Page 1

UNE_96DER.qxp_Mise en page 2 28/01/2015 16:05 Page1

I

MOMES I

Paris

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

Chemins buissonniers

N°96 février - mars 2015. Supplément gratuit à Libération du 4 février 2015. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.


ANNIE_PARIS MOMES_195x275.indd 1

26/01/2015 18:10


SOMMAIRE_BIS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 14:57 Page3

SOMMAIRE -

-

MOMES / n°

Paris

96 février–mars 2015

MOMES I

Paris

I

est édité par les Éditions Paris Mômes. 5, rue de Charonne, Paris XIe. Tél. : 01 49 29 01 21. Directrice de la publication et rédactrice en chef: Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr). Adjointe à la rédaction en chef et iconographe: Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet, Orianne Charpentier avec Gilles Avisse, Crof et Aïcha Djarir. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier. Chef de projet et réalisation maquette: Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr). Assistante de communication: Claire Clavelaud (claire.clavelaud@parismomes.fr). Révision: Solange Kornberg. Stagiaire collège: Samaya.

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

Chemins buissonniers

Publicité et partenariats

N°96 février - mars 2015. Supplément gratuit à Libération du 4 février 2015. Ne peut être vendu séparément.

Armelle Collomp (armelle.collomp@parismomes.fr) Nathalie Senbel-Bakry (nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr) Tél. : 01 49 29 01 21

C H A R LE S

Gratuit. A donner surtout aux parents.

© ALAIN LABOILE

Imprimerie: BLG-TOUL (labélisé Imprim’vert). Paris Mômes est imprimé sur papier 100% recyclé. Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622 €. Siège social: 9-11, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photos et illustrations publiés dans Paris Mômes est interdite.

Les images d’Alain Laboile sont pleines d’instants décisifs : elles saisissent des jeux, des attitudes, des mouvements – ceux de ses six enfants, souvent photographiés en extérieur. On n’y voit pas seulement des enfants, mais quelque chose de la grâce et de l’inventivité de l’enfance. Tout cela retranscrit dans des cadrages justes, avec une lumière capturée comme si c’était un papillon. C’est le cas pour cette photographie où Dune, la cinquième de la fratrie, est perchée sur un talus, avec, sur le dos, cette étrange aile qu’elle vient de bricoler. Comme une invitation à l’envol. O.C. u D’autres photographies d’Alain Laboile à découvrir au musée de la Photographie (lire notre article page 46).

EDITO Comment ne pas laisser retomber le bel élan solidaire du 11janvier ? En continuant à militer pour la culture partout et pour tous, en portant un éclairage avisé sur des expériences sensibles, en regardant autour de nous, sans préjugés. En restant curieux. Tout près de chez nous comme au-delà du périph, il s’invente chaque jour de nouvelles façons de vivre ensemble. Comme cet habitant qui embarque ses voisins dans une aventure de jardin partagé, ou ce jeune berger des villes qui, avec son troupeau de chèvres et de moutons fait se rencontrer des riverains de toutes communautés… Les gens sont inventifs dès qu’il s’agit de créer du lien. C’est dans ce sens qu’il faut continuer d’avancer. Ensemble c’est fou ? A Paris Mômes on y croit. Dans ce numéro, on vous raconte sept initiatives exemplaires. A imiter, à prolonger, à partager… Chantal Herrmann

43 MOIS

4 6 8 10 12 18 28 32 36 38

BONS PLANS AVEC PARIS MÔMES : Participez à notre concours de dessin avec le Pavillon de l’Arsenal ! LIEU : La Philharmonie, tout un programme. ÉVÉNEMENT : A Maubuisson, une féerie de sel. THÉMA : Du cinéma pour les tout-petits. DOSSIER : Des initiatives citoyennes qu’on aimerait bien avoir dans son quartier ! ZOOM : Nos cousins les grands singes. ÉDITION : Livres et CD

AU SECOURS, C’EST DIMANCHE ! GUIDE 38 spectacles 42 cinéma spéciales

52 54

46 expos

48 tout-petits

AGENDA : Encore des idées de sorties ! STAGES ET ATELIERS

Prochain numéro en kiosque avec Libération : mercredi 1er avril 2015

44 séances 50 ados


BONS_PLANS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 16:14 Page4

avec Paris Mômes

bons plans Avec Paris Mômes, gagnez des livres, des CD, des places de ciné... Pour participer, rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Ë Gagnez le DVD du film

Ë Des places à gagner

Ë Des invitations pour

d’animation brésilien Le Garçon et le monde!

pour les ateliers « Les Fabriques d’art contemporain »

le spectacle Scène Art ! au Louvre

A la recherche de son père, un garçon quitte son village et part à la découverte d’un monde fantastique dominé par des animaux-machines et des êtres étranges. Avec ce second long-métrage d’animation, le Brésilien Alê Abreu signe une fable d’une singularité narrative et d’une grande richesse visuelle. Prix du public au Festival d’Annecy 2014, le film sortira en DVD le 23 février. A partir de 9 ans.

Les Fabriques d’art contemporain sont des ateliers spécifiquement conçus pour les enfants à partir de 8 ans et menés par des artistes invités autour des expositions du MAC/VAL. Durant les vacances d’hiver, ce sont les artistes Eva Nielsen (du 17 au 20 février) et Hicham Berrada (du 24 au 27 février) qui conduiront les enfants autour de l’exposition Avec et sans peintures.

Après Wouaf ! Art et Haut de gamme, le Sagliocco Ensemble compose Scène Art !, le dernier volet de la trilogie consacrée à l’art sous toutes ses formes… Entre fiction et réalité, Scène Art! cherche à comprendre la fabrication d’un spectacle, mais également ce qui constitue exactement le travail d’acteur. Une fantaisie pour les parents et les enfants accessible à partir de 8 ans, le samedi 14 février à 16 h à l’auditorium du Louvre.

Ë Visitez le Warner Bros Studio Tour et découvrez les coulisses

de Harry Potter en famille. On envie les quelques chanceux qui gagneront ces invitations : grâce à elles, ils auront l’impression de plonger dans l’univers magique de la saga Harry Potter, en visitant les décors des films — des décors si minutieux, si étonnants à parcourir, qu’on se croit vraiment, au bout de quelques pas, à Poudlard ou dans l’allée de Traverse. On y découvre aussi les ingénieux systèmes qui permettent de rendre l’illusion encore plus parfaite à l’image, ou les automates des créatures improbables inventées par J.K. Rolling. Ces invitations, offertes par WarnerBros.fr, comprennent les billets d’entrée au studio pour une famille de quatre personnes (deux adultes et deux enfants de moins de 15 ans) et l’aller-retour en car depuis le centre de Londres. (Attention, les gagnants devront se rendre à Londres par leurs propres moyens, et les dates du voyage seront validées selon disponibilité.) u Rendez-vous sur le site www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

4

Paris

MOMES


s n o i t a m i a n s De oute nature pour tout

Conception agence

!   e  ! i ll m la fa

Fabrication de jouets naturels – Chasses aux trésors – Cuisine des plantes Balades à dos d’âne – Théâtre – Sculpture sur bois – Balades contées – Nuits dans les arbres

RETROUVEZ TOUTES LES ANIMATIONS GRATUITES DE L’AEV DANS LES FORÊTS D’ÎLE-DE-FRANCE SUR www.aev-iledefrance.fr AEV-Anim-Nature2015-Parution-195x275-V2.indd 1

29/01/2015 14:41


ARSENAL_LU.qxp_Maquette_nouvelle_2008 27/01/2015 15:58 Page6

concours dessin

En partenariat avec le

Prends la Bastille ! La place va changer, imagine ton projet…

Concours de dessin jusqu’au

31 mars

Comme la place de la République, celle de la Bastille va bientôt se métamorphoser et devenir en partie piétonne. On pourra s’y promener et aller dire bonjour au Génie sans risquer de se faire écraser. Dans ce grand espace rendu libre, imagine un projet comme le font les urbanistes : invente des terrains de sport, des espaces d’expositions, des aires de jeu, des jardins, des endroits pour se reposer ou des installations futuristes qui n’existent pas encore aujourd’hui… POUR PARTICIPER * Pavillon de l’Arsenal, 21, boulevard Morland, Paris IVe. Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h30 et le dimanche de 11h à 19h. Entrée libre. www.pavillon-arsenal.com.

Détache délicatement le livret à dessiner agrafé sur la couverture de Paris Mômes. Tu peux aussi le trouver au Pavillon de l’Arsenal*. Tu as jusqu’au 31 mars 2015 pour envoyer ton projet. Concours réservé aux enfants de 5 à 12 ans. l Dessin à réaliser sur le livret et à renvoyer avant le 31 mars 2015 à : Paris Mômes Prends la Bastille ! - 5, rue de Charonne 75011 Paris. l Règlement disponible sur www.parismomes.fr/evenements. l

À gagner 1er prix

+

Une trotinette et un casque de la marque MICRO, pour parcourir ta ville.

2e au 6e prix Des boîtes de jeux LEGO® City pour construire le carrefour de la ville et y vivre plein d'aventures ! oup e LEGO Gr ©2014 Th

www.micro-mobility.fr

7e au 10e prix Des livres-jeux De Lutèce au Grand Paris, pour tout savoir sur l’histoire de la capitale.


C H I N A F I L M C O . , LT D . & R E P É R A G E P R É S E N T E N T

UN FILM DE

JEAN-JACQUES

PHOTOS BAI LONG

ANNAUD

AVEC

FENG SHAOFENG SHAWN DOU ANKHNYAM RAGCHAA YIN ZHUSHENG BASEN ZHABU

SCÉNARIO ALAIN GODARD JEAN-JACQUES ANNAUD LU WEI JOHN COLLEE ADAPTÉ DU ROMAN "LE TOTEM DU LOUP" DE JIANG RONG MUSIQUE JAMES HORNER DRESSAGE LOUPS MONGOLS ANDREW SIMPSON IMAGE JEAN MARIE DREUJOU, AFC MONTAGE REYNALD BERTRAND ASSISTANTS RÉALISATEUR MATTHIEU DE LA MORTIÈRE, AFAR XI ZI SCRIPTE LAURENCE ANNAUD CHEF DÉCORATEUR QUAN RONGZHE MAQUILLAGE SFX/MANNEQUINS ANIMAUX XIAO JIN MIXAGE CYRIL HOLTZ EFFETS SPÉCIAUX VISUELS CHRISTIAN RAJAUD GUO JIANQUAN UNE CO-PRODUCTION SINO-FRANÇAISE CHINA FILM CO., LTD. REPÉRAGE BEIJING FORBIDDEN CITY CO., LTD. MARS FILMS WILD BUNCH EDKO FILMS GROUPE HERODIADE BEIJING PHOENIX ENTERTAINMENT CO., LTD. LOULL PRODUCTION PRODUCTION DÉLÉGUÉE LA PEIKANG ZHAO DUOJIA ALLEN WANG PRODUCTION EXCÉCUTIVE MAX WANG PRODUIT PAR LA PEIKANG ZHANG QIANG BILL KONG XAVIER CASTANO PRODUIT ET RÉALISÉ PAR JEAN-JACQUES ANNAUD

AU CINÉMA LE 25 FÉVRIER

LE DERNIER LOUP_PARIS_MOME_195x275.indd 1

21/01/2015 18:35


PHILHARMONIE4.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 09:59 Page8

© WILLIAM BEAUCARDET

nouveau lieu la Philharmonie

> Un atelier d’éveil musical lors du week-end inaugural de la Philharmonie.

> La grande salle accueillera régulièrement des concerts en famille.

LA PHILHARMONIE Plus d’espace, plus d’instruments, plus de concerts, plus d’ateliers, mais aussi une plus grande diversité d’approches : la Philharmonie entend inventer de nouveaux modes d’écoute. P M B AR

8

Paris

MOMES

AÏA OUTEILLET

NE PAS SE FIER AU CÔTÉ TRÈS IMPOSANT DU BÂTIMENT qui pourrait en effrayer certains, mais plutôt à la rampe invitante qui, depuis le tram, sur les Maréchaux, offre un accès quasi direct à la salle de concert. La Philharmonie — l’affiche annonçant son ouverture, avec une oreille bien mise en évidence, l’a assez laissé entendre — veut favoriser l’écoute. D’où un pôle éducatif démultiplié, un parc instrumental doublé (de 2 000 à 4 000 instruments) et de nombreuses nouveautés. L’éveil musical débute dorénavant au berceau, dès 3 mois pour être précis, et les créneaux ont été augmentés, notamment pendant les week-ends, qui sont désormais les nouveaux temps forts. « Le week-end devient vraiment propice aux nouvelles formes, précise Marie-Hélène Serra, directrice pédagogique. La thématisation des week-ends s’adresse à un nouveau public. C’est une façon de leur dire, la Philharmonie, c’est pour vous ! » C’est ainsi qu’on peut y passer une journée entière en démarrant par un concert le matin, et en finissant, après le déjeuner ensemble, par un temps de pratique partagée.


PHILHARMONIE4.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 09:59 Page9

« UNE JOURNÉE À LA PHILHARMONIE », c’est d’ailleurs l’intitulé d’un nouveau rendez-vous ouvert à tous : lors d’un dimanche en orchestre, par exemple, les participants s’initient à l’instrument le matin (souvent un instrument auquel ils n’ont jamais touché), puis, l’après midi, ils jouent ensemble une petite pièce de musique classique. Ce « jouer ensemble » s’adresse à tous et sous-entend un rapport décomplexé à la pratique, enfants comme adultes ou seniors : « On peut expérimenter à tout âge, la dimension de partage est partout. A la Philharmonie, on dit : “Si vous voulez pratiquer, allez-y !” On peut apprendre même sur le tard… », ajoute Mme Serra. On pourra s’y initier à la musique classique aussi bien qu’à toute autre pratique telle que le gamelan ou les percussions africaines — qui firent la belle originalité pédagogique de l’exCité de la musique, désormais Philharmonie 2. Et puis ce « jouer ensemble » cher à la Philharmonie insiste aussi sur la dimension socialisante : « La musique participe à la construction de la citoyenneté et du vivre ensemble. Ce n’est pas un art solitaire. »

NOUVEL INSTRUMENT D’ÉCOUTE LES ADOS NE SONT PAS EN RESTE : au rayon nouveauté, les sessions de musique amplifiée (Philip Glass Session et David Bowie Session) s’adressent à des jeunes ayant une pratique régulière et désireux de jouer à plusieurs. Et lors des « tribunes », après les concerts de certains week-ends thématiques, le public (à partir de 15 ans) est invité à donner son avis comme un critique à la radio. « Toute écoute est légitime, fait encore remarquer Marie-Hélène Serra. Sans eux, il n’y a pas de musique, ils font partie de la musique. Nous voulons dire à toutes ces oreilles : vous n’êtes pas seulement quelqu’un qui a acheté un billet. La Philharmonie n’est pas qu’une salle de concert, c’est vraiment un lieu de vie musical. » Les concerts participatifs, autre axe fort de cette pédagogie, sont d’ailleurs démultipliés. L’orchestre les Siècles en a fait une vraie spécialité, mais l’Orchestre national d’Ile-de-France pratique aussi assidûment l’inclusion du spectateur, par exemple en invitant le public à chanter des extraits de la Carmen de Bizet. Voilà, vous savez tout, ou presque. Reste plus qu’à y aller. n u Philharmonie de Paris. 221, av. Jean-Jaurès, Paris

> Les images d’instruments qui illustrent la page sont des tampons édités par Artemio.

XIXe. Mo Porte-de-Pantin. www.philharmoniedeparis.fr. Concerts en famille les 7, 15 et 21 février, entre autres.

Paris

MOMES

9


MAUBUISSON2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:45 Page10

événement installation

> The Last Supper, une œuvre énigmatique et somptueuse signée Ken + Julia Yonetani, qui transforment l’abbaye de Maubuisson en palais de contes de fées.

La table des fantô m Le couple d’artistes Ken et Julia Yonetani transforment l’abbaye de Maubuisson en un palais enchanteur. Mais pas si enchanteur que ça, à y regarder de près… L’occasion d’une belle excursion dans ce beau lieu entouré d’un parc, à réserver aux belles journées d’hiver. PAR ORIANNE CHARPENTIER

10

Paris

MOMES

L

a première chose qui frappe, quand on découvre les œuvres exposées cette année à l’abbaye de Maubuisson, c’est leur beauté. Une beauté évidente, ostensible, savamment orchestrée par le couple d’artistes Ken et Julia Yonetani. Grâce à eux, l’abbaye est soudain transformée, par la magie de quelques objets, en palais de contes de fées : de quoi ravir un imaginaire enfantin, avec cette longue table de banquet qui semble sculptée dans la pierre ou ces lustres baroques qui luisent étrangement dans l’obscurité. Oui, mais… Cette magnificence cache quelque chose. Il suffit pour s’en convaincre d’observer attentivement la fameuse table chargée de victuailles: plateaux d’huîtres, potiron, coupes de fruits, gâteaux, poulets, etc. Tout est parfait, presque appétissant (chaque objet ayant été moulé sur un aliment réel). Hélas, ce festin n’est pas comestible, puisque entièrement constitué de sel. Et pour transformer le sel en cette étrange matière pétrifiée, il a fallu à ces deux artistes atypiques (lui étant un ancien trader formé par un maître potier d’Okinawa, elle une historienne de l’art, tous deux nés au Japon et vivant en Australie) de longues recherches en laboratoire, avant de trouver ce procédé. Mais pourquoi s’être donné tant de mal ?


MAUBUISSON2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:45 Page11

Rés. 01 43 68 76 00 - orchestre-ile.com

Charles Dutertre © Gallimard Jeunesse

DIM. 8 F É V. à 11H à la philharm¢nie de paris

La première f¢is que je suis née © CATHERINE BROSSAIS CONSEIL GÉNÉRAL DU VAL D’OISE

CUVELLIER/DUPIN/dutertre

Direction Marc-¢livier Dupin Soprano D¢natienne Michel-Dansac En première partie, les percussionnistes de l’Orchestre

j¢uez!

ô mes Pour nous parler de ce qui les préoccupe vraiment: la planète. L’environnement. L’agriculture intensive qui salinise les sols. La manière dont l’activité humaine stérilise une Terre autrefois prodigue — comme cette table figée dans une éternité fantomatique, dont l’abondance ne peut plus nourrir personne. On retrouve cette préoccupation, aggravée par la catastrophe de Fukushima, dans leurs lustres phosphorescents fabriqués en verre d’uranium, clin d’œil au combustible des centrales nucléaires. Bref, chez les Yonetani, la matière a du sens. Et, comme dans les contes, ce sens plus secret est à chercher derrière des apparences enchanteuses, et se comprend différemment au fil des âges. Mais rien ne vous empêche de savourer simplement cette sensation douce, hors du temps, que l’on éprouve dans les salles médiévales de l’abbaye, et de vous inventer, en regardant ces œuvres, d’autres rêves — des rêves à vous. n u

Un autre rêve, de Ken + Julia Yonetani. Jusqu’au 30 août. Tlj sf mar de 13 h à 18 h, sam et dim de 14 h à 18 h. Gratuit. Abbaye de Maubuisson, av. Richard-de-Tour, Saint-Ouen-l’Aumône (95). Train, gare du Nord, arrêt Saint-Ouen-l’Aumône. Tél. : 01 34 64 36 10 et www.valdoise.fr.

