Page 1

Bureau de dépôt : 1000 Bruxelles 1 — P401061 — 0.70 Mai 2014

Mensuel de l’Armée du Salut - 124e année - N° 5 - 2014

Société

Prenons soin du noyau de nos sociétés

 Pierre-André Combremont

En cette année 2014, la Terre est peuplée de plus de 7,2 milliards d’habitants. Hommes, femmes et enfants de tous âges, couleurs de peau, cultures, religions, origines, conditions sociales, nous sommes tous nés de l’union de cellules d’un homme (le père) et d’une femme (la mère). C’est ainsi que se sont formées ces cellules nommées familles.

L

a famille, c’est la plus petite communauté qui existe dans l’immensité de cette communauté des humains. Un grain de poussière dans l’univers. Et pourtant, elle est si importante pour ceux qui la composent. En occident, la famille c’est, en règle générale, un groupe de personnes qui partagent un même nom, un même domicile, qui ont des caractéristiques physiques plus ou moins similaires et qui sont liées par des centres d’intérêt solidaires, des responsabilités partagées. Bien que le terme regroupe actuellement une pluralité de formes (famille nucléaire, famille au sens large, famille monoparentale, personnes du même sexe qui adoptent des enfants, familles d’accueil, familles reconstituées, …), quand on évoque la famille, on pense généralement à une unité traditionnelle composée du père, de la mère et d’un ou plusieurs enfants.

Ne cherche pas parmi les morts …   page 3

Fonder un foyer et acquérir une maison restent des buts importants pour la jeunesse européenne*

 page 2

Soupe-savon-salut  : En Belgique, depuis 125 ans  pages 4-5 


société

Au début du 20ème siècle, les familles étaient traditionnellement nombreuses

 On se les représente vivant ensemble dans un appartement ou une maison «  f amiliale  », entourée d’un jardin de fleurs et de légumes. On assimile facilement cette image à celle d’un nid où les oisillons sont nourris à la becquée par des parents volant à la recherche de nourriture pour leurs petits, tout en veillant à leur sécurité face aux dangers que sont leurs prédateurs. Un jour, les petits prendront leur envol, tout comme les enfants qui,

en grandissant, se préparent par l’école puis par l’apprentissage ou les études à acquérir leur indépendance et à leur tour, à fonder de nouvelles familles. Mais, depuis quelques décennies, la société et avec elle la famille évoluent. Nombreuses sont les familles qui se transforment, qui éclatent. De plus en plus de mariages, fondement de la famille, aboutissent au bout de quelques

Point de vue

années à un divorce et les enfants sont confiés à la garde de l’un ou l’autre des parents. C’est ainsi que l’on compte de plus en plus de familles dites monoparentales. Mais il est aussi courant qu’un parent fonde un nouveau ménage avec une personne qui, peut-être, est elle-même père ou mère. On connaît dès lors les familles dites recomposées, avec tous les défis que cela peut générer. De plus, de nouvelles lois sur l’état civil sont venues compliquer les choses avec les possibilités qui sont offertes de choisir le nom de l’un ou l’autre des époux, et celui qui sera donné aux enfants des nouvelles familles. Quel casse-tête pour les futurs amateurs qui voudront constituer ces arbres généalogiques  ! Oui, beaucoup de choses évoluent, mais la famille traditionnelle restera malgré tout toujours le pilier de nombreuses sociétés humaines, telle qu’elle l’est depuis des siècles. *voir enquête «  2011, la jeunesse du monde  »   Sébastien Goetschmann

  

