Page 1

LE JOURNAL DE LA VILLE DU BARCARÈS /

www.lebarcares.fr N°129 / Mai - Juin 2018

Sommaire

les lundis

Jazz à la Coudalère jazz tout l'été

du

LA COUDALÈRE

Nouvelle résidence

Visite du chantier par une délégation municipale ......... p 3

du 9 juillet au 20 août Place de la Martinique

Entrée libre

Informations : 04 68 86 16

56

www.portbarcares.fr

Projet portuaire

« Ila Catala », port du XXIème siècle ................... p 4

Nouveauté

André Manoukian 4tet le 6 août Tous les lundis, du 9 juillet au 20 août, dans le cadre du Jazz Festival du Barcarès, la grande scène de la place de la Martinique se transformera en véritable Club de Jazz à ciel ouvert. La tête dans les étoiles, dans un cadre idyllique en bord d’étang, les mélomanes seront au paradis ! Parmi les nombreux artistes

invités, André Manoukian sera la guest star de la soirée du 6 août, avec son célèbre quartet. Article p.10 Tout l’été à la Coudalère, de nombreuses structures (piscine, cours de tennis…), activités et animations vous attendent, grâce au programme estival du Club Coudalère. Qu’on se le dise ! Article p.13 ■

Tradition

Fêtons la Saint-Jean le 23 juin

Comme chaque année, la ville du Barcarès s’organise pour fêter la tradition catalane autour de la fête de la Saint-Jean

Travaux

Nos entrées de ville s'aménagent ....................... p 7

Tous les anciens ont en souvenir les fêtes du passé autour de la flamme de la SaintJean ravivée au Canigou, et ramenée par processions jusque dans les communes. Cette belle tradition est portée par la ville tout entière. Notre doyenne, Lola Vigou, sera de nouveau la gardienne de cette flamme que les enfants lui présenteront à leur retour du Castillet au terme d’une course relais. Symbole d’unité, de fraternité en Catalogne, la Saint-Jean est aussi par excellence la « fête de l’été » ! ■ Programme complet auprès de l’Office de Tourisme et sur www.portbarcares.com

Evénement

Art et Culture

La Corée contemporaine à la Maison des Arts.......... p 12

En direct de la métropole

De nouveaux conteneurs enterrés au Barcarès............ p16

14 et 15 juillet, show unique de la Patrouille de France

La Patrouille de France sera de nouveau au rendez-vous de l’été, avec, pour commencer, un survol de la Grande Plage le 14 juillet entre 19h et 20h. Les pilotes d’élite seront de retour à bord de leurs alphajets le 15 juillet, pour un show aérien au-dessus de la plage du Village. Ce spectacle de haute voltige est un superbe ballet aérien, démonstration d’un savoir-faire de très haut niveau, enchainement de figures exceptionnelles… et le tout en bleu, blanc, rouge ! ■


P.

2

N°129

L’écoute / Mai - Juin 2018

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Accueil des nouveaux arrivants

Bienvenue aux nouveaux barcarésiens !

Près d’une centaine de nouveaux barcarésiens ayant fait la démarche de s’inscrire en mairie ont été reçus par les équipes municipales, les élus et les chefs de service, lors d’une cérémonie très conviviale

L’Édito du Maire

Chères Barcarésiennes, chers Barcarésiens,

Nous voici déjà aux abords de la saison estivale, et le 23 juin prochain, notre fête de la Saint-Jean nous permettra de célébrer le retour des beaux jours, lors d'une belle journée de tradition catalane. Vous le savez, j’aime ces moments de partage et de convivialité, où toutes les générations sont réunies. Dans le même esprit, comme je vous l’avais promis, nous organisons de nouveau cette année les Fêtes de quartier, afin de nous accorder le temps de nous rencontrer, et d’évoquer ce qui a été fait, ce qui le sera, et bien sûr, ce qui peut être amélioré dans votre environnement proche. Ces débats sont essentiels à notre vie communale, parce que c’est dans la concertation et le dialogue que se prépare le temps de la décision. C’est ainsi que je conçois mon rôle de premier magistrat. Il y a 50 ans, la station balnéaire Port-Barcarès était façonnée par la Mission Racine. Aujourd’hui, Le Barcarès doit continuer d’innover. Le travail de mise en couleur de nos façades dynamise l’image de notre ville, et d’ici quelques années, le projet d’aménagement et de requalification urbaine du port, fera émerger un quartier de conception ultra moderne et d’un port pensé pour la plaisance du XXIème siècle. Alors que cet été, nos vacanciers pourront découvrir le Barcarès, au fil des peintures monumentales de Franck Maurence, lors d’une visite guidée, cet automne, les premiers travaux de dragage du port seront engagés, dès que nous aurons les autorisations nécessaires. Par ailleurs, comme vous l’avez constaté, nos entrées de ville sont en cours de rénovation. Ces travaux d’envergure menés avec le soutien de la Communauté Urbaine, vont permettre de sécuriser les aspects de circulation, en protégeant les cyclistes et les piétons, tout en modernisant ces axes majeurs. Vous l’aurez compris, je souhaite que le Barcarès continue de combiner avec intelligence, humanisme et modernité, au cœur d’une ville moderne, connectée, où il fait bon vivre à tous les âges. Notre désormais célèbre festival Electrobeach va, d’ici quelques semaines, booster notre saison estivale, de par la jeunesse qu’il draine sur notre territoire, mais aussi, de par les retombées économiques qu’il génère. Afin que les barcarésiens bénéficient d’une offre privilégiée, j’ai obtenu de la société de production, un tarif préférentiel sur le pass 3 jours (100 euros au lieu de 169 euros) et une offre spéciale d’un pass 3 jours offert, pour un pass 3 jours acheté (sur présentation d’un justificatif de domicile). Par ailleurs, comme vous pourrez le constater, notre programme d’animations estivales a mis l’accent sur les concerts et la musique, avec notamment les « Lundis du Jazz » à la Coudalère. Il y en aura pour tous les goûts, et cela permettra, à toutes et tous, je l’espère, de passer un excellent été ! Alain Ferrand Maire Vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole

C’est dans le cadre idyllique du village des pêcheurs qu’une centaine de nouveaux résidents barcarésiens s’étant préalablement inscrits auprès de l’accueil de la mairie, ont été reçus par une délégation municipale. L’Ile de France, la Lorraine, Rhones Alpes, le Jura, la Normandie, les Charentes Maritimes, la Bourgogne, la Nièvre, le Tarn et Garonne… les quatre coins de France étaient joyeusement représentés dans l’assemblée. Cependant, au cœur de cette diversité, les avis se rejoignaient tous quant aux raisons d’avoir choisi le Barcarès : qualité de vie, dynamisme, ville animée toute l’année… plus question d’aller vivre ailleurs, comme pour ce couple de retraités grenoblois venus rejoindre leur fille désormais installée dans notre ville. Avant de laisser la place aux échanges, le maire, Alain Ferrand, a présenté l’équipe municipale et les différents chefs de service dont la dernière recrue, Laeticia Roux, venue soutenir la direction des espaces verts. Il a d’ailleurs rappelé combien la tâche d’entretien des 1000 hectares de territoires étaient ardue, du fait du climat marin, des restrictions d’eau périodiques et notamment depuis l’application du zéro phyto, laissant désormais « entrer la nature dans la ville », une transition nécessaire, qui demandera quelques « adaptations ». Lors de son allocution, le maire a également insisté sur la politique de proximité qu’il impulse sur la commune, notamment grâce au travail de liaison assuré par les délégués de quartiers, largement mis à l’honneur. Dans ce contexte, il a également annoncé le retour des réunions de quartiers, (une dizaine de prévues jusqu’au 31 août prochain), afin de faire le point, secteur par secteur. Le maire a pris le temps d’expliquer les importants travaux de rénovation qualitative des entrées de ville actuellement en cours, avec le soutien de la Communauté Urbaine qui assume cette compétence, comme la réfection des voiries, afin notamment de sécuriser la circulation et la cohabitation des piétons, des cyclistes (nombreux en période estivale) avec les automobilistes. L’aire de jeu de la goélette sera prochainement entièrement rénovée, et d’autres seront implantées dans les quartiers, comme dernièrement à la Coudalère. Bien évidemment, les grands projets

d’avenir ont été présentés, comme la construction d’une nouvelle station de traitement des eaux (horizon 2020), ou encore le développement d’un miniparc d’attraction autour du Lydia, mettant en lumière son parcours au fil de reproductions miniatures des merveilles de la Méditerranée. Enfin, le projet de cette prochaine décennie, afin de se projeter dans l’avenir, est bien le projet d’aménagement et de requalification urbaine du port ; l’édile a annoncé les premiers travaux dès septembre, avec le dragage du port. Au terme du temps dédié aux questions-réponses, chacun a pu poursuivre les échanges en toute convivialité, autour du verre de l’amitié. ■


L’écoute / Mai - Juin 2018

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Résidence intergénérationnelle

Des logements très attendus

Une délégation municipale, autour du maire Alain Ferrand, et de Pascale Monnerot, adjointe aux Affaires sociales, a dernièrement fait un point de chantier sur le site de la résidence intergénérationnelle, construite en lieu et place des anciens ateliers municipaux Cette réunion de chantier s’est tenue en présence de tous les acteurs du projet dont Philippe Maréchaux directeur Général de l’OPH Perpignan Méditerranée, de Catherine Villard, directrice technique au sein de l’OPH, de Muriel Corréard, directrice des Solidarités pour Perpignan Méditerranée Communauté Urbaine, de Laurent Albarracin, Directeur de l’Agence du Littoral, ainsi que de Fatima Dahine, vice-présidente du conseil d’administration de l’OPH, également adjointe au maire de Perpignan et déléguée à la Politique de l’habitat. La délégation a suivi les explications données par l’architecte, madame Matte, en matière d’agencement très fonctionnel des appartements, ainsi que sur le choix des matériaux, notamment celle du bois et du béton pour des finitions très tendances dans les espaces communs. Un des aspects fondamentaux des concepts mis en place dans

cet habitat collectif est celui des jardins partagés, pour inciter à la convivialité et aux échanges entre voisins. Le concept souhaité par le maire, a fait l’objet d’échanges précis afin de visualiser au mieux le rendu final. La gestion de la résidence sera assurée par l’OPH Perpignan Méditerranée, en collaboration avec le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la mairie du Barcarès. La résidence, qui attend d’être baptisée (un olivier centenaire trônera dans la cour), sera de type intergénérationnel ; elle est composée de 51 appartements répartis de la façon suivante : 1 T4, 22 T2, 24 T3, 4 T1, desservis par 2 ascenseurs. Une place de parking sera allouée à chaque appartement, et 3 salles de convivialité seront à la disposition des résidents, dont une salle "réfectoire" qui permettra aux résidents qui le souhaitent de venir réchauffer les plats des repas livrés, et de se restau-

rer en compagnie d’autres résidents. La Résidence ne proposera pas de service à la personne : en revanche, tous les résidents qui le souhaitent pourront bénéficier du portage des repas, et du minibus du Barcarès s’ils sont éligibles à ce service de proximité. L'attribution des logements se fera sur dossier et par commission de l’OPH Perpignan Méditerranée. Pour pouvoir bénéficier de cette prestation, il ne faudra pas être propriétaire d'un bien immobilier. En raison des retards pris sur le chantier dans l’exécution, suite à la défaillance de plusieurs entreprises, le Directeur de l’OPH a fait une demande de dérogation afin de pouvoir poursuivre les travaux durant la période estivale. Cette demande a donc été acceptée par le maire afin de pouvoir envisager l’occupation des logements pour 2019. ■

N°129

P.

