Issuu on Google+

NUMERO GRATUIT

CULTURE MODE ET TENDANCES À NANCY


SOMMAIRE

CULTURE

MUSIQUES - LIVRES - SPECTACLES A découvrir

PORTRAIT Laurent Ban, le Zorro made in Nancy

INTERVIEW Olivier Nicklaus et les tapis rouges mondiaux

p.8 p.12 p.34

MODE EN COUVERTURE

3 PIN-UP locales vous font découvir les lieux sélects de la ville

CHRONIQUE MODE Les hommes et la mode

STREET STAN La mode dans la rue

Couverture : Photographie de Corentin Baeumler Mise en scène de Laetitia Foyart

p.14 p.30 p.28

TENDANCE &STYLE COUPS DE CŒUR La sélection shopping mixte

DÉCO/SHOPPING Le style Gustavien

DÉCOUVERTE Le concept-store Bergam

ZOOM SUR Le tournage de Gossip Girl

p.10 p.24 p.26 p.32

ET AUSSI... POSE ASTRO

Avec Marie-Pierre Monnet

p.38 3


EDITO

POSE ? C’EST QUOI ÇA ENCORE ? UN NOUVEAU MAGAZINE GRATUIT ? MAIS VOUS ÊTES FOU, LE MARCHÉ DE LA PRESSE EST EN CRISE, ET À MA CONNAISSANCE, LES GRATUITS N’ÉCHAPPENT PAS À LA RÈGLE. FAITES COMME TOUS LE MONDE, CRÉEZ UN BLOG... PARDON ? UN THÈME RÉTRO POUR LE PREMIER SHOOTING ? DE MIEUX EN MIEUX ! LE VINTAGE, LE COME BACK DES ANNÉES 80, C’EST BON ON A DONNÉ ! AH, C’EST AUTOUR DES ANNÉES 50 ? SUPER, ET ÇA VA ÊTRE QUOI, DES PHOTOS À LA JAMES DEAN, MARYLIN, OU BRIGITTE BARDOT ? ET LAISSEZ-MOI DEVINER, VOUS ALLEZ ÉVOQUER LE RETOUR DE LA MAISON CHANEL, L’AVÈNEMENT DE CHRISTIAN DIOR, BLA BLA BLA ... TROIS PIN-UP NANCÉIENNES ? UN CONCEPT STORE

ORIGINAL

AU

CENTRE-VILLE

?

UN

NANCÉIEN D’ORIGINE EN TÊTE D’AFFICHE D’UNE COMÉDIE MUSICALE ? DU STREETSTYLE DANS LES RUES DE NANCY ? ET PUIS QUOI ENCORE ? JE PENSE RÉELLEMENT QUE VOUS AVEZ UN PROBLÈME. ÇA SE SAURAIT QUAND MÊME S’IL Y AVAIT DES CHOSES SYMPAS DANS NOTRE VILLE ! ALLEZ, C’EST BON J’ABANDONNE, JE CROIS QU’IL EST VRAIMENT TEMPS POUR MOI DE FAIRE UNE POSE ! Enrique Lemercier

4


LE TEMERAIRE restaurant pizzeria

Que dire de plus ? si ce n’est qu’on y mange bien, que le cadre est convivial, que la musique est très sympa, et qu’en plus c’est pas cher !

ouvert tous les jours (sauf lundi, mardi et dimanche midi)

17 Grande rue 54000 NANCY Tel. : 03 83 32 52 62


COMITE DE RÉDACTION Responsable de publication et de rédaction : Enrique Lemercier Responsable de création : Yannick Prévidente

SITE INTERNET Responsable de création : Yannick Prévidente Webmaster : Mathieu Koenig

IMPRESSION Imprimerie Moderne 67 rue Edmond Michelet - ZAC du Breuil - BP 27 5473 PONT-A-MOUSSON Cedex

PUBLICITE Chef de publicité : Enrique Lemercier - 06 30 50 12 46

SPÉCIAL REMERCIEMENT Olivia (à Paris), illustratrice et blogueuse. Elle prépare actuellement la sortie d’un livre à paraître en mai 2010 aux Éditions Paquet. http://www.oliviaaparis.com

DES REMARQUES ?

Vous êtes photographe, modèle ou journaliste en herbe, et vous voulez vous joindre à nous ? écrivez-nous à redac.pose@gmail.com

6


CONTRIBUTEURS Corentin Baeumler Tour à tour enseignant en université, technicien d’exploitation vidéo, il s’adonne aussi au documentaire d’auteur et de plus en plus aujourd’hui à la photographie.

http://www.nyxhemera.fr

Audrey Krommenacker Auparavant journaliste et photographe de presse, elle exerce à présent dans l’édition et le graphisme. La photographie est un de ses plaisirs personnel et professionnel.

Emilie Di Vincenzo Journaliste spécialisée dans la Culture. À 25 ans, elle est également déjà l’auteur d’ouvrages, de paroles de musique, et a crée un magazine gratuit “Takeoff Mag”.

Violette Sauvage Laetitia Foyart, dite Violette Sauvage est une touche-à-tout passionnée, de la joaillerie à la mode vintage, en passant par l’événementiel et le stylisme photo.

Caroline Bettembourg Avec un master en communication et un bachelor américain en poche, elle a travaillé pour des entreprises aux USA, au Luxembourg et en France, dans la mode, le journalisme et l’événementiel.

Antoine Bertoni Etudiant en droit, passioné d’art et décoration, il est en charge de la rubrique décoration du magazine.

7


CULTURE/MUSIQUE-LIVRES À LIRE

À LIRE

Dans son dernier opus, “Un roman

Avec “La Délicatesse”, son huitème

français”, on est surpris par l’écriture

roman,David Foenkinos continue

sensible et personnelle de Frédéric

de nous émouvoir avec simplicité

Beigbeder. Partant de la nuit où il

et humour. Après avoir perdu son

est arrêté pour consommation de

mari, l’héroïne, dans sa quête de ré-

drogue, l’auteur livre les clés pour se

apprentissage de l’amour, découvre

définir en allant à la recherche de ses

avec difficulté les joies à assumer ses

souvenirs d’enfance. Le personnage

petits bonheurs les plus futils aux

décrit s’éloigne d’Octave, héros du

plus intenses, au grand dam de son

roman «99 francs», et fait de ce livre

employeur.

un roman intime et touchant. UN ROMAN FRANÇAIS Frédéric Beigbeder Editeur : Grasset Genre : Roman

LE + : La présence de Scarlett Johansson, véritable muse. Loin d’être une simple “guest”, sa maîtrise vocale par un timbre grave prouve son talent après un 1er album en demi-teinte.

LA NOTE : 7/10

8

L’AVIS : On aime ou on déteste. Et bien nous, on aime, et encore plus après avoir lu ce nouveau livre, où l’auteur lâche prise au fil des pages pour que l’on comprenne mieux qu’il est vraiment.

LA DÉLICATESSE David Foenkinos Editeur : Gallimard Genre : Roman

L’AVIS : Parce qu’on aime les lovestories des comédies romantiques de Meg Ryan et Julia Roberts, surtout lorsqu’elles se terminent bien, nous ne pouvions pas ne pas vous recommander ce roman, véritable coup de cœur de la rédaction.

