Page 1

MANIOC.org Conseil général de la Guyane


MANIOC.org Conseil général de la Guyane


MANIOC.org Conseil général de la Guyane


MANIOC.org Conseil général de la Guyane


ΕSSAI SUR

L'HISTOIRE NATURELLE DE LA

FRANCE EQUINOXIALE. ου DE'NOMBREMENT Des Plantes, des Animaux & des Minéraux , qui fe trouvent dans l'ifle de Cayenne , les Ifles de Remire, fur les Côtes de la Mer,& dans le Continent de la Guyane. AVEC

Leurs noms differens, Latins, François, & Indiens, & quelques Obfervations fur leur ufage dans la Médecine & dans les Arts.

Par ΡIΕRRΕ BARRERΕ Correfpondant de l'Académie Royale des Sciences de Paris, Docteur & Profeffeur Royal en Médecine dans l'Univerfité de Perpignan, Médecin de l'Hôpical Militaire de la même Ville, ci devant Médecin Botanifte du Roy dans l'ifle de Cayenne.

A PARIS, Chez la Veuve ΡIGΕΤ, Quay des Auguftins, à l'image S. Jacques.

M.

DCC. XLI.X

MANIOC.org

Conseil général de la Guyane


A

MONSEIGNEUR LE COMTE

DE MAUREPAS, MINISTRE ΕΤ SECRETAIRE D'ETAT.

MONSEIGNEUR, L'ESSAI sur l'Histoire Naturelle de la France Equinoxiale, que je prends la iij


vj EPISTRE liberté d'offrir a VOTRE GR AND EUR, contient en abrégé les Recherches que vos bontés mont mis en état de faire dans des climats éloignés. Je ne puis me flatter qu'elles foient dignes d'occuper quelques momens du loifir que vous laiffent les travaux du Miniftere , & que vous confacrez avec tant de gloire & de fucces a l'avancement des Sciences & des BeauxArts ; mais j'ai ofé efpever , MONSEIGNEUR ,


DE'DICATOIRE. vij qu'aux graces que vous m'avez faites, vous voudriez bien ajouter celle d'agréer ce témoignagepublic de ma reconnoiffance , & du très-profond refpect avec lequel j'ai l'honneur d'être,

MONSEIGNEUR , DE VOTRE GRANDEUR; Le très-humble & trèsobéiffant Serviteur , BARRERE.

a iiij


AVERTISSEMENT U lieu d'un Ouvrage que j'avois deffein de raire , je me fuis borné à un Effai, ou à un fïmple abrégé de ce que j'ai obfervé dans le Voyage que je fis à Cayenne par ordre du Roi en 1722.(où j ai refté trois ans.) Je ne croyois pas même être engagé envers le Public , en ne lui communiquant pas à mon retour la récolte que je ve-


AVERTISSEMEN. ix nois de faire par des courfes laborieufes, perfuadé que ce ne pouvoit jamais être rien d'affez intereffant pour fe faire défirer. J'ai été obligé depuis de me livrer aux travaux de la Médecine-Pratique , & j'avois prefque perdu de vue les Mémoires que j'avois rapporté de mon Voyage, lorlque des perfonnes refpectables ont réveillé depuis peu la forte paffion que j'ai toujours eue pour la Botanique & l'Hiftoire Naturelle. Mais comme je me défie de moi-même fur le cas


x AVERTISSEMENT.

que je puis faire du Recueil de Plantes, de divers Animaux., que j'ai décrit & deffine fur les lieux, & de plufleurs Obfervations touchant l'Hiftoire Naturelle; je prends le parti de l'expofer fommairement au jugement du Public , afin que fi cet Effai eft du goût des Sçavans , & qu'ils jugent que ces matériaux foient capables d'enrichir ce que nous avons jufqu'à prefent de l'Hiftoire Naturelle, & particulièrement de l'Hiftoire des Plantes , je puiffe, tandis que j'en ai encore le loifir & la force, exécuter


AVERTISSEMENT. xj mon deffein de donner l'Hiftoire Naturelle de la France Equinoxiale avec des figures d'après nature des Plantes, des Animaux,des Oifeaux , des Poiffons, & de diverfes autres producdons naturelles. Je partage cet Effai d'Hiftoire Naturelle en forme de Catalogue en deux Parties. Je donne dans la premiere , le dénombrement des Plantes rangées par ordre Alphabétique; & dans la féconde , celui des Animaux & des Minéraux. Je ne m'étends pas beaucoup fur plufieurs fingula-


xij AVERTISSEMENT. rites des Animaux, & fur les ufages des Plantes, nonfeulement par rapport aux Arts , qui fervent à la commodité de la vie, mais auffi par rapport à la Médecine. Comme je me prépare à traiter cette matière plus amplement, & plus à fond, je ne la toucherai ici que fort légèrement. Dans le grand nombre de ces Plantes d'Amérique., il y en a plufieurs qui ne peuvent fe rapporter aux genres connus jufqu'à préfent ; j'ai été obligé d'en faire des genres nouveaux , dont j'ai deffiné les par-


AVERTISSEMNT. xiij ties qui les caractérifent. J'ai cru devoir réferver tous ces deffeins, de même que ceux des Plantes, des Animaux, & de plufieurs autres curiofités, forties des mains de la Nature pour mon grand Ouvrage s'il paroît être fouhaité, & fans lefquels une Hiftoire de cette efpéce ne fçauroit être goûtée-, les Defcriptions les plus exactes ne pouvant fupléer entièrement à l'expreffion des figures. Comment pourraije , fans le fecours des Planches , donner une idée fatisfaifante des Arbres &


xiv AVERTISSEMENT. des Plantes, qui produifent beaucoup de Drogues, qui ne font connues encore que trés-imparfaitement? Telles font le Baume de Copahu , la Gomme-gutte , l'Abuta., le Simarouba, l'Ipecacuanha blanc , le Bois violet , & plufieurs autres* Après cet ouvrages dont les matériaux font prêts depuis long-tems, je me propofe de donner l'Hiftoire naturelle du Rouffillon à la quelle j'ai déjà beaucoup travaillé. Le Rouflîllon eft entre les Provinces de France celle où l'on peut le mieux


AVERTISSEMENT. xv étudier & cultiver la Botanique & les autres parties de l'hiftoire naturelle. Les hautes montagnes des Pyrénées ; les côtes de la mer, le pays plat & cultivé , les endroits incultes & arrides y fourniffent une nombreufe variété de Plantes, d'Oifeaux, de Quadrupedes , de Poiffons , de Coquillages , d'Infectes * de Métaux , de Marcaffites , de minéraux de toutes les efpeces, de pierres figurées, de pétrifications, de congellations , & autres productions naturelles done j'ai raffemblé une très-


xvj AVERTISSEMENT. grande partie dans un cabinet. Mais je prévois qu'il

faudroit faire encore de nouvelles courfes pour rendre le Recueil plus complet ; car il eft difficile d'avoir tout vu du premier coup, quoique j'aye parcouru exactement la Province, & que je n'aye pas été d'humeur à rien dedaigner. Enfin comme le Miniftere fouhaite depuis longtems qu'on travaille à l'Ήίftoire particulière des Plantes de chaque Province, pour en compofer une hiftoire générale de tout le Royaume


AVERTISSEMENT, xvij Royaume, j'ai tâché d'entrer dans ces vues par une Topographie Botanique du, Rouffillon , ou un catalogue des Plantes obfervées en divers endroits de cette Province , dont je n'ai fait encore qu'une ébauche que je pourrai perfectionner dans la fuite ·, & je ferois trop heureux de pouvoir contribuer à un deffein fi utile à la vie, & fi glorieux à la Nation.


xviij

Noms

EXPLICATION

Des noms abrégés des Auteurs cités dans ce Livre. ACT. R. SC. AC. PAR. A Acta Régioe Scientiarum Academiœ Parifienfis. Hiftoires & Mémoires de l'Académie Royale des Sciences de Paris, ALD. Aldinus Exactiffima defcripio variorum quarumdam flantarum quae continentur Romœ in horto Farnefiano. Tobiâ aldino cefenate auctore. ALDRO. Aldrovandus. Ulyffis Aldrovandi de reliquis animalibus exanguibus, ut pote de


des Auteurs. xix. mollibus , cruftaceis , teftaceis &j zoophytis libri quatuor. ΒONAN. Bonannus. Recreatio mentis £r oculi in obfervatione animalium teflaceorum à P. Philippo Bonanno Societatis fefu. BREYN. CENT. I. Jacobi Breynii exotic arum , aliarumque minus cognitarum plantarum centuria prima. C. B. PIN. Cafpari Banhini P-inax theatri Botanici. CLUS. EXOT. Clufius de plantis exoticis. CLUS. HIS Caroli Clufii Atrebatis rariorum plant arum hiftoria. CORN. Cornuti. Jacobi Cornuti Doctoris Medici Parifienfis, canadenfium plantarum aliarumque nondum editarum hiftoria. DOD. PEMPT. Dodonœus. e ij


xx

Noms Remberti Dodonœi Mechlinienfis Medici Cœfarei ftirpium hiftoriœ Pemptades feχ , five libri XXX. FERR. HESP. Ferrarii hefperides. FLOR. VIRG. Flora virginica. G Ε S Ν . Gefnerus. Conradi Gejneri Medici Tigurini hiftoriœ animalium , libri V. H. AMSTEL. Hortus Amflelodamenfis. Joannis Com?nelini , catalogus plantarum horti Medici Amftelodamenfis. HIS. NAT. ANTIL. Hif îoire naturelle des Ifles Antilles de l' Amérique par le Miniftre Rochefort. HIS. nat. Carol, Hiftoire naturelle de la Caroline , la Floride, & les Ifles Bahama, &c. par Marc Caftefby de la Société Royale de Londres.


des Auteurs. xxj H. R. BLES. Hortus Regius Blefenfis. H. CLIFFO. Hortus Clifford tianus. H. L. BAT. Horti Academici Luguno - Batavi catalogus. Auctore Paulo Hermanno. H. R. PAR. Hortus Regius Parifienfis. J. Β Joannes Banhinus. Hiftoria plantarum univerfalis authoribus Joanne Banhino Archiatro , Joanne Henrico Cherlero Doctore Bafilienfibus. IMP. Imperafo. Hiftοri a naturale di ferrante Imperato Neapolitano. I. R. H. Inflitutiones Rei Herbariœ Jofephi Pitton Tournefort Aquifextienfis , Doctoris Medici Parifienfis,Academiœ Regiœ Scientiarum Socii , & in horto Regio Botanices Profefforis. I. R. H. APP. Inftitutiones


xxij Noms Rei Herbariœ in Appendice. I. R. H. COROL. Corollarium infiitutionum Rei Herbariœ. JONSTON. Hift. Nat. Hiftoriæ naturalis de quadrupedibus, pifcibus, exanguibus aquaticis , avibus , infectis, ferpentibus libri. Cum aneisfiguris Joannes Jonflonus Medicinæ Doctor concinnavit. LIGN. Lignon Botanifte du Roi dans l'Ifle de la Guadeloupe & autres. LUGD. Hiftoria generalis plantarum Lugduni. MARCG. Georgi Marcgravi de Liebftad Medici Germant , hiftoriœ rerum naturalium Brafilia libri octo. MATH. Petri Andreœ Maxhioli , Senenfis Medici, Commentarii in fex libros Pedacii Diofcoridis. M OR. Hif Plantarum hifioria univerfalis Oxonienfis, Parsfecun-


des Auteurs. xxiij da , Authore Roberto Morifon. OVIED. Ind. Occi. Ferdinandi Oviedi , India Occidentalis hifioria generalis. PISO. Guilielmi Pifonis M. D. Lugduno- Batavi de Medicina Brafilienfi libri quatuor. PLUM, Plumerius. Defcripion des Plantes de l'Amérique , par le P. Plumier. PLUM. GEN. Plumerii nova plantarum Américanarum genera , cum catalogo Indicarum ftirpium ab ipfo defcriptarum, in inflitutionibus Rei Herbariæ recenfitarum. PROD. PAR. BAT. Prodromus Paradifi Batavi. RAII Hift. Hifioria plantarum auctore Joanne Raio è Societate Regia. ROND. Rondeletius de Pifcibus. SLOAN. Cat. Plant. Jam. Catalogus plantarum infulæ Ja-


xxiv Noms des Auteurs. maïcœ &c. Autore hans Sloan?, M. D. Coll. Reg. Med. Lond. necnon Soc. Reg, Zondin. Soc. SLOAN. Hift. Nat. Jam. Sloane Hiftoria Naturalis Jamaica , &c. SUR. Surian. Infignium & variorum plantarum femina ex infiulis Americanis re center allata à Jofepho Donato de Surian , Doctore Medico Maffilienfi, necnon Botanophylo, in America Frofeffore, Regis Chriftianiffimi mandato miffo. TABER. Icon. Jacobi. Theodori Tabernœmontani Icones plantarum. THEV. Franc. Antarct. Zes fingularitez de la France Antarctique , par André Thevet. ZAN. Zanoni. Ifloria Bo tanica di Giacomo Zanoni femplicifia e fiopra intendente all' horto publico di Bologna.

ESSAI


ΕSSAI SUR

L'HISTOIRE DE

NATURELLE. LA

FRANCE EQUINOXIALE.

PREMIERE

PARTIE

PLANTES.

ΒUΤA fcandens, ampliffimo folio , Cordiformi , fubtus tomen to fo. Butua , overo Brutua Zan. A BUTA eft le nom qu'on donne ordinairement dans le Brefil A


2 Hiftoire Naturelle à une Plante grimpante , ou efpece de Liane , comme on parle en Amérique , dont les feuilles font figurées en cœur, drapées & comme cotoneufes pardeffous. Je me fuis fervi de ce no mpour exprimer ce nouveau genre de Plante. Les Portugais eftiment beaucoup la Racine D'ABUTA dans la jauniffe , la fuppreffion des menftruës , les maladies des reins & de la veffie , ôc principalement dans les abfcès intérieurs. Cette Plante a bien du raport avec le PAREYRA BRAVA peut-être en eft elle , une efpece ? Je l'ai découverte dans rifle de Cayenne & dam la Terre-ferme. ACACIA Indica , Farnefiana Aid. ACACIA Indica , foliis fcorpioidis , leguminofœ , filiquis fufcis , teretibus, Refinofis H. L. ΒΑT. Cet Arbruiffeau croît le


de la Trance Equinoxiale. 3 long de la Mer parmi les hayes. On trouve fouvent fur fes branches une gomme blanche, luifante ôc tranfparente , femblable à celle du Senegal. ACACIA non aculeata , flore albo , foliis fecuridacæ. ACACIA non fpinofa, fructu Cochleato. ACACIA procera , non aculeata , flore albo, filiquis teretibus , piperatis , Racematim congeftis. Piper AEthiopicum MATH Bois d'écorce. Poivre d' AEthiopie. J'ai obfervé cet arbre de haute futaye dans la Terre-ferme} il doit être rangé fous le genre de CASSIE , parce qu'il en a toutà-fait le caractère. ACAJOU Theu. Franc. Antarct. La pomme d'ACAJOU eft employée par les Indiens autant à titre d'aliment, que comme un remède pour refferrer A ij


4 Hiftoire Naturelle dans les cours de ventre. On mange , en guife de cernaux , la noix verte qui eft attachée à la pomme. L'enveloppe de cetnoix eft chargée dans fa maturiturité d'une huile cauftique,dont Pifon dit s'être fervi extérieurement avec fuccès. Ego felicius ufus fum mordaci illo oleo Caftaneœ de Acaju. Aledicin, Brafil. lib. 3.p. 45. ACER fcandens, folio an? gulofo Plum. ACER fcandens, convoluuli folio , flore ex auro CoccineoPlum. ADHATODA flore longo, fpicato , caule arundinaceo. ADHATODA floris labio fuperiori bicorni , foliis Bullatis. ADHATODA humilis ; flore Cæruleo. ADHATODA fpicata, odorat a , perficæ foliis. HERBE DE CRAMANTIN.


de la France Equinoxiale. 5 ADIANTUM Americanum Corn. A DIAN ATU M fruticofum, Brafilianum C. B. Pin. Capillaire de Canada. ADIANTUM Ramofum , foliis trapeziis , denratis Plum. ADIANTUM nigrum Ramofum maximum, foliis majoribus trapezii in modum figuratis. Sloan. Hift. Nat. Jam. Cette efpece de Capillaire fe trouve prefque par-tour. AGARICUS luteus, Durus, auriculam referens. AHOUAI Theu. Franc. Antarct. ARBOR AMERICA foliis pomi fructu triangulo C. B. Pin. Les Indiens cultivent cet arbre uniquement pour avoir les noyaux du fruit , dont ils font une forte de grelots pour leurs danfes, & les jours qu'ils fe parent de leurs atours. AHOUAI nerii folio Plum. A iij


Hiftoire Naturelle. ALCYONIUM cornuacervi ferens Plum. ALCYONIUM ftupofum Imper, Pila Marina fubrotunda, compreffa , mollis Sloan. Cat. Plant. fam. ALKEKENGI flore albo , folliculis è Rubro virefcentibus , fructu flavefcente Plum. CAM A.6

RU

,

MARCGR.

ALKEKENGI flore luteo , fructu virefcente. ALOE Americana, viridi , Rigidiffimo & fcerido foliopiet dicta H. Amftel. Ρ I Τ T Ε ; on teille la Pitte comme le chanvre; elle eft employée ordinairement par les Indiens de la Guyane à faire des cordes & des hamaKS ; elle pourroit fervir à des choies de plus grande conféquence, car le fil de Pitte en eft fort ; les Portugais dans le Brefil en font des bas & des


de la France Equinoxiale, 7 gands , & le préférent à la foye. Un tiroir autrefois en Rouffillon ( on le pratique encore en Efpagne ) une efpece de filaffe des feuilles de l'Aloë ordinaire, dont on faifoit des dentelles. ALOE Brafilienfis CAR AGU ATA dicta Marcgravii Raü Hif. CARAGUATA PISO.BOIS de mèche. On fe fert dejla moelle de cette Plante au lieu de mêche pour faire du feu. ALOE Molliufculis fpinis munira, arboribusinnafcens. ALPINA Racemofa , alba , Cannacori foliis Plum. Gen. Pacoferaca Brafdienfibus Marcgr. ALPINA fpicata, purpurea > Cannacori foliis, abietis conum referens. An Ephemerum folio Cannacori Plum ? Siriourou Canne-Congo : On pourroit ranger cette Plante fous le genre d'EPHEMERUM fi fa fleur n'étoit pas Aiiij


8 Hitoire Naturelle d'une feule feuille. Le Calice d'ailleurs qui dans la fuite devient un fruit , eft enveloppé avec la fleur dans une efpece d'étui, ou de feuille coupée en manière de CANOT Indien* Cette Plante n'eft pas mal gravée dans l'Hiftoire Naturelle du Brefil fous les noms de IACUACANGA, & de PACO CAATINGA. ALSINE aquatica Molluginis folio ôc facie. ALISINE maritima, repens, gallii folio. ALSINE paluftris, globra , veronicæ folio. ALSINE Americana, num mulariæ folio. Par. Bat. Alfine glabra rotundifolia repens. Plum. MIGNONNETTE.On mange ordinairement cette Plante en falade. ALSINE Saxatitis , maritima , rupibus innafcens. ALTHAEA parvo flore, lu-

,


de la Trance Equinoxiale. 9 teo ; fructu Monofpermo. Cette Plante 'a le port de la GUIMAUVE ordinaire; mais elle en difére en ce que fon fruit eft une capfule qui renferme une feule femence, ce qui établir une différence affez confidérable pour en faire un genre particulier, qu'on pourroit nommer ALTHAEO I DES.Peut-être eftelle le Monofpermo-Althœa. Ac. Reg. Sc. Ac. Par. A MAR Α Ν ΤΗ Ο ID Ε S Lychnidis folio, capitulis argenteis, minoribus I. R. H. app. AMARANTHOIDES Lychnidis folio , capitulis purpureis , I. R. H. app. AMARANTHOIDES marina , repens , Polygoni folio , capitulis argenteis Plum. AM AR ANTHUS altiffimus, longi folius, fpicis è viridi albicantibusPlum.CARARUMARCG.


Hiftoire Naturelle AM A R Α Ν ΤΗ US indicus , fpinofus , fpica purpurafcente I. R. H. Blitum Americanum , fpinofum Rati. Hif. A MB ΑΙ B A ampliffimo folio digitato , caudice & ramis excavatis. AMBAIBA PISO. Bois à canon. Je me fers de ce nom avec Pifon & Marcgrave pour exprimer un nouveau genre de Plante. L'AMBAIBA eft un arbre de haute futaye qui eft creux en dedans , qui donne beaucoup de fel fixe , qui eft d'un grand fecours à Cayenne pour dégraiffer & faire écumer le vin des cannes à fucre. Peut - être pourroit il fervir à faire du verre & du favon ; peut-être auffi par la même raifon feroit-il de quelque ufage pour le blanchiffage des toiles. ANACAMPSEROIDES arboribus innafcens., Baccis albis. 10


de la France Equinoxiale. 11 A Ν A C A M Ρ S Ε R Ο I D Ε S arboribus innafcens Baccis nigris. J'ai appelle ainfi ce genre de Plante , à caufe qu'il a beaucoup de raport avec L'ANACAMPSEROS ; mais auffi il en diffère confidérablement à certains égards. L'ANACAMPEROIDES eft une de ces Plantes qu'on appelle PARASITES, parce qu'elle prend fa nourriture fur différens arbres , & qu'elle ne fçauroit vivre fans leurs fecours. ANAGALLIS maritima , faxatilis , minima , flore albo. ANANAS aculeatus , fructu ovato, carne albidâ Plum.ANANAS PISO. Nana fructus five Yayama Lugd. ANANAS BLANC. ANANAS aculeatus, fructu pyramidato , carne aureâ Plum. ANANAS ROUGE.

aculeatus, maximo fructu, conico Plum. GROS ANANAS


Hifloire Naturelle L'Ananas eft fans contredit le fruit d'Amérique le plus beau & le plus délicieux , fa chair fe fond toute en eau dans la bouche , celui qui eft rouge eft ordinairement plus eftimé. On croit que ce fruit rend fteriles les femmes qui en mangent fouvent. On cultive pour l'ordinaire toutes ces efpeces d'Ananas dans les habitations. ANONIS Americana , folio latiori, Subrotundo I. R.H. ANONIS Afiatica , frutefcens, floribus luteis , amplis I. R. H. Crotalaria Afiatica, frutefcens , trifolia , floribus luteis , amplis. H. L. BAT. ANONIS lutea, foliis partim integris , partim Falcatis , floribus è medio folii nervo crumpenfibus, ANONIS nerii folio , Subincano, flore Violaceo. Sagitta12

ANANAS.


de la France Equinoxiale. 13 Via cordialis MARC G. Les gouffes de toutes ces efpeces d'arrête-beuf font enflées, & renferment des Semences, qui par leur, frotement, font une forte de bruit, qu'on peut comparer en quelque façon à ces jouets d'enfans. APARINE major , latifolia, erecta. APARINE minor, repens , fructu minimo, oblongo. APEIB A amplo folio, rugofo , fructu globofo , Hifpido. Apeiba MARCG. Patoumou. On ne fςauroit rapporter cette Plante à la SLOAN A du P. Plumier , à caufe que fa fleur eft à plufieurs feuilles , difpofée en Rofe, & que fon fruit eft rempli de femences très-menuës , comme l'a remarqué le même Marcgrave , qui les compare à la graine de moutarde. Seminibus magnitudine grani Si-


14 Hifloire Naturelle naps. Hift. Plant. lib. 5.p. 124. Ainfi Ton a cru qu'il étoit néceffaire d'en faire un genre nouveau. APOCYNUM fcandens, citrei folio , fplendenre , latiori fructu , turbinato , duro. APOCYNUM. fcândens , convolvuli folio, fructu Striaco. APOCYEUM fcandens , flore albo, folio digitato. APOCYNUM fcandens, folio mucronato, feminibus criftatis. APOCYNUM fcandens , folio Subrotundo , filiquis emeri longiffimis. ARACHIDNA quadrifolia, Villofa, flore luteo PLUM. GEN. Mundubi Brafilienfibus M A RC G. uadrifolium Americanum fructus Subterraneus flore luteo SUR. Piftache de terre,, Il faut fouiller dans la terre pour avoir le fruit de cette Plante , dont la manie-


de la France Equinoxiale. 15 re de fructifier eft affez particulière , & reffemble tout-à-fait à celle du Trifolium Subterraneum Tricoccon. H. R. BLES. Car les pédicules qui foutiennent les fleurs , après s'être élevez ôc érendus , fe recourbent d'abord que les fleurs font paffées, ôc s'enfoncent dans la terre , où le piftile devient un fruit membraneux, qu'on appelle Piftache de terre , dans lequel on trouve le plus fou vent deux amandes , qui ont à peu près le goût de noifette ARALIA aculeata , fcandens , procerior & racemofa. ALARIA humilis, Spinofiffima , folio malvæ Subrotundo PLUM.

