{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

VAUDPAGES Section vaudoise

#10 | octobre 2019

Le 30 km/h durant la nuit va se développer dans le canton sur fond d’inquiétude PP. 4–5 SÉCURITÉ ENFANTS Le TCS Vaud organise une journée gratuite dédiée au siège auto pour enfant à Cossonay, car les accidents des petits restent courants.  P. 2 BRUIT ROUTIER Le test du 30 km/h de nuit à Lausanne est un succès. Si les communes se réjouissent de recourir à cette mesure, d’autres ne cachent pas leurs craintes.  PP. 4–5 LÉGISLATION Votre véhicule subit des dommages. Qui a le droit de déposer une plainte pénale? Vaud Droits vous donne la réponse.  P. 10


SECTION VAUDOISE

Enfants en route La sécurité des enfants en voiture est une préoccupation du TCS, qui conseille les familles de multiples façons.

C

haque année, près de 300 enfants ont un accident en voiture. Encore aujourd’hui, un petit sur deux n’est pas correctement attaché en voiture. Un enfant sur 14 n’est même pas attaché du tout. Pourtant, en cas d’accident, le risque de blessures graves, voire mortelles, est trois fois plus grand si l’enfant n’est pas attaché et transporté correctement. En plus de ses fameux tests de sièges d’enfants, le TCS propose ainsi des informations accessibles en tout temps sur son site internet. Les familles peuvent par exemple y télécharger gratuitement la dernière brochure Sièges d’enfants 2019 élaborée en collaboration avec le Bureau de prévention des accidents bpa. Cette année, en complément à ses séances d’information sur les sièges d’enfants, la Section vaudoise du TCS a décidé d’organiser une journée exclusivement dédiée aux sièges pour petits. Elle aura lieu le 9 novembre 2019 au Centre TCS Vaud à Cossonay (voir publicité ci-dessous). H.I.

A La Télé Le TCS Vaud se présente en images via un spot TV qui a été diffusé ce mois sur la chaîne La Télé. Cette vidéo est visible directement sur la page Facebook de la section via facebook.com/tcs.vaud. Ces images sont l’occasion de découvrir le Centre vaudois du TCS et toutes ses prestations dans toutes les dimensions et depuis tous les points de vue. Alors si vous aimez, faites le savoir et passez plus loin l’information! H.I.

Annonce

Journée sièges d’enfants TCS Cossonay 9 novembre 2019

Conseils d’ achat

Ateliers pratiques -20% sur notre gamme

s Informations théorique p el H s id K CS TC

tcs-vd.ch * 9h à 16h * Petite restauration

2 

Vaudpages | octobre 2019


SECTION VAUDOISE

Adresses TCS Section vaudoise Direction et secrétariat Route de Dizy 4, CP 91 1304 Cossonay sectionvd@tcs.ch Tél. 021 863 13 33 Fax 021 863 22 29 Formation et Perfectionnement Tél. 021 863 22 22 Fax 021 863 22 29 Technique et Contrôles Tél. 021 863 11 11 Fax 021 863 11 10 Point de Contact – Cossonay Route de Dizy 4 1304 Cossonay Tél. 021 863 11 11 Fax 021 863 11 10 LU-VE 7h30–11h45 et 12h45–17h15 SA 7h30–15h30 Point de Contact – Lausanne-Gare Avenue de la Gare 44 1003 Lausanne Tél. 021 312 78 05 Fax 021 312 78 07 LU–VE 9h–12h45 et 13h30–18h Journal Vaudpages Rédaction: helene.isoz@tcs.ch Tél. 021 863 13 33 Changements d'adresse Administration des sociétaires TCS Tél. 0844 888 111. Contact uniquement via les formulaires en ligne sur tcs.ch/contact www.tcs-vd.ch www.facebook.com/TCS.Vaud Images Les photos sans signature sont des photos TCS Vaud.

TCS SECTION VAUDOISE

La politique de la mobilité nous regarde La Section vaudoise du TCS s’engage pour les droits et les intérêts de ses membres, pour la mobilité et le libre choix des moyens de transport. Dans ce cadre-là, elle a constitué une Commission politique de mobilité chargée de représenter les principes généraux de gouvernance régissant l’activité politique et les lignes directrices du Touring Club Suisse au niveau cantonal. Son rôle consiste, entre autres, à s’engager à suivre les objets politiques cantonaux liés à la mobilité, aux infrastructures et à leur financement et de veiller au développement de la politique d’investissement des collectivités publiques, et propose des mesures. Elle évalue les grands projets touchant les principales agglomérations et décide de la stratégie à mettre en place. Elle est en outre attentive aux concepts et aux projets relatifs à la mobilité et propose, le cas échéant, des prises de position au Comité cantonal. Elle est partie prenante des activités traitées dans le cadre de l’association VaudRoutes. Ses domaines d’activité sont donc nombreux. Ils se déploient, au niveau des infrastructures, dans le développement du réseau cantonal, l’élimination des goulets d’étranglement et l’optimisation des interfaces entre les différents systèmes; dans le domaine de la mobilité en défendant le libre choix des moyens de transport; au sujet de l’aménagement du territoire, en soutenant la desserte des lieux d’habitat, de travail et de loisirs par des réseaux de transport publics et privés performants. Cette Commission a été, par exemple, très active lors de certaines votations, dont celle concernant le Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Membre du Bureau exécutif, Madame Laurence Cretegny préside actuellement cette commission (lire en page 8). Ses membres ont été réunis en août aux fins de les orienter sur les objectifs de la

Commission et sur les priorités politiques actuelles qui sont à traiter au niveau national, pour ne citer que la révision totale de la loi sur le CO2, la future loi sur le vélo, le 30 km/h généralisé et la lutte contre le bruit (lire en pages 4 et 5) et la vignette électronique facultative. À propos de la modification de la loi relative à la vignette autoroutière, on peut rappeler que les utilisateurs pourront choisir entre la vignette autocollante traditionnelle et la vignette électronique. La première solution est liée à un véhicule déterminé, tandis que la vignette électronique sera liée à une plaque de contrôle, ce qui peut être très intéressant pour tous les usagers possédant un jeu de plaques interchangeables. Cependant, ce projet soulève plusieurs questions liées au système de contrôle qui sera mis en place et, naturellement, à la protection des données. Le TCS s’oppose d’ores et déjà vivement à une proposition de mettre en place dans un deuxième temps des contrôles automatiques à large échelle si les infractions à l’obligation de vignette venaient à augmenter. Le journal que vous tenez entre vos mains abordera le sujet dans une de ses prochaines éditions. En attendant, passez une très bonne fin d’été. Yves-Stéphane Kellenberger, Président de la Section vaudoise du TCS

Président Yves-Stéphane Kellenberger

Annonces publicitaires Section vaudoise du TCS Route de Dizy 4, 1304 Cossonay Téléphone 021 863 13 33 Fax 021 863 22 29

Impressum éditeur Touring Club Suisse, Vernier

Rédaction et Layout Hélène Isoz

Tirage 135 000 expl. Paraît 10 fois l'an

Directeur artistique Alban Seeger

Imprimerie Swissprinters AG Brühlstrasse 5, 4800 Zofingen Téléphone 058 787 30 00

octobre 2019  |  Vaudpages 

3


SECTION VAUDOISE

Le 30 km/h de nuit réjouit et inquiète en même temps

Le test qui s'est déroulé à Lausanne a fait ses preuves. Désormais, les communes peuvent prétendre au 30 km/h de nuit pour réduire leur bruit routier. Si Canton et communes se réjouissent, d'autres sont inquiets.

