Page 1

LA RÉVOLUTION DU SKI DANS L’EST THE EASTERN SKIING REVOLUTION

GUIDE D’ACHAT

SKI

Vol. 29 N o 1 : : Septembre / September 2014 : : skipresse.com : : GRATUIT/FREE

PUR E SK I

2015

BUYER’S GUIDE FOU DE POUDREUSE

Benjamin Gagnon, photographe

POWDER LOVER


AURÉLIEN DUCROZ, WORLD CHAMPION FREERIDE SKIER

CONTINUEZ À SKIER AVEC

Swift 2 Jacket

Plus chaud. Plus frais. Plus léger. H2 Flow™ vous permet de contrôler la température de votre corps, afin que vous puissiez continuer à skier quelles que soient les conditions. Le design scandinave est au cœur de tous les vêtements Helly Hansen: l’association idéale entre le design bien pensé, la protection et le style. C’est la raison pour laquelle les athlètes professionnels, les pisteurs et les amateurs avertis choisissent Helly Hansen. hellyhansen . com / h 2 flow


HELLY HANSEN CATWALK

TM

CONFIDENT WHEN IT MATTERSTM


Voici le ski pour femme

LE PLUS LÉGER au monde.

Le Nouveau Ski Delight Pour toutes les conditions de neige un sac à main d’une femme pèse entre 1,5 et 4,0 kg. Le nouveau ski elan Delight, plus léger qu’un sac a main est conçu pour satisfaire toutes les femmes!

La coNStructioN La PLuS Légère fabriquée avec WaveLight

truliteWoodcore


DUVET

ULTRAPERFORMANT.

COLUMBIA PRÉSENTE TURBODOWN. Nous avons commencé avec du duvet naturel que nous avons injecté avec de l’isolation Omni-Heat et rehaussé d’Omni-Heat Reflective. Il y en a qui vous traiteront de tricheur, mais ces gens-là ont probablement froid. columbia.com

Disponible à

BOUTIQUE COLUMBIA À TREMBLANT 819.681.5925


TOTAL JOY L E S K I S U P E R L ÉG E R Q U I A P P O R T E P L U S D E J O I E E T D ’AC T I O N À VO S J O U R N É E S D E S K I . G R ÂC E AU G R A P H È N E , L E M AT É R I AU À L A F O I S L E P L U S L ÉG E R , L E P L U S F I N E T L E P L U S R É S I S TA N T D U M O N D E , S K I E R N E S E R A J A M A I S P L U S C O M M E AVA N T. C E M AT É R I AU R É VO L U T I O N N A I R E P E R M E T D ’ O B T E N I R D E S S K I S P L U S L ÉG E R S PA R FA I T E M E N T ÉQ U I L I B R É S E T C O N T R Ô L A B L E S , P O U R U N P L A I S I R D E S K I E R T O U T AU LO N G D E L A J O U R N É E .

HE AD.COM / 24HRJOY


NOUVELLE GÉNÉRATION

Atteint tous les endroits, même ceux où votre téléphone ne capte aucun signal. L’Outback 2015 nouvelle génération. Avec une garde au sol de 8,7 pouces, des barres transversales rétractables et des crochets d’arrimage dans l’aire de chargement (une nouveauté!), l’Outback vous emmènera, vous et votre équipement, à peu près n’importe où. De plus, le système X-MODEMC avec contrôle d’adhérence en descente vous permettra d’éviter de déraper sur les pentes abruptes que vous rencontrerez sur votre chemin. Soudainement, parvenir jusqu’au point de départ de ces pistes de randonnée éloignées vous semblera incroyablement facile. Parvenir à obtenir un signal avec votre téléphone lorsque vous arriverez? Ça, pas vraiment. Obtenez plus d’information au subaru.ca/AventureOutback

BIEN ÉQUIPÉE À PARTIR DE ▲

ÉQUIPÉS DE LA TECHNOLOGIE EYESIGHT®

29 760

$*

X-MODEMC: Seulement sur les modèles avec transmission automatique à variation continue. ▲Pour évaluer la résistance aux impacts, l’IIHS attribue à chaque véhicule une cote « bonne », « acceptable », « moyenne » ou « faible » selon sa performance dans cinq essais. Pour recevoir la mention MEILLEUR CHOIX SÉCURITÉ+ 2014, un véhicule doit obtenir une cote « bonne » aux essais de collision frontale à chevauchement modéré et de collision latérale, aux essais de résistance de toit et d’efficacité des appuie-tête ainsi qu’une cote « bonne » ou « acceptable » à l’essai de collision frontale à faible chevauchement, en plus d’obtenir une évaluation « de base », « avancée » ou « supérieure » en matière de prévention des collisions frontales. La mention MEILLEUR CHOIX SÉCURITÉ+ 2014 ne concerne que les modèles Outback 2015 équipés de la technologie EyeSight®, offerte en option. †La cote de consommation de carburant publiée par Ressources naturelles Canada est de 7,1 l/100 km (route) pour une Subaru Outback 2.5i 2015 équipée d’une transmission automatique à variation continue. Les cotes sont fondées sur les nouvelles méthodes d’essais approuvées par le Gouvernement du Canada. Pour tous les détails, rendez-vous au nrcan.gc.ca. La consommation de carburant de votre véhicule différera des cotes publiées selon votre façon de conduire, l’endroit où vous conduisez et le moment de la journée. *À l’achat à partir de 29 760 $, taxes en sus pour la Outback 2.5i 2015 (FD1 BP), à transmission manuelle. À l’achat, les frais de transport et de préparation (1 650 $) ainsi que les taxes sur le climatiseur (100 $) et sur les pneus neufs (15 $) sont inclus. 0 $ dépôt de sécurité. Le modèle illustré est l’Outback 2015 3.6R groupe Limited (FD2 LP6) à un PDSF de 38 895 $. Le concessionnaire peut vendre à un prix moindre. Photo(s) à titre indicatif seulement, le véhicule pourrait ne pas être équipé tel que montré. Pour plus d’information sur ces offres, voyez votre concessionnaire Subaru participant.


par/by Peter Oliver

SOMMAIRE / MOT DU RÉDACTEUR EN CHEF TABLE OF CONTENTS / FROM THE EDITOR-IN-CHIEF

The march of time

Vol. 29 N o 1 : : Septembre/September 2014 DIRECTEUR GÉNÉRAL, ÉDITEUR / PUBLISHER, GENERAL MANAGER Patrick Wells patwells@skipresse.com 819 216-5312 RÉDACTEUR EN CHEF EDITOR-IN-CHIEF Peter Oliver Peter Oliver

RÉDACTION Mari-Jo Lamarche Emilie Corriveau

TRADUCTION Mari-Jo Lamarche Anne Johnston Catherine Bouchard COLLABORATEURS Alexandre Lussier Marie-Piere Belisle-Kennedy RÉVISION Peter Oliver

Mari-Jo Lamarche

GRAPHISME Geai bleu graphique IMPRIMÉ PAR Solisco ÉDITION, VENTES & DÉVELOPPEMENT Patrick Wells patwells@skipresse.com 819 216-5312 VENTES / ACCOUNT EXECUTIVE Lucie Lacroix, lucielacroix@skipresse.com 514 239-7095 DISTRIBUTION Marc Allard et Diffumag

ISSN 1205-2043 © 2014 Les Nouvelles Ski Presse Inc. Tous droits réservés. Le magazine Skipresse a pris toutes les précautions nécessaires pour s’assurer de l’exactitude des renseignements mentionnés dans ses pages. Le magazine ne peut être tenu responsable des erreurs ou des négligences commises dans l’emploi de ces renseignements. Veuillez noter que les prix mentionnés dans le magazine sont sujets à être modifiés sans préavis.

Ce magazine peut être recyclé. Veuillez le recycler là où c’est possible. Skipresse est publié trois fois l’an, en édition bilingue. Pour établir un partenariat avec nous, contactez patwells@skipresse.com . Le magazine est aussi disponible en version électronique sur skipresse.com . EN COUVERTURE / ON COVER

© BENJAMIN GAGNON

Peter Oliver

M

y first pair of skis were boug ht for me by my parents more than a half centur y ago at the U.S. militar y exchange in Munich, Germany. They were little more than two sticks, with non-releasing cable bindings, costing less than t wo dol l a r s . T he m a i n w ay I w a s © Peter Oliver able to stop was crashing into snow fences. es parents m’ont acheté ma première paire de skis My next skis, a Christmas present the following winter, il y a plus d’un demi-siècle, au surplus de l’armée represented a major technological upgrade. They had metal de Munich, en Allemagne. Deux planches munies edges and metal tips that only the coolest of cool skiers had de fixations à câble sans déclenchement, pour moins de deux in those days. dollars. J’arrivais habituellement à freiner en fonçant dans des amas de neige. Ski technology, of course, has come a long way since then. The defining components of today’s ski design – sidecut, L’hiver suivant, à Noël, je recevais ma seconde paire. Un rocker, titanium, carbon, fiberglass, exotic woods – were not bond technologique majeur puisqu’ils étaient dotés de carres even a part of the ski-technology nomenclature of the 1960s. et d’une spatule métalliques. Le genre de skis que seuls les skieurs vraiment cool possédaient. But whether today or 50 years ago, a simple truth rules : Better equipment makes you a better skier. A technological Depuis, La technologie du ski a grandement progressé. Les upgrade these days might not be as dramatic as my jump composantes du design actuel – ligne de cotes, rocker, titane, to metal edges and tips as a kid, but I know that my go-to carbone, fibre de verre, bois exotiques – ne figuraient même skis right now – a two-year-old pair of Rossis – are already pas au vocabulaire des années 1960. approaching technological obsolescence. The state of the art marches onward. Néanmoins, une vérité toute simple demeure : un meilleur équipement fait de vous un meilleur skieur. Les amélioThe state of the art also expands, with a wider variety of skis rations technologiques d’aujourd’hui ne sont peut-être pas than ever to choose from. In the 1960s, Head, the metal-ski aussi importantes que mon passage à la spatule et aux carres pioneer, had four models : the Standard, the SL, the GS, and en métal de l’époque, mais je sais que mes fidèles alliés – the DH. Today, Elan, for example, offers a 60-ski line-up. Lots des Rossignol de deux ans – sont presque déjà désuets. La of stuff – lots of good stuff – to choose from. So try something technologie progresse toujours. new this year. I recommend skis with metal edges.

Le passage du temps

M

Les produits de pointe prennent aussi de l’ampleur, et un vaste choix de skis s’offre maintenant à nous. En 1960, Head, le pionnier du ski en métal, offrait quatre modèles tandis que la gamme Elan d’aujourd’hui en comporte 60. Beaucoup de skis – beaucoup de bons skis. Alors cette saison, pourquoi ne pas en essayer de nouveaux ? Je vous recommande des skis aux carres métalliques.

Peter Oliver Suivez-nous sur Facebook et Twitter Follow us on Facebook and Twitter www.facebook.com/skipress https://twitter.com/Skipresse_mag

SOMMAIRE SOMMAIRE / MOT DE RÉDACTEUR EN CHEF TABLE OF CONTENTS / FROM THE EDITOR-IN-CHIEF. . . . . . 8

GUIDE D’ACHAT BUYER’S GUIDE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

PREMIÈRES TRACES FIRST TRACKS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9

CONSEIL DE SKI/SKI TIP. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30

REPORTAGE SNOWY REPORT. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 REVUE DE PRODUITS / HOMME PRODUCT HIGHLIGHTS / MEN. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 DÉCOUVERTE BLANCHE WHITE DISCOVERY. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 ACTUALITÉS NEWS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 8 | skipresse

REVUE DE PRODUITS / FEMME PRODUCT HIGHLIGHTS / WOMEN . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 CHASSEUR D’IMAGES IMAGE HUNTER. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 DESTINATION TRAVEL. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 AVENTURE EN MONTAGNE MOUNTAIN ADVENTURE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 www.skipresse.com


par/by Peter Oliver

©Photos courtesy of Salsa Cycles

©Herb Swanson/Swanpix.com

PREMIÈRES TRACES FIRST TRACKS

À vélo l’hiver Depuis quelques années, les skis tendent à s’élargir. Le ski moyen a gagné environ 20 millimètres sur ses prédécesseurs d’il y a dix ans. Si les fat skis ont la cote en hiver, alors pourquoi pas les fat bikes ? Cette année, au salon Interbike de Vegas (grand rassemblement de l’industrie du vélo), les vélos de montagne dotés de pneus de plus de 100 millimètres de large conçus pour rouler dans la neige, ont suscité beaucoup d’intérêt. Pour vous donner une idée, ces pneus sont au moins quatre fois plus larges que les pneus de route réguliers. Ça s’explique : tout comme les skis larges se prêtent davantage à la neige légère que les skis plus étroits, les pneus surdimensionnés offrent une traction et une portance supérieures dans la neige. L’un des endroits les plus fréquentés par les amateurs de cette nouvelle tendance est le réseau de sentiers Kingdom Trails, situé au nord-est du Vermont. Centre de vélo de montagne l’été, il se transforme en centre de ski de fond l’hiver (kingdomtrails.org.) Mais la pratique du vélo sur neige risque de se répandre bientôt ; plusieurs centres de ski de fond d’un peu partout envisagent d’ailleurs la possibilité d’en offrir. Ainsi, des destinations prisées par les skieurs de fond comme Tremblant, Mont-Sainte-Anne et Bromont pourraient bientôt ouvrir certaines de leurs pistes aux cyclistes. Et si les pneus larges s’avèrent aussi bons dans la neige que le sont les skis larges, le vélo sur neige pourrait vous procurer bien du plaisir cet hiver !

Fat for winter In recent ye a r s, sk i s have been getting fatter and fatter. The average ski today is roughly 20 millimetres wider than the skis of a decade ago. So fat skis on snow… why not fat bikes ? The talk of the show at this year’s Interbike, the giant Las Vegas gathering of the cycling industry, was the exploding interest in mountain bikes equipped with tires more than 100 millimetres wide, primarily for riding on snow. To put that in perspective, these are tires more than four times as wide as a standard road tire. The reason : just as fat skis do better than their skinnier counterparts in soft snow, fat tires offer better traction and flotation for riding on snow. One of the centers for the two-year-old snow-biking trend is northeast Vermont’s Kingdom Trails (kingdomtrails.org), a mountain-biking center in

©Specialized Bicycles

the summer and a cross-country ski center in the winter. But you can bet that Kingdom Trails will soon have plenty of company. Cross-country centers everywhere have been looking at the possibility of tapping into the fat-bike interest. That means popular cross-country destinations such as Tremblant, Mont-Sainte-Anne, and Bromont may soon been opening up some of their trails to biking. If fat tires work as well as fat skis on snow, snow biking might be the most fun you’ll experience outside this winter.

À la découverte des routes d’entraînement de Lyne Bessette ! à B7 Discover Lyne Bessette’s 100 Centre national de cyclisme de Bromont Samedi 11 octobre 2014 / October 11 2014 training routes ! 07:00 à/to 15:30 th

Bromont, QC

www.skipresse.com

WWW.100B7.COM skipresse | 9


HENRIK WINDSTEDT, HELI GRAVITY AUTOMNE/HIVER – FALL/WINTER COLLECTION 2014

PEAK PERFORMANCE WHISTLER - PEAK PERFORMANCE DIX30 - OBERSON - SKIER’S SPORTSHOP - PACESETTERS - MONODS LA VIE SPORTIVE - SPORTING LIFE SQUIRE JOHNS - CANSKI WHISTLER - EXPLORE TREMBLANT


La révolution du ski dans l’Est partie 1 The Eastern skiing revolution part 1 A A u tournant des années 2000, l’avenir de Murdochville en Gaspésie semblait bien sombre. L’activité minière étant le principal moteur économique de la région, lorsque le cours du cuivre s’est effondré et que la Noranda a décidé de fermer les portes de sa fonderie en 2002, des centaines de Murdochvillois ont pris le large. Une douzaine d’années après cet épisode traumatique, la région semble vouloir connaître un nouvel essor. Ce regain de vie, Murdochville le doit en partie à sa situation géographique. Nichée à proximité de la chaîne de montagnes des Chic-chocs, à une quarantaine de kilomètres de la côte et à environ 600 mètres d’altitude, elle profite d’un microclimat et d’incroyables chutes de neige très prisées des amateurs de sports d’hiver. Mais les vrais responsables de ce renouveau, ce sont d’abord et avant tout les quelques Gaspésiens à l’âme entrepreneuriale qui ont décidé de ne pas laisser Murdochville devenir une ville fantôme. Parmi eux f igure Guillaume Molaison, un jeune guide de plein air originaire de Gaspé qui en 2006, www.skipresse.com

a fait avec sa conjointe l’acquisition d’un chalet à Murdochville, alors que les propriétés se vendaient pour une bouchée de pain. Recevant fréquemment des amis à la maison, Guillaume a constaté un intérêt grandissant de ses proches pour le type de ski qu’on pouvait pratiquer aux environs de la ville, bien qu’à l’époque, l’offre s’avérait vraiment sommaire. Il a vu là une opportunité d’affaires à saisir : d’un côté, Murdochville se cherchait une nouvelle vocation ; de l’autre, de plus en plus de skieurs manifestaient leur désir de sortir des sentiers battus. Il a donc travaillé à mettre sur pied le Chic-Chac, une auberge

s we entered the 2000s, the future of Murdochville, in Gaspésie, looked dark. Mining was the region’s major economic engine until the market for copper collapsed, and, in 2002, Noranda decided to close the doors of its foundry, putting hundreds of residents of Murdochville out of work. Now, a dozen or so years after that traumatic event, the region seems to be getting a new lease on life. Murdochville owes this new life, in part, to its geography. Tucked away near the Chic-Chocs mountain range, about 40 kilometres from the coast and at 600 metres in altitude, it enjoys a microclimate producing the incredible snowfalls prized by winter sports enthusiasts.

song. As a frequent host to friends, Guillaume noticed a growing interest among his circle of acquaintances for the kind of skiing that could be enjoyed close to the town, even though at the time, there was a fairly limited scope to what was possible.

