Issuu on Google+


compte qu’on a nag pes n’avaient pas é ici en ce moment, même chose. C’est faut un skatepark co

de nature, alors là ça a été très compliqué. Promis, un jour il écrira une page remplie de sa haine, et on pense sérieusement qu’il sera Pulizer le jour où ça sortira.

L E gars!

e 4ème numéro, sorti à la vitesse de l’éclair mon

n même temps c’est pas très compliqué, la performance est biaisée! Bah oui, le numéro avec les nichons, était près pour mi-juin et devait sortir pour fin juin, mais comme le graphiste a eu des petits problèmes de licenciement du jour au lendemain, alors qu’il travaillait à la mairie, il a eu les méga-boules, les mégas-glandes et les méga-crottes de nez qui pendent! Déjà qu’il est énervé

D

onc le temps que le #2 sorte, on a largement eu le temps de préparer le #3, quatrième du nom! Les excuses pour le retard sont présentées, même si c’est pas grave!

Q

ue dire de plus, l’été a été formidable, tous les copains au rendez-vous et de retour à Amiens, y a eu de la grosse équipe! C’est quand même marrant, on a toujours l’impression de se faire chier et quand on regarde juste un petit peu derrière nous, on se rend

P

utain, fin de un ans du fa le 26 octobre a même une machin celui que nous a fai à ses lecteurs en 1èr la sortie du numéro p merci à eux, et aux conseille aussi Som cacher que ce qu’on chez eux, c’est leur s taire de rédaction!

M

outs


gé dans le bonheur, et que ça faisait bien longtemps que les trouété aussi soudées! On pourrait croire qu’il se passe un truc tout le monde sur la même longueur d’onde, motivé à la t le meilleur moyen d’avancer, ça tombe bien il nous ouvert!

l’été et le fanzine a un an! Oubliez pas les anzine chez Renaud, au Saint Honoré, e à Amiens! Ça va être costaud, on ne à karaoké! Gros cadeau que it Soma en nous conseillant re page de son site, pour précédent! Un grand autres! On vous n le voit plus trop en ce moment, c'est limite un ma, sans vous retour des héros quand on skate un p’tit coup n préfère avec lui, mais en même temps, il a un emploi du secrétemps chargé ! Il s'occupe de sa boite, de sa gonzesse et

O

d'Ulysse, son gosse, il picole bien aussi, toutes ces choses de la vie quoi! Dans tous les cas, c'est toujours un plaisir de le recroiser, lui et ses tricks de qualité. n le respecte, parce qu'il s'occupe de la relève, comme sur la photo ci-jointe ! Et pour ça on s'en fait pas, il a pris en charge mon éducation quand j'avais 12 ans, et on peut voir le gros résultat!

O P M

S: Ulysse, si un jour tu prends de l'acide, ton père te défoncera à grand coup de droites dans une cave. On t'aura prévenu ! outs

onger

Ulysse & Stéph - D


BJ

onjour BSS, ’ai entendu parler de votre fanzine (en bien) et surtout de votre jeu concours du dernier numéro. Cependant, mes parents ont installé un contrôle parental sur l’ordinateur et je n’ai donc pas accès à ce numéro. De plus, nous n’avons pas le ternet haut débit dans mon village... Serait-il possible d’avoir une version papier de ce numéro ou alors juste des photos du concours... Dans l’attente de mon futur livre de chevet, je te prie d’agréer Héros des temps noirs du skateboard amiénois mes plus sincères salutations. C. Delaruedupoivre

CJ

her C. Delaruedupoivre, e vais voir avec l’équipe ce que je peux faire pour cette version papier que je pourrai envoyer dans ta fenêtre dans un emballage de Crunch. Préviens moi à l’avance de la date qui te convient pour l’expédition pour ne pas heurter la sensibilité de tes jeunes frères.

losite abondate qui m’intrigue, donc j’ai une question, est tu un homme singe? un portugais? ou tout simplement un individu atteint d’hirsutisme? Un dernier conseil aussi pour les jeunes qui font des feux de camp dan l’abribus de MHT, NE METTEZ PAS VOTRE MAIN DANS LE FEU!!!! Mek du Santerre, eud not’ terre.

L

’argent domine le monde, envoi la thune et je danse pour toi bébé,comme disait Tina Turner avant de se faire battre par Hike. Après si tes amis n’ont pas trop de thûnes et qu’ils font aussi du scooter il est possible de négocier mes prestations en kit Polini ou en pot Ninja... L’hiver arrive ( Summer is dead ), et je veux faire des courses sur la rocade avec Shime. Concernant mes poils, je préfère garder l’identité de mes géniteurs secrète pour éviter un coup d’état en Bolivie, car je respecte mes parents moi.

SJ

alut BSS e t’ecris car dans mon village (Meharicourt) plusieurs personnes reclament tes prestations (avec WSD si possible qui manque beaucoup a certain et certaines), bon evidement je ne parle pas pour moi, vu que moi j’ai une vie de ouf! et ouais mek, j’ai le scooter le plus rapide de MHT et en plus je gagne tout les concours de celui qui pisse le plus loing de MHT, hep bogooooose! J’aimerais savoir aussi, j’ai remarque ta pi-

P M

hoto contribution d’un anonyme avec RAF et sa paire de tétons. Zeb

nyme!

erci, mec, mais on aurait préférait un Zob de la part d’un Zeb... T’en fait pas c’est ano-

U

ne idée de dernière minute... Même si j’imagine que la mise en page est terminée... Vous l’aurez compris, la poitrine n’est pas mon point fort mais on fait avec ce qu’on a! JustpourRAF

B E

ah si c’est pas ton point fort, on attend de voir ton point faible. n attente SERIEUSE d’une réponse.


O P PB

regone est un groupe de Pop rock amiénois, c’est des copains, ils sont bien dans l’esprit RAF, donc ils méritent bien une place dans ce torchon que vous êtes en train de lire... oseur de question: Manu. Répondeur de question: Elder Ferret (leader du groupe) et le Titi. ouvez-vous faire une petite présentation du groupe ? ah on est un groupe de branques. Alors y’a moi, Elder, qui compose ; je suis un compositeur et puis je joue de la guitare. Y'a Antoine à la basse, Claire Gape au chant, Romidge au Synthé et le Titi à la batterie. On joue de la POP avec des mélodies et des harmonies (ou des dissonances ça dépend si on a bien bu avant).