C

’est une bonne nouvelle pour les communes obligées de réduire leur bruit routier lorsque les nuisances s’élèvent au-dessus des limites légales pour les riverains. Le test des 30 km/h de nuit à Lausanne s’est avéré «très positif», a annoncé fin août le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne. Cette limitation de vitesse entre dans la palette des outils à la disposition des communes pour assainir leur bruit routier, pour autant qu'elles remplissent certains critères (lire encadré). Réduction du bruit Appliqués à un modèle standard, ces résultats démontrent qu’une vitesse de nuit à 30 km/h permet de réduire le bruit moyen de 2 à 3 décibels. Ce qui s'avère significatif, assure le Canton. Pour mieux comprendre, il faut imaginer que 100 voitures passent devant chez vous et que vous n’en entendiez que la moitié. Associé à la pose d’un revêtement phono-absorbant, le niveau sonore moyen baisserait encore de 1 décibel. L’essai démontre également que le

4 

Vaudpages | octobre 2019

30 km/h nocturne a un impact considérable sur les vitesses excessives, qui diminuent en comparaison aux mesures faites avec la vitesse à 50 km/h. Essentielle pour la qualité du sommeil, la diminution des bruits de pointe est de 80% lorsque le 30 km/h était en place. Autre information réjouissante pour le Canton, les riverains et les usagers concernés accepteraient majoritairement cette limitation, selon un sondage. Dans le cas lausannois, elle n’aurait eu par ailleurs d’impact que sur 10% du nombre de véhicules circulant sur le réseau routier. Cheffe du Département des infrastructures et des ressources humaines du canton de Vaud, Nuria Gorrite est donc convaincue. «Réduire le bruit routier est un enjeu fondamental en matière de santé publique, dit-elle. Facile à mettre en place et peu coûteuse, cette mesure s'avère pertinente. Dans un canton qui continue de croître, elle se situe en effet au croisement des préoccupations actuelles. Elle concerne autant la santé que la sécurité ou l’environnement.»

Lausanne veut généraliser De quoi donner des ailes à la capitale vaudoise, qui souhaite à présent généraliser le 30 km/h nocturne, hormis sur ses axes pénétrants. Cette disposition devrait apaiser les oreilles de 33 000 Lausannois dont les foyers présentent un dépassement des valeurs limites de nuit. «C’est un projet dont nous sommes assez fiers et qui serait une première en Suisse», a souligné sa municipale, Florence Germond. Sous réserve d’opposition, la mise en place du dispositif à Lausanne est planifiée pour le premier semestre 2020. Par ailleurs, plusieurs dizaines de radars pédagogiques devraient fleurir sur les tronçons concernés pour rendre attentifs les usagers à ce changement de limitation de vitesse. Des radars répressifs entreront en jeu dans un second temps. Ce projet fait partie d’une stratégie plus globale estimée à 4,5 millions de francs et qui comprend plusieurs volets, dont la création de 7 nouvelles zones modérées ou encore la pose de revêtements phono-absorbants. Le Conseil communal de Lausanne doit encore se prononcer sur cette politique et ce montant au moment où nous mettons sous presse. Communes ravies Invitées à s’exprimer lors de la présentation des résultats lausannois, Montreux et Cossonay n’ont pas caché leur enthousiasme et leur volonté d’aller de l’avant. «Convaincu par cette solution complémentaire et flexible», le syndic Laurent Wehrli a ainsi annoncé que Montreux souhaitait abaisser la vitesse de nuit sur deux de ses axes principaux

Projet pilote à Lausanne Organisé en plusieurs phases et dans différentes configurations, le test des 30 km/h de nuit à Lausanne s'est déroulé sur deux ans aux avenues Beaulieu et Vinet. Il faisait partie d'un projet pilote national chapeauté par l'Office fédéral des routes et l'Association suisse des ingénieurs et experts en transports. Les résultats de cette expérience sont visibles en ligne sur 30kmhdenuit.ch.


SECTION VAUDOISE

(Grand-Rue et avenue des Alpes). À l’instar de Lausanne, la Commune réfléchit à la possibilité de passer les feux rouges en feux orange clignotants sur les tronçons concernés, afin d'améliorer la fluidité du trafic. Quant à Cossonay, elle pourrait bien figurer parmi les premières communes à appliquer cette limitation de vitesse sur certains tronçons. Car son dossier du bruit est déjà depuis plusieurs années sur le bureau des experts cantonaux, avions-nous rappelé en 2018. Située aux croisements de plusieurs axes importants, la petite ville est le lieu de transit de nombreux véhicules, y compris de poids lourds. Destinée à réduire le bruit routier, la mesure du 30 km/h de nuit serait donc vue d'un très bon oeil à Cossonay, selon le syndic Georges Rime. Des craintes Si le Canton et certaines communes se réjouissent, le TCS et sa Section vaudoise émettent des inquiétudes quant au développement du 30 km/h nocturne (lire ci-dessous). Le TCS craint notamment que le trafic soit reporté dans les quartiers environnants ou encore que cette mesure représente une porte ouverte à une limitation de vitesse de 30 km/h durant la journée. Porte-voix d'un PLR Lausanne qui verrait bien le centre-ville de la capitale vaudoise devenir piétonnier, le Lausannois Xavier de Haller, élu communal et

30 km/h: la panacée? Probablement une bonne solution pour les riverains concernés qui peuvent ainsi dormir en toute sérénité. Probablement aussi pour les municipalités qui pourraient y voir une recette miracle à l’insatisfaction quotidienne de la population et surtout une solution pour remplir les conditions obligatoires légales de réduction de bruit. Sans faire un trou dans la caisse communale. Les tests lausannois l’ont démontré. Réduire la vitesse à 30 km/h de nuit permet de réduire le bruit, même si la vitesse reste quand même au-dessus de ce qui était attendu. Alors, pour atteindre leur but, les communes achèteront simplement des radars qui auront, dans un premier temps, un rôle informatif, mais qui deviendront vite répressifs, pour amortir leurs coûts. Cossonay veut tester le 30 km/h de nuit. Je ne pense cependant pas que la configuration du bourg permette

secrétaire général vaudois de l’Automobile Club de Suisse, redoute pour sa part une criminalisation des automobilistes. «À 22 h 01, un dépassement de vitesse qui aurait été sanctionné par une amende 2 minutes plus tôt se transforme en retrait de permis et casier judiciaire», donnait-il pour exemple récemment à nos confrères du journal Le Temps.

