Paris Mômes n°132

Page 1

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 16 ANS

Rêver ensemble N° 132 octobre - novembre 2021 Gratuit. A donner surtout aux parents.


© BAYARD – NORMAAL ANIMATION

PUBLICITÉ

Retrouve ZOUK dès le 23 octobre sur C+kids disponible seulement avec C+

ZOUK La petite sorcière qui a du caractère


SOMMAIRE Paris MOMES/ n°

132

octobre-novembre 2021

Image courtesy the artist, © Marten Elder

-

est édité par les éditions Paris Mômes. Villette Makerz, Folie L5 parc de la Villette 211, avenue Jean-Jaurès Paris XIXe. Tél. : 01 82 83 84 00. Directrice de publication et rédactrice en chef : Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr). Adjointe à la direction et iconographe : Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier, avec Aïcha Djarir, Christophe Carrière et Marie Plantin. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier. Cheffe de projet et création graphique : Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr). Chargée de communication Web : Annabelle Veritti (annabelle.veritti@parismomes.fr). Révision : Solange Kornberg. Imprimerie : BLG-TOUL (labélisé Imprim’Vert). Paris Mômes est imprimé sur papier 100 % recyclé. Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622  €. Siège social : 9, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photos et illustrations publiés dans Paris Mômes et sur le site Parismomes.fr est interdite.

Une bande d’amies

PUBLICITÉ ET PARTENARIATS

Pour l’artiste Claire Tabouret, les corps en disent long. Chaque détail, dans ses peintures, révèle un état émotionnel, un rapport au monde : vêtements, attitude, direction du regard... Dans cette œuvre de 2019, Girlfriends (Stripes), qui est à la fois une scène de groupe et un autoportrait – l’artiste est la troisième jeune fille en partant de la gauche –, Claire Tabouret évoque « un souvenir d’enfance, une réunion d’amis et de voisins ». Et nous parle aussi de la confiance de la jeunesse, de la force du lien, de la joie d’être ensemble.

Armelle Collomp armelle.collomp@parismomes.fr Nathalie Senbel-Bakry nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr Tél. : 01 82 83 84 00

u  A voir jusqu’au 31 décembre à la Bourse du commerce, Paris Ier. M° Louvre-Rivoli.

CinéKids

4

BONS PLANS : Des cadeaux, des surprises…

6

DOSSIER : A table ! S’alimenter, c’est tout un monde.

14

ÉVÉNEMENT : Mon premier festival est de retour,

20 22

ÉVÉNEMENT : Sur les pas de la marionnette Amal.

26

ZOOM : La Bergerie de Bagnolet, pas si simple.

28

THÉMA : C’est mon anniversaire !

32

ÉDITION : Nos livres préférés du moment.

36

LE GUIDE

La mer à voir jusqu’au 30 décembre 2021

les mercredis et dimanches après-midi forumdesimages.fr

4€

tarif unique avec la carte Forum Liberté

Design graphique : ABM Studio – Visuel : Le Chant de la mer © 2014 Cartoon Saloon – The Big Farm – Melusine Productions – Superprod – Nørlum Studios / Lou et l’île aux sirènes © Eurozoom / Sauvez Willy © Collection Christophel

film, animation, goûter

avec ses avant-premières et ses ciné-concerts. On y court !

THÉMA : Les jardins buissonniers, des trésors verts à découvrir.

Des idées pour souffler ses bougies.

36 Au secours, c’est dimanche ! 38 Cinéma 40 Séances spéciales 42 Spectacles 44 Expos 46 Oxygène 48 Tout-petits 50 Ados

52

AGENDA et STAGES

Abonnez-vous à Paris Mômes pour 15€ par an ! Rendez-vous sur Parismomes.fr/magazine.


À GAGNER

BONS PLANS

© Jérôme Blun

© Marc Domage

© Château de Versailles

Avec Paris Mômes, faites le plein de cadeaux dans chaque numéro ! Pour participer, rendez-vous sur Parismomes.fr, rubrique A gagner. Et suivez-nous sur et pour d’autres surprises.

Des places pour le spectacle Rémi

Découvrir l’expo Les Animaux du Roi

Des invitations pour le spectacle Avril

Dans cette adaptation de Sans famille par Jonathan Capdevielle, avec masques, costumes et son très travaillés, Rémi a maintenant, accroché à son dos, un sac musical qui lui tient compagnie. Une aventure pleine d’humour et d’espoir à partager en famille à laquelle on vous invite le 16 décembre à 19 h 30 à L’Onde Théâtre Centre d’art à Velizy-Villacoublay.

Jusqu’au 13 février 2022, on vous invite à découvrir la nouvelle exposition du château de Versailles, Les Animaux du Roi. 300 œuvres qui font l’inventaire des milliers d’animaux qui peuplaient le château sous l’Ancien Régime. Peintures, sculptures, tapisseries, porcelaines… A voir avec le parcours-jeux Paris Mômes en main !

On vous invite au théâtre Antoine-Vitez-Scène d’Ivry le 27 novembre prochain à 17 h pour découvrir le spectacle Avril, tiré d’un texte de Sophie Merceron. L’adaptation pour la scène donne à voir un conte qui parle de l’enfance. Un spectacle rempli d’humour et de délicatesse, des personnages touchants et d’une grande pudeur.

u  A partir de 8 ans.

u  A partir de 6 ans.

u  A partir de 8 ans.

Assister à l’avant-première de Belle avec Mon premier festival Temps fort de l’automne, Mon premier festival mérite bien son nom : il offre aux enfants l’occasion de goûter à la magie des séances partagées et à l’immense richesse du cinéma. Paris Mômes vous invite à l’avant-première du film Belle, de Mamoru Hosoda, le 24 octobre à 11 h au Cinéma des cinéastes. Un film d’animation japonais qui suit Suzu, une adolescente complexée qui vit entre le Japon moderne et un monde virtuel. u  A partir de 10 ans.


© Illustration VIRGINIE MORGAND / LA SLOW – Conception BASE Design – Licences n° L-R-21-4095 / L-R-21-4060 / L-R-21-4059

LES P’TITS FAUTEUILS SAISON 2021–2022

CHATELET.COM


© Martin Argyroglo

© Martine Camillieri

DOSSIER alimentation

Se réconforter, grandir, transmettre une culture, participer à une sorte de rite, choisir un mode de vie plus durable, donner et recevoir de l’amour… il y a tout ça dans nos assiettes ! C’est ce que nous disent en ce moment de nombreux artistes et essayistes, des historiens, mais aussi des agriculteurs en quête d’un plus grand respect de la terre. Plusieurs expositions, ouvrages ou événements s’en font l’écho – une manière d’explorer les multiples profondeurs de ce fait apparemment banal, qu’on a redécouvert durant ces mois de confinement avec la saveur des plats faits maison ou le manque des grandes tablées : manger. Par Orianne Charpentier

6 u  Paris MOMES

Mehdi-Georges Lahlou © Hugard _ Vanoverschelde

TOUS À TABLE !


© Ymane Fakhir

© Julie Gennelin et Françoise Riganti

© Martin Argyroglo

Exposition, visites, ateliers, spectacles / Jusqu’au 29 janvier 2022

Ce que manger veut dire

Mehdi-Georges Lahlou © Hugard _ Vanoverschelde

Au Maif Social Club, des œuvres d’art contemporain questionnent notre rapport à la nourriture. Avec, pour approfondir, une formidable programmation d’ateliers et de rencontres. Des photographies signées Martin Parr de gens qui mangent, une vidéo qui zoome sur des mains de grand-mère faisant la cuisine, une installation de l’artiste Subodh Gupta comportant une cuisinière en fonte surmontée de dizaines d’ustensiles usagés… Au total, plus d’une dizaine d’artistes réunis, dont chaque œuvre nous donne à réfléchir sur un des multiples aspects de l’alimentation, questionnant nos comportements individuels, la transmission des cultures culinaires, les inégalités d’accès à la nourriture selon les pays et les personnes… Un parcours d’autant plus pertinent qu’il est accompagné d’une programmation bouillonnante : des visites guidées pour tous (pour les familles, pour les tout-petits et pour les grands, lesquels ont droit à des visites gustatives le jeudi soir, où l’on découvre les œuvres tout en dégustant de petites bouchées savoureuses) ; des ateliers gourmands pour les enfants, qui varient chaque semaine (premières dates les 9, 23 et 30 octobre, et jusqu’en janvier) ; des performances et conférences-spectacles (notamment De la morue, par l’irrésistible Frédéric Ferrer, le 25 novembre, plutôt pour les plus grands à partir de 12 ans)… et même, un peu plus tard en décembre, un spectacle étonnant pour les enfants de 6 mois à 5 ans et leurs parents, Frichti, où la scène est une cuisine que l’on explore avec délice. n u  Matières à mijoter. Tout public. Jusqu’au 29 janvier 2022.

Tlj, du lun au sam de 10 h à 20 h 30, dim de 18 h à 18 h. Entrée libre. Maif Social Club, 27, rue de Turenne, Paris IIIe. M° Chemin-Vert. Maifsocialclub.fr.

> Toutes les photos de cette double page sont extraites de l’exposition Matières à mijoter, à voir jusqu’en janvier au Maïf social club, qui questionne notre rapport à la nourriture dans toutes les directions et propose des ateliers gourmands pour les enfants chaque semaine différents.


DOSSIER alimentation

Exposition, visite / Jusqu’au 24 octobre

L’art de la table

Jusqu’au 24 octobre. Tlj sf mar, de 10 h à 13 h et de 14 h à 18 h. Tarif : 8 €, réduit 6 €. Musée national de Céramique, 2, place de la Manufacture, Sèvres (92). M° Pont-de-Sèvres. Sevresciteceramique.fr.

> L’art de la table au musée de Céramique.

Atelier / le 9 octobre

Transmission gourmande Un atelier de cuisine iranienne animé par Hélène Tavera, spécialiste des cuisines du monde et fondatrice du Collectif 4C. En lien avec la nouvelle exposition de l’Institut des cultures d’Islam autour de l’artiste Hossein Valamanesh, cet atelier invite à découvrir une recette de sa grand-mère, transmise comme un héritage : le goshvareh, une soupe de légumes et de raviolis. Chance supplémentaire, cet atelier, plutôt destiné aux ados et aux adultes, est animé par Hélène Tavera, dont on vous a souvent parlé à Paris Mômes : passionnée à la fois par les cuisines du monde et par leur dimension de culture, de mémoire et de transmission, elle anime régulièrement des balades gustatives dans la Goutte-d’Or. Elle est aussi à l’origine du Collectif 4C et du tierslieu Quartier libre, un café associatif où l’on peut venir boire un café, manger un bon petit plat le midi (le menu du jour est affiché sur leur page Facebook), cuisiner sur des plaques à disposition, ou participer à toutes sortes d’événements comme la « Soupe au caillou » – bref, un lieu où la cuisine est aussi un moyen de lien social et de partage. n u Atelier « Les recettes de grand-mère ».

A partir de 12 ans. Le sam 9 octobre à 14h. Tarif : 18 €, réduit 16 €. Sur inscription. ICI Stephenson, 56, rue Stephenson, Paris XVIIIe. M° Marcadet-Poissonniers. u Collectif 4C Quartier libre. Tout public. Toute l’année. 9-11, rue de la Charbonnière, Paris XVIIIe. M° Barbès-Rochechouart. Facebook.com/Collectif4c.

© RMN-Grand Palais (Sèvres - Manufacture et musée nationaux)/Stéphane Maréchalle

u A table ! A partir de 8 ans.

> On salive d’avance pour cet atelier de cuisine iranienne à l’ICI.

Photo © RMN-Grand Palais (Sèvres - Manufacture et musée nationaux) / Daniel Arnaudet

En 2010, l’Unesco a inscrit le « repas gastronomique des Français » au Patrimoine immatériel de l’humanité. Cette consécration est le fruit d’une longue histoire, qui nous est retracée de façon vivante, et même appétissante, dans l’exposition A table ! Le repas, tout un art, au musée de Céramique de Sèvres, lieu particulièrement bien choisi pour un tel sujet. On s’y promène au fil du temps et des différentes salles, à la découverte des usages gourmands de l’époque gallo-romaine ou des plateaux-repas de première classe du Concorde, en passant par les recettes de cuisine de la Renaissance ou le service de table offert à la jeune Elizabeth d’Angleterre. Ustensiles parfois étonnants, menus d’autrefois, livres de cuisine, pièces de céramique incroyables ou reconstitution d’une somptueuse table de banquet aident ainsi à nous faire comprendre les multiples dimensions de la cuisine française, de la protection des terroirs à la diplomatie. Le musée a en plus la bonne idée de proposer une visite guidée sensorielle pour les enfants de 4 à 6 ans, « Aiguisez vos sens ! », le 24 octobre, ainsi que des ateliers d’initiation au modelage en famille, pour les enfants de 6 à 11 ans, chaque premier samedi du mois (prochaine date le 6 novembre). n

© Institut des Cultures d’Islam

Une exposition au musée de Céramique de Sèvres explore l’histoire du repas en France.


Bourse de Commerce Pinault Collection

Bourse de Commerce — Pinault Collection © Tadao Ando Architect & Associates, Niney et Marca Architectes, Agence Pierre-Antoine Gatier. Photographie : Aurélie Cenno

L’art contemporain à hauteur d’enfant

Visites, ateliers, jeux, contes Retrouvez toute l’offre d’activités de la Bourse de Commerce pour les jeunes visiteurs sur pinaultcollection.com BDC—parismomes—195*275.indd 1

28/09/2021 18:37


DOSSIER alimentation

Livre

Des mets et des mots

Incroyable le nombre de thèmes autour de l’alimentation qu’aborde, en une soixantaine de pages, avec des mots très simples, l’essayiste Ryoko Sekiguchi lors de cette « Petite Conférence », disponible sur YouTube (crise sanitaire oblige, elle s’est tenue via Internet en février dernier, et non au Nouveau Théâtre de Montreuil) mais qui fait aussi l’objet d’un livre aux éditions Bayard. C’est ce dernier qu’on vous conseille pour une lecture à deux, parent et enfant, parce qu’il permet, par ses questions, d’ouvrir des discussions précieuses sur des sujets importants : le rapport aux goûts, à l’imaginaire des sens, au corps, aux mots, aux émotions ; le rapport au vivant, à la planète, au très petit et au très grand ; le rapport au monde, au voyage, aux différentes cultures, et à cet universel qu’est la cuisine… Nourri d’expériences personnelles et ponctué de petites consignes rigolotes (acheter une épice inconnue, imaginer une recette avec des nuages), La Terre est une marmite est un ouvrage riche et inspirant. n uLa Terre est une marmite. A par-

tir de 9 ans. De Ryoko Sekiguchi. Bayard. 12,90 €.

© Jean Pierre Sageot

Ce petit ouvrage pose des myriades de questions… À déguster et à partager entre parents et enfants.

> Woofeuse à Zone sensible.

Visites, cours de cuisine et de permaculture / 2, 9, 23 et 30 octobre

La main à la pâte Culture, agriculture, nourriture : les trois piliers du lieu Zone sensible, à la fois ferme urbaine et espace d’art et de réflexion, qui programme en octobre divers événements. Impossible de ne pas vous reparler, dans ce dossier, de Zone sensible, une ferme urbaine en permaculture située à Saint-Denis, qui se définit elle-même comme « centre d’art et de nourriture ». Ce lieu, ouvert au public chaque samedi durant les beaux jours, programme des événements tels que concerts, expositions, performances, visites du potager... S’y mêlent les dimensions artistiques, sociales et écologiques qui sont à l’origine du projet, avec tout un volet autour de l’alimentation, au cœur et au croisement de ces préoccupations. Artistes, cultivateurs, cuisiniers s’y côtoient donc, invitant les visiteurs à mettre eux-mêmes, parfois, la main à la pâte (ou à la terre). C’est le cas en ce mois d’octobre, avec quatre samedis bien remplis : le 2 octobre, vous pourrez venir l’après-midi pour une visite du potager en compagnie de Franck, le chef maraîcher, suivie d’un concert ; le 9 octobre, ne manquez pas le cours d’initiation à la permaculture (accessible aux enfants à partir de 10 ans), ou l’atelier de cuisine avec Christophe Lavelle, chercheur au CNRS et au Muséum d’histoire naturelle et spécialiste de l’alimentation. Cet atelier qui mêle science et gourmandise est accessible à partir de 9 ans. Autre chance de suivre le cours d’initiation à la permaculture le 23 octobre. Et enfin, pour son grand jour de clôture de saison, le samedi 30 octobre, Zone sensible vous invite à une vaste soupe populaire (mitonnée avec les courges cultivées sur place et garanties sans pesticides), ainsi qu’à une visite du potager, toujours assurée par le désormais célèbre Franck le chef maraîcher. Pensez à réserver vos places ! n Zone sensible. A partir de 8 ans. Les sam 2, 9, 23 et 30 octobre. Horaires variables selon activités. Cours de permaculture, tarif : 35 €. Atelier de cuisine avec Christophe Lavelle, 10 €. Visite en permaculture, 6,50 €, moins de 14 ans : 5 €. Sur réservation. 112, av. de Stalingrad, Saint-Denis (93). M° Saint-Denis-Université puis 10 min de marche. Facebook.com/zonesensible. u

10 u  Paris MOMES


SPECTACLES ATELIERS EXPO

10/14 nov 2021

Exposition, événements, ateliers / Jusqu’au 30 janvier 2022

Terre nourricière Une exposition et des ateliers parents-enfants autour de la terre, remise au cœur de notre rapport au monde par des artistes contemporains.

