JSH® Magazine #03/2022 | Since 1876, 146ème année | Décembre 2022 - Mai 2023

Page 22

Au-delà du garde-temps exceptionnel qui s’offre de scintillantes heures de gloire médiatique parce qu’il s’accroche à des poignets célèbres, il y a les fiertés secrètes des collaborateurs de l’ombre. Celles et ceux qui, collègues au sein du TEC Group à Vallorbe en Suisse, ont pu approcher ce «ballon d’or» de près, déshabillé, éparpillé et nu... Le journal suisse d’horlogerie JSH, avec la complicité de leur boss Arnaud Faivre, leur rend hommage…

JSH.SWISS 2022 #03 SPÉCIAL SALONS MOTEUR / MATIÈRES MÉTIERS / MARCHÉS ISSN
ABO
/
|
® SINCE 1876
1422-9323
CHF 18.76
AN CHF 14.60
€ 12,91
146e ANNÉE 9 771422 932002 02

Un team à l’écoute de ses partenaires, à l’esprit audacieux & innovant

Manufacture indépendante au service des plus prestigieuses Maisons d’horlogerie.

Près de 7’000 m2 dédiés au développement, à la production et à l’assemblage de calibres complets haut de gamme, de la pièce unique aux quantités semi-industrielles.

Parc machines à la pointe de la technologie permettant la fabrication et la décoration verticalisée de 95% des composants du mouvement.

La Manufacture maîtrise toutes les étapes nécessaires à l’élaboration, au développement et à la production de mouvements complets conçus en interne

Chaque mouvement est entièrement assemblé dans les ateliers, jusqu’à l’emboîtage.

Ingénieurs et dessinateurs mettent leur créativité au service des marques et font naître d’ambitieux projets.

du Collège 85 2300 La Chaux-de-Fonds +41 32 911 19 19 info@conceptowatch.ch
Rue
valographic.ch
Happy Sweet Holiday ÉCRINS - MALLES - PRÉSENTOIRS NOS SAVOIR-FAIRE SONT À VOTRE SERVICE +41 22 939 05 00 - info@vaudaux-ge.com - vaudaux-ge.com

Bon sens paysan

Jamais l’expression paysan-horloger ne nous aura autant ramenés à nos fon damentaux. Dans la logique paysanne, lorsque ton champ est en bonne santé et bien entretenu, tu te dois de te soucier du champ de ton voisin. Car si, en raison d’une faiblesse chronique ou passagère, il laisse à désirer, ce n’est pas une simple clôture qui empêchera les parasites de t’envahir, de contaminer tes racines. Ainsi, la logique paysanne impose la bonne santé de tous comme garantie de ta pérennité. Elle veille aussi sur la qualité de l’eau qui alimente chacun. Son approche est sectorielle plus qu’individua liste, ce qui n’enlève ni la culture de la différence, ni celle de la singularité. Elle se heurte de plein fouet à la logique finan cière qui voit «l’autre» comme un concur rent, un objectif à abattre ou à avaler, un empêcheur de gagner plus… Qu’il est sain de se souvenir d’où l’on vient! L’Horlogerie, et c’est une constante, s’est développée dans les zones de montagne, là où les fermiers étaient plus pauvres qu’en plaine. Leur neige et leurs glaces paralysaient déplacements et communi cations, incitant ces confinés à se ruer, au sortir de chaque hiver, vers la pre mière foire du calendrier. Par poignées puis par grappes, ils dévalaient les pentes ensemble, armés de leurs tables transfor

mées en étals et de l’envie de se refaire: vendre coûte que coûte le fruit créatif de leurs longues soirées d’hiver. Au sein de la Mustermesse, ils enfantèrent la Foire de Bâle et le Baselworld que l’on connut. Bâle la citadine, sans légitimité horlogère aucune, envahie une fois l’an par cette horde de «bouseux» fraîchement décon finés, reçut un cadeau: elle fut 100 ans durant la plaque tournante mondiale de l’horlogerie. Certes, l’univers de la pay sannerie connaît aussi ses impitoyabilités. Reste que le bon sens paysan continue de planer sur les valeurs de l’horlogerie d’excellence, à commencer par leur di mension «terroir». Récemment, j’ai croisé sans rendez-vous le copropriétaire d’une de nos marques historiques du top 5.

Il m’a raconté combien il affectionne dési gner aux nouvelles hordes de snobs, la ferme encore «fumante» où son grandpère lui transmettait l’horlogerie. «L’un des dangers qui guettent le plus notre horlogerie, c’est l’arrogance», m’a-t-il dit. Certainement la phrase qui me fait le plus réfléchir à l’heure de ces lignes. Car, plus rare chez des cotraitants toujours en phase avec la réalité du sol horloger, l’arrogance est partout: jusque dans les délais d’attente, les managements…

5 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
... EDITORIAL
©David Olifson

JSH 2022 / #03

JSH® Magazine

Réservé aux personnels de l’horlogerie et à quelques aficionados, cette publication est soutenue par JSH Archives & Patrimoine, une association à but non-lucratif créée pour faire revivre le plus ancien magazine horloger, le Journal Suisse d’Horlogerie fondé en 1876, et pour digitaliser l’ensemble de ses archives (1876-2002).

Organe officiel de l’Association JSH Archives & Patrimoine 5, Etienne-Dumont, Case Postale CH-1211 Genève 3, Suisse www.journal-suisse-horlogerie.swiss

Éditeur & rédacteur en chef

Joël A. Grandjean, journaliste RP jag@jsh.swiss +41 76 328 03 79 |+41 44 586 79 27

Journalistes

Emmanuel Alder, journaliste / TàG+41 emmanuel.alder@gmail.com

Ollivier Broto, journaliste, expert horlogerie / TàG+41 obroto@tagpress41.info

Vincent Daveau, horloger, journaliste, historien, rédacteur en chef adjoint Swiss-Watch-Passport.ch v.horloger@orange.fr

Albert-J. de Buttes-LaCôte journaliste, reporter / TàG+41 ajdlc@tagpress41.info

Sigrid Flory, journaliste sigrid.flory@gmail.com

Joël Grammson, auteur / TàG+41 grammson@gmail.com

Johnny McElherron johnny@thewatchpress.com

Jean-Michel Piguet Rédacteur en chef Chronometrophilia ulysse21@bluewin.ch

Marton Radkai, journaliste Rédacteur en chef de Wristwatch Annual m.radkai@bluewin.ch

Kenan Tegin, auteur tegin.kenan@bluewin.ch

Laurent Sage, rédacteur laurent.sage@jsh.swiss

Lee Warrien, rédacteur / TàG Press +41 lwarrien@tagpress41.info

Contributions, expertises Alexandre Catton, André Colard, Olivier Saenger, Philippe Perret du Cray

Marie Commergnat eweswiss@gmail.com

Françoise Garnier, rédactrice solal.publishing@gmail.com

Fabrice Mugnier & Suzanne Wettstein Fondateurs de Watchprint.com Anciens éditeurs du Journal Suisse d’Horlogerie - JSH info@watchprint.com

Philippe Perret du Cray, rédacteur ppdc@jsh.swiss

Me Marc-Christian Perronnet, avocat conseil en propriété intellectuelle mc@perronnet.law

Agences de presse

TàG Press +41, Agence de presse Etienne-Dumont 5, CP 1211 Genève 3 www.tagpress41.info

ProWatCH Savoirs & Horlogers Suisses www.prowatch.ch

Photographes, crédits photos DR / Photos libres de droits Fournies par marques et entreprises citées David Olifson – copyrights cités sur les pages

Service de traductions

St-LuSwiss, Shaniah Asha Gibson, présidente st.luswiss@gmail.com

Spéciales dédicaces

Dave-William, Ralf-Arnaud, Manon, Zoé Marie de l’Isle Demille, Peter G. Rebeiz

Remerciements

Guy Laurent Ballif, André Colard, Imed Hajam, Marco Gabella, Shaniah Asha Gibson, Alain et Olivier Guttly, Bernard Marendaz, Olivier Saenger, Alexandre Takàcs

Maquette originale

Copyrights et droits d’auteur Bernard Marendaz Sur autorisation spéciale, cession à Joël A. Grandjean b.marendaz@optiproduction.com

Press design et mise en page Gael Lugaz / Brandlift, graphisme, press design hello@brandlift.ch

Impression

NEXE Impressions, Lluís Masdevall lluis@nexeimpressions.com

Partenariats, Relations Publiques Association JSH, Archives & Patrimoine adv-pr@jsh.swiss

Philippe Perret du Cray (PPDC) Secrétaire Général ppdc@jsh.swiss

Laurent Sage, JSH France analyste, expert de l’horlosphère, conférencier et coach d’équipes laurent.sage@jsh.swiss

Informatique & Solutions Online Alexandre Takàcs a@atc.ch

Abonnements & Soutiens abo@jsh.swiss / CHF/EUR 18.76/an presidence@jsh.swiss Compte CHF CCP 15-269360-9 IBAN CH84 0900 0000 1526 9360 9

BIC/SWIFT POFICHBEXXX

Prix du numéro numéro ISBN-ISSN 1422-9323 CHF 14.60 / EUR 12.91

Abonnement annuel CHF 18.76

©JSH® Marque déposée

La reproduction même partielle des articles, photos et illustrations parus dans JSH®

#JournalSuisseHorlogerie est encouragée sous toutes ses formes, éditoriales ou électroniques, sous réserve de citation de la source et d’un message d’information. redaction@jsh.swiss

Swiss-Watch-Passports.ch®

Une reprise partielle des contenus journalistique de JSH® Magazine est publiée également en anglais sur le magazine horloger en ligne www.Swiss-Watch-Passport.ch

La une du Journal Suisse d’Horlogerie fondé en 1876.

Au-delà du garde-temps exceptionnel qui s’offre de scintillantes heures de gloire médiatique parce qu’il s’accroche à des poignets célèbres, il y a les fiertés secrètes des collaborateurs de l’ombre. Celles et ceux qui, collègues au sein du TEC Group à Vallorbe en Suisse, ont pu approcher ce «ballon d’or» de près, déshabillé, éparpillé et nu... Le journal suisse d’horlogerie JSH, avec la com plicité de leur boss Arnaud Faivre, leur rend hommage…

JSH.SWISS 2022 #03 SPECIAL SALONS MOTEUR MATIÈRES MÉTIERS MARCHÉS ISSN 1422-9323 ABO CHF 18.76 AN CHF 14.60 € 12,91 SINCE 1876 Au-delà du garde-temps exceptionnel qui s’offre de scin tillantes heures de gloire médiatique parce qu’il s’ac croche à des poignets célèbres, il a les fiertés secrètes des collaborateurs de l’ombre. Celles et ceux qui, collè gues au sein du TEC Group à Vallorbe en Suisse, ont pu approcher ce «ballon d’or» de près, déshabillé, éparpillé et nu... Le journal suisse d’horlogerie JSH, avec la com plicité de leur boss Arnaud Faivre, leur rend hommage… 146 ANNÉE
Moments 05 Edito Paysan-horloger et valeurs terroirs 11 Expresso avec François Billig, Acrotec 14 Agenda SSC 16, 18, 20 L’écho des fabriques 68, 74 Des news, de l’ombre à la lumière 38 À Vallorbe, le TEC-Group Les enfants de la balle 88 Concours SSC 86 École à la Vallée 90 Observatoire Mystérieuse horloge de Fès 92 Livres d’horlogerie Watchprint.com, l’heure des collections 95 Mythes & Légendes Kenan Tegin, Isaac Rousseau 98 Xavier Comtese Carte blanche: Chanel et Picasso 6 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
#JSH1876 #JournalSuisseHorlogerie ABO@JSH.SWISS JSH® Magazine, prochaine parution EPHJ 2023 (Juin) Abonnement CHF 18.76*/an abo@jsh.swiss | donations presidence@jsh.swiss *1876, année de la fondation du Journal Suisse d’Horlogerie 22 Horloges de tables et temps d’intérieur Un dossier de Marton Radkai 32 Congrès SSC 2022 Patek Philppe, par Vincent Daveau 76 Les heures d’ailleurs De Waterford en Irlande à Ouaga 82 L’interview Questions de Temps Laurence Rochat, fidèle à AP 44 Technique oubliée Email photographique 52/56 Perles industrielles formatrices SIS Group et Groupe Silvant 54 La Coutellerie des Halles Neuchâtel, vue sur métiers d’arts Moteur Métiers Marché Matières 60 Double-casquette Que font-ils après le job? 69 Portraits Astrid, Lily, Amandine…

BIENVENUE DANS NOTRE SHOWROOM VIRTUEL

Découvrez nos solutions d’usinage dédiées à l’univers fascinant du luxe permettant de produire des objets merveilleux, dans les matériaux les plus nobles.

showroomvud.starrag.com PLUS DE 30 APPLICATIONS EN DÉMONSTRATION

La féerie de la luminescence au cœur d’un savoir-faire horloger suisse innovant.

Un savoir-faire de haute précision mis à votre service pour sublimer vos créations d’exception : Bureau technique et méthodes

Fabrication de capsules et containers

Remplissage conventionnel SLN Tampographie sur lunettes saphir Tampographie SLN | Sérigraphie

Pose traditionnelle, manuelle et stylographie

Pose de blocks Billight 3D sur cadran Métiers d’art, peinture miniature et anglage www.billight.ch billight@billight.ch

Expresso avec François Billig CEO du groupe Acrotec

Propos recueillis par Joël A. Grandjean

Acrotec? Une «Fédération de 27 entreprises»… à l’heure de ces lignes. Parce qu’un jour, un patron de PME lui a confié son vœu de trouver un suc cesseur. François Billig a relevé le défi, repris Vardeco, l’a fait prospéré…

27 à l’heure de ces lignes? Il faut le préci ser, car la croissance bat son plein: «D’ici fin 2023, nous voulons renforcer notre secteur medtech en Amérique du Nord pour mieux équilibrer nos différents pôles d’activité.» Je le chicane un peu: «En fait, il ne s’écoule pas une semaine sans l’annonce d’un nouveau rachat…Vous en avez de l’appétit!»

- C’est exagéré de parler d’annonces hebdomadaires… Notre phase de déve loppement équilibre croissance externe et croissance organique. Après, on ne peut empêcher certaines sociétés de frapper à notre porte! Notre souci de diversification fait que notre développement volonta riste est dirigé vers le secteur médical.

CEOd’uneseulesociétépuisd’untel groupe,en22ans,vousypensiez?

La volonté d’entreprendre ne se fixe pas forcément de limite. L’important, c’est d’être en phase avec les attentes du mar ché et les besoins du client. Après, tout est possible…

Vous savez vous montrer convain cant: même des entreprises his toriquement familiales cèdent à vos offres. N’ont-elles pas peur de «perdre leur âme»?

Elles n’ont peur de rien, car ce sont fré quemment elles qui nous approchent. Notre philosophie est très claire: respect de l’ADN et de l’identité de chacune des entreprises. Elles demeurent autonomes, les CEO restent en place et nous encoura geons la succession familiale comme cela vient d’être le cas chez Décovi.

Sérieusement, qu’est-ce qui les poussent à rejoindre votre groupe?

L’envie de franchir une nouvelle étape, de profiter des synergies entre les en treprises du groupe, le désir d’innover, de préparer une succession efficace ou d’être parties prenantes d’un «one-stopshop» qui a fait ses preuves.

Peut-on encore être indépendant?

Acrotec en est la meilleure preuve. Nous ne mettons pas tous nos œufs dans le

Acrotec au salon EPHJ en 2023

Côté expansion, n’a-t-il pas un peu copié le salon qui a ajouté à l’horlogerie les autres micro techniques puis les medtec? «C’est une diversification logique et intelligente. Car la haute précision et l’expertise micromécanique restent le dénominateur commun de ces secteurs. Ce salon est le reflet de cette réalité, ils ont su dynamiser ces synergies.» Acrotec y sera donc? «Nos chefs d’entreprise y sont très attachés... Notre monde n’est pas que visio-confé rences et échanges digitaux: le contact humain est essentiel et l’EPHJ est unique pour cela.»

MOMENTS 11 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
— HEAD Genève Design Horloger Portes ouvertes 2023 Samedi 21 janvier, 10 h – 18 h Informations et inscriptions en ligne Délai Bachelor : 7 mars | Délai Master : 3 avril 2023 www.head-geneve.ch Projet de diplôme Bachelor Design Produit/Bijou et accessoires, Chaire en Design horloger, Antoine Riffin, © photo HEAD Genève, Aurélien Poncet, 2022 Programme
design
culture
cadre
Bachelor
Master Design Produit/Bijou et accessoires
spécialisé dédié au
et à la
horlogère dans le
du
et du

même panier, nous restons humblement à notre place dans cette chaîne de valeurs qui contribue à la réussite du produit fini.

Grandir si vite, sans faux pas,

Rester concentrés sur ce que nous savons faire en haute précision, qu’elle soit hor logère, joaillère, médicale, automobile, électronique, spatiale ou autre. S’adapter en permanence aux évolutions du marché avec cette chance exceptionnelle de pro poser des solutions innovantes combinées aux compétences et au savoir-faire histo

Une entrée en bourse est-elle au

Acrotec a grandi en changeant plusieurs fois d’investisseur pour adapter la taille de ses ambitions aux moyens nécessaires afin d’agir sur les marchés et dans les secteurs qui nous intéressent. Si à l’ave nir cette tendance nécessite des capitaux supplémentaires, nous réfléchirons à une n

Et aussi Capsa à la Neuveville Surnommée «le géant de la miniature», Capsa est l’une des récentes perles industrielles à avoir rejoint en mai 2022 le collier Acrotec. Avec ses plus de 200 collaborateurs, ses 400 machines et ses plus de 70 ans, cette référence incontournable du micro-décolletage au service de l’habillage et du mouvement horloger haut de gamme s’en réjouit: «Je me suis rapproché d’Acrotec car j’apprécie le modèle du groupe, ses valeurs et sa volonté de respecter l’identité de toutes les entreprises qui le rejoignent», explique Daniel Streit (à gauche) CEO de CAPSA. «Il était aussi important de garantir la pérennité de notre société et de lui donner les moyens de son développement. Une excellente perspective pour nos employés et nos clients.» www.capsa.ch

MOMENTS 13 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

AGENDA SSC

Nouveau: les ‘Afterworks’ de la SSC, 23 février 2023

Réservés aux membres et sur inscription, ces events font déjà le buzz. C’est le fameux Hôtel des Horlogers à la Vallée de Joux qui a été choisi pour accueillir le premier de ces pics de réseautage autour d’une théma tique donnée ou d’invités triés. Tel le co-fondateur de l’AHCI, l’auteur maître horloger Vincent Calabrese, un esprit libre et bouillant, tel aussi Xavier Rousset, l’homme derrière XRby (La montre d’Art). n

S’inscrire via le QR Code, places limitées

11 mai 2023

Petit déjeuner horloger lieu à définir!

28 septembre 2023, «La transmission dans tous ses états»

Sous le diminutif JE2023, la prochaine journée d’étude de la SSC se déroulera au SwissTech Convention Center de l’EPFL, à Lausanne. Il y sera question de trois types de transmission, chers à l’horlogerie: transmission mécanique, transmission du savoir, transmission familiale. Figure cata lytique de visibilité assurée, Jean-Claude Biver lancera les hostilités et présentera, en compagnie de son fils Pierre, la nouvelle marque JC Biver. n

Appel à Conférenciers: utiliser le QR Code jusqu’au 15 février 2023

La SSC

Histoire: depuis 1924, la Société Suisse de Chronométrie, plateforme d’innovation, de partage et de valorisation des connaissances, lien entre les diverses institutions de formation et de savoir-faire, réseautage unique dans le secteur horloger de la technique et des sciences de la Chronométrie.

Siège et secrétariat: c/o Centredoc, Catherine Chatelain, Jaquet-Droz 1, CP 228, CH-2002 Neuchâtel.

Membres: plus de 1400 (horlogers, techniciens, ingénieurs, profession nels, entreprises de la branche, marques et cotraitance).

