Page 1

Mode d’emploi LightForce PRO Thérapie Laser Haute Puissance avec système d’application breveté Empower™

Tel : 03.89..49.73.61 Fax : 03.89.49.72.43 Email : info@schwa-medico-france.fr


Les nouveaux lasers thérapeutiques haute puissance LightForce™ pour un effet thérapeutique ressenti en profondeur et en chaleur pendant l’application : 9 W ou 15 W

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

2/70


Table des matières

1

>> Symboles utilisés 1.1 Danger 1.2 Avertissement 1.3 Recommandation 1.4 Note 2 >> Sécurité 2.1 Responsable Sécurité Laser 2.2 Outils de sécurité 2.3 Mesures de sécurité 3 >> Description de l’appareil 3.1 Classification 3.2 Conformité réglementaire 3.3 Indications d’utilisation 3.4 Contre-indications 3.5 Dangers & Alertes 3.6 Risques de feu et d’explosion 4 >> Glossaire et abréviations 5 >> Caractéristiques 6 >> Assemblage du système 6.1 Réception et déballage 6.3 Montage / Disposition 6.4 Connexion de la fibre optique 7 >> Système d’application Empower™ 7.1 Préparation du patient pour traitement laser thérapeutique 7.2 Description du système d’application Empower

PAGE 5 5 5 5 5 PAGE 6 6 6 6 PAGE 7 7 7 7 8 8 11 PAGE 12 PAGE 13 PAGE 15 15 15 15 PAGE 16 16 17

8

PAGE 20 20 20 21 21 22 22 23 25 26 PAGE 27 27 27 27 PAGE 28 PAGE 28 PAGE 30 PAGE 31

9

10 11 12 13

>> Mise en route 8.1 Mise en place de la fibre optique 8.2 Lunettes de protection Laser 8.3 Mise sous tension et mot de passe 8.4 Menu général 8.5 Paramètres 8.6 Sélection des protocoles 8.7 Mode Standby 8.8 Mode Prêt à l’emploi (Ready) 8.9 Mode Emission >> Accessoires 9.1 Interrupteur au doigt 9.2 Câble d’alimentation de qualité médicale 9.3 Lunettes de protection Laser >> Caractéristiques techniques >> Nettoyage >> Maintenance et Calibration >> Sources d’informations complémentaires et Assistance sur la Sécurité Laser

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

3/70


14

15

16 17

>> Conditions de garantie 14.1 Conditions Générales d’applications 14.2 Procédure de retour >> Annexes et signalétique 15.1 Signalétique Attention Laser 15.2 Signalétique fabricant 15.3 Signalétique Attention Rayonnement Laser 15.4 Bande de garantie 15.5 Signalétique pour l’applicateur à fibre optique 15.6 Signalétique Emission Laser 15.7 Signalétique Arrêt d’urgence du laser 15.8 Signalétique interrupteur au doigt 15.9 Signalétique mise hors circuit à distance 15.10 Signalétique Fusible 15.11 Signalétique marquage CE 15.12 Signalétique alimentation AC 15.13 Signalétique Isolation de l’appareil 15.14 Signalétique mise sous tension 15.15 Signalétique mise hors tension >> Certificats de conformité CE >> Applications thérapeutiques et programmes préétablis

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

PAGE 32 32 32 PAGE 33 33 33 33 33 33 33 34 34 34 34 34 34 34 34 34 PAGE 35 PAGE 38

4/70


1>> Symboles utilisés Ce document présente divers messages signalant un danger, une recommandation ou une information. Ci-après, nous vous présentons ces symboles. 1.1 Danger Ce message indique au lecteur qu’il doit d’avance accorder une attention particulière à un danger potentiel ou spécifique. Si l’utilisateur l’ignore ou ne le comprend pas clairement, la situation peut entraîner un dégât corporel qui peut aller jusqu’au décès, ou toute autre réaction extérieure sérieuse en association avec une mauvaise utilisation de l’appareil.

DANGER !

NE PAS diriger le faisceau laser sur une région autre que la région à traiter.

1.2 Avertissement Avertit l’utilisateur de la possibilité d’un problème avec l’appareil en relation avec l’utilisation correcte ou incorrecte qui en est faite. Ces problèmes incluent le mauvais fonctionnement de l’appareil, le dommage causé à l’appareil, ou le dommage extérieur causé.

ATTENTION NE PAS autoriser de personnes n’ayant pas été formées au préalable à utiliser l’appareil sauf sous la surveillance d’une personne formée et expérimentée.

1.3 Recommandation Apporte une aide utile et permet d’optimiser les utilisations spécifiques du LightForce™ pour une meilleure maîtrise de l’appareil. RECOMMANDATION Désigner au moins une personne comme responsable de la sécurité laser sur chaque lieu d’utilisation de l’appareil. Cette personne sera chargée d’assurer des formations sur toutes les procédures opérationnelles et sécuritaires autour du laser. 1.4 Note Décrit les conditions ou cas particuliers pouvant s’appliquer. NOTE >La fibre optique doit être branchée sur le connecteur adéquat (sur la face arrière de l’appareil) de manière correcte et sécurisée, avant que l’appareil ne puisse basculer du mode Standby ou mode Prêt.

2>> Sécurité Ce chapitre présente une collection de directives sur la sécurité et des notes en rapport avec la sécurité concernant l’utilisation sure et correcte du laser thérapeutique LightForce™ Pro. Dans ce document figurent aussi des notes et des protocoles complémentaires au sujet de la sécurité. Veillez à utiliser cet appareil laser en respectant toutes les Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

5/70


directives, avertissements et protocoles présentés dans ce document. 2.1 Responsable sécurité laser RECOMMANDATION Désigner au moins une personne (nommé responsable de la sécurité laser) en tant que responsable pour assurer des formations au sujet de toutes les procédures opérationnelles et sécuritaires sur chaque lieu d’utilisation de l’appareil. Les personnes qui prévoient de se servir du système laser doivent prendre part à des stages de formation pratique, organisés par la personne désignée responsable de la sécurité laser, pour leur permettre d’acquérir l’assurance d’une maîtrise opérationnelle de l’appareil. 2.2 Outils de sécurité Les composants suivants sont en relation directe avec la sécurité de l’appareil. Toutes les personnes qui manipulent ce laser doivent être conscientes de l’impact sur la sécurité de ces composants, et savoir comment s’en servir : 1. Bouton d’arrêt d’urgence Laser

Ce bouton se situe sur le dessus de l’unité centrale du LightForce PRO. Presser le bouton pour stopper l’alimentation en courant du microprocesseur et des composants en relation avec l’émission laser. 2. Interrupteur Marche / Arrêt Cet interrupteur se situe sur la panneau arrière de l’unité centrale du LightForce PRO. Cet interrupteur doit être mis en position Arrêt puis à nouveau en position Marche pour relancer l’appareil après un arrêt d’urgence. 3. Verrouillage à distance Le verrouillage à distance se situe sous l’appareil. Si le verrou n’est pas inséré dans le connecteur jack, l’alimentation en courant vers l’unité centrale et les composants laser est interrompue. Le verrou de sécurité DOIT être inséré pour permettre l’émission laser. 2.3 Mesures de sécurité Mise en standby automatique après 3 minutes sans utilisation Si vous laissez le laser en mode prêt et que vous ne l’utilisez pas pendant 3 minutes, il rebascule automatiquement en mode standby. Contrôle de l’énergie laser Il s’agit d’un outil interne qui contrôle l’intensité de l’énergie laser générée durant l’émission. Cette sécurité interrompt l’émission laser si l’appareil n’est pas capable de livrer l’énergie laser demandée par l’utilisateur. Protection des yeux L’équipement de protection laser pour les yeux dispose d’un taux de densité optique > 5.0 pour une émission laser à 980nm (voir caractéristiques techniques jointes). Toutes les personnes présentes dans la pièce durant l’utilisation du laser doivent impérativement porter cet équipement de protection. Contactez votre distributeur pour vous procurer des jeux de lunettes de protection supplémentaires si nécessaire. 3>> Description de l’appareil L’ensemble LightForce™ PRO est un système compact de laser médical. Le système d’application consiste en une fibre optique flexible gainée incorporée à une poignée légère. En pressant l’interrupteur à doigt, l’opérateur active le laser. Un écran tactile permet à l’opérateur de sélectionner ou de paramétrer le niveau de sortie du laser. Le laser peut être utilisé en mode continu (CW) ou en mode pulsé contrôlé. 3.1 Classification Le Laser LightForce PRO se classe comme suit selon les différents standards applicables : Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

6/70


• • • • • • •

Appareil de classe I de type B selon la directive EN/IEC 60601-1: +A1 +A2:1995 Appareil de classe IIa selon la directive européenne 93/42/EEC Appareil de classe II selon CMDR SOR/98-282 Produit laser de classe IV selon la directive IEC 60825-1 Degré de protection selon EN/IEC 60601-1 + A1+A2:1: diode laser unit; IPX 0 (Boîtier non étanche) Protection ordinaire contre l’eau Utilisation continue

3.2 Conformité réglementaire • Le laser thérapeutique LightForce PRO est conforme au chapitre 21 CFR 1, Sub chapter J, du Center for Devices and Radiological Health of the US Food and Drug Administration (FDA). • Le laser thérapeutique LightForce PRO est fabriqué selon les normes en vigueur prônées par la directive européenne 93/42/EEC sur les dispositifs médicaux (MDD, EU) et CMDR SOR/98-282 (Canada). 3.3 Indications d’utilisation Le LightForce PRO est un laser disposant d’une longueur d’onde dans le proche infrarouge. Il est indiqué pour des applications de traitement biostimulant (selon les expériences acquises avec les lasers de faible puissance), et pour générer une action thermique qui va augmenter la température des tissus dans le but de soulager douleurs musculaires et articulaires, spasmes musculaires, douleurs et raideurs liées à l’arthrite, en accentuant la relaxation du tissu musculaire et en augmentant temporairement et localement la circulation sanguine. L’utilisation du laser est réservée à un personnel qualifié ayant suivi une formation préalable. 3.4 Contre-indications Ne pas appliquer de lumière infrarouge : • dans la région du visage et des yeux • dirigée en direction des yeux • dans la région thoracique • dans les zones proches d’implants électroniques : pacemaker, défibrillateurs, pompes… • chez les femmes enceintes • sur des tissus présentant des taux de mitose élevés : glandes endocrines (thyroïde…) et exocrines, gonades (ovaires, testicules), ligne épiphysaire (plaque de croissance) chez l’enfant… • dans la région de tumeurs malignes : cancer… • sur le système nerveux central non protégé dans les régions des fontanelles ouvertes, os crâniens ou vertèbres endommagés… • chez les patients présentant une allergie au soleil • chez les patients sous traitement, et dont les médicaments présentent des contre-indications à la chaleur ou à la lumière, comme par exemple certains types de stéroïdes • chez tous les patients pour lesquels la chaleur est contre-indiquée : tissus infectés, zones hautement sensibles, zones à faible circulation sanguine, zones à risque hémorragique (blessures aigues et plaies ouvertes, zones désensibilisées), patients présentant des capacités limitées de communication. Il est également recommandé d’être prudent avec les patients de peau noire, les patients présentant des modifications de pigmentation ou les zones tatouées. La plus forte absorption de la lumière laser peut nécessiter une réduction de la dose à appliquer. 3.5 Dangers & Alertes Dangers A utiliser avec précaution. Peut causer des brûlures sérieuses. Ne pas utiliser sur une région de peau sensible ou en Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

7/70


présence d’une faible circulation sanguine. L’usage non intentionnel de cet appareil par des enfants ou des personnes en incapacité peut être dangereux.

NE JAMAIS regarder directement dans l’orifice situé à l’extrémité distale de la fibre optique connectée à l’appareil laser actif.

NE JAMAIS diriger la lumière du laser directement dans les yeux, et ne JAMAIS diriger la lumière du laser ailleurs que sur la zone à traiter que ce soit AVEC OU SANS les lunettes de protection adéquates. Le contact direct ou indirect des yeux avec le faisceau de sortie du laser ou la lumière du laser réfléchie par une surface autre (miroir, vitre…) peut entraîner des dommages sérieux, notamment des dommages irréversibles au niveau de la cornée et/ou de la rétine, pouvant aller jusqu’à la cécité d’un ou des deux yeux.

Veuillez à NE PAS positionner d’objets réfléchissants ou obstruants sur le trajet du faisceau d’énergie laser produit par l’appareil. L’opérateur, les assistants éventuels ainsi que le patient doivent retirer tous types d’objets réfléchissants (bagues, bracelets métalliques de montre et autre bijouterie…) préalablement au démarrage du traitement avec l’appareil laser. Le contact direct ou indirect des yeux avec le faisceau de sortie du laser ou la lumière du laser réfléchie par une surface autre (miroir, vitre…) peut entraîner des dommages sérieux, notamment des dommages irréversibles au niveau de la cornée et/ou de la rétine, pouvant aller jusqu’à la cécité d’un ou des deux yeux.

NE PAS retirer les lunettes de protection avant que l’opérateur n’ait remis l’appareil en mode Standby.

NE PAS utiliser d’autres procédures de contrôle ou de performance que celles spécifiées dans ce mode d’emploi. Le non respect de cette règle peut avoir des conséquences sur l’exposition dangereuse à des radiations.

NE PAS essayer d’accéder à des composants internes à l’appareil. IL N’Y A AUCUN COMPOSANT DONT L’UTILISATEUR PEUT LUI-MEME FAIRE LA MAINTENANCE dans cet appareil laser. Le non respect de cette règle peut causer des dommages sérieux et/ou irréversibles.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

8/70


EVITER L’USAGE de solvants inflammables d’anesthétiques, de gaz oxydants comme le dioxyde d’azote (NO2) et l’oxygène, ou les gaz endogènes. Les fortes températures produites pendant l’utilisation normale de l’équipement laser peuvent enflammer certains matériaux comme le coton ou la laine, quand ils sont saturés en oxygène. Si vous utilisez des solvants de solutions adhésives et inflammables pour le nettoyage et la désinfection, vous devez les laisser s’évaporer avant d’utiliser l’équipement laser.