FESTIVAL POUR LES 18 MOIS - 4 ANS

TOUTT--PETITS CINÉMA 8 ÉDITION

14 - 22 FÉVRIER

e

Forum des Halles forumdesimages.fr


PETITS_CINEMA2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:17 Page12

dossier du ciné pour les bébés

© JPL FILMS

OUVREZ LES MIRETTES

> La Petite Casserole d’Anatole (à partir de 2 ans), d’Eric Montchaud, est projeté le 17 février au festival Tout-petits cinéma.

Emmener des bébés au ciné, une drôle d’idée ? Pas pour le Forum des images qui depuis huit ans façonne des séances adaptées, avec obscurité et volume sonore adoucis, et, surtout, des artistes pour faire le lien entre la salle et l’écran. Et ça marche ! La preuve, les séances pour tout-petits se multiplient un peu partout, dans les salles de cinéma, mais aussi dans les théâtres. PAR MAÏA BOUTEILLET

12

Paris

MOMES


PETITS_CINEMA2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:17 Page13

Festival / 14–22 février

Expérience partagée PIONNIER EN MATIÈRE D’ACCOMPAGNEMENT DES 18 MOIS-4 ANS DANS LEUR DÉCOUVERTE DU 7E ART, LE FORUM DES IMAGES DÉFEND LA SÉANCE DE CINÉMA COMME MOMENT UNIQUE.

u Tout-petits cinéma. 18 mois-4ans. Du 14 au 22 février. Tarif : 7 €; réduit, 5,50€. Réservation indispensable. Forum des Halles, Paris (Ier). Mo Les Halles. Tél : 01 44 76 63 00. www.forumdesimages.fr.

Ouverture.

aux enfants & aux familles Concer t s par t icipat ifs et spectacles

Licences d’exploitant : 1041550, 1041546, 1041547

Les enfants sont confrontés de plus en plus tôt et de plus en plus fréquemment à des écrans de toutes sortes, pourtant la venue au festival constitue souvent une première en salle obscure pour nombre de petits spectateurs. Tel est en substance le constat que dresse l’équipe du Forum des images. Une expérience unique parce que sensible, forte et partagée, non seulement avec l’adulte qui accompagne, mais aussi avec les autres spectateurs. Autant dire que les films sont choisis avec exigence. Et pour que cette séance soit vraiment inoubliable, le Forum fait appel à de talentueux passeurs: des chanteurs, musiciens, conteurs ou comédiens qui accompagnent et font le lien entre la salle et l’écran. Le La venue au festival ciné-concert est ainsi devenu Tout-petits cinéma une spécialité de Tout-petits constitue souvent une cinéma. Cinq créations originales sont à l’affiche cette année. Pour première en salle obsRêveries sous les étoiles, des petits cure pour nombre de films sur les étoiles et les planètes, petits spectateurs. le chanteur-compositeur Florent Marchet crée un univers de sons. Les deux frères de SZ qui ont créé le ciné-concert pour Le Petit Monde de Leo, en 2011, reviennent pour Le Voyage du lion Boniface avec des ritournelles joyeuses à base de percus, guitares, claviers, voix et sampling. Les Gordon ne sont pas deux mais un musicien qui sample le ukulélé, le violoncelle ou la mandoline pour rythmer les trois perles du cinéma chinois de L’Ecureuil coiffeur et autres peintures chinoises. Ma maman est un avion, rassemblant quatre petits films récents, est signée par deux passionnés de jazz et de musiques actuelles. Poupi, le petit chien curieux (dès 18 mois), de Zdenek Miler (créateur de La Petite Taupe), est cette fois accompagné par Babet (qui a œuvré à la B.O. de Jack et la mécanique du cœur). Chaque fois, le son est adapté aux petites oreilles et l’obscurité est tempérée pour ne pas effrayer. Au programme également, des ciné-concerts inédits et des avant-premières, mais aussi des ateliers, des jeux et des animations (escalier musical et photo souvenir) dans tout l’espace du Forum. Sans parler des trésors de la salle des collections, accessible M.B. dès 2 ans. N’oubliez pas de réserver ! n

Visites-contes au Musée

Éveil musical dès 3 mois

Ateliers de prat ique musicale Une journée en famille à la Philharmonie

01 44 84 44 84 - PHILHARMONIEDEPARIS.FR PORTE DE PANTIN


PETITS_CINEMA2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:17 Page14

dossier du ciné pour les bébés

Ciné spectacle / 15 février–8 mars

Cinéma / à partir du 11 février

Contes de la Lune

Leo roi des animaux

UN SPECTACLE À L’ARTISANAT DÉLICAT QUI MÊLE L’ÉCRAN ET LA SCÈNE, INSPIRÉ DE HAÏKUS DE PAUL CLAUDEL.

LES FANS DE L’AUTEUR DE PETIT-BLEU ET PETIT-JAUNE SERONT CONTENTS. LES ALBUMS DE LEO LIONNI SORTENT EN FILMS. ET C’EST RÉUSSI !

C’est l’histoire d’une petite fille qui, à l’heure d’aller dormir, contemple la Lune et fait jouer les ombres sur les murs de sa chambre… Au pays du vent, sa maman lui donne un cerf-volant. Elle est où la Lune ? est le premier spectacle de la compagnie Mon grand l’ombre, de Sophie Laloy et Leïla Mendez, musiciennes complices passées à l’animation. A la simplicité des phrases répondent la sobriété des formes et des images — des figures et des décors en papier découpé —, la douceur des couleurs et la tranquillité du rythme. Idéal pour une initiation à petits pas. n M.B. u

u

Le Petit Monde de Leo. A partir de 2 ans. Adaptation par Giulio Gianini de cinq histoires de Leo Lionni. En salles le 11 février.

INVITATIONS Pour découvrir l’univers de Leo Lionni, Paris Mômes vous offre des invitations pour Le Petit Monde de Leo et des albums Frédéric (Ecole des loisirs). Tirage au sort, sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

© CINÉMA PUBLIC FILMS

Elle est où la Lune ? A partir de 2 ans. Tarif : 10 €, réduit : 8 €. Théâtre Paris-Villette, parc de la Villette, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin. www.theatre-paris-villette.fr.

Un poisson est un poisson, Cornélius, Frédéric… Les héros de ces petits albums joliment illustrés sont des animaux qui se posent des tas de questions et prennent la vie avec philosophie. Pendant que les autres mulots travaillent à amasser de la nourriture pour l’hiver, Frédéric, lui, semble rêvasser au soleil: mais, au fond de lui, il fait provision de lumière, de couleurs et de mots dont il fera profiter ensuite ses amis. Même texte, mêmes images réalisées aux crayons de couleur : le réalisateur Giulio Gianini a simplement transposé les livres à l’écran, fidèle à Lionni dont il était très ami. Peintre exilé aux Etats-Unis durant la guerre, Lionni fut l’un des premiers à faire travailler des artistes tels que Fernand Léger ou Calder pour la publicité. Son premier album, Petit-Bleu et Petit-Jaune, qui pour la première fois (en 1959) propose une histoire aux enfants qui repose sur des formes abstraites, provoqua une levée de boucliers avant de devenir un grand classique. Le Petit Monde de Leo, qui sort aujourd’hui en salles, ne remplace pas les albums, il donne surtout envie de s’y replonger. n M.B.

14

Paris

MOMES


PETITS_CINEMA2Š.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:17 Page15

! ! !  ! !     ! !  !       ! 

!       !!  

!    ! !

 !      

Š LES FILMS DU PREAU

  

> La suite des aventures des deux insĂŠparables amis lapins.

CinĂŠma / Ă partir du 4 fĂŠvrier

PlutĂ´t pois ou plutĂ´t points? SIX NOUVELLES PETITES AVENTURES DES PETITS LAPINS MALINS.

Š CINÉMA PUBLIC FILMS

L’un a des pois, l’autre a des points et ils sont très heureux comme ça! Telle est la rengaine des aventures de ces deux amis lapins qui entortillent leurs oreilles à la moindre inquiÊtude. Voici donc Les Nouvelles Aventures de Gros-Pois et Petit-Point : six petits films qui racontent des moments de vie proches de celle des tout-petits (la fringale, la maladie, un après-midi au cirque),mais aussi des situations plus Êtonnantes (le marchand de soulier-poulailler, une fête disco). A chaque fois, l’amitiÊ qui les unit vient à bout de toutes les situations et c’est pour cela qu’on les aime bien. n M.B. u Les Nouvelles Aventures de Gros-Pois et Petit-Point. A partir de 2 ans. De Uzi et Lotta Geffenblad. En salles le 4 fÊvrier.

Ă€ PARTIR DE 7 ANS

INVITATIONS Paris MĂ´mes vous invite Ă une sĂŠance de Gros-Pois et Petit-Point. Participez au tirage au sort, sur www.parismomes.fr, rubrique ÂŤ Bons plans Âť.

DVD EN VENTE PARTOUT FILMS DISPONIBLES EN DVD ET VOD SUR WWW.ARTEBOUTIQUE.COM

> Les illustrations de l’album Un poisson est un poisson, de Leo Lionni, reprises dans le film Le Petit Monde Leo.

nouveautĂŠ


PETITS_CINEMA2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:17 Page16

dossier du ciné pour les bébés

Interview

ELISE TESSARECH ET NATHALIE BOUVIER, CHARGÉES DE PROGRAMMATION AU FORUM DES IMAGES

« Ne pas apeurer et faire plaisir » re écriture est assez plate et il suffit qu’on les encourage pour qu’ils se sentent autorisés à plus de fantaisie. L’idée, c’est de ne pas apeurer les tout-petits et de leur faire plaisir. Et faire plaisir à la famille. Mais pas question d’être dans du niais. On veut vraiment des créations de qualité, on met la barre très haut !

© LES FILMS DU PREAU

Pourquoi nécessairement accompagner les films par des artistes présents sur scène ? Les films ne peuvent donc se suffire à eux-mêmes ?

> L’Ecureuil coiffeur et autres peintures chinoises (à partir de 2 ans) regroupe des films des années 1960 à 1980.

Accueil soigné, choix des films, âge du public, qualité de l’accompagnement musical... Rien n’est laissé au hasard pour Tout-petits cinéma. La programmation du festival du Forum des images est un savant dosage élaboré à plusieurs. Présentes depuis le début, Elise Tessarech et Nathalie Bouvier font partie de l’équipe de pilotage. Paris Mômes : Les ciné-concerts fleurissent un peu partout depuis quelques années, souvent des créations de Toutpetits cinéma qui tournent. Elise Tessarech et Nathalie Bouvier : Quand on a créé le festival Tout-petits cinéma, il y a huit ans, ça ne se faisait pas du tout, cela a même fait un peu polémique, et maintenant, nos créations tournent beaucoup. Il faut dire que c’est tellement magique, le partage avec ce public. Leur spontanéité, leur façon de réagir individuellement et en même temps collectivement. Il m’arrive souvent [Elise Tessarech] d’être au bord des larmes à ces séances-là. D’ailleurs, pour les artistes, c’est pareil : au départ, ils disent qu’ils ne veulent pas tourner et, finalement, une fois qu’ils y ont goûté, ils ne veulent plus s’arrêter. Notre record, Filopat et Cie,

16

Paris

MOMES

de David Sire, a déjà tourné 400 fois. Et pour Le Petit Monde de Leo, l’un des deux musiciens de SZ, qui est aussi instituteur, a dû se mettre en disponibilité pour tourner. Comment trouvez-vous les artistes qui créent les ciné-spectacles ? E.T. et N.B. : C’est variable. Certains viennent spontanément à nous, mais renoncent finalement car la tranche d’âge très particulière les bloque. Nous menons un vrai travail d’accompagnement, les artistes peuvent venir répéter ici, ils trouvent un ingénieur du son et tout le matériel nécessaire… Et puis on a une expertise, c’est important pour eux d’avoir notre retour. Par exemple, s’il y a un moment très dramatique (la maman lion meurt !), il faut savoir le faire passer parce que, si toute la salle pleure, après c’est dur de récupérer. Ou, à l’inverse, parfois leur premiè-

E.T. et N.B. : Compte tenu de l’âge des spectateurs, l’idée de solliciter des passeurs nous est apparue comme une évidence. C’est aussi une façon de remettre au goût du jour des films anciens avec des bandes originales pas évidentes. Nous puisons beaucoup dans des vieux films russes ou des ex-pays de l’Est dont certains sont parfois accompagnés de discours pédagogiques vieillots, voire un peu propagandistes. D’autres sont très bavards et nous paraissent redondants avec les images.

Y a t-il encore beaucoup de ces vieux films des ex-pays de l’Est ? Les réserves ne s’épuisent pas ? E.T. et N.B. : Il y a aussi des films de grande qualité au Japon, en Chine, et puis il y a plein d’autres pays à explorer, comme l’Iran. Parfois, c’est très compliqué de négocier les droits. Trouver des films, ça prend beaucoup de temps et demande des moyens. C’est pour cela que l’on s’associe souvent avec des festivals comme Ciné Junior ou avec des distributeurs tels que les Films du Préau. On prend leurs programmes, on les démonte et on présente les films autrement. C’est une façon de dire aux distributeurs que ces films peuvent vivre différemment, qu’ils peuvent être formatés autrement. Souvent, nous ne sommes pas d’accord sur l’âge pour lequel les films sont préconisés. Il nous arrive aussi de reprendre des films que l’on a déjà programmés : entre Poupi accompagné par Joseph d’Anvers et Poupi accompagné par Babet, ce n’est pas du tout la même chose ! Et puis notre public se renouvelle tout le temps… n


En salles le 4 fĂŠvrier en 2D & 3D


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:47 Page18

dossier dans mon quartier

© DAVID BOUREAU

ENSEMBLE C

> Le jardin Santerre, un « vrai petit laboratoire d’agriculture urbaine » dans le XIIe arrondissement.

Redonner une place à la nature dans la ville, réapprendre à fabriquer des choses avec ses dix doigts, monter un atelier de mécanique pour les voisins, apprivoiser l’espace urbain… C’est fou tout ce qu’on peut faire quand on s’y met ensemble !

18

Paris

MOMES


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:47 Page19

© COOPAPARIS

C’EST FOU

> A la Coopérative alimentaire de la Goutte-d’Or, on trouve des bons fruits et légumes dans une ambiance solidaire.

Voici sept histoires de quartier qui créent du lien. Sept initiatives portées par des gens qui réinventent leur quotidien. Et si finalement, en changeant sa rue, on agissait sur la marche du monde ? On dit bien qu’un grand voyage commence par un petit pas… PAR MAÏA BOUTEILLET

ET

ORIANNE CHARPENTIER

Paris

MOMES

19


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:48 Page20

© DAVID BOUREAU

dossier dans mon quartier

> La présence des troupeaux redonne vie à ces espaces verts, qui deviennent pâturage. Ça les entretient et ça change le regard des habitants sur leur cité.

La Bergeria n’est jamais fermée. Vient qui veut ; les gamins et les habitants des alentours le savent bien. Et c’est vrai que de voir brouter des chèvres au pied des tours ça pacifie l’effet béton…

CHANGER LA VILLE IMPLANTÉE SUR LES HAUTS DE BAGNOLET, L’ASSOCIATION SORS DE TERRE MET DU VERT DANS LA CITÉ. Des planches de chantier clouées à la va comme je te pousse en guise d’enseigne, des guirlandes de bouchons en plastique de toutes les couleurs sur le grillage d’enceinte qui ne ferme pas et des installations de bric et de broc autour d’un enclos où s’ébattent chèvres, poules et moutons… Le joyeux bazar de la bergerie des Malassis tranche sacrément avec la grisaille du paysage qu’offre ce quartier populaire des hauteurs de Bagnolet. « Ephémère » est un mot qui revient souvent dans la bouche de Gilles Amar, le fondateur de l’association Sors de terre, qui a débarqué à Bagnolet après un master en ethnologie, un BTS agricole et plusieurs mois de vie paysanne dans les Pyrénées. Ephémère, comme bon nombre de jardins, friches et prairies qu’entretient l’association à Paris et en SeineSaint-Denis. Et comme la bergerie elle-même, qui pourrait bien être délogée par de nouveaux projets immobiliers… Installée à deux pas de l’école primaire Pêche d’or dont les enfants viennent souvent pour des ateliers pédagogiques, comme beaucoup d’autres écoles et centres de loisirs, la Bergeria n’est jamais fermée. Vient qui veut ; les gamins et les habitants des alentours le savent bien. Et c’est vrai que de voir brouter des chèvres au pied des tours ça pacifie l’effet béton, ça permet de voir la ville autrement et ça facilite la parole entre les gens. Découverte des animaux, jardinage conté, atelier d’arts plastiques, atelier d’insertion pour enfants handicapés, pâturage… les cinq membres actifs de Sors de terre sont bien occupés. En projet, une production de fromages de chèvre. Et MAÏA BOUTEILLET bientôt, au printemps, des naissances ! l u

20

Paris

La Bergeria. Rue Raymond-Lefevre, Bagnolet (93). http://sorsdeterre.blogspot.fr.

