Page 1

Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Editorial D m ~ t ~ ~ ch rg hm ~dds ~ o i ~cl i h r r n fis9*',

M&& M d M:

GO+

Cc...Cepsrsonnage h g e , r 4 h & cirds id&mts, cow4 d'un cmtp h d h h e w W h && angks et & c 0 1 ~ 7 0 et b s'-t &m une toi% dvatlar'gn$s& mrdRPj mmbb une g m s d Srmfmk m'mie d7mosil& ~pcîope,S&

pQint&kun2resuxknuirdmrpui&~PourtnntcBf b m m r npmtpmfo~,"

"Lomqu'arr

b o l d couch#t

-

8'mmen&

EtquJunW~acosrtwrthc~&b~ Un cons& d'&w s e d k so& &s c h a Et noirs m0nteTreH 18 co~utfrOubh5 U n c o ~ d a g o ~ a a ~ e d ~ i s u ~ ~ n w ~ C~qsr'onssdjameetquekgoit&bau Car JWST WELS ~ t i comme rssn w c m O& ~d'hmerutnous~tOlnk~


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

(#F.F.S., C.D.S.,...

-ment

L

National de

e Comité IXptementaI de

Spéléologie du h b s o r p i s e , en dlabopation avec le Comité SflMogique Régional, le Groupe f

S p t I ~ l ~ q Be u eMmdeurt, et pwr 1e compte de fa Ftdémion Française, le 13 h e R a w m b l m t National de Spéiéologie, les 22,23 et 24 Mai 1999,h Mandeure, dans le Doubs. (contact : )

y

NSScomventiafMhTwin Fdïs (Idaho) da l2 an 16 Juîiiet.


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

?

Actualités

-

-*

.

w

m-=quip+=&wm l e x i : ' ~ wl* b da CarpaWcedckbaken'atpar ct#irniaWUfi~-@W,&& 'visite!deca-da Bmwlk..)


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Sortie CDS dans les garrigues de I'H6rault.

Reportage

-

uper, une d 1 ' ~ a u l It

S

-

~qItfuiloatdelavisItt.La~corenierdaIdIedtvouememdcpforccs

& I ' ~ ~ i ~ & ~ B ~ s h i r l e ~ d o l a ~ ~ ( v o i ï ~

sMn de mdes pou faire cette grotte, nous avons utiIiQés 2

e CDS dans

Michcl, Arnaud, Ngis et moi de loi f&, les 3 autreç inscrits nous ont fait bond.. -jeun= loups aphdu club mit M hppés par le ddiw qui les a dwit au lit ... ~ v m I 9 h p o u r S t ~ & m le Désut, vers minuit aprb lc navet p m é dans la vidéo du bris, nous prtnms enfin pwwsiori & n m glre wt WnM Aux~(8h)ddpartencar pcrurlamedwOarelb,h I'enttte du village, le ~ apas# r B cdtd &un groupe de pompiws qui ne Conchent pas, w bwlubètlu auraient Men pu dirt au chrwfPetir que notre v 6 h l d e ne pourrait pas traversa le village a r la niep

.

I

&flgtgltWtiOitd'inid~spacltbsrdhhdcs"~m~;m&aussi&~

cordeç prises par prkautions,

bref, plus rien.

Derril-tour bt nous rejoignons un p d a groupe qui t a m e en m d d un second gui bsuffe. D'un commun accord (uaanimitih) n m ressohtwis pour alla visiter en taïriste la g*Qc>CIamUiasa

paraffice,suiteaurepasua peuttcip-@our-) ferévdest,poprnotre Bquipe,douIm:

