__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

LE JOURNAL DE LA VILLE DU BARCARÈS /

www.lebarcares.fr N°141 / Mai - Juin 2020

Sommaire

Tourisme bleu

Sport Barcarès

Nouveau Conseil Municipal

Election du Maire et des adjoints ................. p 2 et 3

Mesures post confinement

Scolaire, plages, commerces................... p 4 et 5

Le retour à la pratique autorisée des sports nautiques était très attendu : les amateurs de nature et de sports de glisse ont désormais le choix pour découvrir les paysages époustouflants du Barcarès, comme ici en bord d’étang. Article p 11

Attraction

Travaux

Skate park, dragage .... p 6 et 7

Grande roue sur l'eau Les amateurs de panorama unique seront ravis de voir notre bord de mer sous un nouvel angle à 55 mètres de hauteur !

Environnement

Entretien, végétalisation ..................... p 9

Tourisme vert et bleu

Fitness sur l'Allée des Arts.................... p 11

Cette grande roue hors normes a pris ses quartiers d'été côté capitainerie, et de loin on dirait qu'elle est posée sur l'eau. ■


P.

2

N°141

L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

M. le maire avec le premier adjoint, Frédéric Aloy

L’Édito du Maire Chères Barcarésiennes, chers Barcarésiens, Voici la première Ecoute de cette nouvelle mandature qui débute suite à la tenue du conseil municipal d’investiture. Pour la première fois dans l'histoire du Barcarès, cette élection s’est déroulée quasiment en huis clos. Vous avez été nombreux à suivre la rediffusion en direct sur internet, et d’ailleurs, cette séance, qui fait date dans un mandat, reste disponible en replay. Vous trouverez joint à votre journal, le trombinoscope des nouveaux élus, par ailleurs disponible à l’accueil de la mairie. La tâche qui nous attend est grande, et vous pouvez compter sur moi, sur nous, pour être à la hauteur de la confiance que vous nous avez accordée. L’arrivée des beaux jours nous ferait presque oublier les problématiques liées à la Covid 19. Pourtant, la photo du conseil municipal équipé de masques sanitaires nous le rappelle : nous ne sommes pas encore sortis de cette crise sans précédent. Il reste encore beaucoup d’incertitudes. Alors en fonction de ce qu’il adviendra durant les semaines et même les mois à venir, il va falloir gérer l’essentiel. Peut-être, faudra t-il revoir notre programme en conséquence, sans pour autant y renoncer. D’ailleurs, comme vous l’aurez constaté, la vie communale n’est pas pour autant en suspens, bien au contraire : les grands chantiers ont repris leur cours, tout comme les travaux de rénovation et d’entretien des voiries. Nos plages, vitrine de notre économie touristique estivale, sont désormais accessibles : après avoir mis très rapidement en place des services à domicile pour aider la population pendant le confinement, nous avons été une des premières communes à faire une demande dérogatoire pour rouvrir nos plages en mode « actif », et depuis le 2 juin, les dernières restrictions ont été levées. Devant les interrogations concernant l’animation qui sera possible ou pas cet été, je tiens à rassurer nos professionnels : nous serons attentifs aux initiatives pour que notre ville reste attractive et nous saurons soutenir nos commerçants restés mobilisés. Gérer c’est être responsable, gérer, c’est voir et préserver l’intérêt général. Mais gérer c’est aussi coller à la réalité socio-économique. Alors je compte aussi sur l’implication de chacun. Comme vous avez pu me faire confiance pour devenir le 8ème maire de la commune du Barcarès, je sais que je peux, moi aussi, vous faire confiance. Et ne perdons pas de vue qu’en toute circonstance, nous devons tous garder un moral de vainqueur.

Alain Ferrand Maire Vice-président de Perpignan Méditerranée Métropole

Elections municipales 2020

Installation du nouveau conseil municipal

Ce mercredi 27 mai à l’Hôtel de Ville, Alain Ferrand a été réélu maire du Barcarès et ses 8 adjoints ont été nommés Dans une configuration inédite (du fait des mesures Covid 19), la séance s’est déroulée dans une ambiance des plus solennelles. En préambule, le maire sortant, Alain Ferrand, a invité l’assemblée à observer une minute d’applaudissements en hommage à ces « héros anonymes qui ont tout donné, parfois jusqu’à leur vie, pour soigner les malades ». C’est ensuite le doyen des élus, Pierre Sala, qui a présidé la séance jusqu’à l’élection du nouveau maire : « je suis fier d’avoir pu travailler au sein d’une équipe solidaire et unie qui a participé à de nombreux projets… Nous avons su créer des liens forts entre élus et administrés. La capacité d’action n’est rien sans la capacité d’écoute et de compréhension. On trouve ici au Barcarès, beaucoup de choses qui ne se font pas ailleurs. Alors j’espère de tout cœur que la nouvelle équipe va continuer dans ce sens, qu’elle ira encore plus loin pour que les Barcarésiens restent au centre de tous les projets. » S’étant proposée candidate à la fonction de maire, Joelle Iglesias-Ferrand, tête de liste de Agissons pour le Barcarès, a remercié ses électeurs et rappelé les grandes lignes de son programme, puis déclaré que « l’installation d’un conseil municipal est un moment solennel de la démocratie locale. En ce qui me concerne, je retrouve cette table républicaine avec bonheur et émotion. » A l’issue d’un vote sans surprise, le maire sortant, Alain Ferrand, a été réélu pour cette nouvelle mandature 2020-2026, avec 24 voix sur 29. Lors de son discours d’investiture, il a adressé des remerciements chaleureux à ses électeurs, ainsi qu’aux élus sortants : « je les remercie d’avoir gardé la flamme démocratique aussi longtemps, ainsi que pour leur fidélité à toute épreuve. Merci d’avoir choisi de laisser la place à celles et ceux qui s’engagent dès aujourd’hui

dans le feu de l’action municipale. » Dans la suite, il a exprimé sa volonté d’être « le maire de tous », prêt à « prendre en compte les nuances positives des différents programmes » pour que chacun trouve sa place. « Notre moteur, c’est la passion de notre ville. C’est avec l’enthousiasme d’une équipe renouvelée à près de 70% que nous engageons cette nouvelle mandature (…) Vous vous rendez compte, les deux tiers, très exactement, de ce nouveau conseil municipal sont représentés par de nouveaux élus : alors je vous laisse imaginer toute l’énergie nouvelle que va développer cette motivation collective. Bien sûr, je n’oublie pas les 8 élus aguerris qui constituent les 30% de celles et ceux qui continuent l’aventure. Ils sont le socle, le ciment de cette équipe, qu’ils soient adjoints ou conseillers ». Le maire a également précisé qu'ils « restent et resteront des référents, des exemples et des facilitateurs au sein des 24 élus de la majorité. ». Le maire a largement valorisé le rôle de chacun au cœur de l’assemblée délibérante, et dans un souci d’ouverture, rappelé le travail commun déjà réalisé sous les différents mandats. Dans la même veine démocratique, c’est avec émotion que les 8 nouveaux adjoints ont reçu l’écharpe tricolore. Le conseil s’est achevé sur des mots volontairement rassembleurs de la part du premier magistrat de la ville : « Continuons ensemble dans l’intérêt du Barcarès, avec la même ambition d’aller de l’avant, de faire rayonner notre ville, d’en faire une ville de tous les possibles, et surtout, en toutes circonstances, gardons un moral de vainqueur ! » ■ Diffusée en direct sur les réseaux, la séance peut être visionnée à l’adresse : https://bit.ly/replay_direct_CM_barcares


L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

N°141

P.