MOMES


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:48 Page21

Les particuliers pourront directement y amener leurs vieux vélos, ou leurs pièces détachées, et participer à un atelier mécanique régulier…

LE BON TANDEM À MONTREUIL, L’ATELIER OHCYCLO COMBINE RÉEMPLOI ET ÉCHANGE DE SAVOIR-FAIRE AUTOUR DU VÉLO. Un petit attroupement, des affiches et des vélos roues par-dessus tête : si les ateliers de rue d’OhCyclo se repèrent de loin, ce n’est pas seulement parce que leur logo (avec ses deux O orange) est efficace. Mais sûrement aussi parce qu’il y règne une bonne humeur communicative qui donne envie de réparer son câble de frein séance tenante. Monté par des gars qui se sont rencontrés autour d’une passion commune pour la bicyclette, cet « atelier vélo solidaire et coopératif », basé à Montreuil depuis près de deux ans, combine réemploi de vieux vélos délaissés sur la voie publique et initiation à la mécanique. Plus qu’un mode de transport, pour Didier Tatard, président et cofondateur d’OhCyclo, le vélo est « un outil pour vivre son idéal ». Lui qui travaillait dans la grande distribution — « donc surconsommation, déchets à foison, hyper hiérarchie » — a voulu redonner un sens à sa vie. Son coéquipier, Alexandre Frebot, qui travaille dans la formation et l’insertion professionnelle, évoque l’action collective et le « vélo comme vecteur de lien social ». L’an passé, OhCyclo a mené chaque semaine des ateliers parents-enfants dans une cité HLM du quartier Bel Air-Grands Pêchers, dans les hauts de Montreuil. L’association, qui compte 400 membres (dont dix actifs) et un salarié, amorce un virage en 2015 avec l’ouverture d’un local (en plus de leur lieu de stockage), qui leur permettra de développer l’activité et peut-être de créer un second emploi. Ainsi, les particuliers pourront directement y amener leurs vieux vélos, ou leurs pièces détachées, et participer à un atelier mécanique régulier. Une fois réparés, les engins sont remis dans le circuit lors des deux bourses annuelles de vente de vélos d’occasion (la prochaine a lieu le 21 mars). Peu avant les élections municipales, OhCyclo avait envoyé un questionnaire à tous les candidats autour de la mobilité et du partage de l’espace public, M.B. et publié les résultats sur son site. A bon entendeur… l u

OhCyclo. Ateliers nomades trois samedis par mois. Gratuit moyennant adhésion : 20 €/personne/an ; 35 €/famille/an. Bourse aux vélos, le 21 mars, sous la halle du marché à Croix-de-Chavaux. http ://ohcyclo.org.

© JULIEN NESME

> Bonne humeur, réemploi et solidarité font partie des secrets d’OhCyclo.

Paris

MOMES

21


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:48 Page22

JEAN-PAUL GANEM

dossier dans mon quartier

> Le jardin des Fissures, aujourd’hui remplacé par le square Roser, reprenait le tracé d’anciennes industries.

MÉMOIRE DE QUARTIER GRÂCE À L’ASSOCIATION DIDATTICA ET LA BELLE IDÉE D’UNE PROFESSEURE D’ARTS PLASTIQUES DE COLLÈGE, DES HABITANTS ONT PU PARTICIPER AUX TRANSFORMATIONS DE LEUR QUARTIER. Tout part de l’idée d’une professeure d’arts plastiques dans un collège d’Aubervilliers. Non loin du collège se trouve une friche industrielle laissée à l’abandon. Une friche qui n’a l’air de rien mais qui rappelle l’ancien passé industriel du quartier du Landy, au temps où il était surnommé la « Petite Espagne ». C’est cette histoire qu’elle décide de questionner avec ses élèves. Tout un travail de recueil de la mémoire du lieu est ainsi effectué avec des collégiens, mais aussi des enfants du primaire, en plus d’une observation de l’histoire des graffitis des années 1980 jusqu’à nos jours. Et tout cela s’est fait avec l’engagement de la municipalité. A la fin, Adeline Besson fait appel Une association née dans une à un artiste de land art, qui, en y plantant des plantes dépolluantes, fait de cette école d’architecture, grâce à friche un jardin, le poétique jardin des Fissures. Ce projet passionnant a été porté par l’association Didattica, dont fait partie Adeline Besson; une association née la volonté de quelques élèves dans une école d’architecture, grâce à la volonté de quelques élèves préoccupés préoccupés par cette quespar cette question: comment démocratiser l’architecture? Leur réponse : « Associer tion: comment démocratiser les citoyens aux projets urbains. » Léa Longeot, l’une des fondatrices, a aussi participé à la suite du jardin des Fissures, quand celui-ci est devenu le square Roser. « Une l’architecture ? artiste devait réaliser les sculptures et les jeux dans ce square, explique-t-elle. On a alors imaginé des ateliers avec elle pour faire participer les enfants de maternelle et d’école primaire. Elle venait dans les classes pendant plusieurs séances, et ensemble ils se demandaient: “Qu’est-ce qu’un square ? Quels jeux on voudrait y voir ? Quel mobilier ?” A partir des travaux effectués par les enfants, la sculptrice faisait des propositions. » D’autres ateliers se sont déroulés au collège, et tout cela a donné lieu à une exposition visible par tous. Certains habitants ont proposé des bancs en forme de légumes, en clin d’œil au passé maraîcher d’Aubervilliers, et c’est ce qui a été fait. « Au fil des discussions, l’idée est venue d’impliquer les jeunes du quartier grâce à des ateliers audiovisuels, proposés à la maison des jeunes. » De cette aventure riche en rencontres Léa Longeot a créé un film, Landyland se métamorphose, dont les premières projections auront lieu en février à Aubervilliers. l ORIANNE CHARPENTIER u

22

Pour en savoir plus : www.didattica-asso.com.

Paris

MOMES


initiatives_BIS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 12:02 Page23

RAYON SOLIDAIRE SOUCIEUX DE MANGER MIEUX, UN GROUPE DE CONSOMMATEURS A CRÉÉ LA COOPÉRATIVE ALIMENTAIRE DE LA GOUTTE-D’OR. UNE ÉPICERIE UNIQUE EN SON GENRE QUI FÊTE SA PREMIÈRE ANNÉE D’EXISTENCE. C’est une petite échoppe, tout en long, rue Myrha. Un commerce alimentaire presque ordinaire: on y trouve du café, du sel, des œufs, des légumes de saison… sauf que le/la caissier(-ière) n’a presque jamais la même tête et toujours le sourire, et qu’il faut sortir sa carte d’adhérent pour y faire ses achats. Projet participatif et autogéré en lien direct avec les producteurs, la Coopérative alimentaire de la Goutte-d’Or fonctionne sans salarié : en adhérant (15 €/foyer), les usagers s’engagent à donner deux heures et demie de leur temps par semestre pour tenir la boutique. Aux heures d’ouverture, donc, l’ambiance est à la camaraderie, plus proche du café que du commerce. Evidemment, derrière, il y a une poignée de personnes qui s’investissent un peu plus. Christophe Pradal, par exemple – qui avant s’occupait de l’Amap du quartier et fait partie de ceux qui ont monté le projet –, y passe facilement vingt heures par semaine. Entre l’ouverture de la boutique, le contact avec les producteurs, les commandes, la gestion des stocks… sans compter les AG, pas facile tous les jours de jouer à la marchande ! D’autant que garantir la transparence sur l’origine des aliments et sur les modes de production implique un dialogue intense avec les producteurs. Du point de vue du nombre d’adhérents (450 en un an) et à en juger par le taux de satisfaction de la clientèle, c’est un succès — qui pourrait cependant buter sur les limites de la gestion collective et la taille du local qui complique le stockage. Dans les projets de développement, une réflexion solidaire à l’égard des deux côtés de la chaîne : une attention aux petits producteurs — en Lozère, il est question de créer un point de collecte avec mutualisation du transport — et un système de paiement solidaire pour que la coopérative implantée dans un quartier modeste soit vraiment ouverM.B. te à toutes les bourses. l u Coopérative alimentaire de la Goutte-d’Or. Ouvert les mar, jeu et ven de 18 h à 20 h 15, le sam de 10 h à 13 h 15. 38, rue Myrha, Paris XVIIIe. M° Château-Rouge. https://coopaparis.wordpress.com.

Les usagers s’engagent à donner deux heures et demie de leur temps par semestre pour tenir la boutique. Aux heures d’ouverture, l’ambiance est à la franche camaderie, plus proche du café que du commerce…

© COOPAPARIS

> Rue Myhra, dans le XVIIIe, à l’heure de l’ouverture.

Paris

MOMES

23


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:48 Page24

© P. PAICHELER

dossier dans mon quartier

> Près de 80 familles collectent leurs déchets organiques pour alimenter les bacs à compost du jardin Santerre.

UN JARDIN GÉNÉREUX DANS UNE RÉSIDENCE PARISIENNE, UN BOUT DE TERRAIN À L’ABANDON ACCUEILLE DÉSORMAIS UN JARDIN PARTAGÉ, UN POULAILLER, UN RÛCHER ET DES BACS À COMPOST… ET FAIT DES VOLONTAIRES HEUREUX. Au départ, l’initiative du jardin Santerre vient d’une « révélation »: c’est comme cela que JeanJacques Fasquel décrit – avec un sourire – la naissance de sa conscience écologique. Il réfléchit à l’environnement, au réchauffement climatique, au recyclage. Et il se dit, en tant que locataire d’une grande résidence du XIIe arrondissement de 500 logements, qu’il serait intéressant de mettre en place un projet de compostage. « Au début, il ne s’agissait que de traiter des déchets, explique-t-il. Et peu à peu, c’est devenu un laboratoire d’agriculture urbaine. » On y cultive bio, la cabane du jardin possède des récupérateurs d’eau, et les enfants peuvent constater par eux-mêmes que « les tomates ne poussent pas dans des barquettes ». Bref, une vraie petite école On se croise ici ou là, entre les buissonnière. Mais pas seulement : c’est aussi une verdoyante machine semis et les récoltes. On se parà fabriquer du lien social. En effet, depuis les premiers bacs à compost tage le miel, on se relaie pour installés en 2008 (qui sont approvisionnés par 80 foyers et permettent de transformer 3 tonnes de déchets organiques), il y a désormais 45 par- s’occuper des poules et ramascelles cultivées, un poulailler et un rucher. On se croise ici ou là, entre ser les œufs… les semis et les récoltes. On se partage le miel, on se relaie pour s’occuper des poules et ramasser les œufs. Et deux fois par an, tous les jardiniers se retrouvent lors de deux grandes fêtes, pour, aux mauvais jours, concocter une grande soupe collective avec les légumes du jardin. Il y a deux ans, lors d’une fête d’été, on a tellement chanté que cela a donné l’idée de monter une chorale – et, désormais, les participants se retrouvent aussi pour les répétitions. Le projet dont rêve Jean-Jacques Fasquel – qui, depuis, est devenu maître composteur et accompagne d’autres initiatives – , c’est de creuser une mare, pour accueillir des grenouilles et quelques canards. Cela augmentera la biodiversité et en plus… cela occasionnera un de ces grands chantiers du jardin : « Les O.C. meilleurs moments, résume-t-il, c’est quand on construit quelque chose ensemble. » l u

24

Paris

Pour en savoir plus : www.jardinsanterre.blogspot.fr.

MOMES


AGRI_OK4.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 14:29 Page25

PUBLI-REDACTIONNEL

Du 21 février au 1er mars 2015

Salon International de l’Agriculture

Au Salon International de l’Agriculture, les enfants et leurs parents sont l’objet de toutes les attentions. Imaginée l’an dernier, en partenariat avec Groupama, l’opération « Familles bienvenues ! » est reconduite cette année. Si vous n’êtes jamais allés au Salon, c’est le moment, non ? RIEN QUE POUR LES FAMILLES

THE PLACE TO BE

Comme l’an passé, la porte B du Salon est l’entrée réservée aux familles. Un sac à dos leur sera remis avec, à l’intérieur, tout ce qu’il faut pour réussir sa visite : un bon donnant droit à une barbe à papa, un livret de jeux avec un plan pour bien s’orienter, repérer les espaces enfants et des petits cadeaux.

Pour faire une petite pause goûter, jouer ou profiter d’un atelier, deux espaces sont spécifiquement dédiés aux enfants dans le pavillon 4 et le pavillon 5.3. Attention, ces espaces sont entièrement placés sous la responsabilité des parents.

ZÉRO ENFANT PERDU À CHAQUE FAMILLE D’ANIMAUX SON PAVILLON ! Les vaches, les veaux, les taureaux, les chèvres, les moutons et les porcs sont tous dans le pavillon 1. Les chevaux, ânes et poneys, au pavillon 7.1 ; les chiens et les chats dans le pavillon 5.3 et la basse-cour est annoncée dans le pavillon 4. Cette année, c’est Filouse qui est l’égérie du Salon. Avec sa tête noire et sa robe rouge, cette belle vache du Nord-Pas-de-Calais est la digne descendante d’une des plus anciennes races bovines : la Rouge flamande. Ne manquez pas, au pavillon 5.3, les animaux du monde (autruches, lamas…). Au total, près de 4 000 animaux de 330 races différentes vous attendent au Salon.

UNE FERME GRANDEUR NATURE Rendez-vous au pavillon 4 pour découvrir la vie de la ferme et les animaux en vrai ! Ils sont tous là ou presque : une vache, un cheval de trait, des poules, des cochons, un âne et tous les specimens de la bassecour... Grâce à cette ferme pédagogique, on apprend à les connaître et à en prendre soin.

Pour visiter en toute quiétude, malgré la foule, demandez votre bracelet enfant à l’entrée. Vous y noterez le nom de l’enfant et votre numéro de téléphone. Vous vous éviterez ainsi bien des soucis.

SALON LUDIQUE Parcours enfants, ateliers, animations… Le Salon International de l’Agriculture, ne manque pas de propositions sympas pour égayer le parcours des petits visiteurs ! Parmi toutes les propositions, adaptées aux différentes tranches d’âge, retrouvez sur l’espace enfants, des ateliers de pâte à modeler pour apprendre à fabriquer les animaux de la ferme, en partenariat avec le film Shaun le mouton, qui sortira au cinéma le 1er avril.

INFOS PRATIQUES Du samedi 21 février au dimanche 1er mars. Tous les jours de 9 h à 19 h et jusqu’à 20 h le mercredi et jeudi. Porte de Versailles, Paris XVe. Tarif : 13 € ; 6-12 ans : 6 € ; moins de 6 € : gratuit. M° Porte-de-Versailles, Balard. Trams T3 et T2 : arrêt Porte-de-Versailles. Bus ligne 39 : arrêt Balard ou Porte-d’Issy ; ligne 80 : arrêt Porte-de-Versailles.

Préparez votre visite en vous rendant sur www.salon-agriculture.com.


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:48 Page26

dossier dans mon quartier

BOUILLON DE CULTURE APRÈS SIX MOIS DE TRAVAUX ASSURÉS PAR DES BÉNÉVOLES, CE LIEU CONVIVIAL ET OUVERT À TOUS A VU LE JOUR CET AUTOMNE À AUBERVILLIERS. La salle est chaleureuse : des briques apparentes, des tables colorées et des portraits d’habitants d’Aubervilliers dessinés au fusain sur les murs (une exposition temporaire, qui sera remplacée par d’autres œuvres d’artistes au fil des mois). A une longue table ornée d’un bouquet, deux enfants dessinent autour d’une boîte de crayons, tandis que, non loin, une femme lit le journal devant un thé. Il règne une quiétude douillette en journée, ambiance bien différente des soirs de concerts ou de débats. Ouvert en octobre 2014, le Grand Bouillon, café culturel associatif et pluridisciplinaire, propose aussi des ateliers d’éveil musical pour les enfants (de la maternelle jusqu’à 6 ans) ; des ateliers de couture ouverts à tous ; et accueille également les activités d’autres associations. L’idée d’un tel lieu, c’est la directrice, Marie Audoux, qui l’a eue il y a six ans, en s’installant à Aubervilliers. Elle fait le constat d’un espace public essentiellement occupé par des hommes, regroupés par communautés d’origine, et où les femmes ne trouvent pas leur place. Entourée d’un petit groupe de volontaires, elle se lance dans la création d’une association, laquelle finit par investir cet ancien café-restaurant, grâce à l’appui financier de la mairie. S’ensuivent six mois de travaux assurés par une soixantaine de bénévoles (dont une quinzaine particulièrement impliqués — le même noyau dur du début), et voilà que le Grand Bouillon retrouve son ancien nom, celui qu’il avait au tout début du XXe siècle, avec une nouvelle mission : « Permettre aux gens de se rencontrer à travers des propositions artistiques. » De beaux partages en perspective. l O.C. u Le Grand Bouillon. 2 ter, rue du Moutier, Aubervilliers (93). M° Aubervilliers-QuatreChemins, puis bus 150. Du mer au sam de 11 h jusqu’en soirée, en fonction de la programmation. Tarif concerts : selon consommations + 1 €. Ateliers Kling & Dong. Le mer de 15 h à 15 h 45 (5-6 ans) et de 16 h à 16 h 45 (3-4 ans). Tarif : 140€ l’année.

© JULIEN BONET

Et voilà que le Grand Bouillon retrouve son ancien nom… avec une nouvelle mission : permettre aux gens de se rencontrer à travers des propositions artistiques.

26

Paris

MOMES

> Ce café culturel propose des concerts, des débats et des ateliers pour enfants.


initiatives_ok.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:48 Page27

Nous encourageons les anciens bénéficiaires, s’ils le peuvent, à devenir bénévoles à leur tour dans l’association.

Le Club Barbès est né en 2006, par la volonté de bénévoles et d’un groupe de collégiens qui souhaitaient créer une association de soutien scolaire différente. « On voulait accompagner des collégiens, certes, mais aussi des lycéens, explique son président, Philippe Debrenne, et leur proposer des activités qui ne se résument pas au foot et au hip-hop. » Leur première grande action a été d’emmener des jeunes du quartier de la Goutte-d’Or à Londres et à Cambridge ; et depuis, en neuf ans, la petite asso a fait du chemin : la mairie du XVIIIe arrondissement lui a proposé un local pour accueillir les élèves, et déjà 15 d’entre eux ont obtenu leur baccalauréat. « Nous suivons un nombre limité d’élèves, et nous encourageons les anciens bénéficiaires, s’ils le peuvent, à devenir bénévoles à leur tour dans l’association. L’idée, c’est aussi de former à la citoyenneté. En plus des permanences d’accompagnement scolaire, nous organisons des rencontres, des débats, des séances de formation… » Et des sorties au théâtre du Châtelet, pour voir West Side Story par exemple — ce qui donne aussi l’occasion de lire Roméo et Juliette et d’écouter Gerschwin. Chaque année, ils travaillent aussi sur des projets parallèles, avec des thématiques : l’esclavage, les clichés, l’antisémitisme. Sans oublier le partenariat avec des étudiants américains qui viennent faire du soutien scolaire en anglais ; un partenariat qui a inspiré aux fondateurs du Club Barbès une nouvelle idée : envoyer en retour des jeunes du quartier aux Etats-Unis. « Ce programme s’appelle les “Diplomates de la diversité”. Parmi les jeunes qui sont suivis, quatre ou cinq d’entre eux sont choisis pour faire un voyage aux Etats-Unis et y présenter leur quartier dans une université américaine. » C’est la 4e édition cette année : destination Harvard. l O.C. u

Spectacle à partir de 8 ans Samedi 14 février à 16 h Dimanche 15 février à 15 h Reservations 01 40 20 55 00 www.fnac.com www.louvre.fr

Scène Art ! © Dag Jensen

LE CLUB BARBÈS PROPOSE DE L’AIDE SCOLAIRE, MAIS PAS SEULEMENT : IL OUVRE DES HORIZONS.

