquérir les premières bases de la photo et découvrir son appareil de manière détaillée Séance 2 : Mode de fonctionnement et triangle d’exposition (partie 2) Solidifier les connaissances du triangle d’exposition à travers les modes de fonctionnement, savoir utiliser ces derniers Séance 3  : Réglages avancés (collimateurs, correcteur d’exposition, balance des blancs) Acquérir les notions plus poussées de photographie, produire des photos correctement exposées en toutes circonstances

© Dominique Bouteiller

Séance 4 : Qualification du matériel (boîtiers, objectifs), révision du triangle d’exposition, réglages avancés Savoir quel matériel utiliser en fonction des besoins, connaître les différences entre les types de boitiers, parfaire les acquis des précédentes séances Séance 5 : Règles de composition Une fois la technique maîtrisée, l’accent est mis sur les règles de composition d’une image Séance 6 : Sortie synthèse de 3 heures en extérieur Pas de thème imposé, une sortie conviviale. L’échange y règne en maître et les dernières questions sont balayées

107


Besançon / Corps et esprit 143 ❘ EUTONIE, GESTION DU STRESS

144 ❘ INTRODUCTION À LA MÉDITATION, UNE INVITATION À LA PRATIQUE

◗ JEAN-MICHEL COUTERET Professeur d’Eutonie, professeur d’activité physique adaptée et santé

15 séances 2 groupes limités (25 personnes par groupe) sur inscription

108

L’Eutonie est une méthode qui permet d’affiner la conscience du corps, de chercher à sentir sa globalité, son unité. Elle vise à donner à la personne les moyens de parvenir par ellemême à des états de profonde détente ou d’énergie élevée. Elle permet de se rapprocher du meilleur état ajusté, adéquat possible face à une situation. Juste adaptation, efficacité et économie du mouvement, solidité et souplesse sous-tendent régulièrement les propositions d’exercices. L’Eutonie aide à réintégrer une partie lésée dans l’ensemble fonctionnel, de même qu’elle est susceptible de contribuer au soulagement de phénomènes douloureux cervicaux ou lombaires notamment. Sensation – perception – formes d’attention sont sollicitées selon des modalités particulières. Accueillir souplement sans se durcir, limiter les tensions, sont des pistes de travail privilégiées. La voix, les étirements, la rééducation du périnée, la respiration, les massages, la relaxation, la colonne vertébrale, sont, parmi d’autres, des orientations envisageables selon les besoins du public. La pédagogie n’est pas inductive mais donne à chacun la possibilité d’être l’artisan de sa propre évolution.

◗ VÉRONIQUE DAGUES Docteur en sciences du langage, Université de Franche-Comté

10 séances Groupe limité (20 personnes) sur inscription Il ne s’agit pas tant de se soumettre à une profonde réflexion que de se poser dans une calme observation, ce que précisément nous ne savons pas faire, et qui pourtant nous soutiendrait dans tous les domaines de notre quotidien. Connectés en permanence via nos sens et notre cerveau, augmentés de nouveaux outils, nous n’agissons pas, mais nous réagissons constamment par identification immédiate à cet espace corps-mental que l’on perçoit comme « moi ». Or, méditer c’est séparer : expérience – objet – sujet -, pour tenter un écart d’observation susceptible de perce-voir cette intrication et, de fait, créer les conditions de retranchement propice à une différence d’ « être ». Après une première séance sous forme de conférence théorique, nous passerons à la pratique : exercices simples corps /respiration puis méditation progressive. Tenue souple pour assise + 1 zafu, une ½ lune, ou 1 banc de méditation : à voir ensemble lors de la première séance.


Besançon / Corps et esprit 145 ❘ COURS DE PILATES : POUR UN CORPS SOUPLE ET TONIQUE

146 ❘ SPORT-SANTÉ : INTÉRIEUR / EXTÉRIEUR ◗ NICOLAS DELATRE

◗ FLORENCE MÉRIOT Professeur d’Éducation physique et sportive, Université de Franche-Comté

20 séances de 1 heure 2 groupes limités (35 personnes par groupe) sur inscription « Joseph Hubertus Pilates était un enfant chétif et asthmatique. Mais il avait un caractère déterminé, croyait en sa bonne étoile… et se rêvait avec un corps d’athlète. Dès l’adolescence ; il étudie l’anatomie, travaille sans relâche à muscler son corps jusqu’à devenir, contre toute attente – sauf pour lui – un sportif accompli dans des disciplines telles que le ski ou la boxe. C’est ainsi que ce passionné de yoga et d’arts martiaux mit au point une méthode de gymnastique qu’il affinera au fil des années en se prenant lui-même comme cobaye. » La Croix, 9-10/01/2016. La méthode Pilates consiste à renforcer les muscles du corps, à travailler la posture, l’équilibre, la coordination, la souplesse et la respiration par le biais de mouvements doux, précis et fluides pour un travail musculaire de l’ensemble du corps. Ce cours s’adresse à tous : jeunes, moins jeunes, sportifs ou non. Structure du cours : échauffement, travail de l’équilibre, travail de 6 à 8 mouvements de base suivis de leur évolution, étirements.

Professeur d’activités physiques et sportives, Université de Franche-Comté

15 séances Les activités supports (vélos, marche nordique, etc.) dépendront de la météo, mais visent au renforcement cardio-vasculaire. Le cours en intérieur ou en extérieur s’adaptera aux besoins des membres du groupe. Le programme sera donc évolutif puisque vous en serez les concepteurs avec un double mot d’ordre : plaisir et santé !

109


110


111

Dole


Dole Le mot du président

L’

112

UNIVERSITÉ OUVERTE, UNE UTILE CONVIVIALITÉ.

Depuis 1983, à Dole et dans les villages proches, l’Université Ouverte poursuit son bonhomme de chemin. Composante culturelle de l’Université de Franche-Comté, elle s’inscrit dans le panorama culturel du pays dolois en proposant pour un prix modique par personne, dans tout l’espace structuré par Besançon et les sept antennes comtoises, conférences et voyages, illustrant certaines interventions d’universitaires, de spécialistes, venus de Besançon et de Dijon, voire de Paris et d’ailleurs, mais aussi de Dole. Ces intervenants contribuent à la diffusion de la culture historique, littéraire, artistique, musicale, mais aussi scientifique (médecine, sciences diverses et filiation pasteurienne) et à l’intérêt suscité d’une année sur l’autre chez les auditeurs. Plusieurs centaines de ceux-ci lui sont fidèles, au fil des cycles et conférences, à Dole et dans le pays dolois, du lundi au jeudi, voire le vendredi ou même le samedi parfois, un renouvellement s’effectuant chaque année. Cette fidélité a un sens. L’accueil offert, le lien établi par les discussions engagées, sont en effet un moment de rencontre nécessaire pour que les hommes et les femmes se sentent bien en société. D’autant que celle-ci, par les temps présents, peut-être angoissante et déstabilisante. Or les contenus des interventions pardelà des faits évoquant des temps longs et différents, des espaces géopolitiques variés, montrent la relativité des évènements présents, insistent sur le dépassement des difficultés, la poursuite de l’invention et de la création, de la circulation des hommes et des idées au fil des siècles. Cela rassure et les échanges qui précèdent et suivent ces moments de grâce, on pourrait même dire de bonheur, contribuent à la constitution d’une réelle convivialité. On se salue dans la rue, on se retrouve en d’autres manifestations, on tisse un réseau de connaissances pouvant conduire à une réelle amitié, de quelque lieu ou quartier que l’on soit, quel que soit l’âge que l’on ait. C’est cela l’Université Ouverte.

On n’insistera jamais assez sur cet aspect de l’Université Ouverte. Énoncer des notions complexes avec des mots simples selon Michel Woronoff, cela reste le principe de base. L’Université entend procurer à tous la joie de la découverte, la familiarité avec des sujets connus des conférenciers. Donner des clés de lecture - qui peuvent être approfondies lors de la fréquentation de la Médiathèque, des Musées, des manifestations du Conservatoire…- c’est rapprocher le savoir des hommes et permettre à d’aucuns de découvrir ce qu’ils n’ont pas eu la chance d’acquérir. À l’Université Ouverte il n’y a pas de complexe à cultiver ; chacun peut accéder à un savoir qui pouvait sembler lointain, réservé à quelques-uns. Avec en plus l’assurance de la qualité et de la véracité des faits énoncés, car ce savoir diffusé est aussi en recherche, en devenir. L’Université Ouverte permet donc le développement d’une utile convivialité dans le partage des connaissances. En démystifiant la difficulté du savoir, on rapproche les êtres qui désormais vivent au rythme d’une grande famille, et font de chaque conférence un moment culturel dans la ville, mais aussi un moment de rencontre et de partage. La proximité est essentielle dans un monde où chacun s’isole en étant happé par les sonneries et les images et textes surgis sur l’écran de son téléphone, de sa tablette, de son ordinateur, de son téléviseur. L’oralité, les propos directs ont encore toute leur raison d’être, car ils ont une dimension humaine et sensible. « L’homme est la mesure de toute chose » (Platon)

JACKY THEUROT, Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté Président de l’Antenne doloise de l’Université Ouverte


Dole Le bureau

◗ Président JACKY THEUROT Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté ◗ Vice-président  MICHEL MARTIN Professeur de mathématiques honoraire ◗ Secrétaire  MICHELLE BUGNON Directrice d’école honoraire

113

◗ Trésorière ANNIE MARTIN Professeur de mathématiques honoraire ◗ Permanences et inscriptions Du mardi 20 septembre 2016 au vendredi 30 septembre 2016, de 14h à 16h Médiathèque de Dole (secrétaire et bénévoles) Puis du mardi au vendredi, de 10h à 12h Bureau de l’antenne doloise de l’Université Ouverte Jean-Philippe Mégnin Chargé de mission d’action culturelle, Médiathèque de Dole Hôtel-Dieu, 2 rue Bauzonnet – 39100 Dole Tel. 03 84 69 01 56 Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr

● Rentrée de l’Université Ouverte mercredi 28 septembre 2016 de 17h à 20h Présentation du programme à 17h, Salle Edgar Faure, Mairie de Dole Conférence de rentrée à 18h Chrétiens d'Europe face à la question sociale en lien avec la Révolution industrielle ◗ GÉRARD CHOLVY Professeur émérite d’histoire contemporaine, Université Paul Valéry, Montpellier Pot de l’amitié, Salon d’Honneur


Dole / Les lundis de l’UO Salle Edgar Faure, Mairie de Dole, de 18h à 20h Sauf indication contraire

MOMENTS PRIVILÉGIÉS DE L’HISTOIRE DE LA POLOGNE

1 000 ans d’une histoire de la Méditerranée : les grandes étapes lundi 14 novembre 2016

Les ports et les bateaux, les puissances navales

L’union polono-lituanienne de 1385 et de 1569

lundi 21 novembre 2016

lundi 3 octobre 2016

Des conditions de la navigation au commerce

Les partages de la fin du XVIIIe siècle et la disparition de la Pologne

lundi 28 novembre 2016

lundi 10 octobre 2016

Le Grand-Duché de Varsovie et la Pologne du Congrès lundi 17 octobre 2016

114

LA MÉDITERRANÉE MÉDIÉVALE : DE LA RIVE AU FLOT Les conférences de ce cycle auront lieu à 17h

Les soulèvements polonais du XIXe siècle et la « Grande émigration » lundi 7 novembre 2016 ◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté

En lien avec ce cycle sera proposé un voyage en Pologne, sous la responsabilité de Jean-François Solnon (informations et inscriptions auprès du secrétariat à Besançon)

Les hommes et la mer lundi 5 décembre 2016 ◗ JACKY THEUROT Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne doloise de l’Université Ouverte

En lien avec ce cycle et celui sur le monde grec, sera proposé un voyage à Chypre sous la responsabilité de Jacky Theurot (informations et inscriptions auprès du secrétariat à Besançon)

DESTINS DE FEMMES : DES COMTOISES MÉCONNUES

Nicole de Granvelle : une femme attentive  à la fabuleuse ascension de son mari lundi 12 décembre 2016

Béatrix de Cusance : comtesse comtoise, duchesse lorraine et salonnière lundi 9 janvier 2017 ◗ BRIGITTE ROCHELANDET Consultante en valorisation du patrimoine, Besançon


Dole / Les lundis de l’UO 1917, UNE ANNÉE DE RUPTURES ?

Des populations épuisées lundi 16 janvier 2017

Au front lundi 23 janvier 2017

La nouvelle donne ? lundi 30 janvier 2017 ◗ BENOIT LITTARDI Professeur agrégé d’histoire, Université de Franche-Comté

DES DIEUX ET DES HOMMES DANS LE MONDE GREC

Mises en scènes des images divines : l’architecture au service de la présentification des dieux lundi 6 février 2017

Sculpture grecque, sculpture chypriote : recherches récentes lundi 13 février 2017 ◗ SOPHIE MONTEL

LE PATRIMOINE, UNE QUESTION DE MÉMOIRE. REGARDS SUR LE PATRIMOINE RURAL ET INDUSTRIEL

L’enlèvement des statues de bronze dans les départements comtois par le régime de Vichy de 1941 à 1944 lundi 20 mars 2017 ◗ JEAN-LOUIS LANGROGNET Conservateur des antiquités et objets d’art, Haute-Saône

Maître de conférences en histoire de l’art et archéologie du monde grec, Université de Franche-Comté

Édifices classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO en Bourgogne-Franche-Comté

Olympie et ses offrandes athlétiques : quand les hommes marchent dans les pas des dieux

lundi 27 mars 2017 ◗ JEAN-CLAUDE DUVERGET

lundi 6 mars 2017

Patrimoine et ruralité : témoin d’une tradition et porteur d’avenir

Delphes et ses offrandes panhelléniques : quand l’histoire des Grecs est contée par l’art lundi 13 mars 2017 ◗ KARIN MACKOWIAK Maître de conférences en histoire grecque, HDR, Université de Franche-Comté

Proviseur honoraire, Besançon

lundi 3 avril 2017

Les vies du patrimoine industriel lundi 10 avril 2017 ◗ STÉPHANE MENEGON Chargé de mission Patrimoine En lien avec les conférences de Stéphane Menegon, une sortie en Bourgogne sera organisée au printemps 2017 (sites et date à définir).