3

Conseil municipal

Mesures Covid 19

Le conseil municipal s’est déroulé dans le respect des consignes sanitaires et ces règles ont été appliquées pour sécuriser l’accueil du public en nombre limité. ■

Dès l’entrée de l’Hôtel de ville, les personnes qui n’avaient pas de masque de protection ont été dotées d’un masque chirurgical à usage unique par les agents municipaux.

Retour en images

Un distributeur de gel hydroalcoolique placé à l’entrée permettait à chacun de se désinfecter les mains. Les policiers municipaux veillaient également à ce que la distanciation sociale soit respectée. Début de l’élection du maire sous la présidence de Pierre Sala, en présence des élus réunis au complet.

Pauline Letoret, la benjamine de ce conseil municipal et Elodie Blondiaux ont ensuite procédé au dépouillement des votes.

Sans surprise, Alain Ferrand a été réélu maire du Barcarès en remportant 24 voix sur 29. C’est ensuite Pierre Sala qui lui a remis l’écharpe tricolore, avant de lui céder la présidence pour l’élection des adjoints.

Pour éviter d’instaurer un protocole de déplacement, c’est l’urne qui a été déplacée pour permettre à chaque élu de voter lors de l’élection du nouveau maire.

Le maire a remis l’écharpe tricolore aux 8 adjoints élus, un moment d’émotion partagée. Sur la photo, Delphine Meunier, nouvelle membre de l’équipe municipale, déléguée à l’enfance, la jeunesse, aux affaires scolaires et au jumelage.

Les chaises avaient été disposées de façon à maintenir une distance d’un mètre entre les personnes. Des écrans géants avaient été installés et le conseil était filmé en direct et diffusé sur internet. La vidéo a cumulé 2030 vues, avec des pic à près de 400 personnes en simultané !


P.

4

N°141

L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

Ecoles

Zoom sur la désinfection Depuis la reprise de l’école le 12 mai, une équipe dédiée veille à respecter les exigences sanitaires Afin d’assurer la sécurité des élèves et des enseignants, la municipalité a mis en place un protocole rigoureux en respectant les recommandations du Ministère de l’Education Nationale. Tous les locaux ont été entièrement désinfectés avant la rentrée des classes et désormais, une équipe s’y attèle quotidiennement après les cours. Les agents municipaux assurent également la propreté des locaux durant toute la journée en désinfectant les toilettes, rampes et poignées de portes. Ce travail est primordial afin de lutter contre la propagation de la COVID-19. Il permet aux enseignants et aux enfants d’évoluer dans un environnement sain ; une mesure indispensable afin de protéger notre jeunesse et le personnel chargé de son éducation... ■

Transport

Les bus Sankéo sur les routes Afin de faciliter la reprise économique, le réseau Sankéo s’est mobilisé et assure depuis le 18 mai le service des lignes régulières ainsi que le transport sur réservation Un protocole sanitaire a été mis en place pour assurer la sécurité des passagers et du personnel. Deux fois par jour, une entreprise spécialisée désinfecte chaque bus par brumisation de produits bactéricides, fongicides et virucides. Le port du masque est obligatoire dès l’âge de 11 ans. Une partie des sièges a été condamnée pour faciliter le respect de la distanciation sociale. Les conducteurs sont équipés de visières de protection, de gants et disposent de gel hydroalcoolique. Une équipe de médiateurs est présente aux arrêts afin de sensibiliser les passagers. De plus, pour éviter tout contact, une application baptisée « Seamless » permet d’acheter un billet via son smartphone. Un boitier se trouve à l’entrée du bus pour valider son titre électronique. Toutes ces mesures permettront sans aucun doute aux usagers de réutiliser plus sereinement les transports en commun… ■

www.lebarcares.fr

Vie scolaire

Le retour à l’école s’est parfaitement déroulé

Pour cette rentrée des classes très particulière, le maire Alain Ferrand était présent afin d’équiper tous les enfants de visières de protection en plexiglas La sécurité des élèves et des enseignants était la priorité pour que la reprise de l’école puisse avoir lieu. Après deux réunions en mairie en présence de la direction du groupe Jean Moulin (madame Isabelle Hirchenhan pour le cours élémentaire et Sébastien Martos pour la maternelle), la municipalité a aidé à la mise en place d’un protocole strict afin de ne prendre aucun risque, en collaboration avec le personnel de l’école. Tous les locaux ont été entièrement désinfectés par les agents et le seront systé-

matiquement après chaque journée de cours. Un marquage au sol permet aux enfants d’entrer un par un en respectant la distanciation physique nécessaire. Un distributeur de gel hydroalcoolique permet de se désinfecter les mains dès l’entrée. Les attroupements et les embrassades sont bien sûr interdits. Chaque enfant occupe la même place (même chaise, même table) et utilise le même matériel. Un retour en classe en deux temps, a permis à chacun de reprendre ses marques, et l’appréhension

de ce premier jour s’est vite dissipée. Du côté du restaurant scolaire, plusieurs services sont assurés afin de réduire le nombre d’enfants par table et de toujours respecter la distanciation sociale, tout comme au sein de l’accueil périscolaire qui a repris. Grâce à ces nombreuses mesures, ce retour en classe s’est déroulé sans encombre, et 41 élèves de primaire et 8 de maternelle ont pu retrouver le chemin de l’école en toute sécurité.. ■

Peinture monumentale

L'aire de jeux a repris des couleurs

La mise en couleur de la ville se poursuit, tant au niveau municipal qu’au niveau des résidences privées, avec notamment la restauration de la Goélette réalisée par Franck Maurence Dans l’attente d’une restructuration complète de la place de la République, l’aire de jeux arbore désormais un look plus moderne tout en conservant son identité originelle. Les soubassements ont été repeints en gris-bleu, ce qui rappelle certaines coques de bateaux

et le bleu corinthe de la structure principale évoque les profondeurs marines. « La peinture a été choisie pour que cela ressemble à un vrai bateau » explique Franck Maurence avec enthousiasme. «  Mais cela reste avant tout un espace ludique pour les enfants et les touches

de couleurs vives, le bleu, le vert, le rose, apportent des notes joyeuses, comme les rires des enfants. » Plusieurs opérations visant à valoriser les façades dans la commune ont été planifiées par la municipalité dont la restauration récente des Vigies, les travaux en cours du côté de la Coudalère dans les résidences Les Camélias ainsi que le mât du bureau d’accueil touristique qui sera prochainement repeint. Des architectures très différentes qui témoignent de la richesse du patrimoine barcarésien mais qui impose un véritable exercice de style pour Franck Maurence : « Chaque fois l’architecture change, il faut constamment s’adapter. Plus d’une journée de réflexion est nécessaire avant chaque proposition de mise en couleur ! » Un travail complexe, car les restaurations doivent s’intégrer avec ce qui a déjà été fait. Mais cela en vaut la peine : la cohérence de ce nuancier barcarésien « by Maurence » commence à harmoniser tous les quartiers. ■


