{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1


Édito // Février 2020 Dans le cadre d’un voyage ce mois-ci, je me suis retrouvée pour le repas du vendredi soir dans un centre communautaire Loubavitch situé à Chypre. Je suis obligée de signaler que ça a été pour moi l’occasion d’apprendre une leçon pour la vie que je n’oublierai jamais. Au cours du repas, j’ai pris place autour de la table où chacun s’est présenté. Nous avons parlé de sujets politiques, tandis que la table rassemblait des gens de gauche ou de droite, ainsi que du courant orthodoxe. Ce thème sensible a provoqué un grand tumulte, quand, sans s’en rendre compte, chacun exprimait ses opinions en hurlant. J’ai pensé que je ferais bien de partir mais une voix intérieure me disait de rester. Par la suite, la tension était à son comble. Nous avons parlé de religion et, à ce stade, j’ai regretté d’être restée. D’un côté, un groupe parlait des commandements, tandis qu’un autre soutenait qu’il n’y avait aucune preuve que le Créateur du Monde existât, et qu’un dernier soutenait qu’il fallait d’urgence reconstruire le Beth Hamikdach. Alors que j’étais captivée par tout ce qui se disait autour de moi et que je me demandais encore si j’avais été bien inspirée de rester, j’ai jeté un bref coup d’œil sur le portrait du Rabbi de Loubavitch dont le regard diffusait à mon intention de l’amour, de la paix et de l’unicité. « Nous avons beau être tous différents ce soir en ce lieu, de sorte que nous ne parviendrons à nous entendre sur aucun sujet, nous sommes tous unis ici au centre communautaire Loubavitch » ai-je lancé en pleurant. Peu importe le courant duquel nous sommes issus. Nous sommes tous juifs et c’était là que se trouvait la grandeur du Rabbi de Loubavitch, que le souvenir du juste soit bénédiction, qui offrait à chacun et à chacune la possibilité de retrouver ses racines sans aucune condition et sans juger personne, mais simplement en donnant de l’amour. A la fin de la soirée, les gens se sont adressé des bénédictions les uns aux autres, ce qui a été un moment intense d’amour véritable et d’unité que je n’avais jamais vu auparavant. Puissions-nous à jamais être capables d’intégrer dans notre vie l’immense héritage que nous ont laissé nos ancêtres. ‫‫‬

Sarah Ben

Trouver en Israël

www.trouverenisrael.co.il

L'annuaire des francophones en Israël Directrice de la publication Sarah Ben Sarah.bensimon3@gmail.com

Création & Design 055 974 2085

Rédacteur en Chef Dan Abramowicz Jonathan Doukhan 077 203 82 27

Traducteur Yéochoua Sultan 054 26 28 237

Directeur stratégique et commercial Dan Abramowicz 054 645 7211

Diffusion Presse Magazine Itzhak Zenouda 054 207 5913

• La rédaction de Trouver en Israël magazine décline toute responsabilité quant au contenu des publicités • Ce magazine contient des enseignements de Torah, ne pas jeter dans une poubelle • Pour toute remarque ou conseil : Tsarfatimweb@gmail.com

Partenariat :


INTERVIEW POPECK

« Popeck, c’est le nom magique qui m’est tombé du ciel pendant mon sommeil ! »

POPECK PAR

VANESSA ATTALI

Ashkénazes, Séfarades et même les autres… Venez tous « Rire… Ensemble » le 5 février à Netanya et le 6 à Tel-Aviv avec un double plateau d’humoristes décoiffant : l’artiste Jacques Baranés nous fera revivre la mythique Madame Tsarfati d’Elie Kakou tandis que la légende Popeck jouera avec perfection son rôle d’antipathique sympathique ! Champion du dialogue de sourds, celui qui, à 83 ans, triomphe encore en France avec son humour à la fois cynique et touchant nous fera visiter ou revisiter ses sketches mythiques et d’autres nouveau-nés ! En attendant, ce dernier a accepté de se confier à nous en toute intimité sur ce qui nous attend à ce spectacle, ses souvenirs d’enfant caché pendant la guerre, ses relations avec son père, son épouse et bien sûr le secret de sa forme. Interview inédite !

Dans quelques jours, vous vous produisez en Israël, comment vous sentez-vous ? Je me sens très bien. Tout s’est fait très récemment avec le producteur Alain Asseraf de Culturaccess. J’avoue que je suis agréablement surpris. Même s’il y a une chose qui me taraude toujours depuis mon enfance, c’est l’angoisse ! C’est très ashkénaze, il y en a qui appellent ça le talent… Je ressens une angoisse terrible à chaque fois que je m’apprête à monter sur scène ! En plus, avant, il y avait un silence quand j’arrivais, tandis que maintenant, ils applaudissent donc je me dis que j’ai intérêt à être à la hauteur ! Vous êtes déjà venu en 2011 jouer votre one man show « C’est la dernière fois ». Quel avait été l’accueil du public ? J’avais eu droit à un standing ovation comme en France ! Je suis toujours étonné par ça, même à mon âge ! Pour vous dire très franchement, je n’accepte pas beaucoup d’avoir franchi la barre des 80 ! Jusqu’à 75 ans, on se sent jeune mais

4

quand les 80 vous tombent dessus, on se sent tout à coup projeté sur une autre planète parce qu’on entend dire : « C’est une vieille dame de 84 ans. » Et ça vous assomme ! Pourtant, je suis certainement un des rares dans le one man show à être toujours en activité.

veut m’inviter. Mais je me sens gêné parce que je ne suis pas religieux. Quand mon agent Charley Marouani était encore de ce monde, je passais cinq heures d’affilée à la synagogue pour lui faire plaisir mais je n’y vais plus maintenant !

Vous êtes fils d’immiA quoi doit-on s’atgrés juifs d’Europe de tendre cette fois ? l’Est qui ont été dé« Je n’ai Il y aura des anciens et portés, enfant caché aucun des nouveaux sketchs. pendant la guerre, C’est le même specsouvenir de vous reste-t-il des tacle que je vais présouvenirs de cette péma mère ! » riode ? senter sauf que bien sûr, j’ai réactualisé Forcément oui, j’en beaucoup de choses ; parle beaucoup dans d’ailleurs, c’est peut-être parce mon premier livre « Popeck raque je réactualise en permaconte… ». Mon père s’en est sornence que je perdure. Mais il y a ti, je n’ai jamais su comment ! Il deux choses qu’on me demande ne m’en a jamais parlé et moi, toujours, c’est le sketch du Dîje ne lui posais pas non plus ner chez Maxim’s et les Calede questions ! Ma sœur, qui a çons Molletonnés ! aussi été arrêtée et déportée, disait : « Parler, c’est marcher Vous venez souvent en Israël ? sur les morts ! » Non, la dernière fois que je suis venu, c’était il y a dix ans ! Pour Votre maman est morte dans vous dire franchement, dès que les camps alors que vous je rencontre un juif dans la rue, n’aviez que 4 ans… il est toujours reconnaissant et Oui et je n’ai aucun souvenir

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il


l’avais gardée, mon père aurait déchiré la photo. Vous pouvez d’ailleurs retrouver cette photo dans mon livre « De qui tu tiens ce don-là ? » sorti aux Editions de l’Archipel.

d’elle ! J’ai su bien plus tard que son nom était gravé au « mémorial de la haine raciale ». Tous les juifs ashkénazes qui ont échappé à la déportation n’ont découvert que bien longtemps après la guerre ce qu’étaient devenus leurs parents. Sur les papiers de ma mère, il est écrit : « Disparue. Morte à Drancy. » C’est tout ce qui me reste d’elle. Et mon père ne m’en a jamais parlé. Ils étaient séparés et c’est peutêtre ce qui m’a sauvé !

Pourquoi ce titre ? Parce que lorsque j’ai eu le premier prix au cours Simon à 22 ans, mon père m’a dit, avec son accent yiddish dont j’avais vraiment honte : « Je me demande de qui tu tiens ce don-là ! Cela ne peut pas être de moi ! » Et il a rajouté un propos terrible : « ça doit venir de ta mère, elle mentait tout le temps ! » Maman, qui venait de Pologne, l’a épousé pour être française. Mon père l’a quitté en 1937 et ma garde lui a été confiée. Papa était tout pour moi, il était à la fois mon père et ma mère ! Il est parti à l’âge de 83 ans. J’en avais 26. C’est lui qui a inspiré mon personnage de Popeck.

