Page 1

cÊdricdorgère

architecte dplg


CV parcours


Architecte / atelier d’architecture et d’urbanisme Renk+Partners oct2007aujourd’hui (Montreuil/France)

de l’esquisse au PC: bureaux et logements études de faisabilités urbaines recherche en urbanisme

Architecte chef de projet / atelier d’architecture Taoufik el oufir sept2006jui2007 (Rabat/Maroc)

de l’APS au DCE: bureaux et commerces de “casashore park” en collaboration avec les agences alaoui et groupe3 architectes

Architecte assistant / atelier d’architecture Christian Erb oct2003jan2006 (Strasbourg/France)

de la conception à la réception des travaux, du plan masse aux détails: habitations privées, restauration, église…

Architecte et Lighting-designer / bureau de conception upO mai2001juin2003 (ufficio progettazione ombra / atelier de conception de l’ombre) de la société Viabizzuno (Bologne/Italie)

projets d’architecture: responsable de la conception au montage des stands et showrooms de la société: conception réalisation de plans et simulations contrôle et suivi du montage salons: Light and building (Francfort) - Batimat (Paris) - Euroluce (Milan) showrooms: Porto - Copenhague -assistance pour la conception et la réalisation du nouveau siège de l’entreprise projets lumières: de la conception à la réalisation de plans d’éclairages de: villas, monuments, magasins Stefanel- Giorgio Armani…


chronologie

parcours et fonctions par Ateliers d’architecture


Atelier d’architecture et d’urbanisme Renk+Partners (Montreuil/France) - chef de projet - projets: Recherche: Grand Paris fractal / (Ile de France) 2010

Etude de faisabilité, stratégie urbaine et masterpla écosystème urbain / (Saclay) 2009 nouveaux quartiers autour d’un domaine go Conception: Habitat collectif durable / (Paris) 2007

- assistant architecte - projets: Etude urbaine: Requalification d’espaces urbains / Montreuil

Conception: Tour tertiaire / (ZAC pont d’Issy - Issy les moulin Ecotour de logements / (Mexico city) 2007-200 Transformation d’une ancienne banque histo Campus tertiaire / (Genneviliers) 2007-2008

Atelier d’architecture Taoufik El Oufir (Rabat/Maroc) - chef de projet - projets: Conception et réalisation: Bureaux et commerces / Casashore Park (Casab Restaurant inter-entreprises / (Casablanca) 20 en association avec les agences d’architecture O

Atelier d’architecture Christian Erb (Strasbourg/France) - assistant architecte - projets: Conception et réalisation: Eglises / ENA (Saint Avold) 2005 / ENA (Hettan Maisons pour particuliers / (Kronenbourg - Ven Réhabilitation d’un corps de ferme en logem Entrepôt / (Griesheim sur Souffel) 2005

Atelier de conception de l’ombre (upO) Viabizzuno (Bentivoglio/Italie) - concepteur lumière - projets lumières: Conception et réalisation de plans lumières: Magasins / Tiziana Fausti (Bergame) 2002 / Ste Rome) 2001 / Argentovivo (Bologne) 2000 / conc Bureaux Villas / (Portugal - Italie - Danemark) 2000-2002 Jardins Monuments / Rocca Boromeo 2001 - Grottes de

chef de projet - projets architectures: Conception et réalisation: Stands et installations / Salon du meuble (Paris 2003 / Light and building (Francfort) 2002 / Casa Batimat (Paris) 2001 Showrooms Viabizzuno / (Florence) 2003 / (Po Installations pour l’exposition «luce tra le dit tion avec la Viabizzuno / Design block (Londres) 2

Assistance pour la conception et la construction: Nouveau siège de la société Viabizzuno / (Be

chef de projet - projets design: Conception et réalisation: Ligne de meubles pour l’exposition des corps d’

Personnels

projets: Concours (Europan10 - Triel sur Seine) 2009 Assistance à la conception de maisons pour p diplôme: Conception d’un master plan lumière («Lueur


an:

olfique / (Aix en Provence) 2009

l karma (Montreuil) 2008

neaux) 2008 08 orique en Hôtel de luxe / (Mexico city) 2007-2008

blanca) 2006-2007 007 Omar Alaoui et groupe3 architectes

nge grande) 2004 ndenheim - Drusenheim) 2004-2005 ments / (Ittenheim) 2005

efanel (Berlin - Naples - Florence - Palerme - Bologne cessionaires, showrooms...

2

e San Giovanni (concours) 2001...

s) 2003 / Euroluce (Milan) 2003 / Construmat (Barcelone) a décor (Madrid) 2002 / Abitare il tempo (Verone) 2002 /

orto) 2002 / (Copenhague) 2000 ta» de Marcello Chiarenza et Mario Nanni, en collabora2000 / (Copenhague) 2002

entivoglio-Bologne) 2002/2003

’éclairage Viabizzuno: “stile” Viabizzuno 2002/2003

particuliers (Bologne) 2006 - (Argentré) 2005 rs vénitiennes» - Venise) 2002-2003

index références par Ateliers d’architecture


r


refs rĂŠfĂŠrences / urbanisme


«grand paris f nlle lecture urb 10/

20

Chef de projet pour Renk+Partners

M.Ouvrage UFo M.Oeuvre Renk+Partners Mon rôle chef de projet / réalisation graphique Coût confidentiel Phases recherche