Critères d'éligibilité Seuls les tronçons à 40 ou 50 km/h peuvent voir leur vitesse de nuit abaissée à 30 km/h. La commune qui souhaite instaurer un 30 km/h doit avoir réalisé son étude de bruit ou celle-ci doit être en cours de réalisation. Les valeurs limites d’émission ou valeurs d’alarmes pour la nuit doivent être dépassées sur les axes en question. Enfin, la densité de population le long de l’axe est également un critère d’éligibilité, celle-ci doit dépasser les 200 habitants/kilomètre.

Le problème Via Sicura Le développement du 30 km/h de nuit compliquera aussi la vie des feux bleus, qui subissent le serrage de vis de Via Sicura. «Les véhicules qui sont bruyants d’origine, comme les motos de moins 50 cm3, resteront bruyants, même avec cette limitation, remarque David Jaquet, Président de l’Union syndicale des polices romandes (USPRO). Mais cette nouvelle mesure, qui séduit aussi ailleurs en Suisse, augmentera les risques pour tous les urgentistes et les personnes à secourir.» Et le syndicaliste d'expliquer la réalité du terrain: «On dit souvent que de conduire plus lentement n’entraîne que quelques secondes de perdues sur un trajet. C'est vrai. Mais lorsqu’il s’agit de sauver une vie, ces quelques secondes peuvent être salutaires.» Concentré sur son travail, le conducteur en urgence risque de se retrouver très vite à la limite de Via Sicura, poursuit David Jaquet. «Or, le Tribunal fédéral a été clair à ce sujet. Un urgentiste en excès

de vitesse n'échappera aux sanctions de Via Sicura que s’il sauve une vie.» Les conducteurs en mission devront alors faire une difficile, voire impossible pesée des intérêts. «C’est regrettable, mais je crains qu’il faille un drame pour que la Suisse comprenne qu’il est nécessaire de modifier la loi.» L’USPRO et ses partenaires ne baissent cependant pas les bras. Ce printemps, l'association a décidé de remettre le dossier Via Sicura sur le métier. De son côté, la Fédération suisse des fonctionnaires de police a réactivé son groupe de travail sur le sujet. L'inévitable développement du 30 km/h de nuit leur donnera une raison de plus de se battre dans un objectif de se faire entendre jusqu'à Berne. Hélène Isoz

d’obtenir les résultats espérés sur les axes des quatre routes cantonales sans prendre d’autres mesures. Actuellement la route traversant la ville ne permet pas de rouler plus vite qu’à 30 km/h, car, avec les giratoires aux deux entrées, les passages pour piétons entre deux et la croisée dans le goulet de l’axe qui va sur La Sarraz, cette configuration empêche toute fluidité du trafic. Même les navettes autonomes qui auraient dû être en fonction depuis janvier 2018 ne s’y retrouvent pas. La pose de panneaux à 30 km/h durant la nuit ne suffira donc pas. Un revêtement phono-absorbant sera nécessaire pour que la population remarque une différence. Bien sûr, l’investissement en vaudra la chandelle et il restera toujours moins cher que l’introduction d’autres mesures d’infrastructure pour faire respecter cette vitesse. Mais il faudra quand même procéder à un monitoring du bruit pour être sûr d’atteindre les mesures légales. Et c’est là que les

autorités de Cossonay, à l’instar d’autres d’ailleurs, auront peut-être quelques soucis. Car elles devront quand même investir, par exemple dans du triple vitrage pour les fenêtres des riverains. Malgré cela, le volume du trafic de jour ne sera pas résolu. La population réclamera alors cette réduction de vitesse aussi la journée, et les autorités accepteront sans doute. Mais cela ne réduira pas le nombre de camions qui sont obligés de vider leurs chargements dans les endroits prévus par la Commune. Et il ne restera plus qu’à rêver à une route de contournement, qui verra peut-être le jour dans un délai plus court que les vingt-cinq ans nécessaires pour réaliser la RC177. Nous le voyons ici, le sujet est complexe. Tout en gardant à l’esprit que chaque situation communale est unique, une pesée des intérêts sera plus que jamais nécessaire. Jean-Marc Thévenaz, Directeur du TCS Vaud

octobre 2019  |  Vaudpages 

5


SECTION VAUDOISE

Gagnez le jeu de l'oie du TCS Découvrez la Suisse et apprenez la sécurité routière en vous amusant grâce au TCS. Cette boîte de jeu est disponible dans nos Points de Contact à Cossonay et à Lausanne. Gagnez 2 x 1 jeu de l'oie Pour gagner une boîte de jeu de l'oie du TCS, veuillez répondre à la question suivante d'ici au 13 octobre en envoyant votre réponse à concours@tcs-vd.ch.

Les gagnants seront contactés directement après le délai de réponse. Aucune autre communication ne sera faite dans le cadre de ce concours. Bonne chance!

C

e jeu de l’oie vous garantit des soirées en famille ou entre amis animées et instructives! Nul doute qu'il y aura des questionnements et des discussions autour des réponses données dans ce jeu collectif.

Cette boîte de jeu propose une découverte de la Suisse parsemée de questions sur la sécurité routière, où la chance et les connaissances de chacun feront la différence. Mais attention: si des réponses erronées ralentissent la

progression des joueurs, le tunnel du Gothard ou les chutes du Rhin pourraient aussi leur barrer la route. L’objectif est de parvenir le premier au chalet pour déguster une bonne fondue... évidemment. Com. / H.I.

Nouvelle gamme de sièges auto pour enfants Découvrez notre nouvelle gamme de sièges auto disponible dans nos différents Points de Contact à Lausanne et à Cossonay. Les sièges et leurs caractéristiques sont aussi visibles en ligne sur tcs-vaud-shop.ch.

u! Nouvea ns au o ti Informa sur 1 1 1 1 ou 021 863 h .c p o -sh tcs-vaud

Cybex Pallas S-Fix

Cybex Solution S-Fix

Cybex Sirona i-Size

Prix membre: 349 francs Particularité: bouclier qui réduit le risque de blessures graves au niveau du cou sans confiner l’enfant.

Prix membre: 229 francs Particularité: impressionne par sa fine largeur, une révolution pour les familles nombreuses.

Prix membre: 489 francs Particularité: système de rotation 360° à une main facilite l’installation et la sortie de votre enfant.

6 

Vaudpages | octobre 2019

Crédit: TCS

Quel véhicule voit-on à la 53e seconde du spot TV de La Télé qui présente le Centre TCS Vaud et ses activités?


