Page 1

MODE PEOPLE CULTURE REPORTAGES SORTIES... À CAEN ET +

18

SEPTEMBRE/OCTOBRE 2013

VOYAGES LES EVENEMENTS CULTURE RENCONTRES SORTIR CINEMA

EVENEMENT Le 39ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

STEMP numéro 18 – Septembre/Octobre 2013 Modèle : Laurie Lelodey - Coiffure : Carinne Elka Coiffure - Maquillage : Corinne Togna Esthétique Institut Patricia Dieu Photos : Nemo Adams - Boutique : Coton et Macaron

REPORTAGE Découvrir à Caen

TÉMOIGNAGE

Les édifices jumeaux à Caen

Desgarsdeseaux, Un Tour de Basse-Normandie multi-activités à contre-courant

Mode Les incontournables 5 tendances qui vont nous faire aimer la rentrée

PORTRAIT de Caen à ailleurs Milan Mauger Comédien


e sur le net ! Votre magazin

http://issuu.com/stempmagazine/docs/numero18

EDITO

Chers lecteurs, Les vacances sont belles et bien terminées. Vive la rentrée ! Cela fait trop longtemps que vous n’avez pas eu votre magazine préféré entre les mains. Alors voici chose faite. Vous pouvez toutefois continuer à vous évader en lisant votre nouveau numéro de STEMP. En effet, pour cela, découvrez les 3 destinations de rêve qui vous donneront envie de repartir. Ou bien, au travers des quatre pages qui y sont consacrées, laissez vous porter par ce vent d’ouest qui apporta une pluie de stars sur le tapis rouge du Festival du Film Américain de Deauville. Et puis, comme excellent remède anti-morosité, le shopping en est un. Alors flânez dans notre cahier Mode où l’on vous propose les nouvelles tendances dans les boutiques près de chez vous. Et encore bien d’autres événements et reportages ludiques, culturels ou touristiques. STEMP vous accompagne tout au long de l’année avec son contenu généreux et positif, tels sont les maîtres mots qui guident depuis sa naissance la ligne éditoriale de votre magazine. Bonne lecture!

Sommaire

SEPTEMBRE/OCTOBRE

2013 N°

18

Modèle : Laurie Lelodey Coiffure : Carinne Elka Coiffure Maquillage : Corinne Togna Esthétique Institut Patricia Dieu Photos : Nemo Adams Boutique : Coton et Macaron

12

STEMPTATION MODE

8

les incontournables

Numéro 18 SEPTEMBRE/OCTOBRE 2013 Responsable publication : Christopher Rougé Direction artistique : Eric Viou Photographes : Némo Adams (www.nemoadams.com), Agence Franck Castel Photographies, Philippe Morin, Maryvonne Desdoits, Bmw Normandy Avenue, Caen la Mer, Michel Rousseau. Rédaction : Vanessa Riaboff, El Chat Exemplaire gratuit, ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. Imprimerie Malherbe - 5000 exemplaires Remerciements : Tous nos partenaires et annonceurs qui nous font confiance et à tous nos fidèles lecteurs. Régie publicitaire :

airdecom@hotmail.fr Contacts : Vanessa Riaboff 06 60 64 24 96 Christopher Rougé 06 50 69 91 34 Julien Haucourt 06 58 65 50 04

http://issuu.com/stempmagazine

IDÉES SHOPPING

24

Idées looks

18

Milan Mauger Comédien

38 TEMOIGNAGE

DÉCOUVRIR À CAEN Les édifices jumeaux à Caen

29

34

VOYAGES 3 destinations de rêve

et Ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. La reproduction des textes et photographies de ce numéro sont la propriété de STEMP Magazine. Édité par AIR DE COM, 3 Place Villers 14000 CAEN RCS Caen 530 823 319 Dépôt légal à parution - ISSN en cours. STEMP Magazine © STEMP SARL

DE CAEN A AILLEURS

EVENEMENT

Desgarsdeseaux, Un Tour de Basse-Normandie multi-activités à contre-courant Par Arnaud Richard

VUS ! SORTIR - VIPmmes là

Nous so i ! C’est vous qu ug où ça bo e ent, m ne vé l’é z crée urs... à Caen ou aille

39ème Festival du Cinéma Américain de Deauville

48

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 3


ON aime

ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS

LA BOUTIQUE QU’IL NOUS FAUT Parce que nos chères têtes blondes veulent être habillées chic et tendance… Parce que nos portes monnaies nous obligent à être raisonnable… Parce que nous voulons recycler le matériel de puériculture et les gardes robes de nos enfants… Parce que tout simplement, nous pouvons gagner de l’argent et du temps… Voilà pourquoi nous aimons Kilo Baby… ! Aux portes de Caen, à Soliers, Alicia Vermés a ouvert cette jolie boutique dédiée à la seconde vie des vêtements d’enfants, de grossesse et du matériel de puériculture. Le principe est celui d'un dépôt vente classique avec la possibilité supplémentaire d'amener vos vêtements de marque et vos articles de puériculture. La nouveauté tient aux articles basiques qui sont rachetés directement au kilo à certaines périodes de l'année (de mars à mai et de septembre à novembre) et revendus au kilo, d'où un très large choix de vêtements à très bas prix. Un tri exigeant est réalisé sur rendez-vous les lundis et mercredis. Avec un stock renouvelé en permanence, vous êtes assuré à chaque jour d'ouverture de trouver des nouveautés. Kilo Baby propose un système de parrainage très avantageux pour tous nouveaux clients envoyés les 1ers samedis du mois. En octobre, Kilo Baby soufflera sa 3ème bougie ! Kilo Baby est ouvert : Lundi : 14h-17h30 - Mercredi : 10h-13h/14h-17h30 Samedi matin : 10h-13h + ouvert toute la journée les 1ers samedis du mois (10h-17h)

Pour vos dépôts, pensez à prendre rendez-vous ! G Kilo Baby, Hameau du four, 19 rue de la Chapelle – 02.31.39.82.06 – www.kilobaby.fr

BAC 2013 : UN EXCELLENT CRU !

782 Bas-Normands ont obtenu une mention « très bien » au Baccalauréat 2013 Pour ce baccalauréat 2013, en Basse-Normandie, le taux de réussite atteint 89,1 % pour l’ensemble des trois voies, soit au-dessus du taux national (87 %). Ce résultat conjugue une hausse de la réussite aux baccalauréats généraux, technologiques et professionnels. En ce qui concerne le baccalauréat général, il atteint le niveau record de 92,8 %, en forte progression pour la deuxième année consécutive (+ 2,4 points par rapport à la session 2012). Il se place pour la deuxième fois au-dessus du taux national. En séries technologiques, le taux

4 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

Cette année, le bachelier le plus jeune est âgé de 15 ans. Il a obtenu un baccalauréat S avec mention « bien ». La meilleure moyenne (20,53) a été obtenue par un lauréat au baccalauréat S. Sur 12 297 admis cette année, 6 204 ont obtenu une mention : 782 jeunes bas-normands une mention « très bien »,1 753 jeunes une mention « bien » et 3 669 une mention « assez bien ». La Région a offert à chacun des 782 jeunes ayant obtenu la mention « très bien » un chèque « Lire ».

EGALITÉ PROFESSIONNELLE

LA VILLA STRASSBURGER RETROUVE SON ECLAT Pour les touristes comme pour les Deauvillais, elle est LA maison emblématique de Deauville. Plus d'un siècle après sa construction en 1907, toiture, épis de faîtage et façades de la Villa Strassburger ont retrouvé leur éclat d’origine. C'est le sixième chantier marquant de rénovation de patrimoine entrepris par la Ville de Deauville qui a fait le choix en 2005 de protéger 555 bâtiments. Un engagement partagé avec les Deauvillais qui donne les moyens à Deauville de renforcer son rayonnement. Des milliers de touristes visitent chaque année la ville mise en lumière par le respect de son esprit architectural. Protégée au titre des Monuments historiques par arrêté du 29 octobre 1975, cette imposante demeure, éloignée du bord de mer, répond à une commande du baron Henri de Rothschild. Grand amateur de courses, ce dernier choisit de s’implanter à proximité de l’hippodrome. La villa est érigée en 1907 à l’emplacement de la Ferme du Coteau, propriété de la famille du romancier Gustave Flaubert depuis 1837. Propriété de Ralph Beaver Strassburger à partir de 1924, la villa a été léguée par ses héritiers à la Ville de Deauville en 1980. Chaque année, Annie-Claude Gruchet raconte l’histoire des lieux à près de 1000 personnes. Pour fêter cette rénovation, la Ville de Deauville s’est associée à la Saint Augustin, patron de Deauville organisée depuis 20 ans par les membres de l’Association des Deauvillais d’Origine et Sympathisants, qui œuvrent pour la valorisation du patrimoine de Deauville.

de réussite reste supérieur à la moyenne nationale et progresse de 1,1 point pour atteindre 87,5 %. Quant aux baccalauréats professionnels, ils obtiennent un taux de réussite global de 83,5 %, en légère progression de 0,3 point. e résultat est largement au-dessus de la moyenne nationale.

Le Label égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est une démarche structurante et motivante visant à améliorer l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein des organisations publiques, privées et associatives. Ce label concerne trois grands domaines : - les relations sociales, l’information et la culture de l’organisme, - la gestion des ressources humaines et le management, - la prise en compte de la parentalité. Processus d’amélioration continue, générateur d’efficacité économique et d’amélioration du climat social pour l’entreprise, le Label est délivré pour 3 ans par AFNOR certification après avis de la Commission Nationale Paritaire « Label égalité ». Un suivi des

actions est réalisé à 18 mois. En Basse Normandie, 13 entreprises de différents secteurs professionnels ont obtenu ce label. Afin d’échanger sur leurs pratiques, de convaincre d’autres entreprises d’agir et de créer une dynamique locale, « un réseau des entreprises labellisées » se réunit plusieurs fois par an avec le soutien de l’Etat et du Groupe AFNOR. Chefs d’entreprises, DRH, responsables d’associations, élus… si vous souhaitez agir en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, rejoignez ce réseau. G Contact : Olga DE SAINT-JORE, Association L'ETAPE olga.de-saint-jore@letape-emploi.fr 02.31.68.88.65 ou 06.88.74.76.85 Elisabeth FERRO-VALLE, Groupe AFNOR elisabeth.ferrovalle@afnor.org 02 40 44 44 07 ou 06 74 54 57 87 Véronique TOMAS, Déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité SGAR/Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité drdfe@basse-normandie.pref.gouv.fr 02 31 30 62 34


le FAIRE SAVOIR

ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWSACTUS NEWS ACTUS NEWS ACTUS NEWS

LA MAISON DU VELO OUVRE SES PORTES

Après plusieurs semaines de travaux et d’aménagement, la Maison du Vélo ouvre ses portes au public. Soutenu par l’Ademe, le Conseil Régional de Basse-Normandie, le Conseil Général du Calvados, Viacités et la Ville de Caen, ce projet ambitieux fédère une multitude d'initiatives locales autour du vélo. La Maison du Vélo bénéficie d’un emplacement idéal dans de vastes locaux qui en font une des plus grandes maison du vélo ouverte à ce jour en France. A proximité des gares ferroviaire et routière, et dans le prolongement des Rives de l’Orne, son accès à vélo est facilité par le réseau de pistes cyclables caennais. Fondée en 2011, l'association Vélisol' pilote La Maison du Vélo. Composée de nombreux bénévoles passionnés et de techniciens qualifiés, elle a su faire du vélo, outil universel par excellence, un moyen d'échange et de partage. La Maison du Vélo proposera dans un premier temps un atelier d'autoréparation et un atelier d'aide à la réparation, ainsi qu'un service de location moyenne et longue durée de vélos ou d'accessoires (remorques et barres de traction) et une consigne sécurisée. En plus de Vélisol', La Maison du Vélo accueillera un village associatif composé de cinq autres associations qui agissent en faveur du vélo à Caen : Caen Urban Bike, Dans la roue d'Alphonse, Dérailleurs, Handuo-tandem et Véloservices. Ce sera un lieu de convivialité et de découverte avec des expositions, un centre de ressources autour du vélo, des débats, des conférences et de nombreuses animations... G La Maison du Vélo, 54 quai Amiral Hamelin - Caen www.velisol.fr – www.maisonduvelocaen.fr

VOTRE CAPITAL POINTS EN TEMPS REEL Soucieux de pouvoir permettre à chaque automobiliste de connaître en temps réel son solde de points restant, le site internet vip-permis.fr vous offre désormais la possibilité de recevoir gratuitement par mail une alerte en temps réel de l’évolution de votre capital points. Inédit et gratuit. Connaître son solde de points est une démarche longue et complexe. Nombreux sont les automobilistes déplorant le manque de transparence de ce système de retraits de points. Des délais qui s’allongent, un traitement administratif souvent opaque et un manque d’informations. Peu connaissent en effet avec exactitude leur solde de points restant. En effet, à compter de votre verbalisation, il peut s'écouler un délai variable de 1 à 18 mois avant le retrait de points effectif. Pour éviter aux automobilistes d’avoir à faire une demande auprès de la Préfecture, vip-permis.fr a conçu un système unique d’alerte en temps réel capable de vous informer de chaque mouvement intervenant sur votre permis de conduire. Inédit, ce service est totalement gratuit et entend répondre au manque de transparence actuel du système. Le principe est simple : dès de votre inscription, le site se connecte chaque jour pour vous sur le service public télépoints et vous alerte par mail de tout changement survenant au niveau de votre permis de conduire (reconstitution de votre capital points, recréditation de points après un stage permis de conduire, retrait de points suite à une verbalisation, etc.). G Pour toute info ou inscription : www.vip-permis.fr/service-alerte-aux-points.html

Art infos A DEAUVILLE

LE DEAUVILLE DE WILLY RIZZO Une plongée dans le Deauville de l’été 1949, avec un reportage couleur, 35 agrandis-sements au format carré, réalisé par l’un des plus célèbres photographes de Paris Match. En août 1949, Willy Rizzo, armé d’un 6x6, photographie Deauville, en couleurs, avec la fougue de ses 21 ans et un regard bien aiguisé. Ses photos, réalisées cinq ans après le débarquement, sont les premières photos publiées de Deauville de l’après-guerre. Willy Rizzo est alors l’un des plus talentueux photographes du tout nouveau Paris Match, il va vite devenir une légende et un prince du photojournalisme. Alors qu’il préparait cette exposition de 35 tirages qui seront présentés durant l’été 2013, Willy Rizzo est décédé, à Paris ce lundi 25 février. Cette exposition originale consacré à l’un de ses premiers reportages est aussi un hommage de Deauville, 64 ans après, au photographe qui après l’avoir révélée dans son éclat de 1949, l’a ensuite adoptée en famille, pour en devenir l’un de ses plus fidèles résidents. Depuis 2009, chaque été, la Ville de Deauville révèle par des expositions de plein air, accessibles à tous, sa mémoire photographique en exposant des clichés souvent inédits de Deauville. Les reportages réalisés à Deauville par : JacquesHenri Lartigue(2009), les frères Séeberger (2010), Robert Capa (2011) et Yul Brynner (2012) ont été les quatre premières rétrospectives de ce rendez-vous estival avec la photographie. G EXPOSITION DE PLEIN-AIR SUR LES PLANCHES DE DEAUVILLE

JUSQU’AU 1er DECEMBRE. www.deauville.fr

A LA GALERIE ART-CULTURE-FRANCE EXPOSITION DE ROGER COURTOIS Né en plein cœur du Pays de Caux, Roger Courtois demeure au fil des ans, le peintre exemplaire, attentif à la qualité de son travail, en inlassable chercheur, en créateur obstiné et pur, qu'il soit question de dessin, de sculpture, et de la couleur à laquelle il se voue passionnément. Chaque œuvre représente une aventure essentielle qui mena ce solitaire à la reconnaissance de ses confrères artistes au Prix du Salon de Rouen en 1993 et à la médaille du Conseil Régional de Haute-Normandie. En effet, Roger Courtois aime la forme nette et les contrastes visuels, dont bénéficie l'impact de couleurs utilisées avec parcimonie, mais d'une puissance expressive peu ordinaire, d'une franche vigueur bien en phase avec sa vision de clairvoyance. Rigoureuses sont ses natures mortes, tandis que maints personnages n'ont de cesse de se confronter à l'environnement et aux sentiments avec une force qu'exulte sa maîtrise du dessin et des aplats denses et captivants, toujours équilibrés, un idéal, car Roger Courtois sait fixer l'émotion d'un instant sans perdre l'essentiel de la vie, de la clairvoyance et d'une émouvante vérité de son art. G Du 2 au 28 Septembre 2013 à la Galerie Art-Culture-France, 2 avenue

du 6 juin (1er étage gauche) à CAEN Du lundi au vendredi - 10h-12h et 14h-19h, Samedi - 14h-19h www.galerie-caen.com / www.roger-courtois.com STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 5


8 8

CAENNAISES ET CAENNAIS QUE L’ON VEUT CONNAÎTRE UN PEU PLUS.

