__MAIN_TEXT__

Page 1

de l’industrie électronique & numérique mars JUIN 2015 2020> >N°83 N°104

INFORMATIONS COMMERCIALES & TECHNIQUES

COVID-19 : LA RIPOSTE DE l’INDUSTRIE

• Le plan de la CPME • Le plan de la FIECC • Le fret aérien • Global Industrie Lyon 2021 • Une TVA sociale pour relancer l’industrie

DOSSIERS >

GLOBAL INDUSTRIE

GL Events et les exposants trouvent un terrain d’entente

COVID-19

la CPME présente un plan de soutien et d’investissement pour faire des TPE-PME le moteur de la relance

5G

La 5G arrive : quelles conséquences sur la société, les entreprises et la fabrication des PCB ?


RIGID METAL FLEX RIGID-FLEX

FR4 ROGERS SMI POLYIMIDE

ISO 9001 EN 9100 EN45545

QUALITY MANAGEMENT AIRCRAFT CERTIFICATION RAILWAY CERTIFICATION

... POUR LES PRO !

www.safe-pcb.com

CIRCUITS PRO ...

FUJI, LE PLACEMENT D’AVENIR PAR EXCELLENCE ! Des solutions techniques et financières pour tous les profils de production

Un service de proximité depuis plus de 30 ans Une solution complète pour votre ligne de production électronique Sérigraphie • Placement CMS • Insertion Exotique Contact : www.fenwick.fr

2 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Gilles Figueira +33 1 40 10 69 37 gfigueira@fenwick.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 3


CIRCUITS IMPRIMÉS PRO ...

Combien de temps passez-vous aux recomptages des composants en bande ? Avec SMART:count, ne recomptez plus !

Prototypes Pré-séries Séries

Hall 5 - électronique Stand 5J11

Safe-PCB, le fabricant de circuits imprimés fiable et réactif pour séries et prototypes en délai court. . Inauguration d’un nouveau site de production sur 6500 m2 en Janvier 2020. . Safe-pcb.com : intuitif et puissant pour simuler / configurer / commander et suivre vos circuits imprimés en toute sécurité. . Support technique de proximité Agence de Limas (69) : 09 86 61 47 09 . Devis en ligne : www.safe-pcb.com Gratuit et immédiat.

Première machine de comptage équipée d’une tête d’impression ! Imprime directement sur la bande et supprime ainsi le besoin de recomptages. Une véritable aide au contrôle d’entrée, gestion des stocks et inventaires.

... POUR LES PRO !

ZAE du Gué Langlois, 18 Avenue du Gué Langlois 77600 Bussy Saint Martin Tél : 01.64.62.68.00 Mail : infoMJB@mjb.fr Site : www.mjb.fr


53

Sommaire de l ’ i ndus t r ie é lec t r onique & numér ique

Revue d’informations des entreprises de sous-traitance électronique éditée pour le SNESE (Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique)

4

Editorial

6 DOSSIERS • Report de Global Industrie en 2021 : GL Events et

34

les exposants trouvent un terrain d’entente • Crise économique liée au Covid-19 : la CPME présente un plan de soutien et d’investissement pour faire des TPE-PME le moteur de la relance • Une TVA sociale pour relancer l’industrie • La 5G arrive : quelles conséquences sur la société, les entreprises et la fabrication des PCB ? • La 5G arrive : Exigences accrues sur la matière et délais de fabrication plus longs • Systèmes de réparation Ersa HR 500 et HR 550 : Prototypage supportant les composants BTC • COVID-19 : l’impact des restrictions du fret aérien sur la chaîne d’approvisionnement des fabricants

57

d’électronique

40 Fabricants d’électronique 44 Informations commerciales 53 Nouveautés technologiques 62 Offres et demandes d’emplois

L’inspection nouvelle génération Le moyen le plus sûr pour un PCB parfait

Assurez-vous d’une couverture de test complète à toutes les étapes. Réduisez vos faux défauts. Identifiez et éliminez les erreurs de procédé avec notre logiciel d’analyse des causes profondes. Avec nos gammes SPI et AOI 3D, renforcées par notre logiciel de Process Control SIGMA Link, nos clients améliorent en permanence leurs rendements, leurs coûts de production, et leur qualité finale, quelle que soit la complexité des produits. C’est un élément de l’offre Mycronic 4.0, et un pas de plus vers la perfection. Contactez-nous pour découvrir comment nos solutions d’inspection vous aident à mieux contrôler votre process: Tel: +33 (0) 4 76 75 85 65 www.vitechnology.fr

64 Bibliothèque RÉDACTION Richard Crétier REPORTERS : Dominique Lemière - Louis Gildas RÉGIE PUBLICITAIRE Franck Rannou D’COM CONSEIL - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 L’envoi des textes ou photos impliquent l’accord de leurs auteurs pour une reproduction libre de tous droits. Dépôt légal : juin 2020 - ISSN 1774 - 5438 CONCEPTION & RÉALISATION D’COM CONSEIL DIFFUSION Service Abonnements Les Cahiers - 7 rue Douric Ar Gueben F 29510 LANDREVARZEC - Tél. : + 33 (0)2 98 50 18 53 Tarif France 1 an ou 4 numéros : 92 euros Tarif étranger 1 an ou 4 numéros : 129 euros Prix de vente au numéro : 23 euros CRÉDITS PHOTOS Photos de couverture : Ersa GettyImage iStock : wildpixel Nano-Dimension

56 Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 7


I N F O R M AT I O N S > SNESE

É D I TO

Les sous-traitants français doiventils s’attendre à une initiative nationale en faveur de la relocalisation ? Je pense que tous les fabricants de cartes et systèmes électroniques sont encore «sonnés » par la crise COVID-19. Bien sûr, au cours de ces trois derniers mois qui n’a pas lancé des phrases comme «nous devons affronter une tempête» ou encore «le pire pourrait encore arriver ». C’est maintenant une réalité. Nous traversons la tempête ! Comment pouvons-nous nous rendre plus adaptables ? Plus flexibles ? Plus résiliant face à l’adversité ? Richard CRETIER Rédacteur en chef

La recherche des bas coûts a été le catalyseur des délocalisations qui aujourd’hui ne sont plus aussi rentables. L’arrivée d’une « nouvelle normalité » basée sur la résilience aux crises va favoriser la relocalisation...

Le retour au statu quo exigera une réévaluation de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’entreprise et des chaînes d’approvisionnement. Et pour beaucoup, la relocalisation fait partie des espoirs fondés sur cette autre phrase souvent entendue « rien ne sera plus comme avant ! ». Mais à quoi pourrait ressembler une initiative nationale de relocalisation ? Et quels bénéfices pouvons-nous espérer en tirer ? Lorsque nous repensons aux raisons qui ont poussé à la délocalisation, c’était pour profiter de coûts réduits. Plus précisément, du faible coût de la main-d’œuvre. Mais en Chine, les coûts de main-d’œuvre ont augmenté jusqu’à 25%, et une classe moyenne mondiale en hausse stimule la demande de salaires plus élevés. En conséquence, l’avantage initial commence à s’atténuer. Avec l’expérience, cet avantage est à moduler en fonction des coûts cachés qui augmentent : inflation des coûts et des délais de transport, non qualité, non-respect de la propriété intellectuelle, etc. La délocalisation commence à apparaître vraiment comme moins rentable qu’auparavant. La relocalisation peut aider à stabiliser les coûts, à ajouter de la transparence à la chaîne de valeur et à minimiser les risques liés aux aléas sociaux, politiques et économiques de certains pays étrangers et aux risques sanitaires. La complexité actuelle de nos chaînes d’approvisionnement est la cause également, ces derniers mois, de nombreuses perturbations. La pandémie en a été le révélateur, elle a souligné la nécessité de simplifier nos chaînes d’approvisionnement. D’où viennent les composants que nous achetons ? Où sont les stocks ? Par quel moyen de transport sont-ils acheminés ? Ce sont quelques-uns des problèmes qui ont mis à rude épreuve les nerfs des acheteurs pendant cette période. C’est une évidence, plus

8 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

la distance est grande, plus le risque est élevé. Sans oublier les défis qu’il faut relever lorsque les fournisseurs habituels défaillent ou que les clients s’obstinent à ne pas vouloir qualifier rapidement de nouveaux fournisseurs ou des références équivalentes. La communication devient floue, les risques et les délais augmentent. Plus de simplicité dans les réseaux d’approvisionnement - et la relocalisation de certaines fabrications de composants comme les circuits imprimés pourraient peut-être être une réponse à une plus grande résilience à l’avenir. La crise économique mondiale de 2008 a contraint certains fabricants à repenser leurs schémas de décisions en matière de localisation de la production. La crise de 2020 verra t’elle émerger une «nouvelle normalité» dans ce domaine ? Une nouvelle philosophie serait de considérer la relocalisation comme une opportunité alors que beaucoup la considère comme un défi. Aujourd’hui, les opportunités sont décuplées. Le fait de rapprocher les opérations de fabrication des centres de décision, de design et d’industrialisation facilite la mise en œuvre de nouvelles technologies numériques et de production, grâce à un contrôle et une flexibilité accrus. Nous pourrions voir se développer une plus grande utilisation des mégadonnées, de l’impression 3D, de la production virtuelle, de l’automatisation – en un mot, voir augmenter la valeur ajoutée des produits et les compétences des opérateurs, des techniciens, des ingénieurs. Il ne fait aucun doute que la relocalisation et la proximité donnent aux fabricants plus de contrôle sur leurs processus de production, de qualité et une plus grande réactivité. En externalisant, on abandonne naturellement une grande partie de la maîtrise du contrôle de la qualité, sauf à le déléguer à des tiers ou à le faire exécuter par des expatriés. L’impact sur le coût global n’est pas négligeable. La fabrication de proximité aide les fabricants à conserver la maitrise de ce contrôle.

Placement CMS Europlacer

Placement CMS Europlacer

Sérigraphie

AOI SPI Mirtec

Four BTU

Transitique

Placement CMS Europlacer

Espace de Rangement

Nettoyage de cartes et d’écrans

EUROPLACER FOURNISSEUR DE LIGNES COMPLÈTES Depuis plus de 40 ans nous fabriquons supportons et commercialisons une gamme complète d’équipements de production. Notre savoir faire est reconnu pour la fourniture

La délocalisation s’accompagne généralement de commandes minimales à volume élevé, ce qui laisse moins de place à la capacité d’adapter les volumes et les stocks aux aléas des marchés. Lorsque vous fabriquez (ou faites fabriquer) localement, et que vous faites appel à des fournisseurs de proximité vous recouvrez une plus grande autonomie, la capacité à faire évoluer vos fabrications plus rapidement par une adaptation plus réactive aux évolutions technologiques et aux attentes du consommateur final.

de lignes complètes clé en main.

www.distribution.europlacer.fr

+33 (0)2 5131 0303

+1 813 246 9500

+49 (0)60 419 692 300

+39 (0)40 0640 180

+44 (0)1202 266500

+34 (0)673 171 249

+86 (021) 5868 3500


INFORMATIONS > SNESE BIENVENUE AU SNESE ! Les fabricants d’électronique

ARVELEC groupe AELGROUPE 74970 MARIGNIER Contact : Frédéric MIRAMAND contact@aelgroupe.fr Tél. : +33 (0)4 50 34 57 60 www.aelgroupe.fr COVID 19

le snese, 1ère organisation professionnelle représentant les entreprises qui conçoivent, industrialisent et fabriquent des cartes et systèmes électroniques attend plus de solidarité de la part des clients. A plusieurs reprises, le Président de la République et les ministres ont appelé à la solidarité inter entreprises pour que la crise COVID-19 ne se transforme pas en crise industrielle aux effets catastrophiques. Dans une lettre adressée aux entreprises de la filière électronique, le Ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire et madame Pannier Runacher, secrétaire d’État, ont adressé à nos entreprises un message d’encouragement et de reconnaissance de la part du Gouvernement de la France pour les efforts déployés pour garantir au mieux les délais de production et gérer le risque de rupture d’approvisionnement en pro-

COVID 19

Phishing et corona virus font bon ménage Le coronavirus fait peur et ça les cybercriminels l’ont bien compris. Ils déclinent le coronavirus tous azimuts, phishing en tête : certains ont même donné le nom du virus à leurs malwares. Dans un contexte de télétravail, de confinement à domicile et de prolifération des cybermenaces, la vigilance est de rigueur. Des rues vides, des commerces et des entreprises fermés, du recours massif au télétravail... la crise sanitaire s’installe en France, mais attention à ce qu’une crise informatique ne vienne pas la

BAC BOBINAGE 16130 GENTE Contact : Benoit GREGORI technico-commercial@bac-bobinage.fr Tél. : +33 (0)5 45 83 64 65 www.bac-bobinage.com

duits et services indispensables des secteurs critiques tels que la production d’appareils médicaux, les télécommunications, les infrastructures et services numériques, l’industrie de défense, les transports, l’industrie. La résilience des entreprises de sous-traitance électronique semble aujourd’hui avoir atteint ses limites tant les abus de certains clients sont nombreux. La mise en place d’un comité de crise par le Ministère de l’Economie et des Finances, le Médiateur des Entreprises, la Banque de France et la Médiation du Crédit pour lutter contre les mauvaises pratiques que sont les reports et annulations de commandes sans concertation et les retards de paiement allait dans le bon sens. Mais force est de constater que les entreprises clientes, en particulier les plus grandes, sont aussi peu sensibles au respect des réglementations en vigueur qu’aux menaces du comité de crise. compléter. « Un accroissement des cyberattaques et des cyberescroqueries liées à la crise du CORONAVIRUS – COVID19 est prévisible » notait l’Acyma, en charge de la plateforme cybermalveillance.gouv (1). Et de citer le phishing comme premier vecteur d’attaque. L’établissement public ne s’y est pas trompé : selon Proofpoint, le volume d’attaques liées aux coronavirus atteint des proportions telles « qu’il s’agirait du thème de cyberattaque le plus utilisé depuis des années, voire depuis toujours ! ». Multiplication des menaces Les chercheurs de l’éditeur de cybersécurité rapportent avoir

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

CELLYS groupe AEL GROUPE 69500 BRON Contact : Frédéric MIRAMAND contact@aelgroupe.fr Tél. : +33 (0)4 50 34 57 60 www.aelgroupe.fr Retrouvez la présentation détaillée des entreprises adhérentes du SNESE sur www.snese.com

Le SNESE rappelle que lorsqu’un accusé de réception de commande est émis, l’entreprise de sous-traitance procède à l’achat des composants électroniques – dont faut-il le rappeler -, les délais de livraison restent excessivement longs et le paiement limité aux obligations de la loi LME. Tout report ou annulation de commande, sans préavis et sans renégociation du contrat place donc le sous-traitant, qui est contraint de financer par avance les achats de composants électroniques nécessaires à la fabrication, en situation d’extrême fragilité financière. Le SNESE rappelle également que si les entreprises de soustraitance ont réussi à maintenir au plus fort de la crise un niveau d’emploi et de production supérieurs à 80% de leur capacité, c’est que très tôt elles ont déployé les efforts nécessaires pour repenser leur organisation en réalisant les investissements obligatoires pour que les mesures sanitaires contraignantes observé des attaques provenant des tristement célèbres groupes TA564 et TA505, ciblant principalement les secteurs de la santé et de l’industrie pharmaceutique. Proofpoint a notamment repéré des attaques de phishing adressées aux parents, utilisant le vrai nom du destinataire, servant à diffuser le malware bancaire Ursnif, ainsi que de faux guides sur la façon de protéger sa famille et ses amis contre le virus, qui invitent les utilisateurs à cliquer sur un lien malveillant. « Les cybercriminels ont envoyé des vagues d’emails allant d’une douzaine à plus de 200 000 à la fois, et le nombre de campagnes tend à augmenter. Au

PEMTRON, LA VISION D’AVENIR PAR EXCELLENCE ! Une programmation simple et rapide Un SPC au service de vos performances

impactent le moins possible les services attendus par les clients. Le SNESE rappelle aussi que les entreprises de sous-traitance ne peuvent supporter seules les conséquences financières des perturbations affectant la chaîne logistique et l’explosion des frais de transport. La solidarité : une source de positivité essentielle et de partage pour vaincre le virus et relancer l’industrie ! Le Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Électronique invite sans délais les clients à proposer des offres alternatives aux annulations et reports de commande, à respecter strictement les délais de paiement, et accepter une augmentation temporaire des prix en application de l’article 1134 du Code Civil tant qu’elle sera imposée par la pandémie Retrouvez la note d’information et le modèle de courrier à adresser aux clients sur www.snese. com dans l’espace Adhérents. début, nous observions environ une campagne par jour dans le monde entier, nous en observons maintenant 3 ou 4 par jour. Cette augmentation souligne à quel point les actualités mondiales peuvent être attrayantes pour les cybercriminels » signale Sherrod DeGrippo, Directrice Menaces Émergentes chez Proofpoint, qui ajoute que les cybercriminels sautent sur l’aubaine que représente le coronavirus, véritable facilitateur d’ingénierie sociale, sachant que la population inquiète « recherche des informations sur la sécurité et est plus encline à cliquer sur des liens malveillants ou à télécharger des pièces jointes ».

Un service de proximité depuis plus de 30 ans Une solution complète pour votre ligne de production électronique SPI 3D  • AOI 3D : TOP/Bottom - Inline/Offline  • Conformal Coating Contact : www.fenwick.fr

Gilles Figueira +33 1 40 10 69 37 gfigueira@fenwick.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 11


INFORMATIONS > SNESE COVID-19, THÈME PRÉFÉRÉ DES HACKERS David Grout, le CTO EMEA de FireEye, abonde en ce sens : « de nombreuses entreprises voient le nombre d’attaques par phishing utilisant le COVID19 comme argument augmenter et la sensibilisation des utilisateurs est clef ». Même son de cloche du côté du CESIN, sa présidente Mylène Jarossay énumérant dans une lettre ouverte aux membres de l’association (2) certains des cas observés, «

des messages invitant à se connecter sur des espaces partagés online frauduleux, glissés au milieu du foisonnement d’espaces partagés légitimes montés en urgence, des mails malveillants semblant venir du ministère de la Santé et autres autorités, des mails malveillants usurpant l’identité du helpdesk, des fausses demandes RH liées à l’organisation du travail à domicile » mais aussi de faux sites et applications prétendant informer quant à

NOUVEAU EN 2020 : LE LABEL SNESE COMPETENCES PROCESS Pour appuyer la démarche de valorisation des entreprises de fabrication électronique auprès des prospects et clients, le SNESE a créé le Label Compétences Process. Il remplace le label RoHS 3. Ce nouveau label est délivré pour une période de 3 ans

lors d’un audit initial (audit de renouvellement tous les 3 ans) réalisé par une équipe d’experts indépendants. Pour connaître le détail de la mise en oeuvre du Label SNESE Compétences Process, faites-vous connaître sur www.snese.com/fr/ Contact

la situation. Chacun y va donc de ses recommandations afin d’assurer la sécurité des systèmes d’information dans un contexte de travail à distance, de même que des conseils destinés aux particuliers qui, confinés chez eux, sont plus susceptibles d’être victimes d’attaques informatiques. Principale préconisation des uns et des autres : soyez méfiants et ne baissez surtout pas la garde ! Liens, mails ou sites suspects, fausses com-

mandes, demande de modification de virement bancaire frauduleux... face à la grande variété de cybermenaces surfant sur la vague du coronavirus, la plus grande vigilance est requise. (1)https://www.cybermalveillance.gouv.fr/tousnos-contenus/actualites/ coronavirus-covid-19-vigilance-cybersecurite (2) https://www.cesin.fr/actu-coronavirus-et-cybersecurite.html LABEL COMPÉTENCES PROCESS N° 2020/1261 Le SNESE certifie que les engagements de sous-traitance et de prestations de services industriels en électronique réalisés par

ALLIANSYS dont les activités sont :

COMPOSANTS

SOUS-ENSEMBLES LOGICIELS

SOUS-ENSEMBLES MATERIELS

ENSEMBLES COMPLETS

n

n

ETUDES

n

FABRICATION, REALISATION

n

n

n

n

n

n

n

n

n

n

n

TESTS CONTROLE INSTALLATION MAINTENANCE

n

RECONDITIONNEMENT

n Activités exercées par l’entreprise mises en oeuvre sur le site :

Avenue Dupont Grave - 14601 Honfleur ont été évaluées et jugées conformes aux exigences du référentiel Label Compétences Process 2020 pour la conception, l’industrialisation, la fabrication RoHS, non RoHS et la maîtrise des ESD et des MSL. Le présent Label, délivré dans les conditions fixées par le SNESE, est valable à dater du :

jusqu’au :

01-01-2020 31-12-2024

Le délégué Général du SNESE

Des informations complémentaires concernant le Label Compétences du SNESE peuvent être obtenues en consultant l’organisation.

Ensemble, agissons pour plus de fabrication électronique en France

RASSEMBLER

REPRÉSENTER

AGIR

*

- 50% sur la cotisation de la 1ère année

Syndicat National des Entreprises de Sous-traitance Electronique en France et services associés

Design : dcomconseil.com - crédit photo : iStock / DESKUBE / invincible_bulldog / oksana latysheva / Eduardo Fuentes Guevara

*

Crédit photo : Maudit Salaud

SNESE : 7 Rue Douric Ar Gueben - 29510 LANDREVARZEC Tél : 02 98 55 04 56 - info@snese.com - www.snese.com

LES PROS DE L’ÉLECTRONIQUE REJOIGNENT LE SNESE Tél : +33(0)2 98 55 04 56 - info@snese.com - www.snese.com

12 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 13


DOSSIER > SALON GLOBAL INDUSTRIE

Report de Global Industrie en 2021 : GL Events et les exposants trouvent un terrain d’entente

Préparées,

NOS ÉQUIPES REPRENNENT LA ROUTE

Par Dominique LEMIERE, reporter.

Les organisateurs d’événements font partie des professions les plus touchées par la pandémie actuelle. L’impact de l’annulation ou du report des foires, salons ou manifestations événementielles se chiffre d’ores et déjà à 15 milliards d’euros, selon l’Union des métiers de l’événement. Au total, sur le territoire national, 4500 événements depuis le début de la pandémie ont été annulés et 3000 ont été reportés. Une partie des futurs grands événements professionnels sont désormais menacés et suscitent les craintes des géants de l’événementiel. Comment reporter les salons ? Quand ? Où ? Tel un tsunami, le Covid-19 a tout emporté sur son passage. Du jamais vu. Du jamais envisagé. Mais pas forcément de l’irréversible. Le 18 mars, en France, le confinement a été annoncé par le gouvernement. C’en était fini pour une période indéterminée des activités de GL Events, l’organisateur de Global Industrie qui regroupe depuis 3 ans les salons Industrie, Smart Industries, Midest et

Tolexpo. Cette manifestation devait se tenir à ParisVillepinte du 31 mars au 3 avril. Quel est l’état d’esprit des organisateurs ? Des exposants ? Tous sont investis, logistiquement, financièrement, mentalement. Et chacun spécule sur ce qui sera perdu, sur ce qui sera peutêtre compensé. Comment se projeter dans un avenir largement imprévisible ? Chacun fait ses comptes. Et personne ne peut se dédouaner d’une angoisse légitime. C’est ce que relate pour les Cahiers Sébastien Gillet, directeur de division de GL Events, en charge de Global Industrie. Les Cahiers : Quelle a été votre réaction à l’annonce de l’annulation de Global Industrie ? Sébastien Gillet : Une fois publiés les arrêtés préfectoraux, il était impossible de tenir un salon fédérant 50 000 personnes en garantissant la sécurité sanitaire des exposants, des visiteurs et des équipes. Aussi, on décide de reporter quand Villepinte appelle pour confirmer que des disponibilités existent à la fin juin. À ce

10 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

moment, personne ne peut imaginer que les mesures sanitaires seront encore en vigueur fin juin ! À ce moment, on ne prend pas toute la mesure de l’impact financier que représente cette situation sanitaire tout à fait nouvelle.

Global Industrie à mars 2021 à Lyon.

Puis, un peu plus tard, une annonce du gouvernement a interdit toute manifestation de plus 5000 personnes jusqu’au 15 juillet. La question d’un report et de ses conséquences ne se posait même plus. Il nous était impossible de faire notre salon en 2020. Aussi avonsnous choisi de reporter

Les Cahiers : Les exposants avaient déjà payé leurs emplacements ?

Même nous, professionnels, nous avons appris au jour le jour ! Cette situation inédite est compliquée à gérer, on navigue à vue. Et ce qui nous manquait, c’était la visibilité.

Sébastien Gillet : Oui, bien sûr. Un salon se prépare très en amont et nécessite un investissement important, tant du point de vue financier que du point de vue créatif. Organiser un événement tel

keeping you ahead.

Cette période nous a permis de nous poser et d’imaginer l’avenir avec la mise en place d’une nouvelle organisation respectant les mesures de distanciation physique pour nos techniciens et d’étudier des moyens complémentaires de communication pour nos commerciaux. Dans l’attente de tous nous revoir lors de vos événements favoris, vous pouvez consulter notre nouveau site, télécharger les fiches techniques des produits que nous distribuons et consulter nos articles orientés process. Notre catalogue est aussi disponible en téléchargement ou en version papier sur demande.