Disrribution &&ale d'ancdgiqtm ! C'estqartiienbusversIa mttropétrolte!&hcf:3#met m kgeat, belle unpetrtpmtav@croute& marche d'appmht daus la 1 ' 8 q u e m i ~e n d t garrigue, bi#t8t, une supgbt danière i ouverture&'s b nous, wtre C'est finalement pied que n w petite équipe fait bande part -levlBagçhgmtte car nila colonie -te n'&nt pas t r b U u i p k de spéib qui va Mler dans la huant le chemin ( 4 ch& gm& il va y avoir laqueue. Cette grcW est bien agréable h -nt*pwr-quIyaime) mpoquet,bdtehaatcde hplw visiter et &de multipfts variantes, coolrairanent aux pure-*h-ap p r i v w nous tialt cUn*e, rui autres g m p i nous nnimmmt&mlnrdamlagrot@ par la visite cies p h igat e ~ d e c a o t t e e s t ~ leries ii 200m de la d e . net sais Wtatiom nuus ltccasnDari9unedapdeSgaleaies un @& vient 8 n e renp a g n ~ d a n s l e ~ n!sgu i h &5~lepremierpui?Sse contre, h ma hauteur il s'assoit riim notre mi ~ t e , u n ~ ~ ~ m et je i reconnais s c n p l a c e , M a r c 3 e I ~ s e ~ Arîhur qui a l'air difait. p w r ~ a v e c i e c i ~ Avec rn ton de voix habituel il nous beugle : ~laporrcdarieRluipwr i ' ~ & ~ ~ a wa J'ai cjamais étd aussi h e m nus. & voir I t s Bcllcgardicns, c'est Laprqpsimn'egtp* le piw beau jour & ma vie >P. U nws explique dors comagrthblcparmi ks ~ ~ Q C cg& S, an ment wuTant r-ir mu! dritablt IabyrinW. ~ ~ ~ e t d c n ~ n pour k casser e la &te il s'est tout bêtement perdu et il trwiwws l a s y i t e , ~ s u ~ a r n puits a v a @uipmat en fk8dU tourne depuis lh30 dam la gageaemrâeiî nœudsmcmarlerie I Tout Ic monde rigoIe r a g e ~ ~ e t l a ~ q u i s k r & gentiment, mais il a eu vraih mi-puits ! ment p r , (( Le Poilu *. NOUSfinissons donc la visite Nous ntsVronsen W e pas be

avec notre capain rescapé.

-

Leretwraughesefait &pied sous une chalwr bien venue M qui nous change un peu. Au village des @ns attendent le bus ah de se rendre h la grotte de Clamouse pour une v i s ite, le bus mdc et l'heure de la dernière visite est bientbt passée. Je propose donc de prendre le volant du minibus d'Hauteville et &faire dc3 navetta pour emmener Ies dI&gues. Au~yjtchache~mtgaru daris le ViIIogt touristique,mais 18 impossible de se parquw car les pro6tturs de W s t t g lLeg gardiens des parkings privés) veillent au grain, je #cide de me garer sur les parkings des bus où il y a

~~

ddjà 4 d'auautos s w t ~ ~ m a l e 9 ~ e t nous sommes en 6n de journée d a ne demit donc pas p e r de problhua. S'était sans compta sur I'tfficacit&redoutable des flics du coin, qui malgr4 l a explications du chauffa de notre bus garé tout h m'ont mi36 me contravention O! as me semblent bien à m la lignée cwx-18 !Tout' &&rd conire I# busards qui soint k u c m p moins effipur meilIer nos voitures qui se font pilla quand nous sonmes a m terre, UO"sde note de frais pau le CDS je connais un tr&arier qui va faire la gueule,

Le retour sur AmMeu se fait sans encombrç ceci maigré que l'Arthur ait am$ de prendre le volant du h a lors d'un ad9 pipi, prémant une swnbre histoire d'équivaI~ce& pepoids lourd et de transport en oommua accordeeparunministredes transpwts commdste swis un gwvernement de gauche ! Bertrand