KADY GUEYE Déjà toute petite, Kady adorait jouer « à la marchande ». Cette jeune deauvillaise de 25 ans s’oriente alors très tôt dans le monde qui l’attire, celui de la mode. Après avoir fait un BEP Vente à Lisieux, elle enchaîne sur un Bac Pro Commerce en alternance à l’ICEP de Caen. Tous ses stages et ses emplois saisonniers ne font que confirmer son envie de travailler dans le commerce. Après les boutiques de Deauville, grâce à sa rencontre avec Thomas Aubert en 2010, en mai, Kady a pris la responsabilité du magasin Alchimi, en plein cœur des Rives de l’Orne. Même si ce nouveau rôle lui donne beaucoup de travail, elle trouve cette expérience formidable, riche et humaine auprès de Thomas, Anastacia et toute l’équipe. Kady aime aussi donner son avis sur le choix des collections en se rendant dans de nombreux salons. Son sourire en boutique traduit bien son épanouissement professionnel…

CAMILLE BERTINCOURT

ALBANO DA VINCI CLUB Joueur semi-professionnel de 8 pools, jusqu'à 16 ans les études ne lui importait guère. A un BEP validé, la décision est prise de lui octroyer une passerelle BAC STG qu’il obtint avec mention et qui lui donna goût aux études, au point d'entreprendre une classe préparatoire HEC. Il part un an à Cergy afin de valider une licence d'économie et pour repasser le concours d'entrée aux grandes écoles. C'est à ce moment qu’Albano découvre les concepts comme l'afterwork et le clubbing. Fort de son aventure parisienne, il décide d'ouvrir un concept très parisien : Afterwork/ bar à dj avec une touche personnelle à savoir un afterwork où l'on mélangerait le sport et le lounge et un bar de nuit en 3 parties (salon/bar/night-club). C’est ainsi que naquit le Da Vinci Club, savant mélange de modernité et d’ancien, situé 20 rue Vauquelin à Caen. La saison II est lancée…saurez-vous la suivre ?!

ALICIA VERMES

Chti d’origine, Camille est arrivée à Caen il y a un an suite à la mutation de son mari et a très vite adopté cette ville. A 28 ans, son parcours est résolument tourné vers le commerce puisqu’après son Ecole de Commerce, elle a travaillé dans le Prêt à Porter, la grande distribution et la Banque. Ce sera d’ailleurs sa plus longue expérience, et après 5 ans à financer les projets des autres, Camille a envie de réaliser ses propres rêves. Après un gros coup de cœur pour la marque One Step, elle décide d’ouvrir une boutique. Féminité, audace et créativité sont des identités de la marque qui correspondent au caractère de Camille. One Step propose deux univers différents : le Casual Chic et le City Romantique. Femmes actives, modernes et pétillantes, venez rencontrer Camille et découvrir cette nouvelle boutique qui vient d’ouvrir au 35 rue Froide à Caen.

Formée dès le plus jeune âge par ses parents au commerce dans le milieu de la restauration à Caen, Alicia VERMES a décidé de poursuivre ses études, d’abord un BTS assistante de direction par correspondance puis, après 3 ans passé en Bretagne avec son conjoint, elle décide de reprendre des études de droit à la faculté de CAEN. La maîtrise de droit en poche, c’est comme juriste en droit des sociétés qu’elle débute sa carrière dans un cabinet comptable. L’envie d’évoluer lui fait intégrer l’IAE de Caen où elle obtient un Master en ressources humaines. Deux enfants plus tard, l’idée de créer sa propre entreprise prend naissance…cela fait 3 ans maintenant que son nouveau concept de dépôt-vente pour enfants aux portes de Caen sur la commune de Soliers a ouvert, dans la ferme du XVIIe siècle où la famille est installée. Toutes les infos sont sur le site www.kilobaby.fr.

SANDRINE DUPONT ROCHER

RODOLPHE MAILLET

Passionnée de sport depuis toujours, Sandrine est éducatrice sportive depuis 17 ans. Cette Haute Normande, arrivée à Caen en 2001, s’est spécialisée dans la recondition physique et la Prévention de la Santé au Travail dans le cadre d’un Doctorat en Staps. Il y a un an, Sandrine fonde ce qui constitue pour elle l’aboutissement de nombreuses années de travail et de recherche : Pep’s Center (Promotion Exercice Physique pour la Santé) qui doit répondre aujourd’hui, selon elle, à un vrai besoin de société : le bien être, très en vogue en ce moment, mais surtout la santé. C’est pourquoi le centre est constitué de trois pôles distincts : le sport, la santé, et la formation. Que vous soyez un particulier en recherche de bien être et de forme physique, une entreprise souhaitant sensibiliser ses employés à la prévention de la santé au travail, ou en convalescence, Pep’s Center saura vous proposer une réponse adaptée à vos besoins.

CAROLINE CORDIER Caennaise fidèle et attachée à sa ville natale, Caroline a très tôt le souhait de travailler dans le commerce. Elle décide alors de mettre toutes les chances de son côté. Ainsi, après un Bac S, elle entame des études secondaires en alternance pour commencer son expérience professionnelle. Elle obtient alors un BTS Négociation Relation Clients puis enchaîne avec un DEES Management et Gestion des PME, diplôme européen. Pour parfaire sa formation sur la gestion et le développement d’une entreprise, Caroline finit sa formation avec un Master. Issue d’une famille de restaurateurs et avec toutes les cartes en main, à seulement 26 ans, avec son conjoint, elle décide de se lancer. C’est ainsi qu’au mois de juin, Caroline a ouvert, dans le quartier historique du Vaugueux, son restaurant El Paso. Avec une décoration chaleureuse aux couleurs latines, cet endroit paisible vous offre un pur moment de dépaysement. Retrouvez toute l’actualité d’El Paso sur facebook !

Originaire de Lisieux, après un Deug, Rodolphe obtient un DUT Techniques de Commercialisation en 2001. Il part 6 mois à San Francisco pour un stage et revient travailler à Caen comme conseiller financier. De ses années d’études est née une passion pour le billard. Il devient double Champion du Monde par équipe en 2005 et 2007 et vainqueur en individuel du « Grand National », la plus grande compétition internationale de billard anglais. Délégué régional de l’AFEBAS, Rodolphe contribue au développement de championnats. Il organise aussi des championnats de fléchettes Phoenix, cibles électroniques en réseau. En 2006, il créa Normandie Jeux Animation, société de vente et de location de billards, baby-foot, fléchettes et flippers. Il assure l’entretien et la réparation de ses jeux. NJA s’adresse à tous public, tant professionnel que particulier, sur la Normandie. Depuis fin 2012, vous pouvez découvrir son showroom situé 7, rue de l’Avenir à Carpiquet.

CHRISTELLE PRIEUX Originaire de Vannes, Christelle arrive en Normandie à 9 ans. Après son Bac Pro, elle travaille pendant 7 ans dans le commerce. Suite à un bilan de compétence, les conclusions tombent et on l’oriente vers un métier accès sur le bien-être, la beauté. Bref, son rêve d’ado refait surface, et Christelle se réoriente et suit un CAP ESTHETIQUE. Pendant 6 ans, elle travaille à L'Atelier de Beauté à Bretteville L'Orgueilleuse. En 2012, Christelle rachète cet institut. Aujourd'hui, quelques innovations sont au programme comme les produits Renier Janka, une gamme nouvelle génération dont elle a l'exclusivité en Basse Normandie. Faits selon les besoins de votre peau, ses soins visages se font uniquement en institut avec un suivi mensuel puis trimestriel. La priorité de Christelle est le bien être de ses clientes ainsi L'Atelier de Beauté est un institut qui propose diverses prestations. D'autres concepts innovants sont à venir pour 2014. STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 7


MODE

MODE TATION

STEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIO

STEMP

Par El Chat

Les incontournables Des tendances qui vont nous faire aimer la rentrée

Oui, c’est possible de ne pas regretter le sable fin sous les pieds en éventail, l’eau turquoise avec le bruit du ressac, et les apéros languissants autour de la seule question fatidique de l’été « Alors demain, on fait quoi ? Plage ou balade, pic-nic, ou barbecue ? » C’est possible car on va aimer remiser aux placards les tongs, maillots de bain, tuniques et tropéziennes. Pour attaquer un mois de septembre tout en douceur, avec le plein de bonnes résolutions (se mettre au sport toute l’année, continuer à manger sain avec fruits et légumes à gogo, adopter la positive attitude qui est le nouveau mantra from L.A), on vous propose quelques tendances qui se dégagent allègrement des vestiaires. 8 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18


STEMPTATION

ONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONST Le sweat Son apparition n’est pas nouvelle me direz-vous, mais cette saison on le voit partout, porté au travail comme en sortie. Il a fait littéralement fureur au dernier défilé Givenchy avec son sweat imprimé "Bambi", talonné par le sweat "œil" de Kenzo. Bref, les créateurs s’en sont donnés à cœur joie pour faire revivre à ce bout de molleton des galons en or. Depuis, toutes les marques le déclinent à l’infini ; graffiti urbain, ambiance Star Trek, du paysage chez H&M, au hibou chez New Look, au loup chez No Collection, à la tendance collège chez Swildens, ou encore au sweat à message chez Sandro. Pour lui donner du chic, on le porte court et près du corps, sur une chemise classique (comme le sweat Petit Bateau porté sur une chemise à carreau), comme un pull. Lorsqu’on le porte au travail, on le mixe avec une jupe crayon simple et stricte. Un joli pantalon à pinces fait aussi bien l’affaire, et aux pieds, on porte des mocassins ou une paire de stilettos. Oui le mix improbable au départ est enfin permis ! On évite tout simplement le trio affreux sweat-jogging-basket et on fait l’impasse sur les logos marqués sport. L’important, vous l’aurez noté, c’est de le féminiser dans un style chic au maximum. Retour du bleu pâle et du rose layette Dans un climat qui peut s’avérer anxiogène à la rentrée, rien de plus réconfortant que de se lover dans un bleu ciel apaisant ou dans un rose poudré. Pour éviter de tomber dans le piège connoté trop « fifille » qui s’habille chez Cyrillus et chez Tartine et Chocolat, justement, il faut mélanger impérativement ces couleurs à des accessoires moins doux comme des manchettes dorées et cloutées, un legging en cuir, bref tout pour donner du punch à ces couleurs sages. On peut composer des cadavres exquis avec un sac imprimé animal par exemple (le sac pop python de Guess, ou léopard de Paule Ka). On craque pour le manteau en laine bouclée rose layette de Carven, le manteau en laine oversize rose poudré de Morgan, le pardessus bleu clair Sinequanone ou encore le perfecto décalé bleu ciel de American Retro.

Des yeux partout Attention vous n’êtes pas filmés mais regardés ! Cette rentrée, on voit des yeux partout et sur tous les supports. Entre surréalisme, mysticisme (on pense aux temples népalais) et superstition, prenons cet œil comme un regard souriant, une bienveillance spontanée dont nous avons toutes besoin. Kenzo, encore lui, a en premier osé superposer des yeux sur un blouson en coton stretch jusqu’à un manteau strict. Princesse Tam-Tam en a collé deux sur un tee-shirt de nuit, Repetto a imprimé un œil écusson à sa célèbre ballerine, et les sweats s’en donnent aussi à cœur. On adore le pull April May avec l’œil imprimé à la place du cœur ! Enfin, on évite le total look bien sûr, sous peine de passer pour une douce dingue d’une nouvelle secte.

Atout carreau… …ou comment porter les tartan sans passer pour une tarte ? Hedi Slimane pour YSL a encore frappé avec sa chemise à carreau. Mais à la panoplie punkette, on préfère un look plus subtil saupoudré de références aux mouvements contestataires. Même si Kurt Cobain

reste ancré dans les esprits, la chemise de bûcheron rouge et noire prend du galon et on la mixe à merveille sur une jupe midi par exemple, on la porte ouverte sur un top chic. Le tartan, cette étoffe de laine à carreaux de couleur nous vient des peuples celtes et de leurs célèbres kilts qui caractérisaient chaque clan spécifique. De nos jours, on reprend ces motifs, signature depuis des lustres de Burberry, pour les décliner sur toutes les formes, du sac Tati, ou 100% Scotish chez Moschino, allure trappeur ou rock, on ne va pas échapper à sa déferlante. On craque pour la veste en laine Swildens, le manteau EDC by Esprit, les manteaux iconiques Burberry, et le duffle-coat American Vintage.

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 9


MODE

5idées looks 1

STEMPTATIONSTEMPTATIONEMPTATION STEMPTAT ION STEMP T-SHIRT ELEVEN VESTE SCOTCH & SODA JEAN DIESEL BASKETS BEVERLY HILLS

ALCHIMI Les Rives de l’Orne - Rive Emeraude - Quai Hamelin – CAEN - 02.31.78.64.29 OU 70 rue Désiré le Hoc – DEAUVILLE - 02.31.89.51.92 Modèle : LUCAS Photos : Némo Adams

Modèle : Laurie Lelodey Coiffure : Carinne Elka Coiffure Maquillage : Corinne Togna Esthétique Institut Patricia Dieu Photos : Nemo Adams

3

2

PULL SEE U SOON VESTE LE TEMPS DES CERISES JEAN LE TEMPS DES CERISES BASKETS COMPENSEES LE TEMPS DES CERISES

ALCHIMI

Modèle : NATALIYA Photos : Némo Adams

10 - Juillet/Août 2013 - STEMP CAEN N°17

Les Rives de l’Orne Rive Emeraude Quai Hamelin - CAEN 02.31.78.64.29 OU 70 rue Désiré le Hoc DEAUVILLE 02.31.89.51.92

GILET CREME 59 € PULL GRIS 55 € JEAN’S CIMARRON HUILÉ 99 € BRACELET 13,50 € SAC 49 € BOTTES ASH 399 € chez Dioza 25 rue Guillaume le Conquérant - Caen

COTON ET MACARON 10 rue Saint Laurent 14000 CAEN 02.50.28.58.76


PTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTATIONSTEMPTAT

la mode dans vos boutiques... MANTEAU FOCE 1750 € PULL ZIGA 140 € PANTALON HIGH 365 € BOTTINE BISOUS CONFITURE 231 E Modèle : Laurie Lelodey Coiffure : Carinne Elka Coiffure Maquillage : Corinne Togna Esthétique Institut Patricia Dieu Photos : Nemo Adams

4

SYLVIE L. 15 rue Paul Doumer 14000 CAEN 02 31 85 30 14

5

PULL HIGH 180 € PANTALON HIGH 278 € CEINTURE NANNI 224 € VESTE CUIR MARITHÉ & FRANÇOIS GIRBAUD 830 € GILET EN LOUP VANCOUVER 1600 € BOTTES ANAKI 285 €

SYLVIE L. 15 rue Paul Doumer 14000 CAEN 02 31 85 30 14

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 11


IDEES SHOPPING ASH BOTTINES TYLER DESTROYER NAPPA style motard en cuir ARIDZA BROSS Sac cabas avec bandoulière en cuir argenté. Fournis avec 2 scratch supplémentaires à mettre au choix.

DIOZA 25 rue Guillaume le Conquérant CAEN 02 31 30 37 70

SERAFINI, Baskets montantes femme Montana Gold Shearling en cuir, dorées et fourrées. Manhattan Blue Fuxia Studded en cuir, bleu et vison rose, clous métal gris foncés. Fournis avec 2 scratch supplémentaires à mettre au choix.

DIOZA 25 rue Guillaume le Conquérant CAEN - 02 31 30 37 70 SERAFINI, Baskets montantes femme Manhattan Silver Studs en cuir grise, paillettes argent et clous métal.

DIOZA 25 rue Guillaume le Conquérant CAEN 02 31 30 37 70

LOLLIPOPS, Sac shopping Paris Body Plum et bandoulière Paris Shoulder Plum

DIOZA 25 rue Guillaume le Conquérant CAEN 02 31 30 37 70

CHEMISES HOMME à partir de 59€

CHEMISES FEMME à partir de 59€

LA BOITE A CHEMISE 71 rue Saint Pierre - Caen - 02 31 47 43 28 ET 49, rue Désiré Le Hoc Deauville - 02 31 88 31 65

12 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18


JUUNE, charme et style Soirée d’inauguration de la boutique UUNE, NOUVELLE BOUTIQUE de prêt-à-porter, de chaussres et d’accessoires féminin, a ouvert ses portes au 35 rue Froide à Caen. Ce fut donc l’occasion d’organiser une soirée d’inauguration. Patricia Gesbert, responsable, a invité une cinquantaine de convives qui ont pu découvrir ce lieu charmant et chaleureux tout en pierres et poutres

apparentes. Les collections des marques American Vintage, Bash ou encore Supertrash sont à l’image de la boutique, simples et stylées à la fois. Chaussures, sacs à main, bijoux sont également proposés à des prix très abordables. Les invités ont pu se délecter des petits fours et du champagne dans une ambiance conviviale.