Organes, tournus chaque trois ans: Bureau exécutif et Comité, repré sentatifs des régions horlogères (industriels, institutionnels). Événements: 1 JE annuelle remplacée par un CIC sur 2 jours tous les 3 ans, Petits-Déjeuners Horlogers: en fonction des années Afterworks: en fonction des années Publications: Actes de la JE/CIC (1x/an) et Bulletin 2x/an. Site: www.ssc.ch

Adhésion Suisse/Etranger: individuelle CHF 80.-/CHF 100. Étudiante, gratuité. Collective dès 250.- selon taille de l’entreprise n

Adhérer à la SSC grâce au QR Code

www.ssc.ch

Actualités du Hors-Série SSC à suivre sur Swiss-Watch-Passport.ch (by JSH)

14 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 MOMENTS

www.tec-groupswiss.ch

Classe et fun: les outils d’Horotec en séries limitées

Après tout, tant qu’à répéter avec précision et minutie les opérations les plus complexes de l’horlogerie d’excellence suisse, autant le faire avec style. En se distinguant par une customisation autant débridée que peuvent la permettre les techniques de Water-Transfer-Printing, de guillochage, de gravure et de galvanoplastie… Tout est possible et le premier chapitre disruptif et casseur de code s’inscrit dans la tendance d’amateurs et d’insiders de plus en plus éclairés, curieux d’aller bousculer ce qui se passe derrière le rideau. Là où les doigts d’or ne s’activent plus sur fond d’ambiances ternes, mais sur de véri tables outils horlogers fiables, ici en décor carbone, là en touche boisée ou rouge-lave, là encore en approche ‘street art’ peuplée de graffitis. _JAG n www.horotec-custom.ch

Peintre miniaturiste: André Martinez, du sucre et du talent

Le rencontrer dans son repère au Locle, là où son inspiration se fonde dans un décor ‘vérandesque’ peuplé de plantes, d’objets de brocante et du fruit de chinages compulsifs, c’est s’offrir une plon gée au cœur de l’excellence cotraitante. Là où les esprits créatifs supérieurs souffrent de trop d’humilité ou de déficit d’égo. Grâce à la marque Vicenterra, jamais avare de révéler la noblesse terroir de sa famille de fournisseurs, j’ai appris qu’il peignait, entre autres prestigieux travaux minutieux, les micro-astres des nouvelles As troLuna. Du coup, en creusant un peu, j’ai découvert aussi qu’il avait inventé, presque «en passant», un nouveau décor de cadran à base de sucre véritable. Un décor dont une marque historique a extrait une collection. D’ailleurs, c’est aussi «en passant» que naît «Passe-Temps», une signature qui figure sur les quelques montres qu’il fabrique à la demande. _JAG n www.vicenterra.ch

Fondateur de l’Observatoire de Neuchâtel, Henri Grandjean revit!

Sans crier gare, grâce à la vente d’Antiquorum et à sa sélection de 10 «top lots», le nom du grand Chronométrier Henri Grandjean (18031879) s’installe aux côtés de Rolex, Patek Philippe, Audemars Piguet, A. Lange & Söhne. Bâtisseur de l’Observatoire de Neuchâtel et de l’École d’horlogerie du Locle, Henri Grandjean fut aussi conseiller natio nal, et surtout un grand horloger. La pièce présentée obtient plus 290% de son prix de départ et s’envole à CHF 145’000. Une incroyable huitcomplications, dont un QP, un chronographe et une répétition à quarts. De quoi réjouir une association créée en son hommage... _JAG n www.henri-grandjean.ch

MOMENTS 16 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

LA MANUFACTURE

AU CŒUR DE SON TEMPS 2003 – 2023

/VAUCHERMANUFACTURE VAUCHERMANUFACTURE.CH

Luminescence du cuir, Protexo innove à l’EPHJ

C’est historique, les horlogers réservent le Superluminova pour améliorer la lisibilité de la montre la nuit. Ainsi le destinent-ils à quelques éléments infimes du cadran, les aiguilles, les index, voire quelques inserts sur la lunette. Mais pour quoi pas, sous l’angle du fun, imaginer que le bracelet aussi, surface plus grande et de sur croit très utile, se mette à briller dans l’obs curité? Après plusieurs mois de recherche et développement, Bracelets PROTEXO SA met au point cette luminescence du cuir, en étroite collaboration avec les tanneurs, un chimiste, un spécialiste du cuir ainsi que les responsables techniques de l’entreprise. Un procédé aux résultats bluffants que Protexo distribue aujourd’hui en exclusivité.

De l’ombre à la lumière

Les bracelets ainsi traités peuvent être choisis dans quasiment toute la gamme chromatique et sont personnalisables. De jour, ils ressemblent à n’importe quel autre bracelet, à ceci près que les ultraviolets du soleil (ou pour les plus pressés d’une petite torche UV) rechargent les composants inté grés dans le cuir pour que la magie puisse opérer la nuit. Et dans l’obscurité, ces bra celets luminescents brillent de 1000 feux selon une gamme de couleurs bien définies, plus limitées.

L’effet est obtenu grâce à une solution de base aqueuse qui s’applique à la main afin que la peau soit durablement imprégnée

et qu’elle conserve son niveau élevé de finitions. Les standards de bienfacture sont respectés, pour les bracelets de montre comme pour d’autres accessoires de maro quinerie appelés à étoffer prochainement la gamme. Toutes les peaux ainsi traitées res pectent évidemment les normes en vigueur comme REACH ou CITES

www.protexo.ch

Des poignets qui brillent la nuit? L’invention «Made in Geneva» est le fait de Protexo, une manufacture de bracelets de montre haut de gamme… Un must assuré auprès des noctambules du monde.
et passent les tests usuels. n
MOMENTS 18 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Proposée exclusivement par Protexo, une innovation dans le tannage du cuir qui projette le bracelet sur le devant de la scène, «under the limelight.»

ActiVib

Le roulement ActiVib intègre un amortisseur qui le protège contre les chocs accidentels et amortit les vibrations sonores www.mpsag.com Tél. +41 32 344 43 00 watch@mpsag.com Tél. +41 32 474 01 00 watch@mpsag.com MPS Micro Precision Systems AG Chemin du Long-Champ 95 2504 Biel / Bienne, Switzerland Site de production La Condemenne 199e 2944 Bonfol, Switzerland
Innovation et performance en mouvement
Une solution innovante contre les chocs et le bruit

Homologuée!

La 356RE réinvente le Swiss made automobile

Une fois de plus la connexion ma gique entre l’horlogerie et l’automo bile risque de faire couler de l’encre.

Cette fois, pas de co-branding entre grands noms ni ambassadeurs pilotes, ni célèbre course. Juste un hommage sincère, authentique et entièrement électrique à l’une des silhouettes les plus légendaires de l’automobile de collection: la fameuse plus que cinquantenaire 356.

la haute-précision découverts à l’EPHJ, Romuald Cappelle s’est fait un nom. Depuis Sierre, jamais le BEMRC, son discret bureau d’étude mécanique, n’aura tant rayonné…

Pourtant, seul son look, respect oblige, assumera de s’apparenter au mot vintage.

Le châssis du premier exemplaire pla nifié pour 2023 vient d’arriver et l’ultra résistance de son revêtement, y compris à l’intérieur des structures tubulaires qui le traversent, en dit long sur les inten tions. Tout dans ce véhicule, totalement high-tech, sera pensé, dessiné, usiné et assemblé dans son atelier, pour com

mencer, puis lorsque l’affaire prendra son envol, dans des espaces alentours sur lesquels cet entrepreneur un peu fou a déjà posé des options. En rêvant un peu, il pourra produire par année uniquement 5 véhicules pour la Suisse, 45 pour le reste du monde.

Au fil d’une visite en règle de son ate lier-fabrique, à y repérer l’étendue de ses possibles, je comprends que chaque

MOMENTS
Dans les coulisses de l’horlogerie et plus largement des univers de
20 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

détail de cette 356RE entièrement réa lisée selon les codes d’un bureau à l’aise avec les qualités maîtrisées dans l’horlo gerie d’excellence et le pharma, risque fort d’éblouir. En attendant, la prise en main de pièces métalliques destinées aux écrins horlogers les plus fous, leur fini tion, leur degré de perfection et même la sonorité de leurs fermetures, laisse ima giner de quoi ce passionné et son équipe sont capables. Y compris de garder, mal gré la diversité de ses expertises et un parc machine conséquent, les secrets si chers au monde horloger: l’identité de ses prestigieux clients…

D’ici là, rendez-vous au Salon EPHJ à Palexpo, des 6 au 9 juin 2023. n www.bemrc.ch

MERCI

Le salon vous remercie pour votre présence à l’édition 2022 et se réjouit de vous retrouver l’année prochaine.

4ÈME ÉDITION DU 12 AU 15 SEPTEMBRE 2023 VOUS SOUHAITEZ VOUS INSCRIRE EN TANT QU’EXPOSANT POUR LA PROCHAINE ÉDITION ? CONTACTEZ-NOUS À COMMUNICATION@TWS-SWISS.COM

Moteur Horloges mécaniques

Miki Eleta. Le monde de l’horloge pour l’horloge existe aussi, juste par amour de l’objet. Des artistes comme Miki Eleta défient l’imagination: sur la photo panoramique, c’est le méca nisme lui-même qui est l’horloge. Le spectateur se perd dans le temps et l’espace face à la cinétique tridimensionnelle de structures qui se meuvent telles un test de Rorschach. www.mikieleta.ch

22 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Temps d’intérieur

Les dispositifs d’affichage du temps, au fil du trajet les menant des clochers à nos poignets, se sont offert quelques haltes donnant naissance à des industries distinctes. L’une d’elle, l’horloge de table, avec ses propres règles et ses caractéristiques spécifiques.

Les montres, de la bouche de ceux qui les fabriquent, les commercialisent ou les collectionnent, sont bien plus que de simples instruments de mesure du temps. L’être humain se fascine pour de nombreux sujets: des autres êtres humains aux orchidées, en passant par le Temps avec un T majuscule. En parcourant le chemin qui le mène de la clepsydre à la montre-bracelet, l’homo sapiens n’aura de cesse de vouloir capturer le temps. Pour l’emprisonner dans des réceptacles souvent éla borés, en rupture avec la routine du quotidien.

L’histoire de la décoration de nos intérieurs est peuplée d’horloges qui se sont tantôt accrochées aux murs, rythmant la vie de la famille, tantôt posées sur des tables, des bureaux ou des manteaux de cheminée. Leurs tic-tacs ras surent, leurs éventuelles autres animations ravissent tout en vous rappelant la réalité des échéances. Si la montre est un ami personnel, l’horloge est un membre de la famille, du foyer. Il lui arrive aussi, à la manière du garde-chiourme, d’user de son tambour pour nous faire tenir la cadence.

Marton Radkaï

Fidèle à la rédaction du journal suisse d’horlogerie JSH (Since 1876), Marton Radkai concentre plusieurs expertises. Avant tout journaliste indé pendant et intègre, rédacteur en chef de «Wristwatch Annual», un ouvrage américain de référence, il est aussi la Rolls des traducteurs anglais ou allemands. En marge de sa chaire professorale au sein du Département genevois de l’Instruction Publique, cette ancienne signature vocale radio phonique pratique aussi l’art de la voix off des films ici ou là… _JAG

23 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Mécanismes horlogers sur mesure depuis 1996.

DÉVELOPPEMENTS HORLOGERS - GENÈVE

Mouvements horlogers complets Agenhor déclinables en multiples variantes.

Conception à la demande de mécanismes horlogers, du module simple aux grandes complications.

Assistance, réactivité, suivi de projet et production. Agenhor harmonise dans ses créations horlogères inventivité, performance et esthétique. Le mouvement devient objet d’art.

agenhor sa - rue emma-kammacher 6 - 1217 meyrin tel +41 22 757 10 11 - www.agenhor.ch

Les captures du temps

En matière d’horloges, il y a celles, bon marché, que l’on trouve dans le commerce de la même manière qu’il existe des montres en série habitées par des mouvements à quartz. Il est question ici d’horloges mécaniques, de la relation qu’elles entretiennent avec leur propriétaire et surtout avec leurs créateurs.

Styles, désidératas et challenges techniques

Mario Tedeschi, PDG de Kross Studio à Genève, n’avait jamais fabriqué d’horloge avant d’être sollicité par la division «Consu mer Products» de la Warner Bros. Il a créé une horloge Batmobile (01) en édition limitée. «Un produit de niche», me disait-il en interview. «Le défi était trop beau pour y

02 Au-delà de l’heure donnée, l’horloge et son style seront chargés de signification pour celui qui la possède. Est-il Art-déco, Art nouveau ou tendance hygge, stream punk? Pour un horloger, être capable de satisfaire ces désirs par l’installation d’une horloge mécanique dans un intérieur, c’est s’inscrire dans la vie du maître des lieux.

résister.» Le résultat? Le véhicule de 1989 de Tim Burton, équipé d’une horloge à triple barillet tournant à 21’000 alternances par heure, avec, en son intérieur, une réserve de marche de trente jours. Difficile d’imagi ner, vu la discussion, que le Studio Kross en restera là en matière d’horloges à fabriquer. L’ensemble des contraintes esthétique et techniques qui régissent la fabrication d’horloges diffère: «Une horloge de table ne se porte pas au poignet» explique l’hor loger Konstantin Chaykin (02), membre de l’AHCI, connu pour ses montres-brace lets aux animations surprenantes, comme la «Cinema»: «Une horloge de table doit remplir complètement un espace intérieur, s’adapter au style de décoration.» Ainsi affirme-t-il, les montres sont plus difficiles à vendre puisque les acheteurs d’horloges

Au cœur de l’Emperador, ce mythique coffre à cigares à CHF 1 million, une horloge et un tourbillon. Réalisé pour la société Imperiali par FiveCo, une équipe d’ingénieurs allumés du Mont-Sur-Lau sanne, qui vient de fêter son 20ème anni versaire. A sa tête, Antoine Lorotte.

Le secteur des horloges est bien vivant, même s’il est éclipsé par la géné rosité des moyens publicitaires dédiés aux montres.
MOTEUR
01 La 1989 Batmobile, avec ses 512 composants (115 pour la carrosserie et 397 pour le mouvement) respecte les proportions de
25 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

veulent «soit trouver un cadeau pour un tiers en particulier, soit commander quelque chose d’inhabituel pour eux-mêmes.»

Les institutionnelles

Serait-il possible d’imaginer que certaines marques construisent leurs horloges en phase avec leurs codes identitaires de design et de concept? Chez Jaeger-Le Coultre, c’est le contraire. La lignée des horloges Atmos (03) est antérieure à la Reverso, pourtant si emblématique. Et être à même de maintenir l’attractivité d’un tel objet, dont les débuts en forme de pendulettes remontent à 1928, relève de l’exploit. D’autant que les goûts en matière de décoration intérieure sont plutôt moins conservateurs que les goûts en matière de montres. Quelle que soit l’époque, le mode de fonctionnement (03) des Atmos de meure une intrigue: leur remontage se fait via un réceptacle rempli d’un gaz qui, en se dilatant ou se contractant en fonction des fluctuations de température, impacte un jeu de soufflets. Un seul degré de différence permet de fournir en énergie une marche de deux jours! Au nombre des récentes versions, trois Atmos sont le fruit d’une collab’ avec le studio Marc Newson. L’une d’elle, enfermée dans du cristal Baccarat, semble dotée d’un mécanisme flottant dans l’espace.

Autre marque à s’aventurer avec délice autant dans l’expression de prouesses techniques que dans ses inclinaisons pour l’Art-déco, Parmigiani Fleurier. En 2012, elle se lance avec Lalique (04) dans la réa lisation d’une fine pendule à carrosse dont les panneaux en cristal portent le motif de la Fontaine Courtard, typique de la fabrique de cristal dans les années 1920. Son mou vement dispose d’une réserve de marche de quinze jours dont l’indicateur placé à l’exté rieur du ressort de barillet, directement relié à la croix de Malte du calibre, prévient tout remontage excessif.

MOTEUR 03
04

Plutôt courageuse, Carl Suchy, fondée à Vienne en 1822, puise son inspiration dans le registre de l’architecture autrichienne du début du XXe. L’horloge La Table Waltz (05) qu’elle réalise s’inscrit dans l’esprit du grand mouvement moderniste mené par Adolf Loos et Josef Hofmann. Elle pèse 13 livres, sonne à la demande les minutes et les heures. Sa forme voûtée rappelle les coins arrondis des meubles de Loos. Le lai ton et l’argent y côtoient la transparence. Du verre gravé et taillé main, fabriqué par Lobmeyer, une entreprise fondée en 1823 ayant été au service de la Cour impériale.

05 www.bergeon.ch TOOLS & EQUIPMENTS MADE FOR WATCHMAKING & MICROTECHNOLOGY B-SETTING 8935 - Potence à 4 broches permettant une chasse précise et contrôlée des aiguilles de montres

Alchimistes sans complexes

L’univers des horloges est pluriel. Si, pour celles que je viens de citer comme pour Cartier ou Patek Philippe par exemple, la quête de design reste primordiale, d’autres s’y aventurent au nom de la prouesse technique. Ou avec un esprit Greenfield dépourvu de tout apriori. Réaliser une œuvre à partir de rien, sans forme définie. Une combinaison de compétences et d’ima gination laissée à la libre interprétation d’un artiste-ingénieur. Comme Miki Eleta, en panoramique d’ouverture de ce dossier, ou comme…

Fraîchement admis à l’AHCI, (Académie horlogère des créateurs indépendants) John-Mikhail Flaux de Besançon fabrique des automates depuis son enfance (06). Ses premières créations sont automobiles, notamment la Time Fury 18, modèle inspiré des voitures de course des années 1950. Le remontage se fait dans l’un des tuyaux d’échappement tandis que le réglage de l’heure se fait à l’aide d’une roue. Attention, la voiture se déplace le long de la table à environ 13 mm/h. Quant à son deuxième grand projet, il est encore plus ambitieux: une répétition dont les différents compo

sants sont disposés sous la forme d’un gué pard courant.

Selon ce créateur-horloger, les voitures, concentrés de mécanismes et d’ingénierie, se prêtent particulièrement aux connections avec les horloges qui racontent les histoires de leurs propriétaires. D’autant que le temps dialogue étroitement avec la vitesse.

Chez Konstantin Chaykin, les horloges sont aussi prétextes à complications stupé fiantes. A ses débuts, il y a cette horloge dotée d’un indicateur de la Pâque ortho doxe. «Je sais très bien par où commencer, comment construire l’horloge et quels élé ments et quelle forme elle doit contenir», me confie-t-il. «Sa forme est très souvent inspirée par des modèles architecturaux.» Ainsi, sa première complication, la Com putus de Moscou (07), célèbre la cathé drale Saint-Basile avec ses complications décoiffantes réparties sur quatre cadrans: un analemme retraçant le mouvement du soleil tout au long de l’année, une lune orbitale, l’indicateur de lever et de cou cher du soleil, l’indication des onze fuseaux horaires de la Russie, l’heure mondiale, la Pâque orthodoxe, inscrite mécaniquement

au cœur des 2500 composants du calibre. Pratique, la pièce émet un signal visuel et sonore lorsqu’elle doit être remontée. Puis, Chaykin construit également l’Hijra, une horloge musulmane, et Sabbat, une horloge juive. De véritables défis techniques au su des divers calendriers.

28 MOTEUR #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
06 La guêpe réalisée par l’horloger John-Mikhail Flaux de l’AHCI
07

Coups d’épée dans le ciel

Quelle que soit sa folie, son étrangeté et sa complexité, une horloge se doit d’être parfaite et fiable. Au risque de passer du sublime au ridicule, elle doit exceller dans son fonction nement. Car l’horloge ne pardonne rien en matière de qualité: «Si une micro roue dans une montre présente quelques défauts de traction, ce n’est pas un problème» explique Arnaud Nicole PDG et directeur artistique de L’Épée, Manufacture d’horloges et de méca nismes horlogers depuis 1839. «Multipliez ce défaut par 10 et vous êtes face à un réel pro blème. Peu de fournisseurs sont capables de fabriquer des composants à ce niveau de qua lité.» De plus, les mécanismes étant souvent exposés, la moindre imperfection de surface devient impardonnable.

Parmi les raisons qui motivent les acheteurs, il y a le fait que «posséder un objet déco ratif qui donne l’heure est rassurant: c’est accessible à la compréhension, car il y a des engrenages qui tournent, contrairement à une

horloge électrique entièrement contrôlée par une puce», détaille le CEO d’une signature également propriétaire des marques Suisa et Matthew Norman.

En marge des pièces médiatico-explosives réa lisées avec Maximilian Büsser, l’Épée dispose donc d’une vaste offre d’horloges mécaniques. Dont certaines références bien réelles: cette Time Fast D8 (08), une voiture de course typée années 1950, déclinée en autant de couleurs que les peintures originales d’époque, ces horloges-calèches plus traditionnelles, ces mo dèles de tables modernes ou très complexes.

Il y aussi la «Tour-Billon», sorte de Graal pour frapadingues d’ingénierie. Et encore «Pistol» (09), cette cocréation avec The Unnamed So ciety, un Colt Bisley serti de diamants, monté sur pied. Qu’est-il censé véhiculer comme mes sage? Ouf, le communiqué de presse suggère un lien avec Pancho Villa, héros la révolution mexicaine.

