Page 1

H M O N P Mémoire d’Habilitation à la Maitrise d’Oeuvre en son Nom Propre

SPÉCIALISATION DE LA COMMANDE ARCHITECTURALE:

L E C H O I X D E L A D I V E R S I F I C AT I O N

GHARBI SOUKAINA Soutenance: Septembre 2019 Référent: Noël Dominguez Structure d’accueil: nunc architectes Tuteur de MSP: Jakub Jakubik Période de MSP: 05/11/18 à 31/05/19

École

Nationale

Supérieure

d’Architecture

de

Paris-Belleville


H M O N P Mémoire d’Habilitation à la Maitrise d’oeuvre en son Nom Propre

SPÉCIALISATION DE LA COMMANDE ARCHITECTURALE:

L E C H O I X D E L A D I V E R S I F I C AT I O N

GHARBI SOUKAINA Soutenance: Septembre 2019 Référent: Noël Dominguez Structure d’accueil: nunc architectes Tuteur de MSP: Jakub Jakubik Période de MSP: 05/11/18 à 31/05/19

École

Nationale

Supérieure

d’Architecture

de

Paris-Belleville


4


REMERCIEMENTS

Je remercie les professeurs et les conférenciers présents pendant les deux sessions de cours de HMONP à l’ENSAPB qui m’ont donné les moyens pédagogiques nécessaires durant cette formation. Je

remercie

tout

particulièrement

Noël

Dominguez,

mon encadrant de mémoire, qui m’a apporté les outils méthodologiques et rédactionnels nécessaires. Je remercie Jakub Jakubik pour m’avoir accueilli dans son agence d’architecture le temps de ma mise en situation professionnelle ainsi que toute l’équipe de nunc architectes. Je remercie Bertrand Beau pour ses précieux conseils et sa grande disponibilité.

pour leurs relectures, leur soutien et leurs encouragements permanents.

À Mic,

5


SOMMAIRE AVANT PROPOS.

10

PORTRAIT D’AGENCE.

12

INTRODUCTION.

16

I.COMPRENDRE ET INTERPRÉTER LA SPÉCIALISATION DE LA COMMANDE ARCHITECTURALE.

19

1.1 La spécialisation de la commande.

19

1.2 Origine la spécialisation subie.

21

sécurité / maitrise /stratégie

24

II- RÉAGIR FACE À LA SPÉCIALISATION DE LA COMMANDE ARCHITECTURALE : STRATÉGIES DE DIVERSIFICATION.

26

2.1 Mutualisation et association : groupement d’architectes.

26

2. 2 Persévérer.

29

2.3 Revoir son fonctionnement interne d’agence.

31

III-APPRÉCIER LA DIVERSIFICATION PAR LA SPÉCILAISATION, SE «DÉCONTEXTUALISER» DE LA COMMANDE PUBLIQUE.

33

un certain degré de complexité / une identité architecturale propre ou concept / technique.

3.4 Face à des facteurs externes.

CONCLUSION. PROJET PROFESSIONNEL.

Annexes. Entretien Bertrand Beau (2Portzamparc). Entretiens Jakub Jakubik (nunc architectes). Tableau de bord. Curiculum Vitae.

33

35 36

39 40 41 44 52 59 62


AVANT PROPOS Mes années d’études au sein de l’ENSAPB m’ont confé-

« d’EHank »5 à Casablanca, visant à recréer un quar-

ré un apprentissage académique conséquent m’initiant

tier (actuellement perçue comme un bidonville) pour

techniques.

été l’occasion pour moi d’expérimenter la technique de construction en terre crue. Cette ressource disponible en

Ces années furent ponctuées par un passage de quelques mois dans l’agence de Christian de Portzamparc en

hammam et d’un marché.

l’expérience du chantier et des phases DET/EXE en travaillant aux côtés de Bertrand Beau, chef de studio et collègue de Christian

sur « l’acupuncture urbaine »6 et qui met la terre crue et

de Portzamparc depuis trente quatre ans. C’est dans la

les matériaux locaux au cœur de son art.

base vie du chantier de la Sorbonne (nouvelle Paris 3),

En partageant avec lui ma démarche, ce dernier m’invita

gré une période limitée dans le temps. Bertrand a su me

-

transmettre sa grande expérience au travers d’une forla loi MOP, aux relations humaines dans le chantier, aux

au service et à l’écoute de l’usager.

relations entre maitrise d’œuvre et maitrise d’ouvrage ou encore enWtre maitrise d’œuvre et entreprise.

Après l’obtention de mon diplôme, effectuer une HMONP -

continué à effectuer des visites volontaires du chantier

si, grâce à la formation théorique proposée par l’école

-

d’architecture et à la mise en situation professionnelle

née et ensuite de façon occasionnelle pendant l’année de ma mise en situation. Cette relation dans la durée avec le chantier et ses acteurs traduisait inconsciemment une

la responsabilité et l’éthique, qui encadrent la profession

envie pressante de me lancer dans la profession d’architecte. connue pour abriter le phare de Casablanca. Elle se situe sur une

une intervention par petite touche sur la presqu’île

la mesure où il se positionnait à l’encontre d’une tabula rasa du quartier prévue par des aménageurs.

[en ligne]. la-chirurgie-invasive

8


d’architecte. Ainsi, la HMONP me procurerait avant tout les clés pour avancer dans ma vie professionnelle avec tous les éléments nécessaires. haleine que cela impliquait. -

-

moine archéologique de Dehlingen construit par nunc

rai confrontée à ces questionnements de manière systématique. Creuser cette thématique constituera un travail

-

préparatoire et l’incipit de mon accès à la commande un .

parisienne de nunc gérée par Jakub Jakubik en novembre

construire pour l’usager.

Outre mon choix s’est porté sur l’agence nunc pour un foncrêt économique établi en quatre pôles régionaux à taille humaine. L’identité structurelle de l’agence (y compris celle située à Paris) permettait de couvrir toutes les

Les thématiques d’accès à la commande et de spécialisation de la commande se sont manifestées progressivement et dans la durée ; d’abord en tant que stagiaire puis dans ma propre structure.

Sorbonne nouvelle. J’ai appris que l’agence avait participé à deux concours, sur le même terrain, pour deux maitrises d’ouvrages différentes et a réussi à y accéder dans un premier temps mais aussi à les gagner. Durant mon expérience chez nunc en tant que salariée,

9


Vincent Rey-Millet, Julie Bourdin, architecte DPLG associés co-gérants

nunc Bretagne

Guillaume Zilio, architecte

nunc Savoie

Diane Rolin, architecte

nunc Paris

nunc Alsace

Louis Piccon, architecte

Pierre Béout, architecte Valérie Huicq, architecte DPLG associés co-gérants

Jakub Jakubik associé gérant

Adrienne Fabre

nunc - stratégie et développement - gestion administrative

Dorothée Beuzit -

- développement agence - développement de pro-

tier

assistance administrative et technique - communication - gestion administrative / comptable - appels d’offres

études / chantier

Caroline Branlard

Antoine Le Dreff

architecte DE-ingénieure

architecte DE HMONP

études / chantier

Marion Lottin Architecte DE HMONP

Camille Longuet Architecte DE Assistante Chef

Soukaina Gharbi en formation HMONP

10

Kalina Petkova

Architecte DE Architecte DE HMONP auto- entrepreneur


PORTRAIT D’AGENCE / GIE nunc architectes

nunc

architectes est un groupement d’intérêt éco-

ne peut donc être inscrit au tableau de l’ordre des architectes. Ce sont les architectes membres qui sont en droit

p

-

d’assurer chacun de leur coté les signatures de contrats.

bourg, Bretagne à St Brieux, Savoie à Chambéry, Paris à Montrouge.

-

Je suis employée au pôle parisien. Les trois premiers + qui est un bureau d’étude axé sur l’environnement créé

ment interne.

L’esprit nunc Chez nunc, chaque agence est une S.A.R.L composée d

Qu’est-ce qu’un GIE ?

selon les pôles) qui en sont aussi les membres.

Avant mon expérience chez nunc

Les pôles sont représent é-

Piccon (Alsace), Pierre Bréout (Bretagne), Vincent Rey-Millet (Savoie) et Jakub Jakubik (Paris).

té, en prolongement de l’activité de ses membres. C’est 1

d’assouplir les conditions de groupements des entre-

Sur un fond d’une sincère amitié et d’un désir de travailler ensemble, l’idée de se réunir s’annonçait évidente.

prises désireuses de garder leur autonomie. membres mutualisent leur chiffre d’affaire et leurs réfé-

«La particularité de l’INSA réside dans le fait que les

rences à travers le groupement et restent solidairement

étudiants sortent tous de l’école début octobre, ce qui

responsables des dettes.2 Ce mode de collaboration est proposé par le conseil de

nières années» «De nombreuses agences sont nées de ce mois de charrette», assurent les associés de Nunc. Louis

entre architectes indépendants »3.

avait bossé pour Vincent et moi pour Louis», let et Louis Picon ayant respectivement obtenu leurs di-

groupements d’intérêt économique.

«A partir de 1988, nous avons mené des projets ensemble et, en 1989, nous avons trouvé un nom» «Nous voulions

11


travailler ensemble mais chacun voulait resterchez lui».4

le pôle nunc Paris : Le pôle parisien est géré par Jakub Jakubik. De parents

Le groupement est pris très au sérieux et fait partie de

architectes, c’est à Bratislava en Slovaquie qu’il est né

l’identité de l’agence. Bien que chaque pôle garde son indépendance et son

-

rythme, une vision commune, une méthodologie de tra-

Nunc Alsace où il sera associé

vail, un vocabulaire architectural réunissent les membres

entre 2003 et 2007. trième pôle dans le quatorzième arrondissement. Le pôle

Une fois par mois, tous les représentants se rassemblent

déménage par la suite à Montrouge en 2013 dans ses lo-

dans un des pôles à tour de rôle autour d’une séance de

caux actuels au 23 rue Edgard Quinet.

travail commune. Celle-ci leur permet d’échanger des A mon arrivée dans l’agence, le pôle parisien était comconcours, de discuter de la gestion d’agence et de la

posé de son gérant Jakub Jakubik, d’une architecte asso-

communication. Caroline Branlard et Antoine Le Dreff et d’une assistante J’ai pu moi même remarquer l’entraide qui subsistait entre les différents pôles régionaux. Dès mon arrivée à

-

le savoyard sur un concours à Beaumont. J’ai ainsi préparé des éléments de

de logements et crèche rue de l’ingénieur Robert Keller

rendu et pu rentrer en contact directement avec les ar-

-

qui sont l’occasion de moments de transmission et de

depuis la phase de prospection à celle des candidatures,

formation. Durant le mois de février, Romaric, le « spé-

ai pu suivre et participer au processus d’accès à la commande de l’agence de manière très active. Quand la période des concours s’est atténué

pour un aménageur privé ainsi que sur deux études de faisabilité pour le Stade français concernant une résimaintenant, ici et là bas. Le courrier de l’Architecte [en ligne].

12

ment dans le seizième arrondissement parisiens.


nunc + lieu de se passer à tour de rôle dans chaque pôle. De ce leurs bâtiments, le laboratoire de recherche en matière

fait, nunc+ est voué à devenir un deuxi

énergétique et environnementale nunc + fut créé en 2012

entière en parallèle avec nunc. Le pôle parisien, malgré

par l’intégration d’un volet environnemental important

de l’agence car il constitue un point de pivot.

patrimoine archéologique de Dehlingen. Depuis sa création, nunc+ a connu plusieurs formes d’organisation et cela ne cesse d’évoluer. Ce laboratoire fonctionne grâce à un travail privilégié avec des bureaux d’étude et des ingénieurs tel que Guillaume Renault, inassocié à nunc+. Au départ, Jakub Jakubik dirigeait Nunc+ depuis Paris, et Guillaume Renault travaillait en indépendant depuis Paris et Lyon. Plusieurs ingénieurs se sont succédés en stage de doctorat ou en CDD dans l’agence alsacienne pour travailler sur les données thermiques et énergésés géographiquement nécessitait une grande autonomie des collaborateurs.

Nunc + a donc évolué vers une entité évanescente qui sous-traite certaines missions notamment à certains bureaux d’études (comme le BET Solares Bauen à Strasbourg). Depuis décembre 2017, les associés se sont mis d’accord sur l’idée d’associer trois bureaux d’études pour rénunc énieurs et architectes.

13


INTRODUCTION « …parce que l’architecture relève{...} du paradoxe de « l’art sur commande », et qu’elle se trouve à un carrefour entre les logiques issues des milieux artistiques et intel-

9

sur l’architecture et de manière

plus précise à l’arrivée de la loi relative à la maitrise -

ciers de la construction d’autre part, diverses légitimités s’y croisent et s’y confrontent » 7

une mission complète à l’architecte permettant la crois-

Véronique Biau

Si l’on assimile le marché de maitrise d’œuvre gramme attribué par cette dernière.

principes restent néanmoins bien présents dans le code de la commande publique10. En 2017 le Conseil national publie Archigraphie 3, une étude centrée sur la structure de la commande des archi« L’architecture est une discipline généraliste et les

microcosme. Elle est soumise au marché et répond aux règles de l’offre et de la demande. Depuis les trente glocrises économiques dont l’une des conséquences est la baisse de la commande publique. Parallèlement, nous avons assisté à une hausse considérable de l’effectif des maitres d’œuvres inscrits à l’ordre des architectes depuis les vingt dernières années. Ces derniers se partagent au-

études d’architecture préparent les futurs professionnels à aborder tous types de programmes. Dans les faits, nous constatons que la commande n’est pas uniformément répartie. Nous observons également une spécialisation croissante des agences. »11 mogène selon le type de la commande. On remarque également que l’étau se resserre quand on aborde des

8

.

D’ailleurs « chercher la commande » est une expression mule met l’accent sur une antithèse caractéristique de la dualité et le positionnement que l’architecte peut parfois avoir face à ce partenaire qui est le maitre d’œuvre. Les architectes souhaitant accéder à la commande publique se prêtent à la procédure du concours depuis l’apune étude économique de la commande d’architecture [en ligne]. commande-d-architecture

14


programmes plus complexes. Selon la même étude, dans

notion de « la commande » de manière différente.

certains secteurs comme la santé, le marché se répartit

Je vais cependant m’attarder sur mon expérience acquise

12

durant mon stage de HMONP de sept mois chez l’agence

.

nunc -

Dès lors, un constat paradoxal apparaît confrontant deux

vers mon vécu ainsi que des témoignages de l’équipe en vocation universelle et généraliste désirant accéder à une -

qu’entretenait l’agence avec la commande.

vrage publique à l’approche pragmatique qui pousse de -

plus en plus vers la spécialisation de la commande.