Cette analyse du grand paris est un support test sur les modes de présentation et de représentations de la métropole d’aujourd’hui et de demain. Elle fait suite à un constat de confusion et d’incompréhension concernant les nombreuses propositions de la consultation du grand pari(s). Des questions importantes en découle Comment décrire la complexité du contexte contemporain pour faire émerger des visions articulées ? Comment saisir des visions multiples pour faciliter la conception de stratégies résilientes et évolutives ? A travers ce travail nous avons essayé de fournir quelques pistes pour répondre à ces problématiques


fractalÂť baine

Ile de France - France


image Š Renk+Partners


image © Renk+Partners

étude d’un système de visualisation des différentes composantes de la complexité urbaine afin de: clarifier pouvoir se représenter permettre la compréhension du territoire pouvoir évaluer pouvoir comparer


image Š Renk+Partners


1/ CLARIFIER - RENDRE ACCESSIBLE Pour éclairer les décisions urbaines, il est nécessaire de classer et d’organiser les représentations qui décrivent les masses d’information. Dans le cas contraire, la masse d’information perd une partie de sa capacité à produire de la connaissance. Se représenter le monde dans sa complexité est un préalable pour agir de manière efficace. Mais comment rendre la complexité accessible? La difficulté tient dans le fait de réussir à donner une lisibilité à cette complexité sans être juste simplifiée dans ses propos et représentations. Nous proposons de déplier cette complexité pour la rendre lisible et ainsi accessible. Pour ce faire nous représentons et déployons les propositions urbaines par un système d’arborescence qui nous permet, contrairement à un système linéaire, de souligner les interactions existantes entre tel et tel sujet, ou telle et telle proposition. Ces «arbres d’objectifs» permettent également aux acteurs de personnaliser leurs lectures et parcours au sein des masses d’informations, tout en bénéficiant des mises en perspectives structurantes des données. Ce système permet également la combinaison texte-image Concernant le Grand paris, nous nous sommes basé sur l’analyse transversale des 10 projets par le PUCA pour constituer un «arbre d’objectif» reprenant leur grille de lecture constituée dans sa grande majorité des thèmes et grandes lignes évoquées lors de cette consultation. (mobilité / nature et ville / efficacité carbone / modèles urbains / gouvernance...) Nous essayons parallèlement à cette décomposition de représenter ces théories afin de comprendre et donner à comprendre comment elles existent sur le territoire et permettre ainsi une meilleure compréhension. le support de représentation se veut unique (essai) pour l’ensemble des thèmes afin de permettre une meilleure compréhension et une meilleure capacité de comparaison. Cette étude réalisée aujourd’hui en 2dimension a pour vocation d’être la base d’une représentation future du territoire en 3d. 2/ POUVOIR SE REPRÉSENTER Le système de représentation du grand Paris que nous avons réalisé souhaite, par sa capacité à voyager par thème et de passer progressivement du global au local / du local au global, permettre des parcours au sein d’un ensemble urbain complexe en améliorant notre connaissance de la ville. C’est un système multiscalaire qui permet de zoomer et dézoomer, l’un des grands problèmes de l’aménagement est de lier les dimensions globale et locale, il est important de pouvoir mieux comprendre l’impact du global sur le


local et du local sur le global ainsi que celle des échelles intermédiaires, de pouvoir conjuguer les réflexions sectorielles avec des visions globales. Il permet les déplacements à travers les échelles en conservant la diversité des éléments au sein de niveaux d’organisation différents permet de traiter les relations du global au local à condition de permettre les changements de focale en temps réel. Ici les éléments qui constituent l’aménagement sont représentés à leur vraie échelle, toujours dans l’optique de mieux comprendre l’impact du global et du local (quotidien). C’est un système à la fois capable de synthèse et de précision. Pour une assimilation et une lisibilité rapide des distances et ainsi de l’échelle de visualisation nous utilisons ce que nous appelons des «grilles scalaires», ce sont des trames de lecture qui permettent de comprendre et de se projeter rapidement dans des zones spaciales de 500m de rayon / 1km / 2km /4km.... 3/ AINSI EVALUER Cette grille (déplaçable) complétée de matrice peu également devenir le support de principes urbains évoqués et servir ainsi de trame d’évaluation concernant une règle tel que par exemples: «pour une meilleur qualité de vie urbaine il est essentiel d’avoir accès à un parc tout les 500m». «que mon arrêt de transport en commun le plus proche ne soit pas éloigné de plus de 500m»... Ces matrices et ces trames sont des élément incontournable de ce système de visualisation. elles transforment le rapport au dessin et à l’échelle et donnent accès à des compréhensions cognitives nouvelles. En particulier les formes globales de la métropole (linéaire, concentrique, en archipel...) se posent d’une autre façon, en terme de capabilité de la «matière métropolitaine» à répondre à des objectifs. Elles permettent de se représenter les éléments/ les sujets.

