Issuu on Google+

La science pour tous !


FICHE D’IDENTITÉ

Agréments Jeunesse et éducation populaire > DRDJS Bretagne, 20 décembre 2002 Association complémentaire de l’enseignement public > Rectorat de Bretagne, 4 juin 1999 Jeunesse et Sport et Education Populaire > DRDJS Bretagne, 20 décembre 2002 Entreprise solidaire > DRTEFP Bretagne, janvier 2008 L’association est reconnue d’intérêt général > Direction des Impôts, 4 février 2005 Organisme de formation Professionnelle > DRTEFP Bretagne, 20 novembre 2001 Visa Internet Bretagne depuis le 31 mars 2011 L’association est lauréate des Investissements d’avenir > avec l’ANRU, 1er avril 2012

p.2

Déclaration en Préfectu re : 28 mai Date de créa 1990 à Renn tion : 30 ju es in 1990 Nombre d’an nées d’exis tence : 21 Sigle : apdB ans Siège social : 35200 RENNES 13 bis boulevard du Po rtugal – Tél. 02 99 50 05 14 Mail : bret agne@lespeti tsdebrouilla Site Intern rds.org et www.lespetit et actualités : sdebrouillar dsbretagne.o Sites thémat rg iq www.lestaxin ues : www.lesexplorate urs.org ; omes.org Réseau d’ap partenance : Associatio Petits Débr n Français ouillards (A e des PDB) Président : Stéphane BO UR LÈ S depuis le Direction : 2 avril 2010 Haud Le Guen , depuis 20 Trésorier : 03 Jacques Pine l Trésorier ad joint : Loui s-Marie Care Secrétaire il : Nora Mont huis Secrétaire adjointe : Françoise Ko Commissaire pp au Jacky FREROU x comptes : /Cabinet CA FEX/12B rue 35700 RENNES Pâtis Tateli n Comptabilité :  Assoconseil - 12 B rue du Pâtis Tatelin – 35700 RENN Banques : C ES rédit COOP ERATIF – Ag ence de Renn rue de l’AL es – 3 MA – 35000 Rennes Caisse d’Ep  argne - 4, rue du Chên - BP 8 - 35 e-Germain 511 Cesson-S évigné cede x


Chiffres Numéro de récépissé en préfecture : 3/11879 Code APE : 9499Z N° RNA : 353005462 Siret Rennes (35 + 22) : 38047555800058 Siret Lorient (56) : 38047555800066 Siret Brest (29) : 38047555800074 Bénévoles élus : 21 membres (âge moyen 52,64 ans) Bénévoles (autres) : 145 membres Conseil scientifique : 10 membres Structure salariale: 19,49 ETP Salariés 110 dont 23 permanents (11 filles + 12 garçons ; Age moyen 31,19 ans) = 16,83 ETP 94 vacataires (49 filles + 45 garçons ; Age Moyen 28 ans) = 2,66 ETP 15,84 ETP contributeurs non salariés 19 volontaires (11 filles + 7 garçons) = 6,75 ETP 10 stagiaires (5 filles + 5 garçons) = 2,5 ETP 145 bénévoles = 6,64 ETP

Prsésentation globale Objet : La culture scientifique et technique apporte une contribution fondamentale à l’éducation et à la formation des citoyens. Cette culture ne peut s’acquérir que par la pratique, l’échange, le débat et ce à tout moment de la vie et en étroite liaison avec le quotidien. A cet effet, l’Association s’emploie à favoriser auprès de tous, et plus particulièrement des jeunes, l’intérêt pour les sciences et les techniques, et à en permettre la connaissance et la pratique. Pour cela, elle fait appel à tous moyens pédagogiques en privilégiant, la démarche participative, expérimentale et ludique. (article 2 – statuts – version du 30 juin 2006) L’association milite pour une appropriation sociale des sciences. Objectifs et utilité sociale: Le mouvement associatif des Petits Débrouillards qui, depuis 1984, offre aux enfants et aux jeunes des activités scientifiques et techniques, participe de manière significative aux débats de société sur l’éducation et la culture. Organisé en réseau, il contribue à former des citoyens actifs, capables d ‘opinions réfléchies et critiques, acteurs de la construction du monde de demain. L’action des Petits Débrouillards

auprès des jeunes est guidée par un ensemble de convictions et de valeurs éducatives partagées qui s’expriment simplement. En voici les grandes lignes : - Faire découvrir la science en s ‘amusant, afin de créer une relation durable entre l’enfant et la culture scientifique. - Cultiver le plaisir de comprendre, d ‘échanger, de s’exprimer et de débattre. - Donner à l ‘enfant le goût de la démarche scientifique, faite de curiosité, de recherche de vérité, de liberté et d ‘initiative ; démarche qui se veut expérimentale, se référant au quotidien, invitant à prendre conscience de la portée et des limites de ses propres affirmations ; une démarche autorisant à tout remettre en question, faite de doute, d‘ouverture et de générosité. - Développer le sens du partage, de la solidarité et du respect de l ‘autre, en favorisant l’implication active dans la vie de la société et dans un esprit d’ouverture au monde. L’association prône un accès inconditionnel à l’éducation et au développement de l’esprit critique de tous dans le respect des autres, par le questionnement et le débat autour des sciences. Tels sont les principes qui unissent les acteurs du réseau et qui reflètent la réalité des engagements et des actions éducatives du mouvement associatif des Petits Débrouillards. (Charte du mouvement des petits débrouillards - Brest, le 19 mai 2002) Rayonnement territorial : - Bretagne - Coopérations inter régionales avec les Pays de la Loire, l’Alsace, Midi Pyrénées, PACA... - Coopérations internationales avec l’Allemagne, le Maroc, l’Angleterre, le Sénégal, la République Tchèque, le Québec... - 1 Pôle régional (Rennes) ; - 5 Pôles départementaux (Brest, Lorient, Rennes, St Brieuc) dont 1 département « Virtuel » (Brest), - 5 antennes d’activités avec permanence (Carhaix, Ploërmel, Quimper, Roscoff, Vannes). - 1 antenne bénévole (Lannion) Structure de développement des activités et de coordination des projets : Crée et développe des outils pédagogiques : expositions « à manipuler » sur différents thèmes, véhicule itinérant, mallettes pédagogiques, livres et encyclopédies; Organise et anime des évènements : Cité Débrouillardes, Festival des Petits explorateurs, Caravane des sciences...; Initie et forme des animateurs médiateurs scientifiques Petits Débrouillards ainsi que professionnels à l’utilisation d’outils pédagogiques Petits Débrouillards. L‘association prône au accès inconditionnel à l’éducation et au développement de l’esprit critique de tous dans le respect des autres, par le questionnement et le débat autour des sciences. Budget annuel :1 million d’euros, comptes certifiés par un commissaire aux comptes.

p.3


SOMMAIRE RAPPORT MORAL 2011 - LE MOT DU PRÉSIDENT - LES VALEURS D’UN MOUVEMENT

P.5 P.8 P.9

- PAYS DE PLOËRMEL - PAYS DE LORIENT - LES AUTRES PAYS BRETONS

P.44 P.46 P.48

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2011

P.9

RAPPORT DE GESTION

- QUI SONT LES PETITS DÉBROUILLARDS ? - LES MISSIONS REGIONALES DE L’APDB - VIE ASSOCIATIVE - COMMUNICATION - OFFRE CULTURELLE SUR LE WEB - ESPACES SCIENCES ET SOCIÉTÉ - L ES JEUNES POUR UNE SOCIETE DE LA CONNAISSANCE - ACTIVITÉS BZH - INTERVENTIONS 2011 - SUJETS 2011 - ACTIONS 2011

P.10 P.12 P.13 P.14 P.15 P.17 P.20

- CHIFFRES CLÉS EN 2011 - 2011 : PREPARATION D’UNE MÉTAMORPHOSE - CHIFFRES CARACTÉRISTIQUES DE L’ANNÉE - PRINCIPALES  CONVENTIONS PARTENARIALES TERRITORIALES - LE RESULTAT COMPTABLE DE L’EXERCICE 2011 - BILAN FINANCIER 2011

P.55 P.56 P.58

P.21 P.22 P.24 P.25

GLOSSAIRE REMERCIEMENTS

P.60 P.62

VOYAGE PAR BASSINS DE VIE -

PAYS DE BREST PAYS DE MORLAIX PAYS CENTRE OUEST BRETAGNE PAYS DE CORNOUAILLE RENNES MÉTROPOLE PAYS DE SAINT-BRIEUC PAYS DE VANNES

P.29 P.30 P.32 P.34 P.36 P.38 P.40 P.42

P.51 P.52 P.53 P.54


RAPPORT MORAL 2011

p.5


A l’opposé d’un doute paralysant ou d’un questionnement stérile, Les Petits Débrouillards cherchent à faire avancer un questionnement « productif ». Il s’agit d’amener les publics les plus larges à s’interroger pour + de connaissance, + d’implication de chacun mais aussi + d’actions.

p.6


LE MOT DU PRÉSIDENT Deux notions chères aux Petits Débrouillards émergent du bilan de cette année 2011 : le doute et l’engagement.

Le doute La crise n’a pas épargné ?=+. La baisse des subventions et des aides aux postes ont fragilisé notre structure. Le doute sur notre capacité financière à maintenir l’activité de l’association a commencé à gagner les esprits. Nous n’avons pas eu le loisir de douter très longtemps. Il nous fallait agir vite et juste. Nous avons aussi douté du développement du projet ?=+. Notre fragilité financière ne nous permettait plus d’embaucher pour mener tous les projets. Situation paradoxale de grande fragilité financière face à une demande accrue de nos partenaires. Nous avons enfin douté face au changement. La promesse du projet JIX. La possibilité d’investir nous a pourtant fait douter. Le doute en l’avenir. Le doute dans le changement. Situation là encore paradoxale, mais réelle.

L’engagement C’était sans compter sur la force de l’engagement des petits débrouillards et la foi en l’avenir, antidotes au doute paralysant, pour se projeter dans un avenir commun. La force de l’engagement et de la solidarité. Chaque petit débrouillard y a pris une part active, chacun selon ses compétences et ses ressources. Administrateurs et membres du Bureau, qui ont su faire preuve de lucidité, le moment venu, en votant un train de mesures financières indispensable à la pérennisation de la structure. Bien que douloureuses, ces décisions se sont avérées justes. Au moment d’une recomposition politique et face aux besoins sociaux, nous devons encore gagner en présence sur le terrain, auprès des décideurs. Mais le contenu des conseils d’administration a gagné en densité, preuve d’une bonne santé associative. Il est important de rappeler que si certaines de ces mesures financières furent douloureuses, son ensemble se voulait solidaire, en mettant chacun à contribution, pour un seul objectif : la pérennisation du projet ?=+. Solidaires le furent aussi nos nombreux partenaires « historiques » qui ont répondu positivement à notre appel en nous renouvelant leur confiance, autour de nouveaux projets pour de nouveaux publics sur de nouveaux territoires. De même, les adhérents, les sympathisants et les nombreux amis des ?=+ ont répondu présents à notre appel aux dons. Chacun, selon ses ressources, a contribué au redressement, magnifique preuve de solidarité. Leurs très nombreux témoignages de sympathie et de soutien - lisibles sur notre site - sont autant de refus du renoncement, au cas où vous viendriez un matin à douter de l’action des ?=+.

Les membres du Conseil Scientifique ont aussi consacré beaucoup de temps aux Petits Débrouillards. Leur investissement dans les projets de l’association dépasse ce que l’on aurait pu imaginer lorsque nous les avons sollicités. Pour preuve, les nombreux rendez-vous avec les élus régionaux, malgré des emplois du temps déjà surchargés. J’y vois la preuve de la crédibilité politique et scientifique de notre action. Enfin, nous devons adresser tous nos remerciements aux salariés, à la hauteur de leur travail accompli. Ils ont eu l’intelligence et le courage de comprendre et d’appliquer les mesures financières, votées par le Conseil d’administration. S’y tenir, sur la durée, ne fut pas facile, mais a permis de sortir l’association de ce mauvais pas financier. Ce seul point mériterait ovation mais, ce n’est pas tout : malgré la crise, les salariés ont aussi su trouver les ressources pour rapporter toujours plus de projets nouveaux, contribuant ainsi à consolider la structure. Nous ne pouvons évidemment pas nous satisfaire de cet état de fait. Cette situation tendue et anxiogène n’est pas tenable à terme pour une entreprise se revendiquant sociale et solidaire. Cependant, nous pouvons aussi, le moment venu, nous féliciter de nos succès, surtout quand ils ont été acquis de haute lutte. Alors, bravo à tous, partenaires, adhérents, sympathisants, amis, oeuvrant de près ou de plus loin pour les petits débrouillards. Nous travaillons déjà à consolider notre association. Une dimension interrégionale se dessine avec nos amis normands et ligériens. Nous y déploierons nos investissements et mutualiserons des fonctions réseau comme l’analyse financière ou la prospection de nouveaux partenaires, libérant ainsi un temps précieux pour les autres missions. Chacun doit pouvoir y trouver sa place, selon ses désirs d’évolution, en se faisant plaisir. Je m’engage à y veiller. Nous devrons aussi continuer de convaincre nos partenaires de nous accompagner sur des projets innovants, au profit des jeunesses et de la cohésion sociale bretonnes. Nous avons une chance historique de nous faire plaisir, en voyant l’avenir plus sereinement, sur de nouvelles logiques territoriales, comme ici, à Redon. Redon est à la croisée des chemins. L’apdB aussi. Sortons du doute paralysant. Stéphane Bourlès, Redon le 28 avril 2012.

p.7


LES VALEURS D’UN MOUVEMENT

F

ormer les citoyens, et ce dès le plus jeune âge, à la démarche scientifique pour porter un regard curieux sur le monde ; former des citoyens capables d’opinions réfléchies et critiques constitue la principale préoccupation des Petits Débrouillards. C’est même le cœur de l’engagement de nos militants : mettre en avant l’esprit critique. En pratique, notre contribution vise à permettre à chacun de prendre une part active aux transformations sociales. Car pour nous, la science porte par nécessité des valeurs de progrès, d’égalité des chances et d’épanouissement de tous les citoyens dans un environnement durable et une démocratie qui favorise la participation citoyenne. L’humanité est confrontée à des défis majeurs qui transcendent les frontières : changements climatiques, raréfaction et répartition équitable des ressources... Les notions de complexité et d’interdépendance sont désormais palpables et concrètes pour tous. Plus que jamais, il faut nous informer et comprendre pour mieux agir dans un contexte incertain et globalisé. Tel est notre objectif, en matière d’éducation au développement durable. Proches du terrain, nos projets naissent et se développent en concertation avec les partenaires et les acteurs locaux. Nos approches pédagogiques sont inspirées de la démarche expérimentale. Les pédagogies actives, qui en résultent, favorisent le questionnement, l’investigation, la recherche et la construction du sens. Partager les savoirs scientifiques au quotidien favorise l’accès pour tous à la culture scientifique et technique. La connaissance est un pré requis nécessaire à l’exercice de la citoyenneté. C’est le fondement d’un consentement libre et informé. Cependant, l’idée de progrès pour l’humanité, associée à l’évolution des sciences et des techniques est aujourd’hui profondément questionnée. Le défi consiste à transformer la défiance ambiante en interrogations fertiles et en actions créatives entre citoyens, scientifiques et responsables politiques. Aussi nous agissons sur le champ des sciences dans la société avec l’idée que chaque solution, durable et démocratique, doit être atteinte en dépassant les limites nationales pour s’inscrire dans des perspectives européennes et internationales. Le réseau des Petits Débrouillards est un mouvement d’éducation populaire qui s’est progressivement organisé

p.8

en France depuis 1984 autour d’une conviction : chacun, quelle que soit son origine sociale ou culturelle, porte en lui la capacité à comprendre le monde qui l’entoure et contribuer à son amélioration. Pour réconcilier les citoyens, grands et petits, avec la compréhension et la maîtrise de leur environnement, la pratique des Petits Débrouillards s’appuie sur l’expérimentation, parce qu’elle cultive l’observation, le questionnement, la confrontation d’idées et la coopération. La culture scientifique et technique est le fondement des petits débrouillards parce qu’elle apporte une contribution complémentaire à l’action socioculturelle : en développant le sens critique, elle donne à chacun, et en particulier aux enfants, le goût de chercher, de comprendre et d’agir. La diffusion de la culture scientifique et l’éducation au développement durable constituent ses deux principaux champs d’action, complétés par la solidarité, l’engagement et le rapport entre science et société. • l’éducation au Développement durable, parce que construire sa propre opinion sur les questions liées à l’environnement, au social, et à l’économie est pour nous la pierre d’angle du débat citoyen. • la solidarité, parce que la reconnaissance de son interdépendance à l’autre est essentielle pour conduire un projet d’éducation populaire • l’engagement, car il est le moteur qui doit animer tout Petits débrouillards, qu’il soit bénévole ou salarié • Science et société, car la science et la société sont en interaction permanente et que la science doit être mise en démocratie pour être positive, Si l’objet social du mouvement s’inscrit clairement dans une logique de lutte contre les inégalités, son projet va audelà de la simple réparation sociale : il s’agit, par l’action quotidienne, d’apporter une contribution au changement pour une société plus équitable et plus solidaire.


RAPPORT D’ACTIVITÉ 2011

p.9


QUI SONT LES PETITS DÉBROUILLARDS ? Une association est par définition une réunion de personnes autours d’un objectif appelé « objet social ». Celui qui nous réunie au sein de l’Association Les Petits Débrouillards Bretagne est : appropriation sociale des sciences et agitation d’esprit critique. Les petits débrouillards, ce sont bien évidemment tous les enfants, jeunes et moins jeunes participants aux activités, mais également les structures qui adhèrent, accueillent nos activités, les partenaires qui enrichissent notre projet associatif de leur propre projet, et les financeurs qu’ils soient publics ou privés. Dans cet objectif, les rôles sont partagés au sein de l’association avec pour chacun une mission spécifique. Statutairement on distinguera deux grandes catégories : les bénévoles et les salariés. Les uns donnent de leur temps sans percevoir de rémunération, les autres sont rémunérés. Évidement cette distinction n’est pas toujours nette et tranchée, de nombreux bénévoles sont salariés ponctuellement en tant que vacataires, et il arrive aux « permanents » (salarié à temps plein) de donner de leur temps en dehors des horaires légaux. Voici une petite présentation des différents membres et espaces de l’association. LES BENEVOLES Ils donnent de leur temps aux petits débrouillards car ils défendent les causes de cette association (appropriation sociale des sciences, engagement, solidarité, lutte contre les inégalités...). Ceux ci peuvent être administrateurs ou non. Ils peuvent également mettre en place des évènements, être à l’initiative d’actions, représenter l’association dans certains espaces s’ils ont été mandaté, organiser des animations... Les possibilités sont très nombreuses. L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (Quimper le 16 avril 2011) L’assemblée générale annuelle vote les rapports de l’exercice antérieur, décide des grandes décisions et fonctionne sur le principe de démocratie directe avec une voix pour chaque adhérent.

p.10

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION Les administrateurs, bénévoles élus lors de l’assemblée générale, sont les représentants de l’association dans tous les actes de la vie civile. Ils sont chargés d’assurer le bon fonctionnement de l’association et l’application des décisions prises lors des AG. En 2011 le CA s’est réunit 7 fois. • Association Française des Petits Débrouillards • BOURLES Stéphane, Chargé de communication CNRS délégation Bretagne-Pays de la Loire • CAREIL Louis-Marie, Consultant en Gestion et Management • COLLINOT Jean-François, Journaliste scientifique, • formateur, auteur • DUBREUIL Vincent, Professeur de Géographie, Directeur de l’école doctorale sciences humaines et sociales (costel CNRS) • F LOC’H Jean-Marie, Ingénieur de Recherche INSA/IETR • JUGUET Christiane, Responsable de coopérations et de structures internationales • KOPP Françoise, Assistante de direction commerciale à Océanopolis • LE BLANC Katell, Chargée de mission CST • LE BRETON Jérôme, Responsable d’établissement scolaire secondaire • LE GALL Alain-Hervé, Ingénieur CNRS - chargé de communication du CAREN • LE GUERN Gaëtan, Professeur en communication à l’Ecole d’Ingénieurs de Brest • MENIER David, Maître de Conférences en Géosciences marines, Agrégé en sciences de la Vie et de la Terre • MONTHUIS Nora, Responsable des enseignements • NEAU Jean Claude, Technicien ENSTB • NODON DE MONBARON Guy-Emmanuel, Paléontologue • PINEL Jacques, Directeur IUT de St Brieuc (en retraite) • RAT Julien, Coordination de projets appropriation sociale des sciences et des technologies • SAOUT François, Animateur / médiateur scientifique • SCHWARZ Michel, Directeur adjoint Bretagne Sud Habitat • SIOC’HAN MONNIER Françoise, Ingénieur d’études, docteur en histoire • SONNIC Ewan, Docteur en géographie - aménagement

de l’espace - urbanisme •S  UIRE Jacques, Ingénieur de l’infrastructure ferroviaire (retraité) • TARDIEU Gabriel, Animateur scientifique • VANCASSEL Michel, Chercheur CNRS en retraite •V  ENEREAU Annie, Chargée de Mission CST au Rectorat en retraite LE BUREAU Au sein du CA sont élus les membres du bureau, c’est en quelque sorte l’exécutif de l’association. Au sein de ce bureau on trouve un président, un secrétaire et secrétaire adjoint, un trésorier et trésorier adjoint. Le président, en plus de ses missions, est l’employeur et, à ce titre, il a les pouvoirs et responsabilités liées à cette fonction. • • • • •

