Page 1

1

Romain Rixhon

BRUXELLES

Dix-huit mois requis contre un éleveur syndicaliste de Flavion THUIN

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Paris, par la Sambre en 2020

ENTRE-SAMBRE ENTRE-SAMBRE ET-MEUSE ET-MEUSE

ÉdA – 30668817168

Ils vont travailler non-stop pour vos fêtes

2 DOISCHE

Une baisse de l’impôt local, enfin ! L’impôt des personnes physiques sera réduit, ainsi que les centimes additionnels. Ils étaient parmi les plus hauts...

8 COUVIN

Cinq semaines de glisse ! 2-3 ● Pour les restaurateurs et commerçants, une période intense s’annonce. ● Certains réalisent 30 % de leur chiffre d’affaires durant cette période de fêtes. ● « Parfois, on travaille non-stop de 7 h du matin à minuit », raconte un fleuriste.

5ELNFDT*baggjg+[P\L

SPÉCIAL FÊTES

40

40

CADEAUX HAUTS EN COULEUR

CADEAUX HAUTS EN COULEUR ASTUCES CONCILIER FÊTES ET CUISINE

PSY

UN RÉVEILLO N SANS DISCORDE

DÉCO L’ART DE L’EMBALLAG E TENDANCE 10 BIÈRES DE NOËL

Patricia Portetelle

Tél : 071/662340 - infonam@lavenir.net ● Quotidien - 98e année N° 296 ● 1,60 €

WWW.LAVENIR.NET

3

Les fêtes commencent chez Spar


2

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

par X avi er D I SKE UV E

Capsules de café L’an prochain, on en apprendra sans doute encore de belles sur ce nouveau fléau dénommé les capsules de café. Déjà que les machines à capsules seraient des « nids à bactéries », les capsules elles-mêmes seraient « toxiques », « cancérigène s », sans parler qu’elles sont aussi biodégradables que des douilles de kalachnikov. Aussi nocives au total que des déchets nucléaires ! Et pendant ce temps, Georges Clooney inlassablement continue de s’en servir pour charmer des pin-up, « What else ? » ! Mais il se suicide à petites dosettes ! Et donc ma question : depuis toutes ces années, avec toutes les directives et normes internationales qui planent au-dessus de nos têtes, pourquoi a-t-on mis des bidules aussi maléfiques dans le commerce (d’autant que toutes les autres marques ont embrayé, ça s’appelle « la guerre des capsules ») si à présent on ne sait plus comment les éliminer ?

L’an prochain, l’ONU va vraiment s’attaquer aux finances de Daech ! Promis, ils vont leur augmenter la TVA sur l’électricité, les accises sur le diesel et les alcools. Peutêtre même aussi qu’ils vont leur imposer le saut d’index. Après ça, les terroristes sanguinaires, ruinés, viendront à genoux demander grâce. L’an prochain, Molenbeek va soigner sa saison touristique. Il y aura une brochure « été 2016 » avec grand choix d’hôtels et de chambres chez l’habitant, centres thalasso et visites guidées. Et ce sera comme pour les vacances au ski : pas de neige ? Vous êtes remboursé. À Molenbeek, pas de terroriste ? On vous rend aussi votre argent ! L’an prochain, la loi sera changée, on pourra perquisitionner les armoires entre 21 h et 5 h du matin. L’an prochain, on apprendra que contrairement à celle de mère Teresa, la canonisation de Michaël Jackson patine un peu.

1 7 1 000 030 19452 32 115 4 123 197

● LE CHIFFRE

7654

12/14

Plus de 1 000 personnes ont répondu à l’appel de l’ambassadrice de SOS Villages d’Enfants, Kim Clijsters, à verser l’équivalent d’une heure de travail, soit 40 € en moyenne, en faveur de l’association. Les bénéfices permettront de soutenir les programmes de renforcement de la famille développés par l’ONG en Belgique et dans le monde entier.

● ARRÊT SUR IMAGE

Commerces : d

L’INFO DU JOUR

« La volaille, c’est pas comme du chocolat : quand il n’y en a plus, on ne sait plus en refaire. » Baudouin FASTRÉ Un tiers de son chiffre d’affaires annuel, il le Le homard est un incontournable des repas de fin d’année. Pour lui, ce sera moins la fête…

fait sur la période des fêtes. Huîtres, saumon, lotte… Ses clients se paient de la qualité.

À N A M UR

« Je loue 15 jours un camion-frigo » ●

Jean-Christophe HERMINAIRE

T

rente­neuf ans  qu’il  a  ouvert sa  poissonnerie.   Autant  dire que  cette  période  de  fêtes, c’est un peu sa routine, et qu’Alain Delfosse  connaît  sur  le  bout  des  pinces le goût de ses clients. N’em­ pêche, les satisfaire reste un défi.   Parce que quand on travaille avec  des  produits  délicats,  le  métier  c’est d’anticiper.  Devancer à la fois la  demande  des  gens,  « dont  beau­ coup qu’on ne voit qu’une fois l’an » et les commandes ad hoc à ses trois  ou  quatre  fournisseurs  en  pois­ sons frais. « On va prendre 150 ho­ mards même si on n’en a encore que  50 en commande », dit­il.   « C’est ce week­end qu’on va avoir le rush  des  commandes,  puis  trois  ou  quatre jours avant les réveillons, sur­ tout  pour  les  plateaux  de  fruits  de  mer, l’incontournable des fêtes. »  Du­ rant l’année, Les Embruns, face au théâtre  de  Namur,  c’est  aussi  un  restaurant  réputé. Il  a  ouvert  ses  dernières tables jeudi, « parce qu’on ne peut pas cumuler nos deux activi­

« Les clients sont prêts à faire un effort financier pour prendre le niveau au dessus. » tés. »   Pendant  cette  période  char­ gée,  Alain  Delfosse  privilégie  la  partie  « comptoir »,  se  consacrant  à la poissonnerie et au service trai­ teur, puisqu’ici on peut aussi, avec son  saumon  fumé,  commander  foie  gras,  pintade,  biche  ou  plats  cuisinés sous vide. Les  fêtes,  dit­il,  ça  représente « 30  %  de  notre  chiffre  d’affaires  de  l’année ». Il faut engager du person­ nel,  via  intérim  mais  aussi  louer  pendant 15 jours un camion frigo­ rifique, « parce que mes frigos habi­ tuels  ne  suffisent  pas. »   Mais  la  pé­ riode  est  aussi  critique  dans  la  mesure  où,  explique  le  patron ,  « les marchés sont difficiles en fin d’an­ née  parce  que  des  pays  comme  l’Is­

ÉdA – Jacques Duchateau

● L’AN PROCHAIN

lande, la Norvège ou le Danemark ar­ rêtent  de  pêcher  juste  avant  Noël. Il  n’y  a  plus  que  les  Hollandais  ou  les  Français qui pêchent, alors ça se ba­ garre. Les fournisseurs doivent un peu chercher  et  se  battre  sur  les  prix. »   Lui,  la  première  chose  qu’il  re­ garde, c’est la qualité, sachant que « les clients sont prêts à faire un effort financier  pour  prendre  le  niveau  au  dessus. Pour  eux  aussi,  c’est  un  mo­ ment à ne pas manquer. »

À V E RVI ER S

Des journées jusqu’à… 17 heures de production !

AFP

Symbiose Le secret de la truffe noire serait-il découvert ? Dans la région de Chinon, en France, un producteur semble en tout cas avoir mis au point une méthode pour en produire plus efficacement. Cela passe par une taille très particulière des chênes dont les racines poussent en symbiose avec le champignon souterrain.

ÉdA Philippe Labeye

D’

ici le  1er janvier  inclus,  plus de  journée  de  relâche  chez Mega­Fleurs , à Petit­Rechain, sur les  hauteurs  verviétoises  côté  Herve.  C’est  du  « non­stop  »  en termes  d’ouverture  et  du  full­ time  pour  le  personnel  à  qui  le  boss  a  permis  de  « respirer  »  dé­ but du mois avant ce rush final… « C’est une des plus grosses périodes de  l’année ,  explique  Christopher Delmotte,  le  fleuriste­gérant  de  30  ans.  Seule  la  fête  des  mères  bat  Noël et Nouvel An en termes de ven­ tes parce que c’est l’été, qu’il y a plus de  variétés  et  des  produits  pour  le  jardin. Sinon, les gros jours sont les  24 et 31 janvier. D’une part les gens veulent  que  cela  soit  joli  chez  eux,  d’autre part ils veulent faire plaisir  aux gens chez qui ils se rendent…  » Sur le terrain des préparatifs, ça

ne chôme  pas !  « Depuis  ce  jeudi,  on  produit,  on  produit,  on  produit !  Pour satisfaire la clientèle, il faut un maximum  de  choix  à  tous  les  prix.  On  est  à  8  à  travailler  et  tout  le  week­end on va produire… Des plan­ tes et des vasques, on peut tout pré­ parer  d’avance,  pour  l’intérieur, aussi  pour  l’extérieur  car  on  vient aussi  en  cette  période  particulière

pour ses proches au cimetière. Quant aux  fleurs  coupées,  qui  arriveront mardi  soir,  elles  seront  travaillées mercredi et jeudi !  » Combien  de  références  spécifi­ ques ?  « Plus  de  600  vasques  de  plantes de 2,95 € à 100 € ; 500 bou­ quets et 500 montages de fleurs na­ turelles ! Les 23 et 24, faut aller vite, faut que ça suive ! Tout doit être prêt.


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

3

eux fêtes et des heures de travail 30

% du chiffre d’affaires réalisé pendant les fêtes pour le poissonnier et le volailler interrogés ci dessous.

À MO DAVE

« Après 30 ans, j’ai encore le trac »

Aux Embruns, 95 % des poissons sont  sauvages,  issus  de  la  pê­ che. Peu  d’élevage,  sauf  bien  sûr  pour le saumon « qu’il est extrême­ ment rare de trouver sauvage. Mais  nous  avons  un  saumon  d’exception  qui  vient  d’Isigny,  en  Normandie,  nourri avec des farines de poisson uni­ quement. »  Comme  pour  bien  des  produits,  les  producteurs  varient  les  qualités  suivant  les  filières.  « Certains  saumons  fumés  n’ont  ja­

mais vu  un  fumoir,  ils  sont  juste  pi­ qués avec la saumure pour leur don­ ner  le  goût. » Pas  toujours  évident  pour  le  consommateur  de  savoir  ce  qu’il  mange,  entre  les  soles  « manipulées »  pour  ne  plus  don­ ner d’œufs et les Saint Jacques « re­ trempées » avec un produit réten­ teur  d’eau  pour  leur  donner  plus  de poids avant de les congeler.  Ici, on vend des Saint Jacques fraîches « qu’on décortique nous­mêmes », des

huîtres goûtues  mais  aussi  des  oursins, des tourteaux et homards qu’on peut voir vivants. La qualité, c’est ce qui fait la diffé­ rence  chez  l’artisan. « Les  grandes  surfaces n’ont pas les mêmes variétés que  nous,  en  poissons  nobles  en  tout  cas. Et on a le métier, pour la découpe notamment. Et puis, le client peut par­ tir de chez nous avec ses poissons mais aussi  ses  sauces  et  tous  les  conseils  pour bien les cuisiner. » ■

agriculteur à Modave et s’est di­ versifié  depuis  30  ans  dans  la volaille. Cette  période  de  fêtes,  c’est  la  plus  stressante  de  l’an­ née. Elle représente 30 % de son chiffre  d’affaires  de  l’année  et  monopolise  toute  son  énergie  pendant deux semaines sans la moindre  relâche.  Depuis  bien­ tôt 10 ans, il a investi dans son  propre abattoir et dispose d’un  outil performant à domicile.  « Ce vendredi, je tuais tous les ca­ nards. On a encore un peu de din­ des et de poulardes après. Samedi,  c’est  la  grosse  journée  avec  toutes  les  dindes  et  je  dois  me  lever  à  4 h. En trois jours, on abat environ 1 000  bêtes. »  Quasiment  toute  sa  production  est  destinée  à  la  vente  aux  particuliers.  « On  aura sûrement une nuit blanche de lundi à mardi car il faut préparer les  colis,  les  trier  et  j’ai  encore  un  peu de découpe à réaliser. » Car les grands  jours  sont  les  22  et  23 décembre, lorsque les clients viennent  à  la  ferme  emporter  leurs  colis. « Tout  est  sur  com­ mande  et  les  clients  savent  qu’il faut commander tôt. » C’est ainsi  l’aboutissement  de  longues  journées  de  travail  mais  cela

ÉdA – 201728754913

oulets, poulardes,  chapons, Pnards…  dindes,  pintades  et  ca­ Baudouin  Fastré  est 

reste aussi  une  période  stres­ sante. « Même  après  30  ans,  j’ai  encore  le  trac. Quand  tu  as  150  personnes  qui  viennent  en  deux jours, il faut les gérer. » Baudouin, c’est le pivot de son équipe composée de sa famille  et  d’amis. « Tout  repose  sur  moi  pour les commandes. Pendant cette période, je suis tout le temps solli­ cité  au  GSM.  Nous,  c’est  pas  comme  du  chocolat  :  quand  il  n’y  en a plus, on ne sait plus en refaire. Si tu élèves 100 volailles, tu ne sais pas  en  vendre  101. »  Et  encore  moins  lorsque  le  renard  est passé il y a un mois et a provo­ qué  la  mort  de  80  canards !  Cette  année,  pour  la  première  fois, il ne tuera pas entre Noël et Nouvel  An  « On  ne  rajeunit  pas… On partira quelques jours en vacances ». Des  vacances  bien  méritées.  ■ E. H.

À M O U S CRO N

« Comme dans la mode, il y a des collections » l’entrée  de  la  cité  des À Hurlus se trouve le Mar­ ché  international  mous­ cronnois  (MIM).  Ce  vaste site  propose  tous  les  pro­ duits de bouche et est acces­ sible tant aux professionnels qu’aux  particuliers.  Parmi les  figures  du  MIM,  il  y  a GDM Food  et  ses  fromages plus  étonnants  les  uns  que les autres.  L’assortiment  se  diversifie davantage  encore  en  cette période  :  « Je  fais  des  foires  et des salons à Paris et en Allema­ gne  où  tout  est  représenté.  Je fais toute l’analyse du marché, fin septembre, pour me décider sur  les  produits  particuliers que  je  vends  en  cette  période. C’est comme dans la mode : il y

ÉdA – 30671055976

Comme les 30 et 31, ils prennent,  on emballe, ils paient, pas plus de  15­20  minutes.  Les  gens  n’atten­ dent  plus,  ils  ont  d’autres  courses  voire  travaillent…  tous  sont  pres­ sés,  ce  sont  des  grosses  journées d’ici  fin  d’année,  parfois  on  com­ mence à 7 h et on finit à minuit !  » Et après Noël ? « On doit tout re­ produire au Nouvel An, c’est quasi kif­kif…   Si  on  regarde  moins  au  budget  à  Noël,  au  Nouvel  An  on  fait  plus  de  petits  cadeaux  mais  avec des plus petits budgets…  » Les  goûts  et  couleurs ?  « Le rouge  et  blanc  marchent  toujours fort et le doré revient pour les acces­ soires avec fleurs blanches ou rose  pâle  très  tendre.  Sans  oublier  les  classiques roses de Noël et les lier­ res palissés en forme de sapins qui ne sont pas très chers ! » ■ J-L.R.

a des  collections.  J’aime  me  dé­ marquer en proposant aux clients de découvrir ce qu’ils ne trouvent pas  en  grande  surface.  En  fonc­ tion de leurs goûts, je fais évoluer leur palais : ils doivent faire con­ fiance  à  la  crémière ! »,  sourit Dorothée,  la  patronne  qui  va de  moins  en  moins  compter ses  heures,  ces  prochains

jours. Parmi ses pépites froma­ gères,  celle  qui  a  trois  décen­ nies  d’expérience  dans  le  mé­ tier  nous  présente  un  joli coffret « Formaggio di bufala » à 14 €. « C’est un fromage au lait de bufflonne avec de la truffe. Il y a pas mal de truffé en ce moment. J’ai  aussi  le  comté  de  Marcel  Pe­ tite  :  cet  homme  avait  été  pris pour  un  fou  en  achetant  un  fort, juste  pour  faire  de  l’affinage ! Mais le résultat est là… J’ai égale­ ment un gruyère suisse à 32 mois d’affinage  dans  le  Moléson  et  le brie  de  Meaux  AOP  Dongé,  le seul encore affiné sur de la paille. Il  se  mange  avec  une  tapenade truffée de la Maison de la truffe à Paris.  Les  gens  adorent  lorsque j’explique  les  fromages par  leur origine, leurs qualités et leur affi­

nage. C’est  le  client  qui  me booste quotidiennement à aller chercher d’autres choses. À tous moments  de  l’année,  on  trouve donc  des  spécificités  chez  moi. Ma devise est d’ailleurs “ C’est tous  les  jours  Noël  chez GDM Food ! ” » Et le fromage pour les fêtes, c’est  vraiment  tendance ? « Il  y  a  eu  une  énorme  évolu­ tion : il est beaucoup plus vendu pour les fêtes. À l’époque, il était rare  de  finir  un  repas  par  un fromage,  comme  en  France. C’est  entré  maintenant  dans notre  culture  :  les  gens  qui  re­ çoivent finissent quasiment tou­ jours  le  repas  par  un  panel  de bons  fromages. »  Pour  ces  fê­ tes,  dites  donc  « Cheese » ! ■ T.T.


4

400

« Nous avions fait passer Il resterait le message que le risque à peu près était qu’une troisième 400 Belges au Burundi, candidature suscite des et ce nombre se réduit troubles. » Didier REYNDERS de semaine en semaine.

Deux poids deux mesures entre Burundi et Rwanda ?

BELGA

L’INFO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

« Laisser les peuples choisir leur avenir » La violence s’étend au Burundi, les Rwandais plébiscitent leur président. « Il faut laisser les peuples choisir leur destin », explique Didier Reynders . ●

De moins en moins de Belges

Interview : Philippe LERUTH

L

« Il faut éviter que le pays ne sombre dans ce qui pourrait devenir une guerre civile. Voire pis encore ». AFP

es Rwandais  devaient,  ce vendredi,  ratifier  la  modifi­ cation  constitutionnelle  qui permettra  à  leur  président,  Paul  Kagame,  de  rester  éven­ tuellement à la tête de leur pays jusqu’en 2034. Au Burundi, pen­ dant  ce  temps,  les  violences  s’étendent  :  elles  ravagent  le  pays  depuis  que  le  président,  Pierre Nkurunziza, a obtenu de  la  cour  constitutionnelle  pour  un troisième mandat, auquel il  s’est  fait  élire  malgré  l’opposi­ tion d’une bonne partie de la po­ pulation.  En  République  Démocratique du Congo  voisine,  le  président  Joseph  Kabila  a  annoncé  qu’il  s’en  irait,  comme  le  prévoit  la  Constitution,  au  terme  de  son  deuxième  mandat ;  mais  cer­ tains le soupçonnent de vouloir contourner  l’obstacle.  « On  est,  au  Burundi,  devant  une  urgence  que l’on voit venir depuis des mois, explique  Didier  Reynders,  mi­ nistre  MR  des  Affaires  étrangè­ res.  Tout  ce  qui  y  a  été  fait  sur  le plan  diplomatique,  en  matière  de coopération,  n’a  pas  abouti  à  une  vraie reprise du dialogue. Car c’est

aux Burundais, comme aux Rwan­ ques, de contacts, de discussions dais,  ou  aux  Congolais,  de  choisir en  matière  de  coopération,  là  leur avenir ». comme  ailleurs,  nous  ne  pou­ vons  que  discuter  avec  les  Na­ Que peut encore faire la Belgique, tions Unies. C’est ce que j’ai fait  pour endiguer cette violence ? cette semaine, en réclamant son Au­delà de pressions diplomati­ intervention. Cela  ne  m’empêche  pas  de  ten­ ter, entre­temps de maintenir le dialogue  avec  les  autorités  du  Burundi  :  j’ai  revu  la  semaine dernière  mon  homologue  bu­ rundais  à Bruxelles. J’ai  insisté  auprès de lui sur la nécessité de jouer au football et à prêcher, plu­ mettre  fin  aux  violences,  de  re­ tôt que de faire avancer le pays ». prendre  le  dialogue,  mais  mal­ Au Rwanda, au contraire, sou­ heureusement,  jusqu’ici,  on  ne  ligne Louis Michel, la constitu­ voit  pas  beaucoup  bouger  les  tion  a  été  modifiée   « à  la  suite  choses.  d’une pétition populaire et suivant Ce lundi, je suis donc intervenu un mécanisme qu’elle prévoit dans au  conseil  des  Affaires  étrangè­ son  article  193 ».  Pétition  spon­ res  de  l’Union  Européenne.  Et  tanée ?   « Certains  en  doutent,  j’ai  eu  à  deux  reprises  le  secré­ mais je crois qu’une grande partie taire général des Nations Unies, de  la  population  rwandaise  ap­ M. Ban­Ki  moon,  au  téléphone, précie le développement du pays et pour faire progresser le dossier à surtout la sécurité que semble ga­ l’ONU. Et  puis  nous  avons  des  rantir le régime ». Il reste des « ef­ contacts avec l’Union Africaine, forts à fournir pour améliorer les  qui vient de son côté de deman­ libertés et en particulier la liberté  der au Burundi l’autorisation de d’opinion, conclut l’eurodéputé, déployer  une  force  d’interposi­ mais  il  faut  espérer  que  sur  ce  tion sur place. à défaut, le Con­ plan­là  aussi,  des  progrès  signifi­ seil  de  Sécurité  devra  interve­ catifs se feront ». ■ Phi. Le. nir. Toujours dans le même but : protéger la population, et tenter

« Jouer au football et prêcher »

L

eurodéputé MR  et  ancien commissaire  européen Louis Michel a participé, en tant  que  ministre  des  Affaires  étrangères  « aux  accords  d’Arusha,  conduits  par  le  prési­ dent sud­africain Mandela et con­ sacrés  par  le  président  des  États­ Unis,  M.  Clinton.  Le  troisième  mandat  de  M. Nkurunziza  viole  la  Constitution  burundaise  ainsi  que  l’esprit  et  la  lettre  de  ces  ac­ cords,  qui  ne  prévoyaient  aucune  exception à la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels. La  population  burundaise  n’en  voulait d’ailleurs pas, en raison du bilan  socio­économique  très  néga­ tif  du  président  Nkurunziza,  qui  passait le plus clair de son temps à

« J’ai insisté sur la nécessité de mettre fin aux violences, de reprendre le dialogue. » de renouer les fils de la concerta­ tion. Pour éviter que le pays ne  sombre dans ce qui pourrait de­ venir  une  guerre  civile.  Et  pire  encore, peut­être, après. En même temps, dans le Rwanda voisin, le président Kagame s’assure un pouvoir quasi à vie. La différence de réaction de la communauté internationale à l’égard du Burundi et du Rwanda se justifie-t-elle ?

Les accords  d’Arusha,  qui  avaient mis fin à la guerre civile au  Burundi,  avaient  prévu qu’un président ne pouvait pas  exercer plus de deux mandats à la  tête  de  l’État. Et  depuis  le  dé­ but de l’année, nous avions fait  passer le message que le risque  principal était qu’une troisième candidature  suscite  des  trou­ bles. Ce scénario se vérifie mal­ heureusement. Au Rwanda, on attendra de voir comment la consultation popu­

Le développement de la violence au Burundi a conduit le gouvernement à recommander aux Belges qui y vivent de quitter le pays, et non plus, comme il y a quelques semaines à s’en aller, si leur présence n’y était pas indispensable. En même temps qu’il déconseillait aux Belges de se rendre au Burundi. « On y dénombrait alors quelque 500 Belges plus 700 étrangers dont nous avons la responsabilité avec la France : essentiellement des citoyens de l’Union Européenne, et aussi du Japon », explique Didier Reynders. Il y a quelques jours, il en restait respectivement 400 et 500, « et comme les vols commerciaux se poursuivent avec le Burundi, j’espère que ce nombre se réduit encore ». Phi. Le.

laire se  sera  déroulée,  mais  on est dans le cadre d’un processus de  modification  constitution­ nelle. Représentant  d’un  pays  qui en est à sa sixième réforme  de l’État, je serais sans doute as­ sez  mal  placé  pour  donner  des  leçons en la matière. Nous som­ mes  toutefois  attentifs,  parce  qu’on  sait  depuis  longtemps  qu’à  un  processus  électoral  au  Burundi  en  2015,  doit  succéder  un  autre  en République  Démo­ cratique  du Congo  en  2016,  et  un  troisième  au  Rwanda  en 2017.  Et  nous  avons  déjà  à  plusieurs reprises fait valoir au  Rwanda  qu’il  faudrait  prévoir  un  système  qui  rende  possible  une  alternance  politique.  Mais aujourd’hui,  c’est  au  Burundi  qu’il y a le feu. Comment éviter que l’incendie se transmette l’an prochain à la RDC ?

En faisant en sorte que le dialo­ gue  se  poursuive,  non  seule­ ment entre la RDC et ses parte­ naires  internationaux,  mais  surtout en interne. Ce dialogue  a lieu pour l’instant. Et notre but est  qu’il  permette  le  respect  du  calendrier  électoral,  autorise  la  tenue des élections, et s’inscrive dans le cadre constitutionnel. ■


L’INFO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

5

SA N T É

Les étudiants se dopent-ils ? ●

Marie-Laure MATHOT

A

ugmenter ses capacités intel­ lectuelles en avalant une pe­ tite  pilule ?  Ce  serait  l’effet presque « magique » de la rilatine. Ce  médicament  est  destiné  aux  enfants  souffrant  d’hyperactivité  ou de difficultés de concentration mais  est  aujourd’hui  utilisé  par  des  étudiants  pour  faciliter  leur  apprentissage pendant le blocus. Si  le  phénomène  existe  déjà  de­ puis  de  nombreuses  années,  il  semblerait  qu’il  soit  aujourd’hui  de  plus  en  plus  répandu.  « Selon  nos récentes observations sur base des contacts que nous avons avec les étu­ diants, nous observons que l’usage de la rilatine prend de nouveau de l’am­ pleur »,  explique  Paul  Van  Royen  dans les pages du journal flamand De  Standaard.  Ce  doyen  de  la  fa­ culté de médecine et des sciences  de  la  santé  d’Anvers  indique  :  « Nous n’avons pas de chiffres. Nous  voulons  savoir  dans  quels  groupes  d’étudiants cet usage est répandu et la perception  qu’ils  ont  de  cette  subs­ tance. » Gand, Anvers, Leuven, Bruxelles et Hasselt sont les cinq universités qui ont décidé de mener l’enquête auprès  de  leurs  étudiants  sur  l’usage de ces « pilules d’apprentis­ sage ».

avec ou sans hyperactivité (TDAH). Selon l’association flamande pour les problèmes d’alcool et autres dro­ gues (VAD), 4,5 % des étudiants ont utilisé  ces  stimulants  l’année  der­ nière, soit environ 10 000 personnes.

L’effet « génération TDAH » Selon Paul  Van  Royen,  le  retour de la rilatine sur le bureau des étu­ diants est notamment dû à la gé­ néralisation  de  ce  médicament  pour soigner les enfants qui souf­ frent de troubles de l’attention. De Standaard relève qu’en 2005, les as­ surances  santé  comptaient  6 000  patients  sous  rilatine  contre  33 000  en  2011.  Cette  génération  arrive  petit  à  petit  sur  les  bancs  universitaires.  « Il  se  pourrait  que  les  jeunes  se  transmettent  le  médica­

En obtenir sans ordonnance

Un usage  non­médicalisé  de  ces stimulants  peut  être  très  dange­ reux. Il peut mener à des troubles cardiaques, des sentiments de dé­ pression  et  de  l’agressivité.  Cet  usage  peut  aussi  provoquer  des  troubles du sommeil. Certains uti­ lisent  alors  des  somnifères…  Un  Les étudiants seraient de plus en cocktail médicamenteux qui peut plus nombreux à utiliser de la s’avérer très dangereux. ■ rilatine lors du blocus.

Envoyez gratuitement vos vœux de fin d’année via Storygram. Pour chaque Storygram envoyé, Proximus verse € 0,50 à Viva for Life.

Téléchargez gratuitement l’app Storygram

Ou rendez-vous sur storygram.be

Pour pouvoir acheter de la rilatine en pharmacie, il faut être muni d’une ordonnance. Les médecins et les pharmaciens jouent-ils un rôle pour aider les étudiants à s’en procurer ? Ce n’est pas certain. Même si ce n’est pas le cas, quelques recherches sur internet suffisent pour acheter des boîtes de ritaline en ligne. Et là, pas besoin d’ordonnance. Sur les forums, les jeunes se refilent les bons plans. Sur les sites de vente, on peut lire des phrases telles que : « Achetez du méthylphénidate sans prescription en ligne et vous pouvez transformer votre vie. Voyez la différence que ce médicament peut faire. » Gare aux effets secondaires.

Effets secondaires

Soutenez Viva for Life avec un renne

La rilatine c’est quoi ? La rilatine  est  une  préparation d’amphétamines  à  base  de  méty­ phénidate,  un  stimulant  pour  le  système  nerveux.  Elle  permet  d’augmenter  la  concentration  et  est prescrite aux enfants souffrant  de trouble du déficit de l’attention 

ment. Ils savent où le trouver », note le doyen.

ÉdA – 1073983849

Cinq universités flamandes craignent que de plus en plus d’étudiants prennent de la rilatine pour tenir le coup au blocus, annonce « De Standaard ».

Pour les 40 000 premiers Storygrams créés, Proximus offre € 20 000 à Viva For Life.


6

L’INFO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SN C B

Nouvel affichage : les navetteurs sont globalement satisfaits L’affichage des horaires SNCB se fait désormais en blanc sur fond bleu. Après quelques bugs, la nouveauté semble convaincre.

Martial DUMONT

L

e changement s’est fait dans la  nuit  de  samedi  à  diman­ che.  Une  petite  révolution  : les éternels horaires de trains af­ fichés sur les écrans des gares en jaune sur fond noir ont été rem­ placés par un  lettrage en blanc  sur un fond bleu.

« Ça ne s’est pas fait comme ça, à la va­vite, explique Nathalie Pie­ rard,  porte­parole  de  la  SNCB. Nous  avons  soumis  le  nouvel  affi­ chage  à  un  panel  de  navet­ teurs. Nous  avons  entendu  et  inté­ gré  leurs  remarques. Notamment le fait qu’on passait trop vite d’une langue à une autre. » Mais  qu’apporte  le  nouveau

cadre visuel ? Selon la SNCB, le  contraste  est  meilleur,  la  lisibi­ lité accrue. Et puis, surtout, do­ rénavant,  l’heure  de  départ  des  trains  en  retard  est  en  temps réel. Ce  qui  permet  aux  navet­ teurs de ne plus devoir calculer sur le quai en ajoutant à l’heure prévue  les  5,  10  ou  25 minutes  de  retard  jadis  annoncées  en  rouge. « La confirmation du quai est éga­ lement indiquée par un petit trian­ gle  blanc »,  ajoute  Nathalie  Pie­ rard. Quelques bugs

Devancez les autres. Pour votre capital aussi.

Le système,  cela  dit,  a  connu quelques  soucis  à  l’allumage.  Notamment du côté de Bruxel­ les, Gand et Anvers où certains  écrans  n’ont  pas  supporté  le  nouveau  logiciel.  Pas  mal  de plaintes sont d’ailleurs arrivées  à  la  SNCB  et  ont  été  diffusées

sur les réseaux sociaux. Mais il  semble que désormais tout soit  revenu dans l’ordre. Malgré  cela,  certains  mau­ gréent encore, estimant notam­ ment  que  les  nouveaux  ta­ bleaux  sont  trop  chargés  en  informations et que les caractè­ res sont trop petits. « C’est  la  réticence  au  change­ ment, constate Gianni Tabbone,  le  porte­parole  de  navet­ teurs.be. C’est un changement fon­ damental. Il faut le temps de pren­ dre ses repères. Comme certains ne voient pas de loin, ils doivent s’ap­ procher  des  écrans  et  parfois  c’est un peu la cohue. Mais bon, c’est une question d’habitude. Nous pensons franchement  que  ce  nouvel  affi­ chage est une plus value. Et puis, la SNCB nous a entendus pendant les tests. Et elle reste ouverte à d’autres changements  si  on  leur  soumet »,  conclut Gianni Tabbone. ■

Next Generation Portfolio Management

Pour ceux qui aiment prendre une longueur d’avance, Keytrade Bank lance KEYPRIVATE, une nouvelle solution de gestion discrétionnaire en ligne unique sur le marché. Diversification mondiale, utilisation de trackers, haut niveau de personnalisation,… KEYPRIVATE, c’est une solution performante pour des frais minimaux. Sur base des prévisions des gestionnaires d’actifs les plus

renommés au monde (Amundi et BlackRock), les experts financiers de KEYPRIVATE pilotent en permanence votre portefeuille. Pour vous aider à maximaliser votre rendement selon votre profil de risque. Jour après jour.

Certains usagers jugent les caractères trop petits et peu lisibles. Réticents au changement ?

◆ POLITIQUE Employé sous X À côté des traditionnels M (masculin) et F (féminin), les autorités fédérales ont ajouté le genre « X » à leurs offres d’emploi. Une alternative pour toutes les personnes « qui ne se retrouvent ni dans le M ni dans le F ». « Nous avons opté pour ce X plutôt que de laisser tomber le M et le F, ce qui n’aurait fait que reporter le problème car lors d’un entretien d’embauche, le candidat doit de toute façon indiquer son genre », a souligné Steven Vandeput, le ministre de la Fonction publique.

Le PP vers la Droite Découvrez le rendement sur keytradebank.be ou posez vos questions à nos experts au 02 679 91 11

Des discussions sont en cours entre Mischaël Modrikamen et Michel Aldo Mungo, présidents respectifs du Parti Populaire et La Droite. Plusieurs réunions ont déjà eu lieu entre les deux petites formations qui

cherchent à occuper l’espace à la droite du MR, l’objectif étant la création d’un parti doté d’un nouveau sigle, de nouveaux statuts, de nouvelles instances dirigeantes et d’un programme renouvelé. L’initiative en revient au président du PP, parti dont l’histoire est jalonnée de départs (Rudy Aernoudt, Laurent Louis…), le dernier étant André-Pierre Puget, l’un de ses deux parlementaires, qui a fait ses valises mercredi.

◆ MOBILITÉ Bus gratuits Il n’y aura pas d’intensification de l’offre, mais tous les bus TEC seront gratuits du 31 décembre à 9 h au 1er janvier à 7 h, et circuleront à la même fréquence que d’habitude, « ce qui permettra de faire des courses de dernière minute le 31 et de revenir en toute sécurité le 1er », précise le TEC. > Horaires détaillés sur le site www.infotec.be.


L’INFO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

MI GR AT I O N

Le désastre des bureaux d’enregistrement Seulement 160 personnes ont été relocalisées après leur enregistrement aux « hotspots » d’accueil. C’est à peine 0,1 % de l’ensemble des réfugiés. ●

prévus, seul celui de Lampedusa est opérationnel. Par  ailleurs,  explique  encore Théo  Francken,  les  hotspots  ne  sont  à  ce  jour  absolument  pas  équipés  pour  être  des  centres  dans lesquels les migrants pour­ raient  être  hébergés  dans  l’at­ tente  de  l’examen  de  leur  de­ mande d’asile, de leur relocation vers  un  autre  État  membre  de  l’Union européenne.

Catherine ERNENS

L

De la solidarité, oui, mais avec efficacité

Photo News

es bureaux  d’accueil  et  d’en­ registrement  (hotspots)  des personnes  qui  arrivent  aux frontières  de  l’Italie  ou  de  la  Grèce après avoir traversé la Mé­ diterranée, ne fonctionnent pas. Du tout. La  mise  en  place  de  ces  hots­ pots  était  pourtant  un  engage­ ment de l’Europe depuis cet été. Au  sommet  européen  de  ce  jeudi, un nouvel accord a été ob­ tenu  au  forceps  pour  remettre  en  route  ce  maillage  essentiel  dans  l’accueil  des  réfugiés.  Les  hotspots  doivent  procéder  à  un  enregistrement  systématique  et  à la prise des empreintes digita­ les de chaque migrant. Jusqu’à présent seules 160 per­ sonnes ont été relocalisées d’Ita­ lie ou de Grèce vers un autre état

« La Belgique a déjà à maintes reprises exprimé ses sérieuses préoccupations au sujet du mauvais fonctionnement des hotspots », dit Théo Francken.

membre, après  leur  enregistre­ ment  aux  hotspots.  C’est  un  nombre  ridiculement  bas,  autour  de  0,1  %  de  l’ensemble  des  réfugiés.  « Cela  peut  s’expli­ quer en partie par le mauvais fonc­ tionnement  des  hotspots »,  expli­ que  le  secrétaire  d’État  N­VA,  Théo Francken. En Grèce, sur les cinq hotspots qu’il était prévu de mettre  en  place,  seul  un  est  aujourd’hui  opérationnel.  De  même en Italie, sur six hotspots

« Ça ne fonctionne pas. C’est un dé­ sastre ,  s’insurge  la  députée  MR,  Caroline Cassart. Mon job de par­ lementaire  est  d’être  un  système  d’alarme. Ici je tire donc je réagis :  ça ne va pas. Ce système essentiel ne marche  pas. »  Et  la  députée  libé­ rale de préciser : « Face à la crise  des  réfugiés,  nous  mettons  l’accent  sur la solidarité mais avec efficacité. Nous  avons  fourni  des  experts  en  Grèce et en Italie pour ces hotspots. Ces  experts,  nous  en  aurions  bien  besoin  chez  nous.  Mais  rien  n’est  fait. » Le  secrétaire  d’État  en  charge de la Migration est sur la même longueur d’onde. « La Belgique a  déjà à maintes reprises exprimé ses sérieuses préoccupations au sujet du

mauvais fonctionnement  des  hots­ pots », dit­il. « Le contrôle aux fron­ tières extérieures ne fonctionne pas  de  manière  optimale  étant  donné  l’absence  d’identification  et  d’enre­ gistrement  systématique  de  toutes  les entrées et le fait qu’un séjour pro­ longé dans les hotspots et une politi­ que de retour effective n’est pas pos­ sible ou est insuffisante », dénonce  Théo Francken. L’identification  des  réfugiés doit  permettre  une  gestion  res­ ponsable  et  raisonnée  des  réfu­ giés.  Il  s’agit  aussi,  en  principe,  d’éviter  aux  réfugiés  de  tomber  et de se perdre dans des réseaux noirs  qui  les  exploitent.  « Ceci  étant,  même  si  un  enregistrement  complet et systématique était mis en œuvre, cela ne signifierait pas pour autant que chaque personne ayant  l’intention  d’introduire  une  de­ mande d’asile au sein de l’UE, le fe­ rait  dans  le  pays  d’arrivée »,  pré­ cise encore le secrétaire d’État. Or un enregistrement systéma­ tique est une condition pour en­ trer en ligne de compte pour une relocation.  « Ces  hotspots  n’empê­ chent  pas  le  fait  que  beaucoup  de  migrants  qui  arrivent,  repartent immédiatement  en  direction  de  l’Europe  du  Nord  ou  de  l’Ouest »,  s’émeut enfin Théo Francken.  ■

L’asile, ce sera pour 5 ans RÉFUGIÉS ◆

Le droit de séjour illimité du réfugié va être transformé en un séjour de cinq ans, renouvelable. « Dans plusieurs pays d’Europe, ce séjour est déjà limité. Il est important que nous aussi nous donnions ce signal », a justifié Theo Francken, lors de son arrivée au comité ministériel où l’avant-projet de loi a été approuvé. Au bout de cinq ans, le droit de séjour sera illimité, sauf si le réfugié se voit retirer son statut. Plusieurs motifs sont prévus : en cas de changement significatif et durable des circonstances dans le pays d’origine ; si le réfugié est condamné pour une infraction grave et qu’il est considéré comme un danger pour la sécurité ; s’il a commis des crimes de guerre ou contre l’humanité ; s’il a été reconnu sur la base d’une fausse déclaration ou que son comportement démontre l’absence de crainte de persécution. Le statut pourra être retiré à tout moment s’il a été accordé grâce à une fraude de la loi. Quand le statut de réfugié est retiré, la personne étrangère reçoit un ordre de quitter le territoire, et ce sera également possible pour des membres de la famille. Le délai de traitement d’une demande de regroupement familial est lui porté de 6 à 9 mois, pour laisser le temps de traiter l’afflux de demandes.

www.volkswagen.be

Il y a déjà un nouveau Touran àpd 19.995 € Prime de recyclage conditionnelle de 1.500 € déduite (3)

Bénéficiez de

24 mensualités gratuites à la

signature d’un contrat de maintenance

Wecare

(5)

Profitez pleinement de votre famille. Avec pas moins de 50 innovations, le nouveau Touran ne passe pas inaperçu. Sécurité, confort et maniabilité prennent ici une toute nouvelle dimension. Ainsi, vous en profitez dans toutes les situations : lorsque vous écoutez votre musique favorite, que vous faites marche arrière avec une remorque ou même dans les embouteillages. Et grâce à son habitacle spacieux et intelligent, vous avez autant de plaisir à arriver au boulot que pour rentrer chez vous.

Touran Trendline TSI 110 ch 6v Prix catalogue conseillé ( 1 ) Remise Salon ( 2 ) Prix Prime de recyclage cond. ( 3 ) Prix Touran à partir de ( 4 )

7

24.150 € - 2.655 €

21.495 € - 1.500 €

19.995 €

4,3- 5,7 L /100 KM • 111 - 132 G CO2 /KM Informations environnementales (A.R. 19/03/2004) : www.volkswagen.be

(1) Le prix maximum conseillé par Volkswagen Import pour le véhicule mentionné hors options supplémentaires. (2) Remise Salon : la remise commerciale valable à l’achat d’une Volkswagen Touran Trendline TSI 110 ch 6v. (3) La prime de recyclage est une prime de reprise soumise à conditions. Si votre ancien véhicule (quelle que soit sa marque) est hors d’usage, nous nous engageons à le recycler et à le reprendre au prix mentionné à l’achat du Touran. Le véhicule repris doit être complet et immatriculé depuis au moins 6 mois au nom de l’acheteur. (4) Le prix maximum conseillé par Volkswagen Import pour le Touran hors options supplémentaires, toutes primes et déductions déduites, en ce compris la prime de recyclage soumise à conditions. Plus d’informations chez votre concessionnaire ou sur volkswagen.be. Offres réservées aux particuliers durant la période du 15/12/2015 au 01/02/2016 auprès des concessionnaires Volkswagen participants agréés en Belgique. Le Touran doit être livré et immatriculé avant le 31/07/2016. (5) Volkswagen Wecare est un produit de D’Ieteren s.a., siège social: rue du Mail 50, 1050 Bruxelles - Belgique - RPM Bruxelles 0402623937, BCE BE 0403 448 140. Voir nos conditions générales contractuelles pour l’étendue exacte de la couverture sur www.volkswagenwecare.be. Offre valable pour tout contrat Wecare ou Wecare Fleet (hors marchés publics) signé et non abandonné, lors de la commande d’un véhicule neuf entre le 1/12/2015 et le 31/01/2016 (date de l’offre et date de signature client). Le contrat Wecare est de minimum 36 mois et 30 000 km. Modèle présenté équipé d’options payantes.


300 g

300 g

150 g

2.99

1.29

3.99

(9.97/kg)

(4.30/kg)

(26.60/kg)

Mini saucisses feuilletées, 12 pcs

Mélange apéritif

Saumon sauvage

saucisses à base de volaille enrobées de pâte feuilletée

mélange de 8 sortes de crackers apéritifs

saumon Sockeye maigre, salé et fumé, certifié MSC, en tranches

350 g

150 g

9.99

1.99

(28.54/kg)

(13.27/kg)

Noix de Saint-Jacques

Salade de poisson festive

choix entre homard, scampis à l’ail ou saumon/crevettes

sans corail, calibre 20/30, certifiées MSC, produit surgelé en mer

2 x 235 g

250 g

1.99

0.99

(4.23/kg)

(3.96/kg)

Confits d’oignons, 2 pcs

Aromates

à base d’oignons frais, choix entre 2 confit d’oignons nature ou 2 confit ardennais

choix entre persil, oignons, ail ou ciboulette, ciselés, dans un emballage refermable

230 g

2 x 40 g

5.99

2.49

(26.04/kg)

(31.13/kg)

Foie gras, 2 pcs emballage individuel

Foie gras bloc de foie gras de canard avec morceaux (30 %)

60 g

400 g

0.99

1.49

(16.50/kg)

(3.73/kg)

Compote d’airelles compote d’airelles scandinaves, récolte 2015

E EXCELLENC POUR LES FÊTES NOS SUGGESTIONS

s dans Découvrez nos recette et sur

notre dépliant

ww w.aldi.be

Verrine dessert choix entre framboise, fruit de la passion/ mangue, praliné, chocolat ou café

Découvrez l’ensemble de notre off re EXCELLENCE, avec des recettes festives, dans notre folder spécial fêtes ainsi que sur www.aldi.be

QUALITÉ SUPÉRIEURE - PRIX BAS


www.aldi.be

maintenant disponible

900 g

9.99 185 g

1.79

1.79 mélange de champignons de Paris tranchés, de pholiotes, de pleurotes entiers et de shiitake, récolte 2015, 330 g, poids égoutté 185 g

Plat fondue

(7.16/kg)

(9.68/kg)

Mélange de champignons

(11.10/kg)

250 g

cubes de poulet, boulettes de viande hachée et saucisses merguez

Fromage pour raclette sans croûte fromage français de caractère à pâte semi-dure, sans croûte, prétranché, 48 % de matière grasse, pour 1 à 2 personne(s)

2 x 250 g

900 g

7.99

9.99

(15.98/kg)

(11.10/kg)

Plat gourmet

Cailles farcies, 2 pcs

filets de poulet, steaks hachés et saucisses merguez

caille partiellement désossée farcie de haché de poulet rehaussé de champignons cuits et de porto, prêt à l’emploi

750 ml

1.99 (2.65/l)

choix entre vanille/chocolat ou vanille/moka

QUALITÉ SUPÉRIEURE - PRIX BAS

1.99 (1.33/l)

au rayon frais

1.5 l

Gâteau glacé

au rayon surgelé

Sorbet choix entre citron, framboise ou fruit de la passion


10

L’INFO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

INSOLITE

La Laponie comme si vous y étiez ! Depuis 22 ans, dans le Brabant wallon, la maison de Serge brille de mille feux quand arrive Noël. Un goût de la démesure dont raffole le public. Cri ste l J O I R I S

N

ichée au  cœur  du  village de  Mille,  à  Beauvechain, la  maison  de  Serge  Hen­ nebel  est  devenue  une  attrac­ tion  incontournable  en  cette période  de  Noël.  De  plus  en plus  de  visiteurs  se  pressent  d’ailleurs,  entre  mi­décembre et  mi­janvier  pour  admirer  le  jardin  de  ce  Beauvechinois, transformé  en  véritable  rési­ dence du père Noël. Guirlandes  lumineuses  par centaines,  traîneau  et  rennes grandeur nature, train, ateliers des  lutins,  bureau,  salon, chambre  à  coucher  du  père Noël. Chaque pièce décorée de bibelots  par  centaines.  Rien  n’est laissé au hasard. « Chaque année, je rajoute des éléments, ex­ plique Serge Hennebel. La nou­ veauté cette année est la boîte aux lettres du père Noël où les enfants peuvent déposer leur courrier. » Dans sa tenue du lutin Serge, fidèle  ami  du  père  Noël, l’homme  nous  accueille  avec entrain. « Nous sommes fournis­ seurs  de  bonheur,  voir  les  gens heureux, c’est ce qui me rend heu­ reux. »  Peu  importe  le  prix  à payer. « C’est ma passion, le bud­ get  vacances,  je  le  consacre  dans ces  décorations… »  Des  investis­ sements  de  plusieurs  dizaines de milliers d’euros et du temps, beaucoup de temps. « Nous tra­

ÉdA – Jacques Duchateau

Le lutin Serge voit défiler de plus en plus de visiteurs.

vaillons à  la  décoration  à  partir  du  premier  week­end  d’octobre pendant deux mois, la dernière se­ maine  d’octobre  et  les  deux  pre­ mières de novembre, c’est tous les soirs. J’ai aussi pas mal œuvré en juillet août. » Le lutin Serge adore accueillir les  gens  de  passage.  Son  fils, Aurélien,  23  ans,  se  glisse, quant  à  lui,  dans  la  peau  de père Noël. « Nous proposons aux enfants  de  le  rencontrer,  ils  reçoi­

vent alors une boule de Noël dédi­ cacée  à  ramener  chez  eux »,  pré­ cise Serge Hennebel. S’il offre du rêve aux gens, ce technicien chez Sabena Aeros­ pace a aussi le sien : aller voir le père noël en Laponie. ■

La vidéo de notre visite sur : www.lavenir.net/bw-info

Venus d’Ukraine et de New York

À

chaque visiteur qui franchit les barrières de son jardin, Serge Hennebel l’invite à écrire un petit mot dans son livre d’or. En 2014, 1 800 personnes ont signé son livre rassemblant les émotions et souvenirs de chacun. « Durant les week­ends de décembre, il y a du monde tout le temps, expli­ que­t­il. Cette année, nous avons même reçu des gens qui venaient du  Mexique,  d’Autriche,  de  New  York,  de  Thaïlande  ou  encore d’Ukraine.  Ce  sont  des  amis  ou  des  habitants  du  village  qui  les amène. » ■ C.J.

APPFR00C


L’INFO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

MÉ T É O

Pas de neige en décembre, c’est sûr Pas de neige en vue. Il est peu probable que les températures baissent d’ici la fin de l’année, ce qui ne ravit pas les stations de ski belges. ÉdA – 10888957921

A

vec certitude, il n’y aura pas de Noël blanc cette année et il  est  fort  probable  que  le mois  de  décembre  2015  soit  le  plus  chaud  enregistré  depuis  1934, estime le météorologue Da­ vid  Dehenauw.  En  cause  :  des  flux  de  secteur  sud  à  sud­ouest  provenant de l’océan Atlantique  et déplaçant à grande vitesse, en­ tre 4 et 5 Beaufort, de l’air à carac­ tère subtropical qui n’a donc pas le temps de refroidir lorsqu’il ar­ rive  au­dessus  de  l’Europe,  pré­ cise le spécialiste. Difficile à dire, néanmoins, si cette tendance est

Pour se promener dans les Fagnes, la météo sera sympa. Pour y skier, par contre…

vouée à  s’estomper  à  partir  des  premiers jours de 2016. Il est dès lors « fort probable que l’on batte le record du mois de décem­ bre le plus chaud enregistré en 1934, avec  7,5°  de  moyenne »,  souligne  l’expert.  Le  mois  de  novembre  2015  avait  déjà  été  le  deuxième  plus  chaud  depuis  le  début  des 

mesures, avec  une  température  moyenne  de  10,1°,  contre  6,8°  normalement. Les  stations  de  ski  des  cantons de l’est, avec le signal de Botrange qui  culmine  à  694  mètres  d’alti­ tude,  ne  s’attendent  d’ailleurs  pas à ouvrir leurs stations avant  la  fin  de  l’année.  Même  son  de 

cloche du  côté  des  pistes  de  la  province  de  Luxembourg  (652  mètres à la Baraque Fraiture). Les pistes de ski de fond nécessi­ tent  de  10  à  15  centimètres  de  neige, le ski alpin 20 mètres et les sentiers  pour  raquettes  jusqu’à  30  mètres.  « L’an  dernier,  nous  avons  ouvert  les  pistes  durant  39  jours ;  c’était  une  saison  record  et  nous  n’avions  ouvert  que  le  27  dé­ cembre », ont expliqué les respon­ sables de l’Agence du tourisme de l’Est de la Belgique qui ne déses­ pèrent  pas.  « Nous  avons  déjà  eu  des hivers très tardifs qui rattrapent le mauvais début de saison. Ça dif­ fère  d’année  en  année.  Mais  aujourd’hui,  il  n’y  a  encore  aucune  neige  et  il  y  aura  certainement  un  manque à gagner durant les vacan­ ces de Noël. » Les cantons de l’est comptent 19 centres  de  sports  d’hiver  propo­ sant pistes de ski de fond et alpin, circuits  de  motoneige  et  par­ cours de luge et raquettes. ■

11

◆ SNCB Un conciliateur, si… Le comité ministériel restreint s’est accordé sur la désignation de conciliateurs sociaux pour sortir du conflit social à la SNCB. Il pose toutefois une condition : « Afin de donner toutes les chances de réussite à cette mission de conciliation, les préavis de grève pour le mois de janvier 2016 seront suspendus et aucune autre action ou décision risquant de compromettre l’exécution de cette mission ne sera entre-temps prise ». Kris Peeters, devra désigner les conciliateurs dont la mission tiendra en quatre points.

Grèves : précisions Pour rappel, la CGSP et la CSC ont déposé un préavis de grève pour les mercredi 6 et jeudi 7 janvier d’une part ; les jeudi 21, vendredi 22, et samedi 23 de l’autre. Ce qui se traduit concrètement par un arrêt des trains du mardi 5, à 22 h, au jeudi 7 même heure ; et du mercredi 20, à 22 h, au samedi 23 même heure.

C O N S TR UC T IO N

Petits travaux à 6 %, location sociale à 12 % Catherine ERNENS

À

partir de l’année prochaine, si  vous  souhaitez  faire  des travaux dans votre maison, il faut  qu’elle  ait  au  moins  dix  ans  (contre  cinq  ans  actuellement)  pour bénéficier d’une TVA favora­ ble  à  6  %.  Il  existait  jusqu’ici  des  exceptions pour certains types de  « petits  travaux  »  qui  pouvaient  tout de même bénéficier des 6 %  de  TVA.  On  parle  de  murets,  auvents,  terrasses,  allées,  garages  séparés et carports, ainsi que le dé­ mantèlement de bâtiments indus­ triels et de bureaux au profit d’ap­ partements.  Le  gouvernement  s’apprêtait à sabrer le tout. Les fé­ dérations  de  la  construction  avaient  hurlé  au  loup.  Finale­ ment,  revirement  au  conseil  des 

ministres il y a deux semaines, les petits travaux restent bien à 6 %.  Or  l’info  est  mal  passée  jusqu’ici.  Après la parution d’un article dans nos éditions annonçant une TVA  rédhibitoire  à  21  %,  le  ministre  Willy  Borsus  (même  s’il  n’en  est  pas en charge) a reçu une masse de courriers et d’appels de personnes mécontentes,  entrepreneurs  ou  particuliers  ayant  besoin  de  faire  des petits travaux chez elles. Par ailleurs, le taux réduit de TVA (12%)  appliqué  sur  la  construc­ tion  de  logements  sociaux  sera  à  l’avenir  étendu  à  toute  personne  physique ou morale qui achète ou construit  une  habitation  pour  la  donner  en  location  dans  le  cadre  de  la  politique  sociale. Le  projet  d’arrêté royal a été approuvé hier  au conseil des ministres.  ■

Démarrez 2016 avec une belle réduction SPECIMEN

50 € pour un avocat pro deo RÉFORME ◆

Le conseil des ministres a approuvé les propositions du ministre de la Justice, Kœn Geens, réformant l’aide juridique de deuxième ligne, plus connue sous le nom « d’avocats pro deo ». Selon le ministre, le système sera plus équitable en faisant en sorte que les justiciables qui ont le plus besoin de l’aide puissent réellement y recourir et que ceux qui disposent de ressources suffisantes en soient exclus. Lors du contrôle, toutes les ressources du demandeur seront prises en compte : revenus du travail, revenus mobiliers, capitaux épargnés, etc. Une « contribution modeste » sera

réclamée, d’un montant maximal de 50 €. La somme sera limitée à 20 € si une médiation s’engage après le premier contact avec l’avocat. 30 € de plus seront réclamés si une procédure judiciaire est enclenchée. La contribution ne sera pas réclamée aux personnes considérées comme les plus vulnérables : mineurs, malades mentaux, personnes sans moyens d’existence, demandeurs d’asile ou d’apatridie et demandeurs d’un règlement collectif de dettes. En seront également exemptés ceux qui démontrent que le paiement de la somme entrave gravement leur accès à la justice.

Du 10 au 31 décembre 2015 inclus, dans votre magasin Spar, vous recevrez un bon de € 10 par tranche d’achats de € 100*.

Ce bon d’achat de € 10 est valable du 1er au 31 janvier 2016 inclus.

Bonnes courses !

* excepté les articles fumeurs, sacs poubelle, vidanges, cartes de téléphone, Lotto, journaux et magazines.

www.lesfetescommencentchezspar.be

Sauf erreurs d´impression ou épuisement des stocks. Suivant l´assortiment des points de vente. E.R. RETAIL PARTNERS COLRUYT GROUP Edingensesteenweg 196, 1500 Halle


Dans un petit village de Flandre-Occidentale est né Un poireau avec de grands rêves. Il a

jours aujourd’hui.

Alors qu’il avait raté tous les castings pour devenir un personnage de dessin animé, Patrick dépité se demandait ce qu’il allait faire de sa vie. Après des jours de réflexion, il trouva enfin sa vocation : finir comme toute sa famille sur une assiette d’une belle table de fête.

Une fois sorti de terre, Patrick fut emballé avec deux autres poireaux pour prendre la direction du Lidl de son quartier. Il y passa quatre interminables journées sans qu’aucun cordon bleu ne le choisisse pour le cuisiner. Il essaya bien de crier, mais Patrick savait qu’il n’était pas un personnage de dessin animé et que personne ne l’entendrait jamais…

Sous réserve d’erreurs typographiques. É.R. LIDL Belgium, Guldensporenpark 90 blok J, 9820 Merelbeke.


Alors qu’il s’imaginait déjà finir sa vie écrasé dans une poubelle derrière le supermarché, une main l’attrapa par ses longs cheveux verts pour en faire une délicieuse soupe appelée

Cette soupe, qui permet de lutter contre le gaspillage, elle est à déguster au stand Lidl sur les marchés de Noël de Gand, Bruxelles et Liège et au comptoir du Lidl food truck itinérant. En plus, les bénéfices de la vente de « La soupe d’aujourd’hui aux légumes d’hier » seront reversés aux

.

Patrick est content. Désormais, il sait que chez Lidl, tous les fruits et légumes invendus auront un avenir. Pendant les fêtes, ils finiront dans une délicieuse soupe et à partir de l’année prochaine, les Banques Alimentaires pourront venir les chercher directement en magasin. Voilà, Patrick ne sera jamais devenu un personnage de dessin animé, mais son histoire se termine avec un happy end digne des plus grands contes de fées.

RETROUVEZ TOUS LES ENDROITS OÙ DÉGUSTER ««LA LA SOUPE D’AUJOURD’HUI AUX LÉGUMES D’HIER» D’HIER » SUR WWW.LIDL.BE


14

2

« Cette élection sera très Pour la toute disputée, jusque dans la première fois, il plus petite circonscription, faudra au moins la jusque dans le plus petit coalition de deux partis village. » Jordi MATAS DALMASES pour diriger l’Espagne.

L’INFO MONDE

Podemos et les Ciudadanos vont entrer au Parlement

AFP

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

L’Espagne va dire « adios » au bipartisme Les Espagnols votent ce dimanche. Une chose est déjà acquise : une coalition devra sortir des urnes. La toute première en Espagne. Interview : Philippe LERUTH

L

es élections  législatives  de  ce dimanche  en  Espagne  seront historiques : « Elles marqueront la fin du bipartisme qui régnait dans notre  pays  depuis  le  rétablissement  de  la  démocratie,  en  1977 »,  expli­ que Jordi Matas Dalmases, qui en­ seigne les sciences politiques à la  Faculté de droit de l’université de Barcelone. Ce  bipartisme  était  un  bipar­ tisme de fait : dans l’Espagne dé­ mocratique,  conservateurs,  aujourd’hui  regroupés  au  sein  du Parti Populaire (PP), et socialis­ tes du  Parti Socialiste Ouvrier Es­ pagnol  (PSOE)  ont  toujours  al­ terné au pouvoir.  Dans le Parlement sortant, avec 185 sièges sur 350, le PP détenait  la  majorité  à  lui  seul.  Le  PSOE  (109  élus)  était  le  principal  groupe  d’opposition,  suivi,  à  dis­ tance  très  respectueuse,  par  les  nationalistes  catalans  (16  dépu­ tés), la Gauche plurielle (11) et les nationalistes basques (5). Le  prochain  Congrès  des  dépu­ tés sera beaucoup plus divisé : Po­ demos, et les Ciudadanos (les Ci­ toyens), les deux nouveaux partis, de gauche et du centre­droit, vont y faire une entrée remarquée.

La toute  première  raison,  c’est  sans doute la corruption : le gou­ vernement sortant est le gouver­ nement  européen  qui  a  été  con­ fronté  au  plus  grand  nombre  de  dossiers  de  corruption.  Ensuite,  bien  sûr,  il  y  a  la  crise  économi­ que  très  grave  que  le  pays  a  tra­ versée, et à laquelle les partis tra­ ditionnels  paraissent  incapables  d’apporter  une  réponse  cohé­ rente.  Les  mouvements  sociaux  ont dès lors pris une place de plus en plus importante dans le débat, et, avec Podemos, ont trouvé une expression  politique.  Et  puis  s’ajoutent les conflits qui divisent la  société  espagnole,  à  commen­ cer par la question catalane, à la­ quelle  le  gouvernement  de  Ma­ riano  Rajoy  (NDLR  :  le  Premier  ministre  PP,  cf.  ci­dessous)  n’a  ré­ pondu  que  sous  forme  conflic­ tuelle.

Jordi Matas Dalmases, comment peut-on expliquer l’arrivée de ces nouveaux partis ? Par la crise qu’a traversée l’Espagne ?

Issu d’un mouvement de la société civile, Podemos s’est imposé dans le champ politique.

Pour les Espagnols, le gouvernement de coalition sera une grande nouveauté ? Quelle forme pourra-t-il prendre ?

AFP

La situation est inédite dans l’Es­ pagne  démocratique. Les  sonda­ ges (cf. ci­dessous) annoncent que le Parti Populaire restera le princi­ pal  parti  espagnol,  mais  il  ne  pourra  plus  gouverner  seul.   À  partir de là, diverses options sont ouvertes. Une  alliance  entre  le  Parti Populaire et les Ciudadanos,

par exemple. Mais ces derniers, de centre­droit,  peuvent  aussi  bien  s’allier  aux  socialistes  qu’aux  conservateurs : à Madrid, ils sont  associés au PSOE ; en Andalousie, ils  gouvernent  avec  le  PP. Une  seule chose paraît sûre : Podemos ne conclura aucune alliance avec les conservateurs.

Rajoy malgré l’hostilité générale ?

L

AFP

a fin de campagne a été dif­ ficile pour Mariano Rajoy : mercredi  dernier,  alors qu’il prenait un bain de foule  à  Pontevedra,  dans  sa  Galice  natale,  le  Premier  ministre conservateur  espagnol  a  reçu  un  coup  de  poing  au  visage.  Un  jeune  homme  de  17  ans, qui s’était approché de lui, lui a  décoché  un  crochet. Les  lu­ nettes  de  Mariano Rajoy  sont  tombées et se sont cassées. L’agresseur  du  Premier  mi­ nistre a été condamné ce jeudi à  six  mois  de  détention  au  maximum,  dans  un  centre  pour mineurs. Pour Jordi Ma­ tas Dalmases, l’incident est si­ gnificatif  de  l’impopularité actuelle de Mariano Rajoy : « Il

Un Premier ministre impopulaire… que personne ne semble pouvoir remplacer

a effectivement  très  mauvaise presse dans le pays, et il fait l’ob­ jet  d’une  détestation  quasi  géné­ rale, un peu à l’image de Nicolas Sarkozy  en  France,  en  2012.  Mais… cela ne devrait pas l’em­

pêcher de renouveler son mandat de Premier ministre . » Paradoxe ? Apparent  seule­ ment, pour le politologue bar­ celonais  :  « Le  Parti  Populaire,  même  en  perte  de  vitesse,  aura  sans doute le plus grand nombre de députés dans le prochain Con­ grès. Je  sais  que  dans  certains  pays  du  nord  de  l’Europe,  il  est  arrivé  que  des  coalitions  ren­ voient  dans  l’opposition  le  parti  sorti en tête des urnes. Mais l’Es­ pagne  a  connu  jusqu’ici  un  sys­ tème  bipartite,  et  pareille  initia­ tive  serait  très  surprenante. Le Parti Populaire  sera  donc  sans doute  du  prochain  gouverne­ ment. Et  je  n’y  vois  personne d’autre que Mariano Rajoy pour en prendre la tête. » ■ Phi. Le.

On annonce un taux de participation de près de 80 %, aussi élevé qu’en 1982, lors de l’élection qui avait suivi le coup d’État avorté du colonel Tejero…

Le taux de participation sera très  élevé,  parce  que  cette  élection  sera  très  disputée  jusque  dans  la plus  petite  circonscription,  jus­ que dans le plus petit village. Par 

le passé,  certaines  circonscrip­ tions  étaient  quasimment  acqui­ ses  sans  lutte,  tant  la  victoire  y  était  promise  pratiquement  d’avance à l’un ou l’autre parti. Ce dimanche, ce ne sera le cas nulle  part, et à certains endroits, la lutte promet  d’être  particulièrement  serrée. ■

VITE DIT Sondage Le dernier sondage publié donne le Parti Populaire en tête, avec 25,3 % des suffrages, devant le PSOE (21 %), Podemos (19,1 %) et les Ciudadanos (18,2 %). Ce qui, en termes de sièges, en donnerait entre 105 et 112 au PP, et de 85 à 94 au PSOE. Podemos aurait de 55 à 64 élus ; et les Ciudadanos de 53 à 67. L’extrême gauche de l’Union Populaire devrait se contenter de 1 à 3 mandats ; et les autres, parmi lesquels les nationalistes catalans et basques s’en partageraient 29. Si ces hypothétiques résultats se confirment, la seule bipartite possible, ou quasi, serait une « grande coalition » entre le Parti Populaire et le PSOE, sur le modèle allemand : pour pouvoir

gouverner ensemble, PP et Ciudadanos devraient engranger le maximum d’élus dans la fourchette qui leur est annoncée. « Sinon, il faudra une tripartite », confirme Jordi Matas Dalmases. Et les jeux s’ouvriront.

Catalogne Les indépendantistes catalans, qui n’ont toujours pu former une majorité, ont engagé le processus d’indépendance de leur Région. « Si le Parti Populaire est reconduit au gouvernement, la question continuera à s’envenimer », prévoit le politologue barcelonais. Avec d’autres partenaires, la négociation pourrait évoluer. Phi. Le.


L’INFO MONDE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

15

É TAT S - UN I S

Les conditions d’entrée sont durcies Les touristes de 38 pays, dont 30 en Europe, ne pourront plus entrer sans visa aux États-Unis s’ils sont allés en Irak, Syrie, Soudan ou en Iran.

attentats de  Paris,  dont  certains  des  auteurs  français  et  belges  auraient potentiellement pu pren­ dre  l’avion  pour  New  York  sans  être repérés. Les  élus  estiment  qu’une  procé­ dure  de  visa,  avec  un  entretien  avec  un  agent  consulaire  et  la  prise  d’empreintes  digitales  et  d’une photo, permettra de bloquer toute  infiltration,  en  croisant  ces  es conditions pour rentrer aux informations  avec  des  bases  de  États­Unis  vont  bientôt  être données des services de renseigne­ plus  drastiques,  selon  une  loi ment. adoptée  vendredi  par  le  Congrès  Loi discriminatoire américain.  La  mesure  fait  partie  de  la  grande  loi  budgétaire  ap­ L’ambassadeur  de  l’Union  euro­ prouvée  définitivement  par  la  péenne  à  Washington  a  dénoncé  Chambre  des  représentants  puis  une loi « discriminatoire », sans ef­ le Sénat, à une grande majorité. fet sur la sécurité, alors que le pro­ Concrètement,  les  ressortissants gramme d’exemption de visas ga­ concernés  des  38  pays  membres  rantit  déjà  des  bonnes  pratiques  (30 en Europe, plus le Japon, l’Aus­ sécuritaires  entre  pays  partenai­ tralie, le Chili…) ne pourront plus res, et le partage de bases de don­ prendre l’avion vers les États­Unis nées judiciaires et terroristes. sans  avoir  obtenu  préalablement  La Chambre des représentants à un visa auprès d’un consulat amé­ majorité  républicaine  avait  pro­ ricain,  comme  les  citoyens  des  posé  puis  adopté  la  mesure  le  autres  pays  non  privilégiés,  Chi­ 8 décembre. Elle a été intégrée au  nois, Brésiliens ou Polonais. compromis  budgétaire  adopté  Ceux qui ont la double nationa­ vendredi. lité  avec  ces  quatre  pays  ou  Barack  Obama  promulguera  la d’autres  désignés  à  risque  par  loi et l’administration devra donc  Washington sont aussi concernés mettre  en  place  cette  réforme,  par  ce  durcissement  des  condi­ bien qu’elle n’ait pas donné de ca­ tions  d’entrée  sur  le  territoire  lendrier. américain. Ni l’UE ni les autorités américai­ Aujourd’hui,  environ  20  mil­ nes n’ont d’estimation sur le nom­ lions  de  personnes  viennent  cha­ bre de voyageurs potentiellement que année sans visa aux États­Unis affectés. pour  des  séjours  de  moins  de  90  L’ambassadeur  de  l’UE  à jours,  dont  quelque  13  millions  Washington,  David  O’Sullivan,  a  d’Européens,  avec  pour  seule  for­ menacé  les  États­Unis  de  repré­ malité le formulaire en ligne Esta. sailles, car le programme est fondé La  réforme  du  programme sur la réciprocité. Il a prévenu que d’exemptions de visas, dont béné­ l’UE  reviendrait  à  la  charge  pour  ficient 38 pays riches, est l’une des que les cinq États membres qui ne réponses  des  parlementaires  aux  bénéficient  pas  de  l’exemption 

Les touristes de 38 pays qui veulent se rendre aux USA devront présenter un visa, avec prise d’empreintes.

EPA

L

soient intégrés, une revendication de longue date. « Cette législation est excessivement automatique et rigide, a dit l’ambas­ sadeur à l’AFP mercredi. Étant donné

qu’elle crée un traitement discrimina­ toire, elle sera prise en compte lors du réexamen  qui  aura  lieu  en  avril »  dans les instances européennes. La Commission européenne doit

en effet  engager  à  partir  d’avril  2016  une  réévaluation  de  la  réci­ procité  accordée  aux  Européens  par  les  pays  partenaires  du  pro­ gramme. ■

GLISSER SUR LA NEIGE AVEC VUE SUR LA CATHÉDRALE.

24 HE U R ES ◆ FRANCE Pas de roi mage noir dans une ville gérée par le FN Le lièvre a été levé par une équipe de la télévision française Canal +, qui s’est interrogée sur l’absence de Balthazar noir parmi les trois rois mages de la crèche géante placée sous le sapin de Noël de la place du marché. « C’est une polémique grotesque et ridicule », a réagi Fabien Engelmanne, maire de la ville, membre du Front national (FN), en faisant valoir que la crèche avait été livrée telle quelle par son fournisseur.

◆ DANEMARK Bijoux confisqués : la polémique Le gouvernement danois a défendu hier un projet controversé de confisquer bijoux et autres effets de valeur aux migrants pour financer leur accueil, une mesure qualifiée par ses opposants de dérive « autoritaire ». Parmi les médias, le Washington Post a

tancé Copenhague en estimant que le projet de loi avait une « connotation particulièrement douloureuse en Europe » où les nazis ont spolié les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Le projet de loi qui doit être débattu au Parlement en janvier prévoit d’autoriser la fouille des bagages des migrants et de confisquer tout objet de valeur ou argent liquide au-delà de 3 000 couronnes danoises (400 €).

◆ UNION EUROPÉENNE Prolongation des sanctions contre la Russie L’Union européenne a prolongé de six mois les sanctions infligées à la Russie à la suite du conflit en Ukraine. Cette prolongation était prévisible, car l’Union européenne les avait liées à la mise en œuvre des accords de paix de Minsk entre l’Ukraine et la Russie. Elle devait être complétée pour le 31 décembre 2015 mais il apparaît que l’échéance ne sera pas respectée.

5 décembre - 3 janvier

‘l HiVeR Plus d’info sur www.visitantwerpen.be


16

L’INFO ÉCONOMIQUE

BEL 20

3260,72 3306,47 -1,38

ACTIONS BELGES

4625,26 4677,54 -1,12

11,00 9,50 +15,79 Emakina Group (d) 1654,45 1567,95 +5,52 Lotus Bakeries 80,71 77,35 +4,34 Retail Est.-sicafi 3,17 3,06 +3,59 Thrombogenics 28,65 27,70 +3,43 Tessenderlo

EN BAISSE 2,65 140,05 98,99 0,46 27,17

2,90 153,00 107,95 0,50 28,30

17261,20 17610,12 -1,98

-8,52 -8,46 -8,30 -7,60 -3,98

NASDAQ

Novemb re

101,50 124,24 142,78 175,24 237,06 365,11 500,18 594,67

101,61 124,37 142,93 175,43 237,32 365,50 500,72 595,31

102,27 123,51 140,52 169,42

102,28 123,52 140,53 169,44

INDEX NORMAL

INDEX SANTÉ

COEFFICIENT LOYERS 1,0199

Applicable en décembre

PRODUITS PÉTROLIERS Maxima TVAC au 18-12-2015

ESSENCE SUPER Super 95 - 10 ppm (/l) Super 98 - 10 ppm (/l)

1,2990 1,3580

-

1,1140

-

0,4560 1,5491

-

GASOIL ROUTIER Diesel - 10 ppm (/l)

LPG BUTANE LPG (/l) Butane en bouteille (/kg)

GASOIL DE CHAUFFAGE 1000 ppm + 2000 l (/l) 1000 ppm - 2000 l (/l) 1000 ppm à la pompe (/l) Extra plus de 2000 l (/l) Extra moins de 2000 l (/l) Extra à la pompe (/l) Fuel extra lourd (/t)

0,4166 0,4429 0,5350 0,4235 0,4498 0,5440 213,7300

-

1,4999 0,4086 0,4693

-

0,4336 0,4599 0,5480

-

0,4652 0,4915 0,5800

-

0,4810 0,5073 0,5950

-

PROPANE Bouteille (kg) Plus de 2000 l (/l) Moins de 2000 l (/l)

PÉTROLE LAMPANT A Plus de 2000 l (/l) Moins de 2000 l (/l) À la pompe (/l)

PÉTROLE LAMPANT B Plus de 2000 l (/l) Moins de 2000 l (/l) À la pompe (/l)

PÉTROLE LAMPANT C Plus de 2000 l (/l) Moins de 2000 l (/l) À la pompe (/l)

$ US pour 1 €

1,0836

+0,33

London Brent Oil

37,56

+0,99

EURONEXT 18-12-2015 131,6000 1,0836 1,5206 1,6160 0,7267 1,0768 7,4613 9,5000 9,2660 1,5123 3,1581 10,7600 2,2098 4,2806 8,4890 7,0274

Octobre

Base 2013 Base 2004 Base 1996 Base 1988

+1,25

4966,02 5036,99 -1,41

INDICES DES PRIX

Base 2013 Base 2004 Base 1996 Base 1988 Base 1981 Base 1974-1975 Base 1971 Base 1966

1062,50

DOW JONES ↓ PÉTROLE

DEVISES ÉTRANGÈRES Yen Dollar Us Dollar Australien Dollar Neo Zeland. Livre Sterling Franc Suisse Couronne Danoise Couronne Norvegienne Couronne Suedoise Dollar Canadien Livre Turque Dirham Marocain Dinar Tunisien Zloty Polonais Livre égyptienne Yuan

↑ Les montagnes russes

Once

↓ EURO

CAC 40

EN HAUSSE ↑

Japon états-Unis Australie Nouvelle-Zélande G.-Bretagne Suisse Danemark Norvége Suéde Canada Turquie Maroc Tunisie Pologne Egypte Chine

↓ OR

↓ EURO 50

3648,77 3676,09 -0,74

4energy Inv (d) Resilux Solvac Nom(retail) Connect Group Evs Broadc.equipm.

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

ACTIONS 4energy Inv (d) Ab Inbev Ablynx (d) Abo Group Ackermans V.haaren Aedifica Ageas Agfa-gevaert Antigoon Inv (d) Arcelormittal Ascencio (d) Atenor Group (d) Banimmo A (d) Barco Befimmo-sicafi Bekaert (d) Belreca Beluga Bhf Kleinwort Benson Boeing Cert Bombardier Cert B Bpost Bque Nat. Belgique Brederode Brookfield Cert A Bsb (d) Campine Care Property Invest Catala Caterpillar Cert Celyad Cfe (d) Chevron Cert Cie Bois Sauvage Cimescaut Cmb Co.br.ha (d) Cofinimmo Priv1 Cofinimmo Priv2 Cofinimmo-sicafi Colruyt (d) Connect Group D'ieteren (d) De Rouck Geo (d) Deceuninck Deficom Group Delhaize Group Dexia Drdgold Cert.belg. Eckert-ziegler Bg Ecodis (d) Econocom Group Elia Emakina Group (d) Engie Euronav Evadix Evs Broadc.equipm. Exmar Floridienne Fluxys Belgium D Fng Group (d) Ford Motor Cert Fountain Foyer Galapagos Gbl Gimv Nv Ord Global Graphics Goldfields Cert Goodyear Cert Greenyard Foods Hamon Harmony Cert Henex Home Inv.belg-sifi Iba (d) Ibm Cert Iep Invest Immo Moury (d)

2,65 114,75 14,86 2,32 132,95 61,40 42,68 5,35 5,03 3,59 58,30 45,14 7,10 60,42 54,00 27,48 95,00 1,17 5,83 99,00 2,52 21,92 3255,00 39,80 31,73 6,27 10,89 15,50 11,80 65,21 46,25 107,15 89,47 243,55 1407,00 16,16 2706,00 126,40 97,60 97,48 47,69 0,46 32,99 0,19 2,38 10,54 89,51 0,05 0,19 0,90 0,09 8,84 42,86 11,00 15,99 11,89 0,13 27,17 9,71 97,50 25,76 20,51 12,00 1,30 75,50 52,32 76,21 45,50 2,27 2,56 18,90 14,14 7,81 1,94 63,25 93,64 33,45 134,00 5,03 51,98

2,90 116,10 14,61 2,32 133,30 59,91 42,84 5,19 4,93 3,45 58,61 45,50 7,15 59,07 54,82 27,47 95,00 1,16 5,78 97,00 2,54 22,20 3239,95 40,15 31,76 7,60 10,90 15,79 12,00 65,00 45,13 105,95 87,61 247,00 1283,02 16,11 2800,00 95,00 99,50 97,47 48,00 0,50 32,95 0,17 2,36 9,10 91,15 0,05 0,19 0,90 0,09 8,69 42,75 9,50 16,28 12,03 0,12 28,30 9,65 94,16 25,79 20,41 11,91 1,35 64,12 51,79 76,25 45,54 2,25 2,59 18,92 14,20 7,60 1,95 63,30 94,00 32,79 133,85 5,00 52,00

-8,52 -1,16 +1,75 -0,04 -0,26 +2,49 -0,37 +2,97 +2,03 +4,18 -0,53 -0,78 -0,69 +2,29 -1,50 +0,04 +0,86 +0,95 +2,06 -0,79 -1,28 +0,46 -0,87 -0,09 -17,50 -0,09 -1,81 -1,67 +0,32 +2,49 +1,13 +2,12 -1,40 +9,66 +0,28 -3,36 +33,05 -1,91 +0,01 -0,65 -7,60 +0,15 +11,76 +0,85 +15,82 -1,80 +1,69 +0,25 +15,79 -1,78 -1,21 +8,33 -3,98 +0,65 +3,55 -0,10 +0,49 +0,76 -3,70 +17,75 +1,02 -0,05 -0,08 +0,89 -1,16 -0,11 -0,42 +2,78 -0,51 -0,08 -0,38 +2,01 +0,11 +0,58 -0,04

Immobel Imperial Oil Ing Groep Ing Groep Cert Intervest Off-ware Jensen-group Kbc Kbc Ancora Kinepolis Group Leasinvest-sicafi Lotus Bakeries Lyxor Etf Bel 20 Melexis (d) Miko Mobistar Montea C.v.a. Mopoli Mopoli Fond Morgan Chase Cert Moury Construct Nestle (d) Neufcour-fin. Nyrstar (d) Oim Option (d) Pairi Daiza Pcb Peugeot Pfizer Cert Picanol Proximus Quest For Growth Ord Realdolm 1/100 Tmp Realdolmen (d) Recticel Rentabiliweb (d) Resilux Retail Est.-sicafi Rio Tinto Cert Robeco Rolinco Rorento Class Dh E Rosier Roularta Rtl Group Sabca (d) Saint Gobain Sapec Scheerd.v Kerchove Settlements Sica Invest (d) Sioen Sipef (d) Smartphoto Group Sofina Softimat Solvac Nom(retail) Solvay Spadel Sts Group Sucraf A & B Suez Environnement Telenet Group Ter Beke Tessenderlo Texaf (d) Think-media Thrombogenics Tigenix (d) Total Transics Int. Tubize (attr) Tubize-fin Ucb Umicore (d) Unitronics Van De Velde Vastned Retail Bel Vgp Vision It (d) Volvo B (d) Vranken-pommery Warehouses-sicafi

40,10 31,85 12,38 10,27 23,69 23,85 57,60 38,11 40,55 89,13 1654,45 54,10 49,25 99,11 21,90 38,80 290,02 7825,00 38,31 130,01 57,35 8,19 1,31 0,55 0,23 73,00 4,44 16,11 21,65 52,99 29,65 10,89 0,11 17,90 5,36 6,80 140,05 80,71 37,96 30,38 28,32 56,92 185,00 24,74 75,70 28,50 39,39 27,93 513,99 13,52 0,11 18,25 50,15 0,68 101,00 1,94 98,99 96,51 96,00 1,32 1,41 17,03 47,77 100,00 28,65 33,50 0,01 3,17 0,92 42,01 13,72 0,61 66,92 81,08 37,89 2,49 60,70 55,45 33,32 2,60 10,72 26,50 61,35

40,64 30,85 12,49 10,23 23,35 23,85 57,56 37,98 40,17 87,80 1567,95 54,55 48,99 101,79 21,95 38,98 300,00 7801,00 37,10 131,50 57,34 8,19 1,31 0,56 0,23 73,00 4,40 16,14 21,70 53,00 30,00 10,89 0,12 17,81 5,35 6,85 153,00 77,35 38,99 29,90 27,87 56,90 187,00 24,45 77,00 30,01 39,70 27,02 496,10 13,50 0,13 18,60 50,39 0,67 100,30 1,94 107,95 96,30 96,00 1,60 1,63 17,61 48,42 102,00 27,70 33,56 0,25 3,06 0,91 41,90 13,72 0,60 68,05 82,27 37,76 2,81 59,85 54,60 33,90 2,47 10,65 26,46 61,30

-1,33 +3,24 -0,88 +0,39 +1,46 +0,07 +0,36 +0,96 +1,51 +5,52 -0,82 +0,52 -2,63 -0,23 -0,45 -3,33 +0,31 +3,26 -1,13 +0,02 -1,79 +0,91 -0,22 -0,23 -0,02 -1,17 +0,05 -8,33 +0,51 +0,19 -0,72 -8,46 +4,34 -2,64 +1,61 +1,61 +0,04 -1,07 +1,19 -1,69 -5,03 -0,78 +3,39 +3,61 +0,15 -15,38 -1,88 -0,48 +1,04 +0,70 -8,30 +0,22 -17,50 -13,50 -3,27 -1,35 -1,96 +3,43 -0,16 -96,00 +3,59 +1,10 +0,26 +0,33 -1,66 -1,45 +0,36 -11,39 +1,42 +1,56 -1,71 +5,26 +0,66 +0,15 +0,08

Les banques centrales et leurs divergences, FED et BCE en tête, resteront en 2016 l’obsession de marchés financiers toujours volatils, accrocs à l’argent pas cher, et encore circonspects face à la reprise économique mondiale. La Banque centrale européenne avait inauguré 2015 en ouvrant grand les vannes monétaires, la Réserve fédérale américaine clôt l’année en donnant son premier tour de vis en presque une décennie. Entre ces deux bornes, les places financières ont connu pratiquement un an de montagnes russes. La divergence monétaire entre les deux puissances économiques est donc désormais consommée, même si de fait la remontée des taux directeurs américains reste à ce stade symbolique. Concrètement, cette décision change-t-elle la donne ? « Non », répond sans hésiter, Patrick Jacq, spécialiste du marché obligataire de BNP Paribas, « parce que la FED fait exactement ce que les marchés attendaient, qu’ils l’ont déjà intégré et que l’ajustement va se faire de manière très progressive ». « Cette désynchronisation est liée à celle des cycles économiques. Celui de l’Europe a quatre ans de décalage par rapport aux États-Unis », explique Christophe Donay, de Pictet Wealth Management, qui prévoit une année 2016 de croissance au niveau mondial « mais sans éclat ». 75,98 105,10 1,05 40,00

Wdp-sicafi Wereldhav B-sicafi Zenitel Zetes Industries

76,57 -0,77 103,65 +1,40 1,05 39,90 +0,25

CERTIFICATS FONCIERS Antares Cert Auderghem Cert Basilix Cert Beaulieu-av. Cert Diegem Kennedycert Distri-land Cert Finest Genk Logist. Cert Horizon Cert Kortrijk Shop.cert Louvain Neuve 1976 Lux-airport Cert Machelen Cert Machelen,kuur.cert Marcel Thiry Cert St.gudule-pl. Cert West.shopping Cert Westland 2004 Cert Wol. Extens. Cert Wol. Shopping Cert Zenobe Gramme Cert

62,50 10,64 25,00 145,60 111,39 222,00 103,95 145,00 22,00 45,06 51,00 177,00 4,60 4,90 24,20 145,00 10,01 4,49 629,97 1715,00 124,00

62,50 10,06 24,80 146,00 111,03 225,00 102,67 147,00 26,25 48,00 51,00 177,00 4,60 4,85 24,20 138,60 10,00 4,40 621,00 1705,01 123,21

+5,77 +0,81 -0,27 +0,32 -1,33 +1,25 -1,36 -16,19 -6,12 +1,03 +4,62 +0,10 +2,05 +1,44 +0,59 +0,64

SICAV COTÉES Pam L Bds H. Yld B Pam L Bds H. Yld A Pam L Equit Japan B

224,75 84,98 13,75

224,63 +0,05 84,94 +0,05 14,27 -3,64

MARCHÉ LIBRE Antigoon Inv (d) Emd Music Eryplast (d) Flexos Ice Concept Mcls (d) Newton 21 Europe Newtree Realco Reibel Sv Patrimonia Team Int Mrkt Tetrys (d) U&i Learning (d)

5,03 1,80 1,00 0,49 0,70 1,05 0,25 1,20 15,80 9,00 1,00 0,19 3,00 1,25

4,93 1,70 1,00 3,40 0,62 0,98 0,20 1,60 16,00 9,00 1,00 0,20 1,50 1,25

+2,03 +5,88 -85,59 +12,90 +7,14 +25,00 -25,00 -1,25 -5,00 +100,00 -

120,83 107,68 176,66 147,24 144,94 169,54 227,25 166,40

-

100,20 100,35 100,65 100,28 101,28 102,11 103,09 104,66 103,96 99,96 100,22 104,56 100,04 100,06 105,16

-0,05 -0,09 -0,17 -0,27 -0,32 -0,29 -0,09 -0,33 -0,05 -0,06 -0,26 -0,05 -0,14 +0,01 -0,01

FONDS DE PENSION Belfius Pension Fd Dynamic Belfius Pension Fd Defensive Bnp Paribas B Pension Balanced Bnp Paribas B Pension Growth Bnp Paribas B Pension Stability Interbeurs Hermes Pensioenfonds Metropolitanrentastrogrowth-cap Ing-belfius Star Fund

14/12 14/12 15/12 15/12 15/12 09/12 15/12 15/12

RENTES BONS D’É TATS Bons Etat 06-14 3,70 Bons Etat 07-15 4,00 Bons Etat 07-15 4,10 Bons Etat 07-15 4,15 Bons Etat 07-15 4,00 Bons Etat 08-16 3,75 Bons Etat 08-16 4,1 Bons Etat 08-16 4,35 Bons Etat 08-16 4,00 Bons Etat 09-14 2,75 Bons Etat 09-14 3,10 Bons Etat 09-17 3,50 Bons Etat 09-17 3,75 Bons Etat 09-14 2,75 Bons Etat 09-17 3,40

100,15 100,26 100,48 100,01 100,96 101,81 103,00 104,31 103,91 99,90 99,96 104,51 99,90 100,07 105,15

Bons Etat 09-14 2,60 Bons Etat 09-17 3,35 Bons Etat 10-15 2,50 Bons Etat 10-18 3,25 Bons Etat 10-15 2,20 Bons Etat 10-18 3,00 Bons Etat 10-15 2,05 Bons Etat 10-18 2,75 Bons Etat 10-15 2,35 Bons Etat 10-18 3,00 Bons Etat 10-14 2,45 Bons Etat 10-16 3,20 Bons Etat 10-19 3,75 Bons Etat 11-14 2,50 Bons Etat 11-16 3,00 Bons Etat 11-19 3,50 Bons Etat 11-14 3,50 Bons Etat 11-16 4,00 Bons Etat 11-19 4,20 Bons Etat 11-14 3,50 Bons Etat 11-16 4,00 Bons Etat 11-19 4,20 Bons Etat 12-17 2,35 Bons Etat 12-20 3,10 Linéaire 92-15 8,00 Linéaire 97-28 5,50 Linéaire 02-17 5,50 Linéaire 04-14 4,25 Linéaire 04-35 5,00 Linéaire 05-15 3,75 Linéaire 06-16 3,25 Linéaire 06-22 4,00 Linéaire 07-17 4,00 Linéaire 08-18 4,00 Linéaire 08-14 4,00 Linéaire 09-19 4,00 Linéaire 09-15 3,50 Linéaire 10-20 3,75 Linéaire 10-16 2,75 Linéaire 10-41 4,25 Linéaire 10-2021 4,25 Linéaire 11-16 Var. Linéaire 11-17 3,50 Linéaire 11-26 4,50 Linéaire 12-22 4,25 Linéaire 12-32 4,00 Linéaire 06-23 2,25 Linéaire 06-18 1,25 Linéaire 13-18 Var.

100,13 105,79 100,10 107,16 100,55 107,37 100,00 107,40 100,54 109,12 100,16 100,97 112,00 100,16 101,85 113,03 100,25 102,15 112,61 99,96 103,72 115,94 103,03 112,35 102,82 147,35 110,39 100,96 151,65 100,20 102,92 122,37 106,48 110,48 101,18 113,75 100,43 118,10 101,18 144,29 122,79 100,20 106,20 135,17 124,96 139,45 111,15 103,62 100,45

100,20 105,86 100,13 107,20 100,53 107,34 100,12 107,46 100,69 109,00 100,27 101,02 111,99 100,22 101,91 112,91 100,35 102,16 112,62 100,02 103,73 115,84 103,08 112,57 103,14 150,36 110,59 101,00 151,22 100,53 102,95 123,19 106,88 110,62 101,21 113,83 100,60 117,98 101,34 160,32 123,78 100,29 106,24 136,06 126,33 139,55 112,13 103,84 100,45

-0,07 -0,07 -0,03 -0,04 +0,02 +0,03 -0,12 -0,06 -0,15 +0,11 -0,11 -0,05 +0,01 -0,06 -0,06 +0,11 -0,10 -0,01 -0,01 -0,06 -0,01 +0,09 -0,05 -0,20 -0,31 -2,00 -0,18 -0,04 +0,28 -0,33 -0,03 -0,67 -0,37 -0,13 -0,03 -0,07 -0,17 +0,10 -0,16 -10,00 -0,80 -0,09 -0,04 -0,65 -1,08 -0,07 -0,87 -0,21 -

MARCHÉ DES CHANGES vente

achat

OR Napoléon Souv. Ancien Souv. Nouv 50 Pesos Mex Maple Leaf Florin Louis Suisse Krugerrand - 1/2 - 1/4 - 1/10 50 Ecu Belge Eagle Lingot (kg)

181,25 187,25 230,75 237,00 230,75 237,00 1165,50 1195,25 986,00 1013,50 188,75 193,00 184,00 189,00 991,00 1016,00 488,00 517,75 244,00 263,75 97,50 108,50 485,75 498,25 180,00 185,75 1000,50 1030,50 31170,00 31640,00

Plus de détails sur notre site www.lavenir.net/bourse


17

CÔTÉ MAG

WWW.LAVENIR.NET

Samedi 19 décembre 2015

100 ans et une voix qui ne meurt pas Édith Piaf aurait eu 100 ans ce samedi. Comme à chaque anniversaire, les hommages se multiplient, en livres ou en chansons.

pas mal, Cherche­Midi) et une re­ production d’une centaine de let­ tres  issue  de  la  correspondance  entre  la  chanteuse  et  son  confi­ dent Jacques Bourgeat, entre 1936 et  1959  (Lettres  à  l’ami  de  l’ombre,  L’Archipel). Plus de chansons inédites

RelaxNews

E

lle est née il y a un siècle mais sa  voix  continue  de  vibrer, chez  nous  comme  dans  le monde :  comme  à  chaque  anni­ versaire,  la  « Môme  Piaf  »  revit  à  travers  une  poignée  de  livres  et  des enregistrements revus et cor­ rigés. Au 72 rue de Belleville à Paris, la naissance  d’Édith  Giovanna  Gas­ sion  est  célébrée  par  une  plaque  commémorative  depuis  cin­ quante  ans :  « Sur  les  marches  de  cette  maison  naquit  le  19  décembre  1915 dans le plus grand dénuement  Édith Piaf dont la voix, plus tard, de­ vait bouleverser le monde  ». Cette plaque est « un demi­men­ songe  »,  rappelle  Robert  Belleret  dans Edith Piaf, Vivre pour chanter  (éditions  Gründ),  en  soulignant  qu’elle est née plus classiquement à l’hôpital Tenon tout proche. « Mais  c’est  aussi  une  demi­vérité : par sa voix, quasi surnaturelle, cette  môme de Paname, cette fleur du pavé, a  conquis  la  planète  et  vibre  encore  dans nos mémoires  », ajoute le bio­ graphe  de  la  chanteuse  dont  les  succès  ont  de  nouveau  résonné  ces  dernières  semaines  en  hom­

Édith Piaf est née le 19 décembre 1915 à Paris dans le plus grand dénuement.

mage aux victimes du 13 novem­ bre. Le  centenaire  de  sa  naissance, comme  le  cinquantenaire  de  sa  mort (10 octobre 1963) célébré il y a deux ans, s’accompagne de nom­ breuses  sorties  revisitant  la  car­ rière,  les  amours,  les  amitiés  et  bien  sûr  les  chansons  de  la  « Môme  ». Le livre de Robert Belleret se dis­ tingue  par  la  présence  de  repro­ ductions de documents d’époque, comme  des  documents  officiels  (son  certificat  de  naissance  no­ tamment), affiches, lettres, article de journal…

350 chansons ont été remastérisées à partir de disques 78 tours neufs et des bandes originales puis rassemblées sur 20 CD. Le souvenir de Piaf est aussi mar­ qué par une réédition du livre de  Ginou Richer, une de ses proches  (Piaf,  mon  amie,  éditions  Denoël),  une biographie assez classique de Claude Fléouter (Édith Piaf, dix mi­ nutes de bonheur par jour, c’est déjà 

Pendant toute  l’année,  cet  anni­ versaire a également été célébré à Paris  et  ailleurs :  par  une  grande  exposition  au  printemps  à  la  Bi­ bliothèque  nationale  de  France  (BNF)  où  les  visiteurs  pouvaient  notamment  admirer  sa  célèbre  robe  noire,  par  une  nouvelle  sta­ tue au musée Grévin et par des re­ prises pendant les Francofolies de la Rochelle en juillet. Charles Aznavour, qui fut son se­ crétaire  et  parolier,  y  est  allé  de  son hommage avec une chanson,  De  la  môme  à  Édith,  dans  son  al­ bum paru en mai. Mais rien ne vaut, sans doute, de réécouter  les  chansons  de  « La  Môme  ». S’il n’existe a priori plus d’inédits cachés depuis la parution en 2003 de six nouvelles chansons sorties  des archives, Warner a profité de  cet anniversaire pour toiletter son propre fonds, c’est­à­dire les chan­ sons enregistrées par Piaf à partir  de 1946. Tous les enregistrements de cette période,  soit  350  chansons  dont  ses plus célèbres, ont été remasté­ risés  à  partir  de  disques  78  tours  neufs  et  des  bandes  originales  puis rassemblés sur vingt CD. ■

◆ CINÉMA « Le tout nouveau testament » aux oscars ? Le Tout Nouveau testament, film de Jaco Van Dormael, avec Benoît Pœlvoorde, figure dans la liste des neuf films présélectionnés pour l’oscar du meilleur film en langue étrangère, a annoncé l’Académie des arts et sciences du cinéma. 81 pays ont présenté cette année une œuvre. La présélection sera réduite à cinq finalistes, qui seront annoncés en même temps que le reste des nominations dans les autres catégories, le 14 janvier prochain.

◆ MUSIQUE Slayer et Anthrax au Graspop Les groupes Nightwish, Apocalyptica, Slayer et Anthrax se produiront en juin au Graspop Metal Meeting, à Dessel. Ils figurent parmi 22 nouveaux noms dévoilés par l’organisation du festival, vendredi. Nightwish fera partie des têtes d’affiche du samedi 18 juin. Une quarantaine d’autres groupes et artistes attendus sur la plaine du festival à la mi-juin devraient encore être dévoilés dans un futur proche. En tout, 73 groupes qui se produiront les 17, 18 et 19 juin ont déjà été annoncés. Les principales têtes d’affiche pour le vendredi sont Black Sabbath et King Diamond. Le samedi, Volbeat et Nightwish occuperont les scènes principales. Iron Maiden et Twisted Sister clôtureront le festival.

APGVC00G

A N N I VE RSA IR E


18

TÉLÉVISION DES FÊTES

La hotte bien remplie d Voici une sélection – non exhaustive – des programmes télé pour deux semaines de fêtes. À vous de picorer et de pousser la curiosité un peu plus loin encore en scrutant nos grilles télé. Bonnes fêtes !

100 %

NOËL

Clochettes, barbes et traîneaux

RETOUR...

A

Regard dans le rétro

valanche de  fictions  avec  « Noël » dans le titre. Notre chouchou : Mis­ sion : Noël (jeudi 24/12, RTL TVI, 14 ; 15).  Les  fils  du  Père  Noël  sont  en  désac­ cord. Gauche, Arthur a été relégué au ser­ vice courrier tandis que son aîné s’attaque à  une  distribution  de  cadeaux  sans  sup­ plément d’âme. Avec l’aide du grand­père à la retraite, il entend réenchanter le pays des  elfes.  Mêmes  problèmes  de  famille pour Fred, le frangin du célèbre Santa et  mouton  noir  de  la  famille.  Contraint  d’aider dans la fabrique de jouets suite à  des soucis financiers, il risque de mettre la pagaille  au  Pôle  dans  Frère  Noël  (sa­

medi 19/12, La Deux, 20.05). Pour remettre les pendules à l’heure, re­ tour aux classiques avec Un chant de Noël  de Dickens, ici dans la version Jim Carrey et  motion  capture  signée  Zemeckis  (Le  Drôle  de  Noël  de  Scrooge,  jeudi  24/12, RTL TVI, 22.30) ■ C.Fi.

A USSI… Les animateurs de La Deux ont choisi de passer ensemble un Noël inattendu (vendredi 25/12, 20.05). Courses, déco, cuisine, quête de sapin, à chaque duo sa mission.

Le Drôle de Noël de Scrooge

l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (jeudi 24/01, La Une, 23.40). Les plus beaux chants de Noël y résonneront comme dans l’ensemble des grilles.

Nos chers voisins fêtent Noël avec des invités, dont Virginie Plus d’harmonie et de discipline au BOZAR. Le Hocq (vendredi 25/12, chœur des Pastoureaux TF1, 22.55) et même Les de Waterloo y fêtait l’an enquêtes de Murdoch enclencheront le mode dernier son 40 e Jingle bells avec un cadavre de Père Noël dans anniversaire le temps une ambiance de contes de saison d’un concert de Noël avec (dimanche 20/12, France 3, 20.55). C.Fi.

C’est l’heure des bilans. Les chaînes mul­ tiplient les programmes évoquant ce qu’il faut retenir (et ce qu’on aimerait oublier) de  2015.  365  jours  en 245 minutes, c’est le pari de L’année  du  zapping.  Mon­ tage  léché  et  associations savoureuses  pour  un  re­ gard  incisif  sur  l’actualité (vendredi  01/01,  Be  1,  20.00).  Sur  RTL,  Michel  de  Maegd  se  concentrera  sur  les  attentats  dans De Charlie au Bataclan (mardi 22/12, 19.45) tandis qu’Hakima Darhmouch pro­ pose L’année choc, de la crise en Grèce au suc­ cès  de  Stromae  (Mardi  29/12,  RTL  TVI,  19.45). L’inauguration d’une vague de program­ mes sur le thème qui se poursuivra diman­ che 03/01 avec Dans le secret des cellules de crise (France 2, 22.40) et s’amplifiera dès le lundi  04/01.Pour mettre notre histoire en  perspective,  France  5  propose  de revenir sur l’essentiel des Années 5, de 1955 à 2015 (mardi 30/12, 20.40) tandis que L’an­ née des stars joue la légèreté et le clin d’œil à  l’épidémie  de  grossesses  parmi  les  ani­ matrices RTL (jeudi 24/12, 20.00). C .Fi.

L

e Père Noël compte peut­être déposer une montagne  de  briques  à  assembler  aux pieds  des  sapins.  Mesure­t­il la  force  des  potentielles  vies imaginaires  de  ces  morceaux  de plastique ? Dans La Grande Aven­ ture  Lego  (jeudi  31/12,  La  Une, 16.40),  leur  univers  est  aussi mouvementé  que  drôle  et  dé­ janté.  Créé  par  la  même  équipe, Tempête  de  boulettes  géantes  sera également au programme (lundi 28/12,  Club  RTL,  20.00).  Flint Lockwood  est  un  inventeur maudit. Chaussures à pulvériser, décodeurs  de  pensées  animales, les  idées  grandioses  ne  man­ Club RTL rediffuse quent  pas,  mais  le  succès  n’est pas  au  rendez­vous,  jusqu’à  ce « Tempête de boulettes qu’il  mette  au  point  une  ma­ géantes », un classique. chine  qui  transforme  l’eau  de pluie en mets délicieux. Sauf que, à l’image du  climat,  les  averses  gastronomiques  pè­ tent les plombs. ■ C.Fi.

Un air de France nostalgique soufflera sur Arte qui diffuse un cycle Tati de cinq films (les 21/12, 28/12, 29/12) et un documentaire (le lundi 21/12) tandis que pour remonter le temps, France 5 p ro p o s e de passer u n e Magique Nuit au Grévin (dimanche 20/12, 22.25). Dans ce documentaire de Patrice Leconte, le jeune Thomas se laisse enfermer avec les stars de cire qui s’animent comme par enchantement et lui dévoilent l’envers du lieu parisien mythique. Autre mythe, autre angle neuf dans Pink Floyd, l’histoire belge. Marc Ysaye conte a v e c talent les premières heures du groupe dans notre plat pays (lundi 28/12, La Deux, 20.05). Pour passer à la loupe plus d’un siècle de société française par le biais de son cinéma, rendez-vous devant Gaumont, en effeuillant la

SHOWS

FETES ANIMEES

Un goût d’enfance

A USSI…

A USSI… Les Minions débarquent dans Moi, Moche et Méchant 2 (samedi 19/12, La Une, 20.40). Gru, le méga vilain qu’ils servent s’est transformé en Super papa entre les deux volets. Heureusement, une association ultra-se crète menace d’anéantir la terre. Pour garantir l’harmonie du monde, d’autres héros veillent : La Fée des dents, le Père Noël, le Lapin de Pâques, Le Marchand de sable et Jack Frost sont Les Cinq légendes (dimanche 20/12, France 2, 20.55). Ils entendent défendre les espoirs des enfants des noirs dessins du Croquemitaine. C.Fi.

Quel spectacle !

«S

i je  buvais  moins,  je  serais  un  autre homme,  et  j’y  tiens  pas ! »  Le  monu­ mental  roman  Un  Singe  en  Hiver d’Antoine Blondin mis en dialogues par Mi­ chel  Audiard,  a  fait  un  passage  filmé  sur  la scène  du  Théatre  de  Paris  l’an  dernier.  À  la place de Jean Gabin et Jean­Paul Belmondo,  Eddy  Mitchell  et Fred  Testot  se  lancent  dans  des descentes  du  Yang­tsé­Kiang  jo­ liment réalisées (mardi 29/12, La Trois,  23.35).  Forts  du  succès  du Mariage  de  Mademoiselle  Beule­ mans,  des  animateurs  et  journa­ listes  de  RTBF  (Guy  Lemaire, Adrien  Devyver,  Sara  de  Pa­ Fred Testot et Eddy Mitchell duwa,  Véronique  Barbier,  Joëlle se replongent dans « Un Scoriels,  Éric  Bœver…)  ont  à singe en hiver ». nouveau brûlé les planches avec Bossemans  et  Coppenolle,  le  re­ make  bruxellois  de  Roméo  et  Juliette,  signé Paul  Van  Stalle  et  Joris  d’Hanswyck  (ven­ dredi  01/01,  La  Une,  19.50  et  dimanche 03/01, 16.10). C.Fi.


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

19

du petit écran en fêtes 12

La messe de minuit de La Deux sera retransmise depuis l’église Sint-Vitus, de Hilversum, aux Pays-Bas. Aussi le 25/12, à 11 h, depuis la prison de Marche.

...VERS LE FUTUR marguerite qui dépeint les temps forts de cette référence de l a production née en 1895 (samedi 19/12, France 5, 15.40). Des extraits de films plus ou moins cocasses qui ne peuvent pas concurrencer avec les inévitables rétrospectives des gamelles, lapsus et fauxdéparts de l’année. Alors que La Une centre son Drôle de bêtisier sur 2015 (le vendredi 25/12, 20.20 et le dimanche 0 3 / 0 1 , 20.20), RTLTVI a fouillé dans les archives pour exhumer six décennies de casseroles le temps d’un Bêtisier 60 ans (vendredi 25/12, 19.45) complété par une version classique présentée par Sophie Pendeville et David Antoine (vendredi 01/01, 19.45). France 2 a confié à Virginie Guilhaume les rênes des Rois du bêtisier pour rire du PAF et des télévisons étrangères durant trois heures (jeudi 24/12, 20.55). C.Fi.

A USSI…

Direction 2016 et les suivantes

P

our célébrer  sur  le  petit  écran  le  pas­ sage à l’an neuf, les deux grandes chai­ nes  françaises  optent  pour  leur  tradi­ tionnel  show  : France 2 laisse son an­ tenne  à  Patrick  Sébas­ tien et son Grand caba­ ret  sur  son  31  (20.55) tandis  que  TF1  joue  la carte  du  Le  31,  tout  est permis  avec  Arthur (20.55).  5,  4,  3,  2,  1 ; bonne  année !  Et  en Patrick Sébastien sera de ensuite ? Que nous ré­ nouveau au rendez-vous pour servent 2016 et les sui­ vantes ?  Deux  pro­ le réveillon. Avec les sardines ? grammes s’interrogent sur les progrès de la science. Le britannique Richard  Hammond  commence  par  ques­ tionner tout ce que cette dernière peut tirer de  l’observation  du  règne  animal,  dans  La science grandeur nature (mardi 22/12, France 5, 16.00). Matière à penser, matière à rêver re­ prend un spectacle présenté à Liège par Fred et Sabine de C’est pas sorcier. Au  Country  Hall,  ils  sont  venus  avec  leur pédagogie et leurs maquettes présenter l’in­ novation en Wallonie aux côtés d’universi­ taires  et  industriels  qui  orientent  leurs  re­ cherches  sur  les  technologies  de  demain (vendredi 01/01, La Trois, 21.05).  ■ C . Fi .

Questions à la Une s’intéresse au devenir de l’un des produits phares des fêtes : Les huîtres, bientôt la fin ? Avec l’arrivée des triploïdes, manipulées pour être consommables toute l’année, les huîtres traditionnelles sont décimées (mardi 22/12, La Une, 22.50). Pour digérer cette inquiétante information, le mieux est peut-être de se changer les idées en planifiant vos vacances à venir ou du moins en s’offrant une dose d’évasion. Les adeptes du camping sauvage embarqueront a v e c Ph i l i p p e Lambillon . Le Bourlingu eur fête ses 25 ans (mardi 22/12, La Une, 19.20). Adepte de roadtrip et de paysages

sauvages, prenez la route du Dakar 2016 (à partir du dimanche 03/01 sur France Télévisions). Pour u n e déclinais o n t re k k i n g e t sommets enneigés replonge z dans Himalaya, l’enfance d’un chef (lundi 21/12, France 5, 15.40). Et si vos envies sont plutôt ultracitadines, partez à la découverte des quartiers de New York dans Liberté, diversité, créativité (dimanche 20/12, France 5, 08.35). Pour aborder demain sous l’angle du récit, faites-vous un cycle a n t i c i p a t i o n - s c i e n ce fiction en commençant par Gravity (lundi 21/12, La Une, 20.25). Le film aux sept Oscars vous embarquera aux côtés de Sandra Bullock et George

C l o o n e y, désireux de rentrer sur terre après une intervention catastrophe pour réparer Hubble. Sa diffusion sera suivie par celle du classique de Stanley Kubrick : 2001: L’odyssée de l’espace (22.00). Réflexion sur la surveillance et le Big Data dans le Minority Report de Spielberg, tiré d’un roman de Philip K. Dick (mardi 22/12, Club RTL, 20.00). Avec son marathon The code, Arte propose un décompte de Saint Sylvestre sans cotillon. Tout au long des s i x épisodes de cette s é r i e australie nne, un journaliste et un hacker se penchent sur un complot d’état (jeudi 31/01, Arte, 20.50). C .Fi.

DOUCES NUITS

A USSI… Dans un autre registre d’humour, Kev Adams sera sur La Deux avec son one-manshow Voilà, voilà et entend conquérir également les membres de la famille étant sorti victorieux de l’adolescence il y a longtemps (mardi 29/12, 20.05). Après les vœux de l’an neuf, TF1 confie à JeanLuc Reichmann un concours de talents en prime time bien plus moderne qu’il n’y paraît. Puppets, le grand show des marionnettes réunira des artistes de la discipline aux profils variés (samedi 02/01, 20.55). Les

A USSI…

Plaisirs d’hiver amateurs de cirque ont rendezvous sur Arte le dimanche 20/12 pour une soirée spéciale qui célèbre entre autres les 30 ans du Cirque du Soleil. Le Corteo de la compagnie canadienne est diffusé quelques jours plus tard (jeudi 24/12, France O, 22.25). L e vendredi 25/12, Les duos impossibles de Jeremy Ferrari (RTL-TVI, 22.35) réuniront des couples d’artistes improbables sous le patronage d’Éric Antoine et Jérémy Ferrari. Les d u o s enchaîneront des numéros sur le thème de « la première fois ». C.Fi.