Q N

uelles sont vos influences et sources d’inspiration (autre que le houblon et les seins d’une ancienne serveuse d’un bar, dont le nom est un dispositif réfléchissant installé dans tout véhicule motorisé moderne) ? otre principal influence musicale c'est Freddy Mercury. Surtout quand il fait ses impros vocales : Ilollééélé ! Et là tout le public dit ilolélé aussi. Après on est vachement influencés par les tuniques bleues, tu sais la bd avec le petit chauve et le grand roux. Ah ouai Queens of the stone age tiens ; c'est ça ; c'est influent pour nous. Après y'a Grandaddy ; ils sont tout barbus, le batteur a une clope au bec quand il joue et puis ce sont de très mauvais skateurs. Et puis Mink Lungs : leur meilleur album c'est I'll take it ; c'est la plus belle pochette de tout les temps de l'histoire des pochettes.

QA Q A

uels sont vos albums sortis et vos futurs projets? udio Sapiens est notre premier album. Complètement auto-produit. On a du en vendre une vingtaine. Le prochain est en cours de mixage-enregistrement. Il va s'appeler Natural Histery Museum. J'aime bien le titre et il va être fin bien. On vise la trentaine d'exemplaires vendus. uestion pour le Titi, peux tu nous faire un récapitulatif des différent prix de la cannette métallique 50cl de 8.6 que l’on peut trouver à Amiens? Et donc où peut-on trouver la moins chère ? lors, de mémoire : Carrefour City en ville 1€ tout pile (on est passé de 1,13 à 1,09, puis 1€, superbe économie pour ma pauvre bourse), mais ils mettent pas toujours les étiquettes à jour entre celles au frais et celles au rayon bières… 1,78€ à cette bonne ruche, 0,99€ au Termarché de Rosières en Santerre, 1,30€ à l’épicerie du bas de la rue Jules Barni, 1,60€ à l’épicerie du Quick (pas plus de deux personnes en même temps), 1,70€ au petit Casino devant la superbe église Saint-Acheul… Tout dépend des motivations et de l’état de bourritude au moment de l’achat.

À B C

part l sent!)

ah y'a A 2 ans. O oregon

ombie être in

C

même. Mais le

C B CB UO

omme votre appré ah bah même.

omme

n dern

vous connaisse bah dites-lui qu dites-lui que c'e placement à lon

hh

ttp://www ttp OR


le Titi que l’on connaît bien (Santerre repre, les autres membres du groupe font ou ont-ils déjà fait du skate ?

Antoine qui skate vraiment classe. Après Claire et moi on s'y est mis y'a On est 2 fichues quiches en skate ; mais on a inventé une pure figure : la ne. J’te jure elle rend vraiment bien et elle marche 1 fois sur 5.

en de fois faut-il se barrer sans payer d’un bar Amiénois pour y nterdit à vie ? 'est variab'. Y'a un tas de tactiques pour se faire virer à vie d'un bar ; le mieux c'est de se servir direct à la pompe à bière quand le barman est parti pisser. On est jamais mieux servi que par soibar-basket ça reste une technique infaillib'.

C

e toutes rock star (à par Lemmy qui est éternel), le leader de groupe a de grandes chance de mourir à 27 ans, comment éhende-t-il ceci ? h j'ai 27 ans.. J'aimerais bien sortir l'album avant quand .

B O

ent on fait jouer Oregone ? (contact) ah faut demander. Il faut prévoir un catering conséquent et c'est d'accord. Faut nous contacter via le facebook : Oregone c'est bonne

nier mot pour la fin ? ui, j’voulais dire ; c'est quoi c’bordel là? C'est quand qu'on est connus bordel à culs? J'en ai ras l’cul moi du Lucullus et du Wazoo. Ouais bah si ez un membre du Rotary Club ou du Lions Club et ue y'a du placement intéressant à faire avec nous ; est comme une fille qui a des p’tits seins : c'est un ng terme. Eh!

w.myspace.com/stateoforegon p s : / / w w w. f a c e b o o k . c o m / p a g e s / REGONE/82352870505


tteraves - Alex

Mouts - Gare Ă  be


Y A D E SLID La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de la glisse

La journée de la glisse La journée de la glisse La journée de glisse la La journée de la glisse La journée de la g

La journée de la glisse La

lisse

Let’s go !


k - Alex

Etienne - Rock Bac

lex

LĂŠopold - Ollie - A

lex

Etienne - Ollie - A

Oxelo, Gay Pride

& Red Bull - Alex


C

C L

ONSTRUCTION DES MODULES ette année, au lieu de louer un skatepark pourri pour la scandaleuse somme de 3000€ pour la journée, Prolifik (une asso de DJ amiénois) a dégoté un budget de 1000 balles de bois. a main d’oeuvre bah c’était nous, et ça c’était plutôt bien! On avait un peu tous dessiné des croquis et là c’est le commencement des tensions qui ne nous ont pas quittées jusqu’à la fin du chantier; au point qu’on se quitte après les 2h de taf quotidien sans aller boire un coup au café ensemble. Le problème, c’est qu’il s’est vite formé deux clans: ceux qui avaient dessiné une pyra basique et ceux qui avaient pensé à des trucs un peu plus originaux. On a finalement réussi à les convaincre (enfin presque) avec de gros arguments comme: «La pyra c’est le truc qu’il y a dans tous les parks les plus pourris», «Au pire, on démonte celle de Rivery»... Enfin bref. Il a donc fallu faire avec du matos prévu pour une pyra...

-

Le quarter (en deux parties pour le transport et la micro): Déjà qu’il a fallu des heures de discussions pour se mettre (presque) d’accord de la hauteur, on ne parle pas du rayon! Enfin, on s’en est bien sortis avec un quarter assez bas mais violent quand même! La pyra (bah ouais!): On s’était mis d’accord, après négociations sans fin, sur une idée. Et ça c’était bien, on commençait à vraiment discuter là! Alors on en a fait une autre... Cependant elle est pas si mal au final! e qui est bien, c’est que l’asso a signé un contrat avec Prolifik pour qu’on puisse utiliser les modules. Bien pratique quand il pleut à chaque événement! t puis si on avait ce budget tous les ans, on finirait par avoir un skatepark à Amiens, à condition qu’on se mette pas sur la gueule... lex, qui remercie Bibi d’être allé chercher sa caméra.

C E A

L« 100, pas 80 ! »

e programme: Le curb (qui tourne): Pas de soucis, tout le monde d’accord sur le principe les dimensions et tout. On l’a torché en un aprèm...

« Bien méritée cette

bière ! »


le Micro - Alex

SĂŠb Daurel - Feeb


S Ollie One Foot -

B Szymon Stachon -

Alex


M A D

EGA SUCE PARTY 5 Cette fois c’est de l’actu!