Est-ce que, comme lui, vous parlez le Yiddish ? Non. Aucun de mes camarades juifs de l’OSE ne parle couramment le Yiddish parce qu’on a Comment cela ? tous quittés nos parents très Mon père était à Paris depuis jeunes. Certains ont appris 1910 ; c’était un ancien coml’hébreu et il y avait des têtes battant de la première guerre brûlées comme moi qui n’ont mondiale venu de Roumanie même pas voulu passer leur et il avait beaucoup de relaBar-mitsvah. Je me suis sautions. Il a tout fait pour que je vé, j’ai honte ! Je crois que cela sois caché pendant la guerre. Il vient de mon père. Il m’a raconm’a confié à l’Œuvre de secours té qu’en Roumanie, il a passé aux enfants (OSE) qui m’a plala nuit sur le toit car il a mangé cé dans un foyer pour enfants le jour de Yom kippour ! Je suis juifs laïcs appelé « le Château de croyant mais pas pratiquant. Je Chaumont » dans la Creuse. J’ai parle d’ailleurs à Dieu dans mon poursuivi ma scolarité à l’OSE spectacle, vous allez voir ! Et jusqu’à mes 18 ans ce qui est bien, c’est et ensuite, mon père qu’en Israël, il va être « Yad est venu me chercher très proche de moi, au et j’ai vécu un an ou moins je n’aurai pas à Vashem deux ans avec lui. payer la communication [rires] ! m’a plus Avez-vous gardé marqué ! » Qu’évoque Israël l’étoile jaune jusqu’à aujourd’hui ? pour vous ? Oh que non ! Seuls les A l’école, on me traiintellos l’ont gardée car ils satait de « sale Blum ! » à cause vaient qu’ils allaient écrire mais de Léon Blum et ça finissait en les gens du petit peuple l’ont bagarre par : « Retourne dans déchirée ! Je me souviens avoir ton pays à Jérusalem ! » Donc une veste avec l’étoile cousue évidemment, pour moi, Isdessus et le photographe de raël évoque beaucoup ! Je ne l’école m’a fait retirer la veste connais pas encore bien le pays. pour la photo de classe. Si je Yad Vashem m’a le plus marqué.

Le célèbre Moïshe Schmoll dans Rabbi Jacob

Quels souvenirs vous gardez de votre rôle dans Les Aventures de Rabbi Jacob ? C’est le plus beau souvenir de ma vie sauf que malheureusement, je n’ai pas su prendre la perche que Gérard Oury me tendait. A l’époque, l’imprésario de Brigitte Bardot m’a dit : « Attention, vous allez être cantonné à faire ce personnage-là alors que vous êtes un excellent comédien ! » Elle m’a fait peur et j’ai dit que je ne voulais surtout pas que l’on écrive Popeck au générique mais plutôt Jean Herbert. Quel est selon vous le secret de la réussite de ce film qui traverse les générations ? C’est d’abord grâce à un super scénario et un comédien extraordinaire. Louis De Funès était comme un animal. Il n’était pas du tout comique dans la vraie vie, plutôt même triste mais en tant qu’acteur, il nous faisait mourir de rire ! Y entendre tous ces noms d’enfants juifs déportés, c’est bouleversant. J’aimerais aussi bien visiter Massada, la Mer Morte, la Knesset, le Musée de l’Armée israélienne… Vous êtes passé de Judka Herpstu, votre vrai nom, à Jean Herbert puis Popeck. Expliquez-nous. Jean Herbert est venu lorsque j’étais au cours Simon. Tout le monde écorchait mon nom. Herpstu, c’était difficile à prononcer alors René Simon m’a dit qu’il fallait que je me trouve un pseudonyme. Cependant, si on m’appelle Jean aujourd’hui, je

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

5


INTERVIEW POPECK trouve ça insupportable ! Popeck, pour moi, c’est le nom magique qui m’est arrivé de l’Eternel ! Un jour, j’ai entendu « Popeck » dans mon sommeil. Ça m’est tombé du ciel ! Du coup, sur mes affiches, on avait écrit : « Jean Herbert présente Popeck ! »

A 83 ans, vous continuez de vous produire à Paris, en Provence et même à l’étranger. Quel est le secret de votre forme ? Je n’en sais rien. Je crois que ça tient à une qualité de vie. Je ne bois pas, je n’ai jamais fumé et j’ai toujours fait très attention Enfant, vous rêviez déjà d’être à ce que je mange. Un grand humoriste ou vous êtes tombé patron de la médecine a dit : « dedans par hasard ? Le cœur, c’est comme le pantaJamais de la vie ! Je le dis dans lon, il y a des neufs qui craquent mon livre, pour moi, tout cela et des rafistolés qui tiennent le mais je ne sais rien faire d’autre. n’était que de la gaudriole ! Ce coup. » On va dire que j’apparJe n’ai aucun hobby. Mon grand qui m’a fait tomber dedans, tiens à la deuxième catégorie ! regret est de n’avoir pas été muc’est l’obligation ! On était des Aussi, j’ai la chance d’être très sicien. J’ai un sketch très drôle gens pauvres ! souple, quand je regarde la télé, sur le violon mais je ne sais pas ce n’est jamais assis sur un faudu tout en jouer ! teuil mais sur un vélo d’appartement. Si vous faites Pourquoi avoir apdu vélo en regardant « Pour moi, pelé votre dernier des séries et que vous spectacle « Même pas la retraite vous aérez un peu, mort ! » ? vous ne sentez pas c’est la Lorsque j’ai interrogé le coup de pédale ! Je mon producteur, il fais aussi du tapis de mort ! » m’a dit : « Parce qu’on sol et quand il ne fait te posera la question et pas trop froid, je vais je sais que tu auras toujours une à la salle de gym ! réponse très drôle ! » Et il avait raison. C’est un peu une parodie Est-ce que vous envisagez la de la réplique de l’enfant qui dit : retraite ? « Même pas mal ! » Pour moi, la retraite c’est la mort ! J’ai une mémoire phéVous appréhendez la mort ? noménale pour tous mes textes Disons que si elle arrivait la nuit pendant mon sommeil, elle Popeck, encore fou amoureux de sa femme ! me ferait plaisir [Rires] Je ferai beaucoup de peine autour de Parlez-nous en Israël avec elle ? moi mais qu’est-ce que j’en ai de votre Non. Parfois, j’y pense. Je me dis à foutre ?!! Un véritable artiste est mariage. que si par malheur, ma femme un égoïste ! J’ai été marié devait partir avant moi, je serais deux fois. La perdu et je pense qu’en Israël, Croyez-vous en la vie après la première fois, les gens ont plus de compassion mort ? j’étais encore pour les personnes âgées qu’en Honnêtement non ! Je ne crains au foyer de jeunes travailFrance. Je passe mon temps à pas la mort, mais à condition leurs. J’avais 19 ans et la jouer le misogyne mais en réaqu’elle vienne d’un coup ! J’ai fille en avait 17. Or, à cette lité, mon soutien a toujours été peur d’une seule chose, c’est époque, l’âge adulte était à les femmes ! Je serai totalement la maladie, être allongé sur un 21 ans. Elle est tombée enpaumé sans mon épouse ! Je ne brancard et subir des opéraceinte et c’est la directrice voyage jamais sans elle, d’ailtions, c’est ça qui est atroce ! du foyer, que je considérais leurs, vous la verrez avec moi Mais si on doit renaître après la comme ma mère adoptive, en Israël ! Lorsque quelqu’un mort, autant revenir en corbeau qui a décidé que je devais parle avec elle, au bout de trente car les gens n’en mangent pas l’épouser. Quand à ma sesecondes, je n’existe plus ! Ma [rires] ! conde épouse Anne, ça fait femme attire la sympathie imun demi-siècle que nous médiate alors que moi, je dégage Retrouvez « Rire… Ensemble » le sommes mariés mais je dois une crainte. Combien de fois, elle 5 février au théâtre Ir Yanim de bien arroser notre couple me dit : « Mais tu ne peux pas souNetanya et le 6 au théâtre Beit car ça ne se voit pas [rires] ! rire un peu ? » et je lui réponds : Lessin de Tel-Aviv. Infos et ré« Parce que je ne souris pas en ce servations : culturaccess.com. Vous avez déjà songé à vivre moment ?!! [rires] » 039155632 – 0986876135

6

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il


FĂŠvrier 2020 / www.trouverenisrael.co.il

7


DOSSIER

NAAMA ISSSALAADCEHRUASSRE, UNE DRÔLE DE PAR

YAACOV BEN DENOUN

« En politique le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal. » écrivait Machiavel. « La bonne politique est de faire croire aux peuples qu’ils sont libres. » a énoncé Napoléon Bonaparte.