©AirdeCom

J

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 13


EVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMEN

BNP PARIBAS :

Partenaire de tous les cinémas Des Normands foulent le tapis rouge

F

idèle partenaire des événements cinématographiques tels que La Fête du Cinéma ou Le Printemps du Cinéma, BNP Paribas a souhaité, en cette rentrée 2013, offrir une nouvelle fois la possibilité aux spectateurs d’avoir accès de façon privilégiée à un grand événement. A ce titre, Hervé Savournin, directeur des agences BNP Paribas de Basse Normandie et

ses homologues Haut - Normands ont convié une centaine de clients à assister aux cérémonies d'ouverture et de clôture du Festival Du Film Américain de Deauville. Au programme de cette belle manifestation, passage sur le tapis rouge, cocktail et cérémonie suivie par la projection d'un film en avantpremière...

Hervé et Catherine Savournin

Jean Maurice Deprez et sa femme

Stéphane Guesdon et Ann Goemare

Mr et Mme Janiaczyk

©Maryvonne Desdoits

Mr et Mme Guerin

Olivier Halbout et sa femme 14 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18 Céline Buge et Corinne Châtelain

Sandrine Gillet et Isabelle Gendry


DECOUVRIR

DECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDE

DECOUVRIR

à Caen

Les édifices jumeaux à Caen Ancienne Eglise St Gilles

...ces monuments en double, qui égarent chercheurs et historiens, ...

Pour (re)découvrir Caen toujours hors des sentiers battus, l’association Cadomus vous propose ce mois-ci un parcours à travers la ville de Caen en suivant un thème original : les édifices doubles ou «jumeaux», ces monuments différents qui portent pourtant le même nom. Comme vous suivez Cadomus (1), vous savez que l’Histoire de la ville de Caen ne saurait se résumer en deux épisodes, Guillaume et 1944. Plus de mille années d’Histoire ont façonné une ville dont bien des curiosités subsistent. C’est le cas de ces monuments en double, qui égarent chercheurs et historiens, car différents mais partageant le même nom et dont les petites histoires façonnent la grande en témoignant de son évolution dans l’espace et dans le temps. Deux St Etienne Les deux églises St Etienne forment la « paire » la plus connue des Caennais. Car tout visiteur de Caen a vu St Etienne, l’endroit où Guillaume apparaît le plus présent, au propre comme au figuré. Et tout visiteur a déjà entr’aperçu les ruines de St Etienne le Vieux, les plus curieux ont même remarqué sa gargouille priapique. Mais bien peu la connaissent vraiment, fermée qu’elle est depuis 1844 (oui, 1844). La plus ancienne des deux St Etienne est déjà mentionnée dans la Charte de Guillaume lorsqu’il fonde la

18 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

sienne. Alors que sa cadette attire tous les honneurs, St Etienne le Vieux, aujourd’hui à l’état de demi-ruine ne fait que poursuivre de nos jours un destin contrarié ; les sièges militaires de 1346 et de 1417 puis une tempête en 1706 l’endommagent sévèrement. Menacée de démolition au milieu du XIXe siècle, c’est Arcisse de Caumont qui la sauve, bien qu’elle reste fermée. En 1944, elle échappe miraculeusement aux bombes, mais pas aux obus allemands faisant feu sur un défilé de chars honorant la libération de l’ouest de la ville. Maintenue fermée à la visite, un temps dépôt lapidaire de l’Histoire de la ville, cette église présente pourtant quelques points dignes d’intérêts qui resteront secrets ; aucun projet de réhabilitation n’est pour le moment sérieusement envisagé. Deux St Sauveur L’Eglise du Vieux Saint Sauveur ou Saint Sauveur du Marché (nom attesté en 1130) vit une nouvelle jeunesse depuis maintenant une trentaine d’années qu’elle fait l’objets de programmes de restauration après avoir été durement touchée en 1944. Aujourd’hui dédiée à des manifestations culturelles, elle surveille depuis un bon millénaire le « marché du vendredi » auquel elle a donné son nom. Précédée d’un cimetière d’enfants sur son parvis - récemment fouillé par les archéologues de l’INRAP (2) – l’église dessert alors la paroisse St Sauveur. Au XVIIIe siècle, le portail du XVe siècle s’efface derrière une façade néoclassique destinée à s’intégrer dans le nouvel alignement de la place.

La fin du XVIIIe siècle marque le terme de son histoire cultuelle ; une ordonnance royale la ferme le 12 juillet 1791, dans le cadre d’une réorganisation des paroisses caennaises. Son titre est alors déplacé de quelques centaines de mètres, rue froide, à l’église qui s’appelait jusque là Notre Dame de Froide rue. Débaptisée, elle devient donc l’Eglise St Sauveur, en sa qualité de centre de la nouvelle paroisse éponyme issue de la reconfiguration paroissiale d’où les cultes reprennent en 1802. Cette « nouvelle » église St Sauveur reste encore cependant très souvent dénommée de nos jours «Notre Dame de Froide Rue», titre qu’elle ne porte pourtant plus depuis deux siècles. Classé monument historique en 1889, cette église est bâtie sur les vestiges de deux édifices romans antérieurs dont le plus récent date du XIIe siècle. Au XVIe siècle l’église se voit adjoindre une deuxième nef, dédiée à St Eustache qui forge l’une des particularités de ce bâtiment, au même titre que le fameux « escalier qui ne mène nulle part », visible de la rue froide, qui intrigue les caennais et divise les spécialistes. Quand à l’ancienne église, logiquement dénommée le Vieux Saint Sauveur pour la différencier, elle devient alors halle aux grains, puis au beurre avant d’être progressivement abandonnée. Le XIXe siècle ne retient que la destruction de la flèche en 1837, devenue trop dangereuse et abattue en dépit des protestations et les travaux d’aménagement de 1886 pour recevoir le squelette de la baleine échouée à Luc sur mer l’année précédente ; le bâtiment peine à retrouver sa place.


ECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRIRDECOUVRI

Eglise Saint-Etienne

St Sauveur du marché, place St Sauveur (photo Karldupart)

Un bas relief à l’intérieur de St-Etienne le Vieux. (photo JB.Cyrille / Cadomus)

que tout le monde sait, cette église qui abrite le tombeau de sa fondatrice a naturellement, à l’image de son pendant masculin St Etienne, a vécu au rythme des heures glorieuses de son abbaye. Il ne reste rien des bâtiments les plus St Gilles anciens et les éléments de fortifications De l’église St Gilles « originale » ne restent sont une des conséquences de la chevauchée d’Edouard III d’Angleterre de plus que quelques pans de murs qui 1339. Bien qu’ayant moins souffert des ombragent un petit jardin public. pillages de 1562 que St Etienne, la Trinité Durement touchée en 1944, l’Eglise a quand même été « visitée » dans le St Gilles, ayant perdu son statut d’église cadre des guerres de religions. L’ensemble paroissiale en 1864 ne fut jamais des bâtiments abbatiaux fut reconstruit reconstruite afin de privilégier la tout au long du XVIIIe siècle. Tous les construction de l’église St Paul aprèstravaux prévus ne furent cependant pas guerre. Attestée dès le XIe siècle, St Gilles semble tous effectué : le cloître par exemple n’a jamais été fermé. avoir été bâtie sur une église antérieure Au XIXe siècle, alors que l’abbaye devient dont des vestiges ont été datés du Hôtel-Dieu et que son état se détériore, Xe siècle. Le Conquérant lui donne la l’église de la Trinité devient le centre de la même situation que St Nicolas à l’ombre nouvelle paroisse du quartier St Gilles. de son abbaye ; celle de l’église des Elle en récupère le nom en 1865, devenant pauvres de la paroisse, laquelle est intégrée au Bourg l’Abbesse à cause de la la nouvelle Eglise St Gilles. petite taille de ladite paroisse. D’autres édifices « doubles » auraient Bien que classé aux monuments mérité de figurer ici ; les deux Ste Paix, les historiques en 1862, l’édifice voit son deux Mondrainville ou les deux Puchot. chœur volontairement détruit quelques C’est pourquoi vous les retrouverez le mois après afin de dégager une mois prochain, sous la plume de perspective entre les deux abbayes – Cadomus, dans Stemp Mag Caen. depuis brisée par la tour qui s’élève au dessus de Plein Ciel, mais que l’on devine toujours. Dans la foulée, l’église St Gilles Jean-Baptiste CYRILLE-LYTRAS, de mutilée perd son titre d’église paroissiale l’association Cadomus. qui est transféré à l’église de la Trinité jbcyrille-lytras@cadomus.org située à quelques centaines de mètres depuis près de huit siècles. 1 - https://www.facebook.com/Cadomus http://www.cadomus.org En effet, cette nouvelle église St Gilles qui https://twitter.com/Cadomus3D fut initialement dédiée à la Trinitié n’est 2 – INRAP : Institut National de autre que l’église de l’Abbaye aux Dames. Recherches Archéologiques Préventives. Fondée par Mathilde dans les conditions Encore aujourd’hui, hormis quelques manifestations culturelles ponctuelles, le Vieux Saint Sauveur reste toujours sans affectation précise.

Inscription à l’intérieur de la « nouvelle »

Département du Calvados

Caen

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 19


L’Elan des Jeux :

15 jours, 15 mois, 15 ans… Après le 70ème anniversaire du Débarquement, la Normandie connaîtra son deuxième événement international de l’été 2014 avec les Jeux équestres mondiaux (JEM) qui se dérouleront principalement à Caen, mais aussi au MontSaint-Michel et au Haras-duPin. Un millier de cavaliers et autant de chevaux, 1 200 journalistes, 500 000 visiteurs et 500 millions de téléspectateurs sont attendus. Souhaitant que cet événement international exceptionnel soit non seulement une réussite sportive et populaire, mais aussi qu’il enclenche une dynamique de développement à long terme du territoire, les collectivités locales concernées ont lancé il y a quelques mois « L‘Elan des Jeux ». Véritable démarche de promotion de l’excellence normande, « L‘Elan des Jeux » se décline sur trois temps : 15 mois de mobilisation avant les JEM, 15 jours de compétition, et 15 ans d’héritage après les Jeux. La partie « 15 mois » est un appel à initiatives ouvert à tous les porteurs de projets, qu’ils soient sportifs, culturels, éducatifs, de promotion économique, touristique, à dimension sociale ou liés au développement durable. Plus de 200 projets ont été labellisés, dont, évidemment, les Equi’days !

20 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

L’OPÉRATION « 15 MOIS » DU PROJET TERRITORIAL :

LA COORDINATION DU PROJET « L’ELAN DES JEUX »

À 15 mois des Jeux équestres mondiaux FEI AlltechTM 2014 en Normandie, toute une région - bénévoles, entreprises, associations…- se mobilise pour faire de cet événement international une réussite sportive et populaire. Avant, pendant et après les deux semaines de compétition. Du 23 août au 7 septembre 2014, le plus grand événement sportif jamais organisé en Normandie sera aussi la plus grande compétition accueillie en France, d’ici l’Euro de football en 2016.

Une cellule inter-collectivités, pilotée par la Région, a été mise en place. Elle travaille en lien étroit avec les acteurs publics représentés au sein du comité de pilotage : - Régions BasseNormandie et Haute-Normandie, Départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne, Ville de Caen, Communauté d’agglomération Caen la mer - l’État, les acteurs régionaux de la filière équine, des sports équestres et de l’économie, le Groupement d’intérêt public Normandie 2014 et les animateurs des quatre commissions (filière équine, économie, tourisme, animation sportive, culturelle et éducative).

Pour que ces Jeux aient des répercussions économiques, touristiques et sociales, les acteurs publics ont adossé à leur préparation (compétitions, aménagements, logistiques…) assurée par un Comité d’organisation, un projet de développement territorial. Baptisé « L’Elan des Jeux », il est décliné sur trois temps : 15 mois de mobilisation avant l’événement, 15 jours de compétition, et 15 ans d’héritage après les Jeux. Le projet territorial doit notamment favoriser l’ouverture de la Normandie à l’international, développer son attractivité économique, mais aussi rendre populaire l’événement et les pratiques équestres auprès de l’ensemble de la population. Son pilotage est assuré par un comité qui rassemble les principales collectivités normandes, l’Etat et les partenaires économiques, sous la présidence de Jean-Karl Deschamps, 1er vice-président de la Région.

LE VOLET ÉDUCATIF ET LA PRATIQUE DE L’ÉQUITATION Un travail important est effectué pour mettre en place desactions d’éducation et de formation. Les professionnels de l’éducation travaillent poursensibiliser et impliquer tous les jeunes, lycéens, apprentis, collégiens, élèves du primaire, stagiaires de la formation professionnelle, autour des Jeux. De nombreux partenaires du Rectorat, de l’Université de Caen Basse-Normandie, de la Direction de l’Agriculture, des collectivités territoriales, du Comité Régional d’Equitation vont proposer prochainement de nombreuses actions collectives à la communauté éducative, portant notamment sur la pratique de l’équitation pour les jeunes sur le temps scolaire ou pendant les vacances. Plus d’infos sur le site www.elandesjeux.fr


LIRE à Balbec Le Salon du Livre de Cabourg rganisé au Casino par l’association Les Amis de Cabourg, en partenariat avec la Ville, ce rendez-vous incontournable a fêté cette année son 25ème anniversaire sous la présidence de Gonzague Saint-Bris. L’invitée d’honneur, Scholastique Mukasonga, habituée du Salon et récente lauréate du prix Renaudot pour « Notre Dame du Nil »

a fait honneur à notre Région qu’elle a adoptée. Cette manifestation a accueilli une centaine d’auteurs. Plus de 2500 visiteurs se sont pressés pour rencontrer leur auteur préféré et découvrir de nouveaux talents. Parallèlement, des cafés littéraires sur des sujets très différents et variés se succèdent toute la journée du 6 août.

©Michel Rousseau

O

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 21


EVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMEN

BMW Golf Cup L’étape au Golf de Cabourg – Le Home

O

la compétition se dispute par équipe de deux, en formule « 4 balles ». La 1ère étape nationale s’est déroulée au mois de mars et avant la finale à La Baule le 5 et 6 octobre, c’est au Golf de Cabourg – Le Home qu’a fait étape l’épreuve du Calvados le 8 septembre. Près d’une centaine de participants se sont vus remettre à leur arrivée un welcome pack composé de Tees BMW, balles logotées et Casquette BMW Golf

©BMW Normandy Avenue

UVERTE À TOUS,

22 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

Sport Collection. En exposition, entre autre, la dernière BMW Série 3 Gran Turismo ainsi que la BMW M6 Gran Coupé et ses 560ch ! Une remise des prix composés de nombreux lots pour les classements Femmes, Hommes, Mixtes en Net et en Brut, offerts par les partenaires Barrière, Lalique, Moët, les Vins Château Durfort Vivens et bien sûr les équipements de Golf BMW GolfSport Collection, a clôturé cette journée conviviale et ensoleillée.


PORTRAIT

© Stéphane REMAEL

de Caen à ailleurs

24 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

PORTRAITPORTRAITPO


ORTRAITPORTRAITPORTRAITPORTRAITPORTRAITPORTRAITPORTRAITPORTRAITPORTR

Milan

Mauger Comédien Vous êtes originaire de Caen, parlez-nous de vous enfance en Normandie… Je suis né à Caen et j'y ai vécu jusqu'à mes 19 ans. Même si j'ai beaucoup voyagé, c'est dans cette ville que j'ai la plupart de mes souvenirs d'enfance. C'est le seul endroit au monde où je me sens vraiment chez moi. Surtout dans le centre-ville !!! Il y a quelques quartiers glauques où je ne mets jamais les pieds mais sinon, c'est ma ville. J'ai fait ma scolarité à Lemière puis je suis allé au Lycée Malherbe. Piqué par le virus de la comédie dès l’âge de 6 ans, racontez-nous votre parcours… J'ai commencé le théâtre en CE2, ensuite je suis allé à la MJC de la Prairie, puis à l'A.C.T.E.A (Association Création Théatre Education Artistique), et enfin j'ai fait l'option théâtre du lycée Malherbe à partir de la 1ère L. J'avais passé le concours de la classe libre en terminale mais je ne l'avais pas eu. Je l'ai repassé l'année d'après, alors que je m'étais inscrit à la fac en philo pour ma culture, et je l'ai eu. Mais j'ai toujours eu un peu de mal à vraiment apprécier le théâtre. En tant que cinéphile, j'ai tout de suite souhaité faire du cinéma, avant même mon premier cours de théâtre. En 2005, vous êtes reçu au concours de la Classe Libre du Cours Florent et partez pour Paris, comment se sont passés vos débuts dans la capitale ? Très bien. Je connaissais déjà un peu Paris, ce n'est pas loin de la Basse-Normandie. L'inconvénient de cette ville est le prix des loyers insupportablement élevé. Chaque début de mois, on a l'impression d'acheter le château de Versailles alors qu'en réalité on donne de l'argent à un propriétaire désagréable pour quinze mètres carrés miteux.