3

L'Art dans la ville

Parcours découverte des peintures de Franck Maurence

Les peintures murales de l’artiste Franck Maurence créent un circuit insolite dans la ville du Barcarès, et à partir de cet été une visite guidée vous permettra de le découvrir. Ce travail de mise en couleur de la ville, à l’initiative du maire, Alain Ferrand, commence aujourd’hui à faire le lien entre les différents quartiers. Après le quartier du port et ses marinières géantes, les murs de l’ancienne mairie afficheront bientôt une nouvelle fresque monumentale. Les chantiers ne manquent pas, et les résidences qui ont fait appel au peintre, ne regrettent pas la transformation, comme les Nautides, au cœur du quartier de Nautica, qui ont dernièrement fait l’objet d’un reportage sur France3 pays Catalan. A partir de cet été, une première visite guidée autour des façades, fresques, anamorphoses et autres points de vue étonnants fera découvrir l’histoire de la ville et le Barcarès « by Maurence ». ■ Tous les lundis matins, visite guidée à vélo. Départ devant l’Office de Tourisme à 9h30. (Prévoir environ 2h)

Marchés publics

Dématérialisation Bus municipal

Il circulera tout l'été

Depuis deux ans déjà, notre bus municipal destiné à améliorer les services à la personne pour lutter contre l’isolement est en service, et il le sera aussi pendant la période estivale Ce véhicule a pour unique vocation les déplacements dans la ville du Barcarès pour aider certains administrés dans leurs démarches courantes : les personnes âgées, personnes à mobilité réduite, personnes isolées, peuvent ainsi faire leurs courses, se rendre au marché, réaliser des formalités administratives, ou encore se rendre chez un médecin ou kiné dont le cabinet est au Barcarès. Les locataires de cette nouvelle résidence, éligibles à ce service, pourront en bénéficier. Attention, il est indispensable de s’inscrire à l’avance auprès de l’accueil de la Mairie. La réservation doit se faire au plus tard la veille avant 17h. Aucune réservation ne pourra se faire le jour même. ■

A compter du 1er octobre 2018, plus aucune offre de marché public ne sera acceptée en version papier, la dématérialisation sera obligatoire Conformément au décret n°2016360 du 25 mars 2016, la dématérialisation totale des marchés publics sera obligatoire pour toutes les collectivités, à compter du 1er octobre 2018. Concrètement pour la commune du Barcarès cela signifie que dès cette date et pour toute procédure supérieure au seuil de 25 000 € HT : les offres seront obligatoirement déposées par voie dématérialisée sur le profil acheteur de la commune (http://www.lebarcares. fr/la-mairie/marches-publics/) Aucune offre papier ne pourra plus être acceptée. Toute la correspondance avec les candidats et les attributaires sera également dématérialisée. Le Service des Marchés Publics de la commune se tient bien évidemment à la disposition des partenaires pour les accompagner dans cette démarche de dématérialisation. ■


En direct de la mairie

ETAT CIVIL

Aménagement portuaire

Du 25/03/2018 au 31/05/2018

NAISSANCES : David ALBERGUCCI FIGUET

06/04/2018

Kenza JENDOUBI 16/04/2018 Nino GRECO 27/04/2018 Nolan BERNAUD 13/05/2018 Cécile FAJON 18/05/2018 Bienvenue à ces tout nouveaux barcarésiens.

MARIAGES : Cécilia PINTO DA SILVA Dany PAIN

www.lebarcares.fr

Ila Catala : port ultra ème moderne du XXI siècle

Véritable Mission Racine 2, ce programme d’aménagement urbain et portuaire permettra à la commune du Barcarès de répondre à toutes les exigences de la plaisance du XXIème siècle

28/04/2018

Photo non contractuelle

4

L’écoute / Mai - Juin 2018

Florence SCHALL Philippe FRISON

12/05/2018

Hourida MIMOUNI Stéphane MAÏNA

12/05/2018

Eve-Rose LEBON François COTTE

19/05/2018

Linda HADID Thierry KREB

22/05/2018

Tous nos vœux de bonheur aux nouveaux mariés !

DÉCÈS : Jeanne RIOTTOT 25/03/2018 Marlène COMORETTO 04/04/2018 Jean-Michel CHAUVET 10/04/2018 Mireille DIMECH 10/04/2018 Yvette BOT 17/04/2018 Solange MARIN 20/04/2018 Claude BOYER 24/04/2018 Hervé MENNESSON 26/04/2018 Raymond DUPOND 28/04/2018 Lionel CLANZIG 30/04/2018 Jean BOSCH 02/05/2018 Marcelle ROUSSEL 09/05/2018 Roméo MARCON 11/05/2018 Chantal QUINSARD 14/05/2018 Alain MORANT 14/05/2018 Aimé ROSES 17/05/2018 Léa GARCIES 20/05/2018 Jean-Marc LAIGNEL 31/05/2018 Nous adressons toutes nos condoléances aux familles.

Service civique volontaire

Candidatez

La municipalité du Barcarès fait appel à candidature pour un service civique volontaire à la bibliothèque municipale La bibliothèque, dans le cadre de ses activités culturelles et d'accès au numérique, recherche le ou la volontaire qui mènera plusieurs actions : formation à l'informatique et animation du pôle numérique de la médiathèque ; élaboration et suivi d'ateliers d'initiation à l'informatique en lien avec la responsable multimédia de la structure ; collaboration avec le référent jeux-vidéo ; médiation auprès de tous les publics. La fiche descriptive des missions et du profil recherché est disponible à l’accueil de la mairie, ainsi que sur le site web www.lebarcares.fr/Actualités Durée : 9 mois, à partir de septembre 2018, avoir entre 18 et 25 ans, horaires : 25h hebdomadaires du mardi au samedi CV et lettre de motivation à Marie Duffaud, Adjointe déléguée à la Culture, Hôtel de ville, bd du 14 juillet, 66420 Le Barcarès ■

Ce projet de territoire qui correspond aux orientations du Plan Littoral 21 pour moderniser les infrastructures touristiques et portuaires, fera émerger un port éco- responsable à la pointe de la technologie, un des plus grands ports de la région Occitanie - Pyrénées Méditerranée. La création d’un nouveau cœur de ville étendu sur 50 hectares dont 27 d’espace terrestre et 23 en bassin portuaire, fera de Port Barcarès une des stations de tourisme phares de la Région Occitanie, fer de lance d’une politique de « croissance bleue » liée à la mer. Le nouveau port proposera une offre touristique complète, adaptée aux besoins des plaisanciers et anticipera les futurs usages, afin d’être un port d’attache pour les habitants, les entreprises, les chercheurs, les étudiants, les visiteurs. La philosophie générale du projet est de faire entrer la nature et la mer au cœur de la ville, de façon à créer un pôle de vie quasi-insulaire, répondant à toutes les exigences d’un éco-quartier et d’une smart-city.

Quelques chiffres 500 anneaux supplémentaires seront créés, la requalification de l’avant-port

et de la passe d’accès au port permettront d’accueillir de grosses unités ; la création d’un aquaduc libèrera l’accès direct aux marinas et à l’étang. Des résidences qualitatives (privées et commerciales), seront aménagées ainsi que la création d’un comptoir culturel maritime et le développement de projets associés. Parmi ceux-ci, le renforcement de la recherche en milieu marin avec la création d’un véritable pôle universitaire sur l’enseignement et la recherche marine, autour de l’actuel Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marins (CREM).

Création d’une SEMOP Afin de décliner ce projet de territoire, la ville du Barcarès a décidé de s’associer à des opérateurs experts de l’aménagement et de la gestion portuaire, dans le cadre d’une Société d’Economie Mixte à Opération Unique, (SEMOp). Ce nouveau cadre juridique permet de réunir acteurs privés et collectivités publiques au sein d’une société dédiée et temporaire. Celle-ci jouira d'une gouvernance où la collectivité gardera un rôle important dans les prises de décisions. La mairie dispose en effet d’une « minorité

de blocage », qui lui permet de peser sur les décisions qui seront prises en conseil d’administration. Ainsi, la commune garde le contrôle des opérations tout en limitant les risques, notamment financiers. Dans un premier temps, la participation de la commune consistera à fournir les terrains indispensables à la réalisation du projet, notamment le domaine foncier de l’ancien site de France Télécom. C’est NGE, mandataire d’un groupement incluant Vinci Construction, qui a remporté l’opération d’aménagement et de requalification urbaine du port, un projet qui se déroulera sur plusieurs années, avec un investissement de 78 M€. Pendant cette durée, NGE sera investi d’étapes de construction phares telles que la sécurisation et la revalorisation de l’espace portuaire et la réorganisation du système viaire, la réalisation et/ ou requalification des équipements portuaires, l’exploitation et la maintenance de l’ensemble des ouvrages en liaison avec les services du port, la valorisation foncière par des programmes immobiliers (habitat qualitatif, hôtel…), ainsi que la réalisation d’activités annexes telles que des commerces, des services, pour dynamiser le nouveau territoire. ■

Photo non contractuelle

P.

N°129

La route et le pont levis actuels seront remplacés par une trémie, passant sous un canal de navigation permettant l’accès direct des bateaux au bassin de la Tourette et à l’étang.


L’écoute / Mai - Juin 2018

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Commémoration du 8 mai

Avec les anciens de la Légion et nos jeunes

N°129

P.

5

Souvenir

Hommage à Jean-Pierre Bosch

Grâce à la présence de nombreux jeunes, dont ceux ayant participé au voyage pédagogique à Auschwitz, ainsi que de nos associations mémorielles, cette cérémonie a marqué les esprits Comme chaque année la commémoration a débuté devant le monument des 3 colonnes, en présence des corps constitués et des associations d’anciens combattants. Les légionnaires étaient représentés par l’amicale des anciens de la Légion Etrangère des Pyrénées Orientales. Le maire, Alain Ferrand, a remercié leur président, Joseph Martinez, d’honorer le Barcarès de sa présence : « Honneur et Fidélité, c’est la devise de la Légion Etrangère, et je sais combien les valeurs représentées par ces deux mots, font encore aujourd’hui battre le cœur de nos anciens combattants, et de toutes celles et ceux qui ont servi la France sous le drapeau tricolore. » La cérémonie s’est ensuite poursuivie au village, où Audrey Baeyens, maire junior, entourée par son conseil, a fait la lecture du message du ministre. Lors de son allocution, avec engagement et conviction, le maire a rappelé les valeurs de la République et les sacrifices consentis par nos pères. Il a mis

