Page 1

Eu qq, Lasti ngi

i l orrorstrow

V al ues,

Tomi nardi

.:]ll'

.,,

D estructi on, r

tgM:.*Lt&à.:âæsttaryF

A 1i en

Fest,Ë B ui l d

-

iir

-:effii

N Ie A Bomb

.',:'l''

:

des a_l_êv

-e ^ ll.r r vl l- ^ -

er'é;

r

Fre.s:l Ou nantars,

de & 'de.i ,ri

q

*,.: ir:

col Lages,

* :G I .q u- .. eè ^ ^

{f

d1 C C O] e t

,

;i

h$ s"

-

?tI tt

,Y

r1

t

1&.

isuEl f, lssv. :uâ|rurelulld . N'U sult eP trnassEc {wq

'*

{ xvgluv0 tuâ ,truvl laFNe ! elueu6Esua)

àiÈ:i . ii.iF

::+ta g iTnlat t Ioqd

hl

:nle 'l ulJJ0N I N011!NVttr :re I^113lNUg I : 13INVu l lXVg atuEu6resuâ

It I U:I5XVû f,!ttl{VI luPunlasua xlu setuPqs lÀ1Nt _4r. g ull{vg atue}I] n

crÀ p. . .

:::rr: ::: j 'Tvt {: - l T! rg

:r

: FF

.

û Àvltvq ; ;.1xrYHv0 I _:.r::::: j 3: ::.

..:

jii

j

T\,{

.j

ff É

'3'

.


.fi* q **\l

grostnuÊË9llÏf f rffig", ôË:*" s'il n'y"apasde **;r*=*t;;i" * *-F"C., ,"i*" q'e jùr'aistu rffi*ld.e-,-, éctite.mènresi -âr qyl!,Frlling.Donuts' (Ang,l'samoans, . \ .tt+, iiii ïtiur bonconcerts dernièrement -

ILY #S"ii",îÀiî:sL;dg;Psit';iiù**1"i:L,?ïl':.;]ffS:fff li:;ii3iJffi

tH{î,-.Tfr

*i*ttF"

E

-n":trtË;t,-pe{iance Ohion'a pasreponoua rres ura'ù \Durv'rvuuI

i"" ir,affiffi?F

,

.fi *::*+,**;***-**e;:;l;ïll:RË?î!Ë.î,'fi".*Ç Aussi,jetiensàremercieTi9,t,",l::n:1Î'T:::::::::{'::::*ï:,ÂîJ;;*ry El

occupées q u:i::'*i sesont ""ffi&3

ii'**;;il;;i"bli"' Danier .pleÏ.

-*t

l+

uo-Lae Colle

u r scd L r r ' Ciseaux

'

:

j.

u ='*- " N'lARll-alricn '*t inteni:yT:'-:^s-ry.*' *rffisitivelv #^1: r :" Le Prouz'r'a tt : *î::;"; ustin{e) + ïi'ï;'hi;s,on- Dc-'l l, :i"t'ii:.;'":; + chroniques -

"

d.

no' Peace

ilË:iÏ:fi;"r.

44170 cAReuEFou

+," r.àn" reports+ textesP!1so

T".ri",r"Jiisponible

el papier et en /

PDF sur i#îî,""*"*iù;r,;"','"ttt

.-! .'j* tÉ* '

. ^,

' '

o6.36.ss.gz.zs.

Dansle scenereport du z4 octobre dernier,j'ai fais I'erreur de <lireque Pepinode LastingValuesétait complètementbeurré, grosseerreur car il était tout à fait normal.^ æ;*xffit

'If!---€iril''.!'

^

':'ri''i:"':1is {

'-T

,::

2

^:r r-

-,t'abienmari@hotmail'fr

h91Î]&' *rv. lvive le progrèstechnologiq""'

,l

;

{ ff\-

,&


Et lesIndiens seprosternèrentdevant positif ËwSoMMATRE llnild fIe ,t lfornll llc<'ords e

, 'æ:,€

jla::- -l:

cHRoNrouE ï an Z lne S

.%,

,r9

r' '

Hardcorep 13

I|TlIT#trrIrnLaStingValffeS

r.: e ,.,rerrcoo

page b

I

de Fanien n PaBe

Ïi'àr'','*l,nt' f *tff

| )r,str.ur.tioir o ld s c h o o

I )t r5,5i.'p:

ff*vÉqÉTa.n rsl{n

roMI,NAItllI *ii"q.:"; nilrlqri Chroniques

ti

lrr i'icJit:ii:.lirr,

p35

p38

RETTaERcIEMENTS p43

s'aclapttlr;i n'inrpr:rteci*el s1'stetne est ltl p,;llrçrlir"cie [.a lil.rert13 ei cletn'rTlirr:intsubir les c*ntratntes'


Lea&t exo*ifanfd*rfravau {ui it rccrpfal'fcrifurtd'unéoisode deh sfrie'Chrf rt hi. lesdccuîriEiley-,3ftô{t* sxhu-

mrnt{eæeud ufiti# 'au

fTt*

fctêutt

stsnrni

æq

,

:r

-tu T!{n rr,"feiiàa"a"1;"t; Ju"* "" e", otrp.,,,,tt.fr"i at uotonte' ""çIvrsf çê" A:."t;*rrpur fi"cou'F*tgtl" u*",*"1;;;il;t;" u intensi une det,imagination, quatité

Ë;ffi.i:;"ffiË;.ï;;;;;t:t 1. - nombred'année,on dev po"t avoir vécu unêertain On ne devGnt pas "iè"" .=....w L F ,f,æ:*É-

I'on a désertéson propre idéal. Les annéesrident la peau,renoncerà son idéal ride l'âme.

ËË.rui't"r"Tffi ËIeo.",rput,9',t"raffi

;#r"mÏrot,*rffi"-"'q

nous font penchervers la terre et devenir poussièreavant la mort.

'-'l I./.

co.tt*" l'enfant insitia6ié Jeuneestcelui qui s'étonneet s%m.*"itte, qui aemanAe ? Il défie les événementset trouve de la joie aujeu de la vie.

taurnrCe

^::l,ll.& que votre vuuç'Éa'Ui*n' aussijeune quç doute, aussrJeun€ vieux que votre Ooute, *aCUi" aussivleux foi, ausst Vous êtesaussijeune que votre ttli, que abattement votre vieux jeune aussi espoir, que votre riài confiance en vous-même,aussi vous resteriezjeunetant quevousrester"rG*ptflffiîT

..11..Tfl.ff1*r#

a ce qul esrbeau,_-ooîeTgfalid

réceptif aux messagesde la nature,de l'homme et àe t,innni.

Sijour votrecæurallaitêtremordup- t" pessimism" puissedieuavoirpitié de âmede vieillard.fl "t -i

tee fC | fJIIl âttLl ë(t

le cynisme,

ttr


tr}(/e -Vîrf -.ll

- d æ t P-fl t don't carewhat theYsaY1

i' n''iir'sJe" 1..' !:1:::'i a thing Thosenumbersdo1'tm;31 Jvr r r v

r

--

--_l

|

-

--

nesontpasimportants cesnombres

=Esii:::::,i;:"e IlJfi ItË*;rilhït*'*.R ;*s ce

-2

vçux just me.â1-Iv9,r'fI knowwhJJi;u;'" 'Lvù ; Thiswortdis

queje'"'-'âT1",;

I ç:r:l',:*yi:* I i:i to do L| And we know just what

| |

E_tnous savonsce-qu:

I

lgt$"qqf"t*

-

fr1ffi:'".,îii:ïîffiff",tlniiï+m =i

=

I

No"t I'irron,fait ensembl")f

n.''' everything E ry 1\\c'rcgotit

!

-"dgEE

Ni plus'4i moiÈf--

er'r-thin*'' 1Er ËË5I \'ithingmurts' ï|ii$

(Everything's gonna !e okay I r,rrrr rr:r .tt.tt t!1!

Be the key to my successll C'estla clé de mpn succès Nothing (rore, nothing less

Ni plus,ni moins ifin't

know what the future holds

Je ne sais pas de quoi le futur nous réserve All I know is you're there with me Tout ce queje saisc'estque tu Jqlgl aveo That's all I need C'esttout ce dont quej'ai besoin Heyo everything's gonna be okay

Hey, tout ira bien (\ile've got it made toge (Nous I'avonsfait ensemble)


æ*i'l'--_r#o;,Àn"o |env,e venue m'est yorJesaisprus rropquand ili;: :litjïHËi:Ï:

liili

des :"Jlnii::î enrisant c'estvenupetità petit, ":I*,^î-?.ï'^1W*:"9L1,:::-"U,ffi:î; on unraber, Ë".:,i;;;;Ëni "'e" gensimpliquésla dedans'un jourtu décides

J'""ut"nt avecdes de gensqui I'ontfaitavantmoi,et "n "n interviews que t'aimesbienet tu t" tl 1ï1de commencerà êconomise', "gntryoupe -t )t

---

Âr - n, un UuO S"t "pr om o"

?

Comment parvie

ffij"ffi-f::,]î

i-t., a t"it" patr"ràu taueta

. r ô :imple 6^^+ a , rand a n r rj'aiI'o ccaz' qu s - ^ - , ^ ment enrait Mai sj ' aipasde ?_lj'".no

def ilêr undis qu e à q u e rq u ,u n q u i fa i tu n fa n z i neou,nèémi ssi onderadi oquei ' ai mebi en,j ' enprofi te

[:l seraitaurir0".i"!":lË,^t:::l'iil::ïilti:;:l;tïÎîi àuti'iser pour jetrouve ;:îlîii:r::,ii:'ii concrète ça,cera çachiant riste te"ement :liJ;:

[:':;:î"#:'.ïJJ"':::'ililif ésarem""'l moche

iii!Jl:#*'* !:Ïiii:i'* 919";ù!

1+:I^=:::*:*:::::::::"":::]::: les genssontassez '9'"9q$9' penseqùèdans lâGcènepunkhardcoreau senslarge,.-"î::.r: ' '"f;-Srnon-;e e les gensles feronttorrn"t. mai saussta ux skeud, groupe un ou " autour" pas , seul ementun y q u ' i l a à ô e m îÀ:rmu m u n ! c ur ieuxet s ,i n té re s s e n t conçoi s,i l y a pleinde que l e moi j e comme c' est tout cas en ça , E nfi n labelsf,anzi n e so, rg a n i s a te udrse c o n c e rtseté. me di sq ue les donc sorti es, l eur j ' ai de i e certai nes ai mé que bi en parce p rè s l ' a c tu a l ité s u i s d e labelspourl e s q u e l s .l e je l'effort faire vais je pas forcement, connais ne si me plaireaussi,même potentiellement suivantespourraient j e regardeces l abel se n quand et fai re à pas seul l e pense être ça J e l e d i s q u e . a c h e te r g ro u p e o u d le d, éc out er j'ai crucialAttack,Adultcrash pourn'enciterque quelquesuns), pas React!,Hardware, luestion(pa'lnkilier, commeca (Jeme trucs d'autres ou twitter facebook, de coup à promo agressrve super une qu,ils alent l,impression que sortirdes disquescoolssuffità je pense peut:1" trompepeutêtre,à vrai Jirel'y tais pas atte-ntion) . l?:"Jît, cas) tout en punk/hardcore (dans la scène faireparlerde toi îon p-i"t urt il plus ou moins <<viable > ?

(etassez

."1,'ffiJà","r:r11u;,1tr-mnricuesdale Æ"ryr."""=",::';:"ffim;:'u:*up"ff fautvi rerl emot< vi abl e> desonvocabul aiE ren n i v e a u , i l s c ènepunk ha rd c o re ,à n ' i mp o rte q u e l rçPçltùç'ç"'

' q "vv' "::,:' .:::' ^ ï:I- ' :.::,:;- ' ^ - ,;' .1 ,;^ ;t^^^r.

fai tavecB ui l dMe

',i ot",i o,

gçt%Al*"ttlYgL:,è,écoule:l"i*::-:t::ll tout ce quej'ai investis,,et A Bomb,je suistrès rornd'avoirrécupérer

o=" "u

;*jl;iÉà;,-:;ï:"Ël;iài.n.'@Ji"Iq.J".ou."tâion,ce.frË"tp".lebutjen:|en'1e!|:l^':; sul s J;^-i +oÀ a" nrre e de hardC Ore OU de punk rOC K ,mal sJe oJt 01"l 'on oarl quepourmor" parce - forcement - .en @ avanl, J3:fff; i?:': 9:llti:iÏ,::::Jg':::I c'estpour si sérieux' sans raire de 'tpl'oÏt" "=t '"" inconcevabre même c'est ài:*Ë Ëi5tit"

1"iffff::::-X:ilifiïi:i:ffii"

* ^i ê

^^ê

À, r nr r nk har dc or e

i

ffi;:t*,n

; Ë â l ==:

iËfËï,ïi:#lï[*?""',':#=,

c' esttoutdesul tepl us pui sau ni veaude l a di ffusi on stmoi ndre, c un labelsv, u que l ' i n v e s tts s " ç n Ën tp o rr" h a e ef iic ac e. A p rè s ç a me g e n e u n p e u c e g e n re depl an,pui squec,estune.seu| epersonnequi etout ( |àc. ét ait le toutela aprèsil restegère| r:?:: les skeuds bon toi en tant que labetr"nuoi"lu'ttJlilj,, groupepar exemple),

*jll+;*#'*;.g-ï";*ïîi"jo -,tn:n*:i"-*,;.*'.l;i.::"^xiiii{ifr9,i+:Y:i::j:ij..."'â.sortirdesdisquestou iesa faitjouerdeuxfois ô* puisqu'on. qu" 1" f f.ri"rt,inùt"nOC c'estOes!"n" histoire petite ta "onn"i"t"i";; lpour E at it t edéjà,p u i s o n l e s a v u p l u s -i e u rs fo i seneetgi ;ueaussi ' ducoupfestentédeparl i ci peràuntruccom m eça : ' + T;

i"çi ';l_*..r1 ...,::_.. -i'

- it

f-=

=_-% îïj[i[..H..@atsqu'savaentmsen l;fi:il:ll;;iJll:fr$i"Jil{,:ffiTï"1îËffi_ - . ] : T " " u" ' , , ' a ù v .u v " " " .:-r..' É % tu i n o o i ' to .ti on7,' :æ rÏ potesen premler T""nug" Wastelandc'estdes

'i;iîftjftfr',:ïjjîË:'i

. bien leurmustque% te'd""-E s'en suisaccoladesvirileset tout WastelandPour Jouer a\Gôeui' iuWZGnt superbie; oass-sé crest éiuit.oor cradogenre -s-g rock pulk plus' en bien re concertaveceux..-";;;;; supèr paiù ruinJoitto'ti1! cest "..,ruù*ur"nt r puis reste,Jepenseque t, oà"r". i" *'t"

L:i'"q":::::::"i"::i:;i'J::Ï:i",:$i1 3*f iÊËry oulneDwarves rurks Bomb New

t."*"! " e*#Ë'*


w ĂŽ"w

&tw

I

3,

| '? k :

\, .,t 'a

x.

tl

' &;

I

2

hrl ' -1

a

I

l* I

-t ,

, t r] t i

I

,ry

,

r

'l:3

t a.

7.-:"

r

t | t

2

.,.'

..f

'.

-

-=-r*)

...,r/

C esamants sonl "i l s rĂŠpul i ers?

.tq.,i;


t"l J.â , --;-i x i tcepasri squé .,---* ^ -, l i bre,pourquoice choi-?ruÈ B uild M e A B o m b p ro p o r-"," , p .o u c ti o n sen Gl échargement ? skeuds Ton àvislisê-vis dù-téléchargemenTT pour rentabiliserun minimum le pressagedes t tdeôo-proOl epensequeteéàîtr es èortl sto* seutquan-dis?gi Enf ait jef ais Ç- q u à n i l i I commeça C ' estC hri sde Get Lostqui labelsf er aientun p e u l a g u e u l es i j e m e tta i sl e d i s queen tél échargement -a g ftd e d i s q u é s -q u é I ai l ' rdéecool etj e l ' airefai spourl e spl i tTeenage m' av aitpr opos éd e fa i rec a q u a n do n a s o rti lt' ËP ,1' avai strouvé e sonc' estqueces dl squè s Was t eland/ DaM i l yi n dD i s to rl i o ne,tj e p e n s eq u ej e conti nueraiàsl e fai re.La pri nci palrai doncc' est n e s ontdis poqu' e nv i n y l e s(p a se n C D )e t q u ' i ly a encoredesoufsquin' ontpas de pl ati nevi nyl es,

Sinonpourles labels,il y a Don't Trust The Hyp, qurest le labelde la régionau niveaupunk/harCcore je ne vaispas vouscitertouteslessortiesmaisallezvoir sur leursite myspacecom/donttrustth affiliés, à I Et Who Cares?Recordspaf mon poteAii,là c'estcairémentdes softieshardcore80'set ll revendique Frer distroégaienrent urr.vw.wh urrvw.whocaresrecords.comi fond ce style,ii a une super égaiernent pOUl proÏne --t-iffi6i aUSSi ,*-'-**!'J en . . -r . .! .- *. quGst un peu la partielabelde notreasso.c'estgérépar Flo de TxW,et commele s A Chance du formatKT Pourl'instanti! y a TeenageWasteland,FakeOff,Anx l'indique, c'estuniquement freefrlouachtiri)u E ''X et YouthAvordersau programme! (http.//ribozine ,

.,,'"yu"' e* "*"ïilà ""ft".fu!:Jrn # :*''" ffi €-' j'r':;5*ry1#W;'; $Ï"ïi,l:'i'çr*'si:*t'.î:i'ulx'::.i':;.;1ii:i't

'-'*5:ffi ti'ïîffi .ffi *h*ugffi iH':ffi nh'H:SlE f f-

r D-.a-'

parait'i-t, très très - - =-- bientôt JJi-.4: ^ - -..^rr'rJtira u,gg. --== U*

FT

t1

parlerun peuplus?

aaFeî;Êa'çi5

,*r é 'l€t 5',Æ 1 .-+*t'; lD:t:, r',tervÏJt6îântie-tempsil est.sorlit n fait,j'aitettementtardeËrefronÉraa-cette :?ti::iÏ-ï:[i:: etdu punkhardcor eq de l a pop punk

***

que c' est un mi xentre -t\-!=s5'!--'* F " r , . , ' jà, i" ri i ï,. l r' r" r à d e c ri rec e g ro u p e,drsons

irsolloellsofl:i?y::,i:1:::?Yl:'?JÎ::"i:l'ff:i:nitË ;;; r; p., oËporttano), (Lookout lvs.Dischord

$:ËiËpCrru lâ;w{il i.^I'

J ' ,av ai s

- jK

::":"Î:1Y::::|ï:::::|i:T]:].^!]iq^1"ït1ava@entun3EËErformat12pouceS doncje leura i d e m a n d és i i l s a v a i e nbt e s o i nd' ai deet voi l àI S i non y

i l a des morceaux du nouveau

i " i l i " ffiï i

.,.!uleco-prod y:j^?:*:"1 ]^"1*,1i's-.i"n! " r,- Àù""r.r \ lee rr/iddte-cras' io.oi"i 3ntre!roglgfwee # -"]"et FallingDownRecords Scler.j"gg_Bejuvenation, Zone Onze I

,


.''

7r: I I h e - iliHFanZinerml#lll]ll ilt f\Wa*na3nn\neFflt anzi.,1.9h311HEI : i,: -"' eFanzine snziinif tlillttl;ttf iF f

FÀili ZnNEf"r"ffi" n a.ri'z r r u

ffifË-Ta frtoustache) # 7 L e un peu Je su is enc r é dans fra nche m ent dans n an tais s ' ins c r it n ç vn * ,mn r , oy ,a ' r çcn r io)

q ue )'

n, yur i

s' adr esser a

- L' es t iÉt ique

co mplè t em ent

sur ce zine, e t j 'a v o u e avoir été surpris. Pa s mouvance punk hardcore machin chouette, c e f an zi n e (bédé bizarre picturale pr e s s e contre culturelle et à

";..

