Page 1

Enquêtes mensuelles – JUIN 2013

Tendances régionales

La conjoncture en Corse

Incertain et prudent.

Enquêtes mensuelles Indicateurs du Climat des Affaires Un indicateur du climat des affaires permet une lecture rapide et simplifiée de la situation conjoncturelle. Il résume par une variable synthétique l’évolution des soldes d’opinion qui présentent des évolutions similaires dans le temps. En hausse, il traduit une amélioration du climat conjoncturel ; en baisse, sa dégradation ; 100 = moyenne de longue période.

Industrie

Services marchands

130

130

120

120

110

110

100

100

90

90

80

80

70

70

60

60

50

50

ICA Région

ICA France

En juin, les indicateurs du climat des affaires en Corse, opèrent un léger redressement, plus net dans l’industrie que dans les services marchands.

ICA Région

ICA France

Toujours inférieurs à leur moyenne de long terme, ces indicateurs demeurent à un niveau moins défavorable que celui observé au niveau national .

Enquêtes trimestrielles Bâtiment et Travaux Publics

Commerce de gros

Le bâtiment et les travaux publics ont connu une activité relativement faible. La demande se dérobe partiellement : moindres appels d’offres publics, promotion privée moins bien orientée et forte concurrence inquiètent les professionnels du secteur.

L’activité de ce trimestre a été difficile dans l’ensemble. Le recul est plus marqué pour les entreprises de négoce de produits industriels que pour celles de négoce de produits agro-alimentaires.

Dernières enquêtes et statistiques de la Banque de France Régionales

Nationales

Bâtiment et Travaux publics – Cette enquête trimestrielle est réalisée aux mois de janvier, avril, juillet et octobre. Accéder à la dernière enquête.

Enquête mensuelle de conjoncture – Cliquer ici

Commerce de gros – Cette enquête trimestrielle est réalisée aux mois de janvier, avril, juillet et octobre. Accéder à la dernière enquête.

Commerce de détail – Cliquer ici

Les entreprises en Région Bilan 2011, perspectives 2012

Bâtiment et Travaux publics – Cliquer ici

Information sur les entreprises : Défaillances d'entreprises – Cliquer ici Évolution des crédits aux entreprises – Cliquer ici Coût du crédit aux entreprises Cliquer ici

Tous les graphiques de ce document sont réalisés à partir des données collectées par la Banque de France. Reproduction autorisée en citant la source.


7%

Industrie

Poids des effectifs de l’industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : Pôle Emploi)

Bonne tenue. Production passée et prévisions (en solde d’opinions CVS) 30 20

L’activité industrielle régionale s’est renforcée en juin, dans le sillage saisonnier, à l’exception des industries liées à la construction.

10 0

Pour les deux prochains mois, les industriels régionaux tablent sur une bonne tenue dans quasiment tous les secteurs, portée par la demande estivale s’agissant des produits identitaires.

-10 -20 -30 -40 juin-09 juin-10 Variation sur m-1

juin-11 Prod prev

juin-12 juin-13 Tendance

Situation des carnets et des stocks de produits finis (en solde d'opinions CVS) 60 40

Les carnets d’ordre semblent s’étoffer dans l’ensemble des branches de sorte qu’ils sont jugés satisfaisants par les chefs d’entreprise, d’autant que les stocks restent contenus.

20 0 -20 -40 -60 -80 -100 juin-09

juin-10 niv stocks

juin-11

juin-12 niv carnets

juin-13

Dans le détail, les fabrications de matériel de transport bénéficient d’une visibilité à long terme, les entrées d’ordre dans l’alimentaire sont soutenues contrairement aux industries liées au BTP qui déplorent, elles, une visibilité au mois le mois.

Utilisation des capacités de production (en solde d'opinions CVS) 90

Le taux d’utilisation des capacités de production, en léger recul suite à l’entrée en fonction de certaines unités, reste en deçà de sa moyenne de longue période.

80 70 60 50

Dans le détail, les utilisations sont intensives dans le matériel de transport et encore soutenues dans le domaine de l’agroalimentaire. En revanche les capacités de production sont moins sollicitées dans les fabrications d’autres produits industriels.