Ou l’initiation de Sara Bonnard aux secrets des arts de la scène…

jeun ne Publ lic

films TOUS LES MERCREDIS & DIMANCHES À 15H A eliers, At Activ vités en fam a ille

www.leclubbarbes.org.

C h a n t o n s s o u s l a p l u i e, S t a n l e y D o n e n , G e n e K e l l y , 1 9 5 2 © L e s F i l m s d u P a r a d o x e

DESTINATION GRANDIR

Auditorium du Louvre

Scène Art !

Grands mécènes dee La Cinémathèque française

cinema at the eque.fr M Bercy y – Paris 12


GRANDS_SINGES©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 18:37 Page28

dossier les grands singes

© MNHN - JEAN-MICHEL KRIEF

Chers cousins

> Les gorilles (à gauche) et les chimpanzés (à droite) constituent avec les orangs-outans la famille des grands singes, à redécouvrir dans la Grande Galerie de l’évolution.

Au Muséum, une importante exposition explore une branche voisine de notre arbre généalogique, celle des grands singes. Leur quotidien nous est raconté grâce à une foule de documents et aux témoignages des chercheurs du musée, dont la primatologue Sabrina Krief. 28

Paris

MOMES


GRANDS_SINGES©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 18:37 Page29

Presque Oui ICIBALAO Mise en scène Sophie Forte & Eric Bouvron Direction musicale

© PIDZ

Roland Bourbon

Vieilles branches LA GRANDE EXPOSITION DE L’ANNÉE DU MUSÉUM EST CONSACRÉE À NOS LOINTAINS COUSINS. MAIS PAS SI LOINTAINS, EN FAIT. On dit souvent que l’homme descend du singe, mais cette passionnante exposition va vous faire comprendre que non : les singes ne sont pas nos ancêtres, mais nos cousins. Parmi eux, les grands singes sont les cousins les plus proches, et comptent six espèces : deux espèces de gorilles, deux espèces d’orangs-outans et deux espèces de chimpanzés. Grâce à des moulages de fossiles, des squelettes, des films, des bornes interactives, des documents rares, des spécimens grandeur nature, on découvre tout cela au fil de la visite, et bien plus encore : comment ils ont évolué, comment la science les a peu à peu définis, comment ils vivent dans leur milieu naturel et… comment ils nous ressemblent, par certains comportements. Dans un décor stylisé, on plonge au cœur de la forêt tropicale et on partage, le temps d’une déambulation, le quotidien de ces animaux incroyables au regard mordoré, qui, comme nous, savent rire, éprouver de l’empathie ou se servir d’outils. La dernière partie jette une ombre, puisqu’elle nous fait prendre conscience des nombreuses menaces qui pèsent sur eux, mais elle nous donne aussi quelques clés pour aider à leur préservation, avec un grand mur d’objets à éviter. On en ressort complètement acquis à la cause des grands ORIANNE CHARPENTIER singes. n

Création chanson à voir en famille

Du 2 au 18 mars 01 46 70 21 55 UÊtheatredivryantoinevitez.ivry94.fr Théâtre d’Ivry-Antoine Vitez - 1, rue Simon Dereure - 94200 Ivry-sur-Seine - M° Mairie d’Ivry

Fnac 0 892 68 36 22 (0,34 €/mn)

Théâtre conventionné Chanson par le ministère de la Culture, le Conseil général du Val-de-Marne et la Région Ile-de-France

// THÉÂT TRE EN FAMILLE, DÈS 8 ANS //

u Sur la piste des grands singes. A partir de 6 ans. Du 11 février au 21 mars. Tlj de 10 h à 18 h, sf le mar et le 1er mai. Tarif : 9 €, réduit : 7 €. Mini-ateliers en lien avec l’exposition. A partir de 5 ans. Du 14 février au 1er mars, tlj sf mar, à 11h30, 14h30, 15h30 et 16h30. Gratuit avec le billet d’entrée. Muséum National d’histoire naturelle, Grande Galerie de l’évolution, 36, rue Geoffroy-Saint-Hilaire, Paris Ve. M°Jussieu. Tél. : 01 40 79 54 79 et grandssinges.fr. u Et aussi : Dans les coulisses du Muséum : les primatologues, exposition photographique. Tout public. Du 11 février au 10 mai. En accès libre sur les grilles de l’école de botanique du Jardin des plantes.

INFOS / RÉSA : 01 40 03 72 23 theatre-paris-villette.fr


GRANDS_SINGES©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 18:38 Page30

dossier les grands singes

Rencontre avec Sabrina Krief

© MNHN - JEAN-MICHEL KRIEF

«Dès que l’on croise leur regard»

Paris Mômes : Comment êtes-vous devenue primatologue ? Sabrina Krief : Je suis vétérinaire de formation. A la fin de mes études, je suis partie en mission pour six mois au Congo, sur un projet de relâche en liberté de chimpanzés orphelins. J’étais chargée d’assurer leur suivi sanitaire ; mon mari, qui est photographe, m’accompagnait. Et pour nous, c’est vite devenu une évidence : dès qu’on a croisé leur regard, qu’on a découvert leur ingéniosité et leur faculté de communiquer, on a eu envie et besoin d’en savoir plus. C’est ainsi que, depuis, j’étudie les chimpanzés sauvages. Et c’est cette aventure qu’on a voulu raconter dans notre livre, Les Chimpanzés des monts de la Lune.

Qu’avez-vous pu observer ? Quels sont les comportements des grands singes qui les rapprochent de nous ? S.K. : Ils utilisent des outils variés, pour récolter du miel, par exemple, ou pour casser des noix. Ils possèdent tout un répertoire de postures et de gestes qui leur permet de communiquer. Ils construisent tous les soirs des nids pour dormir et utilisent certaines plantes médicinales pour se soigner, un comportement qu’ils se transmet-

30

Paris

MOMES

Cette primatologue, qui étudie les chimpanzés depuis plus de quinze ans, est aussi maître de conférences au Muséum. C’est l’une des deux commissaires principaux de l’exposition.

tent au sein d’un même groupe, mais que le groupe juste à côté ne connaîtra pas forcément. Ils possèdent aussi une incroyable mémoire dont on n’a pas conscience : ils ont une carte mentale de tout leur territoire, ils savent exactement où cueillir certains fruits et à quel moment ils seront mûrs. Enfin, certains mâles dominants font ce qu’on a appelé une « danse de la pluie », comme s’ils saluaient une averse. Pourquoi une exposition sur les grands singes ? S.K. : On désirait partager avec le grand public notre travail de chercheurs, nos découvertes. On voulait aussi pousser un cri d’alerte : tous les grands singes sont en danger d’extinction. Ils risquent de disparaître totalement dans quelques années. Mais ce n’est pas inéluctable : nous pouvons tous faire quelque chose, ici. Contrairement à ce que l’on peut s’imaginer, les plus grands destructeurs des forêts tropicales – qui sont leur habitat naturel –, c’est nous. Nous et nos modes de consommation. Ainsi, au fur et à mesure de l’exposition, on apprend à connaître les chimpanzés, les gorilles et les orangs-outans, et on apprend aussi les moyens d’améliorer leur vie.

Justement, quels gestes pouvonsnous faire pour les sauvegarder ? S.K. : On peut commencer par lire l’étiquette des produits que nous mangeons, pour limiter l’usage de l’huile de palme, dont la culture de masse détruit les forêts. On en trouve dans certaines pâtes à tartiner, dans les biscuits industriels, etc. On peut aussi préférer le cacao, le thé ou le café distribués selon les règles du commerce équitable. On peut vérifier que le bois des meubles que l’on achète vient de forêts gérées durablement, ou privilégier des essences européennes, et bien sûr penser à recycler papiers et cartons. Enfin, on peut également recycler son vieux téléphone portable, sa tablette ou sa console, ou en acheter d’autres d’occasion, parce qu’ils contiennent un minerai, le coltan, qu’on ne trouve que dans certaines régions du monde, et dont l’exploitation détruit des forêts et enrichit des milices armées tout en causant la mort des travailleurs qui l’extraient (dont certains sont des enfants). n PROPOS RECUEILLIS PAR ORIANNE CHARPENTIER u A lire: Les Chimpanzés des monts de la Lune. De Sabrina Krief et Jean-Michel Krief, Belin. 30€.


FRANCE_PECHE4.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 16:01 Page31

Le poisson a la pêche

JEUX QUIZ

Pavillon France est au Salon de l’Agriculture du 21 février au 1er mars 2015 – Hall 4, stand 4B054.

Pavillon France est la marque des produits de la pêche française portée par tous les acteurs de la filière : pêcheurs, mareyeurs, grossistes, transformateurs, poissonniers et enseignes de la grande distribution.

2

Amuse-toi à répondre aux énigmes et découvre les secrets des métiers de la pêche. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le stand de Pavillon France au Salon de l’Agriculture pour participer aux ateliers et animations, et faire le plein de cadeaux.

1

Les 7 familles de la pêche LE TURBOT

LE COUTEAU

Relie le nom à sa famille.

LE MARIN-PÊCHEUR

LE CHALUTIER

LE CRABE

Le jeu des métiers

Le secteur de la pêche française représente des milliers d’emplois. Redonne à chaque définition son métier. CHEF DE RAYON

MAREYEU R

MARIN-PÊCHEUR

3

Lignes emmêlées et bateaux retrouvés

Les lignes se sont emmêlées. Tente de les démêler et découvre le nom de chaque bateau.

Le temps fort de ma journée est la Criée. J’y achète les poissons, coquillages et crustacés en grande quantité, puis les prépare pour leur expédition à mes acheteurs. Je suis _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Je veille à la qualité de mes arrivages, je m’assure de la traçabilité et du respect de l’hygiène pour les produits que je mets sur mon étal. J’assure la gestion de mon rayon. Je suis _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

R NNEU LE SE IER LUT A H LE C

LE FILEYEUR Je dois connaître les marées et la météo, je peux travailler de jour comme de nuit, je tiens beaucoup à mon bateau. Je suis _ _ _ _ _ _ _ _ _

Tu trouveras les réponses aux jeux quiz en te rendant sur le stand de Pavillon France au Salon de l’Agriculture ou sur www.parismomes.fr, rubrique « Evénement ».

www.pavillonfrance.fr

LE D RAG UEU R


LIVRES2.©OCqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 16:56 Page32

édition

© LA JOIE DE LIRE MIRJANA FARKAS 2014

LIVRES PAR AÏCHA DJARIR

Même pas peur !

Ça balance pas mal

De la bombe

Allô maman bobo

On envie un peu ce petit garçon, la tête dans son carton, deux trous pour les yeux, et son univers empli de fantastique. Des bêtes sauvages à la piscine, un dragon crachant du feu dans la rue, des robots et dinosaures partout autour de lui… La rue devient un terrain de jeux, sans limites à son imagination, peuplée de rencontres inouïes quand le commun des mortels y voit une foule banale. Pour pénétrer dans son monde, il suffit de porter les lunettes magiques. A nous les visions lunaires au trait, les belles écailles du terrifiant dinosaure! Les illustrations d’Ana Pez, avec ou sans lunettes, portent joyeusement ce très bel album. u Mon

Ce beau livre à la fabrication en accordéon est une invitation à la danse et au voyage. On y découvre d’étonnantes pratiques dans des régions du monde dépaysantes: le sirtaki à ski, le tango égyptien, le cha-cha-cha à roulettes ou le hula-hoop à Honolulu. Sur la couverture, un zèbre en jupe tahitienne et un tigre dansant le charleston annoncent les réjouissances: ce Carnet de bal, haut en couleur, est une véritable fête. D’amusants commentaires jalonnent le livre sur un rythme bouillonnant. On assiste de page en page à d’extravagantes chorégraphies, slow joue contre joue ou mambo endiablé sous le regard intimidé d’un petit spectateur. On danse? u Carnet de bal. A partir

Sont regroupés dans ce livre une sélection d’artistes contemporains, connus ou inconnus, qui ont pour medium les façades, le sol ou les zones en friche et qui s’exposent dans le paysage urbain. De belles découvertes, dont, par exemple, le travail éphémère et poétique d’Ella & Pitr recouvrant de leur graff un toit enneigé, celui de l’artiste L’Atlas qui marque le macadam de labyrinthes blancs. Mélanie Gentil propose un sélection étoffée de pièces étonnantes de ces créateurs qui œuvrent la nuit, car on les voit comme des vandales, mais qui cependant trouvent ces dernières années place dans les musées. N’oubliez pas de caresser la couverture de cet ouvrage ornée d’un graff gravé dans le carton. u Art

Il y a des jours où ça ne va pas. Et c’est ce qui arrive à notre héroïne, clouée au lit. La tête qui gratte, la langue qui picote… longue est la liste des maux. Heureusement, au matin, les bobos finissent par disparaître et une surprise attend la petite malade… De pimpantes fourmis acrobates partent à l’assaut du nez qui démange, des abeilles butinent les paupières, des souris déterminées escaladent les bras souffrants… Les illustrations joyeuses de Charline Collette et le texte facétieux apportent une belle légèreté à cet album qui parle des petits tourments. u J’ai mal partout!

de 5 ans. De Mirjana Farkas. La Joie de lire. 17 €.

urbain. A partir de 10 ans. De Mélanie Gentil. Palette. 28,50 €.

petit frère invisible. A partir de 5 ans. D’ Ana Pez. L’Agrume. 16 €.

32

Paris

MOMES

A partir de 3 ans. D’Augustine Tirilly et Charline Collette. Le Baron perché. 16 €.


LIVRES2.©OCqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 19:29 Page33

Panique à l’orchestre ! Le compositeur est mort ! Où étaient les violons la nuit du crime ? Et les cuivres ? Après Piccolo Saxo, un nouveau livre-disque incontournable pour découvrir les familles d’instruments !

FLASHEZ DEPUIS VOTRE TABLETTE !

Retrouvez-nous au salon Musicora, du 6 au 8 février 35 ! sur le stand FA-35 su

Paris Mômes vous offre la lecture de quelques pages des albums présentés ici. En partenariat avec premierchapitre.fr.

Ecoutez des extraits sur www w.didier-jeunesse.com

Théories poétiques Dans cet album, on apprend que les poissons rouges sont à la fraise, que le chameau et le dromadaire ont trois bosses et que le poirier est un pommier en larmes… Tous ces énoncés sont le fruit d’une réflexion, celle de Suzie. C’est dans la durée que se juge la force d’une théorie. Il faut croire que Suzie a une plaisante expérience de la vie et des choses qui l’entourent. Eric Chevillard reprend les prodigieuses démonstrations de sa fille, illustrées avec finesse par Jean-François Martin. Même si la réalité est beaucoup moins poétique que ses énoncés, on adhère sans aucune hésitation à ses amusants et touchants principes. u Les Théories de Suzie. A partir de 5 ans. D’Eric Chevillard et Jean-François Martin. Hélium. 13,90 €.

Tout est dans le détail Voici un album pour les plus petits. Après Quiquoiqui, Olivier Tallec nous livre Quiquoioù. Même format à l’italienne pour un livre-jeu qui invite l’enfant à développer son sens de l’observation et de l’humour ! Qui est coincé dans le tronc d’arbre ? Qui a marché dans la peinture ? Qui se regarde dans le miroir ? Quatre personnages comiques, présentés côte à côte, comme de potentiels coupables, s’accusent parfois les uns les autres. Un « Cherche et trouve » aux situations cocasses et aux personnalités drôles et attachantes, où l’on retrouve avec plaisir la jolie palette de couleurs d’Olivier Tallec. u Quiquoioù. A partir de 3 ans. D’Olivier Tallec. Actes Sud Junior. 12 €.

Ill : Louis Thomas Ill. Thomas, Enquête à l’orchestre l orchestre, Le compositeurr est mort © Didier Jeunesse Jeunesse, 2014 .

Texte : Lemony Snicket Compositeur :Nathaniel Stookey Musiciens : San Francisco Symphony Récitant : Pépito Matéo


CD©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 13:12 Page34

© CHARLOTTE GASTAUT BENJAMINS MEDIA

édition

CD

ET

Enfance est musique Depuis 1981, l’association Enfance et Musique est pionnière dans le domaine de la formation musicale pour les professionnels de l’enfance et de la culture; elle produit et diffuse des disques musicaux pour le jeune public. Comme ce livre-CD qui résume à lui tout seul les connaissances, la philosophie et les choix artistiques de l’association. Deux CD réunissent 107 chansons et comptines originales ou choisies dans l’énorme production du label. Un beau livre pour grandes et petites mains qui apporte un éclairage sur l’importance de la voix et de la musique dès le plus jeune âge. On y retrouve aussi les textes illustrés des berceuses, comptines ou jeux de nourrice et des informations sur chacun d’eux, «parce que chanter est aussi important que boire, manger, courir ou écouter des histoires». u Je chante avec mon bébé. Dès

la naissance. Livre-CD. Par Agnès Chaumié. Enfance et Musique.

34

u

Paris

MOMES

LIVRES–CD

C’est plus fort que toi ! Devenir maître du monde, ça tient à pas grand-chose… Quelques paquets de céréales qui t’offrent un anneau magique, et te voilà doté de pouvoirs incroyables! Mais quand l’anneau tombe dans une bouche d’égout et que tu pars à sa recherche, tu te retrouves au cœur d’incroyables aventures avec un ours et un lion… à New York! Ecrit et raconté avec bonne humeur par l’auteur-compositeur Vincent Loiseau, ce conte musical plein d’humour et de jeux est une histoire si proche de l’auditeur que celui-ci en devient le héros, tant les mots vifs et l’univers sonore très soigné le plongent au cœur de l’action ! Sans compter que les airs de jazz originaux qui rythment cet univers loufoque enrichissent avec goût cette BD à écouter! Bref, on s’y croirait! u Le Maître du monde. A partir de 5 ans. Livre-CD. Par Vincent Loiseau. Benjamins Média.

PAR GILLES AVISSE

Les fils du vent

Je remets le son

Pour pénétrer dans l’univers des Roms, quoi de mieux que d’en écouter la ou plutôt les musiques? En effet ce peuple d’éternels voyageurs a adapté avec talent, au fil des siècles, les musiques traditionnelles des pays qu’il a traversés. Et si, dans ce nouvel opus des Comptines et berceuses du monde entier, on est d’abord emporté par le versant festif des airs choisis par Nathalie Soussana – qui a réuni autour d’elle une belle caravane de chanteurs et de musiciens traditionnels –, on est aussi touché par la puissance des mélodies et la beauté des voix d’adultes et d’enfants, ainsi que par le violon, contrepoint des voix. Mais surtout par la liberté et l’âme qui se dégagent de ce livre-CD magnifiquement illustré par Nathalie Novi.