But the individuals truly responsible for this renewal are, above all, a few Gaspesians with entrepreneurial souls who decided not to let Murdochville become a ghost town.

He saw a business opportunity. On the one hand, Murdochville was looking for a new role ; on the other, an increasing number of skiers were showing a desire to get off the beaten track.

One of t hem is Guillaume Molaison, a young outdoor guide from the Gaspé who in 2006 purchased, with his spouse, a chalet in Murdochville. At the time, properties there were going for a

So he worked to set up the Chic-Chac, a friendly inn that could accommodate 50 or so, offering a wide range of skiingbased packages. Located less than five minutes from Mont Miller, it skipresse | 11

par Emilie Corriveau

© benjamingagnonphoto.com

REPORTAGE SNOWY REPORT


© Photos : benjamingagnonphoto.com

Plusieurs options s’offrent aux clients du Chic-Chac : la montée en peaux de phoque, la motoneige, le catski, l’héliski ; tout est question de goûts et de moyens. There are several options available for the Chic-Chac clients : ski touring, snowmobiling, catskiing and heliskiing. It’s all a matter of taste and budget.


gave its guests easy access to the ski area’s 32 natural-snow runs and 340 metres of vertical drop. To sweeten his offering and with the help of the cooperative, Accès Chic-Chocs, Guillaume worked to tame summits that had, to that point, been inaccessible via mechanical means. “We targeted slopes with their backs to the

prevailing winds and with mature forest cover. With the help of a forestry engineer, we developed them, retaining islands of trees so that the forest would continue to thrive. What’s great about this way of doing things is that, thanks to the wind, the snow is renewed

frequently, which means that it’s often top quality. Besides, there’s no danger to the forest from the use being made of it,” he notes. Thanks to the work of Guillaume and his buddies, Chic-Chac clients now have access to the snow-covered slopes of York, Porphyre and Lyall mountains, none of which is served by lifts.

There are several options available : ski touring, snowmobiling, catskiing and heliskiing. It’s all a matter of taste and budget.

From dream to reality Guillaume, look ing at what he’s accomplished, dreams of


© benjamingagnonphoto.com

« Quand on est arrivé ici, il n’y avait pas de ski hors-piste, explique-t-il. Il n’y avait personne qui venait dormir à Murdochville pour accéder aux montagnes. Les gens allaient faire du ski au mont Miller, puis ils rentraient dormir chez eux. C’était super régional comme fréquentation. À ce moment-là, les revenus annuels du mont tournaient autour de 40 000 $. L’an dernier, ils étaient de 750 000 $. Maintenant, les gens viennent dormir à Murdochville, vont au mont Miller, mais vont aussi faire du catski, de l’héliski, de la remontée en motoneige, etc. On n’est peut-être pas encore LA destination dans l’Est de l’Amérique du Nord, mais on s’en approche ! » Matthieu Barré, gérant-acheteur à la boutique montréalaise Le Yéti, confirme que les efforts de Guillaume et de la Coopérative ont eu un certain impact sur les habitudes vacancières des adeptes de poudreuse. « On le voit chez notre clientèle qu’il y a un engouement pour l’est de la province. Les clients nous parlent maintenant de la Gaspésie, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années, parce qu’il n’y a pas si longtemps, c’était vraiment tout un projet d’aller en Gaspésie ! C’est sûr que les amateurs de ski d’aventure vont encore beaucoup dans l’Ouest canadien et en Europe, mais

maintenant, ils envisagent aussi l’Est, surtout la Gaspésie. » Il faut dire que Guillaume a choisi un excellent moment pour lancer son entreprise. S’il l’avait fait une dizaine d’années plus tôt, son bassin de clientèle aurait sûrement été nettement plus restreint. « L’équipement a tellement évolué au cours des dernières années, que les skieurs intermédiaires sont devenus des skieurs avancés, souligne Matthieu. Il y a vingt ans, avec l’équipement qu’on avait, skier à Saint-Sauveur représentait un défi. Aujourd’hui, un enfant de cinq ans peut faire du carving en descendant ! À mon avis, l’évolution de l ’équipement a beaucoup contribué à ce que les gens aient envie d’autre chose que des pistes damées. Le Chic-Chac a ouvert ses portes justement au moment où les skieurs ont commencé à démontrer un intérêt marqué pour la descente hors des sentiers battus. » Reste à voir si le ski d’aventure, qui reste un sport relativement dispendieux à pratiquer, saura attirer suffisamment de touristes à long terme pour assurer la pérennité de Murdochville. « C’est un gros pari qu’on a pris, c’est sûr, convient Guillaume. Mais on a confiance ! »

positioning Murdochville as the best adventure skiing destination in eastern North America. He’s not there yet, but he’s not far off.

for western Canada and Europe, but now they think of the East as well, particularly the Gaspésie,” he recounts.

“When we arrived here originally, there was no off-piste skiing,” he explains. “Nobody came to stay in Murdochville to access the mountains. People went to ski at Mont Miller, but then they went home to sleep. It was just local people who skied there. At the time, the mountain had annual revenues in the range of  $ 40,000. Last year, the figure was  $ 750,000. Now people come to sleep at Murdochville, and go to Mont Miller, but also catski and heliski, go in by snowmobile, and so on. We may not be THE destination in eastern North America yet, but we’re getting there ! ”

It should be mentioned that Guillaume picked an excellent time to launch his business. If he’d done it 10 or so years earlier, his customer pool would certainly have been smaller overall.

Matthieu Barré, purchasing manager for the Montréal boutique Le Yéti, confirms that the efforts of Guillaume and the Coopérative have had an impact on the vacationing habits of powder seekers. “We see that our clients are developing a bit of a passion for the eastern part of the province. Our clients talk to us about the Gaspésie, which was not the case a few years ago, because not so long ago it was really a major project to go to Gaspésie ! There’s no doubt that adventure skiers still head

“Equipment has evolved so much over recent years that intermediate skiers have become advanced skiers,” Matthieu states. “Twenty years ago, with the equipment available, skiing Saint-Sauveur was a challenge. Today, a five-year-old can carve ! In my opinion, the evolution of equipment has made a major contribution to the fact that people want to ski something other than groomed trails. The Chic-Chac opened its doors right at the time that people started to show a lot of interest in skiing off the beaten track,” he adds. It remains to be seen whether adventure skiing, which is still a fairly expensive sport, will be able to attract enough tourists over the long term to ensure that Murdochville’s success will last. “We’ve gambled, that’s for sure,” says Gui l laume, “ but we ’re confident it’ll pay off !”

Lisez la suite dans notre prochaine parution. To be continued in our next issue. 14 | skipresse

www.skipresse.com


LANCEMENT OCTOBRE 2014 LAUNCHING OCTOBER 2014

ING

INE SKI P L A • N I P L A SKI

SKIING Y R T N U O C CROSS • D N O F E D I SK

CE

COURSE • RA


REVUE DE PRODUITS PRODUCT HIGHLIGHTS

par/by Mari-Jo Lamarche

ARC’TERYX Manteau Rush Jacket Votre allié pour la randonnée alpine. Léger mais hyper robuste, le Rush combine deux types de tissus GORE-TEX® Pro protégeant de l’abrasion, des déchirures, et des intempéries. Sa coupe ergonomique permet une liberté de mouvement et son allure épurée optimise la fonctionnalité et la performance. Your ski-touring ally. Light but super tough, the Rush jacket combines two GORE-TEX® Pro fabrics to provide weather protection, abrasion resistance and optimal comfort. An ergonomic design allows optimal range of motion, while the minimalist look focuses on function and performance.

PEAK PERFORMANCE Manteau Heli Pro Jacket Un costaud pour vos sorties dans l’arrière-pays. Hautement technique, le Heli Pro propose une foule de particularités géniales dont le Vectran®, un matériau léger, ultra robuste, résistant à l’abrasion et jouant le rôle de « barrière impénétrable », selon Peak Performance. Un rebelle prêt à repousser les pires conditions. Designed for backcountry ventures, the Heli Pro shell is a tough cookie loaded with high-end technologies and clever details. Its superstar feature: the Vectran® fiber mix, “an impenetrable barrier,” according to Peak Performance. This light, strong and highly abrasion-resistant material will rebel against the toughest conditions.

1000 $

650 $ ARC’TERYX Pantalons Sabre Pants Un costaud à toute épreuve. Polyvalent, robuste, légèrement isolé et doté d’une foule de spécificités high-tech, le Sabre est conçu autant pour le ski en terrain balisé que les aventures hors-piste. Grâce à sa membrane GORE-TEX® trois couches, imperméable et respirante, une armure pouvant défier toutes les conditions. The word “fearless” comes to mind. Lightly insulated, highly durable, versatile and loaded with techy features, the Sabre pants are designed for backcountry and all-mountain adventures. Thanks to their waterproof/breathable three-layer GORE-TEX® membrane, these weapons will cut through the toughest conditions.

PEAK PERFORMANCE Pantalons Heli Pro Pants Un pilier à toute épreuve. Avec les Heli Pro, Peak Performance présente le 3L HiPE Ace, un tissu imperméable/respirant/étanche/ ultra performant offrant une robustesse accrue face aux conditions difficiles. Conjugué à la membrane Vectran® et à une panoplie de détails hyper bien pensés, les Heli Pro ont soif d’aventure. With the Heli Pro pants, Peak Performance introduces the 3L HiPE Ace material, a windproof/waterproof/seam-sealed/breathable fabric that shows extreme toughness in extreme conditions. Combined with the abrasion-resistant Vectran® fiber-nylon and lots of smart features, these pants crave backcountry journeys.

900 $

460 $

HELLY HANSEN Manteau Supreme Jacket Une recrue impressionnante. Le Supreme est doté du système H²Flow – une technologie novatrice qui régularise votre température corporelle selon les conditions extérieures – du nouveau Helly Hansen Pro, un tissu léger, respirant, imperméable, s’étirant en quatre sens, et d’un isolant au séchage hyper rapide. An outstanding newcomer. Introducing the innovative H²Flow technology – a system that regulates body temperature in various conditions – the Supreme also features a new four-way breathable/waterproof, light, and stretchy outer fabric, and a quickdrying insulation. Everything to keep you “extra toasty,” says Helly Hansen.

HELLY HANSEN - Pantalons Legacy Pants Un classique amélioré. Truffé d’attributs high-tech, le populaire pantalon isolé Legacy se démarque en piste comme en poudreuse : Helly Tech® Pro deux couches imperméable/respirant, tissu extensible bidirectionnel, fermeture à glissière à l’intérieur des cuisses, isolant au genou et fessier, jambes et genoux préformés. An upgraded classic. The popular insulated Legacy pants shine everywhere, whether ripping carved turns or floating in powder. Versatile, the pants are boosted with techy features: waterproof/breathable Helly Tech® Pro 2L fabric, two-way stretch material, inner thigh venting zippers, seat and knee insulation, and articulated legs and knees.

280 $

950 $

16 | skipresse

www.skipresse.com


MOUNTAIN HARDWEAR Manteau Torsun Jacket Une coquille souples trois plis conçue pour la randonnée alpine. Léger, mince et souple, le Torsun affiche un tissu favorisant le mouvement, une membrane imper-respirante Dry.Q™ Elite, et un capuchon permettant le port d’un casque. Se moquant des intempéries, un allié qui saura vous garder au sec.

CIAO BYE

A wallet-friendly performer. The three-layer Torsun shell is designed for alpine touring. Light, thin, and supple, it shows excellent ease of movement. Armed with the Dry.Q™ Elite waterproof-breathable membrane and a three-way helmetcompatible hood, it will keep you dry even in harsh and wet conditions.

380 $

MOUNTAIN HARDWEAR Pantalons Minalist Pants Simple mais ultra efficace. Le Minalist, un pantalon à coquille souple robuste conçu pour vos aventures dans l’arrière-pays. Le système Dry.Q™ Elite garde au sec, les genoux préformés assurent une liberté de mouvement tandis que deux ouvertures d’aération au niveau des cuisses facilitent l’évacuation de la chaleur. Sometimes, less is more. The Minalist shell pants remain simple and tough while delivering solid backcountry performance. The Dry.Q™ Elite system keeps you dry, enhanced knee articulation allows effective ease of motion, and two interior thigh vents get rid off excess heat.

350 $

COLUMBIA - Manteau Diamond 890 Jacket Vague de chaleur en plein hiver. Combinant trois types d’isolation – synthétique, un duvet d’oie et un matériau respirant qui réfléchit la chaleur corporelle – le Diamond 890 présente aussi un garnissage et une doublure résistant à l’eau, et un capuchon super confo. Au chaud, même quand les températures chutent. Just like Glenn Frey’s The Heat is On, the Diamond 890 jacket stores heat. Combining three types of insulation systems – synthetic, goose down and a breathable material that captures body heat – water-resistant shell and lining, and a snuggy hood, it will keep you warm and cozy all winter.

380 $

www.skipresse.com

skipresse | 17

Lacordee.com

Montréal

Laval

St-Hubert


DÉCOUVERTE BLANCHE WHITE DISCOVERY

par/by Peter Oliver

L’envers de la croix blanche Behind the white cross Tourismebromont.com © Photos : Tremblant ski Patrol

A

lors que le soleil glacial du petit matin illumine le ciel au-dessus de Tremblant, les patrouilleurs sillonnent les pistes comme ils le font depuis des décennies. Armés de bâtons de bambou, de cordes et de rembourrage de protection, ils préparent la montagne pour une journée de ski sécuritaire.