8

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il


C

es deux citations nous éclairent quant aux comportements de ceux qui nous dirigent. La vérité relative n’est qu’un instrument entre leurs mains, et la manipulation des consciences est très souvent sournoise, dissimulée, rampante. L’histoire de Naama Issachar est de ce point de vue emblématique. Comment un simple fait divers a-t-il pu devenir le cadre d’un enjeu d’importance, instrumenté par des forces résolues à obtenir satisfaction, par n’importe quels moyens, même les plus inavouables. Naama est devenue en quelques mois l’objet de tractations au plus haut niveau. Son infraction est venue à point pour que les autorités russes aient le loisir de tirer des ficelles dans les coulisses, et d’utiliser la jeune fille à des fins politico-stratégiques. Naama Issachar, insouciante, naïve, a ainsi découvert qu’elle servait à la fois d’otage et d’appât dans un mauvais film de série B doublé dans une langue qu’elle ne maitrise pas. Naama Issachar, 25 ans, est une jeune femme israélo-américaine emprisonnée en Russie depuis le mois d’avril dernier après que la police ait trouvé 9,2 grammes de cannabis dans ses bagages préalablement enregistrés. Elle rentrait chez elle, à Tel Aviv, après un voyage de trois mois en Inde, et a été arrêtée par la police alors qu’elle montait à bord de son vol de correspondance à Moscou. Lors du contrôle de sécurité, les autorités russes ont informé Naama Issachar qu’elles avaient découvert de la drogue dans ses bagages, malgré ses dénégations, niant avoir placé la marijuana dans son sac à dos. Naama Issachar est une jeune

Naama Issachar

fille discrète, qui aime la vie, était devenue une monnaie qui après son service national d’échange. L’objet de la tranqu’elle a effectué dans le service saction était Alexei Burkov, un du renseignement pirate informatique militaire, a voulu, russe, âgé de 33 comme nombre ans, originaire de L’objet de la de jeunes israéSaint-Pétersbourg. transaction liens démobilisés, était Alexei partir le 9 janvier Le 12 novembre pour un voyage de Burkov, un pirate dernier, il a été trois mois, sac sur extradé d’Israël informatique l’épaule, chausvers les Etats-Unis, russe. sures de randonnée emmené dans un aux pieds, à travers avion par deux l’Inde. agents fédéraux, Arrêtée à l’aéroport de Moscou, afin d’être traduit dix jours plus elle a été initialement accusée tard devant les tribunaux. Il de possession de drogue, une encoure une peine cumulée de infraction relativement mi80 années. Il est accusé d’avoir neure, accusation aggravée un organisé deux forums en ligne, mois plus tard, Naama devedivulguant en détail les données nant alors coupable de contrede 150.000 cartes de crédit, bande de stupéfiants. dérobées à des citoyens américains, dont les ordinateurs avaient été piratés, et ce pour un montant de 20 millions de dollars. Mais plus encore, Burkov gérait un site qui présente un inLa prison où Naama séjourne térêt certain pour les services Son procès a été reporté six secrets américains, un forum fois, et elle a été transférée dans Internet, transformé en arène trois centres de détention ou commerciale d’élite pour près prisons différents depuis son de 200 pirates, pour la plupart arrestation. d’origine russes ou d’Europe de l’Est, qui ont « hacké » des bases Il est devenu très vite évident de données volées, et utilisé des pour les responsables israéoutils de piratage sophistiqués liens, émus par cette sentence spécialisés dans la cyber-criexagérée pour une telle inminalité et le complot, en vue fraction, que Naama Issachar de réaliser à grande échelle,

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

9


DOSSIER

des fraudes et du blanchiment d’argent. Mais l’histoire d’Alexei Burkov n’en était pas à son commencement. En novembre 2015, un an avant l’élection présidentielle américaine, l’un des membres du forum Burkov a publié un message proposant une base de données appartenant à 191 millions de citoyens américains : des noms, des dates de naissance, et des détails plus confidentiels. Il s’agissait d’un cheval de Troie, permettant à une organisation religieuse proche des

républicains conservateurs, de pénétrer dans le réseau des membres du parti démocrate au sein du Congrès américain. Cette atteinte faisait partie d’un plan ourdi par le Kremlin afin de biaiser les résultats de l’élection présidentielle américaine de 2016. Burkov est arrivé en Israël il y a quatre ans, au mois de décembre 2015, après des vacances passées en Thaïlande, et a été arrêté par les autorités israéliennes à la demande d’In-

La mère et la soeur de Naama

10

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

terpol. Les autorités américaines alertées, se sont rendues en Israël, apportant des preuves et les documents d’extradition de Burkov nécessaires, mais la procédure s’est enlisée. Début 2017, les autorités russes, qui voulaient récupérer leur ressortissant, ont déposé une requête d’extradition de Burkov vers la Russie, affirmant que l’accusé était recherché à Moscou pour des crimes similaires à ceux qu’il avait commis aux États-Unis. D’autres pirates informatiques ont connu la même mésaventure, comme Alexander Winnick, arrêté en Grèce pour de multiples chefs d’inculpation: piratage informatique, vol d’identité, fraude fiscale, trafic de drogue, corruption et affaires de blanchiment d’argent. Winnick était aussi lié au piratage des ordinateurs du Parti démocrate lors des élections de 2016. Il a été aussi l’objet d’une demande d’extradition faite par les autorités russes, mais


il a aussi a été transféré vers les Etats-Unis, malgré les demandes répétées et insistantes soviétiques. Sur Evgeny Nikolin aussi, un pirate informatique russe arrêté en République tchèque, pèsent les mêmes accusations de piratage. Naama Issachar s’est trouvée au milieu de cet imbroglio entre états dominants, pot de terre contre pot de fer. Des rassemblements ont été organisés à Tel Aviv et à New York pour appeler à sa libération. Des campagnes ont été relayées dans le monde entier, et des pétitions ont circulé, dans le même but. Les citoyens israéliens et sa famille sont inquiets pour la santé mentale et physique de Naama Issachar, prise dans un étau dont elle ne pouvait supposer l’existence. Les représentants du gouvernement et du ministère de la justice ne cessent de s’interposer et de réclamer sa libération. Il s’agit d’une préoccupation nationale.

12

Vladimir Poutine et Benjamin Netanyahu

La venue prochaine de Vladimir Poutine pourrait débloquer la situation, et Israël attend beaucoup de cette entrevue, d’autant que certains signes encourageants pourraient annoncer une amorce de revirement de la position de Moscou. En effet, le 9 janvier dernier, le cabinet du Premier ministre a annoncé la libération de deux citoyens syriens « en signe de bonne volonté après le retour des restes de Zachariah Baumel », soldat de Tsahal, décédé au Liban en 1982, dont la dépouille a été récemment restituée à Israël, grâce à l’intervention du chef d’état soviétique. L’administration pénitentiaire rapporte que deux résidents de Majdal Shams ont été libé-

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

rés récemment, à la demande du gouvernement Assad, ce qui permettrait d’adoucir la position du président Vladimir Poutine. Le président russe doit se rendre en Israël le 23 janvier pour participer au Forum International de l’Antisémitisme à Jérusalem, avec possiblement dans ses bagages la jeune Naama Issachar. Recouvrera-t-elle sa liberté, ce que nous souhaitons tous ardemment ? Sera-telle libérée ? Ce sera peut-être le cas lorsque vous lirez ces lignes. Mais cela ne change rien à la gravité de ces pratiques qui pourraient se généraliser, et mettre en danger les citoyens israéliens, où qu’ils se rendent dans le monde. Alors, prudence.