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

*

%L'œil des tcns, le regard

des autres

1 arrive qwig~&$ois,que CGtraits & cumcIbre ?ww@chW de vivms nus &esI & v i v ce ~ @ùest cacM dmsune f n f m partie de mm m r . La peur, le ridieute, k muque & c o n j h c e :e soi Or m jour, vvorss vous a p e r c qu'en ~ faisant q w w s florts, VOLU avez la puJsibiüt6 d'en réaliser c e d et d'm Zmfir. C'est ce qui m'est ardvk, IS moi Sirnone, idhidu b par d r e q d , @ce d & la voIonfk et d l'& & p h k m amisje commerice d d&r cetu qui me t i e w d B mm. ilfallait Oser, VoW ww O ~ r ~ q 2- w i Pour ma paM, lu spdl40logk disci@& p~levompourrez &hr, essqwr de comprendre, t o en~&CW m c ies p m s b n d s lors & I'tzpdtion owe- & 3 au 24 avril au c m J.Vilar. hissez vous uikr d la &&riCo, au bonheur & pvwois cdntmpkt a les #&ailla de la T e m N, & puuvuir camsser ks mhes à dz~drcntr lrivei2la de p r s f o ~ . Telle a 4~ la rMbafh d'un &mes r h s . Encadrée par utte aper &q@e au Ci&, defous jcryeug & bons vivants* & persmws @ savent ce quellesfont sanrpmùm de dqws inmales* acmmpgner &s &bu-. IEs m'ont pris 8 s Ierirs aika, on ne pus qw leur acconkt me tomk con* îmt on les sens d i ' a k dmrs Icicr milieu, si l'on put dire

1

*

c#a.

QwIipemcEe aar folrd des go-, on oartiik but tant la bem&dkis l i e u vous mveloppe. C'est m&w, vuus Btes dhetveiihfs et en même temps wus ma I'hyresskn &faire un retour &tu k pamL, O& VOUS vu= accordiez 1 ' ~ ~ i a m d'#ire c e ISerofm&Ife vota coucher datis la ? m e , & ramper, de sauter d m les truw d'eau d ia r e c k ~ ~ :ahqui e sait ? w d'un dsor. TOMces muvenimmu r e v h t m et tout d coup vous avez I'hpression d'avoir 12 ans. LR spawcle que j'ai pu &couvrir mt tellement mmille1i;5m'a p m 1 une t e k job? queje ne îmm pas & mats assezforts puw vu= l ' a p h r . N ' W z plus, si vous v o d z essuyer cette disciplftte, laissez vous gmriùer par le Club Belkgardb et vous &couvrirez &s p W m q w bje suis &, VUM &i&z & leur &=B. Je tenais il 6 c t . i ~CS qwlques nwts @ri de vow tmma&w tuut le bonheur quej'ai pu 6pmwm et queje ressew m r e en ce moment D'autre part, je voarlais dire merci d toute l'&quip qui m'a accueilli ks bras ouverts et qui sait vous mme 4 l'aise? a m pendattt et ap*s ce spurx

&.l g: ;' 1 :<

.!.

2; . --, *

1

.

1 <c.2: Zr.


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Rock & Karst Notions de tectonique et de karstogénèse i e. :Lu faille & San Andmas (Cuitfornie) s ' u e c o ~ n d'un e ddcmchement de 560 bn depuis le Lit tectonique étudie les défotmatms Jumssique. de 1'Boarce terrestre (tectogénh)et hdiadaw lm s m c t m qui en llhlttat. Sws Les diacIasa sont des cassures i'aciion des c~nitraiata,la dÉfofmaVeFticstles ou otiliques sans dépïacxs tim des roches peut être cassante (failles),ductile (plis) ou intmddi- ment, gcnqemait pqmlkuIairEsaire (flexures,plis-faiua). I n q u e loi h la stratification.

Lesjoints deformation s'ammpagncd'un déh joints sont des cassures placement horizontal, on parle & sans déphcmmt, pstralI& la chevauchement w de nappe de charwatificatim. riqe.