Dans un contexte de baisse de la commande publique,

dique reposant sur des données récoltées auprès de professionnels et sur un travail bibliographique sur le thème -

Le présent mémoire se propose de comprendre de ma-

plétée par un regard expérimenté fourni par des entre-

nière approfondie les différentes stratégies adoptées par

tiens réalisés au sein des deux structures.13

Le but étant de pouvoir confronter ces stratégies au

Loin de proposer un mode d’emploi à suivre pour les

contexte actuel de la commande ainsi qu’à des facteurs plutôt comme une exploration de différents points de vue. Chaque agence a sa particularité et son mode de -

fonctionnement. Mon analyse vise à ouvrir le champs sur des stratégies qui sont méconnues ou dont on sous-es-

La première est celle de ma mise en situation professionnelle chez l’agence nunc architectes Paris, à Montrouge. La seconde est celle de mon stage chez l’agence Chris-

La première s’attache à mieux connaitre le phénomène

tian de Portzamparc à Paris. Deux agences de tailles, de

de spécialisation de la commande en explorant ses avan-

spécialités et de notoriétés différentes et qui traitent la

tages et ses inconvénients. Dans cette même partie, on s’intéressera aux causes de la spécialisation dite « su-

une étude économique de la commande d’architecture [en ligne].

l’architecte généraliste.

commande-d-architecture Beau ( 2Portzampac) en annexe.

15


La seconde partie vise à réagir face à ce phénomène en proposant des stratégies externes et internes à l’agence

La troisième partie s’intéresse à des stratégies plus spécication. C’est dans cette partie de l’analyse que nous nous confronterons également aux facteurs extérieurs actuels

16


I. COMPRENDRE ET INTERPRÉTER LA SPÉCIALISATION DE LA COMMANDE ARCHITECTURALE

: « Fait de

spécialisée n’a aucun mal à se faire sélectionner pour des

privilégier dans les activités humaines un secteur par-

concours ou des appels d’offre. Elle entretient un lien

ticulier par souci d’approfondissement, de maîtrise, de que cette dernière la prévienne du lancement d’une nou-

perfection. »

velle procédure. La maitrise d’ouvrage de son côté a besoin de sécuriser ses opérations en contractant avec des la commande architecturale désigne une restriction à

architectes dotés d’expérience et reconnus.

« spécialisation » fait son apparition dans la littérature

Perfectionnement

-

confère à l’architecte une maitrise du processus de

tion est entamé pendant un demi siècle leur permettant

conception et de construction qui rassure la maitrise

d’avoir une main mise générale sur le domaine construit, plusieurs carrières d’architectes s’établissent autour d’un

dernière s’oriente systématiquement vers un spécialiste. Cela lui évite notamment quelques surprises quant à la

valorisation de la complexité et des chantiers de grande ampleur. Elle devient un gage de visibilité et parfois de

délais. La stabilité économique liée à la régularité de la

notoriété.15

commande permet à l’agence de perdre moins de temps

1.1 La spécialisation de la commande : entre avantages et inconvénients Sécurité

dans la prospection et de se consacrer plus à l’œuvre. De plus, la maitrise d’ouvrage ayant l’habitude de contracter dans le temps, en devient éclairée. Ce qui facilite la communication entre les deux acteurs16.

commande régulière est un gage de sécurité. Une clien-

Stratégie

tèle régulière garantit non seulement la pérennité de

Concentrer sa capacité de production sur un type d’ou-

l’agence, mais aussi son rapide développement.

vrage en particulier est avant tout un choix stratégique

Compte tenu de l’exiguïté de certains marchés, l’agence

d’agence. Ainsi, en occupant une part de marché plus importante, l’architecte trouve l’opportunité de se faire un nom et une solide réputation. La spécialisation lui permet également d’optimiser les actions de son agence

17


et d’engendrer des économies d’échelle. Pour assurer sa

si un choix de facilité qui peut évincer toute audace et

productivité et sa rentabilité l’agence constitue une bi-

créativité. Ce confort nourrit l’installation d’un manque de recul et d’innovation condamnant la profession à la

la réutilisation et le gain de temps. Ayant l’habitude de

standardisation. Certaines compétences en deviennent

contracter avec les mêmes acteurs dans la durée, elle ar-

délaissées et la commande devient une consigne abordée

rive à se forger une expérience et opérer à des choix se-

avec des automatismes.

lon une dynamique bien rodée ; lui évitant les erreurs et minimisant les prises de risques. Le pôle parisien de nunc

Enfermement -

Cela peut constituer un risque d’enferment pour l’agence dans son type de commande. En effet, dans le cadre d’un marché public où toute la

dans les délais. Leurs références leurs permettent d’avoir

sélection aux concours se fait à travers l’étude de ses ré-

-

d’autres marchés, quand on a consacré toute sa carrière à

trise de tous leurs aspects. Pendant les périodes denses

un seul type d’ouvrage.

du concours, ils puisent directement dans des ressources connues, étudiées et qui ont fait leurs preuves auparavant. Avec leurs compétences, ils parviennent de manière

Cela devient d’autant plus risqué quand la demande se

de la commande ne représente plus une contrainte.

une relation économique dangereusement dépendante d’un marché de niche. Pour survivre à cette période où la

Cependant, se spécialiser peut présenter des inconvé-

-

profession en général.

lera très rude. Dès lors, l’autre phénomène qui émerge est la peur de perdre en légitimité face à l’accession à de

Routinisation

nouvelles commandes ; entrainant une peur de la diver-

à « un dessèchement de la pratique »17 et ce par la routinisation de la production. En effet, la reproduction d’un

Pendant la période de concours chez nunc, il arrive dans

schéma type pour son agence peut sur le long terme éli-

le pôle qu’on fasse de la réutilisation d’information.

-

Nunc possède une bibliothèque de données réutilisable estructuration et rénovation partielle du collège Jules Ferry à Auneau par exemple, nous avons adapté le plan de cuisine venant

18


18

mais aussi parce que cela fonctionnait bien. Cependant, cela a éliminé beaucoup d’autres possibilités qui s’of-

du volume d’activité du bâtiment est à remarquer ; cela 19

fraient à nous et que Jakub a exploré pendant une session nunc avec les autres collaborateurs. Ce qui a donné lieu

veau sur le secteur. La mutuelle des architectes français constate une baisse de 30% des travaux commandés à

La spécialisation est donc un choix légitime qui dépend

ses adhérents.

à la fois de l’identité de l’agence qui orientée vers un type d’ouvrage et de la stratégie qu’elle souhaite adop-

-

ter. Cependant, elle présente des inconvénients non né-

nier dossier de l’Observatoire économique de l’architec-

gligeables pour la profession.

ture (OEA) titrait « une profession dans la tourmente ». 20 Dix ans plus tard, on assiste à une nette amélioration

fait qu’on nous oblige à nous y soumettre ?

dans le secteur du bâtiment. L’année 2006 est marquée par une croissance du volume de la construction globale

1.2 Origine la spécialisation subie tion subi par la profession d’architecte dans un certain type d’ouvrage, il convient de revenir sommairement sur

liards à 133 milliards d’euros.

les éléments déclencheurs de cette situation.

21

Crise du secteur du bâtiment et la baisse de la commande publique (consulté le

tions de la mission interministérielle pour la qualité des (consulté le

première prise de conscience quant à la crise traversée Statistiques de la profession

par la profession. du volume d’activité global. En effet, le pourcentage des -

(consulté le

19


24

-

La Loi MOP, concours et dictature des références Depuis cette date, la commande globale des architectes recul de la commande globale se chiffre par un volume

relative à la maitrise d’ouvrage publique à ses rapports

de déclarations en baisse de 26 000 unités, soit moins de

avec la maitrise d’œuvre privée, plus simplement dési-

7 milliards d’euros de travaux HT »22

gnée sous le nom de « loi MOP ». Celle-ci permet de

Depuis 2015, on observe une amélioration dans le sec-

-

teur du bâtiment mais qui est en faveur d’une hausse

sions du maitre d’ouvrage et de l’architecte ; malgré une

de l’activité poussée par la commande privée en dépit

abrogation de la quasi totalité des articles de la loi MOP (sauf le dernier alinéa de l’article 1), elle se retrouve

23

-

et 2016.

mande publique dès le 1er

25

L’explosion d’effectifs d’architectes

Trois grands principes ressortent de ce texte conférant à

La crise du bâtiment s’est accompagnée pendant ces

chacun des acteurs une mission d’intérêt général. La col-

trente dernières années d’une multiplication par plus de

lectivité publique exerce la maitrise d’ouvrage publique.

deux du nombre d’architectes sur le marché.

La maitrise d’ouvrage publique fait appel à une maitrise d’œuvre distincte, la maitrise d’œuvre se distingue de

progrès de la scolarisation ont fait passer les effectifs

l’entreprise réalisant les travaux. Sur son article 2 du titre 1er, destiné à la maitrise d’ou-

les années 2000.

vrage, il est clairement stipulé qu’il appartient au maitre 26

-

.

-

66

[en ligne].

une étude économique de la commande d’architecture [en ligne]. commande-d-architecture d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre

20


De plus, le fait que la loi MOP soit autant rigoureuse

rences dans les lycées, même si on a fait des collèges, on ne répond pas pour l’instant à des lycées. Ou alors

exigence et en complexité. Quand l’ouvrage est com-

quand c’est très particulier dans un contexte par

plexe, elle implique un travail en équipe avec des spé-

exemple qui ressemble fortement à une autre opéra-

cialistes dans diverses disciplines. Avoir une expérience

tion, même si le programme est différent. »

notable avec des spécialistes permet d’anticiper et d’ap-

-

préhender à l’avance des problématiques auxquels nous

galités des chances et conforte une inégale attribution

serions confrontés. On en déduit que c’est la loi MOP à travers la procédure du concours, qui détermine les compétences nécessaires

commande sur un nombre réduit d’architectes. Selon une étude menée par Véronique Biau dans son ouvrage

d’agences. 27

-

Cela semble contradictoire car elle est sensée garantir la commande publique tout en évitant la spécialisation d’un sous groupe d’architecte.

…Dans des programmes comme les bâtiments scolaires ou les hôpitaux, environ 50% des architectes rete-

Lors d’un appel d’offre publique par exemple, la maitrise d’ouvrage préconise pour chaque candidature un

pour un programme semblable. Globalement, 60% des

certain nombre des références effectuées durant un cer-

concours étudiés retenaient des architectes qui avaient

tain laps de temps. En plus d’être couteuse, l’architecte risque de ne pas être appelé à concourir s’il ne possède

même type de programme. 28

pas des références identiques à celles demandées par le maitre d’ouvrage.

vers une catégorisation de la profession

Dans le cas du pôle parisien de l’agence nunc, dix à

-

trente candidatures sont envoyées chaque mois. Sur 200

ment dans son ensemble représente en moyenne 57,5%

candidats, seulement trois ou plus sont retenus. Selon le gérant de nunc

déclarés. En deuxième position on retrouve les équi-

« On subit quand même la loi des références, il y

pements publics avec un total de 22% du montant des

a plein de types de programmes sur lesquels on ne

travaux déclarés. Le tertiaire totalise quant à lui, 15%

répond pas. On sait par exemple qu’on n’a pas de réfé(bâtiments agricoles) et secondaire (bâtiments indusd’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée, titre 1er

21


triels et entrepôts).

rence, cela favorise également une amélioration de sa position dans le marché.

Progressivement, au niveau des agences d’architecture, nous remarquons un mouvement général de spécialisa-

Hormis les avantages stratégiques, le métier d’architecte

tion contrainte qui est dû à la fois à un contexte défa-

est un métier de découverte, de curiosité, d’exploration

vorable mais aussi à une exigence et demande accrue

de nouvelles possibilités. Rappelons que l’architecte, par

de qualité, accompagnés d’une sélection pointilleuse lors de l’étape du concours.

29

La spécialisation devient

à métier généraliste à vocation universelle.

parfois un moyen d’échapper à la banqueroute pour les agences qui enchainent des commandes qu’ils nomment

nunc est principalement tournée vers les mar-

communément de « type alimentaire ». nunc stratégies en amont. C’est spontanément et dans le temps Si on dit que la spécialisation est subie, cela sous-entend que les agences préfèrent avoir le choix du programme

-

de leur commande. Pour donner suite à ce constat de la

vailler ensemble et de faire de l’architecture honnête et

-

responsable. Cela a initié naturellement le processus de

teindre pour une grande partie d’architectes en quête de « chalenge ». tion des acteurs et des interlocuteurs. Cette orientation plus généraliste leur permet une meilleure répartition des point elle s’en détachait. En effet, la production de lo-

risques. -

-

teuses au départ ; mais sur le long terme elles aboutissent

gré cette « spécialisation » du pôle, Jakub Jakubik ne

à une réduction des coûts accompagnée d’une augmenta-

se souhaite pas pour autant orienter son agence vers le

tion du chiffre d’affaire. Cela crée alors des potentialités

logement exclusivement. L’agence parisienne souhaite

de croissance pour l’agence qui avec le temps acquiert -

groupement. D’ailleurs, Jakub accorde une grande importance à l’étape de candidature, déterminante pour la sélection.

l’indétermination. De la sociologie d’une profession à la sociologie

22

Selon l’étude fournie par l’ordre des architectes concer-


nant l’évolution du métier d’architecte à l’horizon 2030, chitecture sera incontournable et qu’il faudra avoir une agence généraliste. Quant à 63% d’entre eux, ils consid’intervention vers l’urbanisme, la programmation, le paysage, l’expertise, la maîtrise d’œuvre, l’OPC ou l’économie du bâtiment sera nécessaire. À l’opposé, tion qui ne semble convaincre qu’un peu plus d’un tiers

spécialisation des agences s’avère équivalent. Toutefois, il n’est pas négligeable de relever que la proportion d’ingénéralisation de l’exercice progresse avec le nombre de contre 75 % pour les agences sans salariés).30 Somme toute, la spécialisation est « choisie « quand elle rentre dans les convictions de l’agence. Elle devient « subie » pour certaines agences à mesure que la commande se confronte à un contexte défavorable. Dans ce marche identitaire pour l’architecte.