TOUTE UTILISATION QUI NE RESPECTE PAS CES INSTRUCTIONS de sécurité et avertissements peut exposer les utilisateurs et les participants à des radiations laser plus ou moins dangereuses et/ou à courants électriques plus ou moins dangereux.

Attention NE JAMAIS autoriser des personnes non formées à utiliser ce matériel sauf sous la supervision directe d’une personne formée et expérimentée.

Attention Les lunettes de protection laser fournies avec cet appareil possèdent un coefficient de densité optique > 5.0 pour une émission laser à 980nm (voir document concernant les spécifications). Toutes les personnes présentes lors de l’utilisation de l’appareil doivent impérativement porter ces lunettes. Veuillez contacter votre revendeur habituel si vous souhaitez équiper votre personnel avec des lunettes supplémentaires pour l’utilisation avec ce laser.

Attention Choisissez au préalable un endroit sécurisé, équipé proprement et bien ventilé dans lequel vous pourrez installer et utiliser le laser.

Attention PENSER A TOUJOURS positionner une signaler « Laser en utilisation » à l’entrée de la pièce dans laquelle est utilisé le laser.

Attention TOUJOURS placer le laser en mode Standby ou l’éteindre avec l’interrupteur place à l’arrière de l’appareil avant d’ajuster ou de brancher/débrancher la tête ou la fibre optique.

Attention NE JAMAIS laisser l’appareil en mode PRET sans surveillance. Veuillez pour cela vous référer à la partie relative aux modes Standby et Prêt dans ce manuel.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

9/70


Attention TOUJOURS ETEINDRE l’appareil avant de retourner, bouger ou repositionner l’appareil.

Attention NE PAS appuyer sur l’interrupteur à doigt avant d’avoir au préalable vérifié l’orientation correcte et le bon positionnement de la tête, de l’extrémité distale de la fibre optique et de veiller au respect de toutes les normes de sécurité.

Attention NE PAS autoriser l’accès à toute personne non essentielle au traitement dans la pièce durant l’utilisation du laser.

Attention NE JAMAIS autoriser des personnes non formées à utiliser ce matériel sauf sous la supervision directe d’une personne formée et expérimentée.

Attention Penser TOUJOURS à nettoyer l’extrémité de la fibre SMA avant de la positionner dans le connecteur d’émission SMA. Une fibre sale pourrait endommager l’appareil. 3.6 Risques de feu et d’explosion Les professionnels de la santé doivent être informés des procédures de sécurité à respecter, et notamment des risques de feu et d’explosion quand ils utilisent le laser : 1. Le faisceau laser est capable d’enflammer la plupart des matériaux non métalliques. 2. Il est indispensable de disposer d’un extincteur approprié et répondant aux normes en vigueur à proximité du lieu d’utilisation laser. Le laser ne doit pas être utilisé dans des lieux pouvant présenter des risques d’explosion de matériaux inflammables, de gaz ou autres substances. Il existerait un risque de feu ou d’explosion. Avertissement En appuyant sur l’interrupteur laser d’urgence rouge et gris, vous coupez toute alimentation électrique du microprocesseur et des composants d’émission laser. En ré-appuyant une nouvelle fois, vous restaurez le courant électrique.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

10/70


4>> Glossaire et abréviations

Terminologie

Signification

CW, émission continue ou Mode continu

Emission laser en continu

Pulsé, émission pulse ou mode pulsé

Emission laser pulsée (mode pulsé)

Cycle de travail

Correspond au pourcentage de temps, en mode pulsé, durant lequel une émission laser est effectivement générée durant l'émission laser

Fréquence

Nombre d'impulsions laser par seconde

Hertz

Unité de mesure de la fréquence

Verrouillage à distance

Sécurité qui interrompt la radiation laser quand le circuit de verrouillage est ouvert

Joule

Unité de mesure de l'énergie émise

Watt

Unité de mesure de la puissance laser

Stop

Fin ou interruption du traitement

Abréviation

Signification

cm2

Centimètre carré

Hz

Hertz

S

Seconde

W

Watt

mW

Milliwatt

nm

Nanomètre

V

Volt

IR

Infrarouge

NOHD

Distance nominale de risque oculaire selon la norme EN 60825-1

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

11/70


5>> Caractéristiques >> Face avant Interrupteur d’urgence

Ecran de commande tactile

>> Vue détaillée de l’interrupteur d’urgence

>> Face arrière Poignée de transport

Fixation de rangement pour la tête d’application

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

12/70


>> Vue arrière détaillée Port pour interrupteur au doigt

Port optique & cache poussière

Interrupteur Marche / Arrêt

Ventilateur Alimentation secteur

>> Vue de dessous Verrouillage à distance

6>> Assemblage du système Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

13/70


6.1 Réception et déballage Déballer l’appareil LightForce™ PRO et ses accessoires en vous aidant de la liste de colisage. Vérifier si d’éventuelles pièces étaient manquantes et contrôler si l’appareil n’a pas subi de dommages de type chocs, rayures ou fissures. Si un composant est manquant ou si vous constatez un dommage apparent, contacter sans tarder votre fournisseur, et faites des réserves sur le bon de livraison en présence du transporteur s’il s’agit d’un dommage imputable au transport. Si l’étiquette autocollante de garantie n’est pas présente sur l’appareil ou est abimé, n’utiliser par l’appareil et contacter immédiatement votre fournisseur.

6.3 Montage / Disposition 1. Choisissez au préalable un endroit sécurisé, équipé proprement et bien ventilé dans lequel vous pourrez installer et utiliser le laser en toute sécurité. 2. Assurez-vous que la taille de la pièce et la surface de la table ou desserte sur laquelle vous posez l’appareil sont adaptées à une utilisation dans de bonnes conditions. 3. Positionnez l’appareil à 15 cm maxi d’une arrivée électrique. 4. Assurez-vous d’une bonne circulation d’air autour de l’appareil. L’appareil laser est ventilé et prévu pour une utilisation dans un environnement bien aéré. a. Choisissez une surface plane et dure pour positionner l’appareil (dans une matière qui n’empêchera pas la circulation d’air sous l’appareil). b. Il faut laisser au moins 10 cm d’espace à l’arrière de l’appareil pour permettre une bonne aération. 5. Repérez et déroulez le cordon d’alimentation secteur. 6. Branchez le cordon secteur dans le connecteur secteur prévu à l’arrière de l’appareil. 7. Branchez l’autre extrémité du cordon à une prise secteur avec terre. 8. Connectez l’interrupteur à doigt sur la partie l’arrière de l’appareil LightForce PRO. 6.4 Connexion de la fibre optique Attention Si le port de connexion optique ou l’extrémité de la fibre sont contaminés, l’appareil pourrait être endommagé lors de l’émission du faisceau. Ne retirer plus l’applicateur mobile à fibre optique du port de connexion une fois qu’il est mis en place et sécurisé, sauf si vous avez besoin de ranger l’appareil dans son carton d’origine ou de le transporter vers une autre pièce. La mise en place et le retrait répétés de l’applicateur mobile à fibre optique avant et après chaque utilisation augmentent les risques de contamination de l’extrémité de la fibre et du port de connexion de la fibre. Le cache poussière est installé par le fabricant de manière préventive pour éviter que poussière et débris ne contaminent le port de connexion optique durant le transport et avant la mise en place de l’appareil. Ce cache n’est pas prévu pour protéger le port de connexion durant l’utilisation normale du laser. Procédure de connexion de la fibre optique 1. Retirer le cache de protection sur le port de connexion à l’arrière de l’appareil. 2. Retirer l’applicateur manuel et la fibre optique de son emballage de protection.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

14/70


3. Retirer le cache de protection à l’extrémité du câble à fibre optique

4. Insérer prudemment l’extrémité du câble à fibre optique dans le port de connexion. 5. Visser le connecteur sur le port de connexion optique jusqu’à ce qu’il soit bien serré.

7>> Système d’application Empower™ 7.1 Préparation du patient pour traitement laser thérapeutique La surface à traiter doit être exposée (ne traiter pas à travers des vêtements ou des bandages). La surface à traiter doit être propre et vierge de toutes impuretés ou matières grasses. Les parties du laser (tête d’application) qui seront en contact direct avec le patient peuvent être désinfectées avec de l’alcool.

Danger Le laser ne doit pas être utilisé dans des lieux pouvant présenter des risques d’explosion de matériaux inflammables, de gaz ou autres substances. Il existerait un risque de feu ou d’explosion.

Attention NE PAS utiliser la tête mobile d’application avant que la solution d’alcool utilisée dans la procédure de désinfection ne se soit complètement évaporée. En cas de non-respect, l’utilisation du laser pourrait faire s’enflammer les solutions d’alcool ou les vapeurs. 7.2 Description du système d’application Empower 1. Le système d’application Empower est composé d’une fibre optique à double gaine et d’un applicateur manuel mobile à tête de traitement interchangeables.

Applicateur manuel et interrupteur à doigt.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

15/70


NE PAS utiliser sans tête de traitement branché.

NE PAS utiliser si la tête de traitement n’est pas complètement et correctement vissé.

Danger NE PAS utiliser l’applicateur manuel sans tête de traitement ou si la tête de traitement n’est pas complètement et correctement vissé sur l’applicateur. Si tel était le cas, cela pourrait entraîner un endommage sérieux et/ou irréversible. 2. Echanger la tête de traitement, s’assurer de bien visser et serer la nouvelle tête de traitement sur l’applicateur manuel.

Cône – petite taille

Balle – petite taille

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Balle – grande taille

Cône – grande taille

16/70


Table 7.1 Type de tête Petit Cône Grand Cône Petite Balle Grande Balle

NOHD* (mètres) 3.0 m 3.6 m 6.0 m 29.0 m

Divergence du faisceau Angle plein (degrees) 47° Angle plein (degrees) 47° Angle plein (degrees) 12° Angle plein (degrees) 3°

* Distance nominale de risque oculaire

Applicateur avec interrupteur au doigt et grande balle Cette tête de traitement sert à l’application avec contact (application avec principe du massage) et dans les régions impliquant des tissus mous. L’utilisation de la grande balle est particulièrement appropriée pour traiter des blessures musculaires ou des pathologies concernant des tissus mous profonds. La balle de grande taille n’est pas recommandée pour traiter les os, les plaies ouvertes, les peaux abimées ou les zones sensibles au contact. Cette tête doit s’utiliser perpendiculairement à la peau et non pas en se plaçant avec un angle. Il est recommandé de réaliser un mouvement massant de type « aller-retour » ou « circulaire » à appliquer en couvrant une région légèrement plus grande que la région à traiter. La grande balle peut être utilisée jusqu’à une puissance de 9W. Recommandation : Ne pas utiliser cette tête en mode sans contact

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

17/70


Applicateur avec interrupteur au doigt et grand cône Cette tête de traitement sert pour un usage général et pour des applications sans contact ou manipulation de tissus mous durant le traitement. Le grand cône peut être utilisé jusqu’à une puissance de 9W, à une distance de 8 cm de la peau du patient. Applicateur avec interrupteur au doigt et petite balle Cette tête de traitement sert à des applications avec contact et des manipulations de tissus mous durant le traitement. Par exemple, cette petite balle est idéale pour traiter des blessures musculaires ou des tissus dans des régions difficiles d’accès ou proches de zones sensibles. Il n’est pas recommandé d’utiliser la petite balle pour traiter des os, des plaies ouvertes, des peaux abimées ou des zones sensibles au contact. Cette tête doit s’utiliser perpendiculairement à la peau et non pas en se plaçant avec un angle. Il est recommandé de réaliser un mouvement massant de type « aller-retour » ou « circulaire » à appliquer en couvrant une région légèrement plus grande que la région à traiter. La petite balle peut être utilisée jusqu’à une puissance max de 6W. Applicateur avec interrupteur au doigt et petit cône Cette tête de traitement sert pour un usage général et pour des applications sans contact ou manipulation de tissus mous durant le traitement. Le petit cône peut être utilisé jusqu’à une puissance de 6W, à une distance de 10 cm de la peau du patient.

Danger Veiller à bien porter des lunettes de protection laser fournies avec l’appareil avant d’utiliser l’appareil laser.

Attention Ne retirer plus l’applicateur mobile à fibre optique Empower™ du port de connexion une fois qu’il est mis en place et sécurisé, sauf cause exceptionnelle. La mise en place et le retrait répétés de l’applicateur mobile augmentent les risques de contamination de l’extrémité de la fibre et du port de connexion. Si le port de connexion optique ou l’extrémité de la fibre sont contaminés, l’appareil pourrait se trouver endommagé lors de l’émission du faisceau. Le cache poussière est installé par le fabricant de manière préventive pour éviter que poussière et débris ne contaminent le port de connexion optique durant le transport et avant la mise en place de l’appareil. Ce cache n’est initialement pas prévu pour protéger le port de connexion durant l’utilisation normale du laser. Nous recommandons la procédure suivante : 1. Avant d’utiliser l’appareil pour la première fois, installer et sécuriser l’applicateur avec fibre dans le port de connexion prévu pour la fibre à l’arrière de l’appareil comme décrit dans la section 6.4. 2. Utilisation comme prévue par le mode d’emploi Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

18/70


3. Quand l’utilisation est terminée, couper l’alimentation en courant via l’interrupteur, et maintenir l’applicateur branché. 4. Si l’extrémité de la fibre est contaminé, désinfecter avec le papier de nettoyage pour fibre fourni avec l’appareil lors de la livraison. Limites de torsion du câble de l’applicateur mobile de traitement : La lumière traversant le câble de l’applicateur mobile de traitement passe par une tige en verre de très petit diamètre (il s’agit d’une fibre optique). Cette fibre optique peut s’endommager facilement si le câble est plié trop fortement. Il est pour cela conseillé de respecter un rayon de courbure supérieur à 5 cm. Traitement des défauts liés à l’applicateur laser mobile : Si l’une des pièces de l’applicateur devait surchauffer ou dégager de la fumée, couper immédiatement l’alimentation en courant de l’appareil laser et contacter votre fournisseur pour demander la marche à suivre. Nettoyage de la tête de traitement laser : Pour davantage d’informations quant au nettoyage veuillez consulter la section 11. 8>> Mise en route 8.1 Mise en place de la fibre optique Retirer le cache sur la fibre. Vérifier que l’extrémité de la fibre est bien propre avant de l’insérer dans le port de connexion. Sécuriser le branchement en vissant le collier de serrage sur le port optique. Pour davantage d’informations consulter la section 6.4. 8.2 Lunettes de protection Laser TOUJOURS porter les lunettes de protection fournies avec l’appareil. Toutes les personnes présentes lors de l’utilisation de l’appareil doivent porter ces lunettes. Les lunettes de protection laser doivent résister aux dommages physiques et à la décoloration liée à la lumière générée par l’exposition au laser. Toutes les personnes se trouvant dans la zone de la distance nominale de risque oculaire (NOHD) sont considérées comme étant dans la zone de contrôle, et doivent porter des lunettes. Voir tableau 7.1 En plus de porter des lunettes de sécurité laser, il est nécessaire de prendre les mesures suivantes pour sécuriser la salle de traitement, ou la zone de contrôle : 1. Pour mettre en garde les personnes avant qu’elles ne pénètrent dans la zone de contrôle, les prévenir en affichant le panneau fourni de sécurité laser, ou un panneau équivalent, à l’entrée (sur la porte) de la pièce lorsque le laser est utilisé. 2. Fermer à clé la porte de la salle de traitement durant l’utilisation du laser. Ou le verrouillage à distance peut aussi être connecté à la porte de salle de traitement via un circuit (en option) qui stoppera automatiquement l’émission laser lorsque la porte de la salle de traitement est ouverte. Il est aussi envisageable de placer une barrière de blocage ou un paravent capable de stopper ou de filtrer le rayon du laser, pour permettre de créer une zone de contrôle pour le traitement laser dans une pièce plus grande. Cette barrière (paravent) doit être fabriquée dans un matériau résistant à la puissance du rayon laser durant le temps d’exposition maximum, en fonction de la configuration de la zone de contrôle et des paramètres de traitement spécifiques.