La famille : un plan divin «  D ieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.  » (Genèse 1  :  27). Dès le commencement, Dieu a créé les humains dans un cadre familial précis  : l’homme et la femme afin qu’ils se reproduisent et s’occupent de la terre. De plus, créée à sa ressemblance, la famille humaine est une image de la Famille Trinitaire, une figure vivante des relations entre les trois personnes de la divinité. Et tout comme la Tri-



nité divine fonctionne de manière hiérarchique (le Père commande au Fils qui lui obéit, dans l’amour de l’Esprit), la famille aussi comporte une hiérarchie établie. Le terme nous paraît aujourd’hui péjoratif, mais la hiérarchie de Dieu est toujours fondée sur l’amour et le service. «  Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. Honore ton père et ta mère (c’est le premier commandement avec une promesse), afin que tu sois heu-

reux et que tu vives longtemps sur la terre.  » (La Bible, Lettre aux Ephésiens, chapitre 6, versets 1-3). Suivre ce commandement entraîne une bénédiction. Alors que les parents ont pour devoir d’aimer leurs enfants et de les soutenir dans leur développement, leurs enfants doivent les respecter. Ainsi, les richesses matérielles et spirituelles sont transmises, dans l’amour, de génération en génération.


évangile

Ne cherche pas parmi les morts …  André Sterckx

Dans la Bible Après la crucifixion du Christ, les femmes qui étaient venues de Galilée avec lui vinrent au sépulcre, apportant les aromates qu’elles avaient préparés pour l’embaumer. Elles trouvèrent la pierre roulée

C’

de devant le sépulcre ; étant entrées, elles ne trouvèrent point le corps du Seigneur Jésus. Comme elles étaient perplexes, deux hommes en vêtements resplendissants se présentèrent à elles.

est un passage dans un cimetière. Ça fait partie de notre vie, bien souvent. La mort de quelqu’un qu’on aime nous rassemble et, quand c’est une cérémonie religieuse, on vient pour le devoir sacré rendu au défunt et à sa famille. Je suis sûr que vous imaginez ce dont je parle.

Moi, face à la tombe ouverte, j’espérais que le prieur allait conclure son discours à Dieu. Pieuse espérance et surtout inutile. Un prédicateur-prieur avait ses priorités  ; or, le soleil tapait ... Une abeille vint butiner. Les cimetières sont des aubaines pour les abeilles  ; elles y trouvent leur «  pain du jour  ».

On mettait en terre une dame âgée ; ceux qui l’avaient approchée savaient qu’elle avait vécu pour les autres, pour les pauvres ; mais à quatre-vingt-trois ans on savait que le deuil était dans l’ordre des choses. Etre là, c’était être reconnaissants pour une vie pleine, en même temps qu’un acte de piété. Ses enfants étaient là, trois venaient de loin. Ils retrouvaient là d’anciens amis perdus de vue.

Alors, mentalement, j’ai laissé mon prieur à son invocation  ; je ne l’écoutais plus car mon abeille semblait avoir perdu son flair. Elle se mettait à butiner une fleur en plastic. «  Idiote, lui disait-je mentalement, il n’y a rien là-dedans. Cherche ailleurs, cherche du vrai.  »

Nous étions au mois d’août. Quel moment pour un deuil, car le soleil brillait comme il brille à quinze heures. Le personnel municipal attendait, impatient mais sans trop le montrer. Et puis un vieux prédicateur prononça une prière, et ne pouvait la terminer. Tant de choses à dire à Dieu et aux auditeurs …

Cherche du vrai. Les restes humains de la vieille dame reposaient maintenant en terre et des pelletées tombaient. Cherche du vrai  ! Ça avait été sa vie à la défunte  ; elle avait eu horreur du faux-semblant ; elle détestait le superficiel. Sa foi avait parlé fort, mais sans grandes péroraisons. Ses mains que j’avais vu si abîmées par la glaise humaine avaient servi et resservi sans

Elles en furent effrayées et baissaient le visage contre terre. Ils leur dirent  : Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant  ? Il n’est pas ici, mais il est ressuscité  !

cesse et plus personne ne les reverrait.

