Page 1


Y a des soirs ob on sait au'o? sera pas dkçu,que le groupe va assurer,que ça peut pas rater...Les GODFATHjouaient aux Fesses devant une maigre foule subjugi~ée.Jamais la sono du cluh avait autant donnb.Cinq britjshs,look étudiant H.E.C.,plus strai t que les Orchestral ~anoeuv&s.~auf que quand ils ouvrent la gueule c'est le gros accent londonien plouk plein de fuck etc...deux guitares,une basse,un drum et un chanteur h fonds dans la d6fonce auditive.Aucun répis.Les-~~m ont tout compris de ce que des dégénérés comme nous attendons d'un guitar band.Pas de chansons lentes que du "speed" rock mélodieux.Aprks le show on a essayé de voir sur quoi carburaient les @ O F A M G ~ pour avoir une telle puissance.Ltintenriew s'est déroulé en haut des Foufounes.L'accent des mecs,le monde qui guelait autour,la musique du f l j et les oreilles encore bourdonnantes du concert. il nous a été difficile de tout bien saisir.voici l'essentiel: 30OM:Coment ça a été ce soir? GOD.:Bon show,bonne atmosphbre mais pas assez de gens. R0OM:Ouais c'est mercredi... GOD.:Jtsais pas mais je pense aussi que c'est b. cause que notre musique n'est diffusée que par l'intemkdiarlre des radios étudiantes et non par des radios commerciales.l~Tais c'était quand même électrique ce soir. B00lK:De quelle vllle venez-vous? GOD.:On est du South London 3OOFd:C'était marrant votre rappe1,la chanson des 80% "Fight for your rightl'. GOD.:Vous avez aimk? 300M.:Ouais... GOD.:Ctest ça qui compte.We want people ta be excited.0n veut toujours surprendre le public.Ca aiii est bon avec les ~COFATWERS c'est que nous faisons ce qiie nous aimons et les pens aiment ça. '3OOlf:Comment ça se passe en Anpleterre pour vous.les charts et tout ça? GOD.:Ca marche sur les charts indkpendants,mais on a pas les "Rip Charts" encore.0n commence b. vendre de + en + de disques un peu partout sur notre propre label "Corporate Image". 900EVous avez joué 11H~2p 2 3 4" de 3iD ~xp~@~.T!'étais dans ce -

groupe avec ton frkre non?

\


-

u G03.:J

étais chanteur et liij. bassiste.0n ajoué "hibljc Ennemv -'&ln aussi.D'habitude on ne joue pas sou€-e.Je vent du matériel du. crois qu'on a fait de bonnes choses avec ce gm!~. pe.C1était un bo? b m d mais on s'entendait pas trop bien avec les autres membres. ~0OM:D'ofi vient votre nom? GOD. :On a choisi @DFA~uCRS parce qu'on voulait un nom qui reprbsente bien le eroilpe,clest B dire quelque chose de fort,ptiissant,c'est un nom que t'oublies oas.BOO?fi:Vos influences majeiires?: GOD.:'Les b%l&s .C'était un super proupe.1)~ stuff des F>O's,des 60'~,7n's,s011l ou rockfn'roll:as long as it makes me move I like it. EDDIk COCHRAN,YARDBi-, STüOCIES T-RE%,W M ~ S ... -