SECTION VAUDOISE

Nouveaux véhicules Les voitures des CMS ont un nouveau look. Le changement de flotte s'est déroulé ce mois au Centre TCS Vaud.

L

es collaborateurs des Centres médico-sociaux vaudois (CMS)ont des nouvelles voitures. Les Peugeot ont laissé place à des Opel Crossland X et à des Citroën C3 Berline, également de couleur bleue.

Ce renouvellement de flotte a eu lieu ces dernières semaines au Centre TCS Vaud à Cossonay, un site idéal pour une livraison de près de 550 véhicules. Déjà sur des pistes de conduite, les collaborateurs ont ainsi pris en main leurs voitures encadrés par les instructeurs du TCS. Les anciens véhicules sont retournés chez les fournisseurs et vivront une seconde vie en tant que voitures d'occasion. Très populaires et facilement identifiables au logo qu'elles arborent, les voitures des CMS sillonnent le canton pour favoriser le maintien à domicile. Elles permettent de mesurer l'ampleur des interventions des collaborateurs qui sont sur le pied de guerre 7 j/7j et 24h/24h sur l’ensemble du territoire. H.I.

Automobiles partagées

L

Crédit: Mobility

e partenariat entre l'Union professionnelle suisse de l'automobile (UPSA) et Mobility est un succès. Quelques mois après avoir annoncé leur collaboration, dans le but de proposer des véhicules de garage équipés du système de car sharing de Mobility, 53 membres de l'UPSA répartis sur 48 sites proposent leurs véhicules de garage à plus de 180 000 clients de la coopérative, selon le AutoSprint.ch. Cette solution permet à Mobility de développer et de flexibiliser son réseau d'emplacements, comme le précisait son directeur, Patrick Marti, dans un communiqué de presse. En utilisant des voitures existantes, la société de partage va également dans

le sens d'une plus grande efficacité énergétique. Ce partenariat permet aux garages de l'UPSA de réaliser des rentrées d'argent avec des véhicules souvent immobilisés. «La collaboration avec Mobility montre que les garagistes sont prêts à jeter des passerelles et sont ouverts aux nouvelles formes de mobilité», a commenté à ce sujet Urs Wernli, président central de l'UPSA. Pour les clients de Mobility, ce partenariat n'entraîne aucun changement. Cette phase de test doit durer un an. Si elle devait s'avérer concluante, l'offre serait alors proposée à grande échelle.   Com. / H.I.

Avancées scientifiques Progrès dans le domaine des batteries Des chercheurs de l'Institut Paul Scherrer (PSI), qui étudient une alternative aux batteries au lithium-ion, ont réussi à observer avec une précision inégalée les processus mécaniques qui se jouent dans les batteries tout solides, a écrit l'ATS dans une dépêche. Des batteries qui intéressent beaucoup les constructeurs automobiles pour les avantages qu'elles représentent et que les scientifiques cherchent du coup à optimiser. «Si l'on veut continuer à développer les batteries tout solides, il faut comprendre les processus électromécaniques qui se jouent à l'intérieur», explique Xiaohan Wu, qui a conduit les analyses dans le cadre de son travail de doctorat au PSI. Ces résultats sont publiés dans la revue Advanced Energy Material. Il s'agira maintenant d'utiliser cette méthode d'analyse lors d'une nouvelle étape de recherche. ATS/H.I.

Action de mobilité Vaud et Mobilis s'associent Pour encourager une mobilité de loisirs plus durable, le Canton de Vaud lance une campagne de sensibilisation et s’associe avec la Communauté tarifaire vaudoise Mobilis pour développer des offres incitatives et innovantes, qui favorisent l’utilisation des transports publics pour les loisirs. Ainsi, dès septembre, le Canton a renforcé son partenariat avec Mobilis, qui propose à ses abonnés une carte journalière leur permettant de voyager librement, pour 5 francs, sur la quasi-totalité du territoire cantonal jusqu’à fin novembre. Une campagne d’affichage sera diffusée dans une cinquantaine de communes et villes partenaires, ainsi que par toutes les entreprises de transport régionales et les CFF. Les communes proposent aussi, durant ce mois en cours, une cinquantaine d’activités sensibilisant à la mobilité durable, recensées en ligne sur vaudmobile.ch. L’offre à 5 francs en appellera d’autres, dès le printemps prochain,  dans le cadre d’un partenariat renforcé et d’une nouvelle campagne à ancrage régional fort.  Com./H.I.

octobre 2019  |  Vaudpages 

7


SECTION VAUDOISE

«Le TCS peut jouer le rôle de courroie de transmission»

Crédit: ADN Michel Perret Nyon

Candidate au Conseil national, la députée PLR Laurence Cretegny s’engage fortement pour les questions de mobilité au sein du Bureau exécutif et du Comité cantonal du TCS Vaud.

Quelle est l’importance de la mobilité dans votre engagement politique? La mobilité nous concerne tous et évolue très rapidement. Il s’agit donc d’une question centrale de nos vies. Nous travaillons souvent à un endroit différent de notre domicile, et il n’y a pas le choix: nous devons nous déplacer. Je suis donc très contente de pouvoir m’engager au sein du TCS Vaud. Il y a plus de 30 ans que j’en suis membre et j’ai toujours pensé que le TCS, avec 1,5 million de membres en Suisse, pouvait être un très bon lien entre les différents acteurs de la politique des transports.

Que peut faire le TCS dans la politique de la mobilité ? Nous avons une Commission politique de la mobilité au sein de la section. Pierrette Roulin-Grin s’est beaucoup engagée pour que cet organe soit très actif. En tant que présidente de cette commission chargée de se pencher sur la politique de la mobilité, j’ai les liens nécessaires au Grand Conseil vaudois pour connaître l’ensemble des dossiers et pour les suivre de près. Le TCS doit être une sorte de «maïzena» entre la Confédération, les cantons et les communes. Nous avons une vue d’ensemble sur le territoire et sur les différents modes de transports: automobiles, vélos, trains… Nous sommes bien placés pour défendre la complémentarité des moyens de transport. Lausanne a annoncé des résultats positifs sur l’introduction d’une limitation de vitesse à 30 km/h durant la nuit pour deux routes principales. Qu’en pensez-vous? La limitation à 30 km/h de nuit pour atténuer le bruit dans des quartiers résidentiels est une bonne mesure. Mais

sur les grands axes, qui sont utilisés par les automobilistes pour aller d’un côté à l’autre de la ville, je pense que c’est une erreur de limiter à 30 km/h. Il y a également la problématique de Via Sicura. Un automobiliste qui risquerait une amende d’ordre avant 22 h pourrait être sous le coup d’une dénonciation et risquerait un retrait de permis dès cette heure limite. La généralisation des 30 km/h la nuit à Lausanne va donc trop loin à nos yeux. On constate qu’il y a un problème d’écoulement entre l’autoroute et le réseau secondaire dans le canton de Vaud. Comment le TCS pourrait-il contribuer à le résoudre? Je pense vraiment que le TCS peut faire le lien entre la Confédération, qui a le pouvoir sur les routes nationales, le canton sur les routes cantonales, et les communes sur les routes communales. Le goulet d’étranglement des entrées de ville est vraiment problématique pour les pendulaires. Heureusement que le fonds FORTA a été accepté. Cela permettra, par exemple, de développer les P+R et de désengorger les entrées et sorties d’autoroutes.

