Page 1

Recueil de Travaux

Robin SOULA


Projets architecturaux

Initiation au projet architectural

1

 Micro Architecture

3

Maison individuelle

5

7

Maisons Individuelles groupées

Greffes Urbaines

9

équipement construction du territoire public 11

Logement collectif

13

Ouvrage d’art

15

Restructuration d’un quartier de Shanghai 17

Centre culturel à Amsterdam

19

Travaux annexes Personalisation d’un arc de compétition création de carquois Concours - Logo du sweat de l’école

Publications

Avant’ Après - Réflechissons ensembles

Nouvelles formes urbaines en Cévennes, une démarche novatrice à Anduze

21 23


Cet exercice consistait en une première approche du métier d’architecte et de la maitrise de la volumétrie au travers d’un travail essentiellement effectué à la main. Le projet prend place sur un terrain de Salasc une petite commune de l’Hérault. ce terrain a pour particularité de posséder une forte déclivité orientée au Nord. Le programme était de réaliser un restaurant exploitant la surface du terrain afin d’y adjoindre un jardin potager ainsi qu’un espace boutique, Snack et un autre espace détente proche du salon de thé. le projet joue avec la déclivité du terrain pour s’organiser sur deux étages offrant entre autres deux terrasses aux deux étages et aux ambiances bien distinctes.


Enseignants

S.TAMISIER A.ISZATT


Cet exercice consistait en la création d’une micro architecture dans le coeur de la ville ayant pour but de revaloriser des espaces parfois oubliés. Le projet se situe sur le square Dominique Bagouet adjacent à l’église Saint Roch à Montpellier. Ce square a la particularité de s’organiser en plusieurs niveaux de terrasses à exploiter. l’exercice se déroulait en 3 temps : réalisation d’une topographie, d’une limite, et d’un passage devant mener à une micro architecture urbaine.  projet prend place sur le le square de manière à s’inscrire dans le lieu et d’en utiliser ses caractéristiques afin d’offrir aux passants des assises des allonges par des successions de planches formant le module.


Enseignants

J.Brion D.Hamerman


L’objectif de l’exercice était la réalisation d’une maison individuelle dont le programme était libre. Cet exercice représente une première approche de l’habitat individuel. Le terrain dans lequel s’inscrit le projet est situé sur les coteaux de Malbosc au Nord Ouest de Montpellier. le programme que je me suis fixé était la réalisation d’une maison pour un couple avec deux enfants pouvant accueillir d’où la nécessité d’une quatrième chambre.  projet s’inscrit dans la le pente de manière à offrir des espaces d’intimité tels des alcôves en rez-dechaussée, pour la partie nuit et de vastes espaces ouverts sur des terrasses et des jardins à l’étage.


Enseignants

R.JAMOT A.ROUSSEAU


L’exercice consistait en la création d’un groupement de 3 à 5 maisons sur une parcelle en ville le long d’une avenue. Le terrain est très contraignant de par sa surface de seulement 235m² exploitables et ses deux uniques façades donnant respectivement sur une impasse et une avenue très fréquentée. le programme choisi comporte 3 maisons : deux T4 et un T3. Chaque maison possède un jardin individuel. le projet exploite l’intégralité de la surface au sol disponible et permet un passage obligatoire entre l’avenue et l’impasse. Le projet se définit comme des maisons de villes contemporaines et reprend la forme archétypale de la maison comme ligne directrice.


Enseignants

R.JAMOT A.ROUSSEAU


Cet exercice fut réalisé conjointement avec l’agence d’urbanisme de la communauté de commune d’Alès agglomération dans le but de réaliser une greffe urbaine sur la commune d’Anduze. Le terrain constructible fait 8737 m² et seuls 5700 m² étaient exploitables en raison d’un bâti existant. l’objectif était la création de maisons du T3 au T5 et de travailler sur la densité afin d’exploiter le foncier.  projet se situe en entrée le de ville et représente donc une première vision de la ville. C’est pour cela qu’il ne dépasse pas le R+1 afin de garantir un panorama sur le paysage des cevennes et offrir une vision crescendo des volumes bâtis qui sont plus importants au fur et à mesure que l’on s’approche du centre. Le projet s’organise autour de rues pavées à sens unique afin de recréer une ambiance de village.


Enseignants

L.Duport N.CrĂŠgut


Pour ce projet nous devions déterminer le lieu d’implantation d’un centre de loisir dans la communauté de commune de la Vallée de l’Hérault. Après analyse il fallait déterminer la ville ou ce projet serait le plus cohérent et ensuite le terrain. Le programme contient une salle de motricité des espaces différenciés selon les ages espaces necessaires à la restauration et espaces extérieurs.  projet prend place dans Le le cirque Rocheux de SaintGuilhem-le-Désert. Mon objectif était de me fondre dans le paysage et de créer un bâtiment en écho avec les affleurements rocheux et la végétation du site. Pour se faire j’ai travaillé sur deux compositions de murs en moellons jointés à la chaux et en bois. Les ouvertures dissimulées permettent de renforcer l’intégration.


