Page 1

page 79

SMS Arquitectos Palma, Majorque, Espagne maître d’œuvre

Unidad básica de salud de Badies

78

exé N° 4. 2011

textures métalliques

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

2008

Unité de soins de Badies, Badia Gran, Majorque, Espagne

2008

projet

année


80

exé N° 4. 2011

textures métalliques

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

2008

2008

SMS Arquitectos

Unidad básica de salud de Badies

textures métalliques

exé N° 4. 2011

81


Margaux Darrieus

texte

José Hevia Blach

photographies

D’UN CÔTÉ la mer Méditerranée, de l’autre des champs à perte de vue. Au milieu, des centaines de Des lames métalliques pour unifier un bâtiment morcelé, une peau dorée pour animer un quartier. Avec sa finesse technique et esthétique, la vêture imaginée par SMS Arquitectos pour la restructuration et l’agrandissement du centre de soins de Badia Gran, crée l’hospice protecteur et l’objet structurant qu'il manquait à ce quartier bétonné de Majorque.

LA DISPOSITION DES PANNEAUX métalliques perforés ou non sur le centre de soins anime discrètement sa vêture dorée en bousculant un peu son homogénéité. Une légère rampe mène les patients jusqu’au sas d’entrée, unique percement dans la peau qui enveloppe le petit édifice.

villas avec piscine sortent de terre sous le soleil catalan, comme un mirage en plein désert. Étonnante rive ouest de Majorque (la plus grande des îles Baléares, communauté autonome espagnole) qui, comme nombre de stations balnéaires européennes dans les années 1970, fut victime du bétonnage de ses côtes. Coincé entre terrains agricoles et mer, cet amoncellement malheureux de pavillons sans hiérarchie urbaine ou architecturale forme Badia Gran, un vaste quartier résidentiel. En plein boom démographique depuis dix ans, ce morceau de ville montre aujourd’hui ses limites de confort pour les habitants. Premier projet destiné à adapter les services publics à ces nouvelles >


contraintes démographiques, la rénovation et l’extension du centre de soins de Badia Gran, vont pourtant au-delà des simples contraintes techniques d’agrandissement. Ils ont également l’ambition de renforcer l’image du bâtiment institutionnel et, plus largement, de hiérarchiser ce tissu urbain en manque de repères. Pas simple, le cahier des charges de l’Ib-Salut (le service de santé publique des îles Baléares) pour le concours a pourtant trouvé une réponse « lumineuse » avec le projet des architectes locaux de SMS Arquitectos. Sa peau métallique dorée, véritable outil esthétique et technique, fait aujourd’hui du petit édifice de 677 mètres carrés et de 6,20 mètres de hauteur, l’objet structurant qui manquait à ce tissu hérité de l’urbanisation de masse.

Plan masse 1

Calle de Méndez Núñez

2

Calle de Juan de la Cierva

3

Carrer de Chorruca

4

Bâtiment existant réhabilité

5

Extension 0

10

25 m

Installé au sud d’un îlot rectangulaire perdu au cœur du quadrillage urbain de Badia Gran, le nouveau volume de l’équipement dessiné par Alberto Sánchez, Aina Salvà et Antonio Marqués s’étale, dans un axe nord-sud, sur 12 mètres de large et 35 mètres de long. Comme un prolongement naturel du bâtiment originel basé sur un carré de plain-pied de 12 mètres de côté, l’extension duplique au nord ses dimensions en annexant une nouvelle parcelle. Ainsi, l’équipement dispose d’une surface deux fois plus importante que celle d’origine, qui a permis d’augmenter le nombre de chambres de consultation