Annonce

dimanche 3 novembre

VISITEZ LE SALON SUISSE DES GOÛTS ET TERROIRS EN TRAIN BELLE EPOQUE

MEMBRE AVANTAGE rvation en ligne : lors de la rése

is 20% de raba-GT NE19

avec le code promo: TCS ! places limitées

Goûts & Terroirs Nostalgie Express Montreux – Montbovon – Gruyères – Bulle

RÉSERVEZ VOS PLACES SUR BLONAY-CHAMBY.CH

blonay-chamby.ch

annonce-TCS-2019.indd 2

8 

Vaudpages | octobre 2019

12.02.19 09:22


SECTION VAUDOISE

QUIZ

Etes-vous un bon conducteur?

L’automobiliste et le motard verts se sont correctement mis en ordre de présélection, alors que les deux autres usagers ne le sont pas: A. Faux B. Juste, mais uniquement en localité C. Juste et cette règle s’applique partout lorsque cyclistes et conducteurs de véhicules automobiles circulent dans la même voie

Art. 8 voies – circulation à la file Ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR) du 13 novembre 1962 (Etat le 1er février 2019) Réponse: C

Lorsque des véhicules automobiles à voies multiples et des cycles utilisent la même voie, les véhicules automobiles circuleront sur la partie gauche de celle-ci et les cycles sur la partie droite. Les cyclistes peuvent déroger à l’obligation de circuler à droite: a. sur les voies permettant d’obliquer à gauche;

b. sur les voies obliquant à droite où les cycles peuvent, conformément au marquage (art. 74a, al. 7, let. e, OSR), continuer tout droit contrairement aux véhicules en général.

Motos bruyantes: voilà les radars! Plus de 3 milliards de francs dédiés à la lutte contre la pollution sonore aux abords des routes suisses, c’est le budget alloué par la Confédération. Quant à nos voisins, l’Allemagne et la France, ils ont déjà donné le ton avec, à la clé, des résultats significatifs.

L

es motards ont la particularité de rouler bien au-delà des limitations de vitesse, de ne pas respecter la loi sur la circulation routière... et de faire du bruit, beaucoup trop de bruit. Si l’on devait caricaturer une certaine vision écologiste, c’est à peu près ce à quoi on devrait s’attendre. Récemment, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a prévu de nombreuses mesures pour lutter contre la pollution sonore. Parmi elles, on retient l’installation d’un radar pointant du doigt les conducteurs trop bruyants. Avec la collaboration technique du Touring Club Suisse, des tests ont été réalisés dans le canton de Soleure sur un

tronçon particulièrement apprécié des motards. Le principe est simple. Lorsque le radar détecte l’approche d’un véhicule, un microphone se déclenche pour mesurer le niveau de bruit émis par le véhicule. Dans la deuxième phase de test, un écran d’affichage remercie les usagers peu bruyants et épingle les amateurs de vitesse et de décibels. Cet écran n’existe plus dans la troisième phase. Méthode efficace Bien que nous en sommes au stade de la prévention, il semblerait que ce soit une méthode qui porte ses fruits. La responsable de la section pollution

sonore due à la route à l’OFEV, Sophie Hoehn, souligne: «Les affichages de vitesse avec les smileys se sont avérés être un moyen très efficace pour sensibiliser les conducteurs.» Quand bien même tous les véhicules respectent des valeurs limites de bruit lors de leur homologation, le Touring Club Suisse note que techniquement «même une simple moto peut être conduite inutilement bruyamment». Dans un avenir proche, on peut donc s’attendre à ce que la prévention laisse place à la répression... Avec un brin d’ironie encore, doit-on se réjouir?  AcidMoto.ch - Charles Donzé

octobre 2019  |  Vaudpages 

9


SECTION VAUDOISE

Dommages sur un véhicule: qui dépose plainte? Récemment, le Tribunal fédéral a eu l’occasion de préciser qui a la qualité pour déposer une plainte pénale suite à des dommages à la propriété sur un véhicule. Il s’agissait, dans le cas d’espèce, d’une conductrice qui avait subi un dommage à la propriété au volant d’un véhicule qu’elle avait emprunté. Un autre conducteur, visiblement excédé, a donné un coup avec sa main sur le capot de la voiture. Le véhicule emprunté ayant été endommagé, la conductrice a déposé une plainte pénale pour dommages à la propriété contre le conducteur fautif. Le Tribunal cantonal zurichois a condamné le conducteur fautif, qui a recouru contre cette condamnation. Le Tribunal fédéral a annulé la décision du Tribunal cantonal zurichois, en précisant qu’en ce qui concerne les personnes qui empruntent un véhicule sans en être propriétaires, elles ne peuvent déposer plainte pénale que si le dommage les a entravées dans l’usage du

véhicule qui leur a été prêté. Concrètement, cela signifie que ces personnes peuvent porter plainte uniquement si elles ne sont plus en mesure d’utiliser du tout le véhicule à cause du dommage subi. En l’espèce, la conductrice a pu continuer sa route malgré les dommages causés au véhicule, de sorte que le Tribunal fédéral a considéré qu’elle n’avait pas la qualité pour déposer une plainte pénale pour dommages à la propriété. Face à cette jurisprudence, les conducteurs qui empruntent un véhicule et ceux qui prêtent leur véhicule doivent redoubler d’attention en cas d’accident. En effet, il arrive que la police intervienne sur les lieux d’un accident et que le conducteur soit invité à déposer une plainte pénale sur-le-champ, comme cela se fait généralement dans ce genre de situations. Le conducteur du véhicule emprunté et son propriétaire pourraient alors penser qu’une plainte pénale pour dommages à la propriété sur le véhicule emprunté et endommagé a valablement

été déposée. Or, nous venons de voir que ce n’est pas forcément le cas. Par ailleurs, le droit de porter plainte se prescrit par trois mois dès le jour où l’ayant droit, donc le propriétaire du véhicule dans le cas d’espèce, a connu l’auteur de l’infraction. Au-delà de ce délai, il n’est plus possible de déposer une plainte pénale. Afin d’éviter des déboires, il apparaît donc nécessaire que le propriétaire du véhicule dépose également une plainte pénale à l’encontre du conducteur ayant engendré le dommage à la propriété dès que possible, mais dans un délai de trois mois maximum.

