Page 1

Printemps 2021

L’art du temps


2

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021


Le temps. Le temps est notre allié, le temps qui passe d’une génération à l’autre, qui s’écoule saison après saison et qui magnifie nos meubles dans la nature où ils vivent.

Les matières. La solidité des matériaux nobles choisis avec soin, le geste artisanal et notre savoir-faire traditionnel sont les garants de notre volonté d’excellence.

La création nous anime, elle a engendré un mobilier devenu emblématique au fil du temps. Classique ou contemporain, le design tectona crée des liens entre hier et demain et transmet un art de vivre à la française avec élégance et fantaisie.

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

Le design.

3


Classique Contemporain

Le style au long cours selon Tectona Les qualités essentielles de durabilité, de confort et d’élégance sont enracinées dans notre culture. Notre volonté est de proposer un mobilier inspiré associant à un artisanat traditionnel, un design fonctionnel adapté à la vie au grand air, conçu pour défier le temps.

6.

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

3.

5. 2. 4


1. Iconique ! Parasol Roma À partir de 1490€ 2. L’élégance du style Directoire. Banc Madeleine Castaing 1350€ 3. Observer de haut. Chaise d’arbitre Tennis Design : Pierre Charpin 1990€ 4. Hommage à Madeleine Castaing. Fauteuil bas 1800 1450 € 5. Poésie urbaine. Table ronde et fauteuil Cicala Design : Julie Richoz 890€ et 490€

4.

6. Ode au farniente. Chilienne et Repose-pieds Copacabana Design : Christophe Delcourt 650€ et 290€

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

1.

5


6

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021


Savoir-faire

L’Atelier Tectona DU DESSIN AU PROTOTYPE

DE MAIN DE MAÎTRE

C’est en Normandie, dans le calme du Pays de Caux, que Tectona a choisi d’implanter son atelier de prototypage, voici une quinzaine d’années. Une étape essentielle au cours de laquelle les dessins des designers, mais aussi ceux des créations « maison », sont scrutés, remaniés et affinés avant qu’ils ne passent en trois dimensions par le prototypage. Toutes les phases de fabrication de la future édition sont ainsi vérifiées avant d’être validées.

Le respect des matériaux nobles utilisés par Tectona impose que chaque étape de fabrication du mobilier réponde à des savoir-faire spécifiques. Pour le travail du bois, les techniques traditionnelles de l’ébénisterie sont d’usage afin de garantir la solidité du mobilier. Ainsi, seules des sections entières de bois sont utilisées, quant aux différents assemblages ils se font toujours par tenon et mortaise, renforcés par le chevillage « à tire ». Une exigence de qualité et de solidité qui se retrouve également dans l’art de la résine tressée et dans le travail de l’aluminium, les deux autres matériaux de prédilection utilisés par Tectona.

Meilleur Ouvrier de France, il sculpte le bois et la pierre, tout en dirigeant l’atelier de Tectona. Il assure en particulier le lien entre le dessin, le prototypage et le meuble finalisé. Sa curiosité naturelle l’a poussé à percer des secrets de fabrication, comme pour le fameux banc Madeleine Castaing, à l’origine de la collection 1800. Attaché au « beau geste », sa connaissance de l’ébénisterie est à l’origine de la production en 2019 du banc Marly dont une illustration figure dans le traité paru en 1775, « L’art du treillageur », ou « Menuiserie des jardins d’André Jacob Roubo », maître menuisier. Une manière de conserver et de transmettre ces savoir-faire inestimables.

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

JEAN-YVES GRANDFILS, L’HOMME DE L’ART

7


Les jardins que nous aimons

Pour toujours, Vaux-le-Vicomte

« Ainsi, on peut dire que ce qu’on voit en ce lieu-là est le chef-d’œuvre de l’Art et de la Nature joints ensemble. » écrit Madeleine de Scudéry à propos de Vaux-le-Vicomte dans son roman Clélie, publié en 1660.