Attention L’équipement de protection laser pour les yeux dispose d’un taux de densité optique > 5.0 pour une émission laser à Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

19/70


980nm (voir caractéristiques techniques jointes). Toutes les personnes présentes dans la pièce durant l’utilisation du laser doivent impérativement porter cet équipement de protection. Contactez votre distributeur pour vous procurer des jeux de lunettes de protection supplémentaires si nécessaire. 8.3 Mise sous tension et mot de passe

Pour placer l’appareil sous tension ou hors tension, utiliser l’interrupteur placé sur la face arrière. La séquence de mise sous tension s’accompagne d’une confirmation sonore suivie de la demande de saisie du mot de passe (écran de gauche).

8.4 Menu général • • •

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Sélectionner Protocoles Cliniques (à l’aide de l’écran tactile) pour entrer dans le menu des protocoles cliniques. Sélectionner Mode manuel pour accéder au mode manuel Sélectionner Paramètres pour entrer dans le menu Setup Système (configuration des paramètres)

20/70


8.5 Paramètres Dans le menu Setup Système, le logiciel permet à l’utilisateur de modifier le mode audio, le volume et les paramètres d’activation ou désactivation de l’interrupteur au doigt.

• •

• •

Mode audio : son en continu ou pulsé

Volume  Fort, Moyen, Faible et Off disponible quand interrupteur au doigt désactivé.  Fort et Moyen disponible quand interrupteur au doigt activé.  0-65dB Interrupteur au doigt court-circuité : Activé/Désactivé Pour effectuer des changements, cliquer dans la case grise désirée. Des flèches vertes apparaissent alors. Utiliser les flèches montantes ou descendantes pour effectuer les changements. Pour enregistrer la modification, soit cliquer une seconde fois dans la case grise, soit attendre 3-4 secondes pour que les flèches vertes disparaissent. Cliquer sur le symbole de la maison, dans l’angle supérieur gauche, pour revenir au menu général.

NOTE : Le réglage du volume en mode OFF ou Faible n’est disponible que lorsque le court-circuit de l’interrupteur au doigt est désactivé. 8.6 Sélection des protocoles Après avoir sélectionné “Protocoles cliniques” dans le menu de départ, les différents protocoles cliniques s’affichent et l’utilisateur peut choisir la région anatomique du corps qu’il souhaite traiter. Les sélections sont les suivantes :

les flèches vertes pour vous déplacer dans les différentes régions du corps. Cliquer sur la région anatomique que vous souhaitez pour arriver dans le menu de sélection des pathologies. Sélectionner la pathologie que vous souhaitez traiter. L’appareil passe en mode Standby et affiche par défaut le protocole recommandé. Les onglets Puissance (W), Energie (J) et Modulation (Hz) s’affichent dans l’entête du menu. Le Temps et la Puissance peuvent être modifiés en se servant de l’écran tactile. Pour faire varier le temps, utiliser les flèches noires ascendants et descendantes qui apparaissent après avoir touché l’écran. Le temps diminuera ou augmentera par intervalles prédéfinis.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

21/70


Après avoir modifié le temps avec la valeur désirée, cliquer à nouveau sur l’écran ou attendre 3 à 4 secondes pour enregistrer votre sélection. L’énergie totale délivrée par le protocole sera ajustée en fonction des modifications de temps et de puissance effectuées. Pour ajuster la puissance, procéder comme suit : 1. Cliquer sur le bouton de réglage de la puissance en haut à gauche de l’écran, et utiliser les flèches ascendantes et descendantes qui apparaissent avoir touché l’écran pour augmenter ou diminuer la puissance souhaitée. 2.

Cliquer sur la barre d’affichage de la puissance. Vous pouvez ainsi ajuster la puissance en fonction des intervalles prédéfinis.

La valeur cible de l’énergie propre à chaque protocole s’affiche en vert. Toucher la case pour visualiser l’énergie accumulée durant l’émission laser pour contrôler la quantité de joules administrée (texte en noir). Cliquer à nouveau la case pour visualiser l’énergie cible (texte vert) pour le protocole. Pour réinitialiser les Joules accumulés, cliquer et maintenez votre doigt sur la case pendant 3 à 4 secondes quand vous êtes dans le mode qui détermine la quantité de Joules (texte noir). Cliquer sur le symbole de la maison pour revenir au menu général. 8.7 Standby Mode En mode Standby, l’utilisateur peut modifier la puissance laser, la fréquence d’émission (continue modulée) et le timer. • • • •

ou

La touche Standby est active L’écran affiche la modulation de fréquence sélectionnée Le faisceau pilote est inactif Impossible de passer en mode Prêt à l’emploi (Ready) si l’interrupteur au doigt est enfoncé. Le message d’erreur suivant apparait alors : a. Erreur opération : Interrupteur doigt activé b. Signal sonore – 3 fois Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby Impossible de passer en mode Prêt à l’emploi (Ready) si le verrou de sécurité n’est pas en place. Le message d’erreur suivant apparait alors : a. Erreur operation : Verrouillage est ouvert b. Signal sonore – 3 fois Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby Toucher les bâtonnets de réglage de la puissance, pour augmenter ou diminuer la puissance par tranche de 2 Watts. Pour un réglage plus précis de la puissance, cliquer sur la zone d’affichage de la puissance, et utiliser les flèches noires pour faire un réglage par tranche de 0.5 Watt. La puissance laser peut se régler entre 0.25W et 9.0W. Cliquer la zone d’affichage de la modulation de fréquence, et utiliser les flèches noires pour régler la fréquence d’émission souhaitée. La fréquence laser peut varier du mode continu (CW) à 1.000 Hz. NOTE : Le cycle de travail en mode pulsé est de 50%. Cliquer sur l’afficheur du temps (timer) pour régler la durée du traitement laser. Utiliser les flèches noires pour choisir la durée de traitement souhaité.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

22/70


• •

Cliquer sur le symbole “Maison” dans l’angle supérieur gauche de l’écran pour revenir au menu général. Cliquer sur le bouton Standby pour amener le laser jusqu’au mode Prêt à l’emploi (Ready).

NOTE : Durant le passage au mode Prêt à l’emploi (Ready), l’appareil va émettre un signal sonore pendant 6 secondes. Si vous enclenchez l’interrupteur au doigt avant ces 6 secondes, le message suivant d’erreur apparaît : « Interrupteur doigt activé ».

8.8 Mode Prêt à l’emploi (Ready) En mode Prêt, le laser passe en mode émission dès que l’interrupteur au doigt est activé. Le mode Prêt permet d’attendre que l’utilisateur soit prêt et enclenche l’interrupteur au doigt pour démarrer l’émission laser. Il y un délai de 6 secondes (6 bips) pour avertir l’utilisateur du passage du mode Standby au mode opérationnel Prêt. Durant la phase de transition, le message “Standby” devient “Prêt” et clignote. Après 6 signaux sonores, le faisceau pilote se met en route depuis l’applicateur. En Mode Prêt, l’utilisateur peut changer la puissance laser, la modulation de fréquence et la durée d’émission laser.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

23/70


• • • •

• • • •

La touche “Prêt” est active L’écran affiche la modulation de fréquence sélectionnée Le faisceau pilote est actif (émission depuis l’applicateur) L’appareil quittera le mode Prêt si la fibre optique n’est pas insérée correctement. Le message d’erreur suivant apparaît alors : a. Erreur opération : La fibre optique n’est pas ou mal insérée b. Signal sonore - 3 fois Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby L’appareil quittera le mode Prêt si le verrou de sécurité n’est pas en place, attachée au socle de l’appareil. Le message d’erreur suivant apparaît alors : a. Erreur opération : Verrou de sécurité ouvert b. Signal sonore - 3 fois Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby Toucher les bâtonnets de réglage de la puissance, pour augmenter ou diminuer la puissance par tranche de 2 Watts. Pour un réglage plus précis de la puissance, cliquer sur la zone d’affichage de la puissance, et utiliser les flèches noires pour faire un réglage par tranche de 0.5 Watt. La puissance laser peut se régler entre 0.25W et 9.0W. Cliquer la zone d’affichage de la modulation de fréquence, et utiliser les flèches noires pour régler la fréquence d’émission souhaitée. La fréquence laser peut varier du mode continu (CW) à 1.000 Hz. NOTE : Le cycle de travail en mode pulsé est de 50%. Cliquer sur l’afficheur du temps (timer) pour régler la durée du traitement laser. Utiliser les flèches noires pour choisir la durée de traitement souhaité. L’appareil va automatiquement repasser du mode Prêt au mode Standby en cas d’inactivité de plus de 3 minutes. Cliquer sur le bouton Prêt pour revenir au mode Standby. L’énergie ciblée pour le protocole est affichée en vert. Toucher la case Energie pour visualiser l’énergie administrée durant l’émission et la quantité de joules délivrée (texte noir). Cliquer à nouveau la case Energie pour voir l’énergie cible (texte vert) pour le protocole. Pour réinitialiser la quantité de joules administrée, maintenir le doigt sur la case Energie pendant 3 à 4 secondes en mode joules délivrés (texte noir).

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

24/70


8.9 Mode Emission Le contrôleur affiche la puissance laser de sortie en accord avec le paramètre de contrôle sur l’écran pour s’assurer que la puissance délivrée se trouve dans la plage de tolérance opérationnelle. Durant l’émission, le logiciel ne permet pas à l’utilisateur de modifier les paramètres sélectionnés. L’écran indique « EMISSION » et, selon les réglages audio effectués dans le menu Setup Système (configuration des paramètres), l’appareil émet des bips sonores de signalement ou non. Durant l’émission, il n’est possible de modifier aucun les paramètres. • La puissance de sortie effective du laser est identique à la puissance affichée à l’écran (plage de • tolérance opérationnelle) lorsque la modulation de fréquence est VW (émission en continu). Quand la modulation de fréquence n’est pas CW, la puissance moyenne émise est de l’ordre de 50% de • la puissance affichée à l’écran (plage de tolérance opérationnelle). L’appareil quittera le Mode Emission si la fibre optique n’est pas insérée correctement. Le message • d’erreur suivant apparaît alors : a. Erreur opération : La fibre optique n’est pas ou mal insérée b. Signal sonore – 3 fois c. Désactivation du faisceau laser Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby L’appareil quittera le Mode Emission si le verrou de sécurité n’est pas en place. Le message d’erreur • suivant apparaît alors : a. Erreur opération : Verrou de sécurité ouvert b. Signal sonore - 3 fois c. Désactivation du faisceau laser Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby L’appareil quittera le Mode Emission si la puissance laser est hors plage. Le message d’erreur suivant • apparaît alors : a. Puissance laser hors plage b. Signal sonore - 3 fois c. Désactivation du faisceau laser Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby L’appareil quittera le Mode Emission si la diode laser présente un défaut de fonctionnement. Le message • d’erreur suivant apparaît alors : a. Température du laser hors plage b. Signal sonore - 3 fois c. Désactivation du faisceau laser Appuyer sur Quitter pour revenir au Mode Standby L’émission laser est désactivée quand le timer est arrivé à zéro, si la modulation n’est pas en mode • continu (CW). L’émission laser se poursuit jusqu’à ce que l’émission soit interrompue en utilisant l’interrupteur au • doigt si la modulation est en mode continu (CW). Si l’émission laser peut être stoppée en utilisant l’interrupteur au doigt, l’émission peut également se • poursuivre en ré-appuyant une nouvelle fois sur l’interrupteur au doigt. Ceci est possible jusqu’à ce que le timer arrive à zéro.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

25/70


9>> Accessoires 9.1 Interrupteur au doigt L’applicateur mobile est équipé d’un interrupteur à doigt. L’appareil laser considère l’interrupteur au doigt comme un simple accessoire marche/arrêt. Quand l’interrupteur au doigt est désactivé, la pression du bouton de commande au doigt produit 100% de l’énergie laser définie par l’utilisateur. En relâchant le bouton de commande, l’émission laser est stoppée. Quand l’interrupteur au doigt est activé, une première pression du bouton de commande déclenche 100% de l’énergie laser définie par l’utilisateur. Une nouvelle pression stoppe l’émission.

