Page 1

Revue de presse 2012 Les petits débrouillards Bretagne

Fran Ouest- in 2 ju 25 Lundi

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Mercredi 18 Janvier 2012 ville de paimpol Prenez note.

Mercredi des explorateurs Comment vivaient les hommes préhistoriques ? Mercredi 18 janvier de 14 h à 17 h, à la ferme de Kernoa, atelier gratuit mis en place par l'association « Les Petits Débrouillards » et la ville de Paimpol, pour les jeunes de 8 à 14 ans. Pour cette première séance de l'année 2012, les Mercredis des Explorateurs invitent à découvrir le monde des hommes préhistoriques. Avec du matériel très simple imagine l'habitat préhistorique, le déplacement des premiers hommes, l'importance de leurs outils, le travail archéologique. 12 place disponibles Inscriptions en mairie de Paimpol (direction générale 02 96 55 31 70).

ômes

Tous droits réservés : La Presse d'Armor 287AA5768C00F209008E94434E0E7157843061371353287554E9736

s e n n e R

e Crèch

paren

t

s 30 ale : le

es

ans d

de l Fruits

sion

nts

0 enfa

s ch jeune

tte ’échan es, ce ntifiqu octorants d nfirmés ie c s d e débats ur s c o de is aux journé rnée scien -- aussi percmdes cherchthe ématiquensnaise n u : u s u e o o e v o c a J d s a r s n r e la a t rs e In n de chercheu le et g tour de gr de par tag ntifiques e e éditio ie t u s rpo La 3 des jeune e s Métro 1, s’est a cherche e ovations sc çon d’éla n fa 7 e n n tifique par Ren depuis 19 urager r ances et in es. « Une s mettre e e o a u tenue e, par tenair jeudi. Enc vaux de s chnologiq on et de le uer leur s , d iz Orang e à l’Insa riser les tra e cette te ir leur hor communiq çois Hélar u lé d dérou ation et valo t l’objectif 62 doc- g ituation de Jean -Fran Palmarès d : n l’innov che : tel es a permis à SDLM, s oir », selo recherche. ts : 1er prix n t r reche station qui Matisse e EB, de v irecteur de s doctoran : Jonatha e s e e manif des école t du Pres U es par- d oncours d ne, 2e prix : Véroniqu o d n e torants upe Insa ail auprès ustriels c écile Fizae rix ex eaqu eniel. o v p P u ie h du Gr ter leur tra ires et ind leur in - C errinet, 3 a t Matt n P aud e prése s universit otamment n e Souch e 02/04/12 16:17 tenair1 sur 1favoriser nelle. d e s et afin d profession onférence n c ser tio tuée de Ponc

x

e au dédié

a pas

urs erche journée a

, 50 iangle r T u A

esti’M à un F

ion

fants. es en x jeun u a s e é rd ropos n tou ient p our u ctures g ns éta p o ti a e im u d urs an les str telier d it io n Plusie e é montée en riété d’aelque m iè v e n neu ire qu s ance. que u C e t t e ômes mar reconnaiss n il n’y fafiques ou ti ’M e io ti n it s u , d’arb d t s é Fe s e e e le ir e r il a c u iè n n puissa ur la prem ues par te t- deux fet aussi la p « Po ue quelq n a ving pré - e yeur. D q y e ont très abo avait année il se un s s s ate arent r quelque ude cho ce d’a p c e t te s le A e n r e d te is s a u ta c n ons et p pour en surp Maiso er », c , belle on sents u les anim trice à la ntale. iati c re o a a s o p che liers eur, anim du ds ur s s halle canar à la crè Levas uares. d’aille n it fête redi la De nom - fait le bo ta a s rc l’ ’é le e c t q io , le m e s n fil s des S t vrai que isir à voir. on 500 élard passio , ma ous profe nous Fes çois H de la ment C’es faisait pla ssi envir loisirs un n -Fran Fruits ormé ée. Pour n arentale a n s e u a e é J a s le p , d e t s ns din, fréquent crèche p naître les ur Triang parents e centres d ’attente s côté M. e s 30 a et jar s n s à leur usiqu Pour le breux venus de osse file d avec, l’école SDL louse rentale a nelles, la mieux co tre regard m e s é p n m e e r ts ri a e u e c n G p p e a d d a à Association reconnue d’intérêt général, . fa t t é p ts n e n r e e s le n u h in e erm tit e crèc 0 ju voir famil ugu nde Les doctora ts d’Orange a n a e n i m Le pe errière la ercredi 2 enfants p nts et d’a . u e n o le d t des » agréée d’éducation populaire etsitcomplémentaire re entan sso ué d du mal m isiteurs, arenta fants en fré représ ile Ma eu m es v s avaient la les en crèche p vestissem r temps s E n s ie e u e b te d d de l’enseignement public. www.lespetitsdebrouillards.org Cet tendu l’in nt de leu s, lors er tain illir to s de mena e flûtes à becccomaccue nts dont c Les Fruit rentale n en ui donne inistrative drer La pro petits r bie ble d e pa .Q t pare ca uré l’a dm

diplômé e n u e j s e Vous êt un Bac +2*


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&f

Lundi 2 Janvier 2012

Mercredi 4 Janvier 2012

LE FAOU

du trégor au goëlo Prenez note.

Les Petits Débrouillards. Les merveilles de Noël, ça se crée

Mercredi des explorateurs

Pendant trois jours, une douzaine de Petits Débrouillards ... Pendant trois jours, une douzaine de Petits Débrouillards ont réalisé des «merveilles de Noël», avec l'aide de Coline Rannou: dessins colorés, mobiles en pâte à sel, étoiles, sapins, boules décoratives... Mais, science oblige, ils ont aussi étudié l'adaptation au froid des animaux (ours polaire, rennes...) et des hommes et créé des sapins «givrés» avec des boîtes à oeufs et un mélange d'eau et d'urée qui, en se cristallisant, ressemblait à du givre.

Comment vivaient les hommes préhistoriques ? Mercredi 18 janvier de 14 h à 17 h, à la ferme de Kernoa, atelier gratuit mis en place par l'association « Les Petits Débrouillards » et la ville de Paimpol, pour les jeunes de 8 à 14 ans. Pour cette première séance de l'année 2012, les Mercredis des Explorateurs invitent à découvrir le monde des hommes préhistoriques. Avec du matériel très simple imagine l'habitat préhistorique, le déplacement des premiers hommes, l'importance de leurs outils, le travail archéologique. 12 place disponibles Inscriptions en mairie de Paimpol (direction générale 02 96 55 31 70). Tous droits réservés : La Presse d'Armor

Tous droits réservés : Le Télégramme 957385548670B10BE0D59DD34F0391C18A801039E3A0228D81DBE5D

2C7EA5978850E10100F098D35B0071A08A708C31531622914396F38


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&f

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Edition de brest

Edition de prebotte

Vendredi 6 Janvier 2012

Mercredi 4 Janvier 2012 Brest - Ploudalmézeau

Rennes Ouest - Le Verger

Espace animations jeunes : ça démarre fort !

Succès pour les activités des vacances pour les jeunes

Ouvert au début des vacances de Noël, le nouvel Espace animations jeunescommunal (12-18 ans) semble promis à un bel avenir. En tout juste quelques jours une trentaine de familles sont déjà représentées au travers de plus de 130 participations de leurs ados aux diverses activités. Au programme de cette première période, un stage manga, une sortie shopping et laser game à Brest, le lancement du Reporter club, un stage sculpture fil de fer avec Sylvie Moreau (qui exposera à L'Arcadieà partir du 13 janvier) ou encore un atelier sur les énergies renouvelables. Ce dernier, animé par Marie Kopp de l'association Les petits débrouillards, clôturait la période. Après une séance de découverte des énergies renouvelables, les jeunes se sont lancés dans la fabrication de véhicules à propulsion à air ; en février ils s'attelleront à la construction d'éoliennes. D'autres rendez-vous auront lieu d'ici l'été. Ils pourraient donner lieu à une exposition à l'Ancre-an-Eor durant la période estivale. Tout au long de l'année, l'Espace animations jeunespropose des activités en formule deux heures, journée, stage, camps, activités à l'année. Dirigé par Jérome Priéto, il peut accompagner les jeunes dans la construction et la réalisation de projets collectifs ou individuels. Rens.Rue Amédée-Le Meur (à côté de la salle omnisports) Tél. 02 98 48 15 66.

Au cours des vacances de Noël, différentes activités étaient proposées aux jeunes. Sorties, ateliers, activités au local ou en salle de sport, rien n'a été omis. Les vacances ont d'ailleurs bien commencé avec le déplacement au stade de la route de Lorient, pour la rencontre de football Rennes-Bordeaux. Des places avaient été offertes aux jeunes pour leur participation à un tournoi de soccer organisé par la brigade de prévention de la délinquance juvénile. Un atelier cuisine a également été mis en place par quelques jeunes qui ont concocté quelques recettes de Noël, tandis que d'autres et aussi les mêmes participaient à des activités sportives lors d'accueils libres à la salle des sports. Patinoire et différentes autres activités complétaient ces vacances réussies. Cette nouvelle année voit aussi le démarrage d'un atelier « Petits débrouillards » pour les 8-12 ans à l'Espace-jeunes. Par ailleurs, le vendredi 13 janvier à 20 h au Lavoir, l'Espace-jeunes met en place une rencontre-débat sur les risques liés aux soirées festives chez les jeunes. Cette soirée sera animée par un professionnel de la brigade de prévention de la délinquance juvénile. Parents et jeunes sont conviés à venir y participer. Contact : Jean-Philippe, animateur. Il est disponible au Lavoir sur les temps d'ouverture de l'Espace-jeunes.

Tous droits réservés : Ouest-France

Tous droits réservés : Ouest-France

A67A95558EF04D05D0C190B39209316D84A05A3A437626E4B70E122

1176E5C186004F0B200190132F05917881C02332C3BA24ADA8E6A0A


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from

Lundi 16 Janvier 2012

Edition de lorient

Lundi 9 Janvier 2012 PLOUNEVEZEL Lorient - Gestel

L'amicale laïque prépare le fest-noz du 21 janvier L'amicale laïque, qui réunissait ses membres accompagnés de leurs familles vendredi soir au Lain autour de la galette, en a profité pour faire un point sur les manifestations à venir, notamment le fest-noz qui aura lieu le 21 janvier à 21 h, salle du Lain. Un atelier de danse bretonne gratuit sera proposé le samedi après-midi, suivi d'un goûter, histoire d'être fin prêt pour le soir. Tarif fest-noz 6 EUR, repas sur place. Magali Lamouroux, présidente de l'amicale, annonce un renouvellement de bureau en juin, et précise qu'elle cédera sa place à la présidence. L'assemblée générale aura lieu la première semaine de juillet. Concernant la bourse aux jouets, elle a rapporté 250 EUR de bénéfices au profit du CCAS. Le stage des Petits débrouillards sur la chimie moléculaire a également bien fonctionné durant les vacances de Noël, avec 7 enfants inscrits. Un stage de technologie de l'information et de la communication sera proposé durant les vacances de février. Un loto aura lieu le 17 mars et sera animé par Maître Capeloto. Les effectifs des sections Les Tontons Yoyo comptent cette année 9 adhérents, tout comme le club photo qui maintient son effectif, la section gym compte 112 adhérents et les cours d'anglais ont démarré sur les chapeaux de roue avec une quarantaine d'élèves. Tous droits réservés : Ouest-France

Skanv e droad. Bientôt le séjour de ski Skanv e droad tenait son assemblée générale, vendredi, à la maison de quartiers.... Skanv e droad tenait son assemblée générale, vendredi, à la maison de quartiers. L'occasion pour Youenn Couralet de tirer les bilans, mais aussi de s'inquiéter pour l'entretien des sentiers de randonnée. Le nombre d'adhérents est en progression, avec une soixantaine de membres âgés de 7 à 76ans, dont une vingtaine de moins de 24 ans. Un pont sur le ruisseau Concernant les sentiers de randonnée, la percée du Tro Ponvelig est faite, il reste une dernière journée à programmer afin de dégager les broussailles. Restera à l'élargir et à installer un pont sur le ruisseau. «Nous espérons que la communauté de communes mettra en oeuvre les mesures nécessaires à l'entretien du Tro Ponvel, indique Youenn Couralet, président de Skanv e droad. Plusieurs tronçons sont restés sans entretien et plusieurs randonneurs se sont plaints». Le dixième camp de ski à Cauterets a été le principal rendez-vous du groupe. 32 personnes y ont participé, en février. En juillet, un mini-camp a réuni des enfants à Plouguernével, en partenariat avec l'association Les Petits Débrouillards. Le même mois, c'est un groupe d'une vingtaine de bénévoles qui était mobilisé pour le Festival des Vieilles Charrues. Le séjour à la neige est programmé du 11 au 18 février. Une réunion préparatoire est prévue vendredi, à 20h30, à la maison de quartiers. Une bénévole se propose de guider une randonnée mensuelle d'été et d'autres guides volontaires sont sollicités.