Q

ui dit  fêtes  dit  parfois  congés  et  possibilités de veiller devant la télé sans se soucier du ré­ veil.  Une  belle  occasion  pour (enfin)  pouvoir  regarder  La nuit  du  court­métrage  (jeudi  21/12, La Trois, dès 23.30) ainsi qu’Une nuit avec  un  grand  du  jazz  :  Al  Jarreau (vendredi  01/01,  France  O,  dès 23.45).  Un  bon  moment  également pour  savourer  un  mélange  de  plaid et  de  comédie  romantique  indémo­ dable.  Au  choix  :  The  Holiday,  ro­ mance  dans  la  campagne  anglaise sur  fond  de  vacances  de  Noël  (di­ manche  27,  TF1,  20.55),  Rencontre  à Elizabethtown  ou  l’amour  pour  un créatif  au  bout  du  rouleau  qui  doit enterrer  son  père  après  un  cuisant échec commercial (dimanche 27/12, Plug  RTL,  20.30)  ou  encore  Le  mariage  de  mon meilleur  ami  avec  une  Julia  Roberts  en  ex­conqué­ rante  face  à  une  Cameron  Diaz  sur  le  point  de  se convoler en justes noces (mardi 29/12, TF1, 17.25). C.Fi.

Quelles spécialités de montagne se préparer après son chocolat chaud à la cannelle ? De nombreuses idées sont à puiser dans Le réveillon de Babette au Pic du midi. À 2 800 mètres, la chef nous livre ses meilleures recettes (mercredi 23/12, France O, 20.45 et 24/12,19.15). Observation des étoiles en bonus avant de les retrouver sur la glace. Depuis Courchevel, Annick Dumont, Nelson Monfort et Philippe Candeloro présentent Les étoiles de la glisse (dimanche 27/12, France 3,13.20) qui réunissent certains des m e i l l e u r s patineurs mondiaux. C.Fi.


20

MÉTÉO

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Éclaircies l’après-midi

Dimanche Beau en matinée Infographie : Christian HICK

Sud 35 km/h

10°/15°

9°/14°

10°/15°

Anvers

Ostende

Découvrez les prévisions de votre région sur www.lavenir.net/meteo

Hasselt

Gand 10°/15°

10°/15° Liège

Bruxelles 10°/15°

Tournai

10°/14°

Wavre

10°/14°

Marche

Marée H. Ostende 06h54 et 19h36

10° 5°

Durée d’ensoleillement

Ajaccio

Stockholm 9

Berlin 12 Varsovie 10

Francfort 12 Prague 11 Zurich 11

-5°

Bordeaux 18

-10°

Vienne 10 Budapest 6 Bucarest 8

Milan 12

Belgrade 5 Sarajevo 16

Nice 16 Madrid 17 Lisbonne 19

Barcelone 17

Istanbul 11

Ajaccio 18 Rome 14 Athènes 15

Iles Canaries 24 Palerme 16 Tunis 19

Vent Sud 20 km/h

Héraklion 15

AU FIL DU TEMP S

11°/12°

2 heures

Marrakech

27

Amsterdam 14

18

Milan

12

Antalia

17

Montréal

Barcelone

17

Munich

Bordeaux

18

New York

Brest

16

Nice

16

Cancun

23

Nicosie

16

Djerba

20

Pékin

Dubrovnik

16

Prague

Florence

14

St-Domingue 31

Genève

12

Stockholm

Ibiza

19

Sydney

Le Caire

19

Ténérife

24

Lisbonne

19

Tokyo

12

Los Angeles 17

Varsovie

10

Majorque

18

Venise

8

Malaga

21

Vienne

10

Hier à Uccle

Minimum : 10,3° Maximum : 12,3° Vent maximum à 13h : 29 km/h

0 12 5

9 30

L’an dernier

Minimum : 10,6° Maximum : 10,9°

Indice UV 0

Le Saint du jour Bernadette Verhasselt

Saint Urbain Pape de 222 à 230, son pontificat s’écoula entre deux persécutions et il dut en panser les plaies et consolider les bases de l’Eglise ébranlée par tant d’attaques. Mais on ne sait rien de plus précis sur son action. Il est le patron de la paroisse de Thionville Guentrange. Nous y trouvons sa statue, des vitraux et la grosse cloche de l’église.

7°/11° 7°/11°

Risque de précipitations : 10% Fiabilité : 51 % Vent : Sud 20 km/h

5°/9°

Evolution des températures décembre

25 20 15 10 5 0 -5 -10

températures max températures min t° moyenne maximale depuis 1833 date

1

5

10

15

20

25

31

Indice de qualité de l’air BelATMO - source - www.irceline.be Aujourd’hui

très bon

2

3

très bon

bon

3

Flandre

3

bon

bon

Bon 2

2

très bon

Wallonie

1

Demain

2

Bruxelles

Le dicton

En décembre, les pieds dans la cendre.

6°/9°

Jeudi Nuageux mais sec

11

Minimum : 2° Maximum : 6°

ver. Heureusement qu’il y a une guirlande pour égayer le vieil arbre du jardin.

10°/12°

Risque de précipitations : 41% Fiabilité : 76 % Vent : Sud-Ouest 25 km/h

3

Moyenne depuis 1930

Guirlande Premières lueurs de l’aube sur un paysage qui ne ressemble pas à l’hi-

6°/8°

Mercredi Quelques ondées

Températures dans le monde

Helsinki 7

A’dam 14

10°/12° Risque de précipitations : 10% Fiabilité : 46 % Vent : Sud-Ouest 30 km/h

(Watt/heure au m2) 35 Wh/m2 - Assez élevé

Pas de risque

Copenhague 10

Paris 14

10°/12°

Rayonnement solaire

Monoxyde de Carbone

6°/9°

Mardi Gris et sombre

9°/13°

Moscou 5

Londres 16

9°/14°

Arlon

25°

15°

Risque de précipitations : 10% Fiabilité : 77 % Vent : Sud-Ouest 30 km/h

Namur 10°/13°

Lever : 08h40 Coucher : 16h38 Lever : 13h14 Coucher : 01h00

Oslo 7

Dublin 15

8°/12°

7°/11°

30°

20°

7°/12°

St-Hubert

Aujourd’hui en Europe 35°

9°/12°

Verviers

Spa

Huy

Charleroi

Ce week-end. Samedi, alors que le temps sera gris et légèrement pluvieux sur le tiers Ouest le matin, il fera sec sous un ciel très nuageux à couvert ailleurs. L’après-midi, la masse d’air s’assèchera et de belles éclaircies s’imposeront à partir de la frontière française. Il fera doux. La nuit prochaine, le ciel restera peu nuageux sur la plupart des régions. Les températures ne chuteront toutefois que peu, en raison d’un courant de sud. ODimanche, o bénéficiera d’un temps sec et agréablement ensoleillé en matinée. Au fil des heures, le ciel s’ennuagera à l’approche d’une perturbation, qui ne gagnera toutefois le pays qu’en soirée. La douceur restera au rendez-vous et les maxima afficheront 11 à 15 degrés.

7°/11°

Lundi Entre deux fronts

Mouscron

10°/14°

Risque de précipitations : 10% Fiabilité : 85 % Vent : Sud-Ouest 25 km/h

° celsius

11°

10°/14°

3

Mauvais 4

5

6

7

8

9

10


x u e j Les  

i d e m du  sa

énigme

Œ

023

1

FRANCIS

6

Œ

L 4 Solutions

4  1 1  1 1  4 

E

 1 1 1  1 1 3

3

2

   1 1 4

E

E E

_ _ _E 3 6_L _ 10

 1  2  1  1

1 1 2 1

E

E

5

   4 1 1 1 1

GHI

L

E

A

E

FLACON.

E

E

DEF E

6 7

E

E

BC AE

5

7

E

E

PQR

L

4

E

E

= 46.

3

MNO

E

L

1+2+3

2

46.

Complétez s. définition l’aide des . ne l’heure 1. Elle don ur. ce u vec do 2. Traiter a es 3. Centauré dans les es n commu blés. on. 4. Rédacti ties. 5. Pressen nouveau 6. Tient de s. en main r u o 7. Utilise p re fois. iè la prem

JKL

E

L

+2+3=

7 + 10 + 1

E

L

H

+ 10 + 11

nd. - 6. Repre

4+9+7

XYZ

Ž s e r ett l e d s e l a diagon la grille à

on.

e l’heure. Elle donn ur. ec douce les blés. Traiter av communes dans s e ré u . Centa n. . Rédactio s. e ti n e s en mains. 5. Pres nouveau e d t n ie re fois. T 6. la premiè r u o p e lis 7. Uti

es. - 5. Prévu 4. Libellé. Bleuets. liner. - 3. e. - 2. Câ 1. Horlog . 7. Etrenne

ompléte

PONGE.

 4+9+ Ž

A

VW

3

10

ion et l’additi

6

STU

19

r la soustract

2



12

STU

0023

la division su

7

4

lication et de de la multip

11

r les priorités

18

/4=5

9

XYZ

VW

faut respecte

10

1+2x3-8

4

Attention, il

7

PONGE.

9

5

3

PQR

MNO

JKL

n.

ion et l’additio

la soustract

FRANCIS

FLACON.

1+6-2=5

division sur

1+6-2=5

la case Partez de le et trouvez « Départ » duin co i vous chemin qu  » e é e « Arriv ra à la cas es t par 7 rou en passan ts. in o p ser 46 pour totali à in le chem Attention, tilis true oit dt nteer nlee rud p s m n e e u l is a iagon ser qu’une seule fo ns. io it éfi.n s bdre eendoem aid àêl’m z la grillem

4

r les priorités

la lication et de de la multip



D

=5

faut respecte

4

GHI

DEF

ABC

Attention, il

11

z les Remplace ar les dessins p eslettres corr s et pondante le z re v décou lustre il n ’u nom d ge. personna

_ _ _ _ _

/4 1+2x3-8

2

5

0024



_ _ _ _ _ _ _

ivée r ne d emprunte case « Arr chemin à le , n tio Atten mbre. même no

 e g a 15 engren

1

Crypto

  trouve er 46 p Départ » et our totalis is un la case « 7 roues p 4 e ne seule fo d ar ’u 1 p z u t te q n 1 ar er sa P oit utilis » en pas

   4 1 1 1 1

5

. 8 ... 4 =

3 .. 1 ... 2 ...

CRYPTOs correspondantes

Un mo le retrouComment 4 éries de ver ? Les s 1 1 1 1 4 diquent 1 chiffres in    4  e cases 1 5 nombre d  1 le ans     1 à noircir d 1 ne et 1  1 3  chaque lig ne. Par 1 1 1 lon 5  4 1  chaque co 5 1 5   n groupe  2  exemple, u que    tel 1  de chiffres dant  cé 1 3 / 6 / 3 pré ique 3 3  ind une flèche cir 3  1 1 1 oir qu’il faut n 3 1  nfin 3  puis 6 et e t qu’au 1 1 1 an cases sach se vide   1 1 1 1 3 e ca moins un t 0024  2 1 rativemen é p im it o 2 d 1  érie 4  r chaque s re a p 1 é s 1  E  aà AG s.la 1 1 ndirucirie no ENGREN i vo seuss co in quca 1   z le chemde oints. 4 

e différents

é à l’aide d

cette égalit Complétez exacte.

lettre age. es par les fr if h c e personn s tr le s z lu e il c n la p ’u Rem om d ici. et découvrez le n t se cache

té p y r c t o m

1



rous pour la rendre t à n o i t ratoires opéra signes opé

PTÉ s re de case MOT CRY nt le nomb s tel que res indique iffre

e chiff de ch s séries d un groupe 3 cases sachant trouver ? Le e. Par exemple, fin re le en t et en colonn puis 6 coloriées. i. Comm e cache ic ue ligne et chaque qu’il faut noircir 3 ue série de cases aq aq ue ch ch iq r dans che ind séparer ativement ant une flè 3 précéd se vide doit impér ca e moins un

21

LES JEUX DU SAMEDI

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015


JEUX

M A

I

I

N

G R E

R A M P E A L O I

T E N

S O C

I

I

A L E

L

L E T I

S E

I

C

I

A G E N A

N O N U

E S

S U C E U R S A

I

N

I

I

E N

S E R P E N T E

E

C A R T E S

E

6 9 4 5 7 8 3 1 2

8 2 3 9 4 1 7 6 5

1 7 5 2 6 3 8 4 9

9 4 7 8 1 2 5 3 6

2 3 6 7 5 4 9 8 1

5 1 8 6 3 9 2 7 4

7 5 2 1 8 6 4 9 3

4 8 1 3 9 5 6 2 7

3 6 9 4 2 7 1 5 8

SU DOK U MOYEN

I M P A R T N O

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SUDO KU FACILE

MOTS CROISÉS n° 16 093

SOLUTION DES JEUX

22

9 8 3 1 6 7 2 4 5

1 7 4 2 8 5 9 6 3

5 6 2 9 4 3 8 1 7

6 9 1 7 5 2 3 8 4

7 3 8 4 9 1 5 2 6

4 2 5 6 3 8 7 9 1

2 5 7 8 1 4 6 3 9

3 1 6 5 2 9 4 7 8

8 4 9 3 7 6 1 5 2

Windows 10 : 10 raccourcis clavier pour vous faciliter la vie

www.lavenir.net/astuceswindows10


23

JEUX

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

S UD O K U FACI L E

8 1 2

2 5 3 1 7 8 7 6 1 6 1 5 3 7 9 4 5 9

4 5

51-6

Mots fléchés fidèle à la foi jurée

plat du chien

projectiles sur une cible

palais des rois d'Espagne

sillage

tel du vieux pain de l’Empire ottoman

amas de glace

crochet

5 adjectif démonstratif

lettre grecque

moitié de mouche

jusqu'au bord (au)

7 4 2 8 6 3 5 1 8 9 2 7 6 8 4 9 2 5 3 2 1 6 2 9 8 1 7 6 1 8 2

signal de détresse

herbes de Provence par ex. qui manque de rapidité

exterminé

fermée

mauvais garçon

collège anglais réputé

riche maison

fleuve né au mont Viso

emblème de la royauté

pièce de charrue

MOTS CROISÉS

chaussée cyclable

Problème n° 16 094 proposé par M. Malgras

fait confiance (se)

deux fois

désert de dunes

cité des Albigeois

prénom masculin

baie phonétique

6 plate

2

4

5

6

7

51-5 T&O

A P E R L O

1

2

3

4

fin de journée

article

animal aux bois aplatis

3

rivière d'Alsace

1

épaissir une sauce

2

utilisée pour un duel

écharpe de fourrure

4

1

tige maintenant l'aviron

petits points sur la carte

3 ouvragé

marsupial à fourrure

inattendue film pour la télévision

5

S

L F S B

O R I G A I N 6 S R A T E L U R O I H E D

I L E S S O O F G I A S U E U R A A U B E X T T E T S A R R I S S O N

central

S T E F R E E O X7 C A E S D E T A R Q U U E S T

O I T I T E E V R U L E N B R D E U R P E A T R S U E R M I E T E R E

HORIZONTALEMENT : 1. Singe; 2. Il voit les choses de haut; 3. Aire de vent. - Sont souvent à plat. - Peine éternelle; 4. Copulative. - Roman de Zola (sans l’article); 5. Qui balancent; 6. Défaite. - Mots pour rire. - Interjection; 7. Chose délicieuse. - On y met des cendres; 8. Nasales. - Patriarche biblique. - Ressemblance; 9. Se dérobe. - Répété, c’est un pou; 10. Serrées. VERTICALEMENT : I. Mer intérieure; II. Ornement d’architecture. - Différence délicate; III. Abréviation militaire. - Paradis. - Abréviation pour un prix; IV. Ouvrage de sparterie. - Libertaire; V. Remplit des trous. - Vase de l’ancienne Egypte; VI. Sort. - Inflorescence; VII. Absorbé. - Ancêtre des Edomites. - Adverbe; VIII. Rivière de Bretagne. - Dieu de l’ancienne Egypte; IX. Composé chimique; X. Est dépité. - Une fête a parfois le sien. I 1 2 3 4 5

FERDINAND

6 2

9

7

grottes de Belgique

7

S U D O KU MOY E N

tente mongole

va avec lui

8 3

4 3 8 1 9

6 7 8 9 10

II

III

IV

V

VI

VII VIII

IX

X


24

SM

FORUM

COURRIER : route de Hannut, 38 5004 Bouge

« Le matin, on pourra peut-être entrer dans le train et pas devoir attendre le prochain car le premier est trop bondé. » Thomas DEGÈVES et la

COURRIEL : lecteurs@lavenir.net

commande de 445 voitures à double étage par la SNCB

INTERNET : lavenir.net

L’Avenir est aussi sur Facebook

Samedi 19 décembre 2015

L’ÉDITO Avril 2015

LA RÉTRO DE SONDRON

VOTRE AVIS Didier LAURANT, Cherain

Belga

On a envie de se dire que les grévistes n’ont jamais eu d’enfants aux études supérieures ! Toutes les grèves ne font qu’embêter la population active, travailleurs et étudiants… Nos politiciens rigolent bien et attendent simplement que ça passe. C’est donc l’occasion de suggérer au personnel de la SNCB, des TEC et de la fonction publique en général de remplacer les grèves par un autre moyen de pression. Organisez-vous pour que, chaque matin, très tôt, chaque parlementaire (majorité et opposition, fédéral et régional) soit réveillé, poliment, par deux ou trois travailleurs qui lui remettraient les feuilles de revendications, le tout lors d’un échange correct et constructif. En front commun, les syndicats se chargeraient d’établir le rôle des presta-

3 9 6 7 1 8 Combinaison Gagnants Montant des gains

6 + Signe 6 chiffres 5 chiffres 4 chiffres 3 chiffres 2 chiffres 1 chiffre Signe

0 3 29 314 3 312 33 101 14 876

200 000,00 € 20 000,00 € 2 000,00 € 200,00 € 20,00 € 5,00 € 2,00 € 1,50 €

Bulletins : 157 119 - Mises : 276 482,00 €

Bacquelaine en charge des pensions, un million de pensionnés va bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant atteindre 184 € (c’est-à-dire ceux dont la pension dépasse 1 250 € par mois). J’en conclus donc que la Belgique compte 4 000 000 de pensionnés. Je comprends alors qu’il s’agit d’un sujet d’inquiétude lorsque la Belgique compte 11 190 845 habitants…

Planète refuge Réfugié est le mot, le thème et, pour certains, l’anathème de l’année 2015. C’est bien plus qu’un mot, c’est une tragédie que nous partageons à l’échelle du monde. 60 millions de personnes ont fui la guerre, la violence, la persécution et leur pays en 2015. Un exode d’une telle ampleur n’avait plus eu lieu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, depuis 1945. L’Allemagne a choisi « réfugié » comme mot de l’année avant « Je suis Charlie », en français dans le texte, ce qui n’est pas banal non plus. 2015 est incontestablement l’année des réfugiés. Dans le monde, une personne sur 122 a été forcée de fuir sa maison. Au lendemain d’un sommet européen qui a remis quelques balises, l’espoir d’une gestion de la crise de manière responsable, solidaire et efficace reste en suspens. De nombreux analystes craignent que l’Union européenne ne retombe dans l’ère des barrières, des clôtures et des murs. Seul un consensus détaillé et réellement appliqué par chacun et par tous sur les procédures d’asile, la ventilation des réfugiés et la création de centres d’asile communs pourra empêcher le désastre qui serait à la fois le chaos ou le sécuritarisme vain. Le danger pour l’Europe n’est pas l’arrivée

des réfugiés. Le danger pour l’Europe tient dans son raidissement, son repli de plus en plus grand et, au bout du compte, la perte de son âme. L’Europe joue son avenir et son humanité. La crise des réfugiés n’est ni plus ni moins que l’opportunité d’un salut pour notre civilisation. Une chance inédite et inespérée d’être fécondé par l’hospitalité que nous offrons aux réfugiés mais surtout par l’hospitalité qu’ils voudront bien nous apporter. Il faut renverser le paradigme. La fondation d’utilité publique Josefa propose à ce titre une lecture qui bascule du côté de la lumière. Nous sommes tous, dit la fondation Josefa, d’une manière ou d’une autre, de par notre humanité, une personne migrante. Et la personne migrante n’est pas seulement l’objet du regard objectif que je porte sur elle ni sur ma générosité. Le migrant m’invite à me laisser toucher et à changer mon regard sur lui mais aussi sur moi-même. Réciproquement, nous pouvons partager nos qualités et nos ressources, mais aussi nos vulnérabilités et nous en enrichir. Nous sommes tous des migrants. Nous sommes tous riches d’humanité, pauvres de cœur et fragiles dans notre sécurité d’existence.

L’État assigné en justice Christian MEUNIER, Sinsin

Nicole MERTENS, Baelen

Cette année, c’est décidé, je demande au père Noël, la même calculette que nos ministres. 75 % des pensionnés perçoivent une pension mensuelle égale ou inférieure à 1 250 €. Ce qui donne un imposable global de 15 000 €. Avec l’abattement fiscal relatif aux revenus de remplacement, il faut dépasser 15 518 € de pension pour payer de l’impôt (taxe communale de 7,5 %). Donc 75 % des pensionnés ne paient pas d’impôts liés à leur retraite. Pour le ministre

Cela devient maintenant une marotte : assigner l’État en justice pour n’importe quoi ! Il faut bien aider les avocats à gagner leur croûte. Écolo n’a pas le temps d’attendre un quelconque résultat sur le défi climatique. Non, il faut attaquer l’État. En fait qui est l’État ? La population belge composée de citoyens contribuables ! Quand un avocat est nécessaire, par qui est-il payé ? Par nous, les contribuables pardi ! Qui est le juge qui prononce la peine ? Un fonctionnaire également payé par nous ! Celui-ci prononce une peine à l’encontre de l’État, donc contre son employeur, c’est-à-dire encore une fois nous les contribuables… Cercle vicieux par excellence. Comme s’il n’y avait pas d’autres soucis à se faire actuellement. Allez, zou ! C’est bientôt Noël, alors payons nos impôts dans la joie et la bonne humeur.

Keno Vendredi 18 décembre

4 9 10 12 13 14 18 19 33 34 35 42 47 51 60 61 64 66 68 70

Pick 3 Vendredi 18 décembre

960

COUP DE SONDE Certains dépensent des centaines d’euros dans les décorations de Noël. Je ne dépenserais jamais autant pour cela. ● Pas mon truc. Mais quand on aime, on ne compte pas. ● Bravo, il faut entretenir la magie de Noël. ●

Répondez sur www.lavenir.net

pas

L’info revue et corrigée par la plume caustique de Xavier

Diskeuve www.lavenir.net/pas-net

RÉSULTATS 2 114 votants

62%

des internautes sont heureux de profiter de températures clémentes

Ce 17 décembre a été le plus chaud… Un bonheur cette douceur des températures.

62 % Bien vite l’arrivée de la neige !

27 % Ça ne me fait ni chaud ni froid.

11 %

SM - Entre-Sambre-et-Meuse

Joker + Vendredi 18 décembre

tions pour chaque arrondissement. Vu le nombre de travailleurs concernés, chacun serait « de corvée » environ une fois en semaine et une fois le week-end et, ce, jusqu’aux prochaines élections. Ce ne serait plus la population qui serait embêtée mais bien les parlementaires : quoi de plus normal puisque ce sont eux qui prennent de nombreuses décisions rythmant notre vie ?

Reporters / GOUVE

Marre des grèves

par Catherine ERNENS


SM

ENTRE

SAMBRE ET MEUSE

1

WWW.LAVENIR.NET

Samedi 19 décembre 2015

Dix-huit mois requis contre un éleveur Pour le policier en charge de l’enquête, l’identité du coupable ne fait pas de doute. La défense conteste.

Un leader syndical florennois est poursuivi pour des faits de rébellion qui auraient été commis dans la capitale, le 7 septembre. ●

Jean-Pierre DE STAERCKE

L

La manifestation avait lieu à Bruxelles en septembre dernier.

Romain Rixhon

a substitute  du  procureur du  roi  a  requis,  vendredi, dix­huit  mois  de  prison ferme contre un jeune éleveur de Florennes, bien connu dans sa région comme leader syndi­ cal.  En  réalité,  la  magistrate  a réclamé  dix­huit  mois  sans  autre  précision,  ce  qui  signifie sans sursis ! Voici les faits. À l’occasion de la  manif  des  agriculteurs  du 7  septembre,  dans  le  quartier européen  de  Bruxelles,  deux  tracteurs verts de marque John Deere ont enfoncé des chevaux de  frise  installés  par  les  forces de l’ordre, place Jean Rey. Accrochant ceux­ci et les déso­ lidarisant  des  chaînes  qui  les  reliaient  en  faisant  marche  ar­ rière,  les  véhicules  de  légende des agriculteurs ont été contrés ensuite  par  des  blindés  dépê­ chés sur place par les gardiens de la paix. Néanmoins, les trac­ teurs  ont  pris  le  dessus  et  ont repoussé les blindés. Finalement,  ce  sont  les  puis­ sants  jets  d’eau  des  autopom­ pes qui les ont fait battre en re­

traite. Témoins anonymes Ce n’est  que  deux  mois  plus tard  que  le  prévenu  a  été  con­ voqué  par  la  police  fédérale,  à  Bruxelles, avant d’être conduit

devant la  substitute,  au  Par­ quet de Bruxelles. Les caméras d’une  télé  privée  l’y  atten­ daient et ce n’est pas lui qui les avait conviées à la « fête ». Car fête il y eut. Après trois heures et  demie  d’audition,  au  cours

desquelles il  a  formellement  contesté  être  l’un  des  auteurs de  ce  « coup  de  boutoir »,  le suspect  a  été  descendu  au  ca­ chot vers 17 h 30. Il n’a été relâ­ ché que le lendemain en fin de matinée.

L’élément à  charge  est  le  sui­ vant  :  un  procès­verbal  dressé par un policier de Neufchâteau qui  déclare  avoir  appris,  de  source  anonyme,  que  l’un  des  deux suspects est cet éleveur de Florennes. Certes, une manifes­ tation  à  Libramont,  en  2009,  avait  provoqué  un  sacré  gra­ buge et elle est restée dans tou­ tes  les  mémoires.  Est­ce  suffi­ sant ? À l’estime du policier, il n’y  a  pas  de  doute  puisque  le père  de  l’intéressé  possède  un  John  Deer  vert,  qu’il  est  fort turbulent ces dernières années et qu’il n’entend pas se calmer ! Pour  info,  le  trentenaire  était sur le podium, assis en compa­ gnie de ministres wallons et fé­ déraux, quand les agents de sé­ curité  sont  venus  les  chercher en urgence pour échapper à un éventuel  massacre.  Si  le  fer­ mier  de  Florennes  est  suspect aujourd’hui,  il  ne  pouvait  en tout cas pas l’être en 2009. En­ fin,  pourquoi  parler  du  trac­ teur vert de son père, alors qu’il est  lui­même  propriétaire d’une  copie  identique  et  de  même couleur ! ■

« Une procédure tout simplement aberrante »

P

our Me   Bernard  Castai­ gne, l’avocat de la défense, cette  procédure  est  tout simplement  aberrante  et  elle doit  s’effondrer  comme  un château de cartes, avant même de  se  poser  la  question  de  sa­ voir si son client est coupable. Car  jusqu’à  vendredi  matin,  il n’avait toujours pas pu vision­ ner les images de la police sur lesquelles  on  prétend  recon­

naître l’agriculteur  de  Floren­ nes.  Cette  pièce  essentielle n’était pas versée au dossier. Le président  du  tribunal,  Luc Hennart,  a  alors  obtenu  que ces  images  soient  projetées  à huis clos. N’importe, en raison de  la  déloyauté  du  procédé  et  de l’inégalité des armes entre le ministère public et la défense, l’irrecevabilité  des  poursuites,  c’est­à­dire  l’acquittement technique,  doit  être  pronon­ cée.  Le  prévenu  n’avait,  en  ef­ fet,  jamais  eu  l’occasion  jus­ qu’ici de se défendre face à une pièce  de  l’accusation  qui  lui était  soustraite.  Ne  figuraient au  dossier  que  ce  PV  de  Neuf­ château et un autre PV qui dis­ sèque le DVD de la police. Quant  au  débat  de  fond,  le plaideur ne voit qu’une issue :

AP

Les images de la police n’ont pu être visionnées avant le procès par la défense. Celle-ci plaide donc l’irrecevabilité des poursuites.

affirme s’être rendu à pied à la manifestation.  De  rappeler aussi que 250 John Deere verts sont  en  circulation  en  Belgi­ que. De s’étonner en même temps qu’il  ait  fallu  attendre  deux  mois  pour  réunir  des  indices aussi  maigres,  alors  qu’aucun des  agents  qui  ont  encadré  la manifestation  n’a  identifié  le leader  syndical  bien  connu. Aucun observateur avisé ne l’a vu au volant d’un tracteur. Enfin,  si  le  tribunal  devait, par  impossible,  déclarer  l’éle­ veur  de  Florennes  coupable, Me  Castaigne sollicite le béné­ Les images de la police ne figuraient pas au dossier. fice  d’une  suspension  du  pro­ noncé de la condamnation. l’acquittement  en  bonne  et client  à  travers  la  cabine  du Le jugement sera prononcé le due forme. À ses yeux, rien ne conducteur.  De  son  côté,  le 15 janvier. ■ permet  de  reconnaître  son  trentenaire n’a jamais varié : il J . - P. D s .


2

SM

L’INFO DU JOUR

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

THU DI NIE

Paris en vue, par la Sambre, en 2020

UNE PUBLICATION DES ÉDITIONS DE L'AVENIR S.A.

La signature du protocole de gestion de l’axe Sambre après réparation des ponts-canaux de Vadencourt et Macquigny consacre sa réouverture. ●

C

e jeudi 11 décembre, à Lan­ drecies,  point  de  jonction entre la Sambre et le canal de  la  Sambre  à  l’Oise,  ils  étaient  nombreux  à  signer  le protocole  de  gestion  partagée de l’axe Sambre. Il prévoit que la  V.N.F.  (Voies  navigables  françaises)  pour  50  %  et  huit intercommunautés  de  com­ munes  pour  l’autre  moitié, prennent  en  charge  l’entre­ tien, le fonctionnement, le dra­ gage de l’axe Sambre. Il est es­ timé à 863 000 € par an à partir de 2020. Cet accord a nécessité la con­ certation  et  la  discussion  de nombreux  intervenants  à  di­ vers échelons de pouvoirs, réu­ nis dans l’association « Réussir notre  Sambre »,  présidée  par  Danièle Lebitouzé, maire de la commune de Vadencourt où le pont­canal du même nom a été fermé  par  la  V.N.F.  en  mars 2006,  pour  vétusté  et  menace d’écroulement. Ce  point  de  répartition  des frais de fonctionnement après la remise en service de la voie d’eau  était  capital  et  délicat  avant  d’entreprendre  des  tra­ vaux estimés à 12 000 000 €. Ils

Ce journal est protégé par le droit d'auteur, tous droits réservés. Si vous souhaitez copier un article, une photo, une infographie en de nombreux exemplaires, les utiliser commercialement, les scanner, les stocker et/ou les diffuser électroniquement, veuillez contacter Copiepresse au 02/558 97 80 ou via info@copiepresse.be. Plus d'infos : www.copiepresse.be

Je m’abonne à INTÉGRAL

Je choisis l’édition suivante :

Pi e rre D E JA R D I N

 Namur  Basse-Sambre  Entre-Sambre-et-Meuse  Autre édition : .................................

Le journal me sera fourni :  chez mon libraire*  à mon domicile par la Poste

Pour une durée de :  1 an pour 295 € (403€)  6 mois pour 164 € (201€)  26 €/mois par domiciliation Et je profite de mes avantages et services abonnés à découvrir en permanence sur

www.lavenir.net/espaceabonnes

Le tourisme plaisancier comme facteur de développement économique.

ÉdA – 30 668 817 025

5004 NAMUR-BOUGE, route de Hannut 38 5600 PHILIPPEVILLE, boulevard du Centenaire 1 PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION : Pol Heyse ADMINISTRATEUR DÉLÉGUÉ : KQM sprl, représentée par Quentin GEMOETS RÉDACTEUR EN CHEF ET ÉDITEUR RESPONSABLE : Thierry Dupièreux Route de Hannut 38 - 5004 Namur - Bouge Tél. : 081/24 88 11 - Fax : 081/22 60 24 CHEFS D'ÉDITION : Jean-François PACCO - Bruno MALTER infonam@lavenir.net - www.lavenir.net REDACTION DE NAMUR : Tél. : 081/24 88 11 - fax : 081/22 00 87 REDACTION DE PHILIPPEVILLE : Tél. : 071/66 23 40 - fax : 071/66 23 49 REDACTION DE CHARLEROI : Tél. : 071/53 29 30 - fax : 071/53 29 38 charleroi@lavenir.net SERVICE CLIENTÈLE : Contacts librairies : libraires@lavenir.net Tél. 0800/14 145 - fax 0800/14 152 Abonnements : abonnes@lavenir.net Tél. 081/23 62 00 - fax 081/23 62 01 Commandes photos : tél. 081/24 88 11 CBC 193-1234942-56 PROMOTION ET DIFFUSION : Tél. : 081/24 88 11 - fax : 081/23 62 01 Publicité NATIONALE : L’Avenir Advertising 081.248 939 sales.national@lavenir.net www.lavenir.net PUBLICITÉ RÉGIONALE : Bernard Mignot 081.248 980 Publicité EN LIGNE : Bernard Mignot 081.248 980 bernard.mignot@lavenir.net www.lavenir.net PETITES ANNONCES : petitesannonces@lavenir.net www.lavenir.net NECROLOGIE : Tél. 070/23 36 93 - Fax 070/23 36 97

concernent principalement les ponts­canaux  de  Vadencourt  et  de  Macquigny.  Ces  travaux seront  financés  par  des  fonds européens,  le  département,  la région, les communes. Ainsi, comme s’en est réjouie Danièle Lebitouzé, cette signa­ ture consacre la réouverture de l’axe  Sambre  à  l’horizon  2020. À la halte nautique de Lander­ cies, quai du pont rouge, elle a fait  scander  à  haute  voix  les  5 années qui nous séparent de la remise en service de la route de Paris  et  des  canaux  et  rivières de France. Les plaisanciers bel­ ges,  néerlandais,  anglais  alle­ mands l’attendent depuis neuf ans  déjà.  Un  bateau  a  franchi les  portes  de  l’écluse  et  fait symboliquement tomber l’obs­

tacle de cette route, symbolisé par une banderole. Sur la berge des  campes  et  des  fusées étaient tirées. Les orateurs ont souligné la réussite d’un parte­ nariat  inédit  impliquant autant  d’intervenants.  Ils  mi­ sent  sur  le  développement  du tourisme  et  du  transport  de fret  pour  relancer  l’économie des régions. Des animations concertées L’association « Réunir sa Sam­ bre » s’est engagée à faire vivre le cours d’eau. 2016 doit réper­ torier les activités qui animent la Sambre et ses bords pour dé­ passer des organisations qui se déroulent  chacune  de  leur côté.  2017  préparera  une grande  fête  en  2018.  Pas  ques­

tion d’attendre  2020  pour prouver  la  vitalité  de  la  Sam­ bre et du canal. Si  notre  région  thudinienne et  wallonne  n’est  pas  intégrée dans l’association « Réunir no­ tre  Sambre »,  exclusivement française  pour  des  raisons  de lois  particulières  à  chaque  ré­ gion,  Igretec  est  présent  dans « Parcours  Sambre ».  Il  s’agit d’un  projet  européen  Interreg IV qui est arrivé à échéance et qui  devrait  être  renouvelé  dé­ but 2016. Les partenaires de ce projet visent à utiliser en com­ mun  la  Sambre,  épine  dorsale des territoires transfrontaliers, à partir de laquelle des anima­ tions,  des  produits  touristi­ ques  et  économiques  peuvent et doivent se développer.  ■

Nom : Prénom : Rue : N° :

Boîte :

Code postal : Localité : Téléphone : GSM : Date de naissance : E-Mail : N° de compte :

Rue : N° :

ÉdA – 30668817121

Nom de la librairie :

ÉdA – 30 668 817 168

Signature : *Mentions obligatoires pour l’abonnement en librairie Infos indispensables et disponibles sur www.lavenir.net/libraires

Boîte :

Ils se sont mis d’accord pour un mode et un financement de la gestion.

Code postal :

La route fluviale de Paris sera rouverte en 2020.

Localité :

Je renvoie ce coupon : - par courrier, sans frais de timbre, J’indique sur l’enveloppe : Code-réponse-Editions de l’Avenir « Abonnez-vous » - DA 852-897-4 5004 Bouge. - par fax : 081/23 62 01 ou je me rends sur le site www.lavenir.net/abo Pour toute information complémentaire, je contacte le service clientèle : 081/23 62 00

OURS15

Intéressé par L’Avenir en version numérique uniquement ? Infos sur : www.lavenir.net/abo

À partir de 75€ mois seulement

5

ÉdA – 30 668 817 215

Date limite de souscription : 30 septembre 2016

ÉdA – 30 668 816 971

Les informations recueillies sur ce document sont reprises dans le traitement automatisé des Éditions de l’Avenir SA et peuvent être transmises à des tiers. Vous disposez d’un droit d’accès et de rectification en vertu de la loi du 08/12/92 relative à la protection de le vie privée. Si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées soient transmises à des tiers, cochez cette case 

Le tourisme bénéficiera de cette voie rouverte.

Un bateau a franchi l’écluse et fait symboliquement tomber l’obstacle.


L’INFO DU JOUR

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

3

C O U VIN

Ça glisse, pour la patinoire… La patinoire de Couvin a ouvert ses portes ce vendredi après-midi. Les réservations affluent, ce qui augure une belle saison. ●

Maurice VANDEWEYER

Un travail de pros Aux dires  des  personnes  pré­ sentes qui ont déjà testé l’instal­ lation,  tout  est  effectivement  parfait. Cette patinoire est un vé­ ritable chef­d’œuvre, transporta­ ble n’importe où, telle qu’elle est conçue. Plus question de clef sur porte comme la première année. En  effet,  chat  échaudé  craint  l’eau froide et cette fois, et les pe­ tits couacs de l’an dernier, les or­ ganisateurs n’en voulaient plus.  Cette fois, ils ont voulu tous des professionnels,  du  coin,  d’autant  plus  qu’ils  voulaient  plus  grand,  plus  de  décoration,  plus de chaleur. Et si l’an dernier était proposé au public une sur­ face de glisse de 250 m2 accolée à une cafétéria de 120 m2 , cette an­ née,  la  surface  de  glisse  passe  à 

Patricia Portetelle

N

ous avons  rencontré Ulrich  Bertolas,  un  prési­ dent  des  commerçants heureux.  « La  glace  est  parfaite,  explique­t­il  sourire  aux  lèvres,  avec  un  17°  au  thermomètre  pour  l’ambiance intérieure, une consom­ mation  d’électricité  complètement autonome  et  qui  fonctionne  à  mer­ veille, sans surconsommation et une inauguration  qui  s’est  passée  mer­ veilleusement bien avec 150 person­ nes présentes. Tout est parfait ! Tout est agréable ! Et je veux souligner la qualité du travail des prestataires,  tous  des  professionnels  régionaux  ou  presque  (voir  cadrée).  Le  bon­ heur, quoi ! »

C’est parti pour des semaines de glisse sur la place de Couvin. Après les vacanciers, ce sera le tour des écoles.

300 m2  avec  une  cafétéria  de  même  surface  et  une  surface  à  l’extérieur,  couverte,  de  25  m2   destinée à l’accueil mais qui sert également de fumoir. C’est donc une évolution assez rapide en peu de temps puisqu’à cette deuxième édition, la déco­ ration a été peaufinée avec une  cinquantaine  d’arbres  comme  des bouleaux et des sapins et des guirlandes  qui  donnent  vrai­ ment un air de fête. « Nous avons changé  notre  fusil  d’épaule,  conti­ nue  Ulrich  Bertolas.  Le  fait  d’avoir  choisi  rien  que  des  profes­ sionnels de haut niveau donne une  classe supplémentaire à nos instal­ lations qui restent accessibles à des  prix  démocratique  puisque  l’accès  de  5,50€,  chaussures  comprises, 

permet de rester sur place toute  la journée si on veut. » Un budget bénéficiaire L’intérêt  dans  cette  organisa­ tion  est  que  tout  est  déjà  payé  grâce  aux  partenaires  et  aux  autres  qui  ont  presté  avec  des  prix  d’ami.  Ne  coûteront  à  l’or­ ganisation  que  les  marchandi­ ses achetées… mais revendues. Si  l’an  dernier  plus  de  9 000 personnes  ont  fréquenté  l’en­ droit, les commerçants espèrent dépasser  ce  chiffre  cette  année.  Le business plan établi est donc  bénéficiaire. Et à la question de savoir si des retombées  commerciales  sont  ressenties  pour  les  commerces  couvinois,  le  président  répond 

qu’a ssurément il  en  est.  D’abord  pour  l’HORECA  au  sens  large  mais aussi pour les autres com­ merces puisque, souvent, les pa­ rents  viennent  à  Couvin,  dépo­

J

usqu’au 24 janvier, sur la place Piron à Couvin, de 10h30  à  22h  en  congés scolaires  et  de  15h30  à 22h en période scolaire. Diverses  activités  sont prévues  durant  ces  semai­ nes  d’ouverture,  dont  des démonstrations  de  pati­ nage  artistique  et  de  hoc­ key  sur  glace. Le  pro­ gramme sera disponible sur le  site  internet  de  la  pati­ noire. Entrée par personne 5,50€, location  de  chaussures comprise  (elles  vont  de  la taille  enfant  (patinettes)  à la  pointure  48).  Il  n’y  a  pas de  limite  dans  le  temps

pour l’utilisation  de  la piste ! Par  groupe  de  20  person­ nes   :  4,50€  +  chaussures + une boisson soft offerte. Location  de  la  totalité  des installations  pour  une  soi­ rée  privée  entre  50  et  60 pers  :  2500 €  de  20h  à  1h. Compris dans ce forfait : un souper chaud, un open bar, un accès à la glace + chaus­ sures  et  le  service  complet assuré. Pour une location d’un es­ pace  privé  plus  restreint  : 750€. ■ > www.plaisirssurglace.be, réservation info@plaisirssurglace.be

Patricia Portetelle

Ce que ça coûte

Le décor de la cafétéria a été particulièrement soigné cette année.

sent leurs enfants à la patinoire  et  partent  tranquillement  faire  leurs courses dans les différents  endroits. ■


4

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

Sortir T HUDI NI E Vellereille-lez-Brayeux

Concert et marché de Noël à l’abbaye Le dimanche 20 décembre, l’ASBL Les Amis de BonneEspérance propose dans le cadre de l’ancienne abbaye concert et marché de Noël.

L’

ÉdA – 21623966722

Les fanfares royales de Petigny clôturent les fastes de leurs 125 ans par une expo du Cercle d’histoire locale.

C OUV I N

125 ans de fanfare en une expo Les fanfares royales de Petigny ont célébré leurs 125 ans, cette année. À cette occasion, le Cercle d’histoire locale en a retracé l’historique. ●

Patrick LEMAIRE

C’

est même un peu plus de 125  ans…  Les  fanfares royales de Petigny ont été créées  à  la  fin  des  années  1880  mais  leur  drapeau  est  daté  de  1890, ce qui sert de base à cette  année anniversaire qui a notam­ ment emmené les musiciens lo­ caux en Alsace lors d’un périple mémorable. Pour  clôturer  cette  année  de fastes en l’honneur des méloma­ nes  petignolais,  le  Cercle  d’his­ toire « De pierre et d’eau » édite  un « Bassineu », brochure repre­ nant  l’historique  de  la  société  musicale, ainsi que l’histoire des

été transposée  en  une  exposi­ tion,  accessible  ce  samedi  et  ce  dimanche au château de Monge. De 14h à 18h, les historiens lo­ caux  seront  présents  pour  ven­ dre leur publication, mais égale­ ment  pour  répondre  aux  questions des visiteurs au fil de  la visite. Notons  que  les  musiciens  des fanfares  locales  agrémenteront  l’ouverture  de  cette  exposition  de  quelques  airs  mélodieux  ce  samedi à 14h. Et si l’on parle de fanfares  au  pluriel,  ils  ne  for­ ment  néanmoins  qu’un  seul  groupe uni. Malgré leurs recher­ ches, les historiens n’ont pas pu déterminer  l’origine  de  ce  plu­ riel. Il n’existait manifestement  aucun  groupe  musical  avant  la  création  de  cet  unique  ensem­ ble, dont le nom a d’emblée été  ponctué d’un « s » ! ■

fanfares d’une  manière  géné­ rale. On  y  apprend  quelques  anec­ dotes amusantes sur les traits de caractère  de  certains  chefs,  sur  la  tombola  « à  la  chèvre »  de  ja­ dis ou encore sur les fêtes com­ munales d’antan. Y  sont  abordés  des  chapitres connexes,  dédiés  à  leur  char­ rette  « Roulette »,  ainsi  qu’à  l’école  de  musique,  aux  kios­ ques  du  village  et  aux  hymnes  qui ont été composés à la gloire de la population locale : « Le dé­ filé  des  Petignyssois »  étant  le  plus repris. Toute  cette  matière  du  Bassi­ neu (vendu au prix de 5 euros) a > 0496/25 15 85 ; 060/34 50 41.

cenzo Bellini.  Ensuite,  mo­ ment  fort  attendu,  l’orchestre Pro  Juventute  créera  le  Poème Symphonique du jeune auteur Robin Dauchot. Après la pause, c’est  un  monument  du  réper­ toire  classique  qui  sera  inter­ prété  :  la  Sixième  Symphonie de  Beethoven,  la  célèbre  Sym­ phonie Pastorale. Dans les cloîtres, les visiteurs pourront  visiter  le  marché  de Noël et des produits du terroir. De  13  à  19 h,  une  centaine d’exposants  occuperont  les cloîtres,  le  réfectoire  des  cha­ noines, la salle capitulaire et la salle des fêtes. La cave des cha­ noines sera également ouverte à partir de 13 heures. Boissons, et particulièrement la bière de l’abbaye,  ainsi  qu’une  petite restauration  seront  proposées aux visiteurs.

orchestre Pro  Juventute, avec ses jeunes musiciens encadrés  de  musiciens chevronnés  sous  la  direction de  Jean­Noël  Delférière,  pré­ sentera  un  concert  sous  le  si­ gne de la jeunesse. Se joindront à ces talents, la talentueuse so­ prano  Louise  Foor,  dix­neuf ans,  pour  chanter  des  airs d’opéra  de  compositeurs  re­ nommés  et  Robin  Dauchot, dix­sept ans, lauréat du Belfius Classics 2014 en création musi­ Renseignements utiles cale, pour son Poème sympho­ nique,  composé  spécialement Abbaye  de  Bonne­Espérance, pour le concert de Noël. 22, rue Grégoire Jurion à Velle­ reille­les­Brayeux (Estinnes) Le programme Marché : entrée libre. Concert Le  concert  débutera  par (salle  des  fêtes)  :  places  à l’ouverture  de  Guillaume  Tell  17,50  €  et  12,50  €  (adultes)  –  à de  Rossini  et  se  poursuivra 12,50 € et 7,50 € (étudiants). avec  l’opéra  :  deux  extraits  de Dès  14  heures,  possibilité  de Roussalka,  de  Dvorak  et  de  I  se  recueillir  à  la  basilique  de­ Capuleti e i Montecchi, de Vin­ vant l’autel Notre­Dame. P.Djn .

◆ MARIEMBOURG Huîtres et ambiance festive À quelques jours du réveillon de Noël, le Syndicat d’initiative de Mariembourg vous invite à une dégustation d’huîtres avec la possibilité de

commander celles-ci pour le réveillon. Les huîtres seront servies selon le désir du consommateur, chaudes, froides ou gratinées. Cela se passe à la salle basse de l’Hôtel de Ville, le vendredi 18 dès 18 h et le samedi à 12 h et à 18 h. M .V.

L E S CI N É M AS CHARLEROI ■ Ciné Le Parc

Rue de Montigny, 58 ✆ 071 31 71 47

Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Lu 11 h. Ma 16 h 45. ■ Kérity la maison des contes VO, E.A., ◆ Sa 10 h 30. ■ L’Humour à mort VO, E.A., ◆ Sa 15 h 15. Di 21 h. ■ Le Voyage d’Arlo VF, E.A., ◆ Sa 13 h 30. Di, Ma 11 h. Lu 14 h 30. ■ Les Merveilleux Contes de la neige VO, E.A., ◆ Di, Lu, Ma 10 h. ■ Mia Madre VO S.T. FR, E.A., ◆ Sa 19 h 30. Di 16 h 30. Lu 19 h. Ma 21 h. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force VO S.T. FR, E.A., ◆ Sa 17 h, 21 h 30. Di 14 h, 18 h 30. Lu 16 h 30, 21 h. Ma 14 h 15, 18 h 30. ■

■ Cinépointcom Charleroi Grand Rue, 143-145

✆ 071/28.04.28

21 nuits avec Pattie VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 21 h. ■ Au cœur de l’océan VF, E.A., ◆ Sa 21 h, 23 h 15. Di, Lu, Ma 21 h. ■ Babysitting 2 VO, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h, 23 h 15. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. ■ Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. ■ Casse-Noisette (Ballet) VO, E.A., ◆ Di 16 h. ■ Hotel Transylvania 2 VF, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h. Di 10 h 30. Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h. ■

Hunger Games : La Révolte – Partie 2 VF, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. ■ La Vie très privée de Monsieur Sim VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. ■ Le Nouveau VO, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h. ■ Le Petit Prince VF, E.A., ◆ Di, Lu, Ma 10 h 30. ■ Le Pont des Espions VF, E.A., ◆ Sa 18 h 30, 23 h 15. Di, Lu, Ma 18 h 30. ■ Le Voyage d’Arlo VF, E.A., ◆ Sa 13 h 30. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30. ■ Les Cowboys VO, E.A., ◆ Sa, Lu 13 h 30, 21 h. Di, Ma 16 h, 18 h 30. ■ Les Nouvelles aventures d’Aladin VO, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h, 18 h 30, 21 h. ■ Saint-Nicolas et les petites chaussures disparues VF, E.A., ◆ Di, Lu, Ma 10 h 30. ■ Snoopy et les Peanuts – Le Film VF, E.A., ◆ Sa 13 h 30, 16 h. Di, Lu, Ma 10 h 30, 13 h 30, 16 h. ■ Spectre VF, E.A., ◆ Sa 21 h, 23 h 15. Di, Lu, Ma 21 h. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force VF, E.A., ◆ Sa 11 h 15, 13 h 15, 13 h 30, 15 h, 16 h, 16 h 30, 18 h, 18 h 30, 19 h, 20 h, 21 h, 22 h 15, 23 h 15, 10 h 30, 14 h, 17 h 15, 20 h 30. Di, Lu, Ma 11 h 15, 13 h 15, 13 h 30, 15 h, 16 h, 16 h 30, 18 h, 18 h 30, 19 h, 20 h, 21 h, 22 h 15, 10 h 30, 14 h, 17 h 15, 20 h 30. ■ Strictly Criminal VF, E.A., ◆ Sa 18 h 30, 23 h 15. Di, Lu, Ma 18 h 30. ■ The Visit VF, E.A., ◆ Sa 23 h 15. ■

Un + Une VO, E.A., ◆ Sa, Lu 16 h, 18 h 30. Di, Ma 13 h 30, 21 h. ■

COUVIN ■ Cine-ecran.net Place Général ✆ 060 34 41 36

Piron,

6

Babysitting 2 VO, E.A., ◆ Di 20 h 30. Ma 18 h 15. ■ Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Di 18 h 30. Lu 16 h. Ma 14 h. ■ Hunger Games : La Révolte – Partie 2 VF, E.A., ◆ Sa 18 h 15. Lu 18 h. ■ Le Voyage d’Arlo VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu 14 h. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force VO, E.A., ◆ Sa 16 h, 20 h 30. Di 16 h. Lu 20 h. Ma 16 h, 20 h. ■

NAMUR ■ Caméo Nomade

Quai 22 – Rue du Séminaire, 22 Maison de la Culture de Namur, av. Golenvaux, 14 Avril et le Monde Truqué VO, E.A., ◆ Di 13 h. ■ Ixcanul VO S.T. FR, E.A., ◆ Ma 18 h. ■ Je suis un soldat VO, E.A., ◆ Di 20 h 30. ■ L’Hermine VO, E.A., ◆ Sa 12 h. Di 16 h 30. Lu 18 h. ■ Les Cowboys VO, E.A., ◆ Sa, Lu 20 h. Di 18 h 30. ■ Les Deux Amis VO, E.A., ◆ Ma 20 h. ■ Les Merveilleux Contes de la neige VO, ■

E.A., ◆ Sa, Lu, Ma 14 h. Di 15 h 15. ■ Masaan VO S.T. FR, E.A., ◆ Sa 17 h 45. ■ Mia Madre VO S.T. FR, E.A., ◆ Sa, Ma 15 h 30. ■ Notre petite sœur VO S.T. FR, E.A., ◆ Lu 15 h 15. ■ Phantom Boy VO, E.A., ◆ Di 11 h.

■ Eldorado

Rue de Fer, 40

✆ 081 22 04 44

Babysitting 2 VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30, 16 h, 20 h 30. ■ Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30, 16 h, 18 h 10, 20 h 30. ■ Hunger Games : La Révolte – Partie 2 VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30, 16 h, 18 h 10, 20 h 30. ■ Le Pont des Espions VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 20 h 30. ■ Le Voyage d’Arlo VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30, 16 h. ■ Les Nouvelles aventures d’Aladin VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30. ■ Mia Madre VO S.T. FR, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 16 h, 20 h 30. ■ Snoopy et les Peanuts – Le Film VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30. ■ Spectre VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 16 h 30, 20 h 30. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 13 h 30, 16 h, 18 h 10, 20 h 30, 13 h 30, 16 h, 18 h 10, 20 h 30. ■ Strictly Criminal VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 18 h 10. ■

NAMUR (JAMBES) ■ Acinapolis

Rue de la Gare fleurie, 16 ✆ 081 32 04 40

21 nuits avec Pattie VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 20 h, 22 h 30. ■ A vif ! VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 17 h, 22 h 40. ■ Au cœur de l’océan VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 17 h, 22 h 30. ■ Babysitting 2 VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 17 h, 20 h. ■ Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 17 h, 20 h. ■ Casse-Noisette (Ballet) VO, E.A., ◆ Di 16 h. ■ Hunger Games : La Révolte – Partie 2 VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 17 h, 20 h, 22 h 30. ■ L’Hermine VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 17 h. ■ La Vie très privée de Monsieur Sim VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 17 h, 20 h, 22 h 30. ■ Le Pont des Espions VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 20 h. ■ Le Voyage d’Arlo VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 17 h. ■ Les Cowboys VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 20 h. ■ Les Nouvelles aventures d’Aladin VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 17 h. ■ Snoopy et les Peanuts – Le Film VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30. ■ Spectre VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 17 h, 20 h, 22 h 30. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la ■

Force VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h, 14 h 30, 17 h, 19 h 30, 20 h, 22 h 30, 22 h 40, 14 h, 14 h 30, 17 h, 19 h 30, 20 h, 22 h 30, 22 h 40. ■ Strictly Criminal VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 22 h 30. ■ Un + Une VO, E.A., ◆ Sa, Di, Lu, Ma 14 h 30, 22 h 30.

NISMES ■ Ciné Chaplin Rue de l’Église, 1

✆ 060 31 21 68

Babysitting 2 VO, E.A., ◆ Lu 17 h 30. ■ Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Sa 17 h 30. Di, Ma 15 h. ■ Spectre VF, E.A., ◆ Di 17 h. Ma 20 h. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force VF, E.A., ◆ Sa, Di, Lu 20 h. Ma 17 h. ■

TAMINES ■ Cinéma Cameo (Tamines)

Rue Notre Dame, 27 ✆ 0476 90 28 62

Babysitting 2 VO, E.A., ◆ Sa 18 h 30. Ma 18 h 40. ■ Belle et Sébastien, l’aventure continue VO, E.A., ◆ Sa, Lu 14 h. Di 18 h 40. ■ L’Hermine VO, E.A., ◆ Ma 20 h 30. ■ Le Fils de Saul VO S.T. FR, E.A., ◆ Lu 18 h 30. ■ Le Voyage d’Arlo VF, E.A., ◆ Di, Ma 14 h. ■ Star Wars : Episode VII – Le Réveil de la Force VF, E.A., ◆ Sa, Lu 15 h 50, 20 h 30. Di 11 h 15, 16 h, 20 h 30. Ma 16 h. ■


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

et n r a C osse R

SM

« Ne l’écrivez pas », qu’ils disaient ! LE BON DÉCLIC

uand on  est  conseiller communal  d’une  majo­ rité, on a juste le droit de la fermer… Ce message a été solidement  rappelé  à  Gaétan  Dubois,  de  la  liste  Vous  de  Vi­ roinval. Le  garçon  s’était  épanché,  sur Internet, au sujet de la suppres­ sion de subventions à des clubs sportifs de l’entité. Bardaf : le su­ jet a été extrapolé dans la presse. En séance du conseil commu­ nal,  ce  lundi,  plusieurs  allu­ sions  lui  ont  été  tout  droit  adressées :  « J’ignorais  qu’il  y  avait  un  nouveau  membre  de  la  Commission des Finances », a plai­ santé  le  conseiller  de  l’opposi­ tion, Didier Lapôtre. Puis ce fut l’échevin responsa­ ble  du  dossier,  Jacques  Ganty,  qui  éleva  la  voix :  « Quand  un 

électron libre d’un partenaire de la majorité communale s’épanche sur Facebook  alors  que  la  décision  re­ vient au collège et que rien n’est de toute  façon  décidé,  je  ne  suis  pas  d’accord. » Alain  Bouvy,  autre  conseiller de  la  majorité,  en  remet  une  couche :  « Il  ne  faut  pas  toujours attendre  les  subsides,  surtout  quand  ils  sont  utilisés  pour  louer  une salle privée pour les activités. » Bardaf,  les  claques  se  succè­ dent.  Seul  Michel  Lebrun  vole  au  secours  de  son  voisin  de  ta­ ble en détaillant la situation dif­ ficile du club de tennis de table de Treignes. Gaétan  Dubois  encaisse  les coups  sans  broncher. Sans  doute  lui  a­t­on  rappelé  qu’un  conseiller  de  la  majorité,  ça  la  ferme.  ■

blabla ◆ LE « BON » MOT Ça vole... bas Il a volé bas, le maïeur de Doische, ce jeudi en conseil. Lorsque son président de CPAS, Michel Blondia, a expliqué l’objectif de l’ILA d’intégrer des familles de réfugiés « en espérant qu’elles puissent un jour voler de leurs propres ailes », Pascal Jacquiez a voulu plaisanter : - Voler... c’est cela... de leurs propres ailes, bien sûr ! Quelques sourires gênés dans l’assemblée...

◆ À LA MORGUE Le Tourisme n’est pas mort à Doische Doische a décidé de se doter d’un nouveau bureau pour l’Office du Tourisme à Vodelée. Le lieu choisi est particulier : il s’agit de la... morgue ! C’était un local qui servait en effet de funérarium public en cas d’accident dans le village, avant les fusions. Cette ancienne classe d’école est, depuis lors, connue comme étant la « morgue » du village. Le lieu sera rendu, on l’espère, plus accueillant, afin de démontrer que le tourisme à Doische n’est pas mort...

◆ FORFAIT CITOYEN Peu fair-play, à Sivry-Rance... Dans la commune de SivryRance, la Commission consultative d’Aménagement du Territoire a été mise hors jeu par les élus dans le dossier du hall sportif. C’est un vrai score de forfait qui solde les prémices de ce projet

approuvé par le collège avant même toute consultation de la commission. Dans ce futur temple du sport amateur, on prônera sans doute que l’important n’est jamais de gagner, mais de participer. Au sein de la CCATM, on imaginait que la participation citoyenne consistait à monter sur le terrain avant le début du match et non quand la partie est finie.

◆ DITES-LE AVEC LES FLEURS... Viroinval joue avec les maux Le bourgmestre de Viroinval, Jean-Marc Delizée, s’est senti inspiré par le chapitre consacré aux taxes, lors de l’approbation de son budget, début de semaine : « La taxe sur les chiens a fait aboyer, celle sur les piscines a fait plouf... La taxe sur les immeubles occupés, on verra bien. » Jusqu’ici, cette taxe sur les bâtiments vides n’a pas rempli les caisses. Et hop ! Elle va doubler.

◆ À UNE DOUILLE PRÈS... Barrage protecteur à Nalinnes La nuit de mercredi à jeudi, le bourgmestre Yves Binon a réussi une prouesse que tous les maïeurs du pays lui envient : ériger une forteresse protectrice à l’entrée de sa commune pour barrer la route aux cambrioleurs. Une fusillade a en effet éclaté au Bultia, vers 3 heures du matin, entre policiers et cambrioleurs présumés. Trente coups de feu tirés, juste aux portes de sa commune. « À Nalinnes ? Non, s’amuse-t-il au matin.

ÉdA – 30671000192

Quand on est de la majorité, on la ferme…

Q

5

Le bordel ? C’est à côté Le bar à filles de la Grand-Place de Couvin, en plein centre-ville, n’est pas assez voyant. C’est probablement ce que le voisin de l’établissement pense, puisqu’il a dû préciser, sur sa porte : « Le bordel, c’est à côté ». Sans doute en a-t-il marre de voir son épouse ouvrir sans cesse la porte à des clients potentiels. L’occasion, cela dit, d’observer les va-et-vient de la clientèle locale.

ÇA BERDÈLE Ça s’est passé à Gerpinnes. La moitié du rond-point est gerpinnoise et l’autre est sur Nalinnes. Et là, c’était à Gerpinnes... » C’est donc Philippe Busine qui a été réveillé au petit matin pour organiser les déviations... à un jet de douille près.

◆ FATALE INTERCOMMUNALE Les derniers jours du président Extrait du conseil communal de Doische, où les élus approuvent l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale de l’INASEP : - Le président n’est pas trop bien pour l’instant, ce n’est probablement pas lui qui présidera l’AG, précise Philippe Belot. - Ce sont ses derniers jours, non ? interroge le bourgmestre. - Ah non, ça, c’est le directeur général, qui va prendre sa retraite. Ce sont ses derniers jours à l’intercommunale en effet... Moi, je parlais de Richard Fournaux qui n’est pas encore rétabli.

◆ RAPPEL À L’ORDRE Le huis clos est brisé À Viroinval, Michel Lebrun a demandé que la directrice générale rappelle, lors de la prochaine séance, les règles strictes qui régissent le huis clos. « Lors du dernier conseil, nous avons eu un débat au sujet d’une personne. Chacun s’y est exprimé librement, confiant en le secret du huis clos. Or, celui-ci a été brisé par un conseiller. L’intéressé a su en effet, avec moult détails, le contenu du débat que nous avons eu et les positions que chacun a pu adopter. Je trouve cela inadmissible. Je vous demande donc de vérifier les détails de la législation sur le secret du huis clos et de les rappeler à tout le monde. »

... Vers le haut ou vers le bas, le regard de nombreux conseillers s’est ensuite perdu bien loin, tandis que l’on comptait les mouches qui volaient dans la salle...

◆ IL EN VOIT, L’HUISSIER Exemple de catastrophe : Florennes Nous croisons l’autre jour un huissier de justice, essentiellement actif dans le Sud de la province. Il nous fait un topo sur la situation sociale actuelle. Il sait de quoi il parle, il se trouve en première ligne. En un mot : c’est la cata. À ce point, il n’a jamais vu ça. Parmi les zones les plus sinistrées, selon ses statistiques aussi personnelles que pertinentes : Florennes.

◆ SAFARI FLOREFFOIS Un émeu dans son jardin « Monsieur, j’ai une autruche dans mon jardin. » Voilà en substance la teneur du coup de fil reçu par un contremaître de la commune de Floreffe. Au téléphone, une dame un brin paniquée qui, après maints coups de fil tous azimuts, a atterri au service travaux. Croyant dans un premier temps à une blague improbable, l’agent communal va quand même constater la présence de cette invitée de marque. Il s’agissait en fait d’un émeu débarqué sur le plancher des vaches après s’être évadé de la Croix Bleue de Floriffoux. L’étrange volatile géant a ensuite très vite retrouvé sa place.

◆ DINANT-SUR-GAGS Bug mayoral Dans la grande série « il se passe toujours quelque chose à Dinant », voici la dernière petite histoire en date. On se souviendra qu’il y a quelques semaines, une collision s’est

produite entre la voiture du bourgmestre Fournaux et l’immense 4x4 de son 1er échevin Closset. Il s’en est fallu de peu qu’elle soit déclassée, mais l’auto mayorale a été réparée. À peine sortie de la carrosserie, les travaux terminés, la VW tombait en panne. Électronique en rade. En plein rond-point, au centre-ville, durant l’heure de pointe. Qui a débarqué avec sa dépanneuse pour exfiltrer le mayeur, engueulé par des automobilistes irascibles ? Robert Closset. Le destin de ces deux-là est décidément lié.

◆ DOUBLES VŒUX Les timbrés du Parlement L’heure est aux économies, au sein du Parlement wallon comme partout ailleurs. Du moins, c’est ce que l’on pense. Le président André Antoine et son greffier, eux, envoient leurs vœux sur des cartes carrées de 21 cm de côté. Une grande page blanche avec de grands vides. Sur le côté gauche, deux signatures et, sur le droit, un seul petit slogan Le tout aurait pu tenir sur carte de format classique, dans un format normalisé. Il aurait alors suffi d’un seul timbre 1 et non de deux...


6

SM

SUD-HAINAUT

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Z ON E DE P OL I CE G ER M IN ALT

Sans cesse améliorer la qualité du service

C

ette dernière  séance  du conseil  de  police  de  la zone Germinalt de l’année 2015  constituait,  pour  le  chef de  corps  Alain  Bal,  l’occasion de présenter le nouvel organi­ gramme  qui  entrera  en  vi­ gueur  le  1er   janvier  2016. « Nous avons recruté un commis­ saire qui sera chargé de la direc­ tion des ressources. Il travaillera en  triumvirat  avec  le  directeur des  opérations  et  moi­même. Cette  restructuration  aura  des implications  importantes  au  ni­ veau  de  tous  les  services  et  nous avons  déjà  commencé  à  rédiger des notes des fonctionnements et à réunir les services pour les infor­

ÉdA – 30671000592

Le chef de corps de Germinalt a présenté l’organigramme qui entrera en vigueur en janvier. Objectif : améliorer la qualité du service.

Le chef de corps, Alain Bal, a présenté le nouvel organigramme qui entrera en vigueur au 1er janvier 2016.

mer de ces changements », expli­ que  Alain  Bal.  « L’objectif  est d’insuffler  des  normes  de  qualité dans le système. Je prends l’exem­ ple d’un citoyen qui se présente à l’hôtel  de  police.  J’estime  qu’il  ne doit  pas  attendre  plus  de  trente minutes  avant  d’être  pris  en charge  par  quelqu’un.  Voilà  un objectif  à  atteindre »,  pour­ suit­il.  Passionné  par  les  ar­

mes, le nouveau directeur des ressources sera aussi chargé de la gestion de l’armurerie de la zone de police. Son nom a été dévoilé à huis clos par le chef de zone.

de police,  épinglons  la  propo­ sition  d’acte  notarié  pour  la vente  du  poste  de  police  de Gerpinnes qui était proposée à l’approbation  des  conseillers. Pour  rappel,  ce  bâtiment  ap­ partient  à  la  Commune  de Poste de Gerpinnes Gerpinnes et va être vendu à la Parmi  les  autres  points  figu­ zone  de  police  Germinalt. rant  à  l’ordre  du  jour  de  la Pour clôturer la séance, le pré­ séance  publique  de  ce  conseil sident  Yves  Binon  a  remercié

◆ MOMIGNIES Vente de bois ce samedi 19 décembre

HAM- S U R- H E URE - N AL INN ES Ham-sur-Heure

La vie de château du Père Noël

ÉdA – 30657131490

EdA - 30657078144

La vente des bois de chauffage aura lieu le 19 décembre 2015. Le cahier des charges approuvé au dernier conseil communal prévoit notamment que la vente, à raison d’un lot par ménage, est réservée aux habitants de Momignies ; que les paiements s’effectuent exclusivement par carte bancaire le jour de la vente. Le délai d’exploitation est fixé au 31 août 2016. Passé ce délai, les bois non abattus et/ou non façonnés redeviendront propriété de la Commune. Le travail en forêt ne sera autorisé que du lever au coucher du soleil. Il ne sera pas autorisé le jour des battues de chasse, ni 48 heures avant.

À l’intérieur du château, il ne faisait pas facile circuler entre les stands tellement le public était nombreux.

Le Père Noël se plaît tellement bien au château d’Ham-sur-Heure qu’il y a passé son week-end dans le Village que le S.I. local lui avait aménagé.

L’

espace d’un  week­end,  le château  d’Ham­sur­Heure, sa  cour  d’honneur  et  ses anciennes  écuries  s’étaient transformées  en  un  vaste  vil­ lage de Noël. Ce n’est, en effet, pas  tous  les  jours  que  l’on  ac­ cueille  un  hôte  d’honneur  tel  que  le  Père  Noël.  Comme  il avait  prévu  de  rester  tout  le week­end  dans  la  vallée  de l’Eau d’Heure, le Syndicat d’Ini­

tiative avait  décidé  de  mettre  les petits plats dans les grands pour l’accueillir au mieux. Dès le  samedi  après­midi,  la  foule  s’est  précipitée  vers  le  manoir pour  participer  au  village  de Noël.  Dans  la  cour  d’honneur, de  nombreux  stands  de  dégus­ tation étaient tenus par des as­ sociations locales telles que les Vrais  Sapeurs  ou  le  Fifty­One pour  ne  citer  que  ceux­là.  Des jongleurs  présentaient  des  nu­ méros  qui  ont  impressionné  plus d’un. Au centre de la cour, le grand sapin n’attendait plus qu’à être garni par les boules offertes par les  commerçants  locaux.  Les  enfants  avaient  la  possibilité de grimper à bord d’une nacelle en  compagnie  du  Père  Noël  pour aller accrocher une boule

◆ VIRELLES Formation de guide nature

au sapin  et  ils  étaient  nom­ breux à vouloir s’y essayer. Marché de Noël À l’intérieur du château et dans  les  anciennes  écuries, des  artisans  de  qualité avaient  pris  place  et  n’at­ tendaient  plus  que  le  pu­ blic avide de trouver le ca­ deau original et de qualité. Durant  les  deux  jours,  ce sont  des  centaines  si  pas quelques  milliers  de  per­ sonnes  qui  sont  passés  par le château d’Ham­sur­ Heure à l’occasion de cette édi­ tion du village du Père Noël. La fanfare royale de Ham­sur­ Heure  a  déambulé  entre  les stands,  histoire  de  mettre  un  peu  d’animation  musicale dans le Village de Noël. À l’inté­

le conseiller gerpinnois Julien Matagne  (MR)  pour  son  tra­ vail constructif au sein de l’as­ semblée.  Celui­ci  quitte  en  ef­ fet  le  conseil  de  police  pour d’autres fonctions plus impor­ tantes  au  sein  de  sa  Com­ mune. Comme de coutume, le verre  de  l’amitié  a  été  servi pour  bien  terminer  l’année 2015.  ■ V. P.

rieur de  la  bibliothèque,  des  contes  étaient  racontés  pour  les  enfants.  Enfin,  Radio  Bour­ quis  émettait  sur  le  Village  de  Noël sur le 88.8.  ■ V. P.

Un nouveau cycle de formation d’accompagnateur nature débute en 2016 à l’Aquascope de Virelles. Elle vise à donner aux participants les compétences nécessaires pour assurer l’accueil du public venant découvrir le site. Cette formation est spécifique et gratuite (sauf 25 € de frais administratifs) ; elle est composée de 7 journées thématiques : ornithologie, botanique, histoire et gestion du site, didactique et pédagogie, milieu aquatique, pistes pour un développement durable… Lettre de motivation à envoyer avant le 20 janvier à secretariat@aquascope.be. > www.aquascope.be


ARRONDISSEMENT DE PHILIPPEVILLE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

7

V IR O I N VAL Nismes

Un Père Noël vert très attendu Si le Père Noël rouge a un succès notoire, à Viroinval, le Père Noël vert est tout autant attendu par de nombreux enfants tant il est généreux. ●

Marie-Françoise LAREPPE

Des jouets offerts Quelque temps avant Noël, un concert  est  programmé  au  cen­ tre culturel. Les participants ont le choix : soit, ils payent leur en­ trée,  soit  ils  apportent  un  jouet  en  bon  état  de  la  même  valeur  que le prix d’entrée. Ce concert a dès  lors  permis  de  faire  une  ré­ colte  relativement  importante  de jouets. Évidemment, cela de­ mande  ensuite  un  énorme  tra­ vail  de  la  part  des  bénévoles.

ÉdA – 30661364149

P

our la neuvième année con­ sécutive, le Centre culturel Action  Sud  a  accueilli  et collaboré  à  l’opération  « Père  Noël  Vert »  organisée  par  le  Se­ cours  populaire  Wallonie­ Bruxelles, un événement dont le principe est de pouvoir offrir des jouets  aux  enfants  de  Viroinval  oubliés  par  le  Père  Noël  Rouge. Un  spectacle,  une  distribution  de cadeaux, un goûter et l’occa­ sion  de  jouer  à  des  jeux  de  so­ ciété,  voilà  le  beau  programme  qui était offert à tous ces enfants samedi dernier. Afin de mener à bien  ce  projet,  les  partenaires  ont prêté leur aide précieuse à la démarche : le centre culturel, le  CPAS, le secours populaire Wal­ lonie­Bruxelles sans compter les nombreux  bénévoles  qui  trient  ces jouets et les préparent pour  la hotte du Père Noël Vert.

« Des barbies sont données sans vê­ tement, il faut aller en acheter, il y  en  a  certains  que  l’on  doit  réparer  ou même parfois jeter. Il faut ensuite les  présenter  dans  un  bel  embal­ lage…  bref  beaucoup  de  travail  mais  passionnant »,  explique  Vi­ viane. Une  chose  est  certaine,  c’est que cette journée est très atten­ due  par  ces  familles  et  enfants  désignés par les différentes assis­ tantes sociales de Viroinval. L’événement  a  débuté  par  le spectacle Amarante. Comme son prénom l’indique, Amarante est une mauvaise herbe qui pousse  trop vite et de travers. Amarante en  a  marre.  Tout  ce  qu’elle  fait,  tout  ce  qu’elle  dit,  c’est  jamais  bon…  Elle  trouve  que  sa  vie  est 

Les enfants ont de nouveau été bien gâtés par le Père Noël Vert !

mortelle, elle  veut  rejoindre  les  immortels  et  vivre  comme  son  héros, une vie à la Jack Sparow : avoir  peur  et  frissonner.  Alors  elle  part.  Elle  rejoint  le  pays  de  ceux qui lui ressemblent, les cas­ sés, les rapiécés, un pays peuplé d’ogres, de squelettes, de sorciè­ res et de fées. Elle y fait la fête, la macabradanse,  découvre  l’amour  mais  aussi  la  peur.  De­ puis  cet  univers  funèbre  et  drôle,  elle  pose  un  regard  neuf  sur  la  vie.  Mais  entre  ces  deux  mondes (mortels et immortels),  il  faudra  choisir…  bref,  un  voyage au pays sombre pour un hymne  à  la  vie !  Un  spectacle  captivant qui a impliqué la par­ ticipation  des  enfants  :  cris,  ap­ plaudissements…

Ce spectacle  a été  suivi  par  une  distribu­ tion  de  jouets.  Chacun  a  pu  choisir  à  son  aise,  parmi  tous ces jouets offerts,  celui  qu’il préférait. Un  goûter  convivial  a  clôturé  le  tout.  Des  jeux de société et des  jeux en bois avaient été installés dans la cafétéria du centre cultu­ rel.  Tous  ceux  qui  étaient  inté­ ressés  se  regroupaient  autour  d’une  table  et  la  partie  pouvait  commencer.  De  quoi  marquer 

d’une pierre  blanche  cette  journée  em­ preinte  d’une  grande  solidarité.  « Le sourire de tous ces enfants, c’est le plus beau merci », conclut une  bénévole. ■


8

SM

ARRONDISSEMENT DE PHILIPPEVILLE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

DOIS CH E Conseil communal

Doische réduit enfin l’imposition La bonne nouvelle est tombée ce jeudi en conseil : Doische va enfin revenir à une taxation conforme à la norme… ●

Patrick LEMAIRE

L’

L’échevin Raphaël Adam annonce un budget en boni et une baisse de l’imposition locale.

ÉdA – 30671937485

effet s’en fera surtout sentir en  2017,  un  an  avant  les élections  communales.  Le coup  arrange  donc  tout  le  monde… sauf l’opposition. Doische  a  décidé  d’abaisser  sa taxation. L’Impôt des personnes  physiques reviendra de 8,5 à 8 % et  les  centimes  additionnels  se­ ront  réduits  à  2 600. Ainsi,  la  commune  revient  dans  la  norme, après des années passées au firmament de l’imposition lo­ cale.  « La  liste  cd@  avait  promis  d’abaisser les taxes lors des derniè­ res élections, a expliqué le maïeur. Avec  le  MR,  nous  les  avons  suivis  pour concrétiser cette promesse… » Des centimes à 2600, c’est pour­ tant la limite maximale permise par la Région. Mais Doische était déjà à 2 900 avant que cette règle ne  soit  décidée  à  Namur.  Elle  avait donc pu rester hors des ja­ lons  posés  par  la  Wallonie  à  la  faveur  de  son  taux  histori­

que. Cet  abaissement,  finale­ ment,  n’est  donc  qu’un  retour  aux  règles  fixées  au  niveau  ré­ gional. Néanmoins,  cette  baisse  des taxes  ne  sera  pas  sans  consé­ quences. Philippe Belot, de la mi­ norité  LBDA,  a  mis  en  garde  le  collège,  fort  de  son  expérience  d’ancien  échevin  des  Finances :  « Faites attention, les gars. Abaisser les  deux  d’un  coup,  il  faut  espérer  que l’on n’aura pas trop de mauvai­ ses surprises du Fédéral. Il faut res­

ter attentif :  le  boni  global  (cumul  des exercices antérieurs), durant la  législature,  aura  fondu  de  400 000 à 600 000 euros… » L’échevin  Raphaël  Adam  (MR) se veut rassurant, même si l’im­ pact se portera tant sur les recet­ tes  de  ces  impôts  que  sur  les  aides du Fonds des Communes,  calculées suivant cette taxation.  « Je  ne  comprends  d’ailleurs  pas  le  raisonnement :  on  sanctionne  les  communes qui taxent le moins ! » Le bourgmestre Pascal Jacquiez

(MR) s’appuie sur l’approbation  du  directeur  financier,  qui  es­ time que la situation financière  de la Commune permet un allé­ gement de la taxation, tant pour l’IPP que pour les centimes. Dans  la  série  des  bonnes  nou­ velles,  il  y  a  cette  légère  réduc­ tion  de  la  dotation  à  la  zone  de  police, d’environ 1 000 euros, en raison d’une faible réduction de  la  population  locale.  L’échevin  s’attendait  à  une  augmentation  de 4 000 euros.

Le budget communal 2016 pré­ voit un boni de 227 065 euros à  l’exercice propre, avec un résul­ tat global (cumul des bonis anté­ rieurs) qui atteindrait 1,055 mil­ lion. Ce dernier cumul constitue un  tiers  des  recettes  d’un  seul  exercice. Doische a donc en effet les  moyens  de  réduire  sa  taxa­ tion… Au  service  extraordinaire  (in­ vestissements), le budget prévoit des dépenses pour 1,824 million, dont 323 000 euros financés par  emprunts,  287 815  euros  par  subsides  et  le  reste  sur  le  fonds  de réserve. Parmi les projets en­ visagés, les élus ont approuvé le remplacement  des  châssis  à  l’école  de  Gimnée,  des  travaux  de  voiries  à  Niverlée,  Matagne­ la­Grande et Vaucelles, la restau­ ration de la salle des fêtes de Gi­ mnée, l’aménagement de la cour de  récréation  de  Matagne­la­Pe­ tite et de la place de Vodelée. Enfin,  la  majorité  envisage l’aménagement du cœur du vil­ lage  de  Doische,  autour  de  l’ad­ ministration  communale  et  de  l’église.  Une  somme  de  50 000  euros  sera  consacrée  à  l’étude de ce projet d’envergure.  L’isolation des toitures des éco­ les de Gimnée, de Vodelée et de  la maison communale est aussi  portée  au  budget  approuvé  à  l’unanimité,  sauf  Georges  De  Coster qui s’abstient. ■

Michel Blondia a présenté le budget du CPAS et le rapport sur les synergies, avec la relance de l’ILA de Doische. ●

Patrick LEMAIRE

L

es synergies  entre  la  Com­ mune et le CPAS consistent en ces inévitables échanges de ser­ vice et de matériel, des points APE et  des  articles  60.   A  Doische,  Mi­ chel  Blondia,  président  cd@  du  CPAS, a souligné qu’un serveur in­ formatique commun venait aussi  d’être installé. L’occasion de réali­ ser une économie supplémentaire sur des frais de fonctionnement. Le  budget  du  CPAS  affiche  une santé relativement stable, avec un boni  annoncé  à  168 674  euros  pour  l’an  2016  et  avec  une  part  communale restant égale. L’Initiative  Locale  d’Accueil, l’ILA,  a  été  réactivée.  « En  juin,  on  pensait la fermer mais on l’a rouverte en novembre pour accueillir des réfu­ giés syriens », explique le président. L’impact  financier  est  très  limité, 

des crédits étant débloqués par le  Fédéral pour les accueillir. Son  budget  extraordinaire  (in­ vestissements) est tout aussi tran­ quille.  On  croirait  presque  celui  d’une  commune  d’avant  les  fu­ sions ! On y découvre, pour des dé­ penses  totales  de  24 000  euros,  l’achat  de  matériel  informatique,  d’un  peu  de  mobilier  pour  l’ILA,  d’un peu de matériel pour le ma­ gasin  de  vêtements  de  secondes  mains. Un regret, cependant : le CPAS ne décroche pas le subside de la Lote­ rie qui était espéré pour rénover sa nouvelle  implantation.  Une  somme de 52 000 euros aurait pu  être  décrochée  pour  aménager  l’annexe du bâtiment et y créer un magasin de vêtements de seconde main et un atelier de réparation de vélos. Sans cette aide, ce projet est menacé. « Je me rends compte que les décisions  venaient  de  services  sous  l’égide  de  ministre  MR,  regrette  le  bourgmestre Pascal Jacquiez, à l’is­ sue  de  la  séance.  Et  notamment  de  Willy  Borsus,  ministre  de  l’Intégra­ tion  sociale.  C’est  révoltant.  Pour  la  propagande électorale, nous étions là  mais  après,  nous  sommes  oubliés  parce que nous ne sommes qu’une pe­ tite  commune.  Je  n’apprécie  pas  du  tout… » ■

ont de nouveau fait parler d’elles. Les élus dénoncent le manque de prudence de certains fabriciens… ●

Pa t r i c k L E M A I R E

L’

intervention de  certains conseillers  communaux va  de  nouveau  faire  bon­ dir les fabriciens des paroisses de Doische. L’arrivée  de  ces  points  à  l’or­ dre  du  jour  avait  déjà  suscité quelques  sarcasmes  en  début de séance. Un précédent article sur  un  conseil  communal avait  en  effet  suscité  des  réac­ tions  outrées  de  trésoriers  de fabriques, fâchés des interven­ tions  de  la  minorité  au  sujet du coût des églises locales et de l’opacité de certaines dépenses et recettes. Cette fois, le débat est revenu sur le tapis à l’occasion de l’ap­ probation des budgets 2016. Les élus ont débuté la litanie des  chiffres  par  ceux  de Soulme,  emblématique  des difficultés  rencontrées  dans

ÉdA – 30671747129

Un boni au CPAS, « Marre des dictateurs dans les églises » avec la relance de l’ILA… Les fabriques d’église

Le bourgmestre « en a marre des dictateurs dans certaines églises ».

certaines paroisses  pour  trou­ ver des bénévoles susceptibles d’endosser efficacement la ges­ tion d’une fabrique. Là, on n’en est qu’à une grande manœuvre de régularisation des comptes, avec  l’approbation  de  ceux  de 2013  et  le  vote  du  budget… 2014. Le  débat  sur  le  budget  des autres fabriques a de nouveau échauffé  les  esprits.  Le  bourg­ mestre  Pascal  Jacquiez  a  en­ tamé  lui­même  par  un  credo pour  le  moins  tranchant : « J’en  ai  marre  des  dictateurs dans  certaines  églises.  Je  com­ mence  à  en  avoir  ras­le­bol… Parce  que  les  dépenses  qui  sont faites,  elles  le  sont  avec  votre  ar­

gent, hein ! » Philippe  Belot  (LBDA)  a bondi  à  son  tour :  « Certaines fabriques  ont  pris  conscience  que leur financement ne sera pas éter­ nel.  D’autres  n’ont  pas  compris qu’elles devaient réaliser des éco­ nomies, comme les autres services communaux.  Elles  scient  vérita­ blement  la  branche  sur  laquelle elles sont assises. Si elles ne pren­ nent  pas  conscience  de  cela,  les pouvoirs publics ne pourront pas tenir  et,  un  jour,  il  faudra  tran­ cher.  Si  j’ai  râlé  la  première  fois, c’est  parce  qu’il  y  a  parfois  un écart d’un facteur trois ou quatre entre les budgets des fabriques. Et là,  mon  rôle  de  conseiller  est  de m’interroger…  Certains  doivent comprendre  qu’avec  des  subsides d’une telle hauteur, on ne peut pas tenir, au regard de la taille de no­ tre commune. » Pascal Jacquiez a ajouté que le nombre de fabriques dans l’en­ tité,  dix,  est  par  ailleurs  trop élevé.  « Ce  sont  surtout  les  différences d’une  fabrique  à  l’autre  qui  ne sont pas normales », a repris So­ phie  Verhelst  (LBDA)  avant que  son  voisin  Philippe  Belot ne  ponctue  le  débat  d’un  cin­ glant : « Vu les abus de certains, il faudra que des décisions soient prises… ». ■


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

9

C H A RL E RO I Monceau-sur-Sambre

« Il faut une décharge de classe 2 à Charleroi » Le ministre Di Antonio juge « impératif de maintenir une décharge de classe 2 en région de Charleroi ». Inquiétude autour du CETB, à Monceau. ●

L’exploitant de la décharge du Champ de Beaumont souhaite une prolongation d’exploitation de 20 ans.

Didier ALBIN

Ar. Seb. G

À

Monceau, un habitant sur quatre s’est prononcé con­ tre  l’extension  de  la  dé­ charge du Champ de Beaumont, le  CETB. Deux  pétitions  totali­ sant 2 243 signatures ont été dé­ posées  à  la  clôture  de  l’enquête  publique, en novembre dernier.  Mais l’avis défavorable émis par le collège communal de Charle­ roi,  comme  c’est  aussi  le  cas  pour celui de Courcelles, ne met pourtant pas les nombreux rive­ rains et opposants à l’abri de la  poursuite de l’activité… Dans  une  réponse  écrite  à  la question de la députée wallonne Graziana Trotta (PS), le ministre régional  de  l’Environnement  et  de l’Aménagement du territoire,

Carlo Di  Antonio  (cdH),  vient  d’attiser  l’inquiétude.  Étant donné la fermeture prochaine et définitive du centre d’enfouisse­ ment  technique  (CET)  de  Brai­ ne­le­Château,  il  estime  « impé­ ratif de maintenir de façon pérenne un  centre  d’enfouissement  techni­ que de classe 2 en région de Charle­ roi  afin  d’y  accueillir  des  résidus  d’amiante­ciment  pour  lesquels  il

◆ MONT-SUR-MARCHIENNE La soirée d’enfer de Beli Danza

n’existe pas de possibilité de traite­ ment,  de  recyclage  ou  de  valorisa­ tion. À défaut, on assisterait à l’ap­ parition  de  dépôts  sauvages,  avec  un risque environnemental aigu  »,  dit­il.

disposent d’un délai de 170 jours pour  statuer,  le  ministre  pour­ rait être appelé à trancher sur re­ cours. Et c’est là que les affaires  se  corsent.  Dans  sa  question  écrite,  Graziana  Trotta  revient  sur  le  traitement  des  big  bags  « Big bags » : pas garantis contenant de l’amiante. Lors des Si  la  décision  appartient  aux opérations d’enfouissement, ces fonctionnaires  délégué  et  tech­ big  bags  sont  déchirés,  ce  qui  nique de la Région wallonne qui provoque  la  dispersion  des  fi­

bres toxiques dans l’air. La dépu­ tée veut savoir si cette pratique, qui  constitue  un  manquement,  a fait l’objet d’un PV du départe­ ment de police et des contrôles,  et quelles mesures peuvent être  prises par la Région wallonne. Là  encore,  les  éléments  de  ré­ ponse  du  ministre  sont  loin  de  rassurer les riverains : « La condi­ tion particulière selon laquelle l’in­ tégrité  des  big  bags  double  paroi  doit  être  totale  à  tout  moment  de  l’exploitation  ne  reflète  pas  la  réa­ lité de terrain. En effet, aucun CET n’est capable de garantir à 100 %  qu’aucun sac ne se déchire lors de la manipulation.  L’exploitant  du  CETB de Monceau le reconnaît  ». « Dans  la  pratique,  poursuit  le ministre dans sa réponse, les big bags crevés sont recouverts au plus vite, de manière à éviter le contact  des déchets avec l’air. La procédure d’acceptation des déchets contenant de l’amiante liée a été complètement réévaluée  et  optimalisée  en  2012  dans le but de limiter au maximum les  risques  de  rupture.  »  Selon  le  ministre, « aucune des campagnes de mesure de l’air ambiant n’a fait  apparaître  la  présence  de  fibres  toxiques dans l’air  ». ■

CH AR LE R OI

Patrick Bruel a fermé le cube

RTBF Martin Godfroid

Ce samedi 19 décembre, pour la 3e fois, l’école de danse Beli Danza organise une soirée de danses latino, avenue Paul Pastur 10, à Mont-surMarchienne. A 21 heures, des cours de salsa sont au programme jusqu’au coup d’envoi d’une soirée dansante ouverte à tous, pour y danser ou pour boire un verre. Une spécialité de mojito maison sera proposée.

Dernier briefing avec l’équipe de Viva For Life, avant les 144 heures de direct radio pour la bonne cause.

16 /01/ 2 016

À

C’

20H

W E X - M A RC H E -E N -FA M E N N E

- en ligne : wex.be - au WEX : du lun. au ven. (9H à 17H)

wex.be

APJYK00A

Réservez vos tickets :

était le  premier  grand rendez­vous  de  l’opéra­ tion  de  solidarité :  ce jeudi  soir,  comme  promis,  Pa­ trick Bruel a enfermé, dans leur studio de verre, les trois anima­ teurs de Viva For Life. Ensuite, vers 19 h, il s’est présenté sur la scène attenante à ce cube dans lequel  Sébastien  Nollevaux, Sara  De  Paduwa  et  Cyril  De­ taeye vont tenir l’antenne pen­ dant 144 heures de direct. Et en jetant son regard au loin, Patrick Bruel n’a pu que consta­ ter  l’engouement  des  Carolos pour  cette  soirée  de  lance­

ment : la place de la Digue, ses marches,  son  village  de  Noël,  tous ses alentours étaient noirs de monde. La  foule  a  enclenché  la  série de  dons,  notamment  via  la grande tirelire qui se dresse de­ vant  le  studio  de  radio  mais  a aussi  déroulé  les  cris  de  joie pour  l’artiste.  Visiblement  à l’aise,  Patrick  Bruel  a  partagé plusieurs de ses chansons avec le  public,  majoritairement  fé­ minin dans les premiers rangs. Cette soirée de lancement, en plus  d’avoir  animé  la  place  de  la Digue comme rarement, per­

met aussi  d’entrevoir  le  meilleur  pour  la  réussite  de  la collecte  de  fonds  au  profit  des enfants  vivant  sous  le  seuil  de pauvreté. Les  animations  se  poursui­ vront  tout  le  week­end,  avec,  demain,  à  partir  de  14 h,  une grande  boum  pour  enfants  es­ tampillée « Ouftivi » et, diman­ che,  vers  14 h,  des  animations  sportives  avec  les  joueurs  du Sporting  de  Charleroi  et  ceux  de  l’équipe  d’Yvoir  B ;  les  fa­ meux  « Héros  du  gazon »,  qui apporteront  un  chèque  pour Viva For Life. ■ Seb. G


10

BS-SM

PAYS DE CHARLEROI

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

FARC I E N N E S Conseil communal

La rénovation urbaine se poursuit Les travaux du projet SAR L’achat des  installations  de  la Société  royale  de  tir  de  Charle­ roi,  rue  Sifride  Demoulin,  est  prévu pour terminer les travaux d’aménagement  du  site  à  réaf­ fecter  (SAR)  dit  Grand  Ban  Sainte Pauline  ». Le stand de tir sera racheté pour une valeur vé­ nale de 150 000 €. Mais  l’acte  de  vente  prévoit que  les  membres  que  la  SRTC  pourra  encore  occuper  ce  lieu  jusqu’à  ce  que  la  construction  de leur nouvelle infrastructure,  à  la  rue  Paul  Pastur,  soit  termi­ née.  Les  tireurs  inscrits  à  la  quartier  de  l’Isle  est  prévue.  L’embellissement  et  la  réhabili­ Place  bénéficieront  aussi  de  SRTC  seront  évidemment  heu­ Pour  ces  travaux,  la  demande  tation des commerces et des lo­ subventions. Elles seront accor­ reux d’apprendre cette décision  subventions s’élève à 480 000 €. gements  autour  de  la  Grand­ dées au prorata de la superficie  du conseil. ■ P.R.

Le budget en boni Le budget 2016 des services ordinaire et extraordinaire a été approuvé par le conseil communal, jeudi soir. Les recettes totales de l'exercice ordinaire s'élèvent à 14 573 439 €. Quant aux dépenses

totales, elles atteignent le montant de 14 146 477 €. Un boni de 426 692 € se dégage ainsi du budget ordinaire. Le budget 2016 du CPAS a été bouclé grâce à une intervention communale de 2 018 152 €, comme en 2015. P. R .

CHA RL ER O I Marcinelle

Du savoir-faire carolo dans les nouvelles voitures de la SNCB

S

ouvent impliqué  dans  des contrats  ferroviaires  aux quatre coins du monde, le site  carolorégien  d’Alstom Transport, à Marcinelle, mettra cette fois sa compétence au ser­ vice de la SNCB. Au sein du con­ sortium  qu’il  forme  avec  Bom­ bardier  Transport,  l’héritier  de  l’ancienne filiale des Acec vient de  décrocher  un  contrat  im­ pressionnant de plus de 3,3 mil­ liards € portant sur la livraison, à  la  Société  nationale  des  che­ mins de fer belge, de 1 362 voi­ tures double étage. Quelque 1,2 milliard € iront au groupe Als­ tom Transport. La première commande de ce juteux  contrat  vient  d’être  si­ gnée.  Elle  porte  sur  445  voitu­ res  de  type  M7,  d’un  montant de 1,3 milliard €, dont 471 mil­ lions € pour Alstom Transport. Les  livraisons  débuteront  en  2018  pour  s’achever  trois  ans  plus  tard.  Alstom  Transport  se verra  confier  la  production  de  90 voitures avec loge motorisée BMX. Si  l’assemblage  aura  lieu  sur  le  site  de  Valenciennes,

D.R.

P

lusieurs projets  de  rénova­ tion  urbaine  sont  au  pro­ gramme  de  la  majorité  so­ cialiste de Farciennes. Le budget global des travaux projetés a été établi  par  la  commune  pour  2016  et  2017.  L’administration  espère  obtenir  des  subventions en priorité pour trois sites : l’em­ bellissement  du  quartier  de  l’Isle,  la  rénovation  d’immeu­ bles autour de la Grand­place et l’élargissement  du  souterrain sous les voies ferrées. La  création  de  logements  sur les  terrains  inoccupés  dans  le 

des bâtiments à rénover. Le pro­ jet de l’élargissement du passage souterrain, entre la Grand­Place et la rue Joseph Bolle, devrait bé­ néficier  d’une  subvention  de 763 000 €.

Le quartier de l’Isle, proche du Vieux Château, bénéficiera d’une subvention pour son embellissement.

ÉdA – 30673407302

La rénovation urbaine suit son cours à Farciennes. La commune attend des subventions pour concrétiser trois projets.

La première commande de voitures permettra au groupe Alstom Transport d’engranger 471 millions €

dans le  nord  de  la  France,  le centre  d’excellence  électrique et signalisation du groupe, basé à  Marcinelle,  contribuera  à  la réalisation  en  fournissant  de composants majeurs de ces voi­ tures.  Il  sera  aussi  largement  impliqué dans le système de sé­ curité  ETCS  de  niveau  2  qui équipera, quant à lui, la totalité de la flotte. ■ B.W.


PAYS DE CHARLEROI

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

BS-SM

11

C H A RL E RO I Conseil communal

Des marchés de détail plus attractifs Changement en vue sur les marchés communaux de détail de Charleroi : des règles plus contraignantes et une sécurité renforcée. ●

Didier ALBIN

R

Suppression de la brocante du vendredi à La Broucheterre Parmi les  changements  mar­ quants, il y a d’abord la suppres­ sion du marché­brocante du ven­ dredi  dans  le  quartier  de  la  Broucheterre  à  Charleroi­Nord,  pour des raisons de salubrité pu­ blique. La mesure vise aussi à ré­ duire  les  dépenses  au  budget.  « L’enlèvement  des  déchets  représen­ tait un coût de 18 000 € par an, indi­ que  Van  Cau.  S’il  y  a  un  amateur  pour perpétuer ce rendez­vous hebdo­ madaire, il devra en introduire la de­ mande au collège communal et effec­ tuer  le  nettoyage  des  lieux  à  ses  frais.  »

Philippe Van Cauwenberghe a présenté la réforme des marchés communaux, hier au Conseil communal. D.A.

enforcer l’attractivité  des marchés de détail dans l’en­ tité de Charleroi, y accentuer la  protection  du  consommateur  et  la  qualité  de  l’accueil  avec  da­ vantage  de  rigueur  dans  le  con­ trôle et l’encadrement des ambu­ lants  :  c’est  l’objectif  des  modifications  réglementaires  adoptées,  en  urgence  lundi  soir,  par  le  Conseil  communal,  après  le vote du budget. Comme l’explique l’échevin du Commerce,  Philippe  Van  Cauwenberghe (PS) : « Nous avons profité  de  l’opportunité  de  plusieurs  mises  en  conformité  pour  améliorer  le cadre général  ». Le nouveau rè­ glement entre en application dès le 1er  janvier 2016.

Sécurité renforcée le dimanche

D

epuis quinze jours, la sé­ curité  du  marché  domi­ nical a été renforcée. Les ambulants  ne  s’en  plaignent pas.  Au  contraire,  comme  le rappelle  Jean  Papassarantis qui  préside  l’union  natio­ nale  :  « C’était  une  revendica­ tion pressante de nos membres et des clients  ». « Les  effectifs  policiers  ont  été doublés,  note  l’échevin  Phi­ lippe  Van  Cauwenberghe.  Nous  sommes  passés  de  deux  à quatre équipes de deux hommes, entre  6  et  14  heures.  Ces  poli­ ciers  bénéficient  d’un  appui  mi­ litaire : deux patrouilles de l’ar­ mée complètent le dispositif.  » Si ce dernier est lié aux menaces terroristes  après  les  attentats

de Paris du 13 novembre der­ nier, la volonté est de mainte­ nir  une  présence  policière renforcée  pour  sécuriser  l’ac­ tivité.  Et  cela  dès  l’installa­ tion des échoppes à 6 heures du matin, ce qui n’est pas en­ core le cas, selon Papassaran­ tis. Un autre motif d’inquiétude C’est  dans  le  quartier  de  la place du Manège et de la rue Chavannes  que  se  concen­ trent  les  problèmes.  « Véhicu­ les garés sur les emplacements à notre  arrivée  pour  le  montage, groupes  d’individus  menaçants, dealers,  agressions  verbales  et physiques,  nous  continuons  à  y être  exposés . »  Dans  ce  cadre,

la demande  a  été  faite  de  de­ mander  un  passage  de  la  po­ lice le matin, au changement de pause. Le  président  de  l’union  des ambulants  se  félicite  du  ren­ forcement de la sécurité. « Les usagers du marché apprécient la mesure.  Celle­ci  a  éloigné  les vendeurs à la sauvette et les tra­ fiquants  en  alcools,  parfums  et cigarettes  de  contrefaçon  »,  se­ lon lui. L’inquiétude  du  secteur  se porte à présent sur les futurs travaux à la Ville Haute. « À ce jour,  nous  n’avons  encore  reçu aucune information officielle à ce sujet.  Or,  cela  est  indispensable  pour  nous  permettre  de  nous  y  préparer.  ». ■ D. A .

Deuxième disposition  :  l’affi­ chage  obligatoire  des  informa­ tions  économiques  liées  à  l’acti­ vité  (nom,  numéro  d’entreprise,  TVA, etc.) « Nous nous mettons là en conformité  avec  la  législation  fédé­ rale.  » Idem pour ce qui est de la  vente des animaux vivants. C’est  ici le cabinet de l’échevin du Bien­ être  animal,  Cyprien  Devilers  (MR),  qui  a  porté  le  projet.  « Primo, nous avons établi la liste des animaux autorisés, en accord avec le vétérinaire  communal,  Pierre  Cop­ pens,  explique  Cyprien  Devilers.  L’activité ne sera permise que sur le  marché dominical et pour autant que les conditions météo ne soient pas ex­ cessives.  Pratiquement,  l’exposition  et  la  vente  d’octodons,  écureuils  de  Corée,  hamsters  nains,  chiens  de  prairie  mustélidés  et  furets  est  for­ mellement interdite. Ensuite, le com­ merçant devra délivrer un certificat  de garantie, c’est­à­dire un bon de li­ vraison Afsca qui protège le consom­ mateur.  » Places de parking réservées Une  autre  modification  porte sur l’accès aux emplacements pu­ blics  en  voirie. Celui­ci  sera  ré­ servé  aux  abonnés,  pour  autant  qu’ils se soient acquittés de la to­ talité  du  montant  de  leurs  loca­ tions.  À  titre  indicatif,  les  mar­ chés  génèrent  une  recette  annuelle de 627 000 €, 327 ambu­ lants sont abonnés au marché do­ minical  et  187  aux  autres  mar­ chés de l’entité, indique Philippe  Van Cau. Un  autre  changement  a  trait  à l’encadrement de la vente de bois­ sons. L’activité  ne  sera  autorisée  que  sur  les  emplacements  réser­ vés au snacking et au commerce  de  produits  de  bouche.  Avec  in­ terdiction de transformer les étals en stand fixe. À cet effet, aucune  table, chaise ou mange­debout ne pourront être installés. ■


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

Cette page est à vous Cette rubrique est ouverte à tous nos lecteurs sur des sujets d’intérêt régional. Elle paraît tous les samedis. Nous ne publions pas de lettres anonymes. Vous pouvez nous envoyer vos textes et photos à L’Avenir, « Entre nous », rédaction locale, 38, route de Haut, 5004 Bouge, Fax 081 220 087 ou infonam@lavenir.net

À quoi sert encore la Province ?

C

e week­end,  j’ai  pu  lire dans  notre  quotidien  pré­ féré  que  la  Province  allait investir  une  vingtaine  de  mil­ lions ! Et du coup, je me pose la question suivante : « à quoi sert encore la Province  » ? Autrefois, alors qu’il n’y avait que  le  gouvernement  fédéral ou  national,  les  provinces  ser­ vaient  de  relais  entre  ce  gou­ vernement  et  les  communes.  Mais  maintenant  qu’il  y  a  les Régions,  je  ne  vois  vraiment  pas pourquoi on maintient ces conseils  provinciaux ?  N’y  a­ t­il  pas  déjà  assez  de  bidules inutiles pour lesquels on nous pompe  des  impôts ?  Tous  les gouvernements sont en déficit. Alors, pourquoi ne pas restruc­ turer  en  profondeur  afin  de soulager  toutes  ces  dettes ? Mais,  finalement,  je  me  dis  qu’il faut bien conserver ces bi­ dules pour y placer les amis des amis de… ■ Ma ri e-France L ECL E RCQ, Dinant

Pas de toilettes publiques Il est 15 h 43 ce samedi et il est impossible d’aller pisser dans les seules et uniques toilettes publiques des Namurois. C’est ça la politique des urinoirs de la ville ? Et où puis-je pisser ? Dans les autres villes, on dispose d’endroits pour se soulager, sauf à Namur capitale des bourgeois bien pensants. Où sont les urinoirs publics ? Puis-je pisser sur un arbre du parc de la maison communale de Namur ? C’est tout bonnement honteux Monsieur Detry ! Quittez votre tour d’ivoire. Vi nce nt F ONTAI NE , Namur

Vitesse et mobilité à Florennes Lettre ouverte d’une Florennoise à propos d’une interpellation refusée, sur le problème de la vitesse et de la sécurité.

J

e vous souhaite de voter un bon budget de la police, avec un  radar  permanent  répres­ sif comme Anthée l’a fait en son temps (la commune a payé ce radar sur demande du bourg­ mestre)  et  comme  les  citoyens de  Florennes  le  demandent, particulièrement pour l’avenue Jules  Lahaye  durement  tou­ chée,  en  son  sommet  surtout, par le trafic des camions et des voitures  s’engageant  dans  la  descente à toute allure, nuit et jour ! Je  déplore  la  façon  dont  s’est passé  l’événement  « interpella­ tion communale  », 2 mois plus tôt. En effet, un courrier déposé à l’administration  communale dans les règles et les temps, n’a pas été remis comme demandé sur  le  courrier,  à  tous  les  con­ seillers, bourgmestre, échevins. Nous ignorons combien de per­ sonnes y ont eu droit et accès… Ce  courrier  non  reçu  deman­ dait  interpellation  citoyenne comme  la  loi  le  prévoit,  et  comme  déjà  exercé  précédem­ ment à Bruxelles ! Là, cela s’est passé  dans  les  règles,  à  savoir : l’interpellation  de  5  minutes prend place en début de conseil

ÉdA – 30502285760

Entre nous

La vitesse des voitures et camions, avenue Jules Lahaye, un vrai danger.

par un  représentant  de  ci­ toyens, les ou la personne(s) du collège  concernée(s)  répond (ent),  et  le  citoyen  a  encore  droit à une réponse. Dans  les  faits,  il  n’y  eut  pas d’interpellation.  Le  bourgmes­ tre  a  parlé  lui­même  durant  5 minutes  et  de  plus,  avant  le  huis clos (ce qui n’est pas la rè­ gle). Cela aurait­il dérangé l’op­ position que l’interpellation ait lieu ? Parce que le point ne figu­ rait pas à l’ordre du jour ? Mais déjà,  pourquoi,  n’y  figurait­il pas ? Nous avons déduit que l’inter­ pellation  dérangeait  puis­ qu’elle  était  convenue  (après  rappel mail auquel seul M. Lot­ tin  répondit)  avec  l’échevin  Lottin concerné par la mobilité et  le  bourgmestre.  Celui­ci avait  confirmé  l’intervention

sur le perron 5 minutes avant le conseil.  M.  Lassaux  par  contre  m’a dit : « non, car ce n’est pas à l’ordre du jour  ». On vit le résultat, déplorable ! Et  aucun  d’entre  vous,  hélas, n’a  levé  le  petit  doigt  devant  cette  façon  d’agir,  ni  pendant,  ni après, et la presse de se taire, complice ou forcée ! Il  s’agit  là  d’un déni  de  démo­ cratie  ! C’est une regrettable fa­ çon d’exercer du pouvoir ! Et  cela  quand  les  états  géné­ raux  de  la  mobilité  reconnais­ sent que la première cause d’ac­ cidents est la vitesse ! Que  les  parents  déplorent  la mort  de  leurs  enfants  et  récla­ ment  des  voitures  moins  puis­ santes. Nous  demandons  que  les  ca­ mions  Hoffmann  entre  autres,  bien  connus  à  Florennes  et 

ailleurs, soient invités à respec­ ter  les  vitesses  légales,  particu­ lièrement sur l’avenue Jules La­ haye,  la  plus  concernée  par  le dépassement des 50 km/heure. Les véhicules (la plupart) ne ra­ lentissent  (quand  ils  le  font) qu’à hauteur de l’avenue Notre Dame de Foy. La  route  empruntée  ne  peut être  « une  route  à  grande  vi­ tesse  » ! L’espace entre les deux lignes blanches, en largeur, per­ met  tout  juste  (au  centimètre)  aux  2  roues  des  camions  Hoff­ mann  de  s’y  insérer,  rien  de  plus.  Parle­t­on  là  de  « permis­ sion de grande vitesse  » ? Nous ne  qualifierons  pas  l’expres­ sion, afin de rester polis ! Que vive le respect des lois et de la démocratie ! ■ Annik FERAUGE , Florennes

Le Rallye de Wallonie et le climat Interdire le rallye de Wallonie pour raison environnementale ? Évitons le totalitarisme vert, qui tue la liberté.

