Paris Mômes n°140

Page 1

L’aventure au coin de la rue

N° 140 février - mars 2023 Gratuit. A donner surtout aux parents.
LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 16 ANS -

ON N’A JAMAIS VU LES BALEINES DE SI PRÈS »

«

UN FILM UTILE ET SOMPTUEUX »

« UN VOYAGE IMMERSIF

«
UN FI L M D E J EAN- A LB ERT LIÈ VRE HLD
AU
LE 22 FÉVRIER
CINÉMA

est édité par les éditions Paris Mômes.

Villette Makerz, Folie L5 parc de la Villette 211, avenue Jean-Jaurès Paris XIXe. Tél. : 01 82 83 84 00.

Directrice de publication et rédactrice en chef : Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr).

Adjointe à la direction et iconographe : Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier, avec Aïcha Djarir, Christophe Carrière. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier. Cheffe de projet et création graphique : Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr).

Chargée de communication Web : Annabelle Veritti (annabelle.veritti@parismomes.fr). Révision : Yamina Djarir.

Imprimerie : BLG-TOUL (labélisé Imprim’Vert).

Paris Mômes est imprimé sur papier 100 % recyclé. Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622 €. Siège social : 9, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photos et illustrations publiés dans Paris Mômes et sur le site Parismomes.fr est interdite.

PUBLICITÉ ET PARTENARIATS

Armelle Collomp armelle.collomp@parismomes.fr

Nathalie Senbel-Bakry nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr

Tél. : 01 82 83 84 00

La Maison de la

EN FAMILLEcultu r e

SOMMAIRE

Paris MOMES / n° 140 février - mars 2023 --

L’endormi

Un récit rap contemporain

Estelle Savasta — Sylvain Levey et Marc Nammour

11 > 18 fév.

DÈS 9 ANS

Le Petit Chaperon rouge

Une envoûtante histoire de théâtre

Joël Pommerat

23 mars > 1er avr.

Le Petit Bain

ANS

Un danse à travers les bulles

Johanny Bert

10 > 14 mai

u En une de ce numéro, trois enfants jouent dans une ruelle calme du Pré-Saint-Gervais : Gabin, 11 ans, et sa sœur Sally, 9 ans, avec leur copain Simon, 9 ans. Armelle Collomp les a photographiés.

4 AVEC PARIS MÔMES

Un atelier yoga et un livret-jeux concocté par Paris Mômes au musée du Moyen Âge.

6-9 THÉMA Lieux de femmes illustres

De belles découvertes et des idées originales de balades.

10 THÉMA Nature

Une balade cueillette en famille avec Caucalis.

12-13 INTERVIEW

La vie privée des enfants vue par la Défenseure des droits.

14-15 ÉDITION Par ici les beaux albums.

16-32 LE GUIDE

16 Cinéma 18 Séances spéciales

20 Spectacles 22 Au secours, c’est dimanche

24 Expos 26 Tout-Petits 28 Oxygène

30 Objectif terre 32 Ados

34-37 AGENDA et ATELIERS-STAGES

38-40 LIEU Europa Expérience, pour en savoir plus sur l’Union européenne.

MC93.COM
de Saint- Denis Seine-
DÈS
LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 16 ANS -
DÈS 6
2 ANS
N° 140 février mars 2023 Gratuit. A donner surtout aux parents.
L’aventure au coin de la rue © A rmelle C ollomp

AVEC PARIS MÔMES

On harmonise l’énergie du foyer en famille au Carreau du Temple.

YOGA

18 février

Energie et partage ! Ceux de nos lecteurs qui connaissent Marion Sebih, pour avoir suivi notre atelier yoga parents-enfants durant le confinement, savent qu’avec elle, l’atmosphère joyeuse est assurée. Rythmée par le djembé, les chants et les maracas, cette séance, organisée par le Carreau du Temple avec Paris Mômes, et adressée aux enfants (dès 3 ans) comme aux parents, vise à renforcer les énergies vitales au sortir de l’hiver et à faire de cet atelier un beau moment de partage en famille.  u Yoga en famille. 3-11 ans. Le sam 18 février de 11 h à 12 h. Tarif : 15 €. Carreau du Temple, Paris IIIe M° Temple. Lecarreaudutemple.eu.

DR © Lisa Zordan pour Paris Mômes

Au cœur de ce lieu, se trouvent des vestiges remontant à une époque bien plus ancienne que le Moyen Âge, des thermes de la période gallo-romaine, les thermes de Cluny. Ces bains romains datent du Ier siècle de notre ère, au temps où Paris se déployait principalement sur la rive gauche de la Seine et s’appelait Lutèce. Ils pouvaient accueillir jusqu’à 500 personnes. Qu’on soit homme ou femme, riche ou pauvre, esclave ou libre, tous pouvaient y venir non seulement pour se laver mais aussi pour faire du sport, passer du temps entre amis… Les thermes étaient un endroit essentiel dans la vie à la romaine, comme vous le comprendrez en parcourant ce livret-jeux conçu par Paris Mômes qui accompagnera vos visites en famille au musée du Moyen Âge. u Musée du Moyen Âge. A partir de 10 ans. 28, rue du Sommerard, Paris Ve. Musee-moyenage.fr. u Les Thermes de Cluny. Livret téléchargeable sur Parismomes.fr.

ABONNEZ-VOUS

À PARIS MÔMES

2 entrées** pour l’exposition FORMES VIVANTES au musée national de Céramique, à Sèvres (92)

livretjeux

Nom

Prénom

Adresse

CP Ville

Téléphone

E-mail

❏ Je souhaite recevoir la newsletter 0-4 ans.

❏ Je souhaite recevoir la newsletter 4-12 ans.

Coupon complété et chèque à l’ordre des Editions Paris Mômes à envoyer à : Paris Mômes Abonnements - 9, passage Plantin, 75020 Paris.

ÉVÉNEMENTS
Ça sent le printemps ! On se dynamise avec un atelier yoga au Carreau du temple et un parcours au musée du Moyen Âge.
*Offre valable jusqu’au 01/04/2023. ** Dans la limite des places disponibles. Valeur du lot : 8 € par entr ée. Entrée gratuite pour les moins de 18
ans.
19 E/an + 6 NUMÉROS * VOUS POUVEZ ÉGALEMENT VOUS ABONNER EN LIGNE SUR PARISMOMES.FR/MAGAZINE
On (re)découvre le musée du Moyen Âge avec le parcours-jeu Les Thermes de Cluny, concocté par Paris Mômes.

CASSENOISETTE

DU 19 AU 30 AVRIL 2023

D’APRÈS LE BALLET-FÉERIE DE TCHAÏKOVSKI

DIRECTION ARTISTIQUE KARL PAQUETTE, DANSEUR ÉTOILE DE L’OPÉRA DE PARIS ADAPTATION DU LIVRET CLÉMENT HERVIEU-LÉGER, DE LA CHORÉGRAPHIECOMÉDIE-FRANÇAISE ET MISE EN SCÈNE FABRICE BOURGEOIS, MAÎTRE DE BALLET DE L’OPÉRA DE PARIS

ÉTAIT
IL
UNE FOIS
© Illustration Sara Andreasson –Direction artistique Base Design –Licences N° L-R-21-4095 / L-R-21-4060 / L-R-21-4059

LIEUX DE FEMMES ILLUSTRES

Elles ne sont pas si nombreuses, les institutions consacrées à des femmes célèbres, qu’elles soient peintres, sculptrices, chercheuses ou romancières. En Île-de-France, on les compte sur les doigts de la main.

Partez à la découverte de ces lieux remarquables, autant d’occasions de rencontrer des figures féminines qui ont marqué l’art ou la science.

6 u Paris MOMES DOSSIER femmes célèbres
Par Orianne Charpentier - Illustrations Anna Wanda Gogusey pour Paris Mômes
©
> Le fascinant atelier de Rosa Bonheur, dans son château de By, à visiter absolument.
Château de Rosa Bonheur

Le château de Rosa Bonheur

A une heure de Paris, la dernière demeure de l’artiste Rosa Bonheur revit. Un lieu vraiment extraordinaire, pour une femme qui ne l’était pas moins. Dès qu’on atteint le village de Thomery en venant de Paris, derrière les derniers arbres de la forêt de Fontainebleau, on repère une architecture de briques rouges ouvragées qui s’élève par-dessus les toits. Bienvenue au château de Rosa Bonheur, une belle construction dont les fondations remontent au XVe siècle, acquise par l’artiste en 1859, à 37 ans, grâce à la vente d’une œuvre monumentale, Le Marché aux chevaux (aujourd’hui à New York, au Metropolitan Museum). A l’époque, Rosa Bonheur est une célébrité. La petite fille qui dormait au pied des vaches et qui s’était juré, à 11 ans, de ne jamais se marier et de se consacrer à l’art, est devenue une femme, une artiste reconnue, célibataire, et qui vit de son art confortablement. La visite (sur réservation) de son lieu de création, où elle vécut quarante ans au milieu de toute une ménagerie très aimée (lions, sanglier, chevaux, chiens divers, perroquets… qu’on retrouve dans ses œuvres), offre un aperçu quasi miraculeux de sa personnalité : c’est comme entrer dans une bulle de temps figé il y a cent cinquante ans. On découvre ainsi l’atelier intact, avec ses meubles, ses chevalets, et même sa blouse ornée de dentelles comme oubliée sur un accoudoir. Tableaux, photos, esquisses, accompagnent le parcours d’une heure et demie, effectué en compagnie d’une guide passionnée, laquelle nous fait découvrir les combats de Rosa Bonheur pour l’égalité des femmes, son amour pour la nature et les animaux, son étonnante modernité. On conseille la visite plutôt pour les grands à partir de 11 ans, mais le château-musée propose également des visites pour les petits le samedi, sur un format plus court. Et si vous le pouvez, posez-vous à la fin dans le charmant salon de thé qui, aux beaux jours, prend ses quartiers dans le grand parc – histoire de goûter encore un peu l’extraordinaire saveur du lieu. n

u Château de Rosa Bonheur. Tout public. Toute l’année. Du mer au dim de 10 h 30 à 18 h 30. Tarif : 17 €, réduit 10 €. Château de Rosa Bonheur, 12, rue Rosa-Bonheur, By-Thomery (77). Accès en voiture ou en train, ligne R, départ gare de Lyon, station Thomery puis 15 mn de marche. Chateau-rosa-bonheur.fr.

L’atelier de Chana Orloff

Dans une ancienne villa d’artistes du XIVe arrondissement, ce bel atelier abrite un remarquable petit musée méconnu.

Tout est hors du commun, ici. Les visites sur réservation, uniquement le week-end, ne sont pas assurées par un conférencier, mais par le petit-fils de Chana Orloff lui-même. Et, aussitôt la porte franchie, on est plongé dans l’intimité et l’œuvre de cette femme artiste au destin marquant : celui d’une jeune fille juive ukrainienne devenue couturière à Paris pour nourrir sa famille et dont le talent, repéré, la fera entrer aux Beaux-Arts. Devenue une sculptrice reconnue, elle échappera de justesse aux rafles de Vichy avant de revenir après la guerre dans son atelier dévasté… Ce même atelier que l’on peut voir, superbement dessiné par l’architecte Auguste Perret et peuplé de dizaines de sculptures remarquables, offre une singulière sensation de proximité avec l’artiste disparue. Un trésor caché du XIVe arrondissement à découvrir avec des grands enfants – car le lieu n’est pas du tout adapté pour les plus petits. n

u Ateliers-musée de Chana Orloff. A partir de 11 ans. Toute l’année. Du ven au dim, sur réservation, horaires variables. Tarif : 14 €. 7, bis Villa Seurat, Paris XIVe. M° Alésia. Chana-orloff.org.

Paris MOMES u 7
> L’atelier de Chana Orloff, plongée dans une vie et une œuvre. © Ateliers-musée Chana Orloff

Le musée Camille Claudel

Ce musée n’est pas précisément en Île-de-France, puisqu’il se trouve dans l’Aube… mais il jouxte la Seine-et-Marne, et mérite le voyage !

Avant de s’appeler musée Camille Claudel, cette institution de Nogent-sur-Seine était consacrée au sculpteur Alfred Boucher, artiste célèbre de son temps et enfant du pays. C’est lui qui, le premier, repéra le talent de la jeune Camille Claudel, qui habitait alors dans une maison située à l’emplacement du nouveau musée, refait à neuf et inauguré en 2017. Ce beau lieu, accessible de la gare à pied, présente une lumineuse architecture moderne de briques et de verre. On peut y admirer, dans des salles thématiques, les œuvres des artistes de la région qui ont influencé le travail de Camille. Mais surtout, on y voit éclore, au fil des salles qui lui sont consacrées, son génie particulier, en suivant un parcours qui nous amène de ses premières œuvres dans l’atelier de Rodin à ses toutes dernières, avant que la maladie mentale dont elle souffrait ne conduise à son internement. Chaque salle possède une fiche à lire, qui donne des informations éclairantes sur l’art de la sculpture, mais aussi sur la vie de Camille Claudel et le contexte de sa création. En plus, le musée propose des ateliers pour les enfants dès 3 ans et les ados durant les vacances scolaires (prochaines dates les 8, 15, 22 février et 1er mars). Et la ville elle-même ne manque pas d’attraits pour une journée d’escapade en famille, entre les bords de Seine verdoyants, et la balade sur les pas de Flaubert (qui en fait le décor de son Education sentimentale). n

u Musée Camille Claudel. Tout public. Ouvert toute l’année. Du 1er novembre au 31 mars, du mer au dim de 10 h à 17 h.

Tarif : 8 €, réduit 4,50 €, gratuit pour les moins de 26 ans.

Musée Camille Claudel, rue Gustave-Flaubert, Nogent-surSeine (10). Train départ gare de l’Est, arrêt Nogent-sur-Seine. Museecamilleclaudel.fr.

