Issuu on Google+

.ch Le magazine du Groupe Tobler avec tobler dossier

N° 3, novembre 2008

L’énergie solaire a de l’avenir! L’interview du jour avec David Stickelberger, directeur de Swissolar

Visite au Palais fédéral Tobler, fournisseur du bâtiment de notre Parlement

One team – one spirit Le Groupe Tobler introduit le SAP


Editorial

L’énergie solaire: il est temps de s’y mettre! L’énergie solaire a aujourd’hui

Sommaire 3

News Nouveautés et actualités chez Tobler

4

L’entretien du jour L’énergie solaire a un grand avenir

9

Pratiquement vôtre Climat confortable dans un hôtel 5 étoiles

12

Assainissement au Palais fédéral Le Palais fédéral a lui aussi besoin de bons produits d’isolation

16

Le Groupe Tobler introduit le SAP One team – one spirit!

19

Valsir 10 ans de partenariat florissant

20

Pratiquement vôtre Système Pressfitting en inox VSH

22

Friosol Le plein d’énergie pour l’avenir

le vent en poupe. Cela n’est pas uniquement le fait de la discussion du CO2, l’évolution actuelle des prix de l’énergie y est aussi pour quelque chose. Avec nos nouvelles installations solaires Sixmadun, nous voulons aider les installateurs suisses à entrer de pied ferme dans ce marché prometteur. Nous avons récemment présenté ce nouveau produit par courriel séparé à nos clients. Dans l’entretien avec le directeur de Swissolar, David Stickelberger, vous en saurez plus sur les chances de l’énergie solaire thermique sur le marché suisse.

tobler dossier

Nos articles tirés de la pratique sont tout aussi intéressants, qui traitent de l’utilisation de l’appareil Orion

24

Pompes à chaleur Satag Nouvelle génération e-Natura pour l’eau glycolée et l’eau

25

Sixmadun SK Maintenant avec la nouvelle régulation Conform 6.0

26

Convecteurs de sol encastrés d’Asco Swiss Invisibles et tout-puissants

27

Radiateur de salle de bains Versus de runtal Sert aussi de sèche-serviettes et de paroi de séparation

28

FixLock de Meibes Ou comment monter des tubes ondulés sans outil

29

Hydromat DP d’Oventrop Le régulateur de pression différentielle économique et convivial

30

Ventilation de confort BonAir Le confort qui économise l’énergie

34

Calpex-Clip® Cliquer au lieu de visser avec un système de tube innovant

AT4 dans l’hôtel 5 étoiles Park Hyatt de Zürich, du système Pressfitting VSH dans les halles industrielles de Kunststoff Schwanden AG et du travail de l’équipe iso lors de la rénovation du bâtiment de notre Parlement. Votre magazine technique du bâtiment.ch a réalisé une table ronde décontractée sur l’introduction du SAP dans le Groupe Tobler. Et, comme à l’accoutumée, notre partie dossier vous présente toute une série de nouveautés dans notre programme de produits. Nous vous souhaitons bien du plaisir à la lecture de cette édition ainsi qu’un bel automne!

Heinz Wiedmer CEO Groupe Tobler Impressum «technique du bâtiment.ch» est une publication de Tobler Technique du Bâtiment SA. Reproduction uniquement avec l’autorisation de l’éditeur. Conception/textes: TBS Identity, Zurich Impression: DieStar AG, Lenzburg Tirage: 20 000 exemplaires


News Série Sixmadun SK Les toutes dernières chaudières à mazout à condensation intégrale ont été équipées de la toute récente régulation Conform 6.0 grâce à laquelle les modules d’extension peuvent communiquer avec la régulation centrale et d’autres circuits de chauffage avec mélangeur être raccordés sans problèmes. Les modèles SK 20/30 conviennent à une utilisation dans une maison individuelle à une et deux familles et disposent d’une régulation solaire intelligente, ce qui permet le raccordement à un système d’énergie solaire. Leurs ouvertures latérales de nettoyage facilitent le travail du ramoneur. Par contre, les modèles SK 50/70/100 sont pourvus de la régulation de vitesse spécialement conçue pour assurer des rapports de températures constants dans la chaudière. Elles présentent aussi des raccordements DP/RT plus grands, sont plus compactes que leurs prédécesseurs et leur esthétique a été améliorée. Elles sont conçues pour de petits locatifs et de plus grosses instal-

lations. Si on ne veut pas toute la chaudière mais uniquement la nouvelle régulation intelligente, les sets de transformation Sixmadun sont là pour ça. Plus d’infos sur cette régulation vous attendent en page 25.

Tableau de concordance vannes radiateurs

Accumulateurs solaires combinés

La documentation technique relative au tableau d’échange des vannes de radiateurs est désormais disponible en allemand. Elle peut être commandée chez Sixmadun, l’organisation de maintenance du Groupe Tobler, au n° de tél. 061 975 57 11. La version française suivra l’année prochaine.

Foires et expositions Tobler disposera de son propre stand aux foires/expos suivantes: Edilespo Lugano, Centro Esposizioni 25.11–29.11.2008 Habitat & Jardin Lausanne, Centre de congrès et d’expositions Beaulieu 28.02–08.03.2009

Stefan Zahm: nouveau responsable des ventes Production de chaleur Stefan Zahm a repris la direction des ventes de la Production de chaleur au 1er septembre 2008. Avant son entrée chez Tobler Technique du Bâtiment SA, ce père de deux enfants dirigeait la vente des modernisations chez Siemens Building Technologies de Suisse centrale et s’occupait entre autres des gros clients et des clients VIP. Stefan Zahm a un diplôme de technico-commercial ainsi que de chef de vente.

Tobler vient juste d’intégrer à son assortiment les accumulateurs solaires combinés HTS et HT. En combinaison avec une chaudière conventionnelle, ils sont avantageusement utilisés dans une installation solaire pour la préparation de l’ECS et l’appoint au chauffage d’une villa moyenne. Ces nouveaux accumulateurs solaires sont vendus avec échangeur de chaleur intégré et chauffe-eau instantané hygiénique ou avec chauffe-eau et disposent d’un volume de 1200 à 2000 litres.

3

René B. Oppliger, nouveau directeur de Friosol Depuis le 1er août 2008, le nouveau directeur de Friosol s’appelle René B. Oppliger. Le Groupe Tobler est heureux d’avoir engagé pour succéder à Urs Schmid un remarquable expert de la technique du froid et de la climatisation doué d’une grande expérience de la gestion et du marketing. Avant d’être directeur du marketing et membre de la direction de Regio Energie Soleure, René Oppliger travaillait comme Key Account Manager dans la société distributrice d’électricité de la ville de Berne. Il a débuté sa carrière chez Arn+Hess AG comme électromonteur. Nous souhaitons la bienvenue à René B. Oppliger ainsi que beaucoup de succès.


L’entretien du jour

L’énergie solaire a un grand avenir Le prix du pétrole et la discussion autour du CO2 donnent actuellement un grand coup de pouce à l’énergie solaire. A ce sujet, technique du bâtiment.ch est allée se renseigner là où on a, plus qu’ailleurs, pignon sur rue: chez Swissolar et son directeur David Stickelberger. Pour Tobler Technique du Bâtiment SA, qui vient tout juste de lancer les nouvelles installations solaires Sixmadun, Markus Stern, responsable du PM Production de chaleur, a pris part à l’entretien.

4

Monsieur Stickelberger, Monsieur Stern, nous souhaiterions nous concentrer ici sur le thème des installations solaires thermiques (à savoir chauffage de l’eau sanitaire et appoint au chauffage assurés par des capteurs solaires) et laisser pour une fois de côté le thème tout aussi important du photovoltaïque (production de courant par des cellules solaires). Combien y a-t-il d’installations solaires thermiques en Suisse actuellement? David Stickelberger: Il n’y a pas de données précises sur le nombre d’installations. Mais, sur la base de notre recensement annuel, nous savons que quelque 460 000 m2 de capteurs vitrés sont montés en Suisse. A cela s’ajoutent quelques milliers de mètres carrés

d’installations de capteurs non vitrés, comme par exemple pour les piscines. Cela donne une estimation de 50 000 installations environ.

ment, une véritable politique d’incitation mise en place par chaque état autrichien. Deuxièmement, les prix du mazout. En Autriche, le mazout coûte 40 % plus cher. Beaucoup de gens ne le Donc un nombre substantiel! savent pas: la Suisse a le mazout le meilleur marché de toute l’Europe! Et David Stickelberger: Oui et non. cela n’a pas changé avec la taxe sur le L’Autriche nous devance en multipliant CO2. La troisième raison est d’ordre psychologique: l’Autriche a dépassé le ce chiffre par 5. Il y a trois raisons à seuil critique où les installations solaicette énorme différence. Premièreres prennent toutes seules leur essor: les gens voient que «Jusqu’en 2020, il devrait y ça marche chez leur voisin et avoir un m 2 de capteur solaire veulent la même chose. Dans les lotissements, on voit fleupar habitant. En Suisse, rir de véritables grappes de cela voudrait dire 16 fois plus capteurs qui brillent dans le qu’aujourd’hui, ce qui est paysage. Nous partons du réaliste si la croissance actuelle principe que la Suisse va sous continue sur sa lancée.» peu vivre un processus sem-


«L’énergie solaire est une option judicieuse et économique tant dans une nouvelle construction que dans une rénovation, tant dans une villa que dans un complexe d’habitations.» blable et que le volume du marché va s’accélérer de manière exponentielle. Aujourd’hui déjà, nous enregistrons une croissance annuelle comprise entre 25 et 30 pour cent. Une maison individuelle nouvellement construite sur

puis longtemps cantonnée au chauffage de l’eau sanitaire uniquement. 40 % de toutes les installations en Autriche servent aussi d’appoint au chauffage. Un objectif réaliste, que nous partageons parfaitement, a été formulé par la Fédération européenne du solaire thermique ESTIF: jusqu’en l’an 2020, il devrait y avoir un mètre carré de capteur solaire par habitant. En Suisse, cela voudrait dire 16 fois plus qu’aujourd’hui, ce qui est

David Stickelberger: Actuellement, on prend l’énergie solaire thermique en considération avant tout comme une option dans des maisons individuelles. Et pourtant, l’option de l’énergie solaire s’applique aussi aux petits locatifs où elle s’avère même plus judicieuse. Dans de grands locatifs, les charges sont produites en effet très régulièrement. C’est ce qui rend l’énergie solaire particulièrement efficace. Voilà pourquoi les coopératives de construction ainsi que les grands investisseurs fonciers découvrent eux aussi l’énergie so-

5

cinq environ se pare avec fierté d’une installation solaire. A combien estimez-vous le potentiel futur du marché des installations de capteurs solaires en Suisse? Y a-t-il des chiffres à ce sujet? David Stickelberger: Le potentiel est immense. Ici aussi, la comparaison avec l’Autriche s’impose: là, 15 % de toutes les maisons individuelles ont actuellement des installations solaires thermiques. En Suisse, elles ne sont que 3 %. Etant donné que les structures de lotissements entre les deux pays sont comparables, on peut entrevoir le potentiel à court terme en Suisse. Et ce qui est particulièrement réjouissant, c’est que l’énergie solaire n’est plus de-

parfaitement réaliste si la croissance actuelle continue sur sa lancée. Un mètre carré couvre 70 % des besoins en eau chaude d’une personne pour une année. Markus Stern: Des experts en déduisent même que, en Suisse et à plus long terme, la moitié des besoins énergétiques pour la préparation de l’eau chaude sanitaire et le chauffage est susceptible d’être fournie par des installations solaires. Cela montre bien que l’énergie solaire est un facteur à prendre au sérieux dans le mix énergétique actuel et d’autant plus dans celui du futur! Dans quel domaine est-il le plus judicieux de chauffer l’eau sanitaire avec des capteurs solaires?

laire. L’époque où l’énergie solaire dépendait de pionniers enthousiastes est révolue. Aujourd’hui, la technologie joue également un rôle dans toute réflexion économique solide. Actuellement, même de grandes installations avec une alimentation dans des réseaux de chauffage à distance sont possibles. Alors, qu’on se le dise: l’énergie solaire est une option sensée tant dans un nouveau bâtiment que dans un assainissement, tant dans une villa que dans un complexe d’habitations. En matière d’assainissements, il y a des cas où, dans un complexe d’habitations, la distribution présente des problèmes et où une installation solaire est à déconseiller. L’important est de savoir que la production solaire d’eau chaude est indépendante de l’état de l’enveloppe du bâtiment alors que, pour