L

es deux  samedis  précédents, deux  lecteurs  évoquaient  le rallye  de  Wallonie  pour  ex­ primer  leur  credo  écologiste.  Si  le premier, médecin, évoque des préoccupations médicales, le se­ cond  va  plus  loin,  proposant  l’utilisation  obligatoire  par  cha­ que citoyen d’une carte magnéti­ que mesurant la pollution indi­ viduelle. Personnellement, je ne suis pas un adepte de sports moteurs. J’ai par  contre  eu  l’occasion  de  voir  mes enfants admirer, je dis bien  admirer, des véhicules vrombis­ sants  lors  d’un  rallye  local.  J’ai  aussi  pu  rencontrer  des  pilotes,  leur équipe technique et leur fa­ mille, et j’ai ressenti leur enthou­

BELGA

12

Le rallye, c’est de l’enthousiasme, du plaisir, du lien social, quelques heures par an…

siasme de  se  lancer  dans  une  aventure qui marque leur vie et  participe  à  leur  bonheur.  J’ai  aussi  vu  des  supporters,  des  ba­ dauds, des commissaires de piste et  des  secouristes  vivre  ensem­ ble  une  expérience  humaine,  créer du lien social. Faut­il met­ tre un terme à cela ? Peut­on leur dire d’aller jouer avec une trotti­ nette  alors  que,  justement,  le  moteur  et  la  vitesse  sont  au 

cœur de leur passion ? Bien  sûr,  pour  les  uns,  durant quelques  heures  le  train­train  quotidien est secoué et il y a du  bruit  et  de  mauvaises  odeurs.  Quelques  heures…  par  an.  Pour  les  autres,  c’est  l’aboutissement  d’un  travail  d’équipe,  de  rela­ tions humaines. Ce qu’un rallye crée, c’est du lien social. Si, à l’extrême limite, il est en­ core  possible  d’entendre  l’argu­ ment  de  votre  premier  lecteur,  celui  qui  consiste  à  dire  que  la  santé est détériorée par le rallye, l’autre argument, par contre, est inquiétant.  Il  faudrait  sauver  la  « race humaine  » en imposant à chaque  personne  une  quantité  limitée  de  pollution.  Au  début,  j’ai cru que ce lecteur était ironi­ que. Mais non : « La gestion et la  sauvegarde  de  notre  planète  impo­ sent  que  nos  politiciens  limitent  les  déplacements des gens par des me­ sures  contraignantes  imposées  à  tout le monde.  » Je n’ai pas envie  de  disserter  sur  cette  très  belle  définition  d’un  totalitarisme  vert. Je le ferais bien mais, vu le  tirage  papier  du  journal,  mon 

empreinte carbone risquerait de me faire dépasser mon quota de pollution. J’aimerais plutôt mentionner la gradation  entre  les  deux  argu­ ments. Via le premier argument (la médecine) ou via le deuxième (la  « politique  »),  ce  sont  tou­ jours la liberté individuelle et la vie en groupe qui sont mises en  péril. Ce qui signifie, in fine, que ce  qui  pose  problème  à  l’écolo­ gie,  c’est  l’homme.  S’il  n’y  avait  pas de pilote, il n’y aurait pas de rallye, donc pas de pollution. Voilà ce sur quoi je voulais atti­ rer  l’attention.  Oublier  que  tou­ tes  les  activités  humaines  trou­ blent  immanquablement  l’environnement  et  faire  croire  que  ce  dernier  justifierait  de  bonnes et de mauvaises actions, c’est  s’engager  sur  un  chemin  dangereux  où  l’on  retrouvera  successivement  le  paternalisme  (médical ou pas), le contrôle so­ cial  (dictatorial  ou  pas)  et  la  ré­ gulation  des  naissances  (selon  Malthus ou pas). ■ François-Xavier HEYNEN, philosophe, Saint-Gérard


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

13

SM

Samedi économie N A MUR

Changement dans le monde du snacking Trôbon, jeune start-up namuroise, innove dans le monde du snacking. Comment ? En proposant des barres de céréales dans les night-shops. ●

trouver ces snacks dans ce qu’on appelle  les  « réseaux  gris »  (ni­ ght­shops,  etc).  J’ai  donc  décidé de  me  lancer  dans  ce  projet », précise Xavier Laoureux.

C l a i r e T H I RY Des barres de céréales saines et naturelles, c’est ce que propose cette jeune start-up namuroise.

L

a jeune  entreprise  Trôbon propose  depuis  peu  des barres  de  céréales  à  diffé­ rentes  chaînes  de  night­ shops.  On  peut  actuellement retrouver  ses  produits  dans 120  points  de  vente,  tels  que les  Night  &  Day  et  les  White Night.  « Nous  avons  démarré avec  cinq  Night  &  Day ,  expli­ que le Namurois Xavier Laou­ reux,  fondateur  de  Trôbon. Au  vu  du  succès,  nous  avons

élargi à  60  boutiques. »  Puis  le double aujourd’hui. Les  petits  snacks  sont  fabri­ qués  en  Belgique  et  ne  con­ tiennent  ni  arôme  artificiel, ni  sucre  ajouté,  ni  colorant. Les  deux  ingrédients  princi­

paux sont  des  fruits  secs  et des fruits séchés. Jusqu’à peu, on  ne  les  trouvait  que  dans certains  commerces  spéciali­ sés. « Un  de  mes  amis  m’a  fait  re­ marquer  qu’il  était  difficile  de

feedbacks des  points  de vente.  Grâce  à  ces  retours, deux nouveaux goûts ont déjà vu  le  jour :  noix  du  Brésil­ca­ cao  et  noix  de  coco­abricot. « Nous travaillons d’abord avec Des projets pour 2016 des  petites  quantités  pour  amé­ Pour  l’année  2016  l’équipe liorer  la  qualité  au  fur  et  à  me­ Trôbon,  trois  personnes  dont sure ». Xavier,  prévoit  l’élargisse­ Des réserves de Trôbon ment  de  la  gamme,  le  travail à la maison en collaboration avec des pro­ ducteurs locaux et le dévelop­ Par ailleurs, Trôbon offre un pement  de  la  distribution service de commande à domi­ dans les trois régions du pays. cile :  un  système  d’abonne­ La  création  d’une  autre  mar­ ment a été mis en place sur le que,  de  produits  davantage site  web  de  la  marque.  On destinés aux sportifs, est éga­ peut  commander  pour  trois, lement en projet. six  ou  douze  mois  des  boites d’en­cas. Enfin, Trôbon ne s’arrête pas Une approche « lean » au  sol  belge.  La  société  per­ L’équipe  de  Trôbon  travaille met de commander à partir de avec  une  petite  production, la  France,  des  Pays­Bas,  du ce qui permet de faire évoluer Luxembourg,  de  l’Allemagne les  produits  en  fonction  des et du Royaume­Uni. ■

O H EY Assesse

Du café frais dans les boîtes aux lettres Javry, une start-up namuroise, propose de déguster, chaque mois, un café fraîchement moulu et livré dans votre boîte aux lettres. ●

tant nécessaire ». Soit 5 670 €. Une réussite qui les pousse désormais vers  un  nouvel  objectif  de  10 000 € afin d’acheter du stock et le  matériel  pour  améliorer  leur  reconnaissance sur le Web. De qualité et responsable

Benjamin DE SMET

L’

ÉdA – 30672188168

histoire débute en mars 2013 et… d’un simple constat. Vin­ cenzo  Ruggiero,  amateur  de café  de  qualité,  ne  trouve  aucun  moyen de s’en faire livrer à domi­ cile.  Il  n’en  fallait  pas  plus  pour  que l’habitant de Crupet se lance dans l’aventure. Durant un an et  demi,  Vincenzo  gère  son  service inédit  et  sa  centaine  de  clients comme activité complémentaire. Ce  n’est  qu’à  l’aube  des  grandes  vacances  2015  que  Javry  prend  un  nouvel  élan.  « J’ai  rencontré  Vincenzo  en  juin,  explique  Maxence  Lacroix,  un  ingénieur commercial  de  Mettet,  fraîche­ ment  diplômé  de  Solvay.  Nous  avons  alors  décidé  de  nous  associer  pour développer le projet ». C’est de cette  rencontre  que  naît,  en  no­ vembre,  la  toute  nouvelle  SPRL installée dans le zoning d’Assesse. « Au  même  moment,  nous  avons  également reçu l’aide financière d’un investisseur  convaincu »,  se  ré­ jouit­il.

De gauche à droite, Vincenzo et Maxence dans leur bureau avec, dans les mains, un paquet de café comme vous pourriez en recevoir chez vous.

s’est professionnalisé.  Le  con­ cept ?  Un  abonnement  « décou­ verte » qui offre l’opportunité de  goûter, chaque mois, un nouveau café  de  qualité  et  livré  directe­ ment dans votre boîte aux lettres. « Les  abonnés  se  rendent  sur  le  site  pour  choisir  la  quantité  voulue.  Et  s’ils  découvrent  un  goût  qu’ils  sou­ haitent conserver, ils peuvent passer en abonnement continu. Il peut être  livré moulu ou non, pour ceux qui sa­ vent  le  faire  de  chez  eux »,  précise­ t­il.  Jusqu’à  présent,  les  particu­ liers  constituent  la  grosse  majorité de leur clientèle (75 %). La voie pourrait cependant bien­ tôt s’ouvrir en direction des PME. « Nous avons remarqué que les socié­ Bientôt des capsules Javry tés  de  trois  à  trente  employés  achè­ Depuis, le service n’a pas fonda­ tent  eux­mêmes  le  café  pour  le  bu­ mentalement  changé,  mais  il  reau. Javry pourrait être la solution 

Mais Javry c’est n’est pas qu’une jeune société avide d’avenir. C’est aussi  un  projet  responsable.  « Nous achetons des cafés venus des  quatre  coins  du  monde  et  issus  du  marché équitable ». Burundi, Répu­ blique  Dominicaine,  Papouasie­ Nouvelle­Guinée  ou  encore  Ma­ lawi,  un  véritable  voyage  de saveurs à portée de facteur. « Par  après,  même  si  dans  un  premier  temps  nous  nous  concentrerons  sur  la  qualité  du  produit,  nos  capsules  Javry deviendront biodégradables »,  ponctue­t­il. Un projet qui a de la suite dans les idées et qui se ferait un plaisir d’inonder  votre  boîte  aux  lettres  du  doux  parfum  de  café  fraîche­ ment torréfié. ■

pour eux ». Une idée qui devra dès succès  d’une  campagne  de lors les pousser dans la recherche crowdfunding  qui  se  termine  le  d’un moyen de livraison plus per­ 16  janvier,  les  deux  Namurois  sonnalisé que les horaires précis  pourront  sous­traiter  la  produc­ et cadenassés de bpost. tion de leurs propres capsules de BOCQ-ann press-135X50-GAULOISE.pdf 7/02/12 10:52:22 Mais  la  grande  nouveauté  de­ type  Nespresso.  « Pour  l’instant  vrait arriver début 2016. Grâce au nous  avons  atteint  113  %  du  mon­ > Javry.com

ALDWE00A


SM

NAMUR

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

N AM UR État civil du 7 au 13 décembre

● CHRONIQUE WALLONNE nos bias èt nos laîds costés. Vaureut mia waîtî do costé di ç' qu’èst bia. C’èst ç' qui dj' vos sowaîte po lès fièsses di Noyé. Viker dins l' paîs, c’èst d’dja on grand pas su l' vôye do bouneûr, savoz ! Il î faureut quétefîye tûzer ! S’apinse Pierre Faulx Gn-a pont di onte à compter po do bûre. Au pris qu’il èst ! Po rîre one bouchîye Trwès soçons d’visenut èchone su on banc do Pârc Louise-Marîye. – Savoz bin qwè, di-st-i l' prumî, gn-a m' bia frére qui vint d’yèsse lomé curé èt tot l' monde lî dit « Mossieû l’abé ». – Ô, bin mi, di-st-i l' deûzyinme, dj’aveûve on vî mononke qu’èsteûve èvèque à Brussèle èt tot l' monde lî

NAISSANCES Judele Catalyna,  Namur ;  Bataille Jules,  Ville­en­Hesbaye ;  Saidi  Maïs­ sae,  Huy ;  Hupet  Simon,  Waret­la­ Chaussée ; Bouillé Noé, Jambes ; Se­ ghers  Lempereur  Lucas, Profondeville ;  Uccellatore  Weron Tiago, Houyet ; Boogaerts Nolan, Pe­ rwez ;  Flahaux  Eden,  Havelange ;  Thys  Noah,  Noville­les­Bois ;  Zay­ riou  Inès,  Andenne ;  Marion  Enzo, Bioul ; Polet Lucien, Moustier ; Gou­ denne Colau Gabriel, Hannêche ; Ca­ ron  Olalla  Aitor,  Belgrade ;  Deroo Victoire,  Assesse ;  Salingros  Fiora, Falisolle ; Lemaire Arthur, Naninne ; Crasset  Imélya,  Spy ;  Camilotto  Da­ niela,  Jambes ;  Singh  Giansh,  Jam­ bes ;  Salmon  Éléanore,  Sart­Ber­ nard ;  Verboomen  Wendy,  Jambes ; Becquevort  Evan,  Gelbressée ; Willems Lucas, Namur ; Pousset Ma­ rius,  Godinne ;  Bruyland  Spitali Mattio, Dilbeek ; Robaye Mélyne, Le Roux ;  Lebèque  Sasha,  Rhisnes ;  Sa­ cré  Heyden,  Flawinne ;  Deconinck Ilane,  Gesves ;  Mignolet  Manon,  Schaltin ;  Carton  Victoria,  Jambes ; Mageren Sven, Jambes ; Jouant Tho­ mas, Jambes.

d’djeûve « Monsègneûr ». – Ci n’èst co rin, ê, vos-ôtes, qu’i dit insi l' trwèzyinme. Mi, dji m' rapèle bin d’on djoû qu' dj’èsteu co on raupin èt qu' mi pa aveûve rintré au matin plin come tote li Pologne èt qu’adon mi man a dit : – Mon Diu dèyi ! Lès djeus da Matante Cédonîye Advinia Dji so-st-on mouchon d' passe – dji faî afîye mi nid dins lès grègnes – mi quèwe a diné s' nom à on frac. Rèsponse : l’aronde On' ôte : Dji so-st-on mouchon – dji mougne voltî dès soris – dji vike do djoû. Rèsponse : dji so-st-on mouchèt.

DÉCÈS Dermine Anne,  veuve  de  Carron Jean,  61  ans,  Jambes ;  Marinne  Ma­ rie, 84 ans, Jambes ; Dumonceau Jo­ séphine,  veuve  de  Detriche  Albert, 94  ans,  Wépion ;  Heylen  Ingrid, épouse  de  Ervinckx  Arthur,  61  ans, Loyers ;  Bodart  Lucien,  75  ans,  Jam­ bes ;  Étienne  Marcel,  82  ans,  Bel­ grade ;  Hubin  Arsène,  époux  de  Bo­ dart  Berthe,  85  ans,  Gesves ;  Juseni Mahmut,  68  ans,  Preševo  (Orao­ vica) ;  Houdmont  Michelle,  épouse  de Antoine Willy, 79 ans, Belgrade ; Elias  Valérie,  41  ans,  Saint­Servais ; Reyter  Gilda,  84  ans,  Saint­Servais ; Hanot Monique, 79 ans, Namur ; Fi­ vet Fabienne, épouse de Kadima Ka­ lonji, 53 ans, Bouge ; Verhulst Maria, épouse  de  Cremers  Jan,  72  ans, Ohey ;  Minet  Marie,  veuve  de  Mo­ neaux  René,  91  ans,  Couvin ;  Zie­ linska  Halina,  veuve  de  Zbikowski Czeslaw,  85  ans,  Courcelles ; Keyaerts Adrien, veuf de Cottelle Su­ zanne,  88  ans,  Eghezée ;  Joyeux  Si­ monne,  veuve  de  Laboureur  Roger,  86  ans,  Jambes ;  Briac  Auguste, époux  de  Zutterman  Suzanne,  83  ans,  Bouge ;  Bouchat  Henriette, veuve  de  Jacoby  Franz,  97  ans,  Na­ mur ;  Jacques  Simonne,  veuve  de 

Dauphin Roger, 93 ans, Namur ; Pir­ mez  Germaine,  épouse  de  Faf­ champs  Nicolas,  78  ans,  Trooz ;  Da­ niels  Antoine,  époux  de  Grieten Dorothea,  90  ans,  Boninne ;  André Jean, époux de Zénon Marie­Thérèse, 76 ans, Spy ; Ridelle Edmond, époux de Delhez Anne, 84 ans, Beauraing ; Peeters  Yolande,  84  ans,  Namur ; Nanni  Vero,  époux  de  Renard  Pau­ lette, 77 ans, Perwez ; Francois Mar­ cel, veuf de Durviaux Hélène, 87 ans, Grand­Leez ;  Martin  Denise,  veuve de Delforge Antoine, 92 ans, Namur ; Delvaux  Nelly,  épouse  de  Martin  Luc, 65 ans, Wierde ; Faust Jeannine, 81 ans, Amay ; Pirnay Marcel, époux de Devlesaver Marianne, 76 ans, Vil­ lers­lez­Heest ; Martin Victor, époux de Giraerts Marthe, 84 ans, Saint­Ser­ vais ;  Baudoin  Huguette,  épouse  de Cavalier Francis, 77 ans, Bouge ; Ma­ hiant  Georges,  époux  de  Bourdoux Luce,  82  ans,  Namur ;  Deduytsche Marcella,  veuve  de  Piret  Raymond, 89  ans,  Jambes ;  Chapelle  Jean,  époux de Dejean Janine, 87 ans, Mar­ touzin­Neuville ;  Dupagne  Marc,  69 ans, Namur ; Bauret André, époux de Presume  Huguette,  92  ans,  Namur ; Buda Mariella, 71 ans, Jambes ; Man­ dos  Marie­Louise,  76  ans,  Namur ; Guyot Zélie, épouse de Bodart Mau­ rice, 90 ans, Hingeon ; Lesuisse Bau­ douin,  62  ans,  Bolinne ;  Verbeiren Émilie, 79 ans, Jambes ; Capet Cathe­ rine, 60 ans, Namur ; Lemy Jacques, époux  de  Botz  Nadine,  62  ans,  Jam­ bes ;  Sollière  Maurice,  époux  de Brahy  Chantal,  62  ans,  Ciney ;  Cre­ pin Lucien, veuf de Georges Marthe, 86 ans, Mettet DÉCLARATIONS DE MARIAGE Caruana  Domenico  et  Terwangne Lovania,  de  Marche­les­Dames ;  Quintens Franck et Despontin Læti­ tia,  de  Vedrin ;  Faucon  Michel  et Dondo Tabu Nicole, de Namur ; Hen­ drick  Christian  et  Osho  Sofia,  de Dave ; Kinoo Gilles et Cornet Marie­ Stéphanie,  de  Jambes ;  Avdiji  Vull­ net,  de  Jambes,  et  Latifi  Vildane  de Presevo (Serbie) ; Verbelen Philippe et Daoust Sandrine, de Loyers. MARIAGES Gaziaux  Christian  et  Fabiani  Gra­ ziella,  Malonne ;  Leclercq  Michaël,  Temploux,  et  Vandescure  Thérèse,  Andenne ;  Alimi  Kastriot  et  Sarais­ hta  Floriana,  Saint­Servais ;  Van  de  Reyd  Niels  et  Willaume  Agathe, Bouge. ■

M ALONN E

AQAXT00A

Chîjes et Pasqueyes no 751 du 19 décembre Par Marie Binauche R’vazî èt spot Boune fièsse di noyé à tortos. Dji tûze Comint v’loz qu’i-gn-eûche pont d' guêre ètur payis ? On n' si sét d’dja ètinde avou sès « camarâdes ». Dès côps qu’i-gn-a todi. Au c’mincemint, tot va bin, adonpwîs, po dès pèts d' tchèts, i n' vos sét pus sinte, li mèyeû d' vos soçons. Douvint ? C’èst sûr qu’on n' saureut yèsse tot l' timps d’acôrd avou l’s-ôtes, c’èst sûr qu’on n’a nin tot l' timps lès minmès-idéyes, mins gn-a one saqwè d' sûr, c’èst qu' nos-avans chake

ÉdA – 30659380579 – B.N.

14

Le marché de Noël des enfants

Cette année encore, les quelque 180 élèves de l’école primaire spécialisée de l’institut SaintBerthuin ont invité leurs parents et amis à leur traditionnel marché de Noël. Au milieu de bricolages réalisés par leurs soins et par ceux de toute l’équipe pédagogique, ils ont aussi interprété les traditionnels chants de Noël dans une chorale créée pour l’occasion. Nouveauté très appréciée : la possibilité de fabriquer et d’emballer son cadeau sur place avant de l’emporter.


JUDICIAIRE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

N A MUR Tribunal correctionnel

M

arius, 45  ans,  et  Abdel­ lah,  20  ans,  comparais­ saient  devant  le  tribu­ nal  correctionnel  de  Namur pour  des  faits  de  trafic  de  dro­ gue. Entre le 12 et le 30 septem­ bre, il leur est reproché d’avoir  vendu plus de 5 kg d’héroïne et 200 g de cocaïne. Les deux hom­ mes, qui ne s’expriment pas en français,  expliquent  qu’ils  ont été  pris  dans  un  engrenage  et ont  travaillé  sous  la  menace. « J’avais  des  dettes  à  hauteur  de 700  €,  explique  Abdellah.  Mes créanciers  sont  venus  me  trouver pour  me  dire  que  j’allais  devoir  travailler pour eux pour rembour­

ser ma dette. J’avais peur pour ma famille. J’ai donc accepté de livrer de la drogue pour eux. » Eux,  ce  sont  les  gros  bonnets de cette affaire et ils demeurent inconnus pour l’instant. Marius, lui, était le chauffeur. Il explique avoir rencontré Ab­ dellah  à  une  seule  reprise,  aux  Pays­Bas,  alors  qu’il  avait  be­ soin d’argent, dit­il, pour venir en  aide  à  sa  maman.  Pour  le  substitut  du  procureur  Axel Delannay,  les  faits  sont  avérés  et  d’ailleurs  reconnu  sur  toute la ligne par les deux prévenus. Il  entend  donner  l’exemple  mais  aussi  dissuader  les  pro­ chains  candidats  puisqu’il  ex­ plique  que  « dans  ce  genre  d’or­ ganisation,  quand  un  ou  des intermédiaires  sont  arrêtés,  ils  sont directement remplacés au sein de  l’organisation.  Ce  ne  sont  que des  maillons. »  Le  substitut  de­ mande pourtant une peine de 5 ans pour les deux hommes. Pour  les  avocats  des  deux hommes, les peines demandées

15

Jusqu’à 22 ans cumulés pour des stups

Petites mains d’un large trafic de drogue Deux maillons, sûrement pas des gros poissons, d’un trafic d’envergure encourent de lourdes peines.

SM

semblent démesurées  compte  tenu du rôle tenu par Abdellah et  Marius  dans  l’affaire.  Axel  Delannay  reconnaît  même  qu’on est dans un vaste trafic et que  d’autres  personnes  sont  également  sous  mandat  d’ar­ rêts  actuellement  autour  de  la  même affaire. Pour  l’avocat  d’Abdellah,  le jeune  âge  de  son  client  ainsi que l’absence de grosses infrac­ tions  de  son  casier  judiciaire peuvent  jouer  en  la  faveur  de son  client  « qui  a  été  victime  de  rapaces  qui  sont  au  dessus  et  qui ne  sont  eux  jamais  inquiété  dans un  tribunal . »  Il  demande  une peine  réduite  et  assortie  d’un sursis. Même  son  de  cloche  pour l’avocate  de  Marius  qui  expli­ que  que  son  client  n’a  tiré aucun  profit  financier  dans  ce  trafic.  Elle  demande  le  sursis  pour  ce  qui  dépasse  la  déten­ tion préventive. Jugement le 15 janvier. ■

I

ls sont  quatre,  se  con­ naissent  et  semblent avoir  trempé  dans  une histoire  de  trafic  de  stupé­ fiants. Yatti, Nabil L., Nabil H.  et  Ilias  sont  originaires de  Molenbeek.  On  leur  re­ proche entre le 19 mai et le 6  juillet  d’avoir  écoulé 16 kg d’héroïne et un de co­ caïne  sur  Bruxelles  et  Na­ mur. Yatti,  désigné  comme  le meneur de la bande est pris en flagrant délit le 6 juillet. Les  trois  autres  disent  de concert  n’être  responsable de  rien.  Les  accusations  se basent  sur  des  surveillan­ ces,  écoutes  téléphoniques ainsi que sur des reconnais­ sances  sur  panel  par  plu­ sieurs  personnes  mêlées  à des  cas  de  consommation de stupéfiant. Pour ces mo­ tifs,  le  substitut  du  procu­ reur  Axel  Delannay  de­ mande 7 ans pour Yatti et 5 ans pour les trois autres. Les  avocats  de  la  défense estiment de leurs côtés que

les peines  demandées  sont disproportionnées  mais surtout qu’il subsiste beau­ coup  de  doute  et  de  flou autour des quatre hommes. Pour  Yatti,  les  faits  sont avérés,  mais  il  explique quand même que la période infractionnelle est trop lon­ gue et qu’il ne s’est rendu à Namur  qu’une  seule  fois. Pour  les  trois  autres,  la  re­ connaissance sur panel pré­ sente  en  effet  beaucoup  de doutes.  En  moyenne,  cinq personnes  sur  les  treize  in­ terrogées  pensent  les  avoir vus au moins une fois. Pour les avocats de la défense, ça ne  pèse  pas  bien  lourd.  Ils demandent  pour  Nabil  L. l’acquittement  pur  et  sim­ ple  et  une  suspension  du prononcé  pour  Ilias.  Nabil H.,  sans  avocat,  demande également  la  suspension du  prononcé.  En  outre,  les quatre hommes ne sont pas opposés à une peine de tra­ vail. Jugement le 15 janvier. ■

C .D.B

N A MUR

Un an pour avoir empoisonné son ami I ngrid L.,  une  quinquagé­ naire, a été condamnée ven­ dredi à nouveau à un an de prison et 200 euros d’amende avec sursis de cinq ans au tri­ bunal  correctionnel  de  Na­ mur  pour  avoir  empoisonné son  compagnon  plusieurs fois  entre  le  1er  janvier  et  le 15 février 2013 à Sambreville. Elle avait écopé le 30 octobre dernier  d’un  an  d’emprison­

nement et  de  200  euros d’amende avec sursis pour ces faits  mais  avait  fait  opposi­ tion.  Elle  écope  donc  d’une peine identique. L’infirmière  administrait  à l’insu  de  son  compagnon  des laxatifs  et  des  calmants  dans son  jus  d’orange  matinal  et son casse­croûte de midi. L’homme avait découvert les faits  après  avoir  croisé  la

nièce d’Ingrid  L.  Cette  der­ nière lui avait raconté que sa tante  lui  avait  révélé  avoir mis  des  médicaments  dans une  bouteille  de  jus.  La  vic­ time  avait  alors  fait  le  lien avec  différents  épisodes  dé­ rangeants  et  d’endormisse­ ment. À  l’audience  début  décem­ bre,  la  prévenue  avait  expli­ qué  qu’elle  était  « la  seule  à

travailler »  dans  le  ménage  et qu’elle  commençait  « à  en avoir  marre ».  Le  président avait trouvé qu’elle avait une « drôle  de  manière  de  régler  ses comptes ». Son  avocat  avait  reconnu que  c’était  une  étrange  idée mais  avait  plaidé  la  suspen­ sion  du  prononcé.  Concer­ nant  ses  antécédents,  elle avait déjà bénéficié d’une sus­

pension du  prononcé  pour avoir égorgé un chien du voi­ sinage qui ennuyait le sien. Le  ministère  public  n’avait pas  caché  son  inquiétude,  es­ timant que la prévenue gérait inadéquatement  ses  difficul­ tés avec autrui. Il avait requis la  confirmation  du  premier jugement.  Le  président  a suivi ces réquisitions. ■ Avec Belga


16

SM

JUDICIAIRE - FAITS DIVERS

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SAL ZIN N ES

Jeudi soir, 22 h, à Salzinnes, un jeune garçon a mis le feu à un kot faisant partie d’un immeuble divisé en logements pour étudiants, rue Salzinnes-lez-Moulins. L’auteur présumé est un jeune garçon né en 93. Il aurait voulu se venger d’une des résidentes, née en 96. Il a d’ailleurs prévenu la victime visée avant d’agir. Le mobile serait passionnel, explique le subistitut du procureur du roi, M. Herbay. Il n’y a pas de blessé et seul le kot de la jeune fille aurait été la proie des flammes. Le jeune auteur présumé a été interpellé et privé de liberté aux alentours de 3 h du matin. Il est passé devant le juge d’instruction dans l’après-midi. Il est possible que le pyromane ait des antécédents judiciaires.

ÉdA – Florent Marot

Incendie passionnel dans un kot

DIN AN T Chambre du conseil

F OSSE S -L A-VI LL E Sart-Saint-Laurent

Un pédophile de Walcourt Une voiture sur le toit retourne en prison

U

n ancien  militaire,  âgé de 56 ans, qui n’était pas encore  connu  de  la  jus­ tice,  avait  été  arrêté  chez  lui à  Walcourt,  le  16  septembre dernier. Il est inculpé d’avoir commis  des  attouchements sur  deux  garçons  de  moins de  15  ans.  Des  attouche­ ments qualifiés de viols tech­ niques  et  attentats  à  la  pu­ deur,  qui  ont  été  commis  à Walcourt. Le  présumé  pédophile  est également  inculpé  d’incita­ tion  à  la  débauche  et  de  dé­ tention  de  matériel  pédo­ pornographique. Des  photos  et  vidéos  liti­

gieuses avaient  été  trouvées lors  d’une  perquisition  me­ née dans son domicile. Vendredi  dernier,  la  cham­ bre du conseil avait ordonné sa  libération  sous  condi­ tions.  La  liberté  de  l’ancien militaire  n’aura  été  que  de courte durée, du fait qu’il n’a pas respecté l’une des condi­ tions  de  sa  libération.  Il  a tenté de contacter un mineur d’âge via internet. Il a de nou­ veau  été  placé  sous  mandat d’arrêt. Vendredi, la chambre du  conseil  a  ordonné  son maintien  en  détention  pré­ ventive. ■ J.C .

D

ans la  nuit  de  jeudi  à  ven­ dredi,  vers  2 h  du  matin,  un accident s’est produit chaus­ sée  de  Namur,  à  Sart­Saint­Lau­ rent.  Une  dame  au  volant  de  son  Opel  Corsa  se  dirigeait  vers  Flo­ reffe lorsque suite à un assoupisse­ ment,  la  conductrice  a  perdu  le  contrôle  de  son  véhicule.  la  voi­ ture est partie en embardée en fi­ nissant  sa  course  sur  le  toit  dans  l’accotement  de  l’autre  côté  de  la  route et a été légèrement touchée  par  un  4 x 4  circulant  en  sens  in­ verse. Les  pompiers  de  la  zone  Val  de Sambre, du poste de Fosses, se sont rendus sur les lieux avec un véhi­ cule  de  balisage  et  une  ambu­ lance. Blessée, la conductrice a été conduite à la clinique Sainte­Élisa­

La voiture s’est retrouvée sur le toit après une embardée.

beth, à Namur, tandis que les poli­ tations. Le dépanneur Annoye, de ciers  de  la  zone  Entre­Sambre  et  Floreffe,  a  enlevé  la  voiture  hors  Meuse  se  chargeaient  des  consta­ d’usage. ■ S. G.

L’a lbum photos des bébés 2015 Vous êtes devenu(e)

maman, papa, mamy, papy,... en 2015 ? Mettez votre bébé à la Une de notre journal !

Dès aujourd’hui, envoyez-nous la photo de votre bébé né en 2015. Nous la publierons dans notre supplément L’album photos des bébés 2015 qui paraîtra le mardi 19 janvier prochain. Comment envoyer la photo de votre bébé? Rendez-vous sur lavenir.net/bebes pour découvrir la marche à suivre. Votre photo devra être au format JPEG. Date limite d’envoi de votre photo : 10/01/16.

Je serai dans le journal AQCIN00A


JUDICIAIRE - NÉCROLOGIE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

EN BR E F ◆ JEMEPPE-SUR-SAMBRE Deal sur l’aire de Spy : maintien en dÊtention d’un suspect Le 15 dÊcembre, des policiers ont procÊdÊ au contrôle d’un individu dont la prÊsence avait ÊtÊ jugÊe suspecte, sur l’aire autoroutière de l’E42, à Spy. Il s’agit d’un habitant des environs de Jemeppe-surSambre, qui Êtait en possession de cocaïne et de marijuana. Certains indices tendent à dÊmontrer qu’il s’agit d’un dealer. DÊfÊrÊ devant un juge d’instruction dinantais, l’homme a ÊtÊ placÊ sous mandat d’arrêt. Il est inculpÊ d’infractions à la loi sur les produits stupÊfiants. Vendredi, la chambre du conseil a ordonnÊ son maintien en dÊtention prÊventive pour un mois.

â—† NAMUR

17

SM

DINANT Ch. du cons.

Vols avec violence : maintien en dÊtention RÊcemment un individu a ÊtÊ interpellÊ à la suite de plusieurs vols commis dans des commerces de Namur. DÊfÊrÊ devant un juge d’instruction dinantais il a ÊtÊ placÊ sous mandat d’arrêt. Il est inculpÊ de vols avec violence, du fait qu’à plusieurs reprises il aurait bousculÊ des personnes pour faciliter sa fuite. Il s’agit d’un homme de 52 ans au passÊ chargÊ, qui totalise une trentaine de condamnations pour des vols. Vendredi, la chambre du conseil a ordonnÊ son maintien en dÊtention prÊventive pour un mois.

◆ ANDENNE Vol de lunettes : un nouveau suspect Lors d’une nuit de novembre dernier, environ 300 paires de lunettes avaient ÊtÊ volÊes lors d’un cambriolage commis dans

le magasin d’optique Hans Anders, rue du Commerce à Andenne. Un tÊmoin avait communiquÊ à la zone de police des Arches la description et le numÊro d’immatriculation de la Suzuki Alto utilisÊe par les cambrioleurs. Ce qui avait permis l’identification et l’interpellation de deux suspects, dont l’un qui avait ÊtÊ dÊfÊrÊ devant un juge d’instruction de Dinant. Il fut inculpÊ et placÊ sous mandat d’arrêt. Il nie les faits, malgrÊ les indices qui l’accablent. L’enquête a ÊvoluÊ, il y a eu extension de la saisine du juge d’instruction et un nouveau suspect a rÊcemment ÊtÊ arrêtÊ. Il nie Êgalement sa participation au cambriolage du magasin d’optique d’Andenne. Vendredi, la chambre du conseil a ordonnÊ son maintien en dÊtention prÊventive pour un mois.

Car-jacking Ă Yvoir : deux inculpations

L

e 21  septembre,  vers  23h30,  à Yvoir,  un  automobiliste  avait ÊtÊ  contraint  d’abandonner  sa voiture  à  deux  individus  qui  le  menaçaient. La victime n’avait pas subi de violences lors de ce car­jac­ king. L’enquête menÊe par la zone de police de la Haute­Meuse avait 

permis d’identifier  et  d’arrêter  deux  suspects  (28  et  30  ans).  Ceux­ci  habitent  la  rÊgion  de  Di­ nant et ont des antÊcÊdents consÊ­ quents.  Vendredi,  la  chambre  du  conseil a ordonnÊ leur renvoi de­ vant le tribunal, sous les liens du  mandat d’arrêt. ■ J. C.

D IN AN T Chambre du conseil

Cambriolages Ă Sambreville

S

oupçonnÊs d’avoir  cam­ briolÊ deux habitations de Sambreville,  deux  indivi­ dus ont ÊtÊ placÊs sous mandat d’arrêt  le  16  septembre.  L’un  a dÊjà  ÊtÊ  libÊrÊ,  l’autre  a  ÊtÊ

Avis de dÊcès

placÊ en  dÊtention  à  domicile, sous surveillance d’un bracelet Êlectronique,  pendant  deux mois. Vendredi, la chambre du conseil a ordonnÊ sa libÊration sous conditions.  ■ J .C .

Un être cher vient de s’en aller, Il ne reste que des mots pour exprimer La grande et vive Êmotion Qu’au fond du cœur nous ressentons. Madame Marie-Claire TOISOUL,

Ma lumière et mon salut, C’est le Seigneur, Alleluia ! Madame Rose DARDENNE, sa fille ; Monsieur et Madame CÊdric ROCHETTE et Ingrid DURIAUX, Monsieur Arnaud ROCHETTE, ses petits-fils ; Mademoiselle ElÊa ROCHETTE, Mademoiselle Estelle ROCHETTE, Monsieur Hugo ROCHETTE, ses arrière-petits-enfants ; Monsieur et Madame Martine STROOBANTS et Jean-Marie GREGOIRE, sa filleule ; Et les familles apparentÊes, ont la profonde douleur de vous faire part du dÊcès de

Madame Jeanne STROOBANTS veuve de Fernand DARDENNE nÊe à DenÊe le 25 juillet 1930 et dÊcÊdÊe à Chimay le 16 dÊcembre 2015. Les funÊrailles religieuses, suivies de l’inhumation au cimetière de Pesche, seront cÊlÊbrÊes en l’Êglise Saint-Hubert de Peshe, le lundi 21 dÊcembre 2015 à 10 heures. La dÊfunte repose au funÊrarium du Centre funÊraire des Fagnes, 53, rue Marcel Moreau à Couvin, oÚ un dernier hommage peut lui être rendu de 17 heures à 19 heures, en prÊsence de la famille. LevÊe du corps à 9 heures 45. 40-230230-1

CENTRE FUNERAIRE DES FAGNES, Couvin, tĂŠl. 060/31 36 93.

Consultez la biographie de personnes connues sur

C’est à l’âge de 91 ans que ce jeudi 17 dÊcembre 2015, a pris place à la table du banquet des Noces Eternelles,

Madame Gilberte CHABOTHIER veuve de Monsieur Albert CORNET Institutrice honoraire Vous en font part avec tristesse mais dans la foi de la RÊsurrection : Myriam CORNET, Bernard CORNET, ses enfants ; Catherine MINE, CÊdric et Alexandra MINE-LABAR, ses petits-enfants ; ClÊment, Victor, ses arrière-petits-fils ; Jean (†) et Aline NINANE-CHABOTHIER, RenÊ (†) et RenÊe BIHAIN-CHABOTHIER et son compagnon JosÊ GILLARD, ses sœurs ; Les familles apparentÊes. Un merci particulier au personnel de la RÊsidence  La Douce QuiÊtude  de Aye pour leurs bons soins et leur dÊvouement. La liturgie d’ensevelissement, suivie de l’inhumation au cimetière de Chevetogne, sera cÊlÊbrÊe en l’Êglise Saint-Remacle de Marche-en-Famenne, le lundi 21 dÊcembre 2015 à 10 heures 30. Le jour des funÊrailles, rÊunion à l’Êglise. Notre maman repose au funÊrarium Pol LAFFUT & HEERWEGH, 9, rue Erène, 6900 Marche-en-Famenne, oÚ il y a la possibilitÊ de se recueillir de 17 à 19 heures. Vos condolÊances sur : www.enaos.net Code d’accès : 305-20151217. Le prÊsent avis tient lieu de lettre de faire-part. 40-230217-1

DFOUSFGVOnSBJSF1PM-BGGVU)FFSXFHI

_SROODIIXWKHHUZHJK#GHODEH

son ĂŠpouse ;

CÊdric (†) MAHIEUX, François et DorothÊe BOUDAILLIEZ-MAHIEUX, ses enfants ; Sacha, MaÍlle, Loric, ses petits-enfants ; vous font part avec tristesse du dÊcès de

Monsieur Jacques MAHIEUX nÊ à Faulx-Les Tombes le 30 aoÝt 1944 et dÊcÊdÊ à WÊpion le 16 dÊcembre 2015. La cÊlÊbration des funÊrailles et l’inhumation au cimetière de Belgrade ont eu lieu dans l’intimitÊ familiale. Le prÊsent avis tient lieu de lettre de faire-part. )XQpUDLOOHV

0$66$8;

40-230068-1

FunĂŠrarium et fleurs

NAMUR - 081 733 599 ZZZPDVVDX[EH

Madame Luce BOURDOUX,

son Êpouse ; Ses neveux, nièces, petits-neveux et petites-nièces ont la tristesse de vous faire part du dÊcès de

Monsieur Georges MAHIANT nÊ à Jambes le 14 octobre 1933 et dÊcÊdÊ à Namur le 8 dÊcembre 2015. Selon les volontÊs du dÊfunt, les funÊrailles ont eu lieu dans l’intimitÊ. Le prÊsent avis tient lieu de faire-part. 40-229521-1 | 081 73 75 45 | laloux-chaudoir@dela.be


18

NR-BS-SM

NÉCROLOGIE

Marie-Luce,

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015 Je ne suis pas loin, je suis toujours là auprès de vous.

sa maman ;

Alain,

son papa ;

Quentin, Pierre, Florian,

ses frères ;

Liliane et Robert,

ses grands-parents ;

Veronique et Valérie-Aurore,

ses tantes ;

Ses cousins et cousines Et les familles apparentées ont la tristesse de vous faire part du décès de

Romain MINE né à Namur le 1er avril 1992 et décédé inopinément à SaintMarc le 18 décembre 2015.

Un moment de recueillement, dans l’intimité familiale, aura lieu le mardi 22 décembre 2015 à 12 heures au Centre funéraire Laloux-Chaudoir à Jambes. Romain repose au Centre funéraire Laloux-Chaudoir, avenue du Camp, 21 à Jambes, où la famille sera présente ce lundi 21 décembre 2015 de 17 à 19 heures. Le présent avis tient lieu de faire-part. 40-230264-1 | 081 73 75 45 | laloux-chaudoir@dela.be

Renée FALQUE,

son épouse ;

Daniel et Chris,

son fils ;

Arnaud,

son petit-fils ; Ses sœur (†), frère (†), belles-sœurs et beaux-frères, Ses neveux, nièces et petits-neveux, Les familles VILLERS-FALQUE et apparentées ont la tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Roger VILLERS époux de Madame Renée FALQUE né à Vedrin le 1er mai 1930 et y décédé le jeudi 17 décembre 2015. Roger repose au funérarium des Funérailles Bodson, 64, rue de Sardanson, à Bouge, où la famille recevra les visites ces samedi 19 et dimanche 20 décembre, de 17 heures à 19 heures. Le service religieux, suivi de l’inhumation, sera célébré le lundi 21 décembre 2015, à 10 heures 30, en l’église NotreDame du Mont-Carmel à Vedrin-Centre. Réunion à l’église. Vos condoléances sur : www.funerailles-bodson.be Le présent avis tient lieu de faire-part. 40-230221-1

FunéraillesBodson

Bouge - 081/20 19 90 www.funerailles-bodson.be

Adieu le frère, l’ami, tu as décidé de partir. Toi et Charcot, duo impossible. Tu as préféré rejoindre tous ceux que tu as aimés et connus.

Emmanuel et Pascale, Olivier et Nathalie, Valérie et Frédéric,

ses enfants ; Jessica, Ben, Tom, Emilie, Pauline, Clément, ses petits-enfants ; Les familles LOMBA-BELBEOC’H et apparentées ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Léon LOMBA veuf de Madame Marie-Cécile BELBEOC’H né à Floreffe le 31 janvier 1934 et décédé à Namur le 16 décembre 2015. La liturgie des funérailles sera célébrée dans la plus stricte intimité familiale. Léon repose au funérarium des Pompes funèbres Christiane, 69, rue Célestin Hastir à 5150 Floreffe, où les visites sont libres ces samedi 19 et dimanche 20 décembre, la famille sera présente ce lundi 21 décembre de 17 heures à 19 heures. Livret de condoléances sur : www.pf-christiane.be Le présent avis tient lieu de faire-part. 40-230204-1

P.F. et funérarium CHRISTIANE Tél. : 081 43 32 50 Floreffe , Bois-de-Villers www.christiane.be

Nous avons l’immense chagrin de vous annoncer le décès de

Monsieur Michel DAVID né à Emptinne le 18 mai 1956 et décédé à Liège le 9 décembre 2015. Vous en font part avec tristesse : Monsieur Jean DAVID (†), son parrain et son frère adoré ; Monsieur (†) et Madame Jean-Marie et Rosa MAILLARD-DAVID, sa marraine et sa sœur adorée qui lui fut tant dévouée ; José-Marie et Nicole MAILLARD-CROIBIEN et leurs filles, Marie-Thérèse MAILLARD, ses enfants et petits-enfants, Joël et Nathalie MAILLARD-DOR et leurs filles, ses neveux et nièces adorés. Selon sa volonté, l’au revoir a eu lieu dans l’intimité familiale. La crémation et la dispersion des cendres ont eu lieu ce lundi 14 décembre 2015 au crématorium de Ciney. La famille remercie toutes les personnes qui l’ont soutenu et aidé tout au long de cette période très difficile. Funérailles et funérarium

Seillier

40-229855-1

Rue Saint-Hubert, 12 5590 CINEY

083 21 56 02

Sandrine et Jean-François ROBINET-LE MOAL, Fabrice et Catherine LE MOAL-WILQUIN, ses enfants et beaux-enfants ; Clarisse et Roger, Dorisse et John-J, Orlane, Kéo, ses petits-enfants ; Ses frères, sœur, beaux-frères, belles-sœurs, filleuls, neveux, nièces Et les familles apparentées ont la tristesse de vous annoncer le décès de

Monsieur Henri LE MOAL veuf de Madame Nicole BROLET né à Givet (France) le 31 août 1948 et décédé à Dinant le 18 décembre 2015. L’absoute, suivie de l’inhumation, sera célébrée en l’église de Baronville ce lundi 21 décembre 2015 à 14 heures. Notre papa repose au funérarium Sevenants, 32, rue de l’Aubépine à 5570 Beauraing, où la famille sera présente de 14 heures à 19 heures. Un merci au docteur Gubin et tout particulièrement à Madame Dominique Dassonville et Monsieur Jacky Lejeune. Livre de condoléances : www.enaos.net Le présent avis tient lieu de faire-part.

SEVENANTS

FUNÉRAILLES

40-230260-1

GEDINNE 061 58 80 70 BEAURAING 082 71 26 54

Monsieur André HENRY, son époux ; Jeanine HENRY (†), Pierre et Françoise HENRY-GOOSSENS, Jean-Luc et Béatrice HENRY-HERRADA, Isabelle et Vincent HENRY-DEPRESSEUX, ses enfants et beaux-enfants ; Cindy, Mélissa, Jonathan, Lukas et Maureen, ses petits-enfants ; Achille, son arrière-petit-fils ; Les familles HENRY-MAUCLET et apparentées ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

Madame Marie‑Rose MAUCLET née à Biesmerée le 18 avril 1939 et décédée à Moustiersur-Sambre le 18 décembre 2015. Le service religieux, suivi de l’inhumation, sera célébré en l’église de l’Immaculée Conception de Moustier-sur-Sambre, le mardi 22 décembre 2015 à 10 heures 30. Notre épouse et maman repose à son domicile : rue de Jemeppe, 65, 5190 Moustier-sur-Sambre, où la famille recevras les visites de 17 à 19 heures. Le jour des funérailles, réunion à la maison mortuaire à 9 heures 30. La famille remercie tout particulièrement les docteurs Jean et Amandine Dogot et Madame Bérangère Mignon pour leurs bon soins. Ce présent avis tient lieu de faire-part. Vos condoléances sur : www.defunt.be 40-230240-1

P.F. EVRARD

Moustier Franière

071 78 67 08 081 44 40 53


NÉCROLOGIE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015 Ses enfants, petits-enfants et la famille très touchÊs par les nombreuses marques de sympathie, d’affection et d’amitiÊ reçues lors du dÊcès de leur chère dÊfunte Fabrice et Emilie KLEIN-CHARLIER, Maxime et Gabriel,

ses frères ;

Michel et Linda CHARLIER-FLORENT, Jean-Marie et Martine KLEIN-KAISER, ses grands-parents ; Bernard FLORENT, Isabelle COPPE, son parrain et sa marraine ; vous font part avec tristesse du dĂŠpart de

Emma nÊe à Namur le 15 dÊcembre 2004 et y dÊcÊdÊe le 18 dÊcembre 2015. La cÊrÊmonie religieuse, suivie de l’inhumation au cimetière, aura lieu en l’Êglise Saint-Hilaire à Temploux, le mardi 22 dÊcembre à 10 heures. RÊunion à l’Êglise. Emma repose au funÊrarium Massaux, 462, chaussÊe de Waterloo à Saint-Servais, salon 5, oÚ vos visites sont souhaitÊes ces samedi 19, dimanche 20 et lundi 21 dÊcembre de 17 à 19 heures. Vos condolÊances sur : www.massaux.be Le prÊsent avis tient lieu de lettre de faire-part. )XQpUDLOOHV

0$66$8;

Madame Marie‑JosÊ JADOT veuve de Jean MERTES

veuve de Monsieur Alfred DOCHAIN

Ces tÊmoignages nous ont ÊtÊ d’un grand rÊconfort. Nous tenons à vous remercier ici pour votre prÊsence, votre poignÊe de main, vos mots chaleureux. Ses enfants, beaux-enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants ; Les familles MERTES et apparentÊes.

remercient chaleureusement toutes les personnes qui ont pris part à leur peine et prÊsentent l’expression de leur reconnaissance Êmue. 40-230177-1

DFOUSFGVOnSBJSF1PM-BGGVU)FFSXFHI

_SROODIIXWKHHUZHJK#GHODEH

40-230228-1

Monsieur et Madame Pierre SAUVAGE-DETINNE, leurs enfants, petits-enfants et arrière-petites-filles remercient de tout cœur les personnes qui leur ont exprimÊ leur sympathie lors du dÊcès de leur maman, grand-maman et arrière-grand-maman

Très touchÊs par les marques de sympathie et d’amitiÊ que vous nous avez tÊmoignÊes lors du dÊcès de

40-230262-1

FunĂŠrarium et fleurs

NAMUR - 081 733 599 ZZZPDVVDX[EH

De tout cœur, un grand merci à vous tous qui, par un mot, une prière, une fleur, une visite, une pensÊe, votre prÊsence aux funÊrailles, avez partagÊ notre peine lors du dÊcès de

Monsieur Emile DAVIN

Madame Alida WARZÉE

Mademoiselle Paula MOUCHET

Remerciements

veuve de Monsieur Henri DETINNE

Eva, Christian, JoĂŤlle, Daniel et ses petits-enfants. FunĂŠrailles et funĂŠrarium

Seillier

40-230094-1

Rue Saint-Hubert, 12 5590 CINEY

083 21 56 02

40-230113-1

FunÊrailles WILLEMS-LEROY, Dinant, Falmignoul, Hastière et AnhÊe. TÊl. 082/22 27 87. www.willems-leroy.be

nous vous adressons nos sincères remerciements. Pour un mot reçu, une main tendue, une fleur offerte, un geste d’amitiÊ tÊmoignÊ lors du dÊcès de

Joseph et Marie-ThÊrèse SALIGOT-MOUCHET, sa sœur et son beau-frère ; Et les familles apparentÊes.

Madame Huguette BAUDOIN

40-230259-1

FunĂŠrailles et funĂŠrarium

DENISON FLORENNES 071 68 85 88

veuf de Madame Alberte LAMBERT Ces tÊmoignages nous ont ÊtÊ d’un très grand rÊconfort.

19

Nous avons ÊtÊ très touchÊs par les très nombreuses marques de sympathie qui nous ont ÊtÊ tÊmoignÊes lors du dÊcès de

Madame Yvonne HENIN

ses parents ;

NR-BS-SM

ĂŠpouse de Monsieur Francis CAVALIER

Même si je veille d’une autre rive, quoi que tu fasses, quoi qu’il t’arrive, je serai avec toi comme autrefois !

Nous vous remercions du plus profond de notre cœur.

Pierre BONIFACI

De la part de :

dit  Nonno  Pour votre prÊsence chaleureuse, vos petits mots, vos fleurs, vos poignÊes de main, pour toutes ces atten‑ tions, du fond du cœur, nous vous disons MERCI. Simone, Dario, Maryse et Serge.

Son Êpoux, ses enfants et petits-enfants, Ses sœurs et toute la famille. 40-230122-1

40‑230197‑1

FunĂŠraillesBodson

P.F. MARION, Bioul‑AnhÊe et Yvoir. TÊl : 071/79 95 97.

Bouge - 081/20 19 90 www.funerailles-bodson.be

Il ne faut pas pleurer pour ce qui n’est plus, il faut sourire pour ce qui a ÊtÊ.

A vous qui, par votre prÊsence, vos fleurs, vos pensÊes et par vos Êcrits rÊconfortants avez voulu tÊmoigner votre soutien, votre amitiÊ ou votre affection lors du dÊcès de

Louis ROSSOMME 22 aoĂťt 1931 - 21 novembre 2015

Du fond du cœur, la famille vous dit MERCI. 5537 Bioul, rue de Fraire, 31. P.F. MARION, Bioul‑AnhÊe et Yvoir. TÊl : 071/79 95 97.

40‑230165‑1


20

NR-BS-SM

NÉCROLOGIE

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015 La vie me sied mal ; la mort m’ira peut-être mieux. Chateaubriand

La douleur de son dÊpart, ne doit pas faire oublier le bonheur de l’avoir connu.

Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, remercient vivement les parents, amis, voisins et connaissances, des nombreuses marques de sympathie qui leur ont ÊtÊ tÊmoignÊes lors du dÊcès de

Madame Berthe VANDEPUTTE‑POCHET

Que chacun de vous qui avez partagÊ des mo‑ ments de vie et qui vous êtes associÊ à notre peine, soit remerciÊ de tout cœur.

Monsieur Roger BAILLY

40-229631-1

DFOUSFGVOnSBJSF1PM-BGGVU)FFSXFHI

Son ĂŠpouse RenĂŠe REMY et la famille.

_SROODIIXWKHHUZHJK#GHODEH

40‑229854‑1 | 081 73 75 45 | laloux-chaudoir@dela.be

Les mamans ne meurent pas... Car l’amour va plus loin que la vie.

Monsieur et Madame Michel FIVET-PETITFRERE, leurs enfants, beaux-enfants et petits-enfants, ses parents ; remercient de tout cœur les personnes qui leur ont exprimÊ leur sympathie à l’occasion du dÊcès de leur fille

Mademoiselle Marie‑Christine FIVET dite  Kiline 

FunĂŠraillesBodson

Très touchÊs par les nombreuses marques de sympathie et d’affection qui leur ont ÊtÊ tÊmoignÊes lors du dÊcès de

Nicolas LATOUR 19  janvier  1976  -  1er  dÊcembre  2015

40-229959-1

Bouge - 081/20 19 90 www.funerailles-bodson.be

Très touchÊs des marques de sympathie et d’affection que vous nous avez tÊmoignÊes lors du dÊcès de

Monsieur Marcel FRANÇOIS

Merci.  Basse Sambre

Familles FRANÇOIS-DURVIAUX et apparentÊes.

FunĂŠrailles et funĂŠrarium

LIBAUX

40-230019-1

GEMBLOUX TĂŠl. : 081 61 22 70

Très touchÊs par les marques de sympathie et d’amitiÊ que vous nous avez tÊmoignÊs lors du dÊcès de

Madame ZÊlie GUYOT Êpouse de Monsieur Maurice BODART très sincèrement et du fond du cœur, nous vous disons merci.

veuve de Monsieur RenĂŠ HERMAL nĂŠe Ă WĂŠpion le 1er avril 1920 et dĂŠcĂŠdĂŠe Ă  Saint-Servais le 1er dĂŠcembre 2015

40-230080-1

Rue de Moustier 27 - 5190 SPY 071/124 140 www.accueilfunerairebassesambre.be

Ses enfants, beaux-enfants, petits-enfants et la famille remercient sincèrement toutes les personnes qui, par leur prÊsence, l’envoi de fleurs, se sont associÊes à leur peine. 40-229856-1

ProfondÊment touchÊe par les marques de sympa‑ thie et d’amitiÊ reçues lors du dÊcès de

Madame Alberte MASSON

 Bidasse  veuf de Madame HÊlène DURVIAUX nous vous remercions très sincèrement.

Madame Marie‑ThÊrèse GORANNE

et dans l’impossibilitÊ de rÊpondre individuel‑ lement La famille prie toutes les person‑ nes qui ont pris part à sa peine par leur prÊsen‑ ce, leurs messages, leurs fleurs, de trouver ici ses remerciements Êmus et sa pro‑ fonde reconnaissance. 40‑229689‑1

DFOUSFGVOnSBJSF1PM-BGGVU)FFSXFHI

_SROODIIXWKHHUZHJK#GHODEH

Pour un mot de rÊconfort, une fleur offerte, un ges‑ te d’amitiÊ, pour toutes ces attentions tÊmoignÊes lors du dÊcès de

Madame MĂŠlanie GELAI

| 081 73 75 45 | laloux-chaudoir@dela.be

Anniversaires

Trudy GILLIS- CLAUSEN

23.02.1929 - 04.10.2011

Jean-Jacques Rosy ANDRE PIRSON 16.07.1945 - 19.12.2004

La formule traditionnelle voudrait que l’on vous demande d’avoir une pensÊe pour eux. Vous qui avez connu les artistes, je suis certain que vous savez bien qu’ils prÊfÊreraient plutôt que vous buviez un verre et trinquiez à leur santÊ.

Des bisous, on pense à vous. A bientôt, somewhere, over the rainbow. 40‑230138‑1

veuve de Monsieur Marcel CLEDA nous vous remercions de tout cœur. Les familles CLEDA, GELAI et apparentÊes.

Ce 20 dÊcembre, quatrième et dou‑ loureux anniversaire du dÊcès de

40‑229961‑1

Son ĂŠpoux, ses enfants, son petit-fils. P.F., funĂŠrariums, fleurs et monuments

Kimplaire

/

40-230110-1

081 26 26 04 085 71 10 63

01.05.1949 - 05.01.2014

FunÊrailles WILLEMS-LEROY, Dinant, Falmignoul, Hastière et AnhÊe. TÊl. 082/22 27 87. www.willems-leroy.be

Madame Monique DEMAERSCHALK

PONTILLAS - FERNELMONT - BURDINNE

Très touchÊe par les marques de sympathie et d’amitiÊ reçues lors du dÊcès de

Monsieur Etienne RINCHARD

Mamylou Merci de lui accorder une pensĂŠe.

Merci Ă tous. Son ĂŠpouse.

)XQpUDLOOHV

40‑230234‑1

0$66$8;

40‑229589‑1

FunĂŠrarium et fleurs

NAMUR - 081 733 599 ZZZPDVVDX[EH


21

SM

TOUT

LE SPORT

WWW.LAVENIR.NET

Rencontre au sommet de la fébrilité en Venise du nord

Bruges Anderlecht ●

SPORTIF DE L’ANNÉE

De Bruyne après Courtois ?

Photo News

Bruges a tout gagné à domicile en championnat. Anderlecht est fébrile à l’extérieur. Mais ce sont les deux clubs qui doutent.

BELGA

Samedi 19 décembre 2015

Dimanche

FOOTBALL

14 h 30

Santini enfin bien dans ses pompes

Xavier THIRION

BELGA

R

CYCLOCROSS Mechele avait vu Praet et les Mauves s’imposer 3-1 au Parc Astrid, en octobre. Et dimanche ?

BELGA

encontre au  sommet,  ce dimanche au Jan Breydels­ tadion,  entre  deux  clubs très proches de la crise (de con­ fiance) et dont l’irrégularité des prestations  depuis  le  début  de la saison contraste avec la force tranquille gantoise. Bruges d’un côté, qui vient de se qualifier pour les demi­fina­ les de la Coupe de Belgique en s’imposant au petit trot à Wes­ terlo mais qui reste sur une cin­ glante défaite au Standard dans la  foulée  de  son  éjection  euro­ péenne.  Anderlecht  de  l’autre,  qui a laissé échapper la victoire contre  Ostende  dimanche  der­ nier  dans  le  dernier  quart d’heure  et  qui  cochonne  son football  depuis  près  de  deux  mois. « Même si nous avons encore un match  d’alignement  à  Lokeren 

mercredi, nous pourrions être relé­ gués à 9 points de Gand dimanche soir,  sait  Herman  Van  Hols­ beeck.  Nous  ferons  tout  pour

Bruges - Anderlecht

Dimanche 14h30 Voo Sport et ProximusTV

Stade Jan Breydel - 29 062 places De Bock

Mechele

Dendoncker Deschacht

Simons Vossen Okaka

Bruzzese Denswil

Gillet

Ezekiel

Gedoz

Vazquez (ou Refaelov)

Proto

Suarez Defour

Nuytinck

Vormer Meunier

Diaby Praet Arbitre : Serge Gumienny

Entraîneur : Michel Preud'homme. Remplaçants : Bolat, De fauw, Izquierdo, Duarte, Engels, Dierckx, Vanaken, Cools, Claudemir, Pereira. Absents : Agu, Ibini, Coopman, Castelletto (revalidation), Bolingoli (suspendu). Menacé de suspension: Gedoz. Observations : Engels devrait s’effacer au profit de Denswil, et De Bock être confirmé au back gauche. Le gros point d’interrogation concerne Vazquez. S’il est apte, il jouera, sinon MPH pourrait le remplacer par Vanaken, voire sans doute Refaelov.

N'Sakala

Entraîneur : Besnik Hasi. Remplaçants : Roef, Bossin, Heylen,Conte, Tielemans, Acheampong, Kawaya, Sylla, Lukebakio, Trezeguet. Absents : Obradovic (genou), Vanden Borre (noyau B), Najar, Kara (suspendus), Iseka (genou). Observations : Besnik Hasi est obligé de bricoler une fois de plus en raison des suspensions de Najar et de Kara. On pourrait assister à d’autres ajustements vu la méforme de Tielemans et de N’sakala.

l’emporter mais un partage ne se­ rait  peut­être  pas  une  mauvaise affaire  compte  tenu  des  circons­ tances.  Bruges  a  tout  gagné  chez  lui en championnat et nous serons déforcés. Le choc s’annonce chaud, une fois de plus. » Hasi : « Le plus grand favori pour le titre, c’est Gand » Pour  les  Anderlechtois,  bien sûr,  mais  pour  Besnik  Hasi  en particulier  qui  sera  à  nouveau obligé de bricoler en raison des suspensions  de  Kara  et  de  Na­ jar.  Le  Kosovar  se  sait  au  pied du  mur  mais  il  tente  de  faire  bonne figure. « Bruges et Ander­ lecht  favoris  pour  le  titre ?  Bien sûr, comme chaque année, mais le plus grand favori, c’est Gand, re­ lativise­t­il.  Mes  joueurs  se  sont  parlé  cette  semaine  pour  essayer de trouver des solutions. C’est im­ portant  que  les  jeunes  puissent dire ce qu’ils pensent aux anciens et  inversement.  J’espère  qu’ils montreront  tous  leurs  qualités ainsi que du caractère à Bruges. » Les  Anderlechtois  en  auront bien besoin face à des Brugeois

certes confrontés  au  délicat dossier  Vazquez  – on  parle  de plus en plus d’un départ en jan­ vier – mais extrêmement moti­ vés  à  l’idée  de  prendre  leur  re­ vanche  sur  la  défaite  (3­1)  du match aller au parc Astrid. Le  titre  ne  se  jouera  évidem­ ment  pas  ce  week­end  dans  la Venise du Nord, mais il y aura bien  plus  que  le  simple  pres­ tige en jeu. Auteur  d’un  27/27  à  domicile en championnat, Bruges a déjà battu  le  Standard  (7­1)  et  Os­ tende (1­0) dans son antre. An­ derlecht,  lui,  présente  un  mai­ gre  12/24  en  déplacement  et  s’est incliné à la Côte et à Scles­ sin.  Cela  n’offre  toutefois aucune garantie à des Brugeois aussi décevants que les Bruxel­ lois  ces  dernières  semaines même s’ils ont déjà inscrit neuf buts  de  plus  que  leur  hôte  do­ minical. Une  certitude  :  l’excès  de confiance ne risque pas d’être le  principal  adversaire  des  22 acteurs  dans  la  cité  médié­ vale. ■

Show de Van Aert à la citadelle ? Pro League 20e journée Vendredi Lokeren - Zulte Waregem 1-1 Samedi 18.00 Genk - St-Trond 20.00 Mouscron - Waasland-B. 20.00 Westerlo - Charleroi 20.30 OH Louvain - Malines Dimanche 14.30 FC Bruges - Anderlecht 18.00 Ostende - Standard 20.00 Gand - Courtrai

Le classement 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Gand FC Bruges Ostende Anderlecht Zulte Waregem Genk Standard Courtrai St-Trond Charleroi Lokeren Malines Waasland-Beveren Mouscron OH Louvain Westerlo

PO1 pt m 20 40 19 19 37 19 18 35 19 17 34 18 15 30 20 13 25 19 25 19 25 19 24 19 24 18 23 19 22 19 21 19 21 18 15 19 13 19

g 11 12 10 9 8 7 7 6 7 6 6 6 6 5 4 2

p 1 6 4 2 6 8 8 6 9 6 8 9 10 7 12 10

Le 16e descend, le 15e ne joue pas de PO (*) bénéficie de l'arrondi supérieur de la moitié des points pour les play-off 1

n 7 1 5 7 6 4 4 7 3 6 5 4 3 6 3 7


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

ENTRETIEN

2

« Un nouveau contrat Herman Van Holsbeeck pour Suarez ? Il doit n’envisage pas d’abord jouer à un haut davantage que deux transferts niveau durant plusieurs en janvier. Les priorités ? Un mois. » H. VAN HOLSBEECK back droit et un droitier créatif.

Herman Van Holsbeeck répond aux critiques avant Bruges

BELGA

22

« Besnik sait aussi que ça doit changer » Herman Van Holsbeeck assure son soutien à Besnik Hasi. Mais il veut voir, très vite, un autre Sporting. ●

« La mentalité et le physique ? Après le stage de janvier à La Manga, nous n’aurons plus aucune excuse. »

Le manager des Mauves soutient son T1 mais estime qu’Anderlecht a l’obligation d’être champion cette saison.

même des garçons comme Gertjan De Mets  ou  Lukas  Van  Eenoo  s’en  don­ nent à cœur joie contre nous. À notre  décharge,  lorsqu’il  faut  rejouer  un  gros  match  le  dimanche  après  avoir  évolué  sur  la  scène  européenne  le  jeudi, il n’est pas évident d’être menta­ lement et physiquement au top. » À cet égard, le contraste entre les Anderlechtois  et  les  Gantois,  pourtant  eux  aussi  soumis  au  rythme  d’une  rencontre  tous  les  trois  jours,  est  saisissant.  « Nous  n’aurons  plus  aucune  excuse  après  notre  stage  hivernal  à  La  Manga.  Nous devrons être au point à tous les niveaux pour la dernière ligne droite. Quant à Gand, tout y est formidable  actuellement  et  tout  roule  pour  les  Buffalos. Je les en félicite. Chapeau. »

Xavier THIRION

A

lors que  Besnik  Hasi  et  ses joueurs sont au pied du mur, Herman  Van  Holsbeeck  ré­ pond  aux  critiques  et  en  profite  pour recadrer tout le monde. Paro­ les du pompier de service.

Besnik Hasi protégé et soutenu

« Nous viserons la victoire à Bruges mais, dans les circonstances actuelles, un partage serait positif. »

Un staff technique en question

BELGAIMAGE

« C’est  l’irrégularité  de  nos  presta­ tions qui pose problème, dit Herman Van  Holsbeeck.  Je  comprends  la  réaction  du  public  (NDLR  :  il  a  ré­ clamé  la  tête  de  l’entraîneur  di­ manche dernier) qui en a marre de notre football peu discipliné. Les chan­ gements  effectués  par  Besnik  Hasi  contre  Ostende  ont  été  mal  perçus  mais  ils  se  justifiaient  amplement  étant donné l’exclusion de Kara, l’état de  fatigue  extrême  de  Suarez  mais  aussi  de  Praet  qui  venait  de  jouer  deux matchs d’affilée sous infiltration. On n’a malheureusement pas pu ex­ pliquer cela en direct à nos supporters. Restons  toutefois  honnêtes  et  n’oublions pas tout ce que nous avons réalisé  de  bien  ces  dernières  saisons  avec  notamment  trois  titres  d’affilée.  Mais chez nous, on oublie vite. C’est 

Anderlecht. Nous  nous  remettons  en  question  et  nous  remarquons  nos  manquements en termes de qualité de jeu, de mentalité, de talent ou encore  d’équipe­type.  Besnik  Hasi  constate  cela également et fait tout pour y re­ médier. Lui aussi sait très bien que ça doit changer. »

Pas (encore) de décisions radicales Lorsque la  direction  anderlech­ toise  crie  son  soutien  à  l’entraî­ neur,  ce  n’est  jamais  bon  signe  pour l’intéressé. « Je ne suis pas d’ac­ cord, réagit Van Holsbeeck. J’ai tou­

jours soutenu  Vercauteren,  Jacobs  et  van den Brom envers et contre tout le plus  longtemps  possible.  Besnik  (Hasi) vient de nous sortir d’une poule très compliquée en Europa League et  il mérite du crédit. Cela dit, il est clair que  nous  avons  l’obligation  d’être  champions  cette  saison  après  l’échec  de l’an passé. Les résultats vont devoir suivre et Hasi en est le premier cons­ cient.  Si  nécessaire,  nous  prendrons  des décisions plus radicales en âme et conscience  en  choisissant  le  meilleur  moment pour intervenir comme nous l’avons toujours fait. Mais ce n’est pas d’actualité  aujourd’hui.  Je  le  répète  : 

nous sommes  derrière  Hasi  et  les  joueurs aussi. Il mérite tout notre sou­ tien et il en a besoin. Je sais de quoi je parle  :  cela  fait  très  mal  d’être  sifflé  par ses propres supporters. »

Les lacunes « Que ce soit au Standard, à Cour­ trai en Coupe, face à Qarabag ou con­ tre Ostende, nous avons offert à l’ad­ versaire  la  possibilité  de  bien  jouer.  Dans  l’entrejeu,  certains  de  nos  joueurs  étaient  à  quatre  mètres  de  leur homme. D’une manière générale, trop  de  joueurs  n’effectuent  pas  leur  travail  défensif.  Dans  ces  conditions, 

« Être  l’entraîneur  d’Anderlecht, c’est  le  job  le  plus  ingrat  que  je  con­ naisse,  insiste  Herman  Van  Hols­ beeck.  Que  ce  soit  Broos,  Vercaute­ ren,  Jacobs,  van  den  Brom  et  aujourd’hui  Hasi,  je  les  ai  tous  vus  changer au fil des mois, rongés par le stress et la pression. Avant mon arri­ vée,  Anthuenis  avait  également  connu  cela.  C’est  la  raison  pour  la­ quelle  nous  voulons  protéger  Besnik  Hasi. Nous le soutenons. » Besnik  Hasi  est­il  suffisamment encadré  et  aidé  au  sein  de  son  staff ? « Ce staff a été mis en place en concertation  avec  le  coach  lui­même.  Nous lui faisons confiance. C’est à ce  staff  technique  à  trouver  les  solu­ tions. » ■

« Tielemans sur le banc ? Pas de problème » Transferts

jouer le noyau actuel. »

Force de caractère

« En  janvier,  les  meilleurs  joueurs  res­ tent  dans  leur  club,  sait  Herman  Van Holsbeeck. Mais si Gillet nous quitte, ce qui est très probable, nous devrons bien trouver  une  solution.  Nous  chercherons sans doute aussi un élément créatif sur le flanc droit. » Un back gauche nous semble égale­ ment être une priorité. « N’Sakala n’a pas  répondu  aux  attentes  ces  dernières semaines  mais  nous  n’allons  pas  non plus  transférer  trois  ou  quatre  joueurs. Même sans renfort, nous sommes armés pour  jouer  le  titre.  Il  s’agira  de  trouver des solutions en interne et de faire mieux

Nicolas Frutos

« Elle  a  permis  entre  autres  à  nos  an­ ciens  tels  que  Lukaku,  Mitrovic, Mbemba  ou  Kouyaté  de  réussir  en  Pre­ mier  League.  Cette  force  de  caractère manque  à  plusieurs  de  nos  joueurs  ac­ tuels ? C’est la raison pour laquelle cer­ tains joueurs vont tomber du train pro­ chainement. »

« Un  jour  T1 ?  De  grâce,  laissez­lui faire  ses  preuves  tranquillement  avec nos  jeunes  talents.  Je  suis  convaincu qu’il  va  nous  apporter  beaucoup (NDLR : on s’attend à le voir dans le staff  de  l’équipe  première  dès  la  sai­ son  prochaine).  Sa  motivation  est Youri Tielemans énorme. » « Youri  sait  très  bien  qu’il  doit  mieux Matias Suarez faire. Les blessures et les suspensions lui « Un  nouveau  contrat ?  Mati  doit ont toujours permis de jouer jusqu’à pré­ d’abord  jouer  à  un  haut  niveau  durant sent  mais,  quand  tout  le  monde  sera  de plusieurs mois. » retour, le coach devra faire des choix et il

ne fera  pas  attention  aux  noms  pour faire  sa  sélection.  Tielemans  doit  tou­ jours jouer parce qu’il représente un ca­ pital ? Faux. Il est sous contrat jusqu’en 2020  et  nous  souhaitons  le  conserver pour la saison prochaine. En tant que di­ rigeant,  cela  ne  me  poserait  aucun  pro­ blème  qu’il  soit  relégué  sur  le  banc  jus­ qu’en  juin.  Le  coach  doit  faire  jouer  les meilleurs, ceux qui sont en forme. »

Cohabitation difficile entre jeunes et vieux « J’ai connu cela aussi lors de l’éclosion de  Kompany.  C’est  l’un  des  points  sur lesquels nous devons travailler. » ■ X .T h .


FOOTBALL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

SM

23

PR O L E AG U E 20e journée

Un dixième succès de rang à domicile ? Michel Preud’homme ne se dit pas trop inquiet du revers subi au Standard. Et espère bien que ses troupes poursuivront leur carton plein à domicile. ●

qui seront  privés  en  outre  de  plusieurs titulaires. « Je n’ai pas l’habitude de regar­ der  dans  l’assiette  du  voisin.  De  plus,  la  vérité  d’un  jour  n’est  pas forcément celle du lendemain. No­ tre  ambition  sera  de  signer  un dixième  succès  de  rang  en  cham­ pionnat  dans  nos  installations. Où nous sommes plus consistants qu’à  l’extérieur,  pour  des  raisons que  je  ne  m’explique  pas  trop.  Sans  doute  une  question  de  con­ fiance. »

Lu c H O O RELBEKE

G

TOU T L E F O OT ANDERLECHT

Avec Vazquez ?

BELGA

râce à  Diaby,  auteur  des deux buts de la qualifica­ tion  à  Westerlo  (0­2),  le Club  luttera  encore  sur  deux fronts  début  2016.  Mais  avant de songer à disputer une éven­ tuelle  deuxième  finale  d’affi­ lée, les Blauw en Zwart auront certaines obligations à remplir en championnat. À  commencer  par  bien  négo­ cier,  d’un  point  de  vue  mathé­ matique  surtout,  leurs  deux derniers  rendez­vous  de  l’an­ née  face  à  Anderlecht  et  à Courtrai.  Et  aussi,  si  possible, retrouver au plus vite un fond de  jeu  qui  n’a  pas  du  tout  été convaincant lors de leurs trois plus récentes sorties, à chaque fois en déplacement (à Midtjyl­ land,  au  Standard  et  à  Wes­ terlo)  où  les  Gazelles  éprou­ vent  décidément  de récurrentes  difficultés  à  impo­ ser leur jeu cette saison.

Michel Preud’homme n’explique pas les deux visages de son équipe, si différente chez elle et à l’extérieur.

« Ne dramatisons pas la défaite au Standard » « Contrairement  à  ce  que  beau­ coup pensent, la défaite à Sclessin n’a  pas  marqué  un  coup  d’arrêt dans  notre  progression,  rétor­ quait  Michel  Preud’homme hier  en  conférence  de  presse. Cet  échec  s’explique  avant  tout par  la  très  bonne  réplique  lié­ geoise,  ainsi  que  par  l’exclusion évitable  de  Boli  (Bolingoli)  qui  a  précipité notre perte. Il n’y a donc pas  lieu  de  dramatiser  autre  me­

sure. D’autant  que  mon  équipe  a bien  réagi  au  Kuipje  où,  sans  li­ vrer  une  prestation  inoubliable, elle  est  quand  même  parvenue  à dominer  assez  facilement  les  dé­ bats. » Sans  doute.  Mais  le  T1  bru­ geois, qui n’est pas né de la der­ nière pluie, sait mieux que qui­ conque  que  sa  formation, encore  largement  perfectible, devra impérativement se boni­ fier  si  elle  entend  lutter  jus­ qu’au bout pour le titre.

Avant de  tirer  un  premier  bi­ lan  des  forces  et  faiblesses  de son effectif (ce qui sera fait lors de la trêve hivernale) et de réé­ quilibrer  un  noyau  trop  plé­ thorique (appel a déjà été fait à 27  joueurs  différents  jus­ qu’ici !),  il  préférait  cependant se  focaliser  ce  vendredi  sur  la  réception  des  Mauves  qui  ne leur avaient pas laissé l’ombre d’une chance à l’aller (3­1). Des Anderlechtois qui ne pètent ce­ pendant  pas  trop  la  forme  et

Comme de  coutume, Preud’homme  n’a  rien  laissé transpirer du onze de base qu’il compte  aligner  dimanche.  Tout  au  plus  a­t­il  laissé  com­ prendre qu’Engels ne serait pas titulaire. « Il m’a surpris en bien à  Westerlo  mais  après  14  mois d’inactivité,  il  faut  être  prudent avec  lui  et  ne  pas  prendre  de  ris­ ques inutiles. » Le  cas  Vazquez  est  plus  com­ plexe. L’Espagnol, qui veut par­ tir  à  Cruz  Azul  au  Mexique, s’était  fait  porter  pâle  à  Wes­ terlo mais était bel et bien pré­ sent à l’entraînement le lende­ main.  « Tant  qu’il  n’y  a  pas d’accord entre les deux clubs, Vic­ tor  est  un  footballeur  du  Club.  Je verrai  après  l’entraînement  de  ce samedi s’il fera partie ou non de la sélection ». ■

« Passer par Mouscron m’a fait grandir »

Trezeguet avec les Espoirs

« Acheampong le plus proche d’un retour » « J’ai trois options pour remplacer Kara dimanche, a déclaré Hasi. Nuytinck, Heylen ou Dendoncker. On va tout faire pour que Dendoncker soit apte à jouer. Parmi les autres revenants possibles, Acheampong est le plus proche d’un retour. » Pour remplacer N’Sakala comme back gauche ? (X.Th.)

RMP Mézague malade Le défenseur central a écourté son entraînement hier, car il ne se sentait pas trop bien. Sa participation au match reste légèrement incertaine. Dussenne, Badri et Frédéric sont par contre bien rétablis.

Fraîcheur déterminante ? À la différence du RMP, WaaslandBeveren n’a pas joué en Coupe en semaine. « La fraîcheur pourrait avoir une influence, dit Janevski. Mais on a fait tourner, ce qui doit aider notre équipe à être bien compétitive. »

Test prévu au stage Gabriel Okechukwu, un attaquant nigérian de 20 ans, a été testé par le RMP la semaine dernière. Il apparaît aussi déjà certain qu’un autre joueur en test accompagnera l’équipe en stage, début janvier. Son identité est gardée secrète pour le moment. (Ma.D.)

Mouscron-P. Waasland-B.

revanche au  moment  de  revenir  au  Canonnier. Je suis juste content et très 20 h motivé pour faire quelque chose. » Si  Gano  parvient  aujourd’hui  à Arbitre : M. Wouters se distinguer en Pro League, c’est  RMP : Vagner ; Aksentijevic, Dussenne, Mécertainement  aussi  parce  qu’il  a  zague, Mohamed ; Vaccaro, Marquet, Dingomé ; Markovic, Badri, Scepovic. Rausin, retrouvé  son  mentor.  Sa  relation  Manea, Dautovic, Oussalah, Frédéric, Jakolis, avec  son  coach,  Stijn  Vreven,  est  Boumediene, Pavlovski, Tozé Marreco. en effet très particulière, puisque  Absents : Hubert (élongation), Gulan (cheville), Peyre, Michel (revalidation) l’ancien  Diable  rouge  lui  avait  Menacé de suspension : Dussenne déjà  accordé  sa  confiance  en  le  WAASLAND-BEVEREN : Goblet, Jans, Buatu, Delançant à Lommel, en D2. « Je sens mir, Myny, Moulin, Maric, Milosevic, Langil, Gano. Henkinet, Hebbelinck, Destorme, juste qu’il croit en moi et c’est très im­ Vanzo, Van Dooren, Luyckx, M’Sila, Lumanza. portant pour un joueur, confie l’at­ Absents : Ibou, Sousa, Nabab (blessés), Coutaquant.  J’espère  encore  marquer  libaly (suspendu). Menacé de suspension : Myny. beaucoup, mais je n’ai pas de chiffre  ● Maxence DESUTTER précis à atteindre. » Simplement  le  souhait  de  voir ue  le  contraste  est  saisis­ Gano ne débarque pas au Canonnier son  équipe  se  sauver.  D’ailleurs,  sant ! Titulaire indiscutable avec l’idée d’une revanche en tête. ce soir, à Mouscron, que retrouve­ depuis le début saison, sans manquer un coup d’envoi et çon  de  jouer  a  toujours  été  identi­ déjà auteur de sept buts, le Zinho que. » Gano  de  Waasland­Beveren  n’a  Autrement dit, en recevant plus plus  rien  à  voir  avec  celui  de  vite  la  confiance,  l’attaquant  Victime d’une élongation au Mouscron  la  saison  dernière.  Au  aurait peut­être déjà pu se révéler quadriceps suite au match de RMP,  où  on  parlait  plus  de  lui  la saison dernière et ainsi rendre  Coupe à Genk, David Hubert comme  sosie  de  Stromae  plutôt  de  précieux  services  à  un  RMP  manquera pour sa part les qu’en tant que buteur, il avait en  qui  avait  dû  se  battre  jusqu’au  retrouvailles avec son ancien club. effet  dû  attendre  les  play­off  2  bout  pour  se  maintenir.  « J’ai  Cette absence pourrait d’ailleurs pour réellement s’exprimer. tourné la page sur cette période diffi­ fameusement peser sur le jeu du Il  l’avait  d’ailleurs  très  bien  fait cile  sans  beaucoup  jouer,  affirme  RMP, car depuis son arrivée, le en plantant cinq buts, qui annon­ l’ancien  Brugeois.  Ce  passage  à  médian prêté par Gand a prouvé çaient donc quelque part sa réus­ Mouscron m’a d’ailleurs fait grandir qu’il était un élément central de site actuelle. « Et pourtant rien n’a  en  me  rendant  plus  fort  sur  le  plan  l’équilibre hurlu. Avec sa présence changé, assure Zinho Gano. Ma fa­ mental. Je ne ressens pas l’envie d’une Samedi

BELGA

Trezeguet a fait son grand retour avec les Espoirs mauves à Genk vendredi soir. L’Égyptien avait été opéré de l’épaule à la mi-octobre.

Q

ront aussi Langil et M’Sila, l’éven­ tuel vainqueur fera une très belle opération pour sa survie. « Ce sera dur, car Mouscron est fort pour le mo­ ment, comme le confirme son succès  1­3  à  Courtrai,  dit  Gano.  On  es­ saiera  toutefois  de  profiter  de  la  vi­ tesse de Langil en contre pour faire la différence. » Prévoyant  justement  un  adver­ saire  plus  attentiste,  Cedomir  Ja­ nevski a bien insisté auprès de ses joueurs pour « rester patients en gé­ rant bien la possession, sans vouloir  forcer  les  choses. »  Ce  que  les  Hur­ lus  n’avaient  pas  su  faire  contre  Malines,  à  cause  d’une  trop  grande envie de décrocher un suc­ cès  à  domicile  toujours  attendu  depuis le 11 septembre. ■

Hubert, le chaînon manquera devant la défense et son abattage, il a su apporter le véritable chaînon qu’il manquait au jeu mouscronnois avant le mois de septembre. Son expérience et sa science du jeu auraient aussi été bien utiles, ce soir, pour calmer la circulation du ballon à bon escient comme veut le faire Janevski. À charge de Vaccaro de le suppléer « et au collectif de compenser cette absence », lâche le coach. Ma.D.


24

SM

FOOTBALL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

PRO L E AGU E 20e journée

TOUT LE F OOT

« J’ai douté pour mon futur »

STANDARD

Ostende Standard

Dimanche

14 h 30

Arbitre : M. Van de Velde. OSTENDE : Ovono, Capon, Rozehnal, Milic, Lukaku, Siani, Jali, Canesin, Berrier, Musona, Cyriac. Akpala, Biebauw, Brillant, Cornet, Jonckheere, Lœmba, Luissint, Vandendriessche. Absent : Antunes (blessé). STANDARD : Hubert ; Goreux, Teixeira, Scholz, Van Damme ; Dossevi, Enoh, Trebel, Legear ; Knockaert, Santini. Vits, Milec, Fiore, Arslanagic, Andrade, J. de Sart, Yatabaré, Badibanga, Emond, Tetteh. Absents : Brüls (tibia), Thuram (genou), Yattara (choix). Menacé de suspension : Trebel.

F ré d é r i c B L E U S

I

l y  a  un  mois,  Ivan  Santini était un attaquant sans but. Titularisé  une  fois  par  Yan­ nick  Ferrera,  en  dix  rencon­ tres, renvoyé en tribunes alors que  les  Rouches  entamaient leur  remontée,  l’attaquant croate,  arrivé  l’été  dernier, semblait, déjà, sur une voie de garage.  Ses  conseillers  envisa­ geaient  déjà  pour  lui  un  prêt cet  hiver,  ce  qu’il  a  confirmé hier  :  « Je  n’ai  pas  douté  de  mes

qualités, mais pour mon futur. Je me  concentrais  sur  mon  boulot, pour regagner ma place, mais j’ai des  managers  qui  travaillent  en dehors… » Puis  les  choses  se  sont  en­ chaînées.  Yattara,  qui  bénéfi­ ciait de la confiance de Ferrera, a été renvoyé chez les Espoirs puis Santini a fait contre Cour­ trai,  en  un  quart  d’heure,  ce qu’Emond n’avait pas su faire, avant  :  marquer.  Depuis,  la machine est (re) lancée. Ou, en tout cas, il rejoue plus réguliè­ rement  puisqu’il  n’a  manqué que  le  déplacement  à  Waas­ land­Beveren  en  raison  d’une douleur au genou. « Je le félicite d’avoir su traverser cette période délicate,  dit  Ferrera,  qui  a  con­ firmé  qu’il  ne  ferme  aucune porte. Ivan n’a pas cessé de tra­ vailler à l’entraînement. Il en faisait même plus, après. » Santini, lui, se sent lo­ giquement  plus  en confiance,  même  s’il ne  marque  pas  faci­ lement  (5  buts  en 18 matches, tou­

tes compétitions  confondues, mais  un  seul  avec  Ferrera comme entraîneur). « Un atta­ quant  préfère  toujours  inscrire des  buts,  mais  vu  les  conditions actuelles  on  me  demande  de  tra­ vailler plus, et j’aime assez ce rôle de pivot. » Ivan Santini sait sur­ tout que c’est grâce à cette po­ sition  de  « targetman »  qu’il peut  revendiquer  une  place dans  l’équipe de base. Beaucoup de travail, peu de buts À  Cour­

trai, il a planté 30 buts en deux saisons.  Il  est  loin  du  compte en  ce  moment,  mais  aspire  à redevenir  le  Santini  courtrai­ sien. « Je suis sur la bonne voie », assure­t­il.  Assez  pour  espérer toucher  du  doigt  ce  qui  était son ambition quand il a débar­ qué au Standard l’été dernier ? Participer à l’Euro 2016 avec la Croatie – il ne compte aucune sélection. « Je  dois  faire  preuve  de  réa­ lisme : en ce moment, c’est impos­ sible  pour  moi.  Mais  j’espère, dans le futur, pouvoir reven­ diquer  une  place. »  Les prochaines semaines de­ vront  lui  permettre d’être  plus  décisif,  pour mieux  s’installer  en­ core  comme  le  pre­ mier  attaquant rouche.  Dans quelques mois, ensuite, Santini  saura  ce qu’il  fera  l’été  prochain  :  pré­ parer  la  saison  2016­17  ou prendre  part  au  championnat d’Europe. ■

Thuram opéré avec succès Le gardien français a été opéré hier du ménisque. Son indisponibilité, pour rappel, est évaluée à quatre ou six semaines. Yannick Ferrera a par ailleurs confirmé que Brüls, touché au tibia, ne sera pas de retour avant fin février, au mieux.F.B.

DRIBBLES

Coupe : le programme connu La Pro League a communiqué le programme des 1/2 finales de la Coupe de Belgique. Standard – Genk : aller mercredi 20 janvier, retour mardi 2 février. Bruges – Gand : aller jeudi 21 janvier, retour mercredi 3 février.

BELGES À L’ÉTRANGER Maxime Lestienne de retour dans la sélection au PSV Maxime Lestienne figure dans la liste des joueurs sélectionnés par Phillip Cocu, l’entraîneur du PSV pour la rencontre face à PEC Zwolle, samedi. Maxime Lestienne a traversé une dramatique période avec le décès de ses parents.

PRO LEAGUE 23E JOURNÉE

RMP – Lokeren samedi 23/1 (20h30) Anderlecht – Charleroi dimanche 24/1 (14h30) Standard – Gand dimanche 24/1 (18 h) Waasland – FC Bruges dimanche 24/1 (20h) 24E JOURNÉE

St-Trond – Anderlecht vendredi 29/1 (20h30) OHL – Standard samedi 30/1 (18 h) Charleroi – Malines samedi 30/1 (20 h) Ostende – RMP dimanche 31/1 (14h30) FC Bruges – Lokeren dimanche 31/1 (20h) 25E JOURNÉE

Dix buteurs pour quinze réalisations

Malines – Anderlecht vendredi 5/2 (20h30) RMP – Genk samedi 6/2 (18h) Zulte-War. – Charleroi samedi 6/2 (20h30) FC Bruges – Gand dimanche 7/2 (14h30) Standard – Saint-Trond dimanche 7/2 (18h)

D

Gand – RMP vendredi 12/2 (20h30) Charleroi-Courtrai samedi 13/2 (18 h) Anderlecht – Zulte-War. samedi 13/2 (20 h) Ostende – FC Bruges dimanche 14/2 (14h30) Westerlo – Standard dimanche 14/2 (18 h)

manquent parfois  de  fraîcheur, mais  leur  travail  permet  aux joueurs qui viennent de la ligne arrière  d’en  profiter.  On  mar­ que  plus  sur  phases  arrêtées, aussi. » Et  puis,  avoir  des  buteurs différents permet de faire ve­ nir le danger de partout… ■ F. B . > (*) 8 buts totalisés entre Dossevi (3), Santini, Legear, Knockaert, Yattara, Emond contre 7 buts totalisés entre Teixeira (2), Van Damme (2), Arslanagic (2), Yatabaré.

26E JOURNÉE

BELGA

epuis son succès à Char­ leroi  (2­3),  qui  reste  la référence  du  change­ ment de cap du Standard, les buts  marqués  par  les  Rou­ ches  le  sont  autant  par  les joueurs  au  profil  défensif  que par les éléments plus of­ fensifs (*). Une stat qui pour­ rait interpeller, mais pour la­ quelle Yannick Ferrera a une explication :  « Quand  on  re­ prend  les  relevés  GPS  des joueurs,  on  constate  que  les  joueurs  offensifs  parcourent  beaucoup  de  kilomètres.  Ils

PRO LEAGUE : LES AUTRES MATCHES Ivan Santini a repris une place de titulaire, depuis un mois. Mais il a envisagé un départ.

GENK - ST-TROND

Après les demi-finales, le Top 6 ? Les Rouches, en cas de succès à la Côte, pourraient intégrer le Top 6. Ils veulent aussi poursuivre sur leur bonne lancée défensive et enchaîner un cinquième match sans encaisser.

O

stende –  Standard,  demain,  sera­t­il dans la lignée des dernières confronta­ tions, depuis le retour du club côtier en Pro  League ?  C’est­à­dire  ultra­offensif ?  En  cinq matches, 24 buts ont été marqués, soit  quasiment  cinq  réalisations  par  rencontre.  Ce n’est pas gagné, puisque les Rouches res­ tent sur quatre matches de suite sans avoir  encaissé et qu’Ostende, dirigé par Yves Van­ derhaeghe, concède en moyenne un but par match. Yannick Ferrera, qui pourrait relancer Go­ reux  au  poste  d’arrière  droit  après  avoir 

purgé ses trois matches de suspension, sait  qu’il va croiser une formation à la division  offensive bien fournie (34 buts, dont 10 pour Cyriac). Il redoute, surtout, l’enchaînement. « Ostende  va  être  dans  la  même  situation  que  nous quand on a joué contre Anderlecht et Bru­ ges après leurs matches européens. » Canesin et ses équipiers, éliminés en 1/16 de finale de  Coupe  de  Belgique,  auront  bénéficié  d’une semaine  complète  pour  préparer  la  récep­ tion d’une équipe revenue dans le coup dans la course dans le top 6 « mais qui peut se re­ trouver à la 14e  place si on perd nos deux pro­ chains  matches »,  prévient  l’entraîneur  rou­ che. Scholz, le retour de l’assurance S’il voudra voir la même intensité « malgré un éventuel manque de fraîcheur », Ferrera vou­ dra  aussi  voir  la  même  solidité  défensive.  Avec  notamment  un  axe  central  Scholz­ Teixeira qui pourrait barrer la route d’Arsla­ nagic,  qui  revient  lui  aussi  de  suspension.  « Il n’y a pas de hiérarchie », a écarté le techni­

LOKEREN - ZULTE WAREGEM

cien rouche,  qui  a  tout  de  même  glissé  au  passage : « J’ai trois profils différents… ou plutôt Scholz  et  deux  autres  joueurs,  Arslanagic  et  Teixeira, qui ont le même profil mais peuvent être complémentaires. » Scholz, surtout, a ramené  de l’assurance au sein de la défense rouche.  « Son  retour  coïncide  avec  notre  bonne  série,  il sait anticiper le danger », apprécie Ferrera, qui veut bien voir cinq buts demain, mais mar­ qués par son équipe, au maximum… ■ F.B.

L E CHI FFR E

3 000

Le Standard va disputer, à Ostende, son 3 000e match au sein de l’élite belge, ce qui constitue le plus gros total pour un club du Royaume. Le club liégeois a disputé son premier match le 26 septembre 1909 au Léopold Club de Bruxelles.

1-1

Assistance : 7523. Arbitre : M. Lardot. Carte jaune : Kaya Carte rouge : 14e Thiam. Buts : Leye (0-1, 12e sur pen.), Coelho (1-1, 90e ). LOKEREN : Verhulst, Ticinovic, Maric, Ingason, Odoi, Overmeire, Jajá, Persoons, Miric, Mbah Enoh (54e Dessers), Patosi. ZULTE WAREGEM : Bossut, Baudry, Sami, Diallo, Godeau, Kaya (83e Cordaro), Lepoint, De Ridder (89e Essikal), Thiam, Leye, Storm (67e Buyl). SAM. 18H

Arbitre : M. Dierick. GENK : Bizot, Walsh, Kabasele, Tshimanga, Ndidi, Dewaest, Buyens, Bailey, Pozuelo, Kebano, Buffel. Köteles, Jackers, Wouters, Gerkens, Heynen, Schrijvers, Kumordzi, Ünal, De Camargo. Absents : Okriashvili, Castagne (blessés). Menacé de suspension : Tshimanga. ST-TROND : Dutoit, Bagayoko, Fernandes, Rherras, Mahlangu, Erichot, Schoofs, Edmilson, Hendrickx, Cuevas, Tchité. De Winter, Velic, Artabe, Gerits, Nirisarike, Schils, Lazaar, Wilmots, Kynigopoulos, Kotysch. Absents : Ono, Angban, Boli, Dompé, Swers, Rodriguez, Iandoli (blessés). Menacé de suspension : Erichot. OHL - MALINES

SAM. 20H30

Arbitre : M. Virant. OHL : Riou, Ngawa, Reynaud, Volovyk, Monteyne, Remacle, Houdret, Bostock, Trossard, Croizet, Cerigioni. Lenaerts, Gillekens, Vandenbroeck, Rougkalas, Delporte, Urosevic, Asamoah, Azevedo, Regales. Absents : Kostovski, Ojo (blessés), Le Postollec (suspendu). Menacés de suspension : Ngawa, Rougkalas. MALINES : Gillet, Paulussen, Cocalic, Vanlerberghe, Satli, Rits, De Witte, Matthys, Hanni, Claes, Verdier. Moris, Swolfs, Volkov, Leal, Veselinovic, Wolski, De Petter, Naessens, Van Damme. Absents : Cissé, Coosemans, Mingiedi (blessés), Kosanovic (suspendu). Menacé de suspension : Paulussen. LA GANTOISE - COURTRAI

DIM. 20H

Arbitre : M. Smet. LA GANTOISE : Sels, Nielsen, Mitrovic, Asare, Foket, Kums, Milicevic, Neto, Simon, Dejaegere, Depoitre. Vitas, Rafinha, Poletanovic, Van Der Bruggen, Thoelen, Vandenbussche, Raman, Saief, Johansson, Coulibaly, Soumahoro. Absents : Matton, Pedersen, Gershon (blessés). Menacés de suspension : Foket, Raman, Johansson. COURTRAI : Keet, Van Loo, Poulain, Chanot, Tomasevic, De Mets, Van Eenoo, Marusic, De Smet, Papazoglou, D’Haene. Sifakis, Gigot, Boyer, Klaasen, Kamara, Pavlovic, Kis, Sarr, Kage. Absents : Rolland, Lentz (blessés). Menacé de suspension : Marusic, Chanot.


FOOTBALL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

25

SM

PR O L E AG U E 20e journée

Perbet : « Ce n’est pas si simple » Westerlo Charleroi

VESTIAIRES

Samedi

20 h

CHARLEROI

Arbitre : M. Van Driessche. WESTERLO : Van Langendonck, Apau, Schuermans, Daems, Mustœ, Cools, Hyland, De Ceulaer, Annys, Molenberghs, Gounongbe. Van Hout, Verbist, Ruyssen, Petkovic, Verschueren, Henkens, Brouwers, Aoulad, Koffi, Visnakovs, Marzouk. Absents : Jeurissen, Sakor, Trompet, Lecomte, Schouterden (blessés). Menacé de suspension : Ruyssen. CHARLEROI : Mandanda, Mata, Martos, Dessoleil, N’Ganga, Marcq, Diandy, Ndongala, Saglik, Tainmont, Perbet. Penneteau, Baume, Willems, Geraerts, Zajkov, Galvez, Baby, Pollet, Ferber. Absents : Boulenger, Marinos, François (blessés), Stevance (malade). Menacés de suspension : Marcq, N’Ganga. ●

Deux matches contre Feyenoord lors de la trêve Lors du stage des Zèbres à Lagos, au Portugal, ils joueront contre Feyenoord Rotterdam, actuel 2e en Eredivisie. Il y aura même deux matches contre cet adversaire, puisque tant Felice Mazzù que Giovanni van Bronckhorst souhaitent donner 90 minutes de jeu à l’ensemble de leur noyau. Ces deux matches devraient avoir lieu le vendredi 8/01 dans l’après-midi.

Stevance grippé Sur la touche jeudi suite à une grippe, Florent Stevance a tenté de participer à la séance d’hier. Pâle et affaibli, il a dû se résoudre à déclarer forfait pour le déplacement à Westerlo.

Jean DERYCKE

P

Zajkov dans la sélection L’arrière central macédonien est remis de ses soucis musculaires.

WESTERLO Schuermans va se tester

DI VI S I O N 2

Touché à la cheville (foulure) en Coupe mercredi, Kenneth Schuermans a pu partiellement s’entraîner hier. Le défenseur central se testera aujourd’hui avant la rencontre. J.Dk.

Jérémy Perbet n’a pas été ménagé par Volovyk (OHL). Il sait que c’est le lot d’un joueur décisif d’avoir droit à un traitement de faveur.

Belga

our Charleroi,  l’équation est  simple sur  papier  :  si les  Zèbres  remportent leurs  deux  déplacements,  à Westerlo  ce  soir,  et  à  Mous­ cron  mardi  (match  d’aligne­ ment),  ils  intégreront  les  six premiers  du  classement  à coup sûr. Et a fortiori, s’ils ont le  bonheur  de  vaincre  Genk samedi  prochain  ils  pourront même  passer  la  trêve  au chaud,  lovés  dans  le  cœur  de ce Top 6. Bien  sûr,  le  Sporting,  même s’il  s’est  remis  en  selle  en  ve­ nant à bout d’OHL la semaine passée,  n’en  est  pas  encore  là. Jérémy Perbet le sait : « Autour de  nous,  on  nous  fait  une  belle projection théorique qui paraît si évidente.  On  va  gagner  à  Wes­ terlo, puis à Mouscron, et ensuite, on  nous  voit  gagner  chez  nous contre Genk, sans doute avec plus de  difficultés,  mais  comme  Genk n’est pas si bien… Voilà. Tout cela est bien beau et bien simple, mais ça ne marche pas comme cela. On l’a vu contre Louvain : rien n’est facile.  Je  sais  que  c’est  la  phrase la  plus  bateau  du  monde,  mais  c’est la réalité : cette semaine, on doit  prendre  match  après match. »

Matraqué et pas assez protégé Et donc  commencer  par  for­ ger  un  résultat  en  Campine. Avec Perbet en pointe bien en­ tendu,  même  si  sa  semaine  a été  perturbée  par  une  écor­ chure à la cheville. « En jouant seul  en  pointe  et  souvent  dos  au but,  j’ai  souvent  deux  hommes sur  le  paletot,  explique  le  bu­ teur  auvergnat.  Et  donc,  je prends des coups. Beaucoup. Cela fait  partie  du  jeu,  et  j’essaie  de rester  dans  mon  match.  En  fait, ce qui me dérange parfois, c’est de ne  pas  me  sentir  assez  protégé  par  les  arbitres.  Contre  OHL, l’arbitre  m’a  dit  à  trois  reprises qu’il avait vu la faute et qu’il al­ lait  sanctionner  mon  adversaire (NDLR  :  le  défenseur  ukrai­ nien Volovyk), mais n’a finale­ ment  jamais  sorti  la  carte

D I V IS I O N 3 A

jaune. » Les  défenseurs  campinois,  ce soir, ne lui feront pas non plus de cadeaux tandis qu’il va ten­ ter  d’inscrire  son  neuvième but de la saison en Pro League. « Mon rôle est aussi de libérer des espaces pour les autres, poursuit Perbet. Je marquais peut­être plus facilement  juste  après  mon  arri­ vée au Sporting, mais au moins, je reçois  plusieurs  ballons  intéres­ sants à chaque fois je me crée des  occasions. Ce qui est plus globale­ ment  important  pour  nous,  c’est  d’enfin réussir cette série de résul­ tats positifs. On voulait l’entamer face  à  Lokeren,  mais  ça  a  coincé,  puis il y a eu ce match à Bruges. On a pris un peu de retard, à nous de le rattraper. » En  gagnant  à  Westerlo,  donc. Puis à Mouscron. On y revient. ■

D IV IS ION 3 B

P RO MO T ION A

« Westerlo a lâché la Coupe de Belgique »

W

esterlo a  joué  (et perdu  0­2)  en  Coupe, mercredi,  face  au  FC Bruges.  Mais  pas  question  pour  Felice  Mazzù  de  tabler  sur  une  quelconque  fatigue  campinoise : « Dès que j’ai vu la compo de départ, j’ai compris que Westerlo lâchait le match. Chan­ gement  de  gardien,  pas  de  Gou­ nongbe, Annys, De Ceulaer, Hy­ land, etc. Clairement, Westerlo a privilégié  le  championnat  et  le  match contre nous, ce qui est nor­ mal. Comme avant le match face à OHL, je suggère à mes joueurs

P ROM OT I ON B

de ne pas prêter attention au clas­ sement de l’adversaire. Je ne dis  pas que Bob Peeters est meilleur  que  van  Veldhoven,  mais  le  changement  de  coach  implique  une nouvelle dynamique. Il va y avoir  de  gros  duels  à  gérer.  On  doit pouvoir jouer assez haut et,  surtout,  être  meilleurs  que  der­ nièrement  dans  nos  choix  aux  abords du but adverse. Parce que les occasions, on les a. D’ailleurs, face  à  OHL  par  exemple,  on  aurait pu ou dû mener 3 ou 4­0 à la pause, quoi qu’en a dit Emilio Ferrera.  » ■ J.Dk.

PR O MO TIO N C

PR OM OT I ON D

LE PROGRAMME

FC Seraing - Tubize 0-2 Lierse - Deinze 2-1 19.30 ASV Geel - SV Roulers, (s.) 19.30 Dessel Sp. - Union St-Gill., (s.) 20.00 P Maasmech. - Antwerp, (s.) 20.00 Eupen - Coxyde, (s.) 20.00 Heist - Virton, (s.) 15.00 WS Bruxelles - Lommel Utd, (d.)

19.30 St-Nicolas - Bornem, (s.) 20.00 Tamise - Gullegem, (s.) 20.00 RC Malines - Dender, (s.) 14.30 Petegem - Winkel, (d.) 14.30 Izegem - Audenarde, (d.) 14.30 Londerzeel - Hamme, (d.) 15.00 O Brakel - La Louvière Centre, (d.) 15.00 Acren - Gand-Zeeh., (d.) 15.00 Eendracht Alost - Torhout, (d.)

Berchem - Cappellen 3-2 Tirlemont - SK Hasselt 1-1 20.00 Beerschot-Wilrijk - Diegem, (s.) 20.00 Overijse - Bocholter, (s.) 20.00 Sprimont-Comblain - Hoogstrat., (s.) 20.00 FC Liège - Ciney, (s.) 14.30 La Calamine - Rupel Boom, (d.) 14.30 Grimbergen - Hamoir, (d.) 15.00 Woluwe-Zaventem - Walhain, (d.)

19.30 Berlare - Menin, (s.) 20.00 Pepingen - Ingelmunst., (s.) 14.30 St-Gillis Waas - Zele, (d.) 18.00 RFC Wetteren - Harelbeke, (d.)

Tubize Antwerp Eupen SV Roulers Cercle Bruges Union St-Gill. WS Bruxelles Lommel Utd FC Seraing Lierse Virton Dessel Sp. Deinze P Maasmech. ASV Geel Coxyde Heist

Dender 19 10 2 La Louvière Centre 19 11 5 Audenarde 19 10 3 Petegem 19 10 4 Tamise 19 11 7 Winkel 19 9 3 Eendracht Alost 19 9 4 Gullegem 19 8 4 Hamme 19 9 7 Londerzeel 19 8 8 O Brakel 19 6 6 Bornem 19 6 6 St-Nicolas 19 5 8 Gand-Zeeh. 19 4 8 Izegem 19 4 11 Torhout 19 3 14 Acren 19 2 12 RC Malines 19 1 14

Oosterwijk 19 10 1 Bocholter 19 11 4 Beerschot-Wilrijk 18 11 4 Walhain 19 9 3 FC Liège 19 9 5 SK Hasselt 19 10 7 Berchem 20 9 8 Ciney 19 8 6 Overijse 19 7 5 Cappellen 20 8 9 Hamoir 18 8 8 La Calamine 19 7 10 Sprimont-Comblain 19 5 8 Tirlemont 20 5 9 Rupel Boom 19 5 9 Grimbergen 19 5 9 Hoogstrat. 19 5 11 Woluwe-Zaventem 19 5 11 Diegem 19 3 13

Westhoek 16 11 3 Dikkelvenne 16 10 3 Harelbeke 16 10 4 FC Knokke 16 9 5 Berlare 16 8 5 Zele 16 8 6 RFC Wetteren 16 6 4 Menin 16 6 5 Ingelmunst. 16 6 6 Ninove 16 5 5 Renaix 16 5 6 Pepingen 16 3 5 Damme 16 3 9 St-Gillis Waas 16 3 10 Adinkerke 16 2 10 Eernegem 16 2 11

15.00 Léo Uccle - Betekom, (d.)

20.00 CP Antwerpen - St-Lenaarts, (s.)

Olympic 16 13 1 Duffel 16 10 3 Châtelet 15 10 4 Halle 16 8 5 Wolvertem 16 8 5 Rebecq 16 8 5 Sterrebeek 16 8 7 RC Charleroi-Fleurus 16 7 5 RWDM 15 6 4 Francs Borains 16 4 7 Betekom 15 4 7 Ganshoren 15 4 9 Léo Uccle 15 4 9 RC Waterloo 16 3 9 Géants Athois 16 3 12 Tournai 15 2 10

RC Hades 16 11 3 Rijkevors. 16 8 2 Esperenza Pelt 16 7 0 Tessenderlo 16 7 4 St-Lenaarts 16 7 4 Spouwen 16 7 5 CP Antwerpen 16 7 6 FC Turnhout 16 6 5 Ol. Wijgmaal 16 6 5 Wellen 16 6 7 Leopoldsburg 16 5 5 Nijlen 16 5 7 Bilzen 16 4 7 Vosselaar 16 3 11 Lille 16 2 9 Lyra 16 1 12

LES CLASSEMENTS

19 12 4 3 32 17 39 17 10 1 6 28 8 36 18 10 4 4 42 22 34 18 10 4 4 31 25 34 18 9 3 6 33 18 33 17 10 5 2 29 17 32 18 9 4 5 30 17 32 18 8 5 5 25 14 29 19 8 7 4 28 26 28 19 7 6 6 33 28 27 18 5 7 6 22 29 21 18 5 7 6 17 29 21 19 3 10 6 18 37 15 18 2 9 7 17 30 13 18 1 7 10 20 32 13 18 0 12 6 17 41 6 18 0 14 4 18 50 4

7 49 23 37 3 35 20 36 6 42 27 36 5 38 29 35 1 34 26 34 7 37 28 34 6 38 24 33 7 35 24 31 3 33 24 30 3 33 26 27 7 31 30 25 7 27 28 25 6 28 34 21 7 26 32 19 4 32 42 16 2 13 50 11 5 13 40 11 4 15 52 7

8 42 27 38 4 29 22 37 3 29 19 36 7 33 21 34 5 35 31 32 2 33 20 32 3 33 33 30 5 27 20 29 7 30 23 28 3 33 34 27 2 30 33 26 2 26 30 23 6 25 27 21 6 32 32 21 5 26 30 20 5 18 28 20 3 26 37 18 3 15 29 18 3 17 43 12

2 32 13 35 3 36 17 33 2 28 18 32 2 37 20 29 3 27 21 27 2 33 28 26 6 28 22 24 5 22 26 23 4 29 26 22 6 29 23 21 5 24 28 20 8 22 24 17 4 12 34 13 3 18 35 12 4 19 37 10 3 12 36 9

2 32 11 41 3 38 18 33 1 26 19 31 3 25 15 27 3 29 25 27 3 24 22 27 1 26 20 25 4 27 26 25 5 26 17 23 5 25 35 17 4 19 18 16 2 20 31 14 2 18 29 14 4 17 29 13 1 14 38 10 3 16 29 9

2 34 15 35 6 33 24 30 9 37 23 30 5 31 19 26 5 26 18 26 4 28 31 25 3 39 31 24 5 32 29 23 5 28 25 23 3 20 25 21 6 30 23 21 4 27 35 19 5 26 33 17 2 24 39 11 5 17 29 11 3 12 45 6

Couv.-Mariemb. 16 Meux 16 Givry 16 Solières 16 Waremme 16 Richelle 16 UR Namur 16 DC Cointe 16 Patro Lensois 16 Longlier 16 JL Arlonaise 16 Bertrix 16 J Tamines 16 Verlaine 16 Aywaille 16 Loyers 16

9 2 9 6 7 2 7 2 8 6 7 6 6 4 7 7 6 5 5 5 5 6 5 8 4 7 3 7 2 8 2 11

5 25 14 32 1 33 28 28 7 35 19 28 7 28 18 28 2 36 25 26 3 30 27 24 6 30 25 24 2 29 29 23 5 24 17 23 6 25 28 21 5 24 29 20 3 24 28 18 5 24 28 17 6 24 32 15 6 16 36 12 3 17 41 9


26

SM

FOOTBALL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

DIABL E S À L’ É T R A NGE R Premier league

TOUT LE F OOT

Lukaku à la poursuite de Vardy

À L’ÉTRANGER Platini absent et défendu par son avocat devant la FIFA

L’avocat de Michel Platini, Me Thibaud d’Alès, s’est présenté hier matin devant la justice interne de la FIFA à Zurich pour défendre le président de l’UEFA menacé de radiation à vie et qui boycotte cette audition pour dénoncer un procès truqué. Platini considérait cette procédure comme « uniquement politique et visant à l’empêcher de se présenter à la présidence de la FIFA ». Il est reproché à l’ex-star de la Juventus d’avoir reçu 1,8 million d’euros de la part de Joseph Blatter, pour un travail de conseiller sans contrat écrit.

