Page 1

moisdudoc.ca


moisdudoc.ca


UN MONDE EN PERSPECTIVE! LE MOIS DU DOCUMENTAIRE À QUÉBEC! Nous sommes très heureux de vous présenter pendant tout le mois de mai, et pour la première fois à Québec, une programmation plus que généreuse de documentaires. Le documentaire est la forme de cinématographie d’auteur la plus variée. Toujours très représentatifs de l’époque dans laquelle ils sont réalisés, plusieurs de ces documentaires deviennent de véritables références. Pour cette raison, nous considérons le documentaire comme une richesse artistique importante pour le 7e art et nous lui consacrons maintenant un événement qui, nous l’espérons, saura plaire aux cinéphiles de la capitale nationale. Depuis la fondation du Cinéma Le Clap, environ 10 % de la programmation annuelle est consacrée aux documentaires. La création du Mois du documentaire se veut une contribution au développement de cette forme de cinématographie. Du 1er au 31 mai, 48 documentaires seront présentés, certains pour la première fois au grand écran, d’autres pour la dernière peut-être. Dans tous les cas, il s’agira de l’une des rares occasions de les voir au cinéma. Afin de vous permettre de visionner autant de documentaires que vous le désirez, nous vous offrons un passeport qui vous donne accès à l’ensemble de la programmation durant le mois de mai pour seulement 45 $. En mai, faites du Clap votre deuxième demeure et venez découvrir le monde en perspective! R.P.

moisdudoc.ca

3


INDEX 5 6 7 8 9 10 12 12 13 14 15 16 17 18 18 19 19 20 20 21 22 23 24 24 25 26 27 28 29 30 31 31 32 33 35 36 38 38 39 40 40 41 42 42 44 45 46 46

À la poursuite de la paix Alive and Kicking Au pays de la muraille enneigée Avant qu’il ne soit trop tard… Bienvenue à F.L. Callshop Istanbul Chant des étoiles, Le Colons, Les Demain Démolition familiale, La Deprogrammed Eating you Alive Être et devenir Fuocoammare, par-delà Lampedusa Gimme Danger

TARIFS Passeport 31 jours Documentaire illimité En prévente jusqu’au 30 avril.

Goût d’un pays, Le

3 films

Harry, portrait d’un détective privé

1 film

I Am the Blues Let There Be Light

45 $ 35 $ 21 $ Tarif régulier du cinéma

L’Abonne-Clap est valide.

Kedi Maman? Non merci! Manoir Montréal New Wave Nallua Nous autres, les autres Œil pour œil Oncle Bernard, l’anti-leçon d’économie Parfaites Peuple interdit, Le P.S. Jérusalem Quand ferme l’usine Retour à Cuba Red Obsession Robert Doisneau, le révolté du merveilleux Sociologue et l’ourson, La Sur les traces d’Arthur Surfer sur la grâce Téléphone rose Last of the Elephant Man Terres lointaines, Les Transfixed Théâtre de la vie Un amour d’été Un homme de danse Un journaliste au front Un monde inaperçu Vaillants, Les Waseskun

4

Directrice artistique Martine Lapointe Infographiste Elena Jacome Catherine Ducharme Réviseure Marie Chabot Textes Pierre Blais, André Caron Sami Gnaba, Camille Arteau-Leclerc RVCQ 2017 – Helen Faradji ELC · SERVICES PROMOTIONNELS DE CINÉMA promocinemaelc.com Confiez-nous vos projets info@promocinemaelc.com

moisdudoc.ca


Vendredi 12 mai à 12 h Lundi 29 mai à 14 h

À LA POURSUITE DE LA PAIX In Pursuit of Peace

Présenté en V.O.A.S.-T.F.

Un film de Garry Beitel Canada. 2016. 85 min.

République démocratique du Congo, Soudan du Sud, Irak, Kurdistan... partout dans le monde, les conflits sanglants, à petite ou grande échelle, se multiplient. Devenus plus complexes avec les années, ils touchent également de plus en plus les civils. Mais comment faire cesser ces guerres? Si les vœux pieux n’y peuvent pas grand-chose, médiateurs, négociateurs ou animateurs d’initiatives communautaires vont, eux, sur le terrain pour concrètement essayer de briser les cycles de violence. Garry Beitel en a rencontré plusieurs qui partagent avec une franchise rare leurs convictions et leurs désillusions, leurs méthodes et leurs visions dans un film élégamment photographié par Philippe Lavalette et résolument tourné vers l’espoir.

moisdudoc.ca

5


Vendredi 5 mai à 19 h

EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Mercredi 24 mai à 14 h Mardi 30 mai à 19 h

ALIVE AND KICKING ALIVE AND KICKING offre une immersion dans le monde de la culture swing contemporaine tout en éclairant les problèmes auxquels est confrontée la société moderne. Peu importe les problèmes qu’ils rencontrent dans leur vie, les danseurs de swing sont positifs et remplis de joie, d’exaltation et même de vertige quand ils dansent. En résumé, la danse swing est en quelque sorte une poursuite du bonheur. La plupart des gens pensent que le bonheur est une émotion passive : si quelque chose de bien se passe, je serai heureux. Nous avons tous la capacité de ressentir de la joie malgré les pires circonstances, une fois que nous réalisons que le bonheur existe à l’intérieur de nous.

Présenté en V.O.A. Un film de Susan Glatzer États-Unis · Suède. 2017. 84 min.

6

moisdudoc.ca


Vendredi 5 mai à 14 h Mardi 16 mai à 19 h

AU PAYS DE LA MURAILLE ENNEIGÉE Construit à la manière d’un road movie, AU PAYS DE LA MURAILLE ENNEIGÉE nous fait découvrir le Chili contemporain à travers la quête identitaire d’une cinéaste québécoise d’origine chilienne. Par le biais d’entrevues, d’images d’archives et de séquences de réflexion poétiques, le film pose une question universelle : comment peut-on définir l’identité aujourd’hui? (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.S.-T.F.

Un film de Marilú Mallet Québec. 2014. 95 min.

7


Mercredi 10 mai à 12 h Vendredi 26 mai à 19 h

AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD… AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD... suit la trajectoire personnelle de trois « femmes de réconfort » qui figuraient parmi les quelque 200 000 adolescentes et jeunes adultes que l’armée japonaise impériale a enlevées et forcées à l’esclavage sexuel durant la Deuxième Guerre mondiale. Plus de 70 ans après leur emprisonnement dans ces prétendus « centres de délassement », les trois aïeules à la santé chancelante – grand-mère Gil en Corée du Sud, grand-mère Cao en Chine et grand-mère Adela aux Philippines – en sont au crépuscule de leur vie. Murées depuis des décennies dans le silence et la honte de leur passé, elles savent qu’il ne leur reste que peu de temps pour témoigner des faits réels et faire en sorte que cette horrible page d’histoire marque les mémoires. Qu’elles cherchent à obtenir des excuses officielles du gouvernement japonais ou à rassembler le courage nécessaire pour finalement partager leur secret avec leurs proches, c’est leur détermination qui pousse ces femmes à saisir cette dernière occasion de mener les générations futures sur la voie de la réconciliation, de la guérison et de la justice.

Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Tiffany Hsiung Québec. 2016. 104 min.

8

moisdudoc.ca


Lundi 1er mai à 12 h Samedi 20 mai à 14 h

BIENVENUE À F.L. BIENVENUE À F.L. trace le portrait d’une communauté d’adolescents dans l’univers clos de leur école secondaire de région, à Sorel-Tracy. Des jeunes y prennent la parole pour réfléchir sur leur environnement, leur identité et ce moment particulier qu’est l’adolescence. Ceux-ci apprennent à se définir, en dehors ou à l’intérieur du cadre scolaire, pour mieux affronter les défis de l’âge adulte. Ils exposent leurs visions du monde, uniques et rafraîchissantes, avec humour, philosophie et courage.

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F.

Un film de Geneviève Dulude-De Celles Québec. 2016. 75 min.

9


Dimanche 7 mai à 14 h Jeudi 18 mai à 19 h

CALLSHOP ISTANBUL Istanbul, métropole à cheval entre l’Europe et l’Asie, a toujours été un lieu de passage pour les marchands et les voyageurs du monde entier. Aujourd’hui, elle représente pour les émigrés issus d’Afrique et du Moyen-Orient une porte d’entrée vers la terre promise européenne. Réfugiés syriens et irakiens, jeunesse cosmopolite en quête d’un avenir meilleur, désillusionnés des printemps arabes, clandestins d’Afrique noire, tous se retrouvent dans un espace exigu et grouillant de vie : le callshop. Situés à tous les coins de rue, ces centres d’appels renouent les liens de l’étranger avec sa terre d’origine. Hind Benchekroun et Sami Mermer y ont capté des conversations, des confidences et des moments uniques d’émotion, qui témoignent avec force et dignité de la situation de ces migrants du XXIe siècle.

Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Hind Benchekroun et Sami Mermer Québec. 2016. 96 min.

10

moisdudoc.ca


moisdudoc.ca


Jeudi 4 mai à 14 h Lundi 15 mai à 12 h

LE CHANT DES ÉTOILES Présenté en V.O.F. Un film de Nadine Beaudet Québec. 2016. 76 min.

À travers la rencontre inédite de l’astronomie et de la musique, ce film porte un regard universel sur nos rapports au temps et à la mémoire. Gilles Beaudet, astrophysicien jovial et terre à terre, perd sa mémoire à court terme, mais sait toujours raconter avec émerveillement la naissance des étoiles. Margo, sa compagne passionnée, est chef d’un chœur d’enfants. Tendresse et complicité bercent leur quotidien. En parallèle, Bernard Malenfant, opérateur du télescope de l’Observatoire du Mont-Mégantic, partage avec sa fille Blanche (cinq ans) ce territoire magique, immense terrain de jeux et de liberté. Notre passage sur terre est bien éphémère si on le compare à la vie d’une étoile qui se compte en milliards d’années. Mais la vie humaine porte une grandeur qui est d’un autre ordre. Nous pouvons aimer, donner naissance à des enfants, apprendre à jouer de la musique, rire et rêver. Il était une fois les étoiles. Il était une fois nous, les enfants des étoiles.

Dimanche 14 mai à 19 h Vendredi 26 mai à 14 h

LES COLONS THE SETTLERS Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Shimon Dotan Israël · Allemagne · France · Canada. 2016. 107 min.

12

Décisive, la guerre des Six Jours l’a assurément été pour Israël en 1967. Après l’avoir remportée, des centaines de milliers de ses citoyens se sont en effet installés dans les territoires occupés de Cisjordanie, réinventant complètement les forces sociopolitiques en présence. Refusant toute complaisance et racontant autant qu’il autant qu’il remet en question, avec lucidité et pertinence, Les colons a été présenté au festival Sundance et au Festival du nouveau cinéma. Le film offre un accès privilégié aux pionniers de cette colonisation et aux colons de différents horizons, qu’ils soient empêtrés dans une rhétorique idéologique ou qu’ils soient parfaitement indifférents à ce qui peut se jouer autour d’eux. Mêlant entrevues et documents d’archives avec dynamisme et pertinence, Shimon Dotan fait voir la réalité de ces communautés controversées qui tiennent le destin mouvementé de la région entre leurs mains.

moisdudoc.ca


Jeudi 4 mai à 11 h 30 Mercredi 17 mai à 19 h

DEMAIN S’interrogeant sur la situation environnementale de la planète qui ne cesse de se dégrader, Mélanie Laurent et Cyril Dion partent à la recherche de réponses à leurs questions. Alarmés face à ce monde surpeuplé, restreint en eau et au climat totalement déréglé, les réalisateurs parcourent de nombreux pays dont les États-Unis, la France, la Belgique et le Royaume-Uni afin de sonder des experts sur cinq thèmes d’actualité : l’alimentation, l’énergie, l’économie, la démocratie ainsi que l’éducation. Consacré meilleur documentaire en France, le film a été réalisé par la comédienne Mélanie Laurent (vue chez Tarantino et Villeneuve) et l’activiste et écrivain français Cyril Dion. Leur réalisation démontre qu’un peu partout sur la planète des mécanismes étonnants et insoupçonnés sont mis en place par de petits groupes pour assurer un avenir de qualité aux générations futures. (C.A.-L.)

Présenté en V.O.F.

Un film de Cyril Dion et Mélanie Laurent De la même réalisatrice Respire France. 2015. 118 min. Scénario Cyril Dion Musique originale Fredrika Stahl Avec Vandana Shiva, Charles Hervé-Gruyer.

César 2016 – Prix du meilleur documentaire Cyril Dion et Mélanie Laurent

moisdudoc.ca

13


Mardi 9 mai à 19 h Dimanche 21 mai à 12 h

LA DÉMOLITION FAMILIALE Christopher, David et Marika sont des passionnés de derby de démolition. Dès leur plus jeune âge, ils y ont été initiés par des membres de leur famille sur qui ce sport extrême exerçait une véritable fascination. Leur vie, ils la passent à transformer des bolides puis, au volant de ceux-ci, à se lancer dans l’arène pour vivre des émotions fortes. Natif de la région de Bellechasse, Patrick Damien nous présente les témoignages de ceux qu’il a côtoyés durant son enfance. De la grand-mère jusqu’à la petite-fille en passant par l’oncle et le cousin, le cinéaste dresse le portrait de gens issus de deux familles carburant à l’adrénaline et vouant presque un culte aux carrosseries, aux moteurs qui grondent et aux compétitions automobiles. Un terrain de jeu où le danger est fatalement au cœur de l’action. (P.B.) Festival de cinéma de la ville de Québec 2015 Prix du meilleur premier long métrage et Prix du public

Présenté en V.O.F. Un film de Patrick Damien Québec. 2015. 97 min. Musique originale Sébastien Langlois. Avec Christopher Roy, David Godbout, Marika Roy.