On ne sait jamais où vont nous emmener les Zinzins, ce groupe de musiciens déjantés à l’imagination fertile et à l’humour décalé. Ainsi, au fil de leurs chansons, ils nous invitent à prendre de la distance pour «voir le haut du crâne à mon père », « aller sentir les cailloux», «observer les ailes des papillons» sur des rythmes variés et des bricolages sonores qui ravissent l’oreille. D’autant que derrière les mots fous, nos zigotos dessinent un monde libre, haut en couleur et en sentiments. Enfin, cette galette de rois renferme un hilarant concours de danse qui nous embarque en Dindonésie et au cœur du futur antérieur, nous invitant à nous trémousser sur la Robotnique ! Impossible d’y résister! Car, ainsi qu’ils nous le rappellent très justement, « les hommes sont des animaux » ! Bouge ton corps ! u Disco Z.

u Comptines et berceuses tsiganes. A partir de quelques mois. Livre-CD. Par Bielka et Souliko, Johnny Montreuil, Zsuzsanna Varkonyi, Gülar Hacer Toruk. Didier Jeunesse.

A partir de 5 ans. CD. Par les Zinzins. Autoproduit : www.leszinzins.net.


P_35_4pubs.qxp_Mise en page 2 30/01/2015 11:37 Page35

présente

vités

acti & s o exp

Du 25 mars au 5 avril

2015

The Joe’s ZUT JereM Weepers Circus Zic Zazou Chanson plus Bifluorée Najette Robinson Les Albert

Le Sax est un établissement public de la Ville d’Achères

2 rue des Champs 78260 Achères  Info/résA : 01 39 11 86 21  lesax-acheres78.fr

DES ACTIVITÉS - Photo : Titus Lacoste

NUMÉRIQUES

Ça leur apprendra! Porte de la Villette Expo 2-7 ou 5-12 ans Avec le soutien de

Réservation conseillée

cite-sciences.fr En partenariat avec

POUR TOUTE

LA FA AMILLE


DIMANCHE©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:06 Page36

théma dimanche

Au secours, c’est dimanche! Cirque / 14 et 15 mars

Piste buissonnière REVOICI LE WEEK-END CIRQUE À LA FERME DU BUISSON. Dans son spectacle, Sébastien Wodjan se livre à un marathon, au sens propre puisqu’il enchaîne lancer de couteaux, jonglage, tir à l’arc, acrobatie, musique, etc. Dans Oktobre, ils sont trois — acrobate-danseur, trapéziste et jongleur clownesque —, trois personnages extravagants qui portent un regard frais et décalé sur les relations humaines. Acrobatie encore dans Boi, un solo de Jonas Séradin avec planches et rondins. Enfin, Cloc tient de la magie. Sorti tout droit de l’imagination de Jérôme Helfenstein et Maxime Delforges, le spectacle fait naître des situations insolites autour de la notion de temps. n M.B.

© FRANÇOIS ALAITRU

u

Week-end cirque. A partir de 8 ou 10 ans, selon spectacle. Les sam 14 et dim 15 mars, quatre spectacles par jour. Pass trois spectacles : de 4 à 25 €. Ferme du Buisson, allée de la Ferme, Noisiel (77). RER A, arrêt Noisiel. Tél. : 01 64 62 77 00. www.lafermedubuisson.com.

> Boi, solo d’acrobatie de Jonas Séradin, à la Ferme du Buisson.

Atelier danse / 15 et 29 mars

Spectacle-atelier / 18 février–29 avril

D’un même mouvement

Fenêtres sur cour

LE CHORÉGRAPHE THIERRY THIEÛ NIANG PROPOSE UN STAGE À L’ESPACE 1789.

AU PAVILLON DE L’ARSENAL, MARIONNETTES ET MAQUETTE AIDENT LES ENFANTS À RÉFLÉCHIR SUR LA VIE D’UN IMMEUBLE ET DE SES HABITANTS.

Enfants, ados, adultes et même seniors, si vous aimez danser, cet atelier est pour vous. Le chorégraphe Thierry Thieû Niang, qui fut psychomotricien dans une vie antérieure et proche collaborateur artistique de Patrice Chéreau, n’a pas son pareil pour faire danser des non-professionnels et les amener, avec beaucoup de douceur et une grande qualité d’écoute, au meilleur d’eux-mêmes. Il a déjà mené plusieurs projets mêlant les générations, dont le plus récent, Les Gens d’ici – avec dix enfants de 7 à 12 ans et dix personnes de plus de 65 ans –, a été présenté à l’Espace 1789 à l’automne dernier. Ce stage, réparti sur deux séances, est ouvert à tous, même à ceux qui ne pratiquent pas la danse. n M.B.

Un immeuble de trois étages, en miniature, à l’échelle d’un enfant : c’est le décor d’un étonnant spectacle-atelier conçu par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement des Hauts-deSeine, qui invite les enfants à réfléchir sur l’habitat grâce à des marionnettes évoluant dans une maquette géante (2,40 m de haut). Le Pavillon de l’Arsenal a la bonne idée de l’accueillir tous les dimanches, en lien avec sa nouvelle exposition, Paris-Habitat depuis 1914, présentée à partir du 11 février. Au départ, les enfants font la connaissance des curieux habitants, puis ils complètent le décor avant de fabriquer leur propre maquette en atelier. En plus, lors de ces joyeux dimanches, le Pavillon propose brunchs, visites guidées gratuites de l’exposition, et ateliers de fabrication d’objets à partir de matériaux recyclés. n O.C. u

u

Danse avec Thierry Thieû Niang. Tout public à partir de 7 ans. Les dim 15 et 29 mars de 10 h à 13 h. Tarif : 27 € pour les non adhérent. Réservation obligatoire au 01 40 11 65 67. Espace 1789, 2-4, rue Alexandre-Bachelet, SaintOuen (93). M° Garibaldi. www.espace-1789.com.

36

u

Paris

MOMES

Arsène et l’immeuble du 42 rue Maile-Angers. 4-12 ans. Ts les dim, du 18 février au 29 avril. De 14 h à 15 h 30. Tarif : 5 € (spectacle + atelier) sur inscription à resvp@pavillon-arsenal.com. Pavillon de l’Arsenal, 21, bd Morland, Paris IVe. M°Sully-Morland. Pavillon-arsenal.com.


OUVERTUREbis.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 13:35 Page37

LE GUIDE

i

des sorties

© EPECTASE

ADOS > The Shaggs, une pièce pour les ados au théâtre Paris-Villette. Page 50.

© KMBO

CINÉMA > Les Moomins font leur retour dans Les Moonins sur la Riviera. Page 42.

© GAELIC

© GEBEKA FILMS

38-40 spectacles 42-43 cinéma 44-45 séances spéciales 46-47 expos 48 tout-petits 50-51 ados 52-54 agenda 55 stages et ateliers

SÉANCES SPÉCIALES > Les Contes de la mer, trois films courts pour les 3-6 ans. Page 44.

EXPOS > Dur dur, il se prend un pot de peinture rose sur la tête. A voir au 104. Page 46.


spectacles©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:40 Page38

LE GUIDE

spectacles

PAR MAÏA BOUTEILLET

Théâtre / 4–15 mars

Mamie chérie

© JACOPO NICCOLI

L’HISTOIRE D’UN JEUNE HOMME AU CHEVET DE SA GRAND-MÈRE MALADE. C’EST AUSSI L’HISTOIRE D’UN PETIT SPECTACLE DEVENU GRAND. À VOIR ABSOLUMENT.

> Une façon d’investir les objets comme s’ils étaient dotés de vie… Tel est le secret du Teatro delle briciole, célèbre compagnie italienne.

Pas à pas DEUX CHAUSSURES ET DES CAILLOUX. IL N’EN FAUT PAS PLUS AU TEATRO DELLE BRICIOLE POUR EFFECTUER SON VOYAGE, MAGNIFIQUE HISTOIRE D’AMOUR ET DE GRANDE VIEILLESSE. Rico et Zaïra sont deux petits vieux qui un jour décident d’aller voir la mer et d’effectuer finalement ce voyage de noces qu’ils ont toujours reporté. Rico et Zaïra sont des gens de peu, de très vieille personnes qui conservent encore vif le désir de découvrir la mer ensemble, ce sont les héros que décrit le texte de Tonino Guerra avec une poésie à l’élémentaire beauté. C’est cette simplicité enfantine du texte de Guerra qui a inspiré aux deux jeunes artistes italiennes, Beatrice Baruffini et Agnese Scotti — la jeune génération du célèbre Delle Briciole —, cette délicate correspondance avec des objets choisis. Deux chaussures usées, des cailloux, des bocaux remplis d’eau, un peu de farine… Et surtout une façon de les manipuler, de les investir comme s’ils avaient une existence, toute une vie derrière eux, de peser les mots, de s’installer dans la lenteur. Les objets nous guident sur leurs traces, l’espace se transforme au fil du récit. Et c’est beau. u Le Voyage. A partir de 4 ans. Mer 11 mars à 15 h, sam 14 mars à 16 h. Tarif : 7 €, réduit : 5 €. Théâtre GérardPhilipe, 59, bd Jules-Guesde, Saint-Denis (93). M° Saint-Denis-Basilique. www.theatregerardphilipe.com.

38

u

Paris

MOMES

INVITATIONS Paris Mômes vous invite au théâtre Gérard-Philipe pour voir Le Voyage. Participez au tirage au sort, sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

A partir de 8 ans. Du 4 au 15 mars. Tarif : 10 € et 6,50 €. Théâtre Dunois, 7, rue Louise-Weiss, Paris XIIIe. M° Chevaleret. www.theatredunois.org.

> L’acteur Yvan Corbineau nous touche aux larmes avec Mamie rôtie.

© T. CARON

Théâtre d’objets / 11 et 14 mars

Mamie rôtie, premier texte de l’acteur Yvan Corbineau, est née au cours des longues heures passées auprès de sa grand-mère rendue muette à la fin de sa vie. Pour la distraire, pour tromper l’ennui, il s’est mis à (lui) écrire, à inventer des saynètes, à voyager dans sa tête, à danser pour elle. Sur scène, il y a des chansons, des cartes postales, des petits films muets, de la danse, des objets, des choses de rien et des silences pleins de tendresse. Le jeune fondateur de l’Agence nationale de la poésie a ainsi créé un spectacle touchant et drôle qui mêle poésie et théâtre d’objets avec une belle délicatesse. On en sort entre rires et larmes. Réconfortés. u Mamie rôtie.


spectacles©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:40 Page39

ConcerTôt ?

© DANICA BIJELJAC

Des concerts pour toute la famille, > Le Préambule des étourdis s’inspire de l’album La Petite Casserole d’Anatole.

Théâtre / 29–31 mars

Malakoff (92). M° Malakoff-Plateau-deVanves. www.theatre71.com.

ConcerTea !

Chacun ses freins INSPIRÉ DE LA PETITE CASSEROLE D’ANATOLE, LE PRÉAMBULE DES ÉTOURDIS EXPLORE AVEC DÉLICATESSE ET POÉSIE NOS PETITS EMPÊCHEMENTS. Ce que c’est que grandir est la grande affaire d’Estelle Savasta — au centre déjà de Seule dans ma peau d’âne. Son nouveau spectacle est né d’une résidence de six mois dans une école où elle a débarqué sans idée préconçue et où elle a invité les enfants à être ses « collaborateurs artistiques ». Ainsi a mûri l’histoire d’Anatole, dont les gestes sont sans cesse entravés par la casserole qu’il traîne derrière lui, et de Miette qui l’observe et se moque avant de lui tendre la main. Le spectacle tisse de multiples pistes en peu de mots, mais bien pesés, et rayonne de la présence du danseur comédien Bastien Authié dans une scénographie très soignée. u Le Préambule des étourdis. A partir de 6 ans. Le 29 à 16 h 30, et les 30 et 31 mars à 19 h 30. Tarif : 13€, réduit : 9€. Théâtre 71, 3 place du 11-Novembre,

Cirque / 10–15 février et 31 mars–4 avril

A la verticale VOYAGE PLANANT DANS L’ESPACETEMPS AVEC LA TRAPÉZISTE CHLOÉ MOGLIA. Qu’elle s’accroche à un tableau noir à quelques centimètres du sol ou qu’elle se suspende à un mât à plusieurs mètres de hauteur, la trapéziste Chloé Moglia poursuit la même observation du monde vertical et du rapport au vide par le biais de son propre corps. Nulle tentation virtuose chez la jeune artiste, mais plutôt une attitude contemplative et minimale, une exploration en solitaire qu’elle poursuit ici avec Aléas au CentQuatre. Et une lutte avec la gravité «en dépit du bon sens », note cette adepte des arts martiaux. u Aléas. A partir de 10 ans. Du 10 au 13 février à 20 h 30, le 14 février à 20h, le 15 février à 17 h, et du 31 mars au 4 avril à 20 h 30. Tarif : 27 €, réduit : 13€. Le CentQuatre, rue Curial, Paris XIXe. M° Riquet. ww.104.fr.

le dimanche à 11 h ou 17 h

8 février à 17 h Tout ce que vous voulez savoir sur les musiques électro. 15 mars à 11 h Vents de folie 29 mars à 11 h Babar au carnaval Tarif unique des concerts : 10 €, 5 € jusqu’à 15 ans

Rés. 01 40 28 28 40 | chatelet-theatre.com


spectacles©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:40 Page40

LE GUIDE

Théâtre / 4 et 5 février

Réalité intérieure

© RANDA MIRZA

SON PETIT PIERRE NOUS AVAIT BOULEVERSÉ. REVOILÀ MAUD HUFNAGEL.

> Maud Hufnagel tient la scène à elle toute seule. Chapeau !

Trio gagnant NEVILLE TRANTER + PHILIPPE DORIN + ALEXANDROS MARKEAS = UNE FORMIDABLE FARCE OPÉRATIQUE SUR LE POUVOIR POUR MARIONNETTES ET ORCHESTRE.

Y’a du père Ubu dans l’air… et un certain nombre de cadavres dans Courte Longue Vie au grand petit roi, où le roitelet en question a tôt fait de serrer le kiki à qui ne chante pas l’air qui convient. Comme le tyran de Jarry, celui de Dorin a quelques soucis avec la grammaire, ce qui, chanté, est souvent du plus bel effet avec la partition de Markeas qui joue sur tous les tons et les sons. Les interprètes assurent comme des chefs leur double emploi de chanteurs marionnettistes et reprennent avec allant le rapport subtil manipulateur-créature exploré par Neville Tranter depuis belle lurette. Paillettes, plumes, décolletés profonds et couleurs flashy : les marionnettes grotesques traduisent on ne peut mieux la situation. u Courte

Longue Vie au grand petit roi. A partir de 8 ans. Les 19, 20 et 21 mars. Tarif : 11 €. Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Montigny-le-Bretonneux (78). Tél. : 01 30 96 99 00. www.theatresqy.org.

40

u

Paris

MOMES

Le mer 4 février à 15 h et le jeu 5 février à 19 h 30. Salle Jacques Brel, Pantin (93).

Spectacle / jusqu’au 22 février

Clair obscur LE NOUVEAU SPECTACLE D’ALICE LALOY JOUE AVEC LE REGARD ET LA BONNE DISTANCE QU’IL CONVIENT D’APPLIQUER AUX CHOSES. Sous ma peau/Sfu.Ma.To, kesako ? Comment parler du théâtre d’Alice Laloy ? Plasticienne, metteure en scène, rangée un peu à la va-vite dans la catégorie « théâtre d’objets », la jeune femme œuvre par associations d’idées, mais surtout de formes, de matières, de sons, d’actions, par glissements de sens et aussi par frottements, pour créer un théâtre de la sensation. Comme pour 86 cm et Y es-tu ?, il faut se laisser embarquer. Et accepter de ne pas y voir clair, puisque le flou (le vaporeux, le « sfumato » des peintures de la Renaissance), le doute, le trouble constituent ici la matière même avec laquelle l’artiste compose. Souvent ses spectacles invitent au voyage et à la rêverie. On n’a pas encore vu celui-ci, mais on a hâte. u Sous ma peau/Sfu.Ma.To. Tout

public à partir de 8 ans. Jusqu’au 22 février. Du mar au sam à 20 h, dim à 17 h. Le Mouffetard, Théâtre de la marionnette à Paris, 73, rue Mouffetard, Paris Ve. M°Place-Monge. Tél. : 01 84 79 44 44. www.lemouffetard.com.

DR

Opéra / 19–21 mars

Létée, « comme l’été », est une petite fille. Un jour, elle disparaît et puis elle réapparaît mais sa famille ne la reconnaît plus. Que s’est il passé ? Tout cela a-t-il existé ou est-ce seulement dans sa tête ? Complexe, le texte de Stéphane Jaubertie ne fait pas de distinction entre le réel et l’imaginaire, les faits et le monde des émotions. Un peu comme font les enfants, il suffit d’y croire pour que les choses existent. C’est donc à chacun de cheminer à travers ses propres questions, et ce texte nous en renvoie de nombreuses : la place dans la famille, l’abandon, la construction de soi… Heureusement pour nous y aider il y a la présence de Maud Hufnagel, l’actrice, marionnettiste et metteure en scène (on se souvient encore de son Petit Pierre !) qui sait captiver avec peu. u Letée. A partir de 8 ans.

> Les marionnettes de Neville Tranter sont manipulées par les chanteurs eux-mêmes.

Spectacle / 7 et 8 mars

L’origine du geste DURANT SIX MOIS, LE PEINTRE BENOÎT SICAT A INSTALLÉ SON ATELIER DANS UNE ÉCOLE DE NANTERRE POUR PEINDRE AVEC LES ENFANTS. DE LEUR RENCONTRE IL A FAIT UN SPECTACLE. Quoi peindre et pourquoi ? Qu’est-ce qui préside au geste ? Sur scène, l’artiste se raconte, en écho à des paroles d’enfants, enregistrées au cours de sa résidence, sur l’acte de peindre et sur la peinture. Sur sa toile blanche, des images vidéo évoquent le travail dans l’atelier, le processus de création jusque dans ses strates les plus invisibles et, par-delà, l’inspiration... u Comment ça commence. A partir de 4 ans. Le sam 7 mars à 15 h 30 et 17 h 30, et le dim 8 mars à 15 h 30. Tarif : 28€, réduit : 10€. Théâtre Nanterre-Amandiers, av. Pablo-Picasso, Nanterre (92). RER A, arrêt Nanterre-Préfecture. www.nanterre-amandiers.com.