L’entretien du jour des installations avec appoint au chauffage, cet aspect doit être pris en compte. Markus Stern: Dans chaque cas, il est extrêmement important de faire une estimation réaliste quant à l’opportunité d’une installation solaire. On ne peut pas promettre la lune aux gens. Il en va aussi de notre responsabilité en tant que prestataire de systèmes. C’est pourquoi nous mettons les choses au

installations solaires soigneusement intégrées aux toits et aux façades sont autorisées dès lors qu’elles ne portent atteinte à aucun bien culturel ni à aucun site naturel d’importance cantonale ou nationale.» Sur cette base, les cantons soit n’exigent plus aucune autorisation soit demandent seulement une procédure simplifiée. D’autre part, en raison de la rapide augmentation du nombre d’installations solaires, nous enregistrons de plus en plus de conflits

tièrement amorti par les coûts de l’énergie économisée. Qu’en estil aujourd’hui de la rentabilité avec des prix de l’énergie en hausse? David Stickelberger: Ici, nous devons rester réalistes et dire que, dans une maison individuelle, l’investissement pour une installation solaire moyenne pour l’eau chaude n’est rentabilisé qu’après 15 ans environ. Comme l’installation a une durée de vie entre

6

clair pour chaque installation commandée. En général, nous sommes plutôt dissuasifs quand il s’agit de grandes maisons individuelles avec un ou deux habitants seulement et de faibles besoins en eau chaude. Mais, en tout et pour tout, les cas où l’énergie solaire n’est pas véritablement une bonne option sont rares. Des années durant, les promoteurs de l’énergie solaire se sont énervés du fait que les projets solaires échouaient souvent à cause des autorités compétentes pour délivrer les permis de construire. Est-ce que c’est encore un problème aujourd’hui? David Stickelberger: Du point de vue juridique, la situation s’est clairement détendue: dans la révision de la loi sur l’aménagement du territoire, le nouvel article 18a prévoit: «Dans les zone à bâtir et les zones agricoles, les

«Pour un petit locatif, nous parvenons – investissement inclus – à des prix de l’énergie oscillant entre 10 et 16 centimes par kilowattheure.» de voisinage. Mais, en règle générale, ces derniers se résolvent soit par la communication soit par des mesures simples – par exemple en recouvrant d’une peinture mate un cadre métallique trop brillant et dérangeant. Markus Stern: Il faut aussi dire que la Suisse a un niveau extraordinairement élevé en matière d’intégration de capteurs solaires dans les bâtiments. Jusqu’à récemment, les motifs en faveur de l’énergie solaire étaient surtout de nature intellectuelle. En effet, l’investissement n’était pas – même en comptant les subventions – en-

de 20 a 25 ans, on peut estimer alors avoir comblé les frais d’investissement.

Markus Stern: Dans nos calculs de coûts, nous arrivons à des valeurs similaires. En fonction de la hauteur des subventions cantonales, une installation solaire peut être rentable plus tôt. Et lorsqu’on considère l’avenir avec les prix de l’énergie préconisés et les hausses des taxes d’incitation sur les agents énergétiques fossiles, alors les choses deviennent gentiment intéressantes. David Stickelberger: Ce qui se révèle particulièrement intéressant c’est la rentabilité dans un petit locatif. Là, nous parvenons – investissement inclus – à des prix de l’énergie oscillant entre 10 et 16 centimes par kilowattheure. L’énergie solaire est donc parfaitement concurrentielle du point de vue de la rentabilité.


Nous venons de comparer avec le mazout et le gaz. Qu’en est-il de la comparaison avec une pompe à chaleur? Est-ce que la combinaison capteurs solaires/pompe à chaleur a un sens du point de vue de la rentabilité? David Stickelberger: Si la pompe à chaleur chauffe également l’eau sanitaire, une installation solaire ne fait pas de sens du point de vue de la renta-

qui est utilisée pour l’eau chaude sanitaire? Et quel pourcentage pourrait sans autres être remplacé par des installations solaires? David Stickelberger: Le potentiel est très grand. 4.5 % de la consommation d’électricité en Suisse sont littéralement gaspillés dans des chauffe-eau électriques. C’est autant que la consommation de tout le système ferroviaire suisse. Au vu de la pénurie d’électricité

David Stickelberger: Ici, on peut affirmer avec la conscience tranquille que tout produit, qui satisfait aux conditions d’octroi de subventions par les cantons et les communes, peut être considéré comme techniquement au point. En effet, les exigences correspondantes sont actuellement homologuées dans toute l’Europe et les normes européennes y relatives existent (EN 12975-1 et 2, respectivement Solar Keymark). L’Office fédéral de l’énergie

7

bilité. Toutefois, si les coûts de l’électricité grimpent en flèche, la situation est tout autre. Actuellement, nombreuses sont les pompes à chaleur en fonction qui ne servent qu’à chauffer et, dans ces cas-là, l’eau sanitaire est chauffée par un chauffe-eau électrique. Et là, une installation solaire a du sens.

annoncée, c’est maintenant qu’il faut réagir: si chaque année un chauffe-eau électrique sur deux était remplacé par un système de préparation solaire de l’eau chaude, c’est la moitié de Mühleberg qui serait épargnée dans dix ans! Il est intéressant de noter que le secteur de l’électricité ne s’oppose même pas au remplacement des boilers électriques. Car de toute évidence, le courant nécessaire payé au «Les prestataires de systèmes tarif de nuit est aujourd’hui comme Tobler peuvent une opération à perte. grandement contribuer à la difD’ailleurs à ce sujet, on defusion de l’énergie solaire.» mande aussi à l’industrie de mettre au point les bonnes soNous ne parlons pas du tout ici du lutions techniques pour les cas où des photovoltaïque. Mais l’énergie restrictions viennent aujourd’hui ensolaire thermique a aussi quelque core compliquer le remplacement des chose à voir avec la «pénurie chauffe-eau. d’électricité» qui se profile. En effet, les capteurs solaires Quels sont les critères qui perremplacent souvent des boilers mettent à un spécialiste en techélectriques. Quelle est la part nique du bâtiment de juger de d’énergie électrique en Suisse la qualité d’un capteur solaire?

tient une liste de tous les produits qui répondent à ces normes. Quelles expériences avez-vous faites avec les installateurs? Par rapport aux maîtres d’œuvre, est-ce que vous contribuez suffisamment à la diffusion de l’énergie solaire? David Stickelberger: Je ne peux répondre clairement ni par oui ni par non. Celui qui a déjà fait des expériences dans ce secteur met le plus souvent toute son énergie pour réaliser des affaires. Celui qui manque d’expérience éprouve des réticences sur ce thème et peut même parfois faire capoter une affaire qui est déjà bien amorcée, en discutant avec le client. Je pense que toute la branche, mais surtout les prestataires de systèmes comme Tobler, ont ici une grande responsabilité. Ils doivent contribuer à la qualité par de bonnes prestations de service, des formations


L’entretien du jour et des informations et gagner les installateurs à cette cause. Certaines résistances de la part des installateurs sont d’ailleurs parfaitement compréhensibles. En effet, dans ce secteur, il faut monter sur les toits et tout le monde n’aime pas cela. Une formation adéquate sur les prescriptions et les mesures de sécurité durant les travaux est ici indispensable. Markus Stern: Je suis d’accord avec la responsabilité que doivent assumer les prestataires de systèmes. Nous essayons de faciliter l’accès à ce commerce pour nos clients. Comme vous le savez, nous avons justement intégré un assortiment complet de produits dans notre programme et formé nos collaborateurs techniques, le Service et le service externe. Nous sommes ainsi en mesure d’accompagner pleinement nos clients pour entrer dans ce marché. Pour leur faciliter l’accès, nous avons

8

bais. Celui qui a suivi une telle formation et qui peut se prévaloir de deux installations de référence, obtient le titre de «pro du solaire» et est enregistré dans le répertoire d’adresses de notre site web, très largement consulté. technique du bâtiment.ch s’adresse aux installateurs, planificateurs et architectes. Cela signifie que ce que vous dites sera lu par la branche suisse de la technique du bâtiment. Avez-vous un message spécial à adresser à ce public?

David Stickelberger: L’énergie solaire est l’énergie-clé du futur. Cette technique est aujourd’hui parfaitement rodée tant pour le chauffage de l’eau sanitaire que pour l’appoint au chauffage et elle offre de remarquables solutions. Aujourd’hui, c’est le moment idéal pour se lancer dans ce business. Car celui qui rate maintenant le coche, ne le retrouvera pas de sitôt. «L’énergie solaire est l’énergieAux planificateurs de techclé du futur. C’est aujourd’hui nique du bâtiment, j’adresse le moment idéal pour se lancer le message suivant: Attelezdans ce business.» vous au thème du petit locatif, du lotissement et du gros objet. Une petite installation n’a concocté divers paquets solaires combesoin d’un planificateur que partielplets qui sont ficelés pour des applicalement. Les installations plus importions spécifiques dans un contexte détantes qui sont particulièrement efficafini. Les installateurs sans expérience ces mais qui manquent malheureusedans le solaire pensent souvent qu’une ment encore en Suisse, sont – comme installation solaire exige un grand innous l’avons appris de l’Autriche – vestissement au niveau de la planificaaujourd’hui mûres et sûres. Un busition. Ce qui est partiellement vrai dans ness intéressant se profile actuellele domaine des maisons individuelles. ment pour le planificateur également. Et c’est justement là que nous avons Et à l’adresse des architectes: esthétibeaucoup à leur offrir. quement parlant, les installations solaires s’intègrent aujourd’hui formidableQuels conseils donneriez-vous à ment bien dans une façade ou sur un un installateur qui ne fait pas toit. encore d’affaires dans le solaire mais qui aimerait s’implanter Monsieur Stickelberger, dans ce marché porteur, intéresMonsieur Stern, nous vous resant et plein d’avenir? mercions de cet entretien. David Stickelberger: Il existe aujourd’hui d’excellentes et avantageuses offres de formation et de perfectionnement. Swissolar organise les fameux cours PENTA avec le module énergie solaire thermique dont les dates viennent tout juste de paraître. Notre site web swissolar.ch fournit des renseignements sur les dates et les lieux des cours. Un cours de deux jours coûte CHF 650.– tout compris et les membres Swissolar bénéficient de ra-

Swissolar L’Association suisse des Professionnels du Solaire représente les intérêts de l’industrie solaire et compte actuellement quelque 160 membres. L’association propose à tous les intéressés par l’énergie solaire une vaste base d’informations, s’engage pour l’assurance qualité, organise des cours ainsi que des campagnes faîtières communes à la branche. De plus, Swissolar est le porte-parole pour toutes les causes politiques sur le thème de l’énergie solaire. Toute entreprise spécialisée, association, école, tout distributeur d’énergie, institut de recherche et personne individuelle qui soutient la cause de l’association, peut devenir membre. www.swissolar.ch

David Stickelberger David Stickelberger est directeur de Swissolar depuis 1998. Il est né en 1961 à St-Gall et a étudié la géographie à l’Université de Zurich. Parallèlement à ses activités dans une entreprise de conseil en environnement, il a repris ses études universitaires post-diplôme section Environnement. Il a ensuite œuvré chez Greenpeace en tant que responsable du secteur Climat et Energie et a travaillé aussi jusqu’en 2007, en tant que co-directeur, à l’agence pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique AEE.


Pratiquement vôtre:

Confort climatique dans un hôtel 5 étoiles Dans le Park Hyatt, à Zurich, vingt appareils de ventilation du type Orion AT4 garantissent le bien-être des clients en termes d’environnement climatique. «technique du bâtiment.ch» vous en offre un aperçu et laisse à Thomas Markovic, directeur de l’ingénierie, le soin de vous expliquer cette installation sur place. 9

E

n pénétrant dans le Park Hyatt de Zurich, situé au cœur d’un quartier commercial et financier dynamique, on découvre un autre monde: ici règne une élégance tranquille et les pièces généreuses diffusent un confort adapté aux critères internationaux. Cela n’est pas seulement dû à l’architecture primée de Meili + Peter, qui offre une grande transparence à l’intérieur comme à l’extérieur, ainsi que de nombreux espaces verts. La collaboration entre les architectes d’intérieur de Hirsch Bedner Associates et d’Andreas Ramsteier y est également pour beaucoup. Toutefois, il existe de nombreux autres aspects cachés qui doivent être étudiés avec le plus grand soin dans un hôtel 5 étoiles, et rester invisibles et silencieux tout en étant perceptibles partout: il s’agit ici de la technique du bâtiment et notamment des systèmes de ventilation grâce auxquels on peut garantir un environnement climatique agréable. Confort climatique «technique du bâtiment.ch» a rencontré André Leder, directeur de l’entreprise Tobler SA qui a fourni l’installation de ventilation, et Arnold Schmocker, direc-

teur des ventes pour Zurich et responsable de l’ouvrage cité chez Tobler System SA. Nous sommes salués par M. Thomas Markovic, directeur de l’ingénierie et responsable du département technique du bâtiment et sécurité. C’est dans le café Z, restaurant public destiné aux employés, que Thomas Markovic nous communique les informations principales concernant l’installation, dont nous ferons la visite juste après: «L’installation de ventilation dans un hôtel 5 étoiles comme le nôtre – le Park Hyatt de Zurich compte en tout 142 chambres et emploie 240 salariés permanents – est particulièrement exigeante. Notre hôtel comporte ainsi 11 appareils de ventilation et 20 appareils de climatisation Orion AL-KO, répartis sur le toit, le deuxième étage, et le premier sous-sol.» Arnold Schmocker nous détaille davantage ces exigences: «L’amenée d’air frais doit se faire de manière totalement silencieuse et sans courant d’air. Ceci exige donc une grande expérience en la matière. De plus, l’air frais ne doit véhiculer aucune odeur; ceci est uniquement possible grâce à la séparation totale entre les systèmes d’entrée et d’évacuation de l’air. Ceci étant, pour la

récupération de la chaleur, on utilise exclusivement des échangeurs de chaleur à plaques, qui présentent un rendement annuel qui peut atteindre les 70 %. Bien qu’ils disposent d’un rendement légèrement plus élevé, les systèmes rotatifs destinés à la récupération de chaleur n’ont pas été installés ici en raison de la qualité de l’air.» André Leder rajoute: «Naturellement, un hôtel 5 étoiles présente des exigences élevées quant à l’aspect esthétique des arrivées d’air.» En effet, si

Petite photo de groupe lors de la visite: André Leder, directeur de Tobler System AG; Thomas Markovic, directeur de l’ingénierie du Park Hyatt à Zurich; Arnold Schmocker, Directeur des ventes de Tobler System AG.