ZAOUM - © Ian Grandjean

Réfléchir à la façon dont on se nourrit, c’est forcément, inévitablement, revenir à la terre et à la façon dont on la cultive. Tous les artistes présentés dans l’exposition Aterrir ont en commun de placer la terre comme sujet ou comme matière même de leurs œuvres, qu’il s’agisse de la Bibliothèque des terres d’Ilede-France, de Koichi Kurita ; de la série Ici poussaient, d’Anaïs Tondeur, qui photographie le plateau de Saclay, ancienne terre agricole reconvertie en pôle universitaire ; du film Manifeste pour une agriculture de l’amour, qui imagine un nouveau rapport au vivant ; ou de plein d’autres questionnements artistiques qui nous amènent à réfléchir sur l’agriculture, sur la ville, sur le lien social, sur la façon dont la nourriture est produite et répartie, sur la façon dont on exploite notre environnement… Un beau et surprenant parcours ponctué de rendez-vous, dont « Paysages à boire » le 23 octobre, une conférence-dégustation autour du vivant dans les vignobles (pour les adultes), ou « Sendero el Puma », le 21 novembre, une randonnée de 4 kilomètres à Noisiel en compagnie d’artistes. Sans oublier la belle programmation d’ateliers parents-enfants, qui font réfléchir autour de la terre, du territoire, et de ce qui pousse dedans, comme ces graines et ces racines dont on apprend à prendre soin. n

l-azimut.fr Une chevauchée fantastique, dans la neige et la forêt !

u Aterrir. A partir de 8 ans. Jusqu’au 30 janvier 2022. Du mer

au ven de 14 h à 18 h, sam et dim de 14 h à 19 h 30. Gratuit. Tarif atelier : 5 € par enfant, gratuit pour les parents. Centre d’art contemporain de la Ferme du Buisson, allée de la Ferme, Noisiel (77). RER A, station Noisiel. Lafermedubuisson.com.

> Manifeste pour une agriculture de l’amour, présenté dans l’exposition Aterrir, à la Ferme du Buisson.

La Cuisine centre d’art et de design - Nègrepelisse et Le Cyclop - Milly-la-Forêt

Fabrice Colin Éloïse Scherrer

CHEZ VOTRE LIBRAIR E

> Les Studios proposent aux enfants de réaliser un film.


DOSSIER alimentation

Et aussi… è    Livre. La Nonna, la Cucina, la Vita… Des

livres de cuisine, Paris Mômes vous en présente régulièrement, mais celui-ci possède une grâce spéciale : chaque chapitre de recettes est introduit par une histoire –souvenirs d’enfance de la narratrice ou récits de sa grand-mère italienne qui lui a appris au fil des ans de succulentes recettes de Ligurie. Cela nous parle de cuisine, de culture et de transmission, bien sûr, mais aussi de l’amour, de l’enfance… de la vie, en somme.

© La Joie de lire

Tout public. La Joie de lire. 24,35 €.

> La Nonna, la Cucina, la Vita, des recettes et des souvenirs.

Le Collège des Bernardins étoffe sa programmation jeune public déjà bien fournie en inaugurant cette année, une fois par mois, un atelier « Les écologistes en herbe », des ateliers créatifs pour se connecter à la nature et s’éveiller à la protection de l’environnement. La toute première séance invite à planter des graines d’herbes aromatiques dans une boîte à œufs qu’on emporte chez soi, pour qu’origan, ciboulette et persil viennent agrémenter les petits plats à la maison. A partir de 7 ans. Le 6 octobre à

è    Initiative. L’Ecole comestible, un collectif qui œuvre dans diverses écoles de Paris et d’Ile-de-France, en aidant à mettre en place des potagers et en organisant des ateliers qui mêlent découvertes culinaires et culturelles. Des actions à suivre.

© Marion Poujade

è    Atelier. La petite plantation d’aromates.

Ecolecomestible.org.

> Les œuvres de Marion Poujade sont visibles à la galerie Sergeant Paper et disponibles à la vente.

> Atelier plantation au Collège des Bernardins.

16 h 30. Tarif : 8 €. M° Maubert-Mutualité. Collegedesbernardins.fr.

è    Exposition. A table !, de Marion Poujade.

Jusqu’au 16 octobre. Gratuit. M° Jacques-Bonsergent. Sergeantpaper.com.

12 u  Paris MOMES

è  Livre. L’Ecole des gâteaux. Ce délicieux ro-

© Le Lab Mobile

Un homard, une table de petit déjeuner, une recette de cuisine en cours d’élaboration… Les peintures de Marion Poujade sont pleines de couleurs et de saveurs, des instants appétissants du quotidien qu’elle a captés au cours de l’année 2020, pour « retrouver le goût du partage ». A découvrir à la galerie Sergeant Paper. A partir de 6 ans.

man de Rachel Hausfater raconte l’histoire d’un jeune garçon qui déteste l’école et qui ne s’aime pas beaucoup non plus, mais qui adore la pâtisserie… Une histoire originale, subtile et tendre, qui explore, entre autres choses, tout ce que l’on peut apprendre à lire une recette de cuisine. A partir de 8 ans. Casterman. 5,25 €.


Totaime Nature // Totaime Cosmos, Sculpture 400cm, Jean-Charles de Castelbajac, 2021 © Centre Pompidou, conception graphique : direction de la communication et du numérique

L’exposition bénéficie du soutien de

En partenariat média avec

Centre Pompidou Galerie des enfants | 25 septembre 2021 – 9 mai 2022

Jean-Charles de Castelbajac Le Peuple de demain


© Les Films du Losange

© Courtesy of Warner Bros. Pictures

© Pathé

© Bac Fiilms

CINÉMA Mon premier festival

> De gauche à droite : La Prophétie des grenouilles, Océans, Chantons sous la pluie et Marcher sur l’eau : beau programme !

Le ciné c’est géant Un Paris Mômes entier ne suffirait

FILM CULTE

pas à détailler le programme de la

Le titre du film est aussi célébrissime que son tube : Chantons sous la pluie.

17e édition de Mon premier festival. Du 20 au 29 octobre, 82 films et programmes courts sont présentés, ainsi que des ciné-concerts, des ateliers, des spectacles et des rencontres ! Il y en a pour tous les âges (dès 2 ans !) et pour tous les goûts. Par Christophe Carrière

14 u  Paris MOMES

Considéré par l’American Film Institute comme la meilleure comédie musicale de tous les temps, Chantons sous la pluie est la plus belle initiation à ce qu’est le cinéma. Outre les inoubliables et réjouissants numéros musicaux, il y a toute la problématique du passage du muet au parlant (car le film se déroule à la fin des années 1920), les luttes d’ego et tout un art qui devient (aussi) une industrie. Vaste sujet, débarrassé de thèses pompeuses au profit de situations souvent hilarantes. Le découvrir sur grand écran est une aubaine. n u  Chantons sous la pluie. A partir de 9 ans. De Stanley Donen et Gene Kelly, avec Gene Kelly, Debbie Reynolds, Donald O’Connor…


ANDREA

FANDOS

NATALIA

DE MOLINA

DANS LA NATURE Le fil conducteur de Mon premier festival sera en vert et pour tous. Respirez, vous êtes au cinéma ! Il allait de soi qu’en plein réchauffement climatique, une sélection de films enrichisse le regard du jeune spectateur sur l’environnement et les diverses manières de l’appréhender, le respecter, le protéger. Pas moins de 39 longs-métrages et programmes courts sont proposés dans la thématique «Dans la nature» (et encore ! On ne compte pas des avants-premières comme Marcher sur l’eau !), parmi lesquels le toujours aussi impressionnant L’Ours de Jean-Jacques Annaud, cette merveille qu’est La Prophétie des grenouilles de Jacques-Rémy Girerd, le magnifique Océans de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, ou encore une rareté : L’Homme qui plantait des arbres de Frédéric Back, adaptation d’un conte de Jean Giono dit par la voix chaude de Philippe Noiret et à l’animation si belle qu’elle obtint l’Oscar en 1987. n

UN FILM DE

PILAR PALOMERO

NON MAIS À L’EAU QUOI ! La comédienne Aïssa Maïga passe derrière la caméra pour un docu essentiel sur l’injustice face à l’accès à l’eau. Présenté en avant-première (sortie en salles le 10 novembre), Marcher sur l’eau s’inscrit à merveille dans l’engagement climatique de Mon premier festival. Durant un an, la comédienne désormais réalisatrice Aïssa Maïga s’est rendue à plusieurs reprises à Tatiste, un village nigérien isolé de tout, en proie au stress hydrique. Ah ! Qu’est-ce que le stress hydrique ? C’est ce que subissent actuellement 2,2 milliards de personnes sur Terre qui n’ont pas d’accès à l’eau potable. Or, le continent africain recèle 660 000 km3 d’eau en sous-sol… mais très, très profond le soussol, hein ! Ce qu’apprend cette petite villageoise de Tatiste qui se voit donc « marcher sur l’eau »… mais sans la voir, hormis au cours des deux ou trois mois de pluie dans l’année. Le reste du temps, il faut aller au puits qui se trouve au diable vauvert. Et encore ! Quand il n’est pas asséché. Conçu avec l’aide de l’ONG Amman Imman (qui se traduit par « L’eau, c’est la vie »), le film raconte le quotidien de ces Peuls, notamment à travers celui d’une adolescente de 14 ans et de ses petits frères, avec un fil conducteur : la demande d’un forage digne de ce nom. Aux enseignements humains et écologiques qu’apporte le récit s’ajoutent des images sublimes. Et carrément émouvantes. n u  Marcher sur l’eau. A partir de 9 ans. D’Aïssa Maïga.

En sus des morceaux choisis ci-dessus, vous pouvez organiser votre planning en allant sur Quefaire.paris.fr/monpremierfestival.

AU CINÉMA LE 27 OCTOBRE

www.epicentrefilms.com


© Wild Bunch

© Carlotta FIlms

CINÉMA Mon premier festival

> Les coups de cœur d’Ariane Ascaride, à retrouver à Mon premier festival : Mon voisin Totoro, de Miyazaki et Les 400 coups, de Truffaut.

Trois questions à Ariane Ascaride Marraine de Mon premier festival 2021, la plus célèbre des comédiennes marseillaises voit dans le cinéma le plus bel outil de transmission. On est bien d’accord. PARLEZ-NOUS DE VOS TROIS COUPS DE CŒUR CHOISIS POUR MON PREMIER FESTIVAL… ARIANE ASCARIDE : Mon voisin Totoro, de Hayao Miyazaki, appartient à un imaginaire extrêmement fort. On y trouve un rapport à la nature recontextualisé dans une magie pleine de paraboles. Le dessin est prodigieux, avec des formes… rassurantes. Je ne sais pas si le mot est juste. Disons plutôt que malgré les monstres et sorcières, ce n’est jamais agressif. Les 400 Coups, de François Truffaut, au-delà de l’histoire de ce garçon qui vit dans un désamour total mais qui réussira par ses rêves à transformer sa vie, montre comment était Paris avant. Truffaut filme des rues qui n’ont plus rien à voir avec aujourd’hui. Je vou-

lais montrer aux jeunes Parisiens l’histoire d’une ville dans laquelle ils vivent. La Gloire de mon père, d’Yves Robert, c’est évidemment un clin d’œil à la Provence, mais c’est avant tout un hommage à un grand cinéaste que je trouve trop oublié aujourd’hui. Son adaptation de La Guerre des boutons est un chef-d’œuvre, par exemple. VOUS DITES PENSER AVOIR ENNUYÉ VOS ENFANTS EN LEUR MONTRANT TROP DE FILMS. PAR QUOI AVEZ-VOUS COMMENCÉ ? A.A. : Je crois avoir commencé avec des Disney, Peter Pan en particulier. J’ai une adoration pour ce personnage. Et puis on est arrivé assez vite sur Les Demoiselles de RoMPF2016.qxp_Mise en page 1 09/09/2016 17:08 Page1

PRIX DU PUBLIC

PRIX DU PUBLIC

J’AIME Pour voter, dépose la carte correspondant à ton choix dans l’urne située à la sortie de la salle.

Partenaire de Mon premier festival, Paris Mômes organise le Prix du public, qui récompense l’un des films présentés en avant-première. A l’issue de chaque séance, les spectateurs sont invités à déposer un bulletin de vote dans l’urne !

chefort. On est ensuite allé sur du cinéma noir et blanc, notamment Quai des brumes avec Jean Gabin. Là, mes filles faisaient un peu la gueule. VOUS PRÉSENTEZ UN FILM QUI VOUS EST CHER : « LES HÉRITIERS », DE MARIE-CASTILLE MENTION-SCHAAR, OÙ DES ÉLÈVES TRÈS DISSIPÉS VONT DÉCOUVRIR, GRÂCE AU PROFESSEUR QUE VOUS INCARNEZ, L’INCROYABLE RÉSILIENCE DES JEUNES VICTIMES DE LA BARBARIE NAZIE. A.A. : Ça a été une aventure insensée. J’ai découvert ce que pouvait être un professeur. Je me suis retrouvée face à des jeunes qui étaient quasiment dans leur rôle. Lors de l’après-midi où Léon Zyguel, rescapé des camps, est venu leur raconter Buchenwald pour cette séquence charnière des Héritiers, j’ai vu ce qui se passait dans leur tête. Il n’aura fallu qu’une demi-journée pour que change leur rapport au monde, et tout cela grâce à un tournage, grâce au cinéma. Propos recueillis par Christophe Carrière

16 u  Paris MOMES


Au cinéma le 20 octobre

ZEBULON-PARIS MOMES.indd 1

30/08/21 16:44



RÉMI CHAYÉ

© Souzmultfilm Studio

Du 20 au 29 octobre 2021, mon premier festival, le festival jeune public de la Mairie de Paris, vous invite à découvrir, avec sa marraine Ariane Ascaride, une programmation de plus de 100 films au tarif unique de 4 € la séance pour tous dans 12 salles de cinéma à Paris, au Forum des images et à la Gaîté Lyrique.

CINÉ-CONCERTS

Réalisateur à l’honneur

Brendan et le Secret de Kells, Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary, L’Île de Black Mor, Kérity, la maison des contes, Le Tableau, Tout en haut du monde.

FILMS CULTES

CINÉMA IRANIEN

3 films cultes à l’affiche pour le bonheur de partager des incontournables du 7e art : Chantons sous la pluie, Robin des bois et Les Visiteurs.

Blue Girl (voir photo), Les Contes de la mère poule, Le Costume de mariage, L’Écureuil qui voyait tout en vert, Hors jeu, Persepolis, Sonita...

« Dans la nature », création mon premier festival en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris - « Amis pour la vie » et « Au cœur de la nuit » (voir photo) en partenariat avec le Forum des images - « Alice Comedies » avec Laurent Pontoizeau - « Lumières ! » avec Ellie James en partenariat avec la Gaîté lyrique « Buster fait des vagues » avec le Royal Boudoir Orchestra.

EN ATTENDANT LES JEUX

©️ 2019 Daisuke Igarashi - Shogakukan/”Children of the Sea” Committee

Pour préparer la venue des Jeux Olympiques de 2024 pendant les quatre années qui les précèdent, 3 films mettent en avant le sport et les valeurs qu’il véhicule : Graine de champion, Mica et Parfaites.