Si je faisais un autre métier, je ne pense pas que j'habiterais à Paris. Il y a trop de bruits, trop de voitures, les gens sont souvent prétentieux ou énervés (même si ça peut paraître cliché, c'est vrai). Mais l'effervescence artistique indéniable qui y règne lui sauve la mise et fait passer les autres villes de France, culturellement parlant, pour des villages de montagne au mois de novembre, un dimanche de pluie. Parlez-nous de votre quotidien… Je fais des castings de temps en temps, ciné, télé ou pub, je vais au cinéma, je lis, mais surtout j'écris des scénarios. Raconter des histoires et les mettre en images, c'est ça que j'aime faire.

finir un long métrage. J'essayerais de trouver des producteurs à la rentrée. J'ai également un projet de série d'animation avec mon coscénariste, Quentin Rollet, qui vit à Caen. Et je vais aussi m'occuper d'envoyer en festivals un moyen-métrage que j'ai réalisé l'année dernière à Caen et qui s'appelle La Cave. Revenez-vous souvent en Normandie ? Jusqu'à l'année dernière, je revenais un week-end sur trois ; cette année un peu moins. Mais j'adore revenir. Il n'y a qu'ici que je peux croiser une connaissance tous les deux mètres. Etant donné qu'il n'y a quasiment qu'une rue pour les bars, je vais tout le temps rue Ecuyère. Mais quand j'y vois la population très jeune qui s'y trouve, je me dis que j'ai vieilli !

Quelle sera votre actualité en cette fin d’année 2013 ? Je continue les castings, comme d'habitude, Propos recueillis par Vanessa Riaboff mais ça ne prend pas tout mon temps. Comme je souhaite aussi être scénariste et réalisateur, je poursuis mon travail d'écriture commencé en 2006. Là je viens de

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 25


LES SABLES Animés Un week-end festif et convivial.

L

CAEN la mer accueillaient pour la septième fois le festival des Sables Animés. Près de 2 kms de plage ont accueilli une trentaine d’animations : beach rugby, beach volley, golf, zumba, concerts, spectacles de rue, jeux gonflables ainsi que des ateliers scientifiques ou créatifs. Les Sables Animés se sont associés au Cargo

©Caen La Mer

ES COMMUNES DE

26 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

pour proposer aux visiteurs une programmation musicale actuelle et régionale. Undo bar, Goodbye horses, Patchamama ou encore Dar'k ont partagé avec le public un moment musical unique. Accessible à tous et gratuit, l'évènement est une expérience inoubliable à vivre en famille ou entre amis.


EVENEMENT festival

EVENEMENTEVENEMENTEVENEMENTEVENEMENTEVENEMENTEV

Nicolas Cage

ème

39 Festival du Cinéma Américain de Deauville Découverte et révélation des beautés de demain…

actrice a dirigé le jury révélation Cartier, Valérie Donzelli. Toute l’équipe du Festival continue de travailler à la périphérie du regard, grâce aux documentaires et à Deauville Saison 4, l’un affirmant la longévité du genre et aussi son exigence, l’autre affirmant l’avenir d’une écriture originale et l’influence qu’elle peut avoir sur le cinéma. Toujours soucieux d’être un La thématique des héros décelée dans la rendez-vous, cet évènement se veut être sélection, aurait pu être l’inspiratrice du l’égérie du verbe, en redonnant sens au choix de Vincent Lindon comme président dialogue et à la conversation, à travers les du jury, véritable héraut de cette rencontres, le Film Corner, les compétition. Mais il n’en fut rien, ce choix masterclasses, le prix littéraire, le prix résulte d’un désir commun de la direction Michel d’Ornano, les Nuits Américaines… du Festival de l’avoir comme président Le cinéma, c’est mieux quand on en parle. depuis trois ans, et de l’envie de Vincent Les nombreux films qui ont été montrés, de nous faire partager sa fougueuse pour l’attrait de la nouveauté passion du cinéma américain. C’est la qu’ils présentent, ne doivent pas première fois qu’un acteur dirigeait ce faire oublier l’histoire de cet art jury, de même, pour la première fois, une et ceux qui la font.

La compétition, elle, toujours dans cette quête de références, a cherché dans les racines de la ruralité américaine le sens à donner à l’existence, montrant que les pieds dans la boue valent thérapie.

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 29

©Agence Franck Castel photographies

Le Festival du Cinéma Américain de Deauville continue d’explorer à travers la société américaine la vie des héros qui nous inspirent ou qui nous ressemblent. La compétition, les premières, les documentaires, montrent à l’évidence des héros fatigués, démotivés, mais curieux de comprendre ce qu’ils vivent et cherchant dans l’épreuve l’affrontement nécessaire avec eux-mêmes. Cela fut le ressort scénaristique d’une grande partie des fictions. En quête d’identité, les personnages de MA VIE AVEC LIBERACE, BLUE JASMINE ou WHITE HOUSE DOWN, RUSH, JOE pour ne citer qu’eux, témoignent de cette vérité.


Barbara Cabrita

Dolores Chaplin

Agnes B

Forest Whitaker

L'équipe de Snowpierce

John Travolta

L'équipe de Wrong Cops

Christophe Dechavanne

Linh-Dan Pham

Melanie Bernier

Axelle Laffont

David Rosenthal

Channing Tatum

Pascale Arbillot

Dena Kaye Jamie Foxx 30 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18


Cate Blanchett

EVENEMENTEVENEMENTEVENEMENTEVENEMENTEVENEMENTEVEN

LE JURY Le Jury de cette 39ème édition était présidé par le comédien, scénariste et réalisateur VINCENT LINDON. Dans sa fonction de président, il était épaulé par LOU DOILLON (comédienne et auteur interprète), JEAN ECHENOZ (écrivain, romancier et scénariste), HÉLÈNE FILLIÈRES (comédienne et réalisatrice), XAVIER GIANNOLI (réalisateur et scénariste), FAMKE JANSSEN (comédienne et réalisatrice), BRUNO NUYTTEN (réalisateur et directeur de la photographie), REBECCA ZLOTOWSKI (réalisatrice et scénariste) et PIERRE LESCURE.

Guillaume Gallienne

Patrick Poivre d'Arvor

Marc Cerrone

LE JURY REVELATION CARTIER Le Jury Révélation Cartier récompense, lors de la cérémonie du Palmarès, un film de la Compétition pour ses qualités novatrices, en lui remettant LE PRIX DE LA RÉVÉLATION CARTIER. En créant le trophée du Prix de la Révélation, Cartier « griffe » Deauville et scelle ainsi, à l’occasion du Festival du Cinéma Américain de Deauville, son engouement pour le 7e art et sa passion pour l’Amérique du cinéma. Le Festival du Cinéma Américain de Deauville a offert cette année la présidence du Jury Révélation à la comédienne, réalisatrice et scénaristeI VALÉRIE DONZELLI. Elle était entourée par LAURENCE ARNÉ (comédienne), VINCENT LACOSTE (comédien), GÉRALDINE MAILLET (écrivain, réalisatrice et scénariste) et WOODKID (réalisateur et auteur interprète). CARTE BLANCHE Depuis 2011, le Festival offre une Carte blanche à des personnalités du monde des arts et des lettres qui fait découvrir et partager, à travers une sélection de films de son choix, sa préférence de cinéma, son Amérique personnelle. Après deux premières éditions animées par des créateurs de mode, le Festival a confié cette année une Carte blanche au duo français de musique électronique JUSTICE. « En musique comme en cinéma, les américains ont une science du divertissement qui nous touche énormément, dans le fond comme dans la forme. Nous avons sauté sur l'occasion de programmer cette carte blanche pour partager notre amour décomplexé pour ce

Alice Kim

cinéma avec lequel nous avons grandi, en choisissant des illustrations de cet art de l’Entertainment, qui ont forgé nos fantasmes d’enfants puis d'adolescents des années 80/90 » Gaspard Augé & Xavier de Rosnay ( JUSTICE). DEAUVILLE SAISON 4 Deauville saison 4 a accueilli une nouvelle fois les séries télévisées et leurs créateurs lors du week-end de clôture du Festival. Au programme, de nombreuses AVANTPREMIÈRES, des SÉRIES INÉDITES et des RENCONTRES autour de l’écriture. La programmation de Deauville Saison 4 s’est attachée à confronter, analyser et rapprocher les différentes passerelles entre l’écriture européenne et la plume made in USA. Après avoir accueilli des scénaristes de renom tels que David Chase (créateur des Sopranos), Clyde Phillips (showrunner des quatre premières saisons de Dexter), Tom Fontana (créateur d’Oz et de Borgia) et Shawn Ryan (créateur de The Shield), le Festival du Cinéma Américain de Deauville et Deauville Saison 4 proposaient cette année la masterclass exceptionnelle du réalisateur, producteur et scénariste américain Vince Gilligan, créateur de la série BREAKING BAD. LE PRIX MICHEL D’ORNANO Le Jury du Prix Michel d’Ornano, composé de journalistes anglo-saxons et présidé par Jean-Guillaume d’Ornano, a remis officiellement le Prix à l’équipe du film lauréat le samedi 7 septembre lors de la cérémonie du Palmarès du Festival du Cinéma Américain de Deauville. Le Prix Michel d’Ornano, qui récompense un premier film français est attribué cette année à : LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE ! de Guillaume Gallienne. LE PRIX LITTÉRAIRE LUCIEN BARRIÈRE Le Jury du Prix littéraire Lucien Barrière du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2013, composé de Frédéric Beigbeder (écrivain, éditeur et journaliste), François Forestier (journaliste et écrivain), Adélaïde de Clermont-Tonnerre (journaliste et écrivain), Jean-Claude Lamy (journaliste et écrivain), Eric Neuhoff (journaliste et écrivain) et Gonzague Saint Bris (journaliste et écrivain), ont décerné ce prix le mardi 3 septembre à RICHARD FORD pour son roman CANADA. Pour cette 39ème édition, le Festival du Cinéma Américain de Deauville a rendu hommage, en leurs présences, à Cate Blanchett (comédienne), Nicolas Cage (comédien et réalisateur), Larry Clark (réalisateur, scénariste et photographe), Gale Anne HURD (productrice) et à John Travolta (comédien).

Michael Douglas et Steven Soderbergh STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 31

©Agence Franck Castel photographies

C’est à eux que qu’ il a été rendu hommage à travers une productrice sans qui le cinéma ne serait pas, deux acteurs et une actrice héros des temps modernes et une nouveauté cette année, Deauville Legend, qui permettra à chaque édition d’honorer une personnalité venue à Deauville, ou ayant porté haut les couleurs du cinéma, avant de naître au ciel…


Natty Tardivel

Lee Daniels

Vincent Lindon

Pauline Lefevre

Larry Clark

Laurence Arne

Michel Leeb

Gabriella Wright Lou Doillon

Fanny Valette

Tilda Swinton

Peter Landesman

Gaspard Auge et Xavier de Rosnay du groupe Justice

Alexandre Moors et Ronnie Porto

Cut Killer

Tishuan Scott

Vince Gilligan 32 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N째18

Valerie Donzelli

Geraldine Maillet

Gonzague Saint Bris


Jury Festival

Guillaume Gallienne

Ryan Coogler

Sam Fleischner

Chris Eska et Tischuan Scott

Kelly Reichardt

Le palmarès Grand Prix NIGHT MOVES de Kelly Reichardt PRIX DU JURY ex-aequo ALL IS LOST de J.C. Chandor STAND CLEAR OF THE CLOSING DOORS de Sam Fleischner PRIX DE LA RÉVÉLATION CARTIER FRUITVALE STATION de Ryan Coogler PRIX DE LA CRITIQUE INTERNATIONALE THE RETRIEVAL de Chris Eska PRIX DU PUBLIC DE LA VILLE DE DEAUVILLE FRUITVALE STATION de Ryan Coogler PRIX LITTÉRAIRE LUCIEN BARRIÈRE Richard FORD pour son roman “Canada”

Jury Cartier

©Agence Franck Castel photographies

PRIX MICHEL D’ORNANO LES GARCONS ET GUILLAUME, À TABLE ! de Guillaume GALLIENNE


VOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESV

AILLEURS

TOURISME

TROIS

destinations de rêve

Encore trois destinations de rêves selectionnées par STEMP. Bonnes vacances !.. Car il fait toujours beau quelque part dans le monde.

TANZANIE MERVEILLE DU MONDE

...Moment d’exception au milieu de tous les grands mammifères de l’Afrique de l’Est dans un site grandiose....

34 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

LA TANZANIE, en forme longue la République unie de Tanzanie ou la République-Unie de Tanzanie, en swahili Tanzania et Jamhuri ya Muungano wa Tanzania, en anglais Tanzania et The United Republic of Tanzania, est un pays d'Afrique de l'Est situé en bordure de l'océan Indien, dans la partie tropicale de l'Hémisphère sud. Il est entouré au nord par le Kenya et l'Ouganda, à l'ouest par le Rwanda, le Burundi et la République démocratique du Congo, au sud-ouest par la Zambie et le Malawi et au sud par le Mozambique. Le pays couvre 945 087 km2 et compte plus de 43 millions d'habitants en 2010, essentiellement bantous. PARC NATIONAL DE ARUSHA Le parc national d'Arusha est très intéressant au niveau des paysages et du safari ornithologique, le mont Meru, les cascades, le cratère de Ngurdoto et les lacs Momella c'est vraiment magnifique. De plus c’est un parc que l’on traverse à pieds !

LAC NATRON Le Lac Natron s’étend sur des centaines de kilomètres. Ce grand Lac salé accueille des millions de flamants roses. Ils se nourrissent d'une algue bleue aux pigments rouges, la seule à pouvoir se développer dans cette eau saturée de sodium, à laquelle ils doivent leur jolie teinte rose. Paysages étonnants avec les changements de couleurs du lac. PARC NATIONAL DU SERENGETI LE SERENGETI, "TERRE ARIDE ET ÉTENDUE" EN langue massaï, est sûrement un des plus grands et des plus somptueux parcs d’Afrique. Le Serengeti couvre des biotopes très différents : la savane avec les plaines immenses au sud, les régions boisées et vallonnées à l’Ouest ; les régions des Kopjes à l’Est ; la savane arbustive au Nord. CRATÈRE DU NGORONGORO Le Ngorongoro est souvent qualifié de "huitième merveille du monde". L’endroit est d’ailleurs élevé au statut de Réserve internationale de la biosphère. Le cratère du Ngorongoro, morceau de roi isolé à 2300 m (le fond du cratère est à 1700 m), est particulièrement connu et forme un décor de rêve, avec une végétation luxuriante surprenante. Moment d’exception au milieu de tous les grands mammifères de l’Afrique de l’Est dans un site grandiose.

PARC NATIONAL DE TARANGIRE Le Parc national de Tarangire (prononcer "tarranguiré") est certes moins connu et plus petit que d’autres mais il a su conserver toute son authenticité et sa beauté. De vastes paysages de plaines vallonnées ponctuées de nombreux baobabs ; de grands marécages saisonniers couvrent la partie sud. Ce parc abrite des espèces parfois difficiles à localiser ou même introuvables dans les autres parcs du Nord : le Gerenuk, le petit Koudou, l’Oryx, l’élan et la plus recherchée des antilopes, le grand Koudou.

INFOS PRATIQUES Le vaccin contre la fièvre jaune est redevenu obligatoire en 2008. Vaccins conseillés : hépatite A et B, DTP, typhoïde, méningite. Un traitement antipaludéen est impératif, surtout pour les séjours balnéaires. D'une manière générale, ne pas manger la peau des fruits et des légumes, éviter les glaçons et de boire de l'eau en bouteilles. Dans sa trousse d'urgence, prévoir antibiotiques, seringues jetables, pastilles pour désinfecter l'eau. Si vous suivez un traitement médical, procurez-vous des médicaments pour toute la durée du séjour.


Crédit photos : The Islands of the Bahamas

VOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAG

BAHAMAS 700 ÎLES ET ÎLOTS

...les descendants vivent dans de charmants villages aux maisons de bois...

LES BAHAMAS, en forme longue Commonwealth des Bahamas (en anglais Commonwealth of the Bahamas), sont un pays anglophone, qui, bien que situé largement au nord de la mer des Caraïbes, est parfois considéré comme faisant partie de l'espace Caraïbe. Les Bahamas sont un archipel de 700 îles et îlots situés dans l'océan Atlantique, à l'est de la Floride, au nord de Cuba et du reste des Caraïbes et à l'ouest des îles Turques-et-Caïques sous dépendance britannique. Sa capitale est Nassau, située sur l'île de New Providence.

monde entier en quête de détente et d'aventure ont fait de Nassau leur destination favorite.