Pratiquement vôtre: l’on regarde le plafond, on n’aperçoit ces entrées qu’après un examen minutieux: la mission est réussie!

10

Une construction sur deux niveaux C’est l’entreprise de technique du bâtiment ATEL qui était responsable du montage des appareils de ventilation. Le directeur du projet ventilation, M. Heinz Schmuki, que nous avons pu joindre sur son téléphone portable – M. Schmuki étant retenu à l’aéroport de Zurich – nous a rapporté les aspects suivants: «le Park Hyatt a vu le jour à la place du parking couvert Escherwiese. Le bâtiment présentait des exigences particulièrement élevées. La durée de construction totale n’a été que de 18 mois; lors de celle-ci, nous avons mis en oeuvre un type de construction rare et inédit. En effet, après la réalisation d’une plaque en béton, la construction s’est effectuée simultanément dans deux directions: vers le bas, on a réalisé trois niveaux souterrains, tandis qu’en même temps, on bétonnait les étages vers le haut. Ceci représentait un véritable challenge, notamment quant à l’aspect logistique. Nous avions 32 monteurs qui travaillaient simultanément sur le chantier. Rien que la mise à disposition des matériaux nécessaires dans les délais constituait un défi de taille. Chaque jour, les semi-remorques arrivaient et livraient des quantités énormes de canaux d’aération, de clapets coupe-feu et de composants d’installation. Lors des travaux de montage dans la cave, nous avons été confrontés à des températures inférieures à zéro, tandis que de l’eau gouttait du plafond et que tout était givré. Compte tenu de la hauteur imposante du lobby, nous avons du faire appel à des monteurs qui ne devaient absolument pas être sujets au vertige pour le montage

Même à l’intérieur du monobloc Orion AL-KO, tout est nickel.

des canaux et des sorties. Naturellement, nous avons parfois été confrontés à quelques problèmes. La panne la plus impressionnante s’est produite lors de la mise en service de l’installation de ventilation pour les fumées d’incendie dans le garage souterrain. Le gigantesque ventilateur venait tout juste d’être mis en route à pleine puissance – 63 000 m³/h quand un mur de briques dans le parking, n’ayant pas résisté à la pression de 2220 pascals, s’est effondré sur une longueur de 30 mètres, dans le parking - 3. Après avoir réalisé un ancrage supplémentaire de tous les puits concernés, nous avons alors renouvelé l’essai, qui s’est déroulé de façon parfaite. Mais le risque de telles pannes n’est jamais totalement exclu.» Une amenée d’air ionisée Nous effectuons à présent la visite des systèmes techniques du bâtiment, guidés par Thomas Markovic. Nous faisons

L’un des 20 appareils de ventilation/climatisation Orion, remarquablement bien entretenu par l’équipe de Thomas Markovic.

une première halte dans la cuisine, qui fonctionne 24 heures sur 24 comme dans tout hôtel 5 étoiles. Parmi les cuisiniers occupés à la préparation des repas de midi, M. Markovic nous explique: «La zone de la cuisine dispose de sa propre installation de ventilation. Nous évitons ainsi toutes les éventuelles émissions d’odeurs. Les secteurs du bar et du restaurant sont également sensibles à ce problème. Aussi, dans ces zones, l’air entrant traverse une installation d’ionisation, à l’intérieur de laquelle les particules odorantes sont neutralisées au moyen d’ions d’oxygène actifs. Depuis l’ouverture de l’hôtel, nous n’avons eu aucune réclamation concernant des problèmes d’odeurs: la qualité de l’air est toujours irréprochable quels que soient les différents domaines de l’hôtel, et tous les clients en sont satisfaits. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il s’agit d’un aspect qui est loin d’aller de soi; j’ai pu en faire l’expé-

Salle de bal, centre de fitness, lobby, cuisine ou chambre d’hôtel: au Park Hyatt, les installations de ventilation et de climatisation doivent satisfaire à des exigences très diverses.


Sur le toit, 2 installations équipées de 4 appareils de ventilation/climatisation au total garantissent une atmosphère parfaite que chaque client peut ensuite adapter, et ce, dans chacune des 142 chambres.

rience au cours de mes 12 ans de carrière dans d’autres établissements…» Un toit avec vue sur le lac Notre visite se poursuit par un tour sur le toit qui offre une vue splendide sur le lac. Néanmoins, notre regard se porte surtout sur les deux imposantes installations de ventilation et de climatisation auxquelles sont raccordées les chambres. À partir du toit descendent de nombreuses conduites, chacune d’elle desservant deux chambres par étage. M. Schmocker ajoute à ce propos: «Les puits ont été dimensionnés au plus juste. Nous avons dû envoyer les moteurs les plus minces!». Dans chaque chambre, le client a la possibilité de réguler le flux d’air, ainsi que de sélectionner la température ambiante souhaitée. Pour ce faire, l’installation de ventilation dispose de modules de chauffage et de climatisation correspondants. M. Markovic complète: «Le refroidissement par

circulation des machines réfrigérantes se fait avec l’eau du lac et peut être effectué en mode de Free cooling (c’est à dire sans appareil de climatisation). Nous avons conclu un contrat d’approvisionnement en eau du lac avec l’EWZ et sommes également reliés à un réseau d’approvisionnement commun à la Maison des congrès et à l’immeuble commercial Palme. Le captage de l’eau se fait à 12 mètres de profondeur.» Impeccable et efficace Comme l’espace était relativement étroit pour prendre en photo les installations sur le toit, nous nous sommes rendus au deuxième étage, où se trouvent les installations d’amenée d’air pour la cuisine, le lobby, les restaurants, les salles de séminaires, la salle de bal et le centre de fitness. Un aspect frappant: la propreté parfaite, encore plus remarquable pour une pièce technique et le calme impressionnant, ce qui est d’autant plus étonnant quand on connaît la puissance fournie par les ventilateurs derrière l’isolation du boîtier. Tandis que M. Thomas Markovic ouvre l’un de ces boîtiers, André Leder manifeste son enthousiasme: même l’intérieur des appareils est impeccable. M. Markovic explique que ceci est dû à un nettoyage particulièrement fréquent et fait remarquer que l’installation est également remarquable sous un autre aspect: «Nous nous fixons toujours des objectifs très ambitieux quant au rendement énergétique. Ainsi, grâce à une régulation parfaite, les installations sont de plus en plus économes, tout en délivrant la même puissance. Nous avons par exemple trouvé que la mise en place

de cartouches de filtre un peu plus chères était très avantageuse au regard de l’énergie pouvant être économisée, en contribuant à réduire la baisse de pression de façon considérable.» De retour au lobby, nous nous retrouvons à nouveau dans le charme unique de cette ambiance luxueuse. Le fait de savoir que des machines fiables travaillent en coulisses pour assurer un confort climatique remarquable accentue encore l’impression de calme et de détente qui règne dans l’hôtel. Il n’y a aucun doute: le Park Hyatt de Zurich est un lieu où le bien-être de tous les clients est assuré.

Données sur l’installation • Utilisation: 142 chambres, salle de bal (300 personnes), salles de conférence, restaurant/ bar, parking (267 p). • La climatisation s’effectue par le biais de onze installations que l’on peut régler en fonction des besoins, et de 22 appareils au total. Toutes les chambres sont pourvues d’un réglage progressif du volume d’air et de la fonction chauffage et climatisation. • Débit volumique total: env. 131 000 m³/h • Plans : Amstein + Walthert AG • Montage: ATEL Gebäudetechnik, Zurich • Fournisseur des appareils: Tobler System AG • Produit: Orion AL-KO Monobloc (AT4)

11


Produits PIR de Kisodur et produits en fibre de verre d’Isover

12

Même notre palais fédéral a besoin d’une bonne isolation! Le Palais fédéral n’a pas seulement bénéficié d’une nouvelle coupole fraîchement redorée; l’ensemble du bâtiment a profité d’une remise en état complète. Cette dernière comprenait également tout l’aspect technique du bâtiment. Notre partenaire Isoteam a été chargé de l’isolation des conduites de chauffage et des conduites sanitaires. Nous nous sommes rendus sur le chantier.


L’isolation réalisée est un véritable chefd’oeuvre de plomberie – chauffage et eau chaude.

Isolation des conduites d’aération dans le Palais fédéral.

13

À

notre arrivée sur la place devant le Palais fédéral, nous sommes chaleureusement accueillis par Marco Penta, d’Isoteam, et Silvano Loreggia, maître d’œuvre HK. Nous nous dirigeons alors vers le Palais fédéral: seule la présence d’une grue et d’une tente de chantier trahit le fait que les travaux de rénovation n’y sont pas encore terminés. «Dans deux semaines débute la session d’hiver; la plupart des travaux devront donc être achevés», nous informe Silvano Loreggia, qui ajoute: «Mais en ce qui concerne le domaine de la technique du bâtiment, nous

avons encore jusqu’en novembre.» Après ce bref aperçu de la situation, nous nous laissons guider jusqu’au bureau improvisé, situé à gauche de l’entrée principale, où nous nous voyons remettre nos badges d’entrée. Ainsi équipés, la visite du chantier peut commencer. L’isolation: un chef d’œuvre de plomberie Nous montons jusqu’au sous-sol du bâtiment du Parlement, dans les deux nouveaux étages où se trouvent les centrales de chauffage/ventilation/climati-

sation (CVC). Le sol est jonché de poussière de chantier, ainsi que d’une multitude de rouleaux de câbles bleus et orange en plastique, tandis que le long des murs fraîchement nettoyés, on peut voir les conduites de CVC, argentées et étincelantes. Elles s’entortillent à travers de minuscules ouvertures et passent dans les recoins les plus étroits, mais, malgré toutes ces contorsions, elles brillent toujours d’un bel éclat. Face à notre regard médusé devant cet enchevêtrement complexe, Silvano Loreggia précise: «Faire passer l’ensemble du système de conduites ici s’est avéré l’un


14

des défis les plus ambitieux auxquels nous avons dû faire face au cours de la planification. La voûte de la cave est extrêmement petite et tortueuse et la structure de base ne pouvait pas être modifiée.» Concernant l’isolation, cela signifiait que la plomberie des bouchons de conduite devait être réalisée individuellement, et ce, pour une part importante – supérieure à la moyenne. Cependant, une fois de plus, Isoteam a parfaitement réussi à mener à bien cette tâche ardue. «Comme c’est le cas pour tous les travaux de rénovation, on doit simplement faire avec ce que l’on a», commente modestement Marco Penta. «Le fait d’avoir dû interrompre deux fois les travaux à cause du déroulement des sessions, et donc de ranger puis de redéballer tout le matériel, a représenté une contrainte particulière.» Silvano Lorregia nous montre un puits étroit qui s’étend sur environ un mètre, et dans lequel on a fait passer la tuyauterie – en la tirant sur 40 mètres de hauteur, jusqu’à l’étage supérieur où se trouve une autre centrale technique. «Ici, nous avons dû engager des grimpeurs professionnels. C’est juchés sur ces minuscules barres qu’ils ont installé les conduites pour la protection incendie, le système de récupération de chaleur et les systèmes reliés par circuit.» Admiratifs, nous dirigeons notre regard vers les hauteurs vertigineuses. Chauffage urbain grâce aux ordures ménagères de Berne Alors que nous traversons la centrale de chauffage, on nous informe sur l’endroit où nous nous trouvons – devant les convertisseurs pour la production d’eau chaude. Ceux-ci présentent une puissance de 4 x 750 kW et sont pourvus d’échangeurs-spirale, car les échan-

geurs à plaques n’étaient pas appropriés ici. Actuellement, on peut lire une température de 140 °C, car en cette saison, à la fin de l’été, l’énergie requise pour le chauffage n’est pas encore très importante. En revanche, en pleine charge, en hiver, la température est comprise entre 170 °C et 180 °C. L’eau chaude provient du système de chauffage urbain de l’installation d’incinération des ordures ewb de la ville de Berne, qui transporte directement jusqu’au client l’eau chaude destinée au chauffage et à la production d’eau chaude via un réseau de canalisations dotées d’une isolation spécifique. L’hôpital de l’Ile, l’Université de Berne, la gare centale de Berne, les halles du marché, ainsi qu’une grande partie de la vieille ville supérieure – et désormais, le Palais fédéral – profitent de ce système écologique judicieux qui met à profit les ordures ménagères de Berne.