au rez-de-chaussée, d’ajouter un espace pédiatrie à l’étage et d’y installer de nouveaux bureaux pour le personnel de santé. C’est pour unifier bâtiment existant et extension que les architectes ont imaginé la robe crantée d’aluminium anodisé qui couvre aujourd’hui le centre de soins. De natures structurelles différentes : refends en béton pour le pavillon existant et poteaux-poutres sur deux niveaux pour l’extension, les deux parties de l’équipement, aux traitements de façade distincts, apparaissent harmonisées grâce à ce brillant épiderme. Sous le filtre doré, les différences entre la modénature austère du bâtiment original (composée de percements rectangulaires réguliers) et celle de l’extension, beaucoup moins opaque (elle est faite d’une double épaisseur de verre armé en U contenant un isolant thermique translucide et est percée de fenêtres en bandeau aux allèges de briques), s’atténuent. Seul vocabulaire commun entre les deux parties de l’édifice, l’habillage gomme différences structurelles et façades hétérogènes en offrant au premier coup d’œil une lecture nette et globale du projet. Au-delà de cette recherche d’unité, l’assemblage des lames dorées a également un rôle technique important. Les panneaux métalliques en Z, perforés ou non, créent la « peau climatique » protectrice imposée par un rayonnement solaire

important et un environnement marin agressif. Ils forment des modules en V de deux configurations différentes : type A (un panneau plein / un panneau perforé) ou type B (deux panneaux perforés), répartis selon l’orientation du bâtiment. Pour refléter le rayonnement du soleil, les pièces pleines sont orientées au sud tandis que les sections perforées s’ouvrent vers le nord, pour laisser entrer la lumière à l’intérieur de l’édifice. Selon la façade que ces profils recouvrent et les besoins, ils filtrent la chaleur tout en permettant une utilisation optimale de la lumière naturelle. Un jeu de densité de matière qui, discrètement, anime la vêture du centre en bousculant un peu son homogénéité, offre une perception spectrale des façades de l’édifice et protège l’intimité des espaces de santé. Impressionné par les subtilités techniques et les qualités esthétiques de ce système de parement original, l’IbSalut ne s’était effectivement pas trompé en spéculant sur le potentiel revitalisant pour le quartier du nouveau centre de soins. En évitant l’écueil de la prise de hauteur pour fédérer un paysage, c’est grâce à sa nouvelle peau que l’équipement s’impose aujourd’hui dans Badia Gran. Quelle meilleure preuve de cette réussite que les riverains venant jouer à la pétanque à l’abri du pavillon doré, investissant l’arrière de la parcelle comme une place offerte au public ?

Bâtiment originel du centre de soins de Badia Gran.

84

exé N° 4. 2011

textures métalliques

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

2008

2008

SMS Arquitectos

Unidad básica de salud de Badies

textures métalliques

exé N° 4. 2011

85


Niveau 1 Salle d’attente

1

Salle d’examen multi-services

2

Local personnel

3

Salle d’examen pédiatrie

4

Local entretien

5

FIXÉE GRÂCE À UN CADRE en acier galvanisé aux façades des deux édifices, la peau métallique ne suit pourtant pas les redents de celle du bâtiment existant. Elle lui dessine une emprise au sol régulière, créant ainsi un patio à l'ouest, utilisé comme local technique à ciel ouvert.

Zoom 1

0

5

10 m

Rez-de-chaussée Entrée 1

Réception / administration

2

Espace d’attente

3

Salle d’examen médecine générale

4

Salle de soins

5

Archives

6

Bureau polyvalent

7

Local

8

Local technique

LES DIFFÉRENTES DENSITÉS de matière des 86

exé N° 4. 2011

textures métalliques

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

2008

profils métalliques formant la peau dorée offrent une perception spectrale des façades de l'édifice tout en protégeant l'intimité nécessaire des espaces de santé.


DANS L’EXTENSION, les façades sont composées d’une double épaisseur de verre armé en U contenant un isolant thermique translucide. Elles sont percées de fenêtres en bandeau aux allèges de briques. Derrière la peau métallique, ces percements permettent un bon éclairage naturel des zones de soins.

Coupe longitudinale A + coupe transversale B 1

Entrée

2

Réception / administration

3

Espace d’attente

4

Salle d’examen multi-services

5

Salle d’examen médecine générale

6

Local

7

Sanitaires

8

Local technique

A

B 0

1

5m

Zoom 2

LA STRUCTURE DU PAVILLON existant est faite de refends en béton. Celle de l’extension est constituée de poteaux-poutres qui supportent un système de poutrelles-hourdis formant le plancher et la toiture-terrasse de cette nouvelle partie du centre de soins.