Le musée Curie

Installé dans l’ancien laboratoire de Marie Curie, ce musée permet d’en savoir plus sur cette illustre scientifique et sa famille aux cinq prix Nobel.

Consacré aux Curie et aux Jolliot-Curie, le musée Curie, logé au cœur d’un campus universitaire, permet de découvrir des hommes et des femmes d’exception, dont Marie Curie, la seule femme à avoir obtenu deux prix Nobel à ce jour. La visite comprend l’ancien laboratoire de chimie de Marie Curie, qu’elle occupa durant les vingt dernières années de sa vie – un lieu inchangé et particulièrement émouvant. On peut y voir son bureau, les ustensiles et les paillasses carrelées dont elle se servait pour ses expériences et des objets étonnants ou précieux, comme ce coffret contenant du radium offert par des milliers de femmes américaines, grâce à une souscription. Pour en savoir plus, on vous conseille le passionnant spectacle imaginé pour le jeune public par la conteuse Elisa Bou, Marie Curie, « magicienne » du radium chaque deuxième samedi du mois dans l’amphithéâtre même où Marie Curie donnait ses cours de physique aux étudiants de la Sorbonne. n

uMusée Curie. A partir de 7 ans. Toute l’année. Du mer au sam de 13 h à 17 h. Gratuit. Spectacle Marie Curie, « magicienne » du radium A partir de 7 ans. Les 2e sam du mois, jusqu’en juin 2023, à 15 h. gratuit. Musée Curie, 1, rue Pierre-et-Marie-Curie, Paris Ve M° Place-Monge. Musee.curie.fr.

8 u Paris MOMES DOSSIER femmes célèbres
> Le beau musée Camille Claudel, à voir lors d’une échappée à Nogent-sur-Seine. > Le bureau de Marie Curie, au cœur du musée Curie. Illustrations © Anna Wanda Gogusey pour Paris Mômes © Musée Camille Claudel © Jérémy Mathur Musée Curie

ET AUSSI

L’atelier de Suzanne Valadon, au sein du musée de Montmartre (Paris, XVIIIe). Situé en hauteur, sous les toits, l’atelier de l’artiste Suzanne Valadon semble figé dans le temps, on dirait qu’elle vient tout juste de sortir, laissant en plan sa palette de peinture, ses chevalets, ses pinceaux dans un pot, et le vieux canapé usé dans un coin. Juste à côté, l’appartement qu’elle partageait avec son fils Maurice Utrillo, souffrant d’alcoolisme, offre un témoignage plus intime (et plus triste) de sa vie mouvementée de femme artiste au début du XXe siècle. u 12, rue Cortot, Paris XVIIIe. M° Abbesses. Museedemontmartre.fr.

Le salon de George Sand, au musée de la Vie romantique. Ce charmant musée est l’ancienne demeure et atelier du peintre Ary Scheffer, et George Sand n’y a jamais vécu (même si elle habitait à quelques pas). Néanmoins, à la suite du don de certains de ses biens effectués par sa petite-fille au musée Carnavalet, de nombreux souvenirs, meubles et portraits de la célèbre romancière sont regroupés là, dans trois salles du rez-de-chaussée, et donnent presque l’illusion de visiter son foyer. Pour aller plus loin, dans tous les sens du terme, et voir sa vraie maison, rendez-vous à Nohant, dans le Berry ! u 16, rue Chaptal, Paris IXe. M° Saint-Georges. Museevieromantique.paris.fr.

La Maison Triolet-Aragon (Saint-Arnoult-en-Yvelines, 78). Cet ancien moulin édifié au XIIe siècle devenu, à partir de 1951, le refuge inspirant de Louis Aragon et Elsa Triolet, est aujourd’hui une maison-musée qui accueille aussi des événements, rencontres, expositions… avec, en plus, un grand parc orné de sculptures. u Accès par la route, ou par navette depuis Paris le 1er dim de chaque mois. Maison-triolet-aragon.com.

AU CINÉMA LE 8 mars 2023
Un film de José Miguel Ribeiro

Panier surprise

Une balade parents-enfants sous forme de cueillette pour s’initier joyeusement à la botanique.

Gaillet gratteron, lamier pourpre, cerfeuil et chélidoine… Vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut trouver dans un mètre carré de sous-bois, même en hiver ! Accroupis devant un joli parterre bien vert, les mains dans la terre, à gratter une racine de benoîte urbaine, nous découvrons un puissant parfum de clou de girofle et bien d’autres choses encore… selon le coin, la saison et les questions que petits et grands posent à Natalia, de l’association Caucalis, qui nous guide à travers le bois de Vincennes.

Spécialiste en cueillette et cuisine de plantes sauvages et comestibles, la souriante jeune femme d’origine colombienne cultive surtout l’art de mettre tout le monde à l’aise dès les premiers pas, et, avec les enfants, ça ne traîne pas. Dans son sac à dos, le goûter que nous partagerons à l’issue de la balade. On s’éloigne des abords du Parc floral où le rendez-vous est fixé pour gagner des espaces moins courus. Sans faire des kilomètres, on se sent très vite ailleurs, absorbés par tous ces trésors que, l’instant d’avant, on prenait pour une herbe ordinaire. Le sauvage est à portée de main, il suffit de se baisser et de regarder.

« Comment sont les feuilles ? Quelle est la forme de la tige ? Vous avez vu ces poils sur l’envers ? Est-ce qu’ils sont doux ou est-ce qu’ils grattent ? Et l’odeur, ça vous rappelle quoi ? » Saveurs, senteurs, couleurs, odeurs… Natalia n’est pas là pour livrer une conférence savante mais pour nous inviter à regarder, à nous rendre sensibles, attentifs, pour éveiller notre curiosité et susciter le partage entre parents et enfants mais aussi entre participants qui ne se connaissent pas. Parfois accompagnée de sa fille de 6 ans, Natalia adapte son approche selon l’âge des promeneurs et promeneuses. Elle nous incite à cueillir avec parcimonie. Chacun collecte aussi de quoi agrémenter le grand mandala réalisé ensuite en commun après le goûter. Sur la nappe du pique-nique, des sirops, des infusions et des biscuits faits maison avec les plantes aperçues au long du chemin. Pour garder une trace, on composera un petit herbier. Les sorties cueillette parents-enfants ont lieu une fois par mois mais Natalia peut aussi ouvrir d’autres séances si la demande est forte. Les ateliers de cuisine végétale qu’elle anime au Foodlab de la place des Fêtes sont pour l’instant destinés aux adultes seulement, mais... qui sait ? n Maïa Bouteillet

u Balade parents-enfants avec Caucalis. 5-12 ans. Les 8 mars et 5 avril, RDV à 14 h devant l’entrée du Parc floral. Tarif : 15 €. Caucalis.com.

10 u Paris MOMES THÉMA
nature
« Natalia n’est pas là pour livrer une conférence savante mais pour nous inviter à regarder, nous rendre sensibles, attentifs…
»
© Caucalis © Caucalis © Caucalis

1ER SAMEDI DU MOIS M ODELAGE EN FAMILLE (À PARTIR DE 3 ANS)

2E SAMEDI DU MOIS V ISITE BÉBÉ (6-18 MOIS)

3E SAMEDI DU MOIS PE TIT LOUP DÉCOUVRE LA CÉRAMIQUE (18-36 MOIS)

EXPOSITION JUSQU’AU 7 MAI 2023

4E SAMEDI DU MOIS SÈ VRES SE RACONTE AUX ENFANTS (3-6 ANS)

AVEC CROPETITE, UN PERSONNAGE IMAGINÉ PAR MICHEL GAY

GRATUIT

LES SAMEDIS 11 FÉVRIER ET 15 AVRIL 2023

SA MEDI APRÈS-MIDI EN FAMILLE (À PARTIR DE 3 ANS)

DÉCOUVERTE DE L’EXPOSITION

+ D’INFOS SUR WWW.SEVRESCITECERAMIQUE.FR OU 01 46 29 38 18
BILLETTERIE EN LIGNE OU VISITES@SEVRESCITECERAMIQUE.FR SUIVEZ-NOUS SUR ACCÈS PAR
RÉSERVATIONS

C’est mon droit

Même petits, les enfants aussi ont droit à une vie privée. Et, d’après la loi, ils peuvent saisir le Défenseur des droits, même sans en informer leurs parents.

Le Défenseur des droits est une autorité indépendante, nommée par le président de la République qui emploie 250 juristes pour veiller au respect des droits et des libertés. La journaliste Claire Hédon occupe cette fonction depuis 2020 et elle est chargée de publier un rapport annuel sur les droits des enfants. Dans le dernier, qui portait sur le droit à la vie privée, elle alerte notamment sur les problèmes soulevés par le numérique et les réseaux sociaux.

QU’ENTEND-ON PAR VIE PRIVÉE DES ENFANTS ?

CLAIRE HÉDON : On la conçoit très bien pour les adultes mais on voit moins de quoi il s’agit concernant les enfants. Or, la vie privée ne démarre pas à 18 ans. C’est flagrant avec les réseaux sociaux où ce qui est de l’ordre du journal intime se retrouve sur la place publique. La vie privée englobe tout ce que l’on ne souhaite pas soumettre au regard de l’autre et cela concerne aussi les enfants. Mais c’est systématiquement mis en balance avec le souci de sécurité des parents qui veulent savoir ce que fait l’enfant et où il est, on peut le comprendre, bien sûr, mais dans certaines limites. L’important, c’est que les parents réalisent que, parfois, cela constitue une atteinte à la vie privée de l’enfant. Prenons l’exemple du contrôle parental, indispensable à certains moments, il faut se demander jusqu’à quel âge le mettre en place, informer l’enfant en toute transparence des dangers et lui expliquer que ce contrôle a pour but de le protéger. La géolocalisation peut être excessivement

intrusive… Cela doit être fait en concertation avec l’enfant et adapté selon son âge. Un adolescent peut voir ses amis sans être en permanence sous contrôle. A-t-on le droit de vérifier le téléphone de son enfant ? C’est une question de proportionnalité… Le souci de sécurité des parents est légitime mais les enfants ont des droits et doivent être écoutés.

COMMENT AVEZ-VOUS MENÉ CE RAPPORT ?

C.H. : Nous avons consulté 1 100 enfants, via les associations de terrain. Le Défenseur des enfants, Eric Delemar, s’est aussi rendu à des ateliers pour écouter des groupes d’enfants. Ils n’ont pas été entendus individuellement, mais ont pu réfléchir et dialoguer ensemble, c’est ce qui est intéressant. C’est important d’entendre ce qu’ils ont à dire. Sur la vie privée, ils ont des idées précises : « Ne pas fouiller dans mes affaires », « ne pas toucher à mon corps si je ne suis pas d’accord », « ma mère poste des photos de moi petit, c’est la honte ». Je pense qu’il y a des règles, il faut demander

12 u Paris MOMES INTERVIEW défenseure des droits
© Camille de Cussac pour Paris Mômes

l’accord de la personne pour publier sa photo. Entre enfants aussi, ils devraient se poser cette question pour éviter les dérives… Pensons aussi au phénomène des enfants influenceurs. La loi qui encadre l’exploitation commerciale des enfants prévoit des mesures de protection de leur rémunération, l’exercice direct par l’enfant de son droit à l’oubli et l’obligation pour les parents de demander une autorisation préalable à l’administration avant de le faire participer à un tournage par exemple.

ET LES PARENTS BLOGUEURS QUI EXPOSENT LEURS ENFANTS ?

C.H. : Il faut que les adultes s’interrogent – est-ce que je le fais dans l’intérêt de l’enfant ou dans mon propre intérêt ? –, qu’ils aient conscience que leurs enfants peuvent avoir le sentiment d’avoir été utilisés. La question majeure du numérique, c’est la sécurité. Les parents ont une obligation de protection contre toutes les formes de violence et Internet constitue aussi une source de violence. Nous sommes souvent saisis pour des cas de harcèlement à l’école qui dégénèrent sur les réseaux sociaux. Nous préconisons une formation à la lutte contre le harcèlement et une éducation au numérique tous les ans, dans les écoles, pour enfants et parents. Tous les ans, car on ne dit pas la même chose suivant l’âge de l’enfant. Il est interdit d’aller sur les réseaux avant 13 ans (l’âge légal à partir duquel un mineur est responsable de ses actes devant la loi, ndlr)

QUELS SONT LES POUVOIRS DU DÉFENSEUR DES DROITS ?

C.H. : Nous avons deux missions : rétablir les personnes dans leurs droits à partir des réclamations que nous recevons et promouvoir les droits et les libertés. Nous alertons le gouvernement et le Parlement sur ce que nous observons. Environ 3 500  réclamations par an concernent les droits des enfants mais peu d’entre elles émanent des enfants euxmêmes. Or, ils peuvent nous saisir directement, à n’importe quel âge, sans en informer leurs parents : par téléphone, par courrier (qu’ils n’ont pas besoin de timbrer), sur le site ou en allant voir un de nos délégués territoriaux. Nous intervenons de façon gratuite et confidentielle et 80 % de nos interventions se font par le biais de la médiation. Nous n’avons pas de pouvoir de contrainte mais nous avons celui d’enquêter et de présenter des observations devant les tribunaux.

QUEL EST L’IMPACT DE CE RAPPORT ?