Rénovation complète du Palais fédéral Les travaux de rénovation du Palais fédéral, âgé de 106 ans, ont duré d’avril 2006 à novembre 2008 pour un coût de 96 millions de francs, dont une grande partie est imputable à la technique du bâtiment. L’objectif de ce projet était d’équiper le Palais fédéral de la technique la plus moderne, tout en restant au plus près de l’architecture et de l’esthétique originales. Le dernier crédit partiel a été accordé l’année dernière par les Chambres. En 2003, le Parlement avait évoqué le premier crédit pour le projet de «réaffectation de l’espace» destiné à octroyer davantage de postes de travail pour les députés et les groupes parlementaires. En outre, les locaux desti-

Une isolation réalisée en PIR et en fibre de verre En ce qui concerne l’isolation des systèmes de chauffage, Isoteam a eu recours aux coquilles isolantes Isover, de haute qualité et en fibre de verre. La fibre de verre se révèle en effet idéale pour l’isolation des conduites de chauffage, dans lesquelles l’eau circule à des températures allant jusqu’à 250 °C. En revanche, pour l’isolation des systèmes de refroidissement, on a fait appel à des coquilles isolantes Kisodur, en mousse rigide PIR, des produits qui conviennent remarquablement bien aux domaines de températures compris entre -100 et +130 °C. Seuls deux réservoirs ont pu être conservés Silvano Loreggia nous raconte la petite histoire du système CVC du Palais fédéral: «Dans la centrale de refroidisse-

nés aux médias ont été déplacés dans un centre situé rue Bundesgasse. Le deuxième crédit a été alloué, entre autres, à la rénovation des toits, des coupoles et des façades, la construction de nouveaux ascenseurs et d’escaliers, ainsi que le remplacement des installations techniques vétustes. Il a été accordé en 2005. En 2004, l’équipe d’études générales Aebi & Vincent, à Berne, a reçu un supplément pour la rénovation complète. Au sein de cette équipe, la commande du domaine chauffageventilation-climatisation a été attribuée à l’entreprise de planification PGMM Schweiz AG. Isoteam s’est vu octroyer la commande concernant l’isolation de tous les systèmes sanitaires et de chauffage.


ment, les machines frigorifiques pourront également produire de l’eau froide en présentant un haut rendement énergétique, et ce même en fonctionnement à charge partielle, grâce à des compresseurs Turbocor.» Deux ans après la première phase des travaux, qui a eu lieu en 2003, suivant la devise «de la réparation à la rénovation intégrale», un deuxième crédit a été accordé pour remplacer, entre autres, l’intégralité des systèmes techniques du bâtiment. «Dans le passé, les travaux effectués dans le domaine CVC ont uniquement été effectués en cas d’absolue nécessité. Aussi, nous avons dû tout remplacer, à l’exception de ces deux réservoirs, qui sont un peu les derniers Mohicans de ce bâtiment et qui ont été conservés», ajoute-il en tapotant sur les deux réservoirs de récupération de chaleur, datant de 1995. En effet, ceux-ci sont encore relativement jeunes et se montrent toujours aussi performants, contrairement aux trois chaudières de secours par exemple, qui dataient de 1902. Un nouvel éclat Nous montons ensuite dans l’ascenseur pour nous rendre au troisième étage, afin de profiter davantage du spectacle. Tous les travaux ne sont pas encore achevés. Ici, c’est avec application que l’on ponce le bois, que l’on décape les pupitres dans la salle du conseil national, et que l’on installe les connexions Internet. Néanmoins, on peut s’en rendre compte dès maintenant: le Palais fédéral brillera d’un nouvel éclat. Grâce à l’infrastructure ultra-moderne, les groupes parlementaires et les parlementaires n’auront jamais froid aux pieds, que ce soit dans leurs salles de conférences ou leurs bureaux. Car n’oublions pas qu’ils reposent sur le Stramax R25 de Tobler.

 Deux étages remplis de monoblocs.  Luca Ariu, Isoteam, monte un bouchon d’armature dans le parterre souterrain ouest.  Devant le Palais fédéral, poignée de main entre partenaires: Marco Penta, de l’entreprise Isoteam, et René von Büren, Directeur du département isolation, de l’entreprise Tobler.





15




Le Groupe Tobler introduit le SAP

One team – one spirit! Voilà un gros projet qui s’est étonnamment déroulé sans problème: l’introduction du SAP a permis au Groupe Tobler de réussir le grand saut dans l’informatique du futur. Au cours d’une table ronde, certains des principaux protagonistes du projet donnent leur avis sur les embûches, l’engagement jusqu’à l’extrême et le formidable esprit sportif.

16

technique du bâtiment.ch: On entend des histoires à faire froid dans le dos sur le SAP. Est-ce que Tobler a vécu de telles expériences?

interne au SAP, qui a dû être pris en charge par des spécialistes informatiques externes. Mais dans le courant de la matinée déjà, nous réussissions à localiser et à solutionner le problème.

Heinz Wiedmer: Lorsque nous avons donné le signal de départ pour le projet le 6 août 2007, nous éprouvions un grand respect devant la tâche à accomplir. Nous connaissions également les histoires terrifiantes d’entreprises qui ne pouvaient plus facturer durant des semaines et qui ont vécu dans la tourmente parce que leur préparation en vue de l’introduction du SAP était insuffisante. Depuis le 1er septembre, nous travaillons sur la base du SAP. Nous n’avons pas vécu d’histoires atroces, tous les systèmes fonctionnent de manière stable et le résultat est tout à fait satisfaisant. Le chemin pour arriver au but a coûté énormément d’efforts et exigé beaucoup de tous les collaborateurs, durant toute une année. Il s’agit maintenant de garder le cap et de mener conséquemment la phase d’optimisation.

Comment est-ce que le projet a été mis sur rail?

Thomas Schläfli: Il est évident que nous avons rencontré quelques obstacles dans les premiers jours. On ne peut simplement pas tout tester, certaines erreurs n’apparaissent qu’au moment de la mise en live. Durant les premières heures du live par exemple, nos imprimantes ne fonctionnaient pas correctement. C’était en fait un problème

Thomas Schläfli: Les collaborateurs ont été mis au courant pour la première fois le 13 juillet 2007. Le kick-off du projet Saphir, comme nous l’appelions à l’interne, a eu lieu le 6 août 2007. Au début, l’équipe de projet comptait 20 personnes issues de tous les secteurs de notre entreprise. Daniel Rudin: Là, vous méritez un coup de chapeau. Vous avez embarqué les personnes qu’il fallait. On l’a vu après coup quand tous les gens étaient à la limite: à aucun moment, ils n’ont perdu leur motivation. Thomas Schläfli: En premier lieu, nous avons examiné tous les processus commerciaux. Et vérifié s’ils pouvaient s’intégrer dans le SAP. Des lacunes sont alors apparues, qui concernaient en règle générale des caractéristiques typiques du marché suisse – comme par exemple la structure des offres selon le modèle BKP, ce que les standards SAP ne prévoient pas. Après une analyse et un travail de développement, la seconde phase importante a démarré en avril 2008: 37

Que signifie SAP? • SAP (System Application Product for data processing) est un progiciel de gestion intégré développé par un fabricant de logiciels du même nom. Ce système est en mesure de soutenir tous les processus commerciaux. • C’est sous le nom de SAP FIS/wws® que l’entreprise allemande FIS Systeme und Consulting GmbH propose un nouveau développement du SAP standard, qui a été conçu pour les besoins individuels d’entreprises de commerce de gros, comme Tobler.

Key User ont rejoint le projet, ont reçu une formation – malgré que la solution n’était pas encore tout à fait terminée. Tous se sont alors mis à travailler d’arrache-pied sur un chantier commun. Les Key User contrôlaient les solutions élaborées quant à leur aptitude à survivre au travail quotidien – et étaient dans le même temps chargés de mettre au point un concept de formation pour tous les collaborateurs. Une tâche gigantesque. En avril, il y avait quelque 60 personnes impliquées dans le projet, en juin et juillet, elles étaient 100. La présence de ces gens manquait à leur tour dans l’entreprise, ce qui signifiait plus de travail pour le reste des collaborateurs.

13.07.2007 06.08.2007

10.08.2007 14.–16.08.2007

er

dès 20.08.2007 01.09.2007 05.09.2007

St

3 èm

e

ne

w

s-

le

tt

er tt le sw ne e

2 èm

SA PH IR et ar dé t m bu ee t tin du g tr SA av P ai 4 èm l e ne w sle tt er SA PH C on IR tr ôl e pr oc es su s C SC on tr ôl e pr oc es su s C FI /C de on tr O ve ôl nt e p e ro ce ss us

IR PH SA

P SA t an ér in it ow Sh

In W for ie m dm a t er ion au s d x e ca H K dr ein i es z 1 èr c k e n e o ff w -m s- ee le ti tt n er g, SA Fo rm PH at IR io n éq ui pe de W st ork pr an s oj h da o et rd p , e SA n t P ra în em en t A na ly se s FI T/ G A P

Chronologie du projet SAPHIR:

04.11.2007

19.11.2007

01.12.2007

29.01.2008

01.02.2008

05.02.2008


Les participants à cette table ronde décontractée (de g. à d.): Heinz Wiedmer, CEO Groupe Tobler; Thomas Schläfli, directeur IT et chef du projet SAPHIR; Manfred Stamm, chef service interne RC Winterthur; Ivan Widmer, directeur Marketing-Services; Daniel Rudin, service externe région Bâle; Doris Moor, dpt. Finances, Thomas Morger, dpt. IT, responsable du call center; Chris Gotter, Supply Chain Management.

01.03.2008

02.04.2008 14.04.–09.05.2008 12.05.2008 21.05.2008

01.06.2008

17

18.06./24.06.2008 20.06.–11.07.2008

iv e au W o pr rk To oc sh bl es op er su c 3 s on W t ol rô se le le y/

En n io at rm Fo

20.06.–23.08.2008

R 01 epo .0 rt 9. d 20 u 08 go -l

U

se

r

Doris Moor: Dans le dpt. des Finances également, nous avons vécu ce passage au SAP comme un grand défi. Nous avons par ex. dû nous habituer à un plan comptable entièrement remanié.

er SA Fo PH SA rm IR P at i FI o n S/ w de w s ® ba po se ur K ey U In se da tég r ns ra l’é tio qu n d ip es e de Ke W pr y U o pr rk oj se oc s et r es ho su p c s on W t ol rô se le 7 èm le y/ e To ne bl w er sle 1 tt er SA PH W IR pr ork oc s h es o su p c s on W t ol rô se le le y/ To bl er In te 2 gr at io n Te st C yc le 1

Thomas Schläfli: C’est absolument certain. Il est clair que beaucoup se sont montrés un peu sceptiques au début – mais c’est très bien comme ça. Le plus difficile était et est d’ordre psychologique: nos gens ont dû prendre chaque jour de nombreuses décisions complexes afin de configurer les processus de manière optimale. Bon nombre de ces décisions sont désormais automatisées dans le cadre du progiciel implémenté. C’est ce qui est en principe extrêmement agréable mais qui conditionne entièrement la confiance dans le système. Il reste maintenant à régler l’un après l’autre les divers paramètres qui régissent ces automatismes.

Chris Gotter: C’est un peu comme une machine à tisser qui ne commence à fonctionner correctement qu’après d’innombrables réglages fins. De ce point de vue, nous entrons aujourd’hui dans la dernière et décisive phase du projet: jusqu’en octobre, les systèmes seront testés encore et encore puis modifiés au besoin. Si nos collaborateurs font de bonnes expériences avec ce processus et apportent leur part pour assurer une fonctionnalité optimale, alors le travail sera vraiment accompli et la confiance dans le système établie.

d

Cela signifie que le projet a été bien accepté par les collaborateurs?

tt le sw ne e

6 èm

5 èm

e

ne

w

s-

le

tt

er

SA

s

PH

IR

Ivan Widmer: Et là encore Tobler a, à mon avis, montré qu’elle est toujours une grande famille solidaire. L’image d’une équipe de football est même encore plus pertinente. C’était fantastique d’avoir vécu et vu comment le surplus de travail, le gel des vacances et tous les désagréments collatéraux ont été gérés avec un bel esprit d’équipe, comment les gens étaient à nouveau ultra motivés et prêts à l’attaque après avoir travaillé une bonne partie de la nuit. Cela tient certainement aussi au fait que nous avions, dès le premier jour, donné de très nombreuses et franches informations aux gens, que nous avons élaboré un site web interne SAPHIR et envoyé des news-letter SAPHIR – bulletin d’informations complet en trois langues- à intervalles réguliers.