115


Dole / Les mardis scientifiques Salle Edgar Faure, Mairie de Dole de 18h à 20h, sauf cycle médecine de 18h30 à 20h30

MÉDECINE : LES MALADIES GÉNÉTIQUES Cycle conçu par M. le docteur Benoît Gauffeny, polyclinique de Dole

mardi 15 novembre 2016 ◗ FRÉDÉRIC HUET Professeur, service de pédiatrie, praticien hospitalier CHU Dijon, Université de Bourgogne

Des maladies génétiques rares à la médecine génomique pour tous

ASTRONOMIE

mardi 4 octobre 2016 ◗ CHRISTEL THAUVIN

mardi 22 novembre 2016

Professeur, centre de génétique, praticien hospitalier CHU Dijon, Université de Bourgogne

116

La mucoviscidose

Le syndrome de Lynch : une prédisposition héréditaire au cancer colorectal… et à d’autres cancers

L’évaluation des distances en astronomie Les différents calendriers mardi 29 novembre 2016

La forme de notre Terre et ses mesures mardi 6 décembre 2016 ◗ MICHEL MARTIN Professeur honoraire de mathématiques

mardi 11 octobre 2016 ◗ ANNE-CLAIRE DUPONT-GOSSART Praticien hospitalier, service de gastro-entérologie, CHU Besançon

L’hémochromatose : ai-je trop de fer d’origine génétique ? mardi 18 octobre 2016 ◗ JEAN-PHILIPPE MIGUET Professeur honoraire d’hépatologie, Université de Franche-Comté

Histoire de l’Évolution et de la génétique mardi 8 novembre 2016 ◗ PHILIPPE MERCET Chargé d’enseignement d’histoire de la médecine, Université de Franche-Comté

MATHÉMATIQUES

Les probabilités : histoire avant et depuis Blaise Pascal, évolution et applications pratiques mardi 13 décembre 2016

Des statistiques de l’Antiquité aux statistiques inférentielles (en passant par Bernoulli) : à quoi servent-elles ? mardi 3 janvier 2017

La science des nombres : histoire et évolution, recherche et jeux. De Pythagore à Wiles en passant par Fermat et Bachet de Méziriac mardi 10 janvier 2017 ◗ RAYMOND MÉTRA Professeur honoraire de mathématiques


Dole / Les mardis scientifiques SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

Les risques volcaniques en baie de Naples mardi 17 janvier 2017

Le volcanisme et le climat mardi 24 janvier 2017 ◗ PATRICK MARCEL Professeur agrégé de Sciences de la vie et de la terre, ESPE, Lons-le-Saunier, Membre de la Société de volcanologie de Genève

L’électromagnétisme et ses applications dans la vie quotidienne mardi 21 mars 2017 ◗ YANNICK POUJET Professeur agrégé de sciences physiques, Université de Franche-Comté

L'histoire de la fission nucléaire : de l'atome à la bombe

LES SCIENCES ET LEURS APPLICATIONS

mardi 28 mars 2017 ◗ ARMAND DANCER Docteur ès-sciences

Une histoire de la Préhistoire

Les énergies renouvelables

mardi 31 janvier 2017 ◗ JEAN-PHILIPPE MÉGNIN Chargé de cours, Université de Franche-Comté

mardi 4 avril 2017 ◗ DANIEL VAN LABEKE Professeur émérite d’optique, Université de Franche-Comté

L’histoire du vélo : le vélo a 200 ans en 2017 !

Le comportement et la sexualité des animaux

mardi 7 février 2017 ◗ YVES LEQUIN Professeur agrégé honoraire d’histoire, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

mardi 11 avril 2017 ◗ THIERRY MALVESY Conservateur en Sciences de la Terre, Musée d’Histoire naturelle, Neuchâtel

Le Jura sous la glace mardi 14 février 2017 ◗ MICHEL CAMPY Professeur émérite de géologie, Université de Bourgogne

Orages et tornades (1) mardi 7 mars 2017

Orages et tornades (2) mardi 14 mars 2017 ◗ BRUNO VERMOT-DESROCHES Chef du Centre Météorologie, Ingénieur des travaux, Météo France, Besançon

117


Dole / Les mercredis de l’UO LES VACCINATIONS EN QUESTION Cycle conçu par Alain Marchal, société des Amis de Pasteur à Dole, en collaboration avec la Direction de la Santé de la Ville de Dole

L'ÉTHIOPIE, DE LUCY À ARTHUR RIMBAUD (HARAR), ET DE LA REINE DE SABA AU DERNIER NÉGUS

La contribution pasteurienne à l’histoire des vaccins

mercredi 23 novembre 2016 à 17h

mercredi 5 octobre 2016 ◗ MAXIME SCHWARTZ Directeur honoraire de l’Institut Pasteur

Face aux épidémies et pandémies mercredi 12 octobre 2016 à 15h ◗ NOËL TORDO Responsable des stratégies antivirales, directeur de l’Institut Pasteur de Conakri (Guinée)

118

La grippe : histoire, souches et mutabilité mercredi 19 octobre 2016 ◗ JEAN-CLAUDE MANUGUERRA

Des paysages, des hommes, des cultures ; la vallée du Rift et les peuples de l'Omo L'Éthiopie chrétienne (depuis 330) et musulmane (à partir du VIIIe siècle) : du royaume d'Axoum à la période du Lac Tana (XVIIe) ; les églises rupestres de Lalibela et les grandes fêtes religieuses mercredi 30 novembre 2016 à 17h

La période de Gondar (XVIIe-XVIIIe) et la formation de l'Éthiopie contemporaine (1850 à nos jours) mercredi 7 décembre 2016 à 17h ◗ PIERRE BENEUX Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire, Président de l’antenne vésulienne de l’Université Ouverte

Directeur de recherche à l’Institut Pasteur, Chef de l’Unité Environnement et risques infectieux

Virus et vaccins

AUTOUR DU CHRISTIANISME SOCIAL : DOCTRINES RELIGIEUSES, EXPÉRIENCES FRANC-COMTOISES

mercredi 9 novembre 2016 ◗ YVES MOREAU

Les origines (début XIXe siècle)

Président et directeur scientifique du Musée de sciences biologiques Docteur Mérieux, Charbonnières-les-Bains

Calendrier vaccinal, vaccins obligatoires ou non, situation selon les pays mercredi 16 novembre 2016 ◗ CATHERINE GOUJON Médecin référent pour les vaccinations et les conseils aux voyageurs, Centre médical de l’Institut Pasteur

mercredi 14 décembre 2016

Le développement (XIXe – début XXe siècle) mercredi 4 janvier 2017

Les mutations (XXe siècle) mercredi 11 janvier 2017 ◗ VINCENT PETIT Professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire, Lycée Victor Hugo, Besançon


Dole / Les mercredis de l’UO PAGES DE LITTÉRATURE

AUX SOURCES DU POSITIVISME

Octave Mirbeau (1848-1917), l'iconoclaste, un siècle après

« Le véritable artiste est un homme inculte... » Ce propos d'André Derain à René Crevel, en 1935, explique peut-être le parcours des peintres autodidactes qui ont puisé dans les idées et techniques d’autres civilisations avant de constituer leur propre style.

mercredi 18 janvier 2017

Fred Vargas et le renouveau du roman policier : les raisons d'un succès mercredi 25 janvier 2017

Guy de Maupassant : « Je suis entré dans la littérature comme un météore, j'en sortirai comme un coup de foudre ». mercredi 1er février 2017

Simone de Beauvoir : la « jeune fille rangée » qui passera sa vie à déranger mercredi 8 février 2017 ◗ ALAIN CHESTIER Professeur de lettres honoraire, docteur ès-lettres

Paul Gauguin (Paris, 1848-Hiva-Hoa, 1903) mercredi 15 février 2017 à 17 h Émile Bernard (Lille, 1868-Paris, 1941) mercredi 8 mars 2017 à 17h Henri Rousseau, dit le Douanier (Laval, 1844-Paris, 1910) mercredi 15 mars 2017 à 17h André Derain (Chatou, 1880-Garches, 1954) mercredi 22 mars 2017 à 17h ◗ CHANTAL DUVERGET Docteur en histoire de l’art, Besançon

QUELQUES PAS DE DANSE Conservatoire de musique et de danse, Avenue Aristide Briand

Alors, Terpsichore, on s'encanaille ? mercredi 29 mars 2017

Le swing de la danseuse mercredi 5 avril 2017

Quelque part, en toute fantaisie mercredi 12 avril 2017 ◗ FRANÇOISE MOURLIN Professeur d’enseignement artistique, Dole

119


Dole / Les jeudis de l’UO Salle Edgar Faure, Mairie de Dole de 18h à 20h Sauf indication contraire

VENISE AU XV SIÈCLE : L’ATELIER BELLINI e

LA FRANCE ET SON ARMÉE : ENTRE GUERRE ET PAIX Cycle conçu avec la collaboration du général Jean-Louis Vincent

Histoire de la Légion (de 1831 à nos jours) : les hommes sans nom, mythe et réalité (1) jeudis 10 novembre 2016

120

À Venise au XVe siècle, les ateliers prospèrent. Celui de Jacopo Bellini, avec ses fils Gentile, Giovanni et son gendre Andrea Mantegna, devient le plus prestigieux, accueillant les débuts de Carpaccio, de Sebastiano del Piombo, de Giorgione et du jeune Titien. L’ « atelier Bellini » apparaît ainsi comme un laboratoire où s’élabore progressivement un langage novateur jetant les fondements de la peinture vénitienne du XVIe siècle.

Histoire de la Légion (de 1831 à nos jours) : les hommes sans nom, mythe et réalité (2)

Mantegna (1431-1506)

Attaché territorial, docteur en histoire, Prix d’histoire militaire 2014 du Ministère de la Défense, Membre du Laboratoire CHERPA de l’IEP d’Aix-en-Provence

jeudi 29 septembre 2016 jeudi 13 octobre 2016 à 15h et 18h

Carpaccio (1460-1526) jeudi 3 novembre 2016 à 17h ◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT Docteur en histoire de l’art, Besançon

jeudis 17 novembre 2016

Histoire du Génie de 1930 à 2013 : évolution d’une arme d’appui et de combat jeudi 24 novembre 2016 ◗ CHRISTOPHE LAFAYE

Enseignements et contraintes de l'opération « Sentinelle » pour un régiment de l'armée de terre jeudi 1er décembre 2016 ◗ OFFICIER SUPÉRIEUR D’UN RÉGIMENT DE LA RÉGION

ENTRE COMTÉ ET BOURGOGNE AU MOYEN-ÂGE Les foires d’Auxonne, en terre bourguignonne : un point de rencontre des marchands comtois entre XIVe et XVe siècles jeudi 6 octobre 2016 à 17h ◗ JACKY THEUROT

ENTRE CAFÉ ET POUSSE-CAFÉ

Un expresso s'il vous plaît : la belle histoire du café jeudi 8 décembre 2016

PALÉOGRAPHIE MÉDIÉVALE FRANÇAISE, DU XIIIe AU XVe SIÈCLE (tous niveaux) Salle Mugnier-Pollet, Mairie de Dole de 15h30 à 17h30

Sur les chemins et au sein des territoires comtois 6 séances jeudis 10, 17, 24 novembre 2016, 1er, 8, 15 décembre 2016 ◗ JACKY THEUROT

Un pousse-café apprécié : l’histoire du kirsch de Fougerolles, des origines à l'AOC jeudi 15 décembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte


Dole / Les jeudis de l’UO ÉCONOMIE, SOCIÉTÉ : DES ENJEUX INTERNATIONAUX

La tentation protectionniste jeudi 5 janvier 2017

Les enjeux économiques de la COP 21

PEINDRE, DISENT-ELLES. FEMMES PEINTRES D’HIER À AUJOURD’HUI En collaboration avec le Musée de Dole

jeudi 12 janvier 2017 ◗ JEAN-LOUIS DONEY

De la marginalisation à la reconnaissance, l’espace de la femme dans la création artistique du XVIe au XXe siècle

Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, Ancien directeur de l’IPAG, Université de Franche-Comté

jeudi 9 mars 2017 ◗ SYLVIE DE VESVROTTE

La COP 21 vue par un juriste

Ingénieur d’études CNRS, centre G. Chevrier, Université de Bourgogne

jeudi 19 janvier 2017

Les progrès de la justice internationale interétatique jeudi 26 janvier 2017 ◗ HÉLÈNE TOURARD Maître de conférences de droit public, Université de Bourgogne

UNE PETITE HISTOIRE DU JAZZ : LE TEMPS DES ORIGINES

Dominique d’Acher : les méandres de la peinture jeudi 16 mars 2017 ◗ SAMUEL MONIER Responsable des collections et expositions temporaires, Musée des Beaux-Arts de Dole

La peinture contemporaine a-t-elle un sexe ? Être femme et peintre en France aujourd'hui jeudi 23 mars 2017 ◗ AMÉLIE LAVIN Conservateur des Musées de Dole

Les premières musiques afro-américaines: negro-spirituals, blues, ragtime jeudi 2 février 2017

La Nouvelle-Orléans et la naissance du jazz jeudi 9 février 2017

L'émigration, Chicago, New-York jeudi 16 février 2017 ◗ DIDIER PATEL Professeur de culture musicale, Conservatoire de musique, Bourg-en-Bresse

ACTUALITÉ INTERNATIONALE

Les points chauds du globe : quelles menaces pour l’équilibre du monde ? jeudi 30 mars 2017 ◗ ALEXANDRE MOINE Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

La contestation du néo-libéralisme américain en Amérique latine jeudi 6 avril 2017

Le Brésil : un géant aux pieds d’argile jeudi 13 avril 2017 ◗ JEAN-LOUIS DONEY

121


Dole /

Dole / autres conférences

ateliers linguistiques

séances exceptionnelles

Entre anglais et espagnol

Salle Edgar Faure, Mairie de Dole

Les ateliers linguistiques de l’Université Ouverte Lycée Jacques Duhamel, Les Mesnils-Pasteur Droits universitaires spécifiques

L’Université Ouverte de Franche-Comté accueille la Société d’Émulation du Jura

ESPAGNOL

samedi 19 novembre 2016 (de 15h à 17h)

— Débutants : les jours et horaires seront communiqués à la rentrée 20 séances d’1 heure 30 Semaines en 2016 : 40, 41, 42, 45, 46, 47, 48, 49, 50 Semaines en 2017 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12, 13 ◗ NAÏMA MONIER

Éclats d’histoire : villages médiévaux disparus du pays dolois. Mémoire de lieux et d’hommes sans histoire ◗ JACKY THEUROT

Professeur certifié d’espagnol, Collège Claude-Nicolas Ledoux, Dole

122

— Confirmés : les jours et horaires seront communiqués à la rentrée 20 séances d’1 heure 30 Semaines en 2016 : 40, 41,42, 45, 46, 47, 48, 49, 50 Semaines en 2017 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12, 13 ◗ NAÏMA MONIER ANGLAIS — Débutants : les jours et horaires seront communiqués ultérieurement 20 séances de 2 heures Semaines en 2016 : 40, 41, 42, 45, 46, 47, 48,49, 50 Semaines en 2017 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12, 13 ◗ FRANÇOISE MONJANEL Formatrice, chargée de cours, Université de Franche-Comté

— Intermédiaires : vendredi de 17h à 18h — Confirmés : vendredi de 18h à 19h 20 séances de 1 heure Semaines en 2016 : 40, 41, 42, 45, 46, 47, 48, 49, 50 Semaines en 2017 : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 10, 11, 12, 13 ◗ STÉPHANE GOUTTE Professeur certifié, Collège Claude-Nicolas Ledoux, Dole