CHRONIQUE VAUD DROITS YAN SCHUMACHER, AVOCAT-CONSEIL DU TCS VAUD

Retrouvez-nous sur Instagram! Parce que la vie est encore plus belle en images, retrouvez l'actualité de votre Section vaudoise également sur Instagram. Et si vous aimez, abonnez-vous et dites-le plus loin!

Vaud astuce Un animal sur la route: que faire? L'automne est à notre porte, la visibilité sur la route diminue. Prêtez donc particulièrement attention aux animaux qui pourraient vous surprendre en apparaissant subitement dans vos phares. Les moments critiques se situent le soir au crépuscule ou le matin à l’aube, ainsi que la nuit.

10 

Vaudpages | octobre 2019

Lorsqu’un animal surgit: • Enclencher les feux de croisement, une forte lumière irrite l’animal • Réduire sa vitesse et, si possible, faire fuir l’animal en klaxonnant • Si un animal traverse la chaussée, il y a une forte probabilité que d’autres congénères suivent Au moment de la collision: • Freiner au maximum • Bien tenir le volant • Maintenir sa trajectoire

• Eviter les manoeuvres d’évitement brusques et risquées Après un accident • Enclencher les feux de détresse • Sécuriser le lieu de l’accident avec un triangle de panne • Avertir la police. De tels accidents doivent être annoncés. La police fait appel à des spécialistes • Ne pas s’approcher de l’animal • Attendre la police, le garde-chasse, le chasseur ou le vétérinaire


SECTION VAUDOISE

Nos services mobiles dans votre région Le TCS Vaud se déplace à travers tout le canton avec son Unité de contrôle et son Point de Contact mobiles.

Unité de contrôle mobile: • Aigle, parking de la Buvette La Mêlée, du 17 septembre au 8 octobre • Genève, Salon de l’occasion, Palexpo, du 10 au 13 octobre • Nyon, parking de la piscine de Colovray, du 15 au 31 octobre Sur réservation uniquement au 021 863 11 11.

Attention: les véhicules de plus de 2 m 40 de haut et de plus de 3,5 tonnes ne peuvent y être contrôlés, de même que les camping-cars et les utilitaires. Contrôles proposés: • Contrôle sécurité • Test pré-expertise • Test vacances TCS • Antipollution essence sans EOBD

Des cours pour plus de sécurité

• Antipollution essence/diesel avec EOBD • Diagnostic électronique Point de Contact mobile: • Nyon, La Combe MMM, du 7 au 12 octobre Calendriers et détails sur tcs-vd.ch.

n Formatio arm fo Plus d'in os cours n r u s s tion au d.ch ou sur tcs-v 22 22 021 863

La circulation routière ne diffère pas beaucoup de la vie professionnelle. On gagne à continuer à se former. Passer son permis, puis se reposer sur ses lauriers pendant une cinquantaine d’années: est-ce bien raisonnable? Ce n’est en tout cas pas l’avis du TCS, qui a toujours considéré que la formation continue faisait partie intégrante de sa vocation au service de la sécurité routière. Dans cet esprit, le TCS Vaud propose un grand nombre de cours permettant aux automobilistes, aux motards et même

aux chauffeurs de camion d’actualiser leurs connaissances. Cours et perfectionnements pour les nouveaux conducteurs et pour la formation obligatoire 2-phases, cours de remise à niveau, cours auto glisse et cours sur neige pour maîtriser les conditions difficiles, cours eco-drive, cours seniors, cours tout-terrain pour les aventuriers, la gamme touche tous les âges et tous les niveaux de conduite. Pour les motards, la Section

vaudoise n’est pas en reste avec ses formations pour moto L, moto piste, moto route, moto terrain ou encore moto 2-phases. Le Centre TCS de Cossonay dispose de toutes les compétences et de toutes les infrastructures nécessaires pour vous accompagner! Charly Veuthey octobre 2019  |  Vaudpages 

11


SECTION VAUDOISE

CONTRÔLES ET PRESTATIONS

Réglage des caméras et des radars (NOUVEAU) Cette nouvelle prestation du TCS Vaud est destinée aux véhicules équipés de caméras aidant à la conduite. Les experts techniques du TCS sont équipés de matériel de pointe permettant de contrôler et de calibrer ses caméras et radars avant et arrière. Cette prestation est disponible pour les véhicules de toutes les marques. Ce réglage est également indiqué à la suite d’un accident. Le travail consiste alors à calibrer la ou les caméras et à régler les radars. Cette prestation coûte 180 francs pour les membres et 270 francs pour les non-membres.

VOS AGENTS TECHNIQUES VOUS PROPOSENT

Contrôle Oldtimer Profitez du contrôle technique complet de votre oldtimer avant l’hivernage. Un entretien régulier de votre véhicule vous évitera des frais de réparation imprévus. Ce contrôle est réservé aux véhicules de tourisme uniquement. Il dure 90 minutes et coûte 100 francs pour les membres et 180 francs pour les nonmembres.

ez Retrouv s contrôle s o n s u to . h .c vd sur tcsons Inscripti s via ib s s le a uss i p o ou au t rn inte e 11 11 . 0 2 1 8 63

Test vacances TCS Vous prévoyez de partir en voyage avec votre véhicule durant les vacances d’octobre? Prévoyez de réaliser un Test vacances TCS avant de vous mettre au volant. Vous éviterez des petites ou des grosses surprises durant ces quelques jours destinés à vous reposer. Ce contrôle passe en revue l’état des roues, du moteur ou encore des installations électriques. Il coûte 60 francs pour les membres et 140 francs pour les non-membres.

Test Occasion TCS Désirez-vous acheter ou vendre une voiture d’occasion? Ou la garantie de votre véhicule arrive-t-elle à échéance? Le TCS contrôle l’état actuel de votre voiture pour vous aider à faire les bons choix et les bons investissements. Evaluation Eurotax inclue.

TCS Garantie véhicule Cette garantie protège le propriétaire d’un véhicule contre des coûts élevés de réparation. Elle est également un atout lors de la vente d’un véhicule entre particuliers. Plus d’infos sur cette prestation sur tcs-vd.ch ou au 021 863 11 11.