31

. 2e trimestre 2013 [en ligne]. du-metier-2030_0.pdf

23


II. RÉAGIR FACE À LA SPÉCIALISATION: STRATÉGIES DE DIVERSIFICATION

statut juridique de société. »33 une agence d’architecture a plusieurs possibilités qui sévérance.

La création de sociétés fait gagner les architectes en crédibilité. A l’horizon 2030, 53% des architectes admettent que c’est la forme idéale pour exercer.

2.1 Mutualisation et association : entre architectes ou groupement d’agences d’architecture

Depuis les années 1960 en France, les regroupements d’agences d’architecture ont commencé à faire leur apparition. En effet, L’Atelier d’urbanisme et d’ar-

se faire au sein même d’une structure entre architectes,

chitecture (AUA) s’introduit à l’époque en tant que

elle peut aussi se faire entre sociétés d’architecture de

modèle pionnier pour les regroupements. Il prend

manière ponctuelle à l’occasion de concours ou de com-

la forme d’une société civile coopérative regroupant différents professionnels tel que des urbanistes, pay-

lieu sur le long terme grâce à des regroupements.

sagistes, sociologues, ingénieurs autour d’une pensée

Une étude du conseil national de l’ordre en architecture

commune ayant pour objectif de faire sortir l’archi-

indique qu’avoir une société d’architecture facilite l’ac-

tecture de son isolement. En partageant leur espace

cès à des programmes complexes contrairement à l’exer-

de travail et leurs moyens, ils créent un lieu de di-

cice en fonctionnement libéral. D’après Archigraphie

versité.

3 on constate « une tendance forte de basculement de la

ce mouvement de rassemblement servira de modèle

profession d’un exercice indépendant libéral à un exer-

pour beaucoup d’autres. Par exemple, En 1995, D’an-

34

ciens élèves d’Henri Ciriani décident de partager des possibilités de structuration plus en adéquation avec les commandes importantes. »32

le nom « d’Atelier 2/3/4/ »35. Cette fusion devenue

La même source indique que « 60 % des agences d’ar-

une entité composée de dix présidents et directeurs

chitecture françaises ayant au moins un salarié ont un une étude économique de la commande d’architecture [en ligne]. etude-economique-de-la-commande-d-architecture

une étude économique de la commande d’architecture [en ligne]. etude-economique-de-la-commande-d-architecture

24

d’archit [en ligne] fr/publication/ndeg31-aua-atelier-durbanisme-et-darchitecture

[en ligne].


généraux qui sont à la fois associés et actionnaires et

plier tous les postes techniques, administratifs etc. Tout

d’une centaine de salariés établis en trois pôles. Paral-

est quadruplé sur l’organisation. »37

lèlement, des regroupements tel que le groupement Plan Se réunir c’est aussi réunir les moyens humains. Dans un se former. Petit à petit des collectifs du type « Exyt »,

cadre de proximité physique, les effectifs gagnent à être

« Bellastock » ou « Bruit du frigo », font leur apparition

rassemblés. En adoptant cette dynamique les agences

proposant une pratique alternative et participative de

-

l’architecture. Pour ce dernier type, les moyens sont mo-

cité. Aussi, il arrive qu’individuellement, une agence ne

bilisés à la communication plutôt qu’au souci du résultat.

puisse se permettre d’embaucher des personnes pour des

Ces exemples sont représentatifs d’un mouvement qui

postes administratifs (secrétaires, comptables, mana-

36

ger, chargé communication), la commande n’étant pas des avantages à se rassembler.

constante. En rapprochant leurs besoins, les agences partenaires peuvent trouver leur compte dans cette nou-

En quoi l’association et le regroupement entre archi-

velle organisation. La S.A.S 2Portzamparc a également

architecturale ?

(administratives de communication et de gestion). Ce-

Tout d’abord, c’est qu’elle permet de mutualiser des moyens matériels dans un souci de mutualisation des

Portzamparc ont souhaité conserver leurs commandes

coûts de production. Le choix de la fusion des agences

respectives et leurs équipes.

Christian de Portzamparc et d’Elisabeth de Portzamparc

Quant à nunc, malgré une répartition géographique dif-

se fait en partie grâce à l’occupation d’un seul et même

férente, les pôles ont quand même souhaité mutualiser

local à Paris rue La Bruyère.

leurs moyens humains par moment. Dès mon arrivée à l’agence, J’ai été mise en contact avec Julie Bourdin

Cependant, toutes les agences ne font pas le choix de

dans le but d’aider le pôle Savoyard à propos d’un rendu

réunir leurs moyens matériels. Par exemple, dans le cas

-

des pôles nunc où chaque agence occupe un territoire,

lège à Beaumont. Les échanges sont fréquents entre les

cela n’est pas possible. D’ailleurs, Jakub Jakubik a ex-

membres de nunc. Par exemple, Caroline Branlard était

prim

salariée au pôle nunc parisien. Antoine Le Dreff a passé une semaine l’an der-

« Malgré la richesse d’être éclaté en plusieurs pôles (…) c’est parfois fatiguant, en plus de voyager, de démulti-

che rue de l’ingénieur Keller. Le fait de pouvoir travailler de façon collaborative sur

[en ligne].

25


-

faire des autres pôles, il aurait été plus complexe pour

tés. Chaque mois, les « sessions nunc » donnent lieu à des séances de travail communes où sont parcourues et

commande.

étudiées les commandes de chacun des pôles. Grâce à ce

De la même façon, l’agence a pu accéder à

travail de groupe, nous avons pu gagner les concours de

d’extension de la maison de santé La Martinière à Saclay en 2017, qui est en ce moment en chantier.

de l’expérience et de l’expertise de chacun des membres Le fait d’intervenir sur des territoires différents leur permet d’élargir leur marché. Chaque pôle intervient dans sa r Nunc Paris). Le pôle alsacien travaille essentiellement dans la métromoyens économiques mais aussi ses références. En pé-

pole strasbourgeoise qui est composée d’un tissu mixte

riode de candidature, une agence peut se permettre de

avec une périphérie résidentielle d’habitats individuels

postuler à un concours pour lequel elle ne dispose pas

et un centre dense. Les autres pôles travaillent sur un

forcément de références. De plus, un chiffre d’affaire

tissu un peu plus homogène. Le pôle parisien a dans ses

solide est plus rassurant pour la maitrise d’ouvrage, qui

commandes une prédominance de logements collectifs

n

en relation avec le Grand Paris, Le pôle Breton (Saint-

budgets conséquents.

Brieuc) se focalise sur un tissu rural peu dense dans les

Chez nunc, le chiffre d’affaire consolidé correspond qua-

côtes d’Armor. Le pôle savoyard, intervient sur un tissu

siment au double du chiffre d’affaire de l’agence pari-

montagnard très peu dense.

sienne.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, même

L’

si initialement le regroupement n’était pas stratégique,

ses commandes en constituant des dossiers de candida-

il est né d’un réel désir de travailler ensemble. L’agence

tures munies d’un book énumérant toutes les réalisations nunc.

positives.

Vieux de seulement dix ans, le pôle parisien a pu s’ap-

-

puyer sur l’expérience et surtout les références acquises

portunisme. En ce qui nous concerne, ce n’est pas le cas. C’est parce qu’il y avait une vraie volonté au départ de

l’aide des références des autres pôles de nunc, le pôle

travailler ensemble, une relation humaine, une histoire

parisien a pu remporter un concours pour 107 logements,

s et un vrai plaisir de travailler en-

une crèche et deux commerces rue des poissonniers dans

semble. Et au fur et à mesure, on s’est rendu compte de

e

millions d’euros. Sans les références et le chiffre d’af-

26


toutes les potentialités que ça apportait.» Jakub Jakubik

pourrait changer en son sein. Pour les agences ayant fait le choix de se regrouper, la

Dans le cas d’une agence de grande notoriété générant un

collaboration n’est parfois qu’un subterfuge pour faire

grand chiffre d’affaire à l’image de celle de Christian de

oublier une fragilité au niveau de leur fonctionnement

Portzamparc, la mutualisation du chiffre d’affaire cou-

interne.

plée à une bonne optimisation des coûts permet de gagner des points à l’égard des classements établis chaque

Cela passe d’abord par une bonne organisation des res-

année par des magazines tel que « d’architecture » et

sources humaines au sein de l’agence. Une agence, avec

« Archiliste », basé sur des informations fournies par la

des collaborateurs de qualité présents sur le long terme,

La loi des références s’applique à tous. Même aux

à sa commande. Jakub désire privilégier une relation sur le long terme

à leur actif au moment d’une candidature, il y a possibili-

avec ses collaborateurs comme il en était question pour

té pour elles, de s’allier avec d’autres agences.

lui lors de son arrivée à nunc Alsace. Cela découle d’une

Bertrand Beau, architecte chez Christian de Portzam-

volonté de former un groupe capable d’évoluer collec-

-

tivement et de grandir autour d’une vision commune

loir s’associer. Cependant, le seul cas où il le ferait serait agence est une petite entité où les responsabilités doivent -

être déléguées. Ainsi le management et la formation de

cés ces derniè de Lariboisière à Paris. Clairement, Christian n’avait pas

temps à l’architecture. Dorothée, l’ancienne assistante administrative du pôle

seul. Donc on a été obligés de s’associer avec des archi-

parisien ne savait pas faire de candidature à son arri-

tectes belges. »

vée chez nunc. Jakub l’a donc inscrite à une formation, puis elle a appris à ses côtés. Le but étant de connaître

2.2 Revoir son fonctionnement interne d’agence : l’exemple de Nunc

l’agence de bout en bout avant de pouvoir maîtriser le processus de candidature. Depuis le départ de Dorothée, les procédures sont externalisées auprès d’une ancienne

Avant de recourir à divers procédés externes pour se di-

assistante administrative qui possède une société qui ne se consacre qu’à cette tâche et qui travaille de manière

riodes plus char-

27


gées. Durant les sept mois passés chez nunc, nous avons

suivie de l’équipe parisienne entreprennent une transi-

un mois, par Marion Lottin pour six mois, les deux en

lement en phase EXE. Petit à petit, l’agence s’engage à

à Belleville est venu ponctuellement durant le mois de en promotion privée Quartus et avec l’aménageur Aqui-

tanis. Parmi les tâches qui m’ont été

pléter son stage. Ces recrutements se sont généralement

la réalisation des maquettes Revit des lots attribués en

faits lors d’une période de rendu de concours, ou lorsque

fait partie.

l’agence recherchait une compétence en particulier. pas utilisé car cela engendre des coûts importants pour l’agence. Par exemple, pour le concours d’une école prid’adapter son agence à une avancée technologique ou à part mais

un logiciel. Lors des candidatures aux concours publics, un dossier

nous avons dû interrompre la démarche compte tenu des

comportant le descriptif de l’agence et de ses moyens

complications dues notamment à un défaut de maîtrise

matériels et informatiques est demandé. Les licences de

du logiciel de la part des collaborateurs.

logiciels utilisés sont aussi aussitôt scannées par l’agence pour apparaître sur le dossier. Ainsi, le client peut savoir ling) ou en CAO (Conception Assistée par Ordinateur)

de qualité, respectant les coûts et les délais.

par exemple. Ce choix est déterminant pour la suite du

Les candidatures se font rarement seuls. Une équipe de maitrise d’œuvre solide, coopérative au niveau du bud-

interlocuteurs, notamment pendant la phase de synthèse architecturale. Chez nunc, le logiciel 2D utilisé pour les

délais pendant les études et qui va donner des propositions convaincantes est un grand plus pour l’agence.

-

nunc que l’on perde un concours à

giciel. J’ai dû apprendre « sur le tas » malgré l’aspect

cause d’une mauvaise estimation de la part d’un bureau

« primitif » de ce dernier. Les nunc ont fait le pari sur

d’étude refusant de rentrer dans le budget, malgré une

mon arrivée à l’

négociation avec Jakub. du faible nombre d’utilisateurs de ce logiciel, ce dernier que de bien les réaliser. La maitrise d’ouvrage prête en crédibilité lors des candidatures, l’équipe alsacienne

28

beaucoup attention à l’image de l’agence à travers son


leurs manquerait de références. peu de temps qu’ils y consacrent.

Jakub s’exprime à propos d’une lettre de motivation « Je pense qu’on a aussi été retenu parce qu’on a fait une note de motivation qui a eu des retours très positifs. Cette lettre de candidature m’avait pris beaucoup

2. 3 Persévérer : é -

Une première référence est potentiellement aussi libé-

ciation qui gère plusieurs EHPAD dont ils s’occupent et -

servir autant pour pouvoir lancer son agence et assurer sa bonne santé, que pour développer par la suite son activité vers d’autres types de programmes.

« nous », on est à Toulon, l’EHPAD est à Saclay, eux ils

Participer à un concours de maitrise d’œuvre vient aussi

sont habitués à fonctionner entre pôles et à communiquer

d’une volonté d’en obtenir d’autres.

à distance etc. »

Patience et persévérance sont nécessaires avant qu’une De plus, il est important d’intuitionner, ou au mieux de pour laquelle elle n’est pas spécialisée. En effet, peu de crédit est naturellement accordé à une

l’

-

Pour cela, la meilleure source d’informations réside dans mises en doute son expérience en la matière étant nulle. Cependant, comme le relate Bertrand Beau architecte à l’agence Christian de Portzamparc, le fait de persévérer à la participation d’un type de concours augmente les connaissances et donc les chances de gagner en crédibilité. Un concours gagné, puis réalisé permet ensuite de

-

s’inscrire à de nouveaux concours avec plus de légiti-

tégiques dans leurs propositions et ainsi passer plus de

mité.

temps sur certaines choses que sur d’autres. -

D’autres possibilités hors du cadre de la procédure du concours restreint s’offrent aux agences désirant se di-

29


d’élargir leur champ d’action, car cela crée une ouverture vers un autre type de programme (logement/crèche par exemple). -la multiplication des dispositifs d’aide d’accès à la comEUROPAN etc.) -la participation à des concours ouverts à l’étranger reste Cela permet de pouvoir faire connaitre son travail ailleurs, sans obligation de candidature. C’est également le moyen d’inspirer l’esprit d’émulation. Les stratégies exposées dans cette partie sont à la portée de toute agence désirant se spécialiser. Comme nous l’avons vu, la collaboration permet de gagner en crédibilité aux yeux de la maitrise d’ouvrage. Mais parfois, la de régler les dysfonctionnements au sein de sa propre

30


III. APPRECIER LA DIVERSIFICATION PAR LA SPECIALISATION, SE «DECONTEXTUALISER» DE LA COMMANDE PUBLIQUE:

Permettre à l’agence de se défaire par moment de la loi de l’offre et de la demande passe par sa singularité. Cette

la diversité, c’est qu’il est connu pour être un architecte

manière de se « spécialiser » lui servira à aller au delà

qui arrive à résoudre des problèmes compliqués. »

des aléas politiques et règlementaires. identité architecturale propre ou concept Développer un langage architectural singulier peut faire au yeux des maitres d’ouvrage. Une architecture particuagence d’architecture ne doivent pas être prises pour de

lière est une signature pour l’architecte et son agence. -

l’éclectisme sous tous les points de vues. Comme nous l’avons vu précédemment, la spécialisa-

sibilité en ce qui concerne le choix d’un maitre d’œuvre

tion ne s’inscrit pas dans une approche programmatique. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, une des stra-

Par exemple, Christian de Portzamparc est un architecte

spécialiser.

et fait sa renommée.