&

,

BO0lT:Travaillez-vous encore avec Vic'?Jaile? GOD.:On compte faire le prochain album avec lui.0n est très satisfait.C'est un mec vraiment conscien.cieux.11 écoute et réécoute chaaue morceau plusieurs fois.11 trouve rles trucs oui vont pas,on Gcoute et on chanpe si. c'est le css.Foi~r le produit final c'est 1d Vic Maile et ~ r ) >Gorlfathe?~ Ce gars Ià a fait du chemin.11 a bossé avec les kiNkS et les SMAU. FACE5 durant .les et: .- -années - - - 69 puis 999,SCI<nHiNa0WC H-, ,, . -* i~"-.>.>.,.*q. l._.-. A : . . B0OM:Comment se porte la sckne ari~laike? GOD.:Ca allait *is 1& plus personne sait ce qui se passe.1ls vont te dire que tel groupe bon et il se trouve que c'est nul.id1al.s nous on est t&s populaire là bas. BOOPkDtoh sort votre lead guitarist?Il est vraimeqt génial.(instigateur du ''mastui technique utilisée au cours rie la chanson "This D a m ~ation*') GOD.:Ctest le meilleur lead gmitars qui existe... BO0ll:Qui kcrit les chansons? GOg.:Chris et rnoi avons &ci* "Lonel:.r r41anltet "1 want you9'.Le reste des crédits revient au pe en entier. B0dtT:Vos titres rie cbansons sont pas trop gais.C'est quoi le problème? GOD.:These are tmu5lerl times man.. .c'est une époque $ourrie.on fait la même choser que FR sai~fd'une autre façon.0n est obskdé ar~ssi,...we're obsessed by obsessions. BO0M:Coment trouves-tu la musiaue en bas? GOD..:. - .burus..... .bures..(11 rote) 30C%C:Quel g m p e actuel aimes-tu? GOD.: . R I N E vraiment b0n.k rap,les &6l& 86/S .C'est pourquoi on reprend "Fight for gour right...".La seule différence-est que nous on la joue et chante,tandis que e& chantent avec une musique pré enregistrde.Jvaime bien aussi W H G R I S U ~ ~ . BOO!~T:Vous jouez pas de tounes slows? GOT).:On a des slows mais on les joue pas...because we want to hit you canadian motherfuckers in the face...On joue jamais le même set d'un show B l'autre.0n a des chansons lentes que t'écoiiterais et tu croierais jamais qu'on les a fait."Just like you" par exemple est une trks helle chanson.Nous ce qii'on veut c'est aue les gens nous écoutent parce qu'ils saven? qu'on est unique et qu'orl oo11t rles coups rle pied au cul.

..

...

..

-

-

7


)E.

"SHETOLD

HE.ÙES'.( C E 3 vmi QUE

OREGY

EsT PPQT~C~~L~&%HE~~T RiPiaLE) PROWiT PAR NiRKLR R a . , SToP- \~JALTEITZ A &TS T K W U ~V3-k

500s m g 5 LE QÉPAm DE omm ~ U R N : I L viEMT DE RXHESTER, 5 A i T k & ? i ~ PAf33LES E ET U O S ~ G U E ~PRoUi€tJT*s , IA)S~OEKS-ST~P,/ LEç NE 1OI)Eh)T G)OE 2 FB~S PAR ANNE€ Eh)

'w

dRB-

HWENUE DANSLEOR BLED-STOP- LEUR NOM ViENT V'UME H A R W QE C i ~ ~ K f Z i TDE5 i 5 AN

h)É€S... CVCOS AVEZ D~V~NE,ERAW>!) , ~ T C P - ~ ~ -

B R 5 EMTouRNÉE LE5 HGILLW~~S C U 5 05 %MT LE MAXWELL '( NS.)ET LE (t.ix), W B RAMON B A É W ~ T UN T i m Wu sro?, LWK NCLIUEL ALBUM QU i SEHOLE PLU5 "HARD" QUE LES ~ ~ É c É DCURA(, E ~HG +Lis= N ~ C K L A K S E ~ ~ ) , ~ @ -L'ALBUW E c 0 h l T i E ) J r ~ c l2 ~ REmi555 :RAY D i5m CYkJiC5 CTO(PG F\itJk WD), smp-Wq W T A REN~NI-REDE€ p S EN &% ALOR5 QU'IL FASAiT Uhl ZihlÉ wTI)RE ,SB?- LE MCHE WEG A, PAKA~T-IL,LA PLUS I W W A N T E COLLEC.~ON Wuk60'5 Al! NONT)E 15E5 ~ ~ E R T É : LGS S PRES5WEÇ A L L E H P N ~ )QEs ~ RûLLiA)G m ) & ~CWAihl.%t& PA5 LCNGTEMPÇ S'EN C>EKA\ A LACsULEUR DE

me"

