Issuu on Google+

Revues de presse 2011

CC-by-sa Maureen HIGGINS

Les petits dĂŠbrouillards Bretagne


lors de la mise au rebut sont aussi couverts par cette définition.

> le chiFFre : 63% du territoire

27 porteurS de projetS (25 en 2009), 240 animationS réaliSéeS (232 l’an dernier),

finistérien couvert par un programme local de prévention des déchets dans le Finistère au 1er janvier 2011.

60 communeS impliQuéeS au lieu de 46… l’édition 2010 de la Serd (20-28 novembre) a vu tomber pluSieurS recordS.

A l’ouest, la barre était haut placée et pourtant… « En termes d’actions labellisées dans le cadre de la SERD, la Bretagne n’est devancée au niveau national que par l’Ile-de-France. Et le Finistère arrive largement en tête parmi les départements bretons », affirme Françoise Richard, responsable du dossier au service ‘’Energie, déchets, information environnementale » du Conseil Général. Un constat s’impose : la population finistérienne s’approprie chaque année davantage l’évènement. A noter cette année : des tournages vidéos pour garder en mémoire les réussites, un thème fort – le réemploi-, de nombreux ateliers pratiques consacrés au fait-maison, des zooms sur les déchets nocifs tels que les D3E... La dimension artistique et ludique a encore pris de l’ampleur avec 44 spectacles interprétés pour la plupart par des troupes locales. Promenade animée en six étapes au pays de la SERD… En savoir plus : www.reduisonsnosdechets.fr / www.cg29.fr

« la terre eSt-elle encore bleue ? » Les séances scolaires et grand public de « La Terre est-elle encore bleue ? » interprétées par la Compagnie de l’Éclair ont connu un succès remarquable : 750 élèves de CP et de CE1 ainsi que les 70 accompagnateurs et 170 particuliers ont assisté au spectacle soit près de 1 000 personnes sensibilisées. « A travers cette vision ludique et poétique, nous avons pu communiquer sur le suremballage, la dangerosité et la nocivité des déchets, leur gestion, leur recyclage », explique Jeanne Flavigny, animatrice prévention des déchets à QuimperCommunauté, chargée du compostage. « Les adultes se sont reconnus dans les thèmes abordés. Ça leur parlait », ajoute Benjamin Lalouette, ambassadeur du tri. Chacune des 36 classes participantes a fabriqué un petit personnage né de matériaux de récupération et tous ont été exposés à la MPT de Penhars. Contact : www.quimper-communaute.fr

guideS-compoSteurS : un réSeau de bénévoleS ForméS Ils étaient 70 au vallon du Stang-Alar à Brest pour le lancement du réseau des guides composteurs. Objectif de la rencontre : créer un noyau de bénévoles motivés pour s’engager. « Dans l’idéal, il faudrait que nous recrutions une centaine de guides composteurs », indique Valérie Nicol, chargée de mission prévention à Brest Métropole Océane (BMO). « Pour l’instant, 24 personnes se sont inscrites ». Au programme, une formation théorique d’une dizaine d’heures assurée à BMO, puis une mise en conditions pratiques sur la future aire de démonstration. Quel profil pour être guide-composteur ? « L’envie de participer à un projet innovant en y donnant de son temps », affirme Valérie Nicol. « Sans âme, le projet ne tiendra pas la route ». L’âme ne fait pas défaut, l’élan non plus. Sur le territoire de BMO, plus de 1000 composteurs ont été vendus cette année, au lieu de 750 l’an dernier. Contacts : Tél 02 98 34 32 10 Mail : reduisonsnosdechets@brest-metropole-oceane.fr Web : www.brest.fr

