Page 1

de l’industrie électronique & numérique mars 2018 2015 > N°95 N°83

INFORMATIONS COMMERCIALES & TECHNIQUES

27

DOSSIERS >

SALON MIDEST 2018

Un salon regroupant l’ensemble de l’écosystème industriel, hexagonal et européen

30

M ARS

UNE USINE ELECTRONIQUE DU FUTUR Au Midest, Micronique présente son usine du futur

2018

PARIS

NAME & SHAME Les retards de paiement en question


Thermal

Conformal Coatings

Display Adhesives

Masking Materials

Gasketing Damming & Potting

Adhesives

PROTECTION COMPETE Quand il s’agit de protéger votre électronique et vos composants, quelle que soit l’application, HumiSeal a une solution

+33 (0) 1 30 09 86 86

humiseal.sarl@chasecorp.com

2018.indd 1

2 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

13/02/2018 09:05


La qualité FUJI

A U DA S C E N E

au service des PME

à partir de

5000 € HT/mois* * Sous réserve de la configuration finale et de l’acceptation du dossier

Pour en savoir plus sur les plateformes FUJI AIMEX II et AIMEX IIS

VIDEOS

SUR FENWICK.FR

FLASHEZ LE CODE

contactez FENWICK au 01 40 10 69 10 ou par email : yfontaine@fenwick.fr

FENWICK • 69 rue du Docteur Bauer 93400 Saint-Ouen • www.FENWICK.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 3


LA PARFAITE SOLUTION POUR VOTRE PLAN DE TRAVAIL Process complet et contrôle des coûts inclus en standard.

Génération WT Weller

Aspiration de fumée Zero Smog TL

● Nouveau

● Hub

programme convivial ● Meilleure de sa catégorie – rapport prix attractif / performance ● Flexibilité maximale – compatible avec les fers à souder déjà existant (sauf WX)

Plus d’information

www.weller-tools.com

WT permet d’augmenter le niveau de performance ● Plus d’air filtré grâce à la cartouche filtrante de très grande capacité ● Système de notification automatique du changement des filtres avec une alarme audio-visuelle ● Faible niveau sonore


55

Sommaire de l ’ i ndus t r ie é lec t r onique & numér ique

Revue d’informations des entreprises de sous-traitance électronique éditée pour le SNESE (Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique)

6

Informations SNESE

12 DOSSIERS

28 52

• Formation en situation de travail

• Datadock pour évaluer la qualité d’une

formation professionnelle

• Une première en France : GLOBAL INDUSTRIe,

un salon regroupant l’ensemble de l’écosystème

industriel, hexagonal et européen.

• Versaprint 2 ERSA: Une plateforme de

sérigraphie entièrement révisée

• Au MIDEST, Micronique présente son usine

du futur.

• Les retards de paiement en question

• 2018 : AXA innove et bouscule le marché

de l’assurance crédit

40

Fabricants d’électronique

46 Informations commerciales 49 Nouveautés technologiques 58 Offres et demandes d’emplois

RÉDACTION Richard Crétier REPORTERS : Dominique Lemière - Louis Gildas RÉGIE PUBLICITAIRE Franck Rannou D’COM CONSEIL - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 L’envoi des textes ou photos impliquent l’accord de leurs auteurs pour une reproduction libre de tous droits. Dépôt légal : mars 2018 - ISSN 1774 - 5438 CONCEPTION & RÉALISATION D’COM CONSEIL DIFFUSION Service Abonnements Les Cahiers - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 Tarif France 1 an ou 4 numéros : 92 euros Tarif étranger 1 an ou 4 numéros : 129 euros Prix de vente au numéro : 23 euros CRÉDITS PHOTOS Photos de couverture : Adobe Stock : Philipimage ERSA GERAL STPGroup YAMAHA MOTOR EUROPE N.V.

et de stages

53 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 5


I N F O R M AT I O N S > SNESE

É D I TO

INDUSTRIE

:

ELECTRONIQUE

LA

SOUS-TRAITANCE SUR

PLUSIEURS

FRONTS

La France, absente depuis de nombreuses années des grands shows industriels revient sur le devant de la scène. Et c’est en Mars, mois du dieu de la guerre que la France industrielle lance son offensive. Richard CRETIER Rédacteur en chef

c’est en Mars, mois du dieu de la guerre que la France industrielle lance son offensive. Le 27 mars, le salon Global industrie ouvre ses portes. Dans les couloirs, on dit que c’est Jupiter en personne qui coupera le ruban.

Le 27 mars, le salon Global Industrie ouvre ses portes. Dans les couloirs, on dit que c’est Jupiter en personne qui coupera le ruban. Belle reconnaissance pour tous ces acteurs de l’ombre qui innovent, s’adaptent, exportent sans vraiment une reconnaissance affirmée par les grands commis de l’Etat, qui depuis de trop nombreuses années préféraient les vitrines du service aux vitrines du labeur. Côté filière électronique, seul le Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique (SNESE) a relevé le défi. Et de belle manière puisque la surface du Village des Electrotechnologies est supérieure à 400 m². Le nombre d’exposants – très majoritairement des EMS, est passé de 24 à 46. Deux animations majeures vont mettre en valeur les hommes et les femmes sans lesquels les machines ne seraient rien : le concours IPC international de brasage manuel et la ligne de production de cartes électroniques, pilotée par la promo 2017/2018 de la licence profes-

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

sionnelle en alternance PASTEL du Campus Esprit de Redon. Pour rester dans l’aphorisme gréco-romain, l’année 2018 prend des allures de travaux d’Hercule pour le SNESE. Citons l’étude sur les enjeux et perspectives pour la filière française de la fabrication électronique lancée par le Ministère de l’Industrie en réponse aux inquiétudes exprimées par le syndicat lors des crises à répétition touchant le secteur des composants. Côté institutionnel, le SNESE participe également aux travaux visant à faire reconnaitre l’industrie électronique comme stratégique par le Conseil National de l’Industrie. Tout comme il s’active avec la DGE pour créer un environnement propice à la reconnaissance de la phase d’industrialisation par les start-ups. Il y a aussi les actions de terrain visant à l’amélioration des compétences et des performances des entreprises.  Le salon Global Industrie sera la première sortie officielle du cobot imaginé en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Lille.


YAMAHA INTELLIGENT FACTORY MAXIMIZE LINE PRODUCTIVITY & FACTORY EFFICIENCY

PRINTER HYBRID PLACEMENT

DISPENSER AOI

SPI AOI

MOUNTER YAMAHA FACTORY TOOLS

CONTACT US! Yamaha Motor Europe N.V. 路 Robotics Division 路 SMT Section Tel: +49-2131-2013 520 路 info-ymeim@yamaha-motor.de 路 www.yamaha-motor-im.eu


INFORMATIONS > SNESE BIENVENUE AU SNESE !

Club des Partenaires

Les fabricants d’électronique

45230 CHATILLON COLIGNY Contact : Nicolas FRANCOISE Tél. : +33 (0)2 38 92 54 10 nfrancoise@ab-electronique.com www.apelec.com

93420 VILLEPINTE Contact : Thierry BEAUSOLEIL Tél. :+33 (0) 1 49 90 36 14 t.beausoleil@isgroupe.com www.isgroupe.com

ASSURANCE GSC L’assurance perte d’emploi des dirigeants et des entrepreneurs Depuis plus de 35 ans la GSC apporte à tous les dirigeants et entrepreneurs une solution d’assurance dédiée à la perte involontaire d’emploi. Née de la volonté commune des organisations patronales interprofessionnelles Medef, CPME et U2P, et des branches professionnelles dont le SNESE, l’association GSC propose aux Travailleurs Non Salariés (TNS), aux mandataires sociaux (gérants de SARL, Présidents ou DG d’une SA, SAS, etc.) aux créateurs d’entreprises et aux repreneurs d’une société, généralement privés d’indemnités chômage, une assurance perte d’emploi. C’est une formule souple et performante qui s’adapte à la trajectoire du dirigeant et lui permet de moduler ses cotisations, le montant des indemnités et la durée des versements.

27180 TOURNEDOS BOIS-HUBERT Contact : Yannick TREBERT Tél. : +33 (0)9 52 10 85 77 contact@m3e-conception-electronique.com www.m3e-conception-electronique.com

76340 BLANGYUR BRESLE Contact : Geoffrey MOUGEOT Tél. : +33 (0) 9 54 63 17 96 cgeoffrey.mougeot@snselec.com

Eligibilité Pour souscrire une assurance GSC, il suffit de : - Ne pas relever de Pôle Emploi - Diriger une entreprise en bonne santé financière, inscrite au RCS et/ou au Répertoire des Métiers, - Etre à plus de 5 ans de la liquidation de sa retraite de base à taux plein, - Ne pas être titulaire d’une pension d’invalidité de 2ème ou 3ème catégorie - Et être adhérent du SNESE. Information, Affiliation Contacter l’association GSC (contact@GSC.asso.fr Tél. : 01 45 72 63 10) en indiquant votre numéro d’adhérent (facture de cotisation) et le numéro d’adhérent du SNESE à GSC (voir la note d’information n° 53 dans votre Espace Adhérents du site internet du SNESE) CLAUSE DE NON CONCURRENCE La contrepartie financière doit-être identique quel que soit le mode de rupture.

6 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

AXA Assurcrédit Contact : Nathalie FEDELE Tel : +33 (0)1 55 17 69 35 nfedele@assurcredit.com www.assurcredit.com

Retrouvez la présentation détaillée des entreprises adhérentes du SNESE sur www.snese.com

Toute clause de nonconcurrence, pour être appliquée, doit prévoir le versement d’une contrepartie financière. Pour autant, certaines conventions collectives prévoient que le versement d’une telle contrepartie est applicable en cas de démission et de licenciement. Mais, qu’en est-il de la rupture conventionnelle ? Que faire lorsque la disposition conventionnelle n’envisage pas le cas d’un tel mode de rupture ? Tout d’abord, il est utile de rappeler que la validité d’une clause de non-concurrence est conditionnée au respect de critères cumulatifs, dont celui du versement d’une contrepartie financière. En effet, toute clause de nonconcurrence doit, pour être valablement applicable, prévoir une contrepartie financière pour le salarié. A défaut, la clause est nulle.

Mais, dans quels cas la contrepartie financière doit-elle être versée ? La contrepartie à verser ne peut en aucun cas varier en fonction du mode de rupture du contrat de travail. Elle doit donc être versée tant face à une démission qu’en présence d’un licenciement, que celui-ci soit prononcé pour cause réelle ou sérieuse ou pour faute grave ou lourde. La Cour de cassation a complété cette règle en précisant que la contrepartie est versée également en cas de rupture conventionnelle … Lire la suite dans la note d’information n° 111.


CONNECTIQUE - ELECTRONIQUE - OUTILLAGE

®

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 9


INFORMATIONS > SNESE UN COMITÉ STRATÉGIQUE DE FILIÈRE POUR L’INDUSTRIE ÉLECTRONIQUE. La FIEEC, ACSIEL, LE SNESE et le SPDEI ainsi que le secteur de l’optronique et de l’embarqué ont émis le souhait de voir l’industrie électronique dotée d’un Comité Stratégique de Filière (CSF)

d’identifier de façon convergente, dans des « contrats de filière » conclus avec le Conseil National de l’Industrie (CNI), les enjeux clés de la filière et les engagements réciproques de l’État et des industriels, d’émettre des propositions d’actions concrètes et de suivre leur mise en œuvre. La mission du Conseil National de l’Industrie est d’éclairer et de conseiller les pouvoirs publics sur la situation de l’industrie et des services

Les Comités stratégiques de filière, correspondant chacun à une filière stratégique de l’industrie française, ont pour mission

à l’industrie en France, au niveaux national, territorial et international. Le Premier Ministre préside le CNI. Lors de la réunion du 26 février 2018, le Comité exécutif du CNI a arrêté une liste de 10 CSF, validés ou reconduits (aéronautique, alimentaire, automobile, bois, chimie, ferroviaire, industries et technologies de santé, industrie navale, mode et luxe et nucléaire)., Il a mis fin, dans leur forme actuelle aux CSF des secteurs biens

de consommation, éco-industries, industries extractives et numérique. Les secteurs de l’électronique, secteur non couvert jusqu’ici, ainsi que les secteurs des mines et métaux, les énergies renouvelables, les infrastructures numériques et la construction pourront intégrer le cercle des CSF dès la prochaine réunion du CNI le 28 mai prochain, sous réserve qu’ils précisent leur périmètre, leur gouvernance et leurs projets structurants.

du 27au 30 MARS 2018 au Parc des Expositions Paris Nord Villepinte

Vous créez ! Objets communicants Automatismes Embedded

Lighting

HALL 1

SN

ES

Nous fabriquons votre électronique E

Rendez-vous avec vos experts sur le Village des Electrotechnologies > A2E / Stand 1K10 > ACTIA / Stand 1K27 > ACEA / Stand 1H28 > ACCELONIX / Stand 1H8 > ADEX / Stand 1H6 > ALLIANSYS / Stand 1J22 > ALTRICS / Stand 1J28 > APS / Stand 1J18 > AQLE / Stand 1L13 > CEPELEC / Stand 1L8

> Concours IPC International de brasage manuel / Stand 1L21 > CREATIVE EURECOM / Stand 1L27 > DAVUM TMC / Stand 1H18 > ELMITECH / Stand 1K6 > GERAL / Stand 1L5 > IFTEC / Stand 1L17 > Les Cahiers de l’Industrie Electronique & Numérique / Stand 1J5 > MICRONIQUE / Stand 1J5 & 1J6

Design www.dcomconseil.com - 02 98 50 18 53 / Adobe Stock Aaron Amat - Minerva Studio

Faisceaux intelligents

EMS REJOIGNEZ LE SNESE

> MICROTEC / Stand 1K23 > PIGE ELECTRONIQUE / Stand 1K17 > POLYGONE CAO/ Stand 1K20 > PROTOELECTRONIQUE / Stand 1K18 > SCAELEC / Stand 1H12 > SEICA / Stand 1H22 > SN SERITECH / Stand 1K8 > SOUDOTIQUE / Stand 1K12 > SYSTECH / Stand 1J17 > VILLELEC / Stand 1J22 > ZEKATRONIC / Stand 1K19

Place des SAVOIR-FAIRE (1J31) fabrication live de cartes électroniques 10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

RASSEMBLER REPRÉSENTER AGIR Les fabricants d’électronique adhérent au SNESE

www.snese.com


© SHUTTERSTOCK 2018

PARTENAIRE DE VOS CARTES ÉLECTRONIQUES CÂBLÉES, CÂBLAGE FILAIRE ET INTÉGRATION DE VOS PRODUITS COMPLETS

*

Siège social : 14, rue de l’Industrie - 67560 Rosheim - France Tél. : +33 (0)3 88 480 422 * la touche française de production électronique

Ann_Altrics_185x130.indd 1

www w.altrrics.co om

09/02/2018 12:02

Fabrication de circuits imprimés à partir de 8 heures Assemblage de circuits imprimés à partir de 4 jours ouvrables Appel Gratuit : 0800 903330

PCB-POOL® est la marque déposée de Beta LAYOUT GmbH

Prototypes de circuits imprimés et petites séries

www.pcb-pool.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 11


DOSSIER > FORMATION

Formation en situation de travail Par Dominique SEGURA, société LATEM www.atelier-du-futur.fr Dans le cadre de l’expérimentation menée par l’ANACT et la DGEFP, une partie des OPCA et certaines entreprises « pionnières » se sont lancées dans des expériences FEST. La formation en situation de travail est ce que nous proposons en filigrane dans ces colonnes depuis maintenant presque une dizaine d’années et explicitement depuis 5 ans. C’est par l’expérience, mais une expérience encadrée dans un dispositif favorisant l’apprentissage que les compétences sont développées. L’article présente quelques points clés de cette réflexion sur le FEST.

s’adapter au changement tout au long de la carrière (OCDE,2013).» Le graphique joint C6.1 tiré de l’étude de l’OCDE 2017 sur les apprentissages montre très clairement que la France est très loin en termes de niveaux d’accès à des dispositifs d’apprentissage derrière la Nouvelle Zélande, les pays du Nord, les Etats-Unis, le Royaume Uni ou l’Allemagne. Nous sommes même très en dessous de la moyenne, au niveau de la Pologne.

Développer les apprentissages tout au long de la vie Comme le rappel le rapport OCDE 2017 sur les apprentissages, « L’apprentissage à l’âge adulte peut jouer un rôle important pour aider les adultes à entretenir et à enrichir des compétences clés en matière de traitement de l’information, et à acquérir de nouveaux savoirs et savoir-faire tout au long de leur vie. Il est crucial d’offrir aux adultes des possibilités d’apprentissage dans un cadre organisé au-delà de la formation initiale et de leur permettre d’y accéder ; c’est particulièrement vrai pour les travailleurs qui doivent 12 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Ces formations, situées au sein de l’entreprise, sont articulées aux situations de production ....

