Page 1

C a t al og ue

Sous les sentiers de l’Ile 18 au 30 juin 2019 — Île d’Arz

S

O

L

E

N

O

L

I

V

I

E

R


Nuancier de tessons de cĂŠramique


La céramique est un art complexe mêlant des siècles d’innovation aux frontières de la chimie et de la physique pour déterminer une couleur, exprimer une texture en jouant sur les matières comme sur les cuissons. Dans cette longue tradition de recherche des céramistes, le travail de Solen apporte une dimension nouvelle : comment utiliser les matières locales pour territorialiser cet art ? Sur notre petit territoire insulaire, les algues, les coquilles d’huître, les os de morgates, les cendres de bois… traitées de façons diversifiées révèlent une palette de rendus surprenants. C’est notre île qui s’imprime sur la céramique grâce au sens artistique et au savoir faire de Solen Olivier. En contemplant la palette des nuances obtenues, on ne sait s’il faut d’abord rendre hommage au talent, à la passion de la recherche ou à l’immensité du travail expérimental réalisé. Mais l’art n’est-il pas le fruit d’une association entre l’expression de sentiments et un savoir-faire où l’innovation technique a toujours joué un grand rôle?

Jacques de Certaines


Série Pouldao Pastel à l’huile


Série Ménézic Pastel à l’huile


Estran Pastel à l’huile


1 — Banc de sardines en terre crue 2 — Émail de cendre d’huittes 3 — Rose de terre biscuitée 4 — Cendre d’huitres et eau de mer 5 — Émail de cendre de pin maritime


1 — Huitre 2 — Installation terre blanche 3 — Tessons Bejas 4 — Tessons cendre 5 — Lichen


1

4

3


1

1 — Coquillage porcelaine 2 — Porcelaine émaillée 3 — Argile Biscuitée 4 — Argile crue 5 — Argile crue


1

2

3

4


5

6

1 — Argile émaillé 2 — Argile émaillé 3 — Tessons émaillés sur platre 4 — Argile émaillé 5 — Argile biscuité et argile émaillé 6 — Argile émaillé


Sous les sentiers de l’Ile Solen Oliver est Artiste, Céramiste et Architecte. Elle suit depuis deux ans une formation en chimie des émaux chez Matthieu Liévois. Cette exposition est inspirée par la nature de l’Île d’Arz. Les lieux et les paysages sont évoqués à travers des oeuvres picturales, mais aussi sont présentes dans les céramiques, dont les formes évoquent le vivant de ce territoire Terre/Mer. Le travail de céramique — présenté de la façon la plus brute, par les tessons issus du labo du Douero et sortis du four — est représentatif de la philosophie de la permaculture, c’est à dire une méthode globale pour concevoir des systèmes ou des objets en s’inspirant de l’écologie naturelle (biomimétisme ou écomimétisme) et de la tradition. Dans le cas présent, en se servant le plus possible de matériaux endogènes. Emaux d’huitres, de coques, d’os de seiches, voire de cendres de goémons, dialoguent avec les formes et les couleurs pour retrouver l’essence de leur provenance: l’île et le golfe qui l’abrite. L’email tiré de la cendre de la sciure du pin maritime, tombé à Liousse, fige un instant et un lieu dans le temps, pour l’éternité. Ainsi, les éprouvettes et essais, pour la première fois sortis de l’atelier, outre leur beauté intrinsèque, sont à considérer comme des artefacts qui racontent leur propre histoire.

solenolivier.com

Profile for Serge Calka

TEST  

TEST  

Profile for roufman
Advertisement