Issuu on Google+

Parc naturel des Plaines de l’Escaut

La clôture, élément des paysages du Le statut juridique de la clôture détermine vos droits Parc des Plaines de l’Escaut et vos obligations naturel (notamment en termes d’entretien). Clôtures et droit

(Doornik)

Leuze-enHainaut

N

N

50

Gaurain

clôture…

N7

31

2 N 50

6 52

Aubechies

N 60

52 N

7 N 50

ANTOING Fontenoy

Archéosite d'Aubechies

N 50 8

WezVelvain

Petit Rumes

Péronnes

Hollain JollainMerlin

30

WasmesAudemezBriffœil

Maubray

Bury

Bois de N 50 4

Péronnes

Braffe

Brasménil Callenelle

50

D 938

N

Basècles

N 504

5 50

N 52

PÉRUWELZ

Blaton

60

Forêt Domaniale de Bonsecours - France

F R A N C E

Stambruges

Ligne géométrique dans

Bois du Carnoi Bois

Bois de

d‘Imberchies

Bonsecours

Harchies

BERNISSART

Bois de Ville

27

D 935

D 169

0

E S

52 6

42

O

Blaton

-E A 16

N

é lis na Ca

N

Grandglise

28

Bon-Secours Maison du Parc des Plaines de l'Escaut

Saint-Amandles-Eaux

N

Bois de

Stambruges N

Wiers

Bois de Rongy

La couleur, la texture, le gabarit et la perméabilité visuelle d’une clôture sont autant d’éléments qui ont un impact sur la perception d’un paysage. Une clôture mal positionnée refermera le paysage alors qu’une clôture choisie judicieusement mettra en valeur des ouvertures paysagères remarquables.

Forêt de Belœil

Quevaucamps

Rongy Bléharies

Howardries

Les Ecacheries

Péruwelz

Forêt Domaniale de Flines

La clôture, élémen Parc naturel des P

un geste anodin ?

BELŒIL

Laplaigne

Bois de Lognerœul

ne Hu La

Château de Belœil

Wadelincourt

Thumaide Roucourt 29

T 1350

un paysage organique

Ramegnies

lle

Maubray

Base de Loisirs Le Grand Large

La Glanerie

BRUNEHAUT Lesdain Bois de Flines

Ellignies Sainte-Anne

Baugnies

N 527

Velvain

Guignies

50 3

300 T

Taintignies

RUMES

N

Bruyelle

t au Esc

Deux cas de figure peuvent se présenter : • Une clôture privative : elle est entièrement localisée sur votre propriété et elle vous appartient. • Une clôture mitoyenne : elle est placée « à cheval » sur votre propriété et sur celle de votre voisin. Aucun des propriétaires ne peut la transformer ou la supprimer sans l’accord de l’autre. Vous devez assumer pour moitié son entretien.

Placer une

TOURNAI

N 50

Bernissart

1350 T

Ville-Pommerœul

Traditionnellement, les espaces extérieurs des maisons et des petits ensembles du Parc naturel sont ouverts sur la rue et les prés. Localement, la pierre gréseuse est utilisée pour l’édification de murs de clôture.

26 Pommerœul

Condé-surEscaut

Pommerœul Site Naturel des Marais d'Harchies A 7- E 19 - E 42

A7

-E 19

10 km

Pour découvrir le Parc naturel des Plaines de l’Escaut, n’hésitez pas à nous contacter : Parc naturel des Plaines de l’Escaut

Clôture privative

31, rue des Sapins - 7603 BON-SECOURS

Tél : + 33 [0]69 77 98 10 - Fax : + 33 [0] 69 77 98 11

parcnaturel@plainesdelescaut.be www.plainesdelescaut.be

Les entités paysagères du Parc naturel des Plaines de l’Escaut

Clôture mitoyenne à la ville

Exploitation des matériaux en place

Variation des hauteurs et typologie

Exploitation des matériaux en place

Alternance végétal/minéral

Clôture mitoyenne à la campagne Les mitoyennetés sont reprises dans votre titre de propriété. Le cas échéant, demandez à votre propriétaire. Dans le cas de la mitoyenneté d’une haie ou d’un arbre, il existe des règles particulières (par exemple des distances de plantation à respecter en fonction de la hauteur du végétal).

Plateau de la Pévèle Versant humide de la Pévèle Vallée de l’Escaut Le bas-plateau limoneux Hennuyer Versant humide de l’Escaut La dépresssion de La Haine

éditeur responsable : PNPE Réalisation et mise en page : © PNPE - Mai 2010 Photo : Samuel DHOTE, PNPE Impression : Imprimerie Deffrenne

Imprimé sur du papier issu de forêt gérées durablement - 100% PEFC

Parc naturel des Plaines de l’Escaut

rue des Sapins, 31 - B - 7603 Bon-Secours - Tél. 069 77 98 10 parcnaturel@plainesdelescaut.be - www.plainesdelescaut.be


Une clôture permet-elle de préserver mon intimité ? Oui, mais il n’est pas nécessaire pour cela de transformer votre propriété en camp retranché et d’ériger des écrans opaques sur tout le pourtour de votre terrain. Quelques arbustes ou panneaux opaques adroitement placés permettront de couper les vues directes sur vos lieux de vie. 5

1

3

La même clôture partout ?