A

s the cold dawn brightens the sky above Tremblant, the ski patrol fans out across the trail network as it has for decades. Armed with bamboo poles, ropes and protective padding, the patrollers prepare the mountain for a day of safe skiing. In many ways, the day in the life of a Tremblant patroller has changed little over the years. Information te ch nolog y, com mu n ications, and other safety gear might be better. But the duties and responsibilities of keeping skiers and riders out of harm’s way remain the same. Yet if the day in the life hasn’t changed much, the lifestyle has. Veteran patrollers Sarah Fletcher and Jean-Francois Couillard, patrol supervisor, have watched the transformation of a team from what Fletcher calls a group of “hard-skiing, hard-partying ski bums” into a highly professional safety squad. The men and women behind the white cross were, in the ski-bum days, what Fletcher calls “phenomenal skiers.” They enjoyed their job because they got to do what any self-respecting ski bum lives for – ski their brains out. And when darkness came to the mountain, they also did what any self-respecting ski bum would do – share a few

www.skipresse.com

beers with their mates, catch a quick dinner, then shoot some pool, with a few more brews. Along the way, however, they discovered that they loved their jobs. They stayed, adopted a more settled lifestyle with spouses and children, and reinvented themselves as professionals rather than bums. They have endured and changed. “Most of the core people of 20 years ago are the same,” says Couillard, a group bonded by a powerful esprit de corps. But patrollers still live for those powder mornings, with as many as four runs through untracked snow. Fletcher talks about the 25-centimetre rule on a powder morning : “If jobs can be put off and we can still keep the mountain safe,” says Fletcher, fresh tracks get priority. And beer-and-pizza nights, now perhaps with family in tow, are still an occasional part of the patrol scene. The ski-patrol bum might be a thing of the past, but the soul of ski-bumming lives on. skipresse | 19


ACTUALITÉS NEWS

50 ans de BROMONT celebrates 50 years

par/by Marie-Piere Belisle-Kennedy

Les

I

l y a de quoi célébrer à l’année à Bromont, et en 2014, on souligne un double cinquantième ; celui de la Ville de Bromont, inaugurée en juin 1964, et celui de la station Ski Bromont, fondée par la famille Désourdy cette même année . Pour souligner l’événement, les partenaires touristiques ont concocté un calendrier pour tous les goûts. Sur Tourismebromont.com, on retrouve les « 50 incontournables » et le déroulement des festivités. Catherine Page, responsable des communications à la Ville de Bromont, nous propose quelques coups de cœur parmi ces 50 suggestions : « La montagne qui illumine la vallée l’hiver, le Musée du chocolat, le Centre national de cyclisme de Bromont et son vélodrome, le Parc équestre

olympique de Bromont, hôte des Jeux de 1976 et des Jeux équestres mondiaux en 2018, la bière framboise et miel de la microbrasserie le Brouemont, et plus encore ! » Du côté de la station de ski, on célèbre aussi en grand : Le 21 novembre, l’illumination des pistes avec jeux pour enfants, animation, light sticks, et feux d’artifice. Dès le 20 décembre, les Nuits Blanches suivront une thématique par décennie, puis le 1er mars, spéciaux 50e pour les Bromontois avec tour guidé des sept versants et 5 à 7.

B

romont There is much to celebrate year round in Bromont, with the hoopla of a double 50 th anniversary this year ; the City of Bromont was founded in June 1964, the same year Ski Bromont opened its lifts. To crown this event, Bromont tour ism par t ner s organ i ze d celebrations to please young and old. On Tourismebromont.com you will find “50 must-sees,” unique attractions not to be missed along the festivities. Catherine Page, City of Bromont’s communications manager, shares a few favourites : “The mountain illuminating the entire valley in the winter, the Chocolate Museum, the Centre national de cyclisme de Bromont and its velodrome, Bromont’s Olympic Equestrian

Park - host of the 1976 Games and of the World Equestrian Games in 2018 - raspberry and honey beer from the Brouemont microbrewery, and more !” T he sk i resor t will also commemorate its 50 th in style : November 21st will feature games, glow sticks and fireworks. Starting De cember 20 t h , t he “Nuit s Blanches” will follow a theme per decade. March 1st is locals’ day with happy hour and BBQ.

www.skibromont.com

© Photos : Tourismebromont.com

CHALET-À-L’AUBERGE

Réservez votre chambre à l'Auberge Château-Bromont pour toute la saison!

Navette gratuite (Ski Bromont) Casiers à skis* Bains tourbillons extérieurs Petits réfrigérateurs Micro-ondes* ...et autres avantages * Sur demande, avec frais

chateaubromont.com | 1 888 276 6668

de semaine 6 fins à partir de

1188 $

+tx

de semaine 8 fins à partir de

1508 $

+tx

de semaine 12 fins à partir de

2136 $

+tx


ABONNEMENT PRESQUE TOUT TEMPS JUSQU’AU 17 OCTOBRE 2014 SUR INTERNET SEULEMENT

PAR PERSONNE

FORMEZ UN GROUPE DE 4 PERSONNES ET PLUS ET ÉCONOMISEZ ! 9 TYPES D’ABONNEMENTS, DE JOUR COMME DE SOIR. 1 866 BROMONT | SKIBROMONT.COM

10

ABONNEMENTS

À VIE

CONCOURS


© Bruno Long Photography

P

our citer Roseanne Roseannadanna, personnage immortel de l’émission télé Saturday Night Live : Y’a toujours quelque chose. Quelque chose qui fait évoluer le design des skis, quelque chose qui améliore les performances.

Dans les années 1980, la construction Cap était l’innovation de l’heure, et on l’intègre maintenant à la construction à chants latéraux. En 1990, les lignes de cotes prononcées avaient la cote. Et en 2000, le regretté freeskieur Shane McConkey lançait le concept des skis rocker. Une nouvelle technologie apparaît, se raff ine, puis cède le flambeau à la nouveauté suivante. En plus des percées reliées au design, les nouveaux matériaux de construction et procédés de fabrication ont permis aux manufacturiers d’assurer l’uniformité et la fiabilité de leur équipement. Mieux conçus, mieux fabriqués – en un mot, meilleurs. Ça signifie que plus vous attendez pour « mettre à jour » votre équipement, plus vous vous éloignez de la courbe technologique. L’amélioration d’année en année peut s’avérer petite, certes, mais avec le temps, ça s’additionne.

et avancés sont plus faciles à tourner et à contrôler, tandis que les skis experts savent répondre à la dynamique et la force du ski de puissance et de haute vitesse. La technologie progresse toujours. Et bien que la saison 2014-2015 ne présente aucune innovation majeure – pas de conception équivalant la construction Cap, la ligne de cotes ou le rocker – les manufacturiers raffinent continuellement leurs produits.

T

o quote the immortal Roseanne Roseannadanna from yesteryear’s Saturday Night Live : It’s always something. There is always something pushing ski design forward, always something helping to improve skiing performance.

In the 1980s, the big leap forward was cap construction, which has now become integrated with traditional sidewall construction. In the 1990s, deep sidecuts were the thing. In the 2000s, the late, great freeskier Shane McConkey pioneered the concept of rocker skis. New technologies appear and go through a period of refinement before the next new something arrives. In addition to design breakthroughs, changes in construction materials and the manufacturing process have improved ski companies’ ability to assure the consistency and reliability of their equipment. Better designed and better built – in a word, better.

That means the longer you go without upgrading your ski equipment, the farther you fall behind the technology curve. To be sure, the improvement from year to year might be incremental, but over time, it adds up. We have selected 54 models and have sorted them into three categories. We have also rated all the skis according to skier ability ; typically skis for intermediate and advanced skiers are easier to turn and control, while expert skis are able to stand up to the dynamics and pressure of powerful, high-speed skiing. Technology marches forward. There are no major innovations to report for the 2014-15 season – no equivalent of cap construction, sidecut, or rocker this year – but ski manufacturers are constantly tweaking the state of the art. It’s always something.

Nous avons sélectionné 54 modèles de skis que nous avons classés en trois catégories. Chaque catégorie a été divisée selon le niveau d’habileté du skieur ; les skis pour intermédiaires

© benjamingagnonphoto.com


EXPLICATION DU GUIDE THE GUIDE EXPLAINED Note : Les skis de poudreuse et de backcountry seront à l’honneur dans notre prochaine parution. Note : Powder skis and backcountry will be covered in the next issue of Skipresse.

TYPES DE SKIS SKI TYPE Piste

Tout-terrain

Explorateur

Ces skis brillent sur neige damée ou durcie et aiment tailler de grandes courbes en terrain balisé. Quelques modèles présentent une cambrure traditionnelle assurant une accroche optimale sur toute la longueur, mais plusieurs proposent un rocker en spatule améliorant l’entrée en virage. Largeur au patin : 75 mm et moins.

Les skieurs de l’Est cherchant l’outil polyvalent devraient magasiner dans cette catégorie. Largeur au patin : entre 75 et 90 mm – assez étroit pour améliorer la prise d’angle de la carre en conduite coupée, mais assez large pour flotter en neige légère. Damé, bosses, sous-bois, trafolée, matin de poudreuse de l’Est – ils s’en tirent partout.

Ces skis se situent à la jonction du ski hors-piste et des remontées mécaniques. Plus larges que les tout-terrain – de 85 à 100 mm au patin – ils brillent en neige légère et profonde et conviennent autant aux montagnes de l’Est que de l’Ouest.

On-piste

All-mountain

Explorer

On-piste skis rule when the snow is groomed or hard. They like to carve round arcs on frontside trails. A few models feature non-rockered camber for optimal edge grip from tip to tail, but many models have rockered tips to improve turn initiation. Waist widths are typically 75 millimetres and under.

Eastern skiers looking for do-anything tools should probably be shopping in this category. Waist widths typically range between 75 and 90 millimetres – narrow enough for angled edge contact for carving but wide enough for soft-snow flotation. Groomers, moguls, trees, crud, Eastern powder morning – all in the picture.

These skis live at the cusp where lift-serviced and off-piste skiing meet. They are the wider cousins of all-mountain skis – 85 to 100 millimetres at the waist – but with their primary talent focused on softer, deeper snow. East and West, these are skis that can be comfortable on both sides of the continent.

Niveaux d’habileté du skieur █ 1/10

Les skis proposés sont conçus pour des skieurs intermédiaires ou de niveau supérieur. Les skis experts sont généralement conçus pour répondre aux rigueurs du ski de puissance et de haute vitesse, tandis que les skis intermédiaires facilitent les virages.

Prix 

$ - MOINS DE 600$ $$$ - 801-1 000$ * PRIX SANS $$ - 600-800$ $$$$ - PLUS DE 1 000$ FIXATIONS

Skier ability

1/10

All skis in this guide are designed for skiers of intermediate ability or better. Expert skis are typically designed to handle the rigors of hard, fast skiing, whereas intermediate skis are primarily designed for smooth, easy turning.

Price $ - UNDER $600 $$ - $600-800

$$$ - $801-1,000 * PRICE WITHOUT $$$$ - OVER $1,000 BI NDINGS

Types de virages

VIRAGE COURT VIRAGE LONG

Certains skis sont davantage conçus pour les virages de slalom à court rayon (14 mètres et moins) ; l’idéal en terrain étroit ou si vous appréciez ce type de courbes. Les virages à long rayon (plus de 14 mètres) sont préférables quand le terrain s’ouvre. Le rayon d’un virage, variant selon la longueur du ski, est d’abord déterminé par sa ligne de cotes.

Turn type

Types de neige

Damée, compacte et surfaces glacées. Damée morcelée, trafolée, bosses, et quelques centimètres de poudreuse. NEIGE LÉGÈRE Poudreuse vierge et soufflée. NEIGE DURCIE

NEIGE VARIABLE

Polyvalence

1/10

La capacité d’un ski de s’adapter à une variété de terrains et de conditions de neige, et de convenir à différents niveaux de skieurs.

Snow type

SHORT TURN LONG TURN

Some skis are better at short-radius, slalom-like turns, executing cleanly turn radiuses of, say, 14 metres or less. That’s great when the terrain is narrow or tight, or that’s just the type of turn you prefer. Longer-radius turns, above the 14-metre mark, might be preferable when the terrain opens up. A ski’s turn radius, which can vary according to a ski’s length, is primarily dictated by its sidecut.

Groomers, hardpack, and icy surfaces. Chopped-up groomers, crud, moguls, and a few centimetres of powder. SOFT SNOW Untracked powder and deep crud. HARD SNOW

MIXED SNOW

Versatility

1/10

A measure of a ski’s ability to handle a variety of terrain and snow conditions as well as accommodate a variety of skier abilities.

Points forts

Wow Factor NIVEAUX D’HABILETÉ DU SKIEUR SKIER ABILITY

NOM DU SKI/SKI NAME ██ Pourquoi acheter

1/10

POLYVALENCE VERSATILITY



█ █

DIMENSIONS VIRAGE COURT / SHORT TURN NEIGE DURCIE / HARD SNOW NEIGE VARIABLE /MIXED SNOW PRIX/PRICE VIRAGE LONG / LONG TURN NEIGE LÉGÈRE / SOFT SNOW  ORMES DE CAMBRURE LONGUEURS DISPONIBLES F | ROCKER SHAPES LENGTHS AVAILABLE

Why Buy


Piste / On-piste

© Bruno Long Photography

Les attributs tout-terrain de la gamme Nomade se fusionnent aux spécificités de la série piste. L’abondance de métal procure puissance et vivacité. Idéal pour les skieurs puissants et énergiques.

The Temper is where Atomic’s all-mountain Nomad series blends into the company’s on-piste carving line. Lots of metal in the construction means a powerful, energetic ski for powerful, energetic skiers.

ATOMIC NOMAD TEMPER TI ███████ █████

1 2 4 - 7 3 - 1 0 4 70 % 30 %   $$$$ 70 % 30 % TIP | 165, 173, 181

Vous êtes un adepte des virages coupés serrés. Le Temper présente la polyvalence d’un tout-terrain mais son explosivité en conduite coupée demeure sa force.

Snap! Crackle! Pop! That might define the skiing you like – tight, crisp carving. The Temper has all-mountain versatility but buy this ski because it snaps, crackles, and pops from one carved turn to the next.

Le ski parfait pour l’adepte de courses amateur. Sa cambrure traditionnelle pleine longueur – très rare de nos jours – permet une accroche optimale tout au long du virage.

Blizzard calls the SRC Racing S “the ultimate beer league race ski.” With its full, traditional camber – a rarity these days – it maintains a lot of edge contact throughout the turn.

BLIZZARD SRC RACING S ████████ █████

1 2 1 - 7 0 - 1 0 6 70 % 30 %   $$$$ 80 % 20 % TRAD | 156, 160, 165, 170, 175

Coureur occasionnel, vous cherchez un puissant tailleur de courbes qui saura gérer votre énergie et votre vitesse. Plus qu’un pur race de course, vous voulez aussi dominer le damé.

You want a powerful carver that can handle the energy and speed that come with the occasional race you enter. But you want more than just a thoroughbred racer – you want to be able to rip on groomers, too.

Avec le design Flipcore et un rocker en spatule et talon – des technologies habituellement intégrées aux skis de poudreuse – le Cheyenne produit des virages super faciles sur le damé.

Blizzard uses its Flipcore design and tip and tail rocker, technologies usually integrated into fatter powder skis, to produce super-easy turning on groomed snow.

BLIZZARD CHEYENNE♀ ██████ ██████

1 1 5 - 7 8 - 1 0 0 50 % 50 %   $$* 40 % 60 % TIP-TAIL | 151, 156, 163, 170

Vous n’êtes pas une maniaque de vitesse et préférez vous la couler douce sur le damé et lors de vos balades occasionnelles hors-piste. Un ski ludique qui se pilote aisément en virage.

You aren’t a speedomaniac; you just want to look smooth and graceful on frontside groomers and occasional off-trail forays. The Cheyenne is a playful ski that engages gently through the arc of a turn.

Le Chrome 74 est conçu pour mordre avec précision et dévorer la piste. Grâce au métal (titane), il est explosif en fin de virages et démontre une stabilité maximale à haute vitesse.

To borrow terminology from golf, the Chrome 74 is a ski built to grip it and rip it. With metal (titanium) in the mix, the ski explodes out of each turn while maintaining max stability at high speed.

DYNASTAR CHROME 74 PRO █████████  ████

1 2 4 - 7 4 - 1 0 6 60 % 40 %   $$* 70 % 30 % TIP | 165, 172, 178, 184

Skieur expert, vous êtes fervent des puissants virages coupés. Doté d’un léger rocker en spatule combiné à une cambrure traditionnelle, ce bolide de course assure une accroche maximale.

You’re an expert who is in heaven when etching deep, carved trenches in the snow. With just a little early-rise in the tip, the ski gives you maximum edge grip with plenty of traditional camber. Sound racy ? You bet.

La technologie Amphibio en spatule allié au système Power Spine, pour une entrée en virage rapide et une adhérence des carres en neige durcie. Ça sonne comme un ski de course ? Ce l’est.

Elan couples its Amphibio tip design with its PowerSpine technology to produce quick turn initiation and unwavering edge adherence on hard snow. Sound like a race ski ? It is.

ELAN SLX FUSION ██████████  ████

12 3 - 6 9 -10 7 (@16 5 C M) 70 % 30 %   $$$$ 80 % 20 % TIP | 155, 160, 165, 170

Fervent des bosses ou de neige légère ? Pas du tout. Vous faites de la course à l’occasion ou skiez comme un coureur, et voulez un champion des virages serrés et rapides en neige durcie.

Banging around in the bumps or playing in soft snow ? Nah – you want a hard-snow ripper. You either race or you ski like a racer, and you want a ski that excels at tight, fast arcs on the hard stuff.

L’Amphibio 12 est comblé de technologies, incluant Amphibio et WaveFlex, et d’un renfort en titane. Résultat : un ski facile à manier capable de produire des virages coupés précis.

The Amphibio 12 is loaded with Elan’s signature technologies, including Amphibio, Waveflex, and a little titanium. The result is an easy-skiing ski with enough backbone to produce powerful carves.