Le Mont-Roland (Jura) et Saints-Ferréol-et-Ferjeux (Doubs) : deux solitudes disparues au cœur de la première réforme érémitique bisontine (XVIIe siècle) ◗ JEAN-LUC MORDEFROID Directeur des Musées de Lons-le-Saunier (archéologie et beaux-arts)

Séances ouvertes à tous


Dole / À l’horizon du Pays dolois Ces séances sont gratuites et ouvertes à tous

CHOISEY Aux confins de l’onde du Doubs En collaboration avec l’Association Choisey Patrimoine Salle communale, à 20h30

Les archives industrielles des maîtres de forges de Baudin. Apport incontestable pour l’histoire (1792-1866) vendredi 21 octobre 2016 ◗ JEAN-CLAUDE CHARNOZ Technicien de l’entreprise Solvay en retraite, généalogiste

MENOTEY Au pays des avant-monts En collaboration avec l’association Menotey-Patrimoine et avec la coordination de M. de Lamberterie Salle communale, à 20h

Le destin d’Aubry Lere de Menotey, bourgeois de Dole (1400-1464) vendredi 4 novembre 2016 ◗ JACKY THEUROT

La vie dans les villages de la région de Menotey au temps de Charles Quint vendredi 13 janvier 2017 ◗ PAUL DELSALLE Maître de conférences d’histoire moderne, HDR, Université de Franche-Comté

LA LOYE En lisière de la sylve de Chaux En collaboration avec l’Association Mémoire de la grande guerre, Aux noms de La Loye et avec la coordination de Pascal Bechet Salle communale, à 20h30

« Votre Émile pour la vie » (lettres du soldat Émile Faivre de Jougne (1914-1916), poèmes d’Apollinaire, textes de Zweig et Bernanos) vendredi 18 novembre 2016 ◗ THÉÂTRE DE LA CLAIRIÈRE Direction Pierre Louis

La forêt de Chaux aux XVIIe et XVIIIe siècles : le théâtre d'une révolution forestière ? (1) mercredi 29 mars 2017 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

CHAUSSIN Au souffle de la Plaine jurassienne En collaboration avec la communauté de communes de la plaine jurassienne Maison de la plaine jurassienne, à 20h30

Les brigades russes en France (dont Chaussin) et la révolution russe de 1917 vendredi 10 mars 2017 ◗ FRÉDÉRIC GUELTON Ex-directeur du Service historique de l'armée de terre, Membre du Comité du centenaire de la Première Guerre mondiale

Le système solaire et son exploration vendredi 17 mars 2017 ◗ MICHEL MARTIN

Chaussin et sa région au temps d'Henri IV vendredi 24 mars 2017 ◗ PAUL DELSALLE

123


Dole / À l’horizon du Pays dolois GOUX Un village d’eaux claires Salle polyvalente, à 20h30

La forêt de Chaux de la Révolution à 1914 : entre mutations et adaptations (2) mercredi 5 avril 2017 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

VILLETTE-LÈS-DOLE Sur les rives de la Clauge En collaboration avec la commune de Villette-les-Dole Salle communale, à 20h30

124

Forêt de Chaux : regards d'aujourd'hui sur la gestion forestière mise en œuvre mercredi 12 avril 2017 ◗ MICHEL ROMANSKI Chef de l’Unité territoriale de Chaux à l’ONF

OUNANS ET CHAMBLAY Au val d’Amour Rendez-vous devant l’église d’Ounans, à 15 h

Le patrimoine religieux d’Ounans et Chamblay : les églises dues à la marquise de Salives et au talent d’Anatole Amoudru, approche de l’architecture et du mobilier vendredi 14 avril 2017 ◗ SYLVIE DE VESVROTTE Ingénieur d’études CNRS, centre G. Chevrier, Université de Bourgogne

◗ JEAN-LOUIS LANGROGNET RENCONTRE CONVIVIALE DE FIN D’ANNÉE Verre de l’amitié mercredi 3 mai 2017 à 16h Salle Edgar Faure et Salon d’honneur


Gray

125


Gray Le mot du président

U

NE NOUVELLE SAISON DE L’UNIVERSITÉ S’OUVRE À

GRAY, LA VINGT

HUITIÈME... DÉJÀ

OUVERTE !

Preuve que notre modeste antenne demeure bien ancrée dans le paysage culturel graylois.

126

Nos élus comptent sur sa pérennité et sur son dynamisme. Ils estiment que nos effectifs sont « remarquables pour Gray » (110), mais leur jugement nous paraît trop optimiste. Par contre la participation, l’intérêt, l’écoute sont unanimement reconnus. Les auditeurs ont apprécié la grande majorité des conférences de l’année écoulée. Le programme proposé pour la nouvelle édition, se présente comme une palette riche et variée, à la fois tournée vers le passé, bien insérée dans le présent et ouverte sur l’avenir. S’il a fallu renoncer à faire appel à quelques valeurs sûres pour des raisons administratives et retoucher notre projet, nous aurons la joie d’accueillir de nouveaux intervenants qui sauront apporter un regard renouvelé. Sans entrer dans le détail du futur programme, nous accordons une place particulière à la Première Guerre mondiale, en espérant même poursuivre l’année suivante et même au-delà si besoin. Nous comptons sur nos fidèles auditeurs pour faire connaître l’Université Ouverte autour d’eux et faire venir voisins et amis, organiser un co-voiturage pour le bien de la bourse et de la planète… Car l’Université de Franche-Comté fait un effort exceptionnel pour honorer une de ses fonctions fondamentales qui consiste à diffuser, le plus largement possible et de manière accessible, la culture universitaire et l’état des recherches les plus

récentes. Notre Université Ouverte reste la moins chère de France, avec un rapport qualité-prix imbattable. Il serait donc dommage que des personnes se privent de cette possibilité d’enrichissement personnel et de rencontres amicales, en raison d’appréhensions discutables. Le maintien et le développement de notre antenne est l’affaire de tous. Le meilleur recruteur se verra offrir un petit cadeau ! C’est promis. Pour terminer, je me dois d’adresser un grand et chaleureux merci à nos chers auditeurs pour leur fidélité, leur assiduité, leur bienveillante attention, à madame Bonnamy et à son équipe administrative pour leur soutien, leur compétence et leur amitié, à nos conférenciers qui cherchent à donner le meilleur de leur travail avec succès, et aux membres du bureau pour leur dévouement, leur collaboration et leurs suggestions. À tous, je souhaite une excellente, enrichissante et fraternelle année universitaire 2016-2017. Vive l’Université Ouverte de Franche-Comté. Vive sa petite antenne grayloise !

FERDINAND KLINGUER, Professeur honoraire d’histoire-géographie Président de l’antenne grayloise de l’Université Ouverte


Gray Le bureau

◗ Président FERDINAND KLINGUER, Professeur honoraire d’histoire-géographie ◗ Vice-Présidente PIERRETTE MONNOT Institutrice honoraire

127 ◗ Trésorière ARLETTE BARBIER ◗ Secrétaire MARTINE OLIVIER ◗ Membre actif JEAN-PIERRE LAURENT

● Rentrée de l’Université Ouverte mardi 27 septembre 2016 18 heures, Salle de la communauté de communes du Val de Gray

◗ Renseignements et inscriptions Sur place, salle de la Communauté de communes du Val de Gray, 10 rue Moïse Lévy, Gray

Conférence de rentrée :

◗ Localisation des cours et des conférences Les conférences ont lieu le mardi de 18h à 20h Salle de la Communauté de communes du Val de Gray

Maître de conférences d’histoire moderne, HDR, Université de Franche-Comté

Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr

« La cité impériale de Besançon, de Charles Quint à Rodolphe II » ◗ PAUL DELSALLE


Gray / conférences Toute une palette de douleurs : influence de la maladie sur l’œuvre de quelques peintres célèbres mardi 4 octobre 2016 ◗ PHILIPPE MERCET Chargé d’enseignement d’histoire de la médecine, Université de Franche-Comté

128

L’impression 3D par fabrication additive : un outil d’innovation technologique mardi 29 novembre 2016 ◗ DIDIER KLEIN Professeur de physique des matériaux, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

La fusion Bourgogne Franche-Comté : forces et faiblesses du nouveau territoire

Les mathématiques au siècle des Lumières : des avancées significatives au service des autres sciences

mardi 11 octobre 2016 ◗ ALEXANDRE MOINE

mardi 6 décembre 2016 ◗ RAYMOND MÉTRA

Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

Professeur honoraire de mathématiques

Les mânes d’un colonel SS : l’incroyable affaire Peiper

Littérature et psychanalyse

mardi 18 octobre 2016 ◗ ANDRE MOISSÉ Journaliste, directeur honoraire de L’Est républicain à Vesoul

Le bestiaire du Moyen-Âge : les origines mardi 8 novembre 2016 ◗ THIERRY MALVESY Conservateur en Sciences de la Terre, Musée d’Histoire Naturelle, Neuchâtel

Entre Enfer et Paradis, Jérôme Bosch (1453–1516) mardi 15 novembre 2016 ◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT Docteur en histoire de l’art, Besançon

Le traité de libre-échange transatlantique : un risque pour l’Europe ?

mardi 13 décembre 2016 ◗ ALAIN CHESTIER Professeur de lettres honoraire, docteur ès-lettres

À l’école avec les romanciers français : Flaubert, Vallès, Pergaud, Colette mardi 3 janvier 2017 ◗ FLORENT MONTACLAIR Professeur de lettres certifié, ESPE, Docteur ès-lettres, médaille d’or de philologie Université de Franche-Comté

La Grande-Bretagne au début du XVIIIe siècle : l’émergence d’un modèle politique (1688–1760) (1) mardi 10 janvier 2017 ◗ EDMOND DZIEMBOWSKI Professeur d’histoire moderne, Université de Franche-Comté

mardi 22 novembre 2016 ◗ JEAN-LOUIS DONEY

La Grande-Bretagne au début du XVIIIe siècle : l’émergence d’un modèle politique (1688–1760) (2)

Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, Ancien directeur de l’IPAG, Université de Franche-Comté

mardi 17 janvier 2017 ◗ EDMOND DZIEMBOWSKI


Gray / conférences L’échinococcose alvéolaire – Actualités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques mardi 24 janvier 2017 ◗ LAURENCE MILLON Professeur de parasitologie-mycologie, Centre national de référence échinococcose alvéolaire, praticien hospitalier, Université de Franche-Comté

La sclérose en plaques mardi 31 janvier 2017 ◗ THIBAULT MOREAU Professeur, chef du service de neurologie, praticien hospitalier, Président du Comité Médico-scientifique de la Fondation ARSEP (Fondation pour l’Aide à la Recherche sur la Sclérose en Plaques), Université de Bourgogne

Réchauffement climatique, quelles perspectives ? mardi 7 février 2017 ◗ DANIEL GILBERT Professeur en écologie microbienne, Université de Franche-Comté

Auguste Bartholdi, célèbre sculpteur inconnu du XIXe siècle mardi 14 février 2017 ◗ CHRISTIANE DOTAL Docteur en histoire de l’art, Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis et de la Casa Velasquez

Fernando Botero, l’artiste des formes voluptueuses mardi 7 mars 2017 ◗ CHRISTIANE DOTAL

129


Gray / conférences Les attentats aux mœurs, la morale sexuelle au XIXe siècle (suite) mardi 4 avril 2017 ◗ RENAUD BUEB Maître de conférences en histoire du droit et des institutions, HDR, Université de Franche-Comté

L’organisation juridictionnelle française, une complexité nécessaire ? mardi 11 avril 2017 ◗ CATHERINE TIRVAUDEY

130

Histoire de la Grande Guerre

Maître de conférences en droit privé, directrice de l’UFR SJEPG, Université de Franche-Comté

Le « monde d’hier » : l’Europe de 1914 Mythes et réalités de la Belle Époque mardi 14 mars 2017 ◗ PAUL DIETSCHY Professeur d’histoire contemporaine, directeur du Laboratoire des Sciences historiques, Université de Franche-Comté

Histoire de la Grande Guerre La « chair et l’acier » : l’épanouissement d’une guerre de masse mardi 21 mars 2017 ◗ PAUL DIETSCHY

Obéir, désobéir, les formes de résistance du soldat des tranchées face à l’appareil militaire

De Morez à Besançon : un pôle de savoir-faire en photonique mardi 2 mai 2017 ◗ VINCENT ARMBRUSTER Directeur de l’ISIFC, école d’ingénierie spécialiste du dispositif médical, Université de Franche-Comté

Histoire et fonctionnement de Wikipédia

mardi 28 mars 2017 ◗ ALAIN CUENOT

mardi 9 mai 2017 ◗ YVES FOURNIER

Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine

Président du centre de Chalon-sur-Saône de l’Université pour Tous de Bourgogne


Lons-le-Saunier 131


Lons-le-Saunier Le mot de la présidente

U

N ANNIVERSAIRE

: NOTRE ANTENNE A TRENTE ANS !

C’est en effet en 1986 que Michel Woronoff a proposé à Henri Auger, alors maire de Lons, la création d’une antenne de l’Université Ouverte à Lons-le-Saunier. La proposition a été présentée aux associations culturelles et au Conseil municipal. Ainsi a commencé cette aventure qui n’a cessé de donner satisfaction aux auditeurs qui se sont succédé. Quelques-uns d’entre eux, présents lors de la création, sont encore de fidèles adhérents mus par la curiosité et le désir d’apprendre.

132

La municipalité a toujours suivi nos travaux avec bienveillance par l’octroi d’une subvention et une aide humaine et matérielle non négligeable dont nous lui sommes très reconnaissants. La conjonc-ture actuelle l’a contrainte à diminuer son aide sans remettre en question le principe de celle-ci. Nous souhaitons seulement que notre antenne puisse continuer à fonctionner dans des conditions satisfaisantes pour tous. Le programme que nous vous proposons est le fruit du travail du Comité de programmation. Nous l’avons voulu éclectique, proche de certaines de vos préoccupations ou de vos interrogations : la fusion Bourgogne-Franche-Comté, forces et faiblesses d’un nouveau territoire ; à quoi sert la Banque Centrale Européenne ? La nation ; la situation de l’Euro : de l’espérance au déclin ; le changement climatique en FrancheComté… Nous avons souhaité poursuivre notre étude de l’histoire de la Hongrie et aussi vous proposer de nouveaux sujets historiques comme Alexandre le Grand, les Étrusques, l’Éthiopie. Nous continuons notre travail autour de la guerre de 14-18 avec trois conférences : Blessures invisibles et morts vivants de la Grande Guerre ; le camp des intellectuels français face au premier conflit mondial et De la baïonnette à la plume : écrivains français et allemands face à la Grande Guerre.