L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Réouverture des plages

Nos plages de nouveau ouvertes

L’ouverture complète s’est déroulée en deux phases, d’abord avec l’accès aux bords de mer de façon « active », puis avec l’autorisation des activités « statiques » depuis le 2 juin La première étape permettant de profiter des plages sans s’asseoir ou s’allonger sur le sable a été entérinée le dimanche 17 mai au Barcarès en présence du sous-préfet de Perpignan, Kévin Mazoyer, secrétaire général de la préfecture, représentant le préfet Philippe Chopin. Cette étape était primordiale dans le cadre des mesures de déconfinement progressif. En présence du maire Alain Ferrand, des nageurs sauveteurs de la SNSM, de la gendarmerie, de la police municipale et des ASVP, le sous-préfet avait pris connaissance du dispositif mis

en place par la municipalité, en conformité avec ce qui avait été proposé au préfet pour étayer la demande dérogatoire d’ouverture des plages dès le 12 mai. « Toutes les mesures nécessaires pour que cette réouverture se passe bien ont été instaurées et nous veillerons à ce qu’elles soient respectées » avait alors déclaré Alain Ferrand après avoir remercié les services préfectoraux pour leur réactivité. Cette première phase d’ouverture des plages a eu lieu dans les meilleures conditions. Le Premier Ministre Edouard Philippe a ensuite annoncé le début de

la deuxième étape du déconfinement lors de son allocution du 28 mai dernier en précisant que désormais « la liberté va redevenir la règle, et l’interdiction constituera l’exception ». Depuis le 2 juin, toutes les restrictions concernant les plages sont levées et il est désormais possible de profiter du soleil en s’installant sur le sable avec sa serviette. Néanmoins, il est toujours nécessaire de respecter les règles de distanciation sociale et tous les autres gestes barrières pour éviter la transmission de la Covid 19. ■

N°141

P.

5

Rappel

Les déchets Covid-19 dans les OM* Les masques, gants et mouchoirs usagés ne doivent pas être jetés dans les poubelles jaunes Suite à de nombreuses erreurs, le SYDETOM 66 (Syndicat Départemental de Transport, de Traitement et de Valorisation des ordures ménagères et déchets assimilés à l’échelle du département des Pyrénées Orientales) rappelle que les protections individuelles utilisées contre le coronavirus ne constituent pas des déchets recyclables. Par conséquent, il ne faut pas les jeter dans les poubelles jaunes. Une procédure particulière doit être suivie afin d’assurer la sécurité de tous les acteurs de la filière recyclage, notamment les trieurs qui sont en contact direct avec les emballages et prennent le risque de se retrouver à proximité d’éléments potentiellement contaminés. Les masques, gants et mouchoirs usagés doivent donc être impérativement jetés dans les poubelles d’ordures ménagères, dans un double sac fermé et en respectant un délai de stockage de 24h. Le manque de respect de cette recommandation risque de bloquer la chaîne de tri, c’est donc un geste civique dans l’intérêt de tous qui permettra à la filière de recyclage des déchets ménagers de fonctionner sans encombre… ■ *Ordures Ménagères, dans les sacs poubelle habituels

Mesures pour les commerçants

Réunion des acteurs économiques au Mas de l'Ille

Afin de préparer au mieux la reprise post-confinement, les directeurs de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Perpignan ainsi que de l’Agence de Développement Economique (ADE) ont été reçus par la municipalité afin de présenter aux commerçants les mesures sanitaires à respecter Le bon déroulement de cette reprise est indispensable pour les entreprises mais également pour l’attractivité de notre commune touristique. L’enjeu est de fournir toutes les garanties sanitaires afin de rassurer les professionnels et les clients pour que la saison se passe dans les meilleures conditions. C’est pourquoi le maire Alain Ferrand a reçu le vendredi 15 mai au Mas de l’Ille Bernard Fourcade, président de la CCI des Pyrénées Orientales, et Laurent Gauze, président de l’ADE, afin de présenter aux principaux acteurs économiques de notre commune le protocole à mettre en place dans le cadre de leurs entreprises. « La réussite de cette reprise c’est l’engagement de tous » a déclaré Alain Ferrand, « certes le protocole sanitaire est contraignant, mais le retour à davantage de liberté dépend de son respect ».

Après un échange sur les différents aspects techniques et administratifs, Bernard Fourcade et Laurent Gauze ont gracieusement offert des visières en plexiglas aux commerçants présents. « Nous savons que nous pouvons compter sur vous » a précisé Laurent Gauze, « comme vous savez que vous pouvez compter sur nous ». Une reprise économique placée sous l’angle de la solidarité, car si chacun veille à respecter les différentes mesures sanitaires, c’est toute la commune qui en ressentira les bénéfices. « Je serai là pour étudier les demandes au cas par cas, pour vous aider du point de vue logistique » a conclu le maire Alain Ferrand. « Un bilan sera effectué en fin de saison, mais avec l’ouverture récente des plages, les signaux sont positifs ! ». L’acceptation de la demande dérogatoire d’ouverture des plages faite par le maire depuis le

16 mai dernier, a été le premier signal positif pour envisager les prémices d’une possible saison estivale. ■

Gestion des déchets

Rendez-vous population

Pierre Sala, adjoint au maire délégué à l’intercommunalilté et à la gestion des déchets reçoit la population 3 jours par semaine : le lundi de 10h à 11h30, le mercredi de 15h30 à 18h et le vendredi de 10h à 11h30. Il est possible de demander d’autres créneaux. Dans tous les cas, il est nécessaire de prendre rendez-vous auprès de l’accueil de la mairie, au 04 68 86 11 64. ■


P.