4/ POUVOIR COMPARER l’utilisation d’un même support visuel pour l’ensemble des thèmes permet de mieux tester, comparer pour accéder à certaines dimensions et éclairer certaines interactions entre les différents thèmes et éléments. par exemple: la carte des espaces naturels sur la carte du réseau de circulation elle même sur la carte des cluster.

image © Renk+Partners

utilisation de baromètre d’évaluation pour mieux comprendre les sources de problèmes, pouvoir jauger certains aspects du territoire (exemple: qualité des transports).


image Š Renk+Partners


image Š Renk+Partners


«donner vie» colonisation ur 09/

20

Architecte mandataire avec Guillaume Favreau et Ga

M.Ouvrage Europan France M.Oeuvre Cédric Dorgère architecte + Guillaume Favreau architecte + Gaël S Mon rôle architecte mandataire Phases étude de faisabilité et stratégie urbaine / masterplan

Conception et proposition dans le cadre d’Europan10 d’un aménageme thème de la colonisation au sein de la commune de Triel-sur-Seine. Le processus d’évolution urbaine se décompose en stades (périodes id processus en évolution). L’expression de stade évoque l’idée de «palier Chaque stade est conçu comme un état à la fois stable et éphémè qu’il est à la foi fini tout en étant potentiellement voué à évoluer selo indéterminée. L’exigence temporelle n’est pas rigide : le passage d’un p est conditionné par la satisfaction d’objectifs fixés au préalable. Si l remplis, alors s’amorce le passage au stade suivant qui se fait par palier existant. L’objectif final est qu’après avoir réussi à enclencher le social, économique et environnemental du territoire, celui-ci acquière de développement : c’est le CLIMAX. La mutabilité concerne autant le programme de l’urbanisation réalisé que l’urbanisation future (programmation). Cette notion de mutabilité p le développement en milieu économiquement fragile, le but étant de accueillir l’aléatoire. Nous ne proposons donc pas de scénario unique de développement urba d’objectifs socio-économiques à atteindre, hiérarchisés en stades et dont des orientations de spatialisation ainsi que les implantations incontour


rbaine

aël Smagghe

Smagghe urbaniste

ent urbain sur le

dentifiables d’un rs» successifs. ère, c’est-à-dire on une échéance palier à un autre les objectifs sont r la mutation du e développement e une autonomie

ée (réaffectation) permet d’assurer savoir au mieux

ain mais une série t nous présentons rnables.

Europan10 - Triel-sur-Seine - France


/// Le projet urbain est un formidable «valorisateur territorial» : en renforçant l’attractivité économique et sociale d’un territoire, il permet d’attirer de nouvelles activités dynamiques et de nouveaux habitants porteurs d’une vitalité et d’une urbanité renouvelée. /// Néanmoins, nous constatons une inégalité des territoires dans leur capacité à mettre en oeuvre des processus de projet urbain. Celui-ci s’enclenche facilement là où l’économie est florissante : c’est le cas pour toutes les grandes villes dynamiques. De même, il se met en oeuvre relativement facilement là où l’économie est en restructuration car il existe une masse critique suffisante pour réenclencher la machine économique et sociale : c’est le cas pour les villes comme Lille, Bilbao ou Saint-Denis.

Le projet urbain nourrit le territoire autant qu’il se nourrit de celui-ci : c’est une sorte d’autofécondation porteur d’une autovalorisation. /// Mais si une graine germe et croît facilement dans une terre riche et fertile, l’opération est nettement plus complexe lorsque le terre est aride voire polluée... C’est le cas du territoire de la boucle de Chanteloup-les-Vignes, au sens propre comme au sens figuré: l’épandage des boues parisiennes a rendu la terre impropre à la culture, l’économie a subit la désindustrialisation depuis plus de 20ans, le taux de chômage est élevé, l’attractivité est nulle, l’isolement en transport est fort... /// Que peut-il pousser entre Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine ? Comment un tel territoire peut-il s’autovaloriser ?

Comment imaginer un développement urbain dans les territoires qui n’attirent pas ? Comment procéder dans les territoires qui ne semblent pas recéler la matière suffisante pour enclencher le processus de projet urbain ? Comment faire dans les territoires qui ne semblent pas avoir suffisamment de force pour tenir un tel processus sur la longueur ?

A défaut d’être attractif il faut être accueillant, c’est-à-dire capable de créer le désir de s’implanter là où l’attention ne se pose pas. Cela suppose un effort extrême pour offrir une qualité de vie particulière et novatrice aux habitants mais aussi aux entreprises dont l’implantation et le maintien permet de redresser le territoire. L’intérêt de la création d’entreprises réside dans la pérennité de cellesci, ses performances et son attachement au territoire. Elles génèrent une richesse sociale, financière et fiscale importante et induisent un effet d’entraînement vertueux. /// Chercher à tirer un territoire vers le haut semble légitime, néanmoins les actions que cela implique sont bel et bien une ingérence. Si la morale de l’entraide justifie l’action, une question se pose : comment s’immiscer dans la vie, la mémoire et le futur d’un territoire ?


/// Faire la ville par l’entreprise bute sur la question de la nature instable de l’économie. Chaque secteur est voué à vivre des restructurations au cours du temps comme cela fut le cas pour l’industrie mais aussi comme nous le vivons actuellement pour la finance. Le développement local à court, moyen et long terme n’est qu’une première étape d’un processus de revalorisation d’un territoire. Se projeter uniquement à travers un scénario de croissance est utopique et inconscient : le véritable enjeu se joue sur le très long terme, celui du développement durable. Tout projet de développement doit comporter intrinsèquement un fort potentiel de mutabilité pour faire face aux reconversions économiques inéluctables. Cet enjeu se pose avec d’autant plus d’acuité à Triel-sur-seine et Chanteloup-les-vignes où le scénario de développement urbain se base sur la structuration d’une filière économique : celle de l’écoconstruction. /// Il est alors impératif de ne pas incarner le projet dans un programme et un plan masse figés qui deviennent des freins au premier changement de conjoncture économique. A la manière du roseau face au vent qui plie mais ne rompt pas, la flexibilité urbaine permet de s’accorder aux aléas pour éviter la rupture économique, urbaine et sociale.