14

moisdudoc.ca


Mercredi 3 mai à 12 h Mardi 16 mai à 14 h

DEPROGRAMMED Ted Patrick a pratiqué la « déprogrammation », également connue sous le nom de « lavage de cerveau inverse », dès le début des années 1970. L’amour de Matthew pour la musique métal, ses problèmes de délinquance et sa fixation sur la Bible sat anique ont amené son père à embaucher Patrick pour le déprogrammer en le confinant à une chambre de motel pendant huit jours. En 2011, après dixhuit ans d’éloignement, j’ai cherché Matthew et j’ai découvert que la déprogrammation qu’il a subie lui a fait plus de mal que de bien. Cela m’a conduit à une enquête plus approfondie sur la technique pionnière de Ted Patrick.

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.A.

Un film de Mia Donovan Québec. 2015. 85 min.

15


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Lundi 1er mai à 19 h Vendredi 26 mai à 11 h 30

EATING YOU ALIVE La moitié de tous les adultes aux États-Unis luttent contre des problèmes de santé chroniques, y compris le cancer, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le diabète, l’obésité, l’hypertension, la maladie d’Alzheimer, l’arthrite et la dysfonction érectile. Malgré d’innombrables dollars consacrés à la recherche médicale, aux nouveaux médicaments et à la technologie innovante pour améliorer notre santé, plus d’Américains sont handicapés par une maladie chronique que jamais. Avec des experts médicaux et des chercheurs, EATING YOU ALIVE examine scientifiquement les raisons pour lesquelles nous sommes si malades et de quelle façon nous pouvons utiliser la nutrition complète et végétale pour prendre le contrôle de notre santé une bouchée à la fois.

Présenté en V.O.A. Un film de Paul David Kennamer Jr. États-Unis. 2016. 112 min.

16

moisdudoc.ca


Lundi 8 mai à 19 h Vendredi 19 mai à 11 h 45

ÊTRE ET DEVENIR Clara Bellar est une comédienne qui a tourné autant pour Steven Spielberg que pour Éric Rohmer. Sa vie professionnelle l’amène à partager son temps entre Los Angeles, Paris et Rio de Janeiro. Devenue mère de famille, Clara se lance dans l’aventure documentaire pour mieux raconter son interrogation générale sur la scolarisation. Comment éduquer un nouveau-né dans un contexte fort éloigné de la sédentarité? C’est ainsi que la réalisatrice entame un périple l’amenant dans quatre pays, à la rencontre de personnes qui ont choisi l’apprentissage autonome en famille pour leurs enfants; un mode éducatif remett ant en jeu la notion même d’école obligatoire. Les questions tournant autour de l’accompagnement, du développement créatif et de l’autonomie d’un enfant sont abordées ici en toute simplicité et avec comme leitmotiv « vivre pour apprendre et non apprendre pour vivre ». (P.B.)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F. et anglaise avec S.T.F.

Un film de Clara Bellar France. 2014. 99 min. Avec André Stern, Rana Haugen Core, Naomi Aldort.

17


Jeudi 11 mai à 19 h Dimanche 28 mai à 11 h 30

Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Gianfranco Rosi Du même réalisateur  Sacro GRA Italie · France. 2016. 114 min.

FUOCCOAMMARE PAR DELÀ LAMPEDUSA Samuele a douze ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l’école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n’est pas sur une île comme les autres. Cette île s’appelle Lampedusa et c’est une frontière hautement symbolique de l’Europe, traversée ces vingt dernières années par des milliers de migrants en quête de liberté.

Samedi 13 mai à 19 h Dimanche 14 mai à 11 h 45

GIMME DANGER Présenté en V.O.A. Un film de Jim Jarmusch Du même réalisateur  Paterson États-Unis. 2016. 108 min. Musique originale Iggy and the Stooges Avec Iggy Pop, Ron Asheton, Scott Asheton.

18

Le documentaire GIMME DANGER donne enfin ses lettres de noblesse à un groupe issu de l’underground du rock américain, The Stooges. Créée en banlieue de Detroit à la fin des années 60, la formation s’est rapidement forgé une réputation sulfureuse grâce à sa sonorité, un rock abrasif et « bluesé », qui allait fortement influencer la scène punk à venir. Photos d’époque, extraits de spectacles, témoignages des membres et de leur entourage, tout dans ce film signé Jim Jarmusch pointe en direction du caractère unique des Stooges, dont la renommée fut grandement acquise par les excès sur scène de son chanteur Iggy Pop. Porte-étendard de la contre-culture qui allait contribuer à la fin du mouvement hippie, le chanteur au torse nu et à la démarche atypique n’hésitait pas à adopter un comportement outrancier sur les planches. N’empêche, le groupe fait aujourd’hui partie, avec raison, du Rock and Roll Hall of Fame. (P.B.)

moisdudoc.ca


Mercredi 10 mai à 19 h Samedi 27 mai à 12 h

LE GOÛT D’UN PAYS

LE GOÛT D’UN PAYS c’est la rencontre de Gilles Vigneault et de Fred Pellerin au temps des sucres. C’est un documentaire choral qui raconte le pays à travers un des rituels les plus emblématiques du Québec. C’est un hymne au sirop d’érable et au peuple qui le produit. Dans la lumière franche et inspirante du printemps, une goutte de sève perle sur la pointe du chalumeau. Les deux poètes la cueillent et filent la métaphore. La tradition des sucriers prend l’allure de vibrants tableaux. La richesse des mots d’ici et la puissance des gestes simples laissent entrevoir la beauté et la fragilité de notre culture. Précédé d’une introduction de Gilles Vigneault et Fred Pellerin. Gagnant du prix du public au RIDM.

Présenté en V.O.F. Un film de Francis Legault Québec. 2016. 108 min. Musique originale XS La petite boîte à musique. Avec Gilles Vigneault, Fred Pellerin, Boucar Diouf, Fabien Cloutier.

Les Percéides – Festival international de cinéma et d’art de Percé – Meilleur scénario

Samedi 13 mai à 14 h Mardi 23 mai à 19 h

HARRY PORTRAIT D’UN DÉTECTIVE PRIVÉ Harry Houde est un détective coloré et un peu bourru qui fait l’objet d’un documentaire. Une équipe est appelée à le suivre pas à pas dans ses activités professionnelles de filature, mais aussi dans sa vie intime, le privé étant également père de famille. Lorsque Harry doit se rendre en Gaspésie pour enquêter sur la disparition de Line Lachance, dont on a perdu la trace depuis cinq ans, les choses prennent une étrange tournure. Réalisé à Québec et en Gaspésie, ce long métrage singulier, produit à petit budget, joue habilement avec les codes du documentaire, à la manière des artisans belges derrière le cultissime C’est arrivé près de chez vous. Sans jouer la carte du voyeurisme outrancier de son pendant wallon, Maxime Desruisseaux et son équipe réussissent à bâtir un portrait amusant et dérangeant d’un détective interprété magistralement par Nick Theodorakis. (P.B.)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F. Un film de Maxime Desruisseaux Québec. 2016. 87 min. Documenteur. Musique originale Alex Lachapelle Raymond. Avec Nick Theodorakis, Michel-Vital Blanchard, Denis Marchand, Jean-François Mercier.

