Page 1

UNE90_1_Mise en page 2 27/03/14 23:00 Page1

I

MOMES I

Paris

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

V’là le joli vent

N°91 avril-mai 2014. Supplément gratuit à Libération du 2 avril 2014. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.


sommaire 91_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 23:25 Page3

SOMMAIRE -

-

MOMES / n°

Paris

91 avril-mai 2014

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

V’là le joli vent

© NAN GOLDIN

Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622 €. Siège social: 9-11, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photo et illustrations publiés dans Paris Mômes est interdite.

Publicité et partenariats Armelle Collomp (armelle.collomp@parismomes.fr) Aude Menville (aude.menville@parismomes.fr) Nathalie Senbel-Bakry (nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr) Tél. : 01 49 29 01 21

LO U-A NN 39 MO IS

N°91 avril-mai 2014. Supplément gratuit à Libération du 2 avril 2014. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.

(mars 2014).

4

BONS PLANS

6

AVEC PARIS MÔMES : Rencontre avec le photographe Mathieu Pernot, une visite spéciale au Jeu de Paume.

8

DOSSIER : Le design expliqué aux enfants, avec lieux, démarches de créateurs et sélection d’objets.

18

LIEU : A la Découverte de la Cité internationale.

20

THÉMA : De nouvelles iniatives familiales et solidaires.

22

EVÉNEMENT : Cafézoïde ouvre la Rue aux enfants.

24

CINEMA : Dancing in Jaffa, quand la paix vient en dansant.

26

THÉMA : Trois nouveaux lieux parisiens pour les enfants et leurs parents.

30

ÉVÉNEMENT : Les résultats du concours « Invente la couverture de ton livre », autour de la figure du loup !

32

ÉDITION : Livres et CD.

36

AU SECOURS, C’EST DIMANCHE ! LE GUIDE : 38 cinéma 40 séances spéciales 42 spectacles

52

RS OU UJ

JAMA IS

La Une de Paris Mômes est signée Nan Goldin : une photographie intitulée Georgia Blown Away, London 2007, publiée dans son dernier ouvrage, Eden and After (« L’Eden et après »), aux éditions Phaïdon. C’est l’enfance intimiste qu’explore ce livre, ponctué de poèmes et de textes d’écrivains (Wordsworth, Hakim Bey, Margaret Atwood…). On y voit des photos d’enfants, des instantanés de bonheur, des histoires muettes mais éloquentes. On y devine la gravité de l’enfance. C’est beau et poignant comme un album de famille. O.C. Ou comme un paradis perdu. u Eden and After, éd. Phaïdon

38

X POUR T EU O VI

PARADIS PERDU

MOMES I

Paris

I

est édité par les Editions Paris Mômes. 5, rue de Charonne, Paris XIe. Tél. : 01 49 29 01 21. Directrice de la publication et rédactrice en chef: Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr). Adjointe à la rédaction en chef et iconographe : Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet, Orianne Charpentier, avec Gilles Avisse, Crof, Aïcha Djarir et Florise Pagès. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier. Chef de projet et réalisation maquette : Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr). Assistante de communication : Claire Clavelaud. Révision : Solange Kornberg. Imprimerie : BLG-TOUL (labélisé Imprim’vert). Paris Mômes est imprimé sur du papier 100% recyclé.

44 expos

48 tout-petits

50 ados

AGENDA – STAGES ET ATELIERS

Prochain numéro en kiosque avec Libération: mercredi 4 juin 2014

Recevez

chez vous

Abonnez-vous pour 1 an (6 numéros) à 19 €. Rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Le magazine ».


bons_plans_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:58 Page4

avec Paris Mômes

bons plans Ë Eden and After

Ë Des invitations

de Nan Goldin !

pour des ateliers à l’IMA

C’est en photographiant sa famille, ses amis, et en fixant des images de sa propre vie, que l’artiste américaine Nan Goldin est devenue célèbre. Marquée par la violence, la drogue et le sida, son œuvre est à la fois douloureuse et très humaine.L’album Eden and After, dont est extraite notre couverture — qui sort le 27 mars chez Phaïdon (et s’adresse aux adultes) —, tend vers un versant plus doux. Des photos d’enfants et surtout de familles dans de purs moments d’intimité. u Pour gagner un exemplaire du livre, rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Petit Palais 7 mars 7 juin 2014

gagner des places pour les ateliers, rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Ë Des invitations

Ë Des entrées

pour l’exposition Carl Larsson

pour le vernissage enfants de l’exposition Langlois

au Petit Palais

Métro Champs-Elysées Clemenceau petitpalais.paris.fr

A l’Institut du monde arabe, on peut voir Hajj, le pèlerinage à la Mecque, une exposition sur ce voyage qui constitue l’un des cinq piliers de l’islam. Elle retrace l’histoire de l’événement et de sa signification, avec également l’éclairage d’œuvres d’artistes contemporains. L’IMA propose un atelier en famille, intitulé « Le grand voyage », pour accompagner la visite des plus jeunes. u Pour

Carl

Carl Larsson, qui fut l’un des précurseurs en matière de design suédois, était aussi l’auteur de magnifiques aquarelles témoignant de la vie quotidienne de son village et de sa famille. Des images douces comme dans les livres d’enfants que l’on découvre au fil de cette exposition au Petit Palais.

La Cinémathèque consacre une vaste expo à son fondateur, Henri Langlois, à son univers et aux œuvres qui l’ont inspiré. Les enfants ne sont pas oubliés puisque la Cinémathèque organise un vernissage spécial rien que pour eux, le 13 avril à 10 h. Et Paris Mômes vous en fait profiter !

u Pour gagner des entrées pour l’exposition, rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

u Pour

Carl Larsson — Matts Larsson — Aquarelle, 1911 © Nationalmuseum Stockholm — Graphisme : LOT49

L’imagier de la Suède

gagner des invitations pour le vernissage spécial enfants, rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Ë Visitez le Warner Bros Studio Tour et découvrez les coulisses de Harry Potter en famille. On envie les quelques chanceux qui gagneront ces invitations : grâce à elles, ils auront l’impression de plonger dans l’univers magique de la saga Harry Potter, en visitant les décors des films — des décors si minutieux, si étonnants à parcourir, qu’on se croit vraiment, au bout de quelques pas, à Poudlard ou dans l’Allée de traverse. On y découvre aussi les ingénieux systèmes qui permettent de rendre l’illusion encore plus parfaite à l’image, ou les automates des créatures improbables inventées par J.K. Rolling. Ces invitations, offertes par WarnerBros.fr, comprennent les billets d’entrée au studio pour une famille de quatre personnes (2 adultes et 2 enfants de moins de 15 ans) et l’aller-retour en car depuis le centre de Londres (attention, les gagnants devront se rendre à Londres par leurs propres moyens, et les dates du voyage seront validées selon disponibilité). u Rendez-vous sur le site www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

4

Paris

MOMES


Des animations nature pour toute

Conception agence

Crédits photos : Y.Piriou, G.Cohen

la famille !

Cinéma en plein air – Fabrication de jouets naturels – Chasses aux trésors Balades à dos d’âne – Théâtre – Sculpture sur bois – Balades contées – Nuits dans les arbres

R E T R O U V E Z T O U T E S L E S A N I M AT I O N S G R AT U I T E S D E L’A E V E T B I E N P L U S E N C O R E S U R www.aev-iledefrance.fr AEV-Anim-Nature2014-Parution-195x275-V3.1.indd 1

28/03/2014 12:48


avec_PM©2_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 12:12 Page6

avec Paris Mômes

Changer de regard Le 8 mars, Paris Mômes et le Jeu de paume organisaient une visite spéciale de l’exposition La Traversée, de Mathieu Pernot. Et c’est le photographe lui-même qui a animé la rencontre.

© CHANTAL LAIR

Q

u’est-ce qu’être un photographe ? Que représentent les gens qu’il choisit de photographier ? Que veut-il dire à travers eux ? Tout cela, les enfants et les parents assistant à la visite ont pu l’apprendre de Mathieu Pernot lui-même. Assis devant les œuvres, avec l’artiste juste devant eux, ils ont ainsi pu comprendre le sens profond de cette Traversée dont parle l’exposition : comment les portraits se répondent, comment chacune des séries (Le Feu, Les Hurleurs, Les Migrants…) est liée aux autres — tout cela exprimé avec des mots simples, sans rien cacher de la réalité. Si vous n’avez pas pu assister à cette rencontre exceptionnelle, il reste d’autres occasions de partage, grâce aux « Rendez-vous en famille » du Jeu de paume, qui ont lieu trois samedis par mois. Certes, lors de ces prochaines séances, Mathieu Pernot ne sera pas là en personne, mais vous pourrez découvrir son travail grâce à une chouette visite guidée animée par Benjamin Bardinet ou Eve Lepaon, les conférenciers du Jeu de paume. Le musée propose aussi des « Parcours en famille autour du paysage », de passionnants parcours croisés entre le Jeu de paume et le musée de l’Orangerie. ■ O.C.

u Rendez-vous en famille. 7-11 ans. Les sam à 15h 30, sf le dernier sam

du mois. Parcours en famille autour du paysage. Les 5 avril et 17 mai à 15h30. Tarif : gratuit avec billet d’entrée (8,50 €, réduit : 5,50€, gratuit pour les moins de 10 ans). Réservation au 01 47 03 12 41. Jeu de paume, 1, pl. de la Concorde, Paris VIIIe. M° Concorde. www.jeudepaume.org.

Et de deux... COMME À L’ATELIER Autour de Totem et tattoo L’exposition Totem et tattoo, présentée à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, te fait découvrir des œuvres d’art moderne, qui s’inspirent des arts d’Afrique, des Amériques ou d’Océanie. 

Tatoue cette forme inspirée de la Femme-oiseau de Joan Miró.

Jeux de pistes, histoires d’artistes et œuvres à la loupe dans Ici. Le numéro 2 d’Ici la revue des enfants est paru ! Ce mini-cahier d’activités, conçu par Paris Mômes et le Centre Pompidou, est distribué à chaque enfant qui participe à un atelier ou vient visiter l’exposition-atelier de la Galerie des enfants (on peut d’ailleurs y voir Totem et tattoo, à partir du 12 avril). Un petit livret qui propose des jeux de piste dans et autour du musée, des histoires d’artistes, des jeux graphiques, des œuvres à retrouver, etc. Ici la revue des enfants est éditée en partenariat avec Petit Bateau, qui la diffuse dans toutes ses boutiques, et organise avec le Centre Pompidou des ateliers une fois par mois : fin mars, c’était une passionnante exploration du point… ■ u ICI la revue des enfants. 5-12 ans. Disponible au Centre Pompidou

ou dans les boutiques Petit Bateau. Inscriptions pour les ateliers Petit Bateau sur le site www.petit-bateau.fr/centrepompidou.

6

Paris

MOMES


MOUSQUETAIRES6_Maquette_nouvelle_2008 26/03/14 18:18 Page7

Mousquetaires !

jeu quiz

Une exposition au musée de l’Armée Du 2 avril au 14 juillet 2014

2 1

Dans son roman Les Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas nous raconte comment la reine Anne d’Autriche, l’épouse du roi Louis XIII, se compromet en donnant au duc de Buckingham, qui était amoureux d’elle, des ferrets que lui avait offerts le roi de France. Cette histoire romanesque est en partie vraie ! Mais qu’est-ce que c’était, des ferrets ? ❍ Des boucles d’oreille ❍ Des aiguilles en fer ❍ Des bijoux que l’on portait accrochés à des rubans, pour décorer une toilette.

Au service du Roi En 1622, le roi Louis XIII crée une nouvelle compagnie de cavaliers, en dotant de mousquets (l’ancêtre du fusil) 50 soldats : on les appelle désormais les mousquetaires. Pour faire feu, ils devaient appuyer leur arme – qui était assez lourde – sur une petite fourche. Comment appelle-t-on cette dernière ? ❍ Une fourchette ❍ Une fourquine ❍ Une fourcade

5

3

Le masque de fer

A l’époque où vivait d’Artagnan, un mystérieux prisonnier suscite bien des curiosités : on ne connaît pas son nom, et il arbore continuellement un masque. Etait-ce un frère caché du roi Louis XIV ? Un espion italien ? Le surintendant Fouquet ? Personne ne sait ! Observe bien ce masque de fer, et retrouve l’ombre qui lui correspond.

4

FERRETS : © LIVRUSTKAMMAREN/THE ROYAL ARMOURY IN STOCKHOLM. TOUTES LES AUTRES IMAGES : © PARIS, MUSÉE DE L’ARMÉE/RMN-GP.

Les ferrets de la reine

Histoire et fiction Quand le roman de Dumas paraît, en 1844, les mousquetaires n’existent plus. Ils ont été dissous en 1775 par Louis XVI, parce qu’ils étaient trop coûteux ! Dumas décrit une époque qu’il n’a jamais connue, celle de Louis XIII, qui s’est déroulée… ❍ 20 ans auparavant ❍ 200 ans auparavant ❍ 2 000 ans auparavant

D’Artagnan le vrai et le faux

Il y a bien eu, dans l’Histoire, un mousquetaire nommé d’Artagnan. Charles Ogier de Batz (de son vrai nom) a pris le nom de sa mère en montant à Paris. Au cours de sa vie, il a bien rencontré trois autres mousquetaires, dont les noms ont inspiré Athos, Porthos et Aramis ! En revanche, Dumas a inventé leur célèbre devise, qui est : ❍ Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. ❍ Un pour tous, tous pour un ! ❍ Qui va à la chasse perd sa place.

Exposition Mousquetaires ! Du 2 avril au 14 juillet 2014. Musée de l’Armée, hôtel des Invalides. 129, rue de Grenelle, Paris VIIe. Tous les jours de 10 h à 18 h. Fermé le 1er mai. www.musee-armee.fr. Toutes les réponses au quiz sur www.parismomes.fr.


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:49 Page8

© KAY BOJESEN MAISON DU DANEMARK

dossier design

DESIGN Apprendre aux enfants à regarder à jouer avec les couleurs, les formes mais c’est aussi leur permettre de questionner le monde… et, pourquoi pas, d’imaginer un jour d’autres usages du quotidien. Aujourd’hui, des créateurs relèvent le défi de fabriquer avec des matériaux durables et repensent l’espace en tenant compte des enfants. Le design, ce n’est pas juste une belle chaise ou une belle trotinette, c’est un projet d’existence, une intention.

8

Paris

MOMES

© ANTOINE BOUDIN

les objets qui les entourent, c’est les inviter


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:49 Page9

Sur la piste du design Des événements, des ateliers, des expositions...

Exposition / jusqu’au 18 mai

du beau et du bois LES JOUETS DU DESIGNER DANOIS KAY BOJESEN N’ONT PAS PRIS UNE RIDE.

© KAY BOJESEN MAISON DU DANEMARK

Enfant, Kay Bojesen n’aimait pas trop l’école. Ce qui explique peut-être qu’on le retrouve un peu plus tard apprenti-épicier, puis apprenti-orfèvre – un deuxième métier qui lui plaît beaucoup plus, et dans lequel il excelle. Il acquiert dans ce domaine une jolie réputation, mais c’est quand il se met à fabriquer des jouets en bois, au début des années 30, qu’il devient véritablement célèbre. Ses singes, éléphants, oiseaux, voitures et jeux de construction, rassemblés dans une belle petite exposition à la Maison du Danemark, vous diront forcément quelque chose : ils ont traversé les frontières ; et leurs lignes sont si pures et si simples qu’ils traversent aussi les années (à l’image de la chaise Fourmi d’un de ses très bons amis, Arne Jacobsen). On peut voir aussi des couverts, des bijoux, ainsi que quelques meubles conçus pour une crèche – des chaises solides, pratiques, que l’on peut utiliser à l’envers comme à l’endroit, et même transformer en voiture. Bref, c’est un concentré de joie, d’enfance et d’intelligence, où chaque jouet invite à recréer des petits mondes. A noter : la Maison propose deux ateliers gratuits pour les enfants pendant cette période, animés par l’architecte danoise Line Nelund Dross. ■ O.C.

u Kay Bojesen. Le design en jeu. A partir de 5 ans. Jusqu’au 18 mai. Du mar au ven de 13 h à 19 h, sam, dim et jours fériés de 13 h à 18 h. Gratuit. Ateliers les mer 16 avril et sam 26 avril, de 14 h à 16 h. Gratuit. Maison du Danemark, 142, av. des Champs-ELysées, Paris VIIIe. M° George-V.

© ANTOINE BOUDIN

Evénement / 19–25 mai

Un deux trois designez PENDANT UNE SEMAINE, LES DESIGNER’S DAYS NOUS INVITENT À VOYAGER AU PAYS DU DESIGN, AVEC DE NOMBREUSES ANIMATIONS POUR LES FAMILLES. Ce bouillonnant festival du design que sont les D’Days regroupe de nombreuses institutions, dont le Palais de Tokyo, la Cité de l’architecture et du patrimoine… Et, pour la seconde année, les D’Days proposent un parcours famille, offrant ainsi aux enfants l’occasion de comprendre ce qu’est le design, et la place qu’il prend dans nos vies quotidiennes : comment on mange, dort, joue ou se déplace – tout cela est aussi une question de design ! Le parcours famille commencera au Bastille Design Center, boulevard Richard-Lenoir, où seront proposés d’inventifs ateliers pour les enfants. Parmi la très riche programmation du festival, on vous signale la rigolote exposition CoucouClock au musée des Arts et Métiers, dans laquelle des étudiants ont revisité le fameux coucou suisse ; ou l’installation du collectif Dito dans une salle de répétition du Centre national de la danse à Pantin ; ou encore la Toupie géante de Stéphanie Langard au musée des Arts décoratifs. Procurez-vous aussi le petit livret-jeu sur le design conçu par Milk, ainsi que le parcours spécial famille (en ligne un peu avant le festival). ■ O.C. u

www.ddays.net.

> Mauvaise herbe?, d’Antoine Boudin, jeu de bilboquets en cane de Provence réalisé lors d’un atelier de création de Petit H.


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 12:25 Page10

dossier design

© LES TROIS OURSES MAURO BEILLEI

Sur la piste du design

> Avec Gioco d’inizio de l’ItalienMauro Bellei, l’enfant invente en jouant avec les formes.