S’appuyer davantage sur les activités informelles de formation La distinction entre les activités de formation formelles et informelles, mis en avant dans l’étude est instructive. Il serait en effet tentant, pour minimiser la critique faite au système de formation français de suggérer qu’il y a formation et formation, comme il y a torchon et serviette. Il serait alors possible de se défendre en justifiant cette mauvaise place par une sur-représentation dans les études de la part


de l’informel. La France se démarquerait alors par sa quasi absence de l’informel malgré une présence honorable du côté de l’activité de formation formalisée. Or ce que suggère le graphique, c’est que loin de se cannibaliser, les activités formelles et informelles se retrouvent élevées dans les pays de tête. Pour reprendre l’expression du moment, il y a, chez les pays de tête, un vrai « en même temps ». A la fois de l’activité de formation informelle et à la fois de l’activité de formation formelle. Si pour la Nouvelle Zélande, par exemple le taux de participation à des activités informelles de formation dépasse l’ensemble du taux de participation à des activités de formation en France, le

détail montre que le taux de participation à des activités exclusivement formelles est supérieur et que la participation à des dispositifs formels et informels concomitamment y est sans commune mesure. Les études comparatives internationales de l’OCDE démontrent tous les efforts que nous avons à faire en matière d’accès à la formation, en partant très certainement davantage des activités informelles de formation pour toucher d’autres publics que ceux habituellement touchés mais aussi d’autres efficacités. Ouvrir le champ des formations C’est remettre à sa place la formation formalisée en s’appuyant, comme nous le

proposions il y a quelques articles sur le modèle 70-20-10 des facteurs de développement des compétences. 70% sur l’expérience personnelle, 20% de l’échange entre les pairs et 10% issu de la formation, l’intelligence des dispositifs invitant à l’organisation des interfaces. La DGEFP rappelle les errements français dans une note de synthèse préparatoire à l’expérimentation FEST. « Les dispositifs de formation professionnelle consacrés ont fait droit à des conceptions et des formes d’apprentissage ellesmêmes institutionnalisées et organisées, dans le cadre de l’alternance notamment. La question du financement de l’effort de formation et la nécessaire traçabilité de

ce dernier ont certainement participé à l’absence de prise en compte des processus d’apprentissage réputés « non-formels » sur le lieu de travail, voire « informels » (à savoir non-organisés), pourtant promus par la Commission européenne dans le cadre de la stratégie de Lisbonne » (page 9) Dans le commentaire des textes réglementaires, la formation informelle est assimilée à de la « formation sur le tas » et en matière d’apprentissage par exemple, c’est l’organisme en charge de la partie « formelle », ainsi que celles que sont censés exercer les centres de formation d’apprentis, qui « assurent la cohérence entre la formation dispensée en leur sein et celle dispensée au sein

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 13


DOSSIER > FORMATION de l’entreprise, en particulier en organisant la coopération entre les formateurs et les maîtres d’apprentissage » (art. L. 6231-1 c. Trav.). Il est temps de se remettre un peu en question. Une expérimentation en vue d’une généralisation L’expérimentation FEST a comme objectif « d’ouvrir la « boîte noire » des apprentissages en situation de travail », pour faire évoluer les règles en la matière et développer les opportunités pour les salariés d’être davantage formés. Ces formations, situées au sein de l’entreprise, sont articulées aux situations de production, mais dotées d’une intentionnalité et de modalités pédagogiques qu’il s’agit de caractériser. Ce sont 11 OPCA, au travers de 21 projets, qui ont expérimentés ces FEST dans des TPE - PME et au profit des publics les moins qualifiés. Les entreprises pourraient y gagner une plus grande «liberté pédagogique » et conséquemment pouvoir ainsi répondre à leur obligation de former tous leurs salariés. (à prouver lors de l’entretien professionnel des 6 ans, soit d’ici mars 2020). De cette expérimentation devraient normalement ressortir les conditions de formalisation, de reconnaissance et de co-financement des formations en situation de travail. Quelques postulats La mise en oeuvre de la formation en situation de travail repose sur des postulats : 1. Le travail peut être « formateur » en soi à condition que l’apprenant dispose de plusieurs « droits » : droit à

La formation en situation de travail pour tenir ses promesses, impose de doter les salariés de compétences en apprentissage en situation de travail. ....

l’essai, à l’erreur, à l’expérimentation, ainsi que du temps alloué à « se former en travaillant » (ou travailler en se formant…) 2. L’apprenant a aussi des « devoirs » : pro activité dans son apprentissage en situation, prise de recul sur ses pratiques et moments réguliers de réflexivité (formalisé par exemple par le renseignement d’un carnet de suivi), participation à des épreuves de validation de ses acquis en situation etc. 3. L’organisation doit être facilitante (organisation apprenante) 4. Des ressources internes sont mobilisées. Le recours à la formation externe s’envisage uniquement de manière complémentaire à la FEST car par définition, l’essentiel des savoirs expérientiels sont détenus par les équipes en interne (praticiens du métier et experts) : l’enjeu est de les repérer et de les formaliser. 5. Le parcours FEST est traçable et s’inscrit dans

14 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

un programme avec des outils spécifiques à la FEST: Protocole Individuel de Formation, Positionnement amont et aval, etc. 6. Enfin, tout parcours FEST fait l’objet d’une contractualisation (objectifs pédagogiques, moyens, etc.) entre l’apprenant et l’entreprise au démarrage ainsi qu’au terme du parcours (validation/ reconnaissance des acquis) J’ajouterai pour ma part un préalable, tourné vers les compétences. La formation en situation de travail pour tenir ses promesses, impose de doter les salariés de compétences en apprentissage en situation de travail. Apprendre à apprendre de sa situation de travail, individuellement et en groupe est indispensable au développement de la formation en situation de travail. C’est ce que je propose dans des programmes de formation tournés vers la FEST et la capitalisation des savoirs d’expérience. Il m’est en effet très vite apparu que capitaliser pour transmettre les savoirs nécessitait d’apprendre à apprendre de ses situations de travail, la capitalisation étant quelque part le livrable, l’acquis de l’activité d’apprentissage en situation de travail. La stratégie digitale (présentée dans des articles précédents) vise à déployer des activités ou des modules facilitant la capitalisation ou à développer les interfaces avec les autres procédés (l’activité formelle d’apprentissage). C’est ce que nous LATEM présenterons dans un pro- Dominique SEGURA +33(0)6 30 04 65 68 chain article.

dominique.segura@latem.fr www.latem.fr www.mesepi.fr www.atelier-du-futur.fr


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 15


DOSSIER > Formation

Datadock pour évaluer la qualité d’une formation professionnelle L’amélioration de la qualité de la formation professionnelle continue constitue un des enjeux forts de la réforme de la formation introduite par le décret 2015-790 du 30 juin 2015. La création d’un chapitre spécifique à la qualité dans le code du travail a marqué la volonté du législateur de responsabiliser les acteurs de ce marché en leur permettant de structurer leurs pratiques. Créé à l’initiative des OPCA-OPACIF, Datadock est un répertoire informatique mutualisé d’inscription et de déclaration des données des organismes de formation. Ce répertoire, accessible uniquement aux financeurs leur permet de référencer un organisme de formation. Ce référencement est le feu vert donné à l’entreprise qui souhaite passer commande d’une formation. C’est la garantie que cette formation lui sera remboursée par son OPCA. Vous êtes organisme de formation  Que la formation soit votre activité principale ou une activité complémentaire, toute personne qui réalise des prestations de formation professionnelle continue doit déposer une déclaration initiale d’activité en préfecture et transmettre tous les ans un bilan pédagogique et financier. Cette déclaration est obligatoire pour être exonéré de TVA. Sont concernés tous les prestataires de formation, personnes physiques ou morales, qui forment des salariés, demandeurs d’em-

ploi ou travailleurs indépendants dans le cadre de leur activité professionnelle (y compris pour la réalisation de bilans de compétences ou de validation des acquis de l’expérience). La déclaration d’activité doit être déposée dans les 3 mois qui suivent la conclusion de la première convention ou premier contrat de formation par le prestataire. Une fois obtenu, le n° d’enregistrement de la déclaration d’activité (NDA)doit figurer sur les conventions et, en l’absence de conventions, sur les bons de commandes, factures ou contrats de formation professionnelle. Depuis la reforme de 2015, disposer de ce numéro d’enregistrement n’est plus suffisant pour que vos clients puissent obtenir le remboursement de vos prestations. Vous devez maintenant être déclaré dans le Datadock.

La déclaration se fait à partir du Numéro de Déclaration d’Activité et peut se faire en plusieurs fois. Ce n’est pas un exercice difficile à la condition de le préparer. Il est conseillé de procéder en deux phases : 1- Collecter l’information : Siren/Siret, KBIS, statuts, certifications et labels, explications sur les 21 critères, éléments de preuve, etc. 2- Faire la déclaration Si les données enregistrées remplissent les conditions attendues, vous êtes alors déclaré « référençable ». Le Datadock vous délivre une attestation.

16 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Un Opca-Opacif saisi d’une demande de financement de formation par une entreprise, cet organisme examinera dans Datadock les informations vous concernant et décidera (ou non) de vous référencer sur son propre catalogue Vous êtes alors « référencé » par ce financeur. A la date du 30 novembre 2017, 49 100 organismes de formation ont ouvert leur compte Datadock et 26 500 sont référençables. Près de 20 000 sont en attente de référencement. Vous cherchez un organisme de formation C’est une phase importante à ne pas négliger car selon que l’organisme que vous aurez choisi sera « référençable » dans le Datadock et « référencé » par votre OPCA-OPACIF, vous serez remboursé ou non de votre investissement en formation professionnelle continue. Mais pour faire votre choix, vous n’avez pas accès au Datadock, base de données réservées uniquement aux financeurs. C’est regrettable. Il devient donc impératif de demander au prestataire de votre choix de justifier de son inscription. Les entreprises suivantes, adhérentes du SNESE ou membres du Club des Partenaires ont justifié de leur inscription au Datadock : 1LIFE, A2J Technology, EsliCampus ESPRIT, CEPELEC, ERSA, EUROPLACER, F.INICIATIVAS, IFTEC, Institut de Soudure, ISIT, OC2i et POLYGONE CAO.

Même si la littérature officielle considère que le référencement Datadock un exercice n’est pas difficile, il reste fastidieux et chronophage, notamment si la formation n’est pas votre activité principale. Pour ses adhérents concernés, le SNESE recommande de faire appel à LATEM – son expert Industrie du Futur pour la formation professionnelle qui vous proposera une intervention en deux temps : - 1 demi-journée consacrée à la compréhension des enjeux du DATADOCK, à l’état des lieux de vos outils de formation et l’élaboration d’un plan d’actions à mener pour réussir son référencement DATADOCK, - 1 mission d’accompagnement au plan d’actions d’inscription au DATADOCK. Un soin très particulier est apporté à la formalisation du processus global et ses différentes étapes (besoins de formations, individualisation, suivi des acquis, évaluations de l’efficacité) qui impose d’être très cohérent avec votre pratique de formateur mais aussi avec les demandes des financeurs.

Contact :  LATEM

M. Dominique SEGURA Tél. : 06 30 04 65 68 dominique.segura@latem.fr


Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 17


DOSSIER > SALON

Une première en France : GLOBAL INDUSTRIe, un salon regroupant l’ensemble de l’écosystème industriel hexagonal et européen En créant le plus grand rassemblement industriel multisectoriel en France, le Groupe GL events concrétise son implication grandissante dans la promotion de l’industrie en France. Cet événement d’une ampleur inédite bénéficie du soutien des professionnels de la filière, des collectivités territoriales et organisations professionnelles. Preuve de sa pertinence, GLOBAL INDUSTRIe est placé sous le Haut Patronage du Président de la République française. Un vœu devenu réalité Alors que l’Industrie du Futur redessine le paysage industriel international et redistribue les cartes, la France sait qu’elle a en main des atouts qui peuvent lui permettre d’être maître de la partie. À elle de retrouver sa place de leader au palmarès des grandes puissances industrielles ! La profession, mais aussi Emmanuel Macron en 2015, alors Ministre de l’Économie et de l’Industrie qui a fait de la modernisation de l’industrie une priorité nationale, réclamaient la création d’un grand événement européen tourné vers le futur. C’est désormais

chose faite avec GLOBAL INDUSTRIe, qui regroupe 4 salons industriels complémentaires leaders dans leur secteur : MIDe ST, SMART INDUSTRIeS, INDUSTRIe, et TOL e XPO. Les régions françaises les plus fortement industrialisées ont pris la mesure de l’événement et ont tenu à être présentes ou à apporter leur soutien pour ce lancement : Auvergne-Rhône-Alpes, BourgogneFranche-Comté, Centre-Val de Loire, GrandEst, Hauts-de-France, Ile-deFrance, Normandie, Paysde-la-Loire, sans oublier la Région Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie (Présence sur le Salon MIDEST et/ ou SMART INDUSTRIES). GLOBAL INDUSTRIe est réalisé avec le soutien de Bpifrance/ French Fab qui accompagnera le salon sur plusieurs actions. Une offre d’une exhaustivité inégalée Dans un lieu à taille humaine à l’atmosphère conviviale, clients et fournisseurs retrouveront tout l’écosystème industriel (de la start-up au grand groupe de donneurs d’ordre, en passant par le sous-traitant ou le fabricant d’équipements ou de solu-

18 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON

Président de la République...

tions industrielles, les pôles de compétitivité, centres de recherche et incubateurs), toute la chaîne de valeur (R&D, conception, production, services, formation) et toutes les filières utilisatrices (Transports et mobilité, Énergies et infrastructures, Agroalimentaire, Biens de consommation, Chimie, Cosmétologie et Pharmacie, Mécanique...). Pour l’ensemble des acteurs de l’industrie, visiteurs comme exposants, l’intérêt d’un tel regroupement, en termes de gains de temps et de budget, coule de source. Tous sont assurés de trouver sur GLOBAL INDUSTRIe le produit, l’équipement le savoir-faire ou la solution qu’ils recherchent pour améliorer leur process, de la conception à la production en passant par les services.

Avec 2 700 exposants (dont 25 % d’internationaux) sur plus de 100 000 m² d’exposition (5 halls de Paris Nord Villepinte), ce nouveau vaisseau amiral de l’industrie en France attend 50 000 visiteurs professionnels et plus de 7 000 jeunes étudiants. Des salons à l’identité forte et préservée Chacun des 4 salons représentera une brique de GLOBAL INDUSTRIe, via une animation phare. Tous seront fédérés sous une même bannière mais conserveront leur identité et leur spécificité. MIDeST, la sous-traitance version 4.0 L’ensemble des savoir-faire en sous-traitance industrielle se retrouvera sur MIDeST, un salon qui jouit d’une longévité (près de 50 ans) et d’une popularité hors pair auprès des professionnels, en dépit des aléas que le secteur de la sous-traitance a connu ces dernières années. Spécialement créé, le GLOBAL INDUSTRIe Campus, espace de 1 500 m² dédié à l’emploi, la formation et à l’attractivité des métiers pour tous les publics (étudiants du collège aux écoles d’ingénieurs, deman-


VT-S530

Une nouvelle perspective... EL N OUV

LE

AOI 3D

• Technologie 3D exclusive Omron • 3D Totale Ultra-rapide et précise

www.aoi.omron.eu

Omron est représenté en France par Seica France www.seica.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 19


DOSSIER > SALON deurs d’emplois, actifs en reconversion, professeurs, parents d’élèves ou recruteurs), et soutenu par la DGE et le Ministère de l’Education Nationale, accueillera des démonstrations de nouvelles technologies et des applications ludiques. L’Amphi sera le cadre pitchs d’industriels, sous forme de retours d’expériences et de partage avec les étudiants. Sans oublier des services

pratiques tels que : recrutement, conseil, offres et demandes de stages, emplois, formations… Nouveau : constitué en partie en A2E - Stand 1K10 villages métiers, MIDeST organise 8 Places Manuel DA SILVA des savoir-faire conçues pour créer de +33(0)3 84 58 55 19 l’animation au cœur de différents secteurs manuel.da-silva@a2e.fr du Salon et mieux appréhender la sous-trai- ACTIA - Stand 1K27 Hervé DUFRESNE tance d’aujourd’hui.

+33(0)2 98 55 04 56 herve.dufresne@actia.fr

ACEA - Stand 1H28 Thierry MOHR +33(0)3 88 09 86 00 t.mohr@acea-ems.com

Vous créez ! Objets communicants Automatismes Embedded

Lighting

HALL 1

SN

ES

Nous fabriquons votre électronique E

Rendez-vous avec vos experts sur le Village des Electrotechnologies > A2E / Stand 1K10 > ACTIA / Stand 1K27 > ACEA / Stand 1H28 > ACCELONIX / Stand 1H8 > ADEX / Stand 1H6 > ALLIANSYS / Stand 1J22 > ALTRICS / Stand 1J28 > APS / Stand 1J18 > AQLE / Stand 1L13 > CEPELEC / Stand 1L8

> Concours IPC International de brasage manuel / Stand 1L21 > CREATIVE EURECOM / Stand 1L27 > DAVUM TMC / Stand 1H18 > ELMITECH / Stand 1K6 > GERAL / Stand 1L5 > IFTEC / Stand 1L17 > Les Cahiers de l’Industrie Electronique & Numérique / Stand 1J5 > MICRONIQUE / Stand 1J5 & 1J6

ALLIANSYS - Stand 1J22

Jean-Luc PAUMIER +33(0)6 24 43 92 32 jl.paumier@alliansys.fr

> MICROTEC / Stand 1K23 > PIGE ELECTRONIQUE / Stand 1K17 > POLYGONE CAO/ Stand 1K20 > PROTOELECTRONIQUE / Stand 1K18 > SCAELEC / Stand 1H12 > SEICA / Stand 1H22 > SN SERITECH / Stand 1K8 > SOUDOTIQUE / Stand 1K12 > SYSTECH / Stand 1J17 > VILLELEC / Stand 1J22 > ZEKATRONIC / Stand 1K19

Place des SAVOIR-FAIRE (1J31) fabrication live de cartes électroniques 20 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

ADEX - Stand 1H6 Emmanuel DELAUNAY +33(0)2 99 45 28 35 edelaunay@adex-france.com

Design www.dcomconseil.com - 02 98 50 18 53 / Adobe Stock Aaron Amat - Minerva Studio

Faisceaux intelligents

ACCELONIX - Stand 1H8 Jonathan HALL +33(0)02 32 35 64 80 jonathan.hall@accelonix.fr



ALTRICS - Stand 1J28 Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com APS - Stand 1J18

Samuel ALTOUNIAN +33(0)4 74 99 94 23 samuel.altounian@aps-services.net

AQLE - Stand 1L13 Damien ASSELIN +33(0)3 44 19 29 39 d.asselin@aqle.fr

CEPELEC - Stand 1L9 Mélissa LANFREY +33(0)4 76 49 00 37 melissa.lanfrey@cepelec.com Concours IPC International du brasage manuel - stand 1L21

Philippe LEONARD +33(0)7 62 12 35 05 philippeLeonard@ipc.org

CREATIVE EURECOM- Stand 1L27 Michel HOUDOU +33(0)2 41 73 18 18 direction@creative.fr

DAVUM TMC - Stand 1H18 Antoine CAMPANCCI +33(0)1 48 36 84 01 acampanacci@davumtmc.com

ELMITECH - Stand 1K6 Gilbert CHAMALET +33(0)1 45 12 02 71 g.chamalet@elmitech.fr

GERAL - Stand 1L5 Christian ARNAUD-GODDET +33(0)4 79 81 61 59 carnaudg@geral.com


Village des Electrotechnologies AXIMUM

Place des

INGELEC

MEREM

CIRLY ROBERT BOSCH

SAVOIR-FAIRE Ligne de fabrication de cartes électroniques

1J31

GENERAL HYBRID SOREEL

SEICA

ALTRICS

SNESE

1H22

CEPA

CIMEL STIP

ACTIA

ACAL BFI

MICROTEC

DAVUM TMC

1J22

SYSTECH 1H18

1J17

APS 1J18

ZEKAT 1K19

PIGE

ELECTR. 1K17

1L27

IPC

International

CIF

1K21 ALLIANSYS VILLELEC

Creative Eurecom

Concours

1K27 1J28

1J27

CSI SUD OUEST

IFTEC- Stand 1L17 Pierre-Jean ALBRIEUX +33(0)1 45 47 02 00 pj.albrieux@iftec.fr MICRONIQUE - Stand 1J5 et 1J6

Jean-Pierre LEBOEUF +33(0)1 60 88 45 08 leboeuf.jp@micronique.fr

MICROTEC - stand 1K21

Frédéric CHAPPE +33(0)5 61 39 11 39 frederic.chappe@microtec-agora.fr

PIGE ELECTRONIQUE - stand 1K17  Pierre BARNAUD +33(0)4 75 83 57 00

POLYGONE CAO - Stand 1K20

ACEA 1H28

FULL MAFELEC ACTIV SYSTEM CLAVIERS

POLYGONE CAO

1K20 PROTO

ELECTRONIQUE

1K18

de Brasage Manuel

1L21

IFTEC 1L17

Sylvie BUGNAND +33(0)2 32 54 08 99 sylvie.bugnand@polygone-cao.fr

PROTOELECTRONIQUE - Stand 1K18 Léonie GAUL +33(0)3 88 48 04 11 gaul@protoelectronique.com

SCAELEC - Stand 1H12

Thierry MORENO +33(0)4 77 59 32 59 direction.scaelec@scaelec.com

SEICA - Stand 1H26

Stéphane DUPOUX +33(0)1 39 30 66 77 dupoux@seica.fr

SN SERITECH - Stand 1K8

Bruno TRANCHARD +33(0)2 97 49 44 80 b.tranchard@snseritech.fr

SNESE - Stand 1J27

Richard CRETIER +33(0)2 98 55 04 56 info@snese.com

SOUDOTIQUE - Stand 1K12 Soudotique

SCAELEC

1K12

A2E

1H12 MICRONIQUE

MICRONIQUE

1K10

ACCELONIX

SN SERITECH

1H8

1K8

ADEX

1H6

Entrée Hall 1

AQLE

ELMITECH

1J5

1J6

1K6

1L13

CEPELEC 1L9

GERAL 1L5

M BLANADET +33(0)1 30 90 64 95 contact@soudotique.com

SYSTECH - Stand 1J17 Jérôme BOOTZ +33(0)2 37 31 40 00 j.bootz@systech-ste.com

VILLELEC - Stand 1J22 Patrick FILOUX +33(0)3 88 58 90 50 patrick.filoux@villelec.com

ZEKATRONIC - stand 1K19

Sébastien BOUTREUX +33(0)6 26 28 13 35 sebastien.boutreux@azkedia.fr

Entrée Hall 2 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 21


DOSSIER > SALON

Pour répondre aux attentes du Gouvernement autour de l’industrie et l’innovation française, 4 salons (Midest, Smart Industries, Industrie, Tolexpo) se sont réunis et ont créé GLOBAL INDUSTRIE. Sur les 5 halls du Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, toutes les étapes de la chaîne de valeur industrielle seront réunies du 27 au 30 mars 2018.