À DÉCOUVRIR

À REDÉCOUVRIR

BREAK UP Pete Yorn & Scarlett Johansson

I’M STILL IN LOVE WITH YOU Al Green

Label : Rhino Genre : Pop international

Label : Demon Records Ltd Genre : Soul

Teinté d’une folk résolument vintage,

LE + :

Un album référence où chaque titre

doté d’une prise de son authentique

La confirmation d’Al Green après son album Let’s Stay Togeter qui l’a rendu star planétaire. Redécouvert dans Pulp Fiction, Il est un monument indispensable à votre collection.

est devenu un classique comme

avec une rythmique simpliste mais impeccable, cet album, entièrement composé par Pete Yorn, séduira aussi bien les novices qu’il comblera les amateurs de ce style musical.

LA NOTE : 9/10

“Love and Hapiness”, “I’m still in love with you”. Précurseur du groove et du funk, ce chef d’œuvre artistique en son temps est définitivement un des albums phares de la Soul music.


CULTURE/SPECTACLES MELODY GARDOT SALLE POIREL Dimanche 11 Avril - 19h00

©Nick Jbara

Nancy Jazz Pulsations en coproduction avec Label LN et en accord avec Gérard Drouot Production.

Elle n’a que 24 ans mais sa maturité est digne des plus grandes divas jazz. Pour son 2ème album, Melody Gardot signe dix des onze titres présents sur cet opus. Intitulé “My One And Only Thrill”, cet album vous plonge dans des ballades nuancées de folk et de blues. Ses prestations “live” sont appréciées pour sa connivence avec son public. PRIX : 42 € - 50 €

CŒUR DE PIRATE L’AUTRE CANAL Mardi 9 Mars - 20h30

@John Londono

Production Label LN Chanson Folk

La chanteuse canadienne Cœur de Pirate cache sous ses cheveux blonds un visage de poupon qui contraste avec sa maturité musicale. Du haut de ses 19 ans, ses chansons, voix pure sur lignes de piano aériennes, s’écoutent comme des comptines qu’on aime ressasser en boucle, encore et encore. PRIX : 18 € - 21 € - 24 €

BEL ENVOL 9 rue de la Ravinelle 54000 Nancy TEL 0354518040-contact@belenvol.fr www.belenvol.fr

9


TENDANCE&STYLES/COUP DE CŒUR DES MAMIES EN OR RIEN QUE POUR VOUS ! Le rude hiver dans notre région ne laisse pas le choix, il faut se couvrir. Mais beaucoup refusent de s’emmitoufler dans des gros manteaux qui ne flattent pas toujours

• Choisissez votre type de bonnet ou écharpe

la silhouette. Les écharpes, gants, bonnets, chapkas

• Ajoutez-y votre touche personnelle parmi

et autres sont donc des éléments qui ont une part

une large palette de couleurs et matières.

importante dans les tenues. Mais le choix est parfois

• Et enfin, choisissez la grand-mère qui le tricotera pour vous.

difficile, quelle couleur, quelle maille, quelle longueur... On ne trouve pas toujours ce que l’on veut. La solution ? GoldenHook. Cette marque française propose un concept

1/4 D’HEURE FLASHY

très original : choisir la laine, la couleur, la longueur, le type de tricot. La personnalisation ne se termine pas là

La montre n’est plus un accessoire unique et

puisque vous pouvez même choisir votre mamie, qui

classique. On n’hésite plus à en posséder

tricotera avec amour votre écharpe ou votre bonnet.

plusieurs, afin de les varier en fonction de ses humeurs et des ses tenues. Retour

EN SAVOIR PLUS : http://www.goldenhook.fr

de la mode 80’s oblige, les montrent se parent de bracelet en plastique et se

SOS SHOPPING

la jouent flashy. La marque Ice Watch propose plusieurs collections mixtes aux couleurs des plus

Vous adorez faire du shopping,

sages aux plus excentriques.

mais vous n’avez pas toujours le temps, ou bien vous avez peur de ne pas choisir les vêtements adaptés ? Une solution : le Personal Shopping, exercé par

EN SAVOIR PLUS : Carla Pompa - 13 rue Gambetta 54000 NANCY Printemps - 2 Avenue Foch 54000 NANCY

des professionnels de la mode et du stylisme. Le Personal Shopper vous accompagne et vous guide au fil des rayons, pour vous

CHIC ET MOBILE

conseiller le bon vestiaire et vous

A l’heure où les accessoires et vêtements « cloutés » ont

orienter vers de nouveaux looks.

le vent en poupe, on pourrait se demander si le style

Généralement, on vous réserve

« rebel » n’est pas devenu tendance. Sans aller jusqu’au

même un vaste salon d’essayage

total look cuir, on peut affirmer que la biker attitude

particulier. Mais ne vous effrayez

s’est modernisée. Les deux roues connaissent de plus

pas, ce service est ouvert à tous,

en plus de succès. Les raisons : le côté pratique, écolo, et branché. Chacun peut désormais

et n’est donc pas réservé aux

trouver l’engin qui lui ressemble.

budgets les plus insensés.

Coté accessoire, des marques d’exception ont vu le jour et proposent des produits chics,

EN SAVOIR PLUS : Printemps - 2 Avenue Foch

10

pour vous accompagner dans tous vos trajets. La rédaction a sélectionné ici la marque Ruby, qui propose des modèles de casque originaux, modernes, et personnalisables.

54000 NANCY

EN SAVOIR PLUS : http://www.ateliersruby.com

03 83 34 00 22

Point de vente sur Strasbourg


©Ledroit-Perrin

CULTURE/PORTRAIT

Notre

ZORRO EST NANCÉIEN!

magazine 

POSE 

est

nouveau

et

essentiellement distribué à Nancy. Je pense que cette ville vous rappelle de bons souvenirs... C’est, en quelques sortes, là que tout a commencé pour vous, non ? Disons que c’est là que j’ai développé mes aptitudes à la scène, alors que j’avais au départ prévu de faire une carrière dans le graphisme et la peinture. Je suis arrivé à Nancy en 1992, après être né à Briey et habité à Vezelise, Saint-Mihiel puis Bar le Duc, et j’y suis resté 7

COMME UNE ENVIE, UN APPEL, UNE ÉVIDENCE, L’ART A RYTHMÉ TOUTE SA VIE. APRÈS AVOIR PARTICIPÉ

années. Le temps de faire mes 3 ans au Conservatoire en Art Dramatique, et de me former dans plusieurs groupes musicaux dans la Région. L’occasion aussi d’avoir monté

À PLUSIEURS PROJETS MUSICAUX, LAURENT BAN

“Les Ecus de Sobieski” avec la Compagnie Amnésia, qui

EST AUJOURD’HUI À LA TÊTE DE LA NOUVELLE

m’a donné définitivement le virus de la scène et l’envie

COMÉDIE MUSICALE DU MOMENT, MIS EN SCÈNE

d’aller beaucoup plus loin.