6

N°141

L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

Moustique-tigre

Développement aquatique : tout se joue là La multitude de gîtes larvaires (lieux de ponte) qui existent dans notre environnement proche (seaux, vases, soucoupes, fûts, citernes, gouttières obstruées, bâches non tendues…) fait de chacun de nous le premier acteur de la lutte contre la prolifération de ce moustique. Plusieurs gestes simples, économiques et efficaces peuvent être mis en œuvre : - mettre du sable dans les coupelles de pots de fleurs, qui évite l’eau stagnante tout en gardant, après arrosage, l’humidité. - fermer hermétiquement les collecteurs d’eau de pluie ou les couvrir avec de la toile moustiquaire à maille fine (le moustique-tigre est tout petit). - vérifier l’écoulement des eaux des gouttières et de tout autre conduit. - vider une fois par semaine ou ramasser tous les réceptacles potentiels dans les jardins, sur les terrasses et les balcons (écuelles pour animaux, bâches non tendues, jouets, outils et objets de jardinage qui peuvent retenir l’eau, etc). Un seul mot d’ordre : Privons d'eau le moustique-tigre ! Faisons équipe avant qu’il pique. C’est au prix d’une lutte incessante, individuelle et collective (au niveau de chez soi ET de son quartier), que pourront être réduits les niveaux de populations de moustiques-tigres et leur nuisance. ■ Pour tout savoir : www.moustiquetigre.org - Informations complémentaires : www.eid-med.org

Canicule

Se protéger des coups de chaud En cas de fortes chaleurs, il est nécessaire d’adapter son comportement pour éviter les déshydratations, surtout chez les personnes sensibles (seniors, nourrissons, patients sous traitements médicaux…). Comme chaque année, un courrier a été adressé par le CCAS aux individus fragilisés. Par ailleurs, ceux qui répondent à certains critères (isolement, traitements médicaux, personnes âgées de plus de 65 ans…) peuvent s’inscrire spontanément au CCAS pour figurer sur le registre des personnes vulnérables. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents :  Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif  Se mouiller régulièrement le corps et se ventiler  Porter des vêtements adaptés à la chaleur (clairs et amples)  Rester autant que possible dans un environnement frais Pour toute information supplémentaire : CCAS : 04 68 86 11 64 et canicule info service (0 800 0666 66) www.infocanicule.fr ■

www.lebarcares.fr

Travaux

Relance du dragage de la passe d’entrée du port

La drague nécessaire à cette opération a été installée en mer, ainsi que les conduites sur la digue Nord, au niveau terrestre (et non maritime), pour pouvoir draguer plus longtemps sans être gêné par la houle

Un AVURNAV (avertissement urgent de navigation) a été publié afin de recommander aux navigateurs transitant dans le chenal de ralentir et de naviguer avec la plus grande prudence. La drague aspiratrice a pour mission de renvoyer le sable par le biais d’une conduite de refoulement vers un bassin permettant au sable de se déposer sur la plage à recharger. Une fois ce sable asséché, un nivellement sera opéré afin de redonner à la plage sa fonction d’accueil du public. Ces travaux étaient nécessaires suite au passage de la tempête Gloria en début d’année : la passe d’entrée et la zone d’avant-port du Barcarès avaient été obstruées, rendant complexe la navigation sur cette zone charnière entre les installations portuaires et la mer. La municipalité avait rapidement réagi en créant un canal afin de permettre aux pêcheurs de poursuivre leur activité professionnelle. Interrompues durant le confinement, les opérations de dragage ont pu désormais reprendre.

Rechargement en sable de la plage des Miramars La plage des Miramars étant actuellement déficitaire en sable du fait d’une érosion récurrente (coups de mer successifs), la SEMOP ILA CATALA Développement prévoit, en accord avec les services de l’État, la municipalité du Barcarès et la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole, d’utiliser le sable dragué pour procéder à un rechargement. Ce procédé est préconisé par les services de l'État pour les plages où le déficit sédimentaire est important. Cet apport a pour objectif de rétablir la plage dans sa largeur et de protéger les habitations riveraines de par son rôle tampon. Le sable analysé par les services de l'état est compatible avec celui de la plage. Désormais, les riverains peuvent de nouveau profiter pleinement de leur plage, puisque les directives gouvernementales permettent les activités statiques, notamment le bain de soleil.

Pourquoi le sable n’a pas la même couleur ? La couleur plus foncée de ce sable tout juste extrait, s’explique par une dégradation particulière de la matière organique en milieu anaérobie, c’est-à-dire lié au manque d’oxygène présent dans ce sable puisé en profondeur. Il s’agit donc d’un phénomène naturel. « Cela est plus facilement visible dans les mers à fortes marées » explique le professeur Philippe Lenfant, responsable du Centre de Recherche sur les Ecosystèmes Marin (CREM) du Barcarès, « lorsque la mer se retire, après quelques coups de pelle, vous découvrez les sables ou vases noires sans oxygène ». En surface, l’oxygène présent accélère l’activité biologique et la décomposition des matières organiques avec une couleur beaucoup plus claire. Très rapidement, sous l’action du soleil et des vagues, accélérateurs d’oxydation, et les phénomènes de dilution, le sable reprendra la même couleur que celui déjà présent sur nos plages. ■


L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Sport

Un complexe unique dans la région

Une équipe composée de spécialistes, passionnés de sports de glisse, poursuit les travaux du Skate Park La municipalité s’est engagée dans un important projet pour proposer aux riders un endroit exceptionnel où pratiquer leur passion : un skate park différent ce qu’on peut trouver dans la région avec deux zones distinctes, une à l’intérieur, composée de grands modules, et une autre à l’extérieur plus polyvalente pour pratiquer le roller, le BMX, la trottinette et bien sûr le skate. « Ce sera un skate park différent et complémentaire du site de Perpignan » explique Martine Gisolo, qui a piloté le projet lors du précédent mandat. « L’avantage du

Barcarès c’est qu’il y a la possibilité de faire un intérieur et un extérieur, ce qui est rarement le cas. L’extérieur sera un street plaza au milieu d’un endroit arboré avec des bancs, où le public pourra venir faire du skate mais aussi se promener et profiter du spectacle ». Tandis que le parcours extérieur continue de se préciser, à l’intérieur le travail est plus avancé avec désormais le façonnage des rampes et leur raccord à la partie plate (le « flat », comme l’appellent les spécialistes). Une équipe d’experts, composée de passionnés de sports

de glisse, travaille sur la réalisation de ce chantier. Leur expertise est souvent déterminante car ils savent précisément ce que les pratiquants recherchent. « Nous apportons notre touche personnelle lors de la construction » explique avec le sourire Ricard, le chef d’équipe, « et nous serons les premiers à tester le site afin d’être certain qu’il répondra aux attentes de tous les skateurs, les petits comme les plus grands ». Dans quelques mois, les riders de tout âge pourront donc pratiquer leur passion au Barcarès, et cela par tous les temps ! ■

N°141

P.