Las Vegas Shime nous a dit: « Putain!? Vous ête quoi? » C’est fait. Le Jour de la Glisse mon gar caravane, ca c’est michto! »

onc pour de l’actu, c’est pas brillant: IL A technique se réfugie sous la halle pour d fun (dixit JDA). Le tableau je le refais pa cédent. Méteo oblige, squatte de gitan autour de sommes délectés d’enfants en polaire Taurea armé de sa plus belle paire de BrianJouJoub mon Stachon et son pote défoncent la petit félinent coachés par un Seb Daurel en gr ment doué pour ambiancer qu’il s’est fai pour pouvoir rouler en même temps. E se trouvant à 4 bornes à côté des ch l’intégrale des mixs acide house 201 importés d’Ibiza. Ca fait mal au c

- Alex

Léopold - Crooked

B PLEASE !!!

TURN THE CUR

ock - Alex

Ptit Camille - FS R


es jamais allés en freeparty ou rs! « Parce que la sono dans la

A PLU! Dans ce cas tout le staff donner un concentré de culture as, c’était dans le numéro prée l’aire de street où nous nous auRouge de type écurie de F1 b 2.0. Plus sérieusement, Szyte courbe tandis que les jeunes rande forme. Ce mec est telleit greffer un micro dans la main En parlant ambiance, la scène hiottes on a dû se contenter de 11 de JM Jarre tout récemment crâne.

Q

u i dit événement dit contest. Parce qu’on a la dalle gros! C’était exactement comme aller au stade le dimanche. On boit des rebiés pendant que des mecs ratent plein de trucs, on s’inquiète quand on voit rentrer la civière de la Croix-Rouge parce qu’un mec a une crampe, on encourage les gens en leur criant: « Allez Zoubi!!! Tu vas gagner! ». Toujours comme au foot, c’est celui qui va le plus vite (Leo) et qui rate le moins de trucs qui gagne (Alexis).

M

ais ne surtout pas oublier que c’est le point de vue d’un mec aigri du climat qui nous a encore privé d’une grosse session de bowl. «  ET QUE TOUS LES JEUNES S’AMUSENT AUJOURD’HUI!!! » C’est bien ca l’essentiel j’avoue, et si on compte là dessus on peut garantir que cet événement est une réussite! Bravo à tous ceux qui ont mis en place tout ce festival, en pensant surtout à nos courageux constructeurs de modules, et aux organisateurs qui ont su garder le moral malgré le temps merdique. Merci aussi a Mehdi pour l’outro...

A B

l’année prochaine.

ibi

Szymon Stachon -

èèètes !

Ambiance ! T’inqui

Footplant - Bibi


DĂŠcapsuleur sur Dax - Alex


Domingo de

! e r d a puta m re! Las ratas de puta mad ! Las ratas de puta madre s ratas de puta madre!

La

puta madre!

Las ratas de puta madre

Las ratas de puta madre

!

Las ratas de

! re!

Las ratas de

Abel - FS 5-0 Photos Alex


Cet été, j'ai été voir Manu à Valencia. Durant mon séjour, j'ai pu rencontrer les riderz de là bas et surtout aller chez Nacer. Pour commencer, il faut présenter le personnage : Nacer c'est LE taxi driver, le “Taxista Loco”. En effet, à peine qu'on nous en informe qu’on le trouve au volant de son taxi à

« Chez lui, c’est un peu le paradis : barbecue, Xbox, piscine et rampe! »

grosses j gros spl peu le p rampe! O lui a dem niversai monopa de large dans son Méconte toute la re avec pain con durant u lement a autour d dement y a les l hou, les plomb, l ça nous grand m Laura, N Las rata

Vicente

P Charlie - FS Smith

o M e los ride casa de present Taxi D en efec esto, qu su taxi grande un poc Xbox, p que un lo que q


jantes chromées avec un "gros gros liff à la bouche". Chez lui, c'est un aradis : barbecue, Xbox, piscine et Ouais, parce qu'un jour sa maman mandé ce qu'il voulait pour son anre et il a répondu « Una rampa de atin! ». Du coup une rampe de 5m pour 2,3m de haut a été construite n jardin parune entreprise de BTP. ent de leur travail, Nacer a cassé surface de roulement pour la refaiCharlie Monroig Sebastian, le constructeur de parks. Le programme une journée là bas tourne essentielautour du skate. Derrière la Xbox, de la piscine, dans la piscine et évisur la rampe! Heureusement qu'il locaux! Parce que le tinto, la Mavapeurs de ruderalis et le soleil de le tout sur un fond de rock steady réussit moyen à nous autres! Un merci à Vincente, Charlie, Aidalin, Nacer, Abel, Adrian et les autres! as de puta madre!

Abel - FS Ollie

e a.k.a El orgulloso cultivator

or este verano, he sido a ver Manu en Valencia. Durante mi estancia, he podido encontrar a ers de alli y sobre todo ir a la e Nacer. Para empiezar, hay que tar el personaje. Nacer es el “ Driver “ o “ el Taxista Loco”, cto apenas somos informado de ue vemos el hombre conducido con llantas cromadas y con un porro a la boca ! En su casa, es co como el paraíso: barbacoa, piscina, y rampa! Que si, pordia, su madre le ha preguntado queria para su cumpleaños, y el

ha contestado : « Una rampa de monopatin » O a lo menos es lo que suponemos ! Al fin, por eso una rampa de 5 metros de larga para 2,3 metros de alta ha sido construido en su jardin por una empresa de trabajos publicos. Descontento del trabajo, han rompado la superficie destinado a rodar para rehacerla con Charlie Monroig Sebastian el colega constructor de Rampas. El programa durante un dia alli, es esencialmente concentrado sobre el skate, La Xbox, la piscina y la rampa ! Asi fortunadamente hay los locales para patinar porque con el

tinto, la Mahou y las vapores de ruderalis y el sol muy fuerte, todo eso en un fundo de Rock steady, vuelve la tarea muy dura para mi! Un muy grande gracias a : Vincente, Charlie, Aidalin, Laura, Nacer, Abel, Adrian y a los otros !