ARAPABACA quadrifolia , fructu tefticulato PLUM. GEN. Arapabaca Brafilienfibus dicta P lanta MARC G. ARBOR lauri folio, ligno


16 Hiftoire Naturelle Variegato , vulgo lignum litteratum. Pfeudo - Santalun croceum SLOAN. Cat. Plant. jam an arbor Guianœ pirafinere vulgo ejufdem ? Β O I S D Ε L Ε TTR Ε S. Je n'ai pas eu occafion d'examiner le caractère de cet arbre. ARBOR ligno citrino Rofam fpirante. Lauro affinis Terebinthi folio , alato, ligno adorato , candido , flore , alb ο Sloan, Cat. Plant. jam. Bois DE ROSE. Je ne fçaurois déterminer le genre fous lequel cet arbre doit être placé , parce que j'ignore quelle fleur, quel fruit, & quelle graine il porte. ARISTOLOCHIA folio hederaceo, trifido, maximo flore, radice repente PLUM. Liane à Serpent. L'ufage de cette Plante eft familier parmi les Indiens contre la morfure des Serpens ; elle


de la France Equinoxiale. 17 elle eft auffi recommandable dans les cours de ventre invetérés. ARISTOLOCHIA fcandens , amplis foliis , cordiformibus , flore maximo , Fœtidiffimo , atro-purpureo. La fleur de cette Ariftoloche eft fort grande , elle eft d'une figure finguliere , & fent mauvais à peu près comme la Plante appellee par C. Bauhin , ATRIPLEX FOETIDA. Pin. 119. ARTEMISIA integro folio , flore luteo. ARUM ampli foliis, cordiformibus,, radice nodosa, rubra, PLUM.

ARUM amplis fo liis, Violaceis Efculentum PLUM. ARUM amplis foliis, Virentibus , Efculentum PLUM. ARUM arborefcens, S agittariæ foliis. PLUM, B


18

Hiftoire Naturelle

ARUM arborefcens fpinofum : MOU COU. ARUM maximum, AEgyptiacum , quod vulgo Colocafia, C. B. Pin. TAJOBA PISO. ARUM minus , NymphϾ foliis , Efculentum. SLOAN. Cat. Plant. Jamaic. CHOU-CARAY BE.

ARUM fcandens, anguftiore folio. PLUM. AR U M f can dens . angufti folium , aquam Manans ΑΚΑTΑΤΈ LIANE A EAU. C'eft une Plante farmenteufe , appellee LIANE A EAU parce qu'en ef, fet elle rend beaucoup d'eau quand on la coupe en travers , dont les Voyageurs même fe fervent utilement contre la foif. ARUM fcandens , maximum , flore flavefcente. PLUM. ARUNDO indica Cluf. Ε xot. BAMBOU. On fe fert com-


de la France Equinoxiale. 19 munément de ce rofeau dans le Brefil pour fe faire porter en HAMAK.

ARUNDO Saccharifera, C. B. Pin. Canne à Sucre. On fait à Cayenne le plus beau Sucre des Ifles ; on ne fcait pas pourquoi il n'eft pas auffi recherché qu'il devroit l'être, ne cedant en rien à celui qu'on tire des autres Colonies d'Amérique. ARUNDO Sagittaria. Vuba Brafilianis dicta MARCG. KOUROU-MARY. Rofeau à flèches. ASTER flore minore, albo, caule rubente , afpero PLUM. ASTEROIDES fcandens , lutea, am pl ο folio , afpero. ASTRAGALUS incanus , frutefcens, Venenatus , floribus purpureis. SINAPOU. On fe fert de la racine de cette efpece D'ASTRAGALE après l'avoir un peu écrafée, pour enyvrer le B ij


Ηiftoire Naturelle ροiffon des CRIQUES , comme on parle dans le Pays; c'eft-àdire, des Canaux qui vont des Rivieres aux Habitations. ATITARACaudice aculeato. ATIT ΑTΑ MARCG. Ρalma Spinofa , minor , Caudice gracili, fructu Ρruniformi , minimo , rubro S Lo A N. Cat. Plant. Jam* L'Atitara eft un genre de Plante très . different du Palmier , auffi j'ai cru devoir en faire un genre nouveau, auquel j'ai confervé le nom Marc-grave. AURANTIUM maximum , Fer. Hefp. Malus Arantia frucJU rotundo , maximo pallefcente , , humanum caput excedente SLOAN. Cat. Plant Jam. ΡAMPELIMOUSSIER. Le fruit , qu'on appelle PAMPELIMOUSE, & qui eftfphérique, eft pour l'ordinaire monftrueux. J'en ai vû qui avaient plus de fept pouces de diamé20


de la France Equinoxiale. 21 tre, fa chair eft aigrelette. On cultive cet arbrre dans le Βrefil & à Surinam Colonie Hollandoife , d'où il a été apporté à Cayenne. BAGASSA arbor , quâ indi ad extruendos lintres utuntur. Je ne connois point le caractéde de cet arbre. BEGONIA Rofeo flore , folio aurito , minor , & glabraPLUM.

BEGONIA Rofeo flore, folio aurito, minor , ôc Hirfuta. PLUM.

BEGONIA purpurea maxima , folio aurito. PLUM. BEGONIA Hirfuta , florealbo , folio aurito , fruttu coronaLe. Le fruit de cette Plante eft garni d'une manière de petite couronne formée par les découpures du calice. Cette efpece de BEGONIA de même que les pré,


Hiftoire Naturelle cédentes , naiffent le plus fouvent furies murailles de Cayenne. On les appelle dans le Pays Herbe à échauffeure. BELLIS flore minore , albo , femiflofculis tenuiffimis. BIDENS apii folio > glabra. 22

PLUM.

BIDENS apii folio > Hirfuta. PLUM.

BIDENS lutea , radiata, ad nodos Florida. BIGNONIA arbor , ampo Buxi folio, fructu ovato , latiori de ρreffo. FA TA. BIGNONIA arbor , Pïexaphylîa . flore maximo, luteo , ebenus vulgò vocata. GUIRAPARIBA MARCG. Ebene verte. BIGNONIA arbor , Hexaphylla,ligno Citrino. Ebene jaune. C'eft une variété de la précédente , ces deux efpeces de BIGNONIA croiffent dans la gran,


de la France Equinoxiale. 23 de terre , fur des montagnes peu élevées, & forment par la beauté & la multiplicité de leurs fleurs une efpece de décoration très - agréable pour les Voyageurs. BIGNONIA Bifolia , fcandens , filiquis latis & longioribus, femine lato PLUM. LIANE A PANIER. On fe fert ordinairement dans le Pays de cette Liane pour faire ces fortes de paniers , qu'on met fur les bêtes de fomme, & fur des Chevaux de bât. BIGNONIA fcandens, foins citrei , alium redolens. LIANE A AIL. Ainfi appelle parce qu'étant fraîchement coupée elle répand une odeur forte & défagréable , comme celle de l'Ail, BIGNONIA fcandens , rubens & Liminea. LIANE ROUGE.


Hiftoire Naturelle BIGNONIA fcandens , venenata , fpicata , purpurea. Vimen fruticofum , fpicatum , coronarium , purpureum , femme alato ad pifces inebriandos. S UR. INEKOU. Bois à enyvrer. On écrafe ordinairement le bout d'une bille de ce bois , on la plonge & on l'agite dans l'eau pendant quelque temps , afin d'enyvrer le poiffon. BIGNONIA fcandens, viminea filiquâ enfiformi breviori, flore albo KERERE , LIANE

24

FRANCHE.

BIGNONIA fcandens, viminea , filiquâ enfiformi, longiori, flore purpurafcente. C'eft une variété de la précédente. On préfère ordinairement ces deux dernières efpeces de LIANE pour faire des liens ou des cordes , & en terme de Créol pour lianer. BIHAI


de la France Equinoxiale. 25 BIHAI ampliffimis foliis, florum Vafculis Coccineis. Plum. gen. BIHAI ampliffimis foliis, florum Vafculis Subnigris. Plum, gen. BIHAI ampliffimis foliis., florum Vafculis Variegatis. Plum. gen. BOLETUS cancellatus, albicans , pediculo longo, craffo , utrinque foveis diftincto. BONDUC vulgare , majus , Polyphyllum. Plum. gen. BONDUC vulgare > minus , Polyphyllum. Plum gen. BONTIA Blattariæ folio. BORBONIA fructu globofo, nigro , calyce è viridi ru)ente. Plum. gen. BORBONIA frudu oblongo , nigro , calyce coccineo. P lum. gen. BRUNELLA fcandens, toC


26 Hiftoire Naturelle mentofa, flore magno, luteo, ERYONIA repens, folio angulato , afpero. I. R. H. BRYONIA repens, hederæ folio ; odore Caftorei. BRYONIA repens, Olivæ früctu , viridi. Les Creoles, mangent les fruits de cette Cçleuvrée confits au vinaigre. BUGLOSSUMrepens , Herniariæ facie , flore albo. BUGLOSSUM humifufum , Herniariæ folio & facie , flore Cceruleo. CACAO Cluf. Exot. Amygdalis fimilis Guatimalenfis. C. Β Pin. CACAO. L'arbre de Cacao, qui fait la bafe du Chocolat croît naturellement dansla Guya ne, fur-tout vers le haut des Rivieres, qui fe déchargent dans le Fleuve des Amazones. Or, cultive à Cayenne depuis quel ques années le CACAO , qui réuf


de la France Equinoxale. 27 fit très-bien. Cela même a fait concevoir des grandes efperances en faveur de la Colonie. Le beurre de Cacao eft employé par les Creoles du Brefil comme un Cofmetique ; il eft regardé auffi comme un excellent Anodin; il calme la douleur des hémorroïdes. On tient que le bois de Cacao a la faculté de donner du feu facilement par le fimple frottement d'un morceau contre un autre. CALABA folio citrii fplendent e. Plum. gen. Anda Brafilienfibus MARCG. KARA?A. On tire par expreffion , beaucoup d'huile du fruit de KARAPA , dont on fe fert ordinairement à Cayenne pour les lampes. CALABA citrei folio, fructu eduli. An. Guiti - Toroba , MARCG ? TOUKA. Il femble que cet arbre, appelle ainfi par les C ij


28 Hiftoire Naturelle Portugais du Brefil, doit être rapporté au genre de CALABACALCEOLUS flore herbaceo , petalo inferiori ex flavo purpureo. J'ai trouvé cette efpece de Sabot dans les Bois, en allant de Cayenne à la montagne des Tygres. La fleur eit de toute beauté , elle a fix feuilles inégales, trois grandes , Ôc trois petites. Celles qui font oppofées en croix font verdâtres ; la fuperieure & l'inférieure de ces feuilles font venées , ovales , longues de neuf lignes. Celles qui forment les cotez ont quinze lignes de long ; elles font fort étroites, à peine ont elles une ligne de large. Au milieu de celles-ci naît une une très-petite feuille d'un verd pâle , qui laiffe l'entrée du Sabot libre. La feuille inférieure de cette fleur, qui eft la plus grande ôc la plus


de la France Equinoxiale. 29 belle de toutes , a près d'un pouce de long , elle reprefente en quelque façon un Sabot ; elle eft par-dehors d'un jaune citron , en-dedans couleur de chair, & comme pointillée de rouge ; les bords qui en forment l'entrée éclatent d'un beau pourprefoncé. CAMARAarborefcens , Salviæ folio. Plum. gen. CAMARA JUBA PISO. Periclymenum Salviœ folio rugofo, minore , Bullato, flore albo Sloan. Cat. Plant. Jam. MONT-JOLY. La fleur de cette efpece de CAM AR A eft plutôt en entonnoir qu'en gueule.Toute la Plante a une odeur pénétrante , approchante de la racine de Meum ; elle eft propre aux maladies du cerveau & de la matrice. Je m'en fuis fervi en fomentation pour fortifier les nerfs , Ôc diffiper l'enflure des playes. C iij


Hiftoire Naturelle CAM ARA fpinofa, flore variegato. Plum. gen. CAM ARA alia , flore variegato , non fpinofa. Plum. gen. CANNACORUS anguftifolius, vulgaris, flore Coccineo. CANNACORUS latifolius, vulgaris, I. R. H. Arundo indica , latifolia. C. B. Pin. CANNACORUS mufæ fo. Ho ôc facie. BAROULOU. BALISIER. Les Oifeaux, les Ramiers fur-tout , font fort friands des graines de Baroulou, ce qui rend leur chair amere. Les Sauvages en mangent auffi par délices ; ils mettent ordinairement au feu ces fortes de fruit pour en tirer les graines. CANNACORUS radice croceâ , five curcuma officinarum. I. R. H. Curcuma radice longâ H. L. Bat. Albara Pifo. Cette Plante naît aux environs 30


de la France Equinoxiale. 3 1 de Cayenne , dans des endroits marécageux. Sa rieur eft d'une feule piece , la racine nouvellement arrachée lent le Fénouil. CAPSICUM frudu aculeato , minori , violaceo. Piment violet. CAPSICUM frudu oblongo , dulci Plum. Piment doux. CAPSICUM frudu rotundo, minimo L R. H. Piment-Bouc. CAPSICUMfrudu furrecto , oblongo I. R. H. PimentChien. CAPSICUM frudu terreti, omnium minimo , vulgo muris ftercus. Crote de Rat. Le fruit de ce Poivre d'Inde reffemble beaucoup à la Silique du Sifymbrium Aquaticum foliis in profundas lacinias divifis filiquâ breviori I. R. H. CAPSICU M filiquis furC iiij


Hiftoire Naturelle rectis , cerafi formâ I. R. H. CAPSICUM minimis filiquis. Dod. Pemp. CAPSICUM filiquis furrectis , flavefcentibus , cerafi formâ. Piment Indien jaune. CAPSICUM Siliquis furrectis, & oblongis brevibus.I. R. H. CAPSICUM minus fruclu parvo, Pyramidali , erecto. Sloan. Cat* Plant. Jam. Piment Indien. CAPSICUM filiquis turbinates , breviffimis, ôc mordacioribus. Petit Piment Indien. Le fruit eft d'un goût très-âcre & très-brûlant. Toutes fes efpeces de Poivre d'Inde font d'une ufage familier chez les Creoles ; les Nègres & les Indiens : on les cultive ordinairement dans les jardins, ou dans les Plantations. CARVI Acaulon , paluftre , anguftioribus & longioribus fo32


de la France Equinoxiale. 33 Ills. Cicutaria Paluftris MARCG. CASSIA Fiftula, Alexandrina. C. B. Pin. CASSIA nigra Dod, Pempt CASSE. Quoique de Caffier ne croiffe pas naturellement à Cayenne , néanmoins il feroit très- facile à élever en ce Pays - là dès qu'on voudroit s'en donner la peine. J'ai vû deux de ces arbres chez un Particulier qui profitoient bien, de même que l'efpece, qui naît dans le Brefil. J'ai apporté en France quelques bâtons de cette belle efpece de Caffe, que je conferve encore. CASSIA fiftula, Brafiliana. C. B. Pin. GUABIPOCAIBA. Pifo Caffe du Brefil. CASSIA fœdita , foliis oblongis , glabris.I. H. R. Senna Occidentalis odore opii, minus virofo, foliis glabris obtufis H. L. Bal. Paiomirioba Pifo


34

Hiftoire Naturelle CASSIA fœtida, foliis Sennæ. Plum, CASSIA humilis , Bifolia, filiquis brevibus , & Anguftis. * CASSIA humilis , filiquis parvis, alatis. CASSIA minor, arborefcens , filiquis planis, articulatis Plum. IPOKA. J'ai remarqué fur la même Plante des fleurs fécondes & des fleurs fteriles ; c'eft-à-dire, qui ne nouent jamais pour donner du fruit. CASSIA filiquis planis Plum. ARAYARANE.

CASSIA Sylveflris, fœtida, filiquis alatis. Plum. CEIBA viticis folio, anguftiore, fructu minimo, caudice lævi. CEIBA viticis foliis , caudice aculeato Plum. gen. Goffypium arboreum, maximum , fpinofum , lœvi folio, digitato , la-


de la France Equinoxiale. 3 5 neâ fericcâ , grifeâ. Sloan. Cat. Plant. Jam. Zamaouna Pifon. Fromager. On ne fait à Cayenne aucun cas de l'Houete ou du coton de cet arbre , qui pourroit être fans doute de quelque ufage. Il découle du Fromager une forte de gomme qui fe diffout dans l'eau. CEI8A viticis foliis , caudice glabro Plum, gen. C Ε Ν Τ A U RI U M minus, magno flore , obfoleto. Cette Plante fe trouve dans les Savannes marécageufes ; elle eft d'une amertume infupportable, ce qui peut faire conjecturer qu'elle peut convenir dans les fièvres intermittentes. CEREIBA paludofa , amplo Pyri folio. CEREIBA MARCG. Paletuvier blanc. Je me fers avec Marcgrave de ce nom pour exprimer un nouveau genre de;


36 Hiftoire Naturelle. Plante, connu dans le Pays fous le nom de Paretuvier blanc. Cet arbre diffère entièrement par fes parties effentielles du veritable MANGLES, que l'on appelle communément PARETUVIER, CHENOPODIUM bliti faI.R. H. CO A fcandens , fructu trigemin ο , oblongo. COA fcandens , fructu trigemino, fubrotundo. Plum. gen. COAPOIBA folio palmulato , flore albo , odorato. COAPOIBA Braftlienfibus MARCG. Je me fers de ce nom avec Marcgrave pour défigner un nouveau genre de Plante. Cet Auteur dit que la fleur de cet arbre rend une efpece de refine claire, comme la Térébentine , gluante, jaune, & d'une odeur defagreable. Refîna illa clara eft ut Terebinthina glutinofa, flava ,


de la France Equinoxiale. 3 7 adoris tamen injucundi. Hif. nat. Brafil. lib. 3. De Plantis. p. 132. Je comparerois volontiers ce fuc qui eft de couleur fafranée , à une infufion de rhubarbe , dont il a auffi en quelque forte l'odeur. COAPOIBA folio palmula. to, flore purpurafcente, odorato. COLOCYNTHIS fructu flavo, pyriformi. COLOCYNTHIS oblonga C. B. Pin. Calbaffe de terre. COLCYNTHIS parvo fructu , turbinato. Petite Calbaffe, COLUMNEA fcandens,flore lutefcente , fructu albo. Plum. gen. COLUMNEA fcandens , phæniceo flore,fructu albo Plum. COMMELINA graminæa , latifolia , flore cæruleo. Plum.


38 Hiftoire Naturelle gen. An Polygonatum perfoliatum Brafilianum. C. B. Pin ? COMMELINA graminea angufti-folia , flore albefcente Plum. gen. COMMELINA folio cannacori, flore purpurafcente. CONVOLVULUS ampliffimo folio , cordi - formi, flore albo, maximo Plum. CONVOLVULUS ampliffimo folio , cordi-formi, flore maximo, purpurafcente. Plum. CONVOLVULUS indicus, orientalis , fifarum peruvianorum ; feu battata hifpanorum Mor. Hif. Patates. CONVOLVULUS luteus, Polyanthos Plum. CONVOLVULUS marinus, catharticus , foliis acetofĂŚ, flore niveo Plum. CONVOLVULUS maripus , catharticus , folio rotundo


de la France Equinoxiale. 39

flore purpureo Plum, Convolvulus marinusfeufoldanella Marcg. Liferon marin. On trouve cette efpece de Liferon fur le bord de la mer , à la miffion de Kourou. On pourroit tirer de la racine de cette Plante une fcamonée qui ne feroit peut-être pas à méprifer. CONVOLVULUS minimus > villofus , helianthemi folio Plum. CONVOLVULUS pentaphyllos , hirfutus Plum. CONVOLVULUS polyanthos, niveus, folio fubrotundo, majori Plum. CONVOLVULUS tinctorius , folio vitigineo. Les Indiens préparent avec les feuilles de cette Plante une efpece de vermillon qu'ils eftiment tant, & qu'ils appellent Kariarou,dont ils fe peignent le corps, & qui


4o Hiftoire Naturelle n'eft proprement qu'an fécule qui a été extrait de cette efpece de Liferon. CONYZA altiffima,fruticofa , flore carneo. CONYZA altiffima, fruticofa flore purpureo. CONYZA fruticofa, alba , blattariæ folio , flofculis teuniffimè divifis. CONYZA purpurea, floribus per caulem fparfis. CONYZA fcandens, Bryoniæ folio, flore albo, odoratiffimo. CONYZA Americana, larnii folio , flore albo. I, R. H. Cette Plante fe multiplie facilement par fa graine qui s'envole de tous cotez. COPAIBA Pifo.Copaiba brafilienfibus Marcg. Copahu. Le Copaiba , ou comme l'on dit communément le Copahu , forme par les parties de fa fructification


de la Trance Equinoxale. 41 fication un nouveau genre de Plante que j'efpere de communiquer un jour , de même que quelques autres que l'on a nommé fimplement dans ce Livre. La liqueur précieufe qui découle de cet arbre qu'on nomme à jufte titre Baume de Copahu, eft recommandable par fes bonnes qualitez; elle n'eft pas feulement en ufage chez les Indiens extérieurement , mais plus encore intérieurement; ces peuples barbares obfetvent religieufementplufieurs cérémonies fuperftitieufes lorfqu'ils vont amaffer le Copahu. CORALLODENDRON triphyllum, Americanum., fpinofum flore ruberrimo. I. R. H.app. Siliqua fylveftris fpinofa, arbor indica C. B. Pin. Immortel CORALLODENDRON, triphylium , minus, fpinis D


42 Ηιftοire Naturelle feminibus nigricantibus I. R. H. app. Coral arbor , filiquofa , minor , fpinis & feminibus nigricantibus H. L. Bat. CORINDUM folio & fructu minori L R. H. Pois de merveille COR ON ILL A arborea,flore violaceo , fructu corollam precatoriam referente. Cette Plante eft remarquable par des groffes gouffes qui font compofées de plufieurs pieces fpheriques, articulées bout à bout , ou plûtôt rangées en gros grains de chapelet. COTYLEDON fcandens, faururi minoris facie. COUΡY arbor, hirfuto folio. An Zabucajo Pifo ? COUPY C'eft un arbre ordinairement de belle venue , fon bois eft de plus de durée & plus folide que celui du chêne. Je ne connois


de la France Equinoxiale. 43 pas la ftructure de fa fleur, ni la forme du fruit. COURBARIL bifolia, flore pyramidato Plum. gen. Jetaiba Pifo. COURBARIL. La refine qui découle de cet arbre eft celle que les Marchands Droguiftes vendent ordinairement fous le nom de gomme Copal. CROCUS faxatilis , radice napiformi. Cette efpece de fafran naît fur les rochers au bord de la mer. Sa racine eft un navet charnu , caffant, blanc en dedans, revêtu en dehors d'une peau brune, épais d'environ fix lignes, long de quatre pouces , prefque cylindrique, arrondi par le bas , garni de quelques fibres affez groffes ; le collet eft barbu, ou plutôt c'eft une touffe de petits poils d'environ deux pouces , bruns , rudes , femblable en quelque forte au Νardus inD ij


44 Hiftoire Naturelle dica. Je n'ai pas cru devoir exclure de ce genre , cette Plante , quoique fa racine ne foit pas à deux tubercules charnus, dont l'un eft furmonté par l'autre ; ces marques ne paroiffant pas abfolument néceffaires. CROTALARIA arborea , foliis conjugatis, fructu magno, ovato. Bois de Savane. Bois blanc. CUCUMIS fructu oblongo , obfcurè purpurafcente. Coroa. Les Portugais de Para cultivent cette efpece de concombre qui s'élève auffi très - facilement à Cayenne. CUIETE angufti- folia, fructu minori, globofo Plum. gen. CUIETE angufti-folia, fructu minori, ovato Plum. gen. CUIETE angufti-folia,magno fructu , globofo. Calebaffier rond. CUIETE foliis oblongis & anguftis, magno fructu, ovato


de la France Equinoxiale .45

Plum. gen. Lagenaria arbor indica fruclu cucurbitino, tumido , & amplo , e trunco enafcens Sur. CUIETE MARCG. Calebaffier. Les Indiens Guyanois font avec les fruits de Calebaffier des beaux Couys qui font une forte de taffes qu'ils peignent, & qu'ils verniffent proprement. CURURU fcandens, enneaphilla , fruâu racemofo , rubro Plum.gen. Cururu-apePifo. Liane à empoifonner les flêches. Les Sauvages de la Guyane enduifent du fuc venimeux de cette Plante le bout de leurs flêches , afin d'en rendre les playes mortelles. CUSCUTA inter majorem & minorem Media, filament is longis & fortibus latiffimè fuper arbores 6c terram fe extendens. Sloan. Cat. Jam. CURURU fcandens , pentaphylla Plum.gen.


