Page 1


.

,

.

ANNONCE

MARS

AL4 RS (suite)

01 NUIT HEAVENLY: THE MANIC STREET PREACHERS - EAST VILLAGE ST-ETIENNE - FLOWERED UP -Locomotive 02 FESTIVAL REGGAE: PABLO MOSES CHINA FRICA - RAS DANIEL - SOUND SURPRISE BAND - Elysée Montmartre 02 "SCENE OUVERTE" : DECOUVERTE DE 4 GROUPES - Le Plan 03 MST - HOAX - 8 FORCES - Ornano 07 LES WAMPAS - BUMPINKS - Le Plan 08 PIGALLE - BB DOCK - Le Plan 08 STIFFY ROPES - Fahrenheit 09 LA FRONTERA 21JAPONESAS - EZysée Montmartre 09 BANLIEUES BLEUES : "LA NUIT DU RAPn avec I.A.M. - SHINEHEAD BOOGIE DOWN PRODUCTIONS SUPREME NTM - Saint-Denis 12 CHESTERFIELD KINGS - New Morning 72 GRAHAM PARKER - Ornano 13 STEVE WYNN - Ornano 14 HAINE ET SES AMOURS LES FRENCH LOVERS - Ornano 15 DIRTY HANDS THE GORGENS - Fahrenheit 75 LES MARACAS - Pigall's 15 SOIREE FREEDOM - Locomotive 15 IGGY POP - Olympza 15 OLIVE - SCREAMING TARGET - URBAN DANCE SQUAD - THE SUGARCUBES THE POGUES - Zénith 76 KAT ONOMA - SEGUERIDAD SOCIAL SOUP DRAGONS - ELMER FOOD BEAT DAVE STEWART - PREFAB SPROUT - Zénith 16 1AM - KID FROST - Elysée Montmartre 76 LES MARACAS - LES FRERES - Le Plan 20 NEW FAST AUTOMATIC DAFFODILS - Locomotive 27 MEGADETH - ALICE IN CHAIN THE ALMIGHTY - Zénith

2 7 THROWING MUSES - Ornano 22 DAVID LEE ROTH - WARRANT - Zénith 22 SOIREE HACIENDA -Locomotive 22 HUMAN SPIRIT -JUAN ROZOFF - Antony 22 ASYLUM PARTY - BABEL 17 LITTLE NEMO - Le Plan 22 CONCERT RAP DUB - Fahrenheit 23 DR FEELGOOD - GROGGY HOLLY - Le Plan 25 THE LA'S - Cigale 29 HEROIC'S - Fahrenheit

Aïrur, 03 DREAD ZEPPELIN - Elysée Montmartre 05JESUS JONES - Ornano 06 AMOSGARETT - Le Plan 06 CHAPTERHOUSE - Locomotive 07 ICE CUBE - Elysée Montmartre 06-07-08UB 40 - Zénith 09 HAWKWIND - Bataclan 09 ROBERT FRIPP & THE LEAGUE OF CRAFTY GUITARS - EZysée Montmartre 7 3 LES TROGGS - PLAYBOYS - Le Plan 15 GONG - Elysée Montmartre 19-20LINTON KWESI JOHNSON Elysée Montmartre

AL41 17 au 19 ROCK'N SOLEX : FLESHTONES KAT ONOMA - KID PHARAON BLACK MARIA - MINERS OF MUZO -Beaulieu INSA RENNES 25 CHRIS SPEDDING - Le Plan 28 LITTLE BOB - Le Plan

JUIN 08 ROADRUNNERS - Le Plan 14 THUGS - HARD ONS - Le Plan 22 FLESHTONES - Le Plan

.-Lu )i

a

% Y

2 * %2 s*

& .2

C1

*

%

BILLETERIE ETRENSEIGNEMENTSÀ OUIFM 4, RUE BEAUBOURG - 75004 PARIS - TEL. 42 77 702 3 INFOS CONCERTS 36 75 LA OUI

'.:-!1


MUSh

Mais

AhOAPCWO DANCE BEAT FOR BIME 9 0 ' s Chumhawamba GRANDS GARQONS Little Nemo - page 8 TROUBADOUR V;ncent Legallo - page 12 D~SOWDRES METHODIQUES Babel 17 - page 20 FRAMGOBHlLES Kill~ngJoke - page 26

page 4

V A M S T E W JOW!AL i e polyomavirus du hamster syrien - page 28 LES CHWQMlQUES D U GORET GAROU Que fait la police 7 - page 30 VERTICALES Rencontre - page 32

.

SHROOU est ."e publtcat~onde I'association loi 1901 SIDBRANT - Sbge SOcral ?dason Des Associarions, 35 rue Ernest Renan, 35400ST MAL0 AL : re-e' b rreste 1191 NolSSNET COMMISSION FARITAIRE :en cours DIRECTEUR DE IdPUBLICATION :Serge NcoIas(T.4 46 07 11 55) < , 9 CU ,."CC. Arge Nicolas COMlTt DE RdDACTlON :Gldas Debaussarl,SAU 96 Cyanoltte Le Goret Gamu, Serge N~colas.COLLABORATEURS : = zs+: PzscaeGiodre, Excav- ILLUSTRATEURS :Le Goret Garou, Pascal Gindfe J e r b Anthoine PHOTOGRAPHES :Paul Lepreux, Fred Levassur. Swge x DIRECTION ARTISTIQUE ET MAQUETTE: Serge Nicoias assiste de Paul Lepreux- PUBLICITÉ ET PROMOTION :Giidas Debaussan(~8 60 IO ~ 3 8 ) m N E m :G'i3- r@ THANX 10: MicheIRohner Xaner, M Chehaib0uetM Ouenan Enc Pelez Ma?uDebaUssartefOufm PapaelMaman. eitousnosdimbuleurs

- :.,, -

-

.,,

.

-

MAGIC M V S H R O O M 3


DANCE BEAT FOR ' THE NINETIES

Peut-etre ceriaim d'entres vous connaissent, ou ont entendu pader de ce mysterieux groupe anglais base 1 Leeds, en plein coeur du Yorkshire profond... Compose de neuf musiciens, le groupe commence seulement à faire parler de lui apies sept ans dexistence...S'ils sont s i meconnus, c'est de leur propre fait car lorsque leur premier album, "Pictures of Starving Childien", est sorti en 1986 il ne fut distribue que confidentiellement et par correspondance dans certains fanzines tres spécialisés [ dont le cbl&bte"Maximum Rock'N'Roüm). Ce qui caracterisait l e groupe 1196poque, cletait avant tout leur engagement politique (anarchistes et v6getariens), leur originalite musicale, due en partie 1la piesence de deux vocalistes principaux accompagnés par tmis autres choristeslmusiciens, et 1des compositiom très personnelles ( avec toutefois cetraines influences :Clash, Stranglers, The Fall, Pogues..) enegiques, melodiques et variees. Aujourd'hui, 1l'heure de la sortie de leur troisi&me album, "Slap !", certaines choses ont change. Première grande nouvelle :Leur album est cette fois disponible dam les bacs, distribué par leur pmpre label "Agit-Pmp". Le gmupe se qualifie désormais de "Anarcho-Dance-Beat for the S M , a des choses 1dire et ne s'en prive pas...


Qu'est-ce qui vous a dbcldi a former C.W ? Quelle <tait votre Idée au depart ? On se connaissait tous depuis longtemps ; on avait déja joué dans différents groupes et comme on partageait les mêmes idées on a eu envie de faire aueiaue . . chose ensemble, c'est-&dire avoir une 'action' sur notre environnement Dar le biais de notre musique. Qwne sorte d'action ? Faire prendre conscience aux gens de certaines réalités qu'il n'est pas toujours évident de regarder en face, mais sans les agresser ni les forcer A partager nos idées. Nous exposons simplement notre vision des choses par le biais d'un humour plutôt caustique et de la musique. ~ " s t e m e n t ,vos Idées, quelles sont elles ? Pensez-vous dbtenlr un 'kmèdomlnele" pour changer

"II n'y a

aucun

remède iracle !''