Lukaku, qui a marqué lors des 6 derniers matchs de Premier league, croise ce samedi Leicester et Vardy, qui le précède au classement des buteurs.

Le record de Vardy reste loin Alors que  les  dernières  ren­ contres  de  championnat  ont souri à l’ex­Anderlechtois, Lu­ kaku espère continuer sa belle série et marquer dans un sep­ tième match d’affilée. S’il sou­ haite  déloger  Vardy,  qui  avait inscrit 11 buts dans autant de rencontres  consécutives,  le Diable devra se montrer proli­ fique lors de ses cinq prochai­ nes sorties. Une tâche qui s’an­ nonce  donc  délicate  pour l’attaquant  des  Toffees,  mais pas  impossible,  lui  qui  est  ca­ pable  de  marquer  dans  n’im­

Deschamps : « Karim Benzema a fait une erreur, c’est évident »

porte quelle position. « Il mar­ que  du  gauche,  du  droit,  de  la tête. Je lui ai dit qu’il allait deve­ nir  l’un  des  meilleurs  du  cham­ pionnat »,  déclarait  récem­ ment l’Ivoirien Didier Drogba.

Didier Deschamps, estime que « Karim Benzema a fait une erreur, c’est évident » dans l’affaire dite de la « sextape ». « Pour l’instant, ce n’est pas possible » que Karim Benzema puisse revenir chez les Bleus pour l’Euro 2016, a expliqué le sélectionneur de l’équipe de France à propos de son attaquant, écarté de la sélection par le Président de la Fédération tant que sa situation judiciaire ne serait pas réglée.

Jamais autant en forme Le Diable rouge en est à 1 but toutes  les  116  minutes  en championnat  cette  saison. C’est son plus haut rendement depuis  ses  débuts  en  Premier League.  Ce  chiffre  s’explique notamment  par  son  duo bouillant avec l’espagnol Deu­ lofeu  (6  assists  pour  Lukaku) dans  un  club  d’Everton  qui  a fait  confiance  au  Belge,  en l’achetant  pour  35  millions d’euros aux Blues de Chelsea à l’été 2014. Et Lukaku rapporte les  pennies  qu’il  a  coûtés : quand  il  marque,  les  Toffees ne  perdent  pas.  Une  Lukaku­ dépendance  qui  a  cependant ses limites : le Diable est resté muet  contre  les  équipes  du Top 5. Pour contredire ces sta­ tistiques  des  gros  matchs,  il tentera  de  marquer  cet  après­ midi  contre  l’étonnant  leader Leicester.

Pas encore l’heure de Zidane, dit le président Pérez Reporters/Imago Sport

C’

est l’homme  providen­ tiel  pour  Everton  en  ce moment :  Romelu  Lu­ kaku  pointe  à  la  deuxième place  du  classement  des  bu­ teurs  derrière  un  certain  Ja­ mie  Vardy,  qu’il  affronte  cet après­midi.  À  eux  seuls,  ces deux  hommes  ont  planté  27 roses depuis le début de la sai­ son,  15  pour  l’Anglais  et  12 pour  le  Belge,  qui  en  a  même inscrit  trois  supplémentaires en Coupe de la Ligue. Des sta­ tistiques  en  partie  dues  aux belles  séries  réalisées  par  ces deux  attaquants  de  Premier League.

Lukaku continuera-t-il sa belle série face à Leicester et Jamie Vardy ?

des 50 goals en 100 rencontres disputées,  Lukaku  avait  reçu les  éloges  de  son  entraîneur, Roberto  Martinez :  « Seul  Ser­ gio  Aguero  (Manchester  City)  a un  impact  similaire  sur  les  trois dernières  années. »  Et  les  chif­ fres  le  confirment  puisque  le Belge est actuellement sur les bases  du  titre  de  meilleur  bu­ teur de Premier League. Sergio Aguero  avait  remporté  ce  tro­ phée  la  saison  dernière,  avec 26  buts  inscrits.  Lukaku,  s’il continue  au  même  rythme, Meilleur buteur portera son total à 28 goals et en fin de saison ? serait  donc  en  position  de Après  avoir  atteint  la  barre force  (si  Vardy  ne  continue

Un cas Overmeire pour l’UB ?

CHELSE A

DISCIPLINE ◆ La

A

Ce n’est pas encore l’heure de Zinédine Zidane pour entraîner le Real Madrid, a déclaré le président Florentino Pérez. « J’ai de l’adoration pour Zidane, il a été mon joueur le plus emblématique. Il sera sûrement un jour un grand entraîneur, et de plus, il sera sûrement l’entraîneur du Real Madrid, mais ceci étant dit, ce n’est pas pour aujourd’hui ». Pérez a réaffirmé sa confiance à Benitez.

pas sur  sa  lancée)  pour  rem­ porter ce titre qu’il n’a jamais gagné, à 23 ans seulement. Ce qui aurait de quoi susciter encore  de  nouvelles  convoiti­ ses.  En  effet,  le  nom  de  Man­ chester  United  est  revenu  ré­ gulièrement,  comme  celui  du PSG. On  parle  même  d’un montant  avoisinant  les  70 millions  d’euros.  S’il  veut avoir  droit  à  une  nouvelle chance dans un club du top, le Belge  serait  bien  inspiré  de prouver  cet  après­midi  qu’il est bien le meilleur attaquant de  Premier  League  du  mo­ ment. ■ R .G .

Hiddink en pole pour l’intérim

Reporters/Imago Sport

u lendemain  du  limogeage commission d’appel des litiges a de José Mourinho, tout porte soulevé un souci de règlement, à  croire  que  c’est  Guus  Hid­ au point de demander à l’Union dink  qui  est  en  passe  d’être  belge de le modifier « en nommé  entraîneur  de  Chelsea.  urgence ». Kilian Overmeire L’entraîneur  néerlandais  de  69  passait hier en appel pour une ans, qui reste sur un gros échec à la suspension prononcée en tête  des  Pays­Bas,  non­qualifiés  première instance, au sujet pour l’Euro, est arrivé hier à Lon­ d’une phase jugée sur base des dres  pour  entamer  des  négocia­ images télé. La Review tions avec les Blues dans le cadre  Commission, qui a fait de la succession du Portugais. Il l’a convoquer le joueur de Lokeren, d’ailleurs  lui­même  confirmé  avait estimé qu’Overmeire, dans  des  médias  néerlandais  et  pourtant averti d’une carte britanniques. « Je veux avoir un bon jaune, devait être plus aperçu de la situation avant de pren­ sévèrement puni. Une carte dre une décision, a déclaré l’ex­sélec­ jaune qui reste toutefois tionneur  des  Pays­Bas  au  quoti­ comptabilisée, et pourrait mener dien  néerlandais  “ De  à une nouvelle suspension en Telegraaph ”.  Je  veux  avoir  autant  cas d’abus de bristols jaunes. La d’informations  que  possible.  Chelsea  chambre d’appel n’a pas le est en mauvaise posture et il y a des  pouvoir de biffer ce carton jaune, raisons à cela. Que j’assiste ou non à  et le joueur risque dès lors d’être leur prochain match (NDLR : contre puni deux fois. Overmeire, lui, Sunderland,  samedi),  cela  dépend  s’en est tiré avec un match avec d’abord  de  notre  première  conversa­ sursis, hier. tion. Ensuite je déciderai si je dois res­

Vainqueur de la Cup en 2009 avec les Blues, Hiddink évaluait hier l’état du club avant de se prononcer.

ter plus longtemps à Londres. » Si Hiddink devait être nommé, il s’agirait  d’un  retour  du  Néerlan­ dais dans le club londonien, dont  il  fut  l’entraîneur  pendant  quel­

ques mois en 2009. Il avait pris, en février, la succession du Brésilien  Scolari  et  avait  séduit  Stamford  Bridge.  Auteur  de  onze  victoires  en  treize  matchs  de  Premier  Lea­ gue, ce qui avait permis à Chelsea de terminer troisième, il avait of­ fert la Cup aux Blues et n’avait été éliminé  qu’en  demi­finale  de  Li­ gue  des  champions,  après  un  match  retour  polémique  où  le  Barça avait arraché le 1­1 à la 93e  minute (après un 0­0 à l’aller). Hiddink  n’avait  pas  poursuivi  à Londres  en  fin  de  saison,  malgré  les  demandes  des  joueurs  et  des  supporters, mais avait préféré res­ ter sélectionneur russe, comme il  l’avait annoncé en arrivant. Il se dit que le Néerlandais pour­ rait  à  nouveau  se  contenter  d’un  intérim jusqu’à la fin de la saison  et qu’un autre manager serait en­ gagé  pour  2016­17.  Un  moment  cité, l’Italien Carlo Ancelotti a dé­ menti hier avoir été contacté pour reprendre le poste. ■

Le Belge Maquet toujours intéressé par la reprise de Lens

L’offre de rachat de Lens par Grégory Maquet a expiré le 15. Mais le Belge se dit toujours intéressé par la reprise du club. Il a eu un contact avec Hafiz Mammadov, son actionnaire majoritaire. Celui-ci lui a demandé un nouveau délai de réflexion jusqu’au 30 décembre. Si l’opération devait se concrétiser, Vedran Runje (ex-Standard) pourrait intégrer la cellule sportive.

Müller prolonge au Bayern

Thomas Müller, Jerome Boateng et Javi Martinez ont prolongé jusqu’en 2021 leur contrat au Bayern Munich, alors que Xabi Alonso poursuivra jusqu’en 2017. Le Bayern doit annoncer dans les prochains jours si Pep Guardiola restera ou pas au terme de la saison.

Kompany de retour la semaine prochaine ?

Manuel Pellegrini a fait savoir hier qu’il ne pourrait pas encore compter sur Vincent Kompany (mollet), lundi, pour affronter Arsenal lors du sommet de la 17e journée. L’entraîneur de Manchester city espère « le voir de retour à l’entraînement la semaine prochaine ».

À L’ÉTRANGER ALLEMAGNE (J17)

Schalke - Hoffenheim 1-0 Samedi : (15h30) Francfort - Brême, Hambourg Augsbourg, Hanovre - Bayern, Ingolstadt Leverkusen, Cologne - Dortmund, (18h30) Stuttgart Wolfsbourg. Dimanche : (15h30) Hertha - Mayence, (17h30) Monchengladbach - Darmstadt. ANGLETERRE (J17)

Samedi : (16h00) Chelsea - Sunderland, Everton Leicester, Manchester Utd - Norwich, Southampton Tottenham, Stoke - Crystal Palace, West Brom Bournemouth, (18h30) Newcastle - Aston Villa. Dimanche : (14h30) Watford - Liverpool, (17h00) Swansea - West Ham. Lundi : (21h00) Arsenal - Manchester City. ESPAGNE (J16)

Samedi : (16h00) Valence - Getafe, (18h15) Espanyol Las Palmas, (20h30) Betis - Seville, (22h05) La Coruna Eibar. Dimanche : (16h00) Real Madrid - Vallecano, (18h15) Ath. Bilbao - Levante, Grenade - Celta Vigo, Real Sociedad - Villarreal, (20h30) Malaga - Atl. Madrid. FRANCE (J19)

Nice - Montpellier 1-0 Samedi : (17h00) Caen - PSG, (20h00) Bastia - Reims, Guingamp - Rennes, Lorient - Nantes, Toulouse - Lille, Troyes - Monaco. Dimanche : (14h00) St. Etienne - Angers, (17h00) Ajaccio - Lyon, (21h00) Bordeaux - Marseille. ITALIE (J17) Samedi : (20h45) Bologne - Empoli. Dimanche : (12h30) Carpi - Juventus, (15h00) AS Roma - Genoa, Atalanta - Naples, Fiorentina - Chievo, Verona - Sassuolo, (18h00) Frosinone - AC Milan, Sampdoria - Palerme, Torino - Udinese (20h45) Inter Lazio. PAYS-BAS (J17)

Vitesse - Twente 5-1 Samedi : (18h30) Alkmaar - Utrecht, (19h45) PSV Zwolle, (20h45) Heracles - Groningen. Dimanche : (12h30) Excelsior - Cambuur, (14h30) Heerenveen - Den Haag, Nijmegen - Feyenoord, Willem II - Roda, (16h45) Ajax - Graafschap.


CYCLOCROSS

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

27

SM

C O U PE D U M O ND E DE N AMU R

« La citadelle, un circuit pour Van Aert » Pour l’ancien triple champion du monde Erwin Vervecken, le jeune ogre des labourés devrait poursuivre sur sa lancée ce dimanche. ●

Julien GILLEBERT

BELGA

J

usqu’à présent,  tous  les  ténors du  cyclo­cross  ont  gagné l’épreuve de Namur. Avec, dans l’ordre chronologique, Niels Al­ bert, Zdenek Stybar, Sven Nys, Ke­ vin  Pauwels,  Francis  Mourey  et  Kevin  Pauwels  à  nouveau  l’an  passé.  Le  timide  Flandrien  est  d’ailleurs  le  seul  à  s’être  imposé  deux  fois  au  sommet  de  la  cita­ delle. Dans ce très riche palmarès, il manque les deux nouveaux lea­ ders  de  la  discipline  :  Wout  Van  Aert et Mathieu Van Der Pœl, qui  y prendront part pour la première fois chez les élites ce dimanche. « Avec ce qu’il a montré cette saison et  avec  sa  démonstration  dimanche  dernier  sur  le  très  dur  parcours  de  Spa­Francorchamps,  Wout  sera  à  nouveau le grand favori pour la man­

Wout Van Aert sera le grand favori, estime l’ex-triple champion du monde, Erwin Vervecken.

che de la Coupe du monde de Namur, raconte Erwin Vervecken, l’ancien triple champion du monde, qui a  redessiné  le  tracé  namurois  pour  la  société  organisatrice  Golazo.  Il  domine tellement la saison… Et puis,  le circuit de Namur lui convient vrai­ ment bien. La citadelle ne ment pas : 

c’est un  parcours  pour  costauds.  Et  avec son grand moteur, Wout est un  des plus forts actuellement. Van Aert  n’est  pas  le  meilleur  en  technique,  mais, à Namur, c’est la force qui parle. Il  n’a  cependant  certainement  pas  course  gagnée  avant  de  s’élancer !  Il  aura de coriaces adversaires. »

Van Der Pœl : « Tout ou rien » Dont le  champion  du  monde Mathieu Van Der Pœl, qui sera re­ vanchard  après  sa  douzième  place,  dimanche,  à  Spa­Francor­ champs, où il a cumulé les bains  de  boue  avec  plusieurs  chutes.  « Mathieu  est  un  cas  particulier,  poursuit Erwin Vervecken. Car il  a raté une grande partie de la saison à cause de son opération du genou. Il est  revenu  très  rapidement,  sans  doute poussé par la pression. De son  équipe, qui n’a pas été super au début de  saison,  celle  des  supporters,  mais  aussi  une  pression…  financière,  quand  on  sait  que  les  primes  de  dé­ part représentent la moitié de ce que  gagnent  les  cyclocrossmen.  Mais  re­ prendre trop tôt en cyclo­cross est tou­ jours un danger. Car si tu reviens très vite en forme, tu risques d’être irrégu­ lier par la suite. Et c’est ce qu’il est en train de vivre actuellement, je crois. Il a gagné à Overijse il y a deux semai­ nes,  il  aurait  dû  gagner  ce  même  week­end  à  Essen  s’il  n’avait  pas  eu un  ennui  mécanique.  Mais  il  n’était  pas dans le coup la semaine suivante, à Francorchamps. Ce sera donc tout  ou rien pour lui dimanche. Par contre, Sven Nys sera là : c’est un parcours  qui  lui  convient,  et  il  est  très  fort  ac­ tuellement.  Juste  derrière  Van  Aert. 

Et comme  il  peut  se  passer  plein  de  choses  en  cyclo­cross,  il  a  toutes  ses  chances. Pour les autres, c’est possible mais compliqué : Lars Van Der Haar est un peu moins bien actuellement, et si  Kevin  Pauwels  n’est  pas  mauvais  pour le moment, ce sera dur pour lui  face à Van Aert ou Van Der Pœl, qui n’étaient pas là l’an passé quand il a  gagné. » Ils  étaient  présents,  chez  les  es­ poirs, qu’ils avaient dominés : Van Aert s’était imposé devant le Néer­ landais. ■ > Le programme, dimanche – 10 h-10 h 40 : Hommes Juniors – 11 h 10-12h : Hommes espoirs – 13 h 30-14 h 10 : Femmes élites – 15 h 00-16 h 05 : Hommes élites Prix : 15 euros.

VITE DIT Un Wallon chez les espoirs Fait rare qui mérite d’être souligné : il y aura un Wallon au départ de la Coupe du monde de Namur : l’espoir namurois Loïc Hennaux, qui a été repris dans le noyau B de l’équipe nationale.

1001 IDÉES CADEAUX !

OUVERT CE DIMANCHE 20 DÉCEMBRE TOUTE LA JOURNÉE! *

38

*Sauf le magasin d'Herstal

99

Bluetooth TOUR AUDIO "MUSE M-1050 BT" • Prise auxiliaire 3,5 mm. • Câble auxiliaire 3,5 mm. Réf. 592349.

Garantie 2 ans.

Cotisations Récupel et Ecotrel incluses.

Plus de 20000 articles et toutes les grandes marques en magasin.

ACHETEZ MALIN

www.trafic.com • www.trafic-eshop.com APYRE00A

TRA_03_0298_PQ_Editions de l’Avenir_227x165_V3.indd 1

17/12/15 15:39


28

SM

SPORTIFS DE L’ANNÉE

Courtois et Thiam attenden « J’ai été trop déçue l’an passé pour assister encore une fois à ce cinéma ! » D e lfin e PE RS O ON

Kevin De Bruyne, Greg Van Avermaet et Philip Philip Milanov et Greg Van Avermaet ont brillé cette année. Et que dire alors de Kevin De Bruyne ?

Milanov forment un trio inédit pour l’élection du Sportif de l’année, ce soir à Bruxellois. ●

David LEHAIRE

L

es années se suivent et se res­ semblent,  dit­on.  Le  gala  de ce soir au Plaza pourrait con­ firmer l’adage. En tout cas, il est fort  probable  qu’un  Diable  rouge en suive un autre au pal­ marès du Sportif de l’année. Il y  a douze mois, Thibaut Courtois  était entré dans l’histoire en de­ venant  le  premier  lauréat  issu  d’un sport collectif. Ce  soir,  personne  ne  sera  sur­ pris si le portier de Chelsea cède le  témoin  à  Kevin  De  Bruyne.   Car  celui  qui  n’a  jamais  que  24  ans a étalé sa classe tout au long de  l’année. Non  content  d’être  l’un  des  piliers  d’une  Belgique  qui  a  grimpé  au  firmament  du  ranking planétaire, il a pris une dimension  supplémentaire  dans  le  sport  le  plus  populaire  du globe. Les  chiffres  du  natif  de  Tron­ chiennes sont tout simplement  ahurissants.  En  équipe  natio­ nale, il a compilé 4 buts et 2 pas­ ses  décisives. Sur  l’ensemble  de  l’année  civile,  il  a  compilé,  jus­ qu’ici,  20  buts  et  26  assists  en  club. Avec  Wolfsburg,  il  a  rem­ porté la coupe et la supercoupe  d’Allemagne. Il fut élu joueur de l’année en Bundesliga tout en en étant le meilleur passeur. Mem­ bre de l’équipe­type de l’Europa 

Avant Thibaut Courtois l’an dernier, jamais un footballeur n’avait reçu ce trophée. League 2014­15, les plus grands  clubs  européens  se  l’arrachè­ rent. C’est finalement Manches­ ter City qui s’attacha les services du prodige. A prix d’or : 74 mil­ lions  d’euros. Soit  le  plus  gros  transfert  belge  de  l’histoire. Ja­ mais  les  Citizens  n’avaient  autant  délié  les  cordons  de  la  bourse pour un joueur. Mais ils  ne le regrettent pas. Dès son arri­ vée  en  Angleterre,  il  se  montra  aussi  décisif  que  régulier. Et  ce,  au point d’être désigné meilleur joueur du club en septembre et  en octobre.  Et comme si cela ne suffit pas à vous convaincre du  niveau atteint par De Bruyne en 2015, il figurait parmi les 23 no­ minés pour le Ballon d’Or. De  sept  ans  l’aîné  de  De Bruyne, Greg Van Avermaet a en commun  avec  le  Diable  rouge  d’avoir  été  compétitif  tout  au  long  de  2015.  Habitué  aux  pla­ ces  d’honneur  aux  Strade  Bian­ che (2e ) et à Paris­Tour (3e ), il fut

le meilleur Belge lors des classi­ ques flandriennes, comme en té­ moignent  ses  3es   places  au  Ronde et à Paris­Roubaix. Sa vic­ toire lors de la 13e  étape du Tour de France finit de le convaincre 

que 2015 fut sa meilleure année. Elle a été celle de l’avènement au  plus  haut  niveau  de  Philip  Milanov.   Ce  Brugeois  d’origine  bulgare  a  tout  détruit  sur  son  passage. Outre un podium final 

en Diamond League – la Cham­ pions League des athlètes ­, il est devenu  vice­champion  du  monde du lancer du disque à Pé­ kin  et  présente  une  réelle  chance de médaille aux JO. ■

Charline Van Snick s’y verrait bien La judoka liégeoise fait partie des trois nominées. Comme Evi Van Acker et Delfine Persoon, qui boxera au Casino de Knokke.

L

es trois  ont  déjà  toutes  fini dans ce trio de tête. En 2012, Charline  Van  Snick  n’avait d’ailleurs été devancée que par… Evi  Van  Acker. Cette  dernière  s’était  déjà  emparée  de  la  deuxième place un an plus tôt.  Et il y a douze mois, seule la ju­ doka ne se mêla pas à une lutte gagnée par Nafissatou Thiam. La  jeune  athlète  avait  obtenu

la majorité des suffrages. Ce ver­ dict suscita la polémique. Et l’ire de  Delfine  Persoon. La  boxeuse  avait  payé  au  prix  fort  le  man­ que  de  médiatisation  de  son sport, qui, il est vrai, n’est pas le plus lisible de tous tant il y a de fédérations. Sauf  que  Persoon  avait  réussi l’exploit  de  se  parer  de…  toutes  les ceintures mondiales, à savoir quatre  (WIBF,  WBF,  WIBA  et  WBC).  « Cela n’avait pas été suffi­ sant  aux  yeux  des  votants,  rap­ pelle cet agent de police.  Pour as­ sister au gala, j’avais refusé de me  rendre  à  une  cérémonie  en  l’hon­ neur de la boxe à Las Vegas ! Il y  avait quelques­uns des plus grands boxeurs  de  l’histoire,  comme  Ali,  Tyson et Mayweather. Et je devais  y  être  honorée  comme  meilleure 

boxeuse mondiale  de  l’année.   On allait me voir aux quatre coins du  globe ! Au lieu de ça, j’ai eu droit à un véritable affront dans mon pro­ pre pays. Je ne veux plus assister à un tel cinéma. » Au  moment  où  elle  sera  peut­ être  élue  sportive  de  l’année  pour s’être parée de la ceinture  WBC une  troisième   fois  d’affi­ lée,  Persoon  boxera  au  Casino  de  Knokke.   Elle  mettra  les  gants  contre  Pim  Smit,  un  ar­ tiste  flamand  lors  de  la  « night  to  walk  again »,  organisée  par  l’ancien  triathlète  Marc  Herre­ mans. Evi  Van  Acker  ne  foulera  pas davantage le tapis rouge de l’hô­ tel Plaza. La médaillée de bronze des  Mondiaux  de  voile  est  ac­ tuellement à Rio, où elle dispute

la « Copa de Brasil ». « Si je dois l’avoir, ce sera pour ma régularité » Heureusement  pour  les  orga­ nisateurs, Charline Van Snick a, elle,  répondu  favorablement  à  leur  invitation. Elle  est  rentrée  lundi  d’un  stage  au  Japon.  « Fi­ gurer parmi les trois nominées est  une belle reconnaissance, dit la ju­ doka  liégeoise  installée  à  Paris. D’autres  sportives  belges  ont  réa­ lisé  de  grosses  performances  en  2015 mais je ne suis pas surprise de faire partie du top 3. Je veux gagner tout  ce  qui  est  possible.  Et  si  je  de­ vais être Sportive de l’année, ce se­ rait une très grande fierté mais sur­ tout  un  pas  de  plus  dans  l’histoire  que  je  veux  écrire.  Ce  n’est  pas  à moi de dire si je le mérite plus que 

les autres mais si je remporte ce tro­ phée, ce sera, je pense, surtout le ré­ sultat  de  ma  régularité  au  plus  haut niveau. Mon titre européen a  été le point d’orgue de ma saison et j’ai presque conquis une médaille à chacune des compétitions auxquel­ les j’ai pris part en 2015. Être reve­ nue  dans  le  Top  5  mondial  de  ma  catégorie en une année est quelque  chose  de  fort.  C’est  pour  de  telles performances que je me lève tous les jours. » Si elle devait être choisie, ce  soir,  comme  celle  qui  fut  la  meilleure  de  toutes  en  2015,  il  serait  logique  qu’elle  ait  une pensée  pour  ceux  qui  l’avaient  enterrée  après  son  contrôle  po­ sitif  lors  des  Mondiaux  2013.  « Ce ne sera pas le cas, assure­t­elle. Je  suis  passée  au­dessus  de  tout  ça. » ■ D. Le.


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

2

Des 6 nominés comme Sportifs de l’année, Milanov et Van Snick seront les seuls présents

BELGA

C

OMMENTAIRE

Tombe-t-il en désuétude ?

C’est quoi déjà ce trophée ? Le Mérite national ? Mais le prince Laurent ne vient-il pas de le remettre jeudi aux frères Borlée et à leurs copains du relais ? Et vous me dites que Marieke Vervoort pourrait aussi être mise à l’honneur ce samedi ? Mais cette championne paralympique n’a-telle pas reçu un prix (Le Géant Flamand) tout récemment ? Et Milanov, le grand gaillard qui lance le disque, je crois, il peut encore gagner quelque chose ? Mais je l’ai vu avec un trophée en main il y a à peine quinze jours. Franchement, je ne comprends plus rien… On a sans doute tous dans notre entourage une personne susceptible de tenir ce genre de discours. C’est vrai qu’avec toutes ces récompenses, il y a de quoi perdre son latin si l’on n’est pas vigilant, le nez plongé dedans toute l’année. Ce soir seront décernés les titres de sportif et sportive de l’année, de meilleurs espoir, coach, équipe et sportif paralympique. Toutes disciplines confondues. « Impossible pour moi de voter, disent certains. Car on compare des

Et les autres catégories ? Espoir de l’année Youri Tielemans a beau avoir réalisé  une  très  belle  année  avec Anderlecht, il ne part pas  avec  un  boulevard  d’avance  sur les deux autres nominés. À 21 ans, Tiesj Benoot fut la révé­ lation  belge  de  la  petite  reine.  Sa 5e place acquise au Tour des  Flandres  a  été  très  promet­ teuse.  Enfin,  le  taekwondo  belge  se  porte  à  merveille.  Après que Jaouad Achab fut élu « Joyau  du  sport  flamand »,  Si  Mohamed Ketbi pourrait deve­ nir  le  premier  taekwondoïste  espoir  de  l’année.  À  17  ans,  il  est  déjà  vice­champion  du  monde  seniors  (­58kg)  et  champion d’Europe espoirs.

Coach de l’année Champion de Belgique et par­ cours  incroyable  en  Ligue  des  champions à la tête de La Gan­ toise,  Hein  Vanhaezebrouck  réalise  l’année  parfaite.  Johan  Van Herck, lui, a mené la Belgi­ que jusqu’en finale de la Coupe

par David L EHA IRE

Davis.   Quant  à  Gert  Vande  Broek, le mentor des Yellow Ti­ gers  avec  qui  il  a  toujours  un  mince  espoir  de  qualification  pour  les  JO,  il  fera  partie  des  trois meilleurs coaches pour la troisième  année de suite.

Équipe de l’année N°1 au  ranking  mondial,  les Diables  rouges  ont  tout  pour  enlever la mise une 3e fois d’af­ filée. Les finalistes de la Coupe  Davis méritent, eux aussi, cette récompense parce que la Belgi­ que  du  tennis  n’avait  plus  été  aussi loin depuis… 1904. Quant aux U17, leur 3e place au Mon­ dial  de  foot  leur  vaut  de  faire  partie du Top 3 en lieu et place des Belgian Tornados ou de La  Gantoise, plus attendus !

Paralympique de l’année Marieke Vervoort  (2012)  et Joachim Gérard (2013) ont déjà été  sacrés. Pour  le  cycliste  Pie­ ter  Genyn,  il  s’agirait  d’une  grande première. ■ D. Le.

pommes et des poires. » C’est peut-être pour ça que les sportifs – pas tous heureusement – montrent leur désintérêt pour la cérémonie. Kevin De Bruyne ne sera pas là car il joue… lundi contre Arsenal. À qui remettre son trophée s’il le gagne ? A son agent ? Ben non, il est en vacances au Sénégal. A son papa ? Il y a deux jours, il ne savait pas encore s’il allait venir. On a connu ce gala de fin d’année bien plus scintillant. Tombe-t-il en désuétude ? Pour la première fois depuis 2003, aucune chaîne de TV ne le retransmettra en direct. Trop coûteux vu la crise. Les courageux organisateurs auraient entamé les pourparlers avec un nouveau candidat pour l’édition 2016. On leur souhaite de parvenir à leurs fins. Peut-être que cela incitera certains sportifs récalcitrants à revenir sous le feu des projecteurs. Mais tout n’est pas noir vous savez : 262 personnes (journalistes et anciens lauréats) ont voté cette année. C’est presque 100 de plus que l’an passé. Elles sont toutes impatientes de connaître le verdict pour pouvoir l’expliquer à d’autres.

29

AT H LÉ T IS M E

« Vous les encensez mais voulez détruire leur stade » Jacques Borlée, le géniteur des Tornados, tance, une fois de plus, le monde politique concernant le stade roi Baudouin. ●

David LEHAIRE

C’

était voulu ! Jacques Bor­ lée  a  profité  de  la  mise  à l’honneur  de  ses  Belgian Tornados  pour  prendre  la  pa­ role. Jeudi, lors de la remise du trophée  national  du  mérite sportif, il  n’a pas attendu qu’on lui pose les questions habituel­ les. Non,  il  est  monté  au  cré­ neau,  comme  à  son  habi­ tude. Faisant  fi  des  consignes protocolaires  et  de  la  présence du prince Laurent, il n’a pas hé­ sité à prendre le monde politi­ que à partie. À commencer par Yvan Mayeur et Alain Courtois, le bourgmestre et l’échevin des Sports de Bruxelles, dont les ap­ plaudissements  n’ont  pu  ca­ cher les grincements de dents. « Si je me tiens devant vous c’est pour vous demander de reconsidé­ rer la démolition du stade roi Bau­ douin  qui  nous  porte  depuis  tant d’années, dit­il, conscient de l’ef­ fet  que  ses  propos  suscitaient  sur  l’assemblée. Je  demande, donc,  officiellement  aux  gens  de  bon sens qui aiment le sport en gé­ néral et l’athlétisme en particulier de  rénover  le  stade  actuel...   Mes­ sieurs  les  responsables  politiques, vous  saluez  nos  champions

Photo News

n t leurs successeurs

SM

Que cela plaise ou pas, Jacques Borlée est de nouveau monté au créneau.

aujourd’hui tout  en  envisageant  de démolir le lieu qui les inspire et accueille  leurs  exploits. Doivent­ ils,  dès  lors,  considérer  ce  mérite sportif comme une reconnaissance de  leur  passé ?  Non,  nous  aime­ rions le prendre comme une main tendue  pour  construire  ensemble  l’avenir. » « On cherche une solution, réagit Alain  Courtois  d’un  ton  sec.  Laissez­nous  travailler  dans  le  calme ! Il y a des réunions très ré­ gulièrement et la Ville de Bruxel­ les  n’est  pas  la  seule  à    avoir  son mot à dire dans le dossier. Cela ne sert à rien de parler de tout ça cha­ que semaine dans la presse. » Il  n’est  pas  nécessaire  non plus de changer de discours ou de  position  selon  le  sens  du vent. Et ça, Jacques Borlée ne le fait  pas. Son  message  à  lui  est clair ! ■

BON À SAVOIR LES 3 NOMINÉS PAR CATÉGORIE

Sportif de l’année Kevin De Bruyne (football) Greg Van Avermaet (cyclisme) Philip Milanov (lancer du disque) Sportive de l’année Delfine Persoon (boxe) Evi Van Acker (voile) Charline Van Snick (judo) Équipe de l’année Les Diables Rouges (football) Equipe nationale U17 (football) L’équipe de Coupe Davis (tennis) Espoir de l’année Tiesj Benoot (cyclisme) Si Mohamed Ketbi (taekwondo) Youri Tielemans (football) Coach de l’année Gert Vande Broek (Yellow Tigers, volley) Hein Vanhaezebrouck (La Gantoise, football) Johan Van Herck (Coupe Davis, tennis) Sportif paralympique de l’année Peter Genyn (cyclisme) Joachim Gérard (tennis) Marieke Vervoort (athlétisme) LE PALMARÈS PAR CATÉGORIE

Sportif de l’année 2014 : Courtois (football) ; 2013 : Van Lierde (triathlon) ; 2012 : Boonen (cyclisme) ; 2011 : Gilbert (cyclisme) ; 2010 : Gilbert (cyclisme) ; 2009 : Gilbert (cyclisme) ; 2008 : Nys (cyclo-cross) ; 2007 : Boonen (cyclisme) ; 2006 : Everts (motocross) ; 2005 : Boonen (cyclisme). Sportive de l’année 2014 : Thiam (athlétisme) ; 2013 : Flipkens (tennis) ; 2012 : Van Acker (voile) ; 2011 : Clijsters (tennis) ; 2010 : Clijsters (tennis) ; 2009 : Clijsters (tennis) ; 2008 : Hellebaut (athlétisme) ; 2007 : Henin (tennis) ; 2006 : Henin-Hardenne (tennis) ; 2005 : Clijsters (tennis). Équipe de l’année 2014 : Diables rouges (football) ; 2013 : Diables rouges (football) ; 2012 : Red Lions (hockey) ; 2011 : Relais 4x400 masculin (athlétisme) ; 2010 : Relais 4x400 masculin (athlétisme). Espoir de l’année 2014 : Origi (football) ; 2013 : Thiam (athlétisme) ; 2012 : Coppejans (tennis) ; 2011 : Van der Plaetsen (athlétisme) ; 2010 : Brecel (billard). Coach de l’année 2014 : Wilmots (Diables rouges) ; 2013 : Wilmots (Diables rouges) ; 2012 : Borlée (4x400m hommes). Sportif paralympique de l’année 2014 : George (équitation) ; 2013 : Gérard (tennis) ; 2012 : Vervoort (athlétisme).

TO U T L E SP O RT CYCLISME Brett Lancaster dépose le vélo et devient directeur sportif chez Sky Après 14 années dans le peloton, Brett Lancaster, 36 ans, a décidé de mettre un terme à sa carrière de coureur. L’Australien endosse dès l’année prochaine le costume de directeur sportif au sein de la formation Sky. Il fut avec Graeme Brown, Bradley McGee et Luke Roberts, champion olympique de poursuite par équipes lors des Jeux d’Athènes en 2004.

Coureurs et dirigeants acquittés dans le proçès Lampre Le directeur sportif Guiseppe Saronni et plusieurs cyclistes professionnels, parmi lesquels Alessandro Ballan et Damiano Cunego, ont été acquittés vendredi par le tribunal de Mantoue dans une affaire de dopage présumé au sein de l’équipe Lampre. Vingt-huit personnes étaient poursuivies « pour avoir en bande organisée procuré, administré ou au moins favorisé l’utilisation de produits dopants non justifiée médicalement. »

TENNIS

Pas de Coupe Davis pour Federer en 2016 ? Roger Federer a dévoilé son programme provisoire pour la saison 2016 dans lequel n’apparaît aucun tournoi sur terre battue avant Roland-Garros ni le premier tour de la Coupe Davis opposant la Suisse à l’Italie du 4 au 6 mars. Ce programme est toutefois susceptible de faire

l’objet de changement, a précisé Federer. Seize tournois apparaissent sur le document diffusé par le N.3 mondial, dont les quatre « Majeurs » ainsi que les jeux Olympiques de Rio. Selon ce programme provisoire, Federer débutera l’année à Brisbane le 4 janvier.

AUTOMOBILISME

Un volant RACB en rallye En marge de la distribution de ses Awards 2015, jeudi soir, le RACB a annoncé via Geoffroy Theunis, directeur du RACB National Team et Wims Doms, directeur de la communication chez Peugeot Belux, qu’un Volant Rallye, le RNT Rally Challenge, serait mis sur pied en 2016 avec des sélections de mars à octobre pour gagner un volant en championnat de Belgique 2017. Détails suivront. Pour rappel, récompense d’un Volant Circuit, une Seat Leon TCR aux couleurs du RACB National Team sera confiée l’an prochain à Sam Dejonghe et Denis Dupont dans le championnat TCR Benelux.

BASKET-BALL

Le calendrier des play-off est sorti Les dates des play-off de Division 1 sont connues. Tous les quarts de finale (1-8, 2-7, 3-6 et 4-5) auront lieu les 10, 12 et, si nécessaire 14 mai. Les demi-finales, au meilleur des cinq manches, se joueront tous les jours du 18 au 23 mai et, si nécessaire, les 25, 26, 28 et 28. Le vainqueur du match 1-8 rencontrera celui du 4-5. L’autre demie opposera, donc, 2-7 et 3-6. Les dates de la finale sont : 1, 3, 5, 8 et 11 juin.


30

SM

SPORT

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

CYCL I SM E

ASO - UCI : guerre ouverte

C’

est un  coup  de  massue. La  société  ASO  a  an­ noncé  hier  retirer  le Tour  de  France  et  les  autres

BASKET-BALL NATIONAL DIVISION 2

20.45 Fleurus - Oxaco Boechout, (v.) 21.00 Antwerp Giants - BB Gent, (v.) 20.00 Waregem - Houthalen, (s.) 20.30 B Melsele - Gistel-Ostende, (s.) 20.45 Melco Ypres - S Antwerp, (s.) 20.45 Ninane - St-Niklase, (s.) 20.45 Oostkamp - Gembo, (s.) DIVISION 3 A

20.00 Aarschot - Comblain, (s.) 20.30 Courtrai CB - Vilvorde, (s.) 20.30 Latem-De Pinte - Wevelgem, (s.) 20.45 Royal Anderlecht - Royal IV, (s.) 16.00 Liège - Utd Woluwé, (d.) 17.00 Sijsele - Verviers - Pepinster, (d.) 17.00 Falco Gent - Spa, (d.) DIVISION 3 B

20.00 Ok. Alost - Spirou Basket Jeunes, (v.) 20.30 Lambusart - Ekeren, (s.) 20.30 Kontich - Loyers, (s.) 20.30 Baasrode - Willebroek, (s.) 20.45 Lommel - Guco Lier, (s.) 16.30 Neufchâteau - Geel, (d.) 17.00 New BC Belgrade - Mons-Hainaut, (d.)

AFP

ASO, qui organise notamment le Tour de France, a annoncé retirer toutes ses épreuves du calendrier WorldTour 2017.

épreuves cyclistes  qu’elle  or­ ganise  du  calendrier  World­ Tour de l’Union cycliste inter­ nationale  (UCI)  à  partir  de 2017. Amaury  Sport  Organisation a  expliqué  avoir  opté  « pour l’inscription  de  ses  épreuves  au calendrier  Hors  Classe  pour  la saison 2017 », justifiant sa dé­ cision par son opposition à la réforme  décidée  par  l’UCI. « L’UCI  a  récemment  adopté,  à ASO et UCI peuvent-elles trouver partir de la saison 2017, une ré­ un terrain d’entente avant 2017 ? forme du calendrier WorldTour

caractérisée par  un  système sportif  fermé.  Plus  que  jamais, ASO  reste  attachée  au  modèle européen  et  ne  peut  transiger avec  les  valeurs  qu’il  repré­ sente :  un  système  ouvert  pla­ çant le critère sportif au premier rang.  C’est  donc  dans  ce  nou­ veau  cadre  et  au  sein  de  ses épreuves  historiques  qu’ASO continuera  à  faire  vivre  ces  va­ leurs. » Cette  annonce  met  sur  la place  publique  le  conflit  la­ tent  depuis  plusieurs  mois

16.00 Maillen - Nivelles, (s.) 14.00 Belfius Namur Capitale B - New Profondeville, (s.) DIVISION 1 20.30 Am. Zoersel - Kieldrecht, (s.) U21 - ESPOIRS B (2E T.) 11.00 Neufchâteau - New Profondeville, (d.) 20.30 Gand dames - Michelbeke, (s.) 18.00 Bruxelles Est - Lint, (d.) 11.00 Hasselt - BCO St-Ghislain, (s.) 14.00 Ecole Européenne Ixelles - Verv.-Pepinst., (d.) 10.00 Andenne - Boninne, (d.) 18.00 Wespelaar - Mortroux, (d.) 18.00 Oudegem - Oostende A, (d.) 12.00 Nivelles - Utd Woluwé, (s.)

VOLLEY-BALL NATIONAL ET AIF

U18 AWBB D

DIVISION 1 DAMES

13.00 Excelsior Bruxelles - BCU Ganshoren, (s.) 16.00 Andenne - Aubel, (s.) 11.30 Ciney - Mont-sur-Marchienne, (d.) LIGUE A U16 AWBB A 17.00 Gand - Waremme, (s.) 10.00 Spirou Basket Jeunes - Fleurus, (s.) 20.30 Roulers - Asse-Lennik, (s.) RÉGIONALE 1 DAMES 11.30 UBCF Quaregnon - Nivelles, (s.) 20.30 Anvers - Haasrode, (s.) 21.00 Utd Woluwé - Angleur, (v.) 14.00 Carnières - Neufchâteau, (s.) 20.30 Maaseik - Menin, (s.) 17.30 Liège Panthers - Spirou Monceau, (s.) 12.00 RBC Waterloo - Utd Woluwé, (d.) 16.30 Am. Zoersel A - Guibertin, (d.) 13.00 Liège - Royal Gallia Beez, (d.) 21.00 Herve-Battice - Ciney, (s.) LIGUE B 13.00 Rebond Ottignies - Prayon-Trooz, (d.) U16 AWBB B 15.00 Verviers - Pepinster - Fleurus, (d.) 13.00 Excelsior Bruxelles - New BC Belgrade, (s.) 20.15 Achel - Kapellen, (s.) 17.00 CRF AWBB - Union Huy, (d.) 14.30 Arlon - Mont-sur-Marchienne, (s.) 20.30 Nivelles A - Berlare, (s.) RÉGIONALE 2 A DAMES 10.00 La Villersoise - Col. St-Louis, (d.) 20.30 Vosselaar - Walhain, (s.) 18.00 Belfius Namur Capitale - Mouscron, (s.) 11.15 Tintigny - Atlas A Jupille, (d.) 20.30 Lendelede - VC Zoersel, (s.) 20.30 Genk - Booischot, (s.) 19.00 Utd Woluwé - New Profondeville, (s.) U16 AWBB C 19.30 Alleur - Canter Schaerbeek, (s.) 10.45 Ninane - Chantemelle, (s.) 19.00 Wevelgem - Puurs, (d.) 20.00 UFSJ Quaregnon - Linthout, (s.) 12.00 Ciney - SFX Verviers, (s.) 20.00 Péronnes - Tournai Kain, (s.) 14.00 Andenne - New BC Belgrade, (s.) 15.00 Sainte Walburge - Mons, (d.) 10.00 RBC Waterloo - Natoye, (d.) 17.00 Ganshoren dames - BC Sombreffe, (d.) 20.30 Belfius Namur Capitale - Wavre Ste-C., (s.) 20.30 Houthalen - Waregem, (s.) 20.30 Liège Panthers - Spirou Monceau, (s.) 20.45 Gentson - Castors Braine, (s.) 11.15 Deerlijk - Oostende-Bredene, (d.)

U14 AWBB A

RÉGIONALE 2 B DAMES

17.15 Castors Braine - Libramont, (s.) 18.30 Loyers - Neufchâteau, (s.) 11.00 Cointe - Tintigny, (d.) 13.00 Boninne - Courcelles, (d.) RÉGIONALE 1 15.00 PDL Charleroi - Ciney, (d.) 21.00 Belleflamme - Henri-Chapelle, (v.) 15.15 Rebond Ottignies - Herve-Battice, (d.) 19.00 Sainte Walburge - Fleurus, (s.) U21 AWBB A 20.30 Mariembourg - Vaillante Jupille, (s.) 09.00 Castors Braine - Royal Gallia Beez, (s.) 20.45 Libramont - Sprimont, (s.) 15.00 Mont-sur-Marchienne - BB Gembloux, (d.) 09.30 Royal Anderlecht - Natoye, (s.) 16.00 Esneux - Atlas A Jupille, (d.) 10.00 UBCF Quaregnon - Loyers, (d.) 16.30 Andenne - RBC Waterloo, (d.) U21 AWBB B 11.00 Excelsior Bruxelles - BCU Ganshoren, (s.) RÉGIONALE 2 A 11.00 New BC Belgrade - Canter Schaerbeek, (s.) 19.00 Tournai - Royal Gallia Beez, (s.) 15.15 Mont-Saint-Guibert - SFX Verviers, (s.) 19.15 Excelsior Bruxelles - Fresh Air, (s.) 10.00 Andenne - Ressaix, (d.) 20.00 Brainois - Friendly Ixelles, (s.) U18 AWBB A 21.00 Cointe - Athletic BC, (s.) 13.30 UBCF Quaregnon - Loyers, (s.) 14.00 Ciney - SFX Verviers, (d.) 13.45 RBC Waterloo - Canter Schaerbeek, (s.) RÉGIONALE 2 B 14.00 Spirou Basket Jeunes - BCJS Estaimpuis, (s.) 16.00 Mont-sur-Marchienne - Col. St-Louis, (s.) 21.00 BC Genappe - Nivelles, (v.) 21.00 Libramont - Union Huy, (v.) 17.00 Atlas A Jupille - Sprimont, (s.) 21.00 Malonne - Mont-Saint-Guibert, (v.) 16.45 Col. St-Louis - BC Rochefort, (d.) 20.00 UBCF Quaregnon - Haneffe, (s.) U18 AWBB B 20.45 Mazy Spy - Visé, (s.) 12.00 Carnières - CRF AWBB, (s.) 14.30 New BC Belgrade - Vieux Campinaire, (d.) 13.15 Royal IV - Natoye, (s.) 11.00 Utd Woluwé - Mons-Hainaut, (d.) U21 - ESPOIRS A (2E T.) 14.45 Col. St-Louis - Fleurus, (d.) 11.00 Spirou Basket Jeunes - Willebroek, (s.) 11.30 Latem-De Pinte - Antwerp Giants, (d.) U18 AWBB C 13.00 Brussels - Mons-Hainaut, (d.) 12.00 Spirou Basket Jeunes - SFX Verviers, (s.) 13.00 Waregem - Ok. Alost, (d.) 14.00 BC Blaton - Erpent, (s.)

Samedi à Vincennes

10.30 Arlon - Natoye, (s.) 14.00 Spirou Basket Jeunes - Mont-sur-Marchienne, (s.)

DIVISION 2

LIGUE B DAMES

21.15 Walhain - Marchin, (v.) 20.30 Athus - Namur Volley, (s.) 20.30 Olne - Bruxelles Est B, (s.) 20.30 Baudour - Esneux, (s.) 20.30 Bouillon - Guibertin C, (s.)

14.30 Thimister - Blaasveld, (s.) 17.00 Lendelede - As, (s.) 20.00 Turnhout - Mortsel, (s.) 20.30 Haasrode - MF Kalmthout, (s.) 17.00 Mosan Yvoir - Barbar d'X-Elles B, (d.) 18.00 Vilvoorde - Oudenaarde, (d.) 18.00 Olne - Gembloux, (d.)

DIVISION 3 A

21.00 Nivelles - Binchois, (v.) 21.00 Mouscron - Anderlecht VT, (v.) DIVISION 2 DAMES 18.00 Capci Ixelles - St Luc Mons, (d.) 18.00 Pays des Collines - Nivelles, (d.) DIVISION 3 B 18.00 Franchimont Theux - Tchalou A, (d.) 20.30 Lesse et Lhomme - Gembloux, (s.) DIVISION 3 A DAMES 21.00 Spa - Profondeville, (s.) Tchalou B - Tchalou C, (s.) 10.45 CD Fed 99/00 - Remouchamps, (d.) 20.00 14.45 Gembloux - Uccle, (d.) 18.00 Floor-F. - Mortroux B, (d.) LIGUE A DAMES

DIVISION 3 B DAMES

20.30 Riemst - Barbar d'X-Elles A, (s.) 11.00 Mosan Yvoir - Chaumont, (d.) 20.30 Tongres - Dauphines Charleroi, (s.) 14.30 Limal-Ottignies B - Eupen Kettenis, (d.)

Dimanche à Kuurne

Tiercé/Quarté/Top 5 belge

DU14 AWBB

Prix Jardy - Attelé - Autostart - International - 3 asn et + n’ayant pas 4 600 € - 2 300 m - 1 200 € - 4e course - Départ vers 15 h 55. Chevaux S/A Temps Driver Entraîneur Performances Dist. 1 BINGI ROSE F4 1’23’’3 F.-X. Myle Haras De Cressy Sa 0 Q 2300 2 FRIENDLY LANE F3 1’20’’2 J.Jr Van Den Putte W. Rammant Q 2300 3 STANDING OVATION F3 1’21’’7 Mlle C. Onghena J. Heroes DQ 2300 4 DAVID GREENWOOD H5 1’18’’7 D. Devolder Mme H. Geboors Bastyns 0 0 6 0 3 3 2 0 2300 5 EARLY BOSHOEVE F4 1’17’’6 F. Van Den Putte T. Daneau DDDDD 2300 6 VAS Y ANTON H6 1’17’’4 L. Cannaert R. Lavaert D A 7 4 4 7 5 3 4 6 2300 7 FIVE STARS F6 1’16’’8 E. Van Hout G. Borremans 1D23D12432 2300 8 GOBORG DC H5 1’16’’6 P. M. Holvoet N. Verlee 56714A3465 2300 9 GREAT VIVANT H5 1’17’’8 Rik Depuydt M. De Smedt 64DD3135D 2300 10 TIMAMBO DU CEBE H8 1’16’’6 M. Mewissen W. Barzeele D D D 5 8 D D 8 D D 2300 11 HELENA DES VENTS F4 1’17’’4 M. De Groote A. Aubert 141D4314Q 2300 12 VIOLON MAGIQUE M6 1’17’’3 G. Vergaerde P. Van Weehaeghe 1 2 7 7 2 1 5 2 3 2300 13 ACTION BRIGADOON H11 1’16’’5 P. Wauters P. Wauters 126D541475 2300 14 VIF DU RADON H6 1’17’’3 B. Van Ghelewe J. Torbeyns 1D45DDDDD 2300 15 EL BANDIDO T BREMT M7 1’17’’3 E. Van Capellen R. Vermassen 3 3 2 D 5 3 2 D 3 3 2300 16 HAVANA PALACE F4 1’16’’7 G. Loix Matic V.O.F. 0257044111 2300 FIVE STARS (7) aura l’avantage de s’élancer en première ligne derrière l’autostart mais à l’extérieur. Il était par contre à la corde lors de son succès de dimanche dernier dans le Prix Moonlight Sonata (1 800 m). Non partant le 22 novembre à Kuurne où s’était imposé VIF DU RADON (14), VIOLON MAGIQUE (12) n’a plus couru depuis la victoire acquise devant EL BANDIDO T BREMT (15), 2e, le 8 sur ce parcours dans le Prix Orly de Java. HELENA DES VENTS (11) ne sera pas loin de la vérité si elle reproduit la prestation qui lui a permis d’enlever le Prix Wolvega (2 300 m) à Mons le 2 décembre. HAVANA PALACE (16), la plus riche du lot à moins de 150 euros de la limite de qualification (4 680 euros) , 2e à Mons le 4 septembre sur cette distance de 2300 mètres, n’a pas confirmé – non placée – la fois suivante, et est absente depuis le 27 septembre. Enfin ACTION BRIGADOON (13) reste lui sur un succès obtenu sur ce tracé, mais effectue une rentrée après…20 mois d’absence !

11.00 Mons - Ciney, (s.) 12.00 Belfius Namur Capitale A - Sombreffe, (s.) 13.00 UFSJ Quaregnon - Ganshoren dames, (s.)

La Sélection de Tyco : Premières chances : 7 – 12 - 14

U14 AWBB B

10.00 Ciney - Mont-sur-Marchienne, (s.) 16.00 Rulles - Mons-Hainaut, (d.) DU19 AWBB A

15.00 UFSJ Quaregnon - Ougrée, (s.) 16.00 Belfius Namur Capitale - Castors Braine, (s.) 11.00 Boninne - Natoye, (d.) 11.00 Liège Panthers - Spirou Monceau, (d.) DU19 AWBB B

11.00 Verv.-Pepinst. - Tintigny, (s.) 14.00 PDL Charleroi - Ciney, (s.) 15.00 Liège - Mons-Hainaut, (s.) 16.00 Ganshoren dames - Chantemelle, (s.) DU16 AWBB A

12.00 BC Blaton - Canter Schaerbeek, (s.) 12.30 Arlon - Castors Braine, (s.) 13.00 Liège Panthers - Mons, (d.) DU16 AWBB B

09.30 Libramont - Blegny, (s.) 12.00 PDL Charleroi - BB Gembloux, (s.) 13.00 Alleur - Courcelles, (s.) 14.00 Andenne - Spirou Monceau, (s.) 13.00 Ganshoren dames - Hannut, (d.)

Deuxièmes chances : 15 – 11 - 16

Dimanche à Vincennes Tiercé/Quarté/Top 5 français

Joker(s) : 13

Tiercé/Quarté/Top 5 français

Prix de Saint-James. Prix Michel Thoury - Attelé - Autostart - 6 à 10 ans n’ayant pas 355 000 € - 2 100 m 80 000 € - 4e course - Départ vers 15 h 08. Chevaux S/A Temps Driver Entraîneur Performances Dist. 1 SERGENT DU RIB H9 1’11’’5 A. Abrivard B. Bourgoin 87642 2100 2 YOUR HIGHNESS F6 1’09’’7 F. Nivard F. Souloy 31743 2100 3 GOING FOR GOLD ZAZ M7 1’09’’7 D. Locqueneux R. Bergh 24212 2100 4 TOPAZE JEF F8 1’11’’7 F. Lagadeuc J.-M. Baudouin D D 11 2 7 2100 5 UN CHARME FOU M7 1’12’’3 P. Vercruysse F. Leblanc 6112D 2100 6 UNION DU RIB F7 1’11’’5 J.-L.-C. Dersoir J.-L.-C. Dersoir 00850 2100 7 PERKINS GRIF M6 1’11’’9 R. Andreghetti F. Souloy 88241 2100 8 UNICE DE GUEZ F7 1’12’’1 J.-M. Bazire J.-M. Bazire 43777 2100 9 VOTKA BLEUE F6 1’11’’8 D. Thomain F. Terry 82066 2100 10 FALCON HALERYD H6 1’11’’2 J. Untersteiner J. Untersteiner D3211 2100 11 SAHARA FAIRYTALE F6 1’10’’9 C. Martens V. Martens 7024D 2100 12 POLITIKEN DEN H8 1’10’’2 R. Bakker R. Kuiper D 10 4 8 1 2100 13 TROU NORMAND H8 1’12’’3 E. Raffin N. Dromigny 6 1 9 10 13 2100 14 UVEVERING DU GÎTE M7 1’11’’4 D. Bonne J. Lelièvre 14 0 10 3D 0 2100 15 LISTAS RAFIKI H7 1’10’’9 P. Levesque A. Svanstedt 6 D 10 2 D 2100 16 UT VINIÈRE M7 1’12’’6 M. Abrivard M. Abrivard 65500 2100 17 VODKA DU WALLON F6 1’12’’2 J.-M. Baudouin J.-M. Baudouin 00033 2100 18 VÉA DU VIVIER F6 1’12’’3 F. Ouvrie S. Meunier 00619 2100 YOUR HIGHNESS (2) revient sur le parcours où elle avait triomphé avec Franck Nivard devant FALCON HALERYD (10), 3e, le 21/11 dans le Prix de Cossé-le-Vivien, avant de se classer 3e du Prix de Quimper (2 700 m). GOING FOR GOLD SAZ (3), son voisin en 1e ligne derrière l’autostart, retrouve Dominik Locqueneux, qui l’a mené à la 2e place du Prix Mons (2 850 m) le 2/12 à Ghlin. UNICE DE GUEZ (8) est moins bien placée à l’extérieur, mais méritait mieux qu’une 4e place le 6/12 dans la finale du Grand National du Trot (2 850 m). Absent depuis le 5/09, UN CHARME FOU (5) avait signé un magnifique doublé à Vincennes en août, avant de devoir se contenter de la 6e place du Prix du MontSaint-Michel (2 700 m) où il précédait néanmoins SERGENT DU RIB (1), 9e, alors que GOING FOR GOLD SAZ (3) était 2e. Attention quand même au Suédois LISTAS RAFIKI (15), 6e en 1’12 « 3 sur ce parcours du Prix d’Hautefort samedi passé malgré un numéro défavorable derrière les ailes de l’autostart.

Prix de Briare – Attelé – Mâles de 6 à 8 ans n’ayant pas 220 000 € – 2 700 m – 58 000 € - 6e course – Départ vers Chevaux S/A Temps Driver Entraîneur Performances Dist. 1 VERMOUTH DES PRÉS H6 1’14"1 A. Desmottes A. Desmottes 13 5 0 11 13 2700 2 ONLY ONE GLORY M7 1’11"8 R. Andreghetti F. Souloy 49D23 2700 3 LOVER FACE H7 1’11"6 Y. Lorin F. Souloy 8D151 2700 4 TRASGO MIXO M8 1’12"2 G.A. Pou Pou G.A. Pou Pou 5 7 13 0 9 2700 5 SEM JAFET H7 1’12"4 J. Untersteiner R. Kuiper D2412 2700 6 PIONEER GAR M6 1’12"3 G. Gelormini Mlle J. Lindqvist 72391 2700 7 VOYAGE D’AFFAIRE H6 1’12"2 D. Bonne B. Bourgoin 30995 2700 8 MAFFIOSO FACE H6 1’10"9 D. Locqueneux Lutfi Kolgjini 0131D 2700 9 VARUS DU BOCAGE M6 1’12"3 M. Abrivard M. Abrivard 68870 2700 10 VASCO DE VIETTE H6 1’11"8 E. Raffin F. Lercier 4220D 2700 11 TÉSACO DU PONT H8 1’13"5 A. Garandeau A. Garandeau D D 10 D 8 2700 12 UZO JOSSELYN M7 1’12"3 R. Bergh R. Bergh 10 6 2 2 10 2700 13 OLIVER KRONOS ITY H7 1’11"6 O. Kihlström U. Stenströmer 24712 2700 14 UNBRIDLED CHARM M7 1’11"9 JPh. Dubois Ph. Moulin 3 D 11 1 1 2700 15 TALLIEN H8 1’13"1 H. Sionneau H. Sionneau 1511D 2700 16 TELL ME NO LIES H6 1’11"6 J.M. Bazire F. Souloy 14263 2700 17 UCCELLO SOMOLLI H7 1’13"5 G. Delaune S. Guarato 37D57 2700 18 UNO DANCER H7 1’13"2 F. Nivard T. Duvaldestin 54433 2700 TALLIEN (15) a répondu présent en remportant le Prix de Gémozac sur ce parcours le 11/12 ainsi que TELL ME NO LIES (16), lauréat sur ce tracé du Prix de l’Eure, le t/q +/q + du 6/12, où il précédait OLIVER KRONOS (13), 2e et VASCO DE VIETTE (10), 4e, UNBRIDLED CHARM (14) était 3e du t/q +/q + du 8/12 à Cabourg. UNO DANCER (18), le plus riche du lot à moins de 1 500 € de la limite de qualification (220 000 €), a un palmarès de 14 victoires et 11 places en 41 sorties. Il était 4e sur ce parcours du Prix de Cognac, le t/q +/q + du 5/11 puis 5e du Prix de Meslay-du-Maine devant UCCELLO SOMOLLI (17), 7e, le 23. VOYAGE D’AFFAIRE (7) a disputé trois t/q +/q + et s’est placé 2 fois. PIONEER GAR (6), dauphin d’OLIVER KRONOS (13) à l’arrivée du Prix du Pont des Arts (2 150 m), le 7/10 à Enghien, n’était que 7e du Prix de la Camargue où il a été dominé par MAFFIOSO FACE (8), 1er, VASCO DE VIETTE (10), 2e, et TELL ME NO LIES (16), 4e. VOYAGE D’AFFAIRE (7) était lui non placé. SEM JAFET (5) n’a plus couru depuis le 5/10 (distancé à Feurs). L’Italien TRASGO MIXO (4) est lui absent depuis le 15/08 (5e à La Capelle). Enfin ONLY ONE GLORY (2) vient de récolter obtenir une belle 4e place en 1’11”8 dans le Prix d’Hautefort (2 100 m).

La Sélection de Tyco : Premières chances : 2 – 3 – 8 - 10.

La Sélection de Tyco : Premières chances : 8 – 16 – 13 – 14.

Deuxièmes chances : 7 – 5 – 15 - 16.

Joker(s) : 4.

entre ASO  et  l’UCI.  Elle  se  si­ tue  dans  le  prolongement  de l’opposition  des  organisa­ teurs  à  la  réforme  de  l’UCI dans  sa  formule  actuelle.  Le mois dernier, l’association in­ ternationale  des  organisa­ teurs (AIOCC) s’était pronon­ cée pour le rejet de la réforme telle  qu’elle  a  été  dernière­ ment  modifiée  par  l’UCI, dans  le  sens  voulu  par  une bonne  partie  des  équipes  de l’élite. Tour, Paris-Nice, ParisRoubaix, Flèche Wallonne, Doyenne… Si  le  Tour  de  France  et  les autres grandes épreuves orga­ nisées  par  ASO  (Paris­Nice, Paris­Roubaix,  Flèche  Wal­ lonne,  Liège­Bastogne­Liège, Dauphiné,  Vuelta)  étaient inscrits  au  calendrier  hors classe  en  2017,  ses  organisa­ teurs  deviendraient  entière­ ment libres du choix des équi­ pes  retenues.  Avec,  pour principale contrepartie, de ne pouvoir  sélectionner  la  tota­ lité  des  équipes  classées WorldTour  (première  divi­ sion). « Cela ne remet pas en cause le niveau sportif de nos courses, es­ time  Christian  Prudhomme. Les  champions  veulent  toujours participer  aux  grandes  épreu­ ves. »  Le  directeur  du  Tour n’apprécie  pas  que  l’UCI  as­ sure  aux  équipes  titulaires d’une licence une garantie de présence  de  plusieurs  années en  première  division.  « Nous refusons  le  système  fermé.  La primauté absolue doit être accor­ dée au critère sportif pour déter­ miner la composition de l’élite », a­t­il estimé, soulignant aussi qu’il  était  nécessaire  que  les équipes  puissent  aller  dans les  courses  de  niveau  infé­ rieur. ■

DIVISION 1 Limburg United - Willebroek Ostende 10 Spirou Charleroi 10 Ok. Alost 10 Mons-Hainaut 10 Limburg United 10 Brussels 10 Verv.-Pepinster 10 Antwerp Giants 10 Willebroek 11 Liège 8 Louvain 9

Joker(s) : 7 – 2.

1 2 4 5 5 5 6 6 8 4 8

923 780 885 807 934 852 837 802 869 652 708

87 - 70 756 19 736 18 833 16 788 15 872 15 832 15 904 14 841 14 959 14 699 12 829 10

LA JOURNÉE SUIVANTE

Antwerp Giants - Verv.-Pepinster Ostende - Brussels Louvain - Liège

19/12 20.00 19/12 20.30 19/12 20.30

Vendredi à Vincennes 17 7 12 18 6 Tous étaient partants

Tiercé ordre désordre Quarté + ordre désordre Quintet+ordre désordre 2 sur 4

Deuxièmes chances : 15 – 18 - 6 - 10.

9 8 6 5 5 5 4 4 3 4 1

1 038,50 € 207,70 € 2 784,80 € 152,80 € 18 084,00 € 150,70 € 3,90 €

Rapports pour 1 € sauf erreur ou omission


31

BS

SPORT

NAMUR-HAINAUT

WWW.LAVENIR.NET

Samedi 19 décembre 2015

CYC LO -C RO SS Namur

Les régionaux votent Van Aert Les spécialistes des labourés de la région, Hennaux, Lacroix et Nicaise, voient le jeune Belge s’imposer, dimanche, chez les élites.

LE PALMARÈS

Juniors 2014: 1. Johan Jacobs (Sui); 2. Eli Iserbyt; 3. Simon Andreassen (Dan). 2013: 1. Yannick Peeters; 2. Adam Toupalik (Tch); 3. Joris Niewenhuys (P-B). 2012 : 1. Logan Owen (USA) ; 2. Curtis White (USA) ; 3. Gianni Van Donink. 2011 : 1. Mathieu Van Der Poel (P-B); 2. Quentin Jauregui (Fra); 3 Daan Soete. 2010 : 1. Quentin Jauregui (Fra); 2 Laurens Sweeck ; 3. Daan Soete. 2009 : 1. J.Adams; 2. J.Vandekinderen; 3. J.Hofman. Espoirs 2014: 1. Wout Van Aert; 2. Mathieu Van Der Poel (PB); 3. Laurens Sweeck. 2013: 1. Wout Van Aert; 2. Mathieu Van Der Poel (PB); 3. Laurens Sweeck. 2012: 1. Michiel Van Der Heijden (P-B); 2. Emiel Dolsma (P-B); 3. David Van Der Poel (P-B). 2011 : 1. Wietse Bosmans; 2. David van der Poel (P-B); 3 Sven Beelen. 2010 : 1. Arnaud Jouffroy (Fra); 2 Joeri Adams; 3 Jim Aernouts. 2009 : 1. Lubomír Petrus (Tch); 2. Robert Gavenda (Svq); 3 Tom Meeusen. Dames élites 2014: 1. Katerina Nash (Tch); 2. Marianne Vos (P-B); 3. Katherine Compton (USA). 2013: 1. Katherine Compton (USA); 2. Marianne Vos (P-B); 3. Nikki Harris (GBr). 2012 : 1. Katherine Compton (USA); 2. Katerina Nash (Tch); 3. Marianne Vos (P-B). 2011 : 1. Marianne Vos (P-B) ; 2. Lucie Chainel-Lefèvre (Fra) ; 3 Katherine Compton (USA). 2010 : 1. Sanne van Paassen (P-B); 2. Daphny van den Brand (P-B) ; 3 Sanne Cant. 2009 : 1. Daphny van den Brand (P-B); 2 Pavla Havlíková (Tch); 3 Helen Wyman (USA). Elites 2014 : 1. Kevin Pauwels ; 2. Lars Van Der Haar (P-B) ; 3. Philip Walsleben (All). 2013 : 1. Francis Mourey (Fra) ; 2. Klaas Vantornout ; 3. Niels Albert. 2012 : 1. Kevin Pauwels ; 2. Sven Nys ; 3. Niels Albert. 2011 : 1. Sven Nys ; 2. Niels Albert ; 3. Klaas Vantornout. 2010 : 1. Zdenek Stybar (Tch); 2. Klaas Vantornout ; 3. Kevin Pauwels. 2009 : 1. Niels Albert ; 2. Sven Nys ; 3. Zd. Stybar (Tch).

U

ENGAGÉS ELITES

2 .Van Der Haar Lars(P-B) 3 .Van Der Poel David(P-B) 4 .Van Kessel Corne(P-B) 5 .Godrie Stan (P-B) 6 .Van Amerongen T.(P-B) 7 .Van Den Brand Twan(P-B) 8 .Boom Lars (P-B) 9 .Vantornout Klaas 10.Van Aert Wout 11.Pauwels Kevin 12.Sweeck Laurens 13.Nys Sven 14.Meeusen Tom 15.Vanthourenhout M.l 16.Vermeersch Gianni 17.Aerts Toon 18.Merlier Tim 19.Peeters Rob 20.Adams Jens 21.Sweeck Diether 22.Baestaens Vincent 23.Vandekinderen Jens 24.Aernouts Jim 25.Taramarcaz Julien(Sui) 26.Wildhaber Marcel(Sui) 27.Zahner Simon (Sui) 28.Winterberg Lukas(Sui) 29.Saegesser Severin(Sui) 30.Fluckiger Lukas (Sui) 31.Moser Andreas (Sui) 32.Wildhaber Michael(Sui) 33.Boros Michael (Tch) 34.Simunek Radomir(Tch) 35.Petrus Lubomir (Tch) 36.Nipl Vojtech (Tch) 37.Skala Jakub (Tch) 38.Lasak Matej (Tch) 39.Kyzivat Vladimir (Tch) 40.Hekele Emil (Tch) 41.Powers Jeremy (USA) 42.Hyde Stephen (USA) 43.Livermon Travis (USA) 44.Marion Robert (USA) 45.Haring Martin (Slo) 46.Van Den Ham M.l(Can)

47.Mcconnell Mark (Can) 48.Martin Jeremy (Can) 49.Schooler Aaron (Can) 50.Meisen Marcel (All) 51.Walsleben Philipp(All) 52.Weber Sascha (All) 53.Quast Ole (All) 54.Schweizer M. (Jr)(All) 55.Samparisi Nicolas(Ita) 56.Samparisi Lorenzo(Ita) 57.Venturini Clement(Fra) 58.Mourey Francis (Fra) 59.Chainel Steve (Fra) 60.Doubey Fabien (Fra) 61.Gadret John (Fra) 62.Mougel Damien(Fra) 63.Marecaille Antonin(Fra) 64.Didier Anthonin(Fra) 65.Gil Mariusz (Pol) 66.Ruiz De Lar. Javier(Esp) 67.Betalu Josep (Esp) 68.Esteban Ag. Ismael(Esp) 69.Arregui D. Asier (Esp) 70.Sagues Por. Ramon(Esp) 71.Millburn Garry (Aus) 72.Field Ian (G-B) 73.Oldham Paul (G-B) 74.Edmond Angus (N-Z) 75.Helmig Christian(Lux) 76.Bausch Gusty (Lux) 77.Dias Dos Santos Vincent(Lux) 78.Morabito Massimo(Lux) 79.Kipurs Kristaps (Let) 80.Haraldseth Fredrik(Nor) ESPOIRS (U23)

2 .Hermans Quinten 3 .Iserbyt Eli 4 .Hoeyberghs Daan 5 .Soete Daan 6 .Peeters Yannick 7 .Cleppe Nicolas 8 .Degroote Jonas 9 .Tureluren Arne 10.Teirlinck Jens 11.Nieuwenhuis Joris(P-B) 12.Budding Martijn(P-B) 13.Van Der Meer Gosse(P-B) 14.Wouters Sieben (P-B)

Wout Van Aert s’était imposé devant Van Der Pœl, l’an passé, dans la catégorie des espoirs. ÉdA

n seul nom revient dans tous les pronostics pour l’épreuve phare  de  la  manche  de  la Coupe du monde de Namur, qui a lieu ce dimanche : celui de Wout  Van  Aert.  Une  tendance  logique,  quand  on  voit  comment  le  cou­ reur  de  la  formation  Vastgœdser­ vice­Golden  Palace  a  dominé  la  saison. Et quand on sait combien  il  adore  le  circuit  de  la  citadelle,  sur  laquelle  il  s’est  imposé  deux  fois,  dans  la  catégorie  espoirs,  en  2013 et l’an passé, chaque fois en  dominant  Mathieu  Van  Der  Pœl.  « Je  vois  Wout  Van  Aert  s’imposer  cette fois chez les pros », commente  Loïc  Hennaux,  qui  sera  le  seul  Wallon au départ, dimanche, chez les  moins  de  23  ans.  « Il  est  telle­ ment  fort.  Je  le  vois  gagner,  devant Sven Nys, qui est aussi très costaud et très  régulier  actuellement.  Un  par­ cours dur comme celui de Namur lui convient.  Nys  devra  cependant  bien  gérer son départ, son point faible pour le moment. Surtout qu’il est un peu as­ phyxié dans les premiers tours par les jeunes. Pour la troisième place, j’ai en­ vie de mettre Mathieu Van Der Pœl. 

Mais il y a toujours un quatrième ou cinquième homme capable de surgir,  surtout à Namur, qui est un parcours très  particulier.  On  l’a  vu  ces  deux  dernières années avec Kevin Pauwels ou Francis Mourey. Et il ne faut pas  oublier  le  champion  de  Belgique  Klaas  Vantornout,  qui  revient  bien  ces  dernières  semaines. »  Dany  Lacroix est du même avis. Le Cina­ cien, qui a participé plusieurs fois à l’épreuve de Namur, place égale­ ment  Wout  Van  Aert  comme  vainqueur. « Tout simplement parce qu’il  domine  la  saison »,  raconte 

Lacroix, qui a décidé de faire l’im­ passe  sur  la  saison  actuelle.  « Et  quand on sait que le parcours de la ci­ tadelle est un des plus durs de la sai­ son, à la fois d’un point de vue techni­ que  et  physique,  qu’il  offre  peu  de  moment  de  récupération  et  que  la  pluie et la boue ont rendu le circuit en­ core plus exigeant, il sera vraiment le favori. Mais dans ces conditions, Sven Nys,  que  je  place  en  deuxième,  sera  aussi  bien  présent.  Pour  la  troisième  place,  j’opte  pour  Mathieu  Van  Der  Pœl, qui a peu couru cette saison et qui doit  donc  être  frais. »  Orélien  Ni­

15.Bakx Kelvin (P-B) 16.Van Der Stegen R.l(P-B) 17.Jansen Richard (P-B) 18.Van Der Heijden M.(P-B) 19.Toupalik Adam (Tch) 20.Sirek Adrian (Tch) 21.Schubert Stepan (Tch) 22.Mayer Daniel (Tch) 23.Russo Clement (Fra) 24.Dubau Lucas (Fra) 25.Dubau Joshua (Fra) 26.Boutet Romain (Fra) 27.Ruegg Timon (Sui) 28.Jacobs Johan (Sui) 29.Grab Joel (Sui) 30.Owen Logan (USA) 31.White Curtis (USA) 32.Dillman Andrew(USA) 33.Ortenblad Tobin(USA) 34.Ellwood Grant (USA) 35.Haley Gavin (USA) 36.Colledani Nadir (Ita) 37.Bertolini Gioele (Ita) 38.Suarez Fer. Kevin(Espl) 39.Orts Felipe (Espl) 40.Garcia Adrian (Espl) 41.Junquera Mario (Espl) 42.Drumm Felix (All) 43.Gruner Yannick (All) 44.Lindenau Max (All) 45.Meiler Lukas (All) 46.Muller Manuel (All) 47.Carstensen Fini Seb.(Dan) 48.Andreassen Simon(Dan) 49.Glajza Ondrej (Slo) 50.Vozar Simon (Slo) 51.Ulik Matej (Slo) 52.Smith Nicholas (Aus) 53.Turchi Luc (Lux) 54.Montgomery David(Irl) 55.Jorde Ola (Nor) 56.Van Tichelt Yorben 57.Aerts Thijs 58.Merlier Braam 59.Schuermans Jelle 60.Vankeirsbilck Berne 61.Hennaux Loic 62.Caluwe Stijn

49.Sirucek Vaclav (Tch) 50.Novak Jan (Tch) 51.Honzak David (Tch) 52.Gavenda Jan (Tch) 53.Palicka Hynek (Tch) 54.Syrovatka Matej(Tch) 55.Vanicek Simon (Tch) 56.Chren Martin (Slo) 57.Gajdosik Jan (Slo) 58.Kujan Slavomir (Slo) 59.Varhanovsky Jakub(Slo) 60.Walkerden Ben (Aus) 61.Barrow Noah (Aus) 62.Schreiber Felix (Lux) 63.Ries Michel (Lux) 64.Keiser Felix (Lux) 65.Conter Ken (Lux) 66.Fries Noah (Lux) 67.Leyder Misch (Lux) 68.Roulling Gilles (Lux) 69.Conroy David (Irl) 70.Aalrust Hakon (Nor) 71.Vandebosch Victor 72.Dhoore Alessio 73.Liessens Jarno 74.Colman Alex 75.Kielich Timo 76.Goeman Andreas 77.Bekaert Yentl

JUNIORS

2 .Dekker Jens (P-B) 3 .Groot Mitch (P-B) 4 .Wolsink Thijs (P-B) 5 .Arensman Thymen(P-B) 6 .Noordam Marino(P-B) 7 .Agterberg Kyle (P-B) 8 .Van Helvoirt Koen(P-B) 9 .Vrielink Yannick (P-B) 10.Bouwmans Bryan(P-B) 11.Dorigoni Jakob (Ita) 12.Folcarelli Antonio(Ita) 13.Bassani Michele (Ita) 14.Xillo Edoardo (Ita) 15.Hecht Gage (USA) 16.Petrov Spencer (USA) 17.Brunner Eric (USA) 18.Beard Cameron (USA) 19.Stephenson Denzel(USA) 20.Clouse Evan (USA) 21.Owens Michael (USA) 22.Jaspers Jappe 23.Rombouts Seppe 24.Vandebosch Toon 25.Vermeersch Florian 26.Driesen Jarne 27.De Clercq Jari 28.Vrachten Arne 29.Wuyts Mathijs 30.Turgis Tanguy (Fra) 31.Crispin Mickael (Fra) 32.Levallois Clement(Fra) 33.Bonsergent Maxime(Fra) 34.Turner Ben (G-B) 35.Donovan Mark (G-B) 36.Gascoyne William(G-B) 37.Yates Harry (G-B) 38.Alberdi Jokin (Espl) 39.Cullell Estape Jofre(Espl) 40.Feijoo Alberte Ivan(Espl) 41.Kuhn Kevin (Sui) 42.Dufaux Lois (Sui) 43.Schmid Mauro (Sui) 44.Mobis Maximilian(All) 45.Rudolph Paul (All) 46.Markl Niklas (All) 47.Haupt Tarik (All) 48.Meiler Martin (All)

DAMES ELITE

2 .Mani Caroline (Fra) 3 .Chainel-Lefevre Lucie(Fra) 4 .Petit Marlene (Fra) 5 .Labous Juliette (Fra) 6 .Clauzel Helene (Fra) 7 .Bouteloup Laure(Fra) 8 .Muzic Evita (Fra) 9 .Colin Eva (Fra) 10.Cant Sanne 11.Van Loy Ellen 12.Verschueren Jolien 13.Sels Loes 14.Van Den Driessche F. 15.Verdonschot Laura 16.Verhestraeten Karen 17.Vanderbeken Joyce 18.De Boer Sophie (P-B) 19.Van Paassen Sanne(P-B)

20.Stultiens Sabrina(P-B) 21.Kaptheijns Maud(P-B) 22.De Jong Thalita (P-B) 23.Van Den Hoek B.(P-B) 24.Oosterman Esmee(P-B) 25.Bakker Manon (P-B) 26.Wyman Helen (G-B) 27.Harris Nikki (G-B) 28.Payton Hannah (G-B) 29.Mellor Amira (G-B) 30.Crumpton Bet. (G-B) 31.Havlikova Pavla (Tch) 32.Mikulaskova M. (Tch) 33.Noskova Nikola (Tch) 34.Compton Kat. (USA) 35.Antonneau Kaitlin(USA) 36.Anthony Crystal (USA) 37.Miller Amanda (USA) 38.Noble Ellen (USA) 39.Miller Meredith(USA) 40.White Emma (USA) 41.Mcfadden Courtenay(USA) 42.Kemmerer Arley (USA) 43.Anderson Elle (USA) 44.Lechner Eva (Ita) 45.Arzuffi Alice Maria(Ita) 46.Teocchi Chiara (Ita) 47.Lambracht Jessica(All) 48.Kupfernagel Hanka(All) 49.Heckmann Lisa (All) 50.Brandau Elisabeth(All) 51.Rausch Lina (All) 52.Schwager Mara (All) 53.Nuno Palacio Aida(Espl) 54.Gonzalez Blanco L.(Espl) 55.Pacios Pujado M.s(Espl) 56.Odriozola Mujika O.(Espl) 57.Gonzalez Blanco A.a(Espl) 58.Trabazo Br. Irene(Espl) 59.Carrascosa Monica(Espl) 60.Majerus Christine(Lux) 61.Godart Suzie (Lux) 62.Dyck Mical (Can) 63.Heigl Nadja (Aut) 64.Erlandsson Asa M.(Suè) 65.Edvardsson Ange.(Suè) 66.Redmond Natalie(Aus) 67.Kloppenburg M.H.(Danl) 68.Henzelin Lise-Marie(Sui) 69.Jaunslaviete K. (Let) 70.Mohr Tiril (Nor)

Samedi 20.00 Liège - Ciney (D3)

Dimanche 14.30 Rochefort - Bièvre (P1) 14.30 CondrusienBeauraing (P1) 14.30 Arquet - Nismes (P1) 14.30 Aische - Assesse (P1) 14.30 Ligny - Fosses (P1) 15.00 Pesche - Meux B (P1) 15.00 Grand-Leez Profondeville (P1) 15.00 Wépion - Beauraing (P1)

caise opte  également  pour  Wout  Van Aert, devant Kevin Pauwels et Sven Nys. « Il est vraiment au­dessus du lot depuis le début de la saison, ra­ conte le junior de Nalinnes, qui a  été  tester  le  parcours  cette  se­ maine. Et avec sa démonstration di­ manche  dernier  à  Spa­Francor­ champs,  il  sera  vraiment  le  favori.  Surtout que le parcours est vraiment  difficile. Il le sera encore plus avec la  boue.  Sur  un  tel  circuit,  c’est  simple,  c’est  le  plus  fort  qui  gagne.  J’aime vraiment ce parcours, sur lequel j’es­ père moi aussi courir un jour. » ■

ÉdA – 203962301503

Julien GILLEBERT

Retrouvez vos matchs sur www.lavenir.net/namur-sport

35 FOOTBALL

Ligny-Fosses, le derby sambrien

Record de participants battu auf forfait  de  dernière  mi­ Scyclocrossmen  nute,  il  devrait  y  avoir  273 venus  du  monde entier, ce dimanche, au départ  de  la  manche  de  la  Coupe  du  Monde  de  Namur.  Soit  le  record  de  participation  du  rendez­vous  de  la  citadelle, qui continue de grandir chaque année. En 2012, ils n’étaient par exemple que 123 à s’y élancer. Selon l’organisateur Golazo, le nombre de nationalités présen­ tes sera équivalent à celui d’un Championnat  du  Monde  :  il  y  en  aura  22.  Avec  bien  évidem­ ment des coureurs des pays ha­ bituels  du  cyclocross,  mais  aussi avec des représentants de nations comme l’Australie, l’Ir­ lande, la Lettonie, la Nouvelle­ Zélande ou la Norvège, qui sont peu habituées au monde si par­

ÉdA

Foot régional

ticulier des labourés. L’ambiance  promet  donc d’être  au  rendez­vous,  notam­ ment dans la fameuse fosse, qui permet  de  voir  les  coureurs  plusieurs  fois,  ou  sur  le  désor­ mais célèbre dévers, sur lequel  les coureurs doivent faire de la  trottinette.  « Un  tronçon  vrai­ ment  unique »,  décrit  Loïc  Hen­ naux. ■ J.Gt.


32

NR-BS-SM

« Deux chocolats chauds

DIVISION 3 NATIONALE

« À Visé, je me souviens d’un coéquipier qui a prêté de l’argent à un autre parce qu’il n’avait même plus de quoi s’acheter à manger. » J o nat ha n F O N DA I R E

FC Liège, vont défier Ciney ce soir. Entretien dans la cité ardente, de la grande roue au chocolat chaud. ●

Médians axiaux, ils ont déjà été testés sur un flanc par Alain Bettagno… « sans grand succès ».

Vincent BLOUARD

«L

iège, malgré  la  pluie,  c’est quand même très joli. » Au cœur  de  la  place  Saint­ Lambert, nous avons pris un peu de hauteur pour rencontrer Axel Dheur  et  Jonathan  Fondaire,  deux  des  Namurois  qui  portent  les  couleurs  du  mythique  FC  Liège.  Tous  deux  ont  vécu  des  moments difficiles dans leur an­ cien club. Et tous deux ont para­ phé  cet  été  un  contrat  de  deux  saisons,  teinté  de  renouveau,  chez les Sang et Marine. « Je n’ai  plus pris part à un match officiel de­ puis environ sept mois, se rappelle  Jonathan,  retapé  d’une  fracture  au  cinquième  métatarse.  J’ai  en­ fin  rejoué  le  week­end  passé  où  j’ai  reçu mes premières minutes à Rupel Boom. On a d’ailleurs marqué tous  les  deux  pour  ramener  un  partage  (2­2). » Le médian semble retrouver un peu  de  sérénité  dans  la  cité  ar­ dente après une terrible période  à Visé. « Le club a traversé de gra­ ves problèmes financiers. Je me sou­ viens d’un coéquipier qui a prêté de  l’argent  à  un  autre  parce  qu’il  n’avait même plus de quoi s’acheter à manger.   Dès le mois d’octobre, on a été autorisé à chercher une équipe pour la saison suivante. » Le Rien­ nois, ancien coéquipier des Cina­ ciens  Thibaut  Monmart  et  Car­ los  Émilio,  s’est  alors  entretenu  physiquement…  au  FC  Liège  avec  qui  il  a  rapidement  trouvé  un terrain d’entente. « J’aurais pu

jouer dès janvier mais l’Union belge n’a  pas  accepté  le  transfert.  J’ai  donné  ma  parole  et  j’ai  signé  très  tôt. » « On comprend vite que Liège a un passé, une histoire » Pour  Axel,  Andennais  long­ temps passé par Huy, le choix n’a pas  été  difficile  à  opérer  non  plus. « J’ai eu trois contacts dans des clubs francophones de D3 après ma saison à Woluwe­Zaventem, en D2, où  nous  sommes  descendus.  Il  y  a  aussi  eu  quelques  soucis  financiers.  Mais le projet liégeois était le plus in­ téressant et le plus ambitieux. » À  21  et  22  ans,  voilà  nos  deux Namurois redescendus d’un cran pour  rejoindre  le  mythique  FC  Liège, matricule 4, véritable ins­ titution  du  football  belge.  « On  comprend  très  vite  qu’on  débarque  dans un club avec un passé, une his­ toire,  un  peu  comme  l’Antwerp,  le  Beerschot  ou  l’Union  St­Gilloise »,  raconte le fils d’Alain Dheur. « Le  public  fantastique,  les  infras­ tructures,  les  objectifs :  tout  cela  ajoute de la pression au groupe et au staff  mais  c’est  aussi  cela  qui  nous  stimule. Ici, on ne peut pas se plan­ ter »,  s’accordent  à  dire  les  deux 

garçons qui ont appris à se con­ naître  et  à  s’apprécier.  « L’am­ biance  et  les  supporters  sont  énor­ mes. 90 % du temps, ils sont derrière nous…  Parfois,  ça  gronde  un  peu  (sourire). Il y a généralement 2 000 personnes  à  domicile.  Le  nouveau  stade à Rocourt est super agréable,  tout  comme  le  synthétique…  qui  ne  brûle pas la peau. » Concurrents ? Cinquième  avec  32  points, Liège  veut  absolument  monter  dans ce qui sera la « D1 amateur » la  saison  prochaine.  « Le  coach  a  insisté,  il  faut  impérativement  ga­ gner  contre  Ciney. »  L’équipe  diri­ gée par Alain Bettagno, « remplie  de  qualités  à  tous  les  postes  mais  trop gentille, tendre, par moments », peut  compter  sur  nos  deux  gaillards qui convoitent le même poste  de  numéro  10.  « Le  coach  nous a déjà testés sur un flanc… sans grand  succès. »,  plaisantent  les  deux  anciens  semi­pros  coéqui­ piers du Schaltinois Simon Ligot (ex­Visé),  blessé,  de  Benoit  Mas­ set et Curtis Kabeya (ex­Ciney). Pour  l’instant,  Axel  Dheur,  di­ plômé en éducation physique, a  logiquement  la  préférence.  Il  a  déjà  inscrit  neuf  buts  cette  sai­ son,  « dont  deux  un  peu  chanceux  via le poteau. » Étudiant en comp­ tabilité  à  Liège,  Jonathan  essaie,  lui, de retrouver ses sensations et du  rythme  après  sa  blessure  au  pied. « L’atmosphère dans le groupe est  sympa.  C’est  logique  que  per­ sonne ne soit mis de côté puisqu’il y a eu  une  dizaine  de  transferts.  Et  ce  sont même les plus anciens qui sont les  plus  gamins »,  rigolent­ils  en­ core en soufflant sur leur choco­ lat chaud. Avant de siroter du pe­ tit lait… ce soir vers 21h45 ? ■

ÉdA – Vincent BLOUARD

Axel Dheur et Jonathan Fondaire, deux Namurois du

« Benoit Masset cherche des places pour le match. Si quelqu’un veut lui faire un cadeau… » En cette période de fêtes, vous avez déjà trouvé tous vos cadeaux ?

Quel est le pire cadeau que vous ayez reçu ?

L.P.R.-Imagesports.be

Axel Dheur : Oui, j’ai presque terminé.  Ouf !  Mais  je  ne  dirai  pas ce que j’ai acheté… Jonathan Fondaire : Oh non ! Il faut dire que je ne suis pas très doué  pour  ce  genre  de  choses,  c’est un casse­tête.

A.D. (sans  hésitation) :  Une paire de chaussettes. J’ignore s’il y avait un message à décrypter  mais  j’avoue  n’avoir  toujours  pas compris la raison (sourire). Axel aurait bien envie d’assister J.F. : Euh, j’ai beau chercher, je à un match de Dortmund…

y est et que cela vient du cœur. Sûrement  que  la  personne  qui  m’a  offert  les  chaussettes  y  a  mis tout son amour… J.F. :  Un  week­end  de  détente aux thermes de Spa. Ça fait un  bien fou ! Quel est votre cadeau rêvé ?

A.D. :  Un  match  à  Barcelone ou à Dortmund, si possible sous le soleil. Ce fameux mur jaune a ne vois pas… l’air  impressionnant.  Par  con­ tre,  Benoit  Masset  cherche  des  Et le plus beau présent qu’on vous places  à  donner  pour  le  match  ait offert ? contre Ciney. À mon avis, il va  A.D. : Difficile à dire. Mais peu ramener  cent  personnes.  Si  m’importe, tant que l’intention  quelqu’un en a trop… (rires).

J.F. :  Hormis  le  saucisson  là­ bas derrière, je dirais un beau ci­ ty­trip. J’aime bien voyager. Vous appréciez ces fêtes de fin d’année ?

A.D. : Oui, c’est sympa et con­ vivial  comme  période.  Mais  aujourd’hui, ça manque un peu de neige. J.F. : Pas spécialement. Et puis tous ces marchés de Noël où on ne vend quasiment que de l’al­ cool,  c’est  pénible  pour  quel­ qu’un comme moi qui n’en boit pas.  Je  ne  vais  pas  m’enfiler  vingt  chocolats  chauds  sur  la  soirée (rires). ■ V.BL.


SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

NR-BS-SM

33

et une victoire, s’il vous plaît » 1

Axel Dheur et Jonathan Fondaire ont tous les deux marqué lors du dernier match du FC Liège, la semaine passée à Rupel Boom (2-2). Fondaire disputait ses premières minutes.

Souriants, accessibles et plutôt timides, Jonathan et Axel ont pris la pose sur le marché de Noël liégeois.

« L’occasion de sortir un match référence » Liège Ciney ●

Samedi

20 h

T h i b a u t M A RM I G N O N

R

ÉdA – Christophe Béka

envoyés à  le  7e   place suite  à  un  décevant  2 sur  15,  les  Cinaciens n’ont  évidemment  pas  en­ core  dit  leur  dernier  mot dans la course au Top 6. Avec deux  points  de  retard  sur Hasselt (6e ) et trois sur Liège (5e ), les hommes de Roch Gé­ rard misent beaucoup sur le deuxième  tour.  Mais  pour continuer  à  croire  à  la  D1 amateur   (pour  rappel,  les deux premiers de chaque sé­ rie  de  D3  monteront  de même  que  trois  autres  for­ mations via un tour final qui réunira  les  équipes  classées de la 3e à la 6e place dans cha­ que  série),  ils  doivent  élever leur  niveau  de  jeu.  À  Liège, dans  un  stade  plein  et  avec un effectif au complet, à l’ex­ ception  de  Jordy  Jadot,  sus­ pendu, l’occasion est belle de « sortir »  un  match.  « C’est toujours un contexte particulier de se déplacer chez les Liégeois, explique Roch Gérard. À nous d’en  profiter  pour  mettre  nos émotions de côté et pour réussir un  match  référence  avant  les  vacances.  Je  sais  que  mes joueurs sont capables de le faire. À  Oosterzonen,  chez  le  leader, 

SÉCURITÉ Sacs à dos interdits Pour le match de samedi, afin d’assurer la sécurité de tous, certaines mesures ont été convenues avec les représentants de la Ville de Liège et de la police. Il est demandé aux supporters d’arriver tôt au stade. Des contrôles supplémentaires auront lieu. Les sacs à dos ou autres sont prohibés. L’usage de matériel pyrotechnique, pétards ou autres est strictement interdit à l’intérieur comme dans les environs immédiats du stade.

REPRISE

Petite trêve Comme en Promotion, les pensionnaires de D3 reprendront la compétition le week-end des 9 et 10 janvier. En congé samedi soir, Ciney n’aura qu’une semaine de trêve puisque les Bleus sont déjà attendus le lundi 28 à l’entraînement. Le dimanche 3, Roch Gérard a prévu une journée de stage et un match amical contre Aische.

Jérôme Jadot très sévère avec lui-même ●

Thibaut MARMIGNON

J

érôme Jadot en a gros sur la pa­ tate.  Déroutant  et  décisif  sur son flanc tout au long de la sai­ son  dernière,  l’aîné  des  fran­ gins  ne  parvient  pas  à  retrouver  son  meilleur  niveau.  Très  sévère  avec lui­même, il se sent mal vis­ à­vis du groupe et des supporters. « Franchement, je suis nulle part, lâ­ che  l’ailier  droit  qui  a  marqué  quatre  fois  depuis  l’entame  du  championnat.  J’ai  d’ailleurs  de­ mandé  une  discussion  avec  le  coach  pour faire le point. Je ne me sens pas du tout au top et cela m’énerve. » Déterminé,  l’ancien  joueur  de Bertrix  veut  oublier  cette  pre­

mière partie  de  saison  et  recom­ mencer 2016 en force. « Je vais sui­ vre  un  programme  individuel  dès  lundi car pour moi, ma saison com­ mencera  véritablement  en  janvier,  insiste Jérôme. Depuis la reprise en juillet, je suis sans cesse emmerdé par des petits problèmes physiques (mol­ let, cuisse…). C’est dur mentalement d’être  à  la  ramasse  physiquement,  moi qui n’étais jamais blessé. Je sais  de quoi je suis capable et je suis loin  de le montrer sur le terrain. Pourtant, mentalement,  j’ai  des  ressources  mais  comme  je  vois  que  rien  ne  change  malgré  tous  les  efforts,  c’est  décourageant. Monter sur un terrain à 70 %, cela ne me plaît pas du tout ». Garde forestier, Jérôme a connu

des dernières  semaines  chargées  niveau  professionnel.  « C’était  la  période  de  chasse  et  j’étais  plus  fati­ gué. Mais l’an passé aussi et cela ne  se voyait pas sur le terrain. J’ai con­ sulté  mon  médecin  qui  m’a  fait  une  prise de sang complète. Mais tout est nickel. Je vais quand même prendre  une  cure  de  vitamines  pendant  la  trêve  pour  mettre  tous  les  atouts  de  mon côté. » En  attendant,  à  Liège,  pour  la dernière de l’année, Jérôme pense qu’il commencera sur le banc. « Et ce serait normal. Je passe pour un con actuellement. Mais si Roch fait appel à moi, je donnerai tout pour finir cette première  partie  de  saison  sur  une  bonne note ».  ■

Charles Dion et les « Bleus » peuvent revenir à la hauteur des Liègeois et réintégrer le Top 6.

malgré la défaite, on a livré no­ tre plus beau match du premier tour. Et au Beerschot, loin d’être ridicules, on est reparti avec des regrets.  Je  pars  donc  vraiment confiant.  L’adversaire  est  fort  mais pas imbattable ». Contrairement  à  d’autres équipes  qui  se  déplacent dans  le  nouveau  stade  de Liège, Ciney n’aura pas le dé­ savantage  du  synthétique. « On s’entraîne dessus et on sait donc  à  quoi  s’attendre,  ajoute Roch Gérard. Tout va plus vite et  il  n’y  a  pas  de  temps  mort. Tant mieux, je sens qu’on va vi­ vre un bon match ». Un match qui  pourrait  déjà  condition­ ner la suite d’une saison très importante pour Ciney. ■

L E S É Q UI PE S LIÈGE Au complet L’équipe d’Alain Bettagno ne compte ni suspendu ni blessé pour la venue des Cinaciens. Le coach des Sang et Marine ne donnera sa sélection qu’au terme du dernier entraînement (hier soir).

CINEY

Malade en début de semaine, Laurent Dethier est rétabli. Roch Gérard doit donc juste se passer de Jo. Jadot, suspendu et d’Afflisio, encore un peu court même s’il revient très bien dans le coup. C’est Emilio Carlos ou Mukwaka qui jouera sur le flanc gauche. Noyau : Fall, Dion, Vander Cammen, Fiasse, Brounou, Monmart, Bernier, Coquelle, Jé. Jadot, Lambert, Dethier, Plos, Emilio Carlos, Mukwaka, Salmon. Le 16e sera Kamba ou Marrazza.

ARBITRES

Lionel Dams (Giunta, Hans)


FOOTBALL PROVINCIAL

Un dernier devoir pris très au sérieux Wépion – Beauraing (d. 15 h) WÉPION : blessés : Massinon, Villette et Miceli ; suspendus : Salfi et Leva. BEAURAING : suspendu : Quevrin ; incertains : Mouton et Hyat ; retour : Lissoir.

A

près des  semaines  d’ef­ forts, la série voit poin­ dre enfin la trêve. Pour­ tant, pas encore question de relâchement dans  le  chef des  Wépion­ nais,  déjà auteurs  d’une bonne  pre­ mière partie de saison.  Leur mentor,  Ber­ nard  Beerens, le  confirme. « L’idéal  serait de terminer l’an­ née  civile  avec 28  points,  entame  le  T.1  des « Fraisiers ».  Mais,  comme tout match de P.1, ce sera com­ pliqué, face à une formation qui ne mérite pas de se retrouver si bas dans le classement. Pour ce dernier rendez­vous chez nous, nous  viserons  la  victoire.  Don­ nons­nous  encore  une  fois  à 100 % car, en face, c’est du so­ lide  et  il  faudra  trouver  la

faille. » Gustin a discuté avec le groupe Dans  le  camp famennois,  on a  plutôt  dé­ gusté  une  amère  soupe à la grimace jusqu’ici. Le T.1, Raphaël Gustin, a as­ sisté  aux  en­ traînements en  semaine, tout  en  lais­ sant  son  T.2, Olivier Baude­ let  (photo), mener  les séances.  Rien n’est  encore décidé quant à l’avenir  du coach  fran­ çais.  « J’ai  dis­ cuté avec mon groupe ce mardi, lui faisant part de mon ressenti professionnel  et  de  santé »,  ré­ vèle­t­il.  Ses  troupes  n’ont pas vraiment le choix. « Nos prestations,  même  non  lucrati­ ves en points, ont été bonnes, ces derniers  temps.  Nous  devons ramener quelque  chose de Wé­ pion,  sous  peine  de  devoir  cra­ vacher à la reprise. » ■ B.J.

P1

ROCHEFORT – BIÈVRE (D. 14 H 30) Deux équipes sur des dynamiques opposées ROCHEFORT : suspendu : G. Martin. BIÈVRE : blessés : N. Martin et J. Cordioli. Avec deux belles victoires consécutives à l’extérieur, Rochefort retrouve des couleurs et essayera de terminer cette année sur une bonne note, à domicile. Les ouailles de Michel Renquin devront cependant éviter de prendre leur adversaire de haut. « C’est évidemment le message que je vais marteler et j’espère que les joueurs seront réceptifs. Nous sommes sur la bonne voie, mais il ne faut surtout pas croire que l’on est arrivé. Il faut continuer à bosser. D’ailleurs, la trêve sera très courte. Nous jouerons en amical mercredi prochain, les joueurs ont des séances individuelles à suivre durant les fêtes, et nous reprendrons déjà les entraînements collectifs le 4 janvier, pour être prêts pour le match de coupe du dimanche 10. On ne peut se permettre de perdre nos acquis, car nous devrons être directement au top pour la reprise. » À Bièvre, on tente de se refaire un moral, après la déconvenue du weekend dernier contre le Condrusien. François Toussaint espère que son groupe aura digéré cet échec et qu’il ne baissera pas les bras sans combattre. « C’est compliqué moralement, mais j’espère que l’on peut encore y croire. J’attends la trêve avec impatience, pour pouvoir refaire une grosse préparation et repartir sur des bases saines. Si on veut toujours y croire, ce déplacement à Rochefort reste à jouer et pourquoi pas essayer de ramener un petit quelque chose. » D.L.

GRAND-LEEZ – PROFONDEVILLE (D. 15 H) Des objectifs à court terme GRAND-LEEZ : incertains : Bertin et Boigelot. PROFONDEVILLE : suspendus : Beguin, Humblet et Nélis ; blessés : Mechach, Robert-Robin et Detilleux ; incertain : Mosseray. Les Grand-Leeziens soufflent le chaud et le froid et se retrouvent assez éloignés de leurs objectifs de début de saison. « Même si deux victoires consécutives pourraient nous replacer au classement, il me semble plus réaliste de se fixer des objectifs à très court terme et de surveiller nos arrières, souligne Pascal Van der Veken, le mentor gembloutois. Avec leurs grands gabarits, les Mosans seront difficiles à manier et je les crains fortement. Ils sont certainement la surprise de ce premier tour. Nous ferons tout pour l’emporter afin d’aborder la trêve avec un regain de confiance. » Décimée par les suspensions et les blessures, la formation profondevilloise de Jean-François Beguin s’annonce fortement remaniée. « Sans toutes ces absences, nous aurions revendiqué l’étiquette de favoris, mais dans ce contexte, je m’attends à une joute compliquée, analyse le mentor des Mosans. J’ai entière confiance en mes réservistes, qui auront les cartes en main pour me prouver leur valeur, afin de me donner du fil à retordre pour ma prochaine sélection. Un joueur comme Remi Delcourt, qui vient de Grand-Leez, où il était sur une voie de garage, aura aussi à cœur de démontrer qu’il a fait le bon choix dans la suite de sa carrière. » F.D.

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Un non-match et Gustin Le Beaurinois Julien Mouton soutient son coach Raphaël Gustin. Pour lui, la prestation de l’équipe face à Wépion décidera de l’avenir de son T1. ●

Interview : Jérôme NOËL

L

e week­end  dernier  a  été  as­ sez  agité  à  Beauraing.  Pour témoigner  de  son  ras­le­bol, l’entraîneur  Raphaël  Gustin  avait  remis  sa  démission  avant de  se  raviser.  À  27  ans,  Julien  Mouton vit sa deuxième saison  chez  les  Bleus.  Il  rentre  de  bles­ sure  et  espère  que  son  coach  poursuivra  « l’opération  main­ tien » après la trêve hivernale. Julien, comment se sont déroulés les entraînements cette semaine ?

Je n’étais  pas  présent  ce  mardi  suite à un mauvais coup reçu le week­end dernier. Et jeudi, je me suis  entretenu  avec  le  coach.  Il  m’a expliqué qu’il était satisfait  de  l’engagement  aux  entraîne­ ments. Rien d’extraordinaire…

ÉdA – 203908680168

NR-BS-SM

Julien Mouton, ici à gauche, sait que son équipe devra livrer une solide prestation pour éviter la démission définitive de son coach.

défaite, il ne partira pas si nous  réalisons  une  prestation  solide.  Cela lui prouvera que nous som­ mes  tous  derrière  lui.  Dans  le  cas  contraire,  nous  verrons…  mais nous devons éviter le non­ match.  Nous  avons  besoin  de  points !

Lors de votre discussion, a-t-il su vous confirmer qu’il resterait bien à la tête de l’équipe ?

Selon moi, sa décision de démis­ sionner  la  semaine  passée  était  contre  ses  convictions.  D’ailleurs,  c’est  son  équipe  qui était  alignée  dimanche  dernier  face à Aische (1­4), preuve qu’il  ne  veut  rien  lâcher.  C’est  un vainqueur  dans  l’âme  et  il  ne  supporte pas de nous voir dans  le fond du tableau. Je pense qu’il se  pose  encore  beaucoup  de  questions  aujourd’hui…  Il  at­ tend  de  voir  comment  nous  nous  débrouillerons  face  à  Wé­ pion dimanche. Même en cas de

Estimez-vous qu’il est toujours l’homme de la situation ?

Bien sûr !  Je  n’ai  jamais  vu  un  coach  qui  se  démenait  autant  pour son équipe. Il analyse tous nos  adversaires,  il  se  déplace  partout  dans  la  province.  D’ailleurs,  ses  propos  tactiques  d’avant­match  s’avèrent  tou­ jours  justes.  C’est  à  nous, 

joueurs, de  nous  retrousser  les  manches sur le terrain. Quel est l’état d’esprit dans le groupe ?

Franchement, rien  n’a  changé. Nous sommes toujours  aussi soudés. Après les entraîne­ ments  ou  les  matches,  nous  nous  retrouvons  à  droite  ou  à  gauche pour boire un verre en­ semble.  Sportivement,  Raphaël  a souhaité nous lancer un élec­ trochoc  en  annonçant  son  dé­ part le mardi avant la rencontre face à Aische. Pour moi, son idée a fonctionné car avant d’encais­ ser  le  deuxième  but,  on  se  de­ mandait  qui  était  deuxième  au 

Pour garder le contact Arquet – Nismes (s. 14 h 30) ARQUET : retours : Dell’Erba et Williquet ; suspendus : Henrotaux et Dauginet ; blessés : Namur, Sulejman, Bothy et Labeau ; retenu en P3 : Gillain. NISMES : au complet.

P

ipo Dell’Erba rétabli, Ar­ quet va pouvoir compter sur un « vrai » gardien, ce qui ne fut pas le cas à Profon­ deville,  où  le  défenseur  Ar­ naud Morelle avait dû endos­ ser  la  vareuse  du  dernier rempart.  « Vu  le  fait  qu’on  a  bien  joué  durant  une  heure  à Profondeville, on méritait large­ ment  le  nul »,  confie  le  coach vedrinois, Olivier Pretto. Pour  son  homologue  nis­ mois, Pierre Guerit, ce fut très « chaud » face à Wépion (3­3). Ses  troupes  ont  en  effet  dû s’astreindre  à  une  course­

ÉdA – 30432416805

34

Dell’Erba sera de retour dans la cage vedrinoise, face aux redoutables avants nismois.

poursuite, après avoir été me­ nées 0­2 et encore 1­3. « On  prend  la  formation  de Nismes  au  mauvais  moment, ajoute  Olivier  Pretto.  Cette équipe revient dans le parcours,

avec Benjamin Broutin et Denis Poupaert qui respirent la grande forme.  Je  ne  comprenais d’ailleurs  pas  son  classement jusqu’il y a quelques semaines. » Du côté des « Crayats », où le classement  de  cette  fin  d’an­ née  aurait  pu  être  plus  néga­ tif, au vu du début de saison, on espère évidemment ne pas rentrer  bredouille  de  ce  dé­ placement. « Si  Arquet  est  sans  conteste une  excellente  équipe,  com­ mente  Pierre  Guérit,  je  reste persuadé  que,  vu  je  jeu  qu’on présente actuellement, on peut y réussir  une  bonne  prestation. Arquet,  c’est  une  équipe  com­ plète, qui peut compter sur un at­ taquant  de  valeur,  Majid Sbaa. » ■ G.B .


FOOTBALL PROVINCIAL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

NR-BS-SM

35

s’en ira ? Qui remportera la bataille de la Sambre ?

Ligny – Fosses (d. 14 h 30) LIGNY : suspendus : Bonnejonne et Daussaint ; blessés : Cara et Neimry ; absent : Andries ; incertain : Adam ; retours : Battistelli et Mutombo. FOSSES : suspendu : La Matina et Sbaa ; blessé : Clamot ; incertains : Boukamir et Mirante ; retours : Dejaiffe, Fernémont et Taboada. ●

ÉdA – 30552417515

« Grognards » et « Chinels » en découdront juste avant les fêtes, avec l’envie de se rapprocher du podium.

Romain Battistelli fait son retour dans les rangs lignards, pour ce derby sambrien.

Guy LORAND

loo, alors  que  le  carnaval  du Laetare  de  la  mi­carême  est l’occasion  pour  les  « Chinels » de danser au son de leur tradi­ tionnelle chanson. Mais ce dimanche, va­t­on as­ sister  à  une  bataille  digne  d’Austerlitz  ou  à  un  long  cor­ tège de buts ? Première consta­ tation, chacune des formations en  présence  se  verra  amputée  de  pions  importants. Deuxième  constatation,  le  po­ dium  est  toujours  à  portée  de main pour les deux clubs. Mo­ tivation  supplémentaire,  le  ti­ tre  de  meilleure  équipe  sam­ brienne  de  l’élite  provinciale  est  en  jeu  puisque  seulement

D

epuis l’entame  de  la  sai­ son,  toute  la  Basse­Sam­ bre  du  foot  provincial  at­ tend  le  seul  derby  de  P1  de  la région  cette  année,  entre  Li­ gnards et Fossois. Et, hasard du calendrier,  c’est  justement  ce dernier  dimanche  de  décem­ bre,  avant  la  fête  de  Noël,  que cette  rencontre  est  program­ mée.  « Grognards »  d’un  côté, « Chinels »  de  l’autre,  les  sur­ noms des deux équipes s’appa­ rentent  à  autant  de  pans  de  la culture populaire de la région. classement…  Mais  comme  trop En  effet,  nul  n’ignore  que  Na­ souvent  cette  saison,  il  nous poléon  a  remporté  sa  dernière manque de la réussite devant le victoire  à  Ligny,  avant  Water­ goal  (NDLR  :  les  départs  de  Bi­ bot,  Magis  et  Helson  cet  été n’ont pas vraiment été compen­ sés).  On  se  crée  beaucoup  d’oc­ casions mais on a l’art de les lou­ per au meilleur des moments.