Anaïs, jeune porte-drapeau Cette jeune indrienne de 17 ans à droite sur la photo, a pratiquement fait ses premiers pas au Barcarès, sa ville de cœur, où ses parents ont une résidence secondaire. Cette brillante lycéenne en Première Économique et Sociale, vient dès qu’elle le peut au Barcarès et souvent, elle motive toute la famille pour venir participer aux commémorations officielles. C’est que depuis le 11 novembre 2012, Anaïs est porte-drapeau. Elle a vaillamment suppléé JeanMarie Legay, le temps de sa convalescence, « puis j’ai continué et j’ai porté celui du Souvenir Français » nous précise-t-elle. « J’ai obtenu le Diplôme D’Honneur du Souvenir Français par la demande de M. Pierre Thiver, ex président du Souvenir Français. Je le fais depuis bientôt 6 ans par fierté ainsi que par honneur : ces nombreuses personnes qui ont combattu pour notre liberté, nos valeurs. Je suis fière d’être porte-drapeau au Barcarès, car c’est une façon de remercier et d’honorer la mémoire des anciens combattants. » Epatant non ? Sinon, la jeune fille aime aussi notre ville pour son dynamisme, et « sa bonne humeur » : « J’adore venir avec mes amis, il y a beaucoup à visiter et de nombreuses activités à faire. » A très bientôt donc. ■

à l'honneur les anciens combattants de 39-45 présents à la cérémonie, et ceux qui n'avaient pu se déplacer. Le maire a rendu hommage aux disparus dont Denis Macia (2ème DB) et Jean Bosch, récemment décédé. Il a largement remercié toutes les personnes présentes, dont les corps constitués, et souligné les belles prestations de Jean-René Lopez, notre poète barcarésien, et de Michel Carminati pour la Marseillaise et le Chant des Africains, ainsi que les interprétations de l'ensemble musical le Réveil Barcarésien. Il a surtout mis l'accent sur la jeunesse, très bien représentée, et félicité les jeunes porte-drapeaux dont Enzo Raynal, Lenny Gracia-Garciès, et Anaïs Renaux, et mis en lumière Pauline Letoret, jeune porte drapeau officiel du Souvenir Français, toujours fidèle aux commémorations, qui représentera la région Occitanie auprès du Président Emmanuel Macron le 14 juillet prochain. Il a chaleureusement remercié les jeunes porteurs de la flamme, Inès Colomines,

Naïm Chakour, Tibo Louis, Bastian Tugot, et Andréas Monteiro, qui ont, pour l'occasion, reçu un diplôme. Le maire a mis en lumière l'implication des jeunes : « Cette belle mobilisation me réconforte et me conforte dans l’idée qu’il est primordial de transmettre « la mémoire combattante » aux jeunes générations. Parce qu’il n’y a pas de « reconnaissance » sans « connaissance ». Et croyez-moi, tout cela met du baume au cœur de nos anciens combattants. Alors merci pour eux. En ce jour de commémoration de l’armistice de la deuxième guerre mondiale, en guise de conclusion, je citerai une réplique de la pièce Les Maux de la Mémoire, écrite par Jean Claude Martinez, et si brillamment interprété par nos jeunes : « Nous avons tous un devoir, le devoir de mémoire afin que jamais plus cela ne se reproduise. Seul l’amour peut nous sauver du Chaos. » Au terme de la cérémonie, Patrick Goncalvez a gracieusement procédé à un lâcher de colombes. ■

Ce grand soldat, rescapé des camps viets, héros d'Indochine et d'Algérie, commandeur de la Légion d’honneur… nous a quittés. Ce fier catalan s’était engagé en 1949 peu avant ses 19 ans, quittant son village de Rassiguères pour le 8ème bataillon de Tirailleurs Tunisiens et l'Afrique du Nord. Au sein du 2ème Tirailleurs Algériens, il embarquera depuis Oran, pour servir en Extrême Orient. Après 2 années très difficiles où il se distingue (il est cité), il est volontaire en 1952 : ses aptitudes et son expérience lui ouvrent tout naturellement les portes des unités d'élite dans le 20è Commando Nord-Viet-Nam. C'est une vie de chasse, de traque, de fatigue, sans relâche jusqu’au 21 janvier 1954 où son unité est décimée par l’ennemi…Mais avec une poignée de survivants (moins de 5 reviendront vivants), blessé, il est prisonnier dans un camp. En 1954, Dien Bien Phu et la fin de la guerre, permirent sa libération, dans un état pitoyable. Soigné dans les hôpitaux de l'armée, il reçut la médaille militaire, une palme à ajouter à sa croix de guerre TOE puis la Légion d'Honneur, joli palmarès pour un sous- officier ! Alors que l'Afrique du Nord s'embrase, il repart au Maroc, dans un Tabor de Goumiers, puis il est volontaire pour l'Algérie…Il est 3 fois blessé, et de nouveau cité. Quand il quitte l'armée il est titulaire de 11 titres de guerre, officier de la Légion d'Honneur, officier de l'Ordre National du Mérite... Il sera fait, plus tard Commandeur de la Légion d'Honneur, fait rare... et recevra sa cravate des mains du général Josz. « C’était un homme attachant, au passé dense, consacré au drapeau et à son pays, à ses convictions qui vient de rejoindre ses frères d'armes et ses chers disparus » précise le colonel Sendra, à qui nous devons toutes ces précisions. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. ■


P.

6

N°129

L’écoute / Mai - Juin 2018

En direct de la mairie

SNSM

Un centre de formation au top Encore cette année, sous la houlette de Roger Mas, responsable du centre de formation SNSM du Barcarès, de nouvelles recrues ont été formées au BNSSA

Avant toute chose, rappelons que le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA) est le diplôme nécessaire pour devenir nageur sauveteur. Pour devenir Nageur Sauveteur Qualifié, il est nécessaire de se spécialiser et de passer plusieurs diplômes supplémentaires, comme le PSE1/PSE2 (secourisme) ou encore le permis bateau…Lors de la dernière session de formation au centre SNSM du Barcarès 15 nouvelles recrues ont été formées. Sur les photos prises par Patrick Naffrechoux, formateur en secourisme et logisticien administratif de la formation, les participants ont été surpris en pleine épreuve du certificat de compétences de SurveillantSauveteur Aquatique-littoral, (SSA). Il permet aux titulaires du BNSSA de renforcer leurs compétences, relatives à la surveillance des baignades en eaux intérieures et en littoral. Il rend obligatoire le PSE 2 en milieu naturel et le CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphonie) pour l'utilisation de la radio VHF.

www.lebarcares.fr

Qualité et environnement

Les plages du Barcarès labellisées Pavillon Bleu

Ce label symbole d'une qualité environnementale exemplaire a de nouveau été attribué aux plages du Barcarès Le Pavillon Bleu valorise chaque année les communes et les ports de plaisance qui mènent de façon permanente une politique de développement touristique durable. Aujourd'hui présent dans 46 pays sur tous les continents, il est devenu une référence dans les domaines du tourisme, de l'environnement et du développement durable. Garant d'une bonne qualité environnementale, le Pavillon Bleu hissé sur une commune ou un port de plaisance, véhicule une image positive dynamique auprès des résidents comme des visiteurs. En ce sens, il favorise aussi une prise de conscience générale envers un comportement plus respectueux de la

nature et de ses richesses. Un sondage de l'institut BVA montre que 67% des Français connaissent le Pavillon Bleu et qu'il pourrait inciter 81% des Français dans leur choix de lieu de vacances ! Selon 8 français sur 10, le Pavillon Bleu est une garantie de propreté des plages et de la qualité des eaux. Une plage Pavillon Bleu garantit un site disposant d'un certain nombre d'équipements permettant de minimiser les impacts de la fréquentation touristique. Des poubelles de tri sont à disposition pour valoriser les déchets et la présence de sanitaires permet de garder une eau de baignade de qualité. La sécurité et l'accessibilité à la baignade pour tous sont également prises en compte, tout comme l'information sur la qualité de

l'eau de baignade et sur la faune et la flore locales. Les communes engagées dans le label organisent tout au long de l'année, et particulièrement pendant la saison estivale, des activités de sensibilisation à l'environnement sous différentes formes. Le port de plaisance du Barcarès a également été labellisé de par ses actions pour la protection de l'environnement et du milieu marin. Les plaisanciers ont accès à une aire technique sans rejets dans le milieu naturel, des systèmes de récupération des eaux usées des bateaux sont mises en place ainsi que des zones de récupération des déchets spéciaux. Tout comme les communes, les ports de plaisance Pavillon Bleu proposent des activités environnementales. ■

Quartiers

Succès de la Fête des Voisins

Tout aussi important que la qualité environnementale, la qualité de vie au Barcarès se mesure en partie au nombre de quartiers qui participent à la fête des voisins chaque année

Les 15 nouvelles recrues 20172018 ont commencé leur formation en octobre (avec les entraînements en piscine), et ont passé toutes les épreuves fin mai. Parmi les 22 nageurs sauveteurs en poste sur nos plages cet été, aux côté de 7 CRS armés, 7 nouveaux Nageurs Sauveteurs qualifiés seront intégrés aux équipes en surveillance sur les 9 postes de secours. ■

Vous étiez près de mille barcarésiens réunis dans le cadre de cette 19ème fête à rayonnement national, qui donne chaque année une occasion de plus de créer du lien. Comme il est de coutume au Barcarès, autour des délégués de quartiers et des bénévoles qui organisent les tablées dans leur quartier, à savoir une vingtaine de personnes, la municipalité avait fourni les tables, les chaises et l’aide logistique nécessaire au bon déroulement des réunions. Dès le vendredi midi, tout était prêt pour que chacun puisse passer un bon moment. Habitués ou nouveaux arrivants, tout le monde était au rendez-vous : la formule variait selon les quartiers, repas pour certains, farandole de spécialités maison pour d’autres, bref, dans l’ensemble chacun avait mis la main à la pâte. Une délégation municipale composée d’élus, d’agents municipaux, et du premier édile de la commune, Alain Ferrand, a fait le tour des quartiers pour saluer toutes les initiatives. Le maire

avait tenu à être sur le terrain afin d’apporter à chacun le dessert offert par la municipalité. ■

Retrouvez toutes les photos sur www. lebarcares.fr/actualités


L’écoute / Mai - Juin 2018

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Travaux

Le Cours Méditerranée

Le chantier de réhabilitation du Cours Méditerranée est entré dans une nouvelle phase Commencé au mois de mars avec la pose de fourreaux de raccordement du parc pilote « Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion », le chantier se poursuit, jusqu’au 29 juin, avec la réhabilitation complète des réseaux humides. Rappelons que ces réseaux permettent le transport de l’eau potable et l’évacuation des eaux usées. L’entreprise Sogea a été choisie pour ces travaux, pour le compte de Perpignan Méditerranée

Métropole. L’opération consiste à poser des conduites en grès, en fonte ou en polypropylène, suivant les différentes sections. Le chantier a été compliqué par la remontée des nappes, due à la proximité de la mer et au caractère sablonneux du site. Un rabattage des eaux a été nécessaire, et sera fonctionnel tout au long des travaux. L’eau pompée est réutilisée sur le chantier et sert à compacter hydrauliquement les remblais.

L’entreprise, à la demande du maitre d’œuvre, réutilise aussi une grande partie du sable extrait comme remblai des tranchées. Pendant la saison estivale, les travaux seront stoppés afin d’éviter les désagréments, et reprendront début septembre, avec un nouveau basculement de la circulation. La fin de ce chantier, dont le montant est de près de 800 000 euros, est prévue dans le courant du mois d’octobre. ■

N°129

P.