FĂŠvrier 2020 / www.trouverenisrael.co.il

13


ERETZ EN IMAGE

DÉLUGE EN ISRAËL : BILAN EFFROYABLE

I

PAR

mpossible de traiter de l’actualité en Israël sans évoquer les intempéries qui ont secoué le pays le mois dernier, causant la mort de huit personnes et de nombreux blessés ! Tout a commencé samedi 4 janvier, plus de 70 mm de pluie sont tombées sur Tel Aviv, accompagnées de grêle, qui ont entraîné l’inondation de plusieurs rues principales et surtout la mort tragique d’un jeune couple noyé dans l’ascenseur d’un parking de la rue Nadav dans le sud de la Ville. Alors qu’en moins de deux heures, près de 20% des précipitations annuelles se sont abattues sur la Cité Blanche, Dean Yaacov Shoshani et sa petite amie Stav Harari, âgés de 30 et 35 ans, se sont retrouvés piégés dans l’ascenseur de leur immeuble qui s’est bloqué au sous-sol à la suite d’une panne de courant et s’est rempli d’eau. Les résidents ont entendu frap-

Tel Aviv

14

VANESSA ATTALI

per aux portes de l’ascenseur et ont appelé la police mais les services de secours ont mis plus d’une heure pour arriver. Les victimes ont été retrouvées inconscientes. Les pluies torrentielles ont aussi entraîné des inondations et drames dans d’autres secteurs d’Israël. Dans le nord, un septuagénaire est mort dans la banlieue de Kiryat Bialik, près de Haïfa, après avoir été électrocuté par un radiateur dans son habitation. A Nahariya, un prénommé Moti Ben Shabbat, 38 ans, a tenté de secourir les passagers d’une voiture renversée et a été emporté par les eaux. Un homme de 72 ans a été retrouvé mort dans son véhicule à Binyamina après avoir été pris dans une crue soudaine. La police a retrouvé le corps d’un homme de 47 ans dans une voiture renversée dans un ruisseau inondé dans le nord d’Israël. Enfin, deux autres décès ont été signalés en Galilée : un berger de 27 ans, qui a été emporté par une inondation éclair, et un adolescent de 15 ans, qui a été entraîné par des eaux torrentielles à proximité de la ville de Jatt. Côté blessés, le bilan est également alarmant : une femme de 55 ans s’est retrouvée dans une fosse remplie d’eau assez

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

Nahariya

profonde dans le quartier Shapira au sud de Tel Aviv et a été amenée à l’hôpital d’Ichilov en état d’hypothermie sévère. De même, un homme de 55 ans, une fille de 23 ans et une femme de 80 ans, ont été évacués de leur domicile inondé et conduits à l’hôpital avec le même diagnostic.

Nahalim

Dans tout le pays, des conducteurs de véhicule se sont trouvés piégés alors qu’ils tentaient de quitter les rues submergées par les eaux. On a eu recours à des tracteurs et des véhicules militaires pour les évacuer. Selon le Jerusalem Post, jeudi 9 janvier, les sauveteurs ont utilisé des bateaux pneumatiques et des tracteurs pour sauver des dizaines d’étudiants de leur


école à Emunim, une coopérative agricole située à environ 24 miles au sud de Tel Aviv. Une école maternelle a également dû être évacuée. Les écoles et les jardins d’enfants sont restés fermés dans certaines collectivités du Nord. D’après un porte-parole des services médicaux d’United Hatzalah, plus de cinquante résidents d’une maison de retraite inondée à Nahariya ont été évacués. Les inondations ont également pris au piège environ cent élèves d’une école élémentaire de Nahariya. Les services de secours d’urgence de la ville les ont sauvés ainsi qu’une quinzaine d’enfants d’une crèche inondée. Selon le site d’information Ynet, des dizaines de chiens ont aussi été secourus d’un refuge animal de la ville qui avait été inondé. Des pluies torrentielles se sont également abattues sur la ville portuaire de Haïfa, entraînant des inondations qui ont paralysé de nombreuses rues dans la ville et sur des voies ferrées, conduisant les chemins de fer israéliens à annuler tout le trafic au nord de la gare centrale Hashmona de Haïfa. De manière générale, les précipitations au cours des neuf premiers jours de janvier ont dépassé la moyenne de tout le mois et battu un record de précipitations vieux de 51 ans en deux semaines ! Les résidents du sud de Tel Aviv ont blâmé les autorités locales qu’elles estiment responsables de la mort par noyade du jeune couple

Tel Aviv

Ashdod

Hauteur du Kineret

Yaffo

Nahal Lakish

Moshav Givati

Rosh Aayin

Ashkelon

Armée de l’air

dans l’ascenseur. Ils ont affirmé que la municipalité avait ignoré les nombreux avertissements concernant les infrastructures défectueuses et qu’elle n’avait pas jugé utile de nettoyer les canalisations d’écoulement, bouchées par de multiples débris. Mais Ron Huldai, le maire de Tel Aviv-Jaffa, a refusé d’endosser la responsabilité des inondations, clamant « qu’aucun dispositif dans le monde » n’aurait été en mesure de contenir le déluge « quinquennal » qui s’est abattu sur la municipalité. La police a fait savoir qu’elle avait ouvert une enquête sur les décès de l’ascenseur. Shula Keshet, membre du conseil municipal de Tel Aviv-Jaffa, a réclamé la mise en place d’une commission pour enquêter sur

la gestion du drame par la municipalité. Côté réparations, nous savons pour le moment que 30 millions de shekels seront alloués à la réhabilitation de Nahariya. Cependant, n’oublions pas de mentionner le point positif de ces intempéries : le niveau du Kineret aurait augmenté de 94 cm !

Haifa

Beer Touvia

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

15


PLACEMENT FINANCIER

INVESTISSEMENTS EN ISRAËL Les problèmes fréquents chez les nouveaux et anciens immigrants de France Au cours de la dernière décennie, le nombre de nouveaux immigrants désirant faire de l’Etat d’Israël leur résidence première ou secondaire, dont ceux de France, a augmenté. Nous avons choisi de nous pencher sur trois problèmes courants survenus chez des francophones immigrés ces dernières années.

1. Contrôle des actifs Lorsque quelqu’un monte en Israël, il doit prendre en compte de nombreux aspects en ce qui concerne ses biens et investissements : le renouvellement de la fiscalisation et de la répartition de ses biens et investissements entre les pays, ou leur concentration dans un pays unique, le contrôle maximal de ses investissements, la répartition de ses biens entre divers prestataires professionnels du marché des capitaux, en Israël et dans son pays d’origine (consultants en investissements, gérants de dossiers etc.). Majoritairement, le professionnel suggérera à son client : « Déposez votre argent, définissez le degré de risque, et laissez-moi le gérer ». – Quel est le problème? Chacun des professionnels qui s’occupent de votre argent, n’est pas synchronisé avec les autres, de sorte que se crée une

16

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

situation dans laquelle la plupart de vos biens se retrouvent dans des investissements semblables, si bien que votre argent n’est pas réparti au niveau des risques qui conviennent à vos besoins et à vos objectifs personnels. – Quelle est la solution? Gérer et contrôler la totalité de votre argent sous une vue d’ensemble et le répartir en fonction de vos besoins et de vos objectifs futurs avec vigilance. Cela veut dire qu’il faut observer et examiner tous les actifs comme un seul compte et seulement après les répartir en fonction des besoins futurs. Nous, Nous concentrons tous vos investissements, où qu’ils se trouvent, sous un seul et unique organisme de conseil et de contrôle, et nous faisons une fois pour toutes de l’ordre dans tout ce qui a trait à vos finances. 2. Coûts de la gestion des investissements Transférer de devises d’un pays à un autre à l’étranger, convertir des monnaies, effectuer des achats ou des ventes de titres, sont liés à de nombreux frais


Gérer votre argent avec perspicacité, vérifier si celui qui vous propose d’investir votre argent chez lui est contrôlé par un régulateur en Israël ou à l’étranger. aussi bien en Israël qu’à l’étranger. - Quel est le problème? La plupart des clients ne parviennent pas à affronter les banques et à discuter avec elles au sujet des avantages qui leur reviennent sur les commissions bancaires. – Quelle est la solution? Comprendre et savoir ce qu’il est possible d’obtenir avant de s’adresser à une banque et s’attacher à s’assurer des avantages auprès de la banque avant le transfert des fonds/ investissements en Israël mais également, si l’argent a déjà été transféré, savoir ce qui vous revient et comment négocier avec la banque. En outre, il importe de ne pas oublier de vérifier quels sont les avantages qui vous reviennent en tant qu’immigrant, sur le plan de la fiscalité et faire attention à ce que vos droits apparaissent effectivement sur votre compte. Nous conseillons nos clients sur les avoirs dans le monde entier sans limitation de banques. Souvent, en fonction des frais, nous conseillons à nos clients de transférer des titres et non du liquide, ce qui fait faire beaucoup d’économies et évite les impôts payés inutilement. 3. Gestion des risques et contrôle Il existe de nombreux organismes de gestion d’investissements en Israël, ainsi que dans de nombreux pays à travers le monde, qui donnent divers conseils à la clientèle pour qu’elle sache où investir son argent. Une partie non négligeable de ces organismes se concentre sur la proposition d’un rendement élevé d’après e qu’il est possible d’obtenir sur le marché des capitaux ou de l’im-

mobilier. La plupart des propositions ne sont pas contrôlées ni régulées. – Quel est le problème? Le public des investisseurs court généralement après les rendements élevés qu’on leur « vend », sans s’arrêter un seul instant pour réfléchir au fait que si le bénéfice est important, le risque des pertes l’est tout autant. Il importe de ne pas oublier que derrière un rendement plus important que ce que le marché incarne, se cache un risque énorme et anormal, car c’est irréel. L’Autorité des titres en Israël a saisi à son tour qu’un problème se pose à ce sujet et elle a publié des avertissements à l’intention du public pour le mettre en garde contre ces risques. – Quelle est la solution? Gérer votre argent avec perspicacité, vérifier si celui qui vous propose d’investir votre argent chez lui est contrôlé par un régulateur en Israël ou à l’étranger. Dispose-t-il d’un historique attesté d’investissements heureux pour ses clients ? A quelle imposition cet investissement est-il soumis ? Quel est le degré de risque réel ? Est-ce que les bilans qui vous seront remis émanent d’un organisme objectif ou de l’organisme qui gère vos investissements ? De nombreux investisseurs, qui se sont vu proposer un rendement élevé, n’ont pas vérifié en profondeur la proposition et ont été gravement touchés lorsqu’il s’est avéré qu’aucune des promesses qui leur avaient été faites n’a été concrétisée. Rappelez-vous ! Les réussites sont le lot des gagnants! Les perdants, qui sont généralement nombreux, ne publient pas leurs échecs.