BOURLES Stéphane, Président CAREIL Louis-Marie, Trésorier adjoint KOPP Françoise, secrétaire adjointe PINEL Jacques, trésorier SUIRE Jacques, secrétaire

LE CONSEIL SCIENTIFIQUE Ce sont des scientifiques qui associent leur nom à l’objet social de l’association qu’ils partagent. Ils peuvent s’impliquer dans un soutien « politique » et valider les contenus développés par l’association. Les membres du Conseil assurent de relais entre les réseaux de décision ou d’expertise auxquels ils appartiennent et l’association. Ils apportent leur cautions scientifiques auprès des partenaires techniques ou financiers (collectivités…) qui sont sollicités pour des projets et des partenariats. • Jacques WEBER • Daniel DESBRUYERES, Président du CS -Chercheur en océanographie biologique-Responsable du département. Etude des Ecosystémes profonds, exdirecteur du programme européen AMORES • Loïc ANTOINE, Halieute, biologiste des pêchesDirecteur-adjoint IFREMER Brest Europole Mer: Bureau membre suppléant


• Virginie BONNAILLIE-NOEL, Mathématicienne analyse numérique-Chercheur à l’IRMAR Rennes • Jean-Pierre BRUN, Géologue technicien-Professeur Rennes 1 et chercheur géo-sciences Rennes CAREN, équipe lithosphère , Membres sénior de l’institut Universitaire de France • Françoise BUREL, Directrice de recherche au CNRS UMR Ecobio Rennes 1 écologie du paysage-Membre de l’Académie d’agriculture et de la forêt de Suède, Membre de plusieurs conseils scientifiques • Yves COPPENS-Paléontologiste, paléoanthropologueProfesseur honoraire au Collège de France nombreuses distinctions • Anne-Marie KERMARREC, Informaticienne-Directrice de recherche INRIA Rennes Lauréate Conseil Européen de la recherche pour GOSSPLE • Thierry PILORGE, Ecologue station biologique de Roscoff, Membre du Conseil de développement Pays de Morlaix, Europe Mer : bureau, membre suppléant LES INTERVENANTS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES Ils sont près de 200, à être intervenus bénévolement en majorité, pour partager leurs métiers, leurs passions, pour échanger avec petits et grands. L’EQUIPE Les salariés permanents Ce sont qui sont chargé de s’assurer au quotidien la gestion de l’association. Ils rendent régulièrement compte au Bureau et au CA. Ils contribuent au développement de l’association sur la région et gèrent l’administratif, les dossiers de subvention, les contacts avec les partenaires, la coordination des projets, la communication... L’équipe vacataire Véritable « cheville ouvrière » de l’association, les vacataires assurent près de la moitié des activités (animations, formations) de l’association. Ils sont titulaires de la formation initiale proposée par l’association, et bénéficient de formations continues.

Les volontaires et stagiaires Les stagiaires de 2011, ont effectués des stages de 2 à 9 mois au sein de l’association dans le cadre de filières variées : Licence USETIC de Rennes 2, IUT GEA, IUT CS, LISAA, BPJEPS... • Lancelot BARRY • Cécile HELLEU • Yoan LE NAOURES • Hervé ARI • Marion DAGASSAN • Cyril KERMARREC

• • • • •

Meghann LE VILLAIN Joan CASANELLES Maëlle GOUREAU Dalvie BIDIATOULOU Emmanuelle SOLER

Le dispositif de Service Civique a permis à 19 jeunes d’allier une immersion dans le monde professionnel à leurs projets personnels. Les volontaires bénéficient de formations générales et spécifiques à leurs besoins. Les 4 missions principales qu’ils mènent à l’apdb sont : - Médiateur de culture scientifique et technique - Accompagnateur du développement d’action de culture scientifique et technique sur les territoires - Ambassadeur Sciences et Société - Accompagnateur de l’engagement, de la mobilité et de la vie associative • Marion DARMAILLACQ • Diane PASQUIER BERNACHOT • Charline COUDRON • Loïc KERIVEL • Juliette HERRY • Pierre-Yves LE DU • Adrien CHAUVET • Abel DANTEC • Corinne HELLEC • Sophie VAN GANSE • Fanny TONNERRE • Kristen RENARD • Martin JONATHAN • Maïlys HOLVECK • Cindy JOACHIM • Pauline BOHLE • Thibaut NEEDHAM • Pierre SERSIRON • Hélène DELANNOY

LES PARTENAIRES Qu’ils soient techniques, éducatifs, scientifiques, financiers, ces acteurs associés au projet des petits débrouillards permettent de lui en donner toute son ampleur. L’apdb intègre différents collectifs locaux, à internationaux : - Culture Scientifique et Technique et Recherche : Collectif Griffons la Science, Mois de la science, Fête de la science... Plateforme Bretagne Culture Scientifique (en veille), partenariat avec les Universités Bretonnes et centres de recherche - Education à l’Environnement pour un Développement Durable : REEB, Charte des Espaces Côtiers - Économie Sociale et Solidaire : CRES, Contribution au Etats Généraux de l’ESS en Bretagne - Solidarité et coopérations : En Résonnance, comités de Jumelage, réseau des centres RITIMO, Coopération avec l’Angleterre, l’Allemagne, l’Algérie, le Maroc, les Etats Unis... - Education Populaire : Membre du CRAJEP. - Politique locale et de la ville : CODESPAR Conseil de développement du Pays de Rennes, PEL, CEL... - TIC : structures locales (Hackerspace, FabLab) et réseau régional - Santé... Enfin ce sont près de 500 partenaires avec lesquels nous œuvrons au quotidien. Nous les remercions à la fin de ce rapport annuel

LES BENEFICIAIRES Ce sont pour eux que l’association existe ! 39 754 personnes (enfants pour moitié, adolescents et jeunes, jeunes adultes, familles et grand public pour l’autre moitié) Nos bénéficiaires ce sont aussi, des individus, des structures (adhérents, structures conventionnées).

p.11


LES MISSIONS REGIONALES DE L’APDB Local

400 m2

13 bis Bd du Portugal

35200 RENNES 1 salle d’activité Nbr actions

Effectif

4 ETP Permanents AUFFRET Antony BOSSARD Anthony DESRUES Sylvie LE GUEN Haud SHALA Jehona

Productions pédagogiques

30 H

d’animations journalière en Bretagne Site internet

Publications

9

Social empowerment as a way to transform the economy - A reconsideration of JeanLouis Laville’s research on Social and Solidarity

Economy, Mémoire dans le cadre de la formation CNAM UE « Approche de la relation de service » (JeanLouis Laville) Auteur : Max Rademacher

Peut-on analyser le fonctionnement de l’association des petits Emergie, stand animé sur les débrouillards Bretagne à énergies marines en Bretagne ; travers le prisme proposé Sex Breizh, exposition interactive par Mathieu de Nanteuil ? Mémoire dans le cadre sur la sexualité et la vie affective de la formation ST2S du Carte de voeux 2012

CNAM Auteur : Amaury Bidel

Analyse d’une procédure participative. Mémoire dans le cadre de la formation ST2S du CNAM Auteur : Hélène Bréard

Inventaire francophone participatif géolocalisé de la biodiversité

p.12

Culture scientifique et technique et appropriation sociale des problématiques territoriales de projets urbains.

Soutiens Mémoire dans le cadre de la formation ST2S du CNAM Auteur : Christophe Briens

Étude sur la perception de la science en Centre Ouest Bretagne ETAT DES LIEUX, Juillet 2011 – Hellec Corinne – Master Action sociale et Santé

Diagnostic Centre Ouest Bretagne, novembre 2011, Hellec Corinne – Master Action sociale et Santé

Diversification des financements et élaboration de documents de suivi d’animation,

IUT GEA Rennes 1, juin 2011 Auteur : Cécile Helleu

Réflexions sur la notion d’appropriation sociale des sciences, CNAM RTC

001 – Science, technologie, société et services Auteur : Jean-François Collinot

Réflexions sur la place des sciences économiques dans les activités de l’éducation populaire CNAM RSV 202 – Sociologie économique Auteur : Jean-François Collinot

Soutenue dans son fonctionnement par la Région Bretagne et la Fédération Bretonne des CAF, dans son action quotidienne, l’association peut ainsi assurer les bases de 2 grandes missions régionales : 1. Le développement du maillage territorial - Animation, coordination et développement du réseau régional - Représentation régionale, diffusion de l’information, conseil financier - Consolidation des 9 implantations locales atteintes fin 2011 et accompagnement des initiatives locales en émergence (Trégor, St Malo) ; Mise en œuvre d’animations (clubs, mini stage, évènementiels, bouses aux initiatives), formation des bénévoles et des salariés, promotion de la vie associative. - Consolidation des structures fixes avec des dispositifs mobiles

2. Le développement de modalités innovantes de médiation scientifique - Portail des explorateurs : En s’appuyant sur des expériences menées depuis 2005 sur l’internet, redéploiement numérique de la culture scientifique et technique (CST) dans une optique d’ancrage territorial. - Activités sciences et société : la science passe à table, s’invite dans les cafés, rafraîchit quelques boissons, sucre un café... à l’initiative de divers acteurs de l’association, ou sur demande de partenaires, de citoyens, mise en place de temps d’échanges, de débats, de paroles où la science fait société. - Les jeunes pour une société de la connaissance : Dans le cadre du pilotage du réseau (EYES), mise en œuvre de formations visant à accroître la capacité des jeunes à intervenir dans les choix démocratiques et la gouvernance de la science.


VIE ASSOCIATIVE Cogrès national

Réunions

Initiatives associatives

L'artiste

Pascal Lascrompe

Le lutin

• Energies marines en Bretagne

Pascal Lascrompe

06 64 26 87 71 lenuagedoort@yahoo.fr www.lenuagedoort.fr

06 64 26 87 71

Avec le soutien de

Afin de permettre l’accès aux sciences amusantes et à l’univers du spectacle, la compagnie propose un atelier théâtre / science avec possibilité de réaliser un spectacle.

Des programmes régionaux :

lunettes

Contact

Pascal Lascrompe Comédien, musicien, formateur et animateur scientifique aux Petits Débrouillards Bretagne, il s’est forgé une expérience qui lui a permis d’introduire la méthode expérimentale au sein d’un univers onirique et théâtral.

Théâtre scientifique

La compagnie du Nuage d’Oort propose un Théâtre d’Explorations Cosmiques, se nourrissant des liens des arts et de la sciencefiction. Elle expérimente à travers le jeu théâtral le dépassement des frontières, fictives et langagières ; invitant les spectateurs à voyager dans les espaces et dans les temps.

Les activités

lenuagedoort@yahoo.fr www.lenuagedoort.fr

• Ça bouge dans le bocage • Forêt rapper ensemble • Graines de Chercheurs • H2omme, la gestion de l’eau dans le monde • L’eau des Loustics

Ça bouge dans le bocage

• La ligne de Bus

www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org Conception graphique Emilie Debus Credit photos

• La science en bas de chez toi

Anthony Pouhaut - Delphine Pezivin -Anthony Bossard

• Manières d’habiter • Marinexus • Petits musiciens chercheurs • Programme Display

membres conseil scientifiques

> 34 participants

http://www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/ Programme-du-Congres-2011.html

Assemblée générale

Réunion du conseil = 2

• Sex Breizh • Une Seule Planète

12 090 H

ABRI CULTUREL ET SOLIDAIRE !

de bénévolat

à Brest, Rennes et Carhaix

équivalent à 6,64 ETP

• Vivre ensemble à Rennes Métropole

Eau des loustics Le débrouillobus

• ...

ABRI CULTUREL ET SOLIDAIRE !

Groupes de travail •Recherche action sur la formation et l’accompagnement des petits débrouillards • Le mois de l’évaluation • Nouveaux usages des technologies de l’information et de la communication

FREEDOME ABRI

VERM

IDAIRE ! CULTUREL ET SOL

• Diversification des modes de financement > 60 participants

http://www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/ Parcours-decouverte-a-Redon.html

• Coopération interrégionale • Qualité pédagogique

Manières d’habiter

p.13


COMMUNICATION Espace de travail

Effectif

46 358 120 Ko 13

bis

Bd du Portugal

35200 RENNES 1 ordinateur + 2 disques durs + 1 tablette graphique + 1 scanner + 1 photocopieur couleur + 9 prestataires réguliers + 1 accès wifi + 1 ligne directe + 1 appareil photo ...

Espace dédié Permanents

C comme com

Anthony Bossard

Rubrique sur

Stagiaires

lespetitsdebrouillardsbretagne.org

Joan Casanelle, Maelle Goureau, Samantha Mercier

1 galerie de photos flickr©

Intervenants

Jean-François Collinot, Fanny Callipel, Jeanne Gestin, L’Institut Supérieur d’Arts Aplliquées de Rennes

44 p.

1 livret sur les énergies marines

A voir sur : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/Sex-Breizh-sex-plorer-et-sex.html

1 exposition interactive sur la sexualité > 10 modules

2 expositions d’affiches > 28 créa 81 affiches 50X70

1 campagne d’affichage nationale

Mise en page dossiers

Com interne

Edition

ème 6 édition 66 évènements > 1.200 affiches 11.000 flyers

re

la presse

A voir sur : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/ Programmation-la-biodiversite-en.html

iai

articles dans

tag

250

es

+ de

ivi

A voir sur : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/ La-revue-de-presse-2011.html

Su

La presse

Suivie impression

Com externe

Print

450 ex

ie

s

Création graphique

média

Web

Pédago g

Com

Motion

Plastique

Répartition par disciplines

T-shirts

• 70 affiches 80X120 • 500 affiches A3 • 1000 flyers A6 • 2000 programmes • 250 t-shirts • 1 vidéo de 5” • 1 dossier de presse • ...

1 campagne de don = 2 vidéos de mobilisation

COVERING TOTAL

de bus

> 180 heures de travail


OFFRE CULTURELLE SUR LE WEB

A

ujourd’hui, les activités numériques des petits débrouillards se répandent à travers tout le territoire breton. S’appuyant sur nos neuf relais locaux, les animateurs proposent aux différents publics un panel d’activités diversifié offerts par les sites webs que nous avons réalisés et les animations que nous avons conçues (ordinateur éclaté, photo 3D, incrustation vidéo, Arduino,...). Ainsi, les sites web constituent un véritable investissement dans des outils numériques qui prennent tout leur sens dans les territoires. Saluons au passage la région Bretagne qui a su être « le compagnon de route » de ces innovations tant d’usages que technologiques. Les lignes qui suivent montrent bien la pertinence et l’efficience des fonds publics consacrés à ces activités. Chaque fois que nous le pouvons nous répondons présents aux invitations de la région Bretagne : Cybercommunes, les été TICs de Bretagne, Salon du jeu vidéo,...

NOMBRE ET DIVERSITE DES USAGES PROPOSES. Que ce soit via l’Internet ou en réunion physique, nous associons les usagers à l’amélioration des services et le développement de services innovants . Les sites web sont participatifs et déclenchent de ce fait des échanges entre usagers et avec les administrateurs des sites. Nous souhaitons d’ailleurs donner une plus grande dimension « réseau social » à nos sites afin de favoriser la coopération entre les usagers. Sur l’ensemble des sites, les usages sont de deux natures : usage individuel au titre de la culture générale. Ce sont des personnes, issues de tout le territoire Breton qui participent activement aux sites et de ce fait se cultivent et partagent leur culture. Un usage dans un cadre pédagogique : lors des activités petits débrouillards, nos animateurs enrichissent numériquement leurs animations. Signalons également que des enseignants utilisent wikidébrouillard comme site ressource pour les activités scientifiques. WIKIDEBROUILLARD ET LE PORTAIL DES EXPLORATEURS Conçus en 2006, mis en service en 2008, le portail des explorateurs et wikidébrouillard, tant sur le plan technologique que sur le plan des usages, répondent toujours aux besoins des usagers. Le meilleur signe est la fréquentation de ces sites qui augmentent encore, sans effet de tassement. Si wikidébrouillard peut être

régulièrement « upgradé » par le truchement de l’économie d’échelle et la dynamique de mise à jour fournie par le logiciel libre et entrainé par la tête de pont Wikipédia (Nous utilisons le même logiciel : wikimédia), et la rubrique photo mystère, les autres fonctionnalités du portail nécessiterait un redéploiement en 2012 ou 2013. Gages à nous de trouver un modèle économique qui nous permettra d’assurer pérennité et évolution de ces outils. LES TAXINOMES Lancé en juin 2010 au cœur de l’année mondiale de la biodiversité, les Taxinomes est en rythme de croisière depuis 2011. EliazWeb (notre prestataire charger du développement informatique) utilise des logiciels libres. Chaque fois qu’une amélioration ou un nouveau développement est réalisé, il est à la disposition gratuite des utilisateurs de SPIP (le logiciel « moteur » du portail des explorateurs et des Taxinomes). Les développements fournis gracieusement par EliazWeb ont permis de faire évoluer les Taxinomes jusque sa forme actuelle qui rencontre un succès d’usage qui nous a tous surpris : plus de 200 comptes créés, plus de 5400 médias publiés, une moyenne de 232 visites par jours. Nous entamons aujourd’hui un nouveau développement pour quitter la version béta (le proptotype) et lancer la V1 dans les semaines qui viennent. La V2 du site est en cours de programmation et le lancement est prévu pour la fin de l’année 2012.

L’APPLICATION IPHONE « LES TAXINOMES » Devant initialement être disponible en décembre 2011, elle sera publiée en mars 2012. En effet, nous avons eut quelques difficultés à mobiliser l’intégralité des financements. Cette application, prenant acte de l’évolution des usages et des modes d’accès à l’internet, utilise les iPhones. Ainsi, la culture scientifique tient maintenant dans la poche ! Afin d’étendre au maximum l’accès à cette application, nous prévoyons une version pour la plateforme Android sans toutefois nous fixer d’échéance. MODULE DE FORMATION A DISTANCE A LA MEDIATION SCIENTIFIQUE UVED. Ce module de formation réalisé pour l’Université Virtuelle Environnement et Développement durable (UVED, une des sept universités virtuelles française) est en cours de publication. I l c o m p o r te d e s m o d u l e s multimédias : - Entretiens vidéo de 15 minutes (définitions de l’écologie, législation environnementale, histoire et épistémologie de l’écologie) - Entretiens audio (la démarche scientifique, approche des rapports entre science et société). - Texte (pédagogie et andragogie,..). - ...

LE LABOMOBILE Porté par l’antenne Côte d’Armor, ce véhicule d’animation, équipée d’une connexion internet satellite, de smartphone, d’ordinateur, d’appareil photo etc... sera le relais mobile du site web Les Taxinomes et de son application iPhone. Les animations ont déjà commencé sur le territoire du pays de SaintBrieuc et du pays du Trégor-Goëlo. UN ORDI POUR CHAUCN – VISA INTERNET BRETAGNE En 2011, nous avons délivré une sensibilisation à l’internet auprès de 33 personnes à Brest dans le quartier de Kerédern. Les personnes bénéficiant de cette formation sont des personnes en rupture avec internet qui ne venait que pour cette initiation. Avec la Fondation Orange, nous pouvons remettre aux personnes qui n’ont pas accès à l’ordinateur pour des raisons économiques, un PC neuf équipé de Linux. INSCRIPTION DU NUMERIQUE DANS NOS ACTIVITES ORDINAIRES De plus en plus, les animations « petits débrouillards » sont numériquement enrichies. Franchissant les difficultés de l’appropriation sociales des TIC, nous souhaitons les banaliser afin d’en faire des outils au service de la pédagogie, du travail coopératif et de l’accès à la culture, sans oublier le nécessaire esprit critique indispensable à toute maitrise socio-technique.

p.15


Source : google analytics et système de statistique de SPIP et Médiawiki L’intégralité de nos articles et créations sur le web sont accesibles en

OFFRE CULTURELLE SUR LE WEB (SUITE) Notre site Internet : lespetitsdebrouillardsbretagne.org

5500 visiteurs

2011

Juillet

Géolocalisation des vistes

2012

2 min

par visiteur

France : 85%

Canada : 1,5%

USA : 3%

Algérie : 1,5%

Maroc : 2%

Allemagne : 1%

9500 visiteurs/mois

Belgique : 1,5%

Autres : 4,5%

2,5

2.700

pages /visite

articles publiés

150 auteurs référencés

Wikidébrouillards.org : l’encyclopedie curieuse et pratique

Visites 50 000

7.500.000 de pages vues

25 000

425

2008

4 min par visiteur 150.000 visiteurs/mois

lesexplorateurs.org : le site de culture scientifique du quotidien

35

Il paraît que..