7

Exposition

Le moustique tigre de A à Z

Du 2 juillet au 15 août, le hall de la mairie accueillera l’exposition pédagogique de l’EID Méditerranée (Entente Interdépartementale pour la Démoustication en Méditerranée) pour aider les particuliers à lutter contre la prolifération du moustique tigre Vous saurez tout sur les gestes simples pour « rester sec » avec le moustique tigre et stopper sa prolifération autour de nos habitations, son lieu de prédilection… Rappel des bons réflexes : supprimer les eaux stagnantes en entretenant les gouttières, vidant les coupelles sous les pots de fleur (les remplir de sable pour garder l’humidité seulement), en se débarrassant de tout objet qui pourrait retenir de l’eau en extérieur. Pour les récipients impossibles à vider, on peut les couvrir avec de la toile moustiquaire. ■

Canicule Voiries

Point sur la route des campings

Se protéger des coups de chaud

Le grand projet d’entrée de ville avance : bilan des activités avant un arrêt temporaire pour la saison estivale Le but de cette vaste opération, menée par Perpignan Méditerranée Métropole en coordination avec les services municipaux, consistait à réaménager la route de St Laurent, de l’entrée de ville jusqu’au Rond-point du Roussillon. Un trottoir piétonnier de 5 m a été réalisé d’un côté, et de l’autre un tronçon partagé pour piétons et petit train, sur une largeur de 12 m, sera aménagé. Le restant laissera une largeur de 6 mètres

pour la voie routière. Un réseau pluvial a été mis en place et l’éclairage a été refait à neuf. Par ailleurs, un réseau de fibre optique a été créé, ainsi que des zones de stationnement pour les bus. Coté espaces verts, les arbres existants ont été maintenus et les végétaux mis en valeur. Les travaux seront stoppés à compter du 30 juin 2018, pour reprendre début octobre 2018. Il s’agira alors de bétonner les trottoirs restants, réaliser

les plateaux traversants, mettre en place des spots pour les arbres et enfin réaliser le revêtement définitif de la voirie. A noter une fermeture des voies le 28 juin afin de mettre en œuvre la structure de voirie (grave bitume). Ce chantier, une fois terminé, permettra une circulation sécurisée autour des campings et offrira une entrée de ville agréable et accueillante, fidèle à l’image de notre ville. ■

En cas de fortes chaleurs, il est nécessaire d’adapter son comportement pour éviter les déshydratations, surtout chez les personnes sensibles (personnes âgées, nourrissons, personnes sous traitement médical…) Comme chaque année, un courrier a été adressé par le CCAS aux personnes fragilisées. Par ailleurs les personnes répondant à certains critères (isolement, traitements médicaux, personnes âgées de plus de 65 ans …) peuvent s’inscrire spontanément au CCAS pour figurer sur le registre des personnes vulnérables. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents : - Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif - Se mouiller régulièrement le corps et se ventiler - Porter des vêtements adaptés à la chaleur (clairs et amples) - Rester autant que possible dans un environnement frais Pour toute information supplémentaire : CCAS : 04 68 86 11 64 et canicule info service (0 800 0666 66) www.infocanicule.fr ■


P.

8

N°129

L’écoute / Mai - Juin 2018

En direct de la mairie

Civisme

J'aime ma ville, je la respecte

www.lebarcares.fr

Environnement

Nos espaces verts en transition

Avec le « zéro phyto » et l’obligation pour les communes de ne plus utiliser aucun pesticide, et les interdictions préfectorales d'arroser l'été, nos paysages urbains et leur gestion vont devoir s’adapter

Avec l’arrivée des beaux jours, les comportements « orduriers » se multiplient en matière de dépôts sauvages d’encombrants et de non-respect des lieux et jours de collecte Rien qu’au mois de mai, les services techniques de la ville du Barcarès ont dû évacuer 29 tonnes de déchets jetés notamment près des containers enterrés. Les particuliers qui déposent leurs meubles cassés et autres déchets volumineux sur un coin de trottoir ou autour des conteneurs enterrés, ne sont pas toujours conscients qu'ils commettent un délit. Pourtant c’est le cas, et cela peut coûter jusqu’à 3000 euros d’amende. Désormais de nombreuses communes pratiquent la technique du retour à l’envoyeur, comme dans l’Oise où tout est déversé devant la porte du contrevenant. Au Barcarès, l’équipe municipale compte sur l'intelligence des citoyens, pour faire preuve de civisme et gérer leurs « tas d’ordures », autrement qu’en les déposant au coin de la rue. Pierre Sala, adjoint délégué à la gestion des déchets en relation avec la Communauté Urbaine, a fortement réagi lors des dernières réunions de quartier : « Nous avons dû défendre le maintien d’une déchetterie au Barcarès…et je rappelle que l’accès est GRATUIT avec la carte allouée à chaque résident (demande gratuite auprès de l’accueil de la mairie). Si nous continuons à ne pas respecter les règles (dépotoirs en ville), elle sera tout simplement supprimée. Plus pénalisant encore, ces dépôts sauvages finiront par justifier une augmentation des taxes de collecte. Il est temps que chacun assume ses responsabilités, quitte à montrer du doigt les mauvais coucheurs… ». Les ramassages collectifs qui permettent de nettoyer nos paysages et de mobiliser les bonnes volontés, ne suffiront pas. Une réelle prise de conscience collective est nécessaire, il y a urgence. Jours de collecte Village, Port, Presqu’Île � Encombrants : mardi, jeudi, samedi matin � Déchets verts : lundi, mercredi, vendredi Nautica, Coudalère, Lido, Grande Plage, Cap de Front � Encombrants : lundi, mercredi, vendredi � Déchets verts : mardi, jeudi, vendredi Ne sortir vos déchets que la veille de la collecte !!

La loi de transition énergétique pour la croissance verte interdit l’usage des pesticides pour l’ensemble des acteurs publics depuis le 1er janvier 2017. Espaces verts, boisés, voiries et promenades sont désormais entretenus sans produits toxiques. C’est une révision

complète des pratiques qui s’est engagée pour les services de toutes les communes, et notamment au Barcarès.

Repenser la gestion des espaces verts Comme souvent en matière d’écologie, chercher à « faire pareil » sans les produits chimiques n’a pas grand sens et augmente surtout la facture, d’autant que, comme le précisait le maire lors de l’accueil des nouveaux arrivants, les produits de substitution sont moins efficaces et souvent plus chers. Pour tenir l’objectif du zéro phyto, il est nécessaire de faire évoluer dans un premier temps, les méthodes de travail. Cette évolution réglementaire va de pair avec la volonté municipale d’être plus respectueux de l’environnement, de consommer moins d’énergie. Laisser davantage la nature (faune et flore) trouver son équilibre conduit les municipalités à faire évoluer les pratiques de gestion des espaces verts vers ce qui se nomme une gestion raisonnée et durable. Par exemple, pour certains espaces, on choisira de réaliser une gestion soutenue tandis que pour d'autres, on optera pour une gestion

plus adaptée (espaces moins exposés). Il s’agit donc d'utiliser les bons moyens aux bons endroits. La municipalité ne pouvant détacher un agent au désherbage de chaque rue, il est désormais d’utilité publique que chacun « balaie devant sa porte » et participe à cette nécessaire transition verte.

Du soutien à la Direction des Espaces Verts Afin de bien engager ce tournant, la municipalité vient de recruter Laeticia Cavailhes-Roux à la tête des espaces verts. Cette jeune catalane, maman de deux jeunes filles, nous vient de la commune de Bompas où elle a déjà fait ses preuves. Sportive, elle adore les défis et s’apprête à accompagner notre ville dans la mise en œuvre du zéro phyto, laissant « entrer la nature dans la ville »… mais pas trop ! « Ce n’est pas un retour en arrière, il faut trouver un juste milieu, notamment en préservant des essences locales, des plantations économes en eau, en sachant composer avec une diversité végétale adaptée au climat… cela en concertation avec l’équipe municipale ». Bienvenue à elle ! ■

Collecte de déchets

Opération Nettoyage réussie !

De nombreux volontaires, dont des barcarésiens, ont répondu à l’appel lancé par l’agence Century 21 du Barcarès le 25 mai dernier Malgré un début de matinée pluvieux, mais grâce à un accueil des plus chaleureux autour d’un petit déjeuner offert par Century 21 et la municipalité, l’opération « Nettoyage de printemps » fut un réel succès. Le travail efficace des bénévoles a permis de traiter l’espace autour de l’usine de traitement des eaux où de nombreux détritus sont abusivement abandonnés en pleine nature (déchets verts, poubelles, gravats…). Il est important de rappeler que la dé-

chetterie du Barcarès doit être le seul lieu où déposer encombrants, et autres déchets, dont les déchets verts et les gravats. Il suffit de demander une carte d’accès (gratuite) à l’accueil de la mairie, en présentant un justificatif de domicile et une pièce d’identité. Au terme de cette matinée très active, Geneviève Soux, co-organisatrice de l’événement aux côtés du responsable de l’agence du Barcarès, Christophe Jiaconia, a adressé ses chaleureux re-

merciements à tous les participants : « Un grand merci à tous les bénévoles de cette journée citoyenne. Une trentaine de participants malgré la pluie et quasiment 3 tonnes de déchets ramassés sur les abords de l’étang. Merci aussi à la mairie du Barcarès, à Perpignan Méditerranée, et au syndicat Rivage pour leur soutien logistique. Le rendez-vous est pris pour 2019 ! » ■

Les oiseaux d'ici

Parmi les bénévoles participant à l’opération, nous avons rencontré Alain Roure, un amoureux de nos espaces naturels qui partage sa passion notamment auprès des scolaires. Ce barcarésien à l’origine du club photo de notre ville, avait apporté quelques clichés de sa collection de photos d’oiseaux, prises lors de ses balades en bord d’étang et un peu plus loin. Parmi ses plus belles photos, des aigrettes, un couple de sarcelles d’hiver, une huppe fasciée, ou encore ce magnifique guépier aux couleurs éclatantes… ■


L’écoute / Mai - Juin 2018

Enfance & Jeunesse

www.lebarcares.fr

Périscolaire primaire

Que les meilleurs gagnent !