ELAN AMPHIBIO 12 ██████  ██████

1 2 5 - 7 4 - 1 0 4 60 % 40 %   $$$ 40 % 60 % TIP | 152, 160, 168, 176

Vous commencez à contrôler votre conduite coupée sur le damé et en surface durcie et cherchez l’outil pour passer au niveau suivant. L’allié de piste parfait pour progresser.

You’re just getting the hang of carving on groomers and hardpack, and you are looking for a game-improvement tool to up your skill level. The Amphibio 12 is a great frontside ski to grow with.

« Meilleure skiabilité, plus de légèreté », la devise du Delight. Il y a quelques années, Elan s’est donné comme mission de produire le ski le plus léger au monde. Avec le Delight (1 kg), mission accomplie.

Elan’s motto for the Delight is “easy skiing, light weight.” A couple of years ago, Elan sought to produce the world’s lightest skis. With the Delight weighing in at one kilogram, mission accomplished.

ELAN DELIGHT♀ █████  ██████

1 2 6 - 7 6 - 1 0 3 70 % 30 %   $ 60 % 40 % TIP | 140, 146, 152, 158, 166

Pour ce poids plume, enfiler les virages devient un jeu d’enfant. Vous aimez sillonner le damé avec aisance, et munie du Delight, c’est ultra facile.

Flick ! The effort that it takes to turn the Delight is approximately equivalent to flicking a bug off your shoulder. You’re a cruiser who wants groomers made easy, and it gets no easier than this.

Un nom affichant « Coupe du monde », « Pro », « Course », ça veut tout dire. Débordant de technologies de course haut de gamme, dont la plaque Racebooster, un pistard pour la vitesse.

Any name, with “World Cup,” “Pro,” and “Race” in it, ought to tell you something. Loaded with top-end racing technology, including the Racebooster binding plate, this is a ski all about on-course speed.

FISCHER RC4 WORLDCUP RC PRO █████████ ███

1 1 5 - 6 8 - 9 7 30 % 70 %   $$$$ 90 % 10 % TRAD | 170, 175, 180, 185

Skieur expert avide de courses de slalom géant, vous cherchez un ski de course fermant la porte aux compromis – rigide, puissant, un missile pressé de croiser le fil d’arrivée.

You’re an expert skier whose deepest passion is for giant-slalom racing. You want a race ski that makes no compromises – a stiff, powerful, get-to-the-finish-in-a-hurry speed machine.

La technologie KERS offre une rigidité au talon qui assure une relance en sortie de courbe. La puissance et l’explosivité d’un ski de slalom géant de Coupe du monde.

Head’s KERS technology works to stiffen the tail of the ski to absolutely launch you out of each turn. The result is a ski with the power and snap of a World Cup GS ski.

HEAD iSUPERSHAPE SPEED ██████████  ████ Relativement étroit, le Speed s’avère un ski old-school. Si vous aimez enchaîner les virages courts à fond la caisse, le Speed vous séduira.

1 2 0 - 6 6 - 9 9 50 % 50 %   $$$ 80 % 20 % TIP | 156, 163, 170, 177, 184

The Speed, overall, is about as narrow as skis get these days. In that respect it is a bit old-school. If ripping big, racy turns at warp speed is what you live for, the Speed, as its name suggests, will satisfy.


Head soutient que le Graphène, le coeur de sa nouvelle série Joy pour femme, « est l’élément le plus mince et le plus léger jamais découvert par l’homme. » Un ski de piste extrêmement réactif.

Head declares Graphene, in Head’s new women’s Joy series, to be “the thinnest and lightest element ever to be discovered by mankind.” The result: the powerful responsiveness of much heavier skis.

HEAD SUPER JOY♀ █████████ █████

12 7-75 -10 7 (@ 15 8 C M ) 70 % 30 %   $$ 70 % 30 % TIP | 143, 148, 153, 158, 163, 168

La prise de carres à haute vitesse vous emballe et vous êtes assez forte pour contrôler vos skis quand le rythme s’enflamme. Un ski léger capable de déployer de la puissance sans trop d’effort.

Zoom! You love being on edge at high speed and are strong enough to control the ski when the throttle is open. Power is important, but you appreciate the lightness that allows power to come easily.

Deux couches de titane, un noyau de bois et la ligne de cotes progressive de K2. Le Charger a le poids, le muscle et l’accroche pour affronter la neige durcie de l’Est.

With two layers of titanium and a wood core, the Charger has the weight and muscle to take on hard Eastern snow. Throw in K2’s progressive sidecut, and edge grip even on the hardest snow is a sure thing.

K2 AMP CHARGER █████████  █████

1 2 2 - 7 4 - 1 0 6 70 % 30 %   $$$ 70 % 30 % TIP | 165, 172, 179, 186

Si vous souhaitez enfiler des virages serrés et rapides pour charger le damé et la neige durcie, c’est votre arme. Le plus « course » de la gamme K2.

What’s in a name ? If you like ripping high-speed turns on groomers and the hard stuff – that’s right, if you like charging – this is a ski for you. This is about as racy as freeskiing-oriented K2 gets these days.

Sa construction empruntée à la course (noyau de bois et deux couches de titane) créé un missile de conduite coupée. Son profil facilite l’entrée en virage et assure stabilité tout au long de la courbe.

The Evo Energy 2 construction – a wood core enveloped by two layers of titanium – migrates from racing to this rocket-ship carver. The Camrock profile facilitates quick turn initiation and stability.

NORDICA FIRE ARROW 76 TI █████████  █████

1 2 6 - 7 6 - 1 0 9 60 % 40 %   $$$ 70 % 30 % TIP | 152, 160, 168, 176

Wow ! Un cheval fougueux qu’on vient de dompter. Vous cherchez un bolide musclé pour tailler des courbes à vitesse élevée. Une fois son énergie maîtrisée, vous serez récompensé !

Wow! The Fire Arrow 76 is like a bucking bronco that has just been broken in. You want high-speed carving action from a racy ski with muscle. Tame this energetic beast and you’ll be rewarded.

Le Diamant, spécifiquement conçu pour femmes et pour hommes de petit gabarit, offre une solide performance. Rigidité et puissance pour tailler des courbes avec autorité.

The Diamant is specifically designed for women and lighter men, but that doesn’t mean it is a lightweight performer. There is plenty of stiffness and power here for no-holds-barred carving.

RACCOON LE DIAMANT ████████  █████

1 2 0 - 7 2 - 1 0 6 70 % 30 %   $$* 80 % 20 % TIP | 155

Vous cherchez un ski vif et réactif capable de dévorer le damé de l’Est et d’assurer une accroche précise lorsque la neige se durcie. Bref, un ski de conduite coupée exceptionnel.

You want a quick, snappy, responsive ski that can absolutely rip on Eastern groomers and provide confident edge grip when things firm up. In short, you want a ski with exceptional carving talents.

Dédié au coureur récréationnel, il affiche un pedigree de slalom de Coupe du monde. Brillant sur les parcours de course, c’est aussi un tailleur de petites courbes à vitesse élevée.

In its description of the Hero Elite St Ti, Rossignol calls the ski “100 % racing.” Not quite true. With a World Cup slalom pedigree, the ski can still perform away from the race course for quick, high-speed carving.

ROSSIGNOL HERO ELITE ST TI █████████  ████

1 2 2 - 6 8 - 1 0 4 70 % 30 %   $$$ 80 % 20 % TIP | 157, 162, 167, 172

Vous voulez un ski maîtrisant parfaitement les virages coupés de court rayon. Le Hero Elite St ti est un spécialiste de la conduite coupée qui a soif de vitesse, parfait pour l’adepte de courses locales.

You want a ski that does one thing – carving short turns – incredibly well. This is a specialist, a thoroughbred carving machine that can handle top-end speed when you jump into the starting gate for local races.

Le nouveau Air Core, un ski 20 % plus léger offrant la puissance requise pour faciliter la conduite coupée. Léger, maniable, stable, il « procure des sensations fortes », selon Rossignol.

Rossignol’s new Air Core means a 20-percent reduction in weight without sacrificing the power needed for fast, smooth carving. Light, maneuverable, and stable amounts to what Rossi calls “playful.”

ROSSIGNOL UNIQUE 8♀ ██████  ██████

1 2 5 - 7 5 - 1 0 6 60 % 40 %   $$ 50 % 50 % TIP | 142, 149, 156, 163

Vous souhaitez progresser pour tailler des courbes précises mais ne voulez pas travailler trop fort pour y arriver. Facile à prendre en main, l’Unique 8 progressera avec vous.

You want to move up the ladder in your ability to make clean, precisely carved turns, but you don’t want to have to work hard in doing it. As your carving takent grows, the Unique 8 will grow with you.

Inspiré du design de Coupe du monde et alliant bois et titane, il possède les atouts pour dévaler la piste à vitesse élevée. Son poids relativement léger facilite la conduite et l’entrée en courbe.

The new W-24 draws from Salomon’s World Cup race design. With guts of wood and titanium, it’s got the wherewithal to go hard and fast. It’s also relatively light for easier turn initiation and maneuverability.

SALOMON W-24♀ ███████  █████

1 2 0 - 7 1 - 1 0 1 60 % 40 %   $$$ 50 % 50 % TIP | 152, 160, 168

Vous voulez tracer avec précision une série de virages coupés aux arcs prononcés. Vous avez besoin d’un spécialiste de la conduite coupée pour pistes damées.

One word says it all : carve. When you look back up the mountain, you want to see a linked series of deep, precise trenches arcing through the corduroy. A carving specialist is the kind of ski you need.

La Progressive Technology allie un rocker en spatule à un flex souple au talon facilitant l’entrée et la fin du virage. Le skieur intermédiaire cherchant à s’améliorer en piste sera comblé.

Völkl’s Progressive Technology combines tip rocker and a soft-flexing tail to make turn entry and exit comfortable and easy. Intermediate skiers looking for frontside game improvement will be in heaven.

VÖLKL RTM 75 IS █████ ██████

1 2 0 - 7 5 - 1 0 5 50 % 50 %   $$ 60 % 40 % TIP | 153, 159, 166, 173

Pour vous, la polyvalence est importante mais jamais autant que votre désir de tailler des courbes sur le damé avec précision, la « marque de commerce » de Völkl. Et quelle facilité !

Versatility matters to you, but not as much as your desire to carve turns on frontside groomers with the kind of precision that has long been a Völkl trademark. And ahhhh – it is oh so easy.

Spécifiquement adaptée à la physiologie féminine, la technologie Bio-Logic est axée sur le positionnement, la géométrie du ski, et le flex. L’objectif : une conduite facile et fluide.

In case you hadn’t noticed, women are physiologically different from men; hence Völkl’s woman-specific Bio-Logic technology. Stance, ski geometry, and flex produce more comfortable skiing for women.

VÖLKL ESSENZA CHIARA♀ ███████ █████

Vous travaillez fort au boulot en semaine et le week-end venu, vous voulez relaxer. Vous cherchez un ski facile à manier mais capable de réaliser des virages coupés précis sur le damé.

1

2 3 - 7 7 - 9 7 50 % 50 %   $$$ 60 % 40 % TIP | 141, 148, 155, 162

You work hard enough at your job; skiing should be about relaxation. You want a ski that demands as much effort as lounging on a cruise-ship deck chair while still executing clean, frontside carves.


Tout-terrain / All-mountain

© Bruno Long Photography

Facilité – au coeur du design du Storm. Une prise de carres aisée grâce à la forme en « V » spécifique pour femme. Un tout-terrain léger facile à manier.

Easy – that’s at the heart of the Storm’s design concept. Atomic’s women-specific V-shape makes edging easy ; the ski’s lightness makes maneuvering easy. In short – all-mountain skiing with no complications.

ATOMIC AFFINITY STORM♀ ██████  ███████

127.5-84 -107 (@159CM) 60 % 40 %   $$ 30 % 60 % 10% TIP | 151, 159, 167

Skieuse avancée, vous défiez n’importe quel terrain – damé, bosses, pentu, pistes bleues et un peu de poudreuse. Mais vous ne tenez pas à vous compliquer la vie.

You’re an advanced skier capable of taking on anything the mountain can dish out – groomers, bumps, steeps and blue runs, and a little bit of powder. But you don’t want to have to fight for it.

Un ski doté d’un rocker en spatule et talon excellant en conduite coupée sur le damé, ça c’est rare ! Blizzard y arrive grâce à son design 3Matrix et sa ligne de cotes variable assurant une accroche efficace.

Rare is the ski with both tip and tail rocker that shines as a frontside carver. Part of that is due to Blizzard 3Matrix design, with a variable sidecut radius that assures reliable edge grip.

BLIZZARD X-POWER 810 TI ███████  ████████

1 2 5 - 8 1 - 1 0 8 40 % 60 %   $$$ 30 % 60 % 10% TIP/TAIL | 160, 167, 174, 181

Plus qu’une puissante machine de virages coupés, le X Power 810 présente suffisamment de polyvalence pour s’imposer dans une variété de terrains et de types de neige.

You want a carving machine, but you don’t want just a carving machine. The X Power 810 links powerful, arced turns effortlessly but also has the versatility to take on a variety of terrain and snow.

Le 84 se situe au milieu de la gamme Powertrack tout-terrain : juste assez large pour l’exploration tout-terrain de l’Est, et une ligne de cotes progressive pour la conduite coupée en piste.

Powertrack is Dynastar’s all-mountain series, and the 84 falls between the 79 and 89. That means enough width for Eastern all-mountain exploration, but with Dynastar’s progressive sidecut for carving.

DYNASTAR POWERTRACK 84 ███████  ████████

1 2 3 - 8 4 - 1 0 6 50 % 50 %   $$ 20% 60 % 20% TIP/TAIL | 162, 169, 176, 183

Skieur avancé ou expert, vous cherchez un ski qui sait tout faire. Si vous habitiez dans l’Ouest, vous opteriez pour le costaud 89, mais le 84 s’avère un meilleur choix pour les conditions de l’Est.

You’re an advanced to expert skier looking for one ski that can do it all. If you lived in the West, you might opt for the wider Powertrack 89, but the 84 works better in conditions more common in the East.

En un mot : légèreté. Presque 40 % plus léger que le pistard Chrome 74, le Neva 78 Xpress est doté du design de positionnement naturel s’ajustant à la physiologie particulière de la femme.

Lightness is the name of the game; the Neva 78 Xpress is almost 40 percent lighter than the race-oriented Chrome 74. Dynastar’s Natural Stance addresses the unique way women pressure a ski.

DYNASTAR NEVA 78 XPRESS♀ ██████  ██████

1 2 6 - 7 8 - 1 0 5 70 % 30 %   $ 30 % 70 % TIP/TAIL | 145, 152, 159, 164, 170

Solide skieuse, vous cherchez l’outil pour progresser qui saura dominer le damé et rehausser votre niveau de confiance dans les bosses et les conditions variables.

You’re a good skier looking for a game-improvement tool that can absolutely kill it on groomers and boost confidence when you venture into moguls and variable snow conditions.

Avec une couche supplémentaire de titane, c’est probablement le plus robuste de la gamme Amphibio. Un missile tout-terrain capable de dévaler le damé à fond la caisse.

This is an all-mountain ski with a rocket in its pocket. With an extra layer of titanium, this is probably the beefiest of the models in the Amphibio line. The ski can absolutely slay it at high speed on groomers.

ELAN AMPHIBIO 82XTI ████████  ████████

1 2 8 - 8 2 - 1 0 9 50 % 50 %   $$$ 50 % 50 % XXX | 160, 168, 174, 182

Skieur expert, vous parcourez l’ensemble de la montagne mais dévaler le damé pentu, lors des premières traces, c’est ce qui vous allume. Votre style : tailler des courbes à haute vitesse.

You’re an expert who likes to go all over the mountain, but what really gets you charged up is that earlymorning blast down a steep, untracked groomer. Speed carving is the name of your game.

L’Amphibio 78 est léger, léger, léger. En le renforçant avec du lithium, Elan lui a donné du muscle sans pour autant l’alourdir. Un ski précis et maniable.

Light, light, light – that, in three words, is the story of the Amphibio 78. By reinforcing the ski with lithium, Elan has given the ski muscle without adding weight. The result is a precise but maneuverable ski.

ELAN AMPHIBIO 78 ███████  ██████

1 2 7 - 7 8 - 1 0 7 60 % 40 %   $$ 60 % 40 % TIP | 152, 160, 168, 176

Skieur avancé, vous êtes un adepte du damé et des bosses. L’Amphibio 78 procure une glisse tranquille et enchaine les virages avec aisance.