-.--''.-"-.'-. m ain, ,1a à

f a i te

la Ia

es t

ce

t out

c eek s

- i m h- é

que

j 'a i m e

: p1y

' al Lc o, pr p-

pr esse

faÇon

l es

t ouL

" , , , , . - " _ .,.* * j "

débif e.

atle

Â1/êe

punk'

r o c k' n ' r o l1

d e qu ^,,- aiité . r ; rr

^a

e!

bande

d e ssinée

el

pages,

Loutes nâs v u'

cle

tex te

du bien

ça fait

Inai s

^- ^i 6a

n â< yuv

une

c o u ve r tu r e un humour p u pi l 1 e s. aux et

#6(66)

nouveau

est

sur

or as i m ent I ''u- r L Yuuv

(SO cents)

ffiâlf.kgRcE I-re -Tâ

à ^'"

bi en

VoÀgian rôdéê

Force, ce

Eltil:*rr4q9Àq*tred*.'-,'*-

La

6eme

for r l l e

numéro

m el ênffea n C

en

esf,n

nâôê

en- c r of r e lê- - s o n u n a i r e , on dirait q u e I a t h é m a r , i q u e d e c e z i n e to u r n e au tou r des m us iques lam alc aine (Bobby Six Kifler, Broussar, Vibronics, R o d Ta yl o r e Th e P os it iv e Root s Band) s ans p o u r a u t a n t renier son inLérêt p o u r l e p u n k n a r d co r e ( W it c h H u n t , et au t r es s ous genr es X Syndicate, Blockhead, N a p a l m D e a t h ) . Br e f, và-rie r un peu f es qen. r es ne f a i t pas de mal.

trè s f our n Fe stival) ,

. s en c hr on s ans oublier

q.ênêq

ne s e lit

a nc.Lens num er os .

rôn^rrq

ii dnni

J

\ J v ri L

ôy^q

pas,

oic i

un f anz ine des

GIAI\{T

par is ien

-.s ln te r wie w

de très

bonne qualite,

'. ,.oX

crrl

capti vantes,

IIZAD

=3

avec une impression

quel ques

photos

cool ,

mai s

-Lrse

'=:

B OY #5

absofument faudrait of ds c ho o l )-, l es r our r écenr s r :,r- Ç ;- --r-' : i; ;; ; ; ; :i*;' .*v p.ffiît " trom pr enez har dc or e

cr

Wâ1ê-nrôo1

Ça se dévore'

,orsbD - r m p e cca b le ,

rlnqqi

9 rv J

L e t a nzr n e coolos sur fes JO de Vancouver. ..Ë3Ë-iZre.hargeableSurwww.vosgj.anforcé.netcoÛm1eles

un t e x t e

sue

le

l.

ARRIVEDECONSOMMER EST.CE QU'ILVOUS DESPIZZASCONGELEES? oullt^lyI3,If

r'ffi

n o ir e

et

su rtoul _

ne


re "ltr e" pouvolror r ccoot oor de oe pouv vv lteux eux un zz jrne n e rirccaianl n (même si je-comprend - Llr e- - un p a s to u te s les expr es s ions ar got ique, héh é ) a v e c d e s i n t e r v i e w s d,époque : Circfe Jerks, Dead Ke nn ed y s , J FA, DoA, M inor Thr e a t , Black F1ag, Hùsker Dt, FJ-ipper, Bad Religion, Misfits, Suic idalTendenc ies , The VandaIs, Overkifl, Saccharine Trust e t d 'a u tr e s c'e est -; sE

roitnes

nl

trs

ett

_ -,---. (sé r igr aphie

l f c

l es

bi

trns

c oI or ,

trrl1::!Le9:!9_199e y trouv e

aus s i

plus ieur s

olle

.:

l os

.

arrtraq

.A

àéc o u p a g é l - - - o l l a g e ,

\rôrr

'i é d a c t i o n

nrrêrrrê

ôê

parfois

a 9n_vnar_!r v$r rgryl1e_È'gÊglgLffi t ex t e s

sur

]a

police,

les

punx,

ux crrx d e s ji e

f:e

i fl as

* al

c h ro n i q u e s e n to u t g e n re. E n tout l es : lS ; ffi " u.,toi . br e f, s i t/e s trè s b o n e n angl ai s, c/est pour ,.)l

E--EE:--Ei---E; -"

manuscrite...)

r39êt

on

e st,

e n c o m p r l s,

on

i Ies

À

fai .-re

d' i dé es.

+

Enf in

0dit t0n# FaNziNEs$l

to u t qr r r en page mortelle' nâni er r ec v c l e, m l Se imnr cqq i ôn ce non vous ne rêvez Pa s, et pourtant t r ès int é r e s s a n t e s gr at os l Àp;èË^j ffËa g ra tu i t et pour redonner vie à ce fanzine Edqe Cons pir ac y Cr ew s 'a s s o c i e n t ilfree <(au tof inanc és par des ac t iv is t es > > ( c o m p r e n e z : e n c a r t S p u @ Uniquem ent c ons ac r é à l a s c è n e h a r d c o r e au sens large du terme et aux idées lfle s ) ' q u'elle To So l a ce v éhic ule, c e Tem e n u m é r o d e S e d i t i o n à Bridge donne Ia parole (h ar dc or e un peu m ét alis é f r om h a r d c o re Budapest), Birds fn Roh, (doom sludge (hardcore Marald né gat if , av ec des ex - Sling69 ) Prank Records Defeater f - r o m B o s t on ) , qf a\ laranhi Cnl i corrm i/nrrn Ls An rdcore from Louiseville) C o m e b a c k K i d + Si So unds ( m oder n har dc or e) . . que ça E@e rctcore trouve q u e l q u e c h o s e d 'a u s s i propre. lire c oo et c ' es t offic iel,

C ô IV Ê T tIrê

nanier

olacé-

/

fr r Ly !ç uur

p lein de c hr oniques fan zin e bor delais es t

\ Y l g r r r 4 v g v/\Pu r l

fl

:

eE

10 00 ex em plair e à t r av er s l-a France même et I' Europe, ....--..cont r e 2€ pour am or t ir 1es !r afù uE y ur u . s eol tfonz l ne

Pè e-aUguCornme son nom 1'indlque, cata log ue DI Y r as s em bf ant

tmail.

com

#1

mars plus fanzine d 'u n i1 n e 5 'â g i t Èât vraiment j9,g-else' q u i ilfustrateurs, de plusieurs l- e t r a v a i f _ I u u rurLe uu

urduvd-Ls,

d 'u n so n t -

a cnacun """_:"gS

;;-

UneVie

av ec Pet it e st livré e t The R udes . Pour t ant

B oa ffifcet l onz, T t bien co o l c o m P i l a n t s ç r n intérêt p e r d n e z r n e P a s l e 0 7 déb u t s or t i '

Yours Pour

autant


ou comme No Gouvernement français, fanzj-nes rar"s même p o u r de sera q u ' i ] e s ( e s P é r o n s n u m é r o s 3 2, l es d é Pa sse qui É a r q u a ke j 'e n brer, que.Iques t ' voità H q u 'o n m o i n s e (et c 'e s t de textes a.t"c neatc""p un z lne d e q"aUte ' es t sce n e m u l ti Pl e s fes variés, l e q d e : +e r s i n t e r v i e w s , les : er s ans ir e) , ç tr o a x o u 2001, contient e 1 - c. r r nm ér o , q u i d a t e d 'o c t o b r e r e p o r fsr g

de

par t i

âil

It!

ces

g^l-+ l L^e-lrru

tro

( c olonne s ,

c las s ique

...)

votre

faire

s de vous

rvr ^-

I---l Jor

'

I

Propre

âpataide

je

Sinon,

ne sais

ProPagande

_-:-.

:

illl&

E E Ï tt-rk' l R e g r e t s

rud im ent air e. ah ran i arrac v aar sv vr r !

Y

Jl qfr J v u i "éo

m ô mê n r

qui

et

c lair Une

OU

n e ws.Jâ r â n t

r ]e

i anvi er

du

s'occupe

rn

fanzine/Iabel

'

t r o u ve

ca

n ou v elf es 'a ut r es

ârt

ry

pas

mal

co m m e

c oncept,

ça

d1x

sort

fe

et s ont donc bien f r a î c h e s dePuis num ér os s ont s or t iL

i ntervi - ew

tout

présentée

no m

de

fa i t

en

res te

me

fa ço n

t!9 e

ffi-ÇF-t+te en cinq se Iit

de

S en

df info, fanziPe' A sa vo i r

i 1es si

aupr ès

i ntéfessante

Vit-y;Lff:lffi--.s

Rien

ssrç-sr4!reftÆ---ii

le

simpte .' quetq'es ui.tr du playrrlu ist ç ss l a yrql ro ZLIIÈ.b nes/bouqui aux zi / oouriurll>, ns,

une

et

Pour

(dont

aUX

eS

d.eUX

2010

est

feuil-le

s 'a g j I

il

un fanzine,

S H A R P nantai s

6l s

cette

Une Vie

pas

n 'e s L

trrns "fr

ffi ffi u" COnSaCf .é.

i equeS, ^

r tcq

n:r ys!

r ec t o/ v e r s o ,

c ' es t rla

!

so r ti ...

- - - æ z u .s l

ùrm,. f,rerg"rreûs Nor Frur,clk< d' inf o f euille d 'une J m pr im ée in c onnu) .

pas quand c,est

toujours

--

foritf"" qu'un minutes.

' l-

f rrf or i

illustrer, ouucur

el

nôr r r

cr éef

SeS

ça

donne

e n va e

-uçrru

ê|I

nremi .r

Scene

propres q

n'rméro

pochoirs,

e>5dye!'.P fus

avec humour et

fanzi ne

ce

de Trotskicis, Show

rennais iéTes Fric 'é m i s s i o n

mar s 2049, av ec au J L Cos t es I'a r t is t e

coof

les

res

I U ^tT :

f^

parisiens

T ôrrrq

date

de

Ol 'C u n ts

M a i s j e n o t e su r to u t le expl ications s o n L ! ] e i l 9 ! _r _ c'e e

encore,

autodérision,

Loutes

c 'e s t

ces

petrtes

s\tnpa.

.n

bu

^r. rc

l

d


!/g frqppoorsw y'*sr'mmrgrei:o*s i{msieur le il{aire' ï

!i3'-n.iii'i'i$iffi';ïJ

' S:'t iaffi principale reison la dsnt t*genrents. ii"it:'-rriibrkddes

chesles ,*iirorruort pour .uur* pr*n',,èredeshabitudesdemalprcpreeinv*téçées malpropreté, lncÈsss'fit We' p*rs*nneltr* Èst.depl*s, un âScnt perssnnss. EIlevousdisaiiquecct* xralpropreté rn*sures parmi les et actil'ement; c$r'nbattrs qu'il d* lnçartrr démoralisstion e de d'a&issemffitmor*l lespluseffic*cesn ell* lcus i*diquaitla prryagaticndesbainsei lavoirspublics,qui ont obtenuun

à Rouendel3 ryi1!ffi*rs:,r de'ulirrsiussir etquiparaissent si remarquable sslrerfttrqua}teâL*{tdrs5Êtqulpara1sssItGe!TxIrgu5àIl"**,"o...-T.i.lffi,*:,:ii*l:' à L*çrdrss succès É !-/ È r ,t;l ' l\ous âvon; Ia convrctronqu'il est possible,a!€c uneferme volontéet b*aucoupde

persévrirance, dehire pâr,itrerlesimdlioratioflsnécessaires denctrl cite; danslesclass*srnalhcureuses mâ15nousdevonsle rec*nnaitre,noses'pdrances sedi*ouragenient.si lesquarliersmsérables,dont llouspsursuivons t'asseinissem*nl, de!"i€cttÊtrerfullliùremsniinfeçrds,le mat n'estpastrop fc*, par ceqmg demsrdranrsqui nousue$*entdes.$Wasnesde la Fr*tape. q''

'æ&

;

:.=',*;",it"*r,or*,JEFpr"''G

=,- -f

ilIiJ,li-â'll.*ouiàunn,ueauedfant ,-;w,:itr*ï:îLînïI-*îtr'11ffi pauwestÉlesplusinsslubrss'Elles plus q*ù*rit* nû5 enccribrcr viennartp6riodiquement

qu'a**sp.x él-'d-i*',Tjry^{:::î''*3t*1* n'sbtirrrnenr eÊ sdË recherchent fir$W ce ffi h*mains' d'ûtres laprés*nce

iffi:lii"H*ffiL-:-ïil**Ëc*lol*'*' qÏl;""qÎTt n'âyâ${d'autreouYerturs Ou,,*Auixouùngrà. gdnératemenr

p".*1r1:'accès à l"air

t.-psrnanw*vtFs!*rrgv p*r't-nîrii|i;n*:":151,iïîîïfri''1 housp-**r;;,;;*-u unebous *srune sst*st lssol lg dorit dorrt quelques tumiôre; !alumiôre; à à la ,, depaillerecouvert.d* luTtrt $n bsbitants' des co*t'lge I'unique toit.; sol sur lequelrcpCIse

guarillesfi*idec.eu,,iî*l**epartied*Ë'-m:::-H'"1-W*déd*pre*wcer

T'rIi

-ffies"dansdes

lss l*sme*'-qg d'un* malprryrerôhideuss,sur ia pers$r'rne, l*urs habizudes csrdlrisnsd'ins.alubritÉ, quelal grâvs' i*saiubri*i y uils pas cnier à doutCIts tcursslesfc*ctisrs usuellesde ta vie, netardent qu'il sst et que le bas-breûm, Fresq!: piupartde cssmalheurzuxÊecoinprennent aCeI'autant$de s'€.ï'iftire ccn*re$dre.

'qnous

*e *uriffisWsieur

le Mair.,àffiujcrjrs

esrune ïffi:'ffiffiif::H:riîlx :fx*m*',* :fu ::.ïtT:si-'nâBpo*e un

s'v'srqss' çË rrsau' Lar c'Èst ufi vér:tablç fldau, une plaie deplarableque ia prés*ncepamri rcs trcEu|a*gts,deces'Fauwesgens,-*,Ë***,'À@.gÉg*datigrphysique.!t

Parmilesnombrsux&is qui æ:t a -

Oï*t pcur elies n'a3'a:ttd'autresmoy€nsd'existêncs' -t : *tisérableProct$utlsn'

-

_,: -\__j:__ la *eque

'ï'i#,ry;y__j _

père,rnàre'enfants'n€ cÛmpfs'}ânt Dansd'autrsst*ol, ncrrmoinshideux,noustroùlçfls

';ffi pe nr*,sillsâut'*recsû$ : H, ïtr ô'ffi *;*ai*s-yde:*lîe lacharitéçr::;}f;niî"îtr-i;:i qu*lqu* ilscqltobterru Puis.quand nrend"icltÉ. ag*par -"_Æ?ri-ïffi:ffi rrsentensurtelevoisin erscanda * il' iË f i; HË ffni;isr#; i:iffi

-3'-*u L*sar*ivesj:1î::î"î:il::'trt.fi:'i t*"o-fwt*' a eoîrt*ud'rmr'r*ralilu cesiutesféroces ces Ensénémr' deporice ce t,ibunrux ba*cs ;::ïiff,'ffi*KiË*ï1-;ffi;,r;;"

d'enknt'**' n"d;; :çnrenccmbrés n:*r:ag*s

i*s


' Sf ' 'i'{.,*. #;i,t

ffL. ngM lue*{,,;.: t.ryL;.t: v*F"

a:\

, ffi ",'r " Ïnr"rresroupe

.4 presque toutirvrt

'- -i \l , t.i-'?:,''Ë "a.ffi

'ïtffi

;' "iJ'

a raguitare quicomp-ose {Ë31::l: n::*:ll:*tlf'X,llfrF:^1Y311. ,,nÏ,: un ''*jH toujôtiis samàlabatterie, retrouve on Ensuite i'ffiffi àïi. bàr'. f*rÏiri:"'l"i;Ï!lï: =rÆââS'r

j;:,mfiij:i1["J:r"',,llti:::T:h:f qî';i*i:"s,:#.+"€'ffi Ëm{,.::,rËJ#tr ??:; espranninss i,,'' dechacun! 4,"'

ff=#i-$Ëi

ffi

iir

P:onrépète,,n,eiiiiEî-,,n,-n,*na,omaisGuigui-nousfi|euncoupdemainaraguii#-:-*#':f"-;;

;uî";à;,; ru; iËr *ih#

sï î;;a;tffiEilt S",.*,,f ;'0,,t ffiffi ". 'JL*,

È=

ry-,LLry.

Ce 1'qslR1slrgp-cgnlliquéde fairede la musiquedans ces condltlons:pU

ï"I.'o"',: lg',-illÎiiÏiËffi

i-' >à rï.,.

'-.+1

*,i

3=ffi, ffi

- _n

t gltglt9'"" q--uit y q4e.véritable D9rye c'est parce $15!"u7on est marche,cËt G : Si ca Parc( ça marche. t.r ---]_:_jJ,_ .-r *sæÊj'q

t

r-i,

--:

--IJ#, pastoujours le caspour;'YF4tïilïr",H,îtg ce n'est longtemps. depuis seconnait

e-squetout les

i:i;

$roïffitræ: sn+-d*'Iryil*="'*xe&æ sfrg+js*slËï,_f*.J;*;æ dansDéf1a9J-e tfiffi samlouait P : Plusjeune,

r:æi

' !'jÇæ-gY,'**

-,*,*-a&l '- ffiE: 't

c arlleur"s. I'ai! p.un" Jesu'iï-w, æuve-rt Fcn*=-Run

l+Xi gtii_

* Ï: :l ;^' J' i ngLps-d mn sti |eca loupé ï"I & : i:g:: r+ wrt;"t' - -'"*t'.'-*'*vous!;:ru stra pas -.-* n'êtes que .?-! :ie sais

G : ltJanPastcus' je

lit

Bon, i'j-11---l

-

r-srr*Y

ililmoi6o"r(rire9

"'t9l

r lrrresgénéral) mieux ;Èbndarî"^# à-rut 4'-i#:'; 11'tu" "tt "o.p"nd'"jt J:On va s'Ymettre'L-

rffir*tffi'l$l:9

%uiént,âce J: On Penseâuxval€

Un morceaud'ln My Eyes?

ùuîno,sresteaufina P : On en revientà parlerde l'amitié,de nos potes, . - "*:. #

hisis hardcol :x-a

'"5Ê-,

' :l- \.*: *:

+

t ;r


**î-'*ï,roffi

LastingValues

Au fait,lÇuetteestvotreopinioîï pËo" oi*;,ffiff"ffi

G:onraissepépino'-6no'.,"iril,i*i,ËT"i?P;f {,Ë,Ë;Fr,^*.ffi ]n

-;-

æe.t,,r,*;ila*::æ-rrlçrdjËJ,l!

bzaalr

vout;-éi [ôtaisLairourours r,i _ -î^a ;'F ..=æ;.-_

r : ":,

: 2,.-

-.

l:

P ,-J:9sai9rjg!g!ve gg çoqll.*J(t*r

L,I tesmainsoansÈs prroJos oe concerrs,(rires)

onn'yportepastantOinterêffi

Wt

G : For^cément dansce genrede scène,tu vois un

Aprè-Gh%

i celas'agit.

de

ffiroIll-'i'te**ai*g

J : ...Voità, caCGIôitri

1 ,Æ.uo"Crigui,t'asrégsslà ruinernotrecrédibilid

faittroisans qu'ondonneI'i drrrve,ça ïa[ troissemainesqu'ilest dans le groupeet ildétruitnotreréputation de groupesXe ! ,i

; = : ^'

q , - : : : .1

,f,À!ffi'

'i l

- 7: : , :

:- - 'f

r q '(

\/s

'e

Yv

v''

-Ir* krsil ryiûÆtttltria., .:tir l quandt'esbourré.! conduire ilspeuvent G : Bahje m'enfousc'eslpratique, Au moinsc'estutilel(rires)

{F >' ce qu on loue commegenrede < hardcore P : Nan maisdéjà, onÏe sat-pasvraim-ent rjlft?*i-é.d_æFd

d

r .- .- {1 j :.:,:€

d

rri""1"-nlffir'Ïq* vousfaitesouovo@:gt$}:1".g] ffiffirah -t

youthcrew'c'estun l'æ*" pas.C'estplusbasiquequeça, pourmorle

peula oi!OU

-ææ#-6!&Iæ;3sæsæK

enfin, avec une heure pile poil de retard' ^^ ] [A ce moment, Sam arrive--,bræ d--_rt'.'jâ*d|'5i* Quelmagazine? appret"'-tlot1"I l" q" nO-Oictir

-fj-'j;t*rll-.1il*tiF:r

4 f:t-

11j}::

"i

I*l-

C'est I'ancienPunk Rawk. ^r,. ?3 I ;-:*d{Nt!$*1frha Â

3I:"-, {i " *,rær

Sam : fAh ouiii,tu parlesdes mecsde RockSound,(rires)commentils'appelleau fait ? '.T3j:^t'Ë;îi"il

,' F*;*91,.ff ,.a -

OlivierPortnoi?

= ;- fn kF

ï:ffi:îî::i:,:"?':lii",it o

t"'æffia

onsela o"ôn6i

ral)

iî' " apportée, oniffi e:c?