C.H. : Le rapport annuel consacré aux droits de l’enfant fait partie de nos obligations, fixées par la loi. Nous effectuons un suivi de nos recommandations. Celui de l’an dernier portait sur la santé mentale des enfants et nous continuons d’alerter la Première ministre et le ministre de la Santé sur l’accès aux soins… Nous ferons de même sur celui-ci, notamment pour la formation aux dangers du numérique à l’école. Parmi nos recommandations, j’attire l’attention sur l’importance des cours d’éducation sexuelle à l’école : inscrits dans la loi depuis 2001, ils sont très peu enseignés. Or c’est essentiel pour lutter contre le harcèlement sexuel, notamment sur les réseaux sociaux. Le thème du prochain rapport sera l’accès au sport, aux loisirs et à la culture, qui ne sont pas des « petits droits ». J’espère que nous pourrons faire évoluer les pratiques et avancer des propositions pour permettre aux enfants de vivre mieux.

Propos recueillis par Maïa Bouteillet

u Défenseur des droits. Tél. : 09 69 39 00 00. Défenseur des droitsLibre réponse 71120, 75342 Paris Cedex 07. Tous les rapports sont consultables en ligne : Defenseurdesdroits.fr.

EN FAMILLE, PARTEZ

À LA DÉCOUVERTE DES GRANDS COMPOSITEURS ET D’UN CONTE ENVIRONNEMENTAL

Paris MOMES u 13
© Bruno Amsellem / DivergenceElise Colette –iStock –Antoine MesseyneRCS Paris : 794 136 630 -

Les petits riens

Le dernier ouvrage d’Adrien Parlange, Les Printemps, évoque des moments de la vie d’un homme, de la petite enfance à ses 85 ans. Comme dans chacun de ses livres, l’auteur invente un dispositif qui accompagne le texte, ici la découpe des pages est une ouverture sur les souvenirs du narrateur, persistants tout au long du récit. Ce sont 33 instants, des petits riens mais aussi de grands moments évoqués : l’émotion suscitée par une première fraise, les rencontres amoureuses ou amicales, les voyages… Les images du présent au fil des pages sont complétées par les images du passé. Un souvenir superposant l’autre, sur des aplats de couleur mauves, orange, verts. Et, le lecteur est à la fois émerveillé par la justesse des sentiments et la simplicité de leur formulation. C’est beau et c’est pour toute la famille. u Les Printemps. A partir de 4 ans. D’Adrien Parlange. Ed. La Partie. 22,90 €.

De l’amour

Un petit garçon voudrait comprendre ce que veut dire aimer, quand il va voir sa grand-mère pour lui demander ce qu’est l’amour, cette dernière l’envoie faire un tour du monde. Sur sa route, il rencontre un pêcheur, un comédien, une charpentière, un poète... qui lui donnent une réponse qui n’est jamais la même car, pour chacun, elle est intime, liée à sa propre personne ; l’amour est ce qui lui tient à cœur, qui motive sa quête. Un récit initiatique plein de poésie et de charme, illustré par les beaux dessins de Carson Ellis, aux aplats de gouache aux couleurs douces. De retour dans la petite maison rose, il se délecte des odeurs du dîner, de ses pieds nus dans la terre et de la chaleur des bras de sa grand-mère. Un très bel album pour parler d’amour et de cette quête qui fait grandir. u L’amour, c’est quoi ? A partir de 5 ans. De Mac Barnett et Carson Ellis. Ed. Hélium. 17,90 €.

Les temps modernes

Les illustrations soignées et délicates de La Soupe Lepron ne laissent pas présager qu’il s’agit d’un manifeste contre le capitalisme et l’industrialisation. Qui aurait pu penser que ce simple potage cuisiné chaque année par M. Lepron avec l’aide de ses enfants, le jour de l’automne, devienne célèbre et convoité à travers le monde ? Si bien que pour répondre à la demande, une usine voit le jour, des boîtes de conserve rappelant celles d’Andy Warhol sont produites en quantité. Les nuits de M. Lepron se transforment en cauchemar. Les critiques commencent à pleuvoir, la soupe n’aurait plus le même goût… Las de la rumeur, l’usine est définitivement fermée et M. Lepron retrouve le plaisir de sa soupe annuelle en famille. Un album à la fois poétique et politique qui célèbre le bonheur et le goût des choses simples. u La Soupe Lepron. A partir de 6 ans. De Giovanna Zoboli et Mariachiara Di Giorgio. Ed. Les Fourmis rouges. 17,50 €.

La folle journée

Noa est invité à l’anniversaire d’Alma, sa maman le réveille pour une journée marathon. Noa est bougon, il ne joue jamais avec Alma et la perspective de retrouver toute sa classe ne le réjouit guère. Pas le temps pour les lamentations, les voici dans la foule des grands magasins pour trouver un cadeau, prendre le bus et courir sans arrêt. Dans la frénésie de la grande ville, Noa perd tour à tour sa veste, sa casquette et même le cadeau ! Quelle journée ! Une fois arrivé chez la petite Alma, tout le monde réalise que la maman s’est trompée de jour. Pas si grave, ce sera l’occasion de déguster un goûter en petit comité et de rentrer à la maison pour ne rien faire… C’est ce que préfère Noa et sa maman aussi finalement ! Ce récit est illustré à l’aquarelle, dans une palette colorée pleine de vie qui traduit à la fois la tendresse et l’énergie de cette folle journée… u Une maman si pressée. A partir de 4 ans. De Sara Lundberg. Ed. Seuil Jeunesse. 14,90 €.

14 u Paris MOMES ÉDITION
Adrien Parlange Les printemps Les printemps Adrien Parlange fais quelques pas dans la mer. mes deux pieds dans l’écume est que je garde en mémoire.
Par Aïcha Djarir
Livres
© Hélium Editions Mac Barnett et Carson Ellis

L’évolution

Nous sommes à la veille d’un long voyage qu’une famille entreprend vers le Sud pour fuir le dur hiver. C’est le début d’une aventure de nomadisme au temps de la préhistoire, adultes et enfants se déplacent. Ils vont braver les aléas de la nature : lutter contre les tempêtes, croiser des animaux sauvages, s’entraider pour les passages difficiles, faire du feu, explorer les grottes… Le format à l’italienne permet d’avancer dans différents paysages, et donne du rythme au fil des voyages. Ici, animaux et humains cohabitent, les groupes se meuvent et en rencontrent d’autres, une histoire de l’humanité en somme dans des paysages singuliers. u Un long voyage. A partir de 4 ans. De Danslecieltoutvabien. Ed. Les Grandes Personnes. 22 €.

Carrément beau

Dans cet album, un carré et un chat gris forment un duo parfait pour jouer et inventer un espace de tous les possibles. Ce carré aux contours jaunes peut être une fenêtre, une commode, une gamelle, une porte. Parfois la forme géométrique est contenant, refuge et d’autres fois devient un espace d’où l’on observe le monde. Les enfants pourront s’amuser à identifier ce qui est dedans ou à l’extérieur du carré : un insecte qui réchappe des griffes du chat et s’envole au-delà de la forme, ou encore la queue de l’animal qui dépasse sous un buffet. Les illustrations à l’aquarelle, dans un délicat noir et blanc, apportent légèreté et finesse à l’ensemble. u Un carré. A partir de 3 ans. De Somin Ahn. Ed. CotCotCot éditions. 14,50 €.

Gagnez des livres de notre sélection en nous suivant sur Instagram ! @ Paris_momes UN LONG VOYAGE Danslecieltoutvabien glaciers recouvrent encore touche à sa saupoudrent les sommets. échapper au rude hiver voyage vers le sud. UN LONG VOYAGE Danslecieltoutvabien
aventures de
en
toutes
! JE DÉCOUVRE LA PLAYLIST
Les
nono et ses amis disponibles
livreS audio sur
les plateformes de musique

cinéma

La bosse du plaisir

Zodi et Téhu, frères du désert, c’est un peu comme L’Étalon noir… mais avec un dromadaire blanc.

A bon chat, bons rats

Délicieusement transgressif, Maurice le chat fabuleux voit des escrocs se transformer en héros.

Info littéraire : l’histoire de Maurice le chat fabuleux est un mashup du Fabuleux Maurice et Ses rongeurs savants de Terry Pratchett et du Joueur de flûte de Hamelin des frères Grimm. En clair, Maurice est un gros chat plein de dents qui a monté une arnaque imparable : il débarque dans un village infesté de rats et promet, moyennant pépètes, de l’en débarrasser grâce à un joueur de flûte que les bestioles suivront jusqu’à la rivière où elles sont censées se noyer. Censées, car en réalité, les rats sont les complices de Maurice et recommencent leur cirque dès qu’ils ont « nettoyé » un bourg. Jusqu’au jour où ils débarquent dans une ville en proie à la famine à cause de ce que vous saurez si vous allez voir ce formidable film d’animation. Outre le graphisme digne d’un grand studio anglo-saxon, le scénario est d’un humour mordant et décalé à l’image d’un Shreck ou d’un Pirates des Caraïbes. Et c’est bien normal puisque Maurice le chat fabuleux a été écrit par le même scénariste ! Y a pas de hasard. u   Maurice le chat fabuleux. A partir de 6 ans. De Toby Genkel et Florian Westermann. Sortie le 1er février.

Quatre Contes de printemps où, saison des bourgeons oblige, la vie et l’amour reprennent leurs droits.

Parce qu’il s’adresse aux plus petits, le programme est court (45 minutes) mais riche et foisonnant comme la vie qui grouille partout dans la forêt et la jungle. Le bien-nommé Esprit de la forêt, de Nandini et Nirupa Rao, Kalp Sanghvi, rappelle d’où l’on vient et surtout ce que l’on doit ; Mélodie des bois, de Filip Diviak, démontre que, même banni d’un royaume, on n’est jamais seul ; La Reine des renards, de Marina Rosset, raconte joliment les joies de l’amour épistolaire ; Colocation sauvage d’Armelle Mercat, notre préféré, suit les mésaventures d’une chèvre désarmante d’idéalisme. Et le point commun de ces Contes de printemps est une irrésistible poésie parfois non dénuée d’humour. Pour sourire aux anges. u   Contes de printemps. A partir de 4 ans. Sortie le 29 mars.

Zodi, 12 ans, est un enfant du désert, jeune nomade chahuté par les autres car sérieux et déterminé. Téhu, quelques mois, est un dromadaire pas banal puisque blanc, bien triste et perdu depuis que sa maman s’est fait abattre par un braconnier. Le second est recueilli par le premier qui, sur les bons conseils d’une véto, va entraîner son nouvel ami en vue d’une prestigieuse course à Abu Dhabi. Mais revoilà le braconnier qui enlève Téhu pour ramasser le jackpot… On a beau se douter du bon déroulement du scénario, c’est suffisamment bien filmé (paysages somptueux en format scope, montage nickel pour entretenir le suspense et l’humour) et bien joué (Youssef Hajdi, impeccable comme toujours en vilain méchant malfaisant) pour générer un vrai plaisir à savourer en famille. u   Zodi et Téhu, frères du désert. A partir de 6 ans. D’Eric Barbier. Avec Yassir Drief, Alexandra Lamy, Youssef Hajdi… Sortie le 8 février.

16 u Paris MOMES LE GUIDE
> Courez voir ce film à l’humour mordant, écrit par le scénariste de Pirates des Caraïbes ! > Quatre historiettes où l’amour reprend ses droits... > Zodi est un enfant du désert.
Il était quatre fois…
© KMBO
© SND Sife Elamine
© Les Films du Préau

Fauve qui peut !

Quoi de mieux qu’un serpent à plumes et un lion bleu pour appuyer le droit à la différence et encourager la tolérance ?

Louise, 9 ans, installée depuis peu à Mexico, reste cloîtrée dans sa chambre avec pour seul ami son lézard. Mais voilà que celui-ci s’échappe, attiré par un mystérieux oiseau, signe annonciateur d’une extraordinaire prophétie… En avant-programme, Le Lion bleu de Zoïa Trofimova est une perle rare où un veuf recueille un chaton qui s’avère être un fauve, honni de toutes et tous parce que différent et effrayant quand il rugit. La fable est sublime et la morale, magnifique. u   Louise et la Légende du serpent à plumes. A partir de 4 ans. De Hefang Wei. Sortie le 8 février.

L’ÉCHO D’UN MONDE QUI POUSSE

Plein nord !

En route pour la conquête du pôle Nord vue par le bout du museau de Titina… Titina a réellement existé puisque c’est le premier (et peut-être le seul) terrier à avoir été au pôle Nord. La petite chienne n’était évidemment pas seule, accompagnant son ingénieur aéronautique de maître, Umberto Nobile, lequel a fabriqué le dirigeable qui l’emmènera lui et l’explorateur Roald Amundsen sur le toit du monde. On est alors en 1926 et peu de temps après leur exploit, les deux héros vont se prendre la tête… sous l’œil de Titina car c’est là la très belle idée de ce film à l’animation élégante : le point de vue adopté a

la candeur et l’innocence de la chienne drôlement maladroite mais bien plus sensée que ces égocentriques d’hommes. u   Titina. À partir de 5 ans. De Kajsa Naess. Sortie le 8 février.

è Dounia et la Princesse d’Alep, de Marya Zarif et André Kadi est une petite merveille qui allie la réalité syrienne et le conte à travers le regard d’une enfant. A partir de 7 ans. Sortie le 1er février. Voir la critique complète sur notre site.

EXPO, ARTS VIVANTS, DÉBATS D’IDÉES, ATELIERS...

Jusqu’au au 22 juillet 2023

37 rue de Turenne

Paris 3e

> Louise et la Légende du serpent à plumes, voilà qui donne des ailes !
Gratuit maifsocialclub.fr
MAIF - Société d’assurance mutuelle à cotisations variables - CS 90000 - 79038 Niort cedex 9. Entreprise régie par le Code des assurances. Conception et réalisation : Studio de création MAIF - Photo : © Thierry Cohen.
© Gebeka Films © Haut et Court Distribution

séances spéciales

Séances spéciales / Jusqu’au 2 avril

Un film et bien plus

L’Enfance de l’art, c’est une belle sélection de films et des tas d’animations.