You’re an advanced skier who spends most of the time on frontside groomers and moguls. This is a ski that likes to dance, gliding and flitting easily from one turn to the next.

Le plus large de la série tout-terrain Amphibio, le 88Xti est un vrai costaud. Bourré de titane, il a le muscle pour dévorer la neige durcie mais s’éveille vraiment en neige légère.

This is the widest model in Elan’s all-mountain Amphibio series, and it is truly a big-boy ski. Loaded with titanium, it can take on hard snow, but it really comes to life when blasting through softer snow.

ELAN AMPHIBIO 88XTI █████████  ████████

1 3 6 - 8 8 - 1 1 6 30 % 70 %   $$$ 10 % 60 % 30% TIP | 170, 178, 186

Vous ne skiez pas la montagne, vous l’attaquez. Vous voulez un ski assez large pour vous épauler en poudreuse, mais qui ne vous laissera pas tomber une fois de retour en piste.

You don’t just ski the mountain, you attack it. You love to seek out powder stashes and you want a wider ski that can handle that, but you don’t want a ski that wimps out when it returns to the piste.

La femme a une façon unique d’exercer la pression sur son ski, et certaines spécificités en découlent. Pour répondre à ce besoin, le Koa 80 propose une position de fixation plus avancée sur le ski.

Among several features that address a woman’s unique way of pressuring a ski, the Koa 80 is designed with a binding mounting position ahead of where it might be on a comparable men’s ski.

FISCHER KOA 80 POWERRAIL♀ ███████  ███████

1 2 2 - 8 0 - 1 1 0 50 % 50 %   $$ 30 % 70 % TIP | 147, 154, 161, 168

Votre priorité : la polyvalence. Vous cherchez un ski léger mais assoiffé de vitesse qui sera à l’aise autant en neige durcie et en poudreuse que sur le damé, les bosses, et les sous-bois.

Versatility is a priority. You want a ski at home on everything from hard snow to a little powder that can handle groomers, bumps and trees. You like a light ski, but one that can still produce oomph.

Un ski de puissance maniable grâce au rocker en spatule de Head. La conduite coupée combinée à la portance en poudreuse. Résultat : un ski très polyvalent.

This is power skiing made easy by Head’s tip rocker. The ski is a technological mixed bag, where carving dynamics meet powder flotation. The result : a very versatile board.

HEAD REV 85 PRO █████████ ███████ Skieur expert, vous attaquez le terrain comme le fait Ted Ligety, star de slalom géant. Vous voulez un ski capable de s’imposer en neige légère comme en surface durcie.

13 2 - 8 6 -114 (@ 17 7C M ) 50 % 50 %   $$ 50 % 50 % TIP | 163, 170, 177, 184

You’re a hard-charging expert who attacks all terrain like Head’s World Cup GS star Ted Ligety. You want a ski that can positively rip in soft snow and still be able to hold an edge on the hard stuff.


L’une des tendances de l’industrie est d’offrir des skis de femme légers, et l’Absolut Joy mène les troupes. Graphène, carbone, et autres matériaux hyper légers réduisent considérablement son poids.

In an industry-wide trend toward lightweight women’s skis, the Absolut Joy is a leaders of the pack. A core of Graphene, carbon, and other superlight materials trim the Absolut Joy’s weight to an absolute minimum.

HEAD ABSOLUT JOY♀ ██████  ███████

12 8 -7 9 -10 8 (@15 8 C M ) 60 % 40 %   $$* 40 % 60 % TIP | 143, 148, 153, 158, 163, 168

Solide skieuse, vous suivez vos copines partout sur la montagne, mais votre scénario de rêve, c’est de sillonner le damé en taillant aisément d’élégantes courbes.

You’re a solid skier who will go anywhere on the mountain that your friends want to go, but given your choice, smooth, elegant carving on groomers is the central component of your dream ski day.

La construction dotée de titane procure stabilité et vivacité en conduite coupée sur surface durcie. Un puissant ski tout-terrain.

The Ti in the name refers to the titanium in the construction, a design that gives this all-mountain board great stability and energy when carving on harder snow. Power is the name of the game here.

K2 AMP RICTOR 82XTI ████████  █████

1 2 7 - 8 2 - 1 1 2 50 % 50 %   $$$ 30 % 50 % 20% TIP | 163, 170, 177, 184

Skieur expert, vous attaquez la montagne avec la mentalité d’un coureur. Assez polyvalent pour flotter en trafolée, le Amp Rictor XTi brille dans les courbes à longs rayons.

You are an expert who takes on the whole mountain with a race-like, attack mentality. The Amp Rictor XTi has enough versatility to provide flotation in crud, but it is at its best when ripping big, fast arcs.

Le design Hybritech combine la construction à chants droits sous le pied, pour le contrôle, et la Cap en spatule et au talon - parfait pour la trafolée - offrant légèreté en portance.

K2’s Hybritech design, with sidewall construction underfoot and cap construction at the tip and tail, is especially good in crud, providing control underfoot but lightness for flotation in the tip and tail.

K2 AMP 80X ██████  ████████

1 2 5 - 8 0 - 1 0 9 60 % 40 %   $$ 40 % 60 % TIP | 156, 163, 170, 177

Skieur solide, vous essayez un peu de tout sur la montagne mais ne voulez pas fournir trop d’effort. Le AMP 80X propose un terrain d’entente entre facilité et puissance.

You’re a strong skier who wants to try a little bit of everything on the mountain but doesn’t want to be forced to work too hard doing it. The AMP 80X finds a nice middle ground between ease and power.

Le défi des skis tout-terrain : trouver l’équilibre entre la stabilité produite par le poids et la légèreté requise pour flotter. Le noyau i-Core Ti à structure antitorsion, un exemple de bel équilibre.

The great challenge in all-mountain design is finding the balance between the stability that comes with weight and lightness for soft-snow flotation. Nordica’s i-Core Ti torsion construction hits that balance.

NORDICA NRGY 90 ███████  ██████

1 2 6 - 9 0 - 1 1 0 30 % 70 %   $$* 70 % 30% TIP | 161, 169, 177, 185

Vous voulez un ski pour toutes les neiges et tous les terrains. Le NRGy 90 fait les transitions sans hésiter. Imaginez passer de l’autoroute à une route de gravier sans sentir la moindre secousse.

Any snow, any terrain – you need a ski that can do anything. The NRGy 90 makes the transitions without hesitation. Imagine going from a high-speed autoroute right onto a gravel road without feeling jarred.

Comme la plupart des skis Raccoon, Le Boréal, en plus d’être fait à 100 % d’érable québécois, est renforcé d’une lamination de fibre de verre améliorant la rigidité linéaire et en torsion.

Raccoon advertises its skis as made from 100-percent maple, but that’s not quite true. Like most Raccoon models, the Boréal is reinforced with a fiberglass laminate to improve linear and torsional stiffness.

RACCOON LE BORÉAL ███████ ██████

1 3 2 - 8 3 - 1 2 0 50 % 50 %   $$* 30 % 70 % TIP | 171, 178

Solide skieur, vous n’avez pas froid aux yeux et skiez partout – damé, bosses, sous-bois, et parfois la poudreuse en hors-piste. Un design voué au skieur de l’Est cherchant l’allié passe-partout.

You are a strong skier who is game to go anywhere on the mountain – groomers, bumps, trees, and occasional off-piste powder. This is a classic design for a single, do-it-all Eastern ski.

L’Expérience 88 représente une alliance de technologies : large au patin, c’est un ski de conduite coupée, mais son système Air Tip facilite la portance nécessaire en neige profonde.

The Experience 88 represents a technological meeting of the minds. Underfoot is a beefy, carvingoriented ski. But Rossi’s super-light Air Tip facilitates the flotation you need in deep snow.

ROSSIGNOL EXPERIENCE 88 ████████ ███████

1 3 5 - 8 8 - 1 2 4 30 % 70 %   $$* 10 % 70 % 20% TIP | 156, 164, 172, 180, 188

Skieur expert fervent de l’exploration hors-piste, vous voulez un ski attaquant la piste comme un étalon mais flottant en poudreuse tel un papillon. Le 88 fait la transition avec brio.

As an expert skier focusing more on off-piste exploration, you want a ski to charge like a stallion and float like a butterfly. The 88 transitions nicely from on-piste groomers to off-piste powder.

Le Quartz figure dans la série piste de Salomon, mais avec son rocker en spatule et talon et son noyau de bois faible densité, il peut s’aventurer bien au-delà du terrain damé.

Salomon includes the Quartz as part of its on-piste series, but that’s misleading. With tip and tail rocker and a light-density wood core, the ski is built to venture well beyond groomed terrain.

SALOMON QUARTZ♀ ███████  ███████

1 2 8 - 8 3 - 1 1 1 60 % 40 %   $$$ 30 % 70 % TIP/TAIL | 153, 160, 167

Skieuse avancée, peu importe le terrain et les conditions, vous êtes partante. Certains modèles pour elle ne sont pas assez stables pour tailler des courbes en surface durcie. Le Quartz l’est.

You’re a strong skier who will ski any trail and any snow conditions. Some all-mountain women’s skis are too light and floppy to carve on harder stuff, but not the eminently stable Quartz.

Avec son rocker pleine longueur et ses 84 mm au patin, il performe en neige légère et s’avère assez musclé pour tailler de puissantes courbes. Possiblement le plus polyvalent de la gamme.

With its 84mm waist, tip and tail rocker for softer-snow performance yet a muscular midsection for powerful carving, the RTM 84 is quite possible the most versatile Eastern ski in Völkl’s line-up.

VÖLKL RTM 84 ███████  ████████

1 2 9 - 8 4 - 1 1 1 40 % 60 %   $$$ 80 % 20% TIP/TAIL | 166, 171, 176, 181

Skieur avancé, vous préférez le terrain vierge mais savez aussi vous éclater en surfaces durcies. Il peut se piloter à vitesse modérée mais devient vif et réactif quand vous le poussez à fond.

You’re a strong skier who prefers to ski untracked snow where you can find it, but you can still get your kicks on the harder stuff. It’s a ski that can ride easy but can also respond when you push it hard.

La tendance chez les manufacturiers : concevoir des skis pour femmes haute-performance plus légers. Au coeur du mouvement, le Yumi défie toutes les neiges et tous les terrains.

The Yumi is a centerpiece in the growing trend of ski companies seeking to build lighter skis that still deliver high performance for women. All snow, all terrain – the Yumi is designed to take it all on.

VÖLKL YUMI♀ ██████  ████████

Vous parcourez l’ensemble de la montagne et ne voulez pas travailler trop fort pour vos virages. Léger, doté d’un rocker en spatule et d’un flex relativement souple, le Yumi est hyper facile à tourner.

1 2 5 - 8 3 - 1 0 3 40 % 60 %   $$* 20 % 80 % TIP | 147, 154, 161, 168

You want to go all over the mountain, but wherever you go, you don’t want to have to work hard for your turns. Tip rocker, light weight, and relatively soft flex make the Yumi the epitome of an easy-turning ski.


Explorateur / Explorer

© Bruno Long Photography

Un ski large et léger pour flotter en poudreuse, doté de titane lui donnant assez de robustesse pour une polyvalence tout-terrain. En bonus : son design twin-tip pour skier à reculons.

Take a wide, light ski for powder flotation, then throw in a little titanium to boost strength for all-mountain versatility. The twin-tip design is an added bonus for those who like to put it in reverse.

ATOMIC VANTAGE ALIBI ███████ ██████

13 2 - 9 8 -118 (@ 18 0 C M ) 30 % 70 %   $$* 60 % 40% TIP/TAIL | 173, 180, 187

La montagne est un grand terrain de jeu, et vous éclater en neige légère s’avère pour vous la règle d’or. Vous cherchez la légèreté et la facilité – ludique plutôt que musclé.

You’re the kind of skier who looks at the mountain as a kind of playground, where frolicking around in soft snow is the name of the game. Light and easy – playful rather than burly – is what you want.

Conçu autant pour défier la neige durcie que pour flotter dans la neige légère de l’arrière-pays. Super léger, un talon un brin relevé pour fixer des peaux, c’est un explorateur tout-terrain.

The Kabookie is a border-crosser, a ski that can handle hard snow but a ski with a soft-snow, backcountry soul. Super light and with a notched tail to hold climbing skins, this is an all-mountain wanderer.

BLIZZARD KABOOKIE ████████  ████████

1 3 3 - 9 8 - 1 1 8 30 % 70 %   $$* 60 % 40% TIP/TAIL | 166, 173, 180, 187

Votre coeur bat pour l’arrière-pays. Vous enchaînez les descentes sur pistes damées en rêvant à la prochaine tempête, et cherchez le ski qui se démarquera dans la neige fraîche, au-delà des balises.

You live for the backcountry. You’ll keep yourself entertained with a few groomed-trail runs while you wait for a fresh snowstorm, but seeking untracked stashes off-piste is where you want your ski to shine.

Une bête féroce. Avec son noyau de bois et son renfort titanal, le Powertrack 89 est un costaud tout-terrain qui aime passer en mode attaque. Puissance et énergie.

This is a beast let out of the cage. With a word core reinforced with “fibro-metal,” this is an all-mountain monster that loves going into attack mode. Power and energy abound.

DYNASTAR POWERTRACK 89 ████████  ███████

1 2 6 - 8 9 - 1 1 0 30 % 70 %   $$* 60 % 40% TIP/TAIL | 165, 172, 179, 186

Vous voulez un ski offrant des performances optimales et ce, peu importe les conditions. Skieur tout-terrain agressif, vous attaquez tout ; les sous-bois de l’Est comme les bols de l’Ouest.

You want a single ski that can provide maximum performance regardless of the conditions underfoot. You’re an aggressive all-mountain skier who charges down everything from Eastern trees to Western bowls.

Le profil diamant en spatule et talon de la série Spectrum est conçu pour simuler le comportement d’une planche de surf dans l’eau. Ça vous donne une bonne idée de sa vocation.

The Spectrum series’ diamond tip and tail profile is designed to mimic the behavior of a surfboard in the water. That ought to tell you something about where the Spectrum 95’s talents lie.

ELAN SPECTRUM 95 ███████ ██████

1 3 6 - 9 5 - 1 1 1 30 % 70 %   $* 40 % 60% TIP | 173, 180, 187

En trafolée et dans la poudreuse, vous voulez un ski qui déjaugera facilement et qui ne s’enfoncera pas (en neige profonde.) Skieur avancé de l’Est, votre répertoire s’étend au-delà de la piste.

When you get into crud and powder, you want a ski that rises easily to the surface, not one that bashes through the deep stuff. You’re an advanced Eastern skier looking to expand your repertoire beyond the piste.

Avec sa technologie WaveLight, Elan vise à combiner un flex plus souple (super en neige légère) avec de la stabilité (idéale en neige durcie). Impossible ? Elan y parvient pourtant.

Elan’s WaveLight technology aims to combine a softer flex (great for soft snow) with stability (great for hard snow). That might seem a contradiction, but somehow Elan makes it work.

ELAN TWILIGHT 90 ██████ ██████

1 2 9 - 9 0 - 1 1 4 50 % 50 %   $* 60 % 40% TIP-TAIL | 155, 164, 173

Elan s’efforce de produire des skis pour dames « plus légers qu’un sac à main. » Vous appréciez la manœuvrabilité en neige molle, et c’est en plein ce que le Twilight 90 vous propose.

Elan has been on a push to produce skis that, as the company puts it, are “lighter than a woman’s purse.” You appreciate a ski that’s maneuverable in soft snow, and that is where the Twilight 90 delivers.

Avec son noyau de bois combiné à la légèreté du système Air Tec Ti aux zones stratégiques, le Motive 95 Ti défie avec efficacité la piste comme la poudreuse hors-piste.

With its combination of woodcore construction where needed and Air Tec Ti lightness in the right places, the Motive 95 Ti tackles on-piste terrain and off-piste powder with equal proficiency.

FISCHER MOTIVE 95 TI ████████ ███████

1 3 2 - 9 5 - 1 2 2 30 % 70 %   $$$ 60 % 40% TIP | 168, 174, 180, 186

Skieur avancé ou expert, vous cherchez un ski qui répondra à la pression exercée. Relativement rigide, le Motive 95 Ti est heureux quand on le pousse à fond à vitesse élevée.

You’re an advanced to expert skier who wants a board that will respond when you apply pressure. The Motive 95 Ti is a fairly stiff ski that is happiest when pushed hard at higher speeds.

