Issuu on Google+

Commerce équitable Guide d’action


Trade for Development Centre - Coopération Technique Belge

Rédaction : Fran Bambust, Samuel Poos Les opinions exprimées dans cette publication sont celles de ses auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la CTB ou de la Coopération belge au Développement. Des extraits de cette publication peuvent être utilisés dans un but non commercial à condition d‟en citer l‟origine et l‟auteur. © CTB, agence belge de développement, Juillet 2010 Editeur responsable : Carl Michiels, 147 rue Haute 1000 Bruxelles Photo de couverture : © Simon Rawles-Marcus Lyon - The Fairtrade Foundation

2


Trade for Development Centre - Coopération Technique Belge

Table des matières INTRODUCTION ............................................................................................................... 6 1. EN TANT QUE PARTICULIER .................................................................................... 8 1.1. ACHETEZ ÉQUITABLE............................................................................................................................. 8 1.2. OFFREZ « ÉQUITABLE » : UNE MANIÈRE ORIGINALE DE FAIRE PLAISIR ! ........................................ 9 1.3. LE COMMERCE ÉQUITABLE, ÇA SE DISCUTE ......................................................................................10 1.4. ORGANISEZ UNE DÉGUSTATION DE PRODUITS ÉQUITABLE...........................................................10 1.5. PARTAGEZ LES PRODUITS ÉQUITABLES AUTOUR D‟UNE BONNE TABLE ! .....................................12 1.6. JOUEZ ÉQUITABLE ................................................................................................................................12 1.7. VOYAGER DE FAÇON RESPONSABLE ET SOLIDAIRE .........................................................................16 2. EN TANT QU’ASSOCIATION..................................................................................... 19 2.1. CITY TOUR ÉQUITABLE ........................................................................................................................19 2.2. MAKEOVER (TRANSFORMATION) MONUMENTAL.............................................................................21 2.3. EXTREME MAKEOVER DE SUPERMARCHÉ ........................................................................................23 2.4. ORGANISER UN DÉBAT.........................................................................................................................26 2.5. ORGANISEZ UNE SOIRÉE .....................................................................................................................28 2.6. POINT D'INFORMATION ÉQUITABLE ..................................................................................................30 2.7. ORGANISEZ UNE DÉGUSTATION DE PRODUITS ÉQUITABLES .........................................................31 2.8. ORGANISEZ UN PETIT DÉJEUNER ÉQUITABLE ..................................................................................31 2.9. FAIR FASHION, ORGANISEZ UN DÉFILÉ DE MODE ÉQUITABLE ......................................................33 2.10. T-TIME SPÉCIAL ..................................................................................................................................37 3.1. JOUER ÉQUITABLE ................................................................................................................................38 3.2. CRÉER UNE ASSOCIATION ÉTUDIANTE ..............................................................................................38 3.3. FAITES SIGNER UNE PÉTITION ............................................................................................................40 3.4. CAFÉTÉRIA ÉQUITABLE ........................................................................................................................41 3.5. CRÉER UN JM, UN JEUNE MAGASIN DU MONDE-OXFAM ...............................................................42 3.6. ORGANISEZ UN PTIT DEJ' .....................................................................................................................43 3.7. ORGANISEZ UNE DÉGUSTATION ÉQUITABLE ...................................................................................43 3.8. ORGANISEZ UNE SOIRÉE .....................................................................................................................44 3.9. LE COMMERCE ÉQUITABLE, ÇA SE DISCUTE ......................................................................................44 3.10. MONTER UN DISTRIBUTEUR ÉQUITABLE .........................................................................................46 4. EN TANT QUE PROFESSEUR ................................................................................... 48 4.1. INTÉGREZ LE COMMERCE ÉQUITABLE DANS LES COURS.................................................................48 4.2. LE COMMERCE ÉQUITABLE, ÇA SE DISCUTE ......................................................................................49 4.3. QUI EST LE PLUS ÉQUITABLE DE TOUS ? – LE FAIR TEST ................................................................51 4.4. CRÉER UN JM, UN JEUNE MAGASIN DU MONDE-OXFAM ................................................................52 4.5. ORGANISER DES ACTIONS....................................................................................................................52 4.6. CRÉER UNE AFFICHE ÉQUITABLE .......................................................................................................54 4.7. MY FAIR SHADY. UN PETIT RAP EQUITABLE ? .............................................................................56 4.8. MATÉRIEL ÉDUCATIF COMPLÉMENTAIRE .........................................................................................58 5. EN TANT QU’ENTREPRISE ...................................................................................... 61 5.1. CONSOMMEZ ÉQUITABLE ....................................................................................................................61 5.2. COMMUNIQUEZ ÉQUITABLE................................................................................................................62 5.3. DEMANDEZ À VOTRE ENTREPRISE DE CHANGER SA POLITIQUE D‟ACHAT ..................................63 5.4. LA CAMPAGNE "FAIRTRADE@WORK!" ..............................................................................................65

3


5.5. SE LANCER DANS LE COMMERCE ÉQUITABLE ...................................................................................65 6. EN TANT QUE COMMUNE ....................................................................................... 67 6.1. ANIMEZ UNE COMMUNE ......................................................................................................................67 6.2. CONSOMMEZ ÉQUITABLE ....................................................................................................................68 6.3. ORGANISEZ UNE DÉGUSTATION DE PRODUITS ÉQUITABLES .........................................................69 6.4. LA CAMPAGNE "COMMUNE DU COMMERCE ÉQUITABLE" ...............................................................70 6.5. LA CAMPAGNE "ÇA PASSE PAR MA COMMUNE" .................................................................................71 ANNEXES .......................................................................................................................... 73 QUELQUES CONSEILS POUR L‟ORGANISATION D‟ÉVÉNEMENTS ...........................................................73 RELATIONS AVEC LES MÉDIAS....................................................................................................................76 LE FAIR TEST ................................................................................................................................................79 QUANTITÉ POUR PRÉPARER UN PETIT DÉJEUNER OU UNE DÉGUSTATION .........................................82


© Simon Rawles/Marcus Lyon

Vous êtes convaincu du besoin d‟agir et vous souhaitez vous impliquer personnellement dans un monde plus juste, plus équitable ? Ce guide d'action est fait pour vous ! Il a pour mission de vous proposer, que vous soyez particulier, entreprise, école ou pouvoir public, toutes sortes de petits gestes au quotidien. Ces petits gestes qui changent la réalité et qui nous font devenir de réels citoyens du monde. Nous espérons que ce guide sera pour vous une source précieuse d‟informations, d‟inspiration mais surtout un appel à l‟action !


Introduction Apprécier un morceau de chocolat ou un bon petit café en sachant que l‟on participe au bien-être d‟autrui, voilà une idée vraiment très savoureuse. Cette idée, c‟est celle du commerce équitable, un commerce juste et équilibré entre les pays du Nord et du Sud, travaillant en priorité avec les producteurs les plus défavorisés et achetant leur production à des conditions visant à permettre leur développement économique, social et environnemental. Le commerce équitable est ainsi l‟application concrète des principes du développement durable au travers des échanges commerciaux. Il propose un prix d‟achat décent aux producteurs, le préfinancement des commandes, des relations durables entre partenaires économiques, la limitation des intermédiaires, la garantie des droits fondamentaux des travailleurs, la transparence sur l‟origine du produit et sur les étapes de sa commercialisation, un mode de production qui respecte l‟environnement et enfin des produits de qualité mis à disposition des consommateurs. ACHETER DES PRODUITS C’EST TENDANCE

EQUITABLES, C’EST BIEN, C’EST BON,

L‟intérêt du public pour le commerce équitable croît chaque jour. Celui des administrations publiques et des entreprises n‟est pas non plus étranger à ce succès. De nombreux cabinets ministériels, aujourd‟hui, se fournissent auprès du réseau du commerce équitable. Quelques exemples. Chaque jour, les fonctionnaires wallons et flamands sirotent une des dix variétés de café qui y sont disponibles. Rien qu‟en Flandre, plus de 60% des 308 communes s‟y approvisionnent pour alimenter leurs administrations, leurs Centres publics d‟aide sociale (CPAS) et leurs hôpitaux en café et boissons diverses. Ces produits à la qualité garantie, vous les trouverez partout. En grande surface, mais aussi dans le réseau des magasins du monde (plus de 300 boutiques en Belgique) ou dans les magasins bio ou d‟alimentation naturelle. Car de plus en plus, les produits équitables décrochent également le label « bio ». Chay Sarpong, Kuapa Kokoo, Ghana © Alter Eco.

DERRIERES

CES CHIFFRES IL Y A LES HOMMES

“Le commerce équitable, c’est extraordinaire. On n’aurait pas pu continuer sans », s‟exclame Librado Andujar Vargas, président de Finca Seis, association de producteurs de bananes en République dominicaine. Grâce à la filière de banane biologique mise en place au début des années 1990, les producteurs de cette petite coopérative ont pu survivre, alors qu‟ils avaient été chassés de leurs terres. Auparavant, « les prix ne couvraient plus les besoins », explique Librado. Avant, ces petits producteurs vendaient à perte leurs bananes à de grandes multinationales. Grâce à la filière équitable, le prix d‟une caisse est passé de 3,50 à 7,25 dollars. Les structures de conditionnement et la logistique sont 6


assurées par la coopérative. Un système d‟irrigation a également été mis en place. Les enfants qui partent faire des études reviennent avec des diplômes d‟ingénieur ou d‟agronome. Localement, l‟autonomie gagnée est donc totale. Comme Librado, dans des dizaines de pays en développement, de l‟Afrique à l‟Asie ou l‟Amérique latine, plus d‟ 1,5 millions de producteurs et ouvriers agricoles vivent mieux grâce aux gestes solidaires des consommateurs du Nord, de plus en plus convaincus qu‟une autre mondialisation est possible. UN

PETIT GESTE, QUI NE COUTE PAS GRAND CHOSE, POUR QUE LE MONDE CHANGE

L‟avenir du commerce équitable est entre nos mains de consommateurs. Chaque acte d‟achat peut être un pas supplémentaire pour soutenir les importateurs, les distributeurs et les petits producteurs qui ont choisi de travailler selon ces règles.

Emballage de bananes en République Dominicaine. © The Fairtrade Foundation

producteurs des pays du Sud.

En achetant un produit issu du commerce équitable, nous avons le pouvoir de changer les conditions de vie de producteurs à l‟autre bout de la planète. En remplissant notre caddy, nous pouvons agir, faire des choix et envoyer un message clair, signifier activement notre volonté aux enseignes, aux marques, aux entreprises : refuser d‟être complices de formes d‟échanges dégradantes pour l‟homme et la planète. Mais le commerce équitable c‟est aussi du plaisir, des produits délicieux et originaux : cafés, thés, bananes et miel bio, choco à tartiner, de nombreux fruits frais, céréales pour le petit-déjeuner, bonbons, biscuits, yaourts, pralines,... mais également des t-shirts, des objets de décoration, des bijoux, des circuits touristiques... qui expriment toute la créativité et le savoir-faire des

« Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant, ainsi qu‟à sa famille, une existence conforme à la dignité humaine » (Art. 23 de la Déclaration universelle des droits de l‟Homme).

7


1. En tant que particulier Il y a tant de choses que l‟on peut réaliser au quotidien. Que l‟on soit en groupe ou seul, que l‟on ait beaucoup ou peu de temps, le plus important est de se comporter le plus souvent possible en tant que citoyen du monde. Il n‟y a pas de petites actions !       

Achetez équitable Offrez équitable Le commerce équitable, ça se discute Organisez une dégustation de produits équitables En parler autour de soi Jouez équitable En vacances autrement

1.1. Achetez équitable S‟engager pour le commerce équitable, cela commence chez soi dans sa vie de tous les jours ! C‟est la première étape pour devenir un consom‟acteur. QUELQUES

IDEES REÇUES

Les produits du commerce équitable ne sont pas facilement accessibles Détrompez-vous ! De nos jours, on trouve des produits équitables quasi partout : les grandes chaînes de supermarchés proposent pratiquement toutes, à des degrés divers, des produits issus du commerce équitable. Certaines d‟entre elles distribuent même des produits équitables sous leur propre marque1.

Privilégiez le plus souvent possible les produits équitables lors de vos achats – © Marcus Lyons

Les produits issus du commerce équitable sont chers Les produits équitables sont en moyenne 21 %2 plus chers. Néanmoins cela varie beaucoup selon les produits : par exemple, le café et les bananes sont à peine plus chers voire au même prix dans certains cas.

1 2

http://www.maxhavelaar.be/fr/produitsequitables D’après une étude du marché du commerce équitable en Belgique réalisée par IDEA Consult à la demande du Trade for Development Centre, 2008.

8


Les produits équitables sont de moins bonne qualité Au contraire ! Les produits issus du commerce équitable sont souvent de meilleure qualité que les autres produits. Il y en a pour tous les goûts ! Acheter équitable c‟est facile et cela vous permet d‟exprimer votre opinion : tout le commerce mondial devrait être équitable. Alors quand vous faites vos courses, pensez à acheter équitable lorsque le produit est disponible. Conseil. Pour ne pas les oublier, inscrivez les produits que vous pouvez acheter équitable sur votre liste de courses. Pour savoir où trouver les produits équitables, consultez le site du Trade for Development Centre.3

1.2. Offrez « équitable » : une manière originale de faire plaisir ! La recherche de cadeaux originaux est bien souvent difficile. Une solution ? Offrez des cadeaux équitables. Il existe en effet une très grande offre, que ce soit des vêtements, des bijoux, des objets artisanaux, des objets technologiques. 

Envoyez des cartes de voeux, d'anniversaire ou de remerciement. Quoi de plus banal que d'envoyer une carte de remerciement ou une carte de voeux en fin d'année ? Vous pouvez envoyer des cartes de voeux ou de remerciements issues du commerce équitable.

Offrez équitable lors d'une invitation Vous êtes invité à dîner ? Pourquoi ne pas offrir des fleurs ou des pralines équitables ? Cela vous permettra à la fois de faire plaisir et de (re) faire découvrir les produits à vos amis.

Pour savoir où trouver des produits équitable : www.equidurable.be

3

www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/le-commerce-equitable.cfm

9


1.3. Le commerce équitable, ça se discute "N'être pas écouté, ce n'est pas une raison pour se taire." Victor Hugo Vous êtes engagés pour le commerce équitable, dites-le ! AVEC

VOTRE ENTOURAGE

Consommez équitable, c‟est bien, le faire connaître, c‟est mieux. Pourquoi ne pas parler de votre engagement avec votre famille, vos proches, vos amis ? C‟est le meilleur moyen de propager une idée : c‟est plus efficace qu‟une publicité ou une promotion impersonnelle ! SUR

VOTRE BLOG

/ ESPACE

PERSO

/ FACEBOOK,…

Quoi de mieux pour faire connaître vos idées et vos opinions au monde entier ? Alors n‟oubliez pas de poster un article concernant votre engagement pour le commerce équitable. Présenter un thème comme le commerce équitable, ce n‟est pas toujours facile. Vous pouvez aussi essayer de faire rire vos lecteurs ? Ci-dessous, vous trouverez une série de vidéos et de liens amusants.      

Pub marrante de Max Havelaar pour promouvoir le commerce équitable4 Parodie d'une pub alter eco5 La banane équitable ! 6 Une pub très hot ( en anglais) de Max Havelaar7 Jeu en ligne « Planet Max », réalisé par Max Havelaar France8 Mettez-vous dans la peau d'un producteur de café9

1.4. Organisez une dégustation de produits équitable "Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es". Anthelme Brillat-Savarin

Le but est de montrer que les produits du commerce équitable sont aussi bons, et souvent même meilleurs, que les autres produits. Quoi de mieux pour le prouver que d‟organiser une dégustation ? N‟oubliez pas de présenter le commerce équitable lors de la dégustation. Pensez à préparer une affiche et des dépliants pour informer les gens. © GeekPhilisopher

www.youtube.com/watch?v=QZ2NlZRCc-w 5 www.youtube.com/watch?v=91lZICPLI7w 6 www.youtube.com/watch?v=gIjt55aNhps 7 www.youtube.com/watch?v=k0PlCMmdnbs 8 www.maxhavelaarfrance.org/jeux-max/menu.swf 9 http://www.equisol.org/swf/jeu_cafe_commerce_equitable.swf 4

10


Mobilisez-vous Mobilisez 3 ou 4 personnes pour animer le stand et prévoyez 10 à 15 jours de préparation. Communiquez Installez votre stand dans un endroit fréquenté et informez de votre venue suffisamment à l'avance : posez des affiches, envoyez des mails si vous disposez d‟une mailing list de personnes potentiellement intéressées, publiez un article,... Préparez Matériel nécessaire : table, nappe, affiches, dépliants, produits, cafetière(s), bouilloire(s), serviettes, tasses, cuillères, assiettes. Conseil. Pensez éventuellement à animer votre stand avec de la musique ou des vidéos. Vous pouvez trouver des produits issus du commerce équitable aussi bien dans des boutiques spécialisées que dans des enseignes de la grande distribution.10 Prévoyez évidemment les produits (café, thé, sucre...). Prévoyez des verres et des cuillères en nombre suffisant.

© Simon Rawles - Marcus Lyon

Le jour J En servant, distribuez les dépliants, présentez, expliquez le commerce équitable et la raison pour laquelle vous avez décidé de réaliser cette dégustation.