A contrario, le concept de projet processus prend en compte l’aléatoire et implique un développement par stades réajustés selon les fluctuations du contexte général. Chaque stade est un état pérenne et mutable à la fois, si les conditions fixées et amonts et les objectifs sont atteints, un processus de mutation est engagé pour passer au stade de développement suivant. Pour ordonner et orienter l’implantation de l’aléatoire, il faut néanmoins fixer les tramesguides dans les domaines sociaux, usagers, urbains et paysagers ainsi que des règles urbaines et architecturales assurant la flexibilité du futur quartier. Ce cadre ordonne tout en offrant une grande liberté d’occupation.

Le «projet-processus» ne s’incarne pas dans un plan masse mais plutôt à travers un plan guide (trame paysagère, trame viaire, principe d’urbanisation) ou «open planing» dans le sens où les grandes lignes spatio-morphologiques et la trame paysagère et urbaines sont fixées mais que l’affectation, le découpage la réalisation sont relativement libres (seules quelques règles architecturales (surfaces d’implantations, matériaux réemployables, structure légères) et urbaines (mixité...) encadrent pour assure la notamment la mutabilité).


/ STADE SEMIS . enclencher

le développement économique et la filière écoconstruction

. créer de l’emploi

destiné à la population résidente

. fédérer

les Chantelouvois et les Triellois autour d’un projet de futur quartier passerelle

. marquer la mémoire émotionnelle

à travers des événements porteurs de la philosophie du projet

/STADE GERMINATION . diversifier

la filière éco-construction

. qualifier

les emplois la formation

. ouvrir le développement résidentiel du quartier

. construire un sentiment d’appartenance et une identité forte

. renverser l’image du quartier

pour en faire un secteur d’implantation économique et résidentiel

/ STADE CLIMAX . acquérir l’autonomie . jouir de l’attractivité . encadrer la croissance . garantir la flexibilité . veiller au point à ne pas dépasser


master plan écosystème urb 09/

20

Chef de projet pour Renk+Partners

M.Ouvrage groupe RVE M.Oeuvre Renk+Partners Mon rôle chef de projet / conception+graphisme Coût confidentiel Phases étude de faisabilité et stratégie urbaine / masterplan

Etude de faisabilité - Conception d’un nouveau quartier sur le plateau de Saclay, d’un écosystème urbain basé sur des critères de qualité de vie urbaine.


bain

Saclay - France


image Š Renk+Partners


pouvoir échanger pouvoir satisfaire ses besoins se familiariser mutualiser s’approprier se sentir chez soi mobilité attractivité durable mutable

image © Renk+Partners

écosystème urbain basé sur une série de notions favorisant une meilleure qualité de vie:


logement étudiant collectif jardin partagé circulation douces traversantes

cour partagée

commerce d

favoriser les déplacements non-pollu

espaces de circulation douces


VIE LOCALE

ECHANGER

se rencontrer: -avoir des endroits pour se retrouver et échanger -lieux du quotidien propices à la rencontre mutualiser les espaces et les moyens associations agir ensemble locaux autogérés maison des associations

du quotidien

jardin partagé

uants

image © Renk+Partners

jardin partagé


patrimoine agricole matériaux seins logement individuel dense logement individuel

architectures bioclimatiques

marché de proximité architecture fédératrice

nou

jardin public logement étudiants

parc

logement étudiants

logement individuel

café associatif logement étudiants

rafraîchissement n canal / patrimoine histor

HEC / patrimoine institutionnel


VIE LOCALE

SE FAMILIARISER capacité à se loger

s’approprier les lieux du quotidien

sécurité environnement sain

s’identifier à son territoire

ue

logement pour chercheurs

logement individuel dense logement individuel

architecture «audacieuse» / emblématique

espace d’expression publique

logement collectif

logement temporaire

logement collectif

logement étudiants

architecture «audacieuse» / emblématique

image © Renk+Partners

naturel rique

agriculture de proximité patrimoine agricole


MOBILITÉ

MUTABILITE

image © Renk+Partners

forte capacité à muter


masterplan aide à la décis 09/

20

Chef de projet pour Renk+Partners

M.Ouvrage Ufo M.Oeuvre Renk+Partners - Ufo - UrbanD Mon rôle chef de projet / conception+graphisme Coût confidentiel Phases étude de faisabilité et stratégie urbaine / masterplan

Prémisses d’un logiciel d’aide à la concertation urbaine basé sur des critères de qualité de vie urbaine. Evaluation des territoires, interraction. Visualisation pour un décryptage de la complexité urbaine dans le but de pouvoir soumettre des propositions qui puissent être discutées et partagées par une grande majorité des habitants et usagers des lieux.


sion

Aix en provence - France


image Š Renk+Partners


CADRE DE VIE / intégration du site dans son environnement

Les Figons

zone d’activité d’Eguilles thermalisme et bien-être

Agriculture biologique régionale pratiques sportives

arts et cultures contemporaines

Aix-en-Provence centre


image Š Renk+Partners


r


refs rĂŠfĂŠrences / architecture


écotour tour de logeme 08/

20

Groupe de conception pour Renk+Partners

M.Ouvrage BV Resorts M.Oeuvre Renk+Partners Mon rôle assistant architecte / conception Coût confidentiel Phases programmation / esquisse Etude de faisabilité et conception d’une tour écologique de logement et de grand standing. Une tour ouverte sur le coeur de ville de mexico.


ents

Mexico city - Mexique


BV Resorts, LLC, 9420 Wilshire Blvd., Suite 350, Beverly Hills, CA 90212, USA RENK + PARTNERS architectes urbanistes, +33 (0)1 485 943 91, arenk@mac.com, Montreuil Grand Paris, France _ g.a.n.g. collectif concepteurs

image Š Renk+Partners


R-1

T

ES

Mo A US om, 12, c.c 902 ma CA enk@ r

/W

ls,

T

is,

Par

/ ES

nd

Gra

R-2

euil ntr

nce

Fra

.g.

