Issuu on Google+

Les Terraz à genève

Sur les pas des réformateurs


Présentations Chère lectrice, cher lecteur, Par cette brochure, nous désirons nous présenter, vous partager le rêve que Dieu a mis sur notre cœur pour Genève et le monde francophone, et ainsi vous donner l’opportunité de vous joindre à qu’il va faire dans cette ville.

Thiéry Après avoir fait un apprentissage de menuisier à La Chaux-de-Fonds dans le canton de Neuchâtel, j’ai travaillé dans le bâtiment pendant quelques années, et en 2005 j’ai fait une Ecole de Formation de Disciple avec Jeunesse en Mission (JEM) à Burtigny. Très vite j’ai compris que cette formation serait un tournant dans ma vie, et que j’avais un appel pour la mission. En grandissant, je n’aurais jamais imaginé être missionnaire, mais à l’âge de 27 ans je me suis rendu compte que cet appel avait toujours été là.

Durant mes 7 années passées à Burtigny, j’ai pu apprendre tellement de choses qu’il serait difficile de les nommer toutes. Je me suis formé dans le domaine de la communication et du design, j’ai ajouté quelques cordes à mon arc dans le domaine du bâtiment, mais j’ai surtout grandi comme responsable. Dieu m’a affirmé en tant que fils, et a construit une solide fondation dans ma vie. J’ai maintenant très à cœur d’enseigner aux croyants comment appliquer les principes bibliques dans leur vie de tous les jours. J’aspire à voir des chrétiens ayant de l’influence dans tous les domaines de la société — que cela soit les arts, l’éducation, l’économie ou encore le gouvernement.


Rebecca J’avais environ 6 ans lorsque j’ai entendu pour la première fois parler du génocide au Rwanda à la radio. Le commentateur parlait de la situation dramatique et de tous ces enfants qui allaient grandir sans parents. Je me souviens très clairement avoir dit à mes parents «  j’aimerais être missionnaire en Afrique et devenir une maman pour ces enfants! ». Malgré mon désir d’être missionnaire, j’ai fait un apprentissage d’employée de commerce et c’est en 2004 que je suis partie

en Afrique du Sud pour faire une Ecole de Formation de Disciple. J’ai ensuite fait une maturité professionnelle, et deux autres formations avec JEM: une Formation à la Musique en Mission, et une Formation à l’Aide à l’Enfance en Détresse. Alors que je faisais la phase pratique de cette dernière parmi les enfants du Rwanda, je me suis souvenue de ce que j’avais dit à mes parents des années auparavant. En 2008 j’ai été engagée comme membre du personnel de JEM Burtigny dans le but de former des personnes pour aider ces enfants dits « à risque » dans le cadre de la Formation à l’Aide à l’Enfance en Détresse. Depuis j’ai eu le privilège de former une douzaine d’étudiants dans ce domaine, et de retourner plusieurs fois en Afrique.

Durant ces 6 années à Burtigny, j’ai aussi eu le privilège de servir 3 années au département des finances, ainsi que dans divers domaines pratiques du centre tels que l’intendance et les travaux pratiques. J’y ai rencontré Thiéry qui vivait dans la chambre voisine, et nous nous sommes engagés à faire route commune le 14 juillet 2010 dans la jolie petite église d’Epalinges dans le canton de Vaud. Aujourd’hui, je peux dire que Dieu a mieux défini mon rêve d’enfant. Mon cœur pour l’Afrique reste entier, mais j’ai aussi très envie de pouvoir aider les familles dans le besoin autour de moi, de créer des groupes de soutien pour les mamans, et bien sûr d’être une maman pour mes propres enfants.


Vision Genève Nous croyons que Dieu appelle JEM à commencer une œuvre dans cette ville. Nous croyons également que Dieu nous y appelle en tant que famille afin d’y démarrer et d’y établir un ministère. Pourquoi Genève? A cause des décisions qui y sont prises, que cela soit à l’ONU, dans les entreprises de négoce, les ONG ou les agences telles que l’OMC, aucune ville au monde n’a autant d’influence que Genève. C’est une ville internationale avec plus de 50% d’étrangers venant du monde entier, mais elle a surtout un héritage exceptionnel laissé par un homme d’exception: Jean Calvin.

Lui et ses collègues réformateurs croyaient que la mise en pratique des principes bibliques pouvait transformer une nation. Ils ont prêché la Parole chaque jour à Genève, et c’est ainsi qu’a débuté une réforme dont les fruits sont encore visibles aujourd’hui dans bien des nations de la Terre. Bible Notre désir est que la Bible soit à nouveau reconnue comme ayant une autorité pour enseigner les nations. Nous voulons voir chaque sphère de la société transformée par les principes immuables de Dieu, à Genève, mais aussi dans toutes les nations.