L&wEuEa

'

Lmis

Lesmes Lw failles sont des casaures avec deplamnent relatif des deux compartiments. Le mouvement peut IR pli drait @entent des pians axititre vertical (faille vertide), oblique aux veaticaux. Si lcs plans axiaux *te une incli(taille oblique) ou horizontal (dkmhement ou faille cidiante). naim faitiie par rapport P la vwticale, le pli est dit déjeté

.

Si i'incünaisun est importante, le p l est &Te&.

Lorsque la plans axiaux soait horizontaux, on est en présence d'un pli cm&. Remarqw :iorsq~ccles-s & 1'atinatincLinal sont prrmlldles Ie pli est .h o c W ( ex :isociinai dbemt!)


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Notions de tectonique et de karstogénèse (suite) On appelle pH mrmrd un pli doat t i ~ s s e udes r cwches est Ia m&me sur l a deux fIaacs, Dans le cas de coucha dont i'tpai9seur varie d'un flaiic à ~n estinme it 50 t m n e 3 la m e & M ~ C C U ' ~ Cdissoute I'autre, le pli est dit hmhk &ans les m s @ &s gorges du Ve&

Un pli peut h e accompagnf?d'un deplh p r i n d p p a r m h influant sur la solubilité du amches, an est d m en présence d'un pü M i e ou d'un crtlcaire dans I'cy çont I'aciditt de l'eau @résence d'acide pîi cheParrbent (Phfailk de Srnenage). , aimique due en pade auouvert v&&d en mfxe), la tempkamw Ia pression er l'tvaporation. k variati01lsa m d d v e s de ces paramktres mtrahent suit une ~~de la d e soit Ie eun&mmait Ainsi, la solubilité variant avec la piaion, Iorsque Sau en &vulemnt i i h , chmg& en ims &um (Ca*), r~îreun~e,ilmaéedes~encesoùIa v i m d 1 & w l ~augmente t et Ia pression diminue (principe de Venturi & coweniatiotf& lYnergi~)La solubiiité du Calcium diminue, l'eau est a l m sursaturée et le Csldam précipite sous fwme dt calcaire ;donnant ainsi nabamct, suivant Ie profil du dtpôt aux gours, au pisoiite,.

En règle ghérsùe, les mtickmw mt en teIief et les synclinaux en CEUX, m donc une mrphalogie cxinfoToutefob, lmquc l'Mon wrt inmge, au que dts cbevauchtmcn&Suniennuit, Ies aoticihux peuvat prendre un profi1 creusé. D'autre part, les synclinaux peiimt,au terme de mouvements tecmigues imptants, se r m v a p l u haut que les antichmx (synclinaux FW).On parle alm de morphpIq@ hmme.

.

-

..

.

La mi%en charge d'un siphon ou h bnrsquo chute de ~ i o enaa d d'un abstacle wtrafne une érosion m& de b

w

L'apparitim d'un wurs d'eau souterrain l'air lilxc est ap@Be emrgence, et s'il s'agit d'un retour h l'air libre bun ccurs d'eau qui a disparu dans une perte. Lsi distinction entre exurgence ct &urgence est wmfmKoG ~ Q Iqui I ~ l dc I ' a c~f i ~ l ~ ta J x ti* lorsqu'ils'agitde si sartesraines m i t dites karstiques. L w nom &ive d'une r@m de I'lstrie, non lain de Triete, qui s'écrit Krs eri Il n'est pas toujours facile & déceler b devenir des eaux qui se perdent. Ainsi l'incendie qui ravagea une &G Slovène, Karst ai allemand et Carso en italien. d'Mn&e B Pontarlier, en 1931, dhontra, en cammuniC a régions n t f m d e de r a h dubles ~ situées 21 une quant une d a r d'anis awr eaux de la Lwe que la altitude supérieure au niveau du iit dm grands cours "scrurce" de ta txxit n'tst en fait qu'une résurgence d'eaux d'eau, généraiment allochtopa, qui les mavasent. perdues par le Dwbs en aval de Pontarlia. CaartickaCtC~dcI'mivrage~

En d s calcaire, I t s plateaux sont meus%de sillons p foods de quelques centimètres h queiques mètres; ces p h m x ponent le nom de Lapiaz QULapi& (& Lapis,

mmaa ~t M.RENARD

1 - . 2

t (mdokmt) est due, OU&

llén>sich mécanique, à la dissolution à a roches cal* et h l'érosim par onda de choc.