Accelonix SAS PA du Long Buisson • 260, rue Clément Ader 27000 Evreux • France. T: +33 (0)2 32 35 64 80 E: sales@accelonix.fr Accelonix delivers innovative solutions to electronics organisations around the world www.accelonix.fr

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 15


DOSSIER > SALON GLOBAL INDUSTRIE provided by Cepelec 1 500 m² consacrés à l’enseignement, l’emploi et la formation, ou encore la grande soirée de remise des GI Awards où 2000 personnes se voient offrir un dîner spectacle gastronomique clôturé par un one-man show. Sans faire exploser nos tarifs, on propose toujours davantage d’animations… parce qu’on est câblés différemment. que Global Industrie occasionne une masse de travail énorme et engage des frais très importants. Des sommes importantes ont été investies et sont à jamais perdues, comme tout ce qui touche à la communication du salon, par exemple (achat de pages pub, documents du salon, catalogue, invitations, préenregistrèrent, vidéo, conférence de presse, animations, conférenciers, espaces communs). Nous, organisateurs de salon, on a des idées, des convictions que l’on partage et que l’on débat avec nos partenaires, puis que nous mettons en scène. Mettre en place une animation ambitieuse et inédite comme L’Usine Connectée, par exemple, ça a un coût. Cet argent ne vient ni des institutions, ni des exposants qui payent leur stand au même prix qu’il y ait une animation prestigieuse ou pas. Mais, chez GL, nous avons dans notre ADN d’être des animateurs de communautés. C’est un choix et une volonté de notre part que de proposer beaucoup plus de contenu aux exposants et aux visiteurs que cela peut être le cas ailleurs. L’Usine Connectée en est un exemple parmi tant d’autres. Comme l’est le Campus,

Les Cahiers : Il a fallu un certain temps et quelques négociations pour que vous vous accordiez avec les exposants sur une nouvelle feuille de route pour 2021. Sébastien Gillet : C’est vrai. Nous avons manqué de pédagogie mais nous sommes rapidement arrivés à un compromis qui satisfait tout le monde. Mais surtout, ce qui est le plus important, cet accord ne ternit pas l’image de Global Industrie ni la confiance que les exposants y portent. Aussi, les exposants qui signeront pour Lyon verront leur paiement 2020 intégralement reporté sur cette édition. Ceux qui ne peuvent pas venir seront remboursés à hauteur de 65 %. Et je tiens à qu’il n’y aura pas d’augmentation des tarifs entre Lyon 2019 et Lyon 2021. Il faut bien prendre conscience que le secteur de l’événementiel souffre autant que celui de l’industrie. Il nous est impossible d’organiser des événements, ni d’en accueillir sur l’un de notre quarantaine de sites. Les Cahiers : vous avez prévu un salon digital pour pallier l’impossibilité de réaliser Global Industrie en live ?

16 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Sébastien Gillet : Absolument. Dans la mesure où à Paris n’a pas accueilli de salon physique, nous avons mis au point un événement virtuel. Du 30 juin au 3 juillet, Global Industrie Connect offrira gracieusement aux exposants un espace où retrouver des tutoriels, des webinars, des pitches, des vidéos. Nous nous devons de le faire, de montrer que nous sommes réactifs et capables de nous adapter à la nouvelle donne. Chacun viendra s’il le veut, mais nous ne laisserons pas la place vide ! Les Cahiers : Pensez-vous que le « monde d’après » si il y en a un qui soit différent - ne privilégiera pas ces salons en ligne, avec tout ce que la virtualité peut apporter en termes de réalisme ? Et de sécurité sanitaire ? Sébastien Gillet : Les visioconférences permettent d’entretenir un lien. Mais notre civilisation s’est bâtie autour de l’échange, des idées, de la parole, et quel plaisir peut remplacer celui que vous avez-vous à signer une commande sur place, à créer un projet, à vous projeter dans 20 ans ! Bien sûr, certains domaines peuvent et vont demeurer dans les échanges digitaux, mais c’est une gratification différente que de voir un acheteur de chez Airbus qui va vous dire « Je veux cela, j’ai besoin de cela ». C’est pourquoi le media salon est irremplaçable : il favorise ce lien physique et bien sûr, on met en place des outils adéquats pour que ce matching ne

Les Cahiers : Pourtant, on a déjà annoncé la fin des salons, et pas qu’une fois ! Sébastien Gillet : Après la crise financière de 2008, tout le monde disait : « Après cette crise-là, c’est la mort ! Le media salon, c’est fini, on va ne plus faire que des showrooms » - et ce n’est pas ce qui s’est passé du tout. Il a juste fallu un peu de temps pour se remettre en route. Aujourd’hui, on traverse une crise sanitaire qui va entraîner une rétractation de l’économie, un collapse très sévère. Bien sûr, il va falloir attendre que le monde se remette. Néanmoins, je pense qu’on est en train de réussir le déconfinement. Si à la sortie de l’été, il n’y a plus de soucis, le plus dur sera derrière nous. Il faut que l’on revive ! Pour notre part, on va commencer par essayer de mettre au point un symposium à la rentrée, pour discuter de la façon dont l’industrie va évoluer dans les prochaines années. Puis viendra l’édition lyonnaise de Global Industrie 2021, qui sera exceptionnelle. Nous serons fiers d’avoir dépassé un cap, heureux de nous retrouver, de reconstruire l’industrie. Cette émotion nous aurons à cœur de la traduire sur ce salon au travers d’animations plus belles, plus riches en contenu. Et ce succès, il sera avant tout celui des industriels qui en seront à la fois les acteurs et, surtout, les grands bénéficiaires.

LUSIVE

UTÉ EXC OUVEA

R-NH M r e s bra Pâte à ance Perform n io Innovat N

&

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 17


DOSSIER > COVID-19

Crise économique liée au Covid-19 : la CPME présente un plan de soutien et d’investissement pour faire des TPE-PME le moteur de la relance Près de trois mois après le début de l’épidémie de Covid-19, le constat est sans appel : la France traverse une crise économique sans précédent dont les effets ne feront que s’intensifier dans les mois à venir. Les entrepreneurs le vivent chaque jour dans leur territoire, craignant pour l’avenir de leur entreprise, mais aussi pour leur propre avenir et celui de leurs salariés. Dans l’urgence, les pouvoirs publics ont mis en place des dispositifs exceptionnels et massifs qui ont permis d’atténuer le choc immédiat de la mise à l’arrêt de l’activité économique. Par son action, la CPME elle-même a obtenu le déploiement de mesures inédites afin de soutenir au mieux les chefs d’entreprises. Passée cette phase d’urgence, l’enjeu est aujourd’hui de continuer à limiter les dégâts en accompagnant ceux qui en ont besoin, tout en redonnant des perspectives. C’est pourquoi la CPME plaide pour le déploiement avant l’été d’un vaste plan de soutien et d’investissement avec un objectif : faire des artisans, TPE et PME le moteur de la relance économique.

Avec près de 110 mesures très concrètes, le plan vise en priorité à éviter les défaillances d’entreprises, accélérer le redémarrage économique en s’appuyant sur les territoires, prioriser les secteurs à fort taux de main d’œuvre et accompagner la reprise par des mesures sociales – le tout dans un cadre européen à adapter au contexte sanitaire. A travers ces propositions, la CPME souhaite également faire de la transition écologique un outil de développement économique durable. Parmi les mesures figurent notamment : • Une franchise fiscale, l’annulation des charges sociales et le maintien du chômage partiel à 100% jusqu’au 31 décembre 2020, pour les entreprises fermées sur décision administrative et pour celles de moins de 500 salariés ayant perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaire (CA) pendant le confinement ou plus de 50% sur le premier semestre 2020 par rapport au premier semestre 2019 ; • La diminution de 25% de la CVAE, de la CFE, de la TASCOM et…des primes d’assurances automobiles, correspondant aux 3 mois de confinement ; • La mise en place d’un « médiateur du chômage partiel » pouvant analyser, au

18 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

cas par cas, les demandes de maintien du dispositif en vigueur jusqu’au 01er juin ;  • La transformation du Prêt garanti par l’Etat (PGE) en quasi-fonds propres avec une durée de remboursement des titres pouvant s’étaler de 10 à 20 ans ; • L’exonération d’Impôt sur les Sociétés (IS) pour les montants réinvestis dans l’entreprise ou remontés aux fonds propres ;  • La généralisation du mécanisme de « suramortissement » instituant une déduction supplémentaire du résultat fiscal, d’un montant égal à 40% de l’investissement réalisé ; • La création d’un « Crédit Impôt Production en France » pour encourager le « made in France », sur le modèle du Crédit Impôt Recherche (CIR) ; • L’exonération, pour les contribuables concernés, via un « IFI-PME », d’une partie de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), sous condition d’investissement dans une PME ; • La mise en place d’un « PGE Vert » pour la rénovation énergétique des bâtiments ; • Le déplafonnement du nombre d’heures supplémentaires autorisées avec exonération des charges sociales patronales et d’impôt, afin d’offrir une plus grande souplesse aux entreprises pour honorer leurs éventuelles commandes ; 

Vos besoins, nos expertises pour l’électronique du futur Parce que les besoins d’hier ne sont pas les besoins de demain, notre équipe accompagne nos clients au quotidien pour améliorer la production et le test de cartes électroniques. L’accent est mis depuis toujours sur l’innovation pour soutenir les mutations technologiques avec une offre d’équipements et de services adaptés à chaque étape du process.

• La réactivation d’une prime à l’embauche de 4000 E pour toute signature de CDI ou de CDD de plus de 6 mois, dans une TPE/PME ; • La création d’un « chèque vacances en France 2020 » proposé aux Français avec un abondement de l’Etat, utilisable uniquement en 2020 dans les entreprises liées aux hôtels-cafés-restaurants, au tourisme, à l’événementiel, au sport et à la culture ; • la possibilité, pour chaque salarié, de débloquer son épargne salariale à titre exceptionnel, sans avoir à justifier d’aucun motif, jusqu’au 31 décembre 2020 ; • la mise en place d’un titre spécial de paiement préfinancé, le « cesu déconfinement » pour éviter le placement en activité partielle des parents dont les enfants ne peuvent aller à l’école ; • l’instauration d’un dispositif « zéro charge » patronale pour tout recrutement d’un apprenti en 2020-2021 et…. un document intitulé « plan de relance de l’apprentissage » • la relance immédiate des marchés publics et…un document « pour activer la commande publique ». « les chefs d’entreprises sont déterminés à relever le défi et à surmonter cette crise économique sans précédent. mais il faut les y aider et leur donner des perspectives : c’est notre

ESSEMTEC PUMA Machine all-in-one avec intégration d’une valve de jetting sans contact de crème à braser combinée au placement CMS. seica@seica.fr www.seica.fr Test - Assemblage - Automatisation - Usine Connectée - Impression 3D

nous suivre Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 19


DOSSIER > COVID-19

®

Training Center

«L’ÉTAT DE L’ART ET LA MAÎTRISE DES PROCÉDÉS»

®

Authorized Distributor

Pb

Pb

www.iftec.fr

ambition pour bâtir l’avenir. » déclare François Asselin, Président de la CPME. Proposition n° 1 :  Mettre en place un plan d’aides spécifiques. les entreprises concernées verraient rétablir la prise en charge financière du chômage partiel à 100% jusqu’au 31 décembre 2020. le report de leurs charges serait transformé en annulation. une franchise fiscale nationale et locale leur serait accordée jusqu’au 31 décembre 2020. Proposition n° 2 :  Créer un médiateur du chômage partiel, pouvant analyser au cas par cas, les demandes de maintien du dispositif en vigueur jusqu’au 1 er juin. Proposition n° 3 : Moduler l’acquisition de jours de cp pendant la période de chômage partiel. proposition n° 4 : Etaler le remboursement des charges sociales et fiscales reportées, sur une période de 3 ans. Propositions n° 5 & 6 :  - Diminuer de 25% la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (cvae), la contribution foncière des entreprises (cfe} et la tascom, correspondant à la fraction due au titre des 3 mois sur lesquels est intervenu le confinement - Instaurer une franchise de cfe de 3000 E en 2020. Proposition n° 7 : Suspendre les notations banque de france et assureurs-crédit, en les gelant à la date du 1 e, mars 2020. proposition n° 8 : Imposer aux assureurs de consentir une remise tarifaire équivalente à 3 mois de primes sur les assurances de flottes automobiles, quelle que soit la nature du financement du parc automobile (crédit-bail, loa. .. } Propositions n° 9 & 10 :  - Autoriser la prise en charge de formations e-learning gratuites et accessibles à tous, permettant de mieux appréhender le

protocole sanitaire mis en place au niveau de chaque branche professionnelle. - Développer la formation en situation de travail pour accélérer la mise en place et l’appropriation par les salariés, des nouvelles situations de travail. Propositions n° 11 & 12 : - Autoriser les commerçants à s’acquitter du paiement des loyers dus au titre de la période de confinement ou durant la période de fermeture sur décision administrative, en demandant aux propriétaires de prélever sur le dépôt de garantie versé lors de la signature du bail, et ce sous réserve de la signature d’un avenant au contrat de bail prévoyant les conditions de remboursement ultérieur de ces sommes. - Mettre en place un fonds, doté par le secteur des assurances, permettant de prendre en charge les loyers commerciaux dus au titre de la période de confinement pour les commerçants dans l’incapacité de s’en acquitter et dont le propriétaire ne dispose pas d’un montant de dépôt de garantie suffisant. Proposition e n° 13 : Maintenir jusqu’en 2022, le taux réduit de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (ticpe) sur le gnr. Proposition n° 14 : Pour soulager la trésorerie des entreprises, autoriser, à titre exceptionnel, la récupération auprès des organismes en charge de la gestion, des fonds destinés à financer les indemnités de fins de carrière (ifc). Proposition n° 15  Autoriser à titre temporaire pendant 24 mois, les ménages français à débloquer une partie de leur épargne, actuellement bloquée sur leur plan d’epargne logement (pel), pour des dépenses liées à l’ameublement« made in france» de leur domicile. Proposition n° 16 : Favoriser les donations entre parents et enfants d’une part, en portant en 2020, la franchise fiscale à 200 000 E, et entre

20 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

grands-parents et petits-enfants d’autre part, en portant cette franchise à 70 000 E.  Proposition n° 17 : Permettre le déblocage exceptionnel de l’épargne salariale sans avoir à justifier d’aucun motif, et ce jusqu’au 31/12/2020. Proposition n° 18 : Autoriser le nantissement des créances des entreprises auprès des organismes sociaux. Proposition n° 19 : Améliorer le dispositif de « carry back fiscal », en prévoyant un remboursement dès 2020, du trop payé au titre des exercices 2019 et antérieurs. Proposition n° 20 :  Exonérer d’impôt sur les sociétés (is) les montants réinvestis dans l’entreprise ou remontés aux fonds propres. Propositions n° 21 à 23 : - Maintenir le dispositif de réduction à 25% du montant des investissements dans la limite de 100 000 E - porter les avantages fiscaux globaux de l’ir pme à 20 000E/ an. - Mettre en place pour 3 ans, un mécanisme général d’exonération des plus-values lorsqu’elles sont réinvesties dans les PME. Proposition n° 24 : Favoriser l’investissement dans les PME en créant un IFI PME permettant de s’exonérer du paiement d’une partie de l’IFI sous condition d’investissement dans une PME. Proposition n° 25 : Ouvrir la possibilité de reporter l’exercice comptable n jusqu’à la fin de l’exercice n+1. Propositions n° 26 à 28 : - Soit transformer le pge en quasi-fonds propres avec une durée de remboursement des titres pouvant s’étaler de 10 à 20 ans. et permettre aux régions d’abonder ces quasi-fonds propres selon des modalités similaires de remboursement. - Soit porter le différé de remboursement du pge à 2 ans et étaler la période d’amortisse-

ment sur 10 ans. - encadrer le taux futur de remboursement du crédit amortissable en fonction de la durée du prêt, en limitant la marge à 1% compte tenu du fait que le pge bénéficie de la garantie d’état. Proposition n° 29 :  Assouplir les règles du prêt interentreprises en supprimant, par exemple, l’obligation de certification des comptes qui pèse sur le prêteur, la durée de ces prêts actuellement limitée à deux ans ou la nécessité d’avoir impérativement un lien économique entre le prêteur et le bénéficiaire. Proposition n° 30 : Mettre en œuvre une dépréciation fiscale de 50% de la valeur des stocks saisonniers. Proposition n° 31 : Autoriser une réévaluation libre des immobilisations (art l 12318 du code du commerce) sans conséquence fiscale, et ce afin de reconstituer les capitaux propres des pme et des eti. Proposition n° 32 : Mettre fin aux retards de paiement des grands groupes vis à vis des tpe/pme en imposant aux sociétés cotées, en annexe du rapport annuel, une attestation du commissaire aux comptes détaillant d’une part le montant des dettes fournisseurs en fin de mois et, d’autre part, le nombre moyen de jours de retard par fournisseur, et ce à partir de mars 2020, tout dépassement faisant l’objet de pénalités automatiquement appliquées. ces règles seraient également applicables aux entreprises publiques. Proposition n° 33 : Mettre en place, en concordance avec le pge, un contrat englobant le financement des commandes fermes et définitives et le financement des factures nées de ces commandes, et ce en s’appuyant sur une garantie de l’état.

CENTRE DE RESSOURCES ET DE FORMATION SUR LES PROCEDES DE FABRICATION DES CARTES ÉLECTRONIQUES :

Ersa ! Systèmes primés et brevetés pour réparations CMS/BGA difficiles.

Conception, Circuits imprimés, Brasage des composants, Câblage filaire, Certifications IPC

Décret Qualité Formation : IFTEC éligible Datadock

Ersa HR 550 product video

Z FORMATION CONTINUE Z CERTIFICATIONS IPC Z TRAVAUX D’EXPERTISE Z VENTE NORMES IPC

NOUVEAUX STAGES : Nº 102 LES CARTES ÉLECTRONIQUES (Session délocalisée à Angers - Visite de l’atelier de We Network ) N°14 INITIATION AU BRASAGE AU FER N°52 MISE EN ŒUVRE DU PRESS FIT (des DFM au montage et contrôle) N°67 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-A-610 (CSE) Acceptabilité des assemblages électroniques N°68 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-WHMA-A-620 (CSE) Exigences et critères d’acceptabilité pour l’interconnexion des faisceaux de fils et de câbles N°69 FORMATION ET CERTIFICATION D’EXPERT IPC-7711/7721 (CSE) Reprise, modification et réparation des assemblages électroniques

HR 200 Rework out of the box ! Soudage et dessoudage rapide et simple des composants CMS.

HR 550 Guided Rework ! Précision de placement maximale et profils de refusion sécurisés.

HR 600/2 One click Rework ! Dessoudage, placement et soudage entièrement automatique des composants CMS.

HR 600/2 VOIDLESS Système de réparation ultime avec module voidless.

Proposition n° 34 : Généraliser à toute l’industrie et étendre au secteur des services le mécanisme de « suramortis-

w w w . e r s a . c o m IFTEC - 33 rue Ravon - 92340 Bourg-la-Reine - France - Tél.: +33 (0)1 45 47 02 00 - iftec@iftec.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 -

Ersa France | cyril.descombaz@kurtzersa.com

21


DOSSIER > COVID-19 sement » instituant une déduction supplémentaire du résultat fiscal, d’un montant égal à 40% de l’investissement réalisé. Propositions n° 35 à 38 : - Relancer immédiatement les marchés publics. - Imposer que pour l’ensemble des consultations en cours, les marchés soient attribués et notifiés avant la fin du mois de juillet. - Relever le seuil de publicité et de mise en concurrence des marchés de 40 à 100 kE pendant une période de 12 mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire. - Prolonger la validité des justificatifs (attestations) dans l’instruction des dossiers par les acheteurs publics pour une période de 3 mois à compter de la fin du confinement. Propositions n° 39 à 41 : - Baisser la fiscalité sur la vente de pièces de réemploi dans une logique de promotion de l’économie circulaire. - Réduire la fiscalité sur les prestations du contrôle technique visant notamment aux réglages antipollution. - Instaurer un « chèque réparation » d’un montant de 100 e , accessible sans condition de ressources, sur les opérations d’entretien réparation-automobile, pour les véhicules de plus de 5 ans. Proposition n° 42 :  Créer un « chèque vacances en france 2020 » proposé aux français avec un abondement de l’etat, utilisable uniquement en 2020 dans les entreprises liées aux hcr, au tourisme, à l’événementiel, au sport et à la culture. Propositions n° 43 à 47 : - Investir massivement dans l’entretien et le renouvellement des réseaux d’eau et l’assainissement. - Améliorer les infrastructures routières pour les rendre écocompatibles {diminution du bruit, éclairage smartgrid, récupération des métaux lourds ... ). - Agir tout particulièrement pour améliorer les réseaux routiers secondaires {routes nationales, départementales ... ) à travers tout le territoire. - Généraliser le très haut débit

internet sur tout le territoire national. - Investir massivement dans la e-santé. Propositions n° 48 & 49 : - Caractériser les entreprises stratégiques d’importance locale. - Faire bénéficier ces entreprises de dispositifs particuliers et dérogatoires d’accès au codefi : introduction de la dotation participative en complément des prêts participatifs, relèvement du plafond par salarié... Propositions n° 50 & 51 : - Inciter, par le biais d’un crédit d’impôt, les commerçants de proximité à créer un site de vente en ligne valorisant ainsi les commerces de quartiers et de cœur de ville. - Supprimer la taxe locale sur la publicité extérieure (tlpe).

collectivités» remboursable sur 10 ans, adossé au plan de convergence récemment signé entre l’etat et chaque territoire, pour accélérer sa mise en œuvre par la commande publique (travaux publics, formation, restauration collective ... ) Proposition n° 58 : Détailler par taille d’entreprises et secteurs d’activité les prêts garantis par l’etat (pge) et l’accès au fonds de solidarité (fds) dans tous les territoires ultramarins, sur les mêmes tableaux de bord et dans les mêmes délais que pour les territoires métropolitains. Proposition n° 59 : Redéfinir les conditions du régime fiscal incitant à l’investissement en outre-mer.

Proposition n° 52 :  Généraliser la « stratégie du bon achat » (sba} utilisant la commande publique comme outil de développement des entreprises du territoire.

Proposition n° 60 : Accorder un statut de bassin d’emploi à dynamiser (bed), à toute région océanique dont le taux de chômage est supérieur de 5 points au taux national.

Proposition n° 53 : Mettre en œuvre un label territorial valorisant en euros, la mesure de l’impact économique et social, d’une entreprise, d’une collectivité ou d’un grand projet, financés par les pouvoirs publics.

Proposition n° 61 : Permettre aux opco d’affecter une partie des fonds de l’alternance à des formations visant spécifiquement à relocaliser un appareil productif.

Propositions n° 54 & 55 : - Lancer un plan quinquennal de rénovation des monuments historiques avec des montants de subventions garanties par l’etat pouvant aller jusqu’à 70% pour les édifices classés et 50% pour les édifices inscrits. - Favoriser le développement d’activités économiques et touristiques liées directement aux monuments, sur le modèle anglais de « national trust ». Proposition n° 56 : Elargir le plan de soutien du gouvernement à la compagnie nationale Air France, aux compagnies de plus petite taille desservant les outre-mer. Proposition n° 57 :  Créer avec l’agence française de développement (afd) et la banque des territoires, un «pge

22 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Propositions n° 62 & 63 : - Ouvrir un droit d’option lorsque le basculement des établissements artisanaux à caractère industriel soumis à la méthode d’évaluation comptable conduit à des augmentations d’imposition. - Rehausser le seuil plancher pour entrer dans cette catégorie, à 1 million d’euros. Proposition n° 64 :  Créer un « crédit impôt production en france » sur le modèle du crédit impôt recherche (cir). Propositions n° 65 à 68 :  - Définir les productions (et services) à souveraineté européenne d’une part et nationale, d’autre part. - Dresser une cartographie des risques et des zones de fragilités en matière d’approvisionnement hors de l’espace européen et hors du territoire national. - Mettre en place un « paquet

STATIONS HAUTES PERFORMANCES Industrie 4.0

souveraineté » de mesures de soutien (aides à l’investissement, prix de rachat...) spécifiques.  - Instaurer un mécanisme d’ajustement carbone aux frontières. Proposition n° 69 :  Favoriser le réemploi, en baissant notamment le taux de tva à 5,5% sur les activités de réparation de biens (vélos...). Propositions n° 70 & 71 : - Soutenir un prix de rachat des matières premières issues du recyclage pour favoriser l’investissement dans l’économie circulaire. - Assurer la mise en place d’un mécanisme économique incitatif permettant de garantir un prix compétitif des matières premières recyclées par rapport au prix des matières premières vierges. Propositions n° 72 & 73 : - Mettre en place un soutien au fonctionnement pour rendre le bois déchet attractif en lui attribuant une valeur carbone pour le co2 fossile non émis. - Soutenir économiquement la cogénération pour la valorisation énergétique des déchets bois.

