Page 1

VENEZ RENCONTRER Marc Hervieux Julie Hlavacek-Larrondo Jean-Claude Poitras Caroline Quach Maxime Rovere Alain Roy Sébastien Sauvé Pierre-François Souyri

SAISON HIVERPRINTEMPS 2020


MOT DU RECTEUR GUY BRETON Recteur de l’Université de Montréal

Le succès des Belles Soirées, depuis maintenant 42 ans, est une preuve réjouissante de l’intérêt du grand public pour la culture et la connaissance. Avec ses grandes conférences ouvertes à tous, l’Université de Montréal sort de son campus et tend la main aux esprits curieux. Chaque année, vous êtes environ 25 000 à prendre cette main et à vous laisser guider sur les chemins de la découverte. Peinture, musique, étude de la pensée humaine, exploration de grandes civilisations, passées et présentes, le choix des balades en compagnie de nos spécialistes est aussi vaste que passionnant. Nous vous accueillons à Montréal, Laval, Longueuil et Saint-Hyacinthe.

2 INFORMATIONS PRATIQUES

4 LES GRANDS ÉVÉNEMENTS

16 ARTS VISUELS

36 LITTÉRATURE/ THÉÂTRE

Venez nous voir !

42 MUSIQUE

MOT DU VICE-RECTEUR RAYMOND LALANDE Vice-recteur aux relations avec les diplômés, aux partenariats et à la philanthropie

C’est une programmation qui s’annonce riche en découvertes culturelles que j’ai le plaisir de vous présenter cette saison encore. Dès 2020, Les Belles Soirées auront le plaisir de vous accueillir dans le tout nouveau campus MIL, et c’est dans le cadre impressionnant du Complexe des sciences que nous soulignerons le double centenaire de l’Institut botanique de l’Université et du Département de sciences biologiques. Les Belles Soirées élargissent également leur horizon en s’associant avec le Musée national des beaux-arts de Québec, autour de Frida Kahlo, et avec le Château Ramezay pour vous offrir une série de conférences sur ce site témoin de l’histoire montréalaise. Nous pourrons compter cette saison encore sur la précieuse contribution de nos professeurs qui partageront leurs passions et leurs connaissances sur des sujets aussi variés que la vaccination, le droit de la famille ou encore les contaminants de l’environnement. Nous aurons également le plaisir d’accueillir le professeur d’histoire et spécialiste du Japon Pierre-François Souyri, de l’Université de Genève. N’hésitez pas à parcourir notre programmation; je suis certain que tous les passionnés de culture y trouveront de quoi satisfaire leur curiosité intellectuelle. Excellente saison à vous tous !

46 HISTOIRE

62 SCIENCE ET VIE

71 SOCIÉTÉ

80 PHILOSOPHIE

82 ŒNOLOGIE

86 VOYAGE Photo en couverture : Floris Claesz van Dijck, Nature morte aux fromages, 1615 env. Rijksmuseum


HIVER-PRINTEMPS 2020 DU 13 JANVIER AU 28 MAI

ACTIVITÉS À MONTRÉAL 5 6 7 8 9 10 11 12 14 21 23 25 27 33 38 41 45 48 54 55 58 59 60 61 64 65 66 67 68 69 72 74 81

Le retour du risque nucléaire Marc Hervieux ‒ Nelligan Les contaminants émergents dans l’environnement La réforme du droit de la famille québécois Paris 1900 et le postimpressionnisme ‒ Signac et les Indépendants (1884-1914) Les enjeux de la vaccination au XXIe siècle L’éthique interactionnelle : repenser la morale à partir des échanges Que faire des cons ? Pour ne pas en rester un soi-même Histoire du Japon classique L’histoire d’un lieu énigmatique : l’atelier d’artiste au Québec L’histoire de la mode au Québec depuis 1950 Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain L’étrange beauté des œuvres de Félix Vallotton Rembrandt (1606-1669) Tchekhov, bouleversant et fraternel Le jour où les femmes ont dit non Art et totalitarisme : le cas de l’opéra Le Japon et la Seconde Guerre mondiale Le Château Ramezay : lieu de pouvoir au XVIIIe siècle Visite commentée du Château Ramezay Les Médicis sur les trônes d’Europe (XVIe–XVIIIe siècle) Intellectuels et politique en France au XXe siècle L’esclavage dans les Amériques : de l’histoire à la mémoire L’Asie-Pacifique américaine ? Empire, endiguement et guerre froide Mise à jour sur la maladie d’Alzheimer Les plus gros trous noirs de l’Univers Intolérances et allergies alimentaires : que dit la science ? Histoire des sciences Cent ans plus tard : le frère Marie-Victorin, l’Institut botanique et le Jardin botanique de Montréal L’art et la science des microbiomes Nouvelles configurations géopolitiques au Proche-Orient : Syrie et Palestine L’Hôtel-Dieu : le dernier souffle Droits des animaux : du devoir d’éviter la souffrance non nécessaire, à l’égalité animale

ACTIVITÉS À SAINT-HYACINTHE 28 32 52 70

La ville dans l’Occident médiéval Caravage : réalité, théâtralité, spiritualité La Mésopotamie : la terre des deux fleuves Soigner les oiseaux de proie, une aventure humaine !

ACTIVITÉS À LONGUEUIL 18 29 34 35 39 40 43 49 51 56 57 63 76 84 85

Les résistances au baroque Les grands musées du monde et leurs collections : le Rijksmuseum Le mystère Vermeer L’hôtel particulier, une ambition parisienne Jane Austen (1775-1817) : le charme discret de l’Angleterre géorgienne Le Cantique des cantiques, sa poésie et son influence dans l’art Frédéric Chopin, le « poète du piano » Les Ottomans ou l’époque où le Moyen-Orient donnait des leçons à l’Europe Nouveaux regards sur la Seconde Guerre mondiale Le monde occidental pendant le premier Moyen Âge Venise, de la mer à la terre L’intestin, ce grand sensible Réalités autochtones de l’Amazonie Scotch whisky, l’or liquide des Écossais Saint-Émilion, de la grotte d’un ermite aux crus les plus convoités, l’histoire d’un vin unique au monde

ACTIVITÉS À LAVAL 13 19 20 22 24 26 44 50 51 53 57 70 73 75 77 78 84 85

Jacques Cartier et le chant des sirènes L’Art nouveau et l’Art déco au Québec Deux heures, une œuvre : Le cri d’Edvard Munch La peinture américaine (XVIIIe–XXe siècle) Le Moyen Âge — art préroman et art roman Le Bernin et Rome Mise en scène d'opéra et liberté de création Les États-unis de la colonisation à la fin de la reconstruction Nouveaux regards sur la Seconde Guerre mondiale Les empires coloniaux européens dans l’océan indien (XVIe–XXe siècle) Venise, de la mer à la terre Soigner les oiseaux de proie, une aventure humaine ! Une autre histoire de l’économie : ce qu’Adam Smith a réellement dit Les guerres civiles : un phénomène contemporain ? Bible et féminisme Les élections américaines 2020 : enjeux cruciaux pour l’avenir La magie des grands vins du Piémont en Italie L’Autriche dans sa splendeur !


INFORMATIONS PRATIQUES RÉSERVATIONS ET PAIEMENT EN LIGNE

WWW. BELLESSOIREES. UMONTREAL.CA PAR TÉLÉPHONE DÈS LE 3 JANVIER

À NOS BUREAUX

3333, CHEMIN QUEEN-MARY BUREAU 210 (2e ÉTAGE) MONTRÉAL CÔTE-DES-NEIGES DU LUNDI AU JEUDI DE 13 H 30 À 17 H

514 343-2020

ÉCRIVEZ-NOUS

ÉQUIPE

REMBOURSEMENT

DIRECTRICE

Aucun remboursement, sauf en cas d’annulation par Les Belles Soirées.

Helena Urfer

ACHAT SUR LE LIEU DE LA CONFÉRENCE

SERVICE À LA CLIENTÈLE Karine Poirier

COMPTABILITÉ ET ADMINISTRATION Imene Hemanni

INFOBELLESSOIREES@UMONTREAL.CA

Il est recommandé de réserver vos places, mais vous pouvez aussi vous présenter sur le lieu de la conférence, de préférence 30 minutes avant le début de l’activité (sauf pour les ateliers ou visites guidées). Les moyens de paiement offerts sur le lieu de la conférence sont : - carte de débit ; - carte de crédit (VISA, MasterCard) ; - chèque. Le paiement en espèces n’est plus possible.

ACHAT À L’AVANCE - Vous êtes assuré d’avoir une place. - Vous êtes informé, par courriel, de toute modification de lieu ou d’horaire. - Les personnes ayant payé par internet ou par téléphone recevront une confirmation par courriel. Dès votre arrivée à la salle de conférence, nos préposés vérifieront que votre nom est bien inscrit sur leur liste de présences. -L  es personnes s’inscrivant en ligne le jour de la conférence doivent imprimer leur confirmation d’achat (ou présenter leur appareil mobile).

VEUILLEZ NOTER  En raison du nombre limité de places dans nos salles, vous devez respecter le lieu et l’horaire correspondant à votre inscription.

RÉDUCTIONS - Réduction de 50 % pour les employés et retraités de l’UdeM. Réduction de 50 % pour les étudiants de tous établissements. Non combinable avec d’autres rabais. - Tarif réduit pour les 60 ans et plus. Combinable avec d’autres rabais. - Tarif réduit aux membres FADOQ. Combinable avec d’autres rabais. - Tarif de groupe disponible (10 personnes et plus). Ces réductions ne s’appliquent pas aux ateliers et voyages. Une pièce justificative vous sera demandée sur place.

2


AVEC DUJKA SMOJE LES MERCREDIS 14, 21 ET 28 NOVEMBRE 3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY

HELENA URFER DIRECTRICE

Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir.

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

POUR LA LITTÉRATIE SCIENTIFIQUE

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* La diffusion, auprès d’un large public, des savoirs issus de la recherche Prix régulier : 34 $ scientifique revêt plus que jamais une importance cruciale Prix 60dans ans etnos plussociétés : 29 $ et dans nos démocraties. Les Belles Soirées de l’Université demembres Montréal ont à: cœur Prix FADOQ 27 $ de promouvoir une culture scientifique auprès des citoyens en leur donnant accès *TPS et TVQ en sus à des professeurs et à des experts qui partagent avec eux une information de qualité, nourrie par des données probantes. LE MERCREDI 14 NOVEMBRE Cette diffusion des savoirs, a aussi pour objectif de faciliter le dialogue sciences/ La musique au temps de société et d’améliorer la qualité de vie de tous. La vaccination, les contaminants Renaissance (épisode 1) les dans l’environnement, les intolérances et les allergieslaalimentaires, ainsi que trous noirs sont autant de sujets, qui à l’ère de l’abondance des communications LE MERCREDI 21 NOVEMBRE numériques, méritent qu’on s’y arrête en posant une La question musiqueincontournable : au temps de qu’en dit la science ? la Renaissance (épisode 2) Excellente saison de découvertes scientifiques et culturelles à vous toutes et tous ! LE MERCREDI 28 NOVEMBRE La musique au temps de la Renaissance (épisode 3)

3


AVEC 5 CONFÉRENCIER LE RETOUR DU RISQUE NUCLÉAIRE LE6LUNDI 29MARC AVRILHERVIEUX ‒ NELLIGAN

SURTITRE TITRE

DE7 19 H 30 À 21 H 30 LES CONTAMINANTS ÉMERGENTS DANS L’ENVIRONNEMENT Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

8

LACÔTE-DES-NEIGES RÉFORME DU DROIT DE LA FAMILLE payant QUÉBÉCOIS Stationnement au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix Diplômés UdeM : 15 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

LES GRANDS ÉVÉNEMENTS

Xerae into estrum eniet la quam hic tendella non elenima dolor aliqui omnihicia ventemqui ditatet faccusa sitates ditibus am ulpa nonecte ssitat exerferibus evellor sequis res elendit, con net aut et andebisimus si asi int fugiate ndebis et et, conseque natque latur rehent et exceatur, cusapic iisinis sum ulpa volorepel ipsande vere nimillit acea quis accus reperi voloreium volo erest ipiendi quo des et latio. Us magnime ommolupta isincto taturibus volores eostiatio eatiosamus ex et il idempore, cullectia et quis exceaquis etur, sitaquam, quias doluptatur miligenis prationsenda quae minullat vendiam etur? Conférencier, corumendi simint lit qui deliquat vel modigenis minvelis quo quiam quaturi cuptaturio odist volendis quis esecature, conecea anderchit et.

9 PARIS 1900 ET LE POSTIMPRESSIONNISME ‒ SIGNAC ET LES INDÉPENDANTS (1884-1914)

10 LES ENJEUX DE LA VACCINATION AU XXIE SIÈCLE

11 L’ÉTHIQUE INTERACTIONNELLE : REPENSER LA MORALE À PARTIR DES ÉCHANGES

12 QUE FAIRE DES CONS ? POUR NE PAS EN RESTER UN SOI-MÊME

13 JACQUES CARTIER ET LE CHANT DES SIRÈNES

14 HISTOIRE DU JAPON CLASSIQUE

4


LES RENDEZ-VOUS DES PUM LE RETOUR DU RISQUE NUCLÉAIRE

AVEC MICHEL FORTMANN LE VENDREDI 17 JANVIER DE 13 H 30 À 15 H 30 BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix diplômés UdeM : 15 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Depuis quelque temps, les nuages en forme de champignon s’accumulent sur la scène internationale. Les essais de missiles balistiques, les tests nucléaires répétés de la Corée du Nord et le programme nucléaire iranien suscitent beaucoup d’inquiétude. En outre, le retour des tensions militaires entre la Russie, l’OTAN et les États-Unis s’avère préoccupant. De leur côté, l’Inde et le Pakistan ont vécu, depuis la fin des années 1990, plusieurs crises graves durant lesquelles ils ont brandi la menace du nucléaire. Les armes nucléaires sont donc de retour dans l’actualité et, avec elles, la peur d’une confrontation entre grandes puissances. Michel Fortmann est professeur associé de science politique à l’Université de Montréal. Il a dirigé pendant une décennie le Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI),

Le livre Le retour du risque nucléaire de Michel Fortmann (Le monde en poche – PUM) sera offert aux participants inscrits.

qu’il a fondé en 1996. Il a codirigé, de 1999 à 2012, l’annuaire Les conflits dans le monde aux Presses de l’Université Laval. Ses articles ont paru dans de nombreuses revues scientifiques.

5


AVEC MARC HERVIEUX ANIMATION PAR LORRAINE PINTAL DIRECTRICE ARTISTIQUE ET GÉNÉRALE DU TNM

LES BEAUX ENTRETIENS DU TNM MARC HERVIEUX ‒ NELLIGAN

LE LUNDI 20 JANVIER DE 14 H À 16 H THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE 84, rue Sainte-Catherine Ouest Montréal

PLACE-DES-ARTS TARIFS POUR L’ENTRETIEN* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Réduction de 15 % pour les abonnés du TNM

NELLIGAN, AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE, DU 14 JANVIER AU 8 FÉVRIER 2020 Nelligan, Marc Hervieux l’a tatoué sur le cœur. Quand il assiste, sidéré, à la création de l’opéra romantique de Michel Tremblay et d’André Gagnon en 1990, il souhaite devenir chanteur d’opéra. Il est depuis longtemps un fan du poète, dont il a découvert les vers à l’adolescence, période durant laquelle ce fils d’ouvrier issu du quartier Hochelaga-Maisonneuve aimait aller flâner devant la maison de Nelligan sur la rue Laval. Après avoir délaissé le métier de graphiste, Marc Hervieux étudie au Conservatoire de musique de Montréal. Il a 23 ans. Les années passent, il connaît une carrière fulgurante, chante à l’Opéra de Montréal et de Québec, en Europe, en Asie, aux États-Unis… En 2010, alors qu’il vient de tourner le dos à sa carrière internationale, l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal réalise son rêve en lui offrant d’interpréter Nelligan vieux. À la fin des représentations de Nelligan au Monument-National en 2010, Marc Hervieux n’a qu’une idée : recommencer… Cet entretien, animé par Lorraine Pintal sur la scène du TNM, sera l’occasion d’échanger autour de l’impressionnant parcours de ce ténor, du répertoire classique à la chanson populaire, de l’opéra au théâtre.

6


FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES LES CONTAMINANTS ÉMERGENTS DANS L’ENVIRONNEMENT

AVEC SÉBASTIEN SAUVÉ

Que sont les contaminants d’intérêt émergent ? L’utilisation croissante des médicaments, des produits de soins personnels, de pesticides et des perturbateurs endocriniens engendre des apports continuels dans l’eau. L’occurrence des contaminants émergents a été étudiée dans les eaux d’égout et les effluents et dans les boues des stations d’épuration des eaux usées, dans les rejets agricoles, dans le fleuve et les rivières ainsi que dans l’eau potable. Les chercheurs veulent déterminer les composés qui sont présents et leurs concentrations et ensuite évaluer s’il pourrait y avoir un risque réel lié à la présence de ces composés dans l’environnement.

CAMPUS MIL – COMPLEXE DES SCIENCES

Sébastien Sauvé est professeur titulaire en chimie environnementale et vice-doyen Recherche et création de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal.