Créées pour la première fois cette année et situées au cœur des villages et des pavillons français et internationaux, ces Places vont permettre aux visiteurs de découvrir les savoir-faire des différents métiers présents sur le salon et d’imaginer des solutions auxquelles ils n’auraient sans doute pas pensé ou touts simplement découvrir les dessous de la fabrication d’un produit ou encore découvrir leur futur métier … Elles seront aussi des points d’échanges et de présentation dynamiques grâce notamment au soutien des différents partenaires, syndicats, fédérations et collectifs français et étrangers.

transformation des plastiques, forge-fonderie, mise en forme des métaux, et usinage et machines spéciales, les 2 autres dans les participations régionales et internationales. L’idiome du village Implantée au cœur des secteurs villages métiers, chaque place constitue un véritable idiome pour chacun d’eux. • Place des Savoir-Faire Transformation des Plastiques (1F40) : organisée avec PLASTIOUEST, elle met en avant la Smart Plasturgie - ou Plasturgie 4.0 - à travers plusieurs animations. • Place des Savoir-Faire Traitements des Matériaux (2N43): elle inclue une démonstration du travail des formulateurs pour traiter des matériaux selon des procédés chimiques qui permettent de réaliser notamment des traitements particuliers - doré, argenté, anti corrosion… • Place des Savoir-Faire Mise en forme des Métaux (1B140) : élaborée conjointement avec le FIMMEF, c’est un lieu vivant avec une presse en fonctionnement accompagnée de pièces représentatives de ces métiers.

Le grand 8 des savoir-faire En tout, ce sont 8 places des savoir-faire qui sont disséminées à travers tout le salon, 6 d’entre elles au centre des villages secteurs - Electrotechnologies, traitements de surface, 22 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

• Place des savoir-faire Usinage et Machines spéciales (1B90) : avec le concours de l’AMICS-E&PI, elle regroupe des exemples de réalisations de machines spéciales illustrant le SavoirFaire des adhérents de ce partenaire accompagnées de produits finis. • Place des Savoir-Faire Forge-Fonderie (1F100) : avec le CTIF, cette place met en avant des pièces spectaculaires de forge et de fonderie et accueillera des séances de pitchs. • Place des Savoir-Faire régionaux (2V80) : en partenariat avec les différentes CCI présentes sur le MIDEST, elle met l’accent sur les nouvelles stratégies de sous-traitance telles que le travail en grappes à l’initiative de grands donneurs d’ordres. • Place des Savoir-Faire internationaux (3C32) : fruit d’un travail commun avec les agents et exposants internationaux, cette place reflète les stratégies d’alliance en cours actuellement entre les entreprises à travers tout le continent. Le clou de ce show industriel sera sans nul doute la Place des savoir- faire du Village des Electrotechnologies (1J31).

Adobe stock : science photo

UNE LIGNE DE FABRICATION DE CARTES ELECRONIQUES AU MIDEST

• Le SNESE a relevé le défi d’y représenter la filière électronique française. L a P l a c e d e s SAVOIR-FAIRE du Village des Electrotechnologies accueillera une ligne de production de vraies cartes électroniques qui sera pilotée par les étudiants de la licence professionnelle du Campus Esprit de Redon, en partenariat avec les fournisseurs leaders de la filière. De la conception – industrialisation au contrôle final, toutes les étapes de la fabrication d’une carte électronique sont présentés en situation réelle. Les équipements sont tous compatibles Industrie du Futur, grâce notamment à l’intervention du système MES – Manufacturing Execution System d’Aegis représenté en France par Seica. La performance des entreprises est aujourd’hui indissociable de leur réactivité en termes de réponse aux marchés, de délai de conception, de prise en compte des normes et des réglementations, de communication ... C’est l’ensemble de ces exigences qui contribue à l’avènement de l’offre M.E.S. La carte électronique originale qui sera assemblée sur place a été conçue par la promotion 2017/2018 de la licence professionnelle PASTEL, dispensée en alternance par le Campus Esprit de Redon (35). Les élèves, invités par le SNESE seront présents sur place pendant toute la durée du salon et auront pour mission de superviser la production, encadrés par les techniciens des partenaires. La tâche délicate du routage des PCB a été confiée


Tel:01.64.62.68.00 infoMJB@mjb.fr www.mjb.fr

32-1 Senju Asahi-cho, Adachi-ku, Tokyo 120-0026, Japan Tel:+81 3-5244-1521 www.ko-ki.co.jp Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 23


Adobe stock : Ingo’ Bartussek

à Polygone CAO.

Wurth Elektronik, fabricant européen de circuits imprimés fourni les cartes. Le nettoyage des PCB nus est assuré par Accelonix qui met à disposition un équipement Teknek. Pour garantir une fabrication optimale, et éviter la contamination des composants électroniques, Gerflor couvre la totalité de la surface de la Place des Savoir-faire d’un CONCOURS IPC INTERNATIONAL DU BRASAGE MANUEL Le brasage manuel de cartes électroniques est incontournable, même si la robotisation occupe une large part du process de fabrication. Aucun ingénieur ne peut se prétendre compétent s’il ne maîtrise pas cette technologie. C’est le B-A BA du métier de technicien. Et c’est le quotidien des mains d’or de la fabrication électronique : les opérateurs. Le concours IPC international de brasage manuel leur rend hommage.

revêtement spécial dissipateur d’ESD (décharge électrostatique). Faisant fi de la crise mondiale créant une dramatique pénurie, les adhérents du SNESE assurent la fourniture de plusieurs dizaines de milliers de composants, du minuscule 0201 au BGA. Ces composants seront conditionnés par APS –Active Programming Services et leur comptage assuré par une machine Visiconsult

par rayon X mise à disposition par Accelonix. Le chef d’orchestre de la mise en œuvre de la ligne de production est Jean-François Brunet (A2J Technology). C’est Metronelec/Loctite qui fournit la crème à braser.

Adobe stock : IKimmo

DOSSIER > SALON

DB Products est le fournisseur officiel de l’écran de sérigraphie et du cadre auto tendeur. ERSA va réaliser la phase de refusion avec un 2019. Les frais de déplacement et d’hôtel seront pris en charge par l’IPC.

entre autres critères, sur la vitesse d’assemblage, sur la qualité ainsi que sur la fonctionnalité de la carte. L’inscription est gratuite et les trois premiers recevront un prize money (300 e au premier, 200 e au deuxième et 100 e au troisième). Le vainqueur sera invité par l’IPC pour la finale mondiale qui aura lieu à San Diego (Californie 6 USA) en février

Le Village des Electrotechnologies au Midest accueillera les compétiteurs qui devront réaliser une carte électronique fonctionnelle en moins de 60 minutes. L’assemblage sera noté suivant les critères de la norme IPC-A-610 classe 3. Un jury, composé de maîtres instructeurs (MIT) IPC-A-610 sera chargé du contrôle et de l’attribution des notes, qui porteront, 24 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

La sérigraphie est la première étape de l’assemblage d’une carte électronique. ERSA fournit la sérigraphieuse dernier cri VERSAPRINT 2 à inspection 3D et Metronelec un robot de test PARMI SPI.

Si ce concours verra s’affronter l’élite du brasage manuel, il est ouvert à tous. C’est une occasion unique de pouvoir étalonner ses compétences et son savoir-faire. Dans certaines entreprises, la préparation au concours IPC est institutionnalisée. Des séances de training et des épreuves de sélection sont organisées. C’est le cas chez Thales Microelectronics, vainqueur de l’édition 2016 et finaliste de la finale mondiale 2017 qui a eu lieu à Productronica

four Hotflow de dernière génération. C’est SEICA qui assure le contrôle final avec un robot OMRON de test AOI en 3D. Les retouches, si nécessaires, seront réalisées sur des équipements de brasage manuel mis à disposition par Davum. Seica mettra en ouvre une station de réparation. Enfin le nettoyage final des cartes assemblées sera assuré par Davum.

à Munich. Les trois premières places ont été remportées par des concurrents venus de Chine, du Vietnam et de Malaisie. La plupart des grands EMS mondiaux participent à la compétition. Le concours IPC du Midest est coaché par l’institut IFTEC et l’IPC et ne pourrait avoir lieu sans le concours précieux des sponsors : Thales, Davum TMC, Hakko, JBC Tools, Weller, NCAB Group, CEPELEC, C.I.F, Optilia, SDEP et les Cahiers de l’industrie Electronique & Numérique. Le Concours IPC international du brasage manuel se déroule sur le stand 1L21 du Village des Electrotechnologies. L’inscription sur place est possible dans la limite des places disponibles.


UNE BLOUSE ANTISTATIQUE CONFORTABLE ET SÛRE. LE VÊTEMENT DE TRAVAIL PARFAIT EN ENVIRONNEMENT ELECTROSTATIQUE. Avec plus de 10 ans d’expérience dans la distribution de consommables et d’outils pour l’assemblage de cartes électroniques, ATOO vous propose aujourd’hui de renouveler votre garde-robe ! Optez pour des Blouses ESD de qualité fabriquées en CEE répondant aux normes IEC 61340-5- 1 et ANSI/ESD S20.20 et personnalisables. Visitez notre e-shop pour plus d’informations www.atoo-electronics.com

27, RUE DE CRESPEL DE LATOUCHE 56130 LA ROCHE BERNARD - FRANCE T. +33 (0)2 99 08 01 90 F. +33 (0)2 99 08 60 22 INFO@ATOO-ELECTRONICS.COM ATOO-ELECTRONICS.COM Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 25


DOSSIER > SÉRIGRAPHIE

Versaprint 2 Ersa Une plateforme de sérigraphie entièrement révisée Par Harald Grumm et Wolfram Hûbsch

Une inspection 3D intégrée de toute la surface du stencil, une meilleure accessibilité et le nettoyage automatique de la face inférieure caractérisent la Versaprint 2 conçue et fabriquée par Ersa. Cette machine est évolutive car elle s’adapte aux besoins futurs de l’utilisateur par le rétrofit des différentes fonctions et des options. Depuis longtemps, les machines de sérigraphie ne sont plus strictement dédiées au processus de sérigraphie. Elles sont devenues multi fonctions, avec

notamment le dispensing complémentaire de pâte à braser et l’inspection. La complexité des cartes électroniques impose de nouvelles exigences en matière de qualité avec des contrôles de process et une traçabilité sans failles. Ecran tactile à positionnement flexible La multiplication des équipements intégrés à la ligne de production ne facilite pas la tâche des opérateurs. Il est donc primordial que la communication entre l’opérateur et les machines soit simple,

L’inspection 3D intégrée à la machine de sérigraphie permet la mesure précise de la hauteur réelle du bloc immédiatement avant l’impression. Mesure impossible avec un système de contrôle indépendant installé en aval de la sérigraphieuse...

sur la sérigraphie tout en restant attentif aux autres automates sous sa responsabilité. Processus d’impression stable et utilisation intuitive Les résultats de l’impression sont présentés de manière claire et concise et donnent des informations sur la stabilité du process. Les données SPC (Statistical Process Control) collectées par la machine permettent de voir rapidement si le processus est configuré correctement ou si des interventions sont nécessaires. L’accessibilité de l’équipement est aussi

claire et précise. Avec cette sérigraphieuse de nouvelle génération, entre en jeu l’interface logicielle optimisée. Un écran tactile et l’usage d’icônes facilement reconnaissables rendent la mise en œuvre de la machine plus simple et plus rapide (Figure 2). Il est prévu cinq niveaux d’habilitation en fonction des droits attribués aux utilisateurs.

La Versaprint 2 convainc par son design compact et clair. La photo montre le modèle Elite. 26 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

L’écran tactile grand format permet d’avoir une visibilité permanente aux informations. En mode de production automatique, son bras pivotant sur 180° permet à l’opérateur de garder un œil

Figure 2 : Le menu de marques de la nouvelle interface logicielle. Les opérateurs communiquent avec la machine via l’écran tactile.


notablement améliorée. Le grand capot frontal qui a fait ses preuves est conservé et amélioré : il dispose maintenant d’un point d’arrêt dans la course d’ouverture. Le capot s’arrête à une hauteur d’environ 1,7 m au-dessus du sol. Il reste ainsi accessible à la majorité des opérateurs. Les opérateurs de grande taille poussent simplement le capot au-delà de ce point jusqu’à la hauteur qui leur convient. Pour faciliter le changement du papier de nettoyage, la trappe d’accès est remplacée par un capot à l’arrière de la machine (Figure 3). Le carénage, totalement repensé facilite le démontage des tôles, ce qui permet de gagner un temps précieux lors des travaux d’entretien ou de mise à niveau. De plus, les éléments d’entraînement sont facilement accessibles. La Versaprint 2 est équipée de moteurs munis d’encodeurs sur tous les axes. Les réglages sont ainsi facilités et cela réduit le temps d’initialisation des éléments d’entraînement après la fermeture du

capot. Pour faciliter l’impression de PCB de faible épaisseur, le système de serrage vertical est complété par un serrage latéral. Le substrat est ainsi maintenu fermement à plat pour une qualité d’impression optimisée. Vitesse d’avance réglable Un affichage de statut à LED permet une vérification aisée de l’utilisateur si le serrage pneumatique des racles du dispositif de serrage latéral du cadre sont activés. Le logiciel de l’équipement surveille les deux dispositifs de serrage, ce qui évite les erreurs dues à des racles flottants ou à des stencils mal serrés (Figure 4). Le dispositif performant de nettoyage de la face inférieure du stencil (Figure 5) fonctionne soit en mode de nettoyage à sec, soit en humide ou sous vide. Le papier de nettoyage est surveillé pendant son déplacement et sa vitesse d’avance est réglée de manière appropriée pour chaque mode de nettoyage. En mode de nettoyage humide, un distribu-

LA NOUVELLE GÉNÉRATION DES MACHINES DE SÉRIGRAPHIE Les machines de sérigraphie de la gamme VERSAPRINT 2 convainquent par « les options sur demande », la flexibilité, l’écran tactile intuitif, le concept opérationnel et un design clair.

VERSAPRINT 2 ELITE plus Machine de base avec inspection. Evolutive avec toutes les options disponibles incluant la caméra 2D et 3D.

VERSAPRINT 2 PRO 2 Equipée avec la caméra LIST 2D. Adaptée pour des produits à fortes exigences d’inspection.

VERSAPRINT 2 ULTRA3 Equipée avec la nouvelle caméra LIST 3D. Réalise la sérigraphie et la SPI 3D en même temps.

Figure 3 : Un capot à ouverture variable à la place de l’ancienne trappe d’accès facilite le remplacement du tampon de nettoyage.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 27


DOSSIER > SÉRIGRAPHIE teur applique le solvant et adapte automatiquement le trajet de déplacement aux dimensions du PCB à sérigraphier. La quantité de liquide appliquée peut être adaptée à la vitesse d’avance du distributeur. Les paramètres choisis sont enregistrés dans le programme d’impression en fonction du produit. Sérigraphie avec inspection intégrée Trois modèles de caméras sont disponibles sur la Versaprint 2 : une caméra matricielle et des caméras LIST (Line Scanning Technologie désignant des caméras linéaires rapides) 2D et 3D. La caméra matricielle permet d’enregistrer rapidement les positions des mires pour orienter le substrat par rapport au stencil. Deux caméras autonomes fonctionnent en interne : l’une orientée vers le substrat et l’autre vers le stencil. Les caméras matricielles peuvent effectuer l’inspection de l’impression (recouvrement et courtscircuits) ou des ouvertures (colmatages et étalements). Compte tenu des dimen-

sions du champ visuel, seule l’inspection des zones critiques est nécessaire. Si la qualité demandée nécessite une inspection complète du résultat de l’impression, on utilisera la caméra LIST 2D. Elle scanne à grande vitesse le substrat ligne par ligne et permet ainsi d’inspecter très rapidement toute la surface du PCB et du stencil. Du fait de sa grande vitesse de balayage, il n’est pas nécessaire de placer un système d’inspection de la pâte à braser derrière l’imprimante. La surface au sol de la ligne de production est ainsi réduite et le temps de programmation optimisé. La caméra LIST 3D permet d’enregistrer le volume imprimé sur toute sa surface : la hauteur des différents points de l’image est enregistrée et évaluée ligne par ligne par triangulation laser. L’inspection 3D intégrée à l’imprimante permet la mesure précise de la hauteur réelle des pads immédiatement avant l’impression. Mesure impossible avec un système de contrôle indépendant installé en aval de la sérigraphieuse.

Figure 4 : Le dispositif de serrage pneumatique des racles et du support réglable du stencil sont dotés d’un affichage de statut à LED 28 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Figure 5 : le dispositif de nettoyage de la face inférieure du stencil et la caméra matricielle de la Versaprint 2 Elite

La conception évolutive de la Versaprint permet d’installer a posteriori la plupart des fonctions proposées en option. Cela permet d’adapter à tout moment l’équipement aux besoins de la fabrication. Les clients peuvent ainsi se concentrer sur leurs besoins actuels au moment de l’achat et rééquiper leur équipement ultérieurement si nécessaire - la rentabilité et la sécurité pour l’avenir sont ainsi assurées. Caméra matricielle ou linéaire La gamme comprend quatre modèles : la Versaprint 2 Elite est la version de base robuste. Elle utilise une caméra matricielle pour l’orientation et l’inspection facultative du résultat de l’impression. La largeur du support de stencil peut être réglée avec un seul outil. Hormis le distributeur de PCB, les caméras LIST 2D et 3D sont proposées en option. La Versaprint 2 Elite Plus possède un support de stencil réglable sans outil pour les cadres de 450 à 740 mm. Cette machine peut être équipée d’origine ou ultérieurement avec toutes

les options disponibles pour la Versaprint 2, y compris les caméras 2D et 3D. La Versaprint 2 Pro² équipée d’une caméra LIST 2D rapide est particulièrement appropriée pour les cartes nécessitant des inspections fréquentes. Cette machine aussi peut être équipée ou rééquipée avec toutes les options. Enfin, la Versaprint 2 Ultra3 utilise la technique de mesure de la caméra LIST 3D car la forme du plus petit dépôt de pâte à braser joue un rôle important pour le volume imprimé, et donc pour la forme de la liaison brasée. La hauteur du dépôt de pâte est-elle identique sur toute la surface du PCB ou diminue-t-elle vers la périphérie ? L’Ultra3 répond à cette question, cette version comprenant son propre système d’inspection 3D. Elle aussi peut être équipée ou rééquipée avec toutes les options.