PAR CHRISTOPHER RENSHAW. NOTRE NANCÉIEN ENDOSSE SON NOUVEAU RÔLE À LA PERFECTION MÊLANT JUSTESSE ET PRÉCISION SOUS SES COUPS

La beauté d’une architecture hors du commun ! Je suis un fan de l’Art Nouveau et Nancy est un musée à elle

D’ÉPÉE ET SON MASQUE ET SE REND FINALEMENT

seule, où on peut admirer de magnifiques façades.

JUSTICE EN METTANT UNE FOIS DE PLUS, SON

C’était aussi la ville des concerts et des sorties pour moi.

TALENT À L’ÉPREUVE. 12

Que vous inspire encore à l’heure actuelle cette ville?


Quel était votre endroit fétiche?

Quel est le moment que vous préférez sur scène?

J’adorais aller boire des verres sur la place Saint-Epvre en face de

Etre sur scène, l’adrénaline qui envahit tout le corps et l’esprit, c’est

la magnifique Basilique, et aller tester chaque restaurant de la

une sensation unique !

rue Gourmande, tout en finissant après les sorties nocturnes à la boulangerie au fond de la vieille ville qui distribuait des croissants chauds à 4h du matin !

Les costumes sont intéressants, le décor tout autant, cela demande beaucoup de préparations avant l’entrée sur scène... Êtes-vous du genre à aimer qu’on prenne soin de vous ou pas

Avant Zorro, vous avez travaillé pour plusieurs comédies

du tout?

musicales. Pourquoi avoir choisi ce genre ?

Haha, j’aime qu’on prenne soin de moi, comme tout le monde je

Je suis curieux de nature, j’aime expérimenter, tester, ressentir...Je me

pense... Mais je n’aime pas rester des heures en maquillage ou

suis donc essayé à plusieurs disciplines comme les langues étrangères,

coiffure. La préparation avant le spectacle est comme un rituel. On

le chant, la comédie, la danse, l’escrime, les cascades, la magie... La

entre peu à peu dans la peau du personnage qu’on va interpréter. Le

comédie musicale est un bassin d’expérimentation idéal pour regrouper

costume, l’échauffement physique et vocal, le maquillage, la coiffure

toutes ces disciplines. C’est le cas sur Zorro !

puis le microtage sont le cheminement quotidien avant d’entrer en scène tous les soirs.

Aujourd’hui, vous êtes la tête d’affiche de ce nouveau spectacle, que ressentez-vous?

Dans la vie quotidienne, accordez-vous une grande importance

Une grande fierté, mais également une grande pression. L’équipe

à la mode?

artistique qui nous entoure est composée de grands artistes de

J’achète rarement mais quand je le fais, je vide la boutique ! Je fais

renom comme Christopher Renshaw, Mike Dixon ou Rafael Amargo,

très attention à ce que je porte, parce que j’use mes fringues jusqu’à la

immensément reconnus en Espagne, en Angleterre ou aux Etats-Unis,

trame. Donc j’aime la qualité et les beaux tissus... Et les belles marques

et je dois être à la hauteur de la confiance qu’ils m’accordent. Ils m’ont

auxquelles je reste fidèle une fois que j’ai trouvé celles qui me vont.

choisi parmi 2500 candidats, je me dois d’être en béton armé.

Custo Barcelona, Dolce Gabbana, Freeman T Porter pour les jeans etc... J’achète entre Paris et Rome où je vais souvent.

Aviez-vous imaginé un jour pouvoir en arriver là ?  Je n’ai pas de plan de carrière, j’avance en suivant mes impulsions, mes

Avez-vous une adresse préférée ? 

envies... Je suis très heureux de vivre toutes les aventures incroyables

À Nancy   ? Je ne sais plus, ça fait plus de 10 ans que je n’ai plus

à travers le monde que je vis depuis 11 ans maintenant, et j’espère que

acheté là-bas. À l’époque, j’aimais flâner au centre commercial Saint-

la suite sera encore plus forte...

Sébastien, je pouvais y trouver mon bonheur au milieu de toutes les boutiques... Par contre à Paris, ma Boutique préférée est Tuxedo, 28 rue Yvonne le Tac dans le 18e arrondissement.

Comment y êtes-vous parvenu? C’est peut-être un peu cliché mais : travail, persévérance, confiance, rencontres, chance, humilité et respect sont les maîtres mots !

Quand serez-vous de passage sur Nancy? Bientôt j’espère, j’ai beaucoup d’amis que j’aimerais revoir très vite !!

Était-ce un rêve d’enfant?

Propos recueillis par Emilie Di Vincenzo

Oui depuis toujours je savais que je ferais ma vie dans un domaine artistique...

13


MODE/EN COUVERTURE

UN VENT DE RETRO SOUFFLE SUR NANCY LA MODE EST ÉPHÉMÈRE MAIS ELLE EST AUSSI SOUVENT UN ÉTERNEL RECOMMENCEMENT. DANS CETTE LIGNÉE, UN VENT DE RÉTRO SOUFFLE DONC SUR CETTE PREMIÈRE SÉANCE PHOTO. VOUS ALLEZ POUVOIR DÉCOUVRIR TROIS MODÈLES MADE IN NANCY, DES PIN-UP PLUS PRÉCISÉMENT, QUI ONT LA PARTICULARITÉ D’ÊTRE PARFAITEMENT À L’AISE AVEC CE TYPE DE TENUES AUSSI BIEN DEVANT L’OBJECTIF QUE DANS LEUR VIE QUOTIDIENNE. PARÉES DE LEURS PLUS BELLES TENUES VINTAGE, ANNA LA BRUNE, CATHERINE LA BLONDE, ET LILY LA ROUSSE, VONT PARTAGER AVEC VOUS LES ENDROITS ATYPIQUES QU’ELLES AIMENT À NANCY. CES TROIS DRÔLES DE DAMES ONT POUR PASSIONS COMMUNES L’ART, LE BURLESQUE ET BIEN SÛR, LA MODE VINTAGE DE L’ÉPOQUE APRÈS-GUERRE. EN ÉCHO AUX ANNÉES 1950, GANTS LONGS, VOILETTES, TAILLES MARQUÉES, ROBES UNIES ET HAUTS TALONS CONFÈRENT AUX JEUNES FILLES UNE ALLURE GLAMOUR-RÉTRO CHICISSIME.