04.07.2008

15.07./17.07.2008


Heinz Wiedmer: L’objectif déclaré était également d’accroître la transparence dans l’entreprise, d’optimiser la livrabilité et de simplifier tous les processus administratifs. Face à un marché qui s’est durci ces dernières années et qui va assurément encore se durcir à l’avenir, notre entreprise se doit d’être en forme sur tous les fronts. Et l’informatique est un front extrêmement important.

Heinz Wiedmer: J’ai été en contact étroit avec l’équipe du projet SAPHIR depuis le tout début, son lancement était au centre des séances quotidiennes. La manière dont cette équipe a travaillé, calmement et professionnellement même lorsqu’elle était sous pression, m’a énormément impressionné. Je suis aujourd’hui fier de l’art et la manière dont tout le personnel Tobler a fait face aux circonstances concomitantes parfois désagréables et restait concentré et je me permets de les remercier tous ici très sincèrement. On peut vraiment appliquer à la famille Tobler ce dicton du monde sportif: one team, one spirit!

n

U

18.08.–26.08.2008 26.08.2008

pr P SA e liv

se

r

A

cc

ep

ta

nc

io

Après 6 semaines: – plus de 100’000 ordres – plus de 450’000 positions de commande – plus de 18’500 commandes d’achat – plus de 10’000 commandes eshop – plus de 80’000 factures – 300 demandes au call center

uc ti f n au d m up od r e oje op t ér et at pa io ss nn a el ge

cl x au

Te e-r st un C in yc te le g 2 rat

n io at ic un m om

04.08.–22.08.2008 18.08.2008

R

s

C

pl e liv oG

01.08.2008

le

é an

ifi

Te s n io at gr te In

28.07.–08.08.2008

Te M st B s S, p PR ara A llè

t

C

O

yc

EF ,

le

2

ie

nt

s

Thomas Schläfli: Nous avons travaillé durant 20 ans sur la base de l’AS400 qui est aujourd’hui une technologie obsolète. Les entreprises encore susceptibles d’offrir un quelconque support sont toujours moins nombreuses. Le SAP est actuellement le standard technologique. Nous étions obli-

O

Quelles étaient en fait les raisons de ce changement?

Phase préliminaire: – 3 semaines pour l’analyse FIT/ GAP – 8 mois pour la phase de réalisation – 2 mois de tests et de formation – Parfois plus de 120 collaborateurs sur le projet – Env. 70’000 heures de travail à l’interne – Plus de 200 jours de formation

e Te st K s w f ee o r k- m en el d de dé W m o ar lse C ut ra le ge y ov er go po -l ur w iv g ee e okliv en e, d

Ivan Widmer: Dans les faits, peu de choses ont changé pour les clients – si l’on excepte les nouveaux formulaires. Et c’est comme ça que ça devrait être: notre clientèle devrait ressentir le moins possible d’effets de ce passage au SAP. Ce qui a positivement changé pour nos clients, c’est le nouvel e-shop. Les informations sur la disponibilité des articles, la recherche d’articles bien plus conviviale, le suivi et l’affichage des prix nets individuels, ce sont des atouts qui font mouche. L’optimisation de notre e-shop était d’autant plus importante que 22 % des commandes se font déjà en ligne, ce qui peut être considéré dans la branche comme sensationnel.

Des chiffres impressionnants sur le lancement du SAP

od

Dani Rudin: De mes clients – et, d’après ce que j’entends, cela concerne toutes les régions – le passage s’est opéré en ne suscitant étonnamment que peu de réactions. Et là où il y en a eu, on ne sait pas clairement si c’est le SAP qui en est la cause ou si c’est simplement la haute saison: à partir de septembre, la branche des installateurs tourne à plein régime et notre Logistique est mise à forte contribution, même sans ce passage au SAP.

28.08.2008 29.08.–31.08.2008 01.09.2008

Fi

Y a-t-il déjà des réactions de la part des clients?

Manfred Stamm: Dans les Centres Régionaux, les collaborateurs du front office et du back office sont heureux que le système soit introduit. Durant de nombreuses semaines, nous avons dû travailler sur deux systèmes différents: durant les heures de travail, sur l’ancien système et durant les formations, sur le nouveau déjà. C’était vraiment très difficile. C’est bien de pouvoir laisser tomber l’ancien. Nous sommes maintenant tous hyper motivés pour courir encore la dernière ligne droite, pour enregistrer et concrétiser les souhaits judicieux des collaborateurs et des clients.

18

Rétrospectivement, quelle est l’expérience la plus importante du projet SAPHIR?

o-

Thomas Morger: Au call center, nous nous sommes bien rendu compte qu’ils avaient fait du bon travail. Nous avions compté, après les premières heures et premiers jours de l’introduction du SAP, avec une avalanche de questions. Et vous voyez: même au plus fort de la tempête, nos capacités ont suffi. C’est une forme de compliment à tous ceux qui étaient responsables des formations à l’interne.

gés de franchir le pas. Ce n’est que de cette manière que nous avons créé une base IT capable d’affronter l’avenir.

G

Il faut tout à coup réapprendre des choses qu’on savait faire par cœur pendant des années. La plupart d’entre nous étaient positifs par rapport à ce changement. Cela signifiait davantage de travail à court terme mais, à long terme, une meilleure récolte. Nous sommes curieux de ce qui va se passer à la fin du mois: le premier bouclement mensuel constitue le test décisif.

31.10.2008


10 ans de partenariat florissant avec Valsir La collaboration entre le spécialiste italien des produits sanitaires Valsir et le Groupe Tobler est extrêmement constructive et lucrative. Les deux partenaires ont obtenu de très bons résultats commerciaux. Tobler a réussi à lancer la marque Valsir sur le marché suisse.

L’

entreprise Valsir appartient, au même titre que les firmes Raffmetal et Marvon, au groupe riche de traditions, Fondital dont la société-mère Fondital est établie dans le secteur du chauffage depuis bientôt quatre décennies. En 2006, le groupe Fondital a réalisé un chiffre d’affaires global de 900 millions d’Euros. Il emploie actuellement quelque 2300 personnes.

Des labels de qualité très prisés Valsir fabrique depuis 1987 des articles sanitaires pour l’évacuation des eaux et des systèmes de canalisation des eaux. Grâce à la qualité et à la fiabilité de ses produits, Valsir est l’un des leaders internationaux dans ce secteur. En mars 2001, elle a obtenu la certification selon DIN EN ISO 9001 de l’organe de certification DNV. Elle dispose aujourd’hui de plus de 135 labels de qualité internationaux. Un groupe d’experts techniques épaule la clientèle dans le monde entier en lui prodiguant

conseil et secours pour tout ce qui touche à l’application de l’un de ses 7000 articles. Valsir compte sept emplacements de stockage en Suède, en Autriche et en France et dispose d’un réseau de commerce et de distribution bien organisé qui couvre l’Europe, l’Amérique centrale, l’Afrique du Sud, le Moyen-Orient, l’Océanie et l’ExtrêmeOrient. Actuellement, les sites de production de Vestone, Casto, Carpeneda et Vobarno comptent ensemble plus de 160 000 m2 dont 60 000 m2 sont couverts. Un sponsoring qui fait plaisir Valsir soigne son image et apporte son soutien à de nombreuses manifestations sportives dans le football, le ski et l’athlétisme. L’entreprise sponsorise deux équipes mondialement connues dans le championnat du monde de motos: Honda Gresini pour le GP de motos et Valsir Seedorf Racing dans les 125. En 2008, Valsir a confirmé sa sponsorisation de l’équipe Ducati Xerox pour le

championnat du monde de Superbike. Les firmes Valsir et Ducati, qui représentent toutes les deux le label de qualité «made in Italy» dans le monde entier, ont donc conclu une alliance prometteuse. A chaque compétition du championnat de Superbike, Valsir permet à ses hôtes de vivre leurs émotions pour le sport motorisé et la vitesse. C’est ainsi que les clients Tobler de Crissier ont pu participer à la manifestation de Misano Adriatico puisqu’ils étaient les invités de Valsir durant un week-end. Grâce au partenariat avec Tobler, un certain nombre d’installateurs sanitaires suisses ont été invités à visiter les usines Valsir et à se familiariser sur place avec la fabrication et l’utilisation des produits. Le Groupe Tobler félicite Valsir pour ses débuts réussis sur le marché suisse du sanitaire et se réjouit de cette bénéfique collaboration!

19


Pratiquement vôtre: Système Pressfitting VSH

20

«Le plus dur, ce fut la planification» Le plus gros employeur du canton de Glaris, Kunststoff Schwanden AG, accroît sa production, il a donc besoin de halles supplémentaires. C’est le tout nouveau tube en acier inox sans nickel 1.4521 du système Pressfitting de VSH, qui a été choisi pour les nouvelles conduites d’eau et d’air comprimé. Et cela, c’est quelque chose qu’on voulait voir!

D

errière Näfels et Glaris, se dresse à gauche un monolithe brun au milieu des Alpes glaronnaises, qui n’est autre que le bâtiment de l’entreprise Kunststoff Schwanden AG. A côté, d’énormes halles et le bâtiment administratif. La Linth s’écoule dans un bruit sourd et les camions résonnent tout le long de la Netstal. Nous voilà à la réception. «Restez où vous êtes sinon nous ne vous trouverons jamais», nous conseille le sympathique chef du montage, Marino Begali, lorsque nous lui annonçons notre arrivée par téléphone.

Construction simple, planification difficile Les faits: le terrain est résolument immense et les chantiers nombreux. A distance respectable des infatigables chaines de montage et des robots sifflants qui fabriquent toutes sortes de pièces moulées par injection, nous traversons durant quelques minutes trois halles en tout jusqu’à ce que nous arrivions à la future halle E. Nous restons bouche bée devant les parcours des conduites et l’immensité de la pièce. Depuis de robustes échafaudages on

badigeonne justement les poutres de toit. «Ce sera la nouvelle halle de production» nous renseigne M. Begali de l’entreprise Wiederkehr. «De nombreux appareils d’automatisation seront branchés ultérieurement aux parois. Nous posons les conduites d’alimentation VSH pour l’air comprimé et le départ de l’eau glacée et installons les boîtes de refroidissement.» Les lignes en boucle seront tirées au-dessus des poutres métalliques le long de toutes les parois et par-dessous la colonne à fluides jusqu’à l’appareil. «Une construction simple»




 Système de tubes VSH en inox 1.4521 pour le départ de l’eau glacée et l’air comprimé



 Le bâtiment de l’entreprise Kunststoff Schwanden AG en expansion  Silko Keiner et Ademaj Drejton avec le chef du montage sanitaire Marino Begali



21 commente M. Begali. «Mais ce n’est pas la pose même des conduites VSH qui constitue ici le plus grand défi. Ce sont plutôt la coordination et la planification. Nous effectuons des montages dans une entreprise en fonctionnement, on ne peut donc pas simplement couper l’eau ou l’air comprimé. Il faut régulièrement discuter de chaque étape avec la direction de l’entreprise et travailler le soir ou le week-end quand la production est arrêtée.» Les incroyables dimensions des halles ont bien entendu aussi comme conséquence qu’il faut déplacer les plateformes de levage et les grues et que les processus de montage sont plus longs. Mais cela ne pose aucun problème au planificateur sanitaire de Wiederkehr AG, une entreprise qui fêtera ses 40 ans l’année prochaine et qui peut se prévaloir de sa longue expérience. Systèmes de tubes en inox Les conduites de granulés en alu et l’installation rouge de gicleurs d’incendie ne sont pas montées par Wiederkehr. «Nous ne posons que ce qui est noir ou ce qui brille» fait remarquer le chef du montage lorsque nos yeux tombent sur la somptueuse station de gra-

nulés et suivent ensuite la conduite d’évacuation des eaux qui doit être tirée vers l’extérieur de l’autre côté de la halle. «En ce moment, nous sommes occupés à terminer le système de drainage. Nous devons attendre pour terminer les lignes en boucle que les échafaudages et la colonne à fluides soient érigés.» La halle E a besoin de 220 m de tubes pour l’air comprimé et autant pour l’eau glacée. Les mêmes quantités sont prévues pour la deuxième nouvelle halle qui abritera les expéditions et une autre partie des machines de production supplémentaires. Le planificateur de la construction souhaitait des systèmes sanitaires en inox pour les deux nouvelles halles et l’aspect esthétique n’était pas le dernier argument. «Le système Pressfitting de VSH et son tout nouveau tube en acier inox sans nickel 1.4521 qui a été testé par la SSIGE, s’avère idéal ici.» A l’exception des fixations, tout le système de tubes vient de chez Tobler. «Pour des raisons de prix et de logistique, nous travaillons le plus possible avec un seul fournisseur,» explique M. Begali avec conviction. «Et ça joue parfaitement, comme toujours.»