ATLANTIS Visitez Atlantis, une luxueuse station balnéaire des Bahamas, située à Paradise Island. Rencontrez les surprenants dauphins de l'Atlantis Dolphin Cay, l'une des plus vastes Du long règne british, reste aux Bahamas l’empreinte des colons puritains et loyalistes, réserves de dauphins au monde. Inscrivez-vous au programme Aquaventure, dont les descendants vivent dans de le premier parc aquatique des Caraïbes, et charmants villages aux maisons de bois. participez à une visite de découverte Quelques forts et canons rappellent les d'Atlantis. heures de gloire de la course quand, vers 1700, les corsaires menaient à la destinée des Observez plus de 50 000 espèces marines dans le plus grand aquarium à ciel ouvert du îles. Les plantations en ruines évoquent le temps de l’esclavage. Reste aussi un accueil monde. invariablement - incroyablement CROISIÈRE À COCOCAY chaleureux. CocoCay est une île isolée située dans l'archipel des Bahamas et baignée par des CROISIÈRE À NASSAU eaux paisibles, translucides. Pour une ville connue essentiellement pour Avec ses plages de sable blanc et son cadre son soleil et ses douces brises, Nassau a un spectaculaire, elle vous réserve de passé tumultueux. merveilleux moments. D'abord colonisée par les Anglais, la région Accessible exclusivement aux passagers de fut âprement disputée par l'Angleterre, la Royal Caribbean International, ce paradis France et l'Espagne. Pendant de nombreuses années, Nassau fut le tropical s'est récemment enrichi de nouvelles repaire de pirates célèbres. La ville fut brûlée installations aquatiques, de sentiers de promenade et de multiples endroits pour se à trois reprises par les Espagnols. détendre en sirotant une boisson tropicale. Depuis 1740, toutefois, des visiteurs du

Parapente Planez à plus de 120 m au-dessus de l'île et admirez le panorama splendide qui s'offre à vous. Vous profiterez d'une vue aérienne de CocoCay ainsi que des îles environnantes.

INFOS PRATIQUES Parmi les 10 espèces de serpents, dont le boa constrictor bahaméen et le boa pygmée, aucune n'est venimeuse. La veuve noire en revanche peut être mortelle (cette araignée est reconnaissable à sa couleur noire et une tache rouge en forme de sablier sur le dos). Méfiez-vous des mille-pattes, des grenouilles d'arbre cubaines et de certaines raies et méduses. A l'exemple du manchineel, certains types d'arbres et de lierres sont vénéneux (évitez le contact avec le peau). STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 35


VOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGESVOYAGES

DUBLIN CAPITALE ET PLUS GRANDE VILLE DE L'IRLANDE. ELLE EST AUJOURD’HUI classée à la dixième place dans l’index des places financières mondiales et a un des plus forts taux de développement parmi les capitales européennes. Dublin est le centre historique, politique, artistique, culturel, économique et industriel de l’Irlande. Ville cosmopolite, jeune et vivante, Dublin connait un essor sans précédent depuis plusieurs années, et est devenue une ville européenne à part entière, prônant le multi-culturalisme et le dynamisme économique. Les activités ne manquent pas, et cette ville est un véritable paradis pour le tourisme. CHÂTEAU DE DUBLIN Le château de Dublin (Dublin Castle) fut le siège du pouvoir britannique à Dublin, capitale de l'Irlande, jusqu'en 1922. La plupart des bâtiments datent du XVIIIe siècle, même si un château s'élevait à cet endroit depuis Jean d'Angleterre (1167—1216). Le château servit de siège au gouvernement britannique en Irlande de 1171 à 1922. TRINITY COLLEGE Impossible de la manquer : Trinity College est la seule et unique université de Dublin ouverte à la visite. Reconnue pour la qualité de son enseignement, ainsi que pour les livres rares qu’elle protège jalousement dans sa bibliothèque, cette école fait figure de véritable institution. Elle accueille chaque année des milliers de visiteurs, et dispense de nombreux cours à des élèves venus du monde entier ! TEMPLE BAR Temple Bar est un lieu des plus réputés à Dublin. Hautement fréquenté en soirée et le week-end, ce quartier ultra-touristique et branché vit surtout la nuit, et offre à ses visiteurs un bel aperçu de la vie culturelle dublinoise… Le lieu est clairement sympathique, quoiqu’un peu cher et un peu trop touristique… Quoiqu’il en soit, Temple Bar est un incontournable ! O’CONNELL STREET O’Connell Street est l’équivalent irlandais des Champs Elysées français. Cette avenue fait partie de la principale artère du centre-ville de Dublin, et s’étire sur 500 mètres, pour 49 mètres de large, ce qui en fait l’une des plus larges avenues de toute l’Europe ! Lieu de passage continuel des passants irlandais, l’avenue est devenue une artière commerciale et touristique, où se côtoient de grands monuments historiques ainsi que de grandes enseignes touristiques, des chaînes de fastfood, ou quelques hôtels. Voici un aperçu de ce qu’il ne faut pas manquer !

36 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

MUSÉE DE LA GUINESS Avec le Guinness Storehouse, inutile de dire que Guinness a vu les choses en grand ! Situé dans Dublin même, porte de St James, il s’agit des premiers entrepôts ayant servis à la fabrication de la Guinness, désormais convertis en un gigantesque musée dédié à l’histoire de la marque. La visite, bien qu’un peu coûteuse (15€), vous donnera accès à une présentation ludique de l’histoire de Guinness, et se clôturera par la consommation gratuite d’une pinte au sommet de l’usine, au travers d’un panorama sur Dublin à 360 degrés ! Guinness n’aura plus de secret pour vous !

INFOS PRATIQUES Aucune formalité spécifique pour les membres de l’Union européenne, si ce n’est d’avoir un passeport ou une carte d’identité en cours de validité. Lorsqu'il est midi en France, il est 11 heures à Dublin sauf entre fin septembre et fin octobre où l'heure est identique. Les langues officielles à Dublin sont l'anglais et le gaélique G POUR EN SAVOIR PLUS

L’ARCHE DES VOYAGES 18, rue des Jacobins 14000 CAEN - Tél. 02 31 91 36 08 www.archedesvoyages.fr

R COUP DE CŒU Après les vacances, une escapade à la campagne en Flandre, c'est " très tendance "! Tenté par une rando en forêt ? Un week-end à la campagne ? Une visite à la ferme ? Une nuit à la belle étoile ? Un petit déjeuner 100% nature ? Le Pays de Flandre propose un programme de 8 randonnées fun et faciles dans le cadre des «Randofamili». Ces circuits ont été sélectionnés pour leurs côtés ludique et convivial, avec des propositions de restauration le long du chemin. Vous y découvrirez la «balade des Katts» à Berthen qui vous emmène sur les sentiers de l'abbaye, «Cassel, par rues et ruelles» qui vous offre un panorama grandiose sur la plaine ; le «circuit de la Dune fossile» à Ghyvelde qui vous plonge dans la préhistoire. Le réseau «Accueil Paysan» est constitué d'hôtes qui vous ouvrent les portes de leur maison, vous invitent à leur table et vous font partager leurs savoir-faire. Ils vous conteront des anecdotes sur

l'histoire de leur campagne, sa géographie, son économie et le mode de vie. Le Pays de Flandre propose une multitude de formules adaptées à tous les publics et pour tous les budgets ! Entre plaines humides, bocages verdoyants, Monts majestueux, vallées interminables et territoires sortis des eaux, chacun y trouve son bonheur... Alors n'hésitez-plus, venez bouger en campagne flamande ! • www.paysdeflandre.fr


TEMOIGNAGETEMOIGNAGETEMOIGNAGETEMOIGNAGETEMOIGNAGETEMOIGNAGETEMOIGNAGETEMOIGNAGETEM

DESGARSDESEAUX,

UN TOUR DE BASSE-NORMANDIE MULTI-ACTIVITÉS À CONTRE-COURANT C'est d'abord l'histoire de deux potes qui se sont rencontrés sur un lieu qui rassemble différentes associations agissant autour de la dynamique du vélo et qui mènent une réflexion commune dans le but d'aider au développement de nouveaux modes de déplacements "doux" en zone

le kayak, la marche à pied, le voilier, le parapente... et certainement quelques ânes ou chevaux. Les dés étaient jetés que cette première version multi-activités serait sous le signe de l'eau...avec un peu d'asphalte. Elle allierait le kayak (principalement), le vélo, et la marche à pied. Le détail non négligeable de ce tour et que les kayaks ne devaient jamais nous quitter, quelque soit notre moyen de déplacement. Nous disposions d'un mois pour le réaliser.

urbaine et péri-urbaine sur la zone Texte : Arnaud Richard Photos : Arnaud Richard et Romain Gardy

de Caen et alentours. Celle qui nous unit c'est Vélisol. Le point de départ ce sont des ateliers vélos solidaires.

...nous décidons de réaliser ce raid en complète autonomie et sans assistance....

38 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

Le mode "vélo" nous liait originellement et définitivement mais nous souhaitions aller plus loin dans le message que nous voulions donner. On voulait qu'il s'adresse à tous, pas seulement aux cyclistes...et pas seulement aux habitants de notre ville. Cette volonté de créer une aventure duelle et originale redondait en parallèle avec un périple sur lequel je remue des méninges depuis quelques années. J'ai le projet de faire un tour du monde en utilisant les voies naturelles du trajet et en jouant le jeu, au maximum, d'utiliser les moyens de déplacements (non motorisés) les plus adaptés au relief et à ce que propose la nature autour de moi. En cela je pense utiliser alternativement le vélo,

Romain et moi n'avons pas le même parcours de vie mais nous avions la même envie sur ce périple. Nous voulions qu'il soit proche, original et accessible à tous. Un site internet a été crée pour l'occasion, proposant un journal de bord et une carte interactive misent à jour régulièrement, www.desgarsdeseaux.fr Pour ma part j'ai déjà pas mal bourlingué et je suis toujours attristé du fait que les personnes qui nous encourage imaginent trop souvent l'aspect irréaliste de bon nombre de voyages. Dès que c'est loin, pas organisé, pas réservé, sans guide, avec peu d'habitants dans le périmètre et que la publicité de ce pays est mauvaise alors... C'est une chose impossible, une expèrience qu'ils ne vivront jamais! Pour contrecarrer ces idées reçues nous avons fait le choix d'un trajet proche, à dimension régionale et de "vivre l'aventure en bas de chez soi". Montrer les ressources naturelles qu'offre notre

région, l'étendue de ses beautés pour aussi mieux délimiter la fragilité d'un écosystème typique. Lever les "drapeaux verts" bien haut et crier au scandale écologique sur le défrichement de la forêt Amazonienne n'a pas toujours l'écho désiré et mérité. Cependant, nous ne pouvons pas attendre de nos pairs qu'ils soient systématiquement sensibles à une nature qui leur est si lointaine. Ce n'est pas la même chose que de leur parler de la décharge à ciel ouvert que vous venez de croiser en bord de fleuve ou bien des détritus de plastiques en pagaye que vous apercevez en amont des barrages et ce à deux pas de chez eux ! Il fallait quand même, au travers de ce désir, réinventer ce que l'on pensait connaître (sa propre région) que l'on connaît souvent très mal...et en faire un réel défi aventure qui ne soit pas dénué de sens. Puisque notre volonté est de faire réfléchir, nous avons choisi d'être à "Contre-Courant" de ce qui se fait naturellement et logiquement. La "Suisse Normande" est une partie de la Normandie qui présente le plus d'intérêt pour ce trip. Elle allie la beauté d'un site assez vaste, relativement escarpé comparé à ce que l'on trouve sur la côte et qui offre aussi l'intérêt de voir passer les deux fleuves majeurs de la région que sont l'Orne et la Vire. Ces deux derniers ont donc un accès à la mer. Nous avons maintenant notre boucle et elle partira de


MOIGNAGETEMOIGNAGE

chez nous, à Caen. Pour que l'aventure soit complète, nous décidons de réaliser ce raid en complète autonomie et sans assistance. Nous partons avec une semaine de vivres dans les caissons étanches de nos kayaks. Nous ferons les futurs ravitaillements nécessaires au fil de la route. Le trajet, en résumé, nous fait attaquer d'emblée une remontée du fleuve Orne (à contre-courant) sur 185 kilomètres jusqu'à sa source. Nous enchaînerons à vélo jusqu'à la source de la Vire pour un trajet avec un joyeux dénivelé sur plus de 170 kilomètres. Nous ne tractons pas les vélos sur les kayaks (déjà lourds par nature, 32 kilos) et en poids fini avec matériel, 70 kilos. Nous enchaînerons la descente de la Vire (dans le bon sens ce coup-là) sur plus de 125 kilomètres. Pour finir par nous jeter dans la Baie des Veys, notre arrivée dans la mer de la Manche, où il nous restera une centaine de kilomètres à parcourir avant de rejoindre notre point de départ.

sensible à notre projet et nous a offert, plus qu'un simple partenariat, toute sa gentillesse, son expérience et un humour toujours intact indissociable du bonhomme! C'est notre parrain sur ce trip...d'emblée il nous fait confiance et nous prête les deux embarcations! "Pour ce que vous prévoyez les gars, c'est pas compliqué, je pense que c'est avec ça qu'il faut partir....des Tiwoks de chez DAG". C'est effectivement cette première option qui restera la dernière.

Question matériel, nous avons rapidement été confronté à des compromis. Il nous faut utiliser les mêmes kayaks sur l'ensemble du parcours, en fleuve comme en mer, pour des raisons pratiques... et de coût! Il faut donc que le kayak soit relativement bon à remonter nez au courant, qu'il ne craigne pas d'être tracté et malmené sur des berges rocheuses et au-dessus de barrages ou de passe-à-poissons, il doit offrir une capacité de chargement confortable et adapté à un périple en autonomie... voilà le programme ! On écarte rapidement les kayaks légers et trop longs typé "spécifique mer". On écarte également les kayaks de rivières trop courts qui ne permettent pas d'embarquer toutes nos affaires et qui seront durs à manœuvrer en mer. Pour la solidité, la préférence ira au plastique. Nous qui ne sommes pas des kayakistes avertis nous serions bien esseulés d'avoir à choisir seuls nos meilleurs compagnons de route parmi le panel de produit proposés sur le marché. Heureusement, Jean-Michel de Canöé-Shop a été

C'était un point névralgique du trajet. Comment faire pour passer du kayak au vélo et ainsi de suite si ce n'est les tracter sur l'ensemble du trip? En sachant que le "tout autonomie" vous impose déjà un poids parfois "inhumain" dans les dénivelés vélos et toujours plus dur quand vous les tractez à dos d'homme sur la route ou dans des champs troués par les bêtes...et ce n’est pas mieux quand vous devez tirer tout le packtage au moyen d'un harnais quand vous avez de l'eau jusqu'à la taille dans un courant qui combat et qui est toujours plus fort que vous ! Nous avons répondu à ce soucis en ayant accès à une assistance, non permanente, mais indispensable sur le moment dans notre logistique. Un couple qui envisage de faire un tour du monde à vélo avec ses 3 enfants lit un article dans le journal Ouest-France qui parle de notre volonté de faire appel à l'aide de tiers pour acheminer nos vélos à deux points de ralliement. Il n'en fallait pas plus à ces deux philanthropes que sont Sandrik et Sabrina pour prendre contact avec nous.

Deux nouvelles personnes s'ajoutant à cette belle aventure sont venues nous apporter nos montures à deux roues... sur leurs montures à deux roues....qui tractaient des remorques à kayak sur lesquels ils avaient placé nos vélos. A notre point de rencontre, Argentan, après 11 jours de remontée de l'Orne tonitruante et un nombre d'embûches que nous fûmes incapables d'anticiper, nous récupérions nos mangeurs d'asphaltes !