BF7AC5BE8460C80F90C594B35505B1D18ED05131538B2C230CFFA80 Tous droits réservés : Le Télégramme 6D7E65298A00620760959A534407914482E08F3D93472B7CB86FA0E


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Mercredi 18 Janvier 2012

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Edition de quimper

Vendredi 20 Janvier 2012 ville de paimpol Prenez note.

Mercredi des explorateurs Comment vivaient les hommes préhistoriques ? Mercredi 18 janvier de 14 h à 17 h, à la ferme de Kernoa, atelier gratuit mis en place par l'association « Les Petits Débrouillards » et la ville de Paimpol, pour les jeunes de 8 à 14 ans. Pour cette première séance de l'année 2012, les Mercredis des Explorateurs invitent à découvrir le monde des hommes préhistoriques. Avec du matériel très simple imagine l'habitat préhistorique, le déplacement des premiers hommes, l'importance de leurs outils, le travail archéologique. 12 place disponibles Inscriptions en mairie de Paimpol (direction générale 02 96 55 31 70). Tous droits réservés : La Presse d'Armor 287AA5768C00F209008E94434E0E7157843061371353287554E9736

Quimper - Fouesnant

Les Petits débrouillards se préparent à voyager Les Petits débrouillards a débuté sa 2esession, mercredi après-midi, en collaboration avec l'Archipel. L'animatrice, Laëtitia Divanac'h, a proposé la réalisation de montgolfières à une douzaine d'enfants de 7 à 11 ans. Ce projet demande réflexion avant de passer à la réalisation et de se procurer du matériel spécifique comme des couvertures de survie, un matériau qui permettra de les faire voler. Mesurer, tracer, découper, agrafer sont les ingrédients nécessaires pour un envol réussi. Sans oublier d'appliquer quelques notions de mathématiques comme la symétrie qui s'acquiert plus facilement dans ce contexte « on apprend plein de choses sans le savoir »Les prochaines séances seront consacrées au montage et au décollage. Tous droits réservés : Ouest-France 257F35D68670870300E49813CA0E51838FF0F036434A21B24839E1B


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from..

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Samedi 21 Janvier 2012

Edition de prebotte

Samedi 21 Janvier 2012 LANDIVISIAU Rennes Centre - Rennes en bref

Les Petits Débrouillards et l'éducation aux médias Les Petits Débrouillards Bretagne sont surtout connus pour la mise en place d'outils pédagogiques touchant les activités scientifiques et techniques, en direction des enfants et des jeunes. « Dernièrement, nous avons été sollicités par la commune de Mordelles, en février, à l'occasion de la quinzaine sans télé » explique Jonathan Martin, animateur au Petits Débrouillards. Bonne opportunité qui permet à l'association de se pencher sur un thème important : celui de l'éducation aux médias. Aussi, mercredi, dans les locaux du boulevard de Portugal, à Rennes, une rencontre a eu lieu, réunissant particuliers ou professionnels, sur notamment la lecture d'une image, son interprétation, et son impact. Une séance qui a intéressé la Clemi et Sébastien Cordrie, son coordinateur académique, soucieux de créer des liens avec les Petits Débrouillards :« Le secteur de la science est un champ important et il a lieu que celui qui lit la presse, dont Ouest-France, comprenne avec des mots ou des expériences simples des phénomènes scientifiques.» Renseignements :www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org Tous droits réservés : Ouest-France 787E554189B09B0740A59DF37406215581000C3853DC203BB1B0C54

Exposition. «Le parcours de l'énergie» inauguré Le Syndicat départemental d'énergie et d'équipement ... Le Syndicat départemental d'énergie et d'équipement du Finistère (Sdef) établissement public chargé de l'organisation du service public de distribution d'énergie électrique sur le territoire de 275communes, présidé par Antoine Corolleur et sept vice-présidents, dont Jean Jézéquel, maire de Plougourvest, possède une antenne, dans la zone de Kerven, fraîchement inaugurée en novembre2011. Parmi ses missions, il intervient dans le domaine des énergies renouvelables et de la maîtrise de la demande d'énergie. Une exposition permanente Aujourd'hui, trois classes de troisième du collège de Kerzourat, accompagnées de leur professeur de physique, M.Douchement, sont venues, tour à tour, inaugurer l'exposition permanente intitulée «Le parcours de l'énergie», installée dans les locaux du Sdef. Auparavant, leur professeur avait concocté un questionnaire, destiné à accompagner le cheminement de ses élèves. Amaury Bidel et Magali Perrin, de l'association «Les Petits Débrouillards Bretagne», les attendaient pour animer la visite. Articulée autour de quatre pôles (ressources, transformation, acheminement et utilisation), cette exposition sensibilise les personnes au cheminement de l'énergie, depuis la source jusqu'à son utilisation. La volonté initiale du Sdef est d'interpeller le visiteur sur les enjeux relatifs à l'énergie et de susciter des comportements responsables autour des problématiques liées aux énergies. Contact

Florent Beigneux, tél.02.98.98.79.88 ou florent.beigneux@sdef.fr

Tous droits réservés : Le Télégramme F87545558E10E806102698F3A00BC1BB8DD07D3A03B62E2F876B241


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Lundi 23 Janvier 2012 LA FORET FOUESN

Bibliothèque. Le programme des animations Voici le programme de la bibliothèque pour les semaines à venir.... Voici le programme de la bibliothèque pour les semaines à venir. Expositions: « Du Livre au film » et « Le petit musée du ciné de Jacques Maïs ». Tant de films naissent de la rencontre d'un réalisateur avec un texte, une histoire ou un roman qu'une exposition a été conçue et réalisée par la bibliothèque de Concarneau sur le thème de l'adaptation d'oeuvres littéraires au cinéma. Cette exposition sera présentée, du 21 janvier au 18février, à la médiathèque et accompagnée de matériel ancien de cinéma (projecteurs et caméras d'époques variées). Tout public. Ateliers scientifiques pour enfants sur le thème de l'image. La bibliothèque accueillera, le mercredi 15février, un animateur scientifique de l'association « Les petits débrouillards ». Il proposera aux enfants deux ateliers ludiques avec de nombreuses expériences sur le thème de l'image, en écho aux expositions présentées à la bibliothèque. De 14h à 15h30: atelier pour les enfants de 6 à 8 ans. De 15h30 à 17h: atelier pour les enfants de 9 à 12 ans. Réservation obligatoire. Club de lecture. Discuter et échanger autour d'une sélection de livres, présenter et découvrir des lectures coups de coeur, tels sont les buts de ce club ouvert à tous. Trois rencontres sont programmées au 1ersemestre: les mardi 7 février, 10 avril et 12juin, de 15h à 16h30. Inscription obligatoire. Tous droits réservés : Le Télégramme 3E70950A8C40FE0BA04595A37604A10A88206537B39F2D24A86251C


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Edition de brest

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from..

Edition de lorient

Lundi 23 Janvier 2012

Lundi 23 Janvier 2012

Morlaix - Landivisiau Ville

Lorient - Gestel

« Le parcours de l'énergie » est accessible, du primaire au BTS

Petits débrouillards : les TIC Du 20 au 22 février, 14 h à 17 h, école maternelle Marie-Laurencin,

Vendredi, quatre-vingt-dix élèves de 3edu collège de Kerzourat, conduits par Max Douchement, professeur de physique-chimie, étaient dans les locaux de l'antenne nord-finistérienne du syndicat d'énergie et d'équipement du Finistère (Sdef), à Kerven. Ils participaient à la première visite officielle de l'exposition, Le parcours de l'énergie (ressources, transformation, acheminement, utilisation)Dont le but est de susciter des comportements responsables vis-à-vis des problématiques liées aux énergies. Abordable, dès le primaire, les collégiens étaient reçus par Amaury Bidel et Magali Perrin, animateur de l'association Les petits débrouillards Bretagne. Le Sdef va procéder à la rénovation de son bâtiment sud-finistérien, à Quimper, à partir du printemps. Une exposition analogue permettra alors aux écoliers, collégiens et étudiants du Sud-Finistère d'appréhender les mêmes problématiques. Dans 275 communes Le Sdef est un établissement public chargé de la distribution de l'énergie sur un territoire de 275 communes sur les 283 que compte le département. Il regroupe les communes du Finistère, à l'exception de Brest métropole océane. Si le Sdef a concédé à ERDF, la gestion du réseau public énergie électrique, il réalise les travaux d'effacement des réseaux dans l'ensemble du département, ainsi que les travaux de développement et de sécurisation desdits réseaux dans les communes rurales. Il intervient aussi dans les domaines des communications électroniques, l'éclairage public, les énergies renouvelables et la demande d'énergie. Pour visiter l'exposition, contact : Florent Beigneux, chargé de communication, tél. 02 98 98 79 88, ou sur l'adresse courriel, florent.beigneux@sdef.fr

Petits débrouillards : les TIC Du 20 au 22 février, 14 h à 17 h, école maternelle Marie-Laurencin, rue de Kergornet. Les techniques de l'information et de la communication. Pour les 7-12 ans qui veulent comprendre comment fonctionne internet, la 3D... Proposé par l'amicale laïque de Gestel au profit des écoles publiques. Tarif: 35 EUR. Contact : 06 35 15 18 63.

Tous droits réservés : Ouest-France 9F72B5CB8970920990729353250AC1A28730463C632C26132107DB0

Tous droits réservés : Ouest-France 5E7EC5E28CA0350BD0CF9E73B50441CF89803538136D2922B8AA055


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Mercredi 25 Janvier 2012

Edition de prebotte

Jeudi 26 Janvier 2012 ST MARC

Diwan. Des élèves ingénieurs parlent de l'énergie

Rennes Sud - Dupli Chavagne

Le thème de l'énergie a été au coeur des échanges, ...

Sainte-Anne : les élèves sensibilisés aux économies d'eau

Le thème de l'énergie a été au coeur des échanges, lundi matin, à l'école Diwan du Guelmeur, entre les élèves de CE2 et CM1-CM2 de Patricia Quéré-Tassel, et quatre étudiants ingénieurs de l'École nationale d'ingénieurs de Bretagne (Enib). Apprendreà vulgariser L'intervention s'est déroulée dans le cadre d'un partenariat avec l'association Les Petits Débrouillards, «l'objectif étant de permettre de permettre aux élèves ingénieurs de troisième année, de valider le module «Médiation scientifique et technique» de leur formation. Ce module consiste à tester la capacité de vulgarisation dans le domaine des sciences», a expliqué l'enseignante. La matinée a été riche d'enseignements pour tous. Les élèves ont beaucoup apprécié les expériences ludiques qui leur ont été proposées dans le cadre d'ateliers, ainsi que les échanges qui ont suivi. Les deux écoles Diwan proposent une opération portes ouvertes le vendredi 3février, de 13h30 à 18h et, le samedi 4février, de 9h30 à 12h30. Pratique Skol Diwan Gwelmeur 63 bis, rue Georges-Melou. Tél.02.30.86.58.63. diwan.gwelmeur @laposte.net Skol Diwan Kerango 71, rue Béranger. Tél.02.98.05.08.49. diwan.kerango@laposte.net

Tous droits réservés : Le Télégramme 4070150D85A0780B80CD95A3AD08C1B28F60813763FD2E5FA65CC5A

En début de semaine, les enfants de cycle 3 de l'école Sainte-Anne ont suivi une deuxième animation sur l'eau. Tout au long de l'année, les élèves effectuent un gros travail sur l'étude et l'importance de l'eau. Celui-ci consiste à bien connaître les cycles de l'eau, sa répartition sur Terre et ses utilités. Cette étude est réalisée en classe. En parallèle, ils bénéficient d'animations proposées par le syndicat des eaux de Lillion, l'association Eaux et rivières et les Petits débrouillards. La thématique de cette séance était les économies d'eau au travers d'un jeu « Gaspido » qui a permis une prise de conscience des élèves. Ce travail sera poursuivi en classe. L'étude portera sur le cycle domestique puis sur la répartition de l'eau sur la planète. Cette étude sera suivie également par l'association des parents d'élèves qui a mené une réflexion sur ce thème. Tous droits réservés : Ouest-France 0175054781F0AE0E40269EA3080031FC8ED0903C43E822C9F8837FF


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from..