La Bible, Evangile selon Luc, chapitre 24 versets 1-6

La mort n’est que le commencement d’une vie nouvelle

Correction  ! Son Dieu les voyait, ces mains ... Ces mains qui faisaient partie de mon patrimoine ... Au revoir, mère  ! Je crois que je sais où tu es. 




actuel

Soupe-savon-salut  : En Belgiq Dans les 126 pays où elle œuvre, le message de l’Armée du Salut se fonde sur la Bible. Sa mission consiste à annoncer l’Evangile de Jésus-Christ et à soulager, en son nom, sans distinction aucune, les détresses humaines.

Historique

En Angleterre, en pleine révolution industrielle, William Booth fonde la Mission chrétienne de l’Est de Londres, le 5 juillet 1865. Cette Mission devient, le  7 août 1878, l’Armée du Salut. A cette époque, les foules ouvrières s’entassent dans les quartiers pauvres d’East End (à l’est de Londres). A l’instar de Karl Marx qui y trouve les fondements de son idéologie révolutionnaire, matérialiste, athée et basée sur le principe des masses, William Booth propose un autre moyen de salut à ces populations qui vivent dans la misère. Pour lui, le progrès social, politique et économique devrait découler d’une profonde transformation intérieure de l’homme, réconcilié avec lui-même par la puissance de l’Evangile. William Booth sait cependant qu’avant de partager la promesse biblique, il faut pouvoir lui proposer des conditions de vie décentes. C’est l’origine de la devise  : Soupe, savon, salut.

Débuts en Belgique

Le 5 mai 1889, l’adjudant Rankin et les capitaines Velleema et Haas implantent l’Armée du Salut en Belgique. Elle est reconnue par le Gouvernement belge le 8 décembre 1930. Depuis le 1er janvier 2009, elle forme un Territoire salutiste



unique avec la France. L’actuelle responsable régionale pour la Belgique est la major Noélie Lecocq.

Dès le 1er juillet 2014, elle sera remplacée par les majors Stannett.

Où nous trouver? Clair-Matin Rue des Trois Rois 88, 1180 Bruxelles 39 enfants de 3 à 18 ans y sont hébergés Foyer Bodeghem Rue Bodeghem 27, 1000 Bruxelles Centre d’accueil de 80 lits Foyer Georges Motte Boulevard d’Ypres 24, 1000 Bruxelles Centre d’accueil pour hommes, avec programme d’occupation (77 lits)

Forchies-La

Quare

Foyer Selah Boulevard d’Ypres 28, 1000 Bruxelles Centre pour demandeurs d’asile (94 lits) Habitat Accompagné Rue Église St. Anne 102, 1081 Bruxelles Soutien matériel et psychosocial pour les sans-abri Maison de la Mère et de l’Enfant Chaussée de Drogenbos 225 1180 Bruxelles Places  : 14 mamans et 21 enfants. Service d’Aide aux Familles Boulevard d’Ypres 30, 1000 Bruxelles

Service de Médiation de dettes Rue Église St. Anne 102, 1081 Bruxelles Villa Meyerbeer Route de Barisart 256, 4900 Spa Centre de vacances, 20 chambres, 70 personnes maximum. Magasins de seconde main Ballaertstraat 94, 2018 Anvers Au Fil de l’Autre 101 rue Monsville, 7390 Quaregnon


actuel

que, depuis 125 ans

 Jacques Tschanz

Une belle jeunesse fréquente nos activités (ici à Spa). Elle n’est pas l’Armée du Salut de demain, mais bien celle d’aujourd’hui, pour laquelle nous sommes plein d’espérance !

Les Postes d’évangélisation

Anvers

Aalmoezenierstraat 54 2018 Anvers

Rue Tenbosch 122 A 1050 Bruxelles Bruxelles

Place du Nouveau-Marché aux-Grains 33 1000 Bruxelles

Liège

Courcelles

Seraing

a-Marche Jumet

egnon

Jumet Verviers

Rue Général de Gaulle 135 6180 Courcelles Rue Emile Vandervelde 83 6141 Forchies Rue Biernaux 111/113 6040 Jumet Quai Bonaparte 6 4020 Liège Rue Monsville 47 7390 Quaregnon

Un Poste de l’Armée du Salut c’est plus qu’une œuvre charitable... C’est un lieu de rencontre ouvert à chacun. Bienvenue!