Dans le cadre du temps périscolaire, les élèves des classes de CM1 et CM2 qui souhaitaient relever le défi, ont participé au concours de dessin lancé par Engie : « Dessine ton éolienne »

Sous la houlette de Nicolas Anglade, responsable de la Maison des Jeunes et animateur des temps périscolaires, une dizaine d’écoliers ont dessiné « leur » éolienne. Art totalement abstrait pour certains, plus réaliste pour d’autres qui

ont modélisé les points de repère barcarésiens sur le rivage, ou encore visions plus poétiques de phares-éoliennes, ou d’énergie verte, poussée des fonds marins, les créations de nos jeunes barcarésiens seront soumises au jury,

en concurrence avec les productions des jeunes leucatois ! Malgré le peu de temps alloué à cette tâche ardue, sous les encouragements de Fabienne Balfagon, responsable du service Enfance et Jeunesse, les participants ont fait preuve d’une grande motivation. Ils ont été soutenus dans leur travail par Jean Camo, président de l’association Les Artistes au Barcarès, qui a généreusement accepté de donner de son temps aux artistes en herbe. Convaincu que l’art s’apprend, ce dernier a été ravi d’apporter ses conseils à ce public conquis par sa pédagogie et sa disponibilité : chacun a trouvé réponse à ses interrogations, et aura sans doute progressé dans l’art difficile de la peinture… Les résultats du concours seront connus avant les vacances d’été et de nombreux lots, qui profiteront à tous, viendront récompenser les meilleures réalisations. Le premier prix est un casque de réalité virtuelle, pour notamment visiter une éolienne jusqu’à son sommet… vertige et sensations garantis ! ■

Jeunesse : voyage pédagogique

Retour d'un voyage mémorable

Les jeunes acteurs des Maux de la Mémoire ont visité les camps d’Auschwitz et de Birkenau lors d’un voyage en Pologne, pour clore leur travail sur le Devoir de Mémoire, au cœur d’une délégation municipale menée par le maire Alain Ferrand et de participants de Zakhor Pour La Mémoire autour du président national, Philippe Benguigui Lors de ce périple fort en émotions, c’est sans aucun doute les visites des camps d’Auschwitz et de Birkenau qui furent les plus marquantes pour les jeunes de la troupe. Malgré un emploi du temps très chargé, Son Excellence Frédéric de Touchet, consul général de France à Cracovie, a honoré la délégation française de sa présence à Auschwitz lors d’une cérémonie commémorative et

d'un dépôt de gerbe de Zakhor Pour La Mémoire. Au terme de ce moment solennel, Son Excellence Frédéric de Touchet a remis à la Junior Association du Barcarès le prix « Histoire Mémoire et Education en pays catalan 2018 ». Ce voyage mémoriel s’est poursuivi par de nombreuses visites guidées : les mines de sel de Wieliczka datant du XIIIè siècle, classées au patrimoine

mondial de l’UNESCO, l’ancien quartier juif de Cracovie et l’usine de Schindler aujourd’hui transformée en musée. A Varsovie, le groupe a découvert le remarquable musée Polin, ultra moderne, œuvre de l’architecte finlandais Rainer Mahlamaki, érigé face au monument dédié aux Héros du ghetto qui ont péri lors de leur insurrection pour combattre les nazis. Après la visite de la vieille ville de Varsovie entièrement reconstruite après la guerre, le groupe a terminé ce voyage riche d’enseignements par la visite du cœur de ville de Cracovie et de ses monuments, pour certains conservés depuis le XIIIème siècle, avant de reprendre l’avion. Malgré un rythme soutenu, les jeunes ont tous apprécié ce programme mémoriel mais aussi culturel, et leur comportement exemplaire a été souligné par le maire Alain Ferrand, qui les a plusieurs fois mis en lumière. ■ Photo du groupe devant l’entrée du terrible camp d’Auschwitz II (Birkenau), en présence de son Excellence Frédéric de Touchet, Consul Général de France, du maire Alain Ferrand, de Jacqueline Irlès, maire de Villeneuve de la Raho invitée par Zakhor, ainsi que de Philippe Benguigui, président national de Zakhor Pour La Mémoire. On note également parmi la délégation barcarésienne, la présence de Martine Gisolo-Angli, adjointe à la Jeunesse, ainsi que des élus délégués à la Mémoire dont Martial Guérin et Loïc Tomissi.

N°129

P.

9

Scolaires

Les CE1-CE2 en classe découverte

Les jeunes écoliers ont bénéficié de diverses visites de sites, dans le cadre d’un projet sur la Romanité « Ce séjour a été bénéfique aux élèves qui ont pu découvrir une partie de notre patrimoine culturel et de notre Histoire. Les enfants ont également partagé d'agréables moments en communauté et en garderont, je pense, d'importants souvenirs. » nous confiait l’enseignante, Béatrice Espel, que nous remercions pour ces belles photos prises lors de la visite du Pont du Gard. Pas de doute que le superbe aqueduc, merveille de l’antiquité, classé par l’UNESCO aura marqué les mémoires. La séance de dessin devant l’imposant ouvrage, aura permis à chacun de retranscrire sur le papier les caractéristiques de ce chef d’œuvre d’ingénierie, avec 48 mètres de haut, une triple rangée d’arcades, ses 6 arches du niveau inférieur, ses 11 arches du niveau 2 et ses 35 arches du 3ème niveau… Ce moyen d’apprentissage qui permet un enseignement en dehors de l’école, peut être particulièrement bénéfique pour l’enfant, tant au niveau culturel que personnel. L’institutrice ainsi que l’équipe encadrante ont chaleureusement remercié la municipalité pour son soutien afin de rendre ce projet possible. Pour rappel, la municipalité a participé à hauteur de 4120 euros du coût total s’élevant à 5894 euros, permettant de réduire la participation des familles à 69 euros par enfant. ■


10

L’écoute / Mai - Juin 2018

Tourisme

www.lebarcares.fr

A vos agendas

Evénements

Samedi 23 juin - FEUX DE LA SAINT JEAN Sardanes, ballades, colla et cremat. Embrasement du bûcher avec la flamme du Canigou, lecture du message de paix et distribution du pain de la Saint-Jean. Place de la République

Bien évidemment, le désormais célèbre festival Electrobeach lancera les festivités de l’été, et il sera suivi par « Les lundis du jazz » festival estival de la Coudalère qui accueillera en guest star André Manoukian et son quartet, là aussi, que du grand !

Temps forts de juillet

Musique Electro, Festival de Jazz... l'été sera musical

Du jeudi 12 au samedi 14 juillet - FESTIVAL EMF 2018 Vendredi 13 juillet - TOURNÉE L’INDEPENDANT, FESTATOUR 2018 Un village où se retrouveront jeux gonflables, quizz musicaux, défis sportifs, découverte des produits locaux, ateliers enfants… Port de plaisance Vendredi 13 et samedi 14 juillet - FÊTE NATIONALE Défilé du 14 juillet, les majorettes, la fanfare et les pompiers. Grande Plage et Village Feu d’artifice le 13 juillet. Village Dimanche 15 juillet - SHOW AERIEN DE LA PATROUILLE DE FRANCE Village Mardi 17 juillet - JOURNÉE CATALANE Découvrez le savoir-faire et les traditions catalanes grâce aux associations Barcarèsiennes. Sardinade en soirée. Réservation à l’office de Tourisme Village et Port de pêche Mercredi 18 juillet - TOURNOI DES 6 STATIONS 24 stars du rugby jouent avec les équipes locales des 6 stations partenaires, sur un terrain flottant de 40m de long et 35m de large, monté sur l’eau. Port de pêche et Port de plaisance. Dimanche 22 juillet - 17ème CHALLENGE MERIGNAC DE RAME TRADITIONNELLE Bassin de la Tourette Mardi 24 juillet - STAR : TIB’Z En concert avec son album « Nation ». Place de la République Dimanche 29 juillet - 6ème TROBADA À VOILE LATINE Découvrez le charme des Barques Catalanes. Port de pêche Lundi 30 juillet - DEMI-FINALE ELECTION MISS ROUSSILLON En présence d’Aurore Kichenin, 1ère Dauphine de Miss France 2017 et de Maëva Coucke Miss France 2018 Lydia Du vendredi 6 au dimanche 15 juillet RETRANSMISSION DES MATCHS DE LA COUPE DU MONDE 6 et 7 juillet : ¼ de finale - 10 et 11 juillet : ½ finale - 14 juillet : petite finale - 15 Juillet : finale. Place de la Martinique Dimanche 5 août - 51ÈME ANNIVERSAIRE DU LYDIA Feu d’artifice suivi d’un grand orchestre. Programme complet auprès de l'Office de Tourisme.

Le phénomène EMF Désormais de renommée internationale, l’Electrobeach Music Festival ou EMF, s’approche du rang des géants internationaux du secteur comme Tomorrowland (Belgique) ou l'Ultra Music Festival (Floride). Avec une forte croissance de fréquentation, l'Electrobeach se place désormais en 2ème position des festivals de musique français (derrière les Vieilles Charrues) et reste le plus grand festival électro de France avec plus de 150 000 festivaliers en 2017. L’édition 2018 affiche un line-

Carl Cox est un DJ (Disk Jockey) et producteur de musique électronique britannique. Au fil de sa carrière, il joue dans de nombreux clubs, dans les plus grands festivals comme l'Elect r i c Daisy Carn i val, To morrowland ou l'Ultra Music Festival, et anime l'émission Essential Mix de la BBC Radio One. Nommé en 1996 et 1997 « meilleur DJ du monde » par le DJ Mag, puis « meilleur DJ de ces 25 dernières années », Carl Cox dirige également deux labels discographiques.

up des plus alléchants, avec plus d’une centaine d’artistes répartis sur 4 scènes. Les 12, 13 et 14 juillet prochains, ce sont les meilleurs DJs mondiaux qui seront les têtes d’affiche, avec DJ Snake, Martin Garrix, Afrojack… et le britannique Carl Cox en exclusivité barcarésienne ! Selon, DJmag, « Le festival signe ici la plus grosse tête d'affiche possible en matière d'Underground, preuve de son ambition à mettre la main sur les plus grosses marques de l'Electro au sens large. Rappelons que Cox est l'un des

rares DJs underground à s'être maintenu dans le Top100DJs au cours des deux dernières décennies. » Dans ce line-up d’exception, la soirée de clôture du 14 juillet promet elle aussi d’être exceptionnelle, avec la participation du Rex, le club underground le plus célèbre de la capitale, qui vient fêter ses 30 ans au Barcarès. ■ Plus de renseignements et billetterie sur www.electrobeach.com et dans les réseaux Fnac, Carrefour, Géant, Système U

Port-Barcarès Jazz Festival présente Les lundis du Jazz Cette année encore, le 3ème festival de Jazz transformera de nouveau le coeur Coudalère en véritable club de Jazz, et cela tous les lundis, du 9 juillet au 20 août. La grande scène de la place de la Martinique accueillera de nombreux artistes, avec en guest star, le lundi 6 août, André Manoukian et son quartet (4tet), pour continuer ce festival en beauté. Auteur compositeur de renommée internationale, il s’est fait connaître du grand public pour ses célèbres interventions poétiques et décalées, en tant que le plus séducteur des membres du jury dans La Nouvelle Star sur M6. Pianiste de formation, spécialisé dans le jazz, il collabore avec de nombreux artistes à partir des années 1980, tels que Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Janet Jackson ou encore Liane Foly… Un grand moment en perspective, à ne pas manquer. ■

Photo Solène Renault

P.

N°129

André Manoukian

Les lundis du Jazz - Place de la Martinique - Quartier de la Coudalère Du 9 juillet au 20 août


L’écoute / Mai - Juin 2018

Art et Culture

www.lebarcares.fr

Maison des Arts

Découvrez Valérie Braud pendant tout l'été

Cette artiste plasticienne, est l’invitée de la Maison des Arts jusqu’au 1er septembre Après un détour par la peinture, Valérie passe rapidement par la matière en travaillant le pastel gras. Elle prend alors des cours de dessin aux Beaux-Arts de Paris ou elle développe sa technique. Pendant 2 ans elle côtoie différents ateliers sur Paris puis se met à travailler l’argile dans un atelier de l’ADAC à Paris. Elle ne cessera dès lors de se consacrer

à cet amour pour les volumes. Elle travaillera successivement pour un plasticien parisien, puis pour le milieu de la télévision, avant de s’impliquer dans des projets de grande ampleur avec le sculpteur argentin Carlos Reggazzioni. Ses dernières années parisiennes se passeront au sein du théâtre des Amandiers à Nanterre. Après 15 ans dans la capitale, elle décide de rentrer dans sa région, les Pyrénées Orientales. Elle poursuit secrètement son travail créatif en utilisant différentes matières, le plâtre, le moulage, l’argile, le grillage, les tôles en métal tissé et ne cesse de se réinventer à chaque découverte de support. Elle expose son travail créatif à Perpignan dans des collectifs : « Au fil des Filles » « Sophia décoration », à Amélieles-Bains dans une exposition personnelle, à Collioure « O Temps d’Artistes », à La Galerie Can Cago de Céret … Elle

réalise aussi des commandes privées et n’a de cesse de faire des rencontres, de partager et de surprendre. « Métaphore Marine », fruit de ses derniers travaux, est une exposition poétique autour de la mer, le poisson et la femme, relation entre générosité et abondance qui place la matière au centre de sa création. ■

N°129

P.

