AI Québec

Page 30

A I

Q U É B E C

Le Québec a la réputation d’être un acteur majeur dans l’univers de l’intelligence artificielle (IA). On peut y croire, mais quand est-il exactement? D’un point de vue strictement objectif, lorsqu’on sait que le Pr Yoshua Bengio figure au Top 3 des chercheurs les plus cités au monde1 dans le domaine de l’informatique, qu’il est numéro 1 dans le domaine de l’IA et qu’il a reçu le prix Turing 2019, équivalent à un Prix Nobel d’informatique, cela donne un indice assez important.

POURQUOI LE QUÉBEC SE DÉMARQUE-T-IL ET CONTINUERA-T-IL DE SE DÉMARQUER DANS LE DOMAINE DE L’IA EN 2050? WHY DOES QUEBEC STAND OUT AND WILL IT CONTINUE TO STAND OUT IN THE WORLD OF AI IN 2050? ALAIN LAVOIE, CEO, LEXROCKAI AND COPRESIDENT, IROSOFT

Il est clair pour moi, que l’excellence que nous avons su développer, ici au Québec, est certes due aux talents de nos chercheurs, mais aussi à l’audace que nos gouvernements ont eue foi en investissant dans la recherche et dans nos chercheurs année après année, de même que dans nos universités et nos centres de recherche depuis plus de 50 ans. Ces investissements ont permis de développer à Montréal, l’une des plus grandes concentrations de chercheurs en Recherche opérationnelle (RO) au monde. Nous sommes reconnus comme une force dans ce domaine depuis plus de 35 ans. Oui, 35 ans! Un secret malheureusement trop bien gardé. Connaissez-vous le Pr Gilbert Laporte? Il figure dans le Top 30 mondial et se classe numéro 1 en RO parmi les chercheurs les plus cités. Simplement, en combinant ces deux puissants écosystèmes que nous avons au Québec, c.-à-d. l’IA et la RO, nous pouvons affirmer sans équivoque que nous avons un groupe de chercheurs unique et de classe mondiale. Nos fondations sont excellentes. Nous devons capitaliser sur cette excellence. Nous devons continuer d’attirer des cerveaux, des talents, les inciter à venir étudier, travailler et s’installer ici. Il a déjà été démontré maintes fois dans le secteur de la recherche opérationnelle et plus récemment en intelligence artificielle que « les meilleurs attirent les meilleurs». Nous sommes aussi un village gaulois qui se démarque de plusieurs façons : par sa langue, sa créativité, ses institutions d’enseignement, sa joie de vivre et sa diversité. Sur ce dernier point, à Montréal, nous avons la chance de compter sur une très grande diversité de personnes en provenance des quatre coins du monde. C’est clairement une force que nous commençons à comprendre et grâce à laquelle nous occuperons encore une place prépondérante en IA en 2050.

1 Selon Guide2Research, un portail sur la recherche en informatique – https://www.guide2research.com/u/yoshua-bengio

26