Jeudi 26 Janvier 2012

Jeudi 26 Janvier 2012

HENNEBONT

PLONEVEZ PORZ

Guiriel. Les petits apprennent le tri des déchets

École publique. Initiation à l'électricité

Le projet de l'année de l'école Saint-Joseph du Guiriel est tourné vers la biodiversité....

Pour la troisième année consécutive, des étudiants de l'École nationale d'ingénieurs de Brest sont venus proposer une séquence de sciences aux élèves de CM1 et de CM2....

Le projet de l'année de l'école Saint-Joseph du Guiriel est tourné vers la biodiversité. Aussi, au cours des activités d'éveil, les élèves des moyenne et grande sections de la maternelle participent à une approche ludique du tri des déchets avec Maud, animatrice de l'association Les Petits débrouillards, sur une proposition de Cap l'Orient. À la fin des trois séances, les élèves auront appris le tri des déchets, la fabrication du papier recyclé, et la vie du déchet et son devenir lors du recyclage, comme par exemple les bouteilles en plastique transformées en tissu polaire.

Pour la troisième année consécutive, des étudiants de l'École nationale d'ingénieurs de Brest sont venus proposer une séquence de sciences aux élèves de CM1 et de CM2. Cette intervention était proposée dans le cadre d'un partenariat entre l'enseignant, Cédric Beaumin, et l'association de médiation scientifique Les Petits Débrouillards. Au programme, cette année: l'électricité. Les élèves ont ainsi eu l'occasion de monter des circuits en série et en dérivation et de comprendre la notion de résistance des matériaux.

Tous droits réservés : Le Télégramme

Tous droits réservés : Le Télégramme

067DB57E8AE05D07D00495133201C15C8BC0A633E322291BACE8189

3F73A5758CC0D801904B91B36106512981100036231920363437419


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Dimanche 29 Janvier 2012

Dimanche 29 Janvier 2012 LE FAOU

GUIPAVAS

Diwan. Expériences lumineuses

Sacré-Coeur. Si on parlait des énergies renouvelables

Mardi, les élèves de primaire de l'école Diwan ont découvert l'électricité avec les animateurs des Petits débrouillards.... Mardi, les élèves de primaire de l'école Diwan ont découvert l'électricité avec les animateurs des Petits débrouillards. Ils ont appris à mettre en évidence le circuit de l'électricité dans un montage, en parallèle et en série, et acquis la notion d'isolant et de conducteur, à l'aide d'expériences ludiques. Les enfants présenteront leur expérience du bilinguisme en immersion, samedi matin, lors des portes ouvertes de l'école. Contact: tél.02.98.81.98.06. Tous droits réservés : Le Télégramme AF7A25CF87C0AC0A209D98237A07D17782F0A931D38F2D5D5ABF896

Lundi, quatre étudiants de l'École nationale d'ingénieurs ... Lundi, quatre étudiants de l'École nationale d'ingénieurs de Brest (Enib), Pauline, Alexandra, Maxime et Pablo, sont venus, dans le cadre de leur cursus scolaire, à la rencontre des 29 élèves de la classe de CM2, de Malou Keromnès, de l'école Notre-Dame du Sacré-Coeur. Lebut de leur démarche, dans lecadre d'un partenariat avec l'association des Petits débrouillards, était notamment axé sur le fait de sensibiliser ces scolaires aux sciences en général mais surtout aux énergies et notamment celles renouvelables. Une matinée qui aété riche d'enseignements. Les élèves ont beaucoup apprécié les expériences qui leur ont été proposées, dans le cadre d'ateliers, mais également les échanges qui ont suivi. Tous droits réservés : Le Télégramme 487615DC81604908301C93735D0C616885205C3103EE21F9C0F1686


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from..

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Edition de brest

Edition de brest

Lundi 30 Janvier 2012

Lundi 30 Janvier 2012 Brest - Guipavas

Brest - Plouvien

Les écoliers s'intéressent aux énergies renouvelables

Les sciences à la portée des enfants

Quatre étudiants de l'Enib (Ecole nationale d'ingénieurs de Brest), Pauline, Alexandra, Maxime et Pablo, sont venus, dans le cadre de leur cursus scolaire, à la rencontre des 29 élèves de la classe de CM 2, de Malou Keromnès, à l'école Notre-Dame-du-Sacré-Coeur. Cette rencontre s'est déroulée en partenariat avec l'association Les petits débrouillards et vise à sensibiliser les écoliers sur les sciences sous toutes leurs formes. Lundi dernier, ils ont surtout abordé le thème des énergies renouvelables aux travers d'expériences concrètes qui ont séduit les élèves.. Tous droits réservés : Ouest-France E97E952A89A0E30D60B19493AD06C1CB8900DC3633902DFE8A40B6C

Des étudiants de l'Enib ont mis en place des expériences scientifiques en lien avec le programme de sciences et technologie des élèves de cycle 3, à l'école Saint-Jaoua : énergies renouvelables pour les CM, montages électriques pour les CE2-CM1, problèmes de pivot et d'équilibre pour les CE2. Les interventions ont amené les élèves à se questionner, proposer des manipulations et des expérimentations complémentaires, donc à développer une démarche scientifique de Petits débrouillards. Tous droits réservés : Ouest-France AE7475D38A10C70A00DA9233620761F082401537936021B2F6113C8


http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

http://panorama.pressedd.com/sub_print.php?generer=&from...

Lundi 30 Janvier 2012

Edition de brest

Mardi 31 Janvier 2012 MILIZAC

Notre-Dame. Quatre étudiants de l'Enib chez les CM1-CM2

Brest - Milizac

Vendredi, quatre élèves ingénieurs de l'Enib, dans ...

Vendredi 27 janvier, à l'école Notre Dame, quatre élèves ingénieurs de l'École nationale d'ingénieurs de Brest (Enib), dans le cadre d'un partenariat entre l'Enib et Les petits débrouillards, sont venus animer des expériences. L'objectif était d'aider les élèves de CM1-CM2 à comprendre les changements d'état de l'eau et de l'air. Les écoliers ont ainsi découvert que l'eau se dilatait, tout comme l'air et ont réalisé que les montgolfières pouvaient s'élever grâce à l'air que l'on réchauffe. Ces apprentis scientifiques ont aussi appris à faire la différence entre le brouillard et la vapeur d'eau.

Vendredi, quatre élèves ingénieurs de l'Enib, dans le cadre d'un partenariat entre leur école et les Petits débrouillards, ont animé des expériences afin d'aider les élèves de CM1-CM2 de l'école Notre-Dame à comprendre les changements d'état de l'eau et de l'air. Les enfants ont ainsi découvert que, chauffée, l'eau se dilatait comme l'air et ont réalisé que les montgolfières s'élèvent grâce à l'air qu'on réchauffe. Entre plein d'autres choses, ils ont aussi appris à faire la différence entre le brouillard et la vapeur d'eau. Une expérience à renouveler l'an prochain.

Les écoliers de Notre-Dame s'improvisent ingénieurs

Tous droits réservés : Le Télégramme

Tous droits réservés : Ouest-France

467E65D789309508004C96F32C0431E58380E03A33CB2F753A03D4F

B27805098E50760B00CD92A3590891568A30F73413672BFD65D0794


Marinexus, projet européen de coopération territoriale À Roscoff, la Région fait savoir comment les fonds européens sont concrètement utilisés en Bretagne Après une série de rencontres, en 2011, autour de projets soutenus par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et le FSE (Fonds Social Européen), Pierre Karleskind, conseiller régional délégué aux affaires européennes, présentera ce mardi 27 mars 2012 à la station biologique de Roscoff, le projet Marinexus, projet franco-britannique de recherche et de vulgarisation scientifique et pédagogique sur l'environnement marin. Cette présentation s’inscrit dans le cadre d’une journée de travail dédiée aux 4 programmes européens de coopération territoriale qui concernent la Bretagne (INTERREG) . Issu du programme transfrontalier franco-britannique, le projet Marinexus est une illustration concrète de la mise en œuvre régionale de la politique de cohésion européenne, ici au travers des programmes de coopération territoriale. Très attaché à la politique européenne de cohésion, le Conseil régional a organisé, en 2011, trois rencontres de terrain dans l’objectif de montrer, concrètement, comment les fonds structurels participent au développement du territoire et comment les acteurs bretons s’en saisissent. • S'abonner via mail


Ouest-France / Bretagne / Morlaix / Carantec / Archives du lundi 26-03-2012

Les Petits Débrouillards avec les élèves - Roscoff lundi 26 mars 2012

À travers des ateliers de sciences expérimentales dans les écoles roscovites, à raison d'une semaine sur deux dans chaque établissement, Les Petits Débrouiilards de Bretagne intéressent les plus jeunes, à l'heure de la garderie. Vendredi, Magalie Perrin, a rencontré les élèves du groupe des Moguérou qui ont appris à construire une éolienne en papier. Peut-être pas de quoi fournir de l'électricité à la maison et au moins pour avoir une base scientifique du fonctionnement de cet objet ainsi découvert et fait manuellement !


Ouest-France / Bretagne / Morlaix / Île-de-Batz / Archives du mercredi 28-03-2012

Marinexus, un projet d'étude marine à destination du public - Roscoff mercredi 28 mars 2012

« Pour la mise en place de Marinexus, Roscoff a bénéficié de 1,4 M€ de financement européen et neuf personnes y travaillent », se félicite Gaëlle Penault, coordinatrice du projet pour sa partie financière et administrative. L'objectif, pour la station biologique, est de travailler en collaboration avec des chercheurs britanniques autour de l'état de santé de l'écosystème en Manche occidentale. « Les résultats sont ensuite communiqués, au grand public : scolaire, décideurs, collectivités, associations, etc. Nous proposons des conférences, des films, des expositions fixes », indique Maud Millet, médiatrice scientifique en charge du lien entre les chercheurs et le public. Animation en milieu scolaire Marinexus s'est équipé pour ses animations itinérantes, en particulier dans les établissements du Pays léonard, d'un bus. Facilement identifiable grâce à une décoration réalisée par les Petits débrouillards, le bus permet de découvrir un laboratoire d'observation des espèces marines. Des aquariums, des microscopes, des webcame, des écrans, des fiches techniques, etc., tout est là pour que les enfants soient sensibilisés à la fragilité de l'écosystème et à son influence sur le réchauffement climatique. « Lorsque nous faisons des ateliers dans les écoles, tout ce que les enfants découvrent dans le bus peut être ensuite développé en cours de sciences et vie de la terre (SVT), précise la médiatrice. Les élèves réalisent des photos des micro-algues qu'ils observent et étoffe ainsi pour leur propre documentation. » Lire en page 8.


Ouest-France Lundi 25 juin 2012

chercheurs

Au Triangle, 500 enfants à un Festi’Mômes

ntifiques, cette journée a s aux doctorants d’échanes chercheurs confirmés grandes thématiques de et de partager connaisnovations scientifiques et ues. « Une façon d’élarizon et de les mettre en e communiquer leur san Jean-François Hélard, e recherche. Palmarès du es doctorants : 1er prix : nne, 2e prix : Jonathan prix ex eaquo : Véronique et Matthieu Peniel.