10

www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/le-commerce-equitable.cfm

11


1.5. Partagez les produits équitables autour d’une bonne table ! LORS

D’UN DINER, CHEZ SOI

"Une seule conversation à table avec un sage vaut mieux que dix ans passés dans les livres" Henry Wadsworth Longfellow Organisez un petit dîner à la maison et cuisinez pour vos amis un repas à base de produits équitables. Attendez-vous à ce que vos amis vous complimentent sur votre art culinaire et la bonne idée d‟avoir lancé le thème du commerce équitable. Expliquez-leur que le repas est préparé avec les produits du commerce équitable et conseillez leur de préparer eux-mêmes un repas « équitable ». Vous n‟allez peut-être pas persuader immédiatement vos amis, mais vous aurez mis le commerce équitable en avant et entamé la discussion. De plus, vous et vos amis aurez passé une agréable soirée. Vous pouvez également organiser un petit déjeuner, un déjeuner, un picknick ou même un anniversaire équitable. QUELQUES

RECETTES EQUITABLES ORIGINALES

En manque d‟inspiration ? Voici quelques sites proposant des recettes simples et originales :   

Cuisine éthique11 Club équitable12 Recette à base d‟ingrédients issus du commerce équitable13, par Malika Hamza, Présidente du convivium Slow Food Karikol-Bruxelles et chef résidente chez Mmmmh ! Recettes d'Oxfam Fairtrade14

© Marcus Lyons

1.6. Jouez équitable "Le jeu, c'est un corps-à-corps avec le destin." Anatole France Pourquoi ne pas faire passer le message du commerce équitable en jouant ? Cela peut être parfois plus marquant qu'un grand discours. Mettez-vous à la place d'un petit producteur du Sud le temps d'une soirée ou d'un après-midi. http://cuisinethique.typepad.com/le_blog_cuisine_de_compto/2007/04/toutes_les_rece.html http://clubequitable.free.fr/produits_recettes_de_cuisine 13 http://www.maxhavelaar.be/files/Recettes%20Fairtrade%20par%20Malika%20Hamza.pdf 14 http://www.oft.be/recettes 11 12

12


LE NOTOC Le Notoc est un jeu de société qui vous met dans la peau d'un producteur de coton du Sud ou du Nord. Imaginez vous dans la peau d'un petit producteur de coton africain, d'un intermédiaire, d'un grossiste chargé de l'export,...Tout le monde veut s‟en sortir mais avec des moyens et un niveau d‟information différents d‟un acteur à un autre. Avec le Notoc vous allez découvrir l‟inégale répartition des moyens de production entre le Nord et le Sud, les rapports de force défavorables entre producteurs et intermédiaires, la diversité des leviers pour améliorer la situation des producteurs, les intérêts et limites des organisations de producteurs, le seuil de survie et le seuil de vie durable pour une famille, le rôle des ONG dans les projets de développement, etc. Il s‟agit d‟un jeu de rôle ( 10 à 15 joueurs) sur la réalité du coton en Afrique de l‟Ouest, jeu accessible et ludique. La plus grande richesse de ce jeu tient au fait qu‟il laisse la place aux initiatives rendant ainsi chaque partie unique (2 heures pour une partie). Accédez au pdf du jeu Notoc : http://www.etudiantsetdeveloppement.org/ED/IMG/pdf/JeuNotocVersionDefMai2007.pdf

JEUX

DE SOCIETE OU MATCH DE FOOT INEQUITABLE

Un jeu de société inéquitable Pour réaliser cette action, il vous faut un jeu de société ordinaire et 2 équipes : une représentant les producteurs du Nord et l‟autre les producteurs du Sud. Il vous faut ensuite détourner les règles du jeu pour favoriser systématiquement l'équipe du Nord. Par exemple, pour réaliser un monopoly inéquitable, vous pouvez faire jouer 2 fois d'affilé l'équipe du Nord ou bien lui donner plus d'argent à chaque tour, ne jamais l'envoyer en prison, etc. Ceci peut s'étendre à n'importe quel jeu de société. Vous verrez, les joueurs prendront rapidement conscience de l'importance de jouer de façon équitable. Match inéquitable

Le principe est le même qu'un jeu de société inéquitable : il vous faut 2 équipes, une représentant le Nord et une le Sud, et favoriser toujours l'équipe du Nord. Par exemple, pour un match de foot, vous pouvez permettre à l'équipe du Nord de faire des fautes, supprimer le gardien de but du Sud, réduire la taille du goal du Nord,... Pensez à inviter les parents et les amis des joueurs lors du match, vous pourrez ainsi faire passer le message plus largement.

© Dreamstime.com

13


QUIZZ

EQUITABLE

Et pour finir, un petit quizz pour évaluer vos connaissances en matière de commerce équitable 1. Qu’est ce que le commerce équitable ? a. Une nouvelle réglementation de l‟OMC b. Un mouvement qui garantit un salaire acceptable pour le producteur c. Un label garantissant les produits issus de l‟agriculture biologique d. Un système par lequel tout le monde paierait le même prix 2. Le produit issu du commerce équitable le plus vendu dans le monde est : a. Le café b. La banane c. Le sucre 3. Quels produits repris ci-dessous ne sont pas distribués dans le circuit du commerce équitable : a. Les produits alimentaires b. Les produits textiles c. L‟artisanat d. Les produits cosmétiques e. Les cigares cubains 4. Le café équitable commercialisé en Belgique est en : a. Grains b. Moulu c. Dosettes d. Tous 5. Qui peut garantir qu’un produit provient du commerce équitable ? a. Ma grand-mère et mon oncle Dominique b. Une structure indépendante qui ne prend pas part aux transactions c. Un label lancé par une entreprise commerciale 6. Lorsqu’une coopérative de producteurs dans un pays du Sud vend des produits issus du commerce équitable, les producteurs de la coopérative sont payés : a. Un salaire qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux des producteurs et travailleurs désavantagés ainsi que de leur famille b. Ca ne change rien pour le producteur c. 2 fois moins 7. Max Havelaar est : a. Une organisation indépendante qui certifie les produits fabriqués et commercialisés en respectant les règles internationales du commerce équitable b. Un producteur de fruits installé dans les pays en développement en Amérique latine c. Une chaîne de marché hollandaise

14


8. Cet auteur raconte l’expérience de son personnage fictif qui, durant son voyage aux Indes Orientales au 19è siècle, a découvert la misère dans laquelle vivait le petit peuple indonésien. Quel est le nom de cet auteur ? a. Maarten „t Hart b. Max Havelaar c. Edward Douwes Dekker 9. Quel est le nom de ce fruit ? a. Cacao b. Maracuya c. Papaye 10. Le chocolat est originaire d’Amérique centrale. D’une propriété non-sucrée, il a été adopté comme une boisson de dieu. Les conquistadores espagnols ont rajouté du sucre ultérieurement. D’où vient le mot chocolat ? a. Du mot Aztèque Xocolatl b. De la boisson chocolatée traditionnelle Colat c. Du terme Aztèque Xhokol, se référant au fruit du cacao Réponses : 1. b 2. a 3. e 4. d 5. b 6. a 7. a 8. c 9. a 10. a

15


1.7. Voyager de façon responsable et solidaire "Qu'est-ce en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde." Jules Barbey d‟Aurevilly Voyager autrement, c‟est vivre et partager le quotidien des familles de producteurs d‟artisanat, de thé, de sucre. Voyager autrement, c‟est échanger avec les populations locales, participer au développement des communautés et être respecteux de l‟environnement. Finalement, comme le dit joliment Rodolphe Christin dans son « Manuel de l‟antitourisme », voyager autrement, c‟est « laisser de la place à l'imprévu, au vécu, à la rencontre. En tentant aussi d'être un peu plus lucides sur notre mode de vie. On part pour échapper à un quotidien pas toujours très exaltant. C'est peut-être ce quotidien qu'il faudrait réinventer ». AFIN

DE CONTRIBUER AU DEVELOPPEMENT DES COMMUNAUTES LOCALES

   

Favorisez l‟achat de produits locaux (fruits, confitures, etc.). Favorisez l‟achat local, c‟est-à-dire dans des boutiques appartenant aux gens du pays (essence, eau embouteillée, boissons gazeuses du pays, pellicules photographiques, etc.). Payez un juste prix et ne marchandez pas à outrance. Favorisez l‟utilisation de services locaux (hôtels tenus par des résidents de la région, guides, restaurants locaux, location de voiture auprès de commerçants locaux, etc.). AFIN

    

Respectez les coutumes, les traditions et le mode de vie de la communauté. Encouragez et valorisez la pratique des coutumes et traditions locales. Apprenez l‟histoire du pays d‟accueil et quelques mots de la langue locale comme marques de respect des populations locales. Demandez la permission avant de prendre les gens en photo, et pourquoi ne pas prendre l'adresse des gens que vous prenez en photo pour ensuite leur envoyer une copie. Pensez à contribuer à des organismes communautaires locaux plutôt que de donner des cadeaux ou de l‟argent directement aux enfants ou aux mendiants. AFIN

     

15

DE VALORISER LA CULTURE LOCALE

DE PROTEGER L’ENVIRONNEMENT

Utilisez des moyens de transport alternatifs plutôt que la voiture individuelle. Minimisez la quantité d‟eau utilisée et évitez la pollution. Encouragez les communautés à préserver leur milieu naturel. Rapportez vos déchets ou déposez-les dans des sites appropriés. Encouragez l‟agriculture biologique. Encouragez l‟efficacité énergétique ou l‟utilisation d‟énergies renouvelables.15

Source : Guide d’action pour un commerce équitable, Equiterre, 2006

16


POUR

ALLER PLUS LOIN

Le tourisme équitable et solidaire Dans le tourisme équitable, les communautés locales participent de façon prépondérante à l'évolution de la définition de ces activités (possibilité de les modifier, de les réorienter, de les arrêter). Elles participent aussi à leur gestion continue de façon significative. Le Trade for Development Centre a rédigé un petit guide de 35 pages sur le sujet, téléchargeable gratuitement16. Tourisme autrement Créée en octobre 2005, l‟asbl Tourisme, autrement veut valoriser les bonnes pratiques du tourisme. En prônant le tourisme éthique et équitable, Tourisme autrement entend passer du développement du tourisme au tourisme de développement c‟est-à-dire un tourisme inscrit dans le développement durable, impliquant la participation des populations des pays d‟accueil et le respect de leurs valeurs culturelles et sociales. Marie-Paule Eskénazi - 10, Place de la Minoterie - 1080 Bruxelles. Tél. : 02/412 56 79. info@tourisme-autrement.be - www.tourisme-autrement.be

QUELQUES

OPERATEURS TOURISTIQUES EQUITABLES ET

SOLIDAIRES

Altervoyages Deux associations de solidarité internationale : "Mouvement d'Actions à Travers-Monde" et "Identité Amérique Indienne" s'associent pour proposer des voyages alternatifs de découverte d'autres cultures. En 2009, la plate-forme Altervoyages organise des voyages en Equateur, au Pérou, en Argentine, au Guatemala (en collaboration avec la coopérative Cafe Chorti) et en République Dominicaine. www.altervoyages.org

Croq’ Nature Depuis 1994, l‟association Croq‟Nature propose des produits touristiques alliant la découverte du désert à la rencontre avec ses habitants. L‟assurance d‟une distribution juste et optimale des revenus touristiques renforce considérablement la cohésion communautaire autour de ces projets et sensibilise la population à leurs enjeux. Cette approche éthique permet notamment à Croq‟Nature de préserver l‟authenticité de ses séjours tout en professionnalisant les prestations de ses partenaires. www.croqnature.com

16

http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/2-ressources/ressources.cfm

17


La route des sens17 Les voyages solidaires, basés sur la rencontre et l‟échange, feront découvrir au voyageur la richesse culturelle, humaine et environnementale des destinations proposées. Au programme : la rencontre avec les bénéficiaires des programmes d‟aide. Ce sont les bénéficiaires qui mettent en place, animent et organisent l‟accueil des voyageurs. Ils créent ainsi une économie directe, équitable, dont ils récoltent les fruits. Les profits réalisés par l‟organisation de ces séjours (environ 10 à 20% du coût des voyages), ainsi que les autres moyens mis en œuvre par l‟association, permettent le financement des programmes d‟aide. Destinations : Panama, Maroc, Laos. http://www.rtedsens.org/

17

www.ongd.lu/article.php3?id_article=288

18


2. En tant qu’association Envie de faire bouger les choses avec votre association ? Cette rubrique est pour vous! Vous trouverez ici différents conseils et idées pour organiser des activités.           

City tour équitable Makeover (transformation) monumental Extreme makeover de supermarché Organisez un débat Organisez une soirée équitable Point d'information équitable Organisez une dégustation Organisez un petit déjeuner Fair Fashion, défilé de mode équitable Tout le monde dans l‟arène T-time spécial

2.1. City tour équitable Dans la plupart des villes, les services touristiques ont établi des itinéraires de visite. Pourquoi ne pas créer un itinéraire équitable ? Tout au long de cet itinéraire, les visiteurs peuvent découvrir des magasins équitables ou qui en proposent les produits. Vous pouvez présenter cet itinéraire sur un plan, via des panneaux indicateurs géants ou en habillant des panneaux touristiques.

ITINERAIRE

EQUITABLE

Contact avec la maison communale Cette action vise à créer un peu d‟agitation en ville. Ce n‟est pas du tout agressif, mais les services d‟ordre réagiront certainement si vous n‟avez pas d‟autorisation. Vous pouvez la demander à l‟échevin du tourisme, du commerce ou des affaires économiques, voire de la coopération au développement. Informez-vous dans votre commune. Expliquez vos intentions à cette personne et demandez-lui l‟autorisation de placer des panneaux indicateurs, des panneaux d‟information, une tente, … Votre interlocuteur pourrait même vous aider. Récoltez des informations Si votre commune compte une association de commerce équitable, adressez-vous à cette dernière pour obtenir des informations. Ces associations ont établi des listes de lieux où les produits équitables sont disponibles.

19


Pour cela, munissez-vous d‟un plan de la ville et inscrivez-y les points de vente de produits équitables. A l‟aide de codes, vous pouvez aussi mentionner le type de produits qui sont vendus. Tracez l’itinéraire Le plus simple, pour tracer un itinéraire, c‟est de relier des points les uns aux autres. Mais vous pouvez rendre l‟itinéraire plus intéressant en y ajoutant des curiosités qui valent le détour. Estce que votre ville a un ancien hall de commerce? C‟est un point de départ idéal pour retracer l‟histoire du commerce équitable. Réaliser la carte Vous ne devriez avoir aucun mal à trouver un plan de la ville vierge. Adressez-vous, par exemple, au service graphique de la ville. Demandez au spécialiste en informatique de votre groupe, association, de dessiner l‟itinéraire et d‟indiquer les magasins. Chaque fois que vous prévoyez un commentaire, inscrivez un chiffre. Ne vous limitez pas au seul nom du magasin ou de la curiosité : l‟utilisateur vous en sera reconnaissant. Vous pouvez imprimer ces informations au verso de la carte. Enfin, n‟oubliez pas d‟apposer le nom de l‟éditeur responsable et la mention “Ne pas jeter sur la voie publique”. L’impression Soyez attentif à la quantité optimale d‟exemplaires à imprimer. Inutile d‟avoir du rebut, n‟est-ce pas ? Demandez également à l‟imprimeur la méthode d‟impression la plus écologique. Panneaux indicateurs et informatifs Est-ce qu‟il y a dans votre groupe quelques personnes douées pour créer des panneaux ? Elles peuvent faire des merveilles : des panneaux pour les carrefours et des panneaux informatifs pour les curiosités et les magasins. Sur ces derniers, prévoyez une feuille supplémentaire pour y ajouter, si nécessaire, des informations. Sur les panneaux indicateurs, la mention “Itinéraire équitable” suffit.

20


TRANSFORMATION (MAKEOVER)

DES PLANS DE LA VILLE

Vous collez (à l‟aide d‟une colle ou d‟un papier adhésif non permanent) un film sur les plans de la ville, où vous indiquez les magasins proposant des produits équitables. Il est possible de faire une distinction par type de produits (artisanat, vêtements, alimentation, …). Vous pouvez également afficher l‟itinéraire équitable. Contactez la maison communale Voyez avec les responsables de la maison communale si vous pouvez réaliser votre « MakeOver » et rassurez-les sur le fait que vous n‟allez pas endommager les plans. Vous pourriez leur faire une démonstration à l‟aide d‟un cadre photo (voir ci-dessous). Trouvez une manière de fixer votre itinéraire Comment fixer votre film transparent sur le plan de la ville sans endommager ou salir ce dernier ? Essayez au préalable sur un cadre photo. Il existe des films transparents adhésifs non permanents, mais ils sont chers. Vous aurez moins de mal à vous procurer un film qui ne colle pas que vous fixerez aux bords du cadre à l‟aide d‟un ruban adhésif non permanent. Veillez aussi à ce que le film ne laisse pas passer l‟encre des feutres que vous allez utiliser pour tracer l‟itinéraire. Posez le film, dessinez et retirez le tout Lorsque vous retirez le film, assurez-vous d‟avoir tout enlevé. N‟oubliez pas que vous aurez peutêtre encore envie de collaborer avec la maison communale …

2.2. Makeover (transformation) monumental Les monuments sont conçus pour attirer les regards. Or, nous voulons interpeller les passants pour leur dire : si les monuments changent d‟attitude, pourquoi pas vous ? Alors, utilisez les monuments. Vous pouvez habiller les quatre enfants du cheval Bayard avec un pull équitable, ou demander à Manneken-Pis de faire pipi dans une bouteille de vin équitable. Mais vous pouvez aussi voir plus grand : pourquoi ne pas habiller la Colonne du Congrès pour en faire une grande bouteille de jus d‟orange équitable ? Bref, tout est une question de choix, d‟imagination et de manches à retrousser ! Quel monument choisir ? Il faut un monument à proximité duquel il y a beaucoup de passage et que vous pouvez facilement modifier. En théorie, tous les monuments conviennent, mais certains se prêtent mieux à un MakeOver que d‟autres, pour des questions d‟accessibilité, tout simplement.

21


Autorisation Le fait d‟obtenir ou non une autorisation peut être déterminant dans le choix du monument. Il faut vous adresser aux autorités locales, qui vous renverront peut-être vers un autre interlocuteur. Une fois que vous aurez trouvé la personne compétente, vous devrez répondre à plusieurs questions :  

   

Que voulez-vous faire précisément ? Vous devez convaincre cette personne que vous poursuivez un but louable et que vous ne voulez pas réaliser une action choquante, iconoclaste ou illégale. Comment allez-vous opérer le MakeOver ? Vous devez pouvoir expliquer comment vous allez vous y prendre. Il est à peu près certain que vous ne pourrez pas grimper sur le monument. Par conséquent, il vous faudra sans doute un échafaudage. Bien entendu, vous ne pouvez pas endommager le monument (et encore moins le faire tomber !) et vous devez penser à votre sécurité. Qui sait ? Si vous vous y prenez bien, on pourrait vous proposer de l‟aide en vous prêtant un échafaudage ou de la main d‟œuvre … Demandez si vous pouvez faire place nette autour du monument et demandez le matériel nécessaire pour pouvoir le faire. C‟est valable aussi pour le démontage. Vous n‟allez rien endommager ? Même s‟il ne s‟agit que de coller une affiche sur le monument, vous devez prouver que tout partira facilement. Combien de temps durera le MakeOver ? Cela ne doit pas être long. Votre objectif est d‟attirer les médias : on peut donc retirer le MakeOver dès qu‟il a été filmé ou photographié.

Imaginer Comment créer une version équitable d‟un monument ? La seule limite, c‟est votre imagination. Le plus simple, c‟est l‟intégration d‟un produit ou d‟un logo équitable. Plusieurs méthodes sont envisageables :   

L‟adaptation : quelqu‟un tient une bouteille ? On y colle une étiquette équitable. Il y a un socle ? On peut en faire un paquet géant de café équitable. L‟ajout : la statue est à proximité d‟une table ? On peut y disposer des produits équitables. La transformation totale : dans le cas d‟ouvrages abstraits, qui comportent des boules, des blocs ou des disques, vous pouvez facilement transformer les éléments en produits équitables (une orange, un paquet, un logo, …).

Pratiquement Le plus simple, pour préparer un MakeOver, c‟est de prendre des photos de la cible. Photographiezla sous plusieurs angles. Plusieurs possibilités s‟offrent alors à vous. Vous pouvez travailler à partir des photos imprimées sur lesquelles vous dessinez ou ajoutez des images. Mais vous pouvez aussi traiter les photos avec un programme adéquat. Il existe des logiciels gratuits pour retoucher les photos qui offrent des fonctionnalités proches de celles présentes dans des programmes professionnels tels que Adobe Photoshop. Citons, notamment, GIMP18 Faites plusieurs projets, et prenez-les lorsque vous allez demander l‟autorisation aux autorités. Cela leur permettra de voir ce que vous avez en tête.