7

Voirie

Résidence Annibal : travaux partagés Un bon exemple de collaboration fructueuse entre une copropriété et la municipalité. Alors que la résidence a refait ses parkings, la municipalité a complété sur la partie du domaine public qu’elle doit entretenir en refaisant l’enrobé, la voie d’accès et les deux entrées. Synchronisation parfaite et nouvelle illustration d’un partenariat « gagnant-gagnant ». ■

Jardins familiaux

Réouverture des agouilles d'origine

Mise en couleur de la ville

Un nouveau point « phare » pour Le Barcarès

La rénovation du château d'eau du quartier du Lido et sa nouvelle apparence vont le le transformer en nouveau point de référence visuel pour la ville Après le comblement des fissures et un lavage complet au karcher, les travaux consistent en la reprise de toutes les fissures avec du béton armé et le remplacement des pavés de verre maçonnés. La porte d’accès ainsi que la clôture vont être changées. « Après le paquebot des Sables, nous aurons un phare au cœur du repère géodésique », précise Franck Maurence, en charge de la mise en couleur de la ville. « On le verra de partout, et ce sera un nouveau marqueur de notre identité lacustre, puisqu’il sera en habit de marin ! ». Une première étape dans ce « détournement d’objet » que l’artiste aime réaliser. Il est devenu le spécialiste des « points de vue » différents, avec notamment ses anamorphoses qui se retrouvent déjà un peu partout dans la ville. ■

Les différents fossés et agouilles naturels complètent efficacement le réseau hydraulique de la ville dans la maîtrise et le drainage des eaux pluviales En milieu urbain, chacun sait combien ils sont nécessaires lorsque les pluies violentes s’abattent sur la commune. Certains fossés qui existaient en milieu naturel, notamment aux abords des parcelles des jardins familiaux, se sont comblés au fil du temps, et n’assurent plus leur fonction première d’évacuation des eaux pluviales. Les fortes précipitations de ces dernières semaines ont mis en évidence ce manque sur certaines parcelles des jardins familiaux totalement inondées. La municipalité a donc décidé de dépêcher sur place une équipe technique afin de dégager le fossé d’origine qui permettra de rétablir un bon drainage du terrain en cas de pluies conséquentes. Le retour d’une météo printanière aidera également dans les prochains jours à relancer la croissance des plantations. ■


P.

8

N°141

L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

ETAT CIVIL

Commémoration

Du 21/04/2020 au 03/06/2020

NAISSANCES : André GORILLOT

www.lebarcares.fr

29/03/2020

Ambre COSTA

25/04/2020

Brandon CORBIERE

27/04/2020

Bienvenue à ces tout nouveaux barcarésiens.

DÉCÈS : André MARIN

12/04/2020

Jean-Paul TAFANI

24/04/2020

jacques CHABERT

24/04/2020

Maria AGNELLINI

28/04/2020

Michel BOIRAT

06/05/2020

Alexandre NOUBADJI

08/05/2020

Marthe FIRMINHAC

20/05/2020

Patrick RIGAU

23/05/2020

Jean-Marie RUIZ

24/05/2020

Huguette RAYSSAC

25/05/2020

Cérémonie du 8 mai

A quelques jours de la fin du confinement, c’est en petit comité que cette cérémonie commémorative s’est déroulée selon les usages La Secrétaire d'État auprès de la Ministre des armées avait autorisé les élus locaux à procéder à un court hommage ainsi qu'à un dépôt de gerbe, en comité très restreint et en respectant strictement les mesures de distanciation sociale. Aussi, dans ce contexte, le maire entouré de quelques élus, des présidents d’associations mémorielles et du Souvenir Français, ainsi que de

leur porte drapeau, ont pu honorer ce rendez-vous important, sans faire appel à la présence du public. Pour rappel, le 8 mai 1945, la Seconde Guerre mondiale, conflit planétaire le plus vaste de notre histoire, prenait fin. Malgré ces circonstances très particulières, l’hommage à celles et ceux qui ont donné leur vie pour la patrie a pu être rendu et les pensées pour nos

anciens combattants disparus furent intenses. Alors que les forces vives de notre pays sont mobilisées pour combattre un ennemi invisible, la lecture du message officiel par le maire Alain Ferrand eut une résonance toute particulière, tout comme le ravivage de la flamme du Souvenir. Beaucoup d’émotion autour de ce moment à la symbolique très forte. ■

Nous adressons toutes nos condoléances aux familles.

Souvenir

Nous avons appris avec tristesse la disparition de madame Huguette Rayssac. Avec la gentillesse qu’on lui connaissait, cette barcarésienne de cœur s’est beaucoup impliquée dans la vie de notre commune. Comme déléguée de quartier, mais aussi au sein du milieu associatif, notamment à la présidence de l’association de Sardane du Barcarès. Nous nous souviendrons de son beau regard azur et de son sourire qui illuminait son visage lors de nos rencontres. Sincères condoléances à sa famille et à ses proches. ■

Alertes municipales

Inscrivez-vous au service de SMS

Pour rappel, dans le cadre de son plan communal de sauvegarde, la municipalité dispose d’un système d’alerte par SMS à la population en cas d’événement majeur : alerte météo, suivi des consignes en cas de cellule de crise, messages administratifs… les Barcarésiens qui ne se seraient pas encore inscrits et qui souhaitent le faire, peuvent le demander à l’accueil de la mairie. Pour être retiré de ces diffusions, il suffit également de le signaler. ■

Mesures Covid 19

Distribution de masques : élus et employés mobilisés

Depuis les premiers jours du confinement, la municipalité s’est attachée à tout mettre en œuvre afin d’apporter son soutien aux Barcarésiens les plus fragiles et les plus exposés au coronavirus Après la livraison à domicile de repas, de courses de première nécessité, la collecte des ordures ménagères sur le pas de porte, ainsi que des appels téléphoniques réguliers pour prendre des nouvelles des aînés, ce sont des masques qui ont été mis à la disposi-

tion des barcarésiens dès la sortie du confinement. Au cours de ces dernières semaines, les habitants ont pu les retirer en mairie après en avoir fait la demande en s’inscrivant sur la page internet dédiée à cet effet (ou via l’accueil de la mairie). Compte tenu des difficultés

d’approvisionnement, ces masques ont été attribués en priorité aux résidents à l’année. Chacun pouvait choisir entre 10 masques chirurgicaux ou 1 masque en tissu testé pour 10 lavages. Une première vague de distribution se termine, et les personnes non résidentes à l’année inscrites sur les listes d’attente seront contactées par la suite. Pour rappel, les masques chirurgicaux ont en moyenne une capacité de filtration de 90% et les masques en tissu certifiés de 70%. Si le port du masque n’a pas été rendu obligatoire par le gouvernement, l’Académie Nationale de Médecine le conseille fortement afin de freiner la propagation du virus et a déclaré dans un communiqué datant du 2 avril 2020 que « le port généralisé d’un masque par la population constitue une addition logique aux mesures barrières actuellement en rigueur ». Une récente étude menée par le professeur YUEN KwokYung, microbiologiste et expert reconnu des coronavirus, montre que la transmission du virus est réduite de plus de 60% grâce au port du masque. ■