« Talbit » consultants financiers est la société conseillère pour investissements privés dans le marché des capitaux la plus grande d’Israël. La société a été sélectionnée par le site Trouver-en-Israël pour devenir le « conseiller » du site de ses lecteurs. Nous vous invitons à la contacter et la consulter à tout moment en cas de besoin pour un rendez-vous sans obligation ni frais pour tout sujet économique ou financier qui vous laisse perplexe. L’auteur : Eyal Biterman, directeur général et fondateur de « Talbit Conseillers » Vous êtes invités à prendre contact ou rendez-vous via le mail : talbit@talbit.co.il Ou directement par téléphone : 050-9349000

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

17


TOURISME

ISRAËL ET LE TOURISME, UNE ANNÉE RECORD PAR

YAACOV BEN DENOUN

Les israéliens aiment voyager. Leur patrimoine génétique tient-il compte de toutes les errances, de tous les exils, des marches imposées, des stations dans le désert… ? Ils aiment faire leurs valises et partir au loin. Mais Israël est aussi une terre d’accueil, une destination prisée, et de partout s’en viennent ceux qui sont avides de dépaysement, de resourcement, de vacances, de spiritualité. Jamais Israël n’a connu un tel engouement. Les campagnes de presse agressives n’ont pas dissuadé les voyageurs qui se sont pressés en masse dans les aéroports israéliens.

été

En 2019,

4,3 millions d’Israéliens sont partis à l’étranger, dont 2,2 millions d’Israéliens ne sont allés à l’étranger qu’une seule fois au cours de l’année, sur un total de 9,2 millions (+8% par rapport à 2018)

8,3 millions

26 septembre

Le pic de fréquentation pour l’aéroport Ben Gourion a été enregistré le 26 septembre : environ 50 000 passagers ce jour-là (contre une moyenne de 22 000 départs par jour).

d’Israéliens sont partis par avion (+ 7%)

777 000

départs ont été effectués par voie terrestre (+ 25%), dont 499 000 vers le Sinaï (un bond en avant), tandis que 91 000 départs ont été enregistrés par voie maritime.

18

Le quart des départs à l’étranger (2,4 millions) ont été enregistrés pendant les mois d’été (juillet-août).

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

Selon les données désaisonnalisées, au cours des trois derniers mois, d’octobre à décembre 2019, en moyenne

813 000

Israéliens sont partis à l’étranger par mois (contre 753 000 départs par mois en moyenne entre juillet et Septembre.


En 2019

4,9 millions

de visiteurs sont arrivés en Israël (+12%), dont

4,6 millions étaient des touristes

Plus d’un million de personnes (environ 21% de l’ensemble des arrivées) sont venus des Etats-Unis

353 000

arrivées de visiteurs à la journée (+31%) ont été enregistrées, dont

94 000

faisaient des croisières

La plupart des voyageurs sont venus de Russie, de France, d’Allemagne, du RoyaumeUni, d’Italie et d’Ukraine. Au cours de la dernière décennie, la moyenne a été de

3,6 millions

de visiteurs par an en et

3,2 millions de touristes

Les recettes du tourisme en 2019 ont été estimées à

22,5 milliards de NIS

Le nombre total de personnes employées directement dans l’industrie du tourisme en 2019 était d’environ

153.000

dont 13.600 étaient de nouveaux employés.

Au cours de la dernière année, il y a eu une augmentation de

35%

des visiteurs et de 41% des touristes par rapport à la moyenne annuelle de la décennie.

Selon le ministre du tourisme, Yariv Levin, « Il nous a fallu 30 ans à partir de 1948 pour atteindre le millionième touriste (1978)…16 ans plus tard, en 1994, pour atteindre les 2 millions de touristes. En 2015 nous avons réussi à atteindre les 3 millions de touristes, et en 2017, nous sommes passés à 4 millions en 2017, puis en 2019 nous avons déjà franchi la ligne des 4,5 millions de touristes. » Israël a le vent en poupe, et malgré les Cassandre qui s’apeurent de tout nuage à l’horizon, des campagnes de publicité qui doivent se renouveler, Israël ne cesse d’être un horizon attractif. Les efforts consentis pour accueillir des touristes dans le nord (le Golan), le centre (la région de Tel-Aviv et de Jérusalem), seront poursuivis et élargis cette année en direction du Néguev et de la plaine de la Arava.

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

19


CONSOMMATION

LES SERVICES BANCAIRES NUMÉRIQUES

DE L’ARGENT FRAIS BIEN AU CHAUD PAR

20

YAACOV BEN DENOUN

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il


« Il faut mettre de l’argent de côté pour en avoir devant soi » disait Tristan Bernard. La tentation de thésauriser, de placer de l’argent dans un bas de laine, sous le matelas ou dans un compte bancaire rémunéré, est grande. Les entreprises ont la faculté souvent d’anticiper les dépenses, prévoient des fonds de roulement ou budgètent lors de leurs déclarations fiscales, de futurs investissements, placements ou licenciements. Les particuliers prévoyants qui en ont la possibilité, ne doivent compter que sur eux-mêmes pour planifier leurs retraites, l’éducation des enfants, d’éventuels travaux, des dépenses prévisibles ou non, et s’il reste un tant soit peu d’argent, d’organiser voyages et loisirs. L’argent liquide Mais l’argent possède des propriétés circulatoires importantes, et pour peu que l’on soit en veine, il est dilapidé avant même d’être perçu, déposé en banque et enregistré sur les comptes. Les transferts d’argent se font Par chèque (mais les banques pensent supprimer ce mode de paiement onéreux) Par carte bancaire (et il n’est pas rare que les ménages en possèdent plusieurs, émanant des organismes bancaires ou des sociétés de services : supermarchés, magasins divers…) Par virements bancaires ou prélèvements automatiques.

mois de mars 2018, entrée en vigueur en janvier 2019 afin de réduire l’utilisation des liquidités dans l’espace public. Elle prévoit qu’aucun règlement en espèces ne pourra être fait ou obtenu au-dessus de 11.000 NIS, qu’aucun règlement en espèces ne sera obtenu d’un touriste au-dessus de 55.000 NIS, qu’aucun règlement en espèces ne sera fait ou obtenu au titre du salaire, d’un don, d’un prêt, pour un montant supérieur à 11.000 NIS, et qu’aucun règlement en espèces ne sera fait ou obtenu à titre de donation pour un montant supérieur à 50.000 NIS. (Certaines exceptions ont été envisagées dans des cas bien précisés tels que définis par la loi). Le cadre légal est strict. Une période d’adaptation, dite de « rodage » de neuf mois a été prévue, pour que toutes les par-

ties intéressées aient le temps de s’organiser. Mais désormais « les contrevenants seront passibles de lourdes amendes et d’un emprisonnement. » L’administration fiscale israélienne a effectué plus de 17 000 audits dans différentes entreprises, qui ont permis de mettre en lumière 2 600 violations de la loi sur la réduction de l’utilisation des espèces. Selon l’OCDE, le volume de capital non déclaré en Israël est estimé à 6,6% du PIB. Le directeur général de l’administration fiscale, Eran Yaacov, a justifié la loi et les sanctions pénales prévues. « L’application des sanctions par les autorités fiscales est renforcée, ainsi que le nombre d’audits, avec davantage d’inspecteurs de l’impôt sur le revenu et d’auditeurs de la TVA effec-

Mais toute une partie des transactions est effectuée en espèces trébuchantes et sonantes, ce qui n’est pas sans poser de problèmes à l’administration centrale qui craint toujours que cet argent non traçable, serve de supports aux trafics les plus inavouables, dans le cadre d’une criminalité multiforme, de la fraude fiscale, du blanchiment d’argent, et du financement du terrorisme. Une loi a été promulguée au

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

21


tuant de tels audits… Le but de la loi est de réduire le capital non déclaré et d’aider à lutter contre les activités criminelles, y compris les crimes graves, le financement du terrorisme et l’évasion fiscale » a-t-il déclaré. Cette loi permet donc d’effectuer un suivi des paiements en espèces, d’éviter les possibilités d’évasion fiscale, et de contrôler les flux incertains.

tions dédiées. Si les clients restent attachés à leurs agences bancaires, à leurs gestionnaires de comptes, ils sont de plus en plus nombreux à utiliser les services télématiques, soit pour transférer des fonds, en recevoir, ou tout simplement communiquer avec les organismes gestionnaires, sans attentes, sans intermédiaires téléphoniques.