L

as ratas de puta madre Madre!


ia - FS Ninja 5-0

Vicente aka El famoso ratito de Valenc


Domingo las ratas - Locos Locales

Guardian of the haciend

a

La deconstroukssionne


e l l i u J 4 13 & 1

Des mo ng du béto oliens, des ch evaux e nd t Des mo e merde. ngolien de m s

erde. , des ch evaux e t du bét on Des mo béton d ngolien e merde s, des c . hevaux et du Des mo ngolien de merd s, des c e. hevaux et du bé ton Des mo béton d n g o liens, d e merde es chev . aux et d u Des mo ngolien de merd s, des c e. hevaux et du bé ton D e s béton d e merde mongoliens, de . s cheva ux et du Des mo ngolien e merde s, des c . hevaux et du bé ton D e s m ongolie ton de m ns, des erde. chevaux et du Des mo ngolien merde. s, des c hevaux et du bé ton Des mo ngolien n de me s, des c rde. hevaux et du Des mo ngolien s, des c rde. hevaux et du bé ton Des mo n g o l e merde iens, de . s cheva ux et du es mong oliens, des che . vaux et du béto n Des mo n g o l i e merde. ns, des chevaux et du mongol iens, de s cheva ux et du b

A gauche!


et

R.A.F, ce n’est pas que du skateboard et des nichons, c’est pour nous un mode de vie, un tout que l’on partage dans ce fanzine. Alors, après R.A.F au concert de Frankie Vincent et R.A.F en Inde, on a décidé d’ouvrir une «section culturelle», qui met en avant des activités autres que le skateboard. Alors, pour l’inauguration de cette nouvelle rubrique, 2 sections culturelles pour le prix d’une, le tout sur le temps d’un fou week-end.

SL

ection culturelle #1: R.A.F à Jean Pierre Mader.

a mairie ne sait pas s’occuper du skateboard amiénois, mais sait organiser des soirées de rêve, comme elle nous l’a encore prouvé cette année. Il faut dire que la barre avait été placée très haute l’année dernière, avec un concert de Frankie Vincent (Cf #0), signé «avant son passage à la ferme célébrité», ce qui permet de ne dépenser que 20000 euros. Gros niveau un an avant donc, et personne ne s’attendait à passer une soirée de la qualité de celle de l’année dernière, avec pour cerise sur le gâteau un barbu de 60 ans qui danse en slip avec nous au milieu de le place de l’hôtel de ville... On s’est embêté au début, Jean Pierre Mader, c’est cool quand il chante «Macumba», mais bon... Alors en sortant du café on a quand même voulu voir pourquoi

Le final!

il y avait encore tant de monde à minuit qui dansait sur un cd des Black Eyed Peas... Mais en fait ils dansaient parce que ce n’était pas un cd, mais bien un groupe qui reprenait 30 ans de gros tubes, très bons enchaînements de Dalida et des Black Eyed Peas, de Ménélik et de Claude François. Un mec et une gonzesse, accompagnés de 4 danseuses, présentes une chanson sur deux, histoire de changer de costume à chaque fois. Le truc c’est qu’il n’y avait pas un vieux barbu en slip qui dansait, mais l’équivalent de 200 vieux en slip qui dansaient, dont les liens de parentés entre les géniteurs semblaient très très étroits... Sans compter cette sacrée race de mort de bretons avec leur drapeau qui jouaient avec leur palet un peu à l’écart! Grosse folie jusqu’à 2h00 du matin donc. Déjà que 2 consanguins au bowl ça nous fait une après-midi, alors là je te raconte pas. Mon coeur battait très vite ce soir là, la France était heureuse!


PĂŠrimony

PĂŠrimony


SL

ection culturelle #2 : R.A.F à l'hippodrome.

e 14 c'est férié, on a trouvé un putain de ditch, on se file tous rdv à 14h puis on va faire du béton. « Si on se donne rdv à 12h30, on peut voir des courses de grand trot national à l'hippodrome d'Amiens, mais soyez à l'heure c'est gratuit pour les 500 premiers arrivants ». Chance ! En fait les courses de chevaux c'est bien quand t'as vraiment rien d'autre à faire avec tes copains. Sinon c'est des animaux esquintés, qui tournent en rond, qui se font disqualifier parce qu'il vont dans le sens inverse, ils mettent une demi heure à tous se mettre en ligne avant le début d'une course, qui dure 2 min, et que t'es surpris qu'on te dise qu'elle vient de finir quand t'avait même pas compris qu'elle avait commencé. Les meilleurs des animaux c'est surtout les turffistes avec des jogging, des jumelles et pleins de journaux différents. Smith & Wesson il a pas gagné, comme tous les copains qui avaient parié à l'exception de Bibi, à qui on rend la monnaie sur 20 euros quand il donne un billet de 10. Prix spécial pour Périmony qui fait semblant de photographier des chevaux pour avoir une photo de la meuf du jockey qui est trop bonne. Fin de la culture, on va au béton. Bah on a fait une courbe et 2 mois après on y est toujours pas retournés... 1 km de traversée de champs et de bois, avec des sacs de 40kg de sable et de gravas sur le dos c'est pas très drôle. Rajoute l'eau et le ciment, plus les outils... On a trop craqué, le spot était idéal mais inaccessible en voiture (ndlr: et à pied!). Rajoute à ça une équipe de fainéant... Ça fait pas beaucoup pour porter! On a honte quand même, mais on aura refait un coup de béton, bien rigolé, et au moins on sera moins cons la prochaine fois.

M

outs

P

.S.: Ne jamais donner une pince coupante à Shime.

Shime


PĂŠrimony

PĂŠrimony


Bibi - Boneless - Alex


s v n a M wild de PAC La jam session sur l’îlsuer l’île de PAC La jam session sion sur l’île de PAC PAC La jam session sur l’île de

PAC La jam session sur l’île de PAC La jam session sur l’île de sion sur l’île de PAC PAC La jam session sur l’île de PAC La jam session sur l’île de PAC La jam session sur l’île de sion sur l’île de PAC PAC La jam session sur l’île de PAC La jam session sur l’île de PAC La jam session sur l’île de sion sur l’île de PAC PAC La jam session sur l’île de

La jam ses-

La jam ses-

La jam ses-

La jam ses-

« Salut baby !