Les amateurs d’art se réjouiront d’assister aux conférences sur les rapports de la musique et de la dictature en URSS, sur Offenbach, considéré par Rossini comme « le Mozart des Champs Elysées » et aussi sur Brueghel l’Ancien. Ils seront éblouis par la conférence-concert consacrée à la version pour deux pianos du Sacre du printemps de Stravinski. De l’histoire aux sciences, de l’art à la médecine, de la littérature et de la philosophie à l’histoire locale, notre programme a de quoi satisfaire les plus exigeants. Nous avons aussi accepté la proposition de deux jeunes en BTS au Lycée agricole de Montmorot qui viendront nous parler de leur sujet de mémoire : le vin naturel. Un programme n’est rien sans vous, les auditeurs. Nous vous invitons à faire connaître autour de vous le plaisir que nous avons à nous retrouver chaque lundi autour d’un conférencier qui développe nos connaissances, suscite notre curiosité et nous invite à réfléchir. Un grand merci à tous ceux qui travaillent pour que tout se passe bien : Véronique, la secrétaire, les techniciens qui règlent dans la bonne humeur les petits soucis des conférenciers avec l’ordinateur : Joël et Hubert, Jean-Pierre qui est parfaitement à son aise dans le montage de la plaquette. Enfin, un autre grand merci à l’équipe de bénévoles du Comité de programmation pour leur disponibilité. À tous, je souhaite un bon anniversaire et une bonne rentrée. ANNE-MARIE HUMBERT Professeur honoraire de philosophie


Lons-le-Saunier Le bureau

● Rentrée de l’Université Ouverte lundi 19 septembre 2016 Théâtre de Lons-le-Saunier Conférence de rentrée à 18 heures ◗ Présidente ANNE-MARIE HUMBERT Professeur honoraire de philosophie ◗ Vice-Présidente GILBERTE CLERC ◗ Secrétaire DANIELLE PRÉTERRE ◗ Trésorier DANIEL BOUR ◗ Renseignements S’adresser à Anne-Marie Humbert tél. 03 84 47 16 86 ou venir avant les conférences au Carrefour de la communication ◗ Localisation des cours et des conférences Les conférences ont lieu au Carrefour de la communication (Carcom), 2 rue de Ronde. Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr

« La fusion Bourgogne-Franche-Comté : forces et faiblesses d’un nouveau territoire » ◗ ALEXANDRE MOINE Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

133


Lons-le-Saunier / conférences Sur les pas d’Alexandre le Grand lundi 26 septembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ MONIQUE ROUX Professeur agrégé honoraire d’histoire-géographie, Université de Bourgogne

Héritage et légende d’Alexandre le Grand lundi 3 octobre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ MONIQUE ROUX

À quoi sert la Banque centrale européenne ? lundi 10 octobre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ CHRISTIAN DESCAMPS Maître de conférences honoraire d’économie, ancien doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion de Dijon, Université de Bourgogne

134

Les Étrusques : une civilisation lundi 17 octobre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ MONIQUE ROUX

« Qu’est-ce qu’une nation ? » : la question nationale de Renan à aujourd’hui lundi 24 octobre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ DAMIENNE BONNAMY Maître de conférences de droit public, Directrice de l’Université Ouverte, Université de Franche-Comté

Qu’est-ce que le vin naturel ? mardi 25 octobre 2016 à 14h30 ◗ ROMAIN DE MOOR ◗ MÉLISSA BAZIN

Un musicien sous la dictature : Dimitri Chostakovitch 1934-1953 (2) lundi 14 novembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ DIDIER PATEL

Les vaisseaux naissent en forêt. Exploitation et transport des bois de Marine de Franche-Comté et leur exploitation à l’Arsenal de Toulon mardi 15 novembre 2016 à 18h ◗ JEAN-CLAUDE CHARNOZ Technicien de l’entreprise Solvay en retraite, généalogiste

Un musicien sous la dictature : Dimitri Chostakovitch 1934-1953 (3) lundi 21 novembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ DIDIER PATEL

Conférence-concert : Le sacre du Printemps de Stravinski lundi 28 novembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ DIDIER PATEL ◗ SAMUEL FERNANDEZ Pianiste, professeur de piano, Conservatoire de musique, Bourg-en-Bresse

◗ RÉMI GEOFFROY Pianiste

Le pied : fonctionnement, physiologie et vieillissement

Étudiants en BTS, Lycée agricole Edgar Faure, Montmorot

mardi 29 novembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ FRANCE MOUREY

Un musicien sous la dictature : Dimitri Chostakovitch 1934-1953 (1)

Maître de conférences en gérontologie, INSERM Unité de recherche 1093, Université de Bourgogne

lundi 7 novembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ DIDIER PATEL

Sur la même longueur d’onde : les vibrations dans la vie quotidienne

Professeur de culture musicale, Conservatoire de musique, Bourg-en-Bresse

lundi 5 décembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-MARIE VIGOUREUX Professeur honoraire de physique, Université de Franche-Comté


Lons-le-Saunier / conférences 1880-1980, le mouvement ouvrier en Franche-Comté

Huiles essentielles et aromathérapie : les bonnes pratiques

mardi 6 décembre 2016 à 18h ◗ YVES LEQUIN

lundi 23 janvier 2017 à 14h30 et à 18h ◗ CORINE GIRARD-THERNIER

Professeur agrégé honoraire d’histoire, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

Professeur en pharmacognosie, Université de Franche-Comté

De Locke à Milton Friedman, brève histoire du libéralisme

Blessures invisibles et morts vivants de la Grande Guerre

lundi 12 décembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-LOUP BONNAMY

lundi 30 janvier 2017 à 14h30 et à 18h ◗ LAURENT TATU

Agrégé de philosophie, allocataire-moniteur, ENS-ULM, Paris

Professeur d’anatomie, neurologue, praticien hospitalier, Université de Franche-Comté

Fred Vargas : le renouveau du roman policier

Le camp des intellectuels français face à la guerre de 1914-1918

lundi 19 décembre 2016 à 14h30 et à 18h ◗ ALAIN CHESTIER Professeur de lettres honoraire, docteur ès-lettres

Offenbach, entre rire et satire lundi 9 janvier 2017 à 14h30 et à 18h ◗ ANNE-MARIE HUMBERT

lundi 6 février 2017 à 14h30 et 18h ◗ ALAIN CUENOT Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine,

La situation de l’euro : de l’espérance au déclin lundi 13 février 2017 à 14h30 et à 18h ◗ CHRISTIAN DESCAMPS

Le paysage scientifique de la Renaissance

Professeur honoraire de philosophie, Présidente de l’antenne lédonienne de l’Université Ouverte

lundi 20 février 2017 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-PHILIPPE MÉGNIN

Les Trente Glorieuses et les chocs pétroliers lundi 16 janvier 2017 à 14h30 et à 18h ◗ DENIS ULRICH

De Freud à Jung, histoire d’une dissidence. Brève histoire de la psychologie des profondeurs

Maître de conférences honoraire d’histoire du droit, Université de Franche-Comté

mardi 21 février 2017 à 18h ◗ CHRYSTEL DELAIGUE

La perversion narcissique : de l’emprise morale au meurtre psychique mardi 17 janvier 2017 à 14h30 et à 18h ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

Chargé de cours, Université de Franche-Comté

Professeur de philosophie, Autrice

Impression en 3D : un outil d’innovation technologique lundi 27 février 2017 à 14h30 et à 18h ◗ DIDIER KLEIN Professeur de physique des matériaux, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

135


Lons-le-Saunier / conférences Le « Printemps des peuples » (1848) en Hongrie  lundi 6 mars 2017 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté

lundi 24 avril 2017 à 18h ◗ SYLVIANE PERNET Professeur honoraire de lettres modernes, Lons-le-Saunier

5 sens + 1

La Hongrie du Compromis austro-hongrois de 1867 au Traité de Trianon (1920)

mardi 2 mai 2017 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-MARIE VIGOUREUX

lundi 13 mars 2017 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-FRANÇOIS SOLNON

Le « don de soi » : don d’organe, don de moelle, don de sang

Bruegel l’Ancien (1)

mardi 9 mai 2017 à 18h ◗ MICHÈLE BECKER

lundi 20 mars 2017 à 14h30 et à 18h ◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT Docteur en histoire de l’art, Besançon

136

Sur les traces du « Promeneur solitaire »

Bruegel l’Ancien (2) lundi 27 mars 2017 à 14h30 et à 18h ◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT

L’Éthiopie : des paysages, des hommes, des cultures, la vallée du Rift et les peuples de l’Omo lundi 3 avril 2017 à 14h30 et à 18h ◗ PIERRE BENEUX Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire, Président de l’antenne vésulienne de l’Université Ouverte

L’Éthiopie chrétienne (à partir de 330) : du royaume d’Axoum aux églises rupestres de Lalibela, les grandes fêtes religieuses lundi 10 avril 2017 à 14h30 et à 18h ◗ PIERRE BENEUX

De la baïonnette à la plume : écrivains français et allemands face à la Grande Guerre mardi 18 avril 2017 à 14h30 et à 18h ◗ JEAN-LOUP BONNAMY

Gériatre, praticien honoraire hospitalier

Histoire(s) des oiseaux lundi 15 mai 2017 à 18h ◗ THIERRY MALVESY Conservateur en Sciences de la Terre, Musée d’Histoire Naturelle, Neuchâtel

Histoire des petites bêtes lundi 22 mai 2017 à 18h ◗ THIERRY MALVESY

La passion de Dieu au temps des troubles de religion lundi 29 mai 2017 à 18h ◗ DAVID EL KENZ Maître de conférences d’histoire moderne, Université de Bourgogne

Conférence de clôture : le changement climatique en Franche-Comté mardi 6 juin 2017 à 18h ◗ BRUNO VERMOT-DESROCHES Chef du Centre Météorologie, Ingénieur des travaux, Météo France, Besançon


Lure

137


Lure Le mot de la présidente

V

138

OICI VENU

LE TEMPS

DU

de l’antenne de Lure de l’Université Ouverte de Franche-Comté (UOFC). Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre ! Entre approfondissements et découvertes, les thèmes retenus ont eu tôt fait de remplir les 28 jeudis de conférence hebdomadaire et nous offrir de nombreuses activités en résonance. Une fois de plus le dispositif, UO-FC service commun de l’Université de Franche-Comté, a pleinement rempli sa mission de diffusion des savoirs dans tout son territoire dont Lure est devenu, au fil des années, un lieu singulier. NOUVEAU PROGRAMME

Une véritable alchimie du plaisir de l’échange se recréée chaque jeudi entre les auditeurs et des personnalités capables de quitter leurs amphithéâtres, leurs équipes de recherche, de s’extraire des préparations de colloques et séminaires pour , le temps d’une soirée, nous livrer le fruit de leurs travaux et répondre à toutes nos questions, dans notre Auditorium, celui du Centre Culturel, mais il est un peu le nôtre après plus de quinze années de rendez-vous hebdomadaires entre ses murs ! Et cette alchimie se développe également entre les auditeurs non seulement pendant les conférences mais encore au cours des activités aussi conviviales que diverses, toujours à haute valeur culturelle ajoutée, soutenues par des partenariats forts avec la Saison du Centre Culturel de Lure, l’Opéra National du Rhin à Mulhouse, la Société d’Histoire et d’Archéologie de l’arrondissement de Lure, les Amis de Saint Colomban... Cet éclairage sur le Monde, ce supplément d’âme, ce lien social que tant d’autres sont venus chercher et ont trouvés à l’Université Ouverte, ils sont pour vous aussi ! Rentrée le 22 septembre..... NICOLE PETITOT Professeur honoraire de sciences physiques

Lure Le bureau

◗ Présidente NICOLE PETITOT, Professeur honoraire de sciences physiques ◗ Vice-Présidente PAULE CASSABOIS ◗ Secrétaire DENISE CHAPPUIS ◗ Trésorier JEAN-MICHEL PHILIBERT ◗ Renseignements Secrétariat du Centre culturel François Mitterrand 29, rue Albert Mathiez – 70200 Lure Corinne Belly corinne.belly@mairie-Lure.fr tél. 03 84 30 33 42 Le site de l’antenne est hébergé par le site officiel de la ville : http://www.lure.fr Email de l’antenne : universiteouverte@lure.fr ◗ Localisation des cours et conférences — Auditorium du Centre culturel François Mitterrand, 29 rue Albert Mathiez — Espace du Sapeur, rue Parmentier Les conférences ont lieu le jeudi de 18h30 à 20h30. Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr


Lure / conférences

● Rentrée de l’Université Ouverte jeudi 22 septembre 2016 Auditorium François Mitterrand (AFM) Place de la Libération Présentation générale à 18 heures Conférence de rentrée

« La République construite par son école »

HISTOIRE

Les fondements de l’antisémitisme jeudi 29 septembre 2016 ◗ FRÉDÉRIC ENCEL Maître de conférences, géopolitologue, HDR, Sciences Po Paris, essayiste

Les relations franco-allemandes à travers les chansons

◗ DAMIENNE BONNAMY

jeudi 19 janvier 2017 ◗ DIDIER FRANCFORT

Maître de conférences de droit public Directrice de l’Université Ouverte, Université de Franche-Comté

Professeur d’histoire contemporaine Directeur de l’Institut Bronislaw Geremek, Lunéville, Université de Lorraine

139 En partenariat avec les Amis de Saint Colomban

Le monastère du Saint-Mont (Remiremont) du VIIe au IXe siècle jeudi 16 mars 2017 ◗ MICHÈLE GAILLARD Professeur d’histoire médiévale, Université de Lille-Sciences humaines et sociales

Visite de Remiremont avec la Société d’histoire samedi 25 mars 2017

Deux Alésia, une vérité jeudi 8 juin 2017 ◗ PIERRE AYMARD Membre du CA de l’association ArchéoJuraSites

Visite du site de la Chaux-des-Crotenay samedi 10 juin 2017 LE FESTIVAL INTERNATIONAL DE GÉOGRAPHIE DE SAINT-DIÉ-DES-VOSGES

Un monde qui va plus vite ? Pays invité : la Belgique Samedi 1er octobre 2016


Lure / conférences LA VÉRITÉ DES FAITS ET LA RAISON DÉTAT

LE PARLEMENT FRANÇAIS EN QUÊTE D’UN MODÈLE

La bataille d’Einaudi : comment la mémoire du 17 octobre 1961 revint à la République

lundi 7 novembre 2016

jeudi 6 octobre 2016 ◗ FABRICE RICEPUTI

Visite de l’Assemblée nationale et de l’Hôtel de Ville de Paris

Professeur d’histoire, Collège Proudhon, Besançon

Cette visite sera précédée d’une conférence préparatoire donnée par Damienne Bonnamy.