Photographies : Corentin Baeumler et Audrey Krommenacker Réalisation : Enrique Lemercier Modèles : Catherine Antoine, Lily Deslys, Anna Bogen Stylisme : Laetitia Foyart 14


Le Liseron - 52 Rue St Georges NANCY Telle une fleur parmi les fleurs, Catherine vous fait découvrir Le Liseron, une petite boutique familiale pleine de charme. Situé sur le parvis de la cathédrale, ce fleuriste vous propose un grand choix de bouquets, compositions, plantes et autres décorations à des prix accessibles. Une large palette de couleurs et de senteurs, pour faire plaisir ou se faire plaisir. 15


L’Autre jour / C’était hier - 159 bis Rue St-Dizier NANCY Catherine a investi ce lieu gourmand qui vous propose un voyage dans le temps à deux pas de la Porte Saint-Dizier. Cet endroit atypique vous offre un espace de restauration divisé en sept petits salons chaleureux et un salon de thé encadrant un grand olivier. Au menu : produits régionaux, recettes originales, brunch, tartines, le tout servi avec beaucoup de passion. 16


17


Nicole Lhotte Décoration - 46 Grande Rue NANCY Découvrez, en vieille ville, l’unique et le bon goût. Une fois entré, il vous suffit de lever les yeux pour comprendre le sens de l’expression « luminaire d’élégance ». Lily a choisi ce lieu, guidée par son âme d’artiste, car il représente un trésor d’antiquités et de décoration d’intérieur. La création de mobiliers, abats-jour, et papiers peints sur-mesure personnaliseront votre intérieur. 18


19


L’Excelsior - 50 Rue Henri Poincaré NANCY Lorsqu’on a demandé à Lily ses endroits fétiches à Nancy, c’est ce lieu qui lui vient en tête. Cette brasserie traditionnelle est une référence de l’architecture Art Nouveau avec son décor réalisé par des artistes de L’École de Nancy et ses mobiliers et lustres de Majorelle aux lampes en pâte de verre de Daum. L’établissement est classé monument historique, 20


Horizons - 35 Ter Rue St Nicolas NANCY Le coup de cœur d’Anna pour cette boutique de décoration. Aussitôt la porte d’entrée franchie, parfums et couleurs mettent vos sens en émoi. Les ambiances recrées dans le magasin s’apparentent à de véritables pièces de vie. Le mobilier et accessoires se veulent romantiques et intemporels pour parfaire votre intérieur avec chaleur, dans une gamme de prix raisonnable. 21


Le Blitz Café - 76 Rue Saint-Julien NANCY Un bar réputé et très apprécié de sa clientèle. La décoration y est originale, avec fauteuils et canapés anciens des plus confortables, des lumières tamisées, des tableaux aux styles variés, le tout dans un esprit dépareillé et une ambiance feutrée. Anna aime aussi ce lieu pour sa programmation musicale éclectique, tantôt jazz, tantôt servie par un DJ. 22


“LA MODE MEURT TRÈS JEUNE, C’EST CE QUI FAIT SA LÉGÈRETÉ SI GRAVE” Jean Cocteau

Catherine Antoine

Lily Deslys

Anna Bogen

http://www.myspace.com/antoinecatherine

http://lilysatine.wordpress.com

http://www.myspace.com/annabogen

http://tsarine.wordpress.com/

http://www.lisalou.fr

http://annabogen.wordpress.com/

23


TENDANCE&STYLES/STYLE GUSTAVIEN

RESTER CHEZ SOI, C’EST CHIC ! J e ne vous apprends rien je pense, mais à l’heure à laquelle je

Voilà qui me permet de vous donner mes petits conseils gustaviens. Je

suis en train d’écrire, nous sommes toujours en hiver ! Je vous

comprends très bien qu’a ce moment-ci de la lecture, vous avez envie

entends déjà : vous avez froid, vous êtes déprimés, fatigués,

de douceur et de simplicité dans votre intérieur. Alors courrez acheter

vos cheveux frisent à outrance à cause de l’humidité, et vous criez à

10 litres de peinture mate : vert, bleu ou rose pastel. Associez-y du

travers rues “ Printemps, mais quand reviendras-tu ?”. Nous sommes

blanc ou du gris. La première approche peut paraître risquée : peur

bien d’accord, au bout d’un moment on se demande pourquoi l’hiver

qu’une atmosphère froide envahisse votre «chez vous», mais rassurez-

dure aussi longtemps. À Noël, cela a un sens, la neige et le froid sont

vous, il n’en sera rien. Votre pièce ne sera que douceur et luminosité.

les éléments indispensables de l’ouverture des cadeaux et du Réveillon.

Si vos craintes persistent, n’hésitez pas à acheter de la décoration de

Mais pourquoi ne pas passer au Printemps dès le 1er janvier ?

type gustavienne. En effet, des marques telles que Jardin d’Ulysse ( disponible chez Fenêtre sur cour à Nancy ) permet par de nombreux

Malheureusement, il faut se raisonner et ce dire qu’on ne peut rien

objets, bibelots, miroirs, meubles, tissus, de donner de la chaleur

y faire. Cependant, j’ai une idée pour vous : à défaut d’avoir chaud,

à votre pièce. N’hésitez pas non plus a faire des brocantes ou des

faisons chauffer la carte bleu et dévalisons les boutiques de décoration

vides greniers. Les objets vieillis et passés sont le maitre mot du style

! Le début d’année est l’époque, et cela se confirme encore plus cette

gustavien.

année, ou le «dedans» a pris de force la place du «dehors». Voilà une bonne excuse pour reconsidérer intégralement la décoration de votre

Bien évidement, si le budget ne suit pas, et qu’après avoir peint

appartement, ou bien si vous êtes dans la même configuration que

toutes vos surfaces, vous atteignez votre découvert autorisé, ne vous

moi, ranger le surplus de décoration dans des placads afin d’acheter

inquiétez pas. Ouvrez les yeux, les couleurs pastels vont également

des nouveautés. Autre cas de figure, si vous êtes plus raisonné, vous

avec votre ancien mobilier (seules incompatibilités : les styles pop 70’s,

pouvez toujours apporter quelques petites touches supplémentaires à

et encore...). Rien ne vous empêchera par la suite d’acheter de temps

votre intérieur.

en temps quelques petits objets. J’avais également oublié de le préciser mais attention, le style gustavien

Pour ce premier numéro, l’envie me prend de vous parler du style

est totalement addictif, les personnes qui s’y frottent, deviennent

Gustavien. À la suite d’un voyage à Versailles, le roi Gustave III de

facilement accro. Ainsi je vous propose de vous y intéresser mais

Suède, conquis par la haute touche décorative de la cour du roi de

en gardant à proximité un garde fou : rester ouvert à d’autres styles

France, introduit dans son pays ces nouveaux aspects de décoration à

afin de personnaliser l’ensemble et ne pas se sentir comme dans une

base de gris, bleu, rose et vert. Le style “ Gustavien “ était né. Facilement

boutique de décoration...

reconnaissable par le style sobre et épuré de son mobilier, ainsi que par

Enfin il vous suffira d’attendre patiemment la fin de l’hiver dans

ses couleurs, le style Gustavien trouve sa place dans tous les intérieurs.

votre intérieur chic et douillet, en allumant quelques bougies tout en

On peut lui associer des matériaux bruts, comme le jute, le coton, le

remerciant Gustave III d’avoir visité la Cour de Versailles et d’y avoir

lin, le parquet (teinté de gris), et les traditionnels tissus blancs.

apporté la simplicité qui lui manquait. Antoine Bertoni

24


TENDANCE&STYLES/DECOUVERTE

LE CONCEPT STORE BERGAM OUVRE SES PORTES À NANCY

E

n une phrase, Bergam, c’est un concept-store à l’esprit

Avant de rentrer plus en détail sur cette nouvelle boutique atypique,

vintage, industriel et baroque avec des objets en édition limitée

il semble important de vous présenter son créateur, Aurélien

et de nombreuses idées cadeaux accessibles, le tout dans une

Aromatario jeune homme de 26 ans. Après avoir débuté des études

ambiance conviviale.