18

www.gimp.org

22


Préparer Les préparatifs dépendent du MakeOver lui-même. Il suffit peut-être d‟acheter quelques produits équitables. Mais il faudra parfois créer des versions plus grandes de ces mêmes produits. N‟oubliez pas que le monument sera le plus souvent à l‟air libre, et que votre MakeOver doit résister “contre vents et marées”. En faire la publicité A proximité du monument, placez un panneau qui explique le sens de votre MakeOver : “Nous voulons inciter le consommateur à modifier son comportement, en lui montrant que même les pierres, par nature, inertes peuvent changer”. Presse Last but not least, vous voulez faire venir la presse. Vous voulez qu‟on parle de votre MakeOver dans les journaux, voire à la télévision ? Dans ce cas, prenez une photo de votre MakeOver, joignez une notice explicative et envoyez le tout aux télévisions locales ou aux correspondants locaux des quotidiens. Ainsi, ils sauront immédiatement de quoi il s‟agit. N‟oubliez pas d‟inscrire un numéro de téléphone, pour une éventuelle interview. Conseil. En annexe, vous trouverez une note rassemblant quelques recommandations pour vos contacts avec les média.

2.3. Extreme MakeOver de supermarché De nombreuses personnes affirment ne pas acheter de produits équitables parce qu‟elles ne savent pas où les trouver. Aujourd‟hui, cette excuse n‟est plus valable : vous allez les guider dans les supermarchés. Vous allez leur montrer quels sont les produits équitables proposés et où ils se trouvent. Relooker l'entrée du magasin Le but est de relooker l'entrée du magasin. Pour cela, il vous suffit d‟emballer l‟entrée du magasin avec du papier de couleur et vous placez un panneau sur lequel on peut par exemple lire “De Carrefour à Carrefair”, “De Colruyt à Coltrade”, etc. Cela permet d‟attirer l‟attention et de faire connaître le commerce équitable à tous les clients du supermarché. Voici la marche à suivre pour réaliser cette action.

23


Réunion avec les gérants Des chaînes de grandes surfaces comme Carrefour, Delhaize ou Colruyt sont assez favorables aux produits équitables. Leurs gérants seront donc a priori plutôt enclins à vous accueillir. Expliquez-leur l‟action, demandez leur avis, écoutez leurs remarques et promettez-leur de traiter la clientèle avec respect. Ils sont vos partenaires, et vous les aidez en présentant à leurs clients l‟offre du supermarché en produits équitables. Une fois finalisé, montrez votre projet au gérant, afin d‟éviter les mauvaises surprises.

Prise des mesures de l’entrée Pour opérer un bon «MakeOver» de l‟entrée, il faut d‟abord en prendre les mesures, pour prévoir les bonnes quantités de carton, de papier, etc. Conseil. Prenez aussi une photo de l‟entrée. Vous pouvez alors la retoucher par ordinateur pour vous faire une idée des transformations.

© Simon Rawles - Marcus Lyon

Préparation du matériel d’emballage Vous avez tout intérêt à préparer le matériel à l‟avance pour pouvoir l‟installer rapidement. Pensez aussi au transport des panneaux de grande taille. L’emballage proprement dit Convenez avec le gérant du moment où vous pourrez commencer. Ils ont parfois des livraisons matinales qui pourraient être gênées par votre présence. C‟est à éviter dans la mesure du possible. Créer un panneau explicatif La transformation de l‟entrée demande quelques explications. Tout le monde ne vous demandera pas ce qui se passe, mais vous aimeriez que tout le monde le sache, non ? Dans ce cas, placez un panneau explicatif. Côté texte, vous pourriez, par exemple, écrire “De Carrefour à Carrefair. Ce magasin annonce la couleur. Vous aussi, laissez-vous tenter par de nouvelles idées : essayez les produits équitables ! Demandez notre liste de courses.”

24


Guider les clients à travers le magasin Le but de cette action est de montrer où se trouvent les produits équitables. On conseille pour cette action de séparer les participants en différentes équipes. Equipe d’entrée Le rôle de l‟équipe d‟entrée est d‟expliquer aux clients pourquoi elle est là : pour leur rappeler que le magasin vend des produits équitables, des produits courants, comme du café ou des bananes. Vous remettez aux visiteurs intéressés des listes de courses toutes faites, sur lesquelles se trouvent uniquement des produits équitables. Equipe de guides Vous postez des guides dans le magasin, près des rayons dans lesquels sont disposés des produits équitables. Quand ils voient quelqu‟un occupé à chercher un produit dans ces rayons, ils l‟aident à choisir le “bon” produit. Ils peuvent également donner plus d‟informations. Le guide peut aussi proposer de faire un tour du magasin pour montrer les autres produits équitables. Le démontage C‟est dommage, mais vous ne pouvez pas laisser la décoration « MakeOver ». Le soir, tout doit avoir disparu. Le gérant vous en sera reconnaissant et cela l‟incitera à accepter de futures collaborations. Qui sait ? Il pourrait même sponsoriser d‟autres actions.

QUELQUES

ETAPES A SUIVRE

Recensement des produits C‟est un autre point à voir avec le gérant. Il vous aiguillera peut-être vers un chef de rayon qui vous guidera à travers les produits. Dans le meilleur des cas, ils ont déjà établi eux-mêmes la liste, mais ne comptez pas trop là-dessus. Ecrire la liste des courses A l‟aide de la liste des produits, vous pouvez écrire des listes de courses que vous remettrez aux clients. Essayez de limiter le nombre de feuilles, classez les produits par type, puis par ordre alphabétique. Conseil. Ne remettez pas cette liste contre la volonté des clients, pour ne pas qu‟ils la jettent.

25


Repérer les produits Prenez note des emplacements sur un plan du magasin (avec des chiffres, par exemple). Apprendre les faits relatifs aux produits Un bon guide doit pouvoir parler de ce qu‟il fait découvrir. Et il mettra l‟accent sur les récits les plus humains. Essayez de récolter un maximum d‟informations sur un maximum de produits. On en trouve sur les emballages, mais aussi sur Internet. Créer des costumes Vous avez tout intérêt à attirer l‟attention. Avec une casquette, par exemple, ou un uniforme. Pour la touche finale, vous pourriez confectionner un badge “Guide équitable”, ou quelque chose dans le genre.

2.4. Organiser un débat "Colloque - Débat entre penseurs distingués sur un sujet controversé, à propos duquel tous sont unanimes pour ne pas s'accorder." Albert brie Quoi de mieux pour faire connaître le commerce équitable que d‟organiser un débat ? En une seule fois, vous pouvez sensibiliser et faire réfléchir sur le commerce équitable. Mais attention, un débat doit avoir une organisation minutieuse et ingénieuse sinon cela peut très vite tourner à une guerre stérile d‟arguments. Voici quelques conseils pour organiser un débat productif. Choisir un thème précis Il faut bien définir au départ de quoi on va parler pendant le débat et ne pas choisir un thème trop large qui pourrait décourager les participants ou ne pas leur donner une idée précise de ce qui sera abordé. Quelques exemples de thème19 :      

Vers une reconnaissance légale du commerce équitable ? L‟artisanat africain en pleine crise, même dans le commerce équitable La crise du commerce équitable de l'artisanat en Belgique, en Europe Une trop grande dépendance vis à vis du commerce extérieur Le commerce équitable Sud-Sud Les multinationales et le commerce équitable. Le débat provoqué par la certification d'un produit de Nestlé.

Ces différents thèmes sont traités dans la publication du Trade for Developemnt Centre : « Le commerce équitable en 2009 », téléchargeable sur www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/2-ressources/ressources.cfm 19

26


    

Commerce éthique, équitable, durable,... questionnements réciproques et synergies potentielles ? Vers un commerce équitable "light"? Kilomètres alimentaires ou équitables Le commerce équitable Nord/Nord ? Le commerce équitable doit aussi balayer devant sa porte

Choisir son public Il est important de savoir à qui l‟on s‟adresse. A des spécialistes ? Au grand public ? Choisir son public permet de mieux cibler le thème du débat : on choisit un thème en rapport avec les connaissances et les interrogations du public envisagé. Inviter des intervenants Trouver des intervenants est plus facile qu‟on ne le croie : adressez-vous aux organisations de commerce équitable (Max Havelaar, Oxfam, Miel Maya Honing, Ethiquable, Fair Trade Original, etc.20). Pensez également à solliciter des chercheurs ou professeurs d‟université spécialistes du développement durable, de l‟économie internationale, des relations Nord-Sud, ... Trouver une salle Pour trouver une salle, vous pouvez aussi vous adresser aux écoles et aux universités, qui pourraient éventuellement vous prêter une salle gratuitement. Informer Pour que votre débat ait du succès, il faut que vous informiez le plus de monde possible. Cela peut se faire de différentes manières : pose d‟affiches, envoi d‟invitations par mail ou par la poste, publication d‟un article informatif dans un journal ou dans une newsletter, … Animer le débat C‟est certainement la partie la plus difficile. Un bon animateur doit à la fois connaître relativement bien le sujet du débat, imposer sa présence pour pouvoir contrôler les interventions et maintenir un débat cordial, relancer le débat si nécessaire, ne pas prendre position et savoir calmer les esprits. Conseil. Afin de rendre votre débat plus interactif et attractif, pourquoi ne pas s‟appuyer sur la projection d‟un film ou d‟un court-métrage ? Il existe de nombreux films ou reportages adaptés aux problématiques actuelles :  

Commerce équitable : Black Gold21, … Autres thèmes : Le Cauchemar de Darwin, Our daily bread22 (lien en anglais), We feed the world23.

www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/organisations-et-reseaux-de-distribution/les-organisations-de-commerceequitable.cfm 21 Pour commander le film : http://www.blackgoldmovie.com/ 22 http://ourdailybread.at/jart/projects/utb/website.jart?rel=en&content-id=1130864824947 23 http://www.wefeedtheworld.be/content/f_rub1_sub1_synopsis.html 20

27


De nombreuses vidéos sont aussi disponibles sur le site du Trade for Development Centre24.

2.5. Organisez une soirée "Danser, c'est comme parler en silence. C'est dire plein de choses sans dire un mot." Yuri Buenaventura

Faire la fête, c'est toujours une bonne idée. Alors pourquoi ne pas en profiter pour agir en faveur du commerce équitable ? Regroupez plusieurs personnes motivées et lancez-vous !

POURQUOI    

FAIRE UNE FETE EN FAVEUR DU COMMERCE EQUITABLE

?

Faire connaître le commerce équitable Attirer des personnes qui ne viendraient pas à d'autres genres d'activités Apprendre à organiser un événement S'amuser

TROUVER

UNE DATE

Le choix d'une date doit se faire en fonction :    

de vos disponibilités et de celles des personnes qui vont vous aider de la disponibilité de la salle de la présence d'autres événements : évitez d'organiser votre fête en même temps qu'un événement médiatique ou d'une autre fête du symbole : vous pouvez envisager de faire votre fête pendant la Semaine du commerce équitable25 qui a lieu du 30 septembre au 10 octobre 2009.

TROUVER

UNE SALLE

C'est peut-être l'un des points les plus difficiles. Si vous devez louer une salle, sachez qu'il vous faudra vous y prendre à l'avance : au moins 3 mois avant la date prévue. Sinon, essayez de trouver une salle chez un ami ou sur votre campus. Conseil. Adaptez la taille de la salle au nombre d'invités ; cela ne sert à rien d'avoir un palace pour 10 personnes. Pour une soirée, comptez environ 1 m2 pour 6 personnes maximum. Pensez aussi à organiser la sécurité pour éviter les incidents.

24 25

/www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/2-ressources/commerce-equitable/fair-trade-videos.cfm www.befair.be

28


LANCER

LES INVITATIONS

Vous pouvez envoyer les invitations par mail si vous disposez d'une « mailing list ». Vous pouvez aussi poser des affiches dans des lieux stratégiques (lieux de passages, près de la salle où aura lieu la fête, ...) Conseil. N'oubliez pas d'expliquer le motif de la soirée et de présenter un peu le commerce équitable dans vos invitations. Fair Trade Afterwork party, octobre 2006

PREVOIR

UN

BUFFET

Celui-ci doit comporter évidemment le plus de produits équitables possible. Il existe un grand choix de boissons et de snacks dans différents magasins. La quantité doit être adaptée au nombre de personnes attendues. Conseil. N'oubliez pas de prévoir des tables, des assiettes, des serviettes, des verres et des sacs poubelles. Quelques produits originaux :     

Des vins équitables : Fair trade original26, Vino mundo27, Oxfam28, Max Havelaar29, Tout l'or du Monde30 De la bière équitable: Tout l'or du Monde , Oxfam Du mousseux et apéritifs équitables: Tout l'or du Monde , Oxfam, Fair Trade Original Chips au yuca31 Chips de banane

Consultez le site du Trade for Development Centre pour découvrir plus de produits32.

www.fairtrade.nl/main_en.php?item_id=681 www.vinomundo.be/index.php?changemodule=our_specialisation&loadspecialisation=true&specialisation_id=158 28http://mdm.officity.com/Public/Alimentation_home.php?ID=1556&parentID=&categ_start=%2Fmedia%2FProdType%2FAlim%2F&gamme=Spiritueux&typeAlime ntation=&typeSpiritueux= 29 http://www.maxhavelaar.be/fr/mh/search 30 http://www.toutlordumonde.be/index.php?page=43&lng=fr&text=Nos%20produits 31 http://www.oft.be/pageview.aspx?pv_mid=4572&pgroep_ID=Chips 32 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/les-produits/1-ou-trouver-les-produits-equitables.cfm 26 27

29


PREVOIR

DES ECLAIRAGES ET DE LA MUSIQUE

Essayez de trouver dans votre entourage des éclairages, du matériel pour la sono et quelqu'un de motivé pour s'occuper de la musique et des lumières. LE

JOUR

J

N'oubliez pas de présenter le commerce équitable et les produits proposés au cours de la soirée. Conseil. Pourquoi ne pas passer quelques vidéos ?    

Pub marrante de Max Havelaar pour promouvoir le commerce équitable33 Parodie d'une pub alter eco34 La banane équitable !35 Une pub très « hot » (en anglais) de Max Havelaar36

2.6. Point d'information équitable Ce point d'information a le même but que le point d'information d‟un office du tourisme, sauf que celui-ci est destiné à faire connaître le commerce équitable et les organisations de commerce équitable de votre ville. Contact avec la maison communale et recherche d'informations Voyez avec les responsables de la maison communale où et quand vous pouvez dresser votre tente d‟information. Fixez les limites (taille, bruit, …). Vous devez aussi vous informer sur les points de vente de produits équitables dans votre commune. Faites-en une liste ! Vous pourrez ainsi la distribuer aux personnes intéressées. Prévoir des échantillons Dans votre stand, vous pouvez aussi placer quelques produits des différents magasins pour que les clients puissent les essayer. Demandez aux divers magasins de votre ville s‟ils ont des échantillons à vous fournir, avec éventuellement un peu de matériel promotionnel que vous disposerez auprès de votre stand.

33 34 35 36

www.youtube.com/watch?v=QZ2NlZRCc-w www.youtube.com/watch?v=91lZICPLI7w www.youtube.com/watch?v=gIjt55aNhps www.youtube.com/watch?v=k0PlCMmdnbs

30


Conception du stand Une fois que vous savez ce que vous allez proposer dans le stand d‟information, vous pouvez dessiner le plan et vous mettre en quête d‟une tente. Une tente de fête suffit-elle ? Vous préférez un espace dans une école, un magasin ou une galerie ? Habillage du point d’information Il doit avoir l‟allure d‟un point d‟information et nécessite donc quelques aménagements. Pensez à une enseigne : “Point d‟information «équitable»”, par exemple. Autre élément incontournable : une version agrandie de votre plan. Montage du stand Voyez avec les autorités ou le propriétaire du lieu à quel moment vous pouvez commencer. Et n'oubliez pas : le soir, tout doit avoir disparu !

2.7. Organisez une dégustation de produits équitables Voir 1.4.

2.8. Organisez un petit déjeuner équitable "Tout bonheur commence par un petit déjeuner tranquille."Somerset Maugham

L‟organisation d‟un petit déjeuner est une idée sympa pour :    

sensibiliser les membres et les proches de votre association aux idées, aux valeurs du commerce équitable : chaque produit a une histoire que l‟on peut raconter ; faire connaître les produits ; créer une bonne ambiance dans votre association/mouvement de jeunesse ; aborder un thème d‟action.

A vous de choisir un ou deux objectifs prioritaires et évaluables. Vous trouverez en annexe une petite fiche pouvant vous guider dans l‟évaluation d‟un événement. LA

PREPARATION

  

les objectifs de l‟action (insister sur la convivialité) le public visé (les membres, les parents ou autres) l‟horaire souhaité (le soir, le week-end, pendant les vacances, …) 31


 

les menus possibles les locaux et matériel nécessaires

Petit déjeuner. Oxfam-Magasins du monde

Le budget De quel budget disposez-vous ? Celui-ci déterminera, bien entendu, le menu proposé. L‟expérience montre qu‟environ 2 € par personne est un montant correct, pas trop élevé et suffisant pour offrir une table bien garnie. Etablir un menu Rédigez votre menu et faites vos achats. En consultant les annexes de ce guide, vous pourrez avoir une idée des quantités nécessaires. Attention au gaspillage : au lieu de mettre un pot de miel ou de choco sur chaque table, utilisez des raviers que votre équipe remplit au fur et à mesure des besoins. Ne pas oublier l’info L‟objectif est de sensibiliser aux idées du commerce équitable. Il faut donc garder des forces outre la préparation pratique, pour l‟information. Décorer le local   

Prévoir un stand important avec les produits et la documentation Mettre des dépliants sur les tables Créer une ambiance : de la musique du monde est évidemment la bienvenue

32


2.9. Fair Fashion, organisez un défilé de mode équitable Le commerce équitable ne concerne pas seulement l‟alimentation. Parmi la palette d‟actions de promotion du commerce équitable, le défilé de mode tient une place particulière. Par son ampleur et par l‟impact attendu. En effet, rien de tel pour dépoussiérer l‟image d‟un commerce équitable trop souvent perçu comme ringard que de réconcilier éthique et air du temps. Pour la beauté de l‟événement, n‟oubliez pas les présentateurs, la musique, les flashes, … Bien entendu, les boissons et amuse-gueules sont équitables. Voici quelques conseils pour que le chassé-croisé des mannequins sur la passerelle se déroule sans faux pas.

DEFINIR

SA DEMARCHE

Le message Pourquoi avez-vous choisi d‟organiser un défilé ? Votre motivation est-elle sociale ? Derrière le vêtement acheté bon marché dans une enseigne mondialisée se cachent souvent des femmes et des enfants sous-payés : pour combattre ce phénomène, vous souhaitez mettre en valeur le commerce équitable dans le domaine du textile ? Votre motivation peut être environnementale : la culture du coton est l‟une des plus polluantes de la planète. En plus de polluer l‟air et le sol, elle contamine chaque année 25 millions de personnes dans le monde (maladies de la peau, empoisonnements dûs aux pesticides, maladies infantiles,...). Pour faire changer les habitudes d‟achat, vous souhaitez mettre le feu des projecteurs sur le coton bio ?

Défilé de mode organisé lors de la remise des Be Fair Awards en octobre 2008

Votre motivation peut enfin être la lutte contre les discriminations et la possibilité de célébrer la richesse des cultures issues des migrations ou plus globalement des autres pays du monde. En organisant une soirée multiculturelle avec défilé de boubous africains, de saris indiens multicolores ou de robes mexicaines, vous souhaitez faire évoluer le regard de l‟autre ? Ces interrogations devraient vous permettre de mettre au clair l‟objectif de votre défilé, et de mieux l‟organiser selon vos préoccupations premières.