Plusieurs agences font le choix de se démarquer par l’uti-

Quant à nunc

-

lisation d’un matériau, d’une architecture écologique, d’un concept, d’une démarche urbanistique, d’une com-

sa sortie de diplôme, en 2003, Jakub Jakubik a reçu

plexité. Se spécialiser de la sorte permet d’accéder en toute légi-

bâtiments). Entre 2006 et 2012, en Suisse, il a effectué

timité à ces types de programmes tant recherchés.

différentes formations Minergie (Minergie, Minergie-P, Minergie-Eco). -

Degré de complexité : La complexité croissante des opérations suscite une forte

ronnementales plus exigeantes, l’agence crée nunc +

demande de la part des maitres d’ouvrages, destinée à

(BET Enérgie et environnement).

des architectes étant concernés par ce type de spécialisa-

Ainsi, un maitre d’ouvrage intéressé par leur démarche

-

environnementale appréciera et sélectionnera plus faci-

plexes avec un budget conséquent se verra attribuer plus facilement ce genre de programmes.

nunc a gagné le concours du centre de formation continue

En effet, Un maitre d’ouvrage souhaitant construire un grand équipement sportif ou culturel accordera plus de

parisien. Après le rendu du procès verbal, nous avons constaté que l’aspect environnemental a réellement per-

construction. Bertrand Beau de l’agence 2Portzamparc nous explique

31


exhumant un matériau local peu fréquemment utilisé de technique La spécialisation peut concerner l’utilisation d’une tech-

du bâtiment. Pour nunc -

nique ou d’un matériau de construction. Des agences comme DTA ou GRAAM se sont orientés vers le bois

centre-ville de Biganos. Le maitre d’ouvrage Quartus, leur a ouvert la porte vers d’autres types de programme.

s’est engagé dans une démarche de construction très

Comme nous le verrons de manière un peu plus détail-

« bas carbone » en promouvant la terre crue comme ma-

nunc architectes, c’est leur singularité au sein du marché concurrentiel de mai-

été sollicitées pour la recomposition du centre ville de

trise d’œuvre. Pour en revenir au cas de nunc -compte tenu de mon ex-

philippe Madec, et nunc architectes. l’équipe de nunc compte parmi ses réalisations plusieurs ouvrages en

travailler en groupe. En cohérence avec leur approche environnementale,

de logements en terre crue à Paris dans le quartier de l’ancienne gare de Masséna, un groupe scolaire à Villel’extension d’un EHPAD de 130 lits en structure bois à Saclay, 17 logements en structure bois à dans le quin-

sélectionnée. Le manque d’intérêt ou de curiosité d’une agence à l’égard de nouveaux procédés de construction ainsi qu’à

l’agence veut véhiculer.

l’évolution des matériaux risque de marginaliser son approche auprès de la commande publique.

de nunc archéologique de Dehlingen (Bas-Rhin) mais plutôt d’entretenir sa curiosité à l’égard de toute autre forme d’expression conceptuelle telles que le cinéCentre d’interprétation du patrimoine archéologique à Dehlingen (Bas-Rhin), par Nunc Architectes. [en ligne].

le spectre de sa sensibilité et ainsi de cultiver une vision enrichie de différents horizons qui fera sa particularité.

patrimoine.1 (

32


et dans certains cas avoir accès à des programmes différents.

:

Dans un autre cas, certaines maitrises d’ouvrages Dans un contexte où les agences ne peuvent pas se

peuvent vous orienter vers d’autre car elles auront ap-

contenter de la commande publique uniquement, d’autres

précié votre travail. En effet, nunc -

-

nant une pépinière d’entreprise au sein du stade Jean

mandes.

Bouin dans le seizième arrondissement et livrée en aout 2016, plusieurs maitres d’ouvrage, cette fois-ci privés

Le réseau et maitrise d’ouvrage privée

ont pris contact avec nunc. Un médecin sportif, Guilvue d’accéder à des programmes que l’agence n’a pas

laume Paris, a fait appel à l’agence pour la construction

l’habitude de faire. Contrairement à la commande publique, la commande privée n’est pas soumise à la loi -

MOP (à part pour la maitrise d’ouvrage privée réglementée). Cela veut aussi dire qu’il n’y a pas de concours obligatoire, ni de « loi des références ».

dans le seizième arrondissement parisien. La deuxième

Au niveau contractuel, tout se fait par la négociation. Les

correspond au stade du saut du loup, terrain d’entraine-

échanges de mail peuvent aussi compter comme contrat -

bois de Boulogne. Jakub a d’abord reçu deux e-mails de

Certains architectes ayant peu de contacts vont miser sur

assez évasive. Je me suis chargée de la suite de la faisa-

damental de cultiver un réseau professionnel. 45

mière fois .

maitre d’ouvrage sur une autre affaire.

De son côté, la maitrise d’ouvrage procède à une collecte Marchés à l’étranger l’architecte46.

Sortir du cadre de la commande française pour s’ouvrir à la commande à l’étranger demeure une stratégie possible

Travailler avec un même maitre d’ouvrage permet à l’architecte d’avoir l’occasion de multiplier ses commandes

Généralement, quand une agence française décide d’aller vers des marchés internationaux, elle participe à des notoriété sont appelés à concourir. C’est le cas de Christian de Portzamparc pour les nombreux équipements qu’il a eu l’occasion de réaliser en Chine, au Brésil, au

33


grands équipements. Une agence qui peine à avoir ce

fusion des petits bailleurs, la vente d’une partie du parc

type de commande à cause de la rigidité du système fran48

çais peut tenter sa chance dans ce genre de commandes.

Cependant, les mesures proposées ont plongé la profes-

3.4 Face à des facteurs externes :

sion d’architecte dans le désarroi. L’une des principales

L’analyse nous mène à présent au contexte actuel de la

dans le secteur de l’immobilier, construire moins cher

profession. Les deux dernières années furent marquées

ne va pas de pair avec une baisse des prix des biens ou

par l’annonce et l’application de la Loi élan47 qui s’ac-

des loyers. En effet, le prix d’un bien comprend égale-

compagne d’une nouvelle règlementation dite « énergé-

ment le prix du foncier. Le foncier n’ayant pas de coût de production, une baisse des coûts de construction serait

dans un contexte politique, administratif, qui peut chan-

absorbée par un accroissement du prix du foncier. 49

ger son cours voire l’interrompre.

tivité, il est évident que les mesures proposées ne sont ni -

cette sous-partie, nous allons voir qu’elles servent aussi

férence à des politiques concrètes en ce qui concerne le

à la dé-contextualisation de l’agence face à ces aléas ré-

foncier ou la rénovation des parcs de logements existants

glementaires et politiques.

ment français. En voulant construire plus et à moindre coût, c’est la quantité qu’on privilégie à la qualité. C’est là la principale motivation derrière la mobilisation -

ver le parc HLM existant, exclusion des plus pauvres,

de Loi Elan vont dans le sens d’une perte de la qualité architecturale.

ainsi dans la lignée des nouvelles politiques budgétaires

Les mesures proposées viennent accentuer certains types -

APL et de 60 euros pour les 2,5 millions de ménages locataires de HLM, …

du logement, de l’aménagement et du numérique (1) ; [en ligne]

34

maitrisee


tions, partenariats public-privé ainsi que des appels à gage d’une partie de ses missions de construction.

« Le vote de la loi ELAN a donné le top départ de l’élaboration de la future réglementation environnementale 2020 ». C’est ainsi qu’Emmanuel Acchiardi, sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la

représente 56% des travaux engagés par les architectes50. Si on s’intéresse au cas particulier du pôle parisien de

qui succèdera dans un an à la RT 2012 ».52

nunc, la loi Elan pourrait avoir un effet dévastateur sur

-

son accès à la commande publique. A la différence des autres pôles, l’activité de nunc Paris est principalement

Pour faire simple, la RE 2020 vise une production de

tournée vers les marchés publics de logements qui re-

bâtiments bas carbone avec simultanément, une grande

présentent près de la moitié de son activité. La loi élan,

performance énergétique. Ces principes sont basés sur

comme nous l’avons vu précédemment, va réduire le

les études de l’expérimentation « E+C-» (Bâtiment à En-

nombre de concours pour les logements sociaux. Cela

ergie Positive et Réduction Carbone).

redirigera l’agence vers la commande privée sur le long terme.

Je me suis intéressée à cette nouvelle réglementation en la confrontant à ma structure d’accueil. Nunc étant une agence très portée sur l’environnement, on peut se dire que, sur le court terme, elle se verra attribuée une comnunc réalise des bâtiments labélisés qui éveilleront un grand intérêt pour les maitres d’ouvrages désirant s’aligner sur la rècation des commandes exigeantes en matière d’environnement poussera d’autres agences à repenser leur manière de construire. Ce qui atténuera alors l’originalité nunc à partir du

51

moment où elle n’en serait plus une. Cela engendrerait Archigraphie [en ligne

également une baisse de la commande. Par conséquent,

etude-economique-de-la-commande-d-architecture

nunc.

2020-ce-quoi-il-faut-sattendre

35


l’agence devrait trouver d’autres stratégies pour pallier à

ministère de l’agriculture et est destiné au départ à la

cette éventualité.

construction du centre technique du bois. Christian de

Cependant, après avoir échangé avec Jakub

Portzamparc a gagné ce concours, il fait les études, puis

53

rendue compte que nunc était bien en avance sur ces assez exigeante » . Le niveau actuel des recherches en-

colas Sarkozy. Au moment du démarrage du chantier, le

vironnementales de nunc représente un travail de trente

gouvernement change. Le ministère de l’agriculture ne

années qui évolue constamment en fonction des innova-

disposant pas des fonds nécessaires, décide de construire

tions. Bien entendu, un effet « trompe l’oeil » pourrait, dans

de vendre son terrain au ministère de l’enseignement su-

le cadre de la commande privée, diriger les promoteurs

périeur qui organise un concours pour l’université de la Sorbonne Paris 3. Christian de Portzamparc participe au

aillé de leurs compétences environnementales. Mais cela

concours, et le gagne à nouveau. Ce qui l’a démarqué

nunc puis qu’ils

des autres candidats et qui lui a permis de récupérer la commande c’est son insertion dans le site et sa démarche de « l’îlot ouvert ».

l’architecture et de l’usager. Les agences d’architecture sont parfois soumises à des aléas à plus petite échelle qui peuvent être d’ordre poli-

A partir de l’analyse dans cette partie, nous pouvons dé-

tique (changement de maire, de gouvernement, etc.) pou-

duire de manière plus générale que dans une époque de globalisation des valeurs et de la pensée, il est fondamental de cultiver sa singularité, à tout prix. Ainsi, se dé-

rer par exemple. Et voir la commande tant convoitée ne

Cela est un bon moyen pour se détacher des événements

va pas aboutir si près du but.

imprévisibles qui pourraient la compromettre.

Au cours de mon expérience chez Christian de Portzamturale a contribué à l’aider quand il fut confronté à une pareille situation. assez singulière. Sur le terrain de Picpus, deux concours successifs ont été organisés. Le terrain appartient au

36


CONCLUSION

tielle pour mieux comprendre les intérêts des différents acteurs gravitant autour de la profession d’architecte

Bien entendu, nous sommes loin de vivre dans une uto-

dans le but de mieux gérer les interactions dans le fu-

pie. Les exceptions à la règle sont très nombreuses. Elles

tur. En quatre semaines de cours théoriques et sept mois

peuvent être liées à la notoriété comme c’est le cas pour

d’expérience pratique au sein d’une agence ; la forma-

les « starchitectes » tel que Christian de Portzamparc ou

tion HMONP m’a apporté de solides acquis, m’a permis

encore au « timing » comme ce fut le cas pour nunc (un

de gagner en maturité pour mieux évaluer le niveau de responsabilité qui pèse sur le métier. Un bagage solide

très creuse).

qui me servira tout au long de ma carrière naissante d’ar-

De plus, la réalité de « faire vivre » sa propre agence peut

chitecte. à nous contenter d’une commande « alimentaire ». -

Dans une profession où le choix de la commande et sa

nelle chez nunc m’ont poussé à m’interroger vivement

nature est entre les mains du client, le maitre d’œuvre ne choisit pas mais fabrique sa commande. Elle mature dans son imaginaire avant même qu’elle ne lui soit at-

Comme nous l’avons vu dans le mémoire, accéder à vue qu’il doit l’honorer au moment venu. challenge permanent pour les agences ne souhaitant pas se spécialiser. Les stratégies explorées au cours de cette étude montrent commande pour répondre à la mission fondamentale de reste possible malgré les contraintes imposées par l’état universelle et éclectique pour être en phase avec le sysce, surtout durant un contexte de changement de lois et de réglementation, de recul de la commande publique au

L’ambition, la persévérance et l’audace sont également des qualités clés qui font la différence devant une maitrise d’ouvrage disponible et à l’écoute. La souplesse et l’adaptation à son temps restent vivement conseillées

37


PROJET PROFESSIONNEL

« il n’est pas vent favorable pour celui qui ne sait où il va ». souhaite exercer en mon nom propre. J’ambitionne de m’inscrire à l’ordre des architectes en relations dans les deux pays et pour y répondre à des commandes.

marquée sur la construction en terre crue, technologie particulièrement d’actualité dans le contexte d’épuisement des ressources et d’amélioration du comportement thermique des bâtiments. Cette structure sera conçue pour se greffer par association à des agences partenaires souhaitant employer de la terre Cet ensemble pourra ainsi participer à des concours publics en association. -

En même temps, elle entretiendra un rapport privilégié avec des artisans, des constructeurs et des architectes spécialisés dans la terre crue au Maroc à l’instar de Salima Cela lui permettra d’acquérir et d’importer un savoir-faire qu’elle transmettra ainsi aux agences avec lesquels elle Cela s’inscrit dans une dynamique d’échanges de savoirs faire et de d’opportunités de commandes.