26

de communication, suivies de plusieurs années d’expériences


professionnelles en tant que vendeur et responsable merchandising pour une grande enseigne de vêtements, il entreprend de développer son activité. Une idée qui trottait dans sa tête depuis plus de trois ans. Quant à sa passion pour l’art et la décoration d’intérieur, elle est nourrie par ses nombreux voyages et les visites de salons d’art contemporain. Il décide de s’implanter rue d’Amerval convaincu par la forte présence de jolies boutiques environnantes, et pour l’aspect attractif du quartier, véritable carrefour entre la Place Stanislas et la Vieille Ville. L’esprit de la boutique s’inspire des célèbres concepts stores parisiens. Bergam  se veut être proche des gens, bien encrée dans sa ville, et avec une réelle volonté de promouvoir les artistes locaux : la playlist musicale diffusée  sera prochainement signée par une DJ de la région, Melle Sabah. Vous y découvrerez aussi la marque Engelane avec une collection de Tee-Shirt en édition limitée, des bijoux et sacs faits main, signés Charlotte Gérin, une jeune créatrice locale. Des marques de prestige telles que Ladurée et Petrossian sont également présentes tout comme   Lunatic  (avec ses célèbres  Lunablocks, des meubles-objets aux allures de Lego), ou encore Ibride, « du mobilier de compagnie ». À noter qu’un espace galerie ouvrira très bientôt au premier étage, où chacun pourra venir contempler, discuter et craquer sur des tableaux et lithographies originaux dans un esprit toujours convivial,

À DÉCOUVRIR : BOUTIQUE BERGAM 5 rue d’Armeval 54000 NANCY Tél : 03 83 36 59 97 http://bergamconceptsore.blogspot.com 27


MODE/STREET STAN : LORSQUE LA MODE SE CROISE DANS LA RUE

Audrey 28

Julie


SĂŠbastien

Julie 29


MODE/CHRONIQUE MASCULINE

LES HOMMES ET LA MODE Q ui a dit que Pose n’était réservé qu’aux femmes ? Pourquoi

connotation péjorative au fil du temps. Elle désigne généralement un

cette discrimination en matière de mode ? Parce que oui,

style clinquant, où les fautes de goût et l’envie de se faire remarquer

nous aussi on a peut-être envie de bien s’habiller, d’avoir un

sautent aux yeux.

look sympa et original. Mais dans les faits, ce n’est pas si facile...

On peut aussi reprocher à un homme au style vestimentaire affirmé Commençons tout simplement par les boutiques. Si on a pas la chance

son côté « ringard ». Ringard, parce que beaucoup n’ont pas encore

d’habiter dans une très grande ville, la recherche d’une belle pièce va

compris que la mode était un éternel recommencement. On peut

s’apparenter à une véritable chasse au trésor ! On peut avoir recours

citer par exemple le grand retour de la chemise à carreaux. Mais à ce

aux grandes enseignes, mais au niveau des boutiques spécialisées,

sujet, on peut déplorer cette invasion du carreau jusqu’aux étalages

le choix est plutôt restreint. Alors que faire quand on est en quête

des grandes enseignes. C’est d’ailleurs dommage car auparavant,

d’originalité ?

c’était une bonne solution pour être original, mais c’est désormais devenu trop commun. On a aussi tout ce qui se réfère à l’univers du

Tout d’abord, il faut admettre qu’originalité rime souvent avec prix

marin : marinière, t-shirt rayé, chaussures bateau... La cravate et le

élevé. Et là encore, ce sont surtout les hommes en prennent pour leur

petit gilet de costume trouvent aussi de plus en plus leur place dans

compte ! Même en occultant le côté original, il suffit de regarder le

l’armoire des jeunes hommes, mais certains y voient encore un côté

prix d’un costume correct pour se rendre compte que c’est un sacré

« papi ». Sachez aussi qu’au sujet de la cravate messieurs, les dernières

investissement, et hélas, c’est la même chose pour un simple jean’s ou

tendances la prônent oversize. Alors bonne chance, parce que sur une

un beau manteau.

simple chemise, ça va être voyant, et sous un pull, ça va être difficile à dissimuler ! Pour les plus téméraires, on peut aussi observer le retour

Les collections capsules pourraient s’avérer être une bonne solution.

de la chemise en jean, pas toujours facile à assortir.

Ce sont en fait des mini collections qui sont faites par un grand nom du monde de la mode pour une grande enseigne. Cela présente

À première vue, on peut admettre que certains de ces exemples

l’avantage de rendre plus accessible certaines pièces de créateur. Si on

ont vraiment un côté ringard, mais le tout est de savoir les porter

prend l’exemple d’une des dernière collection capsule présentée dans

correctement. C’est d’ailleurs un bon challenge pour tous ceux qui

une grande enseigne suédoise, pour femme, on pouvait trouver de

s’intéressent de près ou de loin à la mode. Mais de toute façon, il

jolies pièces, très originales... Mais c’était aussi le cas pour la collection

n’y a pas de solution miracle. Le seul conseil que l’on pourrait vous

homme, et avouez qu’un costume (veste + short) avec motifs, ce n’est

donner c’est que ce qui marche et qui marchera toujours : le mélange

pas accessible à tous, d’un point de vue éthique et esthétique !

des genres. Une jolie pièce dans votre tenue (chemise, cravate, chaussures...), et pour le reste, on mise sur de bons basiques achetés

Cela soulève donc un autre problème : le regard des gens. L’homme

dans des grandes enseignes. Et là, c’est parfait, du moins, si vous avez

qui aime la mode, les vêtements et qui veut se différencier des autres

fait les bons choix.

peut être jugé comme trop “fashion”. Cette expression a prit une

30

Enrique Lemercier


TENDANCE&STYLES/ZOOM SUR

All Rights Reserved.

TM & ©2008 Warner Bros.