Rue du Canal 15 4100 Seraing Rue Thil Lorrain 11 4800 Verviers




à bien y penser ...

Sans tambour ni trompette L’imagination au pouvoir  ! Loulou a trois ans, presque quatre. C’est un délicieux gamin qui transforme nos promenades en aventures aussi délirantes qu’improbables. Aujourd’hui, avant de sortir, il affûte un crayon avec le taille-crayon «  mappemonde  » que je lui ai offert  ; il pointe son doigt sur une petite tache jaune  : «  C’est où ça, Yaya  ?  » J’enlève mes lunettes pour mieux voir ( ! )  : «  La Mongolie.  » Départ  ! Nous sortons nous balader dans les steppes mongoles, où tout devient possible. Premier trésor, Loulou ramasse sur la route un vieux bout de corde écrasé par de multiples roues  : «  C’est pour attacher l’ancre de notre bateau.  » Deuxième trésor, un bâton, qu’il me demande de tenir fermement  : «  C’est une sorte de canne à pêche  ; monte dans ma barque et tiens-toi bien, elle va filer de plus en plus vite et grimper jusqu’à ce nuage, là-haut, tu le vois  ? Derrière il y a des lapins  ; on va les attraper avec la canne à pêche.  » Troisième trésor, un caillou tout rond. Loulou l’approche de son oreille  : «  Toc, toc, il y a quelqu’un là-dedans  ? Eh oui, il y a un ver de terre qui dort, on l’emmène avec nous  !  » Et puis, tout à coup  : «  Yaya, tu m’achètes une tablette pour que je puisse faire des jeux  ?  » Tu rigoles, Loulou  ! J’aime trop nos promenades en Mongolie  !

Le dessinateur Alain Auderset nous invite à la réflexion. Chaque mois vous trouverez une nouvelle BD à cet endroit.



 Marianne Hefhaf


infos Bâtir des relations harmonieuses Le Général André Cox et la commissaire Silvia Cox se sont rendus au Pakistan au mois de mars. Ils ont saisi l’occasion pour partager avec les salutistes du pays, mais également pour nouer des relations avec les autorités locales et des représentants d’autres religions.

Le Général André Cox a profité de son voyage au Pakistan pour soigner les relations avec les représentants des autres religions

Le Général a relevé la nécessité de la sécurité dans le climat mondial actuel, en utilisant l’image d‘un mur

d’enceinte solide, tout en rappelant que les portes de l’Armée du Salut doivent être ouvertes à ceux qui sont

dans le besoin, ainsi que l’importance des bonnes relations avec la communauté et les autres religions. Durant leur visite, le Général et la commissaire ont notamment partagé un repas avec les leaders chrétiens, musulmans et sikhs du pays. Le Général a reconnu l’importance de cet événement, affirmant que le monde a besoin de voir et d’entendre parler de relations harmonieuses comme celles-ci au Pakistan.

Je m’abonne pour une année au mensuel «  Espoir  » en versant la somme de 7.5 ( étranger 13.5) sur le compte 000-0051322-09 avec la mention «  abonnement Espoir  »

Nom  : Prénom  : Adresse  :

Localité  : Date  : Signature  : A renvoyer à  : Armée du Salut, Service des abonnements, 34, Pl. du Nouveau Marché-aux-Grains, 1000 Bruxelles Noelie_Lecocq@bel.salvationarmy.org