46 Hiftoire Naturelle CYPEROIDES holoftei maf. filienfis facie, capiculis parvis. CYPEROIDES maritimum, foliis caryophyllæis ; denfioribus & rigidis. Gramen Cyperoides majus, fpicis ex oblongo rotundis , compactis , ferrugineis, Sloan. Hif. Nat. Jam. CYPERUS excavato caule, paniculâ maxima nigricante. CYPERUS humilis , foliis ad capitulum cruciformibus ex albo & viridi νariegatis.Gramen dactylon fpicis brevibus , craffis plerumque quatuor cruciformiter, difpofitis. Sloan. Cat. plant. Jam. CYPERUS odoratus, radice longâ, tenuiori. CYPERUS rotundus odoratus. Cyperus rotundus, gramineus ferè inodorus , paniculâ , fparfâ compreffâ viridi. Sloan. Hif. Nat, Jam.

CYPERUS fcandens , foliis


de la Trance Equinoxiale. 47 & caule ferraris. Herbe coupante, Cette efpece de fouchet a les feuilles & les tiges dentelées fur les bords, ou plutôt découpées en dents de fcie 5 c'eft parla que cette Planfe s'acroche par- tout, & déchire confidérablement les paffans ; les écorchures en font quelquefois difficiles à guérir. CYTISUS arborefcens , fructu eduli , albo Plum. BiPICAA. Pifum de angola fruticofum , folio trifolio , anagyridis facie , fubincano , flore luteo , optimum in eduliis Sur. Pois d'Angole. Le fruit de cet arbriffeau eft bon à manger , on le cultive à caufe de cela dans le pays. DALECHAMPIA fcandens, ariftolochiæ foliis, fructu prurigineo. DA LECHAMPIA fcandens,


48 Hiftoire Naturelle lupuli foliis , fructu hifpido tricocco. Plum. gen. DIGITALIS fcandens,flore pallidè-luteo. DIGITALIS fefamum dicta, rubello flore Plum. OUANGLE. La graine de cette Plante écrafée & réduite en farine, fert aux Nègres à faire une efpece de bouillie affez nourriffante,dont ils font fort friands. DIOSCOREA fcandens,foliis tamni , fructu racemofo Plum. gen ΕCHINOPUS frutefcens, ad nodos florid us, ilicis folio, fubtùs argenteο Plum. ECHINUS fcandens, lactefcens , flore maximo luteo. Liane à lait. Ce nouveau genre de Plante tite fon nom de la figure du fruit , qui eft une manière d'hériffon garni tout autour de plu fleurs piquans. EMERUS


de la France Equinoxiale. 49 EMERUS filiquâ fincurvâ , exquo paratur indigo I. R. H. app. Anil. Marcg.INDIGO. L INDIGO étoit autrefois cultivé à Cayenne bien plus qu'il ne l'eft aujourd'hui, ayant dégénéré de beaucoup dans fa production. Les habitans de cette Colonie fe font adonnez à cultiver à fa place le Caffé , le Sucre , le Roucou le Cotton, & le Cacao , marchandifes qui font à préfent le commerce le plus confidérable du pays. EMERUS filiquis longiffimis , & anguftiffimis. Plum. Indigo fauvage. Cette Plante vient naturellement par tout. La racine écrafée appliquée fur les dents en amortit la douleur au raport des Creoles. ERESIA fcandens ôc lactefcens, ad nodos florida. ΕRYNGIUM Americanum, Ε


5o Hiftoire Naturelle fœtidum. H. L. Bat ERYNGIUM planum,ferratum, fœtidum Plum. Ce Chardon Roland a une odeur approchante de celle du Caftor. On fe fert de fa décoction pour rapeller les menitruës aux filles. EVONYMUS fructu nigro, tetragono , vulgo Simarouba. Le SIMAROUBA appartient au genre de Fufain par la ftructure du fruit. La racine de cet arbre eft un des plus affurez fpecifiques contre la diffenterie, ainfi que je l'ai éprouve plufieurs fois. Nous fommes redevables de cette découverte aux Sauvages de la Guyane , peuples barbares & ignorans dans la Phyfique. EUPATORIUM arborefcens, venenatum , floribus albis, glomeratis. CONAMY. On regarde cette Plante comme un poifon.


de la France Equinoxiale. 51 EUPATORIUM frutefcens, atripiicis folio , flore albo. Plum. EUPATORIUM frutefcens, atriplicis folio , flore carruleo Plum. EUPHRASIA folio caulem ambiente , florum labiis cĂŚruleis , & integris. EUPHRASIA non ramofa, anguftiffimo folio f3 flore violaceo. FILIX fcandens , pinnulis eleganter ferratis Plum. FILIX taxi-formis, major Plum. FILIX taxi-formis, minor Plum. FILIX pinnulis latioribus , dentatis , minor Plum. FILIX ad alas foliofa Plum. FEROLIA arbor , ligno in modum marmoris variato. Bois Eij


52 Hiftoire Naturelle de Feroles. Je n'ai pas vû les parties de la fructification de cet arbre qui a été ainfi appellé , parce qu'il fut trouvé pour la premiere fois dans un abatis de l'habitation de feu M. de Feroles Gouverneur de Cayenne. Le bois de cet arbre eft comme Jafpé ou parfemé de taches qui reffemblent à celles du marbre veiné de rouge, de blanc & de jaune, auffi quelques-uns l'appellent-ils , à caufe de cela, bols marbré ou colorié. Ce bois eft fort recherché pour les ouvrages de marqueterie, pour les cabinets , pour les bureaux , &c. FICUS folio citrei acutiore , fructu viridi Plum. On appelle dans le pays le fruit de cet arbre Poire fauvage.. FICUS dactyloides, major , folio fubtùs argenteo Plum ?


de la France Equinoxiale. 53 Pougouli. Figuier venimeux. Le deffous des feuilles- n'eft nullement argenté. On ne fcauroit couper cet arbre fans danger , à caufe qu'il eft rempli d'un fuc laiteux fi cauftique, qu'il caufe des inflammations & des ulcères à ceux fur lefquels il rejaillit ; ce qui oblige les Sauvages, pour fe garantir de ces fâcheux accidens, de fe couvrir le corps de feuillages lorsqu'ils vontfaire des abatis dans les forêts où croiffent ces fortes de Figuiers. FUCUS opuntioides Americanus , minor Sur. FUNGOID ES acetabuli forma , Oris dentatis. FUNGOIDES flabelliforme, non reticularum. FUNGOIDES fufcum, Cyathiforme , intus ftriatum , femine fœtum. FUNGOIDES infundibuliE iij


54

Hiftoire Naturelle

forme, ore contracto FUNGOIDES tubuli formâ. FUNGUS pileolo vaidè laci-

orbicularis, pileolo enchinato & umbilicaro. GENIPA fructu ovato Plum. JANIPABA PlSO. GENIPA , on n'ignore pas que le fuc du fruit de Genipa , qui eft clair comme de l'eau , & qui s'appelle auffi eau de Genipa, noircit la peau au bout de 24. heures , cette noirceur même ne s'efface pas facilement de quelques jours. FUNGUS

GENTIANA Valerianæ hortenfis folio, florealbo , fpicato. GENTIANA Valerianæ horteufis folio, flore cæruleo , fpicato. GLAUX afpera, laciniato folio. Cette Plante a l'odeur du SYRINGA. GRAMEN

arundinaceum,


de la France Equinoxiale. 55 paniculâ molli, rufâ. GRAMEN miliaceum fylvaticum , maximum , femine albo. Sloan- Hif. Nat. Jam. GRAMEN loliaceum, folio afpero, fpicâ rarâ breviffimâ. GRAMEN loliaceum , latifolium , fpicâ geminâ , longiffimâ , locuftis veftibus hærentibus.

GRAMEN loliaceum , maritimum , minus & fuρinum , fpicâ falcatâ. GRAMEN panicula , rarâ , fparfâ, aquilegix femine. GRAMEN avenaceum paniculâ minus fparfa. Sloan. Hif. Nat. Jam. GRAMEN paniculatum, locuilis dénfâ & candidiffimâ lanugine obfitis. GRAMEN avenaceum, paniculâ minus fparfâ, glumis albâ fericeâ lanugine obductis. Ε iiij


56 Hiftoire Naturelle Sloan. Hif. Nat. Jam. GRAMEN fpicatum, faxatile , maritimum , fpicâ cylindraceâ , breviori. GRAMEN fpicatum, fpicâ globosâ, echinatâ, veftibus adhærente. COUSIN. GRANADILLA flore fuavèrubente folio Bicorni. Plum. GRANADILLA polyphyllos , lanceolata. GRIGNON arbor. Je n'ai vû ni la fleur ni le fruit de cet arbre, dont le bois eft excellent pour la conftruction des canots. GROS SULARIA arborea Gummifera , flore albo , intus tomentofo.CAA-OPIA PISO.Les bayes & les jeunes branches de cette Plante rendent un fuc d'un beau jaune, lequel étant épaiffi devient plus foncé, & reffemble tout-à-fait à la gomme-gutte;


de la France Equinoxiale. 5 7 je m'en fuis fervi en peinture , quelques Indiens m'ont affuré que cefucappliqué fur les dartres les guériffoit en peu de tems. GROSSULARIA plamagihis folio, ampliffimo Plum. GROSSULARI A plantaginis folio , anguftiore , hirfuto Plum. GROSSULARIA plantaginis folio , glabro , flore rofeo Plum. GROSSULARIA plantaginis folio , lato , fructu minimo , cæruleo Plum.AningaPéri Pijo. Graine de Makaque. GUAIAVA. Cluf. Hif. Guyabo promifera , indica C. B. Pin, Gaiavier franc. GUAIAVA humilis, fructu minori , nigricante. Gaiavier noir. * GUAIAVA fylveftris, fructu


58 Hiftoire Naturelle rnincri , fubluteo. Araca-iba Pifo. Gaiavier fauvage. GUANABANUS fructu aureo, & molliter aculeato Plumgen. Pomme de canelle, ou Cachiman. GUANABANUS fructu è viridi lutefcente , molliter aculeato Plum. gen. Coroffol commun. GUANABANUS fructu turbinato , minori, luteo. Petit Coroffol. Cœur-de bœuf. GUANABANUS fructu virefcente, reticulato Plum. gem Coroffol franc. HEDERA arbor fœtida , nucis juglandis folio , fructu maximo. Bois puant. HEDYSARUM arborefcens, foliis mimofæ Plum. HEDYSARUM humifufum, hifpidum Plum. HEDYSARUM minus , fru-


de lα France Equinoxiale. 59 ticofum, capitulis lagopi. . HEDYSARUM procumbens , fentiens , mimofæ facie, Les feuilles de cette Plante , quand on les touche , ont une efpece de mouvement à peu près femblable à celui de la fenfitive. HEDYSARUM, repens foins viciæ, fubrotundis. HEDYSARUM faxatile, glutinofum, anonidis facie. HEDYSARUM triphyllum, fruticofum , altiffimum , ampliffimo folio. HEDYSARUM triphyllum, junceum flore parvo, luteo. HEDYSARUM triphyllum, minus Plum. HEDYSARUM triphyllum, repens, filiquis coronillæ , afr péris & longioribus. HELIANTHEMUM Betonicæ folio « caule hirfuto Plum.


60

Hiftoire Naturelle

HELIOTROPIUM coeruleum foliis hormini. Act. R. Sc. Ac. Aguaraciunha- acu , five fedagofo Pifo. HELLEBORINE caule articulato , ftriato , flore parvo , purpurafcente, arboribus innafcens, An Helleborine graminea , foliis rigidis carinatis Plum ? HELLEBORINE foliis anguftioribus, fulcatis, radice arundinaceâ. HELLEBORINE foliis liliaceis, arboribus innafcens. HELLEBORINE folio craffo, cochleariformi, aquis innatans Cette Plante fe plaît dans les marais, fes feuilles font épaiffes , creufées en cuillieron , grandes de près de trois pouces. HELLEBORINE folio parvo , carinato , amplexicaule , fifari radice. HELLEBORINE minima,


de la Trance Equinaxiale. 61 alfines folio , arboribus adnafcens. Phyltitis fcandens, ramima , mufci facie , foliis membranaceis fubrotundis. Sloan. Hif. Νat. Jam. HELLEBORINE ophiogloffo fimilis Plum. HELLEBORINE parafitica , plantaginis folio , radice bulbofâ. Tupaibi Pifo. HELLEBORINE radice arundinaceâ, foliis ampliffimis , liratis Plum. HERNIARIA glabra, aparines folio & facie. IACARANDA arbor, polyphylla , maximè procera. lacaranda brafilienfibus Marcg.Arbre de S. Jean. May, On n'a pas vû la fleur ni le fruit de cet arbre, qu'on a cru devoir rapporter ici fous le nom qu'il eft défi. gné dans Marcgrave. JASMINUM arabicum, lau-


62 Hiftoire Naturelle ri folio, cujus femen apud nos Caffé dicitur Ad. R. Sc. Ac. CAFFE'. L'ufage du Caffé eft devenu plus familier en Europe depuis qu'on le cultive dans les Ifles. Quelques François de Suriname s'étant refugiez à Cayenne en 1718 y apportèrent quelques fruits de caffé qu'ils avoient pris dans la plantation d'un Hollandois où ils étoient entrez furtivement. On fema ces graines, elles produifirent trois pieds de caffé , dont on diftribua enfuite les fruits aux habitans de la colonie ; & c'eft de là que le caffé a paffé à la Martinique ôc aux autres Ifles de l'Amérique. JASMINUM arborefcens , aculeatum , fructu cucumeris afinini. Soffoporo. Acaffier. C'eft le Licium Antilanum qu'on voit dans les manufcrits du P. Plumier. Cette Plante a le fruit à


de la France Equinoxiale. 63 peu-près fernblabie à l'efpce de concombre que C. Bauhin appelle Cucumis Sylveftris, afininus diffus. Il eft divifé en travers en quatre loges , enduites d'une fubftance moëlleufe comme la caffe , noire , aigrelette , renfermant plufieurs femences plates & prefque ovales. Cette pulpe eft ordinairement purga. tive, j'ai vû auffi qu'elle étoit quelquefois émetique. JASMINUM arborefcens , flore fimbriato , fructu parvo , olivae-formi. JASMINUM inodorum, repens , violae foliis ; fructu gemino , puniceo. Viola folio Β accifera , repens , flore albo , pentapetaloide , fruclu rubro , dicocco. Sloan. Cat. Plant. Jam, JASMINUM latifolium, floribus lanuginofis, Baccis violaceis.


Hifloire Naturelle JASMINUM folani folio , flore parvo , fpicato , virefcente. ICACO fructu ex albo rubefcente Plum, gen. Guaieru Marcg. ICACO fructu nigro Plum, gen. Prune noire des anffes. * ICACO fru&u purpureo Plum. gen. Arbor maritima , fructu myrobolano, rubro , piftarciae latiore & carnofiore folio Sur. Prune rouge des anffes. INGA flore albo, fimbriato , fructu dulci Plum. gen. Inga Marcg. Gros poisfucrè. INGA flore albo, fimbriato , filiquâ intortâ, faccharatâ. Pois fucrè. INGA flore albo, fructu latiori, & breviori. Petit pois fucré. INGA fructu villofo , compreffo. KARATAS foliis altiffimis, anguftiffimis 64


de la France Equinoxiale. 65 anguftiffimis & aculeatis Plum. gen. Caraguata Pifo. Citron de terre. C'eft ainfi que les Creoles appellent le fruit de cette Plante ; non-feulement parce qu'il a un goût acide comme le citron ; mais encore parce qu'il faut fouiller dans la terre pour le trouver. ΚΕΤΜΙA ampliffimo folio, cordi-formi, flore vario. Plum. Maho ; l'écorce de cette Plante eft fibreufe & propre à faire des cordes. Les indiens tirent du feu du bois de Maho par le frottement. Ils ont deux morceaux de bois dans l'un defquels ils font une entaille, ils roulent avec force l'autre morceau dans cette entaille ou efpece de coche. Le bois prend feu dans très-peu de terns ; quelque feuillage fec , ou matière enflammable que l'on y appliques'enflamme auffi-tôt. F


66 Hiftoire Naturelle ΚΕΤΜΙΑ Brafilienfis folio ficus , fructu pyramidato, fulcato. I. R. H. Quingombo Lufitants MARCG. Karoulou. ΚΕΤΜΙA hirfuta, flore fiavo, & femine mofchato. I.R.H. Alcœa hirfuta, flore flavo & femme Mofchato MARCG, Karoulou mufqué, ou de Suriname. KETMIA Indica , goffypii folio, acetofae fapore I. R. H. Althœa Indica, goffypii folio acetofae fapore H. L. Bat. Oxalis Cannabina, fructicofa fructu coccineo , coronato. Sur. Ozeille de Guinée. On fe fert des feuilles de cette Plante dans la Cuifine , comme de l'Ozeille de Jardin. KETMIA paluftris ,flore rofeo. KETMIA finenfis, fructu fubrotundo , flore fimplici I. R. H. Rofe de Cayenne. Rofe changeante. La fleur de cette Plante eft


de la France Equinoxiale. 67 blanche lorfqu'elle s'épanouit le matin , à midi elle devient rouge , elle eft entierement fanée après le Soleil couché. KETMIA finenfis,fructu fubrotundo, flore pleno. I. R. H. C'eft la même efpece à fleur double. LACRYMA JOB. altiffima, arundinis folio & facie Plum. LIGUSTRUM lato lauri folio , leviter ferrato. LILACOIDES lauri folio , flore carneo. On a donné à cette Plante le nom de Lilacoides , parce qu'elle porte des fleurs l'une feule piece, affez femblables pour la forme aux fleurs de Lilac, mais elle fe diftingue de ce genre par fes fruits qui font à la partie poftérieure de la fleur. Ces fruits font une manière de Capfule de la figure d'un cœur allongé , ôc applati fur les bords, F ij


68 Hiftoire Naturelle qui s'ouvure felon la longueur , en deux parties, dans l'intérieur defquelles font renfermées plufieurs femences , oblongues & fort minces. LILIO - NARCISSUS Jacobæus , latifolius , indicus ,rubro flore Mor. Hift. Lilio-Narciffus Polyanthos flore incarnato, fundo ex luteo albefcente, Sloan. Cat. Plant. Fam. Konopocinar. Lis rouge. LIMON vulgo Pufilla pila. Fer. Hefp. Malus Arantia , fructu limonis Pufillo,acidiffimo.Sloan. Cat. Plant. Jam. Petit Citronier. LINARIA Paluftris, pumila , tenui folia. Cette Plante naît dans les foffez de Cayenne , dans les eaux croupiffantes ; elle n'a que deux pouces, ou deux pouces, & de demie de hauteur. LINGUA CERVINA citrei folio , fubtus purpurafcen-


de la France Equinoxiale. 69 te, medio folii nervo albo pinulam referente. LINGUA CERVINA geminato folio. Plum. LINGUA CERVINA longis, Auguftis , & undulatis foliis Plum. LINGUA CERVINA ramοfa , afpera & undulofa Plum. LINGUA CERVINA ramofa, folis querni divifurâ Plum. LINGUA CERVINA fcandens , foliis laurinis , ferratis. Plum. LYSIMACHIA pallidè cærulea , falicis folio , tenuiffimè ferrato. MADREPORA alba, ftellata & verrucofa, minor I. R. H, Pierre à Chaux. MADREPORA Albida , compreffa , Frondiporæ ad inftar cribri formis. L R. H. Co~ rallium porofam album latiffimum ,


70 Hiftoire Naturelle muricatum. Sloan Hift. Nat. Jam. On trouve ces deux efpeces de Madrepore en petits morceaux fur le rivage de la Mer. MAHOU Hexaphylla , fructu Melonis effigie. MAHOUMAHOU. Je me fers en partie de ce nom Indien pour exprimer ce genre de Plante , dont la fleur eft un entonnoir affez délié , découpé profondément en cinq parties , qui fe recoquillent pour l'ordinaire , & fe roulent un peu en manière de Volute. Au centre de la fleur eft emboîté un tuyau long, déchiqueté ou frangé à fon extrêmité , ou plutôt terminé par un nombre infini d'étamines, chargées d'autant de fommets. Le calice poulie un piftile qui enfile la fleur, & qui devient en fuite un fruit compacte, un peu


de la France Equinoxiale. 71 long , rayé , terminé en pointe , cannelé , qui tient du melon, & qui eft divifé en-dedans en plufieurs loges , remplies de leniences dures, plan-convexes, prefque triangulaires , mais un peu émouffées par les côtés. Toute la Plante appproche par fon port du Cuguacucuremia , ou Cuacû - Mandyba. Pifo. Qui eft auffi repetée par Marcgrave dans l'Appendix , p. 293. MALPIGHIA afperrimo & amplo nucis juglandis folio.Kouratary. Les Sauvages de la Guyane fe fervent des feuilles de cet arbre , qui font très-rudes pour polir leurs differents ouvrages. Le Tan qu'on pourroit faire avec l'écorce de Kouratary ne feroit peut-être pas à méprifer. MALPYGHIA humilis, verbafci folio & facie, caule craffiffimo Mourei.


Hiftoire Naturelle MALPIGHIA ldtifolia,cortice fanguineo. XOUROUQUOUY.. On s'eft fervi quelquefois dans la diffenrerie du bois & de l'écorce de cet arbriffeau avec Je même fuccès que du Simarouha ; il croît naturellement dans les grandes Savannes ou Prairies , qu'on a abandonné depuis longterns. MALPIGHIA mali punici facie Plum. gen. Cerife quarrée. Ce fruit eft excellent à manger ; on le confit au fucre, on en fait de la marmelade , on en met en compote , qui n'eft pas moins délicieufe que celle de nos cérifes confites. MALPIGHIA fructu cerafino fulcato. Ibipitangafive cerafus Brafiliana Pifo. Arbor Baccifera, folio fubrotundo ,fructu Ceraftno , fulcato, rubro, Polypyreno, ojficulis cannulatis Sloan. CatPlant. 72


de la France Equinoxiale. 73 Plant. Jam. Cerife canelée. MALVA Betonicæ folio, floribus Conglobatis ad foliorum alas. MALVA Cafiae Poëticæ fade. MALVA hirfuta, gramineo folio. MALVA lamii folio, flore luteo. MALVA Pampineâ fronde, fructu fubrotundo , echinato , Plum. MALVA Scabiofae folio, capfulis tridentatis, afperis, veftibus hærentibus. MALVA Villofa, Sphondylii folio , flore parvo , albido. MALVA Ulmifolia, floribus conglobatis ad foliorum alas. Plum. MALVA Ulmifolia, femine roftrato. I. R. H. Cette Plante croit dans les ruës à Cayenne.