Festival / 10 février-5 mars

Par ici, les amis

En 2023, le festival Image par Image programme sa 23e édition.

A l’affiche de ce festival phare de l’animation du Val d’Oise, une sélection soignée des grands films du moment : Dounia et la Princesse d’Alep, sur le drame syrien ; Interdit aux chiens et aux Italiens, sur l’émigration des Italiens en France au début du XXe siècle ; Piro Piro, pour les tout-petits ; Nayola (pour ados), sur la guerre civile…

Le thème central de cette édition portera sur l’amitié, avec un programme spécial de six courts métrages intitulé Amis pour la vie, seront diffusés tout au long du festival, à découvrir à partir de 6 ans. Pour la première fois depuis la création du festival, le Théâtre de Jouy va accueillir la cérémonie, le vendredi 10 février, dans la plus petite salle de cinéma d’animation, La Caravane ensorcelée. Charlie Belin, invitée d’honneur du festival, sera présente pour la projection de son court métrage Drôles d’oiseaux, accompagnée de films réalisés par les élèves dont ceux de Jouy-le-Moutier ! Le festival Image par Image, c’est aussi la possibilité de dialoguer avec des réalisateurs tels que Michel Ocelot ou Marya Zarif, la réalisatrice de Dounia, et bien d’autres encore. Image par Image, c’est aussi tout un programme d’ateliers pour s’initier joyeusement. u Image par Image. Dès 3 ans, âge selon film. Du 10 février au 5 mars. Ecransvo.org.

A l’affiche, des films pour tous les âges, dès 2 ans, aussi bien des Charlot que des films d’animation, des films récents français ou étrangers mais surtout des films de qualité. A voir en février et mars, Mes voisins les Yamada d’Isao Takahata, Tout en haut du monde de Rémi Chayé, Wallace et Gromit ou encore Aïlo, une odyssée en Laponie… Epluchez bien le programme car les séances sont souvent accompagnées d’ateliers créatifs, de débats philo ou de lectures de contes pour les plus petits. Ces séances à prix très raisonnable se déroulent dans une trentaine de salles indépendantes, dans différents arrondissements.

u  L’Enfance de l’art. A partir de 2 ans, âge selon film. Tarif : 5 €. Infos sur Cip-paris.fr/lenfance-de-lart.

Ciné-spectacle / 12 février, 5 mars

Ma première séance

Contes et chansons accompagnent les premiers pas dans la salle obscure.

C’est au thème du rêve que s’arrime le nouveau spectacle imaginé par la Cinémathèque avec la conteuse Violaine Joffart, Cette nuit, j’ai fait un rêve, pour initier en douceur les plus petits au cinéma autour d’une programmation de courts métrages. Qui dit rêve, dit nuit et mystère, mais, le noir alimentant aussi parfois les peurs, il s’agit d’aider les petits spectateurs à apprivoiser l’obscurité de la salle de cinéma. De les amener par des chansons, des jeux de clowns, des contes, à découvrir, pas à pas, la salle de spectacle, le grand écran, le son, tout ce qui fait la magie de ce moment où l’on partage des émotions qui peuvent être plus grandes que lorsqu’on est chez soi. Le cinéma n’est-il pas un merveilleux espace pour alimenter les rêves ? u Cette nuit, j’ai fait un rêve. 3-6 ans. Le dim 12 février et dim 5 mars à 15 h. Tarif : 7 € et 4 €. La Cinémathèque, 51, rue de Bercy, Paris XIIe. M° Bercy. Cinematheque.fr.

18 u Paris MOMES LE GUIDE
> Amis pour la vie, un joli programme de courts à Image par Image. > Tout en haut du monde. > Cette nuit, j’ai fait un rêve... © LAF Still DOP Gerald Thompson © Les Films du Préau © Diaphana Dirstribution

Ciné concert / 18 mars

Doux comme un ours

Une belle histoire d’amitié nourrie d’un imaginaire enfantin. Plein de douceur et de poésie, superbement dessiné, The Bear nous plonge dans le rêve d’une petite fille où veille un grand ours polaire, pareil à celui du zoo où la fillette a perdu son ours en peluche... Avec un peu d’imagination, tout peut arriver ! Créé en 2020, lors du festival Tout-Petits Cinéma du Forum des images, ce ciné-concert d’OCO, duo de Violet Arnold et Cyril Catarsi, mêle voix, guitare, piano et chansons dans un doux mélange électro-pop, pour accompagner cette aventure fantastique avec émotion. Et si cet ours blanc comme neige était le même que celui du sculpteur François Pompon exposé au musée ? Pour accéder au musée, descendez au métro Tuileries, passez par les jardins et traversez la Seine par la passerelle réservée aux piétons. u  The Bear. A partir de 3 ans. Le sam 18 mars à 15 h. Tarif : de 8 € à 18 €, gratuit sur réservation pour les moins de 12 ans. Auditorium du musée d’Orsay, esplanade Valéry-Giscard d’Estaing, Paris VIIe. M° Solférino. Musee-orsay.fr.

Cinéma / 12 février 5 mars

Dimanche au ciné

Volume sonore adapté, lumière tamisée, films courts : tout est conçu pour les petits.

Un dimanche par mois aux Fauvettes, la salle déroule le tapis rouge pour des séances adaptées au confort des plus petits avec un programme, un son et des lumières plus douces. Mi-février, on découvrira Piro Piro, un ensemble de six courts d’animation, aux couleurs pastel accueillantes, réalisés par deux jeunes réalisatrices coréennes, Baek Miyoung et Min Sung-Ah, autour de la nature et des animaux. En mars, on découvrira un autre joli programme, très bucolique là encore, des Fables de Monsieur Renard. Ne partez pas tout de suite après la séance, un goûter et des animations sont aussi au programme. u Ciné Piou-Piou. Dès 2 ans. Les dim 12 février et 5 mars. Tarif : 7 €. Le Gaumont Fauvettes, 58, av. des Gobelins, Paris XIIIe

Conception graphique KIBLIND Photo © Collectif Lova Lova
> OCO en ciné-concert à Orsay pour The Bear.
∞∞∞∞∞∞ FESTIVAL
SPECTACLES, ATELIER YOGA EN FAMILLE, INSTALLATIONS PARTICIPATIVES… FESTIVAL SUR LE CORPS CONTEMPORAIN DEUXIÈME ÉDITION DU 17 AU 21 FÉVRIER 2023 ∞∞∞∞∞∞ Design graphique ABM Studio Visuel Conte d’une nuit L’Oiseau et les abeilles Prends soin de la forêt Pikkuli © KMBO à partir de 4 € Tout-Petit s Cinéma
février
édition
pour les 18
WWW.LECARREAUDUTEMPLE.EU
EVERYBODY
forumdesimages.fr 18
5 mars 2023 16e
festival
mois – 4 ans
© Yohan Blanco

spectacles

Théâtre / 11-18 février

Ghetto classe

Du théâtre ? un concert ? Non, un récit rap, musique et mots réunis.

Danse / 14-18 février

Les mains ont la parole

Qu’est-ce qu’on fait quand on se tient la main ? Un geste qui en dit long.

Danse / 17 février -17 mars

Tout sauf ennuyeux !

Quand l’ennui des après-midi sans fin fait danser l’imaginaire.

Est-ce que ça vous ennuie, un spectacle sur l’ennui ? Est-ce que l’ennui vous fait peur ? Cet état qui nous laisse désœuvrés n’a généralement pas très bonne presse. Le chorégraphe Sylvère Lamotte, lui, y voit à juste titre un espace de créativité et de liberté, un temps étiré où l’inaction rend disponible à la poésie de l’instant. Ce que Gaël Faye décrit parfaitement : « L’ennui de mes après-midi d’enfance était un voyage où le temps m’appartenait, un espace où j’ai fabriqué d’immenses rêves ». Et le plus beau, c’est que le danseur l’explore au pluriel, dans un rapport sacrément inventif aux autres, à travers les corps pleins d’énergie d’interprètes engagés, chacun à leur manière, de la première à la dernière minute. De la brochette de potes gagnés par le mouvement machinal de leurs jambes au déchaînement final, ils proposent une série de tableaux qui nous embarque dans un imaginaire enfantin où les corps jouent sans fin. Ce Voyage offre une dimension tonique et joyeuse, malicieuse et propice à la danse, à mille lieux d’être soporifique ! u Voyage au bout de l’ennui. A partir de 6 ans. Le 17 février, Centre culturel Visages du monde, Cergy (95). Du 2 au 4 mars au Théâtre du Beauvaisis, Beauvais (60). Le 7 mars, Espace Marcel-Carné, Saint-Michel-sur-Orge (91). Les 14 et 15 mars, Espace Boris-Vian, Les Ulis (91). Le 17 mars, Centre d’art et de culture, Meudon (92). Cie-lamento.fr.

Aux manettes, un fameux trio : l’auteur Sylvain Levey, le rappeur Marc Nammour et la metteuse en scène Estelle Savasta. Ensemble, ils ont inventé une forme où le théâtre se tient sur la pointe des pieds pour laisser toute la place aux mots qui parfois sont dits et parfois chantés. La scène est presque vide, seul Marc Nammour, épaulé par le guitariste et compositeur Valentin Durup, livre l’histoire de Victoire qui ne comprend pas pourquoi son frère ne cesse de dormir, pourquoi il n’est pas dans son lit et, surtout, quelle est cette tristesse qui, depuis peu, règne dans la maison… A partir d’un fait divers tragique qui s’était déroulé à deux pas de chez lui, l’auteur se décale du réel pour imaginer une fiction pleine d’espoir et de poésie et affirmer que, quoi qu’il arrive, on peut toujours réinventer sa vie. u L’Endormi. A partir de 9 ans. Du 11 au 18 février. MC93, Bobigny (93). Mc93.com.

Accueillir, tirer, caresser, contraindre, prendre soin… A elles seules, nos mains en disent long sur nos intentions vis-à-vis d’autrui et sur nos émotions. Sous la houlette de la chorégraphe Mélanie Perrier, deux danseurs, accompagnés par une batterie live, explorent la pluralité des situations qu’évoque ce simple geste de se tenir la main – lien élémentaire soudain estimé dangereux durant la pandémie. Emblème de notre capacité d’agir et de nous relier, les mains dessinent notre portrait sensible et expriment aussi ce qui nous échappe. L’espace de la relation à l’autre est au fondement du travail de la Compagnie 2 minimum qui a fait appel à la participation d’un comité de sept enfants, venus de la France entière, et réunis lors de chaque résidence de création. u Et de se tenir la main. A partir de 6 ans. Du 14 au 18 fév. Théâtre de la Ville-Espace Cardin, av. Gabriel, Paris VIIIe. Theatredelaville-paris.com.

20 u Paris MOMES LE GUIDE
> Une belle brochette d'interprètes pour explorer l'ennui. > Un geste ordinaire devenu mouvement de danse.
© Manon Jaupitre
© Christophe Raynaud De Lage

Théâtre / 10 février

Cap ou pas cap ?

Une relecture du mythe d’Icare à l’aune des angoisses d’aujourd’hui.

Le père d’Icare a peur de tout, qu’il tombe, qu’il se fasse renverser par une voiture et l’enfant étouffe dans cette vie sous haute protection… Ce n’est pas souvent que l’on voit un tel décor sur une scène jeune public, et pas juste là pour faire joli. Ce n’est pas souvent non plus que les réflexes de surprotection parentale sont évoqués au masculin, et sur plusieurs générations. Ajoutez à ces deux remarques, la cohérence de l’adaptation du mythe d’Icare et vous aurez trois bonnes raisons d’aller voir le spectacle de Guillaume Barbot. On ajoutera également la belle fusion des images et des jeux d’ombres, la petite touche de cirque, la présence d’un musicien aux côtés des deux acteurs et la belle étrangeté du devenir oiseau de l’enfant. Bref, c’est une création grand format qui interroge avec intelligence ces liens qui emprisonnent, et ce que grandir veut dire.

u Icare. A partir de 6 ans. Le 10 février à 20 h. Théâtre Jacques-Prévert, av. Anatole-France, Aulnay-sousBois (93). Aulnay-sous-bois.fr/agenda.

Danse / 15 et 18 mars

Il est beau le boléro

Parce que la musique de Ravel est irrésistible, on file voir ce duo.

C’est une pièce hypnotique au rythme quasi militaire et pourtant léger avec thème et contrethème qui s’enchâssent à merveille. Une fois le crescendo orchestral lancé, on se sent irrémédiablement happé, pris par la musique. Alors, oui, des versions du Boléro, il y en a en quantité, c’est presque un passage obligé, mais celle-ci, signée Gilles Verièpe pour deux danseurs, explore plus particulièrement la joie de l’œuvre, le geste du jeu de l’enfance et mêle différentes danses dans une chorégraphie riche et pleine de surprises, presque à revers de l’implacable métrique de la partition. u Boléro. A partir de 5 ans. Les 15 et 18 mars. Tarif : 9 €, réduit : 6 €. Théâtre des Bergeries, rue Jean-Jaurès, Noisy-le-Sec (93). RER E, Noisy-le-Sec. letheatredesbergeries.fr.

Bagneux (92)

· Scène des arts du Geste

Faut profiter (ben oui)

Cie 240 Volts

Jeu 16 mars à 20H30

Dès 10 ans !

Casse-Cash

Collectif Label Brut

Mer 22 mars à 20H30

Dès 9 ans !

N’importe-quoi

Léandre

Dim 26 mars à 17H

Dès 6 ans !

Mano Dino

Le Friiix Club

Dim 2 avril à 11H et 15H30

Dès 1 an !

Vida

Cie Javier Aranda

Mar 4 avril à 19H et 21H

Dès 7 ans !

Bout à Bout

Le Clan des Songes

Mer 12 avril à 14H30

Dès 3 ans !