Brasage sélectif ? de la chaîne de valeur industrielle seront réunies du 27 au 30 mars 2018.

Découvrez la Versaprint 2 en fonctionnement au salon Global Industrie Midest, sur la Place des Savoir-faire du Village des Electrotechnologies. Pour répondre aux attentes du Gouvernement autour de l’industrie et l’innovation française, 4 salons (Midest, Smart Industries, Industrie, Tolexpo) se sont réunis et ont créé GLOBAL INDUSTRI e . Sur les 5 halls du Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, toutes les étapes

Le SNESE a relevé le défi d’y représenter la filière électronique française. Au sein de MIDEST, la Place des SAVOIR-FAIRE du Village des Electrotechnologies accueillera une ligne de production de vraies cartes électroniques qui sera pilotée par les étudiants de la licence professionnelle du Campus Esprit de Redon, en partenariat avec les fournisseurs leaders de la filière. ERSA présente la Versaprint 2 et un four de refusion Hotflow.

Ersa ! Leader mondial. Techniquement optimal. Concept modulaire. Toujours approprié.

Quand il s‘agit de brasage sélectif, ERSA répond toujours présent avec des solutions adaptées à vos exigences, tant par des équipements en ligne VERSAFLOW intégrant un module unique VERSAFLEX jusqu‘ à des solutions intelligentes en îlots. VERSAFLOW 3 & 4 Machines de brasage sélectif en ligne, de concept modulaire, pour les plus grandes exigences de capacité et flexibilité.

ECOSELECT 1 & 4 Équipements de brasage sélectif pour une production en îlot ou en ligne avec un rapport prix/performance optimal

SMARTFLOW 2020 Machine de brasage sélectif compacte, sans compromis, très smart.

ECOCELL Machine de brasage sélectif en- ou hors ligne, très flexible et de grande capacité.

ERSA Rémy LUTZ +33(0)6 07 78 01 87 remy.lutz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 29


DOSSIER > Une usine électronique du futur

AU MIDEST, Micronique présente

son usine du futur.

Par Dominique LEMIERE, reporter.

Grâce à un plan d’investissement soutenu et une stratégie ambitieuse tournée vers l’industrie 4.0, Micronique se positionne comme un partenaire significatif en Ile-de-France avec des équipements innovants. Avec en prime, la réactivité qu’offre une petite structure. Lorsqu’en décembre 2011, Jean-Pierre Leboeuf, créateur de Partners Electronics, prend le contrôle de la société Micronique, une entreprise qui fait face à d’importantes difficultés financières, la fusion des deux sociétés sous le nom de Micronique impose de prendre des mesures rapides de restructuration. Malgré une première année marquée par un bilan déficitaire, le redressement s’amorce dès 2014 et l’année 2017 voit une progression spectaculaire du chiffre

d’affaires de la société de Corbeil Essonnes, spécialisée dans la fabrication et l’intégration de cartes électroniques avec un chiffre d’affaires 2018 estimé à 6 Me, en hausse de près de 50% par rapport à l’année précédente. Robots et cobots en action Le Midest donne l’opportunité de montrer une entreprise en grande forme, à mi-chemin de son plan stratégique débuté en 2017, dont les jalons sont posés jusqu’en 2020 sous le nom de « Projet révolution ». Sur un stand de 100 m 2 (Hall 1 J6) opèrent en live les équipements qui sont une partie des éléments de l’usine 4.0 telle que son président, Jean-Pierre Leboeuf, la conçoit. Les équipements en action appartiennent déjà à l’usine de Corbeil, ou sont en cours d’acquisition. Ces derniers seront déployés sur le site au 4e trimestre

30 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

« Aujourd’hui, constate Jean-Pierre Lebœuf, Micronique dispose d’un des plus importants parc machines d’Ile-deFrance, nous n’avons pas à rougir de la comparaison avec de grands EMS, et nous sommes parfois bien mieux équipés que certains de nos concurrents...

2018. Seront présentés sur le stand : une machine de report CMS Europlacer Atom 3 d’une cadence de 60.000 cp/h (Micronique est la première entreprise à en avoir passé la commande) ; un cobot à 2 bras Yumi de marque ABB ; un AGV Omron pour le transfert automatique du magasin vers la ligne CMS ; un ensemble AGV/CTS et EmpileurDépileur ASYS pour automatiser le chargement des circuits imprimés sur les lignes CMS.

Jean-Pierre Leboeuf a décidé d’une stratégie audacieuse, qui vise à coller au plus près aux enjeux des clients de la sous-traitance électronique : une accélération des productions, par le biais de l’automatisation des lignes, et pour ceux plus particulièrement concentrés sur la sécurité, des big data pour assurer la maintenance prédictive. Mais pas de mutation de cette nature sans intégration de la chaine des sous-traitants à la transformation numérique.

La stratégie, affaire d’innovation Pour Jean-Pierre Leboeuf, la route est tracée. Micronique est en route pour son passage à l’industrie du futur. Car les grands donneurs d’ordres ne sont à l’origine que d’une petite partie de leur valeur ajoutée. Ainsi, « 75% de la valeur ajoutée d’un avion est réalisée par les sous-traitants », constate-t-on chez Airbus. Et le président de Micronique a un viatique : la stratégie est aujourd’hui affaire d’innovation.


Un plan stratégique validé par PM’up Pour financer son redressement, Jean-Pierre Leboeuf a mis l’accent sur l’investissement : 2 Me entre 2014 et 2018, soit près de 50 % du chiffre d’affaires. La Région Ile-de-France a aussi contribué en 2014, sous forme d’une subvention de 250 000e, appuyée sur le programme d’aide régional PM’up, qui est conditionné à l’engagement sur un plan stratégique de développement à 3 ans. La reconnaissance par des tiers de la validité de la stratégie envisagée est un élément d’importance. « L’intérêt de PM’up est de vous obliger à réfléchir puisqu’il faut présenter un dossier industriel sur 3 ans, englobant l’investissement, le recrutement, du conseil ».

Ainsi, l’usine a été repensée pour remplacer les îlots par deux lignes CMS ; les investissements ont porté sur un SPI Vi Technologie, un appareil de laminographie NIKON (rayons X 3D), 2 AOI Omron 3 D, une vague sélective ERSA, un équipement de brasage sélectif semi automatique ERSA (BGA – QFN), une machine de nettoyage à eau Aqueous, 1 ligne de vernissage Nordson. Un îlot pour le prototypage complète à ce jour les équipements du site de Corbeil-Essonnes. Petite structure réactive et équipements de pointe « Aujourd’hui », constate Jean-Pierre Lebœuf, Micronique dispose d’un des plus importants parc machines d’Ile-de-France, nous n’avons pas à rougir

L’industrie du futur est un phénomène nécessaire et inéluctable Interview de Jean-Pierre Leboeuf, président de Micronique Les Cahiers : A l’horizon 2020, Micronique sera ce qu’on appelle aujourd’hui une « usine du futur » dans toute l’acceptation du terme. Pourquoi ce choix ?

Jean-Pierre Leboeuf : On présente, à tort, cette démarche comme révolutionnaire, alors qu’il y a 20

de la comparaison avec de grands EMS, et nous sommes parfois mieux équipés que certains de nos concurrents, en AOI 3D notamment. Notre ambition de faire de MIcronique un acteur incontournable de la sous-traitance en Ile-deFrance et prouver qu’une entreprise de 25 personnes peut challenger les grandes en offrant des prestations

identiques en termes de modernité des équipements et même - probablement mieux en termes de réactivité ».

ans que l’industrie automobile a franchi ce cap. A partir de ce constat, on peut choisir de faire barrage, ou d’accompagner le mouvement. Et pourtant, l’avenir est dans la collecte des données qui, une fois analysées, permettent une amélioration des processus métiers, dans l’industrie 4.0. C’est une avancée à la fois nécessaire et inéluctable.

Les Cahiers : Des robots (dont un cobot) seront présents sur votre espace au Midest, quelles seront les prochaines acquisitions ? Jean-Pierre Leboeuf : Micronique a investi 250 000 euros pour de vrais robots, financés par une partie de nos bénéfices de 2017. Nous présentons 2 robots de transfert sur base OMRON,

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 31


DOSSIER > Une usine électronique du futur

des véhicules intelligents autonomes, un cart transporteur et un empileur-dépileur, pour lequel nous allons adapter une ligne pour expérimentation. Dans une société de notre taille, c’est à dire 25 personnes, j’ai pu constater qu’ il y a l’équivalent d’une personne qui passe son temps à pousser des chariots, à porter des bacs. Le calcul est simple : si cet employé perçoit un salaire brut de 2 000e et qu’on y ajoute les charges sociales, son coût annuel est de 36 000e. Soit en 5 ans, 180 000e. Sur ce seul poste, en 2X8, le calcul est encore plus significatif. Les Cahiers : Vous avez également fait l’acquisition d’un cobot, comment allez vous l’intégrer dans l’atelier ? Qu’est-il censé apporter ? Jean-Pierre Leboeuf : Dans l’expérimentation de l’usine Micronique du futur, le cobot sera intégré à un poste de travail spécialement aménagé. Ce sera « la troisième main » du câbleur.

Mais aujourd’hui, je n’ai pas encore les éléments nécessaires pour savoir à quelle tâche il sera dévolu. Nous avons investi dans un cobot afin d’acquérir du savoirfaire. Les Cahiers : L’usine du futur est un pari sur l’avenir, quelle sera l’étape suivante pour Micronique ? Jean-Pierre Leboeuf : Notre investissement est un pari tout à fait réaliste. Nous avons déjà investi 2 Me. Il ne faut pas s’imaginer que cette démarche est réservée aux grands groupes. Micronique est une entreprise de taille modeste. Il faut avoir à l’esprit que 50 % des entreprises de sous-traitance emploient moins de 20 personnes, et 80 % moins de 50 personnes. L’usine du futur est un choix stratégique. La gestion, qui n’est pas prospective lorsque les entreprises sont aux mains de purs financiers, ne relève pas de la stratégie industrielle. Celle-ci est Innovation. Le pessimisme

de beaucoup de PME, mais surtout leur manque de capacité d’investissement freine malheureusement la modernisation de leur outil de production. L’étape suivante de notre plan stratégique 2018-2021 sera la partie numérique : dans l’ordre, on aura mis en place de l’automatisation, de la robotisation, et la numérisation sera la rencontre avec l’humain. Elle passera par une refonte des mentalités, qui devront intégrer le « penser robot ». Ce sera plus facile pour les start-ups, parce qu’elles partiront de la feuille blanche, mais pour la sous-traitance électronique, il va falloir tenir compte d’un passé industriel de 40 ans d’industrie. Les Cahiers : L’investissement pour la numérisation sera-t-il important ? Jean-Pierre Leboeuf : Très certainement. Cela va coûter très cher. Il va falloir organiser les data, les interfaces et les ressources humaines

pour déployer le système, un MES pour l’interfaçage des équipements et l’interopérabilité des systèmes informatiques. Je projette la création d’un portail web pour le suivi en temps réel de la production, l’analyse de la gestion prévisionnelle des emplois et compétences, un plan de formation et le recrutement d’une vingtaine de personnes dans les 3 prochaines années. Les Cahiers : Quelles seront les avantages Clients d’une telle stratégie ? Jean-Pierre Leboeuf : A court terme, il n’y aura pas d’avantage Client particulier. A moyen terme, cette stratégie se retrouvera dans notre politique tarifaire. En effet, nous devrions obtenir une meilleure productivité ainsi qu’une répétitivité améliorée, gage de qualité. Pour nos Clients, cela permettra une meilleure transparence de leur commande ainsi qu’une réduction des cycles de production.

MICRONIQUE : UN PARC MACHINE RECENT ET PERFORMANT Production - 2 lignes CMS Europlacer (XPII, Ineo I et Ineo II) - 1 îlot préséries Europlacer (Ineo I) - SPI VI-Technologie - 2 vagues ERSA (plomb et RoHS) - 1 vague sélective ERSA - Brasage sélectif semi automatique ERSA (BGA-QFN) - Machine de nettoyage à eau Aqueous - Ligne de vernissage NORDSON Contrôle et test - Système FAI Accelonix Xpress - AOI 2D Omron hors ligne + AOI 2D en ligne (îlot) - 2 AOI Omron 3D sur ligne CMS -Endoscope ERSASCOPE - RX 3D Nikon (laminographie) - ICT sondes mobiles SEICA en ligne - ICT sondes mobiles vertical double face SEICA V8 en îlot 32 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Fiche d’identité Micronique Activité : fabrication et intégration de cartes électroniques, logistique Président : Jean-Pierre Leboeuf Localisation : Corbeil-Essonnes (Essonnes - 91100) Domaines d’activités : Industriel 70 % ; aéronautique 15 % ; médical 15 % Superficie de l’atelier : 2500 m2 Effectif : 25 personnes CA 2016/2017 : 4 323 000 e CA 2017/2018 : 6 000 000 e (budget)

Contact : MICRONIQUE Jean-Pierre LEBOEUF +33(0)1 60 88 45 08 leboeuf.jp@micronique.fr www.micronique.fr


®

Training Center

«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

®

Authorized Distributor

Pb

Pb

www.iftec.fr

CENTRE DE RESSOURCES ET DE FORMATION SUR LES PROCEDES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES : Conception, Circuits imprimés, Brasage des composants, Câblage filaire, Certifications IPC

Décret Qualité Formation : IFTEC éligible Datadock FORMATION CONTINUE CERTIFICATIONS IPC TRAVAUX D’EXPERTISE VENTE NORMES IPC

NOUVEAUX STAGES : Nº 50 Stockage et manipulation des composants électroniques Nº 44 Formation et certification de spécialiste IPC-A-6012 (CIS) Nº 64 Formation et certification de formateur IPC/WHMA-A-620 (CIT) Nº 35 Test électrique de cartes électroniques Nº 40 Formation et certification de concepteur IPC (CID) Nº 41 Formation et certification avancée de concepteur IPC (CID+)

IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 33


DOSSIER > Name & shame

Les retards de paiement en question.

Par Louis GILDAS, reporter

Les retards de paiement sont un véritable fléau pour les PME avec en déclinaison des trésoreries mises à mal et des effets qui peuvent parfois se terminer en redressement judiciaire. Pour tenter d’y remédier, Pierre Pelouzet, le Médiateur, préconise un modèle de facture unique. Et en ce qui concerne les mauvais payeurs récidivistes, le gouvernement a décidé de publier systématiquement le nom des entreprises se livrant à cette pratique. Une liste noire s’inspirant d’un système mis en œuvre dans les pays anglo-saxons le « Name & Shame ». Comme si les problèmes d’approvisionnement en composants n’étaient suffisants, il y a également ces donneurs d’ordres qui règlent les factures avec retard. Le plus souvent les causes, à tout le moins si l’on croit, Pierre Pelouzet*, le Médiateur des entreprises, organisme public dépendant de Bercy, seraient d’ordre administratif et concerneraient quelque chose comme 14 % des factures émises. Selon l’observatoire du médiateur, elles peuvent ainsi lanterner dans les services informatiques jusqu’à 49 jours, en moyenne. Ce qui fait tout de même beaucoup. Mais dans cette affaire de gros ou de petits sous, la responsabilité, selon le Médiateur, n’incomberait

pas toujours à l’acheteur qui a passé commande. 1001 raisons sont invoquées : erreurs d’adresse de facturation, différence minime de prix sur telle ou telle fourniture, numéro de commande manquant ou encore facture considérée non conforme par les services comptables. « Une facture bloquée plusieurs jours pour quelques centimes, ça n’a pas de sens » soutient M. Pelouzet. Toujours selon le responsable de l’organisme public, tous secteurs et toutes causes confondus « un jour de retard de paiement équivaut à un milliard d’euros de trésorerie en moins. Les factures stoppées pour erreur dans leur rédaction représentent une partie conséquente ». Un milliard d’euros, la somme est considérable ! Sans parler que ces créances impayées dans le délai convenu créeraient en aval comme en amont des coûts annexes non négligeables. Vers un modèle de facture unique ? Afin d’y pallier M. Pelouzet préconise l’adoption d’une formule de facturation simplifiée de modèle unique. Selon lui cela permettrait d’éviter les erreurs. Il argumente « Aujourd’hui chaque donneur d’ordre demande de multiples informations, bien entendu différentes, aux PME avec lesquelles elles sont en affaire. Et souvent les sous-traitants et

34 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

«Est-il normal qu’une entreprise à qui l’Etat donne tous les moyens pour réussir sous forme de subventions et avantages fiscaux divers se comporte comme un vulgaire acheteur de la grande distribution et maltraite ainsi ses fournisseurs ?... fournisseurs ont du mal à s’y conformer. Un modèle unique de facture permettrait d’éviter les pertes de temps et d’argent » avancet-il encore. L’idée est séduisante mais pour la mettre en application il reste encore quelques obstacles à franchir. Si l’on consulte l’internet on comprend assez vite que la problématique est vaste. On reste confondu par le nombre de logiciels disponibles sur le marché, chacun bien entendu avec ses propres caractéristiques qu’il faudrait du jour au lendemain harmoniser. Joël Gasnier, P-D-G de C.2.E souligne « les factures qui restent en souffrance en effet cela arrive

avec certains clients. Dans les grosses entreprises il y a des formats spécifiques, mais nous n’arrivons pas toujours à avoir les bonnes informations. Si le modèle de facture unique pouvait régler ces problèmes pourquoi pas ? » Actuellement chaque entreprise à son propre format quant à la mise en œuvre d’un modèle unique, Joël Gasnier affirme « il faudrait que je m’adresse en interne à mes spécialistes, mais je pense que ça doit être possible, il s’agit ni plus ni moins qu’une affaire de formatage d’informations. Tout existe dans les bases ». Dans cette affaire la balle est dans le camp du gouvernement et cela risque peut-être de prendre un peu de temps. Et il y a aussi les mauvais payeurs qui invoquent tel ou tel problème ou qui mentent affirmant que les virements ont été effectués alors que de toute évidence, pour des raisons qui échappent à l’entendement, le paiement est bloqué. A cet effet en 2015 le ministère de l’Economie a mis en place la procédure « Name & Shame » (le nom et la honte) sorte de bonnet d’âne pour ces clients qui ne respectent pas les règles : « Nous avons quelques clients qui pourraient figurer dans cette liste noire. Par exemple, en 2017 nous avons eu un client qui a mis presqu’un an, après la médiation du SNESE pour régler ses factures. C’est à l’occasion de cette média-


tion que j’ai découvert cette procédure. J’estime que c’est un point important pour faire avancer les choses.» Sur le papier la mesure paraît efficace « mais c’est sur le papier » soupire Joël Gasnier. « Ce sont toujours les mêmes sociétés qui bloquent les factures » De son côté Eric Lamboley, directeur général de Seico, soutient « le problème des factures bloquées est toujours le fait des mêmes clients, trois à quatre sociétés qui chroniquement font de la rétention. Nous intervenons à chaque fois près de leur service et à chaque fois on nous fait la même

réponse du type c’est bizarre on vous envoyé un chèque alors que nous demandons un règlement par virement. Des réponses stupides qui leur font gagner entre 15 et 20 jours » Un problème de rédaction de facture ? Pas vraiment « je pense que c’est au niveau de leur paiement fournisseurs, systématiquement ils décalent le règlement » poursuit M. Lamboley. Une stratégie d’entreprise en quelque sorte. « A priori ils n’ont pas de problème de trésorerie comme ça peut arriver dans la vie d’une entreprise. Ils attendent systématiquement qu’on les relance. Mais honnêtement je pense pas qu’ils entrent dans la caté-

gorie « Name&Shame». Par contre deux clients de Seico auraient toute leur place pour figurer dans cette liste noire. « Avec eux les délais de règlement peuvent avoisiner 40 à 60 jours au-delà du délai convenu. Ils sont dans l’illégalité, nous avons été jusqu’au point de faire appel au Médiateur pour faire débloquer les choses mais sans succès à ce jour» révèle Eric Lamboley. Quant à des erreurs dans la rédaction des factures en ce qui concerne Seico, le directeur général n’y croit pas un instant. «Dans le cas d’espèce c’est une volonté délibérée de mon client. Il entre complètement dans la catégorie du « Name&Shame ». Mais

selon lui sa seule expérience, toujours en cours, avec le Médiateur n’a pas été couronnée de succès. « Ce client a baladé le Médiateur comme il nous a baladé. C’est quelqu’un de mauvaise foi qui considère le sous-traitant en électronique comme moins que rien » tempête-t-il. Eric Lamboley de révéler que cette entreprise, portée au pinacle des entreprises innovantes, utilise les mêmes procédés douteux avec tous ses fournisseurs. « Il y a 2 ans c’était pour nous un client important. Depuis nous évitons de travailler avec lui. C’est quelqu’un qui ne tient pas ses engagements».