9.2 Câble d’alimentation de qualité médicale

9.3 Lunettes de protection Laser

Surlunettes, pour porteurs de lunettes de vue

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Lunettes

26/70


Attention L’équipement de protection laser pour les yeux dispose d’un taux de densité optique > 5.0 pour une émission laser à 980nm (voir caractéristiques techniques jointes). Toutes les personnes présentes dans la pièce durant l’utilisation du laser doivent impérativement porter cet équipement de protection. Contactez votre distributeur pour vous procurer des jeux de lunettes de protection supplémentaires si nécessaire. Toutes les personnes se trouvant dans la zone de la distance nominale de risque oculaire (NOHD) sont considérées comme étant dans la zone de contrôle, et doivent porter des lunettes. Il est recommandé de TOUJOURS porter les lunettes fournies avec cet appareil. Toutes les personnes présentes dans la pièce durant l’utilisation du laser doivent impérativement porter ces lunettes de protection. 10>> Spécifications Modèle Type de Laser Longueur d'onde Longueur d'onde du faisceau pilote Puissance du faisceau pilote Puissance de sortie max Port de sortie Modes opératoires

Niveau sonore de l'avertissement audio Ventilateur Dimensions Weight Alimentation électrique Température de travail Température de stockage

LightForce™ PRO Class IV, Laser solide 980 nm+/- 10nm 650 nm+/- 15nm 3.5mW+/- 1.0mW 9W en sortie de l'applicateur manuel Applicateur manuel Mode continu (CW), mode pulsé (cycle de travail à 50%) à 2 Hz, 10 Hz, 20 Hz, 100 Hz, 200 Hz, 500 Hz, 1000 Hz 0 à 65 dB Ventilateur forcé électrique contrôlé thermiquement 17.8 x 14 x 27.9 cm 1.8 kg 100-240V~ 50/60Hz 150VA 10o C to 35o C -20o C to 70o C

11>> Nettoyage

Danger Veillez à toujours éteindre le système et débrancher le cordon secteur de la prise murale avant de démarrer le nettoyage du matériel.

Danger Veillez à toujours porter des lunettes et des gants de protection pour nettoyer et désinfecter un équipement électrique.

Attention

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

27/70


NE PAS utiliser de têtes de traitement avant que les solutions d’alcool utilisées au cours de la procédure de nettoyage ne soient complètement évaporées. Le non respect des ces instructions peut endommager le laser si ce dernier absorbe des solutions ou des vapeurs à base d’alcool. Le Laser LightForce PRO utilise la technologie des lasers à l’état solide. Il est important de conserver l’appareil et ses accessoires à l’abri des poussières. Pour nettoyer les surfaces extérieures de l’appareil ou les accessoires, veuillez procéder comme suit : Recommandation NE RIEN utiliser pour nettoyer la lentille à l’intérieur de l’applicateur à main. Le non respect des cette recommandation peut endommager la lentille durant l’émission laser. 1. Pour nettoyer les surfaces extérieures sur les têtes d’application : Passer un tissu doux imbibé avec une solution à base d’alcool isopropyle. Veiller à ce que la solution ne contienne pas plus de 70% d’alcool. Une solution contenant une plus forte concentration en alcool pourrait endommager le produit. 2. Nettoyer de la grande Balle de Massage : La grande Balle de Massage peut être démontée avant d’être nettoyée.

Avant de nettoyer, éteindre le système et débrancher le cordon secteur de la prise murale. Eviter d’utiliser des chiffons sales ou granuleux Retirer la bande élastique de la tête de traitement Dévisser la partie supérieure de la grande Balle de Massage (vérifier de conserver l’anneau de séparation) La Balle peut ensuite être retirée de son support pour être nettoyée • Toujours humidifier le chiffon avant de procéder au nettoyage • Après le nettoyage, s’assurer qu’il ne reste aucun produit d’entretien sur les pièces et que toutes les • parties sont bien sèches avant de procéder au réassemblage et utilisation Après avoir nettoyé la tête d’application, la sécher avec un tissu doux. La laisser sur une surface plane et propre pour qu’elle sèche. Pour accélérer le temps de séchage de la tête d’application, l’essuyer avec une solution à base d’alcool isopropyle (70% ou moins).

• • • •

3.

12>> Maintenance et Calibration Procédure de calibration Les agences de régulation américaines exigent que les fabricants américains de lasers médicaux de classe III et classe IV fournissent à leurs clients des instructions de calibration de puissance.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

28/70


La calibration doit être effectuée par un personnel qualifié et sous le contrôle du fabricant ou de son représentant exclusivement. Il est recommandé de procéder à la calibration de l’appareil une fois par an. Responsabilité du fabricant La calibration doit être effectuée par un personnel qualifié et sous le contrôle du fabricant ou de son représentant exclusivement. La responsabilité du fabricant ne peut être engagée si la procédure de calibration était effectuée par une personne tierce. Tout défaut consécutif à une calibration par une personne tierce sera exclu du cadre de la garantie contractuelle du matériel. Calibration de la puissance Laser Toujours porter des lunettes de protection pour effectuer la procédure de test de calibration du laser. Equipment requis : Puissance-mètre (wattmètre) certifié avec longueur d’onde appropriée et capacités de mesure de puissance. 1. Mettre le laser hors tension. 2. Inspecter et connecter la fibre optique Empower™ DS, interrupteur au doigt et cordon secteur comme indiqué dans le mode d’emploi. Vérifier scrupuleusement que les deux extrémités de la fibre optique sont propres et dépourvues de poussières, liquides ou autres produits pouvant être source de contamination. 3. Mettre le laser LightForce™ PRO sous tension et se rendre dans le mode Standby en suivant la procédure indiquée dans le mode d’emploi. 4. Augmenter le réglage de la puissance jusqu’à ce que l’affichage de la puissance atteigne son maximum en mode CW (Continuous Wave). 5. Placer le laser en mode Prêt. 6. En utilisant le faisceau pilote, diriger l’extrémité distale de la fibre optique dans la partie active du puissance-mètre. 7. Mettre le laser en mode émission (actif) puis le stopper. Relever la mesure en watts donnée par le puissance-mètre. Répéter 3 fois cette opération et faire une moyenne des 3 mesures. 8. La moyenne mesurée devrait se trouver dans une plage de 20% autour de la puissance réglée par l’utilisateur. 9. Si le résultat n’est pas dans cette plage de 20%, vérifier comme suit : a) si toute la lumière de la fibre optique a bien pénétré le détecteur, b) si la fibre est connectée correctement, et c) si la fibre n’est pas endommagée. La remplacer par une nouvelle fibre le cas échéant, et répéter cette opération. 10. Si les résultats ne sont toujours pas dans la plage des 20%, stopper cette procédure et contacter le fabricant ou son représentant. 13>> Sources d’informations complémentaires et Assistance sur la Sécurité Laser

Center for Devices and Radiological Health Office of Compliance 10903 New Hampshire Avenue Bldg. 51, Room 5271 Silver Spring, MD 20993-0002 Phone 301.796.3100 Fax 301.847.8747 www.fda.gov American Institute of Medical Laser Applications

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

29/70


18070 Raymond Road Marysville, Ohio 43040 Phone 937.209.0271 Fax 937.642.7880 www.aimla.org Laser Institute of America 12424 Research Parkway, Suite 125 Orlando, FL 32826 Phone 407.380.1553 Fax 407.380.5588 www.laserinstitute.org/ Laser World Swedish Laser Medical Society www.laser.nu

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

30/70


14>> Conditions de garantie 14.1 Conditions Générales d’applications 1. Le laser LightForce™ PRO est garanti contre tout vice de fabrication durant une période de 24 mois. Cette garantie exclut les éventuels dommages incidents ou conséquents à l’utilisation du laser, les dommages causés par la négligence ou l’utilisation impropre ou le stockage impropre, et les produits dont l’identification d’origine (marquage, étiquetage…) a été effacée, altérée ou retirée. 2. Le fabricant se réserve le droit de déterminer la cause ou l’existence d’un défaut, et la possibilité de réparer un produit avéré défectueux durant la période de garantie. Les produits remplacés sous garantie ne seront garantis que pour une période égale au solde de la durée de garantie démarrant à la livraison initiale du produit. 3. Cette garantie ne s’applique qu’à l’acheteur d’origine, ayant acheté son équipement directement auprès de notre société. L’acheteur doit alors notifier le défaut dans les 15 jours suivant son apparition initiale, et nous retourner rapidement le produit, avant expiration de la période de garantie. 4. Les produits réclamés comme défectueux par l’acheteur doivent nous être retournés port et assurance payés par l’acheteur. Les produits réparés ou échangés par notre SAV seront réexpédiés franco de port en France métropolitaine. 14.2 Procédure de retour Veuillez revoir le contrat d’achat/vente et la date de livraison effective pour déterminer la date à laquelle la période de garantie a commencé à courir et si la réclamation sous garantie est justifiée. Les réclamations sous garantie ne sont acceptées que pour des produits qui respectent les conditions de garantie présentées précédemment. Appelez le 03.89.49.73.61 pour obtenir un numéro d’autorisation de retour (RMA) ainsi que les instructions détaillées pour effectuer la procédure de retour. Schwa-Medico France Service Après Vente 30 rue Joffre 68250 ROUFFACH

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

31/70


15>> Annexes et signalétique 15.1 Signalétique Attention Laser Cette étiquette indique la classification laser. Elle avertit du risque potentiel d’exposition au rayonnement laser pour les yeux

RAYONNEMENT LASER VISIBLE ET / OU INVISIBLE EXPOSITION DANGEREUSE DE L’ ŒIL AU RAYONNEMENT DIRECT OU DIFFUS LASER CLASSE 4 SELON EN 60825-1:2007

FAISCEAU DE TRAVAIL LASER PMAX = 9 W λ = 980 nm FAISCEAU PILOTE PMAX = 4,5 mW λ = 650 nm

15.2 Signalétique fabricant Cette étiquette indique le fabricant, le numéro du modèle, le numéro de série ainsi que des informations de sécurité obligatoires.

15.3 Signalétique Attention Rayonnement Laser

RAYONNEMENT LASER VISIBLE ET / OU INVISIBLE EXPOSITION DANGEREUSE DE L’ ŒIL AU RAYONNEMENT DIRECT OU DIFFUS LASER CLASSE 4

15.4 Bande de garantie L’étiquette sous la face inférieure du laser indique toute tentative d’ouverture du boîtier. 15.5 Signalétique pour l’applicateur à fibre optique

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

32/70


15.6 Signalétique d’Emission Laser

15.7 Signalétique Arrêt d’urgence du laser

15.8 Signalétique interrupteur au doigt 15.9 Signalétique mise hors circuit à distance 15.10 Signalétique Fusible

15.11 Signalétique marquage CE

15.12 Signalétique alimentation AC

100~240VAC/50~60 Hz 150VA 15.13 Signalétique Isolation de l’appareil à la terre (à l’intérieur de l’appareil) 15.14 Signalétique mise sous tension (ON)

15.15 Signalétique mise hors tension (OFF)

Pour toute question ou demande d’assistance, contactez immédiatement, notre SAV : Schwa-Medico France 30 rue Joffre 68250 ROUFFACH - FRANCE Tel : (+33) 03.89.49.73.61 Fax : (+33) 03.89.49.72.43 Email : info@schwa-medico.fr Penser à vous munir du nom du modèle et du numéro de série de l’appareil avant de nous contacter.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

33/70


Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

34/70


Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

35/70


Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

36/70


17>> Applications thérapeutiques et programmes préétablis Méthodes et équipement Il existe une multitude d’équipement laser et à LED utilisés dans le cadre d’une soit-disant thérapie laser. Les lasers de classe IV sont aujourd’hui avec d’excellents dans de nombreuses applications thérapeutiques. Les lasers qui génèrent une haute puissance et disposent de longueurs d’ondes appropriées permettent au thérapeute d’appliquer rapidement le dosage thérapeutique optimale aux tissus les plus profonds. Cette application efficace de l’énergie laser va fortement réduire les temps de traitement. Cela s’avère essentiel quand il s’agit de traiter certaines pathologies qui impliquent plusieurs zones de traitement quand il faut traiter le trajet d’un nerf. Ces appareils laser plus puissants permettent alors au thérapeute de traiter les zones multiples et les grandes régions adjacentes dans un temps réduit. Ceci réduit le temps de travail du thérapeute, et plus efficace pour le thérapie du patient. Les applications thérapeutiques qui sont présentées dans ce manuel ont été réalisées par des équipes médicales travaillant avec le laser LightForce PRO et sont basées uniquement sur cet appareil. Il n’est donc pas conseillé d’utiliser de reproduire ces applications avec un autre appareil laser. Les temps de traitement sont basés sur la capacité du laser à délivrer la puissance de sortie de 9W. Si vous travaillez avec une puissance laser moindre, alors les temps de traitement seront ajustés en conséquence. Si vous travaillez avec un appareil laser de puissance plus importante ou même avec un appareil laser de puissance plus faible mais équipé d’une tête d’application produisant un rayon plus fin, il est important de savoir que des peaux plus sombres, ou possédant une pigmentation différente de la peau, y compris tatouages ou grains de beauté, absorberont une plus forte proportion de l’énergie laser émise. Il est donc aussi important que les patients vous donnent leur sentiment quant niveau de confort du traitement laser que vous leur administrez. Quand vous traitez une zone pigmentée, il est recommandé de déplacer l’applicateur plus rapidement ou simplement d’éloigner davantage l’applicateur de la peau du patient. Cela réduira la possibilité d’inconfort thermique. Contre-indications de la Thérapie Laser • Ne pas appliquer de lumière infrarouge sur la partie abdominale ou lombo-sacrée chez la femme enceinte. • Ne pas appliquer de lumière infrarouge sur la ligne épiphysaire chez l’enfant • Ne pas appliquer de lumière infrarouge sur le thorax ou sur le pacemaker lui-même chez des patients équipés de pacemakers. • Ne pas appliquer de lumière infrarouge sur les glandes thyroïdes, ovaires et testicules • Ne pas appliquer de lumière infrarouge chez des patients consommateurs de drogues, qui ont des contreindications à la lumière ou à la chaleur, comme certains types de stéroïdes…. • Ne pas traiter sur une zone suspectée de contenir une tumeur ou un cancer. Mise en garde et recommandations pour une utilisation sécurisée de la thérapie laser. NE JAMAIS regarder directement dans l’orifice situé à l’extrémité distale de la fibre optique connectée à l’appareil laser actif.