Salvation Army IHQ

«  Avec Persévérance  » 125ème anniversaire de l’Armée en Belgique. Venez-nous rejoindre à l’un ou l’autre des évènements organisés pour fêter le 125ème ! • Journée portes ouvertes, le 26 avril, à la Maison de la Mère et de l’Enfant et Clair-Matin, 225 chaussée de Drogenbos, 1180 Bruxelles. • Journée des institutions, le 17 mai, à Zotteghem. • Poste de Forchies, 83 Rue Vander-

velde. Les sergents Makembo vous accueilleront du 23 au 25 mai pour un week-end festif. • Poste de Bruxelles Central, 33 Pl.  d u  n v. Marché aux-Grains. Les majors Estievenart vous accueilleront du 28 au 1er juin avec la fanfare d’Oslo et un programme varié. • Foyers Bodeghem, Georges Motte, Selah et Aide aux Familles, les 21, 22, 28, 29 et 30 juin, Boulevard d’Ypres,

1000 Bruxelles avec animations diverses  : grimage, musique, … • Journée portes ouvertes, le 31 août, à la Villa Meyerbeer, 256 Route de Barisart, 4900 Spa. • Fête au Poste de Seraing, 15 Rue du Canal. Les majors Lescale vous attendent du 20 au 21 septembre. • Week-end spécial au Poste de Liège, 6 quai Bonaparte, les 11 et 12 octobre avec les lieutenants Druart.

• Poste d’Anvers, 54 Aalmoezenierstraat. Les sergents Ringelberg vous attendent les 25 et 26 octobre. • Exposition au Poste d e Q uare g non, 47 Rue Monsville. Les majors Etcheverry vous accueilleront les 29 et 30 novembre.

Mensuel de l’Armée du Salut | Editeur responsable  : Major Noélie Lecocq, Pl. du Nouveau Marché-aux-Grains 34  | BE1000 Bruxelles | Tél. 02 513 39 04 - Fax: 02 513 81 49 | Courriel  : Noelie_Lecocq@bel.salvationarmy.org | Internet  : www.armeedusalut.be , www.legerdesheils.be | Abonnement 1 an  : 7.5 , | Fondateur  : William Booth  | Général  : André Cox | Chef pour la Belgique  : Major Noélie Lecocq | Rédaction Berne: Major Jacques Tschanz (responsable), Sébastien Goetschmann | Equipe de rédaction  :  Pierre-André Combremont, Yverdon-les-Bains / Marianne Hefhaf, Lausanne / Annelise Bergmann, Suchy  | Concept graphique  : Didier Chassagnot | Mise en page  : Rolf Messerli | Imprimerie  : Rub Media SA, Wabern | Tirage  : CH:  5 000 ex. BE :  4 000 ex. | Crédit photo  : P 1 : wlayton_flickr.com/ timtom.ch_flickr.com  ; P 2 : Pierre J._flickr.com  ; P 3  : Elias Rovielo_flickr.com  ; P 5   : Armée du Salut Belgique  ; P  7  : Salvation Army IHQ   ; P  8   : tangi_bertin_flickr.com  | L’Armée du Salut, mouvement international, appartient à l’Eglise chrétienne universelle. Son message se fonde sur la Bible. Son ministère est Membre de l’Union inspiré par l’amour de Dieu. Sa mission est d’annoncer l’Evangile de Jésus-Christ et de soulager, en son nom, sans distinction des Editeurs de la Presse Périodique aucune, les détresses humaines.




détente «  Un homme est bien fort quand il s’avoue sa faiblesse.  »   Honoré de Balzac



PP

Solution du Sudoku

3001 Berne

Règle du jeu En partant des chiffres déjà inscrits, remplissez la grille de manière à ce que  : - chaque ligne - chaque colonne - chaque carré de 3x3 contiennent une seule fois les chiffres de 1 à 9. Pas besoin d’être fort en maths!

Annoncer les rectifications d’adresses

Sudoku

Espoir 5/2014 (Belgique) - Prenons soin du noyau de nos sociétés  

La famille est la plus petite entité qui compose nos sociétés. A nous d'en prendre soin et de la protéger.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you