Intransigeants t l'<poque de "pictures of starvlng chlldren., n'est-Il pas ? II est. Nous étions plus nalfs aussi.ll faut être capable d'évoluer si on ne veut pas stagner. A i'époque. on ne vivail que de I'aide du gouvernement : maintenant ce n'est plus possible car I'aide est restée la méme et le cout de la vie A augmente. On ne voulait pas non plus faire de I'argent avec notre musique car nous tmwons le 'music busines

les choses? Non. bien sOr ! il n'existe aucun remhde miracle ; c'est h chacun de se prendre par la main d'essayer de s'analyser soiméme, de voir ce qu'on pourrait améliorer gagner un peu dans nos relations avec les gens, avec les choses qui nous entourent. la nature, leurer. on a beau les animaux... Ceci passe donc d'abord précises. on est O par une prise de conscience de ses i'argent. II faut seule propres défauts, puis une acceptation de toutes les merd afin de mieux pouvoir les connaitre et derribre chaque chos les fringues. la nourriture. les instmments ensuite les rombattre. de musique... Tu vis avec tout le temps. II ni. semble que vous Btler plus alors aprés. c'est toi de voir.

.

MACSIC MUSHROOM 5


VOUS &te8 v6g6tailelu ? Oui.

avec une certaine vlolence les personnes qul ont parîlelp6 au band aldlllve ald Il y a quelques am6es... Vous cltez des n o m et donnez des mnsolgnements assez pr6cls sur les d6tournements de k n d s qui ont eu Ileu. OP avezvous trouv6 tout cela ? II valait mleux ne pas vous tromper... Nous avons effectue de nombreuses recherches dans des livres, differents journaux officiels. afin dgtre sors de ce

~ O U ] O U ~~SO U .

Vous sentez vous proches du mouvement "StralgM.Edgew qul sivit depuis quelques andes eux Etats.unis ? Pas vraiment. Certains membres du groupe sont trbs strictes, c'es vrai ( pas de drogue. de tabac, d'almol ...) mais les autres (oomme m i ) ne crachent pas sur une biere ou un petit joint de temps en temps (ne le marque pas dans ton zine ! ). Bon, mais ça c'est à chacun de voir ; surtout, ce qui ne nous plait pas dans le 'straight-Edge, c'est qu'ils sont par trop intransigeants. ils veulent tout prix t'imposer leur façun de voir les choses et quelques fois ça peut finir mal. Ils se disent anti-fascistes. mais ils le sont un peu sur certains points. Et puis nous avons toujours d8test8 les embrigadements, quels qu'ils soient ; d'un autre &te. c'est un mouvement qui. à la base, est plutbt positif et qui connail un certain succès. surtout chez les très jeunes (entre 15 et M ans). et comme A cet age la on est plut61 instable et influençable, si ça peut les empêcher de faire des conneries. pourquoi pas ? Mais. bon, ce n'est pas vraiment notre tnic Sur votm pmmier LP, vous aviez fait une sorte d'hlstolre, de Yconceptrlbum" ? Oui, si tu veux. Tous les morceaux s'enchalnaient par de petits intermèdes sonores. parfois 6difiants.Nous nous sommes beaucoup amuses en le faisant ! Cela racontait I'histoire d'un PDG et de sa femme, et toutes les magouilles qu'ils utilisaient pour diriger leur entreprise agro-alimentaire. Cela pourrait s'appliquer à bien des firmes, comme Coca-Cota et Mac Donald's par exemple. L'un des morceaux, "How to pot yow band on televlslon", attaque

une escroquerie dans son principe "

toujours outres de ce qui s'est passe. Dans le principe mgme. le INe-Aid est une escroquerie ; c'est seulement un moyen de donner bonne conscience aux gens tout en faisant un maximum de publicite pour les artistes qui ont participb, sans rbsoudre moindrement les pmblbmes du tiersmonde. Car si tu regardes A present leur situation. rien ne s'est ambliorb, au rontraire. Alors. A quoi tiautre cela a-t-il pu servir, à part a remplir les poches des maisons de disque ?! Ils ont profite d'une mode passagbre où il etait de bon gout de s'interesser aux pays africains, où I'on faisait semblant d'être genbreux. Maintenant tout cela est oublie : c'est tout simplement scandaleux.

Revenons I votre dernier album "Sap.. C6t6 textes, toujours l e même humour ravageur, mals vous paraissez moins vous lmpllquer. Per allleum, vous avez hl886 tomber le "concept-albumg. A I'epoque du premier album. comme je te l'ai dit. nous etions plus 'nails" et pensions vraimment pouvoir faire bouger les gens, changer les choses... On s'est bien rendu compte que c'&ait un peu utopiste. A present, si nous avons toujours les mêmes opinions, nous nous contentons de dbcrire les choses telles qu'elles nous apparaissent, avec une certaine ironie, voire avec amertume : libre ensuite aux gens de réagir comme ils I'entendent. Nous sommes un peu plus


"Mausavons essayÉ. d'inclure des rjthmes eritriaînanls et dansants tout en gorGant notre énergie et nos racines ounks" blases à présent, Musicalement, vous sembla avolr OvoluO vers quelque chose de molna hélOiogPne, II y a une unHO dans l'album.. C'est vrai. Je crois qu'A présent nous avons vraiment trouve notre son. nous savons ce que nous voubns faire. A nos dbbuts, à cause de nos dilférents horiions musicaux. chacun apportait son petit dblire personnel : on tapait un peu dans n'importe quoi... Cela pouvait aller du reggae au punk, en passant par le folklore irlandais, ou je ne sais quoi encore. Le rbsuliat &ait plutdl sympa mais cela manquait d'unitb, on ne savait pas trop ce que I'on bmutait. Maintenant je pense que si tu bmutes nos nouveaux morceaux. bien qu'ils soient varies. tu pourras toujours dire " Tiens. ça c'est Chumbawamba I" mais pas 'Ca me rappelle tartampion ou machin" mrnme c'était le cas avant. Je pense que les nouveaux morceaux sont plus mbmorisables, plus carres et plus adaptes aux concerts. De ce cdtb lA aussi nais avons mûri! Sur c h c u n do vos albunu, U y a touJours une foule d'lnvitOs, en plus des membres habituels du gmupe (pourtant de@ nombmux). Pouquol m vous acconprgnent. üs jamsls sur .cane ? Pour des raisons pratiques tout simplement : nous jouons la plupart du temps sur des scbnes assez petites et il ny aurait pas la place! Et piis comme tu Pa d'fi ce sont des inviës, ils ne tait pas partie du groupe et ne sont pas

forcemment disponibles pour tous nos concerts. De plus, sur scbne. nous pi~ilbgionsle cdtb 'impact' et bnergique. ce qui nais oblige A supprimer certains des arangements que I'on trouve sur nos albums.