Un ski tout-terrain polyvalent. Les skis d’une telle largeur sont souvent à l’aise qu’en neige légère, mais grâce au profil ERA 3.0, le Rev 98 performe aussi en piste.

The Rev 98 is an all-mountain ski in big-mountain ski clothing. A ski this wide is often at home only in softer snow, but with Head’s ERA 3.0 profile, the Rev 98 shows surprising frontside skill.

HEAD REV 98 ████████  ███████

13 8 - 9 9 -12 4 (@ 17 7C M ) 30 % 70 %   $$* 40 % 60% TIP | 163, 170, 177, 184

Rien ne vous rend plus heureux que de flotter en poudreuse. Vos besoins : un ski brillant en neige profonde mais qui sait aussi vous épauler quand vous regagnez le terrain balisé.

Nothing floats your boat like, well, floating in a sea of powder. A ski with deep-snow talent is your need. But every boat must come into the harbor at some time, and you want a ski still at home on lift-serviced trails.

La technologie TTS de Head propose « un insert élastomère pour un meilleur contrôle des vibrations. » Traduction : un superbe allié conçu pour la neige légère.

More techno-speak from Head : Its TTS technology features “an elastomeric inlay for vibration control.” Sounds complicated, but what it means in simple terms : a wonderfully damp, soft-snow ski.

HEAD VENTURI ████████  ██████

14 0 - 9 5 -12 6 (@18 1C M ) 30 % 70 %   $ 40 % 60% TIP/TAIL | 161, 171, 181, 191

Vous sillonnez les pistes mais rêvez à une journée de poudreuse. Le Venturi tient la route sur le damé et les bosses mais c’est sous 20 cm de neige profonde qu’il s’anime vraiment.

You bop around lift-serviced trails as a way of biding time in hopes of a powder day. The Venturi can handle groomers and moguls just fine, but when the snow is at least 20cm deep the ski really thrives.

Head le qualifie de « mollo », mais c’est une fois à l’attaque qu’il déploie son plein potentiel. Son noyau de bois renforcé de couches de Graphène lui permet aussi de flotter en toute légèreté.

While Head bills this as an “easy going” ski, don’t be fooled. With its wood core stiffened by layers of Graphene, the Great Joy can be light and floaty, but it is at heart a ski that performs best when on the attack.

HEAD GREAT JOY♀ ████████  ██████

Adepte de poudreuse, vous skiez en neige profonde comme une rapide tailleuse de courbes. Il est rare qu’un ski de poudreuse si léger soit aussi dynamique et stable en courbes.

14 0 - 9 8 -12 3 (@16 3 C M) 40 % 60 %   $* 60 % 40% TIP | 153, 158, 163, 168, 173

You’re a powder girl who skis the deep stuff like a carver girl. That makes you, well, a charger girl. Rare is the powder ski that can produce this kind of turning stability and animation at this skimpy weight.


Un ski à la double personnalité : tailleur de courbes grâce au métal laminé (surprenant pour un ski si large), tandis que son rocker en spatule lui permet de flotter en poudreuse, où il excelle vraiment.

The Annex 98 has a dual personality. Metal in the construction means surprising carving talent for this wide a ski, while a rockered tip produces float in the soft snow where the ski really shines.

K2 ANNEX 98 ██████  ████████

1 3 1 - 9 8 - 1 1 9 60 % 40 %   $$* 30 % 40 % 30% TIP | 170, 177, 184

Skieur expert, votre cœur bat pour les journées de poudreuse, mais vous êtes quand même partant si la montagne vous réserve que du damé et des bosses.

You’re an expert who lives for soft-snow days, but you don’t want to have to stay home twiddling your thumbs if groomers and bumps are what the mountain has in store for the day.

Les skis larges de neige profonde ont souvent un flex plus souple. Le métal ajouté au NRGy 100 lui procure la rigidité pour tailler des courbes dans toutes les conditions de neige.

Wide skis for deeper snow are often built with a softer flex, but Nordica throws a little metal into the NRGy 100 to give the ski extra rigidity to help carving in any snow type.

NORDICA NRGY 100 ████████  ██████

1 3 6 - 1 0 0 - 1 2 0 20 % 80 %   $$* 50 % 50% TIP | 161, 169, 177, 185

Vous attaquez la poudreuse et la trafolée avec un style pistard tailleur de courbes. Le NRGy 100 se comporte comme un ski de super-G mais sur un parcours de course en neige légère.

Powder and crud bring a smile to your face, but you want to attack them with a carving, charging, on-piste style. The NRGy 100 behaves like a super-G ski on a soft-snow racecourse.

À quoi sert la construction Energy Ca Wi-core ? À produire un ski 25 % plus léger. Résultat final : portance et maniabilité remarquables, sans sacrifier de stabilité.

Some like it light, and Nordica’s Energy Ca Wi-core construction results in a ski-weight reduction of 25 percent. That means great flotation and maneuverability without sacrificing stability.

NORDICA NEMESIS♀ ███████  ███████

1 3 4 - 9 8 - 1 1 8 30 % 70 %   $$* 60 % 40% TIP | 153, 161, 169, 177

Vous sillonnez toute de la montagne mais préférez les zones moins fréquentées – terrain pentu, neige profonde, sous-bois. Le Nemesis parcourt les surfaces durcies mais excelle en neige légère.

Sure you ski everywhere and anywhere on the mountain. But you find true happiness in less-traveled places – the steep, the deep, the trees. The Nemesis can handle hardpack, but it excels in the softer stuff.

Avec son patin plus large et son rocker en spatule, l’Empreinte est voué à la neige légère et profonde. Mais grâce à sa ligne de cotes généreuse, il peut tailler des courbes en neige durcie.

With its wider waist and rockered tip, the Empreinte is clearly a ski that is most at home in softer, deeper snow. But Raccoon has thrown in a big sidecut – a 47mm tip-to-waist taper – for firm-snow carving.

RACCOON L’EMPREINTE ███████  ███████

1 3 7 - 9 0 - 1 2 5 40 % 60 %   $$* 70 % 30% TIP | 171, 178

Partageant votre temps entre la piste et l’exploration hors-piste, vous skiez aussi dans l’Ouest deux fois l’an. Vous cherchez un ski qui conviendra aussi à ce type de terrain et de conditions.

You spend your time almost evenly divided between the piste and off-piste exploration. You make one or two Western trips every year, and you want a ski that will also work for you in Western snow and terrain.

Selon Raccoon, un ski « destiné aux skieurs souhaitant évoluer en sous-bois. » La largeur au patin procure la portance et une ligne de cotes ample assure la maniabilité en zones plus étroites.

Raccoon introduced the Grand-Duc last year as a ski for “skiers wishing to evolve through the woods.” The wide waist provides flotation, while the ample sidecut aids maneuverability in tight spots.

RACCOON GRAND-DUC ████████ ██████

1 3 8 - 1 0 0 - 1 1 5 40 % 60 %   $$$* 50 % 50% TIP | 178

Vous sillonnez les pistes de Tremblant ou du Massif mais votre esprit s’éveille quand il neige et que vous partez en hors-piste. Vous cherchez l’équilibre entre un ski tout-terrain et de poudreuse.

You might cruise the open trails of Tremblant or Le Massif, but your spirit soars when you can head off-piste. You want a board that finds a good balance between all-mountain ski and powder ski.

Version féminine allégée du Sin 7, le Saffron 7 bénéficie de l’Air Tip et du Powder Turn Rocker, des technologies parlant d’elles-mêmes. Conçu pour les virages aisés en neige légère.

The Saffron 7 is the Sin 7’s soul sister, a women’s version of a lightweight, powder-friendly board. Air Tip and Powder Turn Rocker are technologies that speak for themselves, designed for light, soft-snow turning.

ROSSIGNOL SAFFRON 7♀ ██████ ███████

1 2 8 - 9 8 - 1 1 8 30 % 70 %   $* 40 % 60% TIP/TAIL | 162, 170, 178

Fidèle au poste 20 minutes avant l’ouverture officielle des remontées, vous êtes une inconditionnelle des premières traces. Votre priorité : la flottaison en poudreuse et en trafolée.

You’re at the resort 20 minutes before the lifts open on a powder morning, because nothing makes your ski day like a run of fresh tracks. Flotation in powder and crud is a high priority.

La spatule en nid d’abeille et le rocker en spatule et patin suggèrent un ski hors-piste, mais son noyau 100 % bois et le cambre sous le pied (pour la conduite coupée) offre polyvalence sur piste.

In Salomon’s shorthand, Q stands for quest. The Honey Comb tip and tip and tail rocker suggest an off-piste ski, but a wood core and carve-oriented camber underfoot assure on-piste versatility.

SALOMON Q-98 ███████  ███████

13 4 - 9 7-12 0 (@18 0 C M ) 30 % 70 %   $$* 50 % 50% TIP/TAIL | 164, 172, 180, 188

Il n’y a pas si longtemps, l’idée qu’un ski présentant 100 mm au patin pourrait tailler des courbes était absurde. Le Q-98 déploie son plein potentiel en neige profonde mais s’en sort très bien en piste.

Not long ago, the idea of a ski with a waist of almost 100 millimeters being able to carve hard snow was an absurdity. The Q-98 might be best in deeper snow, but it’s no fish out of water on frontside terrain.

BMT pour Big Mountain Touring. Avec un point d’attache pour les peaux, il est conçu pour les ascensions hors-piste. Le poids léger facilite la montée et le noyau de bois assure stabilité en descente.

BMT stands for Big Mountain Touring, and the ski is designed to hold climbing skins for off-piste excursions. Light weight helps climbing, but a woodcore construction assures stability when descending.

VÖLKL V-WORKS BMT 94 ████████  ██████

1 2 2 - 9 4 - 1 1 2 30 % 70 %   $$$$* 50 % 50% TIP/TAIL | 166, 176, 186

Votre terrain de prédilection : le plus loin possible des remontées. Sans vouloir une mauviette en neige durcie, votre priorité est de trouver un allié performant pour vos périples dans l’arrière pays.

The farther away from lift-serviced terrain that you can get, the happier you are. You don’t want a ski that’s a complete wimp on frontside hard stuff, but you prioritize performance for an all-day backcountry outing.

L’un des meilleurs skis chez Völkl depuis un certain temps, en version améliorée. Un rocker pleine longueur, du titane et une allure de course – pensez puissance en poudreuse.

The Aura has been one of Völkl’s top women’s models for a while, but the company is trying to make a good thing better. Full rocker with metal and mid-ski race-style construction – think power for powder.

Le pied pesant, la plupart des skis de femmes sont trop légers pour vous. Vous chargez la neige profonde et zigzaguez à travers les arbres, larguant les gars, occupés à reprendre leur souffle.

VÖLKL AURA♀ ████████  ███████

1 3 2 - 1 0 0 - 1 1 8 30 % 70 %   $$* 50 % 50% TIP/TAIL | 156, 163, 170

You’re a hard charger who finds most women’s skis just a little to feathery for the speeds you like to push. When you rip up deep snow and launch through the trees, you leave the guys behind you gasping for breath.


par/by l’AMSC/CSIA

Information Inscription / To Register

CONSEIL DE SKI SKI TIP

Quand la visibilité est nulle… I Can’t See my Skis…

SNOWPRO.COM

T: 1-800-811-6428/514-748-2648

A

vez-vous déjà expérimenté une journée blanche ? Vous savez, une météo qui vous empêche de voir les spatules de vos skis, ou encore, la piste devant vous ? Même sur un terrain où vous vous sentez parfaitement à l’aise, où vous skiez fréquemment et que vous maîtrisez bien, il est possible que vous vous sentiez déséquilibré et tendu.

H

ave you ever had a flat-light ski day ? You know the one where you can’t see the tips of your skis, let alone the terrain ahead. Even on terrain you are completely comfortable with, on a run that you ski every day and is well within your ability, you can still find yourself feeling unbalanced and apprehensive.

Ironie du sort : lors d’une journée de séance-photos, je me suis retrouvé dans cette même situation en compagnie de quelquesuns de mes collègues. En réalité, on compte beaucoup moins de journées ensoleillées au cours d’une saison que de journées blanches, nuageuses ou brumeuses. Voici ce que nous avons fait pour nous aider à mesurer notre vitesse et le terrain :

Bilingual

Il est préférable de skier plus lentement que trop rapidement. Assurez-vous de faire tourner vos skis en travers de la pente. Bilingual - reverse Adopter une position plus basse et équilibrée et effectuer des virages plus courts sont d’excellentes tactiques. 30 | skipresse 

English tag

English tag - reverse

Ironically, on a day scheduled for a photo shoot, myself and a few of my collegues found ourselves in this exact situation. In reality, the number of bluebird ski days in a season can be far less than days with flat light, clouds or fog. Here’s what we did to help gauge our speed and the terrain :

1

It’s better to go a bit too slow than too fast. Ensure your skis turn across the slope. A lower, more stable stance and shorter turns are great tactics. www.skipresse.com


© Martin Olson

2 Skier en bordure des arbres aide à voir le terrain et aide à ressentir votre vitesse globale.

Ski alongside trees if possible to help see the terrain and also help sense your overall speed.

Skiez avec un ami à qui vous faites confiance. Skiez juste derrière lui et légèrement sur le côté. Vous pourrez ainsi voir comment il s’adapte au terrain.

Ski with friends whom you trust, ski just a bit behind them and off to the side. You will be able to see how they adjust to the terrain.

3

Traînez votre bâton extérieur pendant le virage ; ceci vous aidera à demeurer au milieu du ski extérieur.

Drag your outside pole through most of the turn ; this will keep you in the middle of the outside ski.

4

Comme nous le savons tous, skier avec hésitation engendre une sensation de rigidité, une position en recul et potentiellement sur le ski intérieur. Essayez de skier de façon agressive, mais plus lente qu’à l’habitude afin de pallier au manque de visibilité. www.skipresse.com

As we all know, skiing tentatively will ultimately result in feeling rigid, leaning back and potentially on the inside ski. Overall, try to ski aggressively, but slower than usual to compensate for the lack of visibility. skipresse | 31 Toronto Snow Show Half Page Vertical Ads.indd 2

2014-09-02 12:11:18 PM


par/by Mari-Jo Lamarche

REVUE DE PRODUITS PRODUCT HIGHLIGHTS

PEAK PERFORMANCE Manteau Supreme Turin Jacket

ARC’TERYX Manteau Andessa Jacket

Redéfinir la performance. Le Supreme Turin est doté de la membrane Dermizax NX® respirante, imperméable, et résistant au vent. S’étirant en quatre directions, elle permet une liberté de mouvement optimale. Jumelée à l’isolant Thermo°Cool® et à des panneaux en duvet, un allié stylé qui vous protègera des conditions frigides.

Conçu pour le ski en station, le manteau Andessa propose des matériaux hyper high-tech – tissu GORE-TEX®, duvet d’oie (tronc et bras), isolant synthétique aux régions sujettes à l’humidité – et de subtils détails – capuchon isolant s’adaptant au mouvement de la tête, jupe pare-neige amovible et fermeture éclair résistant à l’eau.

Redefining performance. The Supreme Turin Jacket features the light Dermizax NX® membrane, a waterproof/windproof four-way stretch outer material that shows terrific breathability and great range of motion. Using Thermo°Cool® insulation and down panels, this elegant champ will keep you warm no matter how frigid it gets.

Goodbye, chills. Made for resort skiing, the Andessa jacket combines high-end materials – GORE-TEX® fabric, down insulation at the core and arms, and synthetic insulation in areas prone to moisture – and striking details like an insulated hood that rotates with your head, water-resistant front zip and a removable snowskirt.

850 $ ARC’TERYX Pantalons Morra Pants Avec sa membrane GORE-TEX® imperméable, coupe-vent, et respirante, le Morra s’avère un pantalon très polyvalent. Isolé, il vous gardera au chaud et au sec, même lors des vagues de froid glacial. Léger et robuste, il présente aussi un tissu préformé aux genoux et fessier, des coutures scellées, et des fentes d’aération en maille. Keep calm and embrace the cold. The insulated Morra pants will keep you warm, dry, and comfy, no matter what. Featuring a windproof, waterproof, breathable GORE-TEX® membrane, fully taped seams, articulated knees and seat, mesh-lined vents, and low-rise cut, these are versatile and light pants, yet durable and warm.