EFFICACITÉ DU SOUDAGE PAR INDUCTION

DESSOUDEURS AUTONOMES 150 W ET 300 W

Propositions n° 74 à 76 :  - Rendre déductibles des charges sociales acquittées ou reportées, durant la période de confinement, les dépenses directement liées à la transition énergétique.  - Etendre le taux réduit de tva à toutes les activités concernant la transition écologique. - Amortir les dépenses de conseil, d’accompagnement et de formation liées à la rse et à la transition écologique pour garantir l’employabilité des salariés et accélérer le « basculement » des activités économiques. Propositions n° 77 & 78 :  - Mettre en place un « pge vert » permettant aux entreprises de bénéficier de « prêts rénovation énergétique » garantis par l’etat, à hauteur maximale de 3 mois de chiffre d’affaires, amortissables sur 5 à 7 ans. - Réouvrir le cite à l’ensemble des ménages, et non plus seu-

FER À SOUDER DE PUISSANCE 300 W

ASPIRATION ET TRAITEMENT DES FUMÉES

STATION DE RÉPARATION POUR CMS

30, rue du Bois Moussay – Bâtiment DELTA ZAC du Bois Moussay 93240 STAINS Téléphone : 01 48 36 84 01 | Télécopie : 01 48 36 14 62 www.davumtmc.com

✦ VOS CONTACTS EN RÉGION ✦ SUD-OUEST

Romain Campanacci +33 6 70 62 57 87 rcampanacci@davumtmc.com

✦ OUEST, BRETAGNE, PAYS DE LA LOIRE

David Jacquet +33 6 07 81 22 20 djacquet@davumtmc.com

✦ RHÔNE-ALPES / PACA

Nicolas Verdun +33 6 07 81 18 05 nverdun@davumtmc.com

✦ ILE-DE-FRANCE NORD ET EST

Sébastien Bianconi +33 6 27 82 80 56 sbianconi@davumtmc.com

✦ NORMANDIE

Florent Radde +33 6 80 59 40 28 fradde@davumtmc.com Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 23


DOSSIER > COVID-19

Vous accompagne dans les principales étapes de votre process

www.metronelec.com contact@metronelec.com

Proposition n° 81 :  Autoriser le fractionnement à la semaine (et non 15 jours) des congés d’été. Propositions n° 82 & 83 : - Simplifier les règles applicables au prêt de main d’oeuvre en prévoyant, par exemple, une convention unique pour l’ensemble des salariés concernés. - Lister limitativement les cas de refus par les salariés, considérés comme légitimes. Propositions n° 84 à 87 :  - Réactiver une prime de 4 000 E, à l’embauche en cdi ou au renouvellement de cdd de plus de 6 mois, dans les tpe/pme. - Supprimer la taxe de 10E sur les cddu afin de donner aux entreprises les moyens de recruter des saisonniers et des extras. - Ne plus limiter le nombre de renouvellements de contrats en intérim pour une même personne sur une période de 18 mois. - Réintégrer dans la loi sur le handicap, les minorations relatives à l’embauche et au maintien dans l’emploi des jeunes travailleurs handicapés de moins de 26 ans.

Propositions n° 89 à 91: - Rendre pérenne le dispositif permettant une prise en charge intégrale des actions de formation des salariés en chômage partiel. - Autoriser une suspension du contrat de travail pendant une longue période de formation qualifiante. - Ouvrir aux employeurs la possibilité d’utiliser le CPF des salariés pour les formations certifiantes et qualifiantes inscrites au plan de développement des compétences de l’entreprise. Propositions n° 92 à 97 :  - Allonger à 6 mois la durée pendant laquelle un cfa pourrait accueillir un candidat sans qu’il ait trouvé une entreprise. aller jusqu’à 1 an pour une personne handicapée. - Instaurer un dispositif «zéro charge» patronale pour tout recrutement d’un apprenti en 2020 2021. - Inciter l’ensemble de la maîtrise d’ouvrage publique à intégrer les apprentis, quel que soit leur niveau, dans les publics pris en considération dans le cadre des clauses sociales d’insertion.

mesure phare du plan porte sur l’augmentation jusqu’à 8.000 euros de la prime à l’embauche d’un jeune. Le gouvernement est prêt à débourser 1,5 milliard de plus pour cela. Mais l’exclusion des diplômes de Master ou d’ingénieur ne passe pas. Les acteurs impliqués dans

24 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

>ÉQUIPEMENT DE COMPTAGE À RAYON-X

>SOLUTION DE PLACEMENT

>SYSTÈMES D’INSPECTION 3D AOI & 3D SPI

Proposition n° 104 : Améliorer l’accès à l’ assu-

l’apprentissage ont accueilli très favorablement le plan du gouvernement pour sauver cette forme d’enseignement par alternance, première pierre d’une action plus globale pour l’emploi des jeunes. Ce qui n’empêche pas les intéressés, pour certains surpris qu’aucun document écrit n’ait été publié. La mesure la plus importante porte sur l’augmentation de l’aide à l’embauche pour la

première année de sorte qu’il n’en coûte rien ou presque pour l’employeur. Elle sera portée à 5.000 euros pour un mineur et 8.000 au-delà de 18 ans, jusqu’à la licence Pro et quels que soient les effectifs de l’entreprise. Le gouvernement fait là un effort substantiel puisque, selon nos informations, il est prêt à mettre 1,5 milliard d’euros de plus que s’il avait laissé la prime inchangée. Soit une facture totale de 2 milliards

• no

!

eau

En réponse à l’inquiétude des professionnels sur le devenir de l’apprentissage, le Gouvernement a annoncé ce 4 juin des mesures visant à relancer la formation professionnelle, à l’issue d’une réunion entre l’exécutif, les syndicats et le patronat consacrée à l’emploi. La

Propositions n° 102 & 103 :  - Faciliter le rebond ultérieur en excluant toute inscription négative du dirigeant auprès de la banque de france. - Accorder aux fournisseurs un privilège légal de premier rang en cas de dépôt de bilan en 2020.

Propositions n° 105 à 109 :  - Élargir la faculté des États membres à faire bénéficier de taux réduit de TVA plus de 2 secteurs d’activité. Au moins à titre temporaire. - Faire passer le seuil des aides d’Etat autorisées (minimis) de 200 000 à 400 000 E sans qu’elles soient considérées comme ayant un impact sur la concurrence ou sur le commerce au sein du marché intérieur. - Accroître, au travers d’un cadre financier pluriannuel (CPF), la flexibilité du budget de l’UE qui n’est aujourd’hui révisable que tous les 7 ans, afin qu’il puisse assurer une relance économique effective, le plus rapidement. - Assouplir la règle de la stricte conditionnalité du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) prévoyant que le soutien doit être conditionné à la mise en place d’un programme d’ajustement macroéconomique ou d’autres mesures économiques et budgétaires, et ouvrir une ligne de crédit pouvant aller jusqu’à 4 % du PIB national. - Protéger les entreprises françaises des rachats étrangers soutenus par des pays tiers. Aujourd’hui, le contrôle actuel des concentrations ne tient pas suffisamment compte des subventions massives accordées aux entreprises par certains pays tiers.

uv

Apprentissage : le gouvernement passe à l’action, mais...

Propositions n° 98 à 101 :  - Généraliser, et soutenir financièrement, la mise en place de groupements de prévention agréé (gpa) sur tout le territoire national. - Mettre en place un dispositif de prise en charge des cautions personnelles en cas de faillite. - Faire en sorte qu’à la suite d’un dépôt de bilan les indépendants qui ont déclaré des revenus au titre de l’année précédente ne se voient pas appeler des cotisations post - Radiation dues sur leurs biens propres. - Systématiser l’accès à un dispositif de soutien psychologique de type apesa, pour les chefs d’entreprises en difficulté.

rance-chômage pour les travailleurs indépendants ayant liquidé leur entreprise en 2020, et ce en se basant sur les revenus déclarés en année n-1;

eau

Proposition n° 80 : déplafonner le nombre d’heures supplémentaires autorisées en les exonérant de charges sociales patronales et d’impôts

- A titre exceptionnel, assouplir l’usage des droits acquis au titre du cpf pour les apprentis sortants afin de financer un complément de formation. - Accorder un bonus entreprise pour les entreprises dans lesquelles le recrutement d’apprentis est en progression ou dépasse un certain seuil. - Elargir l’aide unique à l’embauche aux entreprises qui accueillent un apprenti préparant un diplôme ou un titre professionnel de niveau inférieur ou égal à bac+2.

uv

Proposition n° 79 : Mettre en place des titres spéciaux de paiement préfinancés, les « cesu déconfinement. »

Proposition n°88 : Considérer de la même façon les acteurs publics et privés du champ sanitaire et social et adopter les mêmes mesures dans le même calendrier, qu’il s’agisse de l’investissement, de la revalorisation des carrières et métiers, de l’organisation de l’offre dans les territoires, de la coordination des acteurs ou du financement des établissements et services.

• no

lement aux catégories intermédiaires, mesure bénéficiant à l’ensemble du territoire favorisant ainsi l’emploi local. 

>FOUR DE REFUSION >BRASAGE À VAGUE

Filiale du groupe EFA

www.w-tech.fr commercial@w-tech.fr Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 25


x

DOSSIER > COVID-19

E pert en Equipements, Produits et Services pour l’Electronique

x

LE PROTOTYPAGE RAPIDE D’E CELLENCE MODELES DCT DL300 si, évidemment, l’objectif est atteint, à savoir conserver le même nombre de signatures de contrats d’apprentissage en 2020 qu’en 2019 à savoir environ 370 000. En attendant de connaître le détail du dispositif gouvernemental, voyons le plan de relance de l’apprentissage, proposé par la CPME , projet certainement le plus abouti. PLAN DE RELANCE DE L’APPRENTISSAGE LES PROPOSITIONS DE LA CPME  L’épidémie de Covid-19 a engendré dans notre Pays une crise sanitaire et économique sans précédent. Dans ce contexte, il est à craindre que le développement de l’apprentissage, qui avait été amorcé avec la dernière réforme et dont les effets commençaient à se faire sentir, ne soit freiné. Il apparait donc important de réfléchir à un plan de relance de l’apprentissage afin de rassurer les trois piliers qui le composent, que sont les entreprises, les jeunes et les CFA. C’est dans cette optique, que la CPME formule les propositions ci-après afin de favoriser le recours à l’apprentissage pour le développement des compétences dans les entreprises. Ces propositions se déclinent autour de trois grands axes : I. Accompagner les entreprises II. Mobiliser les territoires III. Encourager les mutations;  I. ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES POUR LES INCITER A MAINTENIR LEURS EFFORTS POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’APPRENTISSAGE  De nombreuses entreprises petites et moyennes font face à des difficultés économiques importantes. Pour nombre d’entre elles, la priorité sera donc certainement le maintien dans l’emploi de leurs salariés et non le recours à des apprentis. Il est donc essen-

tiel d’encourager et d’aider celles d’entre elles qui s’engageront dans le recrutement d’un apprenti. La mesure proposée permettra également à des entreprises jusqu’à ce jour non encore habituées à engager des apprentis à recourir à ce type de contrat. La proposition CPME : L’instauration d’un dispositif « zéro charge » patronale pour toutes les entreprises qui décident de recruter un apprenti en 2020-2021 Au-delà de la proposition visant à encourager les entreprises à recourir au contrat d’apprentissage, il est nécessaire de soutenir les entreprises qui poursuivent leur effort de formation dans cette période difficile et dont le nombre d’apprentis serait supérieur à celui de l’année précédente.  La proposition CPME : Accorder un « bonus entreprise » pour les entreprises dans lesquelles le recrutement d’apprentis est en progression par rapport à l’année précédente ou dépasse un certain seuil. Aujourd’hui, les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient d’une aide de 1000 euros par apprenti préparant un diplôme ou un titre professionnel de niveau inférieur ou égal au BAC. Dans l’optique de favoriser le développement des compétences dans les entreprises TPE-PME en ayant recours au contrat d’apprentissage cette aide pourrait être élargie.  La proposition CPME : Elargir l’aide unique à l’embauche pour un contrat d’apprentissage pour les entreprises qui accueillent un apprenti préparant un diplôme ou un titre professionnel de niveau inférieur ou égal à BAC+2. Dans les prochains mois, au regard des incertitudes en matière d’emploi, de nombreux apprentis en fin de formation risquent de rencontrer

26 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

des difficultés pour trouver un emploi. Il conviendrait d’inciter les jeunes concernés et les entreprises à utiliser cette période d’incertitude pour compléter la formation professionnelle d’une année (mention complémentaire ; certification connexe).  La proposition CPME : A titre exceptionnel, exonérer de charges patronales, pour l’année 2020-2021, le contrat d’apprentissage engagé dans le cadre d’une poursuite de formation professionnelle visant l’obtention d’une nouvelle certification. Une partie des jeunes n’auront malheureusement pas pu bénéficier de la totalité de leur formation, notamment sur le plan technique, en raison du confinement. Afin de financer un complément de formation il pourrait être déroger aux règles d’utilisation du CPF. La proposition CPME : A titre exceptionnel, assouplir de façon encadrée l’usage des droits acquis au titre du CPF pour les apprentis sortants afin de financer un complément de formation. Cette formation pourrait se faire hors temps de travail ou sur le temps de travail avec l’accord de l’entreprise. Les clauses sociales d’insertion sont un dispositif juridique permettant d’intégrer des considérations liées à la lutte contre le chômage et les exclusions dans les appels d’offres publics. Aujourd’hui, les bénéficiaires des clauses sociales d’insertion sont les personnes éloignées de l’emploi, notamment les demandeurs d’emploi de longue durée, les allocataires du RSA, les travailleurs handicapés, les jeunes sans qualification. La proposition CPME : Inciter l’ensemble de la maîtrise d’ouvrage publique à intégrer les apprentis en formation, ou sortant de formation, quel que soit leur niveau, dans les publics pris en considération dans le

cadre des clauses sociales d’insertion. II. MOBILISER LES TERRITOIRES POUR ACCOMPAGNER LES BRANCHES AU PLUS PRES DES BESOINS Les branches professionnelles sont des acteurs majeurs du développement de l’apprentissage. Il est donc essentiel de pouvoir accompagner celles qui sont confrontées aux tensions les plus fortes du fait de la crise sanitaire pour recueillir leurs besoins et répondre au plus près aux attentes des entreprises au niveau territorial.  La proposition CPME : Solliciter le soutien des Régions, en partenariat avec Régions de France, pour aider les branches professionnelles en tension à mettre en oeuvre, dans les territoires, des actions de promotion des métiers, ou des initiatives sectorielles en faveur du développement de l’apprentissage. La prépa-apprentissage permet à un jeune insuffisamment préparé de réussir son entrée en apprentissage. Elle consiste en un parcours d’accompagnement permettant d’identifier les compétences et les connaissances du jeune, de développer ses prérequis relationnels et de sécuriser son entrée en contrat d’apprentissage. Celle-ci permet aux entreprises de recruter un apprenti correspondant à ses besoins. La proposition CPME : Développer les dispositifs de prépa-apprentissage sous toutes leurs formes et l’accueil en CFA sur une période longue de jeunes en section découverte (3ème découverte) en lycée professionnel. Mobiliser les ressources du PIC et des PRIC pour accompagner ces initiatives (financement des périodes en CFA ; indemnisation des jeunes).

3 Laser fibré avec refroidissement à air 3 Table granite X/Y 3 CircuitCAM 7 Laser Plus 3 Caméra haute résolution, reconnaissance automatique des mires 3 PC de contrôle industriel et écran 3 Base à vide

3 versions disponibles selon vos applications DL300B Perçage

û ü

Fraisage

DL300B-ADV

DL300G

û ü

ü ü

Retrouvez toute la gamme CIF sur WWW.PCB-CIF.EU ou contactez-nous au +33 (0) 1 3966 9683

ICAPE GROUP LA NOUVELLE GÉNÉRATION DES MACHINES DE SÉRIGRAPHIE Les machines de sérigraphie de la gamme VERSAPRINT 2 convainquent par « les options sur demande », la flexibilité, l’écran tactile intuitif, le concept opérationnel et un design clair.

VERSAPRINT 2 ELITE plus Machine de base avec inspection. Evolutive avec toutes les options disponibles incluant la caméra 2D et 3D.

VERSAPRINT 2 PRO 2 Equipée avec la caméra LIST 2D. Adaptée pour des produits à fortes exigences d’inspection.

ENGINEERING

PRODUCTION

TRADING

GLOBAL

PROTOTYPES

SOLUTIONS

LABORATOIRE

LOGISTIQUE

PIECES TECHNIQUES CIRCUITS IMPRIMES

VERSAPRINT 2 ULTRA3 Equipée avec la nouvelle caméra LIST 3D. Réalise la sérigraphie et la SPI 3D en même temps.

YOUR EXPERT SERVICES PROVIDER IN CHINA* www.icape-group.com

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com

*Votre fournisseur expert de services en Chine

/ ICAPE GROUP

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 27


DOSSIER > COVID-19 La loi permet aux jeunes apprentis de demeurer pendant 3 mois, à leur demande, en formation dans un CFA, sous le statut de stagiaire de la formation professionnelle en attente de la conclusion d’un contrat d’apprentissage. Elle renforce également les obligations des CFA en matière d’accompagnement des jeunes dans la recherche de contrat. Compte tenu de la conjoncture économique et du risque que les entreprises ne recrutent pas d’apprentis, il est proposé d’étendre cette disposition sur une durée de 6 mois, voire sur la durée de l’année de formation. Durant cette période, le jeune serait pris en charge comme stagiaire de la formation profes-

sionnelle, les coûts pédagogiques étant pris en charge par les OPCO sur la base du coût contrat. La proposition CPME : Allonger à 6 mois, voire sur la durée de la formation, la période pendant laquelle un jeune peut demeurer en formation dans un CFA, sous le statut de stagiaire de la formation professionnelle, en attente de la conclusion d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise. Dans ce cadre les ressources des PRIC pourraient être mobilisées. III. ENCOURAGER LES MUTATIONS  Un des enseignements positifs de la crise que nous subissons est la nécessité de développer davantage

La FIECC propose un plan de relance en 4 thèmes qui doit porter l’ambition d’une renaissance industrielle La Fédération des Industries Électriques, Électroniques et de Communication (FIEEC), qui rassemble 28 organisations professionnelles des industries de l’électricité, de l’électronique et de la communication a élaboré une série de propositions pour un plan de relance industriel. Ces mesures ont vocation à favoriser la transformation numérique et énergétique en cours et à garantir la compétitivité des entreprises industriels qui s’inscrivent dans cette démarche. « La période exceptionnelle que nous traversons, loin d’ébranler la détermination de nos entreprises, vient renforcer notre conviction qu’il convient d’accompagner les profondes mutations sociétales en cours. Télétravail, transformation des outils de production et des bâtiments, prise

en charge de nos aînés… Ces dernières semaines ont montré combien nous devons accélérer la mise en place d’infrastructures numériques et énergétiques solides permettant d’améliorer la vie de chacun » souligne Gilles SCHNEPP, Président de la FIEEC. La crise sanitaire et ses conséquences économiques viennent assombrir l’horizon des secteurs industriels de l’électricité, de l’électronique et de la communication. Outre la fermeture des sites de production et le ralentissement de l’activité dont chacun peut aisément mesurer la réalité dès à présent, il faudra compter sur des difficultés à moyen et à long terme, allant de l’endettement à la dégradation du marché du travail et les reports d’investissements.

28 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

la formation à distance. Il est donc nécessaire d’accompagner les CFA dans leurs démarches d’innovation.  La proposition CPME : Réorienter une partie des fonds du PIC et des PRIC vers le développement de l’innovation pédagogique en matière d’apprentissage et augmenter l’enveloppe que France compétences peut mobiliser (5 millions d’euros actuellement) pour soutenir les CFA notamment sur cet axe. Au-delà du développement des formations à distance, la crise actuelle montre qu’il est souhaitable de privilégier au maximum le développement du contrôle continu en cours de formation pour valider les compétences Les entreprises des industries représentées par la FIEEC qui étaient en mesure de le faire ont fait preuve d’une mobilisation admirable pour assurer la continuité des secteurs stratégiques, engageant pour certaines une politique de réorientation de leurs outils productifs afin de répondre à l’effort de solidarité nationale sur les produits en tension. Soulignons surtout que nos industries sont en capacité d’apporter de nombreuses solutions aux enjeux accentués par la crise sanitaire, comme la transition numérique des territoires et l’efficacité énergétique. C’est pourquoi notre Fédération a bâti une plateforme présentant des propositions concrètes et opérationnelles pour accompagner la relance industrielle de notre pays. Ce document est le fruit d’un travail collectif avec les 28 organisations professionnelles adhérentes de la Fédération et fournit des clefs pour l’élaboration d’un plan gouvernemental de relance portant l’ambition d’une véritable renaissance industrielle. Nos propositions sont regroupées en

acquises, plutôt que l’organisation d’épreuves ponctuelles et de jurys d’examens. Une telle orientation favoriserait le développement des entrées / sorties permanentes dans les CFA et permettrait ainsi de mieux s’ajuster aux besoins des entreprises, indépendamment du calendrier scolaire encore très contraint par le calendrier des examens. La proposition CPME : Développer le recours au contrôle continu en cours de formation pour la validation des certifications, cette proposition étant facilitée par le découpage progressif des toutes les certifications en blocs de compétences.

quatre grands thèmes au coeur des enjeux industriels pour notre pays : Thème 1 : L’industrie française dans le monde Protéger les industries et es emplois français et européens  Renforcer l’indépendance stratégique de la France Soutenir l’exportation des entreprises françaises 2

Parce que la défaillance n’est pas une option. Dans votre vie quotidienne, vous dépendez de nombreux produits. La voiture que vous conduisez, l’avion dans lequel vous voyagez ou l’appareil ECG qui contrôle votre cœur. Vous attendez d’eux qu’ils soient d’une fiabilité irréprochable. Tous les produits électroniques ont un circuit imprimé à l’intérieur. À première vue, ils semblent tous identiques. Mais il peut y avoir une multitude de différences entre un PCB de fiabilité normale et élevée. Tout est question de détails et de minutie. Cela commence par le design, la bonne spécification et le choix du bon partenaire de production. A cela s’ajoute la logistique, la précision de livraison et rendre l’ensemble du processus aussi durable que possible. PCB de haute fiabilité. Parce que la défaillance n’est pas une option.

Thème 2 : La montée en gamme des entreprises et de la société civile  Accompagner par la formation Soutenir l’innovation  Accélérer la transition numérique des territoires Thème 3 : Le soutien financier, fiscal et administratif aux entreprises  Maintenir les dispositifs de soutien fiscaux  Alléger les lourdeurs administratives  Faciliter les investissements (accès et fléchage) Thème 4 : La relance verte Maintenir les ambitions climatiques  Poursuivre la transition vers une économie circulaire 

www.ncabgroup.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 29


DOSSIER > COVID-19

Une TVA sociale pour relancer l’industrie Par Louis GILDAS, reporter La TVA sociale, vieille lune ou serpent de mer c’est selon et c’est au choix mais qui en cette période de post confinement Covid-19 refait surface par la voix du député LREM de la 1ère circonscription de Paris, par ailleurs dirigeant d’Atlantys Technologie, distributeur de composants électroniques, Sylvain Maillard. La TVA sociale, une idée ancienne qui a germé dans les coursives de l’Elysée dans le dernier mois de 1968. La France avait vécu des chambardements, les salaires avaient connu des augmentations conséquentes et la compétitivité des entreprises s’était gravement détériorée. A tel point que le commerce extérieur du pays était en grand danger. Il se dit qu’alors le Général De Gaulle, Président de la République, sans doute épaulé par quelque conseillers, en aurait eu l’idée, et cela au grand dam dit-on aussi de son ministre des finances de l’époque Xavier Ortoli. Il s’agissait d’alléger la taxe sur les salaires alors payée par les entreprises. Cette taxe variait de 4,5 à 13,5 % selon les tranches de rémunération. La TVA passa de 16,6 % à 19 %. Pour les finances publiques l’opération fut neutre par contre les entreprises retrouvèrent quelques couleurs et l’inflation prit aussi deux points. A l’époque on ne parlait pas

de TVA sociale mais le principe était dans les gènes : transférer tout ou partie de charges sociales payées par les entreprises vers l’impôt afin qu’elles puissent se mesurer à armes égales avec leurs concurrentes, d’autres régions du monde. En 2007 au cours de la campagne des législatives JeanLouis Borloo, alors ministre de l’Economie et des Finances, évoqua la possibilité d’instaurer une TVA sociale, provoquant un joli tollé, Nicolas Sarkozy désavouant alors son ministre. Cependant en 2012 à la fin de son quinquennat le Président fit voter au parlement cette fameuse TVA sociale. Cependant l’augmentation de 1,6 points ne sera jamais appliquée, François Hollande arrivé à l’Elysée, s’empressant en juillet 2012 d’annuler cette disposition. Récemment l’ancien Président avouera regretter sa décision. Faire payer les importations. Et voici qu’à la mi mai 2020 dans la phase II du confinement, Sylvain Maillard dans une tribune du quotidien économique « La Tribune » ressort l’idée d’une TVA sociale avec pour objectif de réindustrialiser la France... Sylvain Maillard illustre ainsi sa proposition «la TVA sociale se situe dans un ensemble de propositions : comment faire pour réin-