.a.n

_g

f co

ecti

coll

nc


s tion

cula

l cir

tica

ce BoH spa ate priv

ver

image Š Renk+Partners sketch study


la montagne ma tour tertiaire

Issy les M

08/

20

Assistant architecte+groupe de conception pour Renk

M.Ouvrage Ideve developpement M.Oeuvre Renk+Partners Mon rôle assistant architecte / conception Coût confidentiel Phases programmation / esquisse

Etude de faisabilité et conception d’une tour tertiaire sur une parcelle occupée par une halle de style «Eiffel». L’objectif fédérateur du projet est l’harmonisation du futur édifice avec l’histoire et la mémoire de son environnement proche. Nous avons essayé de créer un dialogue entre l’ancien et le nouveau, de préserver cette identité du passé et de réinventer une histoire perdue des lieux. Nous avons voulu donner une âme à une architecture imposante, lui insufler une part de légèreté et de poésie en harmonie avec son environnement proche. Un trait d’union entre la ville et la Seine. Une présence. La halle par des salles de conférence et un restaurant ouvert sur son parvis s’ouvre au public. La mixité fonctionnelle, les intérieurs et l’enveloppe de la tour sont étudiés dans l’optique d’un développement durable.


agique v01

Moulineaux - zac pont d’Issy - France

k+Partners


image Š Renk+Partners


image Š Renk+Partners


la montagne ma tour tertiaire

Issy les M

08/

20

Assistant architecte+groupe de conception pour Renk

M.Ouvrage Ideve developpement M.Oeuvre Renk+Partners Mon rôle assistant architecte / conception Coût confidentiel Phases programmation / esquisse

Seconde étude de faisabilité et de conception d’une tour tertiaire située sur une parcelle occupée par une halle de style «Eiffel». L’objectif fédérateur du projet est l’harmonisation du futur édifice avec l’histoire et la mémoire de son environnement proche. Nous avons essayé de créer un dialogue entre l’ancien et le nouveau, de préserver cette identité du passé et de réinventer une histoire perdue des lieux. Nous avons voulu donner une âme à une architecture imposante, lui insufler une part de légèreté et de poésie en harmonie avec son environnement proche. Un trait d’union entre la ville et la Seine. Une présence. La halle par des salles de conférence et un restaurant ouvert sur son parvis s’ouvre au public. La mixité fonctionnelle, les intérieurs et l’enveloppe de la tour sont étudiés dans l’optique d’un développement durable.


agique v02

Moulineaux - zac pont d’Issy - France

k+Partners


image Š Renk+Partners


image Š Renk+Partners


continuité urbaine continuité historique continuité des transports du RER au tram aux navettes fluviales un trait d’union entre la ville et le fleuve


image Š Renk+Partners


ecozenpark campus tertiai 07/

20

Assistant architecte+groupe de conception pour Renk

M.Ouvrage Carlyle group M.Ouvrage délégué Vinci M.Oeuvre Renk+Partners + B&B Mon rôle assistant architecte / conceptions + études Surface 30000m2 Coût confidentiel Phases esquisse / APS / permis de construire BET structure-fluide Terrel BET dvp durable Iosis L’enjeu du projet est de donner une nouvelle vie à un ancien site industriel à travers l’organisation d’espaces de travail et de détente au coeur d’un espace paysager. Au-delà de la norme HQE tertiaire, ce projet s’attache à réduire drastiquement la consommation énergétique en utilisant les systèmes les plus performants, isolation extérieure des façades, protections solaires extérieures et mobiles, ventilation double flux. Mais le plus important fût de vérifier la capacité à se passer de la climatisation. Des modèles thermodynamiques ont été utilisés pour développer le projet et vérifier la capacité pour l’inertie du bâtiment à rafraîchir en journée les bureaux et services de restauration associés. Dans sa globalité, les dogmes habituels des espaces tertiaires ont été remis en cause.


ire hqe real

k+Partners

Gennevilliers - France


image Š Renk+Partners


image Š Renk+Partners


Développement durable et HQE: -bâtiments non climatisés, inertie lourde du bâtiment, ventilation naturelle renforcée la n -isolation par l’extérieur -orientation des bâtiments privilégiant le meilleur compromis entre accès à l’éclairage n -optimisation de la transparence des façades pour trouver le meilleur compromis entre d -conception de protections solaires efficaces et adaptées aux différentes orientations des -chantier propre -récupération des eaux de pluie -toitures végétalisées -rafraîchissement des espaces de vie par un bassin central et un aménagement paysager -optimisation des espaces extérieurs pour une qualité de vie et d’usage


naturel et limitation des surchauffes d’été. déperditions d’hiver, confort d’été et éclairage naturel s bâtiments (extérieures - relevables).