Vous êtes jeune diplômé titulaire d’un Bac +2*

pour un tour de manège et devant les structures gonflables. Et une variété d’ateliers pour se maquiller, faire quelques expériences scientifiques ou s’exercer au pliage de feuilles d’arbre. Des jeux de société et aussi la présence d’un clown, d’un aboyeur. De la danse également et chose un peu surprenante, la présence d’animaux de la ferme. Une belle surprise que l’on devait à l’association Ensemble. Lapins, poules, canards, oies, canes, poney, âne ont fait le bonheur des enfants. Vraiment un Festi’Mômes qui fera date.

re d’un Bac, admission sur dossier.

urée en musique

Cette neuvième édition de Festi’Mômes marque une montée en puissance et une reconnaissance. « Pour la première édition il n’y avait que quelques partenaires, cette année il y en a vingt-deux et puis les parents sont très présents, pour encadrer quelques ateliers ou les animer », constate Aude Levasseur, animatrice à la Maison des Squares. C’est vrai que mercredi la halle du Triangle faisait plaisir à voir. De nombreux parents et aussi environ 500 enfants venus des centres des loisirs ou en famille. Grosse file d’attente

ormation

ois Hélard et les

Plusieurs animations étaient proposées aux jeunes enfants.


été

Un Venez visiter votre futur appartement Livrable de suite

PROMOTION du 15/08 au 15/10 Frais de notaires offerts • Cumuler: Scellier/PLS • Desicalisation sur revenus 2012

Consommables et matériel informatique

Standard ou personnalisé Chiens toutes races, petits et gros,

• Épilation, tonte, débourrag

PROMOTION

en 1998 et 1999 : le mercredi de 16 h 30 à 19 h 30 ; nées en 1995, 1996 et 1997 : le vendredi de 19 h 30 à 21 h ; seniors : le vendredi de 21 h à 22 h 30. Tous ces entraînements ont lieu dans la salle de Saint-Samson. Garçons nés en 2004 et 2005 : le mercredi de 11 h à 12 h 15 ; nés en 2002 et 2001 : le mercredi de 13 h 30 à 15 h ; nés en 2000 et 2001 : le mercredi de 15 h à 16 h 30 ; nés en 1998 et 1999 : le vendredi de 18 h à 19 h 30 ; nés en 1995, 1996 et 1997 : le mercredi de 19 h 30 à 21 h ; seniors : le mercredi de 21 h à 22 h 30,

7

Taden Une labomobile écolo au forum des associations

La Région signe pour 2

Le Forum des associations annuel aura lieu samedi 8 septembre, dans le complexe culturel et sportif de la commune. Des démonstrations sportives ou culturelles seront proposées entre les stands. Un car d’exposition Enescom (Projet économie énergie) sera également présent sur le parvis de la place. Il s’agit du labomobile, de l’association nationale Les Petits Débrouillards.

Le conseil général a mis en œ en 2009, une nouvelle politique toriale s’appuyant sur les contra territoires. Le conseil général a affec chaque territoire une envelopp nancière particulière afin d’établ programmation, en hiérarchisan opérations qu’elles souhaitaient grammer sur la durée du contra territoire de la Codi bénéficie d enveloppe de 2 239 482 €. Au cours de la séance du 21 2010, le conseil municipal avait dé d’approuver le projet de rén tion de l’église Saint-Pierre, au b Une aide du conseil général à teur de 85 194 € avait été versée

Elle proposera une animation pédagogique à l’intention des adultes et des enfants, en matière d’environnement, de développement durable, climat, pollutions, et économies d’énergie. Samedi 8 septembre, forum des associations de 10 h à 13 h, au complexe culturel et sportif.

Les deux équipes poussines se sont illustrées la saison dernière, en occupant le podium départemental dans leur catégorie.

Après la brillante médaille d’argent obtenue par l’équipe de France féminine de basket-ball aux Jeux Olympiques de Londres, la nouvelle saison sportive de l’ASC samsonnaise se prépare avec enthousiasme. Le programme est déjà chargé avec la reprise des entraînements dès la rentrée des classes, mais aussi avec la préparation des portes ouvertes et découverte que le club organise pendant 10 jours, du 4 au 14 septembre. À cette occasion, il sera possible de venir s’initier gratuitement au basket selon les horaires suivants :

www.dejoie.fr

RE

Saint-Samson-sur-Rance

TU

L’Aublette - QUÉVERT - Tél. 02 96 39 88 00

Vincent DEJOIE

Im P É Tr

IN

MPS

299 €

POUR VOS RAVALEMENTS PE

Taille-haies

*Selon l’application des conditions légales et réglementaires en vigueur

9, route de l’Aucherais - ST-C Tél. 06 84 33 34 05 Tél. 02 96 83 55 33 Artisans

Motoculture

• ECHO HC 1500

Y aura-t-il un effet JO pour le basket cette saison ?

Toiletteur

• Toilettage animaux domes

Plus d’informations en magasin ou sur www.bureau-vallée.fr

CAP RANCE - TADEN-DINAN - 02 30 96 15 60

e sur place Bureau de Vent i Lundi au samed - 19 h h 15 30 h 12 9 h 30 -

to à

L’église Saint-Pierre clas

Depuis cet accord, l’étude préa établie par l’architecte DPLG e Patrimoine, maître d’œuvre de l ration de rénovation de l’église, complétée par la dépose du re

Les deux animateurs communaux, Pascal et Emmanuelle, proposeront les activités sportives et culturelles initiées par la municipalité à l’intention de la jeunesse samsonnaise.

Bobital

Pleudihen-sur-Rance

Quévert

‡Isica pays de Rance Jeux de cartes divers. Vendredi 7 tembre, 14 h, la Source, boulevar dré-Aubert, Dinan. Reprise des a tés. Nous fêterons les annivers du 3e trimestre, et nous encaiss


petits bidouilleurs en open source » OWNI, News, Augm...

http://owni.fr/2012/09/28/petits-bidouilleurs-enfants-open-source/ Les petits bidouilleurs en open source » OWNI, News, Augm...

LES PETITS BIDOUILLEURS EN OPEN SOURCE LE 28 SEPTEMBRE 2012 SABINE BLANC

Ce jeudi, deux enfants très partageurs ont donné une conférence à l'Open Hardware Summit à New York sur les vertus éducatives de l'open source hardware. Des vertus éducatives dont l'école traditionnelle n'a pas encore pris toute la mesure. Atelier soudure au Chaos Communication Camp de Berlin, août 2011, (cc) Ophelia Noor

http://owni.fr/2012/09/28/petits-bidouilleurs-enfants-open-source/ Les petits bidouilleurs en open source » OWNI, News, Augm...

“Super-Awesome” Sylvia n’est pas en reste : pour la troisième année, elle fait une émission sur YouTube avec son père “TechNinja”, Sylvia’s Super-Awesome Maker Show. Pas d’atelier Barbie ou Hello Kitty DIY mais des tutoriels pour utiliser Arduino, le très populaire microcontrôleur open source, construire des fusées ou faire de la couture. Le tout avec le label Make Magazine. Comme Joey, Maker Faire est son Disneyland, au point de crowdfunder, avec succès son voyage à l’édition new-yorkaise ce mois-ci.

http://owni.fr/2012/09/28/petits-bidouilleurs-enfants-open-source/

Elle est davantage encline à partager ses idées. Je pense qu’elle réalise que nous profitons tous de plus d’ouverture et de collaboration. En même temps, nous avons la responsabilité d’enseigner aux jeunes générations ce que la transparence et l’ouverture peut leur apporter, ainsi qu’à la société.

Mitch Altman, apôtre de longue date de l’open hardware, transmetteur inlassable de son savoir-faire à des enfants (et leurs parents) dans des ateliers, détaille les atouts de ce process :

Quand l’open hardware est disponible, les gens vont apprendre grâce à lui. En particulier quand la documentation est écrite avec des visées pédagogiques en tête, comme par exemple toute celle de mes projets et de ceux d’Adafruit (une plate-forme communautaire de vente et de partage dédiée à l’électronique, ndlr). J’ai souvent dirigé les gens vers ma documentation quand ils demandent comment apprendre sur les différents aspects des micro-contrôleurs. Et ils m’ont souvent répondu qu’ils appréciaient vraiment ma documentation bien écrite car elle les aide beaucoup à apprendre.

Parmi les initiatives dans ce sens, l’incontournable Make se montre très actif. Cet été, il a organisé un Maker camp, “un camp DIY virtuel” à l’attention des enfants qui ne partent pas en vacances. Le concept ? Chaque matin, une figure de l’open source hardware explique comment fabriquer un projet, donne ses petites astuces Le soir, ce “conseiller” revient avec les participants sur la réalisation du projet et peuvent montrer leurs photos. Parmi les intervenants, Joey, Limor “Ladyada” Fried, la fondatrice d’Adafruit, le CERN et Dale Dougherty en personne. Le tout avec le soutien de Google. Photographie Ophelia Noor (Atelier soudure au Chaos Communication Camp de Berlin, août 2011.) 1. Voir à ce sujet le talk TEDx du fondateur du magazine Make, Dale Dougherty, “We are makers”, qui montre une vieille publicité de Chevrolet célébrant le maker. [↩]

Beaucoup de projets open source ont des communautés d’utilisateurs (et même leur propre forum) avec des niveaux de compétence variés et qui s’entraident en ligne ou en personne. Cela est beaucoup plus difficile à réaliser quand des avocats de projets propriétaires veulent empêcher les gens d’apprendre à utiliser leur “propriété intellectuelle”(plutôt que de la partager).

Initiatives individuelles peu soutenues Joey et Sylvia sont des petits monstres. Des petits monstres de générosité, qui portent haut, du bout de leurs bras de 14 et 11 ans les valeurs de l’open source hardware. Pour eux, partager la recette de leurs créations avec d’autres enfants est naturel car cela ne présente que des avantages. Un credo qu’ils ont développé ce jeudi lors de leur conférence à l’Open Hardware Summit à New York, un grand meeting annuel réunissant les figures de proue de ce mouvement.

Vidéos pédagogiques

Pourtant, l’école ne semble pas avoir pris la mesure du mouvement. Derrière leur côté “petits cracs du DIY coachés par leurs parents” qui peut agacer, Joey, Sylvia et d’autres, mettent en œuvre une vision de l’apprentissage que n’épouse pas forcément le système éducatif occidental, reflet d’une société façonnée par les logiques propriétaires. Lorsqu’on lui demande si son école encourage l’open hardware, Joey répond par la négative. L’adolescent qui affirme “ne pas être un grand fan de l’école” démontre pourtant que c’est une voie très fructueuse. James Carlson, créateur de School factory, une association américaine qui développe des espaces éducatifs communautaires du type makerspace, renchérit :

Le duo n’a pas fait dans les grands discours incantatoire mais s’est exprimé en connaissance de cause. Sur son site, baptisé “Look what’s Joey is making” (“regarder ce que Joey fait”), l’adolescent affiche son slogan : Les écoles sont de plus en intéressées par l’open hardware mais elles sont en retard. De façon individuelle, des professeurs mettent en place des ateliers dans le domaine des STEM (Science, Technologie, Engineering et Math, ndlr) et apprennent aux enfants à créer en recourant à l’open hardware mais ils ne sont souvent pas soutenus. C’est nouveau et donc mal compris.

Ne vous ennuyez pas, faites quelque chose !