UNE COMPÉTITION DE 18 FILMS EN AVANT-PREMIÈRE, DE FILMS INÉDITS ET DE RÉ-ÉDITIONS Belle, Cœurs vaillants, La Croisade, Maman pleut des cordes, Marcher sur l’eau (voir photo), Las Niñas, Un Monde, Le Tigre qui s’invita pour le thé…

DANS LA NATURE Au Royaume des singes, La Baleine et l’Escargote, Les Bêtes du sud sauvage, La Chevauchée fantastique, Les Enfants de la mer (voir photo), Fantastic Mr. Fox, I am Greta, Mon Voisin Totoro, Océans, La Petite Taupe aime la nature, Pocahontas, La Prophétie des grenouilles, Le Voyage du prince... et deux programmes inédits de courts métrages, « Dans la nature » et « À l’écoute de la nature »...

SANS OUBLIER UNE MULTITUDE D’ANIMATIONS Des ciné-contes, des ciné-danses, des rencontres avec des professionnels du cinéma, des débats, des karaokés et des goûters.

DU MERCREDI 20 AU VENDREDI 29 OCTOBRE 2021 - 3 séances par jour dans 12 salles de cinéma parisiennes et des séances exceptionnelles au Forum des images et à la Gaîté Lyrique 4€ la séance, la 6e entrée offerte avec la carte de fidélité I N F O S E T R É S E R VAT I O N S Q U E FA I R E . PA R I S . F R /M O N P R E M I E R F E S T I VA L


ÉVÉNEMENT solidaire

© DR Walkwithamal

La longue marche

> Du 12 au 15 octobre, la marionnette Amal (ici, en Turquie) offre aussi l’occasion de réfléchir sur des thème comme la maison, la peur, l’accueil.

Escortée par des artistes, la petite Amal, marionnette géante et militante, arrive à Paris, après la Syrie, la Turquie, la Grèce et l’Italie, pour alerter sur le sort des enfants jetés sur les routes par la guerre.

O

n va la voir arriver de loin, quand elle passera à AubervilA différentes étapes, des ateliers sont organisés pour les enfants liers, à Bobigny et à la Villette, la petite Syrienne Amal, que autour de six thèmes : la maison, la migration, la peur, le climat, l’aventure et l’accueil. Passée par la vallée de la Roya, mais aussi le conflit qui sévit dans son pays a séparée de ses proches. par Marseille et Charleville-Mézières, elle arrive en Ile-de-France Partie en juillet de Gaziantep, à la frontière turco-syrienne, le 12 octobre. On la verra à Aubervilliers, avec elle atteindra Manchester en novembre. D’ici là, Amal aura parcouru 8 000 kilomètres pour cherle Festival des musiques du monde, à Bobigny, Au fil de son voyage avec la compagnie des Grandes Personnes à cher sa mère et rencontrer à chaque étape des sur les pas des réfu- la MC93, et en déambulation dans le parc de artistes et des habitants, petits et grands, tout au long d’un ambitieux festival itinérant et militant. giés, Amal invite au la Villette le 13 octobre, puis sur le parvis de Amal est une marionnette, elle mesure l’Institut du monde arabe. Le lendemain, on dialogue sur la crise pourra l’apercevoir dans les rues des quartiers 3,50 mètres. The Walk est son parcours. A ses traits, certains reconnaîtront peut-être la patte de historiques de Paris pour finir, le 15 octobre, migratoire.  la Handspring Puppet Company, fameuse et très au théâtre de Chaillot, accueillie par le chohumaniste compagnie sud-africaine qui collabore à ce projet lancé par régraphe Rachid Ouramdane, avant de prendre le bateau sur la l’organisation britannique Good Chance, née dans la jungle de Calais, Seine, à Iéna, couvée du regard par Petit Bain, pour poursuivre son et pilotée par l’auteur metteur en scène israélo-palestinien Amir Nivoyage vers Dunkerque et Calais. La route est longue, réservez-lui zar Zuabi. Au fil de son voyage sur les pas des réfugiés, elle fédère des bon accueil ! n Maïa Bouteillet projets d’artistes, des institutions et des associations humanitaires, u  The Walk. Tout public. 12-15 octobre. et invite au dialogue sur la crise migratoire pour alerter sur le terrible Walkwithamal.org. sort de ces invisibles sur la route de l’exil, des enfants en particulier.

«

»

20 u  Paris MOMES


PUBLICITIÉ

UN NOUVEAU

COFFRET D’ACTIVITÉS signé

POUR S’AMUSER... DANS LE NOIR ! EN LIBRAIRIE

LE 27 OCTOBRE

15,90€

© Hervé Tullet

Chat, bonhomme, cœur, avion, ou encore ronds, triangles, rayures... ces 50 dessins à projeter au mur ou au plafond n’attendent que vous ! L’enfant s’émerveille de voir défiler sur son mur des poissons, des fleurs, des maisons... Un beau moment de magie et de complicité avant d’aller se coucher.

195x275_Pub_Jeu_du_soir_V01.indd 1

10/09/2021 16:29


DOSSIER jardins buissonniers

C’est ouvert Secrets, lointains ou méconnus, ces jardins invitent à prendre les chemins de traverse pour changer d’air, échanger ou simplement pour se balader. Du nord au sud, prenez les transports et suivez la piste. Par Maïa Bouteillet - Illustrations Lisa Zordan pour Paris Mômes

UN POTAGER EN FORÊT Au milieu des grands arbres et des chants d’oiseaux, un luxuriant potager s’offre à la visite. C’est une vision féerique quand on aperçoit le potager de Champrosay en contrebas du chemin qui part du parking du bois de Chardon, à Draveil. On dirait un jardin de conte, un mirage en pleine forêt. Valentine Diguet, la botaniste qui nous a mise sur la piste, n’avait pas menti… C’est un véritable coin de paradis, pour peu qu’il fasse soleil, baigné nuit et jour par le doux filet d’un ruisseau, où poussent de grandes fleurs vivaces, magnifiques, des fruits, des légumes et des plantes aux nombreuses vertus, cultivés par une trentaine de jardiniers bénévoles. L’association qui s’est constituée il y a plus de cinq ans sous l’impulsion de Michel et de Jean-Paul, deux habitants du coin, pour faire revivre le potager du château de Champrosay, aujourd’hui propriété de la région Ile-de-France, compte des gens de toutes origines qui viennent y faire pousser des graines de partout, cultiver des bonnes idées et des liens d’amitié. La porte est toujours ouverte, il faut simplement la refermer derrière soi pour éviter que les sangliers ou les chevreuils ne viennent y manger. Il y a même des bancs qui invitent à s’y installer pour profiter de la beauté du lieu. Avec un peu de chance, vous tomberez sur Michel, l’heureux et intarissable vice-président de l’association. Lui, qui se passionne pour cette végétation interstitielle qu’on ne dénomme plus mauvaise herbe, vous montrera peut-être les carrés de plantes sauvages à l’extérieur du potager. Ne repartez pas sans avoir sillonné le bois de Chardon qui environne le potager et la forêt de Sénart toute proche. On peut aussi, avant de reprendre le RER à la station Ris-Orangis, opter pour une balade le long des berges de la Seine. De quoi passer une journée entière dans les arbres. n u  Potager de Champrosay, Draveil

(91). RER Ris-Orangis, prendre la sortie en direction de Draveil puis 20 min à pied. Facebook. com/PotagerDeChamprosay.

22 u  Paris MOMES


Le parc du Sausset affiche par endroit un petit air de campagne bien dépaysant. Souvent méconnu des amateurs de balades, le Sausset est pourtant le deuxième plus grand parc de Seine-Saint-Denis, avec près de 200 hectares qui s’étendent entre Aulnay-sousBois et Villepinte. Facilement accessible par le RER B qui le traverse (une heure depuis le centre de Paris), il présente d’un bout à l’autre des paysages variés, entre forêts de grands arbres (chênes et hêtres notamment), bocages, prairies, vignes, espaces de pique-nique, sentiers de randonnée, aires de jeux pour les enfants, étang et même vignoble. Bien qu’implanté dans un espace très urbanisé, non loin de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (on n’échappe pas au bruyant survol des avions) et du fameux triangle de Gonesse, et de création récente (1981), le Sausset affiche un petit air de campagne avec ses odeurs et ses fleurs sauvages, par-ci par-là carrément dépaysant. n u  Parc départemental du Sausset. RER B, station Villepinte-Parc-du-Sausset. Parcsinfo. seinesaintdenis.fr.

Pendant les vacances, voyagez dans l’Histoire en famille ! Information et réservation sur musee-armee.fr

MUSÉE DE L’ARMÉE Hôtel national des Invalides 129, rue de Grenelle – 75007 Paris +33 (0)1 44 42 38 77

© Paris, musée de l’Armée

AU PIED DU RER

Nouv ea Activ uté i dès 3 tés ans


DOSSIER jardins buissonniers

GRAND LARGE Juste derrière les hautes tours de Créteil, un lac, des grands arbres et des oies sauvages. Rien ne laisse présager, quand on se trouve sur l’esplanade bétonnée entre la préfecture, le centre commercial et la Maison des arts, l’étendue de verdure, d’eau et de calme qui se situe quelques mètres plus bas. Il suffit de repérer la petite allée qui file entre les hauts bâtiments pour rejoindre les bords du lac de Créteil et accéder par là à une balade carrément dépaysante. Le parc du Val-de-Marne, ce sont 62 hectares occupés aux deux tiers par un grand lac cerné de rives plus ou moins aménagées entre base nautique et espaces naturels peuplés d’espèces sauvages. Arpenter cette vaste étendue bleue rafraîchit bien les idées et donne envie de mettre les voiles. D’ailleurs, on peut y pratiquer le bateau et le canoë-kayak, s’initier à la pêche, mais aussi marcher, faire du vélo ou simplement pique-niquer au bord de l’eau. A travers les bouquets de verdure, on aperçoit çà et là quelques audaces architecturales. n u  Parc

SEMÉ POUR TOUS

départemental du Val-de-Marne. 9, rue Jean-Gabin, Créteil (94). RER A, station Saint-Maur-Créteil. Valdemarne.fr.

Aux Labos d’Aubervilliers, le jardin évolue avec les habitants.

u La Semeuse. Du lun au ven de 11 h à 18 h, permanence tous les mer

de 14 h à 18 h. Atelier pain le sam 23 octobre. Les Laboratoires d’Aubervilliers, 41, rue Lecuyer, Aubervilliers (93). M° Aubervilliers-Pantin-Quatre-Chemins. Leslaboratoires.org.

24 u  Paris MOMES

© Lisa Zordan pour Paris Mômes

Sybille, avec sa robe crème, est la doyenne du lieu. Il y a aussi Javotte, qui a fini par tolérer Bonnie, arrivée il y a peu. Passablement curieuses, les trois poules de la Semeuse vous accueillent tour à tour avec des petits caquètements discrets sitôt que vous mettez un pied au jardin des Laboratoires d’Aubervilliers. Expérimental, créatif et accueillant, à l’image du lieu qui l’a vu naître en 2012, ce jardin évolue selon qui se l’approprie. Doté d’une pergola sympa sous laquelle se poser, que l’on mette les mains dans la terre ou pas, il arbore un four en terre crue surmonté d’un toit dont les tuiles ont été gravées de motifs floraux glanés alentour par les femmes de l’association Maïda. Ces réalisations et tout ce qui y pousse résultent de chantiers participatifs, d’ateliers et d’interventions d’artistes. Dans cet espace qui ne se révèle pas au premier coup d’œil, on trouve aussi une micro « forêt » sauvage où observer, une serre, un compost, des parcelles potagères… Et puisque la Semeuse est pensée comme « un lieu de rencontre pour la biodiversité en ville », Camille qui coordonne le projet avec enthousiasme, tient depuis peu une permanence tous les mercredis pour rencontrer et partager. Des ateliers autour des plantes (récolte de graines, boutures, compost, troc de plantes, empreintes végétales…) sont organisés certains samedis, mais on peut aussi aller y jeter un œil, juste pour le plaisir et pour les poules. n


PUB_CDP_195x275_V2.indd 1

29/09/2021 16:28


© Sylvie Biscioni / Sors de Terre

ZOOM tiers-lieu

> Aux Malassis, les enfants côtoient quotidiennement une vingtaine de chèvres mais aussi des moutons et des poules.

Du rififi à Bagnolet L’imminence du chantier du nouveau groupe scolaire des Malassis fait craindre pour la survie de la bergerie de la ferme-école de la Pêche d’or.

V

eille de rentrée sur les hauteurs de Bagnolet, il règne une chaleur Développé par Gilles Amar depuis dix ans , mais toujours dans un cadre estivale dans le quartier des Malassis : le gardien de l’école de la provisoire, ce lieu de partage, ouvert à tous, propose avec ses chèvres, Pêche d’or arrose la cour de récré et donne à boire aux chèvres ses brebis et ses poules un projet écologique et pédagogique qui bénéd’à côté tandis que des gamins et paficie à des publics très divers – petits écoliers, « Plantées de grands jeunes porteurs de handicap, mineurs isolés, rents du quartier passent les grilles de la bergerie pour se mettre au vert et échanger quelques arbres, ces parcelles sont riverains – et, au premier chef, aux élèves de la nouvelles. Berger, familles, habitants… tout le maternelle d’à côté. La richesse des échanges le seul espace de nature quotidiens a incité l’équipe des enseignants monde se connaît. Il flotte néanmoins une certaine inquiétude que la banderole accrochée dans un quartier populaire à intégrer la bergerie dans le cadre scolaire et à rebaptiser le tout « ferme école de la Pêche côté école résume bien : « parents + enseignants trés bétonné. » = projet bergerie ». A l’heure où l’on parle de d’or ». Plantées de grands arbres, ces parcelles faire sauter le bitume des cours et de l’urgence de relier les enfants à la de près de 6 000 m2 constituent en outre le seul espace de nature en nature dès le plus jeune âge, il n’est pas certain que la bergerie animée pleine terre d’un quartier très bétonné, où beaucoup de familles ne par l’association Sors de terre soit encore là pour longtemps. partent pas en vacances.

26 u  Paris MOMES


ai16329257427_1-4 page 2021BLANC JAUNE.pdf 1 29/09/2021 16:29:04

FONDATION JÉRÔME SEYDOUX-PATHÉ ATELIERS CINÉMA CINÉ-SPECTACLES

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

Et à découvrir à partir du 27 octobre, le cycle de films muets en ciné-concert :

SAVANTS FOUS ET DRÔLES D’INVENTIONS 73 avenue des Gobelins, Paris 13e / www.fondation-jeromeseydoux-pathe.com © Thomas Lang

SAFA BROTHERS PRODUCTIONS PRÉSENTE

COMÉDIE MUSICALe

Le destin

d’Evan Kingsley

« CE SPECTACLE LUTTE AVEC INTELLIGENCE CONTRE LES PRÉJUGÉS » C NEWS

« UNE COMÉDIE MUSICALE ENTRAÎNANTE ! »

« UN SPECTACLE À SAVOURER EN FAMILLE »

> Du côté de l’école, une banderole accueille le visiteur.

LE FIGARO

LE PARISIEN

« UN GRAND BOL D’AIR ET DES CHANSONS QUI RESTENT EN TÊTE » FEMME ACTUELLE

TOPHE CHRISB RT LAMR D’EACTEUR

DIRECT

EU

STES 16 ARRTSCIÈNE SU

© Maïa Bouteillet

À PARTIR DU 23 OCTOBRE 2021

RÉSERVATIONS : EN LIGNE SUR WWW.CASINODEPARIS.FR PAR TÉLÉPHONE AU 08 926 98 926 (0.40 EUROS/MIN.)- SUR PLACE REMERCIEMENTS Sophie Lecomte

LICENCE N° : PLATESV-D-2019-001729 - © ILLUSTRATION VINCENT DUTRAIT

La mairie, qui subventionne la bergerie, lui demande aujourd’hui de partir, le temps des travaux de la nouvelle école. L’actuel bâtiment étant vétuste et exigu, il est prévu de construire un nouveau groupe scolaire deux fois plus grand avec centre de loisirs, crèche et jardin public. Un imposant bâtiment en béton de plusieurs étages, avec jardin sur le toit, qui implique de raser l’existant dont certains arbres et la bergerie. Une « aberration ! » dénonce l’association Enseignants pour la planète. « Cet endroit, c’est l’école dont on rêve tous, dans n’importe quelle brochure Montessori vous trouvez ça », explique Diane, qui habite et enseigne à Bagnolet et dont les enfants adorent aller à la bergerie. « C’est très compliqué de parler de nature entre quatre murs, on demande aux enfants de protéger un truc absent de leur vie. Il faut voir dans quoi on les fait vivre, j’ai plein d’élèves qui ne savent pas comment une chèvre produit du lait ! » Aberrant aussi, selon de nombreux parents, de prévoir un jardin en hauteur pour des maternelles. Les membres de l’association Sors de terre ont planché sur un autre projet architectural, de plain-pied, en bois et qui n’implique pas de tout raser, « plus écologique » selon eux. Trop tard, répond la mairie, « la période de concertation est passée, il fallait s’en saisir. Le projet est en cours depuis 2009, on ne prend personne par surprise, il y a eu un dialogue ininterrompu avec Gilles Amar, nous avons accédé à plusieurs de ses demandes, notamment que l’école jouxte la bergerie. Des engagements financiers ont été pris, les travaux doivent démarrer en janvier 2022 pour que tout soit fini à la rentrée 2023 ». Mi-août, la mairie a envoyé un huissier à Gilles Amar, assurant néanmoins qu’il retrouvera sa place au terme du chantier. Ce dont doutent certains parents d’élèves qui ne souhaitent pas être cités. Et d’ici là, où aller avec les chèvres ? Les différentes solutions proposées par la municipalité ne semblent pas convenir. Fin août, une pétition publiée dans Le Monde, signée par Catherine Bonzi, la directrice de l’école, Anne-Sophie Colonna, représentante des parents d’élèves, mais aussi par le botaniste Francis Hallé, le philosophe Dominique Bourg et la journaliste Moïna Fauchier-Delavigne, a échauffé les esprits. Désormais, du côté de l’école, plus personne ne veut parler et les travaux préparatoires ont commencé. n Maïa Bouteillet


THÉMA anniversaires

© Atelier Nouveau

© britt gaiser unsplash

Le jour des b

Suivre un jeu de piste, prendre de la hauteur, découvrir la douceur de l’argile, tester un atelier arty... ou tout simplement transformer un coin de parc en petite fête : six idées pour une journée d’anniversaire mémorable, d’autant plus importante après tous ces mois de réunions virtuelles.