GOSSIP GIRL : L’ENVERS DU DÉCORS

S

erena, Blair, Jenny, Chuck, Dan... Ne me dites pas que ces prénoms ne vous disent rien. Il s’agit des acteurs de la série Gossip Girl. Ils sont tous beaux, jeunes et riches, et font beaucoup parler d’eux en ce moment. Certains sont même devenus en peu de temps de vraies références en matière de

mode. Il faut dire que les tenues portées par les acteurs dans la série, ont sans doute affuté leurs goûts en matière de mode. La série Gossip Girl a d’abord séduit les États-Unis avant de conquérir le cœur des Français. En effet, comment ne pas aduler cette jeunesse dorée ? Mais attention ! rien, n’épargne ces étudiants new-yorkais: relations amoureuses et amicales houleuses, haine, trahison, le tout relayé par les messages dévastateurs postés par une blogueuse mystérieuse. De plus, chaque personnage a une personnalité spécifique, et les scénarios, bien ficelés, nous réservent tout un tas de surprises, en plus de nous faire simplement rêver. Mais comment imaginez vous ces personnages dans la vie de tous les jours, ou même pendant les tournages? Et bien je vais pouvoir vous en toucher quelques mots. Non, je ne les connais pas personnellement (à mon 32


grand regret), mais je fais partie de ces françaises chanceuses qui

sont les plus aptes à être pris en photo avec leurs fans.

vivent à NYC. J’ai donc eu l’occasion d’assister à plusieurs tournages

Si vous êtes encore plus chanceuse, comme une de mes amies, vous

de la série qui ont lieu cet été entre Manhattan et Brooklyn. Sachez

pouvez même devenir figurante. Les maquilleuses sont arrivées vers

qu’il n’est pas facile de les approcher de trop prés. Ils sont toujours très

elle pour corriger son teint, et lui ont demandé si cela ne l���a dérangeait

entourés, et chaque acteur à son propre garde du corps.

pas de passer devant l’hôtel où ils jouaient. Quelle question... Une autre fois, en me promenant au Botanic Garden à Brooklyn, j’ai

De nombreuses scènes sont tournées en extérieur, c’est pour cela

pu repérer les camions de la série sur le parking, Seulement cinq

que nous pouvons y assister. Les mots d’ordre sont le silence et “No

minutes de balade ont suffi pour arriver en plein tournage d’une scène

flash, please”. Les américains sont très respectueux de cela. En France,

mythique, celle du mariage de...

combien de françaises auraient sauté sur Chuck ou Dan en plein

Non, je ne peux pas vous divulguer cette information. Vous repenserez

tournage ? Ici, on respecte le travail même si je vous l’accorde, plus

à moi lorsque vous découvrirez les mariés en question. C’est en

d’une fois l’envie de me jeter sur Chuck m’a effleurée l’esprit !

repartant du parc que nous avons croisé Chuck et Blair assis sur un banc. Au moment où je tentais de me rapprocher, une personne du

Mais comment repérer un tournage dans une si grande ville que New-

staff m’a demandé de partir. Quelle frustration ! A deux doigts de

York vous demandez-vous ? Et bien tout simplement par l’affluence des

tomber dans les bras du beau Chuck Bass !

énormes camions-loges dans les rues adjacentes au lieu du tournage, ainsi que du monde qui gravite autour. Souvent, on aperçoit pendant

J’espère que vous vous tenez-vous prêts, la diffusion de la troisième

les répétitions des figurants ressemblant aux acteurs qui tournent les

saison a repris depuis septembre dernier aux USA, mais pour les non

scènes. Les personnages principaux sont derrière des paravents ou

bilingues, la suite de la diffusion en France ne devrait pas tarder.

alors sur les côtés, hors-champ. Une fois la répétition terminée, les acteurs peuvent enfin jouer. Ils doivent être vraiment très concentrés,

En tout cas, hors caméra, je vous le promet, ils restent tous jeunes et

c’est pour cela qu’une grande équipe gère le public autour, pour qu’ils

beaux...

ne soient pas dérangés par des flashs, des cris...

XoXo Caroline Bettembourg

Le meilleur moyen pour repartir avec une jolie photo de vos acteurs préférés est de les attendre devant les camions dans lesquels ils se préparent. C’est souvent après le tournage et une fois changés qu’ils 33


CULTURE/INTERVIEW

OLIVIER NICKLAUS SECOUE LE TAPIS ROUGE ! VÉRITABLE TOUCHE-À-TOUT, OLIVIER NICKLAUS AIME L’ÉCRITURE, LA MUSIQUE, LA MODE ET LA CULTURE EN GÉNÉRAL. IL VIENT TOUT JUSTE DE TERMINER LE MONTAGE DE «  RED CARPET : ARGENT, GLOIRE ET CÉLÉBRITÉS  ». CE DOCUMENTAIRE DIFFUSÉ LE 26 FÉVRIER SUR CANAL+ ET QUI SORTIRA ÉGALEMENT EN DVD, DÉLIVRE LES COULISSES DES PLUS GRANDS TAPIS ROUGES ET ABORDE LA FASCINATION DES MÉDIAS ET DES GRANDES MARQUES POUR CE TYPE D’ÉVÉNEMENT. AU PROGRAMME, INTERVIEWS DE CÉLÉBRITÉS QUI CÔTOIENT SOUVENT LE PARTERRE DOUX VERMILLON, DE CRÉATEURS COMME LAGERFELD, CAVALLI, MAIS AUSSI DE JOURNALISTES MODE ET SOCIOLOGUES. LE TOUT, POUR ESSAYER DE COMPRENDRE CE QUI FAIT LA PUISSANCE ET LES ENJEUX ÉCONOMIQUES DE CES « DRÔLES DE CÉRÉMONIES ».

BIOGRAPHIE EXPRESS Olivier Nicklaus écrit depuis 1995 pour Les Inrockuptibles et a interviewé de nombreuses personnalités (réalisateurs, acteurs, créateurs...). Il a également été chroniqueur pour des émissions TV. Depuis 2006, il est en charge de la Revue de presse de l’émission La mode, La mode, La mode diffusée sur Paris Première. Il a d’ailleurs été rédacteur en chef de l’émission en 2008. Mais son panel d’activité ne s’arrête pas là. Il écrit également des courts-métrages, et des documentaires. Récemment en 2009, il a réalisé «  L’une chante, l’autre aussi  », produit par Mademoiselle Agnès. Ce documentaire portait sur les coulisses de l’enregistrement d’un album de reprises de chansons du répertoire français par une dizaine de comédienne. Au programme, on retrouve entre autre Nathalie Baye, Emmanuelle Béart, Cécile Cassel, Emma De Caunes, Mélanie Laurent, Valérie Lemercier.... 34


Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez été confronté ? Dès que vous parlez d’argent, c’est très vite tabou, surtout en France. C’est un sujet très sensible. Les actrices se font payer par les marques pour porter leur robe car leur célébrité et leur image va médiatiser le nom du créateur auprès du public. Mais précisément, l’image de l’actrice est très fragile. Elle ne veut donc pas abîmer cette image par le fait que le public sache qu’on la paye pour ce genre d’opérations. La publicité est à peu près acceptée aujourd’hui, surtout si c’est pour un produit de luxe, qui peut même valoriser leur image. Le reste est beaucoup plus tabou.