L’expo événement

CHARLES SANDISON Charles Sandison, Axis Mundi, 2014 © Charles Sandison / ADAGP, Paris 2014 - conception graphique : www.grandnord.fr

Axis Mundi

Du 25 janvier au 30 septembre 2015

BEAUVAIS

Ouvert tous les jours sauf le mardi Renseignements 03 44 10 40 50

mudo.oise.fr ENTRÉE LIBRE


cinema©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 13:15 Page42

LE GUIDE

cinéma

PAR CROF

Hippo hippo hourra ! RETOUR DES MOOMINS DANS UN FILM DIGNE DE LEUR POPULARITÉ.

Zodiaque. A partir de 8 ans. De Keichi Sato. Sortie le 25 février.

Moomins sur la Riviera. A partir de 3 ans. De Xavier Picard. En salles.

© HAUT ET COURT DISTRIBUTION

Ça va rappeler des souvenirs à beaucoup de parents : Les Chevaliers du Zodiaque reviennent, mais autrement plus swags qu’ils n’étaient à l’époque du Club Dorothée. Ils doivent protéger la jeune Athéna, repousser un malfaisant surpuissant, et tout cela comme à leur habitude : sans armes ! Le graphisme est magnifique et le scénario pas si bête. Une madeleine survitaminée. u Les Chevaliers du

Il y a quatre ans, les Moomins vivaient une Folle Aventure de l’été à base de feutrine et de décors en carton-pâte. C’était la première incursion cinématographique des hippopotames vedettes des best-sellers de la Finlandaise Tove Jansson, pourtant nés en 1945 ! Aujourd’hui, ils reviennent en 2D par la grâce d’une production franco-finlandaise, dans un nouveau périple qui démarre, comme souvent avec les Moomins, sur l’eau. Suite à l’arrivée inopinée de pirates, nos héros embarquent sur un voilier et se retrouvent, après une tempête, sur la Côte d’Azur. Pappa (avec deux p, oui, c’est finlandais !) se prend alors pour un aristocrate, sa bru craque pour un bellâtre, tandis que son fils, dépité, va camper avec Mamma sur la plage. Rien ne va plus dans cette famille jusqu’ici très unie, mais pas de panique ! Cela finira bien, car tout ici est douceur et bienveillance. A l’image du trait et des couleurs, agréables et chaleureux. Un vrai bienfait. uLes

> Gus petit oiseau, grand voyage est à la fois un film initiatique et un plaidoyer pour les oiseaux.

Haut vol

Revival high tech

PAS FACILE DE S’IMPROVISER OISEAU MIGRATEUR, QUAND ON A ÉTÉ ÉLEVÉ PAR UNE COCCINELLE... UN BEAU VOYAGE INITIATIQUE.

UNE NOUVELLE VERSION ÉPIQUE.

Dans sa coquille déjà, Gus était un peu perdu. Tombé du nid, il est recueilli par une coccinelle et grandit sans trop de notion d’ornithologie. Tout ce qu’il sait, Gus, c’est qu’il veut voir du pays. Et il va en voir plusieurs, quand le vieux Darius, oiseau migrateur à l’agonie, lui confie la lourde charge de mener les volatiles en Afrique du Sud. Sauf que Gus, lui, n’a rien d’un oiseau migrateur. Le périple ne manque donc pas de surprises et de dangers et, s’il s’apparente clairement à un voyage initiatique, n’est pas du tout anodin en termes de divertissement. Conçu comme le storyboarder de Fantastic Mr Fox, de Wes Anderson, et de Frankenweenie, de Tim Burton (excusez du peu !), Gus petit oiseau, grand voyage est la réponse française instruite au très amusant mais fantaisiste Rio. u Gus petit oiseau, grand voyage. A partir de 5 ans. De Christian De Vita. En salles.

Prenez le large !

> Les Moomins... des hippopotames à Saint-Tropez !

Les Contes de la mer, c’est de l’animation allemande, chilienne et estonienne, chacune exécutée à la main, sans apports technologiques dernier cri… De l’artisanat, en somme. Et au service de courts-métrages irrésistibles par leurs invitations aux voyages imaginaires : l’odyssée d’un gamin sur un bateau en papier, les scénarios incroyables d’un enfant qui découvre une épave, l’apparition de créatures dissimulées dans le sable des plages… Ce n’est pas vous qui vouliez respirer du bon air marin ? u Les Contes de la mer. A partir de 3 ans. D’Aleksandra Zareba, Ignacio Ruiz,

Gabriela Salguero. Sortie le 11 mars.

42

u

Paris

MOMES

© GEBEKA FILMS

DES COURTS-MÉTRAGES IRRÉSISTIBLES QUI FLEURENT BON LES EMBRUNS.


© COPYRIGHT 2014, WALT DISNEY FEATURE ANIMATION

cinema©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 13:15 Page43

> Les Nouveaux Héros, dernier-né des studios Disney.

Robot pour être vrai LE PREMIER DISNEY ANIMÉ DE L’ANNÉE SE LAISSE PLUS ADMIRER QUE VOIR.

A la fin des années 1960, les étudiants chinois sont priés par Mao d’aller transmettre leur savoir aux bergers isolés dans leurs steppes mongoles. Evidemment, ceux qui apprendront le plus des autres ne sont pas les moins érudits qu’on croit. En l’occurrence Chen Zen qui, gracié par un loup dont les congénères s’apprêtaient à le dévorer, développe une véritable passion pour le canidé, envers et contre ses hôtes et le gouvernement. Adapté du plus gros best-seller jamais vendu en Chine, Le Dernier Loup est la dernière folie de Jean-Jacques Annaud, avec son lot d’images sublimes et de

Loup. A partir de 7 ans. De JeanJacques Annaud, avec Shaofeng Feng, Shawn Dou… Sortie le 25 février.

ET AUSSI Les Nouvelles Aventures

de Gros-Pois et Petit-Point. En salles. (Voir notre article p. 15.)

De Don Hall. Sortie le 11 février.

SUPERPRODUCTION FRANCO-CHINOISE, LE DERNIER LOUP EN MET SAGEMENT PLEIN LES MIRETTES.

séquences impressionnantes (rappeler au passage que, bien sûr, aucun animal n’a été blessé, etc.). Les jeunes découvriront, s’ils l’ignoraient encore, que l’homme est un loup pour le loup. Leurs accompagnants s’empresseront, pour un solide complément de grand spectacle, de se procurer L’Ours, classique indémodable du même réalisateur, fraîchement réédité en DVD et Blu-ray. u Le Dernier

Hiro et son grand frère Tadashi, inventeurs de génie, sont orphelins et vivent à San Francyoko, mégapole américano-japonaise et futuriste mais pas trop. L’aîné disparaît dans un accident. Le cadet se console avec Baymax, robot infirmier tendance bibendum, redoutable guerrier quand Hiro le trafique pour sauver la ville d’un vilain. Ça sent le manga à plein nez, sauf que ce n’en est pas un. C’est la dernière création Disney, efficace, et surtout dotée de décors sublimissimes, certes dessinés à l’ordi mais valant à eux seuls le déplacement. u Les Nouveaux Héros. A partir de 6ans.

Les crocs dans la steppe

Le Petit Monde de Leo. Sor-

tie le 11 février. (Voir notre article p.14.)

un film délicieux et malicieux de Uzi et Lotta Geffenblad

ACTUELLEMENT AU CINÉMA


seances_speciales2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:49 Page44

LE GUIDE

séances spéciales

© FOLIMAGE

PAR MAÏA BOUTEILLET

> Neige, de S. Roze et A. Lanciaux, présenté au festival Image par image, raconte l’histoire d’une famille inuit qui s’installe en ville. Dès 4 ans.

Festival / 7–28 février

Festival / jusqu’au 10 février

Ecrans valeureux

Filmer la planète

FESTIVAL CONSACRÉ À L’ANIMATION, IMAGE PAR IMAGE FÊTE SES 15 ANS AVEC UNE TRENTAINE DE FILMS DU MONDE ENTIER ET MICHEL OCELOT EN INVITÉ DE MARQUE.

PARCE

u Image par image. Age selon film. Du 7 au 28 février. Tarif : selon salle.

www.imageparimage.wordpress.com.

44

u

Paris

MOMES

Chaque année plus étoffé, le programme Eco bambins a été conçu pour les plus jeunes (dès 4

international du film d’environnement. Age selon film. Jusqu’au 10 février. Gratuit. Au Cinéma des cinéastes et dans 15 lieux en Ile-de-France. www.festivalenvironnement.com.

> En avant-première au FIFE, Les Contes de la mer, un programme de trois films courts.

© KMBO

Ce sera l’occasion de découvrir le dernier opus des studios Ghibli, Souvenirs de Marnie, sorti en janvier, mais aussi de revoir le dernier Takahata, Le Conte de la princesse Kaguya, des mêmes studios. Ou d’admirer une fois encore la beauté des décors d’Azur et Azmar et la sagesse du petit Kirikou. De revoir aussi Frantz et le chef d’orchestre ou Ernest et Célestine parce que le cinéma, il faut bien le dire, c’est beaucoup mieux sur grand écran ! Et puis de voir des courts-métrages peu diffusés comme Neige, un film en papier découpé (à découvrir aussi au fil d’une expo), ou le dernier des Moomins et des films en avantpremière comme Les Contes de la mer (dès 4 ans). Image par image, porté par l’association Ecran V.O. qui réalise un travail de terrain toute l’année dans le Val-d’Oise, c’est aussi une caravane de séances dans une trentaine de villes, de nombreux réalisateurs invités pour présenter leur film, des ciné-goûters, des expos, des week-ends animés, un concours de dessins et plein d’ateliers animés par des artistes pour s’y essayer soi-même et comprendre comment ça marche. En ouverture, au Centre des arts d’Enghien-les-Bains, la projection d’un cadavre exquis réalisé par 17 cinéastes pour les 15 ans du festival !

QU’IL N’Y A PAS D’ÂGE POUR PRENDRE SOIN DE L’ENVIRONNEMENT, LE FIFE, FESTIVAL ENGAGÉ, S’ADRESSE AUSSI AUX ENFANTS AVEC DES FILMS DU MONDE ENTIER.

ans), mais il n’est pas interdit aux ados d’aller piocher dans la programmation générale, dans une quinzaine de salles à Paris et en banlieue. A signaler par exemple que Les Contes de la mer (3-6 ans) sera proposé en avant-première (7 et 8 février) et que six autres films sont présentés dans cette catégorie. Le film d’ouverture, Freedom, l’envol de l’aigle (à partir de 7 ans), tout juste achevé pour le festival, sera vu en présence de l’aigle du film (et de son dresseur !). Plusieurs longs-métrages sont présentés en première française (ou européenne), ainsi The Great Flood, sur la grande crue du Mississippi de 1927, réalisé à partir d’un montage d’images d’archive par le documentariste américain Bill Morison. Parmi quelques beaux courts en compétition, signalons Le Camion de mon père, sur la réalité vietnamienne (à partir de 12 ans). Aller au FIFE, c’est aussi voyager dans le monde entier pour voir comment les hommes vivent... u Festival


seances_speciales2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 17:49 Page45

Cinéma Public Films présente

5 contes de Lionni

© LES FILMS DU PRÉAU

dès 2 ans

> Le Moineau qui ne savait pas siffler, à voir et à écouter à la Cinémathèque.

Ciné-concert / jusqu’au 28 mars

Séances spéciales

Ecrans russes

Ça dépasse l’entendement

DEUX CINÉ-CONCERTS DE TOUTE BEAUTÉ AU THÉÂTRE DE POCHE.

Romantique, burlesque et enjoué, La Jeune Fille au carton à chapeau, réalisé en 1927 par Boris Barnet, compte parmi les films mythiques des débuts du cinéma russe. Avec ses paysages magnifiques et ses courses-poursuites (en souvenir de Harold Lloyd ou de Buster Keaton)… On pourra le découvrir dans la version cinéconcert créée par le pianiste russe Vladimir Sher et la violoncelliste Marie Gremillard. Présenté en alternance, toujours par Vladimir Sher, et Dimitri Artemenko, Florilège au fil des neiges regroupe sept petits bijoux d’animation qui n’ont pas forcément beaucoup circulé. u La Jeune Fille au carton à cha-

peaux. Tout public, à partir de 8 ans. Les 7 février, 7 et 21 mars à 17 h. Florilège au fil des neiges. A partir de 4 ans. Les 21 et 28 février, et 28 mars à 17 h. Tarif : 15€ et 10€. Théâtre de poche, 75, bd du Montparnasse, Paris VIe. M° Gare-Montparnasse. Tél. : 01 45 44 50 21 et www.theatredepoche-montparnasse.com.

Adaptation par Giulio Gianini de 5 histoires de Leo Lionni

Au cinéma dès le 11 février 2015

AVEC ÉCOUTEZ-VOIR !, LA CINÉMATHÈQUE RAPPELLE QUE LE SON EST AUSSI IMPORTANT QUE LES IMAGES.

L’œuvre qui raconte ça très bien, c’est évidemment Chantons sous la pluie, et si vous ne l’avez encore jamais vu (ou pas sur grand écran), courez-y, ce film est une vraie fête! Dans cette programmation aussi, Les Temps modernes, où l’on entend la voix de Charlot pour la toute première fois… En France, il y en a un qui a su sacrément jouer avec le son, c’est Jacques Tati : Mon oncle est à voir autant qu’à écouter. On pourra aussi découvrir des films dont le son est le sujet lui-même. Comme Le Pays des sourds, un documentaire de Nicolas Philibert qui a fait date, ou Rouge comme le ciel, de Cristiano Botone, qui raconte l’histoire vraie d’un enfant aveugle devenu l’un des plus grands ingénieurs du son italien : assez mélo mais édifiant !

PETITES & GRANDES BESTIOLES

LES APRÈS-MIDI DES ENFANTS EN 30 FILMS

u Ecoutez-voir! Age selon film.

Les mer et dim jusqu’en mai. Tarif : 6,50 € et 3€. www.cinematheque.fr.

3 JANVIER - 28 MARS

UN FILM, UN DÉBAT, UN GOÛTER TOUS LES MERCREDIS ET SAMEDIS À 15 H Forum des Halles forumdesimages.fr


expos©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 18:23 Page46

LE GUIDE

expos

PAR ORIANNE CHARPENTIER

Jusqu’au 8 mars

Circulez, y a tout à voir!

> L’une des images exposées de Julie Blackmon, au musée de la Photographie à Bièvres.

Jusqu’au 15 avril

Jusqu’au 5 avril

Visions d’enfance

Maison arc-en-ciel

UNE PETITE EXPOSITION AU MUSÉE DE LA PHOTOGRAPHIE, QUI PROPOSE AUSSI DES RENCONTRES-GOÛTERS AVEC LES PHOTOGRAPHES.

UNE INSTALLATION ARCHITECTURALE AUX COULEURS ÉCLATANTES.

Quatorze photographes, un point commun : celui de questionner l’enfance en prenant comme sujets leurs propres enfants — tout cela réuni dans une exposition très réussie, au cœur d’un petit musée entouré d’arbres, qui propose en plus d’ingénieux livrets-jeux à destination des enfants et des ados, invitant à regarder avec intensité. On découvre ainsi les clichés en noir et blanc de Paul Vitez et Emmanuel Sougez, pris dans l’entre-deuxguerres ; les tranches de vie de photographes contemporains, comme Bernard Plossu ou Alain Laboile ; les travaux de plasticien(ne)s comme Julien Magre ou Ellen Kooi. Ce qui frappe, c’est la diversité de leurs regards sur l’enfance — qui devient tour à tour poétique, mystérieuse, quotidienne, décalée, triviale, rigolote, ou inquiétante comme un conte de fées. Pour chaque univers, le musée a conçu une scénographie minimaliste inspirée par un détail aperçu sur l’une des photos : un bout de chaise ici, des bottes en plastique là. Il propose aussi des «goûters photographiques» à partager en famille, une fois par mois, avec un des photographes exposés ; ainsi que des ateliers parents-enfants où l’on fabriquera badges et fanzines, après avoir exploré le contenu des «boîtes photo» du musée, de petites mallettes fort malignes qui invitent à décrypter les mystères du portrait. u Les Frontières de l’intime. A partir de 6ans. Jusqu’au 15 avril.

Il y a de la cabane magique, du labyrinthe, du bâtiment abandonné, de la maison idéale, dans cet Espace-couleurs, la dernière création de l’artiste néerlandais Krijn de Koning, une éclatante sculpturearchitecture-peinture conçue exprès pour le CentQuatre. On y découvre une maquette, une grotte, une chambre noire, un escalier d’où l’on surplombe le tout… Prenez le temps de déambuler, de changer de perspective, de prendre de la hauteur, de vous plier en deux… et même de voir rouge ou de rire jaune, pour de vrai. u Espace-cou-

Du mer au dim de 13 h 30 à 17 h 30. Tarif : 3€, réduit : 2€. Tarif goûter : 3€. Tarif atelier : 4,30€. Musée français de la Photographie, 78, rue de Paris, Bièvres (91). RER C, arrêt Bièvres, puis bus 15. www.museedelaphoto.fr.

46

u

Paris

MOMES

leurs. A partir de 5 ans. Jusqu’au 5 avril. Les mer, jeu, sam et dim de 14 h à 19 h (et du mar au dim de 14 h à 19 h pendant les vac. scol.). Tarif : 5 €, réduit : 3 €, gratuit - de 6 ans. CentQuatre (voir infos pratiques dans l’article suivant).

Pour sa 5e édition, le festival Circulation(s), consacré à la jeune photographie européenne, permet non seulement de découvrir de talentueux photographes encore inconnus, mais il innove aussi en proposant, au niveau – 1 du CentQuatre, une mini-exposition pour les enfants, où l’on pourra voir les mêmes séries que dans l’exposition tout public, mais avec une scénographie adaptée pour les plus jeunes : panneaux accrochés plus bas, jeux inspirés des œuvres, livrets-jeux, etc. Et vous pourrez même participer en famille à l’animation interactive Cirgulagram, qui invite à prendre des photos. u Circulation(s). A partir de 6 ans. Jusqu'au 8 mars. Tlj sf lun, du mar au ven de 13 h à 19 h, sam et dim de 12 h à 19 h. Gratuit. CentQuatre, 5, rue Curial, Paris XIXe. M° Riquet. www.festival-circulations.com.

> Espace-couleurs, au CentQuatre.

© MARC DOMAGE

© JULIE BLACKMON 2006

DE JEUNES PHOTOGRAPHES EUROPÉENS, AVEC UN PARCOURS À HAUTEUR D’ENFANT.


expos.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 11:39 Page47

ITION EXPOS 015 17 MAI 2 JUSQU’AU

S I O L U A G À I C ’I D D’AU-DEL

Jusqu’au 28 mars > Les figures improbables de Serge Bloch.