Les mains dans la terre

Par Marie Plantin Illustrations Anna Wanda Gogusey pour Paris Mômes

5 ans. Durée : 2 h. Tarif pour 6 enfants : 200 €. 1, rue Edouard-Vaillant, Montreuil. M° Croix-deChavaux. Ateliernouveau.co.

28 u  Paris MOMES

L’ Atelier Nouveau, contact de la matière. C’est à une expérience sensorielle que nous convie Laure Bathol. La fondatrice d’Atelier Nouveau, autodidacte passionnée, a fait de l’argile la source de son expression artistique. En plus des stages et ateliers qu’elle propose aux adultes, aux enfants et même aux bébés, elle a conçu une formule anniversaire (pour 6 enfants) comme un temps d’exploration de la matière dans la bienveillance et la douceur. Ici, on ne juge pas, on n’attend aucun résultat, c’est la liberté et la personnalité de chaque enfant qui priment. Ensemble, les mains dans l’argile ou la barbotine, on n’a pas peur de se salir. La musique vient accompagner le mouvement des corps. L’atelier dure deux heures et chacun repart avec sa création. u  Atelier Nouveau. A partir de

Un pique nique anniversaire à la Villette Pour une fête au vert à inventer soi-même Pourquoi ne pas inventer un anniversaire en allant par exemple pique-niquer au parc de la Villette ? Avec ses vastes étendues de pelouse, vous ne serez pas limité par la place et pourrez même inviter les parents. L’occasion de faire plus ample connaissance et de se répartir les tâches et la logistique. Après avoir soufflé les bougies, vous pourrez faire un tour de manège ou de chaises volantes (au bout de la Grande Halle) – ambiance fête foraine garantie – ou (juste en face), vous essayer au trampoline ou à la tyrolienne. L’avantage, si vous êtes plusieurs adultes, c’est de pouvoir faire des petits groupes selon les envies de chacun. Et si le temps se couvre, Little Villette propose en intérieur et en entrée libre le prêt de jeux éducatifs pour tous les âges (puzzles, jeux de société, Kapla…). u  Parc de la Villette. 211, av. Jean-Jaurès, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin ou Porte-de-la-Villette.


GOGOGO FILMS & SRAB PRÉSENTENT

© arkose

s bougies

Escalade à tous les étages Faire la fête à plusieurs dans un blocpark. Chez Arkose, l’escalade se pratique sur des blocs de différentes hauteurs pourvus de prises adaptées (selon le niveau de difficulté) et équipés de tapis épais pour amortir les éventuelles chutes. L’option « Kids Birthday » propose une heure d’initiation à l’escalade encadrée par un animateur. Un goûter fait maison avec jus bio est proposé dans l’espace restaurant ou dans une salle privatisée (en fonction de l’infrastructure). Après cette petite pause, les enfants peuvent retourner faire de l’escalade en grimpe libre cette fois, sous la responsabilité des parents. u  Arkose. A partir de 4   ans.

A Nation, Montreuil, Pontde-Sèvres, Pantin… Le week-end de 15 h à 17 h. Tarif : 25 € par enfant. 8 participants min-12 max. Arkose.com.

UN FILM DE

HUGO SOBELMAN

AU CINEMA LE 24 NOVEMBRE


Un anniversaire en forme de jeu de piste À la recherche des « Z’animaux dans la ville » à Vincennes. Et si vous tentiez un anniversaire en forme de jeu de piste ? Une idée simple et facile à réaliser grâce à l’office du tourisme de Vincennes qui a imaginé une déambulation à hauteur d’enfant à la recherche des animaux qui se cachent dans l’architecture de la ville. A l’aide d’un petit carnet distribué à l’office, les enfants se transforment en détectives le temps d’une promenade. Rien de tel pour titiller leur curiosité, les entraîner dans une promenade dont ils sont les héros avec une petite récompense à la clef, remise en fin de parcours. Avec le bois de Vincennes à côté, vous pouvez même boucler en beauté l’aventure par un goûter dans la verdure. Et si transporter un gâteau pendant la balade vous semble périlleux, pourquoi ne pas opter pour des glaces, crêpes ou gaufres vendues dans les échoppes de la route Circulaire ? N’ayez pas peur d’être original et de sortir des sentiers battus ! u  Jeu de piste des Z’animaux dans la ville. Vincennes. 5-7 ans. Toute l’année. Les mar, jeu, ven et sam. Gratuit. Les carnets sont à récupérer à l’office du tourisme de Vincennes, 28, av. de Paris, du mar du sam (fermé le jeudi matin). Départ depuis l’office du tourisme. M° Château-deVincennes. Vincennes-tourisme.fr.

30 u  Paris MOMES

Trois formules anniversaire au musée de Poche Un lieu, trois possibilités de faire la fête. Ce n’est pas la taille qui compte, et le musée de Poche qui porte bien son nom donne raison à l’adage en proposant pas moins de trois formules anniversaire. Avec l’atelier « Art en jeu », les enfants s’initient à l’histoire de l’art via une pratique artistique visant à marcher sur les traces de peintres et sculpteurs comme Warhol, Picasso, Arcimboldo, Calder… Plus sage, la formule « De l’autre côté du tableau » invite les enfants au voyage et à la rêverie à partir d’une œuvre. Un support pour la conteuse qui va emmener son public vers des contrées imaginaires. Mais notre préféré, c’est l’anniversaire « Sug’Art » animé par la pâtissière Vanessa Vinh. Le fêté choisit un thème (pirates, superhéros, sirènes…), qui va servir de fil conducteur. Les enfants vont ensuite décorer des petits sablés aux formes alléchantes avant de les goûter. u  Musée de Poche. A partir de 4 ans. 41, rue de la Fontaine-auRoi, Paris XIe. 10 enfants max. Art en jeu : 1 h, mer 14 h-15 h, sam 15 h-16 h, 160 € ; ou 1 h 30, sam, dim 15 h-16 h 30, 190 € ; De l’autre côté du tableau : 1 h, mer 14 h-15 h, sam 15 h-16 h, 150 € ; Sug’Art : 2 h, sam, dim 14 h 30-16 h 30, à partir de 260 € (devis selon le nombre d’invités). Museedepoche.fr.

DR

© Musée de Poche

© Brooklyn Studio

THÉMA anniversaires

Un anniversaire artistique au musée en herbe Un anniversaire sous le signe des arts plastiques. Le musée en herbe programme des expositions variées pour les enfants, privilégiant une approche ludique et interactive de l’art. Sa formule anniversaire s’adresse aux 3-5 ans et aux 6-11 ans, le déroulé étant adapté bien entendu à la capacité d’écoute et de concentration des enfants. On commence par visiter l’exposition en cours avant de rejoindre l’atelier pour peindre, modeler, coller ou dessiner. L’atelier se termine par un goûter avec un gâteau au chocolat u  Musée en herbe. A partir de 3 ans. Les sam et dim. Formule 3-5 ans, 14 h 30-16 h 30, tarif : 260 € pour 6 enfants. Formule 6-11 ans, 14 h3 0-17 h, tarif : 260 € pour 10 enfants. 23 rue de l’Arbre-Sec, Paris Ier. Tél. : 01 40 67 00 44. M° Louvre-Rivoli. Museeenherbe.com.


spectacles, exposition, ateliers, rencontres, un temps fort à vivre en famille

Théâtre Centre d’Art VélizyVillacoublay londe.fr


ÉDITION

Livres

Comme on est si bien dans le petit nid douillet de Mouche, nombreux sont ceux qui vont en faire la chaleureuse expérience. D’abord, ce sont dix chiens en perdition, allongés là devant chez elle, puis viennent les plantes de printemps qui commencent à avoir froid, ensuite les poissons, les hiboux, les araignées, les souris, les chauves-souris, les vers de terre, les tortues... Ça en fait du beau monde, mais la demeure pourra-t-elle contenir cette joyeuse Arche de Noé ? « Dix de plus, dix de moins, il y a toujours de la place à la maison », c’est la ritournelle qui revient tout au long de l’album. Un livre tendre sur le partage et le devoir d’accueil, avec les étonnants personnages aux formes désarticulées qui font la patte de l’illustratrice.

Davide Calì · Claudia Palmarucci

Plus on est de fous

Dans la forêt Sans-Nom,

u  Dix de plus, dix de moins. A partir de 3 ans. De Marie Mir-

gaine. Albin Michel Jeunesse. 19 €.

Le cauchemar du Thylacine

entre le marais des Désirs et la cascade du Temps perdu, se trouve un endroit appelé le sous-bois des Rêves, où travaille un étrange docteur. C’est le docteur Wallaby, qui, avec l’aide de son fidèle Dingo, sait trouver le remède à tous les mauvais rêves. Mais saura-t-il résoudre l’étrange cas du Thylacine ?

Prix :XX € ISBN :

Le Cauchemar du Thylacine

Davide Calì Claudia Palmarucci

De (pas si) beaux rêves Le docteur Wallaby exerce dans un endroit nommé le sous-bois des Rêves… C’est ainsi que débute cet album étrange sur une double page luxuriante de végétation. C’est auprès du docteur Wallaby que les animaux se pressent pour raconter leurs terreurs nocturnes. L’échidné rêve d’une patte géante qui l’écrase, le coucou entend d’effrayants craquements… En s’appuyant sur son manuel de chasse aux cauchemars, le spécialiste débusque les remèdes – pour les rêves à grouillements, il faut fabriquer un piège au miel, pour ceux avec bruissements, misez sur les cacahuètes. Mais un beau jour arrive le thylacine : son cauchemar, il le présente comme vide, sourd et immobile. A force de recherches, Wallaby comprend que le thylacine ne rêve pas… car il est une espèce éteinte. Un album somptueusement peint qui sensibilise sur l’extinction des espèces. u  Le Cauchemar du thylacine.

Gagnez des livres de notre sélection en nous suivant sur Instagram !

@ Paris_momes

32

u

Paris

MOMES

© La Partie Davide Cali et Claudia Palmarucci

A partir de 6 ans. De Davide Cali et Claudia Palmarucci. La Partie. 18,90 €.

© Saehan Parc Ed. 2024

© Albin Michel Jeunesse Marie Mirgaine

Par Aïcha Djarir


© Saehan Parc Ed. 2024

© Albin Michel Jeunesse Marie Mirgaine

Libres ! Oui, mais… Saehan Parc livre un petit ouvrage au format carré et aux illustrations aquarellées aux formes simples. Quelque chose est arrivé, un sort peutêtre, mais un jour, tous les parents sont devenus des ballons et dépendent désormais de leurs enfants. Hana la petite héroïne semble ravie, c’est l’occasion de découvrir le lieu de travail de son père, de rencontrer d’autres enfants qui comme elle deviennent indispensables à leurs parents, et surtout de se gaver de glaces et de chantilly. Cette inversion des rôles n’est pas au goût du papa… Et, à la faveur d’un souffle du vent, le père s’envole et disparaît un temps, pour finalement redevenir le père dans une scène de retrouvailles pleine de tendresse. Les personnages expressifs dans leur joie sont tout en rondeurs, colorés, la mise en page se pare d’un cadre venant souligner le propos. C’est joyeux, drôle et plein de fantaisie. u  Papa ballon. A partir de 4 ans. De Saehan Parc. Ed. 2024. 16€.

E X P O, A RTS V I VA NTS, D É B ATS D’I D É E S, AT E L I E R S...

du 01/10/2021 au 29/01/2022

© La Partie Davide Cali et Claudia Palmarucci

37 rue de Turenne e Paris 3 Gratuit maifsocialclub.fr


ÉDITION

Cruschiform et Gazhole revisitent les codes du conte et le remettent au goût du jour façon géométrie dans cet album très original et réussi : Il était une forme. Dans le château Pointudroidur, les règles du roi sont rigoureuses : servantes, bouffons, valets, chasseurs, tous doivent être parfaits, autrement dit faits de lignes et d’angles. Mais voilà que naissent les enfants royaux arborant un tout autre aspect – ils sont mous, ondoyants… Mais quelle chance, une petite fille parfaite arrive, et par enchantement c’est une splendeur, un triangle isocèle merveilleux. Devenue jeune fille, elle tombe amoureuse d’un prétendant aussi avachi qu’un chewing-gum… Le texte, malicieux, joue sur les rimes, et s’accompagne d’illustrations superbes pour servir une ode à la tolérance et à l’amour. u  Il était une forme. A partir de 7 ans. De Gazhole et Cruschiform. Maison Georges. 19,90 €.

© Maison Georges De Ghazole et Cruschiform

© Les Fourmis rouges Delphine Perret

Quand la géométrie fait de la poésie

Ces petits riens

du monde. A partir de 4 ans. De Delphine Perret. Les Fourmis rouges. 18,50 €.

34

u

Paris

MOMES

Viens dans mon comic strip A la manière des comic strips, Miguel Tanco livre dans cet album au format à l’italienne de petites bandes dessinées de quelques cases pleines de légèreté et de fraîcheur. Ce sont de toutes petites histoires dessinées, sans texte, juste introduites par un titre, sur l’enfance, sa candeur et sa poésie. Des moments de vie du quotidien, comme savent si bien les transformer les enfants et qui deviennent souvent l’occasion d’une grande aventure. Chaque historiette a son titre - ainsi « La vie est une aventure », où un enfant par le jeu de son imagination transforme le passage piéton en rondins de bois et échappe à de menaçants crocodiles ; ou « La grande évasion » qui évoque la lecture avec liberté et poésie. C’est tendre et délicat, porté par des illustrations lumineuses, sobres et expressives. u  Toutes petites histoires. A partir de 4 ans. De Miguel Tanco. Grasset Jeunesse. 15,90 €.

© Grasset Jeunesse Miguel Tanco

Dans cet album, Delphine Perret raconte les grandes vacances, celles d’un enfant et de sa mère le temps d’un été à la campagne. Des moments qui s’étirent au gré des visites des amis, de la trouvaille d’insectes, de la découverte d’oiseaux, de la cueillette de mûres, on y regarde ensemble les photos souvenirs des anciens, on visite le grenier, on retrouve le buffet qui a toujours été là… Des instants aux belles éternités, un temps infiniment tendre entre la mère et l’enfant. Il y a ce sentiment d’un lieu refuge, une maison qui attend ses visiteurs, où les heures s’écoulent tranquillement dans un rythme parfait de moments partagés, de contemplation ou de jeu. Les paysages sont merveilleusement peints à l’aquarelle dans des couleurs chaudes et douces. u  Le Plus bel Été


ROBERT WILSON / COCOROSIE

JUNGLE BOOK 30 OCTOBRE – 20 NOVEMBRE AU THÉÂTRE DU CHÂTELET

REPRISE EXCEPTIONNELLE À VOIR EN FAMILLE !