Livre-jeu

jouer avec la forme QUAND LES DESIGNERS RÉVEILLENT LA CRÉATIVITÉ DES ENFANTS.

Ateliers / 14–24 avril

l

L oeil et la main GRATUITS ET PRATIQUES, LES ATELIERS DYSON OFFRENT UNE BONNE INITIATION AU DESIGN. Depuis plusieurs années, la Fondation James Dyson propose des ateliers gratuits de trois heures, goûter compris, dont le but est d’inviter les enfants à se questionner sur les objets qui les entourent, et sur leur conception. Or, pour faire comprendre aux enfants ce qu’est le design, rien de tel que la pratique : on commence par découvrir des créations célèbres de designers ; puis on se lance dans un projet, sur un thème donné, avec dessins et construction de maquette en carton… Et à la fin, chacun explique l’objet qu’il a imaginé – l’occasion d’échanger, d’argumenter, et de mettre en mots ce que les yeux ont voulu et O.C. que les mains ont fait. ■ u Ateliers Dyson. 6-10 ans. Les 14, 15, 16, 17, 23 et 24 avril. De 14 h à 17 h. Gratuit. Dyson Démo, 64, rue de la Boétie, Paris VIIIe. M° Miromesnil. Inscriptions sur www.facebook.com/DysonFR.

Difficile de parler de design pour les enfants sans évoquer le travail d’édition des Trois Ourses. Au catalogue de cette association qui diffuse des livres d’artistes pour enfants figurent de nombreux architectes designers et pédagogues, dont Bruno Munari, véritable initiateur de ce courant italien dès les années 1930, Enzo Mari et Mauro Bellei. Les livres-jeux de Bellei parus récemment aux Trois Ourses s’inscrivent dans le droit fil de Munari, qui concevait le livre avant tout comme objet à expérimenter. Dans Gioco d’inizio de Mauro Bellei, par exemple, l’enfant trouve des courbes et lignes prédécoupées de couleurs à agencer comme il l’entend pour inventer des formes à l’infini. ■ M.B. u

http://lestroisourses.com.

.

Lieu / toute l’année

tous les objets du monde AUX PUCES DE SAINT-OUEN, ON REDÉCOUVRE LES STYLES ET LES ÉPOQUES. Si le design est la discipline qui cherche à créer des objets à la fois esthétiques et adaptés à leur fonction, les puces de Saint-Ouen offrent une excellente occasion d’observer, à travers la myriade d’objets de tous les styles accumulés là, ce qui est design et ce qui ne l’est pas. En plus, les différents marchés ont des rues piétonnes où il fait bon flâner le week-end aux beaux jours. A noter, pour une pause déjeuner ou goûter : Ma Cocotte, la cantine du célèbre designer Philippe Starck, à deux pas du marché Paul-Bert-Serpette. Les prix ne sont pas donnés, mais le lieu a l’avantage de disposer d’une super terrasse. ■ O.C. u

10

Paris

MOMES

www.marcheauxpuces-saintouen.com.


© LES TROIS OURSES MAURO BEILLEI

DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:49 Page11

Lieu / toute l’année

l

Un musee des objets AUX MUSÉE DES ARTS DÉCORATIFS, L’HISTOIRE DU DESIGN SE LIT EN TROIS DIMENSIONS.

u Musée des Arts décoratifs, collections permanentes. 107, rue de Rivoli, Paris Ier. M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre. Du mar au dim de 11h à 18h. Tarif : 11€ ; réduit : 8,50€, gratuit pour les moins de 18 ans. www.lesartsdecoratifs.fr.

Expo / jusqu’en décembre 2014

De l importance du contenant

l

© LES ARTS DÉCORATIFS

Le musée des Arts décoratifs invite régulièrement des designers lors d’expositions, mais ses collections permanentes regorgent aussi d’objets design. Et rien de tel qu’une visite dans ses salles pour découvrir la crème des créateurs et designers au fil des siècles : on commence par les salles médiévales, puis on monte d’étage en étage, jusqu’à aujourd’hui. L’une des réussites du musée, c’est de reconstituer des intérieurs d’époque, qui permettent de prendre conscience que chaque période a son style d’objets reconnaissable. Dans les salles contemporaines, on voit vraiment se constituer la notion de designer, avec des concepteurs qui pensent au quotidien des gens, et qui développent des meubles à plusieurs usages. Et il y a aussi cette étonnante colline de chaises du XXe siècle, qui fait rêver : on se dit que O.C. s’asseoir, c’est un art ! ■

COMMENT UN SIMPLE EMBALLAGE TÉMOIGNE DE NOS FAÇONS DE VIVRE.

Les Puces du design. Du 15 au 18 mai, de 10 h à 18 h. Gratuit. www.pucesdudesign.com. L’atelier Le Laboratoire des matériaux au Centre Pompidou. Les mer 2, 9 et 30 avril de 14 h 30 à 16 h 30. Tarif : 10 €. www.centrepompidou.fr.

fi

Ces emballages qui changent nos vies. A partir de 6 ans. Jusqu’en décembre 2014. Tlj sf lun de 14h à 17h30. Tarif : 6€, réduit : 5€, gratuit pour les moins de 12 ans. Musée de la Contrefaçon, 16, rue de la Faisanderie, Paris XVIe. M° Porte-Dauphine. Tél. : 01 56 26 14 03 et musee-contrefacon.com.

u

ET AUSSI fi

Le petit musée de la Contrefaçon, niché dans un hôtel particulier du XVIe arrondissement, est une curiosité à lui tout seul (il a été créé par l’Union des fabricants pour sensibiliser le grand public aux dangers de la contrefaçon), présentant une étonnante collection de vrais et de faux. Mais il accueille en plus une exposition instructive et éclairante, Ces emballages qui changent nos vies, conçue avec l’Institut français du design. En quelques vitrines colorées, le parcours retrace l’évolution de certains emballages, des années 50 jusqu’à aujourd’hui, et comment ces derniers ont suivi ou induit des nouveaux modes de vie : le travail des femmes, la façon de se maquiller, la consommation de produits périssables comme le lait, les granules homéopathiques… tout cela s’est vu transformé par l’invention du mascara en tube, du tétrapack, du petit pot pour bébé ou du distributeur de granules. Parfois, les contenants sont porteurs de toute une histoire : la jolie boîte jaune renfermant les fameux cachous a été imaginée par un pharmacien amateur d’horlogerie, qui s’est inspiré pour la dessiner d’une montre-gousset ! Seul bémol : l’exposition ne parle presque pas de la réduction des déchets, qui passe notamment par une nouvelle réflexion sur l’emballage, pour un monde plus durable – c’est le nouveau défi pour les designers d’aujourd’hui. ■ O.C.

> Tube chair, de Joe Colombo à découvrir au Musée des arts décoratifs.

Paris

MOMES

11


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:50 Page12

dossier design

Paroles de designers

© IVAN BRODEY

© 70°N ARKITEKTUR

Qu’ils conçoivent d’incroyables espaces modulables pour la petite enfance, ou qu’ils créent des dispositifs permettant d’apprendre en s’amusant, ces designers et architectes changent la vie des enfants.

> Dans les crèches conçues par l’agence norvégienne 70°N Arkitektur, les murs tournent et sont percés d’ouvertures pour expérimenter le rapport à l’espace autrement.

Archi design QUAND DESIGN ET ARCHITECTURE S’ASSOCIENT POUR CRÉER UN AUTRE MONDE, CELA DONNE… LES CRÈCHES IMAGINÉES À TROMSO PAR L’AGENCE NORVÉGIENNE 70°N ARKITEKTUR. Créer des espaces où les enfants puissent jouer, courir, dormir, assister à des spectacles ou participer à des activités éducatives, tout cela à un moindre coût, en respectant les exigences des équipes pédagogiques consultées et en tenant compte des longs hivers humides du nord de la Norvège… Tel était le défi relevé par les architectes de l’agence 70°N Arkitektur. Leur réponse : des projets où l’architecture se fait aussi design, avec des murs extraordinaires qui tournent sur un axe pour créer des pièces modulables, ou qui renferment de longues tables à dessin facilement escamotables, ainsi que toutes sortes d’activités (mur d’escalade, théâtre

12

Paris

MOMES

de marionnettes). Car, dans ces crèches et écoles maternelles, tout est pensé pour le quotidien des enfants, et pour leurs envies. « Nous avons voulu créer une richesse, une multitude d’expériences et de possibilités », explique Magdalena Haggärde, l’une des architectes du projet. Nous avons voulu « remplir la coupe », c’est-à-dire rendre chaque espace utile de plusieurs façons.  Non seulement les murs tournent, mais ils sont percés d’ouvertures, si bien qu’on voit à travers, et même mieux : on passe à travers, comme s’il s’agissait de portes entre deux mondes. « Un trou dans un mur est un thème classique dans de nombreux contes de fées; prenez Le Monde de Narnia, par exemple, explique Magdalena Häggarde. Chaque recoin peut devenir une cabane, et les poufs – dessinés pour s’encastrer dans les murs – ressemblent à des rochers dans un décor impro-


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:50 Page13

Mact Productions, Heimatfilm, Lumiere & Co présentent

Dans le dernier zoo de Palestine, les enfants peuvent encore rêver.

Artwork :

© 70°N ARKITEKTUR

GIRAFADA

bable. Les enfants, poursuit-elle, doivent pouvoir aussi se retirer dans des espaces douillets, rassurants, et en même temps apercevoir ce qui se passe ailleurs, pour pouvoir choisir leur activité, ou choisir d’être seuls ou ensemble ; bref, pour en apprendre chaque jour davantage sur leurs propres besoins et possibilités, sur leur rapport à l’espace, à soi-même et aux autres. » Il y a une magie dans ces crèches, parce qu’elles respirent l’enfance ; et cependant, pour Magdalena, concevoir des espaces pour les enfants n’est pas si particulier que cela : adulte ou enfant, il s’agit toujours, selon elle, de « se mettre à la place des usagers, en imaginant leurs besoins ». Et le reste suit. ■ O.C. u

Pour en savoir plus : www.70n.no.

au cinéma le 23 avril


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:50 Page14

dossier design

© STEPHEN RAULT

© STEPHEN RAULT

Paroles de designers

> Dans le nouvel espace enfants (5-12 ans) de la Cité des sciences, l’atelier Jes a créé une quarantaine de dispositifs interactifs à manipuler.

l

L esprit cabane JOUER, C’EST

CRÉER. CRÉER, C’EST JOUER. AINSI TRAVAILLENT LES DEUX ACOLYTES DE L’ATELIER JES.

© ATELIER JES

De leur propre aveu, Johan Brunel et Samuel Misslen construisaient beaucoup de cabanes quand ils étaient petits. A voir la production de l’atelier Jes (prononcer « yes »), au sein duquel ils collaborent depuis 1998, on se dit qu’ils n’ont jamais vraiment arrêté. Que ce soit pour leur nouveau prototype sélectionné dans le cadre du concours Hermès (exposé lors des D’Days), à travers des projets réalisés pour des particuliers ou des dispositifs interactifs qu’ils ont créés à la Cité des sciences (dans l’espace 5-12 ans), l’esprit cabane, l’esprit d’enfance, est toujours là. « C’est constitutif. Depuis le départ ce qui m’intéresse, c’est le côté ludique, affirme Johan Brunel. Le regard qu’on porte sur la matière, c’est aussi une façon de jouer. » De fait, les deux designers, qui se sont rencontrés au cours de leurs études à Olivier-de-Serres, travaillent moins en observant les enfants qu’à partir de leur propre rapport à l’enfance. « J’ai l’impression qu’il n’y a pas eu de rupture, renchérit Samuel Misslen. Quand je crée, c’est comme quand je jouais, enfant, c’est se placer dans la même concentration. »

14

Paris

MOMES


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:50 Page15

Place à un voyage fantaisiste pour petits et grands !

© ATELIER JES

ET LES KIDNAPPEURS > « Usinage et sentiments », des meubles autoproduits pour petits et grands.

Au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, dans l’exposition permanente Planète pilote conçue par leurs soins, la cabane prend des allures de cabine de pilotage. « On s’est transformés en gamins », disent-ils, tout contents des presque 1 000 m2 dont ils ont disposé pour imaginer des manip’ de cosmonautes et des expériences aériennes en tout genre. Comprendre comment vole un avion mais aussi comment on pilote, comment fonctionne une station spatiale, un satellite…, tel est le but de ce parcours initiatique en une cinquantaine de dispositifs, peaufinés avec le concours d’un comité scientifique. « L’idée, c’est que les enfants apprennent par le jeu, qu’ils comprennent en manipulant, mais comme sans s’en rendre compte », insiste Samuel Misslen. Pour l’occasion, ils ont triplé l’équipe. Ce sont eux aussi qui sont derrière les machines à rouler des pelles, le flipper des spermatozoïdes ou le punchingball à mesurer les sentiments de l’expo du Zizi sexuel : en tout, une quarantaine de machines créées pour la Cité des sciences en 2007, à partir du célèbre guide conçu par Zep et Hélène Bruller. Derrière la rigolade, le projet a impliqué deux ans de travail, notamment pour trouver la manière de parler aux enfants de ces sujets encore très tabous, pour « dédramatiser ». Quant à leur ligne de meubles autoproduits, « Usinage et sentiments », avec petite et grande chaise, on se croirait un peu chez les trois ours du conte. ■ MAÏA BOUTEILLET u

www.atelier-jes.com

UN OPÉRA POUR LES FAMILLES créé par Marc-Olivier Dupin, sur un livret d’Ivan Grinberg

Orchestre Poitou-Charentes Jean-François Heisser

13, 14, 15 JUIN 2014 Robert le Cochon apprend que son ami Mercibocou le Loup a été kidnappé par Trashella, la propriétaire du grand dépotoir. Pour le libérer, il faudra l’audace de Robert, la passion de Nouille la Grenouille et la complicité de la Lune ! Une belle occasion pour faire de nos rejetons des mordus d’opéra !

Opéra Comique – Place Boieldieu – 75002 Paris 0825 01 01 23 (0.15 €/min.) / www.opera-comique.com


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:50 Page16

dossier design

Objets : l’imagination aux commandes Quand la poésie détourne le quotidien... Petite sélection d’objets intelligents inventifs et durables. PAR FLORISE PAGÈS

© IKUNORI YAMAMOTO

Balançoire récup’ Conçue par l’Autrichien Michael Hensel, cette balançoire est composée de tuyaux de pompiers et d’une assise en bois, anciennement dossier de chaise. L’éditeur Gabarage, dont la philosophie est d’utiliser comme matière première les résidus des grandes industries, double cette fibre écologique d’un engagement social de réinsertion par le travail. Cette approche responsable va jusqu’au packaging à poignée, en carton ondulé et sans colle, de Gerlinde Gruber. u www.gabarage.at.

Banc flottant Voilà une assise dessinée par les Japonais du studio h220430, à l’esthétique directement inspirée du film français d’Albert Lamorisse, Le Ballon rouge. Astucieusement suspendu au plafond grâce à des attaches dissimulées par les ballons, ce banc en cuir évoque le fantasme enfantin de s’endormir en flottant dans les airs. Il traduit aussi un désir d’économie en s’épargnant l’encombrement d’une emprise au sol. u www.thedesignlabo.co.jp.

Chaise à assembler

u

www.thedesignlabo.co.jp.

16

Paris

MOMES

Bateau en bouteille

© ELLIE

Cette chaise en papier vulcanisé ultrarésistant et léger est le fruit d’une réflexion écoresponsable menée par le studio h220430, soucieux de réduire les étapes de fabrication et la consommation d’énergie liée au transport. Pari réussi : 400 chaises peuvent être stockées dans 1 m3 ! L’assemblage par des boutons-pression est un jeu d’enfant. Idéal pour inciter les petits à gérer eux-mêmes leur espace, selon leurs besoins.

C’est après avoir bricolé un bateau de fortune en camping que le designer hollandais Floris Hovers eut l’idée de concevoir ce kit comprenant une quille et un mât en bois, une voile en Nylon et un élastique, à combiner avec une bouteille de shampooing vide. Comme un message dans une bouteille jetée à la mer : vous pouvez jeter votre bouteille de shampooing vide, ou vous pouvez, par une simple addition, créer un véritable bateau, de fabrication artisanale, unique, qui éveillera la créativité de vos enfants dans leur bain. u

www.goods.nl.


DESIGN5©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:50 Page17

Kay Bojesen – Le design en jeu L’humeur de l’art décoratif danois 20 mars – 18 mai 2014

Table foot Faire ses devoirs en jouant au foot ? Un rêve devenu réalité grâce au bureau-buts de football de XO – In my room. Il fallait y penser. Les trois frères et papas de 10 enfants ont décidé de réunir leurs compétences en photographie, production et menuiserie pour dessiner du mobilier pour enfants uniquement en bois recyclé et avec des produits naturels. Une petite production maline et joyeuse, réalisée dans l’ancien atelier de leur père. u http://shop.xo-inmyroom.com.

142 avenue des Champs-Élysées www.maisondudanemark.com

22 mars > 10 août 2014

5 rue curial 75019 paris mº riquet 01 53 35 50 00 www.104.fr

Assiette Alley-Oop Un bol à pattes, une assiette encerclant des montagnes, tels sont les collages oniriques signés Aurélie Dorard pour les Thixotropes. Façonnées à la main dans ce matériau ancestral et naturel qu’est la porcelaine, ces pièces n’ont peur ni du micro-ondes ni du lave-vaisselle. Une démarche contemporaine dont le processus de création s’inscrit dans une volonté de durabilité et de décélération du temps, visant à réintroduire un peu de poésie dans notre quotidien. u

http://lesthixotropes.fr.

avec

motifs

Prune Nourry, Terracotta Daughters © Zachary Bako & Anne-Gloria Lefèvre, courtesy galerie Magda Danysz conception graphique par Change is good

exposition collective

Prune Nourry Jérémy Gobé Xavier Juillot Alice Mulliez Pascale Marthine Tayou

apparents * jusqu’au 1er juin ** à partir du 05 juin


obliqueBISbis_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 13:35 Page18

plein air architecture

Viens dans ma cité Se promener à la Cité internationale universitaire de Paris, c’est voyager un peu... même si tous les pays n’y ont pas pignon sur rue. Et le parc... une étendue de bonheur loin du tumulte de la capitale.