19


Samedi 6 mai à 19 h Lundi 22 mai à 11 h 45

I AM THE BLUES Présenté en V.O.A. Un film de Daniel Cross Du même réalisateur  Chairman George Canada. 2015. 96 min. Scénario Daniel Cross, Marco Luna Avec Bobby Rush, Barbara Lynn, Lazy Lester.

Daniel Cross met en scène un voyage musical à travers le sud des États-Unis (le Mississippi, la Louisiane...), au cours duquel il part à la rencontre de bluesmen qui, malgré leur âge avancé (la plupart octogénaires), continuent à jouer et à chanter le blues, soir après soir. Alternant entre performances live et moments intimes, I AM THE BLUES recueille la parole de chanteurs comme Bobby Rush, Jimmy « Duck » Holmes, Carol Fran ou encore Bud Spires, pour la plupart peu connus du grand public. Sur ces terres originelles du blues, ils sont les derniers représentants d’une tradition musicale en voie de disparition. Devant la caméra attentive, empathique, de Daniel Cross, ils parlent de leur passé au temps de la ségrégation, de l’importance du blues dans leur vie, de sa survie entre les mains de la nouvelle génération… En résulte un film admirable, profondément émouvant, qui saura toucher aussi bien le néophyte que le fan inconditionnel. (S.G.)

Dimanche 7 mai à 12 h Samedi 27 mai à 14 h

LET THERE BE LIGHT Présenté en V.O.A. Un film de Kevin Sorbo États-Unis. 2016. 100 min.

EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

20

Un pouvoir propre, sûr et illimité a été une obsession pour les scientifiques et les inventeurs pendant des siècles et une préoccupation sous-jacente pour notre société dans son ensemble. Depuis les années 1940, lorsque nous avons d’abord compris comment le Soleil crée de l’énergie, la fusion nucléaire est devenue le saint Graal. Pendant des décennies, la fusion a été retardée par le manque de connaissance, la fraude et la politique, mais aujourd’hui, elle est recherchée avec un zèle renouvelé, principalement parce que nous n’en avons jamais eu autant besoin. Trente-sept pays collaborent actuellement à la construction de la plus grande expérience jamais réalisée, afin de prouver que la fusion est viable. Allons-nous finalement réussir ou le projet s’effondrera-t-il sous sa propre complexité massive? Le film relate le travail des scientifiques passionnés qui luttent pour le faire fonctionner.

moisdudoc.ca


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Vendredi 12 mai à 19 h Pour connaître les dates et les heures des autres représentations, rendez-vous au clap.ca

KEDI Autrefois appelée Babylone, puis Constantinople, Istanbul est toujours considérée comme l’une des villes les plus fabuleuses de la planète. Bordée par la mer Noire d’un côté et par la Méditerranée de l’autre, la métropole turque doit aussi sa renommée aux milliers de chats qui l’habitent et qui lui confèrent un charme unique, intemporel et légendaire. La réalisatrice d’origine turque Ceyda Torun, à l’aide de ses caméras intrusives, nous invite durant près d’une heure trente à parcourir tous les recoins d’Istanbul en compagnie des félins peuplant ses alentours, suivant pas à pas des chats de ruelle, des chats domestiques. On s’att achera à chacun d’eux, marquant leur territoire, squattant même le port, dévorant les poissons ramenés par milliers par des pêcheurs locaux rendus complices au quotidien de ces nombreux fauves devenus membres à part entière de leur communauté. (P.B.)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O. turque avec S.-T.F.

Un film de Ceyda Torun Turquie · États-Unis. 2017. 80 min. Musique originale Kira Fontana Avec Bülent Üstün.

21


Jeudi 4 mai à 19 h Lundi 29 mai à 12 h

MAMAN? NON MERCI! Ce documentaire d’auteur examine la réalité des femmes qui ont choisi de ne pas se reproduire. Explorant les mythes tenaces qui persistent et les pressions sociales qui s’exercent en catimini dans la société, MAMAN? NON MERCI! donne une voix à un segment de la société totalement ignoré des médias et s’intéresse au rôle des femmes au sein du monde moderne. Dans le cadre de ce blogue, l’auteure, Magenta Baribeau, nous parle aussi de sujets connexes à celui de son film.

Présenté en V.O.F. Un film de Magenta Baribeau Québec. 2016. 75 min.

22

moisdudoc.ca


Lundi 15 mai à 14 h Lundi 22 mai à 19 h

MANOIR Ils souffrent de schizophrénie, de névroses diverses, de dépression, de toxicomanie, d’une estime de soi à terre… Au Manoir Gaulin, un établissement privé aux allures de motel laissé à l’abandon, situé aux abords du centre-ville de Saint-Hyacinthe et de l’autoroute 20, ils sont une quarantaine à vivre dans de toutes petites pièces isolées. Et ils refusent de se résigner malgré le peu de soins dont ils sont entourés. Un jour, en 2012, le Manoir et le terrain avoisinant sont rachetés par un homme d’affaires qui désire y construire un centre commercial. Coréalisé par Martin Fournier et PierLuc Latulippe, MANOIR est un film aussi beau qu’il est triste, aussi attentif à la détresse de ces laisséspour-compte qu’il sait ne pas être complaisant, aussi émouvant que lumineux. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F.

Un film de Pier-Luc Latulippe Québec. 2016. 70 min.

23


Mercredi 10 mai à 14 h Dimanche 21 mai à 19 h

MONTRÉAL NEW WAVE Présenté en V.O.F. Un film de Érik Cimon Québec. 2016. 95 min.

MONTRÉAL NEW WAVE est un long métrage documentaire portant sur l’émergence du courant new wave québécois de la fin des années 1970 au milieu des années 1980. Le film propose un voyage dans le temps en compagnie de ceux et celles qui ont donné naissance à la spécificité québécoise de ce mouvement culturel mondial, qu’ils aient été musiciens, performeurs, designers, peintres ou danseurs, tant du côté anglophone que francophone. On y découvre l’esprit singulier, l’humour auto-dérisoire et l’originalité de ces artistes qui voulaient à tout prix se démarquer de ceux qui les avait précédés. MONTRÉAL NEW WAVE témoigne de l’effervescence remarquable de cette génération de créateurs qui ont su propulser le Québec sur la scène internationale, alors même que celui-ci était appelé à faire un choix déterminant sur son propre avenir en tant que société.

Les Percéides – Festival international de cinéma et d’art de Percé – Meilleur documentaire canadien

Mardi 9 mai à 14 h Samedi 20 mai à 12 h

NALLUA Présenté en V.O. en inuktitut avec S.-T.F. Un film de Christian Mathieu Fournier Du même réalisateur  L’Ange des Grondines Québec. 2015. 76 min. Musique originale Bertrand Chénier Avec Ruth, Elisapie.