152

lestaxinomes.org : la biodiversité au quotidien

10.000

Photos mystères

+ 200 auteurs de

visiteurs par mois

2010

1.200

fiches expériences

en vidéo

2009

6250 formes de vies répertoriées

2011

2012

utilisateurs référencés

60

Portraits tirés


ESPACES SCIENCES ET SOCIÉTÉ L’axe « sciences et société – sciences et démocratie » est en résonance directe avec la dynamique engagée il y a quelques années au niveau du réseau national des petits débrouillards. L’idée est d’opérer un changement d’échelle en matière de culture scientifique et technique à travers la mise en place de conditions et modalités permettant un véritable dialogue entre citoyens et le monde de la recherche. C’est une véritable dynamique qui s’engage dans cet axe, intégrant - la participation à des formations sur les nouvelles techniques d’animation - le suivi et appui aux projets - la promotion des initiatives locales (ex. participation à la mise en place d’une journée de mobilisation autour de la consommation responsable appelée « Noël autrement » avec le CRIDEV. Cette journée visait à sensibiliser les Rennais à l’impact écologique et social que peut avoir leur consommation sur les populations des pays du sud)....

MONTEE EN COMPETENCES DU RESEAU DES PETITS DEBROUILLARDS, QUI S’OPERE A L’INTERIEUR DU RESEAU MEME : ST2S Validation de la formation « ScienceTechnologie-Société et Service » (1er semestre 2010-2011 puis 2011-2012 = 10 bretons) et de la formation « Approche de la relation de service » (2ème semestre 2011-2012) du CNAM Paris (= 5 bretons); Pour certains membres de l’apdB, implication active dans la valorisation de la formation pour alimenter le projet associatif des petits débrouillards (participation aux réunions du groupe à Paris et ailleurs, rédaction de documents de réflexion et de bilan). La formation du CNAM s’est avérée un espace puissant non seulement d’appropriation des enjeux socio-scientifiques mais aussi de mutualisation entre régions. En Bretagne,

les connaissances acquises ont aidés les formés au développement des actions autour du FSM/FMSD, des actions hip-hop et sciences et du programme d’éducation à l’économie (...). Il est cependant possible d’en tirer encore plus de bénéfices en termes de développement et d’amélioration de projets en établissant un lien plus direct et efficace entre cet espace d’apprentissage national, et des espaces locaux, tels que les Discu’sciences ou de futurs cadres à développer.

Toulouse sur la recherche participative), puis participation active à des rencontres avec des acteurs d’Ille-et-Vilaine (associations, ONGs, collectivités territoriales) visant à générer une dynamique de Forum Social Local (FSL) ; notamment intervention lors d’une conférence sur le FSM organisée par le CCFD sur Rennes en avril. Dans le même esprit, par la mise en place et animation d’une conférence-débat sur le thème « Immigration subie, immigration choisie » en juin 2011 à Rennes

Les sciences en débat

Rio +20

A travers l’animation de deux ateliers « Les Mise en place des conditions pour une sciences en débat » au Congrès National des mobilisation des acteurs bretons de la société petits débrouillards à Maxéville en juin 2011 civile autour du prochain Sommet de la Terre de l’ONU, « Rio+20 », et plus particulièrement, « Discu’sciences » dans le Sommet des Peuples pour la Justice Mise en place à partir de janvier 2011 à Brest Sociale et Ecologique. Motivé par le succès du et de fin septembre 2011 à Rennes et Carhaix, FMSD un an auparavant, le réseau national des ces temps de vie associative et espace petits débrouillards a décidé de donner suite convivial d’appropriation de sujets socioà son implication dans ces rassemblements scientifiques, se tiennent au sein des locaux des citoyens du monde. Pour les petits de l’association ou dans ceux de structures débrouillards, il s’agit de créer des synergies de partenaires. En 2011, 19 discusciences ont travail (et d’approfondir celles déjà entamées) rassemblé 123 participants sur 50 heures autour de sujets socio-scientifiques dans ces d’échanges autour de sujets relatifs aux espaces internationaux, ouverts et citoyens, activités pédagogiques, à l’exploration où le rôle des techno-sciences est devenu un de thématiques (ESS, Monnaies solidaires, des sujets prioritaires. Ainsi, le réseau national SCOP, COGITAMUS, Territoires de petits des petits débrouillards a rejoint le Collectif débrouillards, Energies marines...). français Rio+20, qu’il enrichit sous la forme du volet « Education à la transition ». Pour l’apdB, COOPERATION DES PETITS DEBROUILLARDS c’est Max Rademacher qui a participé au AVEC D’AUTRES ACTEURS ET IMPLICATION processus de Rio+20 sous diverses formes : par DANS DES ESPACES DE TRAVAIL PLURI- la participation à une réunion de travail interrégion sur Rio+20 début octobre ; la rédaction ACTEURS : FSMD de l’appel pour une mobilisation régionale ; Participation au Forum Mondial Sciences et la diffusion de celui-ci à Rennes et ailleurs ; la Démocratie (FMSD) qui s’est déroulé dans présentation des enjeux de Rio+20 aux Assises le cadre du Forum Social Mondial (FSM) à de la Solidarité Internationale en Bretagne miDakar en février 2011 (soutien logistique sur octobre ; par la suite plusieurs rencontres avec place ; mise en place et animation d’une des acteurs bretons sur ce sujet (CRIDEV, CASI, visio-conférence Dakar - Rennes sur les Espoir, Centre Culturel Cesson Sévigné, ATTAC, enjeux des migrations sud – nord ; traduction CADTM...) et sa présence sur les 6 premiers d’une autre visio-conférence Dakar – mois de l’année 2012 à Rio.

Zoom Mini-stage « Les petits reporteurs »

Mené en décembre 2011 avec un groupe de 10 enfants du quartier du Blosne, ce ministage consistait dans l���accompagnement des enfants à mettre en place un sondage autour de la question « Un étranger, c’est quoi pour vous ? ». Ainsi les enfants ont élaboré le questionnaire et interrogé 75 personnes sur le Blosne,Villejean, et Sainte-Anne. Ensuite ils ont évalué le sondage statistiquement pour en tirer des conclusions sur les représentations des Rennais et ainsi pouvoir les croiser à leurs propres représentations. Même si cette action avait pour thème les discriminations et le racisme, il a permis de voir comment des enfants peuvent s’approprier un outil de recherche quantitative, très important en sciences humaines et sociales.

L’économie un jeu d’enfant ! 2, 3 et 4 décembre 2011à Rennes

p.17


ESPACE SCIENCES ET SOCIÉTÉ (SUITE) Semaine de la solidarité internationale 2011

une conférence-débat sur Rio+20 à la MIR un flashmob sur la Place des Lices pour sensibiliser au greenwashing l’accueil de l’expo biodiversité au Centre Social Ty-Blosne. Animation d’une projection-débat sur l’eau au Centre Culturel Cesson Sévigné. Cooridnation dans la venue de l’expo « Une Seule Planète » sur Rennes en octobre 2011, lors des Assises de Solidarité Internationale en Bretagne en partenariat avec le CRIDEV et la Région Bretagne. L’objectif de ce programme étant de sensibiliser les enfants, les jeunes, et les adultes eux enjeux de la gestion durable et équitable des ressources planétaires à travers une démarche scientifique. « On peut dire que le développement de cet axe en Bretagne est encore dans sa phase émergente. Même si notre implication dans des nouveaux espaces citoyens militants type FSM/FSL s’est avéré très pertinent et a été accueilli très favorablement par les différents acteurs, on pourrait davantage développer notre rôle. Ce que l’on constate, c’est que nous sommes capables, grâce à nos compétences pédagogiques, de répondre à une demande forte de vulgarisation d’enjeux sociaux, économiques, écologiques et politiques complexes afin de permettre aux citoyens de s’approprier les enjeux et mieux participer. On contribue ainsi au niveau méthodologique. Or, jusqu’à présent, on a à peine traité des questions proprement techno-scientifiques, alors qu’elles occupent une place primordiale au regard des questions soulevés dans les espaces citoyens – économie verte, géoingénerie, gouvernance de la science, régime des brevets et accès aux technologies par les pays en voie de développement, recherche participative, technologies à risque (nanos,

p.18

biotechnologies, OGM) pour en citer quelques-uns. En puisant davantage dans les expérience du FMSD et de la formation CNAM, et en établissant des passerelles entre ces espaces globaux/nationaux et nos activités en région, nous pourrions davantage mettre notre objet social même, les sciences, au cœur de notre implication dans les nouveaux espaces citoyens. Sur ce sujet, c’est la question des moyens que nous n’avons pas résolus. » Max Rademacher, chargé de mission sciences et société ApdB

ZOOM SPECIFIQUE : L’AXE « SCIENCES ET HIP HOP » EST UNE AUTRE TRADUCTION CONCRETE DU PROJET « SCIENCES ET SOCIETE ». A la croisée d’une réflexion personnelle, de recherches et de lectures, de rencontres avec des acteurs, praticiens et sociologues du hip hop et de la rédaction d’un mémoire sur la place d’une recherche-intervention sur le hip hop (validant la formation du premier semestre du CNAM), Max Rademacher a définit le rapport qu’entretient le mouvement hip hop avec la science et le monde de la recherche. Ce qui pose problème en particulier, c’est que le hip hop est, certes, bien établi comme objet scientifique, mais que les réalités du terrain sont en décalage avec la recherche sur le hip hop. D’où la nécessité d’approfondir et d’élargir le dialogue entre ces deux mondes. Ainsi, il a été mis en place et animé un café des sciences « Le bling-bling est-il le moteur du rap ? » dans le cadre du festival hip hop « Urbaines » à Rennes en mai 2011. Ce café des sciences devait amorcer un séminaire d’exploration de controverse sur le même thème, consistant à effectué un véritable travail de recherche en plusieurs séances avec des jeunes avec l’appui d’un sociologue et d’un rappeur. Faute de participants, ce séminaire n’a pas pu se mettre en place.

S’il faut repenser le rapport entre la science et le hip hop, c’est évidemment en prenant en compte les acteurs de la culture scientifique. Ceux-ci sont justement à l’interface entre la science et la société. Or, d’habitude ils ne portent pas une attention particulière au hip hop, celui-ci n’étant pas forcément considéré comme un levier de culture scientifique. Il fallait donc expérimenter un rapprochement entre ces deux mondes. Ainsi, plusieurs animations « sciences - hip hop » hybrides ont été mises en place, permettant un espace de dialogue entre animateurs scientifiques et praticiens du hip hop : -  l’animation d’un atelier d’écriture rap avec l’équipe rennaise des petits débrouillards à Rennes en mars 2011 - des ateliers « Rap chimique » dans le cadre des Cités Débrouillardes à SaintBrieuc en juillet 2011 -a  telier « Rap en forêt » dans le cadre du festival « Quartiers d’été » à Rennes en juillet 2011 - la conception de l’outil « Break Scientific » qui hybride battle de breakdance et défis scientifiques ; l’outil devait être testé lors du festival Quarties d’été, mais a du être annulé à cause du mauvais temps - un atelier d’écriture allié à la production de panoptisons sur le thème du « Mon quartier : passé, présent, futur » dans le cadre des Cités Débrouillards à Rennes en juillet 2011 - un atelier « Rap en forêt » dans le cadre du Festival des Petits Explorateurs à Vannes en septembre 2011 - la mise en place du projet « Fo’rêt rapper ensemble » en novembre 2011 avec la Maison Verte de Rennes : il s’agit non pas d’une animation ponctuelle, mais un projet se déroulant sur plusieurs semaines avec des jeunes des quartiers avec l’objectif de travailler autour de l’éco-citoyenneté à travers le rap. Le projet a donné lieu à la production de textes et de chansons de

rap, d’un clip de rap, et de panoptisons Pour l’instant, certaines pistes se sont dégagées de ces expérimentations : - l es animateurs jugent les modes d’expression artistique qu’offre le hip hop comme un outil puissant de médiation scientifique - u n sociologue du hip hop, Nicolas Goasdoue suit le travail des petits débrouillards Bretagne depuis avril 2011, participe activement à diverses événements, et entretient un dialogue informel permanent avec plusieurs membres du réseau - pour l’instant, une sensibilité mutuelle des uns pour les autres a émergé, et les parties prenantes jugent le dialogue et la coopération pertinente ; à partir de ces conditions de bases, il faudrait aller plus loin et travailler ensemble pour définir des actions et projets concrets qui vont véritablement dans le sens « sciences et société »


LE PROJET EDUCATION A L’ECONOMIE Depuis octobre 2010, les petits débrouillards Bretagne ont investi le terrain de l’économie avec succès. Des temps de transmission de connaissances en sciences économiques et des rencontres avec des professionnels nous ont permis de nous sensibiliser au sujet et de développer une approche pédagogique. Nous avons aussi développé une gamme d’outils, de jeux et d’expériences. En général on observe une très bonne résonance de l’extérieur, d’autant plus que l’économie est un sujet largement absent du champs éducatif hors de l’université. Le travail en réseau avec nos collègues d’Ile-deFrance et de PACA en particulier a permis d’amorcer une dynamique qui va au-delà de la Bretagne. Historique du programme - Conseil Scientifique thématique en avril 2011 - Mobilisation d’un partenariat avec la Caisse des Dépôts et consignations dans le cadre de son programme de lutte contre l’illettrisme - Rédaction d’une fiche d’espérance pour les Etats Généraux de l’Economie Sociale et Solidaire en avril 2011 - documentation permanente sur le sujet, recueil d’outils pédagogiques existants et conception de nouveaux outils - mise en place et animation d’une réunion de travail inter-région en juillet 2011 - mise en place d’une formation nationale début décembre 2011, comprenant : des temps de méthodologie de mise en place de projets éducatifs autour de l’économie ; des échanges avec des scientifiques sur la science économique et sur les bases en économie ; des temps de mutualisation interrégion (bilan d’actions, inventaire de besoins, pistes futures) avec les participants venant d’Ile-de-France, Aquitaine, PACA, et Bretagne - mise en place d’un temps d’appropriation des nouveaux outils pédagogiques pour les animateurs du 35 en novembre 2011

- rédaction d’un mémoire sur l’Economie Sociale et Solidaire validant le deuxième semestre de la formation CNAM (octobre 2011)

Du 24 au 28 octobre 2011

Au centre social Ty Blosne du 19 au 22 déc. 2011

la ville de St Brieuc, à la MJC du Plateau de St Brieuc, à la Médiathèque de Cesson Sévigné, bar du Casino de St Malo, café le Ty Anna à Rennes, café l’artiste assoifé à Rennes, au centre social Les Champs Manceaux à Rennes, au café Le Haricot Rouge, à l’Antipode (Rennes), au Campus de Ker Lann, à la bibliothèque des Champs Libres, au café des arts de Quimper, au café le Donegal au Faou, au Bazar Maniac à Pont-Aven, à la Librairie Dialogue de Brest. En partenariat avec la CC de Ploërmel, l’agglomération de Vannes, l’association breizhtux, Cesson Solidarité, La Mutuelle Radiance, l’Ademe, le Conseil Général du Finistère Et dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale et la semaine de réduction des déchets.

> Les petits reporters Vivre ensemble, respect et tolérance ! Inscription : Pierre Martinez

pierre.martinez@assoarcs.com 02 99 50 90 47

ZOOM SUR LES CAFES DES SCIENCES - 20 actions - 394 participants - 46 intervenants - 46 heures de débats animés, sur les sujets de : la chimie, les logiciels libres, l’évolution du quartier, les espaces verts, l’Egypte, l’Astronomie, le Vent, solidarité internationale, gestion du littoral, la forêt, Habiter, santé environnementale, hip hop, le développement durable, les déchets... à la Salle des Fêtes de Ploërmel, à la Médiathèque de Plescop, au Tiki Bar de St Brieuc, au centre social de Lannion, au centre social Croix St Lambert de St Brieuc,

p.19


LES JEUNES POUR UNE SOCIETE DE LA CONNAISSANCE Formations

5

Roumanie

Allemagne

Grèce

Rencontres

Rennes

3 : FSMD Dakar, Winter Camp, Summer Camp

DE YPSSI A EYES En ce qui concerne les projets européens, nous nous sommes fortement impliqué dans le réseau YPSSI (Young People and Science and Society Issues). Ce réseau est constitué de 27 organisations européennes et travaille sur la place des jeunes dans la construction d’une société de connaissance européenne. Il est piloté pas l’Association Française des Petits Débrouillards secondé par l’association Les petits débrouillards Bretagne. Missionné pour intégrer YPSSI en Bretagne, l’apdB a évolué vers un travail de pilotage des jeunes au niveau européen. C’est lors d’une rencontre de jeunes français, autrichiens et italiens du réseau YPSSI au FSM à Dakar en février 2011, que le volet « Jeunes » du réseau a entamé son autonomisation.

Ainsi, l’apdB a activement préparé et animé une rencontre de 30 jeunes venant de 11 pays européens en mai à Athènes. Lors de cette rencontre, les jeunes du réseau ont défini un agenda, des modalités de travail en commun, et une feuille de route allant jusqu’à 2013. A également été voté un nom pour le noyau jeunes : EYES – Empowering Youth in a European Society (= Le renforcement des capacités d’action des jeunes dans une société européenne). Depuis Athènes, des réunions skype on régulièrement été organisées pour. En août a été organisé un summer camp avec 35 jeunes venant de 15 pays européens au Marais Poitevin avec l’appui des petits débrouillards de Poitou-Charentes. Max Rademacher, membre de l’apdB avait pour rôle l’organisation et l’animation du summer camp. Depuis, il s’est activement impliqué dans le réseau – à travers des réunions skype, la gestion du blog, la gestion du compte mail et la préparation des actions en 2012 (rencontre européenne à Marseille à l’occasion du Forum Mondial de l’Eau ; une rencontre européenne à Rio de Janeiro lors de la Conférence de l’ONU sur le Développement Durable, « Rio+20 », en juin ; le deuxième summer camp au Marais Poitevin en août). En octobre a été organisée une formation « La pensée latérale en action », qui consistait dans la transmission de techniques de gestion de projet innovant basées sur Edward de Bono. C’était la première action, depuis 2008, rassemblant des jeunes européens du réseau EYES-YPSSI et des militants des petits débrouillards Bretagne sur le territoire breton. Le groupe était constitué de 10 participants de France, Roumanie, Allemagne et Autriche. Nous avons ensuite contribué à la coorganisation du winter camp de EYES à

Ploiesti, en Roumanie, en novembre 2011. 30 jeunes de15 pays s’y sont rencontré pour avancer et effectuer une action de rue sensibilisant à la consommation responsable dans un centre commercial ; adopter la Charte des Porteurs d’Eau, et définir le programme de la prochaine rencontre à Marseille en mars ; mettre en place la campagne « La voix des jeunes européens au sujet de la transition sociale et écologique », comprenant la mise en place d’un agenda (une vingtaine d’actions locales en Europe débouchant sur l’adoption d’un cahier d’espérance qui va être soumis à la Commission Européenne en automne ; définir le cadre d’implication de EYES dans Rio+20, le cadre du summer camp 2012 ; et finalement, l’adoption d’un texte d’appel à mobilisation autour du EYFA - « European Youth Forum of Alternatives », le forum social des jeunes européens que EYES va organiser en 2012. Depuis début février 2012, et pour 6 mois, Max Rademacher est au Brésil avec deux autres membres de EYES. Sa mission consiste à : 1.) agir d’interface pour le réseau EYES pour relayer Rio+20 en Europe et de préparer la venue d’une quinzaine de jeunes européens en juin 2012 pour Rio+20 2.) agir d’interface pour le réseau national des petits débrouillards afin de relayer Rio+20 en France. En amont, il a pu intervenir sur le territoire breton, à Rennes et à Plouflagran pour présenter le projet YPSSI-EYES lors de formations sur le programme « Jeunesse en action » organisées par la DRDCS Bretagne. Des membres de l’association prennent le relais d’organisations locales à travers la Bretagne (Brest, Rennes, Vannes...).