Objectif Paris

Jusqu’au 15 avril

LA CAPITALE VUE PAR LES STARS DE L’AGENCE MAGNUM : CAPA, RIBOUD, CARTIER-BRESSON…

Sur le vif UNE GALERIE OÙ LES ENFANTS SONT BIENVENUS... ET DES ŒUVRES DE L’ILLUSTRATEUR SERGE BLOCH. Des formes dessinées par une main experte, des couleurs jetées en aplat, de la facétie, une tendresse drôle : les dessins de Serge Bloch, exposés à la galerie Square des artistes, offrent un aperçu inespéré des coulisses de la création. On y devine la recherche de l’artiste, son goût pour l’observation, la spontanéité, l’humour aussi. La galerie présente ses œuvres deux à deux (d’où le titre de l’exposition, Tête à tête), et nous invite ainsi à repérer les traits d’union qui les relient et à inventer les histoires qui vont avec. Notez qu’au Square des artistes on trouve aussi un programme d’ateliers à l’année pour les enfants : éveil musical, création de BD, histoire de l’art en jouant, etc. ; ainsi que des ateliers ponctuels animés par des artistes et des séances spéciales anniversaire. uTête à tête, de Serge Bloch. A partir de 5 ans. Jusqu’au 15 avril. Du mar au ven de 13 h à 19 h, sam de 11 h à 19 h. Gratuit. Square des artistes, 45, rue Vandrezanne, Paris XIIIe. M° Corvizart. www.squaredesartistes.com.

Certaines datent des années 1930, d’autres n’ont pas trois ans, mais toutes les photographies présentées à l’Hôtel de Ville ont deux points communs : raconter Paris et offrir la vision particulière d’un grand photographe. Bref, c’est un concentré de talents et de lieux, qui donne envie d’emmener toute la famille en promenade dans la ville avec un appareil photo. On y voit des clichés en noir et blanc du Paris de l’entre-deux-guerres, des photos de Mai 68 ou de la construction de la Pyramide du Louvre, des instantanés saisis aux terrasses de cafés. Et aussi des macarons d’un rose crémeux – et vaguement écœurant – signés Martin Parr, un passant, saisi par Cartier-Bresson, suspendu au-dessus de son reflet dans une flaque, et tant d’autres, des inconnus, des célèbres, devant des monuments ou ailleurs. De quoi parler à tous les âges et donner envie d’ouvrir l’œil. u Paris

Magnum. A partir de 8 ans. Jusqu’au 28 mars 2015. Tlj sf dim et jours fériés de 10 h à 18 h 30. Gratuit. Hôtel de Ville, salle SaintJean, 5, rue Lobau, Paris IVe. M° Hotelde-Ville. www.paris.fr.

TES E DE CEL I IN E L P N OSITIO UNE EXP

56 ru ue de Paris 9538 80 Louvres Tél. 01 34 4 09 0 01 02 archea-info@r @roissy-o oissy-onlline.com www.archea-roissyportedeffrance.fr ww

© Photos Jean-Yves Lacôte // design graphique Agence Point de Fuite

© SERGE BLOCH

ET


toutpetits©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 18:56 Page48

LE GUIDE

tout-petits PAR MAÏA BOUTEILLET

Livre

Gros câlin

Voilà un disque qui a du souffle ! Car son interprète, Nathalie Manguy, toute nouvelle venue dans le monde du jeune public, met tout son cœur, son entrain et sa sensibilité pour chanter, dans leur langue originale, 17 berceuses de tous les pays (Turquie, Sénégal, Brésil, Israël, Japon, Algérie…), créant des sonorités et des intonations variées aux accents émouvants et personnels. Subtilement accompagnée de guitare, senza, bruits et sons divers, elle crée un monde sans frontières, doux et intime, pour glisser délicatement vers le sommeil et le rêve. Suivez le guide! u La Berceuse. Dès la

Un seul dessin par double page, un grand dessin naïf au crayon à papier sur un beau papier blanc crème. La simplicité du procédé rappelle Bimbi, le précédent album d’Albertine, qui déjà portait un regard doux sur l’enfance. Ici, une grande femme au large giron de mère tient dans ses bras un petit être qui grandit de page en page, nourri par l’amour de la femme, par les mots de Germano Zullo, jusqu’à ce que les proportions s’inversent, qu’elle se fasse tout petite dans le creux des bras de l’homme qui de page en page acquiert une stature de papa. Une femme à la première page, un homme à la dernière. C’est une histoire d’amour toute simple. Mon tout-petit se concentre sur l’essentiel. « C’est une histoire/ une grande histoire/ notre histoire… », une chaîne sans fin, l’éternelle histoire de l’humanité. u Mon tout-

naissance. Par Nathalie Manguy. Victor Mélodie. G.A.

petit. A partir de 3 ans. Albertine et Germano Zullo. La Joie de lire. 14,90 €.

CD

Souffle chaud UN ALBUM DU MONDE REGROUPANT 17 BERCEUSES D’ICI ET D’AILLEURS.

© MICHEL LIDVAC ET FRANCETTE LEVIEUX

> Alice in China, un spectacle de cirque sur un texte de Fabrice Melquiot.

48

u

Paris

MOMES

© ALBERTINE LA JOIE DE LIRE

D’UN PETIT COFFRET DÉLICAT, ON TIRE UN ALBUM TENDRE À LIRE À DEUX. SOUVENT.

> Illustration d’Albertine tirée de l’album Mon tout-petit.

Festival / 4–11 février

Du spectacle dans le biberon C’EST DÉJÀ LA 2

ÉDITION DE CE FESTIVAL DE SPECTACLES POUR TOUTPETITS PILOTÉ PAR L’ASSOCIATION ENFANCE ET MUSIQUE AVEC LA VILLE DE GENNEVILLIERS. E

Ce temps fort où la musique occupe une place de choix égrène 27 spectacles entre crèches, écoles maternelles et lieux culturels. Et c’est Laurent Dupond de la compagnie Acta qui ouvre les festivités avec sa dernière création, L’Avoir, un poème musical autour du savon pour six bassines, des mouchoirs, de l’eau, un drap, 13 savons et des images vidéo. On retrouve la compagnie du Porte-Voix avec Le P’tit Quinquin, un duo musical ; Joëlle Rouland et Agnès Chaumié pour Ballade en didascalie, une lecture théâtralisée. Parmi toutes les propositions très alléchantes du programme, on a aussi repéré La Mer et lui, sorte de fable en piscine de la conteuse Mélancolie Motte, mise en scène par Olivier Letellier, et Alice in China, un spectacle de cirque chinois sur un texte de Fabrice Melquiot, ou encore le cinéchanson Origami et canetons dégourdis. Et aussi des ateliers, des conférences, une installation nomade, des temps de rencontres, des espaces de lecture et un kiosque pour laisser ses impressions… u Festival

jeune et très jeune public. 6 mois-5 ans, âge selon spectacle. Du 4 au 11 février. Dans plusieurs lieux à Gennevilliers. http://spectacles.enfancemusique.asso.fr/festival2015.


page_abonnement.qxp_Mise en page 2 29/01/2015 17:39 Page49

POUR PARTAGER DES MOMENTS AVEC VOS ENFANTS, ÉVEILLER LEUR REGARD À L'ART ET LA CULTURE, ET AIGUISER LEUR CURIOSITÉ… I

MOMES I

Paris

M O M ES I

Paris

I

ANS 0 A 12 TS DE ENFAN IS DES LE PAR

I

Paris

I

MOMES

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

Voyages dans la ville

Apprivoiser l’hiver

Respire… c’est l’été . ovembre 2014 N°94 octobre-ner surtout aux parents. er e 2014. tion du 1 octobr

Ne peut être

ment. vendu séparé

Gratuit. A donn

Supplément gratuit à Libération

à Libéra ment gratuit

du 4 juin 2014. Ne peut être

vendu séparément.

N°92 juin-juillet-août 2014.

Gratuit. A donner surtout

aux parents.

Supplé

N°95 décembre 2014 - janvier 2015. Supplément gratuit à Libération du 26 novembre 2014. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.

ABONNEZ-VOUS 19 € À PARIS MÔMES !

ABONNEMENT POUR 1 AN SOIT 6 NUMÉROS.

Je m’abonne à Paris Mômes et je joins mon chèque d’un montant de 19 €. (frais d’envoi et participation aux frais de gestion)

Coupon complété et chèque à l’ordre des Editions Paris Mômes à envoyer à : Paris Mômes abonnements 5, rue de Charonne, 75011 Paris.

Nom - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Prénom - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Adresse - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - --------------------------------------------------------------CP - - - - - - - - - - - - - - - Ville - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Téléphone - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E-mail - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ❑ Cochez cette case pour recevoir notre newsletter.


ADOS2©.Oqxp.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2015 18:21 Page50

LE GUIDE

PAR MAÏA BOUTEILLET

© FRÉDÉRIC SONNTAG

Théâtre / 17–21 février

Les enfants du rock L’HISTOIRE DES SHAGGS EST TELLEMENT ÉNORME QU’ON POURRAIT CROIRE QUE FRÉDÉRIC SONNTAG L’A INVENTÉE DE TOUTE PIÈCE. Qualifié par le New York Times de plus mauvais groupe de rock de tous les temps, The Shaggs est né à la fin des années 60, dans le New Hampshire. La formation est composée de trois sœurs totalement sous la coupe de leur père, qui les destinait à une grande carrière. Pour ce faire, il les retire de l’école, leur achète des instruments, leur paie des cours de musique et les force à répéter, alors qu’elles n’aspirent qu’à mener une enfance normale… Le nom du groupe, choisi par le père, fait référence à une coupe de cheveux très en vogue à l’époque : la raison pour laquelle Curt Cobain les avait inscrites à son top 10 ! Frédéric Sonntag reprend cette aventure à contre-courant pour interroger l’histoire du rock et des rebellions adolescentes. Les 20 et 21 février, la soirée se poursuit en musique avec un concert en deux parties : l’un, de la compagnie AsaNIsiMasa de Sonntag, avec des morceaux de leurs différents spectacles ; l’autre, c’est For the Kids at Home, présenté comme « du rock bricolé qui oscille entre blues anxieux, électrique et coléreux, pop sinueuse, un rien psychédélique et folk somnambule ». Ça vous dit ? u The Shaggs. A partir de 13 ans. Du 17 au 21 février. Tarif : 16 € et 8 € (+5 € pour la soirée concert). Théâtre Paris-Villette, 211 av. JeanJaurès, ParisXIXe. M° Porte-de-Pantin. www.theatre-paris-villette.fr. M.B.

50

u

Paris

MOMES

ORIANNE CHARPENTIER

Festival / 14 février–1er mars

Atelier / 16–20 et 23–27 février

La scène est à vous

Légendes en vidéo

DURANT DEUX SEMAINES, LE STUDIO 13/16 VOUS INVITE À

UN SUPER ATELIER OÙ L’ON RÉALISE SON FILM COLLECTIF, À LA MAISON DU GESTE ET DE L’IMAGE

EXPRIMER VOS TALENTS ET VOS PASSIONS.

> Une soirée rock au théâtre Paris-Villette, ça vous tente ?

ET

C’est la 2e édition du Tremplin des talents (ou TDT), une manifestation originale proposée par le Studio 13/16 du Centre Pompidou. Durant cette période, le studio devient une vaste scène ouverte, un terrain de rencontres, où des ados ayant un projet artistique peuvent le partager, échanger avec d’autres passionnés, et rencontrer des artistes confirmés dans diverses disciplines (théâtre, sport, musique, etc.). Et même si vous n’avez pas encore votre propre création à montrer, rien ne vous empêche d’assister aux performances, battles, showcases et ateliers. De quoi trouver l’inspiration ! u Tremplin des talents. 13-16 ans. Du 14 février au 1er mars. Les mer, sam et dim de 14 h à 18 h et tlj pendant les vac scol. Gratuit. Studio 13/16, Centre Pompidou, Paris IVe. M° Rambuteau. www.centrepompidou.fr. O.C.

Il est bon, de temps en temps, de rappeler que la Maison du geste et de l’image propose aux adolescents un beau parcours d’ateliers, qui s’étirent durant l’année sur plusieurs semaines, et durent cinq jours intenses pendant les vacances scolaires. C’est le cas au mois de février, lors de cette session vidéo qui offre de découvrir toutes les clés de la réalisation audiovisuelle (de l’écriture au montage, en passant par la prise de vues et le jeu d’acteur). Une réalisation collective autour d’un thème prometteur : « Fables, légendes et mythes contemporains ». u Atelier Vidéo. A partir de 12 ans. Du lun 16 au ven 20 février 2015 pour les 12/15 ans. Du lun 23 au ven 27 février 2015 pour les 15/18 ans. De 10 h à 18 h. Tarif : 130 € les 5 jours, sur réservation. Maison du geste et de l’image, 42, rue Saint-Denis, Paris Ier. M° Châtelet. Tél. : 01 42 36 33 52 et www.mgi-paris.org. O.C.

> Quand les jeunes talents font leur show, au Studio 13/16 du Centre Pompidou.

© CENTRE POMPIDOU PHOTO H. VEŔ ONES̀ E

ados


ADOS2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 30/01/2015 13:06 Page51

Atelier / 7 février

Bionumérique AU CUBE, DEUX ATELIERS ANIMÉS PAR DES ARTISTES VOUS INVITENT À IMAGINER DE NOUVELLES FORMES DE VIE. Les artistes Robertina Sebjanic et Catherine Nyeki vous invitent à penser le vivant d’une autre manière, à inventer une communication inter-espèces ou à créer de drôles de bêtes imaginaires grâce aux nouvelles technologies. Les deux ateliers qu’elles proposent, le temps d’un après-midi, sont ouverts aux adultes et aux adolescents. u Workshops Robertina Sebjanic/Cathe-

© CATHERINE NYEKI

rine Nyeki. A partir de 12 ans. Le sam 7 février de 14 h à 18 h. Gratuit sur inscription au 01 58 88 30 00. Le Cube, 20, cours Saint-Vincent, Issy-les-Moulineaux (92). RER C, station Issy, ou T2, station Les Moulineaux. Lecube.com. O.C.

> Au Cube, art et sciences se mélangent !

Expo / jusqu’au 2 mars

Années noires UNE EXPOSITION EXIGEANTE ET ÉCLAIRANTE DÉCRYPTE LE RÉGIME DE VICHY. Certaines des archives présentées dans cette exposition n’ont jamais été vues par le grand public: forcément, elles touchent un sujet très sensible, celui de la Collaboration. Cette partie de l’histoire de France, on l’apprend en fin de collège et au lycée, mais elle peut sembler aux plus jeunes lointaine et nébuleuse. Ici, elle est retracée dans ses détails et ses aspects les plus variés (et les plus troublants), avec beaucoup de documents, d’affiches et de photographies qui la rendent plus vivante et visuelle — bref, pour tous ceux qui s’intéressent au sujet, c’est une visite précieuse. On vous conseille vraiment de vous munir du cahier à spirale proposé gratuitement à l’entrée : on y trouve des compléments d’information bienvenus.

VOS HÉROS PRÉFÉRÉS SONT DE RETOUR LE 25 FÉVRIER EN DVD, BLU-RAY ET BLU-RAY 3D TM

u La Collaboration. A partir de 13 ans. Jusqu’au 2 mars. Du lun au ven de 10 h

à 17 h 30, sam et dim de 14 h à 17 h 30. Tarif : 6 €, réduit : 4 €. Archives nationales, hôtel de Soubise, 60, rue des Francs-Bourgeois, Paris IIIe. M° Rambuteau ou Hôtel-deVille. Tél. : 01 75 47 20 06 et archives-nationales.culture.gouv.fr. O.C.

Jouez et gagnez 10 DVD sur le site internet parismomes.fr dans la rubrique BONS PLANS du 04 février au 04 mars.

2014 Paramount Pictures. All Rights Reserved.

TM


AGENDA©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 16:38 Page52

L’AGENDA

agenda récit et la musique, donnant encore plus d’intensité à ces « premières fois ». l A partir de 5 ans. Tarif : 10 € et 8 €. M° Porte-de-Pantin. www.orchestre-ile.com. u 21–22 février. Fête. Nouvel An

chinois. Musée Guimet (Paris XVIe). Selon le calendrier lunaire chinois, c’est l’année de la Chèvre de bois qui débute. Huitième animal

dans le Zodiac, la chèvre est associée à la créativité et à l’imagination… Pour fêter cette nouvelle année, le musée Guimet convie les familles à différentes animations gratuites : contes, parcours autour des symboles de bon augure, mini-conférence, danse du lion (pour chasser les mauvais esprits et offrir le bonheur) et dégustation… l Tout public. Gratuit. www.guimet.fr.

> Icibalao, nouvelle création de Thibaud Defever au théâtre Antoine-Vitez, à Ivry.

FÉVRIER u février-mars. Cinéma. Pathé Kid. Fondation Jérôme SeydouxPathé. (Paris XIIIe). Ça y est, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé lance ses petites séances avec, au programme, les premières adaptations cinématographiques muettes de grands classiques comme Le Petit Poucet, La Belle au bois dormant, Aladin et la lampe merveilleuse, Cendrillon et Peau d’Ane. Toutes les séances sont accompagnées au piano. l A partir de 6 ans. Les mer et sam. Tarif : 6 €, réduit : 4 €. M° Place-d’Italie. www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com. u 7 février. Petite conférence. Tremblement de terre. Nouveau Théâtre de Montreuil (93). Sismologue à l’Institut de physique du globe à Paris, Pascal Bernard expliquera à son jeune auditoire d’où viennent ces grandes secousses qui peuvent rayer une ville de la carte en quelques minutes seulement… l A partir de 10 ans. Tarif : 4 €. M° Mairie-de-Montreuil. www.nouveautheatre-montreuil.com.

52

u

Paris

MOMES

u 7 février. Danse. Miravella.