L’affaire Ben Barka : recherche de la vérité et raisons d’État

LA COMMÉMORATION DE LA GRANDE GUERRE

jeudi 17 novembre 2016 ◗ BACHIR BEN BARKA

Les mutineries de 1917

Maître de conférences de mathématiques appliquées, Président de l’Institut Mehdi Ben Barka – Mémoire vivante

jeudi 10 novembre 2016 ◗ ALAIN CUENOT Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine

140

L’EUROPE EN CRISE

Conférence précédée le 9 novembre 2016 par le film Les Sentiers de la gloire, Espace Méliès

Les relations franco-allemandes actuelles jeudi 13 octobre 2016 ◗ SYLVAIN SCHIRMANN Professeur d’histoire contemporaine, IEP Strasbourg

Le génie de Pasteur au secours des poilus jeudi 24 novembre 2016 ◗ MAXIME SCHWARTZ Directeur honoraire de l’Institut Pasteur

L’Europe face à la crise de l’accueil des réfugiés

◗ ANNICK PERROT

jeudi 3 novembre 2016 ◗ CATHERINE WHITOL DE WENDEN

Conservatrice honoraire du Musée de l’Institut Pasteur

Politologue, directrice de recherche, CNRS

Le Proche-Orient dans la tourmente jeudi 9 février 2017 ◗ ANTOINE SFEIR Directeur des Cahiers de l’Orient ◗ GHALEB BENCHEIKH Islamologue

SANTÉ

Le sommeil et ses troubles jeudi 1er décembre 2016 ◗ ISABELLE GUY Praticien hospitalier, responsable du centre de sommeil de l’HNFC

Les protéines dans l’alimentation jeudi 9 mars 2017 ◗ DOCTEUR NHU UYEN NGUYEN jeudi 16 février 2017

Assemblée générale

Médecin hospitalier honoraire, docteur ès-sciences, maître de conférences honoraire MD-PhD, Université de Franche-Comté


Lure / conférences LE BOIS, UN MATÉRIAU RÉACTUALISÉ

EN FRANCHE-COMTÉ

Le bois et ses dérivés, usages dans la construction

« Vétoquinol »

jeudi 8 décembre 2016 ◗ JOHANN AST Ingénieur, docteur de l’ENSTIB ADIB Franche-Comté

DROIT

L’organisation des juridictions pénales jeudi 15 décembre 2016 ◗ BÉATRICE LAPÉROU Maître de conférences HDR, responsable du Master droit privé, mention contentieux Université de Franche-Comté

RELIGION ET PHILOSOPHIE

Dieu : une invention humaine ? jeudi 5 janvier 2017 ◗ KARIN HELLER Docteur en théologie, docteur de l’Université Sorbonne-Paris IV, Professeur, Whitworth University, États-Unis

jeudi 12 janvier 2017 ◗ MICKAËL FORMET Responsable de production, entreprise Vétoquinol, Lure

La fusion Bourgogne/Franche-Comté : quels enjeux ? jeudi 13 avril 2017 ◗ ALEXANDRE MOINE Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

Les axes de communication en Haute-Saône : d’un territoire de passage à un territoire contourné, quel avenir pour le département de la Haute-Saône dans la géographie des transports du XXIe siècle ? jeudi 4 mai 2017 ◗ JEAN-LOUIS MIGNOT Docteur en géographie Chef de projet transports et mobilité

LA MARCHE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

Quand nos ancêtres partaient en voyage et en pèlerinage jeudi 26 janvier 2017 ◗ PAUL DELSALLE

La vision du Monde en Chine – Quand l’Empire est au milieu

Maître de conférences d’histoire moderne, HDR, Université de Franche-Comté

jeudi 2 février 2017 ◗ MARYLISE HÉBRARD

Marcher. Éloge des chemins et de la lenteur

Juriste, sinologue

Qu’est-ce que la philosophie ?

jeudi 30 mars 2017 ◗ DAVID LE BRETON

jeudi 6 avril 2017 ◗ JEAN-LOUP BONNAMY

Professeur de sociologie, Université de Strasbourg, membre de l’Institut Universitaire de France

Agrégé de philosophie, allocataire-moniteur, ENS-ULM, Paris

Marche sur le chemin de Compostelle de Haute-Saône (date et lieu à préciser)

141


Lure /

Lure /

conférences

opéra

THÉÂTRE

En partenariat avec l’Opéra National du Rhin L’antenne constitue un groupe pour l’abonnement Dimanche matinée.

« Le Malade imaginaire », une pièce mythique En partenariat avec le centre culturel de Lure jeudi 23 mars 2017 ◗ GEORGES ZARAGOZA Professeur émérite de littérature comparée, Université de Bourgogne

vendredi 7 avril 2017

Le Malade imaginaire avec la Compagnie « Comédiens et compagnies », Auditorium F. Mitterrand, Lure

142

RÉFLEXIONS SUR LA COMPLÉMENTARITÉ DES CONCEPTS D’ « ÉTAT » ET DE « PEUPLES » Corps des États et âmes des peuples jeudi 11 mai 2017 ◗ PHILIPPE LAZAR Essayiste, directeur de la revue Diasporiques, Ancien directeur de l’INSERM

The Turn of the Screw Benjamin Britten dimanche 9 octobre 2016, 15h, La Filature, Mulhouse

La Petite Renarde rusée Leoš Janácek dimanche 8 janvier 2017, 15h, La Filature, Mulhouse

Le Rouge et le Noir Ballet : chorégraphie de Uwe Scholz sur une musique d’Hector Berlioz dimanche 29 janvier 2017, 15h, La Filature, Mulhouse

La Juive Fromental Halévy dimanche 26 février 2017, 15h, La Filature, Mulhouse

Salomé Richard Strauss dimanche 2 avril 2016, 15h, La Filature, Mulhouse

Cavalleria rusticana MUSIQUE

Le geste du chef d’orchestre jeudi 18 mai 2017 ◗ PATRICK CRISPINI Chef d’orchestre

SCIENCES PHYSIQUES

Le mystère de la lumière jeudi 1er juin 2017 ◗ JEAN-MARIE VIGOUREUX Professeur honoraire de physique, Université de Franche-Comté

Pietro Mascgni - Pagliacci - Ruggiero Leoncavallo dimanche 25 juin 2017, 17h, La Filature, Mulhouse Pour l’abonnement, voir la fiche opéra au plus tôt. Possibilité de places individuelles pour toute la saison, tarif groupe selon possibilité. Réservations obligatoires, de préférence avant le 2 octobre 2016.


143


Pays de Montbéliard Le mot du président

C’

! VOUS L’ATTENDIEZ DEPUIS DES ! Entrez ! La porte de la connaissance est grande ouverte. N’ayez pas peur de rentrer dans le Grand Amphi des Portes du Jura. Laissez-vous emporter, séduire, convaincre par des conférencières et des conférenciers qui sauront, de manière claire et accessible, vous faire partager leurs savoirs, leurs découvertes, leur passion.Venez rejoindre la grande famille de l’Université Ouverte de Franche-Comté. Elle vous attend avec impatience.

144

EST LA RENTRÉE SEMAINES. Venez

Comme chaque année, ce programme s’appuie sur des valeurs sûres, des surprises et des nouveautés. Il est solide, éclectique, susceptible de satisfaire le plus grand nombre. Il est aussi ancré dans la complexe réalité du monde. Bien évidemment, vous retrouverez avec toujours autant de plaisir le cycle histoire de la musique magnifiquement organisé et animé par Denis Morrier et le Conservatoire de Montbéliard et complété par les interventions toujours appréciées de François Fleurot. L’histoire de l’art ne sera pas oubliée avec Velazquez et Bellini. L’histoire gardera une place de choix avec la poursuite du cycle « Histoire de la France ». Vous pourrez explorer les cales du Vasa dans le port de Stockholm, parcourir avec précaution les points chauds du globe, naviguer sur la Méditerranée médiévale et moderne, suivre à la trace la panthère des neiges sur les pentes de l’Himalaya, découvrir les étonnants plafonds peints montbéliardais, côtoyer les écrivains de la Grande Guerre et succomber… au péché d’avarice… Quel programme et quelles découvertes ! Nos ateliers de langues vivantes, de photo numérique, de connaissance du patrimoine et course à pied permettront à celles et ceux qui ont plus de temps, d’énergie et d’opiniâtreté d’aller encore plus loin. L’Université Ouverte vous offre donc année après année tous les outils vous permettant, moyennant un coût très modéré, de vous enrichir, de découvrir des horizons nouveaux, d’actualiser vos connaissances dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Les conférences sont accessibles ; nos intervenants savent se mettre à la portée du plus grand nombre tout en conservant l’indispensable qualité universitaire. Dites-le à vos amis ! L’essor de

notre antenne est votre affaire ; dites autour de vous votre satisfaction et votre plaisir à suivre nos conférences ! Soyez nos meilleurs ambassadeurs : plus nous serons nombreux, plus nous serons forts pour défendre notre singularité en cette époque de fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté dont les structures sont si différentes : il y a un « modèle comtois » d’Université Ouverte : il faut absolument le préserver et vous pouvez nous y aider par votre présence encore plus importante. Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons faire valoir nos arguments. Je tiens à remercier notre Directrice, Damienne Bonnamy, pour son travail incessant en faveur du développement de l’Université Ouverte, de la solidarité entre les antennes, et pour l’énergie qu’elle déploie afin de défendre la spécificité de notre bien commun : notre Université Ouverte. Je suis sûr qu’avec notre appui elle y parviendra. Je remercie aussi Pays de Montbéliard Agglomération pour son indéfectible soutien sans lequel nous ne pourrions pas fonctionner dans des conditions aussi favorables. Toute ma reconnaissance va à Magali et Angélique pour leur disponibilité, leur efficacité et leur sourire qui donne à notre antenne un visage si avenant. Enfin, nous pouvons compter sur un bureau fidèle, efficace, attentif et imaginatif qui travaille dans une bonne humeur communicative. Un grand merci à toutes et à tous ! Service commun de l’Université, l’Université Ouverte apporte à toutes celles et à tous ceux qui en poussent la porte un incomparable moyen de culture, d’enrichissement et de découverte. Elle est ouverte, accueillante, conviviale et chaleureuse : ici, point de notes, d’évaluations, de punitions, mais seulement le bonheur d’apprendre… sans contraintes. La porte est grande ouverte, entrez, installez-vous : la fête de la découverte et de la connaissance va commencer. Bonne rentrée pour une année universitaire passionnante. FRANÇOIS VION-DELPHIN Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte


Pays de Montbéliard Le bureau

◗ Président FRANÇOIS VION-DELPHIN Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de la Société d’Émulation de Montbéliard ◗ Vice-Président CLAUDE ANTONY Société d’histoire naturelle du Pays de Montbéliard ◗ Secrétaire SUZANNE PINOT Guide conférencière, présidente de Montbéliard sans frontières ◗ Trésorier JEAN-LUC FLAVENOT Directeur de banque honoraire ◗ Renseignements Siège du Pays de Montbéliard Agglomération 8 avenue des Alliés – 25200 Montbéliard — MAGALI GAUTHROT, Pays de Montbéliard Agglomération Tél. 03 81 31 86 46 magali.gauthrot@agglo-montbeliard.fr — ANGÉLIQUE ZENDER, Pays de Montbéliard Agglomération Tél. 03 81 31 86 44 angelique.zender@agglo-montbeliard.fr ◗ Localisation des cours Les conférences ont lieu de 18h à 20h sur le campus des Portes du Jura à Montbéliard, Grand amphithéâtre Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr universite-ouverte.agglo-montbeliard.fr

● Rentrée de l’Université Ouverte jeudi 15 septembre 2016 Conférence de rentrée à 18 heures

« État », « Nation » : quand de vieux mots cachent des maux nouveaux ◗ DAMIENNE BONNAMY Maître de conférences de droit public, Directrice de l’Université Ouverte, Université de Franche-Comté

145


Pays de Montbéliard / conférences Le péché d’avarice lundi 19 septembre 2016 ◗ BRIGITTE ROCHELANDET

146

Une réussite de l’archéologie navale : l’épave du Vasa à Stockholm

Consultante en valorisation du patrimoine, Besançon

jeudi 6 octobre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

Diego Vélasquez (1599-1660)

L’atelier Bellini (2)

jeudi 22 septembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

lundi 10 octobre 2016 ◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT

Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte

Beautés et mystères des plafonds décorés de Montbéliard

Le bestiaire du Moyen-Âge (2)

jeudi 13 octobre 2016 ◗ ANDRÉ BOUVARD,

lundi 26 septembre 2016 ◗ THIERRY MALVESY

Historien, Société d’émulation de Montbéliard

Conservateur en Sciences de la Terre, Musée d’Histoire naturelle, Neuchâtel

Archéologue, Musées de Montbéliard

◗ HÉLÈNE GRIMAUD

L’approche critique de la littérature

Le sport, un ami qui peut vous aider à bien vieillir

jeudi 29 septembre 2016 ◗ FLORENT MONTACLAIR

lundi 17 octobre 2016 ◗ DIDIER GEORGES

Professeur de lettres certifié, ESPE, Docteur ès-lettres, médaille d’or de philologie Université de Franche-Comté

Agrégé en Éducation physique et sportive Titulaire du brevet d’État deuxième degré en athlétisme

La Résistance ferroviaire dans le Doubs L’atelier Bellini (1)

(1941-1944)

lundi 3 octobre 2016 ◗ MARIE-DOMINIQUE JOUBERT

jeudi 3 novembre 2016 ◗ MARTINE CHEVILLARD

Docteur en histoire de l’art, Besançon

Professeur d’histoire honoraire, Besançon

L’oreille et la musique lundi 7 novembre 2016 ◗ JEAN-CLAUDE CHOBAUT Professeur émérite, ORL, Université de Franche-Comté


Pays de Montbéliard / conférences Le modèle actuel de développement de la Chine est-il viable à long terme ? jeudi 10 novembre 2016 ◗ JEAN-LOUIS DONEY Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, ancien directeur de l’IPAG, Université de Franche-Comté

La FIFA (Fédération Internationale de Football Association) entre ombre et histoire lundi 14 novembre 2016 ◗ PAUL DIETSCHY

La France de Louis XV (3) jeudi 1er décembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

La France de Louis XV (4) lundi 5 décembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

Cuisiner le gibier jeudi 8 décembre 2016 ◗ FABRICE PIGUET Maître-cuisinier de France, CFA du Pays de Montbéliard

Professeur d’histoire contemporaine, directeur du Laboratoire des Sciences historiques, Université de Franche-Comté

La Méditerranée médiévale : dix siècles de l’histoire de la mer

Haendel et l’oratorio : Le Messie

lundi 12 décembre 2016 ◗ JACKY THEUROT

jeudi 17 novembre 2016 ◗ FRANÇOIS FLEUROT Maître de conférences honoraire de musicologie, Université de Franche-Comté

Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne doloise de l’Université Ouverte

La France de Louis XV (1)

Traditions et légendes de Noël du Moyen-Âge au XXe siècle

lundi 21 novembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

jeudi 15 décembre 2016 ◗ BRIGITTE ROCHELANDET

La France de Louis XV (2)

Sur les traces du léopard des neiges

jeudi 24 novembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

jeudi 5 janvier 2017 ◗ NOËL JEANNOT Naturaliste et photographe franc-comtois de terrain