Le féminin de fermoir, extrême complexité si simple d’usage

Il était une fois Boucledor, une pousse horlogère presti gieuse fabricante de bracelets, fondée en 1965. Denis Vil lars entre en chaire, face à l’auditoire SSC. Et nous parle d’un os, un sacré challenge pour les équipes. Contre vents et marées, contre toute logique peut-être, l’entreprise s’embarque dans la réalisation d’un fermoir alliant l’élé gance et la fonctionnalité. Le brief est implacable, il vient du marché: entre autres, ni poussoirs ni outil à utiliser pour l’interchangeabilité, une ultra intuitivité d’usage... Au sortir de tests cruels, comme ce cycle de fatigue de fonction nement complet (ouverture-fermeture) sur 5000 usages suivi d’un cycle en continu de 10’000..., la nouvelle boucle incarne un savoir-faire complexe si particulier et si rare. Les volumes de commande sont en route…!

www.boucledor.com n

MOTEUR
08 09

Effrayant, le temps qui passe Une horloge rythme les journées et indique combien de temps nous sépare du prochain rendez-vous. Mais il est un autre rendezvous dont l’heure nous échappe. Et si la belle horloge qui trône dans nos intérieurs n’était que vanité vivante. Car si le temps subjectif est un bien élastique, évanescent et précieux, il est aussi ce jumeau tempo rel plus sombre qui s’invite à domicile. Il incarne l’inexorable tic-tac qui consume notre existence. Le poète français Charles Baudelaire appelait l’horloge «dieu sinistre, effrayant, impassible.» Il lui dédiait cette ode sombre, mémorable, ces quelques vers. n

Cette horloge de table L’Épée illustre ces vers de Baudelaire «Trois mille six cents fois par heure, la Seconde

Chuchote: Souviens-toi!Rapide, avec sa voix D’insecte, Maintenant dit: Je suis Autrefois, Et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde!»

10

30 MOTEUR #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

6 - 9 JUIN 2023

WWW.EPHJ.CH
SALON
PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

Spiraux en silicium oxydé: redécouvrir

l’art de la

De récents développements techno logiques laissent entrevoir des évo lutions du spiral. On sait certaines maisons avoir tenté des expériences avec des échappements constitués de très fines lames ressorts croisées fabriquées en sili cium. Les résultats mitigés laissent encore leur chance à des groupes de régulation constitués d’un balancier et d’un spiral formé selon une spirale d’Archimède, dans l’esprit de celui mis au point il y a près de 350 ans par Christiaan Huygens (février 1675).

Parmi les avancées notables dans la mise au point de ces composants, les travaux réalisés ont permis de faire un grand pas, en témoigne le spiral à base de silicium pré senté en 2006 par Patek Philippe dans une montre mécanique.

Aux sources d’une quête

Les objectifs reconnus du travail sur le silicium étaient de parvenir à obtenir un organe réglant insensible à la fois aux dif férentes températures et au magnétisme rémanent. Le spiral en Silinvar® mis au point par Patek Philippe est un ressort réa lisé en silicium dont la surface a été oxydée (surface couverte d’oxyde de silicium). Si ce spiral d’un genre nouveau a résolu deux problèmes importants, ces minuscules com posants réalisés par le procédé de photo lithographie connue sous l’acronyme DRiE (Deep Reactive ion Etching) n’ont pas tout réglé.

compensation

Il y a les tenants des spiraux en silicium et leurs détracteurs. N’en demeure pas moins que ceux en silicium oxydé, mis au point par Patek Philippe, ont permis d’améliorer sensiblement la précision chronométrique des montres qui en sont équipées. Coup de projecteur sur une aventure faite de perfec tionnements infimes, d’équilibre et de fiabilité.

Reproductibles à l’infini avec des variations infimes corrigeables par un juste appairage avec le balancier adéquat, ils restent rela tivement fragiles faute d’avoir la moindre ductilité et ne tolèrent aucun ajustement comme il est possible de le faire avec un spiral métallique. En revanche, la fabrica tion du spiral dans un wafer de silicium per met de modifier l’épaisseur de ses spires afin d’améliorer son rendement et son développement.

Ainsi, à la différence des spiraux laminés, le Spiromax® reçoit un renflement sur la courbe externe destinée à rigidifier la spire pour inciter le ressort à se développer de façon concentrique et assurer un isochro nisme parfait de l’oscillateur dans les posi tions horizontales. De fait, le Spiromax® offre les mêmes avantages qu’un spiral avec coupe terminale Breguet. Après les premiers essais la géométrie de la bosse a été ajustée de façon à moduler l’isochro nisme donné par le spiral pour compenser le

Le Spiromax®, spiral en Silin var® mis au point par Patek Philippe: un ressort réalisé en silicium dont la surface a été oxydée (surface cou verte d’oxyde de silicium).

MOTEUR 32 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #02

retard généré par l’échappement. Le défaut lié aux forces de réaction dans les pivots, présentes dans toutes les positions, est également corrigé. Restait alors à régler le problème des positions verticales.

Régler les perturbations

Les défauts de marches aux positions verti cales sont dus à la fois au balourd présent sur le balancier et à celui du spiral. Ils sont en partie liés au déplacement du centre de gravité de l’oscillateur. La perturbation liée au balourd du balancier se caractérise par une valeur nulle à une amplitude de 220° et il est possible de la corriger en augmentant le déséquilibre de ce dernier. De fait, son défaut, devenant plus grand par rapport à celui du spiral, le fait s’annuler. Mais il existe aussi des perturbations liées au fameux ba lourd du spiral. Pour les corriger au mieux, le plus simple est de réduire les masses sus pendues. Pour y parvenir, il faut diminuer le poids du ressort formé en spirale.

Différentes solutions sont possibles, mais le poids d’un spiral en silicium oxydé, pouvant être considéré comme négligeable face aux alliages métalliques, a permis un gain aussi énorme que pratiquement inattendu. Histo riquement, la courbe Grossmann a eu pour effet de quasiment supprimer les défauts de marches dans les positions verticales. Son rôle était de ramener le centre de gra vité au plus près de l’axe de rotation pour compenser la perte des spires internes au moment de l’assemblage du spiral au balan cier. Cette courbe est aujourd’hui rempla cée par le renflement sur la première spire du Spiromax® et la légèreté de l’ensemble a permis d’améliorer la marche. Seulement, la perturbation due au balourd demeure car il est impossible d’équilibrer parfaitement le balancier.

Comme les défauts de marches du balan cier et du spiral s’additionnent, il faut cher cher à compenser un défaut par l’autre pour une amplitude donnée. Malheureusement, il n’est pas envisageable de compenser les marches verticales sur la plage d’amplitude de contrôle des mouvements équipés de ces spiraux. La forme de la surépaisseur de la première spire du ressort en silicium est donc fondamentale pour obtenir une

marche de qualité chronométrique. Celle-ci est calculée par simulation numérique.

Et comme les spiraux en silicium oxydé ne se déforment pas et garantissent une signa ture chronométrique constante, il est pos sible de définir un balourd ciblé du balancier afin d’assurer une compensation parfaite des perturbations liées au balancier et au spiral, et cela dans la plupart des plages d’amplitudes classiques afin que la marche diurne soit inférieure à 1 seconde par jour dans les quatre positions verticales à des oscillations comprises entre 160° et 280°.

Cas pratique

Il est important de comprendre que le déplacement du centre de gravité et le déplacement de la virole libre sont deux choses différentes, et que leurs effets per turbateurs sur la marche le sont aussi. Pour garantir une bonne chronométrie, ces deux paramètres doivent être considérés. La correction apportée par la modification de la première spire pour compenser les per turbations liées au déplacement du centre de masse affecte également l’isochronisme lié au développement du spiral. Après avoir défini la forme de la première spire, l’erreur résiduelle peut encore être corrigée en mo difiant la forme de la dernière spire. Mais cela aura un effet limité sur les marches verticales.

Cette latitude est également importante car on cherche encore à garantir une distance minimale entre deux spires consécutives lors de la contraction et de l’extension pour éviter un contact lors des chocs no tamment. Les deux bosses du Spiromax® apportent des solutions simples pour cor riger quatre défauts d’isochronisme, en les compensant les uns avec les autres. Les perturbations dues aux forces de réaction sur les pivots annulent le retard aux petites amplitudes créé par l’échappement. Et les marches entre les positions verticales liées à la gravité sur le spiral et le balancier se neutralisent en ciblant le balourd du balan cier.

En conclusion, on retiendra qu’il est évident que les perturbations décrites au début de l’article parasitent les corrections et que des variations sont visibles sur une large production de mouvements. Mais le gain chronométrique observé en pratique par l’usage des spiraux en silicium est énorme pour une plage d’amplitude comprise entre 200° et 320°. Les diverses améliorations des spiraux en silicium, étalées sur plu sieurs années, ont permis d’accroître la qualité des réglages des garde-temps de la manufacture en étant équipés. Par rebond, elles permettent possiblement de garantir une chronométrie extrêmement précise et durable. n

MOTEUR 33 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #02
Jean-Luc Bucaille et sa conférence intitulée «L’histoire du Spiromax et de la Chronomé trie chez Patek Philippe»

H-Development, passion au service de l’horlogerie

Si l’aventure commence en famille - H comme les Henriksen – avec Sven le papa et Kim et Kelly ses filles, Yann Mazzon, ingénieur en microtechnique actionnaire de la société puis par Camille Spiri, assistante des ventes, renforcent très vite l’équipe.

Sven et Yann sont actifs dans l’industrie horlogère depuis plus de 30 ans. Ils bénéficient d’un réseau de partenaires suisses et internationaux exclusifs qui ré pond efficacement aux différents besoins des marques.

Des composants de grande qualité L’entreprise biennoise qui a su construire des relations solides avec ses partenaires aussi bien techniques que commerciaux, sans intermédiaires, est le distributeur ex clusif européen de différentes entreprises spécialisées dans la fabrication de cadrans, boîtes, bracelets, aiguilles ou fermoirs et autres composants de haute qualité. Ses liens directs avec les responsables de pro duction chez les fournisseurs garantissent les solutions innovantes, l’excellence, des temps de production courts et surtout, la confidentialité. C’est en grande partie sur

Un seul interlocuteur?

Totalement à votre écoute, HDevelopment est une équipe dynamique et flexible offrant un service personnalisé et atten tionné, un soutien technique en réponse à tous problèmes et un fournisseur de composants de confiance. Une société indépen dante à visage humain qui offre un service personnalisé et des prestations différentes et com plémentaires de celles d’autres prestataires et grands groupes horlogers.

les composants de l’habillage que la société a construit sa réputation et sa clientèle: trouver des fournisseurs fiables, ouverts aux petites quantités, capables de respecter la qualité, les délais et les tarifs en période de tension, comme c’est le cas aujourd’hui. De quoi faciliter la vie d’une marque qui n’a pas encore son propre réseau ou qui sou haite le renforcer.

Du développement technique à la gestion de projet Spécialiste du développement du produit horloger, H-Development élabore un dos sier technique complet: modélisation 3D des composants, plans techniques de la montre ainsi que des détails de finition des surfaces avec indication des matières,

34 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 MOMENTS
Sven Henriksen Yann Mazzon

Aussi le marketing et la communication

Une fois les processus de production maîtrisés, que vous avez entre vos mains le «meilleur produit au monde», encore faut-il le faire connaître et le vendre! Et c’est là qu’H-Development peut abattre son troisième atout: ac compagner ses clients dans l’élaboration et l’implémenta tion d’une stratégie commerciale et marketing. Créer un site internet, gérer un point de vente virtuel (web shop), rédiger des communiqués ou des «posts» et les diffuser, être présent sur les réseaux, créer une plv…. Autant de compétences complémentaires qui nécessitent une expé rience certaine. Un exemple? La marque japonaise haut de gamme Minase, pour ne citer qu’elle, a mandaté H-De velopment pour l’élaboration de son concept marketing et la gestion de ses ventes sur le plan international. Du coup, la société participe activement au développement du produit, en particulier dans la recherche et la terminai son des mouvements suisses. _PPDC

www.minasewatches.ch

dimensions et tolérances. Des informations en tous points conformes à la norme légale «Swissness.» Au fil du temps, les clients ont commencé à consulter de plus en plus fréquemment la société pour mettre au point leurs composants, gérer leurs achats ou parfois même leurs projets en entier. Véritable maître d’œuvre, H-Development prend en charge l’intégralité des projets confiés, de la conceptualisation (design esthétique) à la livraison des composants. Les clients peuvent ainsi se reposer sur des professionnels compétents. Un interlocu teur unique pour gérer des problématiques diverses dont la principale reste peut-être le respect sans concession de la qualité. n www.h-development.ch

POSITIVE COATING SA

Rue des Champs 12 2300 La Chaux-de-Fonds – Suisse

T. +41(0) 32 924 54 54 info@positivecoating.ch www.positivecoating.ch

VOTRE PARTENAIRE DANS LES TRAITEMENTS PVD ET ALD DE HAUTE QUALITÉ COLORATION SÉLECTIVE BREVETÉE

Orkos et Billight inventent l’arme de dissuasion massive

Rendre la montre et son fermoir beaucoup plus visibles aux yeux des voleurs, histoire de les dissuader de passer à l’action. C’est le pari paradoxal que fait Orkos, l’inven teur des bracelets dotés d’une boucle sécurisée: intégrer pour la première fois du Superluminova® sur ses fer moirs. Une injonction à l’adresse des vilains: passez votre chemin, attention, ce bracelet pourrait être en mode verrouillé! En effet, le logo Orkos inséré dans la boucle s’éclaire dans l’obscurité. Au-delà du rendu esthétique obtenu grâce à cette application de Superluminova® confiée à la société Billight, l’alerte luminescente est lan cée, désamorçant toute tentative malintentionnée. Car il indique à l’agresseur, avant son passage à l’acte, que la montre est équipée de ce fameux fermoir à clé inventé par Orkos, à savoir la boucle sécurisée Watchlock®. Cette protection «passive» vient renforcer la protection «active» contre la perte et le vol par ruse. Elle nourrit aussi pour le porteur, seul à posséder la clé de sa montre, ce sentiment d’un objet de valeur qui lui reste attaché.

Swiss made sans concession Si l’instigateur du projet Orkos a l’accent chantant du Vieux Port, les fermoirs Watchlock® sont 100% Swiss made dans le plus pur respect de la qualité hor logère. Ils sont développés à la Vallée de Joux par Bruno Herbet sur un design de Matthieu Allègre à Genève. L’usinage des deux lames et du capot, ainsi que l’assemblage et les terminaisons sont assurés par CN Précis (Groupe Reusse) sur le site des Cabinotiers à Zimeysa. Les composants de la micro-serrure sont réalisés par Mecalex à la Vallée de Joux. Quant au marquage luminescent, il est issu du savoir-faire de Billight, société reconnue «pour faire briller de 1’000 feux les plus beaux cadrans de l’industrie», une entreprise éclairée à qui le journal suisse d’horlogerie JSH magazine consacrait la couverture de son pré cédent numéro. Viennent s’ajouter à cette liste de cotraitants Vicquodéco pour le décolletage, Ressorts du Léman pour les ressorts et Bergeon pour les outils fournis avec la boucle. Ceux qui permettent à l’acquéreur d’installer lui-même son Watchlock®. n

www.orkos-watches.com

MOMENTS 36 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Philippe Perret du Cray

Dans la famille des OneOf, l’Accuracy Motion de H2i est une sorte d’extraterrestre animé qui, par ses mouvements vivants, mesure la montre ou le calibre de 6 positions statiques à 32’400 positions dynamiques. Tout en conservant les données

H2i, la caution de la précision ultime

Le design et l’ingénierie trouvent un espace de dialogue continu dans la gamme des appareils de mesure signés H2i. Mesures acoustiques ou visuelles, démagnétisation, l’esthétique semble ici transcendée par la fonction. Née dans un garage, la startup acquise par Petitpierre à Cortaillod, continue de tenir ses promesses. Et de faire parler d’elle, de donner un sens et une visibilité à tout ce qui fait la chronométrie de ce troisième millénaire. Portative et intui tive, dédiée dans un premier temps aux amateurs de montres, aux collectionneurs, la technologie développée par H2i s’est peu à peu introduite dans les ateliers SAV des détaillants, dans les mallettes des responsables de marchés au sein des marques, sur les établis des horlogers, et... jusque dans les salles de contrôle des grandes Manufactures. Au point que des procédures de contrôle au plus haut niveau, enrichies de tests du magnétisme, l’empruntent et l’utilisent. Tout est pensé intuitif et ‘user friendly’. Ludique, iOS et Microsoft compatible, USB fonctionnel. Surtout orienté vers un futur où la «donnée recueillie» sera le nerf de la guerre... n

www.h2i.ch

MOMENTS
BUREAUX DELÉMONT LA CHAUX-DE-FONDS WWW.INFOSUISSE.CH PROTECTION ET CONSEILS MARQUES DESIGNS BREVETS Défend et valorise vos idées !

Moteur

Ballond’or

Lescoulisses

Le Ballon d’or, remis en 2022 à Alexia Putellas et Karim Benzema, est une récompense attribuée au meilleur joueur de football de l’année. Créé en 1956 par le magazine France Football, ce titre est, à l’origine, attribué au meilleur joueur évoluant dans un championnat européen.

38 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Il était une fois Vallorbe…

Les matchs, le crépitement des photographes, l’acharnement des caméras, la starification, les transferts… Sur le terrain, l’effort, la sueur, la gloire. Dans les stades, derrière leurs écrans, des foules galvanisées, la ferveur. C’est mondial, les marques le savent, elles tentent d’arracher à ce tumulte événementiel de quoi tirer leur épingle du jeu. Même le luxe s’y est mis, courtisant ces pelouses que l’on disait populeuses il n’y a pas si longtemps. L’horlogerie n’est pas en reste, personne n’a vu venir Purnell! Nom pourtant symbole de Tourbillons et d’une horlogerie d’excellence concentrée sur le Swiss made, la marque s’est durablement glissée en amont des grands ramdams populaires. Elle s’est faufilée sur la scène long-terme et imprenable des récompenses durables. Celles qui, comme les médailles, s’accrochent au revers du smoking, au firmament d’une carrière ou, et c’est totale ment nouveau, au poignet d’un joueur. La montre-bracelet fait partie des rares objets qui touchent votre peau. Ainsi, lorsqu’Alexia Putellas et Karim Benzema sont sacrés «Ballon d’Or» 2022, c’est toute une équipe de Vallorbe, qui frissonne. Des femmes et des hommes, collaborateurs du TEC Group, aussi à la Vallée de Joux et Yverdon: une constellation de talents à l’origine de cette merveille de chronométrie.

39 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Arnaud Faivre fonde en 2018 le groupe TEC Group, composé au jourd’hui de 11 sociétés actives principalement dans la cotraitance hor logère, à l’exception de Helvetica Horlogerie une boutique au Sentier (plus de 60 marques horlogères), et Rita & Zia, une marque de bijoux avec antenne à la Rue du Rhône à Genève. Les techniques ances trales, fondamentales côtoient les parcs-machine les plus actuels… Photos @Jérome Saillard / TEC Group

Droit au but! Les passes décisives

Pour gagner, tout est question de passes, de jeu en équipe. En matière d’horlogerie d’excellence, c’est exacte ment pareil. Sauf que les terrains d’entraî nement de ces stades se situent dans ce cas à la Vallée de Joux, à Vallorbe ou Yverdonles-Bains…

Cet ovni micromécanique, expression tour nante et footballistique de la complicationmère du tourbillon, cette «Purnell» qui figure en couverture de ce JSH Magazine, revient de loin. Comme ses déclinaisons passées et à venir, comme bien d’autres «talking pieces» ou garde-temps compli qués, elle doit son existence au jeu subtil d’échanges entre des savoir-faire imbriqués, complémentaires. Une somme d’opéra tions minutieuses exercées par des mains expertes, mélange de «grands joueurs» et d’acteurs méticuleux de l’ombre. Une somme d’expertises rarement possibles au sein d’un seul et même groupe.

Avant d’atterrir sur les avant-bras des lauréats 2022 du Ballon d’Or, la montre Purnell s’est concrétisée peu à peu au fil d’un parcours manufacturier au sein du TEC Group, une galaxie de pépites industrielles… Revoir l’avant-match!

Purtec, conception, développement, assemblage Sur un terrain horloger, Purtec, la «petite nouvelle» du groupe qui brandit son slogan «Crazy Movements» comme une invective défiante, c’est à la fois la loge de l’entrai neur et les cages de but. Le lieu de la stratégie, de la conception, celui aussi de la concrétisation, de l’assemblage. Certes, née d’abord sur des écrans simulateurs et calculateurs, elle est surtout construite sur le capital inestimable et fiabilisé de deux grands artisans-horlogers, les prix Gaia Eric Coudray et Paul Clementi. Deux sommités auxquelles s’ajoute une cellule d’horlogers

triés. Ceux qui, une fois que la pièce aura séjourné sur tous les établis du groupe, se chargeront de l’assembler, de la régler.