ÉMILIE PAILLOT GRAPHISTE © LUCIE JANSCH

D’une beauté à couper le souffle. Le Monde On retiendra l’allégresse et l’énergie apportée par la folie créative de Bob Wilson. Le Parisien


LE GUIDE

au secours, c’est dimanche Spectacle / 17 octobre

Place de choix

© Pierre Weber

Les P’tits Fauteuils, un tout nouveau rendez-vous au théâtre du Châtelet. Spécialement concoctées pour les enfants, ces séances ont toujours lieu les dimanches, matin ou après-midi, qu’il s’agisse de concerts, de spectacles, d’ateliers ou de danse… La première, cet automne, avec Chuuut, du Quatuor Beat (dès 5 ans), commence ce cycle des P’tits Fauteuils par un tour du répertoire. L’histoire se passe de nuit dans un théâtre fermé ; soudain, objets et instruments s’illuminent d’une lumière étrange et semblent prendre vie pour faire découvrir aux petits spectateurs des grandes œuvres du répertoire : Bach, Vivaldi, Tchaïkhovski… et d’autres compositeurs plus inattendus. Le programme est des plus variés : prochain rendez-vous en décembre pour un concert de Noël ; en mars et en avril, des spectacles s’adresseront aux bébés… On en reparle ! u  Chuuut. A partir de 5 ans. Le dim 17 octobre à 15 h. Tarif : 15 €.

Théâtre du Chatelet, Paris Ier. M° Châtelet. Chatelet.com. M.B.

> Chuuut, à voir au théâtre du Châtelet, pour démarrer la saison en musique.

PROJECTION Evénement / 17 octobre

Le Peuple Loup avec Paris Mômes Découvrez le nouveau film de Tomm Moore, une belle fresque médiévale et poétique, en présence du réalisateur lui-même et de l’équipe de Paris Mômes.

© Haut et Court Distribution

Ne manquez pas cette matinée événement, organisée par le distributeur Haut et Court et Paris Mômes : une projection du beau film d’animation Le Peuple Loup, réalisé par Tomm Moore, lequel sera présent pour nous en raconter les coulisses. L'avant-première aura lieu à l’UGC Normandie et sera suivie d’un goûter distribué par l'équipe de Paris Mômes – avec quelques autres surprises… Et si vous voulez dès maintenant en savoir plus sur ce dernier volet du triptyque irlandais débuté en 2009 avec Brendan et le secret de Kells, découvrez notre critique dans la rubrique « Cinéma ». u  Le Peuple Loup. A partir de 8 ans. Le dim 17 octobre à 11 h. Pour gagner votre

invitation, rendez-vous sur Parismomes.fr.

36 u  Paris MOMES

O.C.

> Le Peuple Loup, une légende dans l'Irlande médiévale.


DR Fête des Vendanges

à

vo i

re

n

fa m ill

e

théâtre parisvillette

> Préparez votre panier pour le grand pique-nique de la Fête des vendanges !

Plein air / 10 octobre

Le grand partage Point d’orgue de la Fête des vendanges, le pique-nique ! Cette année, le grand pique-nique festif et populaire de la Fête des vendanges de Montmartre offrira l’occasion de découvrir le nouveau parc Chapelle-Charbon. C’est là que Laetitia Angot, la chorégraphe en résidence, fera danser les habitants de la porte de la Chapelle. Avec Radio Rap Tz et les Pierrettes de la compagnie L’Eclaboussée, ils présenteront une performance sonore et dansée pour rassembler toutes les générations. Avec les Gens de Cottin, on pourra s’initier à la fabrication de distributeurs de graines pour les oiseaux et d’hôtels à insectes, pendant que l’équipe de Vergers urbains nous entraînera à la découverte du jardin partagé du parc. Rendez-vous avec, dans votre panier de pique-nique, plein de bonnes choses à partager. u  Pi-

que-nique citoyen. Tout public. Le dim 10 octobre à partir de 12 h. Gratuit. Parc Chapelle-Charbon, Paris XVIIIe. M° Porte-de-la-Chapelle.Fetedesvendangesdemontmartre.com. M.B.

sept déc 2021

ET AUSSI è    Concerts jeune public aux Trois Baudets. La belle salle

musicale propose des concerts gratuits certains dimanches après-midi. On vous conseille de réserver sans tarder ! A partir de 5 ans. A 15 h  30. Gratuit. M°

Blanche. Lestroisbaudets.com. è    Les dimanches en famille à Suresnes. Un tout nou-

veau rendez-vous imaginé par le Théâtre Jean Vilar de Suresnes : il s’ouvre avec Le K Outchou, conte écologique qui mêle cirque, danse et musique... suivi d’un échange avec la chorégraphe Myriam Naisy et d’un atelier flashmob pour tous. A partir de 3 ans. Theatre-suresnes.

fr/dimanchesenfamille.

Rumba sur la lune

Un mouton dans mon pull

Cyrille Louge dès 2 ans

Christiane Lay dès 2 ans

Ma couleur préférée

Le Petit Chaperon rouge

Ronan Chéneau / David Bobée dès 6 ans

Joël Pommerat dès 6 ans

+ rencontres philo, visites et ateliers…

theatre-paris-villette.fr M° porte de Pantin


LE GUIDE

cinéma

Par Christophe Carrière

le poids face aux hormones et à une saine émancipation. Exclusivement racontée du point de vue de l’héroïne, cette chronique a de quoi séduire toutes les préados, qui se sentiront moins seules. Et, du coup, mieux. u    Las Ninas.

> Un programme de courts-métrages qui aident à grandir.

Ça pousse ! Trois courts-métrages qui montrent que « Grandir, c’est chouette ! » Qui n’a pas eu peur des ombres dans sa chambre ? A l’aide de sa lampe torche, Matilda va les apprivoiser en jouant avec. Elle est maline, Matilda. Elle a du goût aussi : on remarque dans sa déco une peluche de Totoro et une affiche de Ma vie de courgette. Références cohérentes avec ce court poétique et constructif dont le générique de fin comporte un making-of – où on découvre que Matilda est une marionnette pas plus grande qu’une main. La suite du programme est en 2D, du dessin animé si l’on préfère, dont un film de trente minutes, Dame saisons, adaptation d’un conte de Grimm, Les Trois Petits Hommes de la forêt, débarrassé de sa noirceur initiale pour n’en garder que la substantifique moelle : la générosité paie toujours. En outre, on y apprend pourquoi il neige. L’explication est trop jolie pour qu’on la spoile ici. Découvrez voir avec vos enfants. u    Grandir, c’est chouette ! A partir de 4 ans. D’Irene Iborra, Eduard Puertas, Célia Tocco, Célia Tisserant et Arnaud Demuynck. En salles le 20 octobre.

© Epicentre FIlms

> Las Ninas, chronique sensible d’une entrée dans l’adolescence.

38 u  Paris MOMES

Petites femmes au bord de la crise de nerfs Las Ninas raconte l’éveil à l’adolescence. Entre Cria Cuervos et Diabolo menthe. C’est dire si c’est bien. Celia a 11 ans et vit seule avec sa mère. Elle n’a jamais connu son père qui est mort, pas plus qu’elle n’a rencontré ses grands-parents ou d’autres membres de la famille. Et dès qu’elle aborde le sujet, c’est silence radio, on passe à autre chose. En plus de ce mystère aux allures de secret, les affres de l’adolescence pointent le bout de leurs émois, cristallisés par l’arrivée au collège très catho d’une nouvelle élève également orpheline. Tout cela se déroule en 1992, à Saragosse en Espagne. Et force est de constater qu’à ce moment-là, Because the Night de Patti Smith a beau faire danser Celia, les jeunes filles en fleur sont encore soumises à une éducation patriarcale et rigoriste, laquelle ne fera pas

Princesse et dragon Coucou, revoilà le dragon Zébulon, au sein d’un programme dévolu aux princesses qui ne sont heureusement plus ce qu’elles étaient. Pour rappel, Zébulon est un gentil dragon, ici chevauché par une princesse qui préfère le caducée au sceptre et soigne ses ouailles, au grand dam d’un roi machiste. L’animation est du haut de gamme (même production que Le Gruffalo) et le texte est un délice pour les oreilles. A noter en avant-programme Vive les mousquetaires, un court russe à hurler de rire. Il vaut à lui seul le déplacement ! u  Zébulon et les médecins volants.

A partir de 4 ans. De Sean Mullen. En salles le 20 octobre. > Zébulon, le gentil dragon.

© Les Films du Préau

© Cinéma Public FIlms

A partir de 11 ans. De Pilar Palomero, avec Andrea Fandos, Natalia de Molina, Zoe Arnao… En salles le 27 octobre.


Le retour de l’autre grande aventure

La jeune fille et les loups

O.C.

© Haut et Court Distribution

Ross Stewart. En salles le 20 octobre.

> Le Peuple Loup, une épopée onirique dans l’Irlande médiévale.

Qui cherche trouve En attendant la neige, ou comment initier les tout-petits à une animation différente – et de qualité. Une fois de plus, Folimages (Bon Voyage, Dimitri, Pougne le hérisson…) dégaine un programme d’animation où la douceur le dispute à l’initiation. Cinq films courts en tout, à base de chien perdu, de blattes dressées, de lynx égaré dans la ville, de hérisson réveillé bien trop tôt et – notre favori (parce qu’il en faut bien un) – de tigrou pressé d’avoir des rayures. Celui-là, tout en pastels et en 2D, a ramassé une palanquée de prix dans le monde entier. Il n’y a pas de hasard. u  En attendant la neige. A partir de 4 ans.

En salles le 24 novembre.

> Oups, ne ratez pas l’arche !

Sauvagement bien !

Le loup et le lion s’entendent à merveille avec une pianiste. Incroyable mais vrai. Pour la faire brève, sachez que le réalisateur de Le Loup et le Lion est le même que celui de Mia et le lion blanc - où une enfant grandissait avec un lionceau et, devenue ado, continuait de jouer avec le fauve sans doublure ni effets spéciaux… Rebelote de ouf dans Le Loup et le Lion : une pianiste se retrouve seule dans sa (belle) cabane au Canada avec un louveteau et un lionceau (lequel est arrivé là après le crash d’un avion), les deux animaux sauvages atteignant leur taille adulte en un an et demeurant les meilleurs amis de leur protectrice - envers et contre tous, entre un directeur de cirque, un écolo à côté de la plaque et la police. Outre la beauté des images et les émotions générées par l’histoire, le film a de quoi marquer durablement un public avide de situations périlleuses. Car ça n’a beau être que du cinéma, ce qu’on voit à l’écran est vrai… et tout bonnement incroyable. u  Le

Dans Oups ! j’ai encore raté l’arche…, on prend les mêmes que dans le premier et on continue de voguer entre humour et rebondissements. Si vous avez raté le début (Oups ! j’ai raté l’arche, 2015), ce n’est pas grave. Vous pouvez prendre le bateau en route, avec tous ses animaux à bord dont deux espèces inconnues au bataillon : un Nestrian et son fils, et une Grymp et sa fille. Les deux bambins se retrouvent à la flotte avant d’échouer sur une île où vivent des centaines de Nestrians, persuadés d’être à l’abri alors que pas du tout. Les parents pourront s’amuser d’une involontaire résonnance avec les quelques irréductibles réfractaires au vaccin contre le Covid. Les enfants, eux, se régaleront d’un divertissement haut en couleur et en péripéties. u  Oups, j’ai encore raté l’arche. A partir de 5 ans. De Toby Genkel et Sean McCormack. En salles le 20 octobre. > Un loup, un lion... un film à voir.

Loup et le Lion. A partir de 7 ans. De Gilles de Maistre, avec Molly Kunz, Graham Greene, Charlie Carrick… En salles le 13 octobre.

© StudioCanal

En Irlande, au Moyen Age, la jeune Robin dépérit dans son bourg, dirigé par un seigneur à la poigne de fer. Elle est anglaise, et son père a pour mission de tuer tous les loups qui peuplent la forêt. Robin voudrait l’aider, elle a soif d’aventures et de liberté, mais elle a ordre de rester travailler dans les cuisines du château. Alors elle s’échappe, et voilà qu’au cours d’une promenade dans les bois elle rencontre une drôle d’amie, une fille-loup aux étranges pouvoirs… Ce long-métrage d’animation tient du conte, de la fable et du récit fantastique, tout en mêlant habilement diverses thématiques : l’amitié, la magie, les métamorphoses du cœur (et pas seulement), la résilience de la nature malgré la destruction qu’elle subit, la résistance face à l’injustice ou encore la force du collectif. L’histoire nous accroche et certains passages atteignent même une sorte de perfection graphique avec leurs dessins stylisés et leur puissance expressive. Bref, on recommande (mais pas pour les trop petits) ! u  Le Peuple Loup. 8-10 ans. De Tomm Moore et

© Paradis Films

Signé Tomm Moore, un récit plein de souffle et de mystère.

Paris

MOMES  u   39


LE GUIDE

séances spéciales

Par Maïa Bouteillet

Séances spéciales / octobre-novembre

Beau programme

> Découvrir Belle, de Marmoru Hosoda, en avant-première.

Festival / 4-12 octobre

L’embarras du choix Les avant-premières, une belle façon de retrouver le chemin des salles. C’est déjà la 6e édition de ce festival organisé par l’association des salles indépendantes de Paris pour inviter à découvrir une sélection de films en avant-première, et l’affiche cette année est particulièrement soignée, côté enfant comme adulte. A repérer : dès 4 ans, Le Quatuor à cornes, là-haut sur la montagne, un ciné-goûter le 6 octobre ; ou encore Grandir c’est chouette !, le 10 octobre, pour les petits aussi ; Le Peuple Loup, de Tomm Moore, le 9 octobre (à partir de 7 ans) ; et Belle, de Mamoru Hosoda (à partir de 9 ans). N’hésitez pas à scruter la programmation tout public, où plusieurs films peuvent intéresser parents et enfants. Ainsi, Un monde, de Laura Wandel, le 6 octobre, film de fiction autour du harcèlement scolaire (à partir de 11 ans) ; ou Pingouin et Goéland, de Michel Leclerc, un documentaire sur une maison d’enfants pendant la guerre fondée par un couple de résistants qui ne pouvaient pas en avoir, raconté par le fils d’une enfant sauvée. Mais aussi La Déesse des mouches à feu, sur une adolescente dans les années grunge ; ou encore La Drôlesse, de Jacques Doillon, qui ressort en salles. u  Avant-premières ! A partir de 4 ans, âge selon film. Du 4 au 12 octobre.

Tarif : 6 €. Dans 30 salles parisiennes. Cinemasindependantsparisiens.fr.

40 u  Paris MOMES

Age selon film. Octobre-novembre. Tarif : 7 €, moins de 18 ans : 4 €. La Cinémathèque, 51, rue de Bercy. M° Bercy, Paris XIIe. Cinematheque.fr. > A la Cinémathèque.

© Splendor films

Avec une programmation des plus variées : aussi bien Wallace et Gromit que Peau d’âne, Tom Boy que Spider Man, et même Certains l’aiment chaud… Sur grand écran à partager entre parents et enfants ! Si vous n’avez pas encore visité le tout nouveau musée Méliès, notez-vous La Baraque enchantée, les 6 et 10 octobre, qui mêle spectacle et esprit forain, avec le conteur Julien Tauber et l’accordéoniste Alice Noureux, et programme de courts-métrages pour découvrir l’univers de Méliès et l’histoire du cinéma. Retenez l’avant-première, le 7 novembre, du film Les voisins de mes voisins sont mes voisins et, pour les petits curieux de cinéma, la rencontre avec le réalisateur, le 27 octobre pour une séance de découverte autour des techniques de fabrication, avec de courtes vidéos fabriquées tout au long de la création. u  Séances jeune public.

© La Cinémathèque française

© 2021 STUDIO CHIZU

C’est la rentrée jeune public à la Cinémathèque.

> Buster Keaton forever !

Séances spéciales / octobre-novembre

Que d’eau ! La mer se donne à voir sous bien des angles au Forum des images. Et on ne saurait trop vous conseiller plus que vivement d’aller voir La Croisière du Navigator (dès 5 ans), grand film de Buster Keaton comme vous le diront ceux qui ont vu le spectacle Buster au Nouveau Théâtre de Montreuil, une épopée matrimoniale autant que maritime… On ne racontera pas la fin mais on vous suggère également d’enchaîner le dimanche suivant avec le ciné-philo d’Ollivier Pourriol, sur le thème magnifique de « L’océan et les rêves » (dès 8 ans) : de quoi rêve-t-on quand on regarde la mer ? L’eau a-telle quelque chose à nous apprendre ? Une séance de philosophie partagée à partir d’extraits de films. u  CinéKids. Age selon séance. Tarif : 7 €, enfant : 4,50 €. Forum des images, porte Saint-Eustache, Forum des Halles, Paris Ier. M° Rambuteau. Forumdesimages.fr.