Haydn et l’oratorio : La création lundi 28 novembre 2016 ◗ FRANÇOIS FLEUROT

Césaire et Marie Phisalix, herpétologues du pays de Courbet lundi 9 janvier 2017 ◗ CLAUDE-ROLAND MARCHAND Professeur honoraire de biologie du développement, Université de Franche-Comté

147


Pays de Montbéliard / conférences Les progrès de la chimie dans la vie quotidienne jeudi 12 janvier 2017 ◗ DIDIER KLEIN Professeur de physique des matériaux, Université de technologie Belfort-Montbéliard, Sévenans

Les formes contrapuntiques (1) : du Moyen-Âge à l’Ère Baroque lundi 16 janvier 2017 ◗ DENIS MORRIER Professeur de culture musicale, Conservatoire de musique du Pays de Montbéliard Professeur d’analyse musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris

148

L’Iran ancien :

Edgar Faure et Jean-Pierre Chevènement, deux destins exceptionnels

de la période élamite (ziggourat de Choquâ Zanbil) à la Perse achéménide (Pasargades – Suse - Persépolis) jeudi 2 février 2017 ◗ PIERRE BENEUX

jeudi 19 janvier 2017 ◗ JEAN-CLAUDE DUVERGET

Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire, Président de l’antenne vésulienne de l’Université Ouverte

Proviseur honoraire, Besançon

Proudhon et le proudhonisme Les formes contrapuntiques (2) : du XVIIIe à nos jours

lundi 6 février 2017 ◗ BERNARD PHEULPIN

lundi 23 janvier 2017 ◗ DENIS MORRIER

Chercheur en histoire politique

La grammaire et la pensée

L’alimentation quotidienne en Franche-Comté il y a 500 ans

jeudi 26 janvier 2017 ◗ FLORENT MONTACLAIR

jeudi 9 février 2017 ◗ PAUL DELSALLE

Le secret du langage des plantes

Maître de conférences d’histoire moderne, HDR Université de Franche-Comté

lundi 30 janvier 2017 ◗ GENEVIÈVE CHIAPUSIO Maître de conférences, Laboratoire Chrono-environnement, pôle de Montbéliard, Université de Franche-Comté


Pays de Montbéliard / conférences La chanson pendant la Première Guerre mondiale

Conférence : le patrimoine naturel

lundi 13 février 2017 ◗ NICOLE DESGRANGES

mercredi 8 mars 2017 ◗ CLAUDE NARDIN

Maître de conférences de musicologie, Université de Strasbourg

Ornithologue, photographe animalier, vidéaste, Montbéliard

Le petit gravelot et la nuée fantastique

Dernières nouvelles de l’univers jeudi 9 mars 2017 ◗ FRANÇOIS VERNOTTE Professeur d’astronomie, Université de Franche-Comté

Autour de l’Aria, airs et récitatifs (1) : des origines à la fin du XVIIIe siècle lundi 13 mars 2017 ◗ DENIS MORRIER

Les enjeux de l’élection présidentielle jeudi 16 mars 2017 ◗ PIERRE MATHIOT Professeur de science politique, Sciences Po Lille

Le « don de soi » : don d’organes, don de moelle, don de sang Écrire la grammaire du français jeudi 16 février 2017 ◗ FLORENT MONTACLAIR

lundi 20 mars 2017 ◗ MICHÈLE BECKER Gériatre, praticien honoraire hospitalier

Louis Agassiz (1807-1873), des glaciers alpins au pinacle de la science américaine

Le dernier tabou : les harkis restés en Algérie en 1962

lundi 6 mars 2017 ◗ MARC-ANTOINE KAESER

jeudi 23 mars 2017 ◗ PIERRE DAUM

Directeur du Laténium, Parc et musée d’archéologie de Neuchâtel Professeur associé à l’Université de Neuchâtel

Journaliste. Auteur de nombreux ouvrages et articles sur le passé colonial de la France dont « Le dernier tabou, les Harkis restés en Algérie », Actes Sud, 2015

149


Pays de Montbéliard / conférences Autour de l’Aria, airs et récitatifs (2) : du XVIIIe siècle à nos jours lundi 27 mars 2017 ◗ DENIS MORRIER

Histoire des requins lundi 10 avril 2017 ◗ THIERRY MALVESY

Louis Pergaud, soldat de Verdun de 1914-1915 Visite

jeudi 13 avril 2017

mercredi 29 mars 2017 Visite des réserves et rencontre avec ◗ OLIVIER BRACQ

* ALAIN CUENOT

taxidermiste au Musée du Château de Montbéliard

Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle : une vision des temps longs dans le discours économique jeudi 30 mars 2017 ◗ DANIEL MERCIER

150

Professeur de philosophie honoraire, Université de Franche-Comté

Quoi de neuf en paléontologie ? lundi 3 avril 2017 ◗ THIERRY MALVESY Conférence : le patrimoine archéologique

Techniques de construction et décoration de l’architecture monumentale romaine de Mandeure mercredi 5 avril 2017 ◗ SÉVERINE BLIN Chercheur associé IRAA du CNRS, Université de Strasbourg

La psychothérapie : pourquoi ? Pour qui ? Comment ? jeudi 6 avril 2017 ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine


Pays de Montbéliard / conférences Visite mercredi 3 mai 2017 Visite du théâtre de Mandeure : les techniques de prospection, les techniques de reconstitution, commentaires autour de la conservation du théâtre, connaissance des techniques de construction, programme de consolidation des maçonneries, taille de pierre, aérogommage….

De la baïonnette à la plume : écrivains français et allemands face à la Grande Guerre lundi 22 mai 2017 ◗ JEAN-LOUP BONNAMY Agrégé de philosophie, allocataire-moniteur, ENS-ULM, Paris

Les points chauds du globe : quelles menaces pour l’équilibre du monde ?

La Méditerranée aux Temps Modernes

jeudi 4 mai 2017 ◗ ALEXANDRE MOINE

lundi 29 mai 2017 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

(XVIe - XVIIIe siècle)

Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

Conférence : le patrimoine militaire

Visite

Conférence de concepteurs 3D spécialisés dans la modélisation du patrimoine historique

mercredi 31 mai 2017 Visite du fort du Mont-Bart avec l’aide d’une vidéo 3D (reconstitution des parties invisibles et simulation de tirs de pièces d’artillerie)

« Héritage Virtuel » mercredi 10 mai 2017 ◗ LOÏC THIRION-LOPEZ ◗ PIERRE RUPP

Le parfum des origines à nos jours jeudi 11 mai 2017 ◗ ANNICK LE GUÉRER Anthropologue, philosophe, historienne de l’odorat et du parfum, Université de Bourgogne

Balli et Balletti, du Bal au Ballet lundi 15 mai 2017 ◗ DENIS MORRIER

Introduction à la pensée économique contemporaine jeudi 18 mai 2017 ◗ JEAN-LOUIS DONEY

Sortie pédagogique mai 2017 Une sortie pédagogique sera organisée par Thierry Malvesy : la géologie à Loulle et le patrimoine à Syam

151


Pays de Montbéliard / Ateliers de langues ATELIERS DE LANGUES Pour suivre ces cours de langues, un niveau de base est requis. Les cours ont pour objectif de réactiver et d’étendre des connaissances acquises pendant la scolarité. Pour une formation continue et optimale, une assiduité à tous les cours est exigée. — Durée : 1h30 par semaine sur 24 semaines — Début des cours : novembre 2016, voir le site et le programme spécifique de l’antenne de Montbéliard. — Horaires : de 18h à 19h30.

Allemand niveau pré-intermédiaire (20 places) ◗ MIRIAM JALMAIN Professeur d’allemand

152

niveau conversation (20 places) ◗ EDWIGE BAINIER Professeur agrégé

Anglais niveau pré-intermédiaire (25 places) ◗ MARIE-JOSEPHE HARDING Professeur certifié d’anglais honoraire, Université de Franche-Comté

niveau intermédiaire (25 places) ◗ MARIE-JOSEPHE HARDING niveau conversation (10 places) ◗ HELEN MASSON Formatrice à la langue anglaise

Tests : Des tests afin de connaître votre aptitude à suivre ces cours auront lieu au Pôle universitaire de Montbéliard le mardi 18 octobre 2016. Règlement — L’inscription à l’Université Ouverte est obligatoire (conférences + activités + droits universitaires spécifiques éventuellement). Pour s’inscrire aux tests des ateliers de langues, le paiement doit être effectué lors de votre inscription. — Les nouveaux inscrits à l’atelier d’anglais seront prioritaires, selon le nombre de places disponibles dans chaque niveau, les personnes inscrites l’an passé pourront se réinscrire (à l’exception des personnes inscrites depuis 3 ans dans un même niveau). — L’enseignant est souverain pour les niveaux, aucun changement de groupe ne sera permis. — Si, au mois de décembre, 5 absences sans motif sont constatées, l’annulation de l’inscription au groupe sera automatique. — Une fiche de présence devra être signée à chaque séance.


Pays de Montbéliard / Passeport pour la photo numérique

LES SECRETS DE LA PHOTO NUMÉRIQUE Atelier de 4 séances de 3 heures de 17h30 à 20h30 ◗ IOAN ROXIN Professeur, Université de Franche-Comté

L’inscription à cet atelier suppose des connaissances acquises à l’atelier « Passeport pour la photo numérique ». Les fondamentaux mercredi 29 mars 2017 — Lumière et couleur ; ouverture, distance focale et profondeur de champ — L’essentiel des réglages : l’exposition et la balance des blancs — La résolution et la taille de l’image, l’espace de couleur et la profondeur — Étalonner l’appareil photo numérique ; la prise de vue ; RAW et JPEG. Les éléments d’une image : tons, formes, volumes, textures, motifs

mercredi 29 mars 2017 — Composer l’image ; simplifier l’image ; conduire le regard — Choisir l’angle ; équilibrer et cadrer ; choisir l’arrière-plan.

153

Problèmes fréquents des photos numériques mercredi 5 avril 2017 — Redimensionner, recadrer et ré-échantillonner ; correction des couleurs — Corriger des photos sur- ou sous-exposées — Éliminer les reflets sur les lunettes ; retoucher les portraits. Effets spéciaux mercredi 12 avril 2017 — Renforcer les couleurs avec le mode Lab ; techniques d’accentuation — Dompter la lumière ; utilisation des filtres. Imprimer et publier pour le Web mercredi 3 mai 2017 — Les secrets de l’impression fidèle ; les astuces pour publier et envoyer des photos ; le flux de production numérique.


Pays de Montbéliard / Ateliers sportifs ATELIERS SPORTIFS

LA COURSE À PIED : de la théorie à la pratique Approfondissement de vos connaissances sur le sujet et mise en application sur le terrain ◗ DIDIER GEORGES Agrégé d’EPS, titulaire du brevet d’État deuxième degré en athlétisme

Théorie l’hiver Mieux comprendre pour mieux s’investir…

154

Ce cycle de 12 séances se déroulera sur le stade Jacky Boxberger à Montbéliard de 17h30 à 19h00. Toutes les deux séances, après une bonne douche réparatrice, vous serez convié à poursuivre votre « formation » de coureur par un exposé d’une heure dans une salle située sur le stade. Les thèmes abordés seront d’ordre « technique » (descriptif de la foulés efficace, mise en place du « fractionné », planification des séances, étirements et échauffements du coureur) mais pourront également laisser une place importante à toutes les questions suscitées par les séances effectuées sur le terrain. Programmation des séances sportives de 17h30 à 19h

Une conférence au pôle universitaire, petit amphi STGI B, de 18h à 20h :

Les vendredis 17 et 31 mars, 7 avril, 12 et 19 mai et 2 juin 2017

Le sport : un ami qui peut vous aider à bien vieillir lundi 17 octobre 2016

Les vendredis 10, 17, 24 et 31 mars, 7 et 14 avril, 5, 12, 19 et 26 mai, 2 et 9 juin 2017.

et pratique avec l’arrivée des beaux jours...

Option II En pleine nature le mercredi... pour (re)découvrir la foulée du trailer

Deux options (cumulables et complémentaires) vous sont proposées : pour chacune, un certificat de non contre-indication à la pratique intensive de la course à pied vous sera demandé avec l’inscription. Chaque participant devra également être équipé d’un cardiofréquence mètre (appareil indispensable au suivi optimal de l’entraînement) et être capable de parcourir au minimum 5 500 mètres pour les hommes, et 4 500 mètres pour les femmes en une demi-heure. Option I Sur la piste du stade le vendredi... pour (re)découvrir les aspects « fondamentaux » de l’entraînement en endurance À la suite des 2 tests initiaux (VMA & Seuil Anaérobie) destinés à évaluer vos aptitudes aérobies (indice d’endurance), il vous sera proposé des séances à thème (travail « fractionné », fartlek, gestion cardiaque de son effort, préparation physique du coureur de demi-fond, etc…) sur un rythme individualisé. Un court exposé théorique vous permettra de bien appréhender la thématique abordée.

Programmation des séances théoriques de 19h à 20h

Ce cycle de 12 séances vous permettra de réussir votre approche du Trail en envisageant sa motricité spécifique : survitesse en descente, choix opportun des modalités de déplacement en montée (course, marche), gestion « cardiaque » sur terrains différenciés… jusqu’à l’utilisation des bâtons. Pour vous proposer des modalités de course variées et différenciées, la mise en situation se fera de 17h45 à 19h45 sur 3 sites autour de Montbéliard : parcours VITA de Courcelles les Montbéliard ; base de Brognard et parcours du Bois Bourgeois. Programmation des séances

— Parcours VITA de Courcelles-les-Montbéliard : les mercredis 8, 15, 22 et 29 mars 2017 — Base nautique de Brognard : les mercredis 5 et 12 avril, 3 et 10 mai 2017 — Parcours forestier du Bois Bourgeois : les mercredis 17, 24 et 31 mai, 7 juin 2017. Acquittement éventuel de droits universitaires spécifiques.


155

Saint-Claude


Saint-Claude Aux auditrices et auditeurs

C

A MIS, L’U NIVERSITÉ O UVERTE , STRUCTURE a eu le grand plaisir de favoriser la constitution d’une entité de plein exercice à Saint-Claude.