Di@, sur votm pmmler album. los culvres avalent une place importante ; sur "Slip!" Ils sont camément omnlprbentr.. Oui, ce rnblange entre guitares et cuivres a toujours fait partie de notre son. C'est aussi ce qui lui donne son originalitb, non? Et puis je trouve ça plutdt sympa. cela crbe une ambiance plus chaleureuse. Cette fois nos amis saxophonistes, clarinetistes et trompétistes se sont surpas&s! Vous

avex

accentuO

vos

bfluencem "dance-muslcm... Oui, nous avons essayb d'inclure des iylhmes enlrainants et dansants tout en gardant notre Bnergie a nos racines Punk ; mais nous avons essaye d'bviter les cliches du genre : Nous ne voulons en aucun cas tomber dans la soupe dism! II y a un cdtb vobntairement imiique dans I'uiilisation de ces rythmes, et je crois que le résultat est plu161probant, non ? certes, certes... Avez vous I'lntenllon de venlr un Jour nous mndm visHe ? Nous avons joue une fois A Lyon il y a deux ans. dans un petit club dont j'ai oublie le nom. Je pense qu'on devrait venir jouer A Paris fin 1990-dbbut 1991. Mais rien n'est encore silr. SERGE. M A G I C MUSHROOM 7


a

bouge

pour

LITTLE NEMO ! Remaniements profonds au sein du groupe causés par le départ de Vincent Legallo

O 2 W

z

(pour les concerts), tournée fiançaise, nouveaux morceaux en préparation, projet d'album live... Et pour couronner le tout, un Olivier Champeau qui nous revient de Bruxelles tout fringant avec un morceau

intitule

Bio-Logic

presque Acid-House, bouré de samplings et autres sequences, entièrement composé et enregistré par lui... La voie semble désormais ouverte

à tous les délires, bien malin celui qui pourra dire c e que nous réserve le groupe pour l'avenir...

c 8

-

I

'ai eu cette idée assez brusque- Cependant je ne crois pas qu'il s'agisse d'm beaucoup de guitares samplées ( d m vdées), ment d'enregistrer un m c e a u rien morceau de pure 'dance music". Je I'ai lait et faire un trw: tr&sarrangé tout seul. C'est un qu'avec des machines. en "volant" deci de-la écouter à des amis belges chez qui on va trip un peu personnel. je ne sais donc pas des sons. il a donc fallu que )e le fasse Bés enregistrer d'habitude pour LITTLE NEMO, et emore c m n t sera uülid ce mrceau. Mais vite. A chaud. Comme c'était quelqw chose de ils ont tmwé que ce n'élait pas typiquement de bon, ça reste tait de méme une chanm avec plutdt iddit, lai préféré le faire imddiaterrilnt la 'techno" belge, rmis que cela se rapproche- des caiplets et un refrain et beaucoup de guiparce que sinon cela aurait ruminé pendant rait plus de trucs américains ayant un son tares volées dans plein d'époques différentes, des mois. et à la fin, je n'y aurais plus cru. 'dance" mais quand même plus rock. Donc avec des m s 'hard" sur une base rythmique tant mieux. De toute façon lai tenu à mettre un peu 'house". C'était un peu une =te de caprice !


vistes' ... Une autre de mes influences serait a m i les SHAMEN qui étaienl assez poplrock au départ, puis qui on1 viré complètement 'acid. Parfois c'estm5m assez extr&'m... Est-ce que cela présage un revirement musical pour LITTLE NEMO ? Et déjl, est-ce que cela rentre dans un projet LITTLE NEMO ? En fait c'est un mrceau un peu à part.. Mais disons que le côtb "pillage' de m s , c'est un esptit que j'aimrais garder par la suite. Mais ça ne veut pas dire que I'on ne va faire plus que ça. C'était une démarche un peu exp4rimntale (pcur roi). une maniére 'nowelie' de concevoir la musique... De toutes façons, mintenant on en arrive à dire qu'en matière de rock tout a été fait. et qu'on ne peut donc plus faire quelque chose de foncièrement m e a u . Je pense qu'en 'vdant" des sons un peu partout on peut arriver i faire quelque cbse d'original et à dégager un 'sm" personnel en pw ducfon. D'un autre côté il ya des gens qui ne

font plus que ça : ils te mitent un 'bat' pert dant sept Mnutes avec des sarrplings et puis c'est la1 Ca donne un bdc hyper rep8nal. ma

Ce genre de démarche est tr&s ila

n truc reste une

virer d'un b

ça ne me branche pas lmp. A ia hmtc en M c arec LW mémm, ça peut Éiie hr..m s ça ne va pas plus loin. Mo, java:%c r i c de vendre ce cbté un peu 'dance ilmr" mais d'y apporter quelque chwe de plus 'cwisistant"

Mais en même teops, ie m d s que les gens son1 idi peu bb.hies rr;jnrcnuii a ce CIX l'on ptopose des cnoçes q ~changeqr i ii,peu, ai a pli di> r 131rea,?c 'C iy Liâhls' O ' m s m i r résumer que d'un album on aurait plutôt des trucs plus

avec une miIodie bavailiée. une bonnevoix...

rbfléchis voir

mode en Angleterre avec des groupes comme les SOUP DRAGONS ou autres CHARLATANS...

Ouais, c'est vrai. Mais ma réfbrence dans ce domaine ce serait plutôt POP WIU EAT ITSELF qui font ça depuis plus longtemps. alors que les SOUP DRAGONS ce riest que depuis le dernier album. Ils ont loujwrs 816 Ires 'sui-

TU n'as pas peur d'effrayer quelque peu les fans de la premi&reheure ?

Nm, au contraire, ça m'amuse ! Tu veux les ''tester" ?

Je ne I'ai pas encore 'testé" sur un public, mais je pense que cela va effectivement

que des mac m g e . parce que ce serait frusùanl si jamais il

,

.


plaisait aia m.. PuMbprEenle BIMW Yhmt va!rrneorruap.ut un peu, en uîiüsant des sequemers et des h6mnxlaislauais-.'qhn baudelaikif sans samplersarse8ne,jnnasaispasenuxe... daute,~'edolesceK~mp3nmpssI Ban.lyalesgiitaresqueI'onpeuttw~ r e p U e r e n d ~ 6 c t . ~ p u s l e ~ , 1 d çDa h u q w c'.SI un pou I a p l U . b n nnn i~ïcoiitr.&VOS n'wa@4siecaBwffsfroid,Caneetpi8cis quo I'OIHI quelavecsiaisbidio.!J@.'CiiLigas'aiai pnmli-Pss ' c h r s o r r canpiir.?8luo mal... Sur Yan" ou Y Uu:krvDtb... ache, c'est C'est vrai... Mais j3 acis p 9 - ~ t beaucoup B m.B p p (çe renigntwh quatwmnaain Fiigue pks.apprcii- tenani), m.a.Wu&d&8t,~rrslJ

"Plus les gens auront

tendance à nous tata* loguer, plus j'aurai envie d'aller à

I

l'encontre de ce à quoi 'se calla &sus. et pa n'est pas évi&nt WS c'est d m un peu fiollarL Ban ià, su 'Bidagii' ilnv a'qwdes ssqtteniaa.. Maisd~~&ücwermnqanparle& tw perfaitement. parquai pas ? Ce serait beauwup ds ml au aU nvieau8 rwts... Maisc'est fakabk IIy a &a desam+

ils s'attendent."

ne doit piusendr.,

,

,

Tu pensor aux mInmctuptjbI&~p#

unpk? Non m - c e=laiWuta m_.* Iq$@& rim.wire Uinr8gisme... Je)msai@g~.B des gens p!&t 'W ,qui Midrai&iqp#m. c x h m Bbkeetouiajcusia@m,~c~

m:

il*. (au nioins par la adne). Ei cmnw !'mie de iowrm'a repris, c'est la

@%k

temenl'tecriio'~reslimsv~parfaC ...Qui vous iunI$gt, v b ~ i . p - deirxi8me Won quFa enpaté. Ma d p ~ ~cequel'maientendsud~msisévi-dans in *coiPt rmumnCep chercher un gqi@riste *. demnent & ie base ryamclue il n l a que des Ouais,. alors pa,.jsfM.nïnpocts@ pour F&# uiguement:pw.les em&&!et-puis

macffiws. Ce genre de mwceau si pa n'est pas inpeccablemenb.en.@.aw c'estmr&tementfeirew.