W'

.Am&

d Nw-YORK, DECLih)€ O F THE GO'S TREhlD i5 DU^ TO RD?@ m~.5S(hlG 09 il& HA) W G U .. EUEKYBoPY WAUT5 TO c=t\ fmM THE HOUEHG FA%ioM STORES, iwza, b+%LS'(.. STOP- UN D ~ K N ~ F R HOT ? " I F PEOPLE DOT LiKE CES, 'RIEY W 4UCK OFF "

Ce,&&~~it).

m...

flcw


Que&

chose se passe en ESPAGNE ..

On wu d i h l s t a l n s . n Y a EIX ou eept .ns le mus i c a l - W m o l &-t d6aoluit.on nonatate seul-nt puelpues mpes pui s e b a r t a i e n t L des o b s t a c l e s hident. de club ob.jouer,adf~ut dlun gublipua fid b l e . d I m c u l t 6 ~ pour d6crwher des cont r a t a e t e n r e g i s t r e r un pramisr single, e t c . ) . ~ ~ ~ C JRwuis,m# e h6ms,lss b i ~ t o fiqueaa nnddrld, (nos N- YO* ~011~) defendaient avec g u s i o n la noble -se du R'N'R p l u s n s b e l l b e t i l s l e font e h "Ore...

lkie I>arlona de- wupss,n'eet_ce p?Je n'espém me t o u t 1s mude aye@mi,-n a m n aia,lcs pes l e s plue +rt emE W p e e avec Une Oe*ine b i s t o i n e t 'Ont my ICs ?amPme t CAL*CULI. pue j e pnu roue =conter et ~10) ~-DIW.S (meIone 610ges.W i a i t , i ï a eont l e ssmnt ,de e t adore t o u t h gmpe sspsgnol ana que snsemble,JoeeP 3 -ria