.*- nftffiâffi9;

W*.

ffi%',",''""n

t Ç..l ïi,{3i I'r r ;,,.,*.,'.r '*T+':' a'_e@æ ' ' ffi$

l'triieïger biàn q,-ieia-utrE : Nan!ePens?.ff.L,1".'ræ O: Oofril estrnotns içSSt -*-,';-t.tfl"t

:::y1i"n:,

.., ; jr';",nu" chronique''' {Eery^ry1n put,ffii.-u,uotr"

tr''-:Ël'rJJ, S:N a n di rec tement,p.,'onn" n " 1 9 1 ' a . 1 r y e le | . a . :àî #rlen , n -. , G ï : ! , o . 1 ' - , . nài}servait * ^-,ff^^^3{m.irF

l-- r:Ï t-*æ;g.I.r i? ilË -Ë :rneconnaitpas,rybna a u c u n ! (rire s ), .

ll-

:-'ËËkm*ry 5'+;* r' "'::*'ffi*l*, j;il=rrffiffi

o"'ffi1ffi#il'; Js:ouais

-il

--

:FF-

-

,-

;.a


S : Je trouvequ'ilsne favorisent par tropf. découverte maisen mê*" t"mp., *rdre du papierc'est leur ieur boulot, Doûtoi, et Çaon n'ypeutri"n. ei rien. I l_ G : De toutefaçol, ça n'ajamaistropparleroe ce ge,nre pqLPunkRawket RockHard jl_e. sggne-s_-à or q- u i s,i ntér e sse aurnéta|.|iffiraFranaa^|. . ^ . ^ ^ ^ Ë f f iÈ n gpas n nc aufond,ça.ne noustouche plusqueça.

f, L

o

P : Déjàà la base,si lesgenss'intéressent au groupe S:Au ssi,i ifauicjirequenousneS o mme s p a s v ra ime n t c o n c @z in e , n o û d n'avonspasd'étendunational, on resteun petitgroupedontils n'enontrienà branlei.Après,que soitlesp:€!!gg tlroniquesdansdesfanzines, ou lesgrosarticlesdansRockHard.toul

prenore.ffi,

ensuite c

des pointsde vue différent,ça dé

G : (coupela parole)S'il a fait des étudespar exempleI (

,|r:"rlflf-,

:,9:-t-r,'",,tS{"

(rires ru"trir,c'estcoot. senéral)

sérre-ux onibnroùGlElfu, .-mlft quffiffila-ffiffifu ifinïffiKt:æ*x"**

,1a@

de LadYGaga,

fl II I I I

æTJ ^ T -.,

ry

eryrEu:Aprèsj,saispas,.quand.t,esneo.3n1u-13....m''il^-,"*-*:|.."9u';?'::.";l'JU S : Aussije pensequec'estcommetout,si tu vis dansuneville,soiseffgctivement tu t'y plais ii et b l

4

æ

--rf

æ: Æ æ

J ' " ' ' ffit\o u s€ r r r r lorlsNanlest

;;d:;i,

-

r

-

-t-t

-':

FrP

-ëf -::

=5-

iu"i;;#;:æ

no-ilffiac

"t

res{éE --_

chosepourvousiy ryy ouetoue

"iF

;Hretrésente poffi-é:ffi,Y$T;j,l"lj[l1 : Nantes, c'eslcoot,y a pteindeconcert, çanougeffimat

ltr!ï:iï.,q,ffi æOft n';iiJærT"rrxtrsii"a'ii:,1'r.l':11riffi = Va

7.€ ?-z

=I=-G

--,,f=;,derr-TrÀerizect

rhe Headliners.BlackPaqe.No SolutionI .---'l-..--

t-ts4 l-*

S : ll n'y.apa9de sacro-sainte quandmême. c'estsympathique identité nanto-nantâise,.mais : Et Puison a autantd'affinités avecdesgroupesqui ne sontpasOetrlantes, quedesgroupes'nantais. * . . ' : "' , -

Æ = --*-" -' -' *"' --

:

r

ffi,;^Ir'r'lJ,:":91"::*3::',:'"".o!1]:-nam1-s,.9ntpasma||avi||e,Thii|sYourScene,spiiiioi-Æ*ê}-F, Noise, Cantsay __. . . _ _ r ?, etc _?ret e ,e r, on u rr n,, n a pas jiî"inor", se pl ai ndre. Ëîàâ ,"

<=---r c, vous voyezplus

dËsgouts*' ---*-l ça commeuÏ"reseafdâ personnesquip-artagent ? -*:'* .. =*.* dedans 10d% à investis i.,iri""rr-qu,à une vraiescène,avecdes acteuis P -- , " -

#25-

-

5-*-'::; "*-:

l '-'''


passe passion, on n'y pi J : Tout d'abord,il fautsavoirquele hardôbre pâanonplusnotregrossepasslon, nEt pas n'est pas tous nos week enQs. Après,on n'estpastouségauxen matièred'inve$issem 39 s outnzeans. u nousle disions,on est une bandede pote,on se

Et c'e et nonpasde la scènecommec'estle caspourd'autresformations. 6Ï6ÏF!gStné tà-dessus, par premier, par gout pour la zik en y arrivés ce milieuplusquenous,ils sont ilsfr^équentent nor^nnal, peu inrPo4e,.. youth edge, straight crew, quece soit flPersonnellement, toutlesattraitsdu mouvement,

i

que|es:,:l^"':nry*I enctub' ê---s

hardcore.Après,on est passequelquechose...

1Y-

bgqs.gI,e* trucs,pour iser - - .- - ' -- - :des '

9cèry

certes,maisà notre isomerdo,nortssommesactivisl=es'

genre, pal_marès groupesricainset negl;l!_l_:,ça ne sertà rien.De toutes _. 30__900 ",mg!3i3t:louer * façons,c'est le-ffiË?eëie jama1jdËÉtffon, al-ôrson nESfpaslâ pourça. Et o-ir-tù nË-I[FeraS mêmesi fes lelend{x du hardcore, parellEltu serastouttetgmpsconsj_qeré , ^ t-rrve a gererun peup|us I déÆ_p]us é-YJ'J' vouq aygz partagé I'affiche avec Gorilla Biscuits (et Santa Cruz), c'était comment ? effetçafaitd.êtreaucotesd'ungroupemythiqueoea@

+'ffi'ïrtwinfluencé, et qui influenceencore,deJceniainesde groupepunk hardcor"iËr -!G-P : Bafr,g! n'apaseu re-o@iîilâffiiËs

J

S : On a pluspjgj1éavecd'qutresEoupèsôA

rogesaveceux,uoiiâîiff

Jc:( tu in s,i|sontpiqué|acasquet t e d e P é p in o ! (rire s g e n é ra D Nanmalssrnon,le concert etaithyperbien,j'saisplussi c'étaitnotreOËûFmeoutroisièm certmaison à eu I'occasio-n-d-e iouerdevant.olein, de m-opde. c'étaitunebonneooportunité tf,lout de bons^sou^venirs-des qii'dn-â'iàiiîîe"c"À-e*ritls"eîî ôôàëëit5 ù"aiViËè'conc t9I DC,on, Getrhe Most,ForTheGlory,BitterEnd,Vitamin lgghDgton X, Fakeoff ... G.t@esca r |esgrandssontsouventde s c o n s l(rire s g e n é ra |)

,rr"; r.":H,.t, |esconcerts]q.:."'l'giâ.'@lË;;';;il';",';;:fiJi;.'#;ï'i.idË j ; ri r; ;; ;,Ë: ; i;i ;,ffi ; ;

touIousain d'A'Bridgj-"lt M@ G : Faireo"r r"n.

d"

r bientôt

harocore. ":"nôF";ne en Parler? Pouviez-vous --

-."l-@d'avancemaisilfautqu'on|esbossestousensemb|e.

FffiiE*ussi t 1= : = = =----P , Àr'tor'---.ï;i;ffi ui.ntffi"n

ç,

=

prffin,

passera, il n'ya nende finaliser, maisc'estdansle moyenterme.

* -)

ç]f; comme onverra

yE RD0,,,,ï"'T"ïJ#. jË1,iïoou,0,,,",

www.myspace/lastingvalueshxc

damielo@hotmail'com

T


CD

a

entièrement ce reportagesur le site :

(Pa rt ie

Q

e t mo t iv a t ro n

1 : in t ro d u c t io n

= @S-UniSaucoursdeSannées30.||désignealorsdespetitesrevuesà|.â Lemotilf pardesamateurssurdesthèmesqui lespassionnent. variable,réalisées on et de périodicité

qui est issu de la contractionde fanaticet de magazrne.Ce sont des amateursde science-fiction f imposentgl -.Le fanzine quant d'attachement. leur objet à informations des permet qui d'échanger leur supportpapier ' "tll travbrsé'parI'idéeque tout un chacunpeut à la fois être rédacteur,imprimeuret éditeurd'une publication.,Cel 5 dont il con-.5 conceptàrrive en Fiance à la fin des années60, emboîtantle pas des mouvementscontre-culturels etc.lJ écologie' musique, (politique, sexuelle, révolution azimuts tous d'information outil formidable un stitue âlors

pendantla premièremoitiédesa1t1e.es Ensuite,c'estle mondede la bandedessinéequi se l'approprie |9-"uatFl punk,après1977.t-edéferl lY du mouvement I'influence sous (rock notamment) musique partager la avec de le si l'onse réfèreau recen-| f métropolitains quetrèspeude départements n'épargne lementde àe phénomène où,commep.artout,! Lorraine en largement essaimé ll a ainsi Poitiers. de sementétabliparla Fanzinothèque à"tiitr"t, c'estlrà défautd'unestabilité à tafois.Parconséquent, vivaceeréphémère ï'H::ffiifiJriËr,iË"

r

négtige qu'ilexistelà,unpatrimoine qqtla1 quipermet depenser etdelaproduction déI'activité tastaOiiité entrelesfanzineset ce intéressante

tarzlnezïîaui*iffii@ioh

ffirn

(::J#::3"j ilr;ilïJà;; ;;;;i""" qu"*nir""Ëuoriàatrons :9-é-"i1i"-é:-",3^" 11.9iï:",f-*::i:

â'*?i8iin:ï:nuffi:ffiï:il:::[]'Ë:lffilïffffi';L",.;;"T].:1fi"'i""'ffi,':" t'i'iJ:;;"fïffi:,*ii"l,i',:*,;1""";l"ffîHïtiï,ËïiJ'nT""iîff[iË,1i: deuxtypesdetanzines'^Efl onpeutainsidistinguer ôi,;;"i;iJ" vueempliique, ir"qràr*""t ,oîeàteu. |

*ï*:i:t*,";XlE:Ui::ffi;3îîr:ï.':,iî{J:.*i,r",::i:lli:iïff:"il_"il+ produites surle part,despublications on a d'autre iirportant. un'puoric ;;'iiffi:"#;ffiil;;i;;iiducnent .r r r i r ac or r r Éfa .' -.

temps de lolslrPar er Po

t.

|f

pasexpricitem""l'.',:?':ity:{ï1.ï:liH.:fi*-"llïlgli"J$lt nevisent mais etc., créativité, de la qualitéd'une les mêmesservices: l'évaluation i"j";ù;L

JË prÙià1i"nsrenoentcependant de cetteproduction. ln et la èonservation

.

':ru:È:,f:i:'.: .l .t',ilr:

r-

.r. ,

fi)

IIO

ftl

etuoes'lnËre=se@ooncauxan rà"èircuits *:'tg[*':T-iiJi':i:# etquinesontFE!= classiques, dedistribution ;ïilJJ'J',ilr"-ËrÈ', periodicil" :i",""j[iiÏ,ïiËr:r"*il '';il;;iJ à"tà'*f Leur inËtimées rement ?1ry,fl:::TY::tj:^",Yi'':::"?t":flll ", ""nl

p;;l!:lil":.'ll":::^:ï'l:.:"t"ï:'::'f* :::"::"if,:ti';iÏ#ii:'i:ïii;"d"s* "n* IiJ:;XTT" dix-épt'en.?"tiu|i:î.91é9':,L:"^:ili::::#:j.:':::l':i;?iJJl o'qniaàntifiei a permis gra ph lqu ea pe r m ls ( ] 9r l braphique

**,*nÉ1liu[*ff*k*i*ftîtr*;,: f,ryë a

tempsEnl endeux d'vparvenir .retenierâi bù"tranzine lff$:fr::':i:Jli,i:iË':'ËJ'i;,:'i;ïffiI'un resprincipaux projets animant et aux motivatiohs desfanzineJ;;;i;;i;;x d,abordunetyporogie ,w orésentant on '^r^.,,- r{anafiao'nrivitéFn étudiantensuiteles différentsmodesde constitutionde l'objet ,r,,:* "u."1il-q9^::Ell

Ë'oitréi"f :ÏïËH;i"ïiii"u:'ËÀ'Ëiià'à"i"""îii" fflîX"-:T.'15"1':î,.1"j:::""ii'::ili; indicationsl enfindetexte,livrequelques situé untabteau ianzine. ;ffij|&:"i,:li.ir!Ëili; "yntnétiqu", ap,"po"iË;.1-*tq1;J;"::::*jlj#Æ*tï:luI""'":5,i:M:lllTT

sociorosiques rJèti"i"i

de leurProduction'',.

et proJetsselohr"i l"d"9f9gf:913[9,

conceft; outéré' radio emr""ion ùnoojei uu"" roi"quË, enta L'émotion' par exemple) Htr,ilffi;Tjr",:Ji:ff,|li:;::ffip;;; p", r" ,o.i'ô",t""t:"*i' passionnée processus p"rronnË danste "â*iaissance' fondateur etc.)ouavecune êtrer'érément semore (d'unfanzir singutiere'r;s!;iË';,éfii" o" Ë riirriquË quesensation pas rédacteur r" *o""ti",ic unt nrin".on nécevient pas à I'expél unacteura conduisant réduit'cependant sê ne ""iràprendre parra,u"ùi"rirr"i"cette capture "à"i"ri préâr"ur"*",it capturé été avoir sans t:":'-"*:#:i:*ll-î"1:::n#;î#"î*1i.:':ii:fi:"dn

corrsrstc Erreconsiste Erre quelquerors esthetlque' chocesthétique' d'unchoc d'un consumériste, riencæ riencæ "'"-';;;;;;;*ir"tif. C" àomportement et un ( amateur un participer devenir d'y à désir le I'individu suscitant Ë"iiài"à"t surun mondepàrtilufier, -^^..*.,rôri^^.rô.ônnâissances conduità u1ea5yly]1i:l"d: ""tp"1tr, sur un moOerestantalorsà

i::


< Je dirais pluldf que des fas de gens s'rnféressenfd'abord aux fanzinesen tant et que fatalement,l'envie de faire leur zine, de monter leur distro groupe leur te but recherché!J'en suisun ffist ll ne faut pas

fermé,plùtôtune sOiraf,1vy ce i-esfpas ui Cercle 'houveauxqui commencent activement.Et s à

f etle ne pensepas êtrele seul,nr

lâffiËi-"r"qffi'"ffiaât sqiraleYa en sl

-ztiurrrlrlli I

crois aue cette

manières d'enêtreun acteur. Pointn'est en général- auxseulsartistes,alorsqu'ily a plusieurs du spectacle On peutle mt besoinE-i6Ï;TËGm, -0" rio" È &;:-::-s=::1:] -1:,-:.:-._-

{3

-

C'est aussi cela faire du rock pour les acteurs

ry

amour de cette musiquereste indéniablementI'

ggrarctéristiques sociologiques desacteurs). de rendrecomptede la <

connexes

EELEr't

les transversal à touscesacteursprésentant

qu.onal un fanzine.ll n'existepas pour autant un type de motivationunique f ondamentale>d'unacteur.fCelle-cicomprerrddes typologiesde fanzines. -_ G

la production d'unpetitfantin" d" l" f"çoljg'ugnt"f : Ay ff sr.ffit.{ En 1972,PierreVersinsdécompose surun autre survotredernière indigestion(c-equicompteavanttout,c'est|aperS9!nalitédufanégI9ur);fuIaffi -T-oasabilo|umentn6ce@amainsurdesstenci|s,encoreque|esp|einsetles quelques d'i ion ;lc) connai-nnaitre où erwoyervotre aclresses soientdifficilesà obtenir)et à un enfind)unpeuopier,encreettimbresneserapasinuti|e.Maiscen] pasvraimentonéreu gt {$-lb I É permettent se sontcllversllles qu'aconnuescetteactivité.Lesprocédés d'apprécier de fabrication lesinnovations I avorrquetquecnosea puotter,lut-cevotreo

et il existemaintenantplusd'une manièrede réaliserun fanzine.Tous restentnéanmoins quepeut ressources techniques Les faits les plus saillantsdans mâlérielinformatiqueet de la reprographie,mais certains I'activitésont liés aux

d'un ordinateur.-cettediËrs*-ité de

oani nôtre*

@-rÉ:îâ'

ffi;iiJËJ",fii,':i,Ë:#iËl?i',x:mn*:::"t,*:1;"":ll;lrri*[àr1 æffittenir-uquip-ermett-ià îe r"n"".iâfùJrction. une*nn"i*"àn"lilil".::::iilffirt:JlT""i:,f,i5 ranàrteg31e-tpr" p-pÀ ô" qqi"Jnoritauxseconds tvoeq.de maquettes sfilT:l'f:jj:::jtj::l^u:l*nl-nr quirerèvent cerrês oet;assem;'àgËË,ii,iilË'Ën"à",,iëffii€#i"Îilirilflll.:333til"F'ÉË"n"iô'*""p" ,Tï F concrètement, CôncièEment, lestextes lés textest""*r"oitî;ffr"rits manuscrits, tapus*scrits paoiernorrr por ouinformatioues ou informatiques sont cte nâoier sonfextreits ertraits detêrrr leursrrnnort suDport bénéficier d'unnouvelagencement suruneautrefeuiueoepàpier.ffequipb-rmël-oe ll.Ltgra-iieiTë?ffTf notamment. Cetteformule offiÏettententrnoins dèfiexibili'té'queia préédente bienenteidu.Certains

rédacteusn'ontpasd'autreschoixdansleurmanièrede procéder. D'autres, pourtantlntornratisàs,làitinîiii! présenter délibérément leurtravailà partirde ce tvpede mentdanscertainsfan2ineslorrainstraitantoe?lunt<EiÇ'i-Ï semblecorrespondre à uneesthétique et une <<éthique> revendiquant qu'unfanzineprésentedesqualitésproportionnellement inversesa cettes'attJ;Jr;;ï

o'gnras_?a!rg.*!s arorsder'àppartenance ? et |app {matifattestent à ce mouvement. s_cfqge

I'ceuvre. L'imprimerie ou lesphotocopies. Lesdeuxfanzineslorrainsùrésà 1 b00exemplalr""JoôiiÀpri*eil indus.triellementLa maiorité'des rédâcteurs utilisentles boutiques de photocopies de proxiqi!6p'Àèêu-td;ént eux(tiréà 1 000 exemflaires)bénérrcÊAu;tôntrat oe pa-rt-eiiàriàt p;I; ààïËfuiô;;Ë'ave" uneentçrprise d;un PrliYlg,qui,jYli:TaF9tgnletogj e fairefigulg"sonlogosurtefanzine.Jona donc'lasous-traitaÀce pffi6ïfnactffilu'iffiern= dùIrâiâllîe reprotùcflonde l'auire.Si les couverturessont

que je veux. Qu'ils m'envoient ce que j'ai choisi. y


n:

dernenll-dir:9t: D-"n:L?:pÈ: pil9" I'TT fil ..?11:fit'l::: rànrine"Ëu-"no"ii-esàràment r-Ès - à des::1T1--::-i*""':"*Y::*:Îf,i:,:Î clarrrePart-' plus Dansunâsph-ere publ=iq-ue

q-:t':]l^"^;^^,5^o^îo^ôl:':*';l3::i::î:1T:::*i: tËt""ËIû:d;':el'".: T3[iiii'";Ë'ffi#';,:'; "tc. "oJieguà", de lesmas-asins deslieuxcomme tts'effectue.principatement'dans iiHEt""li'Ëi.i'Ë"'oi=r."i"un"iiËl'i=eoim resror'rs râisânt oflrcé de d'autres actrvrstes dês sont ce foii, âàrr.iqq D'autres lii!àrËËliài|"";;;ffi;;i" eux-mêmes rorsde et enresvendant distribution propre de riste reur rur r*riif" distributeurs€npropodniiË, à cons-tiftrersontdoncamenés dela NMPP, pasduréseâu dedistribution ne-disposànt concertsJles fanzines pass-ionnées personnes des sur reposer de leurpropreréseau,plu9.ry1gdgs-t-e.-c-è(g"., Tgj:!93fl1llf]?*3g" parcequ,el|estoni.tçffi*1onn"*"n*poSeSur|,idéed,unecobËËËïibïîtrrffi|?ê-eîiFffiivistes i;;*ë;;;";-Je"ii*t

surte mbded'unelogiquedu donet parfoisdu contredt"ù";ilmuns x' un pa, exem pu" danscetteéconomiedudon,tesdisquaires

pourcentagè surlesveniesetteauees.$;+\! {l

ns_dq!g$,,ffi ucslanzinesvendentcertai

-h

t-" publicitépayanteest le fait des trois . Une diffusionélevéeest évidèm-mentuneinvitationpourlesannonceurs éventuels

discographiques de taillepêtiteà

le plussouvent)qui trouventlà le r

"';i:'l tr ; 9 :1-

':

s

'

L

,

.-

de ciblerau

que certainsfanzinesoffrentque

espaces

ii

que _ font comPrendre

Toi,tu croisque c'esteux qui te c'esffoi qui leur rendsseruice.Mêmesi Ia boîfeest

. En fait. c'esf les aufres

qui donnent de l'impoftance. >

de iousles utilisent à leurdisposition obtenirune meilleurevisibilité. desrédacteurs sommarres. moyens Entrèlesdeux.on compteparmilesmoyensles plrrs ou internationale diffusionnationale les et ioue courrier

En somme,on rétrouvêparrniles lecteurs(defanzineS) I'r dirëciou potentiei aveclesfanzines.-i

des personnes dontlesactivitésont un lien

OrganisaÛoy de l' entleprise fanzine

-l

Fs probtèmes â cause de ça. T'es à plusieurs,ça commggçg3-

d'êtretout seltt,çapgrme!Æ!i!9[!9g19gye-e1!a1!2ffi@)