d b m m r lecaihaib Parœqiej3 pas3 qw cm sgeStddbau$nty aller caném* et lsi a m h au depart cela ne m s correspxddt .~prir:&,.be118w*&unid&vi~~,:~ me wb,*&ïm@, fl.%a!whmg! - ~ ~ # ! @ g u . p ~@pC&&giet~QBrpgMT j~@ bas8 (Cm. JOy.@+;)mw'm&*wDent ohenter p l u e l'aise. Vour a v u pn-mUiidu6 d.pub*pr du truc. et puiwon n3a jsmifeu!:aB%eFat d9hut6 a h W. ~tsomblequo vous d'espit nhiiiste. CI^ aussi cëîaitwe~.poque, b î a paspu.g&d i~.volr-qooiqilm splor plis'oemdw.buul~nni~beôI6pant d'auti. qui k s r I n ~ ~ e l a vi i~ t an

wlm-t

baudeWrien"... W.;b.psnse!(rires):..Moi su$ut *O

On r npp.lb tout do minw hr p m

M A G I C MUSMROOM

Nai, pas d u t a i t h moi le synih4 6tait.w


scène était devenu une vraie corvée. Tétais bien content d'en étre débarrassé. Mais j continue toujours a coqoser chez moi un clavief. Bon, il se trowe que je Ronan qui m i s suivait depuis u Ikide toutes façwis était plus

ciles a restituer da

était la condition

mais en fait dans l' c m ç a ... N5emp€che... J'aI t pas vraiment le m€m

Vincent, il a un eôti be mck... Oui, c'est vrai...Je n'ai encore jam guitariste capable de resühier parfaitem que fajsaii Vincent. don: forcémt, il y a une perte à ce niveau là... Mais il faut voir ce que I'm gagne A c6té... Mainte~ntm est capeble de donner des concerts beaucoup plus 'prciainels". et Gewges est beaucaip plus B schne que Vincent II joue avec p plus gros A lampes, ce nt un son bien plus be cela cdle dernier album ec Yves. le batteur, qui a une faon assez lmgue et techrique et qui est en

FIE Ouais, c lais faire. qui en cette peur d'aifronter wbe public ! Bon. mais les melleurs souvenirs de concert c'était des endroits un peu innatendus cornne Nimes ou Angers, ou la il y avait l'affiche avec trois groupes : ASYLUM PARTY. BABEL 17 et m i s . Et la les gens venaient vraiment pour voir les trois groupes, il y avait vraiment une super ambiance. avec un public de fans presque exclusivement, et les gens ont super bien réagi. Et ce geixe de concert, on va le refaire, parce quec'est vraiment lameilleure formule.

mSme temps tr6s 'carré". ce q b W t indispen sable pair restituer ce que I'on faisait avant avec des M e s A rythmes. m i s avec en plus un c6tB plus 'dispersé". donc plus humain Est-ce que vous eompbx nous mfaim dans son jeu. le coup de “A Une Passante" A la fin Bon, pour le concert de Paris au Bataclan. du concert k i t 6 par Vincent?

incapable de te dire ce que nocs ferais dam un an. je crois surtout qu'a, ne veut $imposer aucune contrainte et qdon pourra tr&s bien Bvoluer dans n'impate quelle direcù'm. On ne veui en aucun cas s'emprisonri-r dans un s v e parce que cela sign.krait la m t du gwpe. Je crois que le jour où a, comnencera B se mrdre la queue. cela voudra dire qu'il est tenpsd'arréter. CompManwtu un jour un -au de Rai ? Non. pour la çimpk et baine r a i m que je ne parle pas le Kabylle ! Serge.

J


incent

Legallo est

l'autre moitié de Little Nemo. Depuis la fondaion du groupe, il a pris à sa charge tantôt la guitare, tantôt la basse, le clavier et le chant. Pourtant, il semble s'être progressivement détaché du groupe, effectuant des morceaux en solo pour la compilation Unreleased III et n'apparaissant plus en concert. Pour en savoir plus sur ce personnage ambigü, nous avons été le chercher dans son antre. L'histoire commence alors que nous écoutons "A une passante", version Léo Ferret en fond sonore...

* z MAGlC

MUSHROOM


-Toul ce qui tourne autwr : Les répétitions, les concerts... -Au niveau des relations humaines, $a se passait quand même bien ?

-je ne suis pas quelqu'un de tes à I'aise a la base ; l'avais toujours la sensation que pendant les répétitions,ma présence ietait plus un lroid qu'autre chose. J'ai entendu dire que maintenant ça se passe beaucoup mieux. dans ta bonne humeur : ce n'est pas quelque chose que je pourrais partager. .Tu sembles amer ? -Non. Pas vis-a-vis de L.N en tout cas. PlulOt pour ma personnalité : il y a une contradiction entre mon besoin el ce que je me sens capable de faire ; je sens que j'ai besoin de communication et j'ai un mal fou a communiquer. .Tu as des pmbièmes ? -Oui, mats ce sont des problèmes que [explate en r r h e temps grandement dans les idées mélodiques que je peux avoir : c'est toujours les &mes thèmes qui vont revenir... -Et tu essaies de les exorciser par la musique ? C'est encore plus mbgalo que ça. Je me dis que la seule façon de m'intégrer dans la scciété, c'est de m'imposer, par un moyen ou par un autre, et notamment la musique. J'aimerais pouvoir un jour monter sur scène tout seul et arriver a délivrer, à déballer ma personnalité, et a sentir que je suis acceplb. C'est un peu tout w rien : hi peux passer pour un buron ou au contraire tu peux réussir à faire passer quelque chose de riche : et alors, c'est jubilaloire. De toutes laçons. je suis incapable de communiquer autrement. Normalemenl. les gens épmwent un certain plaisir à communiue s'est-il passé avec Little

O

amis, c'est quelque chose que je ne connais

- C'était de plus en plus pop... J'en suis resté

aux bonnes vieilles mélodies pures. Mais c'est

plus : a trop avoir été exploite par des gens que je prenais pour tels. j'ai décidé que je

que ce qu'on faisait au sein

surtout que je me suis rendu canpte que la vie

n'avais plus d'amis. Le seul moyen qu'il me

de mes aspirations . je y s a n de faire quelque chose

de groupe me convenait de moins en moins : je crois que c'est cela la principale raison ; rai

reste est un biais. la musique. Ce que je définis comme 'ami'', c'est quelqu'un a qui je peux

envie de faire quelque chose vraiment lout seul. de me consacrer a composer mes

faire partager mes goüts.

prapres idées.

.Tu ne les partageais plus avec Holy. vier ?

suis d'un caractère particulière--5viduaIiste. Plus ça allait, plus

.3

-.r=m

y

--.-.- r &-';%ali -

. ---

:

I

. +. -.

--

"eu!éIse était-ce aussi pour

- - -r -3

2-

l-?-ent la peine que je conti-

.

. . . .-< i_ i n e libre a Holyvier . ~. -. - . .c -% 3? C1LS COhhent.

-

-

quer, ils aiment discuter entre amis ; or, les

orientations de L.N ?

nemo?

-!-.

- Qu'est-ce qui te gênait dans les

pour

.Qu'entends-tu par "vie de gmupe" ?


Si, je pense que l'on a beaucoup de choses en commun : m i s c'est dans l'expression de

-Par exemple. C'est en fait plulôt la peur qu'on se joue de moi, qu'on se satisfasse de ma

musique actuelle ? -II y a un manque sérieux C'est carrément un

simplement des choses

.C'est un sen -De toutes façons, les problème

7

L

>

.. . .. ......... ........... :s...:............. ..~...;

sont pas très rationnels. II y a des concerts, (avais I'impress~onqu'on ne venait que pour

-Je cherc'hequëlqüe chose qui me plaise. quelque chose que laimerais bien entendre et

possible et l'aimerais bien la briser dans certains aspects. que les gens se remettent en

voir Hdyvier et que moi je passais totalement

qui n'existe pas pour le moment.

question. J'aimerais bien provoquer ça. On

.II y a quand même une difficulté à

subit trop souvent, et a force wi se révdte, on devient anarchiste. Je pense l'&te mais je ne

.C'est de la jalousie ?

séduire un public avec de l'original

passe pas a l'action ; le le suis au moins

-Pas vraiment de la jalousie. Je ne voudrais

-C'est un choix qui n'est pas évident. Je p u r -

travers mes textes : ça dcit se sentir dans ce

pas ètie comme lui, le n'ai pas envie d'avoir sa

rais aussi bien essayer de faire des morceaux

personnalité.

plus " p p " , en analysant un peu ce qui se fait

que je lais, et pourtant je suis incapable d'écrire sur ce sukt la.

en retrait.