Grâce à eux, notre périple prenait plus de valeur et s'engageait sur des routes communautaires. Ce choix de l'autonomie complète et de la non-assistance s'est directement et littéralement transformé en poids... lourd, très lourd à porter, à tracter et à hisser tout le temps sur notre dos ou sur un petit châssis à roues prévues à cet effet (C-TUG). C'était réellement contraignant et ça a rendu le voyage beaucoup plus difficile qu'on l'aurait imaginé au départ. A tel point que nous étions heureux de quitter nos embarcations pour les vélos, avant de nous rendre compte que ce qui nous attendait allait encore nous demander de gravir une marche supérieure d'efforts et de combat contre les éléments(le dénivelé du massif

Armoricain cette fois-ci !) En fait, les compromis et additions de poids que génèrent la réalisation d'un trajet à multi-activité rend l'aventure plus originale, plus personnelle mais plus dure aussi! Nous avons pris beaucoup de plaisir à la vivre mais nous sommes quasiment toujours restés dans l'effort et la concentration soutenue par rapport à notre défi. A contre-courant, le kayak de mer trop long et pas adapté à la rivière ne demandait qu'à se mettre en travers et vous envoyait sur la berge, dans les branches et les arbres morts affleurants (ce qu'il y a de plus dangereux). Avec le poids de nos bateaux, les erreurs étaient rapidement sanctionnés pas un dessalage. Le manque d'eau à certains STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 39


en montrer les failles les plus marquantes et les plus désagréables pour un fabriquant qui voudrait asseoir une image de qualité pour tous et dans le temps. Il n'y a pas de sportifs de haut-niveau dans l'aventure multi-active, tout est à faire, tout est à construire, chacun de nous créer le matériel de demain au travers de la réalisation de ses propres rêves, de son chemin personnel. Dans 20 ans, je veux croire que le cyclo randonneur en Amérique du Sud veuille emporter dans ses sacoches de quoi vivre endroits nous réservait le même sort quand des roches bloquaient le flan du Tiwok en travers. Sur le vélo, les 90 kilos à tracter avec un bateau qui ne pouvait s'empêcher d'avoir une gîte de gauche à droite et un dénivelé digne de la moyenne montagne nous obligeait à sortir le meilleur de nous et, éreintés, de nous voir finir la journée avec jamais plus de 50 kilomètres parcourus. Dans le sens du courant, la longueur des bateaux (encore) ne nous permettait pas d'actionner les virages comme on le voulait et bien souvent les veines de courant nous envoyaient nous plaquer contre tous les dangers présents sur les bords! Surtout dans la "Pampa", avec des rives qui ne voient jamais de touristes et qui ne sont pas du tout entretenues. Enfin, en mer, nos packtages débordant même sur le pont avant et arrière, nous faisaient un fardage dans lequel s'engouffraient joyeusement les rafales de vent. Pour nous mettre bien souvent à défaut de la bonne position par rapport aux vagues, et nous faisait prendre le risque de gîter trop fort jusqu'au basculement. Ce qui ne nous a pas empêché de boucler ce Tour de Normandie en 28 jours, comme on vit une journée de 28 jours car les repos ne furent que fortuits et agrémentés par les obligations du moment et du changement de mode de déplacement. A l'arrivée, 650 kilomètres parcourus dont plus de 420 en kayak, 180 à vélos et 50 à pied. Chacune de ces journées fut intensive et nous donnions tout au jour le jour. Beaucoup de retard pris sur la première semaine mais non sans mal. Le doute nous a même caressé de son aile épineuse quand après 7 heures d'efforts constants, une journée parmi d'autres, nous n'avions parcouru que 5 kilomètres!! Ce qu'il faut se dire, à posteriori, pour le "type" de trip multi-activités que nous pouvons avoir en tête au départ, c'est qu'aucun matériel n'est d'ores-et-déjà conçu pour répondre à ce type de pratique. Le matériel, en soi, est raisonnablement (pour des raisons économiques simples) seulement sujet au lois de l'offre et de la demande. Des produits accessibles, banalisés, pour des pratiques bien balisés et des usages plutôt irréguliers! Quand vous sortez de ce schéma (et là je pense m'adresser à contrario à un pourcentage plus important de lecteurs de Carnets 40 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

d'Aventures) alors il faut bien se renseigner et prévoir un peu de temps pour bricoler et réajuster du matériel destiné au grand public. On s'en est rendu compte au niveau de la (seule!) remorque à vélo pour kayak que nous avons trouvé dans le commerce (et sur le net / Easybike de chez M2M) qui n'était en fait pas adapté pour une si longue distance et un terrain assez abrupte et accidenté. Seul le poids restait dans les normes avec une capacité de charge de 120 kilos (nous en tractions 90, poids de la remorque compris). Nous avons changé l'ensemble des visseries (trop petites et qui laissaient vraiment trop de jeu à l'ensemble de l'armature). De la même façon, nous avons fait fondre les roulements des charriots C-Tug qui transportaient nos kayaks car ils sont construits plastique sur plastique (et de même fabrique donc ils ont fini par coller comme de la super-glue) alors qu'ils seraient bien plus performants avec un système de roulements à billes et une partie métallique en intermédiaire! Ou encore cet autre évènement fâcheux que nous vivions lors de la troisième semaine où l'on découvrait Romain en mauvaise posture avec un kayak qui coulait et prenait l'eau, après un énième choc rocheux au niveau de la coque, juste sous le trou d'homme, de la taille d'un poing fermé. A priori, la déformation convexe que prend la coque à cet endroit due au poids de corps embarqué pourrait être sensiblement minimisée par l'installation d'une mousse aspirante de choc située en-dessous de l'embase du siège. Pourquoi ne pas avoir pensé à cet agrément sur un équipement d'origine ? Soit par défaut de perfectibilité du cahier des charges....soit parce que personne ne l'utilisera de cette façon-là si ce n'est pour un voyage multi-activités qui l'emmènera au-delà de ses propres limites de la "pratique loisir" et qui soulignera plus que rapidement ses défauts intrinsèques. En somme, les voyages "multimodaux", ou multi-activités, devraient être soigneusement récompensés par la facilitation de partenariats multimarques tellement il peut être intéressant d'avoir un retour différent (et intensif) de personnes qui utilisent à deux-cent pour cent un matériel qui ne sera jamais utilisé de cette façon mais qui aura tendance à

des sensations de parapentiste, sortir le matériel de grimpe et s'improviser monteur de kayak en kit pour la descente de certains cours d'eau. Toujours plus loin, toujours plus fort, toujours plus haut...et toujours plus léger (si possible) c'est la loi du créneau ! :)) En ce qui concerne les rencontres, c'était évidemment une volonté première pour nous et on savait qu'on n'allait pas laisser indifférents les habitants qu'on croiserait à tracter nos kayaks là où il n'y a pas d'eau:) Et nous de lancer parfois aux gens avec des yeux écarquillés: - "Bonjour, dîtes-nous elle est encore loin la mer?!"...et eux de ne s'empêcher de laisser éclater un fou rire. Là où le voyage à vélo est une belle carte de visite, le voyage multi-activités qui montre à voir des caravanes bizarroïdes d'un kayak étente à linge qui se fait tracter par un vélo en pleine campagne... le contact est déjà pris... la surprise et le sourire sur tous les visages. C'est un petit plaisir à

vivre. On s'est fait inviter dans des bases nautiques, dans des campings, des bases de voile sur la côte et chez les habitants. On a sympathisé avec des pêcheurs qui nous ont offert le poisson pour le soir, avec des exploitants agricoles, des touristes, des commerçants... Ça ne laisse

pas grand monde indifférent finalement. Et c'est le voyage qui nous ressemble le plus. Pour finir, je dirai que le choix du multiactivités nous a ouvert les portes plus facilement et plus naturellement a du sponsoring de qualité et à des subventions car le projet était original. Nous avons même pu bénéficier d'un partenariat Outre-Manche grâce à la personne de Gilbert et Nick de System X (Ce qui nous a permis entre autre d'avoir en main les formidables pagaies Werner Camano qui nous furent utiles pour en découdre en mer). Nous avions en désir de mener une réflexion, en parallèle à ce tour, sur le thème de l'eau. L'engouement autour de ce projet a dépassé nos attentes et l'Agence de l'Eau Seine Normandie en partenariat avec les Ateliers du Docs ont même tenu à être parrains et ont permis d'actionner la réalisation d'un documentaire de 52 minutes. Une équipe de tournage nous a suivi sur l'ensemble du trip, présente tous les 2 à 3 jours. De notre côté nous étions équipés de caméras Go Pro embarqués sur les bateaux et d'une caméra à poing pour le journal de bord du soir et du matin... mais ça, c'est encore une autre aventure... Le documentaire sortira en septembre, affaire à suivre.... www.desgarsdeseaux.fr


STEMP CAEN N째18 - Sept/Oct 2013 - 41


EVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMENTREPORTAGEEVENEMEN

MATCH DE GALA au Palais des Sports Le Limoges CSP l’emporte face au Havre

L

©Philippe Morin

a rencontre amicale initiée par Michel Gomez dans le palais des sports de Caen qui rouvrait après travaux a ravi les amateurs de basket. Les anciens du Club, Claude DESSEAUX, Henri VILLECOURT, Jean Georges HAUGUEL, Eric FLEURY et l’ancien Président, Bernard GRUAU

42 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

ont été présentés avant le match. Alain de Senne, un des plus grands Animateurs professionnels du SportSpectacle en France depuis plus de 15 ans, a animé la soirée. Quarante bénévoles ont participé au bon déroulement de la rencontre. Les limougeauds l'ont finalement emporté 82 à 71.


LES FOLIES

A VOIR

CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURE

Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre Du 7 au 13 octobre prochains, le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre célèbre sa 20ème édition. 20 ans de reportages de guerre, de témoignages sur les conflits, les crises ou les révolutions qui agitent le monde. 142 reportages primés depuis 1994, de la Bosnie à la Tchétchénie, en passant par le Rwanda, l’Afghanistan, l’Irak, la Somalie, le Congo, le Pakistan, Israël Palestine, la Libye, le Mexique, ou bien encore la Syrie où la population vit une tragédie depuis plus de 2 ans maintenant. Parmi les lauréats, les plus grands noms du journalisme français et étranger : James Nachtwey, Jean Hatzfeld, Nicolas Poincaré, Yuri Kozyrev, Santiago Lyon, Luc Delahaye, Javier Espinosa, Eric Bouvet, Gilles Jacquier, Sammy Ketz, Grégoire Deniau, Christina Lamb, Jérôme Delay, Alan Little, Laurent Van der Stockt, Christophe Boltanski, Jeremy Bowen, Rémy Ourdan…. 20 ans d’hommage à ces hommes et à ces femmes qui parcourent le monde, prennent des risques pour voir et faire savoir, pour montrer et éveiller les consciences. En prise directe avec l’actualité, le Prix Bayeux-Calvados n’a cessé d’évoluer. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement un prix mais une semaine de rencontres, de rendez-vous autour de l'actualité internationale. Expositions inédites, salon du livre, soirées débats, projections de documentaires, actions tournées vers les jeunes... Échanges, témoignages, décryptage de l'actualité avec ceux qui la couvrent au quotidien, fenêtre ouverte sur un monde en perpétuelle turbulence, c'est cet "arrêt sur images" que propose chaque année Les Rencontres du Prix Bayeux-Calvados.

Expositions inédites, salon du livre, soirées débats, projections de documentaires, actions tournées vers les jeunes... Échanges, témoignages, décryptage de l'actualité avec ceux qui la couvrent au quotidien, fenêtre ouverte sur un monde en perpétuelle turbulence, c'est cet "arrêt sur images" que propose chaque année Les Rencontres du Prix Bayeux-Calvados. G Du 7 au 13 octobre à Bayeux Retrouvez le programme et toutes les infos sur www.prixbayeux.org

44 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18


CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURECULTURE CULTURE

SÉLECTION+

LES EQUI’DAYS 2013

Le cheval fait son festival Créés en 1991 à l’initiative du Conseil général du Calvados, les Equi’Days sont un événement fédérateur dont l’objectif est de célébrer le cheval sous tous ses facettes et de mettre en valeur son apport au territoire (chevaux de concours ou de spectacle, chevaux de loisirs ou de travail...). Un territoire qui s’ouvre encore plus généreusement avec la mise en place de nouveaux

itinéraires touristiques spécialement dédiés à la pratique équestre. Les Equi’days sont labellisés par le projet territorial « L’Élan des Jeux », démarche de promotion de l’excellence normande, d’organisation de l’appropriation des Jeux Équestres Mondiaux, mais aussi de popularisation des pratiques équestres par l’ensemble de la population, des acteurs et des habitants. Alors que se profilent les Jeux équestres mondiaux - en Normandie du 23 août au 7 septembre 2014 - le Calvados, terre du cheval par excellence, vous convie à venir vivre la 23e édition des Equi’days ! Sur 15 jours et pendant trois weekends, les Equi’days animent de toutes

LE MUSEE ECLATE parts le territoire et vous en fait voir de toutes les couleurs : courses hippiques et concours de saut d’obstacles, visites exceptionnelles de haras privés, spectacles équestres inédits, concours d’attelages, ventes de trotteurs et galopeurs, conférences et congrès, rallyes et randonnées en pleine nature, expositions et concerts... Un programme riche et varié, tout à la gloire du cheval, propice à des week-ends ou des séjours remplis de découvertes étonnantes et d’expériences inédites. G Du 11 au 27 octobre. Retrouvez toutes les informations et le programme : www.equidayscalvados.com

NORMANDIE METIERS D’ART

Le métal est à l'honneur

Normandie Métiers d'Art a pour but de promouvoir et valoriser les métiers d'art sur la Normandie. Soutenue par la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat de Basse Normandie, la Chambre de Métiers et de l'Artisanat du Calvados, la BRED et la SOCAMA, Normandie Métiers d'Art vit sa troisième année d'existence, forte de plus de cinquante-cinq membres. Depuis cette année, Normandie Métiers d'Art est membre

d'Atelier d'Art de France. Lieu commun d'expression et d'échanges, cette association permet de mettre en place diverses actions. Les métiers d'art sont l’héritage de savoir-faire précieusement élaborés au fil des siècles. Ils offrent une palette de plus de 200 métiers répartis en 19 secteurs. Terre, verre, bois, cuir, arts graphiques ou arts du spectacle… Ce patrimoine immatériel fait partie de notre culture. Il est riche d’une étonnante diversité d’hommes et de pratiques. Un terreau bien vivant en perpétuelle évolution. Porteurs d’histoire et d’innovation, les métiers d’art représentent une ressource infinie pour tous les créateurs. Normandie Métiers d'Art rassemble de nombreux métiers d'art. L'association participe à diverses

manifestations où le regroupement sous l'identité Normandie Métiers d'Art est un gage de créativité et de savoir-faire (Salon Ouest Collectivités à Caen, la Foire internationale de Caen ou les Journées des Métiers d'Art...). L'association organise, plusieurs fois par an des salons des métiers d'art, ainsi qu'un concours des « savoir-faire Normand ».

Exposition jusqu’au 27 octobre pour tous les publics - Entrée libre Retrouvez toutes les informations : www.mepic.fr

"A SUIVRE...2013" Le 5 et 6 octobre, dans l’Eglise Saint Nicolas, venez découvrir et rencontrer les artistes et artisans des métiers d’art. Plus de 20 exposants seront présents et des artistes d’exception en seront les invités d’honneur. G Plus d’infos sur www.normandie-metiers-art.com

EXPO

Aqua Vitalis, Positions de l’art contemporain C’est cet héritage qu’Aqua Vitalis veut donner à lire. L’eau potable, ressource vitale, est d’ores et déjà une substance convoitée, dont la pénurie, attestée en maintes zones de la planète, constitue un enjeu international facteur de tensions. L’eau, celle des mers cette fois, est aussi la voie d’accès privilégiée des migrations de la misère, route liquide de l’exil, du déracinement. Si l’eau a fortement inspiré les Enfin l’eau c’est aussi l’atmosphère, impressionnistes pour ses ce manteau gazeux et humide qui spécificités plastiques et sensibles, les bouleversements climatiques, les raréfie aujourd’hui les pluies et enregistre un état de pollution enjeux industriels dont elle a été croissant. Nombre d’artistes l’objet au cours du xıxe siècle, ont contemporains, autour de la question également donné naissance à de nombreuses œuvres. Tout comme les de l’eau, des problèmes cruciaux qui lui sont afférents, tissent un réseau artistes impressionnistes en leur de formes multiples, entre constat et temps, les artistes contemporains alerte, le signe d’une préoccupation questionnent à leur tour les enjeux vigile – en faveur de liés à l’eau dans notre monde.

Le dispositif scénographique du Musée éclaté de la presqu’île de Caen (MéPIC) se déploie sur une quinzaine de kilomètres, entre Caen et la Manche, à travers un panorama varié où alternent activités maritimes et agricoles, loisirs fluviaux et balnéaires. Dans ce contexte portuaire, l’histoire récente a laissé de nombreuses traces et l’eau est le dénominateur commun. Quinze pavillons sont installés sur le territoire des quinze communes partenaires de l’exposition. Chaque pavillon se matérialise par la cohabitation de deux conteneurs qui façonnent l’espace d’une galerie. Les artistes ont été invités à produire ou montrer une œuvre qui prend part à ce dispositif, en lien étroit avec le site choisi, engageant un dialogue avec les autres productions artistiques pour former un musée alternatif dans le paysage. Chaque galerie invite une institution culturelle à participer à la dynamique collective en suscitant la présentation d’œuvres d’art contemporain revisitant les fondamentaux de l’impressionnisme sur le thème de l’eau.

l’environnement, de la liberté de circulation, du respect des écosystèmes humains comme biologiques. Cette exposition, qui regroupe les travaux d’une vingtaine d’artistes, met l’accent sur le caractère vital de l’eau, sur sa symbolique incarnée, sur la question politique qu’elle génère de façon chaque jour plus insistante. L’esthétique oui, mais aussi l’éthique. Acte 2 - Du 14 septembre au 28 décembre 2013 à L’Artothèque, espace d’art contemporain, Palais Ducal, Caen.