", ils ne


q't

s 6

ationroide1eo1 ffi,Htffi

-

|W

"' lag$ nratiCue estprobablement La première estquela formede l'association auiourd'huiI .,' âcettedéclaration. -æ æ_--'--pouruneenirepnse culturerie. parmi que l,rrtr", àTn"" c seconde le fanzine fréquemment une activité est est : :.'." .--La pour laquelleun cadrejuridiquedevientnécessaire.ll en decoulela trotsteme entiepriseen développément ,airon-résiduntdu,fiâîossinijité de ËorrÊitéitèTaigën$ubftc qu'offrela constitutionen association

qffi6*A-

r-

Jrr

à

s (( * Y'a pasde distinctionentrele groupeet té zîF^ but ensembb. { sr | Jsrnet [...]une association. .. .. r.,ù C'eitpoti ça qu'onI'acréée.Sinonon n'enavait ça nouspermetaussid'avoirdessubvenflons. pas besoln.au aeptq{,Ie zine il tournarT s,ag*u;;S[M,,,,,'

C,étaità mon nom et puis voilà.Et puis après quand on a voulu conclure des p-artenariats,à chaque fois, il fallait une sfrucfure. 1 ff

'ry ;

l

!l I

e)

la.plusgrandem4oritéà _ .._ ne rpas __ éinicriê uor r ù

î. ::::'&9li* n n i n +o

- *æ.g;

'i:,{&*. . ....--. ,.,.,,,,:&.3.e{.

e:StfU CctIUufere.qqs aSSOC i tivetient es g-c.ia àtâment en en trois iiois +! ïrl ncedans un premier te, psïfiffijiîiGîiliài

I i., ::^:Y i: : ::T :ra " l,évitementde systèmeensuiteet"enfin,

ui l e

élibérément en dehorsdu

soucisadministratifs fas

Tu faisdesdéctarations, desfrucs,desdossiers, ,"f"il-"ffi,^ç-

'- ' a* v nOU f )^ -i ^ ^":^ de pa{envie te faire.pour une asso,l,alvu /e dos-sr-'ér i iri;;{r;,;;;

;=;;-

M^

a blasé le truc. ÇamenA-nâ, iiffff" mon fanzine. t.&Wy;,,i,,,:l:!l,fîi

seur'nepasdégager ":"::"' Travaiter debénélces rl,nq i*portr't# h'imprique a priôripas re-recours.au staiuirr"o"ju*.ul des situationsparticulièrement délicates:

U n Z i ne

onoly yggnareau questionnaire que

ioi p,,"haut. t (t)

' ,,,. 1:ar:

"iliT. ::::gï:;i:îil"ï:îi::Jî?:r"

r -rr--

, ,,u"iirr") itii;;';;;";;;":,,:;;; l;";;;i;i:,';::;;::;:;i,yJ,liï"Xi".iïi," i,!,!Sl!2,:::.:!:nnerie " B:!rl?

me disqueje vaisv alei vitera,rero,ssrauffi-ce st-r-tp?lËÉTâ.,ré,-,F, :;:^^:::'::':: rr ,e"r pasconstituébnasso1gôii;;;t;";";"";;;:;s;;;;;:;;,:;;;;",:ffi.^:,i,riË"ïini3:,: ooatt! midietie devaisbo;;;; t; tr;;tJJmqiryl !lsm,ontaccusé fyyis ariræîilfr-ÀorrarJnecrandestrh, ' :.!

i. : n

q e vu o e

i

L ta YQIt

U l l l l p l l l r l vl l V

VId l l U Yè L l l l ,

..i..

sonfiehus perquisitionner chezmoi, ont consùltéteàfichiersqu" /"rii ii, Àoi oÂinutâ;";;i;;; fous/es Fqu'ilsonttrouvé,desf-shrrtsqu'ilme restait, un disque,uneK7. Kpour lesfare écoutérpan ieuî étxpert.enangtaisét voirsi le contenuesffiFffiffiîî ma page web auprèsde nt réquisitionné Compuserve à Pâriset ont requisitionnémescomptesen QsnqueS *-iffiA séaniepnotoT ,:..:,r - Ir y {- .- - .- .- - .- " ' :.-..::.:.emprefntesdigitates.PoufÇe!a,pu"',"o,uffiffi"Êrpas/rÈsépaisaufina|pc|ots)est ..::..' sLtrle bureaud'unjuge qui tlt:itdéciders'ilclasseI'affaireau s'ilme poursuit.Dansce derniercas,ça l :,:':,risquêassezgros,je me défendraibiensûr.Ortverrabien.,, , , : , t,:,, ILud"nriï?i#n".' (F)

/'

è\ --/- - 4t ' (

\

|

,,

i

:,:,.' L "li

" Li sezl a stri tesur -' <

\ -u --,,.-,

-/

':

: i:irli:,

'r.r",'l-:'rc


mais b-onfuck it' Alors on commencepar Côrtain* Oiront que c'est une question un peu bateau, label"') le rituel de la présentation du groupe (membres' historique'

'rffiT""":t;#ti ,q.texlsalut,onâmontéHorrorihowo:'lÏ:l-'"l:1#:11*;::ffi

:"i;;TôiiiË"i;;'i**ilrydî:,::.""0;":;3*î3;',Î'îi" ffi d",1ép?1",.1,ï.,"' delfeur"* 'o""1,1.',",i1=1i; fîfffi\:ï$iac.IniJnc;;,;"',,J"";é -ff déconne' ia Pour desmorceaux ffiï*;;;t t-

l

Â!^ ^ ^ a o

...i , . r;:,:.:;i-:r.-ï: ,1 - . i:'.

... .;. ..:;:,;l;"

Donc ce n'était Pascenséduré ?

* .,::::::""*i:'ffi"]î;;|i::'"Ëlil'JÏi iii"ii '. etpoYrtant' dutout pas Alex:Nan '"

i:"l:îïHr,",";vamÏ #l:ra#pp*ffi Ëi#"Hîïffi ona sorti? *:t^i"ttiltlitiilffi;";tùr**aine BlackJesus;'S"inon'

dont deconcerts

j";. dupunkrockhardcoll , ilJ*i:lil'""#ff,.",ï;firii*:J,"f,:ffî:lïi:'::'îï:,',î,0ffii::ï'0 puis,:.orjjir" ;;';; et n*r, 1'Angieterr....i. ,-"-rr, I - É \ llg rv rw ' v ' " /' -

nspi re? I !_^rqul' yousi musicales rrruùrv- ? Les groupes co cirrrcnt lnlluErrr.çr influences vos situent où ^ù se En parlant de hardcore'

iurg", pas fôrcém"ttt dattt le style punk hardcore' Roulio : ôr, ecorrt" tous du io"k a.t ,en, C1 .fJ

U

Aléx I Àu déparr,on uo-.rtàiifàir".rol*" .rÀ si.r. or ti att-"t t., ui.u" B;;;È"yt. Et finalement, çan'a pasdonnédutout ça.(rires)Maisje pensequeI'on nepeutpas comme On compose vraimentdirequ'il y a un groupeauquelon seréfèrepourcomposer. ça vient, àl'arrache,etçadonnece qu'on fait. Voilà.

-) t-r

vousécoutezquoi ? Et mainte-nant

V) qJ

11

3 a

F-r L,r

entrepunk, hardcore'nolse' " ' Gilou : En ce moment ? (il réJlichit) Çaoscille variées,qu'on va à beaucoupde concerts norrrio : Le truc c'est qu'on écouteplein de choses o":::Ï::t:T"Tii::' dT: de beàucoup passe vu ! s q,,'ii rçrPçulrvw'rwrrL respectivement Y ,ch3se1 T::î:11ï " mal de groupespunk rock,... pastrop en hardcore au Havre, y a pas mal de groupenolse' t,u, faire du F,xc). Et pas mal de métal aussi. (e crois qu'on est pratiqulment les seulsà encore

Fi

Pourtant,j,avaisentendudirequeLeHavreavaitquelquesformationshardcorepunk.

;

Gilou : Y a deux ou trois jeunesgroupesde hardcorequi clashassezvite parceque c'est des étudiantset puis parcequ'ils ne sont pas vraiment impliquésdansla scènelocale.

I-r qJ

Et vous ? En dehors du groupe' des projets parallèles ? vraiment Roulio : On esttrès impliqués dansle social(rires) (Ils bossentà la Sécu)On aime on a fait une notre travail... En urai, on organisedes concerts,on avait un fanzine avant mais je pausequi, je pense,sera définitive vu que ça prend beaucoupde temps' Mais suis content que c'est un papier vu en font toujours, autrementque sur le net, et en à" rroiiqrré "àrtuir6 beaucoup faisdu dessin)' quej'ai

support

fie

Vous ne trouver pas ça obsolètecomme média ? c'est ranzinessont encoreimportants mais

;' Ë;;i;'àiii'"ri" vraiqueçadevient

ïË"'i'"'" "''


Y a un certains soin que jtapprécie. O"ttt tot.e visuel, est-cesi important pour vous ? Roulio: Oui bien sûr. Parce que j'aime bien ça mais aussi parce que je n'arrive pas à concevoir qu'on ne puisse pas prendre du temps pour faire quelque chose qui colle bien à la musique.Et puis, c'est cool de faire un supportdont tu sois fier. Pour moi c'est normal. Aussi, votre image est assezdifférente d'une grande partie des formations hardcore punk avec les photos de concerts en noir et blanc, la typographie... Roulio : Tout simplementparce qu'Horrorshow n'est pas un groupe de hardcorepur, au sens fondamental.On ne calcule rien, tout est spontané.La musique comme les dessins. Le Do It Yourself Brefo vous faites to.rt to,,.-*êro., que cresoit le visuel à la production. faire allrementll, est une chosenormale pour vous oo bi"tt vous n'avez pas le choix de On Roulio : Ouais, c'est important pour no,rs et c'est toujours comme ça qu'on a fonctionné' on a ne voit pas les choses âutrement. Avec Alex on organise des concerts depuis 2001 et qu'il fallait constamment fait ça par nous même, de la bouffe à I'orga' ou même des tunes mettre dans la caissepàrr. puy"t les groupesquand il n'y avait pas assezde monde'

Perso,fonctionne..o.tË:nit""@iiautor-nEE6oonne une certaine - < fierté>; si la pub.Iicitiorr,tesbénéficà,q.." je gagneraisserontdirecremenr lri:iï,: ::ilalitiser réinjectés dans Ie numéro suivant pour en produire un peu plus que le précédent. Être DIY' c'est une pass is aussi un véritabi" ce que tren pense?_ eu'est "ogug"-"nt.

Roulio : Ce qui est important, c'est que ça reste naturel. On y pensemême plus, à chaquefois que l'on produit un skeud ou autre, ça va de paire. Donc ça ne nous pausepas de problème. On ne demandepas aux autres de nous filer un coup de main mais si on nous propose, on ne refuse pas : y a pas mal de gens qui nous ont aidés et c'est toujours un plaisir de partager.

Havre. scènelocalerparlez moi du

ffi

a évolue ou ça régresse?

dire' Y a- une page myspace qul ( ntex r ouais ça évolue mais bon une scène>>c'est beaucoup

s'appelleLH,Rocks(http://www'mvspace'comleffroc$l' Ï',ï":::: 3"tl:t*-:"^:,:,i:::Ï"1::i; çafait deux ansdesuitequ'ilsorganisent Çacetteannée, ;,i'fi."-, ffi"iT àm r" régionhâviaise. locaux' Une bonne dizainede formations"' un mini festival ,rr d"q4joo.rï""

que des grorrp"t

lrgtn'::ililiJ,, Ï:::il3"ïïîlî,::i:*:l?.'Jiff.i,ït-##;';;;" groupe,,.t*.o*", t"' r'o*"' t*'

Ë-te.t * q"Itt

a beaucouPd"

qW

f

;nîiîi

tel etquisupporte terstyre dans des assos'labels'

-o"d" -Roulio : ouais bien sûr, y a du monde qui participe dans des assos,qui font leurs concertsl pour leurs groupesaussi... Néanmoins, on ne peut pas parler de cohésion.On se connaît tous la plulart mais on ne va pas se dire qu'on est un bloc. On est 1à,chacunavec nos differences pas cetter]n:p et je penseque c'est ça qui est superintéressantjustement,c'est qu'il n'y ait

Alors le fait qu'il n'existe pas de <<scèneD proprement dites, ça vous permet de varier ?


::,ii

Roulio : Tout à fait, et on est libre de seschoix musicaux.Ici, personnene te regarderade haut parceque tu fàis tel ou tel zik elles gensqui serontlà viennentparcequ'il connaissentle truc et que ça leur plait. Y a pas de codes,ni règlesparticulièrespour venir aux concetts,etc. -

haine ? trouve que vos morceaux sont bruts, limite criards. Ctest quoi toute cette 'est recherché ou ça sort naturellement ?

Gilou : Si on étaitbourré... (rires) .:*:9*

'::

r*a-p

rÀ&|_

]A

,

Les titres de vos morceaux m'intrigue un peu'

!,:

L.â* æ:-*L

de sexe"' Aler : On aimebien parlerd'alcool' de dlogue' '.rGæ3.3 .-*' F

#

ÊG

.F

'- à

êdl

Ç

elex : (d'un air réfléchi)Nan mais ce n'est pasparce que c'est de la déconneque

Ssérieux

1'

non plus. On n'gst nas nôlrr

Atli^tit êncqcâ^^li+i^.,^*

^^+ )^--

ce n.estpas - $ . ; ;&!.s.r - -

ij ff

--

fn Y

* *

?s

Arex : Après * qu;.n pense res autres, !r v e, - __ ..s yça s rnous r uuù rimporle ur pur tg peu. pgu. %_

Ff ' ,,__'. u".S':ïl.fÏ3! motsur < BreakYourEdee E dge>. ioulio io'lio Ro rrlio (rie s )C" e s t '

_

.n

F*

È.

u. : r,t*ùc,esr ft ... t çires)c'est ,ié u n e utugu,g h la o , , op h q r râ ^ h ^ * ^ -- urré leu1poqe,,. blugu. -our ' lrur.àpportauxstraightedgfàit, c'est une sorte ,En â*rasrne d.'-iànlasme debriser de * briser tè le edoe edge.t. de.,,ot-,, quelqu;un. ..*t-eJ ya:-

$,.

-,-.

'f f i- = î- - - _ :_ - _ . Alex : chacunfait cequ'il veut.Aprèsje pensequequandJeanMarc a écritça,ce qui éæ.,, , c'était l'hypocrisie qu'il y a dans le sXe cornme les mecs qui ry"tuit, étaitba*é à fond fu-% l, dedanspendantdeuxanset qui finissentcomplètement bourrédansdessoirées. Jepensequ'il

* ,a: çu ,?î'Jîîlî::::;',",",:lï,xi:ff"3iï*:*s::i:jJ*i**:* *:1..ï:.,:.,: !1 ^

lj,"' t\ I I I *ts" FI

_

tç çulrvlçrlne,c est tres.Dlen.Mars l'rmposer aux autres,le coté < Moi je suis sXe et pastoi >, ca sed franchementà rien. Donc voilà,-c'étaitpour faire un clin d,æil ironique à ça. Après * 'ïifu qt1'm

typesoitsx1l,estbienpourlui,maispourn::r, Ou.nury11.n.

_


'-t :-

Ëtu' ,

i. ..

., 1

Alex : Exactement,sinon de manière très ironique, je peux dire quejusqu'à 16 ansj'étais sxe.

Roulio: Jecroisqu'il y

4., ,x.,;e voispa.rôisdes;"-;,

""*r. pas. viennent nous voir et qui"rne" boivent

ae ri orr., 0",

taa.a

J'ai chopé vos disquessur votre myspace,votre poi"t àô vue sur le téléchargement(Iégat ou pas)? Pourquoi avoir pris cette initiative ?

'_'Roffi-il*"t .-t'',' Et elles se sont mal vendues ?

,1,li,'

q"t sontdesdémos"'

^^

Ro u lio : N o n e n f a i t,l a p re mi è re d é mo (<WhatTheHe||r sGoino>,s.i,.",ffi

r,ebas(F1T.:d up, Backsriders...) proJ et sortiesurBen rr sarad .FfO lr:t::.399u^l"I,Iru"Çois 'Jala(I s'est épuisé,on n'en a pas fait des millions mais t"ila, t; a plus et ça se baladeà droite gauche'La deuxièmequ'on a sortie qui devait être un url* i, purr Ass >>,ll titres enresistr çur çË,tsl juillet 2007,toujours sur Ben satao;, il doit m'en restei une bonnevingtaine ou,on *J r les standsqu'on vend pas très chei. Donc le fait que ce soit des dém-os qu" nouJ p^i "t pur-à,lio"i'0" ça nenousdérange T"PP1di"t"ry.Sjg-Qiçtt"t!!!) voir mit sur l" le net.

Roulio : Si plus de genspeuventécouternotremusique,ce n'est pasun souci.Après,s'ils veulentvraimentacheter,ils le font. C'estun choix personnelvis-à-visde la Musique. pasmaisbon, il y a aussile coté Limite, si c'était à prix libre, ça ne me dérangerais le pressage-ld hnancierde la chosequ'il faut rentabiliserun petit peu (l'enregistrement, que gros c'est fait, on s'en fout de faire mais dès de bénéfices. des tunes) coûte Donc c'est surtout pour que le bouche.à-oreilletourne un max. Quand tu entendras le nom d'Horrorshow Destruction, tu cherches sur lp net, t'écoutes les disques et tu vas aux concerts.

e plaindre de ne pas pouvoir les Et puis c'est Ie principe de la démo.

écouter'

Roulio : Voilà...

Lors de vos premiers concerts,jtai fu que v,qusaviez jouf qvec Seven{ate, un souvenir ?

Roulio' C'étui

3iï"ï"nD'a'reurs Ï ïî#."n*if,jn ",* :ll"*,:-::gl:ïi p,,,k,o "k'il Tïi'.,lT D+ ,l ^

ur uË r^ruus resconcertsr Çuelsont été les s :æwææweæàæpe-*-;i3-p*3j1ç

Roulio: (il hésite\Alex, ,u," ro

ffi%lsâ*p,æ=

*"

Jamais eu dtemmerdes ?

,- '

Alex : (pensiflBahnon,Pasdu tout'

Lt

bli :

:t :.' a

lequel vqHs avez passé de bons moments ?

raqrait"uu@.oupe?


.* *i

Roulio : On n'est pas desmecs chiantset généralementça passebien.

cool ! Question suivante que j'aime bien poser : Ie meilleur groupe de punk hardcore " ^f;;;l

(maispasque),c'estqui selonvous?

f

\fu.,

Roulio : ThrashingtonDC : la meilleure chosequi est arrivé au hardcorefrançais en l0 ans.

Gilou : (il rëflëchittonguemenùbut.. . Jen'ai encorejamaispenséà la question*.r'ecoute

plein de trucs variés,j'allais te sortir un groupede jazz (riresj. En fait, je m,intéresseun peu à un groupe français qui sort du lot, Gojira. Ils sont vraiment bons et c'est des mecs cool, qui ne se prennentpas la tête et j'adore le dernier album < The Way of All Flesh >. {a l -æ ]

,

I

\

f

H\

Alex : pffffff, alorslà,j,en saisrien ! ---

) ^ ftr in..oo cr .^^ j r ^ Rourio, tu joues aussi dansThepatroor.-E:jceque *uîiil*"qu"tq* au seind'Horrorshowou bien tu iesconsidè.",à--" deuxgroup". "t * * pr,r* bi.., distincts?

Roulio : J'air"ioi'J."Ët onJi;Ëto;efrU. o"r*, qu,È@. pascontre pas contre .idéed'en I'tdee d,enavoir avoirdeux. deux j'ai intégréi" Donc, HT: :Ti:li':i i::::,::.^111qy:?:.,:ç..:i,"iil;[;;i,,t g.o.rp" ç;i;;;Ëffiiui:''-: r,

3r,u"unà"r;î#,Ta Patrons ç" ; ËËt^

'#

"

\''

on raitdu hardcore orr" d'interPrérer la c,

sa, ;# ;:n li**:TH:È:Ëi:-.î: spas ;ï: h i,Xi en !-eË, co re," " î:î'ï p:ut iîi *^ vqù uppolé apporté ràcur p* par.uppo.t q,.rqu. quelque 'lssezoe recul .upËJ* êrre. neutôtre.

"': " , :;g-4**Ëi-#iEq+Ë#ï.iï::=

rene t;î::lYrrorsnow... ne il:"":fi,:"::j: #i:J::,::lol, scéniquement. :ar;,Ë'*], crro p"o"",Je res o'.;J";ilil 'l# ":::lill:t'"11u;1fose *î d"_h*g ! (rire.st l

nangent.Je ranrg,c'l oe bafferrr l^- n^., baneur-i." , *,"1f _n- _ er,.r-,_ËiiJ Alex : Nous on est à 3 batteurset eux à 3 bassistes.

uuou : A chacunsamerde! (rires) -_-r

Méditons là-dessus.