TEC Ebauches, et plus encore Bien que sur le plan logistique, l’ordre de passage ne soit pas ici révélé en détail, il faut partir de la base. Or TEC Ébauches, c’est l’entreprise du groupe qui fabrique les kits ébauches et qui manufacture les pièces sur ses machines numériques 5 axes. Depuis Vallorbe, elle reste tou jours connectée à la fabrique d’outillages Missimi Berney, une entité historique en plein cœur de la Vallée de Joux qui fournit les

40 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 MOTEUR

Shoot ultime, mise sur orbites

Soudain le rêve, les paillettes. Issues des ateliers, après s’être prêtées de si longues heures aux rigueurs les plus jusqu’au-boutistes de l’horlogerie d’excellence Swiss made, après avoir challengé les plus humbles talents du TEC Group, les montres «Purnell Escape Ballon d’Or» sont de sortie. Bien nés, ces garde-temps s’offrent les poses convenues sur fond de Paparazzis, les tapis rouges ainsi que les montées de marche. Maurizio Mazzocchi, CEO de Purnell, les remet sous les feux de la rampe aux deux lauréats, Karim Benzema et Alexia Putellas, Porte-paroles de la foi et des émotions de femmes et d’hommes entièrement dédiés à leur bienfacture, gardiennes de gestes séculaires ou esprits innovants, ces pièces uniques «Purnell» en jettent. Mieux, elles inspirent tout ce qui rime avec clubs de prestige, avec équipes mythiques ou joueurs stars. Déclinaisons à venir… _AJdBLC/TàG+41

Au milieu des stars réunies pour la céré monie au Théâtre du Châtelet à Paris en octobre 2022, l’artiste gouacheuse Estelle Lagarde, auteur d’une méga-toile dévoilée en même temps que les montres. Ici, avant la robe de soirée, pinceaux à la main…

posages et les outils de fabrication. Elle n’est jamais loin non plus de Decobar Swiss en charge du décolletage des barillets et de leurs axes, de Roud’Hor, une perle de haute-précision spécialisée depuis un quart de siècle dans la fabrication de rouages

horlogers et qui, pour cette pièce, s’est vue chargée de la fabrication de mobiles: axes, pignons et roues décorées à la main. Non loin également de LD Roulage qui a réalisé sur ses machines Strausak, les opérations de roulage des pivots de précision.

Décors, finitions et soins ultimes Enfin, avant que les pièces ne reviennent chez Purtec, afin d’y être assemblées, testées et réglées, elles transitent par

L’ensemble des compétences du Groupe permet de décliner plusieurs versions du Ballon d’Or. Ci-contre un ballon qui accueille des cristaux de roche laissant entrevoir le tourbillon.

quelques échanges de bons procédés. Elles se chargent alors d’une valeur ajoutée si chère à l’horlogerie dite haute, à savoir qu’à la Vallée de Joux, entre Le Lieu et l’Abbaye, elles sont soumises chez Watch Déco aux opérations de polissage, de galvanoplastie et de décoration, et chez Prodécor aux arts de l’anglage main et du polissage du fameux «ballon.» n

www.tec-groupswiss.ch

MOTEUR
41 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Mesure optique: Petitpierre innove et invente la référence

Le couple d’appareils de mesure optique lumɇn & drøp qui risque fort de se retrou ver bientôt dans tous les ateliers et toutes les manufactures est né dans un berceau légitime. En effet, c’est la métrologie même qui définissait la création en 1973 à Cor taillod de la société Petitpierre par Freddy Petitpierre, père de l’actuel CEO Boris. Qui renoue avec ses gènes entrepreneuriaux, surtout avec le bon sens de l’usager. Car mesurer est une constante omniprésente dans tout process de fabrication des com posants horlogers. Compact et ergonomi quement esthétique, le lumɇn s’invite sur n’importe quel plan de travail. Il s’y installe en deux positions à choix. Il détecte et pro pose une mesure instantanée des pièces de type Axe ou Plate, en 5 tailles de champs de mesures, de 4 à 15mm. Jusqu’à la forme

aérienne et pratique de son posage, une sorte de papillon de verre qui s’auto-analyse intelligemment en matière de propreté et s’adapte à toute morphologie de pièce, il a été conçu pour être autant convivial d’utili sation qu’indispensable. À ses côtés, jamais très loin, le drøp est un «module de net toyage unitaire automatique maîtrisé». Tout a été pensé dans sa conception, jusqu’à la nature du solvant et jusqu’aux trois proces sus simultanés, pour une répétabilité de la qualité du nettoyage. Ces deux-là, lumɇn & drøp, sont inséparables. Comme dans un couple très uni, ils ne se sentent jamais autant utiles que lorsqu’ils sont ensemble, comme il sera possible de le constater à l’EPHJ 2023 n

www.petitpierre.ch/lumen-metrologie-optique/

42 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
MOMENTS

• Premier système breveté optionnel de microsécurisation mécanique.

• Passage du mode standard à sécurisé simple et rapide : ON | OFF via retrait ou réinsertion de la clé.

• Porte clé Smart & Safe pour le retrait stockage réinsertion de la clé via arrimage mécamagnetique.

• Triangle avec application de Swiss Superluminova® by Billight

• Acier Inox 316 L 1.4441

#Reallybreaktherules + 100% swissmade Adaptable directement sur les bracelets Rolex® Installation simple et réversible - Garantie 10 ans
avec 3 clés + tool kit Orkos® x
SA
Livré
Bergeon®
DÉCOUVRIR ORKOS

Matières

Technique oubliée

Image principale: Attribuée à la maison Tavannes Watch, cette petite «montre de col», également dési gnée «montre à porter en sautoir», témoigne de l’utili sation de l’émail photographique pour la représentation de portraits familiaux ou de personnages célèbres.

44 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

L’émail photographique

«Fréquemment utilisée pour la reproduction de portraits ou de paysages sur des médail lons, bijoux ou cuvettes de montres dans la seconde moitié du XIXe siècle, la technique de l’émail photographique est aujourd’hui tombée dans l’oubli», écrit Jean-Michel Piguet, président rédacteur de Chronometro philia.

Ce natif de la Vallée de Joux y suit sa scola rité jusqu’à l’obtention en 1974 d’un diplôme d’horloger-rhabilleur à l’école technique. Son intérêt pour l’histoire et l’horlogerie ancienne le conduit ensuite au Technicum La Chaux-deFonds où il suit une formation de technicien en restauration d’horlogerie ancienne. Figure familière des instances muséales suisses, cheville ouvrière et pilier du MIH, le Musée International d’Horlogerie de La Chaux-deFonds, il est également, en marge de la présidence de Chronometrophilia, auteur ou coauteur de plusieurs ouvrages références.

La cuvette de cette montre de poche est ornée des portraits de Julie et Théodore Schwob réalisés en émail photographique et porte l’inscription: 13.X.1896. Théodore Schwob fut, en 1891, le fondateur avec Henry Sandoz de la fabrique de montres Tavannes Watch Co. à Tavannes. Le boîtier est en or guilloché recouvert d’émail bleu translucide. Le monogramme LD (Lucie Ditisheim, fille de Théodore Schwob), en rose de diamants, apparait sur le fond.

45 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
©Collection-MIH Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds

LeCDH20.20-1.4435refondu,spécialementdéveloppépar FCDHAcierspourl’habillagehorlogerhautdegamme.

Acierhorloger-CDH20.20 Contactez-nous! Info.fcdhaciers@froidevaux.com +41(0)325455134

FCDHAciers-2610St-Imier-Suisse-fcdhaciers.ch

C’est vers 1854 que datent les premiers essais de photographie sur émail: on attribue à un certain Millet, français établi à Paris, les premiers émaux photographiques.

MATIÈRES

Le collodion

C’est un liquide sirupeux résultant de la dissolution de «coton poudre»obtenu par l’action d’acides nitrique et sulfurique sur du coton ordinairedans un mélange d’alcool et d’éther. Il fut d’abord utilisé en photographie pour la production de négatifs. Le procédé au collodion humide, mis au point autour des années 1850, consiste à faire couler le collodion sur une plaque de verre avant de la sensibiliser dans un bain d’argent. La plaque encore humide est alors introduite dans la caméra et exposée, puis déve loppée très rapidement avant qu’elle n’ait le temps de sécher. Les néga tifs au collodion, bien qu’étant d’une utilisation délicate, furent largement adoptés par les photographes professionnels, car ils diminuaient le temps de pose et permettaient d’obtenir des images plus riches en détails qu’avec les négatifs papier». Définition empruntée à Justine Moeckli.

Par poudrage

Dans ans son livre «La technique de l’émaillerie moderne» (Paris, H. Dunod et E. Pinat, 1919), Jules Grunwald décrit de façon systématique et détaillée les diffé rentes étapes, moyens et produits utilisés pour réaliser des émaux photographiques selon le procédé par poudrage. En voici un extrait (…): «Nous ne décrirons ici que le procédé le plus important et de beaucoup le plus employé, le procédé par poudrage. Ce procédé imaginé en 1859 par deux Fran çais, Salmon et Garnier, repose sur l’inso lubilisation d’un mélange de bichromate de potassium et de gélatine, de gomme ou d’albumine par exposition à la lumière. Une plaque de verre étant recouverte de ce mélange et exposée à la lumière sous un cli ché photographique, les parties qui ont été protégées de l’action de la lumière fixent une poudre colorée répandue sur l’objet, tandis que cette poudre n’adhère pas sur les parties insolées.

On peut ainsi obtenir un positif photogra phique sur la plaque de verre et par cuisson fixer la couleur vitrifiable sur la plaque. L’ob tention de l’image comprend six opérations: 1. Une plaque de verre est recouverte d’un mélange sensible à la lumière puis séchée dans l’obscurité; 2. La plaque est exposée sous un positif; 3. L’image est développée, c’est à dire rendue visible à l’aide d’une couleur vitrifiable pulvérisée; 4. L’image est recouverte de collodion, traitée par l’eau alcaline pour dissoudre les combinaisons

Page de titre de l’ouvrage publié par Théophile Geymet en 1885

du chrome, puis la couche de collodion est transportée sur l’objet émaillé à décorer; 5. Le collodion est éliminé par dissolution; 6. L’image est fixée par cuisson.»

Petite montre à porter en sautoir: Le fond présente une reproduction de La Joconde en émail photographique particulier, utilisant la tech nique de la similigravure, ou l’image est photographiée au travers d’une trame, ce qui a pour conséquence sa décom position en une grande quantité de points très fins de tailles diffé rentes. Anonyme, vers 1900.

48 MATIÈRES #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Prix De La Rive

«La société des Arts de Genève a ensuite décerné deux acces sits ex aequo de 250 Fr. avec une médaille d’argent à MM. Charles Richard photographe et l’autre à M. Ferdinand Adler, Mécanicien. M. Richard a découvert un procédé pour photographier en émail, et les épreuves qu’il a exposées, outre qu’elles sont fort belles, ont l’avantage d’être parfai tement inaltérables, plus que celles faites suivant tous les autres procédés. Il en fait avec des émaux de diverses couleurs et ce sont aussi bien des por traits que des pièces destinées à l’ornementation et à la bijou terie.»

photographe, décédé en 1893, qui reçoit plusieurs distinctions et médailles lors d’ex positions internationales. Le Prix de la Rive, distinction décernée par la Société des arts de Genève, lui est attribué en 1876 pour la qualité de ses émaux photographiques (voir encadré).

Genève, Carlo Poluzzi et Boulanger & Maillart

Un autre émailleur genevois réputé s’est également intéressé à la technique de l’émail photographique. Né en 1899 à Milan en Italie, Carlo Poluzzi s’installe à Genève en 1905, où il entreprend une for mation à la Fabrique d’Émaux de Genève tout en suivant parallèlement les cours de l’École des Beaux-Arts. C’est vers 1930 qu’il réalise avec cette technique principalement des portraits de personnalités genevoises. Peintre sur émail et miniaturiste, il décore également de nombreux boîtiers et cadrans de montres pour les plus prestigieux hor logers genevois parmi lesquels Patek Phi lippe, Rolex ou Vacheron Constantin. Il meurt en 1978.

Utilisée essentiellement pour la reproduc tion de portraits ou de paysages dans la bijouterie, sur des médaillons, des cadrans ou des boîtiers de montres, il semble que cette technique a aussi été utilisée durant une période par quelques artisans pour l’impression sur les cadrans des chiffres des heures et autres indications. À la page 390 du livre du docteur Helmut Crott, «Le cadran visage de la montre bracelet au 20e siècle» (2019), on trouve: «Chez Boulanger & Maillart, fabricant de cadrans à Genève à la fin du 19e siècle, la peinture des heures et de la minuterie a aussi recours au moyen photographique. Chaque peinture sera d’abord réalisée sur un modèle lithographié de beaucoup plus grande taille que celui de la peinture finale, pour ensuite être repro duit à l’échelle par cliché photographique sur l’objet. Ainsi pouvaient être reproduits

et multipliés par séries les dessins les plus compliqués (chronographe, calendrier per pétuel ou autre motifs) avec une précision pratiquement impossible à atteindre en utilisant une technique de peinture à la main seule. Notons que les matières colo rantes sont les mêmes que celles utilisées pour la peinture à la main, que les cadrans passent par les mêmes cuissons et que la fixité des couleurs est similaire. Ce procédé photographique permit des séries à des prix imbattables.»

Dans les Montagnes neuchâteloises

Là aussi, il semble que l’émail photogra phique ait connu un certain essor aux alentours de 1900 dans la décoration des boîtiers de montres, ainsi qu’en témoignent quelques pièces de cette époque conser vées dans les collections du Musée interna

MATIÈRES

tional d’horlogerie. La plus intéressante est certainement cette montre savonnette de fabrication anonyme, dont le boitier en or est muni de deux lunettes facettées sur le fond et le couvercle, qui présentent deux médaillons en camaïeu de gris, émaillés d’après un procédé photographique.

Le couvercle représente une vue du Saut du Doubs, une chute d’eau de 27 mètres de hauteur sur le Doubs, située sur la frontière franco-suisse, sur la commune de Villers-leLac du côté français et celle des Brenets du côté suisse. Le fond est orné d’une vue du Col des Roches, qui permet de relier le Locle à Villers-le-Lac en France. Au milieu des maisons, on aperçoit le tunnel routier, inauguré en 1850. Les cuvettes intérieures sont également recouvertes d’émaux pho tographiques, représentants certainement des bâtisses neuchâteloises que nous

n’avons pas réussi à identifier: une ferme neuchâteloise typique du côté du calendrier et une maison dans un parc du côté du cadran principal. Le mouvement de cette montre, de qualité soignée, possède un échappement à ancre, un balancier bimé tallique et un spiral Breguet en acier bleui.

Au revers, du côté ponts du mouvement, un cadran en forme de couronne émaillée porte les divisions des jours de la semaine et des mois, indiqués par deux aiguilles en acier bleui.

Mémoire et résurgence?

Nous n’avons retrouvé que peu de docu ments relatifs à l’utilisation par les horlo gers du Locle ou de La Chaux-de-Fonds des émaux photographiques dans la décoration des boitiers de montres. Il semble cepen dant que cette technique ait connu un

Cette autre montre attribuée à l’entreprise Girard Perregaux de La Chaux-de-Fonds présente sur le fond un émail photogra phique de grande qualité. Il illustre les inondations qui ont eu lieu à Santa Fé en Argentine en 1905.

certain succès aux alentours de 1900. Une annonce parue dans le journal l’Impartial du 10 mai 1899 vante le travail d’un photo graphe. (…) A la même époque, plusieurs annonces dans le même journal proposent des leçons de photographie sur émail en tous genres, destinées aux publics intéres sés ainsi qu’aux professionnels. La création de l’École d’art de La Chaux-de-Fonds, en 1870, qui propose dès 1890 des cours de peinture sur émail, a vraisemblablement permis de faire connaitre cette technique. Aujourd’hui complètement abandonnée à

Montre savonnette double face, dont les couvercles extérieurs et intérieurs sont ornés d’émaux photographiques. Sont suc cessivement reproduits: le Col des Roches, le Saut du Doubs, une ferme neuchâte loise, une maison dans un parc.

MATIÈRES

Cette montre signée vers 1901 Paul Ditisheim à La Chaux-de-Fonds, comme celle présentée en double page en ouverture de ce dossier, est également une montre de col de petite dimension de style Art nou veau. Le fond du boitier en or est gravé et ciselé d’un portrait de femme dont la longue cheve lure est parsemée de marguerites. La cuvette est décorée de deux médaillons ovales photographiés sur émail représentant Maurice et Adèle Marx, deux personnalités actives dans l’horlogerie. La date du 13 septembre 1901 est gravée sous les portraits.

la production horlogère, au profit de la pein ture sur émail, cette technique de l’émail photographique permet de reproduire des images photographiques de qualité, comme en témoignent les quelques montres présen tées dans ce dossier. La rareté des montres retrouvées dans les collections muséales,

et surtout la qualité des reproductions due en partie à leur inaltérabilité dans le temps

Dossier à lire au complet, en allemand éga lement, dans la publication de l’association Chronometriophilia. www.chronometrophilia.ch

Photos ©Collection du Musée international d’horlogerie, La Chaux-de-Fonds

ECHO DES FABRIQUES

JMT Product, l’habillage horloger à son plus haut niveau Société anonyme locloise fondée en 2012 à partir des initiales de deux prénoms, Jean-Marc et Thierry, JMT Product, est un fleuron de la cotrai tance horlogère. L’entreprise rachetée en 2019 par Boucledor a pour vocation de se distinguer par un savoir-faire irréprochable et l’utilisation de technologies de production modernes. Son parc de machines ultra performantes lui permet de réaliser des pièces complexes dans de nom breuses matières. En passant du développement à la programmation et l’exécution par les commandes numériques, son personnel qualifié applique avec rigueur les normes en vigueur pour une qualité et une précision indispensable à son secteur. Spécialiste de l’usinage en barre et du décolletage, cette fabrique réalise de nombreux types de pièces pour le domaine de l’habillage: lunettes, réhauts, carrures, cercles d’emboî tage, fonds, couronnes, attaches et maillons de bracelets. Elle met un point d’honneur à user de moyens de contrôle en adéquation avec la complexité des pièces qu’elle manufacture. _PPDC n

www.jmt-product.ch

51 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

SIS, l’esprit Manufacture et plus encore

SIS est l’un des porte-drapeaux de la filière luxe en pleine croissance, une activité dont les fondamentaux re posent sur la longue tradition horlogère des plateaux du Jura français.

Le luxe en mode start-up industrielle Les manufactures de SIS produisent des bracelets de montres, de la maroquinerie, de la gainerie pour l’industrie du luxe, pour les grandes maisons en France, en Suisse et à l’international. Si la technologie est bien présente, notamment au niveau de la préparation des cuirs et des coupes, la fabrication repose toujours sur le travail des mains habiles, celles de centaines de maro quinières et de maroquiniers, véritables artisans de la bienfacture.

L’entreprise connaît une croissance phéno ménale durant ces 20 dernières années. Les habitants du Haut-Doubs n’en reviennent toujours pas: ils ont vu soudain fleurir au cœur de leur Jura, de nouveaux sites in

SIS Group emploie plus de 1200 personnes sur le premier plateau du Jura français. Son métier? Fabriquant de maroquinerie de luxe et de bracelets.
52 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 MATIÈRES Maroquinerie, petite maroquinerie & accessoires : le choix des matières et des couleurs Jean-Yves Chauvy, directeur général: «Nous avons une politique de partage des résultats: 50% sont systématiquement reversés aux salarié.»

La rencontre se fait naturellement, à Valdahon, dans les locaux de la Manufac ture de Maroquinerie dont il est le DG. Nous sommes au cœur de l’arc jurassien français, il arrive tout droit de la Chaux-de-fonds où il réside. Un frontalier en sens inverse donc? «Dans ce sens-là, c’est plus facile, il n’y a pas de bouchon…» s’amuse-t-il.

Son parcours commence il y a vingt ans par une rencontre entre le fondateur de SIS, Jean-Pierre Tolo, et le jeune chef d’orchestre qu’il est, trompettiste de formation. Il découvre l’industrie, c’est le coup de foudre. Il se passionne pour le «bien manufacturé.» Puis, seul aux commandes de l’entreprise, il en rédige la partition, met en musique le travail de ses collaborateurs. Au jour le jour comme au long terme, toujours en quête d’harmonie, il en a fait une affaire de chef d’orchestre…

Côté recrutement, soignez-vous votre image de marque ‘employeur’?

C’est un tout. Par exemple, chez SIS, nous sommes convaincus que le sport joue un rôle important sur la santé morale et physique de nos collaborateurs. Nous avons donc décidé de mettre en place une structure permettant de pratiquer une activité sportive au sein même de l’entreprise.

Quel futur pour le cotraitant du luxe?

Il sera attractif, inovant et anticipateur. Certes, il y a la question clé de la com pétence et de l’engagement de nos collaborateurs. Il y a surtout, c’est détermi nant, l’anticipation aux côtés de clients. Dans cette optique, nous avons créé «SIS Trend»: une fois par an, notre département ‘produits’ rassemble en un lieu original toutes les matières ou innovations technologiques collectées. C’est l’occasion de partager avec nos clients des moments privilégiés de création et d’échange sur les projets actuels et futurs. Le tout dans un cadre atypique, en dehors des sentiers battus.

dustriels pouvant accueillir 250 personnes chacun. Impressionnant! On peut littéra lement parler de start-up industrielle, d’un esprit de conquête qui ne cesse de guider le développement et la croissance de cette entreprise particulière dotée d’un réel sens de l’humain.