UNE IMPLICATION DANS LA REALISATION DE DEUX GRANDS RENCONTRES FRANCOALLEMANDES : Le à Dresde, qui s’est tenu du 24 au 29 novembre 2010 à Dresde, organisé par la Rasselbande et soutenu par l’OFAJ. L’objectif de cette rencontre était de réunir des animateurs scientifiques de l’association allemande « Rasselbande e.V. » et de l’apdB pour travailler sur de nouveaux contenus pédagogiques dans le cadre de l’Année Internationale des Forêts et de l’Année Internationale de la Chimie. Il s’agissait de définir les grands axes thématiques régissant les contenus pédagogiques et de développer ensuite des contenus concrets, c’est-à-dire des expériences, des jeux et des projets éducatifs. Le séminaire franco-allemand sur les questions des énergies de demain, du 25 au 29 novembre 2010 à Fribourg et Strasbourg, organisé par l’OFAJ. Notre implication (2 animateurs apdB / 2 animateurs OFAJ) dans le séminaire a pris la forme suivante: - préparer la programmation du séminaire en amont, surtout par la recherche de littérature - diffuser l’évènement au sein du réseau des Petits Débrouillards et ailleurs pour attirer des participants - assurer l’encadrement et l’accompagnement général des participants allemands et français - assurer la traduction au quotidien, des ateliers de débat et de production - accompagner un des trois groupes thématiques ayant pour objectif une production finale

p.21


ACTIVITÉS BZH Localités bénéficaires

Cafés des sciences

Administrateurs

180 160

136

140

16

15

19

19

2011

25

24

Pour 2011

le budget

120 100

11 20

10 20

09 20

08 20

60

07 20

06 20

80

2007

40

Structures conventionnées

20

1 006 722 €

Budget

1 186838 € + 36 663 € le budget valorisé

le résultat

2006 2007 2008 2009 2010 2011 Adhérents

364

120 structures 244 individuels Heures d’animations 9500 8980

9165

Heures de formation

0 0 0 200 400 600 800 100 120 140

Résultat

Le budget valorisé

1200 1100 1000 900 800

+ 50 000

2006

700

+ 25 000

2007

600

0

2008

500

- 25 000

2009

400

- 50 000

2010

300

- 75 000

0

2011

en K€

en €

11

20

10

20

09

20

08

07

06

20

5

20

1053,

20

2006 2007 2008 2009 2010 2011

27

Le budget

p.21


INTERVENTIONS 2011 Carte bretonne

Un maillage élargi : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/

Carte européenne

Carte internationale

Des échanges et du mouvement : www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/


Carte de la diffusion d’expositions

Expositions permanentes et temporaires

Une année baladeuse :

Acigné, Angoulême, Arzon, Bais, Baden, Betton, Bourbriac, Bréal, Brécé, Brest, Brie, Bruz, Dakar, Dinan, Caen, Campéneac, Callac, Carhaix, Caudan, Chicago, Cesson Sévigné, Chateaugiron, Chavagne, Clermont-Ferrand, Coësmes, Cremyll, Domloup, Elven, Fougères, Guémené s/ scorff, Gestel, Goven, Gestel, Guichen, Guipavas, Guingamp, Hédé, Hennebont, Hillion, Iffendic, Josselin, La Bouëxière, La Mézière sur Coesnon, Lanester, Langueux, Langourla, Lannion, Le Conquet, Le Faou, Le Rheu, Le Theil de Bretagne, Le Verger, L’Hermitage, Locmaria Plouzané, Logonna-D, Lorient, L’operhet, Loyat, Lyon, Merlevenez, Meucon, Milizac, Maël Pestivien, Moigné, Montreuil sur ille, Mordelles, Mur de Bretagne, Muzillac, Nancy, Nouvoitou, Noyal Pontivy, Nantes, Paris, Piré sur Seiche, Ploudalmézeau, Plougastel, Plougastel-Daoulas, Plouguernevel, Paimpol, Perros Guirec, Plaine-Haute, Plédran, Plemet, Plénée Jugon, Plérin, Plouenan, Ploërmel, Ploemeur, Ploeuc du trieux, Plouay, Plouezec, Plescop, Ploufragan, Plougrescant, PlounéourTrez, Plouzané, Plozévet, Plumieu , Pluvigner, Plymouth, Poitiers, Pontivy, Questembert, Queven, Quimper, Quintin, Rio de Janeiro, Rennes, Retiers, Roscoff, Saint Aubin du Cormier, Saint Grégoire, Saint Pol de Léon, St Avé, St Brieuc, St Carreuc, Saint Just, St louis, , St Jacques de la Lande, St Malo, Sarzeau, Séné, Sizun, Spezet, Squiffiec, Sulniac, Theix, Toulouse, Trébeurden, Trégastel, Trégonneau, Trinité sur mer, Thourie, Vannes, Vern sur Seiche, Yffiniac.

p.23


SUJETS 2011 Photo

Chimie

Dessin animé

Enquêteur scientifique

Vidéo numérique

Pirates

Bidouille électro

Relativité

Internet - TIC

Chimie d’halloween

Découverte marine

Eco-construction

Police scientifique

Panoptison : expérience en 360°

Bactéries

Objet Roulant Non Identifié

Dinosaures

Doublage/son

Machines à vapeur

Les mystères de l’hiver

Effets spéciaux Brestiwood

Inventions grecques

Jeux et jouets

Maison du Monde

Économie

Poussée d’Archimède

Jouet du monde

Crash test pour oeufs

L’imprimerie

Magie

Algues

Vélo Sexo - SexBreizh

Paroles d’enfants

Astronomie La Terre

Biodiversité - Taxinomes

Survie en forêt

Ta mer à la loupe

Fusée à eau

Objet Volant Non Identifié

Géologie

L’homme

Navigation

Energies renouvables

Land art

Inventions

Lumière

Volcans

Physique expérimental

Forêt

Paratonnerre

Les chateaux d’eau

Le vent

Les égyptiens


Ecole Taxinomes Ecole primaire Léon Blum Ecole primaire primaire Elliant Léon Blum Ecole Quimper TIC Ecole primaire Louis Guilloux Ecole primaire primaire Kervilien Louis Guilloux Ecole Blum Urbanisme Ecole primaire Merville (Pont l’Abbé) Ecole primaire primaire Léon Merville (Pont l’Abbé) Ecole Louis Guilloux Vélo Ecole Rogue (Vannes) Ecole primaire Rogue (Vannes) Ecole Merville Vent Ecole S Thérèse (Brest) Ecole primaire S Thérèse (Brest)(Pont l’Abbé) Ecole (Vannes) Volcans Ecole Saint Anne, Ploudalmézeau Ecole Rogue Saint Anne, Ploudalmézeau Ecole Notre Dame de Quintin Ecole Thérèse (Brest) Zones humides Ecole Saint Joseph, Le Conquet Ecole S Saint Joseph, Le Conquet Ecole Notre-Dame de Kerellon Ecole Ploudalmézeau Ecole Saint Joseph, Locmaria Plouzané Ecole Saint Saint Anne, Joseph, Locmaria Plouzané Ecole primaire Armorique (Vannes) Ecole Le Conquet Ecole Saint Louis (Ploërmel) Ecole Saint Saint Joseph, Louis (Ploërmel) Ecole primaire d'Acigné Ecole Locmaria Plouzané Ecole Sainte Bernadette (Vannes) Ecole Saint SainteJoseph, Bernadette (Vannes) Actions 2011 Ecole primaire de L'Hermitage Ecole Louis(Vannes) (Ploërmel) Les petits débrouillards à l’école Ecole St Patern (Vannes) Ecole Saint St Patern Ecole primaire de Mahalon Ecole Bernadette (Vannes) Ecoles élémentaires de Plérin, Langueux, Ploufragan, EcolesSainte Yffiniac élémentaires de Plérin, Langueux, Ploufragan, Yffiniac primaire de Plouhinec ES PETITS DÉBROUILLARDS À L’ÉCOLE Ecoles élémentaires de St Carreuc, Plédran, Plaine-Haute LEcole Ecole Patern (Vannes) EcolesStélémentaires de St Carreuc, Plédran, Plaine-Haute Ecole Jean Monnet, Le Conquet Ecole Rogue (Vannes) Ecole primaire de Plouhinec Liste des écoles : Ecoles Plérin, Langueux, Ploufragan, scolaires / Acc à élémentaires la scolaritéet de Ecoles maternelle et élémentaire Périscolaires Kerentrech (Lorient) Ecoles maternelle élémentaire Kerentrech (Lorient) Yffiniac Ecole Jean Moulin (Vannes) Ecole S Thérèse (Brest) Ecole primaire de Pouldergat Collège Anita Conti (Lorient) Ecoles élémentaires de St Carreuc, Carl Plédran, Plaine-Haute Ecoles primaires Volga, Clémenceau, Marie Pape Ecoles Carpantier, primaires Jean Volga, Zay, Clémenceau, Guillevic, Marie Bahon, Pape Colombier, Carpantier, Jean Zay, Carl Bahon,Ecole Colombier, Ecole JulesGuillevic, Verne (Ploermel) Saint Anne, Ploudalmézeau Collège de Penn ar C’hleuz Ecole primaire des ajoncs Ecoles maternelle et élémentaire Kerentrech (Lorient) Ecole Keriscoulah, Locmaria de l'Ille , Diwan Ecole SaintOscar Joseph, Le Conquet Duchesse Anne, Landry, Joseph Lotte, J. Prévert, Duchesse André Chédid, Anne, Landry, Constour Joseph St Aubin, Lotte, de J. l'Ille Prévert, , Diwan André Oscar Chédid, Constour St Aubin, Collège Henri Wallon (Lanester) Ecole primaire Elliant Plouzané Saint Joseph, Locmaria Ecoles Clémenceau,Collège Marie Pape Carpantier, Jean Zay, Guillevic, Carl Bahon,Ecole Colombier, Leroux, Gantelles à Rennes Leroux,primaires GantellesVolga, à Rennes jean Lurçat (Lanester) Ecole primaire Kervilien Quimper maternelle Bisson (Lorient) Plouzané Oscar Anne, Landry, Joseph Lotte, J. Prévert, André Chédid, Ecole Constour StdeAubin, de l'Ille , Diwan Nb nbLycée Notre-Dame Participantsdu Kreisker heures Nb nbDuchesse Participants heures Collège Jean-Louis Chrétien Lycée Notre-Dame du Kreisker Ecole Merville (Lorient) Ecole Saint Louis (Ploërmel) Ecole primaire Léon Blum Leroux, Gantelles à Rennes (Questembert) d'actions séances e / jeunes animées d'actions séances e / jeunes animées Ecole Nicolazic (Vannes) Ecole Sainte Bernadette (Vannes) Ecole primaire Louis Guilloux Collège Jules Simon (Vannes) Notre-Dame du Kreisker Ecole Notre Dame de Milizac Ecole St Patern (Vannes) PETITS DÉBROUILLARDS LES LOISIRS Finistère 28 (Pont l’Abbé) 95LES LOISIRS 1111 669,8 7 42Lycée 71PETITS DÉBROUILLARDS 53,25 Collège Marie Currie (Hennebont) Ecole primaire Merville Ecole Notre Dame de Quintin Ecoles élémentaires de Plérin, Collège Sacré Cœur (Vannes) Clubs Morbihan 5 15 140 45 Clubs 31 338 449 488,5 Ecole Rogue (Vannes) Ecole Notre-Dame de Kerellon Langueux, Ploufragan, Yffiniac LES LOISIRS PETITS DÉBROUILLARDS Collège St Jo (Lorient) Ecole S Thérèse (Brest) Ecole primaire Armorique (Vannes) Ecoles élémentaires de St Carreuc, Ille-et-Vilaine 31 149 1515 314,5 36 353 385 355 Ecole Beaupré Lalande (Vannes) Clubs Ecole primaire d’Acigné Plédran, Plaine-Haute Ecole Saint Anne, Ploudalmézeau Ecole Bois Bissonet (Lorient) Côtes d'Armor 14 78 1632 180 125 150 180 500 Ecole primaire de L’Hermitage Ecoles mater. et élém. Kerentrech Ecole Saint Joseph, Le Conquet Ecole Diwan (Lorient) Ecole primaire de Mahalon (Lorient) TOTALSaint Bzh Joseph, Locmaria 78 337 4398 1209,3 199nb 883Participants 1085 heures 1396,75 Ecole château (Lorient) heures Nb Nb nb du bois duParticipants Ecole Plouzané Ecole primaire de Plouhinec Ecoles primaires Volga, Clémenceau, Ecole élémentaire Anita Conti (St d'actions séances e / jeunes animées d'actions séances e / jeunes animées Ecole Saint Louis (Ploërmel) Ecole primaire de Plouhinec Marie Pape Carpantier, Jean Zay, Avé) Nb nb Participants heures Ecole primaire de Pouldergat Guillevic, Carl Bahon, Colombier, Ecole Sainte Bernadette (Vannes) TOTAL Finistère 26 172 254 TOTAL Finistère 246,5 26 172 élémentaire 254 246,5 Ecole de Bisson ( Collège Anita Conti (Lorient) d'actions séances e / jeunes animées Ecole primaire des ajoncs Duchesse Anne, Landry, Joseph Lotte, Ecole St Patern (Vannes) Lorient) TOTAL Morbihan 16 181 184 TOTAL Morbihan 264 16 181 184 264Ecole primaire Elliant Collège de Penn ar C'hleuz J. Prévert, André Chédid, Constour St Ecoles élémentaires de Plérin, Langueux, Ploufragan, Yffiniac TOTAL Finistère 26 172 élémentaire 254 Ecole de Campénéac 246,5 Ecole primaire Kervilien Quimper Aubin, de l’Ille , Diwan Oscar Leroux, Collège Henri Wallon (Lanester) TOTAL Ille-et-Vilaine 6 62 35 TOTAL Ille-et-Vilaine 103,5 6 62 35 103,5 Ecole élémentaire de Loyat Ecoles élémentaires de St Carreuc, Plédran, Plaine-Haute TOTAL Morbihan 16 181 184 264Ecole primaire Léon Blum Gantelles à Rennes Collège jean Lurçat (Lanester) Ecole Ecoles maternelle et élémentaire Kerentrech (Lorient) TOTAL Côtes d'Armor 8 141 66 TOTAL Côtes d'Armor 211,5 8 141 élémentaire 66de Saint Avé 211,5 Ecole primaire Louis Guilloux Lycée Notre-Dame du Kreisker Collège Jean-Louis Chrétien (Questembert) TOTAL Ille-et-Vilaine 6 62 élémentaire 35de Séné 103,5 Ecole Ecole primaire Merville (Pont l’Abbé) Ecoles primaires Volga, Clémenceau, Marie Pape Carpantier, Guillevic,539 Carl Bahon, TOTAL Bzh 56 Jean Zay,556 TOTAL Bzh Colombier, 825,5 56 556 Jean Guehenno 539 (Gestel) 825,5 Ecole Collège Jules Simon (Vannes) TOTAL Côtes d'Armor 141 66 211,5 Duchesse Anne, Landry, Joseph Lotte, J. Prévert, André Chédid, Constour St Aubin, de l'Ille , Diwan Oscar 8 Collège Marie Currie (Hennebont) Leroux, Gantelles à Rennes TOTAL Bzh 56 556 539 825,5 Collège Sacré Cœur (Vannes) Lycée Notre-Dame Kreisker Les loisirs petitsdudébrouillards Collège St Jo (Lorient) Mini Mini Ecole Beaupré Lalande (Vannes) LES LOISIRS DÉBROUILLARDS stages & stages & Ecole Bois PETITS Bissonet (Lorient) Mini Clubs stages Mini stages stages Cités Débrouillardes Mini stages Cités Débrouillardes Ecole Diwan (Lorient) stages & Ecole du bois du château (Lorient) stages Mini stages Cités Débrouillardes Ecole élémentaire Anita Conti (St Avé) Ecole élémentaire de Bisson ( Lorient) bisson Nb nb Participants heures Nb nb Participants heures Nb nb Participants heures Nb nb Participants heures Ecole élémentaire de Campénéac animées d'actions séances e / jeunes animées d'actions séances e / jeunes animées d'actions séances e / jeunes animées Ecole élémentaire de Loyatd'actions séances e / jeunes Nb nb Participants heures Nb nb Participants heures Ecole élémentaire Avé TOTAL Finistère de Saint26 172 Finistère 254 246,594 TOTAL 26 722 TOTAL Finistère 316 12 26 42 94 109 722 146 316 12 42 109 146 d'actions séances e / jeunes animées d'actions séances e / jeunes animées Ecole élémentaire de Séné TOTAL Morbihan 16 181 Morbihan 184 264 53 TOTAL 17 177 TOTAL Morbihan 146 6 17 30 53 144 177 90 146 6 30 144 90 Ecole Jean Guehenno (Gestel) TOTAL Finistère 26 94 722 316 12 42 109 146 TOTAL Ille-et-35 TOTAL Ille-etTOTAL Ille-et-Vilaine 6 62 103,5 Ecole Jean Monnet, Le Conquet 17 53 177 146 6 30 144 90 Vilaine 12 35 102 TOTAL Vilaine Morbihan 98,5 6 12 29 35 73 102 127,5 98,5 6 29 73 127,5 TOTAL Côtes d'Armor 8 141 66 211,5 Ecole Jean Moulin (Vannes) TOTAL Ille-etTOTAL Côtes TOTAL Côtes Ecole Jules TOTAL BzhVerne (Ploermel) 56 556 539 825,569 12 35 102 98,5 6 29 73 127,5 d'Armor 11 153 Vilaine d'Armor 226 4 11 20 69 100 153 120 226 4 20 100 120 Ecole Keriscoulah, Locmaria Plouzané TOTAL Côtes 66 251 1154TOTAL Bzh786,5 28 66 121 251 426 1154 483,5 786,5 28 121 426 483,5 Ecole maternelle de Bisson (Lorient)TOTAL Bzh d'Armor 11 69 153 226 4 20 100 120 Ecole Merville (Lorient) TOTAL Bzh 66 251 1154 786,5 28 121 426 483,5 Ecole Nicolazic (Vannes) Mini Ecole Notre Dame de Milizac C’EST LA FÊTE AVEC LES PETITS DÉBROUILLARDS ! stages & C’EST LA FÊTE AVEC LES PETITS DÉBROUILLARDS ! Ponctuels / évènementiels Ponctuels / évènementiels stages Mini stages C’ Cités Débrouillardes p.25 EST LA FÊTE AVEC LES PETITS DÉBROUILLARDS !