G


74 Hiftoire Naturelle MANGLES aquatica , foliis fubrotundis & punctatis. Plum. gen. Mangles Pifo. Apariou. Paletuvier. MANGLES aquatica, tinctoria. Paletuvier violet. Les Indiens fe fervent de l'ecorce de cet arbre pour teindre en noir & en violet. Elle feroit trèspropre auffi à tanner des cuirs , de même que le chêne & l'orme. MANIHOT theveti, Juca & caffavi J. B. Mandihoca Pifo, Ricinus minor, viticis ohtufo folio , caule verucofo, flore pentapetalo, alhido , ex cujus radice tuberosâ fucco Venenato turgidâ , Americani panem conficiunt Sloan* Cat. Plant. Jam. Manihoc, La racine de cette Plante contient pour ainfi dire, les femences de la vie & de la mort, puifque la racine fraîche ou fon fuc expri


de la France Equinoxale. 75 mé , eft un poifon mortel aux hommes & aux animaux ; & que la même racine défechée fert de nourriture aux habitans de l'une ôc l'autre Amérique. MANIHOT fpinofiffima , folio vitigineo. Plum. Frutex alter innominatus Marcg. Errhoudé , & en François , Herbe du bon Dieu , & felon quelques Créols, Herbe du Diable , Ainfi appellee indifferemment , fuivant l'humeur de ceux , qui en étant piqués, pouffent des cris par la douleur que la piqueure (femblable à celle de nos orties ) leur fait reffentir , & qui en outre éleve des ampoules , & caufe des inflammations,ce que j'ai éprouvé plufieurs fois en herborifant , & que Marcgrave a bien remarqué auffi lorfqu'il dit : Tactum, urit ac pungit vehementer Hifl. rerum Nat.Brafil. lib. 2.p. 79. G ij


76 Hiftoire Naturelle MANIHOT ulmi folio, ampliore. Plum. MANIHOT ulmi folio, anguftiore.Plum. MANI Refinifera , folio mucronato, inrrorsùm incurvo. Refina pici fimilis inodor a Sloan.Cat. Plant. Jam. Purchas Pifo. Mani. Je me fers de ce nom Indien pour exprimer ce nouveau genre de Plante. Le Mani rend beaucoup de réfine, qui fert de goudron aux Indiens pour calfater leurs Pyrogues. On porte quantité de cette efpece de poix, à ce que dit M. Sloane de Suriname à la Jamaïque. Ε Surinama in arborum corticibus excavatis cofiose Jamaïcam adfertur Cat. Plant. Jam.p. 215. MATRICARIA flore minore, albo, abfinthii foliis.Plum. MAYS granis aureis I. R. H. Frumentum Turcicum Dod. Pemp,


de la France Equinoxiale. 77 Gros millet, ou blé de Turquie» MEDIC A arborea, cochleata , fructu lato , atro - purpureo. Karara-Aouabo. MEDICAGO arborea , acculeata, Polyphylla Plum. MEDICAGO arborea , non fpinofa, Polyphylla, filiquâ reniformi. MELISSA altiffima, globularia. Plum. MELISSA glutinofa , graveolens. MELLISSA humilis, caule hifpido Plum. MELISSA fpicata, lavandulam fpirans, major. Plum. MELISSA fpicata, lavandulam fpirans, minor. Plum. MELOCACTUS Americanus, Monoclonos , flore albo , frctu atro - purpureo I. R. H. App. Cereus Peruvianus Tab. Icon. Cereus craffffimus fructu G iij


78 Hiftoire Naturelle, intus & extus rubro Sloan. Cat Plant. Jam. Cierge épineux. Le fruit de cet arbre eft bon à manger ; on en fait une gelée affez agréable qui teint Purine en rouge comme du fang, ce qui allarme ceux qui ignorent cet effet. MESPILUS pruni Sylveftris facie, fructu minori , atropurpureo. MESPILUS pruni Sylvefftris, facie, fructu minori, rubro. Petit Cerifier. MILIUM fcandens , arundinaceum , latifolium, femine albo. MILIUM fcandens, arundinaceum, anguftifolium, Lithofpermi femine. MIMOSA latifolia , filiculis in orbem glomeratis. I. R. H. MIMOSA fpinis horridiufcula & fenfitiva magis. I. R. H.


de la France Equinoxiale. 79 Juquiri Pifo. Caaco feu herba viva Marcg. Senfitive. MITELLA Americana,maxima , tinctoria. I. R„ H. Urucu Fifo, Roucou. Le Roucou fait une partie des plus confiderables du Commerce de Cayenne; il eft fi abondant, qu'on ne fcauroit le confommer en France; les Marchands font même obligés de le tranfporter dans le Nord. On fe fert communément dans le Pays du Roucou comme d'un contre-poifon du fuc du Manihoc. MOMORDICA Bryonioides, fructu minori, virefcente. MONBIN arbor foliis fraxini,fructu luteo, racemofo Plum. gen. On appelle communément le fruit de cet arbre, qui eft bon à manger, Prune de Monbin. MUSA fruetu cucumerino , breviori Plum. gen. Bacoba Fifo. Bacobe. Le fruit appellé orG iiij


80 Ηiftiore Naturelle dinairement Figue Bacobe , coupé en travers , reprefente , en quelque forte , la figure d'un Chrift, ce qui fait que quelques Portugais fuperftitieux n'ofent point en manger. MUSA fructu cucumerino , longiori Pium. gen. Banano Pifo. Bananier. MUSCUS fquammofus, ramofiffimus, erectus. Plum. MUSCUS fquammofus repens , foliis Abietinis , reflexis. MUSCUS fquammofus, five lycopodium, altiffimum Plum. Ces belles efpeces de Moufle fe trouvent bien avant dans les grands bois de la terre ferme. MYRTUS arborea, Caryophylli aromatici odore. Arbor Baccifera , laurifolia, aromatica, fructu viridi , Calyculato, racemofo Sloan. Cat. Plant. Jam. Bois de Crabe. Canelle geroflée. Cet


de la France Equinoxiale. 81 arbre croît dans la terre-ferme du côté de la Riviere d'Ourapeu. J'ai vû des Cahutes des Indiens , ou des Karbets, qui n'étoient faits que de ce bois. MYRTUS arborea, folio lato , fubrotundo , anifi fapore. An Myrtus arborea aromatic a , foliis Laurinis Sloan. Cat. Fiant. Jam. Cambui Pifo. laurier du Brefil. Il y avoit à Cayenne en 1723. & 1724. près de la maifon du Gouverneur , un de ces arbres qui avoit été apporté du Brefil. L'écorce eft infipide & fans odeur, les feuilles ont un goût doux, piquant, aromatique , approchant de beaucoup à la femence de I'Anis. MYRTUS arborea, refinifera, cotini folio, ampliori. Bois Loüys. MYRTUS latifolia , cortice punctato, fructu lutefcente , majori. Iito Brafilienfibus Marcg.


Hiftoire Naturelle NARCISSUS Americanus , flore multiplici, albo,odore balfa mi peruviani.I. R. H. Narciffus totus albus , latifolius , Polyanthos , major, odoratus , flaminibus fex è tubi ampli margine extantibus Sloan. Cat* Plant. Jam. Lys blanc. On cultive ce Narciife dans les Jardins ; je n'ai pas obfervé qu'il vint naturellement dans l'Ifle de Cayenne, ni dans la Terre - ferme. NHANDIROBA fcandens, foliis hederaceis, angulofis Plum. gen. Ghandiroba vel Nhandiroba Brafilienfibus Marcg. NICOTIANA major , angufti folia C. B. Pin. Tabac. NICOTIANA major, latifolia. C. B.Pin. ΝΥMΡΟΕΑ foliis circinatis maximis, acutè crenatis, flore albo Plum. NYMPHOEA foliis circina82


de la France Equinoxiale. 83 tîs , minoribus, obtuse crenatis, flore albo Plum. Acaricoba Pifo. NYMPHOIDES Chelidonii minoris folio & facie , parvo flore, fimbriato. OLDEN LANDIA humilis, Hyffopi-folia Plum. gen. OLDENLANDIA origani folio. ONAGRA altiffima, afperifolia. ONAGRA foliis Perficariæ amplioribus, parvo flore,luteo Plum. ONAGRA foliis Perficariæ anguftioribus , magno flore, luteo Plum. OPUNTIA Scolopendroides, arboribus innafcens. Canambaya Brafilienfibus Marcg. ORNITHOPODIUM fcandens, filiquis hirfutis, compreffis. OROBUS Americanus fruc-


84 Hiftoire Naturelle tu Coccineo , nigra macula notato I. R. H. App. Pifum. Indicum minus Coccineum. C. B. Pin. Phafiolus ruber, Abrus vocatus P. Alpini Parecoutay. OROBUS arboreus , latifolius , filiquâ maximâ, comprefsa, falcem referente. Ouapa. An phafeolus maximus perennis femine compreffo, lato , nigris maculis notato Sloan. Hift. Nat. Jam? Le bois de cet arbre eft excellent pour la charpente. OROBUS arboreus, femine majori, coccineo ; nigra macula notato. OROBUS femine coccineo , minimo. OROBUS vicia: foliis, flore parvo, purpureo. OROBUS viciæ foliis , filiquis teretibus & longiffimis. OULEMARY arbor citrei folio fplendente, cortice interio-


de la France Equinoxiale. 85 ri , foliato. Oulemary. Je n'ai pas eu occafion de voir les caractéres de cet arbre, qui s'éleve à la même hauteur que le Fromager , le Courbaril , & les autres grands arbres du pays. L'OUlemari eft revêtu d'une écorce brune en-dehors , épaiffe de près d'un pouce , le dedans fe fépare en plufieurs feuillets roufsâtres, unis, minces comme les feuilles du Balifier , & fur lefquels on peut écrire comme fur du papier Les Indiens roulent leur tabac à fumer dans ces fortes de feuillets, qui leur fervent de pipe. OXYS lutea, frutefcens trifolii bituminofi facie. Plum. OXYS violacea, erecta trifolii bituminofi facie. Ces deux efpeces d'Alleluia s'élevent à la hauteur d'un pied. PALMA Indica , cocci-


86

Hiftoire Naturelle fera , anglufofa C. B. Cocotier. PALMA coccifera, claudice tumido & aculeato Plum. Ζaguenete. PALMA coccifera, fructu maximo. Cocotier de la VeraCrux , ainfi appellé dans le Pays, parce qu'on tient qu'un Vaiffeau venant de la Vera-Crux , ayant relâché à Cayenne, y apporta cette efpece de Cocotier. PALMA coccifera , fructu minori, cortice cartilagineo & violaceo obvoluto. PALMA coccifera , humilis , foliis trapeziis emarginatis , caudice ab imo ad fummum ramofo. Ahouai. PALMA coccifera, humilis, latiffimo folio, Moutouxy , efpece de Palmier, de la feuille duquel on fe fert par préference pour couvrir les Cabanes ou les maifons des Indiens, appellees


de la France Equinoxiale. 87 commumément Karbets PALMA coccifera, latifolia , fructu atro-purpureo , omnium minimo. Caumoun. PALMA coccifera ; Surinamenfis, fructu minore. Cocotier de Suriname. PALMA cujus fructus feffilis Faufel dicitur, C. B. Pin. PALMA dactylifera aculeata, fruclu corallino major.Plum. gen.Pindora Marcg. Aouara. Le fruit d'Aoura contient beaucoup d'huile,qu'on tire ordinairement par décoction, & qui eft proprement Y Huile de Palme des Ifles. Je m'en fuis fervi quelquefois avec fuccès dans les douleurs de colique & dans celle d'oreilles» Quand on nétoye les Savannes , on ménage les Aouaras, à caufe du fruit qui engraiffe beaucoup les beftiaux. PALMA dactylifera, aculea-


88 Hiftoire Naturelle ta, fructu corallino,minor.Plum. gen. C'eft une variété de la précédente. PALMA dactilifera , maxime procera Pataoua. L'huile de Pataoua eft plus douce que celle de L'aouara, Elle eft d'un grand fecours dans les difettes pour apprêter des mêts. PALMA dactlylifera, altiffima , fructu pruniformi. PALMA dactylifera, caudice & fructu aculeatis Conana. PALMA daclylifera , caudice Fiflili, Vaginas textiles , longiffimas deferens , Pineau, Ouaffi. PALMA dactylifera , caudice perdulci, eduli, Maripa. Le tronc de ce Palmier, appelle communément Chou-Adaripa,eft. parmi les Créols un mets friand ; on le mange apprêté de differen. ces façons, PALMA


de la France Equinoxiale. 89 PALMA dactylifera, edulis, Turoubouly dicta. PALMA dactylifera, fruclu globofo, major. Plum. gen. Mocaya. PALMA dactylifera , fructu globofo, minor. Plum. gen. PALMA dactylifera, fructu majori,turbinato, Mourou-Mourou. PALMA daclylifera fructu minori, turbinato. Palipou. PALMA dactylifera, fruclu racemofo, minimo. PALMA dactyliferahumilis, Cannacoroides, caudicetenui, Fiffili. Arrouma ; efpece de Palmier, qui fe fend aifément en long , comme l'Ofier franc.Il eft employé par les Indiens à faire des Pagaras ou des Corbeilles, & autres divers ouvrages de Vanenerie. On fait du côté de Para de petits paniers de differente faH


90 Hiftoire Naturelle çon, diverfifiés par un colori artificiel ôc de toute beauté , qui ne font autre chofe qu'un tiffu délicat de petits brins de tige d'Arrouma , & des feuilles de ce même Palmier. On pourroit faire également des nattes qui fe-

roient de toute propreté. PALMA dactylifera, latifolia. Plum.gen. Palmites quarta pulchra & ramofa in Sylvis, fummο caule perdulci & grato Sur. Chou-Palmifte. Le tronc de cet arbre eft auffi bon à manger que celui de Maripa. PALMA dactylifera, puluftris. Plum. gen. Patiouly. PALMA dactylifera, radiata, major, glabra. Plum. gen. Bathe, & aux Ifles Antilles Latanier. C'eft un efpece de Palmier qui eft beau & grand, qui a les feuilles plates & faites en forme d'éventail, beaucoup plus belles


de la France Equinoxiale. 91 que celles du petit Palmier, ou Chamœrrhiphes. Dod. PALMA daclylifera , radiata, minor, glabra. Plum. gen. PANICUM Indicum, fpica longiffimâ C. B. pin. Millet des Négres. PANICUM fpicâ fimplici , breviori, longis ariftis armatâ. PAPAYA fruclu maximo, cucumeris effigie.Groffe Papaie. PAP AYA fructu Melopepo- . nis effigie. Plum. Arbor platani folio ,fructu Peponis magnitudine eduli C. B. Pin. Papaier commun. Les femences de Papaier ont un goût de poivre, & doivent être regardées comme très - propres pour faire mourir les vers. Un fcrupule de ces femencesen poudre pendant quelques jours fuffit pour cela, ΡARIETARIA latifolia , humilis , flore Glomerato. Plum. Hij


Hiftoire Naturelle PATAGAI arbor , flore albo , fpicato, folio fubtus flavefcente , tomentofo. Les feuille s de cet arbre font roufsâtres, & comme fatinées en-deffous ; fes fleurs font en rofe, difpofées et épy comme la verge dorée, mais n'ayant pas vu le fruit; je ne fçau rois rien déterminer fur fon caractére. PEDICULARIS maritima , humilis Veronicæ folio. PEDICULARIS paluftris, angufto, ferrato , folio. PEKIA fruclu maximo, globofo. Kouroupitoutoumou. Boulede canon. On trouve dans l' Appendix de Marc-grave, pag. 293. la figure de cet arbre fous le nom de Pekia , dont je me fuis fervi pour dé ligner ce nouveau genre de Plante , auquel les Creols ont donné le nom de Boulet de canon fans doute à caufe de la groffeur 92


de la France Equinoxiale. 93 & de la figure fphérique du fruit. PHALANGIUM paluftre , iridis folio , dorfo fpinofo. PHASEOLUS ampliffimus, flore violaceo, filiquis latioribus, femine fulvo , duriffimo.Anouagou prima Sur. Koumata. Poix de Kourou. PHASEOLUS , femine duriffimo, nigro. Anouagou fecunda. Sur. PHASEOLUS floris vexillo ampliffimo , filiquis rectis, teretibus. Plum. L'étendard de cette fleur légumineufe a plus de deux pouces de large;il eft blanc, Ôc rayé de lignes couleur de rofe. PHASEOLUS hirfutus & urens, filiquâ languine obfitâ, flore purpureo , coronato Sur. Phafeolus hirfutus virgatus prurigineus Plum. Petit Poix à grater. PHASEOLUS filiquis latîs


94 Hiftoire Naturelle hifpidis, & rugofis. Plum. Mu cuna Brafilienfibus. Marcg. Apitabo. Gros Pois à grater* Bois [auvage. PHASEOLUS latifolius, filiquâ nigrâ, ampliffimâ Ôc comprefsâ. Gros Pois. PHASEOLUS maritimus, flore luteo , parvo , filiquâ omnium minimâ. An Phafeolus minimus fœtidus floricus fpicatis e viriai luteis, femine maculato.Sloan. Hift. Nat. Jam. PHASEOLUS , maritimus, fruclu duro , femine variegato. Plum. PHASEOLUS peregrinus, femine parvo, nigro , venenato. Ce haricot eft un poifon mortel, dont j'ai vu l'effet fur un Négre qui en avoit mangé. PHASEOLUS perennis, femine albo , fubrotundo. Pois de fept am. Gette Plante eft vivace,


de la France Equinoxiale. 95 & dure l'efpace de fept années , le fruit en eft bon à manger, PHASEOLUS femine de preffo, ex albo , purpurafcente. Roignons de Cocq. PHASEOLUS femine magno , variegato. Pois marbré. PHASEOLUS filiquis, longiffimis & anguftiffimis , flore magno , violaceo.On ne fait nul ufage de la plupart de ces fortes d'haricots, parce qu'on les croit malfaifants & venimeux. PHYTOLACCA Americana , majori fructu. I. R. H. Solarium racemofum , Americanum Rati. hif. PHITOLACCA Americana , minori fructu I. R. H. Epinars.Les Créols mangent les feuilles de cette Plante en guife d'Epinars; elle vient communément dans les abatis. PISONIA aculeata , fructu


96 Hiftoire Naturelle glutinofo & racemofo. Plum. gen. Cuapomonga fecunda. Pifon. PLINIA fructu croceo , odorato. Plum. gen. Cerifier jaune. Le fruit" de cet arbre eft bon à manger ; il eft fait à peu près comme un petit abricot d'une odeur pénétrante,& un peu mufquée. PLUMBAGO beta: folio , ampliori. Plum. PLUMBAGO utricæ folio, femine duplici echinato. PLUMERIA flore luteo, menrhæ hortenfis odore. PLUMERIA flore niveo ; foliis longis , anguftis & acuminatis I. R. R. A pp. Frangipanier à fleur blanche. PLUMERIA flore rofeo , odoratiffimo , I. R. H. App. Frangipanier à fleur rouge. PLUMERIA nerii folioam pliore, flore niveo inodoro. POINCIANA


de la France Equinoxiale. 97 POINCIANA flore pulcherrimo I. R.H. Acacia orbis Americani , altera, flore pulcherrimo H. R. Par Poincillade. On éleve cette Plante , qui eft plus eftimée pour la beauté de la fleur, que pour autre chofe. POLYGALA anguftifolia , verticillata, flore minutiffimo , purpurafcente. POLYGALA brevi capillaceo folio, florepallidè-luteo. POLYGALA frutefcens, laîifolia , flore virefcente. POLYGALA major , lagopoides, fpicâ fingulari. POLYGALA ferpilli folio, lupulina. POLYGONUM fcandens , efculentum , Inhyama dictum. Volubilis nigra , radice tuberosâ , compreffa maxima digitatd farinacœ â , efculentâ , fololio cordato neruofo. Sloan. Cat. plant. Jam. I


98 Hiftoire Naturelle Cara , Inhyame Marcg. Inhyame rouge. POLYGONUM fcandens, efculentum , radice albâ craffifimâ. Inhyame blanche. L'une & l'autre efpece d'Inhyame font cultivées par les Indiens & les Négres , aufquels elles fourniffent une nourriture prefque journaliére. POLYGONUM fcandens, folio amplo , cordiformi, fubtus purpureo, radice craffimâ. Jeticucu five Mechoacan. Pifon. Inhyame fauvage. La racine de cette Plante purge par le bas, j'en ai ordonné l'infufion dans le vin , fuivant le confeil de Marcgrave, POLYPODIUM radice tenui, & repente. Plum. PORTULACA angufti folia, five Sylveftris C. Β. Pin. Pourprier fauvage. PORTULACAlanuginofa,


de la France Equinoxiale. 99 fedi foliis , flore rubente. Plum. Caaponga Brafilienfibus dicta Planta Marcg. PORTULACA marina , latifolia,flore fuavè rubente.Plum. PORTULACA Saxatilis , maritima , cepææ folio , floribus albis, conglobatis. Perce pierre. Elle fe trouve aux petites Ifles de Remire. PSEUDOACACIA latifolia , flore violaceo. PUNICA nana, feu humilima Ling. Grenadier nain. On éleve ordinairement cet arbre nain ou buiffon dans les Jardins, j'en ai vu quelques pieds à Cayenne. QUAMOCLIT foliistenuiter incifis & pennatis I. R. H. Etoile. Gazon. QUAMOCLIT Heptaphyllos , afpera , flore albo. RENE ALMIA filiformis inI ij


100 Hiftoire Naturelle torra H. Cliffo. Vifcum Caryophylloides tenuifimum è Ramulis arborum mufci in modum dependens , foliis pruinoe inftar candi cantibus , flore tripetalo, femine tomentofο. Sloan. Hift. Nat. Jam Camambaga Marcg. RICINOIDES Goffypiifolio I.R. H. App. Mundui Guacu Pifo. Mediciner. Il n'y a pas d'arbre qui vienne fi facilement de bouture que celui-là ; il fert s faire des barrieres au parcs , à peu près comme on fe fert du Surreau pour former des hayes en France. L'huile qu'on tire du fruit du Mediciner , eft un purgatif très-violent. RICINOIDES humilis, aculeata , anguftifolia. RICINOIDES maritima, fa* xatilis, foliis mucronatis. RICINOIDES minor, re pens & urens, urticæ folio.