Les applications dédiées Mais parallèlement, une révolution est en passe de modifier les comportements des utilisateurs, qui met en jeu tous les moyens technologiques nouveaux, des systèmes monétiques d’échanges originaux, via les smartphones et des applica-

Le comité de supervision bancaire de la banque d’Israël, a ainsi publié une enquête, indiquant que 84 % des clients étaient satisfaits des services de la « banque en directe » (ils n’étaient que 74% en début d’année).

En effet, les transferts d’argent liquide ont pris de nouveaux itinéraires, les échanges se faisant désormais de plus en plus, grâce à des applications sécurisées, proposées par les banques, permettant de limiter les transactions physiques, et de sécuriser tous les acteurs, à tous les niveaux de la chaine. Ces applications, plutôt faciles à utiliser, mettent tous les paiements en espèces à portée de clic, en un temps record. Plusieurs banques israéliennes les proposent : la Banque Hapoalim (bit), la banque Leoumi (FEI), la banque Israël Discount (Fiiboks). Paybox, indépendant, permet aussi de faciliter les transactions et l’e-commerce. Il suffit de quelques minutes pour les paramétrer, en indiquant quelques renseignements privés essentiels, en choisissant un mot de passe, en intégrant soit une carte bancaire, soit les références du compte, et l’application se charge de tout. Le transfert d’argent s’effectue en quelques minutes. Plus d’argent à retirer, plus de risques, plus de pièces à chercher dans le fond des poches… Le champ des utilisateurs de ces applications s’accroit de jour en jour. Les particuliers ont été les premiers à utiliser ces services, mais très vite de nombreux prestataires ont trouvé ce mode de paiement performant, rapide et sûr : des assurances, des prestataires de service, des compagnies de téléphone… L’argent est dématérialisé, démythifié, banalisé, seule compte la volonté d’offrir, de partager, de se rendre utile, de respecter ses engagements. La technique nous permet de mener à bien tous nos projets, cette nouvelle devrait nous réjouir.

22

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il


FISCALITÉ

IMPOTS EN ISRAEL :

ATTENTION LA LOI CHANGE ! PAR

MAÎTRE LIOR PICK

L

’amendement 168 de l’Ordonnance de l’impôt sur le revenu, permet aux nouveaux immigrants (ainsi qu’aux résidents de retour ou âgés) de bénéficier d’une exonération d’impôt et d’obligation de déclarer sans précédent, pour une période de dix ans à compter de leur arrivée en Israël. Cette exonération de l’impôt et de la déclaration, concerne les nouveaux immigrants à compter du 1 janvier 2007, au sujet de leurs biens et de leurs bénéfices produits à l’étranger, ce qui inclut également la non-obligation de déposer un compte-rendu annuel et de faire une déclaration sur la fortune, auprès des autorités de l’impôt en Israël, pour lesdits biens et gains/bénéfices à l’étranger. Suite aux vagues importantes de montée en Israël au cours de la dernière décennie, nombreux sont les nouveaux immigrants présents depuis les années 2007-2009, dont la période d’exemption est parvenue à expiration. Ils sont concrètement devenus des contribuables tenus de faire une déclaration complète et de payer l’impôt,

pour tous leurs biens/gains, où qu’ils soient dans le monde. En outre, les nouveaux immigrants (et résident de retour ou anciens) arrivés dans les années 2011-2012, sont proches de l’expiration de l’exonération, c’est pourquoi ils ont tout intérêt à s’adresser à notre cabinet pour obtenir une consultation juridique et se préparer à cette nouvelle période. Notre cabinet dispose d’une vaste expérience en la matière. Fin de la période de la « déclaration volontaire » en Israël. Le 31 décembre 2019, s’est achevée officiellement la période autorisée concernant la déclaration volontaire auprès de l’Autorité fiscale, pour les biens et gains non déclarés légalement (ceci ne concerne

pas les nouveaux immigrants durant leur période d’exemption). Actuellement, en cette fin de période de déclaration consentie, et vu qu’il y a encore des milliers de contribuables qui ne se sont pas mis en règle, la question se pose : Que faire ? L’Autorité fiscale d’Israël, a fait savoir ces derniers jours qu’elle traiterait avec intransigeance les récalcitrants en renforçant les mesures d’application de la loi. N’attendez pas que le département des enquêtes vienne frapper à votre porte. Adressez-vous sans plus tarder à notre cabinet, afin de régulariser votre situation.

Bureau : 03-5105002 2 Hanehoshet, Tel Aviv E Lior Pick & Co. Law Offices office@pick-law.com www.pick-law.com

Trouvez-nous sur le site www.trouverenisrael.co.il

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

23


PUBLI-REPORTAGE

NOUVELLE OPPORTUNITÉ POUR UNE RÉSIDENCE PROTÉGÉE DE QUALITÉ À NETANYA L’ajout de 40 nouvelles unités de logement dans la résidence protégée « Lev Ganim » (lancement début 2020) suscite une vague de demandes dans la ville. Pour choisir un habitat protégé, la préférence penche tout d’abord pour une solution de qualité proche de son logement actuel, des enfants et des petits-enfants, et à proximité des amis et des lieux habituels et appréciés | opter pour le changement sans bouleverser la vie quotidienne. Jusqu’à présent, nombre des habitants de Netanya capables de s’offrir un habitat protégé urbain de qualité ont dû faire des concessions | Les 80 appartements de la résidence protégée à succès qui se particularise par son caractère chaleureux et familial « Lev Ganim », le seul qui soit doté d’un haut standing dans la ville de Netanya se sont avérés insuffisants | En effet, 100% des appartements sont occupés. Cependant, prochainement, une nouvelle aile sera lancée, avec 40 appartements supplémentaires, des maisons accueillantes et une vie en société active. Les retraités de Netanya sont déjà en ligne | Dépêchez-vous et apprêtez vous à retrouver le sourire.

E

mménager dans un cadre d’habitat protégé est une démarche décisive. Beaucoup de paramètres entrent en jeu avant de quitter son chez-soi pour effectuer cette démarche convenablement. En fait, pour faire le bon choix, deux aspects sont soupesés principalement : la qualité de l’habitat protégé et la proximité de son cadre de vie de départ : les amis, la famille, la sécurité, les lieux de prédilection et le soutien social (mais aussi médical). Succinctement parlant, il faut préserver le cadre familial, la vie sociale, la tranquillité d’esprit des habitants et de leurs proches, et améliorer le standing. D’un côté, une révolution dans la qualité de la vie, de l’autre, un minimum de changements dans le mode de vie. Les bonnes nouvelles, c’est qu’en ce moment même la construction du nouveau bâtiment qui sera rattaché à l’ancien est en train de s’achever

24

avec l’ajout de 40 nouveaux appartements, équipés dans un standing impressionnant digne d’une maison accueillante qui inclut toutes les infrastructures, y compris les cercles d’activités et une vie sociale active, une équipe professionnelle, la sécurité… et qui est intéressante en tout point. C’est la tranquillité d’esprit pour tous les habitants ainsi que pour leurs familles, et uniquement du plaisir et des expériences. C’est plus grand mais les dimensions restent raisonnables, pour préserver le côté familial et intime. Cette nouvelle est immense pour les anciens habitants de Netanya qui refusent de se contenter de moins. Lancement : début 2020. C’est imminent !