33


Le défilé de mode peut être accompagné d’un débat Comme un concert, un défilé de mode est un prétexte ludique et branché pour sensibiliser un public au commerce équitable. Il serait dommage de se priver de cette bonne occasion d‟organiser un débat. Il pourra porter par exemple sur le coton équitable, biologique ou encore la compatibilité entre la mode, par définition, éphémère et la démarche équitable qui implique la durabilité. Vous devrez prévoir un journaliste spécialisé et la présence d‟un ou plusieurs experts. Les entreprises ou associations qui ont créé les vêtements dans une démarche éthique seront de formidables véhicules du commerce équitable, sans doute enthousiastes pour participer aux débats avant ou après le défilé lui-même. Elles expliqueront ainsi chacune leur vision d‟une fabrication fondée sur le respect des droits de l‟homme et le développement durable. La forme Même si votre événement est indiscutablement « un défilé de mode pour promouvoir le commerce équitable », il est toujours intéressant d‟avoir un fil conducteur un peu original. L‟association Equiterre avait, par exemple, pris le thème du voyage, et mis en scène un départ en avion. A décliner suivant votre imagination : un pays en particulier, une saison, une couleur, ... Le choix de votre thème déterminera la déco et la musique. PREPARATION Une organisation conséquente Organiser un défilé de mode est une opération lourde et qui nécessite de s‟y prendre au moins deux mois à l‟avance. Il vous faudra trouver des étudiant(e)s bénévoles pour défiler, des étudiants en coiffure et maquillage, d‟autres pour la lumière et la musique, la réalisation d‟affiches et la communication. Il n‟est pas forcément nécessaire d‟organiser un casting, dans la mesure où, généralement, seules les personnes à l‟aise avec leur physique se portent volontaires pour défiler. N‟imaginez pas recruter des top-models, mais pourquoi pas des mannequins débutants ou professionnels que ce geste motiverait ! Prévoyez un budget Vous avez peu de temps pour rechercher des financements extérieurs. La solution : mettre le paquet sur les avantages en nature. Demandez à la structure qui vous accueille, en particulier si c‟est une salle communale, de vous prêter un podium, le matériel lumière et la sono, le service sécurité, ... Un 34


petit budget est à prévoir pour l‟impression et la diffusion du matériel de communication, les envois de vêtements et le transport des bénévoles, le matériel de maquillage, le traiteur du cocktail (en plus des produits issus du commerce équitable que vous pouvez parfois obtenir gratuitement, quelques petits fours ou autres grignotages sont les bienvenus !), ... Une solution peut être de demander une participation aux frais. Se faire prêter des vêtements Pour ce qui est des vêtements en eux-mêmes, vous pouvez espérer vous les faire prêter (les marques les solderont ensuite ou les réutiliseront pour d‟autres événements). En plus des contacts locaux que vous avez pu établir, vous pouvez vous adresser aux marques de « vêtements équitables » comme Satya, Misericordia, Tudo Bom, NJ Appeal, Ethicstore, Dressing Rights, … Trouver un lieu La salle en elle-même ne doit pas être démesurée par rapport à la collection présentée. L'organisation des places assises ou debout a aussi de l‟importance. Un minimum de décoration sera à prévoir : Tapis rouge? Plantes? Ventilateur ? Toile de fond pour égayer la salle ou écran sur lequel sera projetée une image ? Voir aussi l'éclairage, les couleurs et la direction des lumières afin de bien mettre en valeur les modèles. La sécurité et l‟accueil des mannequins, habilleurs, coiffeurs et maquilleurs en coulisse sont aussi des éléments à prendre en considération. Pour l‟habillage, prévoyez au minimum un lieu qui puisse accueillir un paravent à proximité de la scène. L‟habilitation du bâtiment à recevoir du public est souvent accompagnée de contraintes quant aux consignes de sécurité incendie, au nombre maximum de personnes autorisées, et au nombre de vigiles. Il faudra néanmoins vous y soustraire. La convivialité d‟un bar associatif a pour corollaire problématique un brouaha qui gênera le défilé. Louer une boîte de nuit peut s‟avérer très classe, mais il faut en avoir les moyens. Pour une petite salle, l‟idéal est d‟avoir un écran de projection sur lequel vous retransmettrez en direct le défilé pour toute la salle. Dans la plupart des salles, il est obligatoire de souscrire une assurance « responsabilité civile et dommages » couvrant les dégâts matériels occasionnés à la salle, dégâts des biens et sinistres occasionnés aux personnes. Si vous n‟arrivez pas à vous faire bricoler une bande originale par des musiciens, il faudra prévoir le paiement des droits à la Sabam. Et si vous ne parvenez pas à récupérer de la moquette dans des salons, vous devrez vous la procurer vous-mêmes. Dans tous les cas, vérifiez bien que les tissus sont ignifugés et la moquette aux normes anti-feu.

Faire venir du monde et attirer l’attention des médias Les marques ne vous prêteront des vêtements que si elles sont assurées que le défilé aura un retentissement, notamment dans la presse. Pour réussir à faire venir des personnalités de tous les milieux : étudiant, académique, économique (des entreprises du secteur de la mode ou des fondations concernées par le développement durable), politique (députés, bourgmestres, échevins en charge de l‟environnement, de l‟économie sociale ou de la solidarité internationale, représentants diplomatiques de pays dont sont issus les vêtements), 35


une seule solution : faire une bonne promo. Pour cela, commencez à éditer des affiches et tracts dès que vous connaissez la date et le lieu du défilé, sans gaspiller le papier, dans l‟idéal écolabellisé. La presse et l‟opinion publique sont encore très réceptives à ce nouveau concept parce qu‟il est innovant, et attise la curiosité. Vous trouverez en annexe une fiche concernant les relations avec les média.

LE

JOUR

J

Faire une répétition générale Dans l‟idéal, vous avez pu réserver le lieu un jour avant le jour J, sinon votre répétition générale se fera le matin du défilé. Procédez aux essayages, trouvez les vêtements à adapter à la taille de chacun des mannequins, déterminez où les mannequins doivent s‟arrêter sur leur parcours, pour que des photos puissent être prises et que le public ait le temps de voir les vêtements (prévoyez 2 à 3 arrêts par modèle), définissez l‟ordre de passage, ... Veillez à ne pas intercaler les mannequins de manière trop consécutive : entre deux allers-retours d‟une même personne, 3 ou 4 autres mannequins doivent défiler pour leur laisser le temps de se changer. Testez le maquillage, la musique. Selon le thème du défilé, le maquillage pourra être d‟inspiration ethnique, artistique, très simple ou très travaillé. Une règle d‟or : le défilé ne doit pas durer plus de trente minutes, pour conserver intacte la curiosité du spectateur. Préparer une salle qui « en jette » Prévoyez d‟arriver (très) en avance pour vérifier que tout fonctionne (vidéo-projecteur, ordinateur, son et lumière). Soignez la déco. Les mannequins doivent arriver deux heures en avance au moins pour le maquillage et la coiffure. Derrière le rideau en bout de scène, préparez sur des portants les vêtements par ordre de passage, avec pour chacun le nom du mannequin. Prévoyez 2-3 personnes dans les coulisses pour aider les mannequins à passer les vêtements sans trop de casse. Etre un bon animateur Le public arrive et vous vous devez de l‟accueillir en nombre : un petit dépliant avec les marques présentées, ou le nom des tenues traditionnelles, fait toujours son effet. Ces dépliants peuvent être distribués à la fin également, l‟idée étant que le public reparte avec une trace de ce qu‟il a vu. De manière générale, ménagez la vue et l‟ouïe de vos spectateurs. Si vous présentez les modèles au micro, attention à ne pas parler pendant les applaudissements, ni trop vite, et à ne pas écorcher le nom des marques. Une musique qui « bouge » pourra donner envie au public de danser : ambiance garantie. Dans tous les cas, si le commentaire au micro se révèle trop plat, préférez projeter un powerpoint en fond avec, pour chaque modèle, un slide lisible comportant le nom de la marque, du vêtement, et le pays de provenance.

36


Autour du défilé Vous pouvez aussi proposer des petits ateliers « apprendre à mettre un sari » (la fameuse technique des sept plis) ou un turban touareg (tout un art). Pour finir, un coktail permettra au public de poser des questions aux fabricants, voire d‟acheter des vêtements. Et après ? Ranger. Vérifiez que personne n‟est parti avec des vêtements sur le dos, qu‟aucun vêtement ne manque à l‟appel, n‟est abîmé ou n‟a de tache de maquillage, sinon, selon ce que vous aurez négocié avec la marque, vous devrez rembourser le vêtement. Si les maquilleuses partent en avance, pensez à vous munir de démaquillant pour que les mannequins puissent repartir sans qu‟on les dévisage dans la rue ! N‟oubliez pas de demander à quelqu‟un de prendre des photos, de filmer le défilé, et de prendre note des commentaires et adresses des visiteurs, de tenir un livre d‟or ; démarche indispensable pour donner aux mannequins et à tous ceux qui ont mis la main à la pâte un souvenir de l‟événement, pour envoyer le bilan aux partenaires et un communiqué de presse aux médias.

Sources : Sophie Cailliat, Organiser un défilé de mode équitable, Etudiants et développement : http://www.etudiantsetdeveloppement.org/ED/article.php3?id_article=129 Ana Lutzky, Organiser un défilé de mode solidaire, guide pratique "Organiser une animation dans le cadre de la Semaine de la solidarité internationale", vendredi 9 novembre 2007.

2.10. T-Time Spécial C‟est connu : vous invitez quelqu‟un à un événement, et cette personne trouve immédiatement une excuse pour ne pas venir : « je ne peux pas venir, je dois aller chez le docteur/je suis à un mariage/je dois travailler, …» Qu‟à cela ne tienne : pour cet événement, il est inutile de se déplacer. En fait, il n‟y a presque rien à faire. Comment cela se passe-t-il ? Vous envoyez une lettre contenant un sachet de thé équitable. Vous expliquez que la personne ne doit pas se rendre à l‟événement et qu‟elle n‟a qu‟à s‟installer confortablement pour déguster ce thé équitable. Il ne faut pas oublier d‟ajouter une liste de courses avec des produits équitables, en invitant la personne à privilégier les produits équitables lors de ses prochains achats. Vous pouvez même négocier avec un magasin ou une chaîne de magasins pour joindre un bon de réduction.

37


3. En tant qu'élève/étudiant Faire bouger les choses dans votre école ou votre université, c'est largement possible. Il suffit de s'investir. Il y a plein de choses à faire et elles ne sont pas forcement difficiles ou compliquées à réaliser. Cette rubrique vous guidera pour organiser des évènements et pour rendre votre fac/école plus équitable !           

Jouez équitable Créez une association Faites signer une pétition Cafétéria équitable Organisez un JM, un jeune magasin du monde Organisez un petit déjeuner Organisez une dégustation Organisez un débat Organisez une soirée équitable En parler Montez un distributeur équitable

3.1. Jouer équitable Voir 1.6.

TOUT

LE MONDE DANS L’ARÈNE

Pour les dessinateurs et les amateurs de jeux ! Vous réalisez deux dessins géants sur une place : deux jeux de l‟oie. Le plus long représente le commerce ordinaire, l‟autre est la version équitable. Le joueur joue le rôle d‟un producteur du Sud. Au début (sur la case «0»), il reçoit un peu d‟argent (de faux billets, type Monopoly). En lançant les dés, il se déplace sur le plateau de jeu. On remarque rapidement que sur le plateau équitable, il gagne plus d‟argent. Sur la dernière case, il peut investir son argent pour sa santé, sa maison, l‟éducation de ses enfants, … Pour la touche finale, dressez un stand où vous vendrez des produits équitables.

3.2. Créer une association étudiante "Agir, c'est une création continue." Edmond Jaloux

C'est souvent une étape nécessaire pour réaliser des actions. Voici quelques conseils pour créer un groupe de supporters du commerce équitable.

38


S'INFORMER Avant de créer un groupe, il vous faut vous informer à la fois sur les groupes présents et sur les règles que devra respecter votre groupe. Recherchez si, par hasard, il n'existe pas déjà un groupe en faveur du commerce équitable. Vous pouvez chercher des étudiants pour former votre groupe dans des associations ayant des thèmes proches (aide au développement, ...). C'est un moyen efficace de trouver des personnes motivées. Vous devez aussi tenir compte des règles de votre université/école sur les associations et leur fonctionnement.

DONNER

UNE STRUCTURE A VOTRE ASSOCIATION

Il y a trois étapes importantes pour donner une structure à votre association : 

Définissez une mission et des objectifs clairs et précis : c'est fondamental pour vous et pour les autres de savoir ce que vous voulez faire à travers votre association. Conseil. Rédigez une charte reprenant les missions et les objectifs de votre association que vous ferez signer à chaque nouveau membre. Chacun saura donc bien dans quoi il s'engage et cela facilitera la transition lors de votre départ

Définissez clairement les rôles de chacun au sien de l'association. Cela facilitera grandement l'organisation et le déroulement d'activités et évitera les frictions entre les membres

Trouvez un nom à votre association

FAITES-VOUS

CONNAITRE

La communication est importante pour la réussite de votre association : il faut qu'un maximum de gens la connaissent.    

Créez un site Internet peut vous permettre de vous faire connaître facilement Créez une adresse mail au nom de votre association: vous pourrez ainsi canaliser les questions des personnes intéressées Communiquez lors de la création : pensez à poser des affiches ou à envoyer des mails aux étudiants Intégrer les professeurs : obtenir un soutien du personnel enseignant vous facilitera la tâche. Ils ont souvent des contacts et des connaissances qui vous seront utiles lors de l'organisation d'actions.

39


3.3. Faites signer une pétition Afin de montrer l'intérêt que portent vos camarades au commerce équitable, vous pouvez organiser une pétition réclamant des produits équitables à la cafétéria. Réalisez plusieurs exemplaires de la pétition que vous distribuerez à plusieurs personnes. Vous aurez ainsi plus de signatures. Demandez aussi si vous pouvez faire passer la pétition dans les classes ou dans les amphis.

VENDRE

DES PRODUITS DU COMMERCE EQUITABLE

Le but de cette action est de vendre du café, du thé,... équitables devant la cafétéria afin de prouver la demande en produits équitables.

Étape 1

Mobilisez 3 ou 4 personnes pour animer le stand et prévoir au moins une semaine de préparation.

Étape 2

Informez au moins une semaine à l‟avance de votre venue en collant des affiches à l‟emplacement du stand et dans les endroits stratégiques. Vous pouvez aussi envoyer des e-mails si vous disposez d‟une liste d‟adresses de gens potentiellement intéressés.

Étape 3

Préparez votre stand. Matériel nécessaire : une table, une décoration (nappe, affiches, dépliants), les produits, cafetière(s), bouilloire(s), serviettes, tasses, cuillères, assiettes. Conseil. Ajouter de la musique d‟ambiance pour rendre le stand attrayant, et /ou diffuser des courts-métrages37 sur une télévision ou un ordinateur portable. La dégustation ! Vous pouvez vous fournir en produits issus du commerce équitable aussi bien dans des boutiques spécialisées que dans des enseignes de la grande distribution. Les dégustations de café sont souvent les plus simples à réaliser.

© Simon Rawles - Marcus Lyon

Vous pouvez trouver quelques courts-métrages, vidéos sur le commerce équitable sur le site du Trade for Development Centre : http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/2-ressources/commerce-equitable/fair-trade-videos.cfm 37

40


Prévoyez évidemment des produits (café, thé, sucre, ...), mais aussi une ou deux cafetière(s) pour une dégustation café et/ou une bouilloire pour du thé. Un point d‟eau à proximité est un plus. Prévoyez des gobelets et des cuillères en nombre suffisant. Avoir une éponge à portée de main.

Etape 4. Le jour J

1. En servant le café ou le thé, distribuez les flyers, expliquez le commerce équitable et pourquoi vous avez décidé de réaliser cette action. Profitez-en pour faire signer votre pétition si elle existe. 2. Passez un ou deux coups de fil à la presse de l'école et locale afin que des journalistes se joignent à vous autour d‟un café équitable et puissent parler de votre volonté de faire bouger les choses.

Étape 5

Faites un bilan de cette action et retournez voir les gérants de la cafétéria. Si l'action a été un succès, ils seront certainement plus enclin à intégrer des produits équitables dans leur offre.

3.4. Cafétéria équitable "On apprête le café de telle manière qu'il donne de l'esprit à ceux qui en prennent." Montesquieu

Envie que tous vos camarades aient le choix de leur consommation ? Réclamez des produits équitables dans votre cafétéria ! Pour réalisez cette action, il vaut mieux être organisé en association. Parlez-en avec les gérants C'est l'une des premières choses à faire : prendre contact © Dreamstime avec les responsables de la cafétéria et connaître leur position, leur opinion quant aux produits équitables. Ils seront peut-être d'accord de proposer des produits équitables, sans que vous ayez besoin d'entreprendre beaucoup d'actions. Préparez-vous bien avant la visite. Par exemple, faites une liste des fournisseurs et des prix des différents produits.

Quelques objections que l’on peut vous faire lors de la rencontre Nous ne trouvons pas de fournisseurs de produits équitables Détrompez-les ! De nos jours, de plus en plus de grossistes proposent des produits issus du commerce équitable. Pour plus d‟information, consultez le site du Trade for Development Centre.38

38

http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/le-commerce-equitable.cfm

41


Les produits issus du commerce équitable sont plus chers Cela dépend des fournisseurs, ils peuvent proposer des produits équitables à des prix quasi identiques à ceux de produits « conventionnels » (pour un même rapport qualité/prix bien entendu). Et puis mettez en avant le fait qu'une légère augmentation des prix de la cafétéria pour les produits équitables est envisageable. Les produits équitables sont de moins bonne qualité Au contraire ! Les produits issus du commerce équitable sont souvent de meilleure qualité que les autres produits. Et ils sont tout aussi bons : il y en a pour tous les goûts ! Achetez équitable, c‟est facile et cela vous permet d‟exprimez votre opinion : tout le commerce mondial devrait être équitable. Alors quand vous faites vos courses, pensez à acheter équitable lorsque le produit est disponible.

3.5. Créer un JM, un Jeune Magasin du monde-Oxfam S'engager dans son école pour un développement équitable et solidaire pour tous. Les JM, c'est quoi ? Oxfam-Magasins du monde soutient la création de Jeunes Magasins du monde actifs à l'école. On les appelle les JM. Chaque JM rassemble au moins 8 élèves et 2 adultes et se réunit régulièrement pour organiser la vente de produits du commerce équitable mais également pour organiser des débats d'idées, et des actions de sensibilisation dans l'école. Ces activités sont décidées par les jeunes et les adultes ensemble, chacun apportant son expérience et ses compétences. Les JM, pourquoi ? L'école est un lieu d'apprentissage de la citoyenneté. Le JM permet de se questionner, débattre, se positionner et, surtout, d'agir concrètement, là où l‟on vit. Le projet JM vise à insérer les jeunes dans une dynamique d'acteurs. Les JM, qu'est-ce qu'on peut y faire ? Les JM donnent une place au commerce équitable dans l'école. Par exemple : o En tenant une antenne de vente dans l'école lors des récréations et/ou sur le temps de midi o En menant des actions de vente ponctuelles à l'école o En organisant un petit déjeuner dans l'école avec des produits équitables o En encourageant une consommation durable et équitable dans l'école (le café à la salle des profs, un distributeur, ...)