Zoom Sur le réemploi danS leS déchèterieS La Communauté de Communes du Pays de Quimperlé (COCOPAQ) a organisé trois opérations de sensibilisation sur le réemploi dans les déchèteries. « L’objectif de ces actions était de valoriser la démarche qui consiste à donner une seconde vie aux objets réutilisables et aussi de favoriser les dons à l’association Emmaüs, acteur incontournable de la réutilisation et du réemploi sur notre territoire », explique Jean-Yves Kersulec, Vice-Président de la COCOPAQ en charge de la prévention des déchets. « J’étais présent à la déchèterie de Quimperlé », explique-t-il. « La plateforme était très fréquentée. Les citoyens se sont montrés très sensibles à la présence d’Emmaüs et ils en ont saisi tout le sens ». Parmi les objets apportés à la déchèterie de Quimperlé, beaucoup de D3E, ces déchets dangereux pour l’environnement dont de nombreux utilisateurs comprennent désormais la dangerosité. Plus #9 surprenant : des jouets, pour certains neufs ! Ceux-là n’auront pas besoin de recyclage, ils seront Jan. 2011 donnés à d’autres familles. « C’était une démarche tout à fait positive. L’accueil était chaleureux », conclut LETTRE aux éLuS du FINISTèRE PaR LE SYMEEd Jean-Yves Kersulec. Contact : www.cocopaq.com/Environnement/Les-dechets

de nos l’écho poubelles

(syndicat mixte d’études pour l’élimination des déchets)

é d i« t oce

n’eSt paS à l’enFant d’éduQuer SeS parentS »

Quantité, qualité : les deux visages Les petits débrouillards ont organisé des de la réduction

animations scientifiques et techniques sur les marchés de Quimper, Brest, Carhaix et Roscoff. « Le rôle des animateurs était d’expliquer que tout ce qui est sur-emballé est souvent producteur de déchets non recyclables. Le sur-emballage doit devenir un critère dans la décision d’achat » explique Pauline Douguet, animatrice-médiatrice.

Dans le Finistère, la Semaine européenne de réduction des déchets vient de battre des records en termes de nombre d’animations et de porteurs de projets. Elus et techniciens se mobilisent pour mutualiser les moyens, partager les expériences, diffuser les bonnes pratiques. Les habitants adhèrent en nombre croissant aux politiques mises en œuvre en faveur de la prévention des déchets, du compostage, du réemploi...

Ces résultats sont encourageants. Cependant, ils ne sauraient nous conduire à relâcher nos efforts. Ils doivent au contraire nous inciter à aller encore plus loin. La réduction des déchets est un enjeu à double visage : quantitatif et qualitatif. Continuons de réduire les quantités mais accordons aussi la plus grande attention à la fin de vie des produits nocifs qui se cachent partout dans nos maisons. Un jeu de piles que l’on jette à la poubelle, ce ne sera jamais anodin.

« Ce qui m’a frappé,Semaine c’est la qualité d’accueil des adultes », poursuit Pauline. « J’ai l’impression européenne de que réduction des les voir pour qu’ils attendaient l’on vienne parler de ces sujets. déchets Ils étaient contents que, pour une fois, ce soit à eux que l’on s’adresse et à non à leurs enfants. A titre personnel, je considère que ce n’est pas à l’enfant d’éduquer ses parents sur

Jean-Luc Polard, Président du SYMEED, et Chantal Simon-Guillou, Première Vice-Présidente du Conseil général

des comportements basiques comme le respect de l’environnement ». De bons souvenirs des marchés ? Oui. « Je me souviens d’une commerçante qui vendait du lait et de la crème. Ses pots étaient consignés : 50 centimes l’unité. Elle n’en revenait pas que tout le monde ne fasse pas comme elle. Ça lui paraissait tellement naturel ! ». Contact : Pauline Douguet, animatrice médiatrice à l’antenne de Quimper, 24 bis avenue Ty Douar. Tél : 02 98 52 69 85. Web : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org

noël écologiQue De plus en plus de communes mettent en œuvre tout au long de l’année les valeurs d’économie et d’écologie partagées à l’occasion de la SERD. C’est le cas de Plougonven, près de Morlaix. Pour la seconde année, le grand sapin de Noël du centre du bourg a été décoré au moyen de produits recyclés. Les traditionnelles boules de Noël ont été remplacées par des pompons en laine, CD, briques de lait, cartons, boites de conserve et autres emballages. Les familles ont apprécié. D’autant plus que les ambassadeurs du tri de Morlaix-Communauté ont appris aux enfants à métamorphoser les bouteilles de plastique… en lapins. Contact Noël écologique : www.plougonven.fr


Le wikidébrouillards salué sur le web pedagogique.com Pour les plus jeunes, le wiki des débrouillards. Ce site est un wiki, c’est-à-dire un site Web dont les pages sont modifiables par les visiteurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaboratives des documents numériques qu’il contient.