DES SOLUTIONS POUR RÉPONDRE À VOS EXIGENCES Depuis 20 ans, Retronix Europe® offre une gamme de services de réparation conforme aux normes IPC et JEDEC. Notre développement le plus récent est la récupération de composants, processus unique permettant ainsi de diminuer les coûts de fabrication.

innovation, qualité & services Conversion d’alliage Étamage BGA QFN LCC Rebillage / Billage laser (sans choc thermique) Réparation / Récupération composants Xray / Tests fluo et contamination Test composant seconde source

27, rue de Crespel de Latouche 56130 La Roche Bernard - France T_+33 (0)2 99 08 01 90 contact@retronixeurope.com retronixeurope.com

secteurs d’activités Défense

Aéronautique Spatial Automobile

_ISO 9001/EN 9100

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 35


DOSSIER > name & shame La procédure de saisie attribution Tout serait donc dit et il n’y aurait rien à faire ? Pas si sûr. «Est-il normal qu’une entreprise à qui l’Etat donne tous les moyens pour réussir sous forme de subventions et avantages fiscaux divers se comporte comme un vulgaire acheteur de la grande distribution et maltraite ainsi ses fournisseurs ? Il existe la loi LME qui dit que les paiements doivent être faits à 30 jours. Il faut passer un temps fou à relancer sans cesse. Il faut menacer le client de faire appel au Médiateur. Et souvent en vain ! Il faut donc choisir de travailler avec des gens honnêtes et montrer les dents lorsque l’on a affaire à des clients de mauvaise foi» affirme un avis autorisé connaissant bien le secteur de la sous-traitance électronique. Par ailleurs le SNESE a édité en février 2016 une fiche conseil qui préconise dans les cas de factures impayées de passer par la procédure de saisie attribution. Une disposition des tribunaux de commerce, pas très connue des chefs d’entreprise et donc peu utilisée. Mais elle est très efficace et rapide, présente de nombreux avantages de plus elle est peu onéreuse, aux alentours de 90e, et l’assistance d’un avocat n’est pas obligatoire. Par cette procédure le créancier invite son client à comparaître au tribunal, dans le but d’obtenir sa condamnation au paiement d’une somme d’argent égale au total de sa créance. La décision du juge peut être obtenue dans le mois de la demande et, si le client n’a toujours pas payé son dû, la saisie attribution permet de faire saisir les biens du

Eric LAMBOLEY, Président de SEICO

client, ou encore bloquer ses comptes en banque jusqu’au paiement de la dette. *Pierre Pelouzet a été nommé Médiateur des entreprises en janvier 2016. Son action s’appuie sur une équipe de 16 médiateurs nationaux délégués et de 44 médiateurs régionaux placés auprès des DIRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) ainsi que sur une équipe nationale de 18 personnes.

36 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

La médiation en bref La médiation consiste à résoudre de façon amiable un différend entre deux acteurs économiques (privés ou publics), grâce à l’intervention d’un tiers neutre, le médiateur. L’organisation saisissante rencontre le médiateur en charge de son dossier. Celui-ci contacte l’autre partie (entreprise ou entité publique) et lui propose d’entrer en médiation, démarche volontaire et non contraignante. Le médiateur facilite la négociation mais ne propose pas les solutions, qui doivent émerger des parties elles-mêmes. Une fois l’accord trouvé, il est formalisé par écrit par les parties et doit rester confidentiel. Saisir le médiateur : www. mediateur-des-enreprises.fr


www.safe-pcb.com

Circuits imprimés pour l’industrie électronique Prototypes et séries en délai express Safe-PCB, le fabricant de circuits imprimés fiable et réactif pour prototypes et séries en délai court.

www.safe-pcb.com

R

. Une usine ultra-moderne au coeur de la plus grande zone de production de PCB. . Un site web intuitif et puissant pour simuler / configurer / commander / suivre vos circuits imprimés en toute sécurité. . Un support technique local pour vous accompagner et répondre à chacune de vos questions. Contactez notre agence de Limas (69) au 09 86 61 47 09 ou réalisez votre devis, en ligne sur www.safe-pcb.com - gratuit et immédiat.

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 37


DOSSIER > Finances

2018 : AXA innove et bouscule le marché de l’assurance crédit Face au risque de défaut de paiement, en France ou à l’export, toute entreprise doit se protéger contre les risques d’impayés. Mais toutes les Compagnies d’assurance-crédit du marché (Atradius, Axa Assurcrédit, Coface, Euler Hermes, Groupama assurance-crédit, etc..) ne le font pas de la même manière !

Le marché est-il actuellement novateur ? En 2018 AXA Assurcrédit, filiale d’AXA, fait évoluer ses offres et propose des solutions innovantes destinées aux TPE, PME et ETI. Son objectif : faciliter au quotidien la vie des chefs d’entreprises tout en répondant à leurs besoins pour les accompagner dans leur développement.

L’assurance-crédit permet aux entreprises d’anticiper, de prévenir les retards de paiement ou les impayés de leurs clients. En effet, l’allongement du délai de paiement entraîne souvent des tensions de trésorerie immédiates. En cas de défaut de paiement, la perte est d’autant plus difficile à compenser que le taux de marge d’une entreprise est faible.

Les principales évolutions : • Auto arbitrage par l’assuré sur la base de son expérience de paiement :

Concrètement, quels services apporte un contrat d’assurance-crédit ? L’assurance-crédit est un outil qui apporte trois services aux entreprises : • L’information sur la solvabilité de leurs clients ou prospects et leur surveillance, • Le recouvrement amiable ou judicaire de leurs créances, • L’indemnisation jusqu’à 90% de la créance HT

La garantie est acquise sur tout acheteur dès lors que l’assuré a une relation commerciale régulière avec lui depuis au moins 6 mois, 12 mois (délai à définir) pour les livraisons ou services effectués après la souscription. Pour les nouveaux clients, la garantie en « non dénommé » (garantie à l’aveugle) s’applique (niveau à définir à la souscription). Remarque : le retard de paiement sur l’acheteur ne doit pas excéder un délai à définir suivant l’échéance, 1 mois, 2 mois… La garantie ne s’applique pas sur un acheteur en procédure collective (sauvegarde, RJ, LJ) ou en cas d’arrangement amiable. • Auto arbitrage sur la base d’un fournisseur d’informations.

38 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

«L’intérêt de l’assurance-crédit et de ces dispositifs est d’augmenter la capacité de financement auprès des partenaires financiers notamment des factors, très couramment utilisés dans la soustraitance électronique. ... Axaassurcrédit apporte sa garantie sur un acheteur sur la base d’un avis de crédit actualisé d’une société de renseignements com-

merciaux et financiers (au choix de l’assuré validé par Axaassurcrédit) qui doit être au moins égale au montant de sa créance le jour de la demande d’intervention contentieuse. • En cas de refus d’un agrément, possibilité de maintien de la garantie en « non dénommé » : Une garantie minimum (garantie à l’aveugle) définie à la souscription peut être acquise même en cas de retour d’arbitrage négatif (agrément refusé ou résilié). • Crédit concerté : la garantie fixée au contrat s’applique même si la réponse de l’assureur est d’un montant inférieur : En cas de réponse partielle ou de réduction d’une limite de crédit sur un acheteur, la garantie s’applique à hauteur de l’encours maximum constaté et validé avant la souscription par


STATIONS HAUTES PERFORMANCES Industrie 4.0

EFFICACITÉ DU SOUDAGE PAR INDUCTION

FER À SOUDER DE PUISSANCE 300 W

DESSOUDEURS AUTONOMES 150 W ET 300 W

ASPIRATION ET TRAITEMENT DES FUMÉES

STATION DE RÉPARATION POUR CMS

H1– STAND 18

30, rue du Bois Moussay – Bâtiment DELTA ZAC du Bois Moussay 93240 STAINS Téléphone : 01 48 36 84 01 | Télécopie : 01 48 36 14 62 www.davumtmc.com

✦ VOS CONTACTS EN RÉGION ✦ SUD-OUEST

Jean Nguyen +33 6 80 59 40 28 jnguyen@davumtmc.com

✦ OUEST, BRETAGNE, PAYS DE LA LOIRE

David Jacquet +33 6 07 81 22 20 djacquet@davumtmc.com

✦ RHÔNE-ALPES / PACA

Nicolas Verdun +33 6 07 81 18 05 nverdun@davumtmc.com

✦ ILE-DE-FRANCE NORD ET EST

Sébastien Bianconi +33 6 27 82 80 56 sbianconi@davumtmc.com

✦ NORMANDIE

Romain Campanacci +33 6 70 62 57 87 rcampanacci@davumtmc.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 39


DOSSIER > Finances le match de la reprise ! AXA Assurcrédit et AACI SAS seront présentes au salon Global Industrie à partir du 27 mars prochain. Si votre entreprise est adhérente du SNESE, le syndicat vous orientera vers Michel PECTORIN, un courtier spécialisé, partenaire expert d’AXA :

Axaassurcrédit et l’assuré. L’intérêt de l’assurancecrédit et de ces dispositifs est d’augmenter la capacité de financement auprès des partenaires financiers notamment des factors, très couramment utilisés dans la sous-traitance électronique. En effet, ces derniers ne financent en général que ce qui est garanti !

Comment une entreprise de sous-traitance électronique peut-elle avoir recours facilement à l’assurance-crédit ? Au moment où l’économie nationale et l’industrie en particulier reprend des couleurs (+ 2,1 % de croissance attendue en 2018), chaque entreprise doit se doter des meilleurs outils pour gagner

« Mon rôle d’intermédiaire indépendant entre l’assureur crédit et l’entreprise, est de définir le contrat le plus adapté aux spécificités de l’entreprise. Grâce à une négociation pointue, mes services n’ont pas d’incidence sur le coût de la solution proposée. Une fois le contrat mis en place, j’aide à sa compréhension, gère les garanties émises sur les acheteurs, suis les dossiers remis au contentieux. Un courtier spécialisé, de par son expérience, son expertise et sa réactivité, est à la disposition de son client pour l’aider dans la gestion de son poste clients. »

AACI SAS 43, rue Pierre Sémard 94700 Maisons-Alfort Tél. : 01 41 79 44 88 aaci.finance@wanadoo.fr

Quelques chiffres 650 milliards d’euros* : montant du crédit interentreprises en France (Le crédit inter-entrepises est le crédit financier que les entreprises s’accordent entre elles dans le cadre de lerus relations commerciales d’achats et de ventes. Il résulte des délais de paiement contractuels convenus entre elles et est une composante du besoin en fonds de roulement). Baisse du nombre de défaillances de 7 % à 58 651 Mais en hausse pour les ETI et les Grandes Entreprises : + 15 % défaillances sur un an** (*) Sources : rapport Charpin (**) Sources : Banque de France

cette appli c’est juste un truc de dingue ! avant j’étais soumis aux donneurs d’ordre maintenant je négocie avec mes clients.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait gagner des parts de marché ! e-ficio@snese.com

40 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95


27/30

MARS

2 018

Salon des savoir-faire en sous-traitance industrielle

14

SECTEURS

représentés

tion nvita rs : i e d co ie Votre ar les Cah p t offer MINVT

PA R C D E S E X P O S I T I O N S PA R I S - N O R D V I L L E P I N T E

CONFÉRENCES

stratégiques

ANIMATIONS

thématiques

40

PAYS

RENDEZ-VOUS d'affaires

GLOBAL INDUSTRIe Fédère les salons

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 41


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE SODALEC

bénéficie à présent d’un agrément au Crédit d’Impôt Innovation CII dont ses clients peuvent profiter ! Depuis sa création, SODALEC a orienté ses activités dans le domaine de l’industrie, des télécommunications, du médical et de l’agroalimentaire. Certifiée ISO9001, elle propose à ses clients de prendre en charge tout ou partie du cycle de vie du produit. Son activité couvre la petite et la moyenne série en prenant en compte les enjeux financiers de chaque projet. SODALEC possède aussi en interne un bureau d’études composé d’une dizaine d’ingénieurs. Avec le service commercial, il aide le client à l’élaboration du cahier des charges en le conseillant sur les meilleures technologies envisageables. La conception porte naturellement sur l’étude matérielle des cartes électroniques à travers des logiciels de CAO/DAO spécialisés mais elle intègre également l’étude des logiciels embarqués équipant les produits et les cartes électroniques.

GERAL

la juste technologie adaptée à vos spécifications Implantée en région Rhône-Alpes, GERAL fabrique en sous-traitance vos cartes et modules électroniques ainsi que vos armoires et modules électriques.

En 2017, SODALEC a reçu de la DGE un agrément Crédit d’Impôt Innovation (CII) au titre des années 2017 à 2021. Si un tel agrément peut profiter financièrement à ses clients sous certaines conditions d’éligibilités, il témoigne surtout des capacités d’innovation de SODALEC, tout comme la reconnaissance d’ « Authorized Microchip Design Partner »,par le fabricant mondial de semi-conducteurs.

Mais SODALEC propose aussi de l’expertise en design, câblage filaire, études de moules, qualification d’essais pour le marquage CE. Elle peut prendre en charge les projets dans leur ensemble. SODALEC, c’est enfin une société de fabrication qui s’appuie sur une ligne de production CMS performante mais aussi sur des opératrices et

opérateurs de production spécialisés. Le service achat optimise les approvisionnements en veillant à la pérennité des composants et des secondes sources. Quant au service qualité, il veille au respect de la qualité et des engagements clients. SODALEC, c’est toute une équipe à votre écoute et à votre service. N’hésitez pas à nous contacter !

Contact : SODALEC Francis L’HUILLIER +33(0)2 99 60 16 55 francis.lhuillier@sodalec.fr www.sodalec.fr

fabrications en regard de notre parc machines. Nos principaux moyens de production sont d’ailleurs pilotés dans le principe de l’industrie 4.0. Cette interconnexion de nos systèmes de CAO avec l’outil de production nous permet de réduire le temps de passage de l’étude à la fabrication.

Pour répondre à vos besoins, nous disposons d’une surface de production de plus de 10 000m². Nos ateliers sont équipés d’un parc machines dernière génération :

Nous vous accompagnons également en conception / co-conception sur vos projets électroniques ou électriques et intervenons au niveau des méthodes afin d’assurer la fabricabilité de manière optimum.

Ligne CMS polyvalente, ligne de montage de composants traversants, ligne de vernissage, ligne de moulage, robot de coupe fils /câble, centre de découpe laser 5 axes …

Ingénierie de production, étude, fabrication, robustification, intégration, test… Une équipe dédiée et expérimentée au service de votre projet.

Cette modernité ainsi que nos compétences multi-techniques nous permettent de vous proposer la meilleure technologie pour la fonction souhaitée. Au-delà des processus de fabrication, notre rôle est de vous accompagner sur l’ensemble de l’ingénierie de production afin d’optimiser vos 42 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Contact : GERAL Christian ARNAUD-GODDET +33(0)4 79 81 49 01 carnaudg@geral.com www.geral.com


EOLANE

Eolane nomme Laurent Baratier à la tête d’une Business Unit dédiée aux Support & Services Eolane, leader français des services industriels en électronique professionnelle et solutions connectées, poursuit sa transformation en créant une Business Unit « Support & Services » dirigée par Laurent Baratier. L’objectif de cette unité : perpétuer l’excellence d’éolane dans l’accompagnement client en maintenant ses engagements de qualité. 2017 aura été une période charnière pour éolane qui a accueilli un nouvel investisseur et une nouvelle gouvernance. La transformation du groupe se poursuit par la création de Business Units par marché. Ainsi la Business Unit « Support & Services » est désormais opérationnelle et Laurent Baratier en prend la direction, sous la responsabilité de Sébastien Chatelier, membre du directoire d’éolane. La gestion du cycle de vie du produit : un atout stratégique Eolane est un acteur reconnu dans les domaines des Services et du Maintien en Condition Opérationnelle. Le groupe intervient tout au long du cycle de vie des produits et ces activités sont de

véritables atouts stratégiques pour les marchés de la Défense, de l’Industrie et des Aéroports. Ainsi, sont proposées aux clients des prestations en termes de gestion d’obsolescence, de réparations électroniques en atelier ou sur site, ou encore de régénération opérationnelle de stocks, et même de démantèlement d’équipement si nécessaire. « Assurer le maintien en condition opérationnelle, la pérennisation, la logistique est un engagement fort d’éolane dans sa volonté d’accompagner ses clients sur la période sensible de la vie des matériels en service, c’est une prestation recherchée. Nous le faisons depuis de longue date, mais le fait de regrouper sous une même bannière les forces vives de l’entreprise ne fait que renforcer la lisibilité de notre offre », déclare Laurent Baratier, Directeur BU Support & Services. Laurent Baratier, un parcours solide dans le commerce et l’industrie Laurent Baratier a travaillé pendant dix ans à la Direction Générale de l’Armement en tant qu’Ingénieur d’affaire, avant d’intégrer le Ministère de l’Industrie pendant trois ans en tant que Chargé de mission. Il sera également Directeur Commercial de Martec aux Ulis, avant de rejoindre éolane en 2009 et être nommé

en 2011 Directeur Commercial Grands Comptes. Depuis février 2017, il assure aussi la responsabilité du site d’éolane Les Ulis. « En tant que Directeur de la BU Support & Services, j’ai pour mission d’établir et mettre en œuvre une stratégie de conquête commerciale et de valorisation de l’offre par une proximité accrue auprès de nos clients/prospects sur les sujets de vie opérationnelle de leurs matériels » explique-t-il. « Part nature, les matériels de nos clients sont de complexité et enjeu très différents. Aussi, le rôle de la BU sera d’être en capacité de s’adapter à la demande avec la réactivité nécessaire pour atteindre une disponibilité maximale des solutions de nos clients».

Contact : EOLANE Gaël ROUSSEAU +33(0)2 41 19 90 67 gael.rousseau@eolane.com www.eolane.com

PROTOELECTRONIQUE.COM • Projets collaboratifs

n°1 Européen dans la fabrication de prototypes de cartes électroniques câblées, déploie sa nouvelle plateforme 2018 et ouvre de nouveaux horizons dans le prototypage électronique en ligne pour toujours plus de facilité et d’agilité ! Les nouveautés de la plateforme 2018 La plateforme a été totalement repensée : plus rapide, intuitive et intelligente, elle permet de gagner encore plus de temps dans la réalisation de projets de prototypes électroniques en ligne.