38


BIBLIOGRAPHIE

PROFESSION . Sociétés Contemporaines, 7-25. Etre architecte : les vertus de l’indétermination. De la sociologie d’une profession à la sociologie du travail professionnel. Profession Architecte. Paris : . Etudes de lettres, 2009, SENAT. La profession d’architecte : la crise d’une profession réglementée [en ligne]

-

COMMANDE ARCHITECTURALE Statistiques de la profession d’architecte 1998-2007 [en ligne].

-

Les architectes et la commande publique. Paris : . Archigraphie 3 : une étude économique de la commande d’architecture [en ligne https://www.architectes.org/archigraphie-3-une-etude-economique-de-la-commande-d-architecture . Archigraphie 2018 [en ligne https://www.architectes.org/publications/archigraphie-2018

-

. CDP 64 [en ligne https://www.architectes.org/sites/default/files/atoms/files/cdp-64-web.pdf ligne]. tier-2030_0.pdf

https://

ligne etude-economique-de-la-commande-d-architecture

. Cahiers de la profession N° 47. 2e trimestre 2013 [en . Archigraphie 2016 : Observatoire de la profession [en https://www.architectes.org/archigraphie-3-une. Cahiers de la profession N° 66

[en

ligne].

39


LOI ELAN Loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (1) ; [en ligne https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037639478&categorieLien=id Alternatives Economiques [en ligne]. mal-maitrisee RE 2020 : ce à quoi il faut s’attendre… (mis à https://www.maf.fr/actualite/re-2020-ce-quoi-il-faut-sattendre (Consulté le Libération [en ligne].

LOI MOP COUETTE, Bertrand. Guide Pratique de la loi MOP. Paris : Loi n° 77-2 du 3 janvier 1977 sur l’architecture ; [en ligne https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000522423&dateTexte=20190714 L d’œuvre privée ; [en ligne blic.fr/Marches-publics/Textes/Lois/loi-85-704-MOP.htm

http://www.marche-pu-

Loi n° 77-2 du 3 janvier 1977 sur l’architecture ; [en ligne https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000522423&dateTexte=20190714

CODE DE LA COMMANDE PUBLIQUE taire du code de la commande publique ; [en ligne https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2019/3/29/ECOM1906568D/jo/texte

40


NUNC ARCHITECTES BORNE, Emmanuelle. Nunc architectes, un pour tous, maintenant, ici et là bas. Le courrier de l’Architecte [en ligne]. : http://www.lecourrierdelarchitecte.com/article_5578 , groupements d’architectes. Nunc architectes http://www.nunc.fr/ Centre d’interprétation du patrimoine archéologique à Dehlingen (Bas-Rhin), par Nunc Architectes. [en ligne]. https://www.lemoniteur.fr/photo/centre-d-interpretation-du-patrimoine-archeologique-a-dehlingen-bas-rhin-par-nunc-architectes.1441789/patrimoine.1 (Consulté le

ASSOCIATION Associez-vous ! », tectes indépendants » https://www.architectes.org/actualites/associez-vous

Collaboration entre archi-

[en ligne]. https://www.lemoniteur.fr/article/les-architectes-de-plan-01-jouent-collectif.1475219 (Consulté le N°31 aua, atelier d’urbanisme et d’architecture trimoine [en ligne] https://www.citedelarchitecture.fr/fr/publication/ndeg31-aua-atelier-durbanisme-et-darchitecture [en ligne].

http://www.a234.fr/ (consulté le

41


ANNEXE 1: Entretien Betrand Beau ( 2Portzamparc)

dénaturer les propos de l’architecte rencontré.

1- Pourriez-vous vous présenter ? Depuis quand travaillez vous avec Christian de Portzamparc ? Je suis architecte. Je travaille avec Christian de Portzamparc depuis trente-quatre ans. J’ai commencé à travailler

qui sont actuellement dans le 7e arrondissement. Et seul le ministre de l’agriculture resterait sur place et tous les foncSon ministre de l’agriculture était Bruno Lemaire, qui auconcours parmi plusieurs autres architectes, et il l’a mené le chantier, le gouvernement a changé, c’était devenu le

studio. J’ai continué à m’occuper de plus en plus de proteur de studio. Donc au bout d’un certain moment, quand nager. Christian a cassé les studios à cause de ça, parce que ça posait des problèmes. Du coup, maintenant, notre traci qui est l’université de la Sorbonne nouvelle Paris 3. 2- Présentez nous le projet dans lequel vous travaillez actuellement : quelle maitrise d’ouvrage ? Sur concours ? Racontez nous comment vous êtes passés d’un programme à un autre?

de l’agriculture a décidé qu’il fallait faire autrement car il n’avait pas le budget pour construire. Donc il a annuavec un terrain qui n’était plus construit et pour refaire de l’argent, il a décidé de revendre ce terrain à un autre ministère qui est le ministère de l’enseignement supérieur. On pourrait penser que comme tous ceux la sont des organismes gouvernementaux, cela reste dans la même main, mais les ministères ont chacun leur budget. C’est pour ça que Christian a dû faire un deuxième

Christian a gagné il y a quatre ou cinq ans. C’est un pro-

gné ce concours contre trois autres candidats. Parce qu’il apportait une qualité qui est de faire de l’insertion dans le site, qu’apparemment ne faisaient pas les autres. C’est une chose importante pour un très gros équipement comme

supérieur et qui a un maître d’ouvrage délégué, qu’on -

fallu faire accepter de faire la nouvelle université en plein

faisait toute la réhabilitation de Jussieu. appartenait au ministère de l’agriculture, puisqu’il s’agissait du centre technique du bois, dans lequel étaient testés

qui occupaient beaucoup d’espace sur un îlot parisien, ils ont décidé de se construire des ateliers plus modernes et plus loin en banlieue, à Marne la vallée. Ca leur a percommencé par revendre le terrain à eux même, puisque le principe c’était de construire sur cette parcelle le ministère de l’agriculture. Tous les bureaux pour les fonctionnaires, des ministères

42

3- L’agence a recours majoritairement à quelle nature de commande en France? Privée ou publique ? Ou les deux ?

blique. Puisque dans la commande publique, comme c’est le cas en ce moment, ça se tarie, ça pose des problèmes. Portzamparc s’est donné comme stratégie d’avoir 1/3 de public, 1/3 de bâtiments à l’étranger (soit public soit pri-


vé). Pour nous même c’est très compliqué de comprendre, en particulier avec la Chine ou le Brésil, si on est dans une sphère publique ou privée. Mais l’idée c’est d’essayer de se tenir à 1/3, 1/3, 1/3. Pour ne pas risquer de se mettre en péril si l’un de ces mécanismes de commande que sont l’étranger ou le public, venaient à se tarir. Ce qui a été le années. 4- Quel sont les programmes que l’agence a l’occasion de faire dans ses projets? On fait aussi bien du logement que du bureau, que des équipements publics. Quelques fois on a fait un seul type de programme, c’est le cas de l’hôpital de la croix rousse). On a fait pas mal de programmes de salle de concert. De là à dire qu’on est spécialisés dans les salles de concert, non. Mais c’est vrai qu’on a un avantage par rapport à beaucoup d’autres architectes, quand il s’agit de faire des concert parce qu’on a une maîtrise très bonne des salles de concert pour en avoir fait beaucoup. Mais Christian ne veut pas dire pour autant qu’il est spécialisé dans les salles de concert.

permet aussi de faire qu’une même personne qui travaillait sur le musée de tintin, va s’occuper de logements, va s’occuper de bureaux. C’est aussi permettre aux collaborateurs de changer d’état d’esprit quand ils abordent un nouveau type de programme. Évidement, quand on fait un dossier de candidature pour faire un concours, on va mettre en avant notre grande expertise et notre grand savoir dessus. Mais on ne se présente pas comme étant spécialisés dans les salles de concert. Parce qu’on sait tout faire. 6- Que pensez vous de la spécialisation ? Ce qui est bien c’est de pouvoir travailler dans beaucoup de domaines différents, puisque ça nous oblige à être très souples dans notre processus de conception. De travailler sur des questions très différentes, des programmes d’équicurieux, à nous intéresser à ce que font tous ces gens pour qui nous construisons. C’est à dire qu’encore une fois, il fournissent les clients, il faut aussi comprendre comment ces gens là travaillent. Quand on fait des laboratoires, il faut aller visiter des laboratoires, il faut parler avec des gens qui travaillent avec des ça marche une animalerie. Parce qu’un programme n’est

spécialisée ? ne pas se spécialiser. Donc très clairement, il y a d’abord une volonté de l’architecte de pouvoir travailler pour plusieurs types de programmes pour des raisons très simples. Pour lui même, qui est l’unique concepteur de son agence, et pour ses équipes qui en assurent le développement et la construction c’est quand même plus agréable de travailler dans des programmes différents. Parce qu’il a dans sa tête des problématiques qui touchent, il est autant sur un campus universitaire, que sur l’agrandissement du palais des congrès de Paris, que sur des chantiers en chine qui nécessitent qu’il réponde à un certain nombre de questions des questions très diverses, ce qui lui plait beaucoup, parce que c’est vrai que si à chaque fois il est sur l’hospitalier par exemple, comme l’ont choisi certaines agences, au bout d’un certain moment c’est un petit peu ennuyeux de rester sur le même type de programmes. Et dans son agence ça lui

une très bonne idée de comment travaillent les gens, quels sont leurs besoins etc. ; Évidement, quand on travaille avec des programmes très différents, on est amenés à s’intéresabsolument passionnant, parce que ça permet, de maintenir une curiosité et une créativité importante. Mais ça ne nous interdit pas, à l’intérieur de cette diversité, d’avoir quelques thèmes pour lesquels on pourrait se dire spécialisés. Pour lequel par exemple on pourrait créer au sein de l’agence, une section spécialisée là dedans. Par exemple on pourrait dire que l’urbanisme en est un. C’est à dire que nous, on a créé un studio d’urbanisme qui fonctionne la ville, est une question importante. Avec l’îlot ouvert, en train d’en écrire un important sur l’urbanisme. On va dire que quelque part il a à l’intérieur de cette diversité, il a quelque spécialité. J’en ai cité une tout à l’heure qui est

43


par rapport aux salles sèches que nous avons construites avant. Et donc on peut dire que si on prend la cité de la musique de Rio de Janeiro , la cité de la musique de Paris, l’école de danse et le conservatoire, l’aréna de Nanterre, la salle philharmonique de Luxembourg, l’opéra de Shanghai qui est en cours d’achèvement, l’opéra de Suzhou. Tous ces programmes là montrent que quelque part on est venu nous chercher par ce qu’on était spécialisés. Parce que quelque part on avait une grande connaissance dans le domaine. Subissez vous la loi des références face à la maitrise d’ouvrage ? On est comme tout le monde. La loi des références, quand elle est clairement écrite. Par exemple, pour faire un hôpital on est obligés d’avoir fait deux hôpitaux d’au moins 2 dans les dix dernière années, on subit la loi des références. C’est à dire qu’on est obligés de s’allier avec d’autres agences, qui répondent à ta question qui vient après. 7- Dans une agence aussi réputée que 2Portzamparc cation ? Le prestige d’architecte que Christian a à sa tête, lui a permis de pouvoir par moment, refuser certains programmes pour donner une priorité à une diversité de programmes. Le fait que Christian de Portzamparc puisse à un certain marqué qu’il faisait le choix d’être dans la diversité et de ne pas prendre le risque de rentrer dans une spécialisation. Par exemple, quand la commande publique a commencé à se tarir, il y a plusieurs années, on faisait de moins en moins d’équipements. On a commencé à nous proposer de plus en plus de logements. On a dû faire pour des raisons économiques, de plus en plus de logements. Dès que la commande publique a pu nous proposer à nouveau des équipements, Christian a bondi dessus, parce qu’il ne voulait pas s’enfermer dans une image où cet architecte à un moment de sa vie n’aurait plus fait que des

44

logements. Mais il a réussi à le faire malgré les contraintes économiques que ça posait, parce qu’il a quand même un accès à la commande qui est plus facile que pour des agences qui démarrent bien sur. 8- Quelles stratégies sont adoptées pour vous aider à accéder à cette variété de programmes? Le vrai problème c’est d’abord de commencer par en faire

précédente où tu parlais des références. Evidement, si tu te cer par en faire un quelque soit l’architecte, sa réputation nous avait dit par exemple pour les hôpitaux, ben écoutez

à en faire un, mais ensuite vous allez les perdre. Les gens faire d’hôpitaux. Donc vous allez en perdre pas mal. Mais en faisant un, deux, trois, concours vous allez apprendre. On a commencé par perdre quatre concours avant de gagner le premier. Le fait de gagner un concours et surtout de le construire après, nous a donné une certaine légitimité qui après nous a permis de nous inscrire dans plusieurs concours d’hôpitaux. C’est pareil pour les tours. Tous les architectes, en particules promoteurs le demandent pour des grosses sociétés. Je promoteurs, qui ont demandé à leurs architectes favoris, chitectes ont fait des tours mais très peu en ont construit. Si on prend par exemple de Paris intramuros, il n y en a qu’une qui s’est construite c’est la tour Montparnasse. Au-

y a très peu de tours qui sont construites dans Paris. Et si tu prends la défense, il y a très peu de tour. Donc Pour pouvoir ensuite montrer à des promoteurs que nous savons


s’est bien passé. Et on a une expertise non seulement dans la conception des tours, mais aussi dans leur construction, qui est quelque chose de très spécial. On s’aperçoit que construire une tour ça n’a rien avoir avec construire un bâtiment de même surface mais qui serait plutôt horizontal.