routce

Y

~~~~~

(,b),~8bino =&naes ( e i i t m , s m n e t JO*% et miedomknech(eiit-) o"t a"regieti.e Un fantaetigue ensemble de de-+, di~que8-tIWfW lPetUn mini Ip et beaucoup de *implebct ils ont d e m o n 6 que rnr groupe de 1 ' E e w e PuTniit l e r OC. oinq c a t d m s , S e VOUB le pmrnetE. choN.)

aosep


seaans

,,mi,;

an owm


Ce trio iie Vanoouver

R

la 'hqlne.

~6rsass.l ( ~ o i p n i ebimoemhipue ~ m t cs i ~ y i . 1 0 8comtee,ba -8os.etc.) o,'nnldid0ra., 3 28028 m m

D.R.O.

% m e

m m ibn Club ohmmena, 15.lht-3. 08024 SACEIDNE

I(IS

%-0

BRICRKm 64 ibn C1ub:'gaouiegrm" P.O.BOX 29018 0 8 0 8 0 ~ m

E-0

m e c l et

& d o ~udo(SZl MUSEUM) c,?3sfa<)1 B.Tmm,3.2-C 28036 -ID Esp.gne w i m s " ( ~ e i s de Brlehton 64,IOs R c beldsm,IOB -i) BPblei, 126.4-1 m 2 B%lKm.oRg B-a ~ F Z X I W ~ ( ~de~11 ~ ~ Fmnters,Ioe !?eg.tfms,et lo~De.perido8) ofilam del Rey, 24. M

m

2

m m

~ a a r ~ ( ~ sde rraquiuo s y l o s -rm&oaitas,Gsbinete Crll8ui.etC.. .) c/Alfoneo Cuio, 63 28003 m m Eapaene

13

iCfe.peajt 882s Ies iihcibel.s.Hardcore éjmt6,intenae fait dt?rrêt,s brucrues et d'~.cnC16rati.ons,dedisto,sians et A'burlements.4batoire ou ç,mp de la mort. Une msique folle qui tire son énereie de frustrations et Ae mauvais sentimentS.le plus dkbile c'était le guitariste,i~nesorte de 1utj.n avec une allure de nerul.TJn premier de cl.asse,l)enti.l.,discret, tlmide qui une rois s11rscbne se dkbarasse de ses lunettes nrimace et prenA des poses de tueur ~oir,fit6tranpleur de fillettes.Le visape déformé h chaqtie coup de 1arsen.b po~ivaitsiiiv-. re tolite sa musique dans ses expressions...toiis ses malaises.Les paroles etaient incompréhensibles. Les chansons ktaient très longues et puissantes.Rien b voir avec les plans mck'nlroll classiques,pas punk nor: plus.Ctest un nouveau genre assez pénible mlr disque,qui dolt pas mal b hardcore progressif?. ..3eurk. Donc k consommer de préférence live, pour cbopper 1.a haine. Wo FJems No.. .oui, oui,oui. Pis fallait voir la gueule B. Pat pendmt le concert.H.ypnotisé il ktait avec un ddle de d.ctus. Ces gars lb Pont Ae la musiove comme Dennis Hopper fait l'frnour dans Rliie Telvet Iia salle 6tiji.tpleine et

cet

F..

.

3 +.''SEXHAD" (Ryett~&c

.)


%OH

: " QU'EST - CE

~ U L A :

'. SAiNi4,

: *UOUS

PAULA : " NOM

W u QMLA

: :

AUE2 3#é.

?

EU EO-6

...

"

... ~oided... HAis ON VouvKAiT Biehl...

" M U . CHAisou ON

,lin€

LES

21

? ''

QUE üX5 AiWZ cû).INE E3i t J cjp\DeRS

HFTAL ~

kbNeti. NUNC*

A mhlML) PLOSTARD; UOIK

C ~ M H E V~R~JCAL SUDWC

?

... N o 5 Qi-QuEs SOLST

ED). 9'06 UO-

AVEZ Pici€

"

" C'E5T L A F ~ L E QU'&TA~T A LA BASE

AVANT TERRI. C'EST ECLE Qui Afl3vub