• Création de compte facilitée • Importation des composants électroniques plus intelligente & flexible • Recherche à double niveau des composants électroniques • Visualisation des tarifs & délais plus riche

• Gestion des rôles au sein de votre société • Et bien plus de nouvelles fonctionnalités à découvrir !

Tentez l’expérience sur ProtoElectronique.com Découvrez et profitez de la nouvelle plateforme 2018 en vous connectant sur www.protoelectronique.com. Toute l’équipe ProtoElectronique.com est à votre disposition pour tout conseil ou accompagnement dans votre projet. Contact : PROTOELECTRONIQUE.COM Leonie GAUL +33(0)3 88 48 04 07 contact@protoelectronique.com www.protoelectronique.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 43


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE ALTRICS

Venez nous découvrir et vous rendre compte du nouveau « Altrics ».

L’ensemble des moyens humains et productifs ont fortement évolué et changé positivement. En 7 années, la société s’est métamorphosée pour devenir une référence dans la réalisation de cartes câblées et produits à base d’électronique. Un parc machine “up to date”, des nouveaux collaborateurs adhérant à notre charte tournée vers le client et des investissements forts et réguliers nous permettent de proposer des solutions de production en adéquation avec les contraintes fortes d’aujourd’hui « économique, logistique et technologique ». Avec une progression à deux chiffres depuis cinq ans, ALTRICS (France, Tunisie, Portugal) confirme encore cette année, la volonté de se hisser dans « le best Top des EMS Européen ». Altrics devient propriétaire d’un nouveau site de production à Braga au Portugal. L’entreprise est portée par l’intérêt grandissant de ses clients pour la production de proximité (France, Portugal et Tunisie) pour les gros volumes. Pour répondre à l’évolution de ses marchés sur l’Europe, une nouvelle unité de production ALTRICS Portugal est née fin d’année 2017. Elle nous permet d’augmenter très fortement notre capacité de production de cartes électroniques dès maintenant. Finalisée, elle accueille désormais l’ensemble des moyens humains et matériels pour la réalisation des cartes et produits complets à base d’électronique. L’engagement du groupe ALTRICS

dans la recherche des meilleurs coûts pour ses clients avec un service de proximité associant la flexibilité et la réactivité en particulier, prend tout son sens avec cette création sur 13 600 m2 de terrain à Braga près de Porto au Portugal dédié à l’électronique. Sécurisé, climatisé, sol antistatique, salle grise, éclairage performant, surface optimisée pour la gestion des flux, hauteur sous plafond, MSL maîtrisé et bureau agencé pour la performance des collaborateurs, tout est pensé pour fabriquer vos matériels dans les meilleures conditions possibles. Conçu, ce nouveau site entièrement neuf est complémentaire à l’unité de fabrication se trouvant à Soliman en Tunisie pour les cartes assemblées, faisceaux et produits complets en moyenne, grande et très grande série. Cet établissement dispose de deux lignes de production Panasonic en ligne entièrement automatisées comprenant dépileurs, machines de sérigraphie, SPI pour le contrôle de la sérigraphie en 3D, machines de pose de composants CMS allant jusqu’au 01005, fours de refusion sous azote, contrôle AOI 3D en sortie de four et stockage automatique des cartes en fin de cycle associé à des lignes d’ajout de composants traversants avec machine à vague sous azote et des moyens de test in situ et fonctionnel. Ce nouveau site industriel est une véritable vitrine des possibilités offertes par le groupe, l’outil de production de référence et d’excellence pour sa flexibilité et sa technicité. Cette flexibilité et cette technicité permettent

44 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

un positionnement multi-technologique et multi-marchés ; (Aéronautique, automotiv, sécurité, industrie, médical, transport, environnement, énergie....) ALTRICS avec ses 530 collaborateurs performe dans la réalisation des cartes et produits à base d’électronique du prototype à la très grande série. La diversité des secteurs en électronique des clients ALTRICS est un pilier de la performance du groupe. Cela permet aux différents sites de production d’évoluer avec des technologies différentes et des règles spécifiques associées aux exigences clients. Notre engagement pour la flexibilité, l’expertise et la prise en charge au quotidien envers nos clients, nous permet de maintenir et de développer sur le sol français une écoute et une proximité d’intervention. Notre ADN : Coûts-Flexibilité-Réactivité

Contact : ALTRICS Patrick GUERINEL +33(0)6 52 69 32 35 guerinel@altrics.com www.altrics.com


AIHDAC GROUP

Ne jetez plus… réparez ! L’Entreprise Adaptée du Phénix est spécialisée dans la fabrication d’ensemble électronique et électromécanique, depuis plus de 30 ans. Nous réalisons : • les cartes électroniques : composants traversants et/ou cms • le câblage électrique • l’intégration en coffret métallique ou plastique, conçu et fabriqué dans le Groupe • le test de fonctionnement, selon vos recommandations ou sur conception. Fort de notre expérience en électronique, nous réalisons des prestations de réparation de cartes. Grâce au schéma ou au produit final, votre carte électronique est réparée pour un coût moindre qu’un produit neuf.

Nous pouvons également vous aider à corriger des malfaçons sur vos cartes, en vous proposant un service rapide ! De plus, vous participez à la fois au développement durable, à l’économie circulaire et à la responsabilité sociétale (emploi de travailleurs en situation de handicap). Les devis sont gratuits et sans engagement. Nous vous répondons dans les plus brefs délais. Notre certification ISO 9001, maintenue depuis 1994, assure à nos clients une qualité de produits et de services, ainsi que le respect de leurs exigences. Nos clients bénéficient jusqu’à 50% de réduction de leur contribution en faveur de l’Emploi de Travailleurs Handicapés. Nous sommes à l’écoute et accompagnons tous les projets. Vous avez tout à gagner avec Aihdac !!!

POLYGONE CAO Industrialisation et design de PCB selon les standards IPC Polygone CAO, créé en 2003, est un bureau d’études spécialisé dans la Conception et l’industrialisation de cartes électroniques (PCB/PCBA). Tous les designs sont réalisés selon les standards IPC. Au-delà de la maîtrise de ces standards, nous sommes certifiés CID+ et disposons de l’agrément CIR pour l’ensemble des travaux de R&D. Janvier 2008, dans le cadre de notre vielle technologique et de la formation continue de notre équipe, nous avons fait intervenir la société IFTEC pour animer la formation « Conception et Industrialisation des cartes électroniques en corrélation avec les référentiels IPC ». Nous avons une expérience avérée en Conception et Industrialisation de PCB/PCBA complexes. Cette formation a permis de nous conforter dans notre savoir-faire, consolider nos connaissances et d’enrichir le Master Drawing, que nous adaptons à chaque projet client, avec des informations pertinentes. Nous remercions Thomas ROMONT, animateur de cette formation, pour son professionnalisme, sa disponibilité et le partage de ses diverses expériences.

Contact : AIHDAC GROUPE Céline BESSONNIER +33(0)2 54 79 06 70 atphenix@aihdac.com www.aihdac.com

Nous conseillons cette formation, non seulement aux designers, mais aussi aux concepteurs, aux chefs de projet et aux acheteurs. Cette formation très complète permet de comprendre comment une conception de PCB/PCBA, selon les choix qui sont faits ou occultés, influence sur le coût global du produit, mais aussi sur son comportement en EMI/CEM, ses performances et sa fiabilité dans le temps. Polygone CAO sera présent sur le salon MIDEST sur le Village des Electrotechnologies du SNESE, Stand 1K20 à Paris du 27 au 30 mars 2018 et sur ENOVA Toulouse, Stand E13, du 30 au 31 mai 2018. N’hésitez pas à venir nous rencontrer, nous pourrons nous présenter et échanger sur des opportunités de collaboration. Nos environnements maîtrisés : • Altium Designer • Cadence Allegro • Mentor Graphic – Pads • PCAD • Solidworks

Contact : POLYGONE CAO Sylvie BUGNAND +33(0)2 32 54 08 99 contact@polygone-cao.fr www.polygone-cao.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 45


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE ALLIANSYS

accompagne les start up Basée à Honfleur, à 2 heures de Paris, l’entreprise emploie 74 personnes et accompagne de plus en plus de projets de start up sur différents marchés notamment dans le domaine médical. Fidèle à sa stratégie, ALLIANSYS cherche à établir un partenariat gagnant / gagnant et durable avec ses clients. Après avoir capitalisé sur les premiers clients de type Start up, ALLIANSYS a mis en place un processus de création de produits avec des jalons et des check list . Les services proposés sont multiples : • Mises à disposition de bureaux. • Partage de services généraux : comptabilité, services achats, accueil, ... • Analyse de manufacturabilité des produits. • Impression 3D, prototypage rapide. • Tests environnementaux (étuves VRT, pots vibrants, tests de chutes, …)  • Logistique de distribution, stockages matières et produits finis.  • Aide à la mise sur le marché.

Eric BURNOTTE (DG) présente le processus de création de produit.

de projet d’un produit innovant à l’état d’un produit industrialisable, conforme aux réglementations et rentable.

Contact : ALLIANSYS Jean-Luc PAUMIER +33(0)6 24 43 92 32 jl.paumier@alliansys.fr www.alliansys.fr

Pour présenter sa démarche ALLIANSYS a résumé sur grand format les jalons à suivre pour réussir le passage de l’état

TECHNIPART

fait depuis 26 ans du montage et câblage électronique à Pierrelaye en Région Parisienne (95). La société est constituée de 7 professionnels très polyvalents dont 1 gérant, 3 techniciens et 3 câbleurs. Nous sommes une société de sous traitance, dont l’activité est tournée vers les secteurs militaire, ferroviaire, contrôle d’accès et automobile ainsi que le SAV. Technipart possède une large expérience dans le câblage filaire, mais nous proposons une offre complète à tous niveaux de la chaine de fabrication : des achats aux produits finis contrôlés en passant par la réalisation de marquage (plaque de firme, N°série, repérage de fil ou câble…). Afin de garantir la fiabilité de nos prestations deux de nos techniciens

sont certifiés experts IPC-A-610 et l’ensemble de l’entreprise a reçu une formation IPC-A-620. Nous pouvons assister et conseiller vos bureaux d’études, dans la conception ou l’amélioration de vos produits : Optimisation du cheminement des câbles, routage de PCB et câblage, la réalisation de prototypes, et le développement de bancs de test.

Nous développons en permanence notre réseau, par notre implication dans des groupements professionnels comme Elyzée Consortium, ou par nos adhésions au SNESE et au RAVI. N’hésitez pas à nous soumettre vos besoins ou vos projets, l’équipe de Technipart est à votre disposition.

La société est implantée dans des locaux de 300m² à proximité immédiate de l’A15. L’équipe de par sa petite structure est réactive, et impliquée dans la satisfaction et la fidélisation de nos clients et partenaires. En plus des audits de validation de nos clients (AIRBUS, ELNO,..), fin 2016 nous avons pris la décision de présenter la certification ISO9001 version 2015, pour 2018.

46 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Contact : TECHNIPART Electronique Laurent BAPTEE +33(0)1 34 30 76 01 technipart@technipart.fr www.technipart.fr


AQLE

Installée aux portes de Paris, AQLE est une entreprise de 140 collaborateurs, spécialisée dans le câblage électronique : carte, filaire et intégration d’équipement.

XTV160 a rejoint nos ateliers. Il permet de se doter d’une brique supplémentaire de contrôle et d’expertise associée aux nombreuses possibilités techniques de cet investissement.

Portée au quotidien par une équipe de prototypistes, de câbleurs et de chefs de projet, AQLE répond à l’expertise technologique attendue par les plus grands donneurs d’ordres.

Ersa ! Systèmes primés et brevetés pour réparations CMS/BGA difficiles.

En travaillant sur ses organisations managériales, AQLE a acquis, des outils de pilotage qui permettent d’offrir les meilleures performances (OTD, PPM, …).

Ersa HR 550 product video

Un système qualité robuste et un système logistique agile sont utilisés quelle que soit la complexité du produit et sa quantité. Petites et moyennes séries, lancements à l’unité comme pour plusieurs centaines de pièces, ce sont plus de 3000 références produites qui sortent chaque année des ateliers d’AQLE et de SOMALEC (en Tunisie).

HR 200 Rework out of the box ! Soudage et dessoudage rapide et simple des composants CMS.

Dans la recherche systématique de réduction des coûts de production, en prenant en compte les contraintes liées aux lancements, AQLE assure aussi pour ses clients les choix les plus judicieux pour l’achat des composants.

HR 550 Guided Rework ! Précision de placement maximale et profils de refusion sécurisés.

AQLE est dotée de nombreux moyens technologiques :

HR 600/2

• Une ligne CMS MYCRONIC • Un testeur à sonde mobile TAKAYA  • Un laboratoire PRESSFIT • Un robot de vernissage NORDSON Les produits de nos clients réclament les plus grandes attentions c’est pour cela que depuis presque 10 ans, AQLE investit chaque année dans du matériel dernière génération. En 2017 un rayon X Nikon/X-Tek

One click Rework ! Dessoudage, placement et soudage entièrement automatique des composants CMS.

HR 600/2 VOIDLESS Contact : AQL ELECTRONIQUE Frédérique DANNE +33(0)3 44 19 29 39 f.danne@aqle.fr www.aqle.fr

Système de réparation ultime avec module voidless.

w w w . e r s a . c o m Ersa France | cyril.descombaz@kurtzersa.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 47


INFORMATIONS COMMERCIALES EDA Expert

DFx NPI - VAYO une solution professionnelle à moindre coût pour des offres commerciales plus concurrentielles Vous concevez, fabriquez et intégrez des cartes électroniques. Vous êtes certainement sensible à toute proposition qui pourrait vous permettre d’avoir des offres et des prestations plus compétitives. Le sujet DFx (Design for costs, for test, for manufacturing…) est d’actualité chez vous. EDA Expert propose des solutions (logiciels, formations) pour la conception et la fabrication de systèmes électroniques. Nos solutions novatrices ont la particularité d’apporter les bons outils techniques, la qualité, à moindre coût par rapport à des solutions historiques avec un marketing puissant (exemples : VALOR en DFM, POLAR pour le contrôle

d’impédance…).  Nous commercialisons les solutions VAYO dans le domaine NPI, DFM, DFx. Ces solutions d’origine Asiatique sont très compétitives, exemple : DFM à moins de 12 000e/an.

• Test Expert – Maitrisez le Design For Test et la testabilité avec vos équipements ICT/FP/AXI/AOI • Document Expert – Documentez et gérez automatiquement vos processus pour une meilleure qualité

Nouvelles sur le marché français, elles sont très connues et utilisées dans plus de 20 pays et en particulier chez les grands EMS en Asie Pacifique.

Pour en savoir plus : http://www.vayoinfo.com/

VAYO une plateforme riche et facile à utiliser intégrant la suite d’outils PCBA pour une fabrication correcte sans reprise, en maitrisant les délais, en optimisant les coûts et en gérant la collaboration des équipes, avec en particulier les modules : • DFM Expert – Comblez le gap entre la conception et la fabrication • SMT Expert/Accelerator – Programmez facilement et accélérez vos machines de placement SMT (Fuji, Panasonic, ASM, Juki, Yamaha)

Contact : EDA EXPERT Victor TRUONG +33(0)1 49 84 86 26 victor.truong@eda-expert.com www.eda-expert.com

Votre Partenaire... Montage - Intégration

Câblage

Boitiers, coffrets, racks, armoires, baies, rails énergie...

Câblage filaire (fils, cordons simples, harnais, torons, faisceaux...) et câblage de cartes, cms, traditionnel et prototype...

TECHNIPART ÉLECTRONIQUE 30 Rue Georges Boucher - 95480 PIERRELAYE Tél : +33 (0)1 34 30 76 01 - Fax : +33 (0)1 34 30 07 72 technipart@wanadoo.fr - www.technipart.fr

48 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Contrôle - Test - Réglage Contrôle production à 100%, test manuel ou sur banc automatique, réglage de cartes


STPGroup

Traçabilite et gestion des entrées en stock : découvrez un système clé en mains chez stpelectronics (filiale stpgroup) partenaire exclusif de MODI. Pourquoi la traçabilité ? Il s’agit d’un gage de qualité pour vos clients et s’inscrit d’ailleurs dans la démarche qualité de votre entreprise. MODI Vision est une société allemande spécialisée sur les produits d’identification depuis plus de 10 ans. De cette expérience est née une technologie de caméra révolutionnaire : la technologie ADOMO.

En quoi cela consiste ? Une première caméra détecte toutes les étiquettes des bobines, qui sont placées sur la grande zone de lecture (vitre ESD 400*400). Une seconde caméra détecte automatiquement la bonne étiquette avec les bons codes (quantité, OF, …) via son système de

miroir breveté. Cette opération s’effectue en +/- 1 seconde. Découvrez le SCANNER ADODAT 5000 : Inventaire détaillé et traçabilité fine des composants. Le scanner AdoDat 5000 vous permet une identification et un contrôle automatisé des éléments de type bobines, dry pack, cartons, …

Les premières installations systèmes ont eu lieu en 2017 et beaucoup d’autres sont à venir… alors n’hésitez pas à nous contacter ! Pour plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com / www. stp-electronics.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

OBJECTIFS : • Gestion des entrées en stock • Ré-étiquetage par codification interne  • Possibilité de recontrôle pour « matching » des étiquettes • Assurer une traçabilité totale depuis la réception • Gain de temps via une opération automatisé • Sécuriser et accélérer le process de traçabilité NOUVEAUTÉS 2018 : • Lecture OCR pour analyser les informations sans code barre. • Démarrage des scans par capteur sensoriel • Poste avec unité de scan dessus et/ ou dessous ! Audit de qualité, spécification de vos éléments, limitation des coûts liés aux erreurs, simplicité, ergonomie, flexibilité, performance, voici ce que vous gagnerez à utiliser les solutions Modi !

Contact : STPGroup Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com

SOUDOTIQUE

Votre partenaire en RESINAGE ENROBAGE, en protection de vos cartes électroniques. Surmoulage & enrobage par Hotmelt, Résine PU, Epoxy ou Silicone. Résines et Colles classe MIL, UL 94V0, classe F, classement feu/fumée I3F0

Contact : SOUDOTIQUE Christophe BLANADET +33(0)6 10 18 66 18 contact@soudotique.com www.soudotique.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 49


INFORMATIONS COMMERCIALES CPSE

Un projet industriel, un projet de recrutement….pensez APPRENTISSAGE avec La Licence Professionnelle CPSE ! La licence professionnelle CPSE « Conception et Production de Systèmes Electroniques » de l’Université Paul Sabatier – Toulouse III forme des apprentis aux techniques d’industrialisation en électronique. Depuis sa création en 2002, soutenue par le SNESE, elle a accueilli plus de 100 apprentis avec un taux de réussite moyen de 94 % !

l’apprenti avec : - une aide administrative et financière pour monter le contrat d’apprentissage - un suivi « personnalisé » de l’apprenti tout au long de l’année (visites en entreprise du tuteur universitaire) - la définition de projets tuteurés définis en fonction des besoins des entreprises. - l’utilisation des équipements de la plateforme MICROPACC avec l’expérience des intervenants de la plateforme et des enseignants de la licence professionnelle.

QUEL INTERET POUR L’ENTREPRISE de recruter avec LA LICENCE pro CPSE ?