Kunststoff Schwanden AG De sous-traitant pour l’industrie textile, la plus que centenaire Kunststoff Schwanden AG s’est muée en entreprise high-tech novatrice. Plus de 300 collaborateurs développent, produisent et montent des pièces moulées par injection pour une clientèle internationale d’horizons industriels très différents. Wiederkehr AG, Zurich L’entreprise mandatée pour le montage des systèmes sanitaires Wiederkehr AG fait partie d’id-group.org, qui se compose de neuf sociétés de groupe spécialisées et qui fait partie des plus grandes entreprises de montage en Suisse pour le secteur CVCFS. VSH, systèmes Pressfitting L’entreprise VSH fabrique des systèmes de raccords de sertissage de qualité supérieure, destinés par ex. au chauffage, au refroidissement, à l’eau potable, au gaz, à l’air comprimé, etc.


Friosol

Le plein d’énergie pour l’avenir Cela fait un peu plus de deux ans que Friosol est entrée dans le Groupe Tobler. technique du bâtiment.ch est allée jeter un œil dans l’entreprise et présente la nouvelle équipe avec laquelle le nouveau directeur, René B. Oppliger, entend jouer un rôle de leader parmi les grossistes suisses de la technique du froid.

Friosol en bref Activités: commerce de composants pour la construction d’installations dans le secteur du froid/climatisation, y compris construction d’installations combinées complexes; vente de frigorigènes. Création de l’entreprise: 1948 Forme juridique: société par actions, depuis le 1.1.2006, appartient à 100 % à Tobler Technique du Bâtiment SA. Direction: René B. Oppliger Siège principal: Industriestrasse 16, 4622 Egerkingen

22

D

epuis le déménagement dans le nouveau site d’Egerkingen en 2002, Friosol dispose d’une exploitation moderne et performante sur 7500 m2. Le centre de Logistique et Distribution est doté de la technique la plus moderne en termes de processus et de stockage, est équipé de manière optimale pour la stratégie de marché de Friosol et offre suffisamment d’espace pour tout élargissement de l’assortiment. Car Friosol veut poursuivre la vente de systèmes de refroidissement complets et, outre le commerce des composants individuels, garder la position forte qu’elle a acquise dans la construction d’installations mixtes. Efficience énergétique et durabilité L’évolution vers le statut de prestataire de systèmes a débuté dans les années 80 quand Friosol s’est vue contrainte de réagir aux exigences croissantes en matière d’efficacité énergétique et de durabilité. Friosol a fait face à la problématique de l’ozone en changeant radicalement son assortiment et en intégrant des produits moins nocifs pour l’atmosphère terrestre. Friosol a également saisi l’opportunité qui a résulté du rééquipement de la branche en nouveaux produits pour offrir dès lors aux

planificateurs et installateurs des solutions complètes assorties de prestations de service exhaustives. Technique du bâtiment intégrée Friosol était ainsi parée pour la nouvelle orientation au sein de la branche de la technique du bâtiment. Mais il ne fallait pas en rester à une offre forte de composants frigorifiques de marques étrangères. Friosol a alors développé avec succès ses propres installations frigorifiques combinées complètes pour ses clients. Les installations qui ont la cote sont surtout celles qui contiennent des produits frigorigènes naturels. Elles ont permis de réaliser de bons chiffres de vente en fonction des besoins croissants en pompes à chaleur. Malgré ces bouleversements, Friosol continue de miser sur le marché de gros, un stockage efficace et une logistique performante en synergie avec le Groupe Tobler. Celui-ci peut consolider le réseau de vente et de distribution de Friosol par le biais de ses Marchés et, en association avec sa nouvelle partenaire, se concentrer entièrement sur l’objectif «technique du bâtiment intégrée» – sur la planification d’une technique du bâtiment d’un seul tenant.

Nouvel élan Le nouveau directeur René B. Oppliger considère l’avenir avec optimisme et sait qu’il peut atteindre ses objectifs – d’autant plus qu’il peut compter sur le Groupe Tobler et sa super équipe. «Friosol doit devenir un leader de marché dans le secteur du froid/climatisation et occuper une place centrale dans la construction d’appareils. Il se peut que nous devions pour cela repartir sur de nouvelles bases. Avec une image claire sur le marché, nous pourrons devenir encore plus dynamiques.»


L’équipe Logistique et de remplissage de frigorigènes: Hans Bohner (responsable), Faizal Koosanny, Tonco Ladan, Slavoljub Andjelkovic, Alem Kahrimanovic

L’équipe de l’atelier de construction des installations: Urs Achermann, Peter Misteli (responsable), (Kaspar Frutiger, absent)

23

L’équipe de vente: Yvonne Fletcher, Peter Kohler (responsable)

L’équipe de vente service interne: Nicole Walter, Andrea Mendes (Kathrin Hofer, absent)

Shop PanGas: Claudio Sabattini (gérant)

Service externe: Jürg Bucher (Suisse romande), Markus Kast (Suisse orientale), (Jürg Eichholzer, absent) Directeur des Finances et Administration: Urs Gisler (absent)


Pompes à chaleur Super bosseuses: les pompes à chaleur e-Natura BWC, BWC-e, WW-e et WWC-e Le nouveau système RDC intégré surveille et régule si bien le fonctionnement des deux plus jeunes pompes à chaleur de SATAG qu’il atteint, en combinaison avec la vanne d’expansion électronique, des indices de travail annuel phénoménaux.

24

Guidage de menus confortable

La pompe à chaleur eau glycolée-eau BW-e pour pose à l’extérieur et son équivalent eaueau WW-e ne disposent pas uniquement de ce petit plus qui les rend énergétiquement très efficientes. Elles sont également équipées du nouveau compresseur Scroll Compliant grâce auquel il est possible d’obtenir des températures de départ jusqu’à 60°C. De quoi assurer un confort élevé pour l’eau chaude. Energétiquement efficaces et conviviales Le fonctionnement mono-énergie pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire est un autre de leurs avantages. Sans oublier leur très grande sécurité de fonctionnement et leur marche extrêmement silencieuse grâce au compres-

seur entièrement hermétique doté d’un double amortisseur de vibrations. Ces nouvelles pompes à chaleur se distinguent également par leur grand confort d’uti lisation: un écran de menus permet de contrôler la nouvelle régulation WPR 300 qui assure également la surveillance et la commande à distance par le biais de Vitocom 100. Il est possible de commander jusqu’à quatre modèles en cascade en cas d’applications avec un esoin accru de puissance. Le compteur de quantité de chaleur pour l’obtention de subventions est intégré dans les deux modèles. Ces deux appareils BWC-e ou WWC-e sont disponibles en version compacte avec pompe de circulation intégrée, soupape d’inversion et soupape de sécurité.

Données techniques Types Puissance thermique Puissance frigorifique Puissance électrique absorbée Coefficient de performance COP selon EN 14511 avec eau glycolée 0°C, eau à 35°C et écart 5K Fluide réfrigérant Dimensions

BW-e / BWC-e 106–117 6,2 à 17,6 kW 4,9 à 13,8 kW 1,38 à 3,99 kW jusqu’à 4.7*

WW-e / WWC-e 106–117 8,0 à 21,6 kW 6,7 à 17,9 kW 1,4 à 4,3 kW jusqu’à 5.7*

R407C, quantité de remplissage 1,45 à 2,44 kg 720x600x1065 mm

*COP selon EN 255 avec 0/35°C avec écart 10K env. 5–6% plus haut que selon EN 14511 (nouvelle norme).


Chaudières à mazout Sixmadun SK: d’entente avec la nouvelle régulation Conform 6.0 La toute récente régulation Conform 6.0 dont les toutes nouvelles chaudières à mazout à condensation de Sixmadun sont équipées, communique avec tous les appareils complémentaires. Il est ainsi sans autres possible de raccorder d’autres circuits de chauffage avec mélangeur, des appareils d’ambiance ou d’autres chaudières en cascade. Grâce à la simplicité du guidage de ses menus, la régulation Conform 6.0 est extrêmement conviviale et «dialogue» dans les trois langues nationales. Elle est asservie aux conditions atmosphériques, régule les groupes de chauffage et l’eau potable et exécute automatiquement la commutation été/hiver. Il est possible de raccorder deux circuits de chauffage à l’appareil de base et, sur la régulation d’extension, jusqu’à 14 circuits de chauffage supplémentaires qui, grâce au module d’extension intelligent, sont capables de communiquer avec l’appareil de base et d’être également gérés individuellement par télécommande.

Régulation solaire à l’intérieur, cascade simple à faire Les modèles SK20/30 contiennent une régulation solaire qui permet de raccorder un chauffe-eau potable solaire sans appareils supplémentaires. Avec les modèles SK50/70/100 par contre, c’est la simple possibilité de commander plusieurs chaudières en cascade qui crée la sensation. Cette régulation intelligente permet d’intégrer les chaudières au système, même avec des groupes de chauffage existants, de manière simple et sans installations onéreuses; l’idéal donc pour les assainissements d’installations de chauffage existantes.

Données techniques Puissance thermique nominale (kW) Température des gaz brûlés Poids (kg) Départ/retour chauffage (DN) Système air frais /gaz brûlés (LAS) int. (mm) Largeur Lg / Hauteur H / Profondeur P (mm)

SK 20

SK 30

SK 50

SK 70

SK 100

15–21 ca. 45 220 25/25

22–30 ca. 45 250 25/25

29–49 ca. 45 300 32/32

50–69 ca. 45 310 50/50

70–100 ca. 45 310 50/50

125/80

125/80

125/80

160/110

160/110

544/1178/1123

580/1178/1269

645/1370/1860

850/1540/2010 850/1540/2010

25


Convecteurs sous plancher Convecteurs sous plancher d’Asco Swiss: un produit d’Arbonia

26

Les convecteurs de sol encastrés d’Asco Swiss chauffent et ventilent avec toute l’efficacité énergétique requise. Invisibles et tout-puissants, ils convainquent comme chauffage primaire et comme chauffage rapide d’appoint et conviennent très bien aux systèmes basse température en combinaison avec des pompes à chaleur et des chauffages de sol. Faible hauteur mais rendement élevé; le tube Spiro de haute qualité et le libre choix du type de convection représentent des avantages supplémentaires pour les convecteurs sous plancher d’Asco Swiss. Dans le cas d’une convection libre, l’air froid entrant est d’abord réchauffé par le convecteur, avant de monter. Sur les modèles à convection forcée, l’air froid est transporté et réchauffé à travers le convecteur par l’intermédiaire d’un ventilateur à régulation thermostatique et vitesse variable, grâce à un système spécifique d’alimentation en air. La circulation de l’air ambiant et sa régulation thermique s’en trouvent accélérées. Quand le ventilateur est éteint, le convecteur marche en mode convection libre. Un large éventail de possibilités d’installation Les convecteurs sous plancher peuvent être installés afin d’éviter l’arrivée désagréable de courants d’air froid avec des fenêtres de grande surface et des portes vitrées, de servir de chauffage rapide du chauffage au sol en cas d’accroissement ponctuel des besoins thermiques, ou de permettre le chauf-

fage rapide d’une pièce. Combinés à des fenêtres très hautes et des portes vitrées, les convecteurs au sol remplacent avantageusement les radiateurs. Les convecteurs sous plancher d’Asco Swiss offrent un gain de place, sont presque invisibles, et peuvent être réalisés sur mesure, ce qui ouvre de nouveaux horizons aux architectes, concepteurs et maîtres d’ouvrage. L’enveloppe, les consoles et les recouvrements sont en aluminium, tandis que l’élément de convecteur se compose d’un tuyau en cuivre de 15 mm avec passants en fils de cuivre soudés.

Les avantages du tube Spiro en un coup d’œil: – – – –

temps de réponse très court; excellente transmission de la chaleur et du froid; pas de charge électrostatique; pas de risques de blessure lors de l’installation et du nettoyage; – versions courbées et coudées possibles.