LE MARDI 18 FÉVRIER DE 19 H 30 À 21 H 30

1375, avenue Thérèse-Lavoie-Roux, Montréal

ACADIE TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix diplômés UdeM : 15 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Il a plus de 200 articles scientifiques et chapitres de livres à son actif traitant d’une variété de sujets allant de l’étude des sols contaminés, de l’économie circulaire, de l’analyse des contaminants émergents par spectrométrie de masse jusqu’aux effets de ces contaminants

© Katia Benoit

sur la santé et l’environnement.

7


AVEC ALAIN ROY LE LUNDI 30 MARS DE 19 H 30 À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

FACULTÉ DE DROIT LA RÉFORME DU DROIT DE LA FAMILLE QUÉBÉCOIS Nul besoin d’être sociologue pour constater l’évolution fulgurante qu’ont connue les réalités conjugales et familiales depuis la dernière grande réforme du droit de la famille que le Québec a connue au début des années 80. Contrairement à la situation qui prévalait alors, les familles d'aujourd'hui ne se créent plus nécessairement autour du noyau formé par le couple marié. Les modèles familiaux sont désormais multiples et variés, tant en ce qui concerne la conjugalité que la parentalité et la filiation. Cette conférence abordera les grands enjeux auxquels le législateur québécois devra faire face à l’occasion de la réforme à venir. Alain Roy est docteur en droit et professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et notaire émérite. De 2009 à 2013, il a agi à titre d’expert du procureur général du Québec dans le cadre de l’affaire Éric c. Lola qui a connu son dénouement devant la Cour suprême du Canada. À la demande du ministre de la Justice Bertrand St-Arnaud, il a ensuite présidé le Comité consultatif sur le droit de la famille dont le rapport final, contenant 82 recommandations, a été déposé le 8 juin 2015. Au cours des derniers mois, il a agi à titre d’expert-conseil auprès de l’actuelle ministre de la Justice, Sonia LeBel, dans le cadre des consultations publiques sur la réforme du droit de la famille.

8


PARIS 1900 ET LE POSTIMPRESSIONNISME ‒ SIGNAC ET LES INDÉPENDANTS (1884-1914)

AVEC GILLES GENTY LES MERCREDIS 1ER ET 8 AVRIL 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 15 H 30

© Paul Signac (1863-1935), Juan-les-Pins. Soir, 1914, huile sur toile, 73 x 92 cm. Collection particulière. Photo Maurice Aeschimann, Genève

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL Auditorium Maxwell-Cummings 1379, rue Sherbrooke Ouest Montréal

GUY-CONCORDIA TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 52 $ Prix 60 ans et plus : 44 $ Prix diplômés UdeM : 30 $ Prix membres FADOQ : 41 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE*

Paris est, à l’orée du siècle nouveau, un bouillon de culture ; les artistes de toute l’Europe s’y donnent rendez-vous, et les expériences artistiques les plus audacieuses sont tentées. Tandis que les théâtres et les cabarets font salle comble, comme en témoignent les affiches de Toulouse-Lautrec et de ses amis, de jeunes artistes désirent s’affranchir de l’impressionnisme en donnant des bases scientifiques à leur pratique de la couleur. En s’appuyant sur les travaux des physiciens Chevreul et Rood, ils prônent la division des touches et la « loi du contraste simultané » : le néo-impressionnisme est né, et Seurat, Signac et leurs amis exposeront à partir de 1884 dans le Salon des artistes indépendants qu’ils créent. Signac numérote ses œuvres en « opus » comme des compositions musicales. Souvent anarchistes, ils ambitionnent de renouveler la société par l’art et sa diffusion au moyen de l’estampe. Bientôt, tandis que la technique pointilliste se diffuse en Europe (Italie, Hollande, Autriche), des peintres venus d’horizons très divers exposent aux Indépendants ; le Suisse Vallotton y expose des gravures sur bois mordantes, les Fauves y révèlent leurs couleurs éclatantes, tandis que Kandinsky et Gabrielle Munter montrent leurs premières œuvres expressionnistes. Même Casimir Malevitch et Modigliani y ont participé ! Souvent perçu comme le salon des néo-impressionnistes, les Indépendants auront finalement été le creuset de l’art moderne du XXe siècle. Toute une aventure à redécouvrir ! Gilles Genty, après des études d’histoire de l’art, a été chargé de cours à l’École du Louvre (Paris), puis professeur d’histoire de l’art. Il a été commissaire d’expositions internationales, dont Maurice Denis (Lyon, 1995), L’Impressionnisme de Corot à Renoir (Brescia, 1998),

Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix diplômés UdeM : 15 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Réduction de 15 % pour les membres VIP du Musée des beaux-arts de Montréal

LE MERCREDI 1ER AVRIL Paris 1900 et le postimpressionnisme ‒ Signac et les Indépendants (1884-1914) (1re partie)

LE MERCREDI 8 AVRIL Paris 1900 et le postimpressionnisme ‒ Signac et les Indépendants (1884-1914) (2e partie)

PARIS 1900 ET LE POSTIMPRESSIONNISME – SIGNAC ET LES INDÉPENDANTS, AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL, DE MARS À SEPTEMBRE 2020

De Caillebotte à Picasso (Québec, 2006), Toulouse-Lautrec (Montréal, 2016). Il a été directeur du musée du Petit Palais de Genève (Suisse). Il est cocommissaire de l’exposition Paris 1900 et le postimpressionnisme ‒ Signac et les Indépendants, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal en 2020.

9


AVEC CAROLINE QUACH LE JEUDI 2 AVRIL DE 19 H 30 À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

FACULTÉ DE MÉDECINE LES ENJEUX DE LA VACCINATION AU XXIE SIÈCLE La vaccination est un succès de la santé publique, bien que certains l’aient remise en question récemment. Dans ce climat changeant où des interrogations surgissent, cette conférence fera le point sur la vaccination en répondant aux questions de base : qu’est-ce qu’un vaccin ? Comment et pourquoi les vaccins sont-ils développés ? Nous aborderons également des concepts épidémiologiques nécessaires à l’évaluation des programmes de vaccination et de la prise de décision en santé publique. Finalement, nous discuterons des défis et des enjeux de la vaccination dans le monde actuel. Caroline Quach est professeure titulaire au Département de microbiologie, infectiologie et immunologie de l’Université de Montréal. Elle est médecin responsable du service de Prévention et contrôle des infections (PCI) du CHU Sainte-Justine et directrice médicale d’OPTILAB-Montréal CHUSJ. Ses champs d’intérêt de recherche portent sur la prévention des infections, tant nosocomiales que celles évitables par la vaccination. Dre Quach est présidente sortante de l’Association de microbiologie médicale et de maladies infectieuses, Canada (AMMI Canada) et présidente du Comité consultatif national en immunisation de l’Agence de santé publique du Canada.

10


L’ÉTHIQUE INTERACTIONNELLE : REPENSER LA MORALE À PARTIR DES ÉCHANGES Après avoir présenté la pensée de Spinoza en 2017, Maxime Rovere revient aux Belles Soirées pour proposer sa propre éthique, destinée à relever les grands défis contemporains. À l’heure de la diversité culturelle et du désastre écologique, peut-on encore penser une morale ? L’éthique interactionnelle a pour ambition de répondre affirmativement à cette question par une refonte complète des concepts fondamentaux, non à partir des individus, mais plutôt de leurs interactions.

AVEC MAXIME ROVERE LE LUNDI 4, LE MARDI 5 ET LE LUNDI 11 MAI 3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

Maxime Rovere est philosophe, chercheur associé à l’Institut d’histoire des représentations et

TARIFS POUR LA SÉRIE*

des idées dans les modernités (IRHIM) (Lyon). Spécialiste de Spinoza et des questions morales,

Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

il développe une pensée fondée sur les interactions. Il a été accueilli dans les universités de Buenos Aires, Princeton, Groningen, etc., après avoir enseigné à l’École normale supérieure (ENS) (Lyon) puis à l’Université pontificale (PUC) de Rio de Janeiro. Il a publié le premier volume de ses recherches sous le titre Que faire des cons ? Pour ne pas en rester un soi-même (Flammarion, 2019).

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 4 MAI La solitude à l’ère des réseaux. Pistes philosophiques pour sortir du naufrage

LE MARDI 5 MAI Pourquoi moi ? Regards sur nos stratégies de défense

LE LUNDI 11 MAI Savoir transmettre, savoir apprendre : comment sortir de soi pour mieux interagir ?

11


AVEC MAXIME ROVERE LE MARDI 12 MAI

QUE FAIRE DES CONS ? POUR NE PAS EN RESTER UN SOI-MÊME

DE 19 H 30 À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Comment affronter les échanges toxiques ? Lorsque nous ressentons de l’aversion pour quelqu’un, notre émotion trouve son origine dans des interactions entre individus. Pourtant, nous interprétons l’émotion comme un phénomène intérieur. Cette conférence montrera qu’en plaçant les interactions au cœur de l’éthique, nous pouvons concevoir les émotions négatives tout autrement et découvrir quelques issues aux conflits qui nous empoisonnent la vie. Maxime Rovere est philosophe, chercheur associé à l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (IRHIM) (Lyon). Spécialiste de Spinoza et des questions morales, il développe une pensée fondée sur les interactions. Il a été accueilli dans les universités de Buenos Aires, Princeton, Groningen, etc., après avoir enseigné à l’École normale supérieure (ENS) (Lyon) puis à l’Université pontificale (PUC) de Rio de Janeiro. Il a publié le premier volume de ses recherches sous le titre Que faire des cons ? Pour ne pas en rester un soi-même (Flammarion, 2019).

12


JACQUES CARTIER ET LE CHANT DES SIRÈNES

AVEC CLAUDE LA CHARITÉ LES JEUDIS 14, 21 ET 28 MAI 3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Si Jacques Cartier est aujourd’hui considéré comme une figure positive de notre histoire, tel ne fut pas le cas en son temps. Loin d’être admiré, il a plutôt été l’objet de la dérision de ses contemporains en raison de ses essais infructueux dans la colonisation du Nouveau Monde. La littérature narrative de la Renaissance confirme cette réputation peu envieuse, Rabelais représentant Cartier comme un affabulateur, tandis que Marguerite de Navarre insiste sur l’inaptitude des équipages de Cartier et de Roberval, constitués majoritairement de prisonniers, à coloniser les rives du Saint-Laurent. Claude La Charité est professeur à l’Université du Québec à Rimouski. Auteur de La Rhétorique épistolaire de Rabelais (Nota Bene, 2003) et de Rabelais aux confins des mondes possibles (Presses universitaires de France, 2011), il a dirigé entre autres Rabelais ou l’hybridité des récits rabelaisiens (Droz, 2016). Membre du comité de direction de la revue

LE JEUDI 14 MAI « Faux comme diamants de Canada » : Jacques Cartier et l’échec colonial de la France

LE JEUDI 21 MAI Jacques Cartier, élève d’Ouy-dire : Rabelais et la satire des récits de voyage fabuleux

LE JEUDI 28 MAI Le bilan de l’échec de Cartier dans L’Heptaméron de Marguerite de Navarre

L’Année rabelaisienne, il a été élu à la Société royale du Canada en 2017.

13


AVEC PIERRE-FRANÇOIS SOUYRI LE MARDI 19, LE MERCREDI 20, LE MARDI 26 ET LE MERCREDI 27 MAI 4 APRÈS-MIDI 13 H 30 À 15 H 30 BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS

Nous essaierons de passer en revue quelques questions centrales de l’histoire japonaise, en nous arrêtant chaque fois sur une période particulière : l’an mille, le Japon féodal, les guerres civiles et la réunification du pays au XVIe siècle, les débuts de la modernisation au XVIIIe et au XIXe siècle. Chaque conférence, divisée en deux parties, mettra l’accent sur une œuvre ou sur une problématique précise : la littérature féminine, la littérature guerrière et les rouleaux peints, les premiers Occidentaux au Japon et l’arrivée du christianisme, les estampes du monde flottant. Chaque séance sera illustrée de documents visuels ou enrichie de textes que nous commenterons. Pierre-François Souyri est professeur à l’Université de Genève où il enseigne l’histoire du Japon. Ses travaux portent tout autant sur l’histoire du Japon médiéval et celle des samouraïs

*

TARIFS POUR LA SÉRIE

Prix régulier : 104 $ Prix 60 ans et plus : 88 $ Prix membres FADOQ : 83 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

LE MARDI 19 MAI Le Japon aristocratique autour de l’an mille

LE MERCREDI 20 MAI Le Japon féodal autour du XIIe et du XIIIe siècle

LE MARDI 26 MAI Japon : les guerres seigneuriales et la pacification

LE MERCREDI 27 MAI Japon : la modernisation engagée (1750-1850)

14

HISTOIRE DU JAPON CLASSIQUE

que sur l’histoire du Japon moderne et notamment la période de la guerre.


Les Les fonds fonds philanthropiques philanthropiques personnalisés personnalisés

Changez Changezlelemonde, monde, ààvotre votremanière. manière. Concrétisez Concrétisez vos vos aspirations aspirations philanthropiques philanthropiques enen créant créant votre votre fonds fonds dede bourse bourse ouou dede recherche recherche personnalisé. personnalisé. Ayez Ayez unun impact impact tangible tangible et et durable durable dans dans l'éclosion l'éclosion dede projets projets porteurs porteurs qui qui façonneront façonneront la la société société dede demain. demain. L’avenir L’avenir se se réalise réalise ici ici : : reseau.umontreal.ca/monfonds reseau.umontreal.ca/monfonds monfonds@umontreal.ca monfonds@umontreal.ca 514514 343-6111 343-6111 poste poste 8832 8832


18 LES RÉSISTANCES AU BAROQUE

19 L’ART NOUVEAU ET L’ART DÉCO AU QUÉBEC

20 DEUX HEURES, UNE ŒUVRE : LE CRI D’EDVARD MUNCH

21 L’HISTOIRE D’UN LIEU ÉNIGMATIQUE : L’ATELIER D’ARTISTE AU QUÉBEC

22 LA PEINTURE AMÉRICAINE (XVIIIe–XXe SIÈCLE)

23 L’HISTOIRE DE LA MODE AU QUÉBEC DEPUIS 1950

24 LE MOYEN ÂGE — ART PRÉROMAN ET ART ROMAN

25 FRIDA KAHLO, DIEGO RIVERA ET LE MODERNISME MEXICAIN

26 LE BERNIN ET ROME

16

ARTS V


ISUELS 27 L’ÉTRANGE BEAUTÉ DES ŒUVRES DE FÉLIX VALLOTTON

28 LA VILLE DANS L’OCCIDENT MÉDIÉVAL

29 LES GRANDS MUSÉES DU MONDE ET LEURS COLLECTIONS : LE RIJKSMUSEUM

32 CARAVAGE : RÉALITÉ, THÉÂTRALITÉ, SPIRITUALITÉ

33 REMBRANDT (1606-1669)

34 LE MYSTÈRE VERMEER

35 L’HÔTEL PARTICULIER, UNE AMBITION PARISIENNE


AVEC ARMELLE WOLFF

LES RÉSISTANCES AU BAROQUE

LES LUNDIS 13, 20, 27 JANVIER, 3, 10 ET 17 FÉVRIER 6 APRÈS-MIDI DE 13 H À 16 H CAMPUS DE L’UDEM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 216 $ Prix 60 ans et plus : 184 $ Prix membres FADOQ : 173 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 40 $ Prix 60 ans et plus : 34 $ Prix membres FADOQ : 32 $ *TPS et TVQ en sus

LES LUNDIS 13, 20 ET 27 JANVIER Le particularisme français, entre classicisme et tentation baroque

LES LUNDIS 3, 10 ET 17 FÉVRIER Les particularismes hollandais et anglais – le néoclassicisme

Dans l’Europe du XVIIe siècle submergée par la mode baroque, un certain nombre de résistances apparaissent, souvent regroupées de façon simpliste sous le terme de « classicisme », et dont la France serait le foyer par excellence. Sa production artistique singulière et pourtant très diversifiée croît en richesse et en somptuosité en même temps qu’elle est mise plus étroitement au service du pouvoir par les souverains ; et seule la disparition du Roi-Soleil assouplira ce carcan, laissant la France céder à la tentation baroque sous la forme du style dit « rocaille », un art allégé qui laisse la place à la fantaisie, aux scènes galantes, aux genres mineurs. En s’érigeant en République et se soumettant à la Réforme, les Pays-Bas du Nord offrent un contexte inédit pour la production artistique : les commanditaires traditionnels – l’Église et le souverain – ont disparu, remplacés par une bourgeoisie d’affaires entreprenante et prospère, ce qui explique l’extrême originalité de l’art hollandais. Quant à l’Angleterre, indifférente aux grands courants artistiques continentaux, elle est l’autre foyer de résistance au baroque, sans toutefois donner lieu à un art homogène. C’est au milieu du XVIIIe siècle que se généralise le refus du baroque : sous l’impulsion des Lumières et de découvertes archéologiques majeures, le goût pour l’antique connaît un regain de faveur ; le néoclassicisme s’impose alors. Armelle Wolff, diplômée de l’Université de Tours et de l’École du Louvre à Paris, conférencière indépendante en histoire de l’art et en patrimoine architectural (Archimuse : http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et accompagnatrice de voyages culturels. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal (https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).