APPRENTISSAGE DE LA CONDUITE

La L-Box propose un programme flexible d’apprentissage à la conduite. Cette offre s’adresse aussi aux amateurs de moto. Ce programme est réalisé en partenariat avec des moniteurs indépendants. Réservé aux membres TCS (Sociétariat individuel ou famille). • L-Box TCS 5 • L-Box TCS 10 • L-Box TCS 15 • L-Box moto Renseignements à l’adresse en ligne lbox-tcs.ch ou par téléphone au 021 312 78 05. Les professionels suivants offrent les prestations L-Box TCS: • Antoine Rouge et Valérie Gondoux, Auto-école ARouge à Yverdon-les-Bains et Payerne • Jo Peixoto, Ecole du Midi Lausanne • Olivier Robert-Tissot, Lausanne et région • François Junod, Lausanne et région de Lavaux • Chantal Junod, Lausanne et région de Lavaux • Claude Rochat, St-Livres et région de La Côte • Céline Magnollay, Aubonne et région de La Côte • Yann Oberson, Aubonne et région de La Côte • Arnold Burgherr, Montreux, Riviera et Chablais • Benjamin Christinat, Yverdon et région nord-vaudoise • Raymond Rochat, région de la vallée de Joux

Horaire du Centre technique Contrôles: Lundi, Mardi, Mercredi et Vendredi 7h30–17h30, Jeudi 7h30–18h45, Samedi 7h30–16h Renseignements: Lundi–Vendredi 7h30–17h Contestations-litiges: Jeudi 16h30–18h45

12 

Vaudpages | octobre 2019


SECTION VAUDOISE 2-PHASES AUTO ET MOTO

COURS SENIORS Ce cours (en deux volets) a été conçu pour rafraîchir ses connaissances et se sentir à l’aise dans la circulation sur une base volontaire. Il comprend de la conduite avec son propre véhicule et de la théorie permettant de revoir les bases et d’apprécier les nouveautés de la législation routière.

Le détenteur d’un permis provisoire d’une durée de trois ans est tenu de parfaire sa formation dite 2-phases durant cette période probatoire. Première journée auto-moto: Prix: membre, dès 310 francs; non-membre, dès 360 francs Deuxième journée auto-moto: Prix: membre, dès 276 francs; non-membre, dès 326 francs

L’instructeur du TCS vous conseillera et se tiendra à votre disposition pour répondre à vos questions et préoccupations.

Informations concernant ce cours et la réforme de la loi qui le règle entrée en vigueur le 14.12.18 sur tcs-vd.ch.

Les observations faites durant ce cours restent confidentielles. Quand? • 27 septembre • 17 ou 29 octobre • 13 novembre Prix: membre, 120 francs; non-membre, 170 francs

Toutes les dates de ces cours se trouvent sur tcs-vd.ch.

PROFESSIONNELS Cours OACP et moniteurs Le TCS Vaud propose une multitude de cours de formation continue OACP pour les chauffeurs professionnels.

CAMPS AUTO-ÉCOLE

Les camps réservés aux jeunes âgés de 18 à 26 ans permettent de préparer l’examen théorique et d’apprendre le maniement d’une voiture sur piste et sur le réseau routier. Prix: 1 800 francs Quand? 19 octobre 2019 15 février 2020 Durée: 1 semaine

COURS AUTO

Les instructeurs assurent aussi la formation continue des monitrices et des moniteurs. Cours et descriptif via tcs-vd.ch.

Ils s’adressent aux automobilistes qui veulent entraîner leurs automatismes dans diverses situations de tous les jours ou imprévues.

ez Retrouv urs sur o c s o n tous h. .c d v tcsons Inscripti s via ssible a uss i p o ou au t interne 22 22 . 3 6 8 1 2 0

Le TCS Vaud propose différents cours de perfectionnement, selon les besoins et les envies des conducteurs. Retrouvez tous les cours et leurs descriptifs sur tcs-vd.ch.

Bulletin d'inscription Cours et Contrôles Bulletin à renvoyer au secrétariat de la Section vaudoise du TCS, case postale 91, 1304 Cossonay

Nom (Mme, M.):

Prénom:

Adresse:

NPA et localité:

Tél privé: N° de plaque: N° de permis de conduire:

E-mail:

Date de naissance:

Marque du véhicule: N° membre TCS:

Cours auto: Cours moto: Contrôles: Date choisie:

Date de remplacement:

Une confirmation vous sera envoyée avec facture et bulletin de versement Date:

Signature:

tcs-vd.ch

octobre 2019  |  Vaudpages 

13


SECTION VAUDOISE

SENIORS Dolomites & Tyrol du Sud Entre lacs et montagnes, entre cultures et traditions, du 9 au 12 juillet Le car de «Thomas voyages» emmène une équipe de 48 Seniors pour une escapade de 4 jours au Tyrol du Sud et dans les Dolomites. Le trajet s’effectue par Zurich avec passage de la frontière à Feldkirch. Le repas de midi est pris sur l’aire d’autoroute «Trofana Tyrol», véritable village tyrolien. Reprise du car et en route pour Innsbruck par le col du Brenner et ses files interminables de camions pour passer en Autriche. Premiers émerveillements dès le début du col de l’Arlberg où, sous un ciel bleu azur, se découpent en majestueuse beauté le massif de Verwall et les Alpes de Lechtal. Nous sommes accueillis à notre hôtel, perdu dans la verdure et au calme, par notre guide pour tout le séjour. Le jour suivant, départ pour une visite guidée du château de Velturno, de style Renaissance, véritable chef-d’œuvre et joyau de marqueterie où se marient bois de poirier, frêne, épicéa, cerisier, noisetier, olivier et pin arole, le tout rehaussé par un superbe poêle en faïence bleu et blanc. Après le repas de midi partagé à Bressanone, visite guidée de cette petite et charmante ville moyenâgeuse de la province autonome de Bolzano. La cathédrale, appelée le «Dôme de Bressanone», est de style roman avec son toit couvert de 85 000 tuiles en émail. Le lendemain, départ pour les «fameuses» Dolomites en commençant par une courte visite libre de la production du tissu «Loden». Nous reprenons la route vers le val d’Alta Badia. Cette vallée entourée de fiers sommets éblouit par son côté

idyllique et nous transporte dans un univers comme irréel. L’après-midi, poursuite de notre périple par le val Gardena, réputé pour ses gravures sur bois. Quel spectacle grandiose d’admirer les Dolomites! La journée se termine par une dégustation commentée au centre de la vallée viticole d’Isarco. Dernier jour. Départ à 8 h en direction de Bolzano, Merano et le col de Resia. Arrêt au lac de Resia, qui a la particularité de laisser dépasser le sommet d’un clocher suite à la création d’un barrage en 1950. Continuation vers Scuol, l’Engadine et un succulent repas de midi nous est servi au sommet du col de la Flüela. Ce séjour fut merveilleux et riche. Petit bémol: l’hôtel trop excentré et la nourriture très moyenne.