Enseignants

B.Bouchet T.Dalby


Le programme était de réaliser entre 26 et 30 logements en habitat collectif, ainsi que des activités commerciales en rez-de-chaussée dans le quartier Port Marianne à Montpellier. Le terrain offrait deux façades très urbaines au sud et à l’est. à l’ouest le terrain offrait un paysage boisé dans lequel passe un ruisseau, ce bois étant non contructible et protégé.  projet se nomme rocher Le hybride et l’objectif était que chaque logement soit unique créant ainsi un jeu de porte-à-faux. ces porteà-faux ont également pour objectif d’offrir à chacun des logements un espace extérieur généreux et planté. Un travail particulier à été effectué afin d’offrir une séquence d’entrée proche de celle d’une maison, ainsi on entre dans les logements par l’extérieur et chaque entrée possède un palier indépendant.


Enseignants

P.Soto A.Bourdeau


Durant ce semestre nous avons travaillé en Suisse sur le Ponte Diga de Melide. Nous devions concevoir un projet territorial en groupe afin de résoudre les problèmes engendrés par la circulation toujours plus importante sur cette portion d’autoroute. Nous avons réalisé une déviation de l’autoroute de la voie de chemin de fer et du futur Alp-Transit plus au sud afin d’éliminer toutes les circulations grande vitesse du Ponte Diga. Nous avons mis en place un tramway, redensifié certaines zones et dessiné un parc destiné aux habitants. L’objectif était de diminuer l’utilisation de la voiture en développant les transports en commun.  Chaque membre du groupe a ensuite développé un projet d’ouvrage d’art. Je me suis penché sur la passerelle du Tramway permettant de franchir le bras d’eau.


Enseignants

A.Pedrazzini S.Perreaut


étude de ville et master-plan réalisé avec : Alexandre Carrier - Thibaut Guillon - Pauline Tiffon Projet réalisé avec : Thibaut Guillon

Ce semestre s’est déroulé en 3 temps. En premier lieu, nous avons réalisé une étude détaillée de Shanghai et de la culture chinoise. Ensuite nous avons effectué un voyage de 3 semaines en Chine dont une semaine était un workshop avec des étudiants chinois durant lequel nous avons développé nos esquisses de master-plans de projets par équipe de 4 concernant la restructuration d’un ancien quartier industriel de Shanghai. Finalement, nous avons fini le développement de nos master-plans à notre retour en France puis nous nous sommes penché sur le développement des projets par groupes de deux. Le projet ci-contre est un bâtiment mixe de commerce, marché, logement, espace public surélevé le long d’une avenue rendue au piéton au vélo et aux transports en commun.


Enseignants

C.Tautel R.Chazalon


Ce semestre s’est déroulé sur 5 mois où nous avons réalisé un projet individuel à Amsterdam, traitant le troisième lieu. Nous devions ici transformer une parcelle péninsulaire, autrefois utilisée à des fins industrialo-portuaires. Le caractère du site et de la ville ont poussé le projet à se développer comme un bâtiment singulier, opalescent, qui ressemblerait à une luciole au-dessus de l’eau à la nuit tombée. La parcelle a été retravaillée dans sa totalité, afin d’obtenir une osmose entre le sol et le projet. Le programme à été retravaillé afin d’être adapté à l’idée d’un projet qui se traverse et se vit comme une succession de séquences. Il contient une halle de concert, un restaurant un espace lecture, un amphitéâtre et 3 espaces d’expositions, chaque espace ayant des ambiances lumineuses distinctes.


Enseignants

D.Vigier M-A.GILOT


Après avoir repris le tir à l’arc de manière assidue j’ai décidé de me pencher sur la personnalisation de mon arc.  Vinyle de flèche

Vinyles de stabilisations centrale et latérales

La personnalisation d’un arc est autorisée dans la limite ou elle ne constitue pas une aide à la visée. J’ai donc modifié le grip en bois afin de l’adapter à ma main et de changer sa teinte, j’ai également réalisé des vinyles de flèche et de stabilisation. Mon objectif était d’obtenir un ensemble esthétiquement cohérent avec la couleur des branches et de la poignée. J’ai ensuite réalisé deux modèles de carquois différents chacun étant conçu, cousu et en partie imprimé en 3D par mes soins.


Une des association de l’école a proposé en début d’année universitaire 2015/2016 le renouvellement des sweats de l’école et a ainsi proposé un concours ouvert à tous les étudiants de l’école afin de créer ce nouveau sweat. Après vote de la part des étudiants de l’école le logo que j’ai proposé a été choisi.


Publications


Robin SOULA - 2018

Robin-SOULA-Book  
Robin-SOULA-Book  
Advertisement