Radiateurs Sèche-serviettes et élément de séparation: le radiateur Versus est très talentueux Le radiateur pour salle de bains Versus séduit par son design exclusif et son côté pratique permettant d’accrocher les serviettes de bain sur toute leur longueur, en toute simplicité. Il se raccorde au système de chauffage central pour l’eau chaude, peut être utilisé comme chauffage auxiliaire, ou bien encore fonctionner uniquement en tant que radiateur électrique. Les modèles de la série Versus sont disponibles en trois hauteurs et longueurs différentes, avec peinture bi- ou tri-couche (différentes couleurs), ou bien en finition chromée (monocouche). Ils sont tous constitués de deux tuyaux collecteurs verticaux et de plusieurs tubes ronds horizontaux. Les fixations sont réglables en profondeur et sont dotées d’un dispositif de sécurité. Des fixations spéciales permettent d’opter pour des solutions attrayantes et offrant un gain de place. En outre, un ensemble de consoles/élément de séparation est également disponible. Deux versions dans une même finition Il est possible d’effectuer le raccordement avec le tuyau d’insertion dans le circuit-retour, depuis la partie supérieure et avec l’en-

Données techniques Pression d’épreuve Pression de service Température de service Tube rond Tuyau collecteur

19,0 bar max. 12,0 bar max. 120° 20 mm 30 mm

semble de raccords Runtal, incluant une fonction by-pass sur la conduite annulaire unique. Grâce à leur structure originale, les modèles à eau chaude montés en version «ouverture à droite» peuvent être transformés en version «ouverture à gauche», par une simple rotation horizontale de 180°. Ceci évite les multiples opérations de stockage. Concernant les modèles purement électriques, l’emplacement de l’ouverture – à droite ou à gauche – doit être déterminé au préalable, à cause des circuits électriques. Le radiateur pour salle de bains Versus ne présente aucun angle ou coin saillant, et ravit les architectes et les maîtres d’œuvre par sa faible profondeur de construction. Il peut également être utilisé en fonctionnement mixte ou uniquement électrique.

Modèle

Dimensions (H x L x P)

VS VS VS VS VS VS VS

0872 x 478 x 47 (62) mm 1304 x 378 x 47 (62) mm 1304 x 478 x 47 (62) mm 1304 x 578 x 47 (62) mm 1736 x 378 x 47 (62) mm 1736 x 478 x 47 (62) mm 1736 x 578 x 47 (62) mm

090-50 130-40 130-50 130-60 170-40 170-50 170-60

27


Système de vissage Montage de tubes ondulés sans outil grâce à Meibes FixLock Meibes a développé le système de vissage novateur FixLock avec lequel on peut monter des tubes ondulés en inox rapidement, simplement et sans outil. 28

Le sensationnel et tout nouveau raccord à vis pour tubes ondulés facilite le travail de l’installateur et lui fait gagner du temps. Jusqu’à ce jour, il fallait, pour le raccordement à joint plat de tubes ondulés, confectionner des brides à l’aide d’outil. Aujourd’hui, ce n’est plus nécessaire: FixLock est un raccord pourvu d’un joint conique en Téflon qui se visse avec le contre-écrou directement sur l’ondulation du tube et qui étanchéifie parfaitement. FixLock est utilisé dans les secteurs CVC et sanitaire ainsi que dans le solaire jusqu’à 200° C. Le raccord a passé le test SSIGE. Le certificat pour les dimensions ½" et ¾" porte le numéro 0705-5219. Les dimensions 1" et 5 ⁄4" subissent encore des tests chez SSIGE. FixLock de Meibes complète parfaitement le tube inox inoflex de Meibes, qui est également en vente chez Tobler.

FixLock, comment ça fonctionne? 







 Préparer le tube ondulé à la mesure souhaitée  Mettre le joint sur le tube   Visser – et le tour est joué !


Régulation de pression différentielle Économique et très pratique: le régulateur de pression différentielle Hydromat DP Oventrop Le régulateur de pression différentielle Hydromat DP Oventrop est un régulateur proportionnel qui travaille sans énergie auxiliaire. On l’utilise pour la régulation décentralisée et centralisée de la pression différentielle dans les installations de chauffage et les circuits d’eau glacée. Les régulateurs maintiennent la pression différentielle constante dans les circuits régulés, au sein d’une bande proportionnelle nécessaire à un contrôle technique. Le ressort de consigne peut être régulé au moyen d’une sonde de réglage du point de consigne; la valeur de consigne est blocable et réglable en continu. La chambre à membrane externe doit être reliée à la conduite d’impulsion, celle-ci devant elle-même être reliée au circuit-aller. Si la pression différentielle augmente dans l’installation, alors le cône de soupape se déplace en direction de la fermeture. Si la pression différentielle chute, le cône de soupape se déplace dans la direction d’ouverture. La pression différentielle excédentaire est diminuée par le régulateur de pression différentielle. Ainsi,

seule la pression différentielle paramétrée pour le circuit est effectivement présente. Pratique: les vannes de régulation de flux existantes peuvent être modifiées, et tous les éléments de fonction se trouvent sur le coté du volant à main. La partie de la tête est en laiton rouge, le cône et la broche en laiton résistant à la dézincification, et les joints du cône sont en EPDM. Avantages: – – – – – –

plage de débit plus importante valeur de consigne blocable et lisible de l’extérieur installation dans le circuit retour (DN 15-65) installation dans le circuit aller ou retour (DN 65-100) peut être verrouillé, rempli, purgé cône de soupape avec décharge de pression

Données techniques Largeurs nominales Matériau du boîtier de la vanne Type d’installation Réglages continus

DN 15-50 DN 65-100 laiton rouge fonte brute (EN GJL 250 DIN EN 1561) uniquement dans le circuit retour dans le circuit aller et retour* entre 50 mbar et 300 mbar entre 200 mbar et 1000 mbar entre 250 mbar et 700 mbar entre 400 mbar et 1800 mbar Raccords manchons filetés aux deux extrémités bride aux deux extrémités, selon la norme DIN EN 1092-2 manchons extérieurs aux deux PN 16 (correspond à la norme ISO 7005-2, PN 16) extrémités et écrou-raccord Joint de broche sans entretien grâce à un joint torique double en EPDM. PN 16 de –10 °C à 120 °C. * état de livraison : pour le circuit retour

29


Ventilation de confort Confort d’habitation et économie d’énergie: l’effet BonAir

30

L’aération en hiver, ça se passe en général comme ça: fenêtres ouvertes, air frais qui entre et chaleur qui s’envole. Avec comme résultat, un gros gaspillage d’énergie et des frais de chauffage élevés. Cela n’a aucune raison d’être. Avec BonAir, de l’air frais circule en permanence dans chaque pièce. En douceur et sans courant d’air. Comme le système récupère la chaleur de l’air vicié, il fait toujours bon à l’intérieur – et l’air est toujours agréablement frais. Dans les bâtiments énergétiquement assainis, l’isolation des façades et des fenêtres est si performante qu’il convient de prendre des mesures pour l’amenée d’air frais. Actuellement, pour la réalisation du standard Minergie, une ventilation de confort est même une condition nécessaire. Le mieux est d’opter pour BonAir. En effet, ce système avantageux conçu pour appartement et qui a depuis longtemps acquis ses lettres de noblesse sur le marché, est vendu chez nous comme système complet.

Adieu les pollens Grâce à BonAir, l’air est entièrement renouvelé toutes les deux heures. Ce n’est pas seulement bon pour la santé, cela ménage aussi la substance bâtie. Avec BonAir, vous pouvez donc tranquillement oublier les endroits humides et les moisissures – même si vous faites sécher votre linge dans l’appartement. Il est également possible d’équiper BonAir de filtres à pollens. Un bienfait pour les personnes allergiques.

Economiser des frais de chauffage – Profiter de l’air frais Avec BonAir, l’énergie de chauffage reste là où elle doit: à l’intérieur de la maison. Mieux encore: L’air entrant est acheminé avec BonAir au travers d’un échangeur de chaleur enterré. En hiver, l’air est donc préchauffé par la chaleur de l’environnement et rafraîchi en été à «température de cave». L’air circule de manière contrôlée et lente dans chaque pièce. Sans turbulence ni bruit d’air dérangeants.

Sécurité accrue dans toute la maison Les fenêtres peuvent rester fermées toute la nuit, même dans la chambre à coucher – BonAir s’occupe du renouvellement d’air. Vous êtes non seulement protégés contre le bruit mais aussi contre les cambrioleurs. Entretien facile BonAir est toujours dimensionné de manière à permettre le nettoyage sans peine par des portes de révision centrales. La meilleure protection contre des frais subséquents désagréables.


 Air extérieur  Air d’échappement  Echangeur de chaleur enterré (hausse la température de l’air en hiver, l’abaisse en été)  Appareil de ventilation avec échangeur de chaleur pour récupération de l’air vicié (voir détails ci-dessous)  Entrée d’air (air neuf)  Sortie d’air (air vicié)  Distributeur central BonAir

Détails Appareil de ventilation/ Echangeur de chaleur  Air neuf frais de l’extérieur  Air vicié chaud de la pièce  Air neuf chaud vers la pièce  Air vicié frais vers l’extérieur  Echangeur de chaleur

Ventilation de confort, cela signifie: de l’air frais sans pertes thermiques Le graphique ci-dessus illustre le principe: Un système de distribution intégré dans le bâtiment achemine de l’air frais dans chaque pièce. Le flux d’air est régulé par un appareil de ventilation. Et l’échangeur de chaleur incorporé récupère l’énergie calorifique de l’air vicié et réchauffe l’air neuf entrant.

BonAir: le système complet BonAir convient tant à une nouvelle construction qu’à un assainissement complet. Nous vendons tous les composants de système – avec toutes les prestations de service que vous êtes en droit d’attendre d’un prestataire de systèmes: nous épaulons l’architecte, le planificateur de technique du bâtiment et l’installateur en charge en mettant à leur disposition notre vaste savoir-faire et notre grande connaissance du système. Nous offrons en particulier: – élaboration d’ébauches de solution – établissement de plans détaillés et d’extraits de matériel – livraison complète sur le chantier – mise en service, réglages et instructions

BonAir: des raisons pleines de bon sens – jusqu’à 70 % d’économie d’énergie de chauffage – avec la flambée actuelle des prix, c’est un facteur important en termes d’économie – accroit l’attractivité et la valeur de l’objet habitable concerné – climat ambiant agréable grâce à l’amenée d’air frais constante et sans courant d’air – garantit la haute qualité de l’air, possibilité d’intégrer un filtre à poussières fines et à pollens

31


De l’appareil de ventilation aux éléments de sortie d’air: BonAir ou l’excellence de la qualité Nous commercialisons la ventilation de confort BonAir sous forme de solution complète. Ce système, conçu pour le secteur des nouvelles constructions de maisons individuelles à une ou plusieurs familles, se compose de nombreux éléments parfaitement coordonnés: à savoir un bel assortiment d’appareils de ventilation, de nombreux éléments de distribution et de sorties de l’air à encastrer dans le béton directement ainsi que des tuyaux de distribution en plastique de diverses dimensions.

Appareil de ventilation WS 150 Cet appareil compact avec un volume d’aspiration max. de 160 m3/h est idéal dans de petits objets (appartements par étage, bureaux, salles d’attente, etc.). Avec régulation automatique du courant volumique pour une quantité d’air constante, un système de filtre intégré avec filtre grossier (G4) et taux de mise à disposition de chaleur jusqu’à 90 %.

Distributeurs central et secondaire Les éléments en tôle d’acier zingué veillent à assurer une répartition homogène de l’air entrant et de l’air sortant dans toutes les pièces de l’objet. L’air est acheminé via des tuyaux d’insertion en plastique de dimension 75 ou 90 mm.

Appareil de ventilation WS 250 Ce modèle compact pour maison individuelle ou appartements plus grands avec un volume d’aspiration jusqu’à 260m3/h, avec by-pass intégré pour fonctionnement été, chauffage defroster intégré, deux niveaux de filtration avec filtre grossier (G4) et filtre à pollens ou au charbon actif (F7) et surveillance électronique des filtres (annonce de changement de filtre sur appareil de commande), taux de mise à disposition de chaleur jusqu’à 92 %.

Bouches d’air au sol, au mur ou au plafond Ces éléments d’évacuation permettent de nombreuses options pour l’amenée d’air.

32

Grilles d’évacuation De nombreuses grilles d’évacuation pour nos éléments de sortie d’air au sol, muraux et plafonniers permettent des solutions discrètes et élégantes.

Appareil de ventilation BonAir 350 Appareil de ventilation de confort pour intégration dans une armoire (dimension d’un chauffe-eau), avec protection phonique élevée et volume d’aspiration jusqu’à 325 m3/h. Amortisseurs de vibrations intégrés à l’entrée et la sortie d’air. Deux niveaux de filtration (G4 pour l’air extérieur, F7 après l’échangeur de chaleur). Filtre air vicié (G4). Avec minuterie ou interrupteur à 3 positions.

BonAir est en principe construit avec un registre souterrain: L’air neuf entrant passe par trois registres de tube de 16 m chacun, enterrés dans le sol. En plein été, ceci permet de rafraîchir l’air entrant à ‘température de cave’ et, au plus froid de l’hiver, de le réchauffer à la chaleur de la terre. Cela permet d’éviter que l’échangeur de chaleur gèle.