30 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

dustrialiser la France dans le contexte actuel et comment retrouver notre souveraineté de production. Ça ne se fera pas par des incantations. Il va falloir changer des choses dans nos organisations, politique, fiscale et aussi comportementale. C’est un projet global. La TVA sociale permettra de faire baisser les charges patronales et de trouver de nouvelles sources de financement pour notre modèle social en faisant payer les importations.» En quelque sorte une partie de billard à trois bandes. Selon le député, en faisant passer la TVA de 20 à 22 % (les autres taux ne seraient pas impactés ) l’Etat empocherait 15 milliards d’euros de recettes fiscales supplémentaires. Les entreprises verraient les charges patronales maladie-maternité,invaliditédécès, soit entre 7 et 13 % de la masse salariale, pris, tout ou partie en charge par cette TVA sociale. Les cotisations liées à la famille seraient également concernées. « En plus de rendre nos entreprises concurrentielles ce transfert de charges permettrait d’augmenter les salaires. C’est ce que l’on a pu observer en Europe du nord dans les années 2000. L’idée est de s’inscrire dans un schéma gagnant-gagnant et je fais le pari que les importateurs pour demeurer compétitifs

baisseront leur prix. Il n’y aura donc pas de flambée des prix. » Changer les comportements et les pratiques. Donc pour les entreprises moins de charges sociales mais qu’en sera-t-il pour les salariés ? « Les salariés continueront à cotiser. En France les charges que l’on dit de salaire différé sont sensiblement égales à ce qui a cours en Allemagne, où elles sont de 21 % et chez nous en gros aux alentours de 22 %. » soutient le député. Pour Sylvain Maillard la réindustrialisation de la France devra également passer par des changements de comportements et de pratiques, il avance ainsi «Les grands groupes mais également les entreprises de taille intermédiaires ont plutôt tendance à se fournir à l’étranger et plutôt loin de chez eux. La

raison est assez simple. En France dans leur progression de carrière les acheteurs s’imaginent qu’il est préférable d’avoir des références internationales. Par contre en Allemagne on privilégie la proximité et là ça change tout. La culture du lointain doit être combattue il ne faut pas que le destin personnel de chacun aille à l’encontre de l’intérêt du pays. Il faut acheter français.» Une question se pose sur ces allègements de charges : comment cette TVA sociale permettra t’elle de favoriser la fabrication de proximité. Comment l’Etat pourra s’en assurer alors qu’il ne demande aucune contrepartie aux industries bénéficiant d’aides à la R&D, du CIR ( Crédit impôt recherche), etc. Ramener les productions en France. « Lorsque vous êtes chef d’entreprise votre intérêt est de produire au plus près de chez vous. Il est compliqué de ne pas avoir un cœur opérationnel le plus proche possible. Aucun chef d’entreprise ne délocalise de gaité de cœur. Si l’on redonne suffisamment de souplesse en se disant que l’écart de prix n’est pas si important, il est plus simple d’avoir du personnel qui se trouve dans votre créneau horaire, qui parle votre langue, qui est physiquement proche de vos clients. Sans parler des couts de logistique de plus en plus élevés. Vérifier la qualité lorsque que l’on est très loin de ses bases, c’est compliqué. C’est pour cela que l’on voit de plus en plus de production revenir en Europe de l’Est et au Portugal. Il y a un mouvement d’efficacité

qui pousse à rapprocher les industries là où se trouve le consommateur » étaye Sylvain Maillard. Ramener les productions en France en utilisant le levier de l’impôt indirect cela vraisemblablement fera grincer des dents. Car pour que le dispositif marche il faut consommer. Si la consommation baisse, les recettes fiscales baissent aussi... Dans cette hypothèse, la protection sociale risque bien d’en faire les frais. Et l’industrie électronique dans tout cela ? Aujourd’hui 80 % des circuits imprimés consommés en France sont produits en Chine. Comment la TVA sociale pourrait faire évoluer les choses? « J’ai connu la chute de Thomson, la chute d’Alcatel, certaines de leurs activités ont été reprises par des chefs d’entreprise français qui en ont fait Eolane et Asteelflash. Ils ont cherché la valeur ajoutée, au-delà de la simple production de cartes, c’est-à-dire dans l’intégration, là où nous avons le plus besoin de main d’oeuvre et de technicité. Le but ce n’est pas d’avoir toute la production mais récupérer celles où il y a de la valeur ajoutée. Depuis environs 10 ans on constate que l’assemblage peut se faire en France ou en Europe comme avec l’IOT , sur des productions de petites tailles, où le prix de la carte n’est pas le plus important où la valeur est faite sur le logiciel. » affirme Sylvain Maillard. Donc selon le député, la production électronique, moins impactée par les charges salariales, pourrait trouver

une nouvelle jeunesse. Mais se posera très certainement alors le problème des compétences. Où trouver des opérateurs, des techniciens ?. L’Education nationale ayant renoncé à former des d’électroniciens, sans parler de la pyramide des âges où l’on voit aujourd’hui partir à la retraite des techniciens, des ouvriers qualifiés que l’on ne peut remplacer puisque la formation initiale n’existe plus ?

définir le contenu que l’on doit enseigner. Ca été voté et maintenant c’est en train de se mettre en place avec par exemple le travail exemplaire de l’UIMM. On est passé du tout Education nationale à une coopération avec les branches et ce sont elles qui ont la main sur les diplômes professionnels » conclu Sylvain Maillard.

Les branches professionnelles à la manœuvre « L’an dernier j’ai porté la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » par laquelle nous avons réinventé l’organisation de l’apprentissage, réinventé la formation professionnelle pour se former tout au long de sa vie. Cela fait parti du projet global. C’est vrai qu’il y a de vraies pénuries dans beaucoup de métiers. Il faut créer l’activité et créer l’apprentissage pour ces métiers là. Ce sont des choses que l’on doit coordonner. Dans les années 2000 on nous a dit qu’en France nous ne ferions plus de production, que nous serions tous ingénieurs et on laisserait les productions se faire en Asie. Ce fut une erreur. Depuis quelques temps tout cela est en train de changer, on recrée des filières importantes, on recrée des savoir-faire, on démultiplie l’apprentissage. Dans notre loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » nous avons donné aux branches professionnelles la main pour définir les programmes dont elles ont besoin. Ce sont elles qui sont à la manœuvre non seulement pour définir les diplômes mais aussi Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 31


DOSSIER > 5G

La 5G arrive : quelles conséquences sur la société, les entreprises et la fabrication des PCB ? La transition vers la nouvelle génération de communications mobiles, la 5G, a déjà débuté en Asie et aux États-Unis. Chris Shu, expert chez Samsung, conseille à toutes les entreprises de s’intéresser aux nouvelles opportunités que peut offrir cette révolution et de penser différemment.

Chris Shu, Vice President, Head of Product Strategy, Samsung

Chris Shu a travaillé sur le développement d’entreprises et de produits dans le domaine des communications mobiles au tournant du millénaire. En tant que consultant, il a aidé les entreprises à mettre en place leurs stratégies lors du déploiement de leurs services mobiles 3G en Europe. Cela lui a permis d’occuper un poste de R&D chez Sony Ericsson en Chine, puis de mener d’autres activités de conseil. En 2010, Chris Shu a pris un poste chez Samsung, où il est actuellement vice-président et chef de la stratégie produit. Il est en charge des téléphones portables de bas et milieu de au niveau mondial, ainsi

Selon des estimations officielles du gouvernement chinois, la 5G devrait contribuer à la croissance mondiale à hauteur de 2 000 milliards de dollars par an d’ici 2035... que de tous les produits de téléphonie mobile en Chine. La cinquième génération de communications mobiles, la 5G, est actuellement en cours de déploiement à l’échelle mondiale et cette fois-ci, c’est un autre groupe de pays qui est à la pointe du développement. « Avant le déploiement de la 3G, et même avec la 4G, l’Europe était en pleine effervescence. Je remarque que c’est différent aujourd’hui. Jusqu’à présent, beaucoup en Europe ont mis l’accent sur la terminologie technique de la 5G plutôt que sur ce qu’elle offre concrètement », affirme Chris Shu.

32 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

« Selon des estimations officielles du gouvernement chinois, la 5G devrait contribuer à la croissance mondiale à hauteur de 2 000 milliards de dollars par an d’ici 2035. » C’est en Asie et aux ÉtatsUnis que les choses se passent. Des services commerciaux 5G ont été mis en place en Corée du Sud, en Chine et aux États-Unis dès 2019, tandis que le lancement de services est prévu pour 2020 au Japon. Ce que nous constatons dans tous les pays qui jouent un rôle de premier plan, c’est que leurs gouvernements ont fait de la transition une priorité. En Europe, de nombreux pays ont interrogé certains fournisseurs sur des sujets liés à la sécurité nationale, tandis que les opérateurs étaient rebutés par les coûts élevés. Enfin, beaucoup d’utilisateurs finaux sont satisfaits de ce qu’ils possèdent actuellement. « Mais les entreprises et tous ceux qui souhaitent s’impliquer dans la conduite des développements doivent commencer à s’intéresser aux nouvelles possibilités que la technologie peut offrir et au potentiel de nouvelles activités que peut générer la 5G. Selon les estimations officielles du gouvernement chinois, la 5G devrait contribuer à la croissance mon-

diale à hauteur de 2 000 milliards de dollars par an d’ici 2035. Il est grand temps que les entreprises commencent à élaborer de manière active et créative différents scénarios pour leurs activités actuelles ou qu’elles envisagent de nouveaux projets commerciaux que le changement technologique rend possible », poursuit-il. D’ici 2025, on estime que le nombre d’utilisateurs de téléphones mobiles 5G atteindra les 500 millions rien qu’en Chine, ce qui équivaut à un tiers de l’ensemble des utilisateurs. En Europe, le chiffre correspondant est de 200 millions la même année et aux États-Unis de 189 millions. À court terme, la crise liée au coronavirus pourrait bien sûr ralentir cette évolution, mais la 5G va sans aucun doute se généraliser au cours des quatre prochaines années. Les fournisseurs d’équipements de réseau et les entreprises qui participent à la construction des réseaux en tireront profit lorsque la nouvelle technologie sera totalement déployée. Il faudra également un plus grand nombre de stations de base 5G par rapport à la 4G, et de nombreux endroits tels que les centres commerciaux et les gares disposeront de leur propre réseau interne.

La 5G entraînera un changement de paradigme

Plus important encore, la transition vers la 5G sera plus prononcée/marquée par rapport à ce qui a eu lieu lors des changements de génération précédents. Nous assistons à un changement de paradigme depuis le début. Pour la toute première fois, la communication mobile ne concerne plus essentiellement la communication entre les personnes. Il s’agit tout autant, voire plus, de la communication entre les personnes et les objets, ainsi qu’entre les objets connectés. Et parce que

la transition en est encore à ses balbutiements, il y a d’énormes opportunités commerciales à exploiter. « Si l’on peut dire que la 4G a changé notre vie, la 5G peut changer la société tout entière. Les entreprises doivent désormais sortir des sentiers battus et ne plus se limiter aux domaines d’activité, aux modèles commerciaux ou aux méthodes de travail actuels », déclare Chris Shu. Pour résumer, trois aspects de la 5G contribueront à cette transformation : un taux de transfert beaucoup plus rapide, de nouvelles capacités de contrôle en temps réel et la possibilité de connecter tout ou presque à Internet. « La 5G permettra des vitesses de plusieurs giga-

bits par seconde sans fibre. Elle change intégralement ce que nous percevons comme un Internet mobile rapide et satisfait toutes les conditions nécessaires pour créer de nouvelles applications dans des domaines tels que le divertissement, la réalité augmentée (RA), la réalité virtuelle (RV), la formation à distance et surtout les soins de santé », explique Chris Shu. Un exemple de la façon dont l’expérience visuelle peut-être révolutionnée vient de la Corée du Sud. L’opérateur SK Telecom a lancé un service où les téléspectateurs contrôlent euxmêmes les angles de prise de vue lorsqu’ils regardent un match de base-ball filmé par de nombreuses caméras 5G installées dans le stade. Autres évolutions : des

réunions virtuelles faisant appel à la RA et des visites virtuelles, par exemple dans des musées, grâce à la RV.

« Dans le domaine de la santé, on peut envisager de nombreuses applications possibles. Je suis moi-même impliqué dans un projet de développement d’un scanner à ultrasons portable connecté que l’on peut utiliser pour effectuer des diagnostics à distance. Même les interventions médicales à distance peuvent devenir une réalité ». Les capacités de contrôle en temps réel, quant à elles, permettent une automatisation accrue de l’industrie manufacturière avec des

Nouvelle solution d’insertion de composants exotiques – NPM-VF

industry.panasonic.eu Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 33


DOSSIER > 5G usines intelligentes. Dans les transports publics, elle peut ouvrir la voie à des améliorations majeures, par exemple les bus autonomes, mais aussi permettre à la gestion du trafic de connaître les besoins en temps réel et d’adapter la circulation en conséquence. L’agriculture est un autre domaine concerné puisqu’il devient possible d’obtenir de meilleures récoltes grâce à la collecte de données mais aussi, par exemple, de gérer l’irrigation en temps réel. « La connexion généralisée entraînera des changements, notamment au niveau sociétal. Mais cela pourrait être une arme à double tranchant. D’un côté, la 5G offre la possibilité de bâtir une société plus sûre grâce à une utilisation plus efficace des ressources, par exemple lors des interventions d’urgence. Lorsqu’un accident de la circulation se produit, il devient possible de diriger automatiquement toutes les ressources nécessaires vers le lieu de l’accident. En revanche, le respect de la vie privée peut en être affecté en raison du grand nombre de caméras et de capteurs installés dans des lieux publics », explique Chris Shu. Le passage à la 5G peut également entraîner l’apparition de nouvelles opportunités en ce qui concerne l’insuffisance des ressources nécessaires. Comme l’illustre le service de baseball que propose SK Telecom, les opérateurs de télécommunications peuvent devenir des fournisseurs de médias ou, par exemple, créer des réseaux sociaux. La possibilité de créer de nouvelles sources de revenus peut

contribuer à justifier les gros investissements que devraient faire les opérateurs. « Les fournisseurs de terminaux tels que Samsung et nos concurrents chinois auront évidemment beaucoup à gagner de cette transition. Les téléphones 5G haut de gamme sont déjà en cours de commercialisation mais la différence se fera surtout sentir lorsque les téléphones de bas et de milieu de gamme arriveront sur le marché, ce que la crise du coronavirus a retardé. Un grand nombre de périphériques tels que les adaptateurs, les passerelles, etc. devront également être remplacés. En outre, le besoin de Wi-Fi à domicile disparaîtra. » De nombreux aspects de la transition restent toutefois encore flous. En ce qui concerne les méthodes de paiement ou la manière dont les différentes applications doivent être conçues, il reste de la marge pour permettre aux acteurs de ce processus de montrer et d’appliquer leur créativité. On peut prévoir que de nouvelles entreprises apparaîtront autour de nouvelles solutions. « Au niveau de base, la 5G nécessite un grand nombre de capteurs connectés qui transmettent de gros volumes de données à très grande vitesse, ainsi qu’une plateforme capable de gérer le tout et qui intègre des applications pouvant répondre à toutes les données. Dans les domaines du divertissement, de la domotique, des solutions de cloud et des jeux, nous assisterons à des changements de plateforme et à des investissements majeurs dans les plateformes qui souhaiteront occuper une position domi-

34 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

nante », estime Chris Shu. De nouvelles solutions et applications vont apparaître dans de nombreux domaines. Quel que soit le secteur d’activité dans lequel les entreprises évoluent, elles ont beaucoup à gagner en intégrant la transition vers la 5G à temps. « Tout ne se fera pas en même temps. Certains scénarios sont plus faciles à mettre en œuvre que d’autres. Nous devrions assister à une mutation rapide dans le domaine du divertissement. Ce sera probablement aussi le cas dans l’agriculture, alors

que la transition vers des usines intelligentes a déjà démarré. D’autres changements seront plus lents. Par exemple, de nombreuses infrastructures de notre société devront faire l’objet d’une adaptation ou être changées. Nous devons également assister à une évolution des mentalités si, par exemple, nous devons réellement utiliser des véhicules autonomes. Si je devais me risquer à deviner comment les choses vont évoluer, je dirais qu’il faudra peut-être dix ans pour que ces changements sociétaux soient pleinement mis en œuvre », conclut-il.

La 5G arrive : Exigences accrues sur la matière et délais de fabrication plus longs Quel sera l’impact du passage à la 5G sur la production de PCB ? Nous avons demandé à Andy Liu, directeur général de NCAB en Asie, son avis.

Fonctionnalités essentielles dans le réseau 5G • eMBB - Enhanced Mobile Broadband (haut débit mobile amélioré) Offre des vitesses de transmission jusqu’à 20 fois plus élevées que la 4G. L’expérience sera totalement différente avec, par exemple, la possibilité de télécharger un long métrage en quelques secondes. • EMTC - Enhanced Machine Type Communication (communication de type machine améliorée) Prend en charge dix fois plus de connexions que la 4G dans une zone définie, ce qui offre une énorme capacité pour l’internet des objets (IoT) et de nombreuses nouvelles applications. • URLLC - Ultra-Reliable Low-Latency Communication (communication ultra-fiable à faible latence) Offre des temps de réponse plus ou moins garantis de 1 ms, soit un dixième du délai de la 4G. C’est une condition préalable à la chirurgie à distance, aux véhicules autonomes et à d’autres domaines d’application avancés. • Ondes millimétriques Contrairement aux communications mobiles de génération précédente, la 5G utilise un spectre de fréquences plus élevé qui offre une capacité plus importante. Cela permet également de garantir des vitesses de transmission élevées même lorsque l’utilisateur se déplace à grande vitesse. - Découpage réseau Permet de diviser un même réseau physique en plusieurs réseaux logiques distincts. Il est par exemple possible de séparer et de sécuriser totalement le réseau de la police tout en utilisant les mêmes ressources que le réseau 5G ouvert, avec la même vitesse, la même capacité et un faible temps de réponse. • Edge computing Au lieu d’occuper un emplacement centralisé, le cloud est réparti en différents lieux situés le plus proche possible des appareils connectés, ce qui accélère les processus pour différentes applications. - IA L’intelligence artificielle est une autre révolution majeure actuelle qui sera associée à la 5G à de nombreux niveaux. Un exemple simple est la manière dont les assistants vocaux peuvent offrir une expérience transparente lorsque les utilisateurs passent chez eux d’un appareil connecté à un autre.

Andy Liu, Managing Director, NCAB Group Asia

Selon lui, les matériaux utilisés dans les PCB devront tout d’abord répondre à de nouvelles exigences. Les applications 5G nécessiteront des gammes de fréquences beaucoup plus élevées. Les matériaux devront pouvoir supporter le fait que les signaux doivent traverser la carte sur leur parcours entre les différents composants. « Les matériaux utilisés dans une carte standard peuvent traiter des signaux de 3 à 5 Ghz, tandis qu’avec une fonctionnalité 5G complète, il faut prévoir environ 25 GHz, voire plus. Les matériaux à haute fréquence étant difficiles à fabriquer, le choix de fournisseurs de matériaux est réduit, ce qui allonge les délais de livraison », explique-t-il. De plus, la 5G nécessite un

grand nombre d’antennes et de modules de fonction de transmission de signaux sur un même circuit imprimé. Cela impose des exigences en matière d’intégrité des signaux et sur l’insertion des connecteurs qui doit être réalisée avec la plus grande précision. Le risque est que différents signaux interfèrent entre eux, ce que de nombreux concepteurs de circuits imprimés résolvent avec le contreperçage (back-drilling). « Il est vital que le contreperçage soit effectué avec la plus grande précision. Ce processus exige des normes encore plus strictes, car à des proportions si infimes, les marges sont réduites. » Andy Liu ne voit pas la taille des cartes augmenter, mais elles devraient être plus densément remplies de minuscules composants. Les grandes quantités de données transmises par la 5G nécessiteront également des processeurs plus puissants, ce qui signifie que les cartes à haute densité comprenant 10 à 20 couches se généraliseront, ce qui entraînera une augmentation des exigences sur le processus de pressage. La technologie d’imagerie directe par laser (LDI - Laser Direct Imaging) sera fréquemment utilisée, tout comme les inspections

« Parce que l’électronique sera toujours connectée, il sera crucial que les cartes soient à même de supporter l’accumulation de chaleur. Avec la 5G, nous allons assister à une utilisation croissante des technologies de dissipation thermique. »

optiques automatiques (AOI - Automatic optical inspection), car les objets deviendront si petits qu’ils ne seront plus visibles à l’œil nu. « Nous envisageons des tailles de trou de 0,1 mm, ce qui rend impossible tout perçage mécanique. Nous allons donc connaître une utilisation croissante de la technologie du perçage au laser. La fabrication des PCB sera de plus en plus automatisée », déclare Andy Liu.

« Et parce que l’électronique sera toujours connectée, il sera crucial que les cartes soient à même de supporter l’accumulation de chaleur. Avec la 5G, nous allons assister à une utilisation croissante des technologies de dissipation thermique, » prédit-il. Même en ce qui concerne la conception des PCB, la technologie 5G soulèvera de nouveaux défis. Les concepteurs devront être capables d’optimiser le stack-up des cartes et de faire le bon choix de matière et de design pour éviter toute perturbation des signaux. « Il faudra concevoir les cartes de manière à pouvoir inclure différents matériaux et/ou épaisseurs de matériaux dans une même carte, et s’orienter sur ce qui fonctionne le mieux dans une production en série. De plus, il sera important de faire appel à une usine préparée et familiarisée aux matériaux concernés. Il sera peut-être nécessaire de concevoir plus de prototypes et de procéder à des essais approfondis pour évaluer leurs concepts. Tout cela permettra de réduire les délais de mise sur le marché et de garantir la qualité », explique Andy Liu.

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 35


DOSSIER > 5G L’impact de la technologie 5G sur la fabrication des PCB

• Des matériaux de qualité supérieure, à même de traiter les signaux à haute fréquence, seront nécessaires • L’intégrité des signaux gagnera encore en importance avec la présence de nombreuses antennes sur les cartes • La nécessité d’une précision encore plus grande rendra la fabrication plus automatisée

Actuellement, l’un des problèmes lié à l’investissement massif dans la 5G en Chine est le manque de capacité pour produire des PCB plus avancés techniquement. Cela entraîne un allongement des délais de production. « La situation a été encore aggravée par les efforts du gouvernement chinois pour stimuler l’économie suite à la crise du coronavirus, notamment en accélérant la transition vers la 5G. Une poignée de grandes sociétés associées à ce processus assurent une très grande partie de la capacité de production. Cela allonge encore les délais de production qui sont déjà longs », affirme Andy Liu. « L’industrie a également atteint un stade de consolidation où les petites usines ont été évincées du marché par les grands acteurs. Ce processus s’est accéléré suite à l’arrêt de la production lié au coronavirus, » ajoute-t-il.

NCAB Group dispose d’un grand pouvoir d’achat et de relations bien établies avec les principales usines de PCB. Cela simplifie les choses, notamment par rapport à une entreprise qui essaierait de passer elle-même de petites commandes. En fait, nous constatons actuellement une tendance où beaucoup de grandes usines ont cessé de travailler pour leurs plus petits clients, qu’ils soient existants ou nouveaux. « Cela nous procure un certain avantage mais nous ne prévoyons pas une amélioration des délais, bien au contraire. C’est la raison pour laquelle nous conseillons à nos clients d’être proactifs et de passer commande le plus tôt possible, » conclut Andy Liu.

• Les PCB multicouches et à haute densité vont se généraliser • Les technologies LDI et AOI seront plus courantes • Utilisation accrue de la technologie de dissipation thermique pour gérer l’accumulation de chaleur dans les applications 5G • Nouveaux besoins des concepteurs pour gérer l’optimisation des stackup, etc. • La conception de prototypes et la mise en place d’essais approfondis gagneront en importance • Pénuries des capacités de production et délais plus longs en raison de la transition

Pour plus d’information, rendez-vous sur :  www.ncabgroup.fr.

36 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 37


DOSSIER > FABRICATION : BRASAGE

Systèmes de réparation Ersa HR 500 et HR 550 : Prototypage supportant les composants BTC Par Jorg Nolte, Ersa GmbH, chef de produit Outils, reprise et inspection Ersa est connu comme le premier fabricant mondial de systèmes de brasage. Outre les systèmes de sérigraphie et de soudage pour la production de cartes CMS et traditionnelles, ainsi qu’une large gamme d’outils de brasage manuel, Ersa est un acteur majeur dans la réparation de composants depuis de nombreuses années. De plus en plus d’utilisateurs utilisent également les systèmes de réparation Ersa pour le développement et la production de prototypes. Avec la présentation de nouveaux systèmes lors des salons Productronica 2019 et APEX 2020, Ersa a consolidé son statut de leader, tant dans la proximité de ses clients que dans le développement constant de la technologie au profit des utilisateurs. Qu’ils soient utilisés dans la fabrication de produits électroniques, le développement de produits, les tests ou l’analyse, les systèmes de retouche Ersa maintiennent la valeur ajoutée des clients et

accélèrent l’entrée sur le marché de nouveaux produits.

Ersa accompagne plus que jamais sesclients dans les processus de production de prototypes ou d’échantillons fonctionnels...