Le Complexe du Pingouin

Cie Le Mouton Carré

Mer 10 mai à 14H30

Dès 3 ans !

Maestro

Théâtre régional des pays de la loire

Dim 14 mai à 17H

Dès 9 ans !

THÉÂTRE VICTOR HUGO • Scène des arts du geste Réservations en ligne : theatrevictorhugo-bagneux.fr

01 46 63 96 66 / 07 85 90 38 65 • reservationtvh@valleesud.fr LUCIE AUBRAC
> Icare joue avec l'espace, les ombres et la vidéo. > Un Boléro non répétitif ! © Cie Coup
©
de Poker
JC Carbonne

au secours, c’est dimanche!

Ateliers, spectacles / 26 février

Dimanche douillet

Ateliers / 2 avril

Au zoo avec bébé

Musique / 12 février, 12, 26 mars et 2 avril

Un, deux... Trois Baudets !

Conte musical, chansons et éveil sonore, ça se passe aux Trois Baudets.

C’est l’endroit parfait pour les dimanches après-midi en famille et avec les copains. Dans Charivari, où es-tu papa ? (dès 5 ans) de Nicolas Deutsch et Lola Eliakim, nous suivons, le 12 février, l’histoire tendre et drôle d’Abel, un gamin de 8 ans qui vit avec seul avec son père, musicien, bricoleur et toujours un peu dans les nuages… Les personnages, dont la marraine et la grand-mère, sont attachants et ont chacun sa chanson. Le 12 mars, Pépito petit bateau (dès 3 ans) est un conte musical participatif qui met en scène un petit bateau et son copain le dauphin pour poser des questions sur l’environnement. En mars encore, place aux bébés avec Dodo ti baba, berceuses autour du monde, dès 6 mois, une traversée musicale proposée par Elodie Milo qui conte, chante en plusieurs langues et joue de drôles d’instruments, sur les traces de Rita et de son oiseau Piaf aux quatre coins du monde. Le spectacle est suivi d’un temps d’éveil musical. Le 2 avril, ce sera André Borbé, seul sur scène avec Une ouïe inouïe. u Les P'tits Baudets. 6 mois- 7 ans, âge selon spectacle. Les 12 février, 12, 26 mars et 2 avril à 16 h. Tarif : 5 €. Les Trois Baudets, 64, bd de Clichy, Paris XVIIIe. Lestroisbaudets.com. M. B.

Home Sweet Mômes prend ses quartiers pour une journée au centre FGO-Barbara. On vous a déjà parlé de Home Sweet Mômes, le Café des enfants de la Goutte-d’Or, qui élit domicile un dimanche sur deux dans différents lieux du XVIIIe arrondissement – l’Institut des cultures d’islam, le Lavoir moderne parisien et, très régulièrement, le FGO-Barbara. C’est là que se produit la prochaine édition, pour un dimanche de jeux, de moments gourmands, d’ateliers et de spectacles, ouvert aux enfants de 0 à 18 ans et à leurs parents. u Home Sweet Mômes. En famille, de 0 à 18 ans. Dim 26 février de 11 h à 18 h. Gratuit. FGO-Barbara, 1, rue Fleury, Paris XVIIIe. M° Barbès-Rochechouart. Fgo-Barbara.fr. O.C.

Deux activités autour des animaux pour découvrir les prédateurs.

Le Musée de Poche s’invite encore au Parc zoologique de Paris ce printemps pour de nouveaux ateliers. Après les cinq sens l’an dernier, la nouvelle thématique porte sur les prédateurs et elle se décline en alternance, au fil de deux ateliers. L’un, plutôt sous forme de conte, dans la clairière, sous un arbre, si le temps le permet, explore la chaîne alimentaire. Une petite histoire, animée avec des marionnettes à doigts, embarque les 1-3 ans à la suite de petits personnages et raconte qui mange qui. Les petits sont amenés à participer avec l’aide de leurs parents, lors d’une courte activité manuelle. L’autre proposition (18 mois -3 ans), en intérieur cette fois, fait davantage appel au corps, sous forme de jeu, pour évoquer à la fois la chasse, le camouflage, la défense et la dissuasion. Tout le monde se met en chaussettes pour jouer le jeu – l’un fait le prédateur, l’autre la proie – avec des petits accessoires. A la fin, les petits repartent avec un souvenir. u Dimanche au zoo "bébé".

1-3 ans. Le 1er dim du mois à partir du 2 avril, à 10 h 15 et 11 h. Tarif : entre 5 et 10 € (en plus du billet d'entrée). Parc zoologique de Paris, av. Daumesnil, Paris XIIe. M° Porte-Dorée. Mnhn.fr/ fr/parc-zoologique-de-paris. M. B.

22 u Paris MOMES LE GUIDE
> Pépito petit bateau, un conte musical aux Trois Baudets.
> Tout petit et déjà prédateur ! © F-G Grandin
DR Mickaël Jourdan Mnhn

Atelier / 26 mars-2 avril

Un dimanche à la Commune

Un atelier jeu pour enfants mené par un acteur.

Pendant que les parents sont au spectacle, les enfants découvrent le plaisir du jeu en compagnie de Gaëtan Vettier, acteur et metteur en scène d’Aubervilliers. Loin d’être une simple garderie, cet atelier offre une approche de l’art de l’acteur par le jeu et le plaisir de jouer dans les règles. Adressé aux filles et aux garçons, il accueille les participants sur le temps des spectacles. Mieux vaut réserver ! u Atelier du dimanche. 5-10 ans. Les 26 mars et 2 avril à 16h. Tarif : 8 €. La Commune, 2, rue Edouard-Poisson, Aubervilliers (93). M° Mairie-d’Aubervilliers. Lacommune-aubervilliers.fr. M. B.

ÉVÉNEMENT PARIS MÔMES

> On se détend à Pompidou !

Atelier / 12 mars

Yoga de printemps

La séance parfaite pour retrouver le tonus. Et découvrir des œuvres en famille !

Petit rappel, pour celles et ceux qui n’auraient toujours pas testé notre fameux atelier Yog’Art : c’est une heure de yoga parents-enfants, suivie d’une visite dans les collections avec des médiateurs qui ont eux-mêmes pratiqué les postures. Une formule originale, concoctée par Paris Mômes avec l’association Yogamini et le Centre Pompidou, pour détendre tout le monde et découvrir des œuvres dans les meilleures conditions. u Yog’Art parents-enfants. A partir de 5 ans. Le dim 12 mars à 10 h. Tarif : séance + visite : 10 €, enfant : 8 €. Forum du Centre Pompidou, Paris IVe. M° Hôtel-de-Ville, Rambuteau. M. B.

1, place du Général Catroux - Paris 17
© Paris Mômes

expos

Jusqu’au 7 mai

Plus vrai que nature

Quand l’art de la céramique produit des œuvres inspirées du vivant.

Jusqu’au 5 mars

Faune fascinante

Au musée de la Chasse, découvrez les surprenantes créatures façonnées par Carolein Smit.

Jusqu’au 30 avril

Au tableau !

A la Fondation Cartier, l’artiste Fabrice Hyber installe une école au milieu de ses toiles. Un projet inédit et passionnant. Des paysages biographiques qui racontent la vie d’une personne, d’étranges sculptures de terre et de plantes en forme d’être humain, des objets insolites, de grandes toiles peintes « du bout des doigts » qui évoquent le pétrole, le plastique ou les mondes sous-marins… l’univers de Fabrice Hyber se déploie à la Fondation Cartier, éclairé de nombreuses vidéos de l’artiste que l’on peut découvrir à l’aide d’un téléphone portable, grâce à des QR codes. Ces œuvres, qu’il décrit comme des « tableaux d’écolier », se déploient dans une scénographie qui rappelle les salles de classe, et s’inscrivent dans un projet plus vaste, celui de La Vallée, une terre qu’Hyber a plantée de milliers d’arbres depuis vingt-cinq ans, et qui est à présent une forêt-œuvre, lieu d’apprentissage autant que d’inspiration. En lien, toute une programmation de visites guidées quotidiennes, d’ateliers pour enfants, de cours ouverts aux visiteurs ou à écouter en podcasts, et, en plus, des classes en résidence qui viendront approfondir certains points du programme scolaire à travers des rencontres programmées à la Fondation Cartier. Avec un maître mot : non pas juste « apprendre des choses », mais « apprendre à regarder les choses ». u  Fabrice Hyber, La Vallée. A partir de 7 ans. Jusqu’au 30 avril. Tlj sf lun, de 11 h à 20 h, nocturne le mar jusqu’à 22 h. Tarif : 11 €, réduit 7,50 €, gratuit pour les moins de 13 ans. Fondation Cartier, 261, bd Raspail, Paris XIVe. M° Raspail. Fondationcartier.com.

Des surtouts grouillants de reptiles réalisés par Palissy, des fleurs de porcelaine délicates, d’étranges créatures d’aspect velouté, toute une ménagerie d’animaux immobiles, sans oublier les étonnantes créations d’art contemporain qui imitent à s’y méprendre des bouts d’organe… L’exposition Formes vivantes est un double hommage, à la nature si imaginative dans ses inventions, et aux mains humaines qui, virtuosement, les revisitent. Des cartels pour les enfants ponctuent le parcours, raison de plus pour la découvrir en famille, et avec elle le fabuleux musée de Sèvres, lequel propose en plus toute une programmation d’ateliers modelage, de visites pour bébés ou tout-petits de 18 mois à 3 ans, d’après-midi famille (11 février et 15 avril), sans oublier les Journées des métiers d’art avec démonstra tions et rencontres du 27 mars au 2 avril… u  Formes vivantes. A partir de 9 ans. Jusqu’au 7 mai.

Tlj sf mar, de 10 h à 18 rif : 8 €, réduit 6 €, gr pour les moins de 26 Sèvres-Manufacture et mu sée nationaux, 2, place de la Manufacture, Sèvres (92). Tram T2, arrêt Musée-de-Sèvres. Sevresciteceramique.fr.

Chiens aux allures de molosses, oiseaux de proie, faunes… les créatures en céramique de l’artiste Carolein Smit semblent issues d’un recueil de contes, d’un rêve halluciné ou d’un roman dystopique. Façonnées avec minutie, elles troublent par l’impression de vie qu’elles dégagent (au point qu’on déconseille l’exposition pour les petits, car les œuvres font parfois un peu peur), tout en offrant à l’imaginaire le loisir d’échafauder des mondes. Prenez le temps de les débusquer dans les salles du musée, chaque rencontre vaut la recherche. u  Dents ! Crocs ! Griffes ! Carolein Smit. A partir de 9 ans. Jusqu’au 5 mars. Du mar au dim de 11 h à 18 h, nocturne le mer jusqu’à 21 h 30. Tarif : 12,50 €, réduit : 10,50 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Musée

24 u Paris MOMES LE GUIDE
> La Vallée, une exposition hybride à explorer à la Fondation Cartier. > Une des formes vivantes à voir à Sèvres. ©
©
©
© Fabrice Hyber / Adagp, Paris, 2022
Claire Lindner
RMN-Grand Palais (Limoges, musée national Adrien Dubouché) / Mathieu Rabeau © Droits réservés

Jusqu’au 14 mai

Jouez avec la Poste

Une joyeuse exposition sur les jouets inspirés par l’univers postal.

Des bureaux de poste miniatures, des Jeu de l’oie où l’enjeu est de faire parvenir une lettre à destination, des déguisements de facteur et autres postillons… Ils sont aussi nombreux qu’inventifs, les jouets et jeux inspirés de l’univers postal : beaucoup ont été dénichés dans les belles collections du musée (nourris par des dons de collectionneurs), d’autres sont l’objet de prêts, mais tous nous racontent, à leur manière, une double histoire de la Poste et du jeu. Un beau clin d’œil à l’enfance, qui s’accompagne d’une riche programmation de visites-ateliers, avec fabrication d’une marionnette-facteur (11 février et 18 mars), de visites contées (4 février, 4 mars), ou d’ateliers-philo, où l’on s’interroge en famille sur la question du jeu (23 février et 1er avril). u  Jouez, postez ! A partir de 8 ans. Jusqu’au 14 mai. Tlj sf mar, de 11 h à 18 h. Tarif : 9 €, réduit : 5 €. Musée de la Poste, 34, bd de Vaugirard, Paris XVe. M° Montparnasse-Bienvenüe. Museedelaposte.fr.

Jusqu’au 16 avril

Lignes de vie

es œuvres de Katia Kameli, tout un réseau de sens. Qu’il s’agisse des sculptures de terre en forme d’oiseaux, inspirées par La Conférence des oiseaux, ce célèbre recueil de poèmes persans du Moyen Âge, et qui sont aussi des instruments de musique ; de la vidéo d’un conteur qui raconte un film dans un théâtre vide ; d’un tapis créé à partir d’une image, elle-même issue d’un collage d’anciennes illustrations de fables indiennes aux mille avatars ; ou encore d’une installation-hommage à l’écrivaine et réalisatrice Assia Djebar… les œuvres de Katia Kameli, ancrées dans sa double culture franco-algérienne, sont pleines d’échos, de mémoire, de liens, d’écheveaux que l’on démêle. Elles naissent de mots, d’archives, prennent vie après tout un processus, et mènent à de nouvelles recherches qui donneront d’autres œuvres, questionnant à la fois l’Histoire, la condition des femmes, ou le pouvoir des images. Cet univers fascinant se déploie dans les deux lieux de l’Institut des cultures d’islam (ainsi qu’à Bétonsalon). Avec, en bonus, toujours à l’ICI, une riche programmation de visites, de spectacles et d’ateliers jeune public. u  Hier revient, et je l’entends. A partir de 7 ans. Jusqu’au 16 avril. Du mar au dim de 11 h à 19 h, ven de 16 h à 20 h. Entrée libre. Institut des cultures d’islam, 19, rue Léon et 56, rue Stephenson, Paris XVIIIe. M° Château-Rouge. Institut-cultures-islam. org. Egalement à Bétonsalon, Paris XIIIe. Betonsalon.net.