"Johnny Aine-=ives Thunders:Lyrioa and Lifestyle.Ta1Xing the thin white line. Hanging on by hi8 fingertips.Rampaging along it.Returning the beautiful loser or the poisoned hero.Hamwing and compel1irqr;a viciously powerful guitarist -ith the street smart raconteur's (rift to substantiate his-imagesinto his : edium:Rook and Roll." ..

-

"JiJST A?TO!ME3 GIRL"

JUST A I \ I O G ~ m is non on hand to

the official J 0 Mm s

offer salvation and information on ~ o c kand Roll iil.timate bad boy:

~ONNNYTHUMDIRS vnte to l?ina Just Another Girl,the ~PfioialJ.T. fan club. 7.0. 272,London =JI3 ?de,Zwlsnd (~leaseenclose an I.R.C. wi.th everv correspo~dence)

Publirhed

- ~-

.- - . -. -.

-.

.-

.


Il date un peu cet article sur Kick.Mais fallait que je le fasse. Lors de mon dernier passage en France j'avais ramené un paquet de disques. ..p ar çi,par 1b.Puis la découverte de "Visions Coups de coeur...dkceptions Pures" un album beau,pmvidenciel,b vous reconcillier ? tout i jamais avec le rock français (si besoin est).


t-

.

.

LI,

3 a h E >,ion;a a ~ : . T ï r s vfiLt2\3 ï n o i ? J L ~aG ;SC s ; ü , ~ i ; ~ - sa^ .i rÿr-u;: a? L.L.-,-,.;' w s?.j<;a>;is sa-: .; JaT;,a;c; ai ;;-..a~j:>z;$

-

,;;,

(w!r\!pqqa,,-?j SU\!/.

:;>-u<;

.,*no+$£

( a w .flr*lnç) ,,awH ,, dl- !u!u +oq sdDus-~!hcn y ~ ~ ç . m qq .p, n

:

nD\n

("1 . x"% 21, ,sv3xnar,, sam. %

(M)

.,v u w u e t ' ~ , ,

. '.o " ' - a ~ g l , , "al'vj =Jd ,, ,"NQ\wqwu'="lsvd,.

.\sdço~il sa?

:

SN! UHIAULS


Men€ si S'Ai

UME O a k C o h i ~ ELE5 CANADiCC5 ANdLAiS

5 Po@, 1hiTi51E5, PARAU05 ... FAUT AVCUER QU'ILS AUDG GEQT D S S A C ~ SWu $ROUPES. CET H ~ U E R YA EU UhlE NOLTilUDE: DE CES ?€Ti= COHWS ÀHO-AL. SC&NE OMT@EE~~)E E5T Eh) SALSTE : CLOBS,6UU LABEL5 &TC .. . 61Ehl QUE LE5 c ~ v R sFERHEMT TÔT ( 1 WüRe du W Y X ~ ) ÛONC . A PO WiR LE5 LÉGEMQAiRES 'IÉENAGE. HEAD LES k a & o T T E ~=BELS

LA

FLoRioA RAIORS, SHA'OOJY HW ON A SHAWU~I PLMET, LE5 THROC55, ET U.1.C.

Povn

LE5

QAmsoR

RCNAQE. H(IAD DAVE RAUE

mi

.

CA A EIG OK LE ~]OU\IEAU R$.HPLA~EFTZAEJ~~EVENOM

PA5 HAL PRO, R ~ D É S ,PLkiSAUT5. ES FLOR~OA R A ~ U S ILLlX.rf2ES , INCOMM~S sooi À L' E~NE PEGDAARmg5c.5 22w& .,,AtJT O& viAqTAi\)3~W PEIMAlNE5. WT À LA S W ~ Y @&TARE , 5u3Ifl6, E T CHANTEUR QE C M S E . Ud LONq Sm € N I X E ItJTiHE5 ET COK~EUS.UNE '%RTE Di3 SAM Q ~ C O O N A R T .TR&5 QEC~~~TRACTÉ. .

LE5 H E ~ L G U R S DU ! d T C'EST 9UAhlD LES F o R ~ T T W REBELS, HYER DWÉ5 ; HE~JËSPAR MICKEY DE S AM, W A ~ TEOR PROVOL ET BÊTE DE SC&NE . 115 ONT NON ÇEOLEMWT CE. %>oh) 77 GAKA66 M A h Eu Pi35 L ' A ~ ~ T O D E \/ . E5T IhiTAUE LE CHAUTEUR 3 ' e T CE S R LA,W wRF~R LES Pi1tJSnMi~~ S5U ( i s ~ ~ c g RCKI.~C>TES ETC... 'WOW ! YOU GUYS HAVE

HSHE

-

".