NE JAMAIS diriger la lumière du laser directement dans les yeux, et ne JAMAIS diriger la lumière du laser ailleurs que sur la zone à traiter que ce soit AVEC OU SANS les lunettes de protection adéquates. Le contact direct ou indirect des yeux avec le faisceau de sortie du laser ou la lumière du laser réfléchie par une surface autre (miroir, vitre…) peut entraîner des dommages sérieux, notamment des dommages irréversibles au niveau de la cornée et/ou de la rétine, pouvant aller jusqu’à la cécité d’un ou des deux yeux.

Veuillez à NE PAS positionner d’objets réfléchissants ou obstruants sur le trajet du faisceau d’énergie laser produit par l’appareil. L’opérateur, les assistants éventuels ainsi que le patient doivent retirer tous types d’objets réfléchissants Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

37/70


(bagues, bracelets métalliques de montre et autre bijouterie…) préalablement au démarrage du traitement avec l’appareil laser. Le contact direct ou indirect des yeux avec le faisceau de sortie du laser ou la lumière du laser réfléchie par une surface autre (miroir, vitre…) peut entraîner des dommages sérieux, notamment des dommages irréversibles au niveau de la cornée et/ou de la rétine, pouvant aller jusqu’à la cécité d’un ou des deux yeux.

NE PAS retirer les lunettes de protection avant que l’opérateur n’ait remis l’appareil en mode Standby.

NE PAS utiliser d’autres procédures de contrôle ou de performance que celles spécifiées dans ce mode d’emploi. Le non respect de cette règle peut avoir des conséquences sur l’exposition dangereuse à des radiations.

NE PAS essayer d’accéder à des composants internes à l’appareil. IL N’Y A AUCUN COMPOSANT DONT L’UTILISATEUR PEUT LUI-MEME FAIRE LA MAINTENANCE dans cet appareil laser. Le non respect de cette règle peut causer des dommages sérieux et/ou irréversibles.

EVITER L’USAGE de solvants inflammables d’anesthétiques, de gaz oxydants comme le dioxyde d’azote (NO2) et l’oxygène, ou les gaz endogènes. Les fortes températures produites pendant l’utilisation normale de l’équipement laser peuvent enflammer certains matériaux comme le coton ou la laine, quand ils sont saturés en oxygène. Si vous utilisez des solvants de solutions adhésives et inflammables pour le nettoyage et la désinfection, vous devez les laisser s’évaporer avant d’utiliser l’équipement laser.

TOUTE UTILISATION QUI NE RESPECTE PAS CES INSTRUCTIONS de sécurité et avertissements peut exposer les utilisateurs et les participants à des radiations laser plus ou moins dangereuses et/ou à courants électriques plus ou moins dangereux.

Attention NE JAMAIS autoriser des personnes non formées à utiliser ce matériel sauf sous la supervision directe d’une personne formée et expérimentée.

Attention Les lunettes de protection laser fournies avec cet appareil possèdent un coefficient de densité optique > 5.0 pour une émission laser à 980nm (voir document concernant les spécifications). Toutes les personnes présentes lors de l’utilisation de l’appareil doivent impérativement porter ces lunettes. Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

38/70


Veuillez contacter votre revendeur habituel si vous souhaitez équiper votre personnel avec des lunettes supplémentaires pour l’utilisation avec ce laser.

Attention Choisissez au préalable un endroit sécurisé, équipé proprement et bien ventilé dans lequel vous pourrez installer et utiliser le laser en toute sécurité.

Attention VEILLR A TOUJOURS utiliser une signalisation « Laser de Classe 4 ».

Attention VEILLR A TOUJOURS positionner une signalisation «Utilisation Laser en cours » à l’entrée de la pièce dans laquelle est utilisé le laser.

Attention TOUJOURS placer le laser en mode Standby ou l’éteindre avec l’interrupteur placé à l’arrière de l’appareil avant d’ajuster ou de brancher/débrancher la tête ou la fibre optique.

Attention NE JAMAIS laisser l’appareil en mode opérationnel (mode PRET) sans surveillance. Veuillez pour cela vous référer à la partie relative aux modes Standby et Prêt dans ce manuel.

Attention TOUJOURS ETEINDRE l’appareil avant de retourner, bouger ou repositionner l’appareil.

Attention NE PAS appuyer sur l’interrupteur à doigt avant d’avoir au préalable vérifié l’orientation correcte et le bon positionnement de la tête, de l’extrémité distale de la fibre optique et de veiller au respect de toutes les normes de sécurité.

Attention NE PAS autoriser l’accès à toute personne non essentielle au traitement dans la pièce durant l’utilisation du laser.

Attention Penser TOUJOURS à nettoyer l’extrémité de la fibre SMA avant de la positionner dans le connecteur d’émission SMA. Une fibre sale pourrait endommager l’appareil. Veuillez respecter la règlementation européenne et nationale en vigueur concernant l’utilisation des lasers.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

39/70


Principes généraux de traitement Un laser thérapeutique de classe IV est un appareil puissant destine à réduire les douleurs et les inflammations associés à une multitude de pathologies. Les recommandations suivantes sont basées sur des expériences d’utilisateurs et des travaux de recherche clinique ayant fait l’objet de publications. Chaque thérapeute est en capacité de développer ses propres protocoles d’utilisation, qui se basent sur son expérience individuelle, son type de pratique et sur les spécificités de ses patients. Pour a plupart des lasers thérapeutiques de classe IV il n’est pas indispensable d’être en contact avec la peau pour un traitement efficace. Il est recommandé de stimuler la peau nue, et non pas de traiter au travers de vêtements ou bandages. En effet, les propriétés de ces matériaux varient et absorberaient une partie de la lumière émise par le laser, ce qui rendrait le traitement moins efficace. L’applicateur (appelé « sonde ») doit être utilisé perpendiculairement à la peau, et non pas suivant un angle. 50% du traitement doit être effectué selon un plan vertical, et 50% selon un plan horizontal. Il est recommandé de déplacer lentement l’applicateur sur la région à traiter en reproduisant un mouvement de peintre ou de serpentin, en dépassant la zone à traiter. Il est conseillé de déplacer la sonde à une vitesse approximative de 3 à 7 cm par seconde. Les recommandations cliniques décrites dans les pages suivantes présentent des zones de traitement avec des dosages spécifiques à chaque type d’indications. En général, les applications se font directement sur les sites douloureux, sur les tissus environnants et le long des trajets nerveux spécifiques aux régions douloureuses. Certains thérapeutes stimulent également la région cervicale entre C1 et C4 quand ils travaillent en anti-douleur. Définir les attentes du traitement Les patients comme les médecins doivent être conscients des possibilités et des limites d’applications de la thérapie laser des tissus profonds. La douleur chronique peut nécessiter des traitements répétés avant de constater une amélioration dans l’état de santé du patient. Les traitements des tissus profonds nécessiteront également des applications répétées avant de pouvoir constater une amélioration. Ainsi, les résultats du traitement d’un doigt souffrant d’arthrite pourront être mesurables très rapidement, alors que le traitement d’une lombalgie chronique nécessitera un suivi thérapeutique plus long. Exemple de traitement classique pour une rééducation articulaire ou musculaire : 3 applications espacées réparties sur la 1ère semaine : lundi, mercredi et vendredi 2 applications la 2e semaine, et une application la 3e semaine. Si aucune amélioration n’est mesurable après 6 à 10 séances, il est nécessaire de refaire une mise au point avec le patient, en fonction de ses besoins, et des traitements possibles. Méthodes de traitement et durées Le temps de traitement est directement proportionnel à la puissance de sortie laser utilisée. Un laser pouvant émettre une puissance de traitement élevée (proche ou supérieur de 9 watts) permet d’atteindre une profondeur de pénétration et une durée de traitement sans précédent. Tout traitement va envoyer des photons sur la région douloureuse du corps. En mode continu (cw), à une puissance de 9 watts, un laser va permettre d’appliquer dans les tissus une énergie de 540 Joules par minute de traitement. En appliquant cette énergie sur une zone de la superficie d’une carte de jeu, on administre au corps le niveau d’énergie approprié (environ 10 Joules par cm2). On peut ainsi, pour s’aider, diviser les zones à traiter en cartes d’un jeu de cartes imaginaires pour mieux se représenter les surfaces à traiter et les temps de traitement à adopter.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

40/70


Par corrélation, un patient souffrant d’une douleur aigue au niveau du sacrum et dont la surface à traiter sera équivalente à environ 6 cartes de jeux, aura un traitement qui pourra durer 6 minutes (1 minute pour chaque « carte »), et générer une dose appliquée de 3240 Joules, si on travaille avec une puissance de 9 watts en mode continu. Il est recommandé de toujours prévoir une surface équivalente à au moins une « carte » autour de la zone douloureuse à traiter au sens strict du terme. En dépassant la zone directement douloureuse par une stimulation des zones adjacentes, on augmente les effets bénéfiques du traitement. Paramétrages des traitements Le patient ne doit pas ressentir de sensation désagréable durant le traitement, ni de chaleur excessive sur la peau. La sensation de chaleur doit être apaisante. Il est toujours important de considérer le ressenti du patient et de prendre en compte ses réactions. Il est primordial d’informer le patient de notifier au thérapeute si le ressenti de chaleur est inconfortable. Si le patient ressent un inconfort, il est conseillé de réduire la puissance de sortie du laser. La liste ci-après donne des exemples de cas dans lesquels une réduction de la chaleur peut être appropriée : • • • • •

Quand le patient a la peau noire/sombre (Phototypes V et VI dans le tableau ci-dessous) Quand le patient a un fort coup de soleil Quand la zone à traiter est très poilue (comme la base de la nuque) Quand le patient a un tatouage ou une lésion de pigmentation (grain de beauté…) dans ou autour de la zone à traiter Quand on traite sur zone sensible à la chaleur

Dans ces cas de figure, il peut s’avérer nécessaire d’augmenter sensiblement les temps de traitement. Par exemple, à une puissance de sortie de 4,5 W en mode continu (cw), il faudra le double de temps de traitement pour appliquer la même dose d’énergie à une surface donnée qu’en travaillant à 9 W. On appliquera la même énergie en travaillant 1 minute à 9W ou 2 minutes à 4,5W. Si on souhaite adapter la puissance de sortie du laser pour travailler à la puissance confortablement tolérée par le patient la plus forte, il est recommandé d’augmenter la puissance par tranche de 1 watt. Le patient ne doit JAMAIS ressentir de sensation désagréable durant ou directement après le traitement. Si le patient ressent une sensation désagréable, il est recommandé de réduire la puissance du laser. Type de peau Phototype I Phototype II Phototype III Phototype IV Phototype V

Phototype VI

Carnation de la peau Réaction à la lumière Peau très claire, cheveux blonds Brûle toujours, ne bronze jamais, ou roux, yeux bleus très nombreuses taches de rousseur à l’exposition solaire. Peau claire, cheveux blonds ou Brûle souvent, peut avoir parfois châtains clairs, yeux bleus ou un léger hâle, nombreuses taches de rousseur au soleil. verts Peau claire à mate, cheveux Peau brûle modérément, bronze blonds foncés ou châtains, peu ou toujours progressivement avec pas de taches de rousseur. très peu de taches de rousseur. Peau mate Peau brûle rarement et bronze toujours avec un bronzage foncé, pas de taches de rousseur. Peau ne brûle que très rarement, Peau brune bronze toujours (bronzage très foncé), pas de taches de rousseur. Peau ne brûle jamais, bronze Peau noire toujours, pas de taches de rousseur.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

41/70


La “temps de relaxation” (temps nécessaire à un élément pour chauffer et retrouver sa température initiale) de la peau se situe entre 3 et 10 millisecondes. Ainsi, le fait de déplacer l’applicateur manuel sur la peau ne fera pas chauffer une région plus qu’une autre. Si l’applicateur laser est conçu avec un faisceau divergent, alors le fait d’éloigner l’applicateur de la surface de la peau entraîne une plus faible densité de la puissance. En traitant une peau fortement pigmentée et/ou tatouée, il est recommandé d’éloigner l’applicateur de la surface de le peau (à environ 15 cm de distance) et de se déplacer plus rapidement (à une vitesse d’environ 10 à 15 cm par seconde). Si le patient n’a pas de sensation ou seulement une sensation limitée, et n’est pas capable de répondre à une hausse de température, il est recommandé de travailler en diminuant la puissance. Il est recommandé une plus grande attention lors du traitement de zones tatouées car les pigments vont absorber davantage la puissance laser que la peau neutre. Il faut simplement réduire la puissance de travail du laser ou déplacer la tête d’application plus rapidement que la normale.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

42/70


Applications cliniques ***Les traitements décrits ci-après sont des recommandations. Le médecin est seul responsable des paramètres fixés pour le traitement et du protocole à suivre pour chaque cas patient.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

43/70


La thérapie laser chez les patients souffrant d’arthrite La thérapie laser, avec ses actions primaires anti-douleur et anti-inflammatoire est une alternative idéale pour les patients souffrant d’arthrite. La succession de phénomènes biochimiques initiée par la thérapie laser va inhiber le cycle inflammatoire, soulager la douleur et pour cela stopper le processus destructif au sein même des cellules. Cela va permettre au corps de commencer à enrayer le mal et démarrer le rétablissement. Avant de démarrer la thérapie, il est nécessaire de recueillir toutes les informations quant à l’état initial du patient pour bien suivre la progression du traitement. Il est ainsi utile de mesurer les articulations, déterminer les amplitudes de mouvement, mesurer la douleur sur une échelle EVA, et peut-être aussi établir les forces. Toutes ces informations doivent être mises à jour chaque semaine, pour permettre de déterminer la progression de la thérapie. Hanche arthritique avec cartilage endommagé.