Espace 1789 (Saint-Ouen, 93). Sa première création jeune public nous avait enchantés. Après Et si j’étais moi ?, voici donc Miravella, qui poursuit l’exploration du mouvement mais à un niveau plus originel, ce qui n’empêche pas les danseurs de jouer avec les grandes bulles sur le plateau. l A partir de 6 ans. Tarif : 6 €. M° Garibaldi. www.espace1789.com. u 8 février. Concert-spectacle. La Première Fois que je suis née. Philharmonie (Paris XIXe). Ce spectacle, créé sur une musique de Charles Dutertre, s’est vu décerner le coup de cœur 2012 de l’académie Charles Cros. Cette œuvre jeune public, dirigée par Marc-Olivier Dupin, avec la soprano Donatienne Michel-Dansac, a été conçue d’après l’album paru chez Gallimard Jeunesse, écrit par Vincent Cuvellier et illustré par Charles Dutertre. En concert, les images projetées sur écran ponctuent le

u 4–18 mars. Chanson. Icibalao. Théâtre Antoine-Vitez (Ivry, 94). Icibalao, avec son titre qui sonne joliment, narre une amitié forte entre deux enfants de 11ans – Nina l’aventurière et Thibault le timide – en mêlant chansons, contes et poésie musicale. Le spectacle oscille entre onirisme et réalisme pour parler de rêve et d’épanouissement mais aussi de maladie, avec beaucoup de tact et de fantaisie. Sophie Forte est de la partie qui a coécrit les textes avec Thibaud Defever, lui-même accompagné par deux autres musiciens. l A partir de 7 ans. Tarif : 15 €, réduit : 6 €. www.theatredivryantoinevitez.ivry94.fr. u 7 mars. Petite conférence. Aller dans l’espace.Nouveau Théâtre de Montreuil (93). C’est un astronaute, Michel Tognini, qui sera sur la scène du Nouveau Théâtre de Montreuil pour parler de son voyage extraordi-

naire dans l’espace! l A partir de 10 ans. Tarif: 4€. M°Mairie-de-Montreuil. www.nouveau-theatre-montreuil.com. u12-15 mars. Spectacle. Le Bal

des bébés. La Philharmonie (Paris XIXe). Des bébés (avant la marche), des parents et deux danseuses pour un moment collectif de portage, balancements et bercements tout en douceur au fil d’un petit parcours sensoriel. l Bébés avant la marche. Tarif : 10 €, réduit : 8 €. M°Porte-de-Pantin. www.philharmoniedeparis.fr. u 20–23 mars. Salon. Salon du livre de Paris. Porte de Versailles (Paris XVe). Le temps d’un long weekend, le Salon du livre de Paris, qui cette année convie le Brésil en grand invité d’honneur, fait la part belle aux jeunes lecteurs avec, sur la P’tite Scène, des rencontres dédicaces, des ateliers et des expos. Mais aussi toutes sortes

> Le Cube Family, un rendez-vous pour tâter des nouvelles technologies en famille.

© ART 3000 LE CUBE

© PRESQUE OUI

MARS


AGENDA©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 13:14 Page53

Le Conseil général soutient le cinéma en Val d’Ois se

VAL FESTIV

> Ibrahim Maalouf est le parrain de cette édition de Musicora.

Salon / 6–8 février

Par ici les bonnes notes! CHOISIR LE BON INSTRUMENT, DÉCOUVRIR TOUS LES MÉTIERS DE LA MUSIQUE OU SIMPLEMENT ENTENDRE DE NOUVEAUX TALENTS : MUSICORA PROMET TOUT CELA ET PLUS, À LA GRANDE HALLE DE LA VILLETTE, À DEUX PAS DE LA TOUTE NOUVELLE PHILHARMONIE.

Consacré à la musique classique et au jazz, Musicora s’adresse à la fois aux professionnels et au grand public, notamment aux enfants. Plusieurs ateliers gratuits (sur inscription) leur sont destinés, à commencer par de l’éveil musical pour les 3-8 ans, des ateliers de pratique instrumentale cuivres et violons (6-10 ans) ainsi qu’un atelier de fabrication: «Comment le roseau devient musique». Et pour les plus grands, découverte de nouveaux instruments: le Dualo, le Phonotic et le Veme… C’est aussi l’occasion d’assister à de nombreux concerts, de rencontrer des pros, d’acquérir disques, accessoires, partitions ou places de concert, et de s’informer sur les métiers de la musique. Last but not least, le grand trompettiste Ibrahim Maalouf, en outre parrain de cette édition, promet une improvisation géante le dimanche. On annonce un bon millier d’instrumentistes à ses côtés! u Musicora. A partir de 3 ans. Le ven 6 de 9 h 30 à 19 h 30, le sam de 9 h 30 à 19 h et le dim de 9 h 30 à 18 h. Tarif : 10€, réduit : 6€, gratuit pour les moins de 12 ans. Grande Halle de la Villette. M° Porte-dePantin. Paris XIXe. www.musicora.com.

public. Tarif : selon concert. www.lesax-acheres78.fr. u 28 mars. Evénement. Cube Family. Le Cube (Issy-lesMoulineaux, 92). Un aprèsmidi pour toute la famille autour de la culture numérique avec des ateliers à partager. Une heure et demie de créativité pour les 6-11 ans, puis un atelier sympa pour réaliser des projets numériques avec ses enfants à la maison, suivi d’un temps de créativité et d’échange parents-enfants pour se mettre à la page. Dès 14 h 30, on pourra découvrir l’installation Extension de Vincent Martial, suivie d’une performance rencontre avec l’artiste. Extension est un assemblage de mouvements, de matières et de sons qui agissent les uns sur les autres et évoluent ensemble en interaction avec le public… l A partir de 6 ans. Gratuit. RER C, arrêt Issy. www.lecube.com. u 28–31 mars. Evénement.

12e Forum international de la météo et du climat. Parvis de l’Hôtel de Ville (Paris IVe) Au programme, des animations et des débats participatifs en présence de spécialistes du développement durable et d'experts du climat. Des serious games, un bar des sciences, des films, une expo photos, des solutions innovantes et un village d’ateliers jeune public permettront de mieux comprendre les enjeux du dérèglement climatique. A découvrir aussi, des labos itinérants sur la mesure de la pollution et sur la transition énergétique, ainsi qu’un parcours sur l’agriculture locale. A tester, la présentation d’un bulletin météo comme à la radio ou à la télévision. l Tout public. Gratuit. M° Hôtel-de-Ville. www.forumeteoclimat.com.

DU 7 AU 28 FÉVRIER 2015 ILLUSTRATION : © Haruna KISHI

u 25 mars–4 avril. Festival. Les Pépites sonores. Le Sax, espace musical (Achères, 78). Un jeune festival consacré à la nouvelle chanson pour enfants. Au programme : Zut, Weepers Circus, Zic Zazou et Jerem, The Joe’s, mais aussi des artistes moins connus comme Najette ou Robinson. Tout

DENIS ROUVRE

d’animations ailleurs dans le Salon, au square culinaire par exemple ou à l’espace manga. Ou bien, également, dans le nouvel espace consacré au «tourisme, voyage et récits d’aventures ». l Tout public. Tarif : 12 €, gratuit pour les moins de 18 ans. M° Porte-de-Versailles. www.salondulivreparis.com.


AGENDA©.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 13:14 Page54

L’AGENDA

u Jusqu’au 14 mars. Exposition. Elzbieta. Histoires de papier et sculptures habitées. Bibliothèque Robert-Desnos (Montreuil, 93). A travers cette exposition, l’artiste franco-polonaise Elzbieta montre l’étendue de son travail d’auteure-illustratrice et son œuvre de peintre, sculptrice et photographe, qui s’inspire en grande partie de son enfance, nourrie de langues, d’expériences et de lieux multiples. l Tout public. Gratuit. M° Mairie-de-Montreuil. www.montreuil.fr.

u 28 mars. Conte. Sage comme

un orage. Théâtre 13 (Paris XIIIe). Accompagnée d’une kora et d’une percussion, Delphine Noly nous entraîne avec jubilation au cœur de la transgression, à la rencontre de petits héros singuliers. Hymne à l’enfant curieux et turbulent, ce spectacle raconte comment l’exploration des limites participe de la construction de l’individu, fille comme garçon.l A partir de 7 ans. Tarif : 8 €, réduit : 6 €. M° Bibliothèque-FrançoisMitterrand. www.theatre13.com.

ateliers et stages

Jusqu’au 31 mai

Les robes voyageuses © STEFFIE BROCOLIS

COMMENT DES CRÉATEURS VENUS D’AILLEURS ONT CONTRIBUÉ À CRÉER LA MYTHIQUE MODE PARISIENNE. Voilà une chouette exposition qui réussit, à travers des robes, à nous parler d’une foule d’autres choses. On y découvre, par ordre chronologique, d’incroyables vêtements (dont certains ont plus d’un siècle), conçus par des créateurs aux parcours singuliers. Qu’ils se nomment Worth, Fortuny (celui-là même dont Proust parle à la fin de la Recherche du temps perdu!), Kenzo, Paco Rabanne ou Azzedine Alaïa, les couturiers mis en lumière ont cette particularité d’avoir tous contribué à la légende de la mode parisienne, d’avoir fait rayonner le savoir-faire français, tout en apportant des souffles venus d’ailleurs. Résultat: leurs architectures de tissu semblent défier le temps, on voit sous nos yeux la mode éphémère se transformer en art intemporel. Comme la visite n’est pas trop longue, profitez-en pour parcourir l’exposition permanente avec vos enfants (à condition qu’ils ne soient pas trop petits): bien conçue, elle mêle témoignages et œuvres d’art contemporain. Autre possibilité: s’inscrire aux ateliers sur le thème de la mode, qui ont lieu chaque semaine de février. u Fashion Mix. A partir de 9 ans. Jusqu’au 31 mai.

> Les bonshommes à motifs, de Steffie Brocoli, un atelier à l’Institut finlandais. u 5 février. Atelier architecture.

Petites leçons de ville en famille Pavillon de l’Arsenal (Paris IVe). Chaque premier jeudi du mois, le CAUE et le Pavillon de l’Arsenal accueillent les adultes qui souhaitent réfléchir à la ville, à la participation des citoyens, à la façon dont on peut tous être acteurs dans l’aménagement de nos villes… Et, pendant ce temps, les enfants participent à des ateliers de sensibilisation à l’architecture et à l’urbanisme. l 8-12 ans. De 19 h à 21 h. Gratuit sur inscription. www.caue75.fr.

Du mar au ven de 10 h à 17 h 30, sam et dim de 10 h à 19 h. Tarif : 6€. Atelier : 6€. Musée de l’Histoire de l’immigration, 293, av. Daumesnil, Paris XIIe. M° Porte-Dorée. Histoire-immigration.fr.

u 7 février. Atelier philo. Tous pareils ? Chacun unique ? Collège des Bernardins (Paris Ve). Une heure et demie pour discuter entre enfants, avec l’aide d’un médiateur, de cette alternative délicate, entre affirmer sa différence et vouloir ressembler aux autres. Pendant ce temps, les parents débattent en parallèle. l 8-12 ans. A 10 h 30. Tarif : 7 €. www.collegedesbernardins.fr. © SPASSKY FISCHER

> Les superbes créations couture de Fashion Mix.

54

u

Paris

MOMES

u 11 février. Atelier d’écriture. Ecriture spontanée. Labo des histoires (Paris IIIe). En plus de proposer des master-class avec des auteurs jeunesse,

le Labo anime tous les mercredis des ateliers d’écriture gratuits… Il suffit de s’inscrire! l 9-14 ans. Gratuit. www.labodeshistoires.com. u 14 février. Atelier mode. L’apprenti styliste. Musée de l’Histoire de l’immigration (Paris XIIe). Après avoir visité la très inspirante exposition Fashion Mix, et observé les œuvres de haute couture des nombreux créateurs de tous horizons qui y sont présentés (lire notre article ci-contre), les enfants sont invités à créer une mini-collection de mode. A vos crayons! l A partir de 6 ans. A 15 h. Tarif : 6 €. Tél. : 01 50 59 64 30 et www.histoire-immigration.fr. u 16 février. Atelier archéologie.

L’utilisation de l’argile au néolithique. Musée d’Archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye, 78). Un atelier qui mêle arts plastiques et archéologie, puisqu’on y apprend à faire de la céramique comme il y a plusieurs milliers d’années. l 8-12 ans. Tarif : 10 €. musee-archeologienationale.fr. u 17 février. Ateliers cuisine,

modelage, etc. Autour du Nouvel An chinois Jardin d’acclimatation


u 18 fĂŠvrier. Atelier dessin,

contes. Autour des contes d’Isaac Bashevis Singer. MÊmorial de la Shoah (Paris IVe). On plonge dans le monde plein de fantômes et d’humour de Singer en Êcoutant ses histoires, et ensuite on illustre l’une d’entre elles. l 8-12 ans. De 14 h 30 à 17 h 30. Tarif : 6 ₏. www.memorialdelashoah.org. u 19 fÊvrier. Atelier archÊo-

logie. Jeunes archÊos : à pile ou face. MusÊe ArchÊa (Louvres, 95). En lien avec son exposition sur les Gaulois d’ici et d’au-delà, l’inventif petit musÊe ArchÊa a imaginÊ cet atelier de fabrication de monnaie, oÚ l’on frappe ses propres piÊcettes comme le faisaient les Gaulois (attention, il dure trois heures). L’occasion de passer l’après-midi à mieux connaÎtre ces incroyables Celtes. l 7-12 ans. De 14 h à 17 h. Tarif : 5 ₏. www.archea-roissyportedefrance.fr.

u 24–28 fÊvrier. Stage

u4 mars. Atelier sensoriel

thÊâtre d’ombre. Dessine-moi une ombre. Le Mouffetard (Paris Ve). Voilà une belle occasion de s’initier à la poÊsie du thÊâtre d’ombre‌ en en construisant un. Et quel lieu mieux que le Mouffetard, thÊâtre dÊdiÊ aux arts de la marionnette, pouvait le proposer? Les enfants seront guidÊs dans leur dÊmarche par Claire Vialon, marionnettiste, et Anne-France Mayon, comÊdienne et metteuse en scène. l 7-10 ans. Du mar au ven de 9 h 30 à 13 h, sam de 14 h à 16 h. Tarif : 170 ₏ les cinq jours. www.lemouffetard.com.

en famille. L’Imaginaire. MusÊe d’Art moderne (Paris XVIe). Cet atelier parents-enfants propose une tout autre manière de regarder. A l’aide de techniques comme le wutao et le yoga, on explore ses sensations pour rÊpondre à cette question: à quel moment, pourquoi et dans quelle partie du corps se dÊveloppe l’imaginaire? On confectionne ensuite, à la fin, un mini cerf-volant pour symboliser cet imaginaire prêt à l’envol. l A partir de 3 ans. A 14 h 30. Tarif : 5 ₏ par enfant, gratuit pour les adultes. Sur rÊservation. TÊl. : 0153 67 41 10 et mam.paris.fr.

u 25 fĂŠvrier. Atelier Histoire.

La guerre des ondes. MÊmorial de la Shoah (Paris IVe). Voilà un atelier qui propose de rÊflÊchir aux notions de propagande et d’information, puis de dÊcrypter les diffÊrents discours des radios, selon qu’elles s’appelaient la BBC de Londres ou RadioVichy. l 9-13 ans. Tarif : 6 ₏. www.memorialdelashoah.org. u 26 et 27 fÊvrier. Ministage. Arts plastiques et anglais. Animals. Galerie Les Trois Ourses (Paris XIe). Chouette, un atelier Peekaboo‌ Durant ces deux jours, on observe des crÊations de Bruno Munari et Enzo Mari, et on explore d’autres façons de reprÊsenter les animaux. Et tout cela en pratiquant l’anglais! l 4-8 ans. Tarif : De 40 ₏ à 160 ₏ (selon quotient familial). Lestroisourses.com. u 27 fÊvrier. Atelier vitrail.

u 24–27 fÊvrier. Stage

cirque, jonglage. Maison des MĂŠtallos (Paris XIe). Rythmique, conscience de son

MusÊe de Cluny (Paris Ve). Parmi les activitÊs variÊes que propose le musÊe – des concerts, des ateliers dessin en famille, des

u 7 et 28 mars. Atelier

photo. Autour de l’exposition Mark Lewis. Le Bal (Paris XVIe). Durant cet atelier d’une heure et demie, on dÊcortique le travail du photographe, on observe ses cadrage, ses formats; on apprend à analyser une composition ou les dÊtails d’une image. Et ensuite, on en rÊalise une! l 8-11 ans. A 10 h. Tarif : 8 ₏. www.le-bal.fr.

ateliers parents-bÊbÊ, des visites guidÊes thÊmatiques comme Le chevalier ou Manger au Moyen Âge, n’oublions pas bien sÝr cet atelier-là , durant lequel les enfants observent les vitraux et s’initient à la composition de ces Êclatants tableaux de verre. l 8-12 ans. A 10 h 30. Tarif: 10 ₏. www.musee-moyenage.fr.



u 18 fÊvrier. Atelier dessin. L’Êclat des saisons. MusÊe Marmottan (Paris XVIe). Dans le cadre de sa programmation d’ateliers Les p’tits Marmottan, ce beau musÊe qui possède une impressionnante collection de toiles impressionnistes, dont le fameux Impression soleil levant, propose aux enfants de reprÊsenter leur saison prÊfÊrÊe en s’inspirant du style de Claude Monet, d’Alfred Sisley ou de Berthe Morisot — des artistes dont ils auront pu voir les œuvres sur place. l 46 ans.A 11h. Tarif: 9₏. TÊl.: 0144 96 50 41 et www.marmottan.com.

corps dans l’espace, motricitÊ, coordination‌ tout cela, le jonglage permet de l’explorer tout en jouant. Un apprentissage en quatre sÊances, sous la houlette d’un jongleur d’expÊrience, Antek Klemm. l 9-12 ans. De 14 h 30 à 16 h. 20 ₏ les 4 sÊances. www.maisondesmetallos.org.



(Paris XVIe). Outre un grand carnaval chinois, le Jardin propose toutes sortes d’activitÊs en lien avec cette fête : confection de fortune cookies, fabrication d’un poisson-lampion, modelage d’un panda en argile, etc. l Age selon activitÊ. Tarif : 22 ₏. www.jardindacclimatation.fr.

45   0  

00 

 0 

AGENDAŠ.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2015 13:14 Page55

re roisiè Une c ectacle sp               



    

     

 

Au pied de la Tour Eiffel Information et rĂŠservation : 0825 01 01 01 (0,15â‚Ź/mn) ou bateauxparisiens.com

Une sociĂŠtĂŠ du groupe

u22 mars. Atelier dessin. Bonhommes à motifs (Institut finlandais, Paris Ve). En lien avec l’exposition Impressions d’Helsinki, autour des imprimÊs textiles finlandais, la jeune illustratrice française Steffie Brocoli propose un atelier pour les enfants plein de promesses: on crÊera toutes sortes de motifs colorÊs à l’aide de dessins et de collages, avant de les assembler pour concevoir de drôles de personnages. l 5-10 ans. A 10 h, 14 h ou 16 h. Tarif : 12 ₏ (matÊriel compris, boisson offerte). www.institut-finlandais.asso.fr.

Retrouvez Paris MĂ´mes sur et sur www.parismomes.fr


Billets en vente sur HTTP://MYWB.FR/STUDIOTOUR

HTTP://MYWB.FR/STUDIOTOUR

Paris Mômes 96  

février-mars 2015

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you