Les aventuriers de l'arche perdue !

naufragés

AU CINÉMA LE 20 OCTOBRE


LE GUIDE

spectacles

Par Maïa Bouteillet

Théâtre / 22, 23 et 27 octobre

Cartographie sensible

© Vas-y Paulette

Et si nous quittions les sentiers bien balisés pour mieux nous égarer ?

> Rendez-vous aux Métallos pour plonger dans le temps étiré de Chloé Moglia.

Evénement / 2-27 novembre

Point de suspension Un mois au ralenti en compagnie de la performeuse Chloé Moglia. Plutôt que de programmer des spectacles les uns à la suite des autres, la Maison des Métallos confie les clés du lieu durant un mois à des artistes chaque fois différents qui l’investissent du sol au plafond. Cette fois, c’est Chloé Moglia, une performeuse aérienne, qui vient du trapèze et développe un art de la suspension tel qu’il nous allège le cœur et la tête, nous offrant une pause dans la course effrénée des jours – et c’est un bonheur sans cesse renouvelé que de la regarder dans ses infimes mouvements à plusieurs mètres du sol. Avec elle, on sent son corps autrement, on prend le temps de se questionner, d’observer, d’écouter lors de spectacles, performance, conférence de la philosophe Vinciane Despret sur les animaux. On découvre un jardin, une bibliothèque, on s’essaye au systema, cet art martial russe qui forge un corps solide, on prend l’apéro et on fait la fiesta. C’est le moment de souffler ! u  CoOP novembre avec Chloé Moglia. Tout public, âge selon proposition. Du 2 au 27 novembre, programme complet et infos sur le site. Maison des Métallos, 94, rue Jean-PierreTimbaud, Paris XIe. M° Parmentier, Couronnes. Maisondesmetallos.paris.

Théâtre / 17-24 octobre

La marionnettiste Bérangère Vantusso se penche avec l’auteur Nicolas Doutey sur les cartes, qu’elles tentent de représenter le réel ou invitent à l’imaginaire. Et ils convient dans leurs explorations quatre comédiens de L’Oiseau-Mouche, compagnie professionnelle d’acteurs en situation de handicap, pour ouvrir grand les limites et les normes, décaler le regard. Bouger les lignes s’intéresse moins aux itinéraires bien balisés qu’aux chemins de traverse et aux espaces du sensible. Le peintre Paul Cox est également de la partie. C’est aussi l’occasion de découvrir le Studio-Théâtre de Vitry, une scène qui fleure bon l’artisanat nichée dans un quartier de petits pavillons. u  Bouger les lignes. A partir de 10 ans. Les 22 et 27 octobre à 20 h, 23 octobre à 18 h. Tarif : 18 € et 7 €. Studio-Théâtre, 18, av de l’Insurrection, Vitry-sur-Seine (94). RER C, station Vitry-sur-Seine. Theatrejeanvilar.com.

> Un spectacle pour découvrir le monde de Nina Wolmark.

Rêver pour vivre Créatrice des films d’animation Ulysse 31 et Les Mondes engloutis, elle insufflait de l’espoir aux enfants et œuvrait à la nécessité de créer des mondes, de rêver. Née pendant la Seconde Guerre mondiale à Varsovie, elle avait dû fuir sa ville natale juste avant la création du ghetto et se confronter à l’exil, à une autre culture … Avec deux acteurs, quelques objets très simples, des dessins, de la musique, Séverine Coulon rend ici un bel hommage à la force créatrice. u  La Vie animée de Nina W. A partir de 7 ans. uLe Mouffetard, 73, rue Mouffetard, Paris Ve. M° Monge. Lemouffetard.com.

42 u  Paris MOMES

© Laurent Guizard

Qui connaît le nom de Nina Wolmark?


2021

dès 3 ans

conception graphique Adeline Goyet — Photo. Arnaud Kehon

7 spectacles 6 dimanches dans la saison

musique

théâtre

cirque danse

DR

dessin

Festival / Jusqu’au 22 octobre

Théâtre / 23-27 novembre

Chansons d’automne

Note critique

En octobre, c’est le retour des Refrains des gamins. Ouf ! Et c’est une affiche de fête avec les stars de la chanson enfantine Aldebert, Pascal Parisot et Alain Schneider ! Mais aussi avec des créations à découvrir telles que Premières Neiges, de Nelson ; Warna, les couleurs du monde, de Serena Fisseau et David Gubitsch, pour les tout-petits dès 3 ans ; et pour les tout tout-petits (dès 3 mois) Le Disco des oiseaux, de Mosai & Vincent ; plutôt rock avec L’Ogre en papier, de Ben Herbert Larue ; du théâtre d’objet musical et inventif avec L’Etat des choses et autres histoires, du duo strasbourgeois Anak Anak, et avec La Cordalinge, de JeReM. Et c’est chaque week-end d’octobre avant les vacances. u    Les Refrains des gamins (Fes-

ti’Val de Marne). Dès 3 mois, âge et lieux selon spectacle. Jusqu’au 22 octobre. Tarif : 6 € (Aldebert : 10 €). Festivaldemarne.org.

Retrouvez le détail de la programmation sur ››› theatre-suresnes.fr/dimanchesenfamille Navette gratuite depuis Paris

Le Joueur de flûte : une fable éternelle qui fait mouche. Dans une ville envahie par les SURN_2122_AP89x130_parismome_BAT.indd rats, les autorités promettent une récompense à celui qui les chassera. Mais lorsqu’un joueur de flûte les entraîne jusqu’à la rivière où ils se noient, le maire manque à sa parole et le musicien se venge… Voilà qui était tout trouvé pour Joachim Latarget, auteur, metteur en scène, musicien qui souffle depuis un moment ses compositions sur les plateaux de théâtre et prête ici sa longue silhouette et son trombone au fameux joueur de flûte. Sa comparse, Alexandra Fleischer, incarne tous les autres personnages dans cette adaptation très contemporaine, critique, drôle et poétique, en partie chantée, où le jeu des acteurs et la musique live dialoguent finement avec les images. u  Le Joueur de flûte. A partir de 8 ans. Du 23 au 27 novembre. Tarif : de 8 € à 23 €. Nouveau Théâtre de Montreuil, Montreuil (93). M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.com.

1

DES ACTIVITÉS TOUTE L’ANNÉE POUR LES ENFANTS !

07/07/2021 15:14

BILLETS CINEMATHEQUE.FR M 6 14 BERCY

Atelier, les petits cinéastes, 2020 © Olivier Gonord, CF

> Premières Neiges, à découvrir au Festi’Val de Marne.


LE GUIDE

expos

Par Orianne Charpentier

Jusqu’au 16 janvier 2022

La vie en instantanés Ne manquez pas cette belle rétrospective de Vivian Maier. À voir en famille. Autoportraits mystérieux, clichés du quotidien, gros plans sur des anonymes… Vivian Maier a passé sa vie, comme nounou, à s’occuper des enfants des autres, tout en ayant une passion secrète, la photographie. Un art qu’elle pratiquait avec un talent incroyable, mais dont on ne saurait peut-être rien sans un coup du sort : à la fin de sa vie, ses œuvres tenaient dans un garde-meuble dont elle n’a pu payer le loyer, si bien que l’ensemble a été mis aux enchères. Cette vente a révélé au grand jour des centaines d’images, dont le musée du Luxembourg expose une partie, dans une exposition touchante et accessible avec des enfants pas trop petits – l’occasion de découvrir ce lieu, à deux pas du jardin du Luxembourg, escale idéale pour une pause goûter après la visite. Le musée met à disposition un livret-jeux éclairant à télécharger ; et propose aussi des visites en famille le dimanche après-midi (à partir de 6 ans), des visites contées les samedis pour les 3-5 ans et leurs parents, et des ateliers pour les enfants les 1er et 4 novembre (à partir de 6 ans). Notez aussi, le 5 octobre, une « soirée Carnet de dessin », ouverte à tous. u Vivian Maier. A partir de 7 ans. Jusqu’au 16 janvier 2022. Tlj de 10 h 30 à 19 h, le lun jusqu’à 22 h. Tarif exposition : 14,50 €, gratuit pour les moins de 16 ans. Tarif visite en famille : 23,50 €, et 8 € pour les moins de 16 ans. Soirée Carnet de dessin : 10 €, gratuit pour les moins de 26 ans (apportez votre matériel). Musée du Luxembourg, 19, rue de Vaugirard, Paris VIe. M° Saint-Sulpice. Museeduluxembourg.fr.

44 u  Paris MOMES

On a du mal à se l’imaginer aujourd’hui, mais il fut un temps où le château de Versailles bruissait des chants et des cris d’animaux de toutes sortes, dont certains des plus inattendus : il y avait bien sûr les chiens et les chats très aimés par la famille royale, et les milliers de chevaux qui peuplaient les belles écuries du roi. Mais, plus insolite, la cour comptait dans ses coulisses les perroquets et les singes favoris des petits princes et princesses ; la ménagerie, aujourd’hui disparue, abritait des éléphants, des félins et plein d’autres créatures exotiques ; sans compter les volailles et moutons du Trianon. Tout cela, l’exposition Les Animaux du Roi nous l’ex-

© Hossein Valamanesh, ADAGP, Paris, 2021 M. Kluvanek

> Au musée du Luxembourg, beau programme autour de Vivian Maier.

Au château de Versailles, une exposition nous fait découvrir toute une galerie de portraits à poils et à plumes, des animaux de la ménagerie disparue jusqu’aux chats et chiens préférés des rois.

A partir de 8 ans. Du 12 octobre au 13 février 2022. Tlj sf lun, de 9 h à 18 h 30. Tarif : 18 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Château de Versailles, Versailles (78). RER C, gare de Versailles-Château-Rive gauche.

LIVRET-JEUX Téléchargez le beau livret-jeux pour accompagner l’exposition sur le site du Château ou sur Parismomes.fr.

> Boîte japonaise ayant appartenu à Marie-Antoinette.

© Christophe Fouin

© Estate of Vivian Maier, Courtesy of Maloof Collection and Howard Greenberg Gallery, NY

Bestiaire royal

plique le long d’un passionnant parcours, ponctué de surprises (comme le squelette de l’éléphant de Louis XV !) et de superbes œuvres d’art. C’est d’ailleurs l’une des découvertes de cette visite : à Versailles, les animaux faisaient aussi partie du décor, ils étaient représentés partout, dans les tableaux, les tapisseries, les sculptures du parc, les objets du quotidien… Un bestiaire aussi surprenant que foisonnant, que l’on peut côtoyer aussi en suivant la visite famille « Les Animaux du Roi », une exploration multisensorielle à expérimenter dès 6 ans. u Les Animaux du Roi.

©Fondation Napoléon Paris -Patrice Maurin-Berthier

12 octobre-13 février 2022


© Hossein Valamanesh, ADAGP, Paris, 2021 M. Kluvanek

> Des œuvres aux multiples influences, signées Hossein Valamanesh.

Jusqu’au 13 février 2022

Love is in the air

© Christophe Fouin

©Fondation Napoléon Paris -Patrice Maurin-Berthier

L’artiste Hossein Valamanesh déploie ses œuvres pleines d’humour et d’amour à l’Institut des cultures d’islam. Il est né en Iran il y a soixante-douze ans, mais il a passé plus de la moitié de sa vie en Australie. Dans cette double culture, Hossein Valamanesh a puisé son inspiration, concevant de nombreuses œuvres aux multiples dimensions : sculptures faites à partir de branches d’arbre, installations en hommage aux derviches tourneurs, vidéos d’un marché en Iran… Des créations pleines de surprises et, souvent, d’humour, qui parlent de rapport à la terre et à la nature, de racines, de spiritualité, de cosmos, et surtout d’amour, comme un grand principe au cœur de tout. On les découvre dans les deux lieux de l’ICI, rue Stephenson et rue Léon (le hammam fait même partie du parcours !), au cours d’une exposition qui invite aussi bien à contempler qu’à sourire, se prêtant particulièrement bien à une sortie en famille. D’autant que l’ICI programme toute une série d’activités jeune public et familiales gratuites, en plus de ses visites guidées du samedi et de son livret-jeux : ateliers « Derviche toupie » une fois par mois, stage artistique autour de la calligraphie animé par l’artiste Katâyoun Rouhi pendant les vacances de la Toussaint, spectacles (notamment les 7 octobre et 20 novembre)… u Hossein Valamanesh. A partir de 8 ans. Jusqu’au 13 février 2022. Du mar au dim de 11 h à 19 h, ven de 16 h à 20 h. Gratuit. ICI Stephenson, 56, rue Stephenson, Paris XVIIIe. ICI Léon, 19, rue Léon, Paris XVIIIe. M° Marcadet-Poissonniers. Institut-cultures-islam.org.

Jusqu’au 7 novembre

Jusqu’au 6 mars 2022

Visions cosmiques

Médailles et symboles

La Biennale d’Issy réunit des artistes sur le thème de l’Univers… Et ça fait voyager !

Sur les pas de Bonaparte à travers les collections de la Monnaie de Paris.

« Figurer le cosmos », c’est le défi que se sont lancés les quelques quarante (ou un peu plus) artistes contemporains réunis dans cette exposition, pour la biennale d’Issy. A l’aide de différents médias – sculptures, vidéos, peintures, montages photos, ils nous donnent à voir cet infini insaisissable, dans des œuvres étonnantes et inventives. Une belle balade, d’autant qu’elle se déroule dans le décor du musée de la Carte à jouer, à Issy-les-Moulineaux, qui donne envie de prolonger la visite par une partie de tarots ou de belote. u Biennale d’Issy. A partir de

Un beau matin de mars 1803, Napoléon débarque à la Monnaie de Paris, en compagnie de Joséphine, pour visiter les ateliers de fabrication monétaire. Il n’est pas encore empereur, juste consul, mais il sait déjà que cette institution d’Etat où l’on frappe monnaies et médailles est stratégique pour conquérir le pouvoir. D’ailleurs, Bonaparte n’était encore que général qu’il faisait déjà circuler des médailles à son effigie, comme les stars aujourd’hui posent pour des posters placardés dans les chambres d’ados… C’est toute cette stratégie que raconte l’exposition à la Monnaie de Paris, Pour le meilleur et pour l’Empire, qui entraîne le visiteur à travers les salles des collections où l’on découvre les outils, les techniques et les innovations. Parmi les 400 œuvres exposées, on en apprend aussi sur la naissance du franc germinal, œuvre de Napoléon qui assura une stabilité de la monnaie jusqu’en 1914, et la création de la Légion d’honneur. u Pour le meilleur et

7 ans. Jusqu’au 7 novembre. Du mer au ven de 11 h à 17 h, sam et dim de 14 h à 18 h (sf le 7 novembre jusqu’à 16 h). Tarif : 5,20 €, gratuit pour les moins de 26 ans. Musée de la Carte à jouer, 16, rue Auguste-Gervais, Issy-les-Moulineaux (92). M° Mairie-d’Issy. Museecarteajouer.com.

pour l’Empire. A partir de 8 ans. Jusqu’au 6 mars 2022, du mar au dim de 11 h à 18 h. Tarif : 12€, gratuit pour les moins de 26 ans. Monnaie de Paris, 11, quai de Conti, Paris VIe. Monnaiedeparis.fr. M.B.

PARCOURS-JEUX Découvrez l’exposition Pour le meilleur et pour l’Empire grâce au parcours-jeux conçu par Paris Mômes ! Disponible à l’accueil du musée et en téléchargement sur Parismomes.fr.

Paris

MOMES  u   45


LE GUIDE

oxygène

Par Orianne Charpentier

Croisière / 1er novembre

Balade / 14 novembre

Breakfast at Joinville

Un bain d’arbres

> Des animations Nature à Verrières-le-Buisson.

Festival / 16 et 17 octobre

La fête des plantes À Verrières-le-Buisson, Les Automnales proposent deux jours d’animation autour du jardin. Les Automnales, c’est bien sûr un vaste marché aux plantes qui a lieu sur deux jours tout autour de l’arboretum municipal de Verrières-le-Buisson, avec une foule d’arbustes, rosiers, succulentes et autres graminées à vendre, ainsi que des produits cosmétiques ou des bijoux réalisés à base de végétaux. Mais c’est aussi toute une programmation d’ateliers variés, au sein de l’arboretum, dont beaucoup sont accessibles aux plus jeunes : fabrique de nichoirs, découverte du monde des abeilles, confection d’un herbier, visite de l’arboretum, séance de grimpe aux arbres avec l’association Là-O (le dimanche seulement), et même création de manteaux végétaux avec l’artiste Yann Thomas (attention, cette dernière activité est sur inscription). u  Les Automnales, marché aux plantes et animations nature. Tout public. Les sam 16 et dim 17 octobre, de 10 h à 18 h. Gratuit. Autour de l’arboretum municipal, Carrefour de l’Europe, Verrières-le-Buisson (91). RER B, station Antony, puis bus 196. Essonnetourisme.com/en/p/les-automnales.