Horlogerie et maroquinerie, à portée de frontière Si l’expertise maroquinière s’est clairement

imposée comme le principal de ses débou chés, l’horlogerie et ses savoir-faire histo riques restent bien présents dans l’ADN de SIS. À l’adresse des plus prestigieuses marques, à partir de maquettes et de pro totypes, l’entreprise est capable de produire autant les petites séries que les grands volumes. Elle est aussi à même de gérer les flux logistiques de ses clients. L’horlo gerie bénéficie alors à plein, et à son tour, de l’expérience acquise en maroquinerie de

Pour l’amour d’EMA?

«Nous avons créé EMA, l’école de Maroquinerie d’Avoudrey. C’est une grande fierté. Dans ce secteur il s’agit d’une première en France. Elle est un atout majeur dans notre politique de recrutement, car depuis 2011, nous avons formé plus de 1300 stagiaires (de 11 à 15 semaines), ce qui a abouti à plus de 900 contrats d’embauche. Le processus d’admis sion est centré sur une recherche d’habiletés et d’aptitudes. Du coup, ce cursus de formation est ouvert à tous sans critère discriminant d’âge, de diplômes et d’expérience.» _LS

luxe. Une discipline qui, elle aussi, requiert son lot d’exigences. Retour d’ascenseur en quelque sorte, la boucle est bouclée. n www.sis-fr.com

*Business Development Manager France pour le JSH, Président de www.sage366.com, consultant pour la filière luxe.

MATIÈRES
EMA: «Chacun peut saisir sa chance et accéder à un métier noble, celui d’Opérateur en maroquinerie»
Rencontre avec Jean-Yves Chauvy Avoudrey, berceau de SIS Group
53 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Coutellerie: l’horlogerie à fleur de manche

Se placer sur la place des Halles à Neu châtel, sa devanture sur votre côté gauche, regarder au loin, très loin, le lac, les cimes qui en émergent aux confins de l’horizon…

Les Halles, l’âme à vif C’est bien ce paysage somptueux que ré vèlent les reliefs du manche en argent de cet incroyable couteau conçu par la Cou tellerie des Halles, une maison fondée en 1898 à Neuchâtel.

Est-ce sa posture d’indécrottable curieux qui lui ouvre autant de portes? Les clients de son enseigne historique sise à Neuchâ tel, Place des Halles, entrent pour une bricole. Ils en ressortent des étoiles plein les yeux… Patrick Goussard fonctionne ainsi. Il passe vite à l’étape de la concré tude, celle qui transforme les perspectives

Une gouacheuse peintre minia turiste œuvre aux esquisses du couteau «Canton’Halles»

Un tel couteau peut-il être fait en plusieurs exemplaires?

La répétabilité est possible, mais ce ne sera jamais exactement la même pièce.

C’est toute la beauté de l’artisanat et des pièces uniques.

motif, le lac et ses montagnes vus depuis la Place de Halles à Neuchâtel

54
MATIÈRES
#JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

présente peu après au magasin. C’est parti, le courant passe. Vincent Michel, cadra nier d’art, embarque ses équipes dans un challenge inédit: gravures fines sur argent et émail grand feu… Ou l’hommage d’un

manche de couteau aux arts horlogers. Sublime, lointain, le paysage lacustre alen tours, transcendé.

La valse des matériaux et des techniques pratiqués en horlogerie, le hasard de ses rencontres ou de ses implications volon taires et curieuses dans les univers horlo gers qui fleurissent en ces terroirs locaux accoucheront c’est sûr d’autres œuvres mémorables. Toutes pétries d’arts micro mécaniques, de passions cousines et de matériaux mythiques… Tout l’inspire, de la pierre de Hauterive aux grains de tourbière pour les manches ou les écrins de ses lames. Décidément, grâce à lui, l’horlogerie s’invite sans complexe dans la coutellerie. n

https://bit.ly/cdh13

MATIÈRES
Le manche en argent gravé main, édition spéciale émail grand feu

Silvant, la passion de la laque

La laque, une matière d’exception qui offre d’infinies possibilités de création!

Elle est un toucher, une profondeur, un «ressenti à l’œil». Venue de Chine, elle est devenue, avec le temps, une matière, une technique sans frontière, universelle.

Esthétique et propriétés techniques

La laque peut être brillante ou mate, pail letée ou gloss, texturée, guillochée, sablée, non chromée... Elle peut même intégrer les poudres d’or ou de diamant. A la demande des acteurs qui l’utilisent, les coloristes mai son de Silvant parviennent, à partir d’une base et de pigments à offrir une infinité de couleurs et de multiples traitements de surface. S’ouvrent alors, pour les marques et leurs créatifs, en toute liberté, de vastes horizons de possibles.

Silvant propose une «laque céramique» qui, composée de 60 à 70% de poudre céra mique, devient de 50 à 100 fois plus dure que la laque naturelle tout en disposant de propriétés exceptionnelles. Un nouveau matériau en somme, très résistant, qui ne casse pas. C’est un peu comme si la dureté de la céramique et la beauté de la matière naturelle s’étaient mariées pour le meilleur. Dotée d’une soudaine élasticité, elle sur vit avec succès aux tests des ultraviolets et s’inscrit dans une durabilité esthétique qu’aucune usure du temps ne parvient à ternir.

Comment procède-t-on?

On applique la précieuse résine en plusieurs couches successives de 1/100ème d’épais seur, jusqu’à quinze, qu’on pourra ensuite polir. D’ailleurs, c’est cette opération de

Quelques chiffres

20% de croissance annuelle continue depuis 20 ans 4 sites, 300 collaborateurs 2000 mètres carrés supplémen taires à Maîche (F)

30 km, le rayon dans lequel se trouve les cotraitants de Silvant 24h sur 24, le rythme soutenu des 5 axes ultramodernes

50 artisans polisseurs formés d’ici 2024 via l’école créée

La laque au service de l’horlogerie. Une infinité de possibilités, un horizon de décors et de finitions

Groupe industriel né en 1976, Silvant est spécialisé dans la fabrication de composants métalliques pour les industries du luxe, y compris l’horlogerie, son marché d’origine.
56 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 MATIÈRES
«Nous mettons en synergie les techniques anciennes et les plus modernes: toujours obtenir le tendu parfait d’une laque qui doit rester artisanale»

Rencontre avec Raphaël Silvant

Elle a lieu au siège de l’entreprise, à Damprichard, non loin de la fron tière. Ici, les paysages sont verts et bleus, authentiques, témoins de tant d’histoires d’horlogerie et d’échanges franco-suisses. Raphaël Silvant, dynamique PDG du groupe qui porte son nom: «Nous sommes une force de proposition au service de la créativité des marques, nous œuvrons en totale confidentialité pour les plus grandes maisons du luxe, en France, en Suisse et à l’international.»

Interview complète à lire prochainement sur le magazine horloger online français anglais Swiss-Watch-Passport.ch

polissage qui donnera de la profondeur aux objets, qui les sublimera. Il y a la laque champlevée, la laque cloisonnée, déposée à la main, à la seringue ou au pistolet. Les techniques sont nombreuses. Avec pour seule ligne de mire, l’obtention d’une laque tendue, aboutie, «sans pli», polie miroir ou mat. Des surfaces domptées par une exper tise de «gestes particuliers.»

Grâce aux opérations de finition, le métal, souvent précieux, va pouvoir être révélé grâce aux vertus de la laque. On peut même y déposer de l’or 24 carats. On dit alors que la laque va «habiller le métal», qu’elle va lui offrir une chaleur, une profondeur. Un «touché chaud», quasi organique, qui pro cure des sensations agréables et délicates. Au point que l’on se prenne à rêver un jour d’une laque parfumée… n

www.silvant.com

*Business Development Manager France pour le JSH, Président de www.sage366.com, consultant pour la filière luxe.

MATIÈRES
«Nous serons de plus en plus «co»: coconcepteur, codesigner, co-développeur»
Lunettes de montres laquées
57 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Verre minéral, le dernier sorcier

Les instances muséales et les marques les plus prestigieuses sont en alerte. Les collectionneurs et les maisons de vente aux enchères aussi. Christian Calas est le seul, le dernier, à maîtriser les secrets du verre minéral.

Une page de l’histoire suisse

Si les garde-temps sont passés au verre saphir inrayable, après s’être offert la parenthèse du plexiglas, l’artisanat du verre minéral du début du siècle, le verre blanc, n’a pas le droit de disparaître. Car qui pourra alors remettre en état une pièce historique, remplacer un verre abimé, cassé ou perdu?

L’histoire du verre de montre est étroite ment liée aux succès et aux crises de toute l’industrie horlogère. Forcément mouve mentée, cette histoire est liée au nom de Tony Vaurillon qui achète «Les Moulins David» en 1898. L’entreprise fabriquait déjà des verres de montre depuis 1855 le long du quai du Seujet à Genève. Au fil des évolutions de l’industrie horlogère, il trans forme progressivement ce qui était un ate lier d’artisanat en véritable industrie. Son

Son métier est en danger, le matériau qu’il travaille devient de plus en plus difficile à trouver. A l’heure d’une retraite en perspective, Christian Calas voudrait transmettre son savoir. Les plus grands s’en émeuvent.

fils reprend les affaires après sa mort, il en fera une Société Anonyme en 1931.

La reprise

Au milieu des années 70, l’arrivée de nou velles techniques de production, la concur rence et la crise horlogère, sonnent le glas de l’entreprise. Le nom «Vaurillon» se voit sauvé par un ex-employé qui rachète une partie de l’outil de production et des stocks de verres. Durant 25 ans, soit jusqu’en 2006, il continuera d’exercer sous l’en seigne «Atelier Vaurillon.» Puis il passera le flambeau de cet artisanat désormais confi dentiel à Christian Calas, cuisinier originaire du Sud-Ouest de la France qui y voit l’occa sion d’une reconversion placée sous le signe du changement et de l’indépendance.

Le nouveau venu se forme durant plus d’un an et fait de cet atelier Rue des Maraîchers à Genève un mélange de caverne d’Ali-Baba et d’antre d’alchimiste! Un lieu rempli de chaleur humaine et d’annecdotes. Chris tian Calas raconte avec fierté et passion ces extraordinaires pièces provisoirement orphelines de leur verre. Son accent enso leillé décrit ses fours ou encore les diverses meules qui lui permettent de refaçonner les verres brisés, de rectifier les endomma gés. S’il exhibe volontiers son chalumeau (photo), il se montre plus réticent au sujet de son fameux «marteau à bomber le verre.» n

Contact: ateliervaurillon@hotmail.fr Entre la réception et la livraison, compter 1 à 2 semaines

Patrimoine, opération sauvetage

Christian Calas est aujourd’hui en Suisse le dernier arti san capable de fabriquer sur mesure pratiquement tous les verres de montres dont les collections privées ou les SAV des grandes maisons pourraient avoir besoin. Bien que capable de produire également du Plexiglas ou du verre saphir, son expertise et surtout la demande se concentrent essentiellement sur le verre minéral, du plus minuscule à celui d’une horloge murale.

Être le seul dépositaire d’une telle expertise ne va pas sans une forme de responsabilité. Car ce patrimoine est essentiel à la conservation et la réparation d’objets ines timables. Or, âgé de bientôt 61 ans, Christian Calas sait trop bien qu’une telle transmission concerne aussi les grands noms de l’horlogerie qui constituent la clientèle régulière de l’Atelier Vaurillon. Sans lui, ils se retrouve raient pratiquement privés de toute autre alternative.

Un projet est donc à l’étude: assurer financièrement, sous une forme de mécénat, à la fois l’année et demi nécessaire à la formation d’un repreneur, et également la pérennité financière de l’atelier, lequel garderait sa complète indépendance vis-à-vis de la ou des marques y participant. Une feuille de route qui prévoit aussi le financement de la formation de plusieurs personnes his toire de limiter le risque et de prévenir toute perte de ce savoir-faire irremplaçable.

58
#JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
MATIÈRES
Altair Consulting SA 3D Soft - 3D Print - 3D Scan Impression 3D Pro Surfaces Haute Qualité Résines Pro Scanner 3D 15 mu Envision One E1 Impression en continu ! D4K Pro entrée de jeu VIDA , P4K et Xtreme Vente Formation et support Service impression 3D Projets Altair Consulting SA 1228 Plan-les-Ouates 109 chemin du Pont du Centenaire www.altair-consulting.com

Métiers

A contre-emploi

Récidiviste. René Beyer endosse parfois la combinaison d’apiculteur. Il produit du miel à partir de ruches installées sur les toits de sa bâtisse séculaire au 31 de la Bahnhofstrasse à Zurich.

60 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Talents parallèles, le dossier

Les masques tombent! Ils se prennent pour des pros dans des métiers qui ne sont pas officiellement les leurs. Et ils s’en tirent plutôt bien. Hors horlogerie, les voilà qui exercent, avec la noblesse des vrais ama teurs, des jobs insolites, des hobbies pas sion. Leurs «secondes professions» nous les révèlent différemment, nous les rendent plus attachants…

René Beyer

Premier portrait de cette série, l’horloger propriétaire de la Chronométrie Beyer à Zu rich, enseigne familiale synonyme de pres tige. Le voilà qui s’est intronisé «animateur» télé. Il a acquis le matos et se déplace avec une équipe de tournage pour interviewer ses illustres invités… Comme le journaliste historien Nick Foulkes, auteur de livres horlogers et président du jury du Grand Prix d’Horlogerie. Coupez, la caméra tourne! Les «Beyer Talks», c’est le nom de son format-émission, se répandent sur la toile et entendent se tailler leur part d’audience dans le gâteau du streaming horloger.

Conservateur, éditeur. Tels sont encore les autres métiers de René Beyer. Son Beyer Museum vient de fêter son 50ème anniver saire et son magazine «Beyond» en est à sa 35ème édition. Reste qu’il est surtout horloger, élève du fameux professeur Chaux-de-Fonnier feu Jean-Claude Nico let, premier prix Gaïa.

61 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Suivez-nous sur www.cafeleman.ch CAFÉ LÉMAN SA - 17 AVENUE DE RHODANIE, 1007 LAUSANNE - TEL. : 021 546 86 76
inoubliable !
une table
carte
pour une expérience
Réservez
et consultez notre
sur :
Chaque dimanche Café Léman vous invite à une croisière gourmande à bord de la magnifique flotte belle époque de la CGN.

Visages en vue, les faces cachées

Et si l’un des enjeux majeurs de l’hor logerie, à savoir organiser d’ici 2026 la formation d’environ 4000 nouveaux postes, passait aussi par la manière dont s’épanouissent certains en marge de leur métier. Le défi principal? Inciter les jeunes à se diriger vers le secteur.

Thiébaut Bentz, validé par Booba

On le réclame pour son expertise en mar keting et produit. Son MBA Luxe en poche, il sévit dans ce domaine d’abord chez IWC puis au sein de Vacheron Constantin, A. Lange Söhne, les Boutiques Tourbillon, Ja quet Droz, Harry Winston, Maurice Lacroix. Certains de ses employeurs n’hésitent pas à l’impliquer dans la composition des mu

siques dont la communication a inévitable ment besoin. D’ailleurs, il co-fonde l’agence Slide Music qui fabrique du sur-mesure musical et fait du sound designing, aussi pour l’horlogerie.

Sa collaboration entre 2016 et 2020 avec l’artiste Kamisa Negra (01), lui ouvre la voie des millions de vues, puisqu’une cover a été validée par Booba sous les feux ca thodiques de la Nouvelle Star. Auparavant déjà, dans le cadre du label parisien Wor kaholic, il avait collaboré avec des artistes comme Bakar, Tunisiano ou… Diam’s. Son ambition? La production d’un nouveau projet musical avec au bout, une scène en 2023.

Ils ont plusieurs vies. Leurs curiosités insatiables, leurs rêves d’enfant ou leurs talents naturels se réveillent dès que le temps leur en laisse le loisir. Portfolio de profils surprenants, parfois improbables, toujours touchants.
MÉTIERS
63 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
01
Thiébaut Bentz sous les couleurs de Maurice Lacroix

Aram Petrosyan, design et baguettes Avec son arrivée au sein de la marque Kerbedanz nait le nouvel acronyme CDO, Chief Design Officer. C’est dire si sa position est vitale au sein d’une marque de niche, sise à Neuchâtel. Entre autres fééries d’un sur-mesure à haute valeur chronométrique ou joaillière ajoutée, il est connu pour avoir dessiné le Maximus, record du monde de la plus grande cage tourbillon jamais insérée dans une montre-bracelet. Après son école d’art, il étudie l’ingénierie en université poly technique avant de se mettre à son compte pour dessiner des bijoux. Des arts joailliers à l’horlogerie, il n’y a qu’un pas. Il co-fonde la marque Kerbedanz. Dès lors, de son bureau à son studio, il n’y a que cette paire de baguette qu’il sait de temps à autre troquer contre ses crayons et pinceaux. Histoire de se retrouver, du haut de son tabouret de batteur et de ses cymbales «Zildjian», aux commandes de sa batterie brandée «Pre mier.» Là, il revisite ses idoles: Ian Gilan, voix emblématique de Deep Purple, Tommy Iomi des Black Sabbath.

Ok, il est resté très rock’n roll, très Van Halen ou Led Zeppelin. D’ailleurs, son bat teur fétiche, John Bonham, n’est jamais loin. Vous ne regarderez jamais plus une Kerbedanz de la même manière. Difficile d’imaginer qu’un si grand écart soit pos

sible entre les sonorités sauvages et éner vées et la douceur calme, rassurante, qui se dégage de ce créatif pur jus, jamais à court d’écoute et d’idées. «Pour moi, une montre est comme une musique. Il ne peut y avoir de fausseté. Chaque détail est comme une note pure. Parfois, j’ai l’impression que lorsque je regarde une montre, elle diffuse de la musique.»

Anais Josipovic, résilience et mental Intimement liée à l’expansion d’Acrotec, celle qui a failli être sportive professionnelle – elle pratique la natation dès l’âge de 6 ans et flirte avec la boxe jusqu’aux portes des Champion nats de France – débarque avec sa licence en Management chez Vardeco historique ment la première société du groupe. Esprit de compétition, mental de gagneuse. Mais la boxe l’éreinte un peu trop. Elle troque alors ses gants et ses trop fréquents coups à la tête, pour une autre envie de gagner: 14 ans déjà qu’elle franchissait le seuil de ce joyau naissant de la haute-précision indépendante. Rattachée depuis 7 ans à la holding, elle gère la «communication et l’événementiel» (02). Comme elle a encore du répondant, la voici qui rejoint, après le boulot, la Jura Fight Aca demy de Courroux. Elle y enseigne, aussi à des enfants, la boxe light-contact (03). Si elle reste désormais dans l’antichambre du sport d’élite, l’idée de combattre la titille parfois.

64 MÉTIERS #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 02

D’ailleurs, aux mômes qui suivent ses cours, elle inculque des valeurs qui surpassent la pure quête de performances et de résultats. «Ce sport réclame tellement de concentra tion et de dépassement de soi que dans le quotidien, tout parait plus simple, plus ac cessible», explique-t-elle. «Pour exister dans une salle de boxe, il faut savoir se placer, sinon on est dans les cordes ou on regarde les autres faire. C’est la même chose dans la vie professionnelle.»

Soudain, une autre discipline l’attrape au vol. Le yoga anti-gravity (04) ou yoga flight. Drôle de pratique qui, ouverte aux rouillés de l’exercice physique comme aux sportifs, mixe yoga, gymnastique, danse

MÉTIERS
03 04 SIMPLE CONVIVIAL SANS FIL witschi.com LE
PRECISION IS PRECIOUS
CHRONOMASTER ® AIR AVEC SON NOUVEAU TERMINAL WITSCHI.

et art des figures aériennes. «Se retrou ver la tête à l’envers, ça vous remet les idées en place» assure-t-elle, tout louant les élongations consenties, l’anti compres sion, l’oxygénation des vertèbres ou du cerveau… J’irai certainement tester un jour sa formule. Ou, hasard d’une confession supplémentaire, l’inviter tout bonnement à rejoindre le designer Aram Petrosyan dans son studio. En effet, surprise, elle sait aussi taper sur une batterie…

Vincent Daveau, une plume journalistique sous l’armure

Vincent Daveau a l’horlogerie dans la peau. Horloger de métier, historien, il est aussi journaliste. Seulement voilà, il partage le peu de temps qui lui reste entre la naviga tion de plaisance sur un voilier de tradition et l’histoire médiévale. Ancien enseignant d’histoire géographie, spécialiste du MoyenAge durant ses études et de l’horlogerie au XVIIIème siècle, il a créé avec Ophélie Rivault, photographe inspirée par «l’Heroic Fantasy», une association de reconstitution médiévale pour son fils, lui aussi passionné par cette période.