On trouve sur sa page le mode de construction de son bouclier Arduino en forme de cube fait avec des LED et ses vidéos pédagogiques pour apprendre à se servir d’un oscilloscope ou bien encore le fonctionnement des LED. En dépit de son jeune âge, Joey a déjà son (tout petit) business, incarnant en cela la figure américaine du maker, le self-made-man américain qui a fait construit son pays grâce à sa créativité et sa volonté1 Pour 15 dollars, il est possible d’acquérir son cube Arduino. Après, on ne soupçonnera pas le gamin de se payer des packs de 8°6 avec. Sa marotte, c’est plutôt d’assister à des Maker Faire, ces grandes foires à la bidouille organisée par le magazine américain Make et qui ont essaimé partout dans le monde. Magazine auquel il contribue. Ses réalisations sont même parvenues aux oreilles de Barack Obama : le président américain a eu droit à une démonstration de son Extreme Marshmallow Cannon dans le cadre de la fête de la science organisé à la Maison Blanche, au cours duquel il a annoncé des fonds pour financer la formation des professeurs de sciences. Si le président est tenté de le faire, le guide est sur Make. Sans attendre une impulsion d’en haut, Joey a commencé un club de science dans son école pour partager son savoir-faire avec les autres enfants.

r3

Une telle démarche surprend, à commencer par la maman même de Joey :

Il ne voulait faire que de l’open source. Il aime que, quoi que les gens fassent, tu puisses apprendre de leurs créations, et compléter, c’est vraiment la meilleure façon d’apprendre. Je n’ai pas compris au début mais maintenant oui… c’est la seule façon d’avancer !

Le privé en renfort Faute que l’école s’empare de l’opportunité, James souligne que des communautés et des associations se sont mises sur le créneau, comme les makerspaces/hackerspaces. La dernière génération est un terreau propice, qu’il faut cultiver :

15/10/12 10:22 2 sur 3

3 sur 3

15/10/12 10:22

15/10/12 10:22


commis aux vivres. En 1972, je suis arrivé à Brest. Je suis tombé amoureux d’une Bretonne et je suis resté, » confie-t-il. En 1974, il entre à la SNCF. « Dans ces années-là, on trouvait du travail facilement. » Depuis, ce passionné n’a cessé de photographier et de peindre la Bretagne. Ses paysages, ses coiffes, ses bateaux, ses collines. « Ma première rencontre avec la peinture s’est faite par hasard. J’aidais un ami à vider un local quand je suis tombé sur des tubes de peinture. Ils avaient été oubliés par un squatter. Je les ai gardés. À l’époque, cela coûtait cher », avouet-il amusé. En 1983, il tente un essai sur un carton toilé. Jean-Yves André, artiste brestois, trouve que ses arbres ressemblent à des salades. Qu’importe, les critiques sont positives.

lancée dans le cadre d’un groupement de commandes mis en place avec les communes voisines pour rénover la micro-signalisation (réglettes bleues),

LE FAOU

faites àlepartir dene ma collection sons desont proximité, conseil que, mercredi, les membres de de photos. » Il particulièa obtenu, en 1986, le fait aucune remarque l’association se sont retrouvés premier prix de France du challenge re sur le dossier de régularisaafin de mieux faire connaître leur monovision pour un diaporama sur tion de l’élevage avicole Join, action. En effet, le musée est parla vidange du Argol. lac de Guerlédan. « Un situé au Marros, en

montage photo que j’avais appelé « Et après ». Il interrogeait sur l’avenir qu’on allait laisser aux enfants. » EXPOSITION SUR LE HAUT Fervent admirateur de peintres célèDÉBIT. bres, il s’essaie aussi à quelques re- Les personnes qui n’ont productions de tableaux « Je cherche à obtenir les teintes exactes en copiant », précise l’artiste qui peint sur de grands formats. Il a déjà reproduit « Le pardon de Kergoat » de Jules bien aux adultes enfants. Breton et qu’aux « L’arrivée de la diligence » de Jules Qu’est-ce que laNoël. dette L’artiste ? Com- maîtrise la peinture à l’huile, ment un pays riche peut-ilmais être il a encore à son sculpte endettéplusieurs ? À qui estcordes emprunté l’ar-arc. Il Des élèves du lycée de l’Aulne de la pierre, le bois et peint surChâteaulin vitrail. sont intervenus plugent ? Qui fixe les taux d’inté« J’aime l’image et la couleur », rêt ?… Toutes les personnes intésieursterfois dans la commune dans dansàun sourire. resséesmine-t-il sont invitées venir écoule cadre de leurs études. Élèves en

Café des sciences. D'où vient la dette publique ?

pas le haut débi aller voir une e

SAINT-SÉGAL

Ce soir, Julien Hay, chercheur en économie et maître de conférence à l’IUT de Quimper, Sandrine Dovin, titulaire d’une maîtrise d’économie et animatrice Petits Débrouillards, et Olivier Dallery, directeur du Crédit coopératif de Quimper, se mettront à la ter, participer et alimenter le seconde professionnelle option serUne vente pour les Restos Alain Marchal expose devant ses tableaux disposition à Croq’Livres. Véronique se culti- MOSSER. du public pour répon- débat : un temps fait pour vice à la personne et aux territoidu cœur dre aux questions sur la dette et ver, comprendre, échanger et res, ils ont mené des actions avec Au sein de la SNCF il crée une asso- servira de lieu d’exposition jusqu’à ce toiles à l’espace Gare. Mais cela m’a Exposition de tableaux à Croc’Liles finances publiques lors d’un réfléchir ensemble. enfants de la maternelle et ciation, l’Union artistique et intellec- qu’elle soit refaite. Chaque mois, un fait plaisir de savoir que quelqu’un vres, place Charles-de-Gaulleles à Portorganisé au avec les tuelle des cheminots français. Elle artiste différent montrera son travail Café aimaitdes ce sciences que je faisais ». Il proposeLaunay et à aux Folatières, 3, place de anciens du club de l’ami> Pratique par Radio Évasion, les pour tié. vivra trois ans. La gare de Quimper « On m’a d’ailleurs volé une de mes Donégal ra aux artistes d’offrir un tableau l’Église à Dinéault. Petits Débrouillards et Kerlug. Ce soir, au bar Le Donegal, Cette rencontre s’adresse aussi de 20 h à 21 h 30. Course d’orientation À l’école, leur intervention portait sur des activités de motricité, parcours, jeux collectifs, création maison d’automne, de maraTENNIS-CLUB. Crozon Le Faou Dans le cadre de per à une journée découverte du d’une cas en forme de tipis et de petites l’animation sportive du secteur, tennis à la salle multifonctions coccinelles. le50 Tennis-club proposeau auxcafé jeunesdes (route de Térénez, au Faou) le Vélo club : journée pour la promotion du sang personnes sciences Avec les personnes âgées, leurs du Faou et sa région, de partici- samedi 16 juin, de 9 h 30 à 13 h. interventions portaient sur des activités sportives et de création : composition florale, activités dans les serres du lycée. Pour terminer ce cycle de rencontre, le lycée de l’Aulne avait organisé une rencontre intergénérationSORTIE DES 40-45 ANS. Une (tél. 06.30.68.08.68) ; pour Le sortie est envisagée au mois de Faou, Karine de Rumigny septembre pour les 40-45 ans (tél. 02.98.81.91.12). (nés en 1972 ou 1967), pour les personnes résidant au Faou, DÉCOUVERTE DU TENNIS. 12 juin 2012 Samedi matin, à 8 h 30, 17 adhérents Mardi ont rejoints, CastLe etTélégramme Châteaulin. Ils ont Rumengol ou Rosnoën ou nées Dans le cadre de l’animation spordu vélo-sport de la Presqu’île sont pédalé pour la promotion du sang : dans ces communes. Une réunion tive du secteur, le Tennis-club partis pour une cinquantaine de kilo- sang 100 %. Henri Joannes est le est prévue ce soir, à 20 h 30, à la propose aux jeunes du secteur la mètres en passant par Telgruc, Plo- doyen, il a 78 ans. Les cyclistes auront Maison des associations. Toutes possibilité de participer à une névez-Porsay où d’autres cyclistes les parcouru 35 km au retour. LE FAOU les personnes intéressées sont journée découverte du tennis à la cordialement invitées à y partici- salle multifonctions (route de OlivierContacts Dallery, :directeur du Crédit coopératif pour une politique per. pour Rosnoën, Térénez, de auQuimper, Faou), est le samedi Concert solidarité pouràles handicapés Café des sciences. Un de rendez-vous réitérer financière responsable. Anne Hernot 16 juin, de 9 h 30 à 13 h. pétroliers), et lorsqu’elles sont Vendredi soir, le Café des scien-

Rencontre des génér

ROSNOËN

Les lycéens de Ch

nelle à Châteaulin pu accueillir les e enseignantes et a ainsi que la prési

PONT-DE-BUIS-LÈS-QUIM

27. SAINT-NIC Pardon. La tradition respectée

ces, sur le thème de la dette publique, a fait le plein au Donégal.

La procession a été écourtée en raison de la pluie.

Dimanche, le pardon de SaintCôme et Saint-Damien s’est tenu dans la chapelle du même nom. En dépit de la pluie, les fidèles sont venus rendre hommage et dévotion aux saints de cet édifice.

tie prenante au s tion et présente lin dans leurs d tions, notammen

étaient à préserver et les saints ne seront pas fâchés de cette entorse à la tradition. Suivait un repas sous un grand hangar où près de 200 convives ont trouvé place. Cette année, Jean-Pierre Guéguéniat, tourneur amateur, présentait des toupies en bois,

Très instructif Des personnes de tout âge, enfants, ados, actifs, retraités… ont découvert ce qui se cachait derrière les mots « dette publique » avec Sandrine Dovin, des Petits Débrouillards. Ils ont appris ce qu’était une banque coopérative avec Olivier Dallery, directeur du Crédit coopératif de Quimper, et suivi avec intérêt l’historique de cette dette en France avec Julien Hay, chercheur en économie et maître de conférence à l’IUT de Quimper. Les auditeurs ont ainsi appris que la dette publique était le

Vendredi soir, l’association Handivoix insuffisantes, il faut emprunter a organisé un concert de solidarité à pour faire face aux dépenses l’église de Morgat pour permettre aux (services publics, infrastructures, interventions économiques nombreuses chorales de personnes et sociales…). handicapées de venir se produire En 1960, les rentrées étaient en presqu’île de Crozon en fin sepsupérieures aux dépenses. Depuis 1974, la tendance s’est tembre ; ceci dans le cadre du Festiinversée, mais la dette restait voix. L’auteur-compositeur crozonnais inférieure à 60 % du PIB. Philbreizh dans un monduo. Philbreizh a accueilli Lysan, auteur in- Lyzan etDepuis 2008, avec la crise diale, la dette a franchi ce seuil. terprète franco-canadienne installée à Elle qui est devenue deuxièSaint Yvi et ses deux musiciens, tous de l’église rend silebien lors pour me poste budgétaire de l’État, deux ont enchanté l’assistance par les chorales tant d’écho pour des derrièreaitl’enseignement et leursDovin, nouvelles chansons. solos etdevant desla duos. Défense. La participation Sandrine Olivier Dallery et Julien Hay ont animé la soirée et répondu Café des sciences à a été aux nombreuses des participants. La voixquestions de Lyzan est exceptionnelle d’entréeCeétait laissée la orgagénérosité nisé et enregistré par Radio Évaet ildes estdéficits biendedommage la sonoritédes de chacun. sion (radio associative de l’Aulcumul l’État, des que tes provenaient impôts collectivités territoriales et de la sécurité sociale ; que les recet-

(revenu, société, patrimoine), de la TVA et de la TIPP (produits

Tennis-club. Un tournoi interne bien suivi Ce week-end, le Tennis-club organisait son tournoi interne. Les ren-

ne maritime) et sera diffusé dans les prochains jours.

Le café des sciences devient une ins- apportées par Julien Hay, chercheur titution au Faou, au pub Le Donegal en économie et maître de conférence précisément. Après le thème du traite- à l’IUT de Quimper, Sandrine Dovin, ment des déchets, Radio Evasion (ra- titulaire d’une maîtrise d’économie et dio associative rurale au 100.4 FM), animatrice des Petits débrouillards, et les Petits débrouillards Bretagne et Olivier Dallery, directeur du Crédit col’association Kerlug (pour une écono- opératif de Quimper. mie expliquée) ont lancé une invitation Le débat a montré que la dette pouà participer, vendredi 8, à une discus- vait être dangereuse si elle mettait sion sur la question citoyensNicolas dans une L’assemblée générale: «deQu’est-ce Saint- que Annie les Le Hérisse, Kersa-situation intela dette ». Pas moins delé, 50Hervé nable ; maisSylvie vertueuse Nic Sportpublique ayant eu?lieu la semaiCanevet, Philip- au contraire personnes présentes au débat quand elleAdrien permet à l’argent dispone dernière, étaient le bureau s’est réuni pe, Annie Andro, Andro et OUVERTES LES 9 ET 10 JUIN animé par ses Hélène Bréard et YannMélanie Si- nible d’êtreOn emprunté pour faire PORTES tourafin d’élire membres. Bernard. remarquera mon,de les réponses aux questions ner l’économie… Peu changement, puisque étant la présence féminine à des pos-

SAINT-NIC

Saint-Nic Sport. Le bureau est constitué

sans surprise, Vanessa Hicher reste présidente ; vice-président, Didier Desplechin ; trésorier, Jérôme Kersalé ; trésorière adjointe, Morgane Gourmelen ; secrétaire, Yannick Pichon ; secrétaire

tes clés et au soutien du club.