11

www.lebarcares.fr

Visite guidée

L'allée des arts : un musée en plein air Cet été, entre deux bains de mer, vous pourrez découvrir l’incroyable histoire de l’Allée des Arts. La vocation artistique du Barcarès s’est révélée lors de la Mission Racine, sous l’impulsion de Gaston Pamset grâce à John Craven, fondateur du Musée des Sables. Créée en 1969, cette promenade atypique, véritable musée en plein air à l’esprit révolutionnaire au moment de sa création, est dotée d’un patrimoine artistique remarquable et unique dans la région LanguedocRoussillon. Les plus grandes signatures de l’art contemporain des années ‘69 et ‘70 ont participé à cette aventure : Comby, Grossert, Moon, Shin, Morrelet, Roman, Szendy, Szekely, Simonnet, Yokohama, … Visite guidée tous les mardis à 10h (à partir du 24 Juillet) - Sur réservation auprès de l’Office de Tourisme : 04 68 86 16 56 ■

Bibliothèque

Mémoire

Un auteur en quête de ses racines

"Lire et faire lire", une activité qui plaît

Pour Philippe Sands, Le Barcarès a des accents de nostalgie Juriste international franco-britannique spécialisé dans la défense des droits de l’homme, Philippe Sands est aussi professeur de droit à l’University College de Londres et écrivain. Il collabore régulièrement aux magazines Vanity Fair ainsi qu’à la New York Review of Books, et intervient fréquemment sur BBC et CNN. Son dernier livre, « Retour à Lemberg », est une enquête historique, juridique et personnelle sur les destins croisés de quatre hommes ayant séjourné à Lemberg (actuellement Lviv, Ukraine). Deux d’entre eux,

juristes juifs, ont inventé le concept de « crime contre l’humanité », le troisième en a été le triste artisan en annonçant la mise en place de la « Solution finale ». Le dernier n’est autre que le grand-père de Philippe Sands, qui, échappant à l’holocauste, s’est engagé dans les Régiments de Marche de la Légion Etrangère… au Barcarès ! Invité par la municipalité par l’intermédiaire d’André Bonet, Président du Centre Méditerranéen de Littérature, Philippe Sands, accompagné de sa mère, a pu se recueillir sur les lieux

où son grand-père a vécu ses premiers mois en tant que Légionnaire. Il en parle d’ailleurs dans son livre, et a confié à Marie Duffaud, adjointe déléguée à la politique culturelle, quelques clichés d’époque du camp de la Légion au Barcarès, en 1939. Ce fut une belle rencontre et, on s’en doute, un grand moment d’émotion devant le monument des trois colonnes, où l’auteur a tenu à rendre hommage à son grand-père en arborant fièrement la coiffure qu’il portait, au même endroit, près de 80 ans plus tôt… ■

Les bénévoles de l’association « Lire et faire lire » ont proposé avec succès des lectures aux enfants, afin de partager le plaisir de lire et d’échanger autour d’un livre. Ces bénévoles, représentés au Barcarès par Danièle Chambolle, Anne Temps et Alain Rauchwarger, tous âgés d’au moins 50 ans, offrent leur temps pour transmettre aux enfants le plaisir de la lecture. Cette activité d’écoute et de réflexion, a dernièrement séduit Gaëlle et Bouchra, des mamans venues de Bourges avec leurs enfants, pour quelques jours de repos au Barcarès. Au premier rang, la jeune Chaïnez n’a pas perdu un seul mot de la quête de Minimoni à la recherche de la couleur des bisous… l’histoire a également plu à son frère Fares, ainsi que Aliya et Enes, les enfants de Gaëlle. Cette dernière a immortalisé ce moment pour l’Ecoute. Les ateliers de l’association « Lire et faire lire » continuent jusqu’au 27 juin, avant une pause estivale. ■ Horaire : le mercredi de 11h à 11h30 pour enfants de 3 à 6 ans Horaires d’été de la bibliothèque : du lundi au vendredi, de 10h à 13h30 et de 15h30 à 19h.


P.

12

N°129

L’écoute / Mai - Juin 2018

Art et Culture

Résidence d'artistes

Clôture de l'exposition et don d'œuvres à la municipalité

www.lebarcares.fr

Maison des Arts

La Corée Contemporaine à l'honneur

Après l’artiste Ilhwa Hong grand maître du réalisme et de l’hyper-réalisme, dont le travail remarquable est exposé jusqu’au 31 mai 2018, la Maison des Arts du Barcarès accueille Lee Young-In, aérographiste, du 6 juin au 6 juillet 2018, avec toujours Valérie Braud en artiste invitée. S’ouvrant à nouveau à l’art contemporain venu d’Asie, la Galerie Maison des Arts ne saurait réduire les Artistes Ilhwa

Toujours très productifs lors de leurs séjours barcarésiens, Cynthia et Philippe ont exposé dans le hall de la mairie une trentaine de leurs créations Rappelons que les deux artistes ont passé deux mois et demi au Barcarès ce printemps, lors d’une immersion totale, d’un temps uniquement consacré à leur art. Ce fut l’occasion de progresser, d’explorer de nouvelles voies et surtout de créer. En guise de remerciement, ils ont offert, chacun, une de leurs œuvres. Pour Philippe Kesseler, sculpteur, une composition intitulée « Esquif Barcarès », hommage au monde marin, composition de matériaux patinés et transformés par le temps… Du côté de Cyntia Evers, le choix du maire s’est porté sur un tableau intitulé « Mi-ouvert », une des créations de l’artiste qui a exploré les thématiques de la solitude et des portraits, une grande première dans son travail centré sur les nuques et les mains… Nous les retrouverons très certainement pour de nouvelles aventures artistiques et barcarésiennes. ■

Hong et Lee Yo u n g - I n en les cantonnant à une zone géographique. C’est bien le travail et la pertinence des œuvres présentées qui motivent cette nouvelle sélection pour un évènement qui tend à se pérenniser dans cette 2ème édition. Depuis le 6 juin, le public peut découvrir le travail de Lee-Young In qui pourrait s’intituler « Le Souffle d’un arbre et l’espace recomposé ». Dans une interview, Young-In Lee explique sa pensée et son esthétique de la peinture en citant Laozi : « Si on peint un oiseau volant sur une page blanche,

cet espace blanc devient le ciel ». Pour Kim Hyeon-suk, enseignante d’Arts plastiques à l’université de Paris 8, « Dans ce ciel où les branches d’arbre se déploient, Young-In Lee réalise une partie du paysage naturel à travers des troncs de bouleaux blancs et de pins à l’aide d’un aérographe. Sa préparation est semblable à la technique de grisaille ou de Camaïeu du 15ème siècle en Europe. Sa base de couleur noire absorbe aussitôt la couleur vive. À chaque souffle d’air d’aérographe, Young-in Lee crée une forme de vie. Grâce à sa technique de l’hyperréalisme, son perfectionnisme rend même un trompe l'œil comme si nous voyons une photographie ou un arbre réel. Peindre une partie de la nature représente pour lui la Nature en entier. Un arbre ou une forêt sont des métaphores de temps et d’images humaines, parfois même de notre portrait. Sa peinture peut se lire tantôt partiellement, tantôt entièrement grâce à la perspective du « décalage du point de vue » comme la peinture réalisée sur le support du byeongpung (paravent) de l’Extrême-Orient. Comme des arbres

filtrent la pollution de la ville, les arbres de Young-in Lee nous invitent à respirer un nouvel air et à le rejoindre dans son utopie. Grâce à l’application de la technique de l’hyperréalisme, Young-In Lee nous révèle aussi une réalité, la vie telle qu’elle est, « ici et maintenant ». Une rencontre de la technique classique et de son pinceau ultra moderne conduit ainsi à un nouvel espace pictural. » ■ A découvrir absolument, du 6 juin au 6 juillet 2018, à la Maison des Arts du Barcarès. Horaires : du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h Vernissage en présence de l’artiste, Vendredi 15 juin à 18h30 (sortie 10 de la voie rapide, Village)

Exposition de l'artiste peintre coréen Hong Ilhwa

De retour au Barcarès, l’artiste de renommée internationale a de nouveau conquis son public par la qualité et la maîtrise de son art Ce jeune artiste peintre coréen de 32 ans, vit et travaille à Lorient depuis une dizaine d'années et a participé à de nombreuses expositions, dans son pays natal et en Europe. Fasciné par les portraits de femmes, dans une interview accordée au Télégramme, il confiait « J'adore les femmes et depuis que je suis marié j'observe mon épouse, Younghee, au quotidien, c'est elle mon inspiratrice. Je trouve les femmes fascinantes et les hommes beaucoup moins, peut-être parce que j'en suis un ! J'aime les femmes quand elles se maquillent, quand elles font des soins de beauté, quand elles se réveillent le matin, barbouillées de maquillage (« rouge à lèvres »), quand elles rient, quand elles essaient de ressembler aux standards

de la beauté... Mon travail voudrait inciter les spectateurs à reconsidérer le rôle de la représentation, à l'envisager comme échange et interaction. » Fabien Mérignac, responsable des expositions, a tenu à souligner l’importance de cet événement : « Les nouvelles séries Make-Up et Personna sont présentées pour la première fois sur la nouvelle région Occitanie et en exclusivité à la Galerie Maison des Arts, avant de partir pour les Etats-Unis (Los Angeles). L’artiste participera à un événement commémoratif dédié à la mémoire des "Femmes de réconfort" utilisées comme esclaves sexuelles par les forces armées japonaises durant la seconde guerre mondiale. Sa peinture est un manifeste à la féminité. » ■


L’écoute / Mai - Juin 2018

Associations

www.lebarcares.fr

Club Coudalère

Des animations tout l'été

En soutien au programme événementiel de la municipalité, Le Club Coudalère assure l'animation de ce quartier des plus pittoresques du Barcarès, au travers d’activités sportives en journée, et d’événements festifs tous les soirs, et cela tout au long de l’été Le Club Coudalère (association loi 1901), créé dans les années 90 par le président de l’ASLIC R. Esquirol (Association Syndicale Libre de l’Ile de la Coudalère), qui gère aujourd’hui 12 résidences, propose chaque année de booster l'animation de ce beau quartier. Ces événements, ainsi que l’accès aux équipements sportifs, sont ouverts à tous. Du côté des installations sportives, il y a le choix : des cours de tennis, une piscine découverte, une zone fitness, un terrain multisports, basket, pétanque… tout cela permet aux résidents et aux visiteurs de participer à de nombreuses activités sportives en journée: tournois sportifs, zumba, yoga, renforcement musculaire, cross training, cours de tennis, cours de natation, waterpolo, aquagym, aquabike... Et ce n’est pas tout : les amateurs de soirées et autres événements festifs ne seront pas déçus, avec de nombreux concerts, des animations DJ, du cinéma de plein air, la retransmission des matches de coupe du monde, des spectacles, du théâtre, des marchés nocturnes… A l'occasion des 42 ans de la Coudalère, un feu d'artifice sera tiré le 28 juillet prochain. ■ Les infos pratiques et la programmation complète sont à découvrir sur le site internet : www.capcoudalere.net et sur Facebook Club Coudalère.