L

e tour du monde en 34 hectares et 40 maisons ? La Cité internationale universitaire de Paris, c’est presque ça. On peut y jouer le matin entre deux centaures du côté du pavillon héllénique, investir ensuite l’une des tables devant la maison de la Suède pour pique-niquer — à moins qu’on ne préfère trouver un coin sous un cerisier du Japon — et ensuite s’étendre sur la grande pelouse devant la Maison internationale, avant d’aller admirer les fresques en façade du pavillon du Mexique. Pour le roller, on préférera les allées devant la maison de l’Argentine. Né après la Première Guerre mondiale, à proximité du parc Montsouris, à l’emplacement de l’ancienne fortification Thiers, ce vaste ensemble universitaire a été édifié à partir d’une utopie, celle de construire la paix en conviant des étudiants de tous les pays à cohabiter. C’est André Honnorat qui en a eu l’idée, dès 1919. Sénateur de gauche impliqué dans les réformes sociales, puis ministre de l’Instruction publique en 1920, il trouve en Emile Deutsch de la Meurthe, industriel à la tête des pétroles Jupiter (devenus la Shell), le premier grand mécène du projet.

18

Paris

MOMES

Les premiers logements, la Fondation Deutsch de la Meurthe, ouvre en 1925. Répartie en pavillons — cinq pour les garçons, un pour les filles —, la Fondation Deutsch de la Meurthe ressemble à un village. Son architecture néomédiévale, inspirée des collèges anglais, est alors très en vogue. Les maisons sont pensées avec tout le confort et des équipements sportifs : les fondateurs adhèrent au courant hygiéniste. A quelques mètres de là perdurent encore les bidonvilles de la zone. La maison de Cuba, construite en 1933, inspirée du plan de la cathédrale de La Havane, comprend une baignoire dans chaque chambre. La Seconde Guerre mondiale mettra un terme à la première vague de constructions. Les bâtiments construits dans les années 50 arborent pour la plupart une architecture moderniste, dans le droit fil de Le Corbusier, qui signe la maison du Brésil (1959) et la Fondation suisse (dès 1933) — dont l’une des chambres, signée Charlotte Perriand, est transformée en logement témoin. Le dernier pavillon à sortir de terre est la Fondation Avicenne, anciennement maison de l’Iran, en 1969, aujourd’hui désaffectée. A proximité se trouve l’Oblique, un lieu où l’on découvre l’histoire de la Cité en pan-


obliqueBISbis_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 13:35 Page19

urr les ou Top départ po

nouvelles colos Ufcv ! Équitation, surf, moto ou danse. Campagne, mer, ville ou montagne... Plus de 100 séjours s en France et à l’étranger pour des vacances d’été inoubliables.

ILLUSTRATION GWENOLA C ARRÈRE

POUR

PARIS MÔMES

Catalogue gratuit sur demande neaux informatifs et en cartes interactives riches en photos. Si l’intérieur des maisons est peu accessible, on peut percevoir les différentes cultures rien qu’en se promenant dans le parc. Il faut prévoir une demi-journée pour en faire vraiment le tour, c’est l’un des plus vastes espaces verts de la capitale. Depuis 2000, le parc, qui se prévaut d’une centaine d’essences d’arbres, est engagé dans une démarche de biodiversité ; des ruches ont été installées du côté de l’Argentine. Dès les beaux jours, une large terrasse se déploie à l’arrière de la Maison internationale qui dispose aussi d’un excellent théâtre. ■ M.B. Parc de la Cité internationale universitaire de Paris. Tout public. Paris XIVe. RER B, Cité-Universitaire. L’Oblique. Ouvert tous les jours (sauf le lundi), de 14h à 18h. www.ciup.fr/oblique.

u

sejoursenfants.idf@ufcv sejoursenfants.idf@ufcv.fr .fr Des vacances réussies L’Agrément L ’Agrément Qualité Ufcv implique un contrôle rigour rigoureux eux des séjours et des normes d’encadr d’encadrement ement supérieur supérieures es à la règlementation. Vacances V a acances et handicap Le service intégration Ufcv permet aux enfants et ados en situation de handicap (physique, sensoriel, psychique ou mental) de participer aux séjours.

EN MAI À L’OBLIQUE Paris Mômes a conçu un parcours-jeux dans la Cité internationale universitaire. Vous pourrez vous le procurer à partir de début mai à l’Oblique (le Centre de valorisation du patrimoine de la Cité) ou sur www.parismomes.fr.

www.ufcv.fr www .ufcv u cv.fr . Rejoins-nou Rejoins-nouss su surr facebook ! UfcvV UfcvVacancesEnfantsZoneNord acancesEnfantsZoneNord

©iStockphoto

4 à 17 ans


solidaire2_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:35 Page20

DR

© ARMELLE COLLOMP

théma solidaire

> Home sweet Mômes, un café jeux parents-enfants itinérant qui égaye la Goutte d’or un dimanche par mois.

Quartiers joyeux Des associations de proximité œuvrent dans Paris pour créer du lien par le jeu entre les cultures et les générations. Joueurs du dimanche OUVERT UNE FOIS PAR MOIS, LE « PREMIER CAFÉ PARENTS-ENFANTS DE LA GOUTTE-D’OR » CULTIVE LE STYLE NOMADE. Un dimanche au centre Barbara-Fleury Goutte-d’Or, le mois suivant à l’Institut des cultures de l’islam, puis dans un café ou dans une école maternelle : l’association Home Sweet Mômes n’a pas encore d’adresse fixe, ce qui ne l’empêche pas de faire parler d’elle. Notamment en se signalant par des jolis flyers créés par des illustratrices comme Aurore Petit, Emmanuelle Houdart ou Lili Scratchy. Mais surtout par la bonne humeur qui émane de ces dimanches récréatifs. Wardine Ibouroi, le président fondateur, qui travaille comme coordinateur associatif dans le XVIIIe arrondissement depuis des années, évoque le « soutien à la parentalité » dans ce quartier très jeune de 24 000 habitants, où vivent de nombreuses familles avec trois enfants et plus. Favoriser les moments conviviaux et les temps de jeux au sein de la famille, tisser des liens d’un bout à l’autre de la Goutte-d’Or — « Etre itinérant nous permet d’aller au plus près des habitants » —, encourager la mixité et le partage entre toutes les générations : tels sont les objectifs qui valent au projet de nombreux soutiens. Concrètement, les dimanches de Home Sweet Mômes ressemblent à une grande kermesse joyeuse et bigarrée où tout est en accès libre : où les ateliers animés par des bénévoles (initiation à la zumba, confection de poupées du Guatemala, photographie en famille, yoga) alternent avec les jeux libres, le baby-foot, la barbe-à-papa, un coin lecture, le stand maquillage, et une super buvette avec des plats sympas, à 4 €. Enfin l’occasion de parler à des voisins que l’on croise peut-être tous les jours sans leur avoir jamais adressé la parole… Les prochains rendez-vous ont lieu dans des écoles. ■

20

Paris

MOMES

u Home Sweet Mômes. Tout public. Gratuit. Le 26 avril, de 11 h à 18 h à l’école EmileDuployé, 27, rue Emile-Duployé. Le17 mai à l’école maternelle Richomme, 18, rue Richomme. Paris XVIIIe. M° Château-Rouge. www.facebook.com/homesweetmomesparis et 07 53 29 50 14.


solidaire2_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 18:09 Page21

UGC PRÉSENTE

LE PROMENEUR D’OISEAU A vos jeux !

UN FILM DE PHILIPPE MUYL

OUVERT EN OCTOBRE DERNIER, LE CAFÉ JEUX NATEMA CRÉE DU LIEN DANS UN COIN DU XXE EN PLEINE MUTATION.

u Café jeux Natema. Tout public. Du mar au sam de 9h à 19h. Adhésion obligatoire : adulte (8 €) ; 3/18 ans (4 €) et famille (20 € : 2 adultes, 2 enfants). 39, rue des Orteaux, Paris XXe. M° Maraîchers. Tél. : 01 43 73 75 25.

FOAO.FR PHOTO : YAO XI CHUN - © 2012 - ENVISION FILMS, STELLAR MEGA FILMS LTD & PAN EURASIA FILMS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

Le lieu n’est pas bien grand et il n’est ouvert que depuis six mois, mais il compte déjà 630 adhérents. La preuve qu’Emmanuelle Tessier et Nathalie Jelansky ne se sont pas trompées en lançant leur projet de lieu intergénérationnel dans un tout nouvel écoquartier du XXe arrondissement, à deux pas de la place de la Réunion. Cette initiative, amplement soutenue par la mairie de Paris et d’arrondissement (ainsi que par la CAF et diverses fondations), a d’ailleurs été aussitôt récompensée par le prix de l’économie sociale et solidaire. Pas étonnant puisque l’association était active sur le quartier depuis 2006. Longtemps mères au foyer, les deux fondatrices ont d’abord créé des ateliers itinérants « en pensant aux ados qui traînent dans la rue, et dans le quartier il y en a beaucoup », explique Emmanuelle Tessier. Elles ont d’ailleurs monté un partenariat avec le collège HenriMatisse pour les décrocheurs scolaires et pour les classes de primo-arrivants. Le lundi matin est réservé aux assistantes maternelles ; il y a aussi des étudiants qui assurent du soutien scolaire, des bénévoles qui y animent des ateliers pendant les vacances, et des mamies qui viennent y prendre le thé. Natema fonctionne beaucoup en partenariat — comme avec la libraire BDNet Nation — et propose volontiers aux habitants de s’impliquer dans le projet. Les enfants adhérents peuvent y venir seuls à partir de 8 ans. Côté jeux, on trouve des consoles vidéo aussi bien que des Kapla, des échecs, des cartes ou des jeux de société, « parce que le jeu a une utilité pour tous les âges, ce n’est pas que pour les enfants », insiste Nicolas Niamiah, « Monsieur ludothèque », comme elles l’appellent, qui œuvre aussi au Cafézoïde. D’ailleurs, deux soirées par mois sont réservées aux jeux adultes. A midi, Natema devient cantine de quartier et propose des plats originaux pour toutes les bourses (plats à 6 €, entrées et desserts à 2 €) et un brunch des familles le samedi à un prix défiant toute concurrence (6 € ; sirop à 0,50 centime). Les ados, qui bénéficient d’un coin « pouf » cool, ont quant à eux leur créneau soirées, deux samedis par mois. « On peut aussi y venir juste pour buller. » n

LI BAO TIAN LI XIAO RAN QIN HAO YANG XIN YI

KUANG DA AI QIN HONG NING NING PAUL DELBECQ STEVE RENE PRESENTENT LI BAO TIAN LI XIAO RAN QIN HAO YANG XIN YI ‘LE PROMENEUR D’OISEAU’ UN FILM DE PHILIPPE MUYL SCENARIO PHILIPPE MUYL NING NING MUSIQUE ORIGINALE ARMAND AMAR DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE SUN MING SON YVES OSMU JEROME COIC PATRICE GRISOLET DOMINIQUE GABORIEAU MONTAGE KAKO KELBER MANU DE SOUSA DECORS NIKOS MELETOPOULOS LI WEN BO COSTUMES WANG LING DIRECTEUR DE PRODUCTION WANG JIAN QIANG PRODUIT PAR NING NING PAUL DELBECQ STEVE RENE PRODUCTRICE ASSOCIEE ELSA RODDE UNE COPRODUCTION GUANGXI FILM GROUP STELLAR MEGA FILMS LTD PAN EURASIA FILMS ENVISION FILMS EN ASSOCIATION AVEC GERMAINE FILMS EN ASSOCIATION AVEC KINOLOGY DISTRIBUTION SALLES FRANCE ET EDITION VIDEO UGC

PAN EURASIA FILMS

www.ugcdistribution.fr

7 MAI Manifestation or organisée ganisée dans le cadr cadre e de France-Chine 50 www www.france-chine50.com w.france-chine50.com .


rue_enfantsV2_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 14:59 Page22

événement jeux

> Des ateliers en tout genre à partager lors de la Rue aux enfants.

La rue est à nous ! « La Rue aux enfants », cette belle journée de jeux initiée par le Cafézoïde, fête ses 10 ans cette année.

L

e temps d’un dimanche de printemps, les bords du canal de l’Ourcq deviennent une vaste aire de jeux : la « Rue aux enfants » porte bien son nom. On y trouve des ludothèques en plein air, des chamboule-tout, des ateliers en tout genre et gratuits. Les enfants y organisent aussi un « marché aux poux », où ils peuvent vendre des jouets ou des objets qu’ils ont fabriqués (d’ailleurs, n’hésitez pas à participer !). A côté, une scène ouverte accueille de jeunes musiciens, ainsi que des artistes de théâtre de rue et de cirque, tandis qu’une « boîte de jour » et son DJ aux platines invitent les ados à danser tout au long de la journée. Et aussi des tentes-ateliers où les enfants peuvent découvrir certains métiers, des espaces détente où se reposer, des stands avec de quoi grignoter, le tout animé par des bénévoles du Cafézoïde et ceux des nombreuses autres associations participantes (dont les Petits Débrouillards, Chorba pour tous, Clichés urbains). Le but de cette journée : redonner le goût de jouer, et surtout faire de l’enfant un acteur, et pas juste un consommateur, en l’invitant à réfléchir, lui aussi, sur la place qu’il a dans la ville.

22

Paris

MOMES

C’est d’ailleurs le crédo du Cafézoïde depuis sa création, en 2002, quand Anne-Marie Rodenas a ouvert ce tout premier « café culturel » pour les enfants, en fondant son action sur la Convention internationale des droits de l’enfant. Elle voulait concevoir « un lieu de vie adapté, où l’enfant serait considéré comme une personne », « un espace de liberté, d’égalité, de tolérance et de poésie éducative ». Au bout de douze années d’existence, le Cafézoïde a fait des émules partout, en France et à l’étranger ; et cette année, il a refait peau neuve, après quelques mois de travaux, et propose désormais, en plus d’un endroit où l’on peut jouer, lire, partager (et même manger de bonnes choses), une incroyable offre de rencontres et d’ateliers… Et notamment pendant les vacances d’avril : si vous voulez apprendre la mosaïque ou décorer votre stand pour la Rue aux enfants, venez au Cafézoïde ! ■ ORIANNE CHARPENTIER u La Rue aux enfants. Tout public. Le dim 25 mai, de 11h à 19h. Gratuit. Le long du canal de l’Ourcq, Paris XIXe. M° Riquet. Pour participer au « marché aux poux », demandez le règlement et la fiche d’inscription à lecafedesenfants@cafezoide.asso.fr.


23_3pubs_Mise en page 2 27/03/14 23:57 Page23

…………

……

VOYAGES

Découvrir, rencontrer, partager…

Le Monde autrement…

www.arvel-voyages.com

© Rey Agence

Imprimeur. Crédits photos : Fotolia.

en famille avec Arvel Voyages


JAFFA©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:49 Page24

© PRETTY PICTUREST

événement cinéma

> « May I have this dance, please ? » (Voulez-vous m’accorder cette danse, s’il vous plaît ?) : « Les bonnes manières ouvrent de nombreuses portes », insiste Pierre Dulaine.

Danse de paix

La danse peut-elle changer le monde ? Elle peut en tout cas y contribuer, si l’on en croit le film Dancing in Jaffa.

«L

orsque deux êtres humains dansent ensemble, il se passe quelque chose. On apprend à découvrir l’autre d'une façon impossible à décrire. » C’est en vertu de ce postulat que Pierre Dulaine, champion du monde de danse de salon, mène ses « dancing classrooms » — un programme d’apprentissage destiné aux 8-14 ans – dont le film Dance With Me (avec Antonio Banderas dans le rôle de Dulaine) retrace l’aventure. En plus de vingt ans, Dulaine a œuvré dans des quartiers difficiles du monde entier. Si l’étape à Jaffa lui tient particulièrement à cœur, c’est qu’il y est né, en 1944, d’une mère palestinienne et d’un père irlandais, et qu’il n’y est jamais retourné depuis que la création d’Israël, en 1948, a entraîné l’expulsion de sa famille. Cela, il le raconte dans Dancing in Jaffa, sans animosité. Convaincu que la danse peut aider, « il faut apprendre à vivre ensemble », explique-t-il à un chauffeur de taxi. Faire danser ensemble enfants palestiniens et israéliens, c’est le rêve de sa vie. Obstiné et généreux, le danseur a réussi à convaincre cinq écoles : deux sont israéliennes, deux arabes et une mixte. Au

24

Paris

MOMES

bout de dix semaines, semées de découragement mais aussi d’espoir, 84 enfants sont sélectionnés pour la compétition finale. Ce que l’on remarque avant tout, c’est l’extraordinaire effet de la danse sur le développement des enfants : on le voit à travers l’exemple de Noor, fillette mal dans sa peau et en difficulté relationnelle avec les autres, dont on suit la métamorphose. Comme elle, les enfants doivent surmonter de nombreux obstacles. Se toucher entre filles et garçons est inenvisageable, surtout pour les musulmans. On perçoit aussi des différences sociales, même si le niveau de vie général est assez pauvre. Pierre Dulaine a beau dire aux enfants : « Ici on n’est ni juif ni arabe, on est des êtres humains », on voit que juifs et Arabes ne se fréquentent pas du tout. Mlle Rachel, enseignante dans l’une des rares écoles mixtes, s’évertue à rapprocher les communautés, mais sa démarche tient du militantisme, comme celle de Pierre Dulaine. On veut y croire avec lui, mais les amitiés nouées semblent bien fragiles, telle une goutte d’eau dans cette mer qui borde Jaffa. ■ MAÏA BOUTEILLET


JAFFA©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:49 Page25

Interview

« Quelqu’un de bien » Champion du monde de danse de salon, Pierre Dulaine est surtout champion de la cause des enfants, convaincu des vertus positives de la danse sur l’éducation citoyenne.