Exposition jusqu’au 22 mai 2023

Place du Trocadéro Paris 16 e

UNE EXPO POUR TOUTE LA FAMILLE

RDV à l’Espace famille : coloriages, cocottes en papier... LIVRET-JEU DE L’EXPOSITION à disposition !

ATELIERS

PRÉHISTO’CONTE :

Ma maman n’est pas un mammouth !

Dès 3 ans

Dès6ans

Pendant les vacances (zone C), à 11h15 À la rencontre de nos petits ancêtres !

ARCHÉOLOGUES EN HERBE

Pendant les vacances (zone C), à 15h

Participez à un chantier de fouilles dans l’Atrium du musée !

PEINDRE À LA PRÉHISTOIRE

Tous les samedis à 15h

I nitiez-vous à l’art pariétal !

LES PETITS CHERCHEURS

Tous les dimanches à 11h15

Enquêtez en famille à la Galerie de l’Homme !

7Dès ans

Dès5ans

ans

MNHN 2022 © J.-M. GenesteCentre national de la préhistoireMinistère de la Culture
Inscription sur billetterie.mnhn.fr Exposition gratuite pour les moins de 26
> Un minibureau de poste. © Musée de La Poste La Poste, 2022 Photo Thierry Débonnaire

tout-petits

Visite / 11 février-11 mars

S’émerveiller à Sèvres

À son tour, le Musée de céramique propose des visites pour les bébés.

Festival / 18 février-5 mars

Toutes premières séances

Huit ciné-concerts, dont trois créations, sont à l’affiche du Tout-Petits Cinéma 2023. Bêtes à poils, à plumes et à écailles sont les héroïnes de cette nouvelle édition du festival phare du Forum des images qui initie les tout-petits au cinéma sur grand écran. La recette d’un succès non démenti depuis seize ans ? Les ciné-concerts, c’est-à-dire l’accompagnement des images par des musiciens en chair et en os qui s’adressent aux bébés et font le lien entre la salle et les courts métrages : il suffit d’avoir assisté une fois à ces séances très animées pour comprendre de quoi on parle ! A l’affiche, trois nouvelles créations : Le Tigre sans rayures, accompagné de trois autres petits films aux héros attachants, ouvre le festival avec Emilie Corre au violon et Lewis Evans au chant et à la guitare ; Machines à rêves du trio Nicolas Stoica, Jonathan Leurquin et Thomas Rossi qui nous embarque dans l’eau et dans les airs, et Terre en vie ! qui célèbre la nature et sa beauté et clôturera les réjouissances sur la pop joyeuse de Gatha. Les autres ciné-concerts au programme ne sont pas moins enthousiasmants. Ainsi, le ciné-chansons Origami et Canetons dégourdis de Virginie Capizzi et Thomas Cassis sur des images des Studios d’art de Shanghai nous ravit (dès 2 ans). Plusieurs ateliers permettent aux enfants d’aborder l’animation, le son, le mouvement et les couleurs : on vous recommande Le Swing des animaux qui vous entraîne sur le dancefloor en famille ! u Tout-Petits Cinéma. A partir de 18 mois. Du 18 février au 5 mars, les mer, sam, dim. Forum des images, Forum des Halles, porte Sainte-Eustache, Paris Ier. Forumdesimages.fr.

PARIS MÔMES À TOUT-PETITS CINÉMA

Paris Mômes, fidèle partenaire de Tout-Petits Cinéma, sera présent durant le festival avec une sélection d’albums chroniqués par la rédaction et un petit espace cosy pour en profiter. Avant la séance ou juste après, petits et grands sont invités à s’installer confortablement pour découvrir ces beaux livres pour les 0-4 ans. mis à disposition par les maisons d’édition. Deux petites tentes en tissu coloré Moulin Roty accueilleront les familles et petits lecteurs qui pourront également tenter d’en gagner un exemplaire par tirage au sort.

Bonne nouvelle, le magnifique Musée de céramique se tourne vers les tout-petits et propose une visite multisensorielle pour les bébés chaque deuxième samedi du mois. Conçues spécialement pour favoriser l’éveil des nourrissons, ces visites stimulent l’écoute par le biais de comptines et de petites histoires, et la découverte de textures à travers des jeux de manipulation. Les bébés expérimentent les matériaux et les formes par le toucher, ils se familiarisent aussi avec la couleur. Les plus grands (18- 36 mois) peuvent également s’initier par le biais d’une petite visite autour des animaux, Petit loup découvre la céramique, pour s’émerveiller, bouger, découvrir et s’amuser dans les salles. u Visite bébé. 6-18 mois. Le 2e sam du mois, de 10 h 30 à 11 h 15. u Petit loup découvre la céramique. 18-36 mois. Le 3e sam du mois, de 10 h 30 à 11 h 15. Tarif : 10 € (entrée au musée incluse), gratuit pour les bébés. www.sevresciteceramique.fr.

26 u Paris MOMES LE GUIDE
> Jonas et la Mer, à découvrir au festival Tout-Petits Cinéma.
> A Sèvres avec bébé. ©
© Marlies Van Der Wel SèvresManufacture et Musée nationaux

Du matin au soir

Qu’est-ce que peuvent bien fabriquer deux petits chatons toute la journée ?

« Chaque matin, au réveil, ils reçoivent de délicieuses croquettes… » Ainsi commence la journée de Plume et Noyau, les deux héros trop mignons d’Une vie de chatons. Noyau, le tigré, c’est le grand frère, Plume, celle qui est toute noire, c’est la petite sœur. A leurs trousses, le petit lecteur visite toute la maison. La cuisine, où sont rangées la nourriture et les écuelles, le jardin où ils pistent plein d’animaux, les escaliers, où ils adorent se percher pour observer, la chambre, où ils sautent sur le lit même si c’est interdit... Il y a aussi les copains de la rue... Fleur van der Weel se met à leur hauteur pour raconter un quotidien tout simple qui tourne beaucoup autour de la nourriture, du jeu et de la découverte. Une vie qui n’est pas sans rappeler celle du petit enfant. Les illustrations sont aussi jolies que les chatons. u Une vie de chatons. Dès 2 ans. Fleur van der Weel. La Partie. 12,90 €.

Festival / 1er-12 février

Moments rares

À Gennevilliers, les bébés ont bien de la chance.

Depuis 2013, l’association Enfance et Musique y sème tous les deux ans quelques moments rares. Des spectacles, des petites formes, des rencontres dans les lieux culturels et dans les crèches. A voir particulièrement : A poils, une fantaisie on the road de la compagnie S’appelle reviens, Le Langage des oiseaux, invitation poétique à nous relier au monde sauvage, Air(e)s de couleurs /Bleu, de la Compagnie d’A côté, voyage onirique dans la couleur, et aussi Parade (petite), où une performeuse construit son nid à partir d’objets bruts. De la danse encore avec Se tenir debout ou encore le poétique Nuages Nuages des Demains qui Chantent. Et d’autres propositions, certaines pour les plus grands (Le Bal de l’Afrique enchantée, Un mensonge…) Epluchez le programme ! u Festival jeune et très jeune public. Dès la naissance, âge selon spectacle. Dates et lieux selon spectacle. Festival.enfancemusique.asso.fr.

ET AUSSI

è Les dimanches au zoo, voir en page 22, rubrique Au secours, c’est dimanche.

è Les Ciné Piou-Piou, voir en page 18, rubrique Séances spéciales.

Pour d’autres idées, abonnez-vous à notre newsletter spéciale 0-4 ans. Rendez-vous sur Parismomes.fr/newsletter.

L’UNIQUE THÉÂTRE POUR ENFANTS de toute la région Ile de France

L’UNIQUE THÉÂTRE POUR ENFANTS toute la région de France

UN SPECTACLE 3 CHARDONS pour les enfants de 2 à 8 ans

Livre
lacachette.fr
lacachette.fr
PUB CAC PARIS MOMES PI 2301.qxp_Mise en page 1 06/01/2023 14:42

oxygène

Croisière / 8, 11, 15, 18, 20 février

Ecluses et carnaval

Une croisière « spécial familles » qui nous entraîne du canal Saint-Martin à l’île de la Cité, avec un goûter en plus.

Balade / toute l’année

Voie verte

Quoi de neuf sur la petite ceinture ?

Ile fleurie

Une balade entre champs de fleurs et projets écologiques. C’est un bout d’île d’un peu plus de 3 hectares où, durant des décennies, ont été entassés des déchets de construction, et qui aujourd’hui refleurit. Grâce à l’association Halage, cette ancienne friche, située entre le parc départemental de l’Ile-Saint-Denis et une zone protégée, est en pleine reconversion. Des fleurs y poussent désormais, sans pesticides, cultivées par des personnes qui reprennent ainsi le chemin de l’emploi. D’autres activités écologiques et innovantes, comme celle des composteurs Les Alchimistes, et un pôle de formation professionnelle s’y développent progressivement. Des scientifiques sont aussi sur le coup pour des recherches sur la biodiversité, la dépollution et la régénération des sols. Bref, c’est un laboratoire à ciel ouvert où les idées se bousculent et qui se découvre sous forme de visite guidée, en famille, une fois par mois. Combiné avec le grand et beau parc juste à côté, ça fait une belle destination de balade pour le printemps ! uVisite Lil’O. A partir de 7 ans. Le mer 1er mars à 14 h et une fois par mois. Tarif : 3 €. Lil’O, av. du Pont-d’Epinay, Île-Saint-Denis (93). Halage.fr et pour réserver la visite : exploreparis.com.

Même si on reste à Paris durant les vacances d’hiver, voilà une super occasion de changer de perspective et d’ambiance, en embarquant sur un bateau aux couleurs du carnaval de Rio pour une croisière en famille mémorable. Elle démarre quai de Valmy et, grâce à elle, on découvre les écluses du canal Saint-Martin, la mystérieuse voûte sous la place de la Bastille, le petit port de l’Arsenal puis la Seine bordée de spectaculaires monuments comme Notre-Dame ou la Conciergerie. Pour parfaire la croisière, crêpes et chocolat chaud seront servis aux participants. uCroisière Goûter de carnaval sur le canal Saint-Martin et la Seine. En famille, à partir de 3 ans. Les 8, 11, 15, 18, 20, 22, 25 et 27 février, et plus de dates sur le site, à 15 h (durée 2 h). Tarif : 25 €, réduit 14 €, gratuit pour les moins de 4 ans. Exploreparis.com. O.C.

Pour voir le printemps arriver et entendre les petits oiseaux chanter, filer sur la Petite Ceinture est une bonne option. Grâce à la carte interactive de l’Association pour la sauvegarde de la Petite Ceinture, on repère facilement le tronçon accessible le plus près de chez soi. Le plus long, pour profiter de la balade, se situe dans le XIIe, accessible à hauteur de la villa du BelAir ; on peut aussi trouver un joli parcours du côté de Balard dans le XVe jusque vers la porte de Versailles, ainsi que dans le XVIe. « Il y a beaucoup de tunnels, explique le président de l’association Jean-Emmanuel Terrier, c’est la raison pour laquelle une ouverture totale n’est pas possible, c’est aussi pour ça que les tronçons ne sont pas plus longs. » Aucune nouvelle ouverture n’est prévue dans les mois qui viennent, cependant une réflexion est en cours avec la Ville de Paris et la SNCF sur le XVIIIe, vers la Recyclerie, et le XVe, vers la rue de Brancion. Autre idée sur la table : la circulation de petits trains de touristes pour des démonstrations avec le public à bord ou à quai… Pour en savoir plus, sachez que les visites guidées par les bénévoles de l’association reprennent en mars. u La Petite Ceinture. Tout public. Informations et dates des visites guidées sur Petiteceinture.org.

28 u Paris MOMES LE GUIDE
> Des fleurs poussent sur une ancienne friche sur l’Île-Saint-Denis.
Visite / 1er mars
© Tourisme 93 © Tourisme 93
> Faire carnaval sur le Canal.

Découvre les épisodes de ta nouvelle série KIDIDOC sur kids

DISPONIBLE AVEC © DANDELOO
PUBLICITÉ

objectif terre

Atelier / Dès le 1er mars

Jouez à la transition écologique !

Un nouvel atelier-jeu, destiné aux ados, invite à imaginer des solutions pour diminuer les gaz à effet de serre.

Documentaire / 22 février

Nos sœurs baleines

Un film-documentaire aux images impressionnantes, qui nous plonge au plus près de ces merveilleuses créatures que sont les cétacés.

Livre Ecolo rigolo

Un album ambitieux pour transmettre joyeusement les savoirs et répondre aux grandes questions.

C’est à la fois un documentaire bourré d’infos passionnantes sur la planète, un plaidoyer stimulant pour le respect du vivant avec plein de trucs pour passer à l’action et un bel album jeunesse agrémenté d’illustrations aux couleurs vives très attractives, dont la lecture vous tiendra longtemps. Ecrit par Raphaële Botte pour les enfants qu’elle ne prend pas pour des prunes, et illustré de manière créative par Elisa Géhin, Le Grand Livre de ma planète explore la question écologique en quatre grands chapitres (Terre, Eau, Air, Feu) d’une quinzaine de pages chacun. La prairie, la nappe phréatique, la photosynthèse, la chauve-souris, le dérèglement climatique : tous ces sujets sont traités de façon simple, mais non simpliste (et surtout pas rébarbative) dans un rapport texte images très vivant ! C’est un grand format parce qu’il y a beaucoup à dire et il est fort à parier que les adultes y apprendront tout autant que les enfants. u Le Grand Livre de ma planète. A partir de 8 ans. De Raphaële Botte et Elisa Géhin. Editions Thierry Magnier. 21,50 €. M.B.