Remplir la seconde moitié de la tâche

Vous avez retrouvé vos sensations depuis votre retour face à Pesche ?

Aische – Assesse (d. 14 h 30)

Je suis à 100 % depuis deux se­ maines.  Je  ne  ressens  plus  de  douleur  à  la  cuisse.  Cette  trêve  fera  du  bien  à  tout  le  monde…  sauf à moi car j’ai faim de foot­ ball. Je suis prêt à en découdre à Wépion.  ■

AISCHE : suspendu : Daout ; blessés : Michiels et Brœrs ; incertain : Bonomini. ASSESSE : absents : Gaziaux, Kinet, Lecomte, Bendaha et Kozlu.

LE CLASSEMENT Onhaye Aische A Profondev. A Ligny A Arquet A Fosses Nismes Wépion A Assesse A Meux B Grand-Leez A Pesche A Rochefort A Beauraing A Condrusien A Bièvre

17 13 4 17 11 4 17 9 5 17 8 5 17 8 7 17 7 5 17 7 6 17 7 6 17 7 7 17 7 8 17 6 8 17 5 6 17 6 9 17 3 7 17 3 11 17 2 11

0 2 3 4 2 5 4 4 3 2 3 6 2 7 3 4

52 43 30 28 36 31 42 35 31 33 31 27 22 13 28 21

18 21 28 25 33 23 31 24 34 36 37 35 31 29 45 53

39 35 30 28 26 26 25 25 24 23 21 21 20 16 12 10

ÉdA – Frédéric de Laminne

LE PROGRAMME 14.30 Aische A - Assesse A, (d.) Lamblot Damien 14.30 Ligny A - Fosses, (d.) Dossogne David 14.30 Condrusien A - Onhaye, (d.) Liessens Matthieu 14.30 Rochefort A - Bièvre, (d.) Dubois Claude 14.30 Arquet A - Nismes, (d.) Watelet Anthony 15.00 Grand-Leez A - Profondev. A, (d.) Diskeuve Hippolyte 15.00 Pesche A - Meux B, (d.) Pirar Julien 15.00 Wépion A - Beauraing A, (d.) Derclaye Alain

A

ische a  stoppé  l’hémor­ ragie,  après  trois  défai­ tes  consécutives,  en s’imposant à Beauraing (1­4). « On a souffert en première mi­ temps,  puis  on  a  pris  le  dessus, confie  Manu  Rousselle. J’avais  dit  qu’il  ne  fallait  pas louper  les  deux  derniers  mat­ ches  de  l’année  et  la  moitié  du parcours est faite. Pour autant, l’autre  moitié  ne  sera  pas  évi­ dente  à  accomplir,  car  on  con­ naît  les  qualités  d’Assesse.  Une équipe citée parmi les favoris en début de saison, mais qui réalise un  parcours  en  dents  de  scie. Mais à domicile, on doit être ca­ pable  de  l’emporter,  avant  un repos  bien  mérité  pour  les joueurs,  dont  pas  mal  sont  em­ bêtés par des petites blessures », conclut  le  coach  hesbignon, dont  l’équipe  reprendra  en coupe  de  la  province,  le  pre­ mier week­end de l’année.

deux unités séparent les prota­ gonistes. Du côté des hommes de Jean­ Baptiste  Bertrand,  après  la  dé­ gelée subie des œuvres de Nis­ mes voici quinze jours, le point engrangé  à  Assesse,  dimanche dernier,  a  fait  oublier  ce  dou­ loureux  revers  dans  les  chif­ fres.  « À  la  veille  des  fêtes  de  fin d’année, je souhaite ne pas gâcher notre  dernière  copie,  avant  la trêve  des  confiseurs,  claironnait le  mentor  des  « Rouges  et Noirs ». Le podium est toujours en vue  et  si  Grand­Leez  avait  la bonne  idée  de  s’offrir  le  scalp  de  Profondeville,  une  victoire  face  à  Fosses nous permettrait de revenir

sur la troisième place du podium. Mais avant de regarder dans l’as­ siette  des  autres,  nous  devrons faire  preuve  de  caractère  et  nous  serrer les coudes, face à un adver­ saire qui, sur papier, nous est su­ périeur. Mais la vérité écrite n’est pas toujours celle du terrain. Que je sache, nous sommes devant no­ tre  adversaire  du  jour  au  classe­ ment et nous allons tout mettre en œuvre pour y rester. » La  réception  qui  attend  les protégés  de  Jean­Claude  Bau­ dart  s’annonce  donc « chaude ».  Absent  sur  le  petit banc,  pour  cause  de  voyage  à l’étranger  programmé  de  lon­ gue date, le successeur de Dany Verkamer  s’attend  à  une  belle rencontre.  « Un  derby  est  tou­ jours  une  rencontre  particulière,  entonne­t­il.  Ligny  est  une équipe qui propose du beau jeu et sa  place  au  classement  n’est  pas usurpée.  Ils  sont  puissants  et  vaillants. Nous devrons nous mé­ fier  de  leurs  petits  gabarits,  rapi­ des  et  techniques.  En  ce  qui  nous concerne, nous restons sur un mai­ gre point sur neuf. Mais cela ne me fait pas peur, car j’ai toujours dé­ claré que c’est en janvier que l’on verra  le  vrai  visage  des  “ Chi­ nels ”  et  que  notre  saison  “ com­ mencera ”  vraiment  à  la  reprise. En attendant, nous serons motivés pour ce duel de prestige. » ■

CONDRUSIEN – ONHAYE (D. 14 H 30) Les Walhérois se méfient des « Verts » CONDRUSIEN : suspendu : Libert ; absent : Barthélemy (travail) ; blessé : Mostenne. ONHAYE : supendus : Mayanga et Cigana ; blessé : Fraiture ; absent : Weynant. Revigoré par le succès conquis la semaine passée, sur le terrain de Bièvre, le Condrusien s’apprête à terminer l’année avec la réception d’un gros morceau, Onhaye. Et malgré l’écart au classement, Dany Verkamer et ses joueurs entendent jouer le coup à fond. « On rigolera peut-être de mes propos lundi, mais je suis convaincu que nous pouvons accrocher quelque chose face à Onhaye, indique le mentor visité. Nous avons des atouts offensifs et, si nous nous montrons solides défensivement, nous pourrons contrarier l’adversaire et croire en l’exploit. Je sais qu’Onhaye n’est pas leader par hasard, mais si Wépion a pris six points contre cette équipe, pourquoi pas nous ? » Dans le chef du leader, on entend également terminer l’année en beauté, comme l’indique l’entraîneur, Daniel Demaerschalk. « C’est le genre de match que l’on peut qualifier de piège. Le Condrusien est une équipe en difficulté, qui vient de changer d’entraîneur et qui, dernièrement, a sorti quelques bons résultats, dont une victoire à Bièvre. Avec des buts à la clé et, sans doute, une réorganisation indispensable dans ces cas-là. L’adversaire voudra prendre des points avant la trêve et sera motivé. IL faudra afficher de l’engagement car, on l’a vu tout au long du premier tour, une surprise est possible », conclut le T1 walhérois, qui sera privé de plusieurs pions offensifs pour cette dernière sortie de l’année. A-L.F.

PESCHE – MEUX B (D. 15 H) Victoire obligatoire pour les Peschelots Martinez et les Aischois doivent confirmer le succès ramené de Beauraing.

plus agréable  que  la  pre­ mière. Mais avant ça, il reste un dernier match à disputer. « Aische est là où on l’attendait et on sait que ce sera compliqué, mais ce sera un match ouvert et tout  est  possible.  Ensuite,  j’es­ père  récupérer  du  monde  après la  trêve  et  bien  travailler,  pour Repartir sur de bonnes repartir sur de bonnes bases. Et, bases enfin,  être  à  la  hauteur  des  es­ Du  côté  assessois,  Arnaud poirs placés en nous », conclut Pœls  espère  connaître  une le  coach,  qui  récupère  Steve deuxième  partie  de  saison Docq ce dimanche. ■ P. B .

PESCHE : absents : Tenaerts et Maistriaux. MEUX B : blessé : Dachelet. Dimanche dernier, les « Poires » ont été vaincues par Onhaye, leader, sur le score de 5-0. Une défaite assez sévère au niveau des chiffres. « Parfois, on gagne en jouant mal, mais on peut également perdre en jouant bien et ce fut le cas, constate le coach, Eddy Broos. Il ne faut pas oublier que nous avons affronté la meilleure équipe de P1. J’ai vu de belles choses durant cette rencontre et j’espère que mes joueurs parviendront à reproduire le match réussi contre Meux. C’est une équipe très talentueuse avec beaucoup de jeunes. Rudy Anciaux y fait du très bon boulot. Mais nous devons absolument l’emporter, afin d’éviter de glisser en fond de classement. Si tous les joueurs parviennent à former un bloc compact, nous aurons nos chances. » Du côté de Meux, tout va pour le mieux, avec un 9 sur 9 qui place les hommes de Rudy Anciaux dans les meilleures dispositions. « Tout fonctionne à merveille actuellement, se réjouit le technicien meutois. Nous avons enfin ce petit brin de chance qui nous manquait en début de saison. Il a aussi fallu le temps que mes joueurs prennent leurs marques. En effet, le groupe est très jeune. Certains n’avaient jamais oué en P1 avant cette saison. Dimanche, nous allons essayer de clôturer l’année en beauté, même si ce sera un affrontement difficile contre Pesche. » Fl.G.


36

BS-SM

FOOTBALL PROVINCIAL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Les Copères n’ont plus le choix Les « Copères », qui viennent de perdre une place au classement, doivent réagir. Havelange, de son côté, vise un 6 sur 6.

Dinant Havelange

2B

5

L’écart en points entre les deux équipes

Sam.

20 h

D ominique LAMBRECHTS

DINANT : blessés : Stelleman et Collet ; suspendus : G. Drugmand et Lefèvre ; incertain : Grevesse. HAVELANGE : blessés : Nitchonia, Willem, Herbiet et Docquier ; suspendus : Bubbe, Laurent et Perat.

U

ne fois de plus, Dinant vit une saison difficile. Et une fois encore, les « Copères » vont  devoir  batailler  jusqu’au bout  pour  éviter  la  relégation. « J’ai  franchement  l’impression  que  les  gars  ne  se  remuent  que  lorsqu’ils  ont  le  feu  au  derrière, lance Kévin Kadima, qui a pris le  relais,  dans  le  courant  de  la saison  dernière,  de  Marc  Hen­ quin,  pour  assurer  de  justesse le maintien. Je dois en effet revoir chaque semaine mon onze de base, suite  aux  absences  pour  raisons 

ÉdA – 30671000702

CL ASSEMENT

Nicolas Hottias et les Copères n’ont pas droit à l’erreur.

professionnelles, aux  blessures  ou  aux vacances. On n’a pas joué une seule rencontre avec un effectif au complet.  C’est  simple,  je  n’ai  ja­ mais  été  amené  à  faire  des  choix  douloureux.  Dans  ces  conditions, vous  aurez  compris  que  ce  n’est pas  l’idéal  pour  les  automatis­ mes. » Après  avoir  ramené  les  trois points  de  Chevetogne,  les  Di­ nantais  viennent  d’essuyer

Accrocher la guirlande de la victoire à Floreffe

ÉdA – 30668815443

L

a rencontre  entre  Floreffe et  Leuze  opposera  deux équipes  logées  à  la  même enseigne, sur les sièges bascu­ lants.  Après  un  déplacement calamiteux à Aische (2­1), les Floreffois  sont  au  pied  du mur de la réhabilitation. « Dans un off day collectif total, nous avons loupé un match à six points,  qui  relance  nos  rivaux directs.  C’est  incompréhensible, d’autant  que  nous  restions  sur trois  bonnes  prestations,  mar­ tèle, très déçu, Sébastien Mer­ cier.  J’observe  que  nous  avons perdu tous les matchs face à des équipes  à  notre  portée.  C’est  in­ terpellant  de  se  mettre  ainsi  en difficulté.  Aussi,  certains  doi­ vent  se  remettre  en  question. Bref, il ne faudra plus louper ce nouveau  rendez­vous,  hyperim­ portant. En évitant de snober les Leuzois,  nous  devrons  être  con­ centrés  pour  viser  la  victoire  et peu  importe  la  manière.  Je  suis confiant, car le potentiel est bien présent. » Hormis  Rusingizandewe­ rkwe,  suspendu,  il  disposera d’un  noyau  au  complet,  avec le retour de Savsin. Défait  à  cinq  minutes  de  la fin  par  les  Gembloutois  de son frère Bernard, Jean­Chris­ tophe  Pansaerts  incitera  ses

À domicile, Avci et les Floreffois espèrent terminer l’année sur une bonne note.

ouailles, au  complet,  à  jouer à nouveau crâne­ ment  leur chance  pour  enfin  rebondir. « On  a  souvent  des  occasions pour  mener  ou  tuer  les  matchs, mais la réussite nous boude. On a  la  chance  du  descendant (rire).  Je  m’attends  à  un  dépla­ cement très difficile face des Flo­ reffois  en  progrès  et  renforcés par  de  bonnes  pointures. » ■

2A

J.-M. L.

deux revers,  face  à  Vencimont  et Molignée. « Contre Vencimont, on  aurait  pu  rafler  la  mise.  Cela s’est joué sur peu de chose. Comme trop souvent, cette saison. » La  dernière  journée  n’a  guère été  favorable  aux  « Copères », qui n’auront dès lors pas droit à l’erreur,  ce  samedi  soir,  face  à Havelange. « Victorieux à Anhée, Somzée nous a dépassés, constate Kévin. On doit donc se remuer. Il

nous faut  engranger  les  trois points, pour ne pas laisser filer nos invités. Car, à force de tirer sur la corde,  elle  va  finir  par  casser.  Il  s’agira aussi de surveiller de près Antonin  Collinet,  qui  marque  comme  il  respire.  J’espère  aussi  que nous serons plus productifs en zone de conclusion. » Comme  Kévin  Kadima,  Phi­ lippe  Dessart  doit,  lui  aussi,  constamment  revoir  son  onze

CALENDRIERS

Chevetogne 17 9 6 2 35 30 29 Gedinne A 17 9 6 2 32 28 29 NAMUR 2 A Anhée A 17 8 6 3 39 33 27 14.30 Malonne A - Eghezée A, (d.) Biesme A 17 7 5 5 48 40 26 Geerts Véronique 17 7 9 1 31 37 22 14.30 Jemeppe A - FCO Namur A, (d.) Vencimont Philippeville A 17 6 8 3 28 41 21 Machiels Jerome 14.30 Sauvenière A - Naninne A, (d.) Haversin A 17 5 6 6 28 29 21 Allard Antoine Havelange A 17 5 9 3 37 43 18 14.30 Gembloux A - Rhisnes A, (d.) Somzée A 17 3 9 5 24 38 14 Bonanno Damien Dinant A 17 4 12 1 21 42 13 14.30 Floreffe A - Leuze, (d.) Watelet David Bioul 17 2 13 2 28 53 8 14.30 Spy - Flawinne A, (d.) Hastière 17 2 13 2 20 55 8 Laviolette Stephan 14.30 Andenne A - Aische B, (d.) NAMUR 3 A Berwart Gilles 14.30 Loyers B - Andenne B, (d.) 14.30 Sclayn A - Gesves A, (d.) Georges Alain Debras Christophe 14.30 St-Germain - Fernel.-Hempt. A, (d.) Spy 17 13 0 4 62 17 43 Misson Jean-Pierre Eghezée A 17 12 3 2 53 21 38 14.30 Naninne B - Sauvenière B, (d.) Camille Andenne A 17 10 3 4 44 28 34 14.30Wilmet Jambes - Sclayn B, (d.) Sauvenière A 17 9 5 3 38 37 30 Longin Simon Naninne A 17 8 4 5 44 34 29 14.30 Emines A - Temploux, (d.) Raymackers Thierry Flawinne A 17 7 4 6 31 23 27 14.30 St-Bernard - Mazy A, (d.) Rhisnes A 17 7 5 5 49 40 26 Ronveaux Alain Gembloux A 17 7 6 4 33 25 25 14.30 Taviers A - Malonne B, (d.) Ricchezza Tony FCO Namur A 17 5 8 4 25 49 19 14.30 Arquet B - Bossière A, (d.) Gesves A 17 5 10 2 33 41 17 De Bouw Amaury Sclayn A 17 5 10 2 23 50 17 St-Bernard 17 13 3 1 51 29 40 Jemeppe A 17 4 8 5 32 39 17 Arquet B 17 12 1 4 52 16 40 Malonne A 17 4 9 4 33 47 16 Taviers A 17 11 5 1 50 34 34 Aische B 17 3 8 6 28 43 15 Jambes 17 10 5 2 37 25 32 Floreffe A 17 3 9 5 29 33 14 Fernel.-Hempt. A 17 9 4 4 33 25 31 Leuze 17 3 13 1 17 47 10 Andenne B 17 8 6 3 43 43 27 NAMUR 2 B

20.00 Hastière - Gedinne A, (s.) Duret Luc 20.00 Dinant A - Havelange A, (s.) Noirhomme Eric 14.30 Neffe - Chevetogne, (d.) Henry Jean-Christophe 14.30 Biesme A - E Molignée A, (d.) Bousman Jeremie 14.30 Haversin A - Schaltin A, (d.) Lefebvre Denis 14.30 Somzée A - Flavion A, (d.) Guillaume Emerick 14.30 Vencimont - Bioul, (d.) Godefroid Jose 14.30 Philippeville A - Anhée A, (d.) Moyen Michael E Molignée A 17 15 1 1 56 13 46 Flavion A 18 14 4 0 48 26 42 Neffe 18 10 4 4 35 24 34 Schaltin A 17 10 5 2 48 26 32

St-Germain Emines A Loyers B Naninne B Sclayn B Bossière A Sauvenière B Mazy A Temploux Malonne B

17 17 17 17 17 17 17 17 17 17

8 6 7 9 5 5 6 8 6 8 6 9 3 9 2 7 3 10 1 15

3 1 7 3 3 2 5 8 4 1

37 48 30 26 36 40 35 27 20 14

30 27 37 22 31 22 41 21 50 21 31 20 60 14 38 14 35 13 54 4

NAMUR 3 B

Frontières - Pesche B 19.30 Florennes - Morialmé A, (s.) Rolet Freddy 14.30 Onoz - Auvelais A, (d.) Moise Jonathan 14.30 Petigny-Fr. - Ligny B, (d.) Distefano Jacques 14.30 St-Gérard A - Sambreville A, (d.) Diez Emmanuel

de base. « Depuis que j’entraîne, je n’ai  jamais  connu  pareille  situa­ tion.  Depuis  le  match  à  Venci­ mont,  on  doit  composer  régulière­ ment  avec  six,  voire  sept  absents. Pas  évident  pour  les  automatis­ mes. On manque de stabilité. » Après  la  défaite  à  Flavion,  les « Mauves » ont bien réagi, en ra­ flant la mise aux dépens de Phi­ lippeville.  « Après  Flavion,  l’ob­ jectif  était  un  6  sur  6  avant  la  trêve.  On  a  fait  la  moitié  du  che­ min. À nous de confirmer et de ter­ miner l’année sur une bonne note. C’est un match à six points. Avec le  retour  de  Simon  Nizet  en  dé­ fense,  nous  avons  pu  resserrer  les boulons et j’ai pu faire monter Li­ zin  dans  l’entrejeu.  Un  atout  non négligeable. Thibaut Piérard et les frères Paul sont aussi de retour. Il faudra être concentré dès le départ et chercher à prendre les comman­ des, pour obliger les Dinantais à se dégarnir. » Un duel explosif qui vaudra le déplacement. ■

14.30 Surice - Thy-le-Ch. A, (d.) Galkow Vladimir 14.30 Fraire - Falis.-Aisem. A, (d.) Michot Jean-Claude 14.30 Walcourt A - Ham, (d.) De Souza Damien Surice 17 12 3 2 54 Ligny B 18 11 3 4 46 Sambreville A 17 9 4 4 41 Thy-le-Ch. A 17 10 7 0 48 Fraire 17 8 5 4 39 Morialmé A 17 8 5 4 37 Onoz 17 8 5 4 40 Ham 17 8 6 3 40 Petigny-Fr. 17 6 6 5 28 Falis.-Aisem. A 17 6 7 4 36 Pesche B 17 6 8 3 36 Florennes 17 5 10 2 24 Auvelais A 17 5 10 2 34 Walcourt A 17 4 10 3 39 Frontières 17 4 11 2 27 St-Gérard A 18 3 13 2 34

NAMUR 4 F

14.30 Flavion B - Tarcienne A, (d.) Manon Philippe Treignes 16 11 4 1 53 Tarcienne A 15 11 4 0 52 Moustier B 16 9 4 3 50 Biesme B 16 8 3 5 52 Flavion B 15 9 5 1 41 Clermont A 15 8 4 3 70 Somzée B 16 8 7 1 47 Gimnée-Maz. 15 7 5 3 37 E Molignée B 16 7 7 2 47 Thy-le-Ch. B 16 5 9 2 36 Olloy 16 5 10 1 38 Philippeville B 16 3 10 3 25 Walcourt B 16 3 10 3 27 Morialmé B 16 1 15 0 16

25 34 24 33 19 30 33 29 33 28 42 27 41 25 29 24 42 23 50 17 59 16 49 12 64 12 91 3

21 38 34 37 24 31 24 30 38 28 25 28 39 28 44 27 19 23 34 22 34 21 46 17 HAINAUT 1 53 17 14.30 Pt-à-C.-Buz. A - Péruwelz A, (d.) 51 15 Trotta Giuseppe 53 14 Albert Quevy-Mons* 16 13 2 1 41 17 40 64 11 Ent. Manage 16 9 4 3 34 21 30 Beloeil A 16 8 3 5 20 17 29 NAMUR 3 C Solre-sur-Sb. 16 8 3 5 26 20 29 14.30 Dion - Yvoir A, (d.) Courcelles A 16 9 6 1 27 29 28 Gerard Thibaut Pâturages 16 9 7 0 29 21 27 14.30 Ohey A - Méan, (d.) Péruwelz A 15 8 5 2 31 23 26 Laloux Francis 14.30 Leignon - Faulx, (d.) Ent. Binchoise 16 7 6 3 32 20 24 Dejemeppe Mathieu Pt-à-C.-Buz. A 15 7 6 2 35 26 23 14.30 Lis.-Thynes A - Sorée, (d.) SG-Tertre-Haut.. A 16 6 7 3 20 21 21 Neimry Emile Gosselies 16 6 8 2 26 32 20 14.30 Beauraing B - Achêne, (d.) Soignies A 16 5 7 4 28 30 19 Cabu Pierre 14.30 Bohan - Condrusien B, (d.) Le Roeulx A 16 4 10 2 20 30 14 Moeremans Pascal Estinnes A 16 3 10 3 20 43 12 14.30 Lustin A - Eprave, (d.) AS Fontainoise 16 2 11 3 14 31 9 Focroulle Georges Ransart A 16 2 11 3 16 38 9 14.30 Pondrôme - E Sommen. A, (d.) Britel Mehdi HAINAUT 2 C Dion 17 15 1 1 57 21 46 14.30 Beaumont A - Turque A, (d.) Lustin A 18 13 2 3 50 25 42 Janssens Philippe Eprave 17 10 2 5 36 18 35 RAS Monceau 16 12 2 2 52 17 38 Beauraing B 18 9 5 4 49 27 31 Gilly A* 16 12 3 1 46 16 37 16 11 2 3 44 22 36 E Sommen. A 17 8 6 3 37 28 27 Trivières A Sorée 17 8 6 3 36 33 27 Beaumont A 15 10 2 3 37 20 33 16 9 4 3 37 26 30 Méan 17 8 8 1 43 34 25 Binchoise Pondrôme 17 7 7 3 34 35 24 Gerpinnes A 16 8 5 3 30 33 27 Lis.-Thynes A 17 5 6 6 31 27 21 Montignies A 16 8 7 1 30 23 25 Jumet A 16 6 7 3 27 35 21 Achêne 17 4 4 9 41 34 21 Anderlues A 16 5 7 4 29 32 19 Condrusien B 17 5 8 4 34 41 19 Turque A 15 5 7 3 26 34 18 Faulx 17 4 6 7 33 41 19 Gd-Reng A 16 4 9 3 23 36 15 Yvoir A 17 4 9 4 35 42 16 Forchies A 16 3 8 5 27 40 14 Ohey A 17 4 11 2 27 50 14 Roux A 16 3 8 5 18 37 14 Bohan 17 3 12 2 28 54 11 Collège A 16 3 9 4 27 41 13 Leignon 17 1 15 1 17 78 4 Trazegnies A 16 2 12 2 20 38 8 Bracq. Sp. A 16 1 10 5 19 42 8


FOOTBALL PROVINCIAL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Flavion B veut confirmer face à Tarcienne

Périlleux déplacement pour Ligny B, la bonne surprise

P

L

4F

igny B,  c’est  la  bonne  sur­ prise  de  ce  championnat. La  grosse  surprise,  se­ rait­on  tenté  d’écrire.  « Je  ne m’attendais  vraiment  pas  à  me retrouver  sur  la  deuxième  mar­ che du podium, avoue le coach Philippe  Delvigne.  Comme promu,  l’objectif  était  le  main­ tien.  Aujourd’hui,  il  est  atteint. Le  reste,  c’est  du  bonus.  On prend  beaucoup  de  plaisir,  c’est l’essentiel.  Je  viens  d’offrir  un deuxième  repas  à  mes  joueurs pour la troisième rencontre sans défaite.  Et  mercredi,  nous  avons participé  à  la  corrida  de  Som­ breffe, question de souder encore plus le groupe. » Ce dimanche, les Lignards se déplacent  à  Petigny  qui  est bien  décidé  à  ne  faire  aucun cadeau.  « C’est  un  déplacement périlleux,  lance  Philippe, d’autant  que  je  serai  privé  des services  de  Manzoni,  qui  s’est fait  opérer  jeudi,  de  Crommen, un buteur qui est aux sports d’hi­ ver et de Battoia qui part en mis­ sion avec l’armée. Je devrai donc revoir tout mon entrejeu. Et pour corser le tout, mon gardien Colin Van Lierop est également absent. Je  m’attends  à  une  solide  répli­ que  car  les  Couvinois  sont  dans une bonne spirale. »

3B

C’

était en fin de première tran­ che,  lorsque  le  PAC  enchaî­ nait  les  succès.  Les  cham­ pions  étaient  en  train  de  battre  Péruwelz  (3­2)  lorsque  leur  gar­ dien  commettait  une  faute  de  main  hors  du  rectangle.  L’arbitre  n’excluait  pas  le  joueur  et  faisait  botter  un  coup  franc  indirect.  C’est ce dernier mot qui pose pro­ blème et les responsables provin­ ciaux  ont  jugé  que  cela  « aurait 

pu »  influencer  les  dernières  mi­ nutes  restantes.  Faisant  fi  de l’équité sportive, les visiteurs por­ taient  réclamation  et  étaient  sui­ vis. Ce qui explique que le match  sera rejoué demain, alors que tous les autres clubs sont déjà en vacan­ ces. « Nous n’aborderons pas la ren­ contre  avec  un  esprit  de  revanche,  prévient Stéphane Monnier. Mais  le  sentiment  d’injustice  est  là.  Nous  voulons  leur  faire  payer,  mais  avec  fair­play, en gentlemen… » Avec ces trois unités supplémen­ taires,  Pont­à­Celles  réintégrerait le bon wagon.  « Si on regagne, nous pourrons  être  crédités  d’un  bon  pre­ mier tour, confirme Stéphane Mon­ nier. On sera en ordre utile pour viser le  tour  final :  nous  les  méritons,  ces  trois  unités.  Cinquièmes  ou  sixièmes au  classement,  nous  serons  à  notre  place. »

Suspendus en tant que joueurs pour 2 rencontres en équipes premières série P4G à partir du 25/12 inclus: ROBERTO Anthony (Goutroux B). ABRASSART PAR LES AFFILIES Kévin (Goutroux B). Suspendu en tant que entraîneur pour STRUYVEN Jefferson (Aiseau-Presles B). une durée de 15 jours à partir du 25/12 Suspendu en tant que joueur pour 2 inclus + amende de 15€: SCIMEMI rencontres en équipes cadets à partir du Francesco (Gosselies). 25/12 inclus: HAVELANGE Hugo Suspendu en tant que entraîneur pour (Erpion-Lacs de l’Eau d’Heure). une durée de 1 mois à partir du 25/12 Suspendu en tant que joueur pour 4 inclus + amende de 30€: MARZETTA rencontres en équipes premières série Brian (Entente Châtelet). P4H à partir du 25/12 inclus: AGUS Suspendu en tant que joueur pour 1 Emilio (Docherie A). rencontre en équipes premières série Suspendu en tant que joueur pour 4 P3D à partir du 25/12 inclus: LEFEVRE rencontres en équipes premières série Dominic (Jamioulx A). P4I à partir du 25/12 inclus: MAIRIAUX Suspendu en tant que joueur pour 2 Steven (La Buissière B). rencontres en équipes premières série Suspendu en tant que joueur pour 4 P2C à partir du 25/12 inclus: STENNIER rencontres en équipes réserves à partir Mike (Jumet A). du 25/12 inclus: LECOCQ Frédéric Suspendu en tant que joueurs pour 2 (Merbesars). rencontres en équipes premières série Suspendu en tant que joueur pour 4 P3D à partir du 25/12 inclus: WUYTS Johan (JS Marcinelle A). HALLOY Olivier rencontres en équipes scolaires à partir du 25/12 inclus: MARRAKCHI Younes (JS Jamioulx A). (ROCC Marchienne). Suspendus en tant que joueurs pour 2 Exclusions jugées suffisantes: LARDIN rencontres en équipes premières série Johan (Solre). TORNIERI Alban P4I à partir du 25/12 inclus: ROBERT Frédéric (Boussu-lez-Walcourt). ILARDO (Courcelles). PAR LES CLUB Gianni (Gilly B).

CP HAINAUT

LES TRANSACTIONS ACCEPTEES

◆ TOUT LE FOOT Piret sur la touche à Philippeville Pour recevoir Anhée, Philippeville ne pourra compter sur son buteur. Victime d’une entorse de la cheville, Adrien Piret est sur la touche. Amichetti et Pemers sont pour leur part suspendus. Vanderstrick sera également absent.

Marc Matisse, le coach d’Anhée devra composer sans Robin Étienne, malade, Grimonprez, suspendu. Vanhooydonck est retenu par la chasse alors que Santy est parti en vacances.

Division 3B : Pesche s’impose à Frontières

Andy Blauwblomme et Ligny B redoutent le déplacement à Petigny.

Depuis qu’il  a  repris l’équipe, Grégory Vignas a re­ mis  de  l’ordre  dans  le  groupe et  les  résultats  suivent.  Peti­ gny­Frasnes  reste  sur  un  13 sur  15  et  empile  les  buts  (18 marqués  pour  3  encaissés). « Mes joueurs sont disciplinés et

Une équité à faire respecter Pour une erreur d’arbitrage comme il en arrive tous les dimanches, Pont-à-Celles doit jouer les prolongations. Et veut récupérer son dû.

37

Anhée privé de quatre titulaires

ÉdA – 30671000887

our cette  der­ nière  rencon­ tre  de  2015, Flavion  B  reçoit  les  Mauves de Tarcienne. « En espérant que l’on puisse jouer car le terrain est en  mauvais  état.  Mais  vu  la  météo,  cela devrait tenir », pointe le T1 fla­ vionnais,  Dominique  Colaux.  Nous  ne  ressentons  aucune  pression.  Tarcienne est une équipe avec un es­ prit correct. À l’aller, nous nous étions inclinés  5­0  mais  depuis  lors,  nous  sommes  nettement  plus  solides. »  En  tout  cas,  Flavion  s’apprête  à  en­ chaîner  les  rencontres  face  au  haut de tableau. « Nos deux premiè­ res  rencontres  de  2016  sont  face  à  Treignes  et  Clermont.  Nous  prenons  match  après  match  et  ce  dimanche,  nous allons confirmer notre bonne sé­ rie. »  Du  côté  des  Mauves,  l’envie  de  gagner  est  toujours  présente.  « Comme lors de chaque match, nous tenterons de décrocher les trois points, lance le T1, Ali Gumüs. Après notre défaite  face  à  Biesme,  mes  joueurs  sont  motivés  à  corriger  ce  mauvais  pas. »  L’entraîneur  se  méfie  parti­ culièrement d’un joueur. « Leur at­ taquant Talmane n’est vraiment pas  mauvais. Il faudra bloquer les flancs  particulièrement vifs. Flavion est une jeune équipe, comme nous, mais c’est  tout à fait prenable. » Gilbert rentre de blessure. ■   J.Ma

BS-SM

P1 Hainaut P a s b e ­ soin de motiver les Pont­à­Cellois  pour  ce  dernier  rendez­vous  de  l’année.  Malheureusement,  le  coach doit faire face à une nuée de forfaits.  « Antenucci et Cuypers sont suspendus,  Urbain,  Moreau  et  Mauro  sont  blessés  tandis  que  Bou­ cher est retenu par son travail. Cela  fait  beaucoup !  Nous  allons  devoir  faire avec les moyens du bord et pui­ ser  dans  la  P3.  Je  vais,  également,  sans  doute  devoir  m’inscrire  sur  la  feuille aussi. » Il sera temps, ensuite, de penser à la trêve. Le PAC sera au repos com­ plet jusqu’au 2 janvier. « C’est logi­ que :  après­tout,  nous  nous  sommes  déjà  entraînés  une  semaine  en  plus  que tous les autres.. » ■ E.G.

Amende de 25€: JUMET: feuille de match non-rentrée après 15 jours match Jumet - Trazegnies du 22/11 en U17. Amende de 30€: RANSART: attitude des spectateurs - comportement inconvenant - match Tertre-Hautrage/ Ransart A du 29/11 en P1. ERPION LAC DE L’EAU D’HEURE: attitude des spectateurs comportement inconvenant - match JS Marcinelle /Erpion du 29/11 en P3D. BOUSSU-LEZ-WALCOURT: attitude des spectateurs - comportement inconvenant - match Boussu/Gilly B du 29/11 en P4I. Amende de 45€: JUMET SC: joueur non qualifié - KADDOURI Mehd - pas de réponse au message du secrétariat provincial - match Jumet/Nalinnes B du 22/11 en U13. Amende de 100€: JUMET SC: feuilles de match non-rentrées après 1 mois. Match Jumet/Morlanwelz du 14/11 en U21. Match Jumet B/RCCF du 15/11 en U15. LES DECISIONS DE SEANCE

POUR LES AFFILIES Exclusion jugée suffisante: DUJACQUIER Noah (Û13 Anderlues) ce

gardien commet la faute nécessaire pour empêcher un but. La clémence du CP lui permettra de continuer à jouer. Les U13 de Anderlues n’yant qu’un seul gardien. Suspendu en tant que joueur pour 4 rencontres en équipes premières P4H à partir du 25/12: AGUS Emilio (absent en séance pour expliquer un coup de pied à un adversaire de Docherie. Suspendu en tant que joueur pour 4 rencontres en équipes réserves de Merbesars à partir du 25/12: propos grossiers à l’encontre de l’arbitre au cours du match contre Etoilés d’Ere. Suspendus pour une durée de 1 an ferme: UYSAL Muslum et UYSAL Ibrahim de Baisieux en P4C pour poussées sur l’arbitre à plusieurs reprises. Le match a été arrêté. POUR LES CLUBS Molembaix l’emporte 6-0 au lieu de 62, le match contre Wodecq ayant été arrêté à la 75e en série 3A. Contestation inlassable des joueurs et de 4 supportrices de Wodecq à propos de tous les buts marqués. Rumes La Glanerie l’emporte 5-0 contre Baisieux. Des joueurs de Baisieux en P4C ayant provoqué l’arrêt du match par agression de l’arbitre.

ont retrouvé la motivation. Cette rencontre doit nous permettre de voir où on se situe et donc orien­ ter la suite de la saison. » Meurant,  J.Goosens,  Nicolas et  Quataert  sont  blessés  tan­ dis  que  Pirmez  est  incer­ tain. ■ P. L .

C.P.NAMUR DÉCISIONS DU 17 DÉCEMBRE

Les Frontaliers mettent la pression et un but de Marteleur n’est pas validé par l’arbitre. À la 18e , Fortemps place les Cil-des-Sartois sur orbite. Cinq minutes plus tard, il hérite d’un deuxième bristol jaune et est exclu. Les Poires haussent alors le ton et Nicolas pousse le cuir entre les jambes du gardien local. Peu après la demi-heure, Jonckheere renverse la vapeur sur penalty. Au second acte, les visités se créent plusieurs occasions notamment par Masson mais sans succès. Score final : 1-2. Condrusien A. DÉCISIONS PRISES EN SÉANCE

Suspension effective en tant que joueur pour 2 rencontres équipes premières B à partir du 25-12TRANSACTIONS ACCEPTÉES 2015 : Cleda Jérôme (Molignée). Suspension effective en tant qu’entraîneur du 25-12Suspension effective en tant que joueur pour 3 2015 au 7-01-2016 inclus + amende effective de 25.00€ rencontres -17 (JB) à partir du 25-12-2015 : Frère et 200.00€ avec sursis jusqu’au 24-12-2016 inclus : Esteban (Jambes). Dessart Philippe (Havelange). Suspension effective en tant que joueur pour 1 Suspension effective en tant que délégué officiel du rencontre équipes premières à partir du 25-12-2015 et 25-12-2015 au 24-01-2016 inclus + amende effective de 2 rencontres avec sursis jusqu’au 24-12-2016 : Masson 50.00€ et 200.00€ avec sursis jusqu’au 24-12-2016 Gauthier (Vencimont). inclus : Yildiz Nayim (ES Jambes). Suspension effective en tant que joueur pour 1 Suspension effective en tant qu’entraîneur du 25-12rencontre équipes premières A à partir du 25-12-2015 2015 au 7-01-2016 inclus + amende 25.00€ : Gustin et 1 rencontre avec sursis jusqu’au 24-12-2016 : Raphaël (Beauraing), Greggio Alexandre (Arquet). Meyfroidt Gilles (Dinant). Suspension effective en tant que joueur pour 1 Suspension effective en tant que joueur pour 2 rencontre équipes premières à partir du 25-12-2015 : rencontres équipes premières B à partir du 25-12-2015 Ajrula Iljaz (Sart-Bernard). et 2 rencontres avec sursis jusqu’au 24-12-2016 : Suspension effective en tant que joueur pour 1 Samain Pierre (Andenne). rencontre équipes premières A à partir du 25-12-2015 : Exclusion jugée suffisante : Laborne François Moureaux Julien (Gembloux). (Chevetogne). Suspension effective en tant que joueur pour 2 Réclamation recevable mais non-fondée : rencontres équipes premières à partir du 25-12-2015 : Chevetogne, récl. 27/C214/15-16 (Dinant) - Fait de Lucca Anthony (Bioul). match, les appréciations de l’arbitre sont sans recours, Suspension effective en tant que joueur pour 2 2B : Chevetogne - Dinant A (29.11.15). rencontres équipes premières A à partir du 25-12Rien retenu : Arquet, attitude d’un supporter envers 2015 : Oliosi Simon (Philippeville). l’arbitre, 1 : Bièvre - Arquet A (28.11.15). Match perdu par score de forfait : Natoye, absence de Amende de 50.00€ + amende 300.00€ avec sursis feuille - deux avis kickoff dont rappel le 5.11.15 : 13G (attitude des supporters) jusqu’au 24.12.16 inclus : du 04.10, 9J du 17.10 ; Flawinne, absence de feuille deux avis kickoff dont rappel le 5.11.15 : 11I du 24.10, Bièvre, attitude supporters et speaker, 1 : Bièvre 8M du 24.10.15 ; Leuze, absence de feuille - deux avis Arquet A (28.11.15). kickoff dont rappel le 5.11.15 : 9G du 3.10.15 ; TROPHÉE DE RÉGULARITÉ Bossière, absence de feuille - deux avis kickoff dont SAINT-GERMAIN ET BEAURAING B « OUT » rappel le 5.11.15 : 8B du 24.10.15 ; Falisolle-Aisemont, Les Saint Germainois et les Beaurinois absence de feuille - deux avis kickoff dont rappel le 5.11.15 : 8C du 24.10.15 et 7C du 24.10.15 ; UR Namur, (respectivement 7 et 6 rencontres sans revers) n’ont pu poursuivre leur progression. asence de feuille - deux avis kickoff dont rappel le Saint Germain, bien placé en 3A, a été repoussé 4-3 à 5.11.15 : 8H des 0.10-17.10-24.10.15, 8M des 3.10Sclayn B, tandis que Beauraing B a été défait sur un 24.10.15, 7J du 10.10.15 ; Sinsin, feuille non rentrée, RBC Sinsin - Ciergnon 14.11.15 (0 - 5) ; Surice, absence score arsenal à Eprave, troisième en 3C. de feuille - deux avis kickoff dont rappel le 5.11.15 : 8L Leur dernière contre-performance remontait au 11 du 10.10.15 ; Tarcienne, absence de feuille - deux avis octobre 2015 pour Saint Germain (3-1 à Sart Bernard, kickoff dont rappel le 5.11.15 : 7I du 17.10.15 ; Gesves, leader en 3A) et au 25 octobre 2015 pour Beauraing B (3-2 à L’Ent. Sommenoise). absence de feuille - deux avis kickoff dont rappel le Six autres teams quittent nos tablettes : Arquet A (5), 5.11.15 : 8J du 10.10.15 ; Lisogne-Thynes, feuille non Anhée A (4), Fernelmont-Hemptinne A (4), Couvinrentrée, 15BC Lisogne-Thynes - Gimnée-Mazée Mar. (3), Pesche A (3) et Bossière (3). 14.11.15 (0 - 5). Classement provisoire : 28 : Fraire : (3B), série stoppée Amende de 25.00€ : Spy, mise en demeure, manque le 23/08/15 ; 22 : Couvin-Mar. (dames), série stoppée le d’organisation - Pas accès ordinateur avant match, 05/09/15 ; 17 : Spy (2A), Ent. Mosane (4C) ; 16 : pas de feuille d’arbitre papier, 17DC Spy - Fosses Bonninne A (4A), Feschaux (4D) ; 15 : Bois-de-Villers (29.11.15) ; Fernelmont-Hemptinne, mise en (4E) ; 13 : E. Molignée A (2B), Ligny B (3B) ; 12 : Arquet demeure, Manque d’organisation - absence d’eau B (3A), Belgrade (dames) ; 11 : Andenne A (2A), chaude, vestiaires sales ou non chauffés, 3A Wépion B (4B) ; 10 : Dion (3C) ; 8 : Flawinne A (2A), Fernelmont-Hempt. A - Andenne B 28.11.15. Sambreville A (3B), Moustier A (4E), Fémina Auvelais Art.1422 : amende joueur -21 ans : 50.00€ : (dames), Thy-le-Château (dames). Condrusien, 1re infraction, 06/12/2015 - 1 : Pesche A -


38

NR-BS-SM

OMNISPORTS

FO OTB ALL

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

Division 4 provinciale d

Rochefort B pourrait déjà disparaître Pour sa première année de compétition, Rochefort B crée la sensation, troisième en P4D. Mais une future décision pourrait remettre en cause son existence… ●

Jérôme NOËL

ÉdA – 202603435670

«N

ous n’avions jamais ima­ giné nous retrouver sur le podium  à  la  trêve  hiver­ nale », explique d’emblée l’entraî­ neur  John  Bays.  Et  pour  cause,  Rochefort  B  est  une  toute  nou­ velle équipe formée presque à la  dernière minute en fin de la sai­ son  passée.  Le  coach  n’avait  d’ailleurs  formulé  aucune  ambi­ tion  en  début  de  saison.  Cette  troisième place est donc une très belle  surprise  de  fin  d’année.  « Rochefort B, c’est un mix entre des anciens  juniors  de  Rochefort  et  des  joueurs  de  la  P4  d’Éprave.  J’avais  peur que les deux mentalités ne s’as­ socient  pas.  Je  me  suis  trompé »,  avoue­t­il.  D’Éprave,  John  Bays  n’en garde pas un très bon souve­ nir. « Nous nous sommes quittés en  bons termes mais nous avions vrai­ ment l’impression de ne pas être pris

Le club de Rochefort a permis à une partie du noyau d’Éprave B de jouer au football cette saison..

en compte  par  les  dirigeants.  En  reprendre le matricule 6463 est sur  remettre Wavreille à flot. « Nous  gros,  P4  ou  pas,  cela  ne  changeait  la  table,  lancé  par  François  Hutin,  voulions déjà jouer pour le compte du rien pour eux. » un jeune de 20 ans. » club  cette  saison  d’où  notre  volonté  D’ailleurs, l’histoire de cette idée d’arrêter les frais à Eprave. Malheu­ Wavreille relancé grâce à un but folle est loin d’être banale. « Lors  reusement,  pour  des  raisons  admi­ du Standard ? d’un match du Standard, il a promis nistratives et autres (NDLR : la bu­ De ce fait, John Bays a décidé de de  racheter  le  matricule  de  Wa­ vette  est  insalubre),  nous  avons  prendre  certains  joueurs  de  son  vreille  si  Renaud  Emond  marquait  manqué  de  temps.  Heureusement,  groupe  pour…  reformer  une  son coup franc. Il l’a réussi et Fran­ Rochefort  a  accepté  de  nous  prêter  équipe  à  Wavreille,  un  club  dis­ çois Hutin a tenu sa promesse à mon ses  installations  pour  lancer  une  paru de nos championnats. « De­ grand  étonnement. »  Depuis  lors  équipe B sans quoi tout un groupe ne puis un bon bout de temps le projet de donc, tout est mis en œuvre pour jouerait pas au football cette saison. »

J UD O

Rochefort B ou Wavreille ? En tout  cas,  le  moins  que  l’on puisse dire, c’est que Rochefort B détient  de  nombreuses  qualités  pour terminer 2015 à la troisième place.  « Nous  méritons  cette  place  même  si  nous  n’avions  jamais  évo­ qué cette ambition de tour final », ex­ plique John Bays qui profite de la trêve  pour  se  reposer  après  une  opération au cœur. Si  l’équipe  enchaîne  au  même rythme après la nouvelle année,  on  devrait  donc  retrouver  les  Marcassins au tour final en fin de saison. Une situation qui réjouit  sportivement  le  coach  mais  qui  l’obligera à prendre une décision si l’équipe parvenait à monter en P3. « Si je décide de jouer le coup en P3, certains diront qu’on laisse tom­ ber  Wavreille  et  que  nous  sommes  des amateurs. Mais je comprendrai  aussi les joueurs qui souhaitent res­ ter évoluer en P3 plutôt que de tout  recommencer  en  P4.  Dans  l’autre  sens,  si  nous  décidons  de  partir  à  Wavreille, nous laisserons Rochefort en  plan  alors  qu’ils  nous  ont  ac­ cueillis dans leurs installations. C’est sûr, il s’agira d’une décision très diffi­ cile à prendre même si nous devions rester en P4. D’ici là, j’aurai le temps d’y  réfléchir. »  En  attendant,  John Bays le promet, ses hommes joue­ ront le coup à fond.  ■

BOX E

Galaev en Australie : que du bonheur

A ÉdA

près quelques jours de ga­ lère,  Bogdan  Galaev,  le boxeur  namurois  parti  à la  conquête  de  l’Australie,  a trouvé  où  poursuivre  sa  pas­ sion.  « J’ai  intégré  une  petite équipe  de  football,  afin  de  recom­ mencer le sport et m’habituer à ce  climat  particulier.  J’ai  alors  reçu  un  message  d’une  Ukrainienne,  qui  a  entendu  parler  que  je  cher­ chais à rejoindre une salle de boxe, et  qui  m’a  proposé  de  venir  es­ sayer ».  Bogdan  s’est  entraîné face  aux  boxeurs  locaux  et  a  créé  la  surprise.  Lena  et  Ben  Cœman,  qui  dirigent  la  salle,  n’avaient  jamais  vu  quelqu’un  boxer comme lui. « Mes esquives ont  impressionné,  et  quelque  peu

De nouvelles ceintures à Floreffe Porté sur les fonts baptismaux voilà sept ans, le club de judo de Floreffe compte 55 membres dont une majorité de jeunes. Soutenus dans leur travail par leur professeur Michel Crasset (3e Dan), Didier Argentin et Pascal Seny, les deux enseignants, viennent d’obtenir le grade de 3e Dan. Deux autres membres, Christina Fogli et André Fuzfa ont réussi l’examen pour décrocher le grade de 1er Dan.

SPO RT À L’ É COL E Du sport pour l’intégration Les abeilles, l’équi-

A .G.

pe de football des élèves de l’enseignement spécialisé de l’EPES Reumonjoie, à Malonne, ont accueilli une équipe un peu spéciale, pour une rencontre amicale. Le Centre d’Accueil de Bouge s’est déplacé avec une petite dizaine de réfugiés afghans, tout juste arrivés, afin de permettre leur intégration via le sport. Une réussite, qui s’est achevée par la victoire des visiteurs. Lena et Ben Cœman ont accueilli Bogdan dans leur salle, en Australie. ÉdA

ÉdA

agacés mes  adversaires,  sourit  l’expatrié.  L’essai  a  donc  été  con­ cluant,  et  ils  m’ont  accueilli,  con­ tents  d’avoir  leur  premier  techni­ cien ».  Lena  et  Ben  ont  pris  Bogdan  sous  leur  aile,  un  peu  comme  l’ont  fait  Fabian  Cha­ pelle  et  son  épouse,  et  envisa­ gent  déjà  de  futurs  combats  pour  notre  « intouchable ».  « Si  j’ai  l’occasion  de  monter  sur  le ring, ça sera pour représenter leur club,  mais  toujours  pour  la  Belgi­ que,  puisque  ma  licence  reste belge »,  termine  le  boxeur,  qui  reste  nostalgique  en  pensant  à  son  ancien  club  et  surtout  son ancien entraîneur, qui lui a tout appris, Fabian Chapelle. ■


OMNISPORTS

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

MÉ R I TE SP O RTI F

Fernelmont

Les autorités communales ont mis à l’honneur les sportifs qui se sont distingués en 2015 en décernant trophées et médailles.

Les sportifs mis à l’honneur.

Le Ju­Jitsu club : Elodie Braun, Eva  Linotte  et  Loïc  Lefevre  sont  passés  ceinture  1er  Dan  sous  l’œil  vigilant  de  leur  professeur  maître Mihaljevic. Le  Sport  Club  vélocipédique de Marchovelette : depuis 1974, le  club  est  une  véritable  école  pour les jeunes filles ou garçons  de 8 à 18 ans. Il est ledernier club

ÉdA

L

Les différentes disciplines plébiscitées

Défaite interdite pour les Auvelaisiens EBS-Diest (dim. 16 h)

D

Marie-France HÉRION

es autorités communales em­ menées  par  Christelle  Plom­ teux, échevine des Sports, ont mis  à  l’honneur  les  jeunes  et  moins jeunes sportifs de la com­ mune qui se sont distingués du­ rant  l’année.  Le  bourgmestre  Jean­Claude  Nihoul  a  remercié  ces habitants d’être les meilleurs et les plus forts dans la discipline choisie. Il a vanté les mérites du  sport  qui  oblige  le  dépassement  de  soi,  le  respect  de  soi  et  des  autres,  développe  le  travail  en  équipe, l’amitié et la solidarité et suggère  une  saine  hygiène  de  vie. L’objectif de la petite cérémo­ nie  organisée  en  présence  des  sportifs, de leur famille, de leurs  moniteurs  et  des  nombreux  bé­ névoles qui œuvrent dans les dif­ férents  clubs  était  de  féliciter  et  d’encourager ces vedettes locales qui font la fierté de la commune. Une  septantaine  de  pratiquants  s’est  vue  remettre  trophée  ou  médailles.

39

T E N N IS D E TA B L E

Les vedettes sportives locales

BS-SM

de la province de Namur. Les ré­ sultats engrangés en 2015 témoi­ gnent de la qualité de l’encadre­ ment  apporté  par  le  staff  technique à la formation des jeu­ nes. Une médaille a été décernée à  Mathis  Vandergucht,  Enzo  Honnay,  Émilien  Feye,  Arthur  Alexandre,  Jean­Emmanuel  Ju­ nior  Dupont,  Julien  Saremans,  Lucas  Jacques  (champion  pro­ vincial),  Hugues  De  Jonge,  Tho­ mas Caes, Antoine Minet et Tom Van Vuchelen. Cloé Minet a reçu un  trophée  pour  avoir  défendu  plusieurs  fois  les  couleurs  de  la  Belgique  au  travers  de  l’équipe  nationale. Le  TT  Tillier  :  le  club  compte deux équipes championnes dans deux divisions 4 grâce à Jean­Al­ bert  Genot,  Pierre  Genot,  Mat­ thieu  Hamende,  Marcel  Coore­ mans,  Alexandre  Colot,  Patrick  Noiset, Éric Demets, Alain Bonet, Marc Demeyere et Thomas Del­ fosse. Le  BAF  ou  badminton  club  : Malik et Brice Wattier, deux jeu­ nes  joueurs,  deux  frères  après  deux  ans  d’entraînement  vont  rejoindre la sélection provinciale de Namur. Un membre très actif

au sein du club, Robert Burczyk a également été mis en avant pour son investissement dans la mise  en route d’une section pour per­ sonnes porteuses d’un handicap. Le  Tennis  club  de  Franc­Wa­ ret : Vincent Carvajal a remporté quatre tournois régionaux et ga­ gné 29 matches sur 49. L’Entente  sportive  Hemp­ tinne/Fernelont  :  une  équipe  provinciale  U15  composée  de  Baptiste  Calvi,  Mathieu  Collart,  Thibault  Demaerschalk,  Kim  Detienne,  Augustin  Dubuisson,  Nathan  Feltz,  Florian  Kabergs,  Antoine  mailleux,  Aurelien  Pleugers,  Geoffroy  pluciennik,  Damien  Portois,  Axel  Rouffi­ gnon,  Nathan  Timsonet,  Maxime  Van  aerschot  et  Jona­ than Bouts. Alison Baldini a reçu un  trophée  en  tant  que  forma­ trice  des  petits  joueurs  de  cinq  ans. Le  BC  Fernelmont,  club  de basket : une équipe de pupilles  composée  de  Ahkim  Nora,  Lisa  Baijot,  Estelle  Cocq,  Pauline  Georges,  Lucie  Gomand,  Eline  Lemaire, Yrielle Léonard, Manon Moreau et Laura Petit dont trois  benjamines  :  Estelle  Dotreppe, 

Zeélia Derochette et Romane Le­ maire.  Une  équipe  de  prépous­ sins  U7­U8  composée  de  Clé­ ment  Gilot,  Oscar  Vanderhaegen, Théo Derèse, Ar­ thus  Briard,  Martyn  Dehert,  Théodore  Dias,  Alexis  Dero­ chette,  Charlie  Dereine  et  Loïc  Delvigne. Les mérites individuels ont été attribués  à  Jean­François  Del­ haye  en  tennis  de  table,  Kevin  Absil  en  football  et  Quentin  Crœs au tir à l’arc. ■

ernière rencontre  du  pre­ mier  tour  pour  l’Étoile  Bas­ se­Sambre  qui  offre  l’hospi­ talité  à  aux  Bruxellois  de  l’Alpa.  Un duel entre mal lotis qui totali­ sent  11  points.  Les  Auvelaisiens  ont vaincu La Catsellinoise et par­ tagé  à  La  Villette  tandis  que  les  promus  de  l’Alpa  ont  vaincu  les  Carolos  et  partagé  avec  Châteli­ neau. Un parcours à peu de chose près semblable. On doit donc s’at­ tendre à un duel indécis et équili­ bré. Un duel pour lequel, les Etoi­ lés  pourront  compter  sur  leur  chef de file, Damien Delobbe qui vient de fêter le titre avec sa nou­ velle  équipe  de  Charleville.  « Nous  avons  en  effet  cueilli  les  lau­ riers et nous accédons à la nationale 1 pour le championnat de janvier. » Les  Auvelaisiens  comptent  sur leur leader pour signer une 2e vic­ toire,  une  première  à  la  maison.  « Ce serait déjà très bien si on pouvait éviter la défaite,. Il faudra toutefois se méfier de Florian Cnudde, un jeune  que  j’entraîne  et  qui  progresse  très  bien.  Skucas,  qui  jouait  avec  nous  l’an dernier, est lui aussi capable de  signer de grands exploits. » ■ DO

T EN NI S DE TABL E Superdivision e

Un 3 partage de rang pour les Vedrinois ? Vedrinamur-Diest (d. 18h)

L

es Vedrinamurois  ac­ cueillent  Diest  qui  occupe la 3e marche. Un adversaire de  taille  pour  la  bande  à  Luc Cabrera  qui  reste  sur  deux  su­ perbes  performances,  avec  les  partages signés au Logis Auder­ ghem  et  à  Hoboken.  Aussi, avec le soutien de leur kop, les

Vedrinois sont  bien  décidés  à  clôturer  ce  premier  tour  sur une  bonne  note.  « Tout  dépen­ dra de l’effectif aligné par les Dies­ tois,  indique  Luc  Cabrera.  S’ils  alignent Tosic, Juzbasic et Jenkins, ce  sera  du  costaud.  Arracher  un nouveau  partage  constituerait déjà une belle performance ». ■ DO


40

BS-SM

OMNISPORTS

SAMEDI 19 DÉCEMBRE 2015

B ASK E T- B AL L Division 1 nationale dames

B AS K E T Nat. 2

Namur n’a plus trop le choix

Les étrennes avant l’heure…

Eliminé en Eurocoupe, Namur entame son second tour le couteau entre les dents, avec une marge de manœuvre étroite. Ce soir, il faudra battre SKW.

Bouffioux ne cache pas son en­ vie de battre le fer tant qu’il est chaud.  « Si  nous  débutons  le  se­ cond  tour  comme  nous  avons  en­ tamé  le  premier,  c’est­à­dire  par une victoire contre les Mosanes, je dis  très  bien. »  Le  coach  des Moncelloises  se  doute  cepen­ dant  qu’il  y  a  peu  de  chances qu’il vive une soirée tranquille tantôt.  « Nous  serons  attendus. Les  Liégeoises  auront  le  couteau entre  les  dents.  Elles  viennent  de signer  un  très  beau  résultat  à Deerlijk.  Elles  aussi  auront  à cœur  de  confirmer  leur  état  de forme actuel en terminant l’année civile  par  un  succès. »  Vincent n’élude  pas  non  plus  un  con­ texte.  plus  personnel.  « Pierre Cornia et moi travaillons tous les deux  à  la  fédération.  Aucun  de nous n’a envie d’entendre le petit commentaire que le vainqueur ne manquera  pas  d’effectuer. »  En gros,  la  différence  de  position au tableau général risque bien de  ne  pas  particulièrement  se sentir  sur  le  terrain.  Le  classe­ ment  trottera  cependant  dans les  têtes  sambriennnes.  « Une huitième  victoire  consoliderait dans  l’immédiat  notre  présence dans le top 4, une position pour la­ quelle  nous  devrons  batailler  à chaque sortie. Le mois de janvier s’annonce particulièrement ardu. Nous  reprendrons  le  10  contre Namur,  que  nous  recevrons  en­ core le jeudi 21 en quart de finale de la Coupe de Belgique. Suivront Sint­Katelijn,  toujours  à  la  mai­ son,  et  Braine ! »  Comme  le  dit l’adage : on y verra plus clair à la  fin  d’un  mois  qui  se  con­ clura par la venue, plus prena­ ble sur le papier, d’Ostende. ■

Namur – Wavre-SainteCatherine (s. 20h30) ●

Pa s ca l JA SS O G N E

ÉdA – Florent Marot

C

e soir, avec la visite de Wa­ vre­Sainte­Catherine,  Na­ mur  entame  déjà  son  se­ cond  tour  du  championnat. Jeudi,  les  derniers  espoirs  de passer l’hiver en Eurocoupe se sont envolés. « On vient de pren­ dre un gros coup sur la tête, con­ cède  le  coach  Sébastien  Du­ four.  Mais  cette  grosse  semaine n’est pas tout à fait finie. Il faut se remettre  de  notre  déconvenue  et aller  chercher  la  victoire  ce  sa­ medi, histoire de passer de bonnes vacances. » Il ne reste plus que les  compétitions  domestiques pour  tenter  de  faire  bonne  fi­ gure  et,  qui  sait,  ramener  un trophée  en  fin  d’exercice. « Dans  ce  cadre­là,  nous  n’avons plus  trop  le  droit  à  l’erreur.  Et  si nous souhaitons rester en vie dans ce championnat, avec pour objec­ tif  d’accrocher  la  troisième  place, on ne peut plus perdre de rencon­ tres  au  second  tour.  Si  nous  vou­ lons  garder  notre  sort  entre  nos mains, il faudra se sortir les tripes à chaque match. »

Sissoko, Deneil et Orekhova doivent prendre leur revanche pour « rester en vie » dans ce championnat.

Fleurus 82 – Oxaco 75 22-18, 22-18, 19-22, 19-17 CEP : Njoya 15-10 (4x3), Bauwens 6-5 (1x3), Linskens, Ouattara 0-4, Ilongo 2-8 (1x3), Jonniaux 15-9 (4x3), Mertens 4-2 (1x3), Cauchy 2-0. BOECHOUT : Celis 11-15, Pegg 7-11 (4x3), Dekkers, Van Gelder, Gevers, Demeyer 7-5 (2x3), Nau 7-2 (1x3), Enoch 4-6.

L

es plus  inattendues  sont  les plus  belles.  Hier,  le  CEP  a  re­ trouvé la grinta de ces derniè­ res  semaines  en  s’appuyant  sur  des  quintettes  plutôt  petits,  Lins­ kens  relayant  fugacement  Ouat­ tara avant que Tony Vandenbosch ne se mette à jouer au poker, sans intérieur, ce qui obligea parfois Il­ ongo à se coltiner le grand Enoch. Déjà  que  le  capitaine  bernardin  s’est souvent chargé du dangereux Celis  avec  une  belle  abnégation,  pas toujours récompensée par les  hommes  en  gris.  Ceux­ci  ont  beaucoup  laissé  jouer  dans  la  ra­ quette et fait preuve d’une grande sévérité en périphérie. Le monde à l’envers.  Quoi  qu’il  en  soit,  les  Fleurusiens ont tenu tête à ce top­ team  de  l’antichambre  grâce  à  leur précision de loin. Mais à l’ini­ tiative de Bauwens, qui montra la voie, et de Njoya, le jeu fut plus va­ rié.  Pour  le  reste,  le  suspense  fut  total. Les deux équipes ne se sont  pas  lâchées  d’une  semelle,  si  ce n’est  à  l’entame.  À  2­11,  Njoya  et  Jonniaux  lancèrent  les  Noirs.  Le  dépassement  eut  lieu  à  la  10e .  Bœchout égalisa à 28­28 mais dut  ensuite attendre la 39e  pour repas­ ser  au  commandement  (74­75).  Un triple de Njoya fit le plus grand bien. Le Français rajouta un lancer à  12  secondes  du  terme  et  Jon­ niaux scella le sort du match. ■

trouvent la  seconde  meilleure formation  de  l’élite  féminine derrière  le  Castors  Braine.  Les Malinoises  n’accusent  en  effet qu’une  seule  défaite  en  cham­ pionnat…  face  aux  Brainoises. À  l’aller,  les  Namuroises avaient  essuyé  un  premier  re­ vers. Les circonstances étaient différentes.  Le  noyau  aussi. Aujourd’hui,  Namur  peut prendre  sa  revanche.  « On  ne doit pas perdre de vue que c’est le second contre le cinquième. Même dans ces circonstances, battre Na­ mur  reste  un  must  pour  l’adver­ saire.  Il  n’a  pas  grand­chose  à perdre.  On  aura  encore  droit  à Différent du match aller une formation qui ne lâchera rien. Ce  soir,  les  Namuroises  re­ Notre  marge  de  manœuvre  est

étroite et  grappiller  un  super­bo­ nus  avant  de  goûter  à  une  quin­ zaine de repos, bien méritée, ce se­ rait  une  très  bonne  chose. »  Ce sera  toujours  sans  Maja Miljkovic (entorse genou) lais­ sée au repos.

B ASK E T Division 3

F UT SA L Division 1 nationale

Un dernier quart catastrophique !

Un spectateur sur le terrain…

Alost 82 – Charleroi 73

Buts : Amelot (1-0, 11e ), Durakovic (1-1, 12e ), Ait Salah (1-2, 18e ), Ter Linden (1-4, 21e et 31e ), Birinci (3-4, 33e et 35e ), Sleypen (3-5, 37e ), Amelot (4-5, 38e )

T

erminer l’année  sur  une note  positive  et  une  4e   vic­ toire  consécutive,  c’était l’objectif  des  Carolos  qui  pou­ vaient ainsi confirmer leur posi­ tion  sur  le  podium.  Mais  atten­ tion car ces Alostois, même s’ils  n’ont,  jusqu’à  présent,  battu  qu’une  équipe  du  top  6  (Lom­ mel),  peuvent  être  de  sérieux  clients. Comme de fait, d’entrée, les vi­ sités  montraient  la  couleur,  ou  plutôt  Charleroi  n’entrait  pas  correctement  dans  le  match.  « Nous manquions de rythme, d’in­ tensité dans tout ce que nous entre­ prenions. Nous étions chaque fois en retard  défensivement »,  déplorait  Jaume Avino. Le réveil survenait dans le second quart. Ses joueurs

Liège – Monceau (s. 20h30) Si l’on fait exception d’Alyssa Barache  qui  tiendra  sa  place mais sera privée de Régionale 1 en raison d’une petite douleur au genou, qui ne l’a pas empê­ chée d’apporter sa pierre la se­ maine  passée,  tout  le  monde sera  présent  pour  effectuer  le déplacement  d’aujourd’hui  à Liège.  Pince­sans­rire,  Vincent

Roselies 4 – Houthalen 5 (arrêté)

Diego DI RISIO

L

es Roseliens subissent un coup  dur  peu  après  l’en­ tame  avec  la  blessure  de leur  gardien,  Dumont.  Le jeune  Elkjimi  le  remplace avec  brio  entre  les  perches. Pour  surprendre  son  oppo­ sant,  My  Cars  applique  la tactique  du  gardien  volant avec  le  coach,  Zico,  dans  ce rôle.  Elle  ne  s’avère  pas payante,  la  tentative d’Akrich  après  une  perte  de balle locale, finit sur la latte. Sur  sa  première  véritable occasion,  Roselies  va  trou­ ver la parade. Une combinai­ son entre El Filali et Amelot profite à ce dernier. La réac­ tion de Houthalen est fulgu­

ÉdA – Christophe Béka

23-12, 11-27, 13-12, 35-22 CHARLEROI : Libert 4, Fusek 5, Vancampenhout 2, Lambot 19, Diop 3, Morini 25, A. D’Hose 7, Mouton 4, R. D’Hose 2, Lefever 2

parvenaient même  à  renverser  la vapeur pour virer en tête à la  pause  (34­39).  Une  embellie  de  très  courte  durée.  « Le  troisième  quart n’était déjà pas terrible mais  alors  le  quatrième,  ce  fut  catastro­ phique ! Mauvais de chez mauvais. Nous avons multiplié les mauvaises passes,  les  pertes  de  balle  et  nous  avons été incapables de contrôler les uns contre uns. » Résultat  :  35  points  encaissés sur les dix dernières minutes, un scénario qui n’était pas sans rap­ peler celui de la semaine passée  face  à  Lier,  lorsque  Charleroi  avait  galvaudé  un  viatique  de  vingt points pour s’imposer une prolongation.  « Ça  n’a  rien  de  comparable  tellement  ce  fut  pire  à  tous  les  niveaux »,  concluait,  dé­ pité, le coach carolo qui devra re­ mettre  l’ouvrage  sur  le  métier  pour  reprendre  le  mieux  possi­ ble en 2016. ■

Une rivalité certaine

Dom.A.

nent même l’avance avant la pause via Ait Salah. Il  ne  faut  que  12  secondes en seconde période aux Lim­ bourgeois pour doubler leur avantage.  Ter  Linden  con­ clut  une  action  collective. Le même joueur est à la con­ clusion  d’une  contre­atta­ que dix minutes plus tard. Les  Roseliens  sont  loin d’avoir dit leur dernier mot. La  tactique  du  gardien  vo­ lant  commence  à  payer,  Bi­ rinci réduit l’écart à 3­4. Une erreur de marquage va permettre à Sleypen de faire 3­5.  La  tension  monte  sur­ tout  après  le  quatrième  but local signé Amelot. Giovanni Canaris et les Carolos Un  spectateur  est  monté n’ont pas pu aller au bout de sur  le  terrain,  furieux  de leur rencontre. voir  l’arbitre  refuser  l’égali­ sation.  Celui­ci  n’a  d’autre rante  et  le  tir  de  Durakovic choix que d’arrêter la partie ne  laisse  aucune  chance  au une  minute  avant  son portier.  Les  visiteurs  pren­ terme.  ■


Lsantilli – Fotolia

Hauts postes en manque de femmes

Plus l’échelon en entreprise est élevé, plus les femmes sont sous-représentées. Malgré des efforts d’égalité de genres, comment s’annonce l’avenir ? ●

A u r é l i e CO M P S

A

lors que  le  nombre  de travailleurs  féminins  a augmenté  ces  dernières années  dans  les  postes  de haut  niveau,  la  représenta­ tion  féminine  risque  de  sta­ gner  pour  les  différents  ni­ veaux  de  fonction  chez  les plus  grands  employeurs d’Europe  au  cours  des  pro­ chaines  années.  C’est  ce  que révèle une étude mondiale de Mercer,  « When  Women  Th­ rive »  (« Quand  les  femmes prospèrent »),  à  propos  de  la représentation,  de  la  réten­ tion  et  des  opportunités  de promotion  des  femmes  dans les  entreprises  et  organisa­ tions. Statu quo pour la prochaine décennie D’ici  10  ans,  selon  l’étude, les  femmes  représenteront 37  %  de  l’effectif  dans  les fonctions  de  cadre  et  de  se­ nior  management,  soit  exac­ tement le même chiffre qu’en

2

2015. En  guise  de  comparai­ son, la proportion de femmes dans  des  fonctions  de  haut niveau  passera  de  21  %  en 2015 à 33 % en 2025, tout au moins  si  les  organisations parviennent  à  maintenir  la situation actuelle. Le fait que la  représentation  féminine soit  aussi  importante  vient entre  autres  du  fait  que  les entreprises  se  sont  explicite­ ment  attelées  à  engager  des femmes  à  des  fonctions  de haut niveau. « Dans certaines régions d’Eu­ rope, les mesures sur les quotas ont  sérieusement  stimulé  la  re­ présentation  féminine  dans  les fonctions  de  management  et  de haut  niveau »,  explique  Goe­ dele Van der Linden, Director of  Government  Relations  for Europe  chez  Mercer.  « Mais toute médaille a son revers : les entreprises se concentrent beau­ coup  sur  l’engagement  de  fem­ mes à des postes de haut niveau, mais  elles  ne  semblent  pas  en

mesure de  les  garder.  Et  c’est bien sûr néfaste pour les progrès enregistrés  par  ces  entreprises en termes d’égalité des sexes. À moins  qu’elles  agissent  mainte­ nant. »

diversité couronnée  de  suc­ cès réside dans l’engagement et  l’implication  du  manage­ ment,  ciblés  sur  la  diversité et  les  programmes  de  déve­ loppement  spécifiques  pour les femmes. Il ressort du rap­ Les engager… et les garder port que, dans les entreprises Toujours selon le rapport, il européennes,  57  %  des  per­ est  possible  qu’à  mesure  que sonnes interrogées au niveau la  population  active  euro­ du  senior  management  et péenne continue à vieillir, de plus en plus de femmes quit­ tent le marché du travail, en­ tre  autres  pour  s’occuper  de la  population  vieillissante. « Il s’agit d’un véritable coup de semonce,  poursuit  Goedele Van  der  Linden.  Les  entrepri­ ne  stagnation  similaire ses  doivent  non  seulement se dessine également aux veiller à ce que suffisamment de USA  et  au  Canada.  À femmes atteignent les postes les l’heure  actuelle,  39  %  des  plus  élevés,  mais  aussi  à  un  af­ fonctions  à  partir  du  niveau  flux  suffisant  de  femmes.  C’est de cadre et au­delà sont occu­ la  condition  sine  qua  non  pour pées par des femmes. Selon les garantir  que  tous  leurs  efforts pronostics  du  rapport,  cette  positifs en termes de représenta­ proportion n’augmentera que tion  féminine  au  travail  ne de 1 % d’ici 2025. À moins que soient pas réduits à néant. » les  organisations  prennent  des mesures pour gommer les Une priorité pour les CEO différences  entre  hommes  et  C’est  évident,  comme femmes en ce qui concerne le l’étude  (ci­contre)  l’explique, recrutement, la promotion et  les entreprises doivent livrer la  rétention.  Pour  les  fonc­ des  efforts  supplémentaires tions  de  haut  niveau,  le  pro­ pour encourager l’égalité des nostic est un peu meilleur : la sexes  dans  le  monde  du  tra­ proportion de femmes devrait vail.  L’un  des  facteurs  de passer de 22 % en 2015 à 36 % réussite  d’une  politique  de

37 %  de  tous  les  répondants de  sexe  masculin  indiquent se  préoccuper  de  la  diversité et  agir  en  ce  sens.  « Si  tout CEO faisait de la diversité l’une de  ses  priorités,  cela  profiterait non seulement à la croissance de l’entreprise,  mais  aussi  à  l’éco­ nomie, à la communauté et aux familles »,  conclut  Goedele Van der Linden. ■

Stagnation aussi aux USA et Canada

U

en 2025. C’est surtout dû à la  plus  grande  égalité  entre  hommes et femmes en ce qui concerne  la  promotion  pour  les fonctions de haut niveau. « À première vue, l’Europe et les USA  semblent  enregistrer  une belle  progression,  ajoute  Goe­ dele  Van  der  Linden,  expert  chez Mercer. Mais il y a quand même  des  points  moins  réjouis­ sants : d’une part les entreprises  se  concentrent  trop  peu  sur  l’af­ flux  d’un  nombre  suffisant  de femmes, et d’autre part l’encadre­ ment  et  la  culture  d’entreprise  adéquats  sont  absents.  Il  s’agit  pourtant  d’éléments  cruciaux  pour  une  politique  de  diversité  couronnée de succès. » ■

Supplément au journal L'Avenir - ● Samedi 19 décembre 2015


Emploi

La Province de Namur c’est : • Plus de 1100 collaborateurs • Un emploi stable dans le service public

• Des missions diversifiées dans les domaines de la santé, de l’enseignement, de l’environnement, du tourisme, de la culture ...

LA PROVINCE DE NAMUR RECRUTE ! Un « Community Manager » pour le Service des Relations Publiques. Conditions être titulaire d’un Master et disposer de deux années d’expérience utile en lien avec la fonction. Un « Community Officer - Responsable en communication pour le Domaine Provincial Valéry Cousin à Chevetogne. Conditions être titulaire d’un baccalauréat et disposer d’une année d’expérience utile en lien avec la fonction.

Intéressé(e) ?

Votre candidature composée SOUS PEINE DE NON RECEVABILITE d’un curriculum vitae détaillé, d’une lettre de motivation, d’une copie du titre requis peut être envoyée par pli simple à l’adresse suivante : Monsieur Jean-Alexandre VERDONCK, Directeur du Service GRH rue Lelièvre, 6 à 5000 Namur OU par mail à l’adresse suivante: louise.leusden@province.namur.be (tél. : 081/77 53 25) pour le 24 décembre 2015 au plus tard.

Modalités d’examens ainsi que la description de fonction complète de chaque poste sur notre site :

www.province.namur.be Activité commerciale

Emploi vacant CHERCHE COUPLE DE GARDIENS pour propriété à Clavier (Condroz). Offrons bon log de fonction pour entretien maison & jardin qqes heures par sem. Mari trav à l'extér, réf souh . Rép à concierges.be@gmail.com ≥02/374.19.15 (répondeur) AF135397

HORECA HÔTEL OFFRE l'occasion à un couple de partenaires talentueux, indépendants : Hôtel Manager , Chef de cuisine et Chef de salle d'exploiter un hôtel avec restaurant, sans investissement : info@lenid.be AF135183

DIVERS ENGAGE APPRENTI M/F BOUCHER & apprenti vendeur/ vendeuse ≥081/44.13.30 BW043789

Ds le cadre de son expans., soc. luxemb. de prestataire de serv., transp., coursier, rech. commercial « free lance » trav. pr son propre compte. Il devra avoir une présent. impecc. et des capac. à négoc. avec une clientèle surtout finan. et industr. Sa capac. d’analyser un marché ainsi que de démarcher une client. profess. est primordiale. Lang. parlées et écrites : franç. et anglais. EBJ sous n°APXSB00A.

Soc. de coursier luxemb. rech. pr entr. imméd. des chauffeurs «free lance» posséd. leurs propres véh. (poss. d’acq. les véh. de la soc. ds des cond. financ. simples). Tournées quotid. fixes plus courses urg. Contr. de prest. de services fixe s/12 mois. EBJ sous n°APXSB00B. APXSB00B

Enseignement FORMATION/ÉCOLE

APXSB00A

Vous voulez atteindre un maximum de lecteurs ? Placez votre petite annonce dans votre Infos Services.

WANZE : CYCLE DE BASE 2016 (48H) en massage global Tina Bosi. Masser, ça s'apprend! Infos: Patricia Quertinmont ≥0475/841.688 - info@ porteedemains.be AF135237

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

3


Emploi DANS LE CADRE DE SON EXPANSION, ÂŤ MAISONS BAIJOT Âť ENGAGENT :

CONSEILLER COMMERCIAL

CONDUCTEUR DE CHANTIERS

• Vous serez chargÊ de dÊvelopper les ventes de maisons unifamiliales sur votre secteur gÊographique. • Vous serez chargÊ de prospecter de nouveaux clients et de leur proposer des projets de construction adaptÊs à leur besoin. • Vous reprÊsentez la sociÊtÊ dans le cadre de diverses manifestations professionnelles (salons, foires, Portes Ouvertes...).

• Vous faites le suivi et l’exÊcution des chantiers dont vous avez la charge. • Vous assurez le suivi des Êquipes et des commandes. • Vous respectez les budgets, plannings et normes de sÊcuritÊ. • Vous êtes l’interlocuteur principal du maitre d’œuvre. • Vous assurez un contrôle rÊgulier et approfondi de l’Êtat d’avancement et de la bonne exÊcution des travaux.

+ d’infos : www.maisonsbaijot.com

+ d’infos : www.maisonsbaijot.com

METREUR - DEVISEUR

DESSINATEUR

• Vous calculez les prix de vente et Êtablir les devis de maisons ou petits appartements. • Vous assurez les contacts avec les bureaux d’Êtudes. • Vous rÊalisez et optimiser l’Êtude du prix de revient en utilisant le logiciel dÊveloppÊ à cet effet. • Pouvoir lire, Êvaluer et analyser un cahier des charges et des plans.

• Vous serez en charge de la rÊalisation d’avantprojets et de plans • Vous assurez le bon suivi du travail et effectuerez les modifications nÊcessaires • Vous assisterez l’Êquipe du dÊveloppement immobilier dans l’Êlaboration de leurs dossiers.

+ d’infos : www.maisonsbaijot.com

+ d’infos : www.maisonsbaijot.com

Contactez-nous : 061 58 89 24 Envoyez-nous votre cv Ă : job@maisonsbaijot.com

ImplantÊe à Namur, CIVADIS, membre du groupe NRB, est une sociÊtÊ informatique  forte de plus de 40 annÊes d’expÊrience. Elle est spÊcialisÊe dans la conception, le dÊveloppement, la commercialisation et l’installation de logiciels informatiques, ainsi que dans la formation et l’assistance mÊtier. Sur ce marchÊ, CIVADIS se veut au service de toutes les administrations publiques.

Afin de renforcer sa croissance, CIVADIS est à la recherche de plusieurs collègues (h/f) :

¡ Gestionnaire paie/conseiller en ressources humaines ¡ ¡ Assistant commercial (orientÊ infrastructure) ¡ ¡ Conseiller commercial ¡ ¡ Conseiller (expert) en aide sociale ¡ IntÊressÊ? N’hÊsitez pas à visiter notre espace carrière (www.civadis.be) et envoyez-nous votre candidature, en mentionnant le poste pour lequel vous postulez, par e-mail à recrutements@civadis.be

Mflj Z_\iZ_\q le \dgcf` ~ [\lo gXj [\ Z_\q mflj6  jobat.be 

Consultez

4

SupplĂŠment au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW â—? Samedi 19 dĂŠcembre 2015


Emploi

Emploi

La situation de l’imprimante et de la machine à café est cruciale Le bureau de demain évolue autour de deux verbes : se déplacer et se rencontrer. Cela permet aux employés de rester en bonne santé et de développer des nouvelles idées. L’architecture est bien évidement cruciale. « Il n’y a pas de matériel proprement dit pour le prouver, mais il y a une tendance vers les paysagers plus petits. D’autre part, plus d’espaces de concentration ou de salles de réunion sont disponibles », raconte Veerle Hermans, responsable de l’ergonomie pour la société Idewe. Ces endroits de rencontre ou lieux pour boire un café doivent, selon elle, se trouver à une certaine distance de marche des bureaux des employés. Ceux-ci sont également de plus en plus conçus pour que la position verticale soit privilégiée. En effet, des études scientifiques prouvent que le position assise prolongée entraîne de nombreux problèmes de santé tels l’obésité, les maladies cardiovasculaires, certains cancers voire même une mort prématurée. « Un bon environnement de travail stimulant les employés à bouger d’un endroit à l’autre jouera sans aucun doute un rôle de prévention au niveau de la santé. »

Les individus doivent se croiser En plus d’être en mouvement, les individus doivent se rencontrer. Des architectes du bureau international NBBJ ont par exemple subdivisé leur lieu de travail de manière à favoriser les interactions. Ils ont utilisé un logiciel spécifique capable de prédire la fréquence à laquelle les personnes allaient se croiser. Les endroits fréquentés par la majorité des employés (toilettes, imprimante, machine à café, photocopieuse,…) doivent êtres positionnés de manière très réfléchie.

De plus en plus d’organisations veulent se débarrasser de leur structure « cloisonnée » où les travailleurs sont susceptibles d’être complètement isolés. « Elles optent donc pour une politique poussant les employés à se croiser les uns les autres et à interagir au sujet de nouvelles idées, produits ou méthodes »,

explique Peter De Graef, professeur à la Haute Ecole Thomas More. « Les concepteurs de bureaux tiennent désormais compte du nombre d’heures d’interaction entre collègues. Ils calculent le nombre d’interactions possibles et cherchent à maximiser le plus possible ce paramètre. »

Ce café est bon pour votre productivité Vous êtes aussi fanatique de café ? SI c’est le cas, vous vous devez d’essayer cette recette de café. Celle-ci stimulera votre productivité. Oserez-vous la tester ? « L’année dernière, je me suis intéressé aux aliments qui permettaient d’augmenter la productivité », explique Johan D’Haeseleer, expert en gestion du temps. En effet, il est à la recherche de toutes les façons de pouvoir faire plus en moins de temps.

Le café stimule le cerveau « Ma partenaire Sylviane a créé un blog dont le sujet est la nourriture, et plus précisément les aliments sains et savoureux ainsi que les recettes dont le temps de préparation est relativement court. En effet, la productivité est également de mise en cuisine, de manière à avoir plus de temps pour soi en dehors. » « C’est ainsi que je me suis retrouvé face à Dave Asprey, le fondateur de ‘Bulletproof Executive. Un des éléments clés de son approche est le ‘café bulletproof’, une recette de café visant à stimuler la productivité. » « L’inspiration de Dave est survenue après un voyage épuisant au Tibet. Suite à un trek éprouvant, il s’est vu offrir un thé au beurre de yak. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il a ressenti un regain d’énergie après avoir bu cette potion. C’est ainsi qu’il a étudié ce remède plus en profondeur et qu’il a développé le café ‘bulletproof’. » « La première fois que j’ai lu la recette, je me suis dit que c’était n’importe quoi et me demandais pourquoi il y avait un tel battage médiatique à ce sujet. Maintenant, je ne jure plus que par mon ‘café bulletproof’ tous les matins, même quand je ne suis pas chez moi », affirme Johan D’Haeseleer.

La recette d’un ‘café productif’ - 600 ml de café - 50 g de beurre biologique provenant notamment de vaches nourries uniquement d’herbe (vendu chez Bioplanet). Celui-ci doit être non salé (le sel ne fait pas bon ménage avec le café). - 2 à 3 cuillers à soupe d’huile MCT (disponible en pharmacie bio ou livré sous emballage à domicile). Versez les ingrédients dans un mixeur et mélangez-les. Vous pourrez ensuite déguster un délicieux café latte qui vous offrira immédiatement un regain d’énergie.

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

L’huile MCT est un composant de l’huile de coco et est un triglycéride à chaîne moyenne. Le C8 (il existe des subdivisions MCT) est rapidement converti en énergie par votre cerveau. « Un bon conseil : si vous commencez à consommer de l’huile MCT, faitesle par petites quantités. Une consommation excessive peut nuire à votre organisme. » Le beurre dans le café est nécessaire pour permettre l’assimilation facile des bonnes graisses. L’alimentation avec une haute teneur de matières grasses est donc de plus en plus populaire.

Choisissez de bons grains de café « Dave Asprey a développé son propre café. Il affirme que plus de 70 % des cafés commercialisés contiennent des mycotoxines qui affectent les performances. En Europe, leur taux doit être inférieur à une certain niveau mais il serait encore trop élevé », raconte Johan D’Haeseleer. Les mycotoxines sont le résultat du développement de champignons dans les grains. L’alphatoxyne B1 cause le plus de problèmes au niveau de la performance. « Optez de préférence pour des cafés provenant d’Amérique du Sud présentant moins de risques de moisissures. »

Faire du café à la maison et au bureau Il y a plusieurs façons de faire du café : « Sur le chemin du travail, j’utilise un Aeropress pour faire du café. Cet appareil n’est pas trop grand et la café produit est excellent. » « La presse française ou les vieilles générations prônent également la cafetière et le café moulu. Sachez que c’est un véritable calvaire de la nettoyer et que les fèves fraîchement broyées donnent un bien meilleur goût. » Bon à savoir, le ‘café bulletproof’ est un nom de marque. Il existe d’autres appellations telles ‘café warrior’ ou ‘café fatty’.

5


La Maison du Notariat

La

Revue notariale immobilière

Rue Borgnet, 13/1 5000 Namur Tél. 081/22 21 09 Fax 081/23 08 92 E-mail : maison.notaires.namur@skynet.be

DE LA PROVINCE DE NAMUR

www.notmaison.be n BAELDEN Vincent

n DEBOUCHE François

Rue du Fourneau, 3 - 5651 Thy-le-Château 071/61 10 39

Association avec DELWART Quentin Avenue Cadaux, 3 - 5500 Dinant 082/22 20 46 - 082/21 48 11

n BALTHAZAR Philippe Avenue François Bovesse, 24 - 5100 Jambes 081/30 23 69

n BEGUIN Etienne

n DEBOUCHE Henri Rue de la Ridale, 5 - 5081 Meux 081/56 62 56

Rue de Dinant, 95 - 5570 Beauraing 082/71 14 06

n DEBOUCHE Pierre-Alexandre

n BEYENS Alain

Rue des Volontaires, 18 - 5030 Gembloux 081/62 50 80

Place Saint-Martin, 13 - 5060 Tamines 071/26 60 99

n BIOUL Patrick Allée des Marronniers, 16 - 5030 Gembloux 081/61 10 28

n BOUILLET Yves Rue Gérard de Cambrai, 28 - 5620 Florennes 071/68 80 19

n CAMBIER Baudouin Rue de la Basilique, 5 - 5650 Walcourt 071/61 10 25

n CAPRASSE Remi Rue des Auges, 40 - 5060 Auvelais 071/77 19 74

n CHABOT Mélissa Avenue de la Libération, 46 - 5660 Couvin 060/34 40 19

n CHARPENTIER Axel Association avec CHARPENTIER Maximilien Rue Chapelle de Walcourt, 1 - 5140 Sombreffe 071/88 81 22

n CHARPENTIER Maximilien

n DECLAIRFAYT Anne et DECLAIRFAYT Antoine Notaires associés Rue Maurice Jaumain, 9 - 5330 Assesse 083/65 50 96

n DECUIR Armelle Association avec GIGOT Geneviève Rue de la Station, 67 - 5650 Walcourt 071/61 10 03

n de FRANCQUEN Etienne Association avec DUCHATEAU Frédéric Rue Godefroid, 27 - 5000 Namur 081/22 00 72

n DEKEYSER Benjamin Association avec GEORGE Marie-France Clos de Velaine, 2 - 5300 Andenne 085/82 60 26

n DELCOMMUNE Baudouin Avenue Franchet d’Esperey, 13 - 5500 Dinant 082/22 30 04

n de LOVINFOSSE Augustin

n de PAUL de BARCHIFONTAINE Thibaut Association avec JADOUL Louis Chaussée de Louvain, 383 - 5004 Bouge 081/22 02 88

n de VOGHEL Anne Association avec d’HARVENG Michel Grand-Route de Liège, 5 - 5300 Thon-Samson 081/58 02 51

n de WASSEIGE Philippe Devant Sauvenière, 12 - 5580 Rochefort 084/24 53 34

n d’HARVENG Michel Association avec de VOGHEL Anne Grand-Route de Liège, 5 - 5300 Thon-Samson 081/58 02 51

n DIRICQ Hélène

n LAMBIN Adélaïde

n PARMENTIER Cathy

Association avec HUGARD Patrick et PARMENTIER Cathy Rue Cadastre, 47 - 5060 Tamines 071/77 12 91 - 071/77 16 91

Association avec LAMBIN Jean-Sébastien Grand-Rue, 13 - 5640 Saint-Gérard 071/79 90 09

Association avec HUGARD Patrick et FOUBERT Jean-Marc Rue Cadastre, 47 - 5060 Tamines 071/77 12 91 - 071/77 16 91

n GRANDJEAN Pierre-Henri

Association avec LAMBIN Adélaïde Grand-Rue, 13 - 5640 Saint-Gérard 071/79 90 09

Rue Daoust, 53 - 5500 Dinant 082/22 21 11

GEORGE Marie-France

n LAMBIN Jean-Sébastien

n LAMBINET Patrick

Association avec DEKEYSER Benjamin Clos de Velaine, 2 - 5300 Andenne 085/82 60 26

Rue du Condroz, 36 - 5590 Ciney 083/21 10 50

n GIGOT Geneviève

Rue de la Falaise, 79 - 5660 Couvin 060/34 40 61

Association DECUIR Armelle Rue de la Station, 67 - 5650 Walcourt 071/61 10 03

n GROSFILS Stéphane Rue de Ciney, 50a - 5350 Ohey 085/61 13 07

Chaussée de Dinant, 24 - 5170 Profondeville 081/41 10 37

n LAMBINET Philippe

n LANGE Charles Avenue de Criel, 41 - 5370 Havelange 083/63 30 58

n LAURENT Philippe

n HAMES Pierre

Rue de Bouillon, 98 - 5570 Beauraing 082/71 14 24

Pl. des Chasseurs Ardennais, 5 - 5575 Gedinne 061/58 83 87

Association avec WATILLON Stéphane Rue Joseph Saintraint, 8 - 5000 Namur 081/22 91 23

n LE CLERCQ Damien Rue Pepin, 28 - 5000 Namur 081/22 01 57

n DOLPIRE Véronique

n HEBRANT Alexandre

n LOMBART Etienne

Chaussée de Louvain, 489 - 5004 Bouge 081/22 01 13

Rue de la Balance, 37 - 5600 Philipeville 071/66 60 30

n HENRY Marc

n MASSINON Véronique

n DOICESCO Paul-Alexandre

Rue Grande, 28 - 5500 Dinant 082/22 21 15

n DUBUC Jacques Rue de la Roche, 5 - 5600 Philippeville 071/66 64 17

Avenue Roi Albert, 88 - 5300 Andenne 085/84 10 80

n DUCHATEAU Frédéric

n HERBAY Michel

Association avec de FRANCQUEN Etienne Rue Godefroid, 27 - 5000 Namur 081/22 00 72

Association avec CHARPENTIER Axel Rue Chapelle de Walcourt, 1 - 5140 Sombreffe 071/88 81 22

Rue de Mettet, 68 - 5620 Florennes 071/68 80 48

n COMPERE Nathalie

n DUMONT Denys

Rue de Prehyr, 3 - 5580 Rochefort 084/21 10 10

Association avec DEBOUCHE François Avenue Cadaux, 3 - 5500 Dinant 082/22 20 46 - 082/21 48 11

n DANDOY Grégoire

n DEMBLON Valentine

n ERNEUX Pierre-Yves

Chaussée de Roly, 4 - 5660 Mariembourg 060/31 10 97

Chaussée de Waterloo, 38 - 5002 Saint-Servais 081/73 02 97

Rue Godefroid, 26 - 5000 Namur 081/22 00 82

n DELWART Quentin

n FOUBERT Jean-Marc

Chaussée de Namur, 71 - 5310 Eghezée 081/51 06 10

n HUGARD Patrick

n DUGARDIN Xavier Chaussée de Waterloo, 38 - 5002 Saint-Servais 081/22 10 00 Rue Raymond Gridlet, 40 - 5575 Gedinne 061/58 80 43

Association avec FOUBERT Jean-Marc et PARMENTIER Cathy Rue Cadastre, 47 - 5060 Tamines 071/77 12 91 - 071/77 16 91

n JADOUL Louis Association avec de PAUL de BARCHIFONTAINE Thibaut Chaussée de Louvain, 383 - 5004 Bouge 081/22 02 88

Association avec TONGLET Barbara Rue de Vitrival, 4 - 5070 Fosses-la-Ville 071/71 10 05

n MICHAUX Benjamin Rue Reine Elisabeth, 34 - 5640 Mettet 071/72 70 02

n MICHAUX Christophe Rue Godefroid, 17 - 5000 Namur 081/22 03 84

n MICHAUX Etienne Avenue Roi Albert, 29 - 5300 Andenne 085/84 18 51

n MISSON Jean-Pierre Rue Courtejoie, 57/6 - 5590 Ciney 083/21 29 21

n PERLEAU Amélie Notaire suppléant étude DEPOUHON Rue Benne Brûlée, 9 - 5621 Morialmé 071/68 80 72

n PERLEAU Amélie Association avec van BEVER Patricia Avenue Schlögel, 92 - 5590 Ciney 083/21 10 16

n PROESMANS Pierre Avenue de la Faculté d’Agronomie, 10 5030 Gembloux 081/62 68 70

n RANSQUIN Paul Rue Jean Chot, 20 - 5670 Olloy-sur-Viroin 060/39 90 08

n RAVET Louis Rue Thibaut, 8 bte 10 5190 Jemeppe-sur-Sambre 071/78 50 08

n REMON Caroline Rue Mazy, 64 - 5100 Jambes 081/33 05 05

n REMY David Rue Dachelet, 40 - 5380 Noville-les-Bois 081/83 34 99

n TONGLET Barbara

Association avec MASSINON Véronique Rue de Vitrival, 4 - 5070 Fosses-la-Ville 071/71 10 05

n TYTGAT Jean Place de l’Eglise, 17 - 5190 Spy 071/78 50 81

n van BEVER Patricia Association avec PERLEAU Amélie Avenue Schlögel, 92 - 5590 Ciney 083/21 10 16

n WATILLON Stéphane

Association avec HAMES Pierre Rue Joseph Saintraint, 8 - 5000 Namur 081/22 91 23

Le notaire conseille, écoute, s'engage...

Les vices cachés En cas de vente d'immeuble, le vendeur doit remettre à l'acquéreur une possession utile de l'immeuble vendu. Cela signifie que l'immeuble ne doit pas être affecté de vices, c'est à dire de défauts qui nuisent à l'utilité de l'immeuble (par exemple des vices de construction). Il existe également les vices fonctionnels : c'est-à-dire le défaut de qualités nécessaires à l'usage particulier que l'acquéreur compte faire de l'immeuble, pour autant qu'il ait fait part au vendeur de l'usage envisagé (et qu'il ait pris la précaution, pour des raisons de preuve, de le préciser dans le contrat). Prenons l'exemple d'un immeuble parfait en soi, mais qui ne pourrait servir de station-service alors qu'il a été vendu expressément à cette fin.

Vices apparents et vices cachés Certains de ces vices sont apparents, c'est-à-dire qu'ils doivent apparaître au cours d'une vérification

6

normale que fait quelqu'un de sérieux au moment où l'immeuble lui est délivré. L'acquéreur qui ne proteste pas à ce moment est présumé accepter l'immeuble dans l'état où il se trouve. Il ne dispose plus d'aucun recours contre le vendeur du chef de vices apparents. Mais il existe également des vices cachés, c'est-à-dire des vices que même un examen normal et attentif par un acquéreur raisonnable ne saurait révéler. Ce dernier dispose dans ce cas de certains recours contre le vendeur. En cas de litige, dans son appréciation de la notion "d'examen attentif", les juges tiendront compte des qualifications des parties : par exemple, ils seront plus exigeant à l'égard d'un acquéreur-architecte qu'à l'égard d'un profane.

Exigences préalables aux recours de l'acquéreur Pour que l'acquéreur puisse introduire un recours, il faut que les

conditions suivantes soient réunies : - l'immeuble doit être affecté d'un vice. - le vice doit être caché. - le vice doit être suffisamment grave et important : il ne doit pas s'agir de "broutilles" ou d'un défaut anodin. - le vice doit rendre l'immeuble impropre à l'usage auquel l'acquéreur le destinait, ou doit diminuer tellement cet usage que l'acquéreur ne l'aurait pas acheté ou n'en aurait donné qu'un moindre prix s'il avait connu le vice. - le vice doit déjà exister au moment du transfert de la propriété, même si c'est uniquement à l'état de germe. (par exemple, pour les cas de mérule, rencontrés souvent lors de ventes d'immeubles dans de grandes agglomérations) - le recours doit être introduit à bref délai, c'est-à-dire très rapidement après la découverte du vice par l'acquéreur.

Le vendeur peut être déchargé de la garantie pour les vices cachés En pratique, la plupart des compromis de vente d'immeubles et des actes notariés qui les constatent prévoient une clause aux termes de laquelle le vendeur ne garantit pas les vices cachés. Par exemple, il est souvent stipulé que le vendeur vend "sans garantie d'absence de vices ou défauts cachés". Une clause de ce genre est parfaitement valable. Au moins, l'acquéreur ne pourra pas prétendre qu'il a été pris en traître : en insérant cette clause dans la convention ou dans l'acte, celui qui l'a rédigée l'aura soigneusement expliquée en attirant l'attention de l'acquéreur sur sa portée. Libre à l'acquéreur de l'accepter ou de la refuser. Cette clause d'exonération de garantie n'aura de toute façon aucun effet lorsque le vendeur est de mauvaise foi, c'est-à-dire lorsque le vendeur connaît le vice caché de l'immeuble au moment de la vente,

et se garde d'en faire part à l'acquéreur. Cependant, c'est l'acquéreur qui doit à ce moment prouver que le vendeur connaissait l'existence du vice. Toutefois, s'il s'agit d'un vendeur professionnel, qui est présumé avoir connu le vice de l'immeuble, c'est lui qui devra prouver que, quelques soient les moyens mis en œuvre, il lui aurait été impossible de découvrir le vice de l'immeuble qu'il vendait.

Conséquences L'acquéreur qui constate que l'immeuble qui lui a été vendu est affecté d'un vice caché, a le choix : - soit il restitue l'immeuble et récupère le prix de vente qu'il a payé. - soit il conserve l'immeuble, mais se fait rembourser une partie du prix. En outre, si le vendeur est de mauvaise foi, l'acquéreur aura la possibilité de solliciter des dommages et intérêts.

Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW ● Samedi 19 décembre 2015


Bonne maison d’habitation 2 façades

VENTE PUBLIQUE

MAISON

(6

ème

Avenue de Ninove 8 ROCHEFORT

Bois-de-Villers div., Profondeville) VENTE PUBLIQUE

mercredi 06 janvier 2016 à 14:00heures, en l’Etude des Notaires MASSINON V. & TONGLET B., Rue de Vitrival, 4 à, 5070 - Fosses-la-Ville.

Maison 3 façades avec jardin Rue Roger Dosimont 21 PROFONDEVILLE

R.C. (provisoire) non indexé: 6,00 €, superf.: 09 a 75 ca Rez-de-chée: liv., cuis., hall, w.-c., buand.; 3 ch., s.d.b. Vide ventilé Rens. et cond.: s’adresser en l’Etude

Faculté de surenchérir pendant 15 jours (Art. 1592 du Code Judiciaire): voir encart

Not. Pierre-Henri GRANDJEAN, à DINANT 082/22.21.11

web:236819

Frasnes (13ème div., Couvin)

Cadastrée Section B n° 72P R.C.: 639,00 €, superf.: 14 a 70 ca Sit. urban.: zone d’habitat à caractère rural Sous-sol: cave Rez-de-chée: hall, w.-c., liv., cuis. éq., s.d.b., buand., débar., véranda à restaurer Et.: 3 ch. dt 1 avec débar. et 1 avec placard, gren. aménag. Chauf. cent. maz., puits perdu, fosse septique Occupation: libre Cond. et rens.: en l’Etude

FACULTE DE SURENCHERE Aux termes d’un Procès-Verbal de vente publique du 09/12/2015, il a été adjugé définitivement, sous réserve d’absence de surenchère, pour le prix principal, outre les frais, de 80.000,00 €: .

Superbe villa avec 2 garages, piscine et jardin Route de Nismes 8 COUVIN

R.C. non indexé: 495,00 € (réd. des Drts d’Enregist. poss.), superf.: 01 a 35 ca Rez-de-chée: couloir, 2 pièces bas, arr.-cuis. 1er ét.: 3 ch., s.d.b. Grenier à aménager, cave, petite cour Chauffage poêle bois/maz. (tank 500 L), dble vit. pour 2 pièces PEB No. 20151208009617. E spec: 546 kWh/m² par an.

Visites: rens. et cond.: s’adresser en l’Etude Faculté de surenchérir pendant 15 jours (Art. 1592 du Code Judiciaire): voir encart

Not. Pierre-Henri GRANDJEAN, à DINANT 082/22.21.11

web:236821

Velaine (Sambreville) VENTE PUBLIQUE SUITE A SURENCHERE

Visites: samedi de 13 h à 14 h, mercredi de 14 h à 15 h (à partir du 19/12)

mardi 19 janvier 2016 à 15:30heures, à la Maison du Notariat, Rue Borgnet, 13 à, 5000 Namur.

Not. Véronique MASSINON et Barbara TONGLET, notaires associés , à FOSSES-LA-VILLE - 071/71.10.05

Maison 4 façades en cours de construction avec jardin

web:236573

Faulx-les-Tombes (Gesves) VENTE PUBLIQUE EN UNE SEULE SEANCE SOUS RESERVE D’ABSENCE DE SURENCHERE lundi 21 décembre 2015 à 14:00heures, en la Taverne “Le Barcelone”, Rue Brun, 14 à, 5300 Andenne.

Une maison 4 façades récemment aménagée et terrain Rue Albert Morin, 22 et +20 GESVES

R.C.: 1.028,00 €, cont.: 11 a 40 ca Rez-de-chée: liv. avec f. o., cuis. éq., hall, w.-c., 1 ch., s.d.b. (évier, dche) 1er ét.: hall de nuit, 3 ch., s.d.b., w.-c. Sous-sol: caves, buand., salle de jeux, bur. Toiture isolée, chauf. cent., dble vit., 2 citernes maz. (1.000 L et 2.500 L)

Visites: rens. et cond.: s’adresser en l’Etude Faculté de surenchérir pendant 15 jours (Art. 1592 du Code Judiciaire): voir encart

Not. Pierre-Henri GRANDJEAN, à DINANT 082/22.21.11

web:236820

HastièRE-Lavaux (HastièrE) VENTE PUBLIQUE - SEANCE UNIQUE SOUS RESERVE DE SURENCHERE mardi 05 janvier 2016 à 14:30heures, à la Boulangerie Kempinaire, Route de Blaimont, 1 à, 5541 - Hastière-par-dela.

Caravane résidentielle à rénover totalement

R.C.: 404,00 €, superf.: 06 a 43 ca Rez: gd séj., cuis., s. à m., poêle à pellets, buand., w.-c. 1er ét.: 4 ch., s.d.b., w.-c. Divers: gd atelier avec w.-c., entrepôt, grenier, poêle à maz., jard. Permis d’urbanisme du 02 août 2010 Pas de possib. de réd. fiscale Libre à l’acte E spec: 190 kWh/m² par an.

Domaine Eden Haute Meuse, Allée des Bleuets 10 HASTIERE

web:236574

Frasnes (13ème div., Couvin) FACULTE DE SURENCHERE Aux termes d’un Procès-Verbal de vente publique du 09/12/2015, il a été adjugé définitivement, sous réserve d’absence de surenchère, pour le prix principal, outre les frais, de 94.000,00 €: .

Maison à l’état de gros-œuvre fermé avec garage et jardin Rue de l’Argoulet COUVIN

R.C.: 966,00 €, superf.: 09 a 17 ca Rez: hall d’entrée, gd liv., cuis., w.-c. 1er ét.: 3 pièces; 2ème ét.: 3 pièces Caves Belle situation. Accès facile aux grands axes Occupation: libre Cond. et rens.: en l’Etude

Mise à prix: 73.200 EURO Visites: sur place

Not. Caroline REMON, à JAMBES - 081/33.05.05

web:236859

APPARTEMENT Saint-Servais (Namur) FACULTE DE SURENCHERE Suivant Procès-Verbal de vente publique dressé le onze décembre deux mille quinze par Me Louis JADOUL, Notaire à Namur, il a été adjugé, sous réserve d’absence de surenchère, pour le prix principal de cinquante-six mille euros (56.000,00 €), outre les frais:

Visites: cond. et rens.: en l’Etude

Not. Etienne MICHAUX, à ANDENNE - 085/84.18.51

Rue du Prahy 63A SAMBREVILLE

R.C.: 104,00 €, superf.: 02 a 50 ca Comprenant: séj. avec coin cuis., 1 ch., 1 s.d.b. avec w.-c., jard. Pas de mise à prix Cond. et rens.: en l’Etude

.

Un studio dans un immeuble à appartements

Visites: 0476/422.607.

Not. Véronique DOLPIRE, à DINANT - 082/22.21.15

Rue Jean Noel 32 NAMUR

web:236720

Jemelle (2ème div., Rochefort) FACULTE DE SURENCHERE Aux termes d’un Procès-Verbal de vente publique du 08/12/2015, il a été adjugé définitivement, sous réserve d’absence de surenchère, pour le prix principal, outre les frais, de 10.000,00 €: .

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

R.C.: 431,00 €, superf.: 06 a 23 ca Un studio dénommé S7 situé au 3ème étage arrière et sous le toit, et

7


comprenant: a) En propriété privative et exclusive (la propriété s’entend depuis le sol jusqu’au faîte du toit): un séj. avec coin cuis., 1 s.d.b. avec w.-c. et 1 ch. b) En copropriété et indivision forcée: soixante-sept millièmes (67/1.000èmes) indivis dans les parties communes dont le terrain Occupation: loué suivant bail oral et occupé à titre de résidence principale Cond. et rens.: en l’Etude

sous réserve de surenchère, pour le prix de 5.000,00 € en masse: .

Rue de la Bouverie 13/10, Lesve (Profondeville)

Namêche

Lot 2: Une parcelle de terrain

web:236861

TERRAIN

jeudi 21 janvier 2016 à 17:00heures, en l’Etude, Rue Thibaut, 8/10 à, 5190 - Jemeppe-SurSambre.

Terres agricoles

(Sur laquelle se trouve une caravane résidentielle inhabitable), cad. Sect. C n° 170/R/2, pour 05 a 90 ca, sans R.C. Libre. Zone d’habitat à caractère rural, permis de lotir dél. 12/12/1974 (24 lots) Rens. urb. via barbara.delava@vanhalteren.be

web:236878

R.C.: 163,00 €, superf.: 02 ha 82 a 64 ca Libres d’occupation Cond. et rens.: en l’Etude

Agimont

VENTE GRÉ À GRÉ

Mise à prix: 1 EURO

Rue de Biesme 105 HASTIERE (Hastière)

“PRIX INDEFINI”

MAISONS web:236382

Maffe Rue du Bierwa 39 HAVELANGE

VENTE PUBLIQUE DEFINITIVE EN SUITE DE SURENCHERE lundi 11 janvier 2016 à 14:00heures, à la Maison du Notariat, Rue Borgnet, 13 à, 5000 - Namur.

Un entrepôt 250 m² sur et avec terrain

Route de la Navinne 169+ NAMUR

Visites: et rens.: en l’Etude Not. Jean-Pierre MISSON 083/21.29.21

Rez: hall, sal., s. à m., cuis. Et.: 3 ch., s.d.b., gren. aménageable. Grandes caves avec accès jardin, w.-c. Superf.: 370 m², R.C.: 466,00 € (poss. réd. fisc.). Prévoir installation chauf., simple vit. alu. Jard. orienté sud. Prox. gare, petits commerces, écoles. Prix demandé: 95.000,00 €. PEB No. 20151109015602. E spec: 861 kWh/m² par an.