Directives générales à respecter : • Traiter directement la zone de la douleur, en maintenant en permanence l’applicateur perpendiculairement à la peau. • Positionner le patient de manière à ce qu’il soit confortablement installé, pour que le traitement administré puisse se faire avec un minimum d’effort du patient. • Administrer au moins 25 à 50% de la dose thérapeutique en plaçant l’articulation dans une position passive. Indications

Dosage (Joules / cm2) 6-7

Energie totale (Joules) 1.400 à 2.200

Temps à 9 W (min : sec) 2:45 à 4:00

Epaule

7 - 10

5.400 à 7.020

10:00 à 13:00

Genou

7 - 10

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

7-9 7-9 10 – 12 7–9 7-8 7-8

1.755 à 2.700 3.780 à 4.995 5.940 à 7.020 3.500 à 4.500 3.100 à 4.500 4.300 à 5.400

3:15 à 5:00 7:00 à 9:15 11:00 à 13:00 6:30 à 8:15 5:45 à 8:15 8:00 à 10:00

Main

Poignet Coude Hanche Cheville Pied / Orteils Rachis (cervical, thoracique ou lombaire)

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

De nombreux thérapeutes stimulent également la région cervicale entre C1 et C4 quand ils travaillent en anti-douleur.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

44/70


Tendinite d’Achille Protocole de thérapie générale • Ce protocole peut être appliqué à tous les types de tendinite. • Appliquer la thérapie au moins 5 à 7 cm au-dessus de l’origine du tendon et au moins 5 à 7 cm au-dessous de l’insertion. • Appliquer en faisant réaliser au tendon des mouvements de petite amplitude.

Indications Tendinite d’Achille

Dosage (Joules / cm2) 7-8

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Energie totale (Joules) 2.700 à 3.780

Temps à 9 W (min : sec) 5:00 à 7:00

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

45/70


Blessures des muscles adducteurs Ces blessures sont profondes et nécessitent une dose importante d’énergie pour une photobiostimulation efficace. La stimulation de cette zone va permettre de traitement les pathologies suivantes : • Muscle grand adducteur, muscle long adducteur, muscle court adducteur • Désordre du ligament inguinal tel que déchirure • Blessure à l’insertion du muscle droit de l’abdomen • Pathologies du muscle ilio-psoas • Syndrome du muscle piriforme • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale

Indications Blessures des muscles adducteurs

Dosage (Joules / cm2) 9 - 10

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Energie totale (Joules) 3.200 à 4.500

Temps à 9 W (min : sec) 6:00 à 8:15

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

46/70


Le pied & la cheville Protocole de thérapie générale • Appliquer la thérapie à l’ensemble du pied et de la cheville sans se limiter à la seule zone où est localisée la pathologie • La thérapie doit s’appliquer à toute la région avoisinant la structure anatomique concernée en concentrant au moins 50% de la dose d’énergie directement sur la zone à problème. • Toute neuropathie aux extrémités distales doit tout d’abord être irradiée à faible puissance, puis évaluée après 24h. Pour cela, diminuer la densité de puissance en éloignant l’applicateur des tissus. • Veiller à toujours placer les structures anatomiques à traiter en mouvement d’une légère amplitude en distribuant les derniers 25% à 50% de la thérapie.

Indications Entorse / déchirure de la cheville Névrome de Morton Fracture / Fracture de fatigue Ostéoarthrite dégénérative Syndrome du canal tarsien Neuropathie du pied (voir aussi Neuropathie diabétique)

Dosage (Joules / cm2) 7-8

Energie totale (Joules) 3.200 à 4.000

Temps à 9 W (min : sec) 6:00 à 7:30

6-8

2.160 à 2.970

4:00 à 5:30

7-8

3.200 à 4.000

6:00 à 7:30

7-9

3.500 à 4.600

6:30 à 8:30

6-8

2.160 à 2.970

4:00 à 5:30

3-4

750 à 900

2:30 à 3:00

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien A évaluer durant la thérapie puis à après 24h

47/70


Colonne cervicale Protocole de thérapie générale : • Par l’arrière : positionner le menton sur la poitrine, appliquer le traitement en partant de la base du crâne vers la 2e vertèbre thoracique distalement et latéralement, en passant sur tous les trapèzes, distalement par rapport à l’apophyse acromiale de la scapula. • Latéralement : avec la nuque fléchie dans la position opposée, la photobiostimulation doit se faire sur l’intégralité de la zone entourant le muscle sternocléidomastoïdien. • Le traitement doit s’appliquer lentement du haut vers le bas dans un premier temps, puis de manière perpendiculaire à ce premier axe dans un second temps. • La position de l’applicateur doit en permanence se trouver perpendiculaire à la peau et aux tissues.

Indications Pathologies des tissus mous / Contracture ou élongation Hernie discale avec ou sans radiculopathie Traitement postchirurgical Ostéoarthrite dégénérative Radiculopathie cervicale Syndrome facettaire

Dosage (Joules / cm2) 7-8

Energie totale (Joules) 3.780 à 4.320

Temps à 9 W (min : sec) 7:00 à 8:00

7-8

3.780 à 4.320

7:00 à 8:00

7–9

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

7-8

4.300 à 5.400

8:00 à 10:00

7-8

4.300 à 5.400

8:00 à 10:00

6-7

4.000 à 5.000

7:30 à 9:15

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

48/70


Articulation du coude (Epicondylite) Protocole de thérapie générale : • Appliquer une grande partie de la dose de manière proximale si le muscle triceps ou brachio-radial est concerné, ou de manière distale si les muscles fléchisseurs ou extenseurs sont impliqués. • Appliquer le traitement à toute la région environnant l’articulation en ciblant les épicondyles médiale et latérale. • Appliquer au moins 25 à 50% de la dose en plaçant l’articulation en mouvement d’amplitude normale.

Indications

Dosage (Joules / cm2) 8-9

Energie totale (Joules) 2.700 à 3.500

Temps à 9 W (min : sec) 5:00 à 6:30

Ostéoarthrite dégénérative

8 - 10

4.450 à 5.400

8:15 à 10:00

Tendinite biceps / triceps

8-9

2.160 à 3.500

4:00 à 6:30

Bursite olécrânienne

7

3.500 à 4.450

6:30 à 8:15

Pathologies du nerf ulnaire Fracture

7-8

2.160 à 3.240

4:00 à 6:00

7-8

3.780 à 4.860

7:00 à 9:00

Traitement postchirurgical Lésion traumatique (étirement, déchirure)

7-8

2.700à 3.78

5:00 à 7:00

7-8

3.500 à 4.450

6:30 à 8:15

Epicondylite médiale ou latérale

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis évaluation pour déterminer le protocole à suivre

1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

49/70


Traitement de la douleur associée à la fibromyalgie La fibromyalgie est une maladie caractérisée par un état douloureux musculaire chronique (myalgies diffuses) étendu ou localisé à des régions du corps diverses, qui se manifeste notamment par une allodynie tactile et une asthénie (fatigue) persistante et pouvant devenir invalidante. Thérapie Laser chez le patient atteint de fibromyalgie Il est nécessaire d’adopter une approche multi-niveaux pour traiter le patient fibromyalgique notamment à cause de la variété des symptômes et des étiologies inconnues. La thérapie laser doit débuter par les zones les plus douloureuses pour le patient. Ces régions à considérer sont principalement les suivantes : • La base du crâne et la région cervicale • C5, C6 et C7 et les 4 premières vertèbres thoraciques ainsi que les muscles trapèze et supraépineux • La région du muscle grand pectoral • Les épicondyles latéral et médial de l’humérus • Les hanches • Les genoux La dose thérapeutique initiale doit être plus faible que la dose thérapeutique habituelle. Cette dose peut ensuite être augmentée quand le patient réagit aux premiers traitements et progresse. Il est conseillé d’évaluer le patient après les 24h quand la thérapie est initiée et quand le dosage est augmenté. Indications

Dosage (Joules / cm2) 5-6

Energie totale (Joules) 180 à 315 par point

Temps à 9 W (min : sec) 0:20 à 0:35

Séance 2

6-7

270 à 405 par point

0:30 à 0:45

Séance 3

6-7

270 à 405 par point

0:30 à 0:45

Séances suivantes

7-8

360 à 540 par point

0:40 à 1:00

Séance initiale

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances Appliquer la thérapie sur les zones les plus douloureuses (exemples : cervicales, coude, genou…) Continuer à traiter les mêmes points ou changer pour traiter de nouvelles zones douloureuses La progression devrait être notable. Les dosages peuvent être augmentés sur chacun des zones Poursuivre chaque jour jusqu’à atteindre un traitement d’entretien

50/70


La main et les doigts Protocole de thérapie générale : • Appliquer la plus grande partie du traitement directement sur la zone la plus concernée. • Si vous traitez un doigt, veiller toujours à stimuler aussi la région voisine de l’articulation concernée. • Penser à appliquer la thérapie en mettant la partie anatomique concernée en mouvement d’amplitude léger.

Indications

Dosage (Joules / cm2) 6-7

Energie totale (Joules) 135 à 270

Temps à 9 W (min : sec) 0:15 à 0:30

6-7

1.500 à 2.160

2:45 à 4:00

7-8

1.620 à 2.700

3:00 à 5:00

Contracture de Dupuytren Ténosynovite de de Quervain

6-7

1.500 à 2.160

2:45 à 4:00

6-7

1.500 à 2.160

2:45 à 4:00

Fractures

7-8

1.620 à 2.700

3:00 à 5:00

Chaque phalange / articulation Pathologies des tissus mous / Contracture ou élongation Ostéoarthrite dégénérative

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien 1 x par jour pendant 3 jours puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes ou traitement d’entretien 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

51/70


Région des hanches Protocole de thérapie générale : • Il existe très fréquemment des douleurs dorsales qui coexistent avec la plupart des pathologies de hanche, et qui doivent aussi être examinées et évaluées et traitées. • Les applications doivent se faire par l’avant et par l’arrière en concentrant l’essentiel de la dose sur la zone la plus douloureuse. • Si possible, appliquer une partie de la dose tout en effectuant des mouvements d’amplitude articulaire passifs.

Indications Bursite trochantérienne Lésion traumatique (étirement, déchirure) Fractures / traitement postchirurgical Ostéoarthrite dégénérative Capsulite / Synovite Syndrome du piriforme

Dosage (Joules / cm2) 8 - 12

Energie totale (Joules) 4.860 à 5.940

Temps à 9 W (min : sec) 9:00 à 11:00

8 - 12

5.400 à 7.020

10:00 à 13:00

8 - 12

3.780 à 5.400

7:00 à 10:00

10 – 12

5.940 à 7.020

11:00 à 13:00

8 - 12

5.400 à 7.020

10:00 à 13:00

8 - 12

4.860 à 5.940

9:00 à 11:00

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

52/70


Articulation du genou Protocole de thérapie générale : • Appliquer le traitement sur tout le pourtour du genou en dirigeant au moins 60% de la dose sur la zone la plus fortement touchée. • Appliquer au moins 75% de la dose en plaçant le genou en extension à 110 - 120°. • Les 25% de la dose restants peuvent être administrés en effectuant des mouvements modérés d’amplitude articulaire sans toutefois causer de douleur ou d’inconfort pour l’articulation.

Indications Pathologies ligamentaires Tendinite rotulienne Syndrome fémoropatellaire Ostéoarthrite dégénérative

Chondromalacie patellaire Lésion du ménisque (étirement, déchirure, rupture) Tendinite suprapatellaire ou infrapatellaire Traitement postchirurgical Lésion mollet ou tibia

Dosage (Joules / cm2) 7-8

Energie totale (Joules) 4.500 à 6.000

Temps à 9 W (min : sec) 8:15 à 11:00

7-8

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

7-8

4.500 à 6.000

8:15 à 11:00

7 - 10

5.000 à 7.100

9:15 à 13:15

7-8

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

7-8

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

7 - 10

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

7-9

2.160 à 3.240

4:00 à 6:00

7-8

2.700 à 3.780

5:00 à 7:00

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 3 jours supplémentaires si nécessaire, puis traitement d’entretien

1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

53/70


Pathologies de la région lombaire

Indications Contractures et déchirures musculaires et ligamentaires Hernie discale avec radiculopathie Traitement postchirurgical Ostéoarthrite dégénérative Sténose spinale, foraminale Syndrome facettaire lombaire Douleur sciatique

Dosage (Joules / cm2) 8 - 10

Energie totale (Joules) 3.500 à 4.500

Temps à 9 W (min : sec) 6:30 à 8:15

8 - 10

3.500 à 4.500

6:30 à 8:15

7-9

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

8 - 12

3.500 à 5.400

6:30 à 10:00

8 - 10

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

6-8

2.700 à 3.500

5:00 à 6:30

8 - 12

3.500 à 5.400

6:30 à 10:00

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

54/70


Douleurs neuropathiques

Exemple de traitement pour des douleurs neuropathiques dans les pieds : Administrer approximativement 600 Joules par zone de 100 cm2 par pied, puis évaluer après 24h. Attention : A cause de troubles de la sensibilité, ne pas administrer de dose plus importante que les doses indiquées. Indications

Dosage (Joules / cm2) 3

Energie totale (Joules) 600 à 750

Temps à 5 W (min : sec) 2:00 à 2:30

2e traitement après 24h et évaluation

3-4

750 à 900

2:30 à 3:00

3e traitement après 48h et évaluation

5-7

1.200 à 2.400

4:00 à 8:00

Traitement d’entretien

5-7

1.200 à 2.400

4:00 à 8:00

Traitement initial

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances Evaluation durant le traitement puis après 24h Appliquer à chaque pied puis évaluation après 24h Commencer le traitement à la colonne puis poursuivre distalement le long des trajets nerveux 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à atteinte des objectifs

55/70


L’application de la thérapie laser chez le patient diabétique Il existe différents protocoles thérapeutiques pour traiter le patient diabétique par photobiostimulation : 1. Il faut tout d’abord veiller à atteindre un taux de glucose d’ordre normal pour éviter davantage de dégâts au niveau du système nerveux. 2. Cela passe par la surveillance du taux de glucose dans la sang, la planification de l’alimentation, de l’exercice, et des prises de médicaments ou d’injection d’insuline pour contrôler la glycémie. 3. 2. Les personnes souffrant de neuropathies doivent particulièrement surveiller leurs pieds. Les nerfs allant jusqu’aux pieds sont les plus longs du corps humain et sont ceux souffrant le plus lors de neuropathies. Des pertes de sensibilité peuvent empêcher la personne de se rendre compte de crampes ou autres pathologies se développant dans les pieds, ce qui peut conduire à des ulcères ou des infections. Les problèmes circulatoires augmentent aussi le risque d’ulcère du pied. 4. 3. Il est conseillé de démarrer la thérapie laser au niveau des extrémités des pieds pour établir une tolérance à la thérapie. Par exemple, il est possible de démarrer en appliquer un traitement de 1500 Joules sur un pied et de faire une évaluation du patient après 24h. Vous pouvez réduire la densité de l’énergie délivrée en éloignant l’applicateur à une distance de 5 cm de la peau. 5. 4. Procéder en intégrant des thérapies bilatérales et des thérapies qui démarrent au niveau spinal pour progresser tout au long du trajet des nerfs.