24

Ruth Sangoya est la toute dernière survivante du village de Qarmaarjuit qui, en 1943, a vu 24 personnes, soit plus de la moitié de sa communauté, trouver la mort dans d’étranges circonstances. Plus d’un demisiècle plus tard, Ruth, accompagnée d’Elisapie, une membre de la famille qui l’a recueillie à l’époque, retourne sur les lieux de la tragédie, en plein cœur de l’île de Baffin, dans le Grand Nord canadien. Ce documentaire aux images aussi belles que porteuses de sens poursuit le devoir de mémoire de ses protagonistes, témoins privilégiés de ce drame mystérieux qui serait dû à un empoisonnement collectif. En racontant les circonstances de cet événement funeste et historiquement méconnu, le film relie le passé au présent et permet surtout de mieux comprendre à quel point la survie de la culture inuite semble fragilisée et que les problématiques sociales sont lourdes à porter pour les peuples nordiques. (P.B.)

moisdudoc.ca


Vendredi 5 mai à 12 h Lundi 29 mai à 19 h

NOUS AUTRES, LES AUTRES On dit souvent de l’art qu’il est un reflet fidèle de l’état de la société dont il émane. Au-delà de la phrase toute faite, NOUS AUTRES, LES AUTRES, prix de la meilleure œuvre canadienne au dernier FIFA, part à la rencontre de cinq créateurs de théâtre montréalais pour en savoir plus : Sasha Samar, comédien funambule venu d’Ukraine; Olivier Kemeid, hanté par le thème de l’exil; Mani Soleymanlou, arrivé d’Iran après des passages par Paris et Toronto; Emmanuel Schwartz, qui revendique sa double identité américano-québécoise; et Olivier Choinière, initiateur de grandes réflexions sur nos collectivités. En leur compagnie, Jean-Claude Coulbois complète sa trilogie intitulée Un miroir sur la scène et questionne tous les aspects de l’épineuse et complexe quête identitaire reflétée par les œuvres de ces artistes. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F.

Un film de Jean-Claude Coulbois Québec. 2016. 83 min.

25


Lundi 8 mai à 14 h Mardi 30 mai à 12 h

ŒIL POUR ŒIL AN EYE FOR AN EYE Le 20 juillet 2011, Mark Stroman a été exécuté au Texas, à la suite d’une condamnation à mort. Dix ans plus tôt, il avait assassiné deux personnes et tenté d’en abattre une troisième dans le but de venger la mort de sa sœur, survenue lors des attentats du 11 septembre 2001. Le documentaire, prenant la forme d’une fascinante enquête journalistique, revient sur l’origine des événements, mais surtout sur ce qui s’ensuivit. Durant des années, le Bangladais Rais Bhuiyan, la troisième victime qui s’en était sortie vivante, militera pour que Stroman évite la mise à mort et soit plutôt condamné à la prison à vie. Le réalisateur d’origine israélienne Ilan Ziv suit pas à pas le parcours de ces deux hommes : le pardon de l’un, la rédemption de l’autre. Le film va aussi à la rencontre des témoins de cette saga judiciaire et humaine (familles, avocats, experts) afin de nous faire réfléchir sur la moralité entourant l’existence même du couloir de la mort. (P.B.)

Présenté en V.O.A.S.-T.F. Un film de Ilan Ziv États-Unis · Canada. 2016. 91 min. Avec Mark Stroman, Rais Bhuiyan.

26

moisdudoc.ca


Mardi 2 mai à 19 h Jeudi 25 mai à 12 h

ONCLE BERNARD, L’ANTI-LEÇON D’ÉCONOMIE Tournée en mars 2000, dans le contexte du film l’encerclement - La démocratie dans les rets du néolibéralisme, cette fascinante entrevue avec Bernard Maris, alias Oncle Bernard, constitue une véritable « anti-leçon d’économie ». Sans fard ni artifice, le réalisateur laisse toute la place à la parole riche, dissidente, acérée et mutine de Maris. En toute liberté, celui-ci assène à loisir des vérités percutantes qui renversent les dogmes sempiternellement ressassés par le choeur vibrant de la valetaille de la « science » économique. Formidable vulgarisateur dont la verve, l’éloquence, l’érudition et l’alacrité parviennent à rendre pasionnants les sujets les plus arides, Oncle Bernard déploie au fil de cet entretien une pensée courageuse en son originalité, qui se révèle d’autant plus précieuse en ces temps de démission intellectuelle et d’austérité économique.

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F.

Un film de Richard Brouillette Québec. 2015. 80 min.

27


Vendredi 19 mai à 19 h Dimanche 28 mai à 14 h

PARFAITES Il y a d’abord les essais nationaux de nage synchronisée, où chacune des 60 nageuses est évaluée individuellement. Puis, une fois l’équipe formée, elles participent à un camp d’entraînement éreintant en Slovaquie. Quinze jours après, ce sont les championnats du monde qui ont lieu en Russie. Et un an plus tard, les Olympiques à Rio. En immersion au sein de l’équipe nationale canadienne, menée d’une main de fer par leur coach Meng Chen, PARFAITES nous fait vivre de l’intérieur cette quête palpitante où les filles doivent faire preuve de force tant physique qu’émotionnelle. Sublimé par une mise en scène douce, chaleureuse et même lyrique par moments, ce film est une incursion rare dans les coulisses de ce sport parfois raillé pour ses paillettes et son décorum, mais d’une absolue difficulté. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

Présenté en V.O.F. Un film de Jérémie Battaglia Québec. 2016. 78 min.

28

moisdudoc.ca


Samedi 13 mai à 12 h Mardi 30 mai à 14 h

LE PEUPLE INTERDIT En décembre 2013, le président de la Catalogne annonce la tenue d’un référendum sur l’indépendance de sa région face à l’Espagne, vote prévu pour novembre 2014. Le président espagnol fait aussitôt entendre sa réponse : l’appel au vote et son résultat seront déclarés illégaux sur le plan constitutionnel. Malgré cet état de fait, plus de 2 millions de Catalans iront aux urnes et 81 % d’entre eux se prononceront en faveur de l’indépendance. Cinéaste et peintre, Alexandre Chartrand revient sur ces journées symboliquement précieuses pour le mouvement souverainiste catalan en interrogeant quelques-uns des acteurs principaux de la vague indépendantiste et en fouillant les raisons culturelles qui poussent un peuple vers l’autodétermination. (P.B.)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F.

Un film de Alexandre Chartrand Du même réalisateur La Planque Québec. 2017. 92 min. Musique originale Jean-Olivier Bégin

29


Jeudi 11 mai à 12 h Lundi 22 mai à 14 h

P.S. JÉRUSALEM À la suite du décès de son père, Amos Elon, écrivain et intellectuel israélien, Danae Elon décide de quitter New York et de retourner vivre à Jérusalem en compagnie de son mari et de ses enfants, et ce, après vingt ans d’exil. Sur place, elle redécouvre une ville où les tensions religieuses et culturelles sont omniprésentes. À travers le quotidien de sa vie familiale, la cinéaste réapprivoise la cité où elle est née, agrémentant son parcours d’images d’archives qui résument l’engagement politique et social de son défunt père, à la fois juif et défenseur de la Palestine. Durant trois ans, la documentariste, qui habite désormais à Montréal, filmera en toute intimité la dure réalité du conflit israélo-palestinien à l’intérieur des murs d’une ville sainte devenue fort complexe à gérer. (P.B.)

Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Danae Elon Québec · Israël. 2016. 87 min. Scénario Sophie Farkas Bolla Musique originale Olivier Alary Avec Philip Touitou, Amos Elon, Luai Musa Al Hatib

30

moisdudoc.ca


Jeudi 11 mai à 14 h Jeudi 18 mai à 14 h

QUAND FERME L’USINE À Trois-Rivières, on ne compte plus les commerces qui ont dû déclarer faillite à la suite de la fermeture de l’usine CIP, qui fut autrefois la plus grande papetière au monde. Dans les années 1950, le village de Smooth Rock Falls, en Ontario, était celui qui connaissait la plus grande croissance démographique au Canada. Depuis la fermeture de sa papetière, ce village n’est plus que l’ombre de lui-même, et de nombreux anciens ouvriers de l’usine se retrouvent désormais pris au piège, incapables de vendre leurs maisons. À Miramichi, la disparition du moulin demeure une blessure ouverte, d’autant plus que d’importants investissements avaient donné espoir à la population. Ces situations sont symptomatiques de l’impact dévastateur qu’ont eu les nombreuses fermetures d’usines depuis une quinzaine d’années dans l’est du Canada. En recueillant les témoignages lucides et inspirés des anciens employés, le cinéaste Simon Rodrigue trace le portrait d’une industrie des pâtes et papiers modifiée par des décisions politiques partiales et par l’avidité des grandes entreprises.

Présenté en V.O.F. Un film de Simon Rodrigue Québec. 2016. 54 min.

Mardi 2 mai à 14 h Mercredi 24 mai à 12 h

RETOUR À CUBA

Après dix-huit ans passés en Italie, la Cubaine Barbara Ramos retourne vivre dans son pays natal. Dans la petite ville de Santa Clara, elle découvre, à travers les projets de sa famille et de ses amis, ce qui a changé à Cuba, mais aussi ce qui n’a pas changé et ne changera probablement jamais. Filmé sur une période de trois ans, le temps pour Barbara de construire la maison de ses rêves, RETOUR À CUBA est une chronique sur la vie à Cuba au temps des réformes libérales de Raúl Castro et de la réconciliation avec les États-Unis d’Amérique.

Présenté en V.O. espagnol avec S.-T.F. Un film de David Fabrega Québec. 2016. 78 min.

Un film résolument positif qui démontre avec énergie et humour qu’il est aujourd’hui possible de (re)trouver le bonheur à Cuba!

moisdudoc.ca

31


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Samedi 6 mai à 14 h Lundi 15 mai à 19 h

RED OBSESSION Un film sur le pouvoir, la passion et le bon vin. Une chose sans précédent arrive au marché du vin et ce quelque chose est la Chine. Alors que l’économie du dragon pourrait apporter des richesses incalculables à la région viticole vénérée, les conditions d’engagement sont différentes de celles des autres clients dans le passé. Ce marché est jeune, vorace et imprévisible. La demande dépasse énormément l’offre. Le produit est limité et ce nouveau client le veut en entier. Pour le meilleur ou pour le pire, Bordeaux s’att ache à ce nouveau client infiniment riche. RED OBSESSION se propose d’explorer ce phénomène et le lien entre la Chine et Bordeaux.

Présenté en V.O.A. Un film de Paul David Kennamer Jr. Australie · Chine · France · Royaume-Uni . 2014. 75 min.

32

moisdudoc.ca


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Dimanche 14 mai à 14 h Mercredi 17 mai à 12 h Mercredi 24 mai à 19 h

ROBERT DOISNEAU, LE RÉVOLTÉ DU MERVEILLEUX Réalisé par sa petite-fille, Clémentine Deroudille, le film dresse le portrait intime de l’homme et de l’artiste, d’un Doisneau inattendu, farouchement déterminé à être un pourvoyeur de bonheur.

Présenté en V.O.F.

Un film de Clémentine Deroudille France. 2016. 77 min.

Au fil de photographies inédites, d’archives vidéo ainsi que d’entretiens avec ses complices de toujours, ROBERT DOISNEAU, LE RÉVOLTÉ DU MERVEILLEUX raconte comment cet enfant des faubourgs est devenu l’un des plus célèbres photographes du monde. De Paris à New York en passant par Tokyo, le documentaire, donne la parole à ses filles, Annette Doisneau et Francine Deroudille, à quelques-uns de ses amis – la photographe Sabine Weiss, les écrivains Jean-Claude Carrière et Daniel Pennac, la comédienne Sabine Azéma – et à des personnalités ayant écrit sur ses images, de Philippe Delerm à François Morel.

moisdudoc.ca

33


34

moisdudoc.ca


Dimanche 28 mai à 19 h Mercredi 31 mai à 12 h

LA SOCIOLOGUE ET L’OURSON

Présenté en V.O.F.

De septembre 2012 à mai 2013, la France s’enflamme et « s’engueule » sur le projet de loi du Mariage pour tous. À travers des images captées sur le vif durant les débats à l’Assemblée nationale et des manifestations, ou encore lors de la reconstitution avec des peluches des échanges entre la sociologue Irène Théry et son fils documentariste, le film retrace les enjeux et les arguments déployés autour de cette question.

Un film de Étienne Chaillou et Mathias Théry

LA SOCIOLOGUE ET L’OURSON fait état de toute cette hystérie qui s’est abattue sur le pays et ses politiciens. À travers les débats houleux qui ont cours, ce documentaire atypique propose une matière plus intime à partir des échanges entre l’un des coréalisateurs et sa mère, Irène Théry, sociologue spécialisée dans la question de la famille depuis 30 ans. Celle-ci donne un accès inédit au débat, au fil de ses interventions dans les médias ou auprès des militants et des politiciens… Un récit captivant et engagé, mis en scène dans un dispositif singulièrement inventif et ludique. (S.G.)

Avec Irène Théry.

moisdudoc.ca

Des mêmes réalisateurs Cherche toujours France. 2015. 77 min.

35


Lundi 1er mai à 14 h Samedi 20 mai à 19 h

SUR LES TRACES D’ARTHUR Dans les années 1960, il n’avait que 25 ans. Mais André Montpetit, dit Arthur, était déjà un des talents les plus sûrs de la bande dessinée, de l’affiche et de l’art graphique au Québec, en plus d’être un héros de la contre-culture. Pourtant, aujourd’hui, après cette percée fulgurante, personne ne sait ce qu’il est devenu. Sous la caméra de Saël Lacroix, ceux qui ont connu et admiré cet homme sensible à l’humour et aux doutes aiguisés, et qui ont aussi incarné le renouveau culturel du Québec (Serge Chapleau, Richard Lacroix, André Gladu, Marc-Antoine Nadeau, Claude Haeffely…) racontent ce parcours étrange et mystérieux. Accompagnés par une magnifique bande musicale signée par le Quatuor de jazz libre de Montréal, ces témoignages dévoilent le portrait d’un artiste hors du commun. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

Présenté en V.O.F. Un film de Saël Lacroix Québec. 2016. 72 min.