Lors du développement d’ensembles électroniques, un certain nombre de travaux de brasage nécessitent une grande flexibilité et de la précision : les prototypes doivent être équipés et brasés, les composants doivent souvent être parfois remplacés après des tests approfondis (concernant leur

38 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Système de réparation Ersa HR 500 pour un placement et un soudage optimum des composants

être manipulés avec soin. Dans la construction de prototypes, de nombreuses étapes de travail normalement automatisées dans une ligne de production doivent être effectuées à la main ou à l’aide d’outils et de dispositifs semi-automatiques. Il existe des fournisseurs qui livrent des cartes d’échantillons bon marché pour l’électronique stan-

dard en quelques jours. Pour des besoins particuliers, des fabricants tels que LPKF Laser & Electronics AG proposent un équipement adapté pour fabriquer sur site les circuits imprimés. Dans tous les cas, la conception du panneau d’échantillons peut déjà avoir des propriétés différentes de celles du produit final ultérieur. Les PCBs, par exemple, peuvent ne pas être aussi stables à la température ou avoir un revêtement sensible. En conséquence, les processus d’assemblage et de brasage doivent être effectués avec le plus grand soin. En règle générale, le panneau d’échantillons passe par une série de processus

(y compris le nettoyage) qui diffèrent de la production en série. Contrairement à une production en série, la conception d’un échantillon peut nécessiter un assemblage mixte à la main et à la machine, un brasage mixte par refusion et manuellement, ou encore l’utilisation de systèmes de réparation. Ainsi, le plus haut niveau d’expertise et de précision est exigé des personnes impliquées. Les premiers assemblages doivent souvent être ajustés, ce qui conduit à de nouveaux processus de brasage. C’est également la raison pour laquelle tous les processus de brasage doivent être effectués avec un contrôle maximal afin d’éviter d’en-

dommager les composants ou les circuits imprimés. BTC et prototypage Aujourd’hui, Ersa accompagne plus que jamais ses clients dans les processus de production de prototypes ou d’échantillons fonctionnels. En particulier dans le domaine des composants BTC (bottom termination components), Les systèmes de réparations Ersa ont su s’imposer comme des assistants idéaux dans les départements de développement. Le brasage de composants apparemment simples tels que les MLF (Micro Lead Frame) ou les QFN (Quad Flat No Lead) peut rapidement devenir un obstacle majeur à la réalisa-

Machine de mise en bande

Universelle, pour tous vos composants, pièces mécaniques, connecteurs et modules IOT, Bluetooth, Wi-Fi... Système de réparation hybride Ersa HR 550 avec «vision box» pour l’alignement des composants

durée de vie ou leur fonction par exemple), des modifications doivent être apportées au circuit. Compte tenu des divers types de composants et de connexions, il est donc nécessaire d’avoir toujours les bons outils à portée de main. Conformément à la devise «le temps c’est de l’argent», les phases de développement doivent être respectées et les produits doivent être mis sur le marché rapidement. Les services de développement de nombreux fabricants renommés utilisent déjà les systèmes de réparation Ersa pour la production de prototypes. Les domaines un peu

plus exotiques de l’analyse ou de la criminalistique technique utilisent également fréquemment la technologie de réparation : les échanges croisés pour le dépannage sont tout aussi courants que les puces de mémoire à dessouder des téléphones portables ou des ordinateurs portables pour analyser les données stockées. L’importance des échantillons La production des premiers échantillons représente le stade ultime du développement, cependant les assemblages sensibles doivent

www.w-tech.fr commercial@w-tech.fr 04 74 93 01 54

3, Rue Jean Gonnet 38110 - St Jean de Soudain - France Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 39


DOSSIER > FABRICATION : BRASAGE composants de type 01005 peuvent être placés.

Prise d’un composant MLF sérigraphié grâce à la station DIP & Print sur HR 550

tion des échantillons. Une quantité correcte de crème à braser doit être appliquée à ces composants - c’est aussi essentiel pour un bon résultat que le chauffage uniforme des joints de soudure. En pratique, il s’est avéré utile de sérigraphier le composant avec de la crème à braser à l’aide d’un pochoir aux dimensions précises, puis de le placer et de le braser. Pour se faire, la station Ersa Dip & Print est idéale : le composant est fixé avec précision sur le micro pochoir, puis de la crème à braser est appliquée sur la face inférieure. Le composant sérigraphié est ensuite traité. Avec les systèmes de réparation Ersa HR 550 et HR 500, le composant est aligné avec les plages d’accueil du circuit imprimé à l’aide d’une caméra et d’un prisme, puis déposé grâce à un moteur. Il est possible de travailler avec des composants allant jusqu’à 50 x 50 mm (HR 500) ou 70 x 70 mm (HR 550). Grâce à un objectif supplémentaire, même les

La force des deux systèmes prend tout son sens lorsqu’il s’agit de placer avec précision des composants avec un grand nombre de connexions et un pas fin. assemblage et soudure rapide d’échantillons / prototypes

Ils sont indispensables notamment pour les BGA (Ball Grid Arrays) et QFP (Quad Flat Packs). Pour un processus de brasage optimum, l’ensemble est préchauffé selon le profil de brasage sélectionné et le composant est brasé grâce à un asservissement en boucle fermée. Tous les joints reçoivent la même quantité de chaleur et l’ensemble ne subit que la température nécessaire pour un brasage en toute sécurité. Les clients qui souhaitent bénéficier de processus d’assemblage et de brasage entièrement automatisé pour la réalisation de leurs prototypes (incluant les composants 01005) se tourneront vers le système Ersa HR 600 / 3P. Brasage d’assemblages complets Avec leur technologie de chauffage hybride, les systèmes de réparation Ersa sont également adaptés pour souder plusieurs composants en une seule fois. Dans le cas de petits assem-

Placement sûr et reproductible des composants 01005 (à gauche) et d’un BGA métallique (à droite)

40 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

blages, par exemple dans le domaine des capteurs, tous les joints de soudure peuvent même être créés simultanément - dans certains cas, en utilisant plusieurs panneaux, tant que la zone de travail est inférieure à 70 x 70 mm. Les radiateurs infrarouges très homogènes des systèmes Ersa garantissent un préchauffage uniforme des panneaux. Les têtes de chauffe hybrides se caractérisent également par un transfert de chaleur équilibré. Vous n’avez pas besoin de buses spécifiques lors du processus de brasage. Le contrôle de la température au moyen d’un thermocouple sur le dessus de la carte permet un processus contrôlé et sûr dès le premier essai. Il a été démontré en pratique que la qualité des joints est comparable

à celle de la fabrication en série. La conception du système ouvert des systèmes de réparation hybrides offre un contrôle supplémentaire grâce à une caméra périphérique. Elle fournit des images haute résolution pendant le processus de refusion. La quantité d’énergie peut ainsi être réduite au minimum nécessaire. En complément des systèmes de réparations Il existe d’autres appareils dans la gamme de produits Ersa GmbH avec lesquels la réalisation d’échantillons peuvent être idéalement traités: pour les travaux de brasage manuel en douceur, l’iCON VARIO 4 fournit quatre outils de brasage pouvant être utilisés en même temps ainsi qu’une plaque de préchauffage en option brasage par contact avec

l’i-TOOL ou par le POWERTOOL (250W), brasage à l’air chaud avec l’i-TOOL AIR S, composants traversants à dessouder avec le X-TOOL VARIO et la pince à dessouder CMS CHIP TOOL. La station de reprise HR 100 est un bon choix pour le travail de brasage pur sur des composants avec une taille jusqu’à 20 x 20 mm. Le système de reprise HR 200 convient aux composants jusqu’à 30 x 30 mm. Photos : Ersa GmbH Plus sur : www.ersa.de

Prototypage avec les systèmes Ersa • Succès garanti réussi dès le premier assemblage • Placement simple et sûr des composants BTC • Accepte tous les composants jusqu’au 01005 • Processus de soudage sûrs et réglementés • Réparations de modules possibles instantanément • Fonctionnement simple grâce au guidage de l’utilisateur et au logiciel standardisé HRSoft 2

ERSA Cyril DESCOMBAZ Responsable commercial Outillage, Systèmes d’Inspection & de Réparation +33(0)6 31 83 38 10 cyril.descombaz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com

Idéal pour le prototypage - jusqu’à 4 outils de soudage / dessoudage peuvent être utilisés en parallèle sur l’i-CON VARIO 4.

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 41


DOSSIER > FRET AERIEN

COVID-19 : l’impact des restrictions du fret aérien sur la chaîne d’approvisionnement des fabricants d’électronique Des liaisons aériennes fiables sont essentielles au bon fonctionnement de nombreuses entreprises, le fret aérien international jouant un rôle particulièrement stratégique pour soutenir la chaîne d’approvisionnement mondiale de fabrication de produits électroniques. Avant la pandémie, environ 40 % du fret était assuré par des vols cargo, et , ce qui est moins connu 60% était assuré par des vols commerciaux de passagers. Ce fret, en temps normal représentant de 5 à 10% des recettes totales des compagnies aériennes. Ces derniers mois, la pandémie COVID-19 a changé la donne, remettant en cause d’une part la stabilité de l’industrie du transport aérien dans son ensemble et d’autre part malmenant l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement de la fabrication électronique : 1. La combinaison des restrictions de voyage et de la fermeture généralisée d’usines en Chine a entraîné une baisse significative de la production manufacturière dans ce qui est reconnu comme l’un des plus grands débouchés du fret aérien mondial. 2. Selon l’indice mondial des directeurs des achats (PMI), les commandes à l’exporta-

tion ont connu un niveau historiquement bas. 3. Les restrictions gouvernementales concernant les voyages ont pratiquement mis à l’arrêt les activités de transport de passagers, causant une forte réduction de la capacité de fret. Début avril 2020, l’économiste en chef de l’Association internationale du transport aérien (IATA), Brian Pearce, a déclaré que le nombre de vols internationaux avait été réduit de 70% au début du deuxième trimestre, entrainant une offre inflation du tarif du fret aérien. L’impact pour les fabricants d’électroniques a été double. Il y a eu une augmentation notable des délais de transit, avec un effet perturbateur sur la chaîne d’approvisionnement en général et il y a également eu des conséquences substantielles en termes de coûts car les fournisseurs de composants électroniques ont répercuté cette augmentation des frais de fret aérien directement à leurs clients sans contrepartie. En termes de délais, les livraisons urgentes, généralement garanties pour le lendemain, ou au moins en un ou deux jours, mettent aujourd’hui entre quatre et dix jours pour arriver à destination. Pour le fret long courrier, le délai est désormais

42 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

L’impact pour les fabricants d’électroniques a été double. Il y a eu une augmentation notable des délais de transit, avec un effet perturbateur sur la chaîne d’approvisionnement en général et il y a également eu des conséquences substantielles en termes de coûts car les fournisseurs de composants électroniques ont répercuté cette augmentation des frais de fret aérien directement à leurs clients sans contrepartie...

de l’ordre de quatorze à dix-huit jours, contre quatre à sept jours habituellement.

Et dans ce contexte d’indisponibilité des vols de passagers et de la dépendance accrue à l’égard des vols de fret moins fréquents et plus coûteux, de nombreux fournisseurs de composants électroniques ajoutent, souvent sans préavis, une augmentation du prix du transport aux livraisons en cours et futures, augmentation appliquée à tous les produits, qu’ils soient en stock avant la crise et qu’ils utilisent un autre mode de transport ! Sans considération également de la baisse importante du prix du carburant – élément principal du coût de n’importe quel moyen de transport. Pour les fabricants d’électronique, premiers concernés par les soubresauts économiques actuels et à venir, il est vital que leurs services achat tiennent leurs clients informés en leur fournissant des mises à jour régulières des conditions fluctuantes de prix des composants, des surcharges tarifaires de transport et des délais. Et bien leur préciser qu’en cas de reports, voire d’annulation de commandes ils influent directement sur les prévisions de fabrication des composants et leur livraison.

PRINTER AOI

DISPENSER AOI

SPI

MOUNTER

YAMAHA FACTORY TOOLS

HYBRID PLACEMENT INTELLIGENT STORAGE

La solution TRUE TOTAL LINE de YAMAHA est la gamme industrielle de pointe sur le marché électronique pour le prototypage, haut mixage petit/moyen volume jusqu’aux multi productions grand volume ainsi qu’à l’ultra production de masse. Les solutions de YAMAHA INTELLIGENT FACTORY offrent la plus complète gamme de logiciels pour l’industrie 4.0. Chez YAMAHA INTELLIGENT FACTORY nous sommes focalisés sur la connexion 4M par la technologie numérique dans la fabrication électronique : MACHINE – MATERIAU – HUMAIN – MÉTHODE. Optimisez la productivité de la ligne et le rendement de l’usine avec 4 connexions M2M : Machine à Machine, Matériau à Machine, Méthode à Machine et Machine à Humain. CONTACTEZNOUS

Yamaha Motor Europe N.V. · Robotics Division · SMT Section Tel: +49-2131-2013 520 · info-ymeim@yamaha-motor.de · www.yamaha-motor-im.eu

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 43


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE OSE

Fabricant de Cartes et d’Ensembles Electroniques depuis plus de 35 ans, situé à Corps en Isère.  Potential Entreprise to Real Leader (PERL) et industrie 4.0 de la Région AURA.

Obiou Société Electronique travaille au cœur des Alpes à une altitude 1000 m qui lui donne de la hauteur ! Elle a su développer une culture d’entreprise, développant le savoirfaire de ses employés afin d’atteindre un objectif commun : la Satisfaction de ses Clients, industriels de l’électronique. Certifiée ISO9001-2015, IPC, RoHS niv3, OSE travaille dans des domaines diversifiés ; Sécurité des personnes et des biens, ferroviaire, médical, automatisme, télécom, lighting, agriculture, objets connectés, instrumentation …

SODALEC

a reçu la reconnaissance «Authorized Microchip Design Partner» Depuis sa création, SODALEC a orienté ses activités dans le domaine de l’industrie, des télécommunications, du médical et de l’agroalimentaire. Certifiée ISO 9001, elle propose à ses clients de prendre en charge tout ou partie du cycle de vie du produit. Son activité couvre la petite et la moyenne série en prenant en compte les enjeux financiers de chaque projet. SODALEC possède aussi en interne un bureau d’études composé d’une dizaine d’ingénieurs. Avec le service commercial, il aide le client à l’élaboration du cahier des charges en le conseillant sur les meilleures technologies envisageables. La conception porte naturellement sur l’étude matérielle des cartes électroniques à travers des logiciels de CAO/DAO spécialisés mais elle intègre également l’étude des logiciels embarqués équipant les produits et les cartes électroniques.

Reconnue pour ses savoir-faire, OSE a maintenu son activité depuis le début du COVID-19 pour produire et livrer ses clients. Grâce à l’esprit d’équipe, la solidarité de nos salariés, OSE traverse cette crise avec force et détermination.

Nos équipements de haute technologie et le savoir-faire de nos salariés, nous permettent de répondre aux besoins de réalisations de produits finis électroniques à la fois pour des usages BtoB et BtoC.

Nos valeurs partagées constituent le fondement de notre organisation. Elles guident nos actions et sont le fil rouge de nos décisions. Elles nous fédèrent dans un ensemble qui prend en compte les talents de tout un chacun.

Osez nous challenger en nous confiant la fabrication de vos ensemble électronique. « Oser défier nos limites pour ne pas limiter vos défis »

Ose centre ses valeurs sur l’humain, à l’origine de la création de valeur, raison pour laquelle chaque collaborateur est visible sur notre site Internet : www.ose.fr L’année 2020 signe un tournant important pour notre société : Nouvelle identité, extension de 1200 m², des projets d’investissements industriels ... OSE reconnue comme “entreprise à fort potentiel” bénéficie d’une aide à l’investissement et d’un appui en conseil de la Région AURA.

En 2017, SODALEC a reçu de la DGE un agrément Crédit d’Impôt Innovation (CII) au titre des années 2017 à 2021. Si un tel agrément peut profiter financièrement à ses clients sous certaines conditions d’éligibilités, il témoigne surtout des capacités d’innovation de SODALEC, tout comme la reconnaissance d’ « Authorized Microchip Design Partner », par le fabricant mondial de semi-conducteurs.

Contact : OSE Bertrand SAVOIR +33(0)6 26 62 49 57 b.savoir@ose.fr www.ose.fr

ligne de production CMS performante mais aussi sur des opératrices et opérateurs de production spécialisés. Le service achat optimise les approvisionnements en veillant à la pérennité des composants et des secondes sources. Quant au service qualité, il veille au respect de la qualité et des engagements clients. SODALEC, c’est toute une équipe à votre écoute et à votre service. N’hésitez pas à nous contacter !

CEPELEC

Cepelec pendant et post confinement. Notre priorité : être aux côtés de nos clients Le maintien de l’activité pour rester proche de vous Avec l’activation de son Plan de Continuité mis en place dès le début du confinement, Cepelec a réussi à maintenir ses différentes activités dans le plus strict respect des règles sanitaires. Réception et expédition de marchandises, SAV, suivi de projets, réponse aux besoins... TOUTE l’équipe Cepelec s’est mobilisée à 100% durant cette période pour rester à vos côtés Innover pour maintenir et développer le contact Face à cette situation inédite, nos modes de communication avec vous ont évolué ; Skype, Teams, Zoom, … . Télétravail, réorganisation de la production, horaires décalés... Pour rester en contact et proposer des moments d’échanges, nous avons mis en place tout au long du confinement des lives d’informations gratuits. Lives d’information Tous les mardis à 10h30, mercredis à 14h00 et jeudis à 14h00 jusque mi-mai, des lives d’informations gratuits animés par nos différents spécialistes et experts Cepelec ont été mis en place. De thématiques métiers (usine ESD, gestion des MSL, impression 3D) à des thématiques plus transverses (gestion des énergies, modes de télétravail), il y en a eu pour tous les goûts ! Au final, c’est plus de 100 personnes qui ont pu s’informer sur ces divers sujets. Merci à nos participants et merci à nos experts ! Pour ceux qui n’ont pas pu être présents : bonne nouvelle ! Tous nos lives sont disponibles en replay sur notre chaîne YouTube

Mais SODALEC propose aussi de l’expertise en design, câblage filaire, études de moules, qualification d’essais pour le marquage CE. Elle peut prendre en charge les projets dans leur ensemble. SODALEC, c’est enfin une société de fabrication qui s’appuie sur une

44 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Contact : SODALEC Francis L’HUILLIER +33(0)2 99 60 16 55 francis.lhuillier@sodalec.fr www.sodalec.fr

maintien et/ou développement du télétravail, utilisation plus intensive des moyens de communication (réunion en ligne, rendez-vous virtuel..), production en décalée, relocalisation …… En route pour la reprise Notre priorité est aujourd’hui de pouvoir vous accompagner à assurer une reprise ou continuité d’activité en toute sécurité afin de préserver la santé de vos collaborateurs. Nous vous proposons une offre globale pour permettre à vos équipes de fonctionner en toute sécurité. Accompagnement sur la mise en place de votre organisation : Comment s’organiser tout en protégeant les collaborateurs présents et garder le contact avec le personnel en télétravail

Pour répondre à vos nouveaux besoins, Cepelec s’adapte et vous propose dès à présent des formations à distance : (habilitation électrique, recertification IPC-A-610….). Pour préparer ensemble l’avenir, les experts Cepelec sont à votre disposition Lean Management, temps partagé, innovation... Nos fabricants partenaires sont aussi à vos côtés pour vous proposer les meilleurs équipements, en intensifiant leur R&D et en restant à votre écoute sur les problématiques de sécurité.

Application du 5S dans ce contexte avec notre expert Réactiv2M Gestion de la reprise et organisation entre le présentiel et le télétravail avec notre expert Innotelos Proposition de ressources supplémentaires en temps partagé pour gérer vos projets avec nos experts – Movigo (Brasage – ESD) et A2J (process d’assemblage Formation de vos collaborateurs en utilisant les outils numériques  • Formations métiers brasage, ESD, IPC-A-610... • Formations transverses Lean 5S, conduite de projet, démarche d’innovation... Solutions techniques, équipements Propositions d’équipements pour compléter ou mettre en place des moyens de sécurité pour vos collaborateurs : • Distributeur automatique de gel hydroalcoolique (ESD) avec panneau de consignes • Signalétique de sécurité • Identification des espaces de chacun • Équipements de protection du personnel et du poste de travail Préparer ensemble l’avenir L’organisation du travail va évoluer ;

Contact : CEPELEC Mélissa LANFREY +33(0)4 76 49 00 37 cepelec@cepelec.com www.cepelec.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 45


LES FABRICANTS D’ELECTRONIQUE ASTEELFLASH Asteelflash est une société de soustraitance électronique spécialisée en high mix, low to medium volume, soutenant les secteurs de l’automobile, l’énergie, l’industrie, la communication, l’IoT, la grande conso, et le médical. En Décembre dernier, Asteelflash a signé un accord de rachat par Universal Scientific Industrial (USI), un groupe d’électronique taiwanais de 18 000 employés et 5 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2018, coté à la bourse de Shanghai, en

ACEA

Vive le made in France ! A l’heure de la crise sanitaire et économique que nous traversons tous actuellement, Acea tire son épingle du jeu. L’ensemble des mesures barrières exigées par le gouvernement a été mis en place sur le site de production de Gundershoffen en Alsace : distanciation sociale, masques, gel hydroalcoolique, télétravail pour nos collaborateurs des services achat, approvisionnement et commercial. Nous avons découvert de nouveaux modes de communication qui nous permettent de travailler encore mieux ensemble, malgré l’éloignement physique nous nous sommes en fin de compte davantage rapprochés en termes de dialogues et d’échanges entre équipes. Acea se mobilise afin de répondre au mieux aux besoins de ses clients actuels et prospects potentiels. Nous sommes en quête d’opportunités de business éventuelles dans le domaine du médical, de l’industrie, du ferroviaire, du grand public…. Nous espérons que cette crise mènera à une réelle prise de conscience de la nécessité de relocaliser un certain nombre de fabrications essentielles et bien d’autres dans un futur proche. Nous avons de nombreux arguments à offrir aux acheteurs en électronique notamment le respect des normes environnementales et sociétales, une importante qualité d’écoute et d’échange ainsi qu’un support

Chine. Cet accord, toujours sujet aux approbations gouvernementales, va permettre d’assurer la pérennité du groupe dans les années à venir. La force de cette alliance va permettre à Asteelflash d’accompagner ses clients européens dans leur développement à l’international et leur proposer une plus large palette de services. Aujourd’hui, Asteelflash se concentre sur le soutien de ses clients pendant la crise COVID, et notamment de ses clients médicaux qui ont doublés leurs besoins. Pour toutes questions, contacter-nous : info@asteelflash.com

DELTA SERVICE PRODUCTION

Certification ISO 9001 : 2015 et ISO 13485 : 2016 Située à Castries à proximité de Montpellier (34), la société s’est dotée d’équipements high-tech permettant : Contact : ASTEELFLASH GROUP Tiphaine PICARD +33(0)7 81 58 93 35 tiphaine.picard@asteelflash.com www.asteelflash.com

technique de proximité, de la flexibilité et de la réactivité, l’enthousiasme de travailler en partenariat tout en proposant un prix compétitif et un véritable bon rapport qualité/prix. Le prix seul ne peut plus être le principal et unique critère de choix.

PIGE ELECTRONIQUE

Afin de conforter sa position de leader sur son marché, PIGE s’est donné tous les moyens nécessaires : renforcement de l’équipe commerciale, ouverture sur de nouveaux marchés tant sur le plan géographique (Suisse) et sectoriels (paramédical, instrumentation, santé par le sport), mise en place de nouvelles certifications (PIGE dispose de la certification UL, est ISO 13485 v.2016 et IS0 9001 v 2015).

La période difficile que l’industrie française traverse n’a pas freiné la détermination de toute l’équipe, qui a su s’organiser et se mobiliser pour répondre à toutes les demandes qui lui ont été faites, que ce soit pour de l’étude, de la conception mais aussi pour continuer de produire avec le même niveau d’excellence dans le respect des délais annoncés.

Notre équipe d’experts est à votre écoute. Les domaines d’activités d’ACEA sont très variés :  - le ferroviaire - le médical - l’industrie - les télécommunications - l’automobile - la sécurité N’hésitez pas à nous solliciter, nos équipes sauront répondre à votre besoin en intégrant vos exigences.

46 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Nous tenons à mettre en avant nos équipes qui ont répondu présentes pendant la crise du COVID19 et

PIGE ELECTRONIQUE, basée dans la région de Valence, est un soustraitant en électronique reconnu pour son expertise, son expérience, et sa capacité à traiter un projet dans son ensemble : depuis la naissance d’une idée jusqu’à la réalisation de produits complets.

Confiez nous vos projets et consultez nous sur vos prochaines relocalisations en France !

Contact : ACEA Nathalie WALLART +33(0)6 08 54 64 80 n.wallart@acea-ems.com www.acea-ems.com

Dans l’optique de vous fournir un service qui évolue et qui soit toujours plus performant, nous avons passé avec succès les certifications ISO 9001 : 2015 et ISO 13485 : 2016 que nous avons obtenu en Mai 2019.

DSP propose aussi un service rapide et efficace pour du prototypage à délai très court de 2 à 5 jours ouvrés.

Prêts pour demain !

Dans ce contexte particulier Acea continue ses investissements dans le cadre de l’usine du futur 4.0 tout en maintenant le cap sur ses objectifs définis déjà bien avant la crise. Nous restons positifs et confiants en l’avenir.

Quelques chiffres : - Chiffre d’affaires : 10 Me - Effectifs : 69 personnes - Surface de production : 3000 m2 - Certification iso 9001 version 2015 - Certification iso 13485 version 2016 - Certification UL produits

• Tous types d’assemblages : manuels, traditionnels, CMS • L’expertise de vos cartes aux rayons X • Le Rework de vos composants même les plus petits et les plus délicats : Bga, μBga et QFN • Le câblage filaire, l’intégration et les tests fonctionnels de vos cartes et appareils.

Forte de ses années d’expertise et de son professionnalisme, DSP travaille essentiellement avec des acteurs des équipements médicaux, du nucléaire, de l’industriel et du pétrole. Son réseau de fournisseurs fiables allié à la rigueur de ses employés avec plus de 30 ans d’expérience, permettent à la société d’obtenir un niveau de qualité irréprochable sur l’ensemble des produits fabriqués.

Même si on constate une tension accrue pour les approvisionnements en composants, PIGE dispose d’une capacité à proposer de nouvelles sources et suggérer des solutions alternatives, afin d’éviter à ses clients de supporter des surcoûts non planifiés. C’est dans la phase d’étude sur l’industrialisation de votre projet que nos ingénieurs pourront vous conseiller des composants alternatifs (assurant les mêmes performances mais à un prix réduit ou avec de meilleures disponibilités sur le marché).