L’association « les petits débrouillards Bretagne » organise du 9 au 11 septembre 2011 la 6ème édition du Festival des Petits Explorateurs. Pour cette occasion la radio Plum FM sonorise et enregistre les cafés des sciences et vous les propose en podcast sur leur site. http://plumfm.podcast.stalig.net/cafe1/cafe1.html

Il présente de petites expériences facilement réalisables sans utiliser de matériel très compliqué. Et c’est très bien fait ! Vous avez la vidéo, le matériel en image et l’explication. Un exemple : les couleurs qui changent avec le célèbre jus de choux rouge. Mais cela va bien au-delà, car Wiki Debrouillard nous propose des liens, des questions, des fiches… Pour les plus âgés, un wiki aux allures d’encyclopédie des expériences ludiques et pédagogiques : ScienceAmusante. net Ce site est très complet car il propose une liste très importante d’expériences. De plus, on y présente les précautions d’usage, le matériel utile, le protocole expérimental et quelques explications. Février 2011


Près de 140 étudiants de l’École nationale d’ingénieurs de Brest suivent, durant une quinzaine de jours, une formation organisée par l’association Les petits débrouillards, sur la médiation scientifique. Cette expérience a pour but l’acquisition et la diffusion de connaissances scientifiques. Apprendre à « vulgariser » Pour les futurs ingénieurs, il s’agit d’une approche concrète des mécanismes d’apprentissage et l’expérimentation de différents moyens de mettre des connaissances scientifiques et techniques à la portée d’un public défini. Lundi et mardi, à la Station biologique, par petits groupes de trois ou quatre, munis de caméras vidéo, ils ont interrogé des chercheurs, des doctorants, des ingénieurs mais aussi des personnels administratifs, marins, plongeur et même le personnel de restauration. Ces rencontres devaient leur permettre de mesurer la portée des recherches qui y sont poursuivies et d’apprécier les motivations des uns et des autres qui participent à des objectifs bien identifiés dans l’établissement. Une sortie sur l’estran Les élèves ingénieurs en ont profité pour participer également à une sortie sur l’estran et vérifier le lien qui justifie cette localisation à Roscoff, s’agissant de biologie marine. Après un atelier animé par Maud Milliet, les étudiants doivent être en mesure d’effectuer leur expérience de médiation scientifique (ou de vulgarisation) pour traduire simplement les informations parfois complexes recueillies durant ces deux jours en réalisant une fiche documentée qui sera publiée sur le site wikidebrouillard.org. L’autre volet de cette démarche sera de réaliser une expérience scientifique devant un public scolaire, de la filmer et d’en rédiger l’explication. Leurs rapports devront être disponibles à la fin du mois de janvier. 14 janvier 2011


Paru sur Terra eco, le magazine du développement durable. Aux sciences, citoyens ! L’herbier 2.0 Voilà déjà plus de vingt ans que le mouvement associatif des Petits Débrouillards offre aux enfants l’accès à de multiples activités scientifiques et techniques. Il ne pouvait pas rater le saut dans les nouvelles technologies et propose, depuis juin, le site collaboratif « Les taxinomes » [http://www.lestaxinomes.org]. Le principe ? Participer à un inventaire multimédia et géolocalisé de la biodiversité et créer un herbier 2.0. 10 février 2011


24 avril 2011


Double page sur le rapport d’activité de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes


économie solidaire de l'agglomeration brestoise Ouest-France / Bretagne / Quimper / Pluguffan / Archives du vendredi 10-06-2011