Pour la troisième année consécutive, l’école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg présente les travaux de ses diplômés dans la grande galerie de l’école, à Caen. L’exposition "A suivre…2013" regroupe ainsi les 14 étudiants qui ont obtenu en mai 2013 le Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP, grade de Master) après un cursus de 5 années effectué en tout ou partie au sein de l’ésam Caen/Cherbourg. En leur offrant pendant plusieurs semaines une visibilité inédite auprès des réseaux professionnels de l’art contemporain tout comme d’un large public, elle vise à accompagner, soutenir et promouvoir ces 14 jeunes artistes qui quittent aujourd’hui le cocon protecteur de l’école pour s’engager dans la vie active. Exposition jusqu’ au 3 octobre 2013. Les mercredis, samedis et dimanches de 13h à 18h Grande galerie ésam - site de Caen Entrée libre www.esam-c2.fr

G •Infos et horaires : www.artotheque-caen.net STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 45


CINÉmascoop

CINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉCINÉ CINÉ

2 mois pour 2 films

par El Chat

Jeune et jolie De François Ozon Avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot, Charlotte Rampling

Tirez la langue mademoiselle De Axelle Roppert Avec Cédric Kahn, Laurent Stocker, Louise Bourgoin Boris et Dimitri Pizarnik, deux frères médecins, attachés à leur métier, tous deux célibataires, dans le quartier chinois du XIIIème arrondissement de Paris semblent se suffire à eux-mêmes. En soignant une enfant diabétique, ils vont tomber amoureux de sa mère, tout de rouge vêtue, cœur battant, grâce fragile ( Louise Bourgoin, qui trouve là, son meilleur rôle). La critique de cinéma et réalisatrice Axelle Roppert, après « La famille wolberg » assume ici un romantisme peu à la mode où le romanesque naît des situations quotidiennes. La réalisatrice entend solliciter nos affects les plus enfouis, en racontant une histoire somme toute banale et convenue, mais avec douceur, humilité, bref, le contraire d’un cinémaproduit où les effets spectaculaires nous laissent de marbre. Dans un style murmuré, où la tristesse et la solitude des personnages s’enlisent dans la grisaille ou sous la pluie, se dessinent des espaces laissés au mystère, ce qui ajoute une subtile grâce au film.

46 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

Après « Dans la maison » où le réalisateur dessinait la relation ambiguë entre un jeune adolescent et son professeur de français, il poursuit son inspection de la jeunesse dans son nouveau film, avec le portrait en 4 saisons, rythmées par 4 chansons d’une jeune fille de 17 ans aussi ingénue que troublante. Troublante car elle va se prostituer… par plaisir, par paresse, par provocation, par jeu de pouvoir et de séduction. L’enjeu du film est bien de comprendre pourquoi cette jolie jeune fille qui vit au sein d’une famille bourgeoise et aimante va expérimenter les situations les plus avilissantes à son entrée dans l’âge adulte. On éprouve un certain malaise, non pas par voyeurisme ( Ozon a su éviter cet écueil évident), mais parce qu’il laisse un voile froid, qui ne dénonce pas clairement les enjeux morbides de ce passage à l’acte ; malaise appuyé par la superbe prestation de Marine Vacth, filmée sous toutes les coutures, qui fait vertigineusement corps et âme avec sa propre dualité, mais qui ne parvient pas non plus à exprimer un sentiment clair sur ses relations tarifées. Seule sa mère ( Géraldine Pailhas, parfaite comme toujours), s’indignera avec colère et parfaite justesse sur les conséquences de ces actes. On aurait aimé plus comprendre le personnage pour mieux l’aimer ou le haîr, pour vibrer avec ou contre lui.


LES FOLIES

LITTÉrature

TROISLIVRESTROISLIRESTROISLIVRESTROISLIRES

etLatoque ! Recette du

La sélection de STEMP

Chef

DANIEL DOUVILLE RESTAURANT DU COQ A L’ANE

UNE SAINTE Emilie de Turckheim (Ed. Héloïse d'Ormesson)

Photos : AirdeCom

©AirDeCom

Pas si simple de se glisser dans la peau d'une sainte. Faut-il encore que la vie offre des occasions de se vouer corps et âme à une vocation si dévorante. Et lorsque le destin cesse de dérouler son tapis d'offenses et de turpitudes, doit-on aiguillonner un peu le Mal pour ensuite pouvoir s'adonner à la tentation du Bien ? C'est toute la question posée par cette héroïne fermement déterminée à obtenir son titre de sainteté, une héroïne aussi fantasque que peu catholique. Dans une langue affûtée qui se joue des règles de ponctuation tout comme ses personnages se jouent des règles de la bienséance, Emilie de Turckheim nous entraîne dans un conte à dormir debout, entre univers carcéral, angéliques métamorphoses et férocité de la condition humaine. Un roman malicieux, halluciné et généreux, mais toutes les saintes ne le sont-elles pas…

UNE QUESTION DE JUSTICE Anne Perry (Ed. 10/18

)

Rien ne se passe normalement dans ce procès d’escroquerie. On ira jusqu’à la mort de l’accusé mais aussi à l’arrestation du juge. Cela suffit au commissaire Monk, ami avec ce dernier pour se saisir de l’affaire, soutenu comme toujours par sa femme Hester. Une nouvelle enquête dans le  Londres du XIXème siècle à découvrir. 

LES AVENTURES DE POUSSIN 1ER Eric Emmanuel Schmitt (Ed. Dargaud) Après le théâtre, le roman, les essais, voici la BD et il faut bien reconnaitre qu'il le fait avec un certain talent. L'histoire : un poussin vient de naitre, qui est-il, d’où vient-il ? Pour la première fois dans l'histoire du poulailler un poussin veut comprendre la vie. Il se pose donc pleins de questions dont les réponses qu'il obtient son systématiquement fausses, il faut reconnaitre que la basse court qui l'entoure : de sa tante Gallina (qui n'est qu'une poule) et les rats qui dévorent au sens propre la bibliothèque, le renard et autres gallinacées, ne le met pas vraiment dans le droit chemin ! Cela donne une galerie de gags savoureux, servi par le dessin du  génial dessinateur du "petit spirou". Un bon moment de BD.

POÊLÉE DE VEAU À LA NORMANDE ET SA PURÉE DE POMMES DE TERRE Pour 4 PERSONNES Ingrédients : • 4 escalopes de veau de 160g chacune • Pommes de terre • Champignons sauvages • Crème fraîche • Vin Marsala • Calvados • Petits légumes de saison de votre choix

Préparation Pour une meilleure cuisson, couper l’escalope en 2 si trop grande et l’aplatir si trop épaisse. Assaisonner et fariner légèrement de blé entier puis faire revenir à dans une poêle chaude avec moitié huile d’olive et moitié beurre doux. Bien colorer et flamber au Calvados pour donner du goût. Sauce : Faire revenir au beurre doux les champignons préalablement lavés et coupés grossièrement ; Ajouter de l’ail, de l’échalote et du thym émincé. Faire revenir puis déglacer généreusement au Marsala. Ajouter la crème et assaisonner. Servir dans une assiette rectangulaire, mettre les champignons au dessus, les tranches de veau et pour finir les légumes. Bon appétit !

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 47


LES FOLIES

SORTIR

RESTOS BARSRESTOS BARSRESTOS BARSRESTOS BARSRESTOS BARSRESTOS BARSRESTOS BARSRESTOS BARS

À CAEN et +

DU COQ A L’ANE

LA NEUSTRIE

Situé au cœur du centre-ville, au pied du Château, l’équipe du restaurant ArchiDona vous accueille dans une ambiance feutrée. Un service attentionné, une carte sans cesse renouvelée au gré des saisons et une cave d’excellents vins sont autant d’ingrédients que l’Archidona met à votre disposition pour passer un agréable moment.

Pour vos déjeuners d’affaires, dîners entre amis ou en couple, le restaurant Du Coq à l’âne vous offre une ambiance intimiste et chaleureuse avec ses authentiques pierres de Caen. Une cuisine fine, créative et savoureuse vous sera servie. Le chef Daniel Douville, montréalais passionné et grand voyageur, utilise uniquement des produits frais et de qualité pour vous concocter des plats savoureux . Les formules :

Situé au cœur du centre ville de Caen, toute l'équipe vous accueillera dans l'établissement, au nom typiquement normand. En effet, La Neustrie étant l’ancien nom de la Normandie au temps des rois, celui-ci fait partie du patrimoine. Au même titre le restaurant a su perdurer tout au long des années, garder sa notoriété et évoluer au cours du temps pour garder l’engouement de la ville. Spécialités italiennes et cuisine traditionnelle française, tout ici est fait maison, de la pâte à pizza aux pâtisseries en passant par le foie gras. De quoi satisfaire tous les goûts et tous les appétits.

Sélection STEMP

L’ARCHIDONA

Le Chef vous propose différentes formules :

LES FOLIES

- L’Idée du Midi (à 16 € en formule et 20 € en menu) servie uniquement le midi. - Menu Tentation à 28 €

- Menu Séduction à 37 € - Menu Emotion à 49 €

Midi : • Entrée, dessert à 13,50 € • Plat à 11,85 € Soir : • Menu à 27 € • Entrée à 7,50 €, Plat à 17,50 € et dessert à 7 €

A noter :

A noter :

Une terrasse ensoleillée et de nouvelles suggestions toutes les semaines.

Privatisation possible jusqu’à 30 personnes. Traiteur et Plats à emporter. Chef et service à domicile pour tous vos évènements (baptême, mariage…).

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h et de 19h à 21h30 (22h le vendredi et le samedi) Réservations : 02 31 85 30 30

Ouverture : du mardi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 21h30

17 RUE GÉMARE - 14000 CAEN

Réservations au 02 31 86 00 94

48 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

47 PLACE DE L’ANCIENNE BOUCHERIE - CAEN

Formule du midi : Entrée - Plat - Dessert à 11€

A noter : Grande et belle terrasse Accueil de groupes Soirées à thêmes Ouvert le midi du lundi au samedi et le soir du mercredi au samedi Renseignements et réservations : 02 31 86 33 07 2, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE 14000 CAEN www.pizzerialaneustrie.fr Facebook Neustrie Caen


VIP vus ! Nous sommes là où ça bouge ! C’est vous qui créez l’événement, à Caen ou ailleurs...

Au CID

SOIREERESTAURANTSBARSBOITES EVENEMENTSVACANCESVOYAGES SOIREERESTAURANTSBARSBOITES EVENEMENTSVACANCESVOYAGES ...

En sortant de chez NuncesII

Au Palais

Au Bistrot Foch

Au Cargö A Deauville

Au Casino de Deauville

Presqu'île en Fête

Avec Joackim Garraud A l'Etage

Au Zénith

A la Maison du Vélo

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 49


2 MOIS A VOUS

AGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDAAGENDA

ZENITH Jeudi 10 Octobre à 20h30 LAURENT GERRA Vendredi 11 Octobre à 20h MICKAËL GREGORIO Vendredi 18 Octobre à 20h TEXAS

CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE CAEN BASSE-NORMANDIE

ESPACE JEAN VILAR

Jeudi 26, vendredi 27, samedi 28 septembre à 19h00 Flânerie dans le cadre de l’exposition Un été au bord de l’eau du Musée des Beaux-Arts de Caen, à l’occasion du Festival Normandie Impressionniste Musée des Beaux-Arts de Caen

Samedi 21 septembre à 22h : BIGBANDELIK

Jeudi 10 octobre à 19h00 Présentation de saison Au CCN de Caen/Basse-Normandie Gratuit

Samedi 28 septembre à 22h : DUB LIVITY + KIRADEN + ROOTS MEDITATION

www.ccncbn.com

Samedi 5 octobre à 22h : MACABRE RECORDS

BIGBANDCAFE

Mardi 24 septembre à 20h : STAFF BENDA BILILI

Vendredi 4 Octobre à 19h30 : OUVERTURE ET PRÉSENTATION DE SAISON - Compagnie Propos /Denis Plassard – Danse - Entrée libre sans réservation dans la limite des places disponibles Jeudi 10 et vendredi 11 Octobre à 19h et 21h : LE MUSÉE BOMBANA DE KOKOLOGO - Compagnie Opus en collaboration avec la Compagnie du Fil - Théâtre / Exposition décalée

Vendredi 25 octobre à 20h : PETER AND THE TEST TUBE BABIES

Mardi 15 Octobre à 18h30 et mercredi 16 à 15h30 + Séances scolaires : MOOOOOOOOONSTRES Collectif Label Brut - Théâtre d'objets

Lundi 21 Octobre à 20h INDOCHINE

Samedi 26 Octobre à 20h : BBC BLUES CLUB

Jeudi 31 Octobre à 18h : VISITE DE CHANTIER - Entrée Libre

Vendredi 8 Novembre à 20h30

Infos et réservations au 02 31 47 96 13 www.espace-jean-vilar.com ou sur www.bigbandcafe.com

THEATRE DE CAEN

NOLWENN LEROY www.zenith-caen.fr

Modernisation de ses espaces scéniques, restauration de la salle, réorchestration des espaces, amélioration des conditions d'accueil et de sécurité : le théâtre connaît cette saison un profond remaniement. Attention, cette saison 2013/2014 se joue « Hors les murs ».

AGENDA

DANSE

COMEDIE DE CAEN

Lundi 14 et mardi 15 Octobre à 20h30, Mercredi 16 et jeudi 17 Octobre à 19h30 ainsi que le vendredi 18 octobre à 14h LES BONNES De Jean Genet, mise en scène David Fauvel à la Comédie de Caen, Théâtre des Cordes. Vendredi 18 octbre à 19h SOIRÉE DE PRÉSENTATION DU FESTIVAL LES BORÉALES 2013 CONCERT HJALTALIN à la Comédie de Caen, Théâtre des Cordes. ENTREE LIBRE SUR RESERVATION www.comediedecaen.com

50 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

Dimanche 13 octobre à 17h : Une douce imprudence - Eric Lamoureux et Thierry Thieû-Niang à IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine)

CIRQUE Du mercredi 2 au samedi 5 Octobre, du mercredi 9 au samedi 12 et du mercredi 16 au samedi 19 octobre à 20h, les dimanches 6, 13 et 20 octobre à 17h : Le Cirque Plume – Sous chapiteau à la Colline aux Oiseaux

LES RENDEZ-VOUS GRATUITS Les samedis 28 Septembre, 5 et 12 Octobre à 12h00 : Audition de la Maîtrise de Caen Concert gratuit à l'église Notre-Dame de la Gloriette - place de la République Mercredi 30 octobre à 21h : Gaël Horellou invite Antoine Paganotti - salle Gutenberg - en partenariat avec Nördik Impakt www.theatre.caen.fr

LE CARGÖ

LA RENAISSANCE MONDEVILLE

Samedi 5 Octobre à 22h00 : BEFORE NÖRDIK : LOSOUL + ANTHONY DEBARGE +SKWAL + Chap's (CatorC)- techno house

Jeudi 26 septembre à 19h30 : Ouverture de saison – présentation des spectacles de la saison suivie des Fouteurs de joie (chansons tendres et festives)

Mercredi 9 Octobre à 20h30 : KERY JAMES - hip-hop - Concert initialement prévu le 12 juin 2013. Les places achetées restent valables pour cette soirée.

Jeudi 3 octobre à 20h30 : Claire-Marie Le Guay - pianiste soliste invitée par l’Orchestre Régional de Basse-Normandie

Vendredi 11 Octobre à 20h30 : LA FEMME + BENGALE rock - Gratuit Abonnés

Mercredi 9 octobre à 20h30 : En quête – Compagnie Diptyk (danse urbaine / hip-hop) www.larenaissance-mondeville.fr

Samedi 12 Octobre à 22h00 : BEFORE NÖRDIK : WINTER [IS] COMING - RAINMAKER+ DJ FLOW + VOLTA + SOPER + DJ SKINNY AKA NUBALANCE (UK) + MC YOUTHMAN drum’n’bass Mardi 22 Octobre à 20h30 : BEN L’ONCLE SOUL & MONOPHONICS – soul Mardi 29 Octobre à 19h00 : CHRISTOPHE INTIME TOUR Eglise Saint-Nicolas www.lecargo.fr

LA LOCO Samedi 12 Octobre à 20 H 30 : CIRCUS / CALOGERO Mardi 15 Octobre à 16h30 : L’ÉCOLE EST FINIE Les Goûters insolites Infos et réservations : www.laloco.