42


Dans un JM, les jeunes peuvent faire preuve d'autonomie et exercer diverses compétences : gérer un stock, faire des commandes, assurer la comptabilité, présenter les produits, informer sur les partenaires. Les JM organisent des évènements de sensibilisation à l'école autour des droits économiques et sociaux et de la question de la consommation. Par exemple : o un petit déjeuner du monde, en proposant des infos sur la vie, les réalisations et les difficultés des producteurs du Sud o un grand jeu sur les droits humains dans la cour de l'école o un défilé de mode avec des vêtements de seconde main o une journée sans soda pour faire réfléchir o une action pour encourager l'école à consommer durable et équitable Ces activités de sensibilisation touchent particulièrement les membres du JM par la possibilité de devenir responsable de ses actes et par l'information, l'appel à la réflexion et la coopération. Elles donnent également aux jeunes, l'occasion de mettre en pratique et de développer des savoir-faire en matière d'organisation, de prise de parole et de travail en équipe. Envie de franchir le pas et d'ouvrir un JM dans votre école ? Prenez contact avec le service éducation d'Oxfam-Magasins du monde : 010 43 79 63 ou jm@mdmoxfam.be Source et plus d’info : Oxfam-Magasin du monde39.

3.6. Organisez un ptit dej' Voir 2.8.

3.7. Organisez une dégustation équitable Voir 1.4.

39

http://www.omdm.be/jm-du-monde-oxfam/index.html

43


Dégustation de produits équitable organisée par les élèves d‟une école de Châtelineau, à l‟occasion de l‟édition 2006 de la Semaine du commerce équitable.

3.8. Organisez une soirée Voir 2.5.

3.9. Le commerce équitable, ça se discute "N'être pas écouté, ce n'est pas une raison pour se taire." Victor Hugo Vous êtes engagés pour le commerce équitable, dites-le ! Sur le site / le forum de l'école / de l’unif Quoi de mieux pour faire connaître vos idées et vos opinions au monde entier ? Alors n‟oubliez pas de poster un article concernant votre engagement pour le commerce équitable. Conseil. Présenter un thème comme le commerce équitable, ce n‟est pas toujours facile. Alors pourquoi ne pas essayer de faire rire vos lecteurs ? Ci-dessous, vous trouverez une série de vidéos et de liens rigolos.  40

Pub marrante de Max Havelaar pour promouvoir le commerce équitable40

www.youtube.com/watch?v=QZ2NlZRCc-w

44


    

Parodie d'une pub Alter Eco41 La banane équitable !42 Une pub très hot (en anglais) de Max Havelaar43 Un petit quizz : quel consommateur équitable êtes-vous ?44 Planet Max Havelaar : jeux en ligne de Max Havelaar France45

Le commerce équitable ça peut être amusant et convivial, il suffit juste de le partager !

Parlement des Jeunes sur le commerce équitable - Octobre 2008

Dans le journal de l'école / de l’unif Le journal de l'école/de l‟unif est souvent le meilleur moyen de faire passer une info. Alors utilisezle. Ecrivez un article sur le commerce équitable en général ou sur un thème en rapport avec celui (les problématiques qu'il pose, le commerce équitable dans votre école/unif) et soumettez-le pour publication !

www.youtube.com/watch?v=91lZICPLI7w www.youtube.com/watch?v=gIjt55aNhps 43 www.youtube.com/watch?v=k0PlCMmdnbs 44 www2.oikocredit.org/fairtrade/fr/doc.phtml?p=fairtrade_quiz_fr 45 www.maxhavelaarfrance.org/jeux-max/menu.swf 41 42

45


3.10. Fabriquer un distributeur équitable Les distributeurs automatiques de boissons nous facilitent la vie. Une petite soif ? Cap sur un distributeur, une pièce et … santé ! Mais on y trouve rarement des produits équitables. Les boissons non équitables ont une longueur d‟avance : elles sont à portée de main. Alors, pourquoi ne pas mettre les boissons équitables à portée de main elles aussi ? Il suffit de placer, à côté du distributeur, quelqu‟un qui remplira la même fonction : une pièce et … santé ! Et ça, aussi, ça simplifie la vie. Comment ? On fabrique une sorte de distributeur dans lequel on installe un comparse qui va prendre les commandes et les traiter. On place une chaise, les boissons et une caisse pour rendre la monnaie.

MATERIEL Boissons Il va de soi que vous ne vendez que des boissons équitables. Pour vous assurer qu‟elles le sont toutes, vous pouvez vous limiter aux produits qui portent le label Max Havelaar. Vous les trouverez dans la plupart des magasins, surtout les Oxfam-Magasins du monde et les boutiques bio, mais aussi dans les supermarchés. Plus d'infos sur le site du Trade for Development Centre.46 Négociez avec les responsables des magasins le prix auquel vous vendrez les boissons. Ils pourront vous aider à estimer un prix correct. Distributeur Restez simple. Un panneau frontal, des panneaux latéraux ou quelques rideaux suffisent. Mais rien ne vous empêche de peaufiner, évidemment. A l‟intérieur, vous devez prévoir de la place pour une chaise ou un tabouret, une petite table (pour l‟argent) et une étagère (pour les boissons). S‟il fait sombre, prévoyez une petite lampe. Le panneau frontal C‟est le plus difficile. Il doit en effet intégrer plusieurs éléments :

46

Un aperçu de l‟offre : que vendez-vous ? Quels sont les goûts ? Affichez-le clairement.

Explication du système de commande : Vous pouvez rester simples, en prévoyant une ouverture par laquelle le client passe commande. Mais si vous avez envie de quelque chose de plus technique, vous pouvez essayer d‟imiter un distributeur avec des boutons pour commander les boissons ; une fente pour glisser l‟argent ; un réceptacle pour rendre la monnaie ; un réceptacle pour placer la boisson demandée.

Explications sur le commerce équitable : Il n‟est pas question de dire que les boissons du distributeur traditionnel sont mauvaises. Il faut simplement dire qu‟en achetant des boissons équitables, on garantit un prix honnête pour le producteur du Sud. Avec l‟argent qu‟il perçoit ainsi pour les matières premières qu‟il cultive, il peut se payer un toit et un médecin, envoyer ses enfants à l‟école, avoir l‟eau courante et l‟électricité.

http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/les-produits/1-ou-trouver-les-produits-equitables.cfm

46


Décoration : Avec toutes ces informations, le panneau peut vite paraître surchargé. Tâchez de le rendre le plus agréable possible. Vous vendrez d‟autant plus de boissons.

Où ? Repérez un endroit où se trouve déjà un distributeur souvent utilisé et où vous pouvez obtenir l‟autorisation de placer votre distributeur équitable. Pour obtenir cette autorisation, montrez que vous n‟allez pas gêner le passage, que vous n‟allez pas bloquer le distributeur traditionnel, que vous ne ferez rien pour décourager les éventuels utilisateurs de ce distributeur traditionnel et que vous remettrez tout en place avant de partir. Equipe Qui s‟installera dans le distributeur équitable ? Allez-y à tour de rôle. Passer des heures entre quatre planches n‟est agréable pour personne. Si vous choisissez un endroit où il n‟y a du passage que le matin, le midi et le soir, ne laissez pas quelqu‟un en permanence dans le distributeur. Veillez seulement à ce que votre argent et vos boissons soient en sécurité. Approvisionnement Pour éviter des ruptures de stock, faites l‟appoint régulièrement. Essayez d‟imaginer un bon système pour cela. Quelqu‟un devrait vérifier régulièrement si le stock est suffisant.

47


4. En tant que professeur Envie de faire passer le message du commerce équitable à vos élèves? De l'enseigner de manière ludique? Cette rubrique est pour vous ! Vous y trouverez une série de fiches comprenant chacune différentes initiatives pour apprendre et faire réfléchir vos élèves.        

Intégrez le commerce équitable dans les cours Le commerce équitable, ça se discute Test équitable. Qui est le plus équitable de tous ? Créez un jeune magasin du monde Organisez des actions Créez une affiche équitable My Fair Shady. Un petit rap équitable ? Liste de matériel éducatif complémentaire

4.1. Intégrez le commerce équitable dans les cours Le commerce équitable est un système d‟échanges économiques respectueux de l‟environnement et des droits des travailleurs. Puisque le commerce équitable fait appel à plusieurs notions, il pourrait être traité à l‟intérieur de plusieurs cours, comme les suivants :        

47

Anthropologie et sociologie; Démonstration d‟intégration des acquis en sciences humaines; Développement international; Économie, marketing, administration et commerce; Éthique, philosophie et religion; Géographie et environnement; Histoire et sciences politiques; Méthode de recherche en sciences humaines (méthodologie), etc.47

Guide d’action pour un commerce équitable, Equiterre, 2006

48

©www.bigfoto.com


4.2. Le commerce équitable, ça se discute "Le but de la discussion ne doit pas être la victoire, mais l'amélioration." Joseph Joubert Le commerce équitable est loin d'être un sujet neutre. Au contraire, il est au centre de nombreux débats et controverses. Vous trouverez dans cette fiche quelques débats attachés au thème du commerce équitable. L‟objectif est de faire réfléchir les élèves sur le concept même de commerce équitable et d‟éveiller leur esprit critique : quels sont les problématiques et les enjeux liés au commerce équitable ? Organisation des activités Cette activité peut s‟organiser autour d‟un ou plusieurs débat(s) ou autour de présentations réalisées par les élèves.

QUELQUES

THEMES QUI FONT DEBAT A L'HEURE ACTUELLE

Commerce équitable et multinationales : vers un commerce équitable « light » ? Le commerce équitable se trouve de plus en plus en grande surface et de nombreuses multinationales proposent désormais des produits labellisés équitables. Mais la vente de produits équitables à travers des organismes dont les pratiques sont souvent dénoncées n‟est-elle pas un paradoxe, un reniement du concept même de commerce équitable ? Va-t-on vers une diminution des standards du commerce équitable ? Sources à consulter :   

Article du Monde diplomatique écrit par Christian Jacquiau : Max Havelaar ou les ambiguïtés du commerce équitable48 Article de Indymédia écrit par Nicolas Gérard : Commerce équitable et grande distribution, le grand chambardement49 Article de Trans‟form‟action écrit par Thomas Couthrot : Les coulisses d‟un pamphlet50

Commerce équitable et environnement On entend de plus en plus dans la presse parler de « food miles » et de bilan carbone : le réchauffement de la planète s‟invite maintenant habituellement dans nos assiettes. On conseille donc de consommer des produits locaux et transportés de la manière la moins polluante possible. Mais les produits du commerce équitable sont en général des produits exotiques venant de loin : que faut-il dans ce cas privilégier ? L‟équitable ou l‟écologique ? Mais les produits équitables ont-ils vraiment un bilan carbone plus important que nos produits locaux ?

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/09/JACQUIAU/15101 http://www.indymedia.be/fr/node/4676 50 http://transformaction.free.fr/article.php3?id_article=55 48 49

49


Sources à consulter :   

Traduction d‟un rapport d‟Oxfam sur les « kilomètres alimentaires (food miles) » : « Food Miles » ou éradication de la pauvreté ? Du devoir moral de consommer des fraises africaines à Noël Article traduit de The Economist : Peut-on changer le monde en faisant ses courses ?51 Commerce équitable, commerce durable, une brochure du Trade for Development Centre52

Commerce équitable et labellisation Le commerce équitable fait de plus en plus parler de lui mais on observe depuis quelques temps une multiplication de labels et de certifications : commerce équitable, commerce durable, Rainforest Alliance, … Ces labels se valent-ils tous ? Quelle lisibilité ont-ils pour les consommateurs ? Les consommateurs peuvent-ils avoir confiance dans ces labels ? La diversité ne risque-t-elle pas de perdre et finalement de détourner le consommateur ? Sources à consulter :   

Article du Vif express : Commerce équitable, T'es pas tout seul, Max53 Débat audio entre Tristan Lecomte, fondateur d‟AlterEco, et Christian Jacquiau, auteur des "coulisses du commerce équitable" Article du Trade for Development Centre : Vers une reconnaissance légale du commerce équitable ?54

Le commerce équitable est-il réellement équitable ? Quels sont les impacts réels du commerce équitable ? Permet-il réellement une amélioration ? A qui profite le commerce équitable ? Sources à consulter :    

Article du Trade for Development Centre sur l‟impact du commerce équitable55 Article de Max Havelaar : Tout sur le cacao équitable56 Article de La libre Belgique : Gnangnan le commerce équitable ?57 Dossier : Le commerce équitable est-il éthique ?58

http://autreassiette.free.fr/article.php?sid=588 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/2-ressources/ressources.cfm 53 http://www.levif.be/actualite/belgique/72-56-8709/commerce-equitable--t-es-pas-tout-seul---max.html 54 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/enjeux-du-commerce-equitable/vers-une-definition-legale-du-commerceequitable.cfm 55 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/l-impact-pour-les-producteurs.cfm 56 http://www.maxhavelaar.be/files/u2/Impact_4_org_de_cacao_FR.pdf 57 http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=252181 58 http://www.cge.asso.fr/presse/Unesco/mentions/D-1640%20ESC%20ROUEN%20-%20F%20TRIBECHE%20et%20X.%20VOISIN.pdf 51 52

50


© Simon Rawles - Marcus Lyon

4.3. Qui est le plus équitable de tous ? – le Fair Test "La vie n’est qu’un test. Sinon, nous aurions reçu des instructions." Sandie Jost Dans quelle mesure sommes-nous „orientés commerce équitable‟ ? Demandez aux élèves de compléter un test, d‟évaluer leurs résultats, et éventuellement d‟adapter le test à davantage de personnes. Cet exercice peut donner lieu à d‟intéressantes discussions. Qu‟est-ce que l‟un juge important ? Où l‟autre met-il l‟accent ? Qu‟est-ce qui est le plus important : l‟attitude, les actes, la connaissance ou la diffusion ? OBJECTIFS   

Confronter l‟image de soi avec les résultats d‟un test ; Déterminer le poids des valeurs (Qu‟est-ce qui est le plus important ?) ; Comprendre comment un test est structuré, et comment en élaborer un soi-même.

51


METHODE On demande aux élèves de passer un test (Voir annexe le Fair Test). On peut lire le test et demander de noter les réponses, ou donner le test par écrit. On leur donne ensuite une clé à points, et les différents profils « équitables ». Qui correspond à quel profil ? Analyse des résultats Discussion en classe : êtes-vous d‟accord avec le résultat ? Qui ne l‟est pas ? Pourquoi ? Si oui, est-ce un bon résultat ? Un mauvais ? Vous voulez faire mieux ? Que pourriez-vous faire ? Pourquoi le résultat est-il différent de votre propre jugement ? Quelles questions vous ont fait perdre des points ? Ces questions ne sont-elles donc pas importantes ? Qu‟en pensent les autres ? Vaut-il mieux acheter équitable sans savoir pourquoi, que d‟inciter les autres à acheter équitable mais sans le faire soimême? Adapter le test On invite les élèves à adapter le test et à y ajouter des questions, d‟autres pondérations aux réponses ou de prévoir des réponses supplémentaires.

4.4. Créer un JM, un jeune magasin du monde-Oxfam Voir 3.5.

4.5. Organiser des actions "Agir, c'est une création continue." Edmond Jaloux Objectifs   

Utiliser la compréhension comme impulsion à l‟action ; Imaginer des actions réalisables en utilisant la technique du brainstorming, les planifier et les organiser ; Penser qu‟un état d‟esprit positif en combinaison avec un message clair et un emballage amusant peuvent vraiment influencer les gens.

Forts de leur conviction, les élèves secouent un peu les consciences, de manière ludique. Ils ne disent pas au public „ce qui est bien‟, mais le laisse expérimenter. Les jeunes sont invités à organiser des événements encourageant un autre comportement d‟achat.

52


Le but de cette activité est double. D‟une part, l‟organisation d‟un événement / d‟une action est déjà un gros travail en soi, où il faut tenir compte de nombreux éléments ; mais d‟autre part, les jeunes pourront, en contact direct avec les passants, témoigner de leur choix des produits équitables, ce qui se répercutera ensuite sur leur propre comportement ultérieur. Encadrez-les et aidez-les à élaborer la liste des tâches, la distribution des rôles et l‟exécution. Mais plus ils se débrouillent seuls, plus le fondement de l‟action sera solide, plus leur implication et leur enthousiasme seront grands. Brainstorming Les jeunes peuvent-ils imaginer eux-mêmes de telles actions, de tels événements ? Un brainstorming débute par une question claire : “Avec quelle action pouvons-nous encourager les clients potentiels à acheter des produits équitables ?”. Laissez éventuellement chaque élève inscrire d‟abord au moins une idée. Aucun jugement n‟est posé lors du brainstorming. Même l‟idée la plus folle – peut-être bien la plus ridicule – peut constituer un tremplin précieux vers une autre idée. Par contre, on peut approfondir une idée. Que se passerait-il si ? Et comment résoudrions-nous cela, alors ? Chaque participant doit être conscient qu‟une question supplémentaire n‟implique pas de critique personnelle, et qu‟il n‟y a pas de „gagnant‟ ni de „perdant‟: le groupe collabore à toutes les idées pour trouver la meilleure réponse possible. Chacun doit être prêt à renoncer à son idée, à la voir développée ou rejetée et doit se concentrer sur la proposition suivante. Essayez ainsi de rassembler de cinq à dix idées. Les actions peuvent être classées dans trois catégories : 

 

Actions distinctes : Elles n‟ont aucun rapport avec l‟environnement. Vous constituez votre expérience à partir de rien, et vous attirez le visiteur/votre interlocuteur dans votre monde (ex. : Vous montez un stand n‟importe où et vous faites suivre aux visiteurs le parcours du produit équitable). Actions intégrées : Celles-là changent quelque chose dans l‟environnement. Vous transformez le marché en champ de pique-nique équitable ou vous faites subir un « makeover » à l‟entrée du supermarché. Actions d‟annotation : Vous ne changez rien à l‟environnement, mais par des commentaires (visuels ou verbaux), vous modifiez la vision sur l‟environnement.

Choisir l’action Souvent, le brainstorming permet de déterminer quelle est l‟idée la plus populaire. Celle qui a fait l‟objet du plus grand nombre d‟associations. A défaut, ... il faut voter. Dresser la liste des tâches Analysez l‟action et tentez d‟en distinguer toutes les tâches possibles. Demandez à chacun d‟effectuer une préparation écrite. Vous obtiendrez ainsi une liste plus longue. Quelques exemples :   

déterminer la date et le lieu matériel (que faut-il acheter, créer ?) acteurs/encadrement (quels rôles sont nécessaires, éventuellement en équipes – combien d‟équipes ?) 53


        

obtenir des autorisations/assurances (école ; autorités ; responsables du site, ex. : le manager du supermarché) créer et diffuser des annonces (affiches, contact presse, radio locale) informations concernant l‟action (petite expo sur place ? Powerpoint ? Dépliant ?) régler les questions de catering (faut-il prévoir à manger pour l‟équipe ?) prévoir le transport (personnes, matériel) écrire le scénario (qui fait quoi et quand ?) désigner un coordinateur (suivi du scénario) écrire un scénario de secours prévoir des enregistrements (photos, vidéos, interviews, ...)