10- L’accès à des marchés internationaux aide t-il aussi ? L’avantage de l’international c’est quand on t’appelle c’est pas pour faire des logements. C’est à dire que si tu

nous faisons dans les dossiers de candidatures que nous quand on fait les premiers. Après ça, c’est plus facile de sur des bâtiments précédents. 9- Pensez vous que l’identité architecturale de l’agence et sa notoriété aide l’agence à avoir des programmes différents ? diversité, c’est qu’il est connu pour être un architecte qui arrive à résoudre des problèmes compliqués. Quand on vient voir Christian c’est souvent parce qu’ils n’ont pas

grande agence américaine) qui n’a pas abouti. Tout le quartier autour de la tour avait fait des recours contre la tour précédente. Quand ils sont venus chercher Christian, le promoteur souhaitait qu’il n’ait pas le même problème qui savait résoudre des problèmes d’insertion dans le site, qui savait parler avec différents acteurs de la construction et des gens qui allaient potentiellement pouvoir nuire à des

congrès, évidemment, ils ont utilisé le fait que Christian avait des liens corrects avec la mairie de Paris qui vendait le terrain. Cette réputation aide Christian à être sur des programmes très différents, mais bien entendu aussi, sa notoriété. Quand les gens ouvrent une monographique de Christian de Portzamparc et voient qu’il a fait de tout, ils n’hésitent pas à pouvoir lui commander des choses. important.

vrai que la plupart du temps, quand les étrangers viennent chercher des grands noms de l’architecture européens c’est souvent pour faire des équipements. mation. 11- Les agences de Christian et d’Elisabeth de Portzamparc ont fusionné il y a quelques années, Elles ont donc mutualisé leurs moyens et références. Quelles ont été les conséquences sur leurs commandes respectives? L’agence est une seule société, mais dans celle ci, il y a deux agences d’architecture très distinctes, avec deux architectes qui ont chacun leurs affaires. Simplement, quand on additionne le chiffre d’affaire, on additionne celui apmême société qui s’appelle la S.A.S 2Portzamparc, dont l’un est le président et l’autre est le directeur, une année plus important que l’autre dans le nombre d’affaires, la notoriété ou quoi que ce soit d’autre. Et qu’ils ont chacun leur image, leur architecture, leur écriture architecturale. Chacun essaye de garder les clients qu’il a apportés. Parce que il y a des clients qui viennent vers Christian à cause de son écriture qui correspond à un certain nombre de valeurs qu’ils défendent. Ce n’est pas parce que la société a fusionné qu’ils iront forcément vers le deuxième architecte. Le fait d’avoir mutualisé les deux agences n’a pas beau-

La fusion, comme tu l’as bien exprimé, est essentiellement là pour mutualiser les moyens des équipes aussi. L’idée c’était de réunir les gens dans un même lieu. D’avoir une économie de moyen. On pouvait avoir un bâtiment qui était bien adapté à notre production du fait qu’on était plus nombreux à l’occuper et qu’on pouvait économique-

45


ment se permettre de louer cet immeuble de bureaux rue La Bruyère. La deuxième chose c’est qu’en faisant ça, on mettait des équipes en même temps, de communication, des équipes de gestion, qui travaillent pour les deux entités. Donc on a fait une mutualisation des moyens adminis-

voir faire des textes etc. pour faire une candidature. C’est

dehors de ça les deux architectes ont souhaité conserver leurs commandes et surtout leurs équipes. Et donc ils ne se ras des bureaux, nous on fera des logements etc.… Pas du tout. Les deux agences essayent de rester sur une diversité

a certains moments on s’est rendu compte que ce n’était pas très possible de mutualiser ça. Parce que chaque atelier a son écriture propre et sa façon de présenter différente. Même le graphisme est différent. Pour les références par exemple, Christian va choisir des photos et Elisabeth va choisir d’autres photos. Donc ça n’a tualiser l’organisation interne d’accès à la commande. Chacun possède ses clients propres, va à des soirées

frontière c’est par exemple plutôt Elisabeth qui s’occupe du Brésil en tant que brésilienne. Mais sans ça, tous les deux travaillent en chine dans des villes différentes, tous les deux font des tours, des bureaux, des logements. Le fait qu’ils aient mutualisé certains moyens ça ne s’est pas rence sur leurs type de commande et leur programmation. cessitent d’avoir plusieurs architectes. Par exemple, quand Elisabeth n’exerçait pas sur les lieux de l’agence, à cette époque, elle travaillait quelques fois avec Christian, mais aussi avec d’autres architectes. C’était le cas de Rem Ca permet aussi de proposer plusieurs architectes avec des visions différentes, avec des architectures différentes. D’abord c’est très rare ce genre de choses, et puis ça n’a pas de très grandes conséquences quant à la diversité des programmes. 12- Qu’est ce qui a changé dans l’organisation interne de l’agence par rapport à l’accès à la commande ? Y a t-il un pôle dans l’agence qui s’occupe de cela, est-il commun ? Ca c’est quelque chose qu’on a voulu faire et commencé à faire. Par exemple, de faire un seul pôle pour faire les candidatures. C’est effectivement tout à fait bienvenu d’essayer de le faire. Le problème c’est que, quand on fait un dossier de candidature, c’est un dossier qui est fait par un certain type de personnes mais avec le futur chef de

46

de Christian, qui va expliquer pourquoi on est tout à fait apte à faire le programme. C’est quand même la personne

pour entretenir la commande et essayer d’en avoir des nouqui se font tous les ans, le premier au Palais Des Congrès et le deuxième à Cannes. Dans ces salons, on rencontre tous les clients. Christian et Elisabeth n’y vont pas ensemble. vont essayer de démarcher des clients dans d’autres spécialités. C’est très propre à leur fonctionnement antérieur à la fusion. Par contre il y a une personne qui est en charge des assule développement de l’agence, la formation. Tout ce qu’on peut faire qui ne touche pas à l’œuvre de Christian ou d’Elisabeth ça marche. Le reste c’est un peu plus compliqué. 13- Avez vous collaboré avec d’autres architectes ? Que pensez vous des associations entre architectes et agences d’architecture ? Cette question dépend énormément de chaque concepteur. -

qui sont incapables de partager cette vision commune d’un Christian, naturellement, ne travaillerait pas avec d’autres architectes parce que c’est un architecte qui a une écriture


connu. références qui fait qu’il a pas forcément ces références là. concours d’hôpitaux qui ont été lancés ces dernières antaux pour pouvoir le faire tout seul. Donc on a été obligés de s’associer avec des architectes belges. Car les pays du Nord sont très en avance par rapport à nous sur tout ce qui Nantes, c’est Soute de Moura, qui lui même n’avait aucune expérience en milieu hospitalier et qui s’était associé avec une autre agence belge et une agence française. Donc lui aussi avait été, malgré son talent, obligé de se soumettre à la loi des références. Quand on travaille à l’international, on nous oblige à travailler avec un architecte local, et là on est dans cette obligation de travailler avec un autre architecte. Encore collaboration en expliquant aux gens soit qu’il n y aurait pas du tout de partage de la conception ou quand c’était

choses là… mais à l’époque, que ce soit pour Christian gramme qu’on l’autorisait à faire sans avoir des références c’était du logement. Son premier programme ça a été les hautes formes. Bien évidemment, les promoteurs qui voulaient lui faire construire des choses c’étaient des logequé c’est d’avoir d’autres références. Ce qu’il a fait c’est de s’inscrire d’abord dans des petits programmes d’équipement. Ces premiers programmes qu’il a construit avant, on n’en parle pas beaucoup, c’est des logements. choses que tu ne verras nulle part. Pour pouvoir faire vivre son agence, qu’il venait de constide logements. Une fois qu’il a fait un programme mixte de conservatoire de musique il a pu s’inscrire sur un concours pour l’école de danse de Paris qu’il a gagné, ensuite il a pu s’inscrire pour la cité de la musique qu’il a gagnée, etc.… Mais au début pour avoir une première référence et ensuite même exercice. La première référence que tu auras réussi utiliser cette référence pour avoir un fond d’activité pour

14- Maintenant, j’aimerais qu’on s’intéresse à la période de début de l’agence de Christian de Portzamparc, avait il le choix du type de commande, sentait-il qu’on voulait le pousser vers un certain type de programmes en particulier ? A l’époque de Christian, pour commencer à travailler avec son agence, soit tu avais une famille avec beaucoup d’argent soit tu avais une famille qui connaissait des gens riches qui voulaient construire des choses, soit ton père était promoteur. Mais quand ca n’était pas le cas, la seule façon de faire à l’époque c’était de gagner un concours qui s’appelait le PAN (programme architecture nouvelle). Qui s’est ensuite appelé l’EUROPAN. Ce concours là était un concours de logements. Donc quand tu avais gagné ça, en général

même essayer de trouver d’autres choses. à l’époque a permis a beaucoup d’architectes de devenir Portzamparc doivent beaucoup à Lombardini qui était le architecte. Par contre dans les soirées, ils voient Lombarpas mal, tu devrais essayer avec lui… » Donc il y avait de la commande, surtout avec des SA d’HLM, pour faire du lui a permis de continuer à faire travailler tous ses élèves qui ont constitué la base de son agence.

47


dant lesquelles il était contraint d’effectuer des commandes spécialisées ?

manence. Ensuite elle passe au Sénat, elle est encore mo-

été contrainte de se spécialiser mais elle n’a plus eu le

fois quinze variantes. Je connais très bien la loi Elan. C’est un « fourre-tout ». Ce

travailler. Elle a dû demander à des clients de continuer à lui donner ce type de commandes. Ca n’a pas duré très longtemps, mais c’est vrai qu’on a rencontré deux périodes

est stupide, elle a beaucoup d’inconvénients. Au nom du développement numérique et par ce qu’on a des gens qui nous embêtent qui sont les architectes de bâti-

qu’on a fait que de l’alimentaire. Que Christian décide de faire de l’alimentaire, il a dû en faire un peu. Ces dernières années où la commande publique a été diffaire des bureaux et des logements moyens, avec pas beaulait qu’on ait de la commande, il fallait faire tourner la machine. C’est compliqué. Donc oui, mais ça ne veut pas dire qu’on s’est spécialisés là dedans. On a été voir des clients qui savaient qu’on savait bien faire leur programme, mais ça ne voulait pas dire qu’on savait faire qu’un seul programme. ces cas là faire des architectures avec moins d’argent. 16- J’aimerais ensuite qu’on s’intéresse au futur proche, La loi Elan aura elle un effet sur votre accès à la commande ? Je dirais, pas du tout. personnes qui ont travaillé sur la loi. Christian m’a demandé d’aider un certain nombre de gens dans la profession de l’ordre des architectes et des syndicats de l’architecture, avec d’autres. Mais ça m’a permis de travailler sur la loi et en particulier de travailler sur des amendements. Parce que, quand on n’est pas d’accord avec une loi, on essaye d’abord de convaincre un certain nombre de députés et de sénateurs que cette loi n’est pas bien. Et qu’il faut qu’ils défendent des amendements. Ensuite on essaye loi Elan.

48

coupoles sur la cheminée qui est la bas parce qu’on va le voir depuis la cathédrale de Notre Dame de Paris. La loi, dit qu’à présent c’est possible, vous pouvez le faire. Parce pêchaient de faire ça, pourront continuer à vous dire que ce n’est pas bien, mais ils ne pourront pas vous en empêcher. Donc il y a un certain nombre de choses comme ça qui sont

la loi MOP. Christian a pu faire de l’architecture de qualité parce qu’il y avait la loi MOP, parce qu’il y avait les concours, parce qu’il y avait le recours obligatoire à l’architecte. La loi ELAN, était un premier coup de couteau dans cette chose là.

on croit que les architectes sont plus riches que les autres

t’appelles « Souki » ou De Portzamparc, il y a un truc qui s’appelle les recommandations de l’état aux ministères, marre ou que tu sois De Portzamparc, tu gagnes la même chose. Par contre avec certains promoteurs privés il peut peut-être négocier. Et puis avec son aura il accède à plus de commandes que les autres. Mais ce n’est pas pour ça qu’il sera plus riche. Si en même temps il ne sait pas gérer son agence il va disparaître.


17- La nouvelle RE 2020 aura elle un effet sur votre accès à la commande ? Pensez vous que cela poussera la maitrise d’ouvrage vers des agences qui traiteront plus les questions environnementales ? Vous sentez-vous menacés par ce changement ?

parce qu’il y avait des gars qui nous disaient mais, vous

évident que si une agence qui a fait du béton toute sa vie,

on a une obligation d’avoir des référents verts. Un des éléments des réglementation environnementales, que ce soit

la construction qui s’oriente vers des nouveaux matériaux et des nouveaux procédés de construction en particulier le bois. Si cette agence là ne sait pas s’intéresser au bois et n’essaye pas de dire oui effectivement on va peut-être regarder ça, et d’aller loin et de proposer des choses nouvelles avec le bois, évidemment, elle va restreindre d’elle même son accès à la commande. C’est clair. Si en plus de ça il y a une nouvelle réglementation environnementale et que les maîtres d’ouvrage souhaitent interroger des agences qui se sont montrées assez innovaelles ne viendront pas te voir non plus. Donc, à partir du moment ou Christian a entendu du HQE pour la première fois, c’était moi qui lui en avais parlé, il ne connaissait pas le terme. On était en train de traverser le hall des tours de Andrault et Parat, on se rendait au trente cinquième étage pour aller voir le patron de la société générale qui avait demandé à tous les architectes qui faisaient le concours de la tour granite, de faire une tour verte. Donc une tour HQE ;

les architectes formés etc. veau qui nous entoure. Donc la nouvelle réglementation environnementale aura

que ce soit pour le pourcentage de trous dans une façade qui doit être bien isolée. Assez naturellement, les gens chez nous qui s’occupent des façades s’occupent de l’environnemental et vont être les bonnes consciences à l’intérieur

parfaitement au courant de leur évolution. Ensuite il faut s’intéresser à tout ce qui permet d’avancer dans ces choses là et de faire des immeubles qui sont de plus en plus respectueux de l’environnement, de plus en plus à énergie positive. Christian n’est pas campé sur un seul matériau, il essaye de rechercher avec tous les matériaux leur possibilité de vocabulaire et d’essayer d’innover, de détourner l’usage qu’on en fait.

blème c’est que comme il y a beaucoup d’architectes qui font de moins en moins bien les choses, du coup cela fait que c’est normalisé et qu’on nous obligeait maintenant à la faire ». Donc il a commencé à comprendre comment ça se passait, il a travaillé avec des bureaux d’étude spécialisés, verte. mais, il ne s’intéresse pas aux matériaux nouveaux, aux

parce qu’on s’y est mis trop tard, d’assécher la commande

49


ANNEXE 2: Entretien Jakub Jakubik ( nunc architectes)

dénaturer les propos de l’architecte rencontré.