Côté expertise, l’entreprise familiale à lancé un vaste programme de formation continue auprès de ses employés. Il en résulte un élargissement des compétences en termes d’étude, mais également une efficacité qui permet à l’entreprise d’être réactive (prix – délais de réponse sur les offres et la production), sans négliger la qualité de ses prestations. La satisfaction client reste au cœur des valeurs de PIGE. Au cœur de l’ADN de PIGE se trouve l’ingénierie de test, un atout essentiel pour ses clients du transport et du médical, entre autres. Elle dispose d’une panoplie unique dans le domaine : • bancs de test GO/noGO, • sonde mobile, • in situ (ICT) pour les cartes assemblées. PIGE propose également la conception et la réalisation de bancs de test fonctionnels sur mesure (incluant la

donc assurer la continuité de notre production pour faire face à une grosse demande de nos clients du secteur médical.

Contact : DELTA SERVICE PRODUCTION Franck COSCUJUELA +33(0)4 67 22 22 24 contact@deltaserviceproduction.com www.deltaserviceproduction.com

mécanique et le software), et participe au « débug » de test. Les besoins des industriels évoluent, les préoccupations majeures à venir vont se concentrer sur une relocalisation, mais à quel prix ? PIGE électronique, conscient des enjeux, est organisée pour accompagner ses clients partenaires dans une transformation progressive et maîtrisée.

Contact : PIGE ELECTRONIQUE Laurie BARNAUD +33(0)4 75 83 05 15 laurie.barnaud@pige-electronique.com www.pige-electronique.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 47


INFORMATIONS COMMERCIALES W-TECH

distribue des machines de mise sous vide universelles à buses extérieur, pour emballer bobines, barrettes, plateaux JEDEC, Pcb’s, etc.. Depuis peu, W-Tech a introduit une nouvelle gamme de machine de mise sous vide Universelle, « lowcost » adaptée aux budgets les plus modestes sans négliger la qualité. Cette gamme est disponible en longueurs de scellages de 450 ou 600 mm, en acier peint, sans mémoires de programmation. Ses 2 buses d’aspiration permettront, par exemple, la mise sous vide simultanée de 2 lots de barrettes en sacs dry pack. Ces machines sont équipées de mousses de compression et lames de scellage d’une largeur d’un centimètre, pour un scellage parfaitement étanche et très résistant. Des boutons en façade, offrent la possibilité à l’utilisateur de passer du mode scellage simple au mode vide + scellage ainsi que d’ajuster les réglages de température de scellage, de refroidissement et d’aspiration, facilement et rapidement. En parallèle, W-Tech distribue toujours les machines, en châssis entièrement inox idéal pour les environnements « propres » tel que les salles blanches. Celles-ci sont disponibles en 4 longueurs de scellage, 350, 450, 600 ou 800 mm. Chacune de ces machines est équipée de mousses de compressions et d’une lame de scellage d’un centimètre de large, pour un scellage parfaitement étanche, durable et résistant de vos sacs MBB (Moisture Barrier bags) Contrairement aux machines classiques dites « à cloche », inappropriées aux salles blanches, nos machines de mise sous vide universelles, ne sont pas limitées en hauteur de produit. Le plateau de support du lot, ajustable en hauteur sans outils, permet de placer le lot à bonne hauteur pour un scellage parfait, sans plis, et donc en augmenter la qualité. De plus, nos machines disposent de 6 modes de fonctionnement (scellage, Mise sous vide + scellage, Mise sous

FORUM DE L’ELECTRONIQUE FORUM DE L’ELECTRONIQUE/SEPEM

Mobile, Système de distribution des balles, Module de détection d’impacts et Retour sur Ecran. Chacun de ces sous-ensemble a été intégralement pensé et réalisé par les étudiants

Le salon de l’innovation, de l’imagerie et des solutions électroniques

FORUM DE L’ELECTRONIQUE/ SEPEM Industries à AVIGNON

SEPEM INDUSTRIES

La solution à toutes les problématiques cœur d’usine : production, maintenance, sécurité, environnement, sous-traitance

vide sous azote …) et de 25 mémoires de programmations. Ces programmes permettent à l’utilisateur de changer rapidement les réglages de vide en fonction du lot à conditionner ou de la procédure à suivre.

29, 30 Septembre – 1er Octobre AVIGNON – Parc des expositions Des opportunités régionales de rassembler les industriels de la Filière Electronique et les autres filières industrielles utilisatrices

En standard, nos systèmes de mise sous vide sont équipés d’une entrée par raccord rapide Ø10 mm permettant l’injection d’air sec, d’azote ou d’argon, avant ou après la mise sous vide de vos produits.

La région avignonnaise est stratégiquement située au carrefour de l’arc méditerranéen et de la vallée du Rhône regroupant les principales industries de la région PACA

Enfin, W-Tech fournis également (en stock) les consommables associés, desiccants, testeur d’humidité (HIC) ainsi que les sacs barrière d’humidité (dry pack) de toutes tailles et de différentes épaisseurs, en fonction de votre application, voici quelques exemples :

Industries : plus de 250 exposants, 3 500 visiteurs et 3 jours de conférences : une opportunité unique de faire le point sur l’industrie du futur, la transformation digitale, l’internet des objets, l’intelligence artificiel et la maintenance dans l’usine du futur FORUM DE L’ELECTRONIQUE Avignon bénéficie du soutien du POLE DE COMPETITIVITE SCS basé en Provence-Alpes-Côte d’Azur, leader sur les technologies numériques, regroupant les acteurs des métiers de la microélectronique, des télécommunications et des logiciels.

3 jours d’échanges et de convivialité au service de l’innovation

Des ateliers pratiques mis en place par les étudiants du Lycée professionnel LA SALLE d’Avignon. Dans le cadre de leur formation en BTS Numérique, les étudiants du Lycée professionnel LA SALLE d’Avignon ont développé une table de ping-pong et un robot lanceur connectés nommés : Table Tennis performance Analyser TTPA. Ils animeront cet espace et expliqueront aux visiteurs du FORUM DE L’ELECTRONIQUE/SEPEM Industries comment ils ont développé ce système permettant une analyse des performances du joueur de pingpong Leur projet s’articule autour de quatre sous-ensembles : Gestion sur Terminal

• Tubes / tubes / sticks : 152×660 mm – 254 × 762 mm / 100µ • Bobines Ø 180 mm : 270 × 260 mm

/100µ

• Bobines Ø 330 / 380 mm : 430 × 480

Contact : FORUM DE L’ELECTRONIQUE Martine RENOULT +33(0) 6 10 96 12 90 martine.renoult@gl-events.com www.forum-electronique.com

mm /100µ ou 150µ

• Grandes longueur : 270 × 1590 mm

/ 100µ

• Plateaux JEDEC : 254 × 457 mm / 150µ • Grand volumes : 670 × 700 mm /100µ

Nous proposons aussi des sacs « sur mesure » Tous nos sacs sont garantis ESD et disposent de marquage MSL.

48 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Contact : W-Tech Olivier WEEGER +33(0)4 74 93 01 54 commercial@w-tech.fr www.w-tech.fr

SEPEM INDUSTRIES Xavier LEGRAND +33(0)5 53 36 78 78 xavier.legrand@even-pro.com https://avignon.sepem-industries.com/

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 49


INFORMATIONS COMMERCIALES STPGroup

De nouveaux partenariats De nouveaux partenariats ont vu le jour ces dernières semaines chez STPGroup afin de vous proposer les meilleurs process sur votre ligne de production. EPSON : lunettes connectées

STPE propose des lunettes connectées EPSON dédiées à des opérations de maintenances, supports et formation à distance. Ces lunettes sont compatibles avec différentes applications comme notre Partenaire Brochesia ou TeamViewer. Plusieurs modèles disponibles selon vos besoins : • Modèle connectés à un poste de travail pour suivre des instructions 

Proto-Electronics

maintient sa progression durant la période de COVID-19 et lance la version espagnole de son site Malgré l’épidémie mondiale de Covid-19 ayant impacté beaucoup d’entreprises ces dernières semaines, Proto-Electronics, spécialiste de l’assemblage de prototypes de cartes électroniques, a réussi à maintenir sa croissance grâce à son positionnement et sa part de marché sur 15 pays : 92 nouveaux clients ont été enregistrés depuis janvier 2020 dont 32% à l’export. Les services support ont pu très facilement adopter le télétravail dès le début du confinement, et la production par la mise en place des préconisations, continuer son activité. Depuis sa création en 2014, ProtoElectronics se positionne comme une entreprise connectée, ce qui a grandement facilité l’adaptation des équipes durant ces dernières semaines. Damien Rossignon, PDG de l’entreprise précise : « Nous essayons toujours

• Modèle « mobiles » avec ou sans casque de sécurité intégrés. • Domaine d’activités : industrie, bâtiment, commercial, formation, médicale…

innovantes permettant d’optimiser l’ensemble du processus de fabrication – avec une interface entre la CAO, le processus de test et la production ellemême.

WURTH ELEKTRONIK

Caractéristiques :

Une offre complète et modulaire comme les solutions logicielles sont compatibles avec d’autres systèmes de test déjà en place sur des sites de productions.

Le groupe Würth Elektronik, ayant très rapidement mis en place toutes les mesures de prévention et de protection à la fois de ses employés et des produits à destination de ses clients, a pu continuer d’exercer son activité de fabricant de circuits imprimés dans les meilleures conditions possibles durant toute la période de confinement.

• Connexion WIFI ou partage connexion

4G • « Main libre » une fois l’appel lancé l’opérateur range la commande dans sa poche • Forte autonomie, batterie rechargeable • Caméra 5mpx embarquée • Mémoire 32G • Système Ouvert pour application personnalisée

Pour plus d’informations :  - Web : www.stp-emcgroup.com  - LinkedIn : STPGroup  - YouTube : STPGroup

DIGITALTEST : test automatisé Depuis près de 40 ans DIGITALTEST propose des solutions de tests automatisés à travers le monde en étant l’un des leaders du marché. DIGITALTEST développe et produit des systèmes de test automatisés pour les PCB, des logiciels d’automatisation de la production et des systèmes de gestion de la qualité. Ils sont reconnus pour leurs solutions d’avoir les équipements et le personnel formé en surcapacité pour pouvoir répondre à la demande fluctuante du marché. Cette organisation nous a permis de rester opérationnels durant toute cette période. » Le besoin de prototypage rapide n’a pas diminué pendant le confinement, et les clients sont restés présents pour commander leurs prototypes, travaillant eux aussi pour la plupart en télétravail. Proto-Electronics s’est adapté, notamment en modifiant les adresses de livraison de ses clients, en grande majorité changées pour des adresses personnelles, beaucoup d’entreprises étant fermées durant la période de confinement. Bien que les transports aient été largement touchés par cette épidémie, la société a pu grâce à son implication dans la fabrication de matériel médical, livrer ses clients dans les temps. La progression de l’export reste importante : l’Italie qui sort du confinement annonce un bon mois de mai, et aucune baisse n’a été enregistrée pour l’Allemagne ainsi que les pays d’Europe du Nord.

50 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Contact : STPGROUP Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com Depuis quelques jours, ProtoElectronics propose la version espagnole de son site web (déjà traduit initialement en allemand, italien, et anglais), afin d’offrir le meilleur service possible quel que soit le pays. L’Espagne, déjà bien présente dans la base de clients, affiche pour sa part également une belle progression. Dans les prochaines semaines, de nouvelles embauches sont prévues, et aucun chômage partiel n’est envisagé par la Direction de l’entreprise.

Contact : PROTO-ELECTRONICS Angélique CASASSAS +33(0)9 70 70 06 08 casassas@proto-electronics.com www.proto-electronics.com

Confinement ou déconfinement, pas ou très peu de changement pour la division « Circuits Imprimés » du groupe Würth Elektronik.

Au sein de ses trois usines de production de circuits imprimés en Allemagne, des règles de conduites très strictes ont été appliquées ainsi qu’une organisation quasi « militaire » avec des équipes restreintes assurant la continuité de la production à 100% sans jamais se croiser. Le personnel administratif bénéficiait déjà de la possibilité de travailler en home office ponctuellement avant la crise, ce qui a permis d’assurer le suivi de ses clients et l’interface avec les usines sans modifications majeures des process de travail et des méthodes habituelles de communication. Les résultats de la division PCBs depuis le début de l’année témoignent de l’efficacité de cette organisation. Avec plus de 10% de croissance de chiffres d’affaires par rapport à 2019, le groupe est fier de pouvoir faire face à une situation aussi inédite sans impacter ni ses clients ni l’équipe en place. La crise du Coronavirus souligne d’autant plus les avantages de la stratégie multi-sources et multicanaux déployée par le groupe. En effet, ses partenaires fournisseurs en Chine ont subi de plein fouet les effets du confinement en pleine période de Nouvel An Chinois, ce qui a quasiment stoppé la fabrication de cartes électroniques durant plusieurs semaines. Et c’est là que les usines du groupe en Allemagne ont pu prendre le relais en fabriquant les dossiers urgents concernés et en assurant la livraison de ses clients pratiquement dans les délais impartis. Grâce au site

de vente en ligne de Würth Elektronik, la fourniture de prototypes en délais courts, fabriqués eux aussi dans l’usine dédiée en Allemagne, n’a jamais été interrompue ni diminuée.

sa gestion sécurisée des ressources et matières nécessaires à la production, ce groupe familial prend tout son sens, encore plus aujourd’hui dans ce contexte de pandémie.

Puis les fournisseurs Asiatiques ont repris leur activité progressivement et dans leur quasi-totalité courant mars. L’équipe Würth Elektronik en Chine a continuellement assuré le lien avec les fournisseurs et le suivi des approvisionnements en cours, ce qui a permis de maintenir un niveau d’information optimal auprès des services commerciaux en France et en Europe.

Würth Elektronik PCBs en chiffres:

Aujourd’hui, la France et l’Allemagne entrent doucement dans une phase de déconfinement. Le groupe s’attèle toujours à contribuer modestement à ce que cette phase se concrétise à long terme, à la fois en continuant de livrer en urgence des circuits imprimés nécessaires à la fabrication de respirateurs et via le don de masques et autres biens nécessaires aux organismes médicaux. Le groupe Würth Elektronik remercie ses clients pour la confiance qu’ils ont montrée durant toute cette période et reste plus que jamais impliqué dans le maintien de la santé et de la sécurité de ses collaborateurs et de la qualité du service pour ses clients. En continuant de développer sa présence Européenne, son expertise et

• CA: 154 ME en 2019

dont 37 ME en provenance d’Asie

• Effectif: 1100 personnes • 3 sites de production en Allemagne

et 10 partenaires en Asie qualifiés WE • 1 site de vente en ligne: www. wedirekt.fr • 1 équipe technique et commerciale de 12 personnes en France • Certifications qualité et environnementales : ISO 9001, ISO 14001, ISO 50001, IATF 16949, EN45545-2 & STM S-001 ind.D...

Contact : Würth Elektronik France Division Circuits Imprimés Delphine BRACONNIER +33(0)4 27 86 12 00 delphine.vial-braconnier@we-online.com www.we-online.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 51


INFORMATIONS COMMERCIALES INVENTEC PROMOCLEANTM TP 178 : L’innovation écologique en Nettoyage et Désoxydation

ISIT

Vous recherchez des solutions d’instrumentation électronique ? Pour vous aider au développement de vos systèmes électroniques, ISIT, distributeur des outils ACUTE en France, présente une gamme complète d’appareils d’instrumentation et de test connectés sur PC, portables, pratiques et abordables. Tous ces appareils – analyseurs de

protocoles, analyseurs de bus et oscilloscopes numériques – sont

connectables sur PC en USB 3.0, et permettent le décodage et/ou l’analyse d’un large éventail de protocoles de communications (jusqu’à 90 protocoles). La gamme de produits inclut les analyseurs logiques TravelLogic et LA3000+, les oscilloscopes numériques portables TravelScope, et l’analyseur TravelBus « 2 en 1 » (protocole et logique). Dernier né dans cette palette de produits, le nouvel analyseur BusFinder, permet de combiner un analyseur de protocole et un analyseur logique, et dispose de l’option MIPI D-PHY pour aider au développement de caméras et d’écrans dans le domaine automobile. Enfin, les nouvelles sondes différentielles actives, et les

générateurs de données Acute

viennent compléter les capacités des produits d’instrumentation ci-dessus.

Avec cette offre Acute, ISIT propose ainsi une gamme d’analyseurs et d’oscilloscopes très performants, d’excellente qualité, portable, avec les outils logiciels fournis, à un prix très compétitif. • Les solutions d’analyse logique &

d’analyse de protocole :

Une gamme complète : analyseurs logiques, analyseurs de protocole et outils 2 en 1. Tous ces appareils sont utilisables avec l’oscilloscope digital TravelScope pour former un oscilloscope à signaux mixte MSO :

- Le TravelLogic est un analyseur logique & analyseur de protocole suffisamment petit pour tenir dans la poche, ce qui le rend idéal pour le technicien ou l’ingénieur de maintenance sur site ou itinérant, tout en étant un analyseur très performant avec 34 canaux (Max.). Il dispose d’une fréquence d’échantillonnage jusqu’à 2 GHz, de nombreux modes de déclenchement pour les bus, y compris SD3.0 / eMMC4.5 et près de 90 décodages de bus disponibles

- Le LA3000 Plus est un analyseur de protocole basé sur PC et un analyseur logique combinés en un seul appareil. Il prend en charge plus de 80 protocoles, est équipé de 36 Go de RAM, et fournit jusqu’à 136 canaux par module. La combinaison d’un taux d’échantillonnage de 2,4 GHz, d’une analyse d’état de 250 MHz et de la grande mémoire d’analyse de 32 Go offre aux ingénieurs de développement un outil professionnel pour le débogage des FPGA et autres semi-conducteurs. - Le TravelBus est un outil 2 en 1 - à la fois analyseur logique & analyseur de protocole – pour l’analyse sur de longues durées et à grande vitesse de systèmes de bus série tels que I2C, RS232, SPI, HID over I2C, I2S, LIN, MDIO, PMBus, SMBus, USB1.1, CAN2 .0B, CAN-FD, DALI, I3C, ProfiBus, RS422, RS485,… Grâce à la transmission USB3.0 directe «haut débit», les TravelBus fonctionnent directement dans la RAM du PC et offrent ainsi la possibilité d’une analyse longue durée pour un rapport prix / performances très intéressant. - Le nouveau BusFinder BF7264B , qui fonctionne soit comme un analyseur de protocole avec affichage en temps réel, soit comme un analyseur logique ou en combinaison des deux, offre de nombreuses options d’analyseur de protocole, comme eMMC5, flash NAND, SD3 ou SD4, et MIPI D-PHY. Cette dernière et nouvelle option permet l’analyse des protocoles (jusqu’à 4 voies d’analyse et 2,0 Gbit/s par voie) véhiculés par l’interface D-PHY, largement utilisée pour les applications de caméras et d’affichages automobile à faible puissance et haute vitesse.  C’est aussi un analyseur logique à 64 canaux si aucune fonction de protocole n’est requise.

Le TravelScope d’ACUTE n’est pas seulement un oscilloscope PC, c’est aussi un analyseur de bus série, un enregistreur de données, un analyseur de spectre, un générateur de fonctions et peut même être converti en oscilloscope à signaux mixtes (MSO) en conjonction avec un analyseur logique de la série TravelLogic (ou TravelBus ou LA3000). Les nouvelles sondes différentielles actives ADP1025, ADP2025, ADP1100 et ADP2100 d’ACUTE sont parfaitement adaptées à la série TravelScope avec 25 MHz et 100 MHz (voir ci-dessous). Regroupant plusieurs instruments dans un petit boîtier, les TravelScope sont légers et compacts. Un ingénieur de terrain peut transporter de cette manière un ensemble d’instruments de laboratoire, avec son ordinateur portable. • Les Générateurs de données et

sondes différentielles :

Les sondes différentielles ADP actives d’Acute, avec des plages de mesure jusqu’à +/- 3500 V, sont un ajout utile à de nombreux oscilloscopes PC. La nouvelle série TravelData 3000 est constituée de générateurs de patterns basés sur USB3 8/16 canaux avec une plage d’horloge interne allant jusqu’à 200 MHz et une mémoire allant jusqu’à 256 Mo / canal. Pour découvrir plus en détail l’offre d’instrumentation ACUTE, il suffit de se rendre à l’adresse : https://www.isit.fr/fr/ produits/notre-offre/production-et-test-1/ instrumentation-electronique.php ou sur www.isit.fr

• Les Oscilloscopes numériques sur PC :

Les oscilloscopes numériques portables de la série TravelScope disposent de 2 canaux (empilable jusqu’à 12), d’une bande passante de 200 MHz, d’une capacité d’échantillonnage de 1 GS/s et d’une profondeur d’enregistrement de 128 MS par canal en mode 16 bits.

52 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Contact : ISIT Christian BESSOUDOUX +33(0)5 61 30 69 09 cbessoudoux@isit.fr www.isit.fr

Le PROMOCLEAN™ TP 178 est un produit de nettoyage et de désoxydation innovant, développé par INVENTEC en substitution de produits à fort risque environnemental et sécuritaire comme l’acide phosphorique et les acides forts. Il permet d’effectuer les opérations de dégraissage et de de finition pour la préparation des surfaces avant traitement thermique, PVD et dépôts sous vide, les opérations de désoxydation sur les métaux ferreux sans risque de phosphatation des pièces, tout en limitant le phénomène d’eutrophisation des eaux de rejets et les risques liés à la manipulation d’acides forts, souvent hautement dangereux et contraignants dans leur emploi et dans leur stockage. La dissémination des rejets de composés phosphorés, cause d’une pollution des rivières et des nappes phréatiques, est coûteuse pour les collectivités et les entreprises. Le phosphore disséminé fait office d’engrais pour les plantes aquatiques qui consomment, lors de leur croissance accélérée, l’oxygène nécessaire à la survie des espèces vivantes dans le même écosystème, causant ainsi leur disparition prématurée. La substitution nécessaire et urgente de ces composés a incité INVENTEC à concevoir une formulation innovante issue de ses méthodes d’écoconception, reliant les besoins technologiques et économiques de ses clients aux enjeux environnementaux actuels. Ainsi, formulé sans acide

phosphorique, le PROMOCLEAN™ TP 178 limite considérablement le risque d’eutrophisation d’une part et permet d’autre part de désoxyder des pièces sensibles à la phosphatation, sans pour autant faire usage d’acides forts plus corrosifs. De plus, sa biodégradabilité et l’absence d’EDTA lui confèrent des qualités environnementales exceptionnelles. C’est un produit acide de pH 2 aux propriétés dégraissantes, désoxydantes et séquestrantes, cumulées dans un même bain, qui lui permettent de nettoyer les pièces polluées par : • Les huiles légères, • Les pâtes à polir et en particulier les

liquides abrasifs diamant,

• Les oxydes métalliques, • Les sels minéraux résiduels, comme

le calcaire ou les résidus d’électrolyte,

• Les traces de doigt, les particules et

les poussières,

sur les métaux utilisés dans l’industrie ou sur les verres optiques.

séquestrantes qui lui confèrent des propriétés de nettoyage et de rinçage élevées, indispensables aux exigences de propreté des process d’usinage de l’industrie horlogère, médicale, automobile, aéronautique et optique. Il s’utilise dilué dans l’eau en immersion dans des bains munis d’ultrasons. Il se rince très facilement à l’eau de ville ou à l’eau déminéralisée, avant séchage à l’air chaud ou par solvant fluoré en phase vapeur. Il est compatible dans les process hybrides (chaines lessivielles et finition solvantée ) avec nos gammes TOPKLEAN™ et PROMOSOLV™ pour les procédés de préparation de surface avant traitement ultérieur. Le PROMOCLEAN™ TP 178 permet donc d’augmenter la rentabilité de la chaîne de nettoyage, en réduisant les taux de rebus, de réduire les risques humains et environnementaux, par la qualité de sa formulation et ses performances techniques. Inventec Performance Chemicals, parce que l’innovation nous inspire.

Il est utilisé dans de nombreuses applications, telles que : • L’enlèvement de pâte à polir sur

pièces en laiton, pour l’industrie horlogère, en process lessiviel par immersion.

• La préparation de surface de pièces

métalliques (acier, aluminium), usinées avant dépôt PVD, pour l’industrie automobile et aéronautique, en process hybride. • L’élimination d’huiles et de résidus d’électrolytes minéraux corrodants, dans la fabrication de piles LithiumNickel, en process lessiviel par immersion. • L’enlèvement de liquide abrasif diamant sur les pièces en carbure de tungstène, dans l’usinage d’outils de découpe. • La préparation de verre optique avant

dépôt sous vide ou séchage.