“100.001 - 200.000 EUR”

Comp.: rez-de-chée: hall, liv., sal., cuis. éq., s.d.dche, w.-c., 3 ch. Maison plainpied. Grenier, pergola, dble gar., jard., panneaux photovoltaïques, châssis en PVC (dble vit.). Cad. Section B, n° 147L, pr une cont. de 16 a 03 ca, R.C.: 852,00 €. Se situe en LOTISSEMENT. PEB: classe énergétique: 379 kWh/ m².an. Niveau d’émission de CO2 est de: 16.074 kg CO2/an. Le rapport a été établi par CERTIF-P2-00739, le 26 juillet 2011. Sit. urban.: zone d’habitat. Le bien est libre d’occup. Prix dem.: 200.000,00 €. Visites: s’ad. en l’Etude. Not. Etienne BEGUIN 082/71.14.06 web:236455

Cerfontaine Rue Au-delà de l’Eau 23-25 CERFONTAINE

Anhée Rue des Fusillés 30 ANHÉE

Fermette en pierre

A restaurer (anciennement 2 logements) avec jardin. E spec: 611 kWh/ m² par an.

web:234410

Seilles Rue du Tramaka 22 ANDENNE

Maison en pierres

En très bon état, à prox. de la Meuse. Cuis. éq., 3 gdes ch., s.d.b., gren., jard. Dble vit., chauf. cent. maz. Vue champêtre dégagée, 04 a 07 ca, R.C.: 594,00 € (poss. de frais réduits). Faire offre à partir de: 125.000,00 €. PEB No. 20150123008695. E spec: 544 kWh/m² par an. Not. Baudouin DELCOMMUNE 082/22.30.04

web:236864

Ancienne maison de commerce comp. au ss-sol: cave voûtée. Rez-de-chée: 2 pièces de vie, séj., cuis. non éq., w.-c., espace commerc., atel.; 1er ét.: 3 ch., s.d.b.; 2ème ét.: grenier. Superf. au sol: 376,50 m². Gar. et jard. Equip.: châssis simple vit., chauf. cent., égout. Proche du centre du village, bus et petits commerces. A visiter! Visites: et offres: s’adresser en l’Etude, 071/68.80.48. Not. Augustin de LOVINFOSSE 071/68.80.48 web:233385

Ss-sol: 1 cave. Rez-de-chée: hall avec w.-c., sal., s. à m., cuis. éq., buand. avec chaudière au gaz; 1er ét.: s.d.b. avec w.-c., 4 ch.; 2ème ét.: 1 ch. + gren. aménag. Jardin, terr., panneaux photov., châssis bois dble vit., chauf. cent. gaz. Prix: 170.000,00 € sauf offre supérieure. Visites: et rens.: s’ad. en l’Etude. Not. Damien LE CLERCQ 081/22.01.57 web:236205

Rue Cadastre, 43, 41 et 39 SAMBREVILLE

Malonne Maison 3 façades

Rez-de-chée: cuis., s. à m., buand., s.d.d. + w.-c.; 1er ét.: 1 ch., dressing. Jardin, 2 gar. Chauf. cent. gaz (citerne), châssis alu dble vit. Visites: et rens.: sur rendez-vous au 081/22.01.57. Not. Damien LE CLERCQ 081/22.01.57

Maison avec atelier (poss. d’aménag. de logements)

FACULTE DE SURENCHERE Suivant Procès-Verbal du 14/12/2015, il a été adjugé

Comp.: rez: hall, liv., dégagement, cuis. semi-éq., s. à m., gde pièce arrière, w.-c. Et.: palier, s.d.b., 3 ch., bur. Grenier accessible escalier fixe, 3 caves (buand., chaufferie, remise) niveau jardin. Commodités: chauf. cent. gaz, châssis dble vit. PVC + volets, jardin sud avec abri de jard. et gar. A prox.: petits commerces, gares, écoles. R.C.: 1.117,00 €, superf.: 06 a 37 ca. PEB G n° 20150907018583. Visites: et rens.: en l’Etude. Not. Assoc. Marie-France GEORGE & Benjamin DEKEYSER 085/82.60.26

Rue Petit Babin 94 NAMUR

Rue de l’Armée Grouchy 42 NAMUR

Lesve (Profondeville)

Maison 3 façades avec garage et jardin

web:236580

Namur

Visites: s’adresser en l’Etude

MAISON

Seilles Rue du Vigna 80 ANDENNE

Tamines Not. Etienne de FRANCQUEN et Frédéric DUCHATEAU, Not. associés - 081/22.00.72

web:236825

Mise à prix suite à surenchère, à: 161.200 EURO

HORS CHAMBRE

-

web:234032

Maison en pierre 3 façades

Maison d’habitation

Maison 2 façades avec jardin

web:236307

web:236826

Visites: samedi de 10 à 13h Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07

-

Malonne

Visites: et rens.: s’adresser en l’étude. Not. Assoc. Marie-France GEORGE & Benjamin DEKEYSER 085/82.60.26

R.C.: 731,00 €, superf.: 09 a 03 ca Comprenant: 1 hall d’entrée, 1 w.-c., 3 petites pièces, 1 réfectoire, 1 rangement, 1 entrepôt en 2 parties Occupation: libre Cond. et rens.: en l’Etude

3 faç., comp.: hall, sal., sàm, cuis., 2 ch., w-c, cave, gar., remise, vaste gren. aménageable. R.C.: 234€. Conten.: 11a 40ca. Jard. agréable accessible par pass. lat. et ruelle à l’arr. Prix dem.: 135.000,00€ PEB No. 20150803001194. E spec: 530 kWh/m² par an. E totale: 55880 kWh par an.

Rue du Vivier 41-43 NAMUR

Rue des Carriers 24 ANDENNE (Andenne)

Malonne (Namur)

Maison d’habition en pierre

2 faç. en pierre du pays. Comp.: Ss-sol: 3 caves (2 accès extér.) RDC: hall, sal., sàm, séj., buand., remise. Etage: 3 ch. Trav. de rénov. intér. à prév. (élect., sanit., chauf.). Beau jard. à l’arr. av. vue s/ meuse. Situat. à 1km gare de Namêche. Libre. R.C.: 339,00€. Superf.: 4a 40ca. Px dem.: 105.000,00€

web:234599

“50.001 - 100.000 EUR” Seilles

IMMOBILIER PROFESSIONNEL

8

web:227080

Visites: vendredi 18/12/2015 et samedi 19/12/2015 de 14 h à 16 h et sur rendez-vous: 0475/46.89.02.

Not. Hisette, Roggeman, Derycnk & Desimpel, à BRUSSEL - 02/227.58.37.

Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés, à NAMUR (BOUGE) - 081/22.02.88

Comp.: hall, sal., s. à m., cuis., bur., 4 ch., s.d.b., cave et chaufferie, gar., atel. à l’arrière (env. 120 m²), R.C.: 922,00 €, cont.: 08 a 22 ca. Nomb. possib. Chauf. cent. Accès aisé via N4. Concerné par le plan communal d’aménagement n° 2 dit “de La Lienne” dérogeant au plan de secteur: zone d’activité économique mixte. Visites: et rens.: en l’Etude. Not. Jean-Pierre MISSON 083/21.29.21 Not. Patricia VAN BEVER & Amélie PERLEAU, Notaires associés 083/21.10.16

Faculté de surenchère jusqu’au 29/12/2015 inclus, Article 1592 du Code Judiciaire

Rue du Scadeau JEMEPPE-SUR-SAMBRE

Not. Louis RAVET, à JEMEPPE SUR SAMBRE 071/78.50.08

Maison d’habitation

Une bonne maison d’habitation

Rue de la Bouverie 13/23, Lesve (Profondeville)

VENTE PUBLIQUE VOLONTAIRE EN UNE SEULE SEANCE

web:234007

Rue du Roi Chevalier 13 ANDENNE

Cad. Sect. C n° 170/L/2 pour 02 a 37 ca, R.C. n.i.: 178,00 €

Saint-Martin (Jemeppe-sur-Sambre)

Not. Etienne de FRANCQUEN et Frédéric DUCHATEAU, Not. associés - 081/22.00.72

Lot 1: Une habitation de Vacances

Visites: s’adresser au locataire au 0494/704.056. les mardis, mercredis et jeudis de 14 h à 16 h Faculté de surenchérir pendant 15 jours (Art. 1592 du Code Judiciaire): voir encart

Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés, à NAMUR (BOUGE) - 081/22.02.88

E spec: 390 kWh/m² par an.

Ciney Champs Elysées 3 CINEY

Maison d’habitation

compr.: Ss-sol: 3 caves, boiler élect.; Rez: cour, cuis., liv., w-c; 1er ét.: 2 ch., s.d.b., 3 pces; 2è ét.: 1 ch., gren.; Superf.: 1a 17ca. R.C.: 872,00€. Px: 190.000,00€. A prox. centre ville. Situat. urban.: zone d’habitat. Certif. élect.: non conforme. Cond. et rens. en l’Etude

3 maisons en enfilade à rénover en partie

Superf. globale: 02 a 42 ca (n° 43: 58 ca, n° 41: 60 ca, n° 39: 89 ca, cour commune: 35 ca). Surf. habitable: n° 43: 120 m², n° 41: 85 m², n° 39: 100 m². R.C.: n° 43: 404,00 €, n° 41: 218,00 €, n° 39: 240,00 €, cour commune: 0 €. Cad. section A n° 798 D (n° 43), 797 G (n° 41), 797 H (n° 39) et 808 H (cour commune). PEB: n° 43: 825 kWh/m².an = G; PEB: n° 41: 411 kWh/m².an = E; PEB: n° 39: 331 kWh/ m².an = D. Comp.: n° 43: 3 faç., cour et passage latéral. Rez: sal., s. à m., cuis. à aménager, w.-c.; 1er: palier, 2 ch., s.d.dche. Gren., 1 cave. Châssis dble vit. PVC, boiler élect., chauffage à installer, égouts. N° 41: 2 faç., avec cour, remise et passage latéral, et n° 39 identique + cour commune, comp. chacune: rez: séj., cuis. semi-éq. avec évier et taque au gaz; 1er: 1 ch., 1 pièce transformée en s.d.b.; 2ème: 1 ch., gren. Une cave et 1 w.-c. Extér.: pass. lat. carrossable, 2 petites cours, 2 remises, 2 w.-c. extér., portail en fer forgé. Boiler, cuve à maz., chauffage à installer, châssis simple vit. en bois à rénover et 2 ch. dble vit. en bois pour le n° 39. Volets, égouts. Faire

Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW ● Samedi 19 décembre 2015


offre à partir de 135.000,00 € pour le lot de 3 maisons. Vente par clôture des offres par Procès-Verbal d’Enchères. Visites: et rens.: en l’Etude au 071/77.12.91. Not. associés Patrick HUGARD, Jean-Marc FOUBERT et Cathy PARMENTIER - 071/77.12.91 web:236384

369 kWh/m² par an.

Wierde

Not. Baudouin DELCOMMUNE 082/22.30.04

web:236824

Temploux Rue Saint-Antoine 2/C NAMUR (Namur)

“200.001 - 300.000 EUR” Champion Rue des Sarrazins 29 NAMUR

Villa 4 façades

Ds environ. résident., très bon état général, 5 ch., cuis. meublée, sal.-s. à m., s.d.b., caves, gar. Prox. centre Ville et gds axes. Châssis aluminium dble vit., chauf. cent. maz. Cond. et rens.: en l’Etude. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88 web:233229

Florée Rue des Grands Champs 2 ASSESSE

Belle maison en pierre

4 faç., compr.: hall, sal., sàm, cuis. éq. (plan de trav. en granit), véranda, 6 ch. (dont 1 av. mezz.), s.d.d., s.d.b., w-c, cave, remise, chaufferie. R.C.: 705,00€. Conten.: 32a 82ca. Immeuble de caractère rénové ds son respect. Chauf. cent. Châssis DV. Accès aisé via N4. Faire offre àpd 270.000,00€ PEB No. 20150617020792. E spec: 518 kWh/m² par an. E totale: 143419 kWh par an. Visites: et rens.: en l’Etude Not. Jean-Pierre MISSON 083/21.29.21

-

web:234600

Loyers Rue Haute Fitombre 6 NAMUR (22ème div.)

Maison d’habitation 3 façades

Visites: prendre contact avec Mr Franck: 0476/422.607. Not. Jean TYTGAT - 071/78.50.81 web:229723

Vedrin Rue Joseph Wanet 1 NAMUR

Maison 4 façades

Comp. au rez-de-chée: hall, sal., s. à m. suivie d’une spacieuse véranda, cuis. éq. à rénover, w.-c.; 1er ét.: 3 ch. et 1 s.d.b.; 2ème ét.: 2 greniers et 1 ch. à aménager. Châssis dble vit. en bois, 2 caves dt 1 avec la citerne à maz. de 2.400 litres, gar., beau jard. Faire offre à partir de: 205.000,00 €. Rens.: en l’Etude. PEB No. 20151209019719. E spec: 478 kWh/m² par an. E totale: 102456 kWh par an. Visites: les samedis de 09 h 30 à 11 h 30, directement sur place sans rendez-vous. Not. Philippe BALTHAZAR 081/30.23.69

Velaine

Comp.: rez: hall, buand., w.-c., s. à m., sal., cuis. semi-éq. Et.: 4 ch., s.d.b., bur., w.-c., cave/chaufferie. Jardin, terrasse, cour pavée, remises et abris. Commodités: chauf. cent. maz., châssis dble vit. A prox. N4 (accès aisé à Namur et E411). Superf.: 1.115 m². R.C.: 597,00 € (poss. réd. fisc.). Actuel. louée (bail résidence principale). PEB: E n° 20150730010582. Visites: et rens.: sur rendez-vous en l’Etude. Not. Assoc. Marie-France GEORGE & Benjamin DEKEYSER 085/82.60.26

6 ch., liv. avec plancher, cuis. moderne équipée et meublée (piano central élect.), s.d.b., salle d’eau, vest., buand., jard. avec verger, 3 gar., gren. Chauf. cent. maz., châssis bois dble vit., citerne à eau de pluie, instal. élect. rénovée. PEB et contrôle instal. élect. en cours. Rens. et cond.: en l’Etude. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88 web:235847

”400.001 - 600.000 EUR”

“300.001 - 400.000 EUR”

Vezin Rue de Somme 704 ANDENNE (9ème div. - Vezin)

Rue de Besinne 19 PROFONDEVILLE (Profondeville)

Grande maison de charme en pierre

Villa de plain-pied

Comp.: hall, sal.-s. à m. avec cassette à bois, cuis. éq., véranda, s.d.b., w.-c., 3 ch., gar. 2 voit. en enfilade avec porte élect., second gar. avec atelier, chaufferie et buand. Jard., terrasse arrière, terrasse latérale, abris de jard. et park. Conf.: chauf. cent. maz. (chaudière âgée de 7 ans), citerne eau de pluie, élect. bi-horaire, rénovation récente. Cadre calme et vue sur la vallée. Superf.: 19 a 67 ca, R.C.: 694,00 € (poss. de réd. des Drts d’Enregist.). Libre à l’acte. Urbanisme: zone d’habitat à caractère rural, zone agricole, zone égouttée. Prix dem.: 320.000,00 €. Rens.: en l’Etude. Informations fournies à titre indicatif, sans garantie ni responsabilité. L’annonce ci-après ne constitue pas une offre mais seulement un appel à négociation lancé aux candidats acquéreurs. PEB No. 20150919008589. E spec: 52519 kWh/m² par an. E totale: 396 kWh par an. Visites: sur rendez-vous et uniquement par l’intermédiaire de l’Etude. Not. Hélène DIRICQ - 081/41.10.37

4 façades av. jard. arboré et terr. Comp. de l’immeuble: rez: hall d’entr., liv., cuis., arr.-cuis., wc, sal. et sàm. 1er ét.: hall de nuit, 3 gdes ch., sdb av. baignoire et dche et une chaufferiebuanderie. 2ème ét.: hall de nuit, 2 ch. av. mezzanine, sdb, salle de sport et débarras. Cave, dble gar., atelier, abris de jard., serre, gd jard. orienté sudsud ouest. Chauf. centr. maz., châssis dble vitr. Pas de voisinage direct, idéalement sit. à prox. de la E42, entre Andenne et Namur. Superf. hab.: 277 m². Superf. du terrain: 33a 55 ca. R.C. total: 1.018,00€. Libre d’occupation à la signature de l’acte de vente et du paiement du prix. Avec poss. d’acquérir soit pour la totalité, faire offre à partir de 420.000,00€. Soit en 2 lots: 1) terrain d’une cont. selon mesurage de 11a 44ca, faire offre à partir de 70.000€. 2) immeuble av. dépend. et jard., faire offre à partir de 350.000,00€. Cond. et rens. en l’étude. PEB No. 20150814006242. E spec: 258 kWh/m² par an. E totale: 92.291 kWh par an. Visites: sur rendez-vous en l’étude au 081/58.02.51 not. Michel d’HARVENG et Anne de VOGHEL, Notaires Associés 081-58.02.51 web:234614

Rue Les Fonds 23 GESVES

D’une superf. de 11 a 07 ca, R.C.: 1.132,00 €. Caves et gd gar. (porte motorisée), cuis. semi-éq. (façade chêne), gd liv. avec f. o., spacieuse terrasse, s.d.b. carrelée, 3 ch. Chauf. cent. maz., châssis dble vit. bois (récents), volets élect., système alarme, citerne eau de pluie et groupe hydrophore. Excel. état. Prix demandé: 270.000,00 €. E spec: 389 kWh/m² par an. -

web:235852

Profondeville Rue Antoine Gemenne 48 PROFONDEVILLE

Longère en pierres du pays

Entièr. rénovée. Sal., s. à m. avec cuis. USA hyper éq., 5 ch., dressing, 1 s.d.b., 1 s.d.d., 3 w.-c., gren., 2 gar., jard. et très gde terrasse. E spec: 172 kWh/m² par an.

Magnifique propriété de caractère (1837)

Sur 26 a 27 ca ds impasse, comp.: corps de logis (+/- 210 m²): caves voûtées. Rez: hall, cuis., arr.-cuis., bur., s. à m., sal., terr.; 1er ét.: 4 ch. + s.d.b., gd gren. aménag. + 1 grange amén. (60 m²) + 1 espace profes. (2 pièces avec entrée indépend. 45 m²) + étables + dépend. Chauf. cent. maz., dble vit. PVC, très beaux matériaux, citerne, alarme, gros potentiel. Idéal. située à prox. E42. Idéal pr prof. lib. Libre. Poss. Drts réduits. Faire offre à partir de: 275.000,00 €. Visites: s’adresser en l’Etude. Not. Louis RAVET - 071/78.50.08

Velaine Agréable maison avec petit gîte

A prox. du centre mais au calme, en retrait de voirie. La maison comp.: séj., cuis. américaine, s.d.b., 4 ch. et bur., dble vit., chauf. cent. maz., remises, jard. Le gîte est composé d’1 séj. avec coin cuis. et coin dche, 1 chbre à l’étage et 1 remise. Chauf. par poêle au maz. Possib. de réd. partielle de frais; 220.000,00 €. PEB No. 20151020019956. E spec:

Maison 4 façades

Excel. état, 3 ch., cuis. éq., liv. avec cheminée (insert), jard. arboré, terrasse avec barbecue, chalet de jard., petite pergola, gar. Châssis dble vit., toiture en ardoises, chauf. cent. maz., citerne à eau de pluie, compteur bi-horaire, volets à enrouleur. PEB en cours. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88 web:235405

Jambes Avenue Gouverneur Bovesse 33 NAMUR (Résidence Caravelle)

Not. Michel D’HARVENG & Anne de VOGHEL, not. associés - 081 58 02 51 web:236772

Au 4ème ét. (D), comp.: hall, cuis. éq., 1 liv., 2 ch., 1 s.d.b., w.-c. sép., 1 terrasse avant, 1 terrasse arr., 1 cave. Libre à l’acte. Chauf. maz. avec calorimètres. Elect.: compt. normal. Châssis simple vit. bois. R.C.: 954,00 €. Prix dem.: 199.000,00 €. Rens. en l’Etude. PEB No. 20150717006895. E spec: 219 kWh/m² par an. E totale: 19130 kWh par an. Visites: directement sur place sans r.d.v. les mercredis de 17 h à 18 h et les samedis de 15 h à 16 h. Not. Philippe BALTHAZAR 081/30.23.69 web:234011

Jambes Quai de Meuse 30-4 NAMUR

Bel appartement bord de Meuse

2ème ét., hall av. placards, séj. av. parquet et terr. donnant sur la Meuse, cuis. éq., wc, sdb, 2 ch. av. terr., cave, gar., chf. centr. gaz, DV. Superbe vue. R.C.: 1147€. Faire offre à p. de 290.000€. E spec: 237 kWh/m² par an. Not. Caroline REMON 081/33.05.05 web:234214

Au 4ème étage, résid. Les Auges. Comp.: hall d’entrée, s.d.b., w.-c., débar., chbre, séj. (sal.-s. à m.), cuis., balcon et cave. Châssis dble vit., chauf. élect., ascens. Instal. élect. non conforme. Prix: faire offre à partir de: 80.000,00 €. PEB No. 20140721004717. Not. Jean TYTGAT - 071/78.50.81

Nandrin Route d’Esneux 7 NANDRIN

web:231173

Jambes Grande maison sur 15 a 50 ca

Rez: cuis. sup. éq. (4 x 4), buand. (2 x 4,5), hall et w.-c., s. à m. (7 x 4), sal. (4 x 4), 1 ch. (4 x 4). Et.: hall de nuit/w.-c., 1 ch. (3 x 2,5), 1 ch. (3 x 3), 1 dressing (ou chbre) (3 x 3,5), 1 s.d.b. (baign., dche, lavabo), 1 ch. (4 x 4,5), 1 ch. (5 x 3). Sous-sol: gdes caves aménag. Garage, gde terrasse (13 x 4). R.C. non indexé: 1.115,00 € (sous réserve de contrôle). Visites: et rens.: s’adresser en l’Etude. Not. Charles LANGE - 083/63.30.58

Namur

web:234190

Bel appartement au 1er étage

Avec hall d’entrée, sal., s. à m., vue sur la Meuse, 2 ch., s.d.b./w.-c., cuis. éq., arr.-cuis., buand. Eau et élect. conforme. Cave au rez-de-chée. Charge de copropriété (chauf. et compt. d’eau compris): 375,00 €/mois. Proche de la ville. PEB: Classe F. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88

web:231926

Arsimont Rue des Ecoles SAMBREVILLE

Terrain à bâtir De 11 a 28 ca, faç.: +/- 22 m, C.U. n° 1 du 24/09/2013. Cadre agréable. Faire offre à partir de: 60.000,00 €. Not. Louis RAVET - 071/78.50.08 web:233396

Bois-de-Villers à front de la rue Patiny PROFONDEVILLE

Une parcelle de terrain à bâtir de 19 a 86 ca Lieu-dit “Terrain Gillain”, largeur de façade: 40,25 m, ayant fait l’objet d’un lotis. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88

web:235406

Gesves Rue Bableuse GESVES

Terrain boisé en partie en zone d’habitat Cadastré n° 597/M3 pour 5.400 m² dont 500 en zone d’habitat. Le solde en zone boisée. Libre d’occupation. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07

Gesves Rue Les Fonds GESVES

Terrain boisé En zone d’habitat à caractère rural à l’angle de la Rue Les Fonds et de la Rue des Fontaines, de 33 a 95 ca. Façade Rue Les Fonds: 60 m, pente ascendante. Libre d’occupation. Hors lotissement. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07 web:231375

web:231586

Gesves

Namur

Rue des Fontaines GESVES (1ère div.)

Chaussée de Dinant 84 NAMUR

Terrain En zone d’habitat à caractère rural, de 08 a 03 ca, pente descendante. Libre d’occupation. Hors lotissement. Situation très calme. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07

Superbe appartement

web:231378

Not. Etienne de FRANCQUEN et Frédéric DUCHATEAU, Not. associés - 081/22.00.72

web:235471

TERRAINS

Haillot Rue Clair Champs OHEY

Deux beaux terrains En zone d’habitat, de 22 a 45 ca chacun, faç.: 22,50 m, plats. Vue imprenable sur campagne. Libres d’occupation et de constructeur. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07 web:224385

Haillot Route de Huy OHEY

Aiseau

Terrain à bâtir

Rue du Centre (entre les n° 170 et 176) AISEAU-PRESLES

Appartement

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

En zone d’habitat, de 18 a 46 ca, libre d’occupation et de constructeur. Légèrement en contrebas de la chaussée. Largeur effective envir. 18 m (situé entre les n° 148 et 146). Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07

web:221334

Avenue Prince de Liège, 159/8 bte 62 NAMUR Résid. ORJO, 9ème étage, comp.: hall, sal., s. à m., cuis. non éq., dégagement, w.-c., s.d.b. équipée ancienne mais fonctionnelle, 1 ch., terrasses avant et arrière (18,24 m²), cave (3,00 m²). Elect. à rénover, chauf. cent. maz., châssis simple vit. à rénover. Libre d’occupation. A prox.: bus, gare de Jambes. Année de const.: +/- 1970. Certif. PEB: C n° 20150410018391. Cons. théor. tot. d’énergie primaire: 18.210 kWh/an - Cons. spéc. d’énergie primaire: 241 kWh/m²/an. Rens.: en

Terrain plat

Rue Courtenay 15 NAMUR

1er ét., 2 halls, gd liv. (40 m²), débar., nouv. cuis. éq., 3 ch., s.d.b., 2 w.-c., cave, gar. Gde terrasse, jard., ascenseur. R.C.: 1.886,00 €. Prix: 240.000,00 € sous réserve d’acceptation du vendeur. PEB No. 20150907021140.

Appartement 1 chambre

Andenne Chaussée de Ciney ANDENNE

Appartement

Auvelais Rue Saint-Sang 2/9 SAMBREVILLE

web:224341

Rue des Erables 20 SAMBREVILLE

web:231405

APPARTEMENT

Gesves

Charmante villa de plainpied avec jardin

l’Etude. Visites: Pas de vis. les 19 et 22 août. A partir du mercredi 26/08, vis. poss. les mercredis de 15 à 16h et les samedis de 11 à 12h, en prenant préalabl. RDV av. l’Etude Not. Philippe BALTHAZAR 081/30.23.69

Arbre

web:236634

A la Haupe 5 SAMBREVILLE

DUGARDIN

Maison 3 façades

Maison avec jardin

web:233610

Au sein d’un habitat groupé sur terrain d’une cont. de 04 a 19 ca, R.C.: 866,00 €. Comp.: rez: hall d’entrée, vest., w.c., sal., s. à m./cuis., jard. privatif. Et. 1: palier, w.-c., 2 ch., s.d.b. Et. 2: palier, chbre, gren. Copropriété: 1/10 des parties communes de l’ensemble du site V.E.R.G.E.R. Chauffage: cassette feu au bois. Equipée pour installation pompe à chaleur. Panneaux solaires. Faire offre à partir de: 260.000,00 €. Infos et charte de l’habitat groupé en l’Etude. PEB No. 20130627011742. E spec: 141 kWh/m² par an.

web:236500

Not. Xavier 081/22.10.00

Wépion Tienne aux Bruyères 29 NAMUR

Rue Grande 53 NAMUR

Idéal. situé, de 07 a 86 ca, libre d’occupation et de constructeur, plat et équipé. Lot 2 d’un lotis. autorisé en 1965. Très belle vue arrière sur campagne et village. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07 web:232030

Haltinne Rue de Bouyenon GESVES

Superbe terrain

Avec garages, section B 232/V/3 et 232/A/4, zone hab., superf.: 38 a 55 ca. Cond. et rens.: s’adresser en l’Etude, 071/77.19.74. Not. Remi CAPRASSE - 071 77 19 74 web:233382

Terrain En zone d’habitat, de 16 a 78 ca, hors lotis., libre, plat, faç.: 26 m. C.U.1 du 22/07/2014. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07 web:235853

9


Malonne

Mornimont

Rue du Petit Bois, (à droite du n° 10) NAMUR

Beau terrain En zone d’habitat. Not. Etienne de FRANCQUEN et Frédéric DUCHATEAU, Not. associés - 081/22.00.72 web:236581

Mettet

Rue du Presbytère JEMEPPE-SURSAMBRE

Dans lotissement, beaux terrains à bâtir

de 5 a 10 ca à 12 a 65 ca, proches des grands axes routiers, écoles, commerces. Voirie équipée en électricité, eau, égout et téléphone. Prix: de 60.000€ à 88.550 €. Libre. Acte de base et plan consultables en l’étude. Visites: à voir sur place. Not. Jean TYTGAT - 071/78.50.81 web:206834

Rue Bonne Espérance et rue Hennevauche METTET

Rue Girembois GESVES

(lotis.) entièr. équipés, cont. de 9 a 50 ca à 17 a 74 ca. Prix: 55 €/m2. Cond. et rens. en l’Etude. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88

Terrain boisé

GROSFILS

-

web:231377

Perwez

Vedrin Rue Alphonse Van Gricken 7 NAMUR (Namur)

MAISONS

Beau terrain en zone d’habitat

Namur

De 21 a 72 ca (pâture), faç. envir. 37 m, plat, hors lotis. Très belle vue sur campagne. Libre d’occupation. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07 web:235252

Yvoir YVOIR (1ère div.)

En zone d’habitat à caractère rural de 20 a 00 ca, faç.: 42 m, pente ascendante, libre d’occupation. Lot 2 d’un lotissement autorisé le 16/08/2012. Idéal. situé en bordure d’un bois communal sur les hauteurs de l’un des plus beaux villages de Wallonie.

NOTAIRE VENTE RENTE VIAGERE

Rue Bois Dame Agis, en face du n° 96 OHEY

Mozet

Sept beaux terrains à bâtir

web:144115

Not. Stéphane 085/61.13.07

Terrain

En zone d’habitat, de 10 a 16 ca, Rue d’Evrehailles (n° 11) façade 25 m et Rue du Launois (n° 27) façade 20 m. Libre. Hors lotissement. Not. Stéphane GROSFILS 085/61.13.07 web:236823

Retrouvez

Avenue Arthur Procès 41 NAMUR

Maison 2 façades

Rez-de-chée: hall, escalier, liv., s. à m., w.-c., vest., cuis. meublée, véranda, buand., terrasse, jard.; 1er ét.: s.d.b., 3 ch.; 2ème ét.: petit appart. avec chbre en mezz. PEB en cours. Très bon état général. Chauf. cent. gaz, nouv. chaudière, instal. élect. rénovée. Bouquet: 50.000,00 € + rente mensuelle de 1.525,00 €/mois. Rens. et cond.: en l’Etude. Not. Louis JADOUL et Thibaut de PAUL de BARCHIFONTAINE, Notaires Associés - 081/22.02.88 web:236578

Maison

Sous-sol: 2 caves, chaufferie, accès jard., buand. Rez-de-chée: hall d’entrée avec w.-c., cuis. éq., liv. Et.: 3 ch., s.d.b. avec w.-c. Gren. aménag. Garage: 27,27 m². Chauf. cent. maz. + 1 poêle à pellets, châssis en bois part. dble vit., volets. Viager non libre. Bouquet: 50.000,00 €, rente: 750,00 €/mois limitée à 20 ans. Visites: et rens.: s’ad. en l’Etude. Not. Damien LE CLERCQ 081/22.01.57

chaque samedi votre rubrique notariale

web:229713

Le notaire conseille, écoute, s'engage...

Acheter un logement existant Vous cherchez un logement et vous ne souhaitez pas construire ? Prenez le temps de visiter plusieurs biens, plusieurs fois. N'hésitez pas à y faire venir un expert qui vous donner a un avis sur l'état du bien. Vous devrez aussi bien établir votre budget. N'oubliez pas que vous aurez des frais. Allez vous renseignez auprès de plusieurs institutions financières et n'hésitez pas à faire jouer la concurrence ! Bonne chance !

Bien chercher le logement désiré Acheter le logement de ses rêves nécessite souvent du temps, de la patience, mais aussi beaucoup de prudence. Une opportunité se présente exceptionnellement. Il faut donc bien se préparer avant d'acquérir un immeuble. Mariés depuis un an, Pascal et Anne paient un loyer pour l'appartement qu'ils occupent. La famille devant prochainement s'agrandir, ils cherchent un logement plus grand. Au lieu de continuer à payer un loyer, ils souhaitent profiter des faibles taux d'intérêts du marché actuel, et comptent se lancer dans la grande aventure de l'acquisition immobilière.

Etablir un budget Avant de chercher un logement, ils veilleront d'abord à établir leur budget. En effet, devenir propriétaire, ce n'est pas simplement substituer le paiement de mensualités à une institution financière, au paiement d'un loyer.

10

Pascal et Anne commenceront leur calcul en tenant compte de leurs revenus et de leurs capacités de remboursement. Ils connaîtront ainsi le montant maximal du montant qu'ils pourront emprunter pour financer leur acquisition. Bien entendu, ils devront tenir compte d'autres montants à devoir supporter, tels que les assurancesvie ou incendie, le précompte immobilier, ou les charges de copropriété pour un appartement. Cette première approche financière se fera avec le banquier ou l'agent de financement. En fonction de leurs économies et de leur possibilité de remboursement, ils connaîtront le montant des sommes qu'ils pourront affecter à l'acquisition de leur logement. Ils devront tenir compte du prix à payer aux vendeurs, des frais d'actes d'achat et d'emprunt, et du coût des travaux de transformation de la maison. Tous ces calculs permettront à Pascal et Anne de connaître le prix maximal qu'ils pourront offrir. Ensuite, Pascal et Anne se mettront à la recherche de l'immeuble qu'ils pourront acquérir avec les moyens dont ils disposent. Bien entendu, ils pourraient trouver la maison par hasard; mais, cette situation ne se rencontre pas fréquemment. Pour trouver l'immeuble qui convient parfaitement, il faut chercher et connaître ses limites. Afin d'avoir une bonne idée des prix, il est conseillé à Pascal et Anne de lire les annonces, et de se promener dans les quartiers qu'ils apprécient particulièrement, en se renseignant sur le prix proposé.

Bien entendu, ils peuvent aussi s'adresser aux intermédiaires professionnels qui les renseigneront sur tous les immeubles qu'ils sont chargés de vendre. Demander des renseignements ne coûte rien, et, il ne faut pas hésiter à les contacter.

Visite et expert Dès qu'ils auront repéré une maison qui leur convient, et dont le prix leur paraît attrayant, ils demanderont de pouvoir la visiter en détail. Parfois, des acquéreurs s'engagent en ne voyant que la façade de l'immeuble, sans visiter l'intérieur! Une première visite est souvent émotionnelle, et elle ne permet pas toujours de constater les défauts de l'immeuble. Il ne faut pas hésiter à demander de pouvoir vérifier le

fonctionnement du chauffage, des appareils sanitaires ou des installations électriques; il faut visiter les caves pour constater la présence ou l'absence d'humidité, ouvrir les fenêtres pour constater l'état des châssis, aller au grenier pour constater l'état du toit ou de la charpente... Dès ce moment, il ne faut pas hésiter à contacter un expert qui, connaissant le marché immobilier, pourra signaler aux candidats-acquéreurs que le prix est valable ou surfait. L'expert pourra également constater des défauts que les amateurs n'ont pas vus, et il pourra chiffrer avec eux les éventuels travaux de transformation. Si Pascal et Anne demandent un crédit bancaire, l'institution

financière demandera une expertise de l'immeuble. Dès lors, pourquoi les amateurs ne demanderaient-ils pas l'avis de cet expert avant tout engagement?

Compromis et acte authentique Viendra ensuite le moment de s'engager et de signer le compromis de vente qui sera suivi de l'acte authentique: ce sera le travail du notaire qui sera chargé de donner toute la sécurité juridique à l'opération.

Conseil Une acquisition immobilière est trop importante, et les amateurs ne peuvent rien improviser. Avant de signer un document quelconque, ils veilleront à se faire conseiller utilement par le notaire qu'ils auront choisi.

Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW ● Samedi 19 décembre 2015


Maison des Notaires

Le

Bulletin des notaires

Rue de Marché, 65 4500 HUY Tél. 085/21 56 43 Fax 085/23 62 25

Huy-Hesbaye-Condroz

www.notmaison.be ALBERT Marjorie

de ROCHELEE Thierry D. et MANIQUET Martine

Bd des Combattants, 33 4470 Saint-Georges-s/Meuse 04/275 10 75

Rue de Bas-Oha, 252/a - 4520 Moha 085/21 12 68

BOVY Christian

Quai de l’Ourthe, 30 - 4170 Comblain-au-Pont 04/369 15 00

CARTUYVELS Benoît Rue du Centre, 2 - 4260 Braives 019/69 92 16

GARSOU Christian Rue du Châetau d’Eau, 13 4530 Villers-le-Bouillet 085/21 43 15

Chemin de Sandron, 2 - 4570 Marchin 085/21 10 60

HOUMARD Fabienne

LECOMTE Bénédicte

PIRET-GERARD Christophe

GREGOIRE Denis, GREGOIRE Renaud

LEJEUNE Michael

MISONNE Anne-Marie

SCAVÉE Paul et MAGHE Benoît

HERMANN François et FOURNIER Sophie

le MAIRE Louis et NELLESSEN Didier et LAMBRECHTS Anne-Françoise VACCARI Letizia

Avenue de l’Abbaye, 16 - 4160 Anthisnes 04/383 60 27

Rue de Bas-Oha, 252/a - 4520 Moha 085/21 22 23

GERARD Simon et GILMANT Frantz

DAPSENS Vincent

GILLAIN Jean-Philippe

Rue Albert 1er, 91- 4280 Hannut 019/51 14 30

Rue de l’Apleit, 8 - 4500 Huy 085/21 21 81

Place Sainte-Ode, 8 - 4640 Amay 085/31 33 44 Rue de la Gendarmerie, 41 4550 Nandrin 085/51 11 34

Rue Haute Voie, 59 - 4537 Verlaine 04/259 50 75

Route de Hamoir, 3 - 4590 Ouffet 086/36 62 06

Rue de Tirlemont, 1 4280 Hannut - 019/51 15 14

Rue Vankeerberghen, 19 4500 Huy 085/21 12 47

Route de Hamoir, 7 - 4190 Xhoris 04/369 15 19

VAN den BROECK Chistophe Rue du Marché, 31 - 4500 Huy 085/27 43 50

Avenue Charles et Léopold Godin, 6 4500 Huy 085/21 10 09

WAUTERS Charles et Réginald

Chemin des Dames, 15 - 4280 Hannut 019/51 13 06

APPARTEMENT

VENTE PUBLIQUE

MAISON

Engis (1ère div.)

Huy (2ème div.) FACULTE DE SURENCHERE JUSQU’AU MERCREDI 23 DÉCEMBRE 2015 Aux termes d’un Procès-Verbal dressé par Maître Simon GERARD, Notaire associé à Huy, le 08 décembre 2015, il a été adjugé, sous réserve de surenchère, le bien immeuble suivant:

Maison d’habitation avec dépendances, sur et avec terrain

Appartement et emplacement de parking Rue de la Surface 11

Chemin d’Antheit 74

Cadastrée d’après cadastre Section A, n° 9FP0000, pr une superf. d’après cadastre de 09 a 80 ca, R.C.: 396,00 € Rens.: s’adresser en l’Etude

Pour le prix de: 10.000 EURO

En vertu de l’Article 1592 du Code Judiciaire: “Toute personne a le droit de surenchérir endéans les quinze jours qui suivent l’adjudication. La surenchère est de 10 % du prix avec un minimum de 250,00 € et un maximum de 6.200,00 €. Elle doit se faire par exploit d’huissier de Justice, notifiée au Notaire et dénoncée à l’adjudicataire”

Not. Simon GERARD & Frantz GILMANT, Notaires Associés, à HUY - 085.21 21 81

FACULTE DE SURENCHERE JUSQU’AU MERCREDI 23 DÉCEMBRE 2015 Aux termes d’un Procès-Verbal dressé par Maître Simon GERARD, Notaire associé à Huy, le 08 décembre 2015, il a été adjugé, sous réserve de surenchère, le bien immeuble suivant:

web:236749

Dans un ensemble immobilier érigé sur un terrain cadastré Section A, n° 0022Z, pour une superf. de 24 a 98 ca: I) Le lot n° 4 étant l’appartement dénommé “11 RD” sis au rez-de-chée à droite, comprenant: La partie du rez-de-chée du lot n° 4 comprenant: 1 ch. en façade, 1 liv., 1 local w.-c., 1 sas, 1 s.d.b., 1 ch. en annexe arrière La jouissance privative et exclusive de l’espace cour attaché à cet appartement II) L’emplacement de parking numéroté 10 (EP10) R.C. de l’ensemble: sept cent septante-sept euros (777,00 €) Rens.: s’adresser en l’Etude

Pour le prix de: 60.001 EURO En vertu de l’Article 1592 du Code Judiciaire: “Toute personne a le droit de surenchérir endéans les quinze jours

qui suivent l’adjudication. La surenchère est de 10 % du prix avec un minimum de 250,00 € et un maximum de 6.200,00 €. Elle doit se faire par exploit d’huissier de Justice, notifiée au Notaire et dénoncée à l’adjudicataire”

Not. Simon GERARD & Frantz GILMANT, Notaires Associés, à HUY - 085.21 21 81

web:236751

VENTE GRÉ À GRÉ

IMMOBILIER PROFESSIONNEL Huy Quai de Compiègne 61

Retrouvez chaque samedi votre rubrique notariale

Bâtiment de commerce Route entre Huy et Amay, accès rapide à E42 (10 min.), bord Meuse, 1.130 m², R.C.: 5.151,00 €. Zone d’habitat. Vente soumise à autorisation de justice. Faire offre à partir de: 300.000,00 €. Plans et infos en l’Etude. Not. Jean-Philippe GILLAIN 04/383.60.27 web:236757

Ventes notariales

Verviers - Eupen - Hautes-Fagnes

VENTE publique

MAISONS

Verviers (1ère div., ancien. Verviers) FACULTE DE SURENCHERE (AU PLUS TARD LE 22 DÉCEMBRE 2015) Aux termes d’un Procès-Verbal dressé le 07 décembre 2015 par Maître Renaud CHAUVIN, a été adjugé, sous réserve d’absence de surenchère moyennant le prix de 21.000,00 €, outre les frais, le bien suivant:

Une maison de commerce et de rapport sur et avec terrain Rue du Collège 72/74

Cadastrée ou l’ayant été section A, n° 171 B 2 pour une cont. de quatre cent soixante mètres carrés (460 m²)

R. C.: trois mille cent vingt-huit euros (3.128,00 €) Composition: Sous-sol: 7 caves Rez-de-chaussée commercial: gd hall d’entrée avec w.-c., magasin, réserve, débar., entrée privative vers les appartements Entresol: 2 pièces 1er étage: Appartement 1, à l’avant: liv., cuis., 2 ch., s.d.b. (baignoire - w.c. - lavabo), PEB C, superf. de 74 m² selon certificateur Appartement 2, à l’arrière: liv., cuis., 1 ch., s.d.b. (baignoire - w.-c. - lavabo), PEB C, superf. de 55 m² selon certificateur Studio: PEB G, superf. de 32 m² selon certificateur 2ème étage: Appartement 3, à l’avant: liv., cuis., 1 ch., 1 s.d.b. (w.-c. - évier - baignoire), PEB G, superf. de 74 m² selon certificateur Appartement 4, à l’arrière: liv., cuis., 1 ch., s.d.b. (baignoire - w.-c. - lavabo), PEB G, superf. de 50 m² selon certificateur 3ème étage: combles mansardés Compteurs électriques séparés - 3 compteurs d’eau Chauf. cent. gaz, fenêtre en PVC dble vit. de 1999 Le bien est repris au volume 11 (page 133) du Patrimoine monumental de la Belgique en raison de son importance architecturale Le bien fait l’objet de dossiers de visite de commission sanitaire et est

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

frappé d’un arrêté d’inhabitabilité depuis le 9 novembre 2011, avec un avenant à l’arrêté d’inhabitabilité en date du 15 mai 2012; Un permis de location est à solliciter pour le logement 2 au 1er étage, arrière gauche Le bien est situé en zone d’habitat Montant de la surenchère: 2.100,00 € Photos sur www.notmaison.be, www.notarimmo.be et www.immoweb.be Pour tous rens.: s’adresser en l’Etude

Visites: le mercredi 16 décembre à 15 h Article 1592 du Code Judiciaire: “Toute personne a le droit de surenchérir pendant les quinze jours qui suivent l’adjudication. La surenchère ne peut être inférieure au dixième du prix principal de l’adjudication; toutefois, elle ne peut être inférieure à 250,00 € et ne doit pas dépasser 6.200,00 €. Le montant doit être consigné en l’Etude du Notaire au moment de la surenchère, laquelle doit être notifiée au Notaire par exploit d’huissier; cet exploit est dénoncé à l’adjudicataire”

Not. Renaud CHAUVIN, à VERVIERS - 087 33 04 60

web:236713

11


12

Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW ● Samedi 19 décembre 2015


PROMO PETITE ANNONCE DÉCEMBRE

TOUTES

RUBRIQUES

TUIT A R G L E APP

0800 10 201

http://proximagservices.lavenir.net

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

13


Auto

Bonnes affaires

Rencontres femmes

Voiture

FEM SÉDUISANTE bon sit fin ch hom fid pour partager les plaisirs de la vie sans modération ≥0479/62.53.58

ACHAT

AA138191

ACHAT VEHICULES toutes marques, en bon état. ≥083/67.81.37 - 0475/47.35.58

BW044562

JF 21ANS blonde belles mensurations, très sexy ch hom plus âgé pour exp sans tabous ≥0474/29.71.63 AA138192

Auto/Moto & 2 roues CYCLOMOTEUR

POUR RENCONTRES agréables, fem 33ans séduisante, amusante ch hom avec même envies ≥0494/28.64.60

VEUF 60A retraité soud industr, aisé rech D lib sér pr refaire & partag au quotid, sentim & joie de vivre resto soirée à 2 et en famille, escapade ds le pays EBJ

STOP AU CÉLIBAT! contact célibataire. magazine de rencontre etae80@gmail.com EBJ

AF135227

hommes

AF134751

HOM 32ANS aimant la vie, les sorties... ch fem pour créer un chemin main dans la main ≥0479/26.52.18 AA138194

COLLECTION ACH INSIGNES MILIT belg collect paie cash ≥0472/663.018

BROCANTE/ANTIQUITE

ACHÈTE JOUETS ANCIENS et tout ce qui se rapporte à l'automobile ancienne: Plaque émaillée, affiche, catalogue, montre, etc ≥0475/466.470

AF135403

DESTA ANTIQUITÉS rachète au + haut prix tt meuble lustr tableau bronze etc. Vide maison. Travail soigné ≥0499/302.921 AF134748

CHAUFFAGE

Contact

AA138193

RACH AU + HAUT PRIX Ttes motos et mobilettes anc voitures Solex Zundapp Flandria Dax etc...≥0499/302.921

BEAUTE/COIFFURE SOIN ESTH POUR DAMES à dom promo décembre ≥0494/349.682

AF135228

AGENCE DE RENCONTRE

Immo

VOYANCE

BOIS DUR DE CHAUFF 2.5m/60mª =≤30/mª dép ≥0475/26.55.46

ANNICK VOYANTE MEDIUM reç/ RV 9h-20h lu-sa ≥0476/209.406 Neufchateau

CITERNE A MAZOUT AV ét neuf ±5000L prix intéressant ≥0477/385.207

AF130376

BW045813

AF135540

Vente BW045588

AF133705

JARDIN PLUSIEURS TRACTEURS d'occ parf ét TONDEUSE ≥0472/885234

BW045954

MATÉRIAU DÉSTOCKAGE TÔLES de toiture et bardage direct d'usine ≥0473/79.40.65 ou 042/28.02.96

AA136677

Vous voulez atteindre un maximum de lecteurs ? Placez votre petite annonce dans votre Infos Services.

VENTE PANNEAUX ISOLÉS pour toiture et bardage direct d'usine ≥0473/79.40.65 - 042/28.02.96

sur

LIFESTYLE & TENDANCES lavenir.net/life

De la fermette rustique en Ardennes à l’appartement à Blankenberge, chaque samedi dans votre journal

SHOPPING ÉVASION

PEOPLE

SANTÉ

FAMILLE

LOISIRS

PSYCHO B E A U T É

M A N G E R M A I S O N BIEN-ÊTRE

AA136678

COMMERCE À REMETTRE RESTAURANT LE PLAISIR DES PRÉS à Pipaix à remettre cse santé, tjs en activité, clientèle fidèle. Cuisine spac, salle principale, 2 salles intimes, terr couverte, salle indép pouvant être louée. Rens ≥0479/94.72.70. Pour le bâtiment & la mais d'habit s'adr en l'étude de maître Pirard à Quevaucamps AA138072

Achat MAISON URGENT: de particulier à particulier, recherchons pour clientèle internationale propriétés, villas, commerces, entreprises. Tél. 00 33 438 49 49 10 www.immoventedirect.com BW044946

Location APPARTEMENT JAMBES R. Mazy 8 TB appt 1ét 50m², idéal pers seule, 1ch séjour cuis 1/2éq sdb cave ch. ctr ≤480 + ≤90 cons + caut ≥0474/206.993 AF135367

TOURNAI Blv Leopold 74 appt 1er ét: liv cuis sdb avec dche, 2ch gar cc ≤620 Libre ≥069/77.74.42 0474/76.74.79 AA138222

TOURNAI 15 Rue Haigne app lum 1ch liv cuis sdb chauf centr end calme ≤500 + charg lib vis r/RV ≥0498/540.741 -0496/760.366 ap 17h AF135139

14

Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW ● Samedi 19 décembre 2015


BATIMENT

AVEC

HABITER OU INVESTIR DANS UN APPARTEMENT NEUF Pack Comfort Proximus (avec Internet, télévision digitale et ligne fixe) gratuit pendant 1 an* à l’achat d’un appartement neuf *Action

soumise à conditions, valable pour le 1er occupant de l’appartement (domiciliation) et sur une sélection de projets. Plus d’infos sur www.thomas-piron.eu

ANDENNE (BORD DE MEUSE)

NAMUR (BOMEL)

NAMUR (JAMBES) action

NOUVEAU PROJET DDS & PARTNERS ARCHITECTS

À VENDRE: studios, appartements 1-2-3 ch., penthouses

BUREAU D’ACCUEIL SUR PLACE

action

action

BUREAU D’ARCHITECTES E. BOUFFIOUX

DISPONIBLES DE SUITE BUREAU D’ARCHITECTURE M. SOMBERG

À VENDRE: studios, appartements 1-2-3 ch., duplex, penthouses, commerces et/ou bureaux

À VENDRE: appartements 2-3 ch.

BUREAU D’ACCUEIL SUR PLACE

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN

Rue de la Chapelle d’Enhaive Lundi, mercredi de 14 h à 17 h 30. Vendredi de 10 h à 12 h 30.

Au 1er étage de la BD-thèque, Traversée des Muses (accès via la rue Piret-Pauchet) Mardi de 14 h à 17 h 30. Jeudi & samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30. Vendredi de 10 h à 12 h 30.

NAMUR (SAINT-SERVAIS)

MONT-GODINNE (YVOIR)

Résidence Lilas (2e étage) - Avenue Roi Albert

Mardi, vendredi & samedi de 14 h à 17 h 30.

ANDENNE

action

BUREAU D’ARCHITECTURE QBRIK

NOUVEAU PROJET

- ARCHITECTES ASSOCIÉS

À VENDRE: appartements 1-2-3 ch. & penthouses.

DISPONIBLES DE SUITE

SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE SA (SIA)

À VENDRE: appartements 1-2-3 ch.

BUREAU D’ACCUEIL SUR PLACE Rue du Beau Vallon, en face du n° 29 (via la ch. de Waterloo) Mardi de 10 h à 12 h 30. Jeudi de 14 h à 17 h 30.

SITUÉS À 500 M DE LA CLINIQUE

BEAURAING

CINEY

INFOS SUR DEMANDE Rue Fonds Delvaux

À VENDRE: appartements 1-2 ch., penthouse 3 ch.

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Chaussée de Ciney, 95 Mardi de 14 h à 17 h 30 ou sur rendez-vous.

GEMBLOUX action

SYNERGY INTERNATIONAL

À VENDRE: appartements 2 ch.

À VENDRE: appartements 1-2-3 ch. & penthouses

VISITEZ NOS APPARTEMENTS

VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN

Place de Seurre Mercredi de 10 h à 12 h 30 ou sur rendez-vous.

Résidence Elisabeth - Rue de Dominicaines Mardi de 10 h à 12 h 30 ou sur rendez-vous.

Infos: 081 32 50 20 Découvrez tous nos projets sur www.thomas-piron.eu

SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE SA (SIA)

À VENDRE: appartements 2-3 ch., duplex & penthouses. VISITEZ NOTRE APPARTEMENT TÉMOIN Résidence Amaryllis - Sentier del Sirope, 3 (via la rue de Babilaire) Lundi, mardi & mercredi de 14 h à 17 h 30. Vendredi de 10 h à 12 h 30. Samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30.

AQJFA00A

DISPONIBLES DE SUITE

DISPONIBLES DE SUITE ASSOCIATION MOMENTANÉE NOVE ARCHITECTURE ET SOCIÉTÉ INTERNATIONALE D’ARCHITECTURE SA (SIA)

IMAGES NON-CONTRACTUELLES

Samedi 19 décembre 2015 ● Supplément au journal L'Avenir - NR-BS-SM-BW

15


auto PREMI E R E SSAI

Suzuki : une Baleno… poids plume Hybridation légère

En l’absence de toute mécanique diesel, la Baleno sera disponible chez nous avec des petits moteurs à essence techniquement intéressants : un 1.0l Boosterjet et un 1.2l Dualjet SHVS. Le premier est un trois cylindres turbo développant 112 ch et 170 Nm de couple entre 2 000 et 3 500 tr/min. Inutile de préciser qu’il anime toute en souplesse la légère Baleno. Le second est un quatre cylindres épaulé par une hybridation légère. En l’occurrence un alterno-démarreur capable d’assister le moteur thermique, via une courroie, lors des phases de relance. Un système qui offre un double avantage : d’une part, il est peu coûteux (la batterie lithium-ion utilisée est très petite) et, d’autre part, l’ensemble du système hybride ne pèse pas plus de 6 kg ! Résultat, même dans sa version hybride, la Baleno est annoncée à 915 kg.

Jean-François CHRISTIAENS

M

ême si  les  208,  Fiesta, Polo,  Corsa  et  autres Clio  soignent  doréna­ vant leur poids de forme, la fu­ ture  Suzuki  Baleno,  attendue  pour  avril,  se  montre  la  plus  zélée.  La  version  de  base  ne  pèse  que  865 kg ! Même les variantes plus richement équipées,  avec  boîte  automatique,  ne  dé­ passent pas les 980 kg. Sa légèreté, la Baleno la doit avant tout à sa nouvelle plateforme. Par  rapport  à  celle  de  la  Swift,  elle  gagne  10 % en rigidité tout en s’allégeant de 15 %. Les mauvaises langues diront que la Baleno doit également son poids plume aux maté­ riaux utilisés. Effectivement, la portière est très légère et tous les plastiques de l’habita­ cle sont creux et durs. Cela dit, l’assemblage paraît correct et le dessin de l’ensemble plu­ tôt convenable à défaut d’être original. Si elle compte parmi les voitures les plus courtes du segment B, en restant de justesse sous la barre des 4 mètres pour des raisons fiscales indiennes (son pays de naissance et marché de prédilection), la Baleno affiche  En se concentrant sur l’essentiel, la Faut-il le préciser ? Extérieurement, la Le grand écran tactile connecté un  rapport  encombrement/habitabilité/ Baleno pourrait séduire les clients Baleno manque clairement de « sex(au graphisme et à la « brillance » coffre alléchant. Le coffre, avec 355 l dispo­ fatigués par la « course à l’armement » appeal » face à la horde de excellents), les six airbags et nibles sous la tablette, est le plus vaste du  des concurrentes compactes classiques. concurrentes du segment B. même le régulateur de vitesse segment.  Légère,  vive  et  « simple »  à  con­ Elle s’annonce également peu coûteuse À l’intérieur aussi Suzuki ne joue pas adaptatif intégrant un système de duire, cette Baleno convainc à l’usage. Elle  à l’usage grâce à ses sobres vraiment la carte de la séduction. Les freinage automatique d’urgence reste stable aux vitesses autoroutières, agile mécaniques. Reste à voir comment plastiques sonnent creux et la finition démontrent que, non, tout n’est en  ville  et  efficace  sur  les  petites  routes.  Suzuki pourra la « tarifer » en Europe. reste très légère dans l’ensemble. pas daté à bord de la Baleno ! Bref,  beaucoup  plus  séduisante  à  l’usage.  qu’au premier coup d’œil ! ■

Au poil

Rasoir

L AN D ROVE R

Freinage d’urgence

I NDUST RI E

Le retour des Saab électriques

S Land Rover

Saab

aab, l’emblématique  cons­ tructeur  suédois,  n’a  pas  en­ tièrement  coulé.  Passé  sous pavillon  chinois  en  2012  sous  le  nom de Nevs (pour National Elec­ tric  Vehicle  Sweden),  on  n’avait  plus guère entendu parler du pro­ jet  ensuite.  Mais  ce  jeudi,  Nevs  a  annoncé  avoir  remporté  un  con­ trat  de  78  milliards  de  yuans  (11  milliards  d’euros)  pour  la  livrai­ son  de  250 000  véhicules  électri­ ques au groupe de leasing chinois Panda New Energy. Le  design  des  voitures  électri­ ques  fournies  reste  inspiré  de  l’emblématique  berline  9­3  de  Saab.  « C’est  un  accord  crucial  pour Nevs, pas seulement en ter­ mes de nombre de véhicules mais aussi parce qu’il représente un pas important dans la mise en œuvre de notre vision et de notre plan de développement », s’est félicité Ste­

Deux millions Fin janvier 2016, la production du mythique Defender sera arrêtée. Sa production avait débuté en 1948 à Solihull. Depuis, deux millions d’exemplaires des Series I, II, III Land Rover et Defender ont été produits. Un exemplaire unique, portant entre autres un badge « no 2 000 000 » et un habillage en cuir au design « Red Wharf Bay » (l’endroit où est née l’idée du Land Rover) a été vendue aux enchères à un enchérisseur du Quatar. La somme record de £ 400 000 sera reversée à la Croix-Rouge et à l’organisation de protection de la nature, la Born Free Foundation.

16

fan Tilk, numéro deux de Nevs. Cet  accord  devrait  permettre  la création de centaines d’emplois à  Trollhättan, berceau de Saab dans le  sud­ouest  de  la  Suède. Il  s’agit  du  second  projet  paraphé  cet  automne  par  Nevs  qui  avait  an­ noncé en octobre, sans fournir de montant,  un  partenariat  avec  la  Turquie  pour  développer  une  « voiture nationale turque ».

Après avoir  racheté  Saab,  Nevs n’a produit des véhicules que du­ rant quelques mois, de fin 2013 à  mai 2014. En proie à de grosses dif­ ficultés  financières,  l’entreprise  a  restructuré  sa  dette  et  trouvé  de  nouveaux actionnaires chinois au printemps.  Panda  New  Energy  ambitionne pour sa part de deve­ nir le numéro 1 mondial de la lo­ cation de véhicules verts. ■

Supplément au journal L'Avenir - ● Samedi 19 décembre 2015


SPÉCIAL FÊTES

40

PSY

UN RÉVEILLON SANS DISCORDE

CADEAUX HAUTS EN COULEUR

DÉCO L’ART DE L’EMBALLAGE TENDANCE 10 BIÈRES DE NOËL

ASTUCES CONCILIER FÊTES ET CUISINE

19 DÉCEMBRE 2015 / N°51 / L’AVENIR TE


People JE SUIS JE SUIS JE SUIS… PAS VIRÉ Contrairement à ce qu’annonçait Téléstar, Ju-

LE

presse-citron

lien Lepers ne quittera pas Questions pour un champion . La directrice des programmes de France 3 a précisé qu’il n’y avait pas de problème Lepers. Il restera donc pour le plaisir…

MARTIAL DUMONT

De la bouteille AU VOLANT Tata Jacqueline, le retour. C’est donc la Galanterie de la semaine : à l’avenir, tolérance zéro en matière d’alcool au volant pour les jeunes qui ont leur permis depuis moins de trois ans. Parce qu’il est évident qu’un gars de 20 ans qui a bu 2 chopes est plus dangereux qu’un de 50 qui a sifflé un flacon complet de pinard. Parce qu’aussi, c’est connu, on conduit mieux sous influence quand on a de la bouteille. Faut espérer alors que les assurances ne feront plus payer aussi cher les jeunes conducteurs…

France3

Donald EST DINGO Et donc la classe politique dans son entièreté a craché

AFP

des maisons de repos qui, depuis la disparition de Derrick, s’étaient rabattues sur QPUC pour favoriser la sieste des aînés en fin d’après-midi.

sur Donald Trump qui veut interdire l’entrée des musulmans en Amérique. Et donc, lors du dernier débat entre candidats républicains, personne ou presque n’a moufté et tous étaient assez d’accord avec Trump. Parce que les sondages le confortent. Et donc visiblement une bonne partie de l’Amérique a décidé de se jumeler avec Henin-Beaumont et Aix-en-Provence…

AMANDA LEAR FOR PRESIDENT !

La guerre des étoiles (D’ARAIGNÉE)

Amanda Lear, la femme sans âge égérie de Dali après avoir été celle de l’homme des grottes de Lascaux, a annoncé sa prochaine pièce de théâtre en faisant croire qu’elle se présentait… aux élections présidentielles de 2017. Top ! Dommage que ce soit une blague. Vous croyez qu’elle aurait fait moins bien que les autres gugusses ?

Même pas encore vu Star Wars VII et je suis déjà écœuré de tout le marketing. Je donnerais bien un grand coup de sabre laser dans toutes les vitrines où Dark Vador est déguisé en père Noël qui fait les poches des gamins, tiens. La stratégie Disney, c’est plus une stratégie, c’est de la propagande. Ils font pareils avec le Muppet Show, autre culte de notre enfance. Dans un prochain épisode de la Guerre des Étoiles, vous verrez qu’on tombera sur les « cochons dans l’espaaaace » venir au secours de Luke Skywalker.

ÉdA – Jacques Duchateau

Aujourd’hui,

COMMUNICATION ÉDITIONS DE L’AVENIR route de Hannut, 38 5004 Bouge redaction@lavenir.net 081/24 89 50

ON N’A PLUS LE ROI

Philippe et Mathilde ont partagé un repas avec les nécessiteux aux Restos du cœur de Charleroi. Et ils ont apprécié. Tu m’étonnes ! Une boulette sauce tomate frites à la carolo, ça vous change du jus de carotte, de la salade d’algues et du poisson vapeur sans sel de Quiberon ! Et puis, au moins, quand on voit la ville basse qui ressemble à Beyrouth dans les années 80, on ne pourra pas dire que Philippe a loupé deux fois l’ambiance de guerre.

au radar

Selon le ministre wallon, Maxime Prévot, qu’on roule à 110, 120 ou 150 km/h sur autoroute ne change rien en matière de sécurité routière. Ce qui compte, c’est le comportement des conducteurs au volant. Ah bon, alors ça va. J’imagine qu’après cette bonne nouvelle, la Région va supprimer les radars et les campagnes tous les deux kilomètres sur les dangers de la vitesse le long des autoroutes wallonnes.

3

Deuzio 19 décembre 2015


ACTU AGENDA

LES

7

incon

tournables

DU WEEK-END

1. Capitale de Noël Durant 5 jours, la petite ville de Hautmont (Nord de la France, à 15 km de la frontière belge) se met aux couleurs de Noël pour offrir au public des féeries de fin d’année. Complètement « relifté », son marché de Noël compte 95 chalets. Autre nouveauté : son légendaire « Palais de la Friandise » se mute en « Palais du Chocolat » où se découvre l’histoire du chocolat. Au-delà des nouveautés, les visiteurs peuvent compter sur un rendez-vous pyrotechnique quotidien, des contes de Noël, un cinéma en 3D dans le centre culturel, un spectacle Son & Lumière en vidéo-mapping à l’abbaye. Et évidemment, la grande parade lumineuse (ce lundi à 19 h). Celle-ci fait défiler 300 costumes lumineux portés par des jongleurs, cracheurs de feu, échassiers, cavaliers, chars… Quant au « Christmas

Traumbild – Fotolia

DU 17 AU 21/12 À HAUTMONT

Music Festival » dans l’église de Hautmont, il affiche du gospel le samedi 19 décembre, et Liane Foly le dimanche 20 décembre. Enfin, chaque fin de soirée réserve un feu d’artifice époustouflant ! Depuis plus de 15 ans, Hautmont fait de

Noël un des temps forts de la région, avec près de 150 000 personnes. Et audelà de ces réjouissances, toute la ville s’habille de lumière durant près de deux mois. www.capitaledenoel.fr

JUSQU’AU 9/01 À LIÈGE, NAMUR ET MONS

Un chameau de 5 mètres de haut, gigantesque marionnette articulée de deux tonnes, et trois rois pour conter une naissance… Dans trois cathédrales de Wallonie, la vieille histoire de Noël est racontée autrement, transformée par la magie des lumières et des mises en

scène féeriques. Cette création du directeur artistique Luc Petit, unit la danse, le théâtre, les projections, la musique, les décors… Ce spectacle itinérant s’arrête à la cathédrale Saint-Paul de Liège du 18 au 21 décembre, la cathédrale Saint-Aubain de Namur du 26 au 29 décembre et à la collégiale SainteWaudru de Mons du 6 au 9 janvier. www.nocturnales.be

4

Deuzio 19 décembre 2015

ÉdA

2. Contes de cathédrales


3. Parade à Liège

Le week-end prochain Musée dans le noir

LE 20/12 À 18H30 À LIÈGE

Le cortège animé de RTL vient cette année répandre la magie de Noël à Liège. Il réunit d’impressionnants chars à thèmes tels que la fabrique à jouets du père Noël, une horloge humaine géante, le père Noël sur son magnifique traîneau, et le train Pôle Express. Le cortège est précédé d’une caravane qui distribuant des cadeaux par milliers !

Heymans

LE 27/12 À 18 H 30 AU MUSÉE DE LA VIE WALLONNE À LIÈGE

Départ : rue du Pont d’Avroy. www.rtl.be

4. Ces jouets 6. Fleurs métiers de lumière DU 18 AU 22/12 AU JARDIN BOTANIQUE DE MEISE

JUSQU’AU 6/05 À L’ESPACE WALLONIE DE CHARLEROI

Quels sont les « jeux de métier » ? Petits outils de jardinier, de menuisier, trousse du parfait petit curé, boîtes d’expérience scientifiques, jeux de magasin et de banque… ont fait naître bien des vocations. L’expo Apprendre en s’amusant présente des jouets datant d’avant 1970 en analysant leur rôle social.

L’arrivée de l’hiver se fête en lumière au Jardin botanique. Alors que les plantes se reposent dans le noir et le froid, Winterfloridylle invite à se promener sur un parcours romantique d’arbres sublimés par des éclairages et d’installations lumineuses aux formes de fleurs. La promenade se clôture par un show pyrotechnique au château du parc. 02/260 09 20

7. Dog Show

« Black out » au Musée de la vie wallonne ! Le musée prive ses visiteurs de la vue, en les plongeant complètement dans le noir, les poussant à explorer leurs autres sens, le toucher, l’ouïe, le goût… pour découvrir les collections de manière originale et unique. Réservation : 04/2379060

Manneken-Pis Corrida LE 26/12. DÉPART À 20H30 DE LA PLACE D’ESPAGNE, BRUXELLES Alors que la saison des corridas (course à pied comprenant plusieurs boucles en ville, généralement en nocturne) bat son plein, la 6e édition de la « Manneken-Pis Corrida » invite à un petit décrassage d’après-Noël. Cette course festive et illuminée sur 4 ou 8 km passe par les plus belles places et artères de Bruxelles. www.zatopekmagazine.com

www.expositions-wallonie.be

5. Vision de court LE 20/12 À 14 H ET 20 H À LA MAISON DE LA CULTURE DE NAMUR

LES 19 ET 20/12 À BRUSSELS EXPO

Foire du livre

À l’occasion du Jour le plus Court , la fête qui promeut le court métrage dans divers lieux publics en Belgique, des réalisateurs namurois (Xavier Diskeuve, François Paquay, Christophe Bourdon, Nicolas Buysse…) partagent leur vision du court-métrage. En soirée, place à la projection de huit petites œuvres belges.

La plus grande expo de chiens de race en Belgique, le « Brussels Dog Show » s’anime sur le thème de Noël. Outre la compétition entre 400 races de chiens du monde entier, cette 119e édition invite le Père Noël, tiré par ses 9 huskies et le salon s’anime d’un grand marché de Noël dédié… aux chiens !

www.lejourlepluscourt.be

www.brusselsdogshow.be

5

Deuzio 19 décembre 2015

LES 26 ET 27/12 À NAMUR EXPO En matière de vieux papiers, la Foire du Livre de Namur est l’une des plus grandes manifestations du genre en Belgique. Elle accueille bouquinistes, bédéphiles, cartophiles et spécialistes du papier, pour le plaisir des amateurs de livres épuisés ou rares, de cartes postales anciennes, d’affiches de cinéma ou publicitaires… 04/222 23 23


ACTU CULTURE

Jeunesse

DVD

CD

La barbe du père Noël Dans ce livre à rabats, l’histoire est assez simple : un beau matin,

Better Call Saul Cette série de la chaîne AMC est diffusée chez nous sur Netflix (pour la 2e saison).

It It Anita Voila du rock et du bon, wallon qui plus est. Dans la fureur des guitares,

père Noël constate que sa barbe a disparu. Il se met à sa recherche, mais est induit en erreur par le marchand de barbapapa, un chat blanc ou encore le pelage d’un yeti. Et c’est finalement l’un de ses rennes qui l’avait volée. L’enfant découvre à chaque fois le petit bout de poils blancs soyeux, qu’il peut toucher, puis la solution cachée derrière le rabat. Un livre de saison.A.S.

Elle est dérivée de Breaking bad. Dans les aventures de Walter White, ce prof de chimie devenu fabricant de drogue, il y avait un avocat véreux, Saul Goodman. On le retrouve ici avant qu’il ne devienne Saul, quand il s’appelait encore Jimmy, qu’il aidait son frère psychotique et voulait réussir comme avocat. C’est un format 30’, plus léger que Breaking bad, mais pas du tout superficiel. A.S.

les mélodies se fraient leurs chemins à coups de machettes. Les quatre titres de ce nouvel EP sont traversés par une énergie, punk sur Imposter et Templier ou avide de blues halluciné sur L’invention du chien et Le grand tour. L’Américain John Agnello (Sonic Youth, Kurt Vile, Dinosaur Jr.) s’est occupé de l’enregistrement et du mixage, gage de qualité indéniable pour cette plaque à écouter d’urgence. TH.D.-F.

Casterman

Sony

It It Anita, « recorded by John Agnello », Luik Records

aimé

ON A Jeunesse

CD

BD

City Atlas Rien d’ennuyeux dans City Atlas ! Vous

Origines Ils sont cinq et ont étudié la musique à Mons

La Lionne C’est l’histoire de Karen Blixen, romancière danoise ren-

prenez trente des plus grandes villes du monde et vous demandez à Martin Haake de les dessiner. Habitants, monuments emblématiques, lieux culturels, visites à faire en famille… Tout y est, de Paris à Sydney en passant par Buenos Aires et Tokyo. C’est assez décontracté et amusant à décrypter. À découvrir en famille. M . F. G . Georgia Cherry, « City Atlas », illustré par Martin Haake, Gallimard jeunesse, 64 p.

ou Namur. Ils forment un jeune ensemble, Quintessence qui vient de sortir son premier CD. Jimmy, Max, Pauline, Sylvia et Thomas réécrivent avec entrain et gaieté quelques grands classiques comme Stravinsky, Satie ou Piazzolla (Pauline est à l’accordéon)… C’est surprenant ! On aime aussi les deux compositions originales de Pauline Oreins et Max Charue. Un premier opus qui promet. M.F.G. Origines, Quintessence

due célèbre par La ferme africaine adaptée au cinéma sous le titre de Out Of Africa avec Robert Redford et Meryl Streep. Cette biographie dessinée est magnifique, riche d’inventivité que ce soit au niveau du scénario ou du graphisme. On suit avec émotion et gourmandise le parcours atypique de cette femme énigmatique et singulière. Un album intelligent et terriblement attachant. TH.D.-F. Pandolfo/Risbjerg, La Lionne, Sarbacane

ON N’A

pas accroché

Livre L’étoile polaire On était attiré naturellement. Pensez, un conte signé Michel Onfray et illustré par Mylène

Farmer… L’objet est d’ailleurs assez joli, les aquarelles pas vilaines et l’histoire débute plutôt bien. Un petit garçon bavard, un père taiseux et des rêves d’étoiles et de voyages. Mais rapidement, on se demande

6

Deuzio 19 décembre 2015

où va le récit. Bien moins poétique qu’annoncé et bientôt un peu barbant ! Côté conte philosophique, on est loin du Petit Prince. M.F.G. Michel Onfray, Mylène Farmer, « L’étoile polaire », Grasset, 64 p.


ACTU PHOTO DE LA SEMAINE

8

Deuzio 19 décembre 2015


PLANCHE Ça ne vous aura pas échappé : Noël approche à grands pas. Il ne vous reste plus qu’une petite semaine pour dénicher les derniers cadeaux (on vous aide dans les 8 pages suivantes), concocter votre menu des fêtes ou réfléchir à la décoration de votre table. Mais cette période est aussi propice aux découvertes : illuminations des rues et devantures de magasins, marchés de Noël, etc. Rares sont les pays qui échappent encore à la tradition. Mais en Chine, on ne recule devant rien, comme en témoigne cette surprenante photo prise dans un supermarché de Qingdao, dans la province de Shandong. On a eu beau chercher mais on n’a pas réussi à trouver le lien entre la lunette de WC et Noël…

9

Deuzio 19 décembre 2015

Reporters/Photoshot

de Noël


DOSSIER CADEAUX

Rouge COMME LE PÈRE NOËL A N NE SANDRONT

Rideau rouge

Ferrari

Offrir des places pour un spectacle ? La formule s’est assouplie. Par exemple, l’Opéra royal de Wallonie (www.opera-

S’il ne jure que par les Italiennes au teint rouge, vous êtes peut-être découragé par le prix. Mais vous pouvez toujours offrir un

liege.be) propose d’acheter des chèques-cadeau pour le montant de votre choix (par tranche de 10 €, 20 € et 50 €)… Le bénéficiaire

stage de pilotage sur la voiture de ses rêves. Cela existe au circuit de Mettet www.expertpilot.com, ou à Francorchamps www.rsrspa.com. Il existe plusieurs formules :

réserve ensuite le spectacle ou l’abonnement de son choix à la billetterie : pas de problème de mauvais choix ou mauvaise date.

vous pouvez payer pour le stage complet (une bonne centaine d’euros) ou faire un bon à valoir sur un stage. Pour une conduite moins sportive (mais

Les petits cinémas proposent souvent eux aussi des tickets cadeaux. Tandis que les grands, comme Kinepolis, proposent un système d’achat en ligne https://shop.kinepolis.be/fr, dans une boîte cadeau (ticket boisson, collation). Pensez aussi au théâtre et aux festivals. Certains comme Couleur café, ven-

vous pouvez passer devant l’école, le travail…), vous pouvez louer la voiture à la journée, par exemple sur http://fr.autoeurope.be/de/ location-ferrari/. Sinon, il existe toujours les modèles réduits et les accessoires, en vente no-

dent leurs places dès maintenant (www.couleurcafe.be).

tamment chez les concessionnaires de la marque.

Rouge passion

Des cuberdons

Si vous aimez la lingerie colorée, l’hiver est la saison idéale : avec les pulls, on peut se permettre des couleurs plus franches qu’avec une petite robe d’été blanche, qui laisserait tout deviner. Comment choisir ? La taille peut varier d’une marque à l’autre. N’hésitez pas à prendre un modèle que votre compagne aime porter pour aller au magasin, et demander conseil à la vendeuse. Attention, les tailles varient selon les parties du corps, donc si vous offrez un ensemble, prenez les deux pièces de lingerie, pour choisir. Et adaptez-vous aux goûts de l’heureuse élue en choisissant : pas de guêpière si elle n’aime que les ensembles en coton. Le cadeau est pour elle, pas pour vous.

Ces dernières années, les confiseurs ont réussi à redonner au cuberdon ses lettres de noblesses. Offrir cette sucrerie pour Noël est peut-être la bonne idée si vous ne connaissez pas bien les goûts de votre tante/cousine/ neveu… Les cuberdons Léopold, à Bruxelles, ont l’avantage d’être commercialisés dans de très jolies petites boîtes en carton, qui reprennent le portrait du roi Léopold. Mais en Wallonie, il existe également un artisan spécialisé dans les cuberdons, Sweet cuberdon, à Seraing. Il propose en plus des visites, sur réservation, d’une durée d’environ 1 h 30 (4,50 € par personne). Renseignements : http://cuberdons.eu

10

Deuzio 19 décembre 2015


Rouge à lèvres

Couleur vin

Rouge à lèvres, vernis à ongles, produits de beauté… Pour Noël, vous pouvez offrir des produits de beauté, mais pour prolonger le plaisir toute l’année, il est également possible

Il y a la bonne bouteille, la caisse de vin… Mais si vous voulez faire plaisir à un amateur de vin, vous pouvez penser plus loin. La carafe, le thermomètre, la cave à vin (mais on passe à plusieurs centaines, voir milliers d’euros).

d’offrir des échantillons, qui arriveront dans une petite boîte. Les sites https://birchbox.fr/box et www.deauty.be/fr/box proposent tous les deux des formules de ce type. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez offrir des cours de maquillage chez une esthéticienne, ou dans une parfumerie. Si vous voulez aller plus loin, pensez au relooking ou un test colorimétrique, pour voir quelles

Pensez aussi à des cadeaux « à vivre » : www.oenoloisir.be, www.lesvins.be/ cours_oenologie.php... ou dans les boutiques de vin de votre région. Vous pouvez également offrir de participer à des vendanges en septembre prochain… Et même partir à deux en fonction de vos goûts en vin et en tourisme : www.route-des-vins-alsace.com, cotedor-tourisme.com/ bourgogne/les-vendanges,

couleurs boostent la beauté de la personne.

Fait maison

Robot ménager

Il vous reste un pot de confiture aux fraises faite maison ? C’est peut-être la seule

Un robot ménager est tellement lourd qu’une fois qu’il est rangé dans un placard, on ne l’utilise plus. D’où l’intérêt d’en choisir

chose qui fera plaisir à votre oncle, qui n’a jamais besoin de rien et vous dit toujours « Pas de cadeau ! ». Ça ou vos formidables cannelés bordelais, vos chouquettes, ou même votre bûche au bavarois framboise – rouge,

un joli, qui cadrera bien avec la déco de la cuisine. Et si la personne à qui vous offrez un cadeau ne cuisine pas, vous pouvez mettre des touches de rouge ailleurs dans la cuisine, grâce à la Senseo rouge, ou toute la gamme Brabantia (pou-

bien sûr -. Vous pouvez même lui préparer le gibier sauce grand veneur qu’il adorait dans son enfance, le congeler et lui apporter « pour un autre jour. » Ou mieux encore, lui offrir un cours de cuisine sur ce thème à suivre tous les deux.

belle, boîte à pain, bol mixeur, minuteur, bloc couteaux). Et si le rouge est incompatible avec la cuisine, pensez aux autres pièces : le sofa rouge, le fauteuil ou un portemanteau. De la couleur, oui mais avec modération.

Poisson

Chaussures

Offrir un poisson rouge ou un autre animal à Noël est une assez mauvaise idée, car acquérir un animal, c’est quelque chose qui se prépare avec l’enfant et le vétérinaire. Si les parents ne vous en voudront pas – parce qu’un un poisson rouge vit peu de temps, l’enfant ne sera pas ravi non plus car c’est un animal peu attachant. Par contre, vous pouvez offrir à cet enfant une excursion à l’aquarium de Liège (www.aquarium-museum.ulg.ac.be), www.visitsealife.com/blankenberge ou attendre au printemps la réouverture de Pairi Daiza : www.pairidaiza.eu.

Luc Ramelot, secrétaire de la Fédération belge de la chaussure (http://shoefed.be) recommande d’offrir un bon d’achat dans un commerce de chaussures plutôt qu’une paire. « Les pointures diffèrent d’une marque à l’autre : la taille n’est pas la même dans les marques espagnoles et italiennes. Et même si vous avez une chaussure de la même marque avec vous, il y a des bouts pointus et des bouts ronds, c’est délicat… » Si vous voulez quand même offrir des chaussures, renseignez-vous auprès du commerçant sur les conditions de retour en cas de problème.

11

Deuzio 19 décembre 2015


DOSSIER CADEAUX

Bleu JE VEUX

M A RIE-LAURE MATHOT

Un spa

Une bouteille

En amoureux, seul ou entre amis, on ne loupe pas l’occasion de se plonger dans l’eau de la piscine d’un spa.

Bon nombre de vendeurs de spiritueux font des éditions spéciales pour Noël. C’est le cas de la suédoise Absolut Vodka

Pas besoin d’aller bien loin pour se détendre lors d’une journée ou d’un séjour bien-être. Rien qu’en Wallonie ou à Bruxelles, les offres

avec sa version Absolut Electrik. Cette édition limitée est constituée de deux bouteilles métalliques dont l’une est bleu électrique. La mythique bouteille de gin

sont nombreuses : le Centre de balnéothérapie du château de Limelette, le Château des thermes de Chaudfontaine, le Quar-

Bombay Sapphire revêt aussi son habit de fête avec une variante : la Star of Bombay. Deux nouvelles plantes aromatiques ont été ajoutées à la recette : la ber-

tier latin à Marche-en-Famenne, le Martin’spa à Genval, le Spa cinq mondes, centre wellness du Dolce La Hulpe dans la forêt de Soignes, ou les Thermes de la ville de Spa. Les prix sont très abordables quand on ne prend que l’accès au spa alors n’hésitez pas à y ajouter un massage. En visi-

gamote de Calaire et les graines d’Ambrette d’Équateur. Et enfin, il y a l’exotique curaçao. Vous pouvez l’utiliser pour offrir un cocktail à vos invités : le blue lagoon. 4 cl de vodka, 3 cl de curaçao bleu et 2 cl de jus de

tant les sites internet, vous y découvrirez les différentes offres de bons-cadeaux.

citron et vous verrez la vie en bleu. Avec modération bien sûr.

Un vol

De la vaisselle

Offrez un vol pour une destination sans nuage. Pour retrouver un ciel bien bleu et une température estivale, rendez-vous de l’autre côté du globe. C’est la saison pour découvrir l’Asie du sud-est avec des destinations comme la Birmanie, le Cambodge ou encore la Thaïlande (à découvrir dans un numéro spécial du Deuzio le 2 janvier). En janvier, c’est aussi l’été pour l’Amérique latine. Cuba a particulièrement la cote en ce moment suite au réchauffement des relations avec les ÉtatsUnis. Mais d’autres pays sont très beaux à voir. C’est la saison parfaite pour aller dans le sud du Chili ou de l’Argentine et pour découvrir l’impressionnante Patagonie. Un cadeau que l’on offre à plusieurs si on ne veut pas se ruiner.

Pour un jeune couple qui emménage ou pour quelqu’un qui a envie de compléter son service, la vaisselle, c’est toujours utile. En bleu et blanc, il y en a pour tous les goûts. En mode romantique, il existe la porcelaine de Delft. La vraie faïence hollandaise est hors de prix mais il existe de nombreuses imitations plus abordables. Pour une vaisselle aux accents du sud, le bleu des assiettes et autres plats marocains dessine des arabesques. C’est l’occasion d’offrir un beau plat à tajine. Enfin, la vaisselle chinoise est elle aussi bleue et blanche et rend la table originale et élégante à la fois. Là encore, la véritable porcelaine chinoise est bien plus chère que les assiettes et bols produits en série.

12

Deuzio 19 décembre 2015


Du jeans

Dans les airs

L’indémodable jeans fera toujours plaisir mais attention à bien connaître la taille de la personne à laquelle vous l’offrez. On voit encore des slims en magasin même s’ils cè-

Il n’y a pas qu’en avion qu’on peut voyager dans un ciel bleu. Les amateurs de sensations fortes seront heureux de recevoir un saut en parachute. Une idée originale mais attention à ce que le destinataire ait l’esprit aventurier !

dent doucement leur place aux pantalons plus larges et même au pantalon patte d’eph (le grand retour !). En mode hipster, les filles portent le jeans taille haute, t-shirt rentré dans la ceinture avec les bords retournés aux chevilles. Et si vous ne connaissez pas la taille de pantalon de la personne, optez pour la veste en jeans, toujours à la mode. Sinon, il vous reste toujours l’option d’un chè-

Dans le même genre, offrez un saut à l’élastique. Là encore, cœurs sensibles s’abstenir. Moins rapide mais tout aussi vertigineux, un bon pour une initiation en parapente permettra au destinataire de votre cadeau de survoler les plus beaux coins de Belgique. Et pour les moins aguerris, il reste l’option du voyage en montgolfière. Au coucher du soleil sur la campagne wallonne, la promenade dans les airs n’en

que-cadeau chez Lee, Levis ou Lee Cooper.

sera que plus apaisante.

Un Schtroumpf

Pour bébé

Vous aurez du mal à trouver le petit être bleu. Gargamel a essayé pendant des années et

Avec des cadeaux bleu pastel, on n’oublie pas les bouts d’choux à Noël. Si vous avez l’envie, le temps et le talent, tricotez-lui une jolie

n’y est jamais arrivé. Par contre, Noël peut être l’occasion de ressortir les classiques de l’œuvre de Peyo. Choisissez votre album préféré pour offrir à vos petites têtes blondes et vous retournerez vous-même quelques années en

couverture ou de petits chaussons bien chauds pour l’hiver. Vous pouvez aussi réaliser un mobile à accrocher au-dessus du berceau. Découpez des formes de nuage dans des tissus de différentes nuances de bleus, insérez un peu de rembourrage entre deux formes identiques et refer-

arrière. Pour les moins jeunes et moins innocents, offrez un autre genre de BD : Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh. Cette BD a inspiré le scénario de La vie d’Adèle à Abdellatif Kechiche. Un conseil : ne confondez pas les deux cadeaux.

mez-les en cousant les bords ensemble. Accrochez-les à du fil de pêche que vous attachez à deux branches peintes en blanc. Attention à l’équilibre du mobile. Et si vous n’avez pas le temps, il en existe de très jolis en magasin.

Dans l’eau

Une montre

Après les excès des fêtes, place au sport ! Pourquoi pas aller nager dans une eau bleue chlorée ? Anticipez et offrez un abonnement à la piscine. La personne pourra aller se sculpter un corps de rêve en rentrant du boulot ou sur sa pause de midi. Il n’y a pas que la natation. Il est aussi possible de faire des sports plus originaux tels que la plongée, ou de l’aquagym et tout ça dans une piscine publique. Pour ceux qui ont envie d’une expérience unique au grand air, les sports nautiques à la côte ou sur nos lacs et rivières sont nombreux : stand up paddle, kite surf, jet ski, canoë etc.

Qu’elle soit bleue ou non, une montre reste une valeur sûre. Ice Watch sort une collection très girly avec des fleurs sur le cadran. Bleu ciel ou foncé, avec des marguerites ou des fleurs exotiques, elle vous rappellera les heures ensoleillées de cet été. Cette montre aux formes épurées est déclinée au masculin avec des tons plus neutres. Esprit propose une montre pour homme à cadran bleu avec un bracelet interchangeable. Chez les femmes, la marque propose un coffret avec une montre dont le cadran est décoré d’une constellation accompagnée d’un bracelet tout aussi étoilé.

13

Deuzio 19 décembre 2015


DOSSIER CADEAUX

Jaune GÉNÉREUX AU DREY VERBIST

Fleuri

Gourmand

Des bulbes de crocus, de jonquilles, de narcisses… qui ensoleilleront les jardins et les terrasses dès le début

Un joli verre, un beau bocal garni d’un ruban et rempli de bonbons jaunes. Parce devant des bonbons, on est tous

du printemps. N’hésitez pas à rédiger un petit mode d’emploi, à livrer avec votre cadeau : les bul-

restés de grands enfants. Pour un jeune couple, vous pouvez aussi offrir un service de six verres avec les bonbons classés par couleur dans

bes se plantent de septembre à novembre en pleine terre. Mais on peut les planter en pot jusqu’à fin janvier. Pla-

chaque verre. Ainsi, il restera un cadeau utile une fois les bonbons engloutis. Encore plus personnalisé ? Dans le

cez les bulbes par trois, dans du terreau, serrés dans un pot en laissant les pointes sortir. Laissez dans un endroit frais, obscur et humide. Quand les feuilles commencent à sortir, placez à 10-15 °C, à la lumière. Après quelques jours, vous pourrez déposer vos pots dans

même genre de contenant, déposez des minimadeleines préparées de vos petites mains, colorées avec un peu de curcuma qui donnera naturellement une jolie couleur jaune sans changer le goût.

la maison pour profiter d’une belle floraison.

Et en plus, le curcuma est riche en antioxydants.

Bien chaud

Illuminé

Le tricot maison revient en force. Quand on est débutant, l’écharpe, c’est le bon plan : pas d’augmentation, de diminution, de comptage de mailles, ni de couture. Il existe des tas de tutoriels très simples sur le net pour s’y mettre. Tapez « point jersey » sur la plateforme de vidéos Youtube pour des explications en images, bien plus claires qu’avec des mots. Et une fois que vous maîtrisez les mailles à l’endroit et les mailles à l’envers, vous pouvez déjà faire des tas de choses : point jersey (un rang à l’endroit, un rang à l’envers), des côtes (deux mailles à l’endroit, deux à l’envers), le point de riz (une maille à l’endroit, une maille à l’envers)… Parce qu’un cadeau avec de l’amour dedans, c’est encore mieux. À vos aiguilles !

Parce que les fleurs, c’est périssable : offrez un bouquet de bougies. On les emballe tout simplement dans un papier de soie assorti, bien serrées dans un joli ruban. Précision (faut-il le rappeler ?) : pour éviter de mettre le feu à la baraque, on évite de les brûler ensemble dans le papier… Pour utiliser ces chandelles à l’ancienne, soit vous avez un chandelier pour les fixer solidement, soit vous pouvez allumer la bougie, verser quelques gouttes de cire sur un support, et poser la chandelle sur la cire chaude en la maintenant jusqu’à ce que la base se solidifie. Ou encore chauffer le bas avec une allumette ou un briquet et procéder de la même façon.

14

Deuzio 19 décembre 2015


Solidaire

Fruité

Et pourquoi pas un cadeau solidaire ? En achetant un produit sur le site d’Amnesty international, on soutient en même temps une belle cause. Il y a les célèbres bougies, mais aussi

Bananes, poires, pommes, citrons, pamplemousses, ananas, papaye… de jolis fruits bien rebondis pour faire le plein de vitamines au cœur de l’hiver. Mélangez-les et garnissez-en un joli pa-

des calendriers, des bics, des agendas… www.amnesty.be Amnesty n’est pas la seule organisation à proposer des cadeaux solidaires. On en trouve de très variés chez Oxfam, où on peut offrir une chèvre en Afrique ou financer une mini-entreprise dans le Sud. Ou encore chez Unicef qui propose de financer des vaccins ou l’accès à l’eau. Pour les alternatifs et ceux qui ont tout. www.oxfamsemballe.be et

nier. Vous pouvez aussi y ajouter quelques recettes pour des smoothies plein de vitamines. Par exemple : 1 banane + 1/3 d’ananas nettoyé + le jus d’une orange pressée + 1/3 de mangue fraîche + 1 petit morceau de gingembre. Ou 1 banane + 1 kiwi gold + 1 poignée de mâche + 1 fruit de la passion + du lait d’amande pour flui-

http://shop.unicef.be

difier…

Souriant

Réfléchissant

Les petites têtes rondes et jaunes des smileys sortent des écrans pour devenir des

Un gilet de sécurité, c’est un cadeau pratique, peut-être un peu terre à terre. Mais aussi une façon de lui dire

autocollants à afficher partout selon son humeur. Il y a par exemple (parmi des dizaines d’autres) le livre Smileyworld 1 600 stickers smiley avec des petits bonshommes jaunes de toutes les sortes.

« Je t’aime, prends garde à toi ! » Le fluo, ce n’est vraiment pas son truc ? Il existe, dans les merceries et les magasins de bricolage, une panoplie d’éléments réfléchissants qu’on peut coudre ou coller. Sur les vêtements, mais aussi

Ou, plus personnel, compilez pour lui/elle quelques raccourcis clavier utiles qui vont épater. Comme alt + 15 qui fait un soleil ou alt + 13, une note de musique. D’autres sur www.blogdumoderateur.com/raccourcis-clavier-alt-caractere-special

sur les sacs, les casques de vélo ou de moto… C’est le moment de laisser parler votre créativité en découpant des formes personnalisées dans autocollants réfléchissants.

Marrant

Perso

Ah les blagues Carambar, les blagues de Toto, ou le traditionnel calendrier du Petit Farceur : de quoi… rire jaune ! Le Petit Farceur est une marque belge déposée par une petite imprimerie familiale de Péruwelz. Il existe depuis 1908 et jusqu’à 1,5 million de pièces sont imprimées chaque année. Il y a aussi de plus en plus de calendriers avec des blagues ou des thématiques quotidiennes : un proverbe par jour, une question de culture générale, une pensée positive, une recette… Les idées ne manquent pas !

Vous l’aimez ? Il est canon ? Elle est courageuse ? Précieux ? Vous rend la vie plus belle, plus légère, plus drôle ? Dites-le lui avec un paquet de post-it personnalisés de petits mots doux. Pour les moins poètes ou les moins inspirés, on peut trouver un petit coup de pouce sur internet. Ici, par exemple : http://message-damour.blogspot.be Les petits mots peuvent aussi être des « bons pour » : un bisou, un câlin, la vaisselle, un massage des mains, l’emmener au cinéma…

15

Deuzio 19 décembre 2015


DOSSIER CADEAUX

Vert NATUREL

CÉLINE DEMELENNE

Golf

Aventure

Le golf, un sport sélect ? Détrompezvous ! S’il est nécessaire d’être affilié à un club pour pratiquer cette dis-

Pour les amateurs de sensations fortes, l’accès au parc aventure, c’est le cadeau idéal pour les fêtes de fin

cipline de manière régulière, la plupart des structures mettent en place des cours d’initiation, à prix démocratiques. Pour

d’année. Journée VTT dans les Hautes Fagnes ou « raid survival » à Bouillon, l’offre en la matière est on ne peut plus éclectique.

s’entraîner, pas besoin d’équipement spécifique. Le matériel nécessaire à l’entraînement est fourni par le club.

Ces différentes formules – bien souvent accessibles via les offres de type Bongo – se déclinent également dans une version plus fami-

Au Bernalmont, à Liège, les séances d’1 h 30 sont encadrées par des professionnels, et allient exercices techniques, et pratique sur le terrain. Avec la possibilité d’offrir cette activité, sous forme de bon cadeau. En clair, si votre oncle Bernard a toujours rêvé de tester ce

liale. Semois aventure propose, par exemple, un minitrip découverte, avec trekking et descente en kayak. www.semois-aventure.com

sport, sans jamais oser se lancer, c’est l’occasion de lui faire plaisir !

www.acteam.be/?page_id=124 7&lang=fr

Cosmétique

Éolienne

Huiles essentielles, maquillage naturel… les cosmétiques bio ont le vent en poupe. Alors, pourquoi ne pas les fabriquer vousmême ? C’est ce que proposent certains instituts de beauté. Au programme : des ateliers thématiques centrés sur la confection de produits cosmétiques maison. Du lait corporel au shampooing, il y en a pour tous les goûts, et tous les budgets. Au-delà de la transmission d’un savoir-faire, les participants repartent également avec la lotion, réalisée sur place. Un cadeau original, pour toutes les « beauty addicts ». http://senz-cosmetics.com

Offrir un bout d’éolienne… c’est ce que suggère la coopérative Enercoop, active dans le domaine de l’énergie renouvelable. Le principe ? Pour acquérir une part de la coopérative, il suffit de verser un montant de 5 euros (minimum), sur son site internet. Le nouveau membre reçoit alors un certificat personnalisé, envoyé gratuitement. L’occasion d’investir dans un cadeau durable… et directement rentable. Car devenir membre permet également de réduire sa facture d’énergie (gaz, mazout ou pellet). Un cadeau utile et équitable, à poser au pied du sapin. www.enercoop.be

16

Deuzio 19 décembre 2015


Herboristerie

Macarons

Marre de porter le même parfum que tout le monde ? Aujourd’hui, certains magasins spécialisés et herboristeries conçoivent

Le macaron, c’est la gourmandise festive par excellence. Loin de se limiter aux seules saveurs fruitées, il se déguste également en version salée, en privilégiant les produits du terroir.

des fragrances uniques, sur base de vos goûts personnels. Un cadeau qui sort des sentiers battus, et des marques traditionnelles. Adeptes d’essences naturelles ou de parfums sophistiqués, l’offre est déclinable à souhait. À Liège : http://lherboristerieliege.be/fr À Bruxelles : www.l-anticham-

Dans cette optique, Macarons-Nous !, à Amay, a notamment développé une gamme à base de fromages, en collaboration avec Pascal Fauville, sacré premier fromager de Belgique. Les coloris restent néanmoins originaux avec, entre autres, un macaron au vacherin fribourgeois et betteraves rouges, dans les teintes vert e s . w w w. m a c a r o n s -

bre.com

nous.be

Potager

Soupe

Pas évident de trouver un cadeau sympa pour les amoureux du jardinage (surtout

Trop épaisse, sans saveur… Malgré des propriétés bénéfiques évidentes, la soupe est loin d’être plébiscitée, lors de

quand on n’y connaît rien soi-même). Une idée pour Noël : le potager surélevé. De nombreux « bacs » de ce type sont en effet disponibles, dans les enseignes spécialisées. L’intérêt de cette techni-

nos repas familiaux. Pour contrer ces idées préconçues, et réaliser des soupes innovantes et goûteuses, pourquoi ne pas opter pour un livre de recettes ? Une piste : Soupes complètes, de Sophie Dupuis-Gaulier. Un li-

que ? Éviter les problèmes de dos, de même que certains « ennemis » du jardin, comme les limaces. Autre avantage : ces potagers surélevés sont, bien souvent, déplaçables et s’avèrent parfois plus adaptés à la consommation d’une famille.

vre richement illustré, doté de 100 recettes faciles à réaliser. Entre originalité (soupe de Brighton au cheddar et carottes) et tradition (garbure, soupe au pistou…), chacun y trouve son compte !

Cocktails

Feu vert

Noël, nouvel an… l’occasion de déguster un repas savoureux, accompagné d’un doux breuvage. Plutôt que d’acheter son apéritif en supermarché, de nombreuses maisons d’édition (Marabout et Hachette, entre autres), proposent désormais des petits kits, afin de réaliser son cocktail maison. Parmi les boissons incontournables : le mojito. Ces coffrets sont ainsi composés d’un shaker, de même que d’un livre de recettes. À offrir cette année, en vue des fêtes à venir.

En matière de permis de conduire, il y a les pressés, et ceux qui prennent le temps… avant de se plonger dans l’étude des panneaux de signalisation, et autres réglementations routières. Offrir le Feu vert pour les fêtes de fin d’année, c’est donc la solution pour encourager les plus rétifs aux joies automobiles. Si le livre théorique fait figure d’intemporel, il existe également une formule en ligne, ainsi qu’une application gratuite, pour smartphones. Avec l’appui technologique, plus d’excuse !

17

Deuzio 19 décembre 2015


DOSSIER CADEAUX

OH, LES BEAUX

cadeaux ! Un emballage soigné, c’est comme un plat joliment dressé : une bonne part du plaisir de partager. Nos idées d’emballages et d’étiquettes pour les personnaliser.

Fotolia

AU D R EY VE R BI ST ET MARIE-LAURE MATHOT

es cadeaux de toutes les formes et de toutes les couleurs accumulés sous le sapin font partie de l’image de Noël. Et faire de jolis emballages, du plaisir d’offrir, ce n’est pas toujours aussi compliqué que ce que l’on pense. Pour commencer, il faut du papier. Il y a le papier cadeau classique, du plus sobre au plus kitsch. Mais n’importe quel papier peut faire l’affaire : du papier journal ou un reste de nappe en rouleau seront parfaits pour emballer des cadeaux de grande taille. La valeur sûre, c’est le papier kraft. Il peut être offert en toute saison et à n’importe qui. Mais surtout : on peut le personnaliser. Du plus simple, en collant une photo, un motif, des gommettes ou en inscrivant un nom dessus, au plus artistique pour ceux qui savent dessiner. On peut

L

aussi faire participer les enfants en leur demandant de dessiner la personne à qui le cadeau est destiné. C’est pareil pour la ficelle : il ne faut pas forcément de la ficelle ou du ruban d’emballage pour faire un joli paquet. Une simple corde colorée, un collier de perles, une branche de lierre, des bandes de papier… Version plus écolo, on peut aussi ne pas emballer les cadeaux. Mais c’est moins bien pour la surprise. Du papier de récup dans ce cas, fera très bien le boulot. On peut aussi, comme le font les Japonais (voir ci-contre) emballer les cadeaux dans un tissu, un foulard ici, ou un autre tissu thématique : un drap de vaisselle pour des ustensiles de cuisine, une housse de coussin pour des éléments de déco, etc. Les étiquettes permettent de personnaliser les cadeaux, en y inscrivant le nom de leur destinataire. Mais elles sont aussi un

18

Deuzio 19 décembre 2015

élément de déco à part entière, la petite touche de fantaisie et de personnalité en plus. La règle : si l’emballage est déjà un peu chargé, on préférera une étiquette un peu plus sobre. Par contre, si le papier est simple, c’est le moment de se lâcher. Paillettes, stickers ou même des branches de votre sapin peuvent servir à décorer une étiquette. Il est possible d’acheter des étiquettes vierges mais vous pouvez aussi les découper vous-même. On retrouve des gabarits sur la toile et bien sûr quelques idées. Utilisez un papier cartonné et l’affaire est jouée. Pour ceux et celles qui n’ont pas de grands talents artistiques, plusieurs sites internet proposent des étiquettes à imprimer. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les couleurs. À vos ciseaux, coupez, créez, emballez et bien sûr faites (-vous) plaisir.


À la japonaise Au Japon, on drape les cadeaux dans des foulards. C’est très pratique pour emballer les cadeaux qui n’ont pas vraiment de forme. On place l’objet au centre, on noue et voilà. Et puis ça fait deux cadeaux en un !

Récup Pas besoin de ficelle pour emballer un cadeau. Il vous reste des fins de pelotes de laine ? Voilà de quoi refaire quelques pompons de notre enfance et décorer joliment n’importe quel ca-

Cousu Le papier, ça se coud aussi ! Découpez deux grandes formes identiques (sapin, chaussette de Noël, étoile…), cousez les 2/3 avant de glisser le cadeau et de terminer la couture. C’est parfait pour les cadeaux mous comme

deau.

les vêtements. Effet garanti !

8

Bouteille au chaud Difficile d’emballer une bouteille, de vin ou d’alcool sans qu’on puisse deviner immédiatement ce que c’est. Alors, autant le faire joliment. On a récupéré la manche d’une vieille chemise, cousu la base sous la bouteille et serré le dessus avec un joli ruban.

IDÉES POUR EMBALLER

Enveloppe Les enveloppes avec des sous ou les chèques cadeaux paraissent toujours un peu pâles par rapport aux cadeaux volumineux. Ici, on a peint une figurine à la bombe argentée pour donner du volume à une simple enveloppe.

Cat lovers On ne comprend pas trop l’attirance des chats pour les pelotes de laine, mais elle semble universelle. Avec un gros marqueur, du papier kraft et un petit reste de laine, de quoi faire un petit clin d’œil aux amoureux de ces boules de poils.

Petit bonhomme Voilà qui va faire grandir l’impatience des petits garçons à ouvrir leur cadeau de Noël. Mais ils seront récompensés en recevant deux cadeaux en un avec cette petite voiture posée sur un circuit de papier noir.

19

Deuzio 19 décembre 2015

Party Un nœud papillon ou une cravate découpés dans du feutre ou des lunettes dans du papier coloré sont attachés sur un fil élastique : de quoi les porter une fois le cadeau déballé. Fou rire en perspective. À immortaliser en photo.


DOSSIER CADEAUX

Avec des boutons Deux boutons blancs, un ruban rouge et un chapeau au marqueur noir, voilà un beau bonhomme de neige sur votre étiquette. Variez les plaisirs : utilisez des boutons colorés pour dessiner des boules de Noël.

Avec des paillettes Pas de fêtes de fin d’année sans paillettes ! Un peu de colle liquide sur le bord de l’étiquette, saupoudrez de paillettes et laissez la place pour écrire. L’idée est simple, efficace et le résultat est tellement joli et pétillant. Un papier et

Avec la nature Faites deux trous dans deux coins d’une petite feuille blanche, cartonnée de préférence. Coupez une petite branche de sapin et insérez les bouts dans les petits trous. Notez le nom du destinataire. Une

une ficelle sobres la feront ressortir.

étiquette simple et naturelle.

8

Avec du tape Vous avez besoin d’un papier cartonné, d’une feuille de couleur noire et de tape (papier collant à motifs). Collez des morceaux de tape en diagonale du papier cartonné. Découpez un sapin dans le papier noir et collez-le par-dessus.

IDÉES D’ÉTIQUETTES

Avec des trous Vous vous souvenez de ces petites poinçonneuses en forme d’étoile ou de sapin que l’on utilisait enfant ? C’est le moment de les ressortir ! Gardez le sapin découpé pour le coller à côté du trou.

Avec le papier à motifs Découpez un, deux ou trois petits triangles dans un beau papier à motifs, pliez le triangle en deux et collez-le à l’endroit de la pliure sur une étiquette vierge. Décorez autour. L’idée marche aussi avec des boules de Noël aussi. Laissez libre cours à votre imagination.

Avec l’imprimante Parce qu’on n’a pas toujours le temps de les faire soimême, on peut toujours les imprimer. Baladez-vous sur la toile, bon nombre de blogueuses vous proposent leurs idées gratuitement. Il n’y aura plus qu’à les découper.

20

Deuzio 19 décembre 2015

Avec un napperon en papier Un carton plié en deux sur lequel vous venez placer un napperon rond en papier fait son effet. Simple et mignon, il ne vous reste plus qu’à écrire le nom de l’heureux destinataire de votre cadeau.


ÉdA – Jacques Duchateau

LIFESTYLE BEAUTÉ

BB crème ALTERNATIVE AU FOND DE TEINT ? BB crème, CC crème… les alternatives au fond de teint se multiplient. Effet de mode, ou nouveau rituel beauté ? CÉLINE DEMELENNE

C’

est une petite révolution dans le monde des cosm é t i q u e s . Aujourd’hui, le traditionnel fond de teint se voit tout simplement supplanté par la BB crème (et consœurs, à l’instar de la CC crème et de la DD crème). Lotion « tout en un », cette nouvelle astuce beauté s’est d’abord implantée en Asie, et notamment en Corée, où les femmes vouent un véritable culte à la blancheur, et à l’uniformité de la peau. Adaptée aux exigences occidentales, la BB crème – initiales de Blemish Balm – est utilisée comme base de teint, et baume anti-imperfections. Forte de son succès, elle apparaît désormais comme un rituel beauté incontournable, principalement chez les plus jeunes. Un produit qui n’est pourtant pas for-

cément préconisé, par les professionnels. « Pour un effet léger et naturel, je recommande plutôt d’utiliser une poudre compacte. En hydratant évidemment sa peau au préalable », affirme Barbara Brantz, de l’institut de beauté Natur’Elle, à Hannut. Comparée au fond de teint classique, la BB crème présente toutefois certains atouts non négligeables. « La BB crème contient plus d’agents hydratants que le fond de teint, elle représente donc aussi une alternative à la crème de jour. Sa texture est plus fluide, et elle est moins couvrante que le fond de teint. Le rendu est donc plus naturel », précise l’esthéticienne. Et de poursuivre : « Même s’il s’agit avant tout d’un effet de mode, c’est un produit que l’on peut conseiller aux jeunes filles. » Erreur à éviter Si les BB crèmes ont pour fonction

21

Deuzio 19 décembre 2015

d’hydrater et d’illuminer le teint, elles possèdent par ailleurs un indice de protection solaire (SPF), et ne se résument donc pas à la simple vocation esthétique. Pour Barbara Brantz, une certitude : il n’est toutefois pas question de remplacer sa crème solaire, par ce type de lotion. « La BB crème ne se suffit pas à elle-même. Ce que l’on peut faire, par contre, c’est apposer de la crème solaire, en dessous de la BB crème, pour une protection optimale. » Facile d’utilisation et peu couvrante, la BB crème constitue, en réalité, la première mouture d’une nouvelle gamme de produits pour le teint, à laquelle se sont récemment ajoutées la CC crème (plus fluide, plus légère) et, dernière en date, la DD crème (centrée sur la protection de l’épiderme). Une déclinaison de produits de beauté qui sera sans doute encore amenée à s’étoffer, dans les mois à venir.


Fotolia

LIFESTYLE PSYCHO

PASSER UN NOËL SEREIN

en famille Famille dysfonctionnelle, rapports de force, divergences d’opinions,… Les repas de Noël peuvent être source de tensions. Comment limiter la casse et passer un bon moment ? CÉLINE FION

C

hristel Petitcollin, auteur de Les clés de l’harmonie familiale (Éditions Jouvence), énonce une règle d’or : « Lors de la trêve des confiseurs, on suspend toutes les guerres. Il faut partir avec le postulat de base que ce n’est ni le lieu ni le moment de régler ses comptes personnels. » Parfois plus facile à dire qu’à faire. Comment réprimer cette envie de planter votre fourchette dans la main de la tante détestable qui fait des commentaires perfides depuis qu’elle est arrivée ? « Un principe toltèque dit que, quoi qu’il se passe, il ne faut pas le pren-

dre à titre personnel. Derrière une remarque acide, la personne est probablement aux prises avec sa propre problématique, quelque chose qu’elle n’a pas réglé. Il ne faut pas se laisser blesser par les projections de l’autre. » Dans une version plus ludique, « vous pouvez compter dans votre tête le nombre de remarques, ça permet une mise à distance », explique Christel Petitcollin en citant une consœur. Pour éviter un embrasement des passions, la conseillère suggère « de toujours éviter les sujets brûlants et de rester dans les généralités ». Grâce à la menace du

réchauffement climatique, le sujet météo vous fera peut-être tenir jusqu’au deuxième passage de toasts mais ensuite, comment passer un bon moment ? « Essayez de faire parler les ancêtres. Faire raconter la légende familiale est un bon moyen de se reconnecter avec ses racines. » Bien entendu, on laisse le passage peu consensuel de papy collabo et autres fantômes des placards pour un autre jour. Si malgré ces conseils vous passez des fêtes désastreuses, pensez déjà à 2016 car, bonne nouvelle, ça revient tous les ans : « Il y a un proverbe qui dit ‘‘Ce à quoi je fais

22

Deuzio 19 décembre 2015

face, s’efface, ce que je fuis me suit’’. D’une manière générale, on a intérêt à ne pas laisser rancœurs et malentendus s’accumuler, il faut s’expliquer (en dehors des fêtes). C’est parfois important de faire le tri avec quelqu’un de neutre, coach ou thérapeute pour avoir du recul entre revendications légitimes et rancœurs qui n’ont plus lieu d’être. » Vous pouvez aussi remettre en cause la tradition : « Si l’on ne voit ses proches qu’à Noël, ça vaut le coup de se poser la question : pourquoi je les vois si peu ? Et de faire le tri entre les vraies et les fausses obligations. » Joyeux Noël !