!6r


pàr f'lattritOé

Vêgêtarisfir(

(etuntoutPetitPeuPhab)

a toutescesquestions a reponOre eetartictent pa-pour voc-ation maisde puisqu,en effet,chacunpossèdela raisonqlit"it de lui u$flge]T-eil, vouséclairersur ce modede vie encoretropméconnu' <<le végétarisme > Pour comméncer' qu%st-Geque c'eét exâc*

glrf

rf rfsrv

'

r'----'-

,,_

g-@:!*".

ia

t;L---

Detà, il y a plusi"ro-oect.'na':-----o-l*-::9,'rne,alime,fl!3p. les On peutrencontrer continuetout de mêmeà

lel lù rrDI re | | lqr rvv' ovo-véqé-ffi9ry']:5:*s-?rji lesovo-vggeral il'v ll y a aussi les ' " "*si pioouïttlâiti"tt n' mer, de fruits

les I A I'inverse, encored'âutresOeOi O. rencontre de rriu*t", il n'y a pasde consommation nivia lls ne-consomrnent vegetâliens.

,É!gfo9uits

'ft

eux cas il Y a les -Toutd'abord, a u cu n s l - -^-.i ers'resæurs'^

uitsani

;Ëî:Ëi";;;l;Ë;i;;';

- it s d e m e r ' n i maisen plusde Ce sontdes aussivégétaliens, -Ensuiteily a les vegans' suivrece régimealimentaire,its adgplgg_m_ode deyf9gfAl6'-r,ï. r" consomment"ô i aucunsproctur-ts d'origine È,"nir 'vvlqllvrrer

rrrsrv

-..

r'--

---

fa fin des années90, soit 1,5o/o de la population. TTout làissepenserque ce

nt

not liiliif}"urait-zusmenté,

its à b-asede soja et mars aux nouvelles : rnangerbio;naqgel plqssain,-Ç. ices aliméntairés _^--,-

ffiï;

#.ies, ;i;;

é ê'o""' t" * "' d"; ;' ; ; ; Ëi; ;'ï; ;abétà'i " s'ali occidentaux penserquè

On pêufioutd-tmême

2o/odela

-o_


L ' EN V E RS DE NOS A S SIETTES.TERRIFIANt.

,.

Su r u n e é ch e l l emo n d i a l el,'l n d ee st le paysqui possèdele plusde végétar iens. Un peu plusd'un tierlde la populationsuit ce régime. C e l ae s t e n p a rti ed û à u n e re l i gion: l' hindouisme qui encour agele végétar isme. luelques raisons qui font que I'on devient végétarien: de causesqui . C o mmej e I'a ié cri tp l u sh aut,l y a une multitude .. r'i font qu'unjour une personnedeviennevégétarienne. Je vais citerici pousserà devenirvégétarien".-.'',".1,iquelquesraisonsqui-peuvent ot -,:1*' t{'"â Tout d'abord,être végétarien, c'estpensèrà l'environnement' ' ' ,r :,\,,. . I r-, . ; ). t r t nr r i n ^ c )-^ * ^ ^ ^ + À r' nanri r mai c l oc él crraoes i nci ustri el s ool l uent . *"1 . ' industriels oplluenl o9llrr"#t,",.'"nt. Et oui I Ça élevagesindustriels ^ ^ ^ forcèment mais ^ ^ .,;^ -^ + pas ne -. vient forcémentà I'esprit, ç*q*, ça t"^î']'-. "'l mais nl-",' t'- lesélevages

r

ffi

'

"*t':.*,.. Y --:' i*."Ttt'

', "rr, ,'r:,.;' , ,

^dæ

' on peut_se ZlOfy en voiture, de-squestipn.:; , j;,:. ,poser ,}ff _"wfr -,\ j -ti quèc'* Cen'estpastout,en France,sous.'oeJeux, iôxèmplé nôusavons

de fermes beaucoup industriels rlànde bon.En Bretaqne, n'app6rtent Snélevages plages sel ggg,PYJJes qui produisentdu porcs. lisier--:-!eil3 eux 7'eleveitdes

i -. â;dérralnnnont dcs alcrres vertes oiuiôt tox'q,-ies.

-

t' - - "' ;;.i.

:.:;v .

- .ït

.!,

.5-

-

--

* e,W æ s r ..

de viandeà l'échellede la planete ) z) Encoreplus importaàt]eàuireta consommation

;;; ;-'o;mi,;i -(euh i,rr",.*"

;{1ffiffi1ffi

""

te-la,pI nOelg?ur to-u peut-être,L-? y,t?ttà m"a ". "j:,' ry

pai temonoeson_t <<73%o-espiôternes végétalËproouite !al!99-P99!I-*I!

le bétailqui ensulte,permettraI'alimentation de l'homme.

i une parttedê cês /5"/o'

nousil del'homme' tùËËrËîîir"*"t"t"èïiôa"nsl'ails'ette .:'-o,sio.srJffffit,à''ô'ffr" qlored'un-e.!'éserve I jIS3Iàùé!"""oegpf" ::r:Lt".::"^1ï"nt'\ disposerons

*,i; ËîSËilïlol;gf;

:TïK. lj

---r-i==* + Enfin,. '|E'l-||||''-..onpeutauss|eIreffi't----;lgçù|'tJ|tg|qYv|| unvégetîiêfiTffiroesraisolséthiques-ffit-ùri'é ;

."ËutâsJ,

etre

'rff^ mettreIen fin à toutes de mellre envie oe L avoir envle etre des animaux,c'est avolr n a+-11fr11-nsux. s'ens19i'}:::::'; T"g", poui_G vivants à etlesvoircqpme

- -.:.: "'. ;

'; "' s *--.::.--. -'.,r'' qu;iI rls.;il*.t ,:'li les sbuffrances uglgffi,l pistes,t::l-" voitadoncquelques

-des-ê-[gs

dansles bonbo.ns,:u animalescamo{@;S} rTg'6--latine d'origines "1:oj"

' " , ''

rois taoricues..aglgl as ô.---a

''lr i _

; 1,

,/t,

a chai1animl!9

ç

et trèsbienm

^ ^ . - ; n o e u t ê t r e g o u r m a n d e tvé g é ta r ie n ," e ttr è sb ie îl 3l @t-"f& 7i ',

t;

'k xr ,t r tr

-

,.:-\...

-l

1' !

r

'&i

âi',i,,&*P

''

"s\l:-. -Ç:1

4


La Vi(and)e

Chapitre XXll

w

dtAllen

'entendsla chairde tous les animaux,loiseauxet poissons,lycomprisles fruitsde nter, plusefficaceque le lavagede cerveaumenantà a du mal à imaginerun conditionnement

consommation delaviande.FTout y paffi'"nu""Ë*tjliès

aux*pairvréST"ffi6*,..?HËilqËîôffi

.r--:4

dj uignd*jry!3gggpu?licitaire et dessloganscomme ,, suivezteO<iruTî. :.,.''': ':r,li:llii:i]i&W* &?., un. tre$ââ sôn ioi Heirii,on-matait met sur grâce on se âu bo te oimanche oâiîTe*tempê, rrâOiiionnettement,

**

':::1ff

^ry

!la pouleau pot,ce qui pâssâiià fepoquepôùiùne granOËôonquête: on pouvaitenfinmangerde la viandeune irlll prt semaine.Que préparonsnous pour le plus importantdes repasde l'année: la dindéou I'oiede Noêl... . fo,!t i ll m'estdifficilede croireque les bienfaitsapportéspar la viandesont à peu prèsnuls et largementsurpasséspar ' qui pe_u d'aliments en aientmo.insque la viande. Quantqu goût,il y a les inconvénients. En réalité, on auraitdu mal à imaginerun alimentmoinsappropriépour l'homme. r:{&^ir^ ^^r utrrru* v^ sùt

À ^.^,,^ t''"o'

^::-ffir^,;^-;::.- quelques faits indéniables. mais nous considérons trtots aîônà déjà fait voler en éclats le mythe selon lequel il faudrait manger de la viande pour avolr des "r'l'l.l::li.r::riril

< Et qui est le roi de la,lrrlll protéines.Les ànimauxterrestresle plus gros et les plusfortssonttous des herbivores. =Zungte une légendeusurpee.Lè lion passepèùi-éËl ? Le lion,qui est carnivore.>, vous entends-iedire-,..Encore que l'éléphant, et si vous pensezqu'ildéborded'énergie, Æçou, un roi de laj-ngle, mais il est loin d'êtreaussifort jour. que qui par pas de viande,ne dort que 6h), (alors I'orang-outan, ne consomme qu'il 20h dort i" vous signale ^1$ 'ensuite que sa prétendueénergie,ce n'estpas de la viandequ'illa tire Æ ll lui arrivede.tuerdes léopardset des D'ag$rd, it ;;i;;i";;e, mais it ne preferèpas mangerde la viande. c'estque les carnivoresne s'entremangent pas. La loi de la na-tuie, mâid'ifneles dévorègénérâle;nent sTnges, un lionou un autrefélinen trainde tuer une proie,''. p"ri La prochainefois que vous verreu,dans un documentaire, parouvrir I'estomacde Ia proie pour mafgef commence troupeau du que dominant te mâle vous remarquerez _ l

#"""3ilm.i;"*l{rx1";;g'i;ffi "**E;",",*::::ïï:,'#trs1,-L cerveau.Lesmusclesviennenten àemrers, justeavantlesos Èn ëiiiÈ,;;Ë;î , 'X$Ël!!.j$g"*l!le -généralement lescréatures du basde l'échelle, commeleshyèneset lesvautours, quifinissent ta vianOe. ôieéi vilainL.E l esrdifficited'acceprer I'unqigS_gjlgls pqytlgouelleils ont I air déshv9B!99.]9lsi que nous F auo@u -5--E-ffi Ë s o mme rd e | a v i a n d e .A | |ons,unpeudebonsens:si vousdevi ezmangerde| a pas à la mâcher,et *ncoremoj=jlla digérer'ffis vous n'arriveriez Oulad'avoirdu mal à la uiànàà "rrive "1.u",

'â;h"@"'uFr6F..âG"-w,'i"'yste.meeriessucsc!rgestlfsnecâqsairespouro|gerer nryjllls-gqliml-:g!gge"!S9.4 ll.estvraiquelesJaponais,.manSel!!u les enèxtrqire ..-tr"ll laviande,

poissoï-ffiÏiî-le coufiènte-ntôut peilts morcezux,IéTontmarineret l'assaisonnent.Qu'ils en raffolentou. non.ce oue i'ionore,la coutumen'estpas étendueau restedu monde,à quelquesraresexceptionsprès t----E N'oubliezpas gue de faire cuire la viande est une innoyationrelativqment assez $ , . , : ;écentedans l'histoirede I'espècehumaine,et que I évolutionpeut mettredes milliersd'années p adapterles processusdigestifsaux de conditionsde vie. { iÊ

Lffi;æî"-ôiâiitburniepar|eshydratesdecarbone,oilâ à la santéet à la e-ssentiel ue de I'lngred'rent Orimordial,. "digestion.lesfibres.ËëQuanduousmange7ôffiâ",pun.EâuxÏFiifrauxqurs.eiÏourr|SSe-nI:iesnyenes de voler.ils doiventprofiterdescourants Lesvautourssontà peuprèsincapables * tesvËïi6rr-6éTiltcrocodiles. iàit, ài qruno itsse sonisoinfrésc'està peines'ilsarriventà prendreleuressor. ;;;;il;;J;;";"r;; Les crocodilespassentfe ôiui Oa'r de leurtempsà peu près immobile,à terreou dans I'eau. :'ir

,,

h îffi ù#":.!''P g* i .l i ;.à'g g . o o â ic e c u e n o . u . . , - . . . : . . . : . : . . : : : ta . :viande . : . . l. pôùriit : l.l l .lires ]l .:' l l .l l ::l :l l

i**â6-t"" det,insurqite;;;.ffiiiffiihogenè", Ë-nnui o* r" cÏ-"ron* "" "ont"nt"p"r o' àiLrLré"ir "t.t

ette "ur bactéries, $$trutla1":o_"*"*o

pourtantsi ; Ëîie"âôôràtronoe I'humidité,

=ut,; ô -precreuse, "rltitit r'.,:,rrrrdf or la viande crue manquedéjà de cet élémenteJ994!Jl i':::,g1r::"r dentssont un autreindicedu fait ciuenous ne sommespas faits pourmangerdeAaviande.Les .,':& Celle-ci se putréfie incisives,ou crocs,et des griffesacé4!s entcourt,cequi | eurpermetd' évacuer| avi ande rapidementet les carnlvoresonl ulr.rrr5r'rrrut':':'*".'l:ll':::':'-::^-*;*:::^;;,'^;;^;* ' qu p' ' oti onnel l ement pour N ousne sommesm^me pas déc om p o s é d e a n sl e s p l s b re fsd ' l a ' s possbl es. consommerde la viande. une pommeet un lapinà un enfani.S'il mange rvey _.,,,i,,r,.r_,,,--s-p-omme, je vous PaYeune voiture"> servezvos animauxfamiliers: le chatest un n'ontpas modifiéson instinctnaturel. de domestication carnlvore authentique sur r.rnoiseau,une sowrs,letc la pulsion il dressel'oreille.ll ne

k,LeP,i,L,.,,.9]

rc*:rl:lrr:.r::l:i

:r:tl:-

ÉE*t, "on '-'infii

qur bôusséa tueret à mangertoutce s som-mËi*âffiÏiiFoGs oe ce comportement

e s a g n e a u xsonl i-"*. d-

seui out d'étreiues et mangés fl

I


n'est oas vraimentfait

les aimer;I'idéede sous la clent'au cas e evs! rrrel uv e z - v o u s a d o p te u n cn le n o u u n cn a l a T ltl ( ] a v ul l ue Ll uer vvuù

à faire mangerses 91marux fami l i ers iment durs ? Nul doute qu'en périodede famine,I'hommes'est résignéà industriel'l l'élevage de r^--:^,^ r^ raim ar n'ioct I'orioine -:- ces --- derniersmourir -^,.';' de fqim, et Ces! ^.nhahlemÀnt gfa$s plutôtque de voir

il'il;q P euimp o rte | ' h o rre u rq u e m ,i n s p i rececomportei l errt,l ' ai tac encorebien moinsla famine; je ne suis donc pas qualifiépourjuger.lJ'ai connudes gens qui s'étaientlancésl

iZil"iil*ge

despoirieset descochonsen pensantlesmangerun_jg!r-

les animauxdomestioues/familiers. généralement un mal fou pour les nounir,les voir leurjardinpleind'oiseauxet de petitesbêtes.

No-nseu$méntTidéeOetuer de nos propresmainsdes êtresvivantsnousrêpugne'm prole encore la plupart des gens trouvent difficilementsupportable de voir un prédateurtuer sa que el c'en qeryig9 ne vous pour survivre, tuer chose de c'est une dit, Cela dans la nâtute. -tesauanreet tes mangerz une autred'éleverdes animaux de r'srrçprofusion une telle nous avurrs avons urrË Pr( Si C'étaitd'Une néCesslteVltale' mals fi-ous Sefait eXCUSable Ce ,ïnotrà

6ispssition-

pezu,qu'ellene nousapportepresquerien... âfr'Glîd-tre

Ce n-êst pâEïou--|.non seu est médiocre,maisencorec'est organisme l'un des alimentsles plus indiqesteet dons les déchetssent les nlus difficjleà éliminer.lNotre en-zymesnécessairespour la digérer,même cuite et bien mâchée.Elle ne nousll I!1ffiéiêTë-pa;fes procurequasimentaucuneénergieet sa digestionen consumeun maxt.mu_n. elle met une vinotained'heuresà ilgestrf a du ma.là la fraàtionner; de déchetsàZtiminell maximum un laisse l'intestin-etelle

iÀàginei-quevousayeZpasséuneheure.àrépandresurvotre

ce que vous

u.l!9i.:91?,9o^q#,eÉf*Jç,fYl1?l pensieTêtre etquiest,enréalité, unensrais :11t^,11nt jamais ;; I;; Ë;;i v-qd"eétgieul',n:nlf !,f {ëTtg1un,accide nous mangeonsde la vi de la , est-ce Si vous ne vous laissezPasguider

- ou,vous-3)gg99f59g9. rË jll,i;; p-r"iti"À


,7\

Tom@Ali ? Y o I Com m e n tvas-tu

kr

ân _ r tt

r))

'?

ûtêr,-l

Impec' ! tJnepeti teprci sel rl ati ol?r

il

1

-\

i!=-

i'',,,1:'-:;':,.:"'::":'::::l::''.,i:":,';;i"i3l'l q ''i e yo n p r ': q ' p 'o o " s e r a v e 'r i 'i l e e . . '" ' ";î:,."'l;;:::';:;.i;ui,;1"i.,".;;";'"; : ; ; ; ' ; 'ï " " n , : : "rne ;:::':=::i;:; . ' ; ; ' ; : i: : " .;.

'

t,o p p cr*;r-rrlttll

I

i- r '

a1e voj- :

:r

-f

'

r

,

,-

:-

r :- r ni " -

is:siiv;r l

;:n'-

l 1'

q a tl - \I!::fl i

rrrq

I

re

,^^.

'l -, de n' être qrtt'specl ateur ,--\ \ (rtre assoi Marre monter pour t2t"etitt qtii iu-ttttlne 1- -

bien. qt|.estvaclretneltt le trttc< [l l'a tel grt]rtpe oLririsvoilà C eStull p.', ç.. c"esttclttitlttrs > fèra' le rle : sije ne le lili:*p1:.persorrne i'airneraisbienlesroir'.iouercheztroi I sur une échel l el ocal e' ' otGsi nn d" l es fai re tl écouvri r Et n !' i s e n D l u s- *-,,.À 'c' est-il:t-e:,1

'

.

t 'i i

..& ..

1

RIP)lisontfaitl de Laval, I'exemple cieSling69 (punkhardcore Prends facile. c'estloind'être c'estvrai,même Ouais -siça, !' :]- ..j.... etjecroisqu'aujourd'huitoutlemondeestd'accor deuxfoislefestival,ilsontjouéuneautrefoisendehorsdel'événement nnrrrrlirporren'éteit ur.rlÉt.nini.nL Masça ne rân-6nâîæisfrîi#.ructiveffiîirrioijen ai past'impressio o'rôt, pard'autres r connaître > dansle coin.llsontétérévélés trucs.en l'occurrence réussi à lesfairevraiment carrlsétaient quiontfaitparler proche faitdelesavoirfaitjouéssurNantes assos, Guerilla etd'autre, d'eux. Lesimple decertaines n'aeu v,'

Pv u,

v

(,4rr',1tt' Dnt'.r)e1pour l'instant,je ne saispastrop où ça ira' tlll

!-n ,ruin-d. ,.,uont.1.un groupe suissimP de on va direpunkhardcore ;;;; ;;r;;,;.un ,ru. punr rùk" voir un peu 'oir 'rais.i'attencis lïiilil."é.f prochain l)eaccle 9 tnars peal i-ile Versionet Wa'k Ftlr f-erau. concertirrcc Si'.n. on ._ *,/:" gre'/:" *'o'',::;a::t:,tlt.]':!i$ ee..,,:::|:g,,lr:':|gi&flreÀ;8ryry ....:js! ...:js! *z*_ -i (i ttsT)r' {tgrantntez d' i ttttresconcerts?;S Ê i i rônpar an ? À p a rt I' A l i e n F e s t,e s t c e q u e tait pas mal de motJvation.l)cr'icrer.ent..i.ai

#

petitstrucs à la Scène i

quarre'jates quatre ']l''':i.l enctrre Etj'ai encore 200e.Et.i'ai trn2009. 9" "]:'.: la tln sur la Micheletsur Michelet pour se *ettry-g*it*S*jg,];= r ilÏlsi'î,:;i.:",i,Tl.Ï,T[::1.iô.Jie. t:1ttt+ setnaine' en. peinardes à de petite,.Ëo"' conespondenl genreMute sympas' mêmevenirdesgroupes a p*il pti* ;.-On t-a'tquanO samedisoir"c'estptu,O.î àe.ouuËn.

l u d e f o . . . d .a vo i r.1 ..p .;;;;l i l ;" .J'..,quionJ..r :iJ..,.,..clet.air eï=:.""..Jo' .:Æ c o* rn nffi*i. is tuTîs gro;î*J " o Ça v a r le

.-:s/ h c r s cle f a i r e co a ,a e fr Ls n r . r /e a ll ct.:i ,

rs

:

lFr-

e!r e s

ffi

:

S

ôS

- ôT

qi

1e

-re

par lals/

j

.

:

: a

) '':r '

(-

'

ial a- - ,

': 1 . l l i - l €

!Tr., vec aV1

r ' .d .*

i!.

I se 'r i lc r Y *_ U -^ -' . r a ' uree r o u I to '. = qr - ' Iee fe "s I -.ar dr v el If r r s. aj I qrr . t " LÊII

.ii-

::l::

::'::r :'l '''

Sl l i :

, i TaL CfemLeI€ ^ - Ce ,- ssc s' e st' d r ssoul e oas n e tu P ouvars se u l, sl .l r s/ e st- o ér'r:i opD ' L ïa i i l él rârch l a ,." P",' ta o r s ri l e l :€ i I o u l se u i , na r.--" ?d>>u/ .