EN 33 FILMS

Quel est le point de départ du film ? Pierre Dulaine : J’avais ce rêve depuis très longtemps. A la sortie du film Un… deux… trois, dansez, sur des ateliers à New York, une amie m’a proposé de faire la même chose en Israël. J’ai accepté à condition de faire danser des enfants israéliens et palestiniens. J’ai 70 ans, avant de partir définitivement en retraite, je voulais faire ça pour les enfants de Jaffa. On a démarré le projet en décembre 2010, juste avant Noël, c’était mon cadeau pour ces enfants. On vous voit souvent en colère dans le film. C’était si difficile ? P. D. : Ça a été le projet le plus difficile à mettre en œuvre, mais au bout du compte le plus satisfaisant. Ce que je ne pouvais absolument pas faire, c’était laisser tomber. Ça aurait été comme un abandon, chose impossible pour un enfant. Un changement s’est opéré avec la venue de miss Yvonne, ma partenaire, quand ils m’ont vu danser avec elle. Le fait que je parle arabe avec un accent palestinien, que je sois connu et que je vienne des Etats-Unis, tout cela a joué. Les enfants de Jaffa ont-ils déjà de vraies barrières dans leur tête ? P. D. : Palestiniens et Israéliens vivent de façon très séparée. Les enfants grandissent là-dedans, ils entendent les adultes, leur environnement est déterminant. Mais je crois profondément que si on sème des pensées positives dans l’esprit des enfants, si on nourrit leur imagination [Pierre Dulaine fait le geste d’arroser une plante] — alors on peut changer le monde. Les enfants du film sont devenus amis pendant le tournage, ils le sont encore. Mais que va-t-il se passer quand ils iront à l’armée ? Un jour peut-être, pendant son service militaire, Lois se retrouvera à un checkpoint, face à Alaa, que se passera-t-il alors ? J’espère qu’ils vont danser ! La danse, dès lors que les partenaires se touchent, a des effets magiques. Je voudrais qu’il y ait des « dancing classrooms » dans chaque école, dans le monde entier. Mais, je crois, comme miss Rachel, qu’être un bon danseur ne suffit pas, il faut d’abord être quelqu’un de bien. ■ PROPOS u

RECUEILLIS PAR

LES APRÈS-MIDI DES ENFANTS

MAÏA BOUTEILLET

Dancing in Jaffa. A partir de 9 ans. De Hilla Medalia. En salles.

Forum des Halles forumdesimages.fr

2 AVRIL 11 JUIN UN FILM, UN DÉBAT, UN GOÛTER TOUS LES MERCREDIS ET SAMEDIS À 15 H


lieux_famille©_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 17:16 Page26

dossier lieux famille

© CLÉMENT GUILLAUME

Tendance famille

> Chez Un air de famille on se sent comme à la maison.

Trois nouveaux lieux destinés à la famille ont ouvert leurs portes à la rentrée. Effet de mode ? Projets nés dans le sillage de la réforme des rythmes scolaires ou réponses variées à un besoin bien réel ? Visite guidée. PAR MAÏA BOUTEILLET

26

Paris

MOMES


lieux_famille©_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 17:16 Page27

L’oiseau fait son nid OUVERT

LE 23 SEPTEMBRE, DANS LE XE ARRONDISSEMENT, POUR ACCUEILLIR LES ENFANTS APRÈS L’ÉCOLE, UN AIR DE FAMILLE FAIT À LA FOIS CANTINE DE QUARTIER ET ATELIERS POUR PETITS ET GRANDS DANS UN ESPRIT « COMME À LA MAISON ».

On entre par le coin cantine-salon de thé où Laetitia prépare chaque jour des petits plats savoureux. Ouvert à tous, les habitants du quartiers peuvent venir y déjeuner en semaine. Dans le prolongement se trouve l’espace salon. Des jouets, des jeux et des livres sont mis à la disposition des enfants. On peut donc finir de déjeuner tranquillement pendant que les enfants jouent à côté. Ensuite, plus cloisonnés, les espaces ateliers. Le tout (160 m ), lumineux, joliment décoré, fonctionnel, chaleureux. La fondatrice, Charlotte Huisman, travaillait chez l’architecte Jean Nouvel, avant de se lancer dans l’aventure avec Virginie Maupate qui exerce également le métier de professeur des écoles à temps partiel. Mamans l’une et l’autre, elles habitent aussi le quartier. Avec deux animateurs, elles récupèrent les enfants de 3 à 10 ans après l’école, leur proposent un goûter et encadrent les devoirs. Puis, c’est le moment des ateliers, différents chaque soir, animés par des intervenants spécialisés : hip-hop, éveil corporel, recyclage créatif, danse bollywood, théâtre, arts plastiques, poterie, arts martiaux… Le soir, le lieu propose des ateliers adultes, et en journée, des groupes de parole, des cours de sophrologie, yoga mamanbébé et de shiatsu ainsi qu’un cours de poterie pour adultes le vendredi après-midi et des séances de gym en anglais pour les 5-10 ans le samedi matin. Un projet de gym douce en matinée devrait répondre à la demande de personnes plus âgées. « Beaucoup de mamies du quartier qui vivent seules passent pour faire la causette. Nous avons à cœur de développer le côté intergénérationnel. ». Lancé sur des fonds propres et un prêt à taux zéro (grâce au système Paris Initiative Entreprise), Un air de famille a engagé des démarches pour pouvoir adapter ses tarifs au quotient familial et prétendre ainsi à une vraie mixité. Pour l’heure, les prestations, à prix moyens, sont payables en chèque emploi service. Sur la façade de ce nouveau lieu, l’image prometteuse d’une hirondelle en plein vol… ■

6, 7 & 8 JUIN 2014 S P E C TAC L E S

GRATUITS

2

Un air de famille. 3-10 ans. Tarif : 25 € d’adh/ famille, 35€/soir ; 45€/le mer ; 68€/jour. Accueil des enfants les mer et une partie des vac. scol. Salon de thé du lun au ven de 9 h à 15h30 (sauf le mer). 26, rue du Château-Landon, Paris Xe. M° Château-Landon, Garede-l’Est, Stalingrad. Tél. : 01 42 05 01 24 et www.air-de-famille.fr. u

Plus d’infos T él. é 39 92 Tél. www .nanterrre e.fr www.nanterre.fr

(À partir de 6 ans)


lieux_famille©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:31 Page28

> L’espace de Happy Families est structuré comme une succession de petites maisonnettes…

© THIBAULT VOISIN

© BASTIEN YVERNEAU

dossier lieux famille

> Un atelier cirque au Club des enfants parisiens.

« Pour parents heureux »

Ateliers à tous les étages

POUR SE FAIRE BICHONNER, AVEC BÉBÉ GARDÉ À PROXIMITÉ.

LES ADOS SONT LES BIENVENUS AU CLUB... QUI PROPOSE DES ATELIERS POUR TOUS.

Chez Happy Families on s’occupe surtout des parents. Ouvert mi-décembre à deux pas du Centre Pompidou, ce lieu multiservices de 450 m2 propose salon de thé, salon de coiffure, espace beauté, ateliers enfant et/ou parents, espace périnatal (sagefemme, osthéopathe, pédiatre, psychologue…), « espace job » pour gérer son retour à l’emploi ET garderie. Happy Families, qui prétend être « le premier lieu pour parents heureux », s’occupe de votre enfant (4,50 € l’heure de baby-sitting) pendant que vous profitez de tout ça. Le tout accessible en quelques clics sur le site où l’on peut réserver en ligne pour toutes les activités, même de façon ponctuelle, et sans adhésion. Frère et sœur, Garance et Bastien Yverneau n’ont pas d’enfants, mais des idées. Ces trentenaires entreprenants ont aussi pas mal d’amis dont la vie a changé avec l’arrivée du premier enfant — et des parents qui fondèrent Babillage, la première crèche parentale à Paris, en 1979. Leur campagne de financement participatif a permis de récolter 11 000 euros sur le site Ulule, ils ont remporté plusieurs concours et quelques mécènes ont rajouté au pot. Une dizaine de salariés font tourner le lieu tous les jours, y compris le week-end ; une trentaine d’intervenants assurent les ateliers. Et pour les parents vraiment débordés, Happy Families propose même un espace sieste ! ■

Installé dans le XVIIe, du côté de Wagram, le Club des enfants parisiens est accessible à toutes les tranches d’âge, mais pas à toutes les bourses. Réparti sur six étages et 1 500 m2, le lieu comporte aussi une courette et bientôt un café avec espace parents et connexion Wi-Fi. Créé par Nathalie Nikpay, venue de la finance, avec le concours d’investisseurs privés, le Club a fait appel à Matthias Tronqual, passé par le Jeu de paume, le Centre Pompidou et le Centquatre, pour la direction. « Nos intervenants sont choisis pour leur créativité, ce sont d’abord des artistes soucieux de transmettre. Le savoir passe par les questions, l’adulte n’est pas forcément celui qui sait mais plutôt celui qui donne la possibilité », affirme-t-il. Ouvert en septembre, le Club ne cesse d’évoluer, les espaces, tout neufs, ne sont pas encore tous rodés. Sur les 150 ateliers réguliers proposés chaque semaine, on retrouve les classiques — danse, musique, gym, peinture ou modelage —, mais aussi des propositions originales : arts culinaires, « paysagisme » (mon petit jardin urbain), arts visuels, typographie, nouveaux médias (pour les 15-17 ans), création sonore… En petit comité : 8 enfants maximum par séance chez les moins de 6 ans et 10 pour les autres tranches d’âge. Jusqu’à 3 ans, toutes les activités se font avec les parents. « Les activités d’éveil sont souvent compartimentées : éveil musical, éveil corporel, etc. Nous, nous proposons un éveil global. » Pour l’heure, le Club compte un peu plus de 500 adhérents. On y trouve aussi des ateliers adultes, un petit salon de coiffure et un espace d’accueil à l’entrée où l’on peut s’installer, feuilleter une revue et boire un thé. « L’idée, c’est que toute la famille y trouve son compte. L’accueil est fondamental pour nous. » Au programme également, des stages pendant les vacances et des formules anniversaire. Portes ouvertes le 17 mai. ■

Happy Families. 0-12 ans. Tlj de 8 h à 20 h et le week-end de 10 h à 20 h. Tarif : 4,50 €/h de garderie, ateliers enfant : 15€, atelier adulte : entre 17€ et 20€. 5, rue du Cloître-Saint-Merri, Paris IVe. M° Hôtel-de-Ville, Rambuteau, Les Halles. Tél. : 01 40 29 89 99 et www.happyfamilies.fr.

Le Club des enfants parisiens. 15 mois-17 ans. Tarif : 120€ d’adh/an, de 560 € à 790€ en moyenne par an selon tranche d’âge et selon activité. 57, rue Ampère, Paris XVIIe. M° Pereire ou Wagram. Tél. : 01 44 29 12 40 et www.clubdesenfantsparisiens.com.

u

28

Paris

MOMES

u


La suite des aventures loufoques de Capelito, le petit bolet en pâte à modeler !! Quand CAPELITO appuie sur son nez … son chapeau change de forme !

Rayonnant de délicatesse et d’humour LE PÈLERIN Les tout-petits adorent LA CROIX Les fous rires sont garantis LE MONDE Une charmante série d’animation TÉLÉRAMA

Le nouvel ouvrage de la PETITE TAUPE LA PETITE TAUPE ET L’AUTOMOBILE

Viennent de paraître dans la collection « Enfants » d’ARTE Éditions

DVD - Vidéo à la demande - Livres disponibles dans tous les magasins et sur www.arteboutique.com

À paraitre en juin


LOUP_CONCOURS_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:47 Page30

concours rĂŠsultats


LOUP_CONCOURS_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 16:48 Page31

Loups partout La figure du loup inspire toujours les enfants. La preuve, avec les résultats de notre concours « Invente la couverture de ton livre ».

L

a remise des prix a eu lieu fin mars au Salon du livre de Paris. Antoon Krings, l’auteur des Drôles de Petites Bêtes, a choisi le gagnant et remis le premier prix. C’est Jules, petit Parisien de 7 ans, qui est le grand gagnant de notre concours « Invente la couverture de ton livre », sur le thème du loup, parmi 15 lauréats. Son « loup très effrayant » hérissé de poils noirs, qui occupe bien l’espace de la page, a été talonné de près par 14 autres dessins. En procédant à la remise des prix sur la P’tite scène, l’espace dédié au jeune public du Salon du livre de Paris, Antoon Krings, parrain du concours et auteur lui-même des aventures de Lou P’tit Loup, a souligné la qualité et la variété des propositions, et a expliqué avoir eu du mal à départager les participants. Les 15 gagnants ont reçu Le Loup qui mangeait n’importe quoi, de Christophe Donner et Manu Larcenet, édité par Mango Jeunesse. Le grand gagnant a remporté en plus un lot de dix livres autour du loup parus chez Gallimard Jeunesse. ■ MAÏA BOUTEILLET u

Les dessins des quinze lauréats sont en ligne sur www.parimomes.fr.

> 9 dessins parmi les 15 gagnants : de haut en bas et de gauche à droite : Jules (7 ans), le grand gagnant, Loul (9 ans), Paul (6 ans), Asmahân (9 ans), Simon (7 ans), Séraphine (7 ans), Natasha (8 ans), Ethan (7 ans) et Hanaë (7 ans).

Le ccentre entre de lloisirs oisirrs pa risien parisien

1 10 100

de attr actions attractions à partir de

3a ans or ganisation organisation de tous tous v vos os é vénements nts événements

La tête tête dans les les nuages Boulevard des Italiens Italiens 5 Boulevard 75002 P aris Paris Métr o : Richelieu-Dr ouot Métro Richelieu-Drouot 01.42.44.19.13

Toutes Toutes lles es inf infos os

www.ltdn.com www.ltdn.com SU SUR R PR PRÉSENTATION ÉSENTA AT TIIO ON ÀL L’ACCUEIL ’ACCUEIL DE DE LA T TÊTE ÊTE DANS DANS A LES LES NUAGES NUAG GES ES DE V OTRE PARIS PARI PA R S MÔMES MÔMES DE VOTRE

5

jetons jet o s ons 5 jet jetons ons achetés achetés off offerts ert erts rts s* soit 10 E les les 10 jetons jetons *offr *offre ev valable alable jusqu’au 30 juin 2014


livres2©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 23:37 Page32

© ARNAUD BOUTIN HÉLIUM

édition

LIVRES

PAR AÏCHA DJARIR

Joyeux inventaire

Dans ses rêves

Contes d’antan

La forteresse

Avec ce cahier d’activités il s’agit de trouver ce qui est nouveau, manquant ou différent. Les jeux proposés demandent observation, imagination et réflexion. Le tout dans un univers de bande dessinée aux personnages agréables et attachants. Arnaud Boutin nous emmène dans une animalerie, un magasin de jouets ou de déguisements, une pâtisserie, chez le coiffeur… Les objets, animaux, plantes, robots ou gâteaux appétissants foisonnent dans une harmonieuse disposition. Le dessin est détaillé, le ton des consignes enlevé et la mise en page avenante. Si bien qu’on le garderait presque pour soi. u Quoi de nou-

Image paisible d’une jungle, où vivent quatre amis – un serpent, une grenouille, un toucan et un paresseux. Soudain, c’est le branle-bas de combat. En une seconde, à cette quiétude succède une confusion totale : l’arbre vient d’être coupé, l’ami paresseux toujours pendu à sa branche se retrouve, imperturbable, embarqué dans la camionnette d’un bûcheron. Grâce à de nombreux et amusants subterfuges le serpent fera partie du voyage… Et quel voyage ! Celui d’une belle histoire d’amitié servie avec humour et sans paroles dans ce nouvel album de la remarquable collection « Histoire sans paroles ». u L’Ami paresseux. A

Voici une belle et originale édition de contes classiques : Cendrillon, Le Chat botté et Les Trois Ours, un conte d’origine écossaise. Publiés par les éditions MeMo, ces Trois Contes merveilleux sont à ranger dans la catégorie des beaux livres. Les grandes illustrations très détaillées rappelant l’Art nouveau, la mise en page originale, le texte dans l’image, cerné par un trait épais, donnent la tonalité d’un livre d’un autre temps. Les couleurs éclatantes, les dessins précis et travaillés font de cet ouvrage un objet précieux et rare signé Walter Crane, artiste précurseur des livres illustrés pour enfants. u Trois Contes

Avec quelques briques est d’abord un très joli livre pop-up aux découpages et pliages simples, et néanmoins efficaces. C’est aussi l’histoire sensible et juste d’un petit garçon qui se construit comme une forteresse, en ne mangeant que des briques et que l’on voit grandir, devenir fort… Jusqu’au moment où les digues retenant les émotions depuis trop longtemps cèdent. Ce livre nous plonge au cœur même des bouleversements ressentis par l’enfant, admirablement mis en forme par le pop-up. Le travail d’impression soigné, la palette de couleurs limitée (un rouge vif, un bleu et un vert éclatants) donnent une identité graphique très forte à ce livre. u Avec quelques

veau ? 1 001 choses à chercher, à trouver et à colorier ! A partir de 7 ans. D’Arnaud Boutin. Hélium. 12,80 €.

32

u

Paris

MOMES

partir de 3 ans. De Ronan Badel. Autrement. 12 €.

merveilleux. A partir de 4 ans. De Walter Crane. MeMo. 24 €.

briques. A partir de 5 ans. Par Vincent Godeau. L’Agrume. 16 €.


© ARNAUD BOUTIN HÉLIUM

livres2©_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 17:05 Page33

FLASHEZ DEPUIS VOTRE TABLETTE ! Paris Mômes vous offre la lecture de quelques pages des albums présentés ici. En partenariat avec premierchapitre.fr.