r adéquate

image © Renk+Partners

nuit


image Š Renk+Partners


image Š Renk+Partners


casashore par campus offsho 20

06/

Chef de projet pour Taoufik El Oufir architecte

M.Ouvrage Casanearshore / MEDZ M.Oeuvre Taoufik El Oufir + groupe 3 architectes + Omar Alaoui Mon rôle architecte chef de projet / études + chantier Surface 50000m2 Coût 140 000 000 euros Phases de l’APS au chantier BET structure-fluide Scet Scom BET dvp durable Scet Scom

Dans le cadre de la politique de développement économico social du Maroc nous avons été chargé de la conception et de la réalisation de la tranche 1 du premier pôle offshore du Maroc, soit plus de 300 000 m2 de bureaux et de services, au sein d’un parc boisé de 53 hectares, aux portes de Casablanca. Il s’agit d’un parc d’activités tertiaires dédié aux sociétés spécialisées dans l’offshoring. Les bâtiments ont été conçus en intégrant des prescriptions de référence HQE (Haute Qualité Environnementale). Les bureaux et leurs espaces de services (restauration/commerces/services inter-entreprise...) sont hébergés dans des bâtiments aux surfaces modulaires et aménagés dans le but d’optimiser le confort thermique, acoustique et visuel des locataires.


rk oring

Casablanca - Maroc


photos © agence d’architecture Taoufik El Oufir


photos © agence d’architecture Taoufik El Oufir


photo Š Sai yu


photos © agence d’architecture Taoufik El Oufir


Développement durable et HQE: -orientation des bâtiments privilégiant le meilleur compromis entre accès à l’éclairage naturel et limitation des surchauffes d’été. -conception de protections solaires efficaces et adaptées aux différentes orientations des bâtiments (extérieures - relevables). -projet paysager, respect du site -récupération des eaux de pluie -revêtement bois et pierre locale.


restauration su restaurant et ser inter-entreprises 07/

20

Chef de projet pour Taoufik El Oufir architecte

M.Ouvrage Maroc Hotels et Villages / CDG M.Oeuvre Taoufik El Oufir + groupe 3 architectes + Omar Alaoui Mon rôle architecte chef de projet / études + chantier Surface 4500m2 Coût confidentiel Phases de l’APS au chantier BET structure-fluide Scet Scom BET dvp durable Scet Scom

Conception et réalisation d’un restaurant et de services inter-entreprises (petits commerces, salle de fitness) au sein d’un parc d’activité de Casablanca au Maroc. Le bâtiment vient s’adosser à la faible pente du terrain pour permettre à l’espace de restauration de s’ouvrir au maximum sur les espaces extérieurs environnants. Au Sud les façades sont ouvertes au maximum pour permettre au usagers de profiter du panorama et des vues sur l’ensemble du parc situé en contrebas. Au nord l’espace intérieur s’ouvre sur une cour protégée des tumultes de la ville, l’intérieur se prolonge et se confond avec l’extérieur.


ur l’extérieur rvice es Casablanca - Maroc


+00.00 RDC 111.15 NGM

+00.00 RDC 111.15 NGM

-00.02 ESPLANADE 111.13 NGM

-00.02 ESPLANADE 111.13 NGM

111.05NGM -0.10 DALLE.BRUT RDC

-03.82 RDJ 107.33 NGM 111.05NGM -107.23 DALLE.BRUT RDJ

+5.52 ACROTERE PIERRES 116.67 NGM 116.62 NGM +5.47 ACROTERE BRUT

Façade Est / Bâtiment F

+5.52 116.67 NGM

+00.00 RDC 111.15 NGM

+00.00 RDC 111.15 NGM

-00.02 ESPLANADE 111.13 NGM

-00.02 ESPLANADE 111.13 NGM

111.05NGM -0.10 DALLE.BRUT RDC

-03.82 RDJ 107.33 NGM 111.05NGM -107.23 DALLE.BRUT RDJ

Façade Est / Bâtiment F +5.52 116.67 NGM

+5.52 ACROTERE PIERRES 116.67 NGM 116.62 NGM +5.47 ACROTERE BRUT

+00.00 RDC 111.15 NGM

-00.02 ESPLANADE 111.13 NGM

111.05NGM -0.10 DALLE.BRUT RDC -2.75 RAMPE 108.40 NGM -03.82 RDJ 107.33 NGM

-03.82 RDJ 107.33 NGM

-3.84 CAILLEBOTIS 107.31 NGM

+5.52 ACROTERE PIERRES 116.67 NGM

+5.52 116.67 NGM

116.62 NGM +5.47 ACROTERE BRUT

+00.00 RDC 111.15 NGM

-00.02 ESPLANADE 111.13 NGM

111.05NGM -0.10 DALLE.BRUT RDC -2.75 RAMPE 108.40 NGM -03.82 RDJ 107.33 NGM

-3.84 CAILLEBOTIS 107.31 NGM

image © agence d’architecture Taoufik El Oufir

-03.82 RDJ 107.33 NGM


Développement durable et HQE: -orientation des bâtiments privilégiant le meilleur compromis entre accès à l’éclairage naturel et limitation des surchauffes d’été. -optimisation de la transparence des façades pour trouver le meilleur compromis entre déperditions d’hiver, confort d’été et éclairage naturel -conception de protections solaires efficaces et adaptées aux différentes orientations des bâtiments (extérieures - relevables). -optimisation des espaces extérieurs pour une qualité de vie et d’usage


photo © Sai Yu


rue bizot habitat collect 20

07/

Assistant architecte pour Renk+Partners

M.Ouvrage confidentiel M.Oeuvre Renk+Partners Mon rôle assistant architecte / conception + graphisme Coût confidentiel Phases programmation / esquisse Programmation et esquisse d’un logement collectif. En essayant de créer des espaces qui favorisent l’échange, des espaces mutables, partagés et ouverts, ce bâtiment par sa conception programmatique a pour vocation à durer socialement. Les logements sont traversants pour une optimisation de la lumière naturelle, leurs balcons sont des terrasses et la toiture à usages multiples est utilisable par l’ensemble des occupants de l’immeuble, cette dernière devient un lieu de rencontre entre voisins.