Journée de l’Amitié à Bottens Avec huitante Seniors et deux invitées, ça «serrait un peu aux coutures» du refuge de Bottens, havre de tranquillité magnifiquement situé sur les hauteurs du village et qui abrite fidèlement notre Journée de l’Amitié. La première partie de cette journée du 15 août était consacrée au Parc naturel du Jorat, qui nous a été présenté de façon détaillée et fort compétente par Madame Sophie Chanel, cheffe de projet. Le Parc naturel du Jorat est un projet de réserve dont le but est la sauvegarde d’un espace forestier naturel aux portes de l’agglomération lausannoise. Le cœur du parc aura une surface limitée à 4.4 ha (env. 11 % des bois du Jorat), mais avec de fortes restrictions quant aux circulations, même à pied ou à skis de fond. Toute activité humaine y sera bannie hors des chemins

balisés, hormis les abattages nécessaires pour la sécurité des promeneurs. Le but est de permettre le retour, puis le maintien d’espèces en voie de disparition, notamment de champignons, larves et tous insectes friands de bois mort. Il est prévu une mise en valeur du parc par l’accueil d’écoles, de passeports-vacances, de visites thématiques, etc. Le projet est conduit avec l’aide de la Ville de Lausanne, de l’industrie forestière, du Canton et de communes proches. Il a reçu un soutien clair et fort de la Confédération, mais les décisions politiques pour sa réalisation ne sont pas encore prises. Sa mise en œuvre interviendra, au mieux, entre 2021 et 2022. Après l’apéritif et les salutations de la déléguée de la Municipalité de Bottens, Madame Carine Delpierre, nous voilà à table... et pour un bon moment! Il faut dire que nos traiteurs se sont appliqués et n’ont pas lésiné sur la quantité. Un grand merci et des applaudissements nourris pour eux, comme pour toute l’équipe ad hoc dévouée au service. Bravo à toutes et tous, et à l’année prochaine!

Agenda Mercredi 9 octobre 2019 La Brisolée Royale au Château de Villa, «Retour de la tradition automnale». Déplacement en car. Jeudi 21 novembre 2019 Journée de Clôture du Groupement des Seniors. Déplacement en voitures privées ou en transports publics.

CAMPEURS

AGENDA e blé ’A L ssem 2020 le a r géné Vaud d u TC S 1 3 m a i le u e li a u ra e à Payern

Tous au camping de La Murée pour un coup de poutze Comme à chaque saison, notre camping de La Murée à Vers-l’Eglise (Les Diablerets) a besoin d’un coup de poutze. Le samedi 5 octobre, dès 9 h, les responsables du TCS Camping Club Vaud attendent les résidents, ainsi que toutes les bonnes volontés, pour des petits travaux Le TCS Camping Club Vaud gère le camping de La Murée et des dortoirs. Ce site, au coeur de la nature, se trouve à Vers-L’Eglise, à 2 km des Diablerets. Les sanitaires du camping sont chauffés et sont également aménagés pour y accueillir les familles. La région alentour offre de nombreuses activités variées et pour chaque saison. Plus d’informations en ligne sur camping-caravaningvd.com.

14 

Vaudpages | octobre 2019

d’entretien, afin de préparer la saison hivernale. Une journée en plein air dans une ambiance conviviale vous tente? Inscrivez-vous au 079 245 33 30 ou par courriel à carole.rittener@gmail.com. Inscription jusqu’au 28 septembre 2019. L’équipe de cuisine se fera un plaisir de vous sustenter et de vous désaltérer.

Photo: La Murée, printemps 2018


SECTION VAUDOISE CINÉMAS PATHÉ

TELEPASS

Les membres TCS peuvent bénéficier de la qualité Pathé à prix réduit. Pour seulement 15 francs par personne, les sociétaires ainsi que la personne qui les accompagne, peuvent assister aux projections dans l’ensemble des cinémas Pathé. Valable du lundi au vendredi. N’est pas valable pour des présentations spéciales ou des événements. Offre valable jusque 31 décembre 2019. Détails et conditions sur tcs.ch, membres & avantages.

CHATEAU DE PRANGINS

Remise de 20% sur le prix d’entrée. Expérimentez le siècle des Lumières dans le plus grand château du 18e siècle ouvert au public en Suisse. Siège romand du Musée national suisse, le site constitue un lieu d’excursion et d’expositions privilégié, alliant culture et nature. Entrée libre pour les enfants jusqu’à 16 ans.

Préparez vos vacances d’octobre et facilitez vos déplacements en Italie, en France, en Espagne et au Portugal avec la location d’un badge TELEPASS. Ce badge peut être utilisé sur les voitures, les motos et autres véhicules à deux essieux ne dépassant pas 3,5 tonnes et 3 m de hauteur. Disponible à la location mensuelle ou annuelle dans nos agences. Tarifs avantageux pour les membres TCS. Plus d’informations sur tcs-vd.ch, prestations & services.

CARVELO2GO Le TCS Vaud s'engage pour la mobilité douce en soutenant le service Carvelo2go. Ces vélos-cargos aux couleurs du TCS peuvent être loués dans plusieurs villes et régions du canton. Consulter le site carvelo2go pour les mises à jour des nouveaux lieux de partage. 50% de rabais sur ce service pour les membres TCS! Pensez à porter un casque vélo pour un trajet en toute sécurité! Détails de l’offre, tarifs, rabais et abonnements sur tcs-vd.ch.

AQUATIS Le TCS Vaud vous propose jusqu’à 20% de rabais sur les tarifs d’entrée adultes et enfants. Aquatis est un musée vivant sur le thème de l’eau situé à Lausanne. Plongez-vous entre amis ou en famille dans les écosystèmes d’eau douce des 5 continents! Offre valable jusqu’au 31.12.2019. Détails et conditions de l’offre sur tcs-vd.ch.

Offre valable jusqu’au 31.12.2019. Détails et conditions de l’offre en ligne sur tcs-vd.ch.

TCS Member Mastercard

Commandez votre TCS Member Mastercard dans nos agences et bénéficiez d’un avoir de bienvenue de 30 francs. Offre valable jusqu’à fin novembre 2019. Carte de crédit gratuite pour les membres. Informations, conseils et commande dans nos Points de Contact à Lausanne et à Cossonay.

Pour profiter de ces avantages, n‘oubliez pas de présenter votre carte de membre TCS auprès de nos partenaires. Retrouvez le détail et les conditions de ces avantages sur tcs-vd.ch

octobre 2019  |  Vaudpages 

15


Vaud Voyages

Retrouvez tous les voyages sur www.tcs-vaud-voyages.ch

proposé par l’Atelier du Voyage

Trésors d’Inde du Sud

Du 26 février au 12 mars 2020

INDE DU SUD – CIRCUIT 16 JOURS Dès CHF 4’250.- par personne en chambre double

Mexico Lindo

Le Jardin de l’Atlantique

MEXIQUE - Circuit 16 jours Du 29 février au 15 mars 2020 Dès CHF 3’990.- par personne en chambre double

MADÈRE – Circuit 8 jours Du 15 au 23 mai 2020 Dès CHF 1’890.- par personne en chambre double

Intéressés? Programme détaillé, renseignements et réservations

021 311 06 01

voyages@tcs-vd.ch

lu-ve 8h30-12h et 14h-18h30

www.tcs-vaud-voyages.ch

Organisation technique: L’Atelier du Voyage. Les conditions générales de l’Atelier du Voyage s’appliquent.

Profile for TCS Vaud

Vaudpages octobre 2019  

Vaudpages octobre 2019  

Profile for tcsvaud
Advertisement