46 u  Paris MOMES

Et si vous testiez le shinrin yoku, ou « bain de forêt » ?

Le collectif Cap sur la Marne propose toutes sortes d’initiatives originales et bucoliques pour faire découvrir les bords de Marne, dont cette croisière commentée avec petit déjeuner au départ de Joinville-lePont. Programmée en pleines vacances de la Toussaint, cette déambulation au fil de l’eau offre, durant une heure et demie, la sensation d’être en voyage, de vivre un moment différent, hors du temps et de la ville, tout en dégustant des gourmandises bio et de saison avec son thé ou son café. u  Croisière Petit-déj au fil

Parmi les propositions de sortie de Nature & Découvertes, on trouve celle-ci, une demi-journée en forêt avec Nath Gorsz, guide certifiée en sylvothérapie, pour expérimenter le fameux « shinrin yoku » japonais. Ce concept né dans les années 1980 vise à réduire le stress au contact des arbres : il s’agit de les toucher, de les sentir, de se laisser apaiser par eux... Une vraie cure de relaxation express, dont les effets bénéfiques ont été démontrés. La séance, ouverte aux enfants dès 8 ans, est ponctuée d’activtiés surprises. Petit conseil : pensez aux vêtements couvrants pour se protéger des tiques. u  Shinrin yoku.

de la Marne. Tout public. Le lun 1er novembre à 10 h 30. Tarif : 15 €, moins de 10 ans : 10 €. RER A, gare de Joinville-le-Pont. Exploreparis. com/fr/4269-croisiere-petit-dejeuner-joinville.html.

A partir de 8 ans. Le dim 14 novembre à 14 h. Tarif : 55 €. Sur réservation. Le rendez-vous est à Ville-d’Avray (92), détails après inscription sur natueetdecouvetes.com, rubrique «Ateliers et activtiés».

> Un après-midi pour découvrir les bienfaits du « bain de forêt ».

© Armelle Collomp

© Les Automnales

Envie d’évasion et d’inattendu ? Embarquez pour une petite croisière sur la Marne.


PUBLICITÉ

Deux héroïnes modernes, drôles et décalées. Vous allez les adorer !

Grâce

n’est décidément pas comme les autres. Elle préfère de loin les roulades aux courbettes et les bottes de foin aux contes de fée. Son passe-temps favori : faire tourner le royaume en bourrique !

An ne Did ier

Ma rt in De sba t

En librairie

My st ère au ch ât ea u d’A mb re

Féli cie Pouc et

Félicie

En librairie

quant à elle est une jeune enquêtrice hors pair ! Au royaume tout le monde fait appel à ses talents ! Mais cette fois-ci la mission n’est pas facile : trouver qui a transformé la princesse en cochon !

En librairie le 20 octobre

9,95 € ● Dès 7 ans

PUB_grace_felicie_195x275.indd 2

16/09/2021 11:58


LE GUIDE

tout-petits Marionnettes / 21 octobre-7 novembre

Histoire sur un fil

> Onichliba... Parcours sensoriel au théâtre de la Noue.

Festival / 5-30 octobre

Les bébés à la fête Des expos, des contes, des spectacles, des rencontres avec des artistes autour des métamorphoses. Il y aura même un bal parents-enfants, le Bal Emoi, pour explorer par la danse ses sensations et sa créativité durant ce Mois de la petite enfance à Montreuil, ainsi que des séances de ciné et des ateliers, dont ces propositions des Loupiotes pour visiter les sons avec Juliette Perdreau et la matière avec Laure Bathol. Bref, un mois riche en émotions pour les tout-petits dans les bibliothèques de la ville, au conservatoire, au Pocket Café, dans les théâtres… On file aux Roches pour voir Là... Pas Là ! de la compagnie ACTA, un jeu de cache-cache entre présence et absence qui mêle poésie, danse et arts plastiques. Et au théâtre Berthelot pour s’immiscer dans l’univers délicat de Hôm, installation où l’on peut déambuler à travers la mémoire et les émotions. Ou encore au théâtre de la Noue pour suivre le spectacle et parcours sensoriel Nid haut, ni bas, Onichliba. Au Centre Tignous d’art contemporain aussi, pour l’exposition de Fakele et l’installation de Loren Capelli, Jardin-enfants. C’est l’autrice illustratrice Bernadette Gervais qui est la grande invitée des bibliothèques de la ville. u  Mois de la petite enfance. 0-3 ans.

Une marionnette aux grands yeux étonnés, des pelotes, de la laine, et beaucoup de fil pour raconter par touches délicates tout ce qui nous vient du mouton et tout ce qui nous relie à la nature et aux saisons. Au printemps, voilà que l’animal se déshabille et refait sa toison, il nous laisse une chaude et douce couverture où se pelotonner durant l’hiver. Au fil des gestes de la petite bonne femme, la laine devient matière à rêverie poétique et fantaisiste, un objet au contact chaud et rassurant, un espace sensible et doux pour l’imaginaire. u  Un mouton dans mon pull. A par-

tir de 2 ans. Théâtre Paris Villette, parc de la Villette, Paris XIXe. Tarif : de 8 e à 12 e. M° Porte-de-Pantin. Theatre-paris-villette.fr.

Spectacle / 5-9 octobre

Jardin sensible C’est l’automne au Parc floral, raison de plus pour aller au théâtre du Parc. Un spectacle à savourer en petit comité de la plasticienne, marionnettiste, autrice Cécile Fraysse, autour d’un grand tapis d’éveil qui se présente comme un jardin de sensations. Naissance et métamorphoses se racontent dans les plis de ce nid en constante transformation. Au milieu évolue une acrobate qui, par sa danse et ses jeux d’équilibre, raconte le corps et ses mouvements, ses transformations, et la manière dont les tout-petits explorent par tous les sens, tout le corps. Voilà qui donnera envie aux petits, sitôt sortis du théâtre, d’aller gambader et jouer en plein air. u  Nid. A partir de 2 ans. Du 5 au 9 octobre, tlj à 10 h, sam à 11 h, séances sup. les mer à 15 h, jeu à 14 h 30.Tarif : de 8 e à 16 e. Théâtre du Parc floral, route de la Pyramide, Paris XIIe. M° Château-deVincennes. Theatredunois.org.

> Nid installe les spectateurs autour d’un grand tapis d’éveil.

Du 5 au 30 octobre. Dans les bibliothèques et les lieux culturels de la ville de Montreuil. Montreuil.fr/gardons-le-lien/mois-de-la-petite-enfance.

Faites le plein d’idées avec notre newsletter pour les 0-4 ans. Rendez-vous sur Parismomes.fr/newsletter.

DR Cie La Tangente

DR Cie La Tangente

Petite histoire sans paroles de laine et de saisons, du mouton au pull.

Par Maïa Bouteillet


Film / A partir du 20 octobre

La cause des femmes

© Tandem Films

Un film pour les parents, dans le tourbillon des intenses premiers jours de la vie. A 70 ans, Chantal Birman s’apprête à prendre sa retraite, c’est le moment choisi par Aude Pépin pour nous montrer quelle incroyable sage-femme elle a été, absolument attentionnée et engagée. Tout au long du film, on la suit dans le quotidien de ses tournées auprès des jeunes accouchées et de leurs bébés, dans cette période si intense et souvent difficile des premiers jours à la maison. Au chevet de leurs doutes, de leurs émotions, de leurs douleurs, la parole bienveillante de Chantal Birman, ses conseils, ses soins, sa présence et ses gestes réconfortent. On la découvre au côté d’Hortense qui débute, à qui elle transmet son savoir et avec qui elle partage ses questions et sa passion. Et on la voit débattre avec ses collègues, face à de jeunes élèves sages-femmes… Aussi simple soit-il, chaque plan révèle l’engagement sans faille, engagement social et politique viscéral d’une soignante à l’énergie communicative. Savamment construit, le documentaire d’Aude Pépin invite à réfléchir à tout ce que ces premiers instants de vie contiennent d’enjeux à la fois intimes et collectifs. Une grande dame, cette Chantal Birman, la sage-femme que nous aurions toutes voulu avoir ! u  A la vie. A partir de 12 ans. D’Aude Pépin. En salles le 20 octobre.

> Au chevet des mamans et des bébés.

BOOTSTRAP LABEL & TANDEM PRÉSENTENT

"UNE CHRONIQUE SENSIBLE DÉDIÉE AUX MÈRES ET À LEURS NOUVEAUX NÉS." TÉLÉRAMA

"UN FILM NÉCESSAIRE ET LIBÉRATOIRE." MILK

"UN TÉMOIGNAGE RARE." PREMIÈRE

AU CINÉMA LE 20 OCTOBRE U N

F I L M

D E

AUDE PEPIN

PRODUCTEUR ET DIRECTEUR DE PRODUCTION JEAN-BAPTISTE GERMAIN COPRODUCTEURS MATHIEU ROBINET ET CORENTIN PETIT RÉALISATRICE AUDE PEPIN DIRECTRICE DE LA PHOTOGRAPHIE SARAH BLUM EN COLLABORATION AVEC EMMANUEL GRAS CHEFFE OPÉRATRICE DU SON ET CHEFFE MONTEUSE SON CLAIRE-ANNE LARGERON CHEFFE MONTEUSE IMAGE CAROLE LE PAGE MIXEUR PHILIPPE GRIVEL ETALONNEUR YANNIG WILLMANN MUSIQUE ORIGINALE BENJAMIN DUPONT


LE GUIDE

ados Spectacle / 7-16 octobre

Cinéma / 24 novembre

Shakespeare top chrono

A corps et à cris

> Modernes, ces photos centenaires à voir au Jeu de paume !

Exposition / Jusqu’au 13 février 2022

Réinventer l’image La nouvelle exposition du Jeu de paume donne à voir des clichés de l’entre-deux-guerres pleins d’inventions. Inspirant. Si la photographie a bien été inventée au XIXe siècle, elle a été réinventée peu après la Première Guerre mondiale : c’est en tout cas ce que l’on se dit en contemplant les étonnants clichés de la collection Thomas Walter, laquelle constitue l’un des piliers de la collection photographique du Museum of Modern Art de New York (MoMA). Produits principalement durant les années 1920 et 1930, ces clichés osent les expérimentations les plus variées : collages, montages, cadrages audacieux... Et cela donne des images drôles, parfois troublantes, souvent pleines de sens – instantanés d’un homme qui saute en parachute, gestes d’un fumeur retranscrits sur une même photo, étrangeté des objets ou des portraits en gros plan, superposition de corps en mouvement et de détails d’architecture… Une myriade de visions qui donnent envie de chercher l’extraordinaire dans le quotidien – et, peut-être, de produire à son tour des images insolites (d’autant que le site Internet du Jeu de paume propose un QR code pour tester les techniques de solarisation, surimpression et autres photomontages sur son smartphone !). u  Chefs-d’œuvre photographiques du MoMA. A partir de 11 ans. Jusqu’au 13 février 2022. Tlj sf lun, du mar au dim de 11 h à 19 h, nocturne le mar jusqu’à 21 h. Tarif : 10 €, réduit : 7,50 €. Jeu de paume, 1, place de la Concorde, jardin des Tuileries, Paris Ier. M° Concorde. Jeudepaume.org. O.C.

50 u  Paris MOMES

Ni dague, ni pourpoint, ni décors pompeux : avec Forced Entertainment, une bande d’acteurs top niveau qui depuis plus de trente ans bouscule l’art de la représentation, Shakespeare prend un sacré coup de neuf. Plutôt tournée vers l’art contemporain, cette compagnie anglaise qui n’avait jamais abordé ce sommet du théâtre élisabéthain a imaginé de le jouer en intégrale sur table et avec les objets les plus ordinaires. Bouteille de whisky, miroir, vase, salière, cafetière… tout y passe ! Chaque pièce se trouve condensée en une demi-heure max par un seul acteur et une panoplie d’objets de cuisine prélevés sur les grandes étagères qui tiennent lieu de décor. Le tout en anglais – mais beaucoup plus simple que celui de Shakespeare… Un vrai régal ! u  Complete Works : Table Top Shakespeare. A partir de 14 ans. Du 7 au 16 octobre. Théâtre de la Ville, Espace Cardin, 1, av. Gabriel, Paris VIIIe. M° Concorde. Festival-automne.com. M.B.

Memphis, l’ école de la soul. C’est un lieu extraordinaire, un refuge, un havre. A Memphis, ville américaine sinistrée par la crise, la Stax Music Academy, école gratuite, permet à des adolescents, noirs et pauvres pour la plupart, d’apprendre à chanter, à danser ensemble, mais aussi (surtout !) de découvrir les origines de la soul et l’histoire des luttes pour les droits civiques et ainsi de réfléchir à leur présent, dans une société violente et encore très clivée. Et c’est tout cela que l’on voit en suivant tel ou telle dans les couloirs de la Stax : des gros plans sur des visages totalement emportés par la musique et tellement beaux, des répétition qui donnent envie de danser, des voix qui nous font dresser les poils d’émotion, des discussions passionnantes et des paroles fortes qui font vibrer et pleurer, des gamins d’une sacrée maturité… Au-delà du documentaire musical, Soul Kids est autant un beau film sur la jeunesse qu’un témoignage nécessaire sur un projet engagé. u  Soul Kids. A partir de 12 ans. De Hugo Sobelman. En salles le 24 novembre. M.B.

> Soul Kids, beau film qui fait réfléchir et donne envie de chanter.

© Jour2Fête

© The Museum of Modern Art, New York, 2021, pour l’image numérisée

Une belle occasion de réviser ses classiques... en anglais.


pub_paris_momes_oct_nov_2021.qxp_Mise en page 1 30/09/2021 12:44 Page 1

C OMME

UNE RUE DE PAPIER QUI OUVRE LES ENFANTS AU MONDE …

Un album événement qui nous embarque de l’Amazone au Nil, du Saint-Laurent à la Volga…

Nouvelle édition de ce grand succès de Rue du monde, revue et augmentée. Un conte, et des repères historiques, que tous les enfants doivent connaître, sur l’esclavage et son abolition. Dès 8 ans, 36 pages, 15,80 €

…sur 18 grands fleuves légendaires du monde. Un fabuleux voyage très documenté, qui nous raconte tout ce qui vit autour des fleuves, les villes qui y naissent, la faune, la flore, des temps forts historiques et les enjeux écologiques… Un livre-cadeau idéal.

Une version très drôle et étonnante du célèbre conte ! Un album très rythmé, des textes brefs, parfait comme première lecture. Dès 5 ans, 64 pages, 16 €

Dès 8 ans et pour tous, 52 pages, 24,50 €

Livre fort, sans violence, qui raconte comment un enfant-soldat s’enfuit et devient maître d’école. Dès 6 ans, 40 pages, 15 €

Ce petit album à volets montre très simplement aux tout-petits que, loin des idées toutes faites, la vérité peut être multiple, suivant les latitudes et les angles d'observation.

Le bonheur d’être ensemble à l’école ; un album joueur et créatif pour saluer la fraternité des cours de récré ! Dès 4 ans, 40 pages, 14 €

Dès 3 ans, 52 pages, 14,50 €

Dans toutes les bonnes librairies

25

ans

d’engagement

editionsruedumonde

pour

R U E D U

editions_ruedumonde

l’enfance

et

w w w. r u e d u m o n d e . f r

la

culture

M O N D E


L’AGENDA

OCTOBRE - NOVEMBRE

> Le K Outchou au Théâtre Jean-Vilar de Suresnes. u  Jusqu’au 19 décembre. Exposition.

u  13-17 octobre. Exposition. Les 5

Napoléon. Grande Halle, parc de la Villette, Paris XIXe. Une exposition

ans de la maison d’édition L’Etagère du bas. Galerie Treize-Dix, Paris Xe.

pour réviser ses classiques à l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon dans un décor fait de reconstitutions spectaculaires, de tableaux de maître, d’extraits de films et d’animations monumentales. A l’appui également d’une collection d’objets exceptionnels : pièces d’orfèvreries, porcelaines, son bivouac, un canon, un collier, l’épée « du sacre », la voiture du cortège de son mariage avec Marie-Louise et même son bicorne !