Le 3e jour de la thérapie, administrer 2500 à 3000 Joules à chaque extrémité distale en suivant les trajets nerveux.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

56/70


Après évaluation, la thérapie peut se poursuivre en démarrant à la colonne et en suivant les trajets nerveux vers les extrémités, jusqu’à administrer un total d’environ 6000 Joules par jour au minimum.

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

57/70


Fasciite plantaire Protocole de thérapie générale : • Appliquer le traitement sur tout le pourtour du pied en s’assurant de bien irradier la tendon d’Achille, l’insertion des tendons du court fibulaire et long fibulaire et le fascia plantaire. • Appliquer au moins 60% de la dose directement sur la région douloureuse, le reste dans la région environnante. • Positionner la cheville et même le métatarse dans un mouvement d’amplitude articulaire léger pendant l’application de la dernière tranche de la thérapie.

Indications Fasciite plantaire

Dosage (Joules / cm2) 7-8

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Energie totale (Joules) 2.700 à 3.510

Temps à 9 W (min : sec) 5:00à 6:30

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

58/70


Arthrite rhumatoïde Protocole de thérapie générale : • Effectuer des mesures d’angles, d’amplitude articulaire et des mesures de forces avant de démarrer la thérapie. • La thérapie est à appliquer à l’ensemble de la main en focalisant sur la partie dorsale et les articulations individuelles. • Pendant l’application de la thérapie sur les articulations et la main, effectuer des exercices d’amplitude de mouvement articulaire. • La durée pour ce type de traitement peut être relativement longue. Il est habituellement conseillé une thérapie sur 12 à 24 séances en fonction de la gravité et du stade d’avancement de l’arthrite chez chaque patient.

Indications Main complète

Chaque articulation / phalange

Dosage (Joules / cm2) 6-8

Energie totale (Joules) 1.755 à 2.700

Temps à 9 W (min : sec) 3:15 à 5:00

6-7

135 à 270

0:15 à 0:30

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à atteindre un niveau satisfaisant, à partir duquel pourra démarrer un traitement d’entretien 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

59/70


Pathologies de coiffe des rotateurs Protocole de thérapie générale : • Après avoir établi un premier diagnostic pour identifier la pathologie, il peut s’avérer important de rechercher d’éventuelles pathologies coexistantes au niveau du rachis cervical ou de la musculature du torse qui nécessiteraient également une thérapie. • En veillant à ne pas provoquer de douleurs, réaliser des mouvements d’amplitude articulaire naturelle tout en appliquant la thérapie laser. • Il est conseillé d’appliquer la thérapie en direction du centre de l’articulation en démarrant par une position supérieure, antérieure et postérieure puis de poursuivre par une application globale sur toute la région de l’épaule. • Cette thérapie peut être précédée ou suivie par une thérapie appliquée sur la région cervicale, innervant la région des épaules et la musculature pectorale, et pouvant être fortement sollicitée en essayant de compenser un déséquilibre créé par une pathologie à l’épaule.

Indications

Dosage (Joules / cm2) 7-8

Energie totale (Joules) 5.130 à 6.000

Temps à 9 W (min : sec) 9:30 à 11:00

Lésion fatigue à répétition

7-8

5.130 à 6.000

9:30 à 11:00

Dysfonction acromioclaviculaire (traumatisme, luxation, arthrite) Capsulite rétractile (« épaule gelée ») Pathologie de coiffe des rotateurs Lésion ligamentaire

7-9

4.860 à 6.480

9:00 à 11:00

8 - 10

6.000 à 7.100

11:00 à 13:15

8 - 10

6.000 à 7.100

11:00 à 13:15

7-8

5.130 à 6.000

9:30 à 11:00

Traitement post-chirurgical

7-9

3.780 à 4.860

7:00 à 9:00

Traumatisme costal pu intercostal Traumatisme grand pectoral Traumatisme abdominal

7-8

1.890 à 2.700

3:30 à 5:00

7-8

1.890 à 2.700

3:30 à 5:00

7-8

2.160 à 2.970

4:00 à 5:30

Tendinite / Bursite

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances

1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

60/70


Pathologies du membre inférieur Protocole de thérapie générale : • Etablir un éventuel diagnostic de thrombophlébite avant de démarrer la thérapie • Le dosage total varie en function de la taille du muscle à traiter. Il faudra toutefois traiter l’intégralité du muscle concerné, ainsi que sa région proche, depuis l’origine jusqu’à l’insertion du muscle. • Le dosage thérapeutique à appliquer se situe aux alentours de 8 à 10 Joules / cm2. • La thérapie moyenne à appliquer totalise entre 5.000 et 7.500 Joules. • Appliquer une partie de la thérapie en mobilisant le muscle dans des mouvements d’amplitude articulaire passifs. • Muscles concernés : • Ischio-jambiers • Biceps fémoral • Semi-tendineux • Semi-membraneux • Quadriceps • Droit fémoral • Vaste Médial • Vaste Intermédiaire • Vaste Latéral • Ilio-psoas • Sartorius

Indications Muscles de la cuisse et de la jambe

Dosage (Joules / cm2) 8 - 10

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Energie totale (Joules) 4.455 à 6.750

Temps à 9 W (min : sec) 8:15 à 12:30

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

61/70


Colonne thoracique Protocole de thérapie générale : • Il est recommandé d’allonger le patient sur la ventre avec un petit coussin ou un oreiller au centre de la poitrine.

Indications

Dosage (Joules / cm2) 7-9

Energie totale (Joules) 3.780 à 5.400

Temps à 9 W (min : sec) 7:00 à 10:00

Traumatisme, contracture, élongation

7 - 10

3.780 à 5.400

7:00 à 10:00

Fractures par compression

9 - 12

41860 à 6.750

9:00 à 12:30

Cyphose thoracique

7 - 10

4.320 à 5.400

8:00 à 11:00

Ostéoarthrite dégénérative

8 - 10

4.320 à 5.400

8:00 à 11:00

Traitement post-chirurgical

7–9

3.240 à 4.320

6:00 à 8:00

Myofasciite

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien

1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

62/70


Pathologies du poignet Protocole de thérapie générale : • Appliquer la thérapie sur l’intégralité du pourtour de l’articulation en incluant les muscles fléchisseurs et extenseurs. Appliquer dans le sens en allant vers les extrémités. • Administrer au moins 25% de la thérapie en réalisation des exercices de mobilisations d’amplitude articulaire habituelle. • Il est fréquemment bénéfique de traiter aussi la région des cervicales conjointement à une thérapie directe du poignet. Cela peut se faire en appliquant approximativement 1000 Joules sur chaque face latérale.

Indications Syndrome du canal carpien

Dosage (Joules / cm2) 7-9

Energie totale (Joules) 1.080 à 1.620

Temps à 9 W (min : sec) 2:00 à 3:00

Ostéoarthrite dégénérative

7-9

1.080 à 2.160

2:00 à 4:00

Compression des nerfs périphériques (neuropathies) Tendinite du fléchisseur ou de l’extenseur

7-9

540 à 1.080

1:00 à 2:00

7-9

1.890 à 2.160

3:30 à 4:00

Fractures

9 - 10

1.890 à 2.700

3:30 à 5:00

Traumatisme, contracture, élongation du poignet Traumatisme, contracture, élongation de la main

7-9

1.350 à 2.160

2:30 à 4:00

7-9

1.350 à 2.160

2:30 à 4:00

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

Fréquence des séances 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes 1 x par jour pendant 2 semaines puis traitement d’entretien 1 x par jour pendant 3 jours minimum puis 1 x par jour jusqu’à disparition des symptômes

63/70


Notes

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

64/70


References bibliographiques Cellular Effects References Al-Watban, F.A., Zhang, X.Y., 1991. Comparison of wound healing process using argon and krypton lasers. Biochem. Biophys. Acta. 1091 (2), 140–144. Barasch, A., Peterson, D.E., Tanzer, J.M., et al., 1995. Helium–neon laser effects on conditioning-induced oral mucositis in bone marrow transplantation patients. Cancer 76, 2550–2556. Beauvoit, B., Kitai, T., Chance, B., 1994. Correlation between the light scattering and the mitochondrial content of normal tissues and transplantable rodent tumors. Biophys. J. 67, 2501–2510. Beauvoit, B., Evans, S.M., Jenkins, T.W., Miller, E.E., Chance, B., 1995. Contribution of the mitochondrial compartment to the optical properties of the rat liver: a theoretical and practical approach. Anal. Biochem. 226, 167–174. Bibikova, A., Oron, U., 1995. Regeneration in denervated toad (bufo viridis) gastrocnemius muscle and the promotion of the process by low energy laser irradiation. Anat. Record. 241, 123–128. Breitkreutz, D.,Stark,H.J.,Mirancea,N.,Tomakidi,P.,Steinbaue,H., Fusenig, N.E., 1997. Integrin and basement membrane normalization in mouse grafts of human keratinocytes— implications for epidermal homeostasis. Differentiation 61, 195–209. Carelli, V., Ross-Cisneros, F.N., Sadun, A.A., 2002. Neurochem. Int. 40, 573–584. Chance, B., Nioka, S., Kent, J., et al., 1988. Time-resolved spectroscopy of hemoglobin and myoglobin in resting and ischemic muscle. Anal. Biochem. 174, 698–707. Conlan, M.J., Rapley, J.W., Cobb, C.M., 1996. Biostimulation of wound healing by low-energy laser irradiation. J. Clin. Periodont. 23, 492–496. Cooper, C.E., Springett, R., 1997. Measurement of cytochrome oxidase and mitochondrial energetics by near-infrared spectroscopy. Philos. Trans. R. Soc. London B Biol. Sci. 352 (1354), 669–676. Cowen, D., Tardieu, C., Schubert, M., et al., 1997. Low energy helium–neon laser in the prevention of oral mucositis in patients undergoing bone marrow transplant: results of a double blind random trail. Int. J. Radiat. Oncol. Biol. Phys. 38 (4), 697–703. Eells, J.T., Henry, M.M., Lewandowski, M.F., Seme, M.T., Murray, T.G., 2000. Development and characterization of a rodent model of methanol-induced retinal and optic nerve toxicity. Neurotoxicology 21, 321–330. Eells, J.T., Henry, M.M., Summerfelt, P., Wong-Riley, M.T.T., Buchman, E.V., Kane, M., Whelan, H.T., 2003. Therapeutic photobiomodulation for methanol-induced retinal toxicity. Proc. Natl Acad. Sci. 100, 3439–3444. Karu, T., 2003. Low Power Laser Therapy, Biomedical Photonics Handbook. CRC Press, LLC. Chapter 48. Lotz, M.M., Nusrat, A., Madara, J.L., Ezzell, R., Wewer, U.M., Mercurio, A.M., 1997. Intestinal epithelial restitution. Involvement of specific laminin isoforms and integrin laminin receptors in wound closure of a transformed model epithelium. Am. J. Pathol. 150, 747–760. Lubart, R., Wollman, Y., Friedman, H., Rochkind, S., Laulicht, L., 1992. Effects of visible and near-infrared lasers on cell cultures. J. Photochem. Photobiol. 12 (3), 305–310. J.T. Eells et al. / Mitochondrion 566 4 (2004) 559–567 Mester, A.F., Nagylucskay, S., Mako, E., Hoffmann, G., Serenyi, M., 1998. Experimental imunological study with radiological application of low power laser. Laser Med. 1998;, 509– 512. Miller, M., Truhe, T., 1993. Lasers in dentistry: an overview. J. Am. Dental Assoc. 124, 32–35. Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

65/70


Miyazaki, N., Furuyama, T., Amasaki, M., Sugimoto, H., Sakai, T., Takeda, N., Kubo, T., Inagaki, S., 1999. Mouse semaphorin H inhibits neurite outgrowth from sensory neurons. Neurosci. Res. 33, 269–274. Sommer, A.P., Pinheiro, A.L.B., Mester, A.R., Franke, R.P., Whelan, H.T., 2001. Biostimulatory windows in low intensity laser activation: lasers, scanners and nasa’s light-emitting diode array system. J. Clin. Laser Med. Surg. 19, 29–34. Whelan, H.T., Smits, R.L., Buchmann, E.V., et al., 2001. Effect of NASA light-emitting diode irradiation on wound healing. J. Clin. Laser Med. Surg. 19, 305–314. Whelan, H.T., Connelly, J.F., Hodgson, B.D., et al., 2002. NASA light-emitting diodes for the prevention of oral mucositis in pediatric bone marrow transplant patients. J. Clin. Laser Med. Surg. 20, 319–324. Whelan, H.T., Buchman, E.V., Dhokalia, A., Kane, M.P., Whelan, N.T., Wong- Riley, M.T.T., Eells, J.T., Gould, L.J., Hammamieh, R., Das, R., Jett, M., 2003. Effect of NASA light-emitting diode irradiation on molecular changes for wound healing in diabetic mice. J. Clin. Laser Med Surg. 21, 67–74. Wong-Riley, M.T.T., Bai, X., Buchmann, E., Whelan, H.T.:., 2001. Light-emitting diode treatment reverses the effect of TTX on cytochrome oxidase in neurons. NeuroReport 12, 3033–3037. Yu, W., Naim, J.O., Lanzafame, R.J., 1994. The effect of laser irradiation on the release of bFGF from 3T3 fibroblasts. Photochem. Photobiol. 59, 167–170. Clinical References and Studies Airaksinen O., et al. Effects of infra-red laser irradiation at the trigger points. Scand J of Acu & El Therapy. 1988; 3: 56-61 Airaksinen O., et al. Effects of laser irradiation at the treated and non-treated trigger points. Proc. 4th Intern Symposium. Acupunc & Electrother Res. 1988; 13 (4): 238-239. Antipa C. et al. Clinical results of the low energy laser action on distal forearm posttraumatic nerve lesions.Laser Therapy. 1996; 1: 36. Antipa C. et al. Comparative effects of various IR low energy diodes in the treatment of the rheumatic diseases.1997. In press (Monduzzi Editore, Bologna) Armino L. et al. Laser therapy in post-episiotomic neuralgie.LASER. Journ Eur Med Laser Ass. 1988; 1(1):7. Atsumi K. et al. Biostimulation effect of low-power energy diode laser for pain relief. Lasers Surg Med. 1987; 7: 77. Barabas K. et al. Controlled clinical and experimental examinations on rheumatoid arthritis patients and synovial membranes performed with neodym phosphate glas laser irradiation. Proc. 7th Congr Internat Soc for Laser Surg and Med, Munich June 1987. Abstract no 216a. Gudmundsen J. et al. Laserbehandling av epicondylitis humeri og rotatorcuff-syndrom. Dobbelt blindstudie - 200 pasienter. (Laser treatment of epicondylitis humeri and rotator cuff syndrome. Double blind study - 200 patients. In Norwegian) Norsk tidsskrift for idrettsmedisin. 1987; 2: 6. Gertner C.Analgesy by low power laser (LPL): a controlled double blind study in ankylosing spondarthritis (SPA).Lasers Surg Med. 1989; Suppl 1:55. Gärtte S. et al. Doppelblindstudie zur Ueberpruefung der Wirksamkeit und Vertraeglichkeit einer niederenergetischen Lasertherapie bei Patienten mit aktiver Gonarthrose. Jaros Orthopaedie. 1995. 12: 3034. Haker E. et al. Is low-energy laser treatment effective in lateral epicondylalgia? J of Pain and Symptom Management. 1991; 6(4): 241. Hashimoto T. et al. Efficacy of laser irradiation on the area near the stellate ganglion is dosedependent: a double-blind crossover placebo-controlled study. Laser Therapy. 1997; 1(9): 711. Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