de la France Equinoxiale, 101 RICINOIDES paluftris, ferratulæ folio. RICINOIDES pumila, lamii folio. SALICARIA humilis, tenuifolia , flore purpurafcente. SALICARIA multiflora, urticæ folio , lirato. Rekicinni. SAΡΟΤΑ fructu ovato, majori. Plum.gen. Manitambour. SAOUARi arbor. Je n'ai vu que le fruit de cet arbre, qui eft une maniere de coque offeufe , hetiffée de piquans, à peu près comme nos châtaignes, ayant la figure d'un Rein , renfermant en dedans un amande douceâtre , qui eft bonne à manger. SAURURUS foliis amplis, cordatis, non umbilicatis.Plum. gen. Aquaxima Pifon. SAURURUS racemofus, feu Botrytes major. Plum. gen. PiI

iij


102 Hiftoire Naturelle per longum , arboreum altius , minore folio, nervofo, filiquâ graciliori & breviori. Sloan. Hift. Νat. Jam. Baume fauvage. SAURURUS racemofus , feu Botrytes minor. Plum. gen. Nhandi Pifo. Piper caudatum. Marcg. Petit Baume. SCIRΡUS omnium minimus , capirulo albo, breviffimo. SCROPHULARIA paluftris , afpera flore luteo. SCROPHULARIA pfyllii folio & facie. SENECIO Americanus, altiffimus, ampliffimo folio I.R.H. Ce Se'necon croit ordinairement à la hauteur de cinq à fix pieds, & quelquefois davantage ; les feuilles ont quelque rapport à celles du laitron, quoique beaucoup plus larges. SMILAX afpera peruviana , five falfa parilla C. B. pin. Iva-


de la France Equinoxiale. 103 pecanga Brafilienfibus , farรงa parilla Hifpanis Marcg. On trouve cette Plante un peu avant dans la Terre-ferme , en allant vers le Fleuve des Amazones. Les Portugais ne manquent pas tous les ans de faire des courfes dans ces quartiers pour y ramaffer cette racine , de meme que le Cacao & le bois de Crabe. SMILAX latifolia aculeata , racemofa, fructu corrallino , tetragono. Cette efpece de Smilax grimpe fur des arbres autour de Cayenne. SOLANUM arborefcens, amygdali folio, undulato, magno flore , albo fructu rubro. Plum. SOLANUM arborefeens , folani hortenfis folio, parvo fructu, coccineo. Plum. SOLANUM arborefeens , I iiij


104 Hiftoire Naturelle tomentofum, latifolium., fructu magno , cinereo. SOLANUM frutefcens, acanthi folio. luripeba.Pifo. Crocs de Chien. SOLANUM frutefcens , foliis mucronatis , parvo fructu , nigro. SOLANUM fructicofum , Perficæ foliis, aculeatum.Plum. SOLANUM molle , foliorum nervis & aculeis flavefcentibus , fructu mammofo. Plum. Solanum pomiferum tomentofum fructu Ρyriformi inverfo. Sloan. Ηift. Nat. Jam. Pommes de Tetons, ou Mamelons. SOLANUM pomiferum, fructu magno, globofo, aureo. Cette efpece de Morelle ne differe de la précédente que par la figure du fruit , qui eft parfaitement rond. SOLANUM fcandens, acu-


de la France Equinoxiale. 105 leatum Hyofcyami folio , flore intus albo, extus purpureo.Plum. Grozeiller. SPARTIU Marboreum , bifolium , ligno violaceo. Bois violet. On fait de ce bois de ameublements & plufieurs beaux ouvrages de Marqueterie, dont le violet clair, tirant fur le purpupurin , fe ternit aifément, fi on n'a foin de le cirer de tems en tems, SPARTIUM arboreum, citrii foliis , floribus albis ad nodos confertim nafcentibus. Plum. SPIRAEA folio afpero, cordiformi , feminibus Calyptrâ coccineâ & fimbriatâ obvolutis. SPONGIA capitata & digita. Plum. SPONGIA favo fimilis, Plum. SPONGIA longiffimo funiculo fimilis. Plum. On ne voit


106 Hiftoire Naturelle guéres à Cayenne que ces trois efpeces d'Eponges ; la Martinique eft plus riche en ces fortes de Plantes marines , où j'en ai ramaffé plufieurs autres efpeces découvertes par le P. Plumier. TABERNAEMONTANA lactefcens, citrii, foliis , undulatis. Plum. gen. Le lait de cet arbre délayé avec le Roucou , rend le rouge plus beau. Les Indiens le préparent ainfi pour s'en peindre le corps. TAFIA arborea , Tryphylla. Plum. gen. Tapia pifo. Anona trifolia , ftore flamineo, fructu fohærico ,ferrugineo ,fcabro , minore, allii odore Sloan. Cat. Plant. Jam. TARIRI arbor tinctoria, foliis alternis, obfcurè violaceis. Tariri. Ceft le nom Indien d'un arbre qui croît dans la Terre-' ferme , dont je n'ai vu ni la fleur


de la France Equinoxiale. 107 ni le fruit. Les Galibis fe fervent de fes feuilles pour teindre le cotton en violet & en pourpre. Le Tariri pourroit être de quelque fecours dans la teinture , s'il y étoit connu. TEREBINTHUS Piftaciæ fructu , non eduli Plum. Anime Occidentalis Cluf. exot. Refina pallidè lutea odorata gummi elemi dictofimilis Sloan. Cat.Plant. Jam. An Icicariba Pifo ? Sipo. Arbre d'encens. M. Sloane a raifon de dire que la gomme - réfine qui coule abondamment de cet arbre , eft femblable à la gomme Elemi, On en brûle à Cayenne dans les EglIfes au lieu d'encens ; c'eft ce qui lui a fait donner ce nom , fans doute à caufe du parfum agréable qu'elle répand quand on en jette dans le feu. TEREBINTHUS procera,


108 Hiftoire Naturelle balfamifera,rubra. Cabueriba Pifo. Terebinthus major, Betuloe cortice, fructu triangulati Sloan. Cat. Plant. Jam,Βois rouge.Bois à flambeau. La difpofitiondes fleurs & du fruit doit faire ranger cet arbre parmi les efpeces de Térebinthe. Il diftile du tronc une refine liquide, rouge comme du vin, d'un goût un peu âcre, d'une odeur agréable, mais forte & pénétrante , approchante de celle de Storax , & qui fe fait fends de loin. On peut employer ce Baume comme celui du Perou , auquel il reffemble beaucoup , felon Pifon. Les habitans de Cayenne appellent cet arbre Bois rouge, à caufe de la couleur de l'écorce, ou Bois à flambeau, parce qu'il fert la nuit à éclairer les Négres & les Indiens, ainfi que le bois de Pin eft employé par les habitans des Pyrenées.


de la France Equinoxiale. 109 TEUCRIUM Halicacabos & Alapecuroides. Plum. THLASPIOIDES arborefcens fructu racemofo. Aceri vel Palivro affinis , anguflo , oblongo liguflri folio , flore tetrapetalo , herbaceo. Sloan. Hifl. Nat. Fam. J'ai crû devoir me fervIr de ce nom pour exprimer un nouveau genre de Plante , dont le fruit eft femblable à celui du Thlafpi, quoique la fleur foit très-differente» THYMELAEA arborea, falicis folio, fubtus argenteo, fructu piperato, Embira feu Pindaiba Brafilienfibus Pifo.Amœce.Poivre des Nègres. Le fruit de cet arbre eft une efpece d'aromate d'un goût piquant comme le poivre , dont les Négres fe fervent fort fouvent au lieu d'épices pour relever la faveur des viandes.


110 Hiftoire Naturelle Les Indiens employent l'écore de cet arbre pour peindre differens ouvrages. La Tannerie trouveroit dans l'ufage de cet arbriffeau une maniere de corroyer les cuirs fans mauvaife odeur , & avec beaucoup de propreté. TITHYMALUS humifufus, floribus in captulum aiis adhærens congeftis. Plum. Caiatia Fifo. TITHYMALUS minor, erectus , Buplevri folio. Οokebeté. TRIUMFETTA fructu echinato, racemofo. Plum. gen. TURNERA frutefcens , Ulmi-folia. Plum. gen. Beaume de Savane. TYPHA paluftris, fpicâ tenuiori. L'épi de cette efpece de Maffe n'eft guéres plus gros que de trois ou quatre lignes.


de la France Equinoxiale. 111 VALERIANA humilis, folio rotundo , fubtus argenteo. Plum. Valerianella Curaffavica, femine afpero , vifcofo. Par. Bar. Coufin. On appelle Coufin dans les Ifles toutes les Plantes en général dont les fruits s'attachent aux habits des paffans. VALERIANELLA afpera dauci odore. VANILLA flore viridi & albo, fructu cucumerio , anguftiori. Kare-Kerou. Groffe Vanille. Le fruit de cette forte de Vanille eft fort gros, il reffemble affez dans fa parfaite maturité à une petite figue Bacove.Lorfqu'il eft un peu defféché , il exhale une odeur aromatique & pénétrante, & il ne cede en rien par fa bonté à toutes les efpeces de Vanille , connues jufqu'ici. VANILLA fructu flavefcente , breviffimo, & racemofo. Pe-


112 Hiftoire Naturelle tite Vanille , ou Vanille mufquée Les gouffes de cette efpece de Vanille font trés-courtes ôc fort glaireufes , ce qui les rend difficiles à conferver. La Vanille eft. une Plante grimpante , elle aime les fonds humides. Nous devons la connoiffance parfaite de ce genré de Plante , de même que de plufieurs autres, au P. Plumier,fçavant Bontanifte. VERBENA fpicâ multiplici, foliis urticæ anguftiffimis , floribus ceruleis.Prod. Par. Bat. VERBENA urticæ folia Cadenfis H. R. Par. Verbena urtiœfolio H. R. Blef. VERONICA fruticofa, erecta, dulcis hexangulari caule, flore dilute cæruleo. Sloan. Cat. Plant. Jam. Capraria foliis ternis , corollis quadripartitis. H, Cliffo, Scoparia dulcis millegrana, Chamoedryos


de la France Equinoxiale. 113 Chamœdryos folio , qua pro glycyrrhiza indigenoe utuntur fur. Je ne fçai fur quoi M, Surian nous affure que les Originaires du Pays fe fervent de la racine de cette Plante comme de la Regliffe, n'en ayant nullement le goût, VERONICA nummulariæ folio, floribus dorfo foliorum innafcentibus. VIOLA grandiflora, Veronicæ folio, villofo, Ipecacuanha alba dicta Ipecacuanha Fifo. Ipecacuanha blanc. Cette Plante ( dont le caractére avoit été inconnu j'ufqu'ici ) eft fi femblable à la Violette par fes parties effentielles, que je n'ai pas crû devoir l'en féparer. Sa fleur, qui eft blanche , eft compofée ordinairement de trois feuilles, dont les deux fupérieures, qu'on peut apΚ


Hiftoire Naturelle. peller les Aîles, font fort étroites', elle ont demi - pouce de long, font terminées en maniere de faux , forment en s'uniffant une efpece de petite lévre échancrée, ôc font prefque entierement emboîtées dans le calice. La feuille inferieure, qui eft la plus apparente de toutes, a un pouce deux lignes de large, fur fept lignes de haut ; elle eft attachée au fond du calice par une queue longue de cinq lignes, & tombe en-devant en maniere de rabat, mais qui étant détachée des autres parties de la fleur, reffemble en quelque forte à un battoir» Le calice eft garni de petits poils ; il eft dîvifé jufqu à la bafe en cinq parties, longues de près de cinq lignes, & pouffe un piftile qui a quatre lignes de long, couvert de cinq étamines 114


de la France Eqiunoxiale, 115 jaunâtres , chargées de petits fommets. Lorfque la fleur eft paffée, ce même piftile devient un fruit ou efpece de coque ovale, pointuë , d'abord verte , blanchâtre enfuite , longue de cinq lignes, qui en meuriffant , s'ouvre par la pointe en trois parties , & laiffe voir plufieurs petites femences blanches , rondes, femblables tout-à-fait à celles de l'Oxys lutea. J. B. Pifon compare les feuilles de cette plante , qui font veinées proprement , & parfemées de poils fur les bords & en-deffous , à celles du Pouliot; mais elles reffemblent plutôt à celles de la Veronique mâle. Cette Plante agit doucement, enforte que fuivant le témoignage de Pifon même on peut la prefcrire également aux enfans & aux femmes enceintes, Kij


116 Hitfoire Naturelle Quod minus turbet corpus & Veneris validiffimère fiftat, œquè pueris ac gravidis exhibetur Medecin. Brafil. lib. 4,p. 110. VIRGA AUREA Virginiana , annua Zan. After Canaden fis annuus , flore Pappofo. H. R Par. Cette efpece de vergo dorée croît également dans la Guyane comme dans toute la France. On prépare des feuilles de cette Plante une poudre à éternuer. VISCUM aphyllum , Bac cis, croceis & racemofis. Plum VISCUM aphyllum , Bac cis aureis , umbilicatis. Plum VISCUM aliud, racemofum foliis latiffimis. Plum. Le Gu naît pour l'ordinaire à Cayen ne fur les Orangers, furies arbres de Roucou , & fur les Gaia viers.


de la France Equinoxiale. 117 VITIS folio fubrotundo, ferrato, acinis minimis , nigricantibus. VITIS hederæ folio, ferrato. Plum. URTICA racemofa , amplo. coryli folio. Plum. XIPHION acaulon, humiîe, anguftifolium, flore fingulari, cæruleo. Cette Fiante bulbeufe ordinairement n'a que deux ou trois pouces de hauteur ; elle vient dans les Prairies aux environ de Cayenne. XYLON Americanum praeftantiffimum , femine virefcents Lign. Cotton de Siam, XYLON arboreum J. B. Goffypum arboreum caule loevi. G. B. Pin. Coton. On cultive à Cayenne le Coton à peu de frais, & prefque fans peine; on en fait deux récoltes chaque an-


118 Hiftoire Naturelle née ; celle d'Eté eft en Septembre & Octobre, & celle d'Hyver en Janvier & Février. Le Coton de Cayenne eft fort efrimé, il eft ordinairement trèsfin , on devroit le préferer à celui des Ifles Antilles. XYRIS foliis gladiatis Flor. Virg. Gramen florens , capitula fquammofo, Jupicai Brafilienfibus Pifon Rai. Hift. Fupicai Pifo. Cet Auteur a donné une bonne figure de cette Plante. Liv. 4. p. 119. ZINGIBER. C.B.Pin.Gingembre. Cette Plante vient fi aifément à Cayenne, qu'elle femble être naturelle aux Pays :les Indiens ont foin d'en avoir toujours quelques pieds dans leurs Plantations ; ils s'en fervent dans la toux opiniâtre ôc les rhumes invétérés, pour faciliter le cra-


de la France Equinoxiale. 119 çhement. Le Gingembre confit au fucre n'eft pas indifferent pour reveiller l'apetit aux Convalefcens.On fert ordinairement à table chez les habitans un peu aifés , les racines de Gingembre fraîchement cueillies, fans autre aprêt , que de les avoir bien lavées.

Fin de la premiere Partie.


ESSAI


ESSAI SUR

L'HISTOIRE

NATURELLE

DE

LA

FRANCE EQUINOXIALE.

SECONDE

PARTIE.

Animaux & Mineraux. OISEAUX. CANΤHIS Amethyftina , leucocephalos. Serin ou Sauteur. Ce petit oifeau n'a rien d'agréa-

J

L


122

Hiftoire Naturelle

ble par fon chant ; mais il eft remarquable par la beauté de fon plumage qui eft violet, approchant de la couleur d'amétyfte » aux plumes près de la tête , qui font d'un jaune doré. ACANTHIS vulgaris , & cinerea. Serin commun. ACANTHIS obfcurè violacea, concolor. ALAUDA riparia, major. ALAUDA riparia , minor torquata. Alouette. ALCEDO muta , cirrata , fubviridis. Papa peixe Lufitanis. Marcg. Martin-pêcheur.

ANAS anguftiroftra, ftultus vulgo dicta. Pou. C'eft une forte d'oifeau nommé ainfi dans, le pays, parce qu'il fe laiffe prendre avec la main. On voit beaucoup de ces oifeaux aux Ifles de Remire, & fur-tout à ce roc raillé en pain de fucre fitué au


de la France Equinoxiale. 123 milieu de la mer , appelle le grand Conneftable. ANAS, fera major. ANAS fiftularis arboribus inftdens. Sloan Hif. nat. Jam. OPANO. Canard fauvage. C'eit un oifeau de paffage , qui fe repaît dans les Savannes, & qui eft excellent à manger. ANAS fera, minor , fufca. ANAS indica Gefn. Canard franc. Efpece d'oifeau domeftique fort commun à Cayenne dans les Ménageries. Les Canards privez mâles , ou les Canes mâles , comme parlent les Creols , fentent le mufc , ce qui dépend d'un petit peloton de graiffe qu'on trouve au croupion, ou plutôt une efpece de corps glanduleux rempli d'une humeur onctueufe , jaunâtre , qu'on nomme dans le pays mufc L ij


124 Hiftοire Naturelle, de Canard, qui vrai-femblablement répand au dehors cette odeur mufquée. AQUILA aquatica, cornuta. Anhima Marcg.Kamichy.Oifeau de rapine , noir, qui a fur la tête une corne mince, fort déliée , longue de cinq pouces, dont la partie fupérieure des aîles eft armée auffi de deux cornes à chaque côté très-petites ôc très-duresARDEA alba maxima. Sloan: Hif. nat. Jam. Aigrette. Efpece d'Heron qui n'eft guéres plus gros qu'un perdreau , fes jambes ont un pied de haut ; le corps eft blanc comme neige. Je garde dans mon cabinet des aigrettes au panaches faites des plumes les plus fines & les plus deliées de cet oifeau. ARDEA roiea, fpatuladicta: Ardeola Candida , Platea Genf-


de la France Equinoxiale. 125 Pelicanus five Platea Jonfton.Hif. nat. Efpatule. On a donné CG nom à cette efpece d'Heron, parce qu'il a le bec femblable * en quelque forte à une Efpatule , ou à cet infiniment dont les Apotiquaires fe fervent pour remuer les drogues. Ses plumes changent de couleur en vieilliffant, elles deviennent jaunes & rouges. On remarque ce changement de couleur dans le plumage à plufieurs autres oifeaux de l'Amérique , à mefure qu'île vieilliffent. ARDEA phænicea, fpatula dicta. Efpatule rouge. C'eft une varieté de la précédente. ARDEA criftata, leucophæa. Koumaouary. ARDEA ftellaris , minor. Grandgozier. ARDEA fylvatica, coloris ferruginei. Onouré des bois. L iij


126

Hiftoire Naturelle

ARDEA vulgaris. Onouré commun.

ARQUATA cinerea. Flamant gris. Il faut placer cet oifeau fous le genre d'Arquata avec Gefner un des plus fçavans hommes de fon fiécle , à qui l'hiftoire naturelle eft fi rédevable. Arquatam , dit-il , hanc avem latine vocare volui, quod roftrum ejus inftectatur inftar arcus Gefn. de avibus lib. 3. p. 196.

On donne à Cayenne le nom de Flamant à toutes ces efpeces d' Arquata ; mais le véritable Flamant eft le Phœnicopterus dont nous parlerons plus bas. ARQUATA phænicea Numenius Hif. nat. Carol. Flamant rouge. Le plumage de cet oifeau

eft d'une couleur de tant . Les Indiens en colliers, des bonnets, tures appellés dans

feu éclafont des des ceinle pays,


de la France Equinoxiale. 127 tours de plume, & autres atours dont ils fe parent très-fouvent. ARQUATA viridis, fylvatica. Flamant des bois. Ainfi nommé parce qu'il habite dans les forêts ; au lieu que les autres efpeçes fréquentent le bord des rivieres, ou le rivage de la mer, BUBO minor, flavefcens , nigris maculis confperfus. Facurutu Brafilienfibus Marcg. Chathuant. CANCROFAGUS major, cirratus , capite albo. Crabier Ce mot vient du Créol, il fignifie mangeur de Crabes. La figure finguliere de cet oifeau m'a déterminé à en former un nouveau genre , que je n'ai pas cru pouvoir mieux défigner que par le nom latin Cancrofagus. Le Cabrier fait fon nid dans la terre, le plus fouvent dans les paraL iiij


128 Hiftoire Naturelle pets des Criques. On appelle de ce nom-là les canaux qui fervent à la communication des rivieres avec les habitations. CANCROFAGUS major , roftro cochlearis inftar excavato, ingluvie magnâ cxtuberante. Tamatia Brafilienfibus Marcg.SaouaKOU des Bois Cette efpece de Crabier a quelque rapport à /'0nocrotalus des Grecs , ainfi appellé , dit Gefner, propter abfonam vocem qua rudentem afinum refert hif. avium p. 5 659. Son jabot a une très-grande capacité , & devient faillant, lorfqu'il eft fort plein. CANCROFAGUS minor ; aîis & caudâ cinereis. CANCROFAGUS minor, vulgatiffimus. Anferi Baffano Congener fufcus avis Sloan. Ηift. Nat. Jam. CANCROFAGUS omnium, minimus.


de la France Equinoxiale. 129 CORVUS aquaticus, ex cæruleo nigricans. Diable des Paletuviers. CORVUS clavus, luteus ; craffiori cervice. Ouaperou. GORVUS calvus, maximus. Cormorant ou poule d'Inde. CORVUS calvus, torquatus, duplici ingluvie foras propendente. Cormorant des Amazones: CORVUS Mofchatus, roftro adunco. An Aquila Marina Jeu Percnopterus. Gefn. Percnopteros Aquila Peregrinus. Jonfton. Hift. Nat. Cormorant fentant le mufc. CORVUS Sylvaticus, capîte Phæniceo. Buteo, fpecies Gallo-Pavonis. Ηift. Nat, Carol. Kiankia. Piailleur. Cet oifeau a urv cri fâcheux ; il a cela de propre, qu'il attire les autres oifeaux à FA défenfe lorfqu'il fe voit pris» COTURNIX eleganter va-


130 Hiftoire Naturelle riegata, & criftata. Caille. C'eft un oifeau paffager d'un fort beau plumage, qui eft gris & femé , de plufieurs taches jaunes, blanches , brunes& d'autres couleurs. ERITHACUS major. Gorge rouge. ERITHACUS Prarenfis, minor. Itinara. Petit oifeau de Savane. FALCO Gallinaris, criftatus. Pagani. Mangeur de poules, FALCO major, capite cærulefcente. FALCO major, varius. Quabibi. FALCO minor , cinereus. Pagani gris. FALCO minor, varius. Ρagan moucheté. FALCO Palumbarius, cinereus,longiori & fagittato roftro. FICEDULA atra. Mangeur de figures.


de la France Equinoxiale. 131 FICEDULA cinerea. FICEDULA cinerea, alis & cauda citreis. FICEDULA dilutè cærulea FICEDULA fulva. FICEDULA Leucophæa, Punctata. FICEDULA minima, Cyanea. Petit mangeur de figues. Blevet. Appellé de la forte à caufe de fa couleur bleue ; tous ces Bec-figues font les deftructeurs pour ainfi dire, des Papales, des Gaiaves, des Bacoves, des Bananes , dont ils fe nouriffent ; ils ne paroiffent ordinairement que lorfque les fruits de ces arbres commencent à mûrir. GALLINA Africana Jonfton. Hift. Nat. Poule Pintade. Cette efpece d'oifeau domeftique a été apporté autrefois à Cayenne des Côtes d'Afrique. GALLINA aquatica, major.