Expo d’illustrations originales et vernissage en présence de plusieurs auteurs illustrateurs du catalogue de la jeune maison d’édition créée par Delphine Monteil qui signeront leurs albums ; librairie éphémère et coin lecture pour les enfants, vente de tirages, et ateliers pour enfants… Un bon anniversaire ! l  Tout public.

l  A partir de 8 ans. Tarif : 20€, réduit :

u  16 octobre. Ciné-concert. Smile.

15€. M° Porte-de-Pantin. Lavillette.com.

Auditorium du musée d’Orsay, Paris VIIe. Un ciné-concert pour les

u  6 et 9 octobre. Musique. Le Petit

plus petits autour des émotions à partir d’extraits de films de Charlie Chaplin, de la tristesse à la joie, en passant par la surprise et la colère… Les musiciens Cyril Catarsi et Violet Arnold accompagnent les enfants dans leur découverte des images. l  A partir de

Georges. Théâtre Antoine-Vitez, Ivrysur-Seine (94). L’histoire du petit

Georges devenu le grand Brassens, en chansons et en théâtre d’ombres, un spectacle imaginé par le chanteur Boule à partir de reprises et de compositions originales et programmé dans le cadre du Festi’Val de Marne. L’itinéraire hors norme d’un fils de maçon qui pourrait bien inspirer plus d’un gamin. l  A partir de 8 ans. Tarif : 6 €. M° Mairie-d’Ivry. Theatredivryantoinevitez.ivry94.fr.

44 u Paris MOMES

Gratuit. M° République. Editionsetageredubas.com.

3 ans. Tarif : 16 €, réduit : 8 €. M° Solferino, Tuileries. Réservation obligatoire au 01 53 63 04 63. Musee-orsay.fr. u  16 octobre. Petite

Conférence. Pour quoi obéir ? Nouveau Théâtre de Montreuil. Montreuil (93). C’est la

rentrée de ces grands moments que sont les Petites Conférences à Montreuil et la question tombe à point nommé en ce début d’année : pour quoi obéir ? D’autant qu’elle est posée par le philosophe et historien de l’art Georges Didi-Huberman, qui s’y connaît en insurrections et autres mouvements de désobéissance auxquels il a consacré récemment la belle exposition Soulèvements. Les enfants, c’est sûr, ont des tas de choses à dire sur le sujet. l  A partir de 10 ans. Tarif : 5 €. M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.com.

u  20 octobre. Musique et théâtre

d’objets. Le Présent c’est l’accident. Nouveau Théâtre de Montreuil. Montreuil (93). Une fantaisie

musicale et poétique génialement bricolée par Jean-Pierre Larroche et le duo électro-pop UTO qui tirent les fils de notre imaginaire de bien joyeuse façon : une ode à l’artisanat de la création, à l’imprévu, à l’accident. Comment se fabrique une chanson ? c’est toute la question. l  A partir de 8 ans. Tarif : 8 €. M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.com. u  30 octobre-20 novembre. Théâtre.

u  19-30

octobre.Théâtre d’objets. Stellaire. Espace Cardin, Paris VIIIe. Moins narratif, plus planant

que Dark Circus, Stellaire file, comme souvent chez la compagnie Stereoptik, use de la métaphore du voyage. Un voyage amoureux autant que cosmique où l’expansion de l’Univers suit la courbe de la naissance de l’amour… Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet ont cherché de nouveaux outils et procédés plastiques, notamment des films tournés en amont et retravaillés en direct au plateau. l  A partir de 9 ans. Tarif : 5 à 16€.M°

Concorde. Theatredelaville-paris.com.

Jungle Book. Théâtre du Chatelet. Paris  Ier. Mowgli, Shere Khan ou

Baloo… Voici la reprise du Jungle Book – Le Livre de la jungle adapté avec faste par le fameux metteur en scène américain Robert Wilson qui a eu la bonne idée d’en confier la musique au duo pop CocoRosie. Nul doute qu’en sortant vous ne fredonniez quelques airs entêtants. l  A partir de 8 ans. Tarif : 10 à 36€. M° Chatelet. Theatredelaville-paris.com. u  7 novembre. Danse. Le K Outchou.

Théâtre Jean-Vilar. Suresnes (92).

Un conte écologique qui mêle cirque, danse et musique pour

> La tente de Napoléon reconstituée dans l’exposition à La Villette.

© Mobilier national, photo Isabelle Bideau

© Lioniel Pesqué

agenda


conter l’histoire du petit Outchou né en Amazonie sur l’arbre hévéa qui plus tard croisera la fée plastique et le monstre pétrole… Le spectacle ouvre la saison des Dimanches en famille, nouveau rendez-vous du théâtre de Suresnes. La représentation est suivie d’un échange avec la chorégraphe Myriam Naisy et d’un atelier flashmob à partir du spectacle. l  A partir de 3 ans. Tarif : 12 €, réduit : 8 €. Tram T2, Pont-de-Bézon-Porte-de-Versailles, arrêt Suresnes-Longchamp, puis bus 144 ou 244. Theatre-suresnes.fr/dimanchesenfamille.

u  Jusqu’au

9 mai 2022. Expo. Le Peuple de demain. Galerie des enfants du Centre Pompidou, Paris IVe.

Une exposition-atelier conçue par Jean-Charles de Castelbajac qui invite les enfants à jouer avec les symboles : l’artiste a créé des drapeaux qui résument en un dessin des notions telles que la vérité, l’énergie, la renaissance, l’écologie… Aux petits visiteurs de se les approprier et d’en inventer d’autres. l  A partir de 4 ans. Tarif : 14 €, gratuit pour les moins de 18 ans. M° Rambuteau, Hôtel-de-Ville. Centrepompidou.fr. u  8-24 octobre. Spectacle. Death

u  20 et 21 novembre. Evénement.

Week-end familles Musique et Mômes. Musée d’Orsay et musée de l’Orangerie. Paris VIIe et Paris Ier.

Deux après-midi festifs organisés dans le cadre de l’exposition Enfin le cinéma !, avec la fabrication d’un ciné-concert en temps réel. Sur scène, les artistes construisent en direct en images, en manipulation et en musique l’histoire de la petite Naïkö qui vit en bordure de forêt avec ses grands-parents. l  A partir de 6 ans. Tarif : 16 €, réduit : 8 €, spectacle gratuit dans la limite des places disponibles. M° Solferino, Concorde. Musee-orsay.fr.

Breath Orchestra. Nouveau Théâtre de Montreuil. Montreuil (93). Pièce

musicale en apnée écrite avant la pandémie, Death Breath Orchestra mêle musique et théâtre d’objets pour raconter une humanité au bord de l’asphyxie. Enfermés pour se protéger d’une tempête toxique qui sévit à l’extérieur, quatre musiciens s’échinent devant nous à trouver comment survivre par l’entremise de leurs doubles inanimés. l  A partir de 8 ans. Tarif : de 8 € à

23 €. M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.com. u  9 octobre-28 novembre. Festival.

u  27-28 novembre. Spectacle. Trois

Le Mois Kréyol. Paris, Ile-de-France.

hommes verts. La Villette. Paris XIXe.

Des ateliers, des contes, des spectacles et des événements autour des cultures et des langues créoles, orchestrés par la compagnie Difé Kako. Ce festival, dont c’est la 5e édition, met en lumière les échanges entre l’Afrique, la Caraïbe et l’Europe. Cette année, le thème « Jardins secrets » pointe particulièrement l’urgence environnementale. l  Age selon propo-

Trois extraterrestres débarquent et nous font redécouvrir les attraits insoupçonnés des objets de notre quotidien. Ce spectacle poétique, loufoque et coq-àl’âne en diable, de la plasticienne, autrice et metteuse en scène Valérie Mréjen, a été créé en 2014, avec Adèle Haenel. l  A partir de 5 ans. Tarif : à partir de 8 €. M° Porte-de-Pantin. Lavillette.com.

sitions. Lemoiskreyol.fr.


L’AGENDA

stages et ateliers u  9 et 10 octobre. Ateliers danse.

Danses partagées. Centre national de la danse, Pantin (93). Les week-

> La visite-atelier décalée à la Bourse de commerce. u  En octobre, novembre, et toute

l’année. Ateliers ciné, contes, philo... Le jeune public au Collège des Bernardins. Collège des Bernardins, Paris Ve. Difficile de résumer l’offre

d’activités jeune public de cette institution tant elle est dense ! On commence le 6 octobre avec une nouvelle proposition, « Les écologistes en herbe », qui initie les enfants à partir de 7 ans à la protection de l’environnement ; nouveau également, l’atelier « Slam », le 13 octobre, pour les enfants dès 10 ans et leurs parents, ou pour les ados à partir de 14 ans s’ils viennent seuls ; le 20 octobre, les « Apprentis philosophes» invitent à réfléchir en famille sur la question du bonheur ; le 24 octobre, le Collège propose un formidable parcours-enquête sur le thème des troubadours en lien avec l’Institut du monde arabe et le musée d’Art et d’Histoire du judaïsme (dès 6 ans) ; le 27 octobre, une séance de contes accompagnée

54 u Paris MOMES

à la clarinette pour les 7 ans et plus ; et aussi, le 3 novembre, un volet de la Légende des héros, racontée par Joséphine Barbereau, qui nous entraîne à la découverte de « Noé à travers les arts » (dès 7 ans). l  Age, dates et horaires variables selon activités. Tarif : 8€. M° Maubert-Mutualité. u  6

octobre. Ateliers, expériences… Journée portes ouvertes. Exploradôme, Vitry-sur-Seine (94).

Pour fêter la science et l’ouverture de sa nouvelle exposition, CircaSciences, l’Exploradôme vous invite à un bel après-midi festif et gratuit, avec plein d’activités pour amateurs de sciences et de cirque : manipulations diverses avec l’association Les Petits Débrouillards, déambulations d’artistes à 14 h 45 et à 16 h, expériences grandeur nature dans le square Henri-Barbusse… Une autre façon de comprendre la physique. l  Tout public. De 14 h 30 à 18 h. Gratuit. RER C, arrêt Vitry-sur-Seine.

de 8 ans. Horaires variables selon activités. Tarif : 15 €, réduit 10 €. M° Hoche.

toute nouvelle programmation Ping Pong, une offre enrichie pour les enfants et les familles, le Jeu de paume propose notamment des visites contées, des stages cinéma où les enfants sont invités à jouer les programmateurs (les 4 et 5 novembre) ; et ces ateliers créatifs « Dé-ranger l’image », pour les 7-11 ans, durant lesquels on pourra s’amuser à combiner les mots, les images et les formes, comme le font les graphistes, pour en composer d’autres. l  7-11 ans. De 15 h à 17 h. Tarif : 15 €. M° Concorde.

u  13 octobre. Petite Conférence. Pou-

belle la vie. Espace Monte-Cristo, Paris XXe. Déchets, détritus, rebuts…

le contenu de nos poubelles est une source d’inspiration pour certains artistes, qui les détournent, les assemblent, et leur donnent une seconde vie plus brillante en en faisant des œuvres d’art : c’est l’objet même de cette petite conférence destinée aux 5-10 ans, une belle occasion de découvrir l’exposition Recyclage-Surcyclage qu’on vous recommande chaudement. l  5 -10 ans. A 14 h. Gratuit sur réservation.

M° Alexande-Dumas.

u  16 et 17 octobre. Atelier écologie.

Gestes de premier secours pour les animaux sauvages. Fondation Goodplanet, Paris XVIe. Grâce à

l’association Faune Alfort, vous pourrez découvrir, lors de cet atelier d’une heure et demie à vivre en famille, les bons soins à prodiguer – et les gestes qu’il ne faut surtout pas faire ! – pour sauver les hérissons ou les pigeons que l’on trouve parfois dans son jardin, ou même les renards et les hiboux qui sont aussi présents en Ile-de-France. l  A partir de 6 ans, en famille. Les

u  16 octobre et 13 novembre. Ate-

lier graphisme. Dé-ranger l’image.

sam 16 octobre à 15 h et dim 17 octobre à 16 h 30. Gratuit. M° Porte-Maillot.

> Atelier de graphisme, au Jeu de Paume, pour les 7-12 ans.

© Jeu de Paume / Photo Nicolas Krief

© Bourse de Commerce Aurélie Cenno

ends Danses partagées, ce sont, deux fois par an, au printemps et à l’automne, deux journées d’initiation à toutes sortes de danses : capoeira, street jazz, hip-hop, danse traditionnelle indienne, danse classique… Ces séances sont accessibles à tous, à partir de 8 ans, et se déroulent dans une ambiance joyeuse. l  A partir

Jeu de paume, Paris Ier. Fort de sa


La musique classique pour les enfants CONCERT Découvrir en s’amusant

Éveil

LES FANTAISIES D’UN PRODIGE DIM. 10 OCT. 2021 · 10H00 & 11H30 SALLE COLONNE

cuso (qui est à la fois photographe et autrice), les ados sont invités à imaginer une histoire et à produire des images qui permettent de la raconter – non pas d’une manière directe, mais en creux, en laissant le spectateur tisser les liens entre les photographies. Une belle manière de comprendre leur pouvoir évocateur. l  12-15 ans. Du lun au ven, de 14 h 30 Droits Réservés

à 17 h 30. Tarif : 114 €. M° Saint-Paul.

> A la Fondation Seydoux-Pathé. u  23 et 24 octobre et tous les mer, et les

mer, sam et dim pendant les vac. scol. Visite-atelier. La visite-atelier décalée. Collection Pinault, Bourse de commerce, Paris Ier. Destinée aux enfants de 5 à 7 ans,

cette visite-atelier permet une découverte sensible de certaines œuvres de la collection : on commence par observer les portraits, en pied, en buste, avec un cadrage resserré… Au fil des représentations, à l’aide d’un médiateur, les enfants apprennent à tisser des liens entre les émotions et la façon dont les artistes ont cadré leur sujet. Puis ils s’essaient eux-mêmes à composer un portrait en fonction de ce qu’ils ressentent. l  5-7 ans. A 15 h. Tarif : 12 €, sur réservation. M° Louvre-Rivoli. u  23 et 24 octobre. Ateliers, visites. Monu-

u  25-29 octobre. Stages théâtre, photo,

vidéo. Stages Toussaint. Maison du geste et de l’image, Centre Paris Anim’ Les Halles, MPAA, Paris Ier. La MGI propose

trois stages destinés aux 12-16 ans, sur cinq jours, autour d’un même texte de théâtre, mais qui explorent une discipline différente : le théâtre, justement ; la photo ; ou la vidéo… Soit autant de façons de raconter une histoire. l  12-16 ans. Lun de 13 h à 18 h, mar de 14 h à 18 h, mer de 10 h à 18 h, jeu de 14 h à 18 h, ven de 10 h à 18 h. Tarifs variables selon coefficient. M° Châtelet. Mgi-paris.org. u  3 novembre. Atelier Histoire. Les 5 sens.

Musée de l’Armée, Paris VIIe. Un ate-

lier original qui invite les enfants de 3 à 5 ans à utiliser leurs cinq sens pour aborder l’époque des rois François Ier et Louis XIV… Une des nombreuses propositions du musée qui rendent l’Histoire plus vivante (il y en a pour tous les âges). l  3-5 ans. Tarif : 14 €, réduit 8 €. M° La

ment jeu d’enfant. Monuments à Paris et en Ile-de-France. La basilique Saint-Denis,

Tour-Maubourg.

le château de Champs-sur-Marne, la Sainte-Chapelle à Paris… tous ces monuments s’animent durant le premier week-end des vacances de la Toussaint, et proposent des ateliers variés, jeux d’enquête, et autres visites amusantes à vivre en famille. A partir de 5 ans. Pro-

u  13 novembre. Atelier bruitage. A vous de

gramme complet sur Monuments-nationaux.fr. u  25-29 octobre. Stage photo. Imagine ton

récit. Maison européenne de la photographie, Paris IVe. Avec l’artiste Cynthia Man-

bruiter ! Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, Paris XIIIe. Chaque samedi, la fondation

propose aux familles une activité autour du monde du cinéma, dont cet atelier qui consiste à faire soi-même le bruitage d’un film muet, à l’aide de toutes sortes d’instruments rigolos. On vous conseille de consulter tout le programme : il y a plein de séances qui font envie ! l  A partir de 7 ans. A 10 h 30. Tarif : 8 €. M° Gobelins.

UN PETIT AIR DE SÉVILLE DIM. 21 NOV. 2021 · 10H00 & 11H30 SALLE WAGRAM

www.orchestrecolonne.fr


PDE-4eCouve-195x275.indd 2

14/09/2021 19:06