Répartir les tâches Lorsque la liste des tâches est élaborée, celles-ci doivent d‟abord être planifiées et distribuées. N‟oubliez pas de noter la tâche de coordinateur : une personne qui vérifie si les tâches sont bien réalisées dans les délais prescrits. L’action Suivre le déroulement du scénario.

4.6. Créer une affiche équitable "L'affiche doit être un télégramme adressé à l'esprit." Paul Colin Composition d’une affiche (discussion de groupe) Qu‟est-ce qui doit y figurer ? Les élèves peuvent essayer, en groupe, de dégager, préciser les différents éléments. Ont-ils trouvé des éléments comparables sur différentes affiches ?59 Que voulez-vous dire ? (classe) Messages possibles : achetez équitable ; contrôlez les marques que vous achetez ; n‟hésitez pas à acheter des marques, des marques du commerce équitable ; ... Cherchez une accroche (individuel) Certains préfèrent démarrer par un slogan, d‟autres par une image. Il n‟y a pas de bonne ou de mauvaise méthode.

59

Plus d’info : http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/5-la-semaine/guide-d-action/informations-pratiques/composition-affiche.cfm

54


Réalisez (individuel) Cela peut se faire selon la bonne vieille méthode artisanale (papier, marqueurs et ciseaux) ou avec les moyens modernes : classe informatisée ? REALISER

UNE AFFICHE AVEC

POWERPOINT

Après avoir choisi les composantes de votre affiche, voici quelques conseils pour les insérer dans Powerpoint. Mettre la présentation Powerpoint à la taille de l'affiche Dans le menu fichier, allez dans mise en page et personnalisez les dimensions. Pour mettre au format A0: Largeur : 841 mm Hauteur : 1188,9 mm Pour mettre au format A3: Largeur : 297 mm Hauteur : 420 mm Quelle taille de police utiliser ? Il faut que le titre de l'affiche soit visible à 5 mètres et le contenu à 1 mètre. On conseille donc d'utiliser les tailles de police suivante :    

Pour le slogan : 56 à 64 Pour la baseline : 38 à 42 Pour le texte explicatif : 24 à 36 Pour les noms : 22

Quelle police choisir ? Elle doit être choisie en fonction du message. En général, il ne faut pas utiliser plus de 2 polices différentes dans l'affiche. Conseils :  Utilisez le gras pour les titres et les notions importantes  Ecrivez de préférence sur un fond clair  Choisissez des couleurs chaudes pour les titres et le slogan Insérer des images Il faut faire attention à la résolution des images choisies : celle-ci doit être grande sinon l'image sera floue.

55


Pensez à afficher le diaporama pour avoir une idée du résultat. Discussion du résultat (classe) Les affiches sont examinées en groupe et les élèves justifient leurs choix et leurs idées. On pose toujours la question de savoir si l‟affiche promeut suffisamment le commerce équitable. Que dirait un professionnel ? L’avis du pro Si vous en avez la possibilité, il peut être intéressant de prendre rendez-vous avec une agence publicitaire/de communication des environs pour présenter votre affiche. Que peut nous dire un professionnel à propos de notre travail?

4.7. MY FAIR SHADY. Un petit rap équitable ? "La critique a le premier mot, mais la musique a le dernier." C. Buddingh

Objectifs  

Faire exprimer aux élèves leur point de vue en musique ; Exprimer ceux-ci en phrases courtes et percutantes, en utilisant des rimes, des allitérations et des rythmes entraînants.

PREPARATION Le rap est le style de musique le plus accessible pour les jeunes qui n‟ont pas eu de formation musicale. Ce style se prête particulièrement bien aux textes critiques, sans nécessité d‟une grande histoire rectiligne. Vous pouvez demander aux jeunes d‟écrire des phrases courtes, formant ensemble un patchwork de remarques et commentaires, ou blagues, autour du commerce équitable. On ne les jette pas immédiatement à l‟eau, mais on les aide progressivement à écrire leur propre Fair Rap.   

S‟il n‟est pas nécessaire de présenter le rap aux jeunes, cela ne peut pas faire de mal de commencer par le morceau préféré d‟un élève de la classe. Cherchez une « baseline » : Quelqu‟un peut amener une baseline. Il existe également des versions karaoké de chansons qui peuvent offrir un précieux fil conducteur. Ecoutez la chanson rap et utilisez sa structure. Y-a-t-il un refrain ? Généralement, la structure du rap est la suivante : intro - strophe - refrain - strophe - refrain breakdown (instrumental) - refrain - fin. 56


Pour le texte, vous ne devez pas suivre un schéma strict, mais bien le „beat‟, le rythme de la musique. Les rimes et les allitérations aident à renforcer le texte ou à l‟accentuer. Utilisez toujours au moins une rime par phrase. La récitation à voix haute et le chant aident à achever les phrases.

Conseil. Lorsqu‟une phrase est trop longue, essayez de la couper en deux. Une phrase trop courte peut être rallongée avec des interjections (et, donc, voilà, ...). Ne perdez pas le thème de vue ! Rassemblez tous les textes, choisissez-en un qui peut devenir le refrain et composez ainsi votre chanson avec différentes phrases amusantes. ON

S'ENREGISTRE

Matériel :  

ordinateur avec un logiciel permettant l'enregistrement de chansons comme Audacity (logiciel gratuit60) microphone

Puisque les jeunes ont écrit une chanson, autant l‟enregistrer n‟est-ce pas ? C‟est la cerise sur le gâteau et l‟enregistrement de leurs opinions et de leur engagement envers le commerce équitable. Vous pouvez aller aussi loin que vous le souhaitez. Enregistrer la chanson et la diffuser en interne semble le minimum. Mais si vous êtes satisfait du résultat, vous pouvez également le diffuser sur le net (de nombreux élèves ont un compte Facebook, Netlog ou autre). Monter le studio Il n‟est pas nécessaire de disposer d‟un studio professionnel. Un ordinateur, un microphone et une pièce tranquille qui ne résonne pas trop permettent d‟obtenir un excellent résultat. Un élève possède-t-il du matériel d‟enregistrement ? Si ce n‟est pas le cas, quelqu‟un est-il disposé à télécharger le logiciel gratuit Audacity et à se familiariser avec le système ? Rassembler les pistes Un élève dispose-t-il de « beats » rap ou de rap instrumentaux? A défaut, vous pouvez en télécharger gratuitement et légalement sur le net (notamment sur beatstorm61). Demandez aux élèves d‟en choisir quelques-uns. Test Avant d‟enregistrer le tout, réalisez une « démo », afin que le(s) élève(s) puisse(nt) s‟exercer. 60 61

Pour télécharger gratuitement le logiciel : http://audacity.sourceforge.net/ www.beatstorm.com

57


Conseil. Prévoir peut-être une diffusion numérique, pour que les élèves puissent s‟exercer chez eux. Il faut à présent choisir les chanteurs/chanteuses. En faut-il un seul, ou plusieurs qui chantent chacun une strophe, une phrase ? Prêt pour l’enregistrement ? Lorsque chacun est prêt, démarrez l‟enregistrement. Portes fermées, silence. Chantez avec le casque sur la tête (pour éviter tout effet retour). Enregistrez plusieurs versions, peut-être avec plusieurs chanteurs/ chanteuses ? Mixez ensuite la ou les version(s) retenue(s) pour éliminer les bruits dérangeants (respiration, chocs, bruits de fond), équilibrer les niveaux sonores, et ajouter éventuellement quelques effets, instruments, voix, ou samples supplémentaires. Diffusion Placez la chanson « online », diffusez-la. Qui sait, elle deviendra peut-être un tube !

4.8. Matériel éducatif complémentaire De nombreuses organisations sont actives dans le domaine de l‟agriculture durable et/ou du commerce équitable. La page suivante vous présente le matériel mis à la disposition des écoles primaires et secondaires. Les adresses sont extraites notamment de la base de données „Planet Anime !‟ de "Annoncer la Couleur"– www.annoncerlacouleur.be. Le répertoire «Planet Anime !» propose des outils d‟éducation au développement destinés à sensibiliser les jeunes (de 6 à 20 ans) aux relations Nord-Sud. Ils sont disponibles en Belgique francophone et proviennent de différentes organisations. La démarche de "Annoncer la Couleur" s‟inscrit dans un processus de pédagogie active, c‟est pourquoi ils ont sélectionné des outils participatifs, associés à une animation ou une exploitation pédagogique. Remarque : les outils d‟animation sont disponibles au sein des organisations qui les ont créés. Adressez-vous donc directement à elles.

58


Vidéo : Lisa & le jus d'orange Produit par Oxfam-Magasins du monde, ce clip animé de 2 minutes 30 s‟adresse aux principalement aux jeunes de 10 à 15 ans. Lisa est une jeune fille qui adore le jus d’orange. En plongeant dedans, elle découvre la réalité des conditions de travail de Luis. Elle comprend mieux comment, grâce au commerce équitable, il peut continuer à travailler dans de bonnes conditions, en respectant l’environnement et en permettant de développer des projets pour la collectivité. A voir sur : www.omdm.be/jm-oxfam/video-lisa-et-le-jus-doranges.html Des pistes d‟exploitation pédagogiques accompagnent le DVD pour l‟utiliser lors d‟une animation de groupe. Au niveau pratique : Le DVD est disponible en prêt, au Service éducation d‟Oxfam. 010 43 79 50 – extension 432 Carrefours du monde Quoi : Ateliers d‟immersion (la Bolivie, l‟Afrique du Sud et Mondiapolis) Conditions : Réserver 6 semaines à l‟avance Durée : 3h à 1/2 journée Prix : 4€ par personne Public cible : 15+ Thèmes : Interdépendance Nord-Sud, commerce équitable, mondialisation Des abeilles et des hommes62 Quoi : Jeu de rôle Conditions : Payant, réserver Durée : 1,5h Prix : 60 € Public cible : 12+ Thèmes : Interdépendance Nord-Sud, commerce équitable, développement durable Exposition photos sur les communautés Mayas / Exposition Clip63 Quoi: Exposition Conditions : Emprunt Durée : 60 min / 30 min Prix : Gratuit Public cible : 12+ Thèmes : Interdépendance Nord-Sud, commerce équitable La malle des Consomm’acteurs64 Quoi : Malle pédagogique Conditions : Emprunt ou achat http://www.maya.be/main.jsp?p_wsid=2&p_%20pageid=369 www.maya.be/main.jsp?p_wsid=2&p_pageid=368 64 http://www.crieanlier.be/malle.htm 62 63

59


Durée : 20 min à 3h30 Prix : Contacter "Crie" ou acheter-la pour 250€ Public cible : 10-15 ans Thèmes : Interdépendance Nord-Sud, commerce équitable, développement durable Les J���M du monde-Oxfam65 Quoi : Un JM dans votre école Conditions : Contacter les magasins du monde Durée : Illimité Prix : Gratuit Public cible : 14+ Thèmes : Commerce équitable Au coeur des Caraïbes66 Quoi : DVD/VHS Conditions : Achat Durée : 15min Prix : 5 € Public cible : 14+ Thèmes : Commerce équitable Travail d’enfer au paradis67 Quoi : Réflexion en groupe, débat Conditions : Télécharger sur site Durée : 2 x 50 min Prix : Gratuit Public cible : 15+ Thèmes : Commerce équitable Coffres d’animation68 Quoi : 5 coffres de matériel ayant chacun un thème Conditions : Réserver (transport par vos propres moyens) Durée : Illimité Prix : 5€ par jour Public cible : Tous les ages Thèmes : Commerce équitable, le Mexique, Le Guatemala, le miel Max’s Trade Game69 Quoi : Jeu + reportage Conditions : Emprunt Durée: 1h Public cible : 14+ Thèmes : Commerce équitable, développement, relations Nord-Sud

http://www.omdm.be/jm-du-monde-oxfam/index.html http://www.maxhavelaar.be/fr/maxshop 67 http://www.oxfamsol.be/fr/IMG/pdf/Kit_Travail_d_enfer_au_Paradis.pdf 68 http://www.maya.be/main.jsp?p_wsid=2&p_%20pageid=368 69 http://www.reseau-idee.be/outils-pedagogiques/fiche.php?&media_id=417&index=1&no_reload=f4324a29_12 65 66

60


5. En tant qu’entreprise Nous sommes aujourd‟hui devenus particulièrement attentifs à l‟impact que nous pouvons avoir sur l‟environnement. Le monde entrepreneurial, lui aussi, s‟adapte aux normes, qu‟elles soient au niveau de l‟équipement, du tri et du recyclage des déchets, … Pourquoi ne pas poursuivre ce mouvement vers une politique de responsabilité sociétale de votre entreprise, en commençant par le commerce équitable, en donnant l‟exemple et en encourageant l‟ensemble de votre personnel à consommer ce type de produits ? Vous situerez votre entreprise dans un cadre de solidarité mondiale.      

Consommez équitable Communiquez équitable Envoyez des cartes de voeux ou de remerciement équitables Demandez à son entreprise de changer sa politique d‟achat La campagne "Fairtrade@work!" Se lancer dans le commerce équitable

5.1. Consommez équitable PENDANT

LES PAUSES

Mettre à disposition de vos employés des produits équitables (thé, café, chocolat, sucre, ...) en voilà une bonne idée ! C'est la meilleure manière de montrer que :  

vous êtes concerné, impliqué ; vous prenez soin à la fois de votre personnel et de celui d‟autres entreprises, de l‟autre côté de la planète.

Aujourd'hui, avec la diversité d'offres existante, vous trouverez forcément le ou les produit(s) qui vous conviennent et cela ne vous coûtera pas beaucoup plus cher. Conseil. Lors du passage de votre entreprise au commerce équitable, n'oubliez pas de le communiquer aussi bien à vos employés qu'à l'extérieur. Vous pouvez mettre à disposition de vos

© Simon Rawles - Marcus Lyon

61


employés des affiches et des dépliants pour qu'ils comprennent le passage à des produits équitables. Au niveau des relations extérieures, pourquoi ne pas mettre un article sur le passage au commerce équitable sur votre site web ou dans votre newsletter ? Vous pouvez également utiliser des distributeurs automatiques de café, de confiseries et de bonbons pour les pauses.

PENDANT

LES REUNIONS ET LES RECEPTIONS

Pour ces événements, vous pouvez aussi consommer équitable: les boissons (jus de fruits, vins, bières, …) et en-cas (chocolats, barres de céréales, cookies au chocolat, speculoos, chips de manioc, fruits secs, …) seront très certainement appréciés. C'est une manière simple de fournir des produits originaux et engagés. Quelques produits originaux :     

Des vins équitables : Fair Trade Original70, Vino mundo71, Oxfam72, Max havelaar73, Tout l'or du Monde74 De la bière équitable: Tout l'or du Monde , Oxfam Du mousseux et apéritifs équitables: Tout l'or du Monde , Oxfam, Fair Trade Original Chips au yuca75 Chips de banane

Consultez le site du Trade for Development Centre76 ou www.equidurable.be pour découvrir plus de produits.

5.2. Communiquez équitable Vous êtes engagé dans le commerce équitable, faites-le savoir à vos partenaires et à vos clients ! Rédigez un communiqué Pourquoi ne pas publier un article sur votre engagement pour le commerce équitable sur votre site ou dans votre newsletter ou brochures destinées à vos partenaires ? L'engagement dans une démarche équitable est un plus commercial à ne pas négliger.

www.fairtrade.nl/main_en.php?item_id=681 www.vinomundo.be/index.php?changemodule=our_specialisation&loadspecialisation=true&specialisation_id=158 72http://mdm.officity.com/Public/Alimentation_home.php?ID=1556&parentID=&categ_start=%2Fmedia%2FProdType%2FAlim%2F&gamme=Spiritueux&typeAlime ntation=&typeSpiritueux= 73 http://www.maxhavelaar.be/fr/mh/search 74 http://www.toutlordumonde.be/index.php?page=43&lng=fr&text=Nos%20produits 75 http://www.oft.be/pageview.aspx?pv_mid=4572&pgroep_ID=Chips 76 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/les-produits/1-ou-trouver-les-produits-equitables.cfm 70 71

62


Offrez des cadeaux d'entreprise équitables Vous êtes amené bien souvent durant la vie de votre entreprise à offrir des cadeaux à vos partenaires, à vos clients ou lors de portes-ouvertes. Pourquoi ne pas profiter de cette opportunité pour offrir équitable ? Il existe en effet de nombreux petits cadeaux adéquats. Cela vous permettra en faisant plaisir à vos partenaires ou à vos clients de leur affirmer la ligne directrice de votre entreprise: elle est engagée dans le commerce équitable et souhaite pratiquer une autre forme de commerce. N‟hésitez pas à jeter un coup d‟œil aux diverses organisations ou magasins engagés sur www.befair.be

5.3. Demandez à votre entreprise de changer sa politique d’achat Nous sommes aujourd‟hui devenus particulièrement attentifs dans la vie de tous les jours à l‟impact que nous pouvons avoir sur notre environnement. Recycler est devenu une norme, comme éteindre la lumière ou les équipements quand ils ne sont pas nécessaires. Comme nous passons beaucoup de temps au travail, il est normal de vouloir y apporter les améliorations que nous avons déjà opérées à la maison. Consommer des produits équitables au travail, c‟est :     

une manière d‟aider à lutter contre la pauvreté ; afficher son soutien aux femmes et aux hommes marginalisés ; encourager des échanges moins injustes ; combattre les mauvaises conditions de travail et les bas salaires ; donner un accès à l‟éducation.

Le commerce équitable n‟est pas de la charité, c‟est aider certaines personnes à construire leur propre futur. COMMENT D’ACHAT ?

INCITER

VOTRE ENTREPRISE A CHANGER SA POLITIQUE

En préparant le plus d‟informations possibles à destination de celui (ou de ceux) qui prend (prennent) les décisions d‟achat.

En prenant quelques produits à faire goûter aux gens. Conseil. Pourquoi ne pas organiser une pause café équitable ou une dégustation équitable ? P

En donnant des détails sur les organisations qui fournissent déjà des produits du commerce équitable et leur évaluation par les employeurs. Conseil. Des brochures peuvent être laissées dans l‟espace partagé afin de toucher un large public.

63


COMMENT

CONVAINCRE LA DIRECTION DE SOUTENIR L’IDEE

?

Organisez un événement qui explique les avantages du commerce équitable, qui montre les produits et qui les fasse goûter. Ensuite, faites circuler un questionnaire afin de savoir si les employés préfèrent avoir uniquement des produits Fair Trade au travail ou s‟ils préfèrent plutôt avoir le choix. Enfin, amenez les résultats de l‟enquête auprès de celui qui prend les décisions d‟achat et à la direction. Vous prouverez ainsi que vous n‟êtes pas un cas isolé et qu‟il y a une véritable motivation de la part des employés. Conseil : Pensez aussi à préparer un budget du passage au commerce équitable, c‟est souvent pour des raisons économiques que sont prises les décisions. Et si je n’ai pas envie d’être étiqueté « le hyppie » du bureau ? Mettez en avant le fait que beaucoup d‟autres organisations bien connues offrent des produits du commerce équitable au travail. Beaucoup d‟entreprises font le changement pour différentes raisons :   

parce qu‟ils veulent faire partie du mouvement mondial de lutte contre la pauvreté ; par préférence pour une marque particulière ; parce qu‟ils sentent que les valeurs du commerce équitable sont en accord avec les idées et les attitudes de leur entreprise.