40 30 20 juin-09

juin-10 T.U.C.

juin-11 juin-12 juin-13 Moyenne linéaire depuis janvier 1996

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 2 sur 8


50%

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons

Poids des effectifs du sous-secteur dans la totalité de l’industrie (source : Pôle Emploi)

Amélioration de l’activité. Perspectives prudentes Production passée et prévisions

Situation des carnets et des stocks de produits finis

(en solde d'opinions CVS) 120

(en solde d'opinions CVS) 80

100

60

80

40

60 40

20

20

0

0

-20

-20

-40

-40 -60

-60 -80 juin-09

juin-10

Variation sur m-1

juin-11 Prod prev

juin-12

juin-13

-80 juin-09

Les productions ont généralement augmenté sous l’incidence d’une reprise technique mais aussi grâce à l’amélioration significative de la demande ; seuls les produits laitiers ont connu un repli significatif de la production eu égard aux stocks élevés de la période antérieure.

juin-10 niv stocks

Tendance

juin-11

juin-12

juin-13

niv carnets

Les carnets sont dans l’ensemble bien garnis exception faite de ceux des industries de transformation de la viande où les industriels restent très prudents pour les mois à venir. Le niveau des stocks est jugé satisfaisant pour la période.

6% Poids des effectifs du sous-secteur dans la totalité de l’industrie (source : Pôle Emploi)

Matériels de transport

Évolution et prévisions toujours bien orientées.

L’activité demeure toujours bien orientée, grâce essentiellement au dynamisme du secteur aéronautique où les capacités de production sont pleinement utilisées et sollicitent la sous-traitance. Les perspectives demeurent favorables sur toutes échéances.

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 3 sur 8


40%

Autres produits industriels

Poids des effectifs du sous-secteur dans la totalité de l’industrie (source : Pôle Emploi)

Poursuite de l’amélioration mais perspectives toujours prudentes sur le moyen terme. Production passée et prévisions

Situation des carnets et des stocks de produits finis

(en solde d'opinions CVS) 50

(en solde d'opinions CVS) 100

40

80

30

60

20

40

10 20 0 0

-10

-20

-20 -30 juin-09

juin-10

Variation sur m-1

juin-11 Prod prev

juin-12

juin-13

-40 juin-09

Tendance

juin-10 niv stocks

juin-11

juin-12

juin-13

niv carnets

La hausse des productions amorcée les mois précédent s’est poursuivie en juin. Pour autant, le rythme peu dynamique des livraisons a entraîné un léger accroissement du niveau des stocks, qui apparaît malgré tout encore contenu pour les industriels, d’autant que les carnets de commandes se sont dans l’ensemble confortés : une progression des productions est anticipée à brève échéance. Au-delà de la rentrée, les incertitudes demeurent notamment dans les industries liées au bâtiment.

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 4 sur 8


49% Services Marchands

Poids des effectifs des Services Marchands par rapport à la totalité des effectifs (source : Pôle Emploi 12/2009)

Prévisions prudentes.

Évolution globale Activité passée et prévisions (en solde d’opinions CVS) 50 40

L’activité des services marchands a progressé en juin, de manière très inégale selon les branches : le secteur des transports ayant été très sollicité, celui des activités liées aux services et au soutien beaucoup moins.

30 20 10 0

Avec le démarrage de la saison estivale, les prévisions sont généralement optimistes dans les secteurs du transport et de l’hôtellerie-restauration.

-10 -20 -30 -40 -50 juin-09

juin-10

Variation sur m-1

juin-11 Actv prev

juin-12

juin-13

Tendance

Activités spécialisées, scientifiques et techniques, services administratifs et soutien Évolution de la demande (en solde d'opinions CVS) 80

Activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture, d’ingénierie, et d’analyse technique

60 40

Le volume d’affaires s’est maintenu dans les activités d’ingénierie alors qu’un tassement a été observé dans les activités de gestion. Les prix, les effectifs sont restés stables et les perspectives restent prudentes. La demande enregistrée n’offre qu’une faible visibilité, notamment dans l’architecture.