En choisissant cette façon d’aborder le thème des Tapis rouges, vous vouliez sans doute soulever les questions tabous autour des enjeux économiques, je me trompe ? Pensez-vous avoir réussi ? Je voulais à la fois donner des clés pour qu’on comprenne l’ampleur qu’a pris ce business, que les spectateurs aient des chiffres, des ordres de grandeur. Et parallèlement, je ne voulais pas tomber dans la dénonciation d’actrices précises. D’autant plus que s’il y a quelque chose à dénoncer dans cette ultra-capitalisme Alors tout d’abord, comment vous est venue l’idée de ce documentaire ? En mai 2008, j’ai travaillé sur une déclinaison de l’émission La mode La mode La mode pour Paris Première qui s’appelait Les marches Les marches Les marches. L’idée était de décrypter sur un ton ludique les tenues

du glamour, ce n’est pas que les actrices soient payées (on ferait sans doute la même chose à leur place) mais surtout que les marques le fassent, de façon de plus en plus hystérique, souvent au détriment du financement de la création elle-même. Aujourd’hui, les marques sont le plus souvent aux mains de grands groupes, les créateurs eux-même sont très peu consultés. C’est en filigrane, l’une des choses qu’on comprend, j’espère, dans ce documentaire. 

des personnalités sur les fameuses marches de Cannes. C’était un exercice à but humoristique au départ, mais nous nous sommes rendus compte avec les producteurs, Mademoiselle Agnès et David Berdah, que des tas d’histoires se nouaient sur le fameux tapis rouge et que ça pouvait être intéressant d’en faire un documentaire. Après, quand j’ai vraiment commencé à travailler sur le sujet, j’ai surtout été surpris des enjeux financiers qui s’y trament.

On reconnaît parfois dans le documentaire votre style narratif assez humoristique et corrosif. Est-ce votre marque de fabrique? Chez les autres, je trouve que l’humour est une très grande qualité, souvent signe d’intelligence, d’esprit. Ce n’est pas à moi de dire si je peux me prévaloir de cette qualité. Ce que je sais, en revanche, c’est que certains sujets se prêtent davantage à l’humour que d’autres. La revue de presse de l’émission La mode La mode La mode est par exemple l’occasion de me défouler à ce niveau. Or là, pour ce documentaire, même si je me suis permis, en effet, quelques moments d’humour, dans sa globalité, il ne s’y prêtait guère. Et je dois même dire qu’il y

Combien de temps a duré le tournage ? Nous avons commencé à tourner aux Césars et aux

a une forme de tristesse à la fin, que je revendique totalement car c’est ce que m’a inspiré ce thème au bout des huit mois.

Oscars suivants, c’est-à-dire en février 2009. Ensuite, on est allé à Cannes 2009, à la fashion week newyorkaise en septembre 2009 et enfin à Los Angeles en novembre, alors qu’on avait déjà commencé le montage fin septembre. Au total, le tournage s’est étalé sur huit mois avec des interruptions. 35


CULTURE/INTERVIEW

à traîne et à volants. Or j’ai horreur de ça. Et dans son genre, Sharon Stone est une superstar du tapis rouge : elle y amasse des fortunes et fait ça très bien. Mais j’ai du mal à trouver ça passionnant : je la préférais dans Basic Instinct ou Casino. Du coup, j’ai plutôt envie de célébrer une actrice comme Tilda Swinton qui porte sur le red carpet des créateurs plus audacieux comme Raf Simons, Jil Sander ou Haider Ackerman. Pour moi, il y a une cohérence entre ses choix de rôles pointus et les créateurs qu’elle porte. C’est une personnalité originale qui parvient à se servir d’un lieu aussi formaté que le tapis rouge pour exprimer sa singularité. La mode, La mode, La mode, c’est le titre de l’émission pour laquelle vous êtes en charge de la rubrique Revue de presse. Et pour vous, c’est quoi la mode ?

Enfin, demain, on vous dit que vous devez participer à un Tapis

Je ne suis pas fou du terme “mode”. Je préfère celui de “style”. J’ai

rouge. Vers quelle tenue vous tournez-vous, et vers quelle(s)

été responsable pendant des années d’une rubrique aux Inrockuptibles

marque(s) ?

que les responsables du journal voulaient appeler “mode” pour mieux

C’est une question compliquée. Faire un Tapis rouge, c’est faire un

attirer les annonceurs, mais je me suis toujours battu pour que, tant

spectacle, c’est réellement monter sur scène. A cet égard, on peut

que j’y étais, ça reste “style”. Pour moi, le style, c’est une attitude, une

donc choisir quelque chose de très différent de ce qu’on porterait dans

façon d’avoir de l’esprit, un certain goût, une allure, une personnalité,

la vie de tous les jours. En même temps, j’aime l’idée de se ressembler,

le tout dans sa façon de s’habiller. Et surtout ça traverse les saisons.

de rester fidèle à soi-même. Enfin, c’est encore plus compliqué pour

Alors que dans “mode”, je trouve qu’il y a une idée un peu étriquée et

les garçons car - je pense en particulier à Cannes - les critères sont très

superficielle, très au ras du shopping du moment.

stricts : smoking noir, chaussures noires, nœud papillon ou cravate noirs. Disons que si je dois respecter ce strict dress code, j’essaierai d’aller vers des coupes et des marques que j’apprécies. Mais je ne

Selon vous, quelle personnalité incarne le mieux l’esprit glamour

donnerai surtout pas de nom : je crois qu’à cet égard, j’ai atteint un

des tapis rouges ?

effet de saturation avec ce documentaire.

Tout dépend de ce qu’on entend par “esprit glamour des tapis rouges” ? Un certain public et une certaine presse adorent les robes de déesses 36

Propos recueillis par Enrique Lemercier


POSE ASTRO Marie-Pierre Monnet, Astrologue professionnelle réalise pour vous, chères lectrices et chers lecteurs la pose Astro. Pour une consultation privée, vous pouvez la contacter : Cabinet d’Astrologie Planète Conseil - 103 rue du Maréchal Oudinot - Téléphone : 03 83 29 63 41 Mail : mariepierre.monnet@gmail.com - Site Internet : www.planete-conseil.com

POISSONS

38

BÉLIER

DU 21 FÉVRIER AU 20 MARS Aime à imiter l’arc-en-ciel parce qu’au fond de la mer, il ne pleut jamais...

DU 21 MARS AU 20 AVRIL Bel animal qui tel un jaguar bondit plus vite que son ombre...

Fêtons l’anniversaire des Poissons Extrêmement réceptif, sensible, émotif, d’une vie intérieure très riche, le Poisson aime s’évader dans ses rêves et dans le flux de ses émotions, tous ses sens sont en éveil, il est l’éponge de l’océan, s’imprègne des ambiances qui l’entourent. Sensuel et gourmand, il a le goût des choses simples et de la vie facile. Altruiste, généreux, sa propension à rendre service, ses qualités de compassion en font le signe du dévouement et du sacrifice. Toutefois, il reste très impressionnable et influençable, d’où sa difficulté à gérer ses émotions et sa grande sensibilité. Peu enclin au raisonnement précis et à la logique, il oscille par des phases de puissants enthousiasmes et des moments de déprime et de paresse. Un manque de confiance en soi, une forme d’indécision fuyante et de naïveté, une imagination débridée le conduisent vers certaines chimères et sa volonté s’amenuise et s’épuise..