18


L’ART NOUVEAU ET L’ART DÉCO AU QUÉBEC Ces deux styles, souvent confondus, mais si différents, sont d’abord des tentatives européennes pour renouveler le discours architectural au tournant du XXe siècle, alors dominé mondialement par les colonnes et les frontons classiques issus de l’École des Beaux-Arts de Paris. Le Québec sera aux premières loges en Amérique du Nord, quant à l’emploi des formes nouvelles qui se retrouvent aussi bien en architecture qu’en décoration, grâce notamment aux contacts privilégiés de ses élites, qu’elles soient anglo-saxonnes ou canadiennes-françaises, avec les concepteurs européens. Au cours de ces deux conférences, nous évoquerons dans l’ordre chronologique les meilleures réalisations des deux styles au Québec, à la fois existantes et disparues, qu’il s’agisse de bâtiments, de meubles, d’œuvres d’art ou d’objets décoratifs. François Rémillard est historien de l’architecture, diplômé en urbanisme de l’Université de Montréal. Il est l’auteur de plusieurs livres sur Montréal, dont Demeures bourgeoises de Montréal : Le Mille carré doré 1850-1930 (Éditions du Méridien, 1986), et L’Architecture de Montréal : Guide des styles et des bâtiments (Éditions du Méridien, 1990). Son plus récent ouvrage, intitulé Belles demeures historiques de l’île de Montréal, a été publié aux Éditions de l’Homme en 2016.

AVEC FRANÇOIS RÉMILLARD LES MARDIS 14 ET 21 JANVIER 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 52 $ Prix 60 ans et plus : 44 $ Prix membres FADOQ : 41 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

LE MARDI 14 JANVIER De l’Art nouveau aux précurseurs de l’Art déco au Québec (1895-1925)

LE MARDI 21 JANVIER

© Brian Merrett

L’Art déco traditionnel versus l’Art déco aérodynamique au Québec (1925-1960)

19


AVEC AMEL FERHAT LE JEUDI 16 JANVIER DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

20

DEUX HEURES, UNE ŒUVRE : LE CRI D’EDVARD MUNCH Icône de l’art moderne par excellence, Le cri d’Edvard Munch est sans doute l’œuvre la plus connue de l’artiste. Munch en a réalisé cinq versions entre 1893 et 1917. Cette conférence a pour objectif d’analyser en profondeur cette œuvre majeure du XXe siècle. Après une brève présentation de l’artiste, nous verrons dans quel contexte Munch a réalisé Le cri. Nous évoquerons les sources d’inspiration de l’artiste ainsi que son intérêt pour la photographie et les arts du Japon. Enfin, nous verrons en quoi cette œuvre annonce les grandes avant-gardes du XXe siècle. Amel Ferhat, maîtrise en histoire de l’art, Paris I Sorbonne ; historienne de l’art et accompagnatrice de voyages culturels, conférencière indépendante pour le Club de l’Art (www.leclubdelart.com).


L’HISTOIRE D’UN LIEU ÉNIGMATIQUE : L’ATELIER D’ARTISTE AU QUÉBEC

AVEC LAURIER LACROIX

La création occupe constamment l’espace mental de l’artiste, mais il est un lieu, l’atelier, où il se retire pour valider ses intuitions et tester ses idées. Ainsi l’écrivait Françoise Sullivan : « Le monde se concentre dans l’atelier et puis l’atelier se concentre dans le tableau. »

DE 13 H 30 À 16 H

Une histoire des ateliers d’artistes au Québec au XIXe et au XXe siècle prend forme en tenant compte de différentes formes d’art, en comparant l’architecture des ateliers, en rappelant leurs diverses fonctions et en examinant leur importance dans le processus de création. Laurier Lacroix, C.M., professeur émérite de l’Université du Québec à Montréal, a enseigné l’histoire de l’art et la muséologie. Il est membre de la Société des Dix et de l’Académie des lettres du Québec. Il prépare une histoire des ateliers d’artistes au Québec.

LE MERCREDI 22 JANVIER

MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL Auditorium Maxwell-Cummings 1379, rue Sherbrooke Ouest Montréal

GUY-CONCORDIA TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

© Ernst Neumann, Scène d’atelier, l’homme fort, 1931, lithographie

Réduction de 15 % pour les membres VIP du Musée des beaux-arts de Montréal

21


AVEC AMEL FERHAT LES JEUDIS 30 JANVIER, 6, 13 ET 20 FÉVRIER

LA PEINTURE AMÉRICAINE (XVIIIe–XXe SIÈCLE)

4 APRÈS-MIDI DE 13 H À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 144 $ Prix 60 ans et plus : 122 $ Prix membres FADOQ : 115 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 40 $ Prix 60 ans et plus : 34 $ Prix membres FADOQ : 32 $ *TPS et TVQ en sus

LE JEUDI 30 JANVIER La peinture américaine (XVIIIe–XXe siècle) (1re partie)

LE JEUDI 6 FÉVRIER La peinture américaine (XVIIIe–XXe siècle) (2e partie)

LE JEUDI 13 FÉVRIER La peinture américaine (XVIIIe–XXe siècle) (3e partie)

LE JEUDI 20 FÉVRIER La peinture américaine (XVIIIe–XXe siècle) (4e partie)

22

Cette série a pour objectif de vous présenter les grands mouvements de la peinture américaine, de ses origines jusqu’au XXe siècle (Pop Art). D’abord tributaire de la peinture européenne, la peinture américaine va peu à peu se détacher de la tutelle de l’Europe en affirmant son autonomie et sa spécificité. Nous verrons que ce long combat vers l’émancipation commence dès la Révolution américaine, préparant ainsi le terrain aux conquêtes du XIXe siècle et aux grands peintres paysagers. Après la Première Guerre mondiale, les États-Unis accèdent au rang de puissance mondiale, entraînant des mutations qui influent sur la peinture de la fin du XIXe siècle. Enfin, nous verrons que dès la deuxième moitié du XXe siècle, la peinture américaine entre sur la scène internationale, donnant ainsi à New York la place de capitale de l’art moderne. Amel Ferhat, maîtrise en histoire de l’art, Paris I Sorbonne ; historienne de l’art et accompagnatrice de voyages culturels, conférencière indépendante pour le Club de l’Art (www.leclubdelart.com).


L’HISTOIRE DE LA MODE AU QUÉBEC DEPUIS 1950 Le designer et communicateur Jean-Claude Poitras pose, dans cette série de conférences, un regard sur sept décennies de mode au Québec. Il nous entraîne dans les coulisses et évoque les moments, les acteurs et les créateurs qui ont marqué l’histoire et la scène de la mode au Québec. Il nous fait découvrir à quel point la mode a toujours été un témoin privilégié et incontournable des hauts et des bas de notre civilisation, de ses crises comme de ses triomphes. Les diktats de la mode ont su façonner non seulement nos vestiaires, mais également nos comportements et nos valeurs. Jean-Claude Poitras est créateur de mode, designer multidisciplinaire et artiste en arts visuels. Il est une référence incontournable dans l’univers de la mode et du design. Chroniqueur, conférencier, porte-parole et chasseur de tendances à la curiosité insatiable, ce communicateur-né endosse avec conviction la mission de démocratiser le design, quelle qu’en soit la forme, et de faire valoir l’importance de la mode sous toutes ses coutures.

AVEC JEAN-CLAUDE POITRAS LES MARDIS 4 ET 11 FÉVRIER 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 15 H 30 MUSÉE McCORD Théâtre J. Armand-Bombardier 690, rue Sherbrooke Ouest Montréal

McGILL TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 52 $ Prix 60 ans et plus : 44 $ Prix membres FADOQ : 41 $ Prix membres McCord : 36 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ Prix membres McCord : 18 $ *TPS et TVQ en sus

LE MARDI 4 FÉVRIER L’histoire de la mode au Québec depuis 1950 (1re partie)

LE MARDI 11 FÉVRIER L’histoire de la mode au Québec depuis 1950 (2e partie)

JEAN-CLAUDE POITRAS — MODE ET INSPIRATIONS, AU MUSÉE McCORD, JUSQU’AU 26 AVRIL 2020

23


AVEC ARMELLE WOLFF LES MARDIS 10, 17, 24, 31 MARS, 7 ET 14 AVRIL 6 APRÈS-MIDI DE 13 H À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 216 $ Prix 60 ans et plus : 184 $ Prix membres FADOQ : 173 $

LE MOYEN ÂGE — ART PRÉROMAN ET ART ROMAN Avant que les grandes cathédrales, symboles du Moyen Âge, découpent de leurs flèches le ciel de l’Occident chrétien, le Haut Moyen Âge et l’art roman ont donné naissance à un foisonnement artistique encore largement méconnu, qu’il vous est proposé de parcourir en diapositives au cours de six rencontres. Si la tradition architecturale gréco-romaine s’estompe avec la chute de l’Empire romain, elle renaît pourtant avec la Renaissance carolingienne, avant que des expériences architecturales nouvelles voient le jour au siècle de l’an mil. Mais cette période préromane se caractérise surtout par une grande diversité régionale, dont le trait dominant reste la maîtrise incomparable atteinte dans les arts précieux. L’art roman apparaît ainsi comme le fruit des expériences artistiques des cinq siècles antérieurs. Art essentiellement religieux, il témoigne à la fois d’une étonnante unité, mais aussi d’une fascinante diversité formelle et décorative. Armelle Wolff, diplômée de l’Université de Tours et de l’École du Louvre à Paris,

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE*

conférencière indépendante en histoire de l’art et en patrimoine architectural (Archimuse :

Prix régulier : 40 $ Prix 60 ans et plus : 34 $ Prix membres FADOQ : 32 $

http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et accompagnatrice de voyages culturels. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal (https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).

*TPS et TVQ en sus

LES MARDIS 10, 17 ET 24 MARS L’art préroman

LES MARDIS 31 MARS, 7 ET 14 AVRIL

© Jean-Christophe Benoist

L’art roman

24


FRIDA KAHLO, DIEGO RIVERA ET LE MODERNISME MEXICAIN

AVEC AMEL FERHAT LES MERCREDIS 11 ET 18 MARS 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H GRANDE BIBLIOTHÈQUE – BAnQ 475, boul. de Maisonneuve Est Montréal

BERRI-UQAM Stationnement payant. Accès avenue Savoie et rue Berri

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MERCREDI 11 MARS Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain (1re partie)

LE MERCREDI 18 MARS

© MNBAQ

Frida Kahlo, Diego Rivera et le modernisme mexicain (2e partie)

Le couple mythique de Frida Kahlo et Diego Rivera ‒ les deux grandes gloires nationales du Mexique ‒ incarne l’âme profonde de son pays et un désir farouche de peindre la terre de ses ancêtres. Entre « l’éléphant » et « la colombe », comme aimaient les comparer les parents de Frida, c’est une partie de la peinture moderne mexicaine qui se raconte et se croise. Celle de Rivera, célébrant les grandes épopées ; et celle de Kahlo, enracinée dans l’imaginaire mexicain et la douleur.

FRIDA KAHLO, DIEGO RIVERA ET LE MODERNISME MEXICAIN – LA COLLECTION JACQUES ET NATASHA GELMAN, AU MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC, DU 13 FÉVRIER AU 18 MAI 2020

Nous verrons que le parcours du couple s’inscrit dans un contexte politique et culturel riche et mouvementé, incluant d’autres grandes figures artistiques. Nous aborderons également l’apport de ces différents acteurs dans l’élaboration de l’art moderne mexicain, en insistant sur Kahlo et Rivera. Amel Ferhat, maîtrise en histoire de l’art, Paris I Sorbonne ; historienne de l’art et accompagnatrice de voyages culturels, conférencière indépendante pour le Club de l’Art (www.leclubdelart.com).

25


AVEC ARMELLE WOLFF

LE BERNIN ET ROME

LES JEUDIS 19 ET 26 MARS

De Gian Lorenzo Bernini (1598-1680), appelé couramment le Bernin ou le Cavalier Bernin, le pape Urbain VIII a écrit qu’il était né « pour la gloire de Rome et pour illuminer ce siècle ».

2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Reconnu de son vivant comme LE grand sculpteur du XVIIe siècle (de son ciseau sont nés les merveilleux Apollon et Daphné et la très expressive Extase de sainte Thérèse), mais aussi comme architecte de talent (au point d’être sollicité par Louis XIV pour achever son palais du Louvre), Bernin fut aussi peintre, écrivain de théâtre et scénographe – bien que ces contributions soient largement perdues. Si l’on ajoute à ses qualités personnelles une capacité de travail et une virtuosité jamais émoussées, il fait sans conteste partie des génies universels qui ont érigé l’Italie en centre artistique et intellectuel de l’Europe pendant trois siècles. Par contre, ce qui le distingue nettement de beaucoup d’autres créateurs d’exception, c’est que Bernin s’est accompli en accord parfait avec son temps, celui de la Contre-Réforme, servant, avec un succès presque ininterrompu, pas moins de huit papes et un nombre incalculable de monarques, de princes et d’autres dignitaires de l’Église. Armelle Wolff, diplômée de l’Université de Tours et de l’École du Louvre à Paris, conférencière indépendante en histoire de l’art et en patrimoine architectural (Archimuse : http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et accompagnatrice de voyages culturels. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal (https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).

LE JEUDI 19 MARS Le Bernin et Rome (1re partie)

LE JEUDI 26 MARS Le Bernin et Rome (2e partie)

VOYAGE CULTUREL : ROME – ARCHITECTURES DE LA VILLE ÉTERNELLE (voir page 88)

26


L’ÉTRANGE BEAUTÉ DES ŒUVRES DE FÉLIX VALLOTTON

AVEC GILLES GENTY LE VENDREDI 3 AVRIL DE 13 H 30 À 15 H 30 BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Félix Vallotton (1865-1925) intrigue, déroute, mais surtout fascine. Né dans une famille de la bonne bourgeoisie de la Suisse francophone (Lausanne), il se rend en France, comme son compatriote Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923), pour y parfaire son éducation artistique. Artiste cultivé (il tiendra un étonnant Journal tout au long de sa vie et sera un remarquable écrivain et critique d’art), il se passionne pour l’aventure des jeunes revues artistico-littéraires et des feuilles satiriques et se frotte, comme les peintres Paul Signac et Maximilien Luce, aux milieux anarchistes. Sans se départir de sa parfaite facture picturale, il se plaît dès lors à décrypter, avec un réalisme mordant à la Jules Renard dont il est si proche, les travers de la société, les écarts de conduite, les incohérences de la morale commune. Comme le résume si bien le critique Francis Jourdain, ce huguenot critique et inquiet, morose et burlesque, « ne cessera de scruter les beautés du Laid que pour soigneusement examiner les laideurs du Beau ». Longtemps confidentielle, sa peinture aura pourtant une grande influence sur la « Nouvelle Objectivité » en Allemagne dans les années 1920-1930 et elle fascine aujourd’hui nombre de peintres contemporains. Gilles Genty, après des études d’histoire de l’art, a été chargé de cours à l’École du Louvre (Paris), puis professeur d’histoire de l’art. Il a été commissaire d’expositions internationales, dont Maurice Denis (Lyon, 1995), L’Impressionnisme de Corot à Renoir (Brescia, 1998), De Caillebotte à Picasso (Québec, 2006), Toulouse-Lautrec (Montréal, 2016). Il a été directeur du musée du Petit Palais de Genève (Suisse). Il est cocommissaire de l’exposition Paris 1900 et le postimpressionnisme ‒ Signac et les Indépendants, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal en 2020.

27


LA VILLE DANS L’OCCIDENT MÉDIÉVAL

AVEC ARMELLE WOLFF

Quiconque voyage aujourd’hui en Europe peut aisément remarquer des spécificités propres aux centres urbains anciens : des restes de fortifications, une trame urbaine souvent serrée et compliquée, une architecture pittoresque – parfois mystérieuse.

LE JEUDI 9 AVRIL DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À SAINT-HYACINTHE

Le Moyen Âge est souvent perçu comme la période de ruralité par excellence : des paysages à peine défrichés dominés par de gros donjons ou par de puissantes abbayes. C’est pourtant bien à cette époque qu’une importante affirmation urbaine se produit, dont les divers témoins architecturaux demeurent omniprésents : non seulement des cathédrales, abbatiales et fortifications, mais aussi des ruelles et escaliers étroits, maisons en encorbellements, tours, hôpitaux et ponts. Tous seront bien sûr abordés ici, mais aussi enrichis par des réalités moins perceptibles par le non-initié, par exemple la trame urbaine, la part du bâti en bois et en pierre, ou encore l’importance des murailles, dont le rôle ne se limite surtout pas à des fins militaires.

1500, rue des Vétérinaires Salle 0448 Stationnement payant au 3200, rue Sicotte

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Armelle Wolff, diplômée de l’Université de Tours et de l’École du Louvre à Paris, conférencière indépendante en histoire de l’art et en patrimoine architectural (Archimuse : http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et accompagnatrice de voyages culturels. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal

© Grahamec

(https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).

28


LES GRANDS MUSÉES DU MONDE ET LEURS COLLECTIONS : LE RIJKSMUSEUM

AVEC AMEL FERHAT LES MERCREDIS 15, 22 ET 29 AVRIL 3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE*

© Red Charlie

Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE*

Le Rijksmuseum d’Amsterdam compte parmi les plus importants musées des Pays-Bas. Fondé en 1798 à La Haye, ses collections offrent un panorama complet de l’histoire d’Amsterdam, avec plus de 2 000 peintures du siècle d’or hollandais. Nous vous proposons de découvrir l’histoire du Rijksmuseum et de ses collections, en insistant sur les chefs-d’œuvre connus et méconnus des principaux départements du musée. Une large place sera consacrée au siècle d’or hollandais. Amel Ferhat, maîtrise en histoire de l’art, Paris I Sorbonne ; historienne de l’art et accompagnatrice de voyages culturels, conférencière indépendante pour le Club de l’Art (www.leclubdelart.com).

Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MERCREDI 15 AVRIL Les grands musées du monde et leurs collections : le Rijksmuseum (1re partie)

LE MERCREDI 22 AVRIL Les grands musées du monde et leurs collections : le Rijksmuseum (2e partie)

LE MERCREDI 29 AVRIL Les grands musées du monde et leurs collections : le Rijksmuseum (3e partie)

29


Still Life with a Gilt Cup, Willem Claesz. Heda, 1635, Rijkmuseum


AVEC ARMELLE WOLFF LES JEUDIS 16 ET 23 AVRIL 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À SAINT-HYACINTHE 1500, rue des Vétérinaires Salle 0448 Stationnement payant au 3200, rue Sicotte

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE JEUDI 16 AVRIL Caravage : réalité, théâtralité, spiritualité (1re partie)

LE JEUDI 23 AVRIL Caravage : réalité, théâtralité, spiritualité (2e partie)

32

CARAVAGE : RÉALITÉ, THÉÂTRALITÉ, SPIRITUALITÉ Si l’art de Caravage a pu être mal compris, voire dénigré, il n’en demeure pas moins qu’il a exercé une influence fondamentale sur le cours de la peinture européenne. L’exposition proposée par le Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa a permis de revenir sur ce que la peinture de Caravage a eu de révolutionnaire : la façon dont elle s’est paradoxalement retrouvée en parfaite adéquation avec la spiritualité nouvelle véhiculée par la Contre-Réforme catholique et combien ses audaces picturales (attachement à un réalisme parfois cru, utilisation dramatique de la lumière) ont marqué tous les grands peintres du XVIIe siècle et au-delà. Armelle Wolff, diplômée de l’Université de Tours et de l’École du Louvre à Paris, conférencière indépendante en histoire de l’art et en patrimoine architectural (Archimuse : http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et accompagnatrice de voyages culturels. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal (https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).


REMBRANDT (1606-1669)

AVEC AMEL FERHAT LES LUNDIS 20, 27 AVRIL ET 4 MAI 3 SOIRÉES DE 19 H À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 20 AVRIL Rembrandt (1606-1669) (1re partie)

LE LUNDI 27 AVRIL Rembrandt (1606-1669) (2e partie)

LE LUNDI 4 MAI Maître incontesté du XVIIe siècle hollandais, Rembrandt reste pour le grand public l’archétype de l’artiste au pouvoir créatif sans limites qui ne peut que forcer l’admiration. Pourtant, cet artiste aux talents incontestables (peintre, dessinateur et graveur) n’a cessé d’étonner les spécialistes, qui continuent à s’interroger sur la portée de son œuvre. Considéré tour à tour comme artisan, artiste, professeur, marchand, collectionneur, expérimentateur infatigable, Rembrandt reste toujours difficile à cerner.

Rembrandt (1606-1669) (3e partie)

Longtemps considéré comme un marginal aspirant à une peinture universelle au mépris de toute logique commerciale, Rembrandt est en réalité un artiste entrepreneur qui appartient à son époque. Une époque nouvelle, qui voit l’émergence d’une bourgeoisie marchande désireuse d’acquérir des œuvres d’art tout en aspirant à plus de liberté, ainsi que d’un marché libre qui privilégie le gain et la spéculation. C’est dans ce contexte riche et foisonnant que nous vous invitons à découvrir l’œuvre exceptionnelle de Rembrandt. Amel Ferhat, maîtrise en histoire de l’art, Paris I Sorbonne ; historienne de l’art et accompagnatrice de voyages culturels, conférencière indépendante pour le Club de l’Art (www.leclubdelart.com).

33


AVEC AMEL FERHAT

LE MYSTÈRE VERMEER

LES MERCREDIS 6 ET 13 MAI 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MERCREDI 6 MAI Le mystère Vermeer (1re partie)

LE MERCREDI 13 MAI Le mystère Vermeer (2e partie)

Maître incontesté du XVIIe siècle hollandais à côté de Rembrandt, Vermeer se distingue de ses contemporains par l’aura mystérieuse qui se dégage de ses tableaux. Qualifié dès la fin du XIXe siècle de « sphinx de Delft » par le critique d’art Théophile Thoré-Bürger, Vermeer affiche une personnalité pourtant loin d’être énigmatique et qui ne repose aucunement sur l’idée d’un génie solitaire coupé de l’art de son temps. Le troisième quart du XVIIe siècle marque l’apogée économique et commercial des Provinces-Unies. C’est dans ce contexte que l’élite hollandaise cherche à glorifier son statut social, exigeant de la part des artistes un art qui reflète des scènes idéalisées de la vie privée. Nous constaterons que Vermeer a délibérément construit le mystère de sa peinture. Nous verrons que ses scènes d’intérieur traduisent – dans leur structure et leur contenu – une dimension intimiste cachée dont le but est de pénétrer la sphère inaccessible de la vie privée. Amel Ferhat, maîtrise en histoire de l’art, Paris I Sorbonne ; historienne de l’art et accompagnatrice de voyages culturels, conférencière indépendante pour le Club de l’Art (www.leclubdelart.com).

34


L’HÔTEL PARTICULIER, UNE AMBITION PARISIENNE Réalité parisienne par excellence, rien de plus difficile pourtant que de cerner les caractéristiques architecturales de l’hôtel particulier, terme qui peut correspondre à des variantes très diverses selon les époques de construction. Demeure de prestige érigée entre cour et jardin, l’hôtel particulier s’est en effet transformé au fil des siècles en fonction des modes, des contraintes urbaines et des usages sociaux. Mais de tout temps, « l’hôtel » demeure un symbole de luxe : habitation des élites urbaines, il doit témoigner de la réussite de ses occupants, d’où le raffinement tant des extérieurs que des intérieurs. Ces deux présentations éclairent le phénomène parisien que constitue l’hôtel particulier dans toute sa variété. Plus largement, c’est l’évolution du concept au fil des siècles qui sera explorée ici au moyen de nombreux exemples, y compris des ensembles majeurs aujourd’hui disparus. Armelle Wolff, diplômée de l’Université de Tours et de l’École du Louvre à Paris, conférencière indépendante en histoire de l’art et en patrimoine architectural (Archimuse : http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et accompagnatrice de voyages culturels. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal (https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).

AVEC ARMELLE WOLFF LES JEUDIS 21 ET 28 MAI 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE JEUDI 21 MAI L’hôtel particulier, une ambition parisienne (1re partie)

LE JEUDI 28 MAI L’hôtel particulier, une ambition parisienne (2e partie)

35


38 TCHEKHOV, BOULEVERSANT ET FRATERNEL

39 JANE AUSTEN (1775-1817) LE CHARME DISCRET DE L’ANGLETERRE GÉORGIENNE

LITTÉRATURE / THÉÂTRE

36


40 LE CANTIQUE DES CANTIQUES, SA POÉSIE ET SON INFLUENCE DANS L’ART

41 LE JOUR OÙ LES FEMMES ONT DIT NON

37


AVEC PAUL LEFEBVRE LES LUNDIS 9 ET 16 MARS 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 15 H 30 GRANDE BIBLIOTHÈQUE – BAnQ 475, boul. de Maisonneuve Est Montréal

BERRI-UQAM

TCHEKHOV, BOULEVERSANT ET FRATERNEL Avec ses quatre dernières pièces créées entre 1896 et 1904 – La Mouette, Oncle Vania, Les 3 Sœurs et La Cerisaie – Anton Pavlovitch Tchekhov a complètement bouleversé la dramaturgie et, en moins d’un siècle, est devenu un auteur aussi fondamental que Shakespeare. Son œuvre, éminemment personnelle, s’inscrit aussi dans l’extraordinaire effervescence culturelle de la Russie de son temps. Qui était Tchekhov ? Au sein de quel contexte culturel, social et politique son œuvre a-t-elle jailli ? Et, surtout, qu’a-t-il apporté d’unique au théâtre ?

Stationnement payant. Accès avenue Savoie et rue Berri

Paul Lefebvre travaille comme conseiller dramaturgique au Centre des auteurs dramatiques.

TARIFS POUR LA SÉRIE*

l’Université de Montréal et à l’École nationale de théâtre du Canada.

Il est aussi traducteur, professeur en théâtre et conférencier. Il a enseigné entre autres à

Prix régulier : 52 $ Prix 60 ans et plus : 44 $ Prix membres FADOQ : 41 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Réduction de 15 % pour les abonnés du TNM

LE LUNDI 9 MARS Tchekhov, bouleversant et fraternel (1re partie)

LE LUNDI 16 MARS

LES 3 SŒURS, AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE, DU 3 AU 28 MARS 2020

38

© Paul-Lefebvre

Tchekhov, bouleversant et fraternel (2e partie)


JANE AUSTEN (1775-1817) LE CHARME DISCRET DE L’ANGLETERRE GÉORGIENNE

AVEC EMMANUELLE FRIANT LES LUNDIS 23 ET 30 MARS 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 23 MARS Jane Austen (1re partie)

Rien ne serait plus erroné que de réduire Jane Austen au cliché d’une auteure de romances centrées sur de jeunes femmes se cherchant un époux au cours d’interminables garden-partys. Ce serait faire l’impasse sur la finesse de sa critique sociale, servie par un style incisif et enlevé, qui fait d’elle l’une des figures majeures de la littérature britannique et qui suscite encore aujourd’hui un engouement tout particulier.

LE LUNDI 30 MARS Jane Austen (2e partie)

De sa personnalité, on sait peu de choses : sa sœur Cassandra a pris soin, après sa mort, de censurer une grande partie de sa correspondance. Il nous reste toutefois quelques témoignages, et surtout une œuvre littéraire extrêmement travaillée, où des situations ordinaires se trouvent transcendées par ce mélange d’ironie amusée et de burlesque qui fait sa signature. Dans une Angleterre géorgienne ébranlée par la Révolution française, Jane Austen brosse le portrait d’une aristocratie désargentée prise au piège des conventions sociales. Formidable peintre des caractères, des rapports de genre et des relations humaines, elle n’hésite pas à prendre position contre les carcans de respectabilité qui enferment les femmes, déchirées entre raison et sentiments. Emmanuelle Friant, Ph. D., docteure en histoire et diplômée en études anglaises et nord-américaines, se spécialise dans l’étude des mentalités, des sensibilités, ainsi que des pratiques religieuses et socioculturelles en Europe. Conférencière et chargée de cours durant 12 ans, elle a notamment enseigné l’histoire de la Grande-Bretagne à l’Université de Montréal.

39


AVEC ALAIN GIGNAC LE LUNDI 6 AVRIL DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL

INSTITUT D’ÉTUDES RELIGIEUSES LE CANTIQUE DES CANTIQUES, SA POÉSIE ET SON INFLUENCE DANS L’ART

Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

Chant par excellence, célébration de l’amour humain, métaphore mystique, exaltation du désir et de l’érotisme. Un livre biblique qui ne fait qu’une seule allusion à Dieu. Les rabbins de l’Antiquité se demandaient s’il avait sa place dans la Bible. Un trésor de l’humanité, qui parle tant aux croyants qu’aux agnostiques. Nous apprivoiserons la poésie du Cantique et découvrirons comment certains peintres comme Chagall et Moreau se sont approprié ce contenu poétique.

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE*

Alain Gignac est directeur de l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal et

Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $

spécialiste en études bibliques. Ses recherches actuelles portent sur les lettres du Nouveau

*TPS et TVQ en sus

Traduction (Bayard, 2001) et Bible en français courant (2019). Il s’intéresse aussi à la

Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL

Testament, notamment à travers une approche narrative. Il a publié un Commentaire de l’Épître aux Romains (Cerf, 2014) et a participé aux traductions bibliques Bible Nouvelle réception de la Bible dans l’art : comment les artistes interprètent le texte biblique à leur façon,

© Chris Hellier / Alamy banque d’images

à partir des interrogations de leur époque.

40


LE JOUR OÙ LES FEMMES ONT DIT NON

AVEC FANNY BRITT ET LORRAINE PINTAL LE LUNDI 27 AVRIL DE 14 H À 16 H BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Réduction de 15 % pour les abonnés du TNM

LYSIS, AU THÉÂTRE DU NOUVEAU MONDE, DU 21 AVRIL AU 16 MAI 2020 Quel pouvoir les femmes ont-elles réellement, aux yeux du monde ? Une fois que l’on acquiert des pouvoirs tant espérés, qu’en fait-on ? Réussit-on à maintenir le cap sur nos valeurs et nos idéaux, ou succombons-nous au chant des sirènes de l’ambition ou de l’ego ? Ces questions ont animé la création de Lysis dès le début, quand Lorraine Pintal a invité Fanny Britt et Alexia Bürger à se pencher sur le classique d’Aristophane, Lysistrata. Moins allumées par l’idée d’une grève du sexe comme véhicule de la révolte actuelle, les deux autrices ont plutôt abordé de front l’un des derniers remparts du pouvoir féminin : celui de mettre des enfants au monde. Les femmes de Lysis choisissent de cesser d’enfanter, non pas pour punir les hommes, mais pour signifier à un système effréné, gourmand et dévastateur leur refus de le nourrir davantage. Plus encore, elles croient qu’un autre monde est possible et essentiel, mais que comme dans toute révolution, son avènement ne se fera pas sans heurts et sans remise en question de l’ordre établi. C’est donc dans un esprit de réflexion critique, d’urgence de nommer et d’ouverture aux autres que la création de Lysis a été réalisée. Cette causerie sera l’occasion d’en exposer les fondements, les détours et les conclusions, en toute complicité.

41


43 FRÉDÉRIC CHOPIN, LE « POÈTE DU PIANO »

44 MISE EN SCÈNE D'OPÉRA ET LIBERTÉ DE CRÉATION

45 ART ET TOTALITARISME : LE CAS DE L’OPÉRA

MUSIQUE

42


FRÉDÉRIC CHOPIN, LE « POÈTE DU PIANO »

AVEC MARILOU GARON LE MARDI 28 JANVIER DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Polonais de naissance et Parisien d’adoption, le pianiste et compositeur Frédéric Chopin s’est consacré presque exclusivement à la musique pour piano. Lui-même virtuose de l’instrument, sa vie créatrice correspond à l’époque où le piano subissait de formidables transformations, le rapprochant du piano moderne que nous connaissons aujourd’hui. Chopin aura laissé plus de 200 œuvres novatrices, dont plusieurs figurent aujourd’hui parmi les chefsd’œuvre du répertoire pianistique. Cette conférence explorera le style musical propre à Chopin – le tempo rubato, le style cantabile, l’ornementation – ainsi que les formes musicales distinctes par lesquelles le compositeur romantique s’est exprimé. Marilou Garon, baccalauréat en musicologie (Université de Montréal), baccalauréat en éducation (Université d’Ottawa) ; elle a enseigné la musique pendant 20 ans et œuvre dans

© Victor Freitas

le domaine des communications à titre de rédactrice, d’auteure et de recherchiste.

43


AVEC MICHEL VEILLEUX LE MARDI 25 FÉVRIER DE 13 H 30 À 16 H

FACULTÉ DE MUSIQUE MISE EN SCÈNE D’OPÉRA ET LIBERTÉ DE CRÉATION

CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* © Sueddeutsche Zeitung Photo / Alamy banque d’images

Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Depuis plus d’un demi-siècle, le metteur en scène d’opéra s’affirme comme un créateur à part entière. Revendiquant sa vision personnelle de l’œuvre d’autrui, il bouscule la tradition et refuse les conventions. La liberté de création du metteur en scène est-elle absolue ou doit-il soumettre son écriture scénique à une certaine « vérité » de l’œuvre qui serait contenue dans le livret et la musique ? La conférence sera illustrée par des extraits vidéo tirés de célèbres productions d’opéras. Michel Veilleux, M.A. (musicologie) (Montréal), animateur de la série Opéramania de l’Université de Montréal (UdeM), chargé de cours à l’UdeM, à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Sherbrooke.

44


FACULTÉ DE MUSIQUE ART ET TOTALITARISME : LE CAS DE L’OPÉRA

AVEC MICHEL VEILLEUX

Les régimes totalitaires ont largement pratiqué la censure et encadré la production artistique de manière très étroite. L’opéra n’y a certes pas échappé, obligeant les créateurs à retirer leurs œuvres, à faire amende honorable, à réécrire leurs partitions ou à se réfugier dans des pratiques artistiques tournées vers le passé. À partir d’exemples précis (Berg, Strauss, Chostakovitch, etc.), la conférence examinera des cas célèbres de compositeurs d’opéras qui ont été brimés ou qui ont dû faire preuve d’astuce afin de continuer à pratiquer leur art.

BAnQ VIEUX-MONTRÉAL

Michel Veilleux, M.A. (musicologie) (Montréal), animateur de la série Opéramania

*TPS et TVQ en sus

LE MARDI 3 MARS DE 13 H 30 À 16 H 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $

de l’Université de Montréal (UdeM), chargé de cours à l’UdeM, à l’Université du Québec

© Deutsche Fotothek

à Montréal et à l’Université de Sherbrooke.