500 $

900 $ PEAK PERFORMANCE Pantalons Supreme Meribel Pants Grâce à l’isolant AeroTherm « procurant jusqu’à huit fois plus de performance thermale que n’importe quel autre matériau au monde », selon Peak Performance, les Supreme Meribel brillent quand les conditions se corsent. Parmi la foule de spécificités techno figure la performante membrane Dermizax NX®, respirante, souple et extensible. Thanks to AeroTherm insulation “that offers up to eight times better thermal performance than any other material in the world,” according to Peak Performance, the Supreme Meribel pants shine when conditions get challenging. Among many clever details, they feature the Dermizax NX® membrane, a highly breathable and stretchy fabric.

450 $

HELLY HANSEN Manteau Stella Storm Jacket Chargement de particularités high-tech en cours…veuillez patienter. Le Stella Storm affiche un tissu extensible deux couches favorisant l’amplitude de mouvement, la technologie novatrice H²Flow – un régulateur de température corporelle s’adaptant aux conditions changeantes – et l’isolant PrimaLoft® vous gardant au chaud. Combinez-le à l’un des pantalons compatibles, et obtenez l’ultime tenue tout-terrain. Techy features loading... please wait. With a two-layer stretchy fabric, new H²Flow system – a technology that manages body temperature in various conditions – and PrimaLoft® insulation for warmth, the Stella Storm sure delivers. Mix and match with Fusion-compatible pants to create your ultimate all-mountain outfit.

400 $ 32 | skipresse

HELLY HANSEN Pantalons Switch Cargo Pants Un look mollo avide de performances. Le Switch Cargo, un pantalon isolé tout-terrain imperméable et respirant est doté de jambes et de genoux préformés, pour une mobilité optimale, d’une fermetures éclair à l’intérieur des cuisses pour l’aération, d’un tissu extensible souple, et d’une coupe semi-évasée à taille basse. Not just a pretty face. The Switch Cargo pants are all-mountain insulated, waterproof and breathable, with articulated legs and knees for freedom of movement, a soft stretchy fabric for superior comfort, and inner thigh zippers for efficient venting. The low-rise boot cut makes for a sharp and flattering feminine fit.

225 $

www.skipresse.com


MOUNTAIN HARDWEAR Manteau Torsun Jacket Le secret, c’est la coquille…et le prix! Conçue pour la randonnée alpine, une coquille souples trois plis, légère, mince, dotée d’un matériau souple ne limitant pas le mouvement. Et grâce à sa membrane imperrespirante Dry.Q™ Elite, le Torsun n’hésite pas à foncer, même quand les températures chutent et que le vent se lève. It’s all about the shell…and the price! Designed for alpine touring, this three-layer shell is light, thin, and allows excellent range of movement. Designed with the Dry.Q™ Elite waterproofbreathable membrane, the Torsun won’t back down, even when the temperatures drop and the wind picks up.

380 $

MOUNTAIN HARDWEAR Pantalons Returnia Pants Soyons honnêtes, nos hivers sont froids. Mais grâce à l’isolant synthétique Thermal.Q de Mountain Hardwear, plus besoin de rester à la maison quand le mercure dégringole. Imperméable, coupe-vent, isolé, le Returnia saura vous garder au chaud. Un pantalon fiable pour celles ne bénéficiant pas d’un budget illimité. Let’s face it, Eastern winters are cold. But thanks to Mountain Hardwear’s Thermal.Q™ synthetic insulation and a waterproof/ windproof material, forget about skipping skiing days because of chilly temperatures. The Returnia pants will keep you warm without breaking the bank.

200 $

COLUMBIA Manteau Platinum 860 Jacket « Comme une veste en duvet gonflée aux stéroïdes, mais légale », selon Columbia. Avec un isolant synthétique, un duvet d’oie et sa doublure réfléchissant la chaleur corporelle même dans des conditions humides, le Platinum 860 procure une chaleur optimale. Tissu extérieur imperméable au look scintillant, capuchon, et coupe féminine. “It’s like a down jacket on steroids, but it’s legal,” says Columbia. With synthetic insulation, goose down and a waterproof X2 Omni-heat lining that enhances body temperature, even in damp conditions, the Platinum 860 provides serious heat. Its shiny outer shell, hood, and flattering fit make for a super hot look.

240 $ www.skipresse.com

skipresse | 33


par/by Emilie Corriveau

CHASSEUR D’IMAGES IMAGE HUNTER

le meilleur

ski dans l’est.

O

P

Ce talent pour rendre la splendeur de l’hiver québécois, Benjamin le tient probablement de ses origines. Né à Québec, il a grandi à Baie-Comeau au sein d’une

It may well be that this talent for portraying the splendour of a Québec winter comes from his roots. Born in Québec City, he grew up in Baie-Comeau in a family for which skiing and mountains were a passion. He was strapped onto his first skis at

n dit souvent des photographies de Benjamin Gagnon qu’elles ressemblent à des toiles. Lumineuses, rehaussant la beauté naturelle des paysages, ses œuvres ont effectivement quelque chose de très pictural. Le genre d’images qu’on encadre et qu’on place bien en vue sur les murs plutôt que de se contenter de les regarder dans les magazines.

www.chic-chac.ca info@chic-chac.ca

34 | skipresse 

famille qui se passionnait pour le ski et la montagne. Dès l’âge de deux ans, il a chaussé ses premières planches… À dix ans, il était déjà un skieur bien aguerri.

eople often say that Benjamin Gagnon’s photo images look like paintings. Luminous, enhancing the natural beauty of the countryside . . . his works do have something very painterly about them. They’re the kind of images you frame and hang where they’ll be seen on the walls rather than just looked at in magazines. the age of two. At the age of 10, he was already a seasoned skier. But while he always liked skiing, Benjamin never had the makings of a traditional, on-piste skier. “What I liked when I was young was being free in the ski area www.skipresse.com


www.chic-chac.ca

le meilleur ski dans l’est.

Mais même s’il a toujours aimé la descente, Benjamin n’a jamais eu l’étoffe d’un skieur traditionnel. « Moi ce que j’aimais quand j’étais jeune, c’était être libre dans la station et me promener dans les bois », raconte-t-il. Très attiré par la planche à neige, il n’a pas fallu longtemps à Benjamin pour troquer ses skis pour une Black Snow Legend. C’est d’ailleurs sur celle-ci qu’adolescent, il s’est mis à délaisser les pistes pour traquer les vastes espaces et les champs de poudreuse. www.skipresse.com

and heading off through the woods,” he recounts. He was very attracted to snowboarding and it didn’t take him long to swap his skis for a Black Snow Legend. It was on that board that the teen started leaving behind the trails to take to the wide-open spaces and powder fields. skipresse | 35

info@chic-chac.ca


« La photographie, c’est une passion qui est vraiment ancrée en moi. » - Benjamin Gagnon


“Photography is a passion that’s really part of who I am.” - Benjamin Gagnon


De planchiste amateur à photographe professionnel Même si c’était surtout des paysages enneigés qu’il avait dans le cœur et dans la tête à cette époque, c’est vers l’infographie que le jeune homme s’est tourné lorsqu’est venu le temps de choisir un métier. « La dualité entre le sport et l’art a toujours été présente dans ma vie. J’aimais l’art, mais j’étais bon en sports. Je faisais du basket, du rafting, de la motoneige, etc. » Rapidement, il s’est retrouvé à travailler dans le merveilleux monde de l’image. Souvent déçu des clichés avec lesquels il devait œuvrer, Benjamin a décidé de prendre le taureau par les cornes et de se mettre lui-même à la photographie. « Je me suis équipé pour m’auto-suffire. J’ai taponné longtemps par moi-même puis, j’ai commencé à travailler au Massif en 2007 (comme coordonnateur Marketing et Multimédia). C’est là que j’ai eu la chance de développer plus en profondeur la photographie », précise-t-il. De retour sur skis depuis quelques années, c’est pour son propre compte que travaille aujourd’hui Benjamin. S’il fait un peu de photo de kayak l’été, c’est surtout ses clichés de ski et de paysages hivernaux qui lui permettent de mener sa barque. Mais malgré sa renommée grandissante, même si ce n’est pas l’envie qui manque de se consacrer uniquement à la photographie, l’artiste doit accepter plusieurs contrats d’infographie pour gagner sa vie. « L’affaire, c’est que j’aime beaucoup photog raphier des passionnés de montagne qui ne sont pas nécessairement des athlètes professionnels.

J’aime rencontrer ces gens-là, j’aime me retrouver en plein-air avec eux. J’aime les photographier, parce que je suis fier de ce qu’ils sont et de ce qu’on a à offrir aussi comme produit de ski au Québec. Ce n’est pas nécessairement ce que cherche l’industrie du ski. Les photos que je vends mettent surtout le paysage en valeur, parce que les skieurs qui sont dedans souvent ne sont pas ou peu connus du public. » Pour faire partager sa passion, en compagnie du skieur Michel Bisson, Benjamin a mis sur pied le site web powow.ca . Celui-ci traite exclusivement de poudreuse et a pour objectif de stimuler le milieu du freeride au Québec. Le site n’en est qu’à ses débuts, mais ses fondateurs ont bon espoir de le voir prendre de l’ampleur et devenir un outil prisé des amateurs de poudreuse québécoise ! Même si les temps ne sont pas toujours faciles – Benjamin répète souvent qu’il « survit » de son art – ce n’est pas demain la veille que l’artiste cessera de faire des clichés en montagne. Ses bons coups, notamment des publications dans plusieurs magazines comme le SBC Skier, Ski Canada, Around the World et le National Geographic, le rassurent quant à ses choix. « C’est une passion qui est vraiment ancrée en moi, conclut-il. Ça me permet de m’exprimer artistiquement et de me dépasser au plan créatif tout en vivant mon amour du plein air. Ça compte beaucoup pour moi. Ça fait partie de mes valeurs. Je ne vois pas comment je pourrais faire sans maintenant, et je vais travailler très fort pour continuer à évoluer là-dedans. »

From amateur snowboarder to professional photographer While snowy landscapes played in his heart and head in those days, he turned to computer graphics when it came time to choose a trade. “A duality between spor ts and art has always been a factor in my life. I liked ar t, but I was good at sports. I liked basketball, rafting, snowmobiling…” He soon found himself working in the wonderful world of the image. Often becoming disappointed by the shots he had to work with, Benjamin decided to take the bull by the horns and get into photography himself. “I equipped myself to be self-sufficient. For quite a while I did it on my own, and then I started working at Le Massif in 2007 (as Marketing and Multimedia Coordinator). That’s where I had the opportunity to develop my photography in more depth,” he says. Back on skis for the past several years, Benjamin now works for himself. He does a small amount of kayak photography in summer, but it’s his shots of skiing and of winter landscapes that really allow him to earn a living. In spite of his growing reput at ion, however, and even though he’d like to devote himself exclusively to photography, the artist is forced to accept several computergraphics contracts a year to round out his income. “The thing is, I like to take pictures of mountain lovers who are not necessarily professional athletes. I like

meeting them. I like being outdoors with them. I like taking photographs of them, because I’m proud of what they are and of what we have to offer in terms of skiing in Québec. But it’s not necessarily what the ski industry is looking for. The photos I sell mainly feature the landscape, because the skiers in them are often unknown, or barely known, to the general public,” he continues. To share his passion, Benjamin, along with skier Michel Bisson, has created a website called powow.ca. It is all about powder and its goal is to stimulate the freeride scene in Québec. T he website is just getting underway, but its creators hope to see it take off and become a highly valued tool for Québec powder hounds. Even though times are not always easy—Benjamin often mentions that he “survives” through his art—he won’t be abandoning is mountain photography any time soon. His successes, particularly shots published in magazines such as SBC Skier, Ski Canada, Around the World and the National Geographic, reassure him that he has made a good choice. “It’s a passion that’s really part of who I am,” he concludes. “It lets me express myself artistically and excel creatively while living my love for the outdoors. It means a lot to me. It’s part of my values. I don’t see how I could do without it now, and I’m going to work very hard to continue to evolve within it.”

benjamingagnonphoto.com 38 | skipresse

www.skipresse.com


SKIEURS RECHERCHÉS

SKIERS WANTED

! s u o v z e v Inscri Sign up !

Mathilde, 12 ans/years old Lymphome non hodgkinien anaplasique Non-Hodgkin lymphoma

5-7 DÉCEMBRE/DECEMBER 2014 L’ÉVÉNEMENT À VIVRE EN ÉQUIPE CET HIVER THIS WINTER’S TEAM EVENT PAR EXCELLENCE

JOIGNEZ-VOUS À LA CAUSE/SUPPORT THE CAUSE 24HTREMBLANT.COM

AG E N C E


par/by Emilie Corriveau

DESTINATION TRAVEL

The D

Canyons I

ans les magazines voués aux sports de glisse comme Skipresse, il arrive que les journalistes qui signent les textes soient aussi expérimentés sur leurs planches que sur un clavier. Dans mon cas, c’est différent. Skieuse depuis la petite enfance, j’ai toujours apprécié dévaler les pentes, mais de façon tranquille, pour m’amuser et prendre l’air. L’écriture, par contre, j’en ai fait mon métier.

n skiing and snowboarding magazines like Skipresse, the articles tend to bear the bylines of journalists who may be more seasoned on the slopes than on the keyboard. In my case, however, the opposite is true. I’ve been skiing since I was little and have always enjoyed heading down the hills, but peacefully and calmly, to enjoy myself and get some fresh air. Writing, on the other hand is my trade and my passion.

Aussi, quand on m’a laissé savoir au printemps dernier que j’avais été choisie pour participer à un voyage de presse collectif au Utah, l’angoisse s’est rapidement mêlée à mon euphorie. J’avais skié les Rocheuses canadiennes et les Alpes françaises, suisses et italiennes, mais malgré tout, j’avais peur d’emmerder les pro-skieurs avec mon talent pour la descente pas mal moins aiguisé que pour les mots.

So when I was informed last spring that I’d been chosen to participate in a group press trip to Utah, anxiety rapidly mixed with euphoria. I had skied the Canadian Rockies and the French, Swiss and Italian Alps, but I was worried about annoying the pro skiers because of my skill level… which, let’s just say, is far below my skill with words.

Chicken, mais pas poule mouillée, j’ai pris mon courage à deux mains, mes skis, mes bottes et mes bâtons et je me suis envolée pour l’Utah, direction The Canyons, à une quarantaine de minutes de Salt Lake City.

Arrivée à destination, je n’ai plus douté d’avoir fait le bon choix. La montagne semblait prometteuse, l’air était clément et le soleil de la partie. J’ai profité des derniers rayons de la journée sur une terrasse au bas des pentes, puis préparé mon matériel pour le lendemain. À l’agenda figurait une leçon de ski. Pas très emballée à l’idée de me retrouver entre les mains d’un instructeur zélé, mon désir de découvrir la montagne, lui, était tout de même pressant. Je me suis donc lancée dans cette journée avec bonne humeur et ai fait quelques incantations pour que mon retour sur les bancs d’école s’avère heureux.

Feeling somewhat like a chicken— but no lame duck —I took my courage in hand, along with my skis, boots and poles, and took off for Utah, or more

specifically, The Canyons, about 40 minutes from Salt Lake City.

Arriving at my destination, I decided I had made the right decision. The mountain looked promising, the air was mild, and the sun was shining. I took advantage of the day’s last rays on a terrace at the base of the slopes and then prepared my gear for the next day.

Canyons Élévation à la base Sommet Dénivelé Pistes 10 % Terrain skiable pistes remontées parcs à neige Heures d’opération

40 | skipresse

2073 m

Base elevation

3045 m 972 m

Summit Vertical drop

44 %

4 000 acres 183 19 3 9H à 16H

Runs

46 %

Skiable terrain trails lifts snow parks Hours

www.skipresse.com


PLUS D

25

Il faut croire que mes prières ont été entendues, puisque je me suis retrouvée jumelée à Steven Parker, soit le meilleur instructeur de la montagne cette année-là (ce n’est pas moi qui le dis, mais bien le prix qu’il a reçu de la Professionnal Ski Instructors of America). Si par son look un peu bohème et son vocabulaire coloré, il laissait déjà augurer que les heures passées en sa compagnie ne seraient pas banales, j’étais loin de me douter que sa rencontre allait changer ma vie. Et pourtant, c’est bien ce qu’elle fit.