> À noter

Journée d’entretien du stade municipal, dimanche ; appel à toutes

concession

Route


et espace associatif inaugurés La ludothèque et l’espace associatif, situés dans l’ancienne Maison bleue, place de Ruthin, entièrement rénovée, ont été inaugurés samedi, en parallèle des portes ouvertes des structures d’accueil des enfants et des jeunes.

Les enfants qui ont couru les premiers ont été très applaudis par les spectateurs.

Dimanche matin, les Galouperien organisaient la 29e édition des courses du Pays Glazik. Le public est venu nombreux encourager les coureurs des différentes courses en commençant par les plus jeunes qui couraient pour le plaisir, encouragés par les plus grands. La course courte, une boucle de 8,3 km à parcourir sur routes et chemins, a vu la victoire d’un inscrit de dernière

minute, le Quimpérois Grégory Vignal. En féminine, Stéphanie Le Floc’h s’est imposé avec sept secondes d’avance sur la seconde. Sur la course longue du Challenge de Cornouaille, Fabrice Jaouen, que l’on n’attendait pas forcément, très en forme, a battu les favoris Steven Furic et Patrice Gloux. Chez les féminines, Spéciose Gakobwa a devancé sa poursuivante de trois minutes.

Objectifs et fonctionnement de la ludothèque ont été présentés par Yves Créac’h et Jean-Paul Le Pann (à gauche) et de l’Espace associatif par Patrice Guézennec (à droite).

LANDUDAL

Petits débrouillards. Tous au potager

LANGOLEN Débroussaillage. Les bénévoles se retroussent les manches

Pause-photo avant le repas à la bonne franquette entre patates à l’eau, salade, et côtes de porc grillées.

C’était samedi matin le coup de collier annuel organisé par la municipalité pour débroussailler les sentiers de randonnée. « On a passé en revue la dizaine de kilomètres de sentiers qui relèvent de la commune », avance Didier Roignant. Cela a été possible grâce à la mobilisation d’une vingtaine de bénévo-

280 jeux à disposition La ludothèque propose déjà 280 jeux, adaptés à tous les âges : jeux d’adresse, de stratégie, d’association, d’agencement, questionnaire, circuits… Pendant les périodes scolaires, elle sera ouverte le mercredi et le samedi matin et, pendant les vacances, le mardi après-midi et le mercredi et en itinérance sur les communes du canton, le vendredi aprèsmidi, à raison de trois par mois. La première aura lieu le 6 juillet.

Les prêts commenceront au mois de septembre pour une adhésion par famille de 20 ¤ pour l’année. Contact : Marie Hubert : 06.89.81.91.27. Quant à l’espace associatif, c’est « un outil de soutien à la vie associative locale. Il s’adresse à l’ensemble des associations de tous les secteurs du canton », a expliqué Patrice Guézennec. Il sera demandé une adhésion annuelle de 30 ¤ à souscrire auprès de Cap Glazik pour accéder à l’Espace du lundi au vendredi et le samedi matin. Yvan Douillard, conseiller à la vie associative, assurera une permanence le lundi, de 14 h à 18 h et le jeudi, de 17 h à 19 h. Un des objectifs de l’Espace est également de favoriser les liens entre les associations.

les. Il faisait lourd pour ce travail de force. Aussi, vers midi, la pauseétait la bienvenue autour d’un barbecue à Stank Vras. Parmi les bénévoles, Henri Guiffant des Marcheurs de Cornouaille et Didier Hervé, ancien maire qui, le temps d’un chantier, aime à renouer avec son ancienne commune.

Chaque mercredi matin, Les P’tits Débrouillards proposent des animations variées aux enfants. L’association initie ainsi les enfants à la découverte des bons légumes, apprend à les cultiver soi-même, à valoriser les déchets en les triant ou encore à recycler les vieux journaux. Cette activité périscolaire a été présentée à la municipalité et au Pays Glazik dans le cadre d’un projet éducatif local. Basée sur le volontariat des enfants et des parents, cette activité du mercredi matin d’une heure et demie et consacrée actuellement au potager, regroupe une dizaine d’enfants. Tous s’activent sous la houlette de Gaidig Le Roux, aide-maternelle bilingue au collège de Plozévet.

Les ouvriers communaux leur ont préparé des carrés entourés de bois rempli de terre où ils ont fait pousser leurs légumes. Il fallait bien un épouvantail pour protéger ce travail : ils ont fabriqué « Toto » !

Le jardin du presbytère ouvre ses portes Dans le jardin séculaire clos de hauts murs, les employés municipaux ont fabriqué des carrés de bois et les ont remplis de terre :

les petits y ont semé des pommes de terre, de la salade, des radis (déjà à maturité) et des fraises. Les sarments de la vieille vigne grimpent au mur. Le potager des « Petits débrouillards » va s’inscri-

re au concours des jardins fleuris. Aujourd’hui, toutes les personnes intéressées sont invitées à venir, au jardin du presbytère, de 10 h à 11 h 30, découvrir le « chantier des petits débrouillards » : six ren-

contres ont eu lieu cette année, trois sur l’alimentation, deux sur les déchets et une pour préparer la kermesse de l’école qui leur servira de vitrine pour afficher les activités passées et à venir.

US LANDUDAL. Tous les joueurs, dirigeants et supporters

ainsi que toutes les personnes qui veulent œuvrer au fonction-

nement du club sont invités à participer à l’assemblée généra-

le, vendredi, à 18 h, au club-house.

LANDRÉVARZEC La deuxième Fête du bois ce week-end EDERN

Page 15

Amicale laïque. Un joyeux défilé dans le bourg


> Infos-service ALLAITEMENT. Lundi 18, de 9 h 30 à 11 h, au centre médico-social, réunion d’information, de soutien et de conseils autour de l’allaitement maternel, animée par des professionnels de santé (sage-femme ou puéricultrice) pour les femmes enceintes, celles qui allaitent ou encore celles qui veulent témoigner de leur expérience. Gratuit. D’EDMONTON-ALBERTA (CANADA) À SAÏGON (VIETNAM) PAR VOIE ROUTIÈRE. Yannick, originaire de Loc-

miné, projette de faire un voyage original en rejoignant Saïgon (Hô-Chi-Minh-Ville) par voie terrestre (excepté CanadaEurope) en 2013, avec un énorme Monster truck. Il sera de passage à Locminé et la Gacilly, dimanche 14 juillet, de 6 h à 19 h. Gratuit. Contact : tél. 09.37.12.66.05. HANDBALL. Portes ouvertes de l’école de handball, samedi, de 10 h à 12 h, à la salle du Cosec, pour les enfants entre 6 et 12 ans. Tél. 02.97.60.97.33.

podium, en digne représentante de la sélection morbihannaise. De 4 à 14 ans « L’école de vélo est une structure d’accueil destinée à faire découvrir et aimer le vélo.

Les jeunes cyclistes p

Elle est composée de filles de 4 à 14 Nicolas Guidec et F

MOUSTOIR-AC

Comice agricole. Une

Médiathèque. Un atelier pour débrouillards

Sarah Pirotais et Tristan Haller, de l’association Les Petits Débrouillards, ont animé l’atelier de fabrication d’encre végétale et de crème.

Une quinzaine d’enfants ont joué aux apprentis sorciers, samedi après-midi, à la médiathèque, grâce à Sarah Pirotais et Tristan Haller, de l’association Les Petits Débrouillards. Dans le cadre de l’exposition Autour des plantes, l’atelier permettait de découvrir l’utilité du « Bois de Campêche » ou des

racines de garance, pour créer des teintures. Les enfants ont pu créer une multitude de couleurs pour teindre leur tee-shirt. Une deuxième séance était proposée pour fabriquer une crème de soin à partir de calendula et plantain, ainsi qu’un masque au concombre. Chacun est reparti avec son petit pot de crème.

MOUSTOIR-REMUNGOL N.-D.-du-Sacré-Cœur. 120 personnes au repas de la kermesse

De gauche à droite, Justine Paulic, Maëlle et Flavie Etienne,

Le comice agricole s’est déroulé samedi, au terrain des sports de Moustoir-Ac. « Une journée réussie grâce à la bonne organisation des associations qui ont soutenue l’association d’élevage Locminé Saint-Jean-Brévelay », annonce Cyrille Bauché, président de l’association organisatrice de l’événement annuel qui se déroule, à tour de rôle, dans l’un des deux cantons. 40 élevages présents Cette année, 40 élevages étaient présents au comice avec pas moins de 70 vaches laitières prim’holstein. Benoît Toullec, éleveur à Plomelin (29) était juge du concours bovin. Cyrille Bauché a souligné son « très bon jugement et ses bons commentaires ». Un hommage a aussi été rendu à Marc Le Labourier, trésorier de l’association, décédé des suites d’un accident de la route il y a peu. Pour impliquer les jeunes, et peutêtre futurs éleveurs, un concours

Les éleveurs ont rend définitifs des bovins.

vaches gestantes : des deux chênes, N Heno. Championnat mam Energie-or, de l’ora lec, élevage Étienn


Motreff

Berrien

Les élèves s’activent autour de « l’eau des Loustics »

De nouvelles balades botaniques

Les élèves ont été sensibilisés à l’importance de l’eau et la nécessité de la préserver.

Au cours du trimestre, les élèves du primaire de l’école se sont penchés sur le cycle de l’eau, avec la participation de l’association des Petits débrouillards. Une étude qui les avait menés à la station de pompage de Saint-Leuffroy, qui alimente la commune en eau ainsi qu’à la station de traitement des eaux usées du Stanger à Carhaix. Parallèlement, durant cette semaine, une exposition autour de ce même sujet, était mise en place dans la salle de réunion de la mairie, à l’initiative d’un élu, Franck Demouge. Conçue par l’association des Petits débrouillards, dont l’un des objectifs est de faire découvrir les sciences de manière ludique, l’exposition intitulée l’Eau des Loustics se présente sous

forme de dix modules interactifs, retraçant le chemin de l’eau depuis sa source jusqu’au robinet. Vendredi après-midi, en la visitant, les enfants ont ainsi fait un petit récapitulatif des différentes opérations que doit subir l’eau avant d’être propre à la consommation.

‡Troc et puces Dimanche 1er juillet de 9 h à 18 h, au bourg, troc et puces de l’association culturelle Motreff Sainte Brigitte. Entrée gratuite. Pour les vendeurs, particuliers ou professionnels, inscription au 06 89 81 23 79.

Les plantes récoltées serviront à confectionner u

Après leurs sorties botaniques et contes, Agate Dupperey et Florence Créachcadec proposent une nouvelle formule : les sorties botaniques qui permettront aux participants de créer leur propre herbier. Ces nouvelles balades botaniques se dérouleront certains dimanches après-midi, tout au long de l’été, durant lesquels les participants pourront observer, identifier et collecter les plantes avant de les mettre sous presse après la balade, dans les locaux du café librairie l’Autre Rive. La première sortie de ce type aura lieu le dimanche 1er juillet à partir de 14 h à l’Autre Rive. Ces

sortie vironn humid bonn maté un gr et fac téléph reil p raient À la s estiva l’herb Tarifs

Rése


au stade Allenic pour la e.

x utilisateurs du stade conseil municipal avait décidé, en mai dernier, efaire une partie de cetd’athlétisme avec un nt en synthétique, sur oirs comprenant égaleinstallations pour la prasaut en longueur, triple de réception). Ce noupement permettra par ’éviter certains travaux n. Le montant total des effectués s’élève 7 ¤ TTC. ée, les sportifs trégueuposeront d’un équipepointe, adapté à leurs sportives.