Content, QUOI QU’ON VOUS OFFRE

S

ous les couches de kraft et de bolduc : des moufles orange fluo. Vous trouvez ça tellement hideux que ça vous fait rigoler ? Tant mieux, affichez un grand sourire. « Il faut être content, quoi qu’on vous offre, indique Christel Petitcollin. Il ne faut pas montrer sa déception car soit la personne est de bonne foi, elle voulait faire plaisir et si on montre la déception ça lui fera de la peine ; soit elle est de mauvaise foi et voulait blesser et il vaut mieux ne pas le montrer non plus. » L’idée était top, tellement que vous vous étiez offert ce cadeau il y a quelques mois. Que faire ? La conseillère suggère de ne pas le si-

gnaler : « Un cadeau c’est un code social de bonne entente. Il faut retirer l’aspect marchand, ne pas penser à ce que ça coûte. Vous pourrez toujours offrir le doublon à quelqu’un. » Qu’offrir pour éviter à d’autres de se composer un rôle de bénéficiaire heureux ? « Je recommande d’offrir du consommable. Une vraie bonne bouteille, des chocolats, du luxe qui ne va pas encombrer. » Vous trouvez que ça manque de personnalisation ? Christel Petitcollin a un argument : « Je pense que nous sommes surencombrés d’objets inutiles et c’est là qu’on voit aussi le besoin que les gens qui vous offrent des trucs ont de s’incruster dans votre vie. »

23

Deuzio 19 décembre 2015

ÉdA – Jacques Duchateau

Comment réagir à un cadeau qui n’est pas à notre goût ? Comment faire plaisir à l’autre ? L’auteur de « Les clés de l’harmonie familiale » donne quelques pistes.


LIFESTYLE JARDIN

Cuisiner LES PLANTES SAUVAGES

Une fois par mois, nous vous présentons, en partenariat avec l’ASBL Cuisine sauvage, trois plantes ou fleurs sauvages de saison, qui apporteront une valeur ajoutée à vos assiettes. Des conseils mais aussi des recettes, pour passer de la théorie à la pratique.

iat r a n e t r En pa avec

LE CONSEIL DU MOIS

L’

hiver, une saison morte ? Faux ! Durant l’hiver, le feuillage des végétaux se fait plus rare. Dès lors, notre alimentation s’oriente vers les parties souterraines gorgées de nutriments : pommes de terre, carottes, panais, salsifis… Les plantes sauvages ont également ces richesses à nous offrir mais attention, prélever sa racine ne permet plus à la plante de repousser ! Mieux vaut donc cueillir avec modération, d’autant que tant que les gelées demeurent légères, de belles cueillettes sont encore possibles : lierre terrestre, plantain, ortie, consoude…

La benoîte C’est la « mauvaise herbe » par excellence ! La benoîte pousse partout : bords de chemins, lisières de forêt, jardins, terrains vagues… Cette plante à la discrète fleur jaune ne suscite que peu notre intérêt et pourtant…. Ses radicelles dégagent une surprenante odeur de fumée et de clou de girofle qui en ont surpris et ravi plus d’un en cuisine !

La bardane « Bouton de soldat » ou « plaque-madame » sont les petits surnoms de cette grande plante dont nous connaissons surtout les graines qui s’accrochent aux vêtements. Moins connue est sa racine au goût étrange et savoureux de salsifis. Pour y goûter, il vous faudra donc vous armer d’une bonne pelle et d’huile de coude car la racine est profonde et se brise aisément.

L’ail des ours Peu de gens le savent, mais les bulbes d’ail des ours sont comestibles et peuvent se cuisiner tels des oignons grelots. Si vous partez en forêt avec une petite pelle, respectez le lieu ! Ne le pillez pas mais prélevez plutôt quelques bulbes pour les repiquer au jardin. D’ici une paire d’années, vous pourrez alors vous adonner à des récoltes plus abondantes.

24

Deuzio 19 décembre 2015


LA RECETTE DU CHEF

LA RECETTE DE CUISINE SAUVAGE

ACTUALITÉS IDÉES CADEAUX POUR LES FÊTES

LUDOVIC VANACKERE DE L’ATELIER DE BOSSIMÉ (LOYERS)

MAQUEREAU ET CÉLERISOTTO À LA BENOÎTE

Et si vous offriez une découverte des plantes comestibles ?

LIO NEL RAWAY DE CUISINE SAUVAGE

Un « Pass 4 saisons » Donne accès à 4 balades organisées par l’ASBL Cuisine sauvage dans le Namurois, permettant de découvrir les plantes sauvages à chaque saison. Ces sorties durent chacune 2 h 30 et abordent une trentaine de plantes comestibles au total. 28 € par Pass.

ESPUMA DE BENOÎTE SUR CARPACCIO DE CHAMPIGNONS

L.Raway

Une balade « à la carte » Vous préférez choisir la date et le lieu et organiser une sortie pour votre famille ou vos amis ?

Difficulté : moyen Pour 4 personnes Prix : Ingrédients : 4 filets de maquereau – 300 gr céleri-rave – 2 échalotes – 100 gr crème fraîche – racines de benoîte, vin blanc et coriandre, huile, sel et poivre, fumet de poisson

1.

Dix minutes avant de servir, assaisonner le poisson de sel et de poivre et cuire sur une assiette posée par-dessus une casserole d’eau en ébullition.

2.

Suer les échalotes et ajouter le céleri coupé finement en « petits grains de riz ». Mouiller à hauteur avec le vin blanc et cuire à feu doux jusqu’à réduction quasi totale. Crémer légèrement et rectifier l’assaisonnement. Râper finement la racine de benoîte et ajouter-la à la préparation ; ainsi qu’un peu de coriandre ciselée avant de servir.

3. 4.

Préparer quelques chips de pomme de terre et réserver.

Réduire le fumet de poisson, l’assaisonner et le monter à l’aide d’une pointe de crème. Disposer 4 cuillères du « célerisotto » dans le fond de l’assiette chaude, ajouter le maquereau et terminer avec quelques herbes et fleurs de fenouil sauvage. Ajouter les chips et la sauce.

Difficulté : moyen Prix : Ingrédients (4 pers) : 200 ml cr. fraîche (40 %) – 20 gr racine de benoîte (nettoyée) – 100 gr champignons de Paris – 1/4 gousse d’ail – 1/4 échalote – 1 c.à.c. huile d’olive – 1 c.à.c. huile de noisette – 1 c.à.c. jus de citron – 1 c.à.c. persil – éclats de noisette – sel – poivre

1.

Chauffer la crème et y faire infuser les racines, lavées et hachées finement. Filtrer, assaisonner et laisser refroidir. Verser la crème dans le siphon et mettre sous pression avant de conserver au frais. (en l’absence de siphon, battre pour monter la crème chantilly)

2.

Éplucher et hacher ail et échalote. Verser par-dessus huile et jus de citron avant d’assaisonner et de mélanger aux champignons taillés en fines tranches.

3.

Préparer du persil haché, de la fleur de sel et quelques noisettes brisées (et torréfiées) pour la présentation

4.

Disposer les champignons dans une verrine et déposer par-dessus une rosace d’espuma. Décorer de persil haché, d’éclats de faines et de fleur de sel. Bon appétit !

25

Deuzio 19 décembre 2015

Cuisine sauvage propose des balades ‘à la carte’et crée un circuit près de chez vous avant d’emmener votre groupe pour une sortie ludique et interactive. 119 €+ dépl. par groupe de max.25pers Un atelier cuisine sauvage à domicile Cette journée destinée à des groupes de 10 à 15 personnes commence par une découverte des plantes sauvages près de chez vous. Chacun reçoit ensuite sa ‘liste de courses’et part à la cueillette, encadré par l’animateur. Le groupe revient alors dans une cuisine et prépare apéritif, entrée, plat et dessert qui seront partagés autour d’une bonne bouteille… 349 €+ dépl. par groupe, repas compris.


LIFESTYLE TENDANCE

Tranquille

Kzenon – Fotolia

LE RÉVEILLON

Pour un moment agréable pour tout le monde, il faut un minimum d’organisation, histoire de passer le plus de temps possible avec les invités plutôt que dans le rush en cuisine. A UDREY VERBIST

Q

ue les recettes soient longues ou simples, tout dépend de vos envies, de votre talent en cuisine et de vos invités. Idem pour le choix des produits, luxueux ou plus quotidiens, chacun fera selon son budget. Parce que l’important après tout, c’est de passer un bon moment ensemble. Ça commence dès l’élaboration du menu : pensez à choisir des recettes qui demandent le moins possible de préparation de dernière minute, histoire de passer plus de temps avec tout le monde plutôt que seul(e) dans la cuisine. Par exemple, les plats mijotés ou

les cuissons basse température qui peuvent se faire gentiment oublier au chaud. Ou des entrées froides comme les terrines, servies en un clin d’œil, ou les tranches de foie gras que vous aurez déjà coupées et placées entre des feuilles de papier sulfurisé, au frais. Et, c’est important, choisissez des recettes déjà testées, même s’il faut faire une répétition en famille quelques jours avant, pour gagner du temps et la refaire plus facilement le jour J. Si vous avez une grande tablée, oubliez le service à l’assiette : ça va être compliqué de servir autant d’assiettes chaudes en même temps. Pour l’apéro, les toasts c’est souvent galère : ça prend du temps et on ne peut pas les

26

Deuzio 19 décembre 2015

faire trop tôt, sinon, ils sont tout imbibés. Pensez à placer vos garnitures dans des poches à douille, pour tartiner les toasts en un seul geste. Ou mieux, apportez toasts et garnitures « en kit » et chacun fera les siens. Faites participer vos invités : demander à chacun de faire une verrine. Faites le plus possible à l’avance. Les légumes peuvent être nettoyés et blanchis la veille ou le matin même et réchauffés au four ou à la poêle au moment de servir. Idem pour les pommes de terre et les purées. Ça peut aussi être très à l’avance : les feuilletés et les cakes se congèlent très bien. À décongeler en douceur le matin. De quoi passer un réveillon plus zen.


Rétroplanning Les courses, la déco… faites une liste claire de tout ce qui peut se faire à l’avance pour recevoir tranquille.

BIEN

ÉdA – Jacques Duchateau

part des grandes surfaces, moyennant un petit supplément, proposent de réunir tous vos produits commandés en ligne pour que vous n’ayez plus qu’à passer les chercher. Enfin, pensez à anticiper la déco. Parce qu’une belle table est un élément essentiel pour une belle fête. On a tendance à sous-estimer le temps que ça prend. Alors, si c’est possible, dressez-la déjà, (en grande partie au moins) le matin, ou mieux, la veille (à éviter quand même si vous avez des chats curieux…). Histoire de ne pas se retrouver avec une nappe à devoir repasser et une vaisselle à relaver une heure avant l’arrivée des invités.

au frais

Crustacés, fruits de mer, viande… au menu, quelques aliments délicats. Attention à la chaîne du froid !

L kozorog – Fotolia

V

ous avez un menu en tête ? Il est temps de commander les produits dont vous avez besoin : huîtres, foie gras, dinde, boudin, fromages, bûche… C’est la garantie de tout trouver. Et puis ça facilitera aussi la vie de vos commerçants qui pourront eux-mêmes mieux s’organiser avec leurs fournisseurs. Vous pourrez ainsi aller retirer votre commande au dernier moment sans faire (trop) la file. Vous pouvez aussi acheter dès aujourd’hui tous les produits non périssables comme les boissons, les trucs à grignoter à l’apéro, les serviettes en papier… Pour gagner encore du temps, pensez au service drive-in : la plu-

27

Deuzio 19 décembre 2015

e frigo est plein à ras bord et, malgré une maîtrise en Tetris, c’est impossible de tout caser. Il va falloir faire des choix. On placera en priorité bien au frais les éléments les plus délicats comme la viande et les poissons. Pour beaucoup d’autres choses comme les boissons, les légumes, les fromages… on peut les mettre dehors, ou à défaut, dans un endroit plus frais de l’habitation. Ne déposez dehors que des aliments bien emballés, pour éviter d’attirer de convives à quatre pattes, domestiqués ou non. Pendant la soirée, restez attentif à la chaîne du froid : si vous êtes interrompu dans vos préparations, prenez toujours le temps de tout remettre, bien emballé, au frais en attendant de servir. L’intoxication alimentaire collective à Noël, ça laisse rarement un bon souvenir…


ÉdA – 30656104086

DOSSIER CADEAUX

VINS ET BIÈRES D’ARTISANS

Comme du petit-lait Deux beaux livres qui se dégustent comme un grand repas de fête et qui donnent envie d’aller rencontrer brasseurs et vignerons qui (re)font notre fierté. S AMUEL HUSQUIN

l n’y a pas que les bons petits plats et les grands crus qui se dégustent durant les fêtes. Les éditions Racine ont récemment sorti deux beaux livres consacrés aux brasseurs et vignerons artisans de nos contrées. Et ça se boit comme du petit-lait. Papote apéritive avec Michel Verlinden, qui a replongé son nez dans l’onctueuse mousse des bières wallonnes et flamandes.

Vous avez pu observer des différences dans les styles de bières privilégiées, les méthodes de brassage ? Le secteur de la bière n’est pas du tout communautarisé. Brasseurs wallons et flamands se sentent avant tout confrères. Mais j’ai quand même constaté que les Flamands ont une envie plus forte de se démarquer, d’innover. Peut-être parce que la concurrence y est plus forte.

Lors de la sortie du premier tome, consacré aux brasseurs wallons et bruxellois, vous aviez manifesté votre envie de poursuivre l’escapade du côté flamand... C’est chose faite avec dix belles rencontres, sur les vingt proposées dans le livre. J’y ai trouvé un excellent accueil.

Et du côté wallon ? On innove aussi. Mais on semble préférer démarrer d’une méthode ou d’une famille de bières plus classiques. On optera ainsi pour une saison mais on en proposera une version décalée.

I

une nouvelle tendance pourrait être les « rood bruin »... Je ne suis pas devin mais je trouve que ce type de bières mériterait d’être mieux en évidence. On y trouve aussi l’acidité des gueuzes mais il y a en plus, ce côté vineux. Ce qui donne une plus grande complexité dans la palette des goûts.

Après les très houblonnées IPA, après le regain d’intérêt vers les gueuzes,

Vous mettez aussi un pied sur le sol français. Déjà

28

Deuzio 19 décembre 2015

pour préparer le terrain pour le troisième tome ? La Belgique a pris du retard. Les consommateurs sont restés trop classiques, trop longtemps. À l’étranger, les brasseurs semblent aussi plus libres d’innover, de s’écarter des routes habituelles. En Italie, par exemple, il y a des bières incroyables. Comme celles que sort la brasserie del Borgo. Oui, il y a encore pas mal de terrains à explorer pour d’autres tomes.


ÉdA – 30656104181

ÉdA – 30656082170

CÔTÉ BIÈRE

CÔTÉ VIN

Le houblon s’enracine

La vigne reprend

« J’ai totalement viré ma cuti. » Journaliste gastronomique à la plume aussi raffinée que les papilles, Michel Verlinden écrit le deuxième tome

Voilà un livre qui aurait pu s’appeler « C’est vinifié près de chez vous. » Depuis quelques années, la Wallonie retrouve une place colorée sur la

de son ode à la bière. « J’ai très longtemps uniquement exploré le monde du vin. Mais je l’affirme aujourd’hui : la palette des goûts est bien plus large dans le monde de la bière. » Et l’auteur prêche par l’exemple. Il a poussé la porte de 20 brasseries (dix flamandes, neuf wallonnes… et une

grande carte des vins. De la vigne de quartier aux vertus associatives aux jolis vins qui trouvent place sur tables étoilées du royaume, la diversité est grande. Et c’est un peu le grand écart proposé par Éric Boschman et Marc Vanel, auteurs de Vins d’Artisans en Wallonie. Comme pour son fré-

française) pour tirer le succulent des lieux. Personnages incroyables (ah, ce Jef van der Steen, rocker-journaliste-politicien barbu comme seule la Flandre peut en offrir), entretiens savoureux, descriptifs qui vous donnent envie de plonger la main dans le frigo, sélections pertinentes et expertise

rot consacré à la bière, le livre dresse un état des lieux clair, didactique et quasi exhaustif de tout ce qui a été planté ces dernières années dans le sud du pays. Les accents plus poétiques et gentiment délirants de Boschmann se mêlent agréablement à la science et la docte plume de Vanel.

de Christophe Gillard, rafraîchissantes photos d’Alexandre Bibaut… Michel Verlinden n’a pas perdu la recette pour brasser un bien bon livre. Bières d’artisans de Wallonie et de Flandre, Éditions Racine, 208 pages, 29,95 €

Un bel équilibre, comme dans les crus wallons les plus prometteurs. « Vins d’Artisans en Wallonie », Éric Boschman et Marc Vanel. Racine.192 p. 29,95 €.

29

Deuzio 19 décembre 2015


ÉdA – Florent Marot

LIFESTYLE TENDANCE

Bières DE NOËL Les bières de Noël sont une tradition de fin d’année. Souvent foncées, toujours épicées, elles sont de plus en plus diversifiées. A UDREY VERBIST

L

a tradition des bières de Noël serait née dans l’entre-deux-guerres en Europe, mais on ne sait pas précisément où et quand. Probablement dans les pays du Nord, avance Michael Vermeren, professeur de bierologie au Cefor, à Namur. À l’époque, les brasseurs devaient faire de la place pour la nouvelle récolte de grains, fin août, début septembre. Alors ils utilisaient les restes d’orge qu’ils mélangeaient. La bière était brassée fin septembre début octobre, on l’appelait alors bière d’octobre, et elle était prête à boire en décembre. Plutôt que de vendre cette bière, les brasseurs l’offraient à leurs bons clients qui les servaient dans leur bar. Les bières de Noël sont traditionnellement plus fortes parce qu’elles étaient fabriquées avec plus de matières premières, et sombres à cause de l’orge torréfié qui leur donne des arômes de pain grillé, de café, de chocolat ou de caramel.

souci avec ces bières, c’est qu’après Noël… c’est plus Noël. Alors pour ne pas s’encombrer de stocks après les fêtes, certaines brasseries ont des bières hivernales et non plus de Noël, comme la N’Ice Chouffe, la Goliath Winter (brasserie des légendes), la Grimbergen Hiver… Une façon d’étaler la période de production et de vente. Comme à la brasserie d’Achouffe, à Houffalize, (du groupe Duvel Moortgat qui produit une dizaine de marques dont Duvel, Vedett, Maredsous ou Liefmans) où on étale la saison de la N’Ice Chouffe de la mi-octobre à la mi-février. Pour mieux l’apprécier Les bières de Noël (tout comme les bières brunes) se dégustent à température de cave, soit autour des 12°C, et non pas glacées du frigo. Les blondes de Noël, on peut les passer une petite demi-heure au frigo et ça suffit. Les notes de café noir, de pain grillé, d’épices et de caramel des bières de Noël se plairont bien avec le goût tranché du gibier ou du magret de canard. On en versera généreusement pour faire une sauce dans laquelle on pourra émietter des spéculoos ou du pain d’épice qui viendront renforcer le côté épicé de la bière. En dessert, la bière de Noël s’épanouira joliment dans (ou avec) une mousse au chocolat ou une glace. La blonde de Noël, elle se plaira en compagnie de poisson comme du saumon.

Bière de Noël et bière d’hiver Aujourd’hui, entre tradition et marketing, les bières de Noël occupent les rayons depuis la mi-novembre. Et chacun a sa stratégie. Les brasseries jouent sur l’effet de rareté en annonçant des quantités limitées. Résultat : certaines marques sont en rupture de stock avant les fêtes. La difficulté pour elles, c’est de bien estimer le volume qu’elles pourront écouler. Pas simple quand on doit lancer la production en été. Parce que le

30

Deuzio 19 décembre 2015


NOTRE SÉLECTION Bon secours de Noël Quelle bière atypique que cette cinquième bière vivante de la Brasserie Caulier. Identifiable à ses « sœurs » de par son bouchon mécanique, elle se distingue des autres bières de Noël par sa couleur. Cette bière forte – elle affiche 10 % – est une blonde

Saint Feuillien Cuvée de Noël On ne présente plus la brasserie Saint Feuillien qui nous sert ici une bière typique de Noël. Légèrement brunâtre, cette bière qui affiche 9 % est à la fois crémeuse et onctueuse. D’entrée, elle libère ses arômes

relativement claire. Puissante en bouche, elle libère des arômes fruités, citronnés et maltés uniques qui laisseront en bouche un arrièregoût mêlant fraîcheur et alcool. Mais vous en redemanderez d’année en année. F.-X. G.

vous invitant à vous plonger dedans sans tarder et ainsi dévoiler des notes de caramel et de café. L’amertume n’est pas trop prononcée. Un classique pour respecter une tradition. F.- X. G.

Zinnebir X-Mas La Brasserie de la Senne nous fait son cadeau de fin d’année avec la version 2015 de sa Zinnebir X-Mas. Honnêtement, on est incapable de vous décrire ce qui change par rapport aux cuvées précé-

Brogne de Noël Produite durant de longues années à Binche, la Brogne blonde est depuis 2013 brassée sur place, dans la salle des Pèlerins de l’abbaye Saint-Gérard (Mettet). Une déclinaison de Noël, brune et épicée, a fait

dentes. Ce qui ne change pas, par contre, dans ce pain d’épices à 8,5°, c’est l’amertume et cette présence massive de houblon. C’est ce qu’on aime avec les Molenbeekois

son apparition à la Noël 2014. Le cru 2015 met à l’honneur les levures bio avec un arôme de pain grillé, avant une dominante de houblon herbacé, équilibré en bouche par la can-

comme avec Noël : d’année en année, les mêmes habitudes, les mêmes recettes. J. R.

nelle et le caramel. Le tout ponctué par un retour alcoolisé. 33 cl, 8,5 %. M.DOL.

La Grelotte Son nom évoque la tradition

Ardenne Givrée Le sanglier qui trône au

carnavalesque, tellement présente dans la région des trois frontières où cette brune est produite (Brasserie Grain d’Orge, à Hombourg). La Grelotte est donc une bière festive, à déguster à Noël mais aussi tout au long des réjouissances hivernales. Et avec sagesse, car 9 % d’alcool se dissi-

cœur de son étiquette trahit ses origines ardennaises (la Brasserie de Bastogne), la neige entourant celui-ci sa saisonnalité. L’Ardenne givrée est une ambrée aux reflets cuivrés. En bouche, ce sont des saveurs de pamplemousse rose qui vous submergent, rehaussées d’une amer-

mulent sous la saveur acidulée de la prune et des fruits rouges. Nez discret, mais rondeur appréciable. 33 cl. M.DOL.

tume légère rappelant le chicon. Ses 8 % sont subtilement masqués par la sensation de fraîcheur laissée en bouche. F.-X. G.

Stille nacht Un classique parmi les bières d’hiver. Puissante, ample pour ne pas dire « dense », épicée, cette blonde gourmande couleur miel, légèrement trouble et peu pétillante, ne manque pas de caractère. Patiemment brassée (5 heures) par De Dolle Brouwers qui adjoint au malt du candi, elle sait compenser son goût sucré par une forte amertume persistante, évolutive même. Festive, elle est avec ses 12 degrés moins « gamine » que ne le laisserait penser le bonhomme de neige de l’étiquette. J.-C.H.

Père Noël Un produit attachant à plus d’un titre : sa robe claire d’abord, presque abricot, rompt avec la tradition des « brunes de Noël ». Son goût épicé ensuite, est dû à l’ajout de réglisse mais aussi au choix des levures. Son amertume enfin, est particulièrement marquée pour une bière festive mais ne surprendra pas les fans de la brasserie De Ranke, à Dottignies (Guldenberg, XX Bitter). Et le tout affiche un taux d’alcool raisonnable : 7 %. 33 cl. M. D OL.

Bobeline Christmas Spa a sa bière : la Bobeline, du nom donné aux « étrangers » venus y prendre les eaux à la belle époque. Créée en 1991 par un Liégeois, la Bobeline a failli disparaître avant d’être bien relancée. Elle est brassée chez Huyghe, à Melle. Pour les fêtes, elle « revêt ses habits de fêtes », comme dit sur la jolie bouteille illustrée art déco. Fraîche et légère d’amertume, peu alcoolisée pour une ambrée de Noël (7 %), elle est aussi moins corsée que la Bodeline blonde (8,5 %). Et se boit facilement. J.-C.H.

Avec les Bons Vœux de la Brasserie Dupont Cette bière blonde de haute fermentation, refermentée en bouteille, n’avait à son lancement il y a 45 ans d’autre vocation que d’être réservée aux meilleurs clients de la brasserie de Tourpes. Depuis, on trouve facilement cette triple d’apparence trouble et de couleur or. Si elle affiche 9,5 % d’alcool, elle glisse sous le palais avec une grande harmonie et, au final, une pointe d’amertume savamment dosée. Bière pouvant être conservée en cave. F.-X. G.

31

Deuzio 19 décembre 2015


CONSO TOURISME

Fotolia

GRÈCE

32

Deuzio 19 décembre 2015


Sur la plage des

CONTREBANDIERS La plage de Navagio, à Zakynthos, est régulièrement citée parmi les plus belles du monde entier. Et devinez quoi, sa réputation n’est en rien usurpée ! MAGALIE BEGON

ÉdA - M.B.

N

otre guide nous avait prévenus : « Aujourd’hui, vous allez en prendre plein les mirettes ». Un peu sceptique, on riait plutôt sous cape : quel intérêt de garder sur une plage un rafiot tout rouillé ? Mais ça, c’était avant de découvrir la plage de Navagio, située sur l’île ionienne de Zakynthos, en Grèce… Ce matin-là, alors que nous approchions du rivage en bateau – l’accès est uniquement possible par la mer –, les lieux étaient comme habillés de brume. La faute au soleil, un rien blagueur, qui préférait jouer à cachecache derrière les nuages. Les falaises en paraissaient presque inquiétantes. Le navire hanté. On n’aurait pas été étonnés de voir des fantômes sortir de la coque du Panagiotis ! Celui-là même qui servait à transporter des cigarettes de contrebande avant de connaître une avarie de moteur… fatale. Fin de la course. Nous sommes en 1982. Et déjà notre imagination s’emballe. Heureusement un rayon de soleil (tiens, le coquin a fait son apparition) nous fait sortir de nos rêveries. Il est temps de descendre de notre embarcation ! Et hop, on envoie valser nos chaussures puisque l’atterrissage se fait directement dans l’eau. Ici pas de débarcadère qui viendrait gâcher le paysage ! Mais une mauvaise surprise (très relative, s’entend) nous attend : ce qui semblait être du sable fin, c’est en réalité des petits galets et cailloux. Joli mais… pas très confortable pour les pieds. Nous voilà transformés en fakir car la tentation est grande de s’approcher du navire et d’en faire le tour. On s’amuse alors à contempler les messages et autres promesses d’amour éternel gravés sur l’épave. On se fait un point d’honneur à chercher le meilleur profil du bateau, décidément très photogénique malgré son air décati. Et on se

surprend à espionner en toute discrétion les autres vacanciers via les trous qui parsèment la coque, nous offrant par la même occasion une vue imprenable sur la nature environnante. Photoshop battu à plate couture Imaginez. En face de vous, une plage de galets parfaitement sculptés bordée d’une mer cristalline que même Photoshop aurait du mal à égaler. De part et d’autre, des falaises se dressant jusqu’à 220 mètres de haut qui vous coupent entièrement du reste de la civilisation. Pareil écrin vous donne l’impression d’être des privilégiés parmi les privilégiés. Et là, pas de doute, vous comprenez la raison pour laquelle la plage de Navagio est régu-

33

Deuzio 19 décembre 2015

lièrement classée parmi les plus belles au monde : c’est tout simplement magnifique. Mais pour nous, il est déjà l’heure de quitter les lieux. C’est qu’on a rendez-vous avec les grottes bleues, un autre paysage de carte postale. Pas grave, on sait qu’on reverra la plage Navagio dans quelques heures. Cette fois-ci, du haut de la montagne. Le panorama y est, paraît-il, époustouflant. Et devinez quoi : cet adjectif est encore en dessous de la vérité. Un conseil toutefois : ne vous contentez pas de la vue qui s’offre à vous depuis la plateforme d’observation, aventurez-vous quelques centaines de mètres sur le petit sentier qui serpente dans la rocaille. Pourquoi ? Pour le coup, faites-nous confiance et… admirez.


CONSO TOURISME

PETITS PLAISIRS À

Zakynthos Le point commun entre le frigania et l’église Agios Dionysios ? Nous avoir fait succomber. On aurait aussi pu vous parler du coucher de soleil à Keri, du mandolato (sorte de nougat)… M AGALIE BEGON

1

Des oignons XXL

2

Frigania avec vue Ce jour-là, à 17 heures tapantes, on ne ressentait nulle faim. Pas le moindre petit creux. Mais ça, c’était avant de voir arriver sur notre table une part de frigania, la spécialité de l’île. Avec son biscuit copieusement arrosé de sirop et sa montagne de crème, c’est sûr que ce dessert ne concourra pas dans la catégorie « pause diététique » mais les amateurs de douceurs se retrouveront, eux, au septième ciel. Où en déguster ? Dans tout bon café ou resto de Zakyn-

Complètement banal un marché ? Attendez de voir celui de la ville de Zakynthos où sont exposés sur les étals de fameux oignons ! Ceux-ci ne sont pas seulement plus sucrés que les nôtres, ils sont aussi plus gros, bien plus gros. Les spécimens que nous avons vus sur place pesaient ainsi plus de 1,2 kg ! Un chef vient en plus préparer – gratuitement – un mets simple pour les promeneurs. Au menu le jour de notre visite : des frites à tomber par terre (si, si, elles n’avaient rien à envier aux nôtres) accompagnées de légumes gorgés de soleil. En plus, chaque samedi (le marché se tient également les lundis et jeudis), des saynètes satiriques voire… érotiques sont interprétées par des hommes déguisés en femmes. Plutôt cocasse même sans comprendre un mot de grec.

3

Saint Dionysios Pour être franc,il faut avouer que la ville de Zakynthos manque quelque peu de charme. La faute sans doute au tremblement de terre de 1953 qui a tout détruit. Tout, à l’exception de quatre bâtiments dont l’église Agios Dionysios où sont entreposées, dans un coffret en argent, les reliques du saint patron de l’île. Pour notre part, on a été marqués par l’intérieur tout en dorure de l’édifice mais surtout par la ferveur des fidèles (ce n’est pas un hasard si le prénom Dionysios est ultrarépandu sur l’île). Image inoubliable que celle d’habitants retenant leurs larmes alors que les reliques étaient exceptionnellement visibles à une autre date que le 17 décembre et le 24 août, jours de procession.

34

Deuzio 19 décembre 2015

ÉdA – M.B.

ÉdA – M.B.

thos. Sur l’île, il se murmure en tout cas que les meilleurs se trouvent au café Diethnes à Bohali. On ne les contredira pas sur ce point d’autant que la vue sur la ville de Zakynthos y est tout simplement magnifique.


ÉdA – M.B.

ÉdA – M.B.

ZAKYNTHOS OU ZANTE ?

5

nement sur le nom de Zante. En fait, Zakynthos et Zante, c’est du pareil au même. Tous deux peuvent ainsi désigner aussi

Salut les tortues

ÉdA – M.B.

En recherchant des informations sur Zakynthos, que ce soit sur internet ou dans un guide de voyage, vous tomberez certai-

On ne peut parler de Zakynthos sans au moins évoquer son parc national maritime. Pourquoi un tel parc ? Pour protéger – entre autres – les stars de l’île que sont les tortues de mer carette. Tortues

bien l’île tout entière que la ville. Pourquoi se compliquer ainsi la vie ? C’est la faute aux Vénitiens qui régirent les lieux de

qui viennent y pondre leurs œufs de mai à septembre. Sur place, tout un travail de sensibilisation est abattu, notamment par le biais du centre d’exposition situé à Dafni (à visiter !). Et un certain nombre de règles doivent être observées tant par les habitants que les touristes. Si possible, renseignez-vous avant de partir en surfant sur le site

1484 à 1797 et les appelèrent Zante. C’est resté depuis.

du parc ! Par contre, pour croiser des tortues, rien de plus simple, direction la baie avec un bateau touristique. L’occasion en plus de voir d’autres merveilles comme les grottes de Keri et de piquer une tête près de la plage de Marathonisi.

4

De l’huile et du vin Les oliviers, c’est l’un des trésors de Zakynthos. Pour l’anecdote, l’île s’enorgueillit de posséder le plus vieil olivier… du monde. Celui-ci a plus de 2 000 ans et peut être admiré à Kalamaki. Si vous êtes intéressé par la méthode de fabrication de l’huile, faites un tour du côté de la presse Aristeon à Lithakia (visite gratuite) ou mieux encore de la ferme bio Logothetis à Vasilikos. Le propriétaire des lieux se fera un plaisir de vous expliquer les caractéristiques d’une bonne huile d’olive. Dégage-t-elle des notes fruitées ? Estelle portée par une belle amertume ? Vous procure-t-elle une légère sensation de brûlure quand vous l’avalez ? Trois fois oui ? Alors c’est un produit de qualité ! Un souvenir à ramener dans vos valises… en plus d’une bouteille de vin.

EN PRATIQUE Y aller De mai à la mi-octobre, Jetairfly dessert l’île de Zakynthos depuis Bruxelles avec une fréquence de deux vols par semaine, le mardi et le vendredi. Comptez près de 3 heures de vol. Le prix, à partir de 49,99€ par trajet, comprend les taxes, 15 kg de bagage enregistré et 10 kg de bagage à main.

ÉdA – M.B.

Quand y aller

35

Deuzio 19 décembre 2015

Si vous allez à Zakynthos pour les tortues de mer carette, mieux vaut s’y rendre en juin – juillet. Non pas qu’elles désertent complètement l’île après cette date – on en a aperçu durant le mois de septembre – mais elles sont tout simplement plus nombreuses. Autant mettre toutes les chances de votre côté pour en voir un maximum.


La télé Semaine du samedi 19 au vendredi 25 décembre

L’Académie des 9 LA UNE, 20H55

RTBF

DIMANCHE 20

Maureen Louys :

« J’ADORE LES JEUX, C’EST AGRÉABLE » Après avoir quasi débuté avec un jeu (« Génies en herbe »), Maureen Louys retrouve ce format pour les fêtes avec « L’Académie des 9 ». M AR C UYTTERHAEGHE

L’

Académie des neuf, vous vous souvenez ? Les plus de 35 ans se souviendront d’un jeu animé par JeanPierre Foucault et qui faisait les beaux jours d’Antenne 2 tous les midis entre 1982 et 1987. Shine France a racheté le concept et l’émission a connu une nouvelle vie à la télé française sur NRJ12 à la rentrée. Présentée par Benjamin Castaldi, cette nouvelle version n’a pas rencontré son public et a rapidement été déprogrammée. En Belgique, le concept a intéressé la RTBF qui a décidé de tourner trois numéros qui seront diffusés le dimanche soir durant les fêtes. À la présentation, Maureen Louys, « Il s’agit d’une version longue, qui mélange à la fois le jeu mais aussi le côté festif, avec des invités comme

Lara Fabian, Sophie Garel et Georges Beller… » Le jeu oppose deux équipes de candidats qui se trouvent face à un mur de personnalités – Walid, Charlie Dupont, Pierre Kroll, Patrick Ridremont… – qui doivent répondre à des questions. En cas de bonne réponse, la case de l’invité est marquée d’une croix ou d’un rond. Le but est d’aligner trois croix ou trois ronds. À la clé, l’équipe gagnante remporte un voyage tandis que tous les points seront transformés en argent à destination de l’opération Viva for Life. « Tout le monde a été épatant. Et puis, lors de la première émission, Lara Fabian a été vraiment top ! Je crois qu’elle s’est bien amusée et cela s’est senti. » La mécanique du jeu a rappelé de bons souvenirs à Maureen, qui a fait quasiment ses dé-

37

Deuzio 19 décembre 2015

buts à la RTBF en animant Génie en herbes avec Thomas Van Hamme. « C’est pour ça que l’on a fait appel à moi, car je connaissais déjà la mécanique. Et puis j’adore les jeux. C’est très agréable à animer. » Depuis quelques semaines, Maureen Louys a quitté son statut de salariée à la RTBF pour prendre un statut d’indépendante. La raison ? L’envie de lancer sa propre activité de création d’accessoires pour chiens. « J’ai 37 ans, j’adore la télé, mais je voulais développer mon petit business. Je suis tombée d’accord avec la direction. Pour les téléspectateurs, cela ne changera rien. Mais j’avais envie de ce plus… Et puis, ce qui s’est passé avec ma sœur Barbara a été un accélérateur. Nos métiers sont éphémères, surtout pour les femmes. »


TÉLÉ SÉLECTION

Week-end C’est votre vie : Patrick Sébastien SAMEDI 19

SAMEDI 19

Élection de Miss France TF1, 20H55

On n’est jamais mieux servi que par sa chaîne. Après Céline Dion, Muriel Robin, Mireille Ma-

Jean-Pierre Foucault portera pour la vingt et unième année consécutive son smoking de présentateur du concours de beauté le plus attendu de France.

thieu, Laurent Gerra, Annie Cordy et France Gall, Patrick Sébastien est le nouvel invité de Stéphane Bern. Pendant plus de deux heures, l’animateur retracera la carrière du joyeux sal-

Autour des trente et une Miss régionales, il orchestrera la cérémonie qui se déroule à Lille, terre d’élection de Camille Cerf, lauréate 2015. Quant au jury, il

SCHOUSBOE Charlotte/FTV

FRANCE 2, 21H00

timbanque à l’aide d’images d’archives, de témoignages et en compagnie de ses amis et des artistes qu’il a lancés : Serge Lama, Kendji Girac, Shirley & Dino, Florent Pagny, Anggun…

sera présidé par le couturier Jean-Paul Gaultier, qui se dit très flatté : « Je regarde cette élection depuis mon enfance ! »

DIMANCHE 20

Quel cirque ! ARTE, 20H50

SIPA

© Bertrand Guay

Que serait Noël sans nez rouges ? Pour les fêtes, ARTE enfile son costume de Monsieur Loyal et orchestre un festival de numéros plus époustouflants les uns que les autres. Dès 20h50, place au 36e Festival mondial du cirque de demain, avec ses contorsionnistes, jongleurs, trapézistes… Ensuite, à 22 h 15, la chaîne francoallemande enchaîne avec le documentaire The circus dynasty, qui parle de l’histoire d’amour entre deux acrobates issus de grandes familles du cirque. On clôture avec le 30e anniversaire du Cirque du Soleil à 23 h 50.

DIMANCHE 20

Moi, moche et méchant 2 © 2013 UNIVERSAL STUDIOS

LA UNE, 16 H – TF1 20 H 55 Double ration de Moi, moche et méchant 2 ce dimanche, après une première diffusion déjà samedi soir sur La Une ! Dans ce deuxième volet de la saga, Gru a rejoint le camp des gentils, poussé par ses trois filles adoptives. Mais la tranquillité est de courte durée. Il est recruté par la

38

Deuzio 19 décembre 2015

ligue antivilains pour lutter contre une organisation inconnue qui a dérobé un élixir top secret qui transforme le moindre lapin en tyrannosaure mauve. Malgré un scénario maigrelet, les facéties des Minions et de Gru emporteront l’adhésion des plus petits.


Semaine Sandra Bullock dans l’espace LA UNE, 20H20 LUNDI 21

MARDI 22

Tout Elie Semoun

On ne va pas se mentir : Gravity, c’est le film par excellence qu’il vaut mieux voir au cinéma, sur grand écran et tant qu’à faire en trois dimensions. C’est suffisamment rare pour être signalé. Toutefois, et même si le scénario (deux astronautes perdus dans l’immensité spatiale avec une toute petite réserve d’oxygène) est un peu court et le final un rien théâtral, on ne sau-

LA DEUX, 20H05 Tout, tout, vous saurez tout sur Elie Semoun. Même que ces vingt ans de carrière qu’il fêtera ce mardi par le biais d’une émission spéciale sur La Deux, c’est lui qui les éplu-

rait que trop vous conseiller de ne pas rater sa première diffusion télé, ce lundi soir.

chera en proposant un mélange d’interviews, de sketches et d’images d’archives. On se souviendra ainsi qu’il fut un temps où Dieudonné était drôle, mais aussi qu’en

MERCREDI 23

deux décennies, Semoun a durablement marqué l’humour hexagonal.

Reporters/Bpresse

RTBF

« The Voice », la seule et l’unique ARTE, 20H55 Avat d’être un télécrochet dopé à la publicité, « The Voice », c’était d’abord un immense artiste, peut-être le plus grand qu’ait connu la scène américaine, laquelle n’est pas la plus pauvre en la matière. Frank Sinatra, c’était à la fois un organe unique, une prestance inouïe, un sex-appeal qui en a fait tomber plus d’une et un destin fait de (très) hauts et de (très) bas. Tout ce que chérit l’Amérique. Ça valait bien un docu mercredi soir sur Arte.

Un Noël dans les tranchées CLUB RTL, 20H00 JEUDI 24

© 2015 Frank Sinatra Enterprises

S’il vient sans doute d’accoucher de son moins bon film (En mai, fais ce qu’il te plaît), Christian Carion est aussi capable du meilleur. Le meilleur, c’est assurément Joyeux Noël, où l’histoire d’une improbable trêve dans les tranchées de la Grande Guerre. Un fait authentique que le cinéaste français a joliment porté à l’écran et que Club RTL entreprend de rediffuser le soir du réveillon. Et pourquoi pas, finalement ?

VENDREDI 25

Sacré concert LA TROIS, 21H05

Il fait partie des traditions de Noël auxquelles certains n’entendent pas déroger. Et on les comprend. Le 25 décembre, c’est traditionnellement le jour du grand concert de Noël au palais royal. Enregis-

tré durant l’après-midi en présence de la famille royale, ainsi que le veut la coutume, il ne sera toutefois diffusé qu’en soirée sur La Trois. Au menu : Haendel et, bien sûr, le Stille Nacht de circonstance.

39

Deuzio 19 décembre 2015


TÉLÉ DU SAMEDI 19 DÉCEMBRE 6.05 Mike Hammer. Saison 1 (1/10, 2/10). 7.45 Jardins et loisirs. 8.15 Devoir d’enquête. 10.00 OpinionS : FWA. 10.30 En quête de sens : Il était une foi. 11.00 OpinionS : UCM. 11.10 Esprits de famille. (5/10). 12.05 Les Belges du bout du monde. 12.55 JT 13h. 13.35 Les ambassadeurs. 14.35 ★ Un cœur pour Noël. Téléfilm dramatique de Gary Yates (Etats-Unis, 2012, 88 min). 16.05 ★★ Stuart Little. Film pour la jeunesse de Rob Minkoff. 17.40 Matière grise. 6 18.30 Viva for Life. 19.20 Météo 19.30 JT 19h30 20.20 Une brique dans le ventre.

7.35 Fit Tonic. «Fit Tone circuit training». Magazine de services. 8.00 Un gars, un chef. 8.40 Un gars, un chef. 9.25 Les feux de l’amour. (cinq épisodes). 12.40 Un gars, un chef. 13.20 Tout le monde veut prendre sa place. Jeu. 14.10 Bienvenue au camping. Téléréalité. 15.05 Bienvenue au camping. Téléréalité. 15.55 Bienvenue au camping. Téléréalité. 16.50 Bienvenue au camping. Téléréalité. 17.40 Bienvenue au camping. Téléréalité. 18.40 Tout le monde veut prendre sa place. Jeu. 19.30 Hit NRJ. Clips.

9.10 Shopping. 10.40 La boutique. Magazine de télé-achat. 12.10 Coûte que coûte. 12.45 Go for zéro. 13.00 RTL info 13 heures 13.30 Météo 13.40 ★★ Ma meilleure ennemie. Comédie dramatique de Chris Columbus (Etats-Unis, 1998, 130 min). 15.50 Army Wives. Saison 4 (11/18). «La sécurité avant tout». 16.35 U Body of Proof. Saison 2 (15/20). «Peur sur la ville». 17.20 U Les experts : Manhattan. Saison 4 (8/21). «Le baiser de la méduse». 18.05 La grande balade. 18.30 Clé sur porte. 19.00 RTL info 19 heures 19.45 I comme. 20.20 Place royale.

10.20 Tarzan. Saison 3 (21/25, 22/25). 11.10 Fairy Tail. 11.30 Fairy Tail. 11.50 Fairy Tail. 12.10 Fairy Tail. 12.50 Les Simpson. (quatre épisodes). 14.30 Naruto. 16.40 U The Cleveland Show. Saison 3 (18/22). 17.10 ★ Génial ! Mes parents s’aiment. Comédie américaine de Lynn Hamrick (1999). Avec David Berry, Jesse Littlejohn, Jeff Gendelman. 18.50 U Motive, le mobile du crime. Saison 1 (12/13). «David et Goliath». Avec Kristin Lehman. 19.45 Automobilisme. Championnat FIA Formule E. 3 e manche. La course. 2015/2016. A Punta del Este (Uruguay). En direct.

6.30 TFou. 6 8.30 Téléshopping samedi. 10.15 Nos chers voisins. 6 11.05 Hair : le meilleur coiffeur. 6 Divertissement. 12.00 Les douze coups de midi. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.20 Grands reportages. 6 14.45 ★ Sous le charme de Noël. 6 Téléfilm sentimental de Kevin Connor (Etats-Unis, 2014, 90 min). 16.15 ★ Le Noël rêvé de Megan. 6 Téléfilm dramatique (Etats-Unis, 2013, 95 min). 17.50 50mn Inside. 6 Magazine du show-biz. 19.05 50mn Inside. 6 «Le mag». Magazine du show-biz. 20.00 Journal 6 20.45 Nos chers voisins. 6

Film

Film

Documentaire

Série

Divertissement

20.50 ★★ Moi, moche et méchant 26

20.05 ★ Frère Noël 6

20.50

Comédie américaine de David Dobkin (2007). Avec Vince Vaughn, Paul Giamatti, Miranda Richardson, John Michael Higgins, Rachel Weisz, Kathy Bates, Trevor Peacock, Elizabeth Banks. La famille du Père Noël a honte : Fred, le frère du vieillard à barbe blanche, un collecteur de dettes, a la mauvaise habitude de garder pour lui les sommes qu’il récupère chez les mauvais payeurs.

Cauchemar en cuisine

Film d’animation américain de Pierre Coffin, Chris Renaud (2013). Depuis qu’il a sauvé ses trois filles adoptives, Margo, Edith et Agnes, Gru a refait sa vie dans le camp des gentils. Son train-train est interrompu par Lucy Wilde et Silas Ramsbottom, de la Ligue antiméchants, qui le convoquent au siège central. Un nouveau méchant d’envergure a été détecté.

«Peynier». Documentaire. Philippe se rend à Peynier, en Provence. C’est là que se trouvent Patrick et Cathy. Ce couple a travaillé plusieurs années dans un restaurant d’altitude et a souhaité se rapprocher de sa famille, en montant leur propre établissement. Mais la clientèle de la montagne n’est pas la même que celle du Sud, et les fondues savoyardes ne rencontrent pas un grand succès dans la région.

22.40 Rapports Lotto-Joker. 21.55 Tellement ciné. Maga- 22.30 Private Practice. Saison 4 zine du cinéma. Loterie. (16/22). «Baiser d’adieu». Avec 22.30 Le 12 minutes 22.50 Studio Foot Kate Walsh, Caterina Scorsone, 22.50 69 minutes Championnat de Belgique Taye Diggs. Les avis des médeD1, 20 e journée- Quatre sans chichis cins d’Oceanside divergent rencontres étaient au proTalk show. Présenté par Joëlle concernant un couple en mal gramme de cette 20e journée Scoriels. Invités : le Grand d’enfant. Une amie d’Amelia de Jupiler Pro League, ce Jojo. En prélude à la période craint d’être atteinte de la malasamedi soir : Racing Genk / des fêtes, c’est une véritable die de Huntington. Saint-Trond à 18h, Westerlo / icône belge que reçoit Joëlle 23.20 Marc Herman Charleroi et Mouscron Scoriels. Près d’un demiSpectacle. Marc Herman Péruwelz / Waasland-Beveren siècle après ses débuts, le entame une «Stuuûthéraà 20h et, enfin, OH Louvain / Grand Jojo n’a rien perdu de pie», qui propose de suivre Malines à 20h30. sa popularité. 23.55 Viva for Life. Magazine 0.40 Fringe. 6 Saison 4 un chemin joyeux vers un de société. Présenté par Adrien (6/22). «Une journée sans fin». esprit détendu. C’est connu et Devyver, Anne-Laure Macq, Ben- Avec Anna Torv, Joshua Jack- prouvé : le rire soigne et, en jamin Maréchal. son. Une série de curieux phé- plus, il est contagieux. Dans ce 0.45 Viva for Life  : Live. nomènes temporels se produit 20e et dernier stand-up, avant «Nuit des radios». Magazine de dans la banlieue de Boston. un retour à des spectacles à société. Présenté par Adrien 1.25 Le 12 minutes sketches, l’humoriste lance un Devyver, Anne-Laure Macq, Ben- 1.40 69 m i n u t e s s a n s programme de santé pour tous. jamin Maréchal. Invités : Walid, chichis. Talk show. Invités : le 0.50 RTL info Jérôme Colin. 1.30 Jeux de nuit Grand Jojo. ★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal

21.10 Les experts: Manhattan

U

Saison 1 (6/23). Série policière américaine (2004). Avec Gary Sinise, Carmine Giovinazzo, Vanessa Ferlito, Hill Harper. Octavia Figueroa et Terrell Davenport sont les seuls survivants d’une terrible tuerie qui s’est déroulée dans un fast-food. Danny et Aiden doivent redoubler d’efforts car ils n’ont, pour l’heure, aucun suspect. 21.50 Tribus. Magazine sportif. Présenté par Olivier Pairoux.

22.15 Boxe

Championnat du monde WBC International Silver 2015. Poids lourds-légers. Ryad Merhy (Bel)-Sylvera Louis (Can). Au Spiroudome, à Charleroi. En direct. Ryad Merhy a l’opportunité de décrocher une ceinture mondiale devant son public du Spiroudome face au Canadien Sylvera Louis, un trentenaire qui sait gérer les rounds et possède une bonne allonge. Ryad Merhy a toutefois toutes ses chances sur le ring. 23.35 I Sexy Car Wash Hawaii. «Episode 6». 0.00 Unibet Casino. Divertissement. 1.00 Le plus petit mot unique. Jeu. 2.00 Shopping

20.55 Election de Miss France 20166 Divertissement. Présenté par Jean-Pierre Foucault, Sylvie Tellier. En direct du Zénith de Lille. Invité vedette  : Jean Paul Gaultier. Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier animent et présentent l’élection de Miss France 2016, placée sous la présidence de Jean Paul Gaultier. Qui succèdera à Camille Cerf ? Cette année, la soirée est organisée autour des rêves.

0.10 Miss France, le rêve d’une vie 6 Do c umentaire. Plus de 100 000 jeunes femmes ont participé au concours de Miss France, vénérable institution de 65 ans. Ce document revient sur l’histoire de Miss France, à travers les destins de celles qui ont, un soir, été sacrées, des années 1950 à aujourd’hui. Sylvie Tellier, Alexandra Rosenfeld, Laur y Thilleman, Sophie Thalman, Marine Lorphelin, Flora Coquerel, Camille Cerf et de nombreuses autres se confient. 1.20 N e w Yo r k p o l i c e judiciaire. 6 Saison 19 (5/22, 6/22). «En terrain hostile». «Une vie volée».

U Déconseillé au moins de 6 pour malentendants

40

Deuzio 19 décembre 2015


6.25 Les Z’amours. 6 Jeu. 7.00 Télématin. 6 10.00 Par amour. 6 10.20 Par amour. 6 «Seconde chance». 10.50 Un mot peut en cacher un autre. 6 «(40)». 11.25 Les Z’amours. 6 12.00 Tout le monde veut prendre sa place. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.20 13h15, le samedi... 6 14.05 Un jour, un destin. 6 15.35 ★★ Family Show. 6 Téléfilm sentimental de Pascal Lahmani (France, 2015, 100 min). 17.15 L’atelier déco. 6 18.00 L’atelier déco. 6 18.50 Mot de passe. 6 Jeu. Invités : Corinne Touzet, Tex. 19.25 Mot de passe. 6 Invitée : Elise Chassaing. 20.00 Journal 6

9.35 ★★ Tom et Jerry : l’histoire de Robin des Bois. 6 Téléfilm d’animation de Spike Brandt, Tony Cervone. 10.35 ScoobyDoo. 6 10.55 Inspecteur Gadget. 6 (deux épisodes). 11.20 Les as de la jungle à la rescousse. 6 (deux épisodes). 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 13.25 Les grands du rire. 6 15.20 Nous nous sommes tant aimés. 6 «Eric Charden». 15.50 Les carnets de Julie. 6 16.45 Les carnets de Julie. 6 17.55 Questions pour un super champion. 6 Jeu. 19.00 19/20 20.05 Tout le sport. 6 20.25 Zorro. 6 Saison 2 (35/39). «Mascarade pour un meurtre». Avec Guy Williams.

10.25 Quel cirque ! 6 10.55 Quel cirque ! 6 11.20 Quel cirque ! 6 11.45 Quel cirque ! 6 12.15 Quel cirque ! 6 12.40 Les nouveaux paradis. 13.25 Les nouveaux paradis. 14.15 A +/- 5 mètres de la surface des océans. 15.00 A +/- 5 mètres de la surface des océans. 15.40 A +/- 5 mètres de la surface des océans. 16.25 A +/- 5 mètres de la surface des océans. 17.10 A +/- 5 mètres de la surface des océans. 17.55 Cuisines des terroirs. 18.20 Cuisines des terroirs. 18.50 Arte reportage. 19.45 Arte journal. 20.00 360°-GEO.

10.10 Star Wars Rebels. 6 Saison 2 (1). 10.55 Dragons : Cavaliers de Beurk. 6 (trois épisodes). 12.00 Masha et Michka. 6 12.15 ★★ Le petit dinosaure : Petit-Pied et son nouvel ami. 6 Téléfilm d’animation de Roy Allen Smith. 13.25 Consomag. 6 13.40 ★ Le trésor secret de la montagne. 6 Téléfilm d’aventures de Douglas Barr. 15.15 ★★ Les aventures de Billy Stone : le médaillon sacré. 6 Téléfilm d’aventures de Bill Muir. 16.45 Les aventures du jeune Indiana Jones. 6 Saison 1 (1/6). «La malédiction du chacal». Avec Sean Patrick Flanery. 18.25 Un gars, une fille. 6

9.35 Les Pyjamasques. 6 (deux épisodes). 10.00 Minuscule. 6 10.05 Minuscule. 6 «Mouche à neige». 10.10 Consomag. 6 10.20 Silence, ça pousse ! 6 11.20 La maison France 5. 6 12.25 Le s e s c ap ade s de Petitrenaud. 6 «Brive». 12.55 L’histoire du monde en à peine 2 heures. 6 14.30 Planète très insolite. 6 15.20 Il était une fois dans le bush. 6 16.20 Freedom, la légende des aigles. 6 17.15 Hawaii, la magie du Pacifique. 6 18.15 Vivre loin du monde. 6 «Alaska Centre». 19.05 L e p a r a d i s d e s milliardaires. 6 20.00 Entrée libre. 6

Divertissement

Téléfilm

Documentaire

Sport

Documentaire

21.00 C’est votre vie Patrick Sébastien 6

20.55 ★★ Disparus6

20.50 A la découverte de la Patagonie

Divertissement. Invités : Serge Lama, Kendji Girac, Shirley & Dino, Florent Pagny, Anggun, Lara Fabian, Collectif métissé. A l’occasion de la sortie de son nouvel album «Ça va bouger», Stéphane Bern invite Patrick Sébastien à revivre les moments marquants de sa carrière Des chansons, des sketches, des imitations mais aussi beaucoup d’images d’archives.

Téléfilm policier français. Avec Claire Borotra, Vincent Perez, Cyril Lecomte, JeanMichel Noirey, Alexandre Carrière, Marina Tomé, Barbara Cabrita, Andrée Damant. Claire, jeune femme originaire du continent, vit en Corse depuis dix ans. Avec Pierre, un insulaire, elle a eu un petit garçon. Le couple mixte, aujourd’hui séparé, se déchire pour la garde de Mattéo, qui refuse de choisir entre son père et sa mère.

23.10 On n’est pas couché 6

22.20 ★★ U Disparus 6

Talk show. Présenté par Laurent Ruquier. Alors que les frimas de l’hiver s’installent durablement, Laurent Ruquier fait monter la température aux commandes d’«On n’est pas couché», le grand rendez-vous politico-culturel du service public. Cette année, l’écrivain et réalisateur Yann Moix reprend le fauteuil laissé vacant par Aymeric Caron, parti à la fin de la saison précédente. La journaliste Léa Salamé, pugnace et pétillante, a quant à elle été reconduite dans ses fonctions. 2.35 Alcaline le mag. 6 «Lilly Wood and the Prick». Magazine musical.

Téléfilm policier de Thierry Binisti (France, 2014, 105 min) (2/2). Avec Claire Borotra, Vincent Perez, Cyril Lecomte, Jean-Michel Noirey, Alexandre Carrière. Fugue, enlèvement ou meurtre : Marc, continental, tente de résoudre l’énigme qui entoure la disparition de Mattéo et ravive d’anciennes querelles familiales. 0.10 Soir 3 6 0.30 Le grand concert de Noël. Concert Enregistré à la Salle Pleyel, en 2012. 2.00 Pierre et le loup. 6 Court métrage d’animation de Gordon, Pierre-Emmanuel Lyet, Corentin Leconte (France, 2013, 30 min). 2.30 Henri Lafont, le parrain de la gestapo. 6 Documentaire.

Documentaire réalisé par Anja Kindler, Christopher Gerisch. La Patagonie se répartit entre le Chili et l’Argentine, du cap Horn, cauchemar des navigateurs au sud, aux rios Bio et Colorado au nord. A l’ouest, les 280 jours annuels de pluie ont favorisé l’implantation de forêts humides, tandis qu’à l’est, des vents violents balaient des paysages semidésertiques. 21.40 A la découverte du cercle polaire. Documentaire réalisé par Anja Kindler, Christopher Gerisch.

22.40 Trop jeune pour mourir Documentaire réalisé par Annette Baumeister, Jobst Knigge. «Judy Garland, le crépuscule de l’arc-en-ciel». 23.30 Tracks. 0.15 Blur en concert au Zénith de Paris. Concert Enregistré au Zénith, à Paris, le 15 juin 2015. 1.30 Lollapalooza Berlin 2 015 . C o n c e r t « M u s e , Macklemore & Ryan Lewis» Enregistré à Berlin, les 12 et 13 septembre 2015, lors du festival Lollapalooza Berlin 2015. 2.25 James Blunt in Concert. Concert «Baloise Session 2014».

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal

20.35 Rugby

6

Challenge Cup. 4 journée. Poule 2. Pau (Fra) / Newport Gwent Dragons (Gal). En direct. Les Palois ont entamé leur phase de poule avec une défaite à Sale. Mais tout reste encore jouable pour les Français. Damien Traille et Conrad Smith reçoivent les joueurs de Newport. Pour leur dernier match de l’année, ils espèrent encaisser quelques points bienvenus avant de recevoir les Anglais de Sale en janvier. e

22.40 Cold Case, affaires classées 6

Saison 2 (21/23). «Créatures de la nuit». Roy Anthony, un tueur en série, doit être libéré d’une prison du New Jersey après avoir passé 25 ans derrière les barreaux. L’homme ne doit cette aubaine qu’à un vice de procédure, chose qui inquiète grandement l’équipe de Lilly, certaine que l’homme se remettra à tuer sitôt le seuil de la prison franchi. 23.20 Cold Case, affaires classées. 6 Saison 2 (22/23, 20/23). «Meilleures amies». 0.45 Monte le son, le mag. 6 Magazine musical. 1.10 Monte le son, les sessions. 6 Magazine musical. 1.20 Monte le son, le live. 6 Magazine musical.

20.40 Echappées belles

Documentaire. Lémuriens, caméléons, orchidées ou imposants baobabs : Madagascar est une île fabuleuse où les trois quarts des animaux et des plantes n’existent nulle part ailleurs. Une flore et une faune endémiques, particulièrement fragiles, que le réalisateur Sébastien Lafont invite à découvrir au cours d’un voyage qui, peu à peu, se mue en incursion dans le temps.

22.10 Cyclades du Nord : bleu, blanc, bleu 6 Documentaire réalisé par Pierre Brouwers. Grâce à sa connaissance des Cyclades, Pierre Brouwers fait découvrir chacune des îles, son âme, sa personnalité et sa population, et évoque ses traditions. 23.05 L’œil et la main. 6 «La 600ème». Magazine de services. Invitée : Sandrine Herman. 23.35 La route du western, du Montana au Rio Grande. 6 Documentaire réalisé par Michel Viotte. 1.00 Chagall, peintre de la musique. 6 Documentaire réalisé par Mathilde DeschampsLotthé. 1.50 Enquête d ’ar t. 6 «Calvo, un génie de la BD».

U Déconseillé au moins de 6 pour malentendants

41

Deuzio 19 décembre 2015

6


TÉLÉ DU SAMEDI 19 DÉCEMBRE 17.20 Le s a s d e l a jungle à la rescousse. (deux épisodes). 17.40 Loonatic s. Saison 2 (3/13). «Le roi de l’arène». 18.05 Ninjago. Saison 2 (4/13). «La course ninjaball». 18.30 ★★ Beethoven sauve Noël. Téléfilm humoristique (Etats-Unis Canada, 2011, 90 min). 20.30 J T t r a d u c t i o n gestuelle 6

Théâtre

6.50 La villa des cœurs brisés. 7.20 La villa des cœurs brisés. 7.50 La villa des cœurs brisés. 8.30 Cauchemar en cuisine. 9.15 Cauchemar en cuisine. 10.10 Télé-achat. 12.10 Le jour où tout a basculé. 12.35 C’est mon choix. 13.30 C’est mon choix. 14.25 C’est mon choix. 15.20 C’est mon choix. 16.20 Super Nanny. 18.00 Super Nanny. 19.40 Tous ensemble.

17.05 300 millions de critiques. 18.00 64’, le monde en français, 1re partie. 18.30 64’, le monde en français, 2e partie. 18.50 L’invité. 19.05 Hélène et les animaux. 20.00 Epicerie fine. 20.30 Journal (France 2).

Talk show

7.45 Ski. 8.45 Biathlon. 9.45 Biathlon. 10.45 Hors piste. En direct 11.15 Biathlon. En direct.12.00 Hors piste. En direct 12.15 Ski. En direct. 13.30 Biathlon. En direct. 14.15 Hors piste. En direct 14.45 Ski. 15.30 Combiné nordique. En direct. 16.15 Hors piste. En direct 16.30 Biathlon. 17.15 Biathlon. 18.00 Ski. 19.00 Biathlon. Poursuite 10 km dames. A Pokljuka. 19.45 Saut à ski.

Sport

Film

7.35 Shopping. 13.30 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? 14.10 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? 14.50 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? 15.30 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? 16.10 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? «(25/45)». Téléréalité. 16.50 L e m e i l l e u r pâtissier. 19. 0 5 U Les Kardashian. Saison 8 (19/21). «Rencontre d’un type particulier».

Pièce de théâtre de Marivaux. Avec Alexandre Pavloff, Léonie Simaga.

20.30 ★★ Frère des ours

Film d’animation américain de Aaron Blaise, Bob Walker (2003). 21.50 ★★ La souris. 22.30 L’invitation 23.10 ★★ Qu’un seul Comédie de Gore Verbinski tienne et les autres (Etats-Unis, 1997, 95 min) suivront. Drame. Avec Nathan Lane... BE1

BE SPORT 1

19.15 Salut les Terriens ! (C) 20.30 U Made in Groland (C) 20.55 ★★ U Groland le gros métrage. Téléfilm humoristique de Jules-Edouard Moustic, Benoît Delépine (France, 2015, 95 min). Le s 22.30 ★★★ I nouveaux sauvages. Thriller de Damián Szifrón (Argentine, 2014, 120 min).

BE CINE 20.30 ★ Le septième fils. Film fantastique de Sergei Bodrov (Etats-Unis - Chine, 2014, 100 min). 22.10 ★★ I La prochaine fois je viserai le cœur. Film policier de Cédric Anger (France, 2014, 105 min) Avec Guillaume Canet, Ana Girardot.

BE SERIES 19.00 ★★ Marie Heurtin. Drame de Jean-Pierre Améris (France, 2014, 90 min). 20.30 Once Upon a Time. Saison 4 (5/23, 6/23). «Le reflet du miroir». «Secrets de famille». 21.55 ★★★ I Panthers. Saison 1 (1/6, 2/6). 23.3 0 ★★ N ew Yo r k Melody. Comédie sentimentale de John Carney.

17.55 Le monde de la Premier League 18.25 Football. Championnat d’Angleterre. 17e journée. Newcastle-Aston Villa. 20.25 Boxe. Championnat du monde WBC 2015. Miguel Cotto (Pur)-Saul Alvarez (Mex). A Las Vegas.

Film

Téléréalité

21.00 69 minutes sans chichis 21.00 Le jeu de l’amour et du hasard

16.50 Music For Life. 18.00 Het Journaal 6 18.10 Masterchef, the Professionals. 6 19.00 Het Journaal 6 19.35 Iedereen beroemd. 6 20.05 Joker+ en Lotto. 20.15 Dieren in nesten. 6 Magazine animalier. 20.45 F. C . De Kampioenen. 6 Saison 18). «En dans». VO.

Talk show. Présenté par Joëlle Scoriels. Invité : Jean-Pierre Coffe. 22.55 Journal (RTS). 23.20 I Suite noire. Saison 1 (4/8). «On achève bien les disc-jockeys». 0.20 I Suite noire. Saison 1 (8/8). 1.25 T V5MONDE, le journal Afrique DISNEY CHANNEL

21.25 ★★★ 21.00 Sports de combat

20.00 Top chef

King of Kings World GP Téléréalité. «Episode 9». 2015. A Chisinau. 23.00 Ski. Coupe du Présenté par Stéphane m o n d e 2 015 / 2 016 . Rotenberg. Descente dames. A Vald’Isère. 0.00 Ski. Super 22.25 Touche pas à mon G messieur s. A Val poste ! Divertissement. Gardena. 1.00 Biathlon. 0.10 Shopping. AB4

19.35 Phineas et Ferb 19.50 Binny et le fantôme 20.15 Wolfblood : le secret des loups 20.40 Mighty Med, super urgences 21.05 Doggyblog 21.25 Austin & Ally

The Muppets

16.50 Les garçons de la plage. (38/85, 50/85). 17.40 La philo selon Philippe. (29/98, 30/98). 18.30 Le miel et les abeilles. (84/200, 85/200, 86/200). 20.00 Voyance 22.00 Télé-achat. 23.00 Voyance. Magazine de services. 0.00 Télé-achat.

Journaal 18.15 EénVandaag. 18.50 NOS Sportjournaal 19.05 Kassa 20.00 NOS Journaal. 20.25 De Kwis. Quiz. ARD

17.50 Tagesschau. 18.00 Sportschau 18.30 Sportschau 20.00 Tagesschau. 20.15 Der Medicus. Film d’aventures de Philipp Stölzl (Allemagne, 2013, 175 min) Avec Tom KETNET Payne. 23.10 Tagesthemen. 18.20 Ghost Rocker s : «Mit Wetter». 23.35 Inas compilatie. (1). VO. 19.05 Nacht. 0.35 La Zona, Betreten Trollie. (9). VO. 19.30 Amika verboten. Drame. & het magische zadel. VO. ZDF 20.00 Music for Life 2015 17.45 Menschen  : das

PROXIMUS 11 17.30 Football. Chpt du Portugal. 7e journée. Uniao Madeira-Benfica Lisbonne. 17.40 Football. Racing GenkBE SPORT 2 Saint-Trond. En direct. 19.50 19.10 Voitures de légende Football. Westerlo-Charleroi 19.40 Football. Champione t M o u s c r o n - P é r u w e l znat des Pays-Bas. PSV EindhoWaasland-Beveren. En direct. ven-Zwolle. En direct. 20.20 Football. OH LouvainMalines. En direct. 22.30 BE SPORT 3 CANVAS Football. Seraing-Tubize. 0.20 17.50 Hockey sur gazon. 20.10 Vranckx. 20.40 Het Nightloop 19.15 Hockey sur gazon. Groot Dictee der Nederlandse Inde-Belgique. A Raipur. NICKELODEON Taal 22.15 Alleen Elvis blijft 20.45 Hockey sur gazon. 12.10 Bob l’éponge. 12.35 bestaan. «Herman Koch». World League Finals 2015. Bob l’éponge. Dessin animé. Australie-Belgique. A Raipur. 13.00 Bob l’éponge 13.25 Les 23.45 Fargo. Film policier. VO. Thunderman. Avec Rosa Blasi. VTM 15.05 A Fairly Odd Christmas. 19.00 VTM Nieuws 19.40 Het Téléfilm pour la jeunesse. Weer 19.50 Comedy Toppers. La garantie des 20.25 The Smurfs 2. Film 16.20 Bob l’éponge. pour la jeunesse de Raja MTV Gosnell (Etats-Unis, 2013, 17.05 Judge Geordie 19.35 120 min) Avec Hank Azaria. Say It in Song. «Episode 13». 22.25 Zijn er nog Kroketten ? 20.00 Say It in Song. 20.25 Divertissement. 23.25 Stadion pour chaque produit, Say It in Song 20.50 Say It in 0.20 The Vanishing. Drame. à chaque instant Song 21.15 Ridiculous 21.40 HOLLANDE1 Ridiculous 22.05 Ridiculous 15.05 Zet de Aarde op 1. 22.30 Biker Boyz. Film d’action Muziekshow. 16.40 T V de Reggie Rock Bythewood Monument. 17.40 Serious (Etats-Unis, 2003, 100 min). Request TV. Show. 18.00 NOS

meilleurs prix

Magazin. 18.00 ML Mona Lisa. 18.35 Hallo Deutschland, Hautnah. 19.00 Heute 19.25 Herzensbrecher : Vater von vier Söhnen. 20.15 Das Spiel beginnt ! 23.15 Heutejournal 23.30 Das aktuelle sportstudio. 1.00 Heuteshow : Der Jahresrückblick.

WDR 18.50 Ak tuelle Stunde. 19.30 Lokalzeit. 20.0 0 Tagesschau 20.15 WDRAdventskonzert 2015. Concert «Weihnachtliches Konzert aus der Kirche St. Mariä Himmelfahrt in Köln». 21.45 Mitternachtsspitzen. 22.45 D’r Baum fängt am Nadeln. Concert «Weihnachtliche Hausmannskost mit Jürgen Beckers». 0.15 Klimbim.

Comédie américaine de James Bobin (2011). VO. Avec Jason Segel, Amy Adams, Chris Cooper, Rashida Jones... 23.00 Het Journaal 6 23.25 Penoza. VO. 0.10 Iedereen beroemd. 6 RTL+ 20.15 Die Schlümpfe 2. Film pour la jeunesse de Raja Gosnell (Etats-Unis, 2013, 115 min) Avec Hank Azaria. 22.10 Willkommen bei Mario Barth.

BBC1 21.0 0 Casualt y. «Home for Christmas». 21.50 The National Lottery Live. Jeu.

BBC2 21.05 Porridge. 21.50 Rudolf Nureyev : Dance to Freedom 23.20 QI XL. «Merriment». RAI 17.45 Passaggio a Nord Ovest 18.45 L’eredità. 20.00 Telegiornale 20.35 Affari tuoi. 21.30 Il dono 23.35 Telethon. 1.00 TG1-Notte M6 15.50 Le meilleur pâtissier. 18.35 Un trésor dans votre maison. 19.45 Le 19.45 20.05 Scènes de ménages. 20.55 NCIS : Los Angeles. Saison 6 (11, 10, 8, 9 et 4/24). VOOFOOT 17.30 Football. Racing GenkSaint-Trond. En direct. 19.50 Football. Championnat de Belgique D1. We sterlo Charleroi et MouscronPéruwelz-Waasland-Beveren. En direct. 20.20 Football. Championnat de Belgique D1. 20e journée. OH LouvainMalines. En direct.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de 6 pour malentendants

42

Deuzio 19 décembre 2015

6


TÉLÉ DU DIMANCHE 20 DÉCEMBRE 7.25 Une brique dans le ventre. 8.00 Viva for Life. 8.50 En quête de sens : Présence protestante. 9.20 En quête de sens : Libres, ensemble. Magazine de société. 9.50 OpinionS : PS. 10.15 Studio Foot. 11.15 Les décodeurs RTBF. 12.55 JT 13h. 13.35 Jardins et loisirs. 14.10 3 9 è m e F e s t i v a l International du Cirque de Monte Carlo. Cirque. 16.00 ★★ Moi, moche et méchant 2. 6 Film d’animation de Pierre Coffin, Chris Renaud. 17.45 Les Belges du bout du monde. 18.20 Contacts. 18.30 Viva for Life. 19.20 Météo 19.30 JT 19h30 20.20 Le jardin extraordinaire.

8.05 Fit Tonic. «Fit Dance». 8.30 Un gars, un chef. 9.15 Tout le monde veut prendre sa place. Jeu. 10.00 Culte israélite de Hanouka. 11.00 Tellement ciné. 11.30 69 minutes sans chichis. Talk show. Invités : le Grand Jojo. 13.25 Travail au noir : faut-il tricher pour s’en sortir ? Documentaire. 14.55 Cyclo-cross. Coupe du monde 2015/2016. 4e manche. Course Elite messieurs. A Namur. En direct. 16.10 Matière grise express. 16.25 Plus belle la vie. (quatre épisodes). 18.30 Week-end sportif. Toute l’actualité sportive du week-end. En direct 19.20 Tout le monde veut prendre sa place. Jeu.

7.35 Shopping. 9.35 La boutique. 10.35 La grande balade. 11.00 C’est pas tous les jours dimanche. Magazine d’actualité. 13.00 RTL info 13 heures 13.30 L’invité. 13.50 Météo 14.00 Place royale. 14. 3 5 A m o u r s : m o d e d’emploi. Saison 1 (1/13). 15.00 A Gifted Man. Saison 1 (13/16, 14/16). «Sous la menace». «De l’eau dans le gaz». 16.30 U Les experts. Saison 13 (16/22). «Last Woman Standing». Avec Ted Danson. 17.25 U Les experts : Miami. Saison 2 (21/24). «Trafic aérien». 18.25 Dr Cath & Co. 19.00 RTL info 19 heures 19.45 Vu à la télé.

9.30 Power Rangers Samurai. Saison 18 (2/22, 3/22). 10.15 Cœur Océan. Saison 5 (1/28, 2/28). 11.00 Fairy Tail. 11.25 Fairy Tail. 11.50 Fairy Tail. 12.10 Fairy Tail. «Zéro». 12.35 Fairy Tail. 12.55 Naruto. 13.20 Naruto. 14.50 Tribus. Magazine sportif. 15.20 I Burn Notice. Saison 5 (5/18, 6/18). 17.15 Mon oncle Charlie. Saison 11 (6/22). 17.40 Mon oncle Charlie. Saison 11 (7/22). «Une sorte de zombie lesbien». 18.05 ★★ La gloire de mon père. Comédie dramatique de Yves Robert (1990). Avec Philippe Caubère, Nathalie Roussel, Julien Ciamaca.

6.30 TFou. 6 10.20 Automoto. 6 11.00 Téléfoot. 6 12.00 Les douze coups de midi. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.30 Grands reportages. 6 «Carnets de bal». 14.50 ★★ Un grand froid sur Noël. 6 Téléfilm pour la jeunesse de George Erschbamer (Etats-Unis, 2015, 105 min) Avec Kristy Swanson, Chris Potter, Lizzie Boys. 16.35 ★ L’arnaque de Noël. 6 Comédie de Melissa Joan Hart (Etats-Unis, 2014, 90 min) Avec Barry Watson, Melissa Joan Hart, Melissa Sagemiller. 18.05 Sept à huit. 6 Magazine de société. 20.00 Journal 6

Jeu

Film

Série

Téléfilm

Film

20.55

20.10 ★★

L’académie des 9

Men in Black III

Jeu. Présenté par M. Louys. Invité vedette : Lara Fabian. A la tête d’une joyeuse bande, Maureen Louys fête Noël avec un divertissement familial ludique Aux côtés de Lara Fabian, invitée d’honneur, Walid, Charlie Dupont, Cécile Djunga, Pierre Kroll, Patrick Ridremont, Fabian Lecastel, Cathy Immelen et Joëlle Scoriels composent l’académie des neuf, chargée de répondre à toute sorte de questions.

Film de science-fiction. Avec Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin, Alice Eve, Bill Hader, Nicole Scherzinger. Depuis quinze ans, l’agent J a rencontré de nombreux phénomènes incroyables et beaucoup d’aliens étranges. Mais il reste toujours aussi ébahi par le comportement de son partenaire, l’agent K, un collègue taciturne qu’il apprécie par ailleurs beaucoup.

22.20 La télé de A @ Z

Divertissement. Présenté par Elodie de Sélys. Au cours de ce zapping ludique hebdomadaire, petits et grands moments de télévision s’entrechoquent. Couleur ou noir et blanc, d’hier ou d’aujourd’hui, ce divertissement rassemble tous les genres : informations, variétés, magazines, sports et jeux. Elodie de Sélys présente 26 images en 26 minutes, chaque séquence correspondant à un mot classé par ordre alphabétique. 23.00 Studio Foot. Championnat de Belgique D1, 20e journée23.35 Week-end sportif. 0.30 Viva for Life  : Live. Magazine de société. «Depuis la place de la Digue à Charleroi.».

6

21.50 D6BELS X Live. «Nicola Testa à Bruxelles Grand-Place». Emission musicale. Concert de l’artiste belge Nicola Testa du 26 septembre 2015. 22.30 Le 12 minutes

22.45 Help taxi !

Magazine. Présenté par Jérôme Colin. Vu dans «Odette Toulemonde» et dans «Melting-pot Café», Fabrice Murgia se consacre surtout au théâtre. 23.15 Sportifs et sportives belges de l’année. Remise du prix du mérite sportif décerné par l’APBJS. 23.30 Le 12 minutes 23.50 D6BELS X Live. «Nicola Testa à Bruxelles Grand-Place». Emission musicale. Concert de l’artiste belge Nicola Testa du 26 septembre 2015 sur la GrandPlace de Bruxelles.

20.35 Zoo

U

Saison 1 (10/13). Série dramatique américaine (2015). Avec James Wolk, Nora Arnezeder, Nonso Anozie, Kristen Connolly, Billy Burke, Warren Christie. Un avis de recherche a été lancé à l’encontre du groupe par le FBI. L’équipe projette de fuir vers la Zambie afin de trouver de l’ADN de léopard pour fabriquer un antidote à la molécule synthétisée par Reiden Global. 21.25 U Zoo. Saison 1 (11/13). «Les nuits fauves». Avec James Wolk, Nora Arnezeder. En Zambie, Ray est tué par un léopard. Jackson et Abraham trouvent un jeune félin et s’apprêtent à déterminer son degré de mutation.

20.00 ★★ Inspecteur Barnaby

20.55 ★★ Moi, moche et méchant 26

«Frissons de Noël». Téléfilm policier britannique de Nicholas Laughland (2013). Avec Neil Dudgeon, Gwilym Lee, Fiona Dolman, Mark Heap, James Murray, Les Dennis, Susie Trayling, Jonah Russell, Elizabeth Berrington, Tamzin Malleson. Chasse aux fantômes tragique au château de Morton Shallows. L’un des participants est assassiné de deux coups d’épée dans la poitrine.

Film d’animation américain de Pierre Coffin, Chris Renaud (2013). Depuis qu’il a sauvé ses trois filles adoptives, Margo, Edith et Agnes, Gru a refait sa vie dans le camp des gentils. Son train-train est interrompu par Lucy Wilde et Silas Ramsbottom, de la Ligue antiméchants, qui le convoquent au siège central. Un nouveau méchant d’envergure a été détecté.

21.45 U R.I.S. Police scientifique

Saison 7 (8/8). «Coup de feu». Avec Michel Voïta, AnneCharlotte Pontabry, Stéphane Metzger. Un chef étoilé a été assassiné. Deux de ses employés sont soupçonnés par les enquêteurs, qui ne par22.10 U Zoo Saison 1 (12/13). «Tous viennent pas à comprendre ce crocs dehors». Avec James qui s’est passé. 22.35 U R . I .S. Po li c e Wolk, Nora Arnezeder. Chloe scientifique. Saison 7 (7/8). présente les résultats de ses «Taxi de nuit». Avec Michel recherches à Washington. Voïta, Anne-Charlotte Pontabry. Pendant que Jackson est L’équipe enquête sur le meurtre opéré, Mitch et Jamie formud’un chauffeur de taxi, époux lent un antidote à partir de d’une ancienne maîtresse de l’ADN de léopard. Morand. Parallèlement, elle 22.55 U Zoo. Saison 1 recherche une fillette kidnappée. (13/13). «La horde». 23.25 Le plus petit mot unique. 23.40 Zoom week-end Jeu. 23.55 RTL info 0.25 Shopping. Magazine de 0.35 Jeux de nuit télé-achat. 2.35 Boucle de nuit

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal

22.50 U Mentalist 6 Saison 4 (3/24). «Vendeurs d’espoir». Avec Simon Baker, Robin Tunney, Tim Kang. Beth Flint, une ancienne cliente de Jane, sollicite son aide pour retrouver Conner, son fils de 9 ans, qui vient d’être enlevé. Jane lui avoue qu’à l’époque où elle l’a connu, il n’était qu’un arnaqueur et que, par conséquent, il ne peut rien faire pour elle. Mais la jeune femme le supplie de retrouver Conner. 23.40 U Mentalist. 6 Saison 4 (5/24, 6/24, 14/24). «Du sang sur le sable». «Chasse au témoin». «Sang pour sang». 2.20 Bureau politique. 6 Magazine politique. 2.40 Le club de l’économie. 6 Magazine de l’économie.

U Déconseillé au moins de 6 pour malentendants

43

Deuzio 19 décembre 2015


TÉLÉ DU DIMANCHE 20 DÉCEMBRE 6.45 Motus. 6 7.15 Par amour. 6 «Secrets de famille». 7.40 Par amour. 6 8.00 Rencontres à XV. 6 8.30 Sagesses bouddhistes. 6 8.45 Islam. 6 9.15 Judaïca. 6 9.30 La source de vie. 6 10.00 Présence protestante. 6 10.30 Le jour du Seigneur. 6 12.05 Tout le monde veut prendre sa place. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.20 13h15, le dimanche... 6 Magazine. 14.15 Vivement dimanche. 6 16.05 Rugby. 6 Champions Cup. Clermont-Auvergne (Fra)Exeter Chiefs (Ang). En direct. 18.10 Stade 2. 6 En direct 18.45 Vivement dimanche prochain. 6 «Hommage à Barbara». Invité : Patrick Bruel. 20.00 Journal 6

10.25 Les chroniques de Zorro. 6 (deux épisodes). 11.10 Les as de la jungle à la rescousse. 6 (deux épisodes). 11.40 Expression directe. 6 «CFDT». 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 13.20 Un amour de tortue. 6 Téléfilm pour la jeunesse de Dearbhla Walsh. 15.00 En course sur France 3. 6 «Depuis Vincennes». Tiercé. 15.25 15 e Festival international du cirque de Massy. 6 Cirque. 17.15 Personne n’y avait pensé ! 6 Jeu. 17.55 Le grand Slam. 6 Jeu. 19.00 19/20 20.05 Tout le sport. 6 20.25 Zorro. 6 Saison 2 (36/39).

9.30 Arte journal junior 9.45 ★★ Le bébé et le clochard. Téléfilm sentimental de Michael Verhoeven. 11.20 ★★ Les frères noirs. Film historique de Xavier Koller. 12.55 Les petits secrets des grands tableaux. 6 13.25 Une année sous la lumière arctique. 14.10 A la découverte de la Patagonie. 15.05 A la découverte du cercle polaire. 15.55 Le cœlacanthe. 6 17.30 Piaf. 18.30 Piaf. «Le concert idéal». 19.15 Cuisine r oyale au château de Riegersburg. (1/4). 19.45 Arte journal. 20.00 Life, l’aventure de la vie. 6 «Les oiseaux». (5/10).

9.35 Batman Unlimited : l’instinct animal. 6 Téléfilm d’animation de Butch Lukic (EtatsUnis, 2015, 80 min). 10.55 Dragons : Cavaliers de Beurk. 6 (trois épisodes). 12.00 Masha et Michka. 6 12.15 ★★ Le petit dinosaure : la source miraculeuse. 6 Téléfilm d’animation de Roy Allen Smith (Etats-Unis, 1995, 70 min). 13.25 Bons plans. 6 13.40 Une saison au zoo. 6 14.10 Une saison au zoo. 6 14.40 Une saison au zoo. 6 15.15 Une saison au zoo. 6 15.45 Une saison au zoo. 6 16.10 Une saison au zoo. 6 16.45 Les délires magiques de Lindsay et Eric Antoine. 6 18.25 Un gars, une fille. 6

7.25 Les kiwis. 6 Saison 1 (6/26). 7.40 Silence, ça pousse ! 6 8.35 New York. 6 9.30 Traditions et saveurs. 6 «Delhi». 10.25 Echappées belles. 6 12.05 Les escapades de Petitrenaud. 6 12.35 Continent de glace. 6 13.35 Superscience. 6 14.4 0 Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoir : Zitrone par Zitrone. 6 15.40 Gaumont, en effeuillant la marguerite. 6 16.35 C h a m p a g n e et crémants, une histoire de bulles. 6 17.35 Le babouin qui voulait être roi. 6 19.00 On n’est pas que des cobayes ! 6 20.00 Zoo nursery Berlin. 620.30 Avis de sorties. 6

Film

Série

Spectacle

Film

Documentaire

20.55 ★★

20.50 36e Festival mondial du cirque de demain

20.50 ★★★

Les cinq légendes 6

20.55 Les enquêtes 6 de Murdoch

Film d’animation américain. Il existe dans le monde, quatre êtres surnaturels dotés de grands pouvoirs qui protègent l’innocence et l’imaginaire des enfants : le Père Noël, le Lapin de Pâques, la Fée des dents et le Marchand de sable. Lorsqu’ils découvrent que Pitch, un esprit maléfique, œuvre pour répandre ruine et destruction sur le monde, ils réalisent qu’ils ne seront pas de taille.

Série policière canadienne (2015). Avec Yannick Bisson, Helene Joy, Thomas Craig. A la fin de la représentation de «La Petite Fille aux allumettes» interprétée par Mary Pichford, un éminent philanthrope de Toronto est retrouvé mort dans son costume de père Noël. La soirée devait être suivie par une distribution de cadeaux destinés aux pauvres, mais les présents ont disparu...

Spectacle. Réputé pour son cadre spectaculaire et ses 9000 places, le cirque Phénix, installé sur la pelouse de Reuilly, à Paris, a accueilli l’édition 2015 du Festival mondial du cirque de demain. Plusieurs dizaines d’artistes se sont prêtés au jeu d’une compétition symbolique où les plus prometteurs glanent médailles d’or, d’argent et de bronze.

22.35 ★★ U Le dernier maître de l’air 6

22.25 ★★ Les enquêtes de Murdoch 6

Film d’aventures de M Night Shyamalan (Etats-Unis, 2010, 95 min) Avec Noah Ringer, Jackson Rathbone, Nicola Peltz, Dev Patel. Un garçon de 12 ans apprend qu’il est le seul à pouvoir empêcher la Nation du feu de détruire les autres tribus. 0.25 Sacré dilemme. 6 Court métrage. 0.40 La queue. 6 Court métrage. 0.50 U Osez la Macédoine. 6 Court métrage. 1.05 Molii. 6 Court métrage. 1.20 I Penny Dreadful. 6 Court métrage. 1.40 ★★ O Ennui ennui. 6 2.10 Vivement dimanche prochain. 6 Divertissement.

Saison 3 (1/13). «L’inconnu de Bristol». Avec Yannick Bisson, Helene Joy. Murdoch a disparu. En fait, il est à Bristol, en Angleterre, amnésique et poursuivi par deux mystérieux assaillants. Il trouve refuge dans une auberge. 23.10 L e s e n q u ê t e s d e Murdoch. 6 Saison 3 (2/13). «La grande muraille». Avec Yannick Bisson. 0.00 Soir 3 6 0.25 ★★ Vulcano. 6 Drame de William Dieterle (Italie, 1949, 100 min). VO. En N.B. Avec Anna Magnani, Rossano Brazzi, Geraldine Brooks. 2.05 Les carnets de Julie. 6 «Spéciale Noël». Magazine culinaire.

22.15 The Circus Dynasty

Peau d’âne 6

Documentaire réalisé par Anders Riis-Hansen. L’histoire d’amour de Patrick et Merrylu, jeunes artistes issus de deux dynasties du cirque européen, sur fond d’héritage, de performance et de tourments. 23.50 Cir q u e d u S o leil. Concert «Le concert du 30 e anniversaire» Enregistré en l’église Saint-Jean de Montréal, en décembre 2014. 1.05 Les Mousquetaires au couvent. 6 Opéra en 3 actes de Louis Varney. Enregistré à l’Opéra-Comique, les 15 et 17 juin 2015. Avec Marc Canturri, Sébastien Guèze, Franck Leguérinel. L’Orchestre symphonique de l’Opéra de Toulon.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal

6

20.40 Les routes de l’impossible

Documentaire. «Surinam, pour une poignée d’or». Le Surinam est un petit pays situé au cœur de l’Amazonie, en pleine jungle, recouvert de forêts vierges. Encore très sauvage, il n’est traversé que de quelques routes, des pistes et des grands fleuves. Souvent les pirogues y font office de camions. Avec à peine un demi-million d’habitants, le Surinam est le pays le moins peuplé du continent américain.

22.15 ★★ L’as des as 6 Film d’aventures de Gérard Oury (France - Allemagne, 1982, 100 min) Avec JeanPaul Belmondo, Marie-France Pisier, Rachid Ferrache. Jo Cavalier, un ancien pilote, est devenu l’entraîneur de l’équipe française de boxe. Le 1er août 1936, il conduit celle-ci aux Jeux olympiques de Berlin. Dans le train, un garçon de 10 ans, Simon Rosenblum, risque d’être victime des nazis. Jo décide de le prendre sous son aile et de le protéger... 23.55 U Flashpoint. 6 Saison 2 (9/18, 14/18). «Un témoin gênant». «Mauvaises ondes». 1.15 Programmes de la nuit 6

21.30 L e s routes de l’impossible. 6 Documentaire réalisé par Alexandre Spalaïkovitch. «Haïti, plus forte la vie». Cinq ans après le séisme qui a frappé Port-au-Prince et ses environs, seules des pistes en terre permettent d’acheminer hommes et marchandises.

22.25 Une nuit au Grévin 6

Documentaire réalisé par Patrice Leconte. 23.15 La grande librairie. 6 «Spéciale «Si on lisait»». Magazine littéraire. Invités : Julien Clerc, Jeanne Cherhal, Alain Souchon, La Grande Sophie, Marc Lavoine... 1.15 Autour de la mer Noire, sur les pas de Kéraban-le-têtu. 6 Documentaire réalisé par Nicolas Millet.

U Déconseillé au moins de 6 pour malentendants

44

Deuzio 19 décembre 2015

6

Conte français de Jacques Demy (1970). Avec Catherine Deneuve, Jacques Perrin, Jean Marais, Fernand Ledoux, Micheline Presle, Delphine Seyrig, Henri Crémieux, Jean Servais. Veuf et inconsolable, le roi, qui a promis à sa femme mourante de ne se remarier qu’avec une femme plus belle qu’elle, découvre soudain la beauté radieuse de sa fille et décide de l’épouser.


17.35 Le monde perdu de Conan Doyle. Dessin animé. 18.00 Wolfblood. Saison 1 (9/13). 18.30 ★★ Les douze travaux d’Astérix. Film d’animation. 19.50 Les as de la jungle à la rescousse. (38/52). «Le Noël des As». 20.00 Tam-Tam. Magazine culturel. 20.15 Le bar de l’Europe. 20.30 JT 6

Musique

10.10 Télé-achat. 12.10 Le jour où tout a basculé. 12.40 Tous ensemble. 13.35 ★ ★ L e s Indestructibles. Film d’animation de Brad Bird. 15.10 ★★ Chiens des neiges. Comédie de Brian Levant (Canada - EtatsUnis, 2002, 110 min). 17.00 ★★ U Les frères Grimm. Film fantastique de Terry Gilliam. 18.45 Tous ensemble. 19.40 Tous ensemble.

17.05 Kiosque. 18.00 64’, le monde en français, 1re partie. 18.30 64’, le monde en français, 2e partie. 18.50 L’invité. 19.05 Le voyage de la vie. 20.00 Maghreb-OrientExpress. 20.30 Journal (France 2).

Talk show

9.30 Ski. En direct. 10.30 Ski. En direct. 11.30 Hors piste. En direct 12.00 Biathlon. En direct. 12.45 Ski. En direct. 13.30 Ski. En direct. 14.30 Biathlon. En direct. 15.00 Hors piste. En direct 15.15 Combiné nordique. 15.45 Combiné nordique. En direct. 16.30 Biathlon. 17.00 Ski de fond. 17.30 Ski de fond. 18.00 Saut à ski. 19.00 Biathlon. 19.30 Biathlon.

Sport

Magazine

7.35 Shopping. 13.15 De quoi je me mêle ! 14.05 De quoi je me mêle ! 14.55 De quoi je me mêle ! 15.45 De quoi je me mêle ! 16.35 De quoi je me mêle ! 17.25 Des habits et moi. 17.45 Go for zéro. 17.55 La France a un incroyable talent. 19. 4 0 U Les Kardashian. Saison 8 (20/21).

Talk show. Présenté par Laurent Ruquier. 21. 0 0 Piaf, Invités : Vincent Elbaz, hymnes à la Môme 20.30 90’ Nicole Calfan, Yann au  Beacon Thea- Enquêtes Arthus-Bertrand, Philippe Jaenada, Cyril tre, New York. Magazine présenté par Dion, L.E.J, Corine Emission musicale. Carole Rousseau. Folie Marienneau. des produits du terroir... 0.00 Journal (RTS). 23.00 Les déc odeur s 22.05 9 0 ’ E n q u ê t e s . 0.35 Acoustic. Invités : RTBF. Magazine politique. Magazine de société. The Shoes. 0.40 Le grand oral. Talk 23.10 U Reporters. 1.05 300 millions de critiques 0.10 U Reporters. show. BE1

BE SPORT 1

DISNEY CHANNEL

NICKELODEON

16.20 Supah Ninjas 17.10 Mes parrains sont magiques BE SPORT 2 18.00 Sanjay et Craig 18.50 19.25 Basket-ball. Cham- Les Thunderman. 19.40 Sam & Cat 20.05 Henry Danger. BE CINE pionnat de Belgique. Verviers20.30 Bella et les Bulldogs. 17.50 ★★★ Interstellar. Pepinster-Charleroi. 20.55 Victorious. 21.20 iCarly. Film de science-fiction de PROXIMUS 11 Christopher Nolan. BE SPORT 3 20.30 ★ U The Marine 4 : Moving Target. Téléfilm d’action de William Kaufman (Etats-Unis, 2015, 90 min). 22.00 ★★ U Captives. T h r ille r d ’A to m Eg oya n (Canada, 2014, 110 min).

BE SERIES 16.00 ★★★ I Les revenants. Saison 2 (1/8, 2/8, 3/8, 4/8, 5/8, 6/8, 7/8, 8/8). «L’enfant». «Milan». «Morgane». «Virgil». «Madame Costa». «Esther». «Etienne». «Les revenants». 23.25 ★ SMS. Comédie de Gabriel Julien-Laferrière (France, 2014, 80 min) Avec Guillaume de Tonquédec, Anne Marivin.

23.25 World Sport

16.25 Football. Chpt du Portugal. 7e journée. Uniao Madeira-Benfica Lisbonne. 16.35 UEFA Champions League Review 17.40 Football. Chpt de Belgique D1. 20 e journée. Ostende-Standard de Liège. En direct. 19.50 TV BREIZH Football. Chpt de Belgique 13.20 Section de recherches. D1. 20e journée. La GantoiseSaison 6 (3/10, 2/16, 5/16, Courtrai. En direct. 22.00 6/16). 17.20 Monk. Saison Promofoot 0.00 Nightloop 4 (11/16, 12/16, 3/16, 4/16). 20.50 Femmes de loi. Saison MTV 7 (5/7, 7/7, 1/7, 1/7). «Sur le 15.00 The Big Bang Theory. vif». «Speed dating». «La fille 17.05 Catfish : fausse identité. de l’air (1/2)». «La fille de l’air 119.35 Viré par mes parents (2/2)». 0.40 Femmes de loi. 20.25 Viré par mes parents «Clichés meurtriers». Téléfilm 21.15 Ridiculous. 21.40 policier de Sylvie Ayme Ridiculous 22.05 Ridiculous 22.30 Geordie Shore (France, 2005, 105 min). 17.20 Rugby. Pau-Racing 92. 19.05 Rugby. Toulon-Agen. 20.45 Rugby. Championnat de France Top 14. Brive-Clermont-Auvergne.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal

20.30 ★★ Marina

20.00 Ski Coupe du monde 2015 / 2016. Slalom géant dames.

20.30 ★★ American Pie: 21.00 Ski. Coupe du marions-les !

6

Comédie dramatique belge de Stijn Coninx (2013). VO. Avec Luigi Lo Cascio, Donatella Finocchiaro...

Comédie américaine de 22.30 De quiz van het Jesse Dylan (2003). Slalom géant messieurs. 22.15 O Supernatural. jaar. Divertissement. 2e manche. A Alta Badia. Saison 9 (13/23). «Les 21.45 Horse Excellence Pishtacos». 23.20 Het Journaal 6 monde

2 015 / 2 016 .

AB4

19.25 ★★★ The Class 16.55 Bonne chance Charlie of 92. Film documentaire de 17.20 Doggyblog 17.45 Tatami Academy 18.10 Les Benjamin Turner, Gabe Turner Bio-Teens 18.30 C’est pas (Grande-Bretagne, 2013, 120 moi ! 18.55 Shake It Up  ! min). VO. 19.20 Jessie 19.45 Bonne 21.25 Football. Champion- chance Charlie 20.10 Star nat d’Angleterre. Watford- Wars Rebels 20.35 Doggyblog Liverpool.

Film

Film

21.00 On n’est pas couché

19.00 L’effet papillon 19.40 Le petit journal de la semaine (C) 20.15 La semaine de s Guignols (C) 20.55 ★★ Cendrillon. Film fantastique de Kenneth Branagh (Etats-Unis, 2015, 100 min). 22.35 ★★ La Belle et la Bête. Film fantastique de Christophe Gans (France, 2014, 110 min).

13.55 ★ ★ M a t i l d a . Comédie de Danny DeVito. VO. 15.30 Music For Life. 17.00 Sporza Op Zondag. En direct 18.00 Het Journaal 6 18.10 Dagelijkse kost weekend. 6 19.00 Het Journaal Sportweekend 6 20.00 I e d e r e e n beroemd : de warmste week. 6

16.50 Les garçons de la plage. (39/85, 51/85). 17.40 La philo selon Philippe. (31/98, 32/98). 18.30 Le miel et les abeilles. (87/200, 88/200, 89/200). 20.00 Voyance 22.00 Télé-achat. 23.00 Voyance. Magazine de services. 0.00 Télé-achat.

Journaal 18.10 NOS Studio Sport. 19.00 NOS Studio Sport Eredivisie 20.00 NOS Journaal. 20.20 De reünie. ARD

20.00 Tagesschau. 20.15 Polizeiruf 110 : Grenzgänger. «Grenzgänger ». Téléfilm policier de Jakob Ziemnicki (Allemagne, 2015, 90 min) Avec Maria Simon. 21.45 KETNET Mordkommission Istanbul  : 18.55 Trollie. (10). VO. 19.20 Transit. «Transit». Téléfilm Mega Toby. VO. 20.00 Music policier de Michael Kreindl for Life 2015. 20.30 T 21.20 (Allemagne, 2012, 90 min). Music for Life 2015. Emission ZDF spéciale. 19.10 Berlin direkt. 19.30 CANVAS Terra X. 20.15 Katie Fforde : 20.00 Het Journaal 20.10 Das Weihnachtswunder von Panorama. 21.05 Fans of New York. Téléfilm sentimental Flanders 21.25 Whiplashed. d e F e li x H e r zo g e n r a t h Court métrage. 21.45 Het (Allemagne, 2015, 90 min) nieuwe Rijksmuseum. Avec Ursula Karven. 21.45

VTM 18.20 Royalty. 19.00 VTM Nieuws 19.45 Het Weer 19. 5 5 D e K o t m a d a m . 20.35 Live and Let Die. Film d’action de Guy Hamilton (Grande-Bretagne, 1973, 140 min) Avec Roger Moore. 22.55 Stadion 23.55 White Collar. Saison 5 (6/13). «Ice Breaker». 0.45 Q-Music.

HOLLANDE1 13.10 NOS Studio Sport. 15.15 NOS Studio Sport. 16.20 NOS Studio Sport. 17.30 Serious Request TV. Show. 18.00 NOS

Heute-journal 22.00 Sportler des Jahres 2015. 23.30 ZDFHistory. Magazine historique.

WDR 18.25 Deutschland, deine Künstler : David Garrett. 19.10 Aktuelle Stunde. 19.30 Lokalzeit. 20.00 Tagesschau 20.15 Hirschhausens Quiz des Menschen 21.45 Sportschau Bundesliga am Sonntag. 22.15 Zimmer frei ! : Antoine Monot. 23.15 Dittsche : Das wirklich wahre Leben. 23.45 Zeiglers wunderbare Welt des Fussballs. 0.15 Der Fahnder.

RTL+ 20.15 Die fantastische Welt von Oz. Film fantastique de Sam Raimi (Etats-Unis, 2013, 155 min) Avec James Franco. 22.50 Spiegel TV Magazin.

BBC1 19.50 Sports Personality of the Year 2015 22.00 The Apprentice. 0.00 BBC News

BBC2 21.20 Safe Haven. Drame de Lasse Hallström (Etats-Unis, 2013, 110 min) 23.10 Live at the Apollo RAI 20.35 Affari tuoi. «Speciale Telethon». 23.20 Speciale TG1. 0.30 TG1-Notte 0.55 Applausi M6 20.05 E=M6. 20.40 Sport 6. 20.55 Zone interdite. «Marchés de Noël : les secrets d’un incroyable succès». 23.00 Enquête exclusive 0.15 Enquête exclusive. VOOFOOT 14.00 Football. Championnat de Belgique D1. 20e journée. Club Bruges-Anderlecht. En direct. 17.40 Football. Championnat de Belgique D1. Ostende-Standard de Liège. En direct. 19.50 Football. Championnat de Belgique D1. 20e journée. La GantoiseCourtrai. En direct.

U Déconseillé au moins de 6 pour malentendants

45

Deuzio 19 décembre 2015


TÉLÉ DU LUNDI 21 DÉCEMBRE

8.00 Viva for Life : Live. Invités : Philippe Lambillon. 10.55 Doc Martin. Saison 2 (3/6, 4/6). 12.35 L e s 2 5 a n s des «Carnets du bourlingueur». 12.55 JT 13h. 13.35 Météo 13.45 ★★ Joséphine, ange gardien. «Nadia». Téléfilm sentimental de Laurent Dussaux (France - Belgique, 2002, 93 min). 15.20 Prédateurs. 16.20 Jardins et loisirs. 16.50 ★★ Les grandes vacances. Comédie de Jean Girault (France Italie, 1967, 93 min). 18.30 Viva for Life. 19.20 Météo 19.30 JT 19h30

12.15 Un gars, un chef. 12.55 S e m a i n e d e l’humour à Rochefort 2009. One man show. 13.50 Dallas. Saison 2 (14/15). 14.35 ★★ Mon plus be au Noël. Téléfilm sentimental de Michael Feifer (, 2011, 96 min). 16.10 B i e nve n u e a u camping. Téléréalité. 17.00 Un gars, un chef (version courte). 17.15 Un gars, un chef. 18.00 Tout le monde veut prendre sa place. 18.50 Juste à temps. 18.55 Le 15’. 19.20 Plus belle la vie 19.55 S p o r t i f s et spor tives belges de l’année.

9.00 Shopping. 10.30 La boutique. 12.00 Top Models 12.35 Pour ou contre. 13.00 RTL info 13 heures 13.30 Météo 13.40 Face à face. 14.00 ★★ Saving Santa. Téléfilm pour la jeunesse de Dustin Rikert (EtatsUnis, 2012, 100 min). 15.40 La garce habite l’appartement 23. Saison 2 (17/19). «La bonne poire». 16.20 Objectif Top chef. 17.30 De quoi je me mêle ! Magazine de société. 18.30 Septante et un. Jeu. 19.00 RTL info 19 heures 19.45 Images à l’appui.

6.10 Klumpies. 6.25 Le lutin Plop. 6.45 Heidi 3D. Saison 1 (37/39). «Le fauteuil». 7.00 Vic le Viking 3D. Saison 3 (17/26). 7.20 Power Rangers Super Megaforce. Saison 21 (5, 6). 8.00 Pokémon. 8.20 Pokémon. «L’arbitre». 8.40 Pokémon. 9.00 Shopping. 15.35 Les anges du bonheur. Saison 4 (13/27). 16.20 Ma sorcière bienaimée. Saison 4 (24/33). 16.50 Starsky et Hutch. Saison 4 (1/22). 17.40 Terra Nova. Saison 1 (4/13). 18.25 Mayday : crashs en série. 19.20 L e s S im p s o n . Saison 22 (14/22). 19.45 Soda.

8.25 Téléshopping. 9.00 TFou. 6 10.15 ★ A la recherche de l’esprit de Noël. 6 Téléfilm dramatique de Jack Angelo. 12.00 Les douze coups de midi. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.55 ★★ S h r e k le t r oisième. 6 Film d’animation de Chris Miller, Raman Hui. 15.35 ★★ Turbo. 6 Film d’animation de David Soren. 17.20 ★★ M. Popper et ses pingouins. 6 Comédie de Mark Waters. 19.00 Money Drop. 6 20.00 Journal 6 20.40 Nos chers voisins. 6 Avec Martin Lamotte.

8.10 Télématin (suite). 6 9.40 Des jours et des vies. 6 (deux épisodes). 10.30 Amour, gloire et beauté 6 10.55 Motus. 6 11.25 Les Z’amours. 6 Jeu. 11.55 Tout le monde veut prendre sa place. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.50 L e s G r o s s e s Têtes. 6 15.15 ★★★ E.T. 6 Film de science-fiction de Steven Spielberg. 17.15 Flynn Carson et les nouveaux aventuriers. 6 Saison 1 (1/10, 2/10). 18.50 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 19.20 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 20.00 Journal 6

Film

Magazine sportif

Série

Film

Film

Série

20.20 ★★★ Gravity Film de science-fiction de A. Cuarón (2013). A cause d’un accident survenu lors d’un voyage spatial, deux astronautes tentent de survivre alors que leurs réser ves d’ox ygène s’épuisent peu à peu.

20.25 La Tribune

20.20 ★ Scorpion

Magazine. M. Lecomte, entouré de ses chroniqueurs, revient sur l’actualité footballistique du week-end, marquée par la 20e journée de Jupiler Pro League. Une journée qui avait débuté vendredi avec le match Lokeren / Zulte Waregem.

Saison 1 (1/22). Série d’action. Avec Elyes Gabel, Robert Pratrick. Une équipe de génies résout des crises majeures et tente de réparer une panne informatique, qui menace le trafic aérien au-dessus de Los Angeles.

22.00 ★★★★ 2001, l’odyssée de l’espace 6

22.30 Le 12 minutes

BE 1

21.50 ★★ I

22.45 69 minutes sans chichis

Film de science-ficPendant 69 minutes, tion de Stanley Kubrick Joëlle Scoriels et ses (Grande - Bretagne deux complices, Adrien Etats-Unis, 1968, 148 Devyver et Dan Gagnon, min) Avec Keir Dullea, incitent leur invité du jour Gary Lockwood, William à se dévoiler. Sylvester. 0.35 Le 12 minutes 0.25 Viva for Life. 0.50 Un gars, un chef. 1.20 Viva for Life : Live Magazine culinaire.

17.55 Le petit journal de la semaine. Divertissement. 18.25 L a s e m a i n e d e s Guignols. Divertissement. 19.00 La boîte à cartoons 20.05 Zapping. (C) 20.15 Le petit journal. (C) «Le petit journal de Noël». Divertissement. 21.00 I Panthers. Saison 1 (3/6, 4/6). 22.40 Une place à prendre. Saison 1 (1/3, 2/3, 3/3).

Le dernier

roi d’Ecosse. Drame de Kevin MacDonald (Grande-Bretagne Allemagne - Etats-Unis, 2006, 120 min).

BE SERIES

20.00 ★★ Mission G Film d’aventures de Hoyt Yeatman (2009). Des cochons d’Inde, au xiliaire s du FBI, découvrent un complot menaçant les EtatsUnis. Ils tentent de le déjouer, en dépit de nombreux obstacles.

21.05 Scorpion. Saison 1 (2/22). «Antivirus».

22.00 Vegas

Saison 1 (1/21). «Un nouveau shérif en ville». Avec Dennis Quaid, Michael Chiklis. 22.50 Vegas. Saison 1 (2/21). «L’appât du gain». 23.45 RTL info 0.30 Jeux de nuit. Jeu. 2.30 Boucle de nuit

21.40 Un sourire grand comme la lune

Téléfilm pour la jeunesse de James Steven Sadwith (Etats-Unis, 2012, 95 min) Avec John Corbett, Jessie Schram. 23.15 C’est pas tous les jours dimanche. 0.55 Le plus petit mot unique. Jeu. BE SPORT 3

BE SPORT 1 15.30 Football. Championnat d’Angleterre. 17e journée. Chelsea / Sunderland. En direct. 17.30 World Sport 18.00 L’Europe des 11 19.30 D o c s d e s p o r t . Documentaire. «Exilés, Swim and Run». 20.30 The Recap 20.55 Football. Championnat d ’A n g l e t e r r e . A r s e n a l Manchester City. En direct. 22.55 L’Europe des 11.

18.15 ★★ U The Cut : La blessure. Drame de Fatih Akin. VO. 20.30 ★ ★★ U Snow Therapy. Drame de Ruben Ostlund (Suède, 2014, 115 min). VO. BE CINE 22.25 O nce Upon a Time. 20.30 ★★ Les rayures du Saison 4 (5/23, 6/23). «Le BE SPORT 2 zèbre. Comédie de Benoît reflet du miroir». «Secrets de 16.30 Golf. Circuit européen 2016. Golf Challenge. 4e jour. Mariage (France - Belgique, famille». 23.45 Le petit journal. A Sun City (Afrique du Sud). 2014, 80 min).

18.05 Basket-ball. VerviersPepinster-Charleroi. 20.00 Basket-ball. Championnat de Belgique. Anvers-Ostende.

TV BREIZH 20.40 Au cœur des Restos du cœur. 20.50 Miss Marple. «Meurtre au presbytère». Téléfilm policier de Charles Palmer (Grande-Bretagne, 2 0 0 4, 10 0 m i n) A v e c Geraldine McEwan. 22.30 Miss Marple. «Jeux de glaces». Téléfilm policier d’Andy Wilson (Grande-Bretagne, 2009, 105 min). 0.15 Miss Marple. «Némésis». Téléfilm policier.