45


48 LE JAPON ET LA SECONDE GUERRE MONDIALE

49 LES OTTOMANS OU L’ÉPOQUE OÙ LE MOYEN-ORIENT DONNAIT DES LEÇONS À L’EUROPE

50 LES ÉTATS-UNIS DE LA COLONISATION À LA FIN DE LA RECONSTRUCTION

51 NOUVEAUX REGARDS SUR LA SECONDE GUERRE MONDIALE

52 LA MÉSOPOTAMIE : LA TERRE DES DEUX FLEUVES

53 LES EMPIRES COLONIAUX EUROPÉENS DANS L’OCÉAN INDIEN (XVIe‒XXe SIÈCLE)

54 LE CHÂTEAU RAMEZAY : LIEU DE POUVOIR AU XVIIIE SIÈCLE

55 VISITE COMMENTÉE DU CHÂTEAU RAMEZAY

56 LE MONDE OCCIDENTAL PENDANT LE PREMIER MOYEN ÂGE


HISTOIRE 57 VENISE, DE LA MER À LA TERRE

58 LES MÉDICIS SUR LES TRÔNES D’EUROPE (XVIe‒XVIIIe SIÈCLE)

59 INTELLECTUELS ET POLITIQUE EN FRANCE AU XXE SIÈCLE

60 L’ESCLAVAGE DANS LES AMÉRIQUES

61 L’ASIE-PACIFIQUE AMÉRICAINE ? EMPIRE, ENDIGUEMENT ET GUERRE FROIDE

47


LE JAPON ET LA SECONDE GUERRE MONDIALE

AVEC BERNARD BERNIER LES MARDIS 14, 21 ET 28 JANVIER

La Seconde Guerre mondiale a fortement marqué le Japon. Devant concurrencer les puissances occidentales dès l’ouverture du pays en 1853, il a dû mettre les bouchées doubles pour rattraper les pays occidentaux du point de vue de l’économie industrielle et de la puissance militaire. Imitant les pays occidentaux les plus puissants, les dirigeants japonais se sont lancés dans l’aventure coloniale, la possession de colonies étant considérée comme un signe de supériorité militaire et morale. Cette aventure coloniale a mené le Japon à un affrontement avec les pays occidentaux, dont les États-Unis, surtout au sujet de la Chine, mais aussi au sujet de l’interdiction de l’immigration japonaise vers le territoire américain. À partir de 1931 et de l’invasion de la Mandchourie, le Japon se dirige vers un affrontement plus direct avec la Chine, mais également avec les États-Unis. La guerre contre la Chine ― qui débute en 1937 et est suivie en 1941 par le bombardement de Pearl Harbor et la guerre contre les Alliés ― tourne mal pour les Japonais, qui doivent admettre la défaite en 1945. Le pays est alors occupé militairement par les troupes américaines qui imposent de nombreuses réformes, dont l’élimination de l’armée.

3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $

Bernard Bernier est professeur d’anthropologie et associé au programme d’études asiatiques

*TPS et TVQ en sus

de l’Université de Montréal. Il a mené de nombreuses recherches au Japon depuis plusieurs décennies, sur des sujets comme la religion populaire, le nationalisme avant et après 1945, l’organisation des entreprises et du travail, et enfin sur les conceptions des jeunes femmes sur

LE MARDI 14 JANVIER

le mariage et la carrière, ainsi que sur la situation des résidents coréens au Japon.

Du changement de régime en 1868 à l’invasion de la Mandchourie en 1931

LE MARDI 21 JANVIER

LE MARDI 28 JANVIER La guerre du Pacifique, la défaite et l’occupation

48

© Renzo Kita, Last Moment of Admiral Yamaguchi

L’invasion de la Mandchourie, la guerre avec la Chine et le bombardement de Pearl Harbor


LES OTTOMANS OU L’ÉPOQUE OÙ LE MOYEN-ORIENT DONNAIT DES LEÇONS À L’EUROPE

AVEC RAPHAËL WEYLAND

L’Empire ottoman naît au XIVe siècle de la conquête de territoires situés dans les Balkans et en Anatolie par des tribus turques. Après la conquête de l’Égypte, de la Mésopotamie et de la Hongrie au XVIe siècle, les Ottomans dirigent un empire multiconfessionnel et multiculturel où l’élément turc et musulman est minoritaire. Les sultans mettront donc sur pied une administration respectant les coutumes des peuples vaincus, tout en manipulant adroitement leurs rivalités traditionnelles.

6 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H

Après un apogée brillant au XVIe et au XVIIe siècle au cours duquel il fera trembler l’Europe tout en connaissant des conditions de vie bien supérieures à celles de ses voisins occidentaux, l’empire stagne puis décline. Coincé entre des États en pleine ascension (Russie de Catherine II, Autriche de Marie-Thérèse), tiraillé entre des nationalismes internes en plein essor, l’Empire ottoman se délite malgré de nombreuses tentatives de réformes. Chassés du pouvoir en 1923, les Ottomans laissent derrière eux un territoire divisé, où la tolérance pragmatique de ses souverains a favorisé la survie d’une mosaïque culturelle et religieuse encourageant les terribles conflits qui perdurent jusqu’à nos jours. Raphaël Weyland est docteur en histoire de l’Université de Montréal. Il a étudié l’histoire de la Méditerranée et de l’Iran antiques au Canada et en Allemagne. Depuis 10 ans, il partage les résultats des recherches universitaires en histoire antique et médiévale auprès du public

LES MERCREDIS 15, 22, 29 JANVIER, 5, 12 ET 19 FÉVRIER

CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 180 $ Prix 60 ans et plus : 153 $ Prix membres FADOQ : 144 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

des Belles Soirées. Il intervient aussi régulièrement au micro de l’émission de Radio-Canada Aujourd’hui l’Histoire et a accompagné des voyages en Grèce, en Turquie et en Iran.

LE MERCREDI 15 JANVIER Les origines de l’Empire ottoman

LE MERCREDI 22 JANVIER Soliman le Magnifique et l’apogée de l’empire

LE MERCREDI 29 JANVIER La vie quotidienne dans la Constantinople ottomane

LE MERCREDI 5 FÉVRIER Les XVIIe et XVIIIe siècles : l’empire assiégé et le début du déclin

LE MERCREDI 12 FÉVRIER Le XIXe siècle : l’homme malade de l’Europe ?

LE MERCREDI 19 FÉVRIER La chute des Ottomans

49


AVEC EMMANUELLE FRIANT LES MERCREDIS 22, 29 JANVIER, 5, 12 ET 19 FÉVRIER 5 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 150 $ Prix 60 ans et plus : 127 $ Prix membres FADOQ : 120 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LES ÉTATS-UNIS DE LA COLONISATION À LA FIN DE LA RECONSTRUCTION : NAISSANCE ET AFFIRMATION D’UNE NATION La nation états-unienne s’est fondée sur la patrimonialisation des événements et des personnages emblématiques d’une histoire qui ne s’est pourtant pas faite sans heurts. Le contexte colonial contient déjà les germes de clivages que la lutte pour l’indépendance et la construction d’une confédération semblent un temps apaiser. Tout au long du XIXe siècle, porté par sa destinée manifeste, le pays s’étend toujours plus à l’ouest, aux dépens des peuples autochtones. Cette poussée vers le Pacifique ne fait qu’accentuer les profondes dissimilitudes entre les sociétés du nord et du sud, qui se cristallisent sur la question de l’esclavage, prétexte à l’affrontement politique : alors même que la nation s’affirme culturellement en s’affranchissant des modèles européens, elle se déchire jusqu’à la guerre fratricide, dont le Sud porte encore des stigmates aujourd’hui. Ces conférences proposent un tour d’horizon de l’histoire des États-Unis qui, au-delà de l’événementiel, ne néglige pas les aspects quotidiens, sociaux et culturels qui témoignent des contradictions entre l’image idéalisée de la jeune nation et les réalités vécues par ses populations. Emmanuelle Friant, Ph. D., est docteure en histoire, diplômée en études anglaises et

LE MERCREDI 22 JANVIER L’Amérique coloniale (XVIe-XVIIIe siècle)

LE MERCREDI 29 JANVIER La tourmente révolutionnaire et les débuts du fédéralisme (1770-1800)

LE MERCREDI 5 FÉVRIER L’ajustement démocratique (1800-1828)

LE MERCREDI 12 FÉVRIER Vers la crise politique (1828-1860)

LE MERCREDI 19 FÉVRIER La guerre de Sécession et la reconstruction du Sud

50

nord-américaines et spécialiste des pratiques socioculturelles et des mentalités. Conférencière et chargée de cours durant 12 ans en France et au Québec, elle a notamment enseigné l’histoire des États-Unis à l’Université de Montréal.


NOUVEAUX REGARDS SUR LA SECONDE GUERRE MONDIALE L’intérêt des historiens pour la Seconde Guerre mondiale ne se dément pas. Quatre-vingts ans après son déclenchement, les publications, colloques et documentaires se multiplient, et une nouvelle génération d’historiens renouvelle l’historiographie de cette guerre-monde. À la lumière de ces travaux, il est intéressant de voir comment sont désormais traités certains chapitres de ce conflit qui a donné lieu à un déchaînement de violence et de barbarie sans précédent. André Champagne détient un baccalauréat spécialisé et une maîtrise en histoire (Université de Montréal) ; il a enseigné l’histoire pendant 34 ans au Collège Jean-de-Brébeuf. Chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal, il a également donné plus de 200 conférences à la Fondation culturelle Jean-de-Brébeuf et aux Belles Soirées de l’Université de Montréal. Animateur de l’émission Au fil du temps (chaîne culturelle de Radio-Canada, 1990-1994), il a mené des entrevues avec des historiens de réputation internationale qui ont été publiées dans une série de sept recueils (Entretiens avec l’Histoire, Septentrion, 1996). Chroniqueur historique à l’émission Pourquoi pas dimanche ? de 1998 à 2011, il a été chroniqueur à Médium large et à Aujourd’hui l’histoire (ICI Radio-Canada Première).

AVEC ANDRÉ CHAMPAGNE LES LUNDIS 27 JANVIER, 3, 10, 17 ET 24 FÉVRIER CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

LES JEUDIS 30 JANVIER, 6, 13, 20 ET 27 FÉVRIER CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

5 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 150 $ Prix 60 ans et plus : 127 $ Prix membres FADOQ : 120 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ © akg-images

*TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 27 JANVIER À LAVAL LE JEUDI 30 JANVIER À LONGUEUIL

LE LUNDI 10 FÉVRIER À LAVAL LE JEUDI 13 FÉVRIER À LONGUEUIL

Les stratégies envisagées et le rôle des dirigeants

Défaite française et bataille d’Angleterre

LE LUNDI 3 FÉVRIER À LAVAL LE JEUDI 6 FÉVRIER À LONGUEUIL

LE LUNDI 17 FÉVRIER À LAVAL LE JEUDI 20 FÉVRIER À LONGUEUIL

Blitzkrieg et ivresse de la victoire chez Hitler et les militaires japonais

La guerre à l’Est ou la « Grande Guerre Patriotique »

LE LUNDI 24 FÉVRIER À LAVAL LE JEUDI 27 FÉVRIER À LONGUEUIL La Shoah

51


AVEC RAPHAËL WEYLAND LES JEUDIS 13, 20, 27 FÉVRIER, 5, 12, 19, 26 MARS ET 2 AVRIL

LA MÉSOPOTAMIE : LA TERRE DES DEUX FLEUVES

8 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À SAINT-HYACINTHE 1500, rue des Vétérinaires Salle 0448 Stationnement payant au 3200, rue Sicotte

TARIFS POUR LA SÉRIE*

© Carole Raddato

Prix régulier : 240 $ Prix 60 ans et plus : 204 $ Prix membres FADOQ : 192 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

C’est en Mésopotamie que se sont développées certaines des plus anciennes civilisations du monde. Des circonstances géographiques et hydrologiques particulières y ont en effet favorisé une agriculture intensive basée sur l’irrigation, qui a permis l’essor des premières cités humaines. Les habitants de celles-ci, libérés de la recherche constante de nourriture, ont créé les premières formes d’art monumental, les premiers systèmes d’écriture, des panthéons divins complexes et des réseaux commerciaux s’étendant de l’Égypte à l’Inde. Par la guerre et le commerce, les États qui se sont succédé dans la région ont diffusé ces innovations à leurs voisins, faisant de la Mésopotamie l’un des creusets de l’humanité. Raphaël Weyland est docteur en histoire de l’Université de Montréal. Il a étudié l’histoire de la Méditerranée et de l’Iran antiques au Canada et en Allemagne. Depuis 10 ans, il partage les résultats des recherches universitaires en histoire antique et médiévale auprès du public des Belles Soirées. Il intervient aussi régulièrement au micro de l’émission de Radio-Canada Aujourd’hui l’Histoire et a accompagné des voyages en Grèce, en Turquie et en Iran.

LE JEUDI 13 FÉVRIER

LE JEUDI 5 MARS

LE JEUDI 26 MARS

La géographie de la Mésopotamie

La Babylone d’Hammourabi

LE JEUDI 20 FÉVRIER

LE JEUDI 12 MARS

La domination étrangère et la fin de la civilisation mésopotamienne ?

Uruk : la naissance des villes et de l’écriture

Centre et périphérie : la Mésopotamie et ses voisins

LE JEUDI 27 FÉVRIER Sargon d’Akkad et le premier empire humain

52

LE JEUDI 19 MARS La montée de l’Assyrie

LE JEUDI 2 AVRIL À qui appartient la culture ? Archéologie, pillage et destruction de la culture mésopotamienne


LES EMPIRES COLONIAUX EUROPÉENS DANS L’OCÉAN INDIEN (XVIe‒XXe SIÈCLE)

AVEC MARK BRADLEY LES LUNDIS 17, 24 FÉVRIER, 2, 9 ET 16 MARS 5 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 150 $ Prix 60 ans et plus : 127 $ Prix membres FADOQ : 120 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE*

Dès le début de l’époque moderne, les nations européennes rivalisent, souvent avec violence, pour la découverte, la production et la distribution des épices, dont la plupart sont originaires de l’Inde et du sous-continent indien : cannelle, poivre, muscade, etc. Sur place, les Européens découvrent des richesses insoupçonnées ainsi que des moyens rapides de rentabiliser leurs investissements. Cadeaux, menaces, complots, trahisons et barbarie, tous les moyens sont bons pour se tailler des empires et éliminer des concurrents. Fabuleuses fortunes d’un côté, retombées ridicules de l’autre et, toujours, pour les peuples colonisés, promesses brisées, mirages et misère. Mark Bradley, Ph. D., sciences des religions, est coordonnateur aux activités du CERIAS, le Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora. Spécialiste de l’Asie,

Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 17 FÉVRIER

Le Portugal (1498-1999) et l’Espagne (1565-1901)

LE LUNDI 24 FÉVRIER

Les Pays-Bas (1602-1799) et le Danemark (1620-1845)

LE LUNDI 2 MARS La France (1668-1763)

il y a effectué une vingtaine de séjours au cours du dernier quart de siècle, principalement

LE LUNDI 9 MARS

en Inde, au Sri Lanka, en Thaïlande et au Cambodge. Ses champs d’intérêt et d’expertise sont

L’entreprise privée anglaise (1612-1858)

les religions orientales, l’Inde du Sud, le Sri Lanka et la culture tamoule.

LE LUNDI 16 MARS La Couronne britannique (1858-1947)

53


SÉRIE DE CONFÉRENCES LE CHÂTEAU RAMEZAY : LIEU DE POUVOIR AU XVIIIE SIÈCLE

AVEC MARIE-ÈVE OUELLET ET PIERRE MONETTE LES MERCREDIS 26 FÉVRIER ET 4 MARS

LE CHÂTEAU RAMEZAY : LIEU DE POUVOIR EN NOUVELLE-FRANCE

2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

En 1705, le gouverneur de Montréal Claude de Ramezay se fait construire une riche demeure. Après sa mort, la résidence accueille les intendants de passage à Montréal, avant d’être acquise par la Compagnie des Indes occidentales. Qui sont les personnages qui occupent le Château Ramezay et quels rôles jouent-ils dans l’administration coloniale ? C’est ce que nous découvrirons dans cette conférence qui présentera la structure du pouvoir en Nouvelle-France à travers l’histoire de ce lieu patrimonial. Marie-Ève Ouellet est docteure en histoire (Université de Montréal et Université Rennes 2)

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE

et spécialiste de l’histoire politique de la Nouvelle-France. En 2018, elle a publié Le métier

Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $

recherches doctorales. Elle est conseillère en patrimoine culturel au ministère de la Culture

*

*TPS et TVQ en sus

LE MERCREDI 26 FÉVRIER Le Château Ramezay : lieu de pouvoir en Nouvelle-France

LE MERCREDI 4 MARS Le Château Ramezay au cœur de la tourmente : l’invasion de 1775-1776

d’intendant en France et en Nouvelle-France au XVIIIe siècle (Septentrion), tiré de ses et des Communications du Québec et professeure associée à l’Université de Sherbrooke.

LE CHÂTEAU RAMEZAY AU CŒUR DE LA TOURMENTE : L’INVASION DE 1775-1776 À l’automne 1775, les Colonies-Unies (les futurs États-Unis) sont en conflit avec leur métropole britannique. Afin d’empêcher les troupes anglaises stationnées dans la Province of Quebec de se déployer sur leur territoire (et en espérant rallier les habitants de l’ancienne Nouvelle-France à leur cause), elles décident d’envahir cette province et de l’inviter à joindre leur Congrès continental. Le Château Ramezay sera au cœur des opérations. Les insurgents y établiront leur quartier général et y accueilleront l’homme le plus célèbre de l’époque : Benjamin Franklin. Pierre Monette est docteur en littérature et auteur d’une dizaine de livres, parmi lesquels Rendez-vous manqué avec la révolution américaine (Québec Amérique, 2007). Professeur pendant une vingtaine d’années, il a fait de la radio et a publié des centaines de commentaires

© Château Ramezay ‒ Musée et site historique de Montréal. Photo : Michel Pinault

littéraires. Mais il n’a jamais collectionné de cartes postales.