66/70


Hopkins G. O. et al. Double blind cross over study of laser versus placebo in the treatment of tennis elbow. Proc International. Congress on Lasers, “Laser Bologna”. 1985: 210. Monduzzi Editore S.p.A., Bologna. Hoteya K. et al. Effects of a 1 W GaAlAs diode laser in the field of orthopedics. In: Meeting Report: The first Congress of the International Association for Laser and Sports Medicine. Tokyo, 1997. Laser Therapy 1997; 9 (4): 185. England S. et al. Low power laser therapy of shoulder tendinitis.Scand J Rheumatology. 1989; 18: 427. Flöter T., Refisch H. P. Pain treatment with laser. A double blind study. Proc. of the 4th Internat Symposium.Acupunct & Electro-Therap Res. 1988; 13(4): 236-237. Also: Schmerzbehandlung mit Laser. Eine Dopppelblinde Studie. Top Medizin. 1990; 4(4): 52-56. Fructuoso F. J. G., Moset J. M. Estudio randomizado doble ciego sobre los efectos bioestimulantes del lßser en la irradiacion de glandula paratida en pacientes afectos de syndrome de Sjoegren. (Double blind study on the biostimulatory effects of laser irradiation on the parotid gland in patients affected by Sjoegrens syndrome).Investigacion y Clinica Laser. 1987; 4 (1): 18-25. Gelskey S. C. et al. The effectiveness of the Nd:YAG laser in the treatment of dentinal hypersensitivity.J Can Dent Assoc. 1993; 59 (4): 337-386. Gerschman J. A. et al. Low Level Laser in dentin hypersensitivity. Australian Dent J. 1994;39:6. Goldman J. A. et al. Laser therapy of rheumatoid arthritis. Lasers Surg Med. 1980; 1: 93-102. 41 42

Clinical References and Studies Longo L. et al. Treatment with 904 nm and 10600 nm laser of acute lumbago - double blind control. LASER. Journ Eur Med Laser Ass. 1988; 1(3):16. Lucas C. et al. Low level laser therapy bij decubitus statium III. Rapport Hoegschool van Amsterdam. 1994. Loegdberg-Andersson M. et al. Low level laser therapy (LLLT) of tendinitis and myofascial pains - a randomized, double-blind, controlled study. Laser Therapy. 1997; 2 (9): 79-86. Mach E. S. et al. Helium-Neon (Red Light) Therapy of Arthritis. Rheumatologia, 1983; 3: 36. Meier J. .L, Kerkour K. Traitement laser de la tendinite. Med. et Hyg. 1989; 46: 907-911. Mester A. Biostimulative effect in wound healing by continuous wave 820 nm laser diode. Double-blind randomized cross-over study. Lasers in Med Science, abstract issue July 1988, No 289. Miyagi K. Double-blind comparative study of the effect of low-energy laser irradiation to rheumatoid arthritis. Current awareness of Excerpts Medica. Amsterdam. Elsevier Science Publishers BV. 1989; 25: 315. Mokhtar B. et al. A double blind placebo controlled investigation of the hypoalgesic effects of low intensity laser irradiation of the cervical roots using experimental ischaemic pain. Proc. Second Meeting of the International Laser Therapy Assn., ôLondon Laserö, Sept 1992, p 61. Mokhtar B. et al. The possible significance of pulse repetition rate in lasermediated analgesia: A double blind placebo controlled investigation using experimental ischaemic pain. Proc. Second Meeting of the International Laser Therapy Assn, ôLondon Laserö Sept 1992. p 62 Molina J. J. et al. La laserterapia como coadyuvante en el tratamiento de la A.R. (Artritis Reumatoidea). Boletin C.D.L., Barcelona. 1987; 14: 4-8. Moore K. et al. LLLT treatment of post herpetic neuralgia. Laser Therapy. 1988; 1: 7. Moore K. et al The effect of infra-red diode laser irradiation on the duration and severity of postoperative pain. A double-blind trial. Laser Therapy. 1992; 4: 145. Mousques T. etude en double aveugle des effets du traitment unilateral au laser helium-neon lors de chirurgies parodontales bilaterales simultanes. Quest Odonto-Stomatol. 1986; 11: 245. Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

67/70


Mousques T. Etude en double aveugle des effets du helium-neon en chirurgie parodontale. Quest Odonto-Stomatol 1986; 11: 223. Neuman I. et al. Low energy phototherapy in allergic rhinitis and nasal polyposis. Laser Therapy. 1996. 1: 37. Nivbrant Bo et al. Therapeutic laser treatment in gonarthrosis. Acta Orthop Scand. 1989; 60: 231. Ortutay J et al. Psoriatic Arthritis Treatment with low power laser irradiation. A double blind clinical study. Lasermedizin - Laser in Med Surg. 1998; 13 (3-4): 140. Oyamada Y. et al. A double blind study of low power He-Ne laser therapy in rheumatioid arthritis. Optoelectronics in Medicine. 1987; p 747-750. Springer Verlag, Berlin (abstract). Complete study in Boleton de CDL. 1988; 17: 8-12. Palmgren N. et al. Low-Power Laser Therapy in Rheumatoid Arthritis. Lasers in Medical Science. 1989; 4: 193. Palmgren N. et al. Low Level Laser Therapy of infected abdominal wounds after surgery. Lasers Surg Med. 1991; Suppl 3:11. Palmieri B. A double blind stratified cross over study of amateur tennis players suffering from tennis elbow using infrared laser therapy. Medical Laser Report. 1984; 1: 3-14 Rochkind S. et al. Double-blind Randomized Study Using Neurotube and Laser Therapy in the Treatment of Complete Sciatic Nerve Injury of Rats. Proc. 2nd Congr World Assoc. for Laser Therapy, Kansas City, 1998. Roumeliotis D. et al. 820nm 15mW 4J/cm2, laser diode application in sports injuries. A double blind study. Proc. Fifth Annual Congress British Medical Laser Association. 1987. Saeki N. et al. Double blind test for biostimulation effects on pain relief by diode laser. 1989. Laser Surgery; 1066: 93-100. Sasaki K. et al. A double-blind controlled study on free amino acid analysis in CO2 laser burn wounds in the mouse model following doses of low incident infrared (830 nm) diode laser energy. Proc. 2nd Meeting of the Internat Laser Therapy Assn., London, 1992, p.4. Sasaki K. et al. A preliminary double blind controlled study on free amino acid analysis in burn wounds in the mouse following 830 nm diode laser therapy. Laser Therapy. 1997; 2 (9): 5965. Sato K. et al. A double blind assessment of low power laser therapy in the treatment of postherpetic neuralgia. Surgical and Medical Lasers. 1990; 3 (3): 134 (abstract) Saunders L. The efficacy of low-level laser therapy in supraspinatus tendinitis. Clin Rehab. 1995; 9: 126-134 Schindl A. et al. Low intensity laser irradiation improves skin circulation in patients with diabetic microangiopathy. Lasers Surg Med. 1998; Suppl. 10: 7. Scudds R. A. et al: A double-blind crossover study of the effects of low-power gallium arsenide laser on the symptoms of fibrositis. Physiotherapy Canada. 1989; 41: (suppl 3): 2. Simunovic Z., Trobonjaca T. et al. Treatment of medial and lateral epicondylitis - tennis and golfer elbow - with low level laser therapy: a multicenter double blind, placebo controlled clinical study on 324 patients. J Clin Laser Med & Surg. 1998; 16 (3): 145-151. Simunovic Z., Trobonjaca T. Soft tissue injury during sport activities and traffic accidents treatment with low level laser therapy. A multicenter double blind, placebo controlled clinical study on 132 patients. Proc. IXX ASLMS Congress, Orlando, Florida, April 1999. Snyder-Mackler L. et al. Effect of helium-neon laser on musculoskeletal trigger points. Physical Therapy. 1986; 66: 1087. Snyder-Mackler L. et al. Effect of helium-neon laser irradiation on peripheral sensory nerve latency. Physical Therapy. 1988; 68: 223. Snyder-Mackler L. et al. Effect of helium-neon laser irradiation on skin resistance and pain in patients with trigger points in the neck or backPhysical Therapy. 1989; 69: 336. Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

68/70


Soriano F. A. et al Acute cervical pain is relieved with gallium-arsenida (GaAs) laser irradiation. A double-blind preliminary study. Laser Therapy. 1996; 8: 149-154. Soriano F. A. et al. Low level laser therapy response in patients with chronic low back pain. A double blind study. Lasers Surg Med. 1998, Suppl. 10, p. 6. Clinical References and Studies Toya S. et al. Report on a computer-randomized double blind clinical trial to determine the effectiveness of the GaAlAs (830 nm) diode laser for pain attenuation in selected pain. Laser Therapy 1994; 6:143. Taguchi T. et al. Thermographic changes following laser irradiation for pain. Clinical Laser Med Surg. 1991; 2(9): 143. Tsurko V. et al. Laser therapy of rheumatoid arthritis. A clinical and morphological study. Terap Arkh. 1983; 97. (Russian). Volez-Gonzalez M. et al. Treatment of relapse in herpes simplex on labial and facial areas and of primary herpes simplex on genital areas and “area pudenda” with low power HeNe-laser or Acyclovir administered orally. SPIE Proc. 1995; Vol. 2630: 43-50 Vasseljen O. et al. Low level laser versus placebo in the treatment of tennis elbow. Scand Scand J Rehab Med. 1992; 24: 37. Also in Physiotherapy. 1992; 5: 329. Walker J.Relief from Chronic Pain by Low Power Laser Irradiation. Neuroscience Letters. 1983; 43: 339 Walker J.Temporary suppression of clonus in humans by brief photobiostimulation Brain Research. 1985; 340: 109. Walsh D. et al. The effect of low intensity laser irradiation upon conduction and skin temperature in the superficial radial nerve. Double-blind placebo controlled investigation using experimental ischaemic pain. Proc. Second Meeting of the Internat Laser Therapy Association, London, sept. 1992. Willner R. et al. Low power infrared laser biostimulation of chronic osteoarthritis in hand. Lasers Surg Med. 1985; 5: 149. Wylie L. et al. The hypoalgesic effects of low intensity infrared laser therapy upon mechanical pain threshold. Lasers Surg Med. 1995; Suppl 7:9. Yamaguchi M. et al. Clinical study on the treatment of hypersensitive dentin by GaAlAs laser diode using the double blind test. Aichi Gakuin Daigaku Shigakkai Shi - Aichi-Gakuin Journal of Dental Science. 1990; 28( 2): 703- 707. (in Japanese) Clinical Research Naeser M. et al Carpal Tunnel Syndrome- Clinical Outcome following Low-Level Laser Acupucture, Microamps TENS and other Alternative TherapiesJournal of Alternative and Complementary Medicine Vol. 4, No 4, Nov. 1998 Other Reference Books Low Level Laser Therapy Clinical Practice and Scientific Background, by Jan Tuner and Lars Hode Prima Books 1999, ISBN 91-630-7616-0 Laser Therapy in Dentistry and Medicineby Jan Tuner and Lars Hode Prima Books AB 1996 ISBN SE 91-630-4078-6 Low Level Laser TherapyA Practical Introduction, by T. Oshiro and R.G. Calderhead John Wiley & Sons 1988, ISBN 0-471-91956 X Therapeutic LasersTheory and Practice, by G. David Baxter Churchill Livingston 1997, ISBN 0443-04393-0 Low Level Laser Therapy as a Medical Treatment Modalityby Pekka J. Poentinen, Art Urpo Ltd 1992, ISBN 951-96632-0-7 Clinical Laser Therapy Low Level Laser Therapy, by Kert & Rose Scandinavian Medical Laser Technology, ISBN 87-983204-1-6 Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

69/70


Proceedings 2nd Congress World Association for Laser Therapy Kansas City Missouri September 2-5, 1998 Laser Acupuncture an Introductory Textbook for Treatment of Pain, Paralysis, Spacticity, and other Disorders, by Margaret A. Naeser, Ph. D. and Xiu-Bing Wei, MD (China) Laser and Electrodiagnostic Techniques for the Isolation and Treatment of Odontogenous Foci by Dennis Tucker, PhD, DAc, American Journal of Acupuncture, Vol 18, No.4, 1990

Mode d’emploi LightForce PRO Version 1- Schwa-Medico

70/70

Mode d'emploi et guide thérapeutique laser lightforce  

Laser haute puissance classe 4 à usage thérapeutique pour traiter : Bursite, tendinite, entorse, inflammations, arthrose, Arthrite, Fracture...

Advertisement