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

LE FABULEUX HÉRITAGE

8

Au XVIIe siècle, les jardins dessinés par André Le Nôtre pour Vaux-le-Vicomte révolutionnent l’art paysager à travers toute l’Europe. Car ici le génie artistique a été conjugué aux mathématiques pour créer l’illusion, ô combien poétique ! Rien n’a été laissé au hasard, la longue perspective qui s’étire à perte de vue semble repousser les limites du jardin jusqu’à l’horizon. Propice à la promenade, le tracé des allées relève d’un dessin formel parfait, ménageant surprises et découvertes. Féérique, l’eau jaillit tel un cristal en fusion et prend mille facettes au gré des jeux qui l’animent. Ruisseaux, miroirs d’eau, cascades et cascatelles, torrents, rivières, canaux invitent le visiteur à un embarquement enchanteur pour Cythère. LES BRODERIES, SYMBOLE D’UNE TRANSMISSION Les jardins sont, par nature, éphémères. Victime de la pyrale, le parterre des boulingrins a vu ses buis dépérir au point qu’ils ont été arrachés en 2018. Ainsi, les broderies imaginées par André Le Nôtre et respectueusement revues par Achille Duchêne à la fin du XIXe siècle sont menacées. Propriétaire des lieux depuis 1875, la famille Vogüé lance alors un

appel à candidatures pour la création d’une œuvre contemporaine « s’intégrant harmonieusement à l’ensemble paysager du domaine ». Il s’agit pour la jeune génération, la cinquième, « d’ancrer les jardins dans un temps long, un rythme lent, liés à sa mission de préserver, partager et faire vivre un patrimoine séculaire. » ENTRE CIEL ET EAU, LES AUDACIEUX « RUBANS ÉPHÉMÈRES » DE PATRICK HOURCADE Un projet s’impose naturellement car son concepteur, l’artiste plasticien Patrick Hourcade, s’est inscrit, en toute humilité, dans la continuité d’André Le Nôtre et d’Achille Duchêne. Inspiré par l’arabesque, le motif originel des broderies, il a choisi d’en traduire le tracé par des plaques d’aluminium assemblées tel un long ruban de satin. Aujourd’hui, animés par les réflexions du ciel sur le métal, évoquant aussi la présence de l’eau à Vauxle-Vicomte, les « Rubans Éphémères » déroulent en toute sérénité leurs volutes si bien accordées à l’esprit du lieu. Une œuvre qui, selon le public, donne le sentiment qu’elle a toujours été là !


Un banc, une histoire

Le banc Glenwood, comme un défi au temps qui passe Vous l’avez certainement croisé au détour d’une allée lors d’une balade dans un jardin prestigieux. Peut-être vous êtes vous alors assis pour admirer une vue particulière, vous délasser, lire un livre ou bavarder. Il est en effet difficile de résister à la halte proposée par ce banc, dessiné pour être beau et extrêmement confortable, façonné pour durer et se transmettre.

DES NAVIRES DE LA ROYAL NAVY… Glenwood doit son inspiration au mobilier anglais d’extérieur apparu au cours du XIXe siècle. À l’époque, nombre de menuisiers et ébénistes britanniques récupèrent le teck provenant du pont des navires de la marine, une fois leur temps en mer achevé. Cette nouvelle utilisation du teck marquera durablement le style britannique appliqué, en particulier, aux bancs destinés aux parcs et jardins d’outre-Manche.

Fait pour vivre à l’extérieur de longues années, Glenwood doit sa solidité non seulement au teck mais aussi aux techniques d’assemblage à l’ancienne, au chevillage par tenons et mortaises mais aussi au façonnage particulier des pieds arrière, taillés d’un seul tenant dans le bois. Présent, entre autres lieux célèbres, dans les allées du musée Rodin, du Domaine de Chambord, Glenwood accueille également les visiteurs des jardins de Vaux-le-Vicomte depuis trois décennies.

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

AUX PLUS BEAUX JARDINS DE FRANCE

Banc Glenwood à partir de 1230€

9


Parlons design

BIG-GAME

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

UN TRIO CRÉATIF – UNE VISION PARTAGÉE

10

Ils sont trois à parler d’une seule voix : Augustin Scott de Martinville, le Français, Grégoire Jeanmonod, le Suisse et Elric Petit, le Belge. Ils se sont rencontrés voici une quinzaine d’années alors qu’ils étaient étudiants à l’Écal / Université d’Art et de Design à Lausanne. En 2004, jeunes diplômés, ils fondent leur studio de design qu’ils baptisent Big-Game. Un « grand jeu » auquel le trio s’adonne avec exigence, élégance et pragmatisme. UN UNIVERS FOISONNANT Leurs collaborations avec les plus célèbres éditeurs de la planète design les amènent à se confronter à une foule de matériaux adaptés au registre quasi infini de leurs créations. Tous leurs objets, aussi variés soient-ils, s’inscrivent dans le quotidien. Des objets simples, fonctionnels et réalistes mais avec un souci du détail ingénieux qui les caractérise. Au final, chacune de ces créations établit une forme de connivence avec son utilisateur et lui procure un plaisir qui se répète avec l’usage.