Famille Nous croyons que l’enfant devrait être au centre de notre société, et que la famille traditionnelle est le seul modèle qui en assure la prospérité et la stabilité. C’est l’endroit où l’amour de Dieu et ses principes peuvent être vécus, et où les enfants reçoivent les outils qui leur permettront de prendre les bonnes décisions plus tard. Pour ces raisons, nous avons à cœur de vivre les valeurs bibliques dans notre foyer, et d’organiser des formations dans ce domaine. Nous voulons que ceux qui nous visitent ou qui vivent avec nous puissent ressentir l’amour de Dieu et nous voulons être des modèles pour les familles qui nous entourent.


“Notre désir est de faire connaître Dieu à Genève, en Suisse et dans les nations” (avec un accent particulier sur les pays francophones). Francophonie Louange Nous désirons organiser des rencontres de louange interdénominationelles et intergénérationelles dans un lieu neutre de la ville de manière régulière. Nous désirons vivre sur la terre un avant-goût de ce qui se vivra au ciel: que chaque peuple se rassemble autour du trône de Dieu pour l’adorer.

Réseau A Genève, nous voulons pouvoir construire un lien de confiance entre notre mission et les églises locales ainsi qu’être un pont entre les églises suisses et les nombreuses églises ethniques de la ville, renforçant ainsi l’unité et le témoignage du Corps de Christ à Genève.

Cela fait maintenant un peu plus de 30 ans que les ministères de JEM dans le monde francophone existent, et aujourd’hui nous pouvons voir de nombreux fruits grâce aux graines plantées par les pionniers de l’époque. Cependant la francophonie reste encore parfois le parent pauvre de l’Université des Nations (UdN)*, et nous avons à cœur d’encourager, d’aider et de soutenir certains ministères dans le besoin, particulièrement dans le domaine de la communication, de l’art et de la famille.

* l’UdN fait partie de Jeunesse en Mission


JEM Jeunesse en Mission, fondée en 1960, s’est diversifiée au fil des ans, pour devenir une véritable “famille de ministères”, présente dans près de 150 pays du monde et regroupant environ 20’000 collaborateurs. Les activités de JEM s’articulent autour de trois axes principaux : l’évangélisation, la formation et l’aide humanitaire. Jeunesse en Mission est composée uniquement de bénévoles de tous âges. Tous les collaborateurs du mouvement – cadres, membres du personnel ou volontaires – doivent trouver leur propre soutien financier puisqu’ils ne reçoivent aucun salaire de l’organisation. Appelés à vivre par un soutien personnalisé, les JEMiens dépendent de la providence divine pour leur salaire, généralement concrétisée par des dons provenant d’amis, de groupes de soutien ou d’une église. Ils ne vivent pas sans argent, mais sans salaire fixe d’un employeur.

Ce type de soutien présente de nombreux avantages: • • • •

un réseau de prière de proximité 100% du soutien va au missionnaire un soutien provenant de sources diversifiées une relation privilégiée entre missionnaire et donateur


Partenaires Cette vision vous plaît et vous aimeriez savoir comment vous impliquer dans ce que Dieu fait à Genève et dans les nations? Voici plusieurs possibilités qui s’offrent à vous:

Intercession Une telle vision requiert de fidèles intercesseurs pour porter du fruit. Seriez-vous d’accord de vous engager à prier régulièrement pour nous?

Soutien mensuel Comme vous avez pu le lire à la page 6, nous recevons notre salaire sous forme de dons. Si vous désirez nous aider dans notre ministère, vous pouvez nous soutenir mensuellement.

Don extraordinaire Notre ministère requiert des déplacements à l’étranger pour donner des formations et visiter différentes oeuvres. En donnant quelque chose pour notre « fonds ministère », vous nous aidez à financer ces projets spécifiques.

Temps Vous pouvez également nous prêter vos muscles ou vos compétences pour quelques heures ou quelques jours. Contactez-nous pour savoir quels sont nos besoins actuels.


Contact Vous désirez devenir nos partenaires dans ce que Dieu fait à Genève et dans les nations? Contactez-nous au plus vite!

Terraz Thiéry et Rebecca Route des Matagasses 32 1268 Burtigny

Portable: +41 79 752 22 24 Email: thiery.terraz@gmail.com

CCP 23-03415-8 IBAN CH62 0900 0000 2301 5034 8


Brochure Genève (Français)