132 Hiftoire Naturelle Kotacca. Groffe poule d'eau. GALLINA aquatica, minor , alticrura, alis cornutis. Gallina aquatica Marcg. Kapouva. Poule d'eau. GALLINA aquatica, minima. Petite poule d'eau. GALLINA Sylvatica, crepitans, pectore Columbino. Macucagua Brafilienfibus, Marcg. Agamy. Cet oifeau eft également méconnoiffable dans Marcgrave, tant dans l'Eftampe, que dans la Defcription; il n'eft nullement fait mention du bruit bizarre que cet animal fait par fon derriere , ce qui le rend précifément remarquable. GALLUS ferus , Saxatilis , croceus, criftam è plumis conftructam gerens. Coc des roches. Oifeau de couleur de fafran , admirable par une efpece de crête, ou plûtôt une toufe de plu-


de la France Equinoxiale. 133 mes, haute d'environ deux pouces, qui forment un demi-cercle fort régulier. GRUS cinera , Ferrivora. Thouyouyou. Oifeau qui a quelque chofe de l' Autruche, & qui eft le plus gros qu'os voit dans le pays; on en a vû qui avoient jufqu'à fix pieds de haut. Il eft vorace ; on croit qu'il avale des pierres & même des morceaux de fer. GRUS incurvato roftro, vertice calvo , & rugofo. Fabiru Brafilienfibus. Marcg. Aouarou. Marcgrave croit que l'Aouarou par la fuitte des temps, perd les plumes de la tête. Puto, dit-il, incute hœfiffe pinnullas albas , fuiffe abreptas, p. 200.Pour moi , j' ai remarqué que les jeunes & les vieux Aouaraous étoient toujours chauves. HIRUNDΟ marina, major ,


134 Hiftoire Naturelle apus, roftro adunco. Fregate. An Apos Jonfton Hift Nat ? La figure de l'Apos de Gefner & de Jonfton ne reprefente pas au vrai la Fregate. Cet oifeau va bien avant dans la mer ; on croit même qu'il s'écarte à plus de 200. lieues des Côtes; il fe nourrit ordinairement de poiffons ; il pourfuit auffi les Goëlands, ou Mauves , & plufieurs autres oifeaux aquatiques pour leur faire dégorger le poiffon qu'ils ont pris , & en faire fa proye. HIRUNDO marina, minor, capite albo. Sloan. Hift. Nat. Jam. Thouarou. HIRUNDO vulgaris. Hirondelle. C'eft un oifeau de paffage ; il eft très-different de l'efpece qu'on voit en Europe ; il fait fon nid ordinairement dans les preux des arbres. LARUS Pifcator cinereus.


de la France Equinoxiale. 135 An Larus marinus albus Gefn ? Anferi Βaffano Congener avis cinereo albus. Sloan, Hifi.. Nat. Jam. Goëland. LARUS Pifcator, ater, roftro depreffo, forfices referente. Zarus major rofiro inœquali Hift. Nat. Carol. Taya- taya. Bec à cifeaux. Cet oifeau, qui eft appellé auffi par quelques-uns , Coupeur d 'eau , a le bec très-applati par les côtés, & eft fait à peu près comme une paire de cifeaux, ce qui a donné lieu à l'appeller ainfi. MERGUS Pratorum longiroftrus , cervice breviori. Plongeon de Savane. On ne voit guéres cet oifeau qu'en Eté dans les Savanes ou Prairies marécageufes. MERGUS longiroftrus cervice longiori.Species elegans mergi Marcg. Plongeon ordinaire. Il


136 Hiftoire Naturelle a le cou fort.court, & reffemble en quelque forte à un ferpent. fur-tout lorfqu'il prend fa volée de deffus les arbres où il fe perche ordinairement pour plonger & pêcher du poiffon. MEROPS major capite nigro. Sitta a feu ficus cinereus major, capite nigro. Sloan. Hifi. Νat. Fam. Petite vie. MEROPS minor vertice luteo. J'ai rapporté ces deux efpeces d'oifeau aux Merops à caufe qu'ils en ont tout-à-fait l'air. Les Naturaliftes ont nomme Merops, ou Apiaftrœ,ces fortes d'oifeaux, parce qu'ils prétendent qu'ils fe nourriffent principalement d'Abeilles & de Guépes. Comme le Miliaria tire fon nom de ce qu'il fe nourrit de millet. MILIARIA major , nigroviolacea. Gros mangeur de millet, MILLIARA


de la France Equinoxiale, 137 MILIARIA minor , nigra Petit mangeur de millet. MILIARIA minima. Hortolan. MOTACILLA Candida , caudâ longiffimâ, roftro & pedibus cinnabarinis. ΜΟTACILLA cinerea, Caudâ longiffimâ. Hauffe queue Paillenqueuë. On appelle Montacilla du mot latin motare, remuer fouvent ; parce que ces oifeaux remuent toujours la queue. Motacillœ caudam irrequiete motitant Genf. Hift. Animal. PALUMBUS cinereus. Otouqui. Pakaü. Ramier gris. Cet oifeau ne paroît guéres qu'en Eté ; il eft ordinairement très-amer au goût quand il a mangé des graines de Baroulou. PALUMBUS roftro dentato ,cervice & caudâ cyaneis Ourouqoua. M


Hiftoire Naturelle PALUMBUS verficolor , cinnabarino roftro, Ramier picoté. PARUS ater , pectore albo. Tangla. PARUS leucophæus, vertice luteo. Oifeau de Savanne. PARUS Megalocephalus , criftatus. An mufci Capa pallide fufca. Sloan. Hift. Nat., Jam? Oifeau de Savanne hupé. ΡARUS niger, criftâ Phænicea, alis cæruleis. Tangla à hupe rouge. PARUS nigricans, feu Carbonarius. PARUS olivarius , ventre flavefcente. PERDRIX major, olivaria, longiufculo, nigro roftro. Jambu Brafilienfibus. Marcg.Tinamou. Groffe. Perdrix. Elle fe perche fur les arbres , & pond des œufs d'un bleu célefte. 138


de la France Equinoxiale. 139 PERDRIX minor ; cirrata , roftro atro. Petite Perdrix. PERDRIX minor, fulva. Perdrix cul rond. PHASIANUS cinereus , cervice fanguineâ. Marail ou Faifan. PHASIANUS niger, arburus, viridi roftro. Marail des Amazones. PHASIANUS niger, criftâ ex albo, & nigro variâ, eleganter convolutâ, Gallus indicus. Sloan. Hift. Nat Jam. Hccco des Amazones. La tête de l'Hocco eft furmontée d'une hupe qu'il lève & baiffe à fa volonté. Cette hupe a quelquefois plus de trois pouces de hauteur , & eft compofée de plufieurs plumes comme étagées : ces plumes font blanches & noires par l'exrrêmité, & fe replient en devant ce qui donne une affez bonne M ij


140 Hiftoire Naturelle grace à cet oifeau, qui marche fierement, PHASIANUS niger criftatus, roftro Cinnabarino. Hocco dé Para. PHASIANUS niger,,atrâ criftâ, eleganter complicatâ. Mitu Brafilienfibus Marcg. Hocco de Cayenne. PHASIANUS rubigineus. Pica,. PHASIANUS vertice fulvo, cirrato. Paraka. PHAENICOPTERUS, Phæniceus , roftro falcato ; ad extremum nigro. Tococo à Cayenne , & Flamant en Europe. Cette efpece paroît être un peu differente de celle dont parlent Gefner , Jonfton & Aldrovandus.Les Tococos voient en troupe ; on en voit quelquefois à Cayenne qui bordent le rivage de la Mer, ce. qui fait: de. loin un coup d'œil


de la France Equinoxiale. 141 affez fingulier. Cet oifeau s'apprivoife facilement ; mais il eft difficile a élever , car pour l'ordinaire il languit , & meurt dans très-peu de temps. PICA Brafilica Gefn. Toukan. Gros-bec.La langue du Toukan eft d'une figure affez finguliere ; c'eft une plume fort déliée , qui a environ demi-pied de long. PICA jugulo columbino. Pica Brafilica altera Fonfton.Hift. Nat. PICA minima, roftro denticuculato. Petit gros bec. PICA minor, roftro dentilato, vario. Gros bec. Queue de rat, PICUS major , pullus , cirratus, caudâ luteâ , nidum fufpendens, Guiratangeima Brafilienfibus . Marcg. Yapou.An Picus Chlorio indicus Jonfton, Hift. Νat. Cul-


142 Hiftoire Naturelle jaune. Cet oifeau paroît être different du Picus Indiens de Jonfton, dont il dit: Junior virefcit, adultior tota evadit lutea, Hift. Nat. de avibus, p. 80. PICUS minor , ater, alis & caudâ luteis. Icterus minor nidum fufpendens alter Sloan. Hift. Nat. Jam, Jupuiuba , feu Japu Brafilienfibus Marcg. Cul jaune , petite efpece. La figure de cette efpece de Pie, qu'on voit dans Marcgrave , eft plus correcte que la précédente.Ces fortes d'oifeaux, par une fagacité naturelle, ont foin de bâtir leurs nids au bout des branchesdes arbres qui croiffent fur les bords des rivieres, & qui avancent fur l'eau , de peur, fans doute , qu'on ne leur enleve leurs petits. Ces nids, qui femblent être , faits d'ofier , font de figure cylindrique, en forme prefque d'un petit fac,


de la France Equinoxiale. 143 long d'un pied, ou d'un pied & demi ; on en voit nombre à la fois qui pendent au bout des branches. PICUS citrinus. Charpentier jaune. PICUS fulvus , maculis citreis diftinctus. Charpentier larmoyé. PICUS melinus , criftâ citritrinâ. PICUS niger , criftâ coccineâ. Picus capite toto rubro. Hift. Nat. Carol. Ipecu Brafilienfibus Marcg.Ventou.Charpentier. Toutes ces efpeces de Pivert font leur nid dans le creux des arbres ; ces nids vont toujours en ferpentant ; par cetre précaution ils élevent leurs petits en fûreté, & les garantiffent des injures de l'air. PLUVIALIS cinereus, Pluvier.


Hiftoire Naturelle PSITTACUS major , albicans , capite luteo. Pfittacus leucocephalos Jonfton. Hift. Nat.Perroquet d'Or enock. PSITTACUS major , dorfo flavefcente. Crik. PSITTACUS major, luteus , caudâ virefcente. PSITTACUS major, vulgaris, prafinus. Pfittacus viridis, Jonfton.Hift. Nat. Septima fpecies Pfittaci. Marcg. Tauha. On mange prefque tous les jours à Cayenne de cette efpece de Perroquet, préferablement aux autres. PSITTACUS major, vertice & alis amethyftinis. PSITTACUS major violaceus. Kiankia. Perroquet violet. PSITTACUS major, viridis , alarum coftâ fupernè rubente. Perroquet amazonne. Il a beau plumage qui eft d'un 144

yerdi


de la France Equinoxiale 145 verd éblouiffant. Les Indiens en font de belles ceintures ; ou de tours de plumes dont ils ceignent leur tête aux jours de réjouiffance. PSITTACUS maximus Marcg. CONNORO. Αrra rouge, PSITTACLJS maximus, alter Jonfton Hif. nat. Ararauna brafilienfibus Marcg. KARARAOUA. Arra bleu. PSITTACUS minor , thav laffinus. Perriche bleue. PSITTACUS minor, prolixâ caudâ , maculis flammeis confperfus. Maracana brafilienfibus Marcg. Perriche -arra. Sorte de Perroquet paffager , qui a les plumes vertes , mais d'un trèsjoli verd , mêlées de petites taches rouges couleur de feu, & la queue longue. PSITTACUS minor, vertice maculato. Perriche des Amazonnes. Ν


146 Hiftoire Naturelle PSITTACUS minor vulgaris. Anaca brafilienfibus Marcg» Perriche commune. QUERQUEDULA major. KAUIRIRI. Groffe Sarcelle. QUEPRQUEDULA minor. varia. SOUKOUROUROU. Petite Sarcelle. Cet oifeau aquatique eft délicat & de fort bon goût ; tour, le gros & le menu gibier de Cayenne hormis la Sarcelle & le Canard fauvage eft coriace,' & fent l'huile ou le mufc. REGULUS domefticus. RosSIGNOL. Ce petit oifeau eft appelle improprement Roffignol , il fait fon nid fous le couvert des maifons ,de même que l'Hyrondelle. REGULUS omnium minimus, coccineus , roftello longiori & arcuato. Colibry rouge. REGULUS omnium minimus, roftello longiori & arcua-


de la France Equinoxiale. 147 to, permis viridibus & auricoloribus fplendentibus elegans. Mellivora. Hif nat. Carol. Colibry. C'eft le plus petit & le plus beau de tous les oifeaux que l'on connoiffe en Amerique ; fon corps n'eft guére plus gros qu'une noifette , fes plumes font d'une admirable beauté , elles font refplendiffantes , d'un verd doré. Le Colibry eft vif naturellement & plein de feu ; il lêche, pour ainfi dire , la rofée des fleurs dont il paroît fe nourrir. Il y a d'autres efpeces de Colibry qui ne différent que par la diverfité de leurs couleurs. REGULUS omnium minimus > fubviridis, RUSTICOLA maritima , minor. Guarauna brafilienfibus & Rufticola aquatic a Marcg. STRIX fylvatica , major , pulla. Noctua minor, ex pallido Nij


148 Hiftoire Naturelle & fufco varia. Sloan. Hif. nat. Jam. Haleur. STRIX varia, minor. An Caprimulgus Jonftοn Hif. nat ? CoPORAL. Oifeau de rapine qui ne paroît qu'à la pointe du jour , ou lorfque la nuit commence à venir ; on prendroit volontiers le cri de cette efpece d'orfraye pour l'aboyement d'un chien. TURDUS coloris lateritii. Benani rougeâtre. TURDUS pratenfis, roftro longiufculo. Benani. TURDUS torquatus , occîpite cinnabarino. An merula brafilica. Jonfton Hif. nat ? TURTUR fylvaticus. Tourterelle des grands bois. TURTUR vulgaris. Tourterelie des Baroulous. VESPERTILIO cornutus Marcg. Leré. Chauve-Souris. ULULA major, megalocephalus. Ouroucourea. Huette.


de la France Equinoxiale. 149

QUADRUPEDES ET

A

REPTILLES.

RIES Guineenfis Marcg. Belier de Guinée. BUFO vulgaris , innoxius. Crapaut. BUFO magnus , Palmipes. Cururu Pifon.Crapaut d'eau douce. Il a les pieds de derriere faits en pate d'oye. CANIS ferus, major cancrofus vulgo dictus. Koupara. CERCOPITHECUS angolenfis, major , Marcg. Μakaque. C'eft de tous les Singes celui qui s'apprivoife le plus aifément, il a la chair coriace & filandreufe comme le cheval ; les Indiens en mangent, de mêN iij


150 Hiftoire Naturelle me que quelques habitans. CERCOPITHECUS barbatus maximus , ferugineus, ftertorofus. Cercopithecus barbatus , Guineenfis Marcg. Alaouata.Singe rouge. Animal fauvage rouge bai, fort gros, qui fait un bruit effroyable , femblable à un râlement qu'on entend de bien loin, & c'eft par le moyen de l'os hyoïde qui eft d'une ftructure finguliere. CERCOPITHECUS cinereus, crifpatus. Singe cendré. CERCOPITHECUS cinereus , cirratus , capite nigro. KAVOUROURE'. Makaque blanc. Il eft très-rare, on le trouve dans le fond de Ja Terre-ferme. CERCOPITHECUS major, niger, faciem humanam referens. An Cercopithecus magnitudine & forma hominis Gefn ? QOUATA. Il imite plufieurs ac-


de la France Equinoxiale. 151 tions de l'homme, & il lui reffemble un peu par le vifage. CERCOPITHECUS minor , albicans , brafilienfis. Sapajou blanc du Brefil. CERCOPITHECUS minor , albicans , maculis nigris diftinctus. SAGOIN. Sapajou tigré. CERCOPITHECUS minor, luteus. Sapajou jaune. CERCOPITHECUS minor , dilutè olivaceus , parvo capite. Cagui minor Marcg.Akarima. Sapajou. CERCOPITHECUS minimus , niger, leontocephalus , auribus Elephantinis. Cagui ma* jor Marcg. Galleopithecus qui Sagoin à brafilienfibus nominatur Gefn. Tamarind. CERVUS major, corniculis breviffimis. Biche des bois. CERVUS minor, paluftris , N iiij


152 Hiftoire Naturelle. corniculis breviffimis. Biche des Paletuviers , furnommée ainfi, parce qu'elle habite ordinairement dans les marécages parmi la vafe & les Mangles , autrement Paletuviers. On appelle indifféremment dans le pays Biche , & la femelle du cerf , & le cerf même, quoiqu'il ait un bois fur la tête. CROCODILUS Gefn.Jacaré brafilienfibus Marcg. Akaré Cayman. Le Cayman fent le mufc même d'affez loin , ce qui fert en quelque façon d'avertiffement aux voyageurs pour fe tenir fur leurs gardes , afin de n'être pas furpris par un animal fi dangereux & fi vorace; toutes les rivieres qui fe dégorgent dans celle d'Ouyapoc en foifonnent. CUNICULUS major, paluftris, fafciis albis notatus. Paca brafilienfibus Marcg. Cuniculi


de la France Equinoxiale. 153 brafilienfis fpecies Jonfton. Hif nat Ourana. Pak. Efpece de Lapin fort connu ; fa chair eft beaucoup meilleure que celle de l' Agouty. CUNICULUS minor , caudatus, olivaceus. Akouchy. CUNICULUS omnium vulgatiffimus, aguti vulgo. An Cuniculus indicus Gefn? Aguti vel acuti brafilienfibus Marcg. Agouty Sorte d'animal à qu atrepieds, qui eft gros ordinairement comme un chat, qui tire furie roux, & qui eft commun dans l'Ifle de Cayenne & la Terre-ferme. FELES fera, tigrina. Mara-] caca Marcg. Malakaya. Chattigre. HYSTRIX longius caudatus, brevioribus aculeis. PoreEpic. HYSTRIX minor, leucophæus. Gouandou.


154 Hiftoire Naturelle IGNAVUS Marcg. Ouaikarè. Pareffeux. On a donné le nom de parejfeux à ce quadrupede, parce qu'il marche Γι lentement qu'il femble être toujours dans une nonchalance extrême. LACERTUS Egregius Marcg. Crocodilus terreftris brafilienfis Gefn. Tejuguacu & Temapara tupinambis Marcg.Pagara. Lézard-Caïman. La femelle pond à la fois de quatre à cinq & quelquefois jufqu'à fix douzaines d'oeufs,gros comme ceux d'une jeune poule , les Indiens les mangent. LACERTUS maximus, viridis, dentatus , ingluvie magna, pendilla. Senembi brafilienfibus Marcg. Ayamaka. Lézard des bois. Il y en a qui ont jufques à huit pieds de long, & quelqueibis davantage ; on mange ces


de la France Equinoxiale. 155 deux efpeces de Lézard. LACERTUS minimus, argenteus. Taraguira brafilienfibus Marcg. Karaoüa. Petit Lézard, LACERTUS minor, viridis, fafciatus, Cameleon falso Putatus. Cameleon. LACERTUS muralis, minor, ex albo & nigro variegatus. An Teiunhana brafilienfibus Marcg ? Anouly. Lézard domeftique qui habite dans les trous des murailles. LUTRA nigricans , caudâ depreffâ & glabrâ. Ilya quae & Carigueibeiu Marcg. Loutre MUS paluftris , hifpidus. Mombo. Rat des Paletuviers. Efpece de Rat qui vit dans les marécages. MUSTELA maxima, atra ; mofcum redolens. Tayra. Groffe Bellette Cet animal en fe frottant contre les arbres y laiffe


156 Hiftoire Naturelle une efpece d'humeur onctueufe, qui fent beaucoup le mufc. MUSTELA minor , rufa, fubtus alba. Belete de Para. R A Ν A paluftris, caudata. Grenouille à queue. RANA terreftris, Cyanæa , in arboribus degens. Cimicimy. * Grenouille bleue. SCIURUS brafilienfis Marcg. Ecureuil. SCIURUS leucophæus, ma5or, caudâ longiffimâ, crifpatâ. An Sciurus Getulus Gefn. Ecureuil de Bafton. Il a été apporté à Cayenne par des Anglois de Bafton. SERPENS biceps vulgo dictus. Am-phifbœna Gefn. Ibyara Marcg.Serpent à deux têtes. Sorte de reptile appelle ainfi communément , parce que le vulgaire confond enfemble la tête & la queuë de ce Serpent., à caufe


de la France Equinoxiale. 157 du peu d'attention qu'il fait pour les diftinguer. SERPENS caudifonus. Boicininga Marcg. Domina Serpenturn niorembergii Jonfion. Hif.nat. Serpent à grelots. Ce reptile eft rapporté fous le nom de Vipera caudifona , Americana. Dans les Effais fur l'Hift. Naturelle de la Caroline & des Ifles Bahame. Il eft très-bien reprefenté dans Jonfton. La figure qu'on voit dans Marcgrave ne répond pas du tout à la description qu'il en a donné. La queuë de ce Serpent eft toujours terminée par de petites vertebres ( appellées dans le pays grelots , ) qui vont en diminuant, dont l'articulation eft lâche, & dont le frottement fait un bruit qu'on entend d'affez loin, pour avertir fans doute de fe tenir fur fes gardes. Il femble même, comme a très-bien remarqué Pifon, que la nature ,


158 Hiftoire Naturelle prévenu par ce lignai la malice d'un fi dangereux Serpent. Huic tam perniciofo colubro benigna natura , cautionis quafigratiâ nolam addidiffe videtur, ut illius fonitu admonitus quilibet tempeftivè fibi caveat à vicino hofte. Fifo p.41. Cette efpece de fonnette eft compofée, fuivant Marcgrave. d'autant de pieces, que le Serpent a d'années. Quot annorum Serpens , tot partes habet crepitaculum hoc. Marcg.p.240.Mais fi l'on ajoute foi à Marcgrave , il faut que cet animal vive longtemps , parce que je conferve un de ces grelots, où l'on compte jufques à dix-neuf pieces articulées enfemble. C'eft le propre de ce Serpent quand il a mordu de s'engourdir & de refter fur la place. SERPENS omnium maximus, cynocephalus. Bois Guacu


de la France Equinoxiale. 159 Brafilianis Marcg. IKiriou. Serpent monftrueux. SERPENS Echinatus. Serpent à grage. Il a cinq ou fix pieds de long , fa morfure eft mortelle. SERPENSferreus, longiffimus. An caninana Serpens Pifon? Gros Serpent. SERPENS flavefcens, parvus , atris maculis variegatus , carenam æmulantibus. Petit Serpent. SERPENS maximus ex rubro , albo nigro eleganter variegatus. SERPENS obfcurè olivaceus, ventre croceo. Araouai. An Botiapô Pifon ? SERPENS parvus, cinnabarinus. Serpent rouge. SERPENS parvus, ex rubro , albo ôc nigro annulatim variegatus. Ces deux dernieres efpe-


160

Hiftoire Naturelle ces de Serpens ont quelque raport à l'Afpis. Gefn. SUS major , niger, Catervarius. Grand Cochon noir. SUS aquaticus, multifulcus. Tapiierete brafilienfibus Marcg, An vitulus marinus Jonfton. Hif. nat ? Tapir. Maypoury. Animal amphibie, qui refte plus fbuvent dans l'eau que fur la terre, où. il va de tems en tems brouter l'herbe la plus tendre. Il a le poil fort court mêlé de blanc & de noir en maniere de bandes qui s'étendent en long depuis la tête j'ufqu'à la queuë. Il fiffle comme un Yzard ; il femble tenir un peu du mulet & du cochon. On voit des Manipouris , comme prononcent quelques-uns, dans la riviere d'Ouyapok. Cette viande eft groffiére & d'un goût défagréable. SUS maximus, paluftris. Porcus


de la France Equinoxiale. 161 cus fluviatilis, brafilienfis Jonfton. Hif. nat. Capybara brafilienfibus Marcg. Cabiai. Le Cabiai qu'on nomme auffi Cabionara, eft un animal amphibie qui habite ordinairement dans les marécages; il vit de poiffon, de fruits , de cannes à fucre ; il eft délicieux à manger. SUS minimus , fylvaticus , dorfo lineâ albâ notato. Patyra. Il a une raye blanche depuis la tête jufqu'à la queuë > ce qui le diftingue des autres efpeces de cochon. SUS minor , fylvaticus, fubfulvus, collo albo. Cochon à col blanc. Il eft très-féroce & trèsdangereux. SUS minor , umbilico in dorfo. Tajacu Marcg. Cochon noir. II a fur le dos près de la region lombaire une petite poche ou efpece de foupirail d'environ un pouce O