36

moisdudoc.ca


moisdudoc.ca


Vendredi 12 mai à 14 h Jeudi 25 mai à 19 h

SURFER SUR LA GRÂCE Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de David B. Ricard Québec. 2016. 60 min.

D’un côté, il y a David B. Ricard, réalisateur à Québec, en pleine quête existentielle. De l’autre, Louis, son frère, champion de slalom en skate récompensé à travers le monde, et peu enclin aux grandes confessions personnelles. A priori, deux hommes aux vies diamétralement opposées. Durant cinq ans, le premier a pourtant suivi le parcours sportif du second, tout en mett ant en parallèle l’évolution de leurs deux chemins, et en cherchant à mettre en lumière ce qui les guide tous les deux : la recherche de la grâce. Réflexion sur la compétition fraternelle, étude sur la beauté des mouvements sportifs, introspection sensible, recherche formelle poétique, le documentaire indépendant SURFER SUR LA GRÂCE, dévoilé au dernier Festival de cinéma de la ville de Québec, est une œuvre émouvante. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

Dimanche 7 mai à 19 h Vendredi 19 mai à 14 h

TÉLÉPHONE ROSE PHONE WHORE Présenté en V.O.A.S.-T.F Un film de Farzin Farzaneh Québec. 2016. 73 min. LANGAGE EXPLICITE

38

Cameryn Moore ne s’en est jamais cachée. Auteure de théâtre, performeuse, activiste, pédagogue, elle est aussi, et depuis 2009, animatrice de téléphone érotique, activité pour laquelle elle pouvait rester « de garde » de quatorze à dix-huit heures par jour. De cette expérience unique, elle a tiré une pièce de théâtre solo, récompensée dans de nombreux festivals et dont Phone Whore offre aujourd’hui la version docudrame au cinéma. Avec franchise et lucidité, sous l’œil de Farzin Farzaneh, elle évoque son quotidien, entre désir, fantasme et tabou. Elle explique aussi comment son travail l’a aidée à construire son discours et sa pensée sur notre société aussi prude et conservatrice qu’elle peut être hypersexualisée, en transformant pour le meilleur la plupart des préjugés que l’on pourrait avoir sur le sexe. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

moisdudoc.ca


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Jeudi 18 mai à 12 h Mercredi 31 mai à 19 h

LAST OF THE ELEPHANT MEN LES DERNIERS HOMMES ÉLÉPHANTS Depuis des siècles, les éléphants font partie de la culture et de l’identité des Bunongs, un peuple vivant à l’extrémité est du Cambodge, près de la frontière vietnamienne. Ces hommes et ces femmes ont, au fil du temps, domestiqué les éléphants de la forêt. Ils ont appris à côtoyer ces bêtes gigantesques, à les domestiquer jusqu’à s’en servir comme moyen de transport ou pour effectuer des tâches précises au quotidien. Les éléphants sont aussi au cœur même des traditions orales et des croyances ancestrales des Bunongs, l’animal puisant son origine dans une fable qui veut que celui qui mange un poisson magique se transforme en grand pachyderme aux défenses d’ivoire. Tourné en pleine jungle cambodgienne, le documentaire met en scène des séquences spectaculaires, nous plongeant dans le milieu de vie de ces éléphants asiatiques et au sein d’une civilisation qui doit aujourd’hui conjuguer avec des règles imposées pour assurer la survie de l’espèce. (P.B.)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O. bunong avec S.-T.F.

Un film de Arnaud Bouquet et Daniel Ferguson France · Cambodge · Québec. 2015. 85 min. Musique originale Sylvain Moreau

39


Lundi 8 mai à 12 h Mercredi 17 mai à 14 h

LES TERRES LOINTAINES Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Félix Lamarche Québec. 2016. 98 min.

Ils sont plutôt jeunes pour la plupart. Ils sont huit en tout, venant de Hollande et des Philippines. Ils sont sur un immense cargo tout bleu et forment une improbable communauté qui vit au rythme des nettoyages du pont, des réparations, de l’arrivée et du débarquement des marchandises, de la préparation des repas ou de la navigation sur une mer dont il faut toujours se méfier. Les observant dans leur quotidien avec un sens de la contemplation fascinant, recueillant patiemment leurs anecdotes et imaginaires, Félix Lamarche (remarqué pour son court Des hommes à la mer) nous fait découvrir de façon tout à fait unique les gestes, les espoirs, les rêves et les doutes de ces marins dont les élans les plus intimes se confrontent aux mouvements de l’immensité où ils sont perdus. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

Mardi 16 mai à 12 h Mercredi 31 mai à 14 h

TRANSFIXED

Présenté en V.O.A. Un film de Alon Kol Canada. 2015. 75 min.

40

TRANSFIXED raconte l’histoire d’une romance très peu conventionnelle, celle de Martine Stonehouse et John Gelmon vivant avec le syndrome d’Asperger. Malgré leurs limitations sociales, les deux rêvent de se marier, mais John refuse d’aller plus loin dans la relation jusqu’à ce que Martine qui est transsexuelle obtienne un vrai vagin. Le problème, aucun médecin au Canada n’accepte de l’opérer parce que l’obésité de Martine lui fait courir un très grand risque chirurgical. Martine et John trouveront-ils le bonheur qu’ils méritent? TRANSFIXED est une histoire profondément humaine sur l’amour, la liberté et l’auto-actualisation.

moisdudoc.ca


Mardi 2 mai à 12 h Samedi 27 mai à 19 h

THÉÂTRE DE LA VIE THEATER OF LIFE À Milan, dans une soupe populaire, une expérience sociale unique réunit deux univers complètement différents. THÉÂTRE DE LA VIE présente les liens remarquables qui se forgent entre les plus grands chefs de la haute gastronomie mondiale et les groupes les plus défavorisés de la ville : réfugiés, anciens toxicomanes, ex-travailleuses du sexe et une foule d’autres personnes n’ayant nulle part d’autre où aller.

Présenté en V.O.S.-T.F. et S.-T.A.

Un film de Peter Svatek Du même réalisateur  Takedown: The DNA of GSP Canada. 2016. 94 min.

À l’occasion de l’Exposition universelle de Milan 2015, le célèbre chef Massimo Bottura – dont le restaurant Osteria Francescana a été désigné meilleure table au monde en 2016 – a proposé à 60 de ses confrères de réputation internationale de se joindre à lui pour transformer des aliments détournés des poubelles en délicieux repas nutritifs pour les habitants les plus affamés de l’Italie.

moisdudoc.ca

41


Mardi 9 mai à 12 h Jeudi 25 mai à 14 h

UN AMOUR D’ÉTÉ

Présenté en V.O.F. Un film de Jean-François Lesage Québec. 2015. 63 min.