I

ntu"lrtePug5E:î#fË

'ta:. ,' ! --ù,1e Les L d l ! cl es t arrec I atI:€S u:i que l e c( -crgani rL véri ,'é ' C ' r:s1',-tl 1 --rL r .arne de Tl er: {

sci t concer,,,

ifffi r ê.- .,

1l

I

\r l

L ,u l l r u r L r r r

*U*; "t;;'

!!

I

ËË,.oiiffi'ffiârlerâieu'.etlescanacliensdelsAStandofTquisontsuperrecc}nl1tls. :i :,::'r ;

'l

t'.l:,#.'.

al ctal re pei so, sur ; e:<enP l e, se avÊ ra l i arl " l -or (lU.L ÊSiI é-;e IIelirenl

!!L -r! ad.

;'-

I I - a:

r- r'a llirÊ111.

j ! S : -' , f l -: !

ûu r 1e ' rr Ll rte, en: ( rt P ur.S un concert r< ,n que l e ne si eS t :IU d rd 3'"". édi 't bout d''-i n rt'c l es cn )ses ol erl ' Lu al re à rl 'el ;crnmencé -rts. ;'al -.i '.,rsreurs;o D i us sol t se ne que : l "' cl ée c' .--s1'J: (,-I e1- c r.l a, .:. it"vi-enrLe

eI 3 1@ F

!:l

.J È. i 'ori gi ne

% W

a.j e.a rod'..1

:.=

e

r i v a t,,

dr-i l-L.

:':

il ffi

Ëfr :.


it puis faire les chosesensembleocoestplus cool !

:tl\ 'ja' '

îres) : IoAlienFestd'aujourd'hui, c'est trop la galère. *. ^. le cafard'" (rires C'est vrat que desfois' t'as un peu La programmation est assezéclectique,même si ça reste fondamentalement calibré punk rock, on y trouve pas mal de sous-genredivers. Des groupes de hardcore partagent lohoraire avec des formations axéesska punk, etc. Cette ouverture d'esprit vous paraît-elle importante afin de ne pas vous lasser ? ubienestcesur toutpourfavoriser|adécouvertedupublic?% .r

- : r i . , , {: - a : ;

:

.:.:.:i.j.:

-

Âutoutaeuut.ffidepunkrockquej.écoutaispersonnellement,genredesgroupesrnélo

qui chantenten anglaisà la Crumble Lane, et j'étais parti 1à dessus.du fàit que j'organisaispas mal de concefisavecma premièreasso,et que nous ne faisionspas du tout que du punk rock. et même,pasmal de I'occasionde faire une datedansle trucsn'a1'antrien àvoir(dub, chanson,...).Pourmoi. l'Alien représerrtait il est vrai queje chcrcheà enrichir la maintenant. style quéj'airnais. Entretemps,les chosesont changéet piog, ât'". tous les genresde punk rock quej'apprécie.Du coup.c'est un débatque nousavionscetteannée: i r,it-.. que nous devions continuer à nous ouvrir ou pas? >. Sachantque c'est itttéressantpour les le public. nisateurset pas qu'on y ait répondu,on fait ce que I'on aime même si @OnaeudesdiscussiollSSurdesgroupesquiétaientpeutêtreunpeutrop -irlËfrËp"nse pas fait' L'annéé lgnes du sfyle original.9J-q9" l'on a..finalement éloignés dernière.on à quand même fait jouer ffigitdedubmaisinterprétépardespunkers(laplupartdesmusiciensviennentde d'énergiesttr scène,ce n'était vraiment pas déplacerde les avo.ir fonnationsde punks). Il y aj- une putain :-'rt''s éi':s$r: ' groupes,on r"oitnotammentlesdisponibilitéspour les têtesd'alfiche. Wgn*it..jem,occupeunpeudeiaplanification.jeregardelesgroupesquej,aipucroisédansl'antl( * ..".., t'l'...,'.. plu. et on lescontactepar l'lnternet(Email' MySpace'etc')' , :-1,:...1;t..1;: m'a,vanr ,

relève-ild'une certainepatience?-

i

: ,' '

ttn:Pj-u3!ryl*i: pou.t", têtes d'affiche,c'estu.1="9aijlls#:: d'affiqb9,-"c'"lt

;

'

'

',^'.. q"" ot::gçi

'

.lit T:,.t^T:::

ffiii'Effiffigff".ir-1="1i':n1qul":li':Ïf'"^i11.::"o:::'i.T]::::;''l.Ï: ffii' ;l tourneuren général'Ils gèrentun cata 6-n-on

(rr()szrut'l le Groezroc;;; a re ily car caf ll Y a ry':*:tlîi'.1."":'::l faiique j"ai contactédes tourneurs lbrmant des ce qui *l*:,:"îîl'::î,*-î:::i::i:1,;î';ffi:iï:: autres festivars sont àla fin a" t'eig,

faire, et les

Ë1nù1;9i'*9|::" -américains srottpes amerlOallls ler! sroupes lesautres, ry;; :i:,:::'î",11,':ï:::'#..'fï,,Ï: olusRetits. à deuxjoursprès! p.ur tï:ffiïïi"ïi::'*:i: roupécertain,group", ôn u -;ïnfioî';oîî'r,îr".

',.,ê*. l"t c:^-1i,':*ttl réseausuffit largerll"nt'an' totpt"'

"t'

t*n;"*"*

tournées(vu qu'ona pasles moyens En genéral,on négocieça en fonctionde ce qu'ils ont besoinpour leurs de,cachet'ceci négociations de faire venir un group" uniquementpour le ièstivall.Il y a tou.iours.des

sommep,ll,*%;ç toutiimplementpqlg fait CuTsontbesoind'unecertaine s'expliqr.rant

f.ff

@ryrey*"1'.

pour

ffii,oI",,.*ent,destbisilyodJ,u-p,i'"'c"'tu'n'':oÏry:^fÏ'i:ff"ïI::.,"::.l"':: n'ont étrangers Lesgroupes touteunelégislation. eril exisre intermittents ,rtte,itssont. ;ii-iffiï:Jï:;; dumoment. uçrurrrr çuaep"na lrrçrr1çbesoins pas lçs même pasles r, "o1-9::l?-11t:::: ::î-ïj:ïL::t^"l,1iiJTi"";i.?l tournée' Et "t :het qui est important, qui va les motiver.à faire leur

il,li,ùË';;i':,"r"r.ii'rà^'îii'î ;@;; 4 Ëï :ï ;i: ;:îï,*"Ï"'i:*ïJ"' o#" ooo'''Ë-frÂuieç1F

#ru"*

t

: I

q.Sf


Bonopuisque loon Parle de

lPercevez vous une quelconque aide de

autant y aller

i:"T:;,-..:i,

:ti:-Èi. ,rj,.,::

,--

-+ÏJ{

NantesM-tropole (subventio n*

lln11****

i "' perdre un petit peu mais pas grand-chose.Comme je te le;i;iiÈ Àlors c'est tout autofinancé.On a tendand-.*"*-a disais, on n'a jamais fait de bénéfices,c'est le déficit tout le femps. trrtaisbon, ce noestpas véritablemenfd-

problèmeuu qu" I'on fait ça par passion.Ensuite,on essaiequandmêmede rgtt". équtryry191{"tt ftt noq lus là pour en perdrevraiment.Sinon,nano1nlgs! lqgglventionnéE compaghie"'" ? [tnio "nuuk ro*k]lîîyourself et

;ffi?'-€

j:::*

::----

'-

'est vrai que l'argent des subventi

sp'as,est-ceoyejepeuxalleràlamairieetdirequ,i|sfl même filer un peude souset quenousne le demandons nous pôurraient qu'ils utots pas *':-:'n'aident r - - la plus que cet argent sert à les " . "uttur", aider rn^ r ^ r^,,+o'fo^ôrl r ^ ,,+ o ' fo ^ ^ n ô n arriveU a' sortir sans.D'autant ôn à s'en --^ "- t""

iallesquenousutiliseronrrWD;'neursfetteannéeonorganiselefçst'dansunesalleassezrécente ji-p"ns" qu,on demanderien aux collectivités principalement par flemme! payéepar les contribuables. bn u pà, de temps à perdre, on a bea-ucouptrop de chosesà faire avant, donc voilà! Après, on verra bienJi

on estVRAIMENT dansla merde,qui sait? (rires)

EngénéraI,deuxsemainesavantlefestiva|jemedisquec'estt"o"*io,"tqu'u@ l'événeme_nt c'estplutôt<<çav4 c'estcool,il y a unebonneambiance... >. Unesentaine aprèsje me Offi je ne le referaispas,c'esttrop fatiguant.Et puisje commenceà me ré-emmerder, je me dis quJ I'année æ: :Y'g@"t'e"""h,*9ntbien.AlorlÇarcpatt,c,est|ecyclenorma|énquelquesorte.-

Gli"-ilooæçioiesentantqu'orEanisateur?


-ne brûlaient Ouais c'est ça. Et le concertétait programméen janvier 2006,et il a écrit < Les Extraterrestres i pas les O'fNI > (en VO : Aliens ain't burn the UFOs). L'annéed'après,en organisantma-date-punk-rock-del'année,j'ai trouvé que l'idée de reprendrele mot < Alien > dansle truc identifiait le fait que ce soit ma-date-

Nan,ce n'estpasunepassionparticulièr:,,tlEn tout lescasce n'estpasréfléchi"t ry_tonn"bi"n. En plus cette année, il y aura Uncommonmenfrommars !

r--

=

Vendredi 4 iuin : So*'ns" FM vs Baboon Armada Annita Babyface And The Tasty Ponevs La Relèr'e I Frtrmages l{iposte o Opinion ing Values Itra Vomit

J

J L o rds Of T'hel ,i nt Nina School Ce néral fi asco Sons Of Buddha Thc Attcndants

UMFM Nevras SonicBoomSix

ri

l'l

|.

t

iiix.u"''*+ We Want Sottnd OK Pikrt

The ComPuters Inuer Terrestrials

€ .4


\

r "\.,- ' _Voici Eric. Ce québécoisest en réalitéun fétichistefantasmantsur les joueurs de violonsblond

châtainà

chemisesblancheou bleupalequi abordentdespantalons foncésou âesjeansnoir.npresraà#ulËn j"*vidéos,cefafaitquelquessemaines qu'ily a un petitbuzzautoursde ses lroisviotoneix,oespàgesfacebook

sont crées à I'effigiedè chaquepersonnages,fanclubs,remakes,etc. Eric alias /e viotong;i;Jun personnage a-ssezoriginalqui n'a pas peur du ridiculeet qui s'assumetel qu'il est, comme le montreéa présentation sur sor

YouTube:

b!

une de mesidéesoriginalffi un1intiilffi1*ogro au s"-o p;*;*ti*, vidéosexemplesde ce queje souhaîteréaliser dansla vrai vie Je SuisUn ViolongayQui veuxSe

'aire Jouer

|

du Violon Sur Le (XXX) Par un gars ou Lln Violoneux Châtain ou Châtain/Blond hétéro ou () Habillée en ChemisePolyester/Coton Llni Couleur Crème & Jeans Noir ou Foncée qui garderait I lautres flses jeans attacher pi sa chemiseboutonnéerentrée serrée dans sesjeans pour mefaire ça & moi je sui,

|

L-

lllEI

-af ft -

ht42o bi ou gay >>f gu! sejoue aveclesmainssur le XXXpar un gars ou un violoryeux WlgnCqy j'ai découvertson travail,cela m'a tout simplement lff.rsque .Fa un univers un peu débile d'un u un [anlasme fantasmepersonnel personnel justedeux et ce, peu de ce, avec avecpeu de moyen, moyen,juste d ou trois objets maximum,ça me fascine. lyJ9r-l. iY::'.t f)lY Arrsqi I

"t'lpi{e que ça puisseà l'air,publierune interview+ un textedu Violongayme fait bienmarrer...I

-dËËfifureê-æ*nëro""='"dH

EEIsË -'-.--

::ï"::::.,:;:ïï":: :::*:","1:::."i"?:":"j:^: c!Ë l;:lili:iii!{:l;1::+-ii: s ur

de g a r s

t y pes

d' aut r es

ouvert

d 'e s p r i t

qui

ra_Résion 9. Yq4rÉgljrr"s'-: Tp : D'où ÎP D,où - vient et@idepuis et

pourratlrg

du Viol0ngay

l0uer

dans

mite poul-l&Foloneux qu-E-rr ou bleu pâle ? ! cassé/crème blanc portent et deE-lhenises -:fl des jeans noir f{ *- - . r - ! l: M a pas s ion pour les jou e u r s de lvffi e"t reliée le.ns -riolon o u t r es m y s t ér ieux qui m e s e r a i t arrivég,entle I 'a q e d e O a 5 a n s .

=S

I :,;l-i$i::::-lï"l,j";'li"ixii'3"'il!j'3"'i':i:":Til.'::i'Ëili",i,"ii"

il:iît"ire

== --

d'une.or',rà11. sénération du rilm concepruer.

g

E- J a F ; ù

-.il"

fRo n a l ;

---

I s onl

des v idéos

que moi

"]q""n-*g-se æs p i æ*æ

& que j,avait

1 '. i - i E G

:

Ëiiil$:::.:'îi, Ill*"iÎ::

tt -

a m anquait Ë:.i::"::i,-j:-:.:::"::

d

: pour

sur

1a c r oy anc é

;:Ïiïï:.:J;J'ii1

a des rin nesarrr/ YÀse e è

:

u e r r L 4lls-

sur rimase e la vidéo.

Peux*cu nous écrairer à protr: o,une sêcre tiberrine. -_1^:_n-i:_".r.

que j , u i

.:

ju:t^.:^'ï:"

yor

vrar'

,r,

i,,-ïIi;,:--::i'jËu

T::t'

r*ffi rm

@F-._-_,_-

ce mouvêan€)nr? J,.,

f

CT ÉC

mis

"i::"""i"jY::;'.:ï sçI9re.s*gs*-g.es--v-ideos

: Pour fes es îîdËl=ffi]emRô v idéos s ur f e s - v ï o f o n e u x oanief ta-ilr lE=ffiH.9Y:1.'"Ll:gi:"op" _!$.g53y_-s a^ Vî,

Ë'lï.::

des rans crubs sur Facebook acebook !! dH

le monde se serventde ces

-l!l lllEffi:,"*ent =F l%t!

r

ii -i-r:i;

sroupe de ra branche

québécoise dans res au déburou""-u",ïà"*"roô6'J'#:i=tÏJi"l!?',1:^::ï"':: -t_.rréquenter ::_". ',1ï.rqy: roisde'exasération une peu de ::_li s é r i e u x I:l?ir mais

pas

sur cerrains poinrs & parfois

_b""or.

u aux u u ^ Elohims !a vr r ' ' !tô a 2OI2 & p""rfEE zu lz & pour e A sntar S heran & pour moi fe si te :l ' .j ,.1 1 " ^ 1 1 î.? î? 1 " " it e d' int er pr ét at ion sur

ce

j,ê!.9_lgnli."";;;; n'es

pas

w eb d' À shrar -l

du

tout

:;;;:

:":';;;';

r-ffi

sheran j e

sa

ne

fai t

re '; . '" ;vo " - * is 'i ;o :'jcom m eun

une posslbllité de '; ; i " ; " ; . " ge n r e humain venue d 'u n e autre planète o u d ,u n e a u tr e im ens ion d' ex is t enc e pou r n o u s v e n i r e n a i d e e j 'y croas que c,est possible e même nlus a1 commandanr Ashrar e équipase à bord de vaisseaux ç à : :::'",^::uy:o1p "o,, q"" t t. s u r u n t r ô n e d a n s l e ci e f. ç #iot t {1 - l : . 9 9 - g ! s l q c o m m e I 'é g l i s e le raconte pas non plus a I 'e n f e r d a n s s o n h i sto i r e moi é ne c r ois r ex t r at er r es t r es

du

srJueuu^

e

p e n se

que

Die u

n ' e st

pas

si

méchant

que

Ça

&

if

donnera

la

chanc e

u

a

tout

q

fe

d a n s d 'a u t r e s v i e s q u e l s oi t e n 3 - D su r de ( Peut êt r e en 201 2 ? ) d e c e r e p r e n d r e f a t e r r e o u e n 5 D d a n s d e s m o n d e s p l u s é vo 1 u é D i e u planèt es a s em bla b l e s ' aut r es dimensions & des autres s o n t a m o u r s p o u r to u t de l a g a l a x i e s es alliées t out fe de

e j' a i

co n fia n ce

& D i eu

doi l -

savoi r

ce

qu'i l

fai s

après

tout.


Comàent

le

Violoneux

Rona]-d

mort

est*il

?

a un 2007 suite if est mort fe B janvier q u 'i l de la é t a i t b u v a i t j o u r s d e b i è r e l a s o r t e & s ur plus ieur s cala ge de bièr e (]a bière suicide ou la sorte de bière cette & noi j' a p p e l l e (ela c k Labef Biqlo) p a s s e j o u r g o u v e r n e m e n t u n e fo q u 'u n n o t r e m ê m e je s ouhai t e r a i l & b ière du pauv r e) d e 7% a 1 0 % s o r t e d e b i è r e v e n t e d e c e t t e l a pour i n t e r d i r e au ou euébec u Canada la société' a r c a c aus e beauc oup de pr o b l è m e s à b i e n d e s p e r s o n n e s d a n s I widéos, de tes tu fais souvent cool . Dans la plupart rÀee...Ëà FF: afr okay, c,est >> elle est un symbole des années g0). long derrière (<< court devant, la coupemullet

f"":*'ti"t"11"-"1 llt

*"T11:

"""Ti" clveuxt'lI

"-*"

l e s c h e v e u x t o n g e j 'a i l m a i s j 'a i jam ais e u d e c o u p e m u f l e t , * o. m oi je nr es t rocker ou de style r a i d e o u I f r i s é e l o n g gar s c h e v e u x a u x â uj t "iit il. p a r tir des années a b f o n d / c h â t a i n e b l o n d gar s a u x c h e v e u x & aus s a r r , r t i"" h ippies je trip s u r c e s t y p e s d e g a r s e n p l u s d e s l o ue u r s d e : gB2/ 83 & enc"i.or"teà" aujour d; hui 2 5 a n s j e m e su i s au s s i l e s c o u p e m u l l - e t & d e p u i s e n v i r o n e j, âim e c ount r y violon

mis a triper

humai

sur les extla'qeires'LrgjLeJpe

l es

cheveux

bl -ond

ç

a'autres planètes sembrable à ra Terre or'*t-=o':t,*otrr" torrn #it"a-G !filZrur_o.or.n^aur. photos ou de drautres dimensionsparallère';'.;":::-::::^:::::::.oÏ:i:,1"":r3:":::';l.l:" d'extraterrestres humainsavec des 3Ï.3"o?"3IH:'"Ï:i:Ï"àÏ"i05Ë'Ëâ'i'it"t. tr ès t r ès s em b] abf eaux t y pes deg a r s c h e v e u x l o n g e a u t r e s b f o n d s & c h â t a i n / b l o n d

i"il :":"t" mes cheveux prus ou moins lons qui 1;o" a-,ec ::11':-o::"::^::î."Ï:u::.,t?3'"it: 2oL2 sa me trouble un peu race a ;ii:j;=;te; :::::T:ri:":"ïrËÏ: L ô l o n e u x b l o n d o u o fo n d /c hâtai n

ç mul fet

que j e ôherche i ci

bas sur terre

jou er duv iolongay &c equim epr éoc c u p e c 'e s t 2 o L 2 c a r o n e s t s u p p o s e l r e n c o n t r e r & à ce moment bl-onà e nrona/cfrâtain exlrtdLeL!e> r at er r es Lr er t r es I fIam ameux eux ex

ce :ce s s

pour m e

q " l t : i 1 : t : 1 ^ :.l '1 i

pl us évolués e V i ol onsav dans mon cas ? E ace à des êtres l: ; i; H ;i .i i ' à i -.n e m i s e 3- D n tt^:::: - en fantasmes l es ou di mensi on 5e l a de ou p l a n è te d ,uu rnr e e a u tre U el] ê l r La n t ivven

êtres qur exprame d é p a s s é & d é m o d é p o u r c 'e ç t es t t om plèt e m e n t de c et t e t er r e dépasse nous qur somme qui nous i-nconnue façon autre dtune & Les fantu"*"'s Itamour Ou1"-1t. c h o i x d e s qua auront a faire t r ès pr im it if s d es t er r iens ,::"t1"1 f::1 :^ 1 "" de 1'espace.

: ; a " ;" ;;;" o " " â à i o -À -i o i z

^-ru.