ACTIONS 2011

Ponctuels / évènementiels


du la développement durable Semaine de Solidarité Internationale Terralies des déchets Semaine Tour de France Semaine du développement durable Villages des sciences Terralies Tour de France Villages des sciences

ACTION 2011 (SUITE)

VERS L’INFINI ET L’AU-DELÀ VERS L’INFINI ET L’AU-DELÀ

C’est la fête avec les petits débrouillards

Vers l’infini et au-delà

Ponctuels / évènementiels Nb nb Participants d'actions séances e / jeunes Nb nb Participants

heures animées heures

TOTAL Finistère TOTAL Morbihan Finistère TOTAL Ille-et-Vilaine Morbihan TOTAL Côtes d'Armor Ille-et-Vilaine

d'actions 27 56 27 65 56 29 65

séances 39 145,5 39 102 145,5 72 102

e / jeunes 1473 5768 1473 4410 5768 1557 4410

animées 242 549,5 242 513 549,5 359 513

TOTAL Bzh Côtes d'Armor

177 29

358,5 72

13208 1557

1663,5 359

TOTAL Bzh 177 358,5 13208 Année de la - UNESCO du jeu de Tregunc Liste desmondiale évènements : chimieFête du Jeu de Bréquigny Année mondiale de -Fête UNESCO Année mondiale de la chimie - forêt Année mondiale de la la chimie - UNESCO Fete du jeu et de la parentalité Betton UNESCO cyber espace Année mondiale de la forêt -Fete UNESCO du quartier de Beauregard Année mondiale de la forêt Bioblitz (Plymouth) Fête la Mer de Roscoff Betton cyber espace UNESCO C'est pas sorcier Forum des assos Bioblitz Betton cyber(Plymouth) espace Forum des loisirs d’été de la ville de Caravane des quartiers Bioblitz (Plymouth) C'est pas sorcier St Brieuc Ecologeste C’est pas sorcier Caravane des quartiers Forum des métiers Caravane du des quartiers Faites bruit à Callac! Forum job d’été Ecologeste Ecologeste Festimômes Gouters du monde Faites du bruit à Callac! Faites du bruit à Callac! Griffons la science Festival de Cornouaille Festimômes Festimômes Inauguration des éoliennes de Festival de Festival de Cornouaille Festival de Lorient Cornouaille Plumieux Festival des Clôteaux Festival de Lorient Festival de Lorient Jeudis du Port à Brest Festival des Clôteaux Festival nature et cinéma Journée « baisser la consommation Festival des Clôteaux Festival nature et cinéma Festival Quartiers d'été d’énergie » Festival nature Festival Quartiers d’étéet cinéma Journée mondiale de la Forêt Fête de l'Eau Fête de l’Eau Festival Quartiers d'été L’art à tatouille Fête de l'enfance Fête de de l’enfance Fête l'Eau la Nuit des musée Fête de de l’Oignon de Roscoff Fête l'Oignon Fête de l'enfancede Roscoff Le Plateau en fête (St Brieuc) Fête de de la Bretagne Fête la Bretagne Fête l'Oignon de Roscoff Le soccer des ptits loups Fête de de la Science Les journées du patrimoine Fête de la Fête du de Canal Martin Fête laStScience Bretagne Les mercredis des explorateurs Fête du Canal St Martin Fête de la Science Fête du jeu de Tregunc Fête du Canal St Martin Fête de Tregunc Bréquigny Fête du du Jeu jeu de Fete la parentalité Fête du du jeu Jeuet dede Bréquigny Fete du quartier de Fete du jeu et de la Beauregard parentalité Fête de Roscoff Fete la duMer quartier de Beauregard Forum Fête la des Merassos de Roscoff Forum des Forum des loisirs assos d'été de la ville de St Brieuc Forum Forum des des métiers loisirs d'été de la ville de St Brieuc Forum Forum job desd'été métiers Gouters dud'été monde Forum job Griffons la science p.26 Gouters du monde Inauguration des éoliennes de Plumieux Griffons la science Jeudis du Port à Brest

1663,5

(Pampol) Les Papiers Bavards Marché de l’eau Mercredi des Douves Naturazik Olympiades Stade Rennais Printemps du Développement durable Quartier de sciences Rencontres CNRS de Plozévet Rendez-vous de Dullin Rock’nvironnement à l’insa Salon Biolojik Salon Ille et Bio SeauS Blavet Semaine de l’environnement Semaine de la Solidarité Internationale Semaine des déchets Semaine du développement durable Terralies Tour de France Villages des sciences

Structures conventionnées, actions nationales et internationales, manifestations, TIC Structures conventionnées, actions nationales et internationales, manifestations, TIC Nb nb Participants d'actions séances e / jeunes Nb 150 nb 350 Participants TOTAL Bzh 18000 d'actions séances e / jeunes Lien vers la revue de presse 2011 TOTAL Bzh 150: http://www. 350 18000

heures animées heures 2800 animées 2800

Lien vers la revue de presse 2011 : http://www.

Les actions de Formations LES ACTIONS DE FORMATIONS

L ESsessions ACTIONS DEde Fde ORMATIONS 13 formation 13 sessions formationinitiale initiale

l’espace public, recherche-action, animation de 73 séances rue, chimie, cuisine moléculaire, inventaire de -13 73sessions séancesde formation initiale 390 heures la biodiversité avec les Taxinomes, Web radio et -73 390 heures (ApdB ou animateurs de collectivités territoriales) 95 stagiaires séances TIC, Le Bocage, La pensée latérale en action, -390  9 5 stagiaires (ApdB ou animateurs 16 formateurs heures éducation à l’économie, Wiki Night fever... destagiaires collectivités territoriales) En partenariat avec la du plateau, l’ENSSAT, le service jeunesse de la Ville de Lannion, Le Centre Social Ty 95 (ApdB ouMJC animateurs de collectivités territoriales) -16 16formateurs formateurs Blosne, la Mairie du Verger. 6jeunesse actions de de laformation professionnelle En partenariat partenariat avec la la MJC du du plateau, l’ENSSAT, le service Ville de Lannion, Le Centre externe Social Ty En avec MJC plateau, l’ENSSAT, le 22 actions de formation continue Blosne, la Mairie du Verger. 30 séances service jeunesse de la Ville de Lannion, Le Centre 146 séances - 288 heures Social Ty Blosne, la Mairie du Verger. 325actions heures de de formation formation continue 22 - 186 stagiaires stagiaires 146 séances - 7 formateurs ApdB 22 actions deApdB formation continue 34 formateurs et externes 325 heures de formation Pour laAlter villeEgo, de StFondation Brieuc, L’ENSAB (Ecole Nationale En partenariat France Liberté, stagiaires -146 146 séancesavec Rezo Solidaire, la Maison de la mer, le REEB, d’architecture de Bretagne), l’ENS Cachan de Association Inter Culture de Elven, Scop Le Pavé, Mairie de Pontivy, Association Breizhtux, CPIE Val de Vilaine 34 formateurs ApdB et externes - 325 heures de formation Rennes, etdes l’ENIB (Ecolemécénat, Sur les sujets suivants : Technique de cafés sciences, partenariat avec Rezo Solidaire,du la Panoptison, Maison de laanimation mer, le REEB, Alter Ego, Fondation Francedispositif Liberté, graine de -En 146 stagiaires Nationale d’Ingénieur programme H2omme Rouletaboule, animation de débat dans l’espaceBreizhtux, public, recherche-action, Association Inter ApdB Culture Elven, Scop Le Pavé, Mairie de Pontivy, Association CPIE Val de Vilaine -chercheur, 34 formateurs etde externes Brest) animation de rue, chimie, cuisine moléculaire, inventaire de de lade biodiversité les Taxinomes, Web radio et TIC, Sur les sujets suivants : Technique du Panoptison, animation cafés des avec sciences, mécénat, dispositif graine de En partenariat avec Rezo Solidaire, la Maison deà l’économie, Le Bocage, La pensée latérale enRouletaboule, action, éducation Wiki Night fever... chercheur, programme H2omme animation de débat dans l’espace public, recherche-action, En médiation la mer, le REEB, Ego,cuisine Fondation Franceinventaire Liberté, de la biodiversité avec les Taxinomes, Web radio et TIC, animation de rue,Alter chimie, moléculaire, scientifique et culturelle, Association Inter Culture de Elven, Scop Le Pavé,à l’économie, 6 actions professionnelle externe Le Bocage,deLaformation pensée latérale en action, éducation Wiki Night fever... et à l’animation Mairie de Pontivy, Association Breizhtux, CPIE Val de 30 séances thématiques (année de Vilaine 288 heuresde formation professionnelle externe 6 actions la chimie). 186séances stagiaires 30 Sur les sujets suivants : Technique du Panoptison, 7 formateurs ApdB 288 heures de animation cafés des sciences, mécénat, Pourstagiaires la ville de St de Brieuc, L’ENSAB (Ecole Nationale d’architecture de Bretagne), l’ENS Cachan de Rennes, et 186 dispositif graine chercheur, programme l’ENIB (Ecole Nationale d’Ingénieur dede Brest) 7 formateurs ApdB H2omme Rouletaboule, animation débat dans En médiation culturelle, et à Nationale l’animationd’architecture thématiques de (année de la chimie). Pour la ville descientifique St Brieuc, et L’ENSAB (Ecole Bretagne), l’ENS Cachan de Rennes, et l’ENIB (Ecole Nationale d’Ingénieur de Brest) En médiation scientifique et culturelle, et à l’animation thématiques (année de la chimie).


p.27


L

es antennes historiques,de gestion régionale et départementale deviennent « hybrides » et intègrent toutes des activités. La configuration minimale est la coordination et l’animation d’activités à l’échelle d’un territoire (ex. CCPI) par un(e) bénévole. Ainsi, chacune de nos antennes possède une identité propre, croisant les spécificités du territoire et les compétences et envies des acteurs qui la structure. Cependant, elles ne sont pas indépendantes et s’inscrivent dans les orientations du réseau (régional – national). Les modes d’animations, la gouvernance de ses antennes, la place des différents acteurs (...) sont autant de sujets que nous explorons.

LES PETITS DEBROUILLARDS ACTEURS DU DEVELOPPEMENT LOCAL Le développement local est une orientation prise par l’association apdB. Cette dynamique est en construction. Aujourd’hui, nous avons des visions, des modalités d’actions, de développement différentes d’une antenne à une autre. Nous continuons à partager, débattre, choisir, formaliser pour travailler de concert, réussir à mettre en commun les différentes forces et ce, de manière cohérente sur nos territoires (y compris zones de coopération) et agir de façon pertinente... Dans notre schéma, la pierre fondatrice de notre organisation en lien direct au sujet est notre antenne locale (rattachée aux bassins de vie – soit Agglo, Pays, .. ). Nous avons fait évolué les missions, les responsabilités locales en 2011, mais les résultats, bien que positifs en termes d’activités, nécessite de continuer notre organisation. Parmi les perspectives 2012, le JIX (projet Jeunesses Innovation Cohésion Sociale) correspond à un projet de développement local. Cette réflexion intègre une réflexion plus large portée sur l’interrégion Bretagne - Pays de la Loire - Normandie. Éléments forts : - Un diagnostic en Pays COB - Inauguration de l’antenne de Carhaix - Prospection active sur le bassin de St Malo (non finalisée) - Travail de recherche engagée d’octobre 2011 à juin 2012 sur le mode de structuration (accueil d’un stagiaire de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble)

p.28


VOYAGE PAR BASSINS DE VIE

p.29


PAYS DE BREST 1176 Local

6 clubs

des 1 café sciences

4523

7 mini-stages

1 public à Internet

d’animation

Lieux d’interventions

bénéficiaires

Clubs

Local

heures

29200 BREST

David Bellanger, Antony Auffret, Hélène Bréard, Laetitia Divanch, Hervé Laurent

Volontaires

Hélène Delannoy, Thibaut Needham, Kristen Renard, Sophie Van Ganse, Abel Dantec, Adrien Chauvet

Stagiaire Emmanuel Soler

Vacataires Aurélie le Verge

Partenaires Partenaires financiers : Mairie de Brest, Contrat de rade, Mairie de Plougastel, Centre nautique du Relecq, Cs de Kerourien, collectif mois de la science, CG Finistère, communauté de commune du Pays d’Iroise. Partenaires privés : Ikea. Partenaire pédagogique : Structures des quartiers brestois, UBO (labo chimie), structures des quartiers brestois, Abret, Collectif mois de la science. Partenaires scientifiques : : UBO (labo chimie), IFREMER, IPEV, IUEM, Océanopolis

p.30

concernés

ingénieurs formés

Rue Paul Dukas

Permanents

560 enfants

élèves

430 m2

Effectif

animation de rue

point d’accès

Projet phare : le Débrouillobus

2 salles d’activités 1 bus d’animation

210 heures

L

e débrouillobus est un atelier itinérant qui est la propriété de la ville de Brest et dont la mise en oeuvre est de la responsabilité des petits débrouillards Bretagne. En 2011, le bus s’est déplacé dans les quartiers de la ville (500 enfants et jeunes ont participés aux cités Débrouillardes et animations de rue « Ligne de bus »), sur les évènements grand public, et en territoires ruraux. Ce sont plus de 1 600 personnes qui ont bénéficié des activités issues de partenariats multiples : bus au numérique, bus à la plage, animation de rue, bus des sciences...

Le Local

E

n 2011, nous avons assis notre rôle d’équipement de quartier et avons élaboré un programme fait d’activités de grande proximité, pensées pour les habitants du quartier de Keredern, et d’offres destinées à l’ensemble des habitants de la communauté urbaine de Brest.

Tous les mercredis soirs, pour échanger et co-réfléchir à divers thèmes scientifiques.

1

club brico vélo

Programme un ordi pour chacun pour les publics éloignés du numérique a reçu le label


p.31


PAYS DE MORLAIX 308 heures

Local

d’animations

2112

Lieux d’interventions

bénéficiaires

Clubs

31 m2

3 rue Brizeux

29680 ROSCOFF 1 salle d’activité 1 mini bus d’animation Effectif Permanents Maud Milliet

Vacataires

Corre Ewen, Broustal Floriane, Debs Noëlie, Maillard Morgane, Maillard Morgane, Inizan François Bauer Oscar, Barré Léna, Guével Laurence, Dez Vanessa, Potin Léna, Cock Morgane, Guyon Christelle, Van Ganse Sophie, Garnier Ronan

p.32

Sciences Marinexus

en collège et lycée

5 mini-stages

Projet phare : Marinexus

M Local

2 clubs

Partenaires Partenaires financiers : Mairie de Roscoff et CNRS Partenaire privé : Brittany Ferries Partenaires pédagogiques : Centre de Découverte des Algues, Roscoff, L’Atelier, Saint Pol de Léon, Centre Nautique de Saint Pol de Léon Partenaires scientifiques : Station Biologique de Roscoff-CNRS-UPMC, National Marine Aquarium, Plymouth Marine Laboratory, SAHFOS, Marine Biological Association

arinexus est un projet Interreg IVA France (Manche) - Angleterre piloté par la Station Biologique de Roscoff entre des partenaires scientifiques et de diffusion des connaissances à Roscoff et à Plymouth dont l’objectif est d’augmenter la connaissance et la diffusion des connaissances sur l’impact du changement global sur les écosystèmes de Manche occidentale. Les Petits débrouillards sont prestataires de la Station Biologique de Roscoff et coordonnent 4 axes d’actions Marinexus : ateliers scientifiques bilingues sur le ferry Armorique, animations scientifiques Bus Marinexus dans les écoles primaires et sur les évènementiels locaux, régionaux et en Angleterre, Séminaires d’Exploration de Controverse à destination d’un public de décideurs (élus, associatifs, professionnel du milieu maritime ou de la gestion d’espaces naturels),Clubs Science Marinexus pour collégiens et lycéens.

1 formation

264

10 traversée

2060

d’animateurs

bilangue

heures d’animations

bénéficiaires

Ouverture

du local

à ROSCOFF

traversées aller-retour “Science on board” 3 ateliers bilingues animés sur le ferry Armorique

Rencontres CNRS Jeunes, Science et Citoyens à Plozévet Bioblitz à Plymouth


p.33


PAYS CENTRE OUEST BRETAGNE 346 Local

3 soirées bidouilles

100 heures

1130

7 mini-stages

1 formation

437 enfants

bénéficiaires

Clubs

12 m2

1 rue Jacques Cartier

29270 CARHAIX 1 salle d’activité Effectif Permanents Amaury Bidel

Volontaires Cindy Joachim, Corinne Hellec

Vacataires

Aurélie Vitré, Céline Leblanc, Geneviève Lagrange, Nicolas et Rachel Halfen, Yann Bruno

p.34

1 clubs

d’animation

Lieux d’interventions

Local

heures

Partenaires Partenaires financiers du territoire : ville de Carhaix, CG Finistère Partenaires pédagogiques : La ville de Carhaix, CCAS, service enfance jeunesse de la communauté de commune de Callac-Argoat, association Skanv e droad, pays COB, centre de loisir de Guémené sur Scorff, Civam de Braspart, la maison du patrimoine de Locarn (Cicindèle), le point information énergie de Carhaix (ALECOB), association Avel Ar Poherle lycée Diwan, le CLAJ, le Collège st Trémeur, la Ressourcerie « Ti Recup’ », la Loutre Buissonière Partenaire privé : la SCOP TERRAterre Partenaires scientifiques : régionaux

d’animateurs

1

animation bénévoles

concernés

ère fête de la

science à CARHAIX

Projet phare : partenariat avec la SCOP TERRAterre

N

ous proposons aux enfants et adultes des animations sur le thème de l’éco-construction. Les petits débrouillards se chargent de l’animation et de la conception pédagogique, tandis que la SCOP TERRAterre met à disposition un terrain d’expérimentation, du matériel et son regard de professionnel sur les créations du public.

CONCOURS DE FUSÉES À EAU

1

rencontre associative régionale

1 diagnostic territorial et 1 étude de la perception de la science par les habitants du COB


p.35


PAYS DE CORNOUAILLE 342,5 Local

heures

4 clubs

833

2 mini-stages

d’animation

Lieux d’interventions

bénéficiaires

Clubs

des 5 cafés sciences

Projet phare : la Sex Breizh, éducation à la sexualité et à la vie affective

Effectif

Local Permanents Pauline Douguet, David Bellanger

Vacataires

Laetitia Divanach, Karole Berthelot, Gaïdig Le Roux, Christopher Vanco, Solène Larzul, Marie-Laure Baudru.

100 m2

A

ctions 2011 : formation des animateurs, rencontre des partenaires sur le territoires, création animations pour le laboratoire, finalisation des modules.

24 bis avenue Ty Douar

29000 QUIMPER

1 salle d’activité

de Pencalet

10 animations

dans le programme

SIVALODET aménagement et gestion

5 sciences

cafés des

Quartier Pencalet

L

e centre social de Kermoysan possède un local dans le quartier de Pencalet (ensemble construit à l’écart et cloisonné en impasse). Les enfants partant assez peu en vacances à cet endroit, nous y intervenons sur des thématiques variées à raison de 4 sessions de 3 séances. Avec les petits débrouillards ils apprécient les nouvelles expériences et reviennent les séances suivantes.

p.36

dans le quartier

du bassin versant de l’Odet

Partenaires Partenaires financiers : conseil général du Finistère, ville de Quimper. Partenaires pédagogiques : les MPT de Quimper et Tregunc, Eau et rivières, l’archipel de Fouesnant. Partenaires scientifiques : IUT de Quimper, CDAG Quimper.

expérimentations

Semaine européenne de réduction des déchets


p.37


RENNES MÉTROPOLE 1643 Local

8 formations d’adultes

127 heures

5066

5 mini-stages

8 discusciences

73 enfants

bénéficiaires

Clubs

Projet phare : Manières d’habiter

C

400 m

2

13 bis Bd du Portugal

35200 RENNES 1 salle d’activité Effectif

Partenaires Permanents

Caroline Delorme, Iven Gastard, Antoine Graizeau, Max Rademacher, Haud Le Guen, Anthony Bossard

Volontaires

Maïlys Holveck, Jonathan Martin, Diane Pasquier, Marion Darmaillacq, PierreYves Le Du

Stagiaires Hervé Harry, Dalvie Bidiatoulou

p.38

4 clubs

d’animations

Lieux d’interventions

Local

heures

Partenaires financiers : Ville de Rennes, Rennes Métropole, CUCS, DDCS Partenaires privés : Fédération des ESH, Aiguillon Construction, APRAS, Habitat 35, Archipel Habitat Partenaires pédagogiques : Espace des sciences, CRIJ, MIR, Cridev, Réussite Educative, AFEV Partenaires scientifiques : université Rennes 1, université Rennes 2, ENSAB, ENS Cachan, INRA, IRISA

e projet innovant résulte de constats partagés d’incivilités croissantes et de dégradation des relations de voisinages dans les habitations collectives. Il s’agit de concevoir un jeu de plateau dans une démarche innovante associant professionnels, acteurs et habitants. Ce jeu est un support de sensibilisation et d’animation pour favoriser la réflexion et les échanges sur les pratiques de chacun dans la vie quotidienne des résidences collectives. L’année 2011 a été l’occasion de concevoir les contenus pédagogiques avec des professionnels, de rencontrer des habitants enfants et adultes pour recueillir leurs expressions et tester les activités, de créer des prototypes. Le quartier de Bréquigny à Rennes a été notre territoire privilégié d’expérimentation. L’année 2012 verra l’aboutissement et l’édition du jeu, mais aussi le développement de formations pour des acteurs et habitants. Ce projet fait l’objet d’une convention bi-annuelle avec Aiguillon Construction.

animation de rue

concernés

HABITER PATACAISSE VIVRE ENSEMBLE À RENNES MÉTROPOLE MANIÈRES D’HABITER ECOUTE VOIR J’HABITE ICI

Animations

pour les enfants

hospitalisés

FORMATION

DE 24 ÉTUDIANTS

ARCHITECTES ET THÉSARDS

Education à l’économie

Cultures urbaines

HIP-HOP


p.39


PAYS DE SAINT-BRIEUC 1732 heures

Local

d’animation

4150

Lieux d’interventions

bénéficiaires

Clubs

Local

dont 3 dans les quartiers

en politique de la ville

8 mini-stages

des 4 cafés sciences

5

formations (TIC, ados, animateurs)

120 heures animation de rue

Projet phare : Rénovation Urbaine

A

ctrice de l’accompagnement social et culturel de la rénovation urbaine à St Brieuc, l’association « Les petits débrouillards Bretagne « a développé actions et une recherche-action.