» PACtu veux un coup de main... ou autre?? sesm ja La La jam session sur l’île de C PA de le l’î r su n io ss se La jam sion sur l’île de PAC PAC La jam session sur l’île de

PAC La jam session sur l’île de PAC La jam session sur l’île de sion sur l’île de PAC PAC La jam session sur l’île de

La jam ses-


Pour nous (P’tit Camille, Etienne, Meriem et Alexandre) l’histoire commence la veille, devant la TV avec un gros kebab (sauce samuraï) d’après session. Les deux énergumènes m’ont fait découvrir cette émission sans laquelle nous n’aurions pas survécu à ces 24h échoués sur cette île pleine de monstres… Les autres (Dick, Mouts et Stéphane le cheminot) nous ont rejoints un peu plus tard après un voyage en train arrosé comme il se doit ! L’île « de PAC » c’est pour le proprio, un dénommé Pacouz’ si j’ai bien compris. C’est une île de 8 hectares sur la Marne avec tout ce qu’il faut. Une vigie à 5m de haut dans un arbre avec des sièges de bagnoles, des canoës, des transats, des poubelles réfrigérées Monster Energy et enfin une buvette comme on les aime avec les copains ! Ah ouais y’avait aussi une rampe ! Chouette rampe même, avec son coping amovible au dessus du channel, son extension et tout ça… À notre arrivée on est directement pris en charge par Max’ et Freud Vandamme pour la traversée. En fait à ce moment là on s’attend juste à un weekend tranquille sur une île… Mais que nenni !

« C’était plus Newport Beach que Koh Lanta ! »


« Merci bien Freud Vandamme ! De rien eul’Mout » Photo Alex

« JJJ & Dick The Real Life » Photo Alex


« Inconnu Pivot Fakie » Photo Alex


« Hadolf Dicktler » Le Grand Grind Photo Alex


« Fred Vander 50/50 Channel » Photo Alex


C’était plus Newport Beach que Koh Lanta ! À peine arrivés, gros mojitos dans la gueule pour faire honneur au shop local. S’en suit un best trick, duquel P’tit Camille et Grand Camille ramènent des boards… J’dis Grand Camille mais pour ceux qui étaient là-bas, le speaker de qualité l’a nommé dans un premier temps « rouflaquettes » puis « eul’ Mouts » ! Pour les résultats vous les trouverez sûrement dans le Soma… Enfin celui qui a vraiment performé ce weekend c’est quand même bien Dick ! Il a représenté Amiens à lui tout seul, voire même le Nord Pas de Calais ! Pas une seconde de sobriété notamment grâce aux verres de vins du petit déjeuner et aux nombreuses canettes présentes dans ses poches tout au long de l’événement. Nim di Diou ! Le mec qui passe le channel en grind (le grand grind comme il l’appelait) et qui ne s’en rappelle même plus le lendemain… Ou bien alors qui se réveille avec de la peinture verte monstre sur les cheveux et les chaussettes ainsi qu’une chaussure à l’autre bout de l’île… Faut dire qu’on lui a pas rendu la vie facile à ce vieux Dick ! Avec les gros whiskies offerts par les gaillards de la buvette mais aussi les « tatouages » aux marqueurs et toutes les misères en tous genres que les reimsés lui ont fait subir. A noter que sur la photo avec le gouvernail, il a l’impression de conduire l’île.

Tout au long du weekend, on a participé à un triathlon : canoë, skateboard et buvette. Tout ça grâce à notre gros régime alimentaire (3 hotdogs sur un weekend) et des quantités imbuvables de boissons énergétiques synthétisées en laboratoire. Ça nous a permis de vivre pleinement notre jolie colonie de vacances comme disait Pierre Perret. Pour finir, quand certains disent qu’ils ont fait la guerre, nous on pourra dire qu’on a fait cette session. Mis à part le fait qu’on ait raté le nouveau record du monde de Taïg Khris au Sacré Coeur, cette session restera gravée dans nos coeurs et sur le pectoral de Steph’… Psartek les gars, on remet ça quand vous voulez ! PS : On a peut-être encore des palettes de Monster Energy à vendre pour ceux qui auraient raté la session de l’année… Remerciements Les reimsés pour toute cette merde avec vous on gagne ! Pacou pour ta grosse île, on peut te racheter 1 m² de terrain pour y mettre notre tente ! Les barmens qui étaient trop durs (j’espère que vous comptiez vous débarrasser des 750 cannettes). Monstre Energuy le gros sponsor pour faire des cacas monstrueux et fluorescents. Mojito skateshop

« Huuummm.....»

« Je suis le roiiiidu mooooonde !!!»


« T’as vu, on dirait pas que j’ai un pec plus gros que l’autre maintenant ? »

« J’étais... »


« Julienr Frontside Air » Photo Alex


« Inconnu Frontside Flip » Photo Alex


« Inconnu Front Flip Channel » Photo Alex


« Mouts Airwalk » Photo Alex


« Huckleberry Finn » Photo Alex


É L R A P TRO Shime: “Shime is not dead!” Mouts: “Bah on fait avec les moyens du Nord!” Mouts: “... Le mieux c’était le pro model de shoes de Muska avec le zip pour planquer son shit!” Dick: “Ah ouais! J’en ai eu 3 paires!” Nimbus: « C’est la fille eud’min patron, elle est tellement bonne que si j’étais d’dans, m’faudrait un pied d’biche pour sortir eud’là!!! » Mouts: “Elle est musulmane ta jante? Elle est voilée...” Au Betero, un mec se prend une taule: Alexandre: “Putain c’est dangereux l’Espagne, euh les spines...” Bibi: “Le saule pleureur! Cette grosse identité d’arbre...” Brad: “On se demandait: si tu sautes une calaisienne c’est un peu comme si tu tapais dans toute sa famille non?” Mouts: “Tu marches aussi droit que la rallonge électrique!” Shime: “Nosepick English?” DoItYourFred: “Et si Rocky se bat contre un serpent géant, il gagne... Parce que Rocky Balboa”


Mon voyage en

Angleterre Le 07/10/2010: Mon frère travaille depuis l'été à Ipswich, petite ville côtière située à l’Ouest de Londres. Celui ci m’ayant fait prendre connaissance des nombreux endroits où jouer à la planche, m’invite durant les vacances de la Toussaint car son restaurant est fermé. Une chance qu’il m’est impératif de saisir malgré ma situation financière déplorable... Je juge bon de prendre les devants sur les factures et m’empresse de réserver mon billet de tunnel sous la manche! Cette riche idée m’offrira entre autre la joie de se faire refuser un amas de mitraille à la caisse du supermarché... Le 27/10/2010: Ça y est! Aujourd'hui c’est le départ alors merci Richard pour les 200€ que tu m’as envoyé mais là ça coince... Il ne me reste de cette somme qu’un vilain billet de 10€... Je prends tout de même la route à 4h30am (c’est moins cher avec les horaires à la con) et plein d'optimisme je fends le brouillard avec mon auto! Soudain, ma roue avant émet un bruit de l’enfer. Une crevaison? Un seul boulon retient la roue? Non, pas cette fois, ce n’est qu’un bout de parechocs qui frotte sur le pneu, il ne me reste qu’une heure de route... Je suis à Rijsel, en retard, place payante, d’la merde jusqu a mardi c'est 11€ je crois... Je suis content je suis sous la mer, bah ouais c'est les vacances! J'arrive a Saint-Pancras à 8h pile et m’empresse de changer fièrement mes 10€ en £! Bus rouge pour changer de gare, café-gateau, mon anglais est impeccable, immersion... Oh, quel dommage, le billet pour Ipswich est à 30£, fraude impossible car