LES INCONTOURNABLES DE CAP COUDALÈRE TOUT L’ÉTÉ

Les Lundis du Jazz Dès 21h30 sur la Place Martinique  Mercredi Bar-K-Dance Place Martinique de 21h30 à minuit (excepté le 11/07)  Les mardis matin : Marché alimentaire  Les vendredis et dimanches : Marché Nocturne - De 18h à minuit  Théâtre pour enfants 17/24/31 juillet - 9/14/21 août - 18h30 

En Juillet

Soirée des commerçants 3 juillet, de 20h à minuit Démonstration et initiation au tango 

 Coupe du monde de football Du 6 juillet à la finale !  Concert Max & The Groove Messengers Jeudi 26 juillet, 21h30  Anniversaire de Cap Coudalère De 21h30 à minuit  Spectacle musical Hollywood Night suivi d’un feu d’artifice et d’animations DJ Samedi 28 juillet

N°129

P.

13

ZAC du Lido

Prochains rendezvous des Voisins du Lido L’association ne manque pas de dynamisme pour animer son quartier et la période estivale est riche de nouveaux rendez-vous Après le succès de l’omelette pascale appréciée par plus de 75 convives, l’association a fait honneur à la Fête des Voisins avec 55 participants ! Tout au long de l’année, la sympathique équipe réunie autour du président, ne rate pas une occasion de réunir les habitants du quartier dans une ambiance toujours très conviviale, sans oublier G G pour l’ambiance musicale ! Réservez d’ores et déjà le samedi 21 juillet pour le grand concours de pétanque suivi de la remise des lots aux vainqueurs avant de partager un apéro dinatoire. « Notre grand repas dansant d'été se déroulera le Samedi 28 juillet, de 20h à minuit, au Parc du LIDO bien-sûr », précise Pascal Scotto, le président, « sans oublier le grand concours de pétanque du mois d'aôut pour les absents de juillet ! ». Alors venez nombreux participer à ces rencontres, d’autant que le repas du mois d’août est ouvert aux adhérents et à leurs invités (moyennant une petite participation). ■ Contact : assreslido@laposte.net, tél : 07 68 25 94 18 ou 04 68 86 37 38

En Août

 Cinéma en plein air - De 22h à minuit La la land (2/08) - Le Petit Prince (16/08)  Concert de clôture des Lundis du Jazz Le 6 août à 21h30

La Parada

Ils remontent sur scène en juin

Le président, Pascal Scotto, entouré des « Gentils Organisateurs », piliers de l’association. De gauche à droite, Ginette, Pascal, Claudine, Gérard, Michel et Michelle.

Cette année la troupe de la Parada a innové en proposant en avant-première un nouveau spectacle construit autour de reprises de sketches, imaginé et mis en scène par Patricia Boully, avant de dévoiler sa nouvelle pièce de théâtre les 15 et 16 juin prochains

Saint Jean - 23 juin

Tonnerre d’applaudissements lors des deux représentations, où près de 200 personnes ont plébiscité la troupe. Sur scène, les 15 acteurs ont emmené l'auditoire lors d’un voyage de 2h de spectacle divertissant et haut en couleurs : superbes costumes inspirés du Big Bazar, toute une époque ! L'histoire se tissait autour d'une vingtaine de sketches repris de succès très connus (Le licenciement, Tournez Ménage, J’ai rendez-vous avec JeanLou, Les filles en boîte, Le salon de coiffure...), et a multiplié les rebondissements, suscitant de nombreux éclats de rire. Une belle réussite pour cette première. Les fans pourront retrouver la troupe au complet les 15 et 16 juin prochains, pour leur nouvelle pièce de théâtre, autour du sujet ô combien primordial, de savoir « trouver sa voix ». (20h30, au centre Culturel Cocteau Marais). Ecrite et mise en scène par Jean-

Comme chaque année, au travers de nombreuses associations, les enfants du Barcarès se mobiliseront pour ramener la Flamme du Canigou, du Castillet au Barcarès, à pied, en course relais. Ils seront de retour devant la Maison des Arts, vers 18h, afin de présenter la flamme aux élus, et la confier à notre doyenne Lola Vigou. Ils participeront également à la marche aux Flambeaux à 21h, à partir de la Résidence Barcarès 2000 (Boulevard du port) jusqu’à la plage du Village. Venez nombreux les applaudir lors de ces temps forts, en soutien au dynamisme et à la générosité de notre tissu associatif. ■ Claude Martinez, cette création promet d'être touchante à souhait, comme il sait si bien le faire : une belle histoire, avec de l'émotion, de la poésie, du

rêve... mêlant toutes les générations. ■ Renseignements auprès de la présidente, Marylène Martinez, au 06 33 31 56 83

La tradition de la "Flamme"


P.

14

N°129

L’écoute / Mai - Juin 2018

Associations

UCPA Port-Barcarès

16 juin : 2ème Journée Portes Ouvertes Pour lancer le début de la saison estivale, l’UCPA ouvre les portes de sa base nautique Éole à PortBarcarès le samedi 16 juin et invite le grand public à venir tester gratuitement de nombreuses activités sportives et ludiques tout en profitant d’une ambiance festive !

www.lebarcares.fr

ABADA

Une aide précieuse dans vos démarches administratives

C’est nouveau au Barcarès et appréciable : l’Association Barcarésienne d’Aide aux Démarches Administratives (ABADA) est désormais là pour vous aider à utiliser les outils numériques désormais incontournables C’est dans l’objectif de dématérialisation du « zéro papier » fixé par le gouvernement, que Florence Brugial, par ailleurs déléguée de quartier pour le secteur 23 (Tertre), et retraitée du Conseil Départemental 66, a décidé de créer cette association aux côtés de May Justafre (secrétaire) retraitée de la fonction publique, et de Virginie Robin (Trésorière), titulaire d’un DUT Carrières Juridiques et d’une licence d’administration publique.Vous l’aurez compris, toutes les compétences semblent plus que réunies afin d’atteindre l’objectif de l’association : « Nous souhaitons accompagner les barcarésiens dans leurs démarches administratives et l’utilisation des services en ligne » explique la présidente, Florence Brugial. Les services proposés sont nombreux et

De nombreuses activités Accueil du public sur tous les ateliers de 11h à 18h. Activités aquatiques : stand up paddle, catamaran, bateau à pédale, planche à voile et kayak. Activités terrestres : escalade, beach-volley, slackline, indo board. De nombreux lots sont à gagner dont des stages sportifs enfants et adultes à l’UCPA de Port-Barcarès. Parking gratuit. Buvette sur place.

complets, allant de la retraite, du social, de l’emploi, jusqu’à l’aide à la rédaction de recours auprès des diverses administrations et organismes. L’association se propose d’accompagner les barcarésiens dans la constitution de dossiers (retraite, etc.), l’utilisation des formulaires en lignes (Ameli, CAF, AAH, PCH, cartes grises…), les déclarations en ligne (impôts…), jusqu’à la prise de rendez-vous avec un conseiller. ■ L’association assurera deux permanences par semaine à la bibliothèque municipale, les lundi et mercredi en matinée. Sur rendez-vous uniquement. Une adhésion de 15 euros à l’année sera demandée. Pour plus de renseignements, contacter la présidente, Florence Brugial : 04 68 64 29 18 – 07 62 07 73 42 et abada66420@gmail.com.

Jiu Jitsu brésilien

Des médailles à Carcassonne

C’est à l'Open de Carcassonne de Jiu-Jitsu brésilien, le 25 mars dernier, que 6 représentants de l'équipe de JJB Méditerranée du Barcarès ont de nouveau porté haut les couleurs de notre ville

La base nautique Éole de Port-Barcarès Balayé par le vent marin et la tramontane, l’étang de Salses-Leucate est le spot de référence européenne pour les sports de glisse: un lieu d’aventure sportive unique. Notre base UCPA Eole, idéalement située par rapport aux vents dominants, est accessible à tous les niveaux du débutant au "freestyler". Vous y rencontrerez une équipe dynamique et passionnée de professionnels diplômés. Cette base nautique s’inscrit au cœur du projet de l’UCPA de rendre accessibles les sports de plein air au plus grand nombre de jeunes sans discrimination. Son objectif est d'aider les adultes, les enfants et les adolescents à se révéler par la pratique du sport en France et à l’étranger, à devenir autonomes grâce à des conseils de professionnels, une pédagogie, un matériel et des lieux de pratique adaptés à chaque niveau Samedi 16 juin 2018 à partir de 11h à la Base nautique Éole de Port-Barcarès, de 11h à 18h, avenue de la Coudalère. Contacts : Nicolas MARIN – 07 62 65 46 73 - nmarin@ucpa.asso.fr ■

Le premier à entrer en lice, Eric Falchetti, en ceinture blanche, master, -82kg, s’est cependant incliné aux points, lors du premier combat, sans pour autant démériter. Le second à combattre, Laurent Tardy, habitué des compétitions, s’essayait en ceinture bleue, master, -94kg. Rappelons qu’il vient tout juste d’accéder à cette catégorie. Ce combat lui a donc permis de prendre ses marques : il s’est incliné au premier tour de sa catégorie et de l'absolut. Ce fut ensuite au tour d’Olivier Martin d'en découdre, en ceinture bleue master -70kg, et de s’imposer au premier

combat, avant de s'incliner au second, se hissant tout de même sur la troisième marche du podium. Orlando Zamorano, en ceinture violette -94kg, s’est, pour sa part, incliné dans sa catégorie et au premier tour de l'absolut. Enfin, Vincent Hénaff, encore un habitué des compétitions, en ceinture violette master -70kg, a gagné aux points son unique combat, et a donc décroché la première place sur le podium. Eugenio Gomez, lui aussi habitué des compétitions, en ceinture violette -76kg, a disputé trois combats, remportant trois victoires, dont une par finalisation.

