Page 1

Le topos du progrès dans les rapports éducatifs : une routine argumentative ? Marie VENIARD, Université Paris Descartes, EDA


L’argumentation dans le (macro)genre « rapport éducatif » Un processus argumentatif en 4 étapes • 1 : description-narration de la situation « Adèle a effectué des stages en entreprise qui lui ont permis de prendre contact avec la réalité professionnelle et aussi de se confronter aux réalités des déplacements en bus. ceci a représenté une étape importante pour elle. » • 2 : évaluation finale de cette situation « il y a toujours nécessité pour elle de bénéficier d'un accompagnement éducatif réellement axé vers un accès à son autonomie personnelle, sociale et professionnelle qui puisse se faire conjointement avec celui de la famille d'accueil. » • 3 : préconisation « l'évolution très positive de adèle confirme la nécessité de son maintien en famille d'accueil. » • 4 : effets perlocutoires : la décision du juge


Le topos du progrès Représentation professionnelle des éducateurs : • l’individu qui leur est confié, dont ils vont s’occuper quotidiennement au foyer, a un « problème, une difficulté, est dans une situation délicate ou de danger » • ils vont devoir régler ce problème, cette difficulté. Ce « règlement » nécessite d’évoluer pour au minimum changer mais surtout pour « améliorer ». Évaluer l’évolution Progrès / évolution


Questions de recherche - Si ce genre se caractérise par sa visée argumentative, - si le topos du progrès est un des piliers de cette argumentation, Alors : - peut-on observer des unités phraséologiques qui actualisent ce topos ? - S’agit-il de routines discursives ? - Ces unités phraséologiques sont-elles déterminées /encadrées par des fonctionnements argumentatifs ?


Les marqueurs du topos du progrès - Unités lexicales thématiques : progrès, évolution et leurs dérivés morphologiques - Axiologiques : une certaine confiance, les visites s’exercent de manière satisfaisante … - Adverbes : désormais, aujourd’hui (voir plus loin) Deux cas analysés : Évolution Le patron Temporalité-modalité


1. Phraséologie et déterminations textuelles et discursives de évolution progrès 5 ; progresser 4; progressé 2 ; progresse 1; progression 2 + peu de phraséologie (« soutenir des progrès » et « noter/constater des progrès », 2 occ) Vs le groupe E+ : évolution 68 occ. (dont 39 dans le texte et 29 en position de nom de rubrique) ; évolue 3 ; évolué 7 ; évoluer 7 phraséologie en partie commune au nom et au verbe


Segments répétés


Concordance de positivement


Concordance de positive


Distribution textuelle de ĂŠvolution


Un patron plus long Nous

Restons Sommes

Prudents Attentifs Confiants

À Quant à

L’évolution de X

Exemples : - conclusion § nous restons prudents quant à l'évolution de robert compte_tenu_de sa personnalité particulière et de ses défenses déjà très établies - nous restons toutefois attentifs à l'évolution d'elise dans la mesure où elle présente un retard de langage important.


Conclusion sur le groupe E+ - une étude de la phraséologie (segments répétés, patron figé) montre que le fonctionnement de ce groupe vient exprimer l’idée de progrès - une affinité avec la rubrique de conclusion. - différents indices cotextuels (le patron figé autour de « prudent etc », rubrique conclusion) mettent en évidence le caractère crucial de l’idée d’évolution dans le genre.


2. Le patron «Temporalité-Modalité», une phraséologie étendue patron « Temporalité – modalité (capacité) » : désormais il est capable de ADV de temps (aspect imperfectif, rupture avec le passé) + modalité aléthique (sujet + Predicat exprimant la capacité) patron « Pouvoir » : il peut également s'affronter aux autres [et] + [circonstant] + [il/elle/monsieur/madame/NPr/qui] peut/a pu + [adverbe/circonstant]+ [complément indirect] + Prédicat « difficile à dire ou à faire »


Patron « temporalité – modalité (capacité) » : désormais il est capable de désormais

il / elle

aujourd’hui

beaucoup (qu’avant)

(est) capable de démontre des capacités de

plus

semble en capacité

depuis peu de temps

a accès à

maintenant

peut ses attitudes

lui permettent de


Patron «temporalité – modalité (capacité)»: désormais il est capable de Exemples : •« Pour autant, Didier démontre désormais certaines capacités d'autonomie qu'il a récemment acquises. » •« Fabrice a nécessairement besoin de contenance et il peut maintenant questionner l'adulte […] ». • « qu'en est-il aujourdhui de la capacité d'annie d'élaborer ? »


Détermination discursive : rattachement au topos du progrès • Existence d’un problème, d’une difficulté > évolution nécessaire le patron articule progrès (les capacités) et expression d’une rupture par rapport à cet état ancien de « problème » succès de l’intervention de l’éducateur


Du discursif au textuel : ventilation par rubrique Spécificités des connecteurs temporels dans les rubriques (désormais, aujourd’hui, maintenant)

Présence plus marquée dans les rubriques « Evolution, conclusion, évolution sur le groupe, en famille d’accueil, relation familiale. »


Bilan sur « Temporalité-Modalité »

- un patron qui dépasse le cadre du syntagme > une conception élargie de la phraséologie - un patron sémantico-pragmatique - Le niveau sémantico-pragmatique s’articule avec des déterminations discursives et textuelles


Topos du progrès et préconisation en conclusion « L'évolution très positive de adèle confirme la nécessité de son maintien en famille d'accueil » « leur inscription dans leurs familles d'accueil respectives et les liens d'attachement qu'ils y ont créé sont l'élément indispensable à leur stabilité et sont le garant de leur évolution positive. […] le maintien du placement […] est essentiel à leur stabilité.». « Nous restons prudents quant à l'évolution de robert […]. § toutefois, robert a réellement évolué […]. il semble désormais en capacité de réfléchir pour lui-même […]. il nous semble que le renouvellement de la mesure de placement jusqu'à la majorité de robert soit la réponse la plus adaptée à ses besoins […].


Détail du fonctionnement argumentatif « L’évolution très positive d’Adèle confirme la nécessité de son maintien en famille d’accueil » donnée : il y a des progrès conclusion : maintien de la mesure (famille d’accueil + accompagnement éducatif) topos : les progrès se développent grâce au travail des éducateurs soit : il y a des progrès, or les progrès se développent grâce aux éducateurs donc il faut rester avec les éducateurs.


Conclusion 1/ Ce topos est routinier de deux points de vue : parce qu'il est très stable au sein de cette communauté. parce qu'il s'exprime en partie par des routines discursives 2/ Routines discursives / routines argumentatives ? Si les routines sont un prêt-à-écrire argumentatif, c’est parce qu’elles s’actualisent à différents niveaux (séquences phraséologiques +/- figées, rubriques, enchaînements argumentatifs) linguistique, textuel, discursif, argumentatif


Merci de votre attention ! marie.veniard@parisdescartes.fr

Marie veniard wrab 2014  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you