ici les nombreux vigiles contrôlent l'accès aux quais. Il est 9h30, mon portable ne passe pas et ma carte bancaire est bloquée. Je trouve une cabine à pièces: "Allo Richard, je suis dans la m..." "Putain je suis aux fourneaux, fais pas chier!!!" Bip bip bip "...erde!" Le téléphone engloutit mes deux dernières livres, je suis comblé... A cet instant, admettons que la situation est un peu... "Just"! Je sors me prélasser sur un banc hors de la gare afin de réfléchir. Je mets peu de temps à m’apercevoir que mini-jupes et hauts talons sont de rigueur pour un bon nombre de jeunes et moins jeunes femmes londoniennes! (Parfois sans collants malgré ces températures automnales...) L'obligation de mendier me revient rapidement en tête. Je passe une bonne demi-heure à tenter d'exposer ma situation... Enfin, un autochtone m’offre la £ salvatrice, je vais attendre la fin du service pour appeler à nouveau mon frangin et lui demander les instructions... Étrangeté du hasard, le numéro de Richard est maintenant celui d'une vieille anglaise! Retour à la mendicité, il est 14h, je suis inquiet... Le scénario se répète, encore cette vieille salope... Très inquiet... 15h, je vais au poste des flics de la gare taxer un coup de fil pour appeler ma copine en France ou le restaurant mais ces cons ne peuvent pas appeler l'étranger (?) et n'ont pas d'annuaire. Admettons le ridicule de la situation... Je parviens par moi même à appeler Elisa vers 17h qui va réussir à joindre Richard deux heures après et lui suggérer d'appeler la gare pour trouver une solution (le paiement différé) et donne mon numéro de cabine. Je patiente encore trois quarts d'heure

et reçois un appel: "Allo Raphael, tu peux aller au guichet, j'ai payé ton billet par carte, pas de p..." Bip bip bip... Pied de nez à la poisse, la cabine est hors service! Merci à vous, le voyage peut continuer! J'arrive enfin à Ipswich vers 21h, taxi jusqu au restaurant, les retrouvailles sont chaleureuses! On me montre ma table et tel un bon client la maison m’invite à dîner. Je tiens à préciser que le cuisinier a fait très bonne impression pour son dernier service... Richard me fait la visite de son grand cottage et j'ai droit à une planche Creature et un bol de cacahuètes en cadeau d'anniversaire! Magie noire... La soirée se prolonge dans un bar où Richard me présente les habitués de sa bâtisse, ça rigole, ça picole et cette folle journée s'achève. Le 28/10/2010: Grosse session de la mort au park en béton d'Ipswich plutôt du genre parfait suivie d'une balade dans le bourg. Fin de journée au pub où par chance une fête locale de la bière nous a offert l'accès à toute la gamme de pressions à moitié prix... Le 29/10/2010: Départ pour Londres jusqu à halloween, la soif de culture et l'enrichissement intellectuel sont au premier plan... Le reste du séjour est rythmé par les bons spots de skeight, notamment le fabuleux park de Stockwell en passant par Southbanks où les gamins jouent de l'argent au O.U.T. . Hôtel chaque soir, beaucoup de pubs (l'un d'eux possédant à son étage un salon de thé avec serveuses et décoration d'époque 1800...), visite de quartiers branchés superficiels et d'autres beaucoup moins... Magasins de jouets sur 6 étages, restaurant thaïlandais, Italien et même fast-food de "luxe" avec un


délicieux hamburger sauce Jack Daniel's... Valise a roulettes d'américain (120x90) pour transporter les planches et les acquisitions de mon frère... Le vendeur de valises: "You can transport your girlfriend inside..." Son collègue d'un air patibulaire: "You can put several dead babies inside..." Ou dans le bus: "Oh, it's'a really fucking bag!" Le 01/11/10: Richard doit déjà partir, une bonne nuit sur un banc me rappelle ma condition mais c'est la tête pleine de remembers que je quitte London, et de bon matin le train sous l'eau s'élance au son des voix pédantes de trois pétasses BCBG...

Texte: Raphael LEBRUN - Traitement de texte: Artichau sur clavier azerty de téléphone portable. A noter que le brouillon de l’article était fait sur une copie type examen et que Raph’ s‘était donné la note de 16/20...


BBQ Camenbert - Bowl d’Amiens - Alex


MaĂŽtre Splinter

Shime - Bibi

Shime is not dead!

Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead!

Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead!

Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead!

Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead! Shime is not dead!

Shime - Alex


Cet été il y aura eu 2 passages en Belgique qui nous Remarque: Nous avons tenu à ce que Ovidia, notre coront beaucoup tenu à coeur. La raison : Shime. respondante locale, partage son avis via un petit article sur Passage 1 Pour le premier de 3 jours, logés à Bruxelles chez Ovidia, une fille qui se réveille en fumant des joints sur du Mobb Deep. J1: On doit aller à Ostende, on tombe dans des embouteillages monstres, « Bon bah on se fait un Kortrijk avant qu'il fasse nuit ? » 30 min de session, il pleut, « Bon bah Zumiez? »

C'est toujours un bonheur de passer à Courtrai et de se rappeler que leur bowl a coûté la même somme que celui d'Amiens, parce que leur ville a fait appel à des gens qui ont l'expérience des bowls (Team Pain) au lieu de tailler des pipes aux entreprises avec lesquelles elles travaillent d'habitude, histoire de faire des contrats arrangeants (Béton Projeté Méditerranée). Ça permet à l'eau de s'évacuer correctement quand il pleut et éviter les traces de coups de truelle dans ton bowl. J2: Il pleut, visite de Bruxelles et passage à pied au bowl des Ursulines. J3: Aalst, nouveau park en béton de qualité supérieure, où l'on y croise Mike, un des constructeurs dont la gentillesse nous surprend, accompagné d'un Szymon Stachon, dont le niveau nous surprend !

notre passage chez elle.