...

actuellement : mais ça ne m'intéresse pas. .C'est par rapport à l'estime que tu penses que les gens lui portent ? - 4

M

A

G

I

C

-II y a un manque, pour toi, dans la

MUSHROOM

.Justement, tu as des envies au niveau des textes, des idées que tu


voudrais faire passer?

données évangéliques ! A tel point qu'actueile-

-Oui. Des sentiments humanitaires, énormément. La ou je suis encore sans doute le plus

ment rai vraiment envie de plaquer mon boulot pour partir en mission. Pas un truc catho ancré

mégalomane. c'est que je me prends un peu pour Jésus Christ !

dans des dogmes. mais aider ceux qui ne s'en sortent pas, surtout rechercher des gens qui

J'ai la volonté que les gens ne fassent plus que

ont un peu le mëme point de vue que moi sur

se supporter. a vivre comme des moutons : (aimerais qu'ils soienr moins cons, moins

les choses, qui ne se laissent pas prendre au piege. qui sont des révoltés.

puisse faire. J'aimerais que les gosses qui arrlvent en cours complètement flippés ressortent en ayant envie d'apprendre. Ce qui me plairais néanmoins beaucoup plus, ce serait faire ce qu'ont fait des gens comme Coluche. c'est a dire des gens intéressants, qui ont des bons sentiments.

fassent plus attention aux difficultés des autres, qu'ils ne cherchent pas systématiquement a

-Tu m'avais parlé de devenir institu.

.Musicalement, tu veux taire quoi ? Continuer dans le même style que ce

teur...

que tu as fait sur Unreleased III ?

pieOner leurs semblables pour s'en sortir. Les

-Oui, c'est aussi un des proets que javais.

-Oui, mais en plus pop, au sens plus chanson.

tent une société qui repose sur le matérialisme,

.Pour former les jeunes à tes idées,

.En privilégiant quels instruments?

c'est iamentable. II y a des principes débiles : par exemple travailler huit heures par jour a

pour les rendre "meilleurs" ?

-Au départ, le voulais surtout privilégier le

agressifs. Moins bëtement agressifs. Qu'ils

gens sont extrémement intéresses. Ils accep-

une époque ou on pourrait peut-ëtre faire autrement. Je n'aime pas non plus toutes les valeurs cyniques de la soriété : c'est bien pour les gens qui sont cyniques, c'est un moyen de défense. mais pour les gens qui reçoivent... II y

Non. il n'est pas question de leur faire part de

piano. Mais quand tu écoutes des gens

mes multiples tourmnts. Simplement. dans ce système, il faut bosser pour vivre et le boulot

comme Chopin ou Satie, tu te dis que toi Ri ne vas pas loin. Je privilégie donc toujours une

que j'ai ne me convient pas du tout : je suis ingénieur, et en plus je travaille pour I'armée ! Enseigner, ça repint aussi ce que je disais tout

base de piano, mais (y greffe ensuite une ou plusieurs mélodies de voix ; ensuite. ïessaie de modeler tout ça avec des violons, en fait

a [heure : (ai besoin de me mettre au devant de la scène, de sentir que je communique. Un

des accompagnements "rustiques' avec le

a des gens qui ont un certain appareil intellec:%l qui leur permet de jouer avec les autres, et s n'hésitent pas a le faire ; il y aura toujours

enseignant, c'est quelqu'un qui délivre un

moins possible de sons modernes. de sons analogiques. Par contre, j'utilise des batteries.

3 1 s le lot des gens qui seront ies rebus i3:la, c'est la dessus que l'aimerais faire

message a tout un auditoire La encore, c'est canplétement rwigalo. II y a des gens comme

Par exemple, [ai fait un morceau sur un texte d'Artaud, avec luste piano. batterie et voix :

ssser un message. Mais c'est ndf, hyper naïf

moi qui ont besoin de se metire en position de

très groupe de rock breton ! Mais étant dwiné

m n t tourner une chanson pour sortir ce

supériorité, complètement artificielle. pour

I'auteur, je ne sais pas si (aurai I'autwisation de

de choses 7 Je suis conscient d'étre un

pouvdr cmmuniqwr. A parOr de là, pour moi,

I'exploiter

idéaliste et utopique, et mon idéal est

communiquer serait enseigner les maths, vu

--e -52

+-'mn

: c'est I'amour universel, les grandes

que c'est à peu près la seule chose que je

.Qu'est-ce que tu penses des groupes AGIC

MUSHR-0


de 4AD ? -Je ne peux pas dire que le ne le5 écoute pas Mais [ai des a prion, parce que ce sont des groupes anglais. Par exemple, Dead can Darce le nom m fait Iuir, un nom cwnme ça ne me donne vraiment pas envie d'écouter. Pourtant, c'est vrai qu'il y a de Ires bons morceaux. .Ca dépend de la fapon dont tu inte* prete leur nom : pour eux, C'est une philosophie dans laquelle la vie est présente dans la mort, comme la mort est présente dans la vie... -Je n'ai méme pas cherché a interpréter. Pour moi un nom comme celui-la sonne tres new wave 80's. ça s'inscrit dans un créneau commrcial. et d& que (ai la moindre parcelle de sensation que ça s'inscrit dans un commrce, c'est fini.

................,......... 7777

-J'ai l'impression qu'a l'heure actuelle, le mdernisme, c'est I'archaïsme. C'est pour ça que m tourne vers des vieux trucs poussiéreux : je m dis que c'est Peul-ëtre original. Pendant longtemps. ça a été un terraln trés explotte qui est tombé brusquement aux oubliettes, et on s'est mis a faire des trucs

évoluer, qui soient critiques mais aussi constrwllfs. Je vais peut-6tre travailler avec un

.Puel type de maisons de disques ? Le réseau indépendant ?

ancien membre de Brigade InternaIlonale uvert dans la C'e

- J e ne sats pas trop.Par exemple New Rose

cile, de Mary e type ne fait teresserais de

choses, mais dans une certaine mesure. MM. ce que [aimerais vraimnt, c'est vivre de ma

base de ryîhm binaire. On arrive maintenant

CO

a un point de saturation oli on ne peut plus

GE plus

écouter de musique qu'en musique d'ambiance. II y a v r a i m l ires peu de choses qui me plaisent.. Eventuellement la musique

aime vraiment

joue ses

musique. Donc si un jour New Rose me propose un statut de salarié, pas de problem. [accepte toul de suite. Mais s'ils me proposent

parrait que

une avance sur production avec possibilité de distribution. je pense que j'irai voir ailleurs,

nouveaux

peut-éire une grosse boite... Surtout mainte-

des années 70. .Tu es plutôt passéiste ? -Je suis passéiste parce que d'une part [en

sont des gens tres sympas, qui font pas mai de

nant que /ai dit ça dans une interview, au revoir

mo

nent tres vite : tu te l'avais l'imagination de types comme Carney

si je me

monter sur les planches. ce qui est rigolo. Troi-

eaucoup de in Artaud... et

sieme solution : ça permet de vivre. sans bosser dansure bcite, de travailler p w tM.

ue cinq ou six

.Tu comptes en utiliser certains pour

qui v

n train de les

Little Nemo ?

enre

t bien évidem-

-II y en aura peut-être quelques uns sur le

men port

r frapper a la S. pour laire

prcchain Lp, sinon p w r le reste, je ne sais pas encore

mon temps a faire des morceaux pour moi :

gén dis a titres

ceux que je fais, en général, je les &oute 2 ou

, 1 re

ou Lenon, ce serait merveilleux. je passerais

si des gens peuvent y apporter une autre production, de nouvelles idées J'aimerais travailler avec d'autres musiciens qui ne soient pas des simples exécutants mais qui aient des idées sur mes compositions, qui les lasse

para

Gildas et Serge


évélés au monde lors de la récente tournée française de leurs aînés LITTLE NEMO, le trio techno survitaminé BABEL 17 semble fermement

décidé à faire exploser les limites de la "Touching Pop", étiquette "gag" qui ne leur correspond vraiment pas. Au programme : science-fiction, désordres psychologiques et substances étranges venues d'ailleurs pour former un amalgame bruyant et réjouissant, étrange et merveilleux, ou s'entrechoquent technologie futuriste et émotion, humour corrosif et imaginaire.