Portés disparus

Carpe diem

La rythine de Steller, le caribou Dawsoni, les huias dimorphes, le lion de Barbarie ou le wallaby de Grey… Ces noms d’animaux ne vous disent rien, et pour cause, tous ont disparu. Dans cet album documentaire, Laurie Agusti passe en revue la triste liste des animaux dont l’espèce est aujourd’hui éteinte. A la manière des planches naturalistes, un petit historique est donné, pour chacun : nom scientifique, pays d’origine, particularités, cause de la disparition – souvent due à l’intervention de l’homme. Ainsi, on apprend que la grenouille plate avalait ses œufs qui se développaient ensuite dans son estomac. Un album intelligent sur l’écologie. u L’Imagier des dispa-

Bigoudi, une vieille dame pêchue, et son chien Alphonse mènent une vie bien remplie de petites choses agréables. Une existence heureuse au café, à la gym, au parc, le soir chez eux à fumer des cigarettes en chocolat en admirant la vue… Jusqu’au jour où Alphonse pousse son dernier soupir. Comment continuer sans lui ? Tout à son chagrin, Bigoudi décide de s’enfermer chez elle… Un jour pourtant, miracle, quelqu’un vient frapper à sa fenêtre. Le texte de Delphine Perret accompagne parfaitement les illustrations très réussies de Sébastien Mourrain, qui nous emmène dans un New York rêvé. Un bel album, qui parle avec justesse du difficile sujet du deuil.

rus. A partir de 6 ans. De Laurie Agusti. Le Baron perché. 17,80€.

u Bigoudi. A partir de 6 ans. De Delphine Perret et Sébastien Mourrain. Les Fourmis rouges. 13,80€.


CD© _Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 23:20 Page34

édition

Plus loin que le bout de… Quel swing, ce Pinocchio! Car voici le héros de Collodi au cœur d’un réjouissant opéra jazz interprété par 40 jeunes chanteurs du CREA, cette dynamique structure de formation au chant d’Aulnay-sousBois. Sur une musique originale et inspirée, signée Thierry Lalo, qui déborde de peps, de lyrisme et de rythmes variés – du jazz classique façon big band au blues, en passant par le funk ou de magnifiques ballades –, les différents épisodes des aventures du pantin de bois, dont Christian Eymery a écrit le vibrant livret, sont comme autant d’émotions transmises par les voix enthousiastes des adolescents totalement investis. Encore une belle réussite dont Didier Grojsman, the fondateur et directeur musical du CREA, peut être fier ! Sans mentir ! u Pinocchio. A partir de 6 ans. Par

le CREA. Socadisc.

> Illustration issue de Niet Popov signée Magali Le Huche.

PAR GILLES AVISSE

Sans interdit

Folie douce

Y’a d’la joie!

Ecouter un disque de David Sire, quelle aventure! Car c’est pénétrer dans un monde sur lequel souffle un revigorant vent de liberté ! En une douzaine de chansons, de « Psssttt » à « Aïe », l’auteur-compositeur-interprète accompagné de son complice zinzin, l’excellent Pierre Caillot, nous montre sa face super popov, torpillant les interdits, les bonnes manières et ce monde qui en veut toujours plus. Et au cœur de cette galette, 100 % onomatopées, pleine d’énergie et de bons mots, on a le droit d’être de mauvaise humeur, d’être « Bof », « Beurk », de faire des boulettes et, à l’impératif, de préférer le subjonctif, « beaucoup plus imaginatif » ! Et nous, on dit da ! u Niet

Quand les mots espiègles de Bernard Friot, auteur, entre autres, des Histoires pressées, rencontrent les notes fantasques d’un compositeur et interprète de la trempe d’Hervé Suhubiette, c’est une vraie claque! Car de Comptine à dire en plein air, Devinette tendre à Rengaine des petits garnements, les 15 formulettes de ce pétillant livreCD illustré en douceur et joyeuses couleurs par Sherley Freudenreich débordent de jeux poétiques avec les mots, de trouvailles musicales, de traits d’humour et de menus plaisirs à chanter à tout moment de la journée. Impossible de ne pas s’y laisser prendre! uPas vu

« J’ai décidé de vivre heureux », clame Petrek dès les premiers mots de ce nouveau CD! Et ça s’entend ! Car au fil de ses 19 refrains, le joyeux barde nous communique son immense appétit de bonheur et son bel optimisme, nous invitant aux plaisirs simples comme jouer en plein soleil, « manger du bon », ramasser une belle plume, écrire à un « ami du bout du monde », passer des « vacances à l’eau ». Des musiques qui donnent envie de chanter à tue-tête, une écriture forte et dense qui caresse les oreilles lors de moments doux et magiques, comme cet émouvant J’aime la vie dit par le Québecois Richard Desjardins ou l’intimiste Quand le jour baisse les voiles… Et Doum Tapioca, la vie est belle! u Oh ! les beaux jours.

Popov. A partir de 6 ans. Par David Sire. Victorie Music.

pas pris. A partir de 3 ans. Par Hervé Suhubiette. Coll. « Zim zim Carillon ». Didier Jeunesse .

A partir de 5 ans. Par Petrek. Victor Mélodie.

© VICTORIE MUSIC.

LIVRES-CD


PUBLICITÉ

C’EST UN LIVRE, TU FAIS COMME IL TE DIT ET TU VAS VOIR... « Artiste et plasticien de génie ! » Paris Match

« La joie est dans l’accord implicite entre l’artiste et le lecteur, et ce qui se produit est magique... »

Illustration : H. Tullet

Publishers Weekly

Le nouvel album d’ auteur du succès Un livre,

LIBsR- AIR

E

www.herve-tullet.com Un site interactif et ludique pour retrouver l’univers de l’auteur

11,9

0

N s 2 an

IE €

100 000 ex. vendus !


dimanche2©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:18 Page36

théma dimanche

Au secours, c’est dimanche!

Balade / tous les dimanches

Le Montmartre de Picasso UNE

© DR

VISITE GUIDÉE SUR LES TRACES DU CÉLÈBRE PEINTRE.

> Le groupe Ndima (« forêt » en langue aka) s’est formé pour militer pour la sauvegarde de la forêt.

Spectacle / 24 et 25 mai

Le jodel des pygmées Aka CHANT ET DANSES PYGMÉES AU QUAI BRANLY : UNE OCCASION RARE DE DÉCOUVRIR UN RÉPERTOIRE AUJOURD’HUI MENACÉ. Chasseurs-cueilleurs nomades, vivant entre la République du Congo et le sud de la Centrafrique, les pygmées Aka dépendent entièrement de la forêt — dont la dévastation liée à l’exploitation et aux guerres successives qui secouent leur région met leur survie en danger. Leur musique, le chant, qu’ils pratiquent dès le plus jeune âge, sont largement consacrés aux esprits de la forêt. L’usage du jodel (alternance de voix de tête et de voix de poitrine) est caractéristique. Ndima (« la forêt ») est le nom du groupe Aka, constitué d’hommes et de femmes qui se produisent, exceptionnellement, au Quai Branly dans le cadre du Festival de l’imaginaire. Un groupe qui s’est formé pour la sauvegarde de sa culture. ■ M.B.

UN GRAND PRIX À PARIS POUR RÉCOMPENSER LE MEILLEUR DES INNOVATIONS

AH! ÇA CHANGE TOUT

RCS Nanterre 316 780 519

30 AVRIL 11 MAI

PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES

DÉCOUVREZ DEMAIN DÈS AUJOURD’HUI !

De l’électroménager aux objets connectés en passant par les accessoires de cuisine et de salle de bains, cette année encore Foire de Paris vous fait découvrir les incontournables de demain. La 9e édition du Grand Prix de l’Innovation, présidée par Edith Keller, compte déjà Astoria, Dyson, Electrolux, Siemens, Grohe, Miele, Moulinex et Vorwerk parmi ses participants. Cette année encore, découvrez le « must » en matière de design, de technologie, de confort dédiés au mieux vivre et bien-être de chacun. Toutes les infos et nouveautés sont déjà sur www.foiredeparis.fr

u Chants et danses des pygmées Aka. A partir de 7 ans. Le 24 mai à 18 h et le 25 mai à 17 h. Théâtre Claude-Lévi-Strauss, 37, quai Branly, Paris VIIe. M° Alma-Marceau, Iéna. RER Pont-de-l’Alma. Tarif : 20 €, réduit : 15 €. www.festivaldelimaginaire.com.

En plus de présenter une chouette exposition autour de la bande dessinée Pablo, de Julie Birmant et Clément Oubrerie (qui raconte bien sûr la vie de Pablo Picasso), le musée de Montmartre propose cette balade originale pour jeunes et moins jeunes, durant laquelle on visite la Butte en découvrant les habitudes du grand peintre, quand il était encore un jeune artiste. ■ O.C. Parcours « Sur les traces de Pablo ». A partir de 6 ans. Tous les dim à 10h30. Tarif : 13€, réduit : 5 €. Sur réservation. Musée de Montmartre, 12, rue Cortot, Paris XVIIIe. M° Lamarck-Caulaincourt. Tél. : 01 49 25 89 37 et www.museedemontmartre.fr. u

publi-redactionnel

Foire de Paris : à découvrir en famille Foire de Paris bouge avec son temps, proposant sans cesse de nouveaux secteurs et des produits innovants pour les petits comme pour les grands. Les loisirs et les animations y occupent, cette année encore, la part belle. A ne pas manquer, outre les concerts, les animations gratuites et les grandes parades, l’expo Chaises en jeu qui permet de comprendre les enjeux du design à travers l’évolution d’un objet du quotidien. Parmi les multiples nouveautés : un atelier de recyclage créatif et de musique en famille à partir d’objets de récup’ avec la Compagnie des LULLIitiens. Les participants transformeront de vieux objets en instruments insolites et apprendront à en jouer ensemble sur un répertoire festif de création. A signaler aussi le Mur d’escalade de la gendarmerie. u Foire de Paris. Tout public. Du 30 avril au 12 mai. Tarif : 12 €, gratuit pour les moins de 12 ans. M° Porte-de-Versailles. www.foiredeparis.fr.


41_3pubs_Mise en page 2 28/03/14 17:07 Page37

s e u q i d u l s s balade

De

en famille

À Paris et nce n Fra partout e

Conçu comme un jeu de piste, chaque circuit est proposé pour trois niveaux :

4-6

www.felix-creation.fr - Crédit photo DR.

ans

1HHTGEQODKPoGiWPGRTGUVCVKQPJoDGTIGWTRCTVKEKRCPV

www.flaine.com

7-9 9-12 ans

ans

Découvrez le concept et téléchargez vos fiches-circuits sur randoland.fr

Photo © Giancarlo Liguori / Shutterstock.com

se balader, s’amuser, visiter

Profitez de toutes les activités gratuitement avec le Pass Flaine Eté *

Big air bag, fitness, tir à l'arc, tennis, clubs enfants, chateaux gonflables, trampolines, . . . Et plus encore !

é

bert et en toute li

! T I U T A R G t L'été, c'es


cinema2©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:05 Page38

LE GUIDE

cinéma

PAR CROF

Harold et Bebe

© GEBEKA FILMS

PROGRAMME DE QUATRE PETITES PERLES MUETTES PILOTÉES PAR HAROLD LLOYD…

> Des fumets de cuisine et une jolie fable sur l’acceptation de l’autre avec ce Parfum de la carotte.

Quatre fruits et légumes par séance SOUS LA BANNIÈRE DU PARFUM DE LA CAROTTE, PERLE SUPPLÉMENTAIRE DONT PEUT S’ENORGUEILLIR L’ANIMATION FRANÇAISE, UN PROGRAMME DE COURTS OÙ ON APPREND À PARTAGER… ET À AIMER LE GOÛT DES AUTRES. L’écureuil vit dans l’arbre, tandis qu’au pied de celui-ci le lapin aménage son terrier. Tout irait pour le mieux dans le meilleur des voisinages si les odeurs de cuisine à base de carotte n’agressaient l’odorat de l’amateur de noisettes. L’ambiance dégénère et l’herbivore préfère déménager en pleine nuit… alors qu’un renard rôde à la recherche d’un dîner pour épater sa belle – qui se trouve être végétarienne! Il s’agit donc d’un moyen-métrage sur l’acceptation de l’autre en général, et de celle du goût des autres en particulier. La précision n’est pas innocente, puisque Agnès Jaoui a prêté sa voix à l’atypique renarde. Mais l’info est anodine, à côté de la beauté ciselée de ce Parfum de la carotte, doux au regard avec ses couleurs chatoyantes sans être criardes, délicieux à l’oreille avec ses dialogues en alexandrins malins et ses mélodies en rythmes riches. Un ravissement agrémenté, pour le programme, de trois courts-métrages divers et plaisants qui tournent autour de la même thématique – solidarité, partage, carotte, etc. Les vraies valeurs (même potagères) n’attendent pas le nombre des années. u Le Parfum de la carotte. A partir de 4 ans. D’Arnaud Demuynck et Rémi Durin. En salles.

Parce que derrière chaque grand homme se trouve toujours une femme, cet échantillon représentatif de l’état de grâce de Harold Lloyd est à voir absolument pour un peu plus s’en convaincre. Au côté de l’hurluberlu aux fameuses lunettes d’écaille, on remarquera la présence de Bebe Daniels, partenaire récurrente jusqu’à Harold et les pirates (compris dans ce programme). Lui est inéluctablement drôle, mais l’abattage de la comédienne est essentiel à la mécanique du rire. Les enfants ne le remarqueront pas forcément, mais vous pourrez toujours leur expliquer entre chaque segment. u Les Nouvelles (Més)aventures

d’Harold Lloyd. A partir de 7 ans. De Harold Lloyd. Sortie le 9 avril.

INVITATIONS Paris Mômes vous offre des places pour Les Nouvelles (Més)aventures d’Harold Lloyd. Pour participer au tirage au sort, filez sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

SÉANCE ADOS

Joli cou On commence par apprendre qu’une girafe serait capable de terrasser un lion… Information fournie par Ziad, 10 ans, fils du vétérinaire d’un zoo en Palestine et passionné par l’animal, au point de s’occuper chaque jour d’un couple de ces spécimens. D’où son désarroi quand le mâle succombe à un raid aérien, et que la femelle, esseulée, se laisse mourir. Le père du gamin entreprend alors de faire venir une girafe mâle de Tel-Aviv. L’histoire n’a rien de fantasque : c’est arrivé en 2003 à Naplouse. Le réalisateur, témoin actif de l’aventure, en a changé le dénouement, transformant au passage la chronique en fable douce-amère. C’est bien mené, bien amené, bien tourné. C’est bien, quoi ! uGirafada. A partir de 11 ans. De Rani Massalha. Avec Saleh Bakri, Laure de Clermont-Tonnerre, Ahmad Bayatra… Sortie le 23 avril.

38

Paris

MOMES

© PYRAMIDE FILMS

AVEC GIRAFADA, LE CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN S’ÉLÈVE À HAUTEUR DE GIRAFE.


© 2012 ENVISIONS FILMS STELLAR MEGA FILMS LTD - PAN EURASIA FILMS

cinema2©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:05 Page39

> Quand une petite-fille redécouvre son grand-père grâce à une promesse.

Papy, la Chine et moi ECRIT ET RÉALISÉ À PÉKIN PAR PHILIPPE MUYL (LE PAPILLON), LE PROMENEUR D’OISEAU EST UNE JOLIE FABLE CHINOISE.

AVEC LA PIE VOLEUSE, LES ENFANTS DÉCOUVRENT L’OPÉRA DE ROSSINI. Il est heureux de savoir que les enfants qui iront voir ce programme de trois courts animés ressortiront avec, en tête, l’air incessant de l’ouverture de La Pie voleuse qu’ils n’assimileront pas à une vulgaire pub, mais à une belle histoire certes éloignée de l’opéra de Rossini, mais aux métaphores sujettes à cogitations. Un peu comme La Nounou de Garri Bardine leur fit découvrir la partition de Carmen de Bizet. La référence est un compliment. uLa Pie voleuse. A par-

dès

tir de 4 ans. D’Emmanuele Luzati et Giullio Gianini. En salles.

ET AUSSI

ans

Dancing in Jaffa. En salles.

Voir notre article p. 24-25.

fi

d’oiseau. A partir de 8 ans. De Philippe Muyl. Avec Li Bao Tian, Yang Xin Yi, Li Xiao Ran… Sortie le 7 mai.

Initiation classique

fi

Papa est en voyage d’affaires, maman est débordée, et voilà la petite Renxing confiée in extremis à son grand-père. La gamine fait grise mine, l’aïeul étant plus porté sur la nature et les traditions que sur le téléphone portable et les consoles de jeux. En plus, papy se lance dans une expédition, direction son village natal où il a promis à sa défunte femme de ramener leur petit oiseau. Renxing est obligée de l’accompagner. La bêcheuse-capricieuse, on s’en doute, changera d’attitude en route. Le scénario paraît balisé. Pas tant que cela, en fait. Tourné en Chine et en mandarin, et mis en scène par un Français, le film sort des sentiers battus à travers le regard extérieur posé sur une culture différente de la nôtre, mais aux fondamentaux identiques : le respect des anciens, de la transmission de leur savoir, et des promesses tenues. u Le Promeneur

INVITATIONS Paris Mômes vous offre des places pour Le Promeneur d’oiseau. Pour participer au tirage au sort, rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Capelito et ses amis. Sortie

le 16 avril. Voir notre article p. 49.

En salles

le 16 avril 2014 !


seances_speciales_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:16 Page40

LE GUIDE

séances spéciales

DR

PAR MAÏA BOUTEILLET

> O menino e o mundo, un film brésilien en avant-première au Trianon de Romainville.

Festival / 14–25 mai

Les enfants tiennent l’affiche PAR LES ENFANTS, POUR LES ENFANTS : VOILÀ DIX-SEPT ANS QUE LES ÉCOLIERS DE ROMAINVILLE FONT LEUR CINÉMA AU TRIANON.

Projection / 21 mai

Séances spéciales / avril-mai

Anne Frank manga

Sport en salle

CE FILM D’ANIMATION, SORTI EN 1999, RESTE TRÈS FIDÈLE AU JOURNAL D’ANNE FRANK.

LE FORUM DES IMAGES SE MET AU SPORT SUR ÉCRAN, ET NOUS AVEC !

Voilà une séance, organisée dans le cadre des ciné-goûters du Mahj, qui peut sûrement conduire les plus jeunes à la lecture du récit. D’autant que Le Journal d’Anne Frank – qui reste un témoignage rare, en particulier sur la vie d’une famille en clandestinité, mais aussi sur les réflexions d’une jeune fille face à la déportation – est ressorti, il y a quelques années, dans sa version intégrale d’origine. Le film d’animation, signé Nagaoka Akiyoshi et Julian Wolff, fera l’objet d’une présentation. u Le

Buster Keaton, Charlot, Tati, Billy Elliot ou Shaun le mouton… ils sont nombreux les films qui évoquent le sport, le dépassement de soi. A ne pas manquer : La Coupe (le 28 mai), où deux jeunes Tibétains assistent à la Coupe du monde de football dans une communauté de moines du nord de l’Inde ; et Un… deux… trois, dansez (le 14 mai), un documentaire sur les ateliers de danse de salon menés par Pierre Dulaine (voir p. 24) dans différentes écoles publiques de New York. u Les

Journal d’Anne Frank. A partir de 10 ans. Le 21 mai à 15 h. Tarif : 6 €, réduit : 4 €. Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme, 71, rue du Temple, Paris IIIe. M° Rambuteau. www.mahj.org.