- des propositions de solutions d’hébergement sur Montauban

L’opportunité vous est offerte d’accueillir un(e) jeune en contrat d’apprentissage qui sera formé(e) à tous les aspects de l’industrialisation de cartes depuis la connaissance du circuit imprimé et des composants, jusqu’aux spécificités liées aux procédés de fabrication. Cette personne sera pour vous un précieux collaborateur pour la finalisation de vos projets :

Si vous envisagez maintenant de renforcer votre équipe pour développer ou améliorer votre atelier ou vos procédés de fabrication, vous pouvez dès maintenant définir le thème de votre projet pédagogique. Ainsi, ces dernières années, les projets suivants ont été soutenus :

• Dans le domaine du bureau d’études : routage, gestion des prototypes (réalisation ou sous-traitance), dans le souci d’améliorer la communication entre le Bureau d’Etudes et l’Assembleur • Dans le domaine des méthodes : élaboration de nouvelles gammes (compatibilités RoHS), optimisation et gestion de procédés, dans un souci d’amélioration de la « qualité » Prendre un apprenti de la licence professionnelle c’est pour votre entreprise la possibilité de développer et de réaliser un projet industriel. Avec une immersion de 30 semaines en entreprise (trois périodes d’alternance novembre, février, juillet-Août) et un projet tuteuré de 140 heures réparties sur 18 semaines, la personne recrutée ne passe pas moins de 1 050 heures chez vous pour 600 heures de formation.

Si vous souhaitez accueillir un apprenti, n’hésitez pas à faire appel à l’équipe pédagogique qui vous apportera un soutien efficace pour cette phase de recrutement. La prochaine promotion débutera ses cours mi-septembre.

- une aide à l’insertion de l’apprenti après sa formation

• Etude des causes de voilage d’une carte multicouche • Bilan et prospectives sur le brasage sélectif • Etude du procédé de dispense de fluide • Flux No Clean et nettoyage • Les finitions RoHS pour les circuits imprimés • Analyse de défauts (Black Pad, Voids) et fiabilité • Mise en place et Qualification de procédés (refusion, jet d’encre, réparation BGA, …)  • Qualification des nouvelles technologies de composants (BGA, QFN, …) pour l’aéronautique • Mise en place de moyens d’inspection (AOI, SPI 3D) • Mise en place d’un poste de vernissage  • Optimisation des postes de retouches manuelles • Lean Manufacturing

L’équipe pédagogique apporte un soutien important à l’entreprise et à 50 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Contact : Christina Villeneuve-Faure Responsable de la formation +33(0)5 61 55 84 10

christina.villeneuve@laplace.univ-tlse.fr

www.eea.ups-tlse.fr/LPCPSE.htm


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES DAVUM TMC

Crème à braser sans halogène SENJU SAC305- RGS-800HF

Ces dix dernières années, la prise de conscience des problèmes environnementaux s’est développée dans le monde entier et les produits de notre quotidien respectent des normes de sécurité de plus en plus strictes.

Contact : DAVUM TMC Christophe RATIEUVILLE +33(0)1 48 36 84 01 cratieuville@davumtmc.com www.davumtmc.com

Dans le processus de brasage, les halogènes sont souvent utilisés à l’intérieur du système d’activation du flux et grâce à une réaction acidobasique, ils aident à éliminer les oxydes métalliques des surfaces à souder. Certains produits chimiques contenant des halogènes sont connus pour libérer des dioxines lorsqu’ils sont modifiés chimiquement. Par exemple, les gaz d’échappement des automobiles et même certains types d’emballages en plastique utilisés pour le stockage des aliments peuvent libérer des dioxines pendant l’incinération. SENJU est leader dans la formulation, le développement et la fourniture des alliages sans plomb et présente maintenant une gamme de produits répondant aux exigences sans halogène. SENJU propose une version sans halogène de sa série SAC305 / M705- MZ, développée pour la réduction des effets Head and Pillow, des voids et des phénomènes d’éclaboussures. Compatible avec tous les profils, linéaires ou à paliers, sous air ou sous azote, cette crème à braser RoHs, ROL0 est parfaitement adaptée aux pas fins (type 6 disponible) et bien que NO CLEAN est compatible avec la plupart des solvants de nettoyage. (tableau de compatibilité sur demande).

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 51


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES STPGroup

2018 ? nous vous avons entendu ! à venir, notre machine de détourage des pcb sans outillages !  La dépanelisation par fraisage a déjà fait ses preuves et a convaincu de nombreuses sociétés dans le monde de l’électronique. En effet ce procédé ne stress pas les composants et assure une découpe rapide, précise et automatisée. Grands groupes, PME, sous-traitants et donneurs d’ordres, notre gamme répond à tous les environnements de production. Utilisation en milieu industriel fonctionnant 24h sur 24 et 7 jours sur 7 ou plutôt destiné à de la petite série, c’est la garantie d’un équipement professionnel à un prix imbattable « Made in France ».

DMC 603 : Double tiroirs avec assistance pneumatique pour plus de productivité (deux tiroirs de 300x330mm). Pour voir le système en fonctionnement, rendez-vous sur notre chaine YouTube : STPGroup. Dernière évolution suite aux demandes clients : Notre service recherche & développement penche sur le sujet : Dépanélisation sans outillages depuis quelques mois. Cela permettra de pouvoir investir dans un moyen fait pour les petites/ moyennes séries avec de nombreux changements de références sans utiliser d’outillages dédiés. Cette nouveauté, très attendu, devrait être présenté courant 2018 !

La gamme STPElectronics : DMC 303 : Chargement / déchargement par tiroir ergonomique et assistance pneumatique. Format de PCB allant jusqu’à 300x330mm.

Pour plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

GOEPEL ELECTRONIC

de détecteur constitué d’un axe X / Y à grande vitesse et d’un détecteur numérique à écran plat permet le compromis entre la qualité d’image et le temps de cycle. Une attention particulière est accordée à l’inspection fiable des joints de soudure tels que les BGA, les QFN et les LGA. Grâce à un nombre modulable de projections enregistrées, on obtient une haute qualité de la séparation des couches. La reconstruction 3D des images est réalisée par le scanner planaire.

Un nouveau détecteur pour une inspection automatique flexible à rayons X  Inspection sélective à rayons X 2D, 2.5D et 3D, alliant haute qualité d´image et vitesse élevée. « StingRay Detector » est le nom du nouveau concept d’acquisition d’images pour l’inspection à rayons X entièrement automatique des assemblages recto et recto verso. Il permet une inspection sélective à rayons X 2D, 2.5D et 3D avec une grande qualité d’image et une vitesse élevée. Le StingRay Detector est en option pour les systèmes AXI en ligne de la famille X-Line•3D.  La nouvelle technologie assure une meilleure séparation des couches et des images nettes en haute résolution, en particulier pour les images 3D des zones sélectionnées. Le concept

Le « StingRay Detector » peut être configuré en fonction de la tâche de test. Par exemple, un total de trois tailles de détecteurs avec une résolution de 1,3 à 6 mégapixels est disponible. En plus du réglage en continu de la hauteur de la source de rayons X, la distance du détecteur au PCB peut également être modifiée en trois étapes. En fonction des besoins, il en résulte différentes tailles et résolutions de champs d’image.

52 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

Contact : STPGroup Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-electronics.com www.stp-emcgroup.com

Le « StingRay Detector » est destiné aux utilisateurs ayant une stratégie de test nécessitant une inspection fiable à haute vitesse, de zones d’assemblage spécifiques. En revanche, le détecteur MultiAngle de la famille de systèmes X-Line•3D réalise une inspection par rayons X sur toute la surface de tous les joints de soudure sur l’ensemble de la carte grâce à une acquisition d’image numérisée.

Contact : GOEPEL ELECTRONIC Katharina PETERS +49(0) 3641 6896 717 sales@goepel.com www.goepel.com


ISIT

Analyseur logique « 2 en 1»

Acute Technology Inc., une entreprise taïwanaise spécialisée dans l’instrumentation sur PC et distribuée par ISIT en France, fabrique des instruments de test et de mesure depuis 1996. La gamme de produits inclue les analyseurs logiques TravelLogic, les générateurs de données PkPG2116 +, les oscilloscopes numériques portables TravelScope, des sondes différentielles haute tension ADP1025

SEICA

Nouvelle AOI 3D Omron VT-S530

/ ADP2025 et l’analyseur TravelBus « 2 in 1 » (protocole et logique).

le CAN différentiel, les ports RS485 / RS422, PROFIBUS,…

Le TravelLogic dispose d’une fréquence d’échantillonnage jusqu’à 4 GHz, de nombreux modes de déclenchement pour les bus, y compris SD3.0 / eMMC4.5 et près de 80 décodages de bus disponibles. Cet analyseur logique peut être utilisé avec les oscilloscopes du constructeur pour former un oscilloscope MSO (Mixed Signal Oscilloscope).

Acute offre ainsi une gamme d’analyseurs et d’oscilloscopes très performants, d’excellente qualité, portable, avec les outils logiciels fournis, à un prix très compétitif.

La série TravelScope DSO dispose d’une bande passante de 200 MHz, d’une capacité d’échantillonnage de 1 GS/s et d’une profondeur d’enregistrement de 128 MS par canal en mode 16 bits. La sonde différentielle ADP1025 a une bande passante de 25 MHz, une plage de fonctionnement de +/- 700 V et une tenue en tension de 2500V. Le TravelBus est à la fois un analyseur de protocole interfacé par USB3.0 et un analyseur logique. Il dispose d’un port I2C avec un déclencheur de Schmitt, la VT-S730 existante et surtout sur la VT-S730-H avec laquelle elle partage le nouveau module de capture d’image. La série VT-S530 utilise une combinaison de Décalage de phase et la technologie unique de traitement d’image couleur d’Omron, appelée « color highlight ™ 3D shape reconstruction technology » pour la meilleure qualité d’inspection. La VT-S530 offre une grande polyvalence d’utilisation car elle peut être utilisé pour de l’inspection Pré ou Post refusion, en simple ou double voies. Capacité d’inspection du 01005 et avec la possibilité d’inspecter les cartes XL jusqu’à 510x680mm.

Avec la nouvelle VT-S530, la famille AOI 3D de Omron s’agrandit. La VT-S530 offre, entre autres points forts, une capacité Full 3D-AOI, des performances de test élevées, un rendement maximal en premier test, une couverture de test complète et un taux de faux défaut très faible. La technologie utilisée sur la VT-S530 s’est révélée ultra performante sur

• 3D-SJI : Technologie brevetée unique COMBO RVB / Décalage de phase • Conformité aux normes IPC en mode 3D réel • Objectif de caméra télécentrique • Choix de résolution de 10 μm ou 15 μm. • Option double voies (pas d’augmentation de l’encombrement de la machine) • Logiciel intuitif et interface à écran tactile

http://www.acute.com.tw

Contact : ISIT Christian BESSOUDOUX +33(0)5 61 30 69 09 cbessoudoux@isit.fr www.isit.fr • Logiciel de programmation pour la création simple et rapide de programme Offline • Surveillance des processus en temps réel • Station de réparation avec affichage 3D complet • Outils logiciels d’analyse de données et de contrôle qualité • Service et assistance « World Class » d’Omron En France, les SPI/AOI/AXI Omron sont vendus par Seica France.

Contact : SEICA Stéphane DUPOUX +33(0)1 39 30 66 77 dupoux@seica.com www.seica.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 53


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES SEICA

Nouveau testeur à sondes mobiles Pilot V8 next > series Poursuivant la philosophie gagnante qui caractérise son business du test depuis plus de trois décennies, Seica annonce une évolution de son testeur à sondes mobiles Pilot V8 next > series, véritable best-seller, avec un look rénové et stylé grâce à des matériaux premium pour le châssis, et à l’innovation électrique qui permet de découvrir de nouvelles performances, sans conteste le plus complet des testeurs à sondes mobiles du marché. Dans sa configuration la plus complète, le testeur Pilot V8 next > series fournit plus de 20 ressources de test mobiles pour une carte câblée, sondes pouvant chacune délivrer des signaux jusqu’à 2 A, high-resolution caméras hautes résolutions pour inspection optique, lecture de code-barres datamatrix, LASER, sondes capacitive, pyromètres, capteurs optiques pour LEDs, minifixtures pour boundary scan et On Board Programming, high-frequency probes pour mesure supérieure 1.5 GHz (une performance unique sur le marché). Pour confirmer sa nature, hautement orientée vers des volumes de production moyens et hauts, le Pilot V8 next > series est disponible dans une version totalement automatisée,

faisant de son architecture verticale parfaitement adaptable à des contraintes de chargements/ déchargements automatiques, capable d’accueillir de 1 à 12 racks de cartes (même de différents types) ou avec des modules de retournement « tilt », pour le rendre parfaitement compatible avec n’importe quelle ligne d’assemblage d’architecture horizontale. A noter que la version HR du Pilot V8 next > series permet d’accéder à des pas très fins, soit environ 30 µm, quand la version XL étend sa superficie de travail du standard 610 x 540 mm à 800 x 650 mm, apportant l’unique solution de test « extra-large » pour panneaux.

Contact : SEICA Stéphane DUPOUX +33(0)1 39 30 66 77 dupoux@seica.com www.seica.fr

avant j’achetais les composants sans discuter et je ne valorisais pas mes stocks. maintenant je paye le bon prix et j’ai des exigences sur la livraison.

e-FICIO l’appli du SNESE qui fait tourner les stocks ! e-ficio@snese.com

54 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95


d’être active sans interruption 24/7. L’armoire rack feeder prendra facilement sa place dans vos ateliers puisqu’elle est entièrement ESD et monté sur roues pour faciliter son déplacement. De plus, l’armoire offre une fonction d’alarme en cas de dépassement de la consigne d’humidité.

W-Tech

Un stockage en hygrométrie contrôlée pour vos bobines sur feeders.

W-Tech propose des armoires pour le stockage de vos feeders (bobine Ø 180 – 330 – 380 mm)  Celles-ci permettent le stockage de vos bobines (M.S.L. 3-4-5…) sous hygrométrie ≤ à 5% ou <1%RH, sans avoir à les démonter du feeder. Pour ce faire, l’armoire embarque des étagères coulissantes avec racks feeders sur lesquels viendront facilement se loger vos feeders, ASM, Panasonic ou Yamaha. Il vous suffira de prendre le feeder en court d’utilisation sur votre machine de pose, pour le placer directement dans l’armoire et ce, sans outils. Deux déclinaisons des armoires sont disponibles : 2 portes ou 3 portes, toutes deux pouvant accueillir deux racks.  Le modèle 3 portes, dans un souci de rentabilisation de l’espace au sol, dispose d’un étage supplémentaire permettant le stockage d’autres composants, sous hygrométrie régulée.

ACCELONIX

Scheugenpflug-Collage, Dosage et Coulée Les contraintes croissantes sur les composants électroniques dans presque toutes les industries demandent de couler des résines de plus en plus spécifiques. Cela impose de nouvelles exigences sur les systèmes de préparation et d’alimentation des fluides. Une alimentation cohérente, sans bulles et complètement homogène est essentielle pour le bon fonctionnement et la fiabilité des composants. Elle ne peut être obtenue qu’après une préparation impeccable avec un système d’alimentation fiable. La qualité d’un système de dispense dépend du système d’alimentation en matériaux. De nombreux facteurs doivent être pris en compte tels que la viscosité, la régulation de la température, la sédimentation et la prévention des bulles d’’air. Avec des pompes d’alimentation robustes, des contrôleurs de pression sophistiqués, des régulateurs de vide et des fonctionnalités

L’armoire, robuste et spécialement pensée pour cette application, dispose de dimensions larges et est adaptée aux racks pour feeders. Ce nouveau type d’armoire s’appuie sur l’expérience des modèles existants, qui ont déjà fait leurs preuves, et reprend le même principe de modularité. En effet, l’armoire est composée d’éléments remplaçables par échange standard. Ces éléments sont l’alimentation, les modules déshumidifiants, l’afficheur intégrant les sondes de température et d’humidité et le module Azote (en option). Cette modularité permet à l’armoire complètes d’analyse, les systèmes Scheugenpflug assurent la fiabilité du processus. Un système de préparation et d’alimentation avancée peut même compenser les interruptions, les pauses et les erreurs lors de la dispense ou dans les étapes de production sans compromettre la qualité.

Enfin, afin de se conformer aux normes ISO, l’afficheur dispose d’une fonction de rappel de calibration alertant les utilisateurs que 365 jours se sont écoulés depuis la dernière calibration, via un témoin lumineux. Plus d’information sur le site www.wtech.fr rubrique gestion de l’humidité.

Contact : W-Tech Olivier WEEGER +33(0)4 74 93 01 54 commercial@w-tech.fr www.w-tech.fr principales caractéristiques des machines de dispense Scheugenpflug, résultant d’une expérience de plus de 25 ans dans la dispense de résines et d’adhésifs.

Avec l’utilisation du vide, les matériaux sensibles à l’humidité conservent toute leur qualité et leurs propriétés fonctionnelles. Le chauffage maintient les caractéristiques de traitement idéal du matériau de dispense dans tout environnement de production. La préparation du matériel et des systèmes d’alimentation Scheugenpflug offrent une solution pour tous les matériaux 1C et 2C avec des viscosités allant de 50 à 1.000.000 mPas et plus. La fabrication simple et robuste des machines Scheugenpflug combinées avec des éléments technologiquement avancés vont vous donner la tranquillité d’esprit dont vous avez besoin pour la production. Un dosage et un mélange de fluide parfaits et constants ainsi qu’une très grande fiabilité sont les

Contact : ACCELONIX Patrick LEGENRE +33(0)6 08 03 86 05 patrick.legenre@accelonix.fr www.accelonix.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 55


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES MJB

Nouvelle crème KOKI Haute Performance ……et ce SANS contraintes au niveau du profil de refusion : Une crème parfaitement polyvalente qui allie excellentes performances dans la réduction du taux de voids ainsi qu’une amélioration des propriétés en termes de sérigraphie et de mouillabilité. Toujours à la pointe de l’innovation, KOKI a présenté, en exclusivité à PRODUCTRONICA 2017, la crème à braser Haute Performance S3X58-G801 dotée d’une toute nouvelle technologie « Super Low Voids » pour tout type d’application. Aujourd’hui, les exigences de production sont telles que les crèmes à braser doivent présenter de hautes performances en termes de mouillabilité mais aussi réduire au maximum le microbillage et surtout le taux de Voids. Par ailleurs, la qualité de la sérigraphie doit demeurer stable tout au long de la production, et si possible la crème doit offrir la possibilité d’être ré-utilisée le lendemain afin de réduire au maximum les pertes.

de garantir une viscosité stable dans le temps aussi bien sur étagère que durant son utilisation sur écran. Il en résulte un affaissement réduit des dépôts de crème  • après sérigraphies multiples sans nettoyage, d’où un FPY (First Pass Yield) amélioré en SPI, une augmentation de la productivité, une diminution des consommables de nettoyage… • mais également au cours du cycle de refusion, ce qui minimise le phénomène de microbillage. 2. Amélioration de la mouillabilité des joints brasés Le flux de la nouvelle crème à braser KOKI S3X58-G801 est composé d’ingrédients sélectionnés et de haute qualité dont les propriétés assurent une activation de surface accrue en éliminant les oxydes présents, et ce, quel que soit le substrat ainsi qu’une excellente fiabilité des résidus de flux. Il en résulte une meilleure mouillabilité des joints brasés et par conséquent une plus grande fiabilité électrique et mécanique des cartes électroniques dans le temps.