Pas question de faire les choses à moitié. Ainsi, l’activité débutée avant la pandémie de Covid, amenée à maturation durant les confinements successifs, le pousse à réflé chir à une nouvelle vie. Sans renoncer bien sûr à son premier métier de journaliste spé cialisé en horlogerie. Alors, avec son asso ciée et sa petite équipe de combattants du XVème siècle, ils ont animé les kermesses d’écoles, participé à des week-ends médié vaux et présenté leurs propres spectacles sur un terrain acquis en bordure d’une rivière, en Normandie. Mais il manquait encore à cet horloger fou d’histoire, une vraie machine à remonter le temps.

Depuis peu c’est chose faite car ce cheva lier des temps modernes vient d’acquérir le Château de Sorgues dans l’Aveyron, en France, afin d’offrir aux visiteurs de vivre une expérience médiévale immersive, le temps d’une soirée ou d’un week-end. En ces lieux nichés au creux d’une petite vallée où chante une rivière à truite sortant d’une

résurgence dans la falaise située à quelques centaines de mètres de là, il sera possible dès l’été de penser, manger et d’apprendre à se battre comme le faisaient les hommes et les femmes ayant vécu entre le Xème et le XVème siècle. Et pour les plus motivés, de suivre à partir du deuxième semestre 2023, des cours d’horlogerie afin d’assem bler leur propre montre dans ce lieu pensé par son propriétaire pour offrir à tous une salutaire échappée: voyager dans le passé et profiter d’un moment unique pour reprendre la main sur le temps qui nous échappe à force de le laisser filer.

66 MÉTIERS #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Stéphane Cornioley, cadrans et virtuosités

Dès l’âge de 5 ans, il souffle dans une flûte à bec. Puis dans une clarinette, enfin dans un saxophone. Mais il rêve de tâter du micro, d’être chanteur de rock. Les années 80 voient donc la naissance d’un groupe, avec les copains de son village. Au Mandement à l’époque, une région de Genève, quel ado n’avait pas goûté aux riffs de guitare du groupe Metro? Stéphane venait de passer du souffle au manche. Ambiance, souvenirs indélébiles, premier disque en 1994. Et un autre certainement en 2023, avec à la clef, quelques scènes festivalières. Profession nellement, son nom est synonyme en hor logerie d’une excellence rare. Il entre aux Cardraniers de Genève en 2005, il en est le directeur administratif. L’apparente simpli cité d’un cadran, c’est ainsi qu’il le percevait

avant, s’ouvre sur un univers d’exigences. L’esthétique, certes, mais aussi la tech nique, les techniques. Devenue réfé rence au monde d’une horlogerie fine et ultra soignée, la fabrique qu’il dirige résonne de valeurs chères à cette musique qui ne l’a jamais lâché: «la créativité est omniprésente, celle des cadrans rentre en résonance avec celle de la musique. La musique est utile lorsqu’il faut comprendre et diriger une équipe. Car tous, pour travail ler ensemble, doivent avoir un but commun, privilégier l’écoute, la cohérence et surtout, répondre à une vibration commune...» assuret-il. On parle ici d’un orchestre d’une quarantaine de musiciens...

MÉTIERS

4000 pros à former: JSH s’offre aux élèves Réalisée tous les 5 ans, l’étude est tombée: selon la Convention Patronale, l’horlogerie devra former jusqu’à 4’000 professionnels d’ici 2026. Un défi de taille: attirer suffisamment de jeunes pour répondre aux besoins en effectif. Fidèlement, le journal suisse d’horlogerie JSH Ma gazine consacre dans chacune de ses éditions, des sujets orientés formation, transmission des savoirs, valorisation des professions moins médiatisées. Aussi, au fil de por traits parfois inédits, comme celui dans ce numéro de l’Ate lier Vaurillon, la mise en lumière de métiers rares, parfois en voie de disparition. Dans sa distribution également, JSH s’offre de bon cœur aux élèves des Centres de formation et Écoles en Suisse. Devenir un «point agréé» JSH? _ JAG n presidence@jsh.swiss

Joray-Wyss, au-delà des roues Certes, l’horlogerie a besoin de roues, de micro-roues. Mais comment, d’un si petit composant, si particulier et clairement pas si facile à fabriquer, est né un pareil bâtiment, soit 3’000 mètres carrés peuplés par plus de 120 collaborateurs? Une Manufacture encore appelée à grignoter, sur la commune de Delémont, quelques espaces supplémentaires et déjà conceptuellement prévus. Ainsi, partant de la roue simplisssime, nue, Joray Wyss - Pivodel s’est mise à maîtriser intra-muros toutes les opérations qui s’y rattachent: mobiles, assemblages techniques, pignons, outillages... La possibilité donc de répondre aussi aux soifs de volumes des marques haut de gamme et des groupes. Sortent annuellement de ses murs 40 millions de pièces. Et puisqu’avoir son anniversaire en plein traumatisme pandémique ça calme un peu (la société fut fondée en 1941), 2023 sera l’année des célébrations. Au fait, que fête-ton? Le secret des secrets: Joray-Wyss ne fabrique pas les roues comme les autres! Son perçage du trou de centre, la dernière opération, est d’une précision de concentri cité inférieure à 0,010 quand la concurrence se situe entre 0,015 et 0,020! _JAG n www.joray-wyss.ch

Formation micromécanicien: l’avenir sourit aux décolleteurs Être jeune et se retrouver à la tête d’une ma chine qui vaut le million de franc? C’est possible au sortir d’une formation de décolleteur! Du côté de Tramelan tout se mélange, à l’image de ces forêts et de ces cours d’eau qui sont l’origine même du décolletage et du taillage. C’est là que siège l’association AFDT dont la directrice Joëlle Schneiter, est également depuis 14 ans une cheville ouvrière de CIP Technologie. Tombée dans le «décolle tage» depuis toujours pour avoir fait son apprentissage chez Swissmetal Boillat, elle est à la tête d’une institution, l’Association des Fabricants de Décolletages et de Taillages, qui regroupe plus de la moitié des entreprises du décolletage, soit 70 membres. _JAG n www.afdt.ch

MOMENTS

Astrid Soyez, commissaire-priseur

tudes de droit, puis à Sciences Po Paris, six ans à l’École du Louvre et deux années de gemmologie… voilà qui aurait pu lui faire tourner la tête. Il n’en est rien.

Sa collaboration avec l’horloger Romain Réa depuis 5 ans, à Paris pour commencer et depuis 2 ans à Genève, a été pour elle une véritable révélation. Elle lui a mis le pied à l’étrier en collaborant pour la Maison Anti quorum à Genève où elle coordonne aussi chaque année les ventes aux enchères de montres à Monaco. Depuis plus de quinze ans, Astrid Soyez remet chaque jour l’ou vrage sur le métier en considérant le monde des ventes aux enchères comme un foison nement d’éléments qui demande d’être polyvalent, et dans lequel elle apprend tout le temps et où elle ne s’ennuie jamais.

Pour elle l’horlogerie est à la jonction entre le génie humain et le beau, entre une œuvre d’art et un objet du quotidien. Les montres sont un instrument de vie et les témoins de notre histoire. Et même si ce métier réclame un investissement person nel considérable, elle l’exerce avec passion en se disant chaque jour que l’avenir appar tient aux gens qui savent garder la notion du temps. n

Dates clefs

2017-2018: stages chez Cornette de Saint-Cyr et au département «Livres et Manuscrits» chez Sotheby’s Paris.

Depuis 2018: collaboration avec l’expert horloger Romain Réa à Paris en tant que responsable des ventes aux enchères.

Depuis 2020: collaboratrice chez Antiquorum Genève en tant que Global Sales coordinator et Manage ment Assistant.

Le monde des départements d’horlogerie de maisons de ventes aux en chères n’en finit pas de dévoiler des personnalités qui méritent d’être ren
contrées. Chez Antiquorum, un visage rayonnant sort de l’ombre.
MÉTIERS
69 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Liliane Murenzi, senior designer

A fleur de sensibilité, Liliane Murenzi est une artiste passionnée d’aquarelle et une designer accomplie. «Le petit plus pour l’amour du détail fait toute sa différence» glisse-t-elle.

L’

objet précieux est lié à l’émotion par une démarche artistique. Une matière, une forme, des couleurs harmonieuses, autant de significations importantes. Inno vation, élégance, patience et confort résu ment les quelques étapes et secrets qu’elle nous dévoile pour ennoblir les mouvements et les habillages horlogers.

Sources d’inspiration multiples, créativité sans limites «La curiosité est indispensable, elle inspire la créativité. Il faut avoir l’esprit ouvert, à l’affût de tout ce qui nous entoure, comme les tendances du monde de la mode, de l’architecture et même de l’industrie élec tronique. La maîtrise du 3D est indispen sable, tout est volume» avance-t-elle. Très réactive, elle a un sens de l’observation bien aiguisé. Passion, créativité et analyse sont ses qualités. «Ma grande satisfaction est de pouvoir contempler une création en train de naître.»

A quoi peut ressembler un cahier des charges pour une commande? «Il n’y a pas de protocole défini, cela dépend de la marque ou de l’envie du client. Pour Ba111od, c’est différent. Nous ne recher chons pas les modèles tendance. Notre modèle économique n’est pas traditionnel. Nous osons tout nous permettre, nous bousculons les codes» explique celle qui fonctionne par «flash visuel, inspirée par l’architecture en terme de matière, de forme et de géométrie.» Et de conclure «je ne crée absolument aucun croquis.» n

MÉTIERS 70 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Créatrice de la Lily chapitre 4.2, tourbillon pour femme

L’excellence se lit dans chaque détail. Elle commence par visualiser le boîtier qui est la partie la plus importante de la montre, celle où il est possible de s’exprimer le plus. «Sa forme est importante, car elle épouse le mouvement. Quant à l’archi tecture du cadran, elle va condi tionner mon travail. J’imagine les matériaux utilisés, comme par exemple pour ce modèle, l’or rose 4N et les diamants naturels qui ex

priment la pureté, le romantisme et la sensualité. C’est un métal précieux, intemporel, qui se raye difficilement. Je me focalise sur la taille et la forme des aiguilles, sur les contraintes techniques comme les cornes, le diamètre du mouve ment, puis je crée la forme. Pour un seul calibre, je peux imaginer plusieurs déclinaisons.» Côté caractère: «Je suis une éternelle insatisfaite. L’avantage, lorsque je crée un modèle Ba111od, c’est

Parcours solennel: son CFC de bijoutière-joaillière à l’École d’art de la Chaux-de-Fonds en poche, Liliane Murenzi parcourt durant 16 ans divers bureaux de design horloger, dans le canton de Neuchâtel: réaliser à la main les premières esquisses, conce voir et dessiner l’objet pré cieux… Aujourd’hui, au sein de la marque horlogère Ba111od, elle pratique son langage propre, respectueux de l’ADN maison. S’assurer que l’œuvre aura une belle vie.

que j’ai un stop final. En règle générale, je travaille vite, surtout quand j’ai l’inspiration, je donne le meilleur de moi-même.» Quelle est sa clé du bonheur? «Me sentir épanouie dans ma vie person nelle, familiale et professionnelle. La confiance qui m’est accordée par mon directeur Thomas Baillod, le sentiment d’appartenance qui me lie aux autres membres du team, ce bel équilibre qui me rend heureuse.»

MÉTIERS 71 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Artisans de la passion: 10 ans et déjà dans la peau d’un horloger!

Les Artisans de Genève lancent «Arti sans’ Playground», un nouveau concept d’immersion horlogère pour les plus jeunes. Ces après-midis de partage et d’initiation horlogère s’adressent aux enfants entre 9 et 13 ans. Dans la peau de l’horloger (ou tout du moins dans sa blouse), il leur est proposé de découvrir l’horlogerie traditionnelle et ses savoirfaire. Leur fondateur, John Isaac, est un récidiviste: précurseur, il y a une quinzaine d’années, il avait déjà lancé «John Isaac Little», une marque consacrée aux enfants.

La valeur n’attend pas le nombre des années. On peut à 10 ans être passionné d’horlogerie au point d’avoir envie d’y plonger les mains! Ou encore ignorer l’horloger qui sommeille en nous ainsi que la révélation qui fera tic et tac toute une vie....

La customisation, parcours de connaissance Tout commence par une brève présentation théorique des fondamentaux qui permet aux néophytes de comprendre comment fonctionne une montre et aux plus aguer ris de réviser leurs acquis. Puis, on passe rapidement à la pratique... Car le principe même de ces ateliers est de permettre à nos horlogers en herbe de toucher du doigt toute la complexité d’une montre méca nique.

Ils suivront de manière accélérée le même parcours qu’un garde-temps customisé par les Artisans de Genève. Tout commence par un dessin, l’étape créative où l’artisan maté rialise l’idée qu’il se fait de la montre idéale avec son cadran, ses aiguilles, ses couleurs

Commentaire: à l’heure des gadgets connectés qui fleu rissent aux poignets de la nouvelle génération, dans ces temps où le «no watch» gagne du terrain, rien ne garantit que les vieilleries mécaniques aient encore la côte d’ici quelques années. La transmission de la passion et des savoir-faire sont donc deux éléments essentiels. Tant pour susciter de nouvelles vocations d’horlogers et arti sans capables de réaliser les plus beaux garde-temps que pour titiller de nouvelles vagues d’«irrationnels» prêts à craquer pour des objets aussi onéreux que futiles.

et ses diverses finitions. Nos jeunes appren tis découvrent ensuite l’art de la décoration horlogère avec un maître artisan: initiation à l’anglage et au polissage, étapes essen tielles et complexes de la décoration des pièces d’un mouvement.

Enfin, ils passent derrière l’établi où, avec l’aide d’un horloger dédié, chacun d’entre eux va démonter et remonter un mouvementécole mécanique à remontage manuel... Phase essentielle, cette immersion leur fait prendre conscience de tout ce qu’il faut comme talent et comme composants minus cules pour faire batte le cœur d’une montre.

Récompense après l’effort Cet après-midi de «travail» s’achève autour d’un goûter. Tous partagent leurs impres sions et repartent avec un diplôme, une blouse et quelques photos souvenirs pour, espérons-le, partager plus loin cette expé rience. Et donner envie à d’autres enfants de s’intéresser à la belle horlogerie: chaque deux mois, places limitées à 4 enfants par atelier pour que chacun puisse bénéficier de l’aide de son horloger attitré... n

72
#JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
MÉTIERS

@watch_it_with_amandine a testé pour vous!

Jeune chroniqueuse et instagrameuse horlogère Amandine (voir le JSH de juin 2022) a inauguré le concept des Playgrounds avec les Artisans de Genève. L’occasion idéale de renforcer ses connaissances horlogères, tant théoriques que pratiques, et de partager sa passion avec des jeunes de son âge. «C’est vraiment cool de pouvoir se mettre dans la peau de l’horloger et de découvrir en vrai les différentes étapes de réalisation d’une montre. Tout particuliè rement pour moi qui veux devenir horlogère-designer. J’ai beaucoup aimé échanger avec le designer pour voir comment gérer l’équilibre des couleurs dans la montre et comment intégrer certains éléments qui me tiennent à cœur comme un nom ou un papillon. Ça m’a aussi plu de voir comment on décorait les pièces, même si ce n’est vraiment pas évident de faire quelque chose de propre… Enfin, j’ai adoré travailler sur le mouvement avec un horloger. C’est super complexe d’assembler ces pièces minuscules et c’est tellement magique de voir le mouvement se remettre en marche quand tout est bien remonté… un peu comme un cœur qui bat. Ça crée une émotion qui restera toute la vie et j’ai hâte de recommencer».

FEMTOprint, microdispositifs personnalisés. Libre d’exprimer votre créativité.

Sortez des sentiers battus et imaginez votre conception authentique. Grâce à nos capacités de micro-fabrication 3D dans le verre, d’en capsulation, de marquage et de traitements de surface, nous la réalisons afin de rendre votre produit unique et innovant.

Du développement produit, au prototypage rapide et à la production en série, nous sommes à l’avant-garde de la technologie donnant lieu à vos composants customisés et monolithiques, intégrant des fonctionnalités fluidiques, optiques et mécaniques.

Pour vos pièces dynamiques, optez pour un jeu optique entre surfaces réfléchissantes et dépolies, dépositions couvrantes, miroir ou semi-transparentes.

Avantages

• Liberté de forme, contre-dépouille et géométries complexes à haute précision, dans du verre minéral de qualité supérieure;

• Revêtements métalliques;

• Couches antireflet et colorées;

• Dépositions sélectives et en 3D.

MÉTIERS CADRANS | DISQUES DE QUANTIEME | AIGUILLES | APPLIQUES | JOAILLERIE
EN ISO 13485:2016FEMTOprint SA © 2022
L’innovation horlogère passe par FEMTOprint
+41 91 960 10 70 femtoprint.ch

Lady Tortue, si féminine

Concevoir une pure montre dame? Est-ce possible sans tomber dans les éternelles réduc tions dites féminines de modèles mâles, sans jouer avec la soi-disant tendance unisexe qui cache en fait l’énorme poids économique des petits poignets asiatiques, ou alors sans se réfugier dans la posture tendance de la dégenrisation. Reste qu’une femme sait ce qu’elle veut et, mieux encore, ce qu’elle ne veut pas. Ainsi, lorsque Philippe Belais de la marque Claude Meylan, une Combière d’excellence à l’aise dans sa suissitude et dont les codes iden titaires passent la nudité assumée des arts du squelette, demande à sa collaboratrice Pia de Chefdebien de concevoir un garde-temps féminin, rien n’est laissé au hasard. Sont alors explorées à fonds les attentes. Et tout dans l’apparente simplicité de ce qui deviendra la «Tortue Lady» respire la finesse et la sophistication. Y compris dans cette mi-transparence qui ne montre pas tout et se garde à dessein quelques zones d’ombres. Lumière, le calibre maison 7.75CM17, développé avec le célèbre motoriste TEC Ebauches à partir d’un ETA 2671, offre à son rotor une sortie de route désirable. Par une magie que seuls les maîtres horlogers sont à même d’expliciter, voici que cette masse oscillante se balade à 6h, comme libérée d’attaches, comme éprise de liberté. Son guilloché soleil est gorgé de scintillements au sortir de ses gracieuses allées et venues... _JAG n www.claudemeylan.ch

Marie Toullieux à la direction d’Infosuisse

Zenith, les montres de Charly Vermot

A l’invitation de Laurence Bondenmann et de Julien Tornare, respectivement responsable du patrimoine et CEO, les descendants et proches de feu Charly Vermot ont tous été réunis au Locle, à la Galerie du Patrimoine de Zenith. Un lieu devenu passage touristique, enrichi d’une expérience formatrice, désormais avalisé par Neuchâtel Tourisme. Modeste horloger habité de valeurs éthiques intraitables, Charly Vermot a ni plus ni moins inventé le concept de «désobéissance marketing»: en tenant tête à ses supérieurs désireux de passer au toutquartz, il avait obstinément refusé de détruire plans et outillages du calibre chronographe automatique maison, l’El Primero. Aujourd’hui promu héros horloger par tous les amoureux d’horlogerie dans le monde, en dépit des risques encourus, il est certainement à l’origine de la survie de la marque. Les deux montres qu’il portait régulièrement, indivisibles en matière d’héritage, ont trouvé refuge dans deux vitrines muséales. En les mettant ainsi à l’abri, la famille perpétue leur rôle culturel et patrimonial. Et la Manufacture a joué le jeu. Elle a remis aux descendants, durant cette cérémonie du souvenir, un «laisser-passer» permanent les autorisant à s’en approcher, à les toucher, à les porter. Un document dont la teneur légale survivra à tout changement de direction... AJdBLC/TàG+41 n

Cette avocate spécialisée de la propriété intellectuelle, formée à Lyon, est nommée à la direction d’Infosuisse par le Conseil d’Administration. Entrée en 2013 dans cette coopérative bien connue de l’industrie et des inventeurs pour assurer la protection et la valorisation de leurs créations, elle intègre le service des inventions, marques et designs avant d’être nommée fondée de pouvoir en 2019. Au nombre de ses challenges, l’organi sation du 110ème anniversaire de cette institu tion. _PPDC n

www.infosuisse.ch

www.zenith-watches.com
MOMENTS 74 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Le MIH accueille un lingot d’acier avant le four solaire

Le premier lingot à avoir été fondu à partir d’acier récupéré par des copeaux de la région est entré au Musée International d’Horlo gerie de La Chaux-de-Fonds. D’excellente qualité pour l’horlogerie, il sera suivi d’une toute nouvelle production d’acier 100% recyclé et recyclable issue d’un fameux four solaire implanté dans le haut du Canton de Neuchâtel. Le projet est signé Panatere… _JAG n www.panatere.com

Henriod, l’alchimiste du séchage à l’eau...