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

Qui pourra habiter cet endroit si particulier et captivant ? La combinaison gagnante : un appartement équipé urbain dans un environnement prestigieux. La résidence protégée familiale « Lev Ganim » comprend 120 appartements – 80 dans la partie déjà existante, tous occupés, et 40 autres dans le nouveau bâtiment, qui sera lancé dans le courant des prochaines semaines et pour lequel s’est déjà constituée une longue liste de demandeurs (il vaut mieux se dépêcher). Il existe trois sortes d’appartements équipés et spacieux, aux finitions luxueuses : des trois pièces avec trois directions d’exposition, des deux pièces avec un balcon qui donne sur la mer (environ 80m2), et des deux pièces avec une chambre à coucher et un salon. L’équipement riche qui équipe l’ensemble des appartements inclut des placards de cuisine et de salle de bains, des placards muraux, le carrelage en


céramique, la climatisation, les infrastructures de communication et du téléphone, l’internet et la télévision. L’équipement comprend aussi des systèmes particuliers pour les habitants du troisième âge, comme les systèmes de détection de la fumée ou du feu, des boutons d’alerte etc., tout ce qu’il faut pour une vie tranquille et sûre. Caractère familial : une vie indépendante dans une communauté aimable et solidaire La résidence protégée à la pointe du progrès est destinée à offrir un environnement pratique, qui permette une vie indépendante dans un style personnel. Néanmoins, la résidence protégée de notre ère moderne est

aussi un centre de soins en cas de nécessité, qui offre des services de santé et de soins médicaux, avec une infirmerie active toute la semaine durant, et qui propose des activités dirigées pour un mode de vie sain, et le tout à la portée de l’habitant pour un maximum de confort et l’exploitation de tout moment libre, et bien entendu un département d’assistance sanitaire excellent avec une équipe professionnelle empressée de qualité. C’est ce que rapporte Myriam Tobalem, habitante : « Ici, je me sens plus en sécurité et plus forte, aussi bien grâce aux cercles d’activités que grâce aux amis et à l’équipe solidaire. »

A L’INTÉRIEUR UNE FAMILLE | À L’EXTÉRIEUR TOUTE LA VILLE En compagnie de voisins et d’amis en activité

Centres d’achats, restaurants et commerces

Avec les petitsenfants dans l’appartement

La plage de Netanya

Equipe professionnelle et chaleureuse qui me voit

Parc municipal spacieux Appartement confortable comme à la maison

« Lev Ganim » à Netanya, a accédé à la réputation de « qualité familiale » grâce à l’excellent agencement rigoureux entre les possibilités de vivre en toute indépendance, et de s’activer en ville, et entre les services particuliers au service de la population du troisième âge. 80 + 40 unités de logement de qualité L’appartement modèle de la nouvelle structure est ouvert // Opportunité : prix prévente et 12 mois sans frais de maintenance. Les 80 appartements de l’aile existante sont tous occupés (100%). Pour les 40 appartements de la nouvelle aile, il y a déjà de nombreux inscrits, en raison de la réputation de « Lev Ganim » mais aussi de l’occasion de rejoindre la résidence protégée de la nouvelle Netanya à des prix de lancement (prévente) y compris une subvention pour les frais de maintenance: 12 mois offerts*. Vous êtes curieux? Vous êtes invités à visiter l’appartement modèle, et à vous laisser impressionner par les accessoires, la riche fiche technique et les finitions de qualité, mais aussi à effectuer une visite sur place pour comprendre ce que signifie le concept de la qualité de la vie qu’offre « Lev Ganim ». Comme susdit, il est recommandé de se dépêcher pour être gagnant.

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

25


SANTÉ

RON GRANOT

S

e sentir en meilleure santé, plus essentiel, plus jeune et plus heureux ! Avec un remède naturel, l’homéopathie classique, la nutrition et un mouvement léger, vous trouverez l’assortiment gagnant ! Votre cheminement personnel pour une vie meilleure. Après une activité captivante qui a duré de longues années, dans le domaine de la médecine urgentiste avec le Maguen David Adom, en tant que membre d’équipe ambulancière, et d’amples connaissances dans diverses disciplines de la médecine conventionnelle, je me suis retrouvé, à un âge relativement jeune, dans un pays étranger, loin de chez moi et du soutien de ma famille, en proie à une maladie complexe, que la méthode de la médecine conventionnelle préconisait de soigner à l’aide de médicaments chimiques qui risquaient, comme toujours, d’entraîner des effets secondaires graves et l’éventualité d’une opération. A ma grande joie, mes connais-

26

sances du monde médical m’ont poussé à tout faire pour m’abstenir de consommer des médicaments chimiques et m'épargner l'éventualité d'une opération. J'ai remué ciel et terre pour trouver une autre solution. Et j’ai réussi. Une femme très patiente, sur le mont Seattel enneigé, qui a su m’écouter, qui a su comprendre le problème dont je souffrais sur le plan clinique, avec ses vastes connaissances et son expérience professionnelle, a eu l’intelligence de découvrir le médicament précis qui me conviendrait et me guérirait totalement. J’ai donc pris ce médicament. Je me suis senti bien, très bien, dans mon organisme, physiquement, puis, après quelques jours de traitement, mon âme s’est apaisée à son tour. Je dormais mieux, l’appétit est revenu, et je n’étais plus stressé. J’ai senti que je revenais à moi, je me suis senti sain. En 1997, après trois ans d’excursion aux Usa, je suis rentré en Israël, auprès de ma famille, grâce à l’expérience personnelle de ma guérison, qui m’a réellement sauvé. Je me suis donc lancé dans des études de médecine naturelle et d’homéopathie classique pendant quatre ans, assimilant des connaissances auprès de plus de vingt excellents enseignants dans la matière. Avec plus de vingt ans d’expérience au cours desquels j’y ai recours pour soigner, je suis en mesure d’affirmer sans aucun doute que chez le patient adéquat, elle est très efficace, et

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

Les services proposés dans le cadre des cliniques de Haïfa et de Tel-Aviv : Traitement complet qui inclut une consultation individuelle et la prise en charge du cas, remise d’une ordonnance pour le médicament, suivi téléphonique pendant huit semaines et consultation supplémentaire pour le bilan. Examen et consultation ponctuelle vue sous l’angle de la médecine naturelle. Cette consultation permet d’éviter la prise de médicaments chimiques mais également la nécessité d’une opération et d’une hospitalisation. Participation active à un groupe de « vie saine », sous mes instructions. Les résultats sont surprenants ! Achat d’un mélange de céréales qui comprend plus de 25 composants différents, absolument naturels, sur la base de flocons d’avoine qui nourrit l’organisme, lui apporte de l’énergie, renforce le système immunitaire sensiblement et renforce la motivation en général. sans résidus chimiques ou effets secondaires C’est une médecine extraordinaire qui met en valeur le relationnel entre le physique et le mental, et qui vise à guérir le patient entièrement, sur le plan du corps et de l’âme. Pour plus d’information veuillez me contacter : Ron Granot : 054-948-5433


FĂŠvrier 2020 / www.trouverenisrael.co.il

27


DROIT

Le règlement de travail : CHECK-LIST 2020 Conseils importants pour la nouvelle année PAR

MAÎTRE HAMOUTAL BANOU

I. Le rapport de présence de l’employé atteste de ses heures de travail. C’est une obligation qui incombe à l’employeur et il est primordial que l’employé pointe quotidiennement à l’aide de l’horloge de présence ou d’une application.

II.

Assurez-vous que la contrepartie pour les heures supplémentaires figure effectivement sur la fiche de paye, qu’elles soient rémunérées par le biais d’un versement régulier pour les cadres supérieures (ligne séparée, distincte des heurs globales), ou d’un payement horaire.

III.

Dès l’embauche, chaque employé doit être informé de ses conditions de travail. L’abstention de la production de cette information risque de retarder l’échéance du payement.

IV.

Assurez-vous que les jours de maladie vous ont été accordés en vertu de la loi qui stipule que le premier n’est pas rémunéré, mais que le deuxième et le troisième le sont partiellement.

V.

Les travailleurs sur une base horaire ont droit aux congés payés en fonction de leur nombre de jours de travail dans l’année, ainsi qu’aux frais de convalescence. Lesdits travailleurs sont en droit de toucher les frais de convalescence partiellement, en fonction de leur temps de travail.

VI. Droits à la retraite : il est obligatoire de cotiser pour la retraite auprès d’une caisse d’indemnisation en fonction des taux prévus par la loi. Ces droits doivent être payés en fonction du salaire de base en dehors des heures supplémentaires. Néanmoins, il reste probable qu’en cas de payement de commissions fixes, elles entrent en compte en tant que partie prenante du salaire déterminant pour la retraite et les indemnisations. Ce principe s’applique également aux contreparties dues aux congés de maladie et aux congés payés. VII. Il est obligatoire d’accorder une pause pour chaque jour de travail de plus de 6 heures. VIII. Il est obligatoire de permettre à l’employé de s’asseoir pendant son temps de travail. En cas de postes sécuritaires particuliers, il est possible de s’en abstenir.