$AO &i'c> H a E ! COHPAR~À Lui, RUD~ 'RDTRuDI C'EST E PPSTELIR G4W ELL . LE GENRE D E @ARS SUWR BAVEUX QVi FRWO CONTACT AQEC L E FVBL~CEN C EN\IDYAOT CHiER .TOUT LE H O N E DAhnAiT QUMID MCNE. EH RRPPEL ~ E S E PASmLÉ5, "LwiE Louie" R~ENVAVE~TOREUX. Si MB N LE RSTE SET CÉ.r~ir RAM0h)ES PER~ODE "f?o~k€TTO RDrGiA" F U S

sur

d

w

MUUO B ~ N O! F A ~ TLEUR SACTTEK-D~G& LiVE €3 WR û i S O U € , EhlFihlSURTdT CAL6oM "THi5 AiN'7 ~(QLLWJCOD!". U M HOD&LE DU Ehl %?EH~ÈQEPAW~EY AVAiT LE5 MOUW5,"THE BE31 CANADiAkl BAND!"A

&a%.


OAhls LA HÊNE ~ i ~ , u ÉYeA LE5 (EX TEEMAGEHEAD). U N D ~ ~ Q UDE E %mi ET UN %Oui AW F E S 5 DE5 PLU5 TON[CS . TOUT 'D~uMiiuEU€m Y k A%'\ EU US.C. mi H'OdT LiTTCKALWENT RE~N€RsÉ.(U&R LtJT€c\l(FU)\. E ç Gnnç ~ u Wuu€MT i vu KA010 6IRDHAhl Du %006€5, ET DU W E o DA135 LEUR 5 d NE PEU\]eh)T QUE HE REJaiiR. CE S R LÀ TE

FrloVAiS. Y A EE~COQE uhlE FLDPPÉQ VAOntE5 W B 0hl';ARi~h) 5 VADAhS l CE Sn)LE LÀ .CE5T À 6 R E NO LÇOV ou ALOSIÇ m+ QHHUM OAOF YimèY) \ b i ~ LCOK TOTALEHEUT R\D\WLE.ET Uhl S O M 7EOJOC)RS CRAVE, G A R A - AVEC UAI ESRiT W H é k ~ i q ~ E . D A M 5 C m e Rwiohi ON FbUTE EUCOKE HAOf LE FLAMryzAU 5Tcoc1W ET L€ LE17 3 HEAERSGAKER~/ W b J 6 5 . PCUR PLUS ~ ) ' ~ h ) % R H h l i o ! JEs Q o e ~ e z Vais AUX Q E U I QCRNiER5 MOHEKoS DU

Y

FANZiNE WMAT WAUE . A CG5 K? AVEC QU i Vous ÉcLA~ RERO~~T VAUbJJlAG€ .

JOHNATHAN RICHMAN & THE MODERN LOVERS C'est devant un p u b l i c clairsemk male --".ousiaste qiie Johnathm e t s e s deux cc--!zs s e s o n t prksentés.Une guitare,cies '-5s rieux,un tambour e t un chanteur candi's.?!ipnon comme concert.Totalement hors --'5.11s ont égrené ,l'espace de deiix s e t ? r p e t i t e s r i t o u r n e l l e s simples,bêtes,cul ctil c o m e c ' e s t pas permis. gourtant ç a masche.0n a t o u s é t é p r i s ail cSarme Ae ce q m d Aariais rie \alais.Les b r a s en croix,l.a t ê t e s u r l e c ô t b , ï e s Feux écarqiiiï1.d~e t - e m d sourire.Une v r a i e anciouille s i s e n s i h l e e t s i n c ê r e q u ' i l vous =.--ibile t o u t e aggréssivlt6.Y a même un s k i n qui s e dandolinait.C1est rlire.Raconté comme ç a c ' e s t ni11.J'vnis p a s s e r voilr une l o p e t t e mais ?how de Richman ç a a qiielque chose de totalement n a i f , s a n s pretention. L mignon.Histoires rie t ' i l l e s , d e milksbe.kes,riAicules e t marmnts.i' a $ s e l a i s s e r g l i s s e r dans son univers adolescent e t sucré.MQloAies jo--+.;ses, coeurs e t g u i t a r e s qui. s'amusent.l?op,pas skrieilx,vi.vant ,attachant. -?:endant & 72-50 l ' e n t r é e ce genre rie s u c r e r i e peut p e r t u r b e r l a digestin?.

--2s


...