KOKI a donc mobilisé ses ressources en R&D pour étudier plus en détails ces phénomènes et développer une nouvelle crème à braser apportant notamment des résultats significatifs en termes de réduction du taux de voids. Cet article explicitera les solutions techniques offertes par la crème KOKI S3X58-G801 lui permettant d’atteindre ces objectifs multiples. 1. Stabilité de la sérigraphie / Diminution du microbillage après refusion La nouvelle crème à braser KOKI S3X58-G801 est élaborée à partir d’un flux très résistant à la chaleur qui reste inactif à température ambiante.

Composé de résine et d’un agent de maintien spécifiques, ce flux permet

Fig 2 : Test de démouillage sur substrat oxydé 3. Réduction du taux de Voids  Les principes utilisés par la crème à braser KOKI S3X58-G801 pour réduire au maximum la formation de Voids dans les joints de brasure sont les suivants :

1. Pendant la phase de préchauffage, des bulles de gaz sont générées. Ces bulles proviennent de la vaporisation des solvants ainsi que des réactions d’oxydo-réduction des différents oxydes présents sur les métaux. La bonne fluidité du flux G801 favorise l’évacuation rapide et efficace des

56 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

bulles de gaz. En empêchant tout phénomène de démouillage, les bulles d’air ne peuvent pas se rassembler et être emprisonnées. 2. Durant le pic de refusion, la mouillabilité accrue permet au composant de s’enfoncer rapidement et avec force dans le joint de telle sorte que les bulles de gaz sont aussi poussées plus activement vers l’extérieur. Ce phénomène est facilité grâce aux activateurs spécifiques contenus dans le flux qui préviennent la formation d’un film d’oxyde à la surface du joint brasé. Ce dernier reste donc bien souple sans barrière limitant l’évacuation de ces bulles de gaz. 3. Après le pic de refusion, les activateurs de flux encore actifs maintiennent une certaine fluidité qui facilite encore l’évacuation des dernières bulles de gaz des joints brasés jusqu’au refroidissement complet. De par sa formulation unique, la crème KOKI S3X58-G801 assure une qualité de sérigraphie constante dans le temps et une mouillabilité à la fois plus rapide et plus importante des joints brasés pour au final réduire le taux de Voids constatés. En résumé, ne faites plus de compromis ET sans rien changer à votre process, essayez la crème KOKI S3X58-G801 : • Alliage SAC305, granulométrie Type 4 • Refusion sous Air • Compatible avec tout type de profils de refusion • Sans micro-billes • Excellente mouillabilité • Et réduisez votre TAUX DE VOIDS

Contact : MJB Aymeric THIBERT +33(0)6 30 09 15 03 aymeric.thibert@mjb.fr infoMJB@mjb.fr www.mjb.fr


METRONELEC 

A la surface du MEMS

distributeur exclusif des équipements NORDSON SONOSCAN est en mesure de vous proposer les microscopes acoustiques haute résolution pour l’analyse Non destructive de délamination, crack, Voïs, interfaces.  Parfaitement complémentaire aux équipements RX, le microscope acoustique C-SAM® permet d’analyser des défauts avec une plus grande précision. La Nouvelle génération SONOSCAN®, le modèle Gen6 possède des performances supérieures permettant l’analyse de packages complexes avec une très grande résolution. Le Gen6 a la capacité de scanner l’ensemble du composant monté sur cartes ou un wafer en une seule fois et ce pour des tailles allant jusqu’à 300mm. Une mesure de planéïté peut être réalisée durant le scan grâce au contrôle dynamique en Z. Plusieurs options brevetées sont disponibles : • Le « waterPlume Scan® » où la

interface molding / leadframe

sonde est inversée et couplée avec une colonne d’eau ce qui permet d’augmenter les cadences • Le « waterFall transducer » où la sonde est couplée avec une « chute d’eau » ce qui permet d’améliorer le process d’analyse SONOSCAN® possède la maîtrise de fabrication des sondes et propose une gamme à la fois large dans le choix mais avec un minimum de 3 sondes. SONOSCAN® peut répondre à toutes vos applications. Application inspection MEMS :

Contact : METRONELEC Emmanuel ANGLADE +33(0)1 30 15 20 00 e.anglade@metronelec.com www.metronelec.com De fait, sa vitesse de placement de 90 000 composants/heure (dans des conditions optimales) représente une amélioration de l’ordre de 20 % par rapport à la Σ-G5S. La qualité s’est également améliorée grâce à l’élargissement de la plage de détection des composants par la machine de report juste avant le montage. Enfin, la fiabilité est supérieure en raison d’un meilleur équilibre des moteurs des portiques, gage de plus de stabilité, d’une température interne plus basse, de meilleures performances de refroidissement et d’une durée de vie plus longue des composants importants telle la tête multifonction haute vitesse, entre autres.

YAMAHA

Lancement de la nouvelle machine de report de composants modulable haut de gamme Σ-G5S II de Yamaha à tête rotative : une « solution à une tête » alliant haute cadence et grande polyvalence, qui améliore la productivité d’environ 20 % avec une vitesse de placement de 90 000 composants/heure La machine de report de composants modulable haut de gamme « Σ-G5S II » Yamaha Motor Europe annonce le lancement, le 1er avril 2018, de la nouvelle Σ-G5S II, une machine de report de composants CMS qui surpasse les performances du modèle modulable haut de gamme Σ-G5S en termes de vitesse et de polyvalence, tout en étant compatible avec de nombreux composants grâce à sa tête rotative basée sur notre concept de « solution à une tête ». La Σ-G5S II conserve toutes les caractéristiques de la génération précédente, notamment la tête rotative haute cadence et haute précision à entraînement direct, la fonction Overdrive qui garantit une production efficace en prenant les composants sur le chargeur arrière

Ce nouvel équipement est aussi bien destiné aux laboratoires pour de l’expertise ou du contrôle qualité qu’à la production de faibles volumes.

aussi bien qu’avant de la machine, ainsi que le feeder Super Loading (SL) qui facilite le chargement continu des composants, sans raccords. Elle bénéficie en outre de nouvelles têtes, d’une meilleure séquence de chargement des cartes, d’un espace de stockage intérieur plus grand pour être compatible avec les cartes plus larges, ainsi que d’autres caractéristiques visant à renforcer la productivité. 

Contact : YAMAHA MOTOR EUROPE N.V. Oumayma GRAD +49(0)2131 2013538 oumayma.grad@yamaha-motor.de www.yamaha-motor.de

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 57


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES ASM ASSEMBLY SYSTEMS

Machines de sérigraphie DEK, désormais commercialisées en direct par ASM Depuis le 1er janvier 2018, les machines de sérigraphie DEK sont désormais commercialisées sur le marché français directement par leur constructeur ASM. Ce transfert concerne également l’équipe technique et pièces de rechange qui a rejoint depuis le début d’année l’entité ASM France. Celle-ci vient donc étoffer le service ASM, offrant ainsi une meilleure réactivité technique et logistique. La vente des consommables reste cependant l’apanage du distributeur MJB. Cette réorganisation est motivée par l’évolution du marché, de plus en plus en attente de solutions lignes complètes, fortement connectées, intégrant des logiciels de gestion globale de production. La complexité des besoins implique dorénavant un mode de travail par projet « one face to the customer » pour appréhender globalement une problématique de production et fournir au client la solution de process répondant parfaitement à son besoin. Outre les équipements de sérigraphie DEK et les équipements de placement

SIPLACE, ASM propose désormais une solution tout à fait inédite : « Process Expert ». Bien au-delà d’une simple machine d’inspection 3D de sérigraphie, ASM Process Expert est un système qui permet un contrôle proactif du processus de sérigraphie. Il fournit les paramètres optimaux à la machine de sérigraphie, puis les ajuste automatiquement, en continu, en fonction de l’analyse des mesures effectuées, garantissant ainsi un résultat parfait. Comme son nom l’indique, c’est un expert en process de sérigraphie ! L’usine intelligente est une réalité tangible chez ASM. Les solutions logicielles existent déjà, sont multiples et variées pour un degré d’intégration selon le souhait du client. N’hésitez pas à venir nous en parler.

Contact : ASM Assembly Systems Thierry CHARLOT +33(0)6 29 96 67 17 thierry.charlot@asmpt.com www.asm-smt-solutions.com

LE REPERTOIRE OFFICIEL DES ENTREPRISES DE SOUS-TRAITANCE ELECTRONIQUE EN FRANCE Si vous cherchez une entreprise de sous-traitance électronique, avec le Répertoire Officiel des Entreprises de Sous-traitance Electronique, vous trouverez le partenaire idéal. Contact : +33 (0)2 98 55 04 56 - info@snese.com

58 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95


En route pour la Smart #1 SMT Factory

Ne confiez pas vos résultats de production au hasard CAPABILITES PRODUCTION AUTOMATISATION

Des machines DEK et SIPLACE de classe mondiale Pour des capabilités de production et de process très poussées Peu d’interventions, Aides en ligne, Coûts réduits Outillages et software sophistiqués pour maximiser les performances globales

INTEGRATION PROCESS

Sophistication des process, design et contrôles Systèmes experts intelligents et lignes de production autocorrectrices

LOGISTIQUE MATIERES

Systèmes automatisés de gestion des composants Jamais de rupture de stock grâce à l’intégration du système d’approvisionnement

ASM – LA clé de votre Smart #1 SMT Factory Pour toute information contacter: Thierry Charlot – ASM Assembly Systems SAS – France – Tél. : 06.29.96.67.17

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 59


OFFRES Job Tronic’S D’EMPLOI Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html

Offres d’emploi LE CENTRE DE READAPTATION PROFESSIONNELLE JEAN MOULIN RECRUTE UN FORMATEUR EN MONTAGE ET CABLAGE ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2018JOBOFFRE03002 W TECH RECRUTE UN TECHNICO-COMMERCIAL secteur Sud-Est (H/F) annonce 2018JOBOFFRE03001 SEICO RECRUTE UN ACHETEUR DE COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES (H/F) annonce 2018JOBOFFRE02001 REBOUND ELECTRONICS RECRUTE UN COMMERCIAL BILINGUE (H/F) à Fontaines sur Saône annonce 2018JOBOFFRE01004 REBOUND ELECTRONICS RECRUTE UN COMMERCIAL BILINGUE à La Rochelle (H/F) annonce 2018JOBOFFRE01003 EUROPLACER (85) RECRUTE UN RESPONSABLE SERVICE CLIENT FRANCE CDI (H/F) annonce 2018JOBOFFRE01002 CERV (43) RECRUTE UN TECHNICIEN SAV ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2018JOBOFFRE01001 FENWICK (93) RECRUTE UN TECHNICIEN SAV ITINERANT (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12007 AQUITAINE ELECTRONIQUE RECRUTE UN RESPONSABLE DE PRODUCTION (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12006

TECH POWER ELECTRONICS RECHERCHE UN TECHNICIEN BUREAU D’ETUDE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12004

BUYMANAGER RECHERCHE UN CONSULTANT FONCTIONNEL E-SOURCING (H/F) annonce 2017JOBOFFRE10001

TECH POWER ELECTRONICS RECHERCHE UN COMPTABLE FOURNISSEURS (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12003 TECH POWER ELECTRONICS RECHERCHE UN(E) ASSISTANT(E) TECHNIQUE EN BUREAU D’ETUDES ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12002

GOOBIE RECHERCHE UN INGENIEUR/ PROJETEUR CAO MECANIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE09004 GOOBIE RECHERCHE DES INGENIEURS ET CHEFS DE PROJETS DEVELOPPEMENT SOFTWARE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE09004

TECH POWER ELECTRONICS RECHERCHE UN AGENT ATELIER ÉLECTRONIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12001

GOOBIE RECHERCHE DES INGENIEURS ET CHEFS DE PROJETS DEVELOPPEMENT HARDWARE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE09003

TECH POWER ELECTRONICS RECHERCHE UN INGENIEUR ELECTRONIQUE BUREAU D’ETUDES SENIOR (H/F) annonce 2017JOBOFFRE11003

EOLANE ENGINEERING RECHERCHE UN RESPONSABLE DE PROJET R&D (H/F) annonce 2017JOBOFFRE09002

A2E RECRUTE SON DIRECTEUR COMMERCIAL (H/F) SUITE DEPART RETRAITE annonce 2017JOBOFFRE11002

BSE RECRUTE SON PILOTE ACHATS EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE09001

CREATIVE MECATRONIQUE RECHERCHE SON RESPONSABLE DE CONCEPTION ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE11001

EOLANE RECHERCHE UN RESPONSABLE COMPTE CLIENT SECTEUR AER (H/F) annonce 2017JOBOFFRE08006

ASTEEFLASH RECHERCHE UN INGENIEUR MECANIQUE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE10005 ASTEELFLASH RECHERCHE UN SUPERVISEUR (H/F) annonce 2017JOBOFFRE10004

NOVATECH TECHNOLOGIES RECRUTE UN TECHNICIEN ORDONNANCEMENT (H/F) annonce 2017JOBOFFRE08005 NOVATECH TECHNOLOGIES RECRUTE UN COMPTABLE (H/F) annonce 2017JOBOFFRE08004

ASTEELFLASH RECHERCHE UN DFX CAO (H/F) annonce 2017JOBOFFRE10003

NOVATECH TECHNOLOGIES RECRUTE UN RESPONSABLE D’ATELIER CMS (H/F) annonce 2017JOBOFFRE08003

ASTEELFLASH RECHERCHE UN RESPONSABLE LOGISTIQUE ADJOINT (H/F) annonce 2017JOBOFFRE10002

AQUITAINE ELECTRONIQUE (64) RECRUTE UNCABLEURCARTESELECTRONIQUE(H/F) annonce 2017JOBOFFRE08002

DIRECTEUR DES VENTES ET DU RESEAU DE DISTRIBUTION - COMMERCIAL GRANDS COMPTES - BILINGUE ANGLAIS annonce 2017JOBDEMANDE12001

INGENIEUR QUALITE INDUSTRIALISATION CONCEPTION ET PRODUCTION D’ELECTRONIQUE annonce 2017JOBDEMANDE10001

APPRENTI MANAGER annonce 2017JOBDEMANDE04001

offre de stage

ALTERNANT BUREAU D’ETUDES (H/F) annonce 2017STAGEOFFRE05001

HDI ELECTRONICS RECRUTE UN TECHNICO-COMMERCIAL COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES (H/F) annonce 2017JOBOFFRE12005

demandes d’emploi

60 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

MONTEUR CABLEUR qualifié AMCE annonce 2017JOBDEMANDE03001


Salon de l’innovation en électronique, mesure, vision et optique

TOULOUSE

Parc des expositions

30-31

MAI

2018

Thèmes à l’honneur

PRENEZ DE L’AVANCE SUR LE FUTUR

◊ AÉRONAUTIQUE ◊ MÉDICAL ◊ VÉHICULE AUTONOME Votre badge gratuit sur www.enova-event.com

2018

LYON

7-8 FÉVRIER

TOULOUSE 30-31 MAI

PARIS

23-24 OCTOBRE

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95 - 61


A LIRE Bibliothèque Réinventer nos PME Le rôle essentiel de la RSE

Dans son premier ouvrage, Réinventer l’Industrie, le rôle essentiel des achats, le Club Rodin proposait aux acheteurs des grandes entreprises de contribuer à la renaissance industrielle. Dans ce deuxième ouvrage, il interpelle les PME en leur recommandant de s’engager en RSE. Chacune des trois parties du livre est étayée par de nom-

L’EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS statut, contrat de travail, prestations sociales, aides à l’emploi Depuis une dizaine d’années, les embauches de travailleurs handicapés se sont multipliées dans les entreprises. Malgré ces progrès encourageants, le taux de chômage des personnes handicapées reste deux fois plus élevé que la moyenne nationale.

LA GUERRE DES MÉTAUX La face cachée de la transition énergétique et numérique Transition énergétique, révolution numérique, mutation écolo gique… Politiques, médias, industriels nous promettent en choeur un nouveau monde enfin affranchi du pétrole, des pollutions, des pénuries et des tensions militaires. Cet ouvrage, fruit de six années d’enquête dans une douzaine de pays, nous montre qu’il n’en est rien ! 62 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - mars 2018 - n° 95

breuses citations provenant des témoignages de 50 dirigeants de PME (ou représentants institutionnels : Partie 1 : La RSE crée de la valeur Partie 2 : La RSE n’est pas une priorité Partie 3 : Lancez-vous en RSE ! En tout cas, cet ouvrage, synthèse de plus de 250 citations extraites des 50 interviews, est essentiellement destiné à interpeller les dirigeants et

managers de PME par les témoignages de leurs pairs. «La RSE, de PME à PME !» Tarif : participation aux frais d’édition, d’emballage et de port : 24.10 € H.T. par exemplaire. Adressez votre commande au SNESE : info@snese.com ou au 7 Rue Douric Ar Gueben 29510 Landrévarzec

Face à ce constat, la volonté politique de prendre en compte les problématiques liées au handicap s’est accentuée et les actions de mobilisation auprès des employeurs se sont généralisées. Comment être reconnu travailleur handicapé ? À qui s’adresser pour les démarches à effectuer ? Quelles sont les obligations légales de l’entreprise ? Comment agir contre les discriminations liées au handicap ? Quelles sont les aides allouées au salarié handicapé d’une part, et à l’em-

ployeur d’autre part ? Opérationnel et facile d’accès, à jour des ordonnances Macron, cet ouvrage vous apportera des réponses simples et utiles sur l’emploi des travailleurs handicapés et ce, quel que soit votre statut.

En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle aux métaux rares. Graphite, cobalt, indium, platinoïdes, tungstène, terres rares… ces ressources sont devenues indispensables à notre nouvelle société écologique (voitures électriques, éoliennes, panneaux solaires) et numérique (elles se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). Or les coûts environnementaux, économiques et géopolitiques de cette dépen-

dance pourraient se révéler encore plus dramatiques que ceux qui nous lient au pétrole. Dès lors, c’est une contre-histoire de la transition énergétique que ce livre raconte – le récit clandestin d’une odyssée technologique qui a tant promis, et les coulisses d’une quête généreuse, ambitieuse, qui a jusqu’à maintenant charrié des périls aussi colossaux que ceux qu’elle s’était donné pour mission de résoudre. Editeur : Les liens qui libèrent +33 (0)1 42 01 18 36

PRIX : 23 € En vente en librairie 02.43.23.03.53


Fan de PCB. Fan depuis toujours. Nous sommes les “geeks”! Les allumés! Les passionnés! Nous pensons, parlons, rêvons tous de ce petit chef d’œuvre vert. Nous l’appelons Your Key Component, car c’est ce qu’il est. Et notre mission est de produire des PCB pour des clients exigeants, dans le respect des délais, avec zéro défaut et au coût total le plus bas. Nous sommes NCAB Group, l’un des plus grands producteurs mondiaux de PCB. Nous produisons des PCB, et seulement des PCB depuis 1993.

Appelez-nous au +33 218 200 140, envoyez-nous un email à carol.ouchakoff@ncabgroup.com ou rendez-vous sur www.ncabgroup.com pour plus d’informations.

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 95  

Les Cahiers de l'Industrie Electronique & Numérique n° 95 Informations commerciales et financières de la filière électronique en France.

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 95  

Les Cahiers de l'Industrie Electronique & Numérique n° 95 Informations commerciales et financières de la filière électronique en France.

Advertisement