162 Hiftoire Naturelle & demie de profondeur,entre le cuir & les mufcules, qui fert d'égoût à une humeur ou matiere onctueufe d'une odeur défagréable,qu'on appelle improprement dans le pays Mufc. Cette efpece de cochon s'attroupe ordinairement., & va par bandes quelquefois au nombre de mille. TAMANDUA major, caudâ paniculatâ. Tamandua - Guacu Marcg. Ouariri. Gros mangeur de fourmis. J'aurois rapporté volontiers ce quadrupede au genre de Renard dont il a l'air , fi je n'avois cru devoir m'accommoder en quelque forte à l'ufage , & garder le nom de Marcgravel, ou plutôt le nom Indien de Tamandua , qui eft familier dans la Guiane & dans le Brefil. TAMANDUA minor, cine* rea. Tamandua - i brafilienfibus Marcg. Mangeur de fourmis,.


de la France Equinoxiale. 163 TAMANDUA minor flavefcens. Ouatirioüaou .Peut mangeur de fourmis. Tousles Tamanduas prennent ordinairement leur, nourriture , en introduifant leur langue , qui eft faite comme un petit ver, dans les fourmilliéres, qu'ils retirent enfuite lorfqu'elle eft chargée de fourmis. ΤATUS Gefn. Tatu apara Marcg. TATUS major , mοfchum redolens. Tatu- ete Brafilienfibus Marcg. Tatou-Kabaffou. TESTUDO marina,major, corticata, ôc leviter maculata. Ouyamoury. Groffe Tortue de mer. TESTUDO marina, minima Tortillon. Cap volage. TESTUDO marina,omnium maxima. Jurucua Marcg.Κaoüane. C'eft une grande Tortue de mer , j'en ai vu qui avoient près de quatre pieds de long. La plûO ij


164 Hiftoire Naturelle part des Tortues de mer font amphibies; ELLES vivent dans l'eau & fur la mer, elles y viennent principalement pour faire leur ponte fur le rivage. On faifit ce tems pour les prendre en les renverfant feulement fur le dos Il fautque la chair de Tortue de mer brife le fang & les autres humeurs, & les rende coulantes, parce que les Negres attaqués du Payan , autrement de la verole , qui vaquent à la pêche de la Tortuë dont ils fe nourriffent pendant quelque tems, non-feulement deviennent gras , mais encore ils font foulagez entierement de tous les fymptomes ve roliques. Nos Tortues de mer ne feroient - elles pas le même effet en Europe? TESTUDO paluftris, teftâ fufcâ lineis nigris multipartita. Tortue amazone. Les Sauvages


de la France Equinoxiale. 165 qui habitent le long de l'embouchure du Fleuve des Amazones , prennent ces fortes de Tortuës dans dès Savannes ou prairies marécageufes, il les enferment enfuite dans un parc clos de pieux, dont ils en font un commerce lorfqu'ils en ont quantité. TESTUDO terreftris, major putamine echinaro , & ftriato. An fpecies teftudinis corrigera , fivè troglodyulœ Rondel (Raparapa. Tortue de terre affez finguliére par fa figure ; elle a le col long, fort ridé , d'où pendent de petites membranes déchirées, ou déchiquetées à peu près comme de la frange. Sa tête eft applatie ; triangulaire, terminée par une efpece de trompe , femblable à un petittuyau de plume à écrire ; le deffus de l'écaillé eft comme fillonné & garni de groffes pointes. On prend certe


66 Hiftoire Νaturelle Tortue du côté d'Aprouaque dans des Savannes. On en trouve auffi quelquefois dans les Ifles de Remire. TESTUDO terreftris , minor. Enaarakaka. Petite Tortuë. TESTUDO terreftris , vulgaris. Ouyamou. TIGRIS Gefn. Tigre. TIGRIS fulvus. Cuguacuarana Brafilienfibus Marcg. Tigre rouge. Les Tigres en general font le fleau de Cayenne , ils font fouvent de grands défordres dans cette Colonie, Le Tigre qui eft d'une couleur tirant fur 3e bai-rouge , eft le plus goulu & le plus carnaffier de tous. VULPES major , putoria , caudâ tereti , & glabra. Carigueya Brafilienfibus Marcg.Opaffum Hif nat. Antil. Aouaré. Puant. On a donné ce nom à cet animal , parce qu'il fent très1


de la France Equinoxiale. 167 mauvais. Le Puant femelle a fous le ventre une efpece de poche dont l'ouverture n'a ordinairement que quatre pouces , mais qui eft capable de fe dilater beaucoup , elle eft revêtue en dedans d'une peau rougeâtre très-unies , & nullement veluë , comme le remarque le Miniftre Rochefort dans l'Hiftoire des Antilles , dans laquelle font placées les mammelles pour l'ordinaire au nombre de quatre , féparées les unes des autres par autant de cloifons membraneufes faites en forme de panier de Pigeon. C'eft dans ce fac que cet animal renferme fes petits , qu'il promene par tout, VULPES major, fufca, probofcide longiori. VULPES minor, roftro fuperiori longiufculo, caudâ annulatim ex nigro & rufo variegatâ,


168 Hiftoire Naturelle Coati brafilienfibus Marcg. Quachy. Il a le mufeau étroit & long, de telle forte que le deffus ou la machoire fupérieure avance plus que l'inférieure d'un pouce & demi.

POISSONS


de la France Equinoxiale. 169

POISSONS.

A

CUS prima fpecies Rond. Timucu Marcg. Acus alia Jonfton. Hift. Nat. SimouKOU. Eguille. ANGUILLA fluviatilis, nigricans Mucu Brafilienfibus. Marcg. Congre d'eau douce. ANGUILLA lacuftris, tremorem inferens. Anguille tremblante, ainfi appellée,parce qu'en la touchant, ou de la main , ou avec un bâton , elle caufe un tremblement forcé & involontaire ; elle fe tient dans l'eau douce des trous de Savannes ou Prairies, qui relient pleins d'eau en Eté, qui eft le tems auquel on peut prendre ce poiffon en l'enyvrant, parce qu'en Hyver ces Ρ


170 Hiftoire Naturelle Prairies font inondées. ANGUILLA marina , minor, litoralis, viridefcens. CongreANGUILLA marina, minor, fpinofiffima. An. Conger Rond ? Anguille de mer, ANGUILLA minor, fluviatilis, oculis. Cinnabarinis. Anguille appellée yeux rouges. APUA cinerea, pinnâ dorfali viridi. Prapra. AΡUA Megalocephalus. Ayaya, AFUA minima, olivacea. An punaru Marcg ? Appas.Qn fouille dans la Vafe dans le tems que la Mer eft baffe pour prendre ce petit poiffon qui fert d'appas à la ligne pour en prendre d'autres. ASELLUS fluviatilis, minor, Patàgai. ASELLUS lacuftris, oris pa-


de la France Equinoxiale. 171 lato limæ inftar exafperato. Kouxeury. Les Indiens du fond de la Guyanne fe fervent de l'os qui forme le palais de ce poiffon en guife de lime pour polir les arcs, les boutous , & autres ouvrages. ASELLUS maximus. Vieille. C'eft un poiffon, qui pefe ordinairement deux cens livres, quelquefois jufques à quatre cens ; on le prend à la ligne, à la fléche , au filet ; on le fale , il a un goût femblable à celui de la Mo. ruë verte. AURATA maculîs azureis eleganter notata. Guaracapema Marcg. Dorade. BALAENA vera Rond. 0rca ejufdem. Souffleur. On ne voit guéres fur les côtes de la Guyane que de petites Baleines, que l'on appelle ordinairement Baleinons ; ce n'eft même que l'orfPij


172 Hiftoire Naturelle qu'elles y échouent malades, ou bleffées à mort. CUCULUS magno capite. Niqui brafilienfibus Marcg. Crapau. CYPRINUS argenteus, fquammis maximis, peltatis,pinnâ dorfali Appendice longiffimâ fuffultâ Camaripuguacu. Marcg. Apalika. DELPHINUS nigricans. Marfouin. FABER marinus ferè quadratus. Sloan, Hift. Nat. Jam. Abacatuaia Marcg. hune. GALEUS omnium maximus. Canis Carcharias feu Lamia Rond, Canis Carcharias alius Jonfton. Hift. Νat.Rekin. GALEUS Leucophæus, punctatus. An Galeus Stellaris , feu varius Rond ? Vache de mer. GALEUS canis , vel Canicula Plinii Rond.


de la France Equinoxiale. 173 GOBIO litoralis , barbatus, oculis maximis , Protuberantibus. Kouttai. Grosyeux. Cepoiffon eft ainfi appelle , parce qu'il a les yeux faillans en dehors de plus de demi-pouce ; il fe tient fur le rivage de la mer , & fe laiffe aller au gré des vagues.On tuë ce poiffon à coups de fléches ou à coups de fufils ; on croit qu'il eft Vivipare. HARENGUS planus, caudâ auratâ Karangue. HARENGUS volans. Hirundo marina. Rond. Miivipira & Pirabebe. Marcg. Poiffon volant. J'ai crû devoir me fervir préferablement du nom d'Harengus à celui d'Hirundo , afin de fixer ce dernier nom à ne fignifier qu'us genre d'oifeau. LUPUS fluviatilis, argenteus. Loubine de riviere. LUPUS marinus, teres. TaP iij


174 Hiftoire Naturelle reira Marcg. Loubine de mer. La Loubine de mer eft de tous les poiffons à écaille qu'on mange à Cayenne, le plus délicat ; la chair en eft ferme. MUGIL cephalus Rond. Mulet. C'eft un poiifon de paffage d'environ deux pieds & demi, excellent à manger. On le prend à la fléche ou avec des filets ; mais la maniere la plus affurée eft de le pêcher au flambeau, comme on dit; c'eft-à-dire, de le prendre avec le feu, pêche affez finguliere à Cayenne. MUGIL maximus. Torffe. MUGIL minor. Paraffis.C'eft un poiffon de mer qui va en troupe , & qui n'a tout au plus qu'un pied & demi de long. Bien des gens à Cayenne penfent que le Paraffis ne differe du Mulet, qu'en ce qu'il eft moins gros.


de la France Equinoxiale 175 MULLUS imberbis , albicans., pinnâ dorfali anteriùs dentatâ.An Bagre la fpecies Mirycg ? Maxorand blanc. M MULLUS argenteus, pi. lâ , dorfali ligulâ longiffimâ fubfpiltâ. Coco blanc. ib MULLUS diltutè flavus , cirris longiffimis. Coco jaune. MULLUSlævis, caudâ biffectâ , circinatâ. An Bagre alia fpecies Marcg ? Paffany. MULLUS lacuftris, barbatus, nigricans. Barbe à la roche. MULLUS imberbis, leucophæus , minor. Makouma. MULLUS imberbis, flavus , pinnâ dorfali interiùs dentatâ. Maxorandjaune. MULLUS Paluftris, major , loricatus.An mullus Ajper rond ? MULLUS paluftris , minor, loricatus. Tamoata Marcg. Gorret. . Ρ iiij


Hiftoire Naturelle MULLUS vulgatiffimus violaceus , Grunniens. Bagre 4a fpecies Marcg. An apri pifcis fpecies ? Grondeur , ainfi nommé , parce qu'il gronde, dit-on, comme le pourceau. Ce poiffon eft très - commun ; il fait une des principales nourritures de plufieurs habitans de Cayenne. ORBIS lacuftris brachiatus. ORBIS oblongus , minor , lævis. ORBIS oblongus , major ; lævis, fafciatus. Orbis lœvis oblongus, cinereis & fufcis maculis notatus. Sloan. Hif. Nat. Jam. Καmayakou.Gros ventre. L'ufage de ce poiifon eil dangereux ; il eft même regardé par bien des gens du Pays comme un poifon. PASTINACA barbata , afpera, & longiùs caudata. Pilote PHOXINUS olivaceus, fafciâ albâ ab imo ad fummum dif176


de la France Equinoxiale. 177 tinclus. Coulant. Le coulant eft un poiffon d'eau douce , difficile à enyvrer, parce qu'il fe cache dans le limon , & qu'il a toujours la tête dans la Vafe. ΡRISΤΕS Rond. Gladius Jonfton. Hifi. Nat. Araguagua Brafilienfibus Marcg.Efpadon.On a coutume de prendre ce poiffon avec le filet, qu'on appelle Folle , dont les mailles ont un pied en quarré. L'Efpadon eft ordinairement fort gros ; j'en ai vû pêcher aux petites Ifles de Remire, qui a voient plus de douze pieds de long. RAIA maxima, circinata & cornuta. Raye Diable. C'eft un poiffon de mer monftrueux,long de plus de vingt pieds ; il s'élance hors de l'eau à une certaine hauteur, & fe laiffant tomber tout-à-coup , il fait un bruit épouvantable ; il fe bat avec l'Efρadon.


178 Hiftoire Naturelle RAIA minima , clavata, Cauda longiffimâ. Jabebirete Marcg. Raye bouclée.

RAIA omnium maxima, ore ampliffimo. Raye monftrueufe. RAIA pinnis triangularibus, alas verfpertilionis referentibus. Narinari pinima Marcg, Raye chauve- fauris. RAIA vulgaris , lævis, edulis. Raye commune. RANA pifcatrix Rond An Guacucuia Brafilienfibus Marcg ? Crapau de mer.

REMORA Jonfton. His. Nat.Iperuquiba& Piraquiba Brafilienfibus Marcg.Sucet. Jonfton a

remarque que ce poiiTon avoir au-deffous de la tête comme de petits baffins femblables au pa tes & aux filamens du Polype, par le moyen defquels il s'attache fortement aux Vaiffeaux & aux gros poiffons. Capite Supino,


de la France Equinoxiale. 179

dit cet Auteur, Acetabula habet fimilitudine Cirrorum five acetabulorum Polypi , quibus naves magnofque ac certaceos pifces apprehendens pertinaciter hœret. Hift. Nat. de pifcibus, p. 8. Quand Jonfton auroit dit que le deffous de la tête du Remora eft fort gluant ôc raboteux comme une lime, & que c'eft par-là "qu'il fe cole aux Vaiffeaux, & aux gros poiffons, quand il fe voit pourfuivi , il n'auroit pas mal dit.. RHOMBUS minor, lævis. SARDINA major, ventre amethyftino ,pinnis aureis. Sardine. Ce petit poiffon de mer eft de toute beauté, & du refte il eft comme la Sardine qu'on prend fur les cotes de la Méditerranée. SOLEA lutaria, lineis obliquis notata. Sole. C'eft parmi la Vafe qu'on prend ordinairement


180 Hiftoire Naturelle. avec la main ce poiffon, qui eft gras en Avril, May & Juin. SERPENS marinus compreffus,argenteus.Sabre.Poiffon tout argenté, qui a le corps plat, & figuré à peu près comme une lame d'épée. TURDUS argenteus, Megalocephalus , pinnis rubentibus. Ce poiifon reffemble beaucoup au Capito, feu Cephalus Rond. TURDUS fluviatilis, ex grifeo purpurafcens, pinnâ dorfali flavefcente. Paya. TURDUS major, dorfo repando, Dentici aut coracineo congener pifcis ex cinereo & fufco varius. Sloan. Ηift. Nat. Jam. TURDUS porcelli grunnitum exprimens. Croupy. Plufieurs Pêcheurs croyent que ce poiffon gronde comme un cochon de lait. VITULUS marinus, ore am-


de la France Equinoxiale. 181 plo, ad capitis latitudinem patu10. Manaty Indorum Jonfton Hift. Nat. Couyoumourou. Ρexe- Boy Lufitanis.Lamantin.Gros poiffon très-commun dans la Guyane , qui fe tient prefque toujours dans les rivieres, où il broute les feuilles des Paletuviers , & d'autres arbres qui font fur les bords, d'où il a foin de fe retirer, dès que la Marée commence à baiffer. Jonfton a donné une Defcription allez exacte de ce poiffon, que j'ai cru devoir rapporter au Veau marin , parce qu'il approche plus de ce genre , que d'aucun autre. Il eft très- different cependant du Vitulus Marinus , ou du Phoca. Rondel. La figure du Silurus, qu'on voit dans Gefner , lib. 4. de aquatilibus, p. 872. repréfente en quelque forte celle du Lamantin. ZYGÆNA Rond. Demoi-


182 Hifioire Naturelle felle monfirueuje. Marteau. ZYGÆNA minor, capite arcuato. ZYGÆNA minor, capite triangulari. Zygœna feu libella altera. Jonfton. Hifi. Nat. Tiburonis fpecies minor Marcg. Panabana. Demoifelle.


de ta France Equinoxiale. 183

TESTACE'ES.

A

STACUS major, fluviatitilis. Chelis : aculeatus. Sloan. Hift. Νat. Jam. Ecréviffe de riviere. BALANUS Polyceps AIdro. Balani fecunda fpecies Rond. Gefner a raifon de dire, après Rondelet, que le nom de Balanus, furnommé différemment , a été donné aux fruits de plufieurs arbres, afin d'éviter l'équivoque. Ex his liquet Balanos addito epitheto ambiguitatis vitandœ caufa multorum arborum fructibus attribut Gefn. de Aquatil lib. 4. p. 121. BUCCINA inter quinas fpiras, mucronata Bonan. CANCELLUS Rond. Gam-


184 Hiftoire Naturelle marus in concha degens Marcg. Ρaffe.Κaνaré.Bernard l'Hermite. CANCER albicans, minor, litoraiis. Vcauna Cancer Paluftris Marcg. Ouaraoüa. Crabe blanc. CANCER lutarius, quadratus.Cancellus marinus, minimus , quadratus. Sloan. Hift. Νat. Jam. Cancer terreftris , quadratœfigurœ Marcg. Crabe appelle Soldat. Cancer marinus, teftâ in ambitu denratâ. Ciri apoa Brafilienfibus Marcg. Cancer marinus teftâ quafi Ellypticâtectus ejufdem. Xirika. Chancre. CANCER maximus, elegantiffimè variegatus Marcg. Crabe de Vafe. Crabe des Paletuviers. Cette Ecréviffe eft fi commune à Cayenne, qu'elle fait prefque la nourriture journaliere des Efclaves & des petits habitans. CANCER parvus, Ellypticus, Echinatus. Guaia alia fpecies


de la France Equinoxiale. 185 des Marcg. An Cancer Heracleoticus Rondel ? CANCER quadratus punctatus, fluviatilis, chelarum extremis coccineis. An aratu & aratu pinima. Marcg. ? Ragabeumba. COCHLEA terreftris , major Gefn. t COCHLEA terreftris, minor , flavefcens. CONCHA altera, longa Rond. FUNGUS marinus ; maximus, pediculo craffo, ftriato. Champignon de mer. HIPPOCAMPUS Rond. Cheval de mer. LEPAS parvus ; lævis, albidus, centro perforato. On ra1maffe cette coquille à mer baffe aux anfes autour de Cayenne. LIMAX terreftris, Polyceratos, teftâ maxima, turbinatâ in,

Q


186 Hiftoire Naturelle tectus. An Cochlea Africana folitana Gefn? Gros Limaçon de terre. LOLIGO magna Rond. Encornet. MUSCULUS parvus, totus niger. An Mufculus Aldro ? Moucle. MYTULUS olivaceus, longus & Margaritifier. Solenis Bonan. Moucle de Para. NERITA maxima ex albo cærrulefcens , in quinque radios à centro ad circumferentiam divifa. Coquille de Para. NERITA maxima, ex albo 6c caftaneo colore variegata, in quinque radios divifa. C'eft une variété de la précédente. NERITA olivacea, lineolis atris in fpiram ductis fignata. An cochlea minor cinerea leviterfulcata Sloan. Hift. Nat? Jam? Matony. Petit coquillage femé de lignes noires, fpirales, qui fe


de la France Equinoxiale, 187 trouve communément fous le rivage de la mer aux environs de Cayenne. OSTREA fluviatilis, ampliffimâ teftâ, fcopulis hærens. May* pa. Huître de Senamary. L'écaille eft fort grande , elle a quelquefois jufqu'à dix pouces de diamètre. On trouve ces fortes d'huîtres à la riviere de Senamary , à vingt-deux lieues de Cayenne ; elles croiffent contre des rochers, où elles font collées fi fortement, qu'on eft obligé de fe fervir d'une ferpe pour les en détacher. OSTREA minor, arboribuS adnafcens. Reri Brafilienfibus. Marcg. Huître des Paletuviers. OSTREA minor, fîuviatilis rupibus innafcens. Petite huître des roches ; elle eft plus délicate au goût que les autres efpeces. OSTREA Sylveftris Rond. Qij


Hiftoire Naturelle SPONYDLUS major craffiffimus, fcaber, anguftus, è cinereo fubruber, apice diftorto, cavitate interiore auriculam referons. Sloan. Ηift. Nat. Jam. SQUILL A parva, purpurea, cirris pluribus, longiffimis. Gammar us vulgo Camaraon Marcg. an S quitta Gibba Rond ? Chevrette. TELLINA ex albo & purpureo variegata. TELLINA longa, albicans. TELLINA pedata Bonan. Concha anatifera Aldro. TELLINA fecunda Rond, Gerique. Ce coquillage paroît être le même qu'on trouve fur les côtes du Languedoc & du Rouffillon , que l'on appelle communément Tenilles. TELLINA umbone acutiffimo Bonan. TUBULI marini vermicula188


de la France Equinoxiale. 189 res, albicantes, tenuiffimi. TUBULI marini vermiculares, rofei, tenuiffimi. TURBO minor Lacteus , tenerâ teftâ , fursùm lineis nigricantibus obliqué cinctus. TURBO minor, fafciolis albis, & caftanei coloris, veluti articulatis fegmentatus. URTICA marina, cordis effigiem exprimens. An Moucicu Pi/on ? Tête à l'Anglois. On pourroit fans difficulté exclure du genre des orties de mer ce Zoophite, & l'appeller Cor marinum , à caufe de fa figure»


190

Hiftoire Naturelle

INSECTES. A

PIS Sylveftris, parva , atra, innoxia. Ouano. Mouche à miel. C'eft une forte d'Abeilles noires, très-petites , n'ayant que quatre ou cinq lignes tout au plus, elles produifent , ainfi que les autres , du miel & de la cire; ces Abeilles n'ont point d'éguillon pour fe défendre, elles travaillent ordinairement dans les fentes des murailles, dans les charpentes des maifons, & fur des arbres où. elles font leurs ruches, & où elles fe retirent par un trou fort étroit : le miel qu'elles font eft blanc , liquide & clair comme de l'eau; il eft d'abord doux , mais il s'aigrit en très-peu des


de la France Equinoxiale. 191 tems ; la cire eft noirâtre , mole , & n'acquiert jamais de la dureté. ARANEUS argenteus , cancriformis. Araneus νalde elegans Marcg. ARANEUS argenteus, parvulus , teftâ Clypeatâ tectus Marcg. Araignée àfix piquans. ARANEUS domefticus,ftavefcens, venatorius, oblongus , longipes. Araneus minor cinereus compreffus maculis fufcis notatus, pedibus longiffimis Sloan. Hift. Nat. Jam. ARANEUS maximus, five Phalangium Marcg. Muiai Nhanduguacu Pifon. Araignée noire. C'eft un gros infecte velu , noir en-deffous, olivâtre par-deffus, partagé par le milieu en deux parties prefque égales, dont l'inférieure eft quelquefois de la groffeur & de la figure d'un œuf de pigeon, ayant cinq pates de


192

Hiftoire Naturelle

chaque côté, articulées ou divîfées en fix jointures. Les plus grandes , qui font celles de devant,ont trois jufqu'à quatre pouces ; elles font terminées par un petit ongle, jaune, taillé en manière de croiffant. Cette efpece d'araignée fe trouve dans les fentes des rochers; il y en a qui font monftrueufes, & qui ont plus de fept pouces. La piqueure en eft mortelle , fi on n'y remédie au plutôt; elle fait tomber ordinairement en fyncope , ou caufe un grand affoupiffement ; la partie piquée s'engourdit , devient livide, noire, & enfle confiderablement. Pifon dit que le mal eft quelquefois fi grand, qu'il eft fans remede. Malum adeo exafperatur , ut incurabile reddatur. Medicin. Brafil. de veneris , lib. 3. p. 44. ARANEUS minor , Sylveftris, hirfutus ARANEUS


de la France Equinoxiale. 193

ARANEUS minimus, cinereus, hirfutus, veluti holofericus. CICADA major, capite, viridi , feu maf. Guarucucu Eremenbi. Liou-liou.