Découverte des volcans avec les Petits débrouillards - Pluguffan vendredi 10 juin 2011

Mai 2011 - Juin 2011 - Juillet 2011 L

M

M

J

V

1

2

3

6

7

8

9

10

13

14

15

16

17 24

20

21

22

23

27

28

29

30

2010

2011

Votre annonc DÉPOSEZ VOTRE ANNONCE IMMO C’est gratuit. 8 semaines sur Internet, jusqu’à 10 photos . Offre réservée aux particuliers www.ouestfrance-immo.com

Obsèques Consultez les annonces obsèques/dans nos cœ + Voir les avis obsèq

par Maud Milliet / Coordinatrice de projet Le projet européen Marinexus piloté par la Station Biologique de Roscoff, est dédié à l’étude et à la diffusion des connaissances sur les mécanismes de changement des écosystèmes en Manche occidentale. Le projet amorce son deuxième été, en s’enrichissant toujours des collaborations de ses partenaires à Roscoff et à Plymouth. Dans le cadre de Marinexus, les Petits Débrouillards proposent des ateliers scientifiques ludiques inspirés des thèmes de recherche de Marinexus, tels que les espèces introduites, l’acidification des océans, la chimie marine ou la vie privée des algues. Le Bus Marinexus, équipé de son laboratoire et de son espace d’exposition, installera son stand d’animation lors de l’évènement « Roscoff fête la Mer » sur le port de Roscoff le samedi 30 et le dimanche 31 juillet. Cette manifestation s’inscrit cette année dans le grand Festival « Entre Terre et Mer », qui célèbrera les liens historiques entre marins et terriens dans les communes de la Baie de Morlaix. Le festival se déroulera du 28 au 31 juillet, avec un programme riche et varié, de nombreuses animations maritimes et terrestres, des expositions, des concerts, et une flotille de plus de 300 bateaux. Le Bus Marinexus sera également présent au Festival des Petits Explorateurs à Vannes les 10 et 11 septembre prochains. Le thème à l’honneur cette année est celui de l’année internationale 2011 : la forêt. Le stand Marinexus proposera d’explorer les forêts marines, des plus grandes algues aux microalgues, et de découvrir quelques unes de leur particularités. Les ateliers Marinexus reprennent aussi la mer cet été, avec le retour des animations bilingues « Science on Board » sur le ferry Armorique à partir du 25 juillet. Léna et Vanessa animeront 3 ateliers scientifiques durant 10 journées, pour associer au plaisir du voyage la découverte des sciences marines par des expériences amusantes et insolites ! Retrouvez les animations Marinexus à bord les lundi 25 et mercredi 27 juillet, puis tous les lundis, mercredis et samedis, du 17 août au 3 septembre. L’équipe d’animation du projet Marinexus recrute ! Si vous êtes passionné par les sciences marines et souhaitez développer la curiosité, le goût de la découverte et de l’expérience, vous pouvez devenir animateur vacataire des Petits Débrouillards Bretagne et rejoindre notre équipe ! Contactez-nous ! Cet article est repris du site http://www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/Projet-Marinexus-les-animations-de.html 1 photos

La médiathèque a fait le bon choix en invitant Les Petits débrouillards pour animer un atelier scientifique. Pauline Douguet, animatrice, a proposé aux 11 enfants différentes expériences, autour du thème des volcans. Ainsi, Anaïs, Erell, Judicaëlle, Youen, Anna, Baptiste, Alicia, Alice et Clovis ont fait sauter des emballages de pellicules photos censés représenter un volcan, grâce à un mélange vinaigre et bicarbonate. Ils ont aussi testé la résistance sismique des bâtiments après les avoir construits en sucre. Emma : « J'aime bien ce type d'expériences, je pense reproduire à la maison ce que j'ai appris avec Pauline et j'ai aussi profité d'admirer les photos de Maurice et Katia Krafft. » Si d'aventure, votre enfant s'ennuie cet été, il peut rejoindre Les Petits débrouillards pour des mini-stages. Contact : 02 98 52 69 85, Attention, pour l'exposition à la médiathèque, il reste jusqu'au 11 juin pour la voir aux heures d'ouverture (vendredi : 16-18 h et samedi : 10 h-12 h, 14 h -17 h)