3-Chez nunc à Paris, vous considérez vous comme

A-Nature et type de commande :

stratégique ou une volonté personnelle ?

1-Votre commande est-elle majoritairement publique ou privée ?

cialise on peut devenir très pointu dans un domaine, mais

publique, dans une proportion 70/30 à nunc Paris et en AlBretagne. On fait beaucoup de candidatures et des concours. Donc c’est de la commande publique principalement. On répond à des appels d’offre. On est quelques fois appelés par le tit privé en Savoie et en Bretagne, mais c’est en train de s’estomper un petit peu. Quelques fois c’est des aménageurs qui peuvent nous consulter dans le cadre de marchés publics avec des promoteurs, ou des promoteurs qui souhaitent savoir si on veut répondre avec eux sur tel ou lement pris contact avec des privés. Avec le privé tu peux répondre soit sur des concours, organisés avec une société économique ou d’autres aménageurs. Parfois, une parcelle qui se libère et le promoteur qui te demande de faire une faisabilité.

2- Quelle proportion donneriez-vous à chaque type programme que vous réalisez au sein de l’agence de Paris ? Dans les autres pôles ? A l’agence parisienne on travaille principalement sur des opérations mixtes type logement/crèche comme le cas de e arrone arrondissement. Donc on va dire qu’on fait 70% de logements ou de logements avec d’autres éléce soit effectivement des crèches. Je mets aussi là-dedans les concours de collège ou de bureaux. On fait plus de logements que dans les autres pôles, ça c’est certain ! en Alsace ils en font un petit peu et en Savoie ils commencent aussi à en faire maintenant. En Bretagne c’est principalement des écoles et des collèges.

50

c’est très important de se réquisitionner sur le fonctionnement de tel ou tel programme. Le fait de passer d’une opération de logement à une opération scolaire, permet intellectuellement de rebondir et de réquisitionner pas mal de manières de concevoir. De ne pas avoir d’automatismes en chemins. Peut-être qu’à l’agence on ne le sent pas encore assez.

C’est à la fois un choix stratégique et personnel. Je pense que c’est important stratégiquement. de commandes vous orienteriez vous ? Je n’ai pas de préférence. Je pense qu’il n’y a pas de petite ou grande architecture. Bien sûr il y a des commandes qui sont plus dures que d’autres. Par exemple, si tu dois travailler sur une prison ou des hôpitaux. Tout type de commande où le rôle de l’architecte est nécessaire et intéressant. 5-Parfois pour maintenir l’agence en vie, vous est-il arrivé de répondre à un certain type de commande de manière répétitive ? titives que d’autres dans des automatismes. Par exemple, sur le logement on trouve énormément de références mais chaque cas est très différent. On voit qu’on peut avoir des typologies et des morphologies urbaines très différentes ; même si à l’intérieur ce sont des automatismes qu’il faut

un sculpteur qui maitrise des outils et des matières.


6- Pensez-vous que se spécialiser est une bonne ou mauvaise chose ? Que pensez-vous de la réutilisation d’informations / de plans d’un projet à un autre ? y a-il un confort dans la répétition ? C’est une question de proportions. C’est bien de se spécialiser et c’est bien d’acquérir du savoir-faire dans un do-

cédent. Donc peut être qu’on sera retenus par ce qu’ils ont vu des gens sérieux.

hospitaliers. C’était très intéressant, mais c’est sûr qu’on a envie de voir autre chose. Ce n’est pas qu’on a fait le tour, mais ce n’est pas très stimulant. En plus, c’est un domaine dans lequel on a du mal à sortir du contexte règlementaire et de faire des volumes et des beaux espaces. Donc à ce titre-là, c’est assez intéressant de sortir de la spécialité. Je

2-Sentez-vous que la maitrise d’ouvrage essaye de vous mettre dans une case en particulier ?

de travailler et avoir cette élasticité de l’esprit pour travailler sur tout type de programme. C’est ça qui est riche.

lesquelles la maitrise d’ouvrage doit être rassurée. C’est sûr que la loi des références est importante. C’est le sys-

B-Candidatures

référence et donc c’est rédhibitoire. C’est par vagues ! il se trouve qu’avant que tu n’arrives, on n’avait pas été retenus pendant très longtemps, et on avait les mêmes références.

1-Comment se passent les candidatures ? Sur quel type de programmes misez-vous le plus ? Quelles sont les stratégies pour être sélectionnés ? Subissez-vous la loi des références ? On fait les candidatures en fonction des références très on répond à des programmes sur lesquels on a moins de références ou pas. C’est pour ça qu’on a été retenu sur le centre d’interprétation à « Dehlingen » ou sur « les Poissonniers ». C’est des concours de circonstances qui font qu’on se détache des autres candidats. Dans le rôle de « l’ outsider », quand tu arrives à gagner le concours, c’est génial car tu peux développer ton agence ! On subit quand même la loi des références, il y a plein de types de programmes sur lesquels on ne répond pas. On sait par exemple qu’on n’a pas de références dans les lycées, même si on a fait des collèges, on ne répond pas pour l’instant à des lycées. Ou alors quand c’est très particulier dans un contexte par exemple qui ressemble fortement à une autre opération, même si le programme est différent. Donc ça c’est vraiment dans l’analyse pas que programmatique en fait. C’est dans l’analyse du contexte urbain.

Effectivement, il faut être stratégique quand on répond aux candidatures. Parce que ça prend du temps, et on n’a pas ce temps-là. C’est tout le temps du sur mesure.

être rassurés. Le maitre d’ouvrage doit être rassuré par la qualité de l’équipe, des références architecturales mais aussi par les moyens de l’agence au regard de la taille de

sait pas pourquoi. Pour le même prix on aurait pu ne pas être pris. 3- les projets de Nunc Paris en commande publique, il y en a qui sortent du logement. On peut voir un EHPAD à Saclay, le tremplin au Stade Jean Bouin et le conservatoire de musique et de danse à Thouars. Comment avez-vous fait pour accéder à ce type de commande ? Ce sont des programmes différents de ce qu’on fait à Paris. EHPAD. Je pense qu’on a aussi été retenu parce qu’on a fait une note de motivation qui a eu des retours très positifs. Cette lettre de candidature m’avait pris beaucoup de temps. gère plusieurs EHPAD dont ils s’occupent et qui sont aux

nous, on est à Toulon, l’EHPAD est à Saclay, eux ils sont habitués à fonctionner entre pôles et communiquer à dis-

51


tance etc. On a fait toute une description de la manière dont on a tier extrêmement long à coté de Metz d’EHPAD, et donc pliquais qu’est ce qui était important dans la conception Alzheimer qu’est-ce que c’est, etc… globalement, c’est un ensemble qui a fait qu’on a été retenu. A chaque fois il faut se dire ce n’est pas une chose plutôt qu’une autre.

références environnementales. On ne le savait pas, mais ils ont énormément aimé qu’on travaille avec le bois, avec

Après, pour le reste, c’est la sensibilité du maitre d’ouvrage.

aura pas beaucoup. Ce sera le seul lieu qu’ils vont faire en

et d’expérience et de stratégie pour savoir comment tourner la lettre de candidature. Ce qui est important de sasavoir comment savoir ce qui se passe de l’autre côté, ce différemment, mais tu vois aussi qu’il y a des choses sur lesquels tu peux te prendre la tête, et penser que ce n’est pas important alors que d’autres le sont beaucoup plus que tu ne le penses. candidatures, il faut avoir de l’expérience. 4- Le concours du CFC Fleury Merogis a été remporté récemment ; il s’agit d’un nouveau programme. Sur quel critère l’agence à elle été retenue pour faire le concours ? avec nunc ? Pensez-vous que ce nouveau programme va vous ouvrir les portes pour plus de diversité ? -

travaillé et avec le maitre d’ouvrage il y avait une très bonne entente. Donc depuis, on regarde et on a répondu On n’avait pas été retenus. Et là on a été retenus. Comme que on a aussi des références pour les lieux de formations que ce soit à Paris ou au stade Jean Bouin, que ce soit des vrage car c’est un nouveau programme pour eux.

52

pourra avoir plus avoir accès en région parisienne à des collèges par exemple ou à des lieux d’enseignement. Par exemple un collège qu’on construirait en Bretagne, coute à peu près, 1/3 de moins que le même équipement à Paris. Même si les tailles sont équivalentes, les budgets est différent que tu dois gérer pour réaliser l’équipement ne sont commission technique qui analyse les candidatures et il y a des choses qui les interpellent. C’est important d’avoir des références aussi à Paris, dans l’enseignement, pour pouvoir ensuite accéder plus facilement à des concours de ce type-là.

5- Vu que les références pour les candidatures doivent et peut-on considérer que ces commandes sont trop peu nombreuses pour former un dossier de candidature ? lisant. Très souvent maintenant, on te demande des références réalisées il y a moins de cinq ans et parfois moins de faire au monde de la construction. Quand tu vois le temps que mettent les choses à se faire et à se construire, et à bien faire les choses, c’est aberrant de se limiter à des références de moins de trois ans dans les candidatures. sible en ne présentant que quelques références, après très


souvent, on te demande un book complémentaire. Donc

des pépinières.

C-Stratégies d’accès à une commande di1-Nunc Paris étant née du GIE, l’association est-elle

la commande ? Est-ce que le choix de commande est orienté par cette association ?

Quand Vincent Pierre et Louis ont voulu travailler enAlors bien sûr il y a une gestion particulière dans chaque sur du privé comme tout le monde. Au début, c’était des

tous. Puis le fait de se voir tous les mois, le fait de les consulter, d’avoir un atelier commun, de visiter les chantiers ensemble, d’avoir vraiment tout le temps des regards

gences à Strasbourg. Juste avant, il y avait la réhabilitation cette semaine. Donc on est extrêmement impliqués dans références. C’est pour ça qu’on ne peut pas vraiment dire que nunc Paris. Nunc est un seul groupement, c’est très particulier dans les Louis avait pas mal de petites opérations de logements individuels à Paris. Ce n’était pas une association qui est née d’une stratégie vie de travailler ensemble, ils s’entendent très bien, ils demandé comment arriver à travailler ensemble à distance. Au début ça se passait à Paris, et une fois qu’ils ont comchacun. Du coup ils ont mis en place un système, il y a de se voir tous les mois à tour de rôle dans les différents arrivé. Au début, il n’y avait pas vraiment beaucoup de di-

ments un petit peu d’opportunité. Pour nous ce n’est pas une opportunité, c’est parce qu’il y avait une vraie volonté au départ de travailler ensemble, une relation humaine, travailler ensemble. Au fur et à mesure, on s’est rendu compte de toutes les potentialités que ça apportait, mais ça nous a permis de rebondir sur des idées et d’avoir un regard extérieur, d’avoir une remise en question qui est extrêmement nécessaire pour produire, en tout cas à notre peu indépendante de l’ensemble du groupement, que bien sûr, le fait que ce soit un groupement. Ce n’est pas des avantages que nunc Paris a de la part du groupement mais c’est une interaction.

un hôpital. On faisait des centres hospitaliers mais à petite qui est arrivée. Parce que les premières écoles en Bretagne ont été faites. Parce qu’il y a eu quelques opérations de logement, parce qu’il y a eu aussi des crèches, des bureaux,

53


nombre de choses qui font que ça a intéressé. tion ? La spécialité bois/ terre peut vous ouvrir les portes vers Biganos. Etes-vous sollicités par d’autres maitrises d’ou-

-

allée faire d’autres formations auprès du label Minergie et s’appelle Christoph Kuhn, qui expérimentait beaucoup de choses sur l’énergétique. J’ai fait rencontrer cet architecte à tous les autres pôles, on a visité des bâtiments, et c’était il y a effectivement plus de vingt ans. pas beaucoup énergie. Les bureaux d’études n’étaient pas l’impression de les trainer et de faire leur boulot et donc c’était un peu compliqué. C’était aussi de là qu’était née l’idée de nunc+. C’était pour se dire ils n’avaient pas envie de prendre des risques avec nous et d’expérimenter des choses qu’on avait vues en Allemagne ou en Suisse. Du coup on a essayé de se poser des questions et de convaincre les maitres d’ouvrage, d’abord privés, sur des maisons et puis après sur des bâtiments. On était dans l’équipe alsacienne assez moteurs par rapport à cela et après en Bretagne. C’est de là que sont nés les préaux solarisés dans les collèges. Mais avant, nous avions fait un EHPAD au Saint-Joseph où il y avait toute une place tempérée, espace tampon, qui est aussi un espace d’usage. Je pense qu’il y a beaucoup de maitres d’ouvrage qui ont été très attentifs à cette démarche. Et qui pour le coup était retranscrite par l’ensemble des pôles dans les rences mais que tu as une démarche qui te fait sortir du lot, ça te permet d’être retenu. C’est pour ça qu’à Paris on a été retenu sur le premier concours (qui était un centre médical), parce qu’on n’avait pas forcément de références sur les centres médicaux mais on avait mis en avant un certain

54

4- Quelle fut pour vous l’utilité de créer Nunc+ ? Cela a-t-il impacté sur votre rapport à la commande ? Notamment grâce aux recherches techniques ? Je n’arrive pas à savoir si nunc + a impacté réellement notre rapport à la commande. Parce que les budgets sont qué de faire de la recherche et développement. Peut-être effectivement quand on nous a appelé pour Biganos. C’est nunc + permet de le créer. 5-Considérez-vous que la commande privée vous permette d’aborder des programmes différents plus facilement ? Dans la commande privée, si tu t’entends bien sur une opération avec un maitre d’ouvrage privé, il peut faire appel à ça reste quand même souvent du logement. Nous, par exemple, ça s’est bien passé avec un promoteur à Bagneux, mais il ne nous a pas rappelé depuis pour travailler sur du Stade Jean Bouin, effectivement, le stade français peut faire appel à nous sur des faisabilités comme celle sur laquelle tu as travaillé sur le saut du loup, ou sur le parvis de Jean Bouin, et ça permet de passer à des commandes un

Contexte 1- actuellement, quelles sont les stratégies internes chez-vous quelque chose à votre fonctionnement actuel ? réalisés pour pouvoir être pertinents dans les références. par rapport à un site, un programme. Et puis le fait de pou-


pense que c’est important, il faut avoir des idées, être rigoureux. Après ce qui est dommageable pour l’agence, et on n’a pas été forts là-dessus. C’est que pour nous ça paraît tellement normal de faire des bâtiments en bois qu’on commuà d’autres agences qui dès qu’elles touchent un morceau de bois, tambourinent sur la terre entière etc… c’est dommage parce que ça permettrait de connaître ce travail-là