POUSSE-CAILLOUX. circuit de la Côte des part du bourg de Saint-

ou

edeloup, l’été. chez Jules. Venain mes matin bio, buvette, galet-

épart à 14 h, du Pont Rouge (les ses. âtons sont prêtés par le guide). Mardi 14 août au matin, à SaintRS DEde loy, PLAISANCIERS animée par l’association angazel : découverte de la faune UIMOND. Le concours t de la flore, départ à 10 h 30, du en mer aura lieu le ourg de Saint-Eloy, 4 km. 5 août avec, aprèsanimée le Mardi 28 août, à Hanvec, arbateaux, Denis Floté, ornithologue un repas grilla-du NRA : oiseaux d’eau et de rivasite, à midi. es (apporter des jumelles si possile) ; départ à 14 h, de la chapelle e Lanvoy, 5 km. es randonnées sont ouvertes à out public et gratuites pour les nfants. Une participation de 2 ¤ st demandée aux adultes. idre, jus de pommes et galettes ont offerts après la randonnée.

résentation des résultats de étude sur le transport des prouits réalisés par les produceurs du Parc et de groupes de roducteurs en Ille-et-Vilaine et ans le Morbihan. Gratuit. Contact : Civam du inistère, tél. 02.98.81.43.94, ivam29@orange.fr

Y

es rochers :

La randonnée organisée jeudi par l’Avant 3, dans le cadre de Ploufragan estivale, a permis aux participants de prendre le chemin de la retenue d’eau du barrage, en partant du Pont-Noir vers Sainte-Anne-du-Houlin. Les randonneurs en ont profité pour visiter la chapelle, à quelques jours du pardon de Sainte-Anne. L’effort a été récompensé par un repas champêtre au-dessus du barrage. Le prochain rendez-vous aura lieu le 20 août.

17. Louargat FÊTES PATRONALES. Samedi, concours de boules en pen eus

niers.louargat@gmail.com Restauration sur la place de l’Égli-

précises). Défilé de vélos fleuris, rendez-vous au foyer à 15 h (papier crépon fourni). Défilé aux lampions animé par les sonneurs Leroy-Sébille-Kernaudour à partir de 22 h, à la mairie et tantad à la coulée verte. Dimanche, grand vide-greniers de 8 h à 18 h (entrée gratuite). Inscriptions au 06.47.78.59.32 ou videgre-

fêtes. Tickets repas (10 ¤, adultes ; 5 ¤, enfants moins de 12 ans) en vente dans les commerces ; suivi d’un bal gratuit à partir de 21 h, et un grand feu d’artifice tiré sur l’église à 23 h. Lundi, concours de boules en triplettes, mardi, concours de boules en doublettes. Fête foraine présente tout le week-end.

au foyer Mille clubs (pour se, La grillades, frites. À partir de Les Petitspen,débrouillards. face les trois concours de boules, ins- 19 h, repas jambon à l’os sous cachée des pirates dévoilée criptions à 14 h 30, tirage à 15 h tonnelles derrière la salle des

GURUNHUEL MAIRIE. À partir de demain et de 14 h à 17 h 30 ; le mardi et jusqu’au 28 août, les horaires vendredi, de 14 h à 17 h 30 ; le de la mairie seront le samedi, de 10 h à 12 h. Fermée Petitsd’ouverture débrouillards jeudileaprès-midi, lundi et jeudi, de a10organisé, h à 12 h et mercredi. à l’Espace

L’association Les sciences et métiers, une animation sur le thème « Les pirates ». L’atelier n’a eu aucun mal à trouver preneurs puisque la session affichait complet avec quinze participants. Jean-Claude Collinot, animateur, a suggéré un cocktail d’expérienSAINT-LAURENT ces et les enfants se sont essayés à découvrir comment faire flotter une boule de pâte à modeler (ci-dessus), à utiliser la vitesse du vent ou encore apprendre à fabriquer un canon avecSculptures. une bouteille bouchonnée remplieSuignard de bicarbonate. Ronan

au domaine du Fot

de 14 h à 18 h. AUJOURD’HUI Pompiers : tél. 18 ; depuis un por- Secours populaire : de 14 h à 16 h 30, à la rue du Calvaire. table, tél. 112. Médecin de nuit : en l’absence Marché dominical : dès 8 h 30 ; du médecin traitant, maison place du Centre. médicale de garde à la clinique Depuis lundi, six àjeunes savants en de PAROISSE. Aujourd’hui, messe Jeanne-d’Arc, Saint-Brieuc, du hclub des Petits 20herbe h à 23 ; urgences vitales, à Yffiniac à 18 h 30 ; demain, débrouillards planchent sur le thèmesse à Saint-Carreuc tél.me15. « les milles et une vie » sur la à 10 h 30. Pharmacie biodiversité. de nuit : tél. 32.37 (0,34 ¤ la minute). Création d’un « aspirateur POUSSE-CAILLOUX. Centre culturel : de 10 h à 12 h. LES à petites bêtes » Médiathèque : aude 9 h 30 Demain, circuit de la Côte des Après avoir étudié microscope des h lamelles afin desoir, le domaine Halles, bourg de Saint-Carà 12 30. d’oignons,Vendredi du Fotdépart Bras, sous l’impulsion de Patrice Texier, voir et comprendre était cadre reuc.dînatoire avec le trio Suignard-Adelen-Besco, Déchèterie : de 8ce hqu’était 45leàune 12 d’un et concert

Mercredi 1er août 2012 Le Télégramme

Centre de loisirs. Les Petits débrouillards en visite flore locale, qui sera ensuite référencée au niveau national sur le site Les Taxinomes (inventaire multimédia géolocalisé sur le thème de la biodiversité), que tout un chacun peut utiliser pour partager ses connaissances et ses documents (photos, sons, vidéos) sur le thème de la biodiversité.

La Labomobile du mouvement d’éducation populaire a fait un arrêt sur le parking de l’école des deux Ménés, le temps d’enseigner aux enfants quelques notions sur la biodiversité et de les sensibiliser à l’environnement. C’est de manière tout à fait ludique, et avec beaucoup d’humour, que les animateurs expliquent l’intérêt de la diversité naturelle des organismes vivants et pourquoi il faut la préserver. « Est-ce qu’une pierre c’est vivant ? » Après quelques questions telles que : que signifie le mot grec « bio » ? (que les enfants connaissent plus souvent pour son appellation en tant que label alimentaire que pour sa signification de « vie »), ou : « Est-ce

Devant la Labomobile, les enfants sont totalement captivés par les explications de l’animateur des petits débrouillards.

qu’une pierre c’est vivant ? », c’est devant un auditoire complètement conquis que l’animateur

a pu l’expliquer. La démarche s’inscrit aussi dans une notion d’inventaire de la faune et de la

Fabrication d’aspirateur à insectes Les enfants ont pu, lors d’un atelier, fabriquer des aspirateurs à insectes avec des bocaux en verre, des tubes plastiques, de la toile de jute, des élastiques, et de la pâte à modeler. Pour clore l’après-midi, accompagné des animateurs, ils ont pris la direction du chemin qui borde l’école pour faire des prélèvements à l’aide de leur nouvelle création.

PLOUGONVER

Noces de diamant. Aimée et Marcel Morvan devant le maire Samedi matin, Aimée et Marcel Morvan ont rassemblé autour d’eux, famille et amis pour fêter leurs noces de diamants. Passage à la mairie pour rappeler la vie et le parcours de2012 chacun. Samedi 21 juillet Le Tous Télégramme deux sont nés à Plougonver, Aimée, le 28 octobre 1929 ; Marcel, le 5 mars 1929. Marcel a d’abord habité à « Roz an hat » (Le saut du lièvre) en breton, près de « Kerbriant », puis à crée, dès lundi, de 9 h 30 à l’âge de 9 ans sa famille s’est insh 30, à un autre sur tallée à 12 « Langoasmay » mini-stage et le thème du cirque, ce Aimée au bourg. À son retour du qui permettra de découvrir de comprendre service militaire, Marcel aet traque lesdans sciences se cachent derrièvaillé une année l’entreprire bien des numéros. se de Jeannot Coantiec. Lors d’un Aimée et Marcel Morvan sont ici à la sortie de la mairie avec la famille et les Pour aborder ces thèmes, des quesbal à Plougonver, le 3 juin 1951, amis. tions orienteront la réflexion des enfants : pourquoi les balles du jongleur retombent-elles ? À quoi sert le balancier du funambule ? Comment fait le fakir pour ne pas souffrir ? etc. Il reste quelques places.

Petits débrouillards. Découverte du monde vivant

le couple s’est rencontré. Plus tard, ils décideront de tenter leur chance et leur avenir professionnel dans le grand Paris. Le mariage aura lieu le 26 juillet 1952, à Saint-Denis. Retour au pays en 1984 De cette union sont nés deux enfants, Didier, le 29 juin 1953 et Sylvie, le 4 mai 1959. En 1984, le couple s’est définitivement installé au bourg de Plougonver dans la maison parentale d’Aimée. La famille s’est complétée de quatre petits-enfants et de trois arrièrepetits-enfants. Tout le groupe s’est ensuite réuni au restaurant pour fêter l’événement.

BÉGARD

cellule, ils ont fabriqué un « aspiramais surtout, le décor naturel, pour l’exposition de sculptures en granit de teur à petites bêtes » dans but Ronanle Suignard. Les visiteurs ont pu déambuler dans cet écrin de verdure de récupérer, sans les blesser, des les 30 sculptures de l’artiste. « Ces œuvres représentent une pour admirer fourmis et leurs œufs, qu’ils vue enpourcoupe de ce que je fais depuis trente-cinq ans. Elles mélangent la far> Pratique ront étudier au microscope, ce etdesleclosacré chahutant ensemble, et sont le langage contemporain d’une Quelques jours avant la pause de portes, des araignées méthode et autres chaque mini-stage : archaïque », a souligné l’artiste. l’été, le clubTarif des de retraités propoinsectes… 36 ¤.à ses adhérents sait mercredi, Ils vont ensuite les classer selon Les enfants explorent fièrement le monde vivant et apprennent à leâgés décou15 75 ¤ d’adhésion de plus+ de ans, une sor-valable leur morphologie, nombre de pat- vrir tout en respectant la vie et la nature. 1 an est et pour toute la famille tie sur la côte du départetes, antennes, ailes… Puis, ils les + 1 ¤ pourlaApeael. ment. Au programme, visite du relâcheront, là où ils les avaient ront d’autres êtres vivants, les Durant la matinée, un goûter sera Inscription : au 06.82.25.21.85 port d’Erquy et du cap d’Erquy « aspirés ». végétaux, leur photosynthèse, ain- offert par Coline, l’animatrice. ou hbreard@lespetits avec son remarquable panorama Pour la dernière séance, ils étudie- si que leur chaîne alimentaire. La semaine prochaine serasurconsadebrouillards.org la baie de Saint-Brieuc. Après le déjeuner, la visite s’est poursuivie par la route côtière avec quelques arrêts, notamment, au niveau des points de vue aux Sables d’Or et au cap Fréhel.

Club de retraités. Une sortie pour les aînés

POMMERIT-LE-VICOMTE

Centre aéré. Le camping c'est chouette PONT-DE-BUIS-LÈS-QUIMERC'H

Commune. Les ados en mission aux Vieilles Charrues C’est en partenariat avec la radio locale de l’Aulne maritime, Radio Évasion, que les jeunes de l’Espace jeune communal sont allés jeudi sur le site des Vieilles Charrues. En effet, Sandra Gomes, la directrice du service enfance-jeunesse de la commune, Radio Évasion, par le

LE MERZER

Conseil. Nouveaux tarifs de cantine et garderie Le conseil municipal s’est réuni lun-

de 1,54 ¤ pour un quotient fami-

taurant scolaire par un enrobé de

merzeriens étaient concernés, mais


Ploufragan

rd’hui

: en l’absence du médecin traitant, maison médicale nique Jeanne-d’Arc, à Saint-Brieuc, de 20 h à 23 h ; tél. 15. t : tél. 32.37 (0,34 ¤ la minute). ; depuis un portable, tél. 112.

h 45 à 12 h et de 14 h à 18 h. à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30. nesse Le Pollen : de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 .76.05.01. 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. mé. de 13 h 30 à 19 h. 13 h 30 à 19 h.