64


5.4. La campagne "Fairtrade@work!" Max Havelaar organise chaque année, la journée "Fairtrade@work !" qui a pour objectif de donner un coup de pouce à toutes les entreprises et institutions qui souhaitent faire connaître les valeurs et les produits du commerce équitable aux membres de leur personnel. Originaire du Royaume-Uni, cette campagne demande aux entreprises et organisations participantes la mise en place d‟une action sympathique durant laquelle, d‟une part, des produits équitables sont consommés sur le lieu de travail et, d‟autre part, une action de communication ou de sensibilisation sur le commerce équitable est menée. Si votre entreprise ou organisation consomme déjà de manière régulière des produits, cela ne vous empêche nullement de vous inscrire ! Il vous suffit alors de voir si vous ne pouvez pas passer à une vitesse supérieure, en rajoutant un/des produit(s) à la gamme offerte, par exemple. Afin d‟encourager ces démarches entrepreneuriales, responsables et positives, Max Havelaar désigne 10 lauréats qui reçoivent le prix "Fairtrade@work!". Les critères de sélection tiennent à la fois compte de la créativité et de l‟originalité de la journée "Fairtrade@work", ainsi que de l‟impact des actions sur les volumes supplémentaires de ventes que cela représente pour le Sud. Pour plus d‟informations tant sur les formalités d‟inscription que sur le matériel de communication à disposition, nous vous renvoyons vers le site : www.maxhavelaar.be

5.5. Se lancer dans le commerce équitable Aujourd'hui, le commerce équitable a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se disent sensibilisés à ce type de commerce respectueux de l'être humain et de l'environnement (voir l'enquête d'opinion77 réalisée par Ipsos en 2008). C'est aussi un marché en croissance constante : 20% par an en Europe au cours de ces 5 dernières années. En Belgique78, il a connu une augmentation de 83% depuis 2001. De nombreux acteurs se lancent aujourd‟hui dans ce pari de développer une activité commerciale. Ouvrir un magasin Créer son propre commerce, spécialisé dans la vente de produits issus du commerce équitable. Outre les impératifs d‟une bonne gestion commerciale (gestion des stocks, de la trésorerie, …), une attention particulière sera portée à l‟approvisionnement des produits. Ont-ils bien été produits et commercialisés dans les conditions du commerce équitable ? De nos jours, de plus en plus de fournisseurs de produits équitables émergent sur le marché. Sur le site du Trade for Development Centre79, vous aurez une liste (non exhaustive) des différents fournisseurs qui vous permettront de vendre des produits équitables dans votre magasin.

http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/2-ressources/commerce-equitable/equetes-d-opinion.cfm http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/le-marche-du-commerce-equitable-en-belgique.cfm 79 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/se-lancer-dans-le-commerce-equitable/fournsiseurs-produits-equitables.cfm 77 78

65


Importer des produits labellisés FLO ou bien provenant d'un membre de WFTO L‟idée ici est d‟identifier les organisations de producteurs, d‟exportateurs et de transformateurs déjà agréées par une organisation de certification (tel que FLO80, Fair for Life81, Ecocert82, FairWild83) ou encore par une organisation rassemblant les acteurs du commerce équitable (tel que WFTO, l‟Organisation mondiale du commerce équitable84). En effet, ces derniers répondent aux standards fixés. Vous serez alors liés à l‟organisation par un contrat de licence (ex : Max Havelaar85) ou par des cotisations (ex. : WFTO86). Importer des produits non labellisés Il faut dans un premier temps commencer à recenser les divers acteurs intervenant dans le processus de transformation ou de fabrication. Les ONG locales devraient vous aider à les identifier et à entrer en contact avec eux. Pour les produits pour lesquels aucun standard international n‟a été défini, il faut en effet organiser l‟ensemble de la filière. Cela demandera donc beaucoup de temps et d‟argent, d‟autant plus qu‟il faut financer à hauteur de 50% la commande selon les critères du commerce équitable. De plus, il faut avoir les moyens de mener des études de marchés, … On peut également s‟inspirer des critères des organisations de commerce équitable fixés au niveau international par la WFTO. Appui aux nouvelles initiatives Le Trade for Development Centre n‟a pas encore développé d‟appui direct aux initiatives du commerce équitable en Belgique, hormis via les Be Fair & Sustainable Awards, trois prix récompensant les meilleurs nouveaux projets dans le secteur. Nous avons réalisé une petite liste87, une présentation d'organismes susceptibles de soutenir les initiatives belges de commerce équitable. Vous trouverez en effet dans le réseau des finances solidaires, et dans celui des banques de l‟économie sociale, des partenaires potentiels. Si vous n‟avez pas de connaissances en gestion, des agences-conseil proposant des structures d'accompagnement pourront vous aider à mettre en place ou à finaliser votre projet.

http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/se-lancer-dans-le-commerce-equitable/max-havelaar.cfm www.fairforlife.net 82 www.ecocert.fr/-ESR-Equitable-Solidaire-.html?ref=eco-sapiens 83 www.fairwild.org 84 www.wfto.com 85 http://www.maxhavelaar.be/fr/entreprendrefaq 86 http://www.wfto.com/index.php?option=com_content&task=view&id=155&Itemid=187 87 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/se-lancer-dans-le-commerce-equitable/tableau-test.cfm 80 81

66


6. En tant que commune Vous avez le pouvoir d‟informer et de sensibiliser un grand nombre de personnes. Vous aussi, prenez vos responsabilités et engagez-vous dans un comportement de «citoyen du monde » !

    

Animez une commune Consommez équitable Organisez une dégustation de produits équitables La campagne "commune du commerce équitable" La campagne "ça passe par ma commue"

6.1. Animez une commune Pourquoi ne pas animer votre commune des valeurs équitables lors de divers événements annuels ? En organisant une ballade fléchée sur le thème du commerce équitable, par exemple. Repérez cinq ou six lieux ayant un rapport avec le commerce équitable, dressez une carte du parcours et animez par le biais d‟un questionnaire, de tests, d‟animations. Vous pouvez aller plus loin, en faisant de ce questionnaire un vrai concours avec une remise de prix après l‟activité. Vous pourrez à travers ces prix, offrir aux vainqueurs de nombreux produits équitables (un panier alimentaire, par exemple) et amener les participants à devenir des consommateurs concernés. Récolter des informations Si votre commune compte une association pour le commerce équitable, vous pouvez vous adresser à cette dernière pour obtenir des informations. Vous pouvez trouver ces associations ici. Ces associations ont établi des listes de lieux où les produits équitables sont disponibles. Si aucune association de ce type n‟existe dans votre commune, le personnel d‟Oxfam-Magasins du monde pourra vous aider à dresser la carte du commerce équitable de votre ville. Pour cela, munissez-vous d‟un plan de la ville et inscrivez-y les points de vente équitables. A l‟aide de codes, vous pouvez aussi mentionner le type de produits qui y sont vendus. Tracer l’itinéraire Le plus simple, pour tracer un itinéraire, c‟est de relier des points les uns aux autres. Mais vous pouvez rendre l‟itinéraire plus intéressant en y ajoutant des curiosités qui valent le détour. Est-ce que votre ville a un ancien hall de commerce? C‟est un point de départ idéal pour retracer l‟histoire du commerce équitable. Réaliser la carte Vous ne devriez avoir aucun mal à trouver un plan de la ville vierge. Demandez ensuite à un spécialiste en informatique de dessiner l‟itinéraire et d‟indiquer les magasins. Chaque fois que vous

67


prévoyez un commentaire, inscrivez un chiffre. Ne vous limitez pas au seul nom du magasin ou de la curiosité : l‟utilisateur vous en sera reconnaissant. Vous pouvez imprimer ces informations au verso de la carte. Enfin, n‟oubliez pas d‟apposer le nom de l‟éditeur responsable et la mention “Ne pas jeter sur la voie publique”. L’impression Voyez avec les responsables du centre d‟impression la quantité idéale d‟exemplaires à imprimer. Inutile d‟avoir du rebut, n‟est-ce pas ? Demandez-leur également quelle est leur méthode d‟impression la plus écologique. Panneaux indicateurs et informatifs Faites appel à quelques personnes douées pour créer des panneaux. Elles peuvent faire des merveilles : des panneaux pour les carrefours et des panneaux informatifs pour les curiosités et les magasins. Sur ces derniers, prévoyez une feuille supplémentaire pour ajouter des informations si nécessaire. Sur les panneaux indicateurs, la mention “Itinéraire équitable” suffit.

6.2. Consommez équitable Pendant les pauses Mettre à disposition de vos employés des produits équitables (thé, café, chocolat, sucre, ...) en voila une bonne idée ! C'est la meilleure manière de montrer que :  

vous êtes concerné, impliqué ; vous prenez soin à la fois de votre personnel et des travailleurs du monde entier.

Aujourd'hui, avec la diversité d'offres existante vous trouverez forcément le ou les produit(s) qui vous conviennent et cela ne vous coûtera pas beaucoup plus cher et améliora grandement votre image. Conseil: Lors du passage au commerce équitable, n'oubliez pas de le communiquer aussi bien à vos employés qu'à l'extérieur. Vous pouvez mettre à disposition de vos employés des affiches et des flyers pour qu'ils comprennent le passage à des produits équitables. Au niveau des relations extérieures, pourquoi ne pas mettre un article sur le passage au commerce équitable sur votre site web ou dans votre newsletter? Vous pouvez également utiliser des distributeurs automatiques de café, de confiseries et de bonbons. Pendant les réunions, les apéritifs et les réceptions Pour ces événements, vous pouvez aussi consommer équitable : les boissons (jus de fruits, vins, bières, …) et en-cas (chocolats, barres de céréales, cookies au chocolat, speculoos, chips de manioc, 68


fruits secs, …) seront très certainement appréciés. C'est une manière simple de fournir des produits originaux et engagés. Quelques produits originaux :     

Des vins équitables : Fair trade original88, Vino mundo89, Oxfam90, Max havelaar91, Tout l'or du Monde92 De la bière équitable: Tout l'or du Monde , Oxfam Du mousseux et apéritifs équitables: Tout l'or du Monde , Oxfam, Fair Trade Original Chips au yuca93 Chips de banane

Consultez le site du Trade for Development Centre pour découvrir plus de produits94.

6.3. Organisez une dégustation de produits équitables "Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es". Anthelme Brillat-Savarin Le but est de montrer que les produits du commerce équitable sont aussi justes que bons, et souvent même meilleurs que les produits qui ne bénéficient pas de la distinction commerce équitable. Quoi de mieux pour prouver cette affirmation que d‟organiser une dégustation ? Pourquoi ne pas organiser une dégustation pour votre commune ? C'est une manière de faire connaître à vos citoyens l'engagement de leur commune pour le commerce équitable. N‟oubliez pas de présenter le commerce équitable lors de la dégustation. Pensez également à préparer des affiches et des flyers à distribuer aux personnes intéressées. Mobilisez Mobilisez du personnel pour animer le stand et annoncer l'évènement à travers le site web de votre commune ou à travers le journal communal au moins 15 jours à l'avance. Vous pouvez aussi poser des affiches dans la commune pour annoncer l'évènement. Préparez Préparez le(s) stand(s). Matériel nécessaire: tables, nappes, affiches, flyers, les produits (café, thé, sucre, …), cafetière(s), bouilloire(s), serviettes, tasses, verres, cuillères, assiettes. Conseil. Animez votre dégustation en passant de la musique du monde ou des vidéos sur le commerce équitable.

www.fairtrade.nl/main_en.php?item_id=681 www.vinomundo.be/index.php?changemodule=our_specialisation&loadspecialisation=true&specialisation_id=158 90http://mdm.officity.com/Public/Alimentation_home.php?ID=1556&parentID=&categ_start=%2Fmedia%2FProdType%2FAlim%2F&gamme=Spiritueux&typeAlime ntation=&typeSpiritueux= 91 http://www.maxhavelaar.be/fr/mh/search 92 http://www.toutlordumonde.be/index.php?page=43&lng=fr&text=Nos%20produits 93 http://www.oft.be/pageview.aspx?pv_mid=4572&pgroep_ID=Chips 94 http://www.befair.be/fr/articles/www-befair-be/1-accueil/le-commerce-equitable/les-produits/1-ou-trouver-les-produits-equitables.cfm 88 89

69


Vous pouvez vous fournir en produits issus du commerce équitable aussi bien dans des boutiques spécialisées que dans des enseignes de la grande distribution. Le jour J 1. En servant , distribuez les flyers, expliquez le commerce équitable et pourquoi vous avez décidé de réaliser cette dégustation. 2. Informez la presse afin que des journalistes se joignent à votre dégustation : rien de tel pour les convaincre ! 3. Ecrivez un article bilan dans le journal communal retraçant le déroulement de la dégustation et la participation.

6.4. La campagne "commune du commerce équitable" La campagne "commune du commerce équitable" vise à développer le commerce équitable à l‟échelle de l‟entité communale. Cette campagne s‟inscrit dans le cadre du projet "Fair Trade Towns in Europe". Elle constitue un outil de travail concret pour les autorités communales et les autres acteurs tels que les citoyens, patrons d‟entreprise et commerçants. Toute personne impliquée dans la vie communale peut initier ou participer à la campagne. Pour obtenir la plaque attestant de son engagement pour le commerce équitable, la commune ou la ville doit remplir 6 critères : Critère 1 : Autorités Locales et Administration Communale Le conseil communal vote une résolution en faveur du commerce équitable et l'administration communale consomme du café et au moins un autre produit équitable. Informez les acteurs-clés en matière d‟achat équitable, organisez une dégustation de cafés et thés ou un événement en collaboration avec la commune, faites du lobby ou interpellez le conseil communal. Critère 2 : Magasins et HORECA Demandez des produits équitables dans les rayons des magasins ou sur les cartes des restaurants, impliquez les organisations de commerçants de la commune, donnez du matériel de promotion, proposez aux restaurateurs de créer un menu ou un plat équitable sur la carte ou au boulanger de préparer une tarte. Critère 3 : Entreprises et organisations Identifiez des personnes « relais » (membres du personnel, clients, etc.) pour convaincre l‟entreprise ou l‟organisation, jouez la carte de la responsabilité des Entreprises ou informez les personnes-clés. Critère 4 : Communication et couverture médiatique Ecrivez un communiqué de presse pour attirer les médias, faites jouer vos relations, créez un fichier presse, organisez un jeu à la radio locale ou demandez un temps de parole dans une émission-débat. 70


Critère 5 : Comité et pilotage local Invitez autant de personnes que possible à y participer, identifiez des sources d‟aide et de financement ou développez un plan d‟action commun. Critère 6 : Consommation et production durables au niveau local Privilégiez les circuits courts, les produits locaux, les produits issus de l‟agriculture biologique ou intégrée. Pour en savoir plus : http://www.cdce.be/

6.5. La campagne "ça passe par ma commune" La campagne "ça passe par ma commune" est une campagne plus large que la campagne "commune du commerce équitable". Elle a comme objectif de promouvoir l'engagement des pouvoirs publics dans un développement durable, social et solidaire. La campagne s'organise autour de sept actions principales : Choisir une consommation équitable ou éthique La commune s'engage à consommer le plus possible de produits éthiques ou équitables dans ses administrations et à promouvoir le commerce équitable dans sa commune. Choisir une consommation bio ou écologique La commune s'engage à utiliser le plus possible de produits bio, à diminuer sa consommation énergétique, à recycler au maximum ses déchets, à promouvoir une consommation bio et le recyclage dans sa commune, à gérer ses parcs et jardins de manière biologique, à faciliter l'installation ou le passage à l'agriculture biologique. Soutenir une économie sociale et solidaire La commune s'engage à promouvoir des politiques de réinsertion et à favoriser le réemploi des produits. Développer une coopération Nord-Sud La commune s'engage à mettre en place des projets de coopération et à attribuer un budget à la coopération au développement.

71


Respecter un environnement local La commune s'engage à gérer de manière rigoureuse le permis environnement, à protéger la biodiversité et à gérer de manière responsable les déchets. S’engager pour la planète La commune s'engage à diminuer sa consommation d'énergie et à inciter ses concitoyens à en faire autant. Elle s'engage aussi à utiliser voire à produire des énergies vertes et à améliorer les voiries pour les vélos et les piétons. Favoriser une démocratie locale participative La commune favorise l'information et la participation des citoyens à la vie politique et communale. Plus d'infos sur la campagne : www.capasseparmacommune.be

72


Annexes Quelques conseils pour l’organisation d’événements "Organiser, ce n'est pas mettre de l'ordre. C'est donner de la vie." Jean-René Fourtou Préparer un événement - qu‟il soit petit ou grand - nécessite un minimum de travail. Afin de vous aider dans cette tâche, voici une liste reprenant quelques questions à se poser ou les éléments-clés à ne pas oublier : S’y prendre très tôt Anticipez autant que possible l‟organisation de l‟événement. Pour les petits événements, 3 à 6 mois suffisent. Pour les grands projets, la préparation peut commencer un an ou plus à l‟avance. Faites un rétro-planning Pourquoi organiser un événement ? Pourquoi voulez-vous organiser un événement ? Dans quel but ? Quel résultat voulez-vous atteindre? Identifier les objectifs : informer, sensibiliser, médiatiser, mobiliser, etc. Quel type d’événement organiser ? Lorsque vous avez déterminé de manière précise l‟objectif de votre événement, organisez un minibrainstorming pour voir quel type d‟événement peut au mieux concrétiser votre objectif : conférence, atelier, spectacle, fête du personnel ? Budget Dès le début de votre projet, vous devriez déjà avoir une indication budgétaire. Disposez-vous d‟un budget de 10 000 ou de 100 000 euros ? Cette information est indispensable pour savoir quelles sont les options envisageables. Dès que les grandes lignes de votre événement sont connues, vous pouvez évaluer votre budget. Faites une estimation du coût des différentes parties de votre événement: salle, technique et son, catering, impression, orateurs, animation, hôtesses, transport, etc. Prévoyez aussi une rubrique "frais imprévus" correspondant à environ 10% du budget prévu. Il y a toujours des choses auxquelles on oublie de penser … Attention: votre budget est-il TVA comprise ou hors TVA? Cela fait une grande différence. Tenez compte du fait qu‟il y a plusieurs taux de TVA : 6% pour certains travaux d‟impression, par exemple, et 21% pour les hôtesses et les intervenants95 Passez régulièrement votre budget en revue.

95

Source : « Pourquoi et comment organiser un événement ». Guide pour les communicateurs fédéraux, COMM Collection - N°16.