88

exé N° 4. 2011

textures métalliques

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

2008

2008

SMS Arquitectos

Unidad básica de salud de Badies

textures métalliques

exé N° 4. 2011

89


Façade est

Façade nord

Façade sud

Façade ouest

Profilés aluminium

>

Zoom 2

Coupe détail sur façade nord Plaque d’aluminium perforé R6T10

Plaque d’aluminium lisse

Assemblage type A

Assemblage type B

1

Bavette aluminium anodisé doré

2

Revêtement de sol Terrazo rouge

3

Faux plafond lames d’aluminium laqué blanc

4

Revêtement de sol Terrazo rouge

5

Plaque de Pladur®

6

Parpaing céramique

7

Isolant polystyrène extrudé 40 mm

8

Revêtement extérieur monocouche gris foncé Bavette acier imprimé et peint

<

Axonométrie

9

1

Local détruit

10 Fenêtre profil alu anodisé

2

Bâtiment existant

11

3

Construction d’un nouveau local

12 Isolant translucide Moniflex® translucide 10 mm

4

Agrandissement

13 Plaque d’aluminium anodisé doré pliée

5

Installations techniques

14 Faux plafond lames d’aluminium laqué blanc

6

Enveloppe

15 Structure secondaire acier galvanisé

Double verre armé en U avec vide d’air

16 Gouttière galvanisée 17 Couvertine alu anodisé doré 18 Couverture NTALV de Intemper®

>

Zoom 1

Plan détail sur façade ouest 1

Plaque d’aluminium anodisé doré pliée

2

Bavette inférieure aluminium anodisé doré

3

Fenêtre profil aluminium anodisé

4

Dormant acier imprimé et peint

5

Platine d’ancrage galvanisée

6

Structure secondaire acier galvanisé

7

Poteau béton armé 25 x 35 cm

8

Revêtement extérieur monocouche gris foncé

9

Isolant polystyrène extrudé 40 mm

0

50

100

200 cm

Intérieur

Extérieur

Intérieur

10 Parpaing céramique 11

Doubles panneaux de plâtre

12 Revêtement de sol Terrazo rouge 13 Isolant translucide Moniflex® translucide 10 mm 14 Double verre armé en U + vide d’air

90

exé N° 4. 2011

textures métalliques

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

Extérieur

2008

2008

SMS Arquitectos

Unidad básica de salud de Badies

textures métalliques

exé N° 4. 2011

91


fiche

technique

Unidad Básica de Salud de Badies DÉNOMINATION Unidad Básica de Salud de Badies LOCALISATION Llucmajor, Majorque, Espagne MAÎTRISE D’ŒUVRE SMS Arquitectos ÉQUIPE Alberto Sánchez, Aina Salvà, Antonio Marqués, Cristian Alvarez, Alessandra Prijc

MAÎTRISE D’OUVRAGE Ib-Salut PROGRAMME Réhabilitation et agrandissement du centre de soins de Badies

CONCOURS Octobre 2005 DURÉE DES ÉTUDES 2005 – 2006 DURÉE DE CONSTRUCTION 2007 – 2008

exé N° 4. 2011

Structure poteaux / poutres béton armé et hourdis Plancher Terrazo rouge Bardage plaques d’aluminium doré anodisé

BUREAUX D’ÉTUDES INGENIERIE TIIS Ingeniería

SHON 677 m 2

92

SYSTÈMES CONSTRUCTIFS

textures métalliques

ÉCONOMISTE Aina Bonet STRUCTURE Fernando Purroy > Voir carnet d’adresses p. 175

Unidad básica de salud de Badies

SMS Arquitectos

2008

textures métalliques

exé N° 4. 2011

93

PUBLICATION EXE  

Publication at french magazine Exe nº4. V Textures Metalliques

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you