Après-midi des enfants. « Va y avoir du sport ». Age selon film. Les mer et sam à 15 h. Tarif : 6 €, réduit : 4 €. Forum des images, Forum des Halles, porte Saint-Eustache, Paris Ier. M°Les Halles. www.forumdesimages.fr.

> Le Journal d’Anne Frank dans une version manga très fidèle au récit.

enfants font leur cinéma. Age selon film, à partir de 3 ans. Du 14 au 25 mai. Tarif : 3,50€. Le Trianon, place Carnot, Romainville (93). www.cinematrianon.fr. Du 14 au 25 mai.

40

Paris

MOMES

DR

Ce sont ces enfants des classes Images qui programment, qui créent l’affiche, qui tiennent le bar… Ils accueillent aussi le public, vendent et déchirent les tickets, officient en cabine de projection et réalisent même la bande-annonce du festival. Bref, aller au Trianon pendant le festival, c’est vivre un moment tout à fait particulier. Parmi les temps forts : un cinéconcert de Joseph d’Anvers, Chiens de tous poils (dès 3 ans), à partir de courts d’animation de Russie, de Pologne et de Grande-Bretagne où les toutous tiennent la vedette ; un ciné-trip dans le temps autour du délirant Mr Peabody and Sherman (en 3D !) ; un « ciné wonderful » avec Le Magicien d’Oz en 3D et en version restaurée. Et puis des avant-premières : Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (à partir de 12 ans), d’après le best-seller suédois ; Le Garçon et le monde (O menino et o mundo, dès 7 ans), film brésilien qui sort en septembre prochain. A chaque séance, les jeunes organisateurs créent l’ambiance ! u Les


41_4pubs_Mise en page 2 28/03/14 14:39 Page51

LE GÉNIE DU BURLESQUE EST DE RETOUR !

Boutique d’objets de design pour petits et grands. 5, rue Victor Hugo à Montreuil inaluk.fr

Croix de chavaux - Ligne 9

Tél : 01 43 63 95 01

Ouvert le mardi, jeudi, vendredi de 11h à 14 h et de 15h à 19h, le mercredi et samedi de 10h30 à 13h et de 14h30 à 19h.

FESTIVAL 2 VALENCIENNES

GRAND PRIX - 2014

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’ENVIRONNEMENT 2014

“Un déchirant passage de flambeau capté avec sensibilité.” Mille et Une Productions & Jour2Fête présentent

CHÈVRES MÈRE

LES DE MA

un film de Sophie Audier

EXCLUSIVEMENT AU CINÉMA LE 9 AVRIL AU CINÉMA LE 16 AVRIL

PREMIÈRE




spectacles_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:42 Page42

LE GUIDE

spectacles

PAR MAÏA BOUTEILLET

Théâtre / 6 et 9 avril

Cherchez la p’tite bête

© D BOSSIS BISTAKI

UNE CONFÉRENCE LOUFDINGUE.

> Au cours de la performance de rue Cooperatzia, le village, du collectif G. Bistaki, les interprètes manipulent des tuiles…

Festival / 15–18 mai

Une histoire de l’art à travers la figure du chien ? Telle est l’ambition de Wouaf ! Art, conférence un poil déjantée qui pointe néanmoins fort sérieusement la haute fréquence de la gent canine dans les toiles de maîtres. Vélasquez, Picasso et Warhol ne sont pas en reste et la compagnie norvégienne Sagliocco Ensemble a déjà beaucoup tourné avec ce spectacle. Et pour compléter le tableau, le Théâtre 71 propose un goûter atelier et même une visite guidée au Louvre pour découvrir d’autres chiens de l’art… u Wouaf ! Art. A partir de 6 ans.

Terrains de création INTERVENTIONS, INSTALLATIONS, SPECTACLES DE RUE : PRENEZ LA BUS À PANTIN, AUBERVILLIERS OU ROMAINVILLE. Encore un coup de la Coopérative de rue et de cirque/2r2c, ces « Villes en chantier » imaginées dans le cadre de la Biennale urbaine de spectacles! Voir la ville en mouvement, s’immiscer dans des espaces en pleine mutation, tels sont les axes communs des différentes propositions réunies pour cette BUS. Qu’il s’agisse de grande forme comme la performance de rue Cooperatzia, le village, du collectif G. Bistaki dont les interprètes occupent l’espace de façon inventive avec un seul matériau (la tuile toulousaine !), de visites de chantier artistiques, de randos poétiques avec les Souffleurs, de l’installation éphémère et participative de Yes We Camp !, ou d’apparitions de la compagnie 1 Watt…, le terrain de jeu s’organise toujours autour du territoire urbain. Ce qui laisse augurer bien des audaces… et des surprises ! uLa BUS. Tout public. Gratuit. Du 15 au 18 mai. A Aubervilliers, Pantin et Romainville. www.ville-pantin.fr/le_programme_de_la_saison.html.

Le 6 avril à 16 h 30 et le 9 avril à 19h30. Tarif : 13€, réduit : 9€. Goûter ludique et atelier de sculpture de chien, le 6 avril à 15 h 30. Tarif : 5 €. Réservation obligatoire. Promenade au Louvre, le mer 9 avril à 15 h. A partir de 10 ans. Tarif : 12€, réduit : 5€ pour les moins de 16 ans. Réservation obligatoire. Théâtre 71, 3, pl. du 11Novembre, Malakoff (92). Tél. : 01 55 48 91 00 et www.theatre71.com.

> Platero est mon ami, d’après Juan Ramon Jiménez.

Festival / 15–25 mai

Complètement objets CINQ PETITES FORMES MARIONNETTIQUES POUR PETITS SPECTATEURS A MARIONNETTONS-NOUS.

© FRED COSTA

Dans Pull Over, deux danseuses et une marionnettiste jouent avec la matière en la détournant. Gabrielle a sommeil croise clown et marionnette. Platero est mon ami, de Marie Vitez, reprend le très beau texte de Juan Ramon Jiménez en mêlant ombres et objets et Les Bottes jaunes déroulent leur petite « comptine marionnettique pour théâtre de plage ». Tandis que Le Long de la grand-route aborde (en théâtre d’objets, marionnettes et ombres) le sujet plus grave de la grande dépression aux Etats-Unis. uMarionnettons-nous. Age selon spectacles. Le jeu 15 mai

42

Paris

MOMES

à 20h, le mer 21 mai à 15h, le sam 24 mai à 10h30 et 15h, et le dim 24 mai à 15h et 17h30. Tarif : 12 €, enfant : 5 €. Théâtre aux mains nues, square des Cardeurs, Paris XXe. M° Maraîchers, Porte-de-Bagnolet. Tél. : 01 43 72 19 79 et www.theatre-aux-mains-nues.fr.


spectacles_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:42 Page43

Du 16 au 27 avril, avril,

VACANCES V ACANCES DE D PRINTEMPS PRINTEMP MPS en famille famille THÉÂTRE PARIS-VILLETTE au THÉÂ ÂT TR RE P ARISS-VILLETTE !

THÉÂTRE - MARIONNETTES DÈS 3 ANS

ALORS ILS ARRÊTÈRENT LA MER CIE CHES PANSES VERTES 16 > 26 AVRIL

Spectacle / 16–25 mai

Visages de la ville

THÉÂTRE DÈS 6 ANS

POUR 100 % PARIS, RIMINI PROTOKOLL FAIT MONTER SUR SCÈNE 100 PARISIENS DE TOUS ÂGES ET DE TOUTES ORIGINES.

PEAU D'ÂNE

Ce qu’on appellerait aujourd’hui un projet immersif… Voilà quinze ans que les trois protagonistes du collectif berlinois Rimini Protokoll inventent un théâtre inédit en puisant dans la réalité sociale des pays et des villes traversés, avec souvent la mondialisation et ses effets collatéraux en ligne de mire, et en faisant toujours appel à de « vraies gens ». Après 100 % London, Melbourne, San Diego et d’autres villes partout dans le monde, ils ont mené des repérages et des interviews à Paris pour sélectionner leurs 100 « spécialistes », comme ils les nomment. Ils se jouent de la notion d’échantillon en statistique et convoquent des personnes de tous âges (enfants compris), de toutes origines et de tous arrondissements, pour incarner les différents visages de la ville. u100 % Paris. A partir de

CIE DE LA JEUNESSE AIMABLE 20 > 27 AVRIL

theatre-paris-villette.fr theatre-paris-villette.fr Infos / Résa : 01 40 03 72 23 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris M 5 Porte de Pantin

8 ans. Les 16, 17, 18, 23, 24 et 25 mai, ven et sam à 20h 30, dim à 16h 30. Tarif : 20 € et 16 €. Grande Halle de la Villette, parc de la Villette, Paris XIXe. M° Portede-Pantin. www.villette.com.

RS ? O L A I O M ET

e pu bl ic S ai so n je un

ai 2014 14 et 17 m ,

tej Forman

© T. MITCHELL

A la d in - Ma in t a m u a Un be olej ai 2014 r n - Cosmos K o 21 et 24 m H p a C u ed L e P a s s a g a u t r e - Serena Fisseau l’ D ’u n e îl e à

>Pour Rimini Protokoll, une centaine de « spécialistes », ou amateurs, montent sur scène.

Festival / 23 mai–1er juin

-TARIFadultes - 7€ enfants - 5€

Découvertes mêlées PROFITER DE PROPOSITIONS ARTISTIQUES INSOLITES EN VISITANT DES LIEUX REMARQUABLES ? SUIVEZ LE GUIDE. Un spectacle de rue dans les très beaux jardins des Archives nationales, du cirque dans le magnifique hôtel Bouthillier de Chavigny qui n’est visitable qu’à de rares occasions, une lecture théâtralisée à la maison de Victor Hugo, place des Vosges, et même de la danse sur la piazza du Centre Pompidou… Sept spectacles dont trois accessibles dès 1 an, un concert, une balade chorégraphique… Le mois de mai est parfait pour ce type de festival itinérant. uÔ 4 vents. Age selon spectacles. Du 23 mai au 1er juin. Tarif : 5€ (pass 5 places : 20 €). Dans différents lieux du IVe arrondissement. www.o4vents.fr.

RÉSERVATION 01 48 13 70 00 www.theatregerardphilipe.com


expos3_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 14:49 Page44

LE GUIDE

expos

PAR ORIANNE CHARPENTIER

Jusqu’au 18 mai

Jusqu’au 18 août

Un œil sur l’Amérique

Le sens du beau

> Bientôt un pouvoir, de Romain Bernini au collège des Bernardins.

Jusqu’au 15 juin

L’usage du monde QUAND LES ARTISTES CONTEMPORAINS REVISITENT L’IDÉE DE MONDIALISATION. L’exposition, construite comme un « archipel », présente des œuvres d’artistes aux multiples parcours, aux cultures métissées, mais qui toutes nous parlent du monde — à la fois comme terre de rencontre et comme tout. On peut y voir, entre autres, d’hypnotiques tableaux signés Romain Bernini, dont les personnages portent des masques traditionnels qui camouflent leur identité ; le globe de Chen Zhen, recouvert de vêtements de toutes sortes et ponctué de haut-parleurs qui diffusent des témoignages de migrants ; ou les sculptures de Pascale Marthine Tayou, faites de cristal et de bric-à-brac… Un beau choix, vraiment, et une bonne occasion d’initier en douceur des jeunes à l’art contemporain, d’autant que, en cas de perplexité manifeste, des médiatrices chaleureuses et pédagogues viennent éclairer les visiteurs. En outre, l’exposition a lieu dans le bel espace du collège des Bernardins, tout en pierres et en voûtes, qui offre en plus l’agrément d’un petit café à l’intérieur et d’un jardinet à l’extérieur. uDes hommes, des mondes. A partir de 8 ans. Jusqu’au 15 juin. Tlj du lun au sam de 10 h à 18 h, le dim de 14 h à 18 h. Gratuit. Collège des Bernardins, 20, rue de Poissy, Paris Ve. M° Maubert-Mutualité. Tél. : 01 53 10 74 44 et www.collègedesbernardins.fr.

44

Paris

MOMES

En plus de venir voir Traversée, la belle exposition de Mathieu Pernot dont on vous a parlé dans notre précédent numéro, précipitez-vous au Jeu de paume pour découvrir Robert Adams : les photographies en noir et blanc présentées dans cette exposition, L’Endroit où nous vivons, offrent un regard sur l’Ouest américain — et sur le monde, en général — plein de subtils contrastes. On y lit l’éblouissement du photographe à la vue d’un champ sous un ciel d’orage, d’une plage constellée d’oiseaux, ou devant la puissance ensoleillée d’arbres centenaires. On y devine aussi son désarroi face à la dégradation constante des paysages qu’il rencontre : déforestations, érosion, détournement des rivières, pollution… Mais il capte également des moments d’humanité, doux-amers — l’enfance, la maternité, la solitude. Et c’est peut-être ce qui fait la force des photos de Robert Adams : l’émotion continue qui s’en dégage, comme si chaque image était un état d’âme. u L’Endroit où nous vivons. A partir de 8 ans. Jusqu’au 18 mai. Tlj sf lun, de 11h à 19 h, nocturne le mar jusqu’à 21 h. Tarif : 8,50 €, réduit : 5,50 €. Jeu de paume, 1, pl. de la Concorde, Paris VIIIe. M° Concorde. Tél. : 01 47 03 12 50 et www.jeudepaume.org.

AU 104, UNE BELLE EXPOSITION À PLUSIEURS STRATES. Avec motifs apparents réunit des œuvres spectaculaires, séduisantes, en apparence inoffensives, sauf que… chacune d’elles dénonce à sa manière un état de fait : la disparition des usines textiles avec La Liberté guidant la laine, de Jérémy Gobé ; la société de consommation et les cadeaux vides d’émotion, avec Empty Gifts, de Pascale Marthine Tayou ; ou encore le déficit démographique des filles en Chine avec les Terracotta Daughters, de Prune Nourry, une poignante installation inspirée de la célèbre armée de Xi’an (à voir jusqu’au 1er juin). u Avec motifs apparents. A partir de 8 ans. Jusqu’au 18 août. Tlj sf lun de 14 h à 19 h. Tarif : 8 €, réduit : 5 €, abonnés : 3 €. Le 104, 5, rue Curial, Paris XIXe. M° Riquet. www.104.fr. > Terracotta Daughters, au 104.

© ZACHARY BAKO COURTESY GALERIE MAGDA DANYSZ

© REBECCA FANUELE

DE MAGNIFIQUES PHOTOS MÉLANCOLIQUES SIGNÉES ROBERT ADAMS.


© CATHERINE BROSSAIS

expos3_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 14:49 Page45

Carl

> Les collections de terres de l’artiste japonais Koîchi Kurita, à l’abbaye de Maubuisson.

Jusqu’au 5 octobre

Planète terre A L’ABBAYE DE MAUBUISSON, UNE ŒUVRE BELLE ET ZEN QUI NOUS PARLE D’HUMANITÉ… ET D’HUMUS. L’œuvre de Koîchi Kurita n’est pas monumentale, elle n’offre pas de spectacle, elle ne se consomme pas. Elle est juste là, comme une vérité à découvrir. Elle demande un peu de temps, le temps d’une contemplation, presque d’une méditation. Ce qu’on voit, au début, c’est juste de la terre. Des poignées de terre, que l’artiste collecte depuis plus de vingt ans. Il a commencé par son pays, le Japon, et, depuis dix ans, il crée des « bibliothèques de terres » en France. Terres blanches, grises, ocre, presque mauves, qu’il prélève dans des villages et qu’il tamise ensuite. A Maubuisson, elles sont disposées dans des coupoles (au nombre de 108, autant que les perles des chapelets bouddhistes), des fioles, ou simplement présentées sur des carrés de papier, dans les salles magnifiques de l’ancienne abbaye. Au bout d’un moment, on comprend, on sent : la terre, pour Koïchi Kurita, c’est comme un livre, ou comme la vie, ou comme un être humain. On peut y lire la destinée d’un peuple, on peut y planter tout ce qui est nécessaire. Et, comme les hommes sur la planète, la terre offre une infinie variété. « Chaque terre est différente, chaque terre est bonne », résume Koîchi. A sa manière, Mille terres mille vies est une invitation à mieux regarder le monde. Et à chérir ce sol qui nous accueille. u Mille terres mille vies. A partir de 7 ans. Jusqu’au 5 octobre. Tlj sf mar, de 13 h à 18 h,, sam et dim de 14 h à 18 h. Accès libre. Abbaye de Maubuisson, av. Richard-de-Tour, Saint-Ouen-l’Aumône (95). Train, gare du Nord, arrêt Saint-Ouen-l’Aumône, puis 10 min à pied. Tél. : 01 34 64 36 10 et www.valdoise.fr.

L’imagier de la Suède

Petit Palais

Métro Champs-Elysées Clemenceau petitpalais.paris.fr

7 mars 7 juin 2014

Carl Larsson — Matts Larsson — Aquarelle, 1911 © Nationalmuseum Stockholm


expos3_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 14:49 Page46

> Une paire d’éperons issue des collections du musée de l’Armée.