Et voilà une nouvelle année astrale qui commence ! Le Bélier aime la nouveauté, l’action, la création, c’est le signe du commencement, de l’élan, de la puissance. Tout feu tout flamme, le Bélier est enthousiaste, fonceur, dynamique, rapide; il aime prendre des initiatives, il a le goût de l’aventure et est indépendant; il a le sens de l’honneur, il a une aptitude naturelle au commandement et marque son l’ambition. C’est un pionnier et rien ne l’empêche d’avancer s’il est stimulé par un projet nouveau. Impulsif, impatient, le Bélier aime commencer les choses mais peine parfois à les terminer, ses colères peuvent être violentes car il a du mal à accepter les limites et une autorité qui n’est pas la sienne. Passionné, il peut agir et réagir sur un coup de tête, dans une grande précipitation et devenir imprudent dans ses choix.

Le Poisson et la mode : Particulièrement sensible aux matières fluides et légères, vous préférez les matières iridescentes et chatoyantes. Vous aimez à vous habiller de toutes les nuances de la mer, à vous attacher à la magie de certaines toilettes, à l’esthétique du flou sans paraître négliger. Votre élégance vestimentaire n’est pas un souci, vous privilégiez le confort d’une matière et même si vous possédez un nombre invraisemblable de panoplies dans votre garde-robe, dès lors que vous avez trouvé le vêtement idéal, vous n’en changez plus tout en étant toujours coquet.

Le Bélier et la mode : Vous aimez les tenues sportives, attrayantes, chatoyantes qui vous laissent une aisance certaine dans vos mouvements. Vous vous moquez de ce que vous pouvez porter tout en sachant mettre vos formes et vos charmes en valeur. A l’opposé, vous aimez les tenues chics, les tenues de soirées avec tous les artifices qui peuvent la compléter. Vous aimez vous sentir irrésistible et adorez ajouter quelques bijoux, chapeaux, ceintures et foulards pour vous distinguer avec juste un zeste de provocation.

Eros... La sensualité fait partie intégrante de votre physique, tout votre corps exprime un érotisme exacerbé, enfin laissez-vous effleurer et masser longuement et suggérez à votre aimé de s’appliquer sur la partie la plus sensible de votre signe : vos pieds, alors qu’il n’hésite pas à s’attarder sur la plante de vos pieds jusqu’au plus petit bout de l’un de vos orteils. Vos yeux se mouillent déjà de plaisir..

Eros... Une terrible sensualité émane de votre personnalité et vous n’êtes pas sans arborer une certaine arrogance vis-à-vis du sexe opposé. Votre tête reste la zone la plus sensible et réceptive aux baisers et aux arabesques massantes et decontractantes, alors abandonnez-vous à une certaine ivresse en offrant votre crâne, votre front, le creux de votre nuque et le bout de votre nez...

Une idée cadeau... Des objets romantiques qui portent aux rêves, à l’évasion..une escapade surprise vers une destination complétement inconnue,un parfum léger aux senteurs marines et minérales,tout ce qui évoque l’eau : un maillot de bain, un voilier (mini ou réel !),un magnifique aquarium, un séjour de plongée, une journée à la pêche. 2 places pour un concert de musique classique, un opéra, un spectacle de danse, de patinage, des dvd de films de capes et d’épées.

Une idée cadeau... Ses propres initiales partout, sur un vêtement de marque, un mouchoir, un stylo, une valise, un sac de sport. Un stage de mécanique ou de formule 1, des entrées pour des compétitions sportives, la découverte d’un sport dit de l’extrême, un cabriolet ou une décapotable en maquette ou pour de vrai, ou faites une location à la journée !

Quel couple formez-vous avec un Poisson, mystérieux et romantique inspirant souvent un amour fou mais difficile à comprendre ?

Comment travailler avec un Bélier, fougueux, impétueux et parfois susceptible ?

Bélier: Votre fougue le comble et le sécurise mais votre agressivité le déroute. Ne criez pas.

Balance: La détermination n’est pas votre fort et vous pourriez le décevoir, soyez dynamique.

Bélier: Rien ne doit jamais résister ni à l’un ni à l’autre, alors qui commande ?

Taureau: Votre force tranquille, votre douceur, votre gentillesse, votre sens concret le ravissent.

Scorpion: Votre passion est ici assouvie ! Voilà quelqu’un qui comprend votre secrète personnalité.

Gémeaux: Vous vivez à cent à l’heure, il déteste se dépêcher.. le rythme est donné !

Sagittaire: Votre désinvolture le blesse et son idéalisme et sa passivité vous exaspère...Pas facile...

Cancer: Vous prenez soin de votre aimé en vraie mère poule, et son romantisme vous charme.

Capricorne: Vous aimez son dévouement et sa discrétion, il apprécie votre sérieux et votre ambition.

Lion: Sa fragilité apparente vous attire car vous adorez protéger, enfin quelqu’un qui vous écoute...

Verseau: Vous semblez trop détaché pour le rassurer, vous n’êtes pas sur les mêmes ondes.

Vierge: Vous vous occupez de l’intendance alors que l’autre tente de réaliser ses rêves, patience !

Poissons: Vous êtes tout aussi vulnérable l’un que l’autre, difficile de vous conforter l’un l’autre...

Taureau: Belle complémentarité la fougue de l’un trouve un garde-fou dans la lenteur de l’autre. Gémeaux: Ensemble, vous pétillez d’improvisation et de fantaisie, essayez d’être concrets... Cancer: Vous vous sentez stimulé par cette inépuisable énergie, mais l’association reste difficile. Lion : Ici, les conflits d’autorité sont fréquents mais vous conjuguez adroitement votre dynamisme. Vierge: Votre entente est inhérente à beaucoup de bonne volonté sous la contrainte de la raison !

Balance : Vous lui offrez ce qui lui manque, pondération, diplomatie, conciliation, bravo... Scorpion: Vous partagez des expériences inédites, vous aimez vous provoquer. Que d’exaltation ! Sagittaire: L’entente reste belle même si les concessions sont difficiles, vos projets sont grisants. Capricorne : Tout vous oppose, mais l’un peut stimuler les ambitions de l’autre qui lui les canalise. Verseau: Vous fraternisez et réalisez ainsi de belles idées dans un esprit novateur commun. Poissons: Vos susceptibilités se heurtent,car pendant que l’un rêve, l’autre monte au front et s’épuise.


LA CHAÎNE DES MAGAZINES

INTÉRIEURS

Présenté par Marie Montuir

DO YOU DO YOU SCOPITONE ? Présenté par Mareva Galanter

LA MODE LA MODE LA MODE LA BLONDE ET MOI

CACTUS

Présenté par Géraldine Muhlmann

© Stéphane RUET - Cyril PLOTNIKOFF - Giovanni CITTADINI CESI - Aurélia BLANC - Christophe GERAL Julien KNAUB - Christophe GERAL - Cyril PLOTNIKOFF / PARIS PREMIERE

Présentés par Alexandra Golovanoff

ÇA BALANCE À PARIS Présenté par Pierre Lescure

PIF PAF

Présenté par Philippe Vandel

PARIS DERNIÈRE

Présenté par Xavier de Moulins

Paris Première est disponible sur la TNT, le satellite, le câble, l’ADSL et les mobiles

LA REVUE DE PRESSE DES DEUX ÂNES

Présenté par Jérôme de Verdière



Pose n°1