.vp@$a* .+$$@%$ -ommenpod. B i r le com. 2

:

2 %

i

Non. c'est pas indispensable. On considère &@&$@ menoement :pouvez-vous que noîdébutsicnt partie du passé, et on vw &=.* .;$& Y@~$$&$?> nous raconter un peu les draitl'oublier. Ca ne présente auûun intéret débuts de Babel, vu que vous n'&tes pas tr&s connus (pour le -Ah?(airangolsséJ -En fait vous avez ml mmmd car c'est la moment)..

...&

.

questiin qu'on élude A chaque fois. Ngia ngi& ngk ! -Mals vous avez tout de mame sortl une cassette auto-produite ivant l'album, si je ne m'abuse...


(se16sai!i) .aiua6 al swp .an6upeddeijSzasse a45,p i!e,l e e5 '.e?ipuv 1lauiv.p uo!laallo3. sa1 ialnoî? aw?w ap

"'ucqs!ew .anb!p sqlw aaipasap un .-e5 nad un ]sa,$ 'lqy siolv ail!euuo:, as xna!u ap'.'3la'a6eAoA

-neaq assai?lu! snw 83 i anhip el '!no'!ng- 'anblsnui inal suep yaui?aioj luas as ela3 6 xnaauwi w n suap saallnaluad la suiau no snld snol luaçs!euuo3 as SI! 's!e5 saw?ql Sap snon-ranv i iarllep nad -ueq uednld el mod luos sadnoi6 sa1 au03 .saauue un l!s& snon !nb eqsa'nb 'luaualSnp.

Isa uo 'mah sa1 snos su!zu!z ap salduiaxa,p u!ald e uo 'man nl !s anb a m d i!m qe '!no qvi gouwad RI no eluyqdorlqas el Runu03 seuyql sep zepioqa snop

-

senblenb E h 11 a i r a ~ a l 6 u vue avp elduiexe red llaf a,l 'ununuo3 :lrdsa,p tela ulslrao un rasodq nlnon ale 1iv Alen11 enb garalquas 11 ' q u a

al 'gi!lenxasouoq,l 'an6oip el anb slal lnq s!eiqe[ s p ' @ n > w i d do4 s!euie( ]sa .a~#ppioqs reluerd ne luos sadnw6 suahau sap ssianeq v spiad e !nb '.suas ua,s au w ']yu3 -.(sanb!uA!~ sai!i) ma~avaid sea ln08 1s e w ? u ')no8 ) r 6 l a ~ = sap a n b ! w y u3jesnie6map. el ap ap uass!p. aiua6 s3nq sa1 ai!p man nl 's!mo.SE~WJJ !nb pneqw!~ap m i @ q nad in luio. ela3 .WPW IlauJV,P '(alnanô q u!ald puaid ua,s ix, s.'i sap B A uoltaello3 no OWaN e l l l n a u u 0 3 laqq un Isa.3 mbs!nd w a u ~ n n l dIsa n b a3 :wa~)aeptaid ap sliass!p sa1Jw!e s a p a s sednwli sulwes rlona nd luo,nb .uali 's.5~4 luos pv hlanq z q a snuw3 sadno16 m anbsmd "'man nt p '!m 'mua!q @ ! w 6 ~ - -plepnaq uealds,, >uauan6anl!rdsa,l sap alau au q .snuuonc! ]uwanb&eid sua!p i mua6roatpimep un- ep ulol zesse erl?,p r!a,l rana snop -me3 no su!ea[iye sadnoi6 sap e h 11 .i!on e ua!J iuawa~û!iise h,u 11 ' w a N au1!1 la qwnN .yu,aun ailua alduaxa ied .sailne sap sun sa1 sluai e5 ww3

Uqq sa4 1S9.3 SW .a4?lnad aipiosap al wd

)agi3

v a w g ap ]no] ]uan!iie SI!

'sauaqd

-#!p sail 13 's~uessaia~u! !ssne ]no] sadnoi6

tu

!nb ? m l uari e w1.1 ua,nb a m d . a p ap ?MOAI i!Bne uo,~anb

al anb suos!a ~Ujbd tuajag~ddeL L laqeg

-ai!elv!s nean!u un e supu dnoîneaq s p '!ein ]sa> '!no '-sleqal sertne,p dnoanaaq m h ~!,nblumanam

un no 'laqal np ep e l r o t eun K enb eo-lsa 'lw h l a n ! ~1aqq np l a r n l

m

-eu61s .ar?!uiap sep eun,[ sai? snop

r snop

ai!o]s!q,l suep 'O& s a F m sa1 s!ndap '~ueiirn -aid e 1sa.3 .!nq,pinofne nieds!p luo !nb slaqel

a ]pl y u3~uaua~3eqa uoltsenb eun u!pa

1 i enbslp ep suos

d


"Une des définitions

désordre. Parce qu'en fait on a rien trouvé qui nous représente tous les trois complètement. A part le désordre peut-

être. Mais c'est très bien comme ça."

assez confraités A la paranola tous les NrS. on a d m pas besoin de se forcer pour parler de ces c b s l&... Disons que I'aia tendance A exterioriser les désordres psychologiques que I'on a, et cela se ressent peut-étre dans la musique que I'on fait, m i s sans plus. .Est-ce qu'il n v a pas un risque d'auto. complaisance a ce nlveau Ih, de se créer une image artificielle de fous ? Je ne dis pas que c'est votre cas, mais d'autres l'ont falt, alon... -Oui. tout à fait je vois ce que tu veux dire. En

lui-r6me te sent bien. t w t en restant le plus proche de td-même. On a hwvé assez rapL d e m t note attitude en concert, oii tu est forcé d'avoir une contenance, donc a fwtiwi un 'personnage" q ù mit crédible et proch? de toi-mj.me. C'est assez difficile, m i s pendant la tournée ça s'est trés bien pas&. II ne faut pas oublier rwn plus que sur &ne cm est bloqué par pas mal de contraintes techniqW...

assez fmid et Implacable ? -De twies manihres, ce ne sera pas une baiie rie utilide traditionnellement. On peut tout A fait obtenir quelque chose de tr8s techno m i r e avec un batteur. d'autant que la techm logie actwlle en mahère de musique a Bvd* et admet desormais tout à fait des éléments 'naturels" r6me si I'cm se sert de machines. -II y a un trw qui me fait bien rire actuellement, c'est la mode qui consiste A dire ' la t e c h , C'est un peu le p m b l h de I'utilis~ c'est pas beau, les armées m c'était bien ! 'et tlon des sequencen et autres gadgetr A mon avis c'est in débat assez fu6le. Si I'cm a électroniques dont vous dependez ewie d'uSliser une machine w des éléments

ce qui nous ccmcerne, on essaye de rester plus ou moins... naturels. d6jk. On n'est pas du tout influencé C'est vrai. mais on est de moins en moins par m e mode ou quoi que œ scit qU consiste- gënés par ça. D'autant que nous avons hhs rait & jwer les fous pour amuser la galerie. afin peu de sbquences. la plupart des hucs sait pués directement : & part la boile A rythmes de se créer un 'gimnick". Dim qu'm ne se reiuse rien de ce c6té I.bien siir. cm ne se censure pas. On enregistre tout ce qui nous passe par la t&te. que ce soit des .Vous n'avez pas I'lntentlon d'engager un batteur? plans zinzins ou pas. -Si, & terme. quand il se présentera. Sur schne, vous Btes vous mêmes ? G e qu'il faut trouver, c'est Vattitude où tu te