CICADA minor, muta, feu fcemina. CRABRO major, niger, venenatus. Mouche fans raifon. J'ai fuivi Jonfton qui n'a pas fait difficulté de diftinguer ce genre d'infecte de celui de Guefpe , que plufieurs confondent enfemble. Diverfum à vefpis Crabrones genuspono. Jonfton. Ηift. Nat. de Infectis, lib. ι. p. 20. Cette ef-

pece de frêlon fait fon nid ordinairement fous terre, ou fur LES arbres ; il a fouie fi fine , qu'au moindre bruit qu'il entend de loin , il quitte fa retraite , & va piquer le paffant. La piqueure de cet infecte fait des élevûres R


194 Hiftoire Naturelle fur le corps , donne fouvent la fiévre, & caufe des douleurs les plus vives , qui durent de cinq à fix heures ; on en eft quelquefois fi maltraité, qu'on s'en reffent pendant quelques jours; je l'ai malheureufement éprouvé plus d'une fois. CRABRO parvus, niger, venenatus. Mouche à Tathou. L'on a donné ce nom à cette infecte, parce que l'on a crû que le nid qu'il fait, avoit en quelque forte la figure de cet animal, qu'on nomme Tathou. Sa piqueure eft très-fâcheufe ; elle eft le plus fouvent fuivie de la fièvre. CULEX magnus , longipes, omnium moleftiffimus. Μak.Cet infecte eft armé d'un long éguillon, roide , fourchu à fon extrémité , vraifemblablement creux en dedans, qu'il introduit dans les pores de la peau pour piquer,


de la France Equinoxiale.195 fuccer du fang, & caufer des démangeaifons fuivies de puftules avec enflûre. Ces fortes de Coufins font très-facheux dans les Ifles. In calidioribus regionibus funtcrudeliffimi, dit Jonfton. Hift. Nat. de Infectis, lib. I.ρ. 59. CULEX minor, vulgatiffimus. Marangoin. CULEX omnium minimus. Mouftique. Culex, dit Jonfton ; vel ab aculeo quod eo fanguinem fugat & carnem terebret. Hift. Nat. de Infect. lib. I.pag. 59. ERUCA major, hirfuta, varia. ERUCA major, leucophæa , Guanabanea.J'ai furnommé ainfi cette chenille, parce qu'elle ne fe nourrit que de feuilles de Coroffolier, appellé Guanabanus , par le P. Plumier. ERUCA major, Plumeriana, çornuta , nigra, annulis luteis Rij


196 Hiftoire Naturelle Segmentata. Chenille de Frangipanier. ERUCA major , hirfuta , nigra. ERUCA maxima , biceps. Eruca maxima cornut a. Sloan. Hift. Nat. Jam. Chenille à deux têtes , ainfi appellée par les Créols, parce que fes deux extrémités font très-reffemblantes. ERUCA minor, glabra , cerafina. On trouve cette chenille fur cette efpece de Cérifier du pays aρpellé Malpighia. ERUCA minor, glabra, rofea, punctulata, cornu ad caudam infpiram , convoluto. ERUCA minor, murina , ficaria, denfiùs hirfuta. An Ambua Brafilienfibus Marcg ? J'aurois défiré avoir pu demeurer affez long-tems en Amérique , pour obferver avec exactitude les differentes métamorphofes de '


de la France Equinoxiale. 197 toutes ces chenilles en chryfalides, & en Papillons. FORMICA caftanei coloris, feu cupia Brafilienfibus Marcg. FORMICA major, rubra , peregrinans, animalivora. Fourmi , coureur. Infecte qui paroit rarement, & ne fait que paffer; c'eft, pour ainfi dire., une fourmilliere entière. Ces fortes de fourmis dévorent tous infectes qu'elles rencontrent dans les maifons où elles entrent ; les particuliers font quelquefois obligés de déloger & de leur donner toute liberté pendant deux ou trois jours, après lefquels elles fe retirent. FORMICA major, fpadicea , venenata. Fourmi Flamand, forte de fourmi, qui naît dans les bois ; fa piqueure donne ordinairement la fièvre pendant vingt-quatre heures. Riij


19 8 Hiftoire Naturelle FORMICA major, fubrubra, forcipibus ferratis. Fourmy rouge. FORMICA major , volans edulis.Formica volans , Marcg. KoumaKa. Fourmy volant. Fourmy gros cul. Cette fourmi eft paffagere , & paroit en grand nombre au commencement des pluyes. Les Nègres & les Créols mangent le derrière de cet infecte , qui eft une manière de petit fac , de la groffeur à peu près d'un pois chiche, rempli d'une liqueur blanchâtre, miellée qui ne paroît être autre chofe que les ceufs qu'il dépofe dans ce tems-là. FORMICA minima, rubra, omnivora, probofcide durâ, acutiffima. Semiformica & femivermis Ovied. Ind. Occi. Pou des bois. C'eft un très-petit infecte qui a une ligne & demi de long


de la France Équinoxiale. 199 tour au plus , fon mufeau eft pointu comme une éguille , très-roide , fait en forme de trompe , il ronge tout jufques au cuivre & à l'argent. On a ttouvé depuis quelque tems le fecret de s'en garantir par le moyen de l'arfenic en poudre. FORMICA minor , atra. Formica tota atra Marcg. Tarougoua. FORMICA minor , fulva. Tarougougi. FORMICA minor , lutea , magno capite, cordiformi. FORMICA minor , nigricans. FORMICA minor , fylvatica dicta. Fourmi des forêts. FORMICA omnium maxima , formicarum rex putata. FORMICA omnium minima. Aouatou. FORMICA vulgatiffima, carRiiij


200 Ηiftοire Naturelle nivora dicta. Fourmi carnaffiere. Cette efpece de Fourmi habite dans les maifons, elle mange tout , & pique vivement. GRILLUS domefticus Jonfton. Hif. nat. LOCUSTA atra , annulis luteis & coccineis fegmentata. LOCUSTA lurida , collo longiffimo, erecto. LOCUSTA major, tubulata, fiphunculiformis. Locufta indica feu 2.6. Jonfton Hif. nat. Arumatia brafilienfibus Marcg. LOCUSTA multicolor, antennis & pedibus anterioribus longiffimis- Locufla maxima , cinereo purpurea , maculis Brunis. Sloan. Hif. nat. Jam. LOCUSTA dilute variegata, antennis & pedibus anterioribus longiffimis. C'eft une variété de la précédente , qui n'en diffère, qu'en ce que les couleurs dont


de la France Equinoxiale. 201 elle eft diverfifiée font très-pâles.' LOCUSTA planè viridis , collo longiffimo , erecto. Alia, locufla inflar cameli , planè viridis Marcg. Mantis minor. Sloan* Hif nat. Jam. LOCUSTA viridis, alis majoribus , imbricatis , & purpurafcentibus. LOCUSTA viridis , vulgatiffima. Locufla indica 2. Jonfton Hif Nat. Tucuracu brafilienfibus Marcg. MUSCA argentea , minor ; fplendens. MUSCA major , diu noctuque inftar gemmæ fplendens. Infectum inftar fuci Marcg. Grojfe mouche luifante. Cet infecte appartient au genre des mouches, il eft très-différent de celui qu'on appelle auffi dans le pays mouche luifante, que j'ai rangé parmi les Scarabés.


Hiftoire Naturelle PAPILIO albus , ararum oris maculis triangulis, & nigricantibus variegatis. PAPILIO atratus, aiis macula coccineâ veluîi laciniatâ confpicuis. PAPILIO ingens Marcg. PAPILIO major, candidus. PAPILIO major nigricans , caudatus. Papilio major fufcus caudatus , aiis fupinis tribus faf ciis tranfverfis, albidis , obliquis, exterioribus tribus maculis albis ad angulum extremum notatis , proms fafciis crebris obliquis albis fulvis & purpurafcentibus variegatis. Sloan. Hif. nat. Jam. PAPILIO major, nigricans , maculis herbaceis confperfus. PAPILIO major, pronâ & fupinâ parte caftaneus, alis extùs luteo colore maculatis. PAPILIO major , obfcurè olivaceus, alis argenteis, fim202


de la France Equinoxiale. 203 briatis , in pennulam longam definentibus. PAPILIO minor, caftaneus> numerofis maculis , candidis , confperfus. PAPILIO minor, flavefcens. PAPILIO minor, murinus , oculis & fafciolis variis notatus. PAPILIO minor , nigricans , maculis albicantibus & phæniceis diftinctus. PAPILIO minor, totus albus. PAPILIO omnium maximus, fubtùs olivaceus, extùs ex nigroazureus. An Panapanamucu 2a. Marcg ? Papilo Indicus Jonfton. Hif. nat. PULEX minutiffimus, nigricans,Xique dictus.Tunga-Marcg. Xique. Cet infecte examiné avec un Microfcope m'a paru être une efpece de puce qui n'eft que trop connue dans les Ifles


204 Hiftoire Naturelle d'Amérique par l'incommodité qu'elle donne en tout tems & qu'on ne fçauroit prefque éviter. LaXique s'attache ordinairement aux doigts des pieds entre la chair & les ongles , ou elle fe multiplie en fort peu de tems , & produit fouvent de petits abcez pour peu qu'on néglige de les en ôter. Il n'eft pas douteux que cette forte d'infecte ou Talpier ne vienne du dehors pour s'infinuer dans l'homme. Car outre qu'on en trouve fur terre , ceux qui vont nuds pieds font plus fujets à avoir des Xiques que ceux qui font chauffez. RICINUS fulvus, fubrotundus , punctulis notatus. Tique. RICINUS hepaticus, minutiffimus , cuti arctè adhærens. Jatebucu Brafilienfibus Marcg. Pou d'agouty. Petit infecte trèsincommode , il naît prefque


de la France Equinoxiale 20 5 toujours à la campagne, fur-tout en tems de pluye ; il fe crampone aux jambes , il en fucce le fang , & il y caufe une demangeaifon infupportable fuivie de puftules. Le remède eft de fe laver avec l'eau chaude & de fe froter avec du citron. SCARABEUS atratus, naficornis, probofcidatus, in arboribus degens. SCARABEUS capricornus , major, ater. Lemoulemou. SCARABEUS capricornus dictus, major, viridis fuave olens. Hif. nat. Jam. SCARABEUS cerambix , Jonfton Hif. nat. Quici Brafilienfibus Marcg. SCARABEUS fylvaticus , parallelogrammi figura. Qu'ici miri brafilienfibus Marcg. SCARABEUS minor, domefticus , fpadiceus, Raverd.


2Ο6

Hiftoire Naturelle SCARABEUS minor, teftudini terreftri fimilis , viridis , fplendens, punctulis rubris variegatus. Tambeiva brafilienfibus Marcg. SCARABEUS , ftridulus , hirtus, probofcide longâ. Oifeau mouche, SCARABEUS volans , naficornis. Taurus volans alms Marcg. SCARABEUS major, niger tricornis. Sloan. Hif. nat. Jam. Taurus volans Marcg. Cerf-volant. Il diffère de l'efpece précédente par deux cornes qu'il a de plusplacées une de chaque côté de la tête, outre celle qui eft la plus grande , qui eft recourbée fur le dos , & qui eft moins dentelée. SCARABEUS maximus, elegantiffimus , fplendens. Groffe mouche luifante. Les Sauvages


de la France Equinoxiale. 207 de la Guïane fe parent ordinairement des aîles de cet infecte , fur-tout les Indiennes qui en font des pendans d'oreilles, qu'elles mettent aux jours de réjouiffance. SCARABEUS maximus,fufcus , cruribus anterioribus falcatis. Infectum magnitudine. bruf. ci Marcg, SCARABEUS parvus noctilucus, feu inftar ignis fplendes. Cincindela Marcg. Poyou mouche à feu. Ces fortes d'infectes paroiffent la nuit comme des étincelles de feu.Ils ne luifent guéres que dans le tems des pluyes , qui eft ordinairement en hyver. SCOLOPENDRA media è fufco albida Sloan. hif. nat. Jam. SCORPIO cinereus, & vulgaris. Scorpion. SCORPIO nigricans. Scorpion noir. Cet infecte eft noirâ-


Hiftoire Naturelle. tre, il eft plus venimeux que celui qui eft de couleur cendrée; fa piqueure caufe d'abord une vive douleur , qui eft bientôt fuivie de la fièvre. V Ε S Ρ A domeftica , major. VESPA parva , innoxia , holoferica , vefpera elegantia , & veluti chartacea ædificans. Mouches grifes.Efpece de Guêpe trèspetite , à peine a-t'elle quatre lignes; les ruches qu'elle bâtit font de toute beauté , elles femblent être faites de gros carton ; j'en ai vu qui avoient près d'un pied & demi de long.Ces ruches font un peu ovales, ou plutôt elles font faites le plus fouvent en façon de toupie. YESPA folitaria , oblonga, citrina. Mouche à dragues. Cet infecte reffemble beaucoup à nos Guêpes , il fait des nids tout comme 2ο8


de la France Equinoxiale. 209 comme elles, il pique auffi vivement, il eft cependant le double plus grand.

s


210

Hiftoire Naturelle

MINERAUX.

A

RENA atra , tenuis, maximè ponderofa.Sable noir. Ce fable fe trouve auprès de Cayenne fur le chemin de la montagne des Tigres; il eft noir & très- pefant.Ne pourroit-il pas être un indice de quelque veine métallique cachée dans ce ter, rain/ ARGILLA figulina , cinerea. ARGILLA figulina , nigricans. ARGILLA figulina,vulgaris. Terre à poterie. ARGILLA margacea. Terre à blanchir le Sucre. Cette terre eft d'un grand fecours à Cayenne pour terrer , comme on dit ,


de la France Equinoxiale. 211 le fucre , & le rendre plus beau, ARGILLA viridefcens. BOLUS rubra. Les habitans du Brefil font d'excellente poterie avec cette efpece de Bol , ils prétendent que les cruches de cette terre confervent à l'eau fa fraîcheur. Les Nègres en font pour l'ordinaire leurs pipes à fumer; auffi l'appellent ils terre à pipes. Ce Bol eft haut en couleur , & fe délaye aifément dans l'eau. JASPIS ex cinereo-viridis. Sloan. Hif. nat. Jam. JASPIS leucophæus. Jade gris. JASPIS viridis. Sloan. hif. nat. Jam. Takouraue. Pierre verte. Jade.On trouve communément les Pierres vertes chez les Tapouyes , qui font des Indiens qui habitent près l'embouchure du Fleuve des Amazones ; elles

Sij


12 Hiftoire Naturelle font fott eftimées par tous les Sauvages de la Guyane, les Indiennes fur-tout regardent ces fortes de Pierres qui font leur plus grande paffion, comme un bijou précieux , dont elles fe patent quand elles font bien-aifes de fe montrer & ravies d'être vues avec leurs beaux atours On trouve des pierres vertes de compofition. Il ne faut pas confondre le véritable Jade avec la pierre nephritique, ainfi appellee à caufe des vertus qu'on lui attribue contre les douleurs nephritiques. MINERALES aquæ montis., Conneftable. Les vieux Colons de Cayenne m'ont affuré qu'il y avoit une fource d'eaux minérales froides fur le roc appellé le grand 'Conneflable , fitué au milieu de la mer mais je n'ai ja2

;


de la France Equinoxiale. 213 mais pu y aborder à caufe du mauvais tems. MINERA ferri. On trouve prefque par tout dans les montagnes de Cayenne , & de la Terre-ferme, des mines de fer qui fe montrent même fur la fuperficie de la terre. Il y a apparence qu'on trouveroit d'autres métaux, fi l'on fe donnoit la peine de fouiller, parce que la Guyane qui fait partie du continent du Pérou , qui eft fituée fous le même Ciel , Ôc qui produit prefque les mêmes Plantes, pourroit vrai - femblablement produire les mêmes métaux. J'ai propofé autrefois ma penfée là-deffus à feu M. d'Orvilliers Gouverneur de Cayenne & aux principaux habitans de la Colonie. MINERA plumbi.


Hiftoire Naturelle OCHRA pallidè lutea. PUMEX nigricans. PYRITES cubicus. Cette efpece de Marcaffite eft d'un jaune brillant, d'une figure quarrée , ôc fe trouve mêlé ordinairement avec de la terreglaife. J'ai eu cette Marcaffite Ôc l'efpece fuivante des Traiteurs François qui avoient été commercer ou faire la Traite , comme on parle dans le pays, avec les Sauvages de la Guiane. PYRITES οctonus. TALCUM. On trouve en quantité du Talc à Cayenne & dans la grande terre. Il eft blanc, beau, tranfparent. Je n'en ai jamais vu. qu'en petits morceaux. TERRA lacteà. lutofa. Terre à chaux. C'eft une forte de craie pu de terre graffe , mole comme 214


de la France Equinoxiale.

215

de la bouë , d'un blanc de lait , femblable à la chaux éteinte. On s'en fert à Cayenne après l'avoir délayée dans l'eau pour blanchir les maifons.


Extrait des Regiftres de l'Académie Royale des Sciences, du 14. Juin. 1741 .

M

Bernard de Juffieu , de Buffon & de Bremond , ayant été nommés par l'Académie pour examiner un Manufcrit intitulé .· Effai fur l'Hiftoire Naturelle de la France Equinoxiale, ou Dénombrement des Plantes , des Animaux, & des Minéraux qui fe trouvent dans l'Ifle de Cayenne ; les Ifles de Remire, fur les Côtes de la Mer & dans le Continent de la Guyane , avec leurs noms differens, LatinsFrançois, & Indiens , & quelques obfervations fur leur ufage dans la Médecine & dans les Arts. Par M.BARRERE Docteur & Profeffeur , en Médecine dans l'Univerfité de Perpignan , Correfpondant de l'Académie Royale des Sciences , &c Et en ayant fait leur rapport, l'Académie a jugé que cet Ouvrage étoit digne de l'impreffion, en foi de quoi j'ai figné le ESSIEURS

T


préfent Certificat. A Paris, le 15. Juin 1741· DORTOUS DE MAIR AN, Secrétaire perpétuel de l'Académie Royale des Sciences.

PRIVILEGE DU ROI.

L

OUIS,par la Grace de Dieu , Roi de France & de Navarre: A nos amés &c féaux Confeillers les Gens tenans nos Gours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand-Confeil, Prévôt de Paris , Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra : S A L U T. Notre ACADÉMIE ROYALE DES SCIENCES nous a très-humblement fait expofer, que depuis qu'il nous a plû lui donner, par un Règlement nouveau, de nouvelles marques de notre affection , elle s'eft appliquée avec plus de foin à cultiver les Sciences, qui font l'objet de fe xercices;enforte qu'outre les Ouvrages qu'elle a déjà don-


nés au Public , elle feroit en état d'en produire encore d'autres , s'il Nous plaiioit lui accorder de nouvelles Lettres de Privilège , attendu que celles que Nous lui avons accordées en date du 6. Avril 1699. n'ayant point eu de temps limité, ont été déclarées nulles par un Arrêt de notre Confeil d'Etat du 13. Août 1704. celles de 1713. & celles de 1717. étant auffi expirées; & délirant donner ànotredite Académie en Corps & en particulier , & à chacun de ceux qui la compofent , toutes les facilités & les moyens qui peuvent contribuer à rendre leurs travaux utiles au Public ·, Nous avons permis & permettons par ces Préfentes ànotredite Académie de faire imprimer, vendre ou débiter dans tous les lieux de notre obéiffance , par tel Imprimeur ou Libraire qu'elle voudra choifir, toutes les Recherches ou Obfervatïons Journalières , ou Relations annuelles de tout ce qui aura été fait dans les Affemblées de notredite Académie Royale des Sciences; comme auffi les Ouvrages , Mémoires, ou Traités de chacun des Particuliers qui la compofent , & généralement tout ce que la-

Tij


dite Académie voudra faire paroître, après avoir fait examiner lefdits Ouvrages , & jugé qu ils font dignes de l'impreffion; & ce pendant le tems & efpace de quinze années confécutives, à compter du jour de la date defdites Préfentes. Faifons défenfes à toutes fortes de perfonnes, de quelque qualité & conditions quelles foient, d'en introduire d'impreffion étrangère dans aucun lieu de notre obéiffance ·, comme auiîi à tous Imprimeurs-Libraires , & autres , d'imprimer , ou faire imprimer, vendre, faire vendre, débiter, ni contrefaire aucuns defdits Ouvrages ci-deffus fpécifiés, en tout ni en partie, ni d'en faire aucuns Extraits, fous quelque prétexte que ce foit , d'augmentation , correction , changement de Titre ; feuilles même féparées,ou autrement, fans la permiffïon expreffe & par écrit de notre dite Académie, ou de ceux qui auront droit d'elle, & fes ayans caufe , à peine de confifcarion des Exemplaires contrefaits, de dix mille livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont un tiers à Nous , untiers à l'Hôtel-Dieu de Paris., l'au-


tre tiers au Dénonciateur, & de tous dépens, dommages & intérêts, à la charge que ces Préfentes feront enregistrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, dans trois mois de la date d'icelles; que l'impreffion defdits Ouvrages fera faite dans notre Royaume, & non ailleurs; & que notredite Académie fe conformera en tout aux Réglemens de la Librairie , & notamment à celui du 10. Avril 1725. & qu'avant que de les expofer en vente, les Manufcrits ou Imprimés qui auront fervi de Copie à l'impreffion defditsOuvrages, feront remis dans le même état avec les Approbations & Certificats qui en auront été donnés , es mains de notre très-cher & féal Chevalier Garde des Seaux de France le Sieur CHAUVELIN & qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires de chacun dans notre Bibliothèque publique, un dans celle de notre Château du Louvre , & un dans celle de notredit très-cher ôc féal Chevalier garde des Sceaux de France le Sieur CHAUVELIN, le tout à peine de nullité des Préfentes, , Tiij


Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir notredite Académie , ou ceux qui auront droit d'elle & fes ayants-caufe, pleinement, & paifiblement, fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie defdites Préfentes , qui fera imprimée tout au long au commencement ou à la fin defdits Ouvrages , foit tenue pour dûement fignifiée,& qu'aux Copies Collationnées par l'un de nos amés & féaux Confeillers & Secrétaires , foi foit ajoutée comme à l'Original:Commandons au premier notre Huiffier ou Sergent de faire pour l'exécution d'icelles tous Actes requis & néceffaires, fans demander autre permiffion , & nonobftant clameur de Haro , Chartre Normande & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir. Donné à Fontainebleau le douzième jour du mois de Novembre, l'an de grace mil fept cent trente-quatre , & de notre Règne le vingtième. Par le Roi en fon Confeil , figné , SAINSON.


Regiftré fur le Regiftre VIII. de la Chambre Royale & Syndicale des Libraires & Imprimeurs de Paris. N°. 392. fol. 775. conformément au Régle. ment de 1723. qui fait défenfes Art. IV. à toutes perfonnes de quelque qualité & condition quelles foient , autres que les Libraires & Imprimeurs , de vendre , faire vendre , débiter , & faire afficher aucuns Livres pour les vendre en leur nom foit qu'ils s'en difent les Auteurs ou autrement & à la charge de fournir les Exemplaites prefcrits par l'Art. CVIII du même Réglemens. A Paris le 15. Novembre 1734. G. MARTIN, Syndic.

De l'Imprimerie de la Veuve 1749.

DE LA

TOUR.


Essai sur l'histoire naturelle de la France Equinoxiale ou dénombrement des plantes  

Auteur : Pierre Barrere / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Essai sur l'histoire naturelle de la France Equinoxiale ou dénombrement des plantes  

Auteur : Pierre Barrere / Ouvrage patrimonial de la bibliothèque numérique Manioc. Service commun de la documentation Université des Antille...

Profile for scduag
Advertisement