MME

locale : Alfred Voirin, tél. 06.81.78.55.82 ; e-mail,

déposer dans la boîte située sur le pôle associatif. e : tél. 09.69.36.05.29 (nº Cristal, appel non surtaxé).

sons. e Groove dans la note

Vendredi 17 août 2012

Le Télégramme

Petits Débrouillards. Un maître à tout faire Journaliste écrivain, intervenant à l’Université Bretagne Sud de Vannes (56), Jean-François Collinot cumule son temps en s’accordant des interventions auprès de l’association L’Envol, de Saint-Brieuc, mais aussi auprès de l’association Les Petits Débrouillards, où il est s’est rendu utile en tant qu’animateur pendant la saison estivale, à cinq reprises, pour le centre social du Tremplin, et deux fois, pour l’Espace Sciences et Métiers, au Zoopole. « Le même engouement » « Depuis plus de 20 ans, l’association d’éducation populaire Les Petits Débrouillards propose des activités scientifiques et techniques aux jeunes enfants, sur des thèmes aussi divers que la chimie, l’astronomie ou encore la vie végétale, et c’est toujours avec le même engouement que

Jean-François Collinot (à gauche) interviendra une huitième fois, vendredi 24 août, au centre social.

j’interviens pour apporter un peu de mon expérience. » Le vendredi 24 août, de 14 h à 16 h, Jean-François Collinot

bouclera sa mission en proposant au centre social un dernier atelier scientifique destiné aux enfants de 7 à 12 ans (nombre de pla-

ces limité).

> Contact

Tél. 02.96.01.52.10.

Randonnées. Deux rendez-vous pour les marcheurs


512.512.

820.200.538. elegramme.com.

un homme Page 7

où se trouve le conteneur le plus proche pour le verre. Le renseignement n’est pas la facette du travail d’un balayeur de rue à laquelle on pense instantanément, à l’évocation de ce métier. « Le contact avec les gens est pourtant un aspect non-négligeable du travail, détaille Ewen Rohel, 19 ans, balayeur de rue en août pour la ville de Concarneau. Il m’arrive une dizaine de fois par

Une forme de reconnaissance pour le jeune homme, qui existe ainsi aux yeux de certains passants. Pas toujours aux yeux de tous. « Pour les gens, il est normal que la ville soit propre. C’est frustrant quand on ne vous répond pas à un simple bonjour. Que l’on vous prend pour quelqu’un de transparent, pour un larbin ». Sept heures par jour, Ewen Rohel s’attelle à nettoyer le secteur de

le Concarnois. Le travail n’est pas trop pénible physiquement en luimême. C’est plutôt le climat changeant qui fatigue. Passer d’un jour à l’autre d’une forte chaleur à beaucoup de pluie n’est pas évident ».

Concarneau

Changement d’habitudes En attendant que les comportements humains évoluent, Ewen a déjà changé certaines de ses habitudes personnelles : « Tra-

chir ». Le lycéen en Bac pro commerce, à Quimper, n’hésitera pas non plus à mettre en avant son expérience sur son CV. « Ça prouve que je ne rechigne pas à la tâche, que je n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis ». Le CV, une autre forme, plus inattendue, de valorisation des déchets.

Erwann, du bagad Konk Kerne aux Groove Boys

Jean-François Mater rée samedi À 30 ans, Erwann Le Torc’h est devenu pen cornemuse du Bagad Konk Kerne cette année. Mais il est aussi

e demain, 20 h, jusqu’à membre du groupe déjanté minuit, rue Suffren, de la uffren à la place Douric-Arvoie place Suffren, des Pendant les s 1 à 7. vacances, on peut églementation ne conceres riverains. aussi occuper les

Chimie. Beau décollage pour les Petits Débrouillards

s cours

nés en 2003 et 2004, le lun7 h à 18 h et le samedi, de à 12 h 30. Benjamins (es) en 2001 et 2002, le lundi, à 19 h 15 et le vendredi, de à 19 h. Minimes nés et 2000, le mercredi, de 19 h 30 et le samedi, de à 17 h 30. Cadets et plus mercredi, de 19 h 30 à 21 h medi, de 15 h 30 à 17 h 30. le lundi, de 19 h 30 à

enfants avec de la chimie. Cela a été le cas, hier après-midi, avec le stage des Petits Débrouillards, à la Maison pour tous de Kerandon, au cours duquel des fusées ont décollé.

sirs : le lundi, de 20 h 30 à

: le vendredi, de 19 h à

Superman était présent, hier Le Torc’h sort semaine après-midi, surd’une le terrain de la chnique : le samedi,Erwann de chargée. Il faut pour dire qu’à 30Kerandon. ans, le Maison tous de à 15 h 30. Concarnois multiplie les casquettes : Du moins, les vêtements du membre super-héros du bagad Konk mais étaientKerne là. Dessinés aussi desparGroove égale-et Juliette,Boys, 8 ansil est et demi, MX360321 ment ingénieur à Malo, 6 réseau ans, deuxtélécoms des particid Gran Rennes. pants au mini-stage organisé touing park Débarras Résultatte: ouverture despar Filets la semaine lesbleus Petits avec le bagad mercredi, concert avec Débrouillards. Ouvert les Groove Boys à la suite d’Alan Sti-le Pour que leur fusée s’envole non-stop représentation Groove haut possibledes dans le ciel de 11 h à 19vell h jeudi,plus tous Boys à Plougonvelin vendredi, clôtureet 20 août de Concarneau, la fillette septembre les joursdu grandson défilé et retour frère dimanche ont décoré leur appareil « C’était physique, auxhier. couleurs de Superman. Les de Moëlan-sur-Merau boulot Erwann. faut été être vrai-de ontIlainsi parés 7.59.80.83 confirmeailerons ment bien accroché pour tenir. » Mais le jeune homme a l’habitude. On ne le surnomme pas Rick An Torc’h pour rien. « C’est en référence à Rick Hunter (héros de série américain). Je m’étais fait une entorse juste avant l’enregistrement de l’album live en 2009, mais j’étais * Sur articles signalés en magasin

Océane

AGE

des Groove Boys. Portrait.

Ouest-France Mercredi 22 août 2012

Des ateliers « débrouille » à Kerandon Les animateurs des Petits débrouillards reviennent cette semaine avec de nouvelles activités scientifiques. Bassines, entonnoirs, bicarbonate de soude… On se croirait dans un laboratoire de chimiste en herbe. Hier après-midi, une vingtaine d’enfants de 6 à 13 ans a joué les apprentis chimistes à la Maison pour tous de Kerandon. Ces activités organisées par l’association des Petits débrouillards, favorisent l’accès aux loisirs pour les enfants qui ne partent pas en vacances. Si ce projet s’adresse en premier lieu aux enfants de Kerandon, 20 % des participants viennent d’autres quartiers.

Les enfants expérimentent

Juliette et Malo sont restés concentrés tout au long de l’après-midi, hier, pour réaliser leurs expériences.

Pendant tout ce temps, Juliette de ces multiples décollages. Coline et Pablo, les animateurs et Malo sont demeurés imperturdu mini-stage, non plus. Si vous bables. Vinaigre blanc, bicarbonaavez aperçu des bouteilles s’éle- te de soude, huile de tournesol… ver dans le ciel de Concarneau, Ils ont testé de multiples combiQuatorze chimistes Que ce soit avec les Groove Boys ou Konk Kerne, Erwann reste un pro deque la cornemuse. naisons avant Pablo ne finispasle bagad d’inquiétude, cela signifie en herbe Et cela a fonctionné. Grâce à un simplement que les expériences se par donner la solution. retrouvent souvent dans des fêtes s’amusent à reprendre des tubes des quand même monté sur scène. » Sans surprise au vu de l’attention savant mélange de vinaigre ont réussi. similaires. Bon, avec les Groove années 80 à la sauce constante, « tout a plu » «hier la concentration desceltique. blanc et de bicarbonate de sou- Auparavant, Baigné dans la musique Boyseton joue aussi dans des soiIls cherchent un joueur de corne-à Juliette Malo. quelque peu été après-midi de, dans une bouteille en plasti- enfants avait « que, Le bagad, je suis dedans muse, leurs deux sonneurs Si celapliant continuerées de la moins sorte d’icitraditionnelles mais branchée sur courant alternatif. l’engin s’est envolétombé en beautout », confie Concarnois.Apprendre En bagage l’esprit les est deux souvent le même. Dans pour lel’eau Suddede lala fin France. de la semaine, à dessaliniser té. Àpetit l’instar de ceuxleconfectioneffet, sonleurs père autres est l’un des membres deuxdécoller groupes, les gens sont ouJ’ai accepté toutmais de suite. J’étais enfants pourrontlesencore mer est« certes intéressant, nés par camarades fondateurs bagad Konk Kerne. musicalement et surtout fesqu’ilscomparatim’invitent àcar il faut verts la découverte de la chimie. pas trèshonoré spectaculaire, chimistes endu herbe. Dès septième anniversaire se avoir bon niveau,deêtre réactif et tifs », affirme Erwann. à laun fabrication Les son quatorze enfants de 7 à ilvement met à lan’ont cornemuse et, dès ne adaptable pour notre style de muHeureusement, le rythme va un 10 ans pas raté une miettelors,fusées… J.-F. M. quitte plus son instrument fétiche. sique. On est des électrons libres, peu se calmer pour l’ingénieur. HaEn 2006, il rencontre les Groove ça change du bagad où chacun a sard du calendrier, le bagad et les Boys. Non pas lors d’un concert, sa place au pupitre. » Groove Boys viennent d’arrêter leurs mais lors d’une rencontre entre son dates au même moment cet été. Des Des groupes pas bagad et celui de Brest lors d’un vacances musicales en somme. si différents concours. Des sonneurs brestois ont Corentin PENNARGUEAR. formé quatre ans plus tôt un groupe Si les univers de ses deux groupes de musiciens un peu loufoques, qui musicaux sont bien distincts, ils se

La démarche de Coline, l’animatrice, est de faire réfléchir les enfants à des problèmes posés, les laisser expérimenter, puis leur donner des indices. « Grâce au fil conducteur de la semaine, les enfants ont envie de revenir les jours suivants. »

« En fait, on est des pirates échoués sur une île, explique Juliette, 8 ans et demi. On fabrique des fusées de détresse pour qu’on vienne nous ravitailler ! » Savoir se débrouiller avec les moyens du bord, des produits bon marché que les enfants pourront retrouver chez eux : vinaigre, bicarbonate… « On les forme à la sécurité, car certaines réactions chimiques peuvent être un peu toxiques », estime l’animatrice. Malo, 6 ans, a aimé toutes les activités de la journée : « On a appris à dessaler l’eau pour pouvoir boire, ça m’a plu ! », déclare-t-il dans un grand sourire. Dans les prochains jours, les Robinsons apprendront la fabrication de fumigènes, de dentifrice et de savon : le programme de survie idéal. Sarah THIERRY.

rouge, de jaune et de bleu. Sans oublier d’ajouter l’incontournable cape.

Malo et Juliette ont fabriqué des fusées de détresse avec des bouteilles, du bicarbonate de soude et du vinaigre.

Concarneau en bref Le paintball, activité phare du parc de Kersimonou

Un navire sablier de 75 mètres dans le port


Interview Coline RANNOU et spĂŠcial Open Bidouille Camp BREST

http://mediaspip.ptitdeb.infini.fr/medias/videos/article/la-complete-de-tebeo-speciale-open


Revue de presse 2012  

Il s'agit d'un document regroupant l'ensemble des extraits de presse relatant les actions des petits débrouillards Bretagne sur l'année 2012...