-

parce que tu en as moins parlé. Après c’est la vie, c’est normal que cela se passe comme ça, mais on n’est pas du tout très bons dans la communication. bois, on ne prend pas le temps de communiquer là-dessus. à la commande, comme pour tout le monde. Aussi, on met énormément de temps à produire des photos

quelque chose qui nous pénalise pas mal et qui empêche aussi de communiquer. Dans le fonctionnement interne, malgré la richesse d’être tout. Parfois ça aurait été tellement plus simple. C’est parfois fatiguant, En plus de voyager, de démultiplier tous les postes techniques, administratifs etc.…, tout est quadruplé sur l’organisation. C’est quelque chose

quelle est votre stratégie pour maintenir ce type de commande ? concours privés. La stratégie c’est d’aller plus vers le privé et travailler plus avec le privé. Dans ce cadre, ça se passe beaucoup plus dans les dialogues et dans les rencontres. de la vente foncière, qui pourront permettre à l’architecte d’être appelé, et d’être dans les « short-list ». Mais ça veut dire que les concours ne seront plus organisés de la même manière. On ne maitrise rien, on se fait imposer beaucoup de choses. Plus que la loi Elan, Dans le nouveau code de la commande publique, l’équipe de maitrise d’œuvre n’existera plus. L’architecte aura un contrat avec un maitre d’ouvrage, le maitre d’ouvrage consultera parallèlement un bureau d’étude, paysagiste … tout le monde aura son propre contrat. Donc la notion de mandataire et d’une équipe, n’existera plus et ça enlèvera énormément de choses parce qu’on ne pourra plus faire la synthèse comme on veut, on ne saura plus quelles sont les limites de prestation des uns mement inquiétant. 3- La loi RE 2020 sera en faveur d’agences comme les vôtres, quelles sont selon vous les conséquences sur le court terme et sur le long terme ? Oui à l’agence, on fait ça depuis longtemps, il y a des bâtiments qu’on a labélisé « passif » ou « Minergie p », lés au-delà de la règlementation. Sauf sur du logement où c’est extrêmement tendu, où il fallait répondre en termes d’ouvrage d’aller au-delà. Parce qu’on trouve que la règlementation était trop faible thermiquement. Surtout, la ma-

optimiser au mieux. Parce que ça veut dire aussi qu’il y a beaucoup trop de choses qui reposent sur une ou deux percoup moins de choses si on était tous au même endroit.

choses de manière très approximative voire fausses. Donc

2- Votre commande est constituée majoritairement de logement, comment accueillez-vous La loi Elan,

mément de lobbies qui ne vont pas assez loin dans ce qui

voit qu’on peut refaire des bâtiments avec de l’isolations

55


est règlementaire thermiquement. Bien sûr, tu entendras un autre son de cloche quand tu en parleras aux promoles oblige, c’est trop cher pour eux du coup, mais on ne Je pense que sur le long terme, le fait que d’autres agences -

exemple là on travaille énormément, on a des bâtiments qui sont dans le contexte expérimental le plus et le moins, qui sera la nouvelle norme notamment en termes d’énergie grise dans les bâtiments. C’est quelqu’un il y a deux ans qui a fait une étude de recherche dans le cadre de Nunc +, mais c’était encore balbutiant et maintenant ça devient expérimental et dans quelques années ça sera la norme et voilà on essaye d’y voir clair, car pour l’instant c’est un prendre c’est sur l’existant. Énergétiquement, on n’a pas luer c’est de travailler sur des bâtiments existants. Mais on n’a pas encore eu l’opportunité, on a essayé plusieurs fois, mais le futur c’est ça. On va atteindre le maximum de ce qu’on peut faire techniquement, on saurait faire des bâtiments vraiment autonomes et qui ne consomment rien -

56


CFC

AUNEAU

MALAKOFF

concours

concours

concours

Travail effectué

surface

montant maitrise des lieu d'ouvrage travaux

programme

phase

illustration

affaires

TABLEAU DE BORD

Centre de Formation Continue (CFC) Restructuration et rénovation partielle Rénovation et extension de l’école dans l’enceinte du futur Centre du CFS élémentaire Paul Bert à Malakoff ERP de du collège Jules Ferry à AUNEAU à la suite de la rénovation de la maison 4ème catégorie, de type R d'arrêt de Fleury Merogis

l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ)

Conseil départemental d’Eure-etLoir Direction Générale

Commune de Malakoff

7 avenue des Peu- pliers, dans la commune de Fleury-Mérogis

4 rue Jean Jaurès - 28700 AUNEAU

Malakoff

7 300 000,00 Euros

3 800 000,00 Euros

2 000 000,00 Euros

3100 m2 / SHON et 500 m2 extérieur

ND

ND

NOVEMBRE Carnet A3 résumant le règlement de consultation (le programme et les dates butoires) / Organigramme fonctionnel / Etude du PLU / planning organisationnel DECEMBRE Nettoyage des plans de d'avancement / 3D SKETCHUP du l'existant / conception plans du RDC et site. plan niveau / plan masse et élévations / 3D du site sur SKETCHUP. FEVRIER Conception du projet / préparation de tous les fonds de plans / JANVIER Point d'agence sur le nettoyage des documents de l’existant concours / préparation des documents du / préparation du rendu / élaboration des rendu / impression / Habillage schémas / plans / axonométrie Photoshop. détachée / coupes et détails pour la Rendu le 21 janvier 2019 à 17h00 sur notice technique. plateforme numérique. MARS: Rendu au Service Juridique et des marchés Agence publique pour l’immobilier de la Justice Rendu le 04 mars 2019 à 16h00

DECEMBRE Nettoyage des plans de l'existant / redaction du dossier A3 / verifiication du PLU. JANVIER 3D de Malakoff sur SKETCHUP et sur les fonds de documents (plans/ coupes /façades...) / nettoyage des documents de l’existant / point d'agence sur le concours /conception sur l’aménagement intérieur du N0 et N1 / plan masse élévations / correction des plans d’étage et coupes / Habillage plan masse et coupe sur Photoshop / préparation du rendu / rendu du concours chez la maitrise d’ouvrage la mairie de Malakoff. Rendu le 25 janvier 2019 à 15 Heures

57


FRICHE DE LA BELLE DE MAI

phase

EXE/DET

concours

concours

programme

Ensemble de logements sociaux et crèche

Démolition d’un pavillon et construction de 48 logements et d'une crèche.

Construction d'un groupe scolaire sur le site de la Friche de la Belle de Mai

montant maitrise des lieu d'ouvrage travaux

PARIS HABITAT

Immobilière 3F

SCIC La Friche Belle De Mai

rue de l'ingénieur Keller PARIS 15e

Celle Saint Cloud

41 rue Jobin 13003 MARSEILLE

6 080 000,00 HT

ND

surface

affaires

CELLE SAINT CLOUD

Shab Logements: 1063m2 Su Crêche :776m2

Logements: 1822 m2 Crèche: 150 m2

illustration

KELLER

4 550 000

HT

ND

NOVEMBRE Prise de connaissance du projet sur REVIT / nettoyage des plans de Keller sur Datacad pour les fiches de communication/ Resolution conflit avec hotel voisin.

Travail effectué

JANVIER Travail sur le permis de construire modificatif / modifications du projet et présentations sur REVIT. NOVEMBRE Plans sur datacad / DECEMBRE Etude du projet et début de conception avec Jakub / remise de AVRIL Visites chantier / réunions de Photoshop du plan masse / dessin de plusieurs propositions. chantier / classement des échanges avec schémas sur Illustrator / schémas sur Photoshop / SKETCHUP. les intervenants correspondance / MARS maquette du rendu / documents Préparation du tableau des échantillons DECEMBRE Maquette au 1/500e graphiques du rendu de la friche / montrant selon le CCTP (crèche et logements) / élévations / coupes / plan masse / schemas. l'articulation avec le site. mise à jour du fichier REVIT selon les plans des bureaux d’étude et lots Rendu le 18 mars 2019 à 16h00 Rendu le 04 décembre 2018 techniques / commande des échantillons/ détails de la façade témoin, mur ossature bois, escalier / plans de faux plafond / compte rendu de chantier / détails façade témoin revit / plans de faux plafond N0 et N1 REVIT. MAI Maquette Keller qui va servir sur le chantier. 58


STADE JEAN BOUIN ET SAUT DU LOUP

phase

ESQ -APS

concours sur esquisse

étude de faisabilité

programme

ZAC Lots D1 D2 D4 D5 Logements collectifs et individuels dans la nouvelle zone d'aménagement concertée de Biganos

Opération construction de logements sociaux, d’une résidence étudiante et d’un équipement culturel

Résidence pour joueurs en formation et terrain d'entrainement de rugby

montant maitrise des lieu d'ouvrage travaux

QUARTUS et CDC

ELOGIE-SIEMP

STADE Français

Centre ville de BIGANOS

ZAC Paul Bourget – 75013 PARIS Lots 10 et 12

PARIS 16e

surface

affaires

ZAC BOURGET

19 Logements collectifs: 1672 m2

illustration

BIGANOS QUARTUS /CDC

2 390 600,00 HT

17 000 000

HT

ND

Travail effectué

DECEMBRE Préparation des documents graphiques : plans masse et 3D sketchup de la ZAC / Point d'agence avec Jakub sur le projet. FEVRIER Maquette revit de Biganos: lot D1 et dossier phase ESQ / maquette REVIT de Biganos lot D2 ET D4 / rendu du dossier ESQ / point d'agence sur Biganos. AVRIL Plan masse de la ZAC et 3D sketchup du site / modification des lots D1-D2-D4-D5-A8b sur REVIT / réunion avec la maitrise d'ouvrage / métrage des cloisons / détails / rendu de l'APS lots D1- D2-D4-D5.

AVRIL Réalisation du plan masse. MAI Habillage photoshop et plan paysager. Rendu le 14 mai 2019 à 12h00

2 194 386,00

HT

Bat. SJB: 993 m2 / SDL: ND

AVRIL /MAI SJB SDL présentation par Jakub de la faisabilité / préparation des fonds de plans pour les deux projets / réalisation de l’étude de faisabilité SJB et SDL dans sa totalité Consultation du PLU zone N et UG / Consultation des normes sécurité incendie et ERP / contact avec architecte voyer et maitre d'ouvrage/ dessin de plans et surélévation / Tableau des surfaces / Présentation de la faisabilité.

59


C U R I C U L U M V ITA E

Soukaina GHARBI 24 ans 5 Bis, Impasse Calmels 75018 soukaina.gharbi.archi@gmail.com (+)33.6.13.88.30.73

Formation 2019 2018

Formation HMONP - ENSAPB / Paris, France Diplôme d’Architecte d’Etat «mention bien» Projet de fin d’étude: «El Hank, recoudre l’intervale» Mémoire «l’ilôt Basilique de R.Simounet, un entre deux architecturé», «mention Très bien» -ENSAPB / Paris,

France

2016 2019 2012 2012 2012 2005

Licence en Architecture : Mémoire «cadrage de la quintessence», «mention Très bien» - ENSAPB / Paris, France

7 mois

Langues Français:

langue maternelle

Anglais :

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Belleville / Paris, France

courant

Arabe:

langue maternelle

Diplôme du Baccalauréat Français - économique et social-, «mention bien» - Al Jabr /Casablanca, Maroc Ecole Al Jabr (Lycée et collège français) / Casablanca Maroc

Vie professionnelle 2019

Compétences

Logiciels (----) Autocad sketchup Revit

Nunc Architectes Paris - Assistante chef de projet et mise en situation professionnelle HMONP/ Montrouge, France

Concours

- Centre de formation continue de Fleury Merogis: lauréats du concours - Autres : Friche Belle de Mai école maternelle et élémentaire / Réhabilitation et extension d’un collège à Auneau / Réhabilitation et extention d’une écolé élémentaire à Malakoff/ ZAC au Bourget/ Logements et crèche à la Celle Saint-Cloud ESQ / APS

In Design Photoshop Finalcut pro Pack office Datacad

---------------------

- ZAC à Biganos, Lots D1/D2/D4/ D5/ A8B (maquette REVIT) - Centre de formation du Stade francais / Paris 16e (étude de faisabilité)

Chantier

- Logements et crèche rue de l’ingénieur Keller / Paris 15e ( suivi de chantier / réunion de chantier / PCM / echantillons / modification de la maquette REVIT )

2017

2Portzamparc (Christian de Portzamparc) - Stage de Master / Paris, France

2 mois

VISA/ DET - Suivi de chantier (stage se déroulant dans la base vie) - Dessin du projet, Réunions de chantier, carnets des incohérences des reservations, visas, Maquette du projet...

2015 1 mois

2014 1 mois

Projet de l’université de la Sorbonne nouvelle Paris 3 à Picpus

Noé Duchaufour Lawrance -Stage de Licence / Paris, France

Projet du restaurant étoilé du chef Akrame, rue Lauriston ESQ -Conception et dessin de plan -Présentation et choix des matériaux / RDV client

Entreprise de construction Mohcine -Stage ouvrier / Casablanca, Maroc

Références Lorenzo Piqueras Lorenzo.piqueras. architecte@wanadoo.fr

Noé Duchaufour Lawrance contact@neonata.fr

Bertrand Beau b.beau@ch2portzamparc. com

Projet de logements sociaux Parc Errahma et Villa des près DET -Plans de terrassement -Stage ouvrier (mur maçonnerie/ isolation..)

Loisirs 2012 15 j

Agence d’architecture Rachid El Andaloussi Stage d’intiation/ Casablanca, Maroc

Vie associative et activités connexes

60

Expositions

-Exposition de dessin de voyage de Grenade (ENSAPB, Sept/Nov2016) -Exposition de peintures aux journées portes ouvertes (ENSAPB 2015/2016/2017/2018) -Exposition de maquettes aux journées portes ouvertes (ENSAPB 2014/2015/2017)

Association

-Casamémoire : association pour la protection du patrimoine archtectural casablancais (bénévole)

Peinture Dessin Collage Photographie Sculpture Couture Mode Cinéma Montage vidéo Sports Cuisine


Profile for SOUKAINA GHARBI

Mémoire HMONP Soukaina GHARBI  

Mémoire HMONP Soukaina GHARBI  

Advertisement