156

HERS

UNIVERSITAIRE,

Grâce à l’enthousiasme de tous, auditeurs et bénévoles, grâce à l’aide de la municipalité et avec le soutien administratif de l’Université, la petite antenne tient sa place… et devient grande ! Je m’en réjouis et remercie chaleureusement Madame Guillobez qui a été vice-présidente jusqu’en septembre 2015 et Madame Bourgeat qui quitte la présidence en cette rentrée. Ces dames, avec toute l’équipe, ont su permettre le passage de témoin entre le Parc Naturel et l’organisation actuelle. Le partenariat généreusement proposé par Monsieur Perret, alors directeur artistique du Festival de musique ancienne, a été une magnifique ouverture, particulièrement bienvenue. Il en ira de même avec le musée de l’Abbaye sous la direction de Madame Pugin. Le Bureau est en attente d’une réorganisation qui ne manquera pas d’intervenir lorsque l’on sait le dynamisme des Sanclaudiennes et Sanclaudiens. À tous, belle année universitaire 2016-2017 ! DAMIENNE BONNAMY directrice de l’Université Ouverte FRANÇOIS VION-DELPHIN vice-président de l’ADAUO

C’

EST AVEC PLAISIR que je vous présente le programme des conférences de l’année universitaire 2016-2017, programme qui comme les autres années a été élaboré collégialement par les membres du Bureau, avec l’espoir de satisfaire au mieux vos attentes. Pour la rentrée universitaire de l’année dernière, la salle Bavoux Lançon s’est avérée trop petite, c’est la raison pour laquelle nous avons demandé la mise à disposition de la salle des fêtes. La conférence de rentrée du 26 Septembre 2016 aura donc lieu à la salle des fêtes, rue Rosset à Saint-Claude.

Après onze ans de Présidence et de nombreuses années de trésorerie le moment est venu pour moi de laisser la place. Je remercie très chaleureusement l’ensemble des professeurs qui sont venus jusqu’à nous pour nous faire partager ces moments dans une ambiance amicale et très conviviale. Je remercie également Madame Bonnamy et toute son équipe pour leur aide très précieuse. Merci aussi à vous tous qui êtes toujours plus nombreux, bienveillants et toujours très attentifs, vous êtes notre récompense. J’espère que l’avenir et la gestion de l’Université Ouverte de Franche-Comté ne seront pas trop modifiés par la fusion avec l’Université de la Région Bourgogne. Nous vous attendons nombreux le 26 Septembre 2016 à la salle des fêtes de Saint-Claude. Merci de faire vivre votre Université. CHRISTIANE BOURGEAT Présidente honoraire


Saint-Claude Le bureau ● Rentrée de l’Université Ouverte lundi 26 septembre 2016 Conférence de rentrée à 18h30 Salle des fêtes – Rue Rosset, Saint Claude

N

OUS NOUS ASSOCIONS avec grand plaisir à la présentation du programme des conférences de l’année 2016-2017, vous offrant des thèmes variés, choisis avec soin pour satisfaire vos attentes. Merci à vous chers auditeurs, toujours plus nombreux. C’est votre fidélité qui encourage notre action bénévole. Au plaisir de vous retrouver pour partager encore de précieux savoirs universitaires dans une ambiance amicale et chaleureuse !

LES

MEMBRES DU

BUREAU

◗ Présidente honoraire CHRISTIANE BOURGEAT ◗ Secrétaire JOSÉE ARBEZ Professeur honoraire ◗ Trésorière JOSETTE DORNIER Institutrice honoraire ◗ Localisation des cours Les conférences ont lieu à Saint-Claude, Salle Bavoux, les lundis de 18h30 à 20h30

Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr

« Histoire et symbolique des couleurs en Occident » ◗ BÉNÉDICTE ABRAHAM Maître de conférences en littérature et histoire des idées, HDR Université de Franche-Comté

157


Saint-Claude / conférences

158

La guerre de Dix Ans : misères d’une communauté de moniales

Quand le Sahara était verdoyant, les peintures rupestres du Tassili et leurs enseignements

lundi 3 octobre 2016 ◗ ANNIE GAY

lundi 14 novembre 2016 ◗ PIERRE BENEUX

Professeur honoraire agrégé de l’Université Docteur en histoire

Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire, Président de l’antenne vésulienne de l’Université Ouverte

Jacques Tati, l’enfance de l’œil

L’art du vitrail, techniques, couleurs et symboles

lundi 10 octobre 2016 ◗ PATRICK CRISPINI

lundi 21 novembre 2016 ◗ BRUNO TOSI

Chef d’orchestre

Maître verrier, artiste-auteur, Écrivain membre de la Société des gens de Lettres, Poligny

Le traité de libre-échange transatlantique : un risque pour l’Europe ? lundi 17 octobre 2016 ◗ JEAN-LOUIS DONEY Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, Ancien directeur de l’IPAG, Université de Franche-Comté

La maladie de Parkinson lundi 28 novembre 2016 ◗ MICHÈLE BECKER Gériatre, praticien honoraire hospitalier

Archéologie d’un grand monastère comtois : Saint-Claude lundi 5 décembre 2016 ◗ SÉBASTIEN BULLY

L’art et les mots

Archéologue au CNRS, UMR ArTeHIS, Dijon/APAHJ, Saint-Claude

lundi 24 octobre 2016 ◗ VALÉRIE PUGIN

Carl Orff et la cantate : « Carmina Burana »

Directrice du musée de l’Abbaye, Saint-Claude

lundi 12 décembre 2016 ◗ FRANÇOIS FLEUROT

La « Vénus hottentote » : le destin d’une jeune sud-africaine lundi 7 novembre 2016 ◗ CLAUDE-ROLAND MARCHAND Professeur honoraire de biologie du développement, Université de Franche-Comté

Maître de conférences honoraire de musicologie, Université de Franche-Comté

« Votre Émile pour la vie » lundi 9 janvier 2017 ◗ THÉÂTRE DE LA CLAIRIÈRE Direction Pierre Louis


Saint-Claude / conférences Développement durable : et moi et moi et moi ! lundi 16 janvier 2017 ◗ SERGE LUNEAU Professeur honoraire de chimie, Université de Franche-Comté

Les raisons de l’exclusion des femmes dans l’histoire de la Révolution de 1789 lundi 23 janvier 2017 ◗ BRIGITTE ROCHELANDET Consultante en valorisation du patrimoine, Besançon

Le visage dans l’art moderne et contemporain lundi 30 janvier 2017 ◗ ITZHAK GOLDBERG Professeur émérite en histoire de l’art, critique d’art Université Jean Monnet, Saint-Étienne

L’Écosse aux XVIIe et XVIIIe siècles : de l’union personnelle à la difficile intégration au Royaume-Uni lundi 6 février 2017 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte

Comment bien se nourrir ? lundi 13 février 2017 ◗ NHU UYEN NGUYEN Médecin hospitalier honoraire, docteur ès-sciences, maître de conférences honoraire MD-PhD, Université de Franche-Comté

159


Saint-Claude / conférences Les forges de Baudin lundi 6 mars 2017 ◗ JEAN-CLAUDE CHARNOZ Technicien de l’entreprise Solvay en retraite, généalogiste

lundi 10 avril 2017 ◗ ITZHAK GOLDBERG

La liberté de la presse

De Morez à Besançon : un pôle de savoir-faire en photonique

lundi 13 mars 2017 ◗ RENAUD BUEB

lundi 15 mai 2017 ◗ VINCENT ARMBRUSTER

Maître de conférences en histoire du droit et des institutions, HDR, Université de Franche-Comté

Directeur de l’ISIFC, école d’ingénierie spécialiste du dispositif médical, Université de Franche-Comté

Charles Nodier, du proscrit à l’Immortel 160

L’art allemand et la mémoire (Baselitz-Kieffer)

lundi 20 mars 2017 ◗ ALAIN CHESTIER Professeur de lettres honoraire, docteur ès-lettres

Honte, culpabilité et philosophie lundi 27 mars 2017 ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

Le vivant : source d’énergie pour le futur ? lundi 22 mai 2017 ◗ MICHEL ARAGNO Professeur honoraire de microbiologie, Université de Neuchâtel

Effet de serre, réchauffement climatique : décortiquons à l’aide de la physique lundi 29 mai 2017 ◗ SYLVAIN PICAUD Directeur de recherche au CNRS Membre de l’Académie des sciences, Belles lettres et Arts de Besançon et de Franche-Comté

Les Francs-Comtois dans l’entourage de Charles Quint

La chanson pendant la Grande Guerre

lundi 3 avril 2017 ◗ PAUL DELSALLE

lundi 12 juin 2017 ◗ NICOLE DESGRANGES

Maître de conférences d’histoire moderne, HDR Université de Franche-Comté

Maître de conférences de musicologie, Université de Strasbourg


Vesoul

161


Vesoul Le mot du président

Q

162

UE

PHILOSOPHER,

C’EST

APPRENDRE… À MOURIR

»!

(Montaigne)

Certes, mais c’est aussi apprendre à vivre, à comprendre la vie, le monde qui nous entoure, qui nous exaspère ou nous désespère, qu’on voudrait tellement changer sans trop savoir comment s’y prendre… La philosophie, notre sujet principal de cette année, nous amènera donc à réfléchir sur quelques thèmes qui nous concernent tous : la sagesse, la vérité, le rire, le bonheur, l’utopie, mais aussi l’héroïsme, la mort, la liberté… et pourquoi pas l’espoir ! Vaste programme puisque, depuis les origines de la philosophie, ces questions ont été posées sans jamais trouver de réponses définitives. Cela nous invite donc à persévérer dans cette recherche, par la découverte, la connaissance, la réflexion philosophique. Ce sont aussi les objectifs de l’Université Ouverte : découvrir ou redécouvrir, rencontrer, échanger, aller au-delà des préjugés et des dogmatismes sur l’homme, l’histoire, l’art, la science, l’actualité, etc. C’est aussi notre façon de défendre la culture, menacée dans ce qu’elle a de beau, de fédérateur, d’universel. Alors restez avec nous ou rejoignez-nous ; je pense que vous ne serez pas déçus. Et si vous avez quelques moments d’insomnie lundi ou jeudi soir, rien de grave ! L’esprit travaille, les idées s’organisent ou se réorganisent : preuve que le (la) conférencier (ière) a réussi ! Au plaisir de partager avec vous cette nouvelle année à l’Université Ouverte de Vesoul. PIERRE BENEUX, Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire

Le bureau

◗ Président PIERRE BENEUX Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire ◗ Vice-présidente PAULETTE GARRET Professeur honoraire ◗ Secrétaire MARIE-THÉRÈSE GARRET Infirmière, retraitée ◗ Trésorière CHRISTIANE GUERRERO Agent comptable retraitée ◗ Membres ANDRÉ FERRAND, CLAUDE GRUT, CLAUDE GUYON, CHRISTINE GUYON, NICOLE NICOLET, JEAN-PIERRE PRINCE ◗ Renseignements par téléphone uniquement MARTINE THÉVENOT Mairie de Vesoul, Service des sports - tél. 03 84 78 64 25 ◗ Inscriptions par correspondance uniquement Université Ouverte – Maison des associations 53 rue Jean Jaurès – 70000 Vesoul ◗ Localisation des cours et conférences — Lundi : Amphithéâtre de l’Espace 70 (ancien IUFM), route de Saint-Loup (entrée : route de Saint-Loup) — Jeudi : Maison des Associations, salle 8, rue Jean Jaurès Attention : Les conférences ont lieu de 18h à 20h (et non plus de 18h30 à 20h30), sauf le lundi 26 septembre (17h30), le jeudi 3 novembre (17h) et le jeudi 8 décembre 2016 (17h). Site internet universite-ouverte.univ-fcomte.fr


Vesoul / conférences ● Rentrée de l’Université Ouverte lundi 26 septembre 2016 à 17h30 Amphithéâtre de l’Espace 70 de Vesoul, route de Saint-Loup Conférence de rentrée à 17h30

Les artistes français et la Première guerre mondiale lundi 3 octobre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte

« Voix, voies, et voyages, voix et mort »

L’évolution de l’aviation pendant la Première guerre mondiale

◗ NICOLE DESGRANGES

jeudi 6 octobre 2016 ◗ JEAN-LOUIS VINCENT

Maître de conférences de musicologie, Université de Strasbourg

Général en retraite

Qu’est-ce que la métaphysique ? lundi 10 octobre 2016 ◗ JEAN-LOUP BONNAMY Agrégé de philosophie, allocataire-moniteur, ENS-ULM, Paris

Trois œuvres architecturales majeures du XVIIIe siècle en Haute-Saône : les églises de Fretigney, Jussey et Gy jeudi 13 octobre 2016 ◗ JEAN-LOUIS LANGROGNET Conservateur des antiquités et objets d’art, Haute-Saône

Des musiques et des sons : une ressource vers un mieux-être lundi 17 octobre 2016 ◗ FLORENT PUPPIS Professeur de musicothérapie, Université de Franche-Comté, Fondation Bois-Gentil, Lausanne

163


Vesoul / conférences

164

Conférence-concert :

La Grèce antique : aux origines de la philosophie

Autour du clavecin – histoire, technique, toucher et doigtés anciens

lundi 21 novembre 2016 ◗ MICHEL FARTZOFF

jeudi 3 novembre 2016 de 17h à 19h à la chapelle de l’École de musique de Vesoul ◗ PAUL BRESARD

Professeur de langue et littérature grecques, Université de Franche-Comté

Professeur de piano à l’École municipale de musique de Vesoul, Titulaire du diplôme d’État d’instruments anciens, orgue et clavecin

Deux oratorios du XVIIIe siècle 1 Haendel : « Le Messie »

« L’Utopie » de Thomas More à Charles Fourier. L’utopie a-t-elle encore sa place dans le monde d’aujourd’hui ?

Maître de conférences honoraire de musicologie, Université de Franche-Comté

lundi 7 novembre 2016 ◗ ANNE-MARIE HUMBERT

État de l’art des véhicules électriques et hybrides. Quelle voiture pour demain ?