20.55 ★★ La guerre des boutons

6 Comédie française de Yann Samuell (2011). Avec Alain Chabat, Eric Elmosnino. En 1960, deux bandes d’enfants, âgés de 7 à 14 ans, s’affrontent pour l’honneur et la fidélité.

46

6

Saison 7 (17/23). Série policière (2015). «Le flic de Hongkong». Castle et Beckett enquêtent sur la mort de Henry Graham, tué par balle et trouvé dans un parc. Un témoin a aperçu une femme asiatique d’une trentaine d’années.

23.00 U New York 21.35 Castle. 6 Saison Unité Spéciale 6 5 (9/24). Saison 13 (23/23). 22.20 Castle 6

«V.I.P.». 23.50 U New York Unité Spéciale. 6 Saison 14 (1/24, 2/24, 4/25, 5/25). «Une réputation à défendre (1/2)». «Une réputation à défendre (2/2)». «L’affaire Cabot». «Sang pour sang».

Saison 3 (23/24). «Mort d’une miss». 23.00 Castle. 6 Saison 3 (14/24). 23.50 ★★ I Sur la route. 6 Drame de Walter Salles. 2.15 13h15, le samedi... 6

DISNEY CHANNEL

Sanjay et Craig. 18.50 Bob l’éponge. 19.15 Make It Pop 19.40 Les Thunderman. 20.05 Nicky, Ricky, Dicky & Dawn. 20.30 Sam & Cat. 20.55 Henry Danger. Avec Jace Norman. 21.20 Bella et les Bulldogs 21.45 iCarly 22.10 Bob l’éponge 22.35 Bob l’éponge

15.45 Binny et le fantôme. Saison 1 (2/13). 16.10 Les Bio-Teens. Saison 1 (14/20). 16.35 Tatami Academy. Saison 1 (20/21). 17.00 C’est pas moi ! Saison 1 (12/20). 17.25 Shake It Up ! Saison 2 (24/29). «Retour vers les années 50». 17.50 Jessie. Saison 2 (21/26). «La chambre forte». 18.15 Summer Break Stories. 18.45 Violetta. Saison 1 (1/80). 19.35 Liv & Maddie. Saison 1 (17/21).

NICKELODEON

16.20 Les Tortues Ninja 16.45 Les Tortues Ninja 17.10 Sanjay et Craig 17.35 Breadwinners 18.00 Objectif Blake ! 18.25

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

Deuzio 19 décembre 2015

20.55 Castle

MTV 16.15 Catfish : fausse identité. (n°7). 17.05 Catfish : fausse identité. (n°17). 17.55 The Big Bang Theory. Saison 2 (12/23, 13/23, 14/23, 15/23, 16/23, 17/23, 18/23). 20.50 Ridiculous 21.15 Ridiculous. 21.40 Ridiculous. 22.05 Ridiculous. 22.30 Acapulco Shore. Saison 1 (1, 2, 3).

6 pour malentendants


10.20 ★★ Niko, le petit renne. 6 Film d’animation de Michael Hegner, Kari Juusonen. 11.40 Peanuts. 6 «Flocons pagnons». 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 14.05 ★★★ El Dorado. 6 Western de Howard Hawks. 16.15 Des chiffres et des lettres. 6 16.55 H a r r y . 6 «Spéciale familles». Jeu. 17.30 Slam. 6 18.10 Questions pour un champion. 6 19.00 19/20 20.00 Tout le sport. 6 20.25 Plus belle la vie 6 Feuilleton.

8.55 Les nouveaux paradis. 9.40 L’Amérique latine des paradis naturels. 6 (cinq volets). 13.20 Arte journal. 13.35 ★★ Le hussard sur le toit. 6 Film d’aventures de Jean-Paul Rappeneau. 15.40 Trop jeune pour mourir. (deux volets). 17.30 La vallée des lions. 18.15 L e g u é p a r d , cet élégant chasseur d’Afrique. 1 9. 0 0 L e s métamorphoses de l’ours polaire. 6 19.45 Arte journal. 20.05 Life, l’aventure de la vie. 6

Documentaire

Film

20.55 Céline face à Dion

6

Documentaire réalisé par Mathias Goudeau. Un entretien avec Céline Dion, l’une des plus célèbres chanteuses du monde, qui parle de sa vie, de sa carrière et offre un nouveau regard sur son parcours. 22.55 Grand Soir 3 6

23.25 De s tin s secrets d’étoiles 6

Documentaire réalisé par Henry-Jean Servat. Portraits croisés de femmes d’exception, comédiennes, cantatrices ou femmes politiques, qui ont marqué les années 50 et 60, illustrés de documents rares.

18.30 ★ Le petit monde des Borrowers. Film fantastique (Grande-Bretagne - EtatsUnis, 1997, 89 min). 20.00 En quête de sens : Libres, ensemble 20.10 OpinionS : CSC 20.20 OpinionS : cdH 20.30 JT traduction gestuelle 6

13.45 Un souhait pour Noël. Téléfilm sentimental. 15.20 U NCIS : enquêtes spéciales. Saison 3 (3/24, 4/24). 16.50 Les frère s Sc ot t. Saison 8 (9/22, 10/22). 18.20 La villa des cœurs brisés. «Episode 31». 19.00 C’est mon choix

21.05 Le der nier 20.00 ★ U Gaulois. Documentaire. La dernière légion. Film

En 52 avant JC, dans la forteresse d’Alesia, Apator, un chef gaulois, est épuisé après quarante jours de siège.

d’aventures de Doug Lefler (Grande-Bretagne - France - Italie, 2007, 95 min). A la chute de l’Empire romain, un soldat accompagne le jeune 22.35 Archives empereur et son maître en 23.00 Archives. 23.30 The Dancing. Court Angleterre, à la recherche d’une dernière légion restée métrage. fidèle. 23.45 Solo Rex. 0.05 U Famille à vendre. 21.35 U Reporters. «Fête, Court métrage. alcool, démesure : les rois de 0.20 ★★ B a b y s i t t i n g la nuit». Story. Court métrage. 23.10 U Catch américain : 0.40 V e r t i g e s . C o u r t Raw 0.50 Le jour où tout a basculé métrage.

10.45 Dragons : Cavaliers de Beurk. 6 Saison 1 (1/20). 11.05 Super 4 6 11.15 Super 4 6 11.30 Super 4 6 12.00 Masha et Michka 6 12.15 ★★ Le petit dinosaure : Voyage au pays des brumes. 6 Téléfilm d’animation. 13.35 ★ Lucky Luke. 6 Comédie de James Huth. 15.10 ★★ Lucky Luke : Les Dalton en cavale. 6 Film d’animation. 16.35 Les lapins crétins  : invasion 6 17.25 Ninjago. 6 18.10 Les as de la jungle 6 18.45 Une saison au zoo. 6

20.50 Le soldat rose 2. 6 Comédie musicale. Enregistré au Trianon, à Paris, en février 2014. 22.20 Les délires magiques de Lindsay et Eric Antoine. 6 Divertissement. 23.50 Shirley et Dino à Marigny. 6 Spectacle.

6.30 De quoi je me mêle ! 12.35 Blokken 6 7.20 De quoi je me mêle  ! 13.00 Het Journaal 6 8.10 Shopping 13.30 Iedereen beroemd 6 15.15 Objectif Top chef 13.50 Thuis. 6 VO. 16.20 H o w I M e t Yo u r 14.15 ★★ Sissi. Mélodrame

17.30 C à dire ?! 6 17.45 C dans l’air 6 19.00 C à vous. 6 20.00 C à vous la suite 6 20.15 Entrée libre 6

Comédie française. En N.B. Avec Jacques Tati, Micheline Rolla. Un vieux célibataire, incarnation de la maladresse, sème la pagaille dans une station balnéaire bretonne.

Mother. Saison 7 (2/24). 16.45 U Teen Wolf. Saison 3 (14/24). «Malia». 17.30 U Les Marseillais à Cancún. Saison 2 (34). 18.10 A prendre ou à laisser 18.55 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? «(26/45)».

20.40 Prédateurs.

22.20 Tati express

19.40 Touche pas à m o n p o s t e ! 21.25 Koppen XL. 6

20.55 ★★★★ Les vacances de  monsieur Hulot 6

6 Doc. Une traversée alerte de l’œuvre de Jacques Tati avec, entre autres réjouissantes archives, de nombreuses citations de ce metteur en scène virtuose. 23.20 ★★★ Trafic. 6 Comédie de J. Tati (France, 1971, 95 min)

Afspraak 21.15 Wetenschap AB4 17.40 La philo selon Philippe. redt de wereld. 21.45 Extra (33/98, 34/98). 18.30 Le Time. 22.50 Last Week Tonight with John Oliver. miel et les abeilles. (90/200, 91/200, 92/200). 20.00 VTM Voyance 22.00 Télé-achat. 18.20 De Buurtpolitie 19.00 VTM Nieuws 19.45 Het Weer 23.00 Voyance. 19.55 Familie. 20.35 Rijker KETNET Dan Je Denkt ! 21.40 The 18.40 De zoon van Artan. (1). Team. Saison 1 (7/8). 22.55 VO. 19.05 Karrewiet. 19.15 Motive. Saison 3 (2/13). 23.50 Samson en Gert kerstspecial : Las Vegas. Saison 3 (4/23). De kerstwens. VO. 19.45 Oggy 0.45 Q-Music. Clips. en de Kakkerlakken. 20.00 HOLLANDE 1 Music for Life 2015. 11.00 NOS Journaal. 11.15 CANVAS NOS Journaal. 11.25 Serious 12.30 Music for Life 2015. Request TV. Show. 12.00 NOS 19.35 Iceland  : A Wild Life. Journaal. 12.15 NOS Journaal 20.30 Het Journaal 20.40 De 12.25 Serious Request TV.

Divertissement. Présenté par Cyril Hanouna. 21.30 ★★ U Miss Mars. Comédie de Zach Cregger, Trevor Moore (Etats-Unis, 2009, 95 min) Avec Zach Cregger, Trevor Moore. 23.10 Touche pas à mon poste ! 0.50 Shopping

d’Ernst Marischka. VO. 15.55 Music For Life 17.35 Buren. VO. 18.00 Het Journaal 6 18.15 Dagelijkse kost 6 18.30 Blokken 6 19.00 Het Journaal 6 19.40 Iedereen beroemd 6 20.10 I Thuis. 6 VO. 20.35 Ten oorlog 6 Magazine d’actualité.

22.00 De quiz van het jaar. 6 Divertissement. 22.50 Het Journaal 6 23.10 Murder in the First. VO. 23.55 Dagelijkse kost 6 0.10 Iedereen beroemd 6 0.30 Het Journaal 6 0.50 Music For Life

Show. 13.00 NOS Journaal. humoristique de Vivian Naefe 13.20 NOS Journaal. 13.35 (Allemagne, 2015, 90 min) Serious Request TV. Show. Avec Andrea Sawatzki. 21.45 Heute-journal 22.15 James ARD Bond 007 : Stirb an einem 17.00 Tagesschau. 17.15 anderen Tag. Film d’action Brisant. 18.00 Gefragt, Gejagt. 18.50 Grossstadtrevier. 20.00 de Lee Tamahori (Etats-Unis, Tagesschau. 20.15 Wo bist 2002, 125 min). 0.20 Heute+ Du ? «Das grosse Wiedersehen 0.35 Bestefreunde. Comédie. Weihnachten 2015». 22.30 Tagesthemen. 23.00 ARDJahresrückblick 2015. 23.45 Polizeiruf 110. «Grenzgänger». Téléfilm policier.

ZDF

17.45 Leute heute. 18.05 Soko 5113. 19.00 Heute 19.25 Wiso. 20.15 Tief durchatmen, die Familie kommt. Téléfilm

WDR

19.30 Lokalzeit. 20.0 0 Tagesschau 20.15 Tatort. «Freddy tanzt». Téléfilm policier d’Andreas Kleinert (Allemagne, 2015, 90 min) Avec Klaus J. Behrendt. 21.45 WDR aktuell. 22.00 In aller Freundschaft. «Was wirklich zählt» (, 90 min). 23.30 Dr. Ludger Stratmann : Lachgeschichten.

47

21.0 0 ★★ S ain t Tropez Blues. Comédie

dramatique de Marcel Moussy (France, 1961, 95 min) Avec Marie Laforêt. 22.35 Journal (RTS)

23.00 Météo 23.10 U Odysseus. Saison 1 (11/12). 23.55 U Odysseus. Saison 1 (12/12). 0.40 TV5MONDE, le journal Afrique 1.05 Alcaline, le concert

8.30 Cyclisme. 9.15 Cyclisme. 10.00 Cyclisme. 10.45 Sports Insiders 11.15 Cyclisme. 12.00 Cyclisme. 12.45 Cyclisme. 13.30 Cyclisme. 14.15 Cyclisme. 15.00 Carbone zéro 16.00 Equitation. 16.30 Equitation. 17.00 Ski. 17.45 Ski. En direct. 19.15 Biathlon. 20.00 Biathlon.

6 Documentaire réalisé par Huw Cordey, Alastair Fothergill. «La partie n’est jamais gagnée». (1/8). Manger ou être mangé : dans la nature, prédateurs et proies déploient d’incroyables techniques de chasse ou d’évite- 20.30 Biathlon. Coupe ment pour tenter de survivre. du monde 2015/2016. Mass 6 Start 15 km messieurs. A 21.30 P r é d a t e u r s . Documentaire réalisé par Pokljuka. 21.15 Ski. 21.45 Equitation. Olympia International Horse Show 2015. Grand Prix. A Londres. En direct. 23.15 Horse Racing Time 23.30 Sports Insiders 6 0.50 Australie, la route des 0.00 Au contact Le Talk 1.00 Watts rêves 6

Alastair Fothergill, Huw Cordey. «A découvert». (2/8). 22.20 C dans l’air 6 23.25 Avis de sorties 6 23.40 Entrée libre 6 0.00 Planète très insolite

RTL+

RAI

19.05 Alles, was zählt 19.40 Gute Zeiten, schlechte Zeiten. 20.15 Bauer sucht Frau, eine Chance für die Liebe 22.15 Extra, das RTL Magazin. 23.00 30 Minuten Deutschland.

21.20 Il paradiso delle signore. Téléfilm dramatique de Monica Vullo (Italie, 2015, 120 min) (n°4).

M6

20.55 Belle et Sébastien. Film pour la jeunesse de Nicolas BBC1 20.00 Cue the Queen : Vanier (France, 2013, 105 Celebrating the Christmas min) Avec Félix Bossuet. Speech. 21.00 EastEnders PROXIMUS 11 21.30 Miranda. 22.00 The 12.00 Football. 14.00 UEFA John Bishop Christmas Show. Champions League Review 15.05 Promofoot 16.30 BBC2 21.00 Christmas University Football. Championnat de Challenge. 21.30 Only Connect. Belgique D1. Racing Genk22.00 Gorilla Family & Me Saint-Trond. 18.30 Best of 23.00 Mock the Week. 23.35 Jupiler Pro League 19.00 Best Russell Howard’s Good News of Proximus League

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

Deuzio 19 décembre 2015

15.50 Niki de Saint Phalle, un rêve d’architecte 16.50 Un chef à l’oreille 17.35 Le goût du jour 18.00 64’, le monde en français, 1re partie 18.30 64’, le monde en français, 2e partie 18.50 L’invité 19.05 Al dente 19.35 Tout le monde veut prendre sa place 20.30 Journal (France 2)

6 pour malentendants


TÉLÉ DU MARDI 22 DÉCEMBRE

8.00 Viva for Life : Live. 10.50 Doc Martin. Saison 2 (5/6, 6/6). 12 .3 5 L e s 25 a n s des «Carnets du bourlingueur». 12.55 JT 13h. 13.35 Météo 13.45 ★★ Joséphine, ange gardien. «Le s t a g i a i r e ». Té l é f i l m sentimental de Stéphane Kurc. 15.20 Prédateurs. 16.20 C’est du belge. 16.45 ★★ L e p e t i t baigneur. Comédie de Robert Dhéry. 18.30 Viva for Life. 19.20 Météo 19.30 JT 19h30 20.05 Par en t s mo de d’emploi.

12.15 Un gars, un chef. 13.00 Bruno Coppens. Spectacle. 13.50 Dallas. Saison 2 (15/15). «Dernières volontés». 14.40 ★ La voleuse de Noël. Téléfilm dramatique de David Winkler. 16.10 B i e nve n u e a u camping. Téléréalité. 17.05 Un gars, un chef (version courte). 17.15 Un gars, un chef. 18.00 Tout le monde veut prendre sa place. 18.50 Juste à temps. 18.55 Le 15’. 19.15 Plus belle la vie 19.45 Un gars, un chef (version courte). 19.55 D 6b el s M u s i c Awards.

9.00 Shopping. 10.30 La boutique. 12.00 Top Models 12.35 Pour ou contre. 13.00 RTL info 13 heures 13.30 Météo 13.40 Face à face. 14.00 ★ Maman la maison est hantée ! Téléfilm humoristique de Peter Hewitt (Etats-Unis Canada, 2012, 100 min). 15.40 La garce habite l’appartement 23. Saison 2 (18/19). «Occupé». 16.20 Objectif Top chef. 17.30 De quoi je me mêle ! 18.30 Septante et un. 19.00 RTL info 19 heures 19.45 Rétro 2015. «De Charlie au Bataclan». Emission spéciale.

6.10 Klumpies. 6.25 Le lutin Plop. 6.45 Heidi 3D. Saison 1 (38/39). «Le pardon». 7.00 Maya l’abeille 3D. Saison 1 (67/78). 7.20 Power Rangers Super Megaforce. Saison 21 (7, 8). 8.00 Pokémon. 8.20 Pokémon. 8.40 Pokémon. 9.00 Shopping. 15.35 Les anges du bonheur. Saison 4 (14/27). 16.20 Ma sorcière bienaimée. Saison 4 (25/33). 16.50 Starsky et Hutch. Saison 4 (2/22). 17.40 Terra Nova. Saison 1 (5/13). «La fugitive». 18.25 U Mayday : crashs en série. 19.20 L e s S im p s o n . Saison 22 (15/22). 19.45 Soda.

8.25 Téléshopping. 9.00 TFou. 6 10.15 ★ Un ticket gagnant pour Noël. 6 Téléfilm sentimental de Gary Yates. 12.00 Les douze coups de midi. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13 . 5 5 ★ ★ H ô t e l Transylvanie. 6 Film d’animation de Genndy Tartakovsky. 15.35 ★★ Stuart Little 2. 6 Film pour la jeunesse de Rob Minkoff. 17.00 ★★ Ghost. 6 Film fantastique de Jerry Zucker. 19.00 Money Drop. 6 20.00 Journal 6 20.40 Nos chers voisins. 6 Avec Martin Lamotte.

9.40 Des jours et des vies. 6 (deux épisodes). 10.25 Amour, gloire et beauté 6 10.55 Motus. 6 11.25 Les Z’amours. 6 Jeu. 11.55 Tout le monde veut prendre sa place. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.50 L e s G r o s s e s Têtes. 6 Invités : Roselyne Bachelot. 15.25 ★★ Chouchou. 6 Comédie de Merzak Allouache. 17.10 Flynn Carson et les nouveaux aventuriers. 6 Saison 1 (6/10, 3/10). 18.50 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 19.20 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 20.00 Journal 6

Série

Documentaire

Spectacle

Film

Série

Théâtre

20.20 U Person of Interest

20.05 Les 20 ans de scène d’Elie Semoun

20.25 François Pirette : «Niveau 5»

Documentaire. Pour célébrer dignement ses 20 ans de scène, Elie Semoun a concocté une formule originale mêlée d’extraits de sketches, d’images d’archives et d’interviews.

François Pirette propose un nouveau spectacle inédit. Celui qui a commencé sa carrière comique par des canulars téléphoniques à la RTBF a fait du chemin depuis son premier oneman show, en 1992.

21.30 Semaine de l ’humour à Rochefort 2009

2 2 .15 ★★ Baby-Sittor

Saison 4 (18/22). Série. Avec Jim Caviezel, Katheryn Winnick. Le numéro tiré par la machine est celui d’une hôtesse de poker qui est en fait une garante de caution judiciaire à la recherche d’un criminel. 21.10 U Person of Interest. Saison 4 (19/22).

21.55 I The Following

C o m é d i e d ’A d a m O n e m a n s h o w . Shankman (Etats-Unis, 2005, 100 min) Avec Vin Enregistré en 2009. Saison 3 (14/15). «Faire Diesel, Lauren Graham. 22.30 Le 12 minutes durer le plaisir (1/2)». Un soldat d’élite a pour 22.50 Huîtres, bientôt la 22.45 Studio foot. 22.55 ★★ Mon plus mission de protéger la fin ? 23.40 En quête de sens : b e au Noël. Téléfilm famille d’un scientifique sentimental de Michael assassiné. Il était une foi. Feifer (, 2011, 87 min) Avec 0.00 RTL info 23.55 Viva for Life. 0.50 Viva for Life : Live. Cynthia Gibb, Greg Evigan. 0.45 Jeux de nuit. Jeu. BE 1 20.05 Zapping (C) 20.15 Le petit journal. (C) 21.00 ★★ Terre bat tue. Comédie dramatique de Stéphane Demoustier (France, 2014, 95 min). 22.35 ★★ I Sept jours en enfer. Téléfilm humoristique de Jake Szymanski (EtatsUnis, 2015, 40 min). VO. 23.15 ★★ I Comment tuer son boss 2. Comédie de Sean Anders.

22.20 ★★ Les combattants.

20.00 ★★★ U Minority Report

20.55 Zoo

6

Film de science-fiction américain de Steven Spielberg (2002). Avec Tom Cruise, Samantha Morton, Colin Farrell. En 2054, une unité de police parvient à localiser les criminels avant qu’ils n’agissent.

20.55 L’hôtel du Libre-échange6

Saison 1 (10/13). Série. Avec J. Wolk, N. Arnezeder. Le groupe pénètre par effraction dans un zoo en Floride avant de fuir vers la Zambie où ils comptent fabriquer un antidote à la molécule de Reiden Global.

Pièce de théâtre. Avec Thierry Beccaro, Valérie Maurice, Patrice Laffont. Sous un prétexte fallacieux, un couple illégitime élit domicile dans un curieux hôtel hanté, fréquenté par une clientèle un peu particulière.

22.30 ★ Enemy

21.40 U Zo o. 6 Saison 1 (11/13). «Les nuits fauves».

23.20 Au cœur de «L’Hôtel du Libre-échange» 6

Film de science-fiction (Etats-Unis, 1985, 115 min). Deux pilotes ennemis, un Américain et un extraterrestre, se retrouvent isolés sur une planète hostile. 0.25 Unibet Casino. Divertissement. 1.25 Le plus petit mot unique. Jeu. 2.25 Shopping BE SPORT 3

BE SPORT 1

Comédie de Thomas Cailley 18.40 Football. Championnat 18.05 Hockey sur gazon. 19.30 Hockey sur gazon. européen. (France, 2014, 95 min) Avec 20.45 Football. Championnat 21.00 Hockey sur gazon. Adèle Haenel, Kévin Azaïs, d’Angleterre. 17e journée. Les World League Finals 2015. Antoine Laurent. Australie-Belgique. A Raipur. temps forts.

BE SERIES

17.20 ★★★ R e t o u r à Ithaque. Drame de Laurent Cantet. 18.55 ★★ U Timbuktu. D r a m e d ’A b d e r r a h m a n e Sissako. 20.30 U Show me a Hero. BE CINE Saison 1 (5/6, 6/6). 20.30 ★ ★★ Queen and 22.35 I Boardwalk Empire. Country. Drame de John Saison 5 (7/8, 8/8). «Sans Boorman (Grande-Bretagne, famille». «Eldorado». 0.25 Le petit journal. 2014, 110 min).

21.35 Football. Championnat

TV BREIZH

d’Allemagne. 17e journée. Les 20.40 Au cœur des Restos du cœur. Magazine de société. temps forts. 20.50 Columbo. «Meurtre au 22.30 The Recap champagne». Téléfilm policier BE SPORT 2 de Vincent McEveety (Etats20.20 B a s k e t - b a l l . Unis, 1991, 95 min) Avec Championnat de Belgique. Peter Falk. 22.25 Columbo. Mons-Hainaut-Ostende. En «Attente». Téléfilm policier direct. de Norman Lloyd (Etats-Unis, 22.20 Basket-ball. Euroligue 1971, 75 min). 23.40 Femmes masculine. 1re phase. 10e jour- de loi. «Secrets de famille». née. Téléfilm policier.

22.35 U Zoo 6 Saison 1 (12/13). «Tous crocs dehors». Avec James Wolk. Chloe présente les résultats de ses recherches à Washington. 23.20 U Zoo. 6 Saison 1 (13/13). «La horde».

Documentaire. 0.25 ★★ Les délices du monde. 6 Téléfilm humoristique d’Alain Gomis (France, 2012, 90 min). 2.00 ★★ U Upside Down. 6 Film de sciencefiction de Juan Solanas.

DISNEY CHANNEL

19.15 Make It Pop. 19.40 Les Thunderman. 20.05 Nicky, Ricky, Dicky & Dawn 20.30 Sam & Cat. 20.55 Henry Danger. 21.20 Bella et les Bulldogs 21.45 iCarly. 22.10 Henry Danger 23.20 Mes parrains sont magiques 23.40 Avatar, le dernier maître de l’air

16.35 Tatami Academy. Saison 1 (13/21). 17.00 C’est pas moi ! Saison 1 (8/20). 17.25 Shake It Up  ! Saison 2 (12/29). 17.50 Jessie. Saison 2 (25/26). «Ruptures et retrouvailles». 18.15 Summer Break Stories. «La réconciliation». 18.45 Violetta. Saison 1 (2/80). 19.35 Liv & Maddie. Saison 1 (16/21). «Les escarpins magiques». 20.00 Mighty Med, super urgences. Saison 1 (11/26).

NICKELODEON

17.10 Sanjay et Craig 17.35 Breadwinners 18.00 Objectif Blake ! 18.25 Sanjay et Craig. 18.50 Bob l’éponge.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

48

Deuzio 19 décembre 2015

U

MTV 13.45 16 ans et enceinte. Saison 4 (4/12). «Lindsey». 14.35 Avant j’étais gros. Saison 1 (7/19, 8/19, 9/19). «Kirsten». «Tanner». «Kelly». 17.05 Snooki & Jwow w. Saison 4 (7/15). 17.55 The Big Bang Theory. Saison 2 (16/23, 17/23, 18/23, 19/23, 20/23, 21/23, 22/23).

6 pour malentendants


10.25 ★★ Niko le petit renne 2. 6 Film d’animation de Kari Juusonen, Jorgen Lerdam. 11.40 Peanuts. 6 «Canicule». 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 13.55 ★ La ruée vers l’Ouest. 6 Western d’Anthony Mann. 16.15 Des chiffres et des lettres. 6 16.55 H a r r y . 6 «Spéciale familles». Jeu. 17.30 Slam. 6 18.10 Questions pour un champion. 6 19.00 19/20 20.00 Tout le sport. 6 20.25 Plus belle la vie 6

8.25 X:enius. 8.55 Au bonheur des dames. 6 10.20 A la conquête du monde. (deux volets). 12.05 Le s n o u ve a u x paradis. 13.20 Arte journal. 13.35 ★★ Les malheurs d’Alfred. 6 Comédie de Pierre Richard. 15.05 H i t c h c o c k / Tr u f f a u t . 6 Fi l m documentaire de Kent Jones. 16.45 Le calamar géant. 17.30 Life, l’aventure de la vie. 6 18.15 S a u v e z les animaux. (deux volets). 19.45 Arte journal. 20.05 Life, l’aventure de la vie. 6

Film

Film

20.55 ★★

20.55 ★★

Marius

Royal Affair

6 Drame français de Daniel Auteuil (2013). Sur le Vieux-Port de Marseille, une jeune femme avoue ses sentiments au garçon qu’elle aime depuis son enfance. Mais ce dernier rêve du grand large.

22.30 Grand Soir 3 6

23.05 Super s tar

★★ 6 Comédie dramatique de Xavier Giannoli (France, 2012, 110 min) Avec Kad Merad, Cécile de France. 0.55 Plus belle la vie 6 1.20 Parlement hebdo. 6 Magazine politique.

6 Drame danois de Nikolaj Arcel (2012). Au XVIIIe siècle, au Danemark. Le roi étant mentalement instable, son médecin devient le régent officieux du royaume ainsi que l’amant de la reine.

23.05 Le roi, la reine et son amant

Documentaire réalisé par Wilfried Hauke. «Copenhague au siècle des Lumières». 0.40 Ces femmes qui ont fait l’histoire. (deux volets). 2.20 B l a c k H e a r t , White Men. (deux volets).

Beeldgeheimen. 22.35 Last AB4 17.40 La philo selon Philippe. Week Tonight with John Oliver. (35/98, 36/98). 18.30 Le 23.05 Jordskott. (5). VO. Avec Moa Gammel. 0.05 Canvaslus. miel et les abeilles. (93/200, 94/200, 95/200). 20.00 VTM Voyance 22.00 Télé-achat. 19.00 VTM Nieuws 19.45 Het Weer 19.55 Familie. 20.35 23.00 Voyance. Zijn er nog Kroketten ? 21.35 KETNET Telefacts. 22.30 Bridget Jone’s 18.05 Karrewiet 18.15 Trollie. Diary. Comédie sentimentale (2). VO. 18.40 De zoon van de Sharon Maguire (GrandeArtan. (2). VO. 19.05 Karrewiet. Bretagne - France - Etats-Unis, 19.15 Dagdromen. 19.50 Spike 2001, 110 min). Shorts. (deux épisodes). 20.00 HOLLANDE 1 Music for Life 2015. 11.15 NOS Journaal. 11.25 CANVAS Serious Request TV. Show. 19.40 Wild France. 20.30 Het 12.00 NOS Journaal. 12.15 Journaal 20.40 De Afspraak NOS Journaal. 12.25 Serious 21.15 Spul. «Excessen». 22.05 Request TV. Show. 13.00 NOS

16.40 Robin des Bois 16.55 George de la jungle. Saison 1 (3/26). 17.15 Le monde perdu de Conan Doyle 17.40 Dofus : aux trésors de Kerubim. (deux épisodes). 18.05 Lego Star Wars : les chroniques de Yoda. 18.30 ★★★ B a b e , l e cochon devenu berger. Film pour la jeunesse (Australie Etats-Unis, 1995, 89 min). 20.00 OpinionS : MR 20.30 JT traduction gestuelle 6

13.15 Le jour où tout a basculé 13.45 ★ L’avocat du Père Noël. Téléfilm humoristique. 15.20 U NCIS : enquêtes spéciales. Saison 3 (5/24, 6/24). 16.50 U Les frères Scott. Saison 8 (11/22, 12/22). 18.20 La villa des cœurs brisés. «Episode 32». 19.00 C’est mon choix

20.00 ★ Super Noël.

Comédie de John Pasquin (Etats-Unis, 1995, 95 min) A l’issue d’un réveillon plutôt 21.05 ★★★ Guerre morose, un père divorcé est et amour. 6 Comédie appelé à servir de remplade Woody Allen (Etats-Unis, çant au Père Noël pour la 1975, 85 min) Avec Woody plus grande joie de son petit Allen, Diane Keaton. garçon. 22.30 Retour aux sources. 23.20 Toots Thielemans 90. Concert. 0.10 JT traduction gestuelle 6 0.55 Boucle de nuit

21.35 ★ Honey. Comédie dramatique de Bille Woodruff (Etats-Unis, 2003, 95 min). 23.10 ★★ Save the Last Dance. Comédie dramatique (Etats-Unis, 2001, 115 min).

19.40 Touche pas à mon poste ! Divertissement. Présenté par Cyril Hanouna. 21.30 I Breaking Bad. Saison 4 (13/13). «Mat !». Avec Bryan Cranston. 22.35 Touche pas à mon poste ! Divertissement. 0.15 Shopping

ZDF

17.10 Hallo Deutschland. 17.45 Leute heute. 18.05 SOKO Köln. 19.00 Heute 19.25 Die Rosenheim-Cops.

dien de quatre employés du Parc Astérix, l’un des plus importants parcs d’attractions de France, pendant la période faste d’Halloween.

ristique. (France, 2014, 90 min) A la fin du XIXe siècle, un bourgeois se retire des af faires, et emmène sa famille dans les Alpes.

22.20 On n’est plus des pigeons ! 6 23.40 On n’est plus des pigeons ! 6 1.00 On n’est plus des pigeons ! 6

22.30 Journal (RTS)

2 1 . 0 0    ★ ★ Le 20.50 C’est mon voyage de monsieur métier. 6 Doc. Le quoti- Perrichon. Téléfilm humo-

23.05 Qui sera le prochain grand pâtissier ? «Episode 1». Téléréalité. 1.40 TV5MONDE, le journal Afrique

6 Divertissement. Présenté par Thomas Vanderveken. 23.10 Het Journaal 6 23.25 Murder in the First. VO. 0.15 Dagelijkse kost 6 0.30 Iedereen beroemd 6 0.50 Het Journaal 6

22.05 C dans l’air 6 23.15 Entrée libre 6 23.40 La pomme de terre dans tous ses états. 6 0.30 La route du fleuve Mississippi 6 1.55 Parés pour la vie 6

37». VO. Helena De Ridder, une jeune et ambitieuse procureur, décide de mener sa propre lutte pour plus de justice. 22.15 De quiz van het jaar.

Journaal. 13.20 NOS Journaal. 20.15 Das beste aller Leben. 13.35 Serious Request TV. Téléfilm humoristique de Show. 14.00 NOS Journaal Rainer Kaufmann (Allemagne, 2015, 90 min) Avec Sophie von ARD Kessel. 21.45 Heute-journal 20.00 Tagesschau. 20.15 Die 22.15 Urban Priol : Tilt  !  : Kanzlei. (13/13). «Üble Tricks». 21.00 In aller Freundschaft. Tschüssikowski 2015. Variétés. «Schwachpunkte». 22.30 23.15 Ausgerechnet Sibirien. Tagesthemen. 23.00 Donna Comédie. 0.50 Heute+ Leon : Venezianisches Finale. «Mort à la Fenice». Téléfilm policier. 0.30 Nachtmagazin. 0.50 An deiner Schulter. Comédie dramatique.

15.40 Graines d’étoiles. 16.35 Bateaux de luxe. 16.50 Un chef à l’oreille. 17.40 Le goût du jour. 18.00 64’, le monde en français, 1re partie 18.30 64’, le monde en français, 2e partie 18.50 L’invité 19.05 Epicerie fine. 19.35 Tout le monde veut prendre sa place 20.30 Journal (France 2)

10.30 MLS Week 11.00 MLS Week 11.30 MLS Week 12.00 MLS Week 12.30 Football. 14.00 Football. 15.00 Timbersports. 15.30 Timbersports. 16.00 Horse Racing Time 16.15 Watts 16.30 Biathlon. 17.00 Biathlon. 20.40 Les derniers 17.30 Ski. En direct. trésors de Rome. 6 18.45 Biathlon. Documentaire réalisé par Jeff 19.30 Ski. Wilkinson. Des technologies 20.00 Ski. d’imagerie satellite permet- 20.30 Ski. Coupe du tent de localiser des sites monde 2015/2016. Slalom archéologiques encore incon- messieurs. 2 e manche. A nus : gros plan sur quelques Madonna di Campiglio. En vestiges de l’Empire romain. direct.

6.30 De quoi je me mêle ! 15.55 Music For Life 6 7.20 De quoi je me mêle  ! 17.35 Buren. VO. 8.10 Shopping 18.00 Het Journaal 6 18.15 Dagelijkse kost 6 15.15 Objectif Top chef 16.20 H o w I M e t Yo u r 18.30 Blokken. 6 Jeu. Mother. Saison 7 (3/24). «La 19.00 Het Journaal 6 19.40 Iedereen beroemd 6 cravate-canards». 16.45 U Teen Wolf. Saison 20.10 Thuis. 6 VO. 20.35 Echt niet OK! 6 3 (15/24). «Musca». 17.30 U Les Marseillais à Divertissement. Cancún. Saison 2 (35). 21.25 I De Ridder. 18.10 A prendre ou à laisser. 6 «Een scientology-lid van Jeu. 18.55 U Friends Trip  : qui sera le meilleur ami ? «(27/45)». Téléréalité.

12.00 Masha et Michka 6 12.15 ★★ Le petit dinosaure : L’île mystérieuse. 6 Téléfilm d’animation. 13.35 Dinotasia 6 14.50 Monstres marins : une aventure préhistorique 6 15.35 Oggy et les cafards 6 16.00 Les Dalton 6 16.35 Les lapins crétins  : invasion 6 17.25 Ninjago. 6 18.10 Les as de la jungle 6 18.45 Une saison au zoo. 6

WDR

18.05 Hier und Heute. 18.20 Servicezeit. 18.50 Aktuelle Stunde. 19.30 Lokalzeit. 20.00 Tagesschau 20.15 Abenteuer Erde : Wildnis Nordamerika : Die Wüste lebt 21.00 Quarks & Co : Street Science : Richtig schenken. 21.45 WDR aktuell. 22.00 In aller Freundschaft. «Bis zur letzten Sekunde».

14.15 Rencontre avec les mormons 6 15.10 Le marcheur du Nil 6 16.00 La science grandeur nature 6 17.30 C à dire ?! 6 17.45 C dans l’air 6 19.00 C à vous. 6 20.00 C à vous la suite 6 20.15 Entrée libre 6

RTL+

49

RAI

19.40 Gute Zeiten, schlechte Zeiten. 20.15 Bones, die Knochenjägerin. Saison 10 (18/22). «Und wen verurteilen die Opfer ?». 22.15 CSI  : Miami. 0.00 RTL Nachtjournal

21. 20 Panariello sot to l ’a l b e r o. S p e c t a c l e. Enregistré les 22 et 23 décembre 2015 à Livourne.

M6

20.55 Félins. Film documentaire d’Alastair Fothergill, BBC1 20.00 Celebrity Mastermind. Keith Scholey (Etats-Unis, Jeu. 20.30 EastEnders. 21.00 2011, 90 min). Holby City. «Blue Christmas». PROXIMUS 11 22.00 Luther. Avec Idris Elba. 12.30 Best of Jupiler Pro 23.00 BBC News at Ten League 13.05 Promofoot 13.30 MU TV : The Game. BBC2 22.00 We’re Doomed  ! The 15.10 MU TV  : Magazine Dad’s Army Story. Drame de 16.30 Football. 18.30 UEFA Steve Bendelack (Grande- Champions League Review Bretagne, 2015, 60 min) Avec 19. 3 5 Po r t u g o l 2 0. 2 0 Julian Sands. 23.00 QI. Football. En direct.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

Deuzio 19 décembre 2015

21.45 Boxe. Championnat intercontinental WBO/IBF. Tyron Zeuge (All)-Eduard Gutknecht (All). A Hanovre. 23.00 GT Academy 23.20 Motocyclisme. 0.20 Cérémonie.

6 pour malentendants


TÉLÉ DU MERCREDI 23 DÉCEMBRE

8.00 Viva for Life : Live 11.00 Doc Martin. Saison 3 (1/8, 3/8). 12.35 Rapports Euro millions. 12.55 JT 13h 13.40 Météo 13.50 ★★ Joséphine, ange gardien. Téléfilm sentimental de Henri Helman (France - Belgique, 2002, 99 min). 15.30 Prédateurs. 16.45 ★★ La zizanie. 6 Comédie de Claude Zidi (France, 1978, 99 min). 18.30 Viva for Life 19.20 Météo 19.30 JT 19h30 20.00 T i r a g e L o t t o Joker. 20.10 Viva for Life, le prime. Invités : Zazie.

11.40 Un gars, un chef (version courte). 11.50 Un gars, un chef. 12.40 La parenthèse inattendue. 14.45 ★★ C o u p d e foudre pour Noël. Téléfilm sentimental de John Stimpson. 16.15 B i e nve n u e a u camping. Téléréalité. 17.05 Un gars, un chef (version courte). 17.20 Un gars, un chef. 18.00 Tout le monde veut prendre sa place. 18.50 Juste à temps. 18.55 Le 15’. 19.15 Plus belle la vie 19.50 Lunettes noires et lunettes blanches. 19.55 D 6b el s M u s i c Awards.

9.00 Shopping. 10.30 La boutique. 12.00 Top Models 12.35 Pour ou contre. 13.00 RTL info 13 heures 13.30 Météo 13.40 Face à face. 14.00 ★ La mission de Chien Noël. Téléfilm pour la jeunesse de Robert Vince (Canada, 2010, 100 min). 15.40 La garce habite l’appartement 23. Saison 2 (19/19). «La toute première garce». 16.20 Objectif Top chef. 17.30 De quoi je me mêle ! 18.30 Septante et un. 19.00 RTL info 19 heures 19.45 Votez pour moi a les boules. Magazine.

6.10 Klumpies. 6.25 Le lutin Plop. 6.45 Heidi 3D. Saison 1 (39/39). 7.00 Vic le Viking 3D. Saison 3 (20/26). 7.20 Power Rangers Super Megaforce. Saison 21 (9, 10). 8.00 Pokémon. 8.20 Pokémon. 8.40 Pokémon. 9.00 Shopping. 15.35 Les anges du bonheur. Saison 4 (15/27). 16.20 Ma sorcière bienaimée. Saison 4 (26/33). 16.50 Starsky et Hutch. Saison 4 (3/22). 17.40 Terra Nova. Saison 1 (6/13). «Force de loi». 18.25 Mayday : crashs en série. 19.20 L e s S im p s o n . Saison 22 (16/22). 19.45 Soda. «Les huiles».

8.25 Téléshopping. 9.00 TFou. 6 10.15 ★ Le bonheur en cadeau. 6 Téléfilm sentimental de Michael M. Scott. 12.00 Les douze coups de midi. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.55 ★★ Princes se malgré elle. 6 Comédie de Garry Marshall. 15.55 ★★ M o n s t r e s contre aliens. 6 Film d ’anim a tio n d e Ro b Letterman, Conrad Vernon. 17.35 ★★ Baby-Sittor. 6 Comédie d ’Adam Shankman. 19.00 Money Drop. 6 20.00 Journal 6 20.40 Nos chers voisins. 6 Avec Martin Lamotte.

9.45 Des jours et des vies. 6 (deux épisodes). 10.30 Amour, gloire et beauté 6 10.55 Motus. 6 11.25 Les Z’amours. 6 Jeu. 11.55 Tout le monde veut prendre sa place. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.50 C’est votre vie Patrick Sébastien. 6 15.40 ★★★ Shrek. 6 Film d’animation d’Andrew Adamson, Vicky Jenson. 17.10 U Flynn Carson et les nouveaux aventuriers. 6 Saison 1 (8/10, 7/10). 18.45 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 19.20 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 20.00 Journal 6

Film

Film

Série

Film

Divertissement

Série

20.40 ★★ Mince alors !

20.05 ★ La Panthère rose 6

20.15 Resurrection

Comédie française de Charlotte de Turckheim (2012). Avec Charlotte de Turckheim. Une femme, jolie et ronde, accepte à contrecœur le cadeau de son mari : une cure d’amaigrissement.

Comédie américaine. Avec Steve Martin. La police française, sous la houlette d’un p o li c i e r m al a d r o it, mène l’enquête sur le vol de la Panthère rose, un diamant d’une valeur inestimable.

Saison 1 (1/8). Série. Avec Landon Gimenez. A Arcadia, dans le Missouri, les habitants voient leur vie soudain bouleversée. Depuis quelque temps, leurs proches décédés reviennent dans la ville.

20.00 ★ Maman, je m’occupe des méchants Comédie. Avec Olek Krupa, David Thornton. Un garçonnet, coincé au lit, doit affronter quatre redoutables espions désireux de récupérer un jouet contenant un microprocesseur.

22.30 Je m’présente, je m’appelle Daniel...

21.45 L e m e i l l e u r 21.00 R e s u r r e c t i o n . de l’humour express. Saison 1 (2/8). Divertissement. 21.55 U 22.30 Le 12 minutes Documentaire réalisé The Messengers 22.45 Studio foot. p ar Didier Var r o d, Saison 1 (1/13). «Onde 2 2 . 5 5 ★ L a de choc». Nicolas Maupied. 0.10 Viva for Life The voleuse de Noël 2 2 . 4 0 U 1.15 JT 19h30 Téléfilm dramatique de Messengers. Saison 1 1.50 Viva for Life, le David Winkler (Etats- (2/13). prime. Invités : Zazie. Unis - Canada, 2007, 23.35 RTL info 2.15 JT 19h30 (boucle 84 min) Avec Shannen 0.20 Jeux de nuit. Jeu. Doherty, Ty Olsson. 2.05 Boucle de nuit de nuit) BE 1 18.45 U Made in Groland 19.05 La boîte à cartoons 20.05 Zapping (C) 20.15 Le petit journal. (C) «Le petit journal de Noël». 21.00 ★ U Cops  : les forces du désordre. Comédie de Luke Greenfield (Etats-Unis, 2014, 100 min). 22.40 ★★★ U Whiplash. Drame de Damien Chazelle (Etats-Unis, 2014, 105 min) Avec Miles Teller, JK Simmons.

22.45 ★★ O Les poings contre les murs. Drame de David Mackenzie (GrandeBretagne, 2013, 100 min) Avec Jack O’Connell, Rupert Friend, Ben Mendelsohn.

BE SERIES

18.30 ★★ U Un homme très recherché. Thriller d’Anton Corbijn (GrandeBretagne - Etats- Unis Allemagne, 2014, 120 min). 20.30 Modern Family. Saison 6 (1/24, 2/24, 3/24). «Une lune BE CINE de miel interminable». «Ne pas 20.30 ★★ U Invincible. appuyer». «Le patient zéro». 21.30 U Show me a Hero. Film de guerre d’Angelina Jolie Saison 1 (5/6, 6/6). (Etats-Unis, 2014, 135 min). 23.35 Le petit journal.

BE SPORT 1

20.55 Danse avec les stars 6 Divertissement. «Episode 9 : la finale». Sandrine Quétier et Laurent Ournac présentent ce soir l’ultime rendez-vous du show, puisqu’a lieu, en direct, la grande finale de la compétition.

Spiroudome, à Charleroi. 22.15 Football. Championnat d’Angleterre. 17e journée. Les temps forts.

BE SPORT 2 20.15 Golf. Senior Tour européen 2015. Open de Poste de Flacq. A l’Île Maurice. 21.00 Golf. Circuit européen 2016. Championnat PGA australien. 4e jour. A Ashmore.

6 Saison 1 (1/6). Série. Avec Marie Petiot. Une femme est obligée de vendre la maison qui appartient à sa famille depuis cinq générations. Les fantômes de ses

21.55 ★ Le smoking

23.25 Danse avec les stars, la suite

21.35 M e s chers disparus. 6 Saison 1 (2/6, 3/6).

BE SPORT 3

DISNEY CHANNEL

18.00 Objectif Blake ! 18.25 Sanjay et Craig. 18.50 Bob l’éponge 19.15 Make It Pop. 19.40 Les Thunderman. 20.05 Nicky, Ricky, Dicky & Dawn. 20.30 Sam & Cat. 20.55 Henry Danger. 21.20 Bella et les Bulldogs. 21.45 iCarly. 22.10 Les Tortues Ninja.

Comédie (Etats-Unis, 2002, 115 min) Avec 6 23.20 Jackie Chan, Jennifer «Episode 9 : la finale». Nana... quand Love Hewit t, Jason Divertissement. tu chantes 6 Isaacs, Ritchie Coster. Présenté par Sandrine Documentaire réalisé 23.50 Unibet Casino. Q u é t i e r , L a u r e n t par Stéphane Bern. O u r n a c, G uill a u m e Divertissement. 1.00 Fantaisie blanche. 0.50 Le plus petit mot Stanczyk. 1.15 Christine and The 6 Invités  : Christophe unique. Jeu. Queens. 6 Concert. 1.50 Shopping Willem, Shy’m... 17.00 C’est pas moi ! Saison 1 (14/20). 17.25 Shake It Up ! Saison 2 (20/29). 17.50 Jessie. Saison 2 (24/26). 18.15 Bonne chance Charlie. Saison 3 (1/23). «Nouveau VOO FOOT bébé, nouvelle maison». 18.45 20.00 Football. Championnat Violetta. Saison 1 (3/80). de Belgique D1. Lokeren- «Quiproquos». 19.35 Liv & Maddie. Saison 1 (10/21). Anderlecht. En direct. «Illuminations de Noël». 20.00 Mighty Med, super urgences. TV BREIZH Saison 1 (12/26). 20.25 Les 14.10 Alice Nevers, le juge est Bio-Teens. Saison 3 (22/25). une femme. Quatre épisodes. 17.30 Section de recherches. NICKELODEON Trois épisodes. 20.40 Au 15.55 Bob l’éponge. 16.20 cœur des Restos du cœur. Les Tortues Ninja. 16.45 Les Magazine. 20.50 Section de Tortues Ninja. 17.10 Sanjay et Craig. 17.35 Breadwinners. recherches. Cinq épisodes.

17.25 Rugby. Pau-Racing 92. 20.45 B oxe. Championnat 19.05 R u g b y. To u l o u s e du monde WBC International Oyonnax. 20.45 Be Sport en résumés. Silver 2015. Ryad Merhy Magazine sportif. (Bel)-Sylvera Louis (Can). Au 19.10 L’Europe des 11.

20.55 ★★ Mes chers disparus

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

50

Deuzio 19 décembre 2015

MTV 16.15 Dance Crew. 17.05 Lip Sync Battle. 17.30 Lip Sync Battle. 17.55 The Big Bang Theory. Saison 2 (20/23, 21/23, 22/23, 23/23, 1/23, 2/23, 3/23). 20.50 Ridiculous 21.15 Ridiculous. 21.40 Ridiculous. 22.05 Ridiculous. 22.30 Teen Wolf. Saison 5 (6/20). «Required Reading».

6 pour malentendants


10.40 ★ Tom & Jerry et le magicien d’Oz. 6 Téléfilm d’animation de Spike Brandt. 11.40 Peanuts. 6 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 13.50 ★★ On l’appelle Trinita. 6 Western d’Enzo Barboni. 15.45 N o u s nous sommes tant aimés. 6 16.15 Des chiffres et des lettres. 6 16.55 Harry. 6 17.30 Slam. 6 18.10 Questions pour un champion. 6 19.00 19/20 20.00 Tout le sport. 6 20.25 Plus belle la vie 6

7.40 Passeurs du bout du monde. 8.25 X:enius. 8.55 Conquérants. 6 (deux volets). 10.35 A la découverte du cercle polaire. 11.30 A la découverte de la Patagonie. 12.25 360°-GEO. 13.20 Arte journal. 13.35 ★★ La blonde ou la rousse ? Comédie musicale de George Sidney. 15.20 Frank Sinatra. 17.10 L e s s e c r e t s révélés de la Bible. 6 19.00 Lions de Namibie, les rois du désert. 19.45 Arte journal. 20.05 Life, l’aventure de la vie. 6

Spectacle

Documentaire

20.55 39 Festival international du Cirque de Monte-Carlo 6 e

A Monaco, 2015 est l’année de la Russie, et ce 39e Festival international du Cirque est l’une des premières manifestations à célébrer cet événement. 0.00 Grand Soir 3 6

0.25 Sous les étoiles du cirque 6 de Pé k in

Cirque. Enregistré au cirque Phénix, les 12 et 13 décembre 2011. Présentation de Sabine Quindou et Christophe Guyomard. 1.55 Des racines et des ailes. 6

20.55 Frank Sinatra «All or Nothing at All». Documentaire (1/2). De sa jeunesse miséreuse à son ascension au rang de star internationale, le portrait de Frank Sinatra, avec les extraits de ses plus grands succès.

16.10 Chronokids. 16.30 Robin des Bois 16.40 Robin des Bois 16.55 George de la jungle. Saison 1 (4/26). 17.15 Le monde perdu de Conan Doyle 17.40 Dofus : aux trésors de Kerubim. (deux épisodes). 18.05 Lego Star Wars : les chroniques de Yoda. 18.30 ★ La famille Pierrafeu. Comédie. (EtatsUnis, 1994, 89 min). 20.00 En quête de sens : Il était une foi 20.30 JT traduction gestuelle 6

21.05 L’Ile enchantée. Opéra en 2 actes de Georg Friedrich Haendel, Antonio Vivaldi, Jean-Philippe Rameau, Jean-Marie Leclair, Henry Purcell...

Midnight Sun 22.00 24 Hours AB4 17.40 La philo selon Philippe. in Police Custody. 22.50 Last (37/98, 38/98). 18.30 Le Week Tonight with John Oliver. 23.20 Jordskott. (6). VO. miel et les abeilles. (96/200, 97/200, 98/200). 20.00 VTM Voyance 22.00 Télé-achat. 17.45 VTM Nieuws 18.00 De Keuken van Sofie. 18.20 De 23.00 Voyance. Buurtpolitie 19.00 VTM Nieuws KETNET 19.45 Het Weer 19.55 Familie. 18.05 Karrewiet. 18.15 20.35 Grote Ster, Kleine Ster Trollie. (3). VO. 18.40 De 21.45 Beste Kijkers ! 23.00 zoon van Artan. (3). VO. 19.05 Faroek. Magazine de société. Karrewiet. 19.15 Mega Mindy 23.40 Stadion 0.15 Amateurs. en de dolfijnendiefstal. VO. HOLLANDE 1 20.00 Music for Life 2015. 11.00 NOS Journaal. 11.15 CANVAS NOS Journaal. 11.25 Serious 19.25 Life begins at 100. Request TV. Show. 12.00 NOS 20.30 Het Journaal 20.40 Journaal. 12.15 NOS Journaal De Afspraak 21.15 Land of the 12.25 Serious Request TV.

13.15 Le jour où tout a basculé 13.45 Un rêve de Noël. Téléfilm sentimental de Bert Kish. 15.20 U NCIS : enquêtes spéciales. Saison 3 (7/24, 8/24). 16.50 Les frères Sc ot t. Saison 8 (13/22, 14/22). 18.20 La villa des cœurs brisés. «Episode 33». 19.00 C’est mon choix

Marshall (Etats-Unis, 2006, 115 min).

21.55 ★ U La dernière légion. Film d’aventures de Doug Lefler (Grande-Bretagne - France - Italie, 2007, 95 min) 23.30 Super Nanny.

6.30 De quoi je me mêle ! 16.00 Music For Life 7.20 De quoi je me mêle  ! 17.35 Buren. VO. 8.10 Shopping 18.00 Het Journaal 6 15.15 Objectif Top chef 16.20 H o w I M e t Yo u r Mother. Saison 7 (4/24). 16.45 U Teen Wolf. Saison 3 (16/24). «La marque». 17.30 U Les Marseillais à Cancún. Saison 2 (36). 18.10 A prendre ou à laisser 18.55 U Friends Trip  : qui sera le meilleur ami ? «(28/45)».

à

mon

poste !

Divertissement. Présenté par Cyril Hanouna. 21.30 Tower Prep. Saison 1 (10/13). «Le compte à rebours». 22.20 Tower Prep. Saison 1 (11/13). «Les rebelles». 23.15 Touche pas à mon poste ! 0.55 Shopping

18.15 Dagelijkse kost 6 18.30 Blokken. 6 Jeu. 19.00 Het Journaal 6 19.40 Iedereen beroemd 6 20.10 Thuis. 6 VO.

ZDF

18.50 Lotto am Mittwoch : Die Gewinnzahlen. 19.00 Heute 19.25 Küstenwache. 20.15 Der Bergdoktor. «Wunschkind».

de Jean-Jacques Annaud (Grande-Bretagne - France, 2004, 100 min) 22.30 ★★★ Les enfants loups, Ame et Yuki. 6 Film d’animation (Japon, 2012, 120 min). 0.30 Les contes du Paris perché. 6 Musical.

16.00 Voyage au centre de la vie. 6 «Créatures insolites». 17.30 C à dire ?! 6 17.45 C dans l’air 6 19.00 C à vous. 6 20.00 C à vous la suite. 6 Talk show. 20.15 Entrée libre 6

2 1 . 0 0 N e r g e n s 20.40 Rendez-vous Beter Dan Thuis. 6 en terre inconnue. 6 Documentaire. A l’occasion du 20 e anniversaire de «Thuis», une incursion dans les coulisses de la série avec des interviews et de nombreuses surprises. 22.00 De quiz van het jaar. 6 Divertissement. Présenté par Thomas Vanderveken. 22.55 Het Journaal 6 23.10 I Murder in the First. VO. 0.00 Dagelijkse kost 6 0.15 Iedereen beroemd 6 0.30 Het Journaal 6 0.50 Music For Life

Show. 13.00 NOS Journaal. Téléfilm sentimental de Jorgo 13.20 NOS Journaal. 13.35 Papavassiliou (Allemagne, Serious Request TV. Show. 2015, 90 min) Avec Hans Sigl. 21.45 Heute-journal 22.15 ARD Im Zauber der Wildnis. 23.00 20.00 Tagesschau. 20.15 Les misérables. Comédie Konrad und Katharina. Téléfilm humoristique de Franziska musicale de Tom Hooper M e l e t z k y (A ll e m a g n e - (Grande-Bretagne - Etats-Unis, Autriche, 2014, 90 min) Avec 2012, 145 min). Christine Schorn. 21.45 Um Himmels Willen. «Das Wunder von Fatima». Téléfilm sentimental de Dennis Satin (Allemagne, 2014, 90 min).

Téléfilm d’animation de Nick Park (Grande-Bretagne, 2008, 35 min). 15.35 Oggy et les cafards. 6 Dessin animé. 16.00 Les Dalton. 6 Dessin animé. 16.35 Les lapins crétins : invasion. 6 Dessin animé. 17.30 Ninjago. 6 (deux épisodes). 18.15 Les as de la jungle 6 18.45 Une saison au zoo. 6 (quatre volets).

20.00 ★★ Antartica, prisonniers du froid. 2 0 . 5 0 ★★ D e u x Film d’aventures de Frank frères. 6 Film d’aventures

0.05 La cité du livre. 0.20 JT traduction ges- 1.10 U WWE Main Event tuelle 6 2.00 Télé-achat

22.50 Frank Sinatra 19.40 Touche pas

Documentaire réalisé par Alex Gibney. «All or Nothing at All». (2/2). 0.50 Au cœur de la nuit. «Till Brönner et Jonathan Jeremiah». 1.45 O c c upied. 6 Saison 1 (9/10, 10/10). « D é c e m b r e ( 1/ 2 ) » . «Décembre (2/2)».

12.35 Le jour où tout a basculé 14.55 ★★ Wa l l a c e e t 15.45 Saint-Emilion 12.55 Le jour où tout a basculé Gromit. 6 «Un sacré pétrin». 16.40 Bateaux de luxe

WDR

18.50 Aktuelle Stunde. 19.30 Lokalzeit. Magazine régional. 20.00 Tagesschau 20.15 Der kulinarische Adventskalender. «24 genüssliche Weihnachtsgeschichten». 21.45 WDR aktuell. 22.00 Schmit z» Mama. 23.0 0 Schmitz» Katze. 0.00 Der Fahnder. «Bosporus-Blues».

51

21.00 Entre deux liens. Documentaire. «Sous les tropiques». 22.30 Journal (RTS) 23.00 La grande librairie. «Spéciale «Si on lisait»» 1.05 TV5MONDE, le journal Afrique 1.25 Festival international de piano de la Roqued’Anthéron. Concert. 2.30 Paysans du monde : la révolution agriculturelle 3.00 TV5MONDE, le journal

7.00 Tennis. 8.00 Tennis. 9.00 Tennis. 10.00 Tennis. 11.00 Tennis. 12.00 Tennis. 13.00 Sports Insiders 13.30 Cyclisme. 14.15 Cyclisme. 15.15 Cyclisme. 16.00 Cyclisme. 17.00 Cyclisme. 18.00 Les rois de la pédale 18.15 R o m a i n B a r d e t : Sommets en vue 18.45 Les rois de la pédale 19.15 Cyclisme. 20.00 Sports Insiders

Documentaire réalisé par Pierre Stine. «Avec Arthur au Pérou chez les Quechuas». Une découverte du voyage de Frédéric Lopez et Arthur dans le Sud du Pérou, dans 20.30 Football. Coupe la région de Cuzco, à la ren- du monde féminine 2015. 1er contre du peuple indigène quart de finale. AllemagneFrance. A Montréal. quechua. 22.30 Consomag 6 22.35 C dans l’air 6 23.45 Entrée libre. 6 0.05 Les petites perles des Caraïbes. 6 0.55 Namibie : la route de l’eau qui fume... 6

RTL+

21.30 Football. 22.30 F o o t b a l l . L i g u e des champions féminine 2014/2015. Finale. Paris-SG (Fra)-Francfort (All). A Berlin. 23.30 Football. 0.30 Rugby.

RAI

19.05 Alles, was zählt 19.40 Gute Zeiten, schlechte Zeiten. 20.15 Germany’s Top 50. «Deutschlands beliebteste Männer». 22.15 Stern TV. 0.00 RTL Nachtjournal

21. 20 Panariello sot to l ’a l b e r o. S p e c t a c l e. Enregistré les 22 et 23 décembre 2015 à Livourne.

M6

2 0.5 5 S o d a. «Le r êve américain». Téléfilm humoBBC1 20.30 A Question of Sport ristique de Nath Dumont (Fr., Christmas Special. Jeu. 21.00 2015, 195 min) EastEnders 21.30 Snow PROXIMUS 11 Chick : A Penguin’s Tale. 22.00 13.50 Best of Proximus Boomers. «Christmsa». League 14.30 Football. 16.30 Football. Championnat BBC2 21. 3 0 M a s te r c h ef, t h e de Belgique D1. Club BrugesProfessionals 22.30 Christmas Anderlecht. 18.30 Best of Shopping Fever 2015 : John Proximus League 19.00 UEFA Lewis and the Retail Race. Champions League Review Documentaire. 20.10 Football. En direct.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

Deuzio 19 décembre 2015

16.50 Un chef à l’oreille 17.40 Le goût du jour 18.00 64’, le monde en français, 1re partie 18.30 64’, le monde en français, 2e partie 18.50 L’invité 19.05 #versionfrançaise 19.35 Tout le monde veut prendre sa place 20.30 Journal (France 2)

6 pour malentendants


TÉLÉ DU JEUDI 24 DÉCEMBRE

9.25 Je m’présente, je m’appelle Daniel... 10.55 Doc Martin. Saison 3 (2/8, 4/8). 12 .3 5 L e s 25 a n s des «Carnets du bourlingueur». 12.50 Quel temps ! 13.05 JT 13h. 13.40 Météo 13.50 ★ J o s é p hin e, ange gardien. «Belle à tout prix». Téléfilm sentimental de Patrick Malakian. 15.25 Prédateurs. 16.30 L e jardin extraordinaire. 17.00 ★★★ Le corniaud. Comédie de Gérard Oury. 19.05 Edition spéciale. «Message royal». 19.30 JT 19h30

12.35 La parenthèse inattendue. 14.40 ★★ Dans la peau du Père Noël. Téléfilm pour la jeunesse de Paul Lynch (Canada, 2014, 91 min). 16.10 B i e nve n u e a u camping. Téléréalité. 17.00 Un gars, un chef (version courte). 17.15 Un gars, un chef. 18.00 Tout le monde veut prendre sa place. 18.50 Juste à temps. 18.55 Le 15’. 19.15 S e m a i n e d e l’humour de Rochefort 2014. Spectacle. 19.45 Programme non communiqué 19.55 D 6b el s M u s i c Awards.

9.00 Shopping. 10.30 La boutique. 12.00 Top Models 12.35 Pour ou contre. 13.00 Les vœux du Roi. 13.10 RTL info 13 heures 13.50 Face à face. 14.10 ★ ★ M i s s i o n Noël : les aventures de la famille Noël. Film d’animation de Sarah Smith, Barry Cook. 15.55 C o u g a r To w n. Saison 2 (1/22). «Celle qui avait une thérapeute». 16.30 Objectif Top chef. 17.35 De quoi je me mêle ! 18.30 Septante et un. 19.00 Les vœux du Roi. 19.15 RTL info 19 heures 20.00 L’année des stars. Divertissement.

6.10 Klumpies. 6.25 Le lutin Plop. 6.45 Heidi 3D. Saison 1 (1/39). 7.00 Maya l’abeille 3D. Saison 1 (68/78). «Willy fait du zèle». 7.20 Power Rangers Super Megaforce. Saison 21 (11, 12). 8.00 Pokémon. 8.20 Pokémon. 8.40 Pokémon. 9.00 Shopping. 15.35 Les anges du bonheur. Saison 4 (16/27). 16.20 Ma sorcière bienaimée. Saison 4 (27/33). 16.50 Starsky et Hutch. Saison 4 (4/22). 17.40 Terra Nova. Saison 1 (7/13). «Black-out». 18.25 Mayday : crashs en série. «Vertigo». (7/10). 19.20 Le s Simp s o n. Saison 22 (17/22). 19.45 Soda.

13.55 ★★ Un mariage de princesse. 6 Comédie sentimentale américaine de Garry Marshall (2004). Avec Anne Hathaway, Julie Andrews, Hector Elizondo. 15.50 ★★ Hi s t o ir e s enchantées. 6 Comédie a m é r i c a i n e d ’A d a m Shankman (2008). Avec A d a m S a n d l e r, G u y Pearce, Keri Russell. 17.25 ★★ Nos chers voisins. 6 «Un Noël presque parfait». Téléfilm humoristique. 19.00 Money Drop. 6 20.00 Journal 6 20.40 Nos chers voisins. 6 Avec Martin Lamotte.

10.25 Amour, gloire et beauté 6 10.55 Motus. 6 11.25 Les Z’amours. 6 11.55 Tout le monde veut prendre sa place. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.50 L e m e i l l e u r des Grands Shows. 6 «Numéro 1». 15.40 ★ ★ M i s s i o n Noël : les aventures de la famille Noël. 6 Film d’animation de Sarah Smith, Barry Cook. 17.15 Flynn Carson et les nouveaux aventuriers. 6 Saison 1 (4/10, 9/10). 18.50 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 19.25 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 20.00 Journal 6

Spectacle

Film

Film

Film

Divertissement

Divertissement

20.15 Signé Taloche Spectacle humour. Spéciale Star Wars. Pour ce numéro spécial Noël de «Signé Taloche», la saga mythique «Star Wars» s’invite au Théâtre de Spa. 21.55 Tirage Super Lotto.

22.00 39 ème Festival International du Cirque de Monte Carlo

20.05 ★★ Famille à louer 6

20.40 ★★★ Raiponce

20.00 ★★★ Joyeux Noël

20.55 Les douze coups de Noël 6

20.55 Les rois du bêtisier 6

Comédie américaine de Mike Mitchell (2004). Avec James Gandolfini, Catherine O’hara. Un publicitaire dynamique et esseulé se rend dans sa ville natale pour les fêtes de fin d’année.

Film d’animation américain (2010). Une jeune fille à la très longue chevelure est enfermée dans un donjon. Elle rencontre un séduisant bandit qui va être contraint de la sortir de là.

Film historique (2005). Avec D. Kruger, G. Canet. 1914, dans le Nord de la France. Le soir de Noël, des soldats ennemis sortent de leurs tranchées pour réveillonner ensemble dans le no man’s land.

Invités : Mimie Mathy, Priscilla Betti, Keen’V, Olivier Baroux. Une nouvelle fois, JeanLuc Reichmann s’installe à l’écran pour la soirée de Noël, avec une émission festive placée sous le signe de la générosité.

Divertissement. Présenté par Virginie Guilhaume. Comme il est de tradition, la veille de Noël est l’occasion de se divertir avec un long bêtisier, animé par Virginie Guilhaume.

21.35 Bruno Coppens

22.30 ★★ Le drôle de Noël de Scrooge

22.00 Messe de Noël. Emission religieuse.

23.40 Spéciale bêtisier 6

Karine Ferri propose aux téléspectateurs de fêter Noël et la fin de l’année Emission spéciale. En 2015 avec des moments plein cœur de la crise drôles et surprenants. des migrants et au lendemain des attentats de 1.15 ★ A la recherche de madame Noël. 6 Paris et Beyrouth. 1.45 Le plus petit mot Téléfilm sentimental. 2.50 Un souhait pour unique. Jeu. 2.45 Shopping Noël. 6 Téléfilm.

0.00 Messe de minuit 6

«Messe de Noël célébrée en Mondovision». Emission religieuse. Célébrée en la basilique Saint-Pierre, à Rome. 1.55 Le concert de Paris. 6 Concert avec Joyce DiDonato. Enregistré au Champ-de-Mars, à Paris, le 14 juillet 2015.

BE SPORT 1

BE SPORT 3

19.15 Make It Pop. 19.40 Les Thunderman. 20.05 Nicky, Ricky, Dicky & Dawn 20.30 Sam & Cat. 20.55 Henry Danger. 21.20 Bella et les Bulldogs. 21.45 iCarly. 22.10 Les Thunderman. 23.20 Mes parrains sont magiques 23.40 Avatar, le dernier maître de l’air.

Spectacle. 22.30 Le 12 minutes (Etats-Unis, 2009, 100 22.55 M a t iè r e g r i s e min). La nuit de Noël, express. «Dépotoir du un vieil avare reçoit la Pacifique». visite de trois fantômes Cirque. Enregistré au 23.05 E l y s é e , à l a qui tentent de le métaFestival du Cirque de première table de France. morphoser en homme 0.00 Messe de minuit. bon et généreux. Monte-Carlo. 23.40 Le meilleur du 1.00 Le 12 minutes 0.15 Les vœux du Roi. 1.15 Un gars, un chef. Emission spéciale. classique. BE 1 20.15 Le petit journal. (C) 21.00 ★★ Shaun le mouton. Film d’animation de Mark Burton, Richard Starzack (Grande-Bretagne - France, 2015, 85 min). 22.25 ★★ Les pingouins de Madagascar. Film d’animation d’Eric Darnell, Simon J. Smith (Etats-Unis, 2014, 85 min). 23.50 ★★ Une heure de tranquillité. Comédie de Patrice Leconte.

22.30 ★ Le septième fils. Film fantastique de Sergei Bodrov (Etats-Unis - Chine, 2014, 100 min). Avec Jeff Bridges, Ben Barnes, Julianne Moore.

BE SERIES

9.00 U Made in Groland. Divertissement. 9.20 Baby Phone. Court métrage. 9.35 ★★ Mad Men. Saison 7 (1 à 14/14). 20.30 I Panthers. Saison 1 (3 et 4/6). A Londres, Naomi BE CINE découvre qu’elle va devoir 20.30 ★★ Jupiter : le destin collaborer avec son ex-mari, de l’univers. Film de science- expert en espionnage. Contre fiction d’Andy Wachowski. l’avis de sa hiérarchie, Khalil fait cavalier seul. (Etats-Unis, 2015, 120 min).

0.05 L’enfance sacrifiée

19.40 Football. Championnat 18.00 Be Sport en résumés. d’Angleterre. 17e journée. Les Magazine sportif. 20.00 B a s k e t - b a l l . temps forts. 20.30 L e m o n d e d e l a Championnat de Belgique. Mons-Hainaut-Ostende. Premier League 21.00 Rodéo. Pro Bull Riding

TV BREIZH

2015. World Finals. A Las 20.40 Au cœur des Restos du cœur. Magazine de société. Vegas. 20.50 Arabesque. Saison 3 22.30 L’Europe des 11. (1/22, 2/22, 4/22, 20/21, 5/21, BE SPORT 2 9/21, 7/21). «Meurtre sous le 17.35 Spirit of Yachting chapiteau (1/2)». «Meurtre 18.00 Golf. Circuit américain. sous le chapiteau (2/2)». «La e World Challenge. 4 jour. A neige ensanglantée». «Meurtre New Providence. dans l’oasis». «Amants et 23.00 G o l f . S e n i o r To u r autres tueurs». «La mort jette européen 2015. Open de Poste un sort». «Le meurtre du de Flacq. A l’Île Maurice. magicien».

DISNEY CHANNEL

17.25 Shake It Up ! Saison 2 (11/29). 17.50 Jessie. Saison 3 (2/26). 18.15 Bonne chance Charlie. Saison 3 (2/23). 18.45 Violetta. Saison 1 (4/80). «Faux espoirs». 19.35 Liv & Maddie. Saison 1 (18/21). «5 ans avant». 20.00 Mighty Med, super urgences. Saison 1 (13/26). 20.25 Les Bio-Teens. Saison 3 (23/25). 20.45 Phineas et Ferb. «Candice délègue. - Recyclage d’inventions».

NICKELODEON

17.10 Sanjay et Craig 17.35 Breadwinners 18.00 Objectif Blake ! 18.25 Sanjay et Craig. 18.50 Bob l’éponge.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

52

Deuzio 19 décembre 2015

MTV 14.35 17 ans et maman 2. Saison 6 (8, 9, 10). 17.05 Judge Geordie. 17.30 Judge Geordie. Téléréalité. 17.55 The Big Bang Theory. Saison 3 (1/23, 2/23, 3/23, 4/23, 5/23, 6/23, 7/23). 20.50 Ridiculous 21.15 Ridiculous. 21.40 Ridiculous. 22.05 Ridiculous. 22.30 Tosh.0. 22.55 Tosh.0.

6 pour malentendants


11.40 Peanuts. 6 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 13.50 ★★ On continue à l’appeler Trinita. 6 Western d’Enzo Barboni. 15.40 N o u s nous sommes tant aimés. 6 16.15 Des chiffres et des lettres. 6 16 . 5 5 H a r r y. 6 «Spéciale familles». Jeu. 17.30 Slam. 6 «Le match des animateurs». Invités : Laurent Luyat. 18.10 Questions pour un champion. 6 Jeu. 19.00 19/20 20.00 Tout le sport. 6 20.25 Plus belle la vie 6

7.45 Passeurs du bout du monde. 8.30 X:enius. 8.55 Chambord. 6 10.35 Graines d’étoiles. 6 (six volets). 13.20 Arte journal. 13.35 ★ ★ ★ ★ Les vacances de monsieur Hulot. 6 Comédie de Jacques Tati En N.B. 15.10 Piaf. 16.15 Quel cirque ! 6 16.40 Hänsel et Gretel. Opéra en 3 actes. 19.00 Juan Diego Flórez et ses amis en concert à Vienne pour Sinfonía por el Perú. Concert. 19.45 Arte journal. 20.05 Life, l’aventure de la vie. 6

Concert

Série

20.55 Roberto Alagna chante Noël 6 A Monte-Carlo, le ténor Roberto Alagna, entouré par ses amis artistes, venus de tous les horizons musicaux, interprète les plus chants de Noël du monde entier. 22.50 Grand Soir 3 6

23.20 My Fair Lady

6 Comédie music ale. Avec Chiara Skerath, Catherine Alcover... Enregistré à l’Opéra Grand Avignon, en décembre 2013. 1.55 Plus belle la vie 6 2.20 Thalassa. 6

20.55 ★★ La petite Dorrit 6 (1/8). Série dramatique (2008). Avec Claire Foy. Amy Dorrit quitte la prison où elle a grandi pour aider une riche infirme. Bientôt, le fils de cette dernière, absent depuis quinze ans, rentre au bercail.

18.15 Alpha et Omega 3 : les grands jeux. Téléfilm (Etats-Unis, 2014, 15 min). 18.30 L e s moments magiques avec Père Noël portable. «Veille de Noël». 19.10 ★★ Alpha et Omega : une nouvelle aventure. Téléfilm d’animation (EtatsUnis, 2013, 49 min). 20.00 OpinionS : FWA 20.30 JT 6

13.15 Le jour où tout a basculé 13.45 ★★ Un Noël sur mesure. Téléfilm humoristique de John Bradshaw. 15.20 U NCIS : enquêtes spéciales. Saison 3 (9/24). 16.05 Le s frères Sc ot t. Saison 8 (15/22, 16/22, 17/22). 21.05 ★★ Casse- 18.20 La villa des cœurs Noisette. Film musical brisés. «Episode 34». (Grande-Bretagne - Hongrie, 19.00 C’est mon choix 2009, 103 min) Dans les 20.00 ★★ Beethoven. années 20, à Vienne, une Comédie de Brian Levant fillette reçoit, entre autres (Etats-Unis, 1992, 85 min) cadeaux de Noël, un casse- 21.25 ★ B e e t h ove n 2 . noisette doué de vie. Comédie de Rod Daniel (Etats22.45 ★★ Bob et Bobette, les diables du Texas. Téléfilm d’animation (Belgique, 2009, 89 min). 0.15 ★★ Beethoven sauve Noël. Téléfilm (Etats-Unis Canada, 2011, 86 min).

16.20 H o w I M e t Yo u r Mother. Saison 7 (5/24). 16.45 U Teen Wolf. Saison 3 (17/24). «Doigt d’argent». 17.30 U Les Marseillais à Cancún. Saison 2 (37). 18.10 A prendre ou à laisser 18.55 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? «(29/45)».

19.40 La France a

(3/8). Amy éconduit John Chivery, tandis qu’Arthur songe à monter une affaire avec Daniel Doyce. 23.35 La petite Dorrit. 6 (4/8, 5/8, 6/8, 7/8, 8/8).

Holmes (Grande-Bretagne, AB4 17.40 La philo selon Philippe. 2011, 80 min). VO. 21.45 (39/98, 40/98). 18.30 Le Cirque du Soleil : Amaluna. Cirque. miel et les abeilles. (99/200, 100/200, 101/200). 20.00 VTM Voyance 22.00 Télé-achat. 20.35 Nanny McPhee. Film fantastique de Kirk Jones 23.00 Voyance. (Etats-Unis - Grande-Bretagne KETNET - France, 2005, 115 min) Avec 18.05 Karrewiet. Magazine Emma Thompson. 22.30 jeunesse. 18.15 Trollie. (4). Miracle on 34th Street. Film VO. 18.40 De zoon van Artan. fantastique de Les Mayfield (4). VO. 19.05 Karrewiet. (Etats-Unis, 1994, 125 min). Magazine jeunesse. 19.15 HOLLANDE 1 Mega Toby in vuur en vlam. VO. 11.15 NOS Journaal. 11.25 CANVAS Serious Request TV. Show. 20.10 Het Journaal 20.25 12.00 NOS Journaal. 12.15 One Life. Film documentaire NOS Journaal. 12.25 Serious de Michael Gunton, Martha Request TV. Show. 13.00 NOS

Unis, 1993, 90 min). 22.55 ★ L’avocat du Père Noël. Téléfilm humoristique de Timothy Bond (Etats-Unis, 2011, 90 min). 0.25 U Catch américain : SmackDown 2015/2016

6.30 De quoi je me mêle ! 9.00 Music For Life 8.10 Shopping 12.20 Dagelijkse kost 6 15.15 Objectif Top chef 12.35 Blokken 6

21.45 La petite Dorrit. un incroyable talent. 6 (2/8). Avec Claire Foy. «Episode 3». Divertissement.

22.40 La petite Dorrit 6

12.35 Le jour où tout a basculé 12.50 ★★ Spike 2. 6 Court 13.30 Journal belge 12.55 Le jour où tout a basculé métrage d’animation de David 14.00 L e r é v e i l l o n d e

13.00 Toespraak Koning Filip

6 13.10 Het Journaal 6 13.40 Music For Life 17.00 M u s i c F o r L i f e Slotshow 18.00 Het Journaal 18.15 Dagelijkse kost 6 18.30 Blokken 6 19.00 Het Journaal 6 19.40 Iedereen beroemd 6 20.10 Thuis. 6 VO. 20.35 Geert Hoste Kerst 6

Présenté par Alex Goude, Sandrine Corman.

21.40 Kerstspecial Michael Bublé. 6

21.20 ★★ U Amistad. Drame de Steven Spielberg (Etats-Unis, 1997, 160 min) Avec Matthew McConaughey, Djimon Hounsou. 0.05 My Life. Comédie dramatique (1993). Avec Michael Keaton.

Concert Enregistré à Los Angeles. 22.35 ★★★ Love Actually. Comédie sentimentale de Richard Cur tis (GrandeBretagne - France - Etats-Unis, 2003, 130 min). VO. 0.50 Dagelijkse kost 6

Journaal. 13.20 NOS Journaal. 2 0.15 Heilig ab end mit 13.35 Serious Request TV. C a r m e n N e b e l 2 2 . 3 0 Show. 14.00 NOS Journaal Evangelische Christvesper. «In Gottes Licht geborgen». ARD Emission religieuse. 23.20 18.30 Zurück ins Leben. Weihnachtsengel küsst man Téléfilm dramatique. 20.00 Tagesschau. «Mit Wetter». nicht. Téléfilm sentimental. 20.15 Der Meineidbauer. 0.50 Das Schneeparadies. Téléfilm dramatique de Téléfilm sentimental. Joseph Vilsmaier (Allemagne - Autriche, 2012, 90 min) Avec Suzanne von Borsody. 21.45 Pfarrer Braun : Braun unter Verdacht. Téléfilm policier.

ZDF

18.00 Weihnachten mit dem Bundespräsidenten. 19.00 Heute 19.15 Weihnachten in Bethlehem. Conc er t.

WDR

19.10 Aktuelle Stunde. 19.30 Lokalzeit. Magazine régional. 20.00 Tagesschau 20.15 Stratmanns Weihnachten 21. 4 5 L a d i e s N i g h t : Weihnachtsspecial. 22.30 Loriots sauberer Bildschirm. 23.15 Loriots Teleskizzen. 0.00 Loriot : Weihnachten bei Hoppenstedts. Divertissement.

Alaux, Eric Tosti. 13.35 ★★ Deux frères. 6 Film d’aventures de JeanJacques Annaud. 15.15 Oggy et les cafards

6 16.00 Les Dalton 6 16.40 Les lapins crétins : invasion 6 17.15 Ninjago. 6 18.00 Les as de la jungle à la rescousse. 6 18.45 Une saison au zoo. 6

2 0.5 0 ★★ L e s rebelles de la forêt 3.

6 Téléfilm d’animation de 21.00 Patrick Bruel. Cody Cameron (Etats-Unis, 2010, 70 min).

22.00 Dinotasia. 6 23.20 Monstres marins : une aventure préhistorique 6 0.00 L’odyssée de l’espèce

6 1.40 Monte le son, le live

6

15.05 S a v o i r - f a i r e , l e s ateliers du luxe 6 16.00 Jean-Claude Brialy, le goût des autres 6 17.30 C à dire ?! 6 17.45 C dans l’air 6 19.00 C à vous. 6 20.00 C à vous la suite 6 20.15 Entrée libre 6

20.40 La vallée des pandas. 6 Documentaire réalisé par Penny Ashbrook. Dans les montagnes du Sichuan, en Chine, des centres de protection des pandas géants soignent et tentent de favoriser la reproduction de ces animaux menacés. 22.05 C dans l’air 6 23.15 Entrée libre 6 23.40 G a u m o n t , en effeuillant la marguerite. 6 0.30 Sur le chemin de l’école buissonnière 6 1.55 Révolutions dans la nature 6

RTL+ 2 0 .15

53

Concert «Le concert symphonique à l’Opéra National de Paris» avec Patrick Bruel. 22.35 Journal (RTS) 23.05 Mediterraneo. Concert 0.45 TV5MONDE, le journal Afrique 1.00 Jazz à Vienne 2014. 2.00 Génération Tanguy

6.45 GT Academy 7.00 Automobilisme. 8.00 Automobilisme. 9.30 Automobilisme. Race of Champions 2015. 2e jour. A Londres. 11.00 Motocyclisme. 12.00 Motocyclisme. 13.00 Cérémonie. Trophées de la Moto 2015. A Paris. 14.00 Motocyclisme. Superprestigio Dirt Track 2015. A Barcelone. 15.00 Ski. Slalom géant parallèle messieurs. A Alta Badia. 16.00 Ski. Slalom messieurs. 2e manche. A Madonna di Campiglio. 17.00 Carbone zéro 18.00 Watts 19.00 Watts 20.00 Watts

21.00 Watts 22.00 Watts 23.00 Watts 0.00 Watts 1.00 Watts

RAI Ich :

e i n f a c h 21.25 Santa Messa di Natale.

unverbesserlich.

F i l m «Messe de Noël célébrée en

d’animation de Pierre Coffin, Mondovision». Chris Renaud (Etats-Unis,

M6

20.55 Gnoméo & Juliette. Film d’animation de Kelly BBC1 20.10 Pointless Celebrities. Asbury (Grande-Bretagne «Christmas Special». 21.00 Etats-Unis, 2011, 90 min). Would I Lie to You at Christmas PROXIMUS 11 21.30 EastEnders. 22.05 10.0 0 Fo otb all. 12 .0 0 Peter Kay : 20 Years of Funny. F o o t b a l l. 13 . 5 0 U E FA Champions League Review BBC2 22.00 The Great History Quiz : 14.50 Retro Games. 16.40 The Tudors. Invités  : Lucy MU TV : The Game 18.20 MU Worsley, Dan Snow. 23.00 The TV : Magazine 19.40 Best of Scandalous Lady W. Téléfilm Proximus League 20.10 Retro dramatique. Games. 22.00 Football. 2010, 105 min).

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

Deuzio 19 décembre 2015

Babette. 15.45 Karaoké, la machine enchantée 16.35 Bateaux de luxe 16.50 Un chef à l’oreille 17.35 Le goût du jour 18.00 64’, le monde en français, 1re partie 18.30 64’, le monde en français, 2e partie 18.50 L’invité 19.05 Tendance XXI 19.35 Tout le monde veut prendre sa place 20.30 Journal (France 2)

6 pour malentendants


TÉLÉ DU VENDREDI 25 DÉCEMBRE

9.15 39 ème Festival International du Cirque de Monte Carlo. Cirque. 10.55 Doc Martin. Saison 3 (5/8, 6/8). 12.35 L e s 2 5 a n s des «Carnets du bourlingueur». 12.55 JT 13h. 13.35 Météo 13.50 ★★ Joséphine, ange gardien. «Sens dessus dessous». Téléfilm sentimental de David Delrieux. 15.25 Prédateurs. 16.45 ★★ Moi, moche et méc hant. Film d’animation de Pierre Coffin, Chris Renaud. 18.30 On n’est pas des pigeons. «Best of». 19.30 JT 19h30

8.10 Sous le soleil. Saison 8 (35/40, 36/40). 10.00 Culte protestant. Emission religieuse. 11.00 Messe. 12.00 Messe Urbi et Orbi. Emission religieuse. 12.30 La parenthèse inattendue. 14.35 ★ Le Noël des sœurs March. Téléfilm sentimental de John Stimpson. 16.05 B i e nve n u e a u camping. Téléréalité. 17.00 Un gars, un chef (version courte). 17.10 Un gars, un chef. 17.55 S e m a i n e d e l’humour à Rochefort 2009. Spectacle. 18.55 Le 15’. 19.15 Plus belle la vie 19.45 C’est cult.

9.00 Shopping. 10.15 La boutique. 11.50 Concert de Noël au Palais royal 2015. Concert avec Julia Szproch. Enregistré en 2015. 13.00 RTL info 13 heures 13.40 ★★ Treize à la douzaine. Comédie de Shawn Levy (Etats-Unis, 2003, 100 min) Avec Steve Martin, Bonnie Hunt. 15.20 ★★ Treize à la douzaine 2. Comédie d’Adam Shankman (EtatsUnis, 2005, 120 min) Avec Steve Martin, Bonnie Hunt. 17.25 Objectif Top chef. 18.30 Septante et un. Jeu. 19.00 RTL info 19 heures 19.45 RTL 60 ans : le bêtisier. Divertissement.

6.10 Klumpies. 6.25 Le lutin Plop. 6.45 Heidi 3D. Saison 1 (2/39). 7.00 Vic le Viking 3D. Saison 3 (12/26). «Papi Olaf». 7.20 Power Rangers Super Megaforce. Saison 21 (13, 14). 8.00 Pokémon. 8.20 Pokémon. 8.40 Pokémon. 9.00 Shopping. 15.35 Les anges du bonheur. Saison 4 (17/27). 16.20 Ma sorcière bienaimée. Saison 4 (28/33). 16.50 Starsky et Hutch. Saison 4 (5/22). 17.40 Terra Nova. Saison 1 (8/13). 18.25 Mayday : crashs en série. 19.20 L e s S im p s o n . Saison 22 (18/22). 19.45 Soda.

6.30 TFou. 6 10.15 Le mini Noël des Borrowers. 6 Téléfilm pour la jeunesse de Tom Harper. 12.00 Les douze coups de midi. 6 Jeu. 13.00 Journal 6 13.55 ★★ Benjamin Gates et le livre des secrets. 6 Film d ’a ve n t u r e s d e J o n Turteltaub. 16.05 ★★ U Pirates des Caraïbes : jusqu’au bout du monde. 6 Film d’aventures de Gore Verbinski (Etats-Unis, 2007, 175 min). 19.00 Money Drop. 6 20.00 Journal 6 20.40 Nos chers voisins. 6 Avec Martin Lamotte.

9.00 Orthodoxie. 6 9.30 Chrétiens orientaux : foi, espérance et traditions. 6 10.00 Présence protestante. 6 11.00 Le jour du seigneur. 6 13.00 Journal 6 13.45 Le plus beau pays du monde 2. 6 15.30 A u c œ u r d u tournage. 6 15.50 ★★ Le Lorax. 6 Film d’animation de Chris Renaud, Kyle Balda. 17.15 Flynn Carson et les nouveaux aventuriers. 6 Saison 1 (5/10, 10/10). 18.55 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 19.25 N’oubliez pas les paroles. 6 Jeu. 20.00 Journal 6

Divertissement

Divertissement

Film

Film

Téléfilm

Divertissement

20.20 Drôle de bêtisier

6 Divertissement. Présenté par Jean-Louis Lahaye. Invités : Jonathan Bradfer, Ophélie Fontana, Sara de Paduwa, Cathy Immelen, Walid, Elodie de Sélys, David Jeanmot te, Maureen Louys.

21.30 ★★ Divin enfant

20.05 Un Noël inattendu

20.45 ★★ Les Bronzés

20.00 ★★ Arthur et les Minimoys

20.55 ★★ Nos chers voisins 6

Divertissement. La Deux fête Noël avec ses animateurs Répondant à l’invitation de Jean-Luc Daniel, Adrien Devyver les emmène au cœur des Ardennes, dans un superbe chalet.

Comédie française. Avec Christian Clavier, Gérard Jugnot. Vacances mouvementées dans un club de vacances pour quelques Français, très moyens, qui veulent faire des rencontres et s’amuser.

Film d’aventures. Avec Freddie Highmore. Un enfant rencontre des petits personnages, les Minimoys, qui tombent à point nommé pour l’aider à trouver un fabuleux trésor et empêcher la vente de sa maison.

Téléfilm humoristique français. Avec Levanah Solomon. Les voisins ont décidé de fêter la nouvelle année en toute amitié, laissant leurs rancœurs de côté. Malheureusement, la réalité va les rattraper.

22.10 ★★ I Le joyeux Noël d’Harold et Kumar

22.35 Les duos impossibles de Jérémy Ferrari

21.55 ★ Les aventures de Elf-Man

22.55 ★★ No s chers voisins 6

Comédie d ’Olivier Doran (2014, 103 min) Comédie (Etats-Unis, Avec Sami Bouajila, 2011, 86 min) . Harold Emilie Dequenne, Lee et Kumar Patel se Géraldine Pailhas. lancent à la recherche 23.10 T i r a g e E u r o d’un nouveau sapin de Millions Noël à New York pour 23.25 On n’est pas des remplacer celui du pigeons. «Best of». qu’ils ont brûlé. 23.40 Le 12 minutes 0.20 Quel temps ! BE 1

22.00 ★ ★★ Queen and

19.10 ★★ U Le labyrinthe. Film de science-fiction de Wes Ball (Etats-Unis, 2014, 110 min). 21.00 ★★ Exodus : Gods and Kings. Péplum de Ridley Scott (Grande-Bretagne - Etats-Unis, 2014, 145 min). Noé. Film 23.25 ★ ★ d ’a v e n t u r e s d e D a r r e n Aronofsky (Etats-Unis, 2014, 135 min) Avec Russell Crowe, Emma Watson.

Country. Drame de John Boorman (Grande-Bretagne, 2014, 110 min) Avec Callum Turner, Caleb Landry Jones.

BE SERIES

13.10 Salut les Terriens ! 14.05 Le petit journal. 14.45 U Show me a Hero. Saison 1 (1/6, 2/6, 3/6, 4/6, 5/6, 6/6). 20.30 White collar. Saison 6 (1/6, 2/6). «Les Pink Panthers». «Noir marché». BE CINE 20.30 ★★ And so it Goes. 21.55 Modern Family. Saison Comédie dramatique de Rob 6 (1/24, 2/24, 3/24). «Une lune Reiner (Etats-Unis, 2014, de miel interminable». «Ne pas appuyer». «Le patient zéro». 90 min).

Spectacle. Enregistré à l’Aula Magna, à Louvainla-Neuve, en 2014, lors du Smile and Song Festival. 0.40 RTL info 1.25 Jeux de nuit. Jeu. 2.35 Boucle de nuit

BE SPORT 3

BE SPORT 1 20.30 World Sport 21.00 L e m o n d e d e l a Premier League 21.25 Boxe. Championnat du monde WBC International Silver 2015. Poids lourdslégers. Ryad Merhy (Bel)Sylvera Louis (Can). Au Spiroudome, à Charleroi. 22.55 Be Sport en résumés

BE SPORT 2 18.45 G o l f . S e n i o r To u r européen 2015. Rétrospective de la saison. 19.30 Golf. Circuit américain. Open de Naples. 3e jour. En Floride.

Téléfilm pour la jeunesse d’Ethan Wiley (EtatsUnis, 2012, 95 min) Avec Jason «Wee Man» Acuña, Jeffrey Combs. 23.30 Tribus. 0.00 Unibet Casino. Divertissement. 1.00 Le plus petit mot unique. Jeu.

18.35 Hockey sur gazon. 20.00 H ockey sur gazon. World League Finals 2015. 21.25 Hockey sur gazon. World League Finals 2015.

TV BREIZH 17.30 Section de recherches. Saison 5 (3/14, 13/14, 14/14). 20.40 Au cœur des Restos du cœur. Magazine de société. 20.50 Alice Nevers, le juge est une femme. Saison 11 (6/8, 7/8, 8/8). «Amazones». «Blessures invisibles (1/2)». «Blessures invisibles (2/2)». 23.30 Miss Marple. «Un meur tre est-il facile ?». Téléfilm policier.

«Nos cher s voisins fêtent Noël». Téléfilm humoristique (France, 2013, 105 min) Avec Nikos Aliagas, JeanLuc Reichmann, Denis B r o g n i a r t, L a u r e n t Ournac. En compagnie d’illustres invités, Nos chers voisins fêtent Noël à leur façon. DISNEY CHANNEL

16.20 Surprise. «Dummy». 16.45 C’est pas moi ! Saison 1 (20/20). 17.05 Les Bio-Teens. Saison 4 (6). 17.30 Agent K.C. Saison 1 (16). 17.55 Austin & Ally. Saison 4 (18). «Surprises et Père Noël». 18.20 Le monde de Riley. «Het meisje en de regels». 18.45 Violetta. Saison 1 (5/80). «Soupçons». 19.35 Alex & Co. Saison 1 (5/13). 20.00 Mighty Med, super urgences. 20.25 Les Bio-Teens. Saison 2 (24/26).

NICKELODEON

18.00 Objectif Blake ! 18.25 Sanjay et Craig. 18.50 Bob l’éponge. 19.15 Make It Pop. 19.40 Les Thunderman. 20.05

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

54

Deuzio 19 décembre 2015

21.00 Ze fiesta !

6 Divertissement. Présenté par Patrick Sébastien. Suite au succès de l’édition 2014 de «Ze Fiesta», Patrick Sébastien propose une nouvelle livraison de ce divertissement haut en couleur

23.15 ★★ U Les petits meurtres d’Agatha Christie 6

«Le chat et les souris». Téléfilm policier d’Eric Woreth (France, 2009, 100 min) Avec Antoine Duléry, Marius Colucci, Claire Magnin. 1.00 Folie passagère. 6 Divertissement. Nicky, Ricky, Dicky & Dawn. 20.30 Sam & Cat. 20.55 Henry Danger 21.20 Bella et les Bulldogs. 21.45 iCarly. 22.10 Bob l’éponge. 22.35 Bob l’éponge. 22.55 Bob l’éponge. 23.20 Mes parrains sont magiques. 23.40 Avatar, le dernier maître de l’air.

MTV 15.25 Catfish Colombie. 16.15 Catfish Colombie. 17.05 Viré par mes parents. 17.55 The Big Bang Theory. Saison 3 (5/23, 6/23, 7/23, 8/23, 9/23, 10/23, 11/23). 20.50 Ridiculous 21.15 Ridiculous. 21.40 Ridiculous. 22.05 Ridiculous 22.30 Lip Sync Battle. 22.55 Lip Sync Battle. «Episode 2».

6 pour malentendants


10.30 Le Petit Prince. 6 (deux épisodes). 11.10 ★★ Le Père Frimas. 6 Téléfilm d ’animation d’Iouri Tcherenkov. 11.40 Peanuts. 6 12.00 12/13 12.55 Météo à la carte. 6 14.05 ★★★★ Alamo. 6 Western de John Wayne. 16.55 H a r r y . 6 «Spéciale familles». Jeu. 17.30 Slam. 6 18.10 Questions pour un champion. 6 «Le tournoi des champions : la finale». 19.00 19/20 20.00 Tout le sport. 6 20.25 Plus belle la vie 6

Téléfilm

20.55 ★★ Le bal des secrets 6

8.30 X:enius. 8.55 Les anges, toute une histoire... 9.50 Le monde des chevaux. (quatre volets). 12.45 Cuisine royale au château de Riegersburg. 13.20 Arte journal. 13.35 3 6 e F e s t i v a l mondial du cirque de demain. 6 Cirque. 15.05 T h e Circus Dynasty. 16.35 Quel cirque ! 6 (trois volets). 17.55 Dans la forêt enchantée. 18.40 C h r i s t m a s i n Vienna 2015. Concert. 19.45 Arte journal. 20.05 Life, l’aventure de la vie. 6 «Les insectes». (6/10).

Film

20.55 ★★ L’incroyable équipe

Téléfilm dramatique. Un femme d’une cinquantaine d’années retourne dans son village 18 ans après l’avoir quit té. Son arrivée tombe mal, au moment où ressurgit un lourd secret.

Comédie dramatique. A la fin du XIXe siècle, en Allemagne, un jeune professeur d’anglais fait découvrir le football à ses élèves et bouleverse les méthodes d’enseignement.

22.45 ★★ Le bal des secrets 6

22.40 ★★ L’enfance volée

Téléfilm dramatique de Christophe Barbier (France, 2013, 120 min) (2/2). Gérard met la main sur les photos de l’oncle de Jean-Marie. 0.50 Soir 3 6 1.15 La vie secrète des chansons. 6 «Message personnel».

Drame de Markus Imboden (Allemagne Suisse, 2011, 105 min) Avec Katja Riemann, Stefan Kurt. 0.25 ★★ Neuf jours en hiver. 6 Téléfilm dramatique d’Alain Tasma (France, 2015, 95 min). 2.00 Piaf. (deux volets).

(France - Belgique, 2011, 100 AB4 17.40 La philo selon Philippe. min). VO. En N.B. Avec Jean (41/98, 42/98). 18.30 Le miel Dujardin. 21.55 Seymour : an Introduction. 23.20 Canvaslus. et les abeilles. (102/200, 103/200, 104/200). 20.00 VTM Voyance 22.00 Télé-achat. 17.45 VTM Nieuws 18.00 De Keuken van Sofie. 18.20 De 23.00 Voyance. Buurtpolitie 19.00 VTM Nieuws KETNET 19.45 Het Weer 19.55 Familie. 18.15 Trollie. (5). VO. 18.40 20.35 The Voice Kids 22.35 De zoon van Artan : achter de Beste Kijkers ! Divertissement. schermen. 19.35 Interruption 23.45 Stan Van Samang : Live des programmes 20.40 De in de Lotto Arena. Concert. Ridder. (10). «Een ScientologyHOLLANDE 1 lid van 37». VO. 13.00 Kersttoespraak koning CANVAS Willem-Alexander. 13.10 NOS 20.00 Het Journaal 20.15 The Journaal. 13.20 Adele & De Artist. Comédie dramatique Leeuw. 14.15 DWDD Guilty de Michel Hazanavicius Pleasures. Show. 15.25 West

16.30 Robin des Bois 16.40 Robin des Bois 16.55 George de la jungle. Saison 1 (6/26). 17.15 Le monde perdu de Conan Doyle 17.45 L’abominable Noël. Téléfilm d’animation (EtatsUnis, 2012, 45 min). 18.30 ★★ L’ours montagne. Film d’animation (Danemark, 2011, 75 min). 19.45 850 mètres. Court m é t r a g e d ’a n i m a t i o n (Belgique, 15 min). 20.00 Big Bang Theor y. Saison 7 (2/24). 20.30 JT 6

6.25 Hélène et les garçons. (111/280, 112/280). 7.15 Les frères Scott. Saison 8 (15/22, 16/22, 17/22). 9.25 U NCIS : enquêtes spéciales. Saison 2 (16/23). 10.10 Télé-achat 12.10 Le jour où tout a basculé 12.35 Le jour où tout a basculé 12.55 Le jour où tout a basculé 13.45 ★★ Petit papa voleur. Téléfilm dramatique. 15.20 U NCIS : enquêtes spéciales. Saison 3 (10/24). 16.05 Les frère s Sc ot t. Saison 8 (18/22, 19/22, 20/22). 18.20 La villa des cœurs brisés. «Episode 35». 19.00 C’est mon choix

2 2 .0 5 Ta r a n t e ll e a ll a n a p ole t a n a p a r M a r c o Be a sley e t l ’en s emble Accordone. Concert avec Marco Beasley.

17.30 U Les Marseillais à Cancún. Saison 2 (38). 18.10 A prendre ou à laisser 18.55 U Friends Trip : qui sera le meilleur ami ? «(30/45)».

19.40 ★★★ Edward aux mains d’argent.

20.50 ★★ Jack Wilder et la mystérieuse cité d’or. 6 Téléfilm d’aventures de Terry Cunningham (Etats-Unis - Pérou, 2010, 95 min) (1/2). Avec Shane West, Natalie Martinez.

22.15 Les enfants de la télé. Divertissement. 0.20 I New York, section criminelle. Saison 6 (2/22, 8/22). 1.55 Télé-achat

22.25 ★★ Jack Wilder et la mystérieuse cité d’or. 6 Téléfilm d’aventures (EtatsUnis - Pérou, 2010, 85 min) (2/2). 0.05 U Rick et Morty. 6 (deux épisodes). 0.50 I Archer 6 1.10 I Archer 6 1.30 U Flashpoint. 6 Saison 3 (10/13, 12/13).

17.35 Buren. VO. 18.00 Het Journaal 6 18.15 Dagelijkse kost 6 18.30 Blokken 6 19.00 Het Journaal 6 19.40 Iedereen beroemd 6 20.00 Het Weer 6 20.10 Thuis. 6 VO.

16.00 Nos animaux, doux dehors, sauvages dedans 6 17.30 C à dire ?! 6 17.45 C dans l’air 6 19.00 C à vous. 6 «Best of». Invités : Axelle Laffont. 20.00 C à vous la suite 6 20.15 Entrée libre 6

21.05 Concert de Noël au Palais royal 2015. 20.00 Les enfants de Concert avec Julia Szproch. la télé. Divertissement. Enregistré en 2015.

14.55 ★ Le trésor secret de la montagne. 6 Téléfilm d’aventures de Douglas Barr. 16.25 Les Dalton 6 16.40 Les lapins crétins : invasion 6 17.30 Ninjago. 6 18.15 Les as de la jungle 6 18.45 Une saison au zoo. 6

Film fantastique de Tim Burton (Etats-Unis, 1990, 110 min) Avec Johnny Depp, Winona Ryder. Après la mort de son inventeur, un être à la fois mécanique et humain, doté de lames en guise de mains, découvre seul un monde auquel il n’est pas adapté.

20.35 ★★ The Lion 20.40 Les trésors des King. Film d’animation de châteaux de la Loire.

21.30 ★★ U Troll Hunter. Film fantastique d’André Ovredal (Norvège, 2010, 110 min) Avec Otto Jespersen, Hans Morten Hansen. 23.20 ★★ O 2ème soussol. Film d’horreur de Franck Khalfoun. 1.00 Shopping

22.10 Expression directe 6 22.15 C dans l’air 6 23.25 Entrée libre 6 23.45 Le marcheur du Nil. 6 «Soudan». (3/4). 0.30 Les chasseurs des trésors de la Baltique 6 1.55 Sonargaon, l’Atlantide de l’Asie 6

Roger Allers, Rob Minkoff (Etats-Unis, 1994, 85 min). VO. Le parcours initiatique d’un lionceau, héritier d’un immense royaume, mais contraint à l’exil par un oncle machiavélique qui cherche à conquérir le trône. 22.00 De quiz van het jaar. 6 Divertissement. 22.50 Het Journaal 6 23.15 ★★ O v e r b o a r d . Comédie de Garry Marshall (Etats-Unis, 1987, 105 min). VO. 1.00 Dagelijkse kost 6

6 Documentaire réalisé par Françoise Cros de Fabrique. Au XVe siècle, le pouvoir royal français vient se fixer sur les rives de la Loire et y fait construire des châteaux aux influences italiennes.

Side Story. Musical. 18.00 19.05 Weihnachtsansprache RTL+ Kersttoespraak koning Willem- des Bundespräsidenten. 18.45 RTL aktuell 19.05 Bauer Alexander 18.10 NOS Journaal. 19.15 Terra X. 20.15 Die sucht Frau. 20.15 Ich, einfach Helene Fischer-Show 23.20 unverbesserlich 2. Film ARD Tatsächlich Liebe. Comédie d’animation de Pierre Coffin, 20.00 Tagesschau. 20.15 sentimentale de Richard Curtis Chris Renaud (Etats-Unis, Weihnachts-Männer. Téléfilm humoristique de Franziska (Grande-Bretagne - France - 2013, 110 min). Meyer Price (Allemagne, Etats-Unis, 2003, 125 min) BBC1 2015, 90 min) Avec Heiner Avec Hugh Grant, Bill Nighy. 18.15 Doctor Who. 19.15 Lauterbach. 21.45 Kommissar WDR Strictly Come Dancing. 20.30 20.00 Tagesschau 20.15 Wallander : Die weisse Löwin. Call the Midwife. Saison 2). Téléfilm policier de Ben Caron Tatort. «Erkläre Chimäre». «Christmas Special (1/2)». Téléfilm policier de Kaspar (Grande-Bretagne, 90 min). 21.45 EastEnders. Heidelbach (Allemagne, 2015, 23.15 Tagesschau 90 min) Avec Axel Prahl. 21.45 BBC2 ZDF Soundtrack Deutschland. 21.00 The Two Ronnies 16.35 Heute 16.45 Im Zauber 22.30 Die Spätzünder 2, Der Christmas Special. 21.50 der Wildnis. 17.30 Obendrüber, Himmel soll warten. Téléfilm Darcey’s Ballet Heroes 22.50 da schneit es. Téléfilm musical. 0.00 Axel Prahl & Das QI. 23.20 We’re Doomed ! The dramatique. 19.00 Heute Inselorchester. Documentaire. Dad’s Army Story. Drame.

★★★★ Excellent ★★★ Très bien ★★ Bien ★ Pas mal U Déconseillé au moins de

55

Deuzio 19 décembre 2015

12.30 Cut. Saison 2 (65/70). 13.00 Questions pour un champion 13.30 Journal belge 14.00 Le voyage de la vie 14.55 Ça n’arrive pas qu’aux autres. 16.20 Les nouveaux paradis 16.50 Un chef à l’oreille 17.35 Paysans du monde : la révolution agriculturelle 18.00 64’, le monde en français, 1re partie 18.30 64’, le monde en français, 2e partie 18.50 L’invité 19.05 Les escapades de Petitrenaud 19.35 Tout le monde veut prendre sa place 20.30 Journal (France 2)

21.00 La grande soirée des Mille et une nuits. Concert. Avec Zaz. 22.50 Journal (RTS) 23.20 Alcaline, le concert. «Selah Sue».

6.30 Watts 7.30 Watts 8.30 Watts 9.30 Watts 10.30 Watts 11.30 Watts 12.30 Watts 13.30 Watts 14.15 Demain, je m’y mets 15.15 Rugby. Béziers-Aurillac. 16.15 Rugby. Aurillac-Lyon. 17.15 Rugby. Championnat de France Pro D2. 8e journée. Bayonne-Biarritz. 18.30 Au contact Le Talk 19.30 Football. Coupe de France 2014/2015. Finale. Auxerre (L2)-Paris-SG (L1). Au Stade de France, à SaintDenis.

21.00 MLS Week 21.30 MLS Week 22.00 MLS Week 22.30 MLS Week 23.00 MLS Week 23.30 Football. Major League Soccer 2015. Plays-offs. Finale. Columbus CrewPortland Timbers. 1.00 Horse Racing Time

RAI 20.30 I Dieci Comandamenti : presentazione ed Esodo. 21.10 I Dieci Comandamenti

M6 20.55 Elementary. Saison 3 (7/24, 9/24, 10/24, 1/24, 2/24, 3/24). «Le nettoyeur». «Le prédateur». «Triste sire». «Sherlock et Watson».

PROXIMUS 11 10.00 Football. 12.00 Best of Proximus League 12.30 Best of Jupiler Pro League 13.00 MU TV : The Game. 14.40 MU TV  : Magazine 16.00 UEFA Champions League Review 17.00 Retro Games. Malines / La Gantoise- 18.50 Portugol

6 pour malentendants


LE PORTUGAL … AGRICULTURE

… FORET

… ALGARVE

… FROMAGERIE

… AMPITHEATRE

… GALICE

… ARCHITECTURE

… NATA

… ATLANTIQUE

… OCEAN

… CAVAQUINHO

… PECHEURS

… CHALEUR

… PIN

… CHATAIGNIER

… REPUBLIQUE

… CUIVRE

… TAGE

… EGLISE

… VINS

E

P

U

B

L

I

Q

U

E

O

O

E

R

U

A

R

U

E

L

A

H

C

E

I

U

E

C

I

L

A

G

N

E

R

F

N

T

Q

P

A

T

S

I

A

U

E

R

G

C

R

I

A

L

U

N

T

E

S

O

I

E

E

N

T

Q

Y

L

I

R

I

M

A

T

C

V

A

N

U

P

U

V

L

A

T

I

E

V

R

C

A

E

T

I

G

G

A

H

A

R

I

A

H

L

E

U

E

E

H

C

H

R

O

C

G

G

T

C

S

R

C

R

G

I

E

F

A

L

P

A

E

I

L

A

M

P

I

T

H

E

A

T

R

E

Solution :

ALIXN0AP

R

© Le Puzzleur

… EUCALYPTUS

Profile for TWIPE-EDA

Eda 20151219 entre sambre et meuse  

Eda 20151219 entre sambre et meuse  

Profile for twipe-eda
Advertisement