90 m2

8 bis rue Balzac

22000 St Brieuc 1 salle d’activité

1 mini bus d’animation Effectif

6 clubs

Permanents Christophe Briens, Romain Sabardin

Volontaire Charline Coudron

Stagiaire Vanina Hall

Vacataires

Lelu Kazumba, Emilie Charron, Marion Bérard, Jean Claude Neau, Radouane Nasri, Line Saunier, Jean-François Collinot, Adrien Gelin, David Guillaume, Sylvain Roux, Quentin Dumont, Jawad Dima, Erwin Le Cerf, Abdel Chaouch, Sarah Cabdi, Ludovic Hautière, Marc Landrault, Dominique Bertin, Anne Marie Le Locat, Virginie Gagnet, Marie Louise Conreux, Alain Le Gué.

Partenaires Partenaires financiers : Ville de St Brieuc, St Brieuc Agglomération, Dréal, DDCS 22, ANRU, CAF 22, Conseil Général des Côtes d’Armor, Pays de St Brieuc.

« Vallée découverte », « suivi du chantier », « vues du locataires » ont été menées en partenariat avec le centre social du plateau. Des panoptisons pour appréhender les changements du quartier ont été faits par des jeunes du club ANRU ?=+ avec l’association Le cercle. Notre participation au collectif du quartier de l’Europe EOLIA nous a permis d’assurer le lien entre l’éolien et la rénovation urbaine. Des cafés des sciences ont complété notre offre auprès des adultes du quartier. En partenariat avec la ville de St Brieuc et la coordination ANRU

Partenaires privés : Terre et Baie Habitat, OPAC, scop Aubépine. Partenaires pédagogiques : MJC du Plateau, centres sociaux, Maison de la Baie, L’ABRET, La Maison de la Baie, Espace des sciences et des métiers de Ploufragan, Association Le Cercle Partenaires scientifiques : Zoopole de Ploufragan, Université de Rennes 1 (Labo de sciences chimiques), IUT de St Brieuc, LDA 22, ANSES Ploufragan, Aéroclub St Brieuc Armor, Météo France

Participation aux

1

club brico vélo

enfants animés Griffons la science

Recueil d’interviews et d’expériences autour des métiers de la rénovation urbaine !

Panoptisons hébergés sur le site

de la ville de St Brieuc


p.41


PAYS DE VANNES Local

2 clubs

4415 bénéficiaires

6 mini-stages

d’animation

Lieux d’interventions

Clubs

Local

703 heures

Projet phare : Festival des petits explorateurs

16 m2

6 rue de la Tannerie

56000 VANNES 1 salle d’activité 1 bureau à l’UBS

Partenaires Partenaires financiers : Ville de Vannes, Vannes Agglomération, Conseil Général du Morbihan, La Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Morbihan Partenaires privés : Bretagne Sud Habitat

6

ème

édition 3P0er0so0nnes

1 jardin pédagogique à l’UBS Partenaires pédagogiques : Les

Effectif Permanents Sarah Pirotais

Vacataires

Marie Carron, Fanch Cavellec, Hélène Guy, David Hernandez, Tristan Haller, Marianne Le Mauf, Rodolphe Martin, Mathilde Rigaud, Jean-François Collinot, Anais Authier, Morgane Le Morvan, Julie Damamme

p.42

structures culturelles et éducatives du bassin de Vannes , L’observatoire du plancton, École Nicolas Hulot, Bolivia Inti, Plum’FM, Plantagora Point info énergie du pays de Vannes, la maison des minéraux, Association petits débrouillards du Poitou et de l’Ile de France, Le CRISLA, L’Ossature Bois SARL, Les association du Morbihan de la solidarité internationale, Association petits débrouillards du Poitou et de l’Ile de France Partenaires scientifiques : Université de Bretagne Sud, Le CNRS, L’O.S.U.R. – Géosciences, L’Université de Bretagne Sud de Vannes, La station biologique de Roscoff

Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 septembre 2011 Vannes > Esplanade du port / Auditorium des Carmes. Un événement parrainé par Alain Pavé, professeur des universités et ancien directeur de recherche au CNRS, membre de l’Académie des Technologies. Ce festival d’exploration scientifique propose un panel d’activités haut en couleur et offre de manière ludique mais pertinente tout un ensemble d’approches par le biais de rencontres avec des chercheurs, d’ateliers d’animations, d’expériences, de manipulations, d’expositions, de films et documentaires, de cafés des sciences, de conférences mais aussi de défis scientifiques.

120 heures

1 formation d’animateurs

animation de rue

104 enfants

concernés

Des clubs très fréquentés

D

es clubs complets le mercredi et le samedi, des projets avec les collégiens et le conseil général, un rapprochement avec l’université de Bretagne Sud sur le jardin pédagogique et une vie associative qui s’y développe comme jamais, sans oublier un déploiement des activités sur les communes environnantes avec des animations pour enfants et adultes dans les centres de loisirs, les lieux culturels et un partenariat nouveau et prometteur avec Vannes agglo.

Fabrication des contenus

pédagogiques pour le

réseau breton Animations de rue dans les quartiers de Conleau, Ménimur


p.43


PAYS DE PLOËRMEL Local

567 heures

1 clubs

1533 bénéficiaires

2 mini-stages

d’animations

Lieux d’interventions

Clubs

130 m2

Maison du Lac 56800 PLOËRMEL Effectif

Partenaires Partenaires financiers : communauté de communes de Ploërmel, communauté de communes de Josselin, conseil général du Morbihan Conseil Général du Morbihan

Permanente

Partenaires pédagogiques : Inspection académique

Vacataires

Partenaires scientifiques : Station biologique de Paimpont, CNRS

Françoise Minot

Anthony Pouhaut, GuyEmmanuel Nodon de Monbarron, Emilie Robin.

a mise en place de tuilages validés par l’éducation nationale Ainsi, pour exemple, un tuilage de 10h a permis aux enfants d’une classe de CM2 d’expérimenter sur le thème de l’air avec pour valorisation finale la création d’un cerf volant. Il en ressort des témoignages et souvenirs très précieux non seulement pour les enfants mais aussi pour l’animatrice (voir mot de la permanente). De plus, l’intérêt de cette démarche est d’initier un cycle expérimental que le professeur pourra continuer avec sa classe tout au long de l’année.

2 semaines thématiques

D

e fait, près de 1 000 enfants (primaire et collège) ont pu se rencontrer et expérimenter sur des notions en lien avec la chimie et le bocage. 2 cafés des sciences ont eu lieu : un premier sur les enjeux de la géomorphologie sur le territoire de Josselin et l’autre sur qu’est ce que la chimie et sur son importance dans notre vie de tous les jours.

Antenne

D

e fait, près de 1 000 enfants (primaire et collège) ont pu se rencontrer et expérimenter sur des notions en lien avec la chimie et le bocage. 2 cafés des sciences ont eu lieu : un premier sur les enjeux de la géomorphologie sur le territoire de Josselin et l’autre sur qu’est ce que la chimie et sur son importance dans notre vie de tous les jours.

p.44

60 heures

animation de rue

46 enfants

concernés

Zoom sur le temps scolaire

L Local

des 2 café sciences

Semaine

du vert plein

les dents

La semaine du goût et la semaine de la science

cafés des sciences géomorphologie sur le territoire

de Josselin et l’impact de la

chimie sur notre vie


p.45


PAYS DE LORIENT Local

Clubs

60 heures

1818 bénéficiaires

4 mini-stages

46 enfants

Projet phare : Graines de chercheurs

L

a création du projet « graines de chercheurs » sur le quartier de Kervénanec apporte une approche expérimentale, un regard différent sur la science dans des cadres d’activités divers (scolaire, périscolaire, loisir) et de fait une présence régulière pour les jeunes des quartiers et une possibilité nouvelle de nous identifier et de venir à notre rencontre. L’objectif est d’amener la science dans le quartier, sur du long terme (3 ans) et sur les différents temps de vie des jeunes. Temps scolaire, périscolaire, loisirs... sur des thèmes choisis en concertation avec les instituteurs et les partenaires de quartier (littoral et biodiversité marine en 2011).

120 m

2

1 av. de la Marne

56100 Lorient

1 salle d’activité Effectif

Partenaires Permanents Théo Brigardis, Yann Cano

Vacataires

David Ehatt, Lancelot Barry, Guillaume Le Ber, Manuel St Sernin, Maud Gatel, Brian Guillo, Camille Saget, Jérémie Channoufi, Emilie Robin, Agnès Le Pimper

Partenaires financiers : Ville de Lorient, ville de Lanester, Cap L’orient, Conseil Général du Morbihan, La Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Morbihan Partenaires pédagogiques : Inspection académique, structures de quartier

p.46

1 clubs

d’animation

Lieux d’interventions

Local

857 heures

Partenaires scientifiques : Université de Bretagne Sud

animation de rue concernés

Antenne

U

n développement aussi de nos activités dans les villes entourant Lorient (communes de Cap Lorient) montrant l’intérêt grandissant des partenaires locaux (collectivité locales, centre sociaux et culturel des villes) pour la science et la démarche expérimentale. La création de projets d’envergure en lien avec cette professionnalisation de l’équipe permettant d’intervenir sur des enjeux plus personnels des permanents (en lien avec leur sensibilité) et ce d’une manière plus percutante, pertinente et qualitative. L’équipe est prête, formée et suffisamment forte pour porter ces projets tant que niveau de l’élaboration, de l’animation que de la coordination et du suivi bilan de chaque projet.

La semaine du goût

Education

développemment durable


p.47


LES AUTRES PAYS BRETONS

p.48

PAYS DU TRÉGOR GOËLO

PAYS DE GUIMGAMP

PAYS DE DINAN

PAYS CENTRE BRETAGNE

PAYS DE ST MALO

PAYS DE VITRÉ PORTE DE BRETAGNE

PAYS DE FOUGÈRE

PAYS DE REDON ET VILAINE

PAYS DE BROCELIANDE

PAYS D’AURAY

PAYS DE PONTIVY


p.49


p.50


RAPPORT DE GESTION

p.51


CHIFFRES CLÉS EN 2011 Vision globale sur les ETP

Personnel = 113 salariés

Masse salariale brute

Nb salariés permanents = 23

443 698€ 390 536€

Globale Permanent

Nb salariés vacataires = 94

53 162€ Vacataire

Durée de contrat vacataire

Min. 3,13h

Nb volontaires = 19

Max.

333,63h

Nb stagiaires = 10

Permanents

Vacataires

ETP = 16,83 / Heures = 30 636

ETP = 2,66 / Heures = 4 852

Volontaires

Stagiaires

ETP = 6,75 / Heures = 12 285

ETP = 2,5 / Heures = 4 550

Bénévoles ETP = 6,64 / Heures = 12 000

Répartition géographique par personnes

43

18

22

30


2011 : PREPARATION D’UNE METAMORPHOSE 1. ELÉMENTS DE CONTEXTE Po u r l a p re m i è re a n n é e e n 2 0 1 0 , l’intervention des collectivités locales en direction des associations ne suffit plus à compenser le désengagement de l’Etat (pression d’un certain nombre de directives européennes, affectation des dépenses). Le recours aux marchés publics se multiplie, la concurrence s’accroit. La crise augmente les besoins sociaux sur les territoires. En réponse, les pouvoirs publics incitent les associations à mutualiser et à diversifier leurs ressources… Dans ce contexte où les mutations économiques, sociales et sociétales déstabilisent le modèle économique des associations et par là, leur capacité à déployer leurs projets au bénéfice des personnes et des territoires, l’association a du tenir la barre et atteindre son prochain Port : le JIX (Jeunesse Innovation Cohésion Sociale lauréat des Investissements d’avenir)... pour ravitaillement et réorganisation !!!! « Les associations qui réussiront leur stratégie de diversification des ressources et financements seront celles qui allieront une gouvernance rajeunie et engagée avec un bon niveau de professionnalisme et d’innovation dans la recherche de fonds ». Dans un contexte devenu défensif (endettement public + réforme des collectivités locales + pér iode de stagnation voir de recul des financements, désengagement de l’Etat), la diversification des financements est une nécessité d’autonomie et de pérennité pour les association. Cependant elle engage une modification de la structure des financements associatifs. « Les associations doivent défendre collectivement un niveau d’engagement financier public suffisant dans certaines activités et pour certains publics. »

Les financements privés (cotisations, dons et mécénat (5%), vente aux usagers (passage de 31% en 1999 à 37% en 2012)) représentent 46% du budget associatif en 1999. En 2012, la projection est des 53 à 56%. Il est à souligner que le mécénat d’entreprise a régressé de 20% en 2009 avec un budget de 2 milliards d’euros (source :Admical). Dans ce contexte, l’association Les Petits Débrouillards interroge sont modèle, et se heurte aux mêmes problématiques, et identifie des orientations nécessaires à son adaptation : - La vente des services aux usagers pénalise les populations les plus fragiles >> des associations méritent d’être d’avantage financées pour des raisons de cohésion sociale (pour tout ou partie de son public) ; - L a qualité des partenariats est une affaire de gouvernance : « le conseil d’administration doit s’assurer que les partenariats enrichissent et renforcent le projet associatif sans le dénaturer » - Des Innovations sont nécessaires dans les moyens de collectes de fonds (il faut avoir des professionnels, des bases de données qualifiées, des outils efficaces, donc investir !). Aujourd’hui, seuls 2% des dons sont collectés en ligne. - Nécessaires rapprochements associatifs et la mutualisation de moyens pour faire baisser les charges et avoir accès à des compétences ou des moyens supplémentaires, être plus professionnel dans l’utilisation des méthodes appropriées de recherche de ressources (réseaux sociaux Web 2.0, recherche de mécénat, réponse aux appels d’offre) - Vers une Marchandisation de la vie associative ?

2. UNE SITUATION FINANCIÈRE TENDUE EN 2011 L’année 2011 a pointé pour l’association Les Petits Débrouillards, les limites d’une organisation, d’un fonctionnement. Notre modèle associatif, son organisation et sa structuration financière souffrent du contexte externe, mais également de l’interne. une procédure d’alerte a été lancée par le Commissaire aux comptes en juin 2011. De décembre 2010 à novembre 2011 trois s��ries de mesures ont été prises afin de réajuster le budget de l’association. Celles-ci portaient sur : 1° faire des progrès pour aboutir à un contrôle de gestion continu : - Disposer d’un véritable tableau de bord, l’orienter vers une meilleure fédération de moyens en interne ; - E ngagement demandes de trésorerie auprès des banques et de France Active 2° La réduction de nos charges - réduire de près le poste de dépenses le plus lourd : celui des charges de personnel (4 non renouvellement de contrat, 2 ruptures conventionnelles ; diminuer l’accueil des stagiaires et stabiliser les volontaires ; - réduction maîtrisée du nombre d’heures demandées aux stagiaires et aux vacataires - diminution des frais de déplacements des salariés (moins 10% par rapport à 2010) 3° La diversification et l’accroissement de nos recettes - introduire une nouvelle dynamique de prospection de ressources - Développer la recherche de mécénat et de dons individuels (8 200€ mobilisés) - Augmentation des tarifs des prestations de 2% à compter de septembre 2011 - Information aux partenaires de la situation financière et des conséquences sociales et demande de soutien exceptionnel (soutien de 10 000€ obtenus)

Ce qui marque la structure en 2011 : - D es financements importants sur de l’investissement (création pédagogique, acquisition de matériel...) , qui permettent la mobilisation de services extérieurs plus importants - Des exigences de plus en plus grandes des financeurs (contrats d’objectifs, plan média et lisibilité, évaluations, critères et indicateurs) et une gestion administrative croissante mais non prise en charge - Le non renouvellemement de contrats en attente de la future organisation, et réaffectation des missions en interne ou externe. La réforme structurelle qui s’engagera en 2012 nécessitait une coopération interrégionale (besoin identifié depuis 2006...), ce qui s’est officiellement engagé en mai 2011. Les résultats de ce travail se feront sur 2012 et majoritairement 2013. « Elle a diminué de 10% pr à 2010. » 4°. Le montant du poste 64 « charges de personnel » s’élève à 623 183€. Par rapport à 2010, il est en diminution de 81 277€ càd de 12%. Notons que les charges de personnel, salaires bruts plus taxes sur salaires, à 656 297, représentent 68% du budget des charges (l’an dernier le ratio était de 74%). Autres postes du budget CHARGES. Les charges financières dues aux difficultés de trésorerie qui ont conduit à avoir des agios bancaires ; elles correspondent aussi aux remboursements de notre prêt bancaire ; les charges exceptionnelles avec les créances irrécupérables ; les dotations amortissements Les charges exceptionnelles et irrecouvrables sont la conséquence à la fois de l’apurement de factures antérieures à 2011 qui ne seront pas réglées. Une grande partie avait été provisionnée en 2010. Et des charges de 2009 et 2010 non comptabilisées à l’époque car nous n’avions pas l’information (charges

p.53


CHIFFRES CARACTÉRISTIQUES DE L’ANNÉE

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Evolution

Ventes de prestations

193 532€

193 346€

236 862€

239 747€

297 372€

326 870€

341 920€

+ 15 050€

Subventions de fonctionnement

112 600€

123 415€

110 536€

175 720€

189 565€

198 688€

216 200€

+ 17 512€

Subventions sur actions

97 164€

180 334€

238 955€

329 462€

345 330€

161 983€

189 239€

+ 27 256€

Cotisations et dons

5 181€

6 310€

7 084€

6 470€

7 188€

9 920€

21 466€

+ 11 546€

Salariés vacataires 104 97 83 87

76 2,78 ETP

84 2,36 ETP

94 2,66 ETP

+ 10 + 0,3

Masse salariale vacataire

35 600€

71 200€

78 465€

77 885€

100 421€

90 538€

72 600€

- 17 938€

Salariés permanents

15

9

16

23

25

29

23

-6

Masse salariale permanent

296 400€

399 700€

438 903€

529 370€

537 511€

613 923€

560 300€

- 53 623€

Aides à l’emploi

103 122€

122 317€

141 312€

161 680€

150 390€

215 715€

128 232€

- 87 483€

Équivalent ETP

10,5 ETP

16,20 ETP

17,3 ETP

20 ETP

20,84 ETP

21,13 ETP

16,83 ETP

- 4,3 ETP

Charges d’exploitation

137 011€

204 251€

230 555€

339 289€

353 296€

280 475€

232 500

- 47 975€

Budget non valorisé

550 281€

684 074€

748 556€

946 544€

1 019 927€ 1 106 273€ 1 006 722€

Budget valorisé

600 281€

702 074€

829 840€

1 062 237€ 1 149 347

1 168 713€ 1 186 838

+ 18 125€

Résultat

+ 77 177€

- 49 671€

+ 15 859€

- 311,23€

- 74 870,34 +36 663

+111 533€

p.54

- 16 712€

- 99 551€


PRINCIPALES CONVENTIONS PARTENARIALES TERRITORIALES 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011

Total charges

Résultat

Fédération

Région

CG Côtes

CG

d’exploitation

net

bretonne des

Bretagne

d’Armor

Finistère

(non valorisé) 550.281,00€ 634.000,00€ 748.556,00€ 946.232,00€ 1.003.214,00€ 1.022.534,00€

comptable 77 177 € - 49 671 € 15 859 € - 311 € - 16 717 € - 65 325 €

25.000,00€ 25.000,00€ 40.000,00€ 45.000,00€ 45.000,00€ 50.000,00€ 50.000,00€

4.600,00€ 6.100,00€ 6.100,00€ 11.000,00€ 11.000,00€ 11.000,00€ 10.000,00€

14.000,00€ 14.000,00€ 23.000,00€ 26.000,00€ 30.000,00€ 27.000,00€ 30.000,00€

CAF 22.000,00€ 22.000,00€ 22.000,00€ 22.000,00€ 22.000,00€ 22.000,00€ 30.000,00€

> 50 000 €

CG Morbihan

8.000,00€ 8.000,00€ 8.000,00€ 8.000,00€ 8.000,00€ 8.000,00€ 16.000,00€

CG Ille-et-

Ville de

Ville de

Ville de

Vilaine

Rennes

Brest

Vannes

4.000,00€ 4.000,00€ 4.000,00€ 4.000,00€ 4.000,00€ 3.200,00€ 3.200,00

14.400,00€ 24.315,00€ 28.000,00€ 28.000,00€ 28.988,00€ 28.988,00€ 29.000,00€

20.000,00€ 20.000,00€ 23.000,00€ 30.000,00€ 30.000,00€ 40.000,00€ 40.000,00€

600,00€ 800,00€ 800,00€ 3.000,00€ 4.000,00€ 4.040,00€ 4.500,00€

Ville de St Brieuc

Ville de Lorient

0,00€ 0,00€ 500,00€ 1.300,00€ 2.000,00€ 2.000,00€ 3.500,00€

0,00€ 0,00€ 0,00€ 0,00€ 500,00€ 500,00€ 500,00

> 30 000 €

Type : Convention CCSTI objet : Soutien aux actions de culture scientifique, technique et industrielle

Type : Contrat d’objectifs et de financement Objet : Coordination, représentation régionale, formation, diffusion de l’information,conseil financier Fédération Bretonne des Caf

> 10 000 €

Type : Subvention de fonctionnement Objet : Actions en direction du public et notamment des jeunes. Valoriser les travaux de recherche, orienter les jeunes vers les disciplines scientifiques et techniques, cultiver la curiosité et développer les pratiques.