54


VISITE COMMENTÉE DU CHÂTEAU RAMEZAY

AVEC BRUNO STENSON

Cette visite commentée du Château Ramezay (extérieure et intérieure) vous permettra d’enrichir les connaissances acquises lors de la série de deux conférences.

LIEU DE RENDEZ-VOUS :

DATE ET HEURE AU CHOIX Château Ramezay Musée et site historique de Montréal 280, rue Notre-Dame Est Montréal

CHAMP-DE-MARS LE VENDREDI 6 MARS Groupe 1 : de 11 h à 12 h Groupe 2 : de 12 h 30 à 13 h 30 Groupe 3 : de 14 h à 15 h

LE VENDREDI 13 MARS Groupe 4 : de 11 h à 12 h Groupe 5 : de 12 h 30 à 13 h 30 Groupe 6 : de 14 h à 15 h

LE VENDREDI 20 MARS Groupe 7 : de 11 h à 12 h Groupe 8 : de 12 h 30 à 13 h 30 Groupe 9 : de 14 h à 15 h

TARIFS POUR LA VISITE* Prix régulier : 11 $ Prix 60 ans et plus : 10 $ Prix membres FADOQ : 9 $ *TPS et TVQ en sus

Inscription obligatoire. Nombre limité de participants.

55


AVEC SÉBASTIEN FILION LES LUNDIS 24 FÉVRIER, 2 ET 9 MARS 3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 24 FÉVRIER L’Empire romain tardif

LE LUNDI 2 MARS Les temps mérovingiens

LE LUNDI 9 MARS Les temps carolingiens

56

LE MONDE OCCIDENTAL PENDANT LE PREMIER MOYEN ÂGE La première partie du Moyen Âge (Ve-IXe siècle) est souvent considérée inégalement. Une période plus sombre identifiée aux « invasions barbares », au déclin et à l’effondrement de l’Empire romain d’Occident ainsi qu’au règne de la dynastie mérovingienne, dont les rois ont été qualifiés de fainéants par leurs successeurs, est souvent opposée à la période suivante particulièrement marquée par le règne de Charlemagne et la fameuse « renaissance carolingienne ». Cette série de trois conférences nous permettra de retracer l’évolution de la société occidentale de la fin de l’Antiquité jusqu’au déclin de la dynastie carolingienne en 888 au fil de ses grands événements et de son fonctionnement, ainsi que de nuancer ces images de « déclin » et de « renaissance » parfois inspirées de la propagande carolingienne elle-même ! Sébastien Filion est titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université de Montréal. Spécialiste de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge occidental, il s’intéresse aux historiens anciens et a consacré sa thèse aux histoires de Grégoire de Tours.


VENISE, DE LA MER À LA TERRE

AVEC RAPHAËL WEYLAND LES MARDIS 3, 10, 17 ET 24 MARS CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

LES VENDREDIS 27 MARS, 3, 17 ET 24 AVRIL CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY L’histoire de Venise repose sur un paradoxe. Installés sur quelques îlots entourés de vase, ses habitants ont su profiter de leur situation au cœur des grandes routes commerciales européennes et méditerranéennes pour créer un vaste empire marchand. Celui-ci a soutenu l’éclatante politique d’expansion et de mécénat des doges, maîtres de la cité. À son apogée au XVe siècle, l’influence vénitienne embrassait ainsi l’ensemble de la Méditerranée. C’est à la découverte des bases de cette puissance, de ses manifestations et de ses aléas au fil des siècles que vous invite cette série de conférences. Raphaël Weyland est docteur en histoire de l’Université de Montréal. Il a étudié l’histoire de la Méditerranée et de l’Iran antiques au Canada et en Allemagne. Depuis 10 ans, il partage les résultats des recherches universitaires en histoire antique et médiévale auprès du public des Belles Soirées. Il intervient aussi régulièrement au micro de l’émission de Radio-Canada Aujourd’hui l’Histoire et a accompagné des voyages en Grèce, en Turquie et en Iran.

Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

4 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 120 $ Prix 60 ans et plus : 102 $ Prix membres FADOQ : 96 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MARDI 3 MARS À LONGUEUIL LE VENDREDI 27 MARS À LAVAL La lente émancipation de Venise (421-1204)

LE MARDI 10 MARS À LONGUEUIL LE VENDREDI 3 AVRIL À LAVAL Venise, la cité-monde (1204-1492)

LE MARDI 17 MARS À LONGUEUIL LE VENDREDI 17 AVRIL À LAVAL Déclin politique et éclat artistique de Venise (1492-1669)

LE MARDI 24 MARS À LONGUEUIL LE VENDREDI 24 AVRIL À LAVAL La fin de l’indépendance vénitienne (1669-1798)

57


AVEC EMMANUELLE FRIANT LES JEUDIS 2, 9, 16 ET 23 AVRIL

LES MÉDICIS SUR LES TRÔNES D’EUROPE (XVIe‒XVIIIe SIÈCLE)

4 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 120 $ Prix 60 ans et plus : 102 $ Prix membres FADOQ : 96 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE JEUDI 2 AVRIL Le retour au pouvoir à Florence (1512-1609)

LE JEUDI 9 AVRIL Les grands-ducs au XVIIe et au XVIIIe siècle (1609-1737)

LE JEUDI 16 AVRIL Des Médicis sur le trône de saint Pierre

LE JEUDI 23 AVRIL Catherine et Marie, reines et régentes de France

À partir du XVIe siècle, les Médicis étendent leur influence en Europe et sont les acteurs privilégiés des convulsions de la période moderne. De retour à Florence, les princes se succèdent sur le trône de Toscane, avec plus ou moins de talent. Parvenant à s’affranchir de la tutelle impériale tout en agrandissant leur territoire, et perpétuant la tradition de mécénat de leurs prédécesseurs, ils ne peuvent cependant enrayer le lent déclin qui s’amorce dès le XVIIe siècle. À Rome, les papes Médicis se trouvent confrontés à l’ébranlement de la chrétienté : alors que Léon X traverse, sans bien en évaluer la portée, la Réforme luthérienne, Clément VII doit faire face au schisme anglican amorcé par Henri VIII. Le nom conserve assez de lustre pour ouvrir les portes du royaume de France à deux héritières : Catherine, d’abord, dont la légende noire occulte le destin extraordinaire. Elle tente tout, avec l’envergure d’un véritable chef d’État, pour conserver la couronne à ses fils dans la tourmente des guerres de religion. Au contraire, sa distante cousine, Marie, passe sa régence à s’opposer à son fils Louis XIII. Emmanuelle Friant, Ph. D., historienne et chercheuse, se spécialise dans l’étude socioculturelle et religieuse de l’Europe moderne, avec une prédilection pour l’histoire des mentalités et des sensibilités. Fondatrice du Collectif d’Histoire et d’Anthropologie du Spirituel et des Affects (CAHSA), conférencière assidue des Belles Soirées, elle a enseigné l’histoire à l’université durant 12 ans, en France et au Québec.

58


INTELLECTUELS ET POLITIQUE EN FRANCE AU XXE SIÈCLE

AVEC ANDRÉ CHAMPAGNE LES MARDIS 7, 14, 21 ET 28 AVRIL 4 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H GRANDE BIBLIOTHÈQUE – BAnQ 475, boul. de Maisonneuve Est Montréal

BERRI-UQAM Stationnement payant. Accès avenue Savoie et rue Berri

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 120 $ Prix 60 ans et plus : 102 $ Prix membres FADOQ : 96 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Le 27 juillet 1931, André Gide écrit dans son Journal : « Je voudrais crier très haut ma sympathie pour la Russie. Je voudrais vivre assez pour voir la réussite de cet énorme effort ; son succès que je souhaite de toute mon âme, auquel je voudrais travailler. » Cette réflexion est révélatrice de l’impact qu’ont eu les bouleversements politiques qui ont marqué le XXe siècle. De Zola à Barrès, de Brasillach à Malraux, de Sartre à Raymond Aron, d’Althusser à Régis Debray, les écrivains, universitaires, journalistes ont été interpellés et ont pris position dans les grands débats politiques. Bref, tout s’est passé comme si l’engagement était à l’ordre du jour.

LE MARDI 7 AVRIL De l’affaire Dreyfus à la Révolution russe

LE MARDI 14 AVRIL L’entre-deux-guerres : fascisme ou communisme ?

LE MARDI 21 AVRIL La guerre froide des intellectuels (1945-1974)

André Champagne détient un baccalauréat spécialisé et une maîtrise en histoire (Université

LE MARDI 28 AVRIL

de Montréal) ; il a enseigné l’histoire pendant 34 ans au Collège Jean-de-Brébeuf. Chargé de

La fin des illusions et les enjeux « fin de siècle »

cours à l’Université du Québec à Montréal, il a également donné plus de 200 conférences à la Fondation culturelle Jean-de-Brébeuf et aux Belles Soirées de l’Université de Montréal. Animateur de l’émission Au fil du temps (chaîne culturelle de Radio-Canada, 1990-1994), il a mené des entrevues avec des historiens de réputation internationale qui ont été publiées dans une série de sept recueils (Entretiens avec l’Histoire, Septentrion, 1996). Chroniqueur historique à l’émission Pourquoi pas dimanche ? de 1998 à 2011, il a été chroniqueur à Médium large et à Aujourd’hui l’histoire (ICI Radio-Canada Première).

59


AVEC JEAN-PIERRE LE GLAUNEC LES MERCREDIS 8, 15, 22 ET 29 AVRIL

L’ESCLAVAGE DANS LES AMÉRIQUES : DE L’HISTOIRE À LA MÉMOIRE

4 SOIRÉES DE 19 H À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 120 $ Prix 60 ans et plus : 102 $ Prix membres FADOQ : 96 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MERCREDI 8 AVRIL Les traites négrières

LE MERCREDI 15 AVRIL Les sociétés esclavagistes

LE MERCREDI 22 AVRIL Cultures et résistances d’esclaves

LE MERCREDI 29 AVRIL Abolitions, réparations et mémoires

Les débats provoqués par la (non)-représentation de la pièce de Robert Lepage, Slav, ont montré qu’il n’était pas inutile de retourner en arrière et d’y voir un peu plus clair dans la très longue histoire des esclavages. Cette série de conférences portera sur l’histoire de l’esclavage dans les Amériques du XVIe siècle à son abolition, laquelle s’échelonne de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XIXe siècle. Sans esclavage, pas d’Amériques telles que nous les connaissons aujourd’hui, car comme le rappelle Édouard Glissant, « la plantation est un des ventres du monde ». Du Canada au Brésil en passant par les États-Unis et la Caraïbe, notre objectif est de mieux comprendre un système qui a entraîné la migration forcée de plus de 10 millions de femmes, d’hommes et d’enfants africains et qui s’est traduit par la construction et l’enracinement du dogme de la race dans les sociétés des Amériques noires. Jean-Pierre Le Glaunec est ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé d’anglais et professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke. Ses domaines de spécialité sont l’histoire des États-Unis et de la Caraïbe ainsi que celle des Amériques noires et de l’esclavage. Il est l’auteur de L’armée indigène. La défaite de Napoléon en Haïti (Lux, 2014 ; traduction en anglais The Cry of Vertières. Liberation, Memory, and the Beginning of Haiti, McGill-Queen's University Press, 2020). Il est codirecteur du projet Le marronnage dans le monde atlantique (http//æwww.marronnage.info).

60


L’ASIE-PACIFIQUE AMÉRICAINE ? EMPIRE, ENDIGUEMENT ET GUERRE FROIDE

AVEC CHRISTOPHER GOSCHA

Tous les empires n’ont pas été décolonisés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Si les Américains ont accepté en 1946 que les Philippines, leur ancienne colonie, deviennent indépendantes, Washington a refusé de lâcher sa mainmise coloniale sur le Pacifique. La sécurité américaine était liée au contrôle continu de ce « lac américain » et de ses îles. Lorsque les Japonais ont essayé de prendre l’Asie-Pacifique en 1941, les Américains sont entrés en guerre avec le résultat que l’on connaît. Quatre ans plus tard, vainqueur, la puissance américaine règne suprêmement en Asie. Mais lorsque la Chine devient communiste en 1949, les Américains prennent peur à nouveau. Ils gardent le Pacifique, mais ils mettent en œuvre une politique d’endiguement, convaincus que la Chine communiste, comme le Japon avant elle, pouvait faire tomber les pays de l’Asie-Pacifique comme une rangée de dominos.

DE 13 H 30 À 16 H

LE MERCREDI 15 AVRIL

BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

Cette conférence pose un regard nouveau sur la politique extérieure américaine dans l’Asie-Pacifique. On y verra le souci de maintenir un empire américain dans le Pacifique contre une Chine hostile et désireuse d’étendre son influence en Asie (en Corée ou au Vietnam). Christopher Goscha est professeur titulaire au Département d’histoire à l’Université du Québec à Montréal. Spécialiste de la guerre du Vietnam et de l’histoire des relations internationales en Asie, il a publié plusieurs livres dont The Penguin History of Modern Vietnam : Un État né de la guerre (Armand Colin, 2011). Il travaille actuellement sur la géopolitique américaine dans l’Asie-Pacifique depuis le XIXe siècle jusqu’à nos jours.

61


63 L’INTESTIN, CE GRAND SENSIBLE

64 MISE À JOUR SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER

65 LES PLUS GROS TROUS NOIRS DE L’UNIVERS

66 INTOLÉRANCES ET ALLERGIES ALIMENTAIRES : QUE DIT LA SCIENCE ?

67 HISTOIRE DES SCIENCES

SCIENCE ET VIE 68 CENT ANS PLUS TARD : LE FRÈRE MARIE-VICTORIN, L’INSTITUT BOTANIQUE ET LE JARDIN BOTANIQUE DE MONTRÉAL

69 L’ART ET LA SCIENCE DES MICROBIOMES

70 SOIGNER LES OISEAUX DE PROIE, UNE AVENTURE HUMAINE !


FACULTÉ DE MÉDECINE L’INTESTIN, CE GRAND SENSIBLE

AVEC PIERRE POITRAS

L’intestin est essentiel à la vie. En absorbant les aliments que vous ingérez, il fournit vos calories énergétiques. Grâce, entre autres, à ses capacités sensitives, il peut travailler seul, de façon autonome, incognito. Mais, fruit de sa timidité ou de sa solitude peut-être, il aime parler avec vous ! Votre intestin est-il sensible ? Répond-il à vos états d’âme ? C’est la vie ! Vous rêvez d’un intestin insensible ? Mauvaise idée ! Est-il hypersensible ? Il a besoin de votre aide.

DE 13 H 30 À 15 H 30

Pierre Poitras est médecin gastroentérologue au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), chercheur physiologiste, professeur de médecine à l’Université de Montréal (UdeM). Lauréat du Prix des gastroentérologues du Québec pour l’ensemble de sa carrière, du

LE MARDI 21 JANVIER

CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

Prix d’excellence en enseignement de l’UdeM, il est l’auteur du manuel L’appareil digestif

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE*

(Les Presses de l’Université de Montréal, 2016) destiné aux étudiants en médecine du Québec.

Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $

© Amélie Philibert

*TPS et TVQ en sus

63


AVEC FADI MASSOUD LE JEUDI 30 JANVIER

MISE À JOUR SUR LA MALADIE D’ALZHEIMER

DE 13 H 30 À 15 H 30 IUGM Amphithéâtre Le Groupe Maurice 4545, chemin Queen-Mary Montréal

SNOWDON Stationnement payant de l’Oratoire Saint-Joseph

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE*

© Glen Hodson

Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Conférence offerte en collaboration avec le centre de promotion de la santé AvantÂge de l’IUGM du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Îlede-Montréal

Dr Massoud est gériatre clinicien et s’implique activement dans la formation continue des soignants en ce qui a trait au vieillissement cognitif et à la démence. Durant cette conférence, il décortiquera avec nous les données les plus récentes sur la maladie d’Alzheimer. Il nous présentera quelques hypothèses explicatives de la maladie et des options de traitement actuelles et d’avenir. Fadi Massoud s’intéresse particulièrement au vieillissement cognitif et à la démence. Il a participé au Consensus canadien sur le diagnostic et le traitement de la démence en 2006, en 2012 et en 2019, ainsi qu’au comité d’experts sur la maladie d’Alzheimer du ministère de la Santé et des Services sociaux en 2008 (président : Howard Bergman). Le Dr Massoud participe activement comme conférencier à des activités d’éducation médicale continue. Il a publié plusieurs abrégés, articles et chapitres de livres dans le domaine des troubles cognitifs. Il est coauteur, avec le Dr Alain Robillard, du livre La Maladie d’Alzheimer (Annika Parance Éditeur, 2013).