." "

êtres br-ond c chârai n/brond -

venue

le bon a faire aide avec fes grands b l o n d P o u r m 'a i d e r @n en t e rr e str e v i e de cette vs violongay 20I Z ent r e f ant a s m e d e w i o l o n e u x choix d, ic i bfond/châtarn c blond chums grands inconnue avec des v ie t ot aler nen t 3-D & lr aut r e Ies hippi-es aux cheveux très 'Long ou de 1a 5e dim e n s i o n s a n s o u b l i e r d e I ' es pac e autre vie après 2012 ' ou r aide de c et t e fris ée I TP : Effçctivernent,

c'est

un choix

ditfici].e"'


-

'irrqi ' a\

.-

PlU " ---:v

rnaqrlaql) selol!NlnoY lf'(serua/?,uol aP a.rlle!\

*

;

-

unehistoireinlT,:.," *_:l fT:TlT,P:i: ceterte, wnH'(sspnr?,t ilni*i,TJ*' -:'::.--': passage est très représentatif du style d'écriture Ce r.porwH.(s?u venolquel avec le Vioioneux Robert. -ricie-vio=--ongay-nous^liwe svntaxT q1i-":'i:i1:T:,1:r" à.1Y9i1T: particurier ayleu1 d.eson

l'#"Ji1ii:i ;iil::, ànarchique ignorant tau!?-blq il",i:

(Dvàd)aËt{'ôil9sso't)n

ts'1"-tl11'-i'^Tne lgglsgltegla qtn aiE-posstb|". .. -eg1g@p

-æ--

- t+1$Voi"i Le ViolongayavecLe VioloneuxRobertun musicienqu'il a rencontrerauFestivalde

ù-g'lT,iiii=

ffi1J

}a0uvl"-::., i4

p, frLl*"4"""u fU0t{*o^,r^^i

i ï: :

-t.

prestation | a \/inlnnoqrz nrri c'eqf de deréel parleraorès apresune uneorestatior pournorrvoir pouvoirlui lui narler Robertnorrr deRoherf approcher ^,^.+ ;ï;;iËàr o"t s'estannrocher Ëi-y:*lllt ":* portaitff il de son show tout début Robert au a vue quunà l. Violongay & acoustique. viplon llli'i;i*,lt X ;ii:j wesrorîsursçn : 1 ^ . i, ;

tr'"."-""t

t

[i3..'i;i'4.É:1ertmaisenmêmetempsLeViolongaysesentaitun

décider !i qErler il c'était comme habillé P'est\ çamais Ëi:i"ffi'*or"n letoucherait "ll.;

ii'.'le'*'l ".":j ;"ï;i:ii;i-Jil

" tË',,i,ii*::: Ë Ji l";t-q"e Roberraôcordadu tempsau violongay pour lui parler.maisquandRoberta suequeLe violonsal_ j rt"ç g i l, voutaii sefairetoucherpar lui il estrestéun peusurpriscar il esthétéromaisil voyaitla peutêtreune occaslon -irJ; t" tuiator1l1io1"ïi1l"Y::Îi::1.1i"1ï:ï:1T::,ï:'"ti*T1i:l*

qui.serait apoldevant liïiei:':: E ),1.""-;rielungars qrr'il u ,u. le dos avec son pantalon noir. Alors après une discussiond'environ 30 minutes j)f,,"1qr re. cnemrsebleu ÀËÂre . nlgn '-. -ljA j - ^ ^ _ . . .

-"'--^4ârenc

H

-

fale y;q.;ti ll,l"î,'[iili ,"; fi -+*;;,t,ffi.sg:, Robeltestpeutê{9 unbonjouer ,,

unViolongaylui fait dT u:*.î

viol:i

d:

* i"r: li }: 1::!:l dire oui maisqu'il esthétéro& il estpeutêtretrèsmauvaisfaceà un Violongayil \ ririi,uf] [ ,ii ,)Ë. n "1l11tliiii { e-! porteratoujoursunechemisebleuepaleou blancheuni boutonnérentréedanssespantalonsnoir ou sesjeans...' pi lliiiÀ|,Ïqà:ù ll3 il interdiraau Violongayde le toucherlui & pour Robertla chemisepolyesteruni bleuepaleou blanchesont qetorture. Jlp allleraeli lestrvars -oesfestivals lelesou des lonure.& dsc'est c.estaussi quanoillr participe pafilclpea à oes desfêtes aussll'habillement l'nabrllementde musicien mg!]ggn quand ;ists synonymede XD ?rp pwzu11!:l;i( uÏ ] î an t ) w exq f e mâ l /ê .c^h rri n l n n q n n rrcfi^,,^- - ' .- fi=- ..;;' ^l=;t.qitir r cte ant) u,eslsrn avec son violon açoustio''efr ff.1l.,I:l::; p ler ]sruruP; -1 i-i"J,i';d.t:f tiY:-sexuellement Robertpeut

É . c x- . - " -

g11.!11iji;3gr,.no,dJLeVioùngay,",e3o.,î,,ît*Tr.T",tr,,iuai.@îîï:iïïJi}ï:ll,'ii ptrr turasrtquI rabriquer unarchet v.as

ou'11. iliilSr#Ë ',iii#-* *rlË #Ëï1 "r".'r"î*"r"s pi peurêtre ù;;;;'Iîq'ur+"q1fi$;']Î'.ï9"-*#f# polyestçr que chemise en r'uuitte c'est parrer i;:i;ffi;il9 lll d"r"ren pe,æ""-' éi.ait-un

itfïr#î U.1i1'ï:,:iifiiriil;î:ii.|iïfilJË*Ï1ii}fan'*rs' peute"""p"t"" îJtl: Robertsemblaitavoir unetegereoàeurcorporel ;;;i;i;i #J*

:l-:l"y*

"u

bien c'estautreschose?& Le

parcette.situ{"1,1'J::::;l:* ::'"'""iîl:::::;îr'r:"iï::::ïIli'il! unpeumarquée estrester rrniino'oir'Ëviolongay

jïîtr|,ffi Fiii'"{:}Jfg;fi""..i"'"ij"",*'î.ry*dopème:l"j:!i1^tcrtcJ^.,^.,:f;lx'"Jll;l''ï"oHff'Deutetre=quecç5ç :{:i^4^;tggsliu'*k$*."i --lil-il-sofr ' , r: - il ' ( chemiseblarchecar Le vloror'*t en

161 rnsinriro'(a ! ouoq

':i:1ï;.il;;;;;;tMais

il sedit qu'il va prendresachance

rw;;;-'*@*:'::. na-nilï î.îï1.H.ï *;':.."

I

&pantaron pare cu'n"r"'i'ebreu I n',""îï;l:1'.'"'#:î;Trïiri'J;;fJii'i#"r"ïiiî:i,Ë::i:iil-;

Ègg,ry**fliil.'ËJtsi,îl;ilà'"isBff.f:4iilffi1,'*;iti=ffi

samain I'huile lTil',"I;ïl deÏ,fl aruifrottéçaavec ;if |@il*.lïie:,iiËF"îi:Tii:}:':r,,1ïï*:lîi'9:t;*tl#:,îffilîfJ n iascôntinuer Ë ài*"ï t'instant. :iii,î ;Jtr ï: :'ffii:H"ifi:i

!E if*I

,- - f,^ ^^ - - :-

t o Vi nl nnqav

dit a

I

ii#ï'iruïi;ii'i"#':i:::J;iliffi';.{;-ir'4::::l1ti::"1ïî-iîil;,1::iJJ: réer ï;'.'.':lî"iiiil1ii:'"'i';ili#i,i#;;iË!;r'o"".n.autre ^i

"'u'îi1ï,1:itîï:,îJ*"#i

,Ê : æiffi!ï:Hr*l';il*,,"

ffi;i;ili;;;il"h"

oi'al1q,1l'j'..T'*ïi:*:T:::.i9:l"l:**ï,::"iT,','l^1:,ii]

ffi-ii'"iïffi*ii,'"'':àËil"..'i'iùï'ii-'L';'*:'F':'ir;:::'-'.9::1.'::::*"i,,1::-i:'ii'l'ï'#1 i"p'"i'Pl',1*::1"::îî"t"t::l"i*"#,1tiiJ::îii;ffiîlî i:i'iiËir*,Ï'.ii'Ïiiilt. leboute

d Éiliï;'i,:i XE:J:"::J:if;J;r

''it;l'

"ffi;T";;1;"-ui*tiJ'

enlui frottant ." p"*"i desfoisdejoueraveclesexed'*nviolongav #iïd;J-"ffi"*.;,;Ëi;'àq"i & il lesexed'unviolongav avec sadique ffès être aime Robert Mais ! irîi,àîï"i"ioJnioro",noairrer

9q 9@..to*iur.upry".jhg;;;;;;*p;t"lq*o,,a.r-i.uJ'.otsonhabitcl?r|,,:qffif;|3ii1|

:k voici Le Lien Vidéo d'un'

: ,,,,ïËliïËËË

Lb

-

É

.H'Jii"S;J,.", l.,iuron:"".u*xlLltlS,mi*.y

Ætrîxj*mm;:h},m:1"* o","u"iqïl'llî;":iÆrili::li:{]*i';ll*:i huireuse, Fé:;, :-z masturbation

+ÉiËËË-Hïî.#ffiffiËm HË -E!i,1;g?ËEË Ëi

i:ËÉ::Ë:ËgËg ii:t=71=1:2

,::îï::,"Jï:ilT'i*"ii""y""1':; *:g' ;a t


T

SPread

Heads

Burning

grand groupe q'.-," ça fasse un roman ? Dernier H."Ot ae eurninq airJ Oue peùt-èn "ut-t. fra nçaisde laVaguepunk m élodes années 90 , v o i f à m a i n t e n a n t u n b a i l q u 'i ] s ( j e v e n a i s o. régulièrement des d i s q u e s Sor t ant tou LUUlt lelr rne nt L s ans ar r êt , : : " : . _u,n^e" '^ :s. acr ^- ::e e en gardant t o u t ! a l b u m p r e m i e r ) , l e u r enr egis t r aient lor s qu, ir s n aitre

patatemarsié1'19". Aprèsune seco'crË^.::i.'":i;:-" :ït::ï:, pas I i" - at ' ; ; ; ; i1 ." , de retour: u..r"

Tim e on r ec onnait

mie ux que bien, vra im ent

bie n so nt

moi ndre' i l !" i :,oi t^: : : des H.x1ÎreffiË; hardcore mélodique qul sonne

.,o i rà (g 1 ç o r el ..un nouvel al l urnl -st c,est un dlsqdtiésolumG-flnt "on...", "Bad trols I ' or H u m a n K L n d " , s o r t i

L e s ti tr e s ans auparavant' On remarquera donne le smife'

qui

burnlng

style

fe

h

"More,

vlorr-d". "-ompetition"'

écoute-oÉ;n'b T;e pas .on"in.i., ;..#r;ia]],';;.,es T hanA B i l 1 i o n ,,e tc .L i s 1 e s p a ro l e s ,e 1l esval ent' " .o' o.@

+ Burning H ead

The Adôlescents

; Heads, Burning D 'u n c o t é , n sp rar va ny-Le qui r as s em bf e deù* g r o u p e m y t h i q u e s : -.. q u 'o n ne The Àdolescents, d e l 'a u t r e , vété ran de s 9 O ' s que je v énèr e , ' Et p u i s eu g r o s , a u r a l t i f n 'y e u x , s a n s E n pré sen te c u l t e . même of us t ant - Le or oupe es t Heads !lBref, partæ l 'é l è v e s d e Bad Re ligion, ni de Penny wis e, n i d e . . . B u r n i n g MEè si les gars ne du g e n r e c a l i f o r n i - e n . un ,s-L er-,aare c t è m alt r e lnc ont es t é nlrrquù Pf

l-nrrf L LUU

sUrrs, Jiorrnc-

rduL

^L^urauLisr

PaJ

d:nq uerrr

qôrrnê. JvJye

I a !u

uano

SttrtOut uur

.

e.i l e

que

mei-L.Ieurs

ê

su r

The

"sp r e a d

F ire",

derni er

ux

date

en

afbum

esc

D onne.ILa

vraiment sonnent bien par Burnin interprété sont certafns

tres =es r r our s r m plem e n r m o r r e l r e , 1ia .e ^ .iJ-e scenr s surto ut la r epr is e punk r oc k de "I Wa s Wr o n g " o . l g i l g } t -EéÏffies, d e t r è s f r anç ais , ils baf anc e n t a ux Qua nt

se

aussi

l avreron

.]Âi À rcnr i <e s o n g a v e c " N o V 'J a y -'_-"-t.-ide 1a c ov e ï naf it uef à l, exerc ic e particulrère' r e t o u c h e a u c u n e s a n s p o u r f 'o c a s i o n r éenr egis t r é sur.. Es c ape, , 19 99 I 'i n t e r p r é t a i e n t s 'i f s plus intéressant ce q ut- es r un peu dom m age ( c ela a u r a i t _été LUI

I'vu!

rzorqion Ic

r e co a e ) .

a re n h i smê

Ëîfi6 il

êst

tor r r

,s

trs

"-i "E âË 'à,ri

-é'ne

A flÉ #F I

Cette bande de br anleur s sur un s uper be diqlpac k

bel

pochette

fa

de

ên

s

mai s

obié

(cantsavRds,GetBackCitY,

fa masturbrtiort tous fes jours, pas indifférent. -

q ui doit ins pir er les ibliq ue qui ne lais s e nre d e dis que rlonrric sçyutJ

l: au

v^rl

déma vur,,vr

n r i n lz vL- L' ) \,

Puked

n'oql-

'Fha

All

Niq h t

con va inc ant ,

fnrrinrrrc Lvu jvurr

Re tte r

fa

We L o n q ") . -

f or m at ion

hénéfieie.éoaiemenf

a é té

m ix é

et The

ârr uq

So u n d,,,

nhrnrra

. - . " es t

ovamnl

nan vvrr

nlrnk yurr,\

_

"Making

r^.k r vv,:

ôrr1 Yur

a

f ic

The

nr:

déhordo

-._.Traf

'.supermarket

Onanism

_

fa r m r r 'l

ôâq vq J

Key..." est j- r^n

(rrThê

dténerciê

Jam",

..Go

Ge_! A

le

ch e ncÂa

E ace

Môre

Y ou

-. . -@ A i -f f i

n n' a

skeud assez court de rien absofument à envier

nroclrretion

Fab bas s is t e

f r anc hem ent

f ê

Be rtran d

cl'rrne

par

CD-R, EP 6/1 titres de son premier oblige. Yourself Do It main, fa

fa sortie falt à

r ev ie n t avec en t i è r e m e n t

mirffi

érf;ffiËæ

n^.hêl-

Un très

J

Wank For Peace - Making onanism The Key

.F

iI

^

s nl endi de.

l -..ri "rrul

ré-^fi ué

poJ

Jo fù

honnemenr

uv

L

nlrrs

dans

m agnif i q u e , ai

ra

à c ons eilf e r

êqt

01lê

côrrêôtê

Justin(e)

qui

. I 'a r t w o r k

a

ntrméroié fr\!!!vrvçvr

pour

38

;' )

Lout

ceux

9,16 minutes mais su p e r à ses références. Ce t EP êt

a fait a.l_ qu1

<i

le

io

na

dernier

l-r^mnô

nâe

T E D . l q j i 'j - -

par un belge prénommé réafisé B r e f , - " M e ki l-a 47à' copie. souffre d' impu i ssance


" jj -

*--

D.CLellourBody t{GToN ralfi TIIRASHI /-'.4:

1"'

, ,. j!Ïr':?"*wffi:llti,:11,ffi_.is##1* pu r a i n c er Le nouv el- a f b u m

donc f,n finl la v oilâ '(fin âlè ment ) le éc out é '.. ,- Au ta n t

:

classe

pe u Tâ s t - = ( 14 Wrist et de

le

d ir e

\r L ..l .:l :,j !

tout

sui te,

de

"F le e

Ha r d co r e r ' , -t ' 1

Ro u lio l) ,

The

S tate),

vous

I'aurez

>

qars

1es

gui t it r es en m oins d e 2 0 m i n u t e s , Repr oac h, plus punk M AI S e n b i e n

( "O. D On

disque

. : . . . - , : , j ) j . i _ - i . : i r i ! , . , 1 i ï ......

vOu s

j ouent

y

lotalement . r , h r : < h .in n f^ n

( plus la

de

a

g!

F .ê!-ç ô n iême . " - "- :- '

t:

méchante,

cooi e

de

ses

de

sept-

(enfi nI)

vo iL à

d ' a ctir ,' ité ,

années

ie

c:r

tout

ce

â- ar r n

m^r .a?r t

fa it

i' in té r ê t

qu i

lêr > aSSe

la

d ' Ho r r orshow

bar r e

un

Limp

se

p rennent

I

Tant

mi eux

Le

thrasi t bi en

ri cai nes,

- ' '^rr -^i co ntrai re.

au

,r.,(

'r .r -

,i)t t,ttii

premi er

des

I I

du genre' Ça so n n e énorme, les vraiment .. faites, . j l ',9 :i .. !"E *^

"vrai "

al bum d'H orrorshow , e'-e oLpê êvant ont ("More Than B ere's And

tit::es inédits c lon t c e r t a i n s t it r es de i4 un b rûlot scit DIY en guise de nouveautés parsemé s su r quelques c or npilat ions tftuB ft!t!æ! ênf rê ârrf rê l de s oy am ilk z ine. net sam pler assez On ion s", sont lC"-titres t q u 'a v a n t t o u l o urs m a i s p l u s p u n k r o c un br in so mbre d an s 1' ens em ble, exn e rj i l i fs

le

ne

P ompi ers

dans

çho.s.e. ..rare i nfl uences

fu;;!l';; T* près

e stg -.*.&

-

à r e d i r e , . . e 'e s t un classique dejà éti€"-t*'-d'é'd"eu1asse. Les rif f s sont vrai) sont bien c 'e s t gr av e q u 'a v a n t ,

q u e u le r i.e .-

n ' ô < t- L Y s rn r s ":q "

genre

fe

types

l es

compri s,

vi te

r : ien

, ', . . - *. . 1 4 Wt z , '. . z : 'l j . '. '. . '. . '''', i . ', . . , , . ', ''G n u l L L U a 1 1 è ,

|

etc,)

,bal

Série us em ent ,

Bon qutil

thrasnnardcoret

dans dit mieux?), rock ; el__$}

pas du to u ta u s é ri e u x ffi # -o ,.' '-l o i n d eto,' ' " ffi ?dcore,' aV ecC eS

o jaà'ônoio-i'" c hant s pa rties

*e7: j 'a i

_

DC: l: de ThrashingLon q u 'e s t ce €t, mazette,

de chronique des brestois

7,

cool, aussi

mi nutes

30

savol L

D estructaon'

a

1 'u n i v e r s

cle la

ue

Ïânge rLrerdr

de

habi i e

que I es timbres ainsi p un k h ard c or e sous tension, r z ielle éc ole et d e r o c k 'n 'r o . l l s o n ,e st ombre au tableau, vocau x s1 par t ic ulier d' Alex et J M . S e u l u n e p e t r t e .le s 'y o n m a i s p eu t ê tre productions por r que s ur f eur s anclennes ir us k b l : : l , Y r t t 'I

'

j

Er-,'biZ?#f comm e i1

É

.."1G-non*aîsq,'.e

rhe Nffi"

f aut ,

idéal

pour

dé c o u v r i r

f_

_=

formation

q,.i dérouille

havraise,

l,

t ou t

a u ssl

t

jetse$ - Sexuali Challenged .r;;;;;",0n*r1':-.I'"'1," Chords) rOni Red t1"j*à !'-,,ir,jia,'+, i!4i*:,ftrK+n,:l3'lto ;.4

- re urs -reu rs

j e l' é co ute , î:'i:::'";;ï'Tj

pr em r er j e :î,

album ,

, , par is

::::^.ll:..^1.:l; peqe, e_.t ou j our s

g.)r*,Ws-a

By

àl:ro1t" des

tNt i gq h t , , ,

( sig n é e

Olivie r

Ch a o s) ,

la

une

grosse

trreh

ârr".

) ;,#

et u' brin mélodique.u. . .n.l'"i iJrïoi:4

7,ckç l-ilr:r.,^Zeke, Dwa rve s f ois c i, les p a r i s i e n s t,,ing ç,* -à iffiCet t e livré a ve c 1e CD ( c ' es t plut ôt cool pour

magnifique

--ffiir

remettent le 1a bagnolel).

méthode

n'a

Tur,Qgq,egro, Adolescenrs, couvert avec ce vinyle 337 Ormis 1a pochette q u i e st

franchement

chanqée

entre

,\ {

__

*_;

l es

I: nrndrrnt i nr je t r ouv e d eu x a lbu ms , m êm e s i yus S onne un touL oer:i r oêU .I', s 3f[l -uruuuu-. vo E C ..s <<ga rao e/blu es , ; euf aupar av ant . f , B ref, gui en une dem' heu re voi l à i 1 Li Lres bal ancés ''t . { lsf.4^vl{ p e r d u o e sa p o te n tie l le rien ',, affirme : l e g r o u p e n 'a du pr em ,e r album. Constat à l 'é c o ute surtout de en concert, et s e doit d 'ê t r : e m o n s t r u e u x ":] f cugr-re Légendai re, i "Rev \4 v s - e' ' " ( av ec s on r ef r ain , s i n g a l o n g ! ! ) o u m ê m e " N o b o d y S - e e p T o n i q h t". 1 7 *' . ....:ra.r.:t:,t:tt1'1tit.*w\vÂjgæ.re!tL^ _ *æW ;. *-.vpi,|ttli''' : ; ne figure p a s d a n s l a p o ch e tte , '- con tre, . - ' es t . , us t e un peu dom m a g e q u e l e s p a r o l e s

æ\


,IETIEtt$Euill + Dt[.Y t]ttl Il.:'-....:i'l:,.-..-.,'.:..''.:.'.]i.|(BuildMeABomb sorti recemment, ce lo râiËe-*ni.- aGil' roiiirà€lons montante du punk nardcorJ "a1ia hev:non:l F.n fait. rrL^uevlruf,' ces dcttx ôrôttnêq urf rarL' nc fonf nâq yJvupcv yuJ

colTlmun une certaine vision autoproduite) et de comment la et u ne déf init ion dif f ér ènt é. hardcore

r

myth iqu e

vlf

et

de f a

sin cè r e ,

v ielle

I' e spri t

étant

(Black

du q e n r e

éc ole

c nuqll" pour

I titre

:

ce

en f 'a u t r e qt or ] p" r epr end DM D) , Hor m is ç a , l 'a r t w o r k

s uper gr oupe

r as s e m b l e

ni

plus

proche

très

Flag et !Quant

convainquant f r anc Àem ent r nais c ' - es t 5 -ve nté o urs),i1s1ouent dupur punk ' n' r o11quit âc h e , Ç a r e s s e m b f e @ . ' ' . ] . I r ^ô{ ' ] ôf iln, , . I - hc T, or c l o f o " s , é v i t a n t . D â s l a itu dia ior,, t,,Co ntro l' ,

partager

yuç ^r1ô

un

disque.