tif durable

Paris - France


image Š Renk+Partners


TOITURE = ESPACE DE VIE = ETAGE COMMUN ge

ep

un

le

ab

ra tic

ep

ali

ét

re vé g

tu

to i

ra / r de tiqu ep l’é e as ta alt d’i ge ern m “to a m it tiv eu ur e bl e” e.. .

ur

po

ha

éc

/s

re s

lai

so

ge

na

ns

tio

jar di

pr ot ec


image Š Renk+Partners

ux

ea

nn

pa res

lai

so


HQE/DEVELOPPEMENTDURABLE >BIOCLIMATIQUE

prise en compte de l’orientation générale du bâtiment

S apport thermique sud favorisé ( hiver )

circulation d’air naturel

N rcée

nfo re re

PERFORMANCE ENERGETIQUE -isolation par l’extérieur -travail inertie -VMC double flux avec échange thermique -panneaux solaires thermiques -masques végétaux non persistants en façade sud

ieu xtér ion e

t isola

es à lair es nt s sodaptéâtime n b tio a tec res du pro térieuation ex rient l’o

RESPONSABILITE ECOLOGIQUE -local velo/poussette/poubelle surdimensionné ( et architecturé ) -choix de matériaux recyclable et labellisé -récupération et filtration des eaux de pluie -biodiversité ( liaison jardin avec autres, plante locales )

>URBAIN RECONFIGURABLE

RAPPORT A L’URBAIN -transformation possible des appartements en activités -transformation possible des activités en commerces

>QUALITE DE VIE

er cali d’es irage r e i a pal ’écl l du ns d ure t moi t a e n ie e irag de v éclaualité e ) ( q ctriqu ele

eà ièc ur e p rie ss té rra ex te ivre v

bizot PARIS

té ali ) qu té s ( ir é nt d’a rsa n ve tio tra la ts rcu en ci m et rte vie pa de

ap

08BZ1

QUALITE DE VIE INDIVIDUELLE -appartements traversants -terrasse “pièce à vivre” -espace -optimisation de l’éclairage naturel -flexibilitée QUALITE DE VIE COLLECTIVE -une toiture comme un espace à vivre (jardinage - repas d’immeuble - détente ....) -circulations verticales aérée et ouvertes -garages vélos / poussettes / voitures

8


image Š Renk+Partners


ecozenpark campus tertiai 07/

20

Assistant architecte+groupe de conception pour Renk

M.Ouvrage Carlyle group M.Ouvrage délégué Vinci M.Oeuvre Renk+Partners + B&B Mon rôle assistant architecte / conceptions + études Surface 30000m2 Coût confidentiel Phases de l’esquisse au permis de construire BET structure-fluide Terrel BET dvp durable Iosis Aide à la conception d’un campus tertiaire basé sur les normes HQE.


ire hqe real

k+Partners

Gennevilliers - France


image Š Renk+Partners


campus parc ouvert durable lumière bamboo paysage nature hqe faille calme bureaux ensemble pour les personnes


image Š Renk+Partners


r


refs références / architecture

éphèmère


spazio02 Viabiz espace d’expo 03/

20

Chef de projet pour upO-Viabizzuno

M.Ouvrage Viabizzuno M.Oeuvre Upo-Viabizzuno Mon rôle architecte chef de projet / conception + études + chantier Coût confidentiel Phases de la conception à la réalisation

Conception et réalisation d’un espace d’exposition temporaire et architecturé. Espace dédié à la présentation des produits de la société Viabizzuno lors du salon du meuble de Milan. Spazio02 n’est pas un simple stand où l’on dispose et expose des luminaires, mais un espace à vivre temporaire et unique, étudié pour mettre en scène des corps d’éclairage au service de l’espace et qui savent se fondre dans l’architecture du lieu. L’architecture de cet espace est épurée et intègre les corps d’éclairage pour qu’ ils ne fassent plus qu’un avec le lieu, ce qui permet de mettre au premier plan la qualité de la lumière, essence même de l’espace.


zzuno osition

Euroluce - salone del mobile - Milan - Itali

a' sch

h'

erm

o co

uter

m7 filo

250

696 erm

o co

inca

sso

viab

izzu

no

423 m4

230

m6

o

710

pro

sch

b' y'

mp

mp

90

uter

90

209

a

322

iett

ore net

61

228

muro

24 e

48 fl

uo

80

n

758

390

310

754

119

9

289

50

pro

220

187

187

78

361

118

276

9

60

rag

200

125

129

gio

400

cub

o vid

eo

441

com

bi+

neo

m4 lam

pad

men

to

119

rag

gio

100

a

a ce

220

160

0 240

h

pro

filo

by

nb

lu in

95

601

266

100

198

viab

izzu

no

scom

pars

a to

tale

seri

ti a

d


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


spazio03 Viabiz espace d’expo 03/

20

Chef de projet pour upO-Viabizzuno

M.Ouvrage Viabizzuno M.Oeuvre Upo-Viabizzuno Mon rôle architecte chef de projet / conception + études + chantier Coût confidentiel Phases de la conception à la réalisation