Un week end à Bruxelles (par Ovidia)

Moment (rare) d’élan social, colocataires partis et un appel de Mouts : « On peut venir chez toi? - C’est qui on? - Ben moi et deux mecs? - Ah oui deux mecs ? Mais ils sont beaux? - Ben tu verras. - Ok. - On arrive à 10H. » Passé minuit et après avoir réveillé tout l’immeuble, dans mon palais : « Bonjour Bonjour Bonjour on a du whisky. - Ah mais j’aime pas! » Terrasse panoramique, douce nuit d’été. Bon on est bourrés. On sort ? Karaoké le plus glauque de Bruxelles au petit Sablon, gros choix de musique pour ta belle-mère, Mouts se fait brancher par des vieilles, Shime veut voler le teeshirt d’un gros qui fait du roller, bonne soirée. On finit enfin par chanter avec de vrais micros, tube de circonstance « 300 millions de Chinois », merci Jacky. Il est 5H du matin, une petite marche digestive à Noord station ? Ouais! Y’a des putes en vitrine, on discute les tarifs, on s’instruit, on commente, on assiste aux rêves de la jeunesse belge : « Si on avait une caisse on irait à Dam en mode gangsta paradise!! ». On rentre à la maison ? Y’a du soleil sur la terrasse, il est 10H, on va dormir. Les trois enfants dorment dans la même chambre, réveil aux délicats sons des flatulences. On se lève avec plein de supers idées : « On va en Hollande ? » « Tu pourrais te taper une pute ? ». Aspiration culinaire merdique de Camille, problèmes de communication : « On peut jeter de la merde sur les murs de tes voisins ? - Non - Mais pourquoi ?? - On va en hollande ? » Il est 19h, on mange des chips, je découvre le porno/skate. « On va en Hollande ? ». Longue discussion sur les prostituées. On va au bowl, il fait nuit. « Wahoooouuuuuuuuuuu ». Ouais cool, on va manger ? Gros Frit Kött de la Barrière Saint Gilles, les enfants sont contents mais il pleut. « On va en Hollande ?? » On reparle des putes. C’est dimanche.« On va en hollaaannndeeee ?? » Shime expose sa vision de la vie aux roms « Faut aller voir les gens en costards, eux ils ont de la thune, nous on est jeune, on a pas de thunes ». Au revoir, merci. La prochaine à Stockholm ? PS : R.A.F, si tu pouvais me télécharger Skate Tricks 1 et 2…. KAO Mouts


BRUXELLES - COURTR AI - BRUXELLES - COURTRAI -BRUXELL LES - COURTRAI -BRUX ES - COURTRAI -BRUXE ELLES - COURTRAI -BRU XELLES - COURTRAI -B TRAI -BRUXELLE RUXELLES - CO S - COURTRAI -BRUXEL L E S - COURTRAI -BRUXEL LES - COURTRAI -BRUX LES - COURTRAI -BR ELLES - COURTRAI -BRU X ELLES - COURTRAI -BRU -BRUXELLES - CO XELLES - CO URTRAI -BRUXEL LES - COURTRAI -BRUX ELLES - COURTRAI -BRU XE


ELLES - COURTRAI -BRU

XELLES - COURTRAI -B RUXELLES - COURTRAI OURTRAI -BRUXE -BRUXELLLES - COURTRAI -BRU X E L L E S CO URTRAI -BRUXEL RUXELLES - COURTRAI LES - COUR-BRUXELLES - CO URTRAI -BRUXEL LES - COURTRAI -BRUX OURTRAI -BRUXE LLES - COURTRAI -BRU ELX E LLES - COURTRAI -BRU ELLES - COURTRAI XELLES - COUR


RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST BRUXELLES - AA LST - BRUXE LLES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST RUXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST UXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST UXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST UXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST UXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST UXELLES - AALS T - BRUXELL ES - AALST UXEL

LST - BRU BRUXELLES - AA S - AALST -BRU - BRUXELLE S - AALST - BRU -BRUXELLE S - AALST -BRU - BRUXELLE S - AALST - BRU -BRUXELLE T -BR RUXELLES - AALS


XELLES - AALST U R B T LS A A S E ELL AALST - BRUX S E L LES - AALST L L E E X X U U R R B B T T LS LS A A A A LLES UXELLES ALST -BRUXE A S E L L E X XELLES - AALST U R - BRU B T T LS A LS A A A S S E E L ELL UXEL AALST - BRUX S E L LES - AALST L L E E X X U U R R B B T T LS A LS A A A ELLES UXELLES AALST -BRUX S E L L E X U XELLES - AALST U R - BR B T T LS A LS A A A S S E E L ELL UXEL AALST - BRUX S E L LES - AALST L L E E X X U U R R B B T T LS A LS A A A ELLES UXELLES AALST -BRUX S E L L E X U XELLES - AALST U R - BR B T T LS A LS A A A S S E E L RUXEL BRUXELL XELLES - AALST XELLES - AALST


PETITE HALTE À AALST C’était mon « mnémotechnique » quand j’ai lu la news sur ce nouveau park. Et j’en ai eu bien besoin après ce petit week-end bruxellois... Ca se trouve dans une petite ville à 30 bornes de là, pile entre notre gîte et Gent. Encore une merveille belge, tout le park est génial, tout le monde est obligé de s’amuser ici, dans un cadre de qualité supérieure (buvette du club de tennis à 100m). On y a en plus croisé Mike et Szymon. C’est la paire idéale pour une session: l’un t’explique comment ils ont « sculpté » la chose (sans guide svp), pendant que l’autre te fait voir comment ca marche! Grosses rigolades et grosse motivation toute la journée. Ça se finit encore en frituur-karaoké (qui avait lieu suite a une victoire d’anderlecht)! Tout, tout bieeeen! Bibi Szymon Stachon - Backside Désastre - Bibi Szymon Stachon - Ollie - Bibi


Mike - Invert - Shime


Szymon Stachon - Backside Air - Bibi


Bibi -Nosebrab Disaster - Shime

Mouts - Chill de gitan - Shime

ibiB - dnirG evraC - emihS


Bibi - Five O Grind - Oostende - Alex

Passage 2 - Oostende Pour le 2ème passage, 1 journée à Ostende, du type saucisse à l'ail de la taille de ton avant bras, retrouvailles avec les copains de Calais et Boulogne, Audi A3 qui fait le tour du vélodrome dans lequel est construit le park, accidents de mobylettes toujours dans le même vélodrome, sauce blanc à dread qui carve en long board et supplément chien qui court partout autour du bowl après des frisbees. Salle d'arcade pour le dessert, où Shime nous prouve que son service militaire à la 2ème D.B. où il conduisait des chars et où on ne dit pas "Jeep" mais "P4", lui a laissé de solides bases pour piloter des poids lourds et des Hummers Tunning.