E

ans R RE SE

VI C

À

V OT

E

DEP

UI S

The day’s agenda included a ski lesson. I wasn’t thrilled with the idea of finding myself in the hands of a fierce instructor, but I still really wanted to discover the mountain. So I launched myself into the day in good spirits and muttered a few incantations to ensure that the experience of returning to school would be a happy one. AIGUISAGE, CIRAGE haute performance

99$

LA BOUTIQUE SPÉCIALISÉE © Vail Resorts

À QUÉBEC

Pour mettre la table, Steven m’a fait comprendre qu’il n’y avait jamais de journée moche aux Canyons. « Si la montagne était une horloge, on pourrait skier de neuf heures à trois heures. On y trouve vraiment de tout : des sous-bois faciles, des sous-bois difficiles, des bosses, des pentes tranquilles et des accès à l’arrière-pays. Même lors d’une journée très occupée, les extrémités ne sont pas très fréquentées. Alors peu importe ce qu’on a envie de faire, il y a toujours la possibilité de le faire. » Puis, dès les premières descentes, Steven s’est attaqué à mon attitude. Alors que je venais tout juste de lui dire que j’avais toujours détesté les bosses, il a décidé de m’entraîner sur une pente où se dressait un immense champ de monticules. Un brin maussade, je me suis livrée à la descente avec pessimisme. Loin de m’abandonner à mon malheur, www.skipresse.com

It would appear that my prayers were answered, because I was teamed up with Steven Parker, the best instructor on the mountain that year. Don’t take my word for it – he has been nationally recognized by the Professional Ski Instructors of America. While he looked like a bit of a ski bum and his vocabulary was—ahem—colourful, leading me to believe that time spent with him would be anything but humdrum, I certainly didn’t expect that meeting him would change my life. Yet that’s what happened. To set the scene, Steven got me to understand that there was never a bad day at the Canyons : “If Canyons were a clock, you could ski from 9 o’clock to 3 o’clock. And there’s a lot of everything there : easy trees, hard trees, moguls, cruiser runs, great access to the backcountry. What’s wonderful about it is that even on a busy, busy day, it doesn’t get crowded at the extremes. So whatever your pleasure is that day, there is great skiing.” Then, starting with the very first run, Steven began attacking my attitude. I had just told him that I had always hated bumps, so he decided to take me to a slope that was just a huge field of moguls. skipresse | 41

www.performancebegin.com 3688, de l’Hétrière, Québec •

418 877-4018


Steven a plutôt fait usage de sa magie. Par des exercices divers, il a pris le temps de m’enseigner comment être à l’écoute de mon corps pour être ensuite capable de me positionner pour apprécier tout type de terrain (en gros, il s’est appuyé sur les grandes lignes de la technique « terrain-base teaching », laquelle est utilisée par les instructeurs de Canyons, mais y a ajouté pas mal de sa sauce). Il m’a demandé de saluer les arbres en criant « bonjour » lorsque je les croisais. Ridicule, mais ô combien efficace !

Après le choc des bosses, on a pu se mettre à skier autre chose. Des pentes vertigineuses, des sous-bois escarpés… et quelques fois aussi, des pistes tout simplement plaisantes pour la poudreuse et la vue qu’elles avaient à offrir. Au bout de quelques jours passés avec Steven, j’avais trouvé en moi toute la confiance nécessaire pour aborder les terrains qui m’apparaissaient d’ordinaire un peu hostiles. Malgré tous les cours de ski que j’avais pu suivre, seul Steven était parvenu à me faire apprécier la descente sur tous types de terrain. Sans crier gare, il avait réussi à tailler une place entre mes deux oreilles et à faire entendre sa voix même lorsque je skiais seule…

« C ’est un peu embar rassant de cr ier BONJOUR, L’ARBRE ! Mais quand on se préoccupe d ’avoir l ’air idiot, on oublie qu’on a peur. Nat urellement, les sk is se positionnent dans la direction qu’on souhaite prendre et le corps suit », m’a-t-il confié par la suite.

Mais c’est au terme du voyage que Steven a eu le plus d’impact. « Je t’avais bien dit que le ski était toujours agréable aux Canyons, m’a-t-il lancé. C’est vrai, mais ça devrait toujours être le cas, peu importe où tu te trouves. Si tu as la bonne attitude, il y a toujours du bon ski à faire ! »

“It’s kind of embarrassing to say ’hello, tree !’ But if we are being embarrassed, then we forget we are scared. And then the skis go in the direction we want,” Steven said afterwards. After the shock of the bumps, we were able to ski other things. Vertiginous slopes, steep glades…

and sometimes, just lovely cruisers for the powder and for the view. After spending a few hours with Steven, I had found the confidence required to tackle terrain that ordinarily would have scared me silly. In spite of all the ski lessons I had taken, only Steven had managed to get me to enjoy runs on all kinds of terrain. Without a word of warning, he had succeeded in carving out a place between my ears and letting me hear his voice even when I was skiing alone. But it was actually at the end of the trip that Steven had the most impact : “I told you there is always great sk iing at the Canyons. Well, this is true, but it should also be true wherever you go. If you have the right attitude about it, there’s always great skiing to be done ! ” And it’s true. All you need is to have a mini Steven in your head !

© Vail Resorts

© Vail Resorts

Vrai… Suffit d’avoir un mini Steven dans la tête !

Somewhat sullenly, I started the run full of pessimism. Steven didn’t abandon me to my mood but started working his magic. Using a variety of exercises, he took the time to teach me how to listen to my body so I would then be able to position myself to enjoy any kind of terrain. He used the major principles of the technique, terrain-based teaching, taught by the Canyons instructors, but he added his own special twists. He asked me to greet the trees by yelling “hello” to them as I passed them. It was ridiculous, but did it ever work !

42 | skipresse

www.skipresse.com


45 destinations

Pour un burger : Pour son ambiance décontracte et son vaste choix de viandes, de pains et de condiments. Pour des plats santé : Pour ses salades et ses viandes bien apprêtées.

For breakfast : Murdock’s Café For a generous breakfast or a quick snack.

Red Tail Grill

For a drink : Because its terrace is right at the edge of the slopes.

Drafts

For a burger : Because it’s a great, relaxed place with a huge selection of meats, breads and condiments.

The Bistro

For healthy eating : For its well prepared salads and meats.

The Farm

For a more sophisticated meal : Because local products are featured and the wine list is exceptional.

© Vail Resorts

Pour un repas élaboré : Parce que les produits locaux sont bien mis en valeur et que la liste des vins est exceptionnelle.

INDIVIDUAL AND GROUP DEPARTURES

©marseille

Pour prendre un verre : Parce que sa terrasse donne directement sur les pentes.

DÉPARTS INDIVIDUELS ET DE GROUPE

Permis du Qc

Pour déjeuner : Pour des déjeuners copieux ou un arrêt sur le pouce.

© Vail Resorts

On mange où ? Where to eat ?

CANADA | ÉTATS-UNIS / USA | FRANCE | AUTRICHE / AUSTRIA | SUISSE / SWITZERLAND | CHILI / CHILE | ITALIE / ITALY | JAPON / JAPAN

514-866-8747 | 1-800-561-8747

1465, boul. Mgr Langlois, Salaberry-de-Valleyfield (Québec) Canada J6S 1C2

GET YOURSELF TUNED SKI TUNING PRODUCTS / PRODUITS D’ENTRETIEN DE SKIS SKI TUNING WORKSHOPS / ATELIERS D’ENTRETIEN DE SKIS DESIGNED IN WHISTLER / CONCU ̦ A` WHISTLER For product + workshop information email: info@sidecut.com Pour plus d’information à propos des produits et des ateliers, écrivez à: info@sidecut.com

www.skipresse.com

skipresse | 43

W W W . S I D E C U T. C O M


par/by Alexandre Lussier

AVENTURE EN MONTAGNE MOUNTAIN ADVENTURE

Arrière-Pays

Montana Backcountry © Alexandre Lussier

Skier dans l’arrière-pays du Montana : beaucoup plus que juste du ski.

I

l y a quinze ans, j’ai atterri à Bozeman, au Montana, une petite ville au pied des Rocheuses, avec l’idée d’y passer quelques années pour obtenir une maîtrise, profiter des opportunités de plein air, et déterminer ce que j’allais faire du reste de ma vie. Quinze ans plus tard, mes études terminées depuis longtemps, j’y suis toujours. On pourrait penser que j’ai tout vu et tout fait dans la région, mais ici, les possibilités sont infinies. J’envisageais depuis longtemps me rendre à vélo d ans les montagnes pour faire du ski de randonnée ou de l’escalade de glace, une idée demeurée abstraite jusqu’au pr intemps dernier. J’avais précédemment rencont ré C arol i ne R ichard et Maël Bosson, de Grenoble. Comme moi, ils cherchaient des opportunités académiques et des aventures en montagne. Quand ils me proposèrent une journée de vélo-ski, j’ai tout de suite accepté. Connaissant bien la rég ion, je pour rais ser v ir de g uide tandis que leur soif d’aventure et d ’exploration ser virait de catalyseur pour nos périples, dont celui du vélo-ski. On en profiterait également pour entretenir la relation Québec/France dans le pays de l’Oncle Sam. 44 | skipresse

Tôt, un dimanche matin de juin, skis et bottes attachés à nos vélos, nous entamons notre aventure. J’avais opté pour mon vélo de montagne ; son cadre rigide supporterait mieux le poids de mon équipement que mon cyclocross. Aussi, comme notre objectif était Hyalite Peak, à 50 kilomètres au sud de Bozeman, on franchirait plusieurs kilomètres sur une route de gravier, puis dans un sentier qui nous mènerait près de la neige. Nous nous arrêtons de temps à autre pour ajuster l’équipement, enlever un coupe-vent ou mettre une paire de gants. En vélo-ski, il faut savoir prendre son temps. Comme la période passée à skier peut s’avérer courte, vaut mieux apprécier toutes les facettes de l’expédition – le vélo, la randonnée, la faune, la flore, l’air pur, et les

Montana backcountry skiing is not just about skiing.

F

ifteen years ago I landed in Bozeman, Montana, a small town at the foot of the Rockies. I thought I would spend a few years getting a master’s degree, take advantage of outdoor opportunities, and figure out what to do with the rest of my life. Fifteen years later, having long since completed my studies, I am still here. You might think that I have done everything there is to do around here, but I have learned that the possibilities are endless. Long ago, I imagined riding my bike to backcountry skiing or ice climbing destinations, but the idea remained unfulfilled until last spring. I bumped into Caroline Richard and Maël Bosson from Grenoble, who, much like myself, came here seeking academic and outdoor opportunities. When they suggested a day of bike-skiing, I jumped at the opportunity.

glorious day. I chose my mountain bike for our bike-skiing trip because its sturdy frame could handle the weight of ski gear better than my cross bike. Furthermore, today’s objective, Hyalite Peak, at the head of Hyalite Canyon, is 50 kilometres south of Bozeman and would require many miles of gravel-road riding, leading to a trail to take us as close to the snow as possible.

I knew the area well, so I could act as a guide. They still have the newcomer’s thirst for exploration and could serve as catalysts for bike-skiing and other out-of-thebox outdoor adventures. Finally, we could nurture Franco-Québécois relations in the land of Uncle Sam.

We stopped now and then to adjust items of equipment, to take off a jacket, or to put on a pair of gloves. In bike-skiing, you have to be willing to take your time. The amount of skiing within the day’s full list of activities can be tiny, so you have to appreciate all facets of the adventure – cycling, hiking, wildlife, wildflowers, and fresh air in addition to the turns. After three hours in the saddle we reached the

Early on a Sunday morning in June I met them, with skis and boots secured to our bikes, to begin a

www.skipresse.com


DU GROS PLAISIRS L’AVENTURIER EN VOUS QUI AIME S’AMUSER RECHERCHE UN VÉLO POUVANT RÉPONDRE À TOUTES SES ATTENTES. DU GROS PLAISIR PEU IMPORTE LA SAISON, NE LAISSEZ PAS LES GROS PNEUS VOUS INTIMIDER. LE FATBOY VOUS OFFRE UNE PERFORMANCE PARFAITE EN TOUTE LÉGÈRETÉ POUR LES SORTIES SUR NEIGE QUE VOUS AVEZ NOTÉES À VOTRE AGENDA OU POUR TOUTES AUTRES EXPÉRIENCES QUE VOUS AVEZ SOUS VOTRE RADAR. SPECIALIZED.COM


© Photos : Alexandre Lussier

virages. Après trois heures en selle, nous atteignons le sentier. Mais comme il devient trop raboteux et enneigé pour nos vélos chargés, nous les laissons dans la forêt. Après une demi-heure de marche, les plaques de neige deviennent un manteau neigeux, et nous chaussons les skis et les peaux p ou r cont i nuer l ’a scen sion . Les ruisseaux ont commencé à resurgir et il y a des chutes d’eau partout dans la vallée. Ça me fait penser à la saison du sirop d’érable au Québec. À la ligne d’arbres, nous apercevons finalement le sommet enneigé. Après avoir parcouru 50 kilomètres et grimpé 2000 mètres, nous at tei g nons le som met, six ou sept heures après notre dépar t . Les nuages dissipés, nous relaxons une demi-heure au solei l en g r i g not ant une collation. Étant en juin, je me dis que peu importe la qualité des virages qui suivront, on aura vécu une journée fantastique. Mais la nuit froide et la présence d e nu a g e s o n t g é n é r é d e s conditions de neige parfaites.

46 | skipresse

Les virages du sommet s’avèrent parmi les meilleurs de l’année. Plus bas, la neige devient plus molle, plus collante, et sale. Quand nous rejoignons nos vélos, il nous reste encore quelques heures avant d’arriver, mais une descente d’environ 1000 mètres nous facilite la tâche. Ce que nous perdons en altitude, nous gagnons en verdure, et nous sillonnons les derniers 10 kilomètres à travers les champs de blé. À Bozeman, au coin de Kagy et de la 19e avenue, je remercie Caroline et Maël pour cette expérience mémorable. Arrivé chez moi, j’aperçois ma Ford Tempo 1994 qui n’a pas bougé de la journée… Rouler à vélo pour accéder au terrain de l’arrière-pays peut certainement compliquer les préparatifs. Mais le vélo ajoute une dimension nouvelle et très intéressante au ski backcountry. Une journée d’aventure, purifiée et d’une certaine manière simplifiée, qui a débuté et qui se termine au seuil de ma porte. Satisfait, je me sens totalement comblé. Décidément, c’est la grosse vie sale.

trail, which quickly became too bumpy and snowy for our loaded bikes. We ditched the bikes in the forest. After a half hour of hiking, the intermittent snow became a continuous white carpet, and we put on our skis and skins to continue the ascent. The creeks had begun to erupt from the snowpack and waterfalls crashed down the canyon walls all around us. It awakened memories of syrup season in Québec. At tree-line we got a peek of the summit, evoking decidedly more wintery thoughts. When we reached the summit we’d been on the go for six or seven hours, having traveled around 50 kilometres and climbed 2,000 vertical feet. At the same time, the intermittent clouds parted, and we spent a half hour basking in the sun. Since it was June, I reckoned that it would end up being a fantastic day no matter what the quality of the turns. But the cold night and cloudy morning conspired to produce absolutely perfect snow conditions. The turns off the summit were some of the best of the year.

On the lower slopes, the snow became softer, stickier, and dirty. When we reached our bikes we still had a couple of hours to go to return home, but a thousand vertical feet of descending would make the ride sweeter. What we lost in altitude we gained in the lushness of spring vegetation, and the last 10 kilometres to Bozeman were flanked by green wheat fields on both sides. At the corner of Kagy and 19 th in Bozeman, I thanked Caroline and Maël for a great day in the mountains, and we parted ways. As I pulled into my driveway, I caught a glimpse of my 1994 Ford Tempo that hadn’t moved all day. Using bikes to access backcountry skiing no doubt complicates trip preparations. However, that complication gives way to the satisfaction that a new and interesting dimension has been added. A f ul l day of advent ure, somehow simplif ied and purified, had begun and ended at my doorstep. I was stoked and immensely satisfied. Life gets no better than this.

www.skipresse.com


LE CASQUE DISCORD RÉGNEZ SUPRÊME. Augmentez vos possibilités pour plus de liberté et d'expression en Freestyle avec le nouveau casque Discord à coquille souple de Giro. Apprenez-en plus en visitant giro.com/discord et ogc.ca


Née au cœur de la nature sauvage de la côte ouest canadienne, Arc’teryx s’inscrit sur des valeurs de précision et de qualité tant au niveau du design que de la fabrication offrant ainsi une performance inégalée dans les conditions extrêmes.

Disponible chez Arc’teryx Montréal Édifice Concordia #1515 Ste-Catherine Ouest Montréal, Quebec

Spvol29no1issuu qc  
Spvol29no1issuu qc  

Ski 2015 Guide d’achat La révolution du ski dans l’Est Benjamin Gagnon, photographe Ski-vélo

Advertisement