-Cela ne risque t.11 paa de ne plus col.

sens bien s u scène, où lu sens que le public

ler au style du groupe, malgré tout

naturels pcur faire de la musique, peu impab, si le résultat est sympa. Et cm peut tait A fait faire de la lechno 'irnplaquaW avec wi batleu, je ne Mis pas ai est le problème. .Dans l'ensemble, on peut d l n que vous Btes assez Influencés par des trucs p6riode début 80'1, c'est pas trhs nouveau ce que vous faites, ça sent un peu le réchauffé... -Mrrruais -Par exemple le morceau "Angels of

M A G I C MUSHROOM 23


"luaqppseianbgeidv -iep,l]sa,3 'luesaigu! ]sa !nb w anb sum!a81 ap s p 'assai%u!,u e3 '..prie 'a!hpin,l- . m b p s m no 3ane e.1 uo uogei!dsu!~'sw5ej " r ~ l k l o p a si l srm suoss[lll snow s a ~ w ap anbs!nd -uo!lei!dsu!,lap saliod sa1 a i m smu !nb an6oip el ] u a i u a i ! r s m ~sed i eduik q 4 1sa,3 'wn al aiyj 1sa.u w anb 1sa.3 'ai!p Yiej ~!,nba3 s ! w 'WNno ai?^ el ap i ~ inod n luos sll "'seqv~ -@se3]uaii!ein ]ue~aua s n a sep s a m q l u a q m !nb euy e ua h I! 'snq!3 ne ]no~~n% ru s!oj sap m b pin 1sa.î s p ' m a m sap "'snw ncd luasuep !nb la '~iawm ua au?% ain~!iagjinod UO~IBWIS~ ap sed e k,u 11el luenap sloin!rA sanblanb sinolnol e uoi lm me! a l iEMePHil!-l-eia!?idde "ip'aie1 sed ]sa,:, 'se3 wu . suep 'ww a11qndal s!qq-.lw sed p i a s a3 's!enge5 ii w m lse,? w w o a asuep ap sed s!oi] 'xnaa...]ueu -o!ssaidw! zasse ai1p.p anbs!i es .auaas (sai!i)"'y !s "'nnq s ! w -"neaa m ayopos el ialmii!s ap nnaid e uo u3 -nuiuoq sa4 un aipj xnad n] '~!qsap y n j "'!s s€d S!R au ay- na^ ij, a!@e16?a(13 an- sed se,] anb au!euias aun ]!el e5 'eui. el ielqderl)proqa eun ap nq ua!i se) : ueal3 sgi]luqauanea3x*uun lulod n i w l l e w 7 fsued mon-zenw iasoduio~]!el c ]no] xnad n l (saurna sai!i)i zen01 'lpj uo.1 enb snon puanb .ueelq sel? snon 'auoq. anb.ui el suep laigu! pue16 sed ]uo,u sanbp -h$ SON ','pue16 sa4 sed ]sa w 'suolnoq sap y a u p m 'anei6 isa,3 83 ,'lad un,p e uo 'manaqa sou piad w spn n l a3 anb u-eq 3 ! q ' n e a m un assej al anb lnej w b no ].lied ]sa uo,~anb aipiî aipj ap sed 1 . ]!p as uo ]sa,:, 'anei6 ]sa !nb a3 (sai!i)a!ma,u u o ,sua6 sap alai el suep anyuyap i srnellle,p a6w!auniaxy sedlnolns Yianauug .]pjuo.1 senuen t e f i u r i ~ gseaue~sqnsep anb mbpmu el la anbphqd aauaiedde a m lel)e,l snm resodwoa snon enb evlse ailua ~ioddeiun luassel sua6 sa1 anb uinu !wneq,l 7 l n q enfiorp ep ralved snon -.uine a l w~'se3 ]no] u3 .pie] snld aila luo[>erldsulu l o r 7 i[uenw ue rnod-wad e w y n E3 ' u q s ! -cw!id ~ !nb mbpmu q isaP m b alqwas a u 11 .nad un inoj uag y)

idool,,

el enb

sluej 1s

.

enblenb ue ' I i a I s n u o6ellrgq un-

"'apuail a( l n q ap muw3 sluawala Sap ias!l!ln v luarnai ua uo 'luau -831oi s m ~ v.sed 110s ua.u uo,nb la x!on-a!ial -~eqam!n6-asseqsap!ô!i iedAq sainlanqs sap suep y i a j u a 1sa.s y3oi al anb Isa.3 '"-4. a 7 -meamousm4 sap IQIU~!~ alas ~!,nbi!odsa !el s!ew 'aau!oa sutau no snld ]sa uo no ~ u n u a uun anun ~l...sue aluaq s!ndap sluaunqsu! s w y sa1 sinofnul lues -!l!in ua ~ u e u a i u ps a I l a m sasqs sap ai!ej ap alpypp nad un pa,3 ' 3 ~ aane 3 un,O 'nuw3 iuo sl!,nb a3 ap i!iied c 'asoqa ailne sien ianu!lw3 la ial!w!sse sa1 luon 08 sa3uanllu! sa3 !qns iuo !nb sua6 sel anb s!oiî ar-

isWN ]a seduk lgnld ~uose5 iuoj n b su& sap Iied

-nid el anb ~ue~ne,a .sduialôuol amnia iainp en .,sp!oijs n 4 sap mm?/'%aiw m p w s!ns $. alhs ' (un e ua A I! p ipnes v ) ,,pp3 ]!idsaSI.p sed s- ni $ 'spn n l .im(on?en !nb 'p-rmi a ~ a am!ian 6 un iNanap ap u!e4 ua luos la xnai!6iw l~aiuan6e~ xnw!smu saiuaû slgad ap sgied luos zalnon snon anb a3 ln01 nu a n e ~ - ~ aelu'plm q m b u m a i d u i ! ~.,p

.mlnqap np ~uauua!nsa~an~ju!sw ep Iied -nid el anb !ein 1sa.3 s . 'dnoneeq ~ amue

sed e,u w.nb spi3 ' w i ~ alal q ins seq un 3ane ( i s!.ie3 ap a!ô@isou :MON ) a 6 ~ ~ eun,p ~ 3 sn ua ln01 eia11!qeq.s uo ino! un.nb s!oia ayrnod eauepodwl eun

e3.1se 'eupas ans srenlun lea i e y m

ep zaAesse snon enbsrol <lueunuelsnp

m

ea aene nduioi el lnol eqauew lnqw np .r!~16ue p egrldsul 'eauerj

]a '.lm ua ej ua aluq:, !nb

'19 &UBWeA!lelaI

uenb aiw@niasum ne 1 ril m b a3 1%,3 'le!ua6

,, luawonllin euaas snq saiolo3 nl anb allm anb snld as!qd ~ ! p aaun i asdoid a] !nb 'iapena,] I' !nb açoqî mblanb sa13 ap ]sa, I!I? q pienb ~ u w a i g u si sa1 iuawaaioj sed)

lual

'anne m , p

sap xnaAo! sAed al ~ a . 3sdualu!id al sa1 ]no] ]sa? sluelua m e ap.1 suep siuq:, p la sai!i sap sduial al nuan p j o ~ .: a l w 3 II) '.s1ueju3 xnv ~IIJ.%a lolnld e E3 'w saw-

lu

son snou-zas1a~rd ' ~ u e w w a ~ s n p -

se3 ~ r ua a ua!

'ln% l n q w,nbsm[ w 0 3 aluei6e~ ~!,nbsed asuad au 3wp jg ein e n e m i w a,: 'lpj ua s!qq 3

( 1 ~ 3xnawej a3 iano3a,l

.xna!m16sa4 sed 1sa.u ar-sed SVau a,'s!em.vy-


-

i

: :='axent de la viande sur scèw,

..a3as des excreirents. ça pourrait

. .. .