L’INTERVIEW BIG-GAME

Du dessin à la réalisation de la première version de Clubhouse en 2017, comment s’est déroulée votre collaboration avec l’Atelier Tectona ? Ce type de collaboration enrichit-il votre création ? « Notre studio a pour particularité de travailler avec des industries très différentes, depuis une bouteille de vin vendue dans les supermarchés à une chaise dans la collection du MoMA, d’un objet électronique à une montre. A chaque fois il s’agit d’une découverte qui enrichit notre compréhension des techniques de fabrication et rend ce travail passionnant. »

Quels sont les maîtres mots qui ont accompagné cette création ?

Vous avez repris cette année la ligne Clubhouse mais en aluminium, quelques mots pour en parler ?

« La demande était de concevoir du mobilier qui puisse aussi bien équiper une terrasse de restaurant que le balcon d’un particulier. Il fallait dès lors que les différents éléments soient confortables tout en étant compacts, empilables sans avoir l’air de mobilier de collectivité, et faciles à manipuler. Respectant la nature du matériau, nous avons travaillé des lignes simples, sobres et géométriques – tout en ajoutant de généreux arrondis pour conférer de la douceur à la collection. Des coussins dont les coutures reprennent les assemblages de bois complètent l’ensemble. »

« En plus du teck, la marque a depuis des années développé un savoir-faire sur la production du mobilier d’extérieur en aluminium, matériau robuste, sans problème de corrosion et extrêmement léger. A la demande de Tectona, nous avons repensé la collection Clubhouse afin d’en offrir une alternative plus légère. »

Collection Clubhouse plus d’infos sur www.tectona.fr

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

« Pour dessiner Clubhouse, nous avons commencé par nous pencher sur les spécificités du teck, matière noble permettant de réaliser des objets de grande longévité, mais nécessitant un travail particulier. Jean-Yves Grandfils (cf. page xx) nous a guidés par sa connaissance des techniques traditionnelles de travail du bois. Ici pas de collage, mais des assemblages mécaniques de pièces de bois massif par tenon et mortaise. Ces contraintes spécifiques permettent de fabriquer du mobilier extrêmement durable, même en utilisation extérieur ».

11


Nos belles adresses

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

Les Jardins du Faubourg

12


UNE ARCHITECTURE CLASSIQUE & CONTEMPORAINE Niché à deux pas du Faubourg Saint-Honoré et du palais de l’Élysée, de la Madeleine et des ChampsÉlysées, le boutique-hôtel 5-étoiles, « Les Jardins du Faubourg » ouvre ses portes en 2019. Un nom en forme d’évasion au cœur du fameux Triangle d’Or de la capitale. L’hôtel abrite 36 chambres dont 4 suites, distribuées dans deux bâtiments investis par l’architecte décorateur Arnaud Behzadi. Le premier, « Le Parisien » a pignon sur la rue d’Aguesseau, il s’agit d’un ancien hôtel particulier de style haussmannien. Le second, « Le Contemporain » affirme un parti pris résolument moderne annoncé par sa couverture en Alucobond miroir. Point de ralliement entre les deux espaces, la cour intérieure a été transformée en jardin-terrasse luxuriant. CULTIVER L’ÉMOTION Ici, tout a été étudié, jusque dans les moindres détails, pour que chaque hôte vive une expérience unique. La noblesse des matériaux conjugue une incroyable gamme de marbres, de bois précieux, de métaux travaillés dans les règles de l’art, de

tissus recherchés. Chaque objet, de la poignée de porte aux luminaires, des chevets aux fauteuils, des miroirs à la robinetterie, a été dessiné sur mesure et exécuté par le meilleur de l’artisanat français, juste pour procurer une émotion inoubliable. LUXE, CALME ET VOLUPTÉ Confié au paysagiste Xavier de Chirac, le jardin-terrasse rassemble une collection de plantes exotiques, évocatrices du voyage, en forme d’hommage aux hôtes des Jardins du Faubourg. Ce lieu poétique, à l’écart du monde, est l’écrin de la collection 1800 de Tectona. Son mobilier élégant, à la fois sobre et sophistiqué, au bleu gris caractéristique, se prête au plaisir de la gastronomie pratiquée par le chef Bruno Doucet. Gageons que l’inspiratrice de 1800, la décoratrice Madeleine Castaing, figure parisienne incontournable de l’entre-deux guerres, aurait certainement aimé retrouver dans ce lieu intimiste, ses amis Jean Cocteau ou le peintre Soutine !