Il s’est lui aussi hissé sur la première marche du podium. Pour le président de l’association, très fier de ces résultats, ce fut « encore une sortie riche d'expériences et de médailles pour l'équipe de Jiu-jitsu Brésilien du Barcarès. Maintenant place aux réglages qui s'imposent en vue des prochaines échéances ». Après la troisième édition de l'Open Méditerranée, qui s’est déroulée le dimanche 3 juin à Port Barcarès, ce seront les championnats de France du 30 juin au 1er juillet à Paris, pour clôturer la saison en beauté. Contact : Patrick Payant 06 24 86 44 44 ■


L’écoute / Mai - Juin 2018

Associations

www.lebarcares.fr

Nouvelles enseignes

Ils ont choisi Le Barcarès

Marchez sur l'eau avec l'Aquastepper Une nouvelle pratique de randonnée sur l’eau (ou de fitness, à vous de choisir), sans se mouiller, est désormais possible au Barcarès, avec en prime les superbes paysages qu’offre notre lagune Cette nouvelle activité, qui consiste à marcher sur l'eau, même en étant habillé, est proposée par Luc Fournaux, un passionné depuis toujours des sports de glisse. Comme tout sportif qui se respecte, il aime relever les défis, et celui de marcher sur l’eau en était un depuis longtemps. Avec l’aquastepper, c’est désormais possible ! « C’est aussi facile que de marcher, mais on profite de la sensation de glisse sur l’eau. Les planches de 25 kg sont très stables et avec le guidon pour se tenir et s’orien-

ter, pas de perte d’équilibre. C’est pour cette raison que la pratique de ce sport s’adresse à tous, notamment aux séniors. C’est comme de la marche, et c’est possible en toute saison, même en hiver…oui, avec une doudoune pour ne pas avoir froid ! C’est pour cela que je suis ouvert à l’année. » Ce sympathique barcarésien de cœur, qui habite les maisons de la crique en bord d’étang, a déjà converti ses amis, et toute sa famille dont ses 4 grands enfants que vous retrouverez sur sa vidéo de démonstration. Pour l’instant, 7 aquasteppers vous attendent à l'île des pêcheurs (mais sa flotte va s’étoffer). Il faut compter 25 euros pour une heure, avec possibilité de tarifs dégressifs (abonnements, groupes…). ■ Horaires : de 7h à 21h. Accès à partir de la sortie 13, route des sanills, puis longer le bord de l’étang sur la droite jusqu’à la crique. Contact : Luc Fournaux, Aquastepper Tél 06 60 69 97 09 - Facebook aquastepper ou site internet www.aquastepper.fr. Pour visionner la vidéo filmée au Barcarès : https://youtu.be/wanaj2gJ89E»

de quoi il parle ! Il exécutera toutes vos envies graphiques, en couleur ou en noir et blanc, sur un dessin que vous lui fournirez ou qu’il réalisera lui-même. Nicolas tatoue sur n’importe quelle partie du corps, dans son espace cabinet cosy et intime, mais ne pose pas de piercing. Les prix débutent à 60 € et varieront en fonction de la complexité et de la taille du dessin. A noter que Nicolas pratique aussi la décoration murale et peut décorer les murs intérieurs de votre habitation. Un vrai artiste donc, que les amoureux du tatouage auront très vite… dans la peau ! ■ Elégance Tatoo : Résidence le Grand Large - Bâtiment 2, avenue Annibal, 06 69 44 83 37 Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi, de 10h à 12h et 14h à 18h30 Retrouvez Nicolas sur Facebook : nico elegancetatoo

Elégance Tatoo

P.

15

SNSM

Un nouveau président pour les Sauveteurs en mer Lors de la dernière assemblée générale, André Galaup, engagé auprès de la SNSM depuis 2003, et président des sauveteurs en mer depuis 5 années, a passé le relais à la jeune génération. C’est désormais, Farid Belacel, Sauveteur en mer depuis 2014, qui a été élu à la majorité des voix. Ce jeune leucatois, par ailleurs Directeur Administratif de la municipalité, se passionne depuis toujours pour la mer… La relève est donc assurée. ■

Portrait

Les barcarésiens ont du talent Nous avions été aimablement sollicités par une artiste barcarésienne, Josiane Lafforgue, à la recherche d’informations afin de réaliser un tableau vantant l’identité de notre belle ville, pour une exposition sur le thème de la publicité organisée par Les Arts Laurentins

Confiez-lui votre peau, il en fera une œuvre d’art… Nicolas, qui vit depuis 3 ans dans la région, est un véritable spécialiste du tatoo. Attiré par le dessin depuis toujours, il a suivi une formation de 3 ans en arts plastiques, et pratique son art depuis déjà 12 ans. Autant dire qu’il sait

Commerces

La supérette l'Abricotier change de propriétaire

Ce commerce de proximité est de nouveau ouvert depuis le 19 avril, et le restera toute l’année pour permettre aux barcarésiens d’y faire leurs courses. La supérette est tenue par Lydie et Sylvain, installés dans la région depuis quelques années, ravis d’avoir trouvé un commerce dans notre belle ville du Barcarès. Afin que la clientèle s’y retrouve, tous les produits proposés par l’ancienne propriétaire sont repris, avec notamment les poulets rôtis tous

N°129

les dimanches, et bientôt également d’autres jours (Ils ont du succès !). Mais la gamme des produits et services va rapidement être complétée : « Nous sommes ouverts aux suggestions et avons envie de répondre aux demandes de nos clients locaux » précise Lydie. « Nous travaillons également avec des producteurs locaux, que ce soit pour les fruits et légumes, ou les produits d’ici. Le rayon des produits calatans va au moins doubler. Je suis actuellement en contact avec un producteur d’huile d’olive de Torreilles, et par exemple, nos rousquilles artisanales sont fabriquées à Villelongue… ». La jeune femme ne manque pas d’idées, et cela se comprend, elle a travaillé dans le domaine du tourisme, et contribué à dynamiser un des plus grands marchés de Noël de l’Est de la France ! Dès la rentrée, ce sera très certainement la livraison à domicile qui sera proposée, si cela correspond à une attente de la clientèle qu’ils ont très envie de chouchouter, en vrai

« commerçants de proximité ». ■ Horaires d’ouverture : tous les jours de 8h à 12h et 16 à 19h, et le dimanche de 8h à 13h. En juillet et août, ouverture non stop de 8h à 20h. Supérette L'Abricotier, 14 bd de la Salanque (Village) Contact : 06 64 78 57 13 ou au magasin : 04 68 34 15 80

C’est donc dans le cadre d’une exposition sur le thème de la publicité, que cette Barcarésienne de cœur depuis près de 40 ans a mis en valeur sa ville d’adoption, où ses enfants, basés à Toulouse, continuent de venir se ressourcer. Désormais installée à l’année, Josiane et son époux ne regrettent pas leur coup de cœur pour Le Barcarès, où ils restent tous deux toujours très occupés : « ici, il y a toujours quelque chose à faire, le cadre de vie est magnifique, les couleurs ne sont jamais les mêmes. » Et en matière de couleurs, Josiane en a plus d’une sur sa palette, qu’elle sollicite avec bonne humeur depuis qu’elle peut se consacrer à la peinture, tantôt avec Les Artistes au Barcarès, tantôt avec l’ACB. « Tout sort de mon imaginaire, je ne m’inspire pas de modèle, je laisse libre cours à mon imagination » nous précise-t-elle. Alors pour cet exercice thématique (une grande première parce que d’ordinaire elle peint de l’abstrait), c’est tout naturellement qu’elle a mis en avant le Lydia, le festival Electrobeach, nos barques catalanes, Notre Dame de Bon Secours… et le bleu de nos paysages lacustres et marins. Pour Josiane, pas de doute, « La vie en couleur, c’est le secret du bonheur… » ■ Pour un article dans cette rubrique, écrire à : lecoute@portbarcares.com


P.

16

N°127

L’écoute / Janvier - Février 2018

En direct de la Métropole PE RPI NYÀ M EDITE RRÀN IA

M ETRÒPOLI

Gestion des déchets

Quinze nouveaux conteneurs enterrés

La campagne d'équipements se poursuit dans le secteur de la Grande Plage La communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, en coordination avec les services municipaux, continue l’installation de conteneurs enterrés dans la ville. Ces équipements sont bien plus pratiques et hygiéniques, évitent les odeurs et permettent une collecte plus efficace. Par ailleurs, leurs larges ouvertures permettent d’accueillir des volumes de déchets plus importants. L’intégralité du secteur de l’avenue de la grande plage a ainsi été récemment équipée, avec trois points d’apport volontaire, ceci en coordination avec les syndics et les présidents de copropriétés. Le premier est situé à l’angle de la rue des catalans, avec un conteneur dédié aux ordures ménagères (OM), un autre pour les déchets ménagers recyclables (DMR) et un dernier pour le verre. Le second est implanté à proximité des résidences « parc de la mer » et comprend 6 équipements, 3 OM, 2 DMR, 1 verre ; tout comme le dernier, situé à côté d’autres résidences, celles de « Cap de mer ». Un point notable sur ces nouveaux équipements, leurs pédales pour actionner les trappes sans avoir à y mettre les mains. Cette opération s’inscrit dans les promesses de campagne du maire Alain Ferrand, ainsi que dans le souci de PMM de rendre la collecte des déchets plus efficace et sans nuisances. Au total, ce sont 126 conteneurs qui ont été installés au Barcarès avec un équipement intégral du cœur du village, de la Coudalère, ou encore de la presqu’île. Cette campagne devrait être élargie dans le futur afin de couvrir l’ensemble de la commune.

Tourisme Vert

Transports scolaires

Visites de sites naturels cet été

Préparez la rentrée scolaire des bus

Les gardes du littoral de PMM organisent des visites guidées tout l’été au sein de trois sites naturels préservés en bord de mer

En particulier, vous pourrez découvrir les secrets de la pinède de Barcarès, qui s’étend sur 35 hectares et représente une véritable respiration verte entre le quartier du port et les résidences touristiques proches du Lydia. Le parcours se déroule sous l’ombre bienfaisante de son couvert d’arbres, régulièrement entretenu dans une optique tant paysagère que de protection contre le risque incendie ; la promenade s’aventure également vers les 45 hectares de dunes écologiquement très

riches qui bordent la pinède et sur lesquelles fleurissent certaines espèces singulières comme le lupin ou la lavande de mer. A découvrir tous les lundis à 10 h. Deux autres sites sont également à visiter pendant la saison estivale : l’étang de Canet-Saint-Nazaire, site classé Natura 2000 pour sa flore et sa faune, tous les mardis et jeudis à 10h, ainsi que les plages préservées de Torreilles, à faire en vélo tous les vendredis à 10 heures. Adultes : 3€, gratuit pour les – de 12 ans.

La police de l'environnement veille Circulation illégale d’engins à moteurs (jusqu’à 1 500 euros d’amende), dépôt sauvage de déchets en pleine nature, destruction d’espèces protégées… : désormais, tous ces délits seront verbalisés par une police de l’envi-

ronnement spécifiquement créée sur les communes de Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles et Le Barcarès grâce à la mutualisation de plusieurs corps de police. Nos sites naturels sont exceptionnels, respectons-les !

Afin de remédier aux inscriptions de plus en plus tardives (en 2017, 40 % réalisées après la rentrée scolaire !) et être en capacité de proposer un service de qualité, dimensionné en fonction du nombre réel d’élèves, la communauté urbaine a choisi de fixer une date limite au 31 juillet Si le tarif du pass demeure inchangé, à 90 € annuel, une majoration de 30 € sera effectuée pour toute inscription entre le 1er et le 31 août ; elle passera à 60 € à partir du 1er septembre. Les dossiers, retirés auprès de l’établissement scolaire pour une première inscription ou reçus directement au domicile pour un renouvellement, sont également téléchargeables sur le site internet du délégataire de transports en commun www.sankeo.com, le rechargement du pass pouvant se faire à travers la boutique en ligne. Dans le cas d’une première inscription, le dossier est à déposer dans les agences de Perpignan, boulevard Clemenceau ou au Centre Del Mon.

Le Journal "L’Ecoute" est un mensuel édité par la mairie du Barcarès. Directeur de la publication : Alain Ferrand Comité de rédaction : Annie Foroni, JeanChristophe Latger - PAO  : Sophie Sidrot Contact : lecoute@portbarcares.com Tirage : 4500 exemplaires Dépôt légal : N°129 / Mai - Juin 2018

L'Écoute n°129 - mai / juin 2018  

Le journal de la ville du Barcarès L'Écoute n°129 Edition : mai / juin 2018

L'Écoute n°129 - mai / juin 2018  

Le journal de la ville du Barcarès L'Écoute n°129 Edition : mai / juin 2018

Advertisement