"Mais oui.,t&s cher..EnPin quôa.! 5 1 ooi.s,quelaue chose de t&s gran8...fort,.. trks rnck,auaa. ..Et puis toi~tle monde sait aua LPU R e 0 et &4W C U sont des géants quaa...Moi,clest simple,l'adore 3t puis toiis les gens hj.ens les trouve si géniaux...si...si...si rock'n'rol1,auôa. non?!..." et CO. m'ont réEt bin non,coco!Si les écoeuranteries des SUiCiW ,JoYD~\~~s~oM Bulibrement fait vomir, je vois pas pourquoi ;ifencaisserailes deux paraplkgiques cités plus hai~t.les grands intimistes solitaires aii tro~!~'$corchons les écorc'.ésl' voila un slogan digne de BOONERAXG!! REEO ?D?ILEarüRDm € N en pleine crise d' hémorroides...et qui aime ça.aLf ?Jtaimepas sa face de voutre d;~lanesque.Mais attends,J1ai pas Pini:ces deux crasses d'écorchés ont parait-il un passé que j'ai écouté pour la premiére fois au printemps.Je trainais dans la bibliothèque d'une radio cherchant des trucs drôles ki écouter.J1avais épuisé la série des hard-métal Qu'est ce qui reste?Je suis h la section "V1' et je tombe mir l'incontournable paquet du vEl.tKTUNP-b&Parfait me dis-je ,on va se faire une petite culture musicale de base...les pochettes me semblent un peu louches...Je place le premier disque sur la platine,le casque sur les oreilles:Xoi~lala la rigolade!!! Mais ma parale,ce t m c est ch3-ant!! Je passe vite toi~sles morceaux.. .c'est nul.. .prktentieiix.. intello-rock rie merde.. ça me fait penser ki un combat entre U l f R i E etLNlA WAlCH barbotant dans un bac de foi>tre...même sensation filandreuse et collante...C1est ça le \ I E L v ~U=-~!!?!~ais ma ..oh!les gars,si vous aimez ça ,vous devez adorer tous les kblZW~CdL et -0 de la création!. Putain de borde1,on peut se fier sur personne.De l'air le ~ ~ L V EetT bienvenu dans ma gallerie des slips sales-le disque rejoint vite sa pochette phallique.Une vague tosmeet e nauske me ttent encore ï'estomac.le noi~veau33t. rtes R E p W C ~ ~ ~ l e a meV1)ferale ménaee.. J'en rigole encore maintenant..

.

... ..

.

..

.

.


W -7 U

5lw c3X). 15300 i3 153 3lg

m m 537 33hV 33rnicxll30 3ni33j;j3

V7

pK

V NO

'

slfio!h

NO 1!V! W El'çnld WN '1'33 AU98 % çrr 13 avd v '3~hlt13HOOFj liW % 53W!V,.L Olm %A HSad SCiON : :

'

NON '%MW lOWï ,j2i!G3 LN3CKS l !

Ç~OR

-;

08


--

.-

ET JEN PASSE G I NQUE~ ~ r b i n e SONT n o R r s E T E N ~ E R P ~ C€FUiS BELLE. URETTE.

~-,

n AWUO nvEL LES TACES

LE LT3dCOURr R K k - W V O L 86'

UR6INT DU U Du'ilSONTDAYË E

( C E S ïüAlG2

W

~

Tg sais PAS WMtIWT FE N'Y suis ?Ri% t W 5 TE NE LES U>NN/XY/)LS ai5 bu TdUr iq~RE~WWIIE-

VALBUn ?).

M )A v A N r AYolP -Bi

EIM5 E m & ? L OU DE.

ia m v i N c & ) @ u i N ' & N %isfm PK T o m Ui ''PROMN~UR": Tm Wi?!,z'AvEz qu'A DÉnÊNAtiER ici.

HOT PAilT5 : ''& H05~fiTo'(&OR NOMihlG) Oii, CHi ~ E ~ Q...FAUlA5lLo R ! UN H E s m 0'30DE L ANO. ..WL'wmU,

a

4 e N o l r , t i ~ B~ENPIDO~-C~FE...DOL~ COEUR Dou mWu ZeNaa... A V 6 C W ViN

~k NuS&RK,DES ODWR

Er

P~5sio rl...ylih NO $&h~.. Y6 Ni PLEURE PA5... Y t Ris, Y€ ~55, SËWR!!! P&S

... JJ


Comme Un Boomerang n°4 1987  

fanzine punk canadien