.

y

9

h

a

m

t

-

Ah-a~IoOnsultcr: m x i m n a I I .

--

t

~

1690

3.Flaiint@qitpm 1/50000 no653 "StJuümmGaievolg BRGM

-

~


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

a'

Rubriaue à brac

des balises sur le GR Balcon du Umm (h W d e n t :R.A n s e h la ihnk du petit LaPiis, h la Paiiouilie Vise Résident : R. Merndlon (en remet m M e t ) . 'Association Des Amis Du Col du plaeemnt de D.kiuet &&anaire Sac~brkcr6eilya2ûaus.cettepe- Balisage en jaunt du d e r M W l l e t pair eause de Consai1 Générai). Le Gralet par Malamit. M e r :P.Charvct titc association (regnwpt prindple0 av#:les oomniluits 0 Misines Soide au 31/121PS : 14433.17 Ers ment lm h c s volontés de F m ) s'est ~ pour équiper les i h é m h W w fixé pwr but de s'ocnipw de la gestion CbaIet B W tt Feirn-Le Replat. Prix WE pwr ies habitants de de M o u i l l e t et de Sentden des senF~:IWFrs+25Fr~(ianuitéepar tiers (1'AüACOS est d'aülurs m c d n s l'avenir. l'#AC06 ecatinuuu la -1. du ComitC dbprtemeatal de mdm& ~~oa&R.GBoaillet(enprojet:uae Auim:2ûûFrs+25Frs(ianuit&pt pédestre et du groupe & mvail r s n t i w s de ia Communaurd de c h e ~ ~ g h c ) e t l ' ~ & s i pmmm). t indmircs pWestreff SouIlaite b~~ cwimum 8). d'autres senti& comms u La 3 u g m w U e t re@cnte priur wus unc fah i I l & n, Pt Chqwh da Soits, le sen- cifit4 doat naus pimu Mficier h la k 19 m e r s'est tenue l'a!mmblêe tier qui rejoint le pied du chemin de Pd- smk & mrs *ples souterrains U'ai La &némit a11e-d nous a permis de faire Mllet. clef du chalet]. plus ample mimaissaria a de faire le pointwtrlesachonsmeda: Eile se propost awi de ncohsühter la il mins Ëant siinpleincratWcomprt de ddre du village de Farges en d n a i m w :lomux dejk oo~lpts, rteUp%ant toutes les photos aneictuics, en mmpge qds narre pasta@, danner un s'intkesamt aux p a t r m y w CU Mt csup de nuinquand ceia s'a* I'histaire -1 rAce.ss&ga~ ex :W OU @me.

LpD.A.COS(AGdu 1-

L

- P n u r ~ ~ : Mise en place de parnieaux ct peinm

de Carlsbad héberge une d e de plusicm centaines & c b a u ~ a r t r i 'FreeTded s ~ats"rnexicaines(Tadarido tpasllitnsis niexicana]. LRs chmhews an2 estimé la taille de h &nie de chauve-sourisau moyen de diver= mdthajc~allant du mmp tage B la lunette gro6siwnte i la vi& et la phutographie. Cepeadant, ptu de meth& faumirent de ma- statistiques @ses. Taille de la colonie, géographie du juchage, fiabilité et ccUt de la mtdlode sont les c r i t h p-emts au choix des m p s susceptibles de fournir des donnks dérwtes et exploitables.