73


Définition du fil rouge de l’événement Qu‟est ce qui donnera à votre événement son cachet ? Comment le rendre original ? Qu‟est ce qui attirera le public et lui donnera envie d‟assister à l‟événement ? Pour cadrer votre événement et faciliter la communication événementielle, il est intéressant de définir un fil rouge ou un thème. Le fil rouge peut être une image, un logo, un slogan ou même une métaphore. Le lien avec l‟objectif de l‟événement doit être évident. Le fil rouge pourrait être comparé à un porte-manteau sur lequel accrocher votre événement. Le fil rouge sera utilisé essentiellement dans la communication : l‟invitation, le programme, etc. L‟idéal est de définir le fil rouge avant de fixer la date et le lieu de l‟événement. Vous pourrez ainsi établir un lien entre eux. Le fil rouge pourra aussi être exploité le Jour J: références dans les discours, la décoration, …96 Public « cible »  

 

A quel type de public votre événement s‟adresse-t-il ? Etudiants ? Professeurs ? Cela influencera évidemment le choix du lieu et le contenu. Comment allez-vous attirer votre public ? L‟entrée sera-t-elle gratuite ou payante ? Libre ou sur invitations ? Où pouvez-vous faire de la publicité? Conseil: pensez aux magazines, radios locales, affiches dans les supermarchés et les centres communautaires. A quel moment de la journée allez-vous organiser l‟événement ? Est-ce que la majorité du public ciblé pourra se rendre à l‟événement à cette heure de la journée ? Essayez de comprendre votre public « cible ». Qu‟est-ce qui l‟intéresse ? Quelles sont ses attentes, ses plus grandes préoccupations. Quelles pourraient être ses résistances ?

Lieu Le choix de celui-ci est crucial. Pensez à exploiter les alentours et les caractéristiques spécifiques du lieu afin de mettre en valeur votre événement. Un lieu différent ou inhabituel peut demander davantage d‟organisation, mais peut aussi attirer un public plus large ! Plus d'infos Voici une liste d‟éléments à considérer qui vous aidera à choisir votre lieu idéal :           

96

coût emplacement disponibilité restauration capacité transport / parking éclairage / alimentation configuration du lieu accessibilité plan d‟évacuation toilettes / facilités

Source : « Pourquoi et comment organiser un événement ».. Op. Cit.

74


Conseil. Un lieu différent ou inhabituel peut demander davantage d‟organisation, mais peut aussi attirer un public plus large. N‟avions nous pas parlé de créativité ? Les moments de détente Ils participent au succès de votre événement. Soyez donc particulièrement vigilants à l‟organisation des :    

pauses (horaires, composition), cocktails debout ou assis, repas (menus, horaires, durée) : attention aux restrictions alimentaires de certains participants, service traiteur.

Avez-vous l‟intention de servir des boissons ou de la nourriture lors de l‟événement ? Sont-elles adaptées pour le public considéré ? Avez-vous suffisamment de personnes prêtes à vous aider pour le service ? Disposez-vous sur place du matériel nécessaire pour préparer la nourriture ? Pourrezvous rentrer dans vos frais ? Essayez de trouver une entreprise / un magasin local(e) prêt(e) à soutenir votre projet et à fournir de la nourriture ou des échantillons. Bien entendu, cela devrait autant que possible être équitable ! Etablissez une feuille de route La feuille de route est une liste de tous les faits et arrangements pris dans le cadre de l‟événement. Vous y faites figurer toutes les activités qui doivent encore avoir lieu, leur échéance, la personne responsable et les éventuels points d‟attention liés à chaque activité.97 Pensez à réduire autant que possible votre empreinte écologique. o o o o o o

97 98

Pensez aux transports en commun ou au co-voiturage pour les participants. Proposez de compenser les émissions de CO2. Imprimez le matériel sur du papier recyclé ou labellisé FSC98. Utilisez de la vaisselle réutilisable, biodégradable. Faites le tri des déchets après l‟événement. Informez de votre démarche écologiquement responsable.

Source : « Pourquoi et comment organiser un événement ».Op. Cit. www.fsc.be

75


Relations avec les médias Attirer les médias afin d‟obtenir une couverture de l‟événement via la presse locale, la radio ou la télévision ce n'est pas forcément évident. Voici quelques conseils pour vous aider.

COMMENT

ATTIRER LES MEDIAS

?

Pensez à rendre votre événement intéressant et attractif pour les médias. Vous pouvez pour cela :   

inviter des célébrités ou dignitaires locaux, choisir une date et une heure pouvant convenir aux journalistes, Conseil. Ne choissisez pas le jour où votre journal local part pour l‟impression ou une heure trop avancée de la journée de sorte que votre quotidien ne puisse plus publier d‟article. organiser un photocall : prévoyez une période de 15 minutes durant laquelle les photographes savent qu‟ils peuvent prendre une bonne photo. Assurez-vous que votre porte-parole soit toujours joignable.

ECRIRE

UN COMMUNIQUE DE PRESSE

Mise en page    

 

Ecrire sur une feuille de papier blanc A4 à en-tête. La police du texte doit être unie et facile à lire. En haut de la page : « Communiqué de presse » doit apparaître clairement, accompagné du nom de l‟organisation / réseau ainsi que de la date (jour, mois, année) En bas de page : 2 lignes après la fin du texte, insérez « FIN » écrit en caractères gras et centré. 2 lignes en dessous de cela, ajoutez « Pour plus d‟informations ou pour organiser une interview avec notre porte-parole, contactez la personne ressource dont les coordonnées détaillées sont écrites en gras (numéros de téléphone avec tous les préfixes : numéro au travail et à la maison, de préférence un numéro de GSM) ». Vous pouvez également ajouter « Notes du rédacteur » ou sélectionner d‟autres points d‟information importants, par exemple concernant l‟historique de votre mouvement. Si le communiqué fait plus d‟une page, pensez à indiquer un numéro en bas de page.

Style Les lignes doivent être espacées de 1 et demi. Utilisez la même police de caractères pour tout le document. Les détails concernant les contacts, le lieu de l‟événement, l‟heure et la date doivent figurer en caractère gras. Vérifiez l‟orthographe et évitez le jargon. La première fois que vous utilisez une abréviation, penser à indiquer à côté le mot complet (par exemple, organisation nongouvernementale pour ONG). Evitez les adjectifs trop subjectifs.

76


Contenu L‟en-tête doit être simple et clair. Le premier paragraphe doit résumer le but poursuivi par votre équipe dans le cadre de cet événement et donner les informations pratiques concernant celui-ci. Il est essentiel d‟avoir une citation d‟un des organisateurs, célébrités ou autres qui sera présent lors de votre événement (de préférence dans le second paragraphe). Mentionnez le nom complet et le titre de la personne citée plus une description (exemple : Monsieur Dupont qui a dirigé le réseau commerce équitable de la ville de Mons durant les 3 dernières années). Soyez attentif à utiliser le titre correct. Distribution Envoyez votre communiqué de presse par e-mail aux journalistes, si possible au moins une semaine avant l‟événement et contactez-les par téléphone 3 jours avant l‟événement pour vérifier la réception – les journalistes vous diront souvent qu‟ils n‟ont pas reçu le communiqué de presse, soyez donc prêt à le leur renvoyer dans les 10 minutes suivant votre appel. Puis, recontactez-les environ une heure et demie plus tard. Enfin, appelez peu avant l‟événement pour leur rappeler l‟événement.

INTERVIEWS

A LA RADIO

Avant l’interview     

Définir votre message : les 3 points importants que vous voulez aborder. Se renseigner sur le type de programme et le public cible de l‟émission. Se renseigner sur la durée de l‟interview et demander si elle a lieu en direct ou si elle est préenregistrée. Se renseigner sur le type de questions que le journaliste est susceptible de vous poser. Savoir que le producteur rédigera une brève note pour le présentateur. Il est donc important de donner beaucoup d‟informations au producteur par téléphone afin que celui-ci puisse rédiger correctement cette note.

Á la station de radio    

Vérifier qui va faire l‟interview. Re-vérifier la longueur de l‟interview. Demander quelle sera la première question. Penser à vos 3 points principaux.

Pendant l’interview    

Expliquer en quoi consiste le concept du commerce équitable. Décrire l‟événement et expliquer comment y participer. Communiquer les 3 points principaux. Eviter le jargon, le sensationnel et les clichés.

77


Faites-le nous savoir ! L‟intérêt pour le commerce équitable est grandissant dans les médias. Le Trade for Development Centre (Centre du commerce pour le développement) est régulièrement contacté par la presse, toujours en quête d‟histoires à raconter. Si vous mettez sur pied un événement et qu‟il doit faire l‟objet d‟une bonne couverture médiatique, faites-le nous savoir. Envoyer un mail en expliquant les détails de votre projet à l‟adresse suivante : valentine.vaquette@btcctb.org

78


Le Fair Test Etes-vous un adepte du commerce équitable ? Quel genre d‟adepte êtes-vous ? Êtes-vous plus cool qu‟équitable ? Ou justement le plus équitable de tous ? Ne répondez pas au hasard : posez-vous vraiment la question. Faites le test ! 1. Lorsque vous invitez vos amis et que vous voulez les régaler, que mettez-vous à table ? A. Les chips les moins chers du marché. Du moment que c‟est salé et croquant. B. Je ne propose que des chips biologiques : un environnement sain jusque dans la plus petite patate. C. Des chips Yuca. Ils ont un autre goût, parce qu‟ils sont faites à base de manioc, mais c‟est justement ce qui les rend si exotiques. Et cerise sur le gâteau, les agriculteurs qui les produisent sont payés équitablement. (clef à points : A=1 / B=3 / C=5) 2. Votre amie hésite entre deux jeans. L’un est un jeans équitable, qui lui va très bien, et l’autre un jeans de marque, qui lui va tout aussi bien et avec lequel elle se fera davantage remarquer. Que lui conseillez-vous ? A. Je lui fais remarquer qu‟il n‟y a pas de dilemme, car un jeans équitable est aussi un jeans de marque, avec lequel elle peut également se distinguer. C‟est d‟ailleurs une manière bien plus intéressante de se faire remarquer. B. Si elle ne peut pas choisir, elle doit se baser sur le prix. Un euro est un euro. Le reste ne compte pas. C. Elle doit décider elle-même. Ce sont ses fesses après tout. Mais je vais la mettre devant sa responsabilité : préfère-t-elle l‟équité ou le paraître ? (A=3 / B=1 / C=5) 3. Malgré que vous leur ayez déjà expliqué dix fois, vos parents refusent toujours d’acheter du café équitable. Bien trop cher et imbuvable, disent-ils. Ce à quoi vous répondez promptement : A. Bande de radins ! Votre café vous goûte davantage quand vous savez que vous exploitez quelqu‟un, c‟est ça ? Je refuse de boire la moindre tasse de café dans cette maison tant que ce ne sera pas du café équitable. B. Pas bon ? Dans ce cas, je pense que vous avez par hasard pris une variété qui ne vous convenait pas. Il existe des cafés équitables corsés et doux. Laissez-moi choisir pour vous.

79


C. Ouais. On n‟a pas de planche à billets dans la cave, n‟est-ce pas ? (A=5 / B=3 / C=1) 4. Savez-vous où se trouve le magasin du monde le plus proche ? A. Aucune idée. Il y en a un ? Pour le trouver, il suffit de suivre des hippies, non ? B. Oui, mais je n‟y vais pas souvent. La plupart des produits sont disponibles au supermarché également. C. Je ne jure que par le magasin du monde. J‟y achète mes aliments, mais aussi les cadeaux pour Noël et les anniversaires. Je ne comprends pas que les gens osent acheter ailleurs. (A=1 / B=3 / C=5) 5. Imaginez qu’un géant des boissons fraîches – on ne citera pas de nom – commercialise une cannette équitable, avec le logo Max Havelaar, tout comme il faut, ... Echangeriez-vous votre boisson habituelle contre cette cannette ? A. Je bois déjà équitable. Je ne vois donc pas pourquoi je devrais changer de marque. J‟apprécierais évidemment que cette marque commercialise aussi un produit équitable, mais je ne comprends pas pourquoi elle continue à produire les autres. C‟est de l‟hypocrisie. B. Pourquoi le devrais-je ? Ce logo, ça n‟est que de la publicité. C‟est la même entreprise qui encaisse l‟argent. C. Je me poserais la question. Mais si Max Havelaar le certifie, c‟est OK pour moi. Ils ont sérieusement étudié la question, je pense. (A=5 / B=1 / C=3) 6. La classe organise une fête du commerce équitable. A quoi ressemble-t-elle ? A. Un prix d‟accès abordable, peut-être même l‟entrée gratuite, mais toutes les boissons et les en-cas sont équitables, un peu plus chers que la normale. Nous voulons que les participants s‟amusent et retiennent que les produits équitables sont également amusants et savoureux. B. Un prix d‟accès élevé, qui est affecté, après déduction des frais, à une bonne oeuvre, et exclusivement des produits équitables. Et de la musique du monde, naturellement. C. La même chose qu‟ailleurs, avec un prix d‟entrée un petit peu plus élevé, le bénéfice allant à une bonne oeuvre. (A=5 / B=3 / C=1) 80


7. Le chanteur de votre groupe préféré figure sur une affiche pour le commerce équitable et appelle à acheter des produits équitables. Comment réagissez-vous ? A. Je les achète déjà, mais je me demande comment faire mieux encore. Les bénéfices du prochain CD affectés à la coopération au développement, peut-être? Ou le prochain CD avec des artistes du sud, qui sont également bien rémunérés? B. Je trouve ça ridicule. Ce n‟est pas parce qu‟il fait de bonnes chansons qu‟il devient soudain la conscience du monde. S‟il veut faire le bien, il n‟a qu‟à donner une partie de son argent et me laisser en paix. C. Ce n‟est pas suffisant de dire : «Achète ce produit parce que je l‟achète aussi.» C‟est mieux de dire : «Je trouve que c‟est bon et tu as manifestement les mêmes goûts. Donc : tu trouves que ce produit est bon aussi, je suppose ?» (A=5 / B=1 / C=3)

Les résultats MOINS DE 8 POINTS: Le rocher résolu Vous savez ce que vous voulez, et vous êtes inflexible. Vous savez défendre vos opinions et vos droits. Ainsi, si vous deviez travailler dans les pays en développement, vous seriez sans conteste un ardent défenseur du commerce équitable. Ce sont des gens comme vous qui ont lancé le commerce équitable et qui se battent encore pour le promouvoir. Vous vous entendriez bien avec eux. Peut-être faudrait-il apprendre à mieux le connaître, ce commerce équitable ? DE 8 À 14 : Le goûteur prudent Vous connaissez les produits équitables de nom, mais vous ne voulez pas vous lancer dans l‟inconnu: vous voulez les essayer d‟abord. Valent-ils leur prix, sont-ils garantis, valent-ils la peine ? Et vous avez raison. Il ne faut pas tout gober. Vous vous forgez votre propre opinion sur base d‟essais et d‟expériences. Et c‟est très bien ainsi. Il ne faut pas se laisser influencer par les affiches : laissez les produits vous convaincre. Restez critique. DE 15 À 21: Le réaliste chaleureux Vous connaissez les produits équitables, vous avez de la sympathie pour eux, mais vous n‟êtes pas amateur de principes pour les principes. Vous voulez aussi que les produits soient bons. Le café doit être savoureux, le pantalon doit être bien fini, etc. Et c‟est ce que vous dites à vos amis quand vous optez pour un produit équitable : qu‟il n‟est pas seulement Bon avec un B majuscule, mais aussi qu‟il est tout simplement de qualité. DE 22 À 28 : Le diplomate enthousiaste Vous êtes positif vis-à-vis des produits équitables, et vous aimeriez que davantage de consommateurs optent pour le commerce équitable. Mais comment faire pour les convaincre ? En diplomate enthousiaste, vous allez peut-être apporter votre pierre à l‟édifice. DE 29 À 35 : Le partisan convaincu Vous n‟êtes plus à convaincre. Si vous le pouviez, vous exigeriez même un label équitable pour les professeurs. Vous défendez vos principes moraux et les reconnaissez dans les idées et le fonctionnement des organisations de commerce équitable. Avez-vous déjà envisagé de prendre contact avec un Oxfam-Magasin du monde pour une collaboration éventuelle ? A moins que ce ne soit déjà fait. 81


Quantité pour préparer un petit déjeuner ou une dégustation Produit

Quantités

Pour 100 personnes

Paquet de cacao instantané

On fait environ 75 tasses de cacao léger et 60 corsé. Prévoir 1 l de lait pour 5 verres

Paquet de café, 1kg

Permet de faire environ 120 tasses.

2 paquets et 25 l de lait (en comptant le lait pour mettre dans les cafés). Pour un percolateur de 100, 3 paquets de 1/4 de kg. Attention, les gens en boivent parfois deux… et il vaut mieux ne pas servir le fond du percolateur

Thé, 10 infusettes

On fait évidemment 10 tasses sauf en théière où, là, on peut mettre 4 sachets pour 6 tasses.

6 paquets

Jus de fruits

On sert 5 verres avec 1 litre.

25 litres en tout : 2/3 jus d'orange, 1/3 pamplemousse ou tropical

Sucre en morceau, les 500 gr Choco, pot de 400 gr

Pain

Beurre

Muesli, paquet de 375 gr

Confiture, pot de 400 gr Miel crème, 1kg

Les petites gourmandises

Il y a aussi des sachets individuels, mais cela revient plus cher (500 sachets pour 25 €). Prévoir un pot pour 12 petits déjeuners. 2 1/2 petits pains ou 2 tranches par personne, sauf si ce sont de petites tranches de pains spéciaux: les gens aiment bien goûter plusieurs sortes. 5 gr par personne 50 gr par personne c'est déjà beaucoup, car tout le monde n'en mange pas. Avec un pot, on peut remplir 4 raviers (1 ravier suffit pour 4 petits déjeuners). Même proportion que la confiture (+- 25 gr par personne) Le chocolat en barre, le pain d’épice, les fruits secs ou séchés, les spéculoos, les cookies natures ou au chocolat, les galettes de riz.

1 kg

10 pots

Cela dépend de la trancheuse du boulanger! Pour les petits pains, c'est plus facile … 1/2 kg réparti en raviers, ou en petites portions (moins de gaspillage et l’on peut les congeler par après) 10 paquets

5 pots 2 pots

Selon les moyens …

Conseil. Il n’y a jamais personne qui mange et boit de tout … Il faut donc faire une proportion: comptez 2/3 pour les produits à succès, 1/3 pour les produits plus particuliers. Comment sait-on si un produit a du succès? On se pose la question en équipe: et toi, que mangeras-tu? Il faut également tenir compte de la proportion d’enfants dans le public. Ils mangent plus de céréales, mais ne boivent pas de café.

82


Trade for Development Centre

CENT RE D’ EXP ERTI SE C’est le centre d’expertise sur les thématiques d’aide au commerce, commerce équitable et commerce durable. Collecte, analyse et production d’informations (enquêtes d’opinion auprès des consommateurs, études de marché, …) Animation d’un groupe de travail au sein de la plate-forme d’appui au secteur privé « Entreprendre pour le développement ».

APP UI AUX PRO DU CTE URS Le Trade for Development Centre est un outil d’appui aux organisations de producteurs. Il soutient les producteurs marginalisés, les micros et petites entreprises ainsi que les projets d’économie sociale inscrits dans des dynamiques de commerce équitable et durable. - Renforcement des capacités organisationnelles, techniques et productives Transmission d’informations pertinentes (sur les marchés, les certifications disponibles, …).

SEN SIBI LIS ATIO N Le Centre met en place des campagnes de sensibilisation à destination des consommateurs, des acteurs économiques et des pouvoirs publics belges. - Semaine du commerce équitable - Présence à différents salons, foires Site Internet www.befair.be

WWW.BEFAIR.BE

Trade For Development Centre Coopération Technique Belge (CTB) Rue Haute, 147 1000 Bruxelles 02 / 505 37 74

83


Un guide d'action pour s'investir dans le commerce équitable