Un jour, l’enfant d’un client important du nom de Stern, présente son caillou. Thierry Henriod le trempe dans l’un de ses bains magiques et voici que le môme croit récupérer une pépite d’or. La relation avec cette famille proprié taire d’une marque prestigieuse existe encore. L’électroplaste s’en souvient. Lui qui, as du polissage et du dorage, a aussi inventé une technique de sé chage à l’eau. Écologique, économique, sans alcool, ce process secret fait appel à de l’eau ultra pure et à une action infrarouge. _JAG n

FABRICANT DE BRACELETS RESPONSABLES L'INNOVATION ET L'ARTISANAT AU SERVICE DES

HORLOGERS.

S I S m e t à l a d i s p o s i t i o n d e s e s c l i e n t s e t d e s e s p a r t e n a i r e s , s e s s a v o i r f a i r e . U n e r e l a t i o n p r i v i l é g i é e a f i n d ' a c c o m p a g n e r a u m i e u x l e s m a n u f a c t u r e s h o r l o g è r e s d u m o n d e e n t i e r p o u r d e s p r o d u c t i o n s à d i m e n s i o n s i n d u s t r i e l l e s .

M A N U F A C T U R E D E M A R O Q U I N E R I E F r a n c h e C o m t é SIS GROUPE 26, rue de la gare, 25690 Avoudrey, Fr Tél : + 33 (0)3 81 43 23 11 | Mail : contact@sis fr.com
MOMENTS

Marchés

Heures d’ailleurs

Waterford Treasures

C’est un musée d’artefacts histo riques associés à la plus ancienne ville d’Irlande. En tout cinq musées dans le Triangle Viking. Tel est l’écrin réservé à la célébration du temps. Ici, le Chorister’s Hall (la salle des chœurs).

76 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Waterford en Irlande, un port d’attache horloger

Qui s’en souvient? Dans les années 1780, alors que Genève était sous le joug fran çais et qu’une répression visait la communauté huguenote, un scénario fut conçu: déplacer 1000 artisans horlogers protestants hautement qualifiés dans une en clave plus sûre, construite à cet effet en périphérie de la ville de Waterford. Cette nouvelle «colonie» fut officiellement baptisée New Geneva. La transplantation faillit réussir puisque plus de 100 familles huguenotes firent le déplacement. Pas pour longtemps hélas en raison de la nature changeante des contextes politiques suisse, irlandais et de Grande-Bretagne. Du coup, les courageux pionniers plièrent bagage une fois de plus et revinrent dans cette Genève qu’ils avaient fui et où les attendaient, grâce au sacrifice de leurs pairs durant la révolution populaire d’avril 1782, un meilleur niveau de vie et de débouchés.

Presque 240 ans après la tentative d’instaurer New Geneva comme une version du XVIIe siècle de la Silicon Valley peuplée par les meilleurs artisans genevois, la ville de Waterford accueillait le premier Festival of Time, un regroupement inédit en Irlande de maîtres horlogers indépendants: cadre spectaculaire, au fil de cinq magnifiques musées qui constituent le cœur culturel de la plus ancienne ville d’Irlande. Prochaine édition du 22 au 24 septembre 2023.

Johnny McElherron /The Watch Press. www.waterfordtreasures.com

De sa passion irraisonnable pour les montres, cette plume anglo phone pointue et raffinée a fait son métier. Éditeur de son propre média The Watch Press, il est publié par un nombre croissant de pla teformes horlogères internationales. Et il sait aussi manier la langue de Shakespeare en mode communicationnel. En pionnier, il parti cipe au rayonnement du Festival Of Time. www.thewatchpress.com

77 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Johnny McElherron The Watch Press

PRIX GAÏA 2023

APPEL À

CANDIDATURES

Délai de remise des dossiers : 21 MARS 2023

info@mih.ch

Une distinction de référence dans le vaste domaine de la mesure du temps, qu’elle soit abordée par le regard de l’artisan, de l’industriel ou du chercheur.

Toutes les propositions de candidatures, hormis personnelles, sont prises en considération.

29e cérémonie Jeudi 21 sept. 2023 Musée international d’horlogerie La Chaux-de-Fonds

polygone.ch www.mih.ch

L’horlogerie indépendante chaleureusement accueillie en Irlande

Sous l’extraordinaire architecture clas sée du musée médiéval voisin, où une porte percée dans le mur de pierre d’une cave à vin du XIIIe siècle s’ouvre sur un espace moderne et lumineux, le Festival du Temps est à l’opposé de l’agitation et des échanges stressés auxquels les événements de l’industrie horlogère nous ont habitués.

Selon un familier des expositions, c’est «le Davos de l’horlogerie.» Le Fes tival du Temps célèbre de manière unique et non corporative l’horlogerie indépendante. Des 22 au 24 septembre 2023 à Waterford.

Une première sur sol irlandais Pour la première édition de l’événement en mai 2022, dans la Garden Room, se sont trouvées quelques-unes des pièces les plus exceptionnelles de l’horlogerie d’excel lence contemporaine fabriquée à la main. Exposées dans des vitrines uniformes, en présence de leurs créateurs armés d’une

passion communicative, ces œuvres ont régalé trois jours durant les visiteurs peu découragés par le petit crachin continu et régulier.

Dans la salle, une profusion de talents re connus et adoubés tels qu’Andreas Strehler, Vianney Halter, Thomas Prescher, Bernhard

MARCHÉS 79 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Le premier Festival of Time de Waterford, la plus ancienne ville d’Irlande, a accueilli dans le ‘Irish Museum of Time’ une brochette prestigieuse d’horlogers indépendants.

Lederer, Patrik Sjøgren, Marc Jenni et le légendaire Paul Gerber. Sans oublier évi demment… les Irlandais John et Stephen McGonigle! Ni les talents émergents tels que Philippe Narbel ou Rune Bakkendorf. (Ndlr: une poignée d’autres artistes aurait dû aussi en être, comme Bastien Vuilliome net de Lundis Bleus).

L’ivresse des idées et de la bière noire L’exposition s’est d’elle-même trouvé une personnalité propre, l’ambiance y étant à la générosité décontractée. Maîtres-horlogers et visiteurs se sont mélangés tandis que les indépendants entre eux se retrouvaient ou se découvraient. Histoire d’apprécier les créations de chacun, de partager des idées et pourquoi pas, de semer les graines de collaborations nouvelles?

Cette antique église a totalement été transformée pour devenir le ‘Irish Museum of Time’.

Outre le lien historique avec l’horlogerie, l’attrait de Waterford par rapport à une ville comme Dublin réside dans le caractère compact de son centre ville et dans l’hospitalité qui fait la réputation de l’Irlande. Contrairement aux grandes villes où, une fois la jour née terminée, les salles d’exposition se vident et les gens se répandent pour disparaître dans la nuit, Wa terford a ouvert ses bras à ses nouveaux visiteurs. Tous purent vivre l’expérience d’un authentique pub irlandais et, peut-être pour la première fois, siroter une pinte de bière noire... n

80 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
MARCHÉS
Le ‘Medieval Museum’, l’un des cinq joyaux du pôle muséal ‘Waterford Treasures’

L’horloger de Ouaga: le temps authentique

Benoît Parkouda m’accueille dans sa boutique, «L’horlogerie Moderne», une institution familiale qu’il dirige depuis… 1972, au cœur d’une ville en ébul lition de plus de 3 millions d’habitants dont la moyenne d’âge est de... 17 ans.

L’endroit est dans son jus, authentique Quelle énergie! Très vite, une onde nous traverse, un alignement, une complicité de passionnés: nous sommes du même monde, celui de l’horlogerie. Monsieur Parkouda, c’est d’abord un regard, un sou rire, un concentré de bienveillance. Je lui dis d’où je viens, de l’arc jurassien horlo ger Suisse-France. Bien vite, il me raconte son voyage depuis le Burkina Faso entre la Suisse, Besançon et Paris, en TGV.

Avec une certaine nostalgie et beaucoup d’in compréhension, il m’explique que Lip, Yema, Tissot ou Longines… lui sont familiers, qu’il en a vendu tant... Mais pourqoui ces noms sont-ils désormais absents? Exit les marques suisses trop chères. Quant aux marques fran çaises: «existent-elles encore?». Il m’inter roge. Alors place aux marques japonaises qui elles, n’ont jamais renoncé, et aux montres chinoises. Une certaine tristesse nous envahi. «Et si les amis suisses et français s’intéres saient encore à nous?»

Monsieur Parkouda se ressaisit et me montre le meuble de métiers où sont ran gés les verres de rechange, illustration d’un savoir-faire de réparation et d’entretien

unique alentours. Ouf, tout lien avec les «amis suisses et français» n’est pas tota lement rompu! Notre rencontre s’achève. Merci Monsieur l’horloger de Ouaga. Puis-je me permettre de vous appeler Benoît? Oui, Laurent me répond-t-il, passée sa surprise. Respect! Nous sommes du même monde. n

Facebook, Horlogerie Moderne | https://m. facebook.com/benoitbagre.parkouda

Carnet de voyage. Au cœur du grand marché de Ouagadougou, je demande «je cherche l’horloger de Ouaga?» Un homme me dit: «ah oui, bien sûr, je vous emmène chez Monsieur Benoît.» Laurent Sage
MARCHÉ
81 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Marchés

Laurence Rochat, l’aura terroir

82 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Madame l’Ambassadrice, l’atout classe

Il y eut ces quelques crépitements d’émotion… Ceux qu’elle a suscité sur scène, lors du Congrès 2022 de la Société Suisse de Chronométrie. La larme pointait, chaque participant se pinçait un peu, se retenait. Sa puissance fragile faisait mouche, touchante, boos tante. Le cadre? Une conférence autour des nouvelles formes de relation client. Laurence Rochat est à l’aise. Son micro casque lui laisse sa liberté de mouvements. Elle respire la résilience. Que ce soit par son lieu d’origine, ces contrées agricoles et horlogères, ou par sa fidélité à la Vallée de Joux et à la marque qu’elle représente, elle incarne mieux que personne un slo gan qui fleure bon l’authentique: «Born in Le Brassus, raised around the world.»

Le livre que Laurence Rochat n’a jamais fini de lire…

83 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Questions de temps Laurence Rochat, ambassadrice de marque

Elle entame sa quatrième vie… En filigrane, les espaces insondables des moments de solitude, dans l’effort ou la nature, dans l’absence soudaine d’un être parti trop tôt ou sous le feu peuplé des projecteurs du monde…

Celle qu’Audemars Piguet a nommée Ambassadrice, parcourt désormais la Suisse et l’Europe centrale, après avoir consacré six années de sa vie au département «Hospitalité». Elle tisse ses propres liens avec les clients de régions où la marque n’est pas présente physique ment. Son riche vécu, mélange consistant de rigueur sportive et d’une douce vigueur emplie de charme, incite aux partages des émotions. Sensible aux rêves qui s’en donnent les moyens, elle se nourrit des personnalités inspirantes rencontrées, conjugue ses valeurs et son «esprit de fa mille» aux temps patients d’une désirabilité traçable, de l’établi au poignet. Avec bien veillance, elle se livre au fil de «Questions de Temps», ce format d’interview particu lier, un rien invasif et inquisiteur.

Alors, Laurence Rochat, c’était quand la première fois?

Chaque fois n’est-elle pas une première fois?

Audemars Piguet

Ces quelques chiffres démontrent la nécessité de pouvoir disposer d’une «Brand Ambassador» supra-nationale…

Mai 2021: 150 points de vente|

64 boutiques|8 AP Houses |78 points de vente multi marque et corners

Mai 2022: 119 points de vente|

63 boutiques|14 AP Houses| 42 points de vente multi marque et corners

Êtes-vous toujours à l’heure?

Non … Et mon problème n’est pas d’arriver à l’heure mais de partir toujours en retard.

Quel est le pire retard dont vous vous souvenez, celui qui vous a le plus mis dans l’embarras?

Un test covid en retard qui m’a empêchée de recevoir le résultat à temps. Du coup, j’ai raté l’avion pour Moscou. Avec du recul, je me dis que cela devait être comme ça. Je ne m’acharne jamais, je fais confiance en mon destin.

Existe-t-il un retard ou une avance qui vous a permis d’échapper au pire?

Au pire non… Mais je me souviens d’une fois où si j’étais arrivée à l’heure pour prendre un téléphérique plus tôt, j’aurais été bloquée durant quatre heures, suspen due à un câble. Comme quoi le retard par fois fait bien les choses.

Quel fut votre jour le plus long?

Le 8 juillet 2015, le jour de la mort de l’homme de ma vie.

Hormis une montre ou un gardetemps, quel est le design que vous considérez comme le plus intemporel?

La Porsche 911.

Indiquez-moi la longitude et la lati tude précises de votre lieu de nais sance?

Je suis née à Pompaples, connue pour être le centre ou le «milieu du monde»! (Ndlr: Cette commune - 6°40′01″N, 6°30′40″E –est ainsi surnommée car les eaux du Nozon se partagent au «Moulin Bornu» et vont se

jeter d’un côté dans l’Orbe, puis le Rhin, puis la mer du Nord, et de l’autre dans la Venoge, puis le Rhône, puis la mer Médi terranée).

Citez-moi l’objet personnel que vous souhaiteriez soustraire à l’emprise du temps, pour qu’il ne se dégrade jamais?

Ma vaisselle en porcelaine qui date de 1997.

Quel est le type de chronophage que vous redoutez le plus?

Checker les réseaux sociaux avant de s’en dormir… ou encore quand je passe trop de temps au téléphone.

Un proverbe du sud dit «Vous avez l’heure, nous avons le temps!»…

Ce proverbe prend tout son sens lorsque nous vivons dans le stress au quotidien. Nous ne prenons pas assez le temps d’ap précier le moment présent.

Quel est le livre que vous avez mis le plus de temps à lire ou que vous n’avez jamais fini?

«Napoleon Hill, Think and Grow Rich»

Votre premier souvenir se rapportant à une durée, positive ou négative?

Ma première course en ski de fond à l’âge de 5 ans, je m’étais embarquée sur le par cours des 5km au lieu des 2km, j’ai cru que le temps s’était arrêté.

Quels sont vos moments qui ne de vraient jamais s’arrêter?

Les moments que je passe avec les per sonnes qui me sont chères.

84
MARCHÉS
Joël A. Grandjean
#JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

S’il vous arrive de pleurer, quelle est la fois où vous pensiez ne jamais pouvoir vous arrêter?

Quand Philippe est décédé, j’ai pleuré tous les jours pendant plus d’une année. (Ndlr: Laurence Rochat partageait la vie de feu le célèbre chef étoilé Philippe Rochat).

Quelle différence faîtes-vous entre temps et éternité?

Le temps est le moment présent et l’éter nité est la gardienne de ce fameux temps…

Votre première montre? Une Swatch Flik Flak

Si vous possédez plusieurs montres… quels rôles jouent-elles dans votre existence?

Celle que vous aimeriez avoir le plus…?

Code Coco Channel.

La montre dont vous êtes le plus fière. Pourquoi, son rapport au temps, en quelques mots…

La montre, modèle Promesse, que j’ai reçue d’Audemars Piguet pour ma médaille olym pique en 2002.

Si, privé d’indicateur horaire, vous deviez planter un objet personnel dans le sol pour qu’il vous renseigne sur l’heure qu’il est, à la manière de l’ancien cadran solaire… Lequel?

Un sablier. n

MARCHÉS
«Nous ne prenons pas assez le temps d’apprécier le moment présent»

Temps et politique, les apprentis s’invitent au Grand Conseil

est qu’elle en impose cette pendule, du haut de ses 1,80 m sur 50 cm.

Fière de son autonomie, elle n’a besoin d’être remontée que tous les 30 jours, et c’est sans discrétion aucune qu’elle arbore aux yeux des plus curieux un méca nisme silencieux et sophistiqué protégé par un cabinet en verre.

Un projet formateur, symbolique et interdisciplinaire Avec la réalisation de cette pendule, c’est tout un programme et un savoir-faire an cestral qui se remet en marche. Les des sinateurs, la micromécanique, le bureau technique et les horlogers. Le secteur bijou

L’absence d’horloge sur le mur du Grand Conseil du Canton de Vaud a per mis une collaboration avec les apprentis horlogers de l’École Technique de la Vallée de Joux (ETVJ). Ils ont relevé le défi en proposant une pendule à taille humaine.

terie s’est même vu proposer un concours pour choisir le futur cadran. Les ensei gnants de l’ETVJ ont effectué un travail de recherche important avant de pouvoir encadrer les élèves. Ils ont ensuite rencon tré des fabricants renommés de pendules en Suisse, pour se familiariser aussi bien avec les vieux modèles morbiers qu’avec les pendules plus modernes.

Des pendules jumelles

Il faut savoir qu’il y aura une seconde horloge «test» qui restera à l’ETVJ. «Bien sûr, les conditions de fonctionnement au sein de l’école ne sont pas les mêmes que dans la salle du Grand Conseil. Mais cela

Favoriser le travail interdisciplinaire est un des objectifs de l’ETVJ. C’est le secteur bijouterie de l’ETVJ qui s’est vu proposé un concours pour le cadran

86
C’
MOMENTS
#JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Avec la réalisation de cette pendule, c’est tout un programme et un savoir-faire ancestral qui se remet en marche
Une pendule à taille humaine, en bois, en métal, et en verre, un design travaillé pour se fondre dans la salle du Grand Conseil du canton de Vaud

nous permettra d’étudier le comportement de la mécanique à long terme et d’assurer éventuellement un service après-vente», explique Frédéric Schültz, directeur de l’éta blissement scolaire.

Un financement sans accroc S’agissant d’un travail commandé par le Grand Conseil du Canton de Vaud à des apprentis qui vont faire vivre un art qui se voyait disparaître, la recherche du finance ment a soulevé un certain enthousiasme parmi le Grand Conseil et l’Union des Re traités Vaudois. Mais aussi à l’ADAEV et aux communes combières, qui y ont vu une belle opportunité pour la formation horlo gère.

Ainsi, cette pendule qui a été commandée en 2017 par la personnalité politique suisse devenue conseillère d’État vaudoise Cesla Amarelle se prépare-t-elle pour la dernière

Un travail minutieux qui ne laisse pas droit à l’erreur

ligne droite avant la livraison de fin 2023, après avoir fédéré le travail de plusieurs générations d’apprentis. «Toutefois, après cela, la fabrication d’une pendule restera au programme», assure Frédéric Schultz; «l’école est tout à fait capable d’assurer des nouvelles commandes pour d’autres organismes vaudois.»

À bon entendeur! n

www.etvj.ch

MOMENTS
Le secteur bijouterie de l’école s’est même vu proposer un concours pour choisir le futur cadran
mécanisme
verre
Elle arbore aux yeux des plus curieux, un
sophistiqué protégé par un coffrage en
#JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #01 #JournalSuisseHorlogerie Printemps 2020 TheRightPlace.ch @ TRP, T extes & Relation s, P rod uctions relations publiques, be@therightplace.ch ge +41 76 328 03 79 | zh 41 44 586 79 27 | us +1 (310) 598 7728
Frederic Schultz, directeur de l’école, au côté de Laurence Crétigny, députée du Grand Conseil Vaudois, lors de la visite officielle de novembre 2021

Concours SSC

L’avenir du réglage

Mouvement fourni aux participants après montage. L’habillage est offert aux certifiés.

88 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

Appel aux inscriptions 2023!

Inscrit dans le marbre des statuts de la SSC, le concours de réglage se dresse dans le paysage de la transmission des savoirs comme une ultime référence. Il déchaîne les passions les plus louables et, via l’adhésion de 27 centres de formation et ateliers privés de l’industrie horlogère en Suisse, il challenge chaque année une réjouissante floppée d’élèves. En 2022, ils étaient 140 à participer, dont 77 ont obtenu au premier passage leur sésame COSC. En d’autres termes, 55% des mouvements (chaque parti cipant en a reçu un en kit, l’a assemblé et réglé) a passé avec succès les tests au Bureau Officiel de Bienne. Des garde-temps «réglés» dès lors baptisés Chronomètre, c’est-à-dire conformes à la loi confédérale et aux critères d’attribution des normes ISO 3159 et 65.

Le régleur pourrait-il disparaître? Cette science fondamentale de la chronométrie, qui est au calibre horloger ce que la préparation moteur est à la Formule 1, est en dan ger. En effet, l’excellence industrielle est telle aujourd’hui, sans parler des avantages que le silicium apporte dans l’équation volumes-qualité, que les compétences pointues d’un horloger-régleur sont de moins en moins sollicitées. Pourtant, bon an mal an, la SSC poursuit sa quête d’excellence. Et l’adhésion des élèves est au rendez-vous.

Inscriptions info@ssc.ch

«Le meilleur moyen d’accéder à une main-d’œuvre de qualité est de soutenir la formation des jeunes générations et de faciliter leur intégration dans les ateliers» dit Michele Fazzone (g), président de la SSC, lors de la remise de prix aux trois lauréats. Dont le 1er prix Leïa Zozzoli (avec 433.85 points) for mée au CEJEF Division technique Porrentruy par Nicolas Terreaux.