Le truc c'est que le Shime il n'avait plus temps, et que depuis ces 2 voyages, il a il dit, où il skate quatre fois plus qu'avan tricks sur les spots, et est le premier à no Et ça, ça vaut tout l'or du monde et ça fa à sa copine, enfin au début...). Alors sort changez-en ! Bordel de merde !


bougé en road trip depuis trop longretrouvé une seconde jeunesse comme nt, rentre plein de nouveau et de vieux ous motiver pour skater maintenant. ait trop plaisir à tout le monde (même tez de vos cercueils les morts, ou bien Shime - T1 Grind - Aalst - Bibi

Szimon Stachon - Ollie Smith Grind - Aalst - Bibi


Oo s TE tende N - O DE - OO -O S OS o -O T s te E o TE stend NDE nde N e-O - O DE ost O O -O OS S T o -O ost TEN stend EN D e TE e ND nde - E -O - OO -O OO ost EOS O ST end o -O T s ten EN e EN ost end DE de - DE eOO -O -O o OO S s ST tend TEN EN e DE OO S -O ost en

E -O D N E T - OOS e d n e t s OOST o O e d n E e -Oost STEND E O D O N E stende e o T d S O n e O t E s O E - Oo tende STEND D s O o N E -Oos O O E D T e E S N d D O E n STEN de - O OOST -Ooste O E e O d D n ENDE N e Oosten e t d T E s n S T o e t S O O s O O o O E -O ENDE tende T s tende o S s - OO o O O TEND e O d O E n e E D t e s d END E -Oo OSTEN Oosten D O N E E - OOST e D ostend T d S N O n e E O t T E s O o S D OO DE -O STEN stende N O o E E -O O O tende T D S e E N O d D E n O T e N nde -Oost - OOS OSTE E e O d D n N e -Ooste e t d TEN E s n S T o e t S O O s O O o E O O ETEND stende tende o S s o O O TEND e-O O d O E n e E D t e s d D N o n EN DE -O -Ooste OOSTE N E E - OOST e D T d S N Oost n e E O t T E s O o S D O O N e O NDE OSTE ostend E O O tende T S e E O d D ENDE n O T e N t S E s e o O T d S O O n e O


ST

EN

e-

DE

OO - Oo ten STE stend d eN ND e - O DE OO -O OS EST o T s O ten END EN ost OS de D e E TE ND nde - E -O - OO -Oo -O o st O ES OS Oo OST stend TEN ende T e s Oo E D ste END tende NDE - OO E -O OOS ND nde - E -O - OO -Oo STE oste TEN ND nd ste OO ost EST e - DE e n E O E S n d ST d Oo N T EN osten END e - O DE e - O -Oos OOS OS ten TE stend -O OS End DE de TE oste TEN de - ND e - O eOO Oo -O E N nd o O s OO D O S t s ST tend TEN ende DE -O e - O E -O OST -Oost STE E EN e N e D o O DE OO E -O OOS osten STE stend NDE nde - DE ST de ND TE ost eOO -Oo -O -O E o s e N ost O end NDE nde - DE OOS E -Oo OST stend STEN tende -O T e s eO E D OO Oost OST oste END tende NDE - OO E -O OOS nd E S E T ST end o EN e - NDE e - O -Oo OOS -Oos TEN sten E DE OO OS sten TE tend DE de -O S d N T o e-O -O ost TEN stend END e - O DE O OS osten -O end DE OS eETE os T O eO OO Oost OST oste END tende NDE nd E E ST end EN e - NDE e - O -Oo OOS DE OO OS sten T -O S d T o T e s O E ten EN ND - O ost - OOS e d d n e D t e s e End Oo Ede n e t e s O o - O Oos OS Oos E -O D N E s T OS ten TE E -Oo D N d ND T E T e EN E - OOS D DE OO STEN O O ST e -O stend S o O O ste E e d n e t nd E -Oos nde e e t s o O E D N OSTE E -Oos D N E ST NDE de - OO E T S O de - O Oosten OOSe d n Ooste tende s NDE o O NDE -OosE OOSTE D N OSTE O e d ENDE T ten S O O tende s o O E


Oo O -O O O -

Nord de la France reprezent - Shime

Mouts - Hamdoulila - Bibi

Ludo - 50/50 - Oostende - Bibi

Oostende - OO OOSTENDE -Oostende - OO


- Oostende E D N E T S O O ostende STENDE O O e d n te s o OOSTENDE -O E -Oostende D N E T S O O Oostende OOSTENDE e d n te s o -O OOSTENDE E -Oostende D N E T S O O -Oostende OOSTENDE e d n te s o -O OOSTENDE E -Oostende D N E T S O O -Oostende OOSTENDE e d n te s o -O OOSTENDE E -Oostende D N E T S O O -Oostende OOSTENDE e d n te s o -O OOSTENDE E -Oostende D Mouts - Ollie Transfert -E Bibi N T S O O e -Oostend OOSTENDE e d n te s o -O OOSTENDE E -Oostende D N E T S O O e -Oostend

OSTENDE - Oostende -Oostende - OOSTENDE OSTENDE -OostenAlex de -- Five O - Bibi


ENOOST OSO e d n de n e t s o O e ostend O E D ostenO E END OosE D STEN ENDE T S O O ENT S O nde - O Se - OO

O DE TEN OOS - OO S de O tend O e-O -Oo sten de DE -Oo sten TEN D OOS E -Oo T - OO ENDE S de - TENDE O tend OSTEN e-O D OST -Oo sten EN de OOS T

Bibi - Five O - Alex


Oos

tend E - O e - OOS TEN oste n d NDE e-O OS-Oo sten STE de NDE O STE NDE ostende -O OST END ostenEOOS TEN OosDE e-O OST EN nde - OO Soste nde E -O oste E -O nde oste nDE -Oo NDE sTEN -

Shime - Égout & Rat - Alex


RAF #03 SUMMER IS DEAD

, Bibi, Shime. ts ou M u, ha ic rt A u, an M L’équipe : Négraël. Special guest : Ovidia & qui nous lisent. ux ce et nt de ai us no i qu On remercie ceux mis dans la merde. t on us no i qu s er ci an fin On ne remercie pas les

raf.fanzine@gmail.com www.fanzine-raf.blogspot.com Facebook

Design :


RAF (d.i.y. or die) - 03