e p d t FLûRlWTN (3,320

La méthode d'inmtaÎre et de sumeillance consiste ep la prise dt photographieg inhrmge m é e a différents endroits 9ws ie juchage & la coIonie. Le peuplage e9t alors estimé B partir de la wnlce da plafond couverte par lcr chaum-scds. L'utili&ion & la p h o t a m wz r imge faurnit un moywi d'estfmer la ?aineâcs cdonica & chauve-&s et permet Ieur suin h long terme dam le parc national des c a m e s de Carlsbad. seleaed S

~

~

~

TUJWWI k1998)

firom the 1998 N a i ~ d v a a i o o u ofatad w stiidk

est nR Félicitation B sw papaC&iricM~Biamaman

hgélique d

-

a sa @te

Tiffanie.

L,

a rédaction, wwis rappelIe que Ic Centre Jean Vilar ) acxatillc 21 l'ap1oratimdu monde

soumain organi* par notre SC. A

i

LE club tient il remacier le ' V i Campeur" pour son parrainage.

a u v-lEoI( [,AM P E UjR Thooioa-1e~Bains

,.,

-

48, avenue & Genève 7 4 2 0 Té1 :(0)450 70 45 78 Fax :(0)4 50 70 48 62

Rie

fois ans et la dtcouverte & l'abîme le plus profond dc 1'Ain et du massif du l l ~ Jura, Gaufi & h Ra!&'.

A!Manch&!3 893 et 925,route du Fa* 74700 Tél :(ON50 91 26 62 Fax :(OH50 91 26 69

-


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Et voia le compte d -8ViSikdes Mhul d'O-

u des nos tribdatiom, contées (ou com]pt&) par notre inestimable trhrier

...

W9:Etmhde ~ v i ~ ~ s u x p i i c s 6 a s s i ~ ~ e 4 x & d o a de

IaMdeCaaRmnp-nt& parltsbuis.RencmtrtduBarrisd&aMaitmrineunr,etiri.imuoede f l ~ ~ a a x p s i n t s I 5 p r i h m daaoru.Ivan,Arnaud,Z%piwk@. Cdxmod, mu la cm&: da reSet6parJoja ' q a w b l a de la (hhiturs 999:mdedela Laura~tCtCCOlÜll).pUjS~tncomi999:EtPdedek S o r i r c e d e ~ . ~ ~ m u n a u ~ t ~ ~ s U t ; v5 pi u F c e d e ~ ~ I a c m m t d at f ~ ~ s ~ g o i n t s 1 5 , 5 , e t 6 p a r d ' ~ ~ & 3 ~ M d l o x & C o frl -~ a t m @ a t s 1 5 p a r D o m , Dcm.J@et&pata ~ ~ C a d t 5et6parJaba ~ & ~ , maXe suivi d'lm visib dM =va 3 f 4 ~ : E h b d e h

--

-

-

~ a r d , C t p a u r I ~ ~ v sa l i :n-~: -u n a i a a t e p p e t i t c w p ~ R o g g ~~ ~ ~ , ~ a . t rent, avant lm Rois au club... Jojo Ic ~ & r h ~ n t B B l a d c 00,I w , JmJean, abus,Sim, Za- la mtimd'@Umian de M<iarnp%, pa& Wdfrid, Bruno H u m Jean etdeflme{Ikg)dansladoline ïmhRdtllldez, R q u h m a t , Mar- prb de Lqrht (entre Fay et CoaimuCa mponnie,mgdie Bmn. ml, sur Mm-). Pierre J q b -

~deSorirre~Cat,~tdes

f r l ~~ a Ir an ~ a- t s 1 5 p w ~ d5et6pJojoctNanw. e -1nhrsiar:Gmttedu (su@ium). Visite. b a u d .

npata, Jojo.