Professeur honoraire de philosophie, Présidente de l’antenne lédonienne de l’Université Ouverte

lundi 28 novembre 2016 ◗ DAVID BOUQUAIN

La pollution des rivières comtoises au prisme de l’analyse sociologique

jeudi 24 novembre 2016 ◗ FRANÇOIS FLEUROT

Maitre de conférences, Université de technologie de Belfort-Montbéliard, Sévenans

jeudi 10 novembre 2016 ◗ SIMON CALLA

Deux oratorios du XVIIIe siècle 2 Haydn : « La Création »

Ingénieur d’études au Laboratoire de sociologie et d’anthropologie, doctorant, Université de Franche-Comté

jeudi 1 décembre 2016 ◗ FRANÇOIS FLEUROT

L’analyse de la lumière et ses applications pratiques : spectroscopie et télescopes

Le rire, un si « petit problème » ?

lundi 14 novembre 2016 ◗ MICHEL MARTIN Professeur honoraire de mathématiques

Approche multidimensionnelle des troubles du comportement alimentaire jeudi 17 novembre 2016 ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

lundi 5 décembre 2016 ◗ FRANÇOIS BRULTEY Professeur agrégé de philosophie, Lycée des Haberges, Vesoul

Coups de cœur partagés : vous avez aimé un poème, une fable, une histoire, une sentence… Vous en avez peut-être écrit vous-même ; alors, venez les dire, lire, raconter, venez nous faire partager votre souvenir, votre plaisir, votre émotion, en toute simplicité, avec nous, entre nous… jeudi 8 décembre 2016, de 17 à 19 heures, salle 23


Vesoul / conférences Le bonheur dans la pensée grecque : épicurisme et stoïcisme lundi 12 décembre 2016 ◗ MICHEL FARTZOFF

L’Éthiopie (fin) 3- La période de Gondar (XVIIe-XIXe) et la formation de l’Éthiopie contemporaine (1850 à nos jours) jeudi 19 janvier 2017 ◗ PIERRE BENEUX

Jules Adler (1865-1952) : un réalisme moderne ? jeudi 15 décembre 2016 ◗ SAMUEL MONIER

Héroïsme au féminin (1)

Responsable des collections et expositions temporaires, Musée des Beaux-Arts de Dole

De l’Antigone de Sophocle aux Antigones modernes lundi 23 janvier 2017 ◗ SYLVIE DAVID

L’Éthiopie

Maître de conférences en langue et littérature grecques, Université de Franche-Comté

De Lucy à Arthur Rimbaud (Harar) et de la Reine de Saba au dernier négus

1- Des paysages, des hommes, des cultures : la vallée du Rift et les peuples de l’Omo jeudi 5 janvier 2017 ◗ PIERRE BENEUX Professeur agrégé de géographie, proviseur honoraire, Président de l’antenne vésulienne de l’Université Ouverte

La création de l’identité franc-comtoise

L’entreprise Vétoquinol, fleuron de l’industrie comtoise : « Votre monde change, notre engagement à l’international reste entier » jeudi 26 janvier 2017 ◗ MICKAËL FORMET Responsable de production, entreprise Vétoquinol, Lure

(XIX siècle)

Réalismes et réalités au XIXe siècle autour de Gustave Courbet

lundi 9 janvier 2017 ◗ VINCENT PETIT

lundi 30 janvier 2017 ◗ CHRISTIANE DOTAL

Professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire, Lycée Victor Hugo, Besançon

Docteur en histoire de l’art, ancienne pensionnaire de la Villa Médicis et de la Casa Velasquez

L’Éthiopie (suite)

Introduction à la sociologie

2- L’Éthiopie chrétienne : d’Axoum à Lalibela. Les églises rupestres et les grandes fêtes religieuses jeudi 12 janvier 2017 ◗ PIERRE BENEUX

jeudi 2 février 2017 ◗ ISABELLE MOESCH

e

Le « don de soi » : don d’organe, don de moelle, don de sang… Problème médical et humain lundi 16 janvier 2017 ◗ MICHÈLE BECKER Gériatre, praticien honoraire hospitalier

Maître de conférences associé, Université de Franche-Comté

165


Vesoul / conférences Héroïsme au féminin (2) Germaine Tillion et Geneviève Anthonioz-De-Gaulle à la recherche de la vérité lundi 6 février 2017 ◗ CÉCILE VAST Professeur d’histoire, docteur en histoire, chargée de mission scientifique, musée de la Résistance et de la Déportation, Besançon

Histoire de la consommation : de la consommation de nécessité à la consommation de masse XIX - XX e

e

siècle

lundi 13 février 2017 ◗ JEAN-CLAUDE DAUMAS

166

Professeur émérite d’histoire contemporaine, Université de Franche-Comté

L’Église dans la ville au Moyen-Âge : l’exemple de Poligny lundi 6 mars 2017 ◗ JACKY THEUROT Professeur honoraire d’histoire médiévale, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne doloise de l’Université Ouverte

Vassily Kandinsky (1866-1944) pionnier de l’art abstrait lundi 13 mars 2017 ◗ ALAIN PHILIPPE Directeur honoraire de l’École des Beaux-arts, ERBA, Besançon

Villes et campagnes des Séquanes à l’époque romaine : apport des découvertes récentes jeudi 16 mars 2017 ◗ PIERRE NOUVEL Maitre de conférences en archéologie de la Gaule romaine, Laboratoire Chrono-environnement, Université de Franche-Comté


Vesoul / conférences Les intellectuels français et la Première Guerre mondiale : Romain Rolland, Henri Barbusse, Louis Pergaud… lundi 20 mars 2017 ◗ ALAIN CUENOT Professeur agrégé honoraire d’histoire, Docteur en histoire contemporaine

La folie au front ou les ravages neurologiques pendant la Première Guerre mondiale lundi 10 avril 2017 ◗ LAURENT TATU Professeur d’anatomie, neurologue, praticien hospitalier, Université de Franche-Comté

Le développement chinois est-il soutenable ? Conscience : définition et fonction jeudi 23 mars 2017 ◗ MARTINE EGGENSPILLER Professeur de philosophie, lycée Lumière, Luxeuil-les-Bains

Augustin Cournot (1801-1877) : mathématicien, économiste et philosophe comtois lundi 27 mars 2017 ◗ THIERRY MARTIN Professeur d’histoire et philosophie des sciences, Université de Franche-Comté

« Croque culture » : en partenariat avec les « Amis du musée de Vesoul » Commentaire d’une œuvre d’art ; visite commentée d’autres toiles s’y rapportant Date à définir

jeudi 4 mai 2017 ◗ JEAN-LOUIS DONEY Professeur agrégé de sciences économiques et sociales, ancien directeur de l’IPAG, Université de Franche-Comté

La liberté de la presse s’use-t-elle si on ne s’en sert pas ? jeudi 11 mai 2017 ◗ RENAUD BUEB Maître de conférences en histoire du droit et des institutions, HDR, Université de Franche-Comté

Après le pétrole, l’eau, un enjeu majeur pour le Moyen-Orient lundi 15 mai 2017 ◗ PIERRE ABECASSIS Médecin, membre du bureau national de l’Union juive française pour la paix (UJFP)

Les Açores : sous l’anticyclone, les volcans À quoi sert l’histoire ? lundi 3 avril 2017 ◗ JEAN-LOUP BONNAMY

lundi 22 mai 2017 (séance de clôture) ◗ PATRICK MARCEL Professeur agrégé de Sciences de la vie et de la terre, ESPE, Lons-le-Saunier Membre de la Société de volcanologie de Genève

167


Vesoul / ateliers ATELIERS (si effectifs suffisants)

Informatique Perfectionnement 8 séances de 2 heures ◗ JOCELYNE VIEILLE Professeur honoraire, Vesoul

Anglais Approfondissement – Langue et culture des pays anglophones 15 séances d’ 1h30 ◗ JEAN-MARIE DIOT Professeur d’anglais, ESPE Vesoul, Université de Franche-Comté

168

Grec Apprentissage et approfondissement 12 séances d’ 1 heure ◗ PAULETTE GARRET Professeur honoraire de Lettres classiques, Vesoul


169

Sites dĂŠcentralisĂŠs


Sites décentralisés / conférences

Arbois Les conférences ont lieu le mardi de 18h à 20h Salle du tribunal, Mairie d’Arbois

La médecine par les plantes, des origines à nos jours

Menetru-le-Vignoble Salle polyvalente

mardi 18 octobre 2016 ◗ CORINNE GIRARD THERNIER

Château-Chalon, symbole du vignoble jurassien, comment se construit une renommée

Professeur en pharmacognosie, Université de Franche-Comté

jeudi 9 mars 2017 ◗ MICHEL VERNUS

Forces et faiblesses de la Bourgogne Franche-Comté à l’horizon 2020 mardi 6 décembre 2016 ◗ JEAN-CLAUDE DUVERGET

170

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES BRESSE-REVERMONT Les conférences ont lieu le jeudi de 18h30 à 20h30

Proviseur honoraire, Besançon

Professeur honoraire d’histoire, Université de Franche-Comté

Vincent-Froideville Salle polyvalente

Les arbres sauveurs, bienfaiteurs de bien-être jeudi 6 avril 2017 ◗ REMY LELOUP Ingénieur honoraire

Foulenay Chapelle (à côté de la Mairie)

À quoi sert le rêve ? jeudi 11 mai 2017 ◗ SOUAD BEN HAMED Psychologue-psychanalyste, docteur en psychologie, Besançon

Les vitamines, ces mal connues mardi 24 janvier 2017 ◗ JEAN-PHILIPPE MIGUET Professeur honoraire d’hépatologie, Université de Franche-Comté


Sites décentralisés / conférences

Champagnole Les conférences ont lieu le vendredi de 20h30 à 22h30 Auditorium du Lycée Paul-Émile Victor

Château-Chalon, symbole du vignoble jurassien, comment se construit une renommée vendredi 21 octobre 2016 ◗ MICHEL VERNUS Professeur honoraire d’histoire, Université de Franche-Comté

Le diabète vendredi 25 novembre 2016 ◗ NHU UYEN NGUYEN Médecin hospitalier honoraire, docteur ès-sciences, maître de conférences honoraire MD-PhD, Université de Franche-Comté

Changement climatique en Franche-Comté vendredi 27 janvier 2017 ◗ BRUNO VERMOT-DESROCHES Chef du Centre météorologie, Ingénieur des travaux, Météo France, Besançon

Insectes au service de la justice vendredi 24 mars 2017 ◗ DANIEL CHÉRIX Professeur de biologie honoraire, département d’écologie et d’évolution, Université de Lausanne

171


Sites décentralisés / conférences

Gilley

Morteau

Les conférences ont lieu le mardi de 20h à 22h Espace culturel Paulette Donzel

La conférence a lieu de 19h à 21h Médiathèque Roland Bouheret

Les enfants et le phénomène internet : compréhension, enjeux et dérives

Les huiles essentielles, le pouvoir des odeurs

mardi 25 octobre 2016 ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

La fusion Bourgogne Franche-Comté, quels enjeux ? mardi 21 mars 2017 ◗ ALEXANDRE MOINE Professeur de géographie, Université de Franche-Comté

mardi 6 juin 2017 ◗ OLIVIER TISSOT Pharmacien à Ornans, chargé de cours et responsable du diplôme universitaire d’aromathérapie, Université de Bourgogne

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL

Valdahon

172

Maîche Les conférences ont lieu le mercredi de 20h à 22h Salle Pierre Ducreux, Château du Désert

La médecine par les plantes, des origines à nos jours mercredi 28 septembre 2016 ◗ CORINNE GIRARD-THERNIER Professeur en pharmacognosie, Université de Franche-Comté

Les vaccins actuels et futurs mercredi 5 avril 2017 ◗ JEAN-PHILIPPE MIGUET Professeur honoraire d’hépatologie, Université de Franche-Comté

Les conférences ont lieu le jeudi de 20h à 22h Espace Ménétrier

La chanson pendant la Grande Guerre jeudi 10 novembre 2016 ◗ NICOLE DESGRANGES Maître de conférences de musicologie, Université de Strasbourg

Gérer le stress par les plantes jeudi 12 janvier 2017 ◗ OLIVIER TISSOT Pharmacien à Ornans, chargé de cours et responsable du diplôme universitaire d’aromathérapie, Université de Bourgogne

Le cercle vertueux de la réussite scolaire jeudi 9 février 2017 ◗ BENJAMIN CASTETS-FONTAINE Maître de conférences en sociologie, Université de Franche-Comté


Sites décentralisés / conférences Paul-Émile Victor et les expéditions polaires françaises jeudi 9 mars 2017 ◗ FRANCIS PÉROZ Docteur en histoire, professeur certifié en histoire-géographie, lycée Courbet, Belfort

Orchamps-Vennes La conférence a lieu le mardi de 20h à 22h Théâtre

La santé, s’activer, c’est la conserver l’activité physique, un déterminant pour se maintenir en bonne santé mardi 14 mars 2017 ◗ ÉRIC LANÇON Professeur agrégé d’éducation physique et sportive, ESPE, Université de Franche-Comté

Ornans Les conférences ont lieu le mardi de 18h à 20h Cinéma Eldorado

Les vitamines, ces mal connues mardi 15 novembre 2016 ◗ JEAN-PHILIPPE MIGUET Professeur honoraire d’hépatologie, Université de Franche-Comté

173


174


Sites décentralisés / conférences Les enfants et le phénomène internet : compréhension, enjeux et dérives mardi 6 décembre 2016 ◗ EMMANUEL DAVOUST Psychopraticien, Gestalt-thérapeute, Besançon

Le « don de soi » : don d’organe, don de moelle, don de sang mardi 10 janvier 2017 ◗ MICHÈLE BECKER Gériatre, praticien honoraire hospitalier

Poligny Les conférences ont lieu le mardi de 18h30 à 20h30 Salle Herzog, cour de la Mairie

Pontarlier

Les artistes français et la Grande Guerre

Les conférences ont lieu le lundi de 18h30 à 20h30 Salle Morand

mardi 15 novembre 2016 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

L’art urbain aujourd’hui

Professeur honoraire d’histoire moderne, Université de Franche-Comté, Président de l’antenne de Montbéliard de l’Université Ouverte

lundi 26 septembre 2016 ◗ DAVID DEMOUGEOT

Sur les traces des dinosaures jurassiens mardi 31 janvier 2017 ◗ PATRICK MARCEL Professeur agrégé de Sciences de la vie et de la terre, ESPE, Lons-le-Saunier, Membre de la Société de volcanologie de Genève

Histoire des forêts comtoises : XVIIIe - XXe siècles mardi 14 mars 2017 ◗ FRANÇOIS VION-DELPHIN

Coordinateur de l’association « Juste Ici » Besançon

Comment bien se nourrir ? lundi 10 octobre 2016 ◗ DOCTEUR NHU UYEN NGUYEN Médecin hospitalier honoraire, docteur ès-sciences, maître de conférences honoraire MD-PhD, Université de Franche-Comté

175


o

UNIVERSITÉ

DE

FRANCHE-COMTÉ

Université Ouverte Programme 2016-2017 Directeurs de la publication

Jacques Bahi, président de l’Université de Franche-Comté Damienne Bonnamy, directrice de l’Université Ouverte Direction de la communication de l’Université de Franche-Comté

Maryse Graner Photographies

Johann Cour, Média Reflex, Besançon Jacky Theurot, Dole Ludovic Godard, UFC Dominique Bouteiller, Besançon Remerciements

aux auditeurs de l’Université Ouverte pour leur aimable collaboration Design graphique

Bouteiller communication, Besançon Réalisation

Studio Bracco, Besançon Impression

Imprimerie Simon Graphic, Ornans 3 200 exemplaires - août 2016

Avec le soutien de

L’Université de Franche-Comté s’est engagée dans le développement durable. Ce document est imprimé avec des encres sans plomb et aux pigments végétaux, sur papier recyclé blanchi sans chlore chez un imprimeur labellisé Imprim’vert.

Ce document n’est pas contractuel.


univer sité

ou v e r t e

unive rsité de franche-comté


UNIVERSITÉ OUVERTE 2016-2017

● ◗ contact 47 rue Mégevand Tél. 03 81 66 51 05 / 03 81 66 51 00 universite.ouverte@univ-fcomte.fr

universite-ouverte.univ-fcomte.fr

uni ve r sit é de f ranc h e - com t é

◗ Université ouverte Université de Franche-Comté 30 rue Mégevand 25030 Besançon cedex

UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ

Universite Ouverte – programme 2016-2017  

Programme 2016-2017 de l'Université Ouverte de l'université de Franche-Comté.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you