Les Jardins du Faubourg 9 Rue d’Aguesseau, 75008 Paris

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

Collection 1800 Fauteuil : 590€ Table 90 x 90 cm : 1080€

13


Concours pour un banc

Parrainé et organisé par Tectona UN MUSÉE, DEUX MUSÉES À Lausanne, un nouveau quartier culturel est actuellement en cours de construction. Baptisé Plateforme 10, il doit son nom à sa proximité avec les neuf voies ferroviaires passant par la gare. En octobre 2015, le projet Un musée, deux musées des frères portugais, Manuel et Francisco Aires Mateus, est retenu pour l’édification d’un bâtiment destiné à accueillir le mudac (Musée de design et d’arts appliqués contemporain) et le MEL (Musée de l’Elysée) dédié à la photographie. La première pierre ayant été posée le 5 octobre 2018, le musée devrait ouvrir ses portes au public en 2022.

TECTONA, AU CŒUR DU PROJET En 2019, Tectona est chargé d’organiser un concours international de design pour la création d’un banc destiné au futur musée. Ce choix est dû à l’expertise et à l’expérience de la marque, en particulier dans la fabrication de mobilier pour les lieux publics. L’énoncé du concours précise que le banc devra être dépourvu de dossier, qu’il sera facilement déplaçable et qu’il s’adaptera à la surface variable des espaces. Une matière locale sera privilégiée et toutes les conditions de durabilité devront être réunies. Enfin, le geste créatif devra être suffisamment discret pour ne pas entrer en conflit avec les espaces et les œuvres présentées. Au terme de ce concours, les ateliers de Tectona produiront le banc élu.

PIERRE CHARPIN, LA RIGUEUR ASSOCIÉE À L’ÉLÉGANCE Le 15 octobre 2020, le banc créé par Pierre Charpin est choisi à l’unanimité par le jury. Le designer déclare à son propos : « Le banc reprend le langage visuel de la voie ferrée : il se compose de sections de chêne massif, assemblées entre elles d’une manière très simple et il permettra à la fois de marquer de sa présence les salles intérieures du musée, tout en s’effaçant devant les œuvres qui seront exposées. » Quant à cette nouvelle collaboration avec Tectona, Pierre Charpin souligne : « Je suis particulièrement heureux de travailler à nouveau avec Tectona, spécialiste du mobilier d’extérieur haut de gamme et durable. C’est la prolongation d’une histoire commencée avec la marque en 2005 lorsque j’avais créé la collection Tennis. J’aime les collaborations qui se construisent dans le temps. »


Nouveau catalogue ! RECEVEZ GRATUITEMENT NOTRE NOUVEAU CATALOGUE :

France

Internet

Vente à distance

Téléphone +33 1 47 03 05 05

Courrier 36, rue du Bac - 75007 Paris

Paris 36, rue du Bac 75007 Paris Tel + 33 1 47 03 38 05 paris@tectona.fr

Saint-Rémy de Provence 7, avenue Albin Gilles 13 210 Saint-Rémy de Provence Tel +33 4 32 62 05 05 saintremy@tectona.fr

Lyon 8, rue Antoine de Saint Exupéry 69002 Lyon Tel + 33 4 78 37 05 05 lyon@tectona.fr

Doudeville (Normandie) Z.A. de Colmont 76560 Doudeville Tel + 33 2 35 95 79 20 entrepot@tectona.fr Sur rendez-vous

Vallauris 3015, chemin Saint-Bernard 06225 Vallauris Tel + 33 4 92 96 92 29 vallauris@tectona.fr

www.tectona.fr info@tectona.fr

Magasins

Suisse

Internet

Espagne

Internet

Italie

www.tectona.ch suisse@tectona.ch

www.tectona.es madrid@tectona.es

Internet

www.tectona.it milano@tectona.it

Création et mise en page Pulp Rédaction Dany Sautot Images Matthieu Gafsou, Yvan Moreau, Alexandre Maubert ® Tectona 2021 Toute reproduction, même partielle est interdite

Vente à distance

Magasin

Vente à distance

Magasin

Téléphone +41 22 700 10 10

Téléphone +34 91 781 18 45

Vente à distance

Téléphone +39 02 65 34 23

Nyon Avenue Viollier, 4 - 1260 Nyon Tel + 41 22 700 10 10 suisse@tectona.ch

Madrid C / Serrano 93, bajo (entrada portal) 28006 Madrid Tel + 34 91 781 18 45 madrid@tectona.es

Magasin Milan Via della Moscova, 47/A 20121 Milan Tel + 39 02 65 34 23 milano@tectona.it

Tectona • L’art du temps • Printemps 2021

Retrouvez-nous !

catalogue@tectona.fr 01 47 03 05 05

15


www.tectona.fr 01 47 03 05 05