20 0 -20 -40 -60

Location de véhicules

-80 -100 juin-09

juin-10

Variation sur m-1

juin-11 Dde prev

juin-12

juin-13

Tendance

L’activité s’est renforcée assez significativement à l’entame de la saison touristique. Un relatif optimisme, conforté par l’évènement cycliste de fin de mois, prévaut en dépit d’une faible augmentation des prix due à une forte concurrence.

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 5 sur 8


49% Poids des effectifs des Services Marchands par rapport à la totalité des effectifs (source : Pôle Emploi 12/2009)

Services Marchands

Transports, hébergement et restauration Activité passée et prévisions (en solde d'opinions CVS) 50

Transports et entreposage

40

L’activité déménagement a connu une forte progression au cours de ce mois alors que la branche transport de marchandises a été moins sollicitée. Les prévisions sont généralement positives.

30 20 10

Hébergement et restauration

0 -10 -20 -30 juin-09

juin-10

Variation sur m-1

juin-11 Dde prev

juin-12

juin-13

Tendance

Au cours du mois écoulé, l’activité du secteur a connu une progression d’ensemble quoique limitée: le taux de réservation dans l’hôtellerie a été à peu près convenable alors que l’activité dans la restauration a connu un réel repli dû à une météorologie capricieuse. Les prévisions restent cependant favorables pour la période estivale.

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 6 sur 8


31.8% Bâtiment et Travaux Publics

Poids des effectifs du Bâtiment et des Travaux Publics par rapport à la totalité des effectifs (source : Pôle Emploi 12/2009)

Faible activité et incertitude d’ensemble. Bâtiment

Gros œuvre L’activité de ce deuxième trimestre a été encore relativement faible en raison de la baisse de la demande privée, notamment la construction de maisons individuelles. Les carnets se renouvellent difficilement et offrent de moins en moins de visibilité dans un contexte où la concurrence se renforce entraînant une nouvelle pression sur le prix des devis. Second-œuvre Dans ce compartiment, l’activité est restée stable, hormis pour les travaux de revêtements qui ont connu une amélioration de la demande, certes faible. Les carnets, là aussi, se renouvellent difficilement de sorte que les perspectives ne sont guère optimistes.

Travaux publics

L’activité travaux publics s’est maintenue au cours du 2er trimestre à un niveau jugé relativement faible. L’atonie de la demande se confirme au fil des mois et plusieurs entreprises déplorent une visibilité fort réduite. Hormis quelques travaux exceptionnels, les ordres de terrassements souffrent de la faiblesse des appels d’offre publics. Dans un contexte de forte concurrence, les prix des devis affichent une baisse significative. Les prévisions sont pessimistes et nombre d’entreprises sont inquiètes pour la fin de l’exercice, sauf rebond de la commande publique.

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 7 sur 8


Commerce de gros

Baisse de l’activité. Perspectives incertaines. Activité passée et prévisions

Situation des carnets et des stocks de produits finis

(en solde d'opinions CVS)

(en solde d'opinions CVS)

80

60

60

40

40 20

20

0

0 -20

-20

-40 -40

-60 -80 juin-09

juin-10 Variation sur t-1

juin-11

juin-12

juin-13

-60 juin-09

juin-10

juin-11

niv stocks

Act prev

juin-12

juin-13

niv carnets

Ensemble des produits agroalimentaires

Ensemble des produits industriels

Les ventes se sont dans l’ensemble rétractées, la baisse dans le négoce de produits frais étant particulièrement sensible. Les volumes d’achats ont évolué en parallèle. Les prix n’ont que très faiblement augmenté. L’étroitesse des carnets de commande n’incite pas les professionnels à l’optimisme.

Le retrait de l’activité négoce sur le premier trimestre semble essentiellement imputable à la branche des matériaux de construction. Le niveau des carnets s’est contracté alors que les stocks apparaissent élevés. Les prix de vente n’ont pas varié, alors que ceux des approvisionnements ont évolué à la hausse.

Banque de France – Tendances régionales – Corse – Juillet 2013

Page 8 sur 8

conjoncture-corse-juin_2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you