2ème prix, Margaux Suarnet (410.01 points), formée chez Audemars Piguet, Le Brassus par Patrice Buteau. 3ème prix, Noah Aouad (395.72 points), formé au CFPT Genève par Pascal Mottier.

89 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03

L’énigme de l’horloge de Fès

Depuis plus de cinq siècles, l’horloge hydraulique Abou Inan de Fès est muette. Plus un carillon. Sortilège et lourdeurs bureaucratiques expliquent pourquoi cet ouvrage est toujours aphone.

Dans les années nonante, une vieille dame avec le même fichu noir, s’arrê tait chaque vendredi devant l’édifice abritant l’horloge hydraulique de Fès, situé dans le mellah, l’ancien quartier juif de Fès.

Elle restait cinq minutes à implorer Allah de remettre en marche cette machine. En fait, raconte Ali, ce commerçant d’épices des alentours, «cette honorable dame es pérait dénouer le maléfice dont serait vic time l’horloge grâce à ses suppliques». Un sortilège mais lequel? La légende raconte qu’une juive enceinte, passant devant l’hor loge, effrayée par le boucan des timbres, perdit son enfant sur le champ. Malédic tion, son époux n’était autre qu’un hakim, un sorcier de la communauté juive de Fès, qui se vengea aussitôt en jetant un sort sur la machine. Depuis plus de cinq siècles, personne n’a encore pu défaire ce maléfice.

Astronomie arabe

Tout commence en 1357, le sultan Abou Inan, de la dynastie des Mérinides inaugure en grandes pompes le 6 mai de cette année la Dar El Maghana, la Maison de l’horloge hydraulique attenante à la medersa (école coranique). Midi moins deux, ce fondateur de l’État marocain entre dans l’édifice. Le «mouwaqit» l’accueille, c’est lui qui donne les heures de prières aux muezzins.

C’est parti, l’horloge entame un ballet aqua tique pour les douze coups de la mi-journée. Son mécanisme se met en branle actionné par un chariot filant sur des rails derrière une série de petites fenêtres. L’une de ses extrémités est rattachée à un flotteur en

bois situé dans une citerne remplie d’eau et l’autre à un contrepoids. Au fur et à mesure que l’eau s’égoutte de la citerne, par un tuyau d’échappement logé en bas, le flotteur en bois descend pour actionner le chariot au moyen de cordes et poulies qui ouvrent les fenêtres.

Chambellan sauvé

Spectacle grandiose, le sultan est ravi. Ouf! Son chambellan, en charge des tra vaux, vient de sauver sa tête! Le voilà vite dehors pour respirer un bon coup et admi

rer la mécanique des fenêtres. Des lucarnes qui libèrent une à une les treize timbres de bronze qui atterrissent sur un tympan en zinc pour sonner l’heure. Le soir, le gardien du temps remettra les boules métalliques à leur place.

Vers à la postérité À la fin de la démonstration, les mains tremblantes, le maître d’ouvrage présente les factures au monarque. Grand seigneur, son altesse déchire le livre de comptes en déclamant ces vers passés à la postérité:

90 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03 MOMENTS OB S ERVATO IRE
La légende raconte que l’horloge de Fès serait maudite

Les fenêtres de l’édifice s’ouvraient pour libé rer une boule de métal. Reconstitution réalisée par Morri El Jaï Fouad: treize timbres de bronze sont adossés à la façade de l’édifice

«Si grande que soit la somme, ce qui est beau n’est jamais cher, ni trop cher payé, ce qui plait à l’homme.»

Broche en or massif

Aujourd’hui les Marocains attendent tou jours une restauration promise depuis 2014. À la SDR, organisme chargé de la ré habilitation du patrimoine de la médina de Fès, son directeur Fouad Serghini invoque «la complexité de l’ouvrage pour justifier les lenteurs de ce projet.» Pour autant, il conclue sur une note optimiste: «Si nos ancêtres ont été capables de créer ce ma gnifique mécanisme, nous serons capables de le restaurer».

Pour l’anecdote, les carillons ont cessé de sonner au moment de la chute de la dynas tie des Mérinides. Des pillards ont profité de l’anarchie pour voler Al Fara, la broche en or massif d’un poids de dix kilos, la par tie la plus importante de l’horloge. n

MOMENTS
91 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
L’horloge hydraulique se trouve dans l’ancien quartier juif du mellah. Image datée de la fin du 19ème siècle

Speadmaster, Navitimer et Daytona, une nouvelle collection

avoir été

Vous les croisez à l’entrée des salons, comme dans le vaste hall du Watches & Wonders 2022 par exemple. A la Croix-sur-Lutry, le bureau de Fabrice est un de ces lieux, entre ancienne bâtisse amé nagée et grenier garni, rempli de trésors littéraires. Des piles entières, des cartons et soudain, alors qu’il m’explique qu’il y en a encore au dépôt, une porte qui mène à son bureau aux murs recouverts de biblio thèques et de vieilles affiches. Ses livres, bien physiques, on les trouve en vente directe comme sur l’ensemble des pla teformes qui comptent. Et à ceux qu’il distribue s’ajoute un catalogue composé d’ouvrages qu’il édite, dont il s’occupe de A à Z.

Fabrice Mugnier: Notre proximité avec les passionnés d’horlogerie nous permet de comprendre leurs besoins, leurs envies. Ceci nous pousse à éditer des ouvrages pour un public d’aficionados de plus en plus nombreux. Grâce à des partenariats avec le milieu des collectionneurs et les profes sionnels du livre, nos éditions sont mainte nant distribuées et diffusées dans le monde entier.

Comment avez-vous géré le suc cès de «Une Montre sur la Lune», l’histoire extraordinaire de l’Omega Speedmaster?

Nous avons décidé de poursuivre cette série et de créer une collection intitulée «His toires de Montres.» Déjà en 2022, avec cet ouvrage qui semble connaître le même succès: «Navitimer, L’épopée du Chrono graphe Breitling.»

Peut-on déjà parler des prochains titres?

En 2023, deux nouveaux dans cette col

lection qui raconte des icônes horlogères. Dont un dédié à la Daytona, ce modèle qui fait exploser régulièrement les chiffres des ventes aux enchères. Nos deux auteurs, Anthony Marquié et Grégoire Rossier, travaillent depuis des mois avec les collec tionneurs et les spécialistes du monde pour

écrire un ouvrage le plus exact possible sur cette montre qui fascine et qui n’a pourtant pas connu un grand succès à sa sortie. n www.watchprint.com

«La montre mécanique et ses complications»

Fabrice

Il partage sa passion pour l’univers magique et mystérieux de la mesure du temps. Il commence par une pré sentation de l’anatomie interne d’une montre mécanique et les différentes parties du mouvement. Puis il passe en revue le large éventail des complications ou fonctions des montres, aussi incroyables soient-elles, des indications de temps aux in ventions plus ésotériques, du calendrier perpétuel au baromètre anéroïde. Quelque 400 illustrations richement légendées illustrent le propos en don nant des explications détaillées. Ce livre est l’incontournable compagnon de tout amateur désireux d’acquérir ou de compléter une compréhension des principes mécaniques des montres.»

CULTURE
Après jusqu’au seuil des années 2000 éditeur du Journal Suisse d’Horlogerie, Fabrice Mugnier et Suzanne Wettstein sont à la barre d’un immense navire éditorial: la libraire Watchprint.com. Rencontre…
MOMENTS 92 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Mugnier, réédition: «L’auteur, Ryan Schmidt, était expert chez Christie’s.

Horlogerie Quo Vadis?

Jeunes, Swiss Made, points de vente, design Collection Marketing horloger, nouveau livre coordonné par François H. Courvoisier et Kalust Zorik. Il réunit les recherches et communications pré sentées en 2021 lors des 24e et 25e Journées internationales de marke ting horloger (JIMH). Il complète une collection qui porte le faire-savoir au niveau du savoir-faire des entreprises horlogères et de leurs partenaires. «Horlogerie: où vas-tu?». Ce livre fournit des réponses aux questions ac tuelles qui se posent à l’industrie horlogère: la relation entre les jeunes et les montres, la perception et l’avenir du Swiss made, les perspectives des points de vente, du design et de la manière de lire l’heure. Il contient en outre un savoureux entretien avec Walter von Känel, fidèle de Saint-Imier, qui a œuvré pendant 57 ans au service de l’horlogerie suisse.

LEP Loisirs et Pédagogie: en librairie ou via l’éditeur www.editionslep.ch/horlogerie-quo-vadis

MOMENTS
WATCH STORIES / HISTOIRES DE MONTRES A Moon Watch Story –The extraordinary destiny of the Omega Speedmaster (EN/FR) watchprint.com : éditeur libraire de l’horlogerie Navitimer Story – The epic saga of the Breitling chronograph (EN/FR/DE/JP/CN) watchprint com publications on jewellery and watches

Mythes & Légendes

La légende d’un homme qui aimait les légendes…

On sait peu de choses sur son enfance, son adolescence ou sur l’éducation qu’il a reçue. On sait juste qu’il est issu d’une fratrie de six enfants, trois filles et trois garçons, que son père David est un horloger connu.

La fibre artistique

C’est probablement son père qui initie Isaac à son art, l’horlogerie, dès son plus jeune âge. Tradition familiale oblige, il n’a pas d’autre choix. Mais dès le début, ses centres d’intérêt sont ailleurs: en marge de son activité horlogère, il aime la musique, joue du violon et fonde une école de danse. Il se lance même dans l’enseignement chorégraphique. Nul doute que les mou vements rythmés et harmonieux de cette discipline sont bien en phase avec les arts horlogers. Le jeune Isaac a de la suite dans les idées, il n’entend pas se vouer unique ment à la mécanique horlogère. Est-il un peu hyperactif? Probablement, car il ne tient pas en place et très jeune, rêve déjà de voyages lointains.

On le dit aussi précoce en amour. Son âme sœur, il la rencontre alors qu’il n’a que 9 ans. Il devra néanmoins attendre vingt-trois ans pour épouser Suzanne Bernard. Car la famille Bernard faisait partie des riches cita dins et ne devait pas voir du meilleur œil l’arrivée d’Isaac comme gendre. Certaine ment avaient-ils espéré une union plus en adéquation avec leur statut social. L’amour triomphe toutefois et Isaac épouse Suzanne le 2 juin 1704. Il a 32 ans, elle en a 31. Ils ne sont pas si jeunes mais sont heureux d’être enfin réunis. Le couple habite avec la mère de Suzanne, Anne-Marie Bernard, veuve depuis de nombreuses années. L’an née d’après, le couple a son premier enfant, un fils baptisé François.

Les sirènes du grand large Cette vie de cohabitation avec sa belle-mère n’a pas l’heur de convenir à Isaac qui se réfugie dans ses rêves d’aventurier. Certes, il a un métier. Toutefois, à l’époque, être horloger n’engendre pas une grande recon naissance sociale. Alors, il se voit partir. Il désire aller pratiquer l’horlogerie à Istanbul en rejoignant une certaine «Congrégation Genevoise des Horlogers» qui s’y est éta blie dès le début du 18ème siècle. D’ailleurs, la présence des horlogers genevois dans la capitale de l’Empire ottoman datait de bien avant cela. C’était une tradition, pour les horlogers genevois non-fortunés, que d’aller chercher l’Eldorado à Constantinople. En témoigne dans la très riche documenta tion qui l’évoque la mention qui remonte à 1602 d’un certain Jehan Ruard, horloger à Istanbul!

MOMENTS
Isaac Rousseau, père de Jean-Jacques, nait le 28 décembre 1672 dans une modeste famille d’horlogers de père en fils. Il est Genevois et baptisé religieusement à la cathédrale Saint-Pierre. L’horloger Isaac Rousseau, père de Jean-Jacques, rejoint à Istanbul la Congrégation Genevoise des Horlogers
95 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
L’horloger Isaac Rousseau de retour à Genève partage son amour des légendes avec son fils le jeune Jean-Jacques qui lui fait la lecture

À ses motivations personnelles et à ses rêves d’aventure, Isaac Rousseau ajoute le dessein de faire fortune à Istanbul. Certai nement en raison des légendes qui circu laient à l’époque sur la vie au Levant. Elles le titillaient depuis toujours, il était fasciné par les harems, par la galanterie orientale, par l’habilité des «muets du sultan» qui ne communiquaient entre eux que par un langage des signes. Et puis il y avait les mille et une merveilles de ces constructions

byzantines, l’architecture islamique et ses mosquées, ses fontaines géantes…

La confiance du pouvoir

Plus importantes encore à ses yeux étaient les fameuses Portes d’Istanbul et les mys tères qui se refermaient sur elles. Il voulait pouvoir admirer la Porte d’Arsenal ou la Porte des Fourreurs où étaient stockées ces fourrures de Sibérie qui ornaient les caftans des Grands Vizirs. Il y avait aussi la porte des Huiles d’où se dégage l’odeur enivrante d’huile d’olive. Aussi la porte de la Chaux qui dissimilait les fonderies des fameux canons ottomans. Mais plus que tout, il res tait fasciné par les deux plus importantes portes, la Sublime et, ô enclave du pouvoir, la Porte du Palais du Topkapi par laquelle on atteignait l’administration impériale, si difficile à pénétrer.

Officiellement, Isaac arrive à Istanbul en 1705 pour travailler comme rhabilleur-ré parateur dans La Congrégation. Selon la légende, il ne perd pas de temps et sait rapidement se faire apprécier par la Cour jusqu’à devenir l’Horloger Du Sérail. Au nombre de ses taches multiples, il avait le privilège de régler et d’ajuster les mul tiples horloges du Palais ainsi que celles du Musée horloger. Faut-il souligner l’impor tance des horloges dans la culture musul

mane? Je l’évoquais dans une précédente chronique dans ce journal. En effet, elles restent essentielles dans l’Islam puisqu’elles permettent d’indiquer l’heure des cinq prières journalières.

Isaac travaille dans le Palais à Istanbul de 1705 à 1711. Dommage qu’il n’existe que peu de détails sur ces six années passées dans la capitale ottomane. Pas non plus, ou très peu, de traces de la correspondance qu’il devait entretenir avec sa femme. Sauf cette lettre de Suzanne qu’il reçut en 1711. Elle lui annonçait le décès de sa belle-mère. Est-ce le déclic qui le décide à revenir à Genève? Revient-il fortuné de ces longues années passées en Orient? Impossible à savoir…

Naissance de Jean-Jacques

L’année suivant son retour, son deuxième fils naît le 28 juin 1712. Il s’appelle JeanJacques, il sera philosophe, écrivain et musicien genevois. Oui, Isaac est le père de l’illustre Jean-Jacques Rousseau qui insis tera sur le fait que les inégalités sont issues des systèmes sociaux et fondées sur la pro priété privée. Nul doute que le philosophe avait dû être fortement influencé par la vie et le statut social de ses parents. Et dans ses écrits, il a certainement tenté d’embellir la vie professionnelle de son père en terres

MOMENTS 96 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Le Palais de Topkapi où Issac Rousseau a travaillé abrite encore quelques trésors museaux d’horlogerie
«L’horloger du sérail», aux sources du fantasme oriental chez Jean-Jacques Rousseau
Plaque commémorative installée célébrant Issac Rousseau qui travaille comme horloger à Istanbul de 1705 à 1711

orientales puisqu’on lui doit l’expression légendaire de «L’horloger du Sérail.»

Sa bien-aimée Suzanne décède, neuf jours après la naissance de Jean-Jacques. Une autre vie commence alors pour Isaac. Il se consacre à l’éducation de ses deux fils tout en exerçant son métier de régleur en horlogerie.

Pendant ses loisirs il s’adonne à la chasse dans la campagne genevoise. D’ailleurs, accusé par un propriétaire du nom de Pierre Gautier de chasser sur ses terres, il se voit condamné à trois mois de prison assortis de 50 écus d’amende. Afin d’échapper à la jus tice genevoise, il confie Jean-Jacques à un

parent de sa femme et quitte Genève avec sa sœur cadette pour aller vivre à Nyon. Il travaille alors comme horloger pour subsis ter. En 1726, il a 54 ans, il se remarie avec une certaine Jeanne François et continue de voir régulièrement son fils Jean-Jacques qu’il admirait.

Nyon, le port du dernier départ C’est dans cette ville qu’Isaac Rousseau meurt en 1747 à l’âge de 74 ans, après une riche vie d’aventurier. Il adorait les conteurs qu’il fréquentait à Istanbul. Car leurs légendes orientales n’avaient pas que des vertus distrayantes, elles participaient à l’instruction d’un peuple privé d’éducation,

dans le sens classique du terme. En effet, au 18ème siècle à Istanbul, l’éducation était l’apanage des riches, des religieux ou des commis de l’état.

Isaac Rousseau affectionnait donc particu lièrement ces récits de conteurs turcs. À son retour à Genève, il sut partager avec le jeune Jean-Jacques Rousseau cette affec tion pour les légendes. Ah oui, j’oubliais. Les autorités municipales d’Istanbul ont posé le 20 septembre 2019 une plaque commé morative à la Place de la Tour de Galata. Histoire d’honorer la présence de l’horloger Isaac Rousseau en leurs murs, histoire de célébrer dignement son souvenir. n

1 24, rue du Cendrier Entrée Rue Kléberg 1201 Genève Un événement ProWaCH Savoirs et Culture Horlogers suisses initié par Alain Guttly et Joël A.Grandjean (presidence@prowatch.ch)
MOMENTS
97 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Sur les traces de la légende d’Isaac Rousseau, au Palais de Topkapi à Istanbul
WatCH Café Maison de l’Horlogerie, Genève Coutellerie des Halles, Neuchâtel #TheWatchPlace2Be 1 Rue du Cendrier 24, Entrée Rue Kléberg, 1201 Genève Place des Halles 13, 2000 Neuchâtel Un événement ProWaCH Savoirs et Culture Horlogers suisses initié par Alain Guttly, Patrick J. Goussard et Joël A. Grandjean (presidence@prowatch.ch)

CARTE BLANCHE

Coco Chanel, Picasso: l’exposition

Le musée Thyssen à Madrid présente jusqu’au 15 janvier 2023 une exposition qui explore la relation de 1915 à 1925 entre ces deux génies de la création du XXe siècle.

Ysont exposés de nombreux portraits de la première femme de Picasso, la très belle ballerine russe Olga Kho khlova qui était l’une des clientes les plus fidèles de Chanel. Côtoyant les œuvres de Picasso, diverses pièces vestimentaires de la première période de la créatrice sont exposées dont peu d’exemples subsistent aujourd’hui.

Le cubisme est perceptible dans les créa tions de Chanel. Son utilisation d’un langage formel géométrique, la retenue chromatique et l’esthétique cubiste du col lage qui s’expriment dans des vêtements aux lignes droites et anguleuses, soulignent aussi sa préférence pour le noir, le blanc et le beige et son utilisation de tissus aux textures austères et géométrique.

Xavier Comtesse, notre époque: «Frugale car on ne jette plus rien. Dépensière car les objets d’art comme les montres anciennes n’ont jamais coûté aussi cher»

Le peintre et la créatrice de mode se sont rencontrés pour la première fois au prin temps 1917. Chanel aimait s’associer étroi tement au monde artistique et intellectuel parisien de l’époque, au point de déclarer que «ce sont les artistes qui m’ont montré comment être exigeante».

Le train bleu L’exposition se prolonge par une reproduc tion cinématographique du ballet avantgardiste «le train bleu» du chorégraphe Serge Diaghilev sur un livret de Jean Coc teau, s’inspirant des jeux olympiques et du

cinéma muet. Picasso utilisera son œuvre «deux femmes courant sur la plage» comme rideau de scène. L’ensemble est délicieuse ment vintage.

Voilà le mot est lâché: vintage. C’est vraiment ce qui caractérise notre époque artistique qui se veut à la fois fru gale et dépensière. Paradoxe des nouveaux temps modernes… n

Xavier Comtesse

Créateur de trois start-ups à Genève dans les années 1980 - une maison d’édition, une radio et une société informatique - Xavier Com tesse devient haut fonctionnaire à Berne auprès du Secrétaire d’État à la Science en 1992, puis re joint(1995) l’Ambassade de Suisse à Washington comme diplomate. En 2000, il crée la première Swissnex à Boston puis intègre le think tank «Avenir Suisse». En 2014 il lance «ManufactureThinking» avec plu sieurs experts, un nouveau groupe de réflexion sur la révolution industrielle. Il est mathématicien et docteur en informatique.

www.manufacturethinking.ch

98 #JournalSuisseHorlogerie JSH 2022 / #03
Coco Chanel: «ce sont les artistes qui m’ont montré comment être exigeante»

technew.ch

manufactured for your passion*

*Venez visiter notre matériauthèque Nous réalisons des écrins, displays, PLV et de la maroquinerie d’exception