> 30 000 €

20 750 €

Type : Subvention au titre du fonctionnement

> 29 000 €

> 3 500 €

> 40 000 €

Type : Subvention de fonctionnement pédagogique

Type : Convention pluri annuelle d’objectifs Objet : Développement local de la CST en partenariat avec les acteurs culturels, socio culturels et éducatifs organisation d’activités de CST pour tous les publics animation dans les quartiers pour tous les publics (débrouillo bus, cités débrouillardes)

15 000 €

9 372 €

> 1 000 € > 500 €

Type : Contrat de mission Objet : Animations sur l’espace public loisirs scientifiques dans les quartiers actions à l’école, formation pour adultes accompagnement éducatif des évolutions de la cité

Type : Subvention de fonctionnement Objet : Festival des petits explorateurs

Type : Subvention de fonctionnement

> 3 200 €

Type : Subvention de fonctionnement

6 637 € Type : Aide au poste

> 16 000 €

Type : Convention d’objectifs Objet : Apprendre les sciences en s’amusant, mise en place de projets, débats, développement de l’esprit critique accès à la connaissance pour tous, par de développement de la CST ; sciences, outils d’appréhension de l’environnement des jeunes projets dans les collèges et auprès des 11-16 ans, promouvoir la découverte des métiers

p.55


p.56 0X-*."#

GEF$GGBDCI

"  

%*+(,'&#

F?)3FF0;B G$GHF$GAHDG?

C))NG."#((G-")+@(@T#-G" &+&-!$("#$0X-*."#

FDFF

1;)333033 C))))`&-#.%"&'%#("

12)B?3033 C))`&-#.%"&'%#("

U#XJ'G")&((,G-")B311

A?$EAFDC? "\0"("/&

G$GBE$AGCDHA &+&-!$("#$%*+(,'&#

>1)=;20>B C))))O#(")G()(&',.G

F<)333033 C))))N.G"'&'%#(")G()(&',.G

C))))P@(@T#-&'

GHI$?C@DAI "   

G$FGB$IACDEH &+&-!$("#$%*+(,'&#$

@$AE@DEB 6,(-"!,. !$,#!-

GA$B@HDHB 6!*,%-!)( -2 %2-(.

6!*,%-!*,)0.%"%,/&

GH$CIID@A 6!*,%-!*,)0%-%)(-

B$@FEDIF 6/).!*,./,2-/&..

GCAD@? 6,) /%.-!1!*.!1(.

;)=<10<; 6,) /%.-"%((%!,-

1?2)2;<01;  !

B3)2FB0<= !

?B3)3>>02> U#'%"&'%#("

AF?$?BFDAA 6/.,!-*,) /%.-#!-.%)(

FB033 C)U#--G$'%T%'@")a8@L%#(0)US0)`%--G"c

;1)B>F01? )C)9XJ-#%")&%K@")aDQ4g9Nc

CG$CCEDGH )C)9XJ-#%")&%K@")aU!90)U790)6U7`c

<)3;=0F1 -5O>7$=3M<$6>7$>2=6357

;)B<?013 C)P&%--G,.")"#$%&,E

BB)=3>0=> C)!,'.G")#.L&(%"XG"

13)=F<0F< )C)U#('.&'")KG)`%--G)Y)URU6

FF)3==0?B )C)QD!g

13)FF?0F2 )C)D#(K&'%#("

;<B0F3 )C)U!D

1;)=2=0?2 )C)U#XX,(Ga"c)G')J&f"

CB$BBCDAG

G$GEB$ECEDEH

1B)333033

12)B?3033

FDFF

G$F@C$E?CDIC

1;)333033

>1)=;20>B F<)333033

<;)<33033

GHI$?C@DAI F?)3FF0;B

GEF$GGBDCI

GA$H?EDBA @?G$?FCDHG

G$FFB$AIIDHC

GC$FA@D?A

G@$IHEDGA

GF$F?HDFF

?$HGFDIA ?$FFFDFF

G$GFADG?

I$A@AD@?

B@DGB

1)32F0F1

<)1B;01>

@$IG@DAE

;>)F2<0=;

B?)?2?033

1?B)=BB0;>

IGH$AGHDEF

11)<F3033

;)<;F033

1>);23033

1)333033

F;)2?>0;;

IF$E@IDGG

GA$G@HDB@

GBDB?

1<031

1B)?2;0=B

<)<??0=;

IG$?BBDEB

=?);??0?3

B<)FF3033

?=)B1F02?

GIE$ICID?H

1)?33033

13)333033

BF)1>?033

C=)F<>033

B1)1?3033

2)B<=033

=3)><1033

13)<1>0?3

;)133033

?)333033

1<)<<?033

GAA$@ECDEC

=B)1;<033

2?)<33033

("1'0'&

F2)=<<033 BB)333033

B;)B;=033 1;)1=201B )C)O@J&.'GXG('a"c))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

?)=>>033

<)333033

F)?33033

=)333033

F)333033

GE@$IC@DFF

;3)333033

;1)<B?033

G?A$@CIDCE )C)8@L%#()P.G'&L(G)

1)32=0;3 )C)!LG($G)KG)-d9&,

2320>= )C)!O9V9

<)3>;0=3 )C)V%(%"'].G)O8OU6

B)12B0>2 )C)V%(%"'].G)O89!M

11)2120>= )C)V%(%"'].G)KG)-&)8G$[G.$[G

F);1103? -;953:7$N$%<3Y>97

?>;0=? )C)6,+TG('%#(")K%TG."G"

CG$FA?D?A )C)D@K@.&'%#()+.G'#((G)KG")U!D

>=)333033

=1)B33033

13)F3>0;2 )C)U#XX,(Ga"c)G')J&f"

?3)333033

GEI$BEEDFF

HAB$CEADBC

FDFF

B2)1F;02F

B2>)>3F013

CIB$EAFDFB

-::V>$IFGF

)C)O@J&.'GXG('a"c)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))) FB)B33033

IGB$IFFDFF

HCC$BAGD?H

B<)3>3033

IE$FAFDFF

;?)1??02=

;3F)>F=03F

C?G$@IFDFF

-::V>$IFGG

032=9>$O>$<V7M6989$IFGG

?3)333033

?)<B?0<2 )C)9'&'0)8@L%#()P.G'&L(G)

13:;953::>2>:9

1?)?;;033 6/0!(.%)(-1*&)%..%)(

;)?>=0?> C))))N.#K,$'%#()%XX#+%-%"@G

B>F0F2 6,) /.%)(%'')%&%-2!

C))))N.#K,%'")KG")&$'%T%'@")&((GEG"

1?)>2F031 C))))N.G"'&'%#(")KG)"G.T%$G"

HG$BGCDHH 6!(.!-*,!-..%)(-

-::V>$IFGF

C))V!O)L.&',%'G)+%G(")G')J.G"'&'%#("

C))O#'&'%#(

@AF$FHEDEI

G$E@FDFF

6)..%)(*,)0*)/,,%-+/!&+&-!$("#$0X-*."#$

?F$FI@DEH IA$ECADAE

6)..%)('),.%--!'!(.-

?GIDBF

H$CAGDF?

GGDCF

=)1F<01=

1=B)F1F0>?

6,2(!-%,,!$!1!* >Z[8:9[

6$,#!-!1!*.%)((!&&!-

6$,#!-"%((%3,!-

6/.,!-$,#!-#!-.%)(

!,'.G")$[&.LG")KG)JG."#((G-

U[&.LG")"#$%&-G"

;B)>330?2

==;)F2<0;1

N.%XG"0)L.&'%/%$&'%#(")b)T&.I)J.#TI)UN

BIC$GECDA@

6$,#!- !*!,-)((!&

=32012

;B)>3=02F

CC$GG?DGH

1=)B2>0?B

=)21>0F1

BF)=FF0;>

F)?B10B1

8@X,(@.&'%#(")K,)JG."#((G-

!,'.G")%XJ^'")G')'&EG"

7XJ^'")G')'&EG")",.)-G")"&-&%.G"

6'*4.-!..1!-

O%TG.")a$#'%"&'%#("0)/.&%")KG)/#.X&'%#(0IIIc

6G.T%$G")+&($&%.G"

D.&%")J#"'&,E)G')KG)'@-@$#XX,(%$&'%#(

D.&%")Kd[@+G.LGXG('

?2)?FB02<

2)==F0?1

O@J-&$GXG('")G')X%""%#(")KG")+@(@T#-G")C) `%G)!""#$%&'%TG O@J-&$GXG('")G')X%""%#(")KG")"&-&.%@"

1);?;023

:.&("J#.'")K%TG."

1<)2B>0B<

;)11<02B

D.&%")KG)$#--#\,G"0)%('G.TG('%#("0)T%"%'G"

N,+-%$%'@0)J.#X#'%#(0)J,+-%$&'%#("

1)2>10>?

O#$,XG('&'%#(

1?)133033

2)11B0=<

!"",.&($G"

8@XI)7('G.X@K%&%.G")G')[#(#.&%.G"

F)>220F<

9('.G'%G()G').@J&.&'%#()C)V&%('G(&($G

GHB$H@CDCE

13)21;01>

M#$&'%#()"&--G"0)X&'@.%G-")G')T@[%$,-G"

6/.,!--!,0%!-!1.2,%!/,-

13)>2B0B3

B)12;03<

??$@FGDIE

;);B?01?

1BF033

?)=F20F2

1<)B=B01<

?)>3>0;>

11B0=3

;)>;30<F

CB$AGCDBH

-::V>$IFGG

M#$&'%#(")%XX#+%-%].G")b)$[&.LG")-#$&'%TG"

6#,")'.&%'&($G)L@(@.&-G

6!,0%!-!1.2,%!/,-

!$[&'")Kd&-%XG('&'%#(

!$[&'")KG)X&'%].G")G')/#,.(%',.G"

D#,.(%',.G")&KX%(%"'.&'%TG"

N.#K,%'")KdG('.G'%G(

V&'@.%G-)J@K&L#L%\,G)Y)&$'%T%'@"

D#,.(%',.G)G('.G'%G(YJG'%')@\,%JGXG('

!$[&')KG)$&.+,.&('

D#,.(%',.G")(#()"'#$_&+-G")aG&,0)@(G.L%Gc

 # 

6$.-

COMPTE DE RÃ&#x2030;SULTAT 2011

!"#$%"&'&#$(")*+,'!!-*(#$)*"&-./"

LE RESULTAT COMPTABLE DE Lâ&#x20AC;&#x2122;EXERCICE 2011


Colonne des charges 2011 Les charges au total s’élèvent à 970 058 ; elles sont en recul par rapport à 2010 de 4,5 %. 1° Le poste des achats à 36 713€ est en recul, d’à peu près 29%. 2° Le poste des services ext. à 44 901€ est en augmentation de 44%, surtout le poste « entretien, réparation, maintenance ». 3° Le poste des autres services ext. à 156 593€ a peu changé par rapport à 2010 (# 6%). La ligne « frais de déplacements des salariés » est la plus élevée à 59 562€ mais elle a diminué de 10% pr à 2010. 4°. Le montant du poste 64 « charges de personnel » s’élève à 623 183€. Par rapport à 2010, il est en diminution de 81 277€ càd de 12%. Notons que les charges de personnel, salaires bruts plus taxes sur salaires, à 656 297, représentent 68% du budget des charges (l’an dernier le ratio était de 74%). Autres postes du budget CHARGES. Les charges financières dues aux difficultés de trésorerie qui ont conduit à avoir des agios bancaires ; elles correspondent aussi aux remboursements de notre prêt bancaire ; les charges exceptionnelles avec les créances irrécupérables ; les dotations amortissements Les charges exceptionnelles et irrecouvrables sont la conséquence à la fois de l’apurement de factures antérieures à 2011 qui ne seront pas réglées. Une grande partie avait été provisionnée en 2010. Et des charges de 2009 et 2010 non comptabilisées à l’époque car nous n’avions pas l’information (charges locatives en particulier = 10.000 €). Les produits exceptionnels : intègrent une quote part de subventions d’investissement de 20 892.10 euros et une Reprise de fonds dédiés de 2010

Colonne des produits

Les produits sont au total d’un montant de 1 006 722€ ; ils sont en progression par rapport à 2010, de 6,9%. Pour les produits. 1° Les ventes de prestations qui concernent les animations, les formations… Au montant de 341 920€, elles sont en augmentation de 15 050 par rapport à 2010. Elles représentent environ 34% du budget total des produits (comme l’an dernier). 2°. L es subventions d’exploitation. Le montant total de 533 671 est en repli par rapport à 2010 - 7,4%. - L e 1 er poste correspond aux subv. de fonctionnement. à 216 200, elles augmentent pr à 2010 (de 6,3%) - Le 2ème poste correspond aux subventions sur projets, à 189 239 elles sont en augm/2010. (de 19,3%). - Le 3ème poste correspond aux aides à l’emploi au montant de 128 232 ; elles sont en forte diminution de 67 483 (40%). Ceci s’explique par des départs sur des postes aidés, la non reconduction de certains contrats aidés sur 2011 mais également par notre choix de péréniser certains postes pour gagner en expertise et assurer ainsi plus de ventes de prestations. Les dispositifs d’aides aux postes étant de plus en plus précaire, nous avons travaillé à la consolidation de missions avec les collectivités (CG 22 et CR Bretagne). Autres postes du budget produits. Le Poste 75 : Cotisations dons est en augmentation grâce à une récolte de dons de 12 593€ Les postes 78 correspondent à des reprises sur comptes antérieurs. Les produits exceptionnels : intègrent une quote part de subventions d’investissement de 20 892.10 euros et une Reprise de fonds dédiés de 2010

En conséquence, le résultat comptable 2011 est un résultat positif de 36 663€ Notons que l’excédent 2011 représente 3,6% du budget des charges. L’assemblée générale du 28 avril 2012 a voté sur proposition du conseil d’administration, l’affectation de ce résultat excédentaire de l’année 2011 au report à nouveau.

Commentaires. -R  appelons que le budget prévisionnel 2011 avait été établi en 2010 à 936 085€. Par rapport à cette prévision, nous constatons d’abord que les comptes de résultat sont très proches de ce qui avait été prévu, ce qui est un bon point au regard de notre gestion financière. - E nsuite on constate que les charges sont plus élevées de 3,6% par rapport au prévisionnel et les produits ont eux aussi augmenté de 7,5% càd plus que les charges. Ceci explique le résultat en excédent. - C ette situation comptable est bien meilleure que celle de l’année dernière (et aussi d’ailleurs par rapport à l’année antérieure 2009 qui était en léger déficit). En effet nous sommes passés d’un déficit en 2010 de 74 870 € à cet excédent de 36 663€ en 2011. Ce résultat remarquable résulte de plusieurs actions menées depuis fin 2010 pour redresser la situation par 1° réduction de nos charges et 2° par accroissement de nos produits.

p.57


BILAN FINANCIER 2011 !"#$%"&'&#$(")*+,'!!-*(#$)*"&-./"

L’analyse du bilan au 31 décembre permet de comprendre la situation financière de l’apdB. C’est une photographie à une date donnée. Le bilan actif et passif fait état d’un montant de 374 074€ (à comparer au 301 564€ de 2010) du fait du bon résultat de )568:$8M$CGNGINIFGG !"#$%"&'&#$(")*+,'!!-*(#$)*"&-./" l’année 2011.

%-##'1 13:O7$%<3=<>7 D#(K")&""#$%&'%/")"&(")K.#%')KG).GJ.%"G 8@"G.TG" 8GJ#.')*)4#,TG&, 8@",-'&')KG)-dGEG.$%$G

-0&'1 P.,' '223456578953:7$5:;3<=3<>66>7

!X#.'I)Z)N.#TI

?@$ABCDEF

GG$A?@DEG

4G')4 CE$FGCD@@

4G')4)C)1 EEAD@A

D.&%")KG).G$[G.$[G)G')KG)K@TG-#JJGXG('

B<)3>3033

U#($G""%#("0)+.GTG'"0)-#L%$%G-"

B1)F2;0<3

11)>=20<1

2)2=;022

<<>02> H@$CHCD@E

'223456578953:7$;3<=3<>66>7

B<)3>3033

GHG$HCIDG?

GF?$EB@DEC

?B$BBIDCG

V&'@.%G-)J@K&L#L%\,G)

1?)<B10<=

1=)2<20B1

<;B0F;

;)3>2033

V&'@.%G-)KG)'.&("J#.'

=?)31>0==

1?)2F20>F

B2)3=>0F<

==)3?;0=2

!LG($GXG('")KG")X&'@.%G-")KG)'.&("J#.'

1;)?3;01;

1)<330?B

11)>3B0F1

V&'@.%G-)KG)+,.G&,)G')%(/#.X&'%\,G

>;)222012

F2)=1F01;

=)?<;03F

11)=?<021

V#+%-%G.

;)1230?=

B)F2=0B1

=2F0;;

>FB0?<

?$GBADAH

FDFF

?$GBADAH

?$GBADAH

1F>0>? =)333033

1F>0>? =)333033

'223456578953:7$J5:8:;5K<>7 !,'.G")%XX#+%-%"&'%#(")/%(&($%].G" O@J^'")G')$&,'%#((GXG('"

&+&-!$-0&'1$'LL+)'!'#"

1F>0>? =)333033

IFH$?BCDB@

GGB$BG@DB?

EE$E??DFH

B?$?F@DAF

6'#$_" U-%G('")G')$#XJ'G").&''&$[@"

F3)BF30>B

F3)BF30>B

;<)BF>0<=

!,'.G")$.@&($G"

1<2)1B>02=

1<2)1B>02=

1<F)BB<0<3

)568:$8M$CGNGINIFGG

-M9<>7$13:O7$-773;5895J7 D#(K")&""#$%&'%/")&TG$)K.#%')KG).GJ.%"G 6,+TG('%#(")Kd%(TG"'%""GXG('")(G''G" N.#T%"%#(").@L-GXG('@G"

&+&-!$1+/(#$%*+%*"# %<3Q5753:7$=3M<$<57RM>7$>9$;S8<T>7

B)<<=0<3

B)<<=0<3

O%"J#(%+%-%'@")a$#XJ'G)+&($&%.G)b)$&%""Gc

B;)?<10<<

B;)?<10<<

1)2FF012

U[&.LG")$#("'&'@G")Kd&T&($G

2);>?0=3

2);>?0=3

<)?<<0<=

&+&-!$-0&'1$0'*0,!-/& &+&-!$-0&'1

B)13;0;1

IEH$ICFDA?

FDFF

IEH$ICFDA?

ICA$GH?D@E

?@F$B@?D?C

GGB$BG@DB?