Conception et réalisation d’un espace d’exposition temporaire et architecturé. Espace dédié à la présentation de la nouvelle ligne de produits de la société Viabizzuno lors du salon du meuble de Milan. Spazio03 comme Spazio02, n’est pas un simple stand où l’on dépose et expose des luminaires, mais un espace à vivre temporaire et unique, étudié pour mettre en scène la poésie des corps d’éclairage. Il se compose d’une succession de micro pièces chacunes réservées à un seul modèle. Une pièce par corps d’éclairage isolé pour mieux appréhender et apprécier son esthétique et sa fonctionnalité propre.


zzuno osition

Euroluce-salone del mobile-Milan-Italie


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


spazio01 Viabiz espace d’expo 02/

20

Chef de projet pour upO-Viabizzuno

M.Ouvrage Viabizzuno M.Oeuvre Upo-Viabizzuno Mon rôle architecte chef de projet / conception + études + chantier Coût confidentiel Phases de la conception à la réalisation

Spazio01 a été le premier d’une série de quatres espaces d’exposition temporaire conçus et réalisés pour l’exposition des produits de la société Viabizzuno lors de salons européens dédiés au design et à la construction. Cette micro-architecture éphémère a été réalisée pour le salon de Francfort, Light and Building. Comme spazio02, il ne s’agit pas d’une simple boîte, d’un simple stand où l’on expose des luminaires, mais un espace à vivre temporaire et unique, étudié pour mettre en scène des corps d’éclairage au service de l’espace et qui savent se fondre dans l’architecture du lieu. L’architecture de cet espace est épurée et intègre les corps d’éclairage pour qu’ ils ne fassent plus qu’un avec le lieu, ce qui permet de mettre au premier plan la qualité de la lumière, essence même de l’espace.


zzuno osition

light and building-Francfort-Allemagne

a b m7

m7

+0,0

d

0 cm

97

e

14

32

ped

ana

legn

ob

ian

co (

rif p

92

40

24 14

eso

87

40

37

sosp

14

avim

14

ento

)

20 80 20

32

56 70 82 96

517

bod y 48 250 bols1 x10 ter, s te 0x4 mm el

e

88 65

20 bod y 140 bolste x70 x4 m r, stee l m

88

+27

96

8,00

20

93

cm 110 257

65 20

15

pro f 80x 5

65

bod 140 y bo x70 x

60

a'

100

b'

exti

ngu

bod y 140 bolste x70 x4 m r, stee l m pila r, ste 70x e l 70x 4m m

c'

135 100

ish


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


espace «intern installation

Salon du meub

03/

20

Chef de projet pour Mario Nanni-upO

M.Ouvrage Interni M.Oeuvre Mario nanni - Claudio La Viola - Upo Mon rôle architecte chef de projet / conception + études Coût confidentiel Phases de la conception à la réalisation

c

Conception d’un espace d’exposition basé sur le thème «Abitare» et réalisé pour la revue Interni lors du Salon du meuble de Paris. Douches lumineuses et sonores, murs d’eau, balançoires lumineuses et lumières flottantes dessinent et habitent cet espace. Nous avons essayé de créer une poésie de l’intime, du chez soi. On pénètre dans un espace détaché du réel, détaché de l’idée d’habitation prise au premier degré. C’est un espace vivant en mouvement un détour dans un imaginaire tactil, visuel et sonore, un chez soi intérieur.

cub

ov

nic

chi

aV

ide

iab

o

izz

un


niÂť

ble - Paris - France

18

vi

e

muo

allum

are

mem

aw

ruot

a

blo

cch

acce

sogn

are

eam

to dr

ndi

ere

to dr

scriv

g

silen

zio

t

igh

paus

a

to wr sin

id i ca rta cor da 400 con po ill u kg min filt ri b an te v lu cor ase po illu min ate rag gio

no

oria

vers

attra

cros


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


casadecor installation et lu 02/

20

Chef de projet pour upO-Viabizzuno

M.Ouvrage Casa decor et Viabizzuno M.Oeuvre Upo-Viabizzuno Mon rôle architecte chef de projet / conception + études + chantier Coût confidentiel Phases de la conception à la réalisation

Conception et réalisation d’un espace d’exposition dédié à des corps d’éclairage de la société Viabuzzuno. Conception et réalisation de la mise en lumière de l’événement Casadecor. Une mise en lumière dynamique et évolutive au cours du temps. La lumière est discrète et cherche à souligner l’essence et l’identité de l’édifice classé monument historique. Les corps d’éclairage se fondent dans son architecture pour ne laisser place qu’à l’éssentiel: la lumière.


umières

Casadecor - Madrid - Espagne


photo Š Viabizzuno


photo Š Viabizzuno


r


refs rĂŠfĂŠrences / design


photo © Cédric Dorgère


photo © Cédric Dorgère


cÊdricdorgère74 rue de turenne 75003 PARIS t.+33 (0)678942784 dorgerec@yahoo.com

c dorgere book  

book architecture, urbanisme, design de cédric Dorgère "Des espaces à vivre"

c dorgere book  

book architecture, urbanisme, design de cédric Dorgère "Des espaces à vivre"

Advertisement