i w d ' A N m A e t ~ U ~ & 200mdecade~ :TrHtiœlneUe fondue B G i k au t a . G i W 1W :Rémiop1 de b m d , mime cl A Lmis et la CREX, Cambiar&iims in&- M e , Jojo, Nana et Phüm, hm, miionai&dcIaFFSALq*m. Francq Victaria et Nidas, D d e l , d Twtmm et Ni& V i M e et un c+ p&s,~Ama~~rnetDminc

wQ:sutieCDS

-:-de b&mnmthinraritlaw& 7 m: Chmi& ~ ~ . P m s e r w t w t t r e d a m l - ~ e ~ ~ l u r l d eeI a u~~ e ndm t m u mch&Ivan ciredi, et W g r 6 Ia ndge, e~rp10,tqm trori, car Jojo & d a d e cammean pan I'expo du mois d'avdi. Ivan, Arp a i s ~ ~ t d u ~ i t c chit11aaenpîasouMftamibi t i f ~ & lacote-Hhn.Voir~l.TPST5h. Spwo*.. Jojo et Guy FaaihWgBBs). Ivan, Jojo. ramion on du -23-1999 ~1dd'Admi~~dtI8MJc. :Tmge du h S d e arpla E l a r e Ivan, Jojo, Bulletin n056au Centre fan Vilar. ment de 1 ' ~ terrainale t ~ dam Ivan, Jojo. I'aaif8-537m.ExpIode2nouveaux Sam#il ~ 7 ' f W m 1 9 9 9 : ~ ~ Sortie CDS é q u i v t m u t s tt ça queute i r h ~ l b -He. -R:mtnt!TPST~5h.lvaiz,~en,eti n o x + m a l g d f a r r e @ . . ~ h e t du Bdu Club, aumr d'me as- Rwiaud ~ ~ S D E T O y O n m xEn ) . Guy Pontaaa mS), et Jojo. si&& chtz Jsjo. Xm, surfacepwrrI$saFxIe&l'~pe: Bertrand@-* LnuJsetuabonfeu&~.. 1 3 ~ ~ 1 9 8 9 : ~ û o e a raquettesjusqu'au~deLa :vbite de neige... krkmd, :E:Etude de la Rasse. 1-, da cbauve+mds dans le9 Saiace de kRempIacment da Ivan, Louis. ~ ~ r r s f n e s d e l a ~ ûfluocapteaff i a aux p i a b 15 par Dom, p% de Culoz, sous la conduite de 5et5parJojo. ~ : 1 9 9 9 : l t E k i d e Q e l a sean-Louismandez,Ivan, Dorine, ~de(=aa,fempI&cement&fluBerkqd, h r a e B d o d , & autres gpP:Grotte& wxpkmauxpoints 15parDom,5et CORA. J m B n & p a r l a h i t a m let- ~ ~ J ~ j o . I

I

.

-

. .

.

.

a

. .

. .

8

a

.

.


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Compte m d u d

'~~

(su&)

~ : R é d 1 9 9 9 : d u CDS 01 A Hautecour. Ivan, Dorine, Zapata, Jojo.

Samedi:Pr@mtion Expo chez Ivan. Ivan, kmaud, Matthieu. 1499 :W m heW+ madaire au l d du Club :Jojo of3e h boire Et le Club m e i l Sirnone.

v

:Grotte du Croebet (Sup). VISite initiation pour Sirnone, &ce vidéo pour I'expo d ' A d , rééquipement du tm~ (goujons 12mm X m}. Sirnone, encadrée par Regis, Zhpta, Jojo.

m w ~ @ BSortteCD301 : dans 1 ' H h d t . Visite de la Grotte du Ser-d'un bon nadm de gd&ie$. m&hm~~&.-deTutur (...).b u c o u p de m d e B ccut visite. Bairand, Arnaud, Régis, Jojo, Retmen~dQmdcSt Q u i I h m - l ~ m e t 3 19hI5,arri* & M e u x 9 Oh30.

w

MardI30m-a

soirée, montage vi& au centre Jean VIllarswisIacmMitedeMd&Eqjo.