Montréal, l’été. Il n’y a pas de plus belle saison pour tomber amoureux. Pour les plus chanceux, en tout cas. Comme ces couples, étendus dans l’herbe, sur le mont Royal, la nuit. Ou ces jeunes gens att ablés autour d’un pique-nique après les heures de fermeture, l’obscurité cachant à peine les élans du désir. Dans les bosquets du parc se cache une vie étrange et fascinante que Jean-François Lesage a observée durant 22 nuits en se promenant de groupe en groupe, en recueillant leurs réflexions et leurs conversations sur l’amour et leurs déboires. Lauréat du grand prix de la compétition nationale longs métrages aux 18e RIDM, UN AMOUR D’ÉTÉ se fait le témoin presque voyeur de ces moments volés et poétiques, au son de l’hypnotique musique de Gold Zebra. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

Samedi 6 mai à 12 h Mardi 23 mai à 14 h

UN HOMME DE DANSE Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Marie Brodeur De la même réalisatrice  Adamas Québec. 2016. 83 min. Musique originale Thomas Alain Thériault

42

Depuis plus de 60 ans, Vincent Warren se consacre à la danse sous toutes ses formes. Débutant à dix-sept ans au prestigieux Metropolitan Opera de New York, il brille sous la direction du grand Igor Stravinski. Il est membre fondateur des Grands Ballets canadiens et danse à l’inauguration de la Place des Arts. Il incarne LE danseur dans l’éblouissant Pas de deux de Norman McLaren, en 1967. Historien et enseignant, son cheminement culmine lorsqu’il devient conservateur de la Bibliothèque de la danse Vincent-Warren, la bien nommée.

Raconter le parcours de cet homme, c’est honorer une tranche importante de notre histoire tout en célébrant la beauté de la danse et la force de notre culture. Elle-même professionnelle de danse moderne, la vidéaste Marie Brodeur sait se montrer attentive au moindre geste de son sujet, une approche essentielle sur un artiste comme Warren œuvrant en expression corporelle, un homme en continuelle mouvance. (A.C.)

moisdudoc.ca


moisdudoc.ca


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Consultez l’horaire sur clap.ca

UN JOURNALISTE AU FRONT Qu’est-ce qui fait courir Jesse Rosenfeld? Jesse est un reporter pigiste canadien établi à Toronto qui a fait de l’ensemble du Moyen-Orient son terrain d’observation. Le documentaire suit son quotidien de l’Égypte à la Turquie et à l’Irak, en passant par Israël et la Palestine, montrant les hauts et les bas d’un nouveau journalisme en action où le reporter doit savoir imposer ses sujets et prendre position pour espérer faire la une. Objectif : faire entendre la voix d’une information indépendante et critique dans la nouvelle jungle de la communication. Centré sur ce personnage aux multiples facettes qui doit répondre aux impératifs de l’actualité pour vivre de sa plume, UN JOURNALISTE AU FRONT témoigne d’une réalité régionale complexe, marquée par les brûlures de l’histoire, tout en rendant compte de l’évolution de la pratique journalistique dans un tout nouveau contexte médiatique.

Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Santiago Bertolino Québec. 2016. 98 min.

44

moisdudoc.ca


EN PRIMEUR SUR GRAND ÉCRAN!

Consultez l’horaire sur clap.ca

UN MONDE INAPERÇU Entièrement produit par des Québécois, cet ambitieux documentaire fait la part belle aux reptiles et aux amphibiens qui peuplent notre territoire, principalement ceux que l’on retrouve dans la vallée de l’Outaouais. Ce monde méconnu, ou plutôt inaperçu comme son titre l’indique, nous apparaît encore plus étonnant quand on sait à quel point les reptiles sont davantage associés aux pays tropicaux qu’à notre contrée marquée de quatre saisons. La surprise est donc grande en pénétrant dans le milieu de vie de tortues, de couleuvres, de salamandres et de reinettes vivant ici dans les cours d’eau, les milieux humides et les étangs. Dès la fonte des neiges, ces bêtes sortent de l’hibernation, s’accouplent, pondent avant de retourner dans un sommeil de plusieurs mois. À travers ce cycle de vie, on prend la mesure de toute l’importance qui doit être accordée à la protection de ces espèces dont plusieurs sont menacées, de conserver cet écosystème mett ant en valeur l’inestimable biodiversité du territoire québécois. (P.B.)

moisdudoc.ca

Présenté en V.O.F.

Un film de Étienne Plasse Québec. 2017. 99 min. Musique originale William Kraushaar Narration Pierre Verville

45


Mercredi 3 mai à 14 h Mardi 23 mai à 12 h

LES VAILLANTS

Présenté en V.O.F. Un film de Pascal Sanchez Québec. 2015. 79 min.

Monique, Ginette, Yimga, Élisabeth, José, René et les autres… Tous vivent dans un HLM enclavé au cœur de Saint-Michel, un des quartiers les plus défavorisés de Montréal. Et tous se battent, chaque jour, par leurs engagements sociaux, pour résister à ces conditions de vie difficiles et précaires. Vibrante et énergique, sans cesse en mouvement, la communauté tissée serrée composée de résidents et d’intervenants partage ses combats, ses espoirs et ses peines. Dans la plus pure tradition du cinéma direct, endossant aussi le chapeau de directeur photo, Pascal Sanchez (La Reine malade) les observe et les accompagne avec sensibilité. Notamment présenté aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal, ce film démolit les préjugés que l’on peut entretenir à l’endroit de ces communautés. (RVCQ 2017 – Helen Faradji)

Mercredi 3 mai à 19 h Dimanche 21 mai à 14 h

WASESKUN Présenté en V.O.S.-T.F. Un film de Steve Patry Québec. 2016. 80 min.

46

WASESKUN se présente comme la suite logique de De prisons en prisons, le précédent film de Steve Patry, candidat au prix Jutra du meilleur documentaire en 2015. C’est, en effet, lors de ce tournage que le cinéaste découvrit le centre de guérison Waseskun, un établissement de réinsertion sociale pour des hommes de tous âges provenant de différentes communautés autochtones et ayant un passé criminel. Bénéficiant d’un accès sans précédent, Steve Patry plonge dans le quotidien du centre, en prêtant attention tant aux lieux qu’à ceux qui les occupent. Conçu comme une série de tableaux qui explorent tous les aspects du centre, le film décrit sans tabou la complexe reconstruction d’hommes en lutte contre eux-mêmes. La philosophie du centre repose sur l’inclusion de la spiritualité et de la médecine traditionnelle à l’intérieur même du processus thérapeutique. À Waseskun, la guérison ne passe pas par l’effacement du passé, mais, au contraire, par la réappropriation de son identité et de sa culture ancestrale. Le film devient ainsi la chronique sensible de rescapés de l’enfer social et familial qui ont pris la difficile décision de lutter pour réintégrer la société.

moisdudoc.ca


Voir en perspective - 1re édition  

Programmation complète du mois du documentaire présenté du 1er au 31 mai 2017 au Cinéma Le Clap. 31 jours, 48 documentaires, 93 représentati...

Advertisement