Le PROMOCLEAN™ TP 178 possède un pouvoir mouillant élevé, une basse tension superficielle et des qualités

Contact : INVENTEC Allegra PITTARELLI +33(0)1 43 98 75 32 apittarelli@inventec.dehon.com www.inventec.dehon.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 53


INFORMATIONS COMMERCIALES BORDERSYSTEM

Crée Proxi pour mesurer la distanciation physique À partir d’un système de protection existant adapté aux environnements à hauts risques, BorderSystem, société belge, a développé un dispositif répondant aux nouvelles règles sanitaires en milieu professionnel imposée par le COVID-19 Particularité du dispositif, baptisé Proxy, il est fabriqué en Belgique ce qui va pour le moins à contre-courant de la culture du moindre cout. Guillaume Roland, directeur commercial de l’entreprise nous éclaire « Il est vrai que le moindre cout n’est pas dans notre culture entrepreneuriale. Notre démarche est axée sur la proximité. Si l’on veut garantir la sécurité des personnes il faut avoir un produit robuste, fiable, dont la maintenance et l’évolution et la fabrication doivent être au plus près des marchés. C’est

pour cela que nous avons choisi de le fabriquer en Belgique.» BorderSystème est une Start-up, spécialisée dans les solutions technologiques de sécurité à destination des entreprises du nucléaire, des carrières ou encore des réseaux ferrés. M. Roland explique « à partir de l’existant, notre système de protection des salariés travaillant par exemple le long des voies de chemin de fer, nous nous sommes demandés comment, pendant la pandémie du Corona virus, nous pouvions aider les entreprises à traverser les difficultés liées à cette crise sanitaire. Comment nous pourrions faire évoluer notre système pour répondre à une demande de distanciation physique. Nous avons donc travaillé en R&D avec trois ingénieurs et nous avons créé Proxy. » Un système basé sur des ondes radio Proxy est un petit boitier de 7 centimètres sur 6,5 pour une profondeur de 2,5 centimètres. Léger, il ne pèse que 90 gr. Il peut se glisser dans une poche, se fixer au poignet, se clipser à la ceinture ou encore sur un casque. Il est réglé pour alerter par un signal sonore les personnes équipées si d’aventure elles s’approchent trop

les unes des autres. Et cela que ce soit dans un bureau ou sur un poste de travail, (un à deux mètres selon les pays). Son fonctionnement est ne peut plus simple Il ne nécessite aucune infrastructure particulière, pas de connexion internet. Il est simplement basé sur des ondes radio Ultra Wideband qui reposent sur des modulations exemptes de toute interférence. Guillaume Roland précise encore « nous avons prévu un système de recharge à induction sans fil, sans connecteur, totalement étanche à la poussière et à l’eau. Pour recharger le système il suffit de le secouer et il reste actif pendant 10 heures.» Quant à son prix de vente il est de 200 euros HT. Article de Louis GILDAS, reporter.

30 JUIN / 03 JUILLET 2020

RESTEZ CONNECTÉ DEPUIS CHEZ VOUS ! PRENEZ PART AU 1ER ÉVÉNEMENT DIGITAL DE GLOBAL INDUSTRIE !

Contact : BORDERSYSTEM Guillaume ROLLAND 0032 473 30 08 52 info@bordersystem.be www.bordersystem.be

KURTZERSA «Durant ce contexte difficile et inédit, la société Kurtz Ersa s’est organisée de manière à rester proches de ses clients et répondre à leurs besoins, tant en équipements de production qu’en interventions à distance ou sur site. Durant cette crise, alors que les déplacements étaient très limités, nous avons su maintenir les démonstrations en live sur nos équipements, en interactivité avec nos clients et leurs produits. De plus, dès mi-septembre 2020, nous mettrons en place des webinaires spécialisés, avec des thématiques ciblées, exprimées par nos partenaires »

54 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Networking, Webinars, RDV digitaux, Démos… Plus d’infos et inscription sur www.global-industrie.com ERSA Rémy LUTZ +33(0)6 07 78 01 87 remy.lutz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com

global-industrie.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 55


INFORMATIONS COMMERCIALES SERMA TECHNOLOGIES

L’expert des technologies de l’électronique SERMA Technologies intervient dans la maîtrise des Technologies de l’électronique et des Batteries (tests abusifs), et propose des prestations de conseil, d’expertise, d’analyse, de contrôle et de test sur les composants, cartes et systèmes électroniques, tout au long du cycle industriel (conseil dans le développement, la pérennité, la qualité, la fiabilité, la sécurité et la manufacturabilité de l’électronique des produits) et dans tous les secteurs industriels. SERMA Technologies, c’est :  • 5 sites : Pessac (siège social), Guyancourt, Grenoble, Chambéry, Ecully • CA : 23 ME • Effectifs : 200 personnes • 7000 m² de laboratoires et 7000 expertises/an Panel des prestations : Sur tout type de produits : • composants (passifs, actifs, puissance, puce, package),  • cartes (soudure, PCB, PCBA),  • systèmes, batteries (cellules, modules et pack),  • modules photovoltaïques

PRESTATIONS : Centre d’expertises : Expertise électrique et environnementale. Expertise des technologies de l’énergie Les Equipes du Centre d’Expertises réalisent des analyses de défaillance et de construction, des tests électriques (composants passifs, numériques, mixtes, puissance, RF), des qualifications selon les normes internationales, des essais de fiabilité sur composants et systèmes électroniques, des modifications de circuits intégrés à l’aide de FIB, des modélisations de structures semi-conducteurs, des tests abusifs et électriques sur batteries, et des analyses de surface des matériaux (XPS, TOF-SIMS etc.).

Conseil Les équipes du Conseil vous accompagnent dans l’utilisation des technologies de l’électronique grâce à leur expertise dans les domaines de compétence suivants : • la veille technologique, • la iabilité et robustesse des systèmes

électroniques, Health Monitoring, • la résolution de problèmes,  • la gestion de la pérennité et le traitement de l’obsolescence,  • les procédés de fabrication des électroniques Nos équipes réalisent des audits de sites d’assemblage de cartes, batteries et harnais dans le monde entier.

de R&D et de conception jusqu’au maintien en conditions opérationnelles.

FENWICK/FUJI

Spécialisée dans les secteurs à forte contrainte d’environnement, de fiabilité et de sécurité, SERMA Group se caractérise par sa culture d’excellence technique et son réseau d’experts.

Spécialiste des moyens de production destinés à l’industrie électronique, FUJI propose un large panel de machines orientées CMS. Au travers de sa gamme GPX, elle offre une solution de dépose de pâte à braser combinant précision, vitesse et ergonomie.

Le groupe propose des services autour de 5 métiers complémentaires : Technologies de l’électronique, Énergie, Microélectronique, Sûreté et Cybersécurité des Systèmes, Ingénierie des Systèmes Embarqués. www.serma.com

Formation En INTRA, INTER, E-LEARNING ou SUR MESURE, nous vous accompagnons dans la montée en compétences de vos équipes sur des thèmes tels que :

robot de dosage de haute précision – technidot par

Le système de contrôle du diamètre du rouleau de pâte à braser associé à l’alimentation automatique de pâte à braser permet à la GPX de FUJI une sérigraphie avec un volume de pâte à braser idéal. La qualité d’impression reste ainsi optimum tout en maîtrisant les coûts d’utilisation.

• Course des axes 390 x 315 x 60 mm • Course utile standard 320 x 310 x 60

mm • Apprentissage immédiat • Compatible avec tous les types de fichiers HPGL, ISO, EXCELLON, GERBER, GCODE, DXF, … • Logiciel de pilotage GALAAD 3 (avec

mises à jour gratuites) - KYNON

Le TECHNIDOT est un nouveau robot CNC de dosage permettant d’automatiser le dépôt de pâtes à braser (classes 4, 5 et 6), de colles et de graisses fines aussi bien en laboratoire que dans l’industrie.

L’expertise multisectorielle des formateurs permet de répondre aux besoins et problématiques ciblées. www.serma-technologies.com

56 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

La rigidité accrue de l’architecture mécanique en tout point de la machine garantit à l’utilisateur une très haute précision ainsi qu’une répétabilité et une durabilité exceptionnelle de la qualité d’impression. Ses nombreux atouts permettent à la GPX de sérigraphier efficacement des panneaux de dimensions allant jusqu’à 850 x 610 mm.

CIF

Ces formations sont proposées par des experts terrain et collaborateurs de SERMA, et s’adressent à un public ayant des besoins dans les technologies de l’électronique : techniciens, laborantins, ingénieurs, experts et autres souhaitant enrichir et développer leurs compétences techniques.

La GPX a été pensée et conçue dans le pur esprit Fuji : efficacité, polyvalence et facilité d’utilisation. L’automatisation des actions, comme l’alimentation en pâte à braser et le lavage d’écran, permettent une réduction des interventions de l’opérateur, réduisant ainsi les temps de changements de séries et de maintenance. De plus, l’utilisation de la GPX s’avère aussi facile qu’intuitive grâce à son interface faite à base d’icônes assurant une prise en main rapide de la machine.

Machine de sérigraphie GPX

Les systèmes de vérification de pâte à braser, raclette ou masques visent à prévenir d’éventuels défauts de sérigraphie et contribuent au maintien d’une qualité d’impression optimale en évitant toute potentielle erreur de réglage.

• technologies des composants actifs et passifs,  • assemblage,  • audit,  • analyse de défaillance, • fiabilité, • etc.

SERMA Technologies fait partie de SERMA Group, une plateforme indépendante d’expertise, de conseil et de test pour les technologies électroniques, les systèmes embarqués et les systèmes d’information. SERMA Group intervenant notamment dans la conception, la sécurisation et la fiabilisation des produits et des données tout au long du cycle de vie des produits : depuis les phases

NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES

L’atout principal de cette machine est de permettre le dépôt très précis de quantités de fluides, tout en améliorant la productivité de cette opération.

Contact : SERMA GROUP Florie BOUSQUIE +33(0)5 81 31 04 69 f.bousquie@serma.com www.serma.com

Ce robot est constitué d’un robot 3 axes-3D de type Technodrill sur lequel a été monté un doseur de haute qualité de marque MUSASHI ®. Caractéristiques du doseur :  • Type de dosage : temps / pression • Reconnaissance automatique des pastilles • Très ergonomique et simple à la mise en œuvre

• Boîtier de commandé électronique intégré • Palpeur mobile axe Z de série • Sécurité : bridage mécanique et

bridage par logiciel

• Capot de protection et éclairage basse

tension de série

Avantages Le TECHNIDOT est une solution automatisée CNC 3 axes simples pour des applications précises de différentes viscosités. • Installation et programmation simplifiées via un logiciel ou par importation de fichiers • Cycles et traitements des cartes plus rapides • Intégration facile dans tout process de fabrication • Réduit les coûts de production, de matériel et de possession • Structure robuste et fiable

Contact : FENWICK Dominique CHAU +33(0)1 40 10 69 14 dchau@fenwick.fr www.fenwick.fr

• Encombrement réduit • La machine est livrée complète

comprenant une licence KYNON – GALAAD, un doseur MUSASHI ®, un plateau martyr PVC, un palpeur d’outils une caméra, un jeu de 4 buses de 0.2 à 0.5 mm de diamètre, un Porte seringue, un adaptateur de seringue 10 cc, un adaptateur de seringue 30 / 50 cc Retrouvez cette machine dès à présent dans notre espace de démonstration de CIF à Buc dans les Yvelines et sur notre site internet sur www.CIF.fr dans la rubrique Assemblage/Equipements pour CMS

Contact : CIF Bruno DELMAS +33(0)1 39 66 96 83 cif@cif.fr www.pcb-cif.eu

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 57


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES ACCELONIX NANO-IMPRESSION 3D, une avancée majeure pour L’ELECTRONIQUE IMPRIMEE. Accelonix France est particulièrement fière du partenariat conclu récemment avec la Société NANODIMENSION (Nasdaq, TASE: NNDM) qui lui permet désormais de distribuer en France ; la technologie AME (Additive Manufacturing Electronics), associée aux Nano Encres et à l’équipement de nano-impression 3D, DRAGONFLY LDM .

Accelonix se félicite de ce partenariat qui accompagne les valeurs de l’entreprise et complète le portefolio de ses équipements d’impression additive comme la sérigraphie, et autres. NanoDimension est une société créée en 2012, cotée en bourse US Stock exchange. Elle est Certifiée ISO14001 et BS OHSAS18001 / ISO 45001, et est reconnue pour son expertise et ses compétences dans les nanomatériaux. NanoDimension a déposé de nombreux brevets et fait référence avec son leadership dans les technologies additives innovantes et pertinentes adaptées à l’Industrie du futur. La société conçoit et fabrique ses équipements d’impression 3D avec notamment l’objectif d’établir des passerelles entre les circuits imprimés PCB et les semi-conducteurs. Une stratégie d’entreprise qui anticipe les demandes de l’industrie pour répondre notamment aux exigences des électroniques embarquées dans les drones intelligents, dans les satellites, dans les applications nomades, pour l’IoT, pour des applications radiofréquences, pour des dispositifs médicaux in vivo, etc.

NanoDimension est un acteur de cette révolution technologique qui permet d’un simple clic sur un bouton, de passer en quelques heures d’un fichier CAO en utilisant la nanoimpression 3D AME, à un circuit fonctionnel et opérationnel offrant de hautes performances, et ce en ne mettant en œuvre que 2 matériaux consommables, en toute autonomie dans l’environnement d’un atelier industriel classique.

Ces solutions mises en œuvre par NanoDimension font sauter certains verrous technologiques et repoussent les limites de la technologie MID (Molded Interconnect Devices), pour 2 raisons : 1) Cette technologie est aujourd’hui la seule permettant de créer un circuit 3D : multicouches interconnectés et doubles faces, à partir d’un simple fichier 3D /3D puisque la machine DRAGONFLY LDM imprime son propre substrat.

Tous les visionnaires et observateurs de l’industrie s’accordent pour reconnaître que la fabrication additive, qui s’impose déjà dans l’industrie en générale, peut se décliner désormais dans la fabrication électronique. En effet elle apporte de nombreux avantages et en ouvre de nouvelles perceptives pour des applications très innovantes et performantes, tout en repoussant les limites de la miniaturisation. Elle permet également de diminuer le poids, de réduire l’impact environnemental tout en simplifiant et en raccourcissant la chaine de valeur de l’entreprise.

C’est par exemple une avancée significative pour le prototypage rapide de circuits imprimés complexes : multicouches, doubles faces ; de toutes géométries, qui seront imprimés sur la base de spécifications nominales notamment : largeur minimum des pistes 110µm / pas 110µm, épaisseur des pistes mini 17µm, épaisseur du diélectrique minimum 35µm, nombre de couches jusqu’à 50, épaisseur du circuit jusqu’à 3mm, trous métallisés dia mini 400µm, vias diamètre minimum 200µm.

La technologie AME de NanoDimension est donc dans le contexte actuel, une avancée majeure dans l’électronique imprimée. Elle a déjà été choisie par une vingtaine d’utilisateurs en Europe, notamment des acteurs des filières de l’avionique, du spatial, de la défense, de l’automobile, du packaging semiconducteurs et du médical. A la genèse de cette technologie, on trouve des encres dites nano : une encre conductrice à base d’Ag et une encre diélectrique acrylate polymère. L’équipement DRAGONFLY LDM qui dispose de 2 têtes « ink jet piézo drop » indépendantes, imprime simultanément par ink jetting ces 2 encres. L’encre Ag à base de nanoparticules est frittée et le diélectrique photopolymérisé automatiquement au cours du process d’impression, pour constituer in fine des circuits complexes. Il faut entre 20 et 60 heures pour imprimer un circuit ou une carte multi circuits de 160 x 160 mm. Pendant la durée de l’impression la machine travaille en toute autonomie 24h/24h.

58 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Une fabrication en toute autonomie qui présente l’avantage de maîtriser sa « Supply Chain », de garder une confidentialité sur le design de ses circuits, ainsi que de relocaliser des produits critiques et/ou stratégiques. Des points qui prennent tout leur sens par ces temps de crise. Les circuits imprimés ainsi réalisés s’insèrent ensuite dans la ligne CMS classique pour réaliser les opérations d’assemblage à suivre : Pick & Place, inspection SPI, dépôt de crème à braser, refusion, inspection AOI, etc. 2) C’est aussi une porte grande ouverte à l’innovation et à la réalisation de MID (Molded Interconnect Devices) de nouvelle génération, offrant une grande liberté de conception aux designers avec des matériaux plus légers et permettant notamment de meilleures performances RF. A partir d’un simple fichier 2D/3D la technologie additive AME permet de nano-imprimer, des circuits MID 3D non planar. Elle offre la possibilité d’imprimer également in-situ ; dans la structure du circuit : des composants passifs comme des condensateurs multicouches

de qq pF à qq nF; des inductances comme des tors ou des transformateurs, des antennes, des vias et ce, sans aucune contrainte axiale.

Vous voulez obtenir un échantillon pour apprécier et tester un circuit imprimé avec la technologie AME, contacteznous par mail : sales@accelonix.fr .

Certaines applications clients vont même au-delà des 3mm d’épaisseur du circuit en référence aux spécifications nominales constructeur, pour réaliser des architectures structurelles encore plus sophistiquées qui par exemple encapsulent les composants CMS actifs, intègrent sur les flancs du PCB imprimé des composants discrets, tout en libérant les 2 faces du circuit pour par exemple imprimer des capteurs.

Vous voulez vérifier l’éligibilité de vos circuits, de vos futurs produits à la Technologie AME, nous vous invitons à utiliser le « Service Bureau » mis en place par NanoDimension pour accompagner de futurs utilisateurs jusqu’au prototypage de leurs circuits, de leurs produits. Accelonix France et son équipe à votre disposition.

Le diélectrique acrylate polymère est même testé par certains utilisateurs d’équipements DRAGONFLY LDM, pour l’encapsulation et la connectique d’interface sur des substrats souples en Kapton et en PET, avec des résultats très encourageants.

Contact : ACCELONIX Patrick PEROCHAUD +33(0)2 32 35 64 80 +33(0)7 77 75 65 83 assembly@accelonix.fr www.accelonix.fr

KURTZ ERSA Avec Kurtz Ersa GATE, Kurtz Ersa dispose désormais d’une solution industrielle standard pour la communication verticale sécurisée vers les systèmes d’exécution de fabrication (Manufacturing Execution System MES) et les systèmes externes, tels que la plateforme Kurtz Ersa CONNECT. Le même matériel peut être utilisé pour toute la gamme de produits Kurtz Ersa, c’est-à-dire pour : machines de brasage sélectif, brasage à la vague, fours de refusion, machines de sérigraphie, transitique et aussi systèmes de réparation. Kurtz Ersa GATE offre ainsi une interface standard aux systèmes des clients basée sur des protocoles standard, tels que IPC-CFX. Grâce à la mise en œuvre cohérente d’importantes fonctions de sécurité, rien ne s’oppose aux solutions de numérisation, telles que la surveillance en temps réel, le tableau de bord OEE ou la traçabilité complète. Cela permet un contrôle et une transparence totale grâce à un

enregistreur de données intégré et à un interrupteur matériel permettant d’interrompre l’interconnexion permanente. En résumé, il offre aux utilisateurs les valeurs ajoutées suivantes : • intégration simplifiée des installations Kurtz Ersa dans les systèmes des clients • Sécurité et transparence • Une sécurité à long terme et des avantages fonctionnels

ERSA Rémy LUTZ +33(0)6 07 78 01 87 remy.lutz@kurtzersa.com www.kurtzersa.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 59


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES SEICA FRANCE

METRONELEC

Nouvelle valve Essemtec pour dépose de crème à braser

Le 1er avril 2020 le groupe ITWEAE officialisait un nouvel accord de partenariat avec Metronelec et W-Tech France pour représenter et distribuer les équipements de brasage Vitronics/ Soltec.

La société suisse Essemtec, distribuée en France par Seica France, continue d’innover en proposant sur sa gamme de machines de placement CMS Fox/Puma et de dispensing Spider/ Tarantula une nouvelle valve destinée à la dépose de crème à braser.

Cet accord est une extension du contrat de représentation de Metronelec -signé en 2015- qui comprend les produits ITWEAE suivants : - Machines de sérigraphie MPM, - Systèmes de dosage de précision Camalot  - vagues et machines de nettoyage Electrovert. Metronelec vous présente aujourd’hui la machine de sérigraphie Momentum II HiE & Elite, une nouvelle génération utilisant la plate-forme de la série Momentum avec un nouvel ensemble de technologies embarquées pour accroitre la qualité, le rendement, la productivité et la facilité d’utilisation. Cette nouvelle génération existe dans les versions Momentum II BTB, configurable en back-to-back (en ligne), est utilisable en duallane (double ligne) pour un meilleur rendement sans augmenter la taille de la ligne ou l’investissement. Également en entrée de gamme La Momentum II 100, quant à elle, est une machine de sérigraphie présentant un excellent rapport performance/ prix. Avec une empreinte au sol modeste, elle bénéficie de la fiabilité de plateforme Momentum qui a déjà fait ses preuves dans plusieurs grandes entreprises à travers le monde. Ces deux nouveaux modèles arborent un capot avec une fenêtre d’observation plus grande et un accès plus large aux outillages de la sérigraphie. Les racles sont montées mécaniquement sur leur support avec un clampage mécanique rapide qui facilite et accélère grandement le changement de lame. Cette opération prend moins de 30 secondes sans outils. Un nouveau système de distributeur de crème à braser avec différents formats de pots est disponible en complément du distributeur avec les cartouches standards.

Cette valve de jetting sans contact a été développée pour les crèmes à braser de type 4 à type 7 (crèmes à braser « jettable » uniquement). Intégrée et combinée avec un process de pick Le système d’exploitation a été mis à jour vers Windows 10, avec de nouveaux outils de production et de programmation QuickStartTM, rendant la machine encore plus puissante et simple d’utilisation. L’une des nouvelles fonctionnalités clé disponibles sur tous les modèles de sérigraphie de la série Momentum II est le nouveau système de gestion des crèmes avec des outils innovants pour améliorer le rendement et permettre la traçabilité industrielle 4.0. Le système comprend un contrôle de la température de crème, pour une viscosité optimale ainsi qu’un contrôle de la hauteur du boudin de crème avec comme indications et alarmes la limite haute et la limite basse. L’ensemble de ces données peuvent être enregistrées pour la traçabilité des cartes. Ce système améliore le rendement, réduit le gaspillage en s’assurant une viscosité de la crème idéale pour éviter les ponts de

60 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

soudure et voiding tout en éliminant les insuffisances ou les excès de crème. La série Momentum II propose de nombreuses fonctionnalités attendues, qui apporteront une valeur ajoutée à l’ensemble des acteurs des marchés de l’automobile, militaires, spatiales et industriels.

Contact : METRONELEC Alain DUFLOS +33(0)1 30 15 20 00 contact@metronelec.com www.metronelec.com

and place dans l’une des plates-formes Essemtec, elle ouvre la possibilité d’une production «tout en un», permettant au client une flexibilité totale pour produire des PCB assemblés complets avec une seule machine. La technologie « Dynamic Shockwave » permet de réaliser plusieurs centaines de jets par seconde et avec une très haute précision et répétabilité. Un élément de chauffe de la valve est intégré et entièrement programmable sur le logiciel ePlace, ainsi que le paramétrage de la valve. La configuration de la valve (support de cartouche, poussoir et buse) doit être définie en fonction de la matrice d’application d’Essemtec, tandis que la taille des points, le volume et le type de crème à braser nécessiteront des réglages prédéfinis. Cette matrice d’application s’étoffe avec de nouvelles applications et l’utilisation de nouvelles crèmes à braser. Néanmoins, ce concept permet une personnalisation pour des exigences particulières en appliquant de nouvelles combinaisons. Le support de cartouche comprenant la cartouche peut être déconnecté en quelques secondes du corps de

TECH POWER ELECTRONICS permettra d’offrir aux clients des valeurs Lancement d’une nouvelle gamme d’inductances de mode commun CMS en nanocrystallin

Tech Power Electronics est spécialisé dans la fabrication de transformateurs, de composants bobinés type self ou inductance, de convertisseurs de puissance et de produits industriels du domaine de l’électronique. En se positionnant comme un acteur incontournable de l’électronique de puissance, la société se doit d’être à l’écoute et d’anticiper les besoins clients. Nos équipes travaillent continuellement au développement de solutions pour le futur. Ainsi nous avons créé une nouvelle gamme de produits que nous sommes les seuls à proposer sur le marché : des inductances de mode commun en matériau nanocrystallin au format CMS. Cette gamme vient en complément de notre gamme actuelle de composants magnétiques type traversant. Elle

de self très élevées tout en restant dans des dimensions mécaniques faibles permettant le montage CMS sur les cartes. Nos embases plastiques CMS utilisent la technologie ‘SLIC’ où le fil de bobinage fait office de plage de report sur le PCB.

Cette nouvelle gamme comptera 8 modèles qui sont conçus pour des courants allant de 1.5 A à 16 A et des inductances variant de 1.3 mH à 10 mH, dans deux tailles : 19.6x17x10mm et 31x25.4x13.5mm Grâce au savoir-faire de Tech Power Electronics dans les selfs de mode commun en nanocrystallin, combiné à cette technologie CMS, nous allons pouvoir proposer des solutions à nos

la valve VDST-1560 et être échangé par un nouveau support avec ses propres caractéristiques de jetting déjà intégrée dans le software machine pour répondre aux nouvelles exigences du process. La valve est basée sur la technologie « Dynamic Shockwave ». Avec ce principe d’actionneur, une onde de choc est générée dans l’actionneur grâce au guidage optimisé des canaux et à la conception des géométries de compression, puis est convertie en un mouvement linéaire très rapide. Cela permet d’obtenir la puissance et la précision nécessaires même avec de petites ondes.

Contact : SEICA France Stéphane DUPOUX +33(0)1 39 30 66 77 dupoux@seica.fr www.seica.fr clients là où nos concurrents ne savent pas répondre aujourd’hui. Tech Power Electronique reste donc à l’écoute de vos besoins dans le cadre d’un développement custom sur la base de cette nouvelle gamme de produits magnétiques CMS.