-7L

x aurait pu le taire A Rennes. J'aurais ,,>orterdes twnates. -II y a des ambiances de concerts où tu as vraiment envie de jeter des trucs au public quand il est @cç nul. 4 u e s'est-il passé a Rennes ? -Ben. on a bowé le public un peu froid... Alors on les a casds...Ils étaient vraiment top cms, tu vois ... Branches nazes ( ton agressif et méprisant) ! Comme ils ont des groupes-mi-

son slyle 'Rennes". ils se compottent un peu en snobinards et font la fiw-bouche envers les nouveaux groupes qui ne viennent pas de -Ah oui, pourquoi ? chez eux ... C'est dommage. Mais si ça se -Parce que c'est un va-nupieds et wi pie-det w e , wi a pas iou2 dans la bonne salle. Ce la-gueule. C'est un poëte. un pouet-pauët, n'etait peut4tre pas la salle fréquentee par VoilA. 'ïintelligencia rock'n'roll de Rennes", hi vcis, q& ! D m ma eu tn 4 picrinégatif vis-A-vis -Vous avez des arguments plus cons6 des gens pcésents dans la salle. Bon, si ça se quents ? -IIy a me ambiance qui passe pas enbe mus. b w e , la prochaine fois ça se passera nieux. Dans ce groupe. il y a un mec que j'apprécie .Pour conclure, pouvezïous nous par. beaucoup, c'est un super bon copain, seulelei de vos projets avec ZURL~CKP U - ment le problème c'est qu'il s'est conanpu avec des nazes. Alors qu'il est super doué CENTA ? -Et bien, c'est un grwpe qw I'on apprécie. et il musicalement:c'est dommge. s'est trouve qu'on a fait quelques trucs -De toute façon, I'ëte dmt on parle (le chanensemble sws la fwmule d'un groupe cornpl& teur) est mesquin. Vil et iresquin. Et il s'y croit en plus. C'esl un sous-pipide-mins-que-riwi. tement confidentiel qui s'appelle HYBRIDE. chose de tes spon.

même pas un chantew IIfait vider les loges

le chanteu de CAME^ OBS. CURA. C'est hyper impwtant. ça! ( il epelle le

qui font rien que de chier A la gueule de t w i le mnde....

mnre,

nan lentementet avec application)

Serge, Gildas et FILN M A G I C MUSHROOM t b


e histoire de évoltant !blah!)

qu'elle a un trou à la hauteur de son genou gauche. et ce trou n'est apparemmt pas dU alamode.. Et bien je n'ai éE que tait simplement fasciné par ce genou Incapable de

'Onger

autre

chose de plus...plus attirant, plus doux. plus

eut-etre me laut-il revenir sur l'avis quelque peu tranche que (ai eu SL. Le Monde Du Non-A. Cautew se defend d'avoir écrit un r m n de SF c -ra lecture à un seul niveau. C'est vrai. Mais son interet pour la Grnant 7.; generale du Cmte Korzybski (intérét qu'il fait partager) n'excuse sas ? pauvreté liiiéraire de son bouquin et de ses suiles. Lemballage resle m I = commerciale amricaine Alors Ceci dit. ça reste Irés potable dans le p7? bcen ~ l u sque les Annuries d'isher a la morale susoecte et aux rebondissemenis a*?-:.(missavaireux !).

riche, plus sensuel que œ genou. mille fois lois

Aux Portes üe La Vie de Roberl Silverberg est nul. S'iverberg louche vers Le Y& R plus attrayant q w la plus courte des jupes OU Fleuve, m i s on s'emmerde feme à suivre i'errance de Gilgamesh dans I'Au-Ddà rc ?: = le plus soyeux des bas de soie. passages de Howard, Lovecran, Picasso, Magellan, Jules césar. tous très mal décnîs. C: : Y royalement de ce qui se p a s surtout que cela se ternine avec Gilgamesh arrivant Ne* Et pairtant, à I'instar de Chanel.Iraive & la recherche de Enkidov. Silverberg devrait cesser Iïhumour. en général le genou extrëmemenl laid ; tout Je ne connaissais pas Théodore Siurgem. C'est désofmis chose faite avec La Sanèrr Là cela est sidérant ! Marais. Titre idiot comme seul Néo est capable de donner a ses livres. Les -CI.? :I :~ :J'ai donc décide de porter un kilt depuis ce composent ce recueil sont éminemment sympathiques et bien écrites. PM m Lovecraft et d'Howard, ça change ! A lire et à approfondir. jair ... (NDLR : On i e n lout !!!)

,

10 M

A

G

t

C

MUSHROOM


r*

-

Si tu veux un ami apprivoise-

-Que faut-il faire? Dit le

-II faut être très patient, répondit le renard. Tu t'assiéras d'abord un peu loin de moi, comme ça dans l'herbe. Je te regarderai du coin de l'œil et tu ne diras rien. Le langage est source de malentendus. Mais chaque jour, tu pourras t'asseoir un peu plus près ..."

Toute rencontre est un risque, une aventure. C'est pourquoi mon premier reflexe est de t'éviter ou de te classer, vite, pour être plus à l'aise, plus en sécuritb. Epinglé, tel un papillon dans une collection, tu seras inoffensif. Si tu n'es pas du "même b

W

levant toi je me tair

dirai des paroles

banales, des phrases toutes faites. Je te poserai des questions sans soucis de ta réponse. Je peux t'enfermer dans un passé mort, t'emprisonner

u a l n uii

personnage, regarder attentivement toutes

les étiquettes collées sur ton dos. Rien n'est plus triste que de donner de soi une image si pauvre!

52

M A G I C MUSHROOM


e sais que toute rencontre est une aventure, un risque. Alors je me méfie, je te juge, je te toise ... Je t'affronte. Mérites-tu la confiance que j'aimerais te faire? Je te mets a l'épreuve...Je t'éclabousse de plaisanteries. Et en même temps j'ai si peur que tu me juges

... Les

pailles dans mes yeux t'empêcheraient de voir mes yeux! Rien n'est plus triste que de donner de soi une image si pauvre! Un vitrail ne peut être qu'une surface grise et sale vu du dehors ... Alors qu'à l'intérieur il Bclate de mille feux! Comment oser te parler de mes paysages interieurs? Si tu t'y promenais avec de gros sabots...écrasant des fleurs qui naissent à peine.

M A O I C MUSHROOM 33


. : " I

P 0 V 66 (9C) nV S I N 3 W 3 N 9 1 3 S N 3 M KX~M 3001 : s ~ ! o s luawauuoqy mla3ela Jns -JSL / 301 ua jรงg : s o s s ~saa uos!el/y J!OSL : s j . 1 ~ ~ ~ . nrri NVNIU a 6 0 / ~ 0 ~a, a 7 s!/s?a 3n31t1a spJosau d7 - S ~ N N anb~snw ~ H sauuat//~euj atlvNla J ~ ~ J O J S ~ - 0 ~ J -L i IS ~ anb!sny\( ~ ~ O I I ! S :S J . ~ I ~ I ~

1s

NOlSOldX3 sale1 Aepuoolry / uaarO ounrg l ~ a 3 u o 3 o&qoz 31113d W l 1 3 A l 3 A 3n19 PJeu!U S!lodsueJ1/PJoM a Y l scw"W lJa3uo3 Hg C

uoaiios sossv s3a

sjanbnlarj sa7 / e!JeW .>lael8/ OwaN aIiZ!7 lJasuo3 OCHOZ uozad aauepual s~auunt) a y l l ~ a 3 u o 3HL L

NOSIWW NUOH d V 3 3tl8W3233

sossv s3a NOSIWW ~aqrueya - o y n a u ~ /J ! ~ J .u Jb \ I! a ~ o j1~a3uo3 OCHOZ SIWlV3NV3 S!X3 su!nolew s ! p ~ sa7 e ~ s l ~ a 3 u o 3HL c 3n8IM3233

noanos


Magic Mushroom n°0 1991  

Fanzine de Saint-Malo publié à l'occasion de la première édition du festival La Route du Rock. Futur magazine Magic!

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you