CA?$FA?DA@

CFG$HB?DBE

U#XJ'G")&((,G-")B311

On distingue : - l’actif immobilisé à 88 844€ Il comprend les immobilisations en matériels, dont une ligne nouvelle à 11 702€ pour agencement de matériel de transport et les immobilisations financières (avance bancaire Dailly). - l’actif circulant à 285 230€ Il comprend les factures clients non réglées au 31 déc. 2011, des créances des autres associations du réseau (60 260€), et les autres créances à 189 127€ dont les subventions publiques non perçues (collectivités). Ces sommes sont en attente de paiement. La production immobilisée correspond au travail fait par un salarié pour mettre en place une application petits débrouillards. Nous avons reçu pour cela une subvention d’investissements qui est amortie sur plusieurs années. La production immobilisée est elle-même amortie sur le même nombre d’années.

p.58

4G')4)C)1 PC$I?EDGH ?1)>>3033

C??)31<01? ;F)FF;0>1

12)<?B012 C>=)<>30;=

GGG$EHBDEC 13)333033 131)<?F0<;

B@$GEGD@? 1?)333033 ?=)1<102=

G?H$IAIDC@

BH$@CCDA@

G@$F@CDAE

GE$CGFD@I

&+&-!$%*+U'#'+/#

G@$F@CDAE

GE$CGFD@I

CC$FHHDFF

G@$IHEDGA

&+&-!$1+/(#$("('"#

CC$FHHDFF

G@$IHEDGA

GBA$FBIDBI =3)FF302>

GE@$CF?DAF

13:O7$OVO5V7 (>99>7 9XJ.,('")G')KG''G")&""%X%-@G" OG''G")/%(&($%].G")aec D#,.(%""G,.")G')$#XJ'G").&''&$[@" OG''G")/%"$&-G")G')"#$%&-G" !,'.G")KG''G" %<3OM597$;3:7989V7$OW8Q8:;>

&+&-!$("&&"# aec)K#(')$#($#,.")+&($&%.G)aK@$#,TG.'c

`&-G,.")X#+%-%].G")KG)J-&$GXG(')Y)M%T.G'

4G')4 CC$?GHDHB ?1)>>3033

&+&-!$%-##'1

=<)2=<0F1 >>)=BB03= ;1033 @$H@GDFF

12)BB=0<? =F)B=?0=F 21)<B30;2 ;B)31=033 E$AHADGF

GAB$BHCDBI

G@E$FBGDEF

3033

12)BB=0<?

CA?$FA?DA@

CFG$HB?DBE

U#XJ'G")&((,G-")B311 On distingue : - les fonds propres à 145 272€ à comparer à 65 933€ de l’an dernier ; ils comprennent les fonds propres associatifs, le résultat de l’exercice, les subventions d’investissement nettes - les provisions réglementées à 19 093€ - les fonds dédiés à 33 055€ ; le montant correspond à des subventions reçues mais dont les actions ne sont pas encore faites Rem : le total de ces 3 lignes qui sont des « fonds propres globaux », correspond à 197 420€, à comparer à 103 503€ de l’an dernier. En même temps le passif comprend les dettes à 176 653€. Elles sont constituées des emprunts, des dettes fournisseurs, des dettes fiscales et sociales. Il n’y a pas de dettes financières (découvert) contrairement à l’année dernière.


Evolution des comptes de résultats 600 000 500 000

Produit de gestion

400 000

Subventions 300 000

Charges d’exploitation

200 000

Charges nettes personnel

100 000

résultat net

0 -100 000

2005

2006

2007

2008

2009

Indicateurs : fonds propres. Il est à noter que les « fonds propres disponibles » globaux à 152 472€ quand ils sont rapportés à la masse salariale mensuelle (environ 55 000€), donnent un ratio de 2,8. Par rapport à l’an dernier ce ratio est meilleur ; il se rapproche de la règle généralement admise qui est que le rapport fonds propres / masse salariale mensuelle soit au moins de 3 (entre 3 et 6)

!(&-f"G)"#$%#C@$#(#X%\,G

2010

2011

Conclusion du trésorier « La situation budgétaire à la fin de l’exercice 2011 est meilleure qu’à la fin de l’exercice 2010. Ceci a été obtenu grâce à des mesures qui ont été engagées depuis début 2011 pour une réduction des charges et pour un accroissement de nos recettes ; cela est du aussi à des réajustements de la compta 2011 en tenant compte de soldes antérieurs. Je signale que le budget prévisionnel 2012 se doit d’être aligné au résultat 2011. Le budget prévisionnel des charges a été fixé à un peu moins de 935 000€. Pour finir je dirais que cette situation d’équilibre financier en 2011 n’exclut pas le fait de garder pour l’année 2012 une politique de grande prudence budgétaire, surtout dans la perspective des évolutions de nos structures dans le cadre du JICS et de l’Inter Régionalisation, qui prévoient des investissements dont il nous faudra bien maîtriser les coûts. En effet rappelons que la gestion quotidienne de la trésorerie reste lourde. Les tensions de trésorerie sont toujours présentes. » Jacques Pinel Bref, en 2011, on a eu chaud !

p.59


GLOSSAIRE AAA (3A) : Activité anti assoupissement

AST : Activité scientifique et technique.

scolaire, avec un groupe d’enfant.

FFI : Fonds francophone des inforoutes

ABIL : Atelier de bidouille informatique libre.

BCS : Bretagne culture scientifique (plateforme des associations de culture scientifique bretonnes).

CNRS : Centre national de la recherche scientifique.

FMSD : Forum mondial science et démocratie

Coordo : Coordonnateur. C’est un salarié de l’association, à qui l’on confie l’administration sur le terrain des diverses activités de l’association.

GP : Groupe de pilotage

ABRET : Association bretonne pour la recherche et la technologie. Administrateur : élu lors des AG, et pour un mandat de 3 ans, ce sont eux qui prennent les décisions pour l’avenir de l’association. Pour se présenter, il suffit d’être membre de l’association et à jour de cotisation. Administrateur : élu lors des AG, et pour un mandat de 3 ans, ce sont eux qui prennent les décisions pour l’avenir de l’association. Pour se présenter, il suffit d’être membre de l’association et à jour de cotisation. Animateur : également appelés « médiateurs scientifiques » ANRU : Agence Nationale pour la rénovation urbaine AFPD : Association française des Petits Débrouillards : représente en nombres: 20 associations régionales, 51 antennes et relais territoriaux, 90 O.N.G. et associations partenaires internationales, 160 salariés permanents, 2 000 animateurs et bénévoles, 4 000 partenaires, associations, maisons de quartiers, établissements scolaires, 40 000 jeunes qui pratiquent des activités scientifiques pendant l’été, 250 000 visiteurs de nos expositions, utilisateurs de nos malles pédagogiques, 500 000 participants à nos activités de la maternelle au lycée, 1 500 000 lecteurs de nos ouvrages et sites. Antennes : Le siège social de l’association est à Rennes. Il y a ensuite une antenne par département (Saint Brieuc, Brest, Lorient) auxquelles il faut ajouter le département virtuel. Il y a également des antennes d’antennes : Roscoff, Quimper, Carhaix, Lannion, Vannes, Ploërmel. APDB : Association petits débrouillards de Bretagne

p.60

Bidulle : site internet administratif : base de données des contacts et des activités. Brico-vélo : Atelier du mercredi après-midi à Brest. Bus Marinexus : Bus d’animation, basé dans le secteur de Roscoff, permettant de faire des animations autour du programme Marinexus (voir ce mot). C.A. : Conseil d’administration. Café des sciences : Débat sur une thématique scientifique, dans un café, entre un ou plusieurs intervenants (spécialistes) et le public. CC (Créative Commons) : organisation à but non lucratif dont le but est de proposer une solution alternative légale aux personnes souhaitant libérer leurs œuvres des droits de propriété intellectuelle standards de leur pays, jugés trop restrictifs. L’organisation a créé plusieurs licences, connues sous le nom de licences Creative Commons. CAREN : ex. Centre armoricain de recherche en environnement consultatif régional pour la recherche et le développement technologique

GPthon : Rassemblement des groupes de pilotage

CRID : Centre de recherche et d’information pour le développement.

GT : Groupe de travail

C.S. : Conseil scientifique

H2ommes : Exposition itinérante sur les enjeux de l’eau dans le monde.

C.S.T. : Culture scientifique et technique. COPIL : Comité de Pilotage Cyber-lettre : Bulletin d’information régional via le Net. Débrouillobus : bus d’animation à caractère scientifique, en pays de Brest. DREAL: Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Discusciences : Tous les mercredi soir, à Brest, débat sur un thème. DITIC : Département innovation et technologie de l’information et de la communication. DLT : Debout les terriens DUI : Délégation aux usages d’Internet. EAD : Education au développement

(CNRS – Rennes), rebaptisé OSUR : Observatoir des sciences de l’univers de Rennes.

EEDD : Education à l’environnement et au développement durable.

CG : Conseil général

EEU : Education à l’environnement urbain.

Cité débrouillarde : Animations d’été, dans les quartiers. Gratuite pour les enfants participant.

ESS : Economie Sociale et Solidaire

Climsat : association créée à l’initiative conjointe du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) et de la Bretagne, qui soutient les régions dans l’analyse de leurs vulnérabilités physiques, sociales et économiques.

Expo : Exposition

Club : Animation régulière, sur toute l’année

FSM : Forum social mondial.

ETP : Equivalent temps plein. Eyes : enpowering youth in a european society. Réseau de jeunes activistes européens. Festival des petits explorateurs : Grande fête régionale, qui se tient tous les ans à Vannes en septembre (9-10 et 11 septembre 2011)

Haud : Directrice régionale.

Impertisciences : journée de festivités et de découvertes pour les enfants des clubs d’un département. Labomobile : Minibus d’animation de l’antenne de Saint Brieuc. L’eau des Loustics : exposition itinérante sur le cycle de l’eau domestique. MAMIE : Multimédia, animation et maîtrise de l’informatique expérimentale Manipe : (manipulation) expérience. Marinexus : Programme scientifique européen d’étude des mécanismes de changements des écosystèmes en Manche occidentale. Les Petits Deb se sont vu confier une large de part du colet médiation de ce programme. Médiateur : Autre appellation des animateurs. Modulothèque : expositions interactives et itinérantes par la Cité des Sciences et les petits débrouillards. Moodle : plateforme d’apprentissage en ligne sous licence libre OSUR : ex-CAREN, Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (CNRS) Permanent : Salarié de l’association. Panoptison : Technique informatique, permettant de réaliser un diaporama à 380° avec sons. PAPI : Point d’accès public à Internet


PELS : Projet d’économie locale et sociale. Poisson carré : Maison d’édition publications Petits Deb de Bretagne

des

Portail des explorateurs : Portail internet multifonction PRATIC : Groupe de réflexion sur les TIC Projet associatif : quatre axes : engagements, développement durable, solidarités, sciences et société Projet associatif : quatre axes : engagements, développement durable, solidarités, sciences et société Recherche-action ; méthode de recherche scientifique. Elle propose un ensemble de techniques de recherche qui permettent de réaliser des expériences réelles dans des groupes sociaux naturels. Elle implique dans le processus de construction de la recherche, aussi bien le chercheur que les acteurs participant à l’expérimentation. REEB : Réseau d’éducation à l’environnement Bretagne. R.M. : Remue méninges.

Sympathisants : Personnes intéressées par nos activités, mais non adhérentes. Taxinome : site web créé par les petits Deb, d’inventaire de la biodiversité accessible sur le site : http://www.lestaxinomes.org/ T.I.C. : Technologies de l’information et de la communication. UBO : Université de Bretagne Ouest (Brest) UBS : Université de Bretagne Sud (Vannes – Lorient) UPC : Université Permanente et Coopérative Wikidébrouillard : site créé en 2008, permettant d’accéder à plus de 400 expériences filmées. Wikinightfever : soirée à theme Wiki Wikiprojet : Site de travail pour l’association Wikitravail : Site coordonnateurs.

de

travail

pour

les

Wikiwiken : week-end de création et de publications collectives YPSSI : Young people and science in society issues.

RMLL : Rencontre mondiale des logiciels libres SEC : séminaire d’exploration de controverses. Sex Breizh : Exposition itinérante, inspirée de la Sexothèque de Lorraine, composée de plusieurs modules éducatifs à destination des scolaires. Service civique : Dispositif d’accueil de volontaire qui vise à développer l’engagement citoyen des jeunes. SPIP : Système de publication pour l’Internet qui s’attache particulièrement au fonctionnement collectif, au multilinguisme et à la facilité d’emploi. C’est un logiciel libre. ST2S : Module de formation « Science – Technologie – Société et Services » du CNAM

p.61


REMERCIEMENTS* A nos partenaires sans qui toutes nos actions ne se feraient pas :

NOS DONATEURS Nous remercions tout particulièrement les 54 donateurs ayant répondu à notre appel aux dons de novembre 2011: Pascaline, Antony, Caroline, Dominique, Marie-Louise, Louis-Marie, Lionel, Fanch, Antoine, Paul, Patrice, Daniel, Max, Fabien, Maud, Paul, Haud , Laura, Viviane, Alain-Hervé, Yolande, Gabriel, Françoise, Myriam, François, Martine, Michel, Anthony, Virginie, Véronique, Emilienne, Caroline, Françoise, Nora, Françoise, Céline, Raphaël, Maryvonne, Michel, Christine, Audrey, Jacques, Jean Claude et les autres... Sans eux, nous n’aurions pas passé le cap nécessaire pour « nous remettre à l’endroit » et engager plus sereinement l’année 2012.

Ainsi que les 68 soutiens moraux > http://www.lespetitsdebrouillardsbretagne.org/Ils-soutiennentles-petits.html

LES ASSOCIATIONS, AGENCES D’ETAT ET ETABLISSEMENTS AAREIP 56 ABRET Action Planète propre ADEME AFEV AFPD AGV 35 ALECOB ALSH de Josselin Amicale laïque de Gestel AMSIC Maison des squares ANRU Antipode

p.62

APE l’hermittage APEAEL Ar Vuez Archipel Glénans Archives de Brest Asso Avel ar Poher Association Arpèges Association Arts et Manières Association Breizhtux Association Ille-et-Bio Association inter communale d’Elven Association jeunes de Perros Guirec Association Le Cercle Association Rêves de Mer Association Vivre a Beauregard ATD quart monde Bassin versant de l’Ille et de l’Illet Bâtisseurs d’évènements Bazar Maniac Bibliothèque de Dinan Bibliothèque de Mordelles Bibliothèque de Plemet Bibliothèque de Villejean Bibliothèque des Champs Libres Bibliothèque des Champs Manceaux Bibliothèque Ergué Armel Bivouac Skanv e droad CAF – Clé de Fa CAF Ille-etVilaine CCAS CCAS Baden CCAS Bénodet CCAS de Basen CCAS de Carhaix CCAS Fouesnant CCAS Plonevez-Porzay CCAS Trébeurden CCAS Trégastel CCBBO CCSTI La Maison de la Mer CE des cheminots Centre 3CE de Ploërmel Centre culturel de Josselin

* liste non exhaustive...

Centre culturel de Vannes Centre culturel Henri Matisse (Vannes) Centre d’animation de Kerjoie Centre de loisir du Faou Centre de loisir Michelet Centre de loisir Vern sur Seiche Centre de loisirs de Gestel Centre de loisirs de la Breche aux cornes Centre de loisirs de Sarzeau Centre de Loisirs St Adrien (Plougastel) Centre loisir Kerjestin Centre Multisocial polygone (Lorient) Centre Nautique de Saint Pol de Léon Centre nautique du Relecq Kerhuon Centre Social de de kerourien Centre Social de Guingamp Centre Social de Keredern Centre social de Kerourien Centre Social de la Croix Saint Lambert Centre social de Lannion Centre social de Lannion Centre social de Ploufragan Centre social du Plateau Centre Social du Point du Jour Centre social Kercado (Vannes) centre social kermoysan Centre social Les Champs Manceaux à Rennes Centre Social Ty Blosne Centre St Elivet Cesson Solidarité Chambre de Commerce et d’Industrie (Morlaix) Cicindèle Cinématac «scop» CIVAM 29 Claj CLSH Callac CLSH de Caudan CLSH de Josselin CLSH de Penvenan CLSH de Plouay CLSH Meucon

CLSH Noyal Pontivy Club judo et Gym de la croix St Pierre Collectif «graines de chercheurs» Collectif des Orchidées Collège Sainte Thérèse Comité de développement du Léguer CPB Blosne – Italie CPB Landrel Blosne CPB Longs Champs CPIE de Broceliande CPIE Val De Vilaine CRAC Cesson CRIDEV CRIJ Bretagne CS Carrefour 18 CS de Maurepas CS des Champs Manceaux Dispositif réussite éducative ville de Rennes Ecocentre La Taupinais Eol génération Espace des Sciences de Rennes Espace des sciences et métiers de Ploufragan Espace Glenmor Espace Jeunes Estia Espace parents Chalais Prévert GPAS (Brest) Groupe enfance du Blosne Hôpital sud de Rennes (services pédiatrie et hémato) L’Archipel (Fouesnant) L’Atelier L’Antipode (Rennes) La cabane aux espiègles Les Champs Libres Les arts tissent Les Glénans Ludothèque de Fougères Maison de la Baie d’Hillion Maison de retraite de Persivien Maison des associations de Vannes Maison des jeunes de Ploërmel


Maison des jeunes de Saint grégoire Maison du partrimoine Locarn Maison du Ronceray Maison familiale Horticole Maison quartier Ville Bastard Maison Verte Marais de Kervilhen (Trinité sur Mer) Médiathèque de Cesson Sévigné Médiathèque de Plescop Médiathèque de Saint Pol de Léon Médiathèque de Vannes MJC bréquigny MJC du Plateau MJC Maison de Suede MOAF MPT de Kervénance (Lorient) MPT du Valy Hir MPT Ergué Armel MPT Kerfeunteun MPT Penhars MPT Sterenn Nicolazic Office des sports de Ploërmel Office du tourisme d’Arzon PIJ Concarneau Radio Plum FM Rasselbande E.V. REEB Rééducation Fonctionnelle Enfants / Hôpital de Pontchaillou Régie de quartier de Balzac Rezo solidaire Service enfance-jeunesse de Callac Sivalodet Skanv e droad SMAP SMEGA Syndicat des eaux de Lilion Syndicat des eaux du Goyen Tarz Héol

LES COLLECTIVITES Brest Métropole Océane

Cap L’orient Communauté de communes Muzillac Communauté de communes de Josselin Communauté de communes de Ploërmel Communauté de Communes Pays Roche aux Fées Communauté de Communes Arguenon Hunaudaye Communauté de communes du Poher Conseil Général d’Ille-et-Vilaine Conseil Général des Côtes d’Armor Conseil Général du Finistère Conseil Général du Morbihan Conseil Régional de Bretagne Josselin Communauté Mairie de Betton Mairie d’Acigné Mairie d’Auray Mairie de Betton Mairie de Brest Mairie de Bruz Mairie de Carhaix Mairie de l’Hermitage Mairie de Lanester Mairie de Langueux Mairie de Lannion Mairie de Lorient Mairie de Nouvoitou Mairie de Paimpol Mairie de Plérin Mairie de Ploermel Mairie de Ploufragan Mairie de Plougastel-Daoulas Mairie de Pluvigner Mairie de Pontivy Mairie de Quimper Mairie de Rennes Mairie de Rennes Mairie de Roscoff Mairie de Saint Grégoire Mairie de Saint Nolff Mairie de St Brieuc Mairie de St Jacques de La Lande

Mairie de st Malo Mairie de Theix Mairie de Vannes Mairie Le Verger Mairie Pont-Aven Pays COB (Centre Ouest Bretagne) Rennes Agglomération St Brieuc Agglomération Vannes Agglomération

LES ETABLISSEMENTS D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET RECHERCHE ENIB - Ecole Nationale d’ingénieurs de Brest CNRS Mount Edgcumbe Country Park (Cornouailles, Angleterre) Marine Biological Association BTSA GPN – lycée agricole Campus de Ker lann ENS Cachan ENSA Bretagne INSA - Institut National des Sciences Appliquées de Rennes OSUR - Observatoire des sciences de l’univers de Rennes Université Rennes 1 Université Segalen Technopole de Plouzané UBO – Université de Bretagne Occidentale UBS de Vannes ENSSAT

Café le Donegal au Faou Café Le Haricot Rouge Café le Ty Anna à Rennes CE des Cheminots Crédit agricole de Ploufragan ERDF La ressourcerie de Carhaix Le café des Arts Le Donegal Le Tiki Bar Leroy Merlin de Queven Librairie Dialogue de Brest Llibrairie Dialogue Magasin IKEA Brest Mutuelle Radiance OECB OPAC Plérin Ouest France Terre et Baie Habitat Tiki Bar de St Brieuc

LES PARTENAIRES PRIVES : Aiguillon Construction Archipel Habitat Bar du Casino de St Malo Bazar Maniac à Pont-Aven Brasserie COREFF Brittany Ferries Café l’artiste assoifé à Rennes

p.63


LES PETITS DÉBROUILLARDS BRETAGNE SONT SOUTENUS PAR : MINISTÈRES

Ministère délégué à la Cohésion sociale et à la Parité

Ministère du travail des relations sociales, de la solidarité et de la ville

RÉGION ET CONSEILS GÉNÉRAUX

INSTITUTIONS PUBLIQUES

Fédération Bretonne des Caf

VILLES ET COMMUNAUTÉS DE COMMUNES

Projet éducatif local

CUCS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE RENNES - ST BRIEUC - VANNES

ORGANISMES PRIVÉS, ASSOCIATIONS, FONDATIONS...


Rapports d'activité 2011