Imaginez que vous dirigiez un pays et que vous ayez pour mission d’atteindre en 2050 la neutralité carbone – à savoir l’équilibre entre émissions de gaz à effet de serre et séquestration de ces gaz dans des puits de carbone (tels que forêts et océans). Un vrai casse-tête ! D’autant que cela implique d’essayer de sortir de la dépendance aux énergies fossiles… Cet atelier de Citéco dédié aux ados les invite à concevoir des solutions pour limiter le réchauffement du climat. En lien, l’exposition de Citéco, Energie, so Watt ? offre un programme de rencontres et conférences (« Face au changement climatique », le 16 février ; « Des BD pour expliquer la transition énergétique », le 18 mars). u Le mix électrique. A partir de 14 ans. A partir du 1er mars. Les mer et dim, 14 h. Tarif : 10 €, réduit, 8 €. Citéco, 1, pl. du Général-Catroux, Paris XVIIe. M° Villiers/Malesherbes. Citeco.fr. O.C.

Des humains s’échinent à sauver une baleine à bosse échouée, creusant des rigoles à coups de pelle et l’arrosant d’eau de mer. C’est le fil rouge d’un récit palpitant qui nous entraîne dans toutes les mers en quête de cachalots, baleines bleues, boréales dont les périples aident à renouveler le plancton qui nous fournit l’oxygène – à condition qu’on le leur permette car la pollution sonore et les plastiques sont un danger toujours croissant. Les images de ce film-documentaire immersif, cadrées au plus près, sont à couper le souffle, des banquises de l’Arctique aux lagons des tropiques, et l’émerveillement qu’elles suscitent rend plus aiguë l’envie d’agir pour protéger ces indispensables habitantes des profondeurs. A voir, vraiment, sur grand écran. u Les Gardiennes de la planète. Tout public, à partir de 9 ans. De Jean-Albert Lièvre, avec la voix de Jean Dujardin. En salles le 22 février. O.C.

30 u Paris MOMES LE GUIDE
> En immersion avec les baleines.
© Ed. Thierry
Botte et Elisa
© Pan Distribution
> Simples, mais pas simplistes, les dessins d’Elisa Géhin.
Magnier Raphaële
Géhin

film de Marya Zarif et André Kadi

AU CINÉMA LE 1er FÉVRIER

Un

ados

cinéma / 8 mars

Guerre intime

Un film d’animation poignant sur les ravages de la guerre civile en Angola, du point de vue de trois générations de femmes.

De l’héroïsme

Une exposition autour d’une BD qui met en lumière, à travers la fiction, des personnages réels et lumineux, qui sauvèrent des Juifs en Belgique durant l’Occupation.

Soixante-dix ans après la naissance de Spirou, le bédéiste Emile Bravo redonne vie au jeune groom en costume rouge et à son ami Fantasio, dans une série de quatre tomes intitulée Spirou, l’espoir malgré tout, qui se déroule durant la Seconde Guerre mondiale. Il y raconte la vie en Belgique durant l’Occupation, la persécution des Juifs, les rafles et la résistance. Ce sont ses planches, complétées de nombreux documents d’époque, que l’on découvre dans l’exposition Spirou dans la tourmente de la Shoah, au mémorial de la Shoah, qu’on recommande dès le collège. L’occasion de redécouvrir la figure du peintre juif allemand Felix Nussbaum, assassiné à Auschwitz, dont les œuvres apparaissent dans la BD. L’exposition retrace aussi le destin du rédacteur en chef du magazine Spirou, Jean Doisy, figure humaniste qui créa, quand son journal fut interdit, un théâtre de marionnettes ambulant – en réalité une couverture pour de nombreuses actions de résistance et de sauvetage. u Spirou dans la tourmente de la Shoah. A partir de 12 ans. Tlj sf sam, de 10 h à 18 h, nocturne le jeu jusqu’à 22 h. Entrée libre. Mémorial de la Shoah, 17, rue Geoffroy-l’Asnier, Paris IVe. M° Pont-Marie. Memorialdelashoah.org. O.C.

Il y a Yara, jeune chanteuse de rap dont les textes subversifs lui valent d’être traquée sans pitié par les autorités ; Lelena, sa grand-mère, usée par vingt-cinq années de guerre civile, qui tente tant bien que mal de préserver le peu de famille qui lui reste ; et enfin Nayola, mère de Yara et fille de Lelena, dont on suit la quête sans fin – elle cherche son mari disparu sur le champ de bataille, au risque de se perdre elle-même. Ne vous fiez pas aux couleurs chatoyantes des images de ce film : il se destine plutôt aux ados et adultes car il possède, sous la poignante beauté graphique de sa réalisation, une mélancolie tenace qui prend à la gorge : la guerre, semble-t-il dire, continue à l’intérieur des êtres, même quand les armes se sont tues. A souligner, la force poétique des textes, ceux des chansons et des dialogues qui portent ce récit. u Nayola. A partir de 14 ans. De José Miguel Ribeiro. En salles le 8 mars. O.C.

théâtre / 6-15 mars

Le vrai du faux

Un huis clos qui brouille drôlement les pistes. Est-ce du théâtre documentaire sur les banlieues ? Une dystopie familiale en temps de confinement ? Une réécriture du réel ? Jana Klein et Stéphane Schoukroun pratiquent un théâtre carte sur table. Ils jouent avec ce qu’ils sont, à la rencontre des autres, en contact direct avec les habitants des quartiers qu’ils arpentent. Rattrapés en plein vol par l’obligation de rester chez soi, ils ont imaginé Se construire comme un subtil jeu de ping-pong entre le réel et le fantasmé, qui déjoue les clichés et tend à nos angoisses contemporaines un miroir troublant et drôle. Comment faire quand il n’y a plus de café, que l’ado se cloître dans sa chambre et que le dehors n’est plus qu’une lointaine rumeur ? Bien malin qui ne s’y reconnaît pas. u Se construire. A partir de 11 ans. Les 6, 13 et 14 mars à 19 h, les 10 et 11 à 20 h, le 12 mars à 16 h et le 15 mars à 10 h. Tarif : 16 €, 10 €. Théâtre Dunois, rue Louise-Weiss. Paris XIIIe. M° Chevaleret. Theatredunois.org. M.B.

32 u Paris MOMES LE GUIDE
> Comment Spirou aide à se remémorer l’Histoire, au mémorial de la Shoah. > Nayola, film d’animation coup de poing et récit d’une quête sans retour. expo / Jusqu’au 30 août
PREMIÈRE PARTIE ou l’espoir TOUT seconde guerre mondiale, restant fidèle à ses valeurs aveuglement dans le combat... humaniste volumes. ÉMILE BRAVO SPIROU L’ESPOIR •TROISIÈME PARTIE• SPIROU L’ESPOIR MALGRÉ TOUT ÉMILE BRAVO TROISIÈME PARTIE
© Editions Dupuis © Urban Distribution

agenda

FÉVRIER - MARS

artistes telles que Camille Claudel ou Mel Bonis, qui raconte l’histoire d’une enfant extraordinaire qui voit la musique en couleur.

l   A partir de 7 ans. Tarif : 18 €, 8 €, gratuit pour les moins de 12 ans. M° Solférino, Tuileries. Musee-orsay.fr.

u Jusqu’au 4 mars. Spectacle musical. Déhoussé. Théâtre La croisée des chemins. Paris XIXe. Entre deux morceaux, les musiciens du joyeux trio Balagan jouent avec la housse de contrebasse, objet ordinairement invisible au yeux du public, qui devient ici cachette, déguisement, matelas, rideau... c’est loufoque. Le spectacle mêle mime, musique et marionnettes. l   A partir de 6 ans.Tarif : 20 €, 10€. M° Télégraphe. Theatrelacroiseedeschemins.com.

u Jusqu’au 15 mars. Concours d’écriture. Ile-de-France. A vos plumes, à vos claviers : la Ville de Montrouge organise un concours de nouvelles ouvert à tous, Montrougiens ou non, le concours propose trois catégories : du CM2 à la 4e ; de la 3e à la Terminale ; les 18 ans et plus. La seule contrainte pour les candidats est d’utiliser la phrase d’accroche ou de fin suivante : « Cette fois-ci, pas de doute, il manquait un enfant… ». Les trois premiers lauréats de chaque catégorie remporteront un bon d’achat valable dans les librairies

montrougiennes Matière grise et Le Bonheur. Les lauréats n’habitant pas à Montrouge recevront des Chèque Lire. La remise des prix aura lieu au mois de juin à la médiathèque de Montrouge. l   A partir de 10 ans. Gratuit. Ville-montrouge.fr.

u 8-11 février. Danse. Le Petit B. CND, Pantin (93). Pièce pour la toute petite enfance, Le Petit B se joue en petit comité. La chorégraphe Marion Muzac, avec la plasticienne Emilie Faïf, a imaginé un espace en transformation, fait de matières, de formes et de sons où les danseurs font corps avec les volumes de la scénographie et où les petits spectateurs peuvent interagir ou non. Aussi l’installation se modifie à chacun de leurs mouvements. Le spectacle est programmé par le Théâtre national de Chaillot avec le Centre national de la danse. l  Dès 2 ans. Tarif : 6 €. M° Hoche. Theatre-chaillot.fr.

u  11 février. Concert dessiné. Indigo Jane. Musée d’Orsay (Paris VIIe). Un conte jazz dessiné, avec flûte et piano, inspiré par des femmes

u 13-23 février. Danse. Saccadit. Théâtre Dunois. Paris XIIIe C’est une épopée dansée faite de sacs de chantier, de bâtons et de beaucoup d’imaginaire. Don Quichotte à la peine, antihéros métaphysique, un drôle de bonhomme tire ses sacs, s’installe et se construit une cabane, un cheval, devient chevalier, s’exerce à des jeux d’adresse, se raconte des voyages… A mesure qu’il avance, le personnage se transforme, le paysage se métamorphose au fil de ses actions et notre regard aussi. Assurément un spectacle à ne pas manquer ! A partir de 5 ans. Tarif : 16 €, 10 €. M° Chevaleret. Theatredunois.org.

u 17-21 février. Festival. Everybody. Carreau du Temple (Paris IIIe). Un événement tous azimuts qui questionne la place du corps, tous les corps à travers des spec-

tacles et des ateliers. A noter, plus particulièrement pour les parents et les enfants, le spectacle festif Happy Hype, des Ouinch Ouinch, à l’ambiance délirante de carnaval, qui invite le public à danser ; spectacle plus spécifiquement pour ados à ne pas manquer, Plutôt vomir que faillir de Rébecca Chaillon. A repérer aussi, le cours d’Afrovibe le samedi et le battle waacking le dimanche. Ainsi que notre super atelier yoga parents-enfants (voir p. 4). l   A partir de 11 ans. Tarif spectacle : 20 €, 10 €. M° République. Lecarreaudutemple.eu.

u 18 février. Concert. Kitsuné, la forêt des renards. Maison de la radio et de la musique. Paris XVIe Popularisés par les mangas, les kitsunés, légendes où se mêlent le shinto et le bouddhisme, sont ici revisités par l’auteur de théâtre Kevin Keiss. A travers ce conte musical, on découvre ces renards surnaturels à qui il pousse une nouvelle queue tous les cent ans et qui ont le pouvoir de se changer en humains… l   A partir de 7 ans. Tarif : 7 à 20 €. RER C. Maisondelaradioetdelamusique.fr.

u 7-11 mars. Théâtre. Rémi. Théâtre de la Commune. Aubervilliers (93). Si vous n’avez pas encore vu Rémi, adapté du classique d’Hector Malot, Sans famille, foncez sans hésiter. A grand renfort de jeu, de masques et de costumes, Jonathan Capdevielle y puise une belle réflexion sur l’enfance, sur la construction de l’identité et sur l’art du théâtre. Grand fan du carnaval et du déguisement, le metteur en scène y renoue aussi avec ses origines marionnettiques. l   A partir de 8 ans. Tarif 14 €, 7 €. M° Mairie-d’Aubervilliers. Lacommune-aubervilliers.fr.

L’AGENDA 34 u Paris MOMES
> Dans le Petit B, l’installation se modifie avec les mouvements. > Rémi passe à La Commune. © Frédéric Lovino © Marc Domage

u  9 mars-9 avril. Cirque. Oraison. L’Azimut, espace cirque. Antony (92). Héritière de la Compagnie Rasposo, l’acrobate Marie Molliens compose des tableaux de toute beauté avec une fildefériste, une lanceuse de couteaux, un équilibriste… « Mon acte artistique a pour ambition d’être vécu physiquement par le spectateur et questionne quelque chose de mystique ou de surnaturel, ce que le cirque et la mort mettent en présence ensemble. » Un hommage au cirque autant qu’une réflexion sur cet art. l   A partir de 10 ans. Tarif : 20 €, 10 €. RER B, Antony. L-azimut.fr.

u 22-25 mars. Théâtre. Pister les créatures fabuleuses. La Villette. Paris XIXe En suivant le fil des fabuleux récits du philosophe Baptiste Morizot, la metteuse en scène Pauline Ringeade, et la comédienne Eléonore Auzou-Connes, nous invitent par monts et par vaux, sur la piste extraordinaire des loups avec le son, les objets et la magie du théâtre. l   A partir de 7 ans. Tarif : 15 €, 8 €. M° Porte-dePantin. Lavillette.com.

u 1er-15 avril. Festival. Babel Mômes. Point fort, Aubervilliers (93). Un festival de musique qui commence bien avec un grand goûter prépa-

ré par les associations locales et enchaîne avec le spectacle GayaMix, autour de mythologies amazighes (berbères), à la croisée de la musique électro, de la danse, du théâtre d’objets et de la chanson. A noter aussi, le 10 avril, après la grande chasse aux œufs, le bal hip-hop qui invite toute la famille sur le dancefloor, mais aussi, le 15 avril, le stage de danse afro… entre autres ! l  Tout public, dès 3 ans. Gratuit. M° Fort-d’Aubervilliers. Lepointfort.com.

u 1-20 avril. Festival. Les Pépites sonores. Le Sax, Achères et dans cinq autres communes des Yvelines (78). Les Pépites sonores fêtent leurs dix ans avec un beau programme de six spectacles. Ne ratez pas Dracula, spectacle musical de l’Orchestre national de jazz et Comme c’est étrange du fantastique duo franco-suédois Söta Sälta qui mêle chansons et jeux sonores autour de l’étrange, celui qui fait rire comme celui qui fait peur. Des ateliers parents-enfants sont proposés durant le festival.  l  Dès 4 ans, âge selon spectacle. Lesax-acheres78.fr.