1 sur 2

Projet Marinexus : les animations de l’été

Posté le jeudi 14 juillet 2011 ©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info 27/08/11 10:08 Creative Commons


>Toute l'actualité du grand ouest > Quimper - mercredi 06 juillet 2011

Un dessin animé par les Petits débrouillards - Quimper mercredi 06 juillet 2011

Depuis lundi, les Petits débrouillards de Quimper créent leur propre dessin animé. Ils sont 5 garçons, ils ont entre 9 et 11 ans et ils inventent et réalisent leur dessin animé. Ils ont eux-mêmes écrit le scénario : c'est l'histoire d'un gentil savant le jour et méchant la nuit. Ce savant décide, une nuit, de créer une bombe pour détruire la terre. Heureusement qu'un enfant-espion le découvre et s'empresse de prévenir son père. La suite ? Il faut encore l'inventer !

1 sur 2

Pour ce nouveau mini-stage, les Petits débrouillards sont encadrés par Yohann Hériot. Lundi, ils ont fait des expériences autour de la persistance rétinienne, pour mieux comprendre l'animation des images. Hier, ils ont écrit le scénario et aujourd'hui ils réalisent leur petit dessin animé avec des photos, à hauteur de dix images par seconde. Les enfants seront les propres acteurs de leur dessin animé. « On apprend des tas de choses avec les Petits débrouillards, j'y ai déjà fait plusieurs stages sur les dinosaures et sur la 3D », s'enthousiasme Esteban. Le petit film sera visible en ligne sur le portail des explorateurs. Pauline Douguet, la permanente des Petits débrouillards à Quimper, rappelle aux petits scientifiques que le mini-stage intitulé « Ça bouillonne dans l'éprouvette » aura lieu du 18

27/08/11 10:07


SPOR

Le stade brestois a passé une semaine à Roscoff à la fin du mois de juillet dans le cadre de sa préparation au championnat de football. Pour la troisième année consécutive, le staff du Stade Brestois a choisi comme destination d’entraînement la ville de Roscoff. Les joueurs ont foulé la pelouse du stade Gérard Martin pour leur entraînement quotidien. Joseph Seité, a tenu à leur souhaiter bonne chance pour le championnat à venir en organisant une réception à l’Hôtel de Ville. Un échange qui a permis à l’équipe locale de Roscoff « Les Paotred rosko » de rencontrer des professionnels de haut niveau. Les entraîneurs et joueurs du Stade Brestois apprécient Roscoff pour son cadre agréable mais également pour la qualité de ses équipements et de son accueil.

Roscoff infos Magazine d’informations municipales

www.roscoff.fr

Les joueurs et le staff du Stade Brestois ont été accueillis à l’Hôtel de Ville

Les Journées du Patrimoine : voyage au cœur de la cité des corsaires les 17 et 18 septembre p.3

ENFANCE JEUNESSE

Les Petits Débrouillards s’installent à Roscoff L’association «Les Petits Débrouillards Bretagne» emménage sur Roscoff. Depuis cet été, la commune leur met à disposition, à titreBelgratuit, été à Roscoff le local de l’ancienne crèche des Petits Pirates, situé 3 rue Brizeux. p.8

N°4

Dans le cadre de son action liée à la jeunesse, la commune souhaite encourager les actions éducatives. L’association « Les Petits Débrouillards Bretagne» implantée depuis 2010 sur Roscoff, a vocation à favoriser l’intérêt, la pratique et la Septembre - Octobre 2011 connaissance des sciences et techniques chez les jeunes et les adultes. Elle crée des outils pédagogiques, anime des événements pour éveiller la curiosité de tous dans le domaine scientifique. Elle intervient également en milieu scolaire et propose des débats pour les adultes. Elle forme également le public pour devenir animateur au sein de la structure. Maud Milliet est en charge de la coordination de l’association sur la ville de Roscoff. Elle conçoit et coordonne aussi des animations scientifiques dans