64


LES PLUS GROS TROUS NOIRS DE L’UNIVERS

AVEC JULIE HLAVACEK-LARRONDO LE VENDREDI 21 FÉVRIER DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS MIL – COMPLEXE DES SCIENCES 1375, avenue Thérèse-Lavoie-Roux, Montréal

ACADIE TARIFS POUR LA CONFÉRENCE*

© NASA

Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Ne laissez pas le nom vous tromper : les trous noirs ne sont pas de l’espace vide. Ce sont les objets les plus puissants et les plus extrêmes de l’Univers, si puissants que rien ne peut leur échapper, même la lumière. Remplis d’une quantité d’énergie exceptionnelle, ils peuvent facilement et rapidement détruire des galaxies entières. Le travail de notre conférencière se concentre sur les trous noirs les plus massifs de l’Univers, les titans parmi les géants, monstres qui sont les objets les plus puissants de l’Univers et sont tout sauf silencieux. Cette conférence présente les découvertes les plus récentes sur ces objets, montrant à quel point l’Univers peut être extrême, mais aussi mystérieux. Julie Hlavacek-Larrondo est une experte de renommée internationale dans l’étude des trous noirs supermassifs. Professeure adjointe au Département de physique de l’Université de Montréal, ses travaux ont eu des répercussions majeures pour la compréhension de la coévolution des galaxies et des trous noirs, mais aussi des amas de galaxies. Elle est lauréate d’une panoplie de prix d’excellence en recherche, dont une chaire de recherche du Canada et, à titre de chercheuse principale, elle s’est vue octroyer du temps d’utilisation sur les plus grands télescopes du monde à de nombreuses reprises.

65


AVEC STÉPHANIE PERNICE LE LUNDI 24 FÉVRIER

INTOLÉRANCES ET ALLERGIES ALIMENTAIRES : QUE DIT LA SCIENCE ?

DE 19 H 30 À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix diplômés UdeM : 15 $ Prix membres FADOQ : 21 $ © Olesia Misty

*TPS et TVQ en sus

De nos jours, tout le monde connaît au moins une personne qui vit avec des allergies ou des intolérances alimentaires. Ce sujet d’actualité est devenu plus présent dans les dernières décennies. Est-ce un mythe ou une réalité ? Les allergies alimentaires sont un réel enjeu de santé publique, au-delà de la crainte de la fameuse arachide. Dans un contexte où l’information en santé est plus qu’accessible, la confusion n’a jamais été aussi grande. Cette conférence fera un tour d’horizon sur ce sujet d’actualité tout en déboulonnant les nombreux mythes qui lui sont associés en abordant les plus récentes avancées scientifiques. Stéphanie Pernice est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en nutrition de l’Université de Montréal. Elle est nutritionniste clinicienne au CHU Sainte-Justine depuis 2012 et travaille actuellement en clinique d’allergie et d’immunothérapie orale. Ayant développé une expertise pour le domaine des allergies alimentaires, Stéphanie Pernice a donné de multiples conférences et ateliers sur le sujet au fil des années.

66


HISTOIRE DES SCIENCES L’émergence de l’écriture et du calcul constituent des conditions nécessaires au développement de la pensée scientifique. Babyloniens et Égyptiens mettent au point les premières techniques de prédiction astronomique en lien avec leurs croyances religieuses. Un changement conceptuel fondamental apparaît avec la science grecque fondée sur une vision géométrique du monde. Pour les savants du Moyen Âge, c’est ce paradigme scientifique grec, incarné par Aristote, Euclide, Archimède, Ptolémée ou encore Galien, qui fonde les pratiques scientifiques. Un autre changement crucial intervient à partir des années 1600, moment où sont inventés de nouveaux instruments de mesure et d’observation (télescope, microscope). À compter de 1800, les disciplines et les spécialités n’ont cessé de se multiplier, fondées de plus en plus sur des instruments coûteux et sur une forte division du travail. Les universités deviennent alors les lieux privilégiés de la recherche et de la formation de chercheurs. Yves Gingras est professeur au Département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal et directeur scientifique de l’Observatoire des sciences et des technologies (OST). Ses plus récents ouvrages sont Histoire des sciences (Presses universitaires de France, 2018) ; Sociologie des sciences (Presses universitaires de France,2017) ; Bibliometrics and Research Evaluation. Uses and Abuses (MIT Press, 2016) ; L’impossible dialogue. Sciences et religions

AVEC YVES GINGRAS LES MARDIS 10, 17, 24 ET 31 MARS 4 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 15 H 30 BAnQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 104 $ Prix 60 ans et plus : 88 $ Prix membres FADOQ : 83 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

(Boréal et Presses universitaires de France, 2016). Ses travaux lui ont valu de nombreux prix, dont le Ivan Slade Prize de la British Society for the History of Science en 2001, le prix Jacques-Rousseau d’interdisciplinarité de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS)

LE MARDI 10 MARS

en 2007 et le Prix du Québec Léon-Gérin pour les sciences sociales en 2018.

Histoire et usages de l’histoire des sciences

LE MARDI 17 MARS Les sciences anciennes (500 av. J.-C. – 1600 apr. J.-C.)

LE MARDI 24 MARS Le renouvellement des sciences (1500-1800)

LE MARDI 31 MARS

© Uffizi Gallery

Multiplication, convergence et mondialisation des disciplines (1800-2000)

67


AVEC LUC BROUILLET LE MARDI 21 AVRIL DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS MIL – COMPLEXE DES SCIENCES 1375, avenue Thérèse-Lavoie-Roux, Montréal

ACADIE TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

CENT ANS PLUS TARD : LE FRÈRE MARIE-VICTORIN, L’INSTITUT BOTANIQUE ET LE JARDIN BOTANIQUE DE MONTRÉAL À l’aube du centenaire (1920-2020) de l’Institut botanique de l’Université de Montréal, nous allons revenir sur une période héroïque de l’histoire scientifique du Québec : la fondation de l’Institut botanique. Nous parlerons des difficultés qu’a éprouvées le frère Marie-Victorin et des succès qu’il a connus pour en faire une réalité qui a culminé, une dizaine d’années plus tard, avec la création du Jardin botanique de la Ville de Montréal. Nous montrerons ce que ses successeurs ont su faire par la suite, présenterons quelques autres grands jardins botaniques et conclurons avec les perspectives futures en recherche, notamment en ce qui concerne les herbiers, un outil qui a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce aux progrès de la biologie moléculaire. Luc Brouillet a été professeur de floristique et de taxonomie végétale au département de Sciences biologiques (Institut de recherche en biologie végétale) et conservateur de l’Herbier Marie-Victorin (1982-2019). Il a participé à la rédaction de la Flora of North America.

68


L’ART ET LA SCIENCE DES MICROBIOMES Nous vivons dans un monde microbien et nous sommes nous-mêmes couverts et remplis de microbes. Environ la moitié des cellules dans notre corps sont des bactéries, principalement logées dans nos intestins, et ces bactéries codent 10 fois plus de gènes que le génome humain. Si nous sommes principalement microbiens, qu’est-ce que cela signifie pour notre concept de « soi » ? Sur un plan plus pratique, comment ces microbes affectent-ils notre santé et comment les affectons-nous, à notre tour ? Qui est en contrôle ? Cette conférence explorera le monde invisible des microbes en tant que moyen de produire des œuvres artistiques et des découvertes scientifiques. Jesse Shapiro est titulaire de la Chaire de Recherche du Canada en génomique microbienne évolutive. Ses recherches ont conduit à un concept plus unifié de spéciation – origines de nouvelles espèces. Il a développé des outils informatiques liant les génotypes aux phénotypes bactériens, pour identifier des mutations causant la tuberculose résistante aux antibiotiques. Il suit l’évolution bactérienne en temps réel, contribuant à des outils diagnostiques cliniques

AVEC JESSE SHAPIRO LE MARDI 28 AVRIL DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS MIL – COMPLEXE DES SCIENCES 1375, avenue Thérèse-Lavoie-Roux, Montréal

ACADIE TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

améliorés et aidant à prédire les proliférations de cyanobactéries.

69


FACULTÉ DE MÉDECINE VÉTÉRINAIRE SOIGNER LES OISEAUX DE PROIE, UNE AVENTURE HUMAINE !

AVEC GUY FITZGERALD LE JEUDI 7 MAI DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL

L’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie, en collaboration avec la Clinique des oiseaux de proie de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, œuvre maintenant depuis 33 ans à protéger ces oiseaux. Le bilan est plutôt positif, affichant une diminution de la fréquence d’admission d’individus blessés par projectiles et plusieurs milliers de remises en liberté. Les données s’accumulent et peuvent contribuer à l’avancement des connaissances. Deux oiseaux de proie bien en vie agrémenteront la conférence.

Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

LE LUNDI 25 MAI

Guy Fitzgerald est médecin vétérinaire diplômé de l’Université de Montréal. Il a fondé

DE 13 H 30 À 15 H 30

la Clinique des oiseaux de proie de la Faculté de médecine vétérinaire en 1986 et y travaille à titre de clinicien depuis 1992. Il a fondé et il préside l’Union québécoise de réhabilitation

CAMPUS DE L’UdeM À SAINT-HYACINTHE

des oiseaux de proie (UQROP) (www.uqrop.qc.ca).

1500, rue des Vétérinaires Salle 0448 Stationnement payant au 3200, rue Sicotte

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $

© Robin Noguier

© FMV

*TPS et TVQ en sus

70


72 NOUVELLES CONFIGURATIONS GÉOPOLITIQUES AU PROCHEORIENT : SYRIE ET PALESTINE

73 UNE AUTRE HISTOIRE DE L’ÉCONOMIE : CE QU’ADAM SMITH A RÉELLEMENT DIT

74 L’HÔTEL-DIEU : LE DERNIER SOUFFLE

75 LES GUERRES CIVILES : UN PHÉNOMÈNE CONTEMPORAIN ?

SOCIÉTÉ

76 RÉALITÉS AUTOCHTONES DE L’AMAZONIE

77 BIBLE ET FÉMINISME

78 LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES 2020

71


AVEC RACHAD ANTONIUS LES LUNDIS 13 ET 20 JANVIER 2 SOIRÉES DE 19 H À 21 H 30 Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin *

TARIFS POUR LA SÉRIE

Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 13 JANVIER Syrie : luttes pour la démocratie et lutte pour l’autonomie nationale

NOUVELLES CONFIGURATIONS GÉOPOLITIQUES AU PROCHE-ORIENT : SYRIE ET PALESTINE Les changements locaux et régionaux survenus depuis 2011 ont profondément modifié le paysage géopolitique au Proche-Orient. Les révoltes arabes ont fragilisé les anciens systèmes en place et ont entraîné des transitions tantôt avortées, tantôt en cours. Parallèlement, des réalignements d’alliances se sont faits entre les diverses forces politiques internationales, régionales, étatiques et subétatiques. Les puissances étrangères ont joué un rôle structurant dans les modalités des conflits, mais pas nécessairement dans leurs résultats. La quasi-destruction de la Syrie par des groupes armés par des puissances étrangères, la destruction du régime libyen et la guerre au Yémen ont déplacé l’attention et les priorités des puissances occidentales vers ces régions, au détriment de leur rôle de « frein » par rapport aux ambitions israéliennes en Palestine. La question palestinienne ayant été marginalisée dans les priorités politiques occidentales, Israël a eu les mains libres pour accroître de façon dramatique sa prise de contrôle du territoire palestinien, au prix d’une violence accrue envers la population palestinienne. Dans les deux conférences qui aborderont ces enjeux, nous tenterons d’établir les liens entre les dimensions locale et internationale de ces conflits. Rachad Antonius, professeur de sociologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), détient une formation en sociologie (Ph. D., UQAM) et en mathématiques (M. Sc., Université du Manitoba). Il est également membre associé du CELAT, le Centre de recherche Cultures – Arts – Sociétés, de l’UQAM. Ses publications les plus récentes portent sur les minorités arabes

LE LUNDI 20 JANVIER

et musulmanes au Canada et au Québec et sur les processus d’interaction avec la société

Palestine : la lutte pour la survie devant l’oubli occidental

sur le racisme et les discriminations, sur la mesure des inégalités, sur les conflits politiques

majoritaire, sur leur représentation dans les médias, sur les relations ethniques au Québec, au Proche-Orient et, plus récemment, sur les révoltes arabes, ainsi que sur les méthodes quantitatives dans la recherche sociale.

72


UNE AUTRE HISTOIRE DE L’ÉCONOMIE : CE QU’ADAM SMITH A RÉELLEMENT DIT

AVEC THIERRY PAUCHANT LE MERCREDI 15 JANVIER DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

« Plus d’argent dans vos poches » ; « Quand la construction va, tout va » ; « Plus la tarte est grande, plus tous peuvent en manger » : aujourd’hui, il semble que seuls les enjeux économiques mènent le monde. Et pourtant, le père fondateur de l’économie politique, Adam Smith, disait autre chose. Contrairement aux manipulateurs d’opinion d’aujourd’hui, il n’a jamais sanctifié le marché et les mécanismes des profits et des prix. Différemment, sa métaphore de la main invisible nous mettait en garde contre les méfaits des dogmes, des abus envers les personnes et la nature, ainsi que du mercantilisme. Revisiter la véritable histoire de l’économie nous permettrait de retrouver le chemin d’une économie plus libératrice, sociale et durable. C’est ce que propose cette conférence. Thierry Pauchant est professeur honoraire à HEC Montréal où il a fondé la Chaire de management éthique. Il a récemment publié Manipulés. Se libérer de la pseudo main invisible d’Adam Smith (Fides, 2018). En tant que vulgarisateur des sciences, il a été invité à présenter ses idées à la télévision, à la radio et dans la presse.

73


AVEC ANNABEL LOYOLA LE MARDI 25 FÉVRIER

CONFÉRENCE ET PROJECTION L’HÔTEL-DIEU : LE DERNIER SOUFFLE

DE 13 H 30 À 15 H 30 BANQ VIEUX-MONTRÉAL 535, avenue Viger Est Montréal

CHAMP-DE-MARS TARIFS POUR LA CONFÉRENCE ET LA PROJECTION*

© Denis-Carl Robidoux

Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Fondé par Jeanne Mance en 1642 en même temps que la ville, l’Hôtel-Dieu de Montréal ferme ses portes en 2017, remplacé par le nouveau Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Tandis que les grues s’affairent à terminer le méga complexe hospitalier, des étages entiers se vident à l’Hôtel-Dieu. Il est minuit moins une. Liée à la fondation de Montréal, cet établissement est en voie de perdre sa vocation première, et la métropole, un édifice patrimonial de première importance. Pendant ce temps, ses occupants vivent avec inquiétude les derniers moments de cet édifice qui représente, pour les religieuses, leur demeure ; pour les patients, les bénévoles, le personnel, les infirmières et les médecins, un milieu de vie ; et, pour les Montréalais, un bâtiment témoignant des origines de leur ville. Ce film nous plonge dans cet espace clos empreint d’humanité où la vie, la mort, l’amour et l’amitié se côtoient. Mais c’est surtout une histoire de courage et de résilience, celle de ses derniers occupants. La projection du film sera précédée d’une conférence de la cinéaste et suivie d’une période de questions. Annabel Loyola est cinéaste-documentariste. Elle a travaillé dans l’industrie du documentaire, du cinéma et de la télévision à Paris et à Montréal avant de se lancer dans la production, la réalisation et la distribution de ses propres projets. En 2010, son premier long-métrage documentaire et premier film consacré à Jeanne Mance La folle entreprise, sur les pas de Jeanne Mance lui vaut l’attribution de la médaille de la Société historique de Montréal. Le film a été à la genèse du processus de reconnaissance de Jeanne Mance comme fondatrice de Montréal en 2012. Il connaît un rayonnement tant national qu’international et est sélectionné dans plusieurs festivals. Le dernier souffle, au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal (2017) est son deuxième long-métrage documentaire qui a rejoint un vaste public dans le monde. Annabel Loyola produit et réalise actuellement son troisième long-métrage, qui constituera avec les deux autres une trilogie sur la fondation de Montréal.

74


LES GUERRES CIVILES : UN PHÉNOMÈNE CONTEMPORAIN ? Les guerres civiles monopolisent de plus en plus l’attention des décideurs et des médias par l’ampleur des destructions qu’elles occasionnent et leur résonance au-delà des frontières dans lesquelles elles se déroulent. Cette série de conférences sera l’occasion de réfléchir sur ce type de conflit qui, selon plusieurs spécialistes, tend à supplanter les guerres classiques entre armées étatiques habituelles. Du Yémen au Sri Lanka, de la Côte d’Ivoire au Congo, des exemples concrets alimenteront l’exposé. Ismaila Kane (maîtrise, Université de Montréal, et doctorat, Université d’Ottawa) est un politiste, spécialiste de l’Afrique et des questions identitaires. Il a mené des recherches sur l’islam, le christianisme et les États au Sahel. Il a notamment écrit une thèse traitant des

AVEC ISMAILA KANE LES MERCREDIS 26 FÉVRIER ET 4 MARS 2 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

rapports entre l’État et les minorités religieuses au Burkina Faso et au Sénégal, ainsi que

TARIFS POUR LA SÉRIE*

des articles portant sur les catholiques au Burkina Faso et sur les changements de régime

Prix régulier : 65 $ Prix 60 ans et plus : 55 $ Prix membres FADOQ : 52 $

dans la région sahélienne.

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MERCREDI 26 FÉVRIER De la guerre interétatique à la guerre civile ? Les guerres civiles dans une perspective historique

© Oscar Chan

LE MERCREDI 4 MARS Expliquer les guerres civiles : causes et effets

75


AVEC ANNE-MARIE COLPRON LES MARDIS 7, 14 ET 21 AVRIL 3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL

RÉALITÉS AUTOCHTONES DE L’AMAZONIE Cette série de conférences sur l’autochtonie amazonienne suscite une réflexion autour du concept de réalité. Les participants seront conviés à suivre la démarche expérientielle de l’anthropologue en milieu autochtone amazonien, notamment ses premiers pas et malentendus, pour ainsi partager son immersion dans un contexte ontologique différent. Pour comprendre celui-ci, des théories contemporaines qui ont revisité l’idée d’animisme seront vulgarisées. Le propos de ces conférences est de reconnaître une différence ontologique de plus en plus revendiquée par des leaders politiques autochtones. Il s’agira de défendre le fait que les cosmologies autochtones ne peuvent pas se réduire à de simples croyances, mais qu’elles engagent des luttes politiques importantes autour de la question de réalité.

Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

Anne-Marie Colpron est docteure en anthropologie de l’Université de Montréal

TARIFS POUR LA SÉRIE*

de terrain en Amazonie depuis 1996 sur les cosmologies autochtones et le chamanisme.

Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

et chercheuse associée au sein du même département (2013). Elle mène des recherches

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE MARDI 7 AVRIL L’immersion (ou choc ontologique) de l’anthropologue : terrain, équivoques, réflexivité

LE MARDI 14 AVRIL Cosmologies amazoniennes : l’animisme revisité

Cosmopolitiques : enjeux politiques des ontologies autochtones

76

© Colpron 2001

LE MARDI 21 AVRIL


BIBLE ET FÉMINISME

AVEC ANNE LÉTOURNEAU LE MERCREDI 22 AVRIL DE 13 H 30 À 15 H 30 CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

En Amérique du Nord, dès les débuts du mouvement féministe au XIXe siècle, des femmes telles que Sojourner Truth et Elizabeth Cady Stanton mobilisent la Bible politiquement. De même, dans les années 1970, des universitaires féministes se lancent dans des interprétations de la Bible à des fins émancipatrices. Cette conférence propose de faire la généalogie de cette riche tradition de lecture pour ensuite se pencher sur l’exégèse féministe d’aujourd’hui et sur les théories contemporaines qui l’alimentent (queer, décolonialité, intersectionnalité, etc.). Anne Létourneau, (Ph. D.), est professeure adjointe à l’Institut d’études religieuses de l’Université de Montréal et spécialiste d’exégèse biblique. Dans ses recherches, elle explore les thèmes croisés du genre, de l’ethnicité et de la violence dans les récits de la Bible hébraïque.

77


LES ÉLECTIONS AMÉRICAINES 2020 : ENJEUX CRUCIAUX POUR L’AVENIR

AVEC PHILIPPE FOURNIER LES LUNDIS 27 AVRIL, 4 ET 11 MAI

La population américaine ira aux urnes en novembre 2020 dans ce qui sera une élection cruciale pour l’avenir du pays. La réélection de Donald Trump pourrait accélérer le découplage entre les États-Unis et le reste du monde, en plus de continuer à aviver les tensions internes autour d’enjeux sociaux, culturels et économiques.

3 APRÈS-MIDI DE 13 H 30 À 16 H CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

Au vu du virage à gauche du Parti démocrate, l’élection d’un ou d’une démocrate pourrait aussi réorienter les rapports des États-Unis avec la classe financière et entrepreneuriale, ce qui aurait certainement un impact sur les relations commerciales et politiques mondiales.

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

Cette série de rencontres s’intéressera aux causes de l’émergence de Donald Trump et de la réémergence de l’aile gauche du Parti démocrate,

TARIFS POUR LA SÉRIE* Prix régulier : 97 $ Prix 60 ans et plus : 82 $ Prix membres FADOQ : 77 $

TARIFS POUR UNE CONFÉRENCE* Prix régulier : 34 $ Prix 60 ans et plus : 29 $ Prix membres FADOQ : 27 $ *TPS et TVQ en sus

LE LUNDI 27 AVRIL Les inégalités et les enjeux culturels aux États-Unis des années 1960 à nos jours

LE LUNDI 4 MAI L’augmentation de la polarisation politique et l’évolution de l’idéologie

LE LUNDI 11 MAI

© Gage Skidmore

Les élections de 2020 (procédure, scénario et conséquences)

78


tout en expliquant le processus électoral américain et suggérant quelques scénarios sur l’issue du vote et de ses conséquences. Philippe Fournier détient un doctorat en relations internationales de la London School of Economics and Political Science. Il est présentement chargé de cours au Département de science politique de l’Université de Montréal et chargé de recherche au CÉRIUM (Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal) pour les sections États-Unis et Amérique latine. Régulièrement appelé à commenter l’actualité américaine à Radio-Canada, il s’intéresse tout particulièrement à l’évolution de l’idéologie aux États-Unis dans ses travaux de recherche. Il a publié de nombreux articles dans La Presse, Le Devoir et le Huffington Post ainsi que plusieurs articles scientifiques sur la politique américaine.

79


81 DROITS DES ANIMAUX : DU DEVOIR D’ÉVITER LA SOUFFRANCE NON NÉCESSAIRE, À L’ÉGALITÉ ANIMALE

PHILOSOPHIE


DROITS DES ANIMAUX : DU DEVOIR D’ÉVITER LA SOUFFRANCE NON NÉCESSAIRE, À L’ÉGALITÉ ANIMALE

AVEC VALÉRY GIROUX

Nous pensons qu’il est mal de faire souffrir les animaux sans nécessité. À partir de là, nous devrions en toute logique renoncer à la plupart des services et des produits que nous obtenons de l’exploitation animale. En effet, la viande, le lait et les œufs, les rodéos, les zoos, la laine et le cuir impliquent d’importantes douleurs pour les animaux utilisés et ne sont pas nécessaires pour notre santé ou notre vie. Mais qu’en est-il des usages qui nous sont réellement bénéfiques, comme certaines recherches biomédicales conduites sur des animaux ? Pour répondre à cette question, il convient de revenir à ce fondement qu’ont en commun nos meilleures théories de la justice : les cas semblables doivent être traités de manière identique. Pour faire subir à des animaux des traitements auxquels on ne soumettrait jamais plus des êtres humains, il faudrait être en mesure de montrer qu’il existe une différence moralement pertinente entre les uns et les autres. Or, il semble bien qu’une souris et un singe, en tant qu’êtres sensibles, aient des intérêts fondamentaux – à ne pas être maltraités et tués, à être libres – comparables à ceux qui, chez les humains, sont protégés par les droits de la personne. Tous devraient donc bénéficier de ces droits et échapper aux traitements qui les enfreignent. La perspective antispéciste, selon laquelle le critère biologique de l’espèce ne peut davantage fonder la discrimination que ne le peuvent la couleur de la peau ou le sexe, sous-entend que nous adoptions un mode de vie végane et peut-être même que nous envisagions d’accorder un statut et des droits politiques aux autres animaux.

Pavillon 3200, rue Jean-Brillant, Montréal

LE MARDI 14 AVRIL DE 19 H 30 À 21 H 30

CÔTE-DES-NEIGES Stationnement payant au garage Louis-Colin

TARIFS POUR LA CONFÉRENCE* Prix régulier : 27 $ Prix 60 ans et plus : 22 $ Prix membres FADOQ : 21 $ *TPS et TVQ en sus

Valéry Giroux est juriste et docteure en philosophie. Elle occupe le poste de coordonnatrice au Centre de recherche en éthique, où elle poursuit ses recherches en éthique animale. Elle est aussi professeure associée à la Faculté de droit de l’Université de Montréal et Fellow du Oxford Centre for Animal Ethics. Elle donne régulièrement des conférences et intervient dans les médias à propos des droits des animaux, de l’éthique animale et du véganisme. Elle est l’autrice de Contre l’exploitation animale (L’Âge d’Homme, 2017) et Le Véganisme (Presses universitaires de France, coécrit, 2017). Elle termine en ce moment la préparation d’un autre livre pour la collection « Que sais-je ? » des Presses universitaires de France, celui-là consacré

© Ghiffar Ridhwan

à l’antispécisme.

81


84 LA MAGIE DES GRANDS VINS DU PIÉMONT EN ITALIE SCOTCH WHISKY, L’OR LIQUIDE DES ÉCOSSAIS

85 SAINT-ÉMILION, DE LA GROTTE D’UN ERMITE AUX CRUS LES PLUS CONVOITÉS, L’HISTOIRE D’UN VIN UNIQUE AU MONDE L’AUTRICHE DANS SA SPLENDEUR !

© Paul Gilmore

ŒNO


LOGIE

83


ATELIER DE DÉGUSTATION LA MAGIE DES GRANDS VINS DU PIÉMONT EN ITALIE

AVEC ALAIN BÉLANGER LE JEUDI 27 FÉVRIER DE 18 H 30 H À 21 H 30 CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir *

TARIF POUR LA SOIRÉE 95 $ *TPS et TVQ en sus

Les grands vins que sont le Barolo et le Barbaresco figurent depuis longtemps parmi les plus réputés d’Italie. Issus du cépage nebbiolo, ils dominent qualitativement cette magnifique région du Piémont, au pied des Alpes. Par ailleurs, cette région est également le berceau d’autres vins de très belle tenue qui ne demandent qu’à être découverts. Partons alors à la découverte de ces vins de nebbiolo, mais aussi ceux issus du barbera, du dolcetto, du cortese et des autres cépages typiques du Piémont. Alain Bélanger, sommelier bien connu dans le monde du vin québécois, est médaillé de bronze au concours du Meilleur sommelier du monde 2000. Il a obtenu le deuxième prix à la finale

Inscription obligatoire. Nombre limité de participants.

internationale du Grand prix Sopexa 1997 et il a remporté le concours du Meilleur sommelier

AVEC GUÉNAËL REVEL

ATELIER DE DÉGUSTATION SCOTCH WHISKY, L’OR LIQUIDE DES ÉCOSSAIS

LE JEUDI 26 MARS DE 19 H À 22 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIF POUR LA SOIRÉE* 95 $ *TPS et TVQ en sus

Inscription obligatoire. Nombre limité de participants.

du Québec en 1995.

Même si, aujourd’hui, de nombreux pays produisent leur propre whisky, le scotch whisky reste la référence en matière d’eau-de-vie de céréales. L’Écosse a su créer des catégories en fonction de ses régions, des rivières qui les alimentent, de sa célèbre tourbe et des futailles qui emprisonnent cet or liquide pendant des années. En somme, l’Écosse élabore de véritables whiskies de terroir. Nous les dégusterons ensemble en découvrant quelques noms célèbres de marques, le tout accompagné de crus de chocolat. Guénaël Revel est enseignant, auteur, chroniqueur à la radio et à la télévision à Montréal ; il est l’auteur du Guide Revel des champagnes et des autres bulles, le seul ouvrage en langue française traitant de tous les vins effervescents produits dans le monde. En 2009, il a coécrit et coanimé l’unique émission de télévision consacrée exclusivement au roi des vins, Champagne !, sur la chaîne québécoise Évasion. En 2017, il a lancé son 10 e livre portant sur le champagne dans lequel il révèle les liens historiques de ce vin avec le porto, ainsi que ses origines sociales… anglaises ! Historien et sommelier de formation, il a suivi des études en histoire de l’art à l’École du Louvre à Paris, avant d’en poursuivre en dégustation de vins et d’alcools à l’Université de Bordeaux (http://www.monsieurbulles.com/index.php).

84


ATELIER DE DÉGUSTATION SAINT-ÉMILION, DE LA GROTTE D’UN ERMITE AUX CRUS LES PLUS CONVOITÉS, L’HISTOIRE D’UN VIN UNIQUE AU MONDE Sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, Saint-Émilion est devenu un village carrefour dans la trajectoire des vins du monde moderne. Qui n’a pas entendu parler des fameux grands crus de Saint-Émilion ? Une sélection de huit vins en dégustation nous fera découvrir comment l’un des plus beaux villages d’Europe a su édifier son terroir viticole au rang des plus convoités de la planète. Guénaël Revel est enseignant, auteur, chroniqueur à la radio et à la télévision à Montréal ; il est l’auteur du Guide Revel des champagnes et des autres bulles, le seul ouvrage en langue française traitant de tous les vins effervescents produits dans le monde. En 2009, il a coécrit et coanimé l’unique émission de télévision consacrée exclusivement au roi des vins,

AVEC GUÉNAËL REVEL LE JEUDI 16 AVRIL DE 19 H À 22 H CAMPUS DE L’UdeM À LONGUEUIL Édifice Port-de-Mer 101, Place Charles-Le Moyne Porte 209

LONGUEUIL Stationnement payant à l’arrière de l’édifice. Accès rue d’Assigny

TARIF POUR LA SOIRÉE* 85 $ *TPS et TVQ en sus

Inscription obligatoire. Nombre limité de participants.

Champagne !, sur la chaîne québécoise Évasion. En 2017, il a lancé son 10 e livre portant sur le champagne dans lequel il révèle les liens historiques de ce vin avec le porto, ainsi que ses origines sociales… anglaises ! Historien et sommelier de formation, il a suivi des études en histoire de l’art à l’École du Louvre à Paris, avant d’en poursuivre en dégustation de vins et d’alcools à l’Université de Bordeaux (http://www.monsieurbulles.com/index.php).

ATELIER DE DÉGUSTATION L’AUTRICHE DANS SA SPLENDEUR !

AVEC ALAIN BÉLANGER

L’Autriche, magnifique pays alpin surtout connu pour sa musique et ses palais, possède également une longue tradition viticole. Que ce soient les excellents blancs de grüner veltliner et de riesling en passant par les rouges issus des cépages blaufränkisch, zweigelt ou saint-laurent, la production autrichienne est hautement qualitative et originale. Venez voyager en découvrant les multiples facettes des vins autrichiens.

DE 18 H 30 H À 21 H 30

Alain Bélanger, sommelier bien connu dans le monde du vin québécois, est médaillé de bronze au concours du Meilleur sommelier du monde 2000. Il a obtenu le deuxième prix à la finale internationale du Grand prix Sopexa 1997 et il a remporté le concours du Meilleur sommelier du Québec en 1995.

LE JEUDI 30 AVRIL

CAMPUS DE L’UdeM À LAVAL Pavillon Guy-Joron 1700, rue Jacques-Tétreault

MONTMORENCY Stationnement payant sous l’édifice. Accès boul. de l’Avenir

TARIF POUR LA SOIRÉE* 85 $ *TPS et TVQ en sus

Inscription obligatoire. Nombre limité de participants.

85


88 ROME – ARCHITECTURES DE LA VILLE ÉTERNELLE

© Julia Solonina

VOYAGE


VOYAGE AVEC ARMELLE WOLFF, HISTORIENNE DE L’ART

Accompagnatrice : Armelle Wolff est passionnée par les arts visuels en général et par l’architecture et l’urbanisme en particulier ; elle sait mettre ces matières à la portée de tous grâce à ses qualités de communicatrice hors pair. Son souci de rendre accessibles des contenus parfois ardus fait d’elle une excellente vulgarisatrice. Sa formation double (École du Louvre et Université de Tours), son expérience de guide, d’enseignante et de conférencière l’ont menée à s’intéresser à toutes les périodes de l’histoire et de la production artistique, avec une prédilection toute particulière pour le Moyen Âge, l’époque baroque et le XIXe siècle. Depuis 2000, elle se consacre à son activité de conférencière indépendante (Archimuse : http://armellewolff.wixsite.com/archimuse) et travaille en collaboration étroite et assidue avec Les Belles Soirées, pour lesquelles elle est aussi accompagnatrice de voyages culturels à destination de l’Europe et de l’Amérique du Nord. En 2018, elle a conçu un site Internet voué à l’architecture Art déco de Montréal (https://montrealartdeco.wixsite.com/artdeco).

87


AVEC ARMELLE WOLFF DU 2 AU 15 MAI 2020 RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS PASSION TERRE* 4060, boul. Saint-Laurent Bureau 205 Montréal H2W 1Y9 Tél. : 514 288-6077 Courriel : info@passionterre.com *Détenteur d’un permis du Québec

ROME ‒ ARCHITECTURES DE LA VILLE ÉTERNELLE Rome est aujourd’hui une véritable ville palimpseste, qui permet de remonter le temps à travers ses aménagements, ses jardins, ses monuments et vestiges antiques, voire sa toponymie. C’est cette Rome éternelle au regard de l’histoire que vous êtes invités à parcourir, au fil de promenades et de circuits architecturaux contrastés, des hauteurs du Palatin à la légendaire Via Appia, et de la Place Saint-Pierre aux ruelles tranquilles du Trastevere. Éternelle, certes, mais aussi capable de surprendre encore par ses aspects méconnus. Et le plaisir de côtoyer au quotidien les plus belles œuvres du monde ne saurait être complet sans goûter aux charmes d’excursions pittoresques et apprécier les dégustations gourmandes pour vous approprier assurément la dolce vita…

© Carlos Ibáñez

N.B. Seul l’encadrement pédagogique est sous la responsabilité de l’Université de Montréal.

88


INSCRIVEZ-VOUS

WWW. BELLESSOIREES. UMONTREAL.CA 514 343-2020

RÉVISION ANNE-MARIE TRUDEL CONCEPTION GRAPHIQUE GAUTHIER DESIGNERS


ENRICHISSEZ VOTRE CULTURE Cours, conférences et voyages culturels… Abonnez-vous à notre infolettre en visitant le www.bellessoirees.umontreal.ca

LES BELLES SOIRÉES C.P. 6128, SUCCURSALE CENTRE-VILLE MONTRÉAL (QUÉBEC) H3C 3J7 infobellessoirees@umontreal.ca

1283936

Profile for Les Belles Soirées

Les Belles Soirées - Hiver/Printemps 2020  

Les Belles Soirées - Hiver/Printemps 2020  

Advertisement