VOYEZ LA VIE EN ROUX !
> Söta Sälta aux Pépites sonores. > Hommage au cirque avec Oraison. © David Poulain © Ryo Ichii

LES CONCERTS Jeune Public

À LA MAISON DE LA RADIO ET DE LA MUSIQUE AU STUDIO 104

LE PETIT POUCET - LES CONTES DE LA MAISON RONDE

SAMEDI 11 MARS 14H30 ET 17H

L’ÎLE AU TRÉSOR - CONCERTFICTION FRANCE CULTURE

VENDREDI 17 MARS 20H30

OLI EN CONCERTSCÈNES D’ENFANTS

SAMEDI 08 AVRIL 11H00 ET 14H30

LES VOYAGES DE GULLIVERCONCERT-FICTION

FRANCE CULTURE

SAMEDI 22 AVRIL 20H30

LE CHAT BOTTÉ - LES CONTES DE LA MAISON RONDE

SAMEDI 03 JUIN 14H30

LES SEPT CORBEAUXLES CONTES DE LA MAISON RONDE

MERCREDI 14 JUIN 15H00

TARIFS : DE 8 € À 20 € INFOS ET RÉSERVATIONS

MAISONDELARADIO

ETDELAMUSIQUE.FR

stages et ateliers

u 11 février. Atelier bricolage. La maison des 3 petits cochons. Les Inventeurs (Paris, XVIIIe). Un atelier rigolo, avec de vrais matériaux – brique et ciment – pour apprendre à monter un mur et construire une maisonnette comme un vrai bâtisseur. l  A partir de 4 ans, avec un parent. A 10 h 30. Tarif : 45 € (1 adulte + 1 enfant). M° Marx-Dormoy. Lesinventeurs.paris.

u  A partir du 15 février, et en mars-avril. Ateliers en famille. Autour de l’exposition Au-Delà, rituels pour un nouveau monde Lafayette Anticipations (Paris, IVe). Au programme, pour les plus petits (3-5 ans), le parcours « Marabout et bout de ficelle », à vivre en famille et en compagnie d’un conteur ou d’une conteuse chaque dimanche matin ; pour les plus grands (610 ans), un atelier « Mon petit porte-bonheur », où les enfants et leurs parents pourront réaliser chaque samedi un petit objet fétiche avec

l’artiste Gaëlle Choisne. Les samedis 4 mars, 22 et 27 avril, l’atelier « Petit pas dans l’au-delà » invitera les familles à danser, au cœur de l’exposition, grâce à une médiatrice chorégraphe. Et enfin, notez le 4 mars, jour de la Samedi Party !, la légendaire fête des familles de Lafayette Anticipations  : une journée joyeuse et envoûtante, avec œuvres enchantées, potions magiques, parades et jeux à tous les étages. l Âges et horaires variables. Gratuit (sf atelier dansé, tarif : 5 € pour les adultes). M° Hôtel-de-Ville. Lafayetteanticipations.com.

u 20-24 février. Stage multi-activités. Attrape la jungle en hiver. Attrape Nuages (Paris, XIe). Comme à chaque période de vacances, Attrape Nuages imagine un programme aussi poétique que créatif, pour les 3 à 6 ans, que l’on peut suivre sur une journée ou toute la semaine : éveil musical, exploration plastique, initiation à la marionnette… le tout inspiré

d’une jolie sélection d’albums sur le thème de la jungle. l 3-6 ans. De 9 h 30 à 17 h. Tarif : 75 € la journée ou 300 € les 5 jours. M° Charonne. Attrapenuages.com.

u 21 au 24 février. Stage gravure. Impressionne-moi grave ! Institut des cultures d’islam (Paris, XVIIIe). Grâce aux Xérographes, une maison d’édition associative installée à la Goutted’Or, les enfants sont invités à s’initier à différentes techniques d’impression en s’inspirant des œuvres de Katia Kameli : estampage, gravure… Ils réaliseront ainsi des œuvres originales qui seront imprimées, puis rehaussées de couleurs et de collages, et qu’ils pourront emporter à la maison. l  A partir de 6 ans. Gratuit sur inscription. M° Château-Rouge. Institut-cultures-islam.org.

u 12 février-3 mars. Visite en famille. Rêve d’Egypte. Musée Rodin (Paris, VIIe). Pendant les vacances de février, le musée Rodin propose de passion-

L’AGENDA
> Une des nombreuses propositions Jeune public du Centre Pompidou. © Manuel Braun

nantes visites en famille dans l’exposition temporaire Rêve d’Egypte, du mardi au vendredi, où parents et enfants découvrent combien l’Egypte ancienne a pu inspirer ce sculpteur de génie – le tout à l’aide de jeux et de mimes. Si vous venez plutôt le dimanche (les 12, 19 et 26 février), la visite « La main à l’œuvre » permet de mieux comprendre la démarche créatrice de Rodin et les particularités de la scupture. l 6-10 ans. Visite Rêve d’Egypte, du mar au ven à 15 h. Visite La main à l’œuvre, tous les dim de février à 11 h. Tarif : 22 € (entrée + visite), 9 € pour les moins de 18 ans. M° Varenne. Musee-rodin.fr.

u 22-24 février. Stage Archi. Animaux architectes. Cité de l’architecture (Paris, XVIe). C’est toujours une bonne surprise que de découvrir la programmation des activités jeune public de la Cité, inventifs et sans cesse renouvelés. Pour exemple, ce stage « Animaux architectes », où les enfants de 7 à 10 ans imaginent un projet de maison inspiré des architectures animales, termitières et autres nids, en s’assurant qu’il puisse aussi respecter l’environnement. Notez, pour les ados, le stage maquette « Paquebot parade » la semaine suivante. l 7-10 ans. De 14 h 30 à 17 h 30. Tarif : 72 € les 3 après-midis. Citedelarchitecture.fr.

u 22 février et 1er mars. Atelier Histoire. Résister par l’art et la littérature. Mémorial de la Shoah (Paris, IVe). Un atelier dense où l’on aborde, à travers les œuvres de Charlotte Salomon, Marc Chagall ou Felix Nussbaum, la manière dont ces artistes se sont mobilisés pour dénoncer la montée du nazisme et témoigner (cf. aussi rubrique « Expo »).

l 9-12 ans. A 14 h 30. Tarif : 6 €. M° Pont-Marie. Memorialdelashoah.org.

u 23 février. Atelier archéologie. Mitrons antiques. Musée Archéa (Louvres, 95). Après une visite de l’exposition permanente, concise et bien conçue, et notamment de la partie concernant la culture du blé, les enfants et ados deviennent des assistants boulangers et se lancent dans la fabrication d’un pain à l’antique, inspiré d’une recette de Caton l’Ancien, tels de vrais mitrons gallo-romains. l 7-18 ans. A 14 h. Tarif : 5 €. RER D, arrêt Louvres. Archea.roissypaysdefrance.fr.

u 1er au 3 mars. Stage photo. Autoportraits métamorphosés. Maison européenne de la photographie (Paris, IVe). Animé par l’artiste plasticienne Soraya Hocine, ce stage invite les enfants à se poser la cruciale question « Qui suis-je ? » en devenant leur propre sujet. Il s’agira, à partir d’un autoportrait, de raconter une histoire, celle qu’on veut – bref,

de jouer avec son « je » !

l 6-11 ans. Mer et jeu de 10 h à 16 h, ven de 13 h à 16 h. Tarif : 114 €. Mep-fr.org.

u  4 mars. Atelier peinture. Etegami, la carte de félicitations japonaise. Maison de la culture du Japon (Paris, XVe). Durant cet atelier animé par Mariko Nakayama, on apprend à créer une carte originale, en peignant une image accompagnée de quelques mots pour souhaiter bonheur et réussite à ses amis ou à sa famille. On vous conseille de réserver ! l  A partir de 8 ans. A 14 h et à 16 h. Tarif : 10 €. M° BirHakeim. Mcjp.fr.

u 23 mars. Atelier famille. Matières à sensation. Centre Pompidou (Paris IVe). Bien sûr, le Centre Pompidou propose, pendant les vacances, de nombreuses activités artistiques – visites, ateliers, workshops pour les ados autour des rituels au studio 13/16… Mais les festivités continuent au-delà, les mercredis, samedis et dimanches. La preuve avec cet atelier à vivre en famille, durant lequel les enfants et leurs parents expérimentent les propriétés de certains matériaux : bois, marbre, argile. Une approche sensorielle qui permet de découvrir des artistes comme Penone ou Kounellis. l 6-10 ans, en famille. A 14 h 30. Tarif : 10 €, enfant 8 €. M° Rambuteau. Centrepompidou.fr.

MystèresMalleMagique & tous les samedis et dimanches & mercredis 22/02 et 01/03 à partir de 8 ans Théâtre La petite Croisée des Chemins 43 rue Mathurin Régnier 75015 Paris Réservations : https://www.theatrelacroiseedeschemins.com/
Du 22
26
avec Lionel Chenail mise en scène Aurélie Rochman Compagnie Sans Edulcorant
février au
mars à 15h
Expo, Atelier, Parcours, Party 15.2—7.5.23
Au-delà — Rituels pour un nouveau monde

INCOLLABLES SUR L’EUROPE

Quand on dit l’Europe, on parle de quoi ? La différence entre la Commission européenne et le Parlement européen, vous maîtrisez ? Pour tout savoir des institutions et surtout mieux comprendre ce que l’Union européenne nous apporte au quotidien, un petit tour en famille à l’Europa Expérience s’avère très utile et intéressant. Tout le monde y apprend, les petits comme les grands !

Combien de pays ? Combien de langues ? Quels sont les domaines dans lesquels intervient l’Europe ? Qui sont nos députés ? Et de quoi débattent-ils ? Vous découvrirez tout cela et bien d’autres choses encore en parcourant les différents espaces d’Europa Expérience. Lancé par les institutions européennes, gratuit, ouvert à tous et interactif, ce lieu permet d’en savoir plus sur un sujet qui nous semble souvent très technique alors qu’il est présent dans notre vie de tous les jours.

Faites la visite en famille, emmenez des copains, les petits voisins… Les échanges à plusieurs permettent souvent de mieux comprendre et de transformer l’expérience en parcours ludique. Et pour commencer, posez les pieds sur la grande carte, saisissez-vous d’une tablette et baladez-vous sur les différents pays : pour chacun, on découvre de courtes vidéos sur des sujets particuliers (l’éducation, l’alimentation, la santé…). On peut aussi choisir de débuter par la salle de cinéma (en sous-sol) qui offre un regard sur l’Europe sur un écran à 360 degrés, permettant de découvrir les fondements de l’Union, les avantages pour ses 447 millions d’habitants et les défis à relever.

II u Paris MOMES ZOOM lieu
© Illustrations Stéphane Kiehl pour Paris Mômes

Dans la grande salle, différents dispositifs interactifs permettent d’aborder l’UE sous un angle chaque fois différent. A la table des institutions par exemple, on peut jouer à trois et se placer côté Parlement européen, Commission ou Conseil et voir ainsi comment ces trois pôles fonctionnent et interagissent mais aussi ce qui les différencie. Sur un autre poste, grâce au flux de médias en direct, on peut découvrir les sujets traités par les députés et les commissaires européens dans l’instant.

Mais au fait, ces députés, qui sont-ils ?

Sur le mur de droite, on découvre les visages très divers des 705 députés européens : voir qui est le plus jeune, quel pays en a le plus… On peut faire sa recherche par pays, par genre, par âge, par groupe politique, découvrir le profil de chaque élu, les dossiers qu’il a défendus, son parcours. Sur celui d’en face, la parole est aux citoyens de différents pays, où l’on découvre leur vécu et la façon dont l’Europe intervient très concrètement dans leur vie, par l’intermédiaire de petits films.

Pour finir, on peut se prendre en photo et rejoindre ainsi, si on le veut, les portraits de tous les citoyens diffusés dans l’ensemble du réseau des Europa Expérience. On apprend plein de choses. Prévoyez de passer du temps sur chaque dispositif, accompagnez vos enfants tout au long de la visite et penchez-vous avec eux sur les contenus pour bien les aider à comprendre. Un quiz est disponible pour faciliter la visite et des médiateurs sont présents pour répondre à toutes les questions. Les amateurs peuvent même y exercer leurs langues, puisque tout est accessible dans les 24 langues officielles de l’UE.

EUROPA EXPÉRIENCE

A partir de 9 ans. Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h, sauf le mardi. Gratuit. 28, place de la Madeleine, Paris VIIIe

en partenariat avec
« Gratuit, ouvert à tous et interactif, ce lieu permet d’en savoir plus sur un sujet qui nous semble souvent très technique alors qu’il est présent dans notre vie de tous les jours.
»

Europa Expérience l’Europe

en famille sans quitter Paris

Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.