Lls

ont

en

de fa mullqg (amateur, passionnée, virulente, partager.,.eitre soi les deui subsiste--nëâ'iffiôTï5-un ( d e L i }1 e ) pratique un punk i e è n a q a '- - ! {a s t e f a n d de

consorts) à Daily

formati ons

certai nes

.eref; Mind

i]sl,o;]:Æl Distorsion

(de

( 'M r . V a i n " p o u r Tl d i tre à 'u i - t I 'e s p a c e e s t u n b ô d e s s i n d 'u n c e r t a i n . S t é p h a n e

ni

moins

5 groupes

mylhi_que

de

]a

scè n e

h e x a g on a le ( Nin e E1 e ve n ,D!' I,Se xAn d Do 1].ars't.fo''

e leu r

les gonz es onL déjà preuves. fait leurs dém o plus que m or t ef f e sort.ie en 2008,

S u i t . e à -"-"_ << L e s s S c h o o I M o r e Ska te >, 1e groupe tourangeau revient a ve c so n

=;;;ë;eÉ_ 'i."..#,. "";." '"'Ë+i,uï''.=oHfrËl il;;;;- p;;;; "; ;" ";; q. * aux d 'o f f i c e titre , c e m élange p u n k I 'a t t e n t i o n r oc k ' n' r ooL captive n ro mi ar :ll- ' r r m

^,1ô

i' ei

nr r

éc h:nnar

C O ntr e

Un

fanZ i ne.

Br ef,

apr èS

av O i r

r éCU p é f é

le

pre mier s t r uc s T h e D w a r v e s , N e w Bomb T u r k s . . . ç a s e r é Pè te de Tur boner go, à Misfits, s u r << Ki l l (un ri ff Metaltica un p eu , m ais f es quelques v ar i a n t e s donnent du refief t est S OU urgent, S iJ - enc e > > , du har dc or e' n' << L o s i n g Contrq rof 1 sur lhe de 2009 s k e u d m i n 2 0 environs 10 titres,

Êe- permettra.rt étiquette wéritabfe pr éc is ém ent dé crir e - La m us iqu e d e G j seulement une Some. Ifs pratiquent sorte de har dc or e nois y s ous t e n s i o r : hyper sofirbre, un peu déstructuré I ruu!uf ^,, '^ i

n^'.ô 1rY uu

premiers Ie et

À

cnrrha

i i

i/aon

albums de KYuss, I ' es s enc e)

ro

I o

q1 sgll_l


Tiln0ffiil[!!iAIlastImccTnUTil

..%-*

on y re t r ouv e

not am m ent

re

7"" B e h i n d

yvvLus Trffvrç hese w o r d s , , ,,

"s,'sï:'.+4Èiffiffi,'d,1:,î"*,ffi

rrT^ j ^L!

^-

_

1 . o u t h cr e w r Jâ n _ r r**a ;coo*m b ;b"o- ;s; ;"i::]: m yth io u e

-#"lj'éYii

r

rliçr .vrnr cé

doee

.î' sg.gJ

Gori l fa

B irscui scui ts, ts,

fes

deux

aes

oeux

,],rylng

T r y i n g , , e t ,,Th et' e ,l,ne

L p , , KKeep eep .L_H

,:";î,:ï:rff";.,*r;"".';;i;:"?i 7

youth Y outh

seconds,

rT v a de très bo'.nes p..;î;É

of Of

rocl av Today

et

. i ,autres ,a' t-res d

;;;;;.r"-;.:ffi.ar

à CIV ( "O ne St ep As ide", " Behin d T h e s e t r {o r d s , , , , , p a r y i n g T o A C o i n , , . . . ) e t ç a s o nn e tr è s 8 0's' Pas de gr ande r év olut ion sur fe plan musicale donc, mais précison q u e fe g rou pe s ' ac c or de néanm oins quelques titres cians sa langue m a t er n e_Lle, ("rntegrldad, ""') -e*!**êgti dét."L1Js:ggg*gl_.j'avoue que f e résuf rar sonne r l El EËl r E* M vra l me n r btcn. -r" re_çtrette_presque de ne rienliànler en cours, pourruit Ça *'àlEEî l%:-^*::^--^-_-''" te m ps en t em ps . Tr ut h Th r o u g h F i g h t est une découverte q u i m , a d o n n é e n vi e d rnteresser d'un Peu Plus près (cinder, second nr-ririor,,.-ii iÎ-5::::'t*:,:-l:g}-91"

"i

DV I ] I I E

ghiect@ùieiTffi1

Déc ouv e- r L un peu à r ' a v e u q l e L L e en me narao-ail we b, c e gr oupe pr ov enant de P a r i s / T o f o o s e a sorti f 'a n b on ne dém oBt it r es quim ér it e1' éc out e . i e 's o n n 'e s I È a - S t r o p - p o l r r i , I e 3 m é fô d ie s

b ten

sco tch e n t re-d

d ir e ct

( je

m alt r is ée rrr

1'at-ténti on

pens e

r é sr r l

f :t

un peu

mai -G J

I-

srrrtout. L vu L , uur

à Deadline,

d e - b r S q s p o u 6 i *î - i r e de dernier une putain ^ô+

VU I^ .' -.^i

ld

Lo ^-'rri tement

C >L

The Adolescents

Po i

F e m m e s) ,

aux

et

ol u

< < ha r d co r e p u Àl- > , à fa fimite plus c 'e s t de la pop punk vielle école du g e nT e ) , p l.r tô t bien. ça cla q u e Seufe déceptlon : je n,ai pas la cassette ni le p o ch e cce CD- R, ca t la est tout bonnement magnifique (ce qui n,est pas t o ujo u r s fe ca s d e s d é m o s) , e n t i è r e m e n t sérigraphiée en deux cou.Leurs

r : E- ' . l1* r

j

-

of - No SurrenderFrGÀSMusic+ soi E i l e

Kickback

mai s à l a

u n grano fan de K i ckback,

*onl, ; ; ; ?" " t i7- F ;ffi te

ci e c e

"ldo qui affirmaient.que ]u pas ma1 de chroniques n ou ve l a lbu m par u en 2009, à c h a q ue En mêT: j o u r ' à . c e , m ei l l e u r *d i s q u e ( pr es gqe) - ls gr l 1 *o " Su rren de r" ét ait Et cette d e w a n t 1 'o b i e t ' 1 ô m o n d e s 'e x t i s i e s k eùd, t o u t qu ,un gr oupe s or T- ; n fo is d es " N o S u r r e n d er" s é p a r e a n n é e s i o n g u e s pr es q u e 1 0 peu : nor m al c, es t un fois ci, j' ai

n L n a ma l aliste ste minima

Le tout

-#;

Meurtrlèr.t".

Passions

"150

(dans lalis

(\Jsuçv jus t e

If ' es ertLlr nét cLriqùè qus

sur un fond noir... bah c'est

anry eienE

B u tL

et

punk

r o ck

marqué

d 'u n

les

K blanc'

grand r^

SS-1":

nomg" r'm DrT*h

c r o- Lr e que c e s o n L t o u l o u - r s f anz ine, vous mais que voulez

ls

i ;d

e n co - r e

s uPer c hiadé des m élodies m é lo d iq u e .

qu,i ^ r r ti l ]

di s

bîèn a u ssi

(Cant

? Records)

mêmes g r o u p e s u a n d o n aime un

nepas.m

C' e st-

pro duc t ion co m plex es ,

'

q"""d-11*"--Li.\p9*"5)'*,.

lrrr*,$e

ch ron iqu és dans c e d isq ue o n ne r ec hi

rouge'

1 'h e x a g o n e

Me A avec une tltres a même .recet te : un LY six d e-Tt;ZGâu-Draw s morceaux un Peu Plus (énormisime ce son!), No Use, bref, ça reste du bon trembler à faire a P r è s / P @ s k a t a n t se r sal e

æ+_=æ__.

Loujours quefques acoustique écarts e q Loupe s e per r net neanm o i n s p f u s i l ! $ l g l# q u i d 'a u t a n t ( "YouPor n e n r i c h i p ertin ent s Addic t ". . .) , ce La PIuPart q en ér aLe dr . dis que qr âc e à c e c o t é u n p e u " t o u c h e - à - t o u t " _=_:G _F_

I a r :î: *o'::fi-:::' i:Tî

aîfîffi:lïîr*,ff, amuse-gueule

en

attGrlaant

.ia4zÆ;LllIallt

ic iéai

en c J âènr t

i,i:î,. ,1:.,,-,i. a ,:' Èit:4

d' é t é .

fe

LOUL

Prend ton

3:"1;" "T

i1$51

Procharln çd

skate,

urrs

Ysu

ta plage

n 'e s t

PUui

revu 7;

pas loi-n.

I


ep alueFrssE) S [sr.s!01âP 4ue] ep

3 HlunHl

a^rrffiilæ; Vo ilà un gr oupe qui m ' es t e Liq ue t Le s ur c e gr oupe, u erra r-ns ne m e c om pr endr ont ^

-f

l

-

-

c:rrni rd vu r r

g rytl9 1 lJvr:rL

aUSS_L

ln eme .sl pas /a o

de u ç

,

I es

-'-

Br e f,

qui

se

par l. . r es

voi fà

m ont r e

rfi- Lvr v re et t

l i veré livr

.' ^^r-" ). ..t"

srricldaire

ue lueropop) U IXnIEIIU

r e '- - æ N r d {tr r câ Ee u l ù

;

,rr.. nrai

-,^-

t

un

aussi

EP

si x

ItrEâEEUI U

sr.tr le

w d& * ;-.;ïa*

q u 'e n

disque

qui captenL es c o m p rsl s l es compri

+ ;+ -^-

potenti el

le

révél ant

ti tres

ef f icace

( e n f r a n:î-rc&'1l çais) p a s ttrop pas rop

c hant s ;e ' i"

q à lr u ll g mron grr ar and nd r eeqr q r eet ts,s ,

l r

l

p o u r q u o r ...

-

nant ais e

f 'a t t e n t p a r o es parol les

de

la

concert.

j on des Ie début (dornmage, il (dommage, n ,y n' :w

ar À r," i .

^" " i " ' ...ffi

^, .x ^-ce l \r e -le n t < < Je n e su is parti a r t iee être> ê tr e >>"' > ... ( q u e i 'ai enn p e pas o a s '* dee l 'homme 'h o m m e (que l a moi m o itit éi é d 'a imerai m e r as) is) v*: -"":::"-':;*-: .' ,' w :î:'** :*= " h a h a h a -ha' .."::.ffi' hahahr r r\ M u sica lm e m ent, peu commune apporte un fa ; srructure des morceaux v -e, -T l t a - b te pas ln té r ê L , sa n s n o n pl us Je n' ai - - = { 1% e que ça tombe mach-rock. l e dél i re dans

e nte nd u

leur

dém o,

m ais

i e

vous

ce

vivement

conseille

skeud,

Ça

s o nn e

tr è s

de fa bonne pop punk r am ones q u e p o u r a d o l e s c e n t s gui abordent f l è r e me n t I attardés perfecto. -LeS boadelals---d--'T,o= absôf ument rien inventé, mais Di Mâqqio' s n' ont (surtout les ch æ tr r s r la route assez bi-en que m us ic alem ent Ça tient i avou e ( r e f r a i n s g e n r e d u e n Oh ", l e s s t é r é o t y p e s "Oh souvent m êm e s i on lor gne férn ini n! ) , q u i g e n r e l 'i n s r r u m e n t a l ou vr e l-e R a m o n e s , a u x r éf é r e n c e s de er aut ant -1 -2-3 - 4! " 9 5 " . . ') à " D u r a n g o P a r a d o x a l e m e n l , pens e r c 'e s t t o ur ËÇ Ë ét r angem enl f ait skeu d y a quelques il Ëde mande - Les lans , donc on s 'e n m o g u e u n p e u . E t p u i s f a u r I e d i r e , qui s ont v r aim ent pé pites b o n n e s c o m m e " A . M . A . N . O ', "Imbecile", ou "Black L e a th e r .:-,::ts:;*1@{K 14::J:t:-!-. : I "WU 4]aekot" W#ÆL, '"'.-1 .: : : : - Sinon, depuis c e d i s q u e L e g r o u p e a s o r t i d--'a u l r e s t r u c s e t f a u d ra q u e j '

ser'L """ ::,","'"s :"['"'W su$ffitÆafriiffili" d1..t3fu.

ne

ie

1 $!

m'arrait

Iti l ^a r'lr r

plus

s ais

rcfilé

r inqeo

nôlôr ês uvfvr

!fgouv,

c om m e n t o n

diqarro sr

ên

Rinôs l \ f P v r L çr tê-

avait

die:nf

Grrcrilla

évoqué

ce

q^n

ôrrô

groupe

nÀra

Ysv

Pnr !vu l e fr l - r el l efu r .../

ô ^ËAupa] r 1F^ ôt t ê t ê js "rt ' ,: 91j' ê a ô l r 1 * aut ê an:(- .F-^ lô anr^nr r]uc-e: - : av a n L- r,r -j , a v - n ta i s d é i à e c o u t é

\

mais

/Pafrico\

par

la

s ui te

'l'rrz:if

^+ vL

q- u ''r r r Ir

Ti l I

nrodrrit

\!uu!!ue

+rr-it Io f,r a l

Ab s o l u me n t

^ ttô r

qui t-igel ) un coton r>, avec Is B ackl E l v-i s d u q r o u p è - (,, -i vré fV9".13.* .= tri o du él ecLri que 1'uni vers tr è s expl i ci te, m a n jè r e .-xul al bum enfonce Leur nouvel ]e cl ou, même eL compagni e. vin yle p e .fe cto , r o * c k , n , r o ]l- - , (styl e, genre qui r v^ r ô l a tête de mort du orne n â r F o is cl i chés ce r ta in s -La lrvlc ^i 5f ud v s !!L vi vanl . Mus-cal -ementf bi en on peu t di re d u vu e C d u r e v u), Ç a reste c' e st pOchetCe, tc

nr cm icr

r é v e l ait

a lh u m

d'une

j!-!-t?n, sue Çe l!gg_\/ite qr

,J1 p.ï .*In."-l-:i :^:5.1"{"{€jfl_:"^-:':"-tï^.t':T:i: ;H :ion en venir mais bon i"rî'#îuraj-eni pis; o,) ce retraitr

PoJ JE IJU)L-rL' '"::.:î;ï-;.ff;.fL€1-',?.i*-.,'. r ^ 1rn Detl en --^r.' -^rhlô s' en fout. D' aifleurs on ne comprendp?s ;LoÀ.-t1lilg**'fffie;ËaaTii;ÏÏ;ài;â=Â"i;.ri !r

gu i

aq oent ue

c e c ot é

4- iv e jnt ér e s s - i i n t . Ë U n

ne donne pas envie.

mal

pour

u

hÂrô

f ô n cl

nolr,

poot ceux qu-|.-ati:HkHi

t?12D l;tallt ltvul} i:, 7 ...,: ou Purr^ pratique (dans comn osé . ' ,. . iens - iens *v.,": lanagun : : "^l: : I Roc t <- E à n o , c e {ù i n t e t . u u,,,i,u ùc *. jT.o, et New Romb Turks ) . î r a à " , *" v tt''-..-.,^11_é. o r I ra a (dans (dans Dis t illersr s The T h e Distille tenter te n te r e n trree ent m éIIaange mé nge a vva a nnt t l ai a i ssé s s é : ssa , ^ - - ^ 1 +A ii eê me m e ssui u iss

: . . . . : llam us iq u e ).Ap rè s a v o i ra s s i s té à u n s etpry.?.l Y " W l-],.-' d )f '..-. p aï

I y, n est pas Àcircre: i'Ap f r aic hem enu s gr r l . ; ; ' e- o m p t t e m e n t - '"r :e t - a q " a '- " e co uffie CD_Rs ér igr aphié. . . c , es t dupr opr e 'm ê m e s i p o u r t a n t quelques j'a ura is (des remerciements, pr éf ér é deux t r ois not e s c o n c e r n a n L l e l i v r e t n oms o e gr oupes , eÏ -. . ) l- - - - 1 - ^ - . - - i æ ;-.o!,r ar |onSm USlque|iles t unpeudo m m a g e q u e l . s : : : p : ^ : : . " | i : b éffiTè',,' * i"ug. , ÇaSonneunpeut r op< < b r o u i 1 l o n >>( c 'e s t p e u t ê t r e pas Ia m9$g1i* malheureusement donc on n e r e l r o u v e vou lu, s ais r ien) l' en Ien exêcu sont Plutôt

=Ëffinrion

aF

'\,'l-vx0:I11v u .I J,IU9TTIU

d e po se r u n e un p e u é t r a n g e . D u m o i n s , i l m 'e s t d i f f i c i f e e t o r i gi n a l e s. t an c f e s i n f f u e n c e s musicales s o n t v a r i é e s .......-.-.-*Æ pas , m a l s c a m e r a i t téqèrement penser aux années 1990,

-^

allaz

Bqcreqsil

1e$l sp epdus nalq

] UIr]rU

= lolreusement

' . . t a . . . . : a: , :; , ; *i i M Æ 4 w

'ism

spécia1e pour <<No w a y >>.


"-*r;r,trûitA^d1' Aline?, f"*ta", Ci"av,l*k, Guilem,Flo DaviLlq,\7u4

p9t klt:,PËlll

Roulio, Horrorsl'Lou'Destruction,l Alien Fest,Pepino, (x)Lasting(x)Values(x), .æ ild Y"{B"qb \d+gg]g3l? R*,!tlÇf,ç:tla{31o, EtrcL"Vll,lg"r,}!.gl -

su"ti Cruz,Drawu" n e"*,ffid

r@n"y, Justin(e),

tiEri.", Ouill'yti'dffi"1uttd,

Goun, Patrick,VivianeaDz1-D,1a

DËlei -1 ien Hein' ^t., -" -Wt merci à vous"' ce fanzine' les pèrsonnesqui ont distribuesr/achetés/échangésÂolés

ii" ", t.r J.tli.r, -D@

lT-"r.

6-.ttti"t toutàs

*

gurpg)RT_"i i':i;æ@?riii'.|.].w

']-.lre:;'-'

HWOPER L- t , \ . l, HVv J

èDrr

-myspace

!-

I

--

I

# rttffi

POSITIVE.

i .. qANngAyz n_ngoRDg'

RfrCORD€ clnisalrecords ' com

:,com1ha{9.oret

rgoperrecorqs

"L

+ff*bi#.tffi,-c.ml,

rosspot.com,,ffi$,]:l*_.ïi-

!Ë.,.

* X

'*,* ._l*

k,N&oNa1[ry95.çutsts@svp =pu"t,Éorn/nacnedkic*{nvsngf'cy!1vsaa -p.-ffi hffi-Rsæ ilrnrrfnfnÏôIgl N;JS[-EÉ!EONÀ$gUR e r-ad i o s h ow i s eh a r dc at-

- Ê.i l Êfti

n a n tesmonamour. g*i;u,rvau

lo =U

i i ;€ ôË'ô t' â*Êp . , , --- , , ' la , & s 1 .

1r

, F ! ry -

i:ros-spotl emcaps "o* Jggyll

ffi,*_ffine*Pslæ"" woun

THB&SHE-RAI

æ

h;.;^ærffinuN,,zzFM-prùnffi _g".tuNE L5|sx1] FsweùLsùRLe aom$lo"u.ë flow-w*^mE'rcsru ,ri*""

. .onv uttqe r sPo s i kids

YsruoWBnq

mvspace. com/ Ïragass


ffi

;

,iâ

4,,_

[f',

l$ r! It il\

\/l :*:

fo

x$

PosïmE

\rL,

ffi

4?r{

E FJ I ,rryilrjIr.sÇ, ,

Ç--t*--

rn

'i&"r

* ;3*

':* 4 ;

'

FÉg Y ,f!r

t

ThinkPositively2  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you