9 avril–3 août

Le sauveur de bobines LA CINÉMATHÈQUE NOUS FAIT REDÉCOUVRIR HENRI LANGLOIS À TRAVERS SON « MUSÉE IMAGINAIRE ». Henri Langlois aurait eu 100 ans cette année, puisqu’il est né en 1914. Le fondateur de la Cinémathèque, qui a voué sa vie entière à sauver des films (y compris les pépites du cinéma muet qui sombraient dans l’oubli) et à les faire connaître, est au cœur d’une rétrospective qui nous aide à mieux comprendre le célèbre inconnu qu’il est. Au fil des différents espaces de l’exposition, on découvre sa vie, les films qu’il aimait projeter, les œuvres d’artistes qui l’inspiraient, les courts-métrages expérimentaux qu’il affectionnait… Bref, tout un monde ! La Cinémathèque propose en plus des visites contées dans l’exposition, ainsi qu’un vernissage spécial pour les enfants le dimanche 13 avril, notez-le sur vos agendas (pour en savoir plus, voir. page 4) ! uLe Musée imaginaire d’Henri Langlois. A partir de 8 ans. Du 9 avril au 3 août. Tlj sf mar de 12 h à 19 h, nocturne le jeu jusqu’à 22 h, dim de 10 h à 20 h. Tarif : 10 €, réduit : 8 €, moins de 18 ans : 5 €. La Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris XIIe. M° Bercy. www.cinematheque.fr.

DR © COLLECTION LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

> A découvrir à la Cinémathèque : Henri Langlois, ce héros inconnu…

PARCOURS-JEU Paris Mômes a également conçu un chouette parcours dans l’exposition Le Musée imaginaire d’Henri Langlois, disponible sur place ou sur www.parismomes.fr.

46

Paris

MOMES

Jusqu’au 5 janvier 2015

L’art du quotidien UNE EXPOSITION DRÔLE ET BIEN CONÇUE SUR LES NOUVEAUX RÉALISTES AU MUSÉE EN HERBE. Niki de Saint Phalle, Tinguely, Arman, Villeglé, Klein, Christo, César… Tous ces artistes qui forment les Nouveaux Réalistes avaient pour crédo de faire entrer dans leurs œuvres des objets du quotidien : affiches pour Villeglé, contenu de poubelles pour Arman, éponges peintes dans son célèbre bleu pour Klein… Un artiste comme Spoerri allait jusqu’à intégrer dans ses tableaux les assiettes et les restes de repas entre amis ! Tout cela, on peut le découvrir au Musée en herbe, grâce à Il était une fois… la bande à Niki. Cette exposition originale propose aux petits visiteurs à la fois une plongée dans l’histoire de l’art et une sorte de visite archéologique (l’Inrap, l’Institut national de recherches archéologiques préventives, a en effet contribué au parcours en déterrant Le Déjeuner sous l’herbe de Spoerri). D’où quelques clins d’œil au travail d’archéologue : les enfants à l’entrée sont munis d’un casque et d’un gilet, et invités à déterrer des objets dans le sable – objets qui sont aussi présents dans les tableaux des artistes. Bref, ici, on ouvre l’œil et on se dégourdit les doigts. Le musée propose en plus un large éventail de visites et d’ateliers. uIl était une fois… la bande à Niki. A partir de 4 ans. Jusqu’au 5 janvier 2015. Tlj de 10 h à 19 h, nocturne le jeu jusqu’à 21 h. Tarif : à partir de 6€. Musée en herbe, 21, rue Hérold, Paris Ier. M° Palais-Royal. www.musee-en-herbe.com.

JEU QUIZ A l’occasion de l’exposition Mousquetaires ! au musée de l’Armée, Paris Mômes a concocté une page quiz. Rendez-vous en page 7. 2 avril-14 juillet

Un pour tous, tous pour un ! TRÉPIDANTE ET INSTRUCTIVE, CETTE EXPOSITION DONNE ENVIE DE CROISER LE FER ET DE RELIRE DUMAS. Voilà une excellente idée du musée de l’Armée : nous plonger dans l’histoire vraie des mousquetaires à travers l’épopée romancée d’Alexandre Dumas. Qui était donc vraiment d’Artagnan ? L’affaire des ferrets a-t-elle vraiment existé ? Grâce à l’exposition Mousquetaires !, on se plonge dans la réalité de cette compagnie particulière, créée par Louis XIII en 1622, et dont les membres étaient armés d’un mousquet et vêtus d’un habit bleu. Pour mieux nous les faire connaître, le musée de l’Armée a réuni des armes, des œuvres d’art, des objets archéologiques, des documents de toutes sortes, le tout ponctué d’installations interactives qui permettent de visualiser les différences entre l’Histoire et celle racontée par Dumas. Bref, c’est passionnant ! A noter : le musée propose aussi des conférences, des projections de films et des ateliers sur ce thème. uMousquetaires ! A partir de 8 ans. Du 2 avril au 14 juillet. Tlj de 10 h à 18 h. Tarif : 8,50 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Musée de l’Armée, hôtel des Invalides, 129, rue de Grenelle, Paris VIIe. M° La Tour-Maubourg. www.musee-armee.fr.

© PARIS – MUSÉE DE L’ARMÉE, DIST. RMN-GP / EMILIE CAMBIER

LE GUIDE


47_3pubs_Mise en page 2 28/03/14 16:52 Page47

PICS DE POLLUTION, alertes sur la santÊ de l’OMS...

Conception graphique : MÊlanie Roero - www.at42.fr / Illustrations : Š Lorelyn Medina et Fotolia

               

LE MUSÉE OÙ IL EST INTERDIT DE NE PAS TOUCHER Association Tour 123

Illustrations tirÊes des ouvrages de Marguerite Abouet et ClÊment Oubrerie, Aya de Yopougon (tome 6) Š Éditions Gallimard ; d’Halim Mahmoudi, Un monde libre Š Des ronds dans l’O ; et de JÊrôme Ruillier, Les Mohamed Š Sarbacane

www.histoire-immigration.fr Mardi au vendredi 10h00- 17h30 et samedi - dimanche 10h00 - 19h00.

PALAIS DE LA PORTE DORÉE - PARIS 75012 MÊtro 8 - Tramway

3a

- Porte DorĂŠe


tout_petitsBIS_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:09 Page48

LE GUIDE

tout-petits

PAR MAÏA BOUTEILLET

Festival / 14 mai–5 juin

Ciel dégagé RETOUR DU BEAU TEMPS ET DE 1, 9, 3 SOLEIL POUR LES TOUT-PETITS DANS LES PARCS ET LES THÉÂTRES DE SEINE-SAINT-DENIS.

> Les tout-petits spectateurs sont conviés à prendre part à la musique.

Concert / 9 et 10 avril

Trois petites notes de musique UN CONCERT DE PROXIMITÉ À LA CITÉ DE LA MUSIQUE. Compositeur et pianiste belge, Benjamin Eppe sait aussi observer les bébés. Conscient que dès avant la naissance le tout-petit perçoit des vibrations et des sons, et qu’à peine né il réagit au moindre bruit, le musicien envisage l’éveil musical de façon très sensorielle et propose un concert de tout près. Conçu pour un petit nombre d’enfants installés sur la scène avec lui, Le Piano voyageur repense complètement l’écoute. Les toutpetits auditeurs sont conviés à s’approcher à leur guise de l’instrument, ils peuvent même s’asseoir sur ou sous le piano et tenter un quatre-mains avec l’artiste. De Bach à Satie, en passant par ses propres compositions et par le jeu, Benjamin Eppe ne laisse aucun enfant indifférent. u Le Piano voyageur. 2 mois-5 ans. Le 9 avril à 10 h 30, 16 h et 17 h, le 10 avril à 9 h 30 et 10 h 30. Tarif : 8 €. Cité de la musique, 221 av. Jean-Jaurès, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin. www.citedelamusique.fr.

Au cœur de cette nouvelle édition, la création itinérante et sonore d’Athénor, Nous irons au bois…, conçue dans le paysage du parc de la Poudrerie. Il ne s’agit pas d’un spectacle à proprement parler mais d’une balade sensorielle, à pied ou à vélo — les plus petits dans des carrioles — , par les allées et les sentiers, le regard en éveil, les oreilles à l’affût du moindre son. Une chanteuse, une danseuse et une percussionniste viendront nous surprendre au détour des bosquets pour nous éveiller à la contemplation du paysage. On peut venir avec son propre vélo ou en emprunter sur place, et même participer à un atelier de customisation de carriole (les 24 et 25 mai). Au programme aussi une dizaine de compagnies, et non des moindres — Atipik, Skappa, JereM, Etant Donné… u 1, 9, 3 Soleil. Age selon spectacles (de 6 mois à 4 ans). www.193soleil.fr.

> 1, 9, 3 Soleil convie les tout-petits et les familles pour des créations en plein air.

CD

Iles aux enfants « Tous les soirs à la maison, c’est toujours la même chanson… » Nina ne peut pas s’endormir ! Heureusement, Nyamuk le petit moustique est là pour lui raconter des histoires et lui chanter des chansons des îles de Tahiti, Madagascar ou de la Malaisie. Rééditées sous forme de livre-CD, les berceuses magnifiquement interprétées par Séréna Fisseau, que l’on avait découvertes il y a quelques années, sont ici reliées par un fil poétique signé Olivier Prou, que déroule la voix magique de la chanteuse. Envoûtant ! u D’une île à l’autre. A partir de 2 ans. Par Séréna Fisseau. Naïve Musique.

48

Paris

MOMES


tout_petitsBIS_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 21:09 Page49

Cinéma

Capelito is back RETOUR DU PETIT CHAMPIGNON MAGIQUE CATALAN AVEC UNE FOURNÉE D’AVENTURES HALLUCINANTES. Quand on lui appuie sur le nez, le chapeau de Capelito se transforme, vous vous souvenez ? Au détour de ce nouveau programme délirant, on découvre l’existence d’une madame Capelina à laquelle Capelito rend souvent visite. Capelito en bolet invisible, Capelito et les extra-terrestres (la soucoupe a la même forme que le chapeau du champignon et inversement), Capelito qui avale des potions pour grandir ou rétrécir (comme Alice au pays des merveilles)… L’imagination de Rodolfo Pastor est sans limites. u Capelito et ses amis. A partir de 2 ans. De Rodolfo Pastor. Sortie le 16 avril.

INVITATIONS

> L’ami Capelito dans de nouvelles aventures... Ici, aux prises avec un moustique.

Paris Mômes vous offre des places pour Capelito et ses amis. Pour participer au tirage au sort, filez sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».


ados©_Maquette_nouvelle_2008 27/03/14 22:56 Page50

LE GUIDE

ados

PAR MAÏA BOUTEILLET

ET

ORIANNE CHARPENTIER

Expo / jusqu’au 30 juin

We can be heroes AVEC STAR WARS IDENTITIES, ON

> Colette Garrigan dans Sleeping Beauty, le premier spectacle de la série.

Théâtre / jusqu’au 10 avril

Liverpool au Dunois ENTRE THÉÂTRE D’OMBRES ET D’OBJETS, COLETTE GARRIGAN REVISITE LA RÉALITÉ DES ANNÉES THATCHER. Artiste originaire de Liverpool passée par l’Ecole nationale supérieure de la marionnette de CharlevilleMézières, Colette Garrigan a une façon bien à elle de construire ses spectacles. Actrice de talent, pratiquement toujours seule en scène, elle mêle théâtre d’ombres et d’objets en passant d’une langue à l’autre dans un mystérieux ballet qui emprunte autant aux contes qu’à la psychanalyse. Le théâtre Dunois nous offre une belle occasion de découvrir l’étendue de son talent en programmant trois de ses spectacles — Sleeping Beauty, Crowning Glory et Mary Brown — où Colette Garrigan mêle le portrait de femme à l’histoire de son pays avec le tact d’une magicienne. u Focus Colette Garrigan. A partir de 12 ans. Sleeping Beauty, mer 2 et jeu 3 avril à 19 h. Crowning Glory, dim 6 avril à 19 h. Mary Brown, mer 9 et jeu 10 avril à 19 h. Tarif : 16 €, enfants : 6,50 €. Théâtre Dunois, 7, rue Louise-Weiss, Paris XIIIe. M° Chevaleret. www.theatredunois.org. M.B.

Expo / 30 avril- 21 juin

Au fil du sabre A LA MAISON DE LA CULTURE DU JAPON, SABRES MÉDIÉVAUX ET MANGA S’ASSOCIENT. En plus de Star Wars Identities (voir l’article ci-contre), une autre exposition revisite une œuvre de fiction mythique: à la MCJP, on peut découvrir ainsi une étonnante présentation de sabres japonais médiévaux, aux côtés d’armes modernes inspirées d’Evangelion, l’animé japonais culte. On y voit notamment, entre autres créations virtuoses, la fameuse lance de Longinus, élément clé de cette épopée apocalyptique qu’est Evangelion, et qui a été forgée spécialement par des maîtres-forgerons d’aujourd’hui. En regard, des armures de samouraïs et des armes anciennes permettent de comprendre comment les unes et les autres se répondent. L’occasion d’admirer, également, le raffinement du travail des métaux. uEvangelion et les sabres japonais A partir de 12 ans. Du 30 avril au 21 juin. Du mar au sam de 12h à 19 h. Tarif : 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Maison de la culture du Japon à Paris, 101 bis, quai Branly, Paris XVe. M° Bir-Hakeim. Tél. : 01 44 37 95 01 et www.mcjp.fr. O.C.

50

u

Paris

MOMES

C’est un curieux parcours qui nous est proposé à la Cité du cinéma : en 10 étapes, on devient soimême un héros de la saga Star Wars. Car il ne s’agit pas seulement d’observer les incroyables maquettes, costumes, accessoires et croquis préparatoires qui ont servi à la fabrication des films. Il faut aussi choisir qui on est (des humains, des Ewoks, des Gungans, etc.), définir d’où on vient, ce qui nous semble le plus important dans la vie (le pouvoir ou la bienveillance ?)… Chaque partie nous éclaire sur les ressorts psychologiques des principaux héros (qu’est-ce qui fait que Luke sauve le monde tandis que son père devient Dark Vador?) et nous offre l’occasion rigolote de forger par nos réponses un nouveau personnage du mythe — nous-mêmes. Même s’il y a beaucoup d’enfants dans l’exposition, on conseille plutôt la visite aux plus grands. Comptez une bonne heure et demie, et prenez le raccourci en sortantdu métro (une allée piétonnière). u Star Wars Identities. A partir de 11 ans. Jusqu’au 30 juin. Tlj de 10 h 30 à 20 h, nocturne le ven jusqu’à 21 h 30. Tarif : 19,90 €, réduit : 14,90 €, gratuit pour les moins de 4 ans. Cité du cinéma, 20, rue Ampère, Saint-Denis (93). M° Carrefour-Pleyel, puis prendre l’allée de la Seine. www. starwarsidentities.fr. O.C.

TM & ©Lucasfilm Ltd. Tous droits réservés. Utilisée sous autorisation.

© PHILIPPE MOULIN

EXPLORE LES ARCANES DE LA CÉLÈBRE SAGA EN S’ANALYSANT.


51_4pubs_Mise en page 2 28/03/14 14:30 Page51

UN GRAND PRIX À PARIS POUR RÉCOMPENSER LE MEILLEUR DES INNOVATIONS

AH! ÇA CHANGE TOUT

RCS Nanterre 316 780 519

30 AVRIL 11 MAI

PARIS EXPO PORTE DE VERSAILLES

DÉCOUVREZ DEMAIN DÈS AUJOURD’HUI !

De l’électroménager aux objets connectés en passant par les accessoires de cuisine et de salle de bains, cette année encore Foire de Paris vous fait découvrir les incontournables de demain. La 9e édition du Grand Prix de l’Innovation, présidée par Edith Keller, compte déjà Astoria, Dyson, Electrolux, Siemens, Grohe, Miele, Moulinex et Vorwerk parmi ses participants. Cette année encore, découvrez le « must » en matière de design, de technologie, de confort dédiés au mieux vivre et bien-être de chacun. Toutes les infos et nouveautés sont déjà sur www.foiredeparis.fr

ACHETEZ VOTRE BILLET SUR FOIREDEPARIS.FR Et dans les magasins Fnac, Carrefour, Géant, Magasins U, Intermarché, Auchan, E.Leclerc, Cultura, Cora, Le Progrès… et sur fnac.com, carrefour.fr, francebillet.com, ticketnet.fr et digitick.com.

LER ALINE PAIL REDI ERC CHAQUE M H 15H30 -16 iat avec

en partenar

France C

ussi sur z-nous a Retrouve ulture PAPIERS ce C S et Fran ulture.fr ulture PLU

francec


agenda2BIS_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 18:29 Page52

L’AGENDA

© F-G GRANDIN MNHN

agenda u 3–15 avril. Performance, arts visuels. Mystery Magnet. Théâtre de la Cité internationale (Paris XIVe). L’artiste belge Miet Warlop développe un théâtre visuel haut en couleur et se fait un malin plaisir de mettre la scène sens dessus dessous. Des tubes de peinture explosent en tous sens, elle casse, crève ou déchire tous les jouets de son spectacle avec humour et obstination… A propos de Mystery Magnet, Miet Warlop parle « de boucherie, de tendresse ». l Tout public. Tarif : 22 €, réduit : 7 €. RER B, Cité-Internationale. www.theatredelacite.com.

plus de 50 manèges et attractions. l Tout public. Tlj de 12h à minuit . M° Liberté, PorteDorée, Porte-de-Charenton. www.foiredutrone.com.

u 4 avril–9 juin. Animation. Foire du Trône. Pelouse de Reuilly (Paris XIIe). La Foire du Trône, l’une des plus grandes fêtes foraines d’Europe, ouvre ses portes pour deux mois avec des animations toujours plus sensationnelles, comme Daemonium, train-fantôme géant. La recette de la soirée d’ouverture (de 18h30 à 23 h) sera intégralement reversée à Petits Princes, l’association qui réalise les rêves des enfants malades. Pour 20 € (adultes) et 15€ (enfants), les visiteurs pourront avoir accès à

u 11 avril. Concert. Ignatus & les Frères Makouaya, Et comment vous faites chez vous ? Salle AiméCésaire (Gennevilliers, 92). Les deux frères musiciens et chanteurs et leur complice Ignatus – qui furent présents à la Fête de la musique des enfants de Paris Mômes à la Cité de la musique – poursuivent leur tournée au croisement des musiques africaines et européennes, avant la sortie de leur album prévue mi-juin. A ne pas rater. l A partir de 6 ans.

u 5 avril. Petite conférence. Etre jongleur. Nouveau Théâtre de Montreuil. (Montreuil, 93). Jérôme Thomas parlera aux enfants de cet art merveilleux et enchanteur qu’est le jonglage, dont il est actuellement l’un des chefs de file les plus inventifs. Fera-t-il une démonstration improvisée ? Espérons. l A partir de 10 ans. Tarif : 4 €. M° Mairiede-Montreuil.www.nouveautheatre-montreuil.com.