AGENDA

AGENDA AGENDAAGENDA AGENDAAGENDA AGENDAAGENDA AGENDAAGENDA AGENDAAGENDA AGENDA

Pour une contemplation subversive Lecture / performance de Christophe Pellet

LES MARDIS EN MUSIQUE Mardi 1er Octobre à 20h : OrCheStre PrOkOFIeV, POuLenC + Irène Duval, violon Mardi 8 Octobre à 20h : MuSIque De ChAMBre - gABrIeLI, POuLenC, hOLBOrne, eWALD, COnneSSOn, CreSPO Mardi 15 Ocotbre à 20h : JAzz & MuSIqueS IMPrOVISéeS eLLery eSkeLIn trIO neW yOrk www.orchestredecaen.fr

LE LUX SAMEDI 14 SEPTEMBRE A LA TOMBÉE DE LA NUIT (VERS 21H) A CAEN > PIERRE HEUZÉ PROJECTION EN PLEIN-AIR DE Rango

Dimanche 27 octobre à 16h : CHEVAUCHÉES NORMANDES Spectacle équestre à Deauville au Pôle International du cheval

Jeudi 31 octobre à partir de 20h00 : NÖRDIK appart - Présenté par l’association Happy Daymon - Centre-ville de Caen gratuit

À partir du samedi 12 octobre : Expo CHEVAUX IMPRESSIONNISTES au Pôle International du cheval de Deauville

Jeudi 31 octobre de 22h00 à 6h00 : Soirée Anniversaire AÖ C Nördik BAADMAN + BEATAU CUE + MAISSOUILLE + môme aka Gormak + YBRID + adn + LORENZO + K. Real + KELIB vs BRUSCO – Le Cargö

Rendez-vous ludiques

SCÈNES DE LECTURE Soirée unique de rencontre avec un écrivain de théâtre et l’équipe artistique. Lundi 7 octobre à 20h : SIMON GRANGEAT Choix du Comite de Lecture pour sa pièce T.I.N.A. Les membres du Comité liront de larges extraits du texte. Avec la participation des élèves du Conservatoire d’Alençon (lecture d’un extrait de Moulinex de S. Grangeat). Mardi 5 novembre à 19h : YOANN THOMMEREL - Trafic lecture/performance - à deux voies (voix + typographie animée par Julien Priez) Pièce contaminée par le roman, la poésie, le SMS, le web - une pièce un peu queer - qui lance au théâtre un défi : raconter avec vitalité un état d’être d’aujourd’hui. Création du texte au Théâtre de la Colline à Paris en mai 2014

Vendredi 1er novembre à 19h : FAUVE - Eglise Notre-Dame de la Gloriette

Samedi 2 novembre : Soirée de clôture WOODKID + SUB FOCUS Live + DJ KOZE + HUDSON MOHAWK E + ARAABMUZIK + gESAFFELSTEIN Live + BRODINSKI + PACHANGA BOYS + JORIS DELACROIX + CHATEAU MARMONT + DEAD SEXY + RONE Live (Tohu Bohu Tour) + FAKEAR + SUPERPOZE - Presqu’île de Caen Dimanche 3 novembre à partir de 8h00 : after NÖRDIK Global Projekt - La Fabrique, à Lion sur mer - Gratuit

www.pantatheatre.net Infos et réservations : www.nordik.org

Tous les deux ans, entre la rentrée scolaire et les fêtes de fin d’année, ce festival propose une offre culturelle importante et de qualité à l’agglomération saint-loise, mais aussi bien au-delà de ses frontières, à la Basse-Normandie dans son ensemble. Cette année, la 5e édition se déroulera du 5 au 10 novembre 2013 et une trentaine d’artistes seront programmés.

THEATRE D’HEROUVILLE

FESTIVAL NÖRDIK IMPAKT Mardi 29 octobre à 19h : CHRISTOPHE intime tour CONCERT D’OUVERTURE ÉVÉNEMENT Eglise saint-nicolas Mercre di 30 octobre à 14h30 et 19h : Rick le cube - spectacle jeune public à partir de 4 ans - Ciné-concert / Road-movie audiovisuel - MJC du chemin vert Mercredi 30 octobre à 19h : Mesparrow - Maison de l’étudiant

LE PANTA THEATRE Mercredi 2 octobre à 19h : Ouverture de saison

LES RENDEZ-VOUS SONIQUES En 2005, après dix ans de gestion de la salle Le Normandy, l’association Ecran Sonique propose à la Ville de Saint-Lô l’organisation d’un festival ambitieux et original : Les Rendez-Vous Soniques auront lieu début novembre et proposent une approche artistique décalée en forme de slogan « Changez de regard sur la chanson ».

www.cinemalux.org

www.saisonmusicale.fr

Retrouvez l’intégralité du programme sur www.equidays-calvados.com

Vendredi 1er novembre à partir de 18h30 : NÖRDIK INCITY - JA CK BATMAN + ECHOPHONIX + VOLT + YOUP HORN + jean vance - Centre-ville de Caen

MARDI 17 SEPTEMBRE A 20H30 : AVANT PREMIÈRE DES « CONQUERANTS » + RENCONTRE AVEC LE RÉALISATEUR Xabi Molia

La programmation n’étant pas encore parue à la date de notre impression, nous vous invitons à la découvrir en allant sur le lien ci-dessous

SAMEDI 12 OCTOBRE ET DIMANCHE 13 OCTOBRE : 20 ÈMES Trophées ÉPONA à Cabourg

Mercredi 30 octobre à 20h30 : BRNS + MAC DEMARCO + AU FGANG + TOXIC AVENGER - Le Cargö

LES EQUI’DAYS 2013 Rendez-vous artistiques Samedi 12 octobre à 20h15 : LES PLAISIRS DE L’ÎLE ENCHANTÉE Spectacle équestre à Deauville au Pôle International du cheval Samedi 19 et dimanche 20 octobre à 15h30 : Jean-Marc IMBERT Spectacle équestre à La Pommeraye Samedi 19 octobre à 20h : BOOGIE AU HARAS - Manoir de Sens à Beuvron en Auge

Voici d’ores et déjà quelques noms à l’affiche du festival 2013 : Jacques Higelin - Olivia Ruiz - Zaz Dominique A - Ayo - Max Boublil - Youn Sun Nah – AlunaGeorge et plus encore…

Pour rester informé, www.lesrendezvoussoniques.com ou sur la page facebook Festival-Les-Rendez-Vous-Soniques

AGENDA

ORCHESTRE DE CAEN

Mercredi 16 et jeudi 17 octobre à 20h30 : Frida Kahlo d'après son journal et sa correspondance

Mercredi 30 octobre à 21h : Soirée Jazz dans les quartiers GAëL HORELLOU - Salle Gutenberg (guérinière) gratuit

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 51


A LA MAISON DU VELO

© AirDeCom

© AirDeCom

Après plusieurs semaines de travaux et d’aménagement, la Maison du Vélo a ouvert ses portes au public. Piloté par l'association Vélisol', ce lieu veut fédérer les différentes initiatives locales autour du vélo et accueille cinq autres associations. Elle proposera dans un premier temps un atelier d'aide à la réparation, ainsi qu'un service de location moyenne et longue durée de vélos et une consigne. Elus, associations et tous les cyclistes ont répondu présent pour l’inauguration officielle de cette « plus grande Maison du vélo de France ».

AU ZENITH Depuis 20 ans, le Zénith de Caen a creusé son sillon, replaçant la cité normande au centre de la vie culturelle de la Région de Normandie. Il se place en 3èmeposition en termes de spectacles. En 2013, Le Zénith de Caen fête ses 20 ans et pour clôturer cet anniversaire, un grand spectacle gratuit avec la nouvelle scène caennaise est organisé le vendredi 13 septembre par Chanson à Caen en partenariat avec Le Cargö. Autour de Serge Langeois et Christophe Moulin, les groupes (Pop The Fish, Kalma, Les SuSy'S, Bow Low, Granville, The Lanskies et Concrete Knives) se sont présentés à la presse.

N O U S Y E TI O NaSussi © Caen Nautic Club et AirDeCom

STEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEM

SUR LE BASSIN DE CALIX Pour la 18ème année, le Caen Nautic Club a organisé, en plein cœur du Bassin de Calix, une épreuve du Championnat de France Inshore. Le public fut captivé par les courses de ces formules 1 de l’eau dont la puissance les propulse en équilibre entre le ciel et l’eau. Pour cette édition 2013, le CNC a voulu offrir encore plus de spectacles et d’animations : démonstrations de Flyboard, tracteurs Pulling, exposition de bateaux, autos et motos ainsi que de nombreuses attractions pour les enfants.

52 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18


© AirDeCom

PENDANT PRESQU’ÎLE EN FÊTE Caen Presqu'île en Fête annonce la rentrée culturelle, sportive et associative. Durant un week-end, vous avez pu profiter librement de cette grande fête populaire et (re)découvrir la diversité du monde associatif caennais. Après le succès de Caen soirs d'été 2013, Caen Presqu'île en Fête a fait la part belle aux arts de la rue, avec plus de 60 représentations gratuites autour de la Presqu'île, du bassin Saint-Pierre et de ses équipements culturels emblématiques (Cargö, Fermeture Éclair et esam). Presqu'île en fête, c'est aussi et surtout le rendez-vous des associations et acteurs caennais.

N O U S Y E TI O NaSussi

STEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEMPCAENSTEM

EN VACANCES Finies les vacances, bonjour la rentrée… C’est aussi la rentrée pour STEMP Magazine avec ce numéro 18…Une fois de plus, certains d’entre vous emmènent STEMP dans leurs bagages et nous envoient de belles photos souvenirs. Comme « le nain de jardin dans Amélie Poulain », STEMP se retrouve immortalisé devant des endroits mythiques. La Tunisie, Pise, Niagara, Montréal et New York… !!! Voici quelles photos qui nous sont parvenues…Merci à nos lecteurs de nous faire voyager… ☺

STEMP CAEN N°18 - Sept/Oct 2013 - 53


. . l’horoscope SEPTEMBRE/OCTOBRE 2013

DE STEMP

Bélier

Cancer

Balance

Capricorne

21 Mars - 19 Avril

22 Juin – 22 Juillet

23 Sept – 23 Octobre

22 Déc – 19 Janvier

Amour : De nouvelles personnes entrent dans votre vie amoureuse et amicale, elles viendront pour la plupart de monde du travail. Mais attention, beaucoup ne seront que de passage. Travail : La période qui s’ouvre est celle du « repos du guerrier ». Laissez-vous aller aux joies de la détente et des loisirs. Vous l’avez bien mérité ! Santé : Votre santé rentre en phase de régénération. Vous allez voir un mieux arriver progressivement sur tous vos tracas physiques et moraux.

Taureau 20 Avril – 20 Mai

Amour : La situation que vous vivez, va très très bientôt changer. Il est difficile de dire à l’heure actuelle, si c’est en mieux ou en pire ; mais il est certain que de grands changements arrivent. Travail : De très belles perspectives financières et professionnelles sont en vue, dans la période qui s’ouvre à vous. Profitez-en ! D’autant que ce n’est pas près de s’arrêter. Santé : Vous ne faites vraiment pas assez attention à vous. Et maintenant vous devez en payer les conséquences. Alors surveillez-vous et soignez-vous !

Lion

Amour : Vous êtes dominant sur tout votre entourage. Attention à ne pas trop en faire, car vous risquez de les blesser et d’user leur patience. Oui vous savez ce que vous voulez, cela ne vous autorise pas pour autant à l’imposer à tout le monde. Travail : Votre situation se stabilise. Vous allez devenir une référence pour tout le monde et vous allez commencer à engranger de très très belles réussites. Savourez ! Santé : Que vous lésinez votre corps. Vous le malmenez trop, sans imaginez qu’il puisse « caler ». Faites un checkup, mangez équilibré et écoutez ce que l’on vous dira.

23 Juillet – 22 Août Amour : Le temps de la réconciliation est arrivé. Laissez du temps au temps, mais de bonnes solutions vont éclaircir votre vie amoureuse et cela d’une manière pérenne. Travail : Le temps de l’apprentissage, des reconventions et des perfectionnements est arrivé. N’ayez pas peur de vous lancer dans ce processus, le jeu en vaut vraiment la chandelle. Santé : Cette période va vous demander beaucoup de sérieux. Vous avez trop longtemps lésiné votre santé. Il faut impérativement que vous vous occupiez de vous !

Gémeaux 21 Mai- 21 Juin Amour : Ne cherchez pas les disputes, cela ne vous aidera absolument pas en cette période. Profitez des moments qui vous sont donnés avec ceux que vous aimez, ni plus ni moins. Travail : Vous avez acquis une expérience et des techniques dans votre travail, qui vous permettent d’aller voir ailleurs si vous y êtes. De bonnes opportunités s’ouvrent à vous. De l’audace ! Santé : De bonnes bases vous donnent une santé performante. Attention à ne pas trop en abuser. Soyez juste un petit peu plus prévoyant, car vous allez devoir beaucoup donner de votre personne jusqu’à la fin de l’année.

54 - Sept/Oct 2013 - STEMP CAEN N°18

Amour : La fin d’un amour ou d’une amitié n’est jamais facile à vivre, mais c’est le cycle naturel des choses. Laissez partir certaines ou certains, permet de faire entrer de nouvelles personnes dans sa vie. Lâchez prise ! Travail : Comme pour vos amours, vous êtes sous le signe de la fin d’une période. Vous allez peut-être le vivre douloureusement, mais ne vous inquiétez pas ce n’est que temporaire. Santé : Heureusement, vous pouvez vous appuyer sur votre capital santé qui est solide et va vous permettre de mieux traverser la période de turbulences qui s’ouvre devant vous.

Vierge 23 Août – 22 Sept Amour : Vous êtes à la recherche d’une figure d’autorité dans votre relation amoureuse. Il se peut que votre premier choix ne soit pas le bon. En revanche vous pourriez être très agréablement surpris par quelqu’un qui veut s’engager avec vous. Travail : Vous en avez assez de votre activité, mais votre santé ainsi que votre caractère risquent de vous fermer des portes potentielles. Vous êtes trop seul(e), cherchez des gens pour vous aider. C’est à ce moment là que les solutions apparaitront. Santé : Vous avez un regain d’énergie qui va vous permettre d’aller de l’avant et de vous prendre en main. Attention à votre poids.

Amour : De bons conseils vous seront prodigués par une personne d’expérience autour de vous. Écoutez-les et apportez les changements nécessaires dans votre vie. Travail : Vous avez besoin d’autres perspectives, pour solutionner vos problèmes professionnels. Cherchez des solutions innovantes, demandez conseil. En un mot : cherchez ! Santé : Voici ce qu’on appelle une santé de fer, mais attention quand même aux os et articulations. Mais rassurez-vous rien de très grave.

Verseau 20 Janv – 18 Février

Scorpion 24 Oct – 22 Nov Amour : Cette période est sous le signe du changement en profondeur. Pas obligatoirement des séparations, mais une vision différente de comment être heureux. Ne faites pas l’impasse sur ce qu’il y a à faire. Travail : Vous êtes trop dépendant aux autres et à vos émotions. Faites le vide dans votre tête et considérez que le seul capitaine de votre vie doit être vous. Si vous continuez ainsi vous allez droit dans le mur ! Santé : Votre corps est à bout, il paie pour tout et n’importe quoi. Attention à force de trop tirer sur la corde, celle-ci devient celle qui nous pend. Vous devez redevenir raisonnable et faire attention à vous.

Amour : Laissez passer l’orage. Visiblement vous et les gens qui vous entourent, avez besoin d’un temps de respiration. Mais rassurez-vous les choses vont vers une embellie très nette. Travail : Si vous voulez des changements rapides, vous allez être servi. Restez très en alerte, car ces changements pourraient vous secouer quelque peu. Mais ce n’est pas cela qui va vous faire peur, non ? Santé : Ҫa ne va pas comme vous voulez, mais vous n’arrivez pas à savoir ce qui ne va pas réellement. Consultez sans attendre et rapidement, vous pourrez mettre un mot sur ce qui vous gène.

Poisson 19 Février – 20 Mars

Sagittaire 23 Nov – 21 Déc Amour : Le chant de l’amour souffle à vos oreilles, n’ayez pas peur, foncez. La période qui s’ouvre est celle des demandes en mariage, des amours heureux et couples qui se forment. Ce qui se construit là est pour longtemps. Travail : De très belles réussites vont s’enchainer et de nombreux projets se mettent en route. Avancez sans peur, vous êtes décidément le signe fort de cette période. Profitez-en ! Santé : La seule petite ombre au tableau pour vous en cette fin d’été pourrait être les dents. Allez chez le dentiste, n’attendez pas. Sinon une santé décidément de fer.

Amour : Il faut parfois faire un deuil d’une relation, plutôt qu’essayer désespérément de la maintenir dans une sorte de survie artificielle. Rassurez-vous, de très belles choses arrivent ensuite. Travail : Attention à ne pas entrer en conflit sur votre lieu de travail. Il s’avère que cela ne sera ni rentable, ni constructif pour vous. Baissez la tête pour cette période, ce n’est que provisoire. Santé : Vous pouvez vous appuyer sur votre santé pour supporter vos vexations au travail. Car votre capital santé est solide et pérenne. A peine des petits problèmes aux bas des jambes.


#18 STEMP MAGAZINE CAEN  

septembre/octobre 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you