De la planification sommaire à la mise en service: BonAir ou la perfection du conseil BonAir est un système complet. Un système, qui comprend également des prestations de conseil. Nous épaulons l’architecte, le planificateur de technique du bâtiment et l’installateur en charge en leur mettant à disposition notre vaste savoir-faire et notre grande connaissance du système. L’entretien préliminaire Sur la base des premiers plans sommaires, nous sommes à même de conseiller l’architecte et/ou le planificateur et d’esquisser des ébauches de solutions possibles.

La planification détaillée Une fois que vous avez opté pour BonAir, nous pouvons aussi bien vous livrer des données pour les plans de détails (condition: un plan à l’échelle 1:50 au minimum) qu’effectuer les extraits de matériel. Nous offrons notre assistance technique pour toutes questions et vous aidons à définir les paramètres techniques les plus importants tels que le courant volumique nominal par exemple. 33 Livraison sur le chantier La marchandise est livrée sur le chantier intégralement et dans les délais. Toute recherche fastidieuse des composants individuels du système appartient ainsi au passé.

Mise en service et réglages La mise en service de l’installation peut, sur demande, être effectuée par nos spécialistes hautement compétents. Les réglages de l’installation sont exécutés à ce moment-là. Les résultats des mesures sont consignés par écrit dans un protocole. Il est parallèlement procédé au contrôle de l’installation.

Instruction L’installation est ensuite remise au concierge ou au propriétaire de l’appartement avec tous les papiers, modes d’emploi et notices d’entretien nécessaires. Les instructions d’utilisation sont généralement données par l’installateur en charge qui peut compter sur notre soutien lors de ses premières installations – et au besoin sur notre présence sur place.


Isolation ultérieure Cliquer au lieu de visser: système de tubes novateur Calpex-Clip®, un jeu d’enfant La nouvelle famille Calpex-Clip® de Brugg Rohrsystem AG convient remarquablement bien à l’isolation d’embranchements de tubes, de raccordements et de coudes et raccourcit considérablement le temps de montage. Les coques d’isolation sont encliquetées et non pas vissées.

34

Rapidement emboîtées et collées

Encliquetage simple comme bonjour, fermeture sûre

Après un petit nettoyage, étanchéité durable

Les raccordements et les embranchements de tubes sont le talon d’Achille des systèmes de tubes flexibles enterrés. C’est pourquoi il est important d’étanchéifier solidement les raccords et de bien isoler les embranchements. Afin d’éviter la formation de condensation ou la pénétration d’eau souterraine, une isolation est rajoutée aux systèmes à basses températures. Absolument étanche et résistant à la corrosion Avec le nouveau système d’isolation, les tubes ne sont plus vissés mais fermés grâce à un principe raffiné de bride. Quelques manipulations suffisent. Les brides sont accrochées aux coques emboîtées et les ferment ensuite de la même manière qu’un soulier de ski moderne. Cela raccourcit considéra-

blement le temps de montage des coques d’isolation et induit une réduction directe des frais de montage. La nouvelle famille Calpex-Clip répond ainsi autant aux besoins des installateurs qu’à ceux des planificateurs. Elle est absolument étanche, légère, robuste et résistante à la corrosion. Dès janvier 2009, les coudes 90° et les manchons traversants seront également disponibles pour le raccordement rapide de deux systèmes de tubes Calpex.


Tirage spécial de prospectus ou comment convaincre vos clients Des tirages séparés sont édités pour les nouveautés les plus importantes que nous vous présentons dans le toblerdossier. C’est surtout au niveau de thèmes classiques que ces documents vous rendront de précieux services pour informer vos clients. Vous pouvez passer gratuitement commande de ces prospectus à l’aide de la carte cicontre.

FixLock von Meibes: Le système de vissage novateur pour tubes ondulés en inox

Ce nouveau raccord facilite le travail de l’installateur. Vissé sur l’ondulation du tube directement, il assure une étanchéité parfaite.

Tirage spécial: Système de vissage FixLock de Meibes, 2 pages

Documentation technique Nouveau: une documentation technique du tableau d’échange des vannes de radiateurs est disponible en allemand et peut être commandée gratuitement.

Une version française suivra en 2009.


Energie solaire Tobler Technique du Bâtiment SA 8902 Urdorf Steinackerstrasse 10 Telefon 044 735 50 00 Telefax 044 735 50 10 Centre RÊgional 3053 Mßnchenbuchsee Moosrainweg 15 TÊlÊphone 031 868 56 00 TÊlÊfax 031 868 56 10 Regionalcenter 5036 Oberentfelden Industriestrasse 23 Telefon 062 737 60 60 Telefax 062 737 60 61 Regionalcenter 7320 Sargans Langgrabenweg Telefon 081 720 41 41 Telefax 081 720 41 68 Regionalcenter 8404 Winterthur Harzach-Strasse 1 Telefon 052 235 88 70 Telefax 052 235 88 89 Centre RÊgional 1023 Crissier Ch. de la Gottrause TÊlÊphone 021 637 30 30 TÊlÊfax 021 637 30 31 Centro regionale 6814 Lamone Ostarietta - via Serta 8 Telefono 091 935 42 42 Telefax 091 935 42 43 Tobler-marchÊs à: Bachenbßlach, Bâle, Berne, Berne Liebefeld, Biberist, Birmenstorf, Brßgg, Carouge, Castione, Coire, Crissier, Dßbendorf, Givisiez, Jona, Kriens, Lamone, Lausanne, Littau, Marin-Epagnier, Martigny, Oberentfelden, Oensingen, Pratteln, Sargans, Schaffhouse, Sion, St-Gall, St-Margrethen, Sursee, Thoune, Urdorf, Viège, Villeneuve, Wil, Winterthour, Zoug, Zurich, Zurich-Leimbach

Il est temps de s’y mettre! Les hausses de prix du mazout, les rĂŠserves limitĂŠes de pĂŠtrole et de gaz ainsi que les nuisances dues aux ĂŠmissions de CO2 donnent un grand coup de pouce aux systèmes d’Ênergies durables. Nos installations solaires Sixmadun facilitent l’intĂŠgration de l’Ênergie solaire dans chaque système ĂŠnergĂŠtique domestique – et cela, avec d’excellents produits, un service de classe supĂŠrieure et des prix attractifs. a force du soleil est inĂŠpuisable, gratuite et ĂŠcologique – et, grâce Ă  nos nouveaux systèmes solaires, il est simple, rapide et ĂŠconomique de l’intĂŠgrer dans chaque système ĂŠnergĂŠtique domestique. Les installations solaires Sixmadun sont des solutions complètes pour la prĂŠparation de l’eau chaude sanitaire et l’appoint au chauffage dans des maisons individuelles ou des petits locatifs. Elles sont Ă  l’aise dans toutes les situations de construction et comprennent tous les composants d’une installation solaire complète, qu’on les combine avec une chaudière Ă  mazout, un accumulateur existant ou une installation de chauffage au bois. AďŹ n de faciliter la planiďŹ cation, nous avons concoctĂŠ des paquets solaires pour les cas les plus courants. Ces paquets contiennent tous les composants de l’installation correctement dimensionnĂŠs – y compris tous les papiers nĂŠcessaires Ă  la revendication de subventions cantonales. Par ailleurs, nous secondons nos clients lors de la planiďŹ cation et de l’exĂŠcution et les accompagnons sur les chantiers lors des premières installations. La mise en service et les

L

instructions aux propriĂŠtaires de l’installation sont effectuĂŠes conformĂŠment aux directives de SuisseEnergie par les techniciens de service expĂŠrimentĂŠs et parfaitement formĂŠs de Sixmadun. Installations solaires Sixmadun Gros plan sur les composants du système et les prestations de service Sixmadun. Paquets solaires Sixmadun pour eau chaude ou eau chaude/appoint au chauffage Offres brutes attractives pour applications types dans des maisons individuelles Ă  une famille ou des petits locatifs. L’Ênergie solaire aujourd’hui – Ce qu’il faut savoir sur l’agent ĂŠnergĂŠtique du futur Argumentaire pour l’utilisateur ďŹ nal sur la rentabilitĂŠ et le fonctionnement des installations solaires. Page 1 L’Ênergi e solaire Inhalts verzeich aujourd’hui nis

Tobler Système SA 8902 Urdorf Steinackerstrasse 10 Telefon 044 735 53 80 Telefax 044 735 53 90

Installations solaires Sixmadun: des solutions complètes pour tous les besoins

Paq qu uet ets solaires Sixmadun pou r l’eau chaude de nombreu ses

– QualitÊ de pointe à prix attractifs – Solutions complètes pour Nous proposon production d’ECS os s, pour et appoint au chauffage qui compren – Combinable sans problèmes nent tous avec toute installation existante Pour

applications types, des paqu les composa nts nĂŠcessai ets solaires res. prĂŠdĂŠďŹ nis

les installation latio tiennent la planif s solaires proposÊes ici, les offres conicatio ic n et le dimen ordinateur ainsi conformes aux sionnement assist directives d’Ene que qu Ês par service par Sixma l’assistance au montage protocole de rgie Suisse. Pour mise en servic et la mise en dun. Les paque d cela, un e et la docum toute la docu tallation seron ts comprenne entation de l’insmentation t remis. nt Êgalement a que divers canto considÊration ns prennent pour les dema en ndes de subve Sixmadun garan Toute s les installation ntions. Toble tit des d conseils s solaires Sixma r/ professionnels, en service et sÊrie d’un affich dun disposent des instru des mises age du rende ins ctions aux de ment solaire tion permanent propriÊtaires avec mÊmorisad’installation e, Êgalement en cas de coupu rant. re de cou-

n

Maintenance des systèmes de chauffage du Groupe Tobler avec 20 stocks d’appoint et 140 monteurs de service.

Installation solaire com plète avec cha complÊmenta n ire uffage Êlectr ique Paquet 1

N° article 18100 .801 N° article 18785 .012 N° article 18785 .001 Installation solaire comp lète avec chau fage ĂŠlectrique fcomplĂŠmentair 3–4 personnes e pour í˘ą 2 capteurs verticaux sur le toit y comp matĂŠriel de racco ris rdement et de (Surface brute fixation 2 4,74 m ) í˘˛ Conduite solaire double DuoSolar jusqu 15 m y comp ’à ris isolation spĂŠci í˘ł Station solair ale e avec vase d’exp ansion solaire 18l. y compris fixation et racco í˘´ Chauffe-ea rdement u solaire 500l. ĂŠmaillĂŠ avec corps de chauf fe í˘ľ Mitigeur therm ĂŠlectrique 3kW ique anti-ĂŠbouillantag ECS comme protection e í˘ś RĂŠgulation solaire avec foncti on d’optimisati on

Sixmadun SA 4450 Sissach Bahnhofstrasse 25 Telefon 061 975 57 11 Telefax 061 971 54 88 Hotline pour le service: 0842 840 840

y com nce au assista et mise montage ice en serv

Paq

09.08

www.technique-du-batiment.ch www.sixmadun.ch

Prix et du paqu .– 00 CHF 97pris

Remarque: Les prix des paquet s sont livraison sans so valables changement des pour toute paque s solaires paquet Nous contrôlo prÊdÊfinis. ns prÊalablement et grat gratuitement si choisi est bien le paquet appropriÊ pour l’objet l’obj en questio ajustements et modifications n. Les (par ex. au de l’accumulateur, a l’intÊgration dans niveau du volume capteurs sur toit le toit/montage plat) sont bien des entendu possibl l’objet d’une offre es et feront de Tobler/Sixmad souhaits individu un après dÊfinitio els. n des

uet 2 N° article 18100.802 N° article 18785 .012 N° article 18785 .016 N° article 18785 .001 Installation solaire comp lète avec chau fage Êlectrique fcomplÊmentair 5–6 personnes e pour Comme paque t 1 mais avec 3 capteurs (Surface brute 7,11 2 m ); vase d’exp ansion 25l.; chauffe-eau solaire 500l.; corps de chauf Êlectrique 4.5 fe kW

Prix et du paqu 11300.– CHF com pris y nce au assista et mise montage ice en serv

Paq

uet 3 N° article 18100.803 N° article 18785 .012 N° article 18785 .016 (2 x) N° article 18785 .001 Installation solaire comp lète avec chau fage Êlectrique fcomplÊmentair 7–9 personnes e pour Comme paque t 1 mais avec 4 capteurs (Surface brute 9,48 2 m ); vase d’exp ansion 25l.; chauffe-eau solaire 500l.; corps de chauf Êlectrique 6 kW. fe

Prix et du paqu 800.– CHF 12 compris y nce au assista et mise montage ice en serv

L’Êner g solaire ie aujour d’hui Ce

qu’il fa ut sav sur ce vecteu oir gÊtiq ique d’a r Ênervenir


haustechnik_08_3_fr