1999 : Chantier de la, grotte en carton » chez lm.Ivan

Ne mt p&sWI1e-CIci 1-

et Ainad.

-lI

Wirk

&travaiIpmIaprép~r~dEl~d'HunI, fa construction de la "&me ear cartan", d ede tirin de dlapos, d hMga pamluwx, etc...

1999 : Montagcvtdh au Centre Jean Vilar avec M,Zap. aEa, Jojo,

Réunion heWo3nadaire au h ü du Club :b Club accueille JmkFrm& Marchand

Eaim la p d e la m h s hîk2ante1 Puis V i s i t e C k h G ~ d e ~ ~ ~ tique. Bmkmd, baud, W&, Jojo, avw le9 Beltmbi d-a, Aniteet Vhaiqnc du SC Semine.

Ivan, Arnaizd, Bcstxmd, Jojo.

Vendredi::vraimg de quelqua fats de carburedu CDS diez Arthur Péiism hhntenay. Bmmnd, Gibus, J d o . t M : GNM&de Jdtdew~ Visite. Laure= et son q a i n . 1999 :SaPott CDS 01 dana f'H&ault. D E p t en car depuis A m M w vers 19h, avec un peu de retardpour cause d ' a h t s en reUd(...). Arrivk au $te (confortable) St G u i i h e m - l e m vieas W. B#traad, Arnaud, Jojo.

~:marsd:mCDSdaaSdanst'~L Visite de la Grotte du Gard. Un peu de retard.. un peu d'attente...un pu de recherche de passage..lc Wps de

c


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

O

*

Revue de presse

-

j ,

L

,

q

SPELEO-CL~ .MJC-$ELLEGARDE : ..~ ,

:,..

a

..

Au gouffrefd-e t- Ia-:VJas ..: .:

e week-end dernier, une Bqulpe a tente de &passer un des terminus les plus profonds du gouffre de la Rasse A Farges.

Equipb d'un petit, mais efficace perforateur sur accus, las spdléologues onl réussi a élargir i'étroiture terminale qui leur barraH le chernln des moins 600 m. la cote espérée. Malheureuse ment. cette Btroiture &ait suivie d'une deuxrbrne, qui fut elle aussi Blargie. Puis ttpriis quelques ~resçaub,c'étail t'irrpasse totale. DWs, las trois spéfhs ban Aagon. Mathieu Bm, accompagnés de Renaud Locatelli du club d'Oyonnax, entamérent une longus remonth et retrouvaient la surfam, dlmanctie vers 3 h du matin, après 4tre r a t & rineving!alne d'heuSOUS terre. DBja $9dessine la prochaine tentative dans la dernière des trois bmnehss du gouffre qui ddpasçe !a profondeur de molns 500 m. G airssi, un passage trop étroit devra Ptre Blargi pour accéder & une suite pour Pinçtant hypothbtique. El sans aller jusqu'h ces profondeurs, d'autres galeiies et puits sont toujours en cours d'exploration.: je gwffre de la Rasse est en passe de devenir un vériia-

,y,; .

r

..

7


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

1

.(~ e v u de e presse


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

'

1

l ~ e v u de e presse

naIe ;a aemarrage cnez-recniney

.

BELLE6ARDE. La direction de l'usine bellegardienne de Pechiney électrom6tallurgie avait pr6v-u un redémarrage des fours hier 12 heures. Face à un mouvement de contestation du personnel C.G.T.,celui-ci avait tout de même lieu mais

en fmdt@~tkmid$.--Et - . , après-accords - : . .

b

-

- m-:. -

-

--,-

. .

-


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

Revue de presse


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

L

.-

'A .

Revüe de presse

Subventions


Scanned by Thierry TOURNIER © Copyright 2012 SCMJCB

SPELEO MJC INFO n°57  

1999 Janvier Fevrier Mars

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you