Contact : TECH POWER Mireille MONNOYEUR-BECKER +33(0)3 84 25 26 26 m.monnoyeurbecker@tpe.group www.techpowerelectronics.com www.tpe.group

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 61


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES YAMAHA

Yamaha Motor Europe lance le nouveau système de vision RCXiVY2+ Capable de détecter des objets de forme irrégulière, il s’applique également aux produits alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques et textiles Yamaha Motor Europe a annoncé aujourd’hui le lancement, le 1er juin prochain, du système de vision RCXiVY2+, qui comprend une nouvelle « détection des regroupements de pixels » permettant la prise, la reconnaissance de présence et le comptage à grande vitesse de multiples pièces de travail pour des objets de forme irrégulière tels que les denrées alimentaires et les vêtements. Succédant à l’iVY2, ce nouveau modèle comporte, outre de nouvelles fonctionnalités, une caméra haute performance et une capacité de traitement améliorée, d’où une réduction du temps de détection de près de 45 % par rapport au modèle actuel. L’une des spécificités du système de vision de Yamaha Motor est son intégration avec les robots au moyen de cartes de vision, d’éclairage et de suivi incorporées dans le contrôleur de robot à plusieurs axes de la série RCX3. Cette intégration avancée permet une gestion unifiée de la commande du robot et de l’éclairage, et le traitement des images et des données de suivi du convoyage à l’aide du programme du robot uniquement, d’où un gain de temps considérable sur la configuration des équipements. En outre, grâce à l’ajout de la fonction de « détection des regroupements de pixels », le système peut désormais gérer des produits tels que les denrées alimentaires et les vêtements, qui varient davantage en forme et en taille par rapport aux produits industriels, d’où un élargissement du panel d’applications possibles.

Contrôleur RCX340 et RCXiVY2+ Compatible a v e c d e s objets de forme irrégulière comme les denrées alimentaires et les vêtements

• Contexte de marché  Le marché des robots industriels continue sa croissance en raison de la diminution de la main-d’œuvre et de l’augmentation des salaires, avec des besoins d’automatisation accrus au sein des usines. Au-delà des industries automobile, électrique et électronique, l’utilisation de robots industriels a également augmenté ces dernières années dans des secteurs tels que l’alimentation, l’habillement et les cosmétiques. Face à cette hausse, Yamaha Motor a conçu des systèmes de vision optimisés pour la détection d’objets de forme irrégulière, fréquents dans les industries telles que l’alimentation, les produits pharmaceutiques, l’habillement et les cosmétiques. • Les nouvelles fonctions du RCXiVY2+ - La détection des regroupements de pixels pour reconnaître les objets de forme irrégulière  Un regroupement de pixels, ou « blob », évoque l’image d’une masse ou tache amorphe. La fonction de détection des regroupements de pixels utilise les images en niveaux de gris (y compris les variations de lumière et d’ombre) prises par les caméras, et applique certains critères de valeur seuil pour les convertir en gradations en noir et blanc au moyen d’un traitement codé binaire. Cette méthode de détection peut ensuite déceler la présence/l’absence, le nombre, la taille... des pixels. La détection des regroupements de pixels du RCXiVY2+ reconnaît les pièces de travail entre deux et dix fois plus vite que les fonctions de détection des bords des modèles précédents. Grâce à cette évolution, le nouveau modèle peut effectuer des tâches comme la prise, la reconnaissance de présence et le comptage à grande vitesse de nombreuses pièces de forme irrégulière, comme les denrées alimentaires et les vêtements. La combinaison des robots SCARA et de la vision RCXiVY2+ est idéale pour le suivi du convoyage à grande vitesse. - L’amélioration des performances  La vitesse de recherche a été améliorée de 8 à 45 % grâce à l’optimisation du processeur. Par ailleurs, l’adoption d’une caméra haute performance a permis d’améliorer le nombre de pixels et le nombre d’images par seconde. • Autres caractéristiques  - Fonction simple de calibrage

62 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

automatique  Le calibrage de haute précision de la caméra peut être effectué simplement et facilement en suivant l’assistant. - Fonction simple d’enregistrement des pièces  L’enregistrement des pièces se fait en trois petites étapes : la capture d’image, le réglage des contours et l’enregistrement de la position de détection.

STPGroup

EProcess : Supervisez différentes étapes clés du process de fabrication de la carte électronique ! Découvrez chez STPGroup un nouveau système, une nouvelle solution, qui a vu le jour il y a un an en Prototypage et qui est maintenant en production : « eProcess ».

- Contrôle intégré du programme de vision à l’aide du programme du robot uniquement  Grâce à la gestion unifiée depuis le programme du robot, il n’est pas nécessaire de créer un programme de conversion des coordonnées. - Prise en charge des caméras mobiles Les coordonnées peuvent être automatiquement converties pour s’adapter aux mouvements d’un robot lorsqu’une caméra est installée sur ce robot. - Large gamme d’enregistrement de produits possible  254 types de produits peuvent être enregistrés pour être utilisés pendant la détection. Ainsi, des changement peuvent être effectués simplement en modifiant la référence du produit. - Surveillance du statut de détection lorsque les robots fonctionnent en mode automatique Avec RCXiVY2+ Studio et un moniteur externe, il est possible de surveiller le statut de détection lorsque les robots fonctionnent en mode automatique ainsi que le statut de détection des repères pendant la configuration du calibrage.

Cet ensemble « d’objets connectés » permet de superviser différentes étapes clés du process de fabrication de la carte électronique. Objectif : avoir les remontées d’information de suivi du process en temps réel : - En automatique : système autonome dans la relevée d’informations - Systématique : fréquence de relevées définies  - Sécurisé : alerte envoyé avec rapport d’activité  - Facilitez vos audits - Dégager du temps au personnel  - Digitaliser l’information  - Obtenir en un clic un rapport d’activité et de suivi Les étapes clés à suivre : - Un suivi de la gestion des consommables (crème à braser, flux, colle etc) au point de vue durées de

stockage, durées d’utilisation par douchage d’un code à barres sur les pots (mise en place d’une imprimante pour gérer les code à barres) - Un suivi de la température des réfrigérateurs avec le même modèle que le soft de lecture des thermomètres, à partir de thermomètres RF  - Idem pour le suivi des Fours et des étuves de polymérisation, possibilité de brancher un thermomètre RF pour enregistrer un profil de température d’une polymérisation de colle ou d’un séchage de vernis, etc... - Process : suivi des paramètres clés du process (refusion, vague, vernis, collage, etc) , gestion de base de données - MSL : suivi automatique des composants MSL (composants sensibles à l’humidité), mesure des durées d’exposition à l’air et gestion des ré étuvage des composants - Environnement : relevé en continu des températures et niveaux d’humidité des ateliers.

Techniquement comment cela fonctionne ? Les thermomètres peuvent être équipés de différentes sondes de température - Sonde Température + Humidité 

- Sonde Température de tout type (sonde K, Pt100, DS18B20, etc...) - etc. Le thermomètre est équipé d’une batterie rechargeable qui lui permet de fonctionner 24h en cas de coupure de courant. La portée de la radio fréquence est de plusieurs centaines de mètres. Le programme peut gérer 6 thermomètres, chaque thermomètre envoie ses informations à un boitier de réception relié au PC par le port USB. Les alertes peuvent se faire par email et même SMS. Pour plus d’informations : - Web : www.stp-emcgroup.com - LinkedIn : STPGroup - YouTube : STPGroup

Contact : STPGROUP Éric VIGNARD +33(0)4 76 45 69 25 contact@stp-emcgroup.com www.stp-emcgroup.com

ADDIS COMPOSANTS ELECTRONIQUES de 1.2 milliard de pièces. En 2013,

Contact : YAMAHA MOTOR EUROPE N.V. Oumayma GRAD +49(0)2131 2013538 oumayma.grad@yamaha-motor.de www.yamaha-motor-im.eu

Afin de proposer des solutions techniques adaptées aux besoins de ses clients, la Maison ADDIS compte parmi ses partenaires des leaders internationaux de la distribution de composants électroniques. BERYL, est une entreprise fondée en 2004, spécialisée dans la recherche et la fabrication de condensateurs électrolytiques en aluminium. Elle possède 50 lignes de production avancées dans l’industrie, avec une capacité de production annuelle

BERYL a poursuivi son innovation en développant un nouveau type de condensateur, l’EDLC, qui possède la technologie de base d’électrode, de cellule et de module. BERYL est certifiée ISO9001, ISO4001.

Contact : ADDIS COMPOSANTS ELECTRONIQUES Catherine FRIBOULET +33(0)1 56 31 43 10 catherine.friboulet@addis.fr www.addis.fr www.addislighting.com

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 63


NOUVEAUTES TECHNOLOGIQUES ASM time4customers Certes, nous venons tous de traverser des moments difficiles. De nombreuses usines d’électronique ont travaillé moins, ou voire même plus encore, mais très différemment qu’auparavant. Nos initiatives « ASM time4customers » se sont adressées précisément à tous nos clients qui ont saisi cette période pour entreprendre différemment. Nous les avons aidés à faire bon usage de ce temps - afin que leur entreprise puisse démarrer plus rapidement et plus fort plus tard. Time4update Une chose est claire : seuls les logiciels les plus modernes tirent le meilleur parti de vos machines. C’était le bon moment pour installer le dernier logiciel ASM Factory. Les techniciens de maintenance ASM – sur site, dans le respect des consignes de sécurité strictes, ou virtuellement – ont pu intervenir pour la mise à jour des logiciels via des connexions à distance. Time4remote Plus de 300 fabricants d’électronique utilisent déjà ASM Remote Smart Factory comme infrastructure d’aide à distance, parfaite et hautement sécurisée, et ont pu l’apprécier encore plus en cette période difficile. Avec ASM Remote Smart Factory, vous avez à vos côtés pratiquement toute notre équipe de service, rapidement, à tout moment et de façon économique. Vous pouvez utiliser cette infrastructure également en interne, pour connecter vos techniciens et les emplacements, y compris les transmissions vidéo, le support pour les lunettes intelligentes, etc. Time4academy Pendant cette période de confinement, ASM a ouvert l’accès à sa plateforme d’e-learning ASM Academy - entièrement gratuite et sans abonnement ! Plus de 150 modules avec un savoirfaire centré sur les solutions ASM ainsi que 70 modules de la plateforme Docebo sur différents sujets généraux et utiles – 100 pour cent d’apprentissage numérique dans les domaines du fonctionnement,

Equipements Equipements ASM installés ASM installés dans plus dede dans plus 100 pays 100 pays

de la programmation, de l’utilisation de la machine et de la maintenance ainsi que sur les solutions logicielles. Time4ExpertTraining ASM proposait un accès gratuit à quatre webinars de formation en direct, de niveau « expert ». Il s’agissait d’une formation par petits groupes avec un formateur expérimenté et dans un environnement interactif. Cours de formation à heures fixes dans le cadre de l’Académie ASM. Time4SetupOpitimization Regrouper les produits par familles permet de réduire le travail de gestion des flux de matières et les opérations de reconfiguration des équipements. Mais peut éventuellement avoir un impact négatif sur vos temps de cycle. Connaître le temps de cycle idéal est important pour l’analyse des coûts, la détermination des bonnes stratégies de configuration, et comme données de référence pour d’autres systèmes. Les experts ASM vous aident à analyser vos données gratuitement et vous fournissent un rapport détaillé des résultats. Time4PrintProcessByDesign De nombreux facteurs définissent et influencent le process de sérigraphie de pâte à braser. Si ceux-ci sont incorrects, le processus est hors de contrôle. Notre outil logiciel intelligent DFM HealthCheck peut vous fournir les paramètres de process et d’impression optimaux basés sur une simulation de votre pochoir. En utilisant DFM HealthCheck, nous pouvons faire des recommandations en fonction de vos données Gerber de votre pochoir avant de lancer la production, ou bien de valider la configuration existante du process par rapport aux meilleures pratiques recommandées. Time4RemoteLiveDemos Le Centre de Compétence CMS d’ASM à Munich est le lieu vous permettant d’avoir un aperçu de toutes les solutions proposées par ASM et d’avoir le support voulu pour la mise au point de vos process de production ou pour résoudre vos difficultés d’application. Peu importe si vous avez des restrictions de voyage.

64 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Si vous ne pouvez pas venir nous voir, c’est nous qui viendrons vous voir ! Grâce au CoC Remote Demos, nous proposons toute la gamme des solutions CMS : présentations et démonstrations, support de process, aide aux applications et conseils d’experts.

Plus dede Plus 166.800 machines 166.800 machines chez plus chez plus dede

5.730 clients 5.730 clients

ASMEST EST LE LE PARTENAIRE PARTENAIRE ASM DECHOIX CHOIX POUR POUR VOTRE VOTRE DE USINEINTELLIGENTE INTELLIGENTE INTEGREE INTEGREE USINE

Peu importe où vous êtes. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un accès PC et Internet. Time4NozzleOptimization La bonne pipette ou la bonne pince est essentielle pour assurer un assemblage fiable. Cela peut avoir un immense impact sur la qualité du placement et la productivité. Les pipettes et les pinces affectent à la fois le taux de prise et de rejet des composants et donc du rendement au premier passage. ASM vous aide à résoudre vos problèmes et à optimiser votre process. Notre équipe vérifiera si une autre pipette peut améliorer le processus et s’assurera également de tous les paramètres qui influent sur la fiabilité de prise des composants. En toutes circonstances, ASM est à votre côté. N’hésitez pas à nous consulter.

ASM dans votre ASM dans votre

digital life digital life

Des logiciels Des logiciels primés pour des primés des Usinespour Intelligentes Usines Intelligentes

service mondial service mondialà et interventions et interventions distance à distance

ENABLING THE DIGITAL WORLD ENABLING THE DIGITAL WORLD Contact : ASM Assembly Systems Thierry CHARLOT +33(0)6 29 96 67 17 thierry.charlot@asmpt.com www.asm-smt-solutions.com

asm-smt.com asm-smt.com

Téléphonie mobile, voitures intelligentes, technologie médicale ou informatique – pas un seul appareil électronique sans technologie ASM. Nous sommes là pour votre Téléphonie mobile, voitures intelligentes, médicaledéjà ou informatique connexion, votre sécurité, votre bonne santé et votre divertissement. – pas un seul appareil électronique sans ASM. Nous sommes déjà là pour votre Faites nous entrer dans votre production Appelez-nous ! connexion, votre sécurité, votreprocess bonnede santé et votre–divertissement. Faites nous entrer dans votre process Contactez de production Appelez-nous ! votre– interlocuteur Thierry Charlot +33(0)1 79 94 21 21 Contactez votre interlocuteur Tournevis FG-20i et 40i thierry. charlot@asmpt.com Thierry Charlot +33(0)1 79 94 21 21

Les Cahiers dethierry. l’Industriecharlot@asmpt.com Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 65


Brasage sélectif ?

OFFRES Job Tronic’S D’EMPLOI Retrouvez les offres d’emplois et de stages, les demandes d’emplois et de stages de la filière électronique sur www.snese.com/fr/job-tronic-s-emplois-offres-et-demandes-82.html

Offres d’emploi ADTP (74) RECRUTE UN ORDONNANCEUR (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0405

SERCEL (44) RECHERCHE UN PILOTE DE LIGNE DE FABRICATION (H/F) A TEMPS COMPLET annonce 2019 JOBOFFRES0606

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN COORDINATEUR DEVIS (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0402

SERCEL (44) RECHERCHE UN TECHNICIEN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0605

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN ACHETEUR INDUSTRIEL SERIES (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0220

ADTP (74) RECRUTE UN RESPONSABLE QUALITE ET AMELIORATION CONTINUE EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0403

ASTEEFLASH LANGON (35) RECHERCHE UN TECHNICIEN REPARATION (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0603

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN TECHNICIEN METHODES UAP (H/F) CDI annonce 2019 JOBOFFRES 0219

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE 6 CABLEURS FILAIRES (HF) annonce 2019JOBOFFRES0506

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN ORDONNANCEUR CMS (H/F) CDD 10 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0218

ADTP (74) RECRUTE UN RESPONSABLE ACHATS / LOGISTIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0402

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT (HF) annonce 2019JOBOFFRES0505

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE APPROVISIONNEUR (H/F) CDD 12 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0217

VIGNAL SYSTEMS (69) RECRUTE UN TECHNICIEN PRODUCTION ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0301

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN TECHNICIEN QUALITE HSE (HF) annonce 2019JOBOFFRES0504

EOS ELECTRONIC (35) RECRUTE UN COMMERCIAL SEDENTAIRE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1102

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE QUALITE ET ENVIRONNEMENT (HF) annonce 2019JOBOFFRES0503

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN RESPONSABLE DES METHODES PREOCEDES ELECTRONIQUE (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0216

SUDELEC (42) RECRUTE UN ACHETEUR DE COMPOSANTS (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1101

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE METHODE ET INDUSTRIALISATION (HF) annonce 2019JOBOFFRES0502

EXXELIA (77) RECRUTE UN OPERATEUR DE PRODUCTION (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1016

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECRUTE UN RESPONSABLE METHODE ET INDUSTRIALISATION (HF) annonce 2019JOBOFFRES0501

NOVATECH TECHNOLOGIES (29) RECHERCHE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES1011

ASTEELFLASH (35) RECRUTE UN INGENIEUR TEST (HF) CDI TEMPS PLEIN annonce 2019JOBOFFRES0412

SGAME (69) RECHERCHE UN DIRECTEUR TECHNIQUE/ BUREAU D’ETUDES (H/F) CDI- POSTE A PLEIN TEMPS annonce 2019 JOBOFFRES1001

ASTEELFLASH (35) RECRUTE UN PLANNER (H/F) CDI TEMPS PLEIN annonce 2019JOBOFFRES0411

W TECH (siège social 38110) RECHERCHE UN TECHNICOCOMMERCIAL EXPORT (H/F) EN REGION PARISIENNE annonce 2019 JOBOFFRES0801

BUYMANAGER (38) RECHERCHE UN CUSTOMER SUCCES MANAGER (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0409

ACEA (67) RECHERCHE UN APPROVISIONNEUR (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0707

ASTEELFLASH (76) RECHERCHE UN TECHNICIEN QUALITE CLIENT(H/F) annonce 2019JOBOFFRES0408

EUROPLACER (85) RECRUTE UN TECHNICIEN SERVICE APRES-VENTE (H/F) EN CDI annonce 2020 JOBOFFRES0404 EUROPLACER (85) RECRUTE UN INGENIEUR ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2020 JOBOFFRES0403

CIF (78) RECHERCHE UN ELECTROTECHNICIEN (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0705 SEICA (78) RECHERCHE UN INGENIEUR COMMERCIAL (H/F) EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0704 ACEA (67) RECHERCHE UN CONDUCTEUR DE LIGNE (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0703 ACEA (67) RECHERCHE UN REPARATION CARTES SAV (H/F) annonce 2019 JOBOFFRES0702

TECHNICIEN

ACEA (67) RECHERCHE UN OPERATEUR EN BRASAGE/RETOUCHE CARTES ELECTRONIQUES (H/F) CDD EVOLUTIF EN CDI annonce 2019 JOBOFFRES0701

EOLANE VALENCE (26) RECHERCHE UN CONTROLEUR RECEPTION (H/F) CDD 6 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0407 EOLANE VALENCE (26) RECHERCHE UN MAGASINIER / GESTIONNAIRE STOCKS (H/F) CDD 6 MOIS annonce 2019JOBOFFRES0406 LASER TECHNOLOGIE FRANCE (78) RECHERCHE UN OPERATEUR FAO EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0405 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN CHARGE QUALITE UAP (H/F) 2 POSTES CDI et CDD annonce 2019JOBOFFRES0404 EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN TECHNICIEN METHODES UAP CMS (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0403

Ersa ! Leader mondial. Techniquement optimal. Concept modulaire. Toujours approprié.

UN

EOLANE COMBREE (49) RECHERCHE UN INGENIEUR MAINTENANCE (H/F) CDI annonce 2019JOBOFFRES0213 AQUITAINE ELECTRONIQUE (64) RECHERCHE SON RESPONSABLE QSSE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0210 LACROIX ELECTRONICS (49) RECRUTE UN INGENIEUR PROCESS - CARTES ELECTRONIQUES - CDI (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0209 ASTON TECHNOLOGIES (31) RECRUTE UN TECHNICIEN DE CONTROLE EN ELECTRONIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0205 ASTON TECHNOLOGIES (31) RECRUTE UN PREPARATEUR DE COMMANDES (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0204 CIF (78) RECRUTE UN RESPONSABLE ACHATS / LOGISTIQUE (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0203 CIF (78) RECRUTE UN TECHNICO COMMERCIAL (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0202 CIF (78) RECRUTE UN ELECTROTECHNICIEN (H/F) annonce 2019JOBOFFRES0115 ASTEELFLASH (92) recherche un responsable qualité sites H/F annonce 2019JOBOFFRES0114 SCEL (91) recherche 2 opérateurs brasage/retouche de cartes électroniques CDD évolutif en CDI H/F annonce 2019JOBOFFRES0102

Quand il s‘agit de brasage sélectif, ERSA répond toujours présent avec des solutions adaptées à vos exigences, tant par des équipements en ligne VERSAFLOW intégrant un module unique VERSAFLEX jusqu‘ à des solutions intelligentes en îlots. VERSAFLOW 3 & 4 Machines de brasage sélectif en ligne, de concept modulaire, pour les plus grandes exigences de capacité et flexibilité.

ECOSELECT 1 & 4 Équipements de brasage sélectif pour une production en îlot ou en ligne avec un rapport prix/performance optimal

SMARTFLOW 2020 Machine de brasage sélectif compacte, sans compromis, très smart.

ECOCELL Machine de brasage sélectif en- ou hors ligne, très flexible et de grande capacité.

ASTEEFLASH (67) recrute un concepteur Banc de Test H/F en CDI annonce 2019JOBOFFRES0101

w w w . e r s a . c o m Ersa France | remy.lutz@kurtzersa.com

66 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104 - 67


A LIRE Bibliothèque Code des entreprises en difficulté 2020

Mascala, M.-H. Monsérié- Bon, H. Poujade et O. Staes

Auteurs :Ce code commenté a été réalisé, sous la direction de C. Saint-Alary Houin, professeur à l’université de Toulouse 1 Capitole, par une équipe de professeurs et de praticiens spécialistes du Droit des entreprises en difficulté composée de B. Amizet, E. Fabriès-Lecea, G. Jazottes, F. Macorig-Venier, C.

Cette 9e édition du Code des entreprises en difficulté intègre notamment : • l’ordonnance du 17 juillet 2019 prise en application de l’article 28 de la loi du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice ; • la directive (UE) du Parlement européen et du Conseil du 20 juin 2019 relative aux cadres de restructuration préventive, à la

Guide du technicien en électronique

borés afin de permettre au lecteur (élève, technicien ou ingénieur) d’accéder rapidement aux informations qui lui sont nécessaires pour analyser, concevoir et réaliser un système électronique.

Un guide accompagné d’un cédérom pour apprendre à analyser, concevoir et réaliser un système électronique. Auteurs : Roger Bourgeron, Claudio Cimelli

Cet ouvrage et son cédérom ont été éla-

La boîte à outils de la qualité - 4e édition Auteurs : Florence Gillet-Goinard, Bernard Seno

La Boîte à outils de la qualité propose 68 outils essentiels et immédiatement opérationnels à toutes les étapes d’une démarche qualité : - pour engager un processus de certification ISO 9001 ou une démarche centrée

Politique d’achat et gestion des approvisionnements - 5e édition Auteurs :Olivier Bruel, Pascal Ménage La compétitivité, la création de valeur et le développement de toutes les entreprises dépendent pour une large part d’une politique achat efficace et d’un management des approvisionnements optimisé .

- Un cédérom qui contient l’ensemble des documents techniques et des notes d’application pour utiliser efficacement des composants ou des matériaux ; - Des précisions sur les connecteurs, les client ; - pour déployer un management par les processus ; - pour dynamiser un système qualité déjà en place ; - pour assurer la conformité des produits et prestations.

remise de dettes et aux déchéances, et aux mesures à prendre pour augmenter l’efficacité des procédures en matière de restructuration, d’insolvabilité et de remise de dettes ; • la loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises, dite loi Pacte. Éditions Lexis Nexis Prix : 82 €

afficheurs, les règles de routage et de fabrication des circuits imprimés ; - Des solutions pour le découplage des circuits électroniques et le respect des normes CEM.

Éditions Hachette Prix : 31,60 €

quatre pages : une représentation graphique, l’essentiel, Pourquoi et Comment l’utiliser, les avantages et les précautions à prendre, et des approfondissements et cas pratiques. Éditions Dunod Prix : 26,50 €

Dans cette 4e édition mise à jour, les outils sont regroupés par thématiques, présentés de manière visuelle sur deux ou Les Achats ont connu une transformation radicale ces dernières années. Ils ont évolué sous l’effet conjoint de l’externalisation d’activités, de l’internationalisation des affaires, de l’apparition de multiples risques, et de la transformation digitale. Cette 5e édition entièrement refondue et actualisée présente ces changements profonds, ainsi que les fondamentaux du domaine :

• constitution, gestion et pilotage des panels fournisseurs ; • approches collaboratives avec les fournisseurs ; • achats éthiques, durables et responsables ; • déploiement international des achats et globalisation ; • mesure des performances et conduite du changement.

• marketing achat, achat amont et innovation, maîtrise des risques ;

Éditions Dunod Prix : 30 €

68 - Les Cahiers de l’Industrie Électronique et Numérique - juin 2020 - n° 104

Profile for RICHARD CRETIER

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 104 - JUIN 2020  

Revue d'information des entreprises françaises de la filière électronique. N°104 du mois de juin 2020 Sommaire : Editorial, COVID-19, Une TV...

LES CAHIERS DE L'INDUSTRIE ELECTRONIQUE & NUMERIQUE N° 104 - JUIN 2020  

Revue d'information des entreprises françaises de la filière électronique. N°104 du mois de juin 2020 Sommaire : Editorial, COVID-19, Une TV...