XI. Commissions : les commissions fixes ou équivalentes qui ne sont pas soumises aux conditions de travail ou à l’échelon, sont susceptibles de faire partie du salaire donnant droit à l’employée au règlement de ses droits sociaux et aux cotisations pour la retraite. X.

Il est obligatoire de rendre égaux les salaires des femmes et des hommes employés pour un travail équivalent et pour un même nombre d’heures. La discrimination à l’encontre d’un travailleur pour motif sectoriel, ou en raison d’une grossesse et/ou d’un traitement de la stérilité ou sur fond de harcèlement sexuel est interdite par la loi.

XI.

La discrimination en raison de l’âge est prohibée et expose l’employeur à de lourdes dépenses.

XII. En cas de décision de licenciement d’un employé, la procédure doit respecter les modalités de l’audition. Une audition légale ne peut être effectuée qu’à la suite d’une convocation détaillée, et à l’accord d’un délai préalable de préparation à l’audition, y compris l’octroi de la possibilité pour l’employée de se faire accompagner d’une avocate de son choix pour être représentée au cours de l’audition. L’auteure est avocate spécialisée dans les lois du travail.

Mail : hamutal@beno-law.com | Tél : 054-201-1345 | Fax : 09-7496502 Adresse : Rehov Yair Stern 43 Hod HaSharon 28

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il


La médisance

Risques, poursuites et sanctions prévues par la loi PAR

R

écemment, l’un de mes clients a remporté son procès et obtenu des dommages et intérêts d’un montant de 50 000 ILS, suite à des propos médisants publiés par son ex. Dans un verdict global, publié par la porte-parole du tribunal, ce qui permet d’en exposer publiquement le contenu, le juge a statué que les accusations de la mère, qui s’est adressée par courriers à l’employeur du père en le faisant passer pour un drogué, ainsi qu’au grand rabbin de la ville où ils habitent en lui demandant de contacter les services sociaux pour une supposée attitude indigne à la limite d’un acte sexuel sur une mineure, s’étaient avérées mensongères. Par conséquent, le tribunal a jugé que les actes de la mère tombaient sous la définition d’une infraction à la loi de la médisance. Le tribunal a décidé que la mère dédommagerait mon client pour un montant global de 50 000 ILS, ce qui représente le maximum légal pour un dommage non financier. En outre, la mère devra assumer les frais de justice qui s’élèvent à 7 500 ILS. Le juge a établi que les publications diffamantes susmentionnées n’avaient qu’un seul

MAÎTRE NAVA CERF - HERSHCOTIVZ

objectif : susciter une situation dans laquelle le père ne pourrait rencontrer la mineure, dans le cadre des arrangements du droit de visite mis au point par le tribunal. Le tribunal a rejeté l’allégation de la mère qui soutenait avoir dit la vérité et qu’elle était de bonne foi, considérant que son intention n’avait été autre que de nuire à la réputation du père, dans l’objectif de mettre fin à la relation entre la mineure et son père. Le tribunal a jugé que les publications avaient fait l’objet d’un acte prémédité et n’avaient pas résulté de l’effet spontané de la colère. Son objectif consistait à discréditer le père afin de l’empêcher de voir sa fille, tout en le faisant passer faussement pour un père dangereux et indigne. Ce verdict doit servir d’exemple au public qui doit s’accoutumer à des pratiques dignes et à une culture respectable au niveau des procès. En outre, étant donné que la plaignante a disposé de la possibilité de présenter ses excuses, avant le dépôt de l’acte d’accusation, ce dont elle s’est abstenue, il convient par conséquent de la condamner à payer

les indemnités les plus élevées que la loi autorise. J’ajouterai, en tant qu’avocate qui travaille dans ce domaine depuis plus de vingt-trois ans, qu’à mon grand regret, la situation actuelle, à l’ère digitale, est bien plus grave que de par le passé. Quand chaque enfant dispose d’un appareil portable avec toutes sortes d’applications, ce qui permet à l’un des parents de monter l’enfant contre l’autre parent, par le biais de la facilité de la rédaction de messages, de publications et d’enregistrements qui viennent ternir sa réputation, cet enfant est instrumentalisé par les parents, son âme en est profondément affectée, lorsqu’il se retrouve personnellement au milieu d’un conflit de fidélité très éprouvant. Lorsque des parents sont en instance de divorce, et surtout lorsqu’il est question de la garde des enfants et du droit de visite, ils ont tout intérêt à bien assimiler les valeurs mises en avant par ce verdict et à apprendre à s’abstenir de porter atteinte à la réputation de l’autre parent. Bureau : 077-5444722 Port : 052-3496177 navadv48@outlook.co.il www.navadv.co.il

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

29


CULTURE

l’agenda des sorties

Trouver votre bonheur parmi les idées de sortie de la Rédaction ! PAR

All That Jazz - Avichai Cohen & sa trompette Ne manquez pas cette soirée exceptionnelle d’une rencontre inédite entre l’un des plus grands trompettistes d’Israël, le Camerata Orchestra et Chostakovitch. Ça se passe le dimanche 2 février à l’Opéra d’Israël à Tel-Aviv. Infos et réservations : culturaccess.com 039155632 – 0986876135

Humours ashkénaze et sépharade réunis ! Culturaccess vous invite à venir « Rire… Ensemble » le 5 février au théâtre Ir Yanim de Netanya et le 6 au théâtre Beit Lessin de Tel-aviv avec un double plateau d’humoristes qui vous transporteront le temps d’une soirée au cœur de l’humour juif dans toute sa diversité : la légende Popeck jouera avec perfection son rôle d’antipathique sympathique. Champion du dialogue de sourds, celui qui triomphe en France avec son humour à la fois cynique et touchant nous fera visiter ou revisiter ses sketches mythiques et d’autres

30

VANESSA ATTALI

nouveau-nés ! Parallèlement, l’artiste Jacques Baranés nous fera revivre la mythique Madame Tsarfati d’Elie Kakou. Un incroyable mimétisme de la voix et du physique ! Deux Mythes sur scène… une soirée comique d’exception… à ne pas manquer. Infos et réservations : culturaccess.com. 039155632 – 0986876135

Inédit : Spectacle de danse et musique flamenco à Tel-Aviv ! Retrouvez l’ambiance flamenco typique d’Andalousie au cœur de Tel-Aviv mardi 11 février au théâtre Inbal de Tel-Aviv ! Une soirée multidisciplinaire utilisant le langage du flamenco, qui propose au public une expérience fascinante et nous permet d’examiner l’ensemble riche et délicat qui existe entre les disciplines – danse, musique live, parole. Un spectacle haut en couleurs dans une ambiance chaleureuse mêlant joie et mélancolie. A ne pas manquer ! Infos et réservations : culturaccess.com 039155632 – 0986876135

Françoise par Sagan Nomination Molière 2018 Seule en scène d’après « Je ne renie rien » de Françoise Sagan. Dans

Février 2020 / www.trouverenisrael.co.il

ce monologue sensible et attachant, Caroline Loeb s’approprie la parole de Sagan l’indomptable. Sans jamais singer l’auteur, elle sait la montrer tantôt poétique, tantôt drôle mais toujours touchante. Un spectacle qui nous emmène dans la complexité de Françoise Sagan et nous donne envie de la (re)découvrir. « Un moment pur, simple, délicat, profond et drôle » Figaroscope. « Un jeu éblouissant de justesse et de vérité » Paris Match. Tournée les 16 et 17 février à Tel-Aviv, le 19 à Jérusalem, le 20 à Ranana et le 24 à Natanya. Infos et réservations : culturaccess.com. 039155632 – 0986876135

Lionel Richie pressé de se produire en Israël ! Le 2 mars prochain marquera un jour décisif pour les israéliens ! Ce sera non seulement le jour de la troisième élection mais aussi le jour où Lionel Richie se produira pour la première fois en Israël au Menorah Mivtachim Arena de Tel Aviv dans le cadre de sa tournée mondiale « Hello » ! Malgré les pressions du BDS pour annuler son concert, la star légendaire de « Say you say me » a récemment déclaré au travers d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux qu’il avait hâte de venir chanter en Israël et qu’il compte bien y danser toute la nuit ! Le mythe de la soul qui vient de fêter ses 70 ans a même bloqué l’ONG sur twitter ! Réservations sur leaan.co.il


FĂŠvrier 2020 / www.trouverenisrael.co.il

31


32

FĂŠvrier 2020 / www.trouverenisrael.co.il

Profile for Trouver en Israel

TROUVER EN ISRAEL FEVRIER  

www.trouverenisrael.co.il

TROUVER EN ISRAEL FEVRIER  

www.trouverenisrael.co.il

Advertisement