> Le parc zoologique de Paris, anciennement «zoo de Vincennes», rouvre le 12 avril après quatres ans de travaux.

AVRIL u Jusqu’au 2 novembre. Spectacle. Les Aigles des remparts (Provins, 77). C’est un spectacle de fauconnerie équestre tout à fait unique qui se déroule dans le beau décor médiéval de Provins, avec aigles, buses, chouettes, vautours dressés en harmonie avec des loups, des dromadaires et des chevaux. On peut compléter par une visite des volières et celle des remparts.

l Tout public. Dates et horaires selon période de l’année. Tarif : 12 € et 7,50 €. www.vollibre.fr.

u 3–6 avril. Evénement. Forum international de la météo. Parvis de l’Hôtel de Ville (Paris IVe). Organisé dans le cadre de la Semaine du développement durable, le Forum de la météo propose quantité

d’animations et des débats menés par des experts et même des spectacles. Les thèmes : le compostage en ville, quel climat pour demain ?, l’énergie et ses enjeux, en route pour la transition énergétique, l’assainissement de l’eau et son impact sur l’environnement… l Tout public. Gratuit. M°Hôtel-de-Ville. www.forumeteoclimat.com.

RADIO

Chanson dè

LES SAMEDI ET DIMANCHE À 6 H 20 ET 8 H 20

QU'EST-CE QU'ON FAIT DES MÔMES ? avec Stéphanie Labadie, sur France Bleu 107.1. Plus d'info sur francebleu.fr

En partenariat avec Paris Mômes

Paka Piki music le 27 avril Ciné-zinzin le 25 mai À la Gaîté lyrique www.gaite-lyrique.net

Marron et Chât Prix coup de cœur d Charles Cros en 201

Ven. 23 mai à Ve RÉSERVA VAT ATIONS 01 58 Billetterie en ligne : tcp 134 av. Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois

AULNAY-SOUS-BOIS AULN NA AYY-SOUS-BOIIS


agenda2BIS_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 17:58 Page53

Rendez-vous aux

Jardins «L’enfant au jardin» Le musée d’Archéologie nationale Domaine national de Saint-Germain-en-Laye et Yvelines Tourisme

Jardin de Spectacles

présentent

du parc zoologique de Paris (Paris XIIe). Bonne nouvelle, le parc zoologique de Paris, plus connu sous le nom de zoo de Vincennes, rouvre ses portes après plus de quatre ans de travaux. C’est un nouvel espace entièrement recréé pour une meilleure protection des espèces et dans le plus grand respect de la biodiversité. Un lieu pour « conserver », auquel s’emploie tout un pool scientifique, mais également un lieu pour observer. ● Tout public. Tarif : 22 €, réduit : 14 €. M°Porte-Dorée. www.parczoologiquedeparis.fr. u 12–18 avril. Festival. Little Kids’ Cinema. L’Archipel (Paris Xe). Voilà un nouveau festival de cinéma qui tombe pile poil pour les vacances de Pâques. Adressé aux tout-petits, ce temps fort proposera des avant-premières, mais projettera aussi des films déjà plébiscités : Loulou et autres loups, La Petite Taupe, Le Criquet, La Boutique des pandas… Et même un ciné-concert dès 18 mois ! ● 18 mois-4 ans. Tarif : 6 €, réduit : 4 €. M° Château-d’Eau, Gare-de-l’Est, Strasbourg-Saint-Denis. www.larchipel.net. u 12 avril –11 mai. Evénement.

Sensacional Brasil. Jardin d’acclimatation (Paris XVIe). Le pays invité au Jardin cette année, c’est le Brésil ! Pendant un mois, on pourra donc y vivre à l’heure brésilienne, en découvrant des designers et plasticiens venus de Sao Paulo ou Rio, ainsi que des concerts, des dégustations, des ateliers, des séances de contes… Bref, Copacabana, c’est sur la ligne 1. ● Tout public. Tarif (entrée du jardin) : 3 €, réduit : 1,50 €. M° Sablons. www.jardindacclimatation.fr. u 19–26 avril. Evénement. Festiré-

cup’ des enfants. Comme vous émoi (Montreuil, 93). Au programme de cette deuxième semaine des vacances de Pâques : ateliers de bricolage,

u 20–27 avril. Théâtre. Peau d’âne. Théâtre Paris-Villette (Paris XIXe). En attendant de découvrir le Falstafe (un texte de Novarina d’après Shakespeare) de Lazare Herson-Macarel au prochain festival d’Avignon, filons au TPV pour voir son Peau d’âne. Conçu par ce jeune auteur metteur en scène prometteur comme «une fantaisie en vers libres pour désobéir». ● Dès 6 ans. Tarif : 9€ M°Porte de Pantin. ww.theatre-paris-villette.fr.

Spectacles jeune public Cirque / Arts de la rue Visites / Ateliers Accès gratuit Informations 01 39 07 85 02 Programme et réservation

www.paroles-de-jardiniers.fr

Place Charles De Gaulle 78100 SAINT-GERMAIN-EN-LAYE musee-archeologienationale.fr

u 30 avril–4 mai. Marionnettes.

Eden Market, Chroniques d’hyperette. Théâtre Dunois (Paris XIIIe). Dans un décor pop-up en évolution permanente, qui tient autant de l’hypermarché que d’une scène d’opérette, les artistes de la compagnie la Soupe s’attachent avec humour à décrypter notre surconsommation maladive et nos pulsions d’achat au fil d’un spectacle visuel et musical en plusieurs tableaux où se croisent employés et clients, acteurs et marionnettes. ● A partir de 9 ans. Tarif : 16 € et 6,50 €. M° Chevaleret. www.theatredunois.org. u 25–27 avril. Théâtre. Trois Hommes verts. Centre Pompidou (Paris IVe). Auteure, vidéaste et plasticienne, Valérie Mréjen vient de créer son premier spectacle jeune public. Trois Hommes verts mêlent images, bruitages et jeu d’acteurs pour raconter les rêves d’un enfant pendant que trois hommes verts communiquent dans un langage inventé et créent des sons à partir des objets du quotidien. ● A partir de 5 ans. Tarif : 14 €, réduit : 10 €. M° Rambuteau, Hôtel-deVille. www.centrepompidou.fr.

Spectacle Historique de Fauconnerie Equestre DU 29 MARS AU 2 NOVEMBRE 2014 Tous les jours à Provins (Seine-et-Marne) Billets en vente sur place et dans tous réseaux de vente habituels

www.vollibre.fr info@vollibre.fr



Tél-Fax : +33 (0)1 60 58 80 32

RCS : MELUN 41795233000021 / Licences ministérielles : 1-1049677 / 2-1049680 / 3-1049679

Crédits photos : Vol Libre sarl, Stéphanie Danis, JC Jacquin

u 12 avril. Evénement. Ouverture

Dimanche 1er juin 2014

construction de cabanes géantes en cagettes et en objets de récup’, fabrication de jouets, bacs à fleurs, lombricomposteurs, disco soup des enfants et balades insolites… Bref, « un festival sérieusement zinzin pour imaginer quel Terrien on voudrait être », pour tous les enfants, à partir de 3 ans, et leurs grandes personnes. ● A partir de 3 ans. Gratuit. M° Robespierre. http://festivaldesutopiesconcretes.org.

Conception graphique :

M° Asnières-Gennevilliers Les Courtilles. www.ignatub.com et www.villegennevilliers.fr.






45   0  

00 

 0 

agenda2BIS_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 17:58 Page54

re roisiè Une c ectacle sp             

      

    

 

Information et rĂŠservation : 0825 01 01 01 (0,15â‚Ź/mn) ou bateauxparisiens.com

Š IRENA VODAKOVA

Au pied de la Tour Eiffel

Une sociĂŠtĂŠ du groupe

> Un beau matin Aladin, un spectacle de marionnettes de la compagnie des Frères Forman au TGP.

MAI u 14 et 17 mai. Marionnettes. Un beau matin Aladin. ThÊâtre GÊrard-Philipe (Saint-Denis, 93). Une adaptation foraine du conte des Mille et Une Nuits par la fameuse compagnie des Frères Forman (les fils de Milos Forman). Voilà une quinzaine d’annÊes que ces deux-là, Matej et Petr, ont crÊÊ un thÊâtre à l’esprit saltimbanque qui oscille entre le cabinet de curiositÊs et le music-hall, et croise ici l’atmosphère orientale du conte. � A partir de 8 ans. Tarif : 7 ₏, rÊduit : 5 ₏. M°Saint-Denis-Basilique. www.theatregerardphilipe.com.

Marionnettes Cie Courant d’Art Frais

L ees s h histoires is

de

an Pantella T ThÊâtre Astral du 13 au 30 avril Parc Floral 75012 Paris

RĂŠservation RĂŠservati 01 43 73 13 93 www.theatreastral.com w w w. t h e

Abonnez-vous Ă Paris MĂ´mes sur parismomes.fr

INVITATIONS Paris Mômes vous offre des places pour le spectacle Un beau matin Aladin, des Frères Forman au ThÊâtre GÊrard Philipe. Participez au tirage au sort sur parismomes.fr, rubrique  Bons plans . u 16–18 mai. Cirque. Le Bal des intouchables. La Ferme du buisson (Noisiel, 77). Si vous avez ratÊ le passage de des Colporteurs à la Villette avec leur nouveau

spectacle, la Ferme du buisson vous offre une belle occasion de rattrapage. PrÊvoyez un peu de temps avant pour profiter du cadre bucolique de la ferme (ne manquez pas les poules!). � A partir de 8 ans. Tarif : 18 ₏, rÊduit : 10 ₏. RER A, Noisiel. www.lafermedubuisson.com. u 17 mai. Concert. Vincent Malone, Top chef d’orchestre. Salle Pleyel (Paris VIIIe). Une sÊance d’initiation à la musique symphonique bien particulière : aux pupitres, l’Orchestre de Paris ; à la baguette, le maestro Vincent Malone, alias le Roi des papas, au mieux de sa forme pour nous faire dÊcouvrir tous les ingrÊdients de l’orchestre, grâce à la partition The Young Person’s Guide to the Orchestra, de Benjamin Britten. � A partir de 6 ans. Tarif : 8 ₏. M° Europe. www.salle pleyel.fr. u 17 et 18 mai. Festival.

Le Printemps des rues. Canal Saint-Martin (Paris Xe). Des spectacles de rue de 14 compagnies à dÊcouvrir au fil de balades de quartier dont, à ne pas manquer, Le Film du dimanche soir, de la compagnie Annibal et ses ÊlÊphants, un spectacle hilarant qui a dÊjà pas mal tournÊ‌ � Tout public. Gratuit.

M° RÊpublique, Gare-de-l’Est. www.leprintempsdesrues.com. u16 mai–1er juin. Festival. L’Afrique dans tous les sens. (Paris et Ile-de-France). Comme chaque annÊe, le festival L’Afrique dans tous les sens propose des concerts variÊs, des rencontres et tables rondes et, pour les enfants, des spectacles de rue, des sÊances de contes, du cinÊma en plein air, des repas festifs à partager... Un beau programme.. � Tout public. www.lafriquedanstouslessens.com.

JUIN u1er juin. Animations. Jar-

din de spectacles.Domaine national de Saint-Germainen-Laye (78). Une journÊe festive, organisÊe dans le parc du Domaine de Saint-Germain-en-Laye. Au programme : des spectacles, des animations, un manège pour trois personnes, une installation‌ Et même un super concert de Parisot, La Vie de château. Les jardiniers du domaine ainsi que le service pÊdagogique du MusÊe national d’archÊologie proposeront des ateliers. � Tout public. RER A, SaintGermain-en-Laye. www.parolesde-jardiniers.fr.


e 12 FES TIV

agenda2BIS_Maquette_nouvelle_2008 28/03/14 17:58 Page55

AL

Arts visuels

Arts plastiques

Lectures

Théâtre Arts de la rue

GRA

rr

Ateliers

ateliers et stages uTous les mercredis. Ate-

lier. Cuisine et pâtisserie. Chez Tantine (Paris XVIIe). Ce salon de thé dynamique propose des cours de tricot pour les adultes le jeudi (avec boisson et gâteau) et des ateliers culinaires le mercredi pour parents et enfants. On y apprend à confectionner des muffins, speculoos, tartelettes… ● A partir de 6 ans. A 15 h. Tarif : 20 € (enfant + adulte). Réservation : 06 72 72 93 42. uJusqu’au 20 juillet. Atelier contes. Viens créer ton propre trésor! Musée Maillol (Paris VIIe). On commence par visiter la toute nouvelle et scintillante exposition, Le Trésor de Naples. Les joyaux de San Gennaro, durant laquelle une animatrice nous conte comment les Napolitains, en échange de la protection de saint Janvier contre l’éruption du Vésuve et la peste, ont constitué un trésor de joaillerie. Ensuite, chaque enfant crée en atelier son propre précieux ornement. ● 711 ans. Les sam de 11 h à 12 h 30 ou de 14 h 30 à 16 h. Tarif: 18 €. Réservation: enfants@museemaillol.com. u5 avril–13 juillet. Atelier.

Une fenêtre sur le monde. Institut du monde arabe (Paris Ve). C’est à un voyage imaginaire que nous convie l’IMA, grâce à son exposition Il était une fois l’Orient-Express. On découvre l’histoire de ce train mythique puis on fabrique un stéréoscope en s’inspirant des villes et des paysages qu’il traverse. ● A partir de 6 ans, en famille. Tarif : 13 € (enfant + adulte). www.imarabe.org. u12, 16 et 19 avril. Atelier.

Atelier BD avec Aurélia Aurita. Musée de l’Histoire de l’immigration (Paris XIIe). Dans le cadre de l’exposition Albums (jusqu’au 27 avril),

l’illustratrice Aurélia Aurita propose aux enfants de créer leur propre page de BD sur le thème du racisme et de la ségrégation. Une autre manière d’en parler, en images et en mots.●8-12 ans.15h-17h. Tarif: 6€. www.histoire-immigration.fr. u12–28 avril. Atelier archi.

Rendez-vous rue des maquettes. Cité de l’architecture (Paris XVIe). Elles sont fascinantes, les nombreuses maquettes présentées dans les collections permanentes de la Cité. On les découvre avec une médiatrice, on observe ce monde en miniature, et ensuite on fabrique son propre modèle en atelier — comme le font les vrais architectes. ● 8-12 ans. Les lun, mer, jeu, ven et sam pendant les vac. scol., à 15h30. Tarif : 8€. www.citechaillot.fr. u14 avril. Atelier. Atelier

Céramique. Musée Guimet (Paris XVIe). Magali Satgé anime des ateliers d’initiation à la poterie ou à la céramique. L’occasion pour les enfants d’apprendre à travailler la terre, dans ce bel endroit inspirant qu’est le musée Guimet. ● A partir de 7 ans. A 14h. Tarif : 6,30€. Réserv. au 01 56 52 53 45 ou resa@guimet.fr. u19 avril. Atelier archéo. Les animaux dans l’art préhistorique: le bison gravé dans l’argile. Musée d’Archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye, 78). Durant cette visite-atelier, on découvre les remarquables collections préhistoriques du musée. Et ensuite, on travaille l’argile en s’inspirant de ce que l’on a vu. ● 7-10 ans. A 10 h 30. Tarif : 10 €. www.musee-archeologienationale.fr. u20 et 21 avril. Atelier cuisine. Molecul’ Choc’ Bercy Village (Paris XIIe). Pour les petits

amateurs d’expériences culinaires, Bercy Village propose des ateliers variés pendant les vacances de Pâques, dont celuici, gourmand à souhait : on y revisite le chocolat avec de la cuisine moléculaire! A vous les perles de cacao, espumas, et autres saveurs chocolatées… ● 6-11 ans. Gratuit. De 13 h à 18h. www.bercyvillage.com. u3 et 25 mai. Atelier.

Danse avec les Sioux. Musée du Quai Branly (Paris VIIe). En lien avec l’exposition Indiens des plaines (dont on vous reparlera), cet atelier vous propose d’écouter les légendes des Indiens, avant d’apprendre à danser la fameuse danse du bison. ● 6-8 ans, en famille. A 14 h 30. Tarif : 8 €, réduit : 6 €. www.quaibranly.fr. u14 mai. Visites, ateliers, rencontres. Journée interdite aux parents. Salon de Montrouge (Montrouge, 92). Le Salon de Montrouge, qui réunit pendant un mois des œuvres de jeunes artistes internationaux, propose une journée entièrement réservée aux enfants, durant laquelle ils pourront s’initier à l’art contemporain grâce à des visites guidées et des ateliers. ● A partir de 6 ans. De 10h à 18h. Entrée libre. www.salondemontrouge.fr. u17 et 18 mai. Atelier brui-

tage. Ecoute! Cinémathèque (Paris XIIe). Voilà un atelier génial destiné aux petits, durant lequel on apprend ce qu’est le bruit : comment on crée un bruit de talons hauts avec des balles de ping-pong, ou le tonnerre avec de la tôle froissée… On écoute d’abord les sons des films puis on les réinvente! ● 3-6 ans. Sam 17 mai (15 h 30 à 17 h), dim 18 mai (10h30 à 12h ou de 15h30 à 17h). Tarif : 10€ (enfant + adulte). www.cinematheque.fr.

TUIT

Musique

Danse

DU VEN. 16 AU SAM. 24 MAI

À GENTILLY

COURANTS D ’A R T S

Expressions artistiques pour l’enfance et la jeunesse

Programme détaillé www.ville-gentilly.fr

Renseignements service culturel : 01 41 24 27 10

16 Le Bal duau ven dim 18 mai des intouchables Cie Les Colporteurs

cirque ——

RER A Noisiel à 20 min de Paris Nation 01 64 62 77 77 lafermedubuisson.com

J-P. Estournet

dès 8 ans de 4 à 18 €


Profile for Chantal Herrmann

Parismomes 91  

Parismomes 91  

Advertisement