L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

www.lebarcares.fr

Initiatives citoyennes

Embellissement des espaces verts

Un véritable partenariat « gagnant-gagnant » se met en place entre la municipalité et les citoyens qui entretiennent et fleurissent l’espace public devant leur pas de porte La mise en place de la charte zéro phyto, avec tout ce qu’elle a de bénéfique pour l’environnement, implique un changement autant dans les pratiques de jardinage que dans les mentalités. Sur le plan municipal, cela demande de repenser la gestion des espaces verts : il faut plus de temps pour un désherbage manuel, et il n’est pas possible d’intervenir aussi souvent qu’avant. Conscients de ces nouveaux enjeux, certains de nos concitoyens ont déjà pris de l’avance en décidant d’entretenir leur pas de porte, voire plus… C’est le cas du côté de la placette de la rue Condorcet, sous l’impulsion de Véronique, qui outre ses qualités de jardinière, est passionnée par la préservation de la nature. Après l’entretien des abords de sa maison côté voie

publique, les graines de plantes vivaces issues de son jardin sont venues égayer le pied des arbres de la placette. Un araucaria, conifère des plus originaux est venu apporter une touche exotique à l’espace municipal : « J’ai toujours adoré le jardinage, et je viens d’un village où chacun participait, même le maire arrosait les plantations (éclat de rire). En plus, quand on fait les choses soi-même, on se rend compte de ce que l’entretien représente, et du coup on est moins exigeant. C’est à la portée de tout le monde ! » Aujourd’hui, ils sont désormais une dizaine à veiller au respect de ce coin propice à la détente : « les agents municipaux ne peuvent pas être partout, alors l’été, quand il y a du monde, on ramasse

les canettes et on les met à la poubelle » déclare Bernard qui désherbe également autour de chez lui. Tous nettoient de concert le côté de la place adjacent à leur clôture. Certains taillent même de temps en temps. Alors en cette belle journée ensoleillée, une réunion improvisée avec la responsable des espaces verts, Laeticia Cavailhès Roux, fut des plus fructueuses. Et devant ce déploiement de bonne volonté, la municipalité a décidé de soutenir ces efforts : un grand arbre viendra agrémenter la place cet automne, ainsi que des bancs et un mimosa. De nouveaux plants seront également fournis, et il ne fait aucun doute qu’ils seront bien entretenus. ■

N°141

P.

9

Voirie

Réfection sorties n°10, 11 et 14 de la RD83 Ces sorties seront fermées par intermittence pendant 15 jours en raison de travaux d’espaces verts et de réfection de la voirie A la demande du Conseil Départemental, les équipes municipales du Barcarès interviennent depuis le 8 juin afin de tailler les végétaux et les arbres. L’entretien des bretelles nécessitera plusieurs jours de travail, compte tenu de l’importance du chantier. Puis, le Conseil Départemental procèdera à la rénovation des voies de circulation avec la réfection de la bande de roulement. Ces opérations nécessiteront une fermeture par intermittence de ces sorties. Une signalisation adaptée sera mise en place afin d’assurer la sécurité des agents et des usagers. Nous recommandons à chacun de faire preuve de vigilance durant toute la durée de ces travaux. ■

Espaces verts

Poussée verte

Les pluies de ces dernières semaines ont favorisé la croissance végétale : une aubaine pour les jardiniers, mais un surcroît de travail pour nos agents municipaux ! Alors que les coiffeurs rouvraient leurs salons, les tondeuses municipales remettaient les espaces verts au carré.

Végétalisation

Déjà 220 grands arbres de plantés depuis janvier

Dans le cadre de ses actions de végétalisation, la municipalité du Barcarès a largement entamé sa campagne de plantation d’arbres au cœur de la ville pour que le végétal intègre le milieu urbain Conformément aux mesures annoncées dans le programme électoral, une trentaine de pins ont dernièrement rejoint la route des campings. Cette mini forêt a attendu les conditions propices à la réussite de la plantation près des ateliers municipaux, formant ainsi un petit « îlot » végétal éphémère. Toutes ces nouvelles plantations qui atteignent pratiquement la moitié du quota annuel prévu (500 arbres), permettront de créer, au fil du temps, une véritable « forêt urbaine ». Les arbres représentent des alliés précieux : ils contribuent à la qualité de l’air, absorbent le CO2 et permettent de mieux contrôler la chaleur en été. D’autres spécimens dont des mico-

couliers Celtis australis, à la croissance vigoureuse et adaptés au climat, ou encore des peupliers « Robusta », particulièrement adaptés aux atmosphères urbaines et résistants au sel de nos sols de bord de mer, ont également fait partie de ces plantations printanières. Des Washingtonia de 8 mètres de haut ont également été implantés sur le quai Gerbault, en cours de restructuration complète, et les jardins familiaux se sont agrémentés de mimosas et de tilleuls. En plus de leurs qualités indéniables en milieu urbain, notamment pour contrer le réchauffement climatique, les arbres, symboles de vie, seraient des diffuseurs de bonheur. ■

Désherbage

Le désherbarge à la main est désormais de mise et les agents municipaux ne peuvent être mobilisés partout. Si « balayer devant sa porte » est pour certains une évidence, arracher les herbes qui croissent devant son entrée l’est désormais tout autant. C’est un geste citoyen que beaucoup de Barcarésiens ont déjà adopté, et des initiatives de plantations sur ces espaces fleurissent en ville. L’application de la charte « zéro phyto » (aucun désherbage chimique) appelle à un changement profond d’état d’esprit dans la relation qu’entretiennent les administrés avec leur collectivité la plus proche, à savoir la commune. ■


P.

10

N°141

L’écoute / Mai - Juin 2020

Art et Culture

Vie culturelle

Réouverture de la bibliothèque municipale et de la Maison des Arts Après deux mois de confinement, les amateurs de lecture peuvent de nouveau se rendre dans la bibliothèque municipale. Un protocole a été instauré afin d’assurer la sécurité de tous. Il faut appeler et prendre un rdv pour entrer, porter un masque et se nettoyer les mains en arrivant. Les livres sont désinfectés après chaque emprunt et mis « en quarantaine » avant de retourner en rayon. La Maison des Arts a également rouvert et a décidé de prolonger l’exposition de Gabriel Campanozzi jusqu’au 29 mai (elle avait commencé dix jours avant le confinement) L’accès est limité à 8 personnes en même temps. Le port du masque est obligatoire et la distanciation sociale doit être respectée. La Maison des Arts est désinfectée toutes les deux heures, notamment aux endroits susceptibles d’être touchés comme les rampes et les poignées de portes. Grâce à ce protocole sanitaire rigoureux, admirer des toiles et des sculptures d’artistes contemporains est de nouveau possible… ■ Horaires bibliothèque municipale (sur prise de rdv uniquement au 04 68 73 76 17) Lundi : 9h-12h/14h-17h Mardi : 9h-12h/14h-16h30 Mercredi : 9h-12h/14h-18h Jeudi : 9h-12h/14-16h30 Vendredi : 9h-12h/14h-17h Horaires Maison des Arts Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