L’association à organisé un mini stage pour les enfants dédié à l’archéologie cet été

le cadre du projet européen « Marinexus » piloté par la Station Biologique. Depuis le mois de juillet, l’association s’est installée dans le local de l’ancienne

crèche des Petits Pirates, 3 rue Brizeux. « Ce local répond à nos attentes et est particulièrement adapté aux enfants grâce aux équipements déjà existants dans le bâtiment » explique Maud Milliet. « Nous souhaitons développer des ateliers ludiques pour le jeune public, ce local nous a permis dès le mois de juillet de démarrer l’animation de ministages, qui seront régulièrement organisés durant les vacances scolaires. Nous travaillons également sur un partenariat avec le centre d’animation Kerjoie pour proposer aux enfants des animations hebdomadaires tout au long de l’année scolaire». Renseignements : Maud Milliet Association Les Petits Débrouillards Mobile : 06 81 57 68 86 m.milliet@lespetitsdebrouillards.org

Roscoff infos • Magazine d’informations municipales • N° 4 • Septembre - Octobre 2011

5


Semaine pour stimuler la curiosité scientifique - ouest-france.fr

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Semaine-pour-stimuler-la-curiosite-scientifique-_40881-1999902--...

jeudi 13 octobre 2011

Semaine pour stimuler la curiosité scientifique

539 jeunes participent cette semaine à des expériences scientifiques à la salle des fêtes. Pendant la Semaine de la science, l'association Les petits débrouillards anime jusqu'à vendredi DL;des ateliers pour des élèves de la communauté de communes. Pourquoi ? Comment ? À qui est destinée cette semaine de la science ? À 539 jeunes des écoles de Saint-Louis, Saint-joseph et Saint-Jean-de-Villenard, du collège du Sacré-Coeur (Ploërmel), de l'école privée de Loyat, des écoles privées et publiques de Taupont, ainsi que du centre aéré et du centre de loisirs sans hébergement. « C'est une des actions que nous avons proposées aux écoles cette année, avec d'autres projets en partenariat avec la médiathèque, l'office de tourisme ou encore l'école de musique », commente Martine Jaglin, coordinatrice pour le Plan éducatif local (Pel). « Cette action est gratuite pour les écoles. » Le Pel contribue à un éveil des passions, à l'apprentissage du respect et à l'éducation à la citoyenneté, favorisant ainsi la connaissance de soi afin de rendre chaque jeune acteur de notre territoire. Quel est le programme ? e

« C'est l'année de la chimie », annonce Martine Jaglin. La chimie des végétaux est au programme des primaires et la chimie du corps humain à partir des classes de 5 . À quoi sert l'association Les petits débrouillards ? À l'origine, l'association est née en 1981 au Québec, avant d'essaimer dans plusieurs pays, dont la France en 1984. Son but est de faire partager la curiosité scientifique au plus grand nombre, faire découvrir la science en s'amusant, cultiver le plaisir de comprendre et donner aux enfants le goût de la démarche scientifique. « Pourvu que cela les motive à continuer », espère Françoise-Zan Minot, permanente à l'antenne ploërmelaise des Petits débrouillards, qui anime les ateliers avec Mélody Vallade, vacataire à l'association de Rennes. « Je considère les enfants comme les chercheurs de demain. On aura peut-être un futur prix Nobel ! », poursuit Françoise-Zan Minot. L'objectif de l'association est de stimuler la curiosité, mais aussi que « les enfants cherchent les réponses eux-mêmes, qu'on leur donne envie de trouver ». Ce jeudi 13 octobre, à partir de 20 h 30, café des sciences ouvert à tous à la salle des fêtes. Le thème du débat sera : « La chimie : notre vie, notre avenir ? » Entrée gratuite.


“Il n’est pas nécessaire d’être triste pour être sérieux”


Revue de presse 2011