Une clôture, peut-elle me protéger ?

Une clôture, alliée de la nature ?

Non, mais la cohérence de l’espace-rue doit être assurée. La diversité et l’originalité sont certes intéressantes mais elles doivent s’intégrer à un contexte local et garder l’homogénéité de celui-ci (texture, teinte, etc).

Certainement : une clôture permet de se protéger contre l’intrusion, les animaux errants voire les dépôts sauvages. Il s’agit de mettre en évidence la limite entre les propriétés privées et le domaine public.

Différents types de clôtures dans un espace-rue Clôtures exclusivement végétales : il est possible d’alterner

Une haie est défensive lorsqu’elle est composée d’arbustes impénétrables en raison de leur densité, leur hauteur, leur caractère coupant ou piquant. Cette haie, au même titre qu’une autre, vous soustraira au regard des voisins et empêchera les intrus de pénétrer dans votre propriété. Des arbustes tels que le Houx, le Prunellier, l’Eglantier, l’Aubépine, le Framboisier ne sont pas dénués d’un attrait esthétique et peuvent faire partie intégrante de votre jardin.

Certainement dans le cas des haies à condition de privilégier des essences locales diversifiées (espèces avec des périodes de floraison variées, baies comestibles, etc), et ce en concilliant les caractéristiques de la plante et de son milieu (sol humide, ensoleillement,... ).

judicieusement les types de haies : hautes, basses, taillées, libre, teintes, floraisons… Les végétaux d’essences locales mettront en valeur votre habitation.

2

Alternance de matériaux contemporains et de végétaux : l’utilisation harmonieuse de matériaux locaux, 4

du bois, du métal et de végétaux taillés donne une unité à l’espace-rue. Ces matériaux doivent être d’une grande simplicité sans gêner la lecture de votre façade.

 1. Jouer avec les hauteurs des haies et leurs dispositions 2. Composer avec les types de végétaux : palissés, boules, grimpantes 3. Utiliser un mur préexistant 4. Utiliser des palissades (claustras) pour isoler les premiers mètres du jardin 5. Planter par massifs

Astuce :

Afin de préserver votre intimité en attendant que votre haie pousse, il est possible d’utiliser des écrans provisoires en bambous ou en branchages tressés qui demeurent nettement plus esthétiques que les écrans tissés.

Différents types de clôture.

Alliance du minéral et du végétal

Grillage contemporain

Les 6 questions clefs à se poser avant de placer une clôture :

Haie « sauvage »

1. Pourquoi poser un clôture, à quoi va servir cette limite (pour se défendre contre l’intrusion, se préserver des regards, se protéger des vents dominants, embellir son cadre de vie, préserver la biodiversité, etc) ? 2. Quelles sont les caractéristiques des façades et clôtures voisines (couleurs, textures, matériaux,... ) ? 3. Quelles sont les vues à préserver ? (un bâtiment remarquable, un paysage bucolique, etc.)

Le « tout » artificiel : la juxtaposition des clôtures rigides en béton, des grillages aux formes prédominantes, des haies invariables composées de conifères ou de lauriers cerise forme une rupture préjudiciable à l’harmonie des façades.

Y auriez-vous pensé ?

4. Combien de temps/d’argent consacrer à l’entretien ?

Saule des Vanniers, Fusain d’Europe, Néflier, Houx

Quelques espèces de haies amies de la biodiversité et adaptées au territoire du Parc naturel des Plaines de l’Escaut.

Portail perméable à la vue

Tressage de Saule

pourrais-je

5. Quel est l’espace dont je dispose ? (en hauteur et en largeur) 6. Y a t il une réglementation particulière en vigueur dans mon quartier (RGBSR, PCA,... ) ? Thuya

Laurier Cerise

Haie de thuya/laurier cerises Inconvénients : nécessite une taille régulière, à une forme qui n’évolue pas avec les saisons, est monotone et banal, sensible aux maladies, peu accueillante pour la faune, difficile à remplacer quand un plan meurt.

Il faut savoir estimer l’aspect financier de l’implantation d’une clôture. • Une clôture minérale (panneaux) nécessite un gros apport de départ et demande un entretien onéreux lorsque son aspect commence à se détériorer. • Une haie coûte moins cher au départ mais demande un entretien deux fois par an. Les plants se multiplient rapidement et offrent un aspect écran au bout de 2 à 5 ans. • Du point de vue esthétique, une haie d’essences locales apporte plus de nuances et n’écrase pas la perception de la façade. Il existe même des espèces qui permettent de conserver un écran pendant l’hiver (Charme, Hêtre).


Placer une clôture... un geste anodin ?