www.lebarcares.fr

Evénement musical

Johnny Hallyday en live au Barcarès

La maison de disques Universal Music a sorti le 29 mai dernier un enregistrement inédit du plus célèbre des rockeurs français qui s’était produit sur scène le 9 août 1969 dans notre commune un appel à archives auprès de celles et ceux qui possèdent des documents datant de cette époque, comme des photographies, des dédicaces ou des articles de presse. Les originaux seront scannés et directement rendus à leurs Cette annéelà, Johnny Hallyday, accompagné de Sylvie Vartan, démarre sa tournée estivale en donnant un concert sur la plage du Barcarès au pied du Lydia. Une foule immense se précipite pour voir et entendre « l’idole des jeunes ». L’événement est retransmis à la radio dans l’émission « Campus » de Michel Lancelot sur Europe 1. Ce témoignage de l’âge d’or du rock est désormais disponible en double vinyle et s’intitule « Johnny 69 : Live Port Barcarès ». Afin de rendre hommage à l’incroyable parcours de Johnny, la municipalité a décidé de s’appuyer sur la sortie de ce disque pour organiser plusieurs manifestations durant l’été dont une exposition qui aura lieu en juillet au Lydia. La municipalité lance dès à présent

propriétaires. Ce concert de Johnny Hallyday au Barcarès reste un événement culturel majeur dans les Pyrénées Orientales, et un souvenir inoubliable pour toutes celles et ceux qui ont eu la chance d’y assister ! ■

Lors de son concert le 9 août 1969, Johnny avait déplacé les foules : ses fans en transe débordaient les services de sécurité, en partie assurés par des barcarèsiens, comme lors de cette belle interception d’une groupie inconditionnelle. Merci André pour nous avoir confié cette anecdote, il y a quelques années déjà…

Exposition

Hommage pictural à Vincent Van Gogh

Du 4 au 26 juin, Gérard Branlant exposera à la Maison des Arts ses toiles réalisées à partir de croquis du célèbre peintre néerlandais

Réouverture

Le Bureau d'Information Touristique Le Bureau d’Information Touristique, situé place de la République, rouvre ses portes au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h ; le samedi, dimanche et les jours fériés de 10h à 12h et de 14h30 à 17h. Plus d’informations sur www. portbarcares.com ou en contactant le bureau au 04.68.86.16.56 ou par mail à tourisme@lebarcares.fr ■

Vincent Van Gogh, incarnation sublime de l’artiste maudit, a réalisé plus de 1200 dessins durant sa courte et tragique existence. La valeur de ces travaux inachevés, pour la plupart ignorés du grand public, est réhabilitée grâce au talent de Gérard Branlant qui a mis en couleur les esquisses du maître tout en apportant

sa propre sensibilité. Ces peintures permettent de découvrir à la fois un nouvel aspect de l’œuvre de Van Gogh et la vision d’un artiste contemporain. Pour que l’exposition se déroule dans les meilleures conditions, un protocole sanitaire rigoureux a été instauré : l’accès est limité à 8 personnes en même temps. Le port du masque est obliga-

toire et la distanciation sociale doit être respectée. La Maison des Arts est désinfectée toutes les deux heures, notamment aux endroits susceptibles d’être touchés comme les rampes et les poignées de portes. Grâce à ces mesures, la vie culturelle reprend doucement son cours au Barcarès ! ■


L’écoute / Mai - Juin 2020

Tourisme

www.lebarcares.fr

N°141

P.

11

Sport en plein air

Cinéma

Des modules d’entraînement permettent désormais d’allier pratique sportive et instants de contemplation

A partir du 1er juillet et pour une durée de trois mois, un multiplexe permettra de découvrir des films tout en restant dans sa voiture Le but de ce projet n’est pas de remplacer les salles de cinéma classiques dont la réouverture est envisagée dans quelques semaines. Avec l’implantation de ce drive-in, la municipalité souhaite proposer une expérience radicalement différente. Il s’agira d’une véritable immersion dans un univers cinématographique composé d’écrans vintages et d’éléments décoratifs ! Ce mode de divertissement permettra de respecter aisément les règles sanitaires liées à la COVID-19 car les spectateurs resteront enfermés dans leur voiture. Il n’y aura pas non plus de nuisance sonore : le son étant diffusé par FM, chacun écoutera le film via son autoradio. Qu’on soit seul, en couple, entre amis ou en famille, le drive-in propose une autre façon de voir des films, pour notre plus grand plaisir ! ■

L’Allée des Arts se met au fitness Faire du sport dans un musée, c’est désormais possible au Barcarès ! 5 aires sportives composées chacune de 4 modules de fitness sans poids ont été installées le long du musée en plein air le plus atypique des Pyrénées Orientales. Dotées d’un sol en gazon synthétique, ces aires sont sécurisées et suffisamment éloignées les unes des autres pour pouvoir aisément respecter les règles de distanciation sociale, sans oublier les

règles sanitaires élementaires comme se passer les mains au gel hydro-alcoolique après chaque utilisation. Désormais, plus d’excuses : en courant ou en marchant, les sportifs peuvent accéder à des équipements de fitness qualitatifs pour un renforcement musculaire complet. Chaque agrès a sa fiche d’utilisation, et une aire est adaptée pour les personnes en fauteuil roulant. Les avis positifs sont unanimes, et Yvan, tout

jeune septuagénaire très attentif au précepte « mente sana in corpore sano » (un esprit sain dans un corps sain), en a fait son nouveau terrain de jeu. Quoi de plus agréable que d’entretenir sa forme tout en contemplant les magnifiques sculptures de sable réalisées par Julien Swinnen ! Une astucieuse méthode pour annihiler l’immuable dichotomie entre sport et culture, c’est l’harmonie parfaite ! ■

Un drive-in éphémère dans les jardins du Lydia

Mobilité verte Marie-Josée, Béatrice, et Dominique animatrice de marche nordique pour Marche et Découverte, sont ravies de rajouter cette étape tonique à leur parcours santé quotidien

Yvan Mauclet, habitant de la Grande Plage, et son ami Sébastien Letoret en pleine séance de gym

Tourisme bleu

Reprise des activités nautiques

Moyennant quelques adaptations, il est à nouveau possible de profiter des nombreuses activités de glisse proposées par les professionnels du secteur Même s’il reste nécessaire de respecter les gestes barrières ainsi que la distanciation sociale, il est possible de s’accorder un moment d’évasion, de se changer les idées en pratiquant une des nombreuses activités nautiques proposées au Barcarès. Les amateurs de glisse et de sensations fortes peuvent par exemple s’adonner au téléski ou au wake board dans le cadre idyllique

du parc des dosses. Ceux qui préfèrent découvrir nos côtes sous un autre angle peuvent aussi pratiquer la plongée et s’offrir une bulle d’émerveillement grâce à la richesse des fonds marins. Bien évidemment, les professionnels du tourisme en mer (loueurs de bateaux, jet-skis…) restent à la disposition des amateurs de sorties en mer. Et ceux qui ont toujours rêvé de marcher sur l’eau

peuvent maintenant découvrir cette sensation unique en testant l’aquastepper dans le secteur de la Coudalère, ainsi que l’hydrobike ou le paddle. Entre amis ou en famille, tout le monde peut pratiquer une activité physique originale et rafraichissante, tout en appréciant la beauté naturelle de notre bord de mer ; des moments bien mérités après ces deux mois de confinement ! ■

Un vent de liberté avec les trottinettes Wind Afin de profiter de nos pistes cyclables et de sillonner la commune sans bruit ni pollution, la municipalité étudie l’implantation de trottinettes électriques avec la société Wind (vent en anglais). Moyennant un paiement électronique via une application téléchargeable sur son smartphone, il sera possible d’emprunter les trottinettes pour un coût forfaitaire modique de 20 centimes la minute. ■

Informations complémentaires Téléski nautique (quartier des Dosses) www.teleskibarcares.com tél : 04 68 86 23 45 Sailor Wake Park (quartier des Dosses) www.sailorwakepark.com tél : 06.22.36.94.04 Poulpe Club (port de plaisance) www.le-poulpe.com tél : 06.09.69.74.38 Aquastepper et hydrobike www.aquastepper.fr tél : 07 55 67 77 80 Loueurs de bateaux, sorties en mer : informations auprès de l’Office de Tourisme, tél 04 68 86 16 56

Les trottinettes seront accessibles via une application à télécharger sur son smartphone. Une trentaine de points seront répartis dans tous les quartiers. A partir de 12 ans. Les utilisateurs devront vérifier auprès de leur assureur la prise en charge de ce mode de déplacement.


P.

12

N°141

L’écoute / Mai - Juin 2020

En direct de la mairie

Point sur les travaux

Les grands chantiers reprennent

www.lebarcares.fr

Police Municipale

Présentation du nouvel adjoint

En ce début de mandat, le maire Alain Ferrand a réuni les agents de la Police Municipale afin de présenter à l’équipe leur nouvel élu référent et rappeler les enjeux en matière de sécurité Après avoir rendu hommage au travail effectué tout au long du précédent mandat, notamment aux côtés de Martial Guérin délégué à la sécurité des biens et des personnes, le maire a exhorté ses agents assermentés à l’excellence : « Nous avons la chance de pouvoir compter sur une équipe jeune, et son dynamisme et sa motivation vont nous permettre d’aller encore plus loin dans l’efficacité. Des moyens ont déjà été affectés au service, avec notamment le renouvellement d’une partie des véhi-

cules. La municipalité sera toujours en soutien de sa police et s’il le faut, d’autres moyens seront déployés pour permettre à chacun d’être encore plus performant. Ce début de nouveau mandat, avec l’affectation d’un nouvel élu à la sécurité, est un moment important : je souhaite une équipe soudée, pour une police de proximité en contact avec la population. » Le nouvel adjoint à la Sécurité, Daniel Henric, est un ancien commandant de brigade de gendarmerie, fort de 33 ans

de service dont la carrière a débuté à Saint Paul de Fenouillèdes et s’est achevée à Millas. Il a tenu à se présenter et à rassurer les agents de son soutien à tous les niveaux et de sa volonté de mettre son expérience au service de chacun. Au terme de ce point de début de mandat, le maire, confiant dans cette nouvelle synergie, a cité Winston Churchill en rappelant que « là où il y a une volonté, il y a un chemin. » ■

Avenue de la Grande Plage

La majorité des grands chantiers laissés en suspens ont repris depuis le début du mois de mai Depuis plusieurs semaines, les travaux d’entretien et d’embellissement de la commune ont pu reprendre leur cours. Place de la République, l’installation de l’éclairage led se poursuit. Le terrain de boule va également être pourvu d’un nouvel éclairage ainsi que le parking adjacent. Au niveau du front de mer, tous les mâts vont être progressivement enlevés et du côté du restaurant Casablanca, des projecteurs seront mis à la place pour un rendu esthétique plus agréable. Du côté de Nautica, les trottoirs et l’éclairage ont été refaits (le chantier avait commencé mi-février puis a été interrompu lors du confinement). Le parc du quartier du Lido fait peau neuve avec la finalisation de son barbecue à l’entrée. Enfin, avenue de la Grande Plage, une partie de l’ancienne canalisation d’eau est en cours de changement. Ce chantier particulièrement complexe du fait de la remontée d’eau saumâtre nécessite des moyens d’étayage et de pompage conséquents sous maîtrise d’ouvrage de Perpignan Méditerranée. ■

L'Allée Joffre, avec ses nouveaux emplacement de parking

Tri sélectif

Implantation de colonnes aériennes de proximité

Dans le cadre des actions menées pour limiter la pollution et protéger l’environnement, la municipalité installe de nouveaux conteneurs dans les différents secteurs du Barcarès Fournies par Perpignan Méditerranée Métropole, ces colonnes vont être implantées par groupe de trois sous la supervision de Pierre Sala, adjoint délégué à l’intercommunalité et aux compétences transférées. Une colonne verte destinée à recevoir le verre, c’est-à-dire les bouteilles, bocaux ou pots de confiture. Une jaune pour les emballages et le papier, mais aussi les briques alimentaires, les boîtes en carton et les bou-

teilles en plastique. Une grise pour les ordures ménagères, comme les restes de repas, les emballages et papiers sales ou les petits objets cassés ou inutilisables… Au total, une soixantaine de ces dispositifs équiperont le secteur du centre de loisirs et l’aire de camping car, la cité du port, les Lamparos, Les Portes de la Plage, les Marendes des Palombes, le Quai Magelan, le Quai Colas et les Ha-

meaux du Port… Peu de travaux seront engagés pour installer ces colonnes : la réalisation de quelques dalles en béton et l’aplanissement de la surface aux alentours permettront d’installer ces zones de tri. Près de la résidence « les Marendes des Palombes », un passage piéton sera créé afin de sécuriser l’accès aux colonnes. L’installation de ces points de collecte permettra aux barcarésiennes et aux barcarésiens de pratiquer plus aisément le tri sélectif : un geste simple à appliquer quotidiennement afin de faciliter le processus de recyclage et protéger ainsi les ressources naturelles. ■ Le Journal "L’Ecoute" est un mensuel édité par la mairie du Barcarès. Directeur de la publication : Alain Ferrand - Comité de rédaction : Annie Foroni, Gary Doucerain - PAO : Sophie Sidrot - Photos :  Alexandre Carage, AFO. Contact : lecoute@portbarcares.com Tirage : 4000 exemplaires Dépôt légal : N°141 / Mai - Juin 2020

Profile for Port-Barcarès

L'Écoute n°141 - Mai / Juin 2020  

L'Écoute n°14 Edition : Mai / Juin 2020

L'Écoute n°141 